Page 1

N° 14 I 18.05.13

osez le talent

Healthcare Comment l’e-santé va changer l’hôpital

10 137 emplois sur references.be

La vie en boîte « Pour créer des emplois, créons des employeurs »

Influences Le travail, un plaisir esthétique ?

LE ZÈLE DU

HAINAUT En 2000, l’aéroport de Charleroi était encore un petit aéroport de province accueillant tout au plus 230 000 passagers par an. Le voilà au niveau d’un aéroport international. Dans sept ans, il pourrait absorber jusqu’à 9 millions de passagers. De quoi accroître l’emploi de 1 500 postes. Comment l’aéropôle prend-il son envol ? Quels sont les métiers, les services et les entreprises qui se développent dans son sillage ?

Mag Ref 1805.indd 30

15/05/13 16:52


002_GPV1QU_20130518_RMP01_00.qxp_VAMinside-QXP8 15/05/13 16:48 Page2

The Breast International Group (BIG), a non-profit organization for academic breast cancer research groups, is seeking a

LEGAL ADVISOR As legal advisor, you will collaborate with a team (senior legal advisor, project manager, managing director, scientific director, etc.) in managing the day-to-day contracts process in an efficient and timely manner.

Duties and Responsibilities limitation, confidentiality agreements, letters of intent, clinical study agreements (e.g., with pharmaceutical companies, association members and partners, individual hospitals, vendors), consortium agreements, services agreements, grant agreements, as well as other related documents.

Qualifications

What is offered

Please send your CV and letter of motivation to : Breast International Group-aisbl 121 Blvd de Waterloo, 7th Floor - B-1000 Brussels big@bordet.be

www.breastinternationalgroup.org NAMUR

Ligue Belge de la Sclérose en Plaques Communauté Française ASBL

La Ligue Belge de la Sclérose en Plaques Communauté Française est une association sans but lucratif dont le siège social se situe dans les environs de Namur. Elle a pour mission l’amélioration des conditions des patients ainsi que le développement de l’autonomie de ces derniers. Doté de son propre personnel de gestion, d’assistance sociale et d’ergothérapie, la Ligue encadre aussi 300 bénévoles en région wallonne et à Bruxelles. La Ligue est actuellement à la recherche d’un (h/f) :

Directeur Général Votre fonction :

Notre offre :

Votre profil :

Intéressé(e) ? Envoyez sans tarder votre lettre de candidature accompagnée d’un C.V., en mentionnant la référence BE672142, à Hudson, attn Jean-Luc Laurent, 1, Rue Emile Francqui, 1435 Louvain-La-Neuve, tél. +32 10 49 53 03, e-mail jean-luc.laurent@jobs.hudson.com, be.hudson.com. Votre candidature sera traitée rapidement et en toute confidentialité.

Ce recrutement est confié en exclusivité au cabinet Hudson


édito

©© Kasia Doraczynska

Demain, tous créateurs d’emplois ?

www.references.be

redaction@references.be

« Inventer » son propre travail. L’idée est assez forte pour rebuter les moins téméraires d’entre nous. Mais le monde du travail a tellement changé que les jeunes doivent le réinventer. Actuellement, on a accès au savoir sur n’importe quel appareil connecté à internet, c’est pourquoi notre bagage de connaissances est moins important que notre capacité à exploiter ce que l’on sait. L’aptitude à innover ainsi que les compétences comme l’analyse critique, la communication et l’esprit d’équipe sont bien plus précieuses que les connaissances théoriques, a expliqué au « New York Times » Tony Wagner, spécialiste de l’enseignement à Harvard. Aujourd’hui, « trouver » un travail n’est plus aussi simple qu’auparavant. Désormais, les emplois bien payés et hautement qualifiés ont supplanté les métiers intermédiaires qui exigent davantage de compétences, peuvent être

exercés par un plus grand nombre de personnes ou deviennent obsolètes très rapidement. Il y a aujourd’hui de nombreuses carrières traditionnelles qui disparaissent, précise Tony Wagner. Autant les réinventer. C’est exactement ce que proposent les coopératives d’activités. Il en existe douze en Belgique. Relativement méconnues, elles permettent aux demandeurs d’emploi (jeunes et moins jeunes) de développer un projet d’entreprise et de le confronter aux réalités du terrain, dans un cadre sécurisé. Les coopératives apportent ainsi un cadre juridique et fiscal, un suivi administratif et comptable, une assurance et un accompagnement individuel et collectif tout au long de la vie du projet. Les résultats sont là : près de 70 % des entrepreneurs qui sortent de ces coopératives créent leur entreprise ou retrouvent un emploi. Si, au contraire, son projet ne rencontre pas de demande solvable, l’entrepreneur peut l’abandonner à tout moment et revenir à son ancien statut, sans perdre ni ses droits ni sa protection sociale. Faute d’être la panacée au chômage, l’auto-entrepreneuriat inspire une automotivation qu’aucun chèque ne produira jamais. Ces créateurs d’entreprises bâtissent l’économie de demain en faisant rimer viabilité économique et innovation sociale. Donner de l’autonomie ? Un vrai acte de créativité. Ici et maintenant. :: Rafal Naczyk Rédacteur en chef

www.facebook.com/referencesdotbe

www.twitter.com/references

1

Mag Ref 1805.indd 1

16/05/13 17:57


002_GPV1QU_20130518_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 16/05/13 20:28 Page2

BEPCO PARTS SA

(Groupe TVH)

recrute

Bepco Group est un acteur mondial indépendant, grossiste dans le commerce des pièces et accessoires de tracteurs. Le groupe possède de nombreuses années d’expérience dans la distribution de sa gamme qui comprend plus de 130.000 articles disponibles pour les marques de tracteurs les plus courantes. Cette distribution se fait via un réseau de filiales et de points de vente.

Pour cette société dynamique en pleine expansion, nous recherchons pour notre siège central de Villers-le-Bouillet

un Teamleader Achat En tant que teamleader, vous êtes responsable de la motivation et du soutien des employés dans l’exercice de leur mission. Si nécessaire, vous assistez votre propre équipe afin que les objectifs convenus (qualitatifs et quantitatifs) soient atteints. Vous organisez les activités quotidiennes au sein de votre équipe. De plus, vous gérez vos propres fournisseurs et gammes de produits. En outre, vous encadrez et veillez au développement des compétences, des aptitudes et des connaissances des employés afin qu’ils puissent s’épanouir de manière optimale.

La SOWALFIN (Société Wallonne de financement et de garantie des petites et moyennes entreprises) est une société anonyme d’intérêt public, chargée par le Gouvernement wallon de favoriser le financement de la création et du développement des PME en Wallonie. Vous pouvez trouver de plus amples informations sur cette entreprise en surfant sur www.sowalfin.be Afin de répondre, avec encore plus de compétence et de performance, aux besoins du tissu économique wallon, la SOWALFIN souhaite renforcer son équipe et fait appel à candidatures pour la fonction suivante :

Analyste Financement Innovation M/F

Vous communiquez de manière constructive et motivante avec votre équipe et vous stimulez la collaboration entre services pour ainsi créer un climat de travail positif et augmenter la satisfaction des employés. Profil • Vous possédez un baccalauréat ou une expérience équivalente. • Vous avez une expérience dans l’approvisionnement de composants pour l’industrie automobile ou le secteur. • Vous possédez un esprit commercial ainsi que des compétences organisationnelles et logistiques. • Vous êtes fiable et discret. • Vous avez un bon esprit d’équipe avec de réelles aptitudes à la communication, vous êtes résistant au stress et flexible. • Vous maitrisez l’anglais, la connaissance d’une autre langue est un atout.

Pour cette société dynamique en pleine expansion, nous recherchons

un(e) employé(e) développement produits En tant qu’employé développement produits, vous êtes responsable de l’élaboration ou du développement de lignes de produits au sein du groupe et plus particulièrement dans le domaine de l’agriculture. Vous travaillez au sein du service achats et vous analysez le marché afin de détecter les opportunités. Vous recherchez les fournisseurs et négociez les meilleures conditions. Vous gérez également le traitement des données du catalogue et des produits. Vous communiquez de manière constructive et motivante avec votre équipe et vous stimulez la collaboration entre services pour ainsi créer un climat de travail positif et augmenter la satisfaction des employés. Profil • Vous êtes titulaire d’un baccalauréat ou d’une expérience équivalente. • Vous avez une expérience dans l’approvisionnement de composants pour l’industrie automobile ou le secteur. • Vous possédez un bon esprit d’équipe, êtes résistant au stress et flexible. • Vous parlez l’anglais, la connaissance d’une autre langue est un atout. • Vous maitrisez Excel.

Nous offrons Nous proposons une fonction à temps plein, pleine de rebondissements, un salaire motivant et des avantages extra-légaux (assurance groupe). De plus vous intégrerez une équipe dynamique au sein d’une entreprise ambitieuse en pleine expansion.

réf : SO_NO_AFI_201305_REF

Fonction : Le titulaire sera en charge du traitement analytique et administratif des dossiers innovants des Invests (dont les filiales spin off/spin out) et de Novallia, filiale de la Sowalfin, destinée au financement des entreprises innovantes. Missions: Etude des projets et des besoins financiers Vérification de la conformité de recevabilité des demandes Encodage, analyse, rédaction et présentation des dossiers Gestion du suivi : conventions et avenants, examen des justificatifs et contrôles sur place Contacts avec les entreprises et opérateurs en matière d’innovation Elaboration de statistiques en vue d’établir des rapports d’activité à l’adresse des organes de gestion, des autorités régionales et européennes. Profil spécifique recherché : Diplôme à orientation économique, financière et/ ou de gestion Niveau universitaire ou supérieur non universitaire valorisé par des acquis probants Expérience de quelques années en matière d’analyse financière ou d’analyse crédits aux entreprises. Connaissances de base en comptabilité Pratique suffisante des logiciels de la suite Microsoft Office (Excel, Word, PowerPoint). Atouts : Ouverture d’esprit aux dimensions innovantes de l’activité économique Connaissance de langues (anglais, néerlandais, allemand). Outre les compétences spécifiques, nous souhaitons pouvoir trouver chez les candidats : Une bonne présentation générale Le sens des responsabilités et un haut niveau de conscience professionnelle Le respect de la confidentialité Un esprit de synthèse et de rigueur analytique et aussi de prise intelligente d’initiatives Une bonne capacité d’organisation intellectuelle, administrative et bureautique Un esprit d’équipe, de savoir vivre et d’entregent Une réelle capacité d’expression tant orale qu’écrite en langue française Le sens de la communication et de la négociation interpersonnelle L’aptitude à bien s’organiser, la capacité de gérer intelligemment les priorités L’orientation résultats. Statut et conditions de travail: : CDI temps plein dans une entreprise stable Package salarial motivant Lieu de travail : Liège (déplacements fréquents en RW) Entrée en fonction : le plus rapidement possible Secteur et métier captivants Contexte d’une équipe dynamique, performante et soucieuse de servir l’intérêt public.

Intéressé? Envoyez votre CV à l’attention de Ingrid Joos, ijoos@bepcoparts.com ou par courrier à Bepco Parts, rue de Waremme, 114 à 4530 Villers-le-Bouillet. Vous pouvez également nous joindre au 04/257.98.50 pour toutes informations.

agrément RW N° w.rs.184

Member of

Intéressé(e) ? Déposez votre candidature, uniquement auprès de notre Conseil RH : CEPHA/Services, rue du Colâ, 82 7973 STAMBRUGES, via l’adresse internet suivante : www.cepha.org/cepha/candidature au plus tard pour le dimanche 2 juin 2013 à minuit.


sommaire

4

Healthcare

8

Dossier

22

Influences

Comment l’e-santé va changer les métiers de l’hôpital

Le zèle du Hainaut

Le travail, un plaisir esthétique ?

Dossiers médicaux, applis, soins virtuels... Le business de la numérisation du secteur médical est en plein boom. Les nouvelles technologies hospitalières, centrées sur le patient, drainent de nouveaux métiers. Mais redessinent aussi les compétences des médecins et des infirmières.

Souvent affublée d’une image peu enviable, Charleroi pose les jalons de sa reconversion. Les succès de Brussels South Charleroi Airport et du Biopark, sur l’aéropôle de Gosselies, prouvent que la reconstruction d’un écosystème dynamique et créateur d’emplois est possible. Au profit de docteurs en biologie moléculaire, mais aussi de jeunes... un peu moins diplômés.

Souvent sollicité pour commenter l’actualité, Charles Pépin est agrégé de philosophie, enseignant et collabore à plusieurs revues, dont « Philosophie magazine ». Son dernier livre, « Quand la beauté nous sauve », est consacré à la beauté. Pour lui, elle peut jaillir n’importe où. Même à travers le management.

Mais AUSSI 1 6 14

Édito Demain, tous créateurs d’emplois ?

ICT & Engineering Diplômes d’ingénieurs, le bon calcul

Dossier ICT L’anatomie RH du smartphone

20 24 26

Influences « Les secrets de Samsung : l’innovation et l’écoute des clients »

La vie en boîte « Pour créer des emplois, créons des employeurs »

La vie en boîte Dites adieu aux tartines tristes

28 29 29

B2B Actu et mouvements des Talents

Question subsidiaire Les smartphones ont-ils un impact négatif sur la vie des travailleurs ?

WinWin Academy Comment écrire une lettre de motivation qui « scotche » ?

3

Mag Ref 1805.indd 3

16/05/13 17:57


Healthcare

Comment l’e-santé va changer les métiers de l’hôpital Dossiers médicaux, applis, soins virtuels... Le business de la numérisation du secteur médical est en plein boom. Les nouvelles technologies hospitalières, centrées sur le patient, drainent de nouveaux métiers. Mais redessinent aussi les compétences des médecins et des infirmières.

A

mélioration des soins, réduction des dépenses de santé et création de valeur, avec la possibilité de générer une filière d’excellence. Les promesses de l’e-santé sont nombreuses. En Belgique, on recense 120 entreprises actives dans ce secteur. Parmi lesquelles de grands noms comme Agfa-Gevaert, Siemens, Philips, HP, IBM, Intersystems. D’aucunes détiennent une position de leader non seulement pour l’imagerie médicale, une des spécialités belges, mais aussi pour les logiciels et le hardware informatique dans les soins de santé. En Belgique, l’expertise se concentre sur les systèmes d’information hospitaliers, l’informatisation des médecins libéraux, des structures médicosociales et des unités de consultations et de soins ambulatoires, observe Carole Absil, Business Development Manager, auprès de la cellule eHealth d’Agoria. Au centre de l’e-santé se trouve le dossier médical électronique, que tous les États occidentaux tentent de mettre en place. Un des premiers développements en Belgique concerne la plateforme fédérale eHealth. Son but : simplifier l’administration, réduire les coûts de gestion

des hôpitaux et rendre les prescriptions médicales obsolètes. C’est le concept du Big Data appliqué à l’hôpital, explique Carole Absil. Alimenté pour l’instant de façon manuelle par les médecins, le dossier médical sera bientôt automatiquement enrichi par les systèmes informatiques de l’hôpital : résultats des analyses, séquençage ADN, radios, médicaments prescrits et distribués, paramètres enregistrés au bloc opératoire et en réanimation… Grâce à ce dossier électronique, la médecine hospitalière ne se focalisera plus sur une maladie ou une blessure, mais prendra en compte le malade dans sa globalité : depuis ses antécédents, jusqu’à, un jour peut-être, son code génétique.

Médecins sensibilisés à l’IT De plus en plus d’entreprises belges se spécialisent dans ce créneau. Notre but est de créer une banque virtuelle de données dans laquelle tous les professionnels de la santé puissent puiser des informations complètes sur leur patient, s’enthousiasme Rudy Simons, CEO de Ciges, une entreprise basée à l’aéropôle de Charleroi. Cela concerne les rapports de sortie, l’imagerie médicale ou encore les résultats biologiques.

Aujourd’hui, cette entreprise de 31 personnes couvre 20  % du marché hospitalier wallon et bruxellois. Avec, dans son portefeuille, des clients comme les six hôpitaux du réseau Chirec, les Marronniers (Tournai), Jolimont (La Louvière), la clinique Sainte-Anne (Anderlecht) et, depuis peu, les cinq hôpitaux publics de Bruxelles du réseau Iris. Si ses métiers portent sur les technologies médicales, l’entreprise ne recrute pas seulement des ingénieurs IT. On trouve assez facilement des développeurs, mais plus difficilement des infirmiers ou des médecins, pointus techniquement et aussi capables de comprendre les enjeux cliniques et de les traduire aux ingénieurs, regrette le CEO. L’année dernière, nous devions recruter un infirmier spécialisé en imagerie médicale. Nous le cherchons toujours…  Même constat chez l’éditeur de logiciels wallon MIMS, qui emploie 47 personnes. L’entreprise développe une solution informatique à l’échelle de tout l’hôpital, qui permet de gérer et contrôler tous les processus liés aux patients, tant au plan médical, infirmier et administratif que commercial. Le tout, accessible via

1 milliard d’euros En 2013, les ventes d’applications « médicales » représenteront 1 milliard d’euros contre 558 millions en 2011, d’après le cabinet allemand Research2guidance. Quatre ans après le lancement de l’App Store d’Apple, la « santé mobile » (m-santé) est le premier facteur de croissance dans le secteur de l’e-santé. Les apps santé, développées par des startups, des éditeurs d’information médicale ou des laboratoires pharmaceutiques, se montrent de plus en plus innovantes. En 2015, le marché mondial de la m-santé pourrait dépasser les 6 milliards de dollars.

4

Mag Ref 1805.indd 4

16/05/13 19:15


©©shutterstock

une simple tablette tactile. On a tendance à penser que l’informatisation déshumanise la santé. Mais ici, l’informatique rapproche le personnel soignant des patients, explique Dominique Bastille, administrateur délégué de MIMS. Tout est accessible directement au médecin, où qu’il soit, sans aucune paperasse administrative. L’e-santé permettra une meilleure coordination entre médecins généralistes, spécialistes, infirmières… Ce qui devrait entraîner une diminution des examens redondants, mais aussi des erreurs médicales, comme les contreindications ou la délivrance de mauvais médicaments. Problème  : le déploiement de ces outils pourrait être freiné, notamment à cause du manque de connaissances informatiques du

personnel médical. Nous avons beaucoup de difficultés à trouver des infirmières capables d’analyser leur métier, de gérer des projets et d’aider au déploiement de nos produits dans les hôpitaux, explique Dominique Bastille. Ces compétences sont très rares : trop peu de médecins, de kinés et d’infirmières ont des affinités suffisantes avec l’informatique. Agoria, la fédération de l’industrie technologique, plaide pour inscrire l’apprentissage des outils TIC dans les cursus infirmiers et médicaux. Quant aux hôpitaux, il leur faut adapter les réseaux informatiques : si le dossier médical est la pièce centrale de l’e-santé, le réseau informatique, fixe ou mobile, en constitue, lui, l’ossature. Ce qui explique, à terme, le besoin croissant d’informaticiens dans les hôpitaux. :: Rafal Naczyk

 ésormais, les médecins peuvent D consulter les dossiers des patients, examiner des résultats et saisir des commandes sur leur tablette. Mais ils doivent renforcer leurs connaissances informatiques.

Toutes nos offres d’emploi dans le secteur Healthcare references.be/healthcare

4 notions

66 %

La téléexpertise permet à un médecin de solliciter à distance l’avis d’un spécialiste. La télésurveillance permet à un médecin d’interpréter à distance les données médicales d’un patient et, le cas échéant, de prendre les décisions nécessaires. La téléassistance médicale permet à un expert médecin d’assister un autre professionnel au cours de la réalisation d’un acte. La téléconsulation permet à un médecin de donner une consultation à distance à un patient.

des prestataires de soins de santé en Europe dénoncent un manque de partage des informations dans leur secteur. C’est ce qui ressort d’une enquête réalisée par le cabinet d’études Coleman Parkes en partenariat avec le groupe Ricoh Europe. Cette étude met en évidence les défis qu’il reste à relever pour rendre les services de soins de santé plus efficaces grâce au recours aux TIC. 32 % des employés hospitaliers estiment qu’ils ne reçoivent pas une formation adéquate en fonction de la nouvelle technologie mise en œuvre.

5

Mag Ref 1805.indd 5

16/05/13 17:57


©©shutterstock

ict & engineering

Diplômes d’ingénieurs, le bon calcul Une insertion rapide, des offres de postes dans de nombreux secteurs d’activité, des salaires attractifs : le marché de l’emploi raffole des ingénieurs. Leur principal atout ? Leur esprit orienté « solutions ».

L

es ingénieurs seraient-ils l’heureuse exception au chômage, y compris chez les jeunes ? À peine sortis d’école, la plupart des quelque 1 224 diplômés annuels en Fédération Wallonie-Bruxelles trouvent un emploi. Très rapidement. Le taux de chômage de la profession s’établit autour de 3,5 %, soit près de 7 points de moins que la moyenne nationale. Seulement, l’offre ne rejoint pas la demande. Les entreprises peinent à trouver des profils

techniques de haut niveau  : des ingénieurs civils, industriels et bacheliers techniques. La pénurie est telle, qu’elles sont de plus en plus souvent amenées à les rechercher à l’étranger. Actuellement, quelque 5  000 postes d’ingénieurs sont à pourvoir en Belgique. Notre pays est toujours confronté à un manque structurel d’ingénieurs. Un cinquième des postes vacants n’est jamais comblé. Cette pénurie va se maintenir, confie Kathleen Dupont, directrice générale chez USG Innotiv Engineering. Parmi les postes vacants enregistrés en 2012, seul un tiers a trouvé preneur, indique le baromètre 2013 réalisé par ce cabinet de recrutement. Il existe d’ailleurs un fossé entre les compétences des demandeurs d’emploi et celles attendues par l’entreprise. Selon les entreprises, la plupart des candidats qui postulent ne disposent

pas des compétences techniques et professionnelles souhaitées. Il n’empêche. Si la tendance au recrutement est globalement favorable, on observe cependant des variations selon les métiers et les fonctions. Certains secteurs, comme l’informatique et la construction, manquent notoirement d’ingénieurs. L’industrie, l’aéronautique, l’énergie, le secteur électronique et le ferroviaire éprouvent également de forts besoins. Dans les usines, il y a un manque récurent d’ingénieurs de maintenance, observe Denis Daviliuc, Executive Manager du département Engineering et Supply Chain chez Michael Page. L’industrie aéronautique, elle aussi, a des besoins très affirmés. Certains prestataires du groupe Airbus recrutent avec une visibilité à plus de dix ans sur leur carnet de commandes.

6

Mag Ref 1805.indd 6

16/05/13 17:58


actu Le col gris, l’avenir de l’emploi industriel ?

« par ses

innovations, chaque ingénieur est à l’origine de cinq à dix nouveaux emplois »

Alors que la discussion sur l’harmonisation des statuts d’ouvrier et d’employé se poursuit, on observe que la frontière entre le travail manuel et intellectuel s’efface, plus particulièrement dans l’industrie et la logistique. Un nouveau type de talent voit le jour : les cols gris. Signes particuliers : ils possèdent une parfaite maîtrise des évolutions technologiques et une capacité à passer sans heurts du terrain aux bureaux de management. L’ouvrier de la connaissance devient-il le profil industriel du futur ? Selon une étude menée par Manpower USA, 93 % des managers de l’industrie américaine estiment que les compétences des salariés de l’industrie seront un facteur-clé pour le retour de l’industrie sur le devant de la scène. Un constat qui vaut sur les deux rives de l’Atlantique.

Indispensables à l'innovation Nouvelle tendance dans ces secteurs : les métiers de process engineering et de quality management se rapprochent. Toutes les entreprises cherchent à optimiser les process pour réduire le coût, mais en préservant un niveau de qualité aigu. Les ingénieurs qui allient ces doubles compétences présentent un sérieux atout, sourit Denis Daviliuc. Pas de nouveaux métiers en vue donc, mais une montée en compétences. Autres secteurs porteurs : l’agro-alimentaire et la chimie. De même que la fonction d’ingénieur hygiène sécurité environnement, où les diplômés sont moins nombreux que les postes. Les grandes sociétés ont l’obligation d’avoir un conseiller en sécurité de niveau 1. Pour gérer les problématiques légales liées aux rejets de gaz ou au traitement d’effluents, pointe Denis Daviliuc. D’où, l’urgence pour certaines de recruter ces profils. Mais son rôle n’est pas cantonné aux seules filières techniques. D’autres secteurs d’activité, comme la finance, l’audit et le conseil se montrent également très porteurs. Ces sociétés recherchent des candidats qui allient des capacités de communication, de management et de négociation avec beaucoup

d’expertise technique et commerciale, explique Kathleen Dupont. Et d’insister : Quel que soit le nombre d’ingénieurs sur le marché du travail, nous ne pouvons pas imaginer notre société sans technologie. Les nouveaux développements font partie de notre quotidien. Inventer de nouveaux matériaux et énergies, organiser des systèmes de transports, construire la voiture du futur, faire communiquer les objets entre eux… Nous avons besoin d’ingénieurs pour faire face à ce flux constant d’innovation. Ils déterminent ainsi la prospérité d’un pays car, par ses innovations, chaque ingénieur est à l’origine de cinq à dix nouveaux emplois, constate Kathleen Dupont. Face à ces constats, USG Innotiv Engineering plaide pour que les entreprises fassent des compromis et misent sur le potentiel des candidats en les formant, plutôt qu’en s’abstenant de les recruter. :: rnk Ingénieurs, retrouvez toutes nos offres d’emploi sur references.be/ingenieurs

©©Marvel Studios 2013

Quel est le salaire des superhéros ?

