Issuu on Google+

Cervin, Zermatt

Les tours Valais

www.valais.ch


Tsanfleuron, Savièse

A chacun son tour Valais

Le Valais vous met dans le rythme en vous proposant des parcours de montagne d’un ou de plusieurs jours, à la fois vivifiants et stimulants pour votre cœur de randonneur. Avec, entre autres, des dénivelés exigeants, des cheminements sur l’arête étroite d’une montagne ou encore des passages de cols qui vous permettront d’atteindre des sommets. Depuis des hauteurs à couper le souffle, vous serez ainsi récompensés par des panoramas que nous vous laissons le soin de décrire. Naturellement, il est préférable d’être en bonne condition physique. Mais, sur cette carte, nous avons également réuni pour vous des propositions pour lesquelles vous n’avez pas besoin d’avoir le physique d’un sportif de haut niveau pour observer de près des bouquetins à la recherche d’herbe tendre. Quoi qu’il en soit, que vous soyez un randonneur aguerri ou occasionnel, vous devrez soigneusement préparer votre parcours avec des cartes et des guides adaptés, bien répartir les étapes et vous munir d’un équipement approprié. Notamment, aussi, pour profiter des multiples possibilités de faire une halte conviviale et déguster des spécialités régionales. Restaurants et auberges combleront vos envies gourmandes. Rendez-vous sans tarder sur notre site Internet ou venez vous faire conseiller personnellement. Nous nous ferons un plaisir de vous conduire sur les plus beaux parcours où le soleil et des températures agréables, garantis par notre climat doux, seront vos compagnons de route permanents.

www.valais.ch


Kreuzboden, Saastal

Soleil. Oh soleil! Valais

Non! pas de complicité avec Rê, le dieu solaire, mais une heureuse destinée. Celle d’être un pays béni des dieux et baigné de soleil où les chances de beau temps sont plus fortes que partout ailleurs en Suisse. Pour vous en convaincre, surfez sur Internet et utilisez nos live-cams. Des informations détaillées sur les prévisions du temps figurent aussi sur: Infos: www.valais.ch RECHERCHE 337593

»

Là où il se passe toujours quelque chose C’est un fait avéré – même au niveau mondial – le Valais, région alpine par excellence, est bien plus qu’un bon plan pour des manifestations à caractères divers. Des petites fêtes traditionnelles qui débordent de charme aux manifestations de grande envergure dans le domaine des arts, de la musique et des sports, c’est aussi l’occasion rêvée pour mieux faire connaissance avec le pays et ses habitants. La solution simple et rapide: aller sur Internet, faire son choix en fonction de la date, du lieu et du genre. Et écouter ses envies. Infos: www.valais.ch RECHERCHE 2713

»

Avec mention Oui, c’est vrai! Nous sommes très fiers d’avoir obtenu le double label «Valais Excellence»: ISO 9001 pour la qualité et 14001 pour l’environnement. Qu’est-ce que ça signifie pour vous? L’assurance d’obtenir les meilleures prestations. Ce label certifie les entreprises, valaisannes notamment, qui s’engagent en matière sociale et écologique et tendent à une amélioration constante de leurs offres. Par ailleurs, «Valais Excellence» vous garantit l’authenticité de nos produits.


Pointe de Bellevue, Morgins

Les Tours Valais

1 Tour des Dents du Midi Le Massif des Dents du Midi présente différentes faces bien distinctes les unes des autres. Au nord, tout est vert sombre et souvent dans l’ombre, tandis qu’au sud, tout est blanc, étincelant de lumière, jusqu’au MontBlanc. Durant votre parcours, vous découvrirez des paysages très variés: de belles forêts de feuillus ou de conifères, des alpages, des pierriers jusqu’aux gorges, des cascades, des torrents, des lacs de montagne. Le passage lunaire du Col de Susanfe est un émerveillement. Ce tour ne représente pas de grosses difficultés, mais la montée du Col du Jorat (1’400 mètres de dénivelé) et le Pas d’Encel (passage étroit muni d’une main courante) exige une bonne préparation physique. Plusieurs vues panoramiques exceptionnelles vous obligeront à prévoir des pauses un peu plus longues: la Cime de l’Est et la Vierge à la montée du Jorat, le Lac de Salanfe et la Tour

Salière à la descente du col, le Glacier du Ruan depuis la Cabane de Susanfe, la gorge et la cascade de la Souffla à la sortie du Pas d’Encel, les parois rocheuses depuis la Cabane d’Anthème et le Chablais jusqu’au Lac Léman. Tout au long du Tour des Dents du Midi, plusieurs espèces d’animaux sauvages peuvent être observées: bouquetin, aigle royal, gypaète barbu, marmotte, vipère, triton alpestre, . . . Le côté floristique est encore plus impressionnant: l’aster, la gentiane, l’aconyte, le lys, la renoncule des glaciers, l’érable sycomore côtoient les fraises des bois, les myrtilles, le thym et la ciboulette.

Degré de difficulté ★★★ Nombre de jours: 4 –5 Carte touristique: 1:25 000 Chablais valaisan www.dentsdumidi.ch


2 Tour des Dents Blanches Il faut quatre à six jours pour boucler ce circuit franco-suisse de toute beauté. Cet itinéraire joue à saute-mouton par-dessus la frontière administrative séparant la HauteSavoie du Valais, une ligne de démarcation toute relative quand on connaît les liens amicaux qui unissent depuis des siècles les deux populations alpines. Dans ces conditions, le Tour des Dents Blanches apparaît comme une superbe randonnée plongeant les montagnards des villes et ceux des champs au cœur d’une vertigineuse chaîne de sommets rehaussés de somptueux paysages, d’étapes chaleureuses, de légendes et de traditions propres à dépayser et émerveiller le plus blasé des alpinistes. C’est au beau milieu de ces terres d’exception qu’un certain Balmat (le vainqueur du MontBlanc) a disparu à tout jamais en voulant trouver de l’or. C’est entre ces cols et ces alpages que des générations de contreban-

diers ont joué aux gendarmes et aux voleurs avec les douaniers pour passer en douce cigarettes, chocolat et bétail. Profitez d’une boucle bien balisée et de refuges confortables et accueillants à chaque étape. Au printemps, certains tronçons enneigés nécessitent l’utilisation de cordes et de piolets.

