Page 10

10

ENOVAMAG N°17

DOSSIERS THÉMATIQUES //////////////////////////////////////////////

AGROALIMENTAIRE/AGRICOLE

Le numérique nous emmène vers la ferme du Futur A

ssociation loi 1901 fondée en janvier 2016, La Ferme Digitale a pour but de rassembler des start-up visionnaires du monde agricole qui innovent au service des agriculteurs. Elle regroupe aujourd’hui 13 membres, qui couvrent toute la chaine de valeur des métiers de l'Agriculture. De la plateforme e-commerce, à l'IoT en passant par l'agronomie de précision, ou la valorisation des circuits courts, chacun travaille pour valoriser un écosystème vertueux et une agriculture durable et pérenne. Chaque membre de l’écosystème se veut garant d’une agriculture à l’écoute des exploitants et de leurs besoins. La Ferme Digitale présente des avancées technologiques et des innovations qui aideront les agriculteurs à regagner en indépendance et à améliorer leurs performances technico-économiques. Source : www.lafermedigitale.fr

Présentation de 3 membres de L’avenir de la Terre est dans le ciel avec AIRINOV

E

n 2010, un fils d’agriculteur et deux ingénieurs en robotique se rencontrent. Ils ont l’idée d’utiliser les drones pour aider les agriculteurs à mieux piloter la fertilisation de leurs cultures. Enfermés dans une grange du Poitou, ils élaborent leurs premiers drones et capteurs avant de conclure un partenariat avec l’INRA (Institut National de Recherche Agronomique). Ensemble, ils construisent le premier capteur multispectral dédié à l’agriculture. Muni de 4 objectifs, le capteur multiSPEC 4C prend des photos dans 4 longueurs d’onde de la lumière : rouge, vert, red-edge et proche infrarouge. Embarqué dans un drone volant à 150 m de hauteur, il

cartographie les champs des agriculteurs en quelques minutes avec une précision au centimètre près. 7 ans plus tard, ce sont plus de 10 000 agriculteurs à travers le monde qui utilisent les services d’AIRINOV pour piloter la fertilisation de leurs céréales à paille et colza. Le capteur multiSPEC 4C a été industrialisé et miniaturisé par l’actionnaire d’AIRINOV, Parrot, pour laisser la place au capteur SEQUOIA. Combinées aux données agronomiques récoltées par les équipes AIRINOV, les images acquises par le capteur permettent de connaître la biomasse et l’azote absorbé des plantes. Ces indicateurs permettent ensuite à AIRINOV d’établir des

cartes de zonage indiquant la dose d’engrais à apporter à chaque m² pour coller aux besoins des plantes. Les cartes de zonage sont de deux types : détaillé pour les agriculteurs équipés de tracteur avec console de modulation ; et simplifié pour ceux habitués à faire de l’épandage manuel. AIRINOV a même développé une application mobile où l’agriculteur peut retrouver ses cartes de zonages et se repérer dans son champ. En moyenne, les agriculteurs gagnent 69€ par hectare sur blé et 107€ par hectare par an sur colza en un an. De quoi convaincre les derniers sceptiques de l’intérêt du drone ! Source : www.airinov.fr

Ces indicateurs permettent ensuite d’établir des cartes de zonage indiquant la dose d’engrais à apporter.

Enova Mag N°17  

enova Mag, le magazine de l’innovation pour la recherche et l’industrie

Advertisement