Issuu on Google+

INFLUENCES

Testé pour vous

La formation en alternance, nouvelle star de l’insertion ?

Travailler dans un autre secteur que sa formation

p. 2

p. 5

chouette job

On va vous donner envie de travailler dans les assurances.

23.02.13

osez le talent actu

Technique & ICT

CAMPUS

Bruxelles va former aux métiers de la ville

à chacun son mentor

Que vaut mon diplôme dans un monde en crise ?

Les quinquagénaires se sentent discriminés

Pas efficaces, les seniors  ? Selon une étude Securex, 29 % de Belges estiment que les travailleurs plus âgés obtiennent moins de chances que leurs collègues plus jeunes en termes de développement professionnel (contre 12 % chez les moins de 50 ans). 37 % des plus de 50 ans interrogés évoquent le même déséquilibre en ce qui concerne les possibilités de promotion (contre 15 % des plus jeunes). Enfin, les plus de 50 ans sont deux fois plus nombreux (11 % contre 5 %) à penser que leur évaluation sera moins positive que celle des moins de 50 ans.

SOS Emploi : rendezvous le 6 mars 2013

Une nouvelle édition de notre opération SOS Emploi se déroulera le 6 mars prochain. Pendant toute la journée, «  Le Soir  », « Références », JobsRégions, « Sudpresse » et BEL RTL se mobiliseront en faveur de l’emploi. La crème des experts du recrutement et de la formation répondront à vos questions (par téléphone ou internet) sur la thématique de la Ré-orientation de carrière. Déposez dès à présent votre CV ou votre demande d’information sur www.sosemploi.be dans notre rubrique Dépôt de CV. Les premières demandes enregistrées seront traitées en priorité par nos experts.

Pour recruter les techniciens qui leur manquent, de plus en plus d’employeurs mettent en place leur propre parcours de formation. Au cœur de l’action : le mentor. Ce guide professionnel, ce passeur de savoirs, ce gourou.

T

out les sépare. Et pourtant, ils viennent de passer huit mois ensemble en tant que mentor et protégé. À 43 ans et 12 ans de carrière, Patrick Yamedjeu, ingénieur civil électromécanicien à la Stib, a pris sous son aile Vincent. Au début, j’ai beaucoup hésité. Mon métier est très technique. C’est moi qui suis responsable de l’achat des trams. Je fais l’interface entre le constructeur et la Stib. Je dois aussi m’assurer que tout fonctionne correctement à bord. Vincent, quant à lui, a plutôt un profil commercial : ingénieur de gestion, il s’est spécialisé dans l’entrepreneuriat. Sa mission à la Stib ? Intégrer aux trams un système de lubrification automatique des voies, pour mettre un terme aux crissements, frottements et autres nuisances sonores. Sans aucune connaissance du ferroviaire, il a fallu l’initier. Avant de commencer ma mission, j’ai passé trois semaines à me documenter sur le constructeur, les nouveaux modèles de trams, le graissage des rails, confie Vincent. Mais sans l’apport technique de mon mentor, je n’aurais jamais pu trouver de solution. Vincent, le mentoré, est arrivé avec des préoccupations très concrètes que le mentor a aidé à reformuler, en donnant des conseils. Entre les deux ingénieurs, c’est du pingpong, de la relation d’homme à homme, du transfert d’expérience. Dans la mythologie grecque, Mentor est un ami du roi Ulysse, qu’il assiste régulièrement de ses conseils, explique Patrick Yamedjeu. Lorsqu’Ulysse, roi d’Ithaque, quitte son royaume pour participer à la guerre de Troie, il confie à Mentor l’éducation de son fils Télémaque. Construire des ponts entre anciens et nouveaux, entre plus vieux et plus jeunes, entre expérimentés et novices, en instaurant le statut de passeur, de guide, pourquoi pas d’un directeur de conscience : l’intention est louable. Mais également nécessaire. Car depuis de nombreuses années, l’industrie technique subit un manque chronique de main-d’œuvre. Les fonctions d’ingénieur et de technicien sont les plus touchées. Face à cette pénurie, les employeurs n’ont pas le choix : après avoir attiré leurs recrues, ils doivent les former.

explique Éric Bossart, DRH. Pour assurer les compétences dont nous avons besoin, nous sommes obligés de former sur le terrain. À la Stib, cent ouvriers techniques ont été engagés en 2012. Et tous ont été accompagnés par un parrain. Le mentorat est jugé tellement efficace qu’il est désormais transposé aux postes cadres. Les volontaires, pour la plupart des seniors, transmettent leurs techniques de travail et leur savoir-faire aux cadres débutants. Chaque nouvel arrivant bénéficie lui aussi d’un tuteur, davantage dans un but d’intégration, explique François Constant, Knowledge Manager Le mentorat, au sein des métiers techniques, rencontre à la Stib. La désiun écho de plus en plus bienveillant. En cause : le manque gnation du maître de main-d’œuvre directement opérationnelle. d’apprentissage ou « Passage de relais », « transmission des du tuteur est aussi une façon de valoricompétences », « compagnonnage » : si ces ser un collaborateur et de permettre la notions font leur chemin du côté des DRH, transmission d’un savoir-faire technique reste à trouver la méthode. Le parrainage, précieux à l’entreprise, mais peu valorisé au sein du groupe Elia, n’est pas né d’hier. dans l’enseignement. Comme un nombre Depuis une dizaine d’années, chaque noucroissant d’employeurs en manque de vel embauché se voit proposer, dans sa techniciens, la Stib expérimente un prophase d’intégration, un parrain, sur le mojet pilote de formation en alternance : dèle du compagnonnage. Chaque année, trois jours par semaine, elle accueille des cinquante à soixante nouvelles recrues sont étudiants dans ses ateliers et les forme à formées aux aspects les plus techniques du la mécanique des fluides, aux automamétier, confie Peter Clybouw, Knowledge tismes, à l’amélioration de la traction Manager auprès du gestionnaire de réseau électrique, à l’entretien du matériel roude transport d’électricité. L’entretien et la lant. On apporte du concret aux jeunes. manipulation de certains appareils nécesEn plus de les former, on les aide à entrer sitent une telle finesse qu’il faut compter en douceur dans le monde du travail à deux à trois ans de formation on the job temps complet, à passer du statut d’élève pour se spécialiser. ou d’étudiant à celui de salarié, insiste François Constant. Objectif : quitter l’école avec un diplôme et… un contrat. Un recrutement pas à pas En effet, la moitié des alternants seront Chez Ores, la société qui exploite les réembauchés à l’issue de leur formation.  seaux de distribution d’électricité et de gaz en Wallonie, on défend également le :: Rafal Naczyk principe du mentorat comme mécanisme Retrouvez toutes nos offres d’emploi d’intégration professionnelle. En Belgique, dans les métiers techniques sur il n’y a pas d’école du gaz. Le seul métier apreferences.be/technique parenté est celui de chauffagiste sanitaire, ©©charles paulicevich

Bruxelles se pare d’un nouveau Centre de référence dédié aux métiers de la ville et de la fonction publique. Ces métiers, non délocalisables, offrent des opportunités d’emploi à des personnes peu qualifiées. Ils consistent surtout en des fonctions dites de proximité qui touchent à l’accompagnement social, la médiation, le développement local, la sécurité ou encore la prévention. Le centre, géré en collaboration avec Actiris, Bruxelles-Formation, le VDAB, l’IBGE, ainsi que les syndicats, sera aussi spécialisé dans les cursus pour gardiens de la paix, de parc, balayeurs, jardiniers. Et visera à l’augmentation du nombre de Bruxellois dans les zones de police.

p. 3

1 400 € net C’est le salaire de départ pour un technicien réseau gaz naturel, auquel s’ajoutent des avantages extralégaux (assurance groupe, assurance soins de santé, chèques-repas, etc.). Après trois ans d’expérience, les revenus grimpent à 1 600 € net.

1 460 € net

C’est le salaire mensuel pour un technicien dans le ferroviaire, fraîchement sorti de l’enseignement secondaire. Un bachelier verra sa rémunération grimper à 1 700 € net, dès son entrée en fonction. En outre, des avantages comme une voiture de fonction peuvent être proposés.

1 900 € net

C’est le salaire mensuel d’un technicien de maintenance en électromécanique. Frigoriste, ascensoriste, mécanique, électrique, hydraulique, productique… Les techniciens de maintenance se spécialisent dès leurs études. Avec des profils aussi pénuriques, les salaires peuvent grimper très haut.

10 000

Selon le dernier baromètre d’USG Innotiv, la demande de techniciens et d’ingénieurs se chiffre à 10 000  postes vacants, soit une augmentation de 30 % sur un an. Les profils les plus recherchés sont les électromécaniciens, les électriciens et les techniciens polyvalents. Les secteurs de l’énergie, de l’aéronautique, de l’environnement, de la chimie et de la construction sont particulièrement demandeurs.

chouette job Groupe P&V – A la recherche d’un chouette job? www.chouettejob.be/ A la recherche de valeurs qui vous font vibrer : loyauté, solidarité, flexibilité, stabilité ? Un employeur humain à ancrage belge qui veille à l’épanouissement de ses collaborateurs.

On va vous donner envie de travailler dans les assurances.


Influences À son compte. De salarié à entrepreneur indépendant, par Alain Fernandez, éd. Eyrolles. 272 p., 19 €.

3 raisons  

de travailler pour

le Groupe

SNCB

Il est devenu particulièrement difficile d’accomplir une carrière conforme à ses ambitions tout en conservant un statut de salarié. L’entreprise, confrontée à la loi des marchés, favorise des modes de management qui tiennent peu compte des aspirations de carrière de chacun. Par ces quelques mots, l’auteur dévoile un parti pris... dans lequel se reconnaîtront peut-être celles et ceux qui sentent que leur carrière n’aboutira pas comme ils le souhaitent et ont compris qu’il était peutêtre temps de donner une inflexion à leur parcours professionnel. 

Un des plus gros 1  employeurs du pays

Le Groupe SNCB, ce sont 36 000 collaborateurs qui travaillent à la mobilité durable d’aujourd’hui et de demain. Nous transportons 775 000 voyageurs par jour.

2

  Haute valeur technologique

Le Groupe SNCB investit chaque année plus de 2 milliards d’euros dans des projets innovants, au service de la mobilité.

L’avis de la rédaction Dès lors qu’on a décidé de franchir le pas de « l’indépendance », cet ouvrage peut, parmi d’autres, se révéler un guide utile. Il met, en particulier, l’accent sur la démarche entrepreneuriale dont il résume les points essentiels : le professionnalisme, la qualité des réalisations, la valeur ajoutée réciproque, la personnalisation du business model, les partenaires et le plaisir de bien équilibrer sa vie professionnelle et personnelle. La lecture de l’ouvrage peut-être complétée par la consultation d’un site dédié : www.asoncompte.com

3  Laue service client

c o he i r se r ar a ch es ux e

Le client est au centre de nos préoccupations : sécurité, ponctualité et qualité du service au client sont nos valeurs phares.

Administrateur général adjoint, Wallonie-Bruxelles International (WBI)

Recruteur Wallonie-Bruxelles International (WBI) est l’administration publique chargée des relations internationales Wallonie-Bruxelles. Elle est l’instrument de la politique internationale menée par la Wallonie, la Fédération Wallonie-Bruxelles et la Commission communautaire française de la Région de Bruxelles-Capitale.

Fonction Vous assistez l’administrateur général dans la gestion journalière de WBI. Vous traduisez les objectifs politiques en objectifs stratégiques et opérationnels, possédez des capacités de décision et de négociation internationale, valorisez et motivez le personnel, connaissez les matières budgétaires et les modalités

spécifiques à la fonction publique, notamment en matière de relation avec les organisations syndicales.

Profil Vous êtes titulaire d’un

diplôme donnant accès au niveau 1, ou lauréat d’un concours d’accession au niveau 1, ou agent du niveau 1 dans les services du Gouvernement wallon ou du Gouvernement de la Communauté française ou d’un organisme relevant de la Communauté française ou de la Région wallonne. Vous justifiez de huit ans d’expérience dans le niveau 1 ou dans un niveau équivalent, notamment.

Contact Direction RH de WBI (Nicolas Dervaux, n.dervaux@wbi.be) ; www.selor.be ; www.wbi.be

Directeur technique, Logivesdre Recruteur Logivesdre est

une société de logements de service public. Elle gère un patrimoine de près de 3 000 logements publics situés sur huit communes de l’arrondissement de Verviers.

Fonction Vous supervisez les activités administratives, financières et techniques du service ; conseillez et assistez le CA et la direction ; assurez la gestion des marchés publics ainsi que la gestion des chantiers avec les partenaires privés ; assurez la réalisation d’études techniques et rédigez les offres et les cahiers des charges.

Profil Vous êtes ingénieur

civil, ou industriel en construction, ou ingénieur civil architecte, ou architecte. Vous avez une connaissance approfondie en marchés publics, une expérience professionnelle récente dans une fonction analogue est un avantage important. Vous maîtrisez les ficelles du management tant dans ses aspects organisationnels que sur le plan de la motivation et du coaching de vos collaborateurs.

Contact Gilbert Schaus (gilbert.schaus@logivesdre.be)

La formation en alternance, nouvelle star de l’insertion ? Avant même l’arrivée d’un plan politique en faveur de l’alternance, un dispositif alliant formation théorique et mise en pratique en entreprise, certaines entreprises pionnières se lancent. Et participent directement à la mise en place de formations « maison ». Une voie royale pour décrocher un CDI ? Explications avec Fernand Grifnée, administrateur délégué d’Ores.

E

ngager près de 500 personnes sur les cinq prochaines années, à travers un programme de formation en alternance ? C’est le pari que relève Fernand Grifnée, le patron d’Ores. D’abord, à travers un partenariat avec l’IFAPME, l’Institut wallon de formation en alternance, scellé il y a deux ans. Puis, à travers un programme conclu avec le Forem, en octobre dernier. Face au déséquilibre entre l’offre et la demande et les difficultés à recruter, surtout dans les métiers très techniques, l’alternance est pour lui le meilleur moyen de former et de recruter les jeunes. Recruter un jeune en alternance, c’est se donner toute la durée de sa formation pour évaluer ses compétences et pouvoir le former en interne à l’esprit de l’entreprise, sa culture, ses machines, ses produits, assure Fernand Grifnée. Autant d’opportunités pour les candidats d’explorer l’éventail des métiers du secteur. Contrairement aux idées reçues, l’alternance est loin d’être une « voie de garage ». Elle offre aux jeunes deux fois plus de chances de trouver un emploi que la seule formation théorique, glisse Fernand Grifnée. Preuves à l’appui.

Actu et mouvements des Talents

L’idée qu’une génération puisse être « perdue » est inacceptable à plusieurs égards. Un taux de chômage des jeunes important a des conséquences dramatiques pour nos économies, nos sociétés et avant tout pour l’ensemble de la jeunesse. J’estime que les entreprises ne peuvent pas fermer les yeux. Elles ont un rôle à jouer. Une bonne politique de l’emploi ne doit pas avoir pour objectif de traiter les statistiques, mais de résoudre le problème du chômage. En tant que patron d’entreprise, j’ai la conviction qu’une clé réside dans la formation. Si on veut que ça marche, il faut éviter les « formations parking », celles qui ne permettent pas aux candidats de démarrer leur vie active. Et proposer des formations qui répondent aux besoins des entreprises, comme les formations en alternance.

