Issuu on Google+

N° 19 I 19.10.13

osez le talent

Talentum Les entreprises actives à Bruxelles

Influences Le cerveau : l’ultime outil de travail

Testé pour vous Combiner deux fonctions à la fois

Comment devenir un

super heros

(sur le marché du travail) Les défis vous allument, mais vous craignez de changer d’emploi ? Pourtant, il suffirait d’un rien pour que l’on s’arrache vos (vrais) talents. Apprenez à voler quand les autres courent, à vous plier comme un roseau dissident quand les autres partent en vrille. Comment ? En faisant ce petit pas de côté, ce petit geste salvateur digne des superhéros du quotidien.

LE salon pour l’emploi NATIONAL

mercredi 23 octobre 2013 à tours & Taxis infos et inscriptions sur references.be/talentum Mag Cover 191013.indd 1

16/10/13 14:42


002_GPV1QU_20131019_RMP01_00_VAMinside-QXP8 16/10/13 15:59 Page2

L’informatique pour le travail, la famille et la santé Lies, chef de projet chez KSZ : « Je trouve la collaboration avec les spécialistes en informatique très enrichissante. » Suzan, développeuse Java junior : « J’ai une préférence pour les nouveaux projets, parce qu’ils me permettent de développer mon propre style de programmation. »

Plus de 1700 professionnels de Smals oeuvrent à l’e-government et à l’e-health. Par des projets et des services informatiques révolutionnaires, ils contribuent à la simplification administrative, à la justice sociale et à des soins de qualité. Deux collaboratrices de Smals racontent ce que ICT for society signifie pour elles.

 PASSION DE L’INFORMATIQUE  Suzan, développeuse Java junior (25) : « J’ai toujours voué un grand intérêt à l’informatique. C’est de famille. Même ma mère se plonge éperdument dans PHP et Access. Durant ma formation en informatique, nous étions quatre filles sur cent étudiants. Les collègues les plus directs chez Smals sont des hommes. Le midi, je joue volontiers une partie de kicker avec eux. J’adore. » « Je travaille depuis maintenant un an et demi comme développeuse Java sur des projets liés aux soins aux personnes âgées et au remboursement des médicaments coûteux. Depuis peu, je donne forme au maximum à facturer pour la garde volontaire des personnes qui nécessitent des soins. Ces sont des choses auxquelles mes grands-parents sont directement confrontés. » « J’ai une préférence pour les nouveaux projets, parce qu’ils me permettent de développer mon propre style de programmation. Smals investit considérablement dans la formation et l’encadrement est excellent. Je peux aussi toujours me tourner vers mes collègues. J’ai déjà bien plus appris ici qu’à l’école, entre autres concernant JSF, Struts et les services web. À terme, j’espère devenir développeuse senior ou architecte software. » « J’ai jeté mon dévolu sur Smals pour ses conditions intéressantes et son accessibilité en train. Je peux ainsi continuer à vivre en Flandre occidentale, près de ma famille et de mes amis. »

Offres d’emploi chez Smals • • • • • •

Junior/Senior Functional Analyst Test Analyst Java Developer Project Manager Data Manager Middleware System Engineer

 L’ENGAGEMENT SOCIAL COMME FACTEUR DE MOTIVATION  Lies, chef de projet à la BCSS (31) : « Pour moi, l’informatique n’est pas un but, mais un moyen d’aider les citoyens, les entreprises et les organismes publics. Mon engagement social m’a poussée à opter pour une fonction de chef de projet à la Banque Carrefour de la Sécurité Sociale par l’intermédiaire de Smals. Je suis engagée dans ma vie privée également, en tant que bénévole chez Poverello et auparavant chez Pirlewiet, une association qui organise des vacances pour les enfants défavorisés. » « Les projets que j’encadre à la BCSS aident les citoyens, par exemple par l’octroi électronique automatique de droits sociaux. Cela permet d’éviter que les plus démunis soient encore davantage lésés par une inégalité de l’accès à l’information. Pour les employeurs et les autorités, un échange central d’informations représente souvent une simplification. » « J’ai la chance de travailler avec des collègues très compétents, qui ont souvent un bagage plus technique que moi. Je trouve la collaboration très enrichissante, j’espère qu’il en va de même dans l’autre sens. Cela dit, il faut au moins nourrir un grand intérêt pour l’informatique et être disposé à s’investir dans la matière. » « Je me sens étroitement liée à la BCSS, l’institution dans laquelle je travaille comme détachée. Smals est à mes yeux un employeur attrayant avec énormément de possibilités, un profil social et une myriade de collègues talentueux. »

Rendez-vous à Talentum 23/10,

stand 403

Retrouvez toutes nos offres d’emploi sur : www.smals.be/jobs

2013


édito

©© Kasia Doraczynska

Des superpouvoirs à portée de main

www.references.be

redaction@references.be

www.facebook.com/referencesdotbe

En 1977, David Bowie sortait l’album « Heroes ». À l’époque, la pop star chantait : We can be heroes, just for one day. En 2013, nous sommes déjà dans le jour d’après. En effet, si pour les 7 milliards de non Kryptoniens peuplant la Terre, virevolter dans les airs n’est pas une chose aisée, nous entretenons désormais des rapports complexes avec une batterie de superpouvoirs métaphoriques : pensez au multitasking, à l’omniscience, au pouvoir d’ubiquité avec un smartphone en poche, ce prolongement du cerveau… Outre-Atlantique, le projet des Real Life Super Heroes remet même d’anciens travailleurs à l’emploi. Ces hommes et ces femmes ordinaires enfilent des costumes extraordinaires pour faire régner la justice dans la vraie vie – la preuve que oui, « superhéros » est une carrière professionnelle tout à fait envisageable pourvu qu’on respecte quelques impératifs. Pourtant, plus personne ne semble croire en l’héroïsme à l’ancienne. Comment prétendre aujourd’hui vouloir sauver « le » monde quand il est si difficile de sauver « son » monde ? L’enquête d’Acerta, que nous publions en exclusivité, le sous-tend : si cinq salariés sur six sont intéressés par un nouveau challenge, 45 % des répondants ne réagissent pas du tout. Et c’est bien là le problème. Le type que vous croisez tous les jours au bureau n’est plus dans la grandiloquence tragique du héros antique ni dans la mégalomanie gominée du golden boy des années 80. Il tente juste de se maintenir à flot dans des univers mouvants, où souvent, l’absurde domine. Dans ce contexte sans équivoque, « Références » ne va pas vous vendre un costume moulant, des collants rouges ou des lames en métal. Nous avons plutôt choisi d’explorer ces petits pas de côté, ces « stratégies obliques » qui peuvent constituer des pistes pour prendre son envol. Des petits riens qui, au quotidien, peuvent tout changer. Pourquoi ? Parce que notre relation sans cesse plus complexe à la rythmique sociale, au temps et à la technologie nous contraint à développer de nouvelles microstratégies héroïques pour, par exemple, nous former, nous « vendre », nous désintoxiquer. Si héroïsme il y a aujourd’hui, il se situe en chacun de nous. Dans notre faculté de résilience, notre « intelligence adaptative » et nos talents véritables. Nous ne sommes pas tout-puissants. Mais nous pouvons beaucoup. Encore faut-il le montrer. Ici et maintenant.

:: Rafal Naczyk Rédacteur en chef

www.twitter.com/references

1

Mag Ref 191013.indd 1

18/10/13 01:10


002_GPV1QU_20131019_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 17/10/13 21:03 Page2

DEMAIN ON IRA CHERCHER L’ÉLECTRICITÉ AU FOND DE LA MER DU NORD. TRAVAILLER CHEZ ELECTRABEL, C’EST PARTICIPER AUX GRANDS CHALLENGES D’AUJOURD’HUI.

Electrabel est bien plus qu’un producteur d’Ênergie. En travaillant chez nous, vous avez l’opportunitÊ de prendre SDUWDX[GpÀVDFWXHOVHWjFHX[GHVDQQpHVjYHQLU9RXVpYROXH]GDQVXQHHQWUHSULVHDFWLYHDX[TXDWUHFRLQVGH OD%HOJLTXHGDQVXQGHVVHFWHXUVOHVSOXVLQQRYDQWVHWOHVSOXVSDVVLRQQDQWV(WFHODHQEpQpÀFLDQWGH multiples perspectives de dÊveloppement, d’un salaire et d’avantages consÊquents ainsi que d’une ambiance de travail agrÊable. VÊrifiez-le par vous-même, posez vos questions directement à nos collaborateurs sur travaillerchezelectrabel.be LinkedIn: Electrabel Facebook: Electrabel Backstage Twitter: @Jobs_Electrabel


sommaire

4

Talentum

8

Dossier

Plus de 30 employeurs recrutent à Bruxelles

Prêts à décoller sur le marché du travail ?

Après son succès liégeois, le salon Talentum revient sur ses terres natales. Le temps d’une escale, avant un véritable Tour des Régions. Ce 23 octobre, une trentaine de sociétés bruxelloises seront réunies sur le site de Tour & Taxis. L’occasion d’entrer en « relation humaine » avec les recruteurs. Et de (re)prendre le pouls du marché.

Il suffirait d’un rien pour que le marché reprenne des couleurs. C’est en substance ce qui ressort d’une enquête d’Acerta selon laquelle la proportion de salariés qui se disent ouverts à la proposition d’un nouvel employeur ne cesse d’augmenter. La propension à se laisser séduire culmine chez celles et ceux qui affichent entre dix et quinze ans d’ancienneté, mais c’est chez les plus jeunes que la démarche est la plus active : 21 % des salariés qui affichent moins d’un an d’ancienneté cherchent déjà... un nouvel employeur !

26

Testé pour vous

Combiner deux fonctions  à la fois Alors que les entreprises persistent et signent dans la rationalisation des coûts, les cadres supérieurs sont de plus en plus sollicités pour assumer une double fonction. Une opportunité de carrière ou un aller simple pour le burnout ?

Mais AUSSI 1 6 16

Édito

Des superpouvoirs à portée de main

Techniciens et Ingénieurs

Job next gen : préventeur des risques chimiques

Dossier

Data center : l’usine nouvelle ?

22 24 28

Influences

Le cerveau, l’ultime outil de travail

Influences

Les cols gris, ces techniciens de la connaissance

La vie en boîte

Divorce, un tremplin pour votre carrière ?

30 31 31

B2B

Actu et mouvements des Talents

Action

Un SOS Emploi axé sur les formations

WinWin Academy Comment rédiger un CV de guérillero ?

3

Mag Ref 191013.indd 3

18/10/13 01:26


Talentum

Plus de 30 employeurs recrutent à Bruxelles Après son succès liégeois, le salon Talentum revient sur ses terres natales. Le temps d’une escale, avant un véritable Tour des Régions. Ce 23 octobre, une trentaine de sociétés bruxelloises seront réunies sur le site de Tour & Taxis. L’occasion d’entrer en « relation humaine » avec les recruteurs. Et de (re)prendre le pouls du marché.

D

epuis plus de six ans, le groupe Rossel, Références et Vacature organisent Talentum, le salon de l’emploi et des carrières. Destiné aux chercheurs d’emploi, ce salon s’adresse aussi aux travailleurs à la recherche d’un nouveau cadre de travail, aux cols bleus et cols blancs. À pourvoir : quelques centaines de postes. Tous secteurs confondus. Il y a une distorsion énorme entre l’offre visible de postes présentés dans les annonces et la réalité des emplois vacants, explique Nadia Leroy, Business Unit Manager de Références. Le salon Talentum, c’est l’occasion d’accéder à la partie invisible du marché de l’emploi. Et de rencontrer, sans plus de formalités, les recruteurs bruxellois. Moins stressant qu’un assessment,

20 %

les échanges y portent davantage sur la découverte de l’entreprise et de ses métiers. Particularité : cette année, huit consultants du groupe Acerta analyseront votre CV. Le cabinet Hudson, de son côté, offrira l’analyse de deux questionnaires d’auto-évaluation, semblables à ceux utilisés couramment par les recruteurs. Chaque candidat est unique, observe Nikola Trbovic, Associate Director

« Le salon Talentum, c’est l’occasion d’accéder à la partie invisible du marché de l’emploi »

et consultant R&D chez Hudson. Ici, on se focalisera sur les vrais talents des personnes. Chacun recevra son propre rapport, avec des conseils ajustés à ses envies de développement. Objectif : mettre tous vos atouts en avant lors d’un entretien d’embauche.

Cette année, le taux de chômage à Bruxelles est passé sous la barre des 20 % pour la première fois depuis juillet 2012. Simple frémissement ou tendance lourde? En tout cas, le signe que les Bruxellois deviennent de plus en plus compétitifs sur le marché de l’emploi.

Sur place, on retrouvera surtout les représentants des secteurs les plus en verve du moment, particulièrement actifs sur le marché du recrutement. Car si les indicateurs se suivent, quelque chose frémit à Bruxelles. Comme une braise d’automne, encore tiède… Un «  réchauffement climatique  » du marché de l’emploi ? Les indicateurs se suivent, certes. Mais cette année, le taux de chômage à Bruxelles est passé timidement sous la barre des 20 %. D’accord, ce n’est pas le plein emploi, loin de là. Mais c’est en tout cas un symbole : les Bruxellois deviennent de plus en plus compétitifs sur le marché de l’emploi. Et ça tombe bien. Parce que dans la capitale, des employeurs comme la Stib, la SNCB, Delhaize, Fluxys, CSC, Sodexo et même le groupe Rossel… font de la résistance et continuent de recruter.

Des emplois à la clé La preuve par l’exemple. En contraste avec les soubresauts du secteur bancaire, Belfius Insurance affiche environ 200 postes vacants chaque année. Non seulement nous avons conservé nos effectifs, mais nous profitons aussi d’une légère croissance, confie Isabel Dewilde, HR Recruitement Manager de Belfius Insurance. Pour l’instant, nous avons 50 postes vacants, autant pour les cadres

Talent Seminar

Des stands, des offres d’emploi. Mais pas seulement. Pendant la journée, des miniséminaires et des workshops avec des consultants permettront aux candidats de s’armer et de bénéficier de conseils individualisés pour faire évoluer leur carrière.

4

Mag Ref 191013.indd 4

18/10/13 00:55


©©projet t&t

que les employés. L’assureur recherche des profils spécifiques au secteur : des actuaires, des spécialistes du risque, du contrôle et de la validation. Mais aussi des profils plus généralistes pour des fonctions RH, audit, sales et marketing. Le nerf de la guerre ? Les digital experts. Rien que pour l’IT, nous avons 7 postes vacants, insiste Isabel Dewilde. Mêmes besoins chez Smals, une ASBL qui s’est positionnée sur un créneau hyperporteur : seconder les organismes du secteur social et des

soins de santé dans leur gestion de l’information. Programmeurs, analystes, project managers, ingénieurs systèmes et réseaux. Nous cherchons près de 40 personnes, pour un business exclusivement axé sur la sphère publique, détaille Lydia Oomen, Teamleader Recrutement chez Smals. Enfin, des secteurs comme l’énergie s’ouvrent aussi à des professionnels originaires d’autres milieux, désireux de changer de culture entrepreneuriale. Nos postes sont ouverts aux jeunes professionnels

Un salon bilingue

90 % des entreprises bruxelloises disent rechercher des candidats multilingues. Cependant, moins de 10 % des chercheurs d’emploi déclarent avoir une bonne connaissance de l’autre langue nationale. À Talentum, la plupart des employeurs proposent leurs propres formations linguistiques.

ayant entre 3 et 5 ans d’expérience. Autant pour les départements RH, Finance, Legal et IT que pour des postes plus opérationnels dans le retail et la production, explique Ilse Matthijssens, Talent Manager chez EDF :: rnk Luminus.

En pratique Où ? Tour & Taxis 86C avenue du Port 1000 Bruxelles www.tour-taxis.com Quand ? Ce 23 octobre de 10 h à 18 h. Infos http://talentum.references.be

5

Mag Ref 191013.indd 5

18/10/13 00:55


techniciens et ingénieurs

« Un nouveau métier émerge,

©©shutterstock

dédié à la gestion des risques liés aux produits chimiques. Une belle idée de reconversion pour les biologistes, chimistes, ingénieurs, juristes et médecins du travail »

6

Mag Ref 191013.indd 6

18/10/13 00:55


Job next gen préventeur des risques chimiques Sous la double contrainte des consommateurs et de la réglementation, les entreprises sont amenées à mieux maîtriser les risques des produits qu’elles mettent sur le marché. Une opportunité pour celles et ceux qui veulent se spécialiser dans ce créneau qui combine complexité scientifique et juridique.

L

es législations créent souvent des contraintes pour les entreprises... mais aussi, parfois, des opportunités professionnelles. C’est le cas par exemple de Reach (Registration, Evaluation and Authorisation of Chemicals), un règlement européen qui impose aux entreprises situées en Europe de collecter et diffuser les informations sur les substances chimiques qu’elles utilisent. Objectif : mieux appréhender les risques générés par ces substances en se fondant sur le principe : no data, no market (pas d’information, pas de commercialisation). Avant qu’une entreprise puisse commercialiser une substance, elle doit démontrer que celleci peut être utilisée en toute sécurité sur l’ensemble de la chaîne, depuis la matière première jusqu’au produit fini, résume Jacques Kummer, professeur honoraire à l’ULB, qui a développé une formation ad hoc (Gestion des risques liés aux produits chimiques) suivie l’an dernier par une vingtaine de participants. Les implications d’une telle réglementation, qui concerne des milliers d’entreprises, de substances et de

produits, sont évidemment énormes. Car la chimie est partout. Visant dans un premier temps les produits potentiellement les plus dangereux et les plus gros tonnages – justifiant le fait que les grands acteurs de la chimie maîtrisent déjà très bien la réglementation –, Reach commence à concerner nombre d’entreprises de taille plus modeste : tout producteur ou importateur de substance chimique devra se conformer d’ici 2018 à la réglementation pour autant qu’il mette sur le marché plus d’une tonne d’une substance par an. Le défi est réel, assure Benoît Gobeaux, Quality, Environment & Reach Certification Manager chez Floridienne Chimie, une entreprise qui s’est pourtant déjà mise en conformité depuis plusieurs années. La réglementation est très complexe non seulement sur le plan technique, mais aussi juridique. C’est la raison pour laquelle, bien que titulaire d’un doctorat en chimie, je n’ai pas hésité à suivre cette formation. D’autant que les contraintes liées à la prévention des risques ne se limitent pas à Reach et vont vraisemblablement encore évoluer. À terme, on peut imaginer qu’aucun utilisateur de substance chimique n’échappera à l’obligation d’en maîtriser les risques.  Le propos est confirmé par Jacques Kummer qui voit les obligations se renforcer, notamment sous la pression des consommateurs qui s’interrogent désormais non seulement sur les conditions sociales et environnementales dans

lesquelles sont fabriqués les produits qu’ils achètent mais aussi, et surtout, sur les risques liés à leur propre santé : quelle est la toxicité réelle de la colle utilisée pour fabriquer tel meuble, quels risques fait courir à mes enfants la teinture utilisée dans tel vêtement, comment puis-je me protéger des nanomatériaux qui sont déjà incorporés dans certaines crèmes solaires ? Sur le plan professionnel, cela va générer des opportunités, estime Nicolas Harmel, Regulatory Affairs Specialist chez Redebel, une société spécialisée notamment dans la consultance en ces matières. Nombre de PME n’ont pas les moyens pour mettre une personne à temps plein sur de tels dossiers et, parfois, en ignorent les implications très précises pour leur activité. Les accompagner dans les méandres de la législation afin de les aider à s’y adapter demande une réelle spécialisation.  Les profils types pour maîtriser ces matières ? Curieusement à première vue, mieux vaut afficher un background généraliste, de type bioingénieur par exemple. Les secteurs d’activités sont très divers, de même que les compétences qui font appel aux ressources de la chimie, de la biologie, de la toxicologie, entre autres, justifie Nicolas Harmel. C’est sur cette base qu’on peut acquérir la spécialisation, par le biais de formations complémentaires, mais aussi de l’expérience acquise sur le terrain. :: Benoît July  Toutes nos offres d’emploi en Engineering references.be/engineering

7

Mag Ref 191013.indd 7

18/10/13 00:56


dossier

8

Mag Ref 191013.indd 8

18/10/13 01:14


©©shutterstock

Prêts à décoller sur le marché du travail ?

Mag Ref 191013.indd 9

Il suffirait d’un rien pour que le marché reprenne des couleurs. C’est en substance ce qui ressort d’une enquête d’Acerta selon laquelle la proportion de salariés qui se disent ouverts à la proposition d’un nouvel employeur ne cesse d’augmenter. La propension à se laisser séduire culmine chez celles et ceux qui affichent entre dix et quinze ans d’ancienneté, mais c’est chez les plus jeunes que la démarche est la plus active : 21 % des salariés qui affichent moins d’un an d’anciennet é cherchent déjà... un nouvel employeur ! 9

18/10/13 00:56


dossier

C

ela fait des mois, voire des années pour certains d’entre vous, que vous rongez votre frein en raison de la crise. Mais cela pourrait changer dans les prochains mois. Voire, qui sait, à l’occasion de notre Salon Talentum. Car s’il est un enseignement que l’on peut tirer de l’enquête Acerta Candidate Pulse 2013, dont «  Références » publie les résultats en exclusivité, c’est que vous êtes particulièrement attentifs à l’évolution du marché de l’emploi et aux propositions qui pourraient vous être faites : peut-être n’êtes-vous qu’à un pas de franchir le cap et de saisir l’opportunité qui vous tend les bras. Réalisée auprès d’un panel de 2 000 participants, parmi lesquels 85 % de diplômés de l’enseignement supérieur, cette enquête montre effectivement que 5 salariés sur 6 sont intéressés par un nouveau challenge. Soit ils recherchent activement un nouvel emploi comme c’est le cas de 14 % des salariés qui affichent entre 5 et 10 ans d’ancienneté auprès de leur employeur, de 21 % des jeunes pourtant tout juste recrutés (entre 0 et 1 an d’ancienneté), voire de... 29 % des salariés qui affichent 15 et 20 ans d’ancienneté. S’ils ne recherchent pas activement un nouvel emploi, les salariés se déclarent dans leur immense majorité ouverts à d’autres opportunités. Ils ne postulent donc pas directement, essentiellement en raison de la crise qui incite à redoubler de prudence avant de se décider à changer de job, mais leur frilosité est largement compensée par leur curiosité : quelle que soit l’ancienneté considérée, plus d’un collaborateur sur deux est mentalement prêt à aller voir si l’herbe est plus verte ailleurs – et davantage si affinités. Curieusement, quelque 58  % des salariés restent attentifs à l’évolution du marché... alors qu’ils viennent à peine de se faire recruter (moins d’un an d’ancienneté). Et ce taux va

croissant en fonction de l’ancienneté, jusqu’à atteindre 80 % de l’échantillon pour les collaborateurs qui affichent entre 10 et 15 ans d’ancienneté.

« Seule la

confiance pourra inciter les candidats à un nouveau job à laisser tomber leur prudence pour se décider à embrasser une nouvelle carrière » D’après Acerta, cette prédisposition à changer d’emploi est croissante. En témoigne la comparaison effectuée entre 2012 et 2013, qui voit la proportion de collaborateurs qui n’ont jamais réagi à une offre d’emploi durant les six derniers mois baisser de 53 % à 45 % en l’espace d’un an. Et ce, alors que la proportion de celles et ceux qui ont réagi à une offre est systématiquement en hausse : de 25 % à 27 % (1 à 2 fois durant les six derniers mois), de 11 % à 14 % (de 3 à 5 fois), de 5 % à 6 % (de 6 à 10 fois) et de 6 % à 8 % (plus de 10 réactions). Comme toujours, cependant, les statistiques peuvent être interprétées de différentes manières. Car, même si la proportion de celles et ceux qui réagissent est en hausse, il n’en reste pas moins que 45 % des répondants ne réagissent pas du tout. Qu’ils soient attentifs à ce qui se

passe, voire ouverts à une proposition, ne donne en effet aucune indication quant à leur propension réelle à changer d’employeur. Quel pourrait être le déclic ? Comme l’explique Philippe Depaepe, directeur général d’Acerta Wallonie-Bruxelles (lire l’interview par ailleurs), l’élément déterminant sera le retour de la confiance, qui seule pourra inciter les candidats à un nouveau job à laisser tomber leur prudence pour se décider à embrasser une nouvelle carrière.  Car, fondamentalement, nombre de collaborateurs sont insatisfaits, estimant que leurs talents ne sont pas suffisamment exploités, par déception vis-à-vis de l’ambiance de travail, du contenu de leur fonction ou de la faiblesse de leur rémunération, entre autres : les motifs pour changer d’employeur ne manquent pas... Cette analyse est confirmée par une enquête réalisée cette fois par le groupe Securex auprès de 1 318 travailleurs, qui démontre que plus de la moitié d’entre eux (57 %) sont convaincus de pouvoir trouver plus facilement un emploi similaire chez un autre employeur qu’au sein de leur entreprise (52 %). Cela signifie que les travailleurs observent moins d’opportunités au sein de leur entreprise qu’en dehors et changeront facilement d’employeur en temps opportun, commente-t-on chez Securex. Ce n’est pas de bon augure pour les entreprises, surtout dans le nouveau contexte de guerre des talents. Si une entreprise offre moins d’opportunités d’évolution interne que le marché externe, elle s’expose à une augmentation des frais liés à une rotation élevée (recrutement, formation...).  Employeurs, vous voilà donc prévenus : pour autant que la conjoncture s’améliore, vous risquez bel et bien de voir dans les prochains mois vos meilleurs talents succomber à l’offre d’un concurrent. Et ce, d’autant plus que la crise les a trop longtemps obligés à mettre cette ambition :: Benoît July sous le boisseau.

