Issuu on Google+

LA MER, LE REGARD ET L’AUTRE RIVE. Janvier 2011

95122502-Tanger-Maroc

D’une rive à l’autre et des principes d’hospitalité et d’altérité. Suite à plusieurs séjours en Méditerranée, je réalise une série intitulée Le regard et la mer et l’autre rive. Je photographie de part et d’autre des rivages, de Marseille à Tunis, de Tanger à Algésiras, des hommes et des femmes aux regards tournés vers la mer. Tantôt chargés d’espoir de nostalgie de rêves et d’illusions, ils nous questionnent sur notre relation à l’autre rive proche et lointaine, sur notre relation aux autres, sur nos principes d’hospitalité et d’altérité. Notre époque n’a de cesse de nous sommer de nous définir dans nos identités culturelles, nationales, régionales et plus encore, elle dresse les hommes les uns contre les autres et de ce fait nous ne pouvons que tous nous perdre, nous pouvons si nous le souhaitons part nos différences, aller vers un monde plus riche fait de nos singularités et permettre à notre humanité commune d’envisager un avenir apaisé par un regard de générosité et de respect sur l’autre, comme dans ma photographie en noir et blanc riche de l’ensemble des gammes de gris et non réduite à un seul noir ou à un seul blanc. Ce travail se poursuit au fil de mes séjours en Méditerranée. Cette série se compose actuellement d’une sélection d’une douzaine de photographies


96070602-Marseille-France

96081037-La Goulette-Tunisie


Mon projet a pour but de développer au cours des 2 années à venir ce travail autour et à partir de Marseille, ville de la Méditerranée et capitale européenne de la culture en 2013, l’idée est de questionner les apparences, de revisiter l’importance des relations entre nord et sud à travers la culture de l’autre et au delà des discours de circonstance, de dépasser les peurs et les inquiétudes qui nous tétanisent, nous réduisant dans cette ignorance à une indifférence intolérable. Le touriste occidental comme son alter-égo clandestin se croisent, s’ignorent mais partagent ce même désir commun d’ailleurs, l’un dans la joie et la détente, l’autre dans la déchirure, la souffrance, voire la mort, pouvons nous continuer encore longtemps à accepter cela sans risquer de nous perdre noyés dans nos égoïsmes contemporains. La Méditerranée a toujours été terre de culture de découvertes et de mélanges, le regard que je désire porter sur l’autre s’inscrit dans une réflexion sur le principe de l’hospitalité qui questionné par le philosophe Jacques Dérrida, nous rappel dans cette phrase fondamentale que: nous sommes irréductiblement exposés à la venue de l'autre. comment l’accueillir, comment être accueilli, la question de l’altérité est là, j’explore ce concept en dépassant les notions d’origine et de culture au sens ethnique, est-il possible de regarder l’autre avec un oeil neuf dépoussiéré de ses voiles culturels, je pense que l’artiste a ce “pouvoir pour pouvoir” et montrer au monde le coeur même de notre bien commun qui est notre humanité de destin.

Le projet se réalise dans le cadre de traversées maritimes au départ de Marseille vers les différentes destinations en Méditerranée, l’image photographique de l’autre se forme dans un double «portrait» qui révèle la rencontre qui se fabrique pendant le voyage sur le ferry dans cet entre deux, au coeur même de cette frontière mouvante qui se transforme en un lieu commun et peut alors se partager le temps du voyage. Je réalise deux photographies, un portrait de la personne rencontrée et son regard vers la rive de sa destination. La présentation du travail photographique se fera sous la forme d’un dyptique. Le texte d’un auteur, accompagne le projet de publication d’un livre relatant cette expérience, il sera présent et complétera l’exposition d’une trentaine de tirages grands format présentés dans un lieu emblématique de Marseille et en relation avec le sujet.

© gilles magnin.

l’atelier 18, rue marthe aureau 77400 lagny sur marne +33 666 518 78 contact@gillesmagninphotographie.com www.gillesmagninphotographie.com


Photographie - Gilles Magnin