Page 1

INFLUENCES

alentum LIÈGE

« On ne choisit pas un employeur comme une voiture ou un yaourt »

TROUVEZ VOTRE JOB !

cap sur l’emploi liégeois

p. 2

p. 5 p. 7

31.08.13

osez le talent dossier Bien vivre son job : les cinq clés de la rentrée actu

p. 3

back to business

Gary Flanagan, patron d’Econo Air, une entreprise californienne de chauffage et de climatiseur, offre une prime de 500 $ – soit 372 € – à ses salariés qui acceptent d’arrêter de fumer. Les termes du contrat sont plutôt souples : il suffit de ne plus toucher à la cigarette pendant trois mois.  Des études ont montré que les fumeurs étaient plus souvent victimes d’accidents du travail, plus souvent absents, et que ceux consommant plus d’un paquet cessaient le travail jusqu’à 80 minutes par jour, l’équivalent de huit pauses.

Le climat favorable aux embauches dans la finance Malgré le climat économique incertain, 89 % des directeurs financiers et des CFO belges disposent de plans d’embauche pour le deuxième semestre 2013. C’est ce qui ressort d’une enquête menée par Market Probe, à l’initiative du cabinet Robert Half, auprès de 200 CFO et directeurs financiers belges. Un quart des entreprises affirment leur intention d’embaucher des professionnels de la finance et de la comptabilité à de nouveaux postes permanents. Un pourcentage qui est resté stable par rapport au premier semestre 2013 (25 %).

22 600 emplois privés par an d’ici 2025 Pour rééquilibrer le rapport entre emploi public et privé et parvenir aux objectifs de plein emploi de 2025 – 73,2 % de taux d’emploi et 5,5 % de chômage  –, la Wallonie devrait créer 22 600 emplois, par an, principalement dans le secteur marchand. Et enregistrer une croissance du PIB de 3,1 %. C’est ce que révèle l’édition 2013 des « Études sur la situation de l’entreprise » publiée par l’Union wallonne des entreprises (UWE). La Wallonie affichait en 2012 des taux d’emploi de 62,5 % et de chômage de 9,8 %. Depuis 2000, 10 000 emplois sont créés chaque année en moyenne en Wallonie et la croissance du PIB est annuellement de 1,5 %.

Le recrutement pourra dorénavant se faire via l’intérim L’insertion, une nouvelle mission pour l’intérim ? À partir du   1er septembre, les entreprises pourront officiellement engager des travailleurs intérimaires. Pour pourvoir à des postes en CDI.

I

l faut parfois tordre le cou à certains préjugés. On accroche tellement à l’intérim le mot précarité que, après deux années de chômage, je n’y avais même pas songé, assure Olivier, un ingénieur industriel de 37 ans converti à l’intérim cadre. Encore rétifs au travail temporaire, les profils hautement qualifiés pourraient devenir les nouveaux chouchous des agences. Avec un argument de taille : dès le 1er septembre, les entreprises de travail temporaire seront autorisées à recruter directement pour le compte de leurs clients des CDI. Jusqu’à présent, le travail intérimaire n’était autorisé que dans trois situations : pourvoir au remplacement d’un travailleur permanent, répondre à un surcroît temporaire de travail ou assurer l’exécution d’un travail exceptionnel. La nouvelle loi reconnaît dorénavant le motif d’« insertion ». Traditionnellement, l’intérim répond à un besoin de flexibilité et offre une solution à très court terme. Mais depuis les années 90, les entreprises demandent à engager les intérimaires à titre définitif, confie Philippe Lacroix, Managing Director ManpowerGroup BeLux. Cette mesure légalise enfin ce qui existe déjà dans les usages : elle apporte une sécurité juridique aux entreprises qui utilisent l’intérim comme canal de recrutement. Désormais, elles ne devront plus recevoir l’accord préalable de leur délégation syndicale. Avantage pour le travailleur ? Une plus grande sécurité, selon Federgon, la fédération des prestataires de services RH. Car des conditions sont assorties pour limiter les

80 %

Actuellement, environ 80 % des missions intérimaires mènent au CDD et au CDI.

©©shutterstock

Des salariés payés pour arrêter de fumer

Décrocher un CDI à travers une mission de travail temporaire ? Ce sera désormais possible. engagements successifs d’intérimaires sans concrétisation de contrat.

Éviter l’effet carrousel

dans les PME et dans les grands groupes. Aujourd’hui, toutes les fonctions sont recherchées  : finances, comptabilité, R&D, informatique, ressources humaines ou production... Et, du tertiaire à l’industrie en passant par la construction, l’éducation et la santé, pas un secteur n’échappe au travail temporaire. L’avantage de l’intérim, c’est qu’un consultant s’occupe de chaque candidat. Il va non seulement vous accompagner et vous coacher, mais surtout vendre vos compétences aux employeurs, poursuit Pascale Sauveur. Côté rémunération, le salaire versé par la société d’intérim est calqué sur la grille interne de l’entreprise utilisatrice. Dans la panoplieséduction des grands réseaux d’intérim, on trouve également des mutuelles, des participations aux bénéfices, des aides au logement ou même de la formation.

Chaque année, 540 000 candidats (dont des étudiants jobistes) décrochent des missions d’intérim de plusieurs mois

Reste une difficulté majeure pour les agences  : attirer des collaborateurs

En pratique, les employeurs devront respecter la règle « 3-6-9 ». Concrètement, pour un poste de travail bien défini, seuls trois intérimaires pourront être mis à l’essai. Ces trois tentatives ne pourront s’effectuer que dans un délai de neuf mois. Enfin, s’il est recruté au moyen du motif d’insertion, la « mission intérimaire  » du candidat sera limitée à six mois d’occupation. Après quoi, il sera engagé sous contrat à durée déterminée ou indéterminée. C’est une bonne nouvelle, car cette règle limite toute tendance abusive, se réjouit Pascale Sauveur, responsable du réseau d’agences Trace, en Wallonie et à Bruxelles.

Un intérimaire sur deux se voit proposer un contrat à durée indéterminée chez l’employeur qui l’occupait.

23,2 %

des intérimaires sont engagés pour remplacer un membre du personnel absent.

hautement qualifiés, mobilisables immédiatement. Une demande croissante de la part des employeurs, qui oblige les agences intérim à affiner leurs processus de sélection. Et les intérimaires à se… spécialiser. Nous espérons que la modernisation de cette loi va lever certaines barrières et qu’à côté des aficionados de la mission, les cadres seront de plus en plus nombreux à tenter leur chance dans l’intérim pour accéder à un CDI, confie Wilfrid de Brouwer, Managing Director de Hays Belgique, qui vient d’ouvrir trois nouvelles agences intérim, spécialisées dans les fonctions administratives, de soutien commercial, ainsi que comptables ou financières. Les emplois temporaires d’aujourd’hui sont les emplois durables de demain, assure Wilfried de Brouwer. Une mission sur trois se finit par un CDI, et cette proportion est bien supérieure chez les cadres. De quoi vaincre les réticences culturelles. :: Rafal Naczyk Nos offres d’emploi en intérim sur references.be/interim

48 %

des intérimaires considèrent le secteur comme un tremplin efficace en matière d’emploi.

p. 7

APRÈS LES VACANCES, VOUS RETOURNEZ AU BOULOT APRÈS AVOIR LU NOTRE ANNONCE, VOUS SURFEZ SUR SELOR.BE L E

R É F L E X E

Créez votre C.V. en ligne et recevez des jobs sur mesure. Suivez aussi Selor sur les médias sociaux ou téléchargez notre app.


Influences

2  Le livre de la semaine

3 raisons

Et si je croyais en moi !, par Gilles Noblet, éd. Eyrolles, 124 p., 14,90 €.



de travailler pour

Le CHU   Ambroise Paré ravail   1  Un t à valeur humaine

Au Centre Hospitalier Universitaire (CHU) Ambroise Paré, vous travaillez avant tout pour les patients. Vous avez la certitude que vos efforts contribuent au bienêtre des citoyens de votre région.

Avoir une bonne estime de soi est capital. Cette légitimité qu’on s’accorde permet de voir le positif qui se cache derrière le négatif, d’estimer ce qui est bien pour soi et de laisser une chance à la chance de frapper à votre porte. Une personne qui s’apprécie suffisamment ira puiser son énergie en elle. Une personne qui n’a pas confiance en elle cherchera l’approbation des autres, expose l’auteur qui estime que la chance est intimement liée à notre façon de percevoir le monde et de rentrer en relation avec autrui.

garan2  Un emploi ti à long terme

En rejoignant l’un des principaux employeurs de la région de Mons (1 200 personnes actives sur le site, dont plus de 220  médecins), vous intégrez une structure publique en forte croissance qui applique une politique de contrats à durée indéterminée (CDI).

L’avis de la rédaction Que la rentrée vous pèse ou vous incite au contraire à vous lancer de nouveaux défis, cet ouvrage vous propose d’aborder les prochains mois de manière aussi positive que possible... en vous reposant sur vos propres capacités. Parmi les thèmes abordés : avoir une juste estime de soi, savoir saisir sa chance, connaître la loi d’attraction, maîtriser son intention, entre autres. Tout un programme, qui pourrait vous aider, comme le suggère l’auteur, à saisir l’occasion de porter un nouveau regard sur la vie.

carrière   3  Une enrichissante

Au CHU Ambroise Paré, vous renforcez vos compétences en bénéficiant de nombreux crédits de formation et en utilisant du matériel médical de pointe. Vous pouvez également être promu ou muté à des centaines de postes parmi plus de 120 services au sein de l’institution.

« On ne choisit pas   un employeur comme   une voiture ou un yaourt » A priori, tout concorde. Les employeurs font tout pour séduire des candidats qui ne demandent... qu’à être séduits. Encore faut-il que leurs valeurs se rencontrent, que s‘opère l’alchimie. Une bonne stratégie d’Employer Branding peut-elle y contribuer ? Le point avec Hervé Renard, Strategy & Creative Director de l‘agence PH 410 qui contribue à renforcer l’image d’employeurs tels que Baxter, FN Herstal ou, entre autres, le Groupe P&V.

Je relativiserais cette affirmation car cela signifierait que toutes les cultures d’entreprise sont identiques, ce qui est loin d’être le cas. Mais il est vrai qu’il est parfois difficile de traduire des valeurs

Quel est fondamentalement l’objectif d’une campagne d’Employer Branding ? Paradoxalement à première vue, l’idée n’est pas de « vendre » la marque de l’employeur en tant que telle, par le biais d’un discours affirmant : Regardez comme mon entreprise est forte, comme mes produits sont attractifs. L’idée consiste au contraire à se mettre à la place du candidat en s’interrogeant sur les raisons pour lesquelles il voudrait vous rejoindre. Cela implique à la fois un gros travail en interne (quelles sont nos valeurs, pourquoi nos collaborateurs sont-ils heureux de travailler, etc.) mais aussi une réflexion sur les attentes des candidats, sur leurs motivations et leur processus de décision : on ne change pas de job comme on achète une voiture ou un yaourt...

la mise à jour des statuts et règlements

de travail ; préparer, participer aux réunions syndicales et en assurer le suivi ; élaborer des procédures et tableaux de bord pour le service RH ; implémenter un logiciel de gestion des compétences ; établir un baromètre RH ; entre autres.

Profil Diplôme de master en gestion des ressources humaines ou de master en droit avec 2 à 3 ans d’expérience dans les ressources humaines. Contact www.idea.be

Gestionnaire de chantier, Matexi Recruteur Matexi fait

partie de Matexi Group, un holding familial privé qui exerce ses activités de développement immobilier depuis près de 70 ans. Matexi a une dizaine de bureaux en Belgique et un bureau au Grand-Duché de Luxembourg et en Pologne, et exerce ses activités dans 150 communes belges.

