Page 78

L’hôpital Riverview et la ferme Colony

L’hôpital Riverview et la ferme Colony L’hôpital Riverview et la ferme Colony ont une relation unique. Ils sont tous deux entièrement autosuffisants et indépendants. L’hôpital soigne ses patients dont certains accomplissent des travaux pour la ferme dans le cadre de leur traitement physique. La ferme approvisionne l’hôpital en légumes, fruits, œufs et en divers types de viande comme le porc, le bœuf et le poulet. La ferme emploie aussi un certain nombre de patients. En entrevue, Ron Talbot parle de son père Arthur, qui a été commissaire en chef de Riverview pendant 43 ans, de 1913 à 1956. Arthur est un homme de plusieurs talents : artiste, pianiste, chanteur, pêcheur, chasseur et joueur de soccer. La famille Talbot et les familles des autres employés doivent habiter sur les lieux. Le personnel ne paie pas de loyer. Ron mentionne qu’il était un peu terrifiant de grandir à Riverview. Sa mère, qui est infirmière psychiatrique, dit aux enfants de parler aux patients et d’accepter les bonbons qui leur sont offerts. Ils peuvent toujours les jeter à la poubelle plus tard. Les

Riverview Hospital Construction, 1920

patients doivent accomplir des tâches près des maisons du personnel, comme couper le bois, nettoyer les maisons, etc. Durant les années 1930, 125 patients souffrant de la maladie de Huntington, de la maladie de

3 Year Old Margaret Gardner With A Champion Clydesdale At Colony Farm 1928

70

Parkinson, de maladies mentales et physiques reçoivent des soins dans l’annexe de la ferme Colony.1 En tout temps, environ 50 patients travaillent dans les magasins et la buanderie, entretiennent les jardins de fleurs et aident les coupeurs de viande. Certains patients, supervisés

Bob Gardner Farming With Draught Horses At Colony Farm - 1920

Hoc historybook030311 blk  
Hoc historybook030311 blk  
Advertisement