10

Mag Ref 191013.indd 10

18/10/13 00:56


JuNioRs ou seNioRs : qUi recherche Un noUvel emploi ? entre 0 et 1 an

entre 3 et 5 ans

entre 5 et 10 ans

entre 10 et 15 ans

entre 0 et 1 an

entre 3 et 5 ans

entre 5 et 10 ans

entre 10 et 15 ans

21%

17%

14%

16%

58%

71%

76 % 

80%

expérience professionnelle

Recherchent activement un emploi

Ne recherchent pas activement, mais restent ouvert à d’autres propositions

RéactioNs auX offRes ces 6 derniers mois 5

6%

6

%

8%

%

11% 53

%

14%

45%

25% 27%

2012

3%

2013 6 à 10 fois > 10 fois

Jamais 1 à 2 fois % 3 à 5 fois

1 4%

2

3%

%

14%

15

Par rapport à l’année 2012, la proportion de personnes qui ont réagi à%une offre d’emploi dans les six derniers mois est en croissance. Ceux qui ont réagi 1 à 2 fois pèsent 27 % du panel (contre 25 % l’an dernier), ceux qui ont réagi plus de 10 fois pesant 8 % (contre 6 % l’an dernier). Logiquement, la proportion de celles et ceux qui n’ont pas réagi est en diminution, passant de 53 % l’an dernier à 45 % cette année.

41%

38%

42%

36%

11

Mag Ref 191013.indd 11

18/10/13 00:56


dossier

« Une grande frilosité doublée... d’une grande curiosité » Philippe Depaepe est directeur général d’Acerta Wallonie-Bruxelles. Si la frilosité des salariés s’explique à ses yeux en grande partie par la crise, leur ouverture à un changement de job a rarement été aussi forte. Il s’en faudrait donc de peu pour que l’on retrouve enfin davantage de mobilité. L’enquête d’Acerta révèle un paradoxe : l’envie de bouger est réelle, mais la prudence l’est tout autant. Quelle est votre analyse ? La crise actuelle, qui perdure tout de même depuis l’éclatement de la crise financière à l’automne 2008, incite fort logiquement les gens à faire preuve de prudence. Il y a une frilosité à changer d’employeur dans la mesure où l’on ignore de quoi le lendemain sera fait, et cela peut se comprendre : certains collaborateurs préfèrent s’accrocher à leur emploi actuel même s’ils n’y sont pas pleinement satisfaits plutôt que prendre le risque d’être le dernier arrivé dans une autre entreprise. Mais ce constat d’une relative frilosité ne doit pas éluder ce qui constitue à mes yeux le principal enseignement de l’enquête : fondamentalement, les collaborateurs sont curieux et ont envie de bouger !

L’envie de bouger ne paraît-elle pas plus passive que réellement active ?

©©photo dr

Cela dépend de multiples facteurs, comme l’ancienneté dans l’entreprise par exemple, mais si on regarde l’enquête de manière globale, on constate que sur 6 salariés, il n’y en a qu’un seul qui n’a pas envie de bouger. Autrement dit : 1 salarié sur 6 dit chercher activement un nouveau job et 4 sur 6 se disent ouverts à une proposition et se tiennent informés des opportunités. Deux tiers des répondants sont donc potentiellement actifs sur le marché de l’emploi. C’est davantage que les années précédentes. Et c’est énorme !

Quels en sont les enseignements pour les recruteurs ? À court terme, vu le contexte de crise et la frilosité évoquée ci-dessus, les recruteurs doivent plus que jamais travailler leur attractivité et faire œuvre de conviction s’ils veulent attirer un collaborateur  : ce dernier sera peut-être ouvert à une proposition, il l’étudiera probablement avec attention, mais cela ne signifie pas pour autant qu’il l’acceptera en l’état. Je constate d’ailleurs que ce phénomène de frilosité s’est très récemment accentué sous l’effet de l’harmonisation des statuts entre ouvriers et employés.

L’harmonisation des statuts pénaliserait donc la mobilité ? De nombreux employés sont en effet devenus très réticents à l’idée de changer

d’employeur si cela présente pour eux le risque de voir leurs droits acquis se réduire (grille Claeys et délai de préavis notamment). Je connais de nombreux employeurs qui sont d’ores et déjà confrontés à cette nouvelle contrainte, qui s’ajoute à celle générée par la conjoncture économique incertaine.

Que faudrait-il pour que la mobilité retrouve du tonus ? Pour que celles et ceux qui sont dans les startingblocks se décident à se lancer ? Objectivement, nous sommes tous dans l’expectative. Il y a des signes de reprise économique pour le début de l’an prochain, mais tout cela doit encore être confirmé. L’élément déterminant sera donc le retour de la confiance, qui seule pourra inciter les candidats à un nouveau job à laisser tomber leur prudence pour se décider à embrasser une nouvelle carrière. Car, fondamentalement, les éléments pouvant les inciter à changer d’employeur ne manquent pas : nombre de collaborateurs sont insatisfaits – les études sont unanimes à cet égard –, car ils estiment que leurs talents ne sont pas suffisamment exploités et sont déçus par l’ambiance de travail ou encore par leur rémunération.

Autrement dit : le marché de l’emploi serait comme un ressort prêt à se détendre ? Notre enquête démontre en tout cas que la curiosité est maximale. Et ce, alors que l’insatisfaction est croissante. Si le marché redémarre, il pourrait dès lors le faire promptement. Pour le dire autrement : la crise n’a que trop duré et nombre de collaborateurs en ont un peu marre de faire le gros dos en attendant que ça passe. Ils ont envie de bouger... 

:: BJ

12

Mag Ref 191013.indd 12

18/10/13 00:56


5

6%

11% 5

6

%

6% %

% 1125 %

25%

53%

8%

%

8%

% 14 6%

45%

14% 27% % 53 QUi a ParTiCiPÉ 

45%

À L’ENQUÊTE CANDIDATE PULSE? 27%

2012

2013

Niveau de formation 1% 3% 2012 4% 14% 1% 3% % 4 14%

% 32013

2

%

15%

3%

2%

41%

38%

42%

15% 36%

41%

38%

42%

36%

2012

2013 Master Doctorat Autre

Pas de diplôme Enseignement secondaire Bachelor 2012

3% 11% Niveau de fonction 16% 3% 11% % % 28 10 16% 10%

33%

le CanDiDaT  iDÉal  Selon…

28%

33%

2012 2012 Management supérieur Cadre moyen, middle managment Collaborateur professionnel

2013

« L’expérience est importante.

Mais l’intérêt, l’engagement et la motivation jouent un rôle-clé. Il faut afficher de l’énergie pour s’intégrer et pour apprendre. Chez le candidat, on cherche aussi un lien avec nos valeurs. C’est pourquoi il doit connaître la société et l’environnement de l’employeur

»

1% 13%

LYDIA OOMEN Teamleader Recrutement chez Smals

15% 1%

8% 13%

15% 33%

8% 30%

33% 30%

ISABEL DEWILDE

2013 2013

Personnel de soutien administratif Personnel administratif Autres

L’enquête a été réalisée par Acerta auprès de 2 008 participants interrogés par le biais du web. Les titulaires d’un master représentent la plus grosse partie du panel (44 %) devant les titulaires d’un bachelor (36 %). Quant aux niveaux de fonctions, les cadres moyens (middle management) représentent le tiers de l’échantillon (33 %) devant les collaborateurs professionnels (30 %) et le management supérieur (15 %), notamment.

HR Recruitement Manager de Belfius Insurance

«

On regarde le diplôme et l’expérience, mais l’attitude est déterminante. Vouloir apprendre, être ouvert au changement, être autonome, avoir le sens de l’initiative et enthousiasmer les autres à aller de l’avant. Dans notre secteur, les choses changent tellement vite qu’il faut aussi être ouvert aux nouvelles façons de travailler

»

13

Mag Ref 191013.indd 13

18/10/13 00:56


dossieR

le CanDiDaT  iDÉal  Selon…

L’irrésistible ascension de Linkedin Les salariés s’étant placés en mode « veille », comment s’informent-ils quant aux opportunités d’emploi ? Par le biais de médias spécialisés comme « Références », bien évidemment, qui arrivent plus que jamais en tête entrepour la recherche d’un entre des canaux utiles job, 0 et 1 an 3 et 5 ans selon l’enquête d’Acerta qui révèle une autre tendance lourde : l’exceptionnelle montée en puissance des médias sociaux, et de LinkedIn en particulier. quelque 83 % des personnes qui effectuent une veille sur le marché de l’emploi déclarent en effet utiliser les médias sociaux, sans aucune discrimination d’âge ou presque : toutes les générations dépassent largement les 80 % de taux d’utilisation, à l’exception de 55 ans ou plus... qui sont tout de même 73 % à déclarer les utiliser. quels médias sociaux ? Parmi les six plateformes mentionnées dans l’enquête (Facebook, LinkedIn, Plaxo, Twitter, Viadeo et Xing), c’est indubitablement LinkedIn qui décroche la palme : 34 % des personnes interrogées disent utiliser activement ce canal pour décrocher une nouvelle opportunité professionnelle

et 47 % se déclarent « ouvertes » à une offre par ce biais, ce qui porte à 81 % le taux d’utilisation de ce réseau social à des fins de recrutement. En comparaison, ce taux combiné (recherche active et veille passive) atteint seulement 27 % entre pour Facebookentre et 13 % pour Twitter.

5 et 10 ans

10 et 15 ans

Plus précisément, s’agissant des personnes qui postulent via les médias sociaux, 28 % des personnes actives ont réagi à une offre au cours des six derniers mois par ce canal et 44 % des personnes ayant déclaré avoir postulé l’an dernier l’ont fait par ce biais, constate-t-on chez Acerta où l’on précise que 87 % des offres d’emploi via les médias sociaux n’ont été partagées que via LinkedIn. Près de la moitié de l’échantillon (46 %) a été contactée pour une opportunité d’emploi au cours des six derniers mois, parmi laquelle 90 % via LinkedIn. On notera enfin que 81 % des personnes interrogées n’éprouvent aucun souci avec le fait que leurs données soient utilisées sur les médias sociaux à des fins de recrutement, seuls 8 % des répondants à l’enquête ne souhaitant pas être contactés par ce biais.

ILSE MATTHIJSSENS Talent Manager chez EDF Luminus

«

Nous sommes très orientés clients, même dans les fonctions support. Le candidat qui retient notre attention est celui qui réfléchit et propose des façons d’améliorer les choses. Il ne doit pas avoir peur du changement et aimer les défis du secteur. Aussi, il doit avoir la volonté d’apprendre des choses de ses collègues ou de façon plus formelle

»

:: BJ

QUi UTiliSe leS mÉDiaS SoCiaUX  POUR SA RECHERCHE D’EMPLOI ? 73 87 85 SABRINA ANTOINE

87 %  18-24 ans

85 %  35-44 ans

HR Project Leader chez Sodexo

73 %  55 ans ou plus

Les répondants à l’enquête sont en très grande majorité des utilisateurs des médias sociaux (LinkedIn, Facebook, Twitter, etc.), sans différence significative en fonction de l’âge. Même les salariés âgés de plus de 55 ans déclarent à 73 % utiliser ces médias sociaux. On notera, parmi celles et ceux qui n’utilisent pas ces réseaux sociaux, que 8 % projettent tout de même d’y créer leur profil à l’avenir.

« Chez Sodexo, nous recherchons des candidats motivés et heureux de rejoindre un groupe international. Étant dans un processus de changement continu, nous engageons des collaborateurs qui ont la faculté de s’adapter au changement et, surtout, qui partagent nos valeurs

»

14

Mag Ref 191013.indd 14

18/10/13 00:56


COMMENT DÉPLOYER VOS SUPERPOUVOIRS ?

la 1 adoPteZ « Yolo attitude »

WI N

IE

You Only Live Once. Venu des States, cet ADÉsur une N AleCjour acronyme a d’abord Ivu M W gamme de T-shirts, avant d’être décliné en série télévisée. Sorte d’invitation à mordre la vie à pleines dents, le Yolo illustre cet appétit existentiel paradoxal que l’on sent poindre en pleine crise. Un slogan en forme de révolte face à la morosité ambiante. Vous vous engluez dans un job qui ne vous convient pas ? N’attendez pas. Bougez. Multipliez les expériences. On ne vit qu’une fois.

2 esthétiseZ votRe tRavail

Sans perspective d’évolution, la démotivation menace. Plutôt que d’attendre une opportunité improbable, autant prendre soi-même les choses en main. Saisissez toutes les occasions pour transformer votre travail « de l’intérieur ». Dans son « éloge du carburateur » (éd. La Découverte), le philosophe Matthew B. Crawford explique comment il a quitté un emploi intellectuel bien payé pour s’investir dans la réparation de motos. Il est essentiel de trouver son travail beau et bon pour avoir envie de l’exercer, explique-t-il.

votRe 3 PositiveZ stoRYtelliNg

En partant d’une même réalité, vous pouvez soit vous envisager comme un loser, soit comme un héros résilient. Cette façon de réécrire son propre récit se nomme l’approche narrative. Créez donc votre « pitch », votre « riff », l’histoire à laquelle vous vous référerez pour donner du sens à votre action. Utilisez-la face à votre futur employeur. Une bonne technique consiste à identifier les besoins et les

Concurrence effrénée, insécurité financière, responsabilités : le travailleur moderne est soumis à rude épreuve. Plutôt que de stagner ou de se morfondre dans la routine, « Références » vous suggère de vous plier comme un roseau dissident. Comment ? En faisant ce petit pas de côté, pour mieux (re)prendre votre envol sur le marché de l’emploi.

écueils de l’entreprise. La clé réside dans l’épilogue : apparaissez comme le héros qui apporte la solution.

uNe 4 PReNeZ loNgueuR d’avaNce

Documentez-vous sur l’entreprise, son histoire, ses marchés, ses produits et ses concurrents. Vous pouvez faire mieux : comme l’entreprise connaît son présent et son passé, étonnez le recruteur en engageant la discussion sur son avenir. Une analyse prospective est un atout : identifiez en quoi votre savoir-faire peut s’intégrer dans les stratégies de l’entreprise. Essayez de proposer des solutions, des idées ou des pistes de réflexion. Vous apparaîtrez aux yeux du recruteur comme un expert et non plus comme un demandeur d’emploi.

5soigNeZ votRe image

Un superhéros, c’est aussi un logo et un costume qui marquent les esprits. C’est bien grâce à sa cape et à son pyjama bleu que l’on peut distinguer Superman d’un colibri. Comment vous rendre aussi bon à l’extérieur que vous l’êtes à l’intérieur ? En gérant votre image comme une marque. À travers un blog, LinkedIn ou Viadeo. Au-delà du simple rôle de miroir social, ces réseaux peuvent aussi vous aider à doper votre notoriété et votre crédibilité. À vous de cibler ce qui fait votre différence.

6 eXPRimeZ votRe PRoJet

Plutôt que de vous cacher derrière vos mails, allez au contact des recruteurs. Les écrits, c’est bien pour synthétiser vos idées. Mais parfois, mieux vaut les apporter sur un plateau doré. Pourquoi ? Parce

que chaque recrutement reste un acte subjectif, émotionnel et humain. Et votre charisme ne repose que sur l’émotion. Un héros doit donner du sens à ses actes et inscrire ses idées dans un projet concret. Pour booster cette dimension émotionnelle, manifestez votre implication personnelle, souriez, parlez avec vos mains, exprimez-vous publiquement…

au 7PeNseZ NoN-PRofessioNNel

Un CV est lu à deux niveaux : sur les compétences du candidat, mais aussi sur sa personnalité, ses valeurs, ses engagements. Si la liste de vos diplômes, compétences et postes précédemment occupés reste la base immuable, de nombreux employeurs prêtent aussi un intérêt à ce qu’un futur employé sait « faire d’autre ». Si, pendant votre recherche d’emploi, vous avez fait du bénévolat ou repris des études, si vous êtes resté impliqué dans une association professionnelle, mentionnez-le dans votre CV.

eN mode 8 PasseZ guéRilla

Les guérilleros ont une meilleure appréhension de la réalité. Ils savent que dans l’état actuel du marché de l’emploi, les méthodes classiques mènent soit à l’échec, soit à la frustration. On est en train de passer de la « guerre des talents » à la « guerre des plus talentueux ». S’adapter, c’est donc savoir démontrer d’autres qualités, comme son intelligence relationnelle. Multipliez les points de contact avec les recruteurs, sans négliger ni les réseaux sociaux ni les rencontres physiques.

:: rnk un jour dans la vie du superhéros du boulot references.be/superman

15

Mag Ref 191013.indd 15

18/10/13 00:56


dossier

16

Mag Ref 191013.indd 16

18/10/13 00:56


Data center l’usine nouvelle ?

©©google

Avec le déploiement du cloud computing et l’explosion des données, le stockage informatique est de moins en moins dématérialisé. Car derrière ces technologies « abstraites », des armadas d’ingénieurs et de techniciens veillent au grain. Dans des fermes de serveurs qui s’apparentent de plus en plus à des usines. Comment travaille-t-on dans un data center ? Petite anatomie, à travers ses métiers.

Mag Ref 191013.indd 17

17

18/10/13 00:56


dossier

I

ls sont l’empreinte visible d’internet, sa charpente, son coffre-fort. À mesure que chacun consomme, partage, diffuse et finalement crée de la donnée, les data centers s’imposent au monde physique comme le feu, l’eau, l’air et l’électricité. On y a recours tous les jours. Quand on consulte un site web, quand on envoie un mail, quand on publie une photo en ligne. Et pourtant, rares sont ceux qui y ont accès. Sécurité oblige. Car aujourd’hui, un data center, c’est aussi une usine. Une usine numérique qui stocke et délivre de la donnée en masse, de la plus insignifiante à la plus sensible. Alignant des armées de serveurs, certains data centers consomment plus qu’une ville de 100 000 habitants. À l’échelle mondiale, ces infrastructures engloutissent 1,5 % de la consommation électrique, l’équivalent de la production de trente centrales nucléaires. Rien de virtuel, donc. Si le marché des data centers est en ébullition, l’industrie IT se prépare à davantage d’automatisation, mais aussi à un cruel manque de personnel qualifié pour opérer ces centres. Nouveaux matériels, transition technologique vers le cloud et le Big Data, pénurie d’électricité, automatisation, agilité, sécurité, virtualisation... Les enjeux sont nombreux. Mais que sait-on des professionnels qui y travaillent ? De leurs métiers ? Les spécialistes des centres de données ne sont pas seulement des férus d’informatique. On y croise des spécialistes du réseau, des équipes d’administration, des membres du service de sécurité, mais aussi des ingénieurs industriels, qui s’occupent de gérer le refroidissement et la sécurité de l’infrastructure, ainsi que son approvisionnement électrique. La crème de la crème : des « techniciens de la connaissance », multipliant les compétences. Idéalement avec une triple formation, électrique, climatique et informatique. Petit tour d’horizon.

1

Sécurité, gestion du stockage et protection F ournir un accès universel aux données. C’est le plus grand avantage du cloud computing, mais c’est aussi sa plus grande faiblesse. Ce « nuage numérique » est le moyen d’accéder à différents services depuis son ordinateur, son smartphone, via internet. Les données sont donc de moins en moins dans les disques durs des particuliers… et de plus en plus dans les centres de données sécurisés. Toujours plus d’efforts sont réalisés pour protéger les data centers, par moyens logiciels et matériels, mais aussi physiques. Et pour cause : ces usines hébergent aujourd’hui toutes les applications des entreprises. Et certaines de leurs données critiques. Si les ingénieurs système s’occupent du stockage, de la sauvegarde et de la restauration des données, seuls les employés disposant d’une accréditation sont autorisés à se rendre dans une zone déterminée, son rack, sa cage ou sa suite. Dans le data center de Google, à SaintGhislain (photo), près de cent personnes travaillent à la sécurité. La sécurité est prise très au sérieux, confie Frédéric Descamps, Facilities Manager chez Google.

Les gardes se relaient 24 heures sur 24 et travaillent en horaires décalés. Les données stockées sur les serveurs sont cryptées et fragmentées sur plusieurs serveurs différents, de sorte que personne ne puisse les lire. Mais avec le cloud et les récents scandales liés au programme d’espionnage Prism, les data centers doivent composer avec un nouvel impératif : la souveraineté des données, c’est-à-dire la possibilité de choisir l’endroit où les données se trouvent, et même de les transférer d’un pays à un autre, à volonté. De plus en plus d’entreprises décident de déplacer les données à la demande, pour accompagner l’implantation de nouvelles filiales dans un pays, par exemple, explique Alain Van Volden, Cloud Services Manager, Systemat Belux SA. Or, ceci est très difficile techniquement, car l’ensemble du réseau, des serveurs et de l’infrastructure de stockage doivent être virtualisés et automatisés. Un nouveau métier se développe autour de la criticité de la donnée, de ses pièges géographiques et légaux : celui de spécialiste de la gestion des risques.

18

Mag Ref 191013.indd 18

18/10/13 00:57


« Il y a une multitude de métiers techniques

La gestion énergétique A vant d’être des usines numériques, les data centers sont surtout des usines électriques, rappelle Alain Van Volden. Ils requièrent des systèmes de ventilation et de refroidissement sophistiqués, ainsi qu’une alimentation en énergie fonctionnant sans interruption. Il y a une multitude de métiers techniques incluant la dimension électrique et thermique ainsi que le pilotage de l’efficacité énergétique et opérationnelle, explique Frédéric Descamps. ��nergies vertes, réduction de la consommation, recyclage de la chaleur… Les efforts pour réduire l’empreinte carbone et la consommation énergétique sont multipliés. Évidemment, ils contribuent à faire baisser la facture. Mais dans les data centers, la gestion saine de l’énergie est désormais le nerf de la guerre. Il y a un an, Greepeace a tiré la sonnette d’alarme, rappelant que les data centers étaient responsables de 2 % des émissions de CO2. Les centres de données contiennent des centaines, voire des milliers de serveurs qui, comme n’importe quel ordinateur, produisent de la chaleur. Une chaleur généralement évacuée par

un système de climatisation extrêmement gourmand en énergie, explique Frédéric Descamps. Pour résorber ce gouffre énergétique, les entreprises doivent innover. Ainsi, le système de water cooling, ou « refroidissement à eau », séduit de plus en plus d’entreprises, parmi lesquelles Google, qui a installé sur les côtes finlandaises un centre de données rafraîchi à l’eau de mer. Celui de Saint-Ghislain utilise un système de refroidissement par évaporation, grâce à l’eau pompée dans le canal Nimy-Blaton. Nous avons deux sources vitales : l’électricité et l’eau du canal, explique Frédéric Descamps. Grâce à une station d’épuration, nous traitons l’eau, enlevons toutes les matières en suspension et l’injectons dans le système de refroidissement. Et pour éviter les proliférations bactériologiques, nous faisons de la chimie appliquée. En quelques années, le PUE (l’indicateur d’efficacité énergétique utilisé pour calculer à quel point un data center est « vert ») est d’ailleurs passé de 2,5 à 1,5 point dans l’industrie. Et ce chiffre a chuté à 1,12 chez Google.