Investir dans une formation, cela peut sembler une lourde charge additionnelle pour une entreprise... Oui, mais elle sera inférieure aux coûts supplémentaires qu’engendre l’éloignement durable des jeunes chômeurs ayant perdu contact avec le marché du travail. Bien entendu, en tant que patron, j’y vois aussi un intérêt égoïste pour l’entreprise, avec un retour sur investissement. Les métiers techniques sont totalement pénuriques. Lorsque nous participons à des bourses à l’emploi, nous rencontrons de jeunes diplômés, mais presque jamais de techniciens. Il y a un décalage entre

L’agence de communication Strategie a annoncé la nomination de Benoît Morrenne à la fonction de directeur stratégique. Diplômé en Business Administration (KU Leuven), Benoît Morenne affiche une longue expérience de management, y compris à l’international, successivement acquise auprès de P&G, Toyota Belgium, du Salon de l’Auto et de Kia Motors Belgium.

Barbara Verhaegen, Elia Barbara Verhaegen, récemment engagée au sein du gestionnaire de réseau électrique Elia, y devient responsable de la communication externe. Barbara Verhaegen avait précédemment travaillé pour Abbott Vascular et Think BBDO, notamment responsable de l’image d’Elia.

Concrètement, comment s’organisent ces formations ? Le Forem prépare notamment des électriciens, des mécaniciens, en leur apportant les bases du métier. Ores complète ces formations par des aspects beaucoup plus pratiques, liés à nos besoins de terrain, à nos outils technologiques, ainsi

candidats qui ont été formés dans notre entreprise, nous en avons recruté deux. Mais d’autres ont trouvé embauche ailleurs grâce à ces formations. C’est une autre façon de « réussir l’objectif ». S’ils ne trouvent pas de place chez nous, nous mettons tout en œuvre pour qu’ils décrochent un contrat, chez nos sous-traitants par exemple. En 2013, nous souhaitons engager 20 stagiaires dans le cadre de la formation en alternance. Cette microinitiative, parmi d’autres, contribue à faire bouger, tout doucement, les lignes. La formation en alternance fonctionne très bien au sein des PME. Pourquoi ne pas étendre ces pratiques à travers un réseau plus large d’entreprises ? Des entreprises qui, comme nous, ont la chance de pouvoir investir dans la formation ? Si des patrons wallons hésitent à lancer cette dynamique, je leur dis clairement : allezy, ça marche.

Plus que jamais, les jeunes ont du mal à s’intégrer sur le marché du travail. Est-ce seulement la faute à la crise ?

Benoît Morrenne, Strategie

Inside

leurs compétences et nos besoins. L’idée des formations en alternance, c’est de favoriser l’insertion professionnelle en offrant aux candidats un tremplin vers un emploi durable. L’objectif est évidemment qu’ils puissent démontrer tout leur potentiel au cours de leur stage et trouver leur place au sein de l’entreprise au terme de leur apprentissage. Pour déboucher sur des actions durables, nous avons donc besoin de partenariats. D’où notre collaboration avec le Forem et l’organisme de formation IFAPME.

Le monde de la communication a besoin d’un retour à l’essentiel de sa mission et de rigueur, surtout en temps de crise. Je suis ravi de pouvoir relever ce défi en mettant mon expérience de gestion et de marketing nationale et internationale à disposition d’une agence indépendante, hautement qualitative et créative comme Strategie.  Benoît Morrenne

©©photo DR

2 

Fernand Grifnée : On a besoin de ces métiers techniques. Ce sont des métiers concrets, qui évoluent avec les technologies. C’est là qu’il y a un gisement d’emplois. qu’à nos exigences en matière de sécurité. Nous formons par exemple au métier de technicien gazier. Nous avons deux centres de formation à Aye (Marche-enFamenne) et Strépy-Bracquenies avec plus de 5 000 formations par an. La durée des stages est de deux ans pour les candidats issus de l’IFAPME et de un à trois mois pour les demandeurs d’emploi issus du Forem. Ces derniers conservent leur droit aux allocations de chômage pendant toute la durée du stage en alternance. Tandis que les apprentis de l’IFAPME perçoivent des indemnisations qui évoluent avec le temps.

Combien de personnes avez-vous pu recruter à travers ces canaux ? L’expérience est très récente, mais elle porte déjà ses fruits. Sur une douzaine de

Pourtant, l’alternance doit encore faire ses preuves auprès du public. Les nouvelles générations semblent bouder les formations aux métiers techniques. Pourquoi ? C’est aussi une question de perception et d’estime de soi. On est toujours plus motivé par quelque chose de valorisant. Pas forcément par l’argent. Or, les métiers techniques – s’ils sont rémunérateurs – ont été totalement dévalorisés. On a besoin de ces métiers techniques. Ce sont des métiers concrets, qui évoluent avec les technologies. Apporter de l’électricité et du gaz dans les foyers, ce n’est pas rien. C‘est rendre service aux populations. Votre confort individuel, celui des ménages et des entreprises en dépend. C’est là qu’il y a un gisement d’emplois.  :: Rafal Naczyk

Sandrine Dicop, Voo Sandrine Dicop a quitté l’agence Air, où elle occupait le poste de responsable de budgets, pour rejoindre l’opérateur Voo en tant que Marketing Manager. Sandrine Dicop a commencé sa carrière chez HDO Communication avant de rejoindre Ogilvy & Mather, Engage BBDO et Air.

Un mouvement, une promotion, de nouvelles responsabilités ? Faites-le-nous savoir via mouvements@references.be ! :: BJ


Campus

3

©©shutterstock

Que vaut mon diplôme dans un monde en crise ?

La réponse est heureusement très claire : la valeur du diplôme est plus que jamais préservée. À condition cependant d’adopter une démarche plus proactive qu’en période de surchauffe. Pas question d’attendre que les employeurs viennent à vous : prenez votre sort en main, déterminez votre projet personnel, analysez vos compétences-clés... et vendez-vous !

A

h, cette crise qui n’en finit pas ! De quoi sans doute décourager les plus enthousiastes... et pourtant. La valeur du diplôme n’a jamais été aussi élevée. Le point avec les conseillers des cellules d’aide à la recherche d’emploi de l’ULB, de l’UCL et de l’ULg.

est-il   panne ? 1 Leen marché

Rien de catastrophique, répond Élisabeth Waltregny, responsable du suivi des alumni à l’ULg. Les recruteurs continuent de se montrer très actifs vis-à-vis des étudiants. Soit parce qu’ils souhaitent combler des besoins à court terme, soit parce qu’ils continuent de miser sur le potentiel à long terme des jeunes diplômés.  Le propos est confirmé par Marc Vandeur, conseiller à la Cellule emploi de l’ULB. Les recrutements se poursuivent bien évidemment, ne serait-ce qu’en raison du besoin de remplacer les personnes sur le départ. Même en période de crise, les entreprises continuent de recruter, souligne-t-il. Notre rôle, dans ce contexte, c’est de bien préparer les étudiants à un marché qui, c’est vrai, paraît un peu moins porteur. Et aussi de leur ouvrir les yeux sur la réalité : il existe des tas d’opportunités en dehors des « grands recruteurs », qui sont certes les plus visibles, mais ne représentent tout au plus que 30 % du total des emplois potentiellement disponibles. Du côté de l’UCL, on se montre un peu plus mitigé. Les grandes entreprises restent présentes auprès des étudiants, il n’y a aucun doute là-dessus, commente Philippe Fonck, conseiller au Centre d’information et d’orientation (CIO). Mais les offres d’emploi au sens strict sont, quant à elles, en diminution sensible, de l’ordre de 25 % depuis le mois de décembre. Un peu comme si les recruteurs restaient en stand-by, dans l’attente d’y voir un peu plus clair à propos de la conjoncture...

2

  Les étudiants   sont-ils inquiets ?

Nous ressentons une inquiétude ou, à tout le moins, une attention plus importante

aux services que nous proposons, poursuit Philippe Fonck (UCL). Nous avons un millier de places disponibles au sein de nos ateliers dédiés à la recherche d’emploi et les étudiants y participent massivement. Les futurs diplômés ont manifestement intégré l’idée que la quête du premier emploi n’est pas une tâche évidente et qu’il faut dès lors s’y préparer sérieusement, activement.  Marc Vandeur (ULB), qui constate lui aussi une volonté plus affirmée des étudiants de se préparer à cette recherche, y voit une évolution positive, indépendamment de la crise. En caricaturant quelque peu, je dirais qu’il y a trois catégories d’étudiants : ceux qui sont sur du velours parce qu’ils seront diplômés dans une filière en pénurie et seront probablement recrutés avant la fin de leurs études – nous les voyons peu –, ceux qui ont intégré l’importance d’une bonne préparation – nous en rencontrons heureusement de plus en plus – et ceux qui sont insouciants – nous risquons de les récupérer plus tard, lorsqu’ils seront confrontés à la difficulté de trouver un emploi et se rendront compte qu’ils ont perdu de précieux mois. 

3

  Le diplôme seul a-t-il de la valeur ?

C’est probablement l’un des obstacles majeurs auxquels sont confrontés les étudiants : se persuader que le diplôme, seul, ne suffit pas nécessairement pour se trouver une place au soleil. Il est vrai que certains diplômes sont recherchés en tant que tels : les ingénieurs, les informaticiens, les médecins, toutes les filières qui sont dédicacées à l’exercice d’une profession bien précise, analyse Élisabeth Waltregny (ULg). Mais pour un grand nombre d’étudiants, ce n’est pas vraiment le cas : ils sont davantage recrutés sur la base d’un potentiel, et ce potentiel est non seulement lié à leur diplôme, mais aussi à leurs compétences personnelles. Pareille dimension, à laquelle les recruteurs sont pourtant très attentifs, est manifestement beaucoup plus délicate à intégrer dans le chef de jeunes diplômés. Pour certains diplômés dont la formation est plus transversale, dans les sciences humaines au sens large notamment, le travail préparatoire est de facto plus important. Ces étudiants, qui ne sont pas attendus par les recruteurs en raison de leur diplôme – si ce n’est le potentiel généralement associé au fait d’avoir terminé des études supérieures –, doivent se rendre compte que la rencontre entre l’offre et la demande ne s’effectue

pas de manière automatique, complète Philippe Fonck (UCL). Cela induit l’obligation de se construire un véritable projet personnel : quelles sont mes aspirations et, compte tenu de celles-ci, quelle est ma valeur ajoutée ? On en revient effectivement à la question des compétences personnelles, davantage liées à la personnalité.  Autrement, il faut «  apprendre à se connaître soi-même ». Cela paraît un bateau et c’est pourtant terriblement complexe pour une jeune fille ou un jeune homme qui se prépare à offrir ses services à un recruteur, constate Marc Vandeur (ULB). Notre rôle consiste précisément à les mettre à l’aise avec cela, à les aider à faire l’inventaire des compétences acquises dans le cadre strict de leurs études, mais aussi à côté, de par leurs activités sur le campus ou ailleurs, y compris lors de stages à l’étranger par exemple. Ce dont ils doivent absolument se persuader, c’est que la balle est dans leur camp : ils doivent apprendre à se vendre. 

dès lors, 4  Comment, aborder le marché   de l’emploi ?

La plupart des universités et écoles supérieures offrent des services de préparation à la recherche d’un premier emploi. Certaines facultés disposent elles aussi d’un service ad hoc. Il ne faut vraiment pas hésiter à faire appel à leurs services... surtout quand le marché se révèle un peu moins porteur qu’espéré. Avant tout, il faut se construire un projet personnel. Faire le point sur ses envies, sur le secteur dans lequel on souhaite travailler, en n’oubliant pas toute cette partie du marché de l’emploi qui n’est pas directement visible, dans les PME ou le secteur non marchand par exemple, expose Marc Vandeur (ULB). Ce travail préparatoire est absolument indispensable, car il détermine toute la suite du processus.  Il faut ensuite déterminer, en fonction de ce projet personnel, les atouts que l’on peut mettre dans la balance, poursuit Élisabeth Waltregny (ULg). En clair,

les étudiants doivent passer du virtuel au concret et, surtout, ne pas tempérer leur enthousiasme à l’idée de séduire l’employeur de leurs rêves. Ils ne seront convaincants que s’ils sont convaincus que le fait d’avoir travaillé sur des projets pendant leur cursus ou d’avoir étudié à l’étranger peut apporter un plus à cet employeur potentiel. Nous pouvons, à ce stade, les aider à déterminer quelles sont les compétences-clés qui doivent idéalement être mises en exergue.  La troisième étape consiste à passer du projet concret à sa mise en œuvre pratique. Nos services offrent de multiples aides très directes à la rédaction d’un CV, d’une lettre de motivation, à la préparation d’un entretien d’embauche, à l’activation d’un réseau, conclut Philippe Fonck (UCL). Nous proposons aussi des ateliers plus spécifiquement dédiés à la définition du projet professionnel, à la réalisation d’un bilan de compétences, entre autres. Et ce, en sus d’entretiens d’évaluation individualisés...  :: Benoît July

« Les candidats doivent valoriser davantage que leur diplôme » Pour David Ramakers, à la tête de DynaHR, le diplôme est mis sous pression par la crise. Sa valeur est plus que jamais prisée... mais n’est plus nécessairement suffisante pour séduire un recruteur. Quelle valeur pour le diplôme dans un monde en crise ?

Certains diplômes, qui correspondent à des fonctions en pénurie structurelle (profils techniques ou scientifiques, ingénieurs, informaticiens, actuaires, secrétaires trilingues, etc.), continuent bien évidemment de donner un accès direct à l’emploi. Pour d’autres, il faut reconnaître que le marché est devenu plus complexe. Le diplôme s’impose toujours, bien entendu, aux yeux d’un recruteur, car il lui procure une sécurité. Mais il n’est pas suffisant.

Quelle sécurité apporte ce diplôme ?

La sécurité propre au parcours qui a conduit à son obtention : rigueur, esprit de synthèse, capacité d’apprentissage, entre autres. Dès lors que les embauches se raréfient, les recruteurs cherchent à éviter toute erreur de jugement. Le diplôme, en ce sens, peut être perçu comme un premier sésame, indispensable, vers un premier emploi. Il ouvre une première porte, mais d’autres restent à ouvrir.

Un sésame indispensable, donc, mais pas suffisant ?

Le jeune diplômé doit se persuader qu’il ne peut plus se contenter, le diplôme en poche, d’aller frapper chez un recruteur en lui envoyant un CV standardisé et une lettre de motivation dont il s’est contenté de changer l’intitulé. Pourquoi ? Parce que tout le monde procède de la sorte : l’exer-

« Il suffit d’attirer l’attention sur ce qui vous distingue » cice ne permet donc pas de se distinguer et d’expliquer en quoi c’est elle ou lui, au vu de son parcours, de ses compétences, de sa personnalité, qui doit être recruté(e).

Comment mettre en exergue ses compétences ?