Degré de difficulté ★★★★ Nombre de jours: 4–6 www.tourdentsblanches.com

3 Tour de la Vallée du Trient Le Tour de la Vallée du Trient se pratique généralement en quatre à cinq jours. Tout au long du parcours, des paysages splendides se succèdent: massif du Trient, massif du Mont-Blanc, Dents du Midi, gorges du Triège, du Trient, du Dailley, barrages de Salanfe, d’Emosson, du Vieux-Emosson et plusieurs réserves naturelles. En 1976, à la suite de la fonte d’un ancien névé, plus de 800 empreintes de dinosaures, de neuf espèces différentes, furent découvertes au Vieux-Emosson. Il y a plus de 200 millions d’années, une quarantaine d’individus avaient déambulé sur la plage longeant le rivage marin, laissant les traces de leurs pas; ils semblent avoir pesé 300 à 400 kilos et mesuré de 3 à 7 mètres de long. Après leur passage, la mer recouvrit ces empreintes d’argile verte et rouge, ce qui les fixa définitivement. Lorsque les Alpes s’élevèrent,

ces empreintes se retrouvèrent à 2’400 mètres d’altitude. De quoi faire rêver! Ce tour pourrait également s’appeler le Tour de Cols: en effet, en partant du Col de La Forclaz, vous traverserez successivement le Col de Balme, le Col des Posettes, le Col de la Terrasse, le Col de Barberine et enfin le Col d’Emaney. La traversée de plusieurs arrêtes vous donnera l’occasion de contempler des panoramas grandioses, de découvrir une flore riche et variée et surtout une faune extraordinaire.

Degré de difficulté ★★★ Nombre de jours: 4–5 Carte touristique: 1:25 000 Vallée du Trient


4 Tour du Mont-Blanc Ce parcours, à travers la France, l’Italie et la Suisse vous montre le Massif du Mont-Blanc vu de tous les côtés. Le chemin traverse la chaîne de montagnes basses, mais offre une vue imprenable sur les montagnes aux neiges éternelles. Le Tour du Mont-Blanc n’a pas fini d’attirer à lui de nouvelles générations dans l’un des sites naturels les plus prestigieux de la planète: toit de l’Europe avec ses 4’807 mètres, le Mont-Blanc fascine tout le monde, du simple promeneur à l’alpiniste le plus expérimenté; le roi trône au milieu d’une couronne tressée par de majestueux 4’000 reliés entre eux par une multitude de glaciers sublimes: la Mer de Glace, le Glacier d’Argentière, le Glacier du Trient, le Glacier de Saleina, le Glacier des Bossons, . . . Notre parcours traverse sept vallées entourant plus de 400 sommets enneigés. C’est une randonnée de cols en hautes vallées, aussi magiques que célèbres, où la proximité

des grands glaciers est l’un des principaux attraits. Cet itinéraire vous permettra de dominer des sites incomparables: Chamonix ville mythique de l’alpinisme, Les Houches et Les Contamines célèbres stations de ski françaises, Courmayeur dans la Vallée d’Aoste et l’entrée du tunnel du MontBlanc, les deux Val Ferret, italien et suisse, Champex et son mignon petit lac, . . . Vous terminerez votre boucle fatigué, mais ravi et enchanté.

Degré de difficulté ★★★ Nombre de jours: 10 –14 Carte touristique: Topo-guide TMB

5 Tour des Combins D’où que vous les apercevrez sur l’itinéraire de randonnées pédestres, les Combins  s’imposent comme les plus puissants sommets de la chaîne pennine; ils trônent comme s’il y avait le vide autour d’eux. Ce vaste massif glaciaire, neigeux, rocailleux et plein de merveilles cachées, nous vous proposons de l’admirer en une passionnante aventure de 4 à 6 jours. Vous pourrez l’observer de Verbier, de Chanrion, du Val d’Aoste, du Val d’Entremont, de Champex, de partout. Vous découvrirez la vie rude des habitants et des bergers de ces vallées: des espaces façonnés et modelés par des générations enracinées dans leur passé. Ce sont des hommes qui vous accueilleront avec toute la modestie des gens de la montagne. La faune, d’une richesse particulière, est très bien protégée grâce aux districts francs fédéraux du Mont-Pleureur et de la Combe de l’A. Ces vastes réserves vous permettront une

approche des animaux sauvages des Alpes: bouquetins, chamois, cerfs, chevreuils, marmottes, aigles royaux. L’amour de la nature vous fera découvrir une flore très variée et admirablement conservée. La richesse de la vie religieuse est surtout marquée par la Maison du Grand-St-Bernard, présente partout sur le parcours.

Degré de difficulté ★★★ Nombre de jours: 4–6 Carte touristique: 1:50 000 –5027T Grand St-Bernard – Combins – Arolla www.tourdescombins.ch


6 Tour du Val de Bagnes Ce tour, qui peut se faire en quatre ou six jours, selon le parcours choisi, permet de découvrir une extraordinaire variété de paysages alpins, avec les majestueux massifs des Combins, du Vélan et du Mont-Blanc en arrière-plan. Vous dominerez la célèbre station de Verbier blottie dans son écrin de verdure, vous découvrirez une flore variée, un biotope unique à Bonatchiesse, de nombreuses cabanes très bien entretenues tout au long de votre randonnée, le barrage de Mauvoisin, imposant monument à la gloire du génie humain. Un panorama majestueux vous attend, soit au sommet des Attelas, soit au Mont Brûlé. Vous franchirez de nombreux cols alpins dont le Col des Otanes, le toit de votre parcours à 2’846 mètres. La richesse de la faune dans le Haut Val de Bagnes avec la réserve fédérale du Mont Pleureur et la réserve de marmottes de Mauvoisin, deuxième plus grande réserve naturelle de Suis-

se, est également exceptionnelle; ces vastes espaces vous permettront une approche facile des animaux sauvages des Alpes: bouquetin, chamois, marmotte, cerf, chevreuil, aigle royal, . . . On rencontre également les vaches de la race d’Hérens, si caractéristiques par leur instinct belliqueux, sur tous les magnifiques alpages traversés.