Fonction Vous êtes responsable

du planning, de l’exécution, du suivi clientèle et du service après-vente de nos projets de construction. Votre objectif est que les immeubles soient livrés à temps et dans un état conforme, et que

nos clients soient satisfaits. Vous êtes le point de contact pour toutes les parties concernées.

Profil Ingénieur industriel, éventuellement architecte, ingénieur civil ou équivalent par expérience. Plusieurs années d’expérience dans la construction de maisons individuelles ou d’immeubles à appartements. Expérience des nouvelles techniques de construction, des techniques spéciales applicables pour les constructions basse énergie et la réalisation de petits immeubles. Contact www.matexi.be

Les exigences des générations Y et Z sont objectivement plus élevées que celles des générations précédentes. Les employeurs s’adressent à de futurs collaborateurs qui sont davantage « égocentriques », en ce sens que le nom de l’entreprise leur importe moins que ce qu’elle leur propose : l’environnement de travail, la qualité des relations avec les collègues, l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée, l’épanouissement professionnel, entre autres. La seule évocation du salaire et de la garantie d’emploi n’est pas suffisante.

Les entreprises doivent-elles adapter leur image à ces attentes ? Il est très important de bien comprendre les attentes de la cible à laquelle on s’adresse et de cerner les meilleurs moyens de communiquer avec elle. Cela demande, avec l’agence qui sera responsable de ce travail, l’établissement d’un vrai dialogue, d’une relation de confiance afin de comprendre l’ADN de l’entreprise et les éléments de celui-ci qui seront susceptibles de séduire le public qu’on veut toucher. C’est ce que nous avons fait, par exemple, avec le Groupe P&V : d’abord comprendre, sur base d’une étude approfondie, pourquoi les collaborateurs sont satisfaits d’y travailler et, ensuite, déployer la créativité pour faire le passer le message : la campagne « chouette job » en l’espèce.

Comment éviter de se dénaturer pour séduire ? Quels sont les risques si l’image véhiculée en externe ne correspond pas à celle qui est ressentie en interne ? Il n’existe aucune frontière entre communication externe et interne : l’exigence de

Michaël Dubois, Baxter Michaël Dubois est le nouveau DRH, chez Baxter, du site de Lessines dont les trois entités emploient près de 2 000 collaborateurs. Docteur en psychologie, Michaël Dubois a démarré sa carrière en GRH chez Amoco Chemical avant de rejoindre Owens Corning, Outokumpu Copper et enfin AW Europe.

Charlotte Breuvart, Jones Day Charlotte Breuvart a rejoint le cabinet d’avocats Jones Day en qualité d’associée au sein du département Antitrust et Concurrence. Avant de rejoindre Jones Day, Charlotte Breuvart a exercé chez Willkie Farr & Gallagher LLP, où elle était associée responsable de l’équipe Concurrence à Bruxelles.

Je suis très heureux de rejoindre une société qui est en pleine mutation depuis quelques années. C’est avant tout l’esprit entrepreneurial qui y règne qui m’a séduit. Pouvoir mettre le savoir-faire acquis sur la chaîne du crédit à la consommation à disposition de clients et accélérer la vente de ce type de services constitue un beau challenge. Timothée Pourbaix

©©photo dr

c o h r ise er (H ar a ch /F es ux e )

Gestionnaire des  ressources humaines, IDEA

Fonction Gérer l’actualisation et

Actu et mouvements des Talents

fort semblables : tous promettent une bonne ambiance de travail, des formations, un équilibre entre sphères professionnelle et privée. Comment se démarquer ?

Quelles sont les attentes actuelles vis-à-vis d’un employeur ?

Recruteur L’IDEA, Intercommunale de développement économique et d’aménagement du territoire de la région Mons-BorinageCentre, est une intercommunale multisectorielle active dans des domaines d’intérêt général tels que le développement régional, l’assainissement des eaux usées, la géothermie ou la distribution d’eau.

Inside

cohérence doit être absolue. Le premier réflexe des digital natives, par exemple, sera de faire appel aux réseaux sociaux pour se renseigner et vérifier si la promesse de l’employeur correspond bel et bien à la réalité. Inutile de dire que le résultat de la campagne sera désastreux si l’image externe est en contradiction avec le vécu interne. À l’inverse, le message sera d’autant plus fort s’il est cohérent, si

 elon Hervé Renard, les mécanismes de l’Employer Branding évoluent avec le S temps. Nouveau public cible : les digital natives. les collaborateurs jouent le rôle d’« évangélistes » en acceptant de témoigner par exemple ou de porter le message au sein de leur propre réseau.

Qui doit gérer la « marque de l’employeur » ? Le marketing ou les ressources humaines ? L’entreprise ne communique pas dans ce cas pour convaincre des gens d’acheter ses produits, mais pour qu’ils viennent travailler chez elle. Le public visé n’est donc pas celui d’une campagne de pub classique. Les gens ne sont pas séduits par une marque, mais par ce que pourrait leur apporter très concrètement le fait de travailler dans cette entreprise. Il s’agit donc d’une thématique qui relève davantage des ressources humaines que du marketing, même si les deux messages doivent idéalement exister en parfaite harmonie.

Les attentes du public étant connues, les propositions des employeurs sont objectivement

en une proposition qui permette de se distinguer en tant qu’employeur. C’est en réalité là que réside la valeur ajoutée d’une agence de communication : à nous de trouver le bon ton, la bonne accroche, les bons canaux. Bref, à nous de faire preuve de créativité !

Quels canaux, précisément, faut-il privilégier ? Les réseaux sociaux sont-ils incontournables ? Le débat ne se pose déjà plus en ces termes-là : les médias sociaux sont désormais banalisés. À ce titre, ils interviennent dans une campagne au même titre que d’autres supports comme la presse écrite ou la radio, par exemple. Les digital natives ne sont pas autistes : ils continuent de consommer les infos, les pubs, les films ou la musique, mais d’une autre manière. Donc, pas d’exclusivité dans le choix des canaux. Et priorité à la définition des valeurs et de l’image qu’on veut communiquer, quels que soient les moyens mis en œuvre pour y arriver. :: Benoît July

Timothée Pourbaix, Buy Way Timothée Pourbaix est le nouveau Head of ICT chez Buy Way Personal Finance. Thimothée Pourbaix a suivi diverses formations en économie, marketing international et Innovation & Entrepreneurship. Il a démarré sa carrière chez Bekaert Consulting avant de rejoindre EMA et Cetelem, notamment.

Un mouvement, une promotion,   de nouvelles responsabilités ?   Faites-le-nous savoir via   mouvements@references.be ! :: BJ


DOSSIER

3

Bien vivre son job : les cinq clés de la rentrée Envie de changer de job, d’enrichir votre poste, de doper votre employabilité ? Quels qu’ils soient, vos rêves méritent de se déployer. Ici et maintenant.

B

lues d’après-vacances, stress de la rentrée… Le retour au travail après les congés d’été est parfois difficile. Vous rentrez au bureau à reculons ? Faut-il simplement incriminer le contexte économique ou est-ce le cœur même de votre métier qui vous pèse ? Pour partir du bon pied, faites le point sur vos aspirations, ce qui vous freine. La rentrée est propice à la prise de recul. C’est le moment des rééquilibrages, de l’introspection, face au combat de l’opérationnalité, explique Gilles Klass, Board & Executive Advisor chez Mercuri Urval et expert en RH et Management. On passe d’un état de grande liberté à un environnement de grande contrainte. Une période d’ajustement est donc nécessaire pour revoir ses priorités et, éventuellement, changer ses habitudes. Mais si votre lassitude est plus profonde, peut-être vous êtes-vous fourvoyé. La plupart des individus font des choix de carrière « raisonnables », inspirés par leurs proches, des DRH ou des cabinets d’évaluation. Pourtant, une fois le confort matériel assuré, l’insatisfaction commence son travail de sape. Cette sensation, chez certains, se manifeste par un rejet de leur entreprise, dont ils ne partagent plus les valeurs. Chez d’autres, c’est un projet enfoui depuis des années qui refait surface. Pour y voir plus clair, « Références » vous livre ses ingrédients pour entamer la rentrée l’esprit léger.

3 D

1 2 A

DONNEZ DE NOUVELLES COULEURS À VOTRE MÉTIER

u final, que regrettez-vous ? C’est la question qu’a posée, pendant plusieurs années, l’infirmière australienne Bronnie Ware à ses patients en fin de vie. Un rien lugubre, mais édifiant. La réponse la plus fréquente était : Ne pas avoir eu le courage d’être celui que j’aurais dû. Si nombre de cadres se plaignent de leur travail, combien cherchent vraiment à rebattre les cartes ? Trop peu. La raison de cette pusillanimité : nous sommes réfractaires au changement. Face à l’ennui qui guette et qui mine les performances, il existe plusieurs façons de réagir. La moins risquée consiste à faire évoluer son poste pour l’adapter à ses envies. C’est ce que les experts appellent le job crafting. Une solution plutôt attrayante en période de crise, où les occasions de passer d’une entreprise à une autre se font plus rares. Réagir plutôt que subir, devenir ac-

L

es secteurs « refuges » vont continuer à embaucher : les soins à domicile, l’agroalimentaire, la grande consommation, la distribution, l’énergie, la construction. Si l’industrie lourde souffre, des secteurs à forte valeur ajoutée comme l’ICT, l’industrie pharmaceutique, les biotechnologies, l’aéronautique recrutent dans la R&D et l’ingénierie. Quelles fonctions vont tirer leur épingle du jeu ? Qu’ils soient cadres ou noncadres, les grands gagnants restent les commerciaux. C’est sans doute le poste sur lequel se concentrent les plus grands espoirs de relance, affirme Philippe Meysman. Des besoins très forts se confirment aussi sur les ingénieurs R&D, bureau d’études, les chefs de projets informatiques. Les métiers du contrôle au sens large et de la finance

d’entreprise vont être sollicités : auditeurs internes, consolideurs, directeurs comptables, spécialistes conformité en banque, contrôle du risque, contrôle de gestion, auditeurs... Quel mindset recherchent les employeurs ? Plus que jamais, on recherche des profils capables de se battre pour leur emploi et la pérennité de leur entreprise, observe Gilles Klass. Il faut faire preuve d’ultraprésentéisme. Et influer le changement par les idées, l’initiative personnelle. Autre compétence recherchée : de la disponibilité. Ce qui attire les employeurs, c’est aussi des personnalités qui vibrent pour leur passion. Des gens qui ont la capacité à se transcender et à grandir dans un rôle de People Manager, conclut Philippe Meysman.

partent en ayant démissionné. Parmi les raisons : l’attirance du poste, les responsabilités proposées, les possibilités d’évolution et, seulement ensuite, la rémunération. À l’opposé, les mobilités internes sont de plus en plus encadrées, planifiées, organisées. Le grand danger, c’est de rester prisonnier de son emploi. Il faut éviter de faire du sur-place et oser sortir de sa cage dorée, indique Marc Vandeleene, porte-parole auprès de ManpowerGroup Belgium. Qu’elle soit géographique ou professionnelle, une mobilité se « pense » et se prépare. Le contexte implique une mobilité réfléchie. On a moins le droit à l’erreur, explique

4 B

L

’innovation est bien au cœur du processus économique. Son principe fondamental repose sur la destruction de certains

Philippe Meysman, directeur général du cabinet de recrutement Hudson. Il faut savoir ce que l’on quitte et avoir la conviction que ce changement apporte un plus qui ne soit pas seulement limité au salaire. Les critères à affiner : la santé financière de l’entreprise, l’avenir du secteur, l’intérêt du poste proposé, les responsabilités mises en avant aujourd’hui et les perspectives d’évolution. Si l’un de ces critères fait défaut, mieux vaut s’abstenir, conclut Philippe Meysman. Enfin, le rapport de force a changé. Aujourd’hui, les négociations sur le salaire sont plus difficiles pour les candidats, affirme Gilles Klass. Mais les employeurs se montrent plus souples sur d’autres paramètres : par exemple, on peut facilement négocier une entrée en fonction sans période d’essai.