Ce n’est pas compliqué  : il suffit d’attirer l’attention sur ce qui vous distingue. La connaissance des langues, par exemple, est un classique. Quelqu’un qui maîtrise

le néerlandais va le mentionner en fin de CV, sous la rubrique ad hoc. Pourquoi, si l’on vise une fonction où le bilinguisme est impératif, ne pas mettre cela davantage en exergue, en précisant par exemple qu’on a vécu dans un environnement familial bilingue ? L’impact est tout de suite différent. Or, chacun a acquis des compétences dans le cadre de ses études ou à côté de cellesci : il faut le préciser, expliquer pourquoi et comment on a appris à travailler en équipe, à gérer des conflits, à travailler dans un environnement multiculturel, entre autres.

Les candidats ne se vendent pas bien ?

Dans certains entretiens d’embauche, il faut « gratter » pour faire émerger des compétences très intéressantes que le candidat n’avait pas soulignées. Décliner dans cet entretien ce que l’on a déjà écrit sur son CV est inutile : il ne faut pas hésiter à raconter sa propre histoire et, surtout, à expliquer en quoi celle-ci, par ce qu’elle a permis d’apprendre, de tester, doit intéresser l’entreprise pour laquelle on souhaite travailler. Donc, à nouveau, mettre en avant ses compétences et sa personnalité.

:: BJ

Quels sont les diplômes qui mènent le plus vite à un emploi ? references.be/diplomes


campus

Quels jobs pour les futurs diplômés ? Face à un marché du travail capricieux, les jeunes diplômés doivent s’adapter. Et utiliser leurs armes – créativité, maîtrise des langues et des nouvelles technologies – pour réussir. Voici sept secteurs pour se lancer dans la chasse à ce fameux « premier vrai poste ».

L

a fièvre monte dans les amphis. Les examens approchent et bientôt, les étudiants s’apprêteront à faire leurs premiers pas sur le marché de l’emploi. En ce début d’année, la conjoncture économique incite les entreprises à l’attentisme. Pourtant, de nombreux observateurs discernent quelques lueurs d’espoir. Un coup d’œil sur les petites annonces permet de constater que les commerciaux, les consultants ou encore les ingénieurs pour l’industrie et les services informatiques ont la faveur des recruteurs. Pour autant, les jeunes diplômés doivent s’armer de courage et de détermination : ils sont nombreux et les jobs le sont... beaucoup moins.

Réglementations renforcées, évolution des produits financiers et des attentes des investisseurs : les entreprises spécialisées en banque, finance et assurance recrutent aussi des jeunes. La principale conséquence de la crise financière pour les diplômés est une modification de leurs débouchés professionnels dans les banques. En volume, mais aussi en nature d’emploi. Ces secteurs recherchent surtout des comptables et des juristes, des bacheliers directement opérationnels, explique Régis Amichia, responsable de la division Banque et Assurance chez Page Personnel. Les métiers se réorganisent autour des nouvelles stratégies, désormais plus axées sur la couverture des risques que sur la spéculation. Certes, il y a des vagues de licenciements. Surtout en agences. Mais la plupart des départs seront remplacés par de jeunes diplômés. Si ING

Finance

réduit la voilure, Belfius annonce 250 recrutements de diplômés d’ici 2016 pour des postes IT, marketing et online banking. De son côté, BNP Paribas Fortis place ses objectifs de recrutement à 200 par an jusqu’en 2015, dont une majorité de jeunes.

Même tendance dans les domaines du conseil, de l’audit et de l’expertise comptable. Beaucoup d’entreprises souhaitant contrôler et optimiser leurs coûts. En ligne de mire : les Big Four, où les jeunes diplômés représentent 70  % à 80  % des recrutements. Le cabinet Deloitte prévoit

Conseil et audit

« Les jeunes diplômés doivent s’armer de courage et de détermination » 300 recrutements de juniors en 2013. Nos besoins ? Des diplômés en économie appliquée, des masters en droit, des ingénieurs civils et industriels, des bacheliers en comptabilité et en fiscalité, et des profils IT, énumère Jurgen Moenaert, responsable du recrutement et de la mobilité. Stabilité également et mêmes besoins chez KPMG, avec 100 nouvelles embauches avant septembre. PwC recherche encore 100 candidats fraîchement diplômés pour commencer dès l’été 2013. Les débouchés se recentrent sur les grands classiques que sont les métiers du chiffre, la comptabilité, le révisorat. La partie advisory voit son portefeuille de missions se spécialiser. Conseils en organisation, en management, voire en systèmes d’informations sont également recherchés.

Dans certains secteurs d’activités, les ingénieurs sont tellement courtisés que les jeunes sont recrutés avant même la fin de leurs études. L’informatique, par exemple, est constamment en demande de diplômés. Mais la mobilité et la modernisation des systèmes d’information affichent également une belle croissance. Internet, pour sa part, continue à générer de nombreux emplois. Et c’est pourquoi start-ups ou agences web recrutent des ingénieurs spécialisés présentant des profils de développeurs front office ou d’architectes Java. Le développement récent du Cloud Computing (stockage informatique sur des serveurs à distance) suscite aussi de nombreuses embauches.

Autres domaines en pleine effervescence : la chimie, l’énergie, l’industrie pétrolière, le gaz, l’électricité ou le nucléaire. Tous recrutent dans la production et ciblent à la fois des géologues, des spécialistes électriques ou des ingénieurs procédés. GDF Suez poursuit ses embauches d’ingénieurs dans le nucléaire, à la suite de nombreux départs en retraite. Sa filiale Cofely Fabricom recherche, quant à elle, des profils plus techniques : des monteurs, des électromécaniciens, des brigadiers, ainsi que des jeunes qui souhaitent diriger une équipe. L’environnement offre de nombreuses perspectives, les filières vertes étant en plein essor, notamment dans les domaines du traitement de l’eau et des déchets.

Les besoins se situent à difféindustrie rents niveaux de qualification. Dans l’industrie, les entreprises recherchent à la fois des techniciens, avec des spécialisations en maintenance, méthodes ou qualité, et des ingénieurs, principalement en recherche et développement, car l’innovation est essentielle pour marquer la différence face à la concurrence. Le plus grand secteur employant des ingénieurs est celui des bureaux d’études et des sociétés de conseils indépendants. Une prédominance qui traduit essentiellement une externalisation des activités d’ingénierie dans de nombreuses entreprises. Autres filières en tension : l’aéronautique et les transports. En pleine modernisation, la SNCB compte recruter 1 500 personnes cette année. La moitié de notre personnel part à la retraite. Nous avons besoin de jeunes ingénieurs et de bacheliers techniques pour prendre la relève, explique Mireille Protin, responsable du recrutement.

La demande de commerciaux est de plus en plus forte. Toutes les entreprises ont besoin de vendre, quelle que soit leur activité, dans le domaine des services, la distribution spécialisée, l’e-commerce ou les industries. Le secteur des télécommunications, et du multimédia, embauche également. Et reste une valeur sûre, une

informatique

Ce que valent les Y Ils reprennent à leur compte les slogans soixante-huitards, transforment un smartphone en troisième bras, évoluent dans un monde globalisé par Erasmus et l’internet, accumulent et diversifient leurs compétences. Cette nouvelle jeunesse, dite « génération Y », a d’ores et déjà commencé à bousculer les aînés sur leur propre terrain. Les jeunes s’approprient très bien les règles du jeu. D’une part, leur pouvoir de créativité est immense et ils ont plus de diplômes en poche. D’autre part, leurs aspirations diffèrent nettement de celles de leurs parents. Derrière l’insouciance un peu affichée, cette génération comprend tout à fait les difficultés qui l’attendent. Et y répond parfois de manière surprenante. Car comme les baby-boomers avant eux, les Y n’ont pas renoncé à leur droit au bonheur. Leur première exigence ? Ne pas perdre leur vie à la gagner. Portée par son mantra, la génération Y fait facilement vibrer sa fibre entrepreneuriale, estimant être en droit d’exiger un job qui (lui) convient tout de suite au lieu d’attendre quinze ans pour accéder au poste de ses rêves, explique un recruteur. Ayant grandi avec l’idée que l’entreprise est une créature d’ingratitude, de stress et d’inégalités, ils n’entendent pas sacrifier leur vie privée sur l’autel de leur carrière. Leur employeur idéal ? Une entreprise internationale qui fonctionne comme une start-up. Et qui applique les valeurs chères aux Yers : autonomie, peu ou pas de hiérarchie, fonctionnement en équipes.

« Ils préfèrent l’engagement immédiat, la solidarité du groupe, le partage associatif ou les réseaux éthiques et solidaires » De quoi faire fantasmer tous les salariés ? Les jeunes portent un regard plus acéré sur le monde de l’entreprise et ses lourdeurs, mais beaucoup d’employés partagent leurs insatisfactions, analyse Jean-Marc Le Gall, conseil en stratégies sociales, auteur de « L’entreprise irréprochable  »*. Si la génération ne se reconnaît pas dans l’ordre établi, n’adhère pas aux partis politiques et organisations syndicales traditionnels, ou toute autre superstructure, si elle prend ses distances par rapport aux relations d’autorité et de pouvoir, à la hiérarchie pyramidale et la «  culture d’entreprise », qui règnent en majesté dans les organisations, elle ne rêve pas pour autant de grand chambardement ni n’ambitionne de faire la révolution. Elle préfère l’engagement immédiat, la solidarité du groupe, le partage associatif ou les réseaux éthiques et solidaires. Elle veut d’abord et avant tout qu’on lui accorde la place qui lui revient, sans rien renier de son identité. À ce titre, nous sommes tous des Y !

:: rnk

*

À LIRE L’entreprise irréprochable, Jean-Marc Le Gall,  éd. Desclée de Brouwer, 2011, 358 p., 25,40 €.

énergie

Commerce

fois le diplôme en poche, pour trouver un emploi. À ce titre, Mobistar prévoit d’engager 200 personnes. Beaucoup de ces postes concernent des agents pour notre service clientèle et des vendeurs en magasin. Pour ces fonctions, Mobistar engage des profils très variés parmi lesquels également de nombreux jeunes terminant leurs études ou n’ayant qu’une première expérience professionnelle, indique Catherine Coussement, responsable du recrutement. L’intelligence commerciale est essentielle  : savoir écouter, comprendre les besoins du client, créer un climat de confiance. Les recruteurs s’intéresseront donc davantage à des candidats ayant une ouverture d’esprit, une culture générale, une capacité de raisonnement, un potentiel d’évolution. 

Autres pourvoyeurs d’emploi importants, la santé et le social où la pénurie de certains profils, en particulier les infirmières et les spécialistes du grand âge, reste problématique. Enfin, pour ceux qui se découvriraient une vocation, 16 913 emplois seront créés dans les écoles de Bruxelles et de Wallonie d’ici 2017. Dans le détail, le ministre de l’Enseignement Jean-Marc Nollet (Écolo) souhaite créer 10  464 emplois rien qu’à Bruxelles et 6 449 nouvelles places en Wallonie, pour faire face à une pénurie importante.  :: rnk

Nonmarchand

Google et BMW, les entreprises idéales des jeunes diplômés Avec Google, champion toutes catégories de l’attractivité aux yeux des jeunes diplômés européens, le conseil et l’audit restent le secteur le plus attractif au goût des  Y issus des écoles de commerce et de management. Trois des Big Four se retrouvent dans le top 10 Europe du classement Universum (85 000 étudiants de dix pays interrogés) : Ernst & Young (3e), KPMG (5e) et PwC (9e). Deloitte arrive en 15e position, loin derrière McKinsey (7e) et les traditionnelles vedettes du classement L’Oréal (2e), Procter & Gamble (4e), Unilever (8e), Microsoft (10e). Dans le monde des ingénieurs, BMW ravit le leadership à IBM, Google et Microsoft (voir tableau). BMW n’est pas le seul acteur automobile du classement, même si l’entreprise est beaucoup mieux classée que les autres firmes du secteur. Ainsi, Volkswagen occupe la 17e place, Renault la 26e et Daimler la 32e. L’allemand Bosch, présent sur le secteur de l’équipement automobile se glisse également à la 7e place. Au travail, les motivations des Y restent très classiques : une bonne référence pour une carrière future, un environnement de travail dynamique, la reconnaissance de la performance et la possibilité :: rnk de déplacements ou d’interaction à l’international.

Employeurs les plus attractifs d’Europe en 2012 Top 10 Business 1

Google

2

L’Oréal

3

Ernst & Young

4

Procter & Gamble

5

KPMG

6

BMW

7

McKinsey & Company

8

Unilever

9

PwC

10

Microsoft

Top 10 Engineering 1

BMW

2

IBM

3

Siemens

4

Google

5

Microsoft

6

EADS (Airbus, Astrium, Cassidian, Eurocopter)

7

Bosch

8

General Electric

9

McKinsey & Company

10

Philips

Dans quel secteur un jeune diplômé gagne-t-il le plus ? references.be/secteurs


testÉ pOuR VOus

 5

Travailler dans un autre secteur que sa formation L’avis de références

Pas toujours facile de trouver le job parfait quand on ne rentre pas dans les « cases ». Le marché du travail pousse parfois l’homme à reconsidérer ses propres choix. Nous avons testé pour vous l’hypothèse haute et l’hypothèse basse de l’« hétéro-emploi ».

LES +

Même quand on l’embrasse à contrecœur, une nouvelle carrière peut avoir son lot d’expériences positives. Comme l’explique Annelise : J’espère toujours trouver un boulot en rapport avec mes études mais, vu la conjoncture, je continue. Surtout que j’ai de plus en plus de responsabilités, des formations... Et le salaire qui va avec !

Un emploi stable, avec des possibilités d’évolution dans un secteur porteur. Une bonne nouvelle, mais qui peut tourner au vinaigre, surtout dans certains métiers où l’offre excède parfois la demande et où le marché se retrouve saturé. Mais ce n’est pas ce qui a poussé Nicolas à changer : Insatisfait de mon salaire, mon

augmentation a été refusée. Devant cette impasse, il n’a fait ni une ni deux et a démissionné. Je suis comme ça, assez impulsif, avoue-t-il en souriant. Il a donc postulé simultanément aux concours d’admission de la SNCB et de la Police. Avec succès. J’ai réussi les deux. Du coup, j’avais le choix, ça a quasiment été un pile ou face. La pièce est retombée du côté SNCB. Dans l’autre versant, il y a ceux qui se réorientent par manque de débouchés dans leur profession. C’est le cas d’Annelise qui, après cinq ans d’études à l’Isti, obtenait son diplôme de traduction pendant que l’économie s’effondrait. Rien ne laissait présager que j’allais entrer dans une Europe en telle crise. J’ai cherché du travail pendant cinq mois non-stop. D’abord dans mon domaine. Et puis, j’ai épluché toutes

les annonces en français. Une pénurie qui s’explique par la nature même du travail de traducteur. Comme d’autres domaines, la traduction est un métier qui se ramifie en de nombreuses spécialisations et qui fonctionne beaucoup sur le bouche à oreille. Si elle n’a pu trouver de place sur ce marché, elle s’est par contre vu proposer directement un CDI dans un des magasins du groupe Inditex où elle avait postulé en tant que vendeuse. Là, elle a pu gravir les échelons : d’un temps partiel, elle est rapidement passée à un 30 h/semaine, puis à un temps plein comme responsable N de deux magasins. WI

:: Elli Mastorou

En pratique

Décrocher un job sans avoir les prérequis, c’est difficile partout. Parfois, mieux vaut rester à sa place. Mais quand on sait que même ceux qui ont les prérequis ont des difficultés, l’espoir est permis. Bien qu’elle parle couramment quatre langues, l’absence de néerlandais pourrait porter préjudice à Annelise. Et pas qu’à elle. En Belgique — surtout à Bruxelles —, être bilingue français-néerlandais peut suffire pour décrocher un emploi... même un « hétéro-emploi » ! Entre une personne bilingue et une personne formée pour le poste, l’employeur ne fera :: EM pas toujours le choix évident. Comment réussir sa reconversion ? references.be/reconversion

ACAD E

LE GUIDE ULTIME DU SAVOIR-ÊTRE

Changer de carrière, pourquoi pas, mais ça dépend vers quoi on se tourne. Mieux vaut viser un secteur en constante demande, comme Nicolas, aujourd’hui aux commandes de trains qui sillonnent le pays. Un poste aux antipodes de son travail de bureau : Un moment à Charleroi, l’autre à Namur… La grosse différence, c’est que l’on n’accumule pas le stress des jours précédents. Pas de travail à rattraper, pas de dossiers en retard. Bon ou mauvais, chaque jour

est différent et, tous les matins, les compteurs sont remis à zéro. Et le salaire est nettement plus satisfaisant. Qu’il s’agisse de la SNCB, de la Police ou encore de la Stib, les services publics recrutent constamment, mais le manque d’effectifs se fait ressentir. Nous sommes peu nombreux. Donc, on ne peut pas prendre congé facilement, sinon il n’y aurait personne pour conduire les trains !