Degré de difficulté ★★★ Nombre de jours: 4–6 Carte touristique: 1:25 000 Val de Bagnes/Verbier

7 Tour du Val d’Hérens Visiter le Val d’Hérens, c’est entrer de plein pied au cœur du Royaume des Vacances. Nombre de poètes ont décrit cette vallée privilégiée par la nature, ces paysages exceptionnels, ces costumes que l’on porte volontiers dans plusieurs villages, ces sentiers qui flirtent avec les bisses, la forêt, l’alpage ou le glacier. Autant de merveilles qu’il convient de découvrir sur place. Il faut séjourner dans le Val d’Hérens, ce pays au soleil généreux et au climat particulièrement sain, pour en connaître les multiples aspects. S’évader à travers ce véritable paradis alpestre, lieu idéal pour les vacances familiales, habité par des femmes et des hommes qui conjuguent volontiers hospitalité et générosité dès le premier contact établi. Ce Val d’Hérens que nous vous invitons à mieux connaître est fait de toutes les oppositions. Des prairies généreuses, des pentes plus abruptes, des forêts

de mélèzes, de feuillus ou de sapins, des arolles solitaires brûlés par le soleil ou blessés d’un coup de foudre. Vous y trouverez de coquets villages, où les maisons se serrent les coudes entre deux ruelles, mais aussi des stations modernes et bien équipées, où l’on pratique un tourisme doux de qualité. Séjour de repos ou vacances actives, chacun trouvera un site enchanteur comblant ses désirs.

Degré de difficulté ★★★ Nombre de jours: 5 –6 Carte touristique: 1:25 000 Val d’Hérens


8 Tour du Val d’Anniviers Le Val d’Anniviers, première des vallées latérales du Valais francophone, s’ouvre sur la plaine du Rhône en face de Sierre, la Cité du Soleil et s’élève vers le sud jusqu’au massif de la Dent-Blanche. Le Tour de cette vallée est un itinéraire remarquable, parmi les plus beaux des Alpes, pour découvrir toutes les richesses naturelles de cette région. Un spectacle accentué par la luminosité liée à l’altitude et par les contrastes entre pâturages, rochers et glaciers. La célèbre montée de Ponchet nous permet d’atteindre Chandolin, à près de 2’000 mètres d’altitude ou St-Luc et son magnifique Sentier des Planètes. Rejoindre Zinal, au fond de la vallée de la Navizence, c’est emprunter la partie supérieure de la célèbre course Sierre-Zinal, c’est côtoyer l’hôtel Weisshorn, c’est admirer la majestueuse Couronne Impériale tressée par les cinq 4’ooo que sont la Dent-Blanche, l’Ober Gabelhorn, le Zinalrothorn, le Weiss-

horn et le Bishorn. La voie qui mène à la Corne de Sorebois à 2’869 mètres, vous offre une vue panoramique unique sur l’ensemble de la vallée  avec ses chalets et ses mazots regroupés dans les merveilleux villages de Chandolin, St-Luc, Vissoie, Zinal et Grimentz. Vous regagnerez la plaine par Vercorin, un nid d’aigle accroché à la rive gauche des Alpes valaisannes, un nid perché d’où le regard s’envole et plane au-dessus de la vallée du Rhône, remonte du fleuve vers les vignes, les forêts, les pâturages et embrasse l’extraordinaire panorama de la chaîne alpestre.

Degré de difficulté ★★ Nombre de jours: 4–5 Carte touristique: 1:25 000 Val d’Anniviers

9 Tour des Muverans Le Tour des Muverans, avec sa géologie si particulière, sa flore et sa faune, ses multiples cabanes, ses alpages en activité, son passage à Derborence, ses variantes possibles, a les atouts d’un grand circuit. Ce parcours est une belle leçon de choses. Situé juste au niveau du coude du Rhône, un sentier en balcon permet de découvrir quelquesuns des plus beaux panoramas des Alpes: le massif du Mont-Blanc, les Combins, les Alpes valaisannes, les Dents du Midi et, en certains endroits, le Lac Léman. La géologie est aussi passionnante. Toutes les époques, du crétacé au jurassique, ont déposé ici des trésors: roches carbonifères, fossiles d’ammonites, rognons de silex et lapiés racontent l’histoire de notre planète. La flore n’est pas en reste, avec des espèces rares bien présentes sur le circuit: le vallon de Nant concentre plus de quarante pour cent de la flore helvétique; à Derborence, des sapins blancs

atteignent l’âge vénérable d’un demi-millénaire. La faune n’est pas absente de cet éden: les chamois et les bouquetins foisonnent dans un environnement intact. Et comment ne pas évoquer Derborence, connu par ses deux éboulements et passé à la postérité grâce à la plume de l’écrivain Charles Ferdinand Ramuz? Entre littérature et science, randonnée et nature, le Tour des Muverans a les atouts d’un grand tour et ne demande qu’à être un peu plus parcouru.

Degré de difficulté ★★★ Nombre de jours: 4 –5 Carte touristique: 1:25 000 Du Rhône aux Muverans www.tourdesmuverans.ch


Le Valais. La bonne adresse Valais

En Valais, l’hébergement a valeur de symbole et l’hospitalité et fait partie intégrante de notre tradition. Peu importe le mode d’hébergement choisi, que ce soit en hôtel, en appartement, en bed and breakfast, en cabane ou en camping. Partout vous sentirez l’importance que nous attachons au bien-être. La variété de nos offres est aussi multiple que les désirs de nos hôtes. Des hôtels typiquement valaisans qui accueillent les familles contrastent avec le luxe de certains établissements. On y trouve autant d’auberges modestes mais intimes que d’hôtels avec infrastructures pour le wellness ou d’hôtels historiques protégés. Les petits savourent les commodités des hôtels où les familles sont les bienvenues. Qui voudrait vivre une nuit exceptionnelle peut exaucer son rêve dans la paille fraîche. Toutes les formes d’hébergement ont en commun le soin voué aux plaisirs gourmands  qui vont de la cuisine locale au menu gourmet en passant par des mets rustiques. Le choix se fait tout simplement au gré de ses envies, de sa fantaisie et de son budget. Toutes les formes de logement sont répertoriées sur www.valais.ch avec indication des prix, des disponibilités et possibilités de réservation directe. Prêtez bien attention aux offres spéciales et aux forfaits! Des questions? Besoin de conseils? Composez le no de téléphone +41 (0)27 327 35 70.