Iron Man, Batman, Hulk, Captain America… Une journaliste canadienne s’est amusée à classer les héros de fiction d’après le métier qu’ils exercent dans la vraie vie. Par exemple, le physicien Bruce Banner, alias l’Incroyable Hulk, gagnerait 81 012 € annuels. Captain America, soldat drogué par l’armée pour combattre le nazisme, toucherait 49 457 € par an : le salaire annuel estimé d’un soldat US. Le journaliste Clark Kent, alias Superman, gagnerait 40 991 € annuels grâce à son emploi au « Daily Planet », un journal fictif. Avec son boulot de photographe pigiste, Peter Parker, alias Spiderman, n’empocherait que 33 045 € annuels. Les héros ordinaires, quant à eux, n’ont rien à perdre à gagner mieux leur vie.

7

Mag Ref 1805.indd 7

16/05/13 17:58


dossier spĂŠcial hainaut

8

Mag Ref 1805.indd 8

16/05/13 17:58


Charleroi prend son envol

©©Photo dr

Souvent affublée d’une image peu enviable, Charleroi pose les jalons de sa reconversion. Les succès de Brussels South Charleroi Airport et du Biopark, sur l’aéropôle de Gosselies, prouvent que la reconstruction d’un écosystème dynamique et créateur d’emplois est possible. Au profit de docteurs en biologie moléculaire, mais aussi de jeunes... un peu moins diplômés.

Mag Ref 1805.indd 9

9

16/05/13 17:58


dossier spécial hainaut

Le zèle du Hainaut Quelque 3 500 personnes travaillent désormais sur le site de Brussels South Charleroi Airport (BSCA) qui a accueilli l’an dernier pas moins de 6,5 millions de passagers. Entretien avec Jean-Jacques Cloquet, son administrateur délégué, qui ne boude pas son plaisir : Il se passe aussi des choses positives à Charleroi !  L’aéroport de Charleroi, une vraie success story ? C’est une plume que l’on peut mettre au chapeau de la Région wallonne puisque c’est elle qui a initié ce mouvement... qui ne cesse de prendre de l’ampleur  : 6,5 millions de passagers l’an dernier, soit le double d’il y a cinq ans. Nous avons été élus dernièrement 4e  meilleur aéroport low cost dans le monde, à la suite d’une enquête menée auprès de 12 millions de personnes et portant sur 395 aéroports. Et nous allons prochainement investir 80 millions d’euros pour augmenter notre capacité d’accueil à 9 millions de passagers.

En termes d’emplois ? Brussels South Charleroi Airport (BSCA) emploie actuellement un peu plus de 550 personnes et nous comptons plus de 3 000 personnes employées par le biais de nos partenaires actifs sur le site de l’aéroport, dans la restauration ou la sécurité, par exemple. Il s’agit le plus souvent d’emplois dédiés à des jeunes : notre moyenne d’âge est de 33 ans. Il s’agit aussi d’emplois qui profitent directement à notre environnement immédiat  : 80 % de nos salariés habitent dans un rayon de 40 kilomètres. Enfin, ce sont des emplois accessibles aux profils parfois peu qualifiés de la Région : il n’est pas nécessaire d’avoir fait un MBA pour postuler chez nous.

Vous n’éprouvez donc aucun problème pour recruter ? Vu la centaine de candidatures que nous recevons chaque semaine, nous sommes assurément attractifs. Et si tout le monde peut effectivement postuler sans être hyperdiplômé, du moins pour certaines fonctions comme les bagagistes par exemple, cela ne signifie pas que nous acceptons tout le monde. Il faut avoir l’envie de travailler dur, dans le cadre

d’horaires flexibles. Pour de nombreuses fonctions, en particulier celles qui sont en contact avec les passagers, il faut maîtriser plusieurs langues : nous avons des salariés d’une vingtaine de nationalités, ce qui nous permet d’offrir aux passagers un service en néerlandais et en anglais bien entendu, mais aussi en italien, en espagnol, en arabe, notamment. Même pour le personnel qui travaille sur les pistes, la connaissance minimale de l’anglais est un atout, car il faut savoir communiquer avec les pilotes ou la tour de contrôle.

Vous collaborez avec le Wallonie Aerotraining Network (WAN) : quel est l’objectif de ces formations ? Cette collaboration fonctionne très bien, mais nous avons dû l’adapter, car il y avait, au départ, un taux trop élevé d’échecs. Il ne suffit pas d’aimer les avions pour travailler chez nous : il faut aussi l’envie du travail bien fait et le respect des passagers. C’est la raison pour laquelle notre personnel participe aux présélections des personnes qui seront formées afin de tester leur motivation. Cette étape franchie, nous sommes très satisfaits

10

Mag Ref 1805.indd 10

16/05/13 17:58


©©photo dr

E n une douzaine d'années, l'aéroport de Charleroi s'est hissé au niveau d'un aéroport international, tout en créant une nouvelle dynamique génératrice d'emplois.

des collaborateurs qui sont formés aux métiers d’agent de check-in, d’agent de piste ou d’agent d’opérations aériennes, soit tout de même plus de 150 personnes par an.

Vous évoquiez vos besoins en flexibilité, qui impliquent notamment le recours aux contrats à durée déterminée. Comment gérez-vous cela ? La toute grande majorité de nos collaborateurs sont salariés à durée indéterminée. Mais il est vrai qu’il y a une différence de charge assez sensible entre haute saison et basse saison, ce qui justifie le recours à une centaine de contrats à durée déterminée. Sachant que les CDD sont des entraves à de nombreux projets, comme celui d’obtenir un prêt pour sa maison, j’essaie de les réduire au maximum. Cela passe notamment par une politique commerciale visant à augmenter l’activité de l’aéroport en période creuse, mais aussi par une réflexion visant à annualiser le temps de travail, un peu à la manière de ce qui se fait dans l’assemblage automobile : les gens travailleraient davantage en haute saison et récupéreraient en basse saison.

« 80 % de

nos salariés habitent dans un rayon de 40 kilomètres » Existe-t-il une culture d’entreprise propre à BSCA ? Une fierté de travailler à l’aéroport ? Je suis vraiment convaincu que chaque collaborateur contribue directement au succès de l’aéroport et je souhaite qu’il en éprouve une légitime fierté. C’est la raison pour laquelle il me paraît important que chacun soit au courant de ce que font les autres salariés et soit convaincu que leur métier est tout aussi important que le sien. Cela passe par divers moyens comme un magazine d’entreprise, mais aussi des visites aux services, les gens qui travaillent dans les bureaux étant invités à aller voir comment on travaille sur les pistes, par exemple. Nous organisons aussi chaque année une fête du personnel, la

Saint-Nicolas, des opérations de team building, entre autres. Tout cela contribue aussi, bien évidemment, à fidéliser notre personnel.

Comment décririez-vous le rôle joué par l’aéroport dans la reconversion du bassin de Charleroi ? En sus des emplois sur le site, l’aéroport contribue à développer des activités dans le domaine hôtelier, dans les navettes de transport, mais aussi dans le tourisme. Plus fondamentalement, l’aéroport, qu’utilise de plus en plus une clientèle business, donne une autre image, beaucoup plus favorable, de la région. Des entreprises veulent s’installer sur l’aéropôle, nous allons accueillir un outil d’indoor skydiving, au bord des pistes, qui sera unique en Europe. Tout cela crée une dynamique indubitablement positive. De là à affirmer que le développement de BSCA permettra d’absorber toutes les pertes d’emplois dans la sidérurgie ou chez Caterpillar, il y a bien évidemment une marge. Mais ne boudons pas notre plaisir : il se passe aussi plein de choses positives à Charleroi ! :: Benoît July

11

Mag Ref 1805.indd 11

16/05/13 17:58


dossier spécial hainaut

6,5 millions C’est le nombre de passagers qui sont passés par Brussels South Charleroi Airport en 2012. Les investissements prévus devraient porter prochainement cette capacité à 9 millions de voyageurs.

150 000 Tel est le nombre d'heures de formation dispensées annuellement par le Wallonie Aerotraining Network. Y compris au profit du personnel de BSCA... mais pas seulement.

C’est le nombre d'emplois créés sur le Biopark de l'ULB sur le site de l'aéropôle de Gosselies, dont la vocation initiale comprenait aussi l'objectif de participer à la reconversion de la région.

©©photo dr

800

 e l'agent de check-in au technicien de maintenance, la plupart des employés de D l'aéroport de Charleroi sont passés par une formation du WAN.

Au WAN, l'aéronautique est dans tous ses états La plupart des agents de piste, de check-in ou d'opérations aériennes employés au Brussels South Charleroi Airport (BSCA) sont passés par le WAN (Wallonie Aerotraining Network), le centre de compétence de la Région wallonne en matière aéronautique situé à Gosselies. Anna Cecconello, sa directrice, confirme que les formations menant à ces fonctions à l'aéroport voisin sont ouvertes à tous... ou presque. Car, même si l'aéronautique fait rêver, il ne faut tout de même pas se faire d'illusions. Quand nous ouvrons une formation de type agent de piste à 25 personnes, nous sommes en réalité obligés d'écarter préalablement 75 candidats, explique-t-elle. Les compétences requises au départ ne sont pas très

élevées, mais il faut tout de même disposer d'un diplôme A3 et de quelques notions d'anglais. Surtout, il fait être prêt à travailler de manière flexible, comprenant des horaires coupés notamment. Bref, il faut être très motivé et ce critère figure parmi nos principales causes de non-accès à nos formations. Disposant de toutes les certifications requises, y compris sur le plan international, le WAN ne limite cependant pas ses formations au bénéfice exclusif de BSCA. Les 150 000 heures de formation dispensées annuellement à plus de 4 000 personnes s'adressent en effet à des étudiants (5 % du panel, par le biais notamment d'accords avec des hautes écoles à Liège et à Charleroi), à des demandeurs d'emploi

(25 %), mais aussi et surtout à des salariés déjà employés par des entreprises du secteur (70 %). Parmi ces entreprises, des industriels comme Techspace Aero ou la Sonaca, par exemple, mais aussi des compagnies aériennes, notamment. Nous nous adressons donc tout autant à un public d'hôtesses et stewards que d'opérateurs de production, à des techniciens de maintenance qu'à des ingénieurs soucieux de se former à des logiciels de simulation ou de conception assistée par ordinateur de type Samcef ou Catia, poursuit Anna Cecconello. Les seuls métiers auxquels nous ne donnons pas directement accès sont ceux de pilote de ligne et de contrôleur aérien.  :: BJ

12

Mag Ref 1805.indd 12

16/05/13 17:58


Le Biopark s'affirme dans la reconversion C'est un signe qui ne trompe pas : en changeant dernièrement l'appellation de leur « Biopark Incubator » en « i-Tech Incubator », l'ULB et ses partenaires Igretec et Sambrinvest ont voulu montrer que les sciences du vivant, qui sont historiquement à l'origine de l'implantation de labos de recherche sur le plateau de Gosselies, à deux pas de l'aéroport, n'épuisent pas le dynamisme des entreprises de la région. Nous avons décidé d'étendre notre offre d'incubation et de consultance aux sciences de l'ingénieur et aux technologies de l'environnement, confirme Marie Bouillez, directrice d'i-Tech Incubator. De quoi doper encore un peu plus cet outil qui a déjà contribué à la création de plus d'une centaine d'emplois. De quoi confirmer, surtout, que la « greffe » du Biopark, dans la grande banlieue de Charleroi a bien pris... Lorsque l’ULB a décidé d’installer son Institut de biologie et de médecine moléculaires à Charleroi, nombre d’observateurs se sont interrogés, confirme Dominique Demonté, à la tête du Biopark, ce campus biotechnologique installé sur l'aéropôle de Gosselies. Comment l’installation d’équipes universitaires pouvait-elle jouer un rôle dans le développement de la région ? Les éventuels emplois créés ne seraient-ils pas exclusivement réservés à des chercheurs surdiplômés ? Les réponses sont désormais connues. À l'Institut de biologie et de médecine moléculaires (IBMM) sont venus s'ajouter au fil des années l'Institut d'immunologie médicale (IMM), fruit d'un partenariat entre l'ULB et GSK-Biologicals qui concentre ses recherches sur les adjuvants vaccinaux, la transplantation d'organes et les biomarqueurs immunologiques, puis le Centre

de microscopie et d'imagerie moléculaire (CMMI), en partenariat avec l'Université de Mons, entre autres. Au-delà de la seule recherche, c'est un véritable écosystème qui a fini par prendre forme, en lien avec les outils de transfert technologique, de financement et d'incubation. Une quinzaine d'entreprises ont rejoint le campus : IPG, Bone Therapeutics, Delphi Genetics, EndoTool Therapeutics, oncoDNA, notamment. Si nombre d'entre elles sont, en tant que spin-offs de l'ULB, des créations endogènes, certaines ont rejoint le Biopark en provenance de l'extérieur comme iTeos Therapeutics qui est une spinoff... de l'UCL. Ce sont désormais quelque 800 personnes qui travaillent sur ce campus. Plus de 70 % des collaborateurs habitent en Région wallonne, dont une bonne partie dans le Brabant wallon et dans le Hainaut. Leur profil ? 30 % sont titulaires d'un doctorat, 30 % affichent un master et 30 % sont bacheliers. Reste un solde de 10 % de diplômés du secondaire, soit tout de même près d'une centaine de personnes. Contribuer au développement de la région reste l'un de nos objectifs fondateurs, souligne le directeur du Biopark. C'est pourquoi nous avons mis en place avec le Forem un programme de formation visant à reconvertir des bacheliers en recherche d'emploi dans les sciences du vivant, en tant que techniciens de laboratoire par exemple. Et ce n'est sans doute pas terminé.

:: BJ

 Toutes nos offres d’emploi dans la province du Hainaut references.be/hainaut

13

Mag Ref 1805.indd 13

16/05/13 17:58


dossier ICT

L’anatomie RH du smartphone Derrière chaque objet de consommation, des petites mains, des cerveaux, des métiers. Si l’étiquette nous dévoile les caractéristiques technologiques d’un smartphone, que sait-on des professionnels qui l’ont fabriqué ? Cette semaine, Références refait la chaîne et décortique l’anatomie du smartphone à travers le travail.

L

e smartphone est un appareil photo décent, un lecteur vidéo de poche, un moyen d’accéder à internet, de communiquer avec les autres et accessoirement, il peut servir à téléphoner. Qui peut se passer de lui ? En une décennie, cet allié agaçant est devenu indispensable. En tout cas pour les managers et des centaines de professions. Au commencement, pourtant, il n’y avait que lui : le BlackBerry. Research in Motion (RIM), son fabricant, disposait d’une telle avance technologique que le monde de l’entreprise adhérait sans réfléchir. Les choses ont bien changé. Windows, Apple et Android se sont peu à peu invitées dans la bataille. L’an passé, la domination de l’iPhone a été mise à mal par des smartphones sous Android plus grands, plus fins et plus performants. S’ajoute désormais à cette bataille Windows Phone 8. Alors qu’en surface, l’épure domine, le paysage économique se complexifie. Et avec lui, l’expertise de l’ouvrage. Combien de métiers pour conceptualiser, fabriquer et vendre un de ces téléphones « intelligents » ? Voici quelques éléments de réponse, en suivant les cinq étapes de la vie d’un smartphone.

1

La R&D

L'innovation n'a rien à voir avec le nombre de dollars que vous investissez en R&D. Ce n'est pas une question d'argent mais de personnes que vous faites travailler, et comment vous les dirigez. La citation revient à Steve Jobs, fondateur d'Apple. Steve Jobs

Avec la sortie d’un nouveau modèle (haut de gamme) par an, il faut compter six mois pour conceptualiser un smartphone. Mais les innovations se font rares : Sur le marché des smartphones, la nouvelle règle du jeu est de pénétrer le marché plutôt que d’innover, relève la société de conseil KPMG. La première génération de smartphones à écran tactile

« L'innovation n'a rien à voir

avec le nombre de dollars que vous investissez en R&D. Ce n'est pas une question d'argent mais de personnes que vous faites travailler, et comment vous les dirigez » n'était pas un inventeur, mais un innovateur, ce qui est plus difficile : on peut vivre toute sa vie sur une invention, alors que l'innovation impose une constante remise en question. La bataille fait rage dans l'industrie du smartphone. Entre Apple et Samsung, les deux groupes qui dominent ce marché gigantesque et s'arrogent 95 % des profits de l'industrie. La tension montera encore d'un cran cette année. Et pour cause : la division téléphones mobiles de Samsung pourrait dépasser la barre des 100 milliards de dollars de chiffre d'affaires en 2013. Les profits dégagés permettent d'investir dans la R&D, véritable moteur de cette compétition mondiale. Les cycles de renouvellement produits se font de plus en plus rapides.

serait-elle déjà arrivée à maturité ? Pour éviter l'essoufflement des ventes, les constructeurs devront dégainer une vraie rupture technologique, une innovation majeure. Comme de nouvelles générations d’écrans ou de batteries. À ce titre, les sociétés mobilisent des ingénieurs en électronique et en informatique, mais aussi des docteurs en sociologie, des neurocognivistes, des consultants et des analystes de tendances… Chez Samsung, une équipe de deux cents personnes va vivre chaque année dans les pays cibles, juste pour s’imprégner des besoins des consommateurs. Avec pour objectifs de détecter les tendances locales, de les compiler et d’en extraire des concepts traduisibles techniquement.

14

Mag Ref 1805.indd 14

16/05/13 17:58


©©SHUTTERSTOCK

E rgonomes, développeurs d’applications, UI designers… L’avènement du smartphone a fait naître de nouvelles professions. De la R&D à sa commercialisation, ces métiers ne sont plus de simples « hobbys » partagés par quelques geeks.

2

Le Graphic Design

Le design, ce n'est pas un « petit plus  », une apparence, un emballage. Dans les smartphones, l'intérieur est comme l'extérieur, incroyablement épuré. Après le décès de Steve Jobs, le chef designer d'Appel, Jonathan Ive, est resté en place. À moins de 45 ans, il a travaillé quinze ans de façon quasi fusionnelle avec le fondateur d’Apple. Une plaisanterie, à Cupertino, était de dire qu'ils partageaient le même cerveau. Aujourd’hui encore, presque tous les choix pour le design et l’ergonomie de l’iPhone lui incombent. Mais la marque à la pomme mobilise des équipes entières de Product Designers et d’ergonomistes… En Corée, il y a même des écoles de design Samsung. Particularité : dans un smartphone,

l’expérience utilisateur et ce qui apparaît à l’écran compte autant que la coque en plastique ou en métal chromé. Designers d’interaction et designers d’interfaces viennent donc renforcer les équipes stratégiques et créatives déjà en place. Avec deux fonctions-clés : celle d’UI Designer (User Interface) et d’UX Designer (User eXperience). Késako ? L'UI Designer est en charge de la conception générale de l'interface, de la clarté de la navigation jusqu'à la qualité des contenus. L'UX Designer, quant à lui, a une fonction plus stratégique. Son but : injecter du story telling dans une expérience d'utilisation, afin de faire naître une émotion chez l'utilisateur. Aux États-Unis, cette dynamique a pris de l’ampleur : une étude de Qconnect montre que la demande des experts UX a augmenté de + 25 % entre 2010 et 2011 et + 70 % entre 2011 et 2012.

3

Le développement

On ne compte plus que deux grands systèmes opérationnels (OS) dans l'univers actuel des smartphones  : Android de Google et iOS, celui d'Apple, qui sont parvenus à « éduquer » les consommateurs sur la manière de se servir d'un appareil tactile. Avec un simple glissement de doigt. L’un et l’autre trustaient respectivement l’an dernier 70  % et 16 % du marché des smartphones. L'air de rien, cela érige une véritable barrière à l'entrée pour les concurrents comme BlackBerry, Microsoft et son Windows 8 ou Facebook, qui se lance à peine dans la bataille avec Home, une « superapplication » qui remplace la page d'accueil des smartphones Android. De nouveaux venus veulent bousculer la hiérarchie des fournisseurs d'OS dans le mobile. Deux ...

15

Mag Ref 1805.indd 15

16/05/13 17:58


dossier ICT

...

acteurs du logiciel libre : Mozilla (avec des Firefox Phone low-cost chez les chinois ZTE, Huawei et TCL et le coréen LG) et Ubuntu, mais aussi Samsung avec Tizen. Le coréen part avec une idée différente de Google et Apple : son système d'exploitation sera ouvert et basé sur le web, c'est-à-dire sur le HTML5, le langage du Net. Des batteries d'ingénieurs planchent sur le projet, aux côtés de salariés d'Intel, partenaire, sous l'œil bienveillant des opérateurs, surtout les asiatiques et les européens. Un système d'exploitation demande

« Sur le marché des smartphones, la nouvelle règle du jeu est de pénétrer le marché plutôt que d’innover » d'énormes moyens en hommes et en R&D. Pour que les constructeurs de terminaux l'intègrent dans leurs smartphones, que les fabricants de puces puissent développer les produits adéquats, il faut qu'ils connaissent les spécificités de l’OS des mois à l'avance, confie David Hernie, Technical Specialist au Microsoft Innovation Center. La Belgique compte quatre cents développeurs d’apps et le secteur se professionnalise rapidement, selon Agoria. Aujourd’hui, les développeurs doivent avoir un profil polyvalent et être capables de supporter plusieurs OS, poursuit David Hernie. Il n’y a plus de clivage entre la tablette et le smartphone. Le vrai shift de compétences ne repose pas sur la technique ou le code, mais sur les notions de design. Enfin, pour tous les développeurs mobiles, les compétences dans le cloud sont devenues essentielles.

4

L'assemblage

La majorité des sociétés sont fabless, sans usines. Elles soustraitent l'ensemble de leur fabrication à des partenaires, ce qui lui permet de se concentrer sur l'innovation,

le design et le marketing. Un modèle choisi par la plupart des acteurs. Tous, à de rares exceptions près – comme Samsung, qui conserve sa production sur son site coréen –, n'ont aucun outil industriel. Le modèle est devenu classique dans le secteur : Apple, Nokia ou encore le spécialiste des puces pour téléphones Qualcomm ne possèdent aucune usine en propre. Avec 1,2 million d’employés, dont 1 million exerçant dans 13 usines implantées en Chine, la société Foxconn concentre 45 % de la production mondiale de smartphones. Elle fait l’objet de critiques récurrentes. Et pour cause : les suicides y sont fréquents et les conditions de travail sont déplorables. Pour répondre scrupuleusement aux critères d’Apple, Foxconn serait en effet tenu de respecter pas moins de 141 étapes dans l’assemblage de l’iPhone 5. Chaque exemplaire d’iPhone requiert 24 heures pour être produit. Les ouvriers œuvrant sur son assemblage sont en moyenne payés 1,78 $ (1,35 €) de l’heure, selon un analyste de la société Asymco. Concrètement, la main-d’œuvre utilisée représente entre 2 % et 5 % du prix final du smartphone.

5

Le marketing

Plus que sur l'innovation, aujourd'hui, c'est sur le marketing que les constructeurs de smartphones mettent l'accent. Pour preuve : les dépenses marketing de Samsung (11,6 milliards de dollars sur un an) dépassent le montant de ses investissements en recherche et développement (10,3 milliards de dollars). Le marketing du smartphone répond à une logique propre : un mélange de pull (satisfaire la demande telle qu'elle existe ou qu'on la pressent), et de push : susciter le besoin, proposer au client des fonctions dont il ne soupçonnait pas l'existence avant d'acheter le produit et dont il ne pourra plus se passer. Outre des profils de « créatifs », les pure players intègrent de plus en plus d’ingénieurs dans leurs équipes marketing. :: Rafal Naczyk Retrouvez toutes nos offres d’emploi du secteur ICT et internet sur references.be/ict

16

Mag Ref 1805.indd 16

16/05/13 17:58


Il faut

200 6

desigN

ingénieurs

mois de travail pour fabriquer un smartphone

maRketiNg

assemBlage

économistes, marketers, Business Developpers, ingénieurs

ingénieurs et techniciens de production, ouvriers, techniciens de maintenance

400

développeurs d’applications mobiles sont actifs en Belgique

développemeNt

R&d ingénieurs en électronique et en informatique, docteurs en sociologie, neurocognivistes, analystes de tendances

les ventes de smartphones dans le monde En millions d'unités

un marché de plus de

1000

APPLE 21,8 % 4,9 % 4,5 % 4,3 %

717

AUTRE 35,5 %

472

HuaWei soNY Zte

297

2008

SAMSUNG 29 %

834

en 2012

139

paRts de maRcHé des

faBRicaNts de smaRtpHoNes

300 milliards de dollars

172

2009

2010

2011

2012

2013

sera l’année des smartphones. Pour la première fois de l’Histoire, les ventes de smartphones dépassent les ventes de téléphones mobiles.