:: EM

comment fixer une impression positive dès le premier contact ?

WI N

L’herbe est-elle plus verte au Canada ?

© ShUTTERSTOCK

Quand vous pénétrez dans le bureau du recruteur, son cerveau construit instantanément une planche qui vous sera dédiée. Cette page, vierge à ses débuts, va se compléter tout au long de l’entretien. Elle va reprendre l’ensemble de ce que vous communiquez, mais également toutes les impressions du recruteur. À ce stade, il est un élément qui n’est pas modifiable. Il s’agit de la première impression. C’est ce qu’on appelle une empreinte, une trace qui reste imprimée à jamais.

de points qu’un fiscaliste anglophone... Cette migration s’explique d’abord par la crise. Avec un taux de chômage de 25 %, les jeunes diplômés galèrent souvent pendant plusieurs mois avant de pouvoir espérer trouver un emploi en Belgique. À Bruxelles, même pour trouver un petit boulot de vendeur, c’est compliqué. Il ne suffit plus d’être bilingue. Même pour trouver un job juste pour se nourrir, c’est plus simple là-bas, explique Lucas, 24 ans. Virginie, qui, elle aussi, prépare ses valises pour le Québec, fait le même constat. J’ai envoyé quatre candidatures à Montréal pour des stages rémunérés et, à chaque fois, j’ai eu une réponse en 24 heures. On m’a même dit : « Nous avons d’autres postes

similaires, regardez-les, dites-nous ce qui vous convient le mieux ». En Europe, on nous fait comprendre qu’on a vraiment de la chance d’être pris en stage gratuitement, se désole-t-elle. Si le Canada, et tout particulièrement le Québec, est tellement demandeur de jeunes talents, c’est aussi à cause de sa démographie : en trente ans, le taux de natalité de la Belle Province a baissé de 30 %, tandis que le taux de fécondité est aujourd’hui de moins de 1,7 enfant par femme. Pour une population de huit millions d’habitants, ce ne sont pas moins de 1,6 million d’offres d’emploi qui seront proposées d’ici à 2016. De quoi oser le talent de l’exil.

:: rnk

1 dÈS L’ENTRéE

La majorité des candidats se présentent en entretien avec une tête de chien battu. Ils paraissent tristes, abattus ou résignés. Ils semblent avoir épinglé sur le front un avis : Désolé de vous déranger, d’être là. Comme s’ils affichaient leur défaite en entrant, ils véhiculent physiquement cette idée. Conséquence : le job ne sera pas pour eux.

2 LEdEPOUVOIR L’IMAGINATION

Pour inverser votre état d’esprit, il existe une technique simple et efficace : l’autovisualisation. Imaginez-vous dans votre

3

IE

Plus d’un recruteur se poste à future fonction, avec force détails. Grâce une fenêtre, un café à la main, à cette projection, vous vous conditionattendant l’arrivée des candidats. nez : vous êtes la personne idéale pour Ils scrutent le parking. Ils savent ce poste. Une fois convaincu, vous pourque c’est maintenant qu’ils rez à votre tour convaincre le recruteur. vont récolter les informations ADÉ IN ACSUR M essentielles sur le candidat. W Comment se tailler un costume de LE PARKING vainqueur dès le hall d’entrée ? Plus d’un recruteur se pose à une

   questiOn suBsiDiaiRe

C’est le nouvel Eldorado pour les jeunes qui veulent s’expatrier. Le Québec attire de plus en plus de Belges, diplômés ou non, qui, lassés de voir les portes des entreprises se refermer devant eux, espèrent y trouver un emploi. Cette année, ils seront quelque 750 à traverser l’Atlantique dans l’espoir de décrocher un job grâce au Permis vacances travail (PVT), un visa réservé aux Belges de 18 à 30 ans, qui permet de se rendre sur place directement pour démarcher les employeurs. Un phénomène en pleine accélération : depuis 2007, le PVT a déjà séduit 2 500 Belges. Pour le seul mois de janvier 2013, 100 demandes de visa ont déjà été approuvées. Du coup, 650 places seront encore distribuées selon le principe du premier arrivé, premier servi. L’engouement est à l’image des besoins du pays : gigantesque. Le Canada recherche des scientifiques, des techniciens, en particulier dans le domaine de la construction et des services sociaux, mais aussi des avocats, des médecins, des infirmières et des ambulanciers. Le Plan Nord, annoncé en 2011, devrait par exemple se traduire par 20 000 créations d’emplois par an pendant vingt-cinq ans, dans des secteurs comme le transport, le tourisme, la forêt, l’énergie, les mines, l’industrie alimentaire. La légende veut que les expats y trouvent du travail en moins de trois mois. Pour autant, le Canada opère un tri sélectif pointu. Les candidats au départ sont passés au tamis. Chaque année, le Parlement du Québec révise les critères d’entrée à l’aune des besoins économiques du moment. Et, à ce jeu, un électricien parlant français peut marquer plus

WI N

« Mieux vaut viser un secteur en constante demande »

LES —

Y M

Parmi les premiers, il y a Nicolas. Gradué en informatique, il n’a pas galéré longtemps. Embauché dans une grande compagnie en tant que technicien commercial, il est passé rapidement responsable.

© ShUTTERSTOCK

E

xercer un métier aux antipodes de sa formation initiale n’est pas une tendance neuve. Cela existe depuis longtemps, et il suffit parfois de chercher du côté des générations précédentes pour trouver des comptables devenus journalistes ou des peintres devenus secrétaires. Cette pratique est si courante qu’en grec, il y a un mot pour la désigner : on parle d’« hétéro-emploi » ( ). Mais si cette tendance s’illustre également à l’époque actuelle, ce n’est plus forcément pour les mêmes raisons que par le passé. Hormis les causes intrinsèques à une époque révolue (métiers naissants, croissance économique), il était jadis plus aisé d’intégrer un certain corps de métier, lorsqu’il n’existait pas d’études spécifiques pour celui-ci. Une option difficile de nos jours, où l’on trouve des formations de plus en plus spécialisées. Avec un taux de vacance d’emploi en hausse (en Belgique il est de 2,5 % début 2012 contre 1,6 % fin 2011, selon Eurostat), certains facteurs poussent des personnes à exploiter une autre facette de leur formation, voire carrément à se réorienter professionnellement. À la source de ces voies alternatives, une question de choix : il y a ceux qui l’ont et ceux qui en manquent.

fenêtre, un café à la main, attendant l’arrivée des candidats. Ils scrutent le parking. Le parking offre au recruteur l’occasion de vous surprendre tel que vous êtes. Il peut s’imaginer votre vous réel (et pas celui que vous mettez en scène pour l’audition).

FILLE 4 LA dE L’ENTRéE

Vous ne devez jamais sous-estimer le pouvoir de nuisance de la secrétaire qui vous accueille. Elles ont toutes leurs avis et leurs commentaires. Souvent au centre de l’entreprise, elles aiment désigner leurs préférés et ceux qu’elles n’aiment pas. La personne de l’accueil est donc la première personne à séduire. En pratique : n’oubliez jamais de sourire, d’être aimable, patient et poli, ne vous énervez jamais et, pourquoi pas, faites preuve d’humour.

PREMIÈRE 5 LA MINUTE

L’essentiel d’un entretien tient en quelques secondes. La première minute est essentielle. Le candidat doit rayonner : dès son entrée, il doit incarner son diplôme, sa fonction et la culture de l’entreprise. En trois mots, être la bonne :: rnk personne.

www.references.be

www.facebook.com/referencesdotbe

redaction@references.be

www.twitter.com/references


DOSSIER TECHNIQUE & ICT

Et si votre avenir passait par les réseaux d’énergie ? Construisons-les ensemble...

ORES partenaire de la formation en alternance en Wallonie Quel est le meilleur moyen d’apprendre un métier qualifiant, sinon en associant la théorie et une immersion en entreprise ? Chez ORES, nous accueillons des jeunes provenant d’opérateurs d’enseignement et de formation, afin de contribuer à leur apprentissage pratique du métier. Bon nombre d’entre eux sont ensuite engagés au sein de notre entreprise ou chez nos sous-traitants.

Intéressé(e) ? Consultez la rubrique « job-stage » sur www.ores.net En partenariat avec :

Un de nos techniciens en électricité, formé à l’IFAPME et coaché par Le FOREM, a remporté une médaille d’or lors de l’euroskills Spa-Francorchamps 2012, le championnat européen des métiers techniques. Une confirmation que formation en alternance rime avec excellence professionnelle…

En partenariat avec :

Rejoignez-nous sur notre page Facebook

ORES intervient au nom et pour compte des gestionnaires de réseau de distribution :

Ma vie professionnelle passe aussi par la STIB. Technicien motivé en quête de défis ? Vous avez un diplôme du secondaire technique en électricité, (électro)mécanique, électronique, pneumatique, hydraulique, soudure… ? Vous avez, idéalement, un permis de conduire et une connaissance du néerlandais ? Vous avez l’esprit d’équipe et êtes disposé(e) à travailler avec un horaire variable ? Vous êtes à la recherche d’un job stimulant qui vous offre à la fois stabilité, responsabilités et opportunités de carrière? Alors, appelez le 0800 14 735, de 9h à 12h et de 14h à 16h, pour vous inscrire à l’un de nos JOBDAYS TECHNICIENS organisés les 1 et 2 mars 2013 à Haren. Nous vous offrons : un job varié dans un cadre convivial et facile d’accès en région bruxelloise

automatiquement chaque année combiné à des avantages extralégaux très compétitifs.

Vous allez avoir envie

d’entreprendre

Si vous ne pouvez pas lire ce QRCode, venez découvrir les nombreux témoignages sur www.cwnetwork.tv et dans Z Agora, chaque week-end sur contact: aco@cwnetwork.tv

6

23 FÉVRIER 2013

www.references.be


DOSSIER TECHNIQUE & ICT

Le transport de l’électricité est un défi de taille internationale. Aidez-nous à le relever !

Trajets starter chez Elia (pour Bachelor et Master) Vous venez d’obtenir un Bachelor ou Master et souhaitez débuter votre carrière chez Elia ? Nous vous proposons différents trajets starter possibles :

Trajets Bachelor

Trajets Master

Techniciens : Les techniciens d’Elia jouent un rôle majeur dans l’entretien quotidien du réseau à haute tension. Dans cette optique, Elia offre à ses collaborateurs l’opportunité d’acquérir une connaissance étendue du secteur. Les activités d’un technicien sont donc extrêmement variées : (1) interventions techniques dans les postes à haute tension, (2) maintenance des systèmes de protection et de contrôle des installations ou encore (3) interventions sur les conducteurs aériens et les câbles souterrains.

Le trajet starter d’expertise technique : Elargir votre expertise technique : tel est le fil rouge de ce trajet starter au sein du groupe Elia qui s’étend sur deux ans. Ce trajet vous donne en effet l’opportunité de découvrir différentes disciplines techniques au sein d’Elia, comme la réalisation d’analyses réseau dans le cadre des demandes de raccordement de clients et des plans de développement du réseau Elia ; le développement de l’expertise dans la gestion des assets existants et des processus d’installation de nouveaux assets ; la surveillance et la conduite du réseau à haute tension belge ; la réalisation de calculs de sécurité du réseau et du planning à court terme et des études de R&D liées aux sources d’énergie renouvelable.

Designers : Elia Engineering gère, au sein d’Elia, tous les projets d’infra-structure mis en œuvre pour répondre aux besoins de développement, d’extension et de modernisation du réseau belge de transport d’électricité de 30 à 380 kV. Deux spécialisations sont possibles : (1) En tant qu’electrical designer, vous êtes responsable des études liées à la basse tension, plus particulièrement dans le domaine des appareils électriques de protection, de contrôle et de commande et des dispositifs d’automatisation et de mesure pour les installations à haute tension du réseau électrique. (2) En tant que technical designer, vous êtes responsable des études liées à la haute tension dans le cadre de projets d’infrastructures électriques, à savoir la construction, l’extension et l’adaptation de postes à haute tension. Collaborateurs techniques au sein du dispatching : Les collaborateurs d’Elia jouent un rôle majeur dans la gestion du réseau à haute tension. En tant que collaborateur technique, vous avez l’opportunité de vous familiariser avec plusieurs disciplines d’Elia, par exemple : (1) suivre et traiter les incidents qui surviennent sur le réseau de transport, (2) garantir l’équilibre entre la production et la consommation d’énergie en Belgique, (3) préparer les calculs relatifs aux capacités de transport et au planning des coupures sur le réseau à haute tension et les périodes d’entretien pour les centrales de production, (4) surveiller les flux d’énergie et gérer les interventions et la communication de première ligne en cas d’incidents.

Le trajet starter technico-opérationnel : Elargir vos connaissances techniques en participant activement à nos activités sur le terrain : tel est le fil rouge de ce trajet starter au sein du groupe Elia qui s’étend sur deux ans. Ce trajet vous donne en effet l’opportunité de participer à la gestion de notre infrastructure, à savoir la maintenance et le développement du réseau et le raccordement d’installations électriques au réseau. Le trajet starter de gestion de projet : Apprendre à connaître les différentes facettes de l’organisation en assumant une fonction transversale : tel est le fil rouge de ce trajet starter au sein du groupe Elia qui s’étend sur deux ans. Deux orientations sont possibles : (1) En tant que project leader, vous êtes responsable des projets d’infrastructure électrique d’extension et d’adaptation de lignes à hautes tension, de câbles souterrains ou de postes. (2) En tant que consultant interne, vous collaborez à divers projets et missions internes au sein de différents départements d’Elia (projets techniques, économiques, dans le domaine des RH, de l’IT, du marché de l’énergie, etc.).

Relevez le défi ! Posez votre candidature via www.elia.jobs (« Programme starter, diplômé Bachelor ou Master »).