Infos: www.valais.ch RECHERCHE 40008

»


10 Tour du Massif des Diablerets Lorsque les pionniers créèrent le Tour des Diablerets, ils voulurent faire connaître ce merveilleux massif et ses alentours aux bons marcheurs. Aujourd’hui, la marche en moyenne montagne s’est démocratisée à tel point que ce circuit est devenu pour tous les nouveaux randonneurs un but idéal. En effet, depuis quelques années, les marcheurs de tous horizons se croisent sur les différents chemins du tour: des étudiants, des sportifs, des retraités, mais aussi de nombreux hôtes. Les nombreux refuges, cabanes, et restaurants qui jalonnent ce parcours permettent à chacun de trouver son rythme pour effectuer cette boucle à sa guise. D’autres objectifs peuvent surgir au gré du parcours, tantôt l’aspect floristique (une des plus riches d’Europe), tantôt l’aspect faunistique (gypaète, loup, lynx, . . .) et surtout une découverte appréciée de l’environnement extraordinaire que vous présenteront

le vallon de Derborence et le paysage de lapis autour de la cabane de Prarochet. De magnifiques points de vue parsèment votre randonnée: au-dessus de Gryon, les Chaux est un point de vue imprenable sur le Lac Léman, le Val d’Illiez, les Dents du Midi et la plaine du Rhône, le plateau de Tsanfleuron vous fera embrasser la grande chaînes des Alpes valaisannes, du Mont-Blanc au Mont Rose. Réussir ce circuit, c’est aussi traverser trois cantons suisses: Berne, Vaud et Valais.

Degré de difficulté ★★★ Nombre de jours: 4 –5 Carte touristique: 1:25 000 Les Diablerets – Massif des Diablerets

11 Tour Wildstrubel Le Tour Wildstrubel commence à CransMontana, station touristique et terrasse ensoleillée à 1’500 mètres d’altitude et s’élance en direction de l’est. Ce tour nous amène pour débuter sur un sommet panoramique, le Mont Bonvin: de la Vallée de Conches (Goms) au Mont-Blanc, au sud de la vallée du Rhône, c’est un alignement de sommets; seul le massif du Mont Rose se cache, dissimulé derrière la crête qui relie le Weisshorn au Zinalrothorn. En suivant le sentier des paysans d’autrefois, nous rejoignons le stade des Alpes, Loèche-les-Bains, le plus grand centre thermal d’Europe entouré par des parois de rochers impressionnantes. Au Lötschental et ses masques typiques, nous gravissons le Lötschenpass, le plus ancien passage entre le Valais et Berne. Ce col nous offre une zone géologique très intéressante ainsi qu’une faune et une flore extraordinaires. La descente sur

Kandersteg nous dévoile une vallée sauvage et romantique. Le retour en Valais passe par la Lenk et Iffigenalp avant d’atteindre le Col du Rawyl. Au pied du col, le barrage de Zeusier, dans un vallon à la nature intacte, nous incite à regagner Crans-Montana, notre point de départ.

Degré de difficulté ★★★ Nombre de jours: 6 –8


12 Tour du Mont Rose Si l’on devait donner un qualificatif au Tour du Mont Rose, ce serait sans aucun doute le tour «royal» ou «majestueux». Sur des sentiers d’altitude – parmi eux la route la plus célèbre, à savoir l’Europaweg – le Tour offre une vue spectaculaire sur de nombreux sommets de glace de plus de 4’000 m tout autour du Mont Rose et sur le massif des Mischabels, les chaînes de montagnes les plus hautes de Suisse. Alors que côté suisse, le Weisshorn, le Weissmies et la «montagne des montagnes», le Cervin, ne cessent de capter les regards, c’est le massif du Mont Rose qui frappe par sa splendeur côté italien. Les sites Walser que l’on peut observer dans la vallée de Saas, mais surtout dans les régions de Macugnaga et Alagna, éveillent la curiosité. On suppose que les Walser ont pénétré au 13e/14e siècle par le col du Monte Moro et le col du Théodule dans la

région située au sud du Mont Rose où ils se sont installés. On parle aujourd’hui le «Walsertitsch» dans cette région, un dialecte haut-alémanique qui ressemble au dialecte valaisan. Du point de vue physique, le Tour du Mont Rose est assez exigeant. Pour ceux qui ne souhaitent pas dépasser leurs limites, la possibilité existe de parcourir certains trajets en bus ou téléphérique. Un des nombreux «sommets» du Tour est sans aucun doute la traversée du glacier du Théodule, le seul sentier de randonnée alpin de ce tour. Bien qu’il s’agisse là d’un domaine skiable praticable en été, on ne saurait sous-estimer les risques potentiels et il vaut mieux s’encorder pour plus de sécurité. Degré de difficulté ★★★★ Nombre de jours: 9 –11 Carte touristique: 1:50 000 Tour Monte Rosa www.tmr-matterhorn.ch

13 Trekking Simplon-Fletschhorn Ceux qui privilégient la nature, la liberté et l’isolement doivent impérativement opter pour le trekking Simplon-Fletschhorn. C’est pour des raisons totalement différentes que le Simplon et le Fletschhorn ont acquis leur célébrité: le Fletschhorn a été considéré pendant longtemps comme un majestueux 4’000. Ce n’est que durant les années 50, lorsque les méthodes de mesure sont devenues plus pointues qu’on a dû se rendre à l’évidence: 6 bons mètres lui manquent pour faire partie des «plus grands». Souvent, le Simplon a été considéré comme la véritable porte de l’Italie. Depuis le 17e siècle, le Simplon compte au nombre des passages des Alpes d’importance stratégique; aussi bien Gaspard Jodoc von Stockalper au Moyen-Age que Napoléon quelque 150 ans plus tard ont tiré profit de la topographie favorable et firent construire des routes afin de traverser ce fameux col.

Durant les années 1990, de nombreux tronçons du «Stockalperweg» ont été remis dans leur état originel. Par ailleurs, il fut procédé à la construction de l’Ecomusée. La méthode de construction moyenâgeuse se révèle dans l’existence des murs de pierres sèches et la conservation de la base d’origine du chemin, ce qui explique du reste le succès de ce chemin de randonnée sur le plan international. Le trafic international de transit et ses effets sur l’histoire régionale sont au centre de l’exposition à l’«Alter Gasthof» à Simplon-Village. Le «Stockalperweg» forme l’axe oriental du trekking SimplonFletschhorn. Le tour, par sa substance même, est un véritable bijou de nature et de culture!

