Issuu on Google+

N° 5 I 10.11.12

osez le talent

ICT & Engineering

Influences

Testé pour vous 10 078

Travailler dans le Cloud

Peut-on aimer

Apprendre le chinois

le travail au XXIe siècle ?

pour booster sa carrière ?

emplois sur references.be

Votre prochain patron

sera-t-il chinois ? Le vent de la mondialisation a tourné et la Chine en profite. Elle délocalise, reprend des entreprises en faillite et s’implante aussi en Belgique. Mais entre déplacer des emplois et aider à en créer, quelles sont les stratégies des investisseurs chinois ?

Mag Ref 1110-COVER.indd 1

7/11/12 15:52


002_GPV1QU_20121110_RMP01_00_VAMinside-QXP8 07/11/12 17:03 Page2

48% des Belges trouvent qu’ils gagnent trop peu.

Prêt pour votre évaluation ? Surfez sur references.be/compasdessalaires et comparez votre salaire dès le 19 novembre !

1% des Belges trouvent qu’ils gagnent trop.

Et vous ? Trouvez-vous votre salaire en phase avec vos responsabilités ? Découvrez les résultats étonnants et percutants de la Grande Enquête des Salaires de Références. Ce samedi 24 novembre. En exclusivité dans Références Le Soir et Références Magazine. La seule référence pour votre salaire.

Le numéro à ne pas manquer pour donner plus d’impact à votre recherche de Talents. N’oubliez pas d’annoncer... en contactant Christine François au 0474 94 06 62 ou au 02 481 15 85.

OSEZ LE TALENT

16:50


édito

Quand l’Europe

©© Kasia Doraczynska

relocalisera

www.references.be

redaction@references.be

www.facebook.com/referencesdotbe

www.twitter.com/references

Photo cover © Mireille Roobaert

Un drôle de partenaire, la Chine. D’un côté, elle fabrique les objets qui peuplent notre quotidien (smartphones, frigos, baskets…), de l’autre, elle vient à la rescousse de l’Europe, en proposant de racheter sa dette. Et sous des airs de grand sauveur, elle aspire les richesses du monde, le travail, les entreprises, les matières premières, les devises. En l’espace de vingt ans, 14 millions d’emplois industriels ont été perdus en Europe et aux États-Unis, en faveur notamment de l’Asie. Mais surtout en faveur d’emplois low cost. Car la Chine et sa croissance à 7,4 % ont un impitoyable revers. Le revenu par habitant a, certes, été multiplié par cinq en vingt-cinq ans, mais tous ne profitent pas des 100 000 nouvelles boutiques de Shanghai, « le New York de l’Asie », qui a vu le prix de son immobilier grimper de 12 % au cours des derniers mois. Et surtout pas les mingongs, ces paysans qui cherchent un travail dans les usines façon Foxconn, qui assemble iPad et iPhone, notamment... Avec l’explosion économique, 250 millions d’entre eux sont employés jusqu’à quatrevingts heures par semaine. Cent cinquante millions sont encore sur le carreau, réexpédiés dans leur campagne dès que les commandes se tassent. Cette inépuisable armée de réserve explique que les salaires en Chine n’augmentent pas vraiment. Mais après la médiatisation des émeutes dans ces usines dignes de « camps », les salariés de Foxconn à Shenzhen ont obtenu une augmentation invraisemblable de 70 %. Ce qui leur permet de frôler les 3 000 €... par an. À l’inverse de ce qu’on pensait, l’écart des coûts salariaux — arme massue de Pékin dans la compétition mondiale avec la sous-évaluation du yuan — se creuse encore et l’ambition du « Vampire du Milieu » ne se résume pas au rôle d’« atelier du monde » : il veut supplanter les États-Unis comme puissance dominante. Épaulé par une diaspora docile, le régime veut y parvenir en gardant la main sur tout ce qui circule chez lui : marchandises, hommes, idées, informations, opinions. Anesthésiées par les avantages immédiats du commerce avec un pays dont les exportations pèsent 47 % de son PIB, les nations industrialisées ont du mal à admettre que l’essor chinois coïncide avec leur déclin. Un drôle de partenaire, la Chine. En est-elle la cause ? Le débat est ouvert, mais les dés sont jetés depuis longtemps. Et pour le moment, l’Europe joue au serpent qui s’aperçoit qu’il s’est mordu la queue. Et si, en ce début de XXIe siècle, votre patron devenait chinois ? Et si les rôles s’inversaient et que les Européens devenaient ces travailleurs pauvres, produisant des sacs à main (Delvaux), des voitures (Volvo), des technologies, pour les nouveaux riches chinois ? Pas facile d’inverser les rôles. Un espoir : relocaliser nos emplois. Ici et maintenant. :: Rafal Naczyk Rédacteur en chef

1


002_GPV1QU_20121110_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 08/11/12 20:12 Page2

Découvrez les 10 possibilités

Sage !

Avec plus de 6 millions de clients dans le monde, 12 300 collaborateurs dont 70 en Belgique et un chiffre d’affaires annuel de plus de 1,7 milliard d’euro, Sage Group est le numéro 1 mondial des éditeurs de solutions de gestion. Sage Group a convaincu plus de 33.000 clients actifs en Belgique et au Luxembourg, dont près de 3.000 fiduciaires grâce à ses solutions de comptabilité et de gestion telles que : Sage BOB 30, Sage BOB 50, Sage BOB 50 Expert, Sage 100, Sage ACT!, Sage CRM, Sage SalesLogix et DBFACT.

www.sage.be 2

10 NOVEMBRE 2012

|

info@sage.be

|

Tel. +32 (0)4 343.77.46


sommaire

4

ICT & Engineering Travailler dans le Cloud

8

L’informatique dématérialisée a d’abord fait rêver, avant de s’imposer dans presque tous les pans de notre société. À l’ombre des serveurs et des métadonnées, qui sont ces pros qui travaillent dans le nuage ?

Dossier Demain, votre patron sera-t-il chinois ? Pendant longtemps, la Chine a joué un rôle de sous-traitant mais, d’année en année, elle s’est implantée en Europe. Elle délocalise, reprend des entreprises en faillite, remporte des marchés publics en Suède, en France, en Pologne ou en Grèce. Et s’installe, lentement, en Belgique. Mais entre déplacer des emplois et aider à en créer, quelles sont les stratégies des investisseurs chinois ?

18

Influences « Il y a un grand soulagement parfois à faire le vide » Et si, malgré ses maux, le XXIe siècle, plaçait notre époque sous le signe d’une nouvelle Renaissance ? Travail flexible, révolution numérique, empowerment des femmes… Autant de signaux d’espoir qu’illustre Jean-Louis Servan-Schreiber, homme de médias et essayiste, dans « Aimer (quand même) le XXIe siècle ».

Mais AUSSI 1 20 22

édito Testé pour vous Apprendre le chinois pour booster sa carrière ?

B2B Actu et mouvements des Talents

23

Question subsidiaire

23

WinWin Academy

3


ICT & engineering

Travailler  d L’informatique dématérialisée a d’abord fait rêver, avant de s’imposer dans presque tous les pans de notre société. À l’ombre des serveurs et des métadonnées, qui sont ces pros qui travaillent dans le nuage ?

C

©©shutterstock

omme souvent, la réalité rattrape la fiction. Imaginé par l’auteur Dan Simmons, au début de l’ère internet, dans les sagas «  Hypérion  » et « Endymion », le rêve d’une « infosphère », un nuage numérique capable de délivrer instantanément des milliers de données sans limites physiques, est désormais réalité. Avant, nous allions sur internet. Maintenant, nous sommes dedans. Avec le cloud computing, il suffit de se connecter à internet à travers n’importe quelle plateforme, PC, smartphone, tablette, et ce, quel que soit le système d’exploitation employé, pour accéder à des milliers d’applications et de données. Sans les stocker. Comme internet il y a quelques années, la dématérialisation des documents et l’explosion du stockage de données apportent peutêtre autant de changements que l’avènement de l’agriculture. Nous sommes 7 milliards de Terriens, dont 2 milliards d’internautes, et nos disques durs sont désormais trop petits. Notre vie numérique exige chaque jour des capacités de stockage informatique supplémentaires (photos, sons, bases de données). Avec 1 000 milliards de terminaux différents connectés en 2015, selon IBM, les experts

4


r  dans le Cloud estiment que les besoins d’espace pour ces données augmentent plus vite que les capacités. Ce n’est pas vers la planète Mars que nos datacenters vont continuer à migrer, c’est vers d’immenses fermes informatiques, pouvant abriter jusqu’à 100 000 serveurs.

dans l’Eldorado. Et ils offrent, bien sûr, les services correspondants.

Les métiers internes, premiers impactés

« Le véritable

challenge pour l’entreprise sera le passage d’un cloud technologique à un cloud business »

Fascinant, flippant et désormais banckable. Depuis cinq ans, les poids lourds des nouvelles technologies martèlent que l’avenir réside dans le cloud computing, littéralement « l’informatique dans le nuage ». Dès 2006, Amazon décida de rentabiliser ses capacités de stockage, sous-utilisées en dehors de la période de Noël, et se lança dans ce marché. Depuis, le cloud computing représenterait en Europe un chiffre d’affaires de 7 milliards d’euros, avec un potentiel de croissance de 20 % par an. Les acteurs du secteur se proposent de louer un coin de ciel aux utilisateurs, comme on promettait une concession

S’il reste l’apanage des sociétés informatiques et des opérateurs télécoms, qui espèrent trouver un relais de croissance sur ce marché, le « nuage » fait planer son ombre un peu partout. Des sociétés de service aux boîtes de consultance, en passant par l’Administration publique et les hôpitaux, l’informatique dématérialisée s’est imposée dans toutes les strates de la société. Du coup, l’essor du cloud computing modifie en profondeur le fonctionnement des systèmes d’information des entreprises. Premier métier impacté : celui des managers des systèmes d’information. Aujourd’hui, les responsables SI doivent avoir une maîtrise complète du domaine et être capables de déployer une stratégie « cloud » au sein de l’entreprise, ...

2 500 €

3 500 €

5 500 €

C’est, en brut, le salaire mensuel des designers d’applications qui entrent sur le marché. Avec un peu d’expérience, ils atteignent rapidement 3 500 € de revenu. Vu leur rareté, leur package salarial se dote de plusieurs extras, dont une voiture de société.

C’est le salaire brut de départ pour les gestionnaires de plateformes. Auquel s’ajoutent plusieurs avantages extralégaux, dont la voiture de société. Ces profils sont tellement rares, qu’en affichant un peu d’expérience, ils voient leurs revenus friser la démence.

C’est le salaire fixe, en brut, pour les responsables de sécurité spécialisés dans les problématiques Cloud. En fonction de leur expertise, leurs revenus peuvent atteindre 100 000 € brut par an. Leur package s’accompagne presque systématiquement d’une assurance groupe, d’une assurance hospitalisation et d’une voiture de société.

5


ICT & engineering

« De nouvelles formes d’attaques voient le jour, comme le social engineering. »

...

explique un consultant de Cap Gemini. Pour les directions informatiques, c’est un changement radical qui les amène à relever des défis technologiques, de sécurité mais également de gouvernance. Au-delà de ces défis, le véritable challenge pour l’entreprise sera celui des usages métiers, le passage d’un cloud technologique à un cloud business. Une aubaine pour les sociétés de conseil IT, qui engagent des consultants capables d’accompagner les clients vers cette grande migration. Ils doivent guider les clients en définissant de manière optimale les niveaux de service, le coût des services à l’unité, les indicateurs de qualité de service, les politiques et outils de sécurité, les objectifs de continuité de service et d’automatisation des processus.

6

Hier réservées aux grands groupes et enseignes spécialisées, les technologies du cloud computing se mettent aussi à la portée des PME, voire des TPE. De grands éditeurs tels qu’Oracle, SAP ou Sage, et les nouveaux venus du CRM comme Microsoft, se tournent vers elles. Les clients passent au cloud computing pour être plus flexibles et pour faire des économies, explique Philippe Tailleur, CEO de SAGE Belux. La dématérialisation de l’informatique leur permet d’accéder sans surcoût à des fonctionnalités et des ressources mutualisées sur internet. Le groupe international, qui emploie 70 personnes en Belgique, « vise une croissance entre 15 % et 25 % par an dans le cloud computing. Son objectif : offrir des solutions locales de gestion et de facturation électronique, d’échange, de recherche, d’archivage et de stockage de données, adaptées aux besoins des PME. Chez nous, le Cloud dépasse de loin la maintenance des serveurs, confie Philippe Tailleur. Il révolutionne aussi l’interface des utilisateurs. Dans les trois prochaines années, presque toutes les utilisations auront changé d’ergonomie. C’est pourquoi nous avons besoin de web designers et de designers d’applications.

Des pros difficiles à trouver La gestion d’un Cloud fait appel à des compétences traditionnelles des ingénieurs en informatique : la création d’algorithmes, la programmation, l’architecture logiciels et réseaux. Mais de nouveaux enjeux apparaissent comme la sécurisation de l’accès


actu

©©shutterstock

Les smartphones nous font travailler 2 heures de plus

aux données, l’optimisation de la consommation d’énergie des datacenters, l’architecture des logiciels et des infrastructures, l’urbanisme de l’information, la gestion des volumes de données... Les clients n’ont pas envie de deviner quelles caractéristiques permettront de supporter tel ou tel service. Nous nous occupons de ce calibrage technique, explique Philippe Tailleur. À l’ombre des serveurs, différents profils sont sollicités. Architectes réseau, spécialistes des télécommunications sans fil (Wi-Fi, 3G, 4G), experts en sécurité ou en conduite du changement... Le Cloud, c’est aussi la nécessité d’offrir une accessibilité permanente aux applications et aux données, confie Pierre Focant, CEO de Systemat, qui vient d’ouvrir son deuxième datacenter au Luxembourg, après celui de Jumet. En back-office, il y a des dizaines d’ingénieurs et de gradués en électronique qui assurent la gestion des plateformes. Et de préciser : Il faut non seulement des experts pour assurer la maintenance et la sécurité des datacenters, mais aussi du personnel qualifié pour accompagner de très près les clients qui décident d’entrer dans le Cloud. Une attention particulière est portée aux utilisateurs : Nous recherchons des conseillers pour notre helpdesk téléphonique, capables de travailler sur des plages horaires

étendues et des techniciens pour prêter assistance sur site, confie Pierre Focant. Mais le Cloud voit aussi se développer d’autres potentialités, plus hostiles. Le Cloud a multiplié les risques informatiques et les a transposés sur de nouvelles plateformes, explique Stéphane Pascalet, directeur général d’Éditions Profil, éditeur de BitDefender. De nouvelles formes d’attaques voient le jour, comme le social engineering. Imaginons que, demain, ces données soient accidentellement ou frauduleusement perdues, dérobées ou exploitées. Imaginons que le Cloud devienne l’espace virtuel de toutes les tentatives d’espionnage économique ou politique. Alors, l’odyssée de l’espace informatique se transformera en enfer ou en Babel numérique. À moins qu’il n’y ait des pros pour prévenir les risques. Et les traiter. Avec le Cloud, on assiste à une montée en compétences en matière de sécurité : les ingénieurs en développement deviennent des spécialistes du développement sécurisé, illustre Stéphane Pascalet. La nuance est fondamentale. Elle redessine les pratiques. Pour ces métiers, la demande est tellement forte, que les salaires se situent au-delà d’URL. :: Rafal Naczyk Retrouvez toutes nos offres d’emploi en ICT et internet sur www.references.be/ict

Selon une étude menée par la branche UK de Pixmania, les smartphones, ces appareils sans fil mais «  fil à la patte  », s’imposent comme une extension du bureau. Même après une journée de 9 ou 10 heures passées au bureau, certains employés vont encore consacrer près de 2 heures, chaque jour, à vérifier leurs mails ou à passer des coups de fil dans un cadre pro. Près des deux tiers des personnes interrogées dans le cadre de cette étude ont avoué commencer à travailler via leur smartphone dès leur réveil ou avant d’aller se coucher.

112 candidats pour chaque offre d’emploi bruxelloise Il y a à Bruxelles 112 candidats pour chaque poste à qualification réduite vacant. Dans le Brabant wallon, cette proportion retombe à 10 pour 1. À Hal-Vilvorde, elle serait de 4 pour 1, selon une étude réalisée pour Brussels Metropolitan. Dans la région élargie, 4 travailleurs peu qualifiés sur 5, sans emploi, habitent à Bruxelles. Le phénomène est connu. Les centres urbains attirent, de plus en plus, des emplois hautement qualifiés, ainsi qu’une population peu qualifiée. Mais la mobilité des chercheurs d’emploi vers les jobs vacants dans les deux autres Régions reste trop faible.

En 2017, le fax et les horaires de travail fixes auront disparu Quelque 71 % de personnes sondées par LinkedIn estiment que le fax ne devrait pas tarder à être complètement éradiqué de nos espaces de travail dans les cinq prochaines années. 57 % des 7 000 professionnels sondés dans 10 pays du monde pensent que les heures de travail standardisées n’ont plus d’avenir dans le monde du travail et qu’elles sont amenées à disparaître. Fini donc le stress lié à l’obligation d’arriver au travail à une heure précise.

7


dossier

8


Demain, votre patron

sera-t-il chinois ?

©©Rene Mensen

Pendant longtemps, la Chine a joué un rôle de sous-traitant mais, d’année en année, elle s’est implantée en Europe. Elle délocalise, reprend des entreprises en faillite, remporte des marchés publics en Suède, en France, en Pologne ou en Grèce. Et s’installe, lentement, en Belgique. Mais entre déplacer des emplois et aider à en créer, quelles sont les stratégies des investisseurs chinois ?

9


dossier

I

ls sont en activité depuis longtemps. Mais beaucoup d’oreilles occidentales ne se sont pas encore faites à leur présence. Huawei, ZTE, Geely… Dans l’économie mondiale, ces géants technologiques accroissent leurs parts de marché. De sous-traitants, ils sont souvent passés au rôle d’acteurs directs sur les marchés. Lenovo, par exemple, vient de brûler la politesse à HP. Le chinois est dorénavant premier producteur mondial de PC. Luxe, élégance et qualité. La Chine veut se départir de son image de produits « made in China » de qualité moindre. Et compte donc acquérir technologies et savoirfaire en s’implantant en Europe via des prises de participation ou des acquisitions. En Europe, les Chinois ont pratiquement triplé leurs investissements l’an dernier : près de 7 milliards d’euros contre 2,8 milliards en 2010. C’est ce que montre un rapport du Rhodium Group, un bureau américain de consultance. Une goutte d’eau qui grossit d’année en année. Pour la première fois cette année, l’Europe représente 34 % des fusionsacquisitions étrangères chinoises, contre 10 % en 2010, et se situe devant l’Asie, 27 %, et l’Amérique du Nord, 21 %. Et la Chine investit dans tous les secteurs. Si l’Empire du Milieu s’est d’abord intéressé aux matières

premières et aux terres agricoles en Afrique, il vise d’autres secteurs stratégiques en Europe : énergie, industrie automobile, industrie chimique, électronique et infrastructures. L’objectif : se rapprocher du marché européen.

Partenaire de l’Europe ou « Vampire du Milieu » ? Longtemps, l’Histoire a été marquée par le péril rouge. Puis le péril jaune. Mais la Chine contemporaine n’a plus rien à voir avec celle de Mao. Le nouveau président chinois, Xi Jinping, est loin d’être révolutionnaire. Plus « cool » que ses prédécesseurs, il se méfie des partisans d’un retour au maoïsme pur et dur. Alors que l’Empire du Milieu s’affirme peu à peu comme une grande puissance, faut-il craindre sa suprématie ? Rares sont ceux qui s’en inquiètent. Et pour cause : la Chine est devenue un partenaire obligé et son marché intérieur pourrait bien devenir le prochain relais de la croissance mondiale. Pour d’aucuns, il y a pourtant péril en la demeure (occidentale). Nul doute que le pays de Confucius a de grandes ambitions, bien au-delà d’être l’« atelier du monde », notamment sur le terrain diplomatique et militaire. La Chine veut devenir le leader, vaincre les États-Unis mais sans combattre. D’où une subtile stratégie d’enserrement, mêlant business, finance, propagande confucienne, internet,

5 dragons chinois Les États-Unis ont inondé les marchés avec McDo, Ford, Levi’s et Google. Et si les nouveaux géants de la téléphonie, de l’informatique ou de l’électroménager étaient tous chinois ? Découvrez ceux qui ont déjà commencé à forger notre quotidien.

10

mobilisation de la diaspora et enfin commerce low cost. Un tableau cauchemardesque ? Le tout est de savoir si la Chine se comportera en partenaire respectueux de l’Europe ou en « Vampire du Milieu ». Si les entreprises chinoises s’approprient des techniques et des équipements européens, elles apportent aussi leur savoir-faire et leurs méthodes, parfois au grand dam des Occidentaux. Lorsque Volvo est passé sous pavillon chinois, en août 2010, les salariés redoutaient des délocalisations massives en Asie. Car la stratégie affichée par le repreneur était d’utiliser le savoir-faire suédois pour concurrencer les berlines allemandes sur le marché asiatique... Il n’en fut rien. Geely a investi massivement et l’entreprise a renoué avec la croissance, alors que Ford avait laissé péricliter la marque, et licencié. Aujourd’hui, la maison mère du constructeur automobile chinois Geely Automobile Holdings prévoit d’investir 11 milliards de dollars (8,42 milliards d’euros) dans Volvo sur les cinq années à venir. Volvo et Geely vont également mettre en commun leurs achats de pièces détachées et de composants, et développer conjointement des petits moteurs et technologies pour véhicules électriques. Bref, l’avenir en jaune sera peut-être un peu plus rose pour nos emplois. :: Rafal Naczyk

Huawei Le géant chinois des télécommunications Huawei est le deuxième des équipementiers les plus importants et les plus innovants de la planète. L’entreprise fait partie du trio de tête en matière de dépôt de brevets et sera une des trois grandes marques de téléphones portables d’ici 2015, aux côtés de Samsung et d’Apple. Le groupe de Shenzen a enregistré un chiffre d’affaires de 24,4 milliards d’euros en 2011. En Belgique, l’équipementier emploie sans susciter les mêmes méfiances qu’aux États-Unis où l’entreprise est soupçonnée de collaborer avec le gouvernement chinois.


RUSSIE

3 764 SUÈDE

1 531

GRANDEBRETAGNE

2 531

PAYS-BAS

655

BELGIQUE

140,5

ALLEMAGNE

LUXEMBOURG

7 082

2 401

FRANCE

3 724

Principaux investissements directs étrangers (IDE) de la Chine en Europe (en millions de dollars).

®

ZTE Corporation ZTE a démarré ses activités en 1985 à Shenzen sous le nom de Zhongxing Semiconductor Co. Ltd. Entre-temps, cet équipementier en télécommunications est devenu un groupe employant plus de 85 000 collaborateurs. Dont 20 000 à l’étranger. Le groupe a pour clients 500 opérateurs de réseaux dans plus de la moitié des pays de la planète. Aujourd’hui, ZTE Corporation est classé quatrième plus grand fabricant de smartphones au monde. Le volume de smartphones ZTE expédiés au cours de l›année 2011 a dépassé 15 millions d’unités, soit une hausse de 400 % par rapport à 2010. Après Apple, ZTE est le fabricant de smartphones qui enregistre la plus forte croissance.

Foxconn Fondé en 1974 par Terry Gou, Foxconn était d’abord un fabricant de produits en plastique. Depuis 1991, le groupe taïwanais, principalement actif sur le continent asiatique, est coté à la Bourse de Taipei. Il est l’un des principaux producteurs mondiaux de matériel informatique et électronique. Foxconn Technology, qui commercialise aussi des produits sous son propre nom, est sous-traitant d’entreprises comme Hewlett Packard, Dell, Intel, Sony et Apple. En raison des conditions de travail controversées dans ses usines, Foxconn fait les gros titres de la presse mondiale depuis 2006.

11


dossier

De janvier à août 2012, la Chine a directement investi dans 2 708 entreprises de 119 pays et régions avec un montant total de 47,68 milliards de dollars dans les secteurs non financiers (+ 39,4 %).

2 708

source : MoFcoM

De janvier à septembre 2012, 313 000 travailleurs chinois ont été envoyés à l’étranger, soit une hausse annuelle de 1,6 % par rapport à la même période de l’année dernière. Fin septembre 2012, le nombre des travailleurs chinois à l’étranger a atteint 866 000, soit une hausse annuelle de 68 000.

+1,6 %

source : MoFcoM

De janvier à septembre 2012, les entreprises chinoises des travaux à forfait à l’étranger ont réalisé un chiffre d’affaires de 76,02 milliards de dollars, soit une augmentation de 14 % par rapport à la même période de l’année dernière avec un nouveau montant contractuel de 93,41 milliards de dollars (+ 0,3 %).

+14 %

source : MoFcoM

« Les entreprises chinoises génèrent trois à quatre mille emplois en Belgique » Haiyan Zhang est le directeur du centre Europe-Chine de l’école de management de l’Université d’Anvers. Si sur la carte du Vieux Continent dessinée par Pékin, la Belgique n’apparaît que faiblement, les entreprises chinoises y sont bien implantées. Et pourraient, à terme, secouer les habitudes.

croissance phénoménale. Par exemple, en 2011, la Belgique a reçu 36 millions de dollars des entreprises chinoises, ce qui représente environ 0,44 % du total des investissements étrangers directs de la Chine. Fin 2011, le volume total des investissements chinois en Belgique atteignait 141 millions de dollars, ce qui représente 0,57 % des investissements totaux de la Chine en Europe.

Depuis quelques années, les entreprises chinoises investissent de plus en plus à l’étranger. La Belgique peut-elle en profiter ?

Quel est le profil de ces sociétés ? Dans quels secteurs sont-elles actives ?

En comparaison avec des pays tels que le Luxembourg, la Russie, la France ou l’Allemagne, les deniers chinois ne profitent pas tellement aux Belges. Les investissements américains y sont beaucoup plus présents. Mais ces investissements affichent une

Actuellement, il y a une cinquantaine d’entreprises chinoises chez nous, dont les plus connues sont l’équipementier télécom Huawei, le fabricant de PC Lenovo, la compagnie aérienne Hainan. Elles sont surtout attirées par les banques Industrial &

Geely Lenovo L’histoire de Lenovo rappelle celle de Microsoft. En 1984, onze collègues de l’Académie des sciences de Pékin créent une firme. Ils débutent en modifiant des PC occidentaux pour permettre aux sinophones de les utiliser. En 1989, l’entreprise Beijing Legend Computer Group est fondée. Elle produit ses propres PC commercialisés sur le marché chinois sous la marque Legend. En 2006, le fabricant est numéro un des PC en Chine. Depuis le troisième trimestre de cette année, Lenovo est le premier producteur mondial de PC. Avec 13,77 millions d’ordinateurs vendus en trois mois et 15,5 % de parts de marché, il détrône l’américain Hewlett Packard.

12

Zhejiang Geely Holding Group est l’un des premiers constructeurs automobiles privés en Chine. Sa percée est inséparable de son patron, l’industriel chinois Li Shufu. Ce milliardaire a commencé par fabriquer des frigos au début des années 90 et s’est converti au secteur automobile en 1998. En 2009, Geely a réussi à acquérir 52 % des actions de la société britannique Manganese Bronze Holding. Mais c’est en 2010 que la société a imposé son nom en Europe, en prenant le contrôle de Volvo pour 1,8 milliard de dollars. Depuis, Volvo espère doubler ses ventes mondiales à 800 000 unités d’ici à 2020 et porter ses ventes en Chine de 47 000 unités l’an dernier à environ 200 000 d’ici à 2014. En 2012, Geely a seulement exporté 57 000 voitures sous son nom. Mais ses ventes en Chine s’élèvent à 480 000 voitures pour 2011.

:: rnk


© phoTo Dr

Beaucoup de sociétés chinoises installent des bureaux de représentation autour de Bruxelles, à l’instar de l’équipementier télécom Huawei.

Ont-elles vocation à créer des emplois locaux ? On estime que les établissements chinois génèrent trois à quatre mille emplois en Belgique, en ce compris l’usine de Volvo Cars à Gand. Mais il s’agit surtout d’emplois indirects. Pour les Chinois, la Belgique n’est pas une place intéressante en termes de production. Ils ne créent pas d’usines comme en Hongrie ou en Pologne. Là-bas, la situation est différente. Ils se servent de l’Europe de l’Est comme d’une véritable base de production – surtout pour l’électronique de grande consommation –, mais à destination du marché européen. Cela leur permet d’économiser les coûts d’importation. Les jobs qu’ils génèrent en Belgique se concentrent surtout autour du

secteur des services, dans la vente, le support administratif, ainsi que la recherche et le développement.

Quelle est la place de l’Europe dans la stratégie d’expansion chinoise ? La plupart des entreprises chinoises viennent surtout en Europe pour la technologie, la réputation du « made in Europe ». En rachetant les sociétés en faillite, elles espèrent ainsi doper leurs ventes sur le marché domestique. Bien sûr, les Chinois veulent acquérir du savoir-faire dans les secteurs technologiques (biotech, informatique, électronique, etc.). Mais pour l’instant, ils sont incapables d’absorber ces technologies. En général, après l’achat, les Chinois conservent le marketing, la recherche & développement et la distribution sur place. Ils observent, mais n’interviennent pas directement dans le management. Enfin, pour le moment. Parce que quand elles devront intégrer ces sociétés dans leurs activités globales, elles finiront par influencer le management européen. Il y aura donc un choc culturel. C’est inévitable. Il faut s’y préparer des deux côtés.

« LEs Chinois

invEstissEnt bEaUCoUp dans la logistique Et LEs sErviCEs »

© phoTo Dr

Commercial Bank of China (ICBC) et la Bank of China. Beaucoup de ces sociétés installent des bureaux de représentation autour de Bruxelles, car elles sont séduites par l’étiquette européenne que leur confère la capitale. L’autre atout, c’est la position géographique de la Belgique. Les Chinois investissent donc beaucoup dans la logistique et les services.

:: rnk

13


dossier

la Chine déclare sa flamme à Louvain-la-neuve Le China Belgium Technology Center, un incubateur technologique lourdement financé par la Chine, sera érigé dans les trois ans à Louvain-laNeuve. Des candidats envoient déjà leur CV...

I

l n’aura pas fallu plus d’une semaine après la confirmation de l’investissement par la Chine de 250 millions d’euros à Louvainla-Neuve, à deux pas de l’Université catholique de Louvain (UCL), pour que les CV affluent sur le bureau des responsables du parc scientifique de la cité universitaire. Une dizaine de candidatures spontanées en quelques jours, alors que la première pierre n’a pas encore été posée, s’étonnerait presque Philippe Barras, le directeur du Louvain-la-Neuve Science Park. C’est dire l’intérêt que suscite la volonté des entreprises

14

chinoises d’investir en dehors de leurs frontières naturelles. En l’espèce, il s’agit du Whibi (Wuhan East Lake Hi-Tech Innovation Center), un groupe qui compte à son actif l’incubation de plus de 1 100 entreprises qui ont généré 70 000 emplois dans le monde. Whibi va prochainement construire le long de l’autoroute E411 un incubateur dédié à l’accueil d’entreprises chinoises intéressées par les technologies développées par l’UCL et plus largement par les universités et entreprises du sud du pays. Récemment présenté à Wuhan, la capitale de la province chinoise du Hubei, en Chine intérieure, avec laquelle la Région wallonne entretient des relations privilégiées depuis plusieurs années déjà, cet outil baptisé China Belgium Technology Center (CBTC) est prévu pour accueillir à terme quelque 700 Chinois.

Opérationnel d’ici trois ans, le CBTC sera constitué d’un hôtel de 200 chambres, d’un centre de services et de plusieurs bâtiments et labos dédiés aux biotechnologies, aux télécommunications et applications internet, à l’ingénierie verte et à l’environnement, notamment. À terme, 1 500 personnes y travailleront, dont une grosse moitié de collaborateurs belges, précise Philippe Barras. Les investisseurs, qui disposent d’une ligne de crédit de 500 millions d’euros, devraient aussi construire du logement dans la ville. Le profil des emplois qui seront créés ? Il est évidemment un peu tôt pour rentrer dans un descriptif de fonctions, mais il y aura bien entendu des techniciens qui travailleront dans l’incubateur et de multiples profils liés aux activités de services qui vont s’y articuler, poursuit le directeur du parc scientifique. Je suis confiant quant à la qualité des emplois qui seront créés, car les Chinois ont pour


S’agissant du China Belgium Technology Center, dont l’objectif premier est précisément de tisser des relations technologiques avec les entreprises et les universités, on peut donc imaginer que les entreprises chinoises qui s’y installeront veilleront tout particulièrement à soigner la qualité de leur recrutement. D’autant qu’elles en auront les moyens. Parmi les noms évoqués par Wei Gong,

1 500 personnes Y travailleront, dont UnE grossE Moitié dE CoLLaboratEUrs bELgEs »

le fondateur du Whibi, figurent des poids lourds comme Dongfeng Design Institute, une filiale d’ingénierie du groupe automobile DongFeng qui emploie lui-même près de 140 000 personnes, ou encore Kaidi Electric Power (énergies renouvelables), Zoncare Electronics (imagerie médicale) ou FiberHome (fibres optiques), entre autres. Du pain bénit pour les cadres et employés belges intéressés par ce pied-à-terre chinois en Belgique ? Il ne faut tout de même pas négliger la différence culturelle, relativise Bernard Dewit. Les personnes qui seront amenées à travailler au plus près des organes de décision des entreprises

chinoises bénéficieront d’un réel avantage si elles démontrent, au minimum, une proximité avec la Chine : expérience sur place, contacts commerciaux, entre autres. Quant à celles et ceux qui maîtrisent le mandarin – ils sont plus nombreux qu’on le pense –, ils seront indubitablement privilégiés, car la proportion de Chinois qui parlent l’anglais n’est pas encore très élevée. À l’UCL, on est en tout cas décidé à tout mettre en œuvre pour que la sauce belgo-chinoise ne tourne pas au vinaigre. En sus de l’hôtel qui sera situé au sein de l’incubateur, les Chinois vont investir dans des bâtiments au centre-ville pour y favoriser l’intégration des expatriés et de leurs proches, conclut Philippe Barras, qui souligne la collaboration positive de toutes les autorités (académiques, politiques, urbanistiques, entre autres) pour que cet investissement soit une réussite. Nos interlocuteurs sont tout comme nous convaincus qu’il faudra éviter d’ériger un « Chinatown » à Louvain-la-Neuve. Nous obtiendrions, sinon, l’effet inverse de celui qui est escompté : exposer la ville, son université, ses entreprises et ses étudiants à une mondialisation dont la Chine est assurément un des principaux leviers. :: Benoît July

La maquette provisoire du China Belgium Technology Center telle qu’elle a été présentée le 24 octobre à une délégation wallonne emmenée par le ministre wallon de l’Économie, Jean-Claude Marcourt, à Wuhan (Chine).

15

© benoÎT July

Le propos est confirmé par l’avocat Bernard Dewit, qui préside depuis 1996 la Chambre de commerce belgo-chinoise. Les premières entreprises chinoises qui se sont implantées en Europe avaient privilégié le recours à la diaspora pour des raisons évidentes de proximité culturelle, explique-t-il. Mais elles ont rapidement compris les limites de ce système, car les compétences fonctionnelles n’étaient pas toujours présentes. Elles préfèrent désormais s’attacher le concours de juristes, comptables, fiscalistes et autres spécialistes des ressources humaines qui sont bien au fait des réglementations et des mentalités des pays dans lesquels elles s’implantent. Leur démarche de recrutement est devenue très professionnelle.

« à tErME,

© benoÎT July

habitude de recruter localement les compétences dont ils ont besoin.


© shuTTersTocK

dossier

Le management à la chinoise ? « pragmatique avant tout » Quand ils procèdent à des acquisitions en Europe – un phénomène qui tend à s’accélérer – les grands groupes chinois n’ont apparemment pas pour ambition de faire table rase du passé en liquidant les cadres en présence. La preuve par Éric Catry, directeur général de Sodehotel, le groupe hôtelier de l’ex-Sabena racheté en 2007 par le groupe chinois HNA, qui possède entre autres la compagnie aérienne Hainan Airlines et emploie quelque... 140 000 salariés. Vous étiez directeur général avant le rachat par HNA, vous l’êtes encore aujourd’hui. Votre expérience ? Il n’a jamais été question de me « virer » pour faire place à une direction chinoise. Et

16

le groupe HNA n’a pas investi pour prendre ce qu’il y avait de meilleur avant de se retirer. Le Sodehotel de Woluwe-Saint-Lambert, qui va rouvrir en juin 2014 sous la forme d’un établissement cinq étoiles portant le nom de Tangla Hôtel, bénéficie d’un investissement de 60 millions d’euros et ses effectifs vont passer de 40 à 150 salariés. Ce n’est pas rien et cela prouve que les Chinois viennent avant tout en Europe pour y faire des affaires...

Le groupe HNA pèse quelque 140 000 personnes dans le monde. Pour quels motifs privilégie-t-il les compétences locales, à vos yeux ? Ils procèdent de manière très intelligente en s’appuyant sur les compétences les plus adéquates, donc souvent celles qui


connaissent parfaitement le terrain. C’est d’autant plus vrai que les groupes qui investissent à l’étranger le font souvent pour la première fois, comme dans ce cas HNA dans le secteur hôtelier : conserver le management leur permet d’apprendre à très grande vitesse. Qu’ils investissent en France, en Suède ou en Turquie, les groupes chinois procèdent très souvent de la sorte.

internationale, je suis perdu. En Belgique, je suis aidé par une comptable bilingue qui fait le lien quand c’est nécessaire. En résumé, parler mandarin n’est pas indispensable, mais c’est un incontestable avantage.

Qu’est-ce qui caractérise le « management à la chinoise » ?

Impérialisme est un mot qui ne convient en aucune manière. Mais il faut être conscient du rapport de forces. La Chine est devenue un géant économique et financier, et cela génère évidemment certains droits. Le contrôle exercé sur les investissements, par exemple, est très strict. Tout ce qui implique des conséquences importantes sur le plan budgétaire doit être validé par le groupe, dont la direction est très centralisée. Mais les Chinois, en dépit de cette puissance et malgré une culture très différente de la nôtre, fonctionnent à la confiance : celleci acquise, ils sont respectueux de leurs partenaires étrangers. Je suis dès lors parfaitement intégré au sein du groupe HNA que j’apprécie représenter en Belgique et en Europe. Favoriser les échanges entre les cultures orientale et occidentale a rarement été aussi important.

Rien de très particulier par rapport à tout autre groupe qui serait occidental : ils sont pragmatiques. Du reste, beaucoup de top managers chinois ont étudié en Europe ou aux États-Unis, dont ils ont adopté les méthodes de gestion. Les rapports que j’envoie régulièrement à mon Chairman, qui est chinois, ou au siège central en Chine sont du même type que ceux que j’enverrais aux États-Unis si la maison mère était américaine, et je me rends tous les 2-3 mois en Chine comme je le ferais aux États-Unis. La seule différence réside peutêtre dans le caractère un peu procédurier qui monopolise des moyens humains : si cela ne coûte rien en Chine, c’est évidemment moins vrai en Belgique...

Les Chinois seraient-ils moins « impérialistes » que les Français ou les Hollandais – ces exemples étant pris au hasard ?

« LEs Chinois

viEnnEnt avant toUt En EUropE pour Y faire des affaires »

Vous parlez sept langues, mais pas le mandarin. Est-ce un problème ? Oui et non. Non, car la langue véhiculaire dans le top management est l’anglais. Mais 95 % des salariés du groupe si pas davantage parlent exclusivement mandarin : si on sort du canevas d’une réunion

:: BJ

Comment rédiger son Cv pour le marché chinois ? www.references.be/chine

17


Influences

« Il y a un grand soulagement parfois à faire le vide » Et si, malgré ses maux, le XXIe siècle plaçait notre époque sous le signe d’une nouvelle Renaissance ? Travail flexible, révolution numérique, empowerment des femmes… Autant de signaux d’espoir qu’illustre JeanLouis Servan-Schreiber, homme de médias et essayiste, dans « Aimer (quand même) le XXIe siècle ». Les économistes désespèrent de la croissance, les citoyens de l’Europe, les travailleurs de l’emploi. Comment, notez-vous avec Edgar Morin, « aimer un siècle qui nous a donné les pires alarmes » ? D’abord, en apprenant à relativiser. Il est irréaliste de croire que le XXIe siècle est alarmiste. Simplement, il est de mauvaise humeur. Mais ce n’est pas de la colère. Nous avons oublié ce que c’est, un siècle en colère. Nous sortons d’un siècle de massacres, de mort industrialisée, de chaos, de tragédies. Sans doute le plus sanglant de l’Histoire. Franchement, en regard, ce XXIe siècle qui commence est une période plutôt agréable. Il nous inquiète en ce moment, mais à très court terme. Nous avons, certes, une crise à surmonter en Europe. Mais elle n’est pas fatale. En revanche, la société est en train de bouger. Par exemple, au plan du travail, rien ne sera plus comme avant. Il y a une profonde révolution quant à la répartition du travail, au temps et à la rémunération. Au XXIe siècle, il y aura moins de travail, tout simplement parce qu’il y a « moins à travailler ». Ce n’est pas avec des paillettes, des subventions et des compléments

18

qu’on pourra traiter ces mutations. Or, le travail est la chose la plus difficile à repenser, parce qu’il se heurte à des avantages acquis.

Le XXIe siècle est celui de la disparition des repères, des valeurs. Croyez-vous toujours au progrès ? Nous sommes à l’évidence en période de progrès. Si l’on sort du cadre étroit de l’Europe, on constate que le monde entier est en croissance. Qu’on le veuille ou non, tout progresse, les sciences, le niveau de vie, les communications, les systèmes de négociation entre les nations. Nous sommes en train de sortir, d’une manière de plus en plus maîtrisable, d’une misère millénaire. Bien sûr, il faudrait que cela aille plus vite, bien sûr il faudrait des résultats plus tangibles. Or, nous sommes trop impatients. Nous négligeons le principe de la dimension historique. Et ne pouvons pas reprendre notre souffle sauf si, personnellement, nous essayons de le faire.

Quel sens prend la crise actuelle pour vous ? Qu’est-ce qui peut nous aider à la traverser ? Un changement de mentalité. Il faut cesser de se plaindre. Et cesser d’espérer des gouvernements — qui n’en ont plus les moyens — de trouver des solutions à notre place. Le XXe siècle nous a profondément imprégnés d’une idéologie de « déresponsabilisation ». Du coup, nous avons trouvé des chaînes de responsabilités qui nous exonèrent. C’est très enfantin. Avec la crise, la plupart sont confrontés à la nécessité première de trouver du travail, de gagner leur vie. Ce ne sont pas des projets de vie qui les guident, mais l’obligation de

survivre matériellement au quotidien. C’est une phase qui modifiera les valeurs en profondeur. En fait, nous vivons une nouvelle Renaissance, période qui elle aussi fut tourmentée, remplie de doutes et pourtant, génératrice d’une nouvelle vision du monde.

Au travail, tout va trop vite. Nous recevons de l’argent pour notre temps, mais nous perdons du temps de vie. Comment délaisser le courttermisme pour retrouver un présent sans impatience ? Ce n’est pas facile pour des gens qui sont subalternes et qui sont insérés dans un système qui les contraint. Très souvent, ils sont dominés par des chefs qui n’ont eux-mêmes jamais réfléchi à la question. Mais de plus en plus de gens trouvent le moyen de se frayer leur propre chemin, de fabriquer leurs propres carrières, en respectant leur rythme de vie et leurs envies. Ce n’est pas pour rien qu’on assiste à la montée du travail indépendant. C’est une tendance de fond. Mais plus on est responsable, plus il faut assumer de choses à la fois. Pour éviter les débordements, nous devons apprendre à éteindre quelques fois le moteur. À se ménager de vrais moments de respiration et à prendre conscience de ce que nous faisons.

Le XXIe siècle sera-t-il celui des carrières nomades et de l’ultraflexibilité ? Il l’est déjà. Aux États-Unis, les gens changent en moyenne onze fois de carrière ou d’entreprise au cours de leur vie. Avec, parfois, un job meilleur, parfois moins bon. Et pour conséquence,


la perte de certains avantages acquis. Nous devons accepter plus de souplesse. Cette capacité d’adaptation devient souvent le seul moyen de conserver un rôle social. Et internet accentue ce phénomène.

La révolution numérique est-elle une chance ? Oui. C’est une corne d’abondance de connaissances, de contacts, de changements dans les fonctionnements de la société. Cependant, nous n’en connaissons pas encore très bien le mode d’emploi. On s’amuse avec le côté gadget, s’envoyer des images, rendre public ce que l’on pense surtout lorsqu’on ne pense pas ! Mais le numérique, c’est aussi la communication entre les savants, le partage intellectuel, l’accès à la connaissance sans coût pratiquement, pour tout le monde, aisé ou pauvre. Une richesse inouïe, inimaginable. Tout ce qui offrira plus de commodité, moins de dépense d’énergie et plus de rapidité, triomphera.

Avant d’être un progrès économique, il faut d’abord considérer ce qui optimise les vies des humains. Mais la pléthore, l’abondance matérielle et le trop-plein d’informations nous dispersent et nous engorgent intérieurement. Le fait de faire le vide, de simplifier et d’épurer nous permet de penser mieux. Quand mon bureau est trop chargé de livres, j’enlève tout pour gagner en liberté. Il y a un grand soulagement parfois à faire le vide. On peut se débrouiller avec d’autres moyens.

Pourquoi la paix et la hausse du niveau de vie ne traduisent-elles pas une augmentation corrélative de l’impression de bonheur ? C’est une constatation très récente. Il faudra donc du temps avant qu’elle ne soit acceptée pleinement par la société. S’adapter, c’est également s’adapter à la prospérité et on finit par trouver cela normal. La course au matériel finit par faire croire que c’est le seul jeu qui vaille la peine. C’est comme si on disait que le meilleur moyen de manger, c’est de s’empiffrer. Mais le

©©armand meyer

Vous revendiquez une forme d’abondance frugale. En quoi est-elle un progrès économique ?

jeu, c’est de vivre. C’est le bien-être. Nous sommes en train de survivre à notre prospérité.

Vous dites à la fin de votre ouvrage que durant les années à venir nous verrons la suprématie des femmes... Oui, ce siècle sera celui des femmes. Il l’est déjà. Tous les ans, les étudiantes sont mieux classées que les hommes. D’aucunes deviennent chefs d’État ou de gouvernement. D’autres commencent à diriger des entreprises. Cela change en profondeur les valeurs de la société. Et tant mieux. Les femmes — c’est presque biologique — sont équipées pour faire vivre ce qui est autour d’elles, pour aider, prendre soin. Elles ont

le souci de l’autre. Alors que les hommes sont plus volontiers inspirés par l’héroïsme. Cet héroïsme tellement porteur de drames. Or, il n’y a pas de prémisse à de grandes conflagrations militaires. Le monde est en paix. Plus cela durera, plus les femmes auront la possibilité d’occuper de meilleures places, puisqu’il faut des leaders, des chefs qui comprennent que ce n’est pas par la guerre, les conquêtes et la dominance — actions plus masculines —, qu’on fait avancer le monde. Ça nous donnera un peu de repos ! :: Rafal Naczyk Aimer (quand même) le XXIe siècle, Jean-Louis Servan-Schreiber, éd. Albin Michel, 139 p., 10 €.

19


Testé pour vous

Apprendre le chinois pour booster sa carrière ? De plus en plus de cadres, attirés par le potentiel économique de la Chine, se décident à apprendre le mandarin. Une langue difficile, qui nécessite un investissement sérieux. Des efforts récompensés par des débouchés sur le marché du travail ? Pas si sûr.

<,

Dans l’imaginaire collectif, le chinois est fantasmé comme la langue de l’avenir, celle qu’il faudrait absolument dompter le jour où ce pays hors norme imposera définitivement son hégémonie sur l’économie mondiale. Alors, en prévision, certains cadres et directeurs retournent sur les bancs de l’école. On a connu un pic particulier entre 2008 et 2010. Aujourd’hui, la demande s’est stabilisée, peut-être en raison du ralentissement de la croissance de la Chine, estime Serge Langerock, directeur du centre de langues Berlitz. Il est vrai qu’il y a un grand engouement ces dernières années, ajoute Fabienne de Voghel, secrétaire de l’Institut des langues vivantes

20

©©SHUTTERSTOCK

会说中文吗 ? Comprenez : Parlez-vous le chinois ? Si cette phrase vous en évoque davantage que l’enseigne du resto asiatique du coin ou que le motif du rideau élimé de la chambre à coucher, alors peut-être faites-vous partie de ces travailleurs qui décident de s’attaquer au mandarin dans l’espoir de se voir ouvrir plus facilement les portes de l’Empire du Milieu ou tout simplement celles du marché du travail.

(ILV) de l’Université catholique de Louvain. Non seulement de la part des étudiants, mais aussi d’élèves libres, qui pensent que cela va booster leur carrière. 

professeur à l’Université libre de Bruxelles. Pour pouvoir s’en servir comme un outil, cela nécessite des années d’apprentissage. Devenir bilingue en suivant des cours du soir, c’est n’importe quoi ! Cela demande un investissement énorme. Je ne pense pas que c’est ce paramètre qui permettra de faire des affaires dans ce pays. Autant prendre un interprète ! Car si on ne maîtrise pas le chinois aussi bien que l’anglais, on risque de se faire rouler. 

L’apprentissage reste toutefois minoritaire  : par exemple, en 2011, Berlitz n’a accueilli que deux stagiaires dans cette option, tandis que 129 étudiants ont suivi les leçons de l’ILV. Contre… 7 800 pour l’anglais, mais 113 pour l’italien.

Mieux vaut parler anglais

Le chinois est-il devenu le sésame pour l’emploi ? Pas aux yeux de Françoise Lauwaert, sinologue et

C’est surtout une excellente connaissance de l’anglais qui aidera à développer sa carrière, concède Serge Langerock. Mais ce qui est important, c’est


d’apprivoiser la culture derrière la langue. Car on ne fait pas des affaires là-bas comme ici. 

« Si on ne maîtrise pas le chinois aussi bien que l’anglais, on risque de se faire rouler » 

Aux dires des recruteurs, la capacité à parler mandarin semble ne pas être une qualité particulièrement recherchée sur un CV. Ni sur le marché belge ni sur le marché international. Il ne m’est jamais arrivé d’avoir une demande de ce type, raconte Géraldine Braem, Senior Consultant chez Randstad Professionals. Parler une langue européenne, comme l’allemand, l’italien ou l’espagnol, est par contre beaucoup plus recherché.  Anna Dal Borgo, consultante chez Manpower Borderless Talent Solution, a reçu depuis le début de l’année quelques demandes pour des profils parlant chinois. C’était un

« plus », pas une nécessité absolue. C’est une démarche peu courante. Il est vrai que certaines sociétés japonaises basées à Bruxelles sollicitent souvent des personnes parlant le japonais et connaissant la culture du pays. Mais les entreprises chinoises n’ont pas cette exigence.  Tout au plus la maîtrise de cette langue serait-elle un gage, aux yeux d’un potentiel employeur, de volonté et de détermination. La majorité des diplômés en interprétariat peineraient par ailleurs à décrocher un job. Le chinois comme potion magique pour trouver de l’emploi ou donner un coup de fouet à sa carrière semble ne pas (encore ?) avoir fait ses preuves… :: Mélanie Geelkens

« La connaissance du métier prime, pas celle de la langue » Entre le russe, l’arabe ou le chinois, son cœur balançait. Il en était persuadé : parler couramment une langue « exotique » ne pouvait qu’être bénéfique à sa carrière. Alors, après un master en journalisme, Grégory Wauters a pris l’avion pour Shanghai. C’était en 2008. Atterrissage au consulat général de Belgique, pour un stage qui a duré deux ans. En chinois, chaque mot est nouveau. Il n’y a pas de référents existants. Il faut beaucoup plus de temps pour l’apprendre et le maîtriser que pour une autre langue. Après deux ans en immersion, je peux me débrouiller dans une conversation de base. Mais je suis bien incapable de mener une réunion.  Ses connaissances lui permettent, en 2010, de décrocher un poste dans une boîte sinobelge, comme responsable sales & marketing en vue de l’ouverture d’un nouveau

marché sur place. Mais ce marché ne se concrétise pas. Cap sur la Belgique, où, à son retour, il devient consultant en ressources humaines pour Michael Page. Sa maîtrise du mandarin n’a pas fait la différence. Sur le marché belge, trouver un emploi où on va vraiment pratiquer, c’est compliqué. Il m’est toujours utile d’avoir un réseau là-bas, lorsqu’on est occasionnellement amené à rechercher un profil particulier. Mais les recruteurs chinois vont d’abord tenter de trouver quelqu’un sur place avant de se tourner vers l’étranger. Et les managers qui vont travailler là-bas sont avant tout choisis pour leur expérience. La connaissance du métier est plus importante que celle de la langue.  Un avis que ne partage pas tout à fait Patrick Camal. Depuis deux mois, il parcourt Beijing et Shanghai comme consultant pour

une entreprise liégeoise. Pour lui, l’apprentissage est indispensable pour aller travailler en Chine. Sauf pour ceux qui ne s’intègrent qu’un minimum et forment des communautés particulières d’expatriés. J’imagine que certains boulots, surtout à Shanghai, permettent de vivre comme cela. Dans la pratique commerciale, en revanche, cela ne me semble pas possible : dire que la Chine actuelle ne parle pas bien l’anglais est un euphémisme.  Il en est persuadé : maîtriser la langue lui aurait nettement facilité la tâche. Alors, une fois de retour en Belgique, c’est promis (et c’est prévu) : il apprendra le chinois.

:: MGs

5 astuces pour apprendre une nouvelle langue www.references.be/langue

21


b2b Actu

3

raisons de travailler pour 

La force d’un groupe international combinée à l’expertise et la souplesse d’un acteur local assure une expertise 100 % orientée clients. Sage, c’est une entreprise en croissance continue, qui vous permet de contribuer à cette croissance.

c o he r is r ar ea c eS u he X

SAGE

mondial 1 Leneader ERP pour PME

es collaboravaleurs 2 dteurs passionnés 3 Dàespartager Sage s’appuie sur des collaborateurs qui aiment relever des défis et qui investissent tant leurs idées que leur capacité dans leur travail.

Le livre de la semaine Responsable service achats, Centre Hospitalier Régional

Employeur Le Centre Hospitalier Régional constitue une des grandes entités hospitalières du bassin de soins de Mons-Borinage. Le CHR regroupe la Clinique Saint-Joseph à Mons et l´Hôpital de Warquignies à Boussu. Il compte 511 lits et emploie plus de 1 300 personnes, dont 200 médecins. Fonction Vous assurez l’encadrement du service achats et la gestion de la politique des achats. Vous assurez le processus des marchés publics, encadrez le personnel, élaborez et

alimentez les outils de suivi, analysez les marchés et mettez en concurrence les fournisseurs actuels et potentiels, entre autres. Profil Vous avez une formation universitaire à orientation juridique ou économique, ou équivalente par l’expérience. La connaissance de la législation sur les marchés publics ainsi que la connaissance du milieu hospitalier sont des atouts. Contact RH@chr-mw.be

Médecin directeur, Mutualité Socialiste-Solidaris Employeur La Mutualité Socialiste – Solidaris n’est pas un employeur comme les autres. Nous attendons de chacun de nos collaborateurs qu’il s’engage résolument en faveur de l’accès à la santé pour tous. Nos valeurs sont là pour nous aider au quotidien à faire les meilleurs choix au bénéfice de nos clients et de nos partenaires. Fonction Vous dirigez et coordonnez un service d’une cinquantaine de médecins-conseils répartis sur l’ensemble de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Vous veillez à la bonne application

de la législation et à promouvoir des soins de qualité accessibles au plus grand nombre. Vous anticipez les évolutions du secteur, entre autres. Profil Vous êtes porteur d’un titre de docteur en médecine reconnu par l’État belge, démontrez une expérience pratique au contact des patients, disposez d’une vision stratégique du rôle des mutualités. Avoir exercé précédemment la fonction de médecin-conseil au sein d’une mutualité est un atout.

Gérez efficacement vos mails. Stratégies et bonnes pratiques par Luc Démaret, éd. Eni, 2012, 174 p., 21,95 €. Des millions d’e-mails sont envoyés chaque jour et engorgent nos messageries. Au point que de plus en plus d’utilisateurs se plaignent de difficultés à gérer leur boîte de réception, regrettent cette immense perte de temps à faire le tri entre l’indispensable et le superflu, l’urgent et ce qui l’est moins, voire pas du tout. D’où cet objectif simple de l’auteur : aider le lecteur à s’en sortir, tout simplement...

L’avis de la rédaction

Inside Diplômé en traduction-interprétation et en économie, Marc Jallet a rejoint RB Selection en tant que Senior Associate Partner.

« 

CETTE MASSE D’INFORMATIONS PREND DE PLUS EN PLUS DE TEMPS à GéRER QUOTIDIENNEMENT 

»

Pas de grands discours ni d’envolées lyriques dans ce livre qui se veut résolument pratique. En quelques chapitres, l’auteur se propose d’apprendre à « gérer l’avalanche de mails » en effectuant un diagnostic de l’utilisation de sa messagerie et en déduisant l’organisation la mieux appropriée et les stratégies à mettre en place, voire en automatisant certaines procédures. Peut-être pas indispensable au sens strict, ce livre se laisse parcourir avec plaisir, à charge pour le lecteur de découvrir ce qu’il peut y gagner en efficacité quotidienne, dans la sphère professionnelle comme privée.

1 190

Contact jobs@mutsoc.be

Âgé de 55 ans, Steven Van Hoorebeke, ingénieur civil de formation, sera le nouveau CEO de SD Worx à la fin de l’année.

Actu et mouvements des Talents

Chez Sage, cinq principes (simplicité, innovation, confiance, agilité, intégrité) sont le pivot de l’action au quotidien. Mais aussi un état d’esprit, des valeurs et une réussite fondés sur la performance et la responsabilisation individuelle.

SD Worx est le leader incontesté du marché belge avec une offre très élargie Avec ce modèle, la Belgique peut agir comme étendard de notre expansion en Europe. Steven Van Hoorebeke, futur CEO de SD Worx.

C’est le nombre de jeunes qui se sont inscrits en 1re bac dans les études d’ingénieur industriel en Fédération Wallonie-Bruxelles cette année. Toutefois, le nombre de diplômés (447 pour l’année académique 2011-2012) reste quant à lui insuffisant pour satisfaire la demande du marché.

Le bureau de services de marketing globaux G2 a nommé Rita Gijsemans au poste de CEO de G2 Benelux.

Un mouvement, une promotion, de nouvelles responsabilités ? Faites-le-nous savoir via mouvements@references.be !

:: BJ 22


WI N

LE GUIDE ULTIME DU SAVOIR-ÊTRE

Question subsidiaire

peut-on bosser sans supérieur hiérarchique ?

Comment séduire un recruteur de la génération X ? WI N

Les X sont nés avant 1980. À présent, ils recrutent les Y, nés après. Tous ne sont pasAencore formatés par le N CàADl’autorité É I M discours pro-Y, aussi allergiques qu’aux W belles promesses. Comment leur donner envie de vous recruter ?

IE

1 RANGEZ VOTRE SMARTPHONE

© shuTTersTocK

ps -

Y M

ns

N ACADE WI

La hiérarchie, c’est bon pour l’armée. Sur le fascicule destiné aux nouvelles recrues, pas de place au doute. Chez Valve Software, une compagnie de jeux vidéo américaine, la structure est « horizontale » : pas de contrôle, pas de hiérarchie ni de titres pompeux. Les employés sont leur propre patron. Dans cette boîte fondée en 1996 par deux anciens de Microsoft, il n’existe pas d’équipe prédéfinie. Les employés choisissent seuls les projets sur lesquels ils préfèrent bosser et doivent consacrer l’essentiel de leur temps à développer leurs propres idées. Les bureaux sont montés sur des roulettes pour pouvoir les bouger facilement dans les locaux et rejoindre différents collègues en fonction des besoins. Évidemment, une organisation avec un chef d’équipe finit par se mettre en place au sein des groupes de travail, mais celle-ci se fait naturellement. Et ne dure que le temps du projet. Tout ça, c’est bien sympa sur le papier, mais un tel système mène forcément au chaos, non ? Eh bien, non. Valve, ce n’est pas une joyeuse troupe de geeks qui squatte un garage dans la Silicon Valley. C’est une boîte de plus de 300 personnes basée dans l’État de Washington et qui a fait un carton avec des jeux comme Half Life et Counter Strike. À tel point que le géant du jeu vidéo Electronic Arts (EA) serait prêt à débourser 1 milliard de dollars pour racheter Valve. Mais derrière des apparences de boîte funky avec massage au bureau et vacances en famille payées par l’entreprise, se cache une intense compétition entre salariés : une fois par an, chaque employé de Valve est évalué par l’ensemble de ses collègues, ce qui permet ensuite d’établir un classement individuel, du plus productif et créatif au moins performant des salariés. Et c’est bien sûr le premier de la classe qui touche les plus grosses primes. Tous égaux, oui, mais ultracompétitifs.

:: rnk

Dans le hall d’accueil, patientez avec un journal au lieu de checker Facebook. Les X ont des gamins avec un mobile greffé au bout du bras. Ça les agace au plus haut point. Les X ont reçu une éducation traditionnelle. Coincés dans leurs élans à cause des baby-boomers, ils en ont bavé pour monter les échelons. Et ont dû se conformer aux règles. Aussi, respectez les mêmes codes qu’eux. Même si, au fond, ils ont horreur des conventions.

2 RASSUREZ LE X SUR SA SUPRÉMATIE

Contrairement au discours ambiant, le X et l’Y sont de la même espèce. L’Y n’étant que la version plus aboutie. Le X connaît Facebook et Twitter (il ne vit pas non plus dans une grotte), mais en matière de web, il place l’Y parmi les demi-dieux. Bien sûr, vous disposez de compétences que ne détiennent pas les X, y compris leurs supérieurs hiérarchiques. Seulement, ne vous leurrez pas : non, vous n’êtes pas le supercandidat qui va redresser la boîte et impulser une nouvelle stratégie. Vous êtes un poussin, un junior, un novice.

3 NE VOUS MONTREZ PAS IMPERTINENT

La plupart des X fonctionnent de manière intuitive. Ils se fient à leur expérience, leur bon sens, leur connaissance de l’entreprise. Leurs mécanismes sont semblables aux clients d’un supermarché : ce sont des consommateurs idéaux qui cherchent un « produit » qui leur ressemble. Vous devez rassurer le X. Utilisez un langage simple, des phrases courtes, une syntaxe claire. N’abusez pas de métaphores imagées. Il ne doit y avoir aucun doute : vous devez apporter des certitudes.

4 NE BRÛLEZ PAS LES ÉTAPES

Ne réveillez pas les angoisses du X en questionnant vos perspectives à six mois. Pris en sandwich dans son avancement par une armée de baby-boomers et talonné par des Y assoiffés, il est traumatisé. Alors, préparez-vous à la question « trois qualités, trois défauts ». On la trouve has been, mais elle sort toujours du chapeau des recruteurs X, par pur esprit de vengeance.

:: rnk

23


024_GPV1QU_20121110_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 08/11/12 20:15 Page24

DRIVE ON THE ALTEN’S HIGHWAY Growing with you

SPEED UP YOUR CAREER AT ALTEN European leader in engineering consulting and advanced technologies! Present in 14 countries, we propose IT Solutions and Engineering Consulting to the world’s largest companies. For more than 20 years, passion for engineering has been driving us.

ALTEN Belgium is currently looking for:   ĉ  ĉ  ĉ 

6RIWZDUH(PEHGGHG(QJLQHHUV (OHFWURQLF'HVLJQ(QJLQHHUV -$9$'HYHORSHUV 4$4&&RQVXOWDQWV

/HW¶VJRRQRXUZHEVLWHZZZDOWHQEH

ALTEN offers a stimulating environment that allows consultants to get involved into various projects; boosting their ability to make decisions and enabling them to create a large network.

CHOOSE YOUR AREA...

62)7:$5(

%86,1(66$1$/<6,6 &LYLO(QJLQHHULQJ 0HFKDQLFV Quality Production Process 0$1$*(5 +6( &OLQLFDO6WXGLHV 5DGLR7UDQVPLVVLRQ 48$/,),&$7,219$/,'$7,21 :HE'(9(/230(17 (OHFWULFLW\ V\VWHP VHFXULW\HQJLQHHULQJ 0HFKDQLFV 3,3,1* )81&7,21$/$1$/<6,6

0DQDJHPHQW

1HWZRUN

1HZ&XVWRPHU$FTXLVLWRQ +DUGZDUH $XGLW DEPLOYMENT 3URMHFW0DQDJHPHQW

6LWH0DQDJHU

&RQVXOWLQJ

'DWDEDVH$GPLQLVWUDWLRQ

DISCOVER ALTEN... A GROUP OF 15,000 PROFESSIONALS

WITH TURNOVER > €1BN

THROUGH ALTEN BELGIUM 24

10 NOVEMBRE 2012


024_GPV1QU_20121110_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 08/11/12 20:16 Page25

PUBLIREPORTAGE

IT : téléphone, maison ! Avec un effectif de trois cents consultants, ALTEN Belgium, qui vient d’obtenir la certification ISO 9001, représente l’offre du Groupe ALTEN sur l’ensemble du territoire belge. Une offre très diversifiée tant en termes de secteurs d’activité que de types de compétences. Olivier Granger, directeur général adjoint en charge de l’international, en précise le contenu. Afin de proposer les solutions les plus adaptées aux besoins de chacun de ses clients, ALTEN Belgium est active dans trois branches principales d’ingénierie : les secteurs, les métiers et les modalités d’intervention. Que ce soit l’aéronautique, l’automobile, le ferroviaire et l’électronique grand public ou encore le bancaire, la finance ou la pharmacie, la filiale belge du Groupe déploie essentiellement son offre auprès de ces sept secteurs d’activité. Sa mission ? Proposer aux différents acteurs de ces secteurs d’activité deux offres principales : la première consiste à accompagner l’entreprise et à lui apporter de la valeur ajoutée dans la conception et le développement de ses produits (R&D). La deuxième présente des services dans le domaine de l’IT, les technologies de l’information, c’est-à-dire tout ce qui n’est pas le core business d’une entreprise : son réseau interne, son équipement software et hardware, ainsi que l’environnement technologique dont elle a besoin pour fonctionner. En ce qui concerne la R&D, ALTEN Belgium propose des prestations autour de plusieurs métiers comme l’informatique industrielle, l’ingénierie mécanique – aussi bien en conception qu’en calcul – et l’électronique analogique ou digitale. Mais aussi la méthodologie qualité, à savoir assurer que, tout au long

de la conception d’un produit, certaines normes soient respectées, qu’il s’agisse de normes extérieures à l’entreprise comme des standards internationaux ou de normes qu’impose l’entreprise à ses collaborateurs afin que le processus aboutisse à des produits de qualité. Enfin, le métier de l’industrialisation, c’est-à-dire garantir, à partir de la conception d’un produit, la réalisation de sa production en petite ou en grande quantité. Pour ce qui est de l’IT, ALTEN Belgium est amenée à intervenir dans quatre spécialités. Tout d’abord, dans tout ce qui concerne l’informatique de gestion au sens large. Deuxièmement, dans la gestion des infrastructures, soit le matériel sur lequel vont tourner les applications : PC, réseaux, serveurs… Ensuite, dans la gestion de projets et expertises fonctionnelles, à savoir formaliser des besoins client ou rédiger des règles de fonctionnement. Enfin, dans l’offre télécom. La troisième branche concerne, quant à elle, les modalités d’intervention. D’un côté, ALTEN Belgium propose aux clients d’intervenir avec des ingénieurs spécialisés qui vont directement s’intégrer dans leurs équipes et les renforcer, en tant que consultants. Et de l’autre, des offres structurées, c’est-à-dire la prise en charge de tout ou partie d’un projet client dans sa globalité, en le gérant en interne dans ses centres de service, et en s’engageant sur les livrables (logiciel, étude, audit…) ainsi qu’en termes de délais. Le client délègue tout simplement son projet à ALTEN Belgium sur base d’un cahier des charges, sous l’autorité de la Direction technique et, le cas échéant en coordination avec les autres entités techniques du Groupe selon les expertises spécifiques nécessaires.

Olivier Granger, directeur général adjoint d’ALTEN :

avons déjà recruté «100Nous ingénieurs chez ALTEN Belgium depuis le début de l’année 2012 et de nombreux postes restent ouverts : en particulier ingénieurs mécaniques, ingénieurs en logiciels embarqués, ingénieurs en conception et développement sur les langages JAVA et .NET.

»

ALTEN Belgium ? La solution de l’ingénierie et du conseil en technologies sur mesure !

10 NOVEMBRE 2012

25

0


026_GPV1QU_20121110_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 08/11/12 20:19 Page26

BUREAU D’ÉTUDES engage (m/f)

INTERCOMMUNALE DE SOINS SPÉCIALISÉS DE LIÈGE L’Intercommunale de Soins Spécialisés de Liège (ISoSL) est une institution de référence dans le secteur des soins de santé du bassin de Liège et regroupe 35 sites d’exploitation et plus de 1.700 lits. ISoSL occupe plus de 2.200 collaborateurs issus de disciplines variées. Travailler au sein d’ISoSL, c’est assurer un rôle utile au bien-être de la population en offrant des soins et des services de qualité tant dans le domaine hospitalier que dans le domaine de l’hébergement. Nous cherchons aujourd’hui un (h/f) :

Administrateur système Votre fonction : Installation, paramétrage, maintenance et mise à jour des systèmes informatiques ; Supervision des systèmes de production ; Veille technologique dans le périmètre technique des matériels et des logiciels de type serveur, principalement les systèmes d’exploitation ; Support des utilisateurs. Votre profil : Qualifications requises : diplôme de bachelier en informatique. Bonne maîtrise des systèmes d’exploitation, des systèmes de stockage et des procédures de sécurité informatique. Expérience souhaitée dans le domaine de l’administration de systèmes informatiques. Aptitudes personnelles : Organisé, structuré et rigoureux. Capacité à convaincre et à négocier. Nous vous offrons : Conditions de travail et salariales du secteur public. Temps plein : 38 h/semaine. Environnement de travail où la convivialité et l’esprit d’équipe enrichissent nos relations. Tout renseignement peut être obtenu auprès de Monsieur P. MEYERS, Directeur informatique Téléphone : 04/254 77 99 Mail : p.meyers@isosl.be Les candidatures seront adressées, pour le 26 novembre au plus tard, à l’attention de Monsieur Eric FIEVEZ, Directeur général d’ISoSL, rue Basse-Wez 301 - 4020 LIEGE ou par mail à jf.BECKERS@isosl.be.

Intercommunale de Soins Spécialisés de Liège

Rue Basse-Wez, 301

4020 Liège

www.isosl.be

1 ingénieur projets en structures acier (Bruxelles) 2 ingénieurs en E&I (Feluy) 3 dessinateurs-projeteurs E&I (Louvain-la-Neuve,Feluy) 3 responsables maintenance (Liège, Bruxelles, GDL) 4 dessinateurs en électricité (Bruxelles, La Louvière) 2 chargés d’affaires en électricité (Louvain-la-Neuve, Bruxelles) 2 chefs d’équipe en électricité (Louvain-la-Neuve) 1 gestionnaire de chantier hvac, sanit. (Rochefort) 1 chargé d’affaires maintenance hvac (Herstal) 1 dessinateur polyvalent, TS-piping (Bruxelles) 4 ingénieurs HVAC (Wavre, Bruxelles, Braine, Louvain-la-Neuve) 1 ingénieur en sécurité, safety engineer (Bruxelles) 1 responsable techniques méthodes et industrialisation (Grand Duché de Luxembourg) 1 ingénieur responsable projets, bonne connaissance du NL (chantiers en Flandre) 1 automaticien (Louvain-la-Neuve) 1 assistant(e) responsable maintenance (Bruxelles) 1 technico-commercial interne, appareils HVAC (Seneffe) 3 ingénieurs en mécanique (Feluy, Liège) 1 ingénieur en génie civil (Wavre) 1 gestionnaire de projets - secteur pharmaceutique (Louvain-la-Neuve)

Mailez votre cv à : arroba@skynet.be ARROBA www.arroba.be Tél : 02/535.75.54; Fax : 02/535.75.49.

La Zuidnederlandse Uitgeverij N.V., implantée à Aartselaar (près d’Anvers), est une maison d’édition belge de premier plan, spécialisée dans les livres pour enfants et dans les livres pratiques. Les marques déposées sont DELTAS (livres en néerlandais) et CHANTECLER (livres en français). En 60 ans, ZNU s’est développée pour devenir une maison d’édition d’envergure internationale (avec des filiales de vente aux Pays-Bas et en France). Pour soutenir la croissance en Belgique, nous recherchons un(e) (m/f) :

DÉLÉGUÉ COMMERCIAL RÉGION : LIÈGE / LUXEMBOURG

La fonction Vous êtes responsable de la création de relations étroites avec les clients existants et potentiels (librairies, grandes surfaces, magasins de jouets, magasins spécialisés...) en vue de vendre notre offre très étendue (qui se renouvelle d’ailleurs chaque mois). Fournir un bon service clientèle est essentiel, ainsi qu’optimaliser continuellement l’assortiment. De plus, il est important que vous vous démarquiez de façon compétitive par des promotions et des actions à thèmes.

REFERENCES637

Votre profil - vous êtes de niveau A1 avec un sens commercial prononcé - vous avez un profil de vendeur : votre persévérance s’allie à un bon sens relationnel - un feeling commercial et un intérêt pour le produit ‘livres’ sont importants - vous êtes bilingue Fr/Nl - vous habitez dans la région Liège / Luxembourg ZNU vous offre un emploi plein de perspectives, dans un environnement de travail professionnel ainsi qu’une formation sérieuse au départ. À côté d’un salaire attrayant et d’avantages extralégaux, une voiture de société, un GSM et un PC sont également prévus. Vous voulez relever le défi ? Envoyez votre candidature écrite avec CV à l’adresse suivante ou par mail : ZNU Vacature SALES Vluchtenburgstraat 7 - 2630 Aartselaar E-mail : edi@znu.be à l’attention de « Vacature SALES » 26

10 NOVEMBRE 2012

5 langues disponibles

Inscription sur

www.altissia.com


027_GPV1QU_20121110_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 08/11/12 20:20 Page27

Hypermarchés à la pointe du progrès Centres commerciaux modernes, accueillants et conviviaux

Châtelineau

Cora Châtelineau, le plus important centre commercial de la région, managers recrute des universitaires et bacheliers autonomes de A à Z (ou expérience équivalente) en tant que

I MANAGERS DE RAYON (h/f) | Avec plus de 2700 collaborateurs, CORA constitue une importante entreprise Le plaisir d’exercer d’importantes de distribution, leader dans chacune des régions où elle est présente. responsabilités près de chez soi | Dans nos HYPERMARCHES, nous exerçons une très vaste gamme de métiers passionnants : multimédia, mode et équipement de la personne, produits frais, librairie-papeterie, parfumerie, électro-ménager, équipement de la maison, jardinage, jouets, vélos, vin, informatique, épicerie,… | Le rôle du Manager de Rayon est principalement orienté vers le Commerce: homme de terrain centré sur le client, au contact direct du produit, il exploite au mieux toutes les ressources dont il dispose afin d’atteindre ses objectifs: - La satisfaction du client - Le développement de ses collaborateurs et de son Equipe. | Entrepreneur en recherche d’innovations, il réunit la passion du commerce et d’excellentes capacités en gestion. Il deviendra progressivement professionnel de son Rayon et expert des marchés qui lui seront confiés. | Il sera le vecteur des valeurs de l’entreprise : respect, honnêteté, cordialité, confiance. Cora fait partie du Groupe LOUIS DELHAIZE 50.000 collaborateurs en Europe.Présent en Belgique, France, G-D Luxembourg, Grande Bretagne, Hongrie, Roumanie,…CORA - MATCH - SMATCH - DELITRAITEUR PROFI - Louis Delhaize - Jardineries TRUFFAUT

Intéressé(e)s? Adressez votre lettre de motivation et votre cv à Albert de Sauvage, directeur, CORA Châtelineau, Rue Trieu Kaisin 1, B-6200 CHÂTELINEAU E-mail: Isorel@cora.be

www.cora.be

VALIDA, avec 175 lits et plus de 330 centre de revalidation neurolocomotrice et gériatrique de Bruxelles. Notre institut offre soins spécialisés.

ENGAGE pour entrée immédiate (h/f):

1 INFIRMIER(E) HYGIENISTE MISSION: Organiser, coordonner et mettre en œuvre les actions relatives à l’hygiène hospitalière, la prévention du risque infectieux et la lutte contre les infections nosocomiales. FONCTION: Vous l’actualisation et mise en œuvre de procédures, protocoles et consignes spécifiques à votre domaine

chouette job domaines hygiène, sécurité, environnement. d’hygiène à une politique de prévention et de remédiation des infections hospitalières. C’est vous qui supervisez les méthodes de travail en général et les techniques de soins

d’hygiène hospitalière. Vous travaillez sous l’autorité hiérarchique directe du directeur infirmier et paramédical en PROFIL: L’infirmier en hygiène hospitalière aura, après la formation d’infirmier bachelier, master en sciences hospitalières et en hygiène hospitalière ou une formation équivalente. OFFRE: entourage dynamique en pleine expansion!

On va vous donner envie de travailler dans les assurances.

Merci d’adresser CV et lettre de motivation au service RH : Mme Christine Boghmans - Directrice RH - Avenue Josse Goffin 180 – 1082 BRUXELLES Association entre les Cliniques Universitaires Saint-Luc et la Commune et le CPAS de Berchem-Sainte-Agathe et en partenariat avec la Clinique Saint-Jean et l’Universitair Ziekenhuis Brussel.

10 NOVEMBRE 2012

27


028_GPV1QU_20121110_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 08/11/12 20:22 Page28

L’Olivier Fédération de Pouvoirs Organisateurs L’Olivier, jeune Fédération de Pouvoirs Organisateurs en plein essor, recherche pour l’organisation et la tenue des comptabilités des différents établissements d’enseignements fédérés, un responsable de la comptabilité. Le candidat sera bachelor en comptabilité avec 5 années d’expérience ou master en sciences économiques appliquées (option comptabilité). Par ailleurs, le candidat aura le sens de l’initiative, l’aptitude à travailler en toute indépendance et l’envie de contribuer activement à la mise en place et au développement d’une organisation administrative et financière performante.

• La centralisation des éléments comptables en provenance des différentes écoles fédérées • La tenue des comptabilités générales et la préparation des clôtures périodiques • L’établissement des situations trimestrielles, des comptes annuels et des décomptes finaux • L’assistance à l’établissement des budgets et au suivi budgétaire Compte tenu de la croissance attendue de notre Fédération, la fonction doit évoluer à moyen terme vers un rôle de direction des services comptables et de gestion budgétaire et financière.

La fonction contient à tout le moins les tâches suivantes :

Le poste est à pourvoir au plus tard au 1er janvier 2013.

• La mise en place de procédures comptables (générales et analytiques) uniformisées

Les candidatures manuscrites sont à adresser à Joël Voisin, Coordinateur, Clos Comte de Ferraris, 9 à 1150 Bruxelles.

Etabli à Geer, HESBAYE FROST est actif dans la production de légumes surgelés. L’entreprise fait partie du GROUPE ARDO (www.ardo.com), leader du marché européen dans le domaine des fruits et légumes surgelés, et de CROP’S (www.crops.be), fabricant de plats préparés surgelés. HESBAYE FROST produit plus de 100.000 tonnes de légumes surgelés par an et réalise un chiffre d’affaire de quelque 95 millions d’euros. Il occupe plus de 250 collaborateurs. HESBAYE FROST investit dans un nouveau centre de stockage frigorifique et d’expédition entièrement automatisé. Pour nous soutenir dans l’accompagnement technique de ce projet et de son exploitation ultérieure, nous recherchons un(e) :

We preserve nature’s precious gifts

INGENIEUR CIVIL ou INDUSTRIEL LE DEFI - Dans un premier temps, vous collaborez activement au suivi et à la gestion sur le terrain de la phase de construction du centre de stockage et de ses annexes. Vous êtes le(la) coordinateur(trice) et l’interlocuteur(rice) quotidien(ne) des entrepreneurs et fournisseurs. Votre curiosité vous fait intervenir dans tous les domaines techniques et vous apprenez à maîtriser les technologies mises en œuvre de sorte à pouvoir les optimiser ultérieurement. - Parallèlement, vous vous préparez à devenir le(la) responsable du projet, ce qui inclut une participation pertinente aux études, aux développements, ainsi qu’à l’organisation des tests, de la mise en exploitation et de son amélioration continue. Homme/femme de communication, vous prenez en charge la formation et le suivi fonctionnel d’une équipe de techniciens afin de garantir la fiabilité du centre de stockage à long terme.

VOS TALENTS Vous êtes passionné(e) par les projets à haut niveau d’automatisation, vous avez le sens des responsabilités et vous êtes capable de gérer un projet de manière autonome. Ingénieur civil ou industriel de formation, vous disposez de préférence d’une première expérience professionnelle pertinente. Vous possédez d’excellentes connaissances en électromécanique et en automation. Vous êtes doté de réelles dispositions en informatique et systèmes de commandes. Le monde de la logistique vous attire. Vous avez une mentalité hands-on, vous communiquez aisément et vous êtes capable de gérer une petite équipe. Vous appréciez les tâches de coordination et d’optimisation. Vous possédez une connaissance opérationnelle du français. L’anglais et le néerlandais constituent un atout.

VG. 1080/B

NOTRE OFFRE Une formation initiale complète est prévue. Vous bénéficiez également du retour d’expérience d’un confrère ayant effectué un projet d’une envergure identique pour la maison mère du groupe ARDO. Vous avez l’opportunité de remplir une fonction technique variée et de développer votre autonomie et votre sens des responsabilités. Vous deviendrez à terme le spécialiste en votre domaine et personne de référence au sein de l’usine pour de nouveaux projets de développements automatisés. Vous travaillez pour une société stable qui fait partie d’un groupe international en pleine expansion, avec une culture d’entreprise ouverte et des lignes de communication directes. Votre rémunération est proportionnelle à votre profil et votre expérience. INTÉRESSÉ(E)? Envoyez votre CV sous la référence KD/1012-536-2 à Fundament R&S, Berkenlaan 138A, 8530 Harelbeke, à l’attention de Mme Katrien Decostere - info@fundamentrs.com - www.fundamentrs.com. Les candidats sélectionnés seront conviés à un entretien chez Hesbaye Frost à Geer.

LA COMMUNE DE PEPINSTER RECRUTE UN RECEVEUR COMMUNAL (M/F)

FI ENGINEERING dans le cadre de son développement recrute :

Architectes/Gestionnaires de chantiers Ingénieurs électricité ou HVAC/ maintenance ou bureau d’études Gestionnaires de chantiers en électricité ou HVAC Dessinateurs en électricité ou HVAC, Autocad ou Microstation Dessinateurs en architecture/stabilité, Autocad Deviseurs – Métreurs Merci de nous envoyer votre C.V. E-mail : fi@fi-engineering.be - Tél : 02 /344 00 74

www.fi-engineering.be 28

10 NOVEMBRE 2012

VOTRE FONCTION Rôle de gestionnaire financier et comptable de la commune et du CPAS. VOTRE FORMATION Licencié(e) en sciences économiques, sciences commerciales, sciences politiques, sciences de gestion, en droit ou en administration des affaires. EPREUVES DE RECRUTEMENT Epreuves écrites de maturité et d’aptitudes professionnelles. Entretien et tests psychotechniques (infos au service du personnel : 087/46.83.35). NOUS OFFRONS Un emploi statutaire dans une administration locale. Rémunération mensuelle brute de 4.537,26 € (sans ancienneté valorisable). Les candidatures (lettre de motivation + CV + copie du diplôme) devront parvenir au plus tard le 30/11/2012, sous pli recommandé, adressé au Service du personnel, rue Neuve, 35 à 4860 PEPINSTER.


029_GPV1QU_20121110_RMP11_00_VAMinside-QXP8 08/11/12 21:34 Page29

Azimut scrl/asbl recrute

www.azimut.cc

Th lik

e

e

Région de Charleroi. Bachelier (Gradué) comptable. Expérience min. 10 ans en entreprise. Connaissance de Winbooks. Vision professionnelle : comptabilité analytique et administration. Plus d’infos sur notre site

ere’s pl o

n

IKEA

Le Parlement bruxellois

Le candidat pour cette fonction doit être titulaire d’un diplôme homologué de l’enseignement secondaire inférieur, établi en langue française. Le règlement détaillé du concours et le formulaire obligatoire d’inscription peuvent être obtenus sur demande au service du personnel (tél. : 02/549 64 20 – Télécopieur : 02/549 62 12 – Courriel : examens@parlbru.irisnet.be) ou en les téléchargeant à partir du site www.parlbruparl.irisnet.be, menu «Pratique».

Le formulaire obligatoire d’inscription et les documents demandés sont à envoyer au : Parlement bruxellois • Service du Personnel • 1005 Bruxelles Date limite des inscriptions : le 30 novembre 2012, le cachet de la poste faisant foi.

LE CENTRE PUBLIC D’ACTION SOCIALE D’EVERE recrute à temps plein (h/f) :

Un Adjoint au Secrétaire du CPAS

Missions : Véritable bras droit du Secrétaire du CPAS: supervision des dossiers traités par les départements du CPAS - préparation et suivi des réunions des organes décisionnels du CPAS - gestion de dossiers spécifiques (marchés publics, analyse et suivi de la législation, etc.) - gestion du Département Secrétariat - gestion des relations entre le CPAS et d’autres organismes. Profil : Diplôme de l’enseignement universitaire ou supérieur de type long, de préférence un master en droit - connaissance du fonctionnement d’un service public - bonne maîtrise des applications bureautiques courantes - parfaite connaissance du Fr et du Nl. CDD d’un an (avec période d’essai) renouvelable en un CDI.

Un Secrétaire ou Assistant Administratif

Missions : S’assurer de l’application des mesures concernant le bien-être au travail - proposer les mesures urgentes ou nécessaires pour remédier aux causes de danger et contrôler l’efficacité des mesures prises - rédiger des rapports. Profil : Formation complémentaire reconnue par le Ministère de l’Emploi et du Travail : niveau 2 ou 3 S.I.P.P. ou être disposé à suivre une telle formation formation minimum de niveau humanités supérieures - connaissance de base en informatique et en bureautique (traitement de texte, Excel, database). CDD d’un an (avec période d’essai) renouvelable en un CDI.

rful n de wo future

yes

YXigWYY YimW`Y YW

R

© Inter IKEA Systems B.V. 2012

Huissier (F) avec connaissance suffisante du néerlandais

IKEA engage des managers et des futurs managers. Sollicitez dès maintenant sur IKEA.be/jobschezIKEA

Envoi CV et Motivation via job@azimut.cc pour le 23/11/12

organise un concours de recrutement (m/f) pour la fonction d’

ion est ity Qu thor Au

ou A y w E Asgro IKws THINK o gr ac

UN(E) GESTIONNAIRE COMPTABLE ET ADMINISTRATIF

I driv am passen by ion THINK Centre Hospitalier de Réadaptation et de Psychiatrie du Brabant Wallon

recrute pour la Clinique de La Forêt de Soignes (Waterloo) (h/f) :

INFIRMIER R

POUR LE SERVICE DE

EN

ÉADAPTATION

C HEF P

SYCHIATRIQUE

Temps de travail : temps plein Entrée en fonction : immédiate Titres requis : - Infirmier bachelier - Master en sciences de la santé publique ou Ecole de cadre en santé - Titre professionnel d’infirmier spécialisé en santé mentale Expérience : 5 ans dans les soins infirmiers dans une unité de soins. Les candidatures et lettres de motivation sont à envoyer à P. Vereecke, Adjoint de la Direction du Département infirmier CHRPBW - chaussée de Namur 201 - 1300 Wavre ou par courriel à patrick.vereecke@chrpbw.be Date de clôture le 26/11/2012. www.chrpbw.be

Candidatures avec CV et lettre de motivation à envoyer au CPAS d’Evere, Département GRH, Square S. Hoedemaekers 11 à 1140 Evere. 10 NOVEMBRE 2012

29


030_GPV1QU_20121110_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 08/11/12 20:23 Page30

Evonik Industries is the creative industrial group from Germany. Be successful together with us. Evonik is one of the world’s leading specialty chemicals companies. We also have investments in the energy and real estate sectors. Our specialty chemicals activities address economic megatrends. For the communication support of our Corporate Representation Office in Brussels we are looking for a

Communication Officer (m/f) This position will be part of Evonik’s Public Affairs department and its holder will report to the Head of Political Communication and Representative to the European Parliament. Responsibilities Support the Head of Political Communication & Representative to the European Parliament within the Brussels Corporate Representation Office. Monitor and analyse the political decision-making processes at a European level. Manage the EU communication activities. Build and maintain a network to communicate with, inform and support policy makers. Set up and maintain effective public relations within the EU political environment. Plan and organize corporate events in Brussels.

Experience in analysing , researching and presenting political and economic issues. Conceptual strength and high level of creativity. Excellent written and verbal communication skills in German and English, knowledge of Dutch and/or French would be an asset. Proactively addressing new challenges. Strong multicultural and interpersonal skills and the ability to work in a multiprofessional team. What we offer Evonik offers employment with good social and secondary benefits, in a global and interdisciplinary team environment serving a growth industry dealing with rewarding business opportunities.

Key qualifications Your application Master degree from a European university. A postgraduate in communication is a plus. Minimum of 5 years of professional experience in the field of political communication (e.g. journalist, assistant to a Member of the Parliament, spokesperson of a political group or association).

Interested? Then apply today via aanwervingen@evonik.com. Happy to answer your questions is Katrien Van den Eeckhout, +32 3 560 3891.

Evonik. Power to create.

Mebruke Ergin

02 481 15 00

Cécile Knockaert

02 481 15 24

Ana Alonso

0474 98 83 78

Christine François

0474 94 06 62

Jean-Sébastien Delporte 0474 43 01 20 Nadia Leroy

0475 51 92 97

VOTRE CAMPAGNE 360° GRÂCE AU MÉDIAMIX DE RÉFÉRENCES 30

10 NOVEMBRE 2012


031_GPV1QU_20121110_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 08/11/12 20:24 Page31

Vacance d’un emploi à mandat à l’Institut Bruxellois pour la Recherche et l’Innovation (INNOVIRIS)

APPEL AUX CANDIDATS Il est procédé à l’appel public à candidatures en vue de l’attribution d’un emploi à mandat à l’Institut Bruxellois pour la Recherche et l’Innovation (INNOVIRIS), organisme d’intérêt public de type A de la Région de Bruxelles-Capitale. Il s’agit de l’emploi de

Directeur général adjoint de rang A4+ francophone Cet emploi est ouvert à toute personne titulaire d’un diplôme donnant accès au niveau A, comptant au moins douze années d’ancienneté de niveau A ou bien disposant d’une expérience d’au moins six ans dans une fonction dirigeante. Par expérience dans une fonction dirigeante, on entend l’expérience en matière de gestion dans un service public ou dans une organisation du secteur privé.

Tout acte de candidature comporte un exposé des titres et mérites que le candidat fait valoir pour postuler à l’emploi, ainsi qu’un plan de gestion qui tient compte des objectifs à atteindre durant le mandat. Lors de son entretien, le candidat fera l’objet d’une épreuve d’assessment (jeu de rôle) devant la commission de sélection. Les candidatures doivent être adressées par lettre recommandée et sous double enveloppe scellée, dans un délai de trente jours à compter du jour qui suit la publication du présent appel au Moniteur belge, à l’attention du Ministre Benoît Cerexhe, Ministre de Tutelle d’Innoviris, Rue Capitaine Crespel 35 à 1050 Bruxelles. L’enveloppe intérieure porte la mention : « Candidature pour l’emploi de rang A4+ ». L’enveloppe extérieure porte outre l’adresse, la mention « Mandats INNOVIRIS - Candidatures ». La description de fonction ainsi que les objectifs à atteindre durant le mandat peuvent être obtenus auprès de Claude May (Tél. : 02/600 50 30 - Mail : cmay@innoviris.irisnet.be), Directrice de l’Institut, rue Engeland 555 à 1180 Bruxelles.

Les Facultés Universitaires Notre-Dame de la Paix annoncent la vacance des postes suivants (h/f):

FACULTÉ DE MÉDECINE DÉPARTEMENT DE MÉDECINE

Un chargé de cours à 100 % Un professeur-visiteur à temps partiel (0.2 ETP) Les informations détaillées sur les domaines visés, les compétences, les attentes de l’Université sont présentées à l’adresse suivante : http://www.fundp.ac.be/universite/jobs/liste_emplois

Les formulaires de candidature doivent être demandés à la Direction du Personnel des Facultés Universitaires Notre-Dame de la Paix, rue de Bruxelles, 61 à 5000 Namur ou être téléchargés à l’adresse suivante: http://www.fundp.ac.be/universite/jobs/formulaires et être renvoyés au Rectorat (pour le chargé de cours) et auprès du Doyen de la Faculté de Médecine, le Professeur Bernard MASEREEL, par courrier électronique ou non (pour le professeur-visiteur) pour le 30/11/2012 au plus tard. 10 NOVEMBRE 2012

31


032_GPV1QU_20121110_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 08/11/12 20:29 Page32

Brabant Wallon

FACULTÉ D’INFORMATIQUE

Société de Transport en Commun du Brabant Wallon

Pour son service des Ressources Humaines situé à Wavre, le TEC Brabant Wallon (360 personnes) souhaite s’adjoindre, rapidement et pour une durée indéterminée, un(e) (m/f)

Un chargé de cours

GESTIONNAIRE PAYROLL

à 100%

Réf.: RECRUT/GP/06.2012

Les informations détaillées sur les domaines visés, les compétences, les attentes de l’Université sont présentées à l’adresse suivante:

complète des salaires. l’administration des salaires (± 300 ouvriers et 60 employés). www.infotec.be (Groupe TEC => Travaillez au TEC => Entité TEC BW).

Nos valeurs : Respect - Equité - Partage - Professionnalisme - Innovation Prêt(e) à relever ce défi passionnant ? Veuillez envoyer, pour le 30 novembre 2012 au plus tard, votre candidature, accompagnée d’un CV actualisé, à l’attention du TEC Brabant Wallon, Madame Christelle BIERSET, Gestionnaire des Ressources Humaines, 6 Place Henri Berger, 1300 Wavre - christelle.bierset@tec-wl.be

Les Facultés Universitaires Notre-Dame de la Paix annoncent la vacance du poste suivant (h/f):

Les formulaires de candidature doivent être demandés à la Direction du Personnel des Facultés Universitaires Notre-Dame de la Paix, rue de Bruxelles 61 à 5000 Namur ou peuvent être téléchargés à l’adresse suivante: http://www.fundp.ac.be/universite/jobs/ formulaires et être renvoyés au Rectorat pour le 31/1/2013 au plus tard.

L’Hôpital de Revalidation Gériatrique de Woluwé-Saint-Lambert

Vous aimez bouger ? La Mutualité Libérale du Brabant aussi !

engage pour ses lits hospitaliers, un (h/f) :

INFIRMIER(E)

La Mutualité Libérale du Brabant engage un collaborateur dynamique et aimant le contact social pour l’organisation de ses vacances et de ses activités promotionnelles, loisirs et santé. Nous offrons :

http://www.fundp.ac.be/universite/jobs/liste_emplois

bachelier(ère)/gradué(e)/breveté(e)

Candidatures + C.V.

Un emploi à plein temps pour une durée à l’att. de Mme HECTOR indéterminée Place de la Reine 51/52 à 1030 Bruxelles Des avantages extralégaux E-mail : job@mut403.be

Wo_Men@work

Monsieur D. MINNAERT, Directeur du Département Infirmier Rue de la Charrette 29 - 1200 Woluwe St.-Lambert didier.minnaert@geriatrie1200.be

Créé par

award

Executives promoting gender-balanced business

Votez pour votre

Entreprises qui soutiennent l’égalité professionnelle

Avec le soutien de

32

10 NOVEMBRE 2012

Kathy Fortmann CARGILL

Dominique Petit SANDOZ

Play Lo ve

Tom Declercq DELOITTE

du 15 au 25 novembre sur www.axawomenatworkaward.be

Work

Mobistar


033_GPV1QU_20121110_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 08/11/12 20:30 Page33

Le CHC recrute un(e)

GÉRIATRE

à temps plein, sous statut indépendant

en province de Liège,

Le service de GERIATRIE du CHC comprend 120 lits répartis sur plusieurs sites hospitaliers. Le recrutement actuel concerne le site de la Clinique Ste-Elisabeth à Heusy (Verviers) et son service de 24 lits G. Ce service s’intègre dans une clinique de proximité qui regroupe toutes les activités médicales et chirurgicales spécialisées, une maternité, une unité de soins intensifs, un service d’urgence, un service d’imagerie médicale avec RMN et un service de médecine nucléaire. L’actuel projet architectural de la Clinique la conduira à un ensemble totalement reconstruit ou rénové d’ici l’aube de 2015. Le poste à pourvoir vise à la supervision de l’unité d’hospitalisation et au développement d’une activité ambulatoire complémentaire, en collaboration avec le médecin chef de service, le Docteur Th. Guillaume.

le CHC constitue un

Renseignements :

Composé de plusieurs cliniques, maisons de repos et polycliniques

réseau de soins où technologie de pointe et qualité du service assurent aux patients

Les candidatures, accompagnées d’une lettre de motivation et d’un curriculum vitae, seront traitées avec la plus grande confidentialité et sont à envoyer sous la référence [1338s-11.12], au Docteur Th. Guillaume et au Docteur J-M. Bertrand, CHC-Clinique Ste-Elisabeth, rue de Naimeux, 17, 4802 Heusy.

une médecine performante à visage humain.

Délégmumé ercial co

merciale la stratégie com Dans le cadre de le s on ch er ch nous re de l’entreprise, par la vente et é nn io ss pa t meilleur talen différence. qui veut faire la l(e) rencontre les cia er m m n de Le(la) co de sa région afi ts en ur nos prospects et cli po s ire ta ici bl ces pu vendre des espa ns. différentes éditio

Pour plus d’infos, consultez

www.rossel.be/jobs

Nous recherchons un talent pour la région de Jodoigne & un talent pour la Province de Namur

10 NOVEMBRE 2012

33


034_GPV1QU_20121110_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 08/11/12 20:30 Page34

HVA Backu BRUSSELS Informatio Securit System Techniciens I Ingénieurs & Informaticiens Softwar Applicatio Acce Serve Matr Hardwar Exploratio Engineerin Technolog Mechanic Machiner Networkin Electricit Service Enginee Maintenanc Refrigeration Se

Certificat d’Université en VALORISATION DE LA BIOMASSE 8 modules en 1 an, le vendredi de 13h à 19h, à Bruxelles

→ Caractériser la biomasse → Evaluer les opportunités de valorisation → Choisir les technologies de valorisation adaptées → Mettre en oeuvre une filière - dimensionner l’installation

« Dev Day » pour le recrutement des développeurs IT

16112012

10H00 -12H30 13H30 -17H00

86c Av. du Port

→ Evaluer les aspects financiers

1000 - Bruxelles

Reprenez des études grâce à votre expérience

Interviews d’embauches immédiates ! APPORTEZ VOTRE CV en 10 COPIES MINIMUM INSCRIPTION GRATUITE SUR:

Media partners :

Une initiative de :

Formation continue à l’ULB tél : 02/650.45.80 - fax : 02/650.45.88 E-mail: formcont@admin.ulb.ac.be

En collaboration avec : www.tribunedebruxelles.be

La première solution de gestion salariale mobile, pratique, conviviale et disponible vaia votre ordinateur, smartphone ou tablette >

Gérez en toute autonomie les prestations de votre personnel

>

Enregistrez toute information où vous voulez, quand vous voulez

>

Disposez de vos données en temps réel

>

Bénéficiez de l’expertise des conseillers UCM

Toutes les infos : appipay.be 34

10 NOVEMBRE 2012

Secrétariat social UCM asbl - Secrétariat social agréé d’employeurs n° 200 - A.M. du 04/07/1946 - TVA BE 0407.571.234

Découvrez notre offre complète sur http://formcont.ulb.ac.be

Vous êtes unique ? Nos formations le sont aussi !

Techniciens II Ingénieurs Ingénieurs & & Informaticiens Informaticiens Techniciens

Editeur Responsable: Olivier Willocx Avenue Louise 500 1050 Bruxelles

→ Comprendre la logique des filières, des secteurs et des acteurs


035_GPV1QU_20121110_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 08/11/12 20:31 Page35

Leader européen sur son marché, grâce à la présence de plus de 60 magasins au Benelux et la distribution de catalogues par la VAD, notre client doit son succès et son développement à la qualité de ses équipes, de ses produits ainsi que, et surtout, à l’attention permanente qu’il apporte à la satisfaction des attentes et besoins de sa clientèle au quotidien. Challenger dans son secteur, il se renouvèle sans cesse et reste créatif pour satisfaire les clients existants et fidéliser une nouvelle clientèle attirée par les nouveautés proposées.

Responsable Contrôle de Gestion Réseau ( h/f )

FONCTION : Dans cette fonction, vous êtes responsable du contrôle de gestion pour les activités retail de la zone concernée. Se joignent à vous 2 collaborateurs qui effectuent des analyses financières ainsi que des rapports analytiques. A partir de ces informations, vous favorisez une bonne gestion de l’information financière. En tenant compte des objectifs de la société, vous donnez votre avis sur les questions financières et organisationnelles (les marges, le personnel, les actions à mener…) tant sur un court qu’un long terme, afin d’assurer la performance financière. Vous êtes force de proposition concernant les process de diffusion de l’information financière ainsi que sur l’amélioration des outils existants. Vous restez en veille à propos des tendances et de l’évolution du contrôle de gestion et appliquez ces connaissances dans votre service. Vous faites votre reporting auprès du directeur finance et administration.

PROFIL : Vous possédez un diplôme supérieur de type Master en finance et gestion, et avez au moins 3 années d’expérience dans un environnement de vente au détail. L’expérience du monde du «retail» est indispensable. Le français et Excel ne vous pose aucun problème. Votre leadership est évident et vous savez travailler tant en équipe que de manière indépendante. Votre enthousiasme est contagieux, vous vous affirmez et savez prendre des initiatives. OFFRE : Vous rejoignez un groupe dynamique et expansif, ciblé sur une relation à long terme avec une possibilité de croissance et de développement. Le package salarial est attrayant.

Erkend bureau - VG.513/B - Lid Federgon

Forts de cette renommée et de cette croissance, il crée le poste de :

INTÉRESSÉ(E) ? Envoyez votre lettre de candidature avec CV – de préférence par e-mail – à Sodeva Consulting & Development à l’adresse ci-dessous. N’hésitez pas à nous contacter pour obtenir de plus amples informations. Votre candidature sera traitée de façon professionnelle et dans la plus grande confidentialité. La procédure de sélection est menée exclusivement par Sodeva Consulting & Development. Sodeva Consulting & Development Doorniksesteenweg 81-B, bus 10 – 8500 Kortrijk Tel. 056 70 66 07 – e-mail : info.kortrijk@sodevaconsulting.com

Le Groupe Verhaeren Kembo, dont le siège central est situé à Malines, est un groupe de sociétés familiales à intégration verticale avec des spécialisations différentes, formant aujourd’hui une des associations les plus importantes dans le secteur de la construction routière. Le groupe est également actif dans le domaine de la démolition, production de béton et asphalte et le transport. Le chiffre d’affaires et l’effectif du groupe se sont considérablement développés ces dernières années, en partie sous l’impulsion de Gimv, une société d’investissement belge cotée en bourse. Le groupe fusionné, qui compte plus de 760 collaborateurs, réalise un chiffre d’affaires de plus de 185 millions d’euros, ce qui le hisse dans le top 3 des entreprises actives dans ce secteur.

Legal Counsel ( h/f )

FONCTION : Au sein d’une équipe de 3 juristes, vous êtes responsable de l’établissement des documents nécessaires en matière de corporate housekeeping et des restructurations des filiales du groupe dans le cadre du droit des sociétés. Vous participez aux négociations et à la rédaction des contrats avec les entrepreneurs et les sous-traitants. Vous menez par ailleurs la correspondance à ce niveau. Vous analysez les cahiers des charges en ce qui concerne les adjudications publiques et vous suivez la législation à ce propos. Vous étudiez en profondeur les dossiers contentieux, assurez leur suivi au stade judiciaire et êtes l’interlocuteur/trice des avocats. PROFIL : Titulaire d’un Master en droit délivré par une université belge, vous avez de préférence une première expérience pertinente, soit dans un bureau d’avocats ou de notariat, soit dans monde de la consultance ou de l’entreprise. Vous faites preuve de bon sens. Vous êtes assertif/ve, loyal(e) et intègre. Vous êtes proactif/ve et votre approche du travail est pragmatique. Vous aimez prendre des initiatives et avez le sens des responsabilités. Vous êtes bien organisé(e) et doté(e) d’un réel sens commercial. Vous êtes francophone avec une parfaite maîtrise du néerlandais, aussi bien à l’oral qu’à l’écrit.

OFFRE : Vous rejoignez un groupe dynamique et expansif, ciblé sur une relation à long terme avec une possibilité de croissance et de développement. Le package salarial est attrayant et temps partiel est possible.

Erkend bureau - VG.513/B - Lid Federgon

A la suite de cette croissance et dans le cadre de la poursuite du développement professionnel de la structure, nous sommes à la recherche pour notre siège de MALINES d’un(e)

Pour en savoir plus sur le Groupe Verhaeren Kembo, consultez le site WWW.VERHAEREN.BE

INTÉRESSÉ(E) ? Envoyez votre lettre de candidature avec CV – de préférence par e-mail – à Sodeva Consulting & Development à l’adresse ci-dessous. N’hésitez pas à nous contacter pour obtenir de plus amples informations. Votre candidature sera traitée de façon professionnelle et dans la plus grande confidentialité. La procédure de sélection est menée exclusivement par Sodeva Consulting & Development. Sodeva Consulting & Development Zemstbaan 24 – B-2800 Mechelen Tel. 015 42 16 55 – e-mail: info@sodevaconsulting.com 10 NOVEMBRE 2012

35


036_GPV1QU_20121110_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 08/11/12 20:33 Page36

x u e i t i b Am 1

our l’Audi A1. P e d e u iq t is ut la log 1, il nous fa udget pour A b 0 u 2 d 5 r le u b a jo s n er chaque Je suis respo de. Je suis fi n se produire o is m u u p d ls s e s in s oûts atre co que Audi Bru aintenir les c ièces des qu m p à e t d e e e b u in c s e l’u e q ue 5.500 mètre rentabilité d n ambitieus la io à s r e is u m ib e tr n n U o iente. de pouvoir c e façon effic d 1 A l’ e d n de fabricatio r! j’aime releve mps, Julien Desca des coûts en Gestionnaire udi Brussels A z e h c e u q logisti

36

10 NOVEMBRE 2012


036_GPV1QU_20121110_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 08/11/12 20:34 Page37

Postulez maintenant ! www.audibrussels.com/career 10 NOVEMBRE 2012

37


038_GPV1QU_20121110_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 08/11/12 20:37 Page38

SOS Emploi :

Une action positive Ce 25 octobre, se déroulait la sixième édition de notre opération SOS Emploi, en collaboration avec JobsRégions, Le Soir, Sudpresse, Bel RTL et notre partenaire Trace. Le succès fut à nouveau au rendez-vous. Nous avons reçu plus de 1 100 CV. Ceux-ci sont pris en charge par Trace, qui contacte chacun des candidats. 7 personnes ont déjà trouvé du travail ! D’autre part, nous avons eu plus de 200 questions téléphoniques traitées par nos experts et plus de 600 questions et commentaires pendant nos sessions de chat. L’action SOS EMPLOI a été clôturée par un spécial Bel RTL soir en direct de Namur, en compagnie de tous nos experts et partenaires, ainsi que du Ministre Bruxellois de l’emploi Benoit Cerexhe. Les experts témoignent de la réussite, mais surtout de l’utilité de cette journée :

«

SOS Emploi, c’est à la fois une aide apportée à des personnes en recherche d’emploi, et une implication des entreprises tant en vue de trouver la perle rare qu’en termes de responsabilité sociétale. Cette démarche, engagée en partenariat (médias, responsables politiques, entreprises) représente donc une véritable valeur ajoutée pour tous.

»

Eric Bossaert –HR Director - ORES

«

Avoir participé à cette émission a renforcé en moi l’idée qu’être seul face à une recherche d’emploi c’est très dur. On a besoin d’une écoute et de soutien. Vous l’avez fait en proposant des offres d’emploi et en donnant aux personnes l’occasion de recevoir des conseils personnalisés. Merci pour cette journée utile.

Christiane Van Bedts Directrice – CVB & Associés.

»

«

En tant que fournisseur de solutions pour l’emploi à Bruxelles, Actiris se devait de participer à la dynamique positive de SOS Emploi : beaucoup de questions intéressantes, de conseils à donner, entre autres pour faire mieux connaître nos services, trop souvent méconnus des chercheurs d’emploi bruxellois (antennes Actiris, Guidance Recherche Active d’emploi, chèques-langues, chèques TIC, site www.actiris.be, etc.). Rendez-vous à la prochaine édition !

Laurence Bodart – Communication - Actiris

«

«

Les cinq experts de TRACE ! ont vraiment été enchantés de participer à cette opération et de venir en aide aux personnes qui en avaient besoin. Ils se sont vraiment sentis utiles et les personnes qui ont reçu leurs conseils le leur ont beaucoup manifesté. La journée SOS Emploi fut pour TRACE ! une belle aventure professionnelle, mais surtout une expérience

Une belle initiative commune à laquelle nous participions pour la 3e fois, d’autant plus convaincus de la nécessité de telles actions par les temps qui courent. Si les personnes qu’on a pu conseiller arrivent mieux armées sur le marché de l’emploi pour trouver le job souhaité, c’est là une raison suffisante pour faire d’SOS

enrichissante humainement !

Johan Claes – HR Communication & Employer Branding Manager – STIB

»

Hélène Tosic – Communication Manager – Trace !

Emploi un rendez-vous annuel !

»

«

Comme à chaque édition de SOS Emploi le Forem est de la partie pour répondre aux nombreux appels des auditeurs. Les demandes sont toujours aussi nombreuses et aussi variées et nous essayons au mieux d’y répondre. Souvent, les personnes attendent surtout de nous de l’écoute et du soutien. Nous avons donc essayé de remotiver, d’encourager et de conseiller toutes les personnes qui en ont fait la demande et avons même continué cette démarche en dehors de l’émission tant les demandes étaient nombreuses.

»

Charlotte Thomas – Presse et relations publiques – FOREM

38

10 NOVEMBRE 2012

»


038_GPV1QU_20121110_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 08/11/12 20:38 Page39

1.

2.

3.

4.

5.

6.

7.

8.

9.

1. Amélie Vercamer (Compétence et coaching - Trace !), Simon Dupagne (Responsable starter - UCM) et Johan Claes (HR communication and employer branding manager - STIB) 2. Cécilia Stocola (Recruitement et sélection - Trace !), Sylvie Brancart (Outplacement - Trace !), Hélène Tosic (Responsable marketing et communication - Trace !) et Céline Branders (Marketing manager - JobsRégions) 3. Barbara Mertens (Rédactrice en chef - Bel RTL) et Bernard Marchant (Administrateur délégué - Groupe Rossel) 4. Gregory Hulstaert (Marketing manager - Références), Vincent Jacques (Executive manager - JobsRégions) et Benoît Cerexhe (Ministre de l’emploi de la région bruxelloise) et Bérangère Devos (Journaliste - Bel RTL) 5. Pierre Leerschool (Secrétaire général et directeur RH - Sudpresse) et Sylvie Brichard (General manager - Trace !) 6. Nadia Leroy (Business unit manager - Références) et Serge De Schryver (Administrateur délégué - Groupe Vlan) 7. Christiane Van Bedts (Directrice - CVB et Associés) et Frédéric Glorieux (Animateur - Actiris) 8. Thierry Hugot (Directeur commercial et marketing- Groupe Rossel), Inès Barriuso (Directrice administrative et finance - Groupe Vlan) et Eric Schonbrodt (General director - Sudpresse) 9. Eric Bossaert (HR director - ORES)

10 NOVEMBRE 2012

39


040_GPV1QU_20121110_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 08/11/12 20:39 Page40

Le Centre Hospitalier Régional constitue une des grandes entités hospitalières du bassin de soins de Mons-Borinage. Le CHR regroupe la Clinique Saint-Joseph à Mons et l´Hôpital de Warquignies à Boussu ; il compte aujourd’hui 511 lits et emploie plus de 1300 personnes dont 200 médecins. Fort de divers partenariats et collaborations de haut niveau conclus avec les Cliniques Universitaires Saint-Luc et l’Université Catholique de Lille, il garantit à sa patientèle un service et un équipement technologique de pointe pour des soins de qualité, dans un environnement teinté de convivialité et d´humanité.

Le CHR recherche aujourd’hui (h/f)

Responsable Service Achats

Adjoint à la Direction Technique

Il (elle) assurera l’encadrement du service achats et la gestion de la politique des achats

Il/elle sera chargé(e), sous l’autorité du Directeur du Service Technique, du suivi des chantiers liés aux infrastructures ainsi que de la gestion de dossiers techniques.

Votre fonction

Votre fonction

Votre profil Qualifications requises

Votre profil

Attitudes comportementales

Qualifications requises

Nous vous offrons Expérience requise

Attitudes comportementales

Attaché aux Affaires Juridiques

E-mail: RH@chr-mw.be

Assurer la maîtrise des dossiers juridiques (évaluation des risques, conseils, suivi, appel aux conseils extérieurs, veille juridique) en lien avec les membres de la Direction afin de garantir un fonctionnement adéquat de l’Institution.

Infirmier en Chef

Votre fonction

pour les Sp Chroniques/Hôpital de Jour Gériatrique Qualification requise : Lieu :

Infirmier en Chef pour l’unité des Soins Palliatifs Qualification requise : Lieu :

Infirmier en Chef

Votre profil Qualifications requises

pour le service des Urgences Qualification requise :

Expérience requise Attitudes comportementales

Lieu :

En partenariat avec E-mail : laurence.jacquet@chr-mw.be

Pour plus d’informations

www.chr-mw.be 40

10 NOVEMBRE 2012


PH 410

041_GPV1QU_20121110_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 08/11/12 20:43 Page41

MAIS ... ON DIRAIT LE GARÇON QUE J’AI RENCONTRÉ À TALENTUM, AU STAND DE LA FNAC LE MOIS PASSÉ. DÉCIDÉMENT...

Cette coïncidence ne nous étonne pas vraiment. La Fnac attire de nombreux passionnés. Et le succès que nous avons rencontré en octobre lors du salon Talentum le confirme bien. Nous avons eu l’occasion de rencontrer de nombreux talents à la recherche d’autonomie, avides de véritables responsabilités, de people management. Nous avons pu débattre avec eux et leur expliquer notre volonté de booster leur potentiel vers une évolution rapide axée sur les compétences et le savoir-faire. Vous aussi, vous partagez notre passion pour nos produits et services ? Un job de RESPONSABLE

DE DÉPARTEMENT en magasin vous tente ?

Consultez nos offres sur www.fnac.be/jobs.

Antwerpen Brugge Bruxelles City 2 Bruxelles Toison d’Or Gent Leuven Liège Louvain-la-Neuve Wijnegem 10 NOVEMBRE 2012

FNA ReponseTAL FNAC Reponse Rep onseTAL onse TAL A 2 ADV290 AD ADV V290x220 V 90 90x2 0x220 x2 0 FR R REFMAG REFM R MA MA AG DEF DEF indd indd dd 1

41

7/11/12 14:24 7/11/12 14:2 14 :24 :2 4


042_GPV1QU_20121110_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 08/11/12 20:46 Page42

REF & CO

1

2

3

« Développer les compétences : tout le monde en scène ! » En ce 25 octobre 2012, dans le cadre enchanteur des Thermes de Chaudfontaine, Directeurs Généraux, Directeurs des Ressources Humaines, Consultants, Professeurs et étudiants étaient encore sous le choc de l’annonce de la fermeture de Ford Genk. Dans ce contexte de crise, ce colloque axé sur les compétences avait encore plus de sens.

5

6

Texte Philippe Bertin

Photos : 1 Une partie d’un atelier avec l’animateur Luc MELOTTE 2 Laurence VAN HEE - DRH SPF Sécurité sociale 3 Le Président ADP P.BERTIN avec 2 oratrices 4 Le professeur Ewan OIRY 5 Remise du prix ADP 6 Une partie du public 42

10 NOVEMBRE 2012

Ce colloque a voulu répondre à trois questions : - Tout d’abord, nous faut-il prévoir comment les postes de travail évolueront et ce qu’ils exigeront, activité aléatoire dans un environnement incertain, ou bien nous faut-il identifier les compétences des individus, afin de repérer celles qui devront être déployées pour faciliter l’adaptation aux emplois et défis nouveaux ? - Ensuite, face aux difficultés actuelles d’acquérir et de développer les compétences, sommes-nous préparés ? - Et pour conclure, quelle est la place du Directeur Général et du Directeur RH dans cette analyse, comment transmettent-ils ces préoccupations à leur service RH pour jouer le même scénario ? Face à ces questions, les organisations doivent répondre également aux problèmes de mobilité des individus, ainsi qu’à l’acquisition, l’harmonisation et le risque de perte des compétences. Suite aux exposés du Professeur Ewan Oiry de l’IAE de Poitiers, de Monsieur Bernard Delvaux, Administrateur Délégué de la SONACA, de Madame Laurence Vanhée, Chief Happiness Officer au SPF Sécurité sociale et de Madame Catherine Dujardin, Head of Learning and Development chez BNP-Paribas, le Professeur Pichault de HECEcole de Gestion de L’ULg a synthétisé brillamment leurs propos et ceux des groupes de travail constitués de plus de 110 personnes ayant assisté à ce colloque. Nous souhaitons vous en livrer quelques extraits. Lors de ce séminaire, il est apparu qu’il faut en priorité comprendre les contextes d’affaires, les histoires des organisations et leur orientation stratégique pour poser un diagnostic sur les compétences nécessaires à l’entreprise. Ensuite c’est une responsabilité sociétale d’agir pour préparer l’avenir via le développement des compétences. Et par

conséquent, c’est une responsabilité managériale de mesurer la compétence collective de son organisation. Tout en évitant le piège de vouloir rémunérer les compétences et de confondre l’évaluation de celles-ci et celles sur les performances. Par conséquent, dans ce contexte de crise, avons-nous chacun déterminé la stratégie d’acquisition des compétences et d’innovation au sein de nos organisations ? Avons-nous opérationnellement mis en place les supports adéquats à ce développement des compétences au sein de nos institutions ? Dans un deuxième temps, lors des ateliers de réflexion entre praticiens, il est ressorti qu’une adéquation doit absolument régner entre le « temps long » des ressources humaines et le « temps court » du business. Peut-on se permettre de travailler à long terme ? Comment peut-on objectiver l’acquisition des compétences ? Le lien avec le salaire est-il une nécessité ? Dorénavant, ne faudrait-il pas s’orienter vers des référentiels de compétences simplifiés et reliés à la stratégie tout en restant opérationnels ? De plus, faut-il une définition unique de la compétence ou plutôt une définition ouverte qui permettra une interaction plus grande avec les interlocuteurs ? En conclusion, en cette période difficile, l’amélioration de l’avantage concurrentiel passe par le développement des compétences afin de faire face, entre autres, à la pénurie de la main d’œuvre qualifiée, mais aussi, par la création de processus simplifiés reliés directement à la stratégie de l’entreprise. Pour conclure cet événement, L’ADP a proclamé les résultats du 8e « Prix ADP ». Chaque année, ce prix récompense les meilleurs mémoires en Ressources Humaines de HEC-ULg, Ecole de Gestion, de la Faculté de Psychologie et des Sciences de l’Education de l’ULg, de l’Institut de Sciences Humaines et Sociales de l’ULg, de la Haute Ecole de la Province de Liège et de la Haute Ecole de Namur Liège Luxembourg. Vous trouverez toutes les informations sur le site « www.adp-liege.be ».

4


PH 410

043_GPV1QU_20121110_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 08/11/12 20:47 Page43

HÉ, ... MAIS C’EST LA FILLE QUE J’AI VUE AU STAND DE LA FNAC À TALENTUM ... OUI, JE SUIS SÛR QUE C’EST ELLE.

Cette coïncidence ne nous étonne pas vraiment. La Fnac attire de nombreux passionnés. Et le succès que nous avons rencontré en octobre lors du salon Talentum le confirme bien. Nous avons eu l’occasion de rencontrer de nombreux talents à la recherche d’autonomie, avides de véritables responsabilités, de people management. Nous avons pu débattre avec eux et leur expliquer notre volonté de booster leur potentiel vers une évolution rapide axée sur les compétences et le savoir-faire. Vous aussi, vous partagez notre passion pour nos produits et services ? Un job de RESPONSABLE

DE DÉPARTEMENT en magasin vous tente ?

Consultez nos offres sur www.fnac.be/jobs.

Antwerpen Brugge Bruxelles City 2 Bruxelles Toison d’Or Gent Leuven Liège Louvain-la-Neuve Wijnegem 10 NOVEMBRE 2012

FNAC Rep FNA FNAC_ReponseTAL_2_ADV290 Reponse Repon onseTAL on eTAL AL 2 ADV290 AD ADV V290x220 V 90 90x2 0x220_FR_REFMAG_DEF.indd x220 x2 0 FR R R REFMAG REFM MA MA AG DEF.i DEF.indd indd dd 2

43

7/11/12 7/11 7 /11/12 /12 14 14:24 14:2 :24 :2 4


044_GPV1QU_20121110_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 08/11/12 20:49 Page44

Retrouvez plus d’annonces

ICT & Engineering de Références.be Collaborateur Helpdesk 2e ligne (h/f) chez Unique Office

Un(e) gestionnaire infrastructure et systèmes IT (h/f) chez FNAC Belgium

www.references.be/jobs/12445852

www.references.be/jobs/12446093

Project Manager Back & Middle Office (h/f)

Employé Technique (h/f) chez Start People

chez TriFinance www.references.be/jobs/12445688

www.references.be/jobs/12445039

Senior .NET Consultant (h/f)

Administrateur réseau (h/f)

+ chez Pauwels Consulting

à la Commune d’Ixelles

www.references.be/jobs/12444626

www.references.be/jobs/12444305

Customer Service Technical Broadband (h/f) chez Start People www.references.be/jobs/12445982

de visibilité dans le Références ? Prenez contact avec nos équipes

44

10 NOVEMBRE 2012

MAG1011SP-01.indd 1

Mebruke Ergin Cécile Knockaert

02 481 15 00 02 481 15 24

Ana Alonso Christine François Jean-Sébastien Delporte Nadia Leroy

0474 98 83 78 0474 94 06 62 0474 43 01 20 0475 51 92 97


044_GPV1QU_20121110_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 08/11/12 20:50 Page45

Support Helpdesk FR /NL (h/f)

Senior BI Analyst (h/f)

chez Synergie

chez Pauwels Consulting

www.references.be/jobs/12445807

www.references.be/jobs/12427496

Responsable Informatique Universitaire (h/f)

Informaticien (h/f) à la ville de Nivelles

à la SPI (agence de développement) www.references.be/jobs/12444549

www.references.be/jobs/12444567

Programmeur C# (h/f)

Endpoint Solution Manager (h/f)

chez Accent.Jobs

chez Pauwels Consulting

www.references.be/jobs/12446327

www.references.be/jobs/12445950

Customer Service Representative (h/f)

Social Media & Conversation Specialist (h/f)

chez Start People

chez HAYS

www.references.be/jobs/12445947

www.references.be/jobs/12445364

Audit Supervisor Credit Risk (h/f)

Coach - Team Leader (h/f)

chez ING

chez Select Human Resources

www.references.be/jobs/12444732

www.references.be/jobs/12444356

BI Developer (h/f)

(Senior) Advisor Data Governance/ Data Quality (h/f)

chez Generali

chez KPMG www.references.be/jobs/12444217

www.references.be/jobs/12443784

OSEZ LE TALENT

10 NOVEMBRE 2012

45

06/11/12 09:56


046_GPV1QU_20121110_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 08/11/12 20:54 Page46

De combien augmentera votre salaire en janvier ? Le salaire des employés devrait augmenter de 2,43 % en janvier prochain. Pour tout connaître sur le système d’indexation, rendez-vous sur

References.be/index OSEZ LE TALENT

46

10 NOVEMBRE 2012


Projet6_Opmaak 1 08/11/12 22:12 Page47

INDEX DIRECTION & CADRES SUPÉRIEURS

VENTE & MARKETING

DIRECTEUR GENERAL ADJOINT RANG A4

CHANNEL ACCOUNT MANAGER CHEF DE PRODUIT DÉLÉGUÉ COMMERCIAL DÉLÉGUÉ COMMERCIAL FIDUCIAIRE VERTEGENWOORDIGER MANAGERS DE RAYON MANAGERS DE RAYON TECHNICO-COMMERCIAL INTERNE, APPAREILS

INNOVIRIS

31

CENTRE HOSPITALIER RÉGIONAL HESBAYE FROST FI ENGINEERING FI ENGINEERING ARROBA ARROBA ARROBA ARROBA ARROBA ARROBA ARROBA

40 28 28 28 26 26 26 26 26 26 26

INGÉNIEURS ADJOINT A LA DIRECTION TECHNIQUE INGÉNIEUR CIVIL OU INDUSTRIEL INGÉNIEUR ÉLECTRICITÉ INGÉNIEUR ÉLECTRICITÉ INGÉNIEUR EN GENIE CIVIL INGÉNIEUR EN SÉCURITÉ, SAFETY ENGINEER INGÉNIEUR PROJETS EN STRUCTURES ACIER INGÉNIEUR RESPONSABLE PROJETS INGÉNIEURS EN E&I INGÉNIEURS EN MECANIQUE INGÉNIEURS HVAC

TECHNIQUE & PRODUCTION ASSISTANT(E) RESPONSABLE MAINTENANCE AUTOMATICIEN CHARGÉ D'AFFAIRES MAINTENANCE CHARGÉS D’AFFAIRES EN ELECTRICITÉ CHEFS D’ÉQUIPE EN ÉLECTRICITÉ DESSINATEUR EN ARCHITECTURE DESSINATEUR EN ARCHITECTURE DESSINATEUR EN ÉLECTRICITÉ DESSINATEUR EN ÉLECTRICITÉ DESSINATEUR POLYVALENT, TS-PIPING DESSINATEURS EN ÉLECTRICITÉ DESSINATEURS-PROJETEURS E&I GESTION. DE PROJETS - SECTEUR PHARMA. GESTIONNAIRE DE CHANTIER HVAC, SANIT. GESTIONNAIRES DE CHANTIERS EN ÉLECTRIC GESTIONNAIRES DE CHANTIERS EN ELECTRIC PROJECT COORDINATOR RESPONSABLE TECHNIQUES MÉTHODES ET IND RESPONSABLES MAINTENANCE

ARROBA ARROBA ARROBA ARROBA ARROBA FI ENGINEERING FI ENGINEERING FI ENGINEERING FI ENGINEERING ARROBA ARROBA ARROBA ARROBA ARROBA FI ENGINEERING FI ENGINEERING MERCURI URVAL ARROBA ARROBA

RÉDACTION & COMMUNICATION COMMUNICATION OFFICER

EVONIK DEGUSSA ANTWERPEN

2 2 33 26 2 27 27 26

RESPONSABLES RH DIRECTEUR RH GESTIONNAIRE PAYROLL

NGK TEC BRABANT WALLON

COVER 3 32

CONSULTANCE CONSULTANT