LA RENTRÉE DE

LAURENCE VANHÉE

Chief Happiness Officer du SPF Sécurité sociale et initiatrice du BE Happiness Day

« Ma résolution back to business : identifier la principale frustration du semestre précédent. Et se donner quatre mois pour la faire disparaître »

GILLES KLASS

Board & Executive Advisor chez Mercuri Urval et expert en RH et Management

« Je me force à prendre plus

de recul. C’est un moment d’introspection salvatrice face à l’opérationnalité constante des managers »

NOURRISSEZ VOTRE « INTELLIGENCE PROFESSIONNELLE »

esoin de se situer professionnellement ? Envie d’aller voir ailleurs ? Votre carrière est comme un jeu d’échec ou de stratégie. La veille fait aujourd’hui partie de la gestion de carrière. Et la capacité à s’orienter et à rebondir sont des compétences aussi vitales que de pouvoir respirer. Comme les États et les entreprises ont développé l’« intelligence économique », les personnes doivent développer leur « intelligence professionnelle ». Késako ? C’est la capacité à comprendre son environnement, à se remettre en question, à savoir gérer les paradoxes et la complexité de son emploi. Vous devez avoir une véritable stratégie en termes de positionnement professionnel, en termes d’offre de compétences sur votre marché cible. L’idéal, c’est de pouvoir anticiper, améliorer votre adaptation ainsi que votre capacité à rebondir, explique François Meuleman, consultant et formateur en recherche d’emploi.

RÉACTUALISEZ VOS COMPÉTENCES

types d’emplois et la création de nouveaux jobs. Dans ce contexte, la clé de la réussite réside dans l’actualisation de ses compétences via la formation continue. Si certains employeurs offrent encore des MBA et investissent massivement dans la formation de leur personnel, se former et se maintenir à jour deviennent une responsabilité personnelle. Désormais, on s’autoforme. PodCasts, ScreenCast, Wikis,

Pour y parvenir, établissez une cartographie précise de votre poste. Comme dans un grand Meccano, vous devez déconstruire votre métier actuel pour mieux le rebâtir à votre guise. Seules contraintes : ne pas perdre de vue le cœur de votre fonction ni l’intérêt de l’entreprise. Une fois ce travail effectué, vous pourrez éliminer assez vite ce qui est accessoire et chronophage, identifier ce qui peut être simplifié et, surtout, clarifier deux points majeurs : que contrôlez-vous vraiment ? Et qu’est-ce qui vous fait vibrer ?

CHANGER DE JOB, EST-CE LE BON MOMENT ?

a routine vous pèse ou, au contraire, la pression vous écrase ? Ne vous réfugiez pas derrière l’excuse de la crise pour rester sans rien faire. Même si le climat actuel encourage certains managers à la prudence, des études démontrent que de nombreux Belges sont ouverts à l’idée de changer de job ou d’opérer une transition de carrière. En moyenne, un Belge sur cinq se dit prêt à changer de fonction, d’établissement ou de service. Mais la période est-elle propice au changement ? Pour les cadres, la situation est moins inquiétante que pour les non-cadres. Sur dix qui changent d’entreprise, huit

COMMENT AFFRONTER UN MARCHÉ DE L’EMPLOI AU RALENTI ?

teur plutôt que spectateur n’implique pas forcément de changer de voie, mais parfois de réaliser que notre job, après tout, n’est pas si mal. À condition de le « personnaliser ». Comme on choisirait les options de sa Mini ? C’est tout à fait possible car, en entreprise, les fiches de postes sont souvent standardisées, observe le consultant Frédéric Williquet, consultant Business & People Interactions Architect. Elles décrivent des missions — développer les relations commerciales, optimiser les ventes — sans préciser la façon d’atteindre les objectifs. Ce vide, vous pouvez l’exploiter.

Communautés d’apprentissages, Groupes et Forums, Webinaires, Google+ Hangout, SlideShare, LearnChat... ou encore les MOOCs, ces cursus numériques, développés par les écoles ou les universités, mais mis en ligne gratuitement. Accessibles, mobiles et rapides, ces nouvelles méthodes d’apprentissages sont déjà dans notre quotidien. Et leur liste s’agrandit. Ce sont de petites formations accélérées qui peuvent

Pour sortir du labyrinthe, il faut étendre ses antennes, avoir des points de repère. Sinon, vous risquez de vous cogner, de vous perdre. Environ 80 % des informations pour surveiller votre secteur sont disponibles en ligne et dans la presse. Aujourd’hui, il existe des outils de veille simples et abordables, des « agents intelligents » dont la mission consiste justement à vous aider à scruter le Net. Scoopit, par exemple, vous permet de créer un journal online composé uniquement d’articles ciblés. Sélectionnez vos thématiques et il se charge de trouver les informations correspondantes. Programme grand public, l’américain FaveBot permet de recevoir des alertes par mail, en temps réel. Vous pouvez choisir jusqu’à quatre mots-clés et sélectionner les sources : actualité, blogs, réseaux sociaux, vidéo, livres, DVD et même les événements dans votre région.

5

s’effectuer à partir de contenus très courts, mais faciles d’accès et souvent très opérationnels. Très interactifs, les microapprentissages peuvent nous aider à franchir chaque stade de notre développement professionnel. Comment valoriser ces cours auprès de votre employeur ? Après une évaluation en ligne, un certificat est souvent délivré. D’autres vous octroient un score. À mentionner sur votre CV. :: rnk

FRÉDÉRIC WILLIQUET

Consultant Business Interactions Architect et cofondateur du réseau HRmeetup.be

« J’essaie de saisir les opportunités. Parce que se maintenir en suspens dans un monde qui change, c’est risquer les soins palliatifs »

MARC VANDELEENE Porte-parole auprès de ManpowerGroup BeLux

« Garder le sourire et l’esprit positif des vacances. La bonne humeur est contagieuse et favorise la collaboration à tous les niveaux » Dix idées de formation à suivre à la rentrée references.be/formation


la Vie en boÎte

le surprésentéisme nuit-il à l’entreprise ? ils sont supermotivés. Ou  craignent de perdre leur emploi.  Ou ne peuvent pas se permettre  de prendre le moindre jour de  congé. leur point commun ? même  malades, ils vont travailler. au  risque de détruire leur santé, mais  aussi celle de leur entreprise. 

une présence indispensable, vraiment ? Mélanie, qui exerce de hautes responsabilités, ne compte pas ses heures et a pris l’habitude de venir travailler, même quand elle ne se sent pas bien. Jusqu’à ce que la maladie la bloque chez elle. Ces jours de repos lui ont permis de se rendre compte qu’elle pouvait s’absenter sans que l’entreprise périclite. Ses collaborateurs, qu’elle jugeait peu autonomes, ont été obligés de se responsabiliser. Son absence l’a incitée à revoir ses pratiques managériales, ce qui a été bénéfique à la fois pour elle et son équipe. Il y a lieu de penser que si elle n’avait pas abusé du surprésentéisme, cette prise de conscience aurait eu lieu plus tôt.

s

les cadres supérieurs touchés Pareille pression peut être réelle (la charge de travail) ou simplement ressentie (pression managériale ou sociale).

48 %  selon une étude menée  par la Fondation européenne  pour l’amélioration des conditions  de travail, le surprésentéisme  touche 48 % des travailleurs  belges, alors que la moyenne  européenne est de 40 %.

plaignent d’être débordés n’œuvrent-ils pas eux-mêmes pour se mettre dans de telles situations, en refusant de déléguer une partie de leurs responsabilités ? Citant parmi les autres causes du surprésentéisme la volonté de montrer l’exemple, une certaine idée de l’honneur

(Mes parents n’ont jamais arrêté de travailler), la véritable passion pour son métier ou la fuite vis-à-vis d’autres problèmes (familiaux par exemple), l’auteur s’attache aussi à en traquer les dangers. Évidents pour soi-même, vu qu’on risque d’aggraver son mal, les dangers affectent aussi les collègues, ne serait-ce qu’en raison du risque de contagion. De nombreuses études indiquent qu’en dépit des risques de santé publique, le personnel de santé est particulièrement enclin à continuer de travailler en étant malade : 70 % du personnel médical américain a déjà travaillé malgré les symptômes de la grippe, expose Denis Monneuse. Mais c’est surtout sur le plan de la santé... des entreprises que son propos est le plus interpellant. En sus de la baisse de productivité, la présence de travailleurs malades peut aussi augmenter le risque d’accident du travail. Le danger pour l’entreprise est enfin que le surinvestissement finisse par se retourner contre elle, prévient l’auteur. S’il subit une pression, le salarié risque en effet de ruminer sur son sort et le faire payer à son employeur. Même si le surprésentéisme est un choix délibéré, d’un cadre par exemple, l’employeur ferait bien de s’en protéger. En cas de déception, le surinvestissement démontré peut laisser place à une démotivation à la hauteur

d’où vient la procrastination ? 

© sHUttERstOCk

gestion du temps, alors qu’elle est, en réalité, alimentée par une incapacité à gérer ses impulsions. C’est une sorte d’attentisme, une volonté inconsciente d’autosabotage aussi… si vous passez votre temps à procrastiner, vous privilégiez le plaisir immédiat. seulement voilà. En reportant consciemment l’action, vous mettez un frein à votre réussite et vous attisez le sentiment de culpabilité. Aujourd’hui, cette discipline est en passe de devenir une science, avec ses précis et ses théoriciens. John Perry est le premier d’entre eux. Ce philosophe américain, professeur émérite à stanford University, a reçu un Ig Nobel, sorte de prix Nobel de la recherche farfelue, pour son ouvrage « La procrastination, l’art de reporter au lendemain », traduit dans une vingtaine de langues. L’humanité tout entière a bien failli être privée de ce précieux document, car trop souvent l’éminent professeur a reporté son projet d’écriture au

lendemain. sa théorie indique la voie de la rédemption au procrastinateur en le disculpant de l’accusation de paresse : c’est l’excès de perfectionnisme qui tétanise le génie, ligoté par ses irrecevables exigences. Au fond, celui-ci sait bien que sommeille en lui une véritable machine de guerre, qui ne demande qu’à être réveillée. D’après John Perry, il lui suffit, pour dégripper la machine, d’appliquer le principe de la procrastination structurée, c’est-à-dire d’avoir le courage de se mentir à lui-même tout en s’offrant des occasions de s’autocongratuler... Existe-t-il une dose de procrastination acceptable ? Dans certains cas, oui. Prendre des pauses, échanger avec ses collègues de travail ou s’accorder de courts moments de détente constituent de très bons comportements à adopter. Cela permet de gérer votre concentration, ce qui contribue à votre bien-être et à votre efficacité au travail. Les tâches que vous pouvez repousser doivent toutefois avoir des conséquences négligeables sur votre travail au quotidien. Par exemple, un vendeur peut repousser les tâches qui n’affectent pas l’atteinte de ses objectifs. Il peut donc se concentrer sur ce qu’il compte vraiment vendre ! Autrement dit, la bonne procrastination existe et sert à bien gérer ses priorités.

:: rnk

cONcOurs Tentez de remporter un exemplaire de cet ouvrage sur references.be/surpresenteisme

N ACADE WI

LE GUIDE ULTIME DU SAVOIR-ÊTRE

comment retrouver  sa spontanéité ? les dossiers urgents s’empilent, de nouvelles missions vous ont  été attribuées et le retard s’accumule ? plutôt que de vous enliser,  faites aujourd’hui ce que vous pourriez remettre au lendemain.

aire  1  FuNe TOdO lisT

ACADÉen temps limité pour obteN exécuter M Une sorte de WI nir une récompense.