Degré de difficulté ★★★★ Nombre de jours: 7–10


Gletscherstube, Märjelensee

14 Tour Jungfrau – Aletsch La vue sur l’Eiger, le Mönch et la Jungfrau est un «must» pour tous les touristes des pays asiatiques. On ne saurait oublier dans la foulée le glacier d’Aletsch à l’arrière qui s’étend à l’infini. Le couronnement de ce véritable chef-d’œuvre de la nature a eu lieu en 2001 par l’obtention du label «Patrimoine mondial de l’UNESCO». Le Tour Jungfrau – Aletsch ne couvre pas seulement le périmètre classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO et les perles de la nature qui s’y trouvent; il relie une fois de plus le Haut-Valais et l’Oberland bernois. Il s’agit là de deux régions qui sont souvent indissociables. Et pourtant, il existe des différences énormes de ça et de là des Alpes bernoises: la végétation ne pourrait être plus diversifiée, lorsqu’on compare les pentes sèches et peu exigeantes donnant sur la rampe sud du Lötschberg avec les prairies verdoyantes de la région d’Innertkirchen.

Les conditions de vie inégales ont marqué pendant des siècles le caractère des êtres humains de ce côté-ci et de l’autre côté des Alpes bernoises, ce qui se reflète du reste parfaitement bien dans la langue, la carte des menus, les coutumes, l’architecture, la culture, voire la religion dans les différentes régions. C’est ainsi que le tour complet constitue un véritable feu d’artifice, qui ne peut qu’éveiller le désir d’en savoir plus. Au lieu de faire ce tour en une seule fois, il est recommandé de le répartir sur plusieurs jours en étapes plus courtes.

Degré de difficulté ★★★ Nombre de jours: 17–20


15 Tour des Portes du Soleil C’est le col symbolique des Portes du Soleil, au-dessus des Crosets, qui donne son nom à ce domaine skiable et pédestre de plus de 400 km2 d’espace naturel forgé autour du regroupement de 14 villages devenus stations, mais sans perdre leur âme. Des sommets des Cornettes de Bise ou de la Tour de Don, votre regard plonge dans les eaux bleues du lac Léman: en face de vous, Montreux, Lausanne. Plus loin, dans le lointain, on devine la silhouette de la Jungfrau, de l’Eiger, la pyramide du Cervin, . . . Tournezvous légèrement; devant vous se dressent, majestueuses, puissantes, les célèbres Dents du Midi tandis que se détache tout proche, sur la droite, le Mont-Blanc. Vous cheminez sur un sentier des Portes du Soleil, au milieu des alpages, par-dessus la frontière, tantôt en France (Haute-Savoie), tantôt en Suisse (Valais). Vous marchez sur deux pays, mais sur une seule province: Le Chablais, qui vous

offre une végétation d’exception, un paysage aux mille chalets, des saveurs locales à nulles autres pareilles, des panoramas époustouflants, des vaches . . . de toutes les couleurs, toutes les vertus des bains thermaux, la grande voie des oiseaux migrateurs, les sentiers des contrebandiers, des belvédères à vous couper le souffle, l’histoire des abbayes du Chablais et de nombreux lacs de montagne très rafraîchissants.

Degré de difficulté ★★★ Nombre de jours: 5 –7 Carte touristique: 1:33 333 Portes du Soleil

16 Tour du Ruan Ruan est le nom du sommet au nord du barrage d’Emosson. Ce Mont Ruan qui culmine à 3’044 mètres a deux sommets satellites qui le composent: à l’ouest, le Petit Ruan à 2’847 m, et à l’est, le Grand Ruan, à 3’057 m. A ses pieds, les glaciers des Fonds et du Ruan l’encerclent. Le Tour lui-même se déroule à cheval sur deux pays, la France avec la région de la Haute-Savoie, plus précisément la Vallée du Haut-Giffre, et la Suisse, sur le territoire du canton du Valais, district de Saint-Maurice et sur les hauts de la Vallée du Trient. Le point culminant de ce Tour, le Cheval-Blanc, 2’830 mètres, offre un magnifique panorama, d’où l’on côtoie d’un seul regard aussi bien les Alpes bernoises, la Plaine du Rhône, les Alpes valaisannes, le massif du Mont-Blanc, le Chablais ou encore le Jura. Parcourir ce circuit, c’est se faufiler dans un labyrinthe de gros blocs calcaires enchevêtrés comme des châteaux-forts,

c’est découvrir le Bout du Monde, magnifique amphithéâtre qui porte bien son nom, c’est traverser des passages difficiles sécurisés par la pose de mains courantes, c’est affronter des passages enneigés dans la région des Ottans, c’est franchir ce lieu mythique avec ses 80 mètres de cheminée par des échelles, des étriers et des chaînes. Enfin, c’est terminer l’itinéraire en se faufilant à travers des vires, des combettes ou encore de gros dos de baleines polis par les glaciers.

Degré de difficulté ★★★★ Nombre de jours: 5 –6 www.tourduruan.com


17 Tour des 4 Vallées Les 4 Vallées sont beaucoup plus connues comme étant l’un des plus grands domaines skiables de Suisse que comme un tour de randonnée pédestre. Pourtant, traverser ces grands espaces, en été, procure un vrai plaisir. Cet itinéraire propose, en même temps, un parcours alpin aux pieds de grands sommets et des superbes balades le long des bisses du Valais central. La partie alpine nous conduit à travers un univers d’alpages verdoyants, au-dessus des forêts, pour découvrir de nombreuses cabanes accueillantes, pour franchir plusieurs cols culminant à près de 3’000 mètres (Col de Prafleuri), pour admirer l’impressionnant Barrage de la Grande Dixence et les nombreux lacs de montagne, pour approcher la faune sauvage partout présente, pour apprécier la découverte de fleurs protégées et pour s’extasier devant des panoramas grandioses que seules les Alpes peuvent nous fournir. La deuxième

partie nous ramène au cœur du domaine skiable: de Savoleyres, admirez Verbier au milieu de sa verdure, imaginez les immenses champs de ski, puis descendez découvrir la jeune station de La Tzoumaz. Le Bisse de Saxon vous conduit, au-dessus d’Isérables et de Nendaz, jusqu’au barrage de Cleuson: que du plaisir et de la détente! Traversez des alpages habités par des troupeaux de vaches de la race d’Hérens et vous aurez bouclé votre excursion sur le tracé de la célèbre Piste de l’Ours.