UX Designers, UI Designers, Product Designers, ergonomistes…

2013

2014

ingénieurs en informatique, développeurs, spécialistes du cloud

70,7 millions

Le marché est largement occupé par Samsung avec 70,7 millions de smartphones, contre 37,4 millions d’iPhone pour Apple. LG arrive en troisième position (10,3 millions) suivi des chinois Huawei (9,9 millions) et ZTE (9,1 millions). Ces deux derniers sont parvenus en très peu de temps à faire sortir du top 5 des constructeurs historiques comme BlackBerry, Nokia ou HTC.

de

216,2 millions

de smartphones auraient été vendus au cours du premier trimestre 2013. Un chiffre qui représente 51,6 % du marché total des mobiles (418,6 millions d’unités) pour ces trois mois.

1 milliard de smartphones devraient trouver preneurs en 2013

152 millions

L’année dernière, un peu plus de 152 millions de smartphones s’étaient écoulés durant la même période. sources : DeLoitte, iDc, Gartner, iHs isuPPLi

17

Mag Ref 1805.indd 17

16/05/13 17:58


dossier ICT

Du premier portable au smartphone : 40 ans de R&D Le premier appel passé via un téléphone portable a 40 ans. S’il est communément admis qu’en 1973, Marty Cooper, ingénieur chez Motorola, marquait l’histoire des télécommunications en coupant pour la première fois le cordon en faveur des ondes radio, les expérimentations préalables qui ont façonné sa réflexion semblent tombées dans l’oubli. Elles en sont pourtant la clé de voûte, trouvant leurs origines dans l’aprèsguerre, au gré des initiatives de la société American Telephone & Telegraph (AT&T) autour de la 0G (« zéro G »), qui préexistait aux réseaux cellulaires. C’est près de 40 ans plus tard, en 1983, qu’est intervenu le lancement commercial du premier téléphone (trans)portable, toujours sous l’impulsion de Motorola : vendu 3 995 $ (3 030 €), le modèle 8000x offrait 35 minutes d’autonomie. Depuis lors, les réseaux sans fil sont montés en débit, ont gagné en portée, en stabilité ou encore en sécurité. Le hardware a pris des couleurs

en parallèle, certains produits marquant l’Histoire par leur popularité (l’increvable Nokia 3310 et ses coques interchangeables) ou le franchissement d’un cap technologique (le Bluetooth sur l’Ericsson T39, le smartphone avant l’heure avec l’IBM Simon). Accompagnant l’avènement de l’iPhone (2007) et de son premier concurrent sous Android (le HTC Dream, en 2008), la carte SIM s’est métamorphosée en parallèle, depuis la livraison, en 1991, d’une première fournée de 300 exemplaires à un opérateur télécoms finlandais. Aujourd’hui, la tendance est aux écrans de plus en plus grands. L’avenir appartient aux « phoneblets », qui sont à la fois des téléphones et des tablettes, munis d’un stylet. Et, dans peu de temps, aux écrans souples. Les smartphones à écrans flexibles sont prêts en laboratoire. Mais le processus industriel semble plus difficile et de tels produits ne devraient pas se trouver dans les magasins avant l’année prochaine. :: rnk

L’histoire du smartphone

1992

1973 DynaTAC 8000x Le premier téléphone mobile de l’Histoire a été créé par Martin Cooper, ingénieur chez Motorolla. Avec une autonomie de 35 minutes, pour 10 heures de chargement, le DynaTAC était considéré à l’époque comme un pur concentré de technologie. Ce n’est que dix ans plus tard, en 1983, qu’il fut commercialisé. Son prix ? 3 995 $ (3 030 €).

1997

IBM Simon

Siemens C25

Le premier smartphone et téléphone à écran tactile, l'IBM Simon, fut conçu en 1992. Équipé d’un traitement de texte, il peut recevoir des fax et servir de PDA. Mais à l'époque, la téléphonie mobile en est à ses balbutiements.

À l'aube de l'an 2000, le marché des portables explose véritablement. Siemens introduit le C25 sur le marché belge. Le nombre d’utilisateurs de GSM passe de 520 000 en 1998 à 5,5 millions en 2000.

1996 Motorola StarTAC Le StarTAC de Motorola fut le premier modèle de portable à clapet. Il arrive sur le marché européen en 1997, adapté pour le réseau GSM. Sa petite taille et son poids (88 g) sans commune mesure avec les appareils de l'époque lui ont assuré un immense succès et une place dans l'histoire des portables.

18

Mag Ref 1805.indd 18

16/05/13 17:58


La 4G, créatrice d’emplois ? Aujourd’hui, c’est autour de la 4G que se mène la bataille. Sujet phare du Mobile World Congress (MWC), la grand-messe du secteur des télécoms, elle ne sera « massivement » disponible qu’à la fin de l’année, mais fait déjà vibrer les acteurs du secteur, opérateurs comme constructeurs. L’enjeu : rendre l’« ultra-haut débit mobile » désirable auprès du grand public. À cet égard, les usages sont prometteurs : vidéo, jeux, téléchargements, mais aussi médias sociaux couplés à de la vidéo. Avec pour promesse, une vitesse cinq fois supérieure en réception et dix fois supérieure en émission par rapport à la 3G+, le standard actuel. D’ici dix ans, tous les « mobinautes » basculeront sur la 4G. À la fin 2016, 912 millions de personnes l’utiliseront dans le monde, prédit l’Institut de l’audiovisuel et des télécoms en Europe (Idate) dans un rapport publié lors du salon MWC. Actuellement, 305 opérateurs mobiles, répartis dans 104 pays, investissent dans le déploiement des réseaux de 4e génération. En Belgique, l’opérateur Proximus (Belgacom) a lancé officiellement la 4G dans huit grandes villes : Hasselt, Anvers, Gand, Louvain, Liège, Namur, Mons et Wavre. Mais il s’agit encore d’un marché de niche, dont l’essor pourrait être freiné

à cause des dangers pour la santé, réels ou supposés, des ondes électromagnétiques. Si la capitale et certaines grandes villes comme Charleroi n’en sont pas encore équipées, les perspectives d’emploi sourient déjà aux ingénieurs et aux techniciens pour déployer ces nouvelles infrastructures. Aux États-Unis, un rapport de Deloitte intitulé « The Impact of 4G Technology on Commercial Interactions, Economic Growth, and U.S. Competitiveness » affirme que pour la transition à la 4G, les opérateurs de télécommunications sans fil pourraient générer une augmentation du PIB comprise entre 73 et 151 milliards de dollars et la création de 371 000 à 771 000 emplois. Cette embellie pourrait aussi toucher l’Europe. Car d’ici 2020, le trafic de données mobiles sera 33 fois supérieur à celui de 2010, affirme la Commission européenne. Ce qui nécessite d’adapter la technologie et surtout d’optimiser son utilisation. Déjà, le développement des futurs réseaux de technologie mobile, dits « 5G », pointe le bout du nez. Au programme : la multiplication des appareils connectés, en ajoutant aux tablettes et smartphones les voitures, réfrigérateurs, ou encore les systèmes de contrôle de consommation d’énergie et d’eau à domicile. :: rnk

2012

2003

Samsung Galaxy Note II

Nokia 1100

2002 BlackBerry 5810 RIM se lance en 2002 sur le marché des smartphones avec sa gamme BlackBerry. Orientés messagerie, ces produits seront plébiscités par les dirigeants de grands groupes nordaméricains avant de séduire des millions de cadres à travers le monde.

Le téléphone 1100 de Nokia devient le premier best-seller de l’ère mobile. Avec plus de 200 millions d'exemplaires vendus sur le globe, il séduit par sa fiabilité, sa prise en main et bien entendu, le jeu du serpent.

Les smartphones s’apparentent de plus en plus à des « phoneblets », des ordinateurs de poche, munis d’un stylet.

2007 Apple iPhone Steve Jobs a présenté le premier iPhone au public le 9 janvier 2007. Il s’est vendu à plus de 200 000 exemplaires en moins de trois semaines. Son développement a pris deux ans et demi. Avec un coût de R&D estimé à 150 millions de dollars.

19

Mag Ref 1805.indd 19

16/05/13 17:58


Influences

« Les secrets de Samsung : l’innovation et l’écoute des clients » De l'anonymat des semi-conducteurs au succès planétaire des Galaxy, Samsung a investi en fanfare le monde du high-tech. Si la marque est désormais partout respectée, qui est-elle en tant qu’employeur ? Rencontre avec Peter Vanhecke, le nouveau Managing Director pour la Belgique et le Luxembourg.

C

réée en mars 1938, Samsung n'était qu'une poissonnerie dans un pays du tiers-monde. Septante-cinq ans plus tard, le groupe est un des principaux chaebols, ces conglomérats coréens constitués de différentes sociétés que lient des relations financières complexes. On ne peut comprendre l’intensité de ce développement sans bien connaître la culture coréenne : miné par les guerres, pris en étau par la Chine et le Japon, le pays a une revanche à prendre sur le monde. Au cours des trois derniers mois de l'année écoulée, le géant coréen a enregistré un profit opérationnel de 8,3 milliards de dollars. Soit près de 100 millions de dollars par jour. Même si le groupe est présent dans les semi-conducteurs, les écrans plats pour PC et tablettes, les téléviseurs et l’électroménager, ce sont les smartphones qui tirent les profits. En 2013, plus de deux tiers du résultat opérationnel du groupe proviennent de cette activité. Devançant la marque à la pomme, le coréen pourrait vendre quelque 300 millions de smartphones cette année, estime la banque JP Morgan. Les deux géants se battent pour le leadership sur un marché de près de 300 milliards de dollars où ils se partagent 95 % des profits dégagés. Et

ce quasi-duopole promet de continuer à régner sur le marché. Comment et par qui est fabriqué le dernier smartphone de Samsung ? La prudence est de mise. Le secret industriel est bien gardé au sein de la forteresse de Suwon, à 45 km au sud de Séoul, où 30 000 employés préparent les technologies du futur. C’est là-bas qu’ont été pensés les smartphones et

« seul celui qui

saura initier des ruptures technologiques va conquérir des parts prédominantes sur les différents marchés »

tablettes Galaxy qui ont amené Samsung, « trois étoiles » en coréen, au firmament de l’électronique. Malgré les précautions déployées pour conserver ces secrets de fabrique, Peter Vanhecke, Managing Director Belgique et Luxembourg chez Samsung, accepte de lever un coin de voile sur son entreprise, son management et ses métiers.

En 2012, Samsung est devenu le plus grand vendeur de téléphones portables, ravissant à Nokia, exfleuron des télécommunications finlandais, et à Apple, leurs précieux titres. Aujourd’hui, Samsung s’attribue 30 % des parts de marché. À quoi tient cette ascension fulgurante ? À notre esprit d’innovation. Nous croyons sincèrement que seul celui qui saura initier des ruptures technologiques va conquérir des parts prédominantes sur les différents marchés. Dans l’électronique, si vous n’apportez pas de changements, vous vous momifiez. Nous avons donc une croyance très forte en la R&D. L’autre raison, c’est que dès le départ, nous avons diversifié nos gammes de produits. Nous ne sommes pas élitistes. Et estimons que l’innovation consiste aussi à faire profiter un maximum de personnes des nouvelles technologies, quel que soit leur budget.

Quels sont les métiers-clés du smartphone, depuis sa conceptualisation à sa production ? Un smartphone ne se définit pas seulement par le hardware. Tout le concept relève d’un bon alliage avec le contenu. Chez Samsung, la chaîne commence d’abord par l’innovation produit. Nous menons des recherches au plus près des consommateurs pour nous imprégner de leurs besoins et de leurs habitudes, afin de détecter les tendances. Et ce, en tenant compte des spécificités régionales. Toute la magie consiste ensuite à rassembler ces tendances, sous forme d’un concept universel. Actuellement, nous avons six centres de recherche et de développement dans le monde, qui emploient

20

Mag Ref 1805.indd 20

16/05/13 17:58


©©PHOTO DR

près de 50 000 salariés. Plus de 6 % Ce fonctionnement vertical se retrouve-t-il dans votre du chiffre d’affaires de Samsung est management belge ? investi dans la R&D. Après l’étape Comme tout grand groupe multinatiod’intelligence design, on passe à nal, chez Samsung, nous travaillons en l’étude de faisabilité. C’est là qu’insilos. Chaque division est extrêmement terviennent les ingénieurs. Dans un autonome, comme si nous avions plusmartphone, il faut pouvoir insérer sieurs entreprises dans l’entreprise. D’ailtoute la technologie d’un PC. Les leurs, pour toutes nos disciplines, nous deux tiers des composants du Garecherchons des gens avec un esprit d’inlaxy S4 proviennent de nos propres trapreneur. Des gens capables de prendre usines : écrans, microprocesseurs et l’initiative et de contribuer eux-mêmes mémoires sont faits maison. Après à l’innovation. Cela génère une saine la programmation de l’OS, tous les concurrence en interne. En Belgique, appareils sont testés localement. l’organisation est sans doute plus hiérarEn Belgique, une équipe de huit chisée qu’aux Pays-Bas. Mais c’est pureingénieurs en télécommunication P  eter Vanhecke a accepté de lever un coin de voile sur son ment culturel. Nous avons un capitaine effectue les essais sur les réseaux des entreprise, son management et ses métiers. de navire, qui transmet ses objectifs. Et différents opérateurs mobiles. Enfin, une fois que les rôles sont connus et que trois à quatre mois avant le lancetechniciens et des électroniciens spécialisés. chacun respecte ses responsabilités, l’entreprise ment du produit, nous présentons notre appaCar nous préférons traiter nos produits localepeut fonctionner sereinement. reil à nos principaux partenaires business. Ce ment, plutôt que de les renvoyer dans leur pays n’est qu’après leur validation et la finishing Si Steve Jobs postulait pour vous d’origine. Pour chaque famille de produits, touch, que l’assemblage est lancé. Le design aujourd’hui, l’auriez-vous recruté ? nous avons engagé des Product Managers. Il final intervient toujours en fin de processus. C’était un bon inventeur et un homme de s’agit principalement d’ingénieurs, capables Pour éviter les fuites sur internet. talent. Alors oui, probablement l’aurionsd’entrer en négociation avec les retailers, les Samsung Electronics Benelux vient nous recruté ! Mais pour nous, l’innovation ne opérateurs et d’autres partenaires. La dertout juste de rénover sa structure consiste pas seulement à inventer de nouveaux nière famille de métiers concerne les Content organisationnelle, en scindant un produits. Elle impose de remettre chaque jour Managers. Pour nos smart TVs, nos tablettes grand nombre de responsabilités. l’ouvrage sur le métier. Ce que nous attendons et nos smartphones, nous avons l’habitude de Quels effets cela a-t-il sur vos de nos collaborateurs, c’est qu’ils puissent développer des applications avec des contenus recrutements en Belgique ? contribuer – à leur échelle – à améliorer toute adaptés aux couleurs locales. Que ce soit à traLa filiale belge intervient surtout sur les ventes la chaîne du travail. Nous avons une culture vers le marketing ou le contenu, il faut adapter et le marketing, les ressources humaines et d’ouverture et du best practice. En d’autres l’offre au pays et travailler sur la convergence le corporate marketing. Cela signifie que termes, si quelqu’un en interne a une bonne de tous les produits entre eux. nous avons aussi besoin de profils financiers, idée, il est invité à la partager avec le top manaEn Corée, la culture d’entreprise de puisque nous gérons autant les factures belges gement. Pas seulement en Belgique, mais parSamsung est très particulière, car que luxembourgeoises. Nous avons aussi tout dans le monde, jusqu’en Corée. fondée sur l’engagement collectif. :: Rafal Naczyk un service après-vente en Belgique, avec des

21

Mag Ref 1805.indd 21

16/05/13 17:58


Influences

Le travail, un plaisir esthétique ? Souvent sollicité pour commenter l’actualité, Charles Pépin est agrégé de philosophie, enseignant et collabore à plusieurs revues, dont « Philosophie magazine ». Son dernier livre, « Quand la beauté nous sauve », est consacré à la beauté. Pour lui, elle peut jaillir n’importe où. Même à travers le management.

L

e beau est l’éclat du vrai, disait Hegel. Le plaisir esthétique n’a pas d’équivalent. Il dépasse de loin le simple agrément. Dans son nouvel essai, « Quand la beauté nous sauve », le philosophe Charles Pépin interroge cette énigme en détective érudit et passionné. Puisant dans la pensée de Kant, Freud ou Nietzsche, il nous fait partager ses joyeuses méditations. Et si la beauté l’emportait au travail ? Le beau nous aide à retrouver notre liberté de juger, favorise l’introspection, dope la confiance en soi, invite à se dépasser et développe notre capacité d’émerveillement, explique Pépin. Invité à Bruxelles par l’APM (Association progrès du management), un réseau indépendant qui regroupe près de 6 000 dirigeants d’entreprise francophones, le philosophe enjoint les managers à délaisser la pression pour permettre l’existence du bonheur au travail.

Le travail laisse-t-il suffisamment de place à l’émergence de la beauté ? La beauté et le travail ne sont pas contradictoires. Chaque manager devrait porter en lui des qualités d’esthète, sensible à la beauté. Seulement, en temps de crise, on se sent illégitime à parler de beauté. Comme si c’était déjà bien de ne pas être au chômage. C’est un mauvais raisonnement : on n’est pas esthète à temps

partiel. Or, ce n’est que quand on éprouve un plaisir esthétique à exercer certaines tâches que le travail devient beau. Si l’on exporte ce principe à un cadre ou un manager, on arrive à penser la décision. Lorsque j’éprouve une émotion esthétique, je ne mens pas, je n’essaie pas de me distinguer socialement. J’apprends à me faire confiance, à m’écouter. À me fier à mon intuition. La beauté nous guérit de nos doutes. L’émotion esthétique est un réapprentissage de l’estime de soi. Un autre aspect de la beauté peut être défini comme la manière dont les valeurs se trouvent véhiculées sous une forme sensible. C’est ce qu’on appelle le symbole. Une entreprise est belle quand elle porte la cohérence de ses valeurs dans son fonctionnement, dans ses bâtiments et dans tout ce qui est non verbal. La beauté, ce n’est pas l’enrobage : c’est la cohérence systémique de l’ensemble.

Le management actuel permet-il aux travailleurs de jouer de leur capacité d’émerveillement ? Non, aujourd’hui, le triomphe du processus inhibe toute possibilité d’émerveillement. Sous couvert d’efficacité, on en profite pour enlever tout espace à l’inventivité et à l’initiative. Toutefois, on entrevoit des espaces de progrès. Beaucoup de dirigeants acceptent un discours moins volontariste  : ils comprennent qu’on n’obtient pas de bons résultats en pressurisant les salariés. Et que des espaces de liberté sont nécessaires pour que les travailleurs soient capables de visions, d’initiatives et de responsabilités. Cette crise est l’occasion d’une nouvelle Renaissance, d’un changement de civilisation. Il y a plein d’indices. Le capitalisme arrive à la fin d’un cycle où on ne peut valoriser le travail quand la financiarisation rapporte plus. S’il veut survivre, le capitalisme devra se rénover sur un mode beaucoup plus humaniste que par le passé.

La beauté exerce une fascination, une attractivité. Comment les entreprises peuvent-elles en tirer parti ? En faisant sentir aux travailleurs que lorsque la beauté les touche, ils retrouvent le pouvoir de s’écouter, de se faire confiance. Tout le monde est sensible à la beauté. Savoir la regarder, c’est être moins prisonnier de la dictature des choses à faire. Arrêter de se référer sans arrêt à la norme, aux processus, peut être un ressort essentiel pour libérer les talents. C’est ce que toute expérience esthétique rappelle. Mais il ne s’agit pas de se passer des règles : toutes les entreprises ne peuvent fonctionner comme une agence de pub des années 80. Si la maîtrise des règles est nécessaire, ceux qui s’en émancipent pour apporter une idée nouvelle doivent être écoutés. Kant dit que pour être sensible à la beauté, il faut écouter sa nature. Pour écouter sa nature, il ne faut pas être cultivé. Mais ce sont les plus cultivés qui parviennent le plus facilement à écouter leur nature. Les émotions esthétiques, être sensible à, ce n’est pas maîtriser des codes. C’est comme un muscle que l’on entretient. Il faut multiplier les chances de rencontrer la beauté.

La beauté est-elle une condition du bonheur ? La beauté, c’est le meilleur antidote au mal du siècle : le relativisme. Elle pousse à prendre position. Dire : C’est beau !, c’est exprimer ce que l’on ressent comme une vérité à ce momentlà. C’est se sentir libre, s’écouter. C’est se faire confiance. C’est ça qui est très fort, nous avons un pouvoir d’éblouissement. Dans un monde pressé, stressé, en accéléré, il est bon de nous rappeler que nous avons ce pouvoir. Mais un travailleur n’est réellement heureux que quand son travail lui apporte une reconnaissance objective de sa valeur. La reconnaissance, c’est ce après quoi l’animal humain court. C’est ce dont il manque radicalement. Un autre ressort de la motivation au travail, c’est la libido. Pour

22

Mag Ref 1805.indd 22

16/05/13 17:58


accomplir au mieux son travail, on va chercher une ressource profonde en soi, qui est cette énergie associée aux pulsions agressives ou sexuelles refoulées. Par le travail, cette énergie est sublimée en quelque chose qui nourrit la civilisation. Freud voyait dans la rencontre avec la beauté le moyen de transformer nos pulsions refoulées en « émoi spirituel ». Le rôle d’un manager, c’est donc de donner des occasions de sublimation. Des occasions de s’investir dans quelque chose d’intéressant et qui permet au salarié de rechercher en lui cette ressource qu’est la libido.

©©photo dr

D’aucuns prétendent qu’un diplôme de philo mène droit au chômage. Pourtant, les philosophes sont souvent sollicités par le patronat. Quel est l’apport de la philosophie au management ?

A  ccepter d’être bouleversé par la beauté. Admettre son foudroiement pour devenir plus conscient, plus fort, plus autonome. Invité par l’APM, Charles Pépin nous livre les effets de la beauté sur le management.

Les entreprises font appel à nous dans l’espoir qu’on puisse leur apporter du sens. Mais un philosophe n’est ni un prêtre ni un idéologue. Il ne fait qu’apporter une expérience intellectuelle. La philosophie, c’est un simple éclairage, une lecture différente de la vie. Les gens sont heureux d’utiliser leur cerveau, de retrouver le plaisir de penser. Car trop souvent, même s’ils ont un poste à responsabilité, ils exercent un métier répétitif, dans lequel ils se soumettent à la dictature du process. Au contact d’un philosophe, les patrons se souviennent qu’on n’éprouve pas seulement du plaisir en couchant avec sa femme, en décrochant un immense contrat ou en gagnant au tennis, mais aussi en réfléchissant. Quand je les rencontre, trop de grands patrons passent aux aveux : ils ne réfléchissent plus assez. Et aimeraient le faire :: Rafal Naczyk davantage. 

À LIRE Quand la beauté nous sauve, Charles Pépin, éd. Robert Laffont, 234 p., 18 €.

23

Mag Ref 1805.indd 23

16/05/13 17:59


La vie en boîte

Créer son propre emploi, la solution antichômage ?

L

e travail salarié occupe toute la scène. Mais il ne suffit plus à pallier le chômage. Si les initiatives sont nombreuses pour stimuler l’esprit d’entreprise, les publics fragilisés accèdent rarement à ces aides. Par manque de formations, d’informations ou de financement. Or, il y a énorme un gisement d’initiatives chez ceux qui se trouvent enfermés aujourd’hui dans la nasse de la protection sociale, explique Philippe Rangoni, Manager d’Enterprize. Dans certaines cultures, l’emploi salarié n’existe pas. Que ce soit au nord de l’Afrique ou en Amérique du Sud, les gens sont auto-entrepreneurs par nature, poursuit Philippe Rangoni. En Belgique aussi, il faut les mettre en valeur. Pour créer des emplois, créons des employeurs. Argument de poids : un tiers des emplois nouveaux en Belgique découlent de la création d’activités. 40 % des créateurs sont des chômeurs, explique Philippe Rangoni. D’où l’idée d’un nouveau concours national, Rebonds. Objectif : stimuler l’autocréation d’emploi auprès des personnes exclues du marché du travail et donc, bien souvent, du système bancaire. Le concours leur ouvre l’accès au crédit et apporte la formation et l’accompagnement nécessaires aux projets, à travers dix coopératives d’activités.

©©denis lécuyer

Un nouveau concours, Rebonds, soutient les projets des futurs créateurs d’entreprise. Destiné aux personnes exclues du marché du travail, il propose de les accompagner à travers une coopérative d’activités. Et de les financer grâce au microcrédit. Et si les chômeurs devenaient des créateurs aidés ?