Vous ne pouvez vous empêcher de procrastiner ? Pour commencer, il est important de morceler. Découpez votre tâche en multiples petits boulots et inscrivez-les sur votre todo list quotidienne. Ce sera plus facile à attaquer. En barrant chacune des tâches effectuées au fur et à mesure de leur accomplissement, vous verrez votre travail progresser. Les petits ruisseaux font d’énormes fleuves et, petit à petit, la lourde tâche sera abattue et vous serez motivé pour passer à la suivante.

euX  2  dmiNuTes

C’est le temps qu’il vous faut pour vous lancer dans tous vos projets. si cela prend moins de deux minutes, alors occupez-vous en maintenant. C’est ce que conseille David Allen dans son best-seller « Getting things Done ». La règle des deux minutes fonctionne aussi bien pour les petits que les grands projets. La raison ? De la physique pure : l’inertie de la vie. À partir du moment où vous commencez quelque chose, il est plus aisé de continuer à vous en occuper. Vous voulez mieux écrire ? Écrivez seulement une phrase (règle des deux minutes) et vous vous retrouverez à écrire pendant une heure.

a  3  lcarOTTe

Autre thérapie de choc : la carotte. Il faut se fixer des objectifs précis à

sprint pour décrocher une médaille. Une demi-heure pour boucler tel prévisionnel après quoi vous pourrez, par exemple, vous rendre à la machine à café pour écouter les derniers ragots. L’essentiel est d’avoir un objectif et de travailler pour l’atteindre. Mais aussi d’y croire : pas question de déborder la demi-heure impartie. Prévoyez une alerte sur votre messagerie, faites sonner votre portable, l’essentiel est d’avoir terminé. Ainsi concentré sur vos objectifs horaires, vous pourrez rapidement mesurer le chemin accompli.

IE

Question subsidiaiRe Accomplir une tâche pour en fuir une autre est une technique bien connue des procrastinateurs. Cet art de l’atermoiement toucherait 20 % de la population. Une idée reçue l’assimile à une forme de paresse, à une mauvaise

des efforts précédents. Il peut s’ensuivre un profond ressentiment à l’égard de son employeur qui peut se traduire par une démobilisation totale. Et conduire à une hausse... de l’absentéisme. :: Benoît July

WI N

Si le fait d’être confronté à un pic d’activité peut rendre une absence difficile à gérer, il n’est pas certain que tous les cadres qui prestent plus de 50 heures par semaine soient réellement obligés de le faire, si ce n’est parce que tous leurs collègues le font ou qu’ils s’estiment... irremplaçables. Mais les cadres qui se

WI N

La pression peut aussi être plus indirecte, à travers la crainte de perdre son emploi ou de le voir stagner, poursuit Denis Monneuse, qui cite les cas de travailleurs sous contrat à durée déterminée, de travailleurs âgés soucieux de ne pas être poussés vers une voie de garage ou de jeunes cadres voulant absolument prouver leur capacité à résister au stress et aux horaires prolongés. Être constamment présent est une stratégie pour ne pas perdre ses dossiers, protéger sa réputation professionnelle, préserver ses chances d’avancement et ne pas risquer de laisser la place à un éventuel remplaçant.

le surprésentéisme, le fait de travailler malgré la maladie, touche de plus en plus de personnes.

À lire LE SURPRÉSENTÉISME. TRAVAILLER MALGRÉ LA MALADIE, Denis monneuse, éD. De boeCK, 2013, 120 P., 19 €.

Y M

Curieusement, le surprésentéisme menace potentiellement chacun d’entre nous. Du plus bas de l’échelle – un jeune diplômé qui refuse de s’absenter pendant sa période d’essai – au plus haut – le patron d’une grande entreprise refusant de dévoiler la moindre faiblesse à ses actionnaires, ses clients ou ses employés.Pour Denis Monneuse, les causes du surprésentéisme sont très diverses. La pression financière est la plus évidente, du fait du manque à gagner. Les personnes en difficulté financière sont plus surprésentes que la moyenne, affirme l’auteur. De même que les indépendants qui n’ont souvent accès qu’à de faibles revenus de remplacement.

© sHUttERstOCk

’il arrive à tout le monde de tomber malade, tout le monde ne peut pas se permettre d’arrêter de travailler, explique Denis Monneuse, sociologue et spécialiste de la santé au travail. Cette notion de permission est intéressante. Qu’est-ce qui interdit de s’arrêter le temps de la convalescence ? La conscience professionnelle ? La charge de travail ? La pression sociale des collègues ? La crainte de perdre son emploi ou que sa carrière stagne ? Sans doute un peu de tout cela. Il y aurait donc deux types de travailleurs : ceux qui ont la chance de pouvoir s’absenter pour cause de maladie et ceux qui ne le peuvent pas.

iérarcHiser  4  Hles TÂcHes

À condition d’avoir pris un minimum de précautions. Car il est difficile de se concentrer sur des tâches prioritaires en se laissant déborder par les fausses urgences et les vraies futilités. tous ces petits imprévus qui peuvent occuper une journée de travail entière doivent être hiérarchisés. Éteignez votre mail pendant vos sprints, fermez la porte de votre bureau, branchez votre répondeur ou débranchez votre téléphone. Placez une pendule dans votre champ visuel. À la fin de chaque séquence de travail intensif, barrez la tâche accomplie sur votre to do liste.

:: rnk

www.references.be

www.facebook.com/referencesdotbe

redaction@references.be

www.twitter.com/references


TALENTUM LIÈGE

5

Cap sur l’emploi liégeois Historiquement ancré à Bruxelles, ce salon de l’emploi et des carrières s’exporte pour la première fois en Wallonie. Première étape : Liège Airport, le 17 septembre prochain. Cinquante grandes entreprises les y attendent. Et vous ?

R

aviver la flamme entre les chercheurs d’emploi et les employeurs. Guider, conseiller et injecter de l’« humain » dans le jeu de l’offre et la demande. C’est le défi que propose le salon Talentum, depuis six ans. Porté par le Groupe Rossel via Références, « Le Soir » et JobsRégions, le concept s’exporte pour la première fois en région. Première escale : Liège Airport, symbole du renouveau liégeois. Malgré les soubresauts économiques, Liège est une ville très volontariste, qui affiche une vraie dynamique d’emploi et plusieurs réussites économiques, explique Nadia Leroy, Business Unit Manager de Références. Dans les prochaines années, l’activité économique autour de l’aéroport pourrait créer plus de 5 000 emplois. C’est une occasion unique pour réunir les entreprises liégeoises et les acteurs de l’emploi dans la région. Un nouvel élément intervient dans la réalisation d’une carrière : la proximité de leur travail. Trop souvent, les recrutements se concentrent dans la capitale. Alors que les besoins de main-d’œuvre qualifiée sont tout aussi marqués ailleurs. D’où l’idée d’exporter le Talentum en région, confie Nadia Leroy. Pour les organisateurs, Liège n’est qu’une première étape, avant un véritable « tour des régions » en 2014, avec escales à Bruxelles, dans le Brabant wallon, dans la province de Namur et le Hainaut.

Talentum Liège peut déjà compter sur le soutien d’employeurs de choix en région : Tecteo, la FN Herstal, le réseau hospitalier CHC et les sociétés Eloy, Magotteaux, Jumatt, BEA. L’accent sera également porté sur les formations continues, à travers des partenaires comme HEC Liège, ID Campus et Cefora. Aux côtés des employeurs de taille, le salon fera aussi la part belle aux PME et TPE qui bénéficieront d’un espace particulier, animé par les experts du Group S.

« L’activité économique autour de l’aéroport pourrait créer plus de 5 000 emplois » EN PRATIQUE Des postes pour jeunes diplômés ou travailleurs expérimentés, cols bleus et cols blancs… Mais pas seulement. La spécificité de Talentum est qu’il se veut être, en plus d’un salon où l’on retrouve des offres d’emploi, un lieu d’échange entre professionnels du recrutement, patrons d’entreprises et les chercheurs d’emploi. Les éditions précédentes ont toutes eu lieu à Bruxelles. Nous y avons toujours brassé des profils et des intervenants de qualité, plus de 5 000 personnes par édition, attirées non seulement par l’emploi, mais aussi par nos conférences, nos workshops, les possibilités de networking, explique Nadia Leroy.

Pendant la journée, des miniséminaires seront organisés sur des sujets tels que l’e-réputation ou la réalisation d’un bon CV, des speed-datings. Pour ponctuer l’événement, les recruteurs seront conviés à un Happy Lunch. Avec un débat sur Le bonheur au travail : utopie ou réalité ?, animé par Laurence Vanhée, Chief Happiness Officer du SPF Sécurité sociale et initiatrice du BE Happiness Day. L’ADN de Talentum, c’est aussi l’occasion d’une rencontre humaine. D’un premier contact avant d’éventuelles étapes de recrutement, si affinités..., conclut Nadia Leroy. :: rnk

OÙ ? À l’aéroport de Bierset, à Liège, rue de l’Aéroport, 4460 Grâce-Hollogne, www.liegeairport.com QUAND ? De 12 h 30 à 20 h, pour permettre à ceux qui travaillent de profiter du salon après journée. COMMENT ? En voiture : autoroute E 42, sortie 3.

En train : depuis la gare des Guillemins, prendre le bus TEC 57 (trajet de 12 min). INFOS www.talentumregions.be. www.facebook.com/TalentumRegions QUI ? Votre entreprise est intéressée par le salon ? Prenez contact avec Jean-Sébastien Delporte au 0474 43 01 20 ou Gregory Hulstaert au 0496 16 06 19 ou par mail gregory.hulstaert@references.be

« Un acte de participation au renouveau liégeois » Stéphane Moreau fait partie des hommes qui comptent à Liège. Et pour cause : bourgmestre d’Ans, il est aussi directeur général du puissant Groupe Tecteo. Propriétaire de tout le câble wallon, l’intercommunale liégeoise est un acteur majeur dans les secteurs de l’énergie et des télécommunications. Et un des plus grands pourvoyeurs d’emploi de la région.

à partir du moment où les conditions sont réunies pour les créer. Seulement, l’économie, ça ne se décrète pas. Ni les emplois qui l’accompagnent. Liège est une grande agglomération qui a un rôle métropolitain à jouer, au même titre que Bruxelles. Si les plus grands employeurs liégeois restent essentiellement des sociétés à capitaux publics, il faut, pour créer une vraie dynamique, injecter la volonté d’entreprendre. Cela passe par

Il y a toutes sortes de salons d’emploi. Mais c’est la première fois qu’un événement d’une telle envergure s’exporte en Région wallonne et s’implante à Liège. Avec l’encadrement médiatique de « Références » et du Groupe Rossel, nous tablons sur un très grand nombre de visiteurs. Nous ne serons pas à Talentum pour faire de la figuration. Les candidats pourront rencontrer les dix top managers de Tecteo. C’est une expérience unique. Rencontrer les chefs de département d’une société, c’est une occasion donnée à peu de monde. Lors des foires à l’emploi, ce ne sont généralement pas eux qui tiennent les stands... Ici, le but est de générer des contrats d’emplois, mais pas seulement. Il s’agit surtout pour tout un chacun de profiter des conseils de chefs d’entreprise en matière de gestion et de planification de carrière. Pour nous, Talentum, c’est un acte de participation au renouveau liégeois.

Autour de Tecteo, une cinquantaine d’employeurs seront présents. Est-ce le signe de nouvelles dynamiques d’emploi à Liège ?

On observe depuis quelques années de nombreuses success stories dans la région. Mais le Liégeois a une trop forte tendance à la modestie. Il devrait croire plus en lui. Il y a des emplois à proximité

© PHOTO DR

Vous êtes l’un des partenaires majeurs du salon Talentum. Pourquoi vous êtes-vous associé à cet événement ?

Stéphane Moreau des multitudes d’initiatives et de synergies public-privé, du volontarisme et des talents humains. Nous-mêmes, nous avons plusieurs pôles de développement qui vont se poursuivre ces prochaines années, notamment en matière d’énergies renouvelables.

Tecteo se décline en plusieurs secteurs d’activité. Quelles activités développez-vous dans le bassin liégeois ?