Degré de difficulté ★★★ Nombre de jours: 4–5 Carte touristique: 1:25 000 4 Vallées

18 Tour Augstbordhorn Le Tour Augstbordhorn a deux facettes: le côté civilisé, plutôt agricole entre Embd et Oberems ainsi que le côté sauvage, romantique et naturel comprenant la vallée de Tourtemagne et le col de l’Augstbord. Tel un collier de perles, les coquets villages situés entre 1’000 m et 1’350 m d’alt. s’alignent tout autour de l’Augstbordhorn. Ici, l’agriculture représente encore une branche économique importante et donne l’impression d’un univers encore préservé. Les centres des villages sont constitués de maisons et mazots brûlés par le soleil. Des moutons, des chèvres, des vaches d’Hérens – et avec un peu de chance également quelques yaks – paissent paisiblement et invitent à s’attarder. Ce tronçon peut sans problème être parcouru de mai à début novembre et, grâce aux étapes courtes, ce périple constituera un événement inoubliable également pour les familles. Il est toujours possible

d’interrompre le tour et de le poursuivre en empruntant les transports publics. La vallée de Tourtemagne frappe par sa beauté unique et son caractère naturel. Avant fin juin – début août, il est impossible et vivement déconseillé d’essayer de traverser le col de l’Augstbord. Le col qui culmine à 2’895 m est l’étape la plus difficile que l’on ne saurait sous-estimer. Ceux qui privilégient un panorama plus que diversifié trouveront ici dans les montagnes de la vallée de Tourtemagne, le groupe des Mischabels et la vue sur le majestueux Bietschhorn tout ce qu’ils recherchent.

Degré de difficulté ★★ Nombre de jours: 5 –6 Carte touristique: 1:25 000 Visp


Brochures Valais

Eté D/F/E/I/NL

Hiver D/F/E/I/NL

Golf D/F/E

Meetings D/F/E

Wellness D/F (Web E/I)

Pour les randonnées en Valais, vous disposez d’intéressants guides et ouvrages. Sur www.valrando.ch, vous trouverez un vaste choix des publications que vous pourrez commander directement sur ce site. Randonnées D/F/E/I/NL

Randonnées le long des bisses D/F/E/I/NL

Les tours D/F/E/I/NL

Vous pouvez également consulter et télécharger en ligne les brochures du Valais. Commandez d’autres brochures de Valais Tourisme:

Rue Pré Fleuri 6, Case postale 1469, CH-1951 Sion T +41 (0)27 327 35 70, F +41 (0)27 327 35 71 info@valais.ch, www.valais.ch

Infos: www.valais.ch RECHERCHE 40013

»


P

ersonne ne peut rester hermétique aux charmes de cet élégant compagnon.

www.provins.ch

Partenaires Valais

Choyez votre plaisir.

Plus vite en Valais. Kandersteg–Goppenstein en seulement 15 min. La journée, un train toutes les 30 min. dans les deux directions, toutes les 15 min. aux heures de pointe et à cadence encore plus élevée en période de forte affluence. www.bls.ch/autoverlad

bls.Transport des automobiles

CHALETS ET APPARTEMENTS DE VACANCES www.interhome.ch Tél. 0840 84 88 88


19 Tour des minéraux Le Lengbach dans le Binntal (ou vallée de Binn) compte au niveau mondial au nombre des 10 plus importantes carrières de minéraux. Pas moins de 19 variétés minérales ont jusqu’à présent pu être trouvées sur ce terrain. Plus de 100 espèces minérales ont été trouvées dans la vallée de Binn. On a également fait des découvertes très intéressantes au Monte Cervandone et sur l’Alpe Devero. Le tour des minéraux passe par la vallée de Binn (160 km²) ainsi que le parc naturel adjacent Alpe Veglia et Alpe Devero (85 km²) et en matière de milieu naturel, on ne peut rien trouver de mieux. Du point de vue archéologique et historique, le tour vous réserve d’intéressants objets. Dans la région de Binn on a trouvé des céramiques, des bijoux et des armes qui remontent jusqu’au 4e siècle avant J.-C., dans la région de Veglia, on peut même admirer des objets qui datent du 8e siècle avant J.-C.

Entre Simplon village et le col du Simplon, le tour suit le tracé du «Stockalperweg», le chemin de randonnée historique par excellence, qui est ouvert depuis 1994 au tourisme de randonnée en tant qu’Ecomusée. Ceux qui souhaitent obtenir de plus amples informations sur les trésors que l’on peut découvrir tout au long du tour des minéraux peuvent les obtenir dans l’un des musées que l’on trouve au cours du périple. En raison de sa longueur, le col du Saflisch est souvent évité. Mais comme le dit un proverbe: «Le chemin est le but en soi». Par ailleurs, la longue ascension est couronnée par l’un des plus beaux points de vue de la région.

Degré de difficulté ★★★★ Nombre de jours: 6

20 Tour Walser Les Walser habitaient à l’origine la vallée de Conches (Goms) puis ils ont émigré vers l’est et le sud. Au cours de leur migration, ce peuple très travailleur traversa au 13e siècle le col de l’Albrun pour atteindre la vallée d’Eschen (connue aujourd’hui sous le nom de Valle d’Ossola) et le col du «Griespass» dans le Pomatt (Val Formazza). Le magnifique pont datant de 1761 à Ladstafel dans le Ägenetal témoigne de l’importance du col du Griespass durant le Moyen-Age, lors du commerce entre l’Oberland bernois et le nord de l’Italie. Si l’on monte le Val Formazza, on sera frappé par la désignation des localités en deux langues. On y entretient toujours des contacts étroits au-delà des frontières nationales, mais malheureusement, la langue allemande parlée ici s’est perdue au cours des siècles pour céder la place à l’italien. Ce ne sont pas seulement les Walser qui consti-

tuent l’attrait de ce tour; les highlights se succèdent tout au long du périple. De vastes tronçons traversent le parc naturel de la vallée de Binn classé en 2008 comme parc naturel d’importance nationale et cantonale. Il se caractérise par ses minéraux uniques en leur genre et sa flore et sa faune particulièrement riches. Le Val Formazza est riche en lacs de montagne et cascades. La plus connue, la cascade du Toce à Sotto Frua, qui, avec ses 143 mètres de haut, compte parmi les plus belles d’Europe. On n’oubliera jamais la vue dont on jouit depuis le célèbre sentier d’altitude de Conches sur la vallée haute en pentes douces, qui s’est également fait une bonne réputation sur le plan culturel et culinaire. Degré de difficulté ★★★ Nombre de jours: 5 –7