L es coopératives d'activités, comme Azimut, permettent aux candidats-entrepreneurs de lancer leur affaire sans risque, tant en étant encadrés. En pratique, les coopératives d’activités permettent aux candidats-entrepreneurs de lancer leur affaire sans risque, en conservant un statut comparable à celui du chercheur d’emploi, tout en bénéficiant d’un accompagnement digne d’une couveuse d’entreprise. Dans ces structures, pas de capital de départ exigé. Les candidats continuent de percevoir leurs allocations de chômage, mais bénéficient d’un encadrement et de facilités (numéro de TVA, service de facturation, etc.) leur permettant de commencer à dégager le chiffre d’affaires indispensable pour commencer à voler de leurs propres ailes, explique Valérie Galloy, directrice d’Azimut, coopérative d’activités à Charleroi.

porteurs de projets, en développant la participation individuelle, en proposant des formations et des workshops collectifs, ces coopératives créent du capital social. Elles permettent aussi d’expérimenter et de réajuster son projet d’entreprise en fonction des réalités du marché, pointe Philippe Rangoni. Au final, une personne sur trois crée son entreprise. Et 80 % d’entre elles créent une activité qui perdure dans le temps. La gestion et les services offerts par la coopérative ne coûtent rien à l’État. Avec l’activité économique générée par les candidats entrepreneurs (TVA, impôt des sociétés, lois sociales, précompte), l’argent investi est rendu l’année même aux autorités publiques, confie Valérie Galloy.

Ce n’est pas de l’assistanat ni de l’optimalisation fiscale : on vise la responsabilisation de l’entrepreneur par une prise en charge progressive de ses revenus, soutient Valérie Galloy. En outillant les

Les banquiers de la seconde chance Autre particularité du concours : il permet de financer son activité à travers le microcrédit. Un financement inspiré du modèle de la Grameen

24

Mag Ref 1805.indd 24

16/05/13 17:59


En 2012, les coopératives d’activités wallonnes et bruxelloises ont 

©©denis lécuyer

Bank, un système de microprêts solidaires mis en place par l’économiste Muhammed Yunus, originaire du Bangladesh. Prêter de l’argent à des chômeurs... pour les aider à démarrer une entreprise ? Drôle d’idée, a priori. Trop sociale pour des banquiers. Trop libérale pour les services sociaux. Soumises à des logiques de rendement, les banques ne sont plus en capacité de rencontrer les petits entrepreneurs. Ils ne sont pas assez rentables, explique Damien Hees, Manager de l’agence microStart de Saint-Gilles. La logique de microStart est différente : un prêt n’est ni un don ni de la charité. Mais il s’accompagne d’un service de conseil, de suivi, de coaching et de « mise en réseau » pour démarrer son activité. Si la somme est modeste (entre 500 € et 10 000 €), elle doit être remboursée, intérêts compris, en moins de deux ans. Ce qui est largement le cas. Les prêts consentis sont en moyenne de 5 000 €, répartis sur 24 mois. Les activités financées s’inscrivent dans l’économie réelle : commerce, services, bâtiment... Les personnes que nous aidons sont pour la majorité des salariés précaires ou des chômeurs de longue durée, sélectionnés en fonction de la viabilité de leur projet et de leur force de conviction, explique Damien Hees. Un tiers d’entre eux sont déjà indépendants, mais ils sont exclus du système bancaire classique. L’aide de microStart permet aussi à certaines activités informelles de passer du noir à la lumière. Les résultats sont là. Dans le monde, le microcrédit comptait 155 millions de clients il y a deux ans, contre 13 millions en 1997. Et, à l’échelle de la Belgique, plusieurs données montrent que les « banques des pauvres » permettent de développer l’emploi. « Depuis trois ans, nous avons financé 350 porteurs de projets dans la région bruxelloise, confie Damien Hees. 65 % des entreprises que nous finançons créent à leur tour de l’emploi salarié et sont en vie deux ans après leur création. S’installe ainsi doucement parmi les décideurs et les politiques l’idée que le coût de création d’une entreprise par un chômeur est largement inférieur au coût annuel d’un chômeur, relate Damien Hees, qui se réjouit que les mentalités évoluent et qui n’hésite pas à parler d’opportunité pour les « jeunes des :: Rafal Naczyk quartiers ».

accueilli

2personnes 315

accompagné

accompagné

personnes en préparation de projet

personnes en phase de test grandeur nature de leur projet

874

561

4 personnes sur 5

1 personne sur 3

sont des demandeurs d’emploi complets indemnisés

crée son entreprise retrouve son emploi abandonne

1 personne sur 2 a un diplôme du secondaire supérieur alors que l’autre moitié est diplômée de l’enseignement supérieur.

456

On observe un important vivier de candidats créateurs au sein de la tranche d’âge de

personnes sont sorties des coopératives d’activités dont 201 ont créé leur activité d’indépendant

30 à 49 ans

Infos et adresses : www.coopac.be

Rebonds, en pratique Depuis 2003, le concours Enterprize stimule l’esprit d’entreprise en mettant en avant de jeunes (ou futures) entreprises exemplaires par leur originalité autant que par leur rigueur. Il s’adresse à cinq catégories de participants : entreprise, projet, microéconomie, entrepreneuriat social et spin-off universitaire. L’appel à candidatures pour l’édition 2013 du prix Enterprize est lancé. Et avec lui, le nouveau concours Rebonds, destiné aux porteurs de projets exclus du système bancaire. Le jury accordera trois

prix : celui de la créativité économique, du développement durable et le prix de l’intelligence collective. Enfin, un prix Coup de cœur sera attribué par le jury pour un porteur de projet qu’il souhaite tout particulièrement encourager. Les inscriptions se clôturent le 31 août, la remise des prix se déroulera en novembre 2013. Information et inscription en ligne sur www.enterprize.be

25

Mag Ref 1805.indd 25

16/05/13 17:59


La vie en boîte

Dites adieu aux tartines tristes Vous en avez assez des cantines bondées et des éternelles tartines au jambon fromage ? Avec un peu de fantaisie et quelques recettes simples, transformez votre pause déjeuner en un shoot de bonheur printanier. Pas d’idées ? Voici trois recettes simples, saines et rapides. À réaliser à partir de produits du terroir.

Aujourd’hui, nous sommes de plus en plus nombreux à apporter notre repas de midi au bureau. Manque de temps, absence de cantine ou ras-le-bol du sempiternel sandwich industriel : en deux ans, la proportion des salariés du secteur privé qui déjeunent sur leur lieu de travail est passée de 22 % à 28 % (et même à 35 % chez les femmes). Pour une question de goût, mais aussi de budget, plus d’un tiers (35 %) des salariés préparent leur déjeuner pour l’emporter au travail, révèle une étude Harris Interactive. Tous les salariés ne jouissent pas des services d’une cantine sur leur lieu de travail. Dans ce cas, ils sont 46 % à apporter, au moins une fois par semaine, leur déjeuner au bureau. Près de la moitié de ces boîtes à emporter (49 %) sont

I

I fut un temps où l’on mangeait des sandwichs divins, emballés avec amour dans du papier alu. Où l’on picorait, le menton plongé dans une salade composée. Avec pour décor, une cantine d’école.

préparées à la maison. L’intérêt de ces lunchs ? Leur goût (93 %), leur praticité (90 %) et leur coût (72 %). Pour tous les nomades vivant à 100 à l’heure, mais qui souhaitent manger équilibré et sainement, la « boîte à lunch » et sa sœurette japonaise, la « boîte à bento », redeviennent des accessoires incontournables. Il n’empêche. Toutes les « gamelles » ne se valent pas. Pour éviter de succomber à la « malbouffe », le chef du BE Café Marché Jourdan, Marc Pâquet, a mijoté pour nos lecteurs trois recettes à base de produits locaux, faciles à préparer et à emporter dans une boîte-déjeuner. Voici comment, en quelques coups de couteau, réconcilier repas pris sur le pouce, équilibre alimentaire... et gas:: rnk tronomie.

Filets de hareng au fenouil, marinade à l’ancienne Ingrédients • 3 filets de hareng au vinaigre • 1/4 de fenouil • 30 g de tomates confites • 1 c à c d’aneth • 1 c à s d’huile d’olive • sel et poivre • 1/2 jus de citron •g  arniture de salade et tomate

Progression • Tailler le fenouil en petits dés et le cuire dans de l’eau bouillante salée • Tailler les tomates confites et 2 filets de hareng en petits dés • Saler, poivrer • Ajouter le filet de citron, l’huile et l’aneth ciselé • Mélanger • Réaliser une vinaigrette classique avec de la moutarde à l’ancienne

©©mireille roobaert

Dressage sur assiette •P  lacer ce mélange sur un lit de salade et dans un cercle •D  isposer harmonieusement les quartiers de tomates et le 3e filet de hareng tronçonné • Mettre la vinaigrette à part dans un petit pot

26

Mag Ref 1805.indd 26

16/05/13 18:57


Tartine à la carotte, maquée de Brabant, légumes du marché en salade

Dressage sur assiette • Faire un trait de crème balsamique au pinceau • Poser la tartine de carotte à la maquée de Brabant en biais • Disposer harmonieusement les légumes, les radis crus et cuits plus la ciboulette • Finir par un peu de fleur de sel

Progression • Réaliser le pain à la carotte (voir recette en annexe) • Griller la tartine sur une face et la tailler en longs rectangles • Assaisonner la maquée de sel, poivre et jus de citron, puis l’étaler sur la tartine avec une poche à douille cannelée • Blanchir les légumes, les assaisonner et ajouter un léger filet d’huile d’olive • Blanchir quelques radis à l’anglaise puis les émincer • Tailler la ciboulette en bâtonnets

Pain à la carotte Ingrédients • 600 g de farine complète • 900 g de farine blanche • 9 dl de jus de carotte • 1,5 c à s de sel • 1 dl d’huile d’olive • 1,5 cube de levure

Pommes de terre Nicola, maquée de Brabant, saumon fumé

©©mireille roobaert

Ingrédients • tranche de pain à la carotte • 30 g de maquée de Brabant • radis • ciboulette • bouquet de brocolis • carotte • mange-tout • légumes selon marché • jus de citron • fleur de sel et poivre

Recette • Mélanger les deux farines et le sel dans une terrine • Diluer la levure dans le jus de carotte • Ajouter l’huile d’olive au mesureur • Mélanger à la cuillère et ensuite pétrir • Tracer un X sur la boule de pain • Laisser monter à température ambiante • Débarrasser la boule de pain, la retravailler à nouveau et la façonner • Débarrasser sur une plaque farinée • Laisser à nouveau monter à température ambiante • Enfourner 25 min à 180 °C

Ingrédients • 200 g de pommes de terre Nicola • 30 g d’échalote • 1 œuf

• 5 g de sel • 2 g de poivre • 60 g de saumon fumé • 60 g de maquée de Brabant

Progression

©©mireille roobaert

• Râper les pommes de terre et en extraire le jus amidonné, saler et poivrer • Ajouter l’échalote ciselée et l’œuf, mélanger • Réaliser une galette de 1/2 cm d’épaisseur sur une feuille

Silpat et enfourner • Masquer avec le fromage blanc assaisonné • Masquer avec les tranches de saumon fumé • Rouler comme un sushi • Égaliser les bouts

Dressage sur assiette • Tailler le sushi de pomme de terre en grosses tranches • Disposer harmonieusement avec une tranche de saumon fumé • Finir par de la salade en garniture

27

Mag Ref 1805.indd 27

16/05/13 17:59


b2b

3

raisons de travailler pour 

l’Université de Namur

1  Environnement professionnel stimulant L’Université de Namur s’investit avec créativité dans la recherche et l’enseignement. Elle se spécialise dans des niches de recherche originales, souvent interdisciplinaires et à haut potentiel.

humain urbain 2  Environnement de qualité 3  Environnement exceptionnel Elle jouit d’un environnement à taille humaine, où la liberté d’initiative est cultivée et le travail en équipe privilégié. Elle a pour priorité de réunir les conditions de formation et d’encadrement nécessaires à l’épanouissement de son personnel.

Au cœur de la ville de Namur, le campus bénéficie d’un cadre géographique exceptionnel et de la proximité de toutes les facilités de communication. Il s’intègre parfaitement dans un environnement urbain convivial.

c o h r is er (H ar ea ch /F eS u e X )

20 bonnes façons de faire face à l’agressivité et au harcèlement, par Valérie Rodger, éd. InterEditions, 336 p., 19 €. Coaches en partenariat international, Awex

Recruteur Dans le cadre du Plan Marshall 2. Vert et en association avec l’Union wallonne des entreprises, l’Agence wallonne à l’exportation et aux investissements étrangers (Awex) a lancé en 2011 un programme de coaching des PME wallonnes en partenariat international. Fonction Coacher des PME pour des missions de 5 jours, à l’instar de la centaine de PME wallonnes déjà bénéficiaires d’un coaching personnalisé, présentes sur plus de 30 marchés dans 15 secteurs porteurs de l’économie

wallonne, avec un taux de satisfaction de plus de 80 %. Profil Formation en coaching et reconnaissance d’une fédération internationale de coaching. 10 ans d’expérience professionnelle à l’international dans des fonctions dirigeantes. 5 ans d’expérience de coaching de responsables de PME en vue du développement de leurs activités à l’international. Contact coachingpartenariat@awex.be ; candidature avant le 3 juin 2013.

Pharmacien hospitalier, chef de service, CHC Recruteur Composé de plusieurs cliniques, maisons de repos, polycliniques et d’une crèche en province de Liège, le CHC constitue un réseau de soins où technologie de pointe et qualité du service assurent aux patients une médecine performante à visage humain. Fonction Direction et coordination du département Pharmacie pour les 4 cliniques composant l’agrément hospitalier « les cliniques Saint-Joseph ». Gestion des activités liées à l’approvisionnement, la gestion, la préparation, la distribution et la facturation des spécialités pharmaceutiques, des

Inside Actu et mouvements des Talents

dispositifs médicaux, implants et du matériel stérile. Conseils visant à promouvoir une utilisation efficace, sûre et économique du médicament. Profil Master en sciences pharmaceutiques et master complémentaire en pharmacie hospitalière. Sens aigu de la communication et aisance relationnelle. Capacité à travailler en équipe et orienté résultats. Minimum 5 années d’expérience de travail hospitalier. Contact juan.decallatay@chc.be ; candidature pour le 31 mai 2013 au plus tard.

Ingénieur commercial (KUL), Rik Vandenberghe, jusqu’il y a peu patron d’ING Luxembourg, est le nouveau CEO d’ING Belgique depuis le 1er mars 2013. Catherine Rutten est la nouvelle CEO de pharma.be. Juriste (KUL), Catherine Rutten affiche une expérience au barreau de Bruxelles par le biais du cabinet Loeff Claeys Verbeke, notamment.

Si l’expression de la colère semble plus fréquente dans la vie familiale, elle est loin d’être absente des relations professionnelles, relève l’auteur. Au-delà du harcèlement moral, existent au travail de petits et de grands conflits, des rivalités, des mesquineries et des agressions susceptibles, au minimum, de gâcher le quotidien. Ce livre est un manuel d’autocoaching destiné prioritairement à tous ceux qui font régulièrement face à l’agressivité et sont confrontés à des situations conflictuelles dans leur vie professionnelle.

L’avis de la rédaction Structuré en une vingtaine de leçons, cet ouvrage aborde son sujet sous trois angles : des clés de lecture pour mieux comprendre l’agressivité, des outils pour gérer ces situations et diverses références théoriques. Les éclairages se complètent, de sorte le lecteur pourra choisir celui avec lequel il se sent le plus à l’aise. Le tout de manière enracinée dans le quotidien, avec petits dessins à la clé.

3 % Rik Vandenberghe a l’expérience et la personnalité requises pour continuer à assurer le succès d’ING Belgique. Éric Boyer, président du conseil d’administration d’ING Belgique

« 

Il m’a semblé qu’au travail, un certain tabou autour de la colère ou, selon les cas, des pratiques de rivalité entravaient souvent l’expression saine des désaccords. Et les façons de se réconcilier sont moins évidentes que sur l’oreiller…

»

Valérie Rodger 

C’est la hausse des salaires, sur base annuelle, sur laquelle se sont accordés employeurs et syndicats allemands du secteur du métal. Vu la hausse prévue de 1,6 % l’année prochaine dans l’industrie en Belgique, le handicap salarial belge devrait légèrement se résorber.

Actuellement directeur financier de Thomas Cook Belgique, Marco Ferber sera le nouveau directeur général de Thomas Cook Belgique à partir du 1er juin prochain.

Un mouvement, une promotion, de nouvelles responsabilités ? Faites-le-nous savoir via mouvements@references.be !

:: BJ 28

Mag Ref 1805.indd 28

16/05/13 22:13


WI N

les smartphones ont-ils un impact négatif sur la vie des travailleurs ?

LE GUIDE ULTIME DU SAVOIR-ÊTRE

Comment écrire une lettre de motivation qui « scotche » ? WI N

donner envie à l’employeur de Tout évolue, et très vite. Une ACADÉ sa lecture. chose semble résister : la IN poursuivre M lettre de motivation. Sorte W d’arrière-garde, elle ne face plie pas. Elle conserve ses aux défis codes et ses habitudes. Montrez que vous lisez l’actualité, que vous êtes au courant Comment, en quelques des résultats et des projets de mots, donner du sens à développement de l’entreprise. votre action ? Projeter le Et surtout, identifiez ses défis. recruteur dans votre récit ? Et susciter chez lui un intérêt Cela pourrait être un challenge lié aux effets de la crise ou à un en votre faveur ?

2

IE

Votre boîte aux lettres affiche 97 nouveaux e-mails. En tête de liste, celui de votre patron, qui vous rappelle un important webinar. Votre client, lui, vous a déjà laissé un message vocal et un SMS. Et maintenant, deux pop-up bombardent votre écran tactile : un rappel du calendrier et un message instantané. La semaine débute à peine que, déjà, le stress électronique vous guette – et cela n’a rien d’un concept fumeux. Psychologues, cogniticiens et sociologues du travail observent ses effets tous les jours, sans pour autant nier l’apport des nouvelles technologies. Smartphones, tablettes ou ordinateurs portables relient en permanence, comme un cordon ombilical, l’employé à son employeur. De plus en plus souvent utilisés aussi en dehors des heures de travail, ils estompent la limite entre vie professionnelle et vie privée. Ce qui crée du « technostress » pour nombre de collaborateurs. Comment cette maladie moderne se traduit-elle en pratique ? D’abord, par l’utilisation massive du mail. Selon une récente étude de McKinsey, un salarié passe en moyenne 28 % de son temps de travail hebdomadaire à lire, écrire et trier son flot de mails. Ensuite, par la multiplication des canaux : réseaux sociaux, internes et externes, et autres outils de collaboration en ligne. Au travail, c’est l’explosion. Les couches de communication s’empilent. Pour 46 % de la génération Y, les réseaux sociaux sont un outil de travail à part entière, selon une étude OpinionWay-Kaspersky Lab. Les 25-30 ans se connectent en moyenne 6,4 fois par jour aux réseaux sociaux, Facebook en tête, depuis leur travail, avec une fréquence quasiment identique en situation de mobilité (6,3) ou depuis leur domicile (7,4). Enfin, par le recours récurrent aux objets connectés. D’une enquête en ligne réalisée par le syndicat socialiste FGTB – au cours de laquelle 1 760 employés ont été interrogés entre le 20 mars et le 10 avril 2013 –, il ressort que 92 % des personnes recourent à un GSM, un smartphone ou encore à un ordinateur pour effectuer leur travail. Le revers de la médaille est impressionnant : sept personnes interrogées sur dix considèrent ainsi que les GSM, smartphones et autres tablettes sont une source de stress majeure pendant et en dehors du travail. Le même nombre de travailleurs ressent des douleurs aux épaules, aux bras, aux mains, aux poignets ou aux doigts liées, selon eux, à l’utilisation de ces technologies. Près de 60 % des travailleurs sondés ont en outre le sentiment de devoir être joignables en dehors des heures de travail et de devoir vérifier l’arrivée de messages à caractère professionnel. Sept personnes interrogées sur dix considèrent que les outils de communication sont des moyens pour l’employeur de contrôler leur travail. Ces nouvelles façons de communiquer au travail ont un immense atout : la traçabilité des échanges. Mais elles ont aussi des limites. La principale : l’exigence de réactivité qui induit un risque d’overdose. C’est la notion de « cadrus interruptus », les cadres sont en moyenne interrompus toutes les trois minutes par un message, cela génère du stress car l’individu n’a pas plus la possibilité de travailler sur une longue distance. Il ressort enfin de cette enquête que les mesures de prévention se font attendre. Un travailleur sur deux estime ainsi que les menaces que font peser ces technologies ne donnent lieu à aucune mesure particulière. :: rnk

N ACADE WI

Y M

questioN suBsidiaiRe

manque de compétences en interne. Oubliez les poncifs. Et les exemples « prêts à coller ». Personnalisez votre courrier. Vous vous adressez à une entreprise qui a son identité propre sur le marché du travail. La lettre de motivation doit provoquer chez le recruteur un basculement : il quitte sa place de spectateur et devient acteur. Pour créer l’envie, racontez-lui une histoire à laquelle il peut participer. Il doit en être captif affectivement, comme projeté dans votre récit. Voici une approche narrative en quatre étapes.

1

l’emploYeuR, ce HéRos

Ne nous trompons pas : le héros, ce n’est pas vous. Mais l’entreprise qui vous recrute. C’est donc par elle que commencera votre lettre : qui est-elle ? Quel est son environnement ? Ses concurrents ? Ses produits ou ses collaborateurs ? Les premiers mots de votre lettre doivent

3 l’aide du geNtil

Dans votre récit, l’entreprise se trouve face à un défi ou un risque. Et c’est vous qui lui proposez l’aide indispensable : vos expériences, vos compétences, vos qualités de vendeur ou de négociateur, ou votre motivation seront l’atout décisif. Dans ce paragraphe, vous vous présentez non en tant que personne, mais en tant que solution. Vous êtes le « gentil » de l’histoire.

voie 4 la du succÈs

Il reste quelques lignes pour présenter les plus-values qu’apportera cette collaboration à l’entreprise : meilleures ventes, nouvelle compétence, nouvelle énergie. En forme de happy end : forcezvous à parler de votre avenir en commun. Soignez donc toujours l’épilogue par ce qui vous relie au succès. :: rnk

29

Mag Ref 1805.indd 29

16/05/13 17:59


030_GPV1QU_20130518_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 16/05/13 20:40 Page30

Inventez avec nous les réseaux qui raccorderont les énergies de demain.

Au-delà des énergies classiques, de nouvelles sources se présentent à nous. Elles nous offrent des possibilités infinies et nous lancent d’incroyables défis. Pour les relever, nous avons besoin de tous vos talents.

Project Leader En qualité de Project Leader, vous êtes responsable de projets d’infrastructure électrique relatifs aux extensions et adaptations des lignes aériennes, des câbles souterrains et des sous-stations. Vous assurez la définition, l’étude, la conception et garantissez la réalisation des projets jusqu’à la mise en service ainsi que leur clôture administrative.

Expert Asset Management Secondary Systems En tant qu’Expert en systèmes secondaires, vous contribuez activement à la définition, à l’élaboration et à la mise en oeuvre de solutions liées à la gestion des assets pour les systèmes secondaires. Vous définissez les besoins en systèmes secondaires au niveau du registre des assets et contribuez à leur implémentation en collaboration avec les stakeholders concernés.

Expert Technical Governance En tant qu’Expert vous collectez les éléments technico/économiques se rapportant aux coûts-standards des projects. Vous les structurez, les analysez et les exploitez afin d’établir ou de modifier les barèmes pour l’ensemble du groupe Elia. Vous définissez et prioritisez les benchmarks à réaliser. Ensuite, vous les coordonnez et en assurez le suivi.

