Page 42

1886 - 1914

à cause de tarifs défavorables). À l’époque, tout comme de nos jours, l’économie canadienne reposant sur les ressources naturelles dépend étroitement des prix mondiaux des produits de base et d’autres conditions externes. Néanmoins, la petite ville de la scierie Fraser Mills, comme on appelle Millside à ce moment-là, grandit. Elle comprendra bientôt une résidence pour le gérant, environ vingt maisons, un magasin, un bureau de poste, un hôpital, un immeuble de bureaux, une échoppe de barbier et une salle de billard. Quatre agents de police maintiennent l’ordre public. En 1910, l’entreprise qui exploite la scierie change de nom et devient la Canadian Western Lumber Company. Un autre jalon de l’histoire de Fraser Mills a lieu environ au même moment, reflétant la population et l’importance grandissantes de la ville. Pendant des années, les résidents de Fraser Mills et des régions voisines de Coquitlam voulant aller à New Westminster (y compris les enfants se rendant à l’école) devaient marcher plusieurs kilomètres jusqu’au tramway le plus près, à Sapperton. Mais, en 1910, la British Columbia Electric Railway Company annonce que la ligne de tramway de New Westminster sera prolongée jusqu’à Fraser Mills.12 Selon le recensement de 1911, la population de Fraser Mills s’élevait à 877 personnes, principalement des Canadiens français et des Européens, de même que 57 Japonais, 20 Chinois et 168 Indiens d’Asie. À l’époque, l’usine a la réputation d’être la plus importante exploitation forestière de l’Empire britannique et la deuxième en importance au monde.13 En 1913, une fabrique de bardeaux, une fabrique de contreplaqué et une fabrique de portes sont ajoutées à la scierie Fraser Mills. Toutefois, les

34

années d’expansion tirent presque à leur fin. À compter de 1913, une récession se produit et se poursuit jusqu’en 1914. Et la Première Guerre mondiale est déclenchée en août 1914. De nombreux travailleurs de la scierie s’enrôlent; la scierie n’est active que trois ou quatre jours par semaine. Il faudra attendre de nombreuses années avant que la scierie ne reprenne ses activités à pleine capacité.14

La vie à Fraser Mills Fraser Mills est un premier exemple de la façon dont bien des villes d’entreprise sont construites, et parfois disparaissent, dans l’ouest du Canada au XXe siècle. (Jusqu’en 1913, comme il sera mentionné plus loin dans le texte, Fraser Mills n’est pas une municipalité distincte : elle fait partie du district de Coquitlam.) Le signe caractéristique d’une ville d’entreprise est la présence d’un employeur majeur attiré dans la région pour y exploiter une ressource naturelle. À Fraser Mills, cette ressource est le bois d’œuvre et la scierie façonne la vie quotidienne de la petite ville de bien des façons. Pour le comprendre, nous ne pouvons nous limiter aux statistiques et aux activités de l’histoire de la scierie. Les souvenirs rédigés par les gens qui ont habité cette ville constituent une excellente source d’information. Bon nombre des témoignages existants ont été rédigés au début des années 1990 par des résidents nés à Fraser Mills durant les deux premières décennies du XXe siècle. Bien sûr, leurs souvenirs d’enfance sont sujets aux habituelles défaillances que subit la mémoire au fil du temps. De plus, leurs connaissances sur les événements de Fraser Mills et les conditions y régnant avant leur naissance

Photo From Coquitlam Star Newspaper, May 8, 1912

sont nécessairement de deuxième main, puisqu’elles reposent sur ce que leurs parents, leurs grands-parents et d’autres membres de famille plus âgés leur ont raconté. Il reste tout de même que leurs récits contiennent certaines des données les plus fiables sur les débuts de Coquitlam.15 Stuart Windblad, dont le grand-père Andrew J. (Snap) Stewart est embauché comme contremaître à la scierie Fraser Mills en 1905, se rappelle que Snap Stuart est l’un des nombreux Américains recrutés dans l’État de Washington par le propriétaire de la scierie pour les postes de direction et les postes spécialisés durant les premières années. Stuart habite l’avenue King

Hoc historybook030311 blk  
Hoc historybook030311 blk  
Advertisement