21 Tour du Wildhorn Il existe pour les randonnées de plusieurs jours des tours classiques. La ronde du Wildhorn est à placer dans cette catégorie. Cinq jours de traversée entre le Valais et Berne, cinq jours de vue spectaculaire sur les sommets verglacés du Wildhorn, cinq jours de nature pure. Le Tour du Wildhorn, c’est des journées de marche très variées et pleines de surprises: chemins taillés dans la falaise, sections équipées de câbles, montées raides dans des pentes d’éboulis, grimpée dans la caillasse, passage sous une cascade spectaculaire, descente de quatre ou cinq échelles verticales qui se suivent sans interruption, montée en terrain caillouteux et instable, sentier étroit et assez exposé avec des câbles pour se tenir au besoin, découverte de nombreux petits lacs de montagne, promenade au milieu des aconites et de quelques edelweiss, montée dans de riants pâturages que les vaches partagent avec de nombreu-

ses marmottes, vue panoramique sur le glacier de la Plaine Morte, des Diablerets, du Mont-Blanc, le Grand Combin et les sommets entourant le Val d’Hérens, traversée d’un labyrinthe de rochers blancs, contemplation de multiples cascades qui descendent des parois vertigineuses, aucune trace de verdure durant deux jours, . . . Vous l’aurez compris, le Tour du Wildhorn est un circuit super intéressant, mais réservé aux randonneurs entraînés, expérimentés et qui n’ont pas le vertige.

Degré de difficulté ★★★★ Nombre de jours: 4 –5 www.tourduwildhorn.ch

22 Tour des Grands Barrages Entre le massif du Grand Combin et la Dent d’Hérens, culminant tous deux à plus de 4’000 mètres, d’immenses barrages ont été érigés par l’homme pour domestiquer les eaux de fonte des grands glaciers alpins dont le barrage de la Grande Dixence. A cheval sur le Valais suisse et la Haute Valpelline italienne, dans une région où les lacs abondent, superbes, le Tour des Grands Barrages est un itinéraire d’altitude, culminant à 3’087 mètres, peu difficile physiquement et ne représentant qu’un ou deux passages escarpés et une traversée de glacier, au Col de Collon. Ce parcours relie quatre grands barrages: le Mauvoisin dans le Val de Bagnes à 1’962 m, le barrage de Place Moulin dans la Valpelline à 1’970 m, la Grande Dixence dans le Val d’Hérens à 2’364 m et Cleuson dans la Vallée de Nendaz à 2’186 m. Que de surprises sur ce tour: le sentier-balcon qui longe le Lac du Mauvoisin, le Col de Crête Sèche, passage-

frontière pour l’Italie, le barrage de Place Moulin qui verrouille l’amont de la Valpelline, le Col de Collon qui nous ramène en Suisse, les séracs de la face nord du Mont Collon qui forment un spectacle impressionnant, le Haut Glacier d’Arolla qui impose l’encordement, le passage du col de Riedmatten et les innombrables cabanes visitées, les magnifiques cols franchis dans des paysages somptueux.

Degré de difficulté ★★★ Nombre de jours: 7–9 Carte touristique: 1:50 000 –5027T Grand St-Bernard – Combins – Arolla


23 Tour du Cervin La Pyramide calcaire, ambassadrice de la Suisse, nous propose un tour féerique. Breuil Cervinia côté Italie et Zermatt côté Suisse, les belles élégantes réunies dans une des plus belles rondes alpines. Le Tour du Cervin avec ses huit étapes, ses six vallées et ses trois cultures  (Haut-Valais germanophone, Valais central francophone et Vallée d’Aoste en Italie) est une randonnée d’altitude. Longeant plus de vingt-cinq sommets dépassant les 4’000 m, traversant multiples alpages habités au milieu d’une faune et d’une flore intactes, visitant de nombreux villages traditionnels où le bonheur de marcher est présent à chaque étape. D’une vallée à l’autre, une histoire, une culture, une architecture locale différentes font de ce parcours toute sa richesse. Il s’agit toutefois d’une randonnée qui demande expérience et endurance puisqu’il faut franchir des cols à plus de 3’000 m et deux glaciers.

Beaucoup plus éprouvant et technique que le Tour du Mont-Blanc, ce Tour du Cervin est donc réservé aux randonneurs expérimentés qui sauront adapter leur progression en fonction des conditions de la montagne, de la météo et de leur forme physique. Ce sentier de 120 km devrait très rapidement trouver sa place parmi les plus belles randonnées des Alpes. Alors, allez-y, mettez ce tour à votre palmarès!

Degré de difficulté ★★★★ Nombre de jours: 8 –10 Carte touristique: 1:50 000 Tour Matterhorn www.tourducervin.ch

24 Tour du Saint-Bernard Vous avez déjà certainement vu le chien Bari, son tonnelet autour du cou, célèbre sauveur des prisonniers de la montagne sur les pas de Saint Bernard. . . Plus que son chien, le Col du Saint-Bernard est un passage mythique entre la Suisse et l’Italie que foulèrent Napoléon, Hannibal et tant d’autres. Mais, sur le Tour du Saint-Bernard, il y a aussi des endroits sauvages, des paysages merveilleux, des réserves naturelles et des rencontres inattendues. Randonner sur ce parcours, c’est  quitter la civilisation à la Combe de Drône, grimper vers le Col des Chevaux, longer un sentier historique, franchir le Col Saint-Rémy pour passer en Italie, franchir le Col Malatra pour apprécier la vue splendide sur le Mont-Blanc, observer des edelweiss, cheminer dans le parc naturel de la Combe de l’A pour apercevoir des chamois et des bouquetins, grimper au Mont Rogneux à 3’032 mètres, le point

culminant de notre itinéraire pour admirer les massifs alpins: les Alpes valaisannes et bernoises, la crête du Jura et le massif du Mont-Blanc, traverser Bourg-St-Pierre, longer le barrage des Toules, descendre à travers des champs de fleurs et rejoindre l’hospice du Grand-St-Bernard. Là, à 2’469 mètres, les chanoines entretiennent un esprit simple d’accueil et de respect dans le partage et l’amour du Sauveur; nous visiterons le musée et découvrirons un diaporama sur l’histoire de l’hospice. Le Tour du Saint-Bernard se termine. . . Des images plein la tête de paysages fantastiques, de bouquetins majestueux, . . . Degré de difficulté ★★★ Nombre de jours: 5 –6 Carte touristique: 1:50 000 –5027T Grand St-Bernard – Combins – Arolla www.tourdusaintbernard.com