Voulez-vous les inventer avec nous ? www.elia.jobs pour un aperçu des postes vacants 2013

www.elia.jobs 30

18 MAI 2013

follow us on


031_GPV1QU_20130518_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 16/05/13 20:41 Page31

Jungheinrich est un fabricant allemand qui développe une gamme complète de chariots élévateurs (électriques et moteurs à combustion), rayonnages, systèmes de palettes et d'automatisation d’entrepôts. A partir de notre bureau belge de Louvain qui compte 182 employés, notre entreprise de vente et de services offre une large gamme de produits et nous conseillons nos clients belges dans le domaine des services logistiques internes. En tant que leader de marché de premier plan, avec une présence mondiale, nos produits innovants et nos solutions globales se distinguent par leur qualité supérieure (sécurité industrielle et fiabilité), notre service professionnel et notre expertise. Dans le contexte de notre stratégie de croissance, Jungheinrich est à la recherche d'un jeune vendeur entreprenant appréciant les relations à long terme (m/f) :

Junior Account Manager pour la région de Liège Fonction : développement des affaires auprès d’une clientèle diversifiée Vous êtes responsable de l'expansion proactive des ventes aux clients existants et auprès de nouveaux clients dans votre région (provinces de Liège et Luxembourg), en collaboration avec le personnel commercial et les senior account managers dans le domaine du transport interne mobile. Vous contactez les différents groupes-cibles et secteurs selon l’approche la mieux adaptée. Grâce à votre efficacité (identification des décideurs, analyse des besoins du client, outils CRM, etc.), vous effectuez les estimations en concertation et vous marquez des points dans ces entreprises. Pour réussir, vous entretenez de bonnes relations avec ces décideurs afin qu'ils considèrent Jungheinrich comme leur "fournisseur prioritaire", et vous développez un réseau de relations à long terme. Vous rapportez vos actions et vos résultats au directeur des ventes. Profil : jeune talent commercial avec une affinité technique pour notre secteur des chariots élévateurs Vous avez au moins un baccalauréat ou une expérience équivalente. Vous êtes au début de votre carrière dans la vente et vous avez une expérience de 2 à 3 ans dans une fonction de vente B2B, où les relations de prospection et à long terme étaient importantes. Vous commencez par des comptes plus petits, et sur le long terme, vous considérez l'approche des biens d'investissement axée sur les projets appliqués aux grands comptes comme un véritable défi. L’expérience dans ce domaine n'est pas un prérequis, mais l'affinité avec notre gamme de produits techniques est nécessaire. Vous pouvez facilement vous adapter à différents interlocuteurs (pour la plupart des dirigeants de PME). Vous pouvez travailler de manière autonome à partir de votre domicile, mais vous entretenez aussi un excellent esprit d'équipe. Vous communiquez parfaitement en français et la maîtrise d'autres langues (allemand, anglais ou néerlandais) est un plus. Offre : application de la stratégie de vente avec les senior account managers/sales manager Vous rejoindrez une équipe commerciale forte au sein de laquelle vous pouvez compter sur le soutien d'une société se développant de manière de plus en plus indépendante, offrant une formation approfondie et appartenant à un grand groupe international comptant plus de 10.800 employés. Vous travaillez avec des produits et des solutions ayant une excellente réputation dans l'industrie en termes de qualité. Nous pratiquons une culture d’entreprise peu hiérarchisée basée sur le dialogue et le bon sens, où l'indépendance, l’esprit d'équipe et les lignes de communication courtes sont essentiels. Ce que nous attendons de vous : un sens de l'humour, une vision de l'évolution de la situation du marché et vos idées sur la meilleure approche possible. Vous bénéficierez d’un package salarial compétitif comprenant une voiture de société et des avantages extralégaux. Pour les vrais talents commerciaux, il y a de réelles opportunités d’avancement dans l'entreprise vers le poste de senior account manager.

Intéressé par une carrière passionnante chez Jungheinrich ? Envoyez votre lettre de motivation avec CV détaillé avant le 15 juin 2013 à :

JUNGHEINRICH SA Human Resources Researchpark Haasrode 1105 Esperantolaan, 1 3001 Leuven E-mail : jobvs@jungheinrich.be www.jungheinrich.be

18 MAI 2013

31


DOSSIER HAINAUT

032_GPV1QU_20130518_RMP11_00_VAMinside-QXP8 16/05/13 21:10 Page32

Retrouvez toutes les sociétés du Hainaut qui engagent

O Ath O Tournai O Soignies

O

O Mons

O Thuin

32

18 MAI 2013

Charleroi


033_GPV1QU_20130518_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 16/05/13 20:53 Page33

With a presence in over one hundred countries and a broad range of products and services in the power generation, power transmission and rail transport infrastructure markets, Alstom plays a key role in promoting economic, social and environmental progress. Alstom has a long tradition in the field of rail transport. The company is a worldwide leader in rail equipment and services with the broadest offer on the market, from rolling stock and infrastructure to signalling and information systems and maintenance. Alstom has leading positions in the construction of high speed and very high speed trains and ranks second in urban transport and regional trains. Alstom’s competence is increasingly sought after by operators in the field of signalling, be it products for main lines, stand-alone products or (ERTMS compliant) integrated solutions, as well as mass transit products which range from traditional solutions to driverless

ALSTOM Belgium S.A. Rue Cambier Dupret 50-52 - B-6001 Charleroi Tel.: +32 71 44 54 11 www.alstom.com/transport

systems. The company provides installation, integration and commissioning services for the equipment on railway lines and corridors according to contracted schedule. Such contracts can encompass system definition, engineering and optimization, interfacing and project management all over the world, contributing as such to a safer and efficient rail transport.

The Alstom Group is present in over 100 countries and has over 92.000 employees. IN BELGIUM Alstom employs 1.300 people, including over 500 engineers. Its skilled teams serve operators and industries in Belgium and throughout the world. Investments in Belgium amounted to â‚Ź19 million in 2012.

DOSSIER HAINAUT

INNOVATIVE, RELIABLE AND ENVIRONMENTAL FRIENDLY SOLUTIONS FOR POWER GENERATION, POWER TRANSMISSION AND RAIL TRANSPORT


DOSSIER HAINAUT

034_GPV1QU_20130518_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 16/05/13 20:56 Page34

Services aux entrepri

S er vices

ses

aux particuliers

CEPHA® morpho-sémiologique ®

méthode


035_GPV1QU_20130518_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 16/05/13 20:57 Page35

DOSSIER HAINAUT

Responsable financier et administratif (h/f)

Dire Mar

Description de la fonction

VOS MISSIONS

Vous supervisez et réalisez, en collaboration avec votre équipe les tâches suivantes :

Vous proposez et mettez en œuvre des stratégies de communication (interne et externe) en veillant à la qualité et la cohérence des formes et des contenus avec les missions du Forem. Vous définissez, en collaboration avec les services de production, les plans de communication destinés à toucher les usagers et clients (sensibilisation aux services offerts, etc.). Vous concevez et mettez en œuvre tout moyen, action, réseau de communication visant à faciliter les relations du Forem avec son environnement. Vous organisez le Département en fonction du Plan d’entreprise 2013-2016. NOTRE N OTRE OFFRE

Profil

Votre contrat

CDI – Temps plein - Salaire : 5 467,33 € brut indexé (à 0 année d’ancienneté) ENVIE D’EN S SAVOIR AVVOIR PLUS ? Consultez l’offre d’emploi et les modalités de candidature sur le site www.leforem.be (lien « À propos du Forem Le Forem recrute ») – Référence de l’offre : 1272140.

-

www.tartes.be

DATE DA ATE LIMITE L D’INSCRIPTION : le 22/05/2013

We are looking for a (m/f)

p

Eng

r

for our maintenance ma e department tment (stat ( tatic) YARA TERTRE S.A.

He/She will be in ch charge of new pprojects roje and improvement rovement ro of existing existin installationns. The ideal candidate will have:

environmental protection agents that prevent

We ooff W ffer:

Yara Tertre S.A.

18 MAI 2013

35


DOSSIER HAINAUT

036_GPV1QU_20130518_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 16/05/13 20:59 Page36

Il est porté à la connaissance des personnes intéressées que la VILLE DE CHATELET procède à un examen de recrutement

D’UN SECRÉTAIRE COMMUNAL (Echelle barémique : Classe 19 – min. : 37.729,92 €/an - max. : 55.590,48 €/an à l’indice 138,01).

Les conditions de recrutement sont notamment les suivantes : 1. Être belge

9. Sont dispensés du diplôme ou du certificat délivré à l’issue d’une session complète de cours de sciences administratives, les candidats porteurs d’un des diplômes suivants: O docteur ou licencié ou master en droit O licencié ou master en sciences administratives

2. Jouir de ses droits civils et politiques et être de conduite irréprochable

O licencié ou master en notariat O licencié ou master en sciences politiques

3. Avoir satisfait aux obligations des lois sur la milice

O licencié ou master en sciences économiques O licencié ou master en sciences commerciales

4. Être âgé de 24 ans minimum, le maximum étant fixé en fonction du nombre d’années de services requis pour l’obtention d’une pension de retraite, la condition d’âge devant être remplie le jour de la nomination

5. Satisfaire à l’examen de recrutement (disponible sur le site www.chatelet.be)

6. Sont dispensés de l’épreuve écrite visée au point 5, les candidats qui sont lauréats de l’épreuve écrite d’un examen organisé, depuis moins de cinq ans, par une commune d’un nombre égal ou supérieur d’habitants en vue de pourvoir à la fonction de Secrétaire communal.

7. Être titulaire d’un diplôme ou certificat exigé pour le recrutement aux emplois du niveau I dans les administrations de l’Etat (disponible sur le site www.chatelet.be)

8. Être porteur du diplôme ou certificat délivré à l’issue d’une cession complète de cours de sciences administratives.

36

O diplômé, après un cycle de cinq ans, par la section des sciences administratives de l’Institut d’enseignement supérieur Lucien Cooremans à Bruxelles et du “Hoger Instituut voor Bestuurs-en Handelswetenschappen” à Ixelles ou par le “Provinciaal Hoger Instituut voor Bestuurswetenschappen” à Anvers. O licencié dont le diplôme scientifique a été délivré par l’Université coloniale de Belgique à Anvers ou par l’Institut universitaire des territoires d’Outre-mer à Anvers, si les études ont comporté au moins quatre années. Sont également dispensés du même diplôme ou certificat, les candidats porteurs d’un diplôme ou certificat pris en considération pour l’admission aux emplois du niveau 1 dans les administrations de l’Etat, pour autant que ce titre ait été délivré au terme d’études comportant au moins soixante heures de droit public, administratif et ou civil.

10. Justifier d’une expérience utile de minimum 5 ans dans une entreprise ou administration publique (état, région, province, commune)

Les candidatures, accompagnées d’un curriculum vitae et d’une copie du diplôme exigé, doivent être adressées au Collège communal de la Ville de Châtelet pour le vendredi 07 juin 2013 au plus tard soit :

Tout renseignement complémentaire peut être obtenu en téléphonant au service de la Gestion du personnel-GRH (071/24.32.29).

O par envoi recommandé, rue Gendebien 55, 6200 Châtelet O par remise d’un écrit ou au courriel grh@chatelet.be contre accusé de réception.

La Secrétaire communale f.f., Le Bourgmestre, (S) CLERICK N. (S) VANDERLICK D.

18 MAI 2013


037_GPV1QU_20130518_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 16/05/13 21:01 Page37

DOSSIER HAINAUT

www.igretec.com )'2%4%#RECHERCHE

Un Assistant technique en aménagement du territoire (h/f) (Réf : 13/01/05 REF)

™ Fonction : s6OUSGÏREZLESASPECTSTECHNIQUESDESPROCÏDURES DEXPROPRIATIONETDACQUISITIONDETERRAINS s6OUSCOLLECTEZLESINFORMATIONSUTILESAUXÏTUDESDEFAISABILITÏDESPROJETSDECRÏATIONOUDIMPLANTATIONDEZONINGS INDUSTRIELSASPECTSTECHNIQUESETCARTOGRAPHIQUES  s6OUSSUIVEZETCONTRÙLEZLACONFORMITÏDELEXÏCUTIONDEPROJETSDÏQUIPEMENTSDESZONINGS

™ Profil : s"ACHELIEROUÏQUIVALENTTECHNIQUETRAVAUXPUBLICS

CONSTRUCTION GÏOMÒTRE  s"ONNECONNAISSANCEGÏOGRAPHIQUEDELAGGLOMÏRATION DE#HARLEROIETDUSUD(AINAUT s#OMPÏTENCESENOUTILSBUREAUTIQUESETCONNAISSANCESEN!54/#!$

Un Technicien de maintenance en pompes et agitateurs – Poste itinérant (h/f) (Réf : 13/02/05 REF)

™ Fonction : s6OUSÐTESCHARGÏDELINSPECTION LARÏPARATIONETDELENTRETIENDEPOMPES DAGITATEURSETAUTRESÏQUIPEMENTSDESSITESDETRAITE MENTDELEAUETDEPOMPAGEDEAUXUSÏES s%XPERTENRÏPARATIONDEPOMPES VOUSPRENEZENCHARGEPLUSPARTICULIÒREMENTLEDÏMONTAGE LEREMONTAGE LECONTRÙLEETLES ESSAISDECETYPEDEMATÏRIEL

™ Profil : s4ITULAIREDUNDIPLÙMEDENSEIGNEMENTSECONDAIRESUPÏRIEURENÏLECTROMÏCANIQUE ÏLECTRICITÏ MAINTENANCEINDUSTRIELLEOU%33AVEC EXPÏRIENCEPROBANTEDANSLEDOMAINEDELÏPURATIONDESEAUX s6OUSPOUVEZATTESTERDUNEEXPERTISEENRÏPARATIONDEPOMPESETOUDEMOTEURSÏLECTRIQUES s6OUSÐTESENPOSSESSIONDUPERMIS"

Un Architecte ou Ingénieur construction, Ingénieur civil architecte pour missions de Maîtrise d’Ouvrage déléguée (h/f) (Réf : 13/03/05 REF)

™ Fonction : s2EPRÏSENTANTDU-AÔTREDOUVRAGE VOUSVOUSASSUREZDUBONDÏROULEMENTDUNPROJETDELACONCEPTIONÌLARÏALISATIONAVECLAPPUI DUNEÏQUIPEMULTIDISCIPLINAIREINTERNE s6OUSVOUSENTOUREZDESCOMPÏTENCESINTERNESNÏCESSAIRESETVOUSASSUREZLAGESTIONDESTÊCHESLIÏESÌCETTEGESTIONDEPROJET RÏUNIONS RAPPORTS BUDGETS FACTURATION 

™ Profil : s!RCHITECTE INGÏNIEURINDUSTRIELOUCIVILARCHITECTE VOUSDISPOSEZDEQUELQUESANNÏESDEXPÏRIENCEETÐTESOUVERTAUDÏVELOPPEMENT DEVOSCOMPÏTENCES s6OUSDISPOSEZDUPERMIS"ETDUNVÏHICULE

6OUSADRESSEZVOTRELETTREDEMOTIVATIONACCOMPAGNÏEDUNCURRICULUMVITAEPARCOURRIERAUSERVICEi'ESTIONDESRESSOURCES(UMAINESw "OULEVARD-AYENCE #HARLEROIOUPARE MAILÌ ressources.humaines@igretec.com POURle 15 juin 2013 au plus tard 18 MAI 2013

37


L’IDEA, Intercommunale de DÊveloppement Economique et d’AmÊnagement du territoire de la rÊgion Mons-BorinageCentre, est une intercommunale multi-sectorielle active dans des domaines d’intÊrêt gÊnÊral tels que le dÊveloppement rÊgional, l’assainissement des eaux usÊes, la gÊothermie, le dÊmergement et la distribution d’eau, etc. Par ses activitÊs multidisciplinaires, l’IDEA contribue au dÊveloppement Êconomique et à l’amÊlioration du cadre de vie des habitants de ses 27 communes associÊes. L’IDEA recrute actuellement dans le cadre du dÊveloppement de ses activitÊs :

UN INGÉNIEUR INDUSTRIEL EN CONSTRUCTION, disposant d’un diplôme d’ingÊnieur industriel en construction. Vos missions : Êlaborer des projets de construction et diriger des dossiers de travaux.

UN INGÉNIEUR INFORMATIQUE, disposant d’un master en sciences informatique ou un diplôme d’ingÊnieur avec une expÊrience de dix ans dans le domaine informatique. Vos missions : assurer la maintenance des logiciels informatiques, paramÊtrer des logiciels, paramÊtrer l’application ERP SAP, superviser l’administration des rÊseaux et des serveurs, ‌

UN GÉOMĂˆTRE-EXPERT, disposant d’un diplĂ´me d’ingĂŠnieur industriel en construction, option gĂŠomètre ou licenciĂŠ en gĂŠographie option gĂŠomĂŠtrologie. Etre assermentĂŠ. Vos missions : identifier, dĂŠlimiter, mesurer, ĂŠvaluer, implanter la propriĂŠtĂŠ immobilière publique ou privĂŠe, bâtie ou non, tant Ă la surface qu’en sous-sol. Date limite de dĂŠpĂ´t de candidature pour ces 3 postes Ă  pourvoir : 27 mai 2013.

UN STAGIAIRE ARCHITECTE, pour un stage spÊcialisÊ d’une durÊe de 6 mois valorisable dans le cadre du stage obligatoire de 2 ans requis par l’Ordre des Architectes. Vos missions : participation en collaboration à l’Êlaboration d’Êtudes urbanistiques diverses, ... Date limite de dÊpôt de candidature : le 17 juin 2013. Toutes les informations dÊtaillÊes quant à ces fonctions, aux profils requis et aux modalitÊs de dÊpôt de candidature figurent sur le site internet ou sont disponibles auprès de l’Intercommunale IDEA : Rue de Nimy, 53 à 7000 Mons – 065/37.58.09. Plus d’infos : 38

18 MAI 2013

www.idea.be

DOSSIER HEALTHCARE

DOSSIER HAINAUT

038_GPV1QU_20130518_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 16/05/13 21:03 Page38

Le

GRAND HÔPITAL

de

CHARLEROI

Le Grand hôpital de Charleroi (GHdC) est un hôpital de plus de 1.100 lits qui s’appuie sur près de 4.000 collaborateurs salariÊs et près de 500 mÊdecins. Le GHdC vise un projet volontaire et ambitieux en vue de constituer un vÊritable rÊseau de soins centrÊ sur le patient et respectant la dimension humaine des soins mÊdicaux. Le DÊpartement des Ressources Humaines recherche (h/f) :

UN GESTIONNAIRE DES RESSOURCES HUMAINES CDI, temps plein Votre fonction : En tant que Gestionnaire des Ressources Humaines, vous : r"WF[QPVSNJTTJPOEFDPOTFJMMFSFUBJEFSMJOTUJUVUJPOFUTPO NBOBHFNFOUÆNPCJMJTFSFUEÊWFMPQQFSMFTSFTTPVSDFTIVNBJOFT FODBTDBEBOUFUJNQMÊNFOUBOUMFTEÊDJTJPOTTUSBUÊHJRVFT3)RVJ TVQQPSUFOUMBTUSBUÊHJFEFMJOTUJUVUJPO r$POTFJMMF[FUPVUJMMF[MFTNBOBHFSTEBOTMBHFTUJPOÆDPVSU NPZFO FUMPOHUFSNFEFMFVSQFSTPOOFMRVFDFTPJUÆVOOJWFBVJOEJWJEVFMPV EÊRVJQFFUMFTBJEF[ÆEÊWFMPQQFSMFVSMFBEFSTIJQFUMFVSOJWFBVEF SFTQPOTBCJMJUÊ r"HJTTF[EBOTUPVTMFTEPNBJOFTEFYQFSUJTF3)%FTJHOEFT PSHBOJTBUJPOT SFDSVUFNFOU ÊWBMVBUJPOEFMBQFSGPSNBODF  EÊWFMPQQFNFOUEFTUBMFOUT GPSNBUJPOFUDPBDIJOH QMBOOJOHEF succession et autres‌ r&UFTÊHBMFNFOUSFTQPOTBCMFEFMBDPODFQUJPOFUEVEÊWFMPQQFNFOU EFDFSUBJOTQSPKFUTUSBOTWFSTBVYFUEFMFVSEÊQMPJFNFOUPQUJNBMBVTFJO EFMJOTUJUVUJPO FOTVQQPSUEFMBDUJWJUÊ3FTTPVSDFT)VNBJOFTBV()E$ r%FWF[WPVTJNQSÊHOFSEFDFRVJTFWJUTVSMFUFSSBJOFUBEBQUFSWPT BQQSPDIFTFODPOTÊRVFODF r7PVTUFOF[DPOUJOVFMMFNFOUBVDPVSBOUEFTOPVWFMMFTUFOEBODFTTVS MFNBSDIÊ r3BQQPSUF[ÆMB%JSFDUSJDFEFT3FTTPVSDFT)VNBJOFTEV()E$

Votre profil :

r'PSNBUJPOVOJWFSTJUBJSF r&YQÊSJFODFEBVNPJOTBOTFO3FTTPVSDFT)VNBJOFT FOUBOURVF HFTUJPOOBJSFEFQSÊGÊSFODF r6OCBHBHFFODPBDIJOHFUFOGPSNBUJPOEVQFSTPOOFMFTUVOBUPVU r$BQBDJUÊÆUSBWBJMMFSFOÊRVJQF ÆDPNNVOJRVFSDMBJSFNFOU FUÆ JOåVFODFSQPTJUJWFNFOU r$BQBDJUÊEFQMBOJà DBUJPO EPSHBOJTBUJPOEVUSBWBJM EFDPPSEJOBUJPO FUEFTVJWJEFQSPKFUT r&TQSJUEJOJUJBUJWFFUQSPBDUJWJUÊ r3JHVFVSFUTFOTEFTSFTQPOTBCJMJUÊT r&OUSÊFFOGPODUJPOimmÊdiateTPVIBJUÊF %FTSFOTFJHOFNFOUTDPNQMÊNFOUBJSFTBVTVKFUEVQPTUFQFVWFOUËUSF PCUFOVTBVQS�TEF.NF*)FOOFRVJO %JSFDUSJDFEFT3FTTPVSDFT )VNBJOFT UÊM

IntÊressÊ(e)s? Pour dÊposer votre candidature accompagnÊe d’un curriculum vitae, postulez en ligne sur le site www.ghdc.be - Page Postuler Date de clôture des candidatures : le 30 mai 2013. Si vous souhaitez postuler pour d’autres offres, rendez-vous sur www.ghdc.be!


039_GPV1QU_20130518_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 16/05/13 21:12 Page39

DOSSIER HEALTHCARE

0´%7&0'PMRMUYI7EMRX4MIVVI k3XXMKRMIWIRKEKITSYVIRXVqIMQQqHMEXI kXIQTWTPIMRYR I

-R½VQMIV I 'LIJ pour le Quartier Opératoire 0I PE GERHMHEX I  ˆWIVEIRTSWWIWWMSRH´YRHMTP|QIH´MR½VQMIV I KVEHYq I LSWTMXEPMIV I ˆH´YRIPMGIRGIIRKIWXMSRLSWTMXEPMrVISYqGSPIHIWGEHVIWˆH´YRI I\TqVMIRGIHIERWEYUYEVXMIVSTqVEXSMVI

-P IPPI EYVETSYVJSRGXMSR ˆH´EWWYVIVPEKIWXMSRIXP´SVKERMWEXMSRHIP´EGXMZMXqHYTIVWSRRIPMR½VQMIVIXRSRWSMKRERXEXXEGLqEYFPSGSTqVEXSMVIˆH´EWWYVIVPETPERM½GEXMSR P´SVKERMWEXMSRIXPEGSRXMRYMXqHIWWSMRWMR½VQMIVWˆH´EKMVIRTIVWSRRIHIVqJqVIRGIZMWkZMWHIP´qUYMTIMR½VQMrVIˆHIGSRXVMFYIVkYRIGSPPEFSVEXMSR MRXIVHMWGMTPMREMVIIXP´IRGSYVEKIVHERWPIVIWTIGXHIGLEGYR

'IXXITIVWSRRI

lin

iq

sai ue-

nt-pie

r re . b e

ww

Les candidatures (lettre de motivation et curriculum vitae détaillé) sont à adresser, au plus tard le 10 juin 2013, à Madame SERONT, Directrice du Département Infirmier, Clinique Saint-Pierre, Avenue Reine Fabiola, 9 à 1340 OTTIGNIES.

w. c

ˆTVqWIRXIVEH´I\GIPPIRXIWETXMXYHIWVIPEXMSRRIPPIWEYVEYRWIRWEMKYHIPERqKSGMEXMSRIXHIWVIWTSRWEFMPMXqW ˆWIVETVsXIkW´MRZIWXMVHERWYRTVSNIXH´STXMQEPMWEXMSRHYJSRGXMSRRIQIRXHYFPSGSTqVEXSMVI

La Cliniquee Saint-Pierre k3 3XXMKRMIW00SYZEMRPE2 2IYZI TVMMRRGMTEPP GI TV TVMR G RX RXVI VI LSWTMXE X PMIV IV HY &V &VEF EFER E X[EPPSR PPMXW XW TPYW XWTP YW HI  TIVVWSSRR RRIW I SGGGYT IW YTq TqqIIW IW IRKKEK EKI KITSSYV Y IRXVqI IMQ MQQq QqqHHMMEX E IYR YR I

Cadre intermédiaire -R½VQMIV I GLIJHIWIVZMGITSYVPI(qTEVXIQIRX-R½VQMIV à temps plein 0I PE GERHMHEX I WIVEIRTSWWIWWMSRHYHMTP|QIH´MR½VQMIV I KVEHYq I EMRWMUYIH´YRQEWXIVIR7ERXq4YFPMUYISYqUYMZEPIRXˆTSYVVENYWXM½IVH´YRI I\TqVMIRGIYXMPIIRXERXUY´MR½VQMIV I GLIJˆTSWWqHIVEPIWGSRREMWWERGIWMRJSVQEXMUYIWRqGIWWEMVIWkPEJSRGXMSR [SVHMRXIVRIXI\GIP© ˆWIVEGETEFPI H´ETTVqLIRHIVPETEVEQqXVMWEXMSRHYHSWWMIVTEXMIRXMRJSVQEXMWq -P IPPI EYVETSYVJSRGXMSR H´EWWYVIVP´IRGEHVIQIRXIXPEKIWXMSRH´YRMXqWHIWSMRW TPEXIEYQrVIIRJERXYRMXqWHIGLMVYVKMI ˆH´qPEFSVIVIXQIRIVkFMIR HIWTVSNIXWH´YRMXqWIRGSLqVIRGIEZIGPETSPMXMUYIHY(qTEVXIQIRXˆHIHqZIPSTTIVHIWTVSGIWWYWTPYVMHMWGMTPMREMVIWˆH´SVKERMWIVIXHIHqZIPSTTIVPE*SVQEXMSR 4IVQERIRXIHY(qTEVXIQIRX-R½VQMIVˆH´EWWYVIVPITEVXIREVMEXEZIGPIWqGSPIWˆH´EWWYVIVPIHqZIPSTTIQIRXHYHSWWMIVTEXMIRXMRJSVQEXMWqIRqXVSMXIGSPPEFSVEXMSR EZIGPIVIWTSRWEFPIMRJSVQEXMUYIHY(qTEVXIQIRX-R½VQMIV

lin

iqu

ain e-s

.b t - p i e r re e

ww

Les candidatures (lettre de motivation et curriculum vitae détaillé) sont à adresser, au plus tard le 15 juin 2013, à Madame SERONT, Directrice du Département Infirmier, Clinique Saint-Pierre, Avenue Reine Fabiola, 9 à 1340 OTTIGNIES.

w. c

'IXXITIVWSRRI WIVEH]REQMUYIIXQSXMZq I ˆEYVEPIWIRWHIWVIWTSRWEFMPMXqWˆTVqWIRXIVEH´I\GIPPIRXIWGETEGMXqWH´SVKERMWEXMSR  IXHIGSQQYRMGEXMSRˆJIVETVIYZIH´YRFSRIWTVMXH´qUYMTI

18 MAI 2013

39


DOSSIER HEALTHCARE

040_GPV1QU_20130518_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 16/05/13 21:13 Page40

MEDECIN SMU CHEF DE SERVICE (SPECIALISTE EN MEDECINE D’URGENCE)

POUR LE SERVICE DES URGENCES CHC – CLINIQUE DE L’ESPERANCE (MONTEGNEE) Composé de

Profil de la fonction

plusieurs cliniques, maisons de repos, polycliniques et d’une crèche en province de Liège, le CHC constitue un réseau de soins où technologie

formation continue intégrée

de pointe et qualité du service assurent

Profil du (de la) candidat(e)

aux patients une médecine

dans la fonction est un atout

performante à visage humain. Aujourd’hui, nous recherchons un(e)

Vous êtes intéressé(e) ? au plus tard le vendredi 31 mai 2013 Pour tout complément d’information, le Dr Philippe Olivier se tient à votre disposition au .