3

La maintenance D

ans la pratique, difficile d’allumer et d’éteindre les machines au gré de la demande, au risque de perturber le système de refroidissement. Les machines hébergées dans les data centers tournent donc en permanence, à plein régime. Les données doivent être accessibles 24 heures sur 24 et les serveurs capables de faire face à d’importants pics d’activité. Les contraintes techniques sont très grandes pour satisfaire des clients qui tolèrent peu de pannes, explique Frédéric Descamps. Mais même s’ils sont perfectionnés, ces serveurs tombent en panne, comme n’importe quel ordinateur. Les ingénieurs et techniciens de maintenance doivent donc optimiser la disponibilité maximale des équipements, assurer la maintenance des systèmes de refroidissement, des systèmes de distribution électrique et des systèmes de contrôle. À leurs côtés, une petite armada d’assembleurs opérationnels remplacent les pièces défectueuses, installent des câbles, changent les bandes magnétiques. De plus en plus, les ingénieurs sont amenés à prédétecter les erreurs. C’est un exercice de veille constante qui demande de nombreux upgrades, des mises en œuvre de méthodes correctives, conclut Alain Van Volden. :: Rafal Naczyk 

19

Mag Ref 191013.indd 19

©©google

2

incluant la dimension électrique et thermique »

18/10/13 00:57


dossieR

tRavailleR daNs uN data ceNteR seloN…

1 million google possède à lui seul plus de 1 million de serveurs.

fRédéRic descamPs

2% du co2 mondial

ces usines du numérique sont la cause de 2 % des émissions mondiales de co2.

2,5 gigaflops actuellement, les data centers les plus performants exécutent 2,5 milliards d’opérations en virgule flottante par seconde, pour 1 watt.

1,5% à l’échelle mondiale, ces infrastructures engloutissent 1,5 % de la consommation électrique, l’équivalent de la production de 30 centrales nucléaires.

Facilities Manager chez Google

« Peu de gens ont une réelle expérience en data center. Il faut pouvoir prendre des risques et aimer le changement. Nos métiers ne sont pas conventionnels et les mécanismes acquis ailleurs, dans d’autres métiers, ne sont pas toujours transférables. Mais il y a de la place pour des profils parfois atypiques. Le must reste toutefois l’intérêt pour la technique et la technologie et la connaissance de l’anglais »

100 000 habitants

Pour fonctionner, certains data centers consomment plus qu’une ville de 100 000 habitants.

alaiN vaN voldeN

les 5 métiers du cloud computing Sécurisation de l’accès aux données Optimisation des consommations d’énergie des data centers Architecture des logiciels et infrastructures

Data Scientist : spécialiste de la gestion de volumes gigantesques de données Urbanisme de l’information : où et comment sont distribuées et stockées les données en fonction de leur sensibilité

Cloud Services Manager, Systemat Belux SA

« L’informatique doit devenir une commodité comme l’est l’électricité. On l’utilise sans se poser de questions. Or, partout en Europe, il y a des déficits d’ingénieurs. On parle d’un manque de 600 000 ingénieurs en Allemagne et de 20 à 30 000 en Belgique. Les domaines ICT étant présents dans la plupart des domaines, on a besoin de profils hybrides, avec une expertise sur le terrain. Ce qui est rare. Du coup, certains processus de recrutement dépassent six mois »

20

Mag Ref 191013.indd 20

18/10/13 00:57


Besoins porTenT sUrToUT sUr Les inGénieUrs, les techniciens de maintenance, spéciaLisés dans La Mise en service de L’éLecTriciTé eT dU refroidisseMenT »

© google

« acTUeLLeMenT, Les

« Certains postes nécessitent plus d’un an de formation » En avril, Google a annoncé le début des travaux d’extension de son data center de Mons. Au total, le géant américain investira plus de 300 millions d’euros dans ce projet. Avec plus de 120 emplois permanents, l’entreprise dotcom s’est aussi engagée à recruter. D’habitude peu enclin à révéler les secrets de ses infrastructures, Frédéric Descamps, Facilities Manager chez Google, lève le voile sur ce site ultra-protégé. Durant la durée des travaux, vous devriez créer entre 180 et 230 emplois. Quels sont les profils recherchés pour les nouvelles infrastructures ? Actuellement, les besoins portent surtout sur les ingénieurs, les techniciens de maintenance, spécialisés dans la mise en service de l’électricité et du refroidissement. Nous employons aussi des mécaniciens pour nos systèmes de pompage, de réglages, de vannes et de tuyauterie. Mais avec la nouvelle construction, nous avons aussi besoin de gardes de sécurité. Même si ce service est outsourcé, ces besoins ont explosé. Pour le reste, on

augmente la capacité des services en fonction des besoins. Les métiers changent et il faut que le système suive. Actuellement, 20 postes sont encore à pourvoir d’ici la fin de l’année. Il faut des candidats pour tous les nouveaux métiers. Mais nos recrutements ne sont pas proportionnels au nombre de serveurs.

Comment expliquez-vous ce décalage ? Ces professionnels sont rares sur le marché. Et personne n’est opérationnel directement. Dans un data center, les électriciens sont face à des technologies moins conventionnelles. Il faut les former. Généralement, on compte au minimum six mois avant qu’un candidat soit productif. Certains postes nécessitent plus d’un an de formation... Nous préférons avoir des travailleurs spécialisés dans un domaine, mais pluridisciplinaires. Car si un professionnel du refroidissement est en poste, il doit aussi pouvoir effectuer un diagnostic électrique et réparer ces équipements.

Contrairement aux croyances populaires, les data centers n’engagent pas que des

informaticiens. Cette « diversité » se retrouve-t-elle aussi dans vos méthodes de recrutement ? quand on analyse les CV, on attache aussi de l’attention aux parcours plus atypiques. Par exemple, des spécialistes en automates programmables ou en réseaux industriels... Nous venons d’engager un technicien en gestion électronique de moteurs de voitures. L’expérience qu’il a acquise par son précédent métier est en partie transférable dans un data center, puisque nous avons une flotte de générateurs. Mais cette diversité n’est pas seulement liée aux métiers. Dans mon équipe, j’ai un ingénieur mécanicien qui est une femme, une autre a un master en agronomie. Les femmes ont une approche différente. Il en faudrait davantage. L’âge non plus n’est pas un facteur bloquant. À titre d’exemple, mon prédécesseur était à trois années de la retraite lorsqu’il a été engagé.

:: rnk

toutes nos offres d’emploi en technique et Production references.be/technique

21

Mag Ref 191013.indd 21

18/10/13 00:57


Influences

Le cerveau  l’ultime outil de travail Seule la paresse fatigue le cerveau. Et pourtant, s’il est un vrai bourreau de travail, le fonctionnement de notre « deuxième organe préféré » reste peu connu... Comment rester à son écoute pour devenir plus intelligent que soi ?

d’imaginer des solutions innovantes et d’accéder à une ressource essentielle : la sérénité. Celui qui nous domine le plus souvent, c’est le mode mental automatique. Il est confor-

C

Au total, 86 milliards de neurones nous donnent un bon coup de main au boulot. Mais le travail est-il bon pour le cerveau ? Dans le milieu professionnel, le cerveau s’entretient comme un muscle. Plus on l’utilise, moins il s’abîme. Mais toutes les conditions de travail ne sont pas propices à son épanouissement. En fait, nous possédons tous deux modes mentaux : le mode automatique, que nous utilisons par défaut face à une situation simple ou connue (écrire sur un clavier, par exemple) et le mode préfrontal, qui nous permet de nous adapter face à l’imprévu,

©©photo dr

hantal Vander Vorst est Managing Director de l’Institute of NeuroCognitivism, qui étudie l’impact des mécanismes cérébraux sur nos prises de décision et comportements. Ingénieur agronome, elle a exercé des fonctions de Project et Process Manager en entreprise pendant douze ans. Depuis 1997, elle se spécialise en approche neuroscientifique de l’entreprise. Également Executive Coach, elle vient de publier « Le management toxique » (1), un livre de seflcoaching, coécrit avec Patrick Collignon. Il s’adresse en particulier à tout individu ayant des charges décisionnelles, qu’il soit dirigeant, DRH, responsable de formation ou manager.

Chantal Vander Vorst est Managing Director de l’Institute of NeuroCognitivism. table dans la routine, parce qu’il nous offre un catalogue de compétences connues. Mais il n’innove pas. Or, le monde du travail demande de plus en plus à gérer le changement, à intégrer la rapidité, les situations plus complexes. Bref, à s’adapter.

Calculer, bouger, interagir, planifier, déchiffrer, créer : notre cerveau a besoin d’action pour garder la forme. Comment le stimuler ? L’action est devenue une valeur dominante. Mais pour se développer, le mode préfrontal a aussi besoin de lâcher prise. Pour être efficace au travail, il faut pouvoir s’exprimer dans l’intuition, pas seulement dans l’obligation d’obtenir des résultats. Concrètement, plus un poste propose des tâches diversifiées, plus il risque d’être stimulant, peu importe le domaine dans lequel on évolue. Car pour entraîner son cerveau, il faut utiliser la mémoire, l’attention, les capacités d’anticipation et d’intuition. Des activités qui entretiennent les synapses, ces connexions entre les neurones. Pour stimuler ces facultés cognitives, il faut donc développer de la curiosité face à ce qui nous dérange. Et, en même temps, accepter les choses qu’on ne peut pas changer. Le pire emploi, pour le cerveau, est répétitif – et « aliénant ».

Avoir des collègues intelligents, ça peut booster le cerveau ? Les interactions sociales permettent de multiplier les points de vue. Elles agissent aussi sur nos sources de motivation profonde. Et il semble qu’elles aient aussi

22

Mag Ref 191013.indd 22

18/10/13 01:07


un effet protecteur contre les troubles cognitifs. La recherche démontre que le cerveau des gens qui ont régulièrement des contacts sociaux avec d’autres personnes fonctionne mieux que celui des gens qui n’en ont pas. Même au chômage, il faut rester actif socialement, en faisant du bénévolat, en voyageant, en poursuivant des formations.

Les échéances, les défis, les impasses sont la gymnastique presque quotidienne des travailleurs… Cette dose de stress continu a-t-elle des impacts sur les performances de notre cerveau ? Le stress positif, celui qui boosterait les performances des employés est un leurre. Il n’existe pas. Par contre, ce qui apparaît clairement dans les études, c’est le lien linéaire entre niveau de stress et diminution des performances. En d’autres termes, plus les travailleurs sont stressés, moins ils sont productifs. Cela se remarque dans 75 % des cas. Les incidences sur le cerveau commencent à se faire connaître. On sait, par exemple, que l’hippocampe, une région cérébrale notamment importante pour la mémoire, mais aussi pour la régulation du stress, perd du volume chez des individus exposés au stress de manière chronique. Ce phénomène, mis en évidence par la neuro-imagerie et des études de modèles animaux, résulterait de l’atrophie, mais aussi de la mort de cellules.

Le cerveau « sert à agir ». Or, dans le monde du travail, trop de gens choisissent l’immobilisme devant une menace. Comment se laver le cerveau face à un management

ou une culture d’entreprise trop oppressante ? Ce qu’il faut surtout éviter, c’est de rester dans l’attente. La toxicité, au sens large, fait partie de la nature. L’homme est donc programmé pour y réagir. Et face à toute toxicité, il convient de se mettre en mouvement. D’abord, en l’objectivant le plus possible. Ensuite, en se diagnostiquant soi-même. En fait, nous avons deux grandes protections contre le stress. La première, c’est la motivation durable. La deuxième est ce qu’on appelle l’intelligence adaptative. Elle est logée dans notre cerveau au niveau du cortex préfrontal, cette zone qui nous permet d’anticiper, d’innover, de gérer la complexité, l’incertitude, les émotions et le stress. Mobiliser notre intelligence adaptative, c’est adopter un état d’esprit alliant curiosité, souplesse, nuance, prise de recul et opinion personnelle pleinement assumée. Ceux qui ont su développer cette intelligence sont mieux armés contre le stress. :: Rafal Naczyk 

À LIRE (1)

Le management

toxique, par Chantal

Le cerveau

86 milliards

de neurones connectés entre eux

= 1 400 g

en moyenne, soit le poids d’un chou-fleur

Consommation

+

Vander Vorst et Patrick Collignon, éd. Eyrolles, 2013, 184 p., 22 €.

20 %

de l’apport en oxygène

CONCOURS

Tentez de remporter un exemplaire de cet ouvrage sur references.be/ managementtoxique

20 %

de l’énergie alimentaire

23

Mag Ref 191013.indd 23

18/10/13 01:16


Influences

« Les cols gris ces techniciens de la connaissance » Alors que l’harmonisation des statuts d’ouvrier et d’employé est désormais actée en Belgique, la frontière entre travailleurs « manuels » (cols bleus) et « intellectuels » (cols blancs) tend à s’atténuer dans les entreprises. Un nouveau type de talent voit le jour : les « techniciens de la connaissance » ou « col gris ».

L

es appellations varient, mais le concept est désormais bien défini : les ouvriers et techniciens de la connaissance ou « cols gris » possèdent cette particularité inédite, voire inconcevable, dans les entreprises pendant des décennies, à passer du terrain au management, à marier les compétences des « cols bleus » et des « cols blancs. » Pour Quentin Flandroit, consultant spécialisé pour les profils techniques chez Manpower, il s’agit là d’une évolution fondamentale qui tend à rompre les codes classiques sur le marché de l’emploi. Et qui, surtout, induit pour les employeurs une nouvelle difficulté : de tels profils, qui ont ajouté à leurs compétences purement techniques une orientation commerciale ou managériale, sont bien conscients de leur valeur sur le marché.

Dans quel contexte s’inscrit cette émergence des ouvriers/techniciens de la connaissance ? L’industrie d’aujourd’hui n’a plus rien à voir avec celle d’il y a quelques années. Les processus

Mag Ref 191013.indd 24

de production sont digitalisés, la robotique a remplacé le travail manuel, la production à la chaîne tend à céder la place à la production modulaire en petites équipes, les commandes et le contrôle sont également automatisés. Les métiers de l’industrie sont en train de se transformer radicalement sous l’effet du progrès technologique. Les ouvriers de la connaissance répondent à cette mutation en possédant davantage de compétences transversales, techniques, d’une part, et « commerciales » ou « managériales », d’autre part.

Le cloisonnement entre col blanc et col bleu, c’est fini ? Nonobstant ses difficultés, l’harmonisation des statuts d’ouvrier et d’employé en est une illustration dans notre pays. Le temps où les tâches de management (les cols blancs) étaient strictement séparées des tâches d’exécution (cols bleus) est effectivement révolu. Les cols gris combinent en quelque sorte le meilleur des deux mondes...

Quel est le profilde l’ouvrier/ technicien de la connaissance ? Le col gris développe ou utilise l’information dans son travail : il est capable de programmer, il peut conduire et entretenir des machines de production, détecter les pannes, proposer des améliorations, s’intégrer dans des équipes pluridisciplinaires et effectuer des tâches de management, entre autres. En sus des compétences techniques, le col gris possède donc des compétences transversales qui lui permettent de s’adapter en permanence aux évolutions de son environnement. En ce

sens, il est un acteur-clé de sa mobilité professionnelle et de son employabilité.

24

Par exemple ? Le profil type est celui de l’électromécanicien dans le secteur de la production (automobile, agroalimentaire, etc.) : technicien de maintenance à la base, il est non seulement appelé à intervenir sur les machines, mais aussi à en effectuer la programmation en fonction de contraintes de gestion, de planification, de coûts, entre autres. Progressivement, il acquiert des compétences de gestion qui lui permettent de devenir chef d’équipe, par exemple. La même évolution se dessine dans les services : la maintenance énergétique des bâtiments, par exemple, requiert des profils qui maîtrisent à la fois les techniques de climatisation, mais sont aussi en mesure de dialoguer avec le client, de comprendre ses besoins et de s’y adapter.

Soit autant d’oiseaux rares ? La maîtrise technique est, dès le départ, un élément de rareté en raison de la désaffection en amont pour les filières d’enseignement technique. La rareté s’accentue d’autant plus si l’on demande à ces personnes de maîtriser des compétences de programmation, de gestion d’équipe, de gestion de la relation avec le client. Il n’est donc pas faux d’affirmer que les ouvriers ou techniciens de la connaissance ont un boulevard professionnel qui s’ouvre devant eux. C’est vrai en Belgique, mais aussi en Europe et dans tous les pays industrialisés. Selon une étude menée par Manpower aux États-Unis, 93 % des managers de l’industrie américaine

18/10/13 00:57


« Les techniciens

©©photo dr

de la connaissance ont un boulevard professionnel qui s’ouvre devant eux »

estiment que de telles compétences des salariés seront un facteur-clé pour le retour de l’industrie sur le devant de la scène. La demande pour de tels profils va vraisemblablement fortement s’accentuer dans un proche avenir.

Quelles sont les conséquences sur le marché de l’emploi ? La transparence étant ce qu’elle est, via les réseaux sociaux notamment, de tels profils savent pertinemment ce qu’ils valent et quelles sont les opportunités. Changent-ils pour autant d’employeur comme de chemise ? Pas systématiquement, et certainement pas en raison uniquement d’un package salarial plus avantageux. Les perspectives de carrière ou la possibilité de bénéficier de formations ou de coûteuses certifications, par exemple, entrent aussi en ligne de compte. Un technicien de maintenance à qui on propose la possibilité d’exercer des responsabilités de management à un horizon

de quelques années réfléchira probablement deux fois avant d’aller voir si l’herbe est plus verte ailleurs.

De tels profils, issus de la base, ne risquent-ils pourtant pas de se heurter finalement à un plafond ? S’ils sont en concurrence avec un universitaire, par exemple, pour obtenir une fonction plus commerciale, ne risquent-ils pas de passer systématiquement au second plan ? Très franchement, cela dépend de chaque entreprise. Il est vrai que, dans certaines grosses structures, un diplôme de l’enseignement supérieur est une condition sine qua non pour accéder à des responsabilités importantes. Mais ce n’est pas systématique dans toutes les entreprises. Le technicien de la connaissance a de nombreux atouts à faire valoir, aux

premiers rangs desquels sa maîtrise technique, sa flexibilité et sa connaissance du terrain. Cela lui octroie une légitimité qui peut aussi être très bien vue par les clients avec lesquels il serait amené à dialoguer.

Un dernier mot sur la pénurie. Comment y remédier ? De nombreuses entreprises ou de multiples acteurs RH, comme Manpower d’ailleurs, proposent des formations. Mais cela a évidemment un coût qui pourrait en grande partie être évité si l’enseignement délivrait d’emblée les bons profils, adaptés aux exigences actuelles du marché, et non des diplômés parfois formés sur des machines qui remontent à vingt ans. Un tel investissement dans l’enseignement technique permettrait sans doute aussi de revaloriser la filière et d’y attirer des élèves et des étudiants davantage motivés. :: Benoît July 

25

Mag Ref 191013.indd 25

18/10/13 00:57


Testé pour vous

Combiner deux fonctions à la fois

O

n ne vous apprend rien : depuis le début de la crise, les grandes entreprises ont dû revoir leur mode organisationnel. Les départs d’employés, volontaires ou non, débouchent aujourd’hui rarement sur des engagements. Les postes sont alors supprimés ou, lorsqu’il s’agit de postes à responsabilité, « fusionnés ». Des collaborateurs internes peuvent alors être sollicités pour endosser une nouvelle fonction, en plus de leur fonction initiale. Une « promotion » sur fond de crise, qui explique pourquoi de nombreux managers portent aujourd’hui la double casquette. La tendance existe depuis le début de la crise et s’est encore confirmée avec une année 2012 particulièrement difficile pour les sociétés, où celles-ci sont reparties dans des exercices de simplification de leur structure, d’économies d’échelle, de réorganisation, commente Olivier Top, Associate Director responsable de l’entité Page Executive au sein du cabinet de recrutement Michael Page.

Une tendance lourde Parfois perçue comme une parenthèse, la double fonction joue souvent les prolongations. Cette double fonction s’installe souvent sur le moyen à long terme, dans le cadre d’une nouvelle organisation qui correspond à une volonté de simplifier durablement la structure, d’ajouter des responsabilités à la personne. Le salaire

brut pourra alors être adapté. Dans certaines circonstances, ce type de double mandat est confié ad interim, le temps de rechercher un nouveau profil. C’est généralement expliqué en toute transparence. La valorisation salariale intervient alors plutôt sous forme de bonus ou de primes. Troisième cas de figure : la deuxième fonction est appelée à devenir votre poste principal, le temps que l’entreprise vous trouve un successeur. Il s’agit alors bel et bien d’un avancement, même si les mois de transition peuvent être difficiles à vivre en ce qui concerne la charge de travail. Éric, 46 ans, est responsable des ventes dans l’industrie agroalimentaire. En 2012, on lui a proposé de prendre la tête du département marketing... en plus de sa fonction initiale. J’ai dit oui le jour même, raconte-t-il. C’est une proposition qui ne se refuse pas. Ce n’est peut-être pas une promotion pure et dure, mais je le vis comme un avancement. C’est une responsabilité qui n’est pas du tout anecdotique pour mon CV... Même si personne n’ignore le contexte qui préside à la situation, le cumul de fonctions est perçu par la plupart des cadres comme une marque de reconnaissance. Je pense qu’on est dans des situations gagnant-gagnant. C’est la chance de s’exposer à d’autres niveaux de responsabilité et, si la mission est réussie, d’accéder par la suite à une autre fonction dans l’organisation ou même en dehors de la structure, commente Olivier Top. Sophie, 39 ans, est responsable de la communication pour la Belgique dans le secteur du textile. Son discours est plus nuancé : Il y a quelques mois, on m’a demandé de devenir aussi responsable communication pour la France. J’ai accepté parce que c’est le même métier. Ni la langue ni la culture ne sont un obstacle. Je me

©©shutterstock

Alors que les entreprises persistent et signent dans la rationalisation des coûts, les cadres supérieurs sont de plus en plus sollicités pour assumer une double fonction. Une opportunité de carrière ou un aller simple pour le burn-out ?

26

Mag Ref 191013.indd 26

18/10/13 00:57


sentais à la hauteur. Quant à savoir s’il s’agit d’un réel tremplin pour ma carrière... Avant, j’étais certaine de faire mon job parfaitement, car je maîtrisais mon territoire. Aujourd’hui, le risque d’erreurs stratégiques est aussi plus grand. L’avenir nous dira si c’était une bonne idée, conclut-elle.

Négocier les conditions

©©shutterstock

La double fonction vous pend au nez ? Première chose à méditer : la nature du poste. Les postes proposés restent généralement assez proches de la fonction initiale, commente Olivier Tod. Si tel n’est pas le cas, vous devez pouvoir en parler explicitement avec votre hiérarchie. Un challenge consiste à se fixer des objectifs juste au-dessus de ce que l’on sait faire : pas à soulever des montagnes. Méfiez-vous donc de votre ego naturellement flatté par la proposition. Si la jonction entre les deux postes est trop difficile à mener, il y a aussi un risque de ne pas pouvoir mener à bien la mission, avec un constat d’échec et donc un départ négocié ou volontaire de la personne, met en garde Olivier Top. Vous vous sentez presque à la hauteur ? C’est bon signe. Il vous reste alors à négocier les moyens qui seront mis à votre disposition. Assurez-vous que vous serez bien secondé, sur l’une et l’autre fonction. Un bon bras droit est souvent gage de réussite. Essayez également d’évaluer de façon réaliste ce que cette double fonction pourrait vous apporter à long terme, tant en termes d’avancement que de salaire. Enfin, si l’on vous propose une double fonction alors que vous n’avez pas à proprement parler un poste à responsabilité, soyez vigilant. Lorsqu’on se situe à un niveau plus opérationnel, il est en effet beaucoup plus difficile de déléguer. La double fonction risque alors de se transformer rapidement en triple journée... Là encore, méfiez-vous du renard flatteur et jouez cartes sur table. Un travailleur qui connaît ses limites reste pour l’entreprise un employé fiable. Même en :: Julie Luong temps de crise.

27

Mag Ref 191013.indd 27

18/10/13 00:58


La vie en boîte

Divorce un tremplin pour votre carrière ? Travailler c’est trop dur et divorcer c’est pas beau ? Allons, allons : passé le choc, le divorce ouvre à certains – et surtout à certaines – de nouvelles perspectives de carrière.