Aujourd’hui, c’est dans la région liégeoise que se situent pour la plupart les emplois des ex-ALE, ALG et Télédis. Mais aussi de toutes nos filiales : comme VOO, WBCC, Win… Nous avons une politique permanente de croissance.

Chaque année, nous avons fait des intégrations, des fusions par absorption. Et à chaque fois que l’on acquiert un secteur, on tente de le développer. Dernièrement, nous avons passé le cap des 2 150 employés. Et nous comptons encore engager du personnel.

Sur quels profils portent vos besoins ?

Nous recherchons des profils très qualifiés pour des emplois dans l’informatique, les technologies réseau et l’administration. Cette année, nous prévoyons d’embaucher une vingtaine de spécialistes IT, dont des analystes, des développeurs, des chefs de projet, des responsables SAP et des ingénieurs en téléphonie. Chez nous, le plus gros pôle de croissance en termes d’emploi, c’est les télécoms. C’est un secteur très pointu. Et malgré la qualité des écoles liégeoises, la plupart des recrutements se font par chasseurs de têtes essentiellement à Bruxelles.

En tant qu’employeur, vous avez d’autres attentes envers le salon Talentum ?

Ce salon, c’est aussi l’occasion de rencontrer des candidats parfois un peu plus âgés. Des candidats qui ont perdu leur job dans des entreprises en difficulté. Ils réservent souvent d’excellentes surprises. Chez nous, certains d’entre eux occupent des fonctions à haute responsabilité. Notre objectif, via Talentum, est aussi d’injecter de jeunes talents dans l’entreprise. Nous les formons de manière à ce qu’ils deviennent de vrais spécialistes et de futurs cadres. En réalité, grâce à l’environnement académique et des écoles comme HEC, le terreau liégeois est très intéressant pour les recruteurs. Il y a peu de risques de mismatch à Liège. Nous avons d’excellents ingénieurs et d’excellents managers. Le défi consiste à ce que ces profils rencontrent ceux qui les cherchent. Et qu’ils trouvent des emplois épanouissants, dans leur région.

« IL Y A DES MÉTIERS D’AVENIR À LIÈGE »

« C’EST AUSSI UN ESPACE DÉDIÉ AU B2B »

Luc Partoune est le directeur général de Liège Airport. Son aéroport offre de l’emploi à 180 personnes, une centaine d’ouvriers et 80 employés, répartis dans trois entreprises : Liège Airport, Liège Airport Security (qui gère tous les aspects de la sécurité, dont le contrôle des badges et le scanning des passagers) et Liège Airport Business Park (qui s’occupe d’immobilier).

Aux côtés des employeurs de taille, le salon mettra aussi à l’honneur les PME et TPE. Un espace particulier leur sera dédié, sponsorisé par le Group S, dont Vinciane Schenkel est la porte-parole. Spécialisé dans l’optimisation et la rentabilisation des ressources humaines, ce partenaire RH global épaule plus de 90 000 entreprises et indépendants. À travers des services complets, qui mobilisent 900 collaborateurs spécialisés, dont 25 sur Liège.

Il y a vingt ans, il n’y avait que 15 personnes qui travaillaient à l’aéroport de Bierset. Aujourd’hui, nous répertorions environ 50 métiers qui ont trait à la gestion aéroportuaire, au contrôle des vols, à la maintenance aéronautique, aux services pompiers et aux départements commerciaux et financiers. La particularité, c’est qu’un aéroport est opérationnel 24 heures sur 24. Le travail se fait par pause. On travaille aussi la nuit. Mais cela ne nous empêche pas de recevoir cinq demandes d’emploi par jour. En quelques années, l’aéroport est donc devenu un pôle économique important dans la région. Selon la Banque Nationale, il a créé 3 500 emplois directs et 10 000 emplois en appui de l’activité. Accueillir le salon Talentum, ce n’est pas seulement offrir la vitrine que représente notre terminal ou affiner nos réserves de recrutement, mais c’est surtout une manière de mettre en lumière les métiers d’avenir pour Liège. Car il y a une vie après la sidérurgie.

Les entreprises de plus petite taille ont une façon différente de recruter. À Talentum, elles pourront établir un contact direct avec les gens à la recherche d’emploi ou d’une nouvelle orientation, s’asseoir autour d’une table et discuter. Les starters et les indépendants pourront également y trouver infos et conseils. Par ailleurs, c’est aussi un espace dédié au B2B : les PME pourront échanger leurs informations et leurs services. Nous mettrons aussi nos experts juridiques et RH à disposition des employeurs qui sont confrontés à des questions de gestion. Ce sera aussi l’occasion pour nous de présenter nos métiers, qui vont de l’assistance juridique aux négociations sociales. À travers notre secrétariat social, notre caisse pour indépendants et nos guichets d’entreprises Formalis, nous avons une forte activité à Liège. Nous y recherchons surtout des spécialistes IT et des gestionnaires.


Née en 1977, la Radio Télévision Belge de la Communauté française (RTBF) a construit son développement autour de la radio puis de la télévision. Entreprise de service public, la RTBF développe aujourd’hui des activités de plus en plus diversifiées et marque sa différence en visant d’abord l’enrichissement durable, culturel et citoyen de sa communauté et de ses membres. C’est sa raison d’être et sa valeur ajoutée. Afin de poursuivre ses objectifs, elle recherche pour son pôle « Télévision » son prochain (m/f) :

Responsable des équipes techniques auprès de la Direction de la Production TV Manager visionnaire / Planificateur hors pair FONCTION

PROFIL

NOTRE OFFRE

VG. 368/B - lid van

Découvrez tous les détails de cette offre sur www.mercuriurval.be - réf. 46.10186 Tél. +32 (0)10 23 49 99

BUREAU D’ÉTUDES engage (m/f)

Dans le cadre de son développement et de la reprise du groupe Nissan Merckx, SNAB Group, groupe multimarque 2.000 VN (NISSAN / HONDA / CHEVROLET), 3 sites à Bruxelles, agrandit son équipe et recrute h/f bilingue NL/FR – (l’anglais est un plus)

2 VENDEURS SALES ADVISOR 2 ETUDIANTS VENDEURS

3 MECANICIENS 1 TÔLIER 1 MONTEUR PREPARATEUR 1 RECEPTIONNAIRE

Mailez votre cv à : arroba@skynet.be ARROBA www.arroba.be Tél : 02/535.75.54; Fax : 02/535.75.49. COMMUNE D’ANDERLECHT Constitution d’une réserve de recrutement pour emploi à conférer en fonction principale et selon conditions légales réglementaires :

conviviale au service des clients.

Merci d’adresser votre CV + lettre de motivation en précisant le poste qui vous intéresse (confidentialité garantie) à: info@snabgroup.be ou déposer/envoyer à: SNAB Group , Lozenberg 13 à 1932 Sint-Stevens-Woluwe

5 ingénieurs projet en HVAC (Bruxelles, Gosselies, Anvers, Malines) 3 techniciens de maintenance en HVAC (Hainaut, Bruxelles, Liège) 1 ingénieur en clean utilities (Malines) 2 dessinateurs en construction, (Acad, Revit, Prosteel, Strakon) (Anvers, Malines) 1 ingénieur projet en construction (Brabant - Liège) 2 deviseurs en construction (Bruxelles, Liège, Huy) 1 ingénieur deviseur en génie civil (Huy) 1 assistant unit manager construction management (Anvers) 1 ingénieur de projet en charpente-structures acier (Bruxelles) 3 conducteurs de chantier (Bruxelles, Liège, Wallonie) 1 conseiller technique en parachèvement bâtiment (Liège) 1 technicien en électromécanique pour SAV (Bruxelles + l’étranger) 1 technico commercial jr. bilingue Allem./Ang., machines industrielles (Liège, Allemagne,Pays de l’Est) 1 ingénieur en instrumentation (Zelzate) 1 concepteur/dessinateur E&I (Anvers) 2 ingénieurs en électricité (Bruxelles, Malines) 2 dessinateurs projeteurs en électricité, bilingue nl/fr (Braine-Anvers, Bruxelles) 1 ingénieur stress piping (Anvers) 1 concepteur en mécanique.dans le domaine ferroviaire, Autocad 3D (Charleroi) 1 préparateur en maintenance mécanique (Jemeppe-sur-Sambre)

Group

Aux cours de promotion Erasme. Régime linguistique français niveau ESI, ESS, ESU, pour emplois de professeur de français, néerlandais, anglais, espagnol, comptabilité, arabe, informatique, connaissances de gestion, vente, droit, législation sociale, surveillant éducateur. Candidature à envoyer à Monsieur F.Cumps, Echevin de l’Enseignement et des Finances, rue Georges Moreau, 7 à 1070 Anderlecht ou par courriel : courserasme@skynet.be

L’UNIVERSITÉ DE NAMUR annonce la vacance des fonctions suivantes :

Services généraux - Services techniques UN OU UNE RESPONSABLE DE LA DIVISION GESTION-ACHATS DES SERVICES TECHNIQUES À 100 % La candidature manuscrite, accompagnée d’un curriculum vitae détaillé, doit être adressée à la Direction du Personnel pour le 16/9/2013 au plus tard.

Faculté des Sciences économiques, sociales et de gestion - Département des Sciences économiques UN ASSISTANT OU UNE ASSISTANTE À 100 % Entrée en fonction : 01/10/2013 Les formulaires de candidature doivent être téléchargés à l’adresse suivante : http://www.unamur.be/universite/jobs/formulaires et être renvoyés au Rectorat pour le 04/09/2013 au plus tard.

L’IDEA, Intercommunale de Développement Economique et d’Aménagement du territoire de la région Mons-Borinage-Centre, est une intercommunale multisectorielle active dans des domaines d’intérêt général tels que le développement régional, l’assainissement des eaux usées, la géothermie, le démergement et la distribution d’eau, etc. Par ses activités multidisciplinaires, l’IDEA contribue au développement économique et à l’amélioration du cadre de vie des habitants des 27 communes associées.

BOOSTEZ

la rémunération de vos collaborateurs

Motivez et fidélisez votre personnel malgré

L’IDEA recrute actuellement dans le cadre du développement des activités de ses Centres d’Exploitation :

UN INGÉNIEUR INDUSTRIEL EN ÉLECTROMÉCANIQUE OU ÉLECTRICITÉ,

Grâce au guide « Boostez la rémunération de vos collaborateurs » 34 alternatives

disposant d’un diplôme d’ingénieur industriel en électromécanique ou électricité, avec ou sans expérience. Votre mission :

Les candidatures doivent être envoyées à l’adresse suivante : Université de Namur, Rue de Bruxelles 61 à 5000 NAMUR.

s’inscrivant dans le cadre de rénovations, transformations et améliorations d’installations de pompage et d’épuration ;

Les informations détaillées sur les domaines visés, les compétences, les attentes de l’Université sont présentées à l’adresse suivante : http://www.fundp.ac.be/universite/jobs/liste_emplois

chantiers, organisation de réunions de sécurité, etc.