Plus d’informations sur notre site www.chc.be

40

18 MAI 2013


040_GPV1QU_20130518_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 16/05/13 21:14 Page41

DOSSIER HEALTHCARE

PHARMACIEN(NE) HOSPITALIER(E) CHEF DE SERVICE

Composé de

Profil de la fonction

plusieurs cliniques, maisons de repos, polycliniques pharmaceutiques, des dispositifs

et d’une crèche en province de Liège, le CHC

médicaux, implants et du matériel stérile économique du médicament

constitue un réseau de soins où technologie de pointe et qualité du service assurent aux patients une médecine

Profil du (de la) candidat(e) pharmacie hospitalière

performante à visage humain. hospitaliers aux évolutions de la pharmacie

Aujourd’hui, nous recherchons un(e)

Vous êtes intéressé(e) ? Veuillez adresser votre candidature, accompagnée d’un CV détaillé, sous la référence pour le vendredi 31 mai 2013 au plus tard.

Plus d’informations sur notre site www.chc.be

18 MAI 2013

41


DOSSIER HEALTHCARE

042_GPV1QU_20130518_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 16/05/13 21:15 Page42

CHU AMBROISE PARÉ

Plus de 1.550 salariés travaillent au CHU Ambroise Paré et à l’hôpital psychiatrique du Chêne aux Haies. Organisation publique, nous sommes l’un des principaux employeurs de la région de Mons. Nous connaissons un important développement quantitatif et qualitatif, axé sur de nombreux projets.

Unissons nos compétences

Nous recherchons actuellement (h/f)

4 INFIRMIER(E)S EN CHEF Services où les postes sont vacants: • L’unité de défense sociale (site Chêne aux Haies) • Les équipes mobiles de psychiatrie dans le cadre du projet 107 Région Hainaut (site extra-hospitalier à Mons) • La nouvelle unité orthopédique (site Ambroise Paré) • La nouvelle unité de revalidation orthopédique (site Ambroise Paré). Votre mission: • Organiser, coordonner et évaluer les activités des équipes et du service • Suivre, soutenir et superviser les membres de l’équipe • Evaluer la qualité et la continuité des soins • Initier, élaborer et adapter les procédures et méthodes de travail • Accompagner et faciliter les processus de changement • Collaborer au développement de la politique infirmière et paramédicale au sein de l’institution et l’appliquer dans son équipe. Vos compétences: • Capacité à gérer une équipe pluridisciplinaire, sens de la communication et du dialogue • Esprit critique, d’initiative et d’anticipation, sens des responsabilités • Connaissance de l’outil informatique • Organisation, disponibilité et capacité d’adaptation • Discrétion, loyauté, droiture. Votre profil: Vous êtes dans les conditions légales d’exercice de la fonction: • être titulaire d’un titre de bachelier en soins infirmiers ou d’un titre équivalent • être titulaire d’une formation spécifique de cadre en soins de santé ou un master en santé publique. Nous vous offrons: • Un contrat temps plein à durée indéterminée dans un cadre de travail stable et dynamique • La possibilité d’appartenir à une communauté d’hommes et de femmes dynamiques et motivés par une médecine de pointe au service de tous • Des possibilités de formations et de carrière au sein de projets d’avenir ambitieux • Un salaire et des avantages intéressants • Des aides concrètes pour concilier votre vie professionnelle et privée • Un lieu de travail agréable et aisément accessible. Intéressé(e)? Besoin d’un renseignement? Prenez contact, avant le 24/05/2013, avec Madame Laura Descamps, Attachée aux Ressources Humaines, par courrier au Boulevard Kennedy 2, 7000 Mons ou par courriel via emploi@hap.be Nos hôpitaux accordent une attention particulière à la diversité de nos équipes. Nous nous engageons à traiter votre candidature sans aucune discrimination liée à l’âge, au sexe, à l’origine ethnique ou au handicap.

CHU AMBROISE PARE CARRIERES

CHÈQUES-REPAS

OPPORTUNITÉ D’ÉVOLUTION

EMPLOI@HAP.BE

CHU AMBROISE PARÉ, MONS

PLURALISME ET NON DISCRIMINATION MATÉRIEL DE POINTE

ENVIRONNEMENT AGRÉABLE

CDI

convivialité CRÈCHE D’ENTREPRISE estimation de salaire sur simple demande

CENTRE HOSPITALIER DE LUXEMBOURG

Le Centre Hospitalier de Luxembourg recrute pour son service de soins intensifs medico-chirurgicaux

UN INFIRMIER SPÉCIALISÉ EN SOINS INTENSIFS ET AIDE MÉDICALE URGENTE M/F sous contrat à durée indéterminée, temps plein Le CHL est un hôpital aigu de 600 lits avec des missions d’enseignement et de recherche. Le service des soins intensifs polyvalents compte 18 lits en chambres individuelles. Vous êtes détenteur du diplôme d’infirmier et êtes autorisé à exercer votre profession par le ministère de la santé du Grand-Duché de Luxembourg. Vous avez suivi la spécialisation en SIAMU et vous pouvez vous prévaloir d’une expérience professionnelle de 2 ans au moins dans un service de réanimation. Vos compétences techniques et relationnelles vous permettent d’assurer la surveillance et la prise en charge globale de nos patients. Intéressé ? Envoyez votre Curriculum Vitae accompagné d’une lettre de motivation à recrutement@chl.lu, ou par courrier au Centre Hospitalier de Luxembourg, département RH, 4 rue Barblé, L-1210 Luxembourg. Un profil plus complet est disponible sur notre site www.chl.lu WWW.CHL.LU

42

18 MAI 2013

HÔPITAL MUNICIPAL

CLINIQUE D’EICH

CLINIQUE PÉDIATRIQUE

MATERNITÉ


043_GPV1QU_20130518_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 16/05/13 21:20 Page43

L’ ASBL Accueil et Solidarité fait partie du secteur associatif non-marchand et s’inscrit dans le réseau médico-social de la Mutualité chrétienne de la Province de Namur. Elle offre des lits de maisons de repos, des lits de maisons de repos et de soins, des lits de court-séjour, des résidences-service, des appartements de mise en autonomie, des places d’hébergement pour personnes handicapées physiques adultes, des places en centre de soins de jour et des places en centre d’accueil de jour. Ses activités sont réparties sur cinq sites (Bouge, Gembloux, Longchamps, Salzinnes et Seilles). Cette asbl compte environ 450 membres du personnel.

L’asbl ACSOL recrute un DIRECTEUR GÉNÉRAL (H/F) Votre fonction Sous la responsabilité du Conseil d’Administration, vous assumez la responsabilité de la gestion journalière de l’organisation, ce qui implique : Assurer la coordination de l’ensemble des entités existantes et à venir Définir les stratégies de développement de l’asbl, sur base d’une analyse financière et des besoins sociétaux et environnementaux, dans le respect des contraintes légales Superviser les directeurs de site, assurer leur développement, définir avec eux les résultats de chaque entité et les priorités d’action Assumer la direction de l’un des 5 sites : supervision du personnel, supervision de l’activité, gestion des priorités, gestion comptable…

Nous vous offrons Un contrat à temps plein à durée indéterminée, à partir du 1er octobre 2013 Une fonction exigeante offrant des responsabilités importantes. Une rémunération attractive en rapport avec la fonction et les responsabilités.

Votre profil Vous disposez d’une formation de type universitaire ou enseignement supérieur. Vous disposez en outre du diplôme de gestionnaire de maison de repos. Vous avez une expérience professionnelle pertinente dans le secteur médico-social. Vous avez des compétences comptables et de gestion financière. Vous avez des aptitudes en Gestion des Ressources Humaines (y compris en législation sociale). Vous possédez des capacités réelles de leadership (prise de décision, délégation, coaching, esprit d’écoute, communication, concertation, gestion des conflits, stratégie, …) et d’animation de réunion. Vous êtes capable de produire des solutions créatives et d’accompagner des processus de changement. Vous avez des compétences de communication en public et vous maîtrisez les différentes techniques de présentation.

Intéressé(e) ? Les candidatures manuscrites dûment motivées, accompagnées d’un curriculum vitae détaillé, doivent être envoyées par voie postale à l’adresse suivante pour le 31 mai 2013 au plus tard :

ASBL Accueil et Solidarité A l’attention de Jocelyne VAN LIERDE, présidente Rue Godfrind, 101 à 5300 SEILLES

Pour tout renseignement complémentaire sur l’asbl, les personnes peuvent prendre contact avec Alain REMY, directeur général de l’ASBL (Tél : 085 82 37 37 - e-mail : alain.remy@skynet.be). Pour tout renseignement sur la fonction, les personnes peuvent prendre contact avec Delphine MATHIEUX, directrice du secteur Médico-social, Socio-éducatif et Politique de santé à la Mutualité chrétienne de la Province de Namur (Tél : 081 24 49 58 - e-mail : delphine.mathieux@mc.be).

Prochain dossier Healthcare le 22 juin Dans votre journal Le Soir

18 MAI 2013

43

DOSSIER HEALTHCARE

Qui sommes-nous ?


DOSSIER HEALTHCARE

044_GPV1QU_20130518_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 16/05/13 21:23 Page44

INTERCOMMUNALE DE SOINS SPÉCIALISÉS DE LIĂˆGE L’Intercommunale de Soins SpĂŠcialisĂŠs de Liège (ISoSL) est une Institution de rĂŠfĂŠrence dans le secteur des soins de santĂŠ de la Province de Liège et regroupe 36 sites d’exploitation et plus de 2000 lits. ISoSL occupe plus de 2.700 collaborateurs issus de disciplines variĂŠes. Travailler au sein d’ISoSL, c’est assurer un rĂ´le utile au bien-ĂŞtre de la population en offrant des soins et des services de qualitĂŠ tant dans le domaine hospitalier que dans le domaine de l’hĂŠbergement. Nous cherchons aujourd’hui un :

s

Le Centre Hospitalier Universitaire de Liège, situÊ au cœur de l’EurÊgio Meuse-Rhin, rÊparti sur 6 sites, dÊveloppe un partenariat avec d’autres hôpitaux de la rÊgion. Depuis 1990, le CHU de Liège a connu un succès catif de ses activitÊs et une augmentation de son personnel (4900 collaborateurs à ce jour).

Administrateur système (h/f)

divers

Votre fonction :

1 Chef du Service Interne de PrĂŠvention et de Protection au Travail

Votre profil :

Engagement sous contrat Ă durĂŠe indĂŠterminĂŠe et Ă  temps plein (38h/sem) Aptitudes personnelles : Nous vous offrons :

Tout renseignement peut être obtenu auprès de Monsieur Philippe MEYERS, Directeur informatique Les candidatures seront adressÊes, 24 mai 2013 au plus tard, à l’attention de Monsieur Philippe MEYERS, Directeur Informatique d’ISoSL, rue Professeur Mahaim, 84 à 4000 LIEGE.

IntÊressÊ(e) ? Envoyez, avant le 23 mai 2013, votre candidature avec lettre de motivation, CV, extrait de casier judiciaire, copie des diplômes et de la carte d’identitÊ au CHU de Liège - DÊpartement de Gestion des Ressources Humaines - Service Recrutement Domaine Universitaire du Sart Tilman à 4000 Liège (Fax : 04/366.83.63 ou mail : recrutement@chu.ulg.ac.be).

Intercommunale de Soins SpÊcialisÊs de Liège Rue Basse-Wez, 301 4020 Liège www.isosl.be

EmployĂŠ administratif (Bruxelles centre)

-

(H/F)

Vous donnez un soutien administratif au service juridique et au service d’Êtude Vous êtes le premier accueil tÊlÊphonique pour nos membres Vous êtes en charge du suivi administratif des dossiers de nos membres Votre capacitÊ à la dactylographie, votre orthographe et votre maitrise de la langue française sont excellents Vous traduisez des articles et communiquÊs de presse du nÊerlandais vers le français

4VS½PVIGLIVGLq - Vous disposez des capacitÊs nÊcessaires pour travailler de manière indÊpendante - Vous avez un bon contact avec les collègues ainsi que vos interlocuteurs directs et aimez travailler en groupe - Vous prenez des initiatives - Votre langue maternelle est le français mais vous disposez de très bonnes connaissances du nÊerlandais - Vous disposez d’une expÊrience relevante dans une fonction administrative - Vous connaissez les programmes et outils informatiques courants

44

L’Ecole EuropÊenne de Bruxelles 1, à Uccle, recherche pour une entrÊe en service immÊdiate pour son site de Berkendael (h/f) :

Un(e) concierge Ă temps plein Description de la fonction : sOUVERTUREETFERMETUREDESPORTESPORTESDESCLASSESETPORTES DESBĂŠTIMENTS sGESTIONDESSYSTĂ’MESDALARMEINTRUSION INCENDIE sRĂ?CEPTIONDESMARCHANDISESETDISTRIBUTIONsRĂ?PARATIONS MINEURESETENTRETIENsACCUEIL INFORMATIONETORIENTATIONDES FOURNISSEURS DESENTREPRENEURS ETCsINVENTAIREPHYSIQUEDU MATĂ?RIELINVENTORIABLEsSURVEILLANCEDUNETTOYAGEDESBĂŠTIMENTS

Profil recherchĂŠ : sCONNAISSANCEDELALANGUEFRANÂ AISE UNEPRATIQUECOURANTEDE LALANGUENĂ?ERLANDAISEETANGLAISE AINSIQUUNECONNAISSANCE DAUTRESLANGUESDEL5NIONEUROPĂ?ENNESONTDESATOUTSsUNE APTITUDEĂŒTRAVAILLERDEMANIĂ’REAUTONOMEETENĂ?QUIPE SENSDE LORGANISATIONsLESCANDIDATSDOIVENTĂ?TREENPOSSESSIONDUN CERTIlCATRĂ?CENTDEBONNEVIEETMOEURSDETYPENÂŞsHABITATION SURPLACE

Profil recherchĂŠ :

Nous offrons - Une ambiance de travail jeune et dynamique - Un contrat à durÊe indÊterminÊe - Une atmosphère de travail agrÊable - Un salaire compÊtitif majorÊ d’ avantages extra-lÊgaux - Un accès facile par le transport en commun

sUNCONTRATĂŒDURĂ?EDĂ?TERMINĂ?EDEANSAVECPOSSIBILITĂ?DEPROLONGATION SUIVANTLALĂ?GISLATIONBELGESTATUTEMPLOYĂ?0!3 0ERSONNEL!DMINISTRATIFET DE3ERVICEDES%COLES%UROPĂ?ENNES AVECUNEPĂ?RIODEDESSAIDE MOISsSALAIREINITIALDEâ‚Ź POURUNTEMPSPLEINsLEPOSTEEST IMMĂ?DIATEMENTDISPONIBLE

-RXqVIWWq# Veuillez envoyer une lettre de motivation ainsi que votre CV à l’attention de 1EHEQI1EXXLIIY[Wà l’adresse mail : administratie@nsz.be

,ESCANDIDATURESAVECCURRICULUMVITAE LETTREDEMOTIVATIONET DIPLĂ™MESDOIVENTĂ?TREADRESSĂ?ESAUPLUSTARDLEJUIN PARE MAILĂŒLATTENTIONDE-ADAME2UIZ %STURLA $IRECTRICE

ĂŒLADRESSEMAILRECRUTEMENT EEB EURSCORG AVECLARĂ?FĂ?RENCE i2ECRUTEMENTCONCIERGE .OM0RĂ?NOMw

18 MAI 2013


045_GPV1QU_20130518_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 16/05/13 21:24 Page45

L’AGENCE WALLONNE À L’EXPORTATION ET AUX INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS EN ASSOCIATION AVEC L’UNION WALLONNE DES ENTREPRISES RECHERCHE

DES COACHES EN PARTENARIAT INTERNATIONAL.

PORT DE BRUXELLES APPEL AUX CANDIDATURES >GON>=>E:MMKB;NMBHG=>LF:G=:ML=>

X DIRECTEUR GÉNÉRAL RANG A5 (M/F)

X DIRECTEUR-CHEF DE SERVICE COMMERCIAL ET JURIDIQUE RANG A4 (M/F) X DIRECTEUR-CHEF DE SERVICE ADMINISTRATIF ET FINANCIER RANG A4 (M/F)

Consultez la description complète du profil recherché ainsi que les modalités de dépôt de candidature à l’adresse suivante :

http://www.awex.be/coachenpartenariatintl

Le Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale procède à l’appel aux candidats pour l’attribution des emplois susvisés.

LON

IA

N

EX

La durée du mandat est de 5 ans. Le mandataire est évalué durant l’exercice de son mandat.

AL

T

W

P

O

Ces emplois sont ouverts simultanément aux agents statutaires, aux membres du personnel contractuel du secteur public, aux membres d’une assemblée parlementaire, aux membres du personnel des Conseils des commissions communautaires et aux autres personnes réunissant les conditions objectives.

E

X DIRECTEUR GÉNÉRAL ADJOINT RANG A4+ (M/F)

RT

& INVES

TM

La Ville de Bruxelles est à la recherche d’un

Les agents statutaires du Ministère de la Région de Bruxelles-Capitale ainsi que ceux de la société régionale du Port de Bruxelles, de l’IBGE , du CIRB, du SIAMU, de l’IRSIB (INNOViris), de la SLRB, de l’ORBEm (Actiris), doivent être de niveau A et compter au moins 12 années d’ancienneté de niveau A ou être de niveau A et disposer d’une expérience d’au moins 6 ans dans une fonction dirigeante.

DIPLÔME

Les autres candidats doivent être porteurs d’un diplôme donnant accès aux emplois de niveau A et compter au moins 6 ans d’expérience dans une fonction dirigeante.

TÂCHES PRINCIPALES

ARCHITECTE

(H/F)

pour le Service Gestion du Patrimoine MISSION

Par expérience dans une fonction dirigeante on entend l’expérience en matière de gestion dans un service public ou dans une organisation du secteur privé. Pour plus d’informations, notamment sur les conditions d’admissibilité, l’acte de candidature et le dépôt des candidatures, consultez la déclaration de vacance publiée au Moniteur Belge du 16 mai 2013. Consultez également notre site web

PROFIL

T OFFRE RENSEIGNEMENTS

www.portdebruxelles.be

POSTULER

pour le 24 mai 2013 au plus tard

La Ville de Bruxelles sélectionne les candidats sur base de leurs compétences et ne fait pas de distinction d’âge, de sexe, d’origine ethnique, de croyance, de handicap ou de nationalité. 18 MAI 2013

45


046_GPV1QU_20130518_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 16/05/13 21:25 Page46

Service public de Wallonie (SPW) N° Vert : 0800 1 1901 (informations générales) Portail des services du Gouvernement wallon : www.wallonie.be

Une importante organisation pour indépendants et PME avec siège à Bruxelles recherche un

CONSEILLER JURIDIQUE (H/F) Vos tâches -

vous donnez des avis juridiques oralement et par écrit aux indépendants vous suivez des thématiques juridiques qui intéressent les indépendants vous traitez surtout des dossiers dans le domaine du droit commercial et économique, droit du travail, droit de la sécurité sociale et droit des contrats vous êtes capable de traduire des textes du néerlandais en français vous assistez à des réunions et vous en faites rapport

:SXVITVS½P -

Dans le cadre du plan Marshall 2.vert, et plus particulièrement du lancement d’un vaste programme d’optimisation de la gestion des aides octroyées en matière de Recherche et Développement (aides à la recherche et pôles de compétitivité), le Gouvernement wallon recherche:

1 ARCHITECTE IT D’ENTREPRISE (M/F) 1 ANALYSTE (INGÉNIERIE DES EXIGENCES) (M/F) Pour tous les emplois : Diplômes p : Diplômes de niveau universitaire ou enseignement supérieur de type long équivalent reconnu et délivré par les universités belges et européennes suivants : Ingénieur civil, Ingénieur industriel en électricité finalité informatique, maître en informatique, en informatique et sciences humaines, en sciences mathématiques,…

ARCHITECTE IT D’ENTREPRISE Expérience: p Expérience de minimum 8 années (idéalement 10, avec valorisation possible de 10 ans maximum) dans le domaine de l’architecture d’entreprise appliquée à des organisations et systèmes d’information de taille importante (> 1000 utilisateurs). Expérience avérée en tant qu’architecte principal d’au moins une solution informatique élaborée et intégrée répondant à des besoins variés et complexes Compétences: p Bonne connaissance des cadres courants d’architecture d’entreprise, et des méthodologies et outils afférents, en particulier TOGAF ; Maîtrise des concepts et des technologies d’intégration d’entreprise (Web Services, EAI) ; Maîtrise des architectures SOA et de leurs technologies standards (WS-*, SOAP, REST, JAX-*, SAML, BPEL, BPM, OSGi) ; Bonne connaissance des projets de développements J2EE n-tiers et web n-tiers ; Bonne connaissance des outils SOA courants (ServiceMix, FuseESB, Oracle SOA Suite) ; Expérience en modélisation UML et BPMN ; Plus enclin à travailler en mode «top-down» qu’en mode «bottom-up» D’un naturel «schématisateur», «modélisateur», «organisateur» Orienté «résultats» et «clients» ...

ANALYSTE (INGENIERIE DES EXIGENCES)) Expérience p : Expérience de minimum 8 années (idéalement 10, avec valorisation possible

de 10 ans maximum) dans l’ingénierie des exigences. Expérience de minimum 2 ans en gestion de projets de développements (gestion de planning, de budget, des ressources, de la sous-traitance…) Compétences: p Bonne connaissance dans les méthodes, techniques et outils de capture, d’élicitation, de consolidation et de gestion des exigences Bonne connaissance du formalisme, des outils de modélisation des processus et des fonctionnalités d’une application informatique (Pour le formalisme / méthode de représentation: UML (ou Merise), BPMN et pour les outils: Entreprise Architect ou progiciel similaire) Connaissance et expérience de la technique des cas d’utilisation (use case) Expérience dans un (si possible plusieurs) domaine métier et un (si possible plusieurs) domaine fonctionnel (tels que GED, CMS, collaboratif, informatique décisionnelle, applications transactionnelles spécifiques, domaine de compétences fonctionnelles SPW, …) Connaissance et expérience dans un type (si possible plusieurs) de cycle de vie de développement logiciel (tel que RUP, Agile, V Model, Waterfall, …) Expérience de la gestion de projet et connaissance théorique et pratique d’au moins une méthode reconnue de gestion de projet Gestion de développements applicatifs Réalisation d’études (analyse des besoins, étude de faisabilité, analyse fonctionnelle, …) ... Nous vous offrons : 1 contrat d’expert à durée indéterminée 1 rémunération attractive chèques-repas, assurance, hospitalisation, prime de fin d’année, pécule de vacances, frais de transport en commun remboursés intégralement, ...

