Page 96

La Deuxième Guerre mondiale et l’inondation de 1948

La Deuxième Guerre mondiale et l’inondation 1948 Des fermes de bois aux débuts d’une ville moderne En 1933, Hitler et son parti nazi prennent le pouvoir en Allemagne. Ils promettent la paix durant les années 1930, mais envahissent pays après pays. Quand l’Allemagne envahit la Pologne en septembre 1939, la France et l’Angleterre en ont assez. Il est le temps de se battre, et le Canada décide d’entrer dans la lutte.

La guerre visite Coquitlam En septembre 1939, Coquitlam est officiellement informée que le Canada est en guerre. Les gens de Coquitlam décident d’affronter cette effroyable réalité. Pour la plupart, ce sont des jeunes qui répondent à l’appel. Certains, âgés de seulement 17 et 18 ans, se portent volontaires. En 1944, comme plusieurs jeunes hommes de Coquitlam, Hugh Vanderveen est porté disparu au combat et présumé mort. Anna Vanderveen Arthur se rappelle que sa mère ne s’est jamais remise de cette perte : «  Jusqu’à sa dernière heure... ma mère attendit que son fils revienne à la maison. » Tout comme pendant la Première Guerre mondiale, les Canadiens appuient les combattants et se préparent aux menaces possibles. De dire Margaret Bain Bergland  : «  Durant la guerre, nous étions tous membres de la Volunteer Workers for Civil Defence

Against the German Reich [N.d.l.t : Travailleurs bénévoles pour la défense civile contre l’empire allemand]. Nous nous rendions à Port Coquitlam une fois par semaine pour suivre des cours de secourisme. Nous portions tous des casques, des masques antigaz et d’autres accessoires de ce genre. » D’autre personnes se joignent à une « brigade de défense civile » du nom d’ARP ou Air Raid Preparedness [N.d.l.t : Préparation pour les raids aériens]. Les aliments comme le beurre et le sucre sont rationnés. Les gens doivent présenter leurs livrets de rationnement et ne reçoivent que des quantités limitées, car tout excédent est envoyé en Europe et en Angleterre pour aider les troupes. Même les emplois à Fraser Mills – qui versent un

salaire plus élevé et accordent plus d’heures – sont considérés comme faisant partie des efforts de guerre.

Construire une maison avec une pioche-hache, une pelle et de la dynamite Tous les grands changements des les années 1940 semblent toucher la famille Antonson. Originaires de la Norvège, Sigurd et Mina Antonson arrivent à Coquitlam en 1936 pour échapper à la poussière, au froid et à la pauvreté de la grande dépression économique qui sévit dans les Prairies canadiennes. Ils achètent un hectare de terre partiellement défrichée avec une simple maison en bois et y élèvent

World War II Shell Dressing - Instructions Printed On The Burlap Cover

« Jusqu’à sa dernière heure... ma mère attendit que son fils revienne à la maison. » 88

Hoc historybook030311 blk  
Hoc historybook030311 blk  
Advertisement