Info et commande sur boostez.be 25 € HTVA

Date limite de dépôt de candidature : le 9 septembre 2013. Toutes les informations détaillées quant à cette fonction, au profil requis et aux modalités de dépôt de candidature figurent sur le site internet ou sont

Plus d’infos :

6

31 AOÛT 2013

www.idea.be www.references.be


Candidats aux fonctions dirigeantes de l’administration wallonne et de la Fédération Wallonie-Bruxelles Cycle 2 du Certificat de management public : appel à candidatures (Réf. AFC13701) A partir de 2014, toute candidature pour occuper un des emplois soumis au régime des mandats en Wallonie et à la Fédération Wallonie-Bruxelles ne pourra émaner que des personnes faisant partie d’un pool composé notamment des titulaires du Certificat de management public. Ce Certificat est délivré par l’Ecole d’administration publique commune à la Communauté française et à la Région wallonne au terme d’une procédure de sélection organisée par Selor. Pour l’obtenir, il est nécessaire de réussir les épreuves du Certificat interuniversitaire d’Executive master en management public organisées au terme d’une formation de haut niveau dispensée par les universités francophones du pays et de réussir ensuite l’examen final qui clôt le processus d’accès au pool de candidats. CONDITIONS D’ACCÈS : Le nombre maximum de participants à l’Executive master en management public est fixé à 70 personnes, pour le 2e cycle organisé de janvier 2014 à mars 2015. Si  le  nombre de candidats excède ce maximum fixé, un concours d’admission sera organisé par Selor en novembre 2013. Le programme de ce concours est disponible sur le site www.selor.be A la date de clôture des candidatures, les candidats doivent répondre aux exigences suivantes : 1/ être titulaires d’un diplôme donnant accès au niveau 1 pour l’administration de la Communauté française ou au niveau A pour l’administration de la Région wallonne ; OU être lauréats d’un concours d’accession à un emploi de ces niveaux ou à un niveau équivalent ; 2/ et pouvoir se prévaloir d’une expérience professionnelle d’au moins 8 ans dans une fonction de niveau A ou une fonction équivalente, dont 2 ans d’expérience de gestion d’équipe ou de projets. MODALITÉS D’INSCRIPTION : Le dossier de candidature, comprenant pour chaque cycle l’ensemble des documents demandés, doit être adressé, par voie électronique et en un seul envoi, au plus tard pour le 19 septembre 2013 à inscriptions.eapc@selor.be Ce dossier doit comporter les éléments suivants : • nom, prénoms, adresse complète, date de naissance, nationalité, n° de registre national et coordonnées de contact ; • copie du (des) document(s) requis à la date limite d’inscription : • diplôme donnant accès au niveau 1 ou au niveau A (diplôme de base de 2e cycle – licence ou master – de l’enseignement universitaire ou de l’enseignement supérieur de type long) • Et de votre brevet linguistique portant sur la connaissance approfondie du français (Art 7 niv. A), si vous avez obtenu votre diplôme dans une autre langue que le français ; • Et de la décision de la Communauté française de Belgique déclarant votre diplôme étranger équivalent au diplôme délivré en Communauté française de Belgique, si vous avez obtenu votre diplôme à l’étranger. • ou attestation de réussite d’un concours d’accession au niveau 1, au niveau A ou à un niveau équivalent uniquement si vous n’êtes pas titulaire d’un diplôme de base de 2e cycle de l’enseignement universitaire ou de l’enseignement supérieur de type long. • curriculum vitae spécifique AFC13701 complété, à télécharger sur le site de Selor à la sélection n° AFC13701 ou à demander à l’adresse inscriptions.eapc@selor.be

Toute information utile concernant la procédure de sélection peut être obtenue sur www.selor.be Pour obtenir plus de renseignements sur le Certificat de management public, vous pouvez contacter l’Ecole d’administration publique commune à la Communauté française et à la Région wallonne info@eap-c.be

L E

Découvrez tous les jobs sur notre site. Laissez-y votre C.V. et recevez nos offres par mail.

R É F L E X E

Service public de Wallonie (SPW) N° Vert : 0800 1 1901 (informations générales) Portail des services du Gouvernement wallon : www.wallonie.be

L’IDEA, Intercommunale de Développement Economique et d’Aménagement du territoire de la région Mons-Borinage-Centre, est une intercommunale multisectorielle active dans des domaines d’intérêt général tels que le développement régional, l’assainissement des eaux usées, la géothermie, le démergement et la distribution d’eau, etc. Par ses activités multidisciplinaires, l’IDEA contribue au développement économique et à l’amélioration du cadre de vie des habitants des 27 communes associées. L’IDEA recrute actuellement dans le cadre du développement de ses activités :

UN GESTIONNAIRE DES RESSOURCES HUMAINES, disposant d’un diplôme de Master en gestion des ressources humaines ou de Master en droit avec 2 à 3 ans d’expérience dans les ressources humaines. Votre mission :

Afin de renforcer son équipe au sein de la Direction de la Législation organique des Pouvoirs locaux de la DGO5, le SPW recherche :

1 EXPERT LEGISLATION ORGANIQUE DES POUVOIRS LOCAUX (M/F) Votre fonction : V

Votre profil V p :

Instruction et analyse des actes pris par les associations visées au chapitre XII de la loi organique en matière de composition du conseil d’administration et de ses organes restreints, d’octroi d’une rémunération, d’un jeton de présence ou d’un avantage de toute nature accordé aux membres des organes de gestion, de règlement d’ordre intérieur des organes de gestion, d’attribution des marchés publics de travaux, de fournitures et de services excédant certains montants, ainsi que leurs avenants, d’adoption ou de modification de statuts, de dispositions générales en matière de personnel, de comptes annuels, de rééchelonnement d’emprunts souscrits, ainsi que de garanties d’emprunts ; Instruction et analyse de tout recours portant sur un acte d’une association visée au chapitre XII de la loi organique ; Contrôle des associations visées au chapitre XII de la loi organique ; Analyse juridique et évaluation de la législation relative aux associations visées au chapitre XII de la loi organique; Suivi de la législation en matière de pouvoirs locaux.

Diplôme, p , expérience p et connaissances:

DATE A LIMITE DE CANDIDAT A URE : le 11 septembre 2013

Date limite de dépôt de candidature : 15 septembre 2013. Plus d’infos : www.references.be

Licence/master en Droit Licencie/Master en sciences politiques, en administration publique, en sciences administratives, en affaires publiques et internationales ou en études européennes. Le titulaire de la fonction devra disposer de 6 années d’expérience dans le domaine juridique et/ou administratif. Connaissance de l’administration wallonne et de son fonctionnement ; Connaissance des pouvoirs locaux et de leur fonctionnement. Sensible à la logique de l’usager et du service public ; Orienté résultat ; Compétences en matière de communication (écrite et orale) ; Esprit de synthèse ; Bonne capacité à appréhender des contextes différents – Polyvalent ; ... Nous vous offrons : 1 contrat d’expert à durée indéterminée 1 rémunération attractive chèques-repas, assurance, hospitalisation, prime de fin d’année, pécule de vacances, frais de transport en commun remboursés intégralement, ...

Consultez le profil détaillé et les conditions de candidature sur notre site:

www.idea.be

http://recrutement.wallonie.be 31 AOÛT 2013

7


ENGAGE un INFIRMIER EN CHEF (h/f) pour son Bloc OpÊratoire Temps plein – Contrat à durÊe indÊterminÊe Le CHR de la Haute Senne est un hôpital de plus de 240 lits qui s’appuie sur près de 850 collaborateurs. Nous vous proposons de travailler dans un hôpital de proximitÊ oÚ la prioritÊ de chacun des acteurs du CHR est de mettre son Ênergie à rÊpondre aux besoins des patients, dans une ambiance conviviale oÚ le respect mutuel est une valeur fondamentale !

Votre fonction (A.R. du 13/07/2006) En concordance avec la vision stratÊgique de l’institution, vous avez en charge : La gestion du bloc opÊratoire dans une dynamique entrepreneuriale L’organisation des programmes opÊratoires en collaboration avec les mÊdecins La coordination de la prise en charge des patients L’Êlaboration et suivi des budgets (ressources humaines, Êquipements, consommations) L’accompagnement et l’Êvaluation des processus de changement L’Êlaboration et l’adaptation des procÊdures et des mÊthodes de travail :SYWWSYXIRI^PIWTVSNIXWUYEPMXqHY(qTEVXIQIRXMR½VQMIV TVSGIWWYWQYPXMHMWGMTPMREMVIWŠ

:SXVITVS½P -R½VQMIVKVEHYqLSWTMXEPMIVSYFEGLIPMIVIRWSMRWMR½VQMIVW¯*SVQEXMSRGSQTPqQIRXEMVIHIGEHVIIRWSMRWHIWERXqSYQEWXIV PMGIRGI IRKIWXMSRLSWTMXEPMrVI¯)\TqVMIRGIIRFPSGSTqVEXSMVI¯7IRWHIW VIWTSRWEFMPMXqWIXHIPEGSQQYRMGEXMSR¯6MKYIYV¯'SRREMWWERGITVEXMUYIHIWSYXMPWMRJSVQEXMUYIWGSYVERXWŠ

Nous proposons 9RIJSRGXMSRH´EZIRMVHERWYRIMRWXMXYXMSRIRTPIMRIWWSV¯FEVrQIIRVETTSVXEZIGPEJSRGXMSREZERXEKIWWSGMEY\¯'SRXVEXkHYVqIMRHqXIVQMRqI© Entrée en fonction souhaitée : le plus rapidement possible. ':IXPIXXVIHIQSXMZEXMSRkJEMVITEVZIRMVTSYVPIWITXIQFVIEYTPYWXEVHkP´EXXIRXMSRHI1V;+SIXLEPW(MVIGXIYVHY(qTEVXIQIRX-R½VQMIVIXHI1V3(EVUYIRRIW(MVIGXIYV%HNSMRXHY (qTEVXIQIRX-R½VQMIV'LEYWWqIHI&VEMRIk7SMKRMIWWSMXTEVIQEMPEY\EHVIWWIWWYMZERXIWwilly.goethals@chrhautesenne.be , olivier.darquennes@chrhautesenne.be.

Agenda des formations dès septembre 2013

ichec-entreprises.be

Management

Diplôme en DÊploiement de la StratÊgie Certificat d’Etudes en Outils de Gestion D.E.S. en Management SÊminaire en Gestion de Projets International Trade Executive Programme

24/09/13 30/09/13 01/10/13 10/10/13 18/10/13

Gouvernance

Certificat en ContrĂ´le Interne - Certification CICS Certificat en Gestion des Organismes Publics SĂŠminaire en ContrĂ´le de Gestion et RSE Certificat en Processus Budg. et Comptables - Sect. Public Certificat en Processus de ContrĂ´le Interne - Sect. Public

NEW NEW NEW NEW

26/09/13 01/10/13 07/10/13 05/11/13 03/12/13

Finance

D.E.S. en Finance DiplĂ´me en Gestion de Patrimoine Certificat en Gestion des CrĂŠances Certificat en Redressement des Entreprises en difficultĂŠ NEW

30/09/13 03/10/13 03/10/13 22/10/13

Marketing et Communication

D.E.S. en Marketing et Communication Certificat en Community Management SĂŠminaire en Marketing Mobile

01/10/13 16/10/13 05/12/13

02/739 37 41 Ressources Humaines

Portes ouvertes 5 septembre 18h - Site Montgomery

Cours du jour

Management de Soi et des Autres

Certificat en Advanced HRM D.E.S. en Ressources Humaines Certificat en Recruitment, Search & Selection SĂŠminaire en Animation - Jeux-cadres de Thiagi Certificat en People Management Certificat en Intelligence Collective DiplĂ´me Manager-coach SĂŠminaire en Techniques de NĂŠgociation SĂŠminaire en Communication Assertive SĂŠminaire en Gestion du Temps et du Stress

NEW

NEW

NEW NEW

26/09/13 30/09/13 04/10/13 27/11/13 26/09/13 02/10/13 03/10/13 07/10/13 07/11/13 21/11/13

Cours du soir

Renforcez vos acquis Une carrière est faite d’Êtapes et d’Êvolution. Il est important de pouvoir continuer à dÊvelopper ses compÊtences. Retrouvez toutes les formations de nos partenaires.

Train your Career

8

31 AOÛT 2013

www.references.be


TROUVEZ VOTRE JOB !

Embarquement pour Talentum Liège, le salon emploi de votre région Mardi 17 septembre, Références et JobsRégions organisent le salon de l’emploi Talentum Liège, à l’aéroport de Bierset de 12 h 30 à 20 h00. Avec le soutien de :

Le moment idéal pour rencontrer les recruteurs les plus importants de votre région, assister aux conférences données par des experts du marché de l’emploi et faire décoller votre avenir professionnel.