DATE LIMITE DE CANDIDATURE : le 21 mai 2013

Consultez le profil détaillé et les conditions de candidature sur notre site: http://recrutement.wallonie.be 46

18 MAI 2013

-

vous avez un diplôme de master en droit vous donnez facilement des informations juridiques tant verbalement que par écrit vous êtes capable de traiter des dossiers de manière indépendante vous avez le sens de l’initiative vous êtes francophone et avez une très bonne connaissance du néerlandais vous rédigez facilement vous avez quelques années d’expérience

Nous vous offrons -

un environnement jeune et dynamique une bonne atmosphère de travail une rémunération compétitive complétée d’avantages extralégaux et d’une formation permanente notre bureau est facilement accessible par les transports en commun (train ou métro)

Vous êtes intéressé ? Adressez votre lettre de sollicitation et votre curriculum vitae par mail à administratie@nsz.be ou par courrier à SNI - A l’attention de Christine Mattheeuws Boulevard Bischoffsheim 33 1000 Bruxelles

Pour son bureau de Bruxelles (Auderghem), afin de poursuivre son développement à long terme et suite à l’attribution de plusieurs marchés importants, GREISCH-BGROUP recherche :

Un TECHNICIEN DESSINATEUR PROJETEUR EXPERIMENTE (H/F) AYANT : • Une expérience de 10 ans en bureau d’études en stabilité. Cette expérience devra concerner en priorité le domaine du bâtiment. Une polyvalence avec le génie civil sera considérée comme un plus. • Une parfaite connaissance du dessin sur AutoCad. • Outre les compétences techniques, le souci de la qualité, de la rigueur et de la recherche du mieux. • De l’autonomie, des prises d’initiatives et une approche pragmatique des problématiques techniques. • Les capacités de conduite et de coordination d’une équipe de dessin. • Les aptitudes nécessaires à la communication interne et externe. LE BUREAU GREISCH OFFRE : • Un emploi stable (CDI) au sein d’une équipe professionnelle. • Un package salarial attractif. • La garantie d’un travail motivant et varié. Votre lettre de motivation et CV sont à envoyer à ldemortier@greisch-bgroup.com


047_GPV1QU_20130518_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 16/05/13 21:25 Page47

La Commission de Régulation de l’Electricité et du Gaz recherche un DIRECTEUR DE LA DIRECTION ADMINISTRATIVE (m/f) Postulez jusqu’au 31 mai 2013 via SELOR.BE

L E

R É F L E X E

Découvrez tous les jobs sur notre site. Laissez-y votre C.V. et recevez nos offres par mail.

BUREAU D’ÉTUDES engage (m/f) GEMBLOUX AGRO-BIO TECH - UNIVERSITÉ DE LIÈGE Une Faculté à la pointe du développement durable annonce l’ouverture de

3 CHARGES À TEMPS PLEIN au sein du Département des Sciences agronomiques dans les domaines suivants :

agronomiques et à l’ingénierie biologique

Informations détaillées au sujet de ces trois offres à l’adresse

www.gembloux.ulg.ac.be/offres-emploi Les candidat(e)s sont prié(e)s de faire parvenir leur dossier de candidature par envoi recommandé à Monsieur le Recteur de l’Université de Liège, place du 20 Août, 7, 4000 Liège, pour le 12 juin 2013. Une version électronique du dossier de candidature doit également être envoyée à l’adresse : vicerecteur.gembloux@ulg.ac.be

1 ingénieur chimiste process production (Liège) 1 agent qualité, suivi soudage (Tihange) 2 technicien commissioning en automation (Brux., Luxembourg +étranger) 1 automaticien programmeur PLC/HMI (Brabant Wallon) 4 chefs de projets en électricité (Bruxelles, Liège, Tournai) 4 ingénieurs en électricité (Bruxelles, Liège, Mechelen) 4 dessinateurs en électricité (Anvers, Tournai, Bxl, Gosselies) 1 gestionnaire de projets électromécanique Fr/Angl (Liège et l’étranger) 2 responsable maintenance électromécanique (Charler., Mons) 4 dessinateur piping (Louvain-la-Neuve, Huy, Anvers, Luxemb.) 1 lead buyer en mécanique Fr/Angl (Liège) 1 ingénieur d’études en mécanique sur Catia (Liège) 1 ingénieur diagnostic de maintenance mécanique Fr/Angl (Nivelles) 1 dessinateur en chaudronnerie (Verviers) 3 conducteurs de chantier bâtiment (la Wallonie, Bruxelles, Liège) 2 ingénieur TS (HVAC, Sanitaire, électricité), maîtrise du NL (Braine / Anvers) 1 gestionnaire de chantiers Hvac,TS (Bruxelles) 1 deviseur en techniques spéciales (Bruxelles) 1 ingénieur d’études en génie civil (Huy) 1 dessinateur projeteur en béton (Louvain la Neuve)

Mailez votre cv à : arroba@skynet.be ARROBA www.arroba.be Tél : 02/535.75.54; Fax : 02/535.75.49. 18 MAI 2013

47


048_GPV1QU_20130518_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 16/05/13 21:26 Page48

ENVIE DE SIMPLIFIER LA VIE DES USAGERS, DE CONSTRUIRE LE SERVICE PUBLIC DE DEMAIN ? L’eWBS en charge de la simplification administrative et de l’e-gouvernement en Wallonie et en fédération Wallonie-Bruxelles, recherche (H/F)

• 1 juriste « vie privée » Rejoignez l’équipe pluridisciplinaire mise en place et posez votre candidature pour le 21 mai 2013 au plus tard. Plus d’infos sur http://easi.wallonie.be ou

http://recrutement.wallonie.be

LEADER EN MÉDIAS D’INFORMATION

recrute

&CIE CONTROLEUR DE GESTION JUNIOR (M/F) Vos missions

Votre profil

Vous opérez au sein du département contrôle de gestion pour contribuer activement au pilotage des sociétés et entités du groupe dans une perspective d’amélioration de la performance économique • Vous assistez la direction financière dans l’élaboration et le suivi des tableaux de bord mensuels des trois pôles principaux : Rossel, Sudpresse, Vlan • Vous participez au processus budgétaire • Vous travaillez en étroite collaboration avec les départements comptables afin de faire évoluer les procédures et la méthode d’élaboration et de suivi des tableaux de bord • Vous collectez les informations quantitatives et qualitatives nécessaires pour analyser les résultats et les mettre en perspective • Vous participez à l’amélioration des processus informatiques et à la création des reportings sous Business Objects.

Vous possédez un master à orientation économique ou financière • Vous avez des connaissances en comptabilité générale et analytique • Vous avez un esprit d’analyse et de synthèse • Vous savez travailler de manière autonome et vous avez un bon contact relationnel • Vous maîtrisez les outils informatiques : Business Objects, Excel, Access • Vous êtes organisé, avez une bonne résistance au stress, une grande rigueur ainsi que l’esprit d’équipe • Vous êtes bilingue FR/NL.

Nous vous offrons de rejoindre des équipes motivées avec lesquelles vous relèverez de réels défis. Un travail varié dans un secteur passionnant en perpétuelle évolution. Un package salarial compétitif avec une palette d’avantages extralégaux (GSM, assurance groupe, assurance hospitalisation, chèques-repas, etc.).

S² 48

18 MAI 2013

Media

Veuillez adresser votre C.V. accompagné d’une lettre de motivation à Catherine Delpérée, directrice des ressources humaines, par e-mail à : recrutement@rossel.be


049_GPV1QU_20130518_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 16/05/13 21:27 Page49

Appel aux candidatures en vue de l’attribution d’un mandat de (m/f)

DIRECTEUR D’ADMINISTRATION DE RANG 15 Le Collège de la Commission communautaire française procède à l’appel aux candidats pour un emploi de Directeur d’administration de rang 15 attribué par mandat au sein des services du Collège de la Commission communautaire française pour la Direction d’administration des Affaires sociales et de la Santé. La durée du mandat est de 5 ans. Le mandataire est évalué durant l’exercice de son mandat. Cet emploi est ouvert simultanément à tout le personnel du secteur public, aux membres du personnel d’une assemblée parlementaire et aux membres du personnel des Conseils des Commissions communautaires. Les candidats doivent : candidats internes (membres du personnel statutaire des services du Collège de la Cocof) : être des agents de niveau 1 qui comptent au moins douze années d’ancienneté de niveau 1 ou qui disposent d’une expérience d’au moins six ans dans une fonction dirigeante; autres candidats : être belge, être d’une conduite répondant aux exigences de la fonction, jouir des droits civils et politiques, être porteur d’un diplôme donnant accès au niveau 1 et compter au moins six années d’expérience dans une fonction de direction. Par expérience dans une fonction dirigeante ou dans une fonction de direction, on entend l’expérience en matière de gestion dans un service public ou dans une organisation du secteur privé. Pour plus d’informations, notamment, sur les conditions d’admissibilité, l’acte de candidature et le dépôt des candidatures, consultez l’appel à candidatures publié au Moniteur belge du 6 mai 2013 ou contactez Madame Joëlle BORIAU, secrétaire de la Commission de sélection : jboriau@cocof.irisnet.be ou Madame Marie WATILLON, secrétaire suppléante de la Commission de sélection : mwatillon@cocof.irisnet.be

COMMISSION COMMUNAUTAIRE FRANÇAISE Appel aux candidatures en vue de l’attribution d’un mandat de (m/f)

ADMINISTRATEUR GÉNÉRAL DE RANG 16 Le Collège de la Commission communautaire française procède à l’appel aux candidats pour un emploi d’Administrateur général de rang 16 attribué par mandat au sein des services du Collège de la Commission communautaire française. La durée du mandat est de 5 ans. Le mandataire est évalué durant l’exercice de son mandat. Cet emploi est ouvert simultanément à tout le personnel du secteur public, aux membres du personnel d’une assemblée parlementaire et aux membres du personnel des Conseils des Commissions communautaires. Les candidats doivent : candidats internes (membres du personnel statutaire des services du Collège de la Cocof) : être des agents de niveau 1 qui comptent au moins douze années d’ancienneté de niveau 1 ou qui disposent d’une expérience d’au moins six ans dans une fonction dirigeante; autres candidats : être belge, être d’une conduite répondant aux exigences de la fonction, jouir des droits civils et politiques, être porteur d’un diplôme donnant accès au niveau 1 et compter au moins six années d’expérience dans une fonction de direction.

Appel aux candidatures en vue de l’attribution d’un mandat de (m/f)

DIRECTEURS D’ADMINISTRATION DE RANG 15 Le Collège de la Commission communautaire française procède à l’appel aux candidats pour 5 emplois attribués par mandat au sein des services du Collège de la Commission communautaire française, à savoir : l’Enseignement et de la Formation professionnelle; Affaires budgétaires et patrimoniales; Affaires culturelles, du sport et du tourisme; l’Aide aux personnes handicapées; Ressources humaines. La durée du mandat est de 5 ans. Le mandataire est évalué durant l’exercice de son mandat. Ces emplois sont ouverts simultanément à tout le personnel du secteur public, aux membres du personnel d’une assemblée parlementaire et aux membres du personnel des Conseils des Commissions communautaires. Les candidats doivent : candidats internes (membres du personnel statutaire des services du ans dans une fonction dirigeante; autres candidats : être belge, être d’une conduite répondant aux exigences de direction. Par expérience dans une fonction dirigeante ou dans une fonction de direction, on entend l’expérience en matière de gestion dans un service public ou dans une organisation du secteur privé. Pour plus d’informations, notamment, sur les conditions d’admissibilité, l’acte de Moniteur belge du 2 mai 2013 jboriau@cocof.irisnet.be mwatillon@cocof.irisnet.be

Le jeudi 23 mai 2013 de 10 h à 17 h

21

ème

E N T R E E G R AT U IT E

COMMISSION COMMUNAUTAIRE FRANÇAISE

COMMISSION COMMUNAUTAIRE FRANÇAISE

Salon de l'Emploi et de la Création

d'Activités

CHARLEROI EXPO Renseignements: 071 42 22 62 www.salon-emploi.be

Par expérience dans une fonction dirigeante ou dans une fonction de direction, on entend l’expérience en matière de gestion dans un service public ou dans une organisation du secteur privé. Pour plus d’informations, notamment, sur les conditions d’admissibilité, l’acte de candidature et le dépôt des candidatures, consultez l’appel à candidatures publié au Moniteur belge du 2 mai 2013 ou contactez Madame Joëlle BORIAU, secrétaire de la Commission de sélection : jboriau@cocof.irisnet.be ou Madame Marie WATILLON, secrétaire suppléante de la Commission de sélection : mwatillon@cocof.irisnet.be

Venez rencontrer les Responsables du recrutement de Brussel South Charleroi Airport, Groupe SNCB, Grand Hôpital de Charleroi, STIB, NSI, Partena, G4S, Izéo, Groupe Open Belgium, Accent Jobs, Sécurex, Grobel (Le roi du matelas), Adecco, Groupe S, Ergo Partners, Hays, Bruyerre, AwexEplort, Actief Intérim, Distriled Centre, Magasins Lediscount, Ateliers Jean Regnier, Bara, CPAS de Charleroi, Sace, Daoust, Igretec, Step Sales & Consulting, BNI, Mylène, Proxi-Services, Ifapme, Transform, Trace, Service Public de Wallonie, Verdon, Techspace Aero et beaucoup d’autres…

18 MAI 2013

49


050_GPV1QU_20130518_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 16/05/13 21:28 Page50

IRIS TL I 10 Digue du Canal I 1070 Bruxelles I 10h-12h30 13h30-16h BRUSSELS

TRANSPORT, LOGISTIQUE & DOMAINE PORTUAIRE

Vendredi 24 mai 2013 Apportez votre CV en 10 copies minimum Inscription gratuite sur www.jobdays.beci.be Avec la collaboration de :

Une initiative de :

L

Media partners :

Les jobs onlineLà la loupe Post & Print a Job. Annoncez dans le magazine Références et sur References.be

Internal Sales Manager (m/f) Vous souhaitez trouver un travail stable où vous pourrez relever de nouveaux défis, gérer des projets transversaux et une équipe multidisciplinaire. La commune de Grâce-Hollogne engage un

Directeur Ingénieur Civil (m/f) pour son département des Travaux (services Voirie, Patrimoine, Environnement et Urbanisme). Profil

l

Connaissances en génie civil, voirie et espaces publics. Bonnes capacités de lecture de plans et d’élaboration de projets avec cahiers spéciaux des charges. Aisance dans un rôle de management et dans la gestion de projet.

Qui sommes-nous ? Depuis 1969 la société Telec a toujours été éminemment présente sur le marché belge des câbles électriques spéciaux. Récemment nous avons élargi notre assortiment avec divers produits en relation avec le câble électrique, tels que les chemins de câbles, goulottes, presse-étoupes etc. Début juillet un nouveau produit s’ajoute à notre gamme : le système busbar.

La fonction Nous recherchons à renforcer notre service interne. Vous serez la personne de contact pour tous les clients et partenaires existants et potentiels à qui vous proposerez tous nos produits et services. Vous serez la personne de contact pour tous Vous adapterez des plans et proposerez les produits adéquats Vous effectuerez les calculs techniques (sections des câbles etc.).

Votre profil

Offre Nous vous offrons un travail stable (CDI), un horaire régulier et une rémunération sur base de l’échelle A4.

et désireux d’en savoir toujours plus.

Vous êtes intéressé ?

Un job dans une entreprise en pleine évolution offrant de multiples possibilités et dans une atmosphère familiale. Une formation poussée de nos produits (tant en Scannez ce CODE QR interne que dans les usines). Une rétribution équitable complétée d’une participation aux bénéfices.

Consultez l’offre d’emploi complète sur notre site Internet www.grace-hollogne.be. Les candidatures (cv, lettre de motivation et copie du diplôme) sont à envoyer rue de l’Hôtel communal, 2 à 4460 Grâce-Hollogne pour le 7 juin 2013.

Scannez ce CODE QR

Nous offrons

Contact TELEC – Rue des Rivageois 1A – 4000 LIEGE. Att : Serge Casier www.telec.be serge.casier@telec.be

w 50

18 MAI 2013


051_GPV1QU_20130518_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 16/05/13 21:33 Page51

Wallonie-Bruxelles International

Dans le cadre de son expansion constante, Home Office, bureau de traduction à la clientèle nationale et internationale, recherche un

Wallonie-Bruxelles International est l’administration chargée des relations internationales de la Wallonie, de la Fédération Wallonie - Bruxelles et de la Cocof

TRADUCTEUR /RÉVISEUR FRANCOPHONE (F/H) Région anversoise, locuteur natif. Statut de salarié.

Recrute :

Vous avez des connaissances approfondies du néerlandais et de Recrute : l’anglais. Des langues sources supplémentaires sont un atout. Possédant des aptitudes linguistiques hors pair, vous avez le sens inné de la traduction et de la révision. Bénéficiant d’une expérience étendue dans plusieurs domaines de spécialisation, vous comprenez et situez d’emblée, grâce à votre bon sens et votre maturité, les textes à traduire et à réviser et vous assurez à la fois qualité et rendement. Les outils de TAO n’ont plus de secret pour vous. Flexible et orienté client, vous êtes désireux d’enrichir une équipe dynamique de collaborateurs internes et externes pour un salaire très intéressant, assorti d’avantages extralégaux.

Un(e) attaché(e) généraliste Avec connaissance approfondie écrite et parlée du néerlandais et de l’allemand

Un(e) attaché(e) généraliste

(Niveau C2: utilisateur expérimenté - maîtrise - Cadre européen pour les langues)

Avec connaissance approfondie écrite et parlée du néerlandais et de l’allemand (Niveau C2: utilisateur expérimenté - maîtrise - Cadre européen pour les langues)

Les candidatures sont attendues pour le 31mai 2013 à minuit, par courriel (s.delvaux@wbi.be) ou par courrier postal à l’attention de Monsieur Philippe Suinen, Administrateur général de WBI 2, Place Sainctelette 1080 Bruxelles.

Les informations complètes sont disponibles sur le site www.wbi.be/emploi

Intéressé ? Envoyez un courriel à translate@homeoffice.be

L’École Européenne de Bruxelles 1,, recherche pour une entrée en service en septembre 2013

FI ENGINEERING dans le cadre de son développement recrute :

Architectes/Gestionnaires de chantiers Ingénieurs électricité ou HVAC/ maintenance ou bureau d’études Gestionnaires de chantiers en électricité ou HVAC Dessinateurs en électricité ou HVAC, Autocad ou Microstation Dessinateurs en architecture/stabilité, Autocad Deviseurs – Métreurs Merci de nous envoyer votre C.V. E-mail : fi@fi-engineering.be - Tél : 02 /344 00 74

www.fi-engineering.be

des assistants de maternelle, des assistants SEN (Special Educational Needs) et des titulaires de classe ainsi que des professeurs de langue étrangère pour le cycle maternel et primaire si l’effectif permet la création du poste. Toute candidature est à envoyer par courrier avant le 20 mai 2013. Veuillez visiter notre site pour de plus amples informations :

www.eeb1.eu

Mebruke Ergin Cécile Knockaert

02 481 15 00 02 481 15 86

Ana Alonso Christine François Jean-Sébastien Delporte Nadia Leroy

0474 98 83 78 0474 94 06 62 0474 43 01 20 0475 51 92 97

OSEZ LE TALENT

VOTRE CAMPAGNE 360° GRÂCE AU MÉDIAMIX DE RÉFÉRENCES 18 MAI 2013

51


052_GPV1QU_20130518_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 16/05/13 21:35 Page52

7 erreurs fatales lors d’un entretien téléphonique De plus en plus d’entreprises utilisent l’entretien par téléphone pour opérer une première sélection parmi les candidats, avant de passer à l’étape des entretiens «face à face». Découvrez 7 comportements qui vous feront à coup sûr passer à la trappe. References.be/telephone

OSEZ LE TALENT


053_GPV1QU_20130518_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 16/05/13 21:36 Page53

Inspiring People

Account Advisor passionné(e) de communication RH

Le super job, tout le monde en rêve. Vous aussi ? Alors, Universal Communication vous donne un petit coup de pouce. Situé à Hoeilaart, notre bureau est un pionnier dans le domaine de la communication en Ressources Humaines. Nos clients : d’importantes entreprises belges et internationales. En tant que futur (m/f) Account Advisor parfait bilingue, vous assurez surtout le suivi de nos projets francophones. À cette fin, vous collaborez étroitement avec l’Account Director avec qui vous échangez et mettez en place des actions. Une journée de travail typique ? Variée et passionnante : vous appelez, conseillez et inspirez les clients, vous négociez avec les médias online et print, vous briefez vos collègues et coordonnez les campagnes. Bref, vous mettez tout en œuvre pour offrir à nos clients un service impeccable dans le respect scrupuleux des délais fixés.

Un nouveau lieu de travail... dans le cloud ?

Qu’il s’agisse d’Employer Branding, de campagne de recrutement, de communication interne ou d’activation via les médias sociaux, pour Universal Communication, l’humain doit être au cœur de la communication. Clients, candidats ou collègues, les gens nous inspirent et nous aimons les inspirer.

Naturellement, une mission de cette importance exige une réelle affinité avec le monde de la communication et des Ressources Humaines, une grande résistance au stress et un sens aigu du détail. Sans oublier votre connaissance des langues (fr/nl/ang) qui est essentielle. Le job vous inspire ? À vous d’inspirer notre équipe et d’adresser votre candidature par e-mail à Valérie Bilteryst : valerie.bilteryst@uc.be (02 676 44 34).

www.uc.be

uc@uc.be

les résultats de l’enquête Lieu de travail ou site web ?

architecte d’intérieur ? nationales et la n ouvelle

: l es résultats boration avec :

LIEU DE TRAVAIL OU SITE WEB ? UNE NOUVELLLE FAÇON DE TRAV VAILLER

18 MAI 2013

53


054_GPV1QU_20130518_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 16/05/13 21:39 Page54

PUBLI RÉDACTIONNEL PUBLI-RÉDACTIONNEL

Mecachrome, acteur incontournable de l’aéronautique, recrute 150 collaborateurs MECACHROME est un groupe international de 2000 collaborateurs. Leader dans la conception, l’ingénierie, la fabrication et l’assemblage de composants complexes de haute précision dans l’aérospatiale, l’aéronautique, l’automobile, le sport auto, la défense et l’énergie. Mecachrome est situé dans les régions Centre, Pays de la Loire et Midi-Pyrénées. Le groupe est également présent à l’international, notamment au Canada, au Maroc et en Tunisie.

Entretien avec Philippe Duret, DRH de Mecachrome Nicolas Pinau : Bonjour M. Duret, recrutez-vous en ces temps difficiles ? M. Duret - Effectivement, nous recrutons pour accompagner notre forte croissance dans le domaine aéronautique sur nos métiers de production. Nous allons embaucher des opérateurs commande numérique, des ajusteurs monteurs, ainsi que des tourneurs expérimentés. De plus, et pour renforcer notre encadrement tant en production que dans les fonctions support, nous recherchons également des ingénieurs et des techniciens afin de renforcer nos capacités en matière d’industrialisation.

NP : Rencontrez-vous des problèmes pour attirer les profils recherchés ? M.D - Oui, car l’ensemble de nos emplois sont des emplois qualifiés en situation de pénurie, ce qui peut sembler paradoxal dans un pays qui compte plus de 3 millions de chômeurs. Cette situation n’est pas propre à Mecachrome, elle concerne l’ensemble des entreprises dans l’industrie aéronautique. En cause, la mauvaise image des industriels vis-à-vis du public largement relayée par les médias qui évoquent le plus souvent les plans sociaux et les fermetures d’usines. Je rassure nos futurs collaborateurs, notre secteur se porte bien et continue sa croissance. Concernant les postes d’opérateurs commande numérique, d’ajusteurs monteurs et de tourneurs expérimentés, le marché français est confronté à une forte pénurie. C’est pourquoi nous étendons nos offres d’emploi au Portugal, à l’Espagne et à la Belgique.

en charge les frais de déménagement. Nous les accompagnons dans leur recherche d’un logement à proximité de leur lieu de travail. Une prime d’installation est versée en fonction de la composition familiale.

NP : Combien de personnes allez-vous recruter ?