Pour un aperçu complet de nos fonctions, surfez sur

www.elia.jobs

2013

Elia • Sélection & Recrutement • Boulevard de l’Empereur 20 • 1000 Bruxelles

REJOIGNEZ LE N°1 DE LA CONSTRUCTION ! Avec plus de 200 millions d’euros en 2012, le Groupe Thomas & Piron a pratiquement triplé son chiffre d’affaires en 10 ans ! Thomas & Piron a vendu en 2012 plus de 1000 logements : près de 600 maisons et 450 appartements !

www.thomas-piron.eu

En tant qu’entreprise de construction de classe 8, nos activités, en Belgique et au Grand-Duché de Luxembourg, comprennent également de nombreux marchés publics et partenariats public-privé de grande ampleur (logements, crèches, maisons de repos, hôpitaux, …). Dans le cadre de marchés privés, nous construisons des halls industriels, des bureaux, des commerces, … A ce jour, dans une culture familiale, ce sont plus de 1500 collaboratrices et collaborateurs qui unissent leurs efforts pour assurer la croissance de l’entreprise dirigée par son fondateur et Administrateur Délégué, Monsieur Louis-Marie Piron.

NOS VALEURS !

Volonté d’entreprendre Satisfaction du client Professionnalisme Esprit d’équipe

Nous recherchons (m/f) pour notre département Multi-résidentiel :

Gestionnaire Voiries Coordinateur Etudes - Partenariats Public-Privé Gestionnaire de Chantiers Techniques Spéciales Conducteur Parachèvement expérimenté Technicien de Chantiers Responsable de Projets Techniques Spéciales Projeteur-Dessinateur Techniques Spéciales Aide-Deviseur Intéressé? Retrouvez le détail de ces fonctions et postulez en ligne sur notre site internet, à la rubrique emploi:

www.thomas-piron.eu/be/fr/emploi.aspx maison appartement rénovation www.references.be

23 FÉVRIER 2013

7


DOSSIER TECHNIQUE & ICT

Avec toi, le courant passe...

Avec moi, la tension monte...

Avec nous, Bruxelles déborde d’énergie !

Envie de collaborer au réseau d’énergie bruxellois ?

Sibelga recrute ! Travailler pour Sibelga, c’est travailler dans un secteur en pleine évolution et faire en sorte que Bruxelles et ses habitants disposent d’électricité et de gaz naturel. Chez nous, vous trouverez un environnement dynamique, bilingue et multiculturel qui prend pleinement en compte votre expertise, votre développement personnel et votre qualité de vie. Sibelga recherche actuellement des (h/f) :

avec ou sans expérience

Laurent Siva profil technique

Géraldine Sirjacobs profil administratif

Julie Beyns profil IT

Ap Apr pè ès un un A2 en en éle é ectr ctriici ctr c té é et e un un gra gradua dua d at at en automa aut utto oma matio to on-r n-rég ré égu gulat a ion o , LLaur aur ue ur entt a débuté sa carriè ère ère èr e ch chez ez Sib be elg ga su urr le ter t rain en tant qu que tec ech hniccien ie en avant de gravir un à un tou ou us les s éch helo lo ons ns.

G ald Gér Gé a dine ne e tr trava availl ava illl e dep epuis s 5 an ans ch chezz Sib ibelg elga, a où ell a, elle e suit ett plani an nififie le tra avvai ai a l de tech e nic nicien iens s inte inte te ervenan nant surr les s ccompteurs. Elle estt régulièrement en e n contact avec les cllie l ents.

Votre parcours illustre assez bien la mobilité interne… Dès mon entrée en se er vice, ervic v ce, vic e j’ j ai eu un j’a aperçu de la société ass ss sez ez cco omplet iffférents grâce e à des stages dans sd dif servic v es. Ça m’a beaucou oup aidé d’avoir faitt moi-même des actes tec ecchniques. J’ai déma m rré en tantt qu’ qu’aid a de-m aid e--m monteur en b se tension, pui bas puis s les op opp pportunités se sont succédées, es prrinc nccipa i lem ip e ent dans em te hniq des es fonction ons s tech iques. Cela m’a permis d’êtrre aujourd’hui Expert au Bureau Bur urea eau au d’ d’études. études Et ma carrière n n’est est pa as terminée !

Sibelga, une entreprise où il fait bon travailler ? Dès le premier jour ! Quand on arrive chez Sibelga, on es st accueilli par un st Sibelguide, un collèg ègue èg ue qui nous accompagne dans s le es e s premiers moments et nous s do d nne to ous les renseignements pr pra atiques. Puis s un parrain ou une ma marraine nous suit sur le terrain pour no ous apprendre notre en. Ainsi, on se sent métier au qu uoti oti t die rapidemen en e nt à l’aise dans l’entrep pris ise.

Inggénieur commercial de formation, J ie a d’ab Jul bord travaillé llé dans dans la financ a ce avant de rejoindre le département IT de Sibelg l a en tantt qu’analyste fonctionnel. Elle y traduit les demandes “business” en termes plus techniques afin de les implémenter dans les divers systèmes informatiques.

Autre atout de Sibelga : la formation interne… Sibelga propose un large éventail de e formations. Cela commence dès l’e l’entrée en service puisque, avvan a t tout ou e intervention sur les es in nstal t lations, tous les techniciens ens ns s su suiv ivent une première n d’être sensibilisés aux formattiion on afi afin dan ngers gers électriques. Ensuite un parcours ger de for de f mations est prévu tout au long de la carrière, afin de développer ses compétences techniques et comportementales. Sibelga prend donc à cœur la sécurité et la protection de ses collaborateurs ? C’est plus qu’une priorité, c’est un état d’esprit !

Qu’en est-il du bien-être au travail chez Sibelga ? Pour moi, à côté du contenu du travail, l’ambiance est essentielle. C’est cela aussi qui donne envie de venir tous les matins ! L’ambiance de travail est très agréable et familiale. Chacun fait preuve d’une grande conscience professionnelle. On travaille tous dans le même but, aider le client, et on se serre les coudes.

Comment passe-t-on de la finance à l’IT ? J’avais envie de changer de secteur et je cherchais un employeur assez audacieux pour me permettre de valoriser mon expérience tout en relevant de nouveaux défis. Faire confiance à ses collaborateurs tout en leur permettant de développer leurs connaissances et compétences est l’un des principaux atouts de Sibelga en tant qu’employeur. Sibelga est-il un employeur attractif pour un profil IT ? Absolument, et pour de nombreuses raisons : les challenges, l’autonomie et les responsabilités. Et puis nous travaillons sur de beaux projets. L’énergie est un secteur qui évolue continuellement et rapidement. Quant à l’aspect technologique, c’est assez pointu et nous avons ns accès aux technologies les plu us récentes, ce qui est toujours rs s séduisant pour un profil IT T... .

BRUXELLES ENVIRONNEMENT

ENTREPRISE DYNAMIQUE E C O DYNAMISCHE

ONDERNEMING

Plus d’infos/postulez via :

8

23 FÉVRIER 2013

www.sibelga.be/jobs

LEEFMILIEU BRUSSEL

label n. 2009/189/2

www.references.be


DOSSIER TECHNIQUE & ICT

Move-up your career Schindler compte plus d’une centaine d’années de succès dans l’industrie. Nous sommes un acteur mondial et nos ascenseurs et escaliers roulants déplacent chaque jour plus de 1 milliard de personnes. Les développements récents tels que le vieillissement de la population et l’augmentation de la migration vers les villes, font que nos produits sont devenus indispensables dans la société moderne. Pour assurer la croissance de nos activités, nous sommes à la recherche de (m/f)

INSTALLATION MANAGER

SALES ENGINEER

(RÉF. IM13)

(RÉF. SE13)

En tant que membre du management, vous êtes responsable d’assurer la gestion du montage des nouvelles

En tant que vendeur, vous êtes responsable de la vente ou de la modernisation d’ascenseurs aux entrepreneurs,

installations et des modernisations de votre région dans le cadre des objectifs et budgets définis et d’assurer

bureaux d’architectes, bureaux d’études,…

le management des superviseurs de travaux.

SERVICE LEADER – SUPERVISOR

(RÉF. SLV13)

Que ce soit pour les entretiens ou pour le montage d’ascenseurs, vous pilotez les équipes de techniciens ou de monteurs sur le terrain, garantissez la qualité du travail et le respect des délais et de la sécurité.

MONTEURS – TECHNICIENS

(RÉF. MT13)

En qualité de monteur, vous assurez le montage des différentes parties de l’ascenseur (rails de guidage, machinerie, habitacle, mécanisme), effectuez les raccordements électriques, la mise au point et les derniers réglages. Comme technicien, vous réalisez les entretiens des ascenseurs dans le respect des conditions contractuelles fixées avec nos clients.

Notre offre Différentes formations pour améliorer vos compétences techniques, de people management, coaching, … Package salarial attractif avec des différents avantages extralégaux Possibilité d’évolution au sein de la société Ambiance de travail agréable et où les initiatives sont les bienvenues.

Consultez www.schindler.be pour plus d’informations sur les descriptions de fonction (rubrique «Travailler chez Schindler »).

Intéressé S.A. Schindler Rue de la Source 15 1060 Bruxelles marian.paternoster@bnl.schindler.com

BUREAU D’ÉTUDES engage (m/f) 5 projeteurs en électricité (Anvers, Bxl, Tournai, Liège, Louvain-la-Neuve) 2 ingénieurs en électricité (Bruxelles, Louvain-la-Neuve) 3 responsables projets électricité (Liège, Ciney, Tournai) 1 chargé d’affaires en électricité tertiaire (Bruxelles) 1 ingénieur d’études en TS (HVAC, sprinklage, électricité) (Louvain-la-Neuve) 3 ingénieurs HVAC (Bruxelles, Anvers, La Louvière) 1 chargé d’affaires en HVAC (Bruxelles) 1 conducteur de chantier en TS (Bruxelles) 1 facility coordinator (Bruxelles) 1 layout design engineer (Bruxelles) 1 ingénieur soudeur (IWE) (Liège) 2 ingénieurs en sécurité (NOH, Gand ou Anvers) 1 projeteur en génie civil et béton (Louvain-la-Neuve) 1 expert en génie civil senior (Bruxelles) 4 deviseurs bâtiments (Charleroi, Liège, Hainaut, Bruxelles) 3 conducteurs de chantiers (Charleroi, Liège, Wallonie) 1 technicien de chantiers construction expérimenté (Liège) 3 dessinateurs en charpente (Anvers, Ath, Braine le Château) 1 sales service engineer (Bruxelles) 1 responsable environnement (Liège)

Batitec, Entreprise de travaux publics et privés, agréée en catégorie D et E classe 8 et C, G et V classe 5, recherche :

- Analyse des documents de soumission - Mise au point des solutions techniques appropriées - Calcul du prix de revient - Ingénieur civil ou industriel avec une expérience solide dans le domaine - Rigoureux, précis, inventif et esprit d’équipe

chouette job - Préparation des dossiers de soumission (vérification des métrés, demande de prix,…) - Préparation des dossiers chantiers (spécification et calepinage des éléments à commander,…) - Bachelier en construction - Expérience en DAO nécessaire - Dynamique, ponctuel, organisé, esprit d’équipe

Mailez votre cv à : arroba@skynet.be ARROBA www.arroba.be Tél : 02/535.75.54; Fax : 02/535.75.49.

Envoyer CV par email à Isabelle.nozynko@batitec.be

On va vous donner envie de travailler dans les assurances.

Vendredi 1er mars 2013 BIP I 10 Place Royale I 1000 Bruxelles 10h00 – 12h30 13h30 – 17h00

Tourisme, Hôtels, Evénementiel, Salons et foires, ...

Des centaines d’emplois et de stages ! Apportez votre CV en 10 copies minimum Une initiative de :

Avec la collaboration de :

En partenariat avec :

Brussels Hotels Association Partenaires Media :

www.references.be

Inscription gratuite sur www.jobdays.beci.be

23 FÉVRIER 2013

9


DOSSIER CAMPUS

Devenez l’un de nos nouveaux collègues

Nous cherchons des ingĂŠnieurs civils et des ingĂŠnieurs industriels (h/f).

Avec le Groupe SNCB, vous construisez la mobilitÊ d’aujourd’hui et de demain. Chaque jour, vous offrez confort et sÊcuritÊ à des milliers de clients. Un dÊfi passionnant. Un travail d’Êquipe oÚ votre talent s’Êpanouit.

DÊcouvrez toutes nos offres d’emploi sur

www.les chemins de fer engagent.be

M B A

Executive OpenBordersMBA DĂŠveloppez vos capacitĂŠs de management 3 langues / 3 pays / 3 universitĂŠs Un Networking international www.hec.ulg.ac.be/open-borders-mba

Management des Entreprises Sociales Professionnalisez la gestion de votre entreprise 1RVKOKUG\XQUUQWTEGUFGĆ‚PCPEGOGPVU Adaptez votre gouvernance et votre GRH www.ces.ulg.ac.be

Intelligence StratĂŠgique EQPEGRVU8GKNNG5Ă…EWTKVĂ…GV+PĆƒWGPEG MaĂŽtrisez votre concurrence Participez Ă  la ÂŤ War room Âť www.intelligencestrategique.be

Contacts :

Sandrine Gasc - sandrine.gasc@ulg.ac.be Paul-Emile Leclercq - pe.leclercq@ulg.ac.be

10

23 FÉVRIER 2013

www.references.be


DOSSIER CAMPUS

Et si votre avenir passait par les rÊseaux d’Ênergie ? Construisons-les ensemble... Chaque jour, nos 2.300 collègues mettent toute leur Ênergie à gÊrer au mieux les rÊseaux de distribution de gaz et d’ÊlectricitÊ, et ce en toute sÊcuritÊ. Envie de partager leur passion ? En 2013, 180 postes sont à pourvoir dans nos diffÊrents sièges en Wallonie. Vous êtes Êlectricien, dessinateur DAO ou bachelier administratif, jeune diplômÊ(e) ou expÊrimentÊ(e), avec une envie d’apprendre, un esprit d’Êquipe et le sens du service ? Un de ces postes est peut-être fait pour vous...

Retrouvez nos offres d’emploi sur www.ores.net, rubrique ÂŤ jobs Âť. Chaque candidature sera traitĂŠe en toute conďŹ dentialitĂŠ et fera l’objet d’une rĂŠponse.

ORES intervient au nom et pour compte des gestionnaires de rĂŠseau de distribution : Rejoignez-nous sur notre page Facebook

BMW Genet

Haccourt

Le plaisir de conduire

Envie de sortir des sentiers battus... BMW @ Genet Cherche

un Conseiller commercial

(h/f)

Futur Business Developer

Si, Vous pouvez prouver votre proactivitÊ par un rÊsultat commercial concluant, Vous avez la capacitÊ de dÊvelopper le business, Vous travaillez de façon autonome, Vous êtes bilingue, Vous êtes diplômÊ de l’Enseignement SupÊrieur. Si pour vous, DÊvelopper un rÊseau de contacts est naturel, DÊceler les motivations d’achats est une force, NÊgocier est une passion, DÊpasser les objectifs est un accomplissement.