Inscrivez-vous sans tarder sur Talentumregions.be, l’accès y est gratuit.

OSEZ LE TALENT

I N E R VEN T YOU RB USI NES S

L X B B E / F G M G U HE E R BE O . S F T ES O 3 N I B 1 S V 0 BU 2 R / U 9 YO 0 T / N 7 1 NVE W

.RE W W

I

?

En ces temps de crise et de grands bouleversements, les entreprises sont plus que jamais confrontées à des changements structurels profonds. Quels sont les défis prioritaires à relever pour faire la différence dans les prochaines années? Comment transformer des macro-tendances comme la globalisation, le respect de l’environnement ou les attentes grandissantes des consommateurs en autant d’opportunités de croissance? Egalement au programme de ce Forum: un état des lieux de votre secteur et des pistes de réflexion pour votre entreprise, sans oublier des conseils pour transformer ces tendances en atouts. Notez sans attendre la date du 17 septembre dans votre agenda. Retrouvons-nous pour l’édition 2013 du Forum FEB à The Egg, rue Bara 175, à 1070 Bruxelles. Une dizaine de CEO’s viendront témoigner et partager leur riche expérience avec nous. Inscrivez-vous dès maintenant via:

WWW.REINVENTYOURBUSINESS.BE/REGISTER

OS ’INF

SD U L P

3, 201 ktail e r mb coc D ? septe i d’un N A 7 v QU ardi 1 0, sui lles 3 ruxe B Le m à 17h 070 4 5, 1 de 1 7 1 ra e Ba ? be OÙ GG, ru S siness. O E F e IN bu Th LES ntyour S E e ME T nv M A TOU ww.rei GR w sur PRO

T PLE

SUR

.bex s s ineotre choi s u b r de v r E u L o y ’ corne EZ t V n U e v RO rs RET .rein speake e wwhowisissez l COM

et c

www.references.be

31 AOÛT 2013

9


On a tout fait pour la retenir, allant même jusqu’à tenter un pathétique : “t’en vas pas Loredana, au Canada, tu vas gâcher ton talent.“ (N’hésitez pas à en remettre une petite couche via loredana@uc.be.) Mais rien à faire, notre stratège est bien décidée à découvrir le nouveau monde après avoir longtemps exploré celui de la communication et du marketing. Qui (m/f) la remplacera ? Qui est prêt à soutenir notre équipe commerciale et créative dans la conception et le développement de campagnes d’Employer Branding et de recrutement ? Nos nombreux clients ont en effet besoin de conseils avisés pour trouver leur chemin dans ce type de communication. Qui (m/f) pour analyser le briefing du client, détecter avant tout le monde les nouvelles tendances et technologies et brainstormer avec les accounts, copywriters et AD’s, sans jamais perdre le sourire ? Qui (m/f) pour aider nos clients à se positionner sur le marché du travail grâce à des stratégies dignes de Napoléon et de la Reine Boadicée ? Qui (m/f) pour surfer en anglais, écouter en français et convaincre en néerlandais (ou inversement) ? Qui pour donner des conseils pertinents en matière de communication et d’utilisation des médias ? Qui pour détecter les besoins de nos clients en termes d’étude de marché ou d’expertise externe ? Qui pour coordonner la collaboration avec les partenaires externes tout en partageant volontiers ses connaissances en interne ? Êtes-vous (m/f) la future Loredana d’Universal Communication ? Pour nous convaincre de vos qualités, adressez lettre et C.V. à uc@uc.be. Et ensemble, rendons au Canada la monnaie de sa pièce…

www.uc.be

employerbranding & recruitmentcommunication

uc@uc.be

Zoom sur les nouveaux diplômés qui se présentent à vous GÉRALDINE JANDRAIN

SCIENCES DE GESTION, OPTION EN RESSOURCES HUMAINES - Langues : français, anglais (très bon), néerlandais (moyen), espagnol (bon). - Je suis responsable et dynamique. J’apprends vite, je vais au bout des choses et je prends des initiatives (scouts).

AURELIA AUTHOME

PUBLICITÉ

BACCALAURÉAT EN MARKETING

Fonction souhaitée : graphiste

- Langues : français et néerlandais. - Je suis très perfectionniste et souhaite toujours donner le meilleur de moi-même. Je ne me contente pas du minimum quand je peux avoir plus, et cela me pousse à me dépasser sans cesse. J’aime relever des défis.

aureliaa.18@hotmail.com

Fonction souhaitée : un poste dans une entreprise de Marketing dans le Hainaut

- Langues : français, anglais (moyen). - je suis en dernière année Bac Publicité, je suis plutôt orientée vers l’identité visuelle.

Fonction souhaitée : Poste en RH geraldine.jandrain@gmail.com

CHLOÉ VELGHE

AGATHE DAVID

agathe.d@hotmail.com

MÉLANIE DOCQUIER

MASTER EN SCIENCES DE L’INGÉNIEUR INDUSTRIEL EN BIOCHIMIE, FINALITÉ BIOTECHNOLOGIE PHARMACEUTIQUE

MASTER EN COMMUNICATION MULTILINGUE

- Langues : français, anglais (bonnes connaissances), néerlandais (connaissances de base) - Motivée et appliquée, je suis désireuse de travailler dans le domaine de la recherche. Fonction souhaitée : Ingénieur industriel en biochimie, Chercheur, Recherche & Développement (dans les domaines de la biochimie ou des biotechnologies pharmaceutiques)

- Langues : français, anglais, espagnol. - Prête à relever de nouveaux défis et à travailler en équipe.

FLORIAN VAN GOETHEM

MASTER SCIENCES INTERNATIONAL BUSINESS - Langues : français, allemand, anglais, espagnol, néerlandais. - Je suis une personne sociable qui a l’esprit d’équipe afin de pousser des projets et d’atteindre les objectifs définis. De plus, je suis flexible et dynamique ce qui me permet de m’adapter aux changements.

Fonction souhaitée : dans le secteur du tourisme ou de l’éducation (professeur de langues)

Fonction souhaitée : business analyst, junior dans un domaine stratégique ou position dans une entreprise start-up innovatrice.

melanie_docquier@hotmail.com

florian.vg@hotmail.com

chloe.velghe@gmail.com

OSEZ LE TALENT

10

31 AOÛT 2013

www.references.be


TECHNICAL SECURITY est spécialisée dans la vente fourniture et la pose de portes blindées et coffres forts. Nous sommes présents à GANSHOREN et opérons sur toute la région. Dans le cadre de notre fort accroissement d’activité, nous recrutons un(e) :

GESTIONNAIRE DE BIENS IMMOBILIERS

FI ENGINEERING dans le cadre de son développement recrute :

POSEUR EN SERRURERIE

Architectes/Gestionnaires de chantiers Ingénieurs électricité ou HVAC/ maintenance ou bureau d’études Gestionnaires de chantiers en électricité ou HVAC Dessinateurs en électricité ou HVAC, Autocad ou Microstation Dessinateurs en architecture/stabilité, Autocad Deviseurs – Métreurs

(PRODUITS FICHET - PORTES BLINDEES)

ET C.C.T.V H/F VOTRE MISSION

Fonction: installation de vidéosurveillance.

Merci de nous envoyer votre C.V. E-mail : fi@fi-engineering.be - Tél : 02 /344 00 74

VOTRE PROFIL FICHET.

www.fi-engineering.be

CONDITIONS D’EMPLOI Votre candidature sera traitée en toute discrétion.

RECHERCHE

Envoyer votre lettre de motivation et curriculum vitae par courrier :

UN INGÉNIEUR RESPONSABLE DE DÉPARTEMENT

À l’attention de Monsieur Kerrien

En vue de développer son département « INFRASTRUCTURES VOIRIES - EGOUTTAGE », le Bureau d’Etudes Louis Engineering recherche un responsable de département. Bien qu’implantés à Liège, notre activité couvre l’ensemble de la Wallonie.

BRUXELLES FORMATION

Le CENTRE PUBLIC D’ACTION SOCIALE D’UCCLE organisera prochainement un examen en vue du recrutement de (m/f)

recrute et constitue une réserve de recrutement de (h/f) :

Profil souhaité : ingénieur ou gradué, minimum 3 ans d’expérience

CONSEILLER PÉDAGOGIQUE EN MANAGEMENT

Deux Secrétaires d’Administration

Intéressez ? N’hésitez pas à envoyer votre curriculum-vitae à Louis Engineering, Bd d’Avroy, 68 bte 11-13 à 4000 Liège à l’attention de Marc CAPPA ou par mail à l’adresse mc@louisengineering.be

Intéressé(e) ?

Pour les services : Distribution Alimentaire et Titres-Services

Envoyez votre candidature (avec copie du diplôme ou certificat, curriculum vitae, lettre de motivation, attestations patronales) pour le 20 septembre 2013 au plus tard (date de la poste faisant foi) :

Principales conditions : récent

par courrier à : BRUXELLES FORMATION - Service Recrutement & Examens (Laura Neyens) - rue de Stalle 67 - 1180 BRUXELLES par courriel à : recrutement@bruxellesformation.be

Wallonie-Bruxelles International

Le règlement de sélection complet reprenant les conditions de participation ainsi que les connaissances et aptitudes requises pour la fonction peut être obtenu sur le site :

Sept Secrétaires Administratifs

Wallonie-Bruxelles International est l’administration chargée des relations internationales de la Wallonie, de la Fédération Wallonie - Bruxelles et de la Cocof

www.bruxellesformation.be

Recrute :

Pour les services : GRH, Patrimoine, Recette et Service Juridique

Un(e) gradué(e) pour le Département Recherche et Innovation Un(e) assistant(e) comptable au sein du service coopération territoriale

Principales conditions :

Un(e) gradué(e) pour son service «analyse de la politique étrangère et droits de l’homme»

FORMER POUR L’EMPLOI

récent

Les candidatures sont attendues pour le 6 septembre 2013 à minuit, par courriel (s.delvaux@wbi.be) ou par courrier postal à l’attention de Monsieur Philippe Suinen, Administrateur général de WBI 2, Place Sainctelette 1080 Bruxelles.

Les informations complètes sont disponibles sur le site www.wbi.be/emploi

accompagnées des documents requis

Depuis 1994, BRUXELLES FORMATION organise et gère la formation professionnelle des adultes francophones en Région bruxelloise. L’institution travaille avec un réseau de partenaires et dispose d’un centre d’information sur l’offre de formation (BRUXELLES FORMATION CARREFOUR) ainsi que de 9 centres de formation. Au total, l’organisme emploie près de 400 personnes et forme, avec ses partenaires, plus de 16.000 personnes par an. Pour mener à bien ses missions, BRUXELLES FORMATION recherche régulièrement de nouveaux talents prêts à partager leurs connaissances et leur savoir-faire.