E

n Belgique, un couple qui se marie aujourd’hui a deux « chances » sur trois de divorcer. Une crise personnelle qui se double souvent d’une crise financière, sociale... et professionnelle. Le divorce représente un coût : un coût économique avec un risque de paupérisation (en particulier pour les femmes peu qualifiées avec enfants), un coût psychoaffectif, un coût temporel qu’entraîne la gestion même du divorce et un coût spatial du fait qu’il faut réagencer les lieux de vie…, explique Bernard Fusulier, professeur de sociologie à l’UCL, chercheur FNRS et spécialiste des questions autour de l’articulation travail-famille.

Des priorités inversées Mais outre le « coût » direct du divorce sur la vie professionnelle, la dissolution du couple entraîne aussi des effets à long terme sur la carrière et le sens qu’on lui donne. La pression à la productivité est aujourd’hui très grande. Cette situation peut être supportable lorsque la vie privée est un soutien à la vie professionnelle. Le couple s’arrange : souvent, l’un des conjoints – en général la femme – se met au

service de la carrière de l’autre et assure une plus grande part de l’intendance domestique, poursuit le sociologue. Pour de nombreux travailleurs, le divorce impose donc de ralentir le rythme, de modérer son ambition et, paradoxalement, de se recentrer sur sa vie familiale. C’est le cas de Marc, 45 ans, directeur marketing. Avant, j’étais souvent en déplacement. J’adorais mon job et je voyais peu mes enfants. Maintenant, j’ai mes enfants une semaine sur deux. Et cette semaine-là, il faut que je sois vraiment présent. Je dois donc décliner certaines opportunités professionnelles, ce que je n’aurais jamais fait auparavant. 

Un travail qui paie Du côté des travailleuses divorcées, la réorientation professionnelle semble le plus souvent obéir à des impératifs économiques. Pendant mon mariage, je travaillais à mi-temps comme assistante de direction dans le milieu des assurances. J’avais décliné un temps plein, car mon mari gagnait très bien sa vie, était souvent à l’étranger, et il fallait s’occuper des enfants. Pourquoi aurais-je travaillé plus ?, explique Nathalie, 52 ans. Mais après son divorce, Nathalie est financièrement prise à la gorge. Le temps plein n’est plus une option, mais une nécessité. Faisant valoir sa double licence en droit et en économie, elle se met alors à travailler 60 heures par semaine et gravit les échelons sans coup férir. J’ai fini par devenir liquidateur de la société, activité

à laquelle je me suis ensuite consacrée. Or, les liquidations paient très bien... J’ai retrouvé une totale autonomie financière, explique-telle, fière de son indépendance. Il n’est pas possible de faire carrière avec un mi-temps, poursuit-elle. Avec le recul, je conseillerais aux jeunes femmes de travailler à temps plein, coûte que coûte.

Une nouvelle identité Sylvie, 45 ans, est à la tête d’un réseau de femmes entrepreneuses. Elle non plus n’en serait pas là sans son divorce. Avant, j’étais freelance, je voyageais huit mois par an. Lorsque je me suis séparée de mon mari, je savais que j’allais devoir changer de vie. Sans un boulot fixe, je n’aurais même pas pu espérer la garde de ma fille. Du jour au lendemain, Sylvie a donc troqué une vie de bohème contre un temps plein en entreprise... ce dont elle ne se serait jamais crue capable. Mon ex-mari me faisait souvent remarquer que j’avais de la chance, que j’étais libre. C’était en partie vrai mais, en même temps, j’étais cantonnée dans un rôle. Lui faisait carrière et moi je faisais – soidisant – ce que je voulais. Traumatisme ou libération : le divorce force en tout cas les travailleurs, hommes et femmes, à redéfinir leurs projets, leurs envies. Autonomie, argent, sécurité ou passion enfin vécue : chaque ex cherche sa voie... dans les limites de son genre et de ses responsabilités. :: Julie Luong 

28

Mag Ref 191013.indd 28

18/10/13 00:58


« Traumatisme

Le rôle de l’employeur Actuellement, il n’existe aucune disposition spécifique relative au divorce des salariés. Plutôt que de fermer les yeux, ne serait-il pas plus judicieux d’intégrer ces problématiques comme faisant partie d’un management responsable et proactif ?, interroge Bernard Fusulier. Assurer une écoute, réfléchir à des modalités de réorganisation du travail, proposer de prendre sans culpabilité un congé pour convenance personnelle… Cela ne doit pas être perçu comme un coût, car c’est un investissement : meilleure satisfaction au travail, diminution du stress, atténuation des risques de burnout, etc. Au vu du nombre de divorces, la suggestion mérite attention. Pourvu qu’elle ne renforce pas les inégalités hommes-femmes.

©©shutterstock

ou libération : le divorce force en tout cas les travailleurs, hommes et femmes, à redéfinir leurs projets, leurs envies »

Divorcée : un stigmate sur le CV  Les employeurs se méfient des femmes mariées sans enfants : elles pourraient en avoir incessamment sous peu. Mais certains craignent tout autant les jeunes mères... qui ne sont plus mariées. Sur les conseils d’une amie qui travaille dans un cabinet de recrutement, je n’ai jamais dit lors de mes entretiens que j’étais en procédure de divorce, raconte Sylvie. Les femmes seules avec un enfant, on les craint. On pense qu’elles vont être moins disponibles, s’absenter davantage si l’enfant est malade.

Et si on se remariait ? Si le divorce peut booster votre carrière, un remariage peut faire mieux ! En effet, les enquêtes montrent que le soutien – moral mais surtout domestique – du conjoint est déterminant dans la réussite professionnelle, en particulier chez les femmes entrepreneuses. On fait le bon choix et on remet ça ?

:: JL

Se marier jeune : mauvais pour la carrière des femmes references.be/mariage

29

Mag Ref 191013.indd 29

18/10/13 00:58


b2b

3

raisons de travailler pour 

Nos sites s’étendent sur l’ensemble de la province de Luxembourg, ce qui offre à nos collaborateurs de nombreuses possibilités de carrière et de mobilité en fonction de leurs desiderata professionnels et privés.

Notre slogan porte un message fort, fédérateur, et nos valeursclés. Il évoque l’objectif essentiel de nos équipes : offrir des soins de santé de la meilleure qualité qui soit à nos patients.

Conducteur de chantiers, Franki

Recruteur Franki SA, entreprise générale, est une société belge active dans des domaines diversifiés (bâtiment, génie civil, travaux industriels, restauration et assainissement des sols). Sa culture d’entreprise est placée sous le signe de la confiance, du respect et des responsabilités. Fonction En tant que conducteur de chantiers (secteur bâtiment), vous serez en charge de la coordination de travaux relevant de notre secteur bâtiment. Vous occupez une fonction laissant place à l’autonomie. De par

votre rôle, vous êtes un partenaire agissant en étroite collaboration avec la direction technique de l’entreprise. Profil Vous êtes diplômé ingénieur industriel ou gradué en construction. Vous avez une expérience de minimum 5 ans dans la fonction. Vous êtes flexible, proactif, persévérant. Vous avez le sens des responsabilités et l’esprit d’initiative. Vous êtes rigoureux, soucieux de la qualité, des coûts et des délais de réalisation. Contact info@franki.be

Professeur en philosophie, Université de Lausanne Recruteur L’Université de Lausanne (UNIL), c’est une atmosphère internationale (un cinquième des étudiants et un tiers des enseignants sont d’origine étrangère) ; une technique de pointe au service des chercheurs, des enseignants et des étudiants ; trois facultés uniques en Suisse, notamment. Fonction La personne titulaire du poste assurera des enseignements à tous les niveaux, poursuivra une importante activité de recherche et assurera des responsabilités institutionnelles. Des compétences en

Inside Actu et mouvements des Talents

OFFRE DIVERSIFIÉE 3  UNE DE MÉTIERS

Vivalia regroupe, en une intercommunale unique, sept sites hospitaliers (hôpital psychiatrique, polyclinique, maisons de repos et de soins, etc.). Chaque collaborateur peut donc y trouver un travail correspondant à ses aspirations et compétences.

Le livre de la semaine

c o h r ise er (H ar a ch /F eS u e X )

VIVALIA

PLUS EMPLOYEUR   VOTRE SANTÉ, 1  LEDE LA PROVINCE DE 2 NOTRE LUXEMBOURG QUOTIDIEN

philosophie systématique, philosophie théorique, philosophie des XIXeXXIe   siècles et esthétique sont recherchées. Profil Doctorat en philosophie et habilitation (dans les pays où elle existe) ou qualification équivalente. Publications de rayonnement international. Expérience de l’enseignement de la philosophie au niveau universitaire. Capacité à coopérer collégialement dans une unité d’enseignement et de recherche. Contact frederic.seiler@unil.ch

Détentrice d’un doctorat en bio-ingénierie et en ingénierie biomédicale, Gaëtane Metz a été recrutée en tant que directrice des opérations (COO) par Cardio3 BioSciences. Émile Lannoy est le nouveau directeur général de l’hôtel Pullman Brussels Midi. Diplômé de l’école hôtelière de Lausanne, quadrilingue, Émile Lannoy a rejoint le Groupe Accor en 1980.

Et si j’osais ! En finir avec ses peurs, par Frédéric Demarquet, éd. Eyrolles, 120 p., 14,90 €. Ce livre s’adresse à cette secrétaire qui attend son augmentation depuis trop longtemps, à ce manager qui laisse son équipe le malmener, à cette jeune cadre qui rêve d’une promotion, à cette collègue qui dit oui à tout et s’épuise, à ce dirigeant qui ne sait plus prendre de décisions… C’est par ces mots que l’auteur invite à oser faire et à oser dire. Et ce, afin d’aider le lecteur à enfin aller au bout de ses projets en maîtrisant ses angoisses : Les comprendre vous offrira la possibilité d’être enfin vous-même.

L’avis de la rédaction Rédigé de manière agréable et aérée, ce livre s’intéresse aux émotions, aux peurs qui ont leurs raisons que la raison ignore, à vos propres objectifs, à la gestion des interactions, entre autres, pour se clôturer par un chapitre d’exercices dédiés à cet objectif : en finir avec ses peurs. Le tout condensé en une centaine de pages qui font la part belle à la personnalisation du propos.

7 000 L’expertise du Dr Metz nous seront très profitables dans la construction et la mise en place des systèmes qui fourniront les bases du lancement de C-Cure. Christian Homsy, CEO de Cardio3 BioSciences

«  Cher lecteur,

vous qui connaissez la peur et qui souhaitez la transformer, je vous invite à me suivre. Ensemble, nous allons faire le chemin, le chemin vers vos envies, vos désirs, vers d’autres possibles… Je vous invite à me suivre et vous souhaite bonne route

»

Frédéric Demarquet

C’est le nombre de personnes qui sont actives dans les métiers de l’audiovisuel à Bruxelles, selon une étude d’Idea Consult consacrée aux industries créatives. Ces 7 000 personnes sont actives dans 500 entreprises.

Titulaire notamment d’un master en économie, Johan Symoens a été nommé par le CA d’Imperbel CEO du Groupe Derbigum, en date du 1er janvier 2014.

Un mouvement, une promotion, de nouvelles responsabilités ? Faites-le-nous savoir via mouvements@references.be !

:: BJ 30

Mag Ref 191013.indd 30

18/10/13 00:58


En pratique Le mardi 22 octobre, appelez l’antenne de Bel-RTL à partir de 8 h 30 au 0800 23 530. Déposez dès à présent votre CV ou votre demande d’information, retrouvez les profils de nos experts, ainsi que toutes les indications pratiques sur www.sosemploi.be.

WI N

Comment rédiger un CV de guérillero ? Dans un salon de l’emploi ou un bureau, vous êtes confronté à une intense concurrence pour un nombre de postes limités. Pour arriver en haut de la pile, le CV ne doit jamais être vague, incolore ou inodore. N ACADÉIlMdoit être direct et I précis. Comment rédiger un CV W redoutablement efficace, à servir comme un triple expresso ?

1PaRleZ à l’emPloYeuR

Les meilleurs CV « parlent » à l’employeur, donnent une idée claire et précise de vos compétences et de votre détermination. En plus d’être chronologique et fonctionnel, le « CV guérilla » va un pas plus loin. Il démontre à l’employeur en quoi vous pouvez accroître ses bénéfices, l’aider à faire des économies et à devenir plus efficient. Tout en haut du CV, créez une section « Objectifs » ou « Compétences-clés » . C’est l’intitulé de votre CV.

vos 2PoiNteZ RéalisatioNs

Pour chaque expérience significative, il faut indiquer les résultats concrets que vous avez obtenus. Créez une section « Réalisations notables ». Considérez-la comme un résumé opérationnel, composé de quatre ou cinq exemples concrets (positifs, importants pour l’entreprise et en rapport avec le poste visé). Un directeur financier, par exemple, pourra évoquer l’optimisation d’une trésorerie tandis qu’un responsable juridique pourra axer son CV sur le nombre d’opérations d’acquisitions effectuées.

IE

Jusqu’à présent, les cadres et managers étaient des privilégiés. Ils avaient fait des études, mais une fois celles-ci terminées, ils n’éprouvaient plus le besoin de se former. Il suffisait de se laisser porter par la vague pour évoluer. Aujourd’hui, la donne est radicalement différente : avec les nouveaux modes de management, les contextes mouvants et hautement compétitifs, en même temps que l’apparition des nouvelles technologies, les carrières ne sont plus toutes tracées. Et les repères traditionnels pour grimper les échelons ou retrouver un emploi sont désormais bien moins visibles. Résultat : même pour les titulaires de diplômes prestigieux, aucune évolution n’est possible si l’on ne se forme pas tout au long de sa vie. Plus que jamais, il importe de toujours être au sommet de son art, quel que soit son poste ou son secteur d’activité. Ces dernières années, deux nouveaux concepts ont même refait surface : l’obsolescence des compétences et des connaissances, et l’employabilité. On ne peut plus gérer sa carrière comme avant. Au risque de se retrouver sur une voie de garage ou d’être poussé dehors, constate ainsi Gregory Hulstaert, Marketing Manager chez Références. Pour réussir une carrière, rebondir ou se créer un nouvel avenir professionnel, il ne faut pas seulement rester à l’écoute du marché de l’emploi, mais il faut aussi se former. Tout le temps. Ce bouleversement qui nécessite un réel changement d’état d’esprit de la part des travailleurs n’est évidemment pas toujours aisé à opérer. Pour y remédier, votre magazine s’associe comme chaque année avec « Le Soir », Bel-RTL, JobsRégions et « Sudpresse » pour un événement devenu incontournable : SOS Emploi. Pendant toute la journée du 22 octobre, nos rédactions se mobiliseront en faveur de l’emploi. La crème des experts du recrutement et de la formation répondront à vos questions (par téléphone ou internet) sur la thématique des « Formations qui mènent à l’emploi, dans les secteurs qui recrutent ». Bel-RTL, pour sa part, mettra l’accent sur les métiers de techniciens en pénurie. Entre 8 h 30 et 17 h, Peggy Simono fera vivre la journée sur l’antenne de la radio francophone, en relayant, en direct, vos questions et les réponses de nos experts. À chaque opération, on permet d’aiguiller les auditeurs vers un employeur potentiel ou de lui donner les armes nécessaires pour postuler efficacement, confie Barbara Mertens, rédactrice en chef de Bel-RTL. Certains recruteurs qui étaient en recherche de candidats ont pu, par ce biais, rentrer en contact avec des personnes qui affichaient le profil souhaité. En filigrane de notre opération SOS Emploi de cet automne, un seul mode d’ordre : ne pas désespérer mais se former, toujours se former. :: rnk

LE GUIDE ULTIME DU SAVOIR-ÊTRE

WI N

un sos emploi axé sur les formations

Y M

actioN

N ACADE WI

3aPPoRteZ-eN les PReuves

En plus de vos « Expériences professionnelles », de la section « Formation » et de vos « Compétences techniques », ajoutez une section « Preuves ». Placez-la sur le côté gauche du CV, sous le nom. À l’instar d’une mini-infographie, insérez-y les logos de vos anciens employeurs ou clients actuels, afin de tirer profit de leur aura. Comme sur LinkedIn, vous pouvez aussi y inclure des citations de personnes qui connaissent bien votre travail ou votre carrière. Ces minitémoignages ont un effet redoutable.

votRe 4affiRmeZ déteRmiNatioN

Juste avant la section « Expériences », insérez une déclaration forte, dans une rubrique intitulée « Moteur de carrière ». Elle sert à affirmer clairement à l’employeur à quel point vous allez lui faciliter la vie s’il vous recrute. Mais attention : cette déclaration doit rester cohérente, c’est-à-dire correspondre à vos compétences réelles, vos réalisations passées et vos objectifs professionnels. Enfin, n’hésitez jamais à joindre une photo à votre CV. :: rnk

31

Mag Ref 191013.indd 31

18/10/13 00:58


032_GPV1QU_20131019_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 17/10/13 21:08 Page32

SPÉCIAL

23.10.2013 TOUR&TAXIS BRUXELLES references.be/talentum

By

Salon de l’emploi pour des Talents Sollicitez en 1 jour auprès de 30 top entreprises Gr at

ui ‘Talent Seminar’ exclusif t 6 orateurs reconnus pour votre carrière

Sollicitez auprès de l’Employer of the Year 2013 : Audi Brussels

Découvrez à l’intérieur de ce dossier toutes les entreprises et rencontrez-les ce mercredi à Tour & Taxis Faites examiner votre CV gratuitement par des professionnels


033_GPV1QU_20131019_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 17/10/13 21:15 Page33

Belfius Insurance pense à l’avenir. Vous aussi ? Plus de 50 emplois offrant des perspectives Belfius Insurance est la branche assurance de Belfius Banque & Assurances. Nos excellents résultats de l’année passée nous permettent d’avoir foi en l’avenir : le nôtre et celui de nos 1,4 million de clients chez Belfius, Les AP assurances, Corona direct et Elantis. Notre ambition nous incite à nous développer et à investir au maximum dans l’avenir de nos clients et de nos employés.

Ils pensent eux aussi à l’avenir :-) J’ai pour tâche d’optimiser le temps de travail dans les bureaux : en passant moins de temps aux tâches administratives, nos employés peuvent consacrer toute leur énergie à offrir un service optimal à nos clients. Caroline, business analyst

J’effectue actuellement une formation de underwriter pour les risques spécifiques à l’industrie. Belfius Insurance offre des perspectives de carrière et, dans cet environnement stimulant, j’accepte volontiers de prendre des responsabilités supplémentaires. Gregory, underwriter

Trouvez votre avenir parmi nos offres d’emploi Retail (Senior) Business Analyst Gestionnaires de dossiers d’assurances Vie Gestionnaires de dossiers d’assurances IARD (Incendie, Accidents, Risques Divers) Gestionnaires de sinistres IARD (Incendie, Accidents, Risques Divers) Assistant Team IARD Sinistres Contact Center Agents (Polices et Sinistres) Employé Administratif Organisations & Entreprises Process & Change Manager Gestionnaire de Pensions Souscripteur Incendies Business Analyst

HR HR Recruitment & Administration Officer Accounting Coordinateur Processus Financiers IT IT Governance Project Leader (Senior) Project Leader Senior Architect Application Engineer Mainframe Technical Architect Technical Analyst Development People, Product & Process Business Partner PEI Product Manager Business Analist

Risk Coordinateur Actuariat & Validation

Intéressé? Surfez sur www.belfius-insurance.be/jobs ou envoyez votre candidature à recruitment@belins.be Belfius Insurance SA, Av. Galilée 5, 1210 Bruxelles IBAN BE23 0529 0064 6991 - BIC GKCC BE BB - RPR Bruxelles TVA BE 0403.201.185 - FSMA nr. 19649 A

19 OCTOBRE 2013

33


034_GPV1QU_20131019_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 17/10/13 21:21 Page34

23.10.2013 TOUR&TAXIS BRUXELLES

Cher Talent, Bienvenue à notre salon Références | Vacature Talentum, le plus grand salon carrière du pays. Nous vous offrons tout au long de cette journée un large éventail de possibilités pour faire évoluer votre carrière. Tout d’abord, vous trouverez un grand nombre d’offres d’emploi auprès des meilleures sociétés provenant de différents secteurs. Faites connaissance avec leurs responsables du recrutement et sollicitez directement auprès d’eux. En parallèle, vous aurez la possibilité d’assister gratuitement aux Talent Seminars abordant divers sujets carrière dans notre Speaker Corner. Découvrez les sujets abordés et le programme des différents orateurs dans les pages suivantes. Lors du Références | Vacature Talentum, votre CV constitue plus que jamais votre carte de visite. Venez sur le stand central Acerta/Kern Selection et faites évaluer votre CV par des consultants professionnels. Dans ce magazine spécial Talentum, vous trouverez le plan de notre salon carrière et plein d’informations utiles sur les offres d’emploi qui vous attendent sur chaque stand. Nous espérons que tout ceci donnera un nouvel élan à votre carrière !

Bonne chance !

Découvrez le plan de notre salon au centre de ce magazine Des conseils-carrière sur mesure pour votre profil

p. 43

Les orateurs professionnels pour les Talent Seminars p. 42 10 conseils pour une journée de sollicitation réussie

p. 44


034_GPV1QU_20131019_RMP11_00_VAMinside-QXP8 17/10/13 21:21 Page35

Dernière chance pour vous inscrire sur references.be/talentum Sollicitez en direct ce mercredi auprès de ces top entreprises

Avec le soutien de : Ceux qui s’inscriront à l’avance, bénéficieront d’un accès rapide au salon et d’un matching de leur profil réalisé au préalable.

TA1lentumttend vous a

www.audibrussels.com/career

1


036_GPV1QU_20131019_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 17/10/13 21:25 Page36

m u t n e l A T d n e t t a s vou 1

di Brussels ar 2013”, Au Ye e th f o r ye Talentum élu “Emplo notre stand à ez it Récemment is V ! e tr : ne de son ti ’employeur se montre dig nos atouts d c e av t n ce n va o sa n t in nais vironnemen et faites con n e n u s n a . d u n ersifiés ement conti des jobs div le développ le u e un im is st n i a u q rg russels o B i et convivial d u A , m de Talentu r une “Audi À l’occasion de remporte t n a tt e rm e r les divers us p de l’intérieu concours vo ir vr u o éc d i o fo sur De qu udi. Plus d’in Experience”. ’A d N D l’A t nstituen aspects qui co ience. e/audiexper references.b matisation/ duction auto ro p en r u ie x, Ingén Chris Merck , peinture ce maintenan

Jetez déjà un œil sur www.audibrussels.com/career


036_GPV1QU_20131019_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 17/10/13 21:25 Page37

PUBLIREPORTAGE

Testimonial

Nom: Michael Schmid Age: 48 ans

fonction actuelle. Et encore moins avoir la possibilité d’aller travailler en Allemagne, qui s’offre à moi aujourd’hui», poursuit Charlotte. Elle s’occupera également de la qualité dans le cadre de sa nouvelle fonction. Elle est fière d’être une des 20 personnes sélectionnées au niveau mondial, pour participer à ce projet-pilote international. Tout comme elle est fière d’avoir pu, depuis son tout premier jour chez Audi, endosser des responsabilités et développer des solutions techniques au quotidien avec des collègues et fournisseurs des quatre coins de l’Europe.

Fonction: Directeur Human Resources Chez Audi depuis: 2000

production seulement quelques années plus tard ? «Dans le département logistique, je me suis à la fois occupé de gestion budgétaire, de planning, mais j’ai aussi travaillé dans le département IT. Je me retrouve à présent dans un département totalement différent. Je ne pense pas que ce soit possible dans beaucoup d’entreprises», se félicite Julien. «Il faut être disposé à s’adapter un peu, mais j’apprends de nouvelles choses tous les jours. Je pense qu’il ne faut pas planifier toute sa carrière, mais surtout saisir les opportunités qui se présentent. Et c’est parfaitement possible dans une entreprise telle qu’Audi Brussels. Le développement personnel est essentiel à mes yeux. Cela consiste à relever de nouveaux défis au quotidien.»