Alors vous ĂŞtes prĂŞt Ă  relever ce dĂŠfi ! Contactez Madame Nicole Leclerc sur info@genet.net.bmw.be ou au 0474 65 83 63 Genet sa - Avenue des Courtils 2 - 4684 Haccourt

DEVENEZ

CONSULTANT EN INTÉRIM

www.jobber.be [[[PIJSVIQFI

Mons

En tant que consultant en intÊrim, vous serez chargÊ de l’accueil, de la sÊlection et du suivi administratif du personnel intÊrimaire et vous proposerez aux clients IXTVSWTIGXWPIWTVS½PWVqTSRHERXEYQMIY\kPIYVW besoins. Envie de devenir le maillon fort entre les entreprises et les candidats intÊrimaires ? Alors, cette formation gratuite est pour vous ! :SXVITVS½PZSYWsXIWHIQERHIYVH´IQTPSM:SYWEZI^PE½FVIGSQQIV GMEPIYRFSRWIRWHIP´SVKERMWEXMSRIXJEMXIWTVIYZIHIžI\MFMPMXq

FI ENGINEERING :SXVIRMZIEYHIJSVQEXMSRGSVVIWTSRHEYFEGLIPMIVTVSJIWWMSRREPMWERXSYk un niveau universitaire (diplôme ou expÊrience Êquivalente). OÚ et quand ?'IXXIJSVQEXMSRKVEXYMXIkXIQTWTPIMRH´YRIHYVqIHI 12 semaines (stage en entreprise de 6 semaines inclus) dÊbutera le EZVMPkMons. IntÊressÊ ? Pour en savoir plus ou vous inscrire et demander un dossier HIGERHMHEXYVIGSRXEGXI^RSYWEYRYQqVSKVEXYMX. Surfez sur www.jobber.be pour dÊcouvrir le programme dÊtaillÊ de cette formation !

*%-8)7'311)0)71-00-)67()4)67322)759-3288639:f(986%:%-0+6Ăƒ')ÂŞ JOBBER EST UNE INITIATIVE DE

EN PARTENARIAT AVEC

Le Cefora asbl et FOREM Formation souhaitent donner à tous les demandeurs d’emploi un accès Êgal au marchÊ du travail. C’est pourquoi PIWGERHMHEXWEY\JSVQEXMSRWWSRXVIGVYXqWIRJSRGXMSRHIPIYVWUYEPM½GEXMSRWIXGSQTqXIRGIW UYIPWUYIWSMIRXPIYVWI\I lKI SVMKMRI situation familiale ou handicap.

www.references.be

dans le cadre de son dĂŠveloppement recrute :

Architectes/Gestionnaires de chantiers IngÊnieurs ÊlectricitÊ ou HVAC/ maintenance ou bureau d’Êtudes Gestionnaires de chantiers en ÊlectricitÊ ou HVAC Dessinateurs en ÊlectricitÊ ou HVAC, Autocad ou Microstation Dessinateurs en architecture/stabilitÊ, Autocad Deviseurs – MÊtreurs Merci de nous envoyer votre C.V. E-mail : fi@fi-engineering.be - TÊl : 02 /344 00 74

www.fi-engineering.be 23 FÉVRIER 2013

11


Investment Promotion Executive The Hong Kong Economic and Trade Office in Brussels (Salary starting at 4,800 per month) Applications are invited for the position of Investment Promotion Executive in the Invest Hong Kong Desk of the Hong Kong Economic & Trade Office (HKETO) in Brussels. Invest Hong Kong (www.investhk.gov.hk) is the department of the Hong Kong Special Administrative Region (HKSAR) established to attract and retain foreign direct investment in Hong Kong. Reporting to the Senior Investment Promotion Executive, the Investment Promotion Executive will be responsible for identifying, attracting and supporting companies to set up or expand in Hong Kong by engaging in strategic planning and execution of investment promotion activities, visits to top level executives of leading companies and providing assistance to potential investors in our priority markets namely Belgium, the Netherlands, Spain, Portugal and Ireland and other geographic markets covered by the HKETO in Brussels.

Requirements A Bachelor’s degree or equivalent, preferably in Business Administration or Economics, a higher degree would be an advantage. Minimum of 5 years of international sales and/or business development experience, preferably in foreign direct investment promotion or economic development at a managerial position Excellent presentation and communication skills in English; proficiency in other European languages would be an advantage Broad knowledge of the European economies and relevant working experience in our priority markets are important. Experience of living and/or doing business in Hong Kong would be an asset Eligible to take up employment in the EU and be prepared to be based in Brussels

Le

GRAND HÔPITAL de CHARLEROI

4.000 collaborateurs salariés et près de 500 médecins. Le GHdC vise un projet volontaire et ambitieux en vue de constituer un véritable réseau de soins centré sur le patient et respectant la dimension humaine des soins médicaux.

Le Département des Opérations recherche (h/f)

TERMS OF APPOINTMENT Two-year contract on non-civil service contract term with the possibility of extension.

BENEFITS Benefits include annual leave and supplementary medical insurance, following the Belgian laws.

HOW TO APPLY

UN(E) CHEF DE SERVICE ALIMENTATION Temps plein, contrat à durée indéterminée Votre fonction :

Interested applicants are invited to send a covering letter with full curriculum vitae, and copies of academic qualification certificates/ transcripts and available references from previous employment to : By post : Hong Kong Economic and Trade Office, Rue d’Arlon 118, 1040 Brussels, Belgium By email : general@hongkong-eu.org By fax : +32 2 770 0980 Application closing date : 16 March 2013 Late applications will not be accepted and only shortlisted candidates will be notified. Any enquiries concerning the above position should be sent to the Hong Kong Economic and Trade Office, Brussels by e-mail, fax or post.

General Notes This is not a post on the civil service establishment. The candidate appointed is not on HKSAR civil service terms of appointment and conditions of service. He/she will not be eligible for posting, promotion or transfer to any posts in the Civil Service of the HKSAR Government. The terms of appointment and conditions of service to be offered are subject to the provisions prevailing at the time the offer of appointment is made.

Vous êtes chargé de la coordination et de la gestion du service alimentation, de l’harmonisation des process et de la réorganisation du service suivant l’évolution de la structure hospitalière Rattaché à la Direction du Département des Opérations, vous coordonnez l’activité des 4 cuisines du GHdC Garant des performances qualitatives et quantitatives des cuisines, vous optimisez l’organisation et les méthodes de travail tout au long de la filière alimentaire (processus de réception, de production, de distribution des repas, en ce compris la conservation et la gestion des stocks) Vous participez activement au projet de mise en place d’une Unité Centrale de Production et de passage en liaison froide Vous supervisez et organisez le service dans le respect des règles d’hygiène et de nutrition et suivant les normes HACCP, en intégrant les objectifs définis par le Comité de Liaison Alimentation et Nutrition Vous êtes responsable de la gestion quotidienne des installations, de leurs budgets de fonctionnement et du personnel Vous participez aux activités des comités de nutrition clinique et assurez les contacts avec les autres services hospitaliers Vous participez à la réflexion du service alimentation au sein du nouvel hôpital Vous participez à promouvoir l’image du GHdC en adaptant le service aux besoins de la patientèle.

Votre profil :

L’IDEA, Intercommunale de Développement Economique et d’Aménagement du territoire de la région Mons-Borinage-Centre, est une intercommunale multi-sectorielle active dans des domaines d’intérêt général tels que le développement régional, l’assainissement des eaux usées, la géothermie, le démergement et la distribution d’eau, etc. Par ses activités multidisciplinaires, l’IDEA contribue au développement économique et à l’amélioration du cadre de vie des habitants des 27 communes associées.

Master ou baccalauréat dans le domaine de la gestion hospitalière ou de la restauration Pouvoirr dé démontrer une un expérience confirmée dans le domaine de la restauration collective, idéale ement en milieu hospitalier ho Maitr triser les techniques s de production ainsi que différents types de liaisons, la réglementation relative ative à l’hygiène (HACCP, (HACC …) et à la sécurité Fairre preuve de qualités managériales, m relationnelles et de leadership Etre e apte à gérer les chang changements.

Intéressé(e)s? Des renseignements complémentaires au sujet du poste peuvent être obtenus auprès de Mme PIRLOT, Directrice du Département des Opérations (tél : 071.10.70.49). Pour déposer votre candidature accompagnée d’un curriculum vitae, postulez en ligne sur le site www.ghdc.be - «Travailler au GHdC/Autres départements/consulter et répondre aux offres d’emploi». Les candidatures internes peuvent être envoyées sur le site intranet via «Postulez en interne». Date de clôture des candidatures : le 27 février 2013.

L’IDEA recrute actuellement dans le cadre du développement de ses activités :

UN INGÉNIEUR INFORMATIQUE, disposant d’un diplôme de master en sciences informatique ou d’un diplôme d’ingénieur avec une expérience de 10 ans dans le domaine informatique et de minimum 5 ans dans le domaine de l’IT. Votre mission :

Le Département Financier recherche (h/f)

UN(E) GESTIONNAIRE DE PERFORMANCE Temps plein, contrat à durée indéterminée Description du poste : Le gestionnaire de performance a en charge les s aspects de gestion financière, e, organisationnelle organisationne et économique d’un ou plusieurs pôles médica dicaux et de soins Il travaille sous la responsabilité de la directrice irectrice financière e et en collaboration avec a les acteurs médicaux et non médicaux des pôles s dont d il est responsable Il fforme une véritable éritable équi équipe avec les autres gestionnaires de performance.

Votre fonction :

UN CONTRÔLEUR DE TRAVAUX, disposant d’un diplôme de bachelier en construction et/ou en travaux publics ou d’un diplôme de secondaire supérieur technique option construction avec 5 ans d’expérience.

Vous au aurez en ch harge : L’élaboration on et l’analyse du reporting r des performances financières et non financières du ou des pôles Les analyses économiques propres à votre secteur, l’élaboration du budget de fonctionnement et d’investissement nt et lle suivi périodique L’optimalisation sa de l’utilisation n des ressources et de l’exhaustivité des recettes de votre secteur à des pr projets s institutionnels La mise mi en p place des actions correctrices quand cela s’impose L’optimalisation L optimalisa des procédures s administrativ administratives et l’analyse des perspectives de développement d certaine de es activités La commu unication des informations ns de gestion asc ascendante et descendante.

Votre profil :

Votre mission :

Master en sciences économiques, ingénieur de gestion ou diplôme de même nature Un certificat en sciences hospitalières est un atout Maîtrise des outils informatiques de bureautique Une expérience d’au moins trois années dans une fonction financière Capacité à travailler en équipe et à motiver une équipe Capacité de planification, d’organisation du travail, de coordination et de suivi Esprit d’initiative et de proactivité Rigueur et sens des responsabilités Autonomie et sens de la communication.

Toutes les informations détaillées quant à ces fonctions, aux profils requis et aux modalités de dépôt de candidature figurent sur le site internet ou sont disponibles auprès de l’Intercommu-

Plus d’infos :

www.idea.be 23 FÉVRIER 2013

Des renseignements complémentaires au sujet du poste peuvent être obtenus auprès de Mme AZOURY, Directrice du Département Financier (tél : 071.10.52.46). Pour déposer votre candidature accompagnée d’un curriculum vitae, postulez en ligne sur le site www.ghdc.be - «Travailler au GHdC/Autres départements/consulter et répondre aux offres d’emploi». Les candidatures internes peuvent être envoyées sur le site intranet via «Postulez en interne». Date de clôture des candidatures : le 28 février 2013.

Date limite de dépôt de candidature : 25 mars 2013.

12

Intéressé(e)s?

Si vous souhaitez postuler pour d’autres offres, rendez-vous sur www.ghdc.be! www.references.be


VIWTSRWEFMPMXqWHSG WSPMHEVMXq\PW esprit d’équipe.zip respect et valeurs.ppt

Download

8SYX GSQQI PE PS]EYXq PE ¾I\MFMPMXq SY PE WXEFMPMXq(IWvaleursUYMZSYWJSRXZMFVIV UYMZSYWTIVQIXXIRXH´I\IVGIVYRchouette NSF au sein d’une entreprise humaine. 9R IQTPS]IYV FIPKI UYM ZIMPPI k GI UYI GLEGYR HI WIW GSPPEFSVEXIYVW TYMWWIRX s’épanouir en parfaite harmonie. Envie de découvrir le monde de l’assurance selon le Groupe P&V? Surfez sur [[[GLSYIXXINSFFI

On va vous donner envie de travailler dans les assurances.

www.references.be

23 FÉVRIER 2013

13


Nous recherchons, pour un cluster de plusieurs stations-services en région bruxelloise, un exploitant orienté service. Une personne comme vous, un bon coach d’équipe, qui en fait toujours plus pour ses clients. Votre engagement, votre talent et le concept de service de Shell seront, nous en sommes persuadés, les garants de votre succès.

SHELL RECHERCHE UN ENTREPRENEUR QUI VEUX SE DÉVELOPPER

Ce que nous attendons de vous: Un management avéré et des qualités de leadership Le sens du contact à la clientèle Une compréhension de la logique financière, pour mieux appréhender les risques et les opportunités Un talent organisationnel, un esprit d’équipe et un apport personnel Des aptitudes à savoir diriger une équipe Un capital de départ Un sens des relations avec les entrepreneurs locaux Connaissance active du néerlandais Ce que nous vous offrons: Une marque solide et fiable Une bonne formation, également pour vos collaborateurs Un support et un feed-back assurés Vous êtes un entrepreneur qui veut se développer? Visitez le site www.shell.be et cliquez sur le bouton “Lancez votre propre entreprise”. Vous y trouverez un formulaire d’inscription électronique ainsi qu’une adresse e-mail où vous pouvez envoyer votre CV.

Renforcez vos acquis Une carrière est faite d’étapes et d’évolution. Il est important de pouvoir continuer à développer ses compétences. Cette semaine, la

SNCB

participe à notre action Train Your Career.

Train your Career

Retrouvez toutes les formations de nos partenaires.

14

23 FÉVRIER 2013

www.references.be


Centre Hospitalier EpiCURA

L’Université du Luxembourg

Le Centre Hospitalier EpiCURA est régulièrement à la recherche de (m/f) :

est une université multilingue, internationale, centrée sur la recherche. L’Université du Luxembourg recrute pour sa Faculté des Lettres, des Sciences Humaines, des Arts et des Sciences de l’Education un :

Chargé de cours en intervention sociale (M/F)

INFIRMIERS aux profils divers dont > DES INFIRMIERS bacheliers, gradués et brevetés - tous services

> UN INFIRMIER SPÉCIALISÉ en santé communautaire

Réf: F3-030054 Statut de salarié, temps plein

> UN INFIRMIER CHEF D’UNITÉ

Le détail de l’annonce avec l’offre et les modalités administratives peut être consulté sous le lien suivant :

pour l’unité de psychiatrie

> DES INFIRMIERS CHEFS D’UNITÉ

http://emea3.mrted.ly/4k9b

pour des unités médico-chirurgicales L’Université du Luxembourg est un employeur qui assure l’égalité des chances.

Toutes les candidatures doivent être envoyées par voie postale uniquement en spécifiant le numéro de poste à l’adresse suivante :

Le Centre Hospitalier EpiCURA, né de la fusion du RHMS et du CHHF, occupe plus de 2000 collaborateurs répartis sur cinq sites. Notre mission ? Conjuguer médecine de qualité, service de soins de proximité, équipement technologique de pointe et convivialité. Disposant de 875 lits, EpiCURA est aujourd’hui en pleine expansion. D’importants chantiers de rénovation sont menés pour offrir à notre équipe dynamique un cadre de soins toujours plus performant. Rejoignez nos unités de soins ! Infos et candidatures : CH EpiCURA asbl – Martine VANSCHOOR, Directrice du Département

Université du Luxembourg • Décanat, Campus Walferdange. B.P 2 L-7201 Walferdange Toutes les candidatures seront traitées de manière strictement confidentielle.

Ma vie professionnelle passe aussi par la STIB.

martine.vanschoor@epicura.be

L’intercommunale INTERSENIORS scrl, gestionnaire de 800 lits d’hébergement pour personnes âgées dans les communes de la Haute Meuse liégeoise recrute : pour son siège social sis à Ougrée :

1

un Contrôleur de gestion (M/F) Qui, sous l’autorité des directions générale et financière sera chargé: de collecter, contrôler et optimiser les informations financières permettant à la Direction Générale le pilotage éclairé de l’entreprise; d’analyser les frais et performances de l’entreprise pour y détecter d’éventuels problèmes et y apporter des solutions.

Avec toi, le courant passe...

Avec moi, la tension monte...

Avec nous, Bruxelles déborde d’énergie!

Profil : Titulaire d’un master à orientation financière; Bonne connaissance de MS Office - la connaissance de BOB 50 est un atout; Rigoureux, organisé, orienté chiffres et précis; 2 à 3 ans d’expérience minimum dans une fonction similaire. Nous offrons un CDI avec période d’essai de six mois, barème A1 spécifique de la fonction publique wallonne avec possibilité d’évolution de carrière, chèques repas. Environnement de travail en pleine expansion où il vous sera possible d’évoluer personnellement. date des candidatures jusqu’au 11 mars 2013.

2

pour ses différents établissements d’hébergement (situés à Seraing, Sant-Nicolas, Flémalle et Waremme) : (M/F) (M/F) (M/F). pour constitution d’une réserve de recrutement et pour constitution d’une équipe mobile (pour ce dernier poste, une très grande flexibilité, un véhicule personnel et le permis B sont requis des candidats).

un contrat à durée indéterminée dans la fonction publique (barème RGB Région wallonne), des chèques repas et pour l’équipe mobile, le remboursement des frais de déplacement.

Ensemble pour le réseau d’énergie bruxellois ! www.sibelga.be/jobs

Pour tous renseignements administratifs : philippe.melon@interseniors.be (04/385.92.69), pour tous renseignements techniques brigitte.predan@interseniors.be (04/385.91.11) contrôleur de gestion chantal.humblet@interseniors.be (04/385.91.03) Infirmières Les candidatures manuscrites avec C.V. sont à adresser à INTERSENIORS scrl, Monsieur Francis BEKAERT, Président, recrutement infirmiers & Président, recrutement contrôleur de gestion : avenue de Centenaire 400, 4102 Ougrée.

Les jobs online à la loupe Post & Print a Job.

L’ONG Plan Belgique met les enfants et le respect de leurs droits au cœur de toutes ses actions. Plan soutient des projets à long terme dans 50 pays en développement afin d’améliorer durablement les conditions de vie des enfants dans le monde.

Devenez l’un de nos nouveaux collègues

Plan Belgique recherche un(e) :

Annoncez dans le magazine Références et sur References.be

Esselte, avec des marques fortes telles que Leitz, Esselte et Rapid, est un acteur international de premier plan dans le secteur des fournitures scolaires et de bureau ainsi que des solutions de classement. Esselte est le leader incontesté du marché en Belgique, aux Pays-Bas et au Luxembourg.

Avec le Groupe SNCB, vous construisez la mobilité d’aujourd’hui et de demain. Chaque jour, vous offrez confort et sécurité à des milliers de clients. Un défi passionnant. Un travail d’équipe où votre talent s’épanouit. Nous cherchons des ingénieurs civils et des ingénieurs industriels (h/f).

Account Manager (m/f) Fonction Gérer un portefeuille de distributeurs existants et aider d’augmenter leur chiffre d’affaires en mettant en œuvre la boîte à outils marketing étendue d’Esselte et à habiller leur catalogue, magasin et/ou webshop de manière optimale.

Account Corporate Partnerships & Major Donors VOTRE MISSION ? Développer et implémenter une stratégie Corporate Partnerships en vue d’accroître les revenus résultant de ces partenariats. VOS TÂCHES :

Profil VOTRE PROFIL : MS Office Contact: hrsintniklaas@esselte.com www.esselte.com

www.references.be

possession d’une voiture.

Scannez ce CODE QR

Découvrez toutes nos offres d’emploi sur

INTÉRESSÉ(E) ? Pour plus d’informations sur la fonction, surfez sur www.planbelgique.be/emploi et envoyez vos cv et lettre de motivation avant le 3 mars 2013 à job@planbelgique.be

www.les chemins de fer engagent.be

www.planbelgique.be

23 FÉVRIER 2013

15


TRACE!, partenaire de SOS emploi, recrute pour son personnel interne TRACE!! est une entreprise ressources humaines active dans les secteurs du Recrutement permanent et temporaire, du Coaching, de l’Outplacement et des Titres-Services. Le professionnalisme et l’enthousiasme de nos équipes nous permettent de dénicher les meilleurs talents pour nos clients et d’orienter nos candidats vers de nouveaux défis professionnels à la mesure de leurs ambitions. ACE!! est présent dans 13 agences Tout ceci à travers une approche de proximité, puisque TRACE! situées dans les grandes villes wallonnes et à Bruxelles.

Comme nous, vous avez … une vraie passion pour les ressources humaines ? … un sens aigu du service client et des rapports humains ? … un besoin de relever lever de nombreux challenges nges au sein d’une équipe e commerciale de haut vol ?

s ouveaux poste no os n e d f ti ip cr s nt le des à prése en ligne : Consultez dès be et postulez p.b u ro g ce ra .t w sur ww • Consultant(e)

ouverts

) et La Louvière uxelles, Mons Br , ur am (N en Intérim

Manager • Key Account s Titres-Service • Gestionnaire

VOTRE PARTENAIRE EN RESSOURCES HUMAINES I N T É RIM • G E S T I O N D E C A R R I E R E S • T I T R E S - S E R V I C E S

L’Hôpital de Revalidation Gériatrique de Woluwe-Saint-Lambert engage pour ses lits hospitaliers G, un(e) (h/f) :

ERGOTHERAPEUTE LE 28 MARS SE DÉROULERA LA 24 e HRM NIGHT A cette occasion seront désignés le/la HR MANAGER OF THE YEAR et le/la YOUNG HR TALENT OF THE YEAR. YEAR Vous découvrirez également qui sont les lauréats des prix HR TEAM OF THE YEAR et SPECIAL INSPIRATION AWARD qui seront décernés cette année par le jury. Voici les nominés dans les deux catégories ouvertes au vote:

Monsieur Didier MINNAERT Hôpital de Revalidation Gériatrique Rue de la Charrette 27 - 1200 Woluwe-Saint-Lambert didier.minnaert@geriatrie1200.be

HR MANAGER OF THE YEAR

Geert Gee rt Aelbrecht BESIX

Christine Chaltin ISS

David Ducheyne

Bart Lambrechts

Securex

Carglass

YOUNG HR TALENT OF THE YEAR

La société coopérative HONEBEL est l’organisme qui s’occupe de l’encaissement de la rémunération équitable dans le secteur horeca au nom des sociétés de gestion SIMIM et PlayRight.

Honebel engage

Un chef de service ( m/f )

Tom Dewaele Unilever

Isabelle Meulemans

Chancellery of the Prime Minister

Caroline Nijns Borealis

Constantin Woronoff SNCB-NMBS Logistics

Découvrez les dossiers des nominés et votez !

WWW.HRMNIGHT.BE

Vous souhaitez participer à ce rendez-vous incontournable en tant que partenaire? Contactez Jean-Paul Erhard Erhard: jpe@peoplesphere.be ou 0497/504 247 247. (Re)découvrez les éditions précédentes de la HRM Night sur www.hrmnight.be

16

23 FÉVRIER 2013

Media partner:

Description de la fonction Le chef de service s’occupe de la gestion journalière et de la coordination de l’équipe Honebel sous la responsabilité des administrateurs délégués. Concrètement, cela signifique qu’il prend en charge: ° l’organisation journalière des tâches des collaborateurs ; ° la préparation et le suivi des dossiers; ° le suivi de la procédure juridique en matière de contentieux ; ° la préparation des réunions du Conseil d’Administration où il devra justifier ses actions; ° l’élaboration de statistiques pour le Conseil d’Administration. Profil recherché ° Vous avez un master en droit. ° Vous avez un profil administratif prononcé, avec de l’expérience dans la gestion d’une équipe. ° Vous travaillez de façon correcte et précise et vous savez le faire dans des conditions stressantes. ° Vous avez de l’expérience juridique en matière de contentieux commerciaux ainsi que dans le suivi des impayés. ° Vous êtes parfait bilingue (FR/NL). Nous offrons Une fonction intéressante au sein d’une équipe motivée et un salaire concurrentiel. Si la fonction vous intéresse, envoyez votre lettre de motivation ainsi que votre CV avant le 15 mars 2013 à l’attention de f.dasseleer@honebel.be. Pour de plus amples informations concernant cette fonction vous pouvez contacter madame Fabienne Dasseleer, par téléphone au 02/514.27.33. www.references.be


Le Foyer de la région de Fléron scrl, Société de logement de service public agréée par la Société Wallonne du Logement recherche pour ses services techniques un(e)

L’accès à la santé pour tous

GESTIONNAIRE DES ÉTATS DES LIEUX LOCATIFS

Les candidat(e)s doivent répondre aux critères suivants :

1. CONDITIONS DE PARTICIPATIONS - PROFIL Diplôme : Être détenteur d’un diplôme de l’enseignement supérieur de type court. Bachelor en construction, Bachelor Expert géomètre, Master en architecture. Bénéficiant d’une expérience professionnelle utile dans le domaine immobilier privé ou public ; Doté d’une personnalité forte, d’une communication aisée tant écrite que verbale; Possédant un intérêt pour le logement social et les contacts qui en découlent; Faisant preuve d’une grande empathie et d’une sociabilité avérée ; Possédant la maîtrise des outils informatiques suivants : Office 2010 (Word, Excel, Powerpoint, etc..) ; Être titulaire d’un permis de conduire de type B ; La connaissance globale de logiciels de dessin (CAO, DAO) est un atout.

2. FONCTIONS Réaliser des missions d’état des lieux d’entrée et sortie des locataires ; Réaliser des relevés de toutes sortes tant au niveau des logements que des terrains, finalisation de plans terriers ; Superviser et commander des travaux d’entretiens et de réparations diverses dans les logements; Contrôler les travaux des entreprises extérieures à la société ; Encoder des bons de travaux et des factures au niveau du système informatique de la société ;

La Société Mutualiste d’Assurances du Brabant a été créée par la Fédération des Mutualités Socialistes du Brabant dans l’unique objectif de proposer aux affiliés de cette dernière des assurances hospitalisation. Pour le développement de ce service, nous cherchons pour engagement rapide, un (h/f)

Recevoir les locataires pour les permanences techniques ; Participer à la réalisation de marchés de travaux, de services et de fournitures pour l’ensemble de la Société ; Participer à la gestion patrimoniale du parc de logements de la société.

3. CONDITIONS PECUNIAIRES La rémunération est réputée appartenir à l’échelle barémique B2 de la région wallonne et évaluée entre 2.600 € (début de carrière) et 3.800 € (fin de carrière) bruts par mois. Divers avantages extra-légaux sont également inclus (assurance groupe, chèques repas, assurance hospitalisation, …).

4. ACTES DE CANDIDATURES Les actes de candidature doivent parvenir au plus tard le vendredi 29 mars 2013 à l’adresse suivante: Foyer de la région de Fléron Scrl Monsieur Michel Deffet, Directeur-gérant, 18, rue François Lapierre à 4620 FLERON. Les actes de candidatures sont accompagnés obligatoirement des documents suivants sous peine d’exclusion: 1. Lettre de motivation ; 2. Curriculum Vitae à jour ; 3. Copie du ou des diplôme(s) ; 4. Copie du permis de conduire.

Active depuis 1963 dans le secteur de la promotion immobilière, la société IMMOLUX est aujourd ‘hui l’un des plus importants acteurs dans ce domaine dans les provinces de Namur et de Luxembourg. Forte d’une expertise reconnue et d’une réputation de qualité, IMMOLUX développe des projets d’immeubles résidentiels, commerciaux et de bureaux ainsi que des lotissements. Basée à Jambes (Namur), les projets résidentiels et de lotissements s’étendent d’Arlon à Wavre. Dans le cadre du développement constant de ses activités, IMMOLUX souhaite renforcer son équipe par l’engagement d’un(e):

Teamleader assurances hospitalisation Fonction : vous serez en charge de la coordination et de l’organisation des activités de l’équipe. Votre gestion se basera sur la recherche de résultats et la formation continue des collaborateurs. Vous réaliserez des analyses visant une automatisation optimale des activités. Un suivi proactif de la réglementation du secteur d’assurances, l’analyse et l’adaptation des assurances hospitalisation proposées ainsi que la création de nouveaux produits d’assurances éventuels feront également partie des tâches qui vous seront confiées. Profil :

Nous offrons : un salaire conforme aux normes du marché, complété entre autres de titres repas, une assurance groupe et hospitalisation, un treizième mois et une semaine de travail de 35 heures. Nos bureaux sont situés à proximité de la gare centrale de Bruxelles. Interessé(e) ? Adressez votre candidature motivée, accompagnée de c.v. et photo pour le 1er mars 2013 au plus tard à la FMSB, Direction des Ressources humaines, rue du Midi 111, 1000 Bruxelles ou à jobs@fmsb.be. Les tests de sélection pour les candidats retenus auront lieu www.fmsb.be le 18 mars 2013.

Fédération des Mutualités Socialistes du Brabant

PROJECT MANAGER Le/la project manager aura pour mission l’étude, la gestion et le suivi de la réalisation de chantiers de promotion immobilière. Pendant toute la durée des projets, il/elle sera le représentant du maître d’ouvrage auprès des différents intervenants sur chantiers (architectes, bureaux d’études, entrepreneurs, acquéreurs). Ses missions

entreprise de construction

Son profil (m/f)

RECHERCHE

UN COMPTABLE l’intervention des exécutants tions, l’objectif de réussite du projet et le respect des valeurs de la société.

PROFIL

BACHELIER EN COMPTABILITÉ ou Équivalent

niques qu’administratives et relationnelles.

(PC et AS400)

tractif.

www.immolux.eu

MISSION

TENUE COMPLÈTE DE LA COMPTABILITÉ PLÈ ÈRE

INTERESSÉ(E) ?

VOUS CHERCHEZ UN EMPLOI ? NOUS VOUS AIDONS !

SOS EMPLOI – (RÉ)ORIENTATION DE CARRIÈRE LE 22 FÉVRIER DOSSIER SPÉCIAL DANS LE JOURNAL LE SOIR & RÉFÉRENCES LE 6 MARS DÈS 8H30, REJOIGNEZ-NOUS SUR WWW.SOSEMPLOI.BE ET ÉCOUTEZ

www.references.be

23 FÉVRIER 2013

17


ble Compjuta nior

ué Délég mercial

n du Directeur Sous la directio us recherchons Comptable, no otivée, flexible, une personne m et passionnée communicative qui se chargera par les chiffres des imputations principalement rs aux fournisseu comptables liées ation de l’input valid ainsi que de la rejoignez une us Vo . analytique nes. le de 12 person équipe comptab

c om

la stratégie Dans le cadre de l’entreprise, commerciale de s le meilleur nous recherchon é pour la vente talent passionn la différence. et qui veut faire tre les mercial rencon Le délégué com afin nts de sa région prospects et clie s ire ita espaces public de vendre des ntes éditions. pour nos différe

teur Rédaac gricole

.net

Developer

ricole écrit des Le rédacteur ag sà portages relatif articles et des re il e, lg Be n ur le Sillo l’agriculture po et r ge rri co à ené est également am ions réalisées ut rib nt co s réécrire de cteur agricole da ré Le . rs tie par des ambassadeur est également un e. e Le Sillon Belg fort de la marqu

in ille avec un certa Immovlan trava es rn te ex naires nombre de parte données. Nous de ge an pour l’éch pour .net developer recherchons un nnalités nouvelles fonctio développer de surer ovlan.be, en as pour le site Imm n et optimiser so la maintenance us convivialité. Vo rendement et sa n tio ra roite collabo travaillerez en ét projet. avec le chef de

Business Unit Manager Nadia Leroy Rédaction Directeur de rédaction Didier Hamann Rédacteur en chef Rafal Naczyk Secrétaire de rédaction Pierre Michel Rouffiange Collaborateurs Benoît July, Elli Mastorou Photographe Charles Paulicevich Rédaction References.be Magali Henrard, Evelien Maes, Steven Heyse

Mr. 58 A TB pres.confiance, bon chauff. ch. emploi selon vos desiderata T. 0475-56.94.38 107159

1974861

DEMANDES Travaux divers

1974931

Belle opportunité d’affaire : www.videobusiness.be rech. REVENDEURS indép. Formation assurée. Votre réponse via le site. 1972493 Ns rech. une secrétaire catégoriquement bilingue NL/FR, connaissances Office Excel Word, lieu de trav.: av. Louise 265 à 1050 Bxl, horaire : 8h30 à 12h30 et 13.30 à 17H. Env. votre C.V. Visite seulement s/ rendez-vous. 1974133

EMPLOIS

OFFRES Pâtisserie à Koekelberg cherche chauffeur/livreur à temps plein (38h/semaine) pour CDI. Rens. par tél au 02/414.75.40 1974935 Sté immobilière à Bxl rech. une personne poss. voit. pr nettoy. comm. et petits trav. d’entret. (électr., chauff., plomb., peinture, etc. Référ. exig. Ecr. Rossel 1971446

PERSONNEL HORECA

Monsieur, plus de 35 ans d’expérience, honnête et très organisé ch. à vous aider pour vos travaux administratifs et de comptabilité etc., connaiss. en informatique. Se déplace chez vous ou également travaux à son domicile. Tél. 0477-317.874 1973962

1974591

18

23 FÉVRIER 2013

Références SA 86 C bte101 avenue du Port 1000 Bruxelles Tél. 02 481 15 24

Back-Office Manager Michel Bernard Tél. 02 481 15 29

Nouveau a Waterloo institut Victoria Massages 02-850.30.62/0474.13-95-95 1970875

ANTIQUITÉS OFFRES

1974593

Restaurant situé dans le centre ville, engage un responsable de bar. Excellente présent. Flexible et motivé Biling. FR/NL Avec référ. Congé le dimanche et 1 jour de la semaine. Env. C.V. par mail à : job.horeca.bxl@gmail.com

D. cinq. polyv. ch situat. pour employée de maison, service à la personne, aide saisonnière ou à l’entreprise. Exp et réf. Gde disponib. pouv. être semi-interne ou interne à long terme. Ttes rég. bienvenues. BeNeLux et Fr. 0498-482.523 1974472

Achète argent massif couverts, objets dépareillés 350 €/kg Tél. 02-771.80.40. 1942538

HORECA

COMMERCES DIVERS

OFFRES

OFFRES

1974592

Toucan Brasserie Bxl recr. chef de salle et chef de rang. Envoyer c.v. : restaurant@ 1974746 toucanbrasserie.com Taverne-restaurant centre ville eng. cuisinier avec min. 5 ans d’expér. et avec référ. Ponctuel, méthodique et une bonne connaiss. des normes d’hydiène. Nous prop. un horaire de jour. Excell. rémun. Env. C.V. par mail à : job.horeca.bxl@gmail.com

DEMANDES

Restaurant centre ville engage serveur(se) avec expér. Résist. au stress Bilingue Ayant le sens de la relation client. Flexible et motiv. Excell. présent. Env. C.V. par mail à : job.horeca.bxl@gmail.com

OFFRES Ets renommé ds secteur des loisirs à XL, rech. plusieurs barman. Certficat BV et moeurs exigé. Pour info et conditions: 0488-138.705 ou 0477-276.309 1973332

Éditeur responsable Rossel Patrick Hurbain 100 rue Royale 1000 Bruxelles

autres annonces classées

GENS DE MAISON

OUVRIERS L’Asbl L’Equipe (www.equipe.be) eng. pr sa comm. thérapeutiq. «Le Foyer» infirmier(e) psychiatrique CDI - 32H/sem. à part. 01/05/13. Pas de prestat. de nuit mais qques prestations de Week-end. Expér. ds le domaine de la santé mentale souh. CV à adr. au plus tard pour le 15/03/13 à M. Frediani au 83 rue de Veeweyde à 1070 Bxl ou par courriel mfrediani@foyer-equipe.be

Marketing & Research Marketing Manager Gregory Hulstaert B2C Marketeer Émilie Tcherkezian B2B Marketeer Sandrine Kinnard

Annonces téléphonées Tél. 02 225 55 00 Online Sales Director Nancy Werbrouck Internet Sales Manager Kim Claesen

Hot. Le Dixseptième eng. réceptionniste 32H jeudi/ven/ sam/dim 15-23H Avoir exp Fidelio et réception. Langues : fr/ engl./ned. Infos 0475-27.00.28

OFFRES

Sales Assistants Mebruke Ergin Tél. 02 481 15 00 Cécile Knockaert Tél. 02 481 15 86

Direction Vacature et Jobscareer Christophe Glorieux Administrateur délégué Thierry Hugot

Internet Account Managers Sylvie De Vocht, Karl Van Lathem, Isabelle Vansteelandt Tél. 02 482 03 50

Fax général 02 482 03 77

Équipe graphique Art Director Pieter Ver Elst Assitant Art Director Jon Troch Graphistes Kenny Caudron, Flor Cobo, Patricia Kempeneers

EMPLOI

Publicité Account Managers Ana Alonso Tél. 02 481 15 88 Jean-Sébastien Delporte Tél. 02 481 15 70 Christine François Tél. 02 481 15 85 Lynn Hamaide Tél. 02 481 15 83

Dame de compagnie 42ans avec expérience cherche place à Bxl, Kraainem, Wezembeek, Woluwé. T. 0496/22.04.35

GARDE-MALADE PARAMÉDICAL

BOUILLON centre Bord Semois, parking, vue dégagée plein sud. A louer Restaurant-Taverne 28 pl., terrasse ext. couverte 50 pl. T. 0473-332.656 1972850

1972921

A rem. cse départ à la retraite, comm. électroménager, TV. Emplacement idéal entre Mons et Tournai. Centre agglomération, accès sur 2 rues. Surf. commerciale + entrepôt. Appartement à aménager. Nbr. possibil. Vente immeuble et stock. Maison réputée dep. + de 35a. Ecrire Rossel 1972272 SALON DE MASSAGE CONNU A REMETTRE A BRUXELLES 0486-247.669 1974982

OFFRES Placez votre annonce imm m o

MR/MRS 97 lits à Lasne eng. un(e) paramédical(e) tps partiel. Rens. 02-634.00.00 C.V. par mail: residence.lasnoise@anbet.be ou fax : 02-634.00.21 1973467

Votre souhait est de pouvoir continuer à vivre chez vous ? C’est très possible grâce à mon aide ! Je suis une dame expérim. dans l’aide à domicile aux personnes âgées ou dépendantes - Missions de ttes durées , de jour comme de nuit , avec voiture si nécess. T. 0478-630.349 1972582

24h/24 via notre site

www.lesoirimmo.be en collaboration avec

SAUNAS MASSAGES

PERDUS ANIMAUX & OBJETS OFFRES

Perdu passeport palestinien au nom de Awad Mohamad. Tél 0485-89.35.55 1975010

DIVERS OFFRES

OFFRES Jne Africaine vs reç ou se dépl chez vous à Waterloo en toute discrétion pour tous type de 1973978 mass. 0492-411.405

Achète. A. Christie Nº 12 (Intégrale Le Masque) Tél 02-479.56.35 1975018

www.references.be


RETROUVEZ TOUS LES STAGES ET JOBS D’ÉTUDIANTS STAGIAIRES (m/f)

STAGIAIRES (m/f)

Ce que tu apprendras chez nous, tu ne l’apprendras pas à l’Êcole Tu es Êtudiant(e) en Bachelier ou en Master ? Tu as du talent et tu aimes relever des Gp¿V"6RXKDLWHUDLVWXGDQVOHFDGUHGHWHVpWXGHVIDLUHXQVWDJHGDQVXQHRUJDQLVDWLRQ qui rÊalise des projets passionnants et qui symbolise la direction du pays ? 8QVWDJHDXSUqVGX63)&KDQFHOOHULHGX3UHPLHUPLQLVWUHHVWWRXMRXUVHQULFKLVVDQW passionnant et unique.

Nous recherchons Êtudiants en fin d’Êtudes supÊrieures ou universitaires dans les domaines suivants :

Nous recherchons Êtudiants en fin d’Êtudes supÊrieures ou universitaires dans les domaines suivants :

Journalisme multimĂŠdia / Photographe de presse Graphisme & infographie / Marketing Project management Assistantes de direction / Editeurs web

Graphisme & infographie Marketing Project management Assistantes de direction Editeurs web

Prenez contact avec nous et dĂŠposez votre CV sur notre site www.rossel.be/stage

Prenez contact avec nous et dĂŠposez votre CV sur notre site www.rossel.be/stage

6FDQQHOHFRGHVXLVQRXVHWSHXWrWUHGHYLHQGUDVWXQRWUHSURFKDLQ H ŠKDSS\ VWDJLDLUHª +) 

 Media

S²

LEADER EN MÉDIAS D’INFORMATION

LEADER EN MÉDIAS D’INFORMATION

&CIE

STAGIAIRES (m/f)

STAGIAIRES (m/f) Nous recherchons Êtudiants en fin d’Êtudes supÊrieures ou universitaires dans les domaines suivants :

Nous recherchons Êtudiants en fin d’Êtudes supÊrieures ou universitaires dans les domaines suivants :

Graphisme & infographie Marketing Project management Assistantes de direction Editeurs web

Graphisme & infographie Marketing Project management Assistantes de direction Editeurs web

Prenez contact avec nous et dĂŠposez votre CV sur notre site www.rossel.be/stage

Prenez contact avec nous et dĂŠposez votre CV sur notre site www.rossel.be/stage

LEADER EN MÉDIAS D’INFORMATION

STAGIAIRES (m/f) Nous recherchons Êtudiants en fin d’Êtudes supÊrieures ou universitaires dans les domaines suivants : ComptabilitÊ & finance / Graphisme & infographie Marketing / RH & Communication Project management / Informatique Commercial & research / Accueil-rÊception Assistantes de direction / Editeurs web

Prenez contact avec nous et dĂŠposez votre CV sur notre site www.rossel.be/stage

LEADER EN MÉDIAS D’INFORMATION

LEADER EN MÉDIAS D’INFORMATION

References.be votre partenaire carrière Comment composer votre CV ? Comment rÊdiger votre lettre de motivation ? Comment rÊussir un entretien d’embauche ? Les rÊponses à toutes les questions que vous vous posez pour dÊcrocher un emploi se trouvent sur References.be/postuler

OSEZ LE TALENT

www.references.be

23 FÉVRIER 2013

19


Le Groupement d’Intérêt Economique LUXTRAM, financé à parts égales par l’Etat luxembourgeois et la Ville de Luxembourg, assume la maîtrise d’ouvrage de la première ligne de tramway sur le territoire de la Ville de Luxembourg ainsi que des extensions futures du réseau. LUXTRAM est en charge des études techniques, des procédures réglementaires ainsi que de la clarification de tous les aspects relatifs au financement, à la réalisation et à l’exploitation du tramway. Les études de conception techniques et architecturales de même que les procédures environnementales de la première ligne de tramway sont à un stade avancé et permettent le dépôt d’un projet de loi pour le financement du tramway à court terme. Par l’adoption de ce dernier prévue pour fin 2013, LUXTRAM sera chargé de la construction, de la gestion de l'infrastructure, et de l'exploitation du tram.

Dans ce contexte, LUXTRAM souhaite engager avec effet immédiat ou à convenir un(e)

Directeur(trice) Directeur(trice) Référence Référence : 2013/1/D : 2013/1/D

La mission principale consiste à :

Parce qu’un Bureau de recrutement est avant tout une piste de décollage…

Embarquement immédiat pour votre carrière ! Les équipes de Mercuri Urval et Références sont heureuses de vous accueillir le 14 mars à l’aéroport de Charleroi pour un embarquement immédiat.

confiées à LUXTRAM

Destination : L’envol de votre (future) carrière Vous avez un Master en poche ? Une première expérience professionnelles ou pas ? Vous souhaitez discuter de votre avenir ? Venez rencontrer des professionnels du recrutement dans un autre contexte, loin des clichés. Boarding pass à retirer sur www.mercuriurval.be, section « Jobs en Career ».

e

LE SALON MBA POUR BOOSTER VOTRE CARRIÈRE

Nicolas: Bourses QS 2008 Diplômé en 2010 Directeur en 2012

Dé éco couv uvre rez le rez re less me m il i le l ur u s MBA In Inte te errn nattiio ona n ux ux

Le plus grand Salon

MBA de BRUXELLES Jeudi 21 Mars

$1.2M Bourses QS

Inscrivez-vous sur :

www.topmba.com Si vous souhaitez participer à ce grand projet et vous investir dans une fonction valorisante, veuillez nous envoyer votre candidature (lettre de motivation, curriculum vitae avec photo et copies de vos diplômes) en indiquant la référence du poste à l’adresse suivante :

Plus d’informations sur www.luxtram.lu

Ministère du Développement durable et des Infrastructures I Monsieur Guy BESCH I Président de l’Assemblée du GIE LUXTRAM I L – 2946 Luxembourg I LUXEMBOURG

Aussi Entretiens QS TopMBA Connect 1-2-1

20

23 FÉVRIER 2013

www.references.be


CAMPUS: Que vaut mon diplôme dans un monde en crise ?