C.P.A.S. d’Uccle, chaussée d’Alsemberg 860, 1180 Bruxelles 30 septembre 2013

HOPITAL UNIVERSITAIRE DES ENFANTS REINE FABIOLA hôpital pédiatrique spécialisé du réseau IRIS recherche pour engagement immédiat (H/F) :

Business Unit Manager Nadia Leroy Rédaction Directeur de rédaction Didier Hamann Rédacteur en chef Rafal Naczyk Secrétaire de rédaction Pierre Michel Rouffiange Collaborateur Benoît July Rédaction References.be Magali Henrard, Steven Heyse, Evelien Maes, Céline Préaux Équipe graphique Graphistes Kenny Caudron, Flor Cobo

EMPLOI OFFRES

L’Institut de la Providence à Woluwé rech. AESI Commerce, Sciences, Néerl., Anglais, Français, Economie sociale et familiale et AESS Néerl., Anglais, Psycho, Sc.Sociales, Latin, Math, Sciences. Tél. au 02/770.09.46 2019261

ASBL ch. collaborateur (10 mois) pour développer projets de sensibilisation des jeunes aux milieux des indépendants et des TPE. Expérience ou relation avec ce secteur économique indispensable. Env. C.V. et lettre de motiv. à l’att. de ASBL Besace/Philippe JADOT : asbl@besace.be - Av. de la Toison d’or 84-86, 1060 Bruxelles. 2018650

Publicité Account Managers Ana Alonso Tél. 02 481 15 88 Jean-Sébastien Delporte Tél. 02 481 15 70 Christine François Tél. 02 481 15 85

Marketing & Research Marketing Manager Gregory Hulstaert B2C Marketeer Émilie Tcherkezian B2B Marketeer Sandrine Kinnard

Sales Assistant Mebruke Ergin Tél. 02 481 15 00 Sanaa Saadi Tél. 02 481 15 24

Back-Office Manager Michel Bernard Tél. 02 481 15 29

Fax général 02 482 03 77 Annonces téléphonées Tél. 02 225 55 00

Complexe sportif Poseidon (BXL.) rech. moniteur de sport (H/F) pr donner cours de natation aux écoles maternelles et primaires ainsi que des cours parascolaires, cours aquagym, psychomotricité, activités multisports pour enfants de 6 à 10 ans. CDD de septembre à juin. Certificat de bonne vie et moeurs exigé. Envoi C.V. et lettre de motivation à : poseidon.piscine@telenet.be

Direction Vacature et Jobscareer Christophe Glorieux Administrateur délégué Thierry Hugot

Internet Account Managers Elsa Remy Tél. 02 482 03 37 Mathieu Berard Tél. 02 482 03 33

Éditeur responsable Rossel Patrick Hurbain 100 rue Royale 1000 Bruxelles

OUVRIERS

DEMANDES

DEMANDES

Mr. 59 A de confiance, TB prés cherche place chauffeur. Tél. 02-521.93.38 107159

2016614

Jne H. bonne pésentation ch place stable. Bon commis de cuisine Tél. 0485-72.19.78

BUREAU OFFRES DE SERVICE

Responsable achat expérim. - Formation technico-commerciale - Expérience ERP exigée - Capacité gestion équipe - Parfait bilingue FR/ANG. Ecrire Rossel 2017935

Ecole de devoirs Soutien scolaire Réussite scolaire garantie grâce à notre formule 3 dimensions. 1- Ecole de devoirs privée 2- Formation en ligne. 3- cours particuliers à domicile. Rés. rapidement nbre de places. limité. audiencia_scolaris@yahoo.be 0470.666.514 / 0488.565.149 2019266

Ordre Français des avocats du Barreau de Bruxelles recherche secretaire (H/F). CDI à temps plein. Gradué(e) en secrétariat ou expérience professionnelle de plus de 5 ans dans une fonction similaire. CV à adresser, par écrit, à Madame Brigitte Pettens, directrice administrative du stage, rue de la Régence 63 à 1000 Bruxelles. 2015965

Complexe sportif Poseidon (Bruxelles) rech. maître-nageur temps plein (prestations semaine et week-end). CDD. BSSA et certificat bonne vie et moeurs exigé. Envoi C.V. et lettre de motivation à : poseidon.piscine@telenet.be 2016599

www.references.be

2018619

Resto Crabbegat à Uccle rech. commis de cuisine (h/f). Laisser message. 0470/586.711.

GENS DE MAISON

Taverne-restaur. ds le nouv. shopping Pajot à Leeuw-StPierre eng. cuisinier(ère) extra dates à conv., de 10 à 18h. + technicienne de surface pr entret. et plonge de 8h à 14h. Congé le dim. T. 0477-266.311. Mr Mattart J.L. 2018942

2016616

Bouwling Crosly, boulevard de l’Empereur 36 à 1000 Bruxelles, eng. un serveur à temps plein. Env. C.V. Blvd Louis Schmidt 85 bte 1 à 1040 Etterbeeck 2017367

DEMANDES Travaux divers

GENS DE MAISON Nous recrutons des prof. pr le soutien scolaire. Ecole de devoirs pour le primaire, secondaire et superieur Inscriptions et candidatures sur audiencia_scolaris@yahoo.be 0470.666.514 / 0488.565.149

DEMANDES Travail à la journée

Jeune D. sér. dyn. courg. ch trav. dame de compagnie. pas sér s’abst. 0472-35.11.20 904966

Jardinier-chauffeur ou accomagnateur ch. contrat déclaré interne ou externe. Bon niveau culturel, exellente présentation et sérieuses références. Habitué aux voyages et à la gestion d’évènements. Très organisé et structuré. Belge d’expression française et espagnol de base. Fre offre sérieuse au 0498-43.79.95

PROPOSITIONS COMMERCIALES

PERSONNEL HORECA

Pâtisserie Basilique ch. fille de magasin dynam., souriante, bilingue avec bon esprit d’initiative pr temps plein. Rens. 02-414.75.40 2018655

EMERY & Cie sprl ch. ouvriermagasinier fiable, ordonné, travail lourd, permis Clark requis Ecrire: Noir D’Ivoire, av. Van Volxem, 408 à 1190 Bxl. Ou : lysiane.franchimont@emeryetcie.com 2018658

Complexe sportif Poseidon (Bruxelles) recherche préposé à l’entretien des cabines piscine temps plein. CDD. Prestations semaine et week-end. Envoi C.V. et lettre de motivation à : poseidon.piscine@telenet.be 2016600

OFFRES

OFFRES

Brasserie-restaurant quartier européen - Bruxelles cherche chef de cuisine, la motivation et le sérieux sont des éléments essentiels. Pas sérieux s’abstenir. Téléphone 0488-81.31.62 2019157

Cherche personne, libre, sans attache, acceptant les déplacements à l’étranger pr s’occuper d’une personne mal voyante Possibil. de logement Permis B exigé Référ. exig. et vérifiables. Env. réponse + photo à Rossel 2018161

DIVERS OFFRES

GENS DE MAISON

Travaux divers

autres annonces classées

2016632

OUVRIERS OFFRES

Socièté spec. ch. h/f retraité(e) avec tva .Habitant BXl+10 km max ,sérieux,ponctuel grd dispo. NL, Angl. Véh. break diesel pour t r a n s p . n a t / i n t Tel.02-502.77.37 1988633

Cherche barman suiteur pour restaurant quartier européen, de 11h30 à 16h00 du lundi au vendredi. Se prés. après 15h, 50 Av d’Auderghem à 1040 Etterbeek.

Restaur. Gastronom. à Boitsfort rech. commis de salle avec diplôme école hôtelière. Envoyer C.V. à info@lecoriandre.be ou tél. au 0478/653.064 2016968

OFFRES

2019265

Cabinet d’avocats, chée de Charleroi à St-Gilles, rech. dactylo (H/F), francophone, de préf. indépendant(e), connaiss. le programme Dlex pour prestations au cabinet de l’ordre de 8 à 12 hres/sem. Env. C.V. à : j.antoine@acm-law.be 2017093

Les candidatures sont à envoyer à l’Hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola, à l’attention de M. MEERT J., Responsable Ressources Humaines, av. J.J. Crocq 15, 1020 Bruxelles E-mail : julien.meert@huderf.be

Rech. homme (40 ans), chauffeur, ménage, cuisine, service à table, repassage A demeure (logement indépendant: chambre + salle de bain) Av. Franklin Roosevelt. Papiers en règle Parlant français. Expérience et sérieuses références exigées Rép.: caroline.bosschaert@skynet.be T. 0488-903.676 2018849

1028759

Métalgroup E.T.A., rech. un Moniteur en menuiserie rentrant OBLIGATOIREMENT ds les condit. APE. Il assum. le rôle d’encadrant pr pers. handicap. aussi bien en atel. que s/ chantiers. Il sera chargé de la prise de mesures ainsi que du placement, le réglage et le contrôle des machines. Ainsi qu’au maintien des consignes de sécurité. Envoyer C.V. à Métalgroup, Service du personnel, à 6001 Marcinelle rue du débarcadère 61. Tél. 071/ 448.831 ou 071/440.655. Par mail à emploi@metalgroup.be 2019253

Universitaire, ingénieur ou architecte ou conducteur chantiers

Références SA 86 C bte101 avenue du Port 1000 Bruxelles Tél. 02 481 15 24

EMPLOIS

RESPONSABLE TRAVAUX & LOGISTIQUE

Nouvelles brasserie à Laeken ch. chef de partie expér. dynamiq., bonne présentat. Cont. le chef de cuisine Mr Bellaches 02-476.99.70. 2019267 Le Gril aux Herbes à Wemmel rech. chef de partie froid - chef de partie chaud - commis de cuisine chef de rang (nl+fr) salle + commis salle T. 02/460.52.39 dem. Aline 2018313

Cabinet de kinésithérapie à reprendre à 1020 BXL, pour cause de santé. Existe depuis 40 ans, bonne clientelle, bonne situation, RDC spacieux avec 4 cabines, petite reprise. 0496.427.139 2015954

Achète céramique Hollandaise: porcelaine, faience, grès (Delft, La Haye, Loosdrecht, etc.) + livres s’y rapportant. Ttes périodes. T. 0494-190.578 2018837 Achète: stylos anciens et modernes, Waterman, Parker, Sheaffer, Mont Blanc etc. Tel. 0475-833.526 2018839

Petites annonces à la ligne ou au mm/col ?

02/225 59 87

J’achète grands vins Bordeaux Bougogne Petrus Mouton DRC Coche Dury Henri Jayer. Tél. 0475-505.964 ou 0478310.279. Payement cash 2018315

31 AOÛT 2013

11


NOUS AIMONS LES TÊTES BIEN FAITES. Des têtes avec un intérêt marqué pour l’actualité, du flair pour les affaires, le sens du détail et de l’organisation. Aussi passionnées que leurs modèles, elles ont l’ambition de contribuer au succès de Mediafin, la maison d’édition des journaux d’affaires L’Echo et De Tijd et des canaux multimédias les plus pointus du secteur. Ne serait-il pas grand temps que vous vous fassiez également remarquer en tant que…

Account Manager

(h/f)

VOTRE FONCTION En tant qu’Account Manager vous êtes responsable pour la vente de nos différentes solutions print & online. Vous gérez le développement de nos clients dans les segments supérieurs des différents secteurs. Votre mission est de réaliser l’expansion du nombre de clients existants et d’élaborer des relations nouvelles. Vous faites un questionnement pointu et identifiez des opportunités. Sur cette base vous créez des solutions de communication et de publicité axées. Vous assistez vos clients concernant leurs campagnes médiatiques et vous les aidez à construire une image forte. Pour atteindre ce but, vous utilisez différents canaux. Vous rapportez au Sales manager de votre segment médiatique. VOTRE PROFIL Nous recherchons un talent avec une passion du business. Vous disposez d’un diplôme d’enseignement supérieur et vous avez au moins 2 ans d’expérience dans un environnement sales-marketing. Vous avez de l’expertise en ce qui concerne le développement de relations à long terme. Bien entendu vous êtes proactif, mais votre valeur ajoutée se situe surtout dans votre sens de l’organisation et votre enthousiasme. Enfin vous êtes un entrepreneur et un vrai joueur d’équipe. NOUS VOUS OFFRONS Mediafin est une entreprise innovatrice dans laquelle de jeunes employés enthousiastes ont un impact immédiat sur les résultats et ceci grâce à une structure horizontale et des voies de communication directes. Vous recevrez un salaire attractif, des avantages extralégaux (voiture de société incl.) et l’opportunité de vous développer. Nos bureaux dans les environs agréables de Tour&Taxis sont faciles à atteindre et nous disposons d’un parking privé.

INTÉRESSÉ ? Envoyez, de préférence par mail, votre lettre de motivation et votre cv à jobs@mediafin.be

12

31 AOÛT 2013

www.references.be


Bien vivre son job : les cinq clés de la rentrée  

Envie de changer de job, d’enrichir votre poste, de doper votre employabilité ? Quels qu’ils soient, vos rêves méritent de se déployer. Ici...

Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you