Les collaborateurs d’Audi Brussels viennent travailler avec plaisir «Lorsque nos collaborateurs se sentent bien dans leur peau, cela se traduit automatiquement par un produit de qualité», assure Michael Schmid, directeur RH d’Audi Brussels. L’entreprise de Forest, où plus de 500 A1 sont produites chaque jour, met dès lors tout en œuvre afin de susciter l’enthousiasme auprès de ses 2 500 collaborateurs. Il n’est de ce fait pas surprenant de savoir qu’Audi Brussels a été nommée Employer of the Year 2013. L’entreprise investit depuis des années déjà dans le professionnalisme et l’innovation en tenant compte de l’aspect humain. L’implication, les possibilités d’évolution, les formations, un restaurant d’entreprise qui propose des plats équilibrés, un suivi médical… sont autant d’éléments qui permettent aux collaborateurs d’Audi Brussels de se rendre au travail dans la bonne humeur. Ils sont par exemple récompensés par une prime lorsqu’ils apportent une idée utile. Audi Brussels innove également avec son système ‘plus minus conto’. «Nous sommes partis du principe que la charge de travail est plus élevée lorsque nous lançons la production d’un nouveau modèle. Les heures supplémentaires prestées par nos collaborateurs à ce moment-là sont reprises sur un ‘compte d’épargne-temps’. Les collaborateurs peuvent ensuite récupérer ces heures lorsque la charge de travail est moins élevée», explique le directeur RH Michael Schmid, lui-même très enthousiaste.

Nom: Charlotte Vermoesen Age: 26 ans Formation: Ingénieur industriel électromécanique Fonction: Ingénieur qualité éclairage Chez Audi depuis: 2010

Age: 36 ans Et que se passera-t-il après son année à Wolfsburg ? «Je reprendrai mon travail actuel. Mais on ne sait bien évidemment jamais vraiment quels défis se présenteront», indique-t-elle le regard tourné vers l’avenir.

Saisir les opportunités Julien Descamps est la preuve vivante que changer de fonction ou de département chez Audi Brussels n’a rien d’exceptionnel. En 2007, son diplôme d’ingénieur commercial en poche, il a commencé par occuper un poste logistique. Qui aurait alors pu imaginer qu’il aurait déjà exercé 5 fonctions et serait actif dans le département de

Travailler un an à Wolfsburg «Audi vous donne de nombreuses possibilités d’évolution. Ici, vous pouvez changer de travail sans problème», indique Charlotte Vermoesen. Et elle sait de quoi elle parle. Elle est actuellement ingénieur qualité en électronique d’éclairage pour l’Audi A1. Dès le mois de janvier, elle ira toutefois travailler et acquérir de l’expérience pendant un an chez Volkswagen, dans la ville allemande de Wolfsburg. «Après mes études en électromécanique, je n’aurais jamais cru pouvoir occuper ma

Nom: Chris Merckx

Nom: Julien Descamps Age: 29 ans Formation: Ingénieur de gestion Fonction: Responsable de projet „Fahrzeugprojekte“ Chez Audi depuis: 2007

Formation: Ingénieur industriel en automatisation Fonction: Responsable de la maintenance au département technique de peinture Chez Audi depuis: 2000

Un bel avenir avec les innovations technologiques les plus récentes Chris Merckx, qui est à la tête du département technique de la maintenance peinture, est confiant pour l’avenir. En effet, Audi Brussels investit actuellement dans la mise en place, en partant de zéro, d’un nouveau département peinture. «Un projet d’une telle ampleur, incluant les toutes dernières technologies, représente un immense défi auquel un collaborateur directement impliqué ne participe peut-être qu’une seule fois dans toute sa carrière», explique Chris Merckx. Il ajoute, non sans fierté, que le nouveau département consommera également bien moins d’énergie. «Nous mettons cependant dès aujourd’hui tout en œuvre pour limiter au maximum la consommation d’énergie». Travaillant à Forest depuis 2000, il sait mieux que personne combien Audi investit dans ses collaborateurs par l’ergonomie, les formations, etc. «Ajoutez à cela un investissement technologique, et vous obtenez un immense enthousiasme qui se ressens tous les jours au travail», conclut notre ingénieur de production.


038_GPV1QU_20131019_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 17/10/13 21:27 Page38

Vous êtes demandeur d’emploi ?

Suivez une formation. Trouvez un job !

Nos formations ? • Gratuites • De qualité • Axées sur la pratique • Métiers variés • Stage inclus

Venez nous rencontrer au stand 106

Jobber.be, c’est le moyen le plus efficace et le plus rapide de trouver un emploi sur mesure.

Plus d’infos ? www.jobber.be • contact@cevora.be • 0800 99 270

17:00


039_GPV1QU_20131019_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 17/10/13 21:33 Page39

We count on your talent anywhere, anytime ONDD and Ducroire | Delcredere SA.NV are both part of the ONDD group. They count 270 employees and are located in the centre of Brussels. The ONDD group is a credit insurance group and, as a solid partner, it promotes international economic relations and insures the risks related to commercial transactions. To support our development, we are looking for talented people to reinforce our teams in Brussels. In the financial, economic, commercial and IT fields, we are looking for young talented people for the following positions:

Senior analyst/developer (Java & open source)

Business analyst/ developer SAP - FI/CO

Software development manager

Legal counsel

Service portfolio manager Risk underwriter Underwriting and account management analyst s on Visit u 01 2 stand m tu Talen 23/10

Internal auditor Personal assistant Insurance policy officer Underwriting and account management officer

ARE YOU INTERESTED? If so, apply online or send your application to Ellen Van Eycken, rue Montoyer 3, 1000 Brussels.Tel.: +32 2 788 85 10. Fax: +32 2 788 88 13. E-mail: selection@ondd.be Visit our websites for more information: www.ondd.be and www.ducroiredelcredere.eu

Discover our new branding as from 18 November 2013


040_GPV1QU_20131019_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 17/10/13 21:35 Page40

803

709

708

605

604

505

504

405

707

706

403

205

703

402

304

303

202

203

201 602

107

704

603

305

108

705

106

105

104

PLAN DU SALON

103

102

101


040_GPV1QU_20131019_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 17/10/13 21:36 Page41

Entreprise

No de stand

A priori Acerta Kern Selection Actiris Audi Brussels Belfius Bank & Insurance Cefora - Cevora CIRB - CIBG CSC De Persgroep Publishing Delhaize EDF Luminus Fluxys Groupe Rossel Groupe SNCB -NMBS Group Hudson Immoweb Itineris Konvert Office Lubrizol O Mr. President, by Bulo ONDD Références - Vacature SD Worx Service de Médiation - Ombudsdienst Federgon Smals Sodexo STIB - MIVB Userfull Verbeeck + Ujvari Vlaams Ministerie van Onderwijs en Vorming

TA1lentumttend vous a

202 503 704 205 402 106 703 605 602 102 803 405 604 101 505 305 104 706 705 103 203 201 708 107 403 504 303 603 105 304

www.audibrussels.com/career

1

19:30


042_GPV1QU_20131019_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 17/10/13 21:47 Page42

Venez écouter Dans les Speakers’ Corners, des orateurs renommés vous donneront des trucs et astuces utiles pour votre carrière. Il s’agira de conseils professionnels indispensables pour postuler, pour comprendre la communication non-verbale, mais aussi des informations sur le personal branding et la puissance des médias sociaux.

Sélectionnez dans le programme ci-dessous la présentation à laquelle vous souhaiteriez assister.

11h00 - 11h45

Career branding, se positionner en tant que marque Kirsten Ujvari / Verbeeck + Ujvari

12h00 - 12h45

Les 10 choses à faire et ne pas faire sur les médias sociaux dans le cadre d’une recherche d’emploi Sofie Verhalle / Talking heads 13h00 - 13h45

10 raisons pour lesquelles vous n’avez pas décroché le job Stef Verbeeck / Verbeeck + Ujvari

14h00 - 14h45

Recherche d’emploi : comment construire et maîtriser son identité numérique ? Max De Backer / Easy Way Consulting 15h00 - 15h45

Trucs & Astuces pour que votre CV fasse la différence Dieter Fransoo / Kern Selection

16h00 - 16h45

Recherche d’emploi : à faire – à ne pas faire Gil Van den Berghe / Easy Way Consulting


042_GPV1QU_20131019_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 17/10/13 21:47 Page43

Passez au crible Auprès de nos différents partenaires, vous pourrez vous adresser gratuitement pour obtenir des conseils personnalisés et sur-mesure. Vous pourrez, entre autre, faire examiner votre CV et améliorer votre personal branding. Il vous sera également possible de vous tenir informé sur vos droits et obligations au travail et surtout de fournir une explication détaillée quant à votre profil professionnel.

Faites examiner votre CV par des spécialistes CV d’Acerta/Kern Selection Huit experts CV d’Acerta/Kern Selection vous aideront à vous démarquer par le biais de votre CV. Parcourez avec eux les différentes étapes qui vous aideront à trouver un nouvel emploi. Ces consultants expérimentés vous donneront les astuces qui vous permettront de mettre en évidence vos points forts lors d’une interview. Numéro de stand

Personal Branding par Verbeeck-Ujvari À la recherche de charisme et d’une certaine présence ? Venez donc sur le stand de Verbeeck-Ujavari. Kirsten Ujvari en Stef Verbeeck sont à votre disposition pour une consultation rapide et personnelle; 5 points individuels afin d’améliorer, de renforcer et de faire de votre entretien d’embauche un vrai succès. Plus d’infos? www.verbeeck-ujvari.be Numéro de stand

503

105

Vos droits et obligations grâce au Service de Médiation Federgon

Testez votre personnalité et motivation chez Hudson

Un bureau de sélection peut-il demander des références à votre employeur précédent ? Avez-vous le droit de consulter votre dossier de sélection et/ou d’en obtenir une copie? Le travail intérimaire vous donne-t-il droit à la pension? Quels documents doivent vous être remis à la fin de votre contrat? Avez-vous droit à l’outplacement ? Vous avez des questions au sujet de la réglementation sociale ou au sujet de vos droits en tant que travailleur ou en tant que candidat? Alors, n’hésitez pas à vous adresser au Service de Médiation pour le placement privé.

En tant que participant à Références Talentum, Hudson vous offre une chance de répondre à 2 listes de questions auxquelles vous serez fréquemment confrontés lors de votre recherche d’emploi. Vous pourrez répondre à ces questionnaires à votre meilleure convenance, jusqu’au 21 octobre 2013. Vous recevrez après un feedback sur vos talents en fonction de votre personnalité et de vos ambitions, sous forme d’un rapport personnel et unique que vous pourrez venir récupérer au stand Hudson lors du salon Talentum. Grâce à ce rapport personnel, vous pourrez réorienter votre carrière et mieux vous préparer pour franchir les prochaines étapes sur le marché du travail.

Numéro de stand

Numéro de stand

107

505

1


044_GPV1QU_20131019_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 17/10/13 21:50 Page44

Conseils pour un entretien en douceur 01

Préparation Soyez bien préparé! Il est important que vous sachiez quelles entreprises seront présentes et lesquelles vous intéressent le plus. Recherchez au préalable dans le magazine Références et sur references.be l’ensemble de leurs offres d’emploi. Consultez les sites internet des entreprises et informez-vous sur leur historique et leur business.

02

Première impression Gardez toujours à l’esprit qu’un recruteur, endéans la première minute de l’entretien, sait inconsciemment si vous pourrez poursuivre la procédure d’embauche. Pensez donc à renforcer la première impression que vous donnez et sachez exactement l’image que vous voulez dégager lors de l’entrevue. L’impression que vous renvoyez doit respecter les valeurs de votre personnalité.

03

Poignée de main et contact visuel Une poignée de main solide donne directement un sentiment de confiance. Chercher le contact avec les yeux montre votre intérêt et votre sincérité par rapport à votre interlocuteur. Et tout cela sans dire un mot.

04

Corps Une posture ouverte, active et détendue est un must. Les signes nerveux, les attitudes convulsives et les bras croisés sont des attitudes défensives, et donc à proscrire. Montrez de l’intérêt et faites pivoter vos épaules vers votre interlocuteur.

05

Autres langues Entraînez-vous sur les questions pratiques que votre interlocuteur pourrait vous poser dans d’autres langues.

06

Soyez concis et concret Répondez de façon concise mais concrète et claire aux questions. Les monologues interminables ne sont pas vraiment appréciés. Essayez d’éviter au maximum les « mmm », « je ne sais pas », et « euh».

07

Oser demander Si quelque chose n’est pas clair lors de l’entretien (un mot, une question), osez demander des explications. Aussi longtemps que vous le faites de manière calme et conviviale, personne ne pourra vous le reprocher.


044_GPV1QU_20131019_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 17/10/13 21:50 Page45

08

09

Attitude positive Ayez confiance en vous. Même si vous n’êtes pas vraiment communicatif, sociable ou flexible, vous pouvez mettre ces notions subjectives à votre sauce. Restez ouvert et donnez des exemples. Restez positif à propos de votre employeur précédent/actuel, même si vous n’êtes pas en bons termes. À la lecture de vos commentaires, le recruteur en saura plus sur vous que sur votre employeur précédent. Modeste Ne vous vantez pas. Être positif vis-à-vis de soi-même ne signifie pas que vous deviez vous vanter de façon incroyable. Parlez librement de vos réalisations et de vos compétences.

10

Humour Si vous êtes tout à fait à l’aise, vous pouvez tenter une touche d’humour. Avec une blague, vous montrerez que vous ne souffrez pas de nervosité.

11

Désespoir Ne vous comportez pas de manière désespérante. Même si vous cherchez un emploi, vous ne devez pas laisser ce sentiment vous envahir parce que l’impression que vous donnerez en sera affectée. Votre interlocuteur pourrait supposer que vous avez sollicité uniquement pour l’intérêt du revenu et non parce que la fonction ou l’entreprise vous intéresse.

12

Et puis... N’hésitez pas à demander comment se déroulera la suite de la procédure quand on vous avertira de votre sélection pour la 2ème étape,... Et retéléphonez si vous avez encore des questions

1

17:49


046_GPV1QU_20131019_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 17/10/13 21:53 Page46

Grâce à son approche résolument tournée vers l’avenir, Fluxys assure non seulement l’acheminement en toute sécurité de gaz naturel destiné au marché belge (business to business), mais étend également son réseau afin de développer plus que jamais son rôle de plaque tournante des flux de gaz permettant l’approvisionnement de l’Europe de l’Ouest. Prenez votre avenir en main et rejoignez les quelque 1000 collaborateurs de Fluxys qui ont déjà choisi de relever avec nous les défis de demain.

Rendez-vo us à Talentum ce 23/10, stand 40 5


046_GPV1QU_20131019_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 17/10/13 21:53 Page47

Fluxys recherche des collaborateurs talentueux pour son siège central à Bruxelles et pour son siège à Sint-Pieters-Leeuw :

Corporate Affiliates Officer (Réf. 13527a) – Bruxelles Vous veillez au suivi des activités opérationnelles et commerciales de participations étrangères existantes de Fluxys en vue de monitorer et d’optimiser la performance de ces participations, tant en termes de rendement financier que de convergence des objectifs stratégiques et opérationnels. Vous contribuez à animer et à piloter le processus de remontée des faits marquants et des résultats périodiques des filiales à la direction générale du groupe, de manière transversale avec d’autres entités.

Compensation & Benefits Administrator (Réf. 16519a) – Bruxelles Vous assurez la préparation du reporting concernant les filiales de Fluxys à l’étranger (cycle annuel du budget des coûts du personnel, collecte et analyse de données, …). Vous coordonnez également les dossiers « EXPAT » : préparation des contrats de détachement et des packages salariaux, suivi du processus de facturation entre les filiales, etc. Enfin, vous menez avec l’équipe HR concernée les analyses nécessaires dans le cadre de projets Mergers & Acquisitions.

Intervention Coordinator (Réf. 12547a) – Sint-Pieters-Leeuw Vous êtes responsable de la coordination des interventions de soudure sur le réseau de conduites. Vous conseillez en matière d’exécution et déterminez la durée de l’intervention. Vous évaluez les interventions effectuées et rapportez les éventuelles anomalies. Vous vous concertez à tout moment avec les autres services concernés.

Façonnez l’avenir à votre image et postulez online sur www.fluxys.com

1

15:47


048_GPV1QU_20131019_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 17/10/13 21:56 Page48

evkous zo e B z e Renodns opm Talelennttuum àa TStand 708 8 Stand 70

Pas de résultat sans inspiration Il est bien évident que d’excellents résultats ne s’obtiennent qu’en équipe. Surtout dans un environnement qui fait la part belle au dialogue et à l’initiative et où le contenu du job est aussi passionnant que l’ambiance est collégiale. En tant que prestataire de services RH de premier plan, nous savons combien il est essentiel de proposer une approche qui équilibre le professionnel et l’humain. Tant nos solutions RH innovantes que notre passion du métier en attestent. Qu’il s’agisse de Payroll, d’IT ou de RH, tous nos collaborateurs sont non seulement à la hauteur, mais aussi fiers et enthousiastes.

Plus d’info sur SD Worx et toutes nos offres d’emploi ? Surfez sur www.sdworx.be/jobs

Suivez-nous sur


049_GPV1QU_20131019_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 17/10/13 21:57 Page49

P ou r

? s u qui travailleriez-vo

“Pour nos actionnaires, les citoyens bruxellois.” Nous offrons un package salarial attractif assorti d’avantages extra-legaux étendus. Vous êtes motivé, dynamique et avez l’esprit d’équipe. Nous recherchons des collègues dans les domaines suivants :

:: Java Development :: Web Development :: SAP :: System & Network Engineering :: Project Management :: IT Management :: Service Management :: Functional Analysis :: GIS (Geographic Information System)

Vous trouverez le descriptif complet de nos fonctions sur notre site

www.cirb.irisnet.be


050_GPV1QU_20131019_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 17/10/13 21:59 Page50

Avez-vous l’âme d’un chasseur

de deals?

ENUE BIENV OBRE CT LE 23 O NTUM À TALE SSEL) O (STAND R

Groupolitan recrute Commercial (h/f) région de Liège Votre mission Q Votre mission sera de négocier les meilleures offres pour nos membres en créant

Groupolitan est une société internationale d’e-commerce dans le domaine de la vente événementielle d’achat groupé. Groupolitan développe en Europe l’un des modèles économiques les plus prometteurs à ce jour. Groupolitan propose chaque jour des deals exclusifs dans les grandes villes belges (Bruxelles, Anvers, Liège, Namur et Gand) et françaises (Lille, Metz). Nos clients bénéficient d’offres exceptionnelles de service dans les secteurs les plus variés : restaurants, spa, remise en forme, esthétique, bars, cours de sports, événements culturels, voyages à des prix incroyables.

et développant un portefeuille de clients (restaurants, bars, théâtres, cinémas, centres de beauté,voyagistes, e-commerce, etc.). Q Vous aurez donc aussi bien à effectuer du démarchage téléphonique que de la prospection terrain et de la négociation commerciale. Q Vous aurez à maintenir des tableaux de suivi et de performance à communiquer à votre manager. Q Il vous sera demandé de faire preuve d’autonomie, d´ingéniosité, de créativité et de persévérance afin de développer des partenariats avec les meilleurs établissements de votre ville.

Profil Q Vous êtes motivé, créatif, enthousiaste et persévérant Q Vous avez déjà acquis une expérience réussie en tant que commercial Q Vous maîtrisez les techniques de vente par téléphone Q Vous faites preuve d’une parfaite aisance commerciale et relationnelle Q Vous avez le sens des responsabilités, êtes organisé et faites preuve de rigueur Q Votre expérience de 2 à 4 ans vous a amené à être en relation professionnelle

avec des entreprises locales dans les secteurs du sport, restauration, hôtellerie, service à la personne, soin et bien-être, voyage… Q Vous habitez la région de Liège Q L’anglais est un atout.

Nous vous offrons Q La

Groupolitan c’est aussi bien d’autres fonctions! Copywriter, rédacteur web, collaborateur service après-vente, webmarketeer, webdesigner,...Stagiaires en fin d’année d’études supérieures? Groupolitan vous accueille également dans ces domaines.

LEADER EN MÉDIAS D’INFORMATIONS

possibilité de participer au développement de l’une des idées e-commerce les plus prometteuses, d’évoluer et de faire grandir une start-up à grand potentiel. Q Une formation exceptionnelle dans un environnement jeune, dynamique et innovant. Q Vous jouerez un rôle clé dans le développement de notre activité et de notre image de marque.

Veuillez adresser votre C.V. accompagné d’une lettre de motivation à Catherine Delpérée, directrice des ressources humaines, par e-mail recrutement@rossel.be

Retrouvez toutes nos offres sur www.rossel.be/jobs


051_GPV1QU_20131019_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 17/10/13 22:02 Page51

Votre vie professionnelle passe aussi par la STIB. Parce que nous sommes le plus grand employeur de la capitale, Parce que nous jouons un rôle crucial dans le développement de la mobilité durable à Bruxelles, Parce que nous sommes à la recherche des meilleurs talents prêts à contribuer à des projets de grande envergure, Parce que nous avons plus de 300 métiers différents au sein de notre entreprise, Parce que nous engageons des hommes et des femmes de tous âges pour des fonctions de techniciens, ingénieurs, chauffeurs, traffic controllers, agents de sécurité, chefs de projets, managers opérationnels,… Votre visite à Talentum passe aussi par notre stand !

jobs.stib.be

Luc, Stibien depuis 1983

jobs.stib.be


052_GPV1QU_20131019_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 17/10/13 22:03 Page52

Le Groupe Rossel recrute de nouveaux talents... UE N E V N BIE RE B O T C O LE 23 NTUM À TALE SSEL) RO (STAND

Rossel recherche en permanence: Commerciaux, journalistes freelance, talents dans le domaine du digital, du web et dans bien d’autres domaines. Stagiaires en fin d’année d’études supérieures? Rossel vous accueille pour vos stages en journalisme, commerce, marketing, graphisme, webdesign, administration, comptabilité, ressources humaines, informatique,...

Éditeur Papier Freelance (m/f) - 1/2 temps

Cross Média Manager (m/f)

INTERACTIVE MEDIA

IT Project Manager (m/f)

Collaborateur service après-vente (m/f)

Journaliste graphique (m/f)

Digital Account Manager (m/f)

&CIE

Contrôleur de gestion (m/f)

Commercial (m/f) - Région de Liège

Senior Product Manager (m/f)

Responsable d’Editions (m/f) Région du Luxembourg

Délégués commerciaux (m/f) Sur de nombreuses régions

Contrôleur de gestion (m/f)

Postulez en ligne ou en direct, sur notre stand à Talentum

Retrouvez le détail de nos offres d’emploi sur www.rossel.be/jobs Le Groupe Rossel, groupe familial belge leader en médias d’information, est actif dans la presse quotidienne et périodique, que celle-ci soit payante ou gratuite, imprimée ou numérique. Il s’adresse, chaque jour, à 4.000.000 de lecteurs de presse quotidienne et à 850.000 visiteurs uniques sur ses sites. A ceux-ci viennent s’ajouter, chaque semaine, 2.800.000 lecteurs de sa presse périodique et magazine. Il génère un chiffre d’affaires consolidé de près d’un demi-milliard d’euros et emploie près de 3.800 personnes, essentiellement en Belgique, en France et au Luxembourg.

LEADER EN MÉDIAS D’INFORMATIONS


053_GPV1QU_20131019_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 17/10/13 22:04 Page53

The perfect mix Our passion: specialty chemicals What makes our working environment so un nique? The perfect mix of manpower and innovatio on. You soon notice this in a culture that stimula ates cooperation and continuing professional development, enabling you to develop your own personal skills. This is also why we encoura age responsibility and provide ample scope for creativity. As a team, you are constantly seeking soluttions for challenging projects.

We are always looking for committed emplo oyees in manufacturing, R&D, laboratory, customer service,

Check out our website for the full range of jobs available:

We innovate technology for transport, industry and consumer goods on a daily basis. Lubrizol’s unique specialty chemicals improve the quality,

Plastics technology, such as polymers Performance coatings: additives for paints, ink and paper Ingredients for personal care products and pharmaceuticals

Additives for gasoline and diesel fuel Lubricants

www.lubrizol.jobs

TRAVAILLER CHEZ DELHAIZE, ÇA VOUS DONNE LE SOURIRE

DELHAIZE RECRUTE DES

FUTURS MANAGERS DE RAYON CDI – TEMPS PLEIN Rejoignez-nous en postulant via jobs.delhaize.be www.facebook.com/delhaize

400 métiers, une même passion. 19 OCTOBRE 2013

53


054_GPV1QU_20131019_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 17/10/13 22:05 Page54

Actiris innove dans ses services aux employeurs! Actiris

se

professionalise

encore -

des diverses ĂŠtapes.