25 Tour des Deux Rives Entre la Chaîne des Dents du Midi et le massif des Muverans, un grand patrimoine géologique, zoologique et culturel, le Tour des Deux Rives est accessible aux familles. De 418 à 2’544 mètres d’altitude, 80 km de sentiers balisés aux normes suisses de la randonnée, 30 heures de marche effective, de 5 à 7 étapes journalières, ce circuit est destiné aux bons marcheurs avec équipement de montagne. De nombreux hébergements avec restauration en hôtel, auberge, chambres d’hôtes et cabane sont prêts à vous accueillir après votre randonnée. A 90 minutes de Genève, sorties d’autoroute à Bex, St-Maurice et Martigny, nombreuses gares CFF, téléphérique de Dorénaz à Champex d’Allesse, train à crémaillères, car postal de montagne, tous ces atouts vous faciliteront l’accès à ce merveilleux circuit et vous permettront de raccourcir votre itinéraire en cas de fatigue. De nombreuses curiosités et

attractions vous attendent: réserves naturelles, sentiers didactiques, salines, marais, marmites glaciaires, jardin botanique alpin, fortifications, forteresses, châteaux, grottes, abbaye, fouilles archéologiques, observatoire, fermes d’alpage, barrages et lacs de montagne, parc zoologique alpin et piscine, gorges, cascades, éoliennes, parois d’escalade, bains thermaux.

Degré de difficulté ★★ Nombre de jours: 5 –7 www.tourdesdeuxrives.ch

26 Chamonix – Zermatt Relier les deux capitales légendaires de l’alpinisme et deux massifs, le Mont Blanc et le Mont Rose sous l’oeil du Cervin, par des sentiers de randonnée, qui vont de Chamonix à Zermatt, est le rêve de beaucoup de randonneurs. Le parcours permet de découvrir quelques-uns des plus beaux panoramas des Alpes, avec ses plus prestigieux 4000, tout en traversant de splendides vallées, là où se nichent des villages de caractère, typiques d’un Valais enchanteur. Grandes forêts alpines, alpages colorés et animés, glaciers et cols à près de 3’000 mètres d’altitude sont les principaux ingrédients de ce voyage au coeur des Alpes. Epier la faune, admirer la flore et sentir ces terres d’exception. Aucune difficulté particulière pour mettre ce parcours à son palmarès: se laisser emporter lors de descentes impressionnantes, par des montées généreuses, de merveilleux sentiers balcon et se reposer dans des cabanes de

montagnes, voilà ce qui attend l’aventurier que vous êtes. Pour la partie française, le parcours remonte la haute vallée de l’Arve, et traverse la frontière suisse au Col de Balme 2’200 m. La partie suisse s’étale au sud du Rhône et se situe entre 1’300 et 2’900 m d’altitude. Le tracé passe par des lieux mythiques: le Col du Grand-Saint-Bernard, les barrage de Mauvoisin, de la Dixence et de Moiry, le Col de Riedmatten, l’hôtel Weisshorn et la cabane de Topali . . .

Degré de difficulté ★★★★ Nombre de jours: 17–20


Chemin d’altitude Grächen–Saas-Fee

27 ALPtrekking C’est un rêve qui se concrétise. Désormais, avec ALPtrekking, il ne sera plus nécessaire de se rendre à l’Himalaya pour effectuer une randonnée d’envergure en montagne. ALPtrekking a comme cadre les plus prestigieux 4’000 des Alpes – Mischabels, Mont Rose et Pointe Dufour, Cervin, Weisshorn, Dent Blanche, les Combins, Mont-Blanc – et emprunte un itinéraire attractif: le parcours franchit des cols jusqu’à 3’000 mètres, côtoie des lacs et des barrages, visite des cabanes sympathiques, descend dans les vallées à la rencontre des habitants et traverse des paysages grandioses et variés. ALPtrekking relie le Tour du Mont-Blanc et le Tour du Mont Rose, en empruntant, soit au nord, soit au sud, les tronçons extérieurs du Tour du Saint-Bernard, du Tour des Combins, du Tour des Grands Barrages et du Tour du Cervin. ALPtrekking est un trekk, italofranco-suisse, de plus de 500 km de long,

plus de 60’000 mètres de dénivelé, qui peut être parcouru entre 25 et 40 jours de marche, qui donne à chacun la joie de se découvrir en découvrant une nature grandiose et qui invite à jouer à saute-mouton pardessus les frontières de trois pays sans changer de région, car le Valais, la Savoie et la Vallée d’Aoste possèdent un patrimoine et un passé communs et nous proposent de découvrir une multitude de paysages alpins où la nature et les hommes cohabitent.

Degré de difficulté ★★★★ Nombre de jours: 25–40 Carte touristique: 1:50 000 –5027T Grand St-Bernard – Combins – Arolla 5028T Monte Rosa – Matterhorn Topo-guide Alptrekking www.alptrekking.com


Pré Fleuri 6, CH-1950 Sion

T +41 (0)27 327 35 70, F +41 (0)27 327 35 71

T +41 (0)27 327 35 80, F +41 (0)27 327 35 81

info@valais.ch, www.valais.ch

info@valrando.ch, www.valrando.ch

Photos: Grégory Gex-Fabry, François Perraudin, Christian Perret, Michael Portmann, Thomas Ulrich, www.sion-region.ch Printed in Switzerland

Rue Pré Fleuri 6, Case postale 1469, CH-1951 Sion

CHF 2.–


Tours (fr)