Pour ces postes en 3 x 8, des primes conventionnelles sont attribuées ainsi que des primes propres à Mecachrome en supplément des dispositions conventionnelles, ainsi qu’un 13ème mois. De plus, travailler chez Mecachrome offre différents avantages tel que des tickets restaurant, une mutuelle d’entreprise (participation employeur 60%), un intéressement, PEE, PERCO, une 6 ème semaine de congés payés, un comité d’entreprise… En ces temps difficiles, cela n’est pas négligeable.

NP : Proposez-vous des formations ?

M.D - En France, nous prévoyons 150 recrutements en 2013 pour l’ensemble du groupe.

M.D - Oui, par l’intermédiaire de notre centre de formation MK FORMATION, nous avons la possibilité de former des demandeurs d’emploi à nos métiers tels que l’usinage (tourneurs / fraiseurs) et les travaux mains (ajustage / montage et chaudronnerie). Nous utilisons également notre centre de formation pour élever la qualification de notre personnel.

Pour plus de renseignements, vous pouvez aller sur le site Mecachrome : www.mecachrome.com ou nous contacter par mail : envol@fr.mecachrome.com

L’encadrement n’est pas oublié pour autant car nous avons lancé un vaste programme de formation au management sur 2013 et 2014 pour 150 managers.

NP : La pratique du Français doit-elle être obligatoire ?

NP : Quelles sont les possibilités d’évolution ?

M.D - Quelques rudiments de Français sont nécessaires mais le langage technique est universel. De plus après quelques mois chez nous, le français devient plus simple en pratique.

M.D - Nous offrons des possibilités d’évolution tant en France qu’à l’international pour nos fonctions d’expertise et d’encadrement. Le personnel ouvrier bénéfice également de possibilités de promotion et de changement de qualification par un système d’examens professionnels qui se met en place progressivement sur l’ensemble des unités du groupe.

NP : Quelles sont les qualités de Mecachrome qui incitent à postuler chez vous ?

NP : Pour toutes ces personnes qui viennent en France, l’intégration n’estelle pas compliquée ?

M.D - Avoir la possibilité de travailler sur des produits de haute technologie tels que des pièces complexes à destination de l’aéronautique, du spatial et de la formule 1. Mecachrome, c’est également une entreprise industrielle qui va de l’avant et qui progresse.

M.D - Pour aider les futurs salariés à changer de région ou de pays, Mecachrome prend

Si vous avez une bonne expérience pratique de nos métiers, vous nous intéressez.

Pour plus de renseignements www.mecachrome.com ou postuler : envol@fr.mecachrome.com


054_GPV1QU_20130518_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 16/05/13 21:39 Page55

Crédits photos : Shotsstudio - Clarisse - Fotolia / G. Bajor - Getty Images / L. Letot / DR.

Donnez des ailes à vos ambitions…

Pour réussir son envol, Mecachrome recrute h/f tourneurs & fraiseurs CN Perspectives d’évolution & mobilité internationale S E C T E U R S

A É R O N A U T I Q U E

MECACHROME FRANCE Rue de Saint Règle ZI La Boitardière - 37400 AMBOISE - FRANCE www.mecachrome.com

-

A U T O M O B I L E

-

S P O R T

CONTACT : envol@fr.mecachrome.com Tél : 02 47 30 67 40

F R A N C E & I N T E R N AT I O N A L C E N T R E - PAY S D E L A L O I R E - M I D I - P Y R É N É E S CANADA - MAROC - TUNISIE

A U T O


056_GPV1QU_20130518_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 16/05/13 21:41 Page56

Les avantages et les inconvénients du « job hopping » Beaucoup de jeunes travailleurs volètent joyeusement de job en job, dans l’espoir de se construire une expérience intéressante et d’obtenir un meilleur salaire : on appelle ça le « job hopping ». Mais quels sont les avantages et les inconvénients du fait de changer continuellement de travail ? References.be/jobhopping

OSEZ LE TALENT


057_GPV1QU_20130518_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 16/05/13 21:41 Page57

18 MAI 2013

57


058_GPV1QU_20130518_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 16/05/13 21:43 Page58

OSEZ LE TALENT

JOBS

ENTREPRISES

CARRIÈRE

TESTS & OUTILS

Recherchez par métier, mots-clés ou nom d’entreprise

FORUM

DANS

VIDÉO

Toutes les régions

Retrouvez plus d’annonces Supply Chain Assistant (m/v) www.references.be/jobs/12488008

chez Office Team

Analyste Financier Fr/An (h/f) www.references.be/jobs/12487925

chez Start People

Technicien de service (h/f) www.references.be/jobs/12487926

chez Unique Office

Aide comptable avec une bonne connaissance de SAP. (h/f) www.references.be/jobs/12487883

chez Accountemps

Secrétaire administrative (h/f) www.references.be/jobs/12487453

à l’Ordre des Architectes

Recruitment Consultant (m/v) www.references.be/jobs/12487397

chez Hays HR

Contremaître Bulkk (h/f) chez Baxter via Randstad Professionals www.references.be/jobs/12487352

Recruitment & Selection

HR Coördinator (m/v) chez Adecco Area Namur-Brabant Wallon

www.references.be/jobs/12487314

Ingénieur industriel en construction (h/f) www.references.be/jobs/12487024

chez IDEA

4 infirmièr(e)s en chef (h/f) www.references.be/jobs/12487023

au CHU Ambroise Paré Et aussi dans les secteurs suivant : Administration Consultant Créatif Direction Finance Franchise & Gérance 58

18 MAI 2013

Médical Paramédical Personnel Horéca & tourisme Management RH ICT & Internet Ingénieurs Juristes & Notaires

Logistique & Distribution Assistance sociale Marketing & communication Enseignement & formation Services publics Purchasing/Achats

Rédaction & communication Recherche & développement Sales Technique & Production Professions libérales Recherche scientifique


058_GPV1QU_20130518_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 16/05/13 21:43 Page59

FR

Scannez les QR codes avec votre smartphone !

SE CONNECTER

RECHERCHE

Recherche approfondie

dans le Hainaut sur References.be Juriste (h/f) www.references.be/jobs/12487027

chez EASI-WALLONIE

Responsable d’Equipe Pilotage et Planification (h/f) www.references.be/jobs/12487187

chez TRACE !

Manager opérationnel et logistique (h/f) www.references.be/jobs/12486526

via Profile Group

Secrétaire de chantier (h/f) www.references.be/jobs/12486336

chez Synergie

Administrateur général adjoint du FOREM (h/f) www.references.be/jobs/12485756

chez Selor

Formateur en biopharmacie (h/f) www.references.be/jobs/12485751

chez Cefochim

Directeur des soins infirmiers (h/f) à l’ASBL La Maison de Mariemont

www.references.be/jobs/12485772

Senior HR Officerr (m/v) chez Mewa - Servibel via SD Worx Staffing

www.references.be/jobs/12483948

Comptable pour une fiduciaire (h/f) chez Page Personnel Belgium

www.references.be/jobs/12483446

Gestionnaire technique (h/f) www.references.be/jobs/12485779

chez Arroba

Pour plus de visibilité dans le Références ? Prenez contact avec nos équipes Mebruke Ergin 02 481 15 00 Cécile Knockaert 02 481 15 24

Ana Alonso 0474 98 83 78 Christine François 0474 94 06 62

Jean-Sébastien Delporte 0474 43 01 20 Nadia Leroy 0475 51 92 97 18 MAI 2013

59


060_GPV1QU_20130518_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 16/05/13 21:46 Page60

PUBLIREPORTAGE REF & CO

JUMP, votre partenaire e JUMP accompagne et soutient les organisations et entreprises qui veulent promouvoir plus de mixité entre les hommes et les femmes parmi leurs dirigeants et souhaitent s’engager comme pionnières de l’égalité professionnelle. Grâce à son expertise et à deux projets en particulier, le Wo_Men@Work Award et le Gender Equality Hub, JUMP favorise l’échange de bonnes pratiques entre opérateurs de la diversité, stimule la création de modèles innovants en gestion de talents et amplifie la connaissance sur tous les sujets relatifs à la gestion de la diversité de genre.

Wo_Men@Work Award : Montrez votre engagement ! En 2010, JUMP a créé le Wo_Men@Work

Award, une récompense annuelle qui met à l’honneur un(e) CEO qui s’inscrit dans une politique claire de mixité et s’engage de façon personnelle à garantir la représentativité des femmes aux postes de décision.

récompensé l’engagement de Christel Verschaeren chez IBM Europe et celui de Tom Declercq chez Deloitte Belgium. Pour la 4e édition du Wo_Men@Work

Award, JUMP est particulièrement fier d’annoncer sa nouvelle collaboration avec Coca-Cola. Qui sera l’ambassadeur de l’égalité

professionnelle en 2014 ? Le dépôt des candidatures est prévu fin septembre 2013. Les dossiers seront analysés par un expert et soumis au vote du jury ainsi qu’au vote en ligne sur notre site web www.womenatworkaward.be. La cérémonie de remise des prix aura lieu au mois de décembre. Les entreprises qui souhaitent s’associer au prix sans proposer de candidat(e) peuvent devenir partenaires et participer au jury. Gender Equality Hub : Participez au premier réseau des responsables de l’égalité en entreprise !

En trois éditions, JUMP a réussi à créer

un véritable réseau d’ambassadeurs de l’égalité professionnelle et une réelle dynamique de bonnes pratiques au sein des entreprises pour pallier le manque d’équilibre des genres aux postes de direction mis en évidence par McKinsey dans son rapport « Women Matter 2012 : Making the Breakthrough in Belgium ». Pour ce cabinet de conseil, l’engagement des CEO n’est pas assez visible dans l’entreprise et à l’extérieur que pour être efficace1.

Le Gender Equality Hub est le programme de JUMP destiné aux opérateurs de l’égalité en entreprise. Le Gender Equality Hub est un réseau d’échange de bonnes pratiques et de formation en égalité professionnelle réuni autour d’experts reconnus internationalement. Quatre rencontres annuelles sont organisées ainsi qu’une plateforme de diffusion des principaux rapports en la matière, des statitisques essentielles, des nouvelles législatives et des événements à ne pas manquer.

Une initiative comme le Wo_Men@

Work Award est donc essentielle : Ce prix m’a permis à plusieurs reprises de prendre la parole sur des questions de diversité. J’ai été invité par différents conseils d’entreprises et d’institutions pour échanger des bonnes pratiques en égalité professionnelle témoigne Albert Ragon, Directeur général de Danone Belgium et premier lauréat du Wo_Men@Work Award. Les deux éditions suivantes ont 60

18 MAI 2013

Pour en savoir plus, contactez-nous :

info@jump.eu.com ou www.jump.eu.com

1

En effet, si 92 % des CEO des entreprises analysées se sentent personnellement investis dans une volonté d’avoir plus d’équilibre hommes/femmes dans le management, 62 % de ceux-ci et seulement 36 % des seniors managers pensent que cet engagement est suffisamment clair pour être efficace.


060_GPV1QU_20130518_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 16/05/13 21:46 Page61

en égalité professionnelle

ENGAGEZ-VOUS AVEC JUMP POUR OSER TOUS LES TALENTS DE VOTRE ORGANISATION !

18 MAI 2013

61

1

21:45


062_GPV1QU_20130518_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 16/05/13 21:47 Page62

mensenwerk

62

18 MAI 2013


INDEX BASE_Opmaak 1 16/05/13 22:06 Page63

INDEX DIRECTION & CADRES SUPÉRIEURS ADMINISTRATEUR GÉNÉRAL DIRECTEUR ADMINISTRATIF ET FINANCIER DIRECTEUR COMMERCIAL ET JURIDIQUE DIRECTEUR D'ADMINISTRATION DIRECTEUR D'ADMINISTRATION DIRECTEUR D'ADMINISTRATION DE RANG 15 DIRECTEUR DE LA DIRECTION ADMIN. DIRECTEUR GÉNÉRAL DIRECTEUR GÉNÉRAL DIRECTEUR GÉNÉRAL DIRECTEUR GÉNÉRAL ADJOINT DIRECTEURS D'ADMINISTRATION DIRECTEURS D'ADMINISTRATION

COMMISSION COMMUNAUTAIRE FRANÇAISE PORT DE BRUXELLES PORT DE BRUXELLES COMMISSION COMMUNAUTAIRE FRANÇAISE COMMISSION COMMUNAUTAIRE FRANÇAISE COMMISSION COMMUNAUTAIRE FRANCAISE SELOR HUDSON BELGIUM PORT DE BRUXELLES CENTRE DE SOINS SAINTE BARBE PORT DE BRUXELLES COMMISSION COMMUNAUTAIRE FRANÇAISE COMMISSION COMMUNAUTAIRE FRANÇAISE

49 45 45 49 49 49 47 COVER 2 45 43 45 49 49

CHARGÉS A TEMPS PLEIN SERVICE PUBLIC DE WALLONIE FI ENGINEERING FI ENGINEERING ALSTOM BELGIUM IDEA ARROBA ARROBA ARROBA IDEA IDEA IDEA IDEA IDEA FI ENGINEERING FI ENGINEERING FI ENGINEERING ARROBA ARROBA ALSTOM BELGIUM ALSTOM BELGIUM IDEA IDEA YARA ALSTOM BELGIUM

46 51 51 33 38 47 47 47 38 38 38 38 38 51 51 51 47 47 33 33 38 38 35 33

TECHNIQUE & PRODUCTION AGENT DE QUALITÉ ASSISTANT TECHNIQUE CHEFS DE PROJETS EN ÉLECTRICITÉ DESSINATEUR EN CHAUDRONNERIE DESSINATEUR PROJETEUR EN BETON DESSINATEURS EN ARCHITECTURE

FI ENGINEERING ARROBA ARROBA ARROBA FI ENGINEERING BEPCO PARTS ARROBA ARROBA ELIA SYSTEM OPERATOR ALSTOM BELGIUM ARROBA IGRETEC GREISCH BGROUP ARROBA MECACHROME

51 47 47 47 51 2 47 47 30 33 47 37 46 47 55

UNIVERSITÉ DE LIÈGE

47

SCIENCES

INGÉNIEURS ANALYSTE ARCHITECTES ARCHITECTS/GESTIONNAIRES DE CHANTIERS DESIGN ENGINEER GÉOMÈTRE EXPERT INGÉNIEUR D'ETUDES EN GÉNIE CIVIL INGÉNIEUR D'ÉTUDES EN MECANIQUE INGÉNIEUR DIAGNOSTIC DE MAINTENANCE INGÉNIEUR INDUSTRIEL INGÉNIEUR INDUSTRIEL EN CONSTRUCTION INGÉNIEUR INFORMATIQUE INGÉNIEUR INFORMATIQUE INGÉNIEURS INGÉNIEURS ÉLECTRICITÉ INGÉNIEURS ÉLECTRICITÉ INGÉNIEURS ÉLECTRICITÉ OU HVAC INGÉNIEURS EN ÉLECTRICITÉ INGÉNIEURS TS SAFETY OPERATION ENGINEER SIGNALLING SYSTEM ENGINEER STAGIAIRE ARCHITECTE STAGIAIRE ARCHITECTE SUPPORT ENGINEER TEST & VALIDATION ENGINEER

DESSINATEURS EN ÉLECTRICITÉ DESSINATEURS EN ÉLECTRICITÉ DESSINATEURS PIPING DEVISEUR EN TECHNIQUES SPÉCIALES DEVISEURS - METREURS EMPLOYÉ DEVELOPPEMENT DE PRODUITS INGÉNIEUR CHIMISTE LEAD BUYER EN MÉCANIQUE PROJECT LEADER PROJECT MANAGER RESPONSABLES MAINTENANCE TECHNICIEN DE MAINTENANCE TECHNICIEN DESSINATEUR TECHNICIENS COMMISSIONNING TOURNEURS - FRAISEURS

ARROBA IGRETEC ARROBA ARROBA ARROBA FI ENGINEERING

VENTE & MARKETING ACCOUNT ADVISOR DIRECTEUR MARKETING & COMMUNICATION DIRECTEUR(TRICE) DEP.MARKETING JUNIOR ACCOUNT MANAGER

53 35 35 31

RESPONSABLES RH GESTIONNAIRE DE RESSOURCES HUMAINES

LE GRAND HOPITAL DE CHARLEROI

38

SECTEUR JURIDIQUE CONSEILLER JURIDIQUE JURISTE LEGAL ADVISOR

SNI SERVICE PUBLIC DE WALLONIE BREAST INTERNATIONAL GROUP

46 48 COVER 2

FINANCES ANALYSTE FINANCEMENT INNOVATION RESPONSABLE FINANCIER ADMINISTRATIF

47 37 47 47 47 51

UNIVERSAL COMMUNICATION LE FOREM LE FOREM JUNGHEINRICH

SOC WALLONNE DE FINANCEMENT LES TARTES DE FRANÇOISE

2 35

ADMINISTRATION ADMINISTRATEUR GENERAL DE RANG 16 ADMINISTRATEUR GÉNÉRALE

COMMISSION COMMUNAUTAIRE FRANÇAISE COMMISSION COMMUNAUTAIRE FRANÇAISE

18 MAI 2013

49 49

63


INDEX BASE_Opmaak 1 16/05/13 22:07 Page64

ATTACHÉ GÉNÉRALISTE COORDINATEUR EMPLOYÉ ADMINISTRATIF RESPONSABLE ADMINISTRATIF SECRÉTAIRE COMMUNAL

WALLONIE BRUXELLES INTERNATIONAL AGENCE DE STIMULATION ECONOMIQUE SNI NOSTALGIE ET NRJ VILLE DE CHÂTELET

51 4 44 57 36

AUTRE ADMINISTRATEUR SYSTÈME CHEF DE SERVICE CHEF DU SERVICE INTERNE-PRÉVENTION COACHES CONCIERGE COORDINATEUR DES COACHES DESSINATEURS EN ARCHITECTURE DESSINATEURS EN ÉLECTRICITÉ DIVISEURS-MAÎTREURS EXPERT ASSET MANAGEMENT EXPERT TECHNICAL GOVERNANCE GÉOMÈTRE EXPERT GESTIONNAIRES DE CHANTIERS STAGIAIRE ARCHITECTE TEAMLEADER ACHAT TRADUCTEUR/REVISEUR

INTERCOMMUNALE DE SOINS SPECIALISES DE LI C.H.U. DE LIÈGE C.H.U. DE LIÈGE AGENCE WALLONNE A L'EXPORTATION ÉCOLE EUROPÉENNE DE BRUXELLES AGENCE DE STIMULATION ÉCONOMIQUE AGENCE WALLONNE A L'EXPORTATION FI ENGINEERING FI ENGINEERING FI ENGINEERING ELIA SYSTEM OPERATOR ELIA SYSTEM OPERATOR IDEA FI ENGINEERING IDEA BEPCO PARTS HOME OFFICE

44 44 44 45 44 COVER 4 45 51 51 51 30 30 38 51 38 2 51

Rédaction Directeur de rédaction Didier Hamann Rédacteur en chef Rafal Naczyk Secrétaire de rédaction Pierre Michel Rouffiange Collaborateurs Benoît July Photographe Kasia Doraczynska Rédaction References.be Magali Henrard, Evelien Maes, Steven Heyse Équipe graphique Art Director Pieter Ver Elst Assitant Art Director Jon Troch Graphistes Kenny Caudron, Flor Cobo, Patricia Kempeneers Publicité Account Managers Ana Alonso Tél. 02 481 15 88 Jean-Sébastien Delporte Tél. 02 481 15 70 Christine François Tél. 02 481 15 85

Fax général 02 482 03 77

64

18 MAI 2013

41 41

CEPHA IRIS TL JUMP

34 50 61

ICT & INTERNET ARCHITECTE IT D'ENTREPRISE ARCHITECTE IT D'ENTREPRISE AUTOMATICIEN PROGRAMMEUR SUPPORT ENGINEER

SERVICE PUBLIC DE WALLONIE SERVICE PUBLIC DE WALLONIE ARROBA YARA

46 46 47 35

ENSEIGNEMENT & FORMATION ASSISTANTS MATERNELLE ASSISTANTS SEN PROFESSEURS DE LANGUE TITULAIRES DE CLASSE

ÉCOLE EUROPÉENNE DE BRUXELLES ÉCOLE EUROPÉENNE DE BRUXELLES ÉCOLE EUROPÉENNE DE BRUXELLES ÉCOLE EUROPÉENNE DE BRUXELLES

51 51 51 51

CONSTRUCTION CHU DE MONS-BORINAGE CLINIQUE SAINT-PIERRE CLINIQUE SAINT-PIERRE CENTRE HOSPITALIER DE LUXEMBOURG CLINIQUE SAINT-PIERRE CHU DE MONS-BORINAGE CENTRE HOSPITALIER JEAN TITECA CHU DE MONS-BORINAGE CENTRE HOSPITALIER CHRETIEN

Business Unit Manager Nadia Leroy

Sales Assistants Mebruke Ergin Tél. 02 481 15 00 Cécile Knockaert Tél. 02 481 15 86

CENTRE HOSPITALIER CHRETIEN CENTRE HOSPITALIER CHRETIEN

CORPORATE CORPORATE CORPORATE CORPORATE

SANTÉ 4 INFIRMIER(E)S EN CHEF INFERMIER(E) CHEF-CARTIER OPÉRATOIRE INFIRMIER CHEF DE SERVICE INFIRMIER SPÉCIALISÉ SOINS INTENSIFS INFIRMIERE CHEF INFIRMIERS INFIRMIERS BACHELIER INFIRMIERS EN CHEF MÉDECIN SMU

MÉDECIN SMU CHEF DE SERVICE PHARMACIEN HOSPITALIER CHEF DE SERVICE

42 39 39 42 39 42 43 42 41

ARCHITECTE ARCHITECTE OU INGÉNIEUR CONSTRUCTION ARCHITECTES/GESTIONNAIRES DE CHANTIERS CONDUCTEURS DE CHANTIER/BATIMENT DEVISEURS GESTIONNAIRE DE CHANTIERS GESTIONNAIRE DE PROJETS GESTIONNAIRES DE CHANTIERS

VILLE DE BRUXELLES IGRETEC FI ENGINEERING ARROBA FI ENGINEERING ARROBA ARROBA FI ENGINEERING

Annonces téléphonées Tél. 02 225 55 00 Online Sales Director Nancy Werbrouck Internet Sales Manager Kim Claesen Internet Account Managers Sylvie De Vocht, Karl Van Lathem, Isabelle Vansteelandt Tél. 02 482 03 50 Marketing & Research Marketing Manager Gregory Hulstaert B2C Marketeer Émilie Tcherkezian B2B Marketeer Sandrine Kinnard Back-Office Manager Michel Bernard Tél. 02 481 15 29 Direction Vacature et Jobscareer Christophe Glorieux Administrateur délégué Thierry Hugot Éditeur responsable Rossel Patrick Hurbain 100 rue Royale 1000 Bruxelles Références SA 86 C bte101 avenue du Port 1000 Bruxelles Tél. 02 481 15 24

ENVOYEZ STAR PAR SMS AU 6322

CITY TRIP LIVE A PARIS ECOUTEZ FUN RADIO DU 20 AU 24 MAI ET REMPORTEZ VOTRE

2 JOURS À PARIS + 2 ENTRÉES POUR LE CONCERT D’EMINEM ET REMPORTEZ AUSSI SON ALBUM CURTAIN CALL: THE HITS !

45 37 51 47 51 47 47 51


003_GPV1QU_20130518_RMP01_00.qxp_VAMinside-QXP8 15/05/13 16:48 Page3

Oxygénezvous le corps et l’esprit! 18 mois de lecture + 1 vélo pour 379€ Possibilité de payer en 3 fois

Bien dans son corps, bien dans sa tête! Voici le programme bien-être que vous a concocté Le Soir à l’approche e des beaux jours : lisez quotidiennement le journal et enfourchez votre nouveau vélo chaque fois que vous le pou-vez! Profitez sans attendre de notre offre unique sur www.lesoir.be/velos. Dès à présent nous vous souhaitons s d’agréables aventures sur les chemins de campagne de notre pays...

Vélo femme

Vélo homme

Vélo enfant - violet

Vélo enfant - bleu/blanc

Vous êtes déjà abonné(e) ? Appelez notre Service Clientèle au 078/05.05.10 (du lundi au vendredi de 09h à 17h, le samedi de 10h à 12h) pour: - participer à notre tirage au sort afin d’avoir la chance de gagner un de nos nombreux cadeaux - prolonger dès maintenant votre abonnement afin de recevoir un vélo au choix en cadeau.

Rendez-vous vite sur www.lesoir.be/velos ON AURA TOUJOURS RAISON DE L’OUVRIR

Photos non contractuelles et dans la limite des stocks disponibles.

Abonnez-vous 18 mois au journal Le Soir et recevez un vélo «Diamond» pour 379€ seulement. Soyez les premiers!


004_GPV1QU_20130518_RMP01_00.qxp_VAMinside-QXP8 15/05/13 16:49 Page4

Le zèle du Hainaut  

Souvent affublée d’une image peu enviable, Charleroipose les jalons de sa reconversion. Les succèsde Brussels South Charleroi Airport et du...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you