02 505 79 15

54

19 OCTOBRE 2013

Talentum 220X290 90 2013 2013.ind indd d 2

15/10/13 16:32 :32


055_GPV1QU_20131019_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 17/10/13 22:06 Page55

A PASSION FOR ENERGY & ICT? We have 15 job openings for talented starters and experts

Curious? Visit our jobsite www.itineris.net/jobs Meet us on October 23rd @ Tour & Taxis Brussels

Meet Itin eris at b ooth 104 & win* a quadcop ter

* Terms & conditions available at our Talentum booth or upon request hrm@itineris.net

Sodexo, de la restauration et des chèques repas ? Pas seulement…

Visitez-nous au stand 504

VOTRE TRAVAIL AMELIORE LA VIE DES AUTRES !

CURIEUX ?

Depuis 1971, Sodexo Belgique est connu comme étant le leader de la restauration dans les entreprises, les hôpitaux, les écoles, les maisons de repos et de soin, et bientôt aussi dans les prisons. Mais depuis quelques années, nos 4000 collaborateurs proposent une gamme élargie de 15 services qui améliorent la qualité de vie de nos clients. Parce qu’une meilleure qualité de vie stimule les collaborateurs dans leur évolution et augmente les performances d’une organisation. Sodexo s’occupe de tout ce qui ne fait pas partie du cœur de métier de ses clients.

Découvrez nos offres d’emploi sur le site : https://jobs.sodexo.be Nous sommes toujours à la recherche de nouveaux collègues pour élargir nos équipes !

DE NOMBREUSES POSSIBILITES DE CARRIERE Au niveau international, le Groupe Sodexo emploie 420.000 collaborateurs qui partagent leur passion du service. Nous sommes le 20ème employeur au niveau mondial et nous offrons de nombreuses possibilités pour construire et faire évoluer votre carrière.

19 OCTOBRE 2013

55


056_GPV1QU_20131019_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 17/10/13 22:07 Page56

Sales & Marketing Account Manager Customer Care Agent Internal Sales Executive Marketing SOHO SEA Manager

56

19 OCTOBRE 2013

IT IT Infrastructure & System Manager Software Development Manager Software Engineer System Engineer Senior Database Architect


057_GPV1QU_20131019_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 17/10/13 22:08 Page57

g

Delaware Consulting est un intégrateur de systèmes informatiques pour les entreprises de tous secteurs et industries, nous sommes leader du marché en Belgique en termes d’implémentations de solutions SAP et investissons massivement dans le développement de nos activités Microsoft également. Ces dix dernières années, nous avons grandi jusqu’à devenir une organisation de 850 consultants, répartis sur trois continents avec la Belgique pour siège social. Nous sommes une organisation fondée sur et par des femmes et des hommes, consultants ambitieux portant les valeurs ‘care, team spirit, entrepreneurship, commitment et respect’ de notre entreprise. Delaware Consulting poursuivant sa forte croissance, nous investissons pleinement dans le recrutement de nouveaux collaborateurs. C’est ainsi qu’en septembre dernier, 35 consultants juniors nous ont rejoints et nous caressons l’ambition d’engager encore cette année 25 senior consultants. Quelques-unes des fonctions ouvertes sont :

Voulez-vous faire partie de cette histoire à succès belge et contribuer à ce projet? Vous avez de l’expérience en tant que consultant dans les technologies Microsoft ou SAP?

19 OCTOBRE 2013

57


058_GPV1QU_20131019_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 17/10/13 22:10 Page58

Donnez la bonne direction à votre carrière et gagnez l’une des trois Audi Experiences exclusives. 1 Une semaine en Audi A1 pour vous rendre au travail, carte essence incluse;

2

3

Une visite de l’usine de production en Allemagne, nuitée comprise;

La possibilité de tester tous les modèles Audi sur le circuit.

RETIREZ LE MAXIMUM DE VOTRE TALENT ET PARTICIPEZ À NOTRE CONCOURS !

Visitez le stand Audi À Références Talentum


058_GPV1QU_20131019_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 17/10/13 22:11 Page59

On recherche : votre talent Venez découvrir aujourd’hui de nombreuses offres d’emploi, auprès d’entreprises renommées du pays. Postulez directement et laissez-leur votre CV. Dans les pages suivantes, chaque entreprise se présente et vous donne un aperçu des fonctions vacantes. Si vous vous inscrivez au préalable à Références Talentum sur references.be/talentum, vous recevrez votre code couleur en fonction de votre profil. Au moyen de ce tableau, vous pourrez avoir un aperçu clair sur les entreprises qui sont à la recherche de votre profil (code couleur). Ce qui vous permettra également, en vous rendant sur leur stand, de distinguer en un clin d’œil, si votre couleur correspond aux profils recherchés. Bonne chance !

Exposants A Priori

Finance & Consulting

Sales & Marketing

Administration

MRH

Logistique & Distribution

ICT & Internet

Ingénieurs

Q

Q

Q

Q

Q

Q

Q

Q

Q

Q

Q

Q

Q

Healthcare

Juridique

Autres fonctions

Q

Q

Acerta Actiris

Q

Audi Brussels

Q

Belfius Bank & Insurance

Q

Q

Q

Q

Cefora - Cevora

Q

Q

Q

Q

Q

Q

Q

Q

Q

CIRB - CIBG

Q

CSC De Persgroep Publishing

Q

Q

Q

Q

Q

Delhaize EDF Luminus

Q

Q

Q

Fluxys

Q

Q

Q

Groupe Rossel

Q

Q

Q

Hudson

Q

Q

Q

Q

Q

Konvert Office

Q

Q

Q

Lubrizol

Q

Q

Q

ONDD

Q

SD Worx

Q

Q

Q

Q

Sodexo

Q

Q

Q

Q

Q

Q Q

Userfull

Q

Vlaams Ministerie van Onderwijs & Vorming

Q

Q

Q

Q

Q

Q

Q

Q

Q

Q

Q

Q

Q

Q

Q

Q Q

Q

Q

Q

Q Q

Q Q Q

Q

Q

Q

Q

Q

Q

Q

Q

Q

Q

Q

Q

Q

Q

Smals

STIB/MIVB

Q

Q

Itineris

SNCB/NMBS

Q

Q

Q Q

Q

Immoweb

Q

Q Q Q

Q

Q

Q

19:33


TECHNIQUE & INGÉNIEURS

060_GPV1QU_20131019_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 17/10/13 22:16 Page60

Techniciens et ingénieurs motivés en quête de défis ? A la STIB, nous vous offrons un job stimulant qui combine à la fois stabilité, responsabilités et opportunités de carrière. Chaque jour, plus de 7.000 collaborateurs unissent leurs efforts pour contribuer à l’amélioration de la mobilité à Bruxelles. Et plus de 2.000 d’entre eux occupent un poste technique ! Et nous sommes toujours à la recherche de techniciens (niveau secondaire, bachelier et master) et ingénieurs spécialisés en ELECTRICITE, MECANIQUE, ELECTROMECANIQUE, ELECTRONIQUE, INFORMATIQUE, CONSTRUCTION,… aussi bien pour des postes d’EXPERTS TECHNIQUES, que de CHEFS DE PROJETS ou de MANAGERS OPERATIONNELS.

Piriya, Stib

ien depuis

20 0 9

Vous voulez relever avec nous le défi de la mobilité dans la capitale? Alors découvrez nos offres d’emploi sur jobs.stib.be Patrick, Stibien

Abdelouahed, St

depuis 1998

ibien depuis 2012

Catherine, Stibienne depuis 20

09

jobs.stib.be


061_GPV1QU_20131019_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 17/10/13 22:18 Page61

Bruxelles : plus d’un million d’habitants et les besoins énergétiques que cela implique. On s’en charge ! En tant que gestionnaire des réseaux de gaz et d’électricité, Sibelga apporte chaque jour aux Bruxellois l’énergie dont ils ont besoin. Nous contribuons ainsi à faire bouger, vivre et évoluer la ville. Et notre entreprise ? Elle se développe grâce à une autre forme d’énergie : le talent. Celui de nos collaborateurs bien sûr, mais aussi peut-être bientôt le vôtre. Car travailler chez Sibelga, c’est dynamiser Bruxelles et votre propre avenir. Une façon bien inspirante de faire passer l’énergie…

www.sibelga.be/jobs

TECHNIQUE & INGÉNIEURS

Apporter vie et animation à la ville ? Faites passer l’énergie.


TECHNIQUE & INGÉNIEURS

062_GPV1QU_20131019_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 17/10/13 22:19 Page62

Devenez l’un de nos nouveaux collègues

VISITEZ NOTRE STAND

TALENTUM MERCREDI 23/10/2013 TOUR & TAXIS, BRUXELLES (SHED 1, STAND 101)

“Motiver et coacher mes collaborateurs, un aspect passionnant de mon métier.” L’atelier de traction de Schaerbeek bouillonne d’activités au quotidien: plus de 320 personnes y entretiennent et y réparent le matériel roulant. A la tête de cet atelier dynamique et bilingue, il y a l’ingénieur Yougnes Ouama qui sait, mieux que quiconque, motiver ses troupes !

07:30 CONTRÔLER LE TABLEAU DE BORD “Dès que j’arrive, je consulte ce que j’appelle mon tableau de bord: je regarde s’il n’y a pas eu de problèmes pendant la nuit, le programme de mon planning du jour et où je dois absolument être.“

08:30 DE NOUVEAUX COLLÈGUES “Je Je discute avec un nouveau collaborateur de l’atelier. Je rencontre systématiquement chaque personne qui commence ici pour faire connaissance. Je dirige moi-même indirectement plus de 320 personnes.“

09:00 RÉUNION SUR LA SÉCURITÉ, LA QUALITÉ ET L’ENVIRONNEMENT “Dans notre atelier, nous avons obtenu trois certifications ISO: pour la sécurité, pour la qualité et pour l’environnement. Je veille à ce que tous ces points soient bien suivis et en parle lors des comités de prévention et protection au travail.”

13:30 RÉPARATIONS “Nous essayons d’exécuter les petites réparations dans les plus brefs délais afin que les trains puissent être remis sur les rails immédiatement. C’est notre contribution à plus de ponctualité.“

15:00 NETTOYAGE DE MATÉRIEL ROULANT “A l’atelier de Schaerbeek, on entretient le matériel roulant mais on le nettoie aussi. Dans le trainwash, les trains sont lavés en profondeur.“

15:30 MANAGEMENT “Entrevue avec mes adjoints. Coacher et motiver les gens est un des plus beaux aspects de mon métier. Continuer à manager, c’est mon ambition: il y a de nombreuses possibilités de carrière au sein du Groupe SNCB.“

17:30 10:15 DANS L’ATELIER, VEILLER À LA PRODUCTIVITÉ “Je ne suis pas 8h par jour derrière mon bureau. Je suis régulièrement présent sur le terrain.”

TOUJOURS JOIGNABLE “Je quitte l’atelier. A la maison, je regarde souvent mes mails et mes collaborateurs savent qu’ils peuvent toujours m’appeler quand c’est nécessaire.”

Découvrez toutes nos offres d’emploi sur www.les chemins de fer engagent.be


063_GPV1QU_20131019_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 17/10/13 22:21 Page63

Au-delà des énergies classiques, de nouvelles sources se présentent à nous. Elles nous offrent des possibilités infinies et nous lancent d’incroyables défis. Pour les relever, nous avons besoin de tous vos talents.

Analyste technique En tant qu’analyste technique, vous garantissez le suivi et le traitement quotidiens des incidents qui se produisent sur le réseau. Outre cette analyse quotidienne, vous êtes également responsable du reporting et de son suivi.

Chef de projet IT En tant que chef de projet IT vous êtes responsable du suivi de projets informatiques relatifs à notre département ‘Asset Management’. Ce service s’occupe de l’entretien, du renouvellement et de l’extension du réseau à haute tension.

Envie d’inventer avec nous les réseaux de demain ? Surfez sur www.elia.jobs pour un aperçu des postes vacants

2013

www.elia.jobs

follow us on

TECHNIQUE & INGÉNIEURS

Inventez avec nous les réseaux qui raccorderont les énergies de demain.


TECHNIQUE & INGÉNIEURS

064_GPV1QU_20131019_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 17/10/13 22:23 Page64

Franki SA, entreprise générale, est une société belge active dans des domaines diversifiés (bâtiment, génie civil, travaux industriels, restauration et assainissement des sols). Forte de ses années d’expérience, sa culture d’entreprise est placée sous le signe de la confiance, du respect et des responsabilités. Depuis plusieurs années, Franki connaît un accroissement significatif de ses activités, de son chiffre d’affaires (136 millions d’€) et par conséquence, une augmentation de son personnel (340 collaborateurs). Dans le cadre de cette expansion, Franki souhaite s’adjoindre un (h/f)

CONDUCTEUR DE CHANTIERS SECTEUR GÉNIE CIVIL Votre fonction

Votre profil - vos compétences

Notre offre

- Vous serez en charge de la coordination de travaux relevant de notre secteur génie civil

- Vous êtes diplômé ingénieur industriel ou gradué en construction

- Un contrat à durée indéterminée

- Vous occupez une fonction laissant place à l’autonomie - De par votre rôle, vous êtes un partenaire agissant en étroite collaboration avec la direction technique de l’entreprise

- Vous avez une expérience minimum de 5 ans dans la fonction - Vous êtes flexible, proactif, persévérant - Vous avez le sens des responsabilités et un esprit d’initiative - Vous êtes rigoureux, soucieux de la qualité, des coûts et des délais de réalisation

- Une enveloppe salariale attrayante complétée de divers avantages extra-légaux, un véhicule de société - Une infrastructure performante à votre service dans l’exercice de votre fonction - Une politique de formation continue basée sur vos besoins spécifiques - Un environnement de travail agréable ou vous pourrez pleinement exprimer votre savoir-faire

Tentez un nouveau départ professionnel à nos côtés ! Veuillez adresser votre CV accompagné d’une lettre de motivation à Franki SA, Chemin des Moissons 10 - 4400 FLEMALLE ou via mail à info@franki.be Les candidatures seront traitées en toute confidentialité.

FI ENGINEERING dans le cadre de son développement recrute :

Architectes/Gestionnaires de chantiers Ingénieurs électricité ou HVAC/ maintenance ou bureau d’études Gestionnaires de chantiers en électricité ou HVAC Dessinateurs en électricité ou HVAC, Autocad ou Microstation Dessinateurs en architecture/stabilité, Autocad Deviseurs – Métreurs Merci de nous envoyer votre C.V. E-mail : fi@fi-engineering.be - Tél : 02 /344 00 74

www.fi-engineering.be 64

19 OCTOBRE 2013

Samedi prochain dans le Références du journal Le Soir, les nouveaux métiers RH


065_GPV1QU_20131019_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 17/10/13 22:25 Page65

Construisons-les ensemble...

ORES partenaire de la formation en alternance en Wallonie

TECHNIQUE & INGÉNIEURS

Et si votr votre trre e avenir passait d’énergie par les réseaux rése eaux d’éner rgie gie ?

Intéressé(e) ? Consultez nos offres via la rubrique « job-stage » sur www.ores.net Visitez aussi les sites de nos partenaires : www.ifapme.be et www.forem.be Rejoignez-nous sur notre page Facebook

ORES intervient au nom et pour compte des gestionnaires de réseau de distribution :

2013-10 ORES rééf m magg 220x2290.in indd 1

8/10//2013 16:20:59


TECHNIQUE & INGÉNIEURS

066_GPV1QU_20131019_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 17/10/13 22:26 Page66

LA COMMUNE D’UCCLE recherche (h/f) UN(E) DIRECTEUR ADJOINT(E) DES SERVICES TECHNIQUES

UN(E) GESTIONNAIRE DES RESSOURCES HUMAINES

D’une manière générale vous assistez le Directeur des Travaux dans la gestion de l’ensemble des services techniques, y compris la gestion des ressources humaines. Plus particulièrement vous serez chargé : de la responsabilité technique, administrative, juridique et budgétaire des chantiers et projets techniques communaux et de la gestion des équipes concernées; du respect, dans la mise en œuvre des activités du service, d’une politique qualité efficace et efficiente. La personne que nous recherchons possède les compétences lui permettant d’une part de maitriser techniquement les travaux en bâtiments et en voirie et d’autre part de rédiger des cahiers spéciaux des charges techniques. Des connaissances en matière d’urbanisme, d’environnement, de marchés publics, de la sécurité au travail et en informatique constituent un atout. Par ailleurs, bon communicateur, méthodique et rigoureux, maîtrisant les techniques du management, le(la) candidat(e) aura un très bon sens des relations humaines. La fonction requiert le bilinguisme.

chargé de conseiller le Collège et le Comité de Direction concernant toute matière relative à la gestion des Ressources humaines et de mettre en œuvre la politique communale en matière de gestion du personnel.

INTÉRESSÉ(E) ? Envoyer votre candidature (lettre de motivation et CV) par courrier au Bourgmestre d’Uccle – Place Jean Vander Elst 29 à 1180 Bruxelles.

BRUXELLES FORMATION recrute un (H/F) DIRECTEUR POUR SON PÔLE DES MÉTIERS TECHNIQUES & INDUSTRIELS (Bruxelles Formation Industrie à Anderlecht)

Intéressé(e) ? Si cet emploi vous intéresse et si vous remplissez les conditions de participation, faites parvenir votre candidature (+ copie du diplôme, CV détaillé, lettre de motivation) pour le 1er novembre 2013 au plus tard : soit par courrier à : BRUXELLES FORMATION - Service Recrutement & Examens (Laura Neyens) - rue de Stalle 67 - 1180 BRUXELLES soit par e-mail à : recrutement@bruxellesformation.be Des renseignements complémentaires sur les conditions d’admission peuvent être obtenus en téléphonant à Madame Laura Neyens au 02/371.75.25. Le règlement de sélection complet reprenant les conditions de participation ainsi que les connaissances et aptitudes requises pour la fonction peut être obtenu sur le site :

www.bruxellesformation.be FORMER POUR L’EMPLOI

Depuis 1994, BRUXELLES FORMATION organise et gère la formation professionnelle des adultes francophones en Région bruxelloise. L’institution travaille avec un réseau de partenaires et dispose d’un centre d’information sur l’offre de formation (BRUXELLES FORMATION CARREFOUR) ainsi que de 9 centres de formation. Au total, l’organisme emploie près de 400 personnes et forme, avec ses partenaires, plus de 16.000 personnes par an. Pour mener à bien ses missions, BRUXELLES FORMATION recherche régulièrement de nouveaux talents prêts à partager leurs connaissances et leur savoir-faire. Si vous possédez une expertise acquise sur le terrain et si vous êtes sensible à notre démarche, vous pouvez rejoindre nos rangs en tant que Directeur de Pôle. 66

19 OCTOBRE 2013

Membre du Comité de Direction de la Commune, il (elle) gère : tous les aspects de la fonction Personnel; les recrutements, sélections et promotions internes; tous les processus de gestion des Ressources Humaines, en particulier celui de l’évaluation du personnel. La personne que nous recherchons possède un diplôme lui donnant accès aux fonctions de niveau A dans les services publics fédéraux et une expérience probante dans une fonction dirigeante. Outre les qualités classiques requises par une telle fonction (communication, visions stratégique, leadership et sens du travail d’équipe), il (elle) sera bon organisateur et sera capable d’analyser des problèmes complexes pour leur apporter des solutions efficaces. La fonction requiert le bilinguisme. Pour plus d’info :

COURIEL : thierry.bruier-desmeth@uccle.be TÉLÉPHONE : 02/348 67 76

BUREAU D’ÉTUDES engage (m/f) 1 assistant acheteur (Ath) 1 ingénieur d’études voiries et environnement (Bruxelles) 2 dessinateurs projeteurs en construction (Zelzate, GDL) 3 deviseurs (bâtiment construction) (Bxl, GDL, Liège) 2 dessinateurs en tuyauterie (Charleroi, GDL) 2 chefs de projets infrastructure (réseau routier, égouts, ouvrages d’art,..) (Bruxelles, Puurs) 1 safety officer bilingue nl/angl (Anvers) 1 technicien en instrumentation (Jemeppe) 1 ingénieur en instrumentation (Zelzate) 3 ingénieurs HVAC (Bruxelles, Anvers-Brabant Wallon) 1 ingénieur projets en régulation HVAC (Charleroi) 1 ingénieur d’études en électricité (Anvers-Brabant Wallon) 1 service engineer (maintenance EM) (Bruxelles + l’étranger) 2 techniciens de maintenance HVAC (Hainaut) 1 dessinateur expérimenté en électricité-régulation HVAC (Liège) 1 conseiller technique en parachèvement bâtiment (Liège) 3 technico-commerciaux (secteurs construction/travaux routiers (Belgique) 1 dessinateur technique (charpente) (Autocad/Solidworks) (Ath) 1 responsable d’atelier (Huy) 2 ingénieurs qualité (Bruxelles, GDL)

Mailez votre cv à : arroba@skynet.be ARROBA www.arroba.be Tél : 02/535.75.54; Fax : 02/535.75.49.


067_GPV1QU_20131019_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 17/10/13 22:28 Page67

DOSSIER BRUXELLES

Nous recrutons un(e) :

ACCOUNT MANAGER B2B Numericable is a large European telecom group that is present in Belgium, Luxemburg and La Botte du Hainaut. Numericable has more than 130.000 customers, and proposes High Definition TV, Internet with very high speed Broadband (100Mbps) and fixed telephony. With these 3 services, Numericable has become a leader in Triple Play offers in Europe.

Numericable, un des opérateurs des médias et

In Belgium and Luxembourg, the company covers a footprint around Brussels and Luxembourg. The company’s mission is to propose the best technology to end-users at a very competitive price.

désire renforcer ses activités en Belgique.

With 60 employees in Belgium Numericable and 20 in Luxembourg allows employees to have a broad range of responsibilities with as result that they can learn quickly and develop new capabilities very rapidly. Successful employees can evolve easily within the company and within the Numericable group. Numericable is headquarter are in Brussels and Luxembourg. Responsibilities The Account Manager B2B is part of the Network & B2B team and responsible for developing long term relationships with large companies (hotels, hospitals, …, as well as public institutions) with the objective of a lot prospection and winning new clients, keeping these clients, identifying new opportunities at these clients and selling them additional solutions based Fibre, CATV, Internet,... He/she interacts much with other departments of Numericable Belgium and Luxembourg. Principal accountabilities for this position are : Identify key players with relevant levels and functions within the client organizations and establish relationships with these players. Develop a thorough understanding of Numericable entire telecom offering in order to identify opportunities for Numericable within these accounts and convince clients to select new solutions. Work with pre-sales/marketing for the preparation of offers, thereby making sure that these offers respond to clients’ requirements. Prospecting clients with the objective to expand the client portfolio and increase revenues and profits potential for Numericable longer term. Pipeline management, develop and maintain an overview of potential client projects in order to have strong opportunity follow-up. Work closely with people from Numericable (marketing/product management B2B, customer service, infrastructure/technical) for offer preparation and client follow-up, thereby making sure that the importance of these prospects is well understood within the organization. Work towards defined targets/objectives. The candidate profile The ideal candidate has the following profile : Degree of higher education or equivalent through experience. Affinity with ICT/TV/Telecom. Bi-lingual in spoken French and Dutch with good knowledge of English. Good knowledge of MS Office tools (Word, PowerPoint, Outlook, Excel…). The successful candidate should be : Straightforward, open and no-nonsense personality who’s hands-on and motivated to get the job done on-time and within stated requirements. Commercial and result oriented to identify business, prepare proposals, negotiate and close deals. Relationship builder develops excellent understanding of clients’ organizations, their players and motivators in order to improve Numericable position with these clients/prospects. Mature, autonomous and reliable, able to take ownership and responsible to solve problems in independent manner. Flexible and stress resistant, handles multiple projects simultaneously and operates creatively in a constantly changing and very competitive market. Convincing, obtains required support for his/her clients within Numericable, and assists and influences clients in their decision making process. Team player, works closely with colleagues from the same- and other departments. Strong communicator whose able to present at clients in Dutch, French and English. Analytical with helicopter view to understand the prospect/client organizations’ functioning and as such be able to identify opportunities and sell solutions.

télécommunications (Belgique, Luxembourg, France)

Numericable recrute un(e) :

COMPTABLE Description du Poste

Vous serez en charge des tâches suivantes :

Profil Idéal

3 ans minimum dans une fonction similaire. français et une bonne connaissance du néerlandais. Isabel, Multiline (Grand-duché du Luxembourg), Office et autres standards du marché. toujours présent(e ) lors des clôtures mensuelles, trimestrielles et annuelles ainsi que lors des

Opportunity For the right candidate this position offers the opportunity to grow and evolve within a young and expanding organization. The Account Manager B2B reports to the Sales Manager and works from the Numericable office in Brussels. Attractive salary with car, big bonus and other advantage. Merci d’adresser votre candidature, accompagnée d’un CV détaillé et d’une photo à NUMERICABLE en mentionnant « Account Manager B2B », à l’attention de Monsieur Dramaix Philippe, Directeur Administration & HR et Bâtiments, 26 rue des deux Eglises, 1000 BRUXELLES ou par e-mail via l’adresse job@numericable.eu

Rejoignez la nouvelle génération Câble et participez à la révolution de la nouvelle technologie du numérique !

job@numericable.eu

Rejoignez la nouvelle génération Câble et participez à la révolution de la nouvelle technologie du numérique ! 19 OCTOBRE 2013

67


DOSSIER BRUXELLES

068_GPV1QU_20131019_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 17/10/13 22:28 Page68

TÉLÉ BRUXELLES recherche

UN DIRECTEUR TECHNIQUE (M/F) 1. DESCRIPTION DE LA FONCTION Le Directeur Technique est membre du comité de direction et bénéficie du barème A 300 du Ministère de la Région de Bruxelles-Capitale. Il travaille sous l’autorité hiérarchique du Directeur Général qui l’évalue. Ses tâches particulières sont les suivantes : Garantir la gestion, le fonctionnement et la permanence des outils de production, de diffusion et des systèmes IT; Garantir la continuité de l’ensemble des moyens de diffusion de la chaîne; Elaborer la stratégie de la chaîne en matière de technologie et de diffusion; Assurer la veille technologique et l’adaptation aux nouveaux médias; Elaborer la politique et les budgets d’investissement; Assurer l’ensemble du processus d’acquisition de matériel technologique; Garantir la gestion de l’inventaire général; Diriger, motiver, assurer la formation et évaluer l’équipe technique et IT; Etablir les procédures de travail; Assurer la communication et la représentation du service technique, ainsi que le dialogue avec less autres services. 2. COMPÉTENCES REQUISES Niveau d’étude supérieur, Ingénieur ou Master orienté technique/IT, ou expérience professionnelle équivalente; Au moins cinq années d’expérience en télévision ou en audiovisuel; Profonde connaissance des technologies de la télévision ainsi que des nouveaux médias (internet, mobile, réseaux sociaux, etc.); Créativité, rigueur et esprit d’analyse; Expérience significative de la direction d’équipe; Charisme et leadership naturel; Sens du travail collectif; Connaissance de base du droit commercial et des marchés publics, ou à défaut, engagement à suivre des formations en la matière; Maîtrise suffisante de l’anglais, la connaissance du néerlandais est un atout.

TÉLÉ BRUXELLES, chaîne régionale ambitieuse, offre un poste stable (CDI) et passionnant pour un salaire et des avantages sociaux attractifs. Les candidatures, consistant en un CV et une lettre de motivation, sont à envoyer par courriel ou courrier, avant le 31 octobre 2013, à Madame Sandrine Tichon, Directrice des Ressources Humaines, Télé Bruxelles, 32 rue Gabrielle Petit à 1080 Bruxelles ou sandrine.tichon@telebruxelles.be

Brugel vous éclaire !

BRUGEL

Le Gouvernement bruxellois lance un appel à candidature pour un (h/f)

Administrateur - président siégeant périodiquement et présidant au Conseil d’administration de Brugel Les candidats doivent au moins :

www.brugel.be

Bruxelles Environnement (IBGE), Service des Marchés de l’Énergie, à l’attention de Mme Stéphanie Craps, Gulledelle 100, 1200 Bruxelles. 68

19 OCTOBRE 2013


069_GPV1QU_20131019_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 17/10/13 22:29 Page69

organiseert

DOSSIER BRUXELLES

organise

FOREST

VORST

DES CONCOURS DE RECRUTEMENT AANWERVINGSWEDSTRIJDEN

EEN GEMEENTESECRETARIS (M/V) EEN HUMAN RESOURCES MANAGER (M/V) Conditions de participation : http://www.forest.irisnet.be Deelnemingsvoorwaarden : http://www.vorst.irisnet.be Renseignements – Inlichtingen : 02/370.22.19 bettymoens@forest.irisnet.be

Professeur à l’ULB (Université Libre de Bruxelles) recherche

SECRÉTAIRE/ASSISTANT(E) DE DIRECTION TEMPS PLEIN. Profil souhaité : bachelier ou master, bilingue anglais/français, autonome, grand sens de l’organisation, connaissances en biologie préférable. Envoyer CV, lettre de motivation et 2/3 références au Pr Cédric Blanpain, ULB labblanp@ulb.ac.be

SECRÉTARIAT GÉNÉRAL DU CONSEIL DE L’UNION EUROPÉENNE Le Secrétariat Général du Conseil de l’Union européenne a lancé un appel d’offres portant sur la prestation de services

en psychologie clinique et/ou psychologie organisationnelle.

Engage

UN(E) CHARGÉ(E) D’ÉTUDES À TEMPS PLEIN pour son département Études Infos sur le site www.liguedesfamilles.be

ET SI VOS PROJETS REJOIGNAIENT LES NÔTRES ? L’Agence de Développement Territorial pour la Région de Bruxelles-Capitale recrute :

UN CHEF DE PROJET POUR LE GRAND PROJET URBAIN RTBF-VRT (H/F) Titulaire d’un diplôme universitaire ayant une expérience notoire en urbanisme et aménagement du territoire ainsi qu’une expérience d’au moins 10 années dans la gestion de projets d’urbanisme d’envergure et une bonne connaissance de la deuxième langue nationale, il/elle est responsable de la conduite du projet de réaménagement du site RTBF-VRT. Description du projet et offre complète sur www.adt-ato.be

Les détails du marché sont publiés sur le site: http://consilium.europa.eu/contacts/procurement

Les candidatures sont à adresser à l’ADT pour le 18 novembre 2013 ADT – BIP Bruxelles Info Place Rue Royale, 2-4 – B-1000 Bruxelles +32 (0)2 563 63 00 – sguiot@adt.irisnet.be

19 OCTOBRE 2013

69


DOSSIER BRUXELLES

070_GPV1QU_20131019_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 17/10/13 22:30 Page70

Le Centre sportif de la Woluwe, asbl

BRUSSELS

recrute

UN DIRECTEUR (H/F) Le Centre accueille chaque jour plusieurs centaines de sportifs

Fonction Le(la) candidat(e) retenu(e) assumera la direction des aspects

SALES I FINANCE & ADMINISTRATION

VENTE, FINANCE

& ADMINISTRATION

25102013

86c Av. Du Port 1000 Bruxelles 10:00 -12:30 I 13:30 -17:00

Interviews d’embauche immédiates ! Apportez votre CV en 10 copies minimum

le 22 octobre 2013

Le Fonds de la Recherche Scientifique – FNRS recherche un

RESPONSABLE FINANCIER EXPÉRIMENTÉ (H/F) La personne sera responsable d’un service composé d’une dizaine de collaborateurs.

10:00 -12:30 I

RESPONSABILITÉ DU POSTE Gérer la comptabilité générale, analytique et budgétaire; Piloter les opérations de rémunération et de secrétariat social (personnel administratif et chercheurs); Elaborer les budgets et suivre leur exécution; Préparer des reportings et des tableaux de bord périodiques; Assurer un contrôle interne et un suivi des procédures en place. PROFIL ET COMPÉTENCES REQUIS Master en Sciences Economiques ou Ingénieur de Gestion; Grande maîtrise des règles comptables, financières et fiscales; Expérience de 10 années en gestion administrative et en gestion d’équipe ; Connaissance pointue des outils informatiques, du logiciel SAP ou ERP; Qualité analytique, d’organisation et de communication; Esprit d’initiative et d’équipe; Connaissance de l’anglais.

Une initiative de

NOUS OFFRONS : un contrat d’emploi temps plein à durée indéterminée après une période d’essai de 6 mois, une assurance hospitalisation et une assurance groupe-pension, des chèques repas/cadeaux/sport et culture, une valorisation pécuniaire de l’expérience utile à la fonction.

En collaboration avec :

LES CANDIDATURES accompagnées d’une lettre de motivation et d’un curriculum vitae détaillé, sont à envoyer par courrier recommandé pour le 12/11/2013 au plus tard au F.R.S.-FNRS, rue d’Egmont 5, 1000 Bruxelles à l’attention du Directeur Administratif et des Ressources Humaines, Monsieur A. Weymeersch. 70

19 OCTOBRE 2013

INSCRIPTION GRATUITE SUR www.jobdays.beci.be

Press partners :


071_GPV1QU_20131019_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 17/10/13 22:31 Page71

Looking for the right leadership? For more than 40 years clients have trusted Mercuri Urval to search for, select and develop executive leaders. Today we work with more than 3,000 clients in 50 countries. Combining local knowledge with a global perspective, we challenge our customers – big, small, medium sized – to take a different and strategic view of the leadership capabilities their business needs. Our dedicated board & executive search consultants make sure you acquire the right leaders who will bring the best results. From top team development to executive coaching we have the expertise and experience to improve the performance of leaders, aligning their career aims with your strategic goals to frame your future success. For more information: mariebernard.guillaume@mercuriurval.com - www.mercuriurval.be

Board & Executive 19 OCTOBRE 2013

71


072_GPV1QU_20131019_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 17/10/13 22:36 Page72

Sales Representatives pour Belgique, Pays-Bas, Royaume-Uni, Allemagne et France Groupe Lemahieu est un groupe d’entreprises familiales dynamique, dont le siège se trouve à Gand et qui possède plusieurs implantations en Flandre. En sa qualitÊ de fournisseur industriel pour le secteur du bois et panneaux, le groupe rÊalise un chiffre d’affaires de 56 millions d’euros. Dans le cadre de notre expansion continue, nous recherchons, en Belgique et à l’Êtranger, des Sales Representatives (m/f) compÊtents et expÊrimentÊs pour Lemahieu (importation de bois) et pour Lempan (importation de panneaux).

Fonction Q 9RXVrWHVUHVSRQVDEOHGHVYHQWHVGHERLVRXSDQQHDX[GDQVXQHUpJLRQVSpFLÀTXHYHQWLOpHSDUSD\V Q Vous prospectez activement de nouveaux clients et entretenez les contacts avec les clients existants, YLVDQWjpWDEOLUXQHFROODERUDWLRQUpXVVLHUHQWDEOHHWGHORQJXHGXUpH Q Votre connaissance de nos produits vous permet de conseiller les clients, de rÊpondre à leurs besoins HWGHFRQFOXUHGHVDIIDLUHV Q Vous Êtablissez un plan commercial, prÊparez les visites, rÊdigez les offres et suivez de près les afIDLUHVHQFRXUV8QHFRPPXQLFDWLRQFRQVWDQWHHQWUHODVRFLpWpOHVFOLHQWVHWYRXVPrPHJDUDQWLWXQ VXLYLSDUIDLW Q 9RXVrWHVjO¡DII€WGHVQRXYHOOHVRSSRUWXQLWpVHWDQDO\VH]OHVEHVRLQVGHVFOLHQWV SRWHQWLHOV DLQVL TXHOHVPDUFKpVJpRJUDSKLTXHVHWGpWHUPLQH]DLQVLODVWUDWpJLHGHGLVWULEXWLRQ Q 9RXVWUDYDLOOH]HQpWURLWHFROODERUDWLRQDYHFXQVHUYLFHFRPPHUFLDOLUUpSURFKDEOH

Profil

Q 9RXVSRVVpGH]GpMjTXHOTXHVDQQpHVG¡H[SpULHQFHSUREDQWHGDQVXQHIRQFWLRQFRPPHUFLDOHGDQVOH VHFWHXUGXERLVSDQQHDX[RXXQVHFWHXUFRQQH[H Q 9RXVSUpVHQWH]GHVDIÀQLWpVHWXQHSDVVLRQSRXUQRWUHJDPPHGHSURGXLWV/HPRQGHGXERLVHVW YRWUHGRPDLQHGHSUpGLOHFWLRQ Q 9RXVDYH]XQHSHUVRQQDOLWpHQWKRXVLDVWHHWXQHPHQWDOLWpSUDWLTXH Q 9RXVrWHVOR\DOà H[LEOHHWUpVLVWDQWDXVWUHVV Q 9RXVFRPPXQLTXH]FRXUDPPHQWHQGLYHUVHVODQJXHVVHORQODUpJLRQTXLYRXVHVWDWWULEXpH Q 1pJRFLDWHXUKRUVSDLUYRXVUHFKHUFKH]FRQVWDPPHQWOHVFRQWDFWVTXLFRQGXLVHQWjGHVFRQWUDWV Q Votre bonne organisation et vos capacitÊs de discernement professionnel vous permettent G¡DXJPHQWHUYRVUpVXOWDWVGHYHQWH Q 7HDPSOD\HUYRXVIRQFWLRQQH]DXVVLSDUIDLWHPHQWHQWRXWHDXWRQRPLH

Offre

1RXVH[LJHRQVEHDXFRXSPDLVVRPPHVSUrWVjRIIULUEHDXFRXSHQFRQWUHSDUWLH/HV collaborateurs persÊvÊrants et très engagÊs sont motivÊs par un excellent package salarial et XQHYRLWXUHGHVRFLpWp9RXVUHMRLJQH]XQHHQWUHSULVHIDPLOLDOHSURVSqUHHWIRUWHGDQVXQHQYLURQQHPHQW LQWHUQDWLRQDO

IntĂŠressĂŠ(e)?

(QYR\H]YRWUHFYSDUPDLOjLQIR#DJRE] $JR,QWHUQDWLRQDOJDUDQWLWXQWUDLWHPHQWGLVFUHWHWUDSLGHGHYRWUHFDQGLGDWXUH3RXUGHVLQIRUPDWLRQV FRPSOpPHQWDLUHVFRQWDFWH]OHRX Retrouvez cette offre d’emploi sur www.ago.bz La sĂŠlection est assurĂŠe en exclusivitĂŠ par Ago International

AGO INTERNATIONAL Human Resources Recruitment .RUWULMN‡*HQW‡%UXVVHO‡/LOOH‡/RQGRQ

info@ago.bz

www.lemahieu.be


073_GPV1QU_20131019_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 17/10/13 22:37 Page73

ENGAGE un INFIRMIER EN CHEF (h/f) pour son Bloc OpĂŠratoire Temps plein – Contrat Ă  durĂŠe indĂŠterminĂŠe Le CHR de la Haute Senne est un hĂ´pital de plus de 240 lits qui s’appuie sur près de 850 collaborateurs. Nous vous proposons de travailler dans un hĂ´pital de proximitĂŠ oĂš la prioritĂŠ de chacun des acteurs du CHR est de mettre son ĂŠnergie Ă  rĂŠpondre aux besoins des patients, dans une ambiance conviviale oĂš le respect mutuel est une valeur fondamentale ! Votre fonction (A.R. du 13/07/2006) En concordance avec la vision stratĂŠgique de l’institution, vous avez en charge : La gestion du bloc opĂŠratoire dans une dynamique entrepreneuriale L’organisation des programmes opĂŠratoires en collaboration avec les mĂŠdecins La coordination de la prise en charge des patients L’Êlaboration et suivi des budgets (ressources humaines, ĂŠquipements, consommations) L’accompagnement et l’Êvaluation des processus de changement L’Êlaboration et l’adaptation des procĂŠdures et des mĂŠthodes de travail :SYWWSYXIRI^PIWTVSNIXWUYEPMXqHY(qTEVXIQIRXMR½VQMIV TVSGIWWYWQYPXMHMWGMTPMREMVIWŠ :SXVITVS½P -R½VQMIVKVEHYqLSWTMXEPMIVSYFEGLIPMIVIRWSMRWMR½VQMIVWÂŻ*SVQEXMSRGSQTPqQIRXEMVIHIGEHVIIRWSMRWHI santĂŠ ou master (licence) en gestion hospitalière – ExpĂŠrience en bloc opĂŠratoire – Sens des responsabilitĂŠs et de la GSQQYRMGEXMSRÂŻ6MKYIYVÂŻ'SRREMWWERGITVEXMUYIHIWSYXMPWMRJSVQEXMUYIWGSYVERXWŠ Nous proposons Une fonction d’avenir dans une institution en plein essor – barème en rapport avec la fonction + avantages sociaux – 'SRXVEXkHYVqIMRHqXIVQMRqIŠ EntrĂŠe en fonction souhaitĂŠe : le plus rapidement possible. ':IXPIXXVIHIQSXMZEXMSRkJEMVITEVZIRMVkP´EXXIRXMSRHI1V;+SIXLEPW(MVIGXIYVHY(qTEVXIQIRX-R½VQMIVIX HI1V3(EVUYIRRIW(MVIGXIYV%HNSMRXHY(qTEVXIQIRX-R½VQMIV'LEYWWqIHI&VEMRIk7SMKRMIWWSMXTEV e-mail aux adresses suivantes : willy.goethals@chrhautesenne.be , olivier.darquennes@chrhautesenne.be.

Un travailleur peut-il sauter la pause de midi pour pouvoir continuer à travailler ? La pause de midi, c’est sacrÊ... Ou juste un sandwich devant son Êcran ? Puis-je manger en continuant à travailler pour pouvoir partir plus tôt du bureau ? La rÊponse sur References.be/pause

19 OCTOBRE 2013

73


074_GPV1QU_20131019_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 17/10/13 22:39 Page74

Nous souhaitons simplement proÅter de cette occasion pour remercier nos clients

.n Åb w .d w w

74

De Facto Image ge Building g est une agence de communication indépendante full service qui compte te plus de 24 années d’expérience et a été élue lauréate a dans la catégorie ‘Bes st Employer Branding & Communication Company’ des HR Excellence Awards de s en 2012. Nous s sommes le partenaire priv vil ilég égié de nombreux départements RH et souhaito tons ainsi les remercier pour leur con onfi fia fi ance. C’est grâce ce à eux que 19 OCTOBRE 2013 nous somme mes au u cœur de la communication RH en Belgique.

et

Atos Beaulieu - Biocartis - CNH Donaldson - Elia - Fedict - Flluxys - HP - Med diaÅ Ån - Provincie Vlaams Brabant - Sarens - Securex Selor - Smals - Sodexo - A&S Careers - A&S Solutions - Ago International - Ahead Altior - Amcor - Anago - Damart - Derveaux Select - Eurosense - Brasserie Haacht - Konsensus - Lidl - Martens en Brij i s - Mathy h s - Filou & Friends - Medzorg - Pasfrost - Paul Trans - Schelstraete & Desmet - Sodeva Consulting & Development - Spicer Dana - Stagobel - SRM - The ProÅ Åle Group - VAB - Vandelanotte Talent Management V donck Personeelsmanagement - Waak - AGC - Akabi - AKKA - Alpha Card - AW Europe - Bergerat Monnoyeur - BEP - CHR Ver Citadelle - CIRB - CIBG - Clear Channel - Saint-Luc - CoÅ Ådis - EVS - Holcim - Hôpital Ambroise Paré - Nespresso - ONDD - Partena HR - Petercam - Quality y Assistance - RHEA - Sopra Banking Software - TechSpace Aero - Thomas et Piron - Questure du senat - Accountancy Bourgeois & Partners - Isopanel - BTI Alalsco - Tuinen Steenhaut - DVC Heilig Hart - Iris Cleaning - Alycon - Valiida De West-Vlaamse jeugdzorg - Psychiatrisch ziekenhuis O.L.Vrouw - AZ Sint Augustinus - Woonzorggroep GVO - L’hopital de revalidation gériatrique de Woluwe Saint Lambert - La Familiale -Maiderop - Leiehome - Hof ter Waarbeek - Huize Sint-Monika - PZ Sint-Camillus RVT Sint-Jozef - WZC Ter Engelen - Verpleging aan Huis - Huize Roborst - Opvang - Vij i vens vzw - PC Caritas - WZC Sint-Jozef - Hospitheria - Provinciaal Zorgcentrum Lemberge - Psychiatrisch Centrum Sint-Amandus - De Verlosser - Seniorenzorg H. Familie Deerlijk - Thon Stanhope hotel - Keizershoff Hotel - Hosteleria Unida Belgium - Syntra West - Stad Poperinge - Veurne - OCMW Middelkerke - Stad Tielt - Imog - OCMW Oostkamp - Gemeente Oostkamp - OCMW Wetteren - Koksijde i - Deerlijk i - IBGE/BIM - Société du logement de la Région de Bruxelles-Capitale - Innoviris - CC Consult - Sociaal Huis Kuurne - Assenede - OCMW Geraardsbergen - OCMW Zele - Gemeente Oosterzele - OCMW Berlare - OCMW Nevele - Gemeente Lochristi - Stad Torhout - Commune de Koekelberg - OCMW Ronse - Stad Ronse - Gemeente Lennik - OCMW Waregem - Gemeente Zomergem - OCMW Keerbergen - Gemeente Jabbeke - Gemeente Zelzate - Ledent touw - LS travel retail benelux - Deli Panos - V Vanden Borre - Ammeraal Beltech - MCP International - Sennheiser Isolim Isolatie - WAGO - Don Bosco Garage - Herpain - A.G. Thermo service - Garage De Clerck - Huurland - SE Industries - Tabor - Lely Center Vlaanderen - Chicken Masters off Belgium - VWJ Mechanics - Melitta - Vanobel - Proffund - Verhofste f - Afschri f fft - Merco Machines -Rigole bvba - Delrue Group - SEA-Invest - BZIO - Interwest - 11.11.11 - Christelijke i Mutualiteit Oostende - Royale Lacroix - Willemsfonds f - Horeca Totaal - Eutraco - De Maesschalck-Goethals Dentaal Technisch bedrijff De Gelder - Gemeente Laarne - Gemeente Maldegem - Gemeente Kaprijke i - Gemeente Waarschoot - Senior Living Group - Heilig Hart Ieper - OCMW Wemmel - Wzc Ter Meeren - B+ VILLAS Vivalia - Connect People - Ville de La Louvière - Kone - Allianz Global Assistance - La Ferme Nos Pilifs - Engetec - Archetype Consulting - CHU Saint-Pierre - Institut Jules Bordet - EPFC - Cefora/Cevor f a - ABB - Wust - Importex - Dimex - SAS Company - Pernod Ricard - Duchêne - CPAS d’Andenne - CPO Dumabi - Accountemps - OffÅceTeam - Robert Half - Nivelles - Accord Group Belgium - BPI - Groupe CFE - Coopman Liften - L’Ecopain d’Ignace - Ekosto - Okapi - Ex-Change - Th. Lauwers Fiscale advocaten - MBG - Seegle - Varu - Transport Verbeken - Fonds VINCI - Garage Hoste - Kleur & Co - Avanade - Calcutta - Carrefour Chacalli De Decker - De Fooz - OCMW Aalst - Oxalis Consult - Preventie en interim - Soprim@ - Synergie Interim - Vigez - Vlerick - Volvo Construction Equipment q - Volvo Group - Commune de Woluwe-Saint-Pierre - Wolu Social - IBGE - CPAS P de Sambreville - CPAS de Schaerbeek - Brico Plan-It CC Select - Yves Rocher - Ablynx - Apok Beobank - Antalis - Unilin - DP World - Campbell Foods Belgium - Duvel Moortgat - EDF Luminus Tupperware - UZA - Stibbe - Randstad - Securitas - KdG - Vito - WOS - Beuc - OWS WTCB B


075_GPV1QU_20131019_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 17/10/13 22:41 Page75

SommeLeuze Rochefort

Vressesur Semois

M Marche

Vielsalm l

SainteOde Bastogne g Chanly Libramont Bertrix

Charleville-Mézières Sedan

Vivalia regroupe, en une Intercommunale unique, six sites hospitaliers (dont un hôpital psychiatrique), une polyclinique, quatre Maisons de Repos / Maisons de Repos et de Soins, des Habitations Protégées et une Maison de Soins Psychiatriques. Cette nouvelle entité compte plus de 1400 lits, emploie 3600 personnes et s’adjoint les services d’environ 400 médecins spécialisés.

Arlon Virton

u Athus

VIVALIA recherche (M/F) pour besoin immédiat :

UN COORDINATEUR D’INSTITUTION

www.vivalia.be

Pour le site de Libramont

PROFIL REQUIS : Pour accéder par recrutement au grade de Coordinateur d’Institution, le candidat doit satisfaire aux conditions cumulatives suivantes : Sont des atouts supplémentaires : MISSIONS : Le détail des missions est disponible sur notre site www.vivalia.be NOUS VOUS OFFRONS un contrat à durée indéterminée à temps plein avec une période probatoire d’un an.

Pour être traitées, les candidatures doivent être complètes (voir conditions sur notre site internet) et envoyées pour le 27 octobre 2013 au plus tard par voie postale à l’adresse suivante : Vivalia - A l’attention de la Direction des Ressources Humaines - Cellule Recrutement Route des Ardoisières 100 B-6880 BERTRIX ou par e-mail à l’adresse : candidature@vivalia.be

Retrouvez les annonces d’Elia et Solidaris sur References.be, Belgium-Iphone et ictjob.be

19 OCTOBRE 2013

75


076_GPV1QU_20131019_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 17/10/13 22:42 Page76

La Cité Joyeuse asbl, ayant pour vocation de soutenir les enfants en difficulté, recherche un (m/f)

DIRECTEUR GÉNÉRAL Responsabilités :

Apporter vie et animation à la ville ? Faites passer l’énergie. Envie de nous aider à faire bouger, vivre et évoluer Bruxelles ?

Profil :

Retrouvez-nous dans Références et, ensemble, donnons de l’énergie à notre capitale et à votre carrière !

www.profiler-consulting.com/jobs/index.php/ directeur-general-h-f.html Quelque Chose à Faire est une Entreprise de Formation par le Travail existant depuis une trentaine d’années. Elle vise l’insertion sociale et professionnelle des stagiaires par l’apprentissage d’un métier du bâtiment sur des chantiers réels. Située à Monceau-surSambre et comptant une quarantaine de salarié(e)s ainsi qu’une cinquantaine de stagiaires, elle recherche son nouveau (m/f)

www.sibelga.be/jobs

Les jobs online à la loupe Post & Print a Job. Annoncez dans le magazine Références et sur References.be

DIRECTEUR GENERAL Mission générale : Sous l’autorité du Conseil d’Administration, vous assurez la Direction de l’ASBL et de ses actions : stratégie à moyen et long terme - financement - budgets - rapports d’activités - plans d’action - bilans financiers - tableaux de bords - subsides Dans le cadre de ses activités en expansion de recyclage de métaux non ferreux par voie hydrométallurgique, REVATECH engage pour notre site de Engis un(e)

relations publiques.

chimiste expérimenté(e)

Profil : De niveau master assorti d’une expérience probante dans le secteur du bâtiment

dans le cadre d’une fonction multidisciplinaire les instances décisionnelles afin de générer une dynamique de développement centrée

(suivi analytique, gestion de la production, gestion d’équipe, contacts clientèles, logistique). Le poste à pourvoir est un travail en pauses de jour exclusivement. Profil requis

Nous offrons : Motivé(e) par les valeurs et les responsabilités de cette fonction aux défis majeurs ? Nous attendons rapidement votre candidature et lettre de motivation à transmettre à nos conseils qui gèrent le processus de recrutement : Cécile Coquel et Fabienne Baudry c/o Centrapsy, 229 avenue Albert 1er, 5000 Namur (Fax : 081 22 05 16) info@centrapsy.be www.centrapsy.be

on Membre Federg 76

19 OCTOBRE 2013

les 3 régions tion agréé dans O Bureau de sélec 15, VG.1069/B 10 12 20 540 9W.RS.130, 0001

Scannez ce CODE QR

Contact Votre candidature est à adresser par mail


077_GPV1QU_20131019_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 17/10/13 22:43 Page77

Solidaris Mutualité recherche pour son Département IT

UN COORDINATEUR DE PROJET IT(H/F) temps plein. Dans le cadre de ses relations privilégiées avec les utilisateurs et les équipes de développement, le-a coordinateur-trice de projet IT élabore, sur base de sa compréhension du business et des besoins de l’entreprise, des solutions informatiques, accompagne leur développement et en assure le support auprès des utilisateurs finaux. Votre profil Vous êtes au minimum en possession d’un diplôme de bachelier en informatique et vous bénéficiez de 5 ans d’expérience dans le développement d’applications ou la gestion de projet IT. Une expérience dans l’environnement Mainframe est un plus. Vos activités

fonctionnelles.

LA FACULTÉ DES LETTRES DE L’UNIVERSITÉ DE LAUSANNE MET AU CONCOURS UN POSTE DE :

PROFESSEUR-E ORDINAIRE EN PHILOSOPHIE GÉNÉRALE ET SYSTÉMATIQUE Entrée en fonction : Taux d’activité : Lieu de travail :

01.08.2014 ou à convenir 100% Université de Lausanne

Description des tâches : Le/la titulaire du poste assurera des enseignements à tous les niveaux, poursuivra une importante activité de recherche et assurera des responsabilités institutionnelles. L’annonce complète avec descriptif du poste et profil des candidatures attendues peut être consultée à l’adresse : www.unil.ch/emplois

conception à sa mise en œuvre sur le terrain. souhaits exprimés.

Profil souhaité : Qualifications requises : •

maintenance des applications. Vos compétences

• •

Doctorat en Philosophie et habilitation (dans les pays où elle existe) ou qualification équivalente Publications de rayonnement international Expérience de l’enseignement de la philosophie au niveau universitaire

Les domaines de compétences recherchés sont les suivants :

Vous voulez savoir ce que besoin) et les développeurs (niveau technique). le respect de l’individu, l’engagement dans la société, l’innovation ou encore la l’organisation. solidarité signifient pour nous ?

personnalité Vous voulez découvrircommunicative. toutes et vous travaillez en équipe. nos opportunités d’emploifacilement et les raisons de nous rejoindre ?

Surfez sur www.mutsoc.be/jobs Contrat & rémunération

Nous vous offrons un contrat à durée indéterminé et un salaire aligné sur la fonction assorti de divers avantages extralégaux au sein d’une équipe en pleine évolution et d’un environnement de travail stable.

• • • •

Philosophie systémique Philosophie théorique Philosophie des XIXe - XXIe siècles Esthétique

Dossier de candidature : Les dossiers de candidatures comportant une lettre de motivation, un curriculum vitae (avec date de naissance) et une liste de publications doivent parvenir en dix exemplaires par courrier postal à l’adresse du secrétariat de la Section de Philosophie, M. Frédéric Seiler, Faculté des lettres, Bâtiment Anthropole 5164, Université de Lausanne, CH-1015 Lausanne. Une version électronique devra également être envoyée à frederic.seiler@unil.ch

Intéressé(e) ? Développement des Compétences et Communication Interne, par mail uniquement à l’adresse : Grh.Liege@solidaris.be avec

vers les aptitudes techniques et divers tests de personnalité et de raisonnement ainsi qu’un entretien.

Date limite de remise des dossiers de candidature le 2 décembre 2013.

Soucieuse de promouvoir une représentation équitable des femmes et des hommes parmi son personnel, l’Université encourage des candidatures féminines.

19 OCTOBRE 2013

77


078_GPV1QU_20131019_RMP11_00_VAMinside-QXP8 17/10/13 21:44 Page78

Doublez l’Impact de votre formation avec 3 mois de cours de langue en e-learning

TRIMESTRIEL

COURS DE NÉERLANDAIS, ANGLAIS OU FRANÇAIS

inclus : 3 mois d’accès illimité à l’e-learning Début des sessions: les 04, 05 et 07 novembre 2013

CLL Brussels City

N° GRATUIT

0800 21 332 w w w. cl l . b e 78

19 OCTOBRE 2013

Rue de la Loi 23 (3e étage) - 1040 Bruxelles (

Art-Loi)

CLL Brussels Woluwe Avenue de Kraainem 61 - 1200 Bruxelles (

Kraainem)

CLL Louvain-la-Neuve Voie Cardijn 8 - 1348 Louvain-la-Neuve

CLL Namur Rue des Croisiers 8 - 5000 Namur


079_GPV1QU_20131019_RMP11_00_VAMinside-QXP8 17/10/13 23:15 Page79

INDEX DIRECTION & CADRES SUPÉRIEURS ADMINISTRATEUR-PRESIDENT CHEF DE PROJET URBAIN RTBF-VRT COORDINATEUR D'INSTITUTION DIRECTEUR DES METIERS TECHN. & INDUSTR DIRECTEUR GÉNÉRAL DIRECTEUR GÉNÉRAL UN DIRECTEUR UN DIRECTEUR TECHNIQUE UN SECRÉTAIRE COMMUNAL

BRUGEL ATO-ADT VIVALIA IFAC HOPITAL STE THERESE BRUXELLES FORMATION QUELQUE CHOSE A FAIRE PROFILER CONSULTING CENTRE SPORTIF DE LA WOLUWE TÉLÉ BRUXELLES COMMUNE DE FOREST

68 69 75 66 76 76 70 68 69

CENTRAPSY NAMUR

INGÉNIEURS 1 INGÉNIEUR D'ÉTUDES EN ÉLECTRICITÉ 1 INGÉNIEUR D'ÉTUDES VOIRIES ET ENVIR. 1 INGÉNIEUR EN INSTRUMENTATION 1 INGENIEUR PROJETS EN RÉGULATION HVAC 1 SERVICE ENGINEER 2 INGÉNIEURS QUALITÉ 3 INGÉNIEURS HVAC CHEFS DE PROJETS INGÉNIEURS INGÉNIEURS ELECTRICITE OU HVAC IT INFRASTRUCTURE & SYSTEM MANAGER

ARROBA ARROBA ARROBA ARROBA ARROBA ARROBA ARROBA STIB STIB FI ENGINEERING IMMOWEB

66 66 66 66 66 66 66 60 60 64 56

TECHNIQUE & PRODUCTION 1 ASSISTANT ACHETEUR 1 TECHNICIEN EN INSTRUMENTATION 3 TECHNICO-COMMERCIAUX ANALYSTE TECHNIQUE DESSINATEURS EN ARCHITECTURE DESSINATEURS EN ÉLECTRICITÉ DIRECTEUR ADJOINT(E) SERVICES TECHN. EMPLOYEES IN MANUFACTURING EXPERTS TECHNIQUES INTERVENTION COORDINATOR MANAGERS OPERATIONNELS PRODUCTION SPECIALISTS TECHNICIENS

ARROBA ARROBA ARROBA ELIA SYSTEM OPERATOR FI ENGINEERING FI ENGINEERING COMMUNE D’UCCLE LUBRIZOL STIB FLUXYS STIB EDF LUMINUS STIB

REVATECH LUBRIZOL

76 53

RÉDACTION & COMMUNICATION ÉDITEUR PAPIER FREELANCE - LE SOIR JOURNALISTE GRAPHIQUE RESPONSABLE D'ÉDITIONS RÉG. LUXEMBOURG

LE SOIR SUDPRESSE VLAN

52 52 52

VENTE & MARKETING ACCOUNT MANAGER ACCOUNT MANAGER B2B ACCOUNT MANAGER B2B COLLABORATEUR SERVICE APRÈS-VENTE COMMERCIAL

IMMOWEB CODITEL CODITEL GROUPOLITAN GROUPOLITAN

GROUPOLITAN 50 BELFIUS BANK 33 FLUXYS 47 ROSSEL ADVERTISING 52 IMMOWEB 56 VLAN 52 ROSSEL ADVERTISING 52 LUBRIZOL 53 DELHAIZE 53 IMMOWEB 56 IMMOWEB 56 EDF LUMINUS COVER 4 LEMAHIEU HOUTIMPORT AGO INTERNATIONAL 72 IMMOWEB 56 VLAN 52 OFFICE NATIONAL DU DUCROIRE (ONDD) 39 OFFICE NATIONAL DU DUCROIRE (ONDD) 39

RESPONSABLES RH COMPENSATION & BENEFITS ADMINISTRATOR GESTIONNAIRE DES RESSOURCES HUMAINES GESTIONNAIRE DES RESSOURCES HUMAINES GESTIONNAIRE DES RESSOURCES HUMAINES HR RECRUITMENT & ADMINISTR. OFFICER PERSONAL ASSISTANT PERSONNEL RESSOURCES HUMAINES

FLUXYS COMMUNE D’UCCLE COMMUNE D’UCCLE COMMUNE DE FOREST BELFIUS BANK OFFICE NATIONAL DU DUCROIRE (ONDD) EDF LUMINUS

47 66 66 69 33 39 COVER 4

SECTEUR JURIDIQUE 66 66 66 63 64 64 66 53 60 47 60 COVER 4 60

SCIENCES CHIMISTE EXPERIMENTÉ(E) EMPLOYÉES IN LABORATORY

COMMERCIAL RÉGION DE LIÈGE CONTACT CENTER AGENTS CORPORATE AFFILIATES OFFICER CROSS MEDIA MANAGER CUSTOMER CARE AGENT DELEGUES COMMERCIAUX - VLAN DIGITAL ACCOUNT MANAGER EMPLOYEES IN CUSTOMER SERVICE FUTURS MANAGERS DE RAYON INTERNAL SALES EXECUTIVE MARKETING SOHO RETAIL SPECIALISTS SALES REPRESENTATIVES SEA MANAGER SENIOR PRODUCT MANAGER SERVICE PORTFOLIO MANAGER UNDERWRITING AND ACCOUNT MAN.OFFICER

56 67 67 52 52

LEGAL COUNSEL LEGAL SPECIALISTS

OFFICE NATIONAL DU DUCROIRE (ONDD) EDF LUMINUS

39 COVER 4

BELFIUS BANK BELFIUS BANK OFFICE NATIONAL DU DUCROIRE (ONDD) CODITEL VLAN BELFIUS BANK BELFIUS BANK LUBRIZOL EDF LUMINUS BELFIUS BANK BELFIUS BANK BELFIUS BANK BELFIUS BANK OFFICE NATIONAL DU DUCROIRE (ONDD) OFFICE NATIONAL DU DUCROIRE (ONDD) BELFIUS BANK BELFIUS BANK FONDS DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE-FNRS FONDS DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE-FNRS OFFICE NATIONAL DU DUCROIRE (ONDD) BELFIUS BANK BELFIUS BANK OFFICE NATIONAL DU DUCROIRE (ONDD)

33 33 39 67 52 33 33 53 COVER 4 33 33 33 33 39 39 33 33 70 70 39 33 33 39

FINANCES ASSISTANT TEAM IARD BUSINESS ANALYST BUSINESS ANALYST/DEVELOPER SAP-FI/CO COMPTABLE CONTROLEUR DE GESTION COORDINATEUR ACTUARIAT & VALIDATION COORDINATEUR PROCESSUS FINANCIERS EMPLOYEES IN FINANCE FINANCE SPECIALISTS GESTIONNAIRE DE PENSIONS GESTIONNAIRES DE SINISTRES IARD GESTIONNAIRES DOSSIERS D'ASSUR. IARD GESTIONNAIRES DOSSIERS D'ASSUR. VIE INSURANCE POLICY OFFICER INTERNAL AUDITOR PROCESS & CHANGE MANAGER PRODUCT MANAGER RESPONSABLE FINANCIER EXPÉRIMENTÉ RESPONSABLE FINANCIER EXPÉRIMENTÉ RISK UNDERWRITER SENIOR BUSINESS ANALYST SOUSCRIPTEUR INCENDIES UNDERWRITING AND ACCOUNT MAN.ANALYST

LOGISTIQUE & DISTRIBUTION EMPLOYEES IN LOGISTICS

LUBRIZOL

53

19 OCTOBRE 2013

79


080_GPV1QU_20131019_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 17/10/13 23:14 Page80

ADMINISTRATION EMPLOYÉ ADMINISTRATIF SECRETAIRE/ASSISTANT(E) DE DIRECTION

BELFIUS BANK ULB HOPITAL ERASME

ENSEIGNEMENT & FORMATION 33 69

SANTÉ INFIRMIER EN CHEF PSYCHOLOG. CLINIQUE - PSYCHOL.ORGANIS.

CHR HAUTE-SENNE EUROPEAN UNION

73 69

SODEXO CEVORA SNCB STIB ELECTRABEL AUDI BRUSSELS SD WORX ACTIRIS DE FACTO IMAGE BUILDING

55 38 62 51 2 36 48 54 74

EMPLOYEES IN R&D UN(E) CHARGÉ(E) D'ÉTUDES

LUBRIZOL LIGUE DES FAMILLES

ICT & INTERNET BELFIUS BANK BELFIUS BANK ELIA SYSTEM OPERATOR ELIA SYSTEM OPERATOR SOLIDARIS MUTUALITE SMALS IRISTEAM IRISTEAM BELFIUS BANK IRISTEAM ROSSEL EDF LUMINUS SMALS IRISTEAM SMALS SMALS SMALS IRISTEAM IRISTEAM NATIONALE DELCREDEREDIENST (ONDD) BELFIUS BANK IMMOWEB BELFIUS BANK IRISTEAM IMMOWEB NATIONALE DELCREDEREDIENST (ONDD) IMMOWEB IRISTEAM IMMOWEB ITINERIS BELFIUS BANK BELFIUS BANK SMALS IRISTEAM

33 33 63 63 77 COVER 2 49 49 33 49 50 COVER 4 COVER 2 49 COVER 2 COVER 2 COVER 2 49 49 39 33 56 33 49 56 39 56 49 56 55 33 33 COVER 2 49

1 CONSEILLER TECHNIQUE EN PARACH. BÂT 1 DESSINATEUR EXPERIMENTE EN ELECTR 1 DESSINATEUR TECHNIQUE 1 RESPONSABLE D'ATELIER 1 SAFETY OFFICER 2 CHEFS DE PROJETS INFRASTRUCTURE 2 DESSINATEURS EN TUYAUTERIE 2 DESSINATEURS PROJETEURS EN CONSTR. 2 TECHNICIENS DE MAINTENANCE HVAC 3 DEVISEURS ARCHITECTES/GESTIONNAIRES DE CHANTIERS ARCHITECTES/GESTIONNAIRES DE CHANTIERS CONDUCTEURS DE CHANTIERS DEVISEURS-METREURS DEVISEURS-METREURS GESTIONNAIRES DE CHANTIERS EN ELECTR. GESTIONNAIRES DE CHANTIERS EN ELECTR.

ARROBA ARROBA ARROBA ARROBA ARROBA ARROBA ARROBA ARROBA ARROBA ARROBA FI ENGINEERING FI ENGINEERING FRANKI FI ENGINEERING FI ENGINEERING FI ENGINEERING FI ENGINEERING

Business Unit Manager Nadia Leroy Rédaction Directeur de rédaction Didier Hamann Rédacteur en chef Rafal Naczyk Secrétaire de rédaction Pierre Michel Rouffiange Collaborateurs Benoît July, Julie Luong Photographe Kasia Doraczynska Rédaction References.be Magali Henrard, Steven Heyse, Evelien Maes, Céline Préaux Équipe graphique Graphistes Kenny Caudron, Flor Cobo Publicité Account Managers Ana Alonso Tél. 02 481 15 88 Jean-Sébastien Delporte Tél. 02 481 15 70 Christine François Tél. 02 481 15 85 Sales Assistant Mebruke Ergin Tél. 02 481 15 00 Sanaa Saadi Tél. 02 481 15 24 Fatiha El Boussaklaoui Tél. 02 481 15 75 Fax général 02 482 03 77 Annonces téléphonées Tél. 02 225 55 00

80

19 OCTOBRE 2013

53 69

CONSTRUCTION

SERVICES SOCIAUX APPLICATION ENGINEER MAINFRAME BUSINESS PARTNER PEI CHEF DE PROJET IT CHEF DE PROJET IT COORDINATEUR DE PROJET IT DATA MANAGER FUNCTIONAL ANALYSTS GIS-SPECIALISTS IT GOVERNANCE PROJECT LEADER IT MANAGERS IT PROJECT MANAGER IT SPECIALISTS JAVA DEVELOPER JAVA DEVELOPERS JUNIOR/SENIOR FUNCTIONAL ANALYST MIDDLEWARE SYSTEM ENGINEER PROJECT MANAGER PROJECT MANAGERS SAP-SPECIALISTEN SENIOR ANALYST/DEVELOPER SENIOR ARCHITECT SENIOR DATABASE ARCHITECT SENIOR PROJECT LEADER SERVICE MANAGERS SOFTWARE DEVELOPMENT MANAGER SOFTWARE DEVELOPMENT MANAGER SOFTWARE ENGINEER SYSTEM & NETWORK ENGINEERS SYSTEM ENGINEER TALENTED STARTERS AND EXPERTS TECHNICAL ANALYST TECHNICAL ARCHITECT TEST ANALYST WEB DEVELOPERS

65 77

RECHERCHE & DEVELOPPEMENT

CORPORATE CORPORATE CORPORATE CORPORATE CORPORATE CORPORATE CORPORATE CORPORATE CORPORATE CORPORATE

FORMATION POSTES TECHNICO-ADMINISTRAT. OPERATEUR DES RESEAUX D'ENERGIE PROFESSEUR-E ORDINAIRE EN PHILOSOPHIE UNIVERSITE DE LAUSANNE

Internet Account Managers Elsa Remy Tél. 02 482 03 37 Mathieu Berard Tél. 02 482 03 33 Marketing & Research Marketing Manager Gregory Hulstaert B2C Marketeer Émilie Tcherkezian B2B Marketeer Sandrine Kinnard Back-Office Manager Michel Bernard Tél. 02 481 15 29 Direction Vacature et Jobscareer Christophe Glorieux Administrateur délégué Thierry Hugot

Éditeur responsable Rossel Patrick Hurbain 100 rue Royale 1000 Bruxelles Références SA 86 C bte101 avenue du Port 1000 Bruxelles Tél. 02 481 15 24

66 66 66 66 66 66 66 66 66 66 64 64 64 64 64 64 64


003_GPV1QU_20131019_RMP01_00.qxp_VAMinside-QXP8 16/10/13 14:54 Page3

'ACERTA, NOS TALENTS ENTRE DE BONNES MAINS.' Jonathan Borlée - sportif de haut niveau, et ambassadeur d’Acerta Cindy Gorissen - manager RH Groupe Cegeka

Acerta est un groupe de services RH établi en Belgique, spécialisé dans les conseils, l’informatisation et le traitement des processus administratifs en matière de traitement des salaires, de sécurité sociale, d'allocations familiales, de formalités d’établissement et de politique RH professionnelle. Le groupe épaule les entrepreneurs dans toutes les phases de leur développement, et dans tous les processus RH. Le meilleur est en vous, telle est la devise d’Acerta. Nous mettons tout en œuvre pour que nos collaborateurs puissent aider les entreprises à valoriser leur capital humain. Kern Selection fait partie du groupe Acerta.

acerta.be l guichet d’entreprises l administration sociale et salariale l services RH


004_GPV1QU_20131019_RMP01_00.qxp_VAMinside-QXP8 16/10/13 14:55 Page4

Nous ne recrutons pas pour un job, mais bien pour une carrière.

Rencontrez-nous à Talentum !

23 octobre Tour & Taxis Stand 803

Premier challenger, producteur d’électricité et fournisseur d’énergie du marché belge, EDF Luminus est une filiale du groupe EDF. Avec 1.950 MW de capacité installée début 2013, l’entreprise représente 10 % de la capacité de production belge. EDF Luminus est un producteur d’énergie historiquement vert qui dispose actuellement de centrales électriques au gaz, de parcs éoliens et de centrales hydrauliques, répartis sur plusieurs sites en Wallonie et en Flandre. Elle possède aussi quelques participations dans des installations nucléaires. Sous sa marque Luminus, elle vend de l’électricité et du gaz à 1,7 million de clients particuliers et professionnels. Sa part de marché commerciale s’élève à approximativement 20 %. EDF Luminus est également active sur les marchés de l’énergie nationaux et internationaux en achetant et vendant du gaz et de l’électricité. L’entreprise compte environ 1.000 collaborateurs.

NOUS RECHERCHONS 10 NOUVEAUX COLLÈGUES (M/F) DANS LES DOMAINES SUIVANTS :

• Retail • Production • Finance • Legal • IT • Ressources Humaines

INTÉRESSÉ(E) ? Si vous aimez travailler dans un environnement challengeant, êtes passionné et engagé par votre métier, appréciez collaborer en mode projet et en équipe… N’hésitez pas à venir nous voir à Talentum et à découvrir le défi à la mesure de votre énergie ! Découvrez le descriptif détaillé de ces fonctions, ainsi que nos autres défis sur www.edfluminusjobs.be Envoyez dès aujourd’hui votre candidature à jobs@edfluminus.be

2013

Surfez sur www.edfluminusjobs.be et donnez une nouvelle énergie à votre carrière !


Prêts à décoller sur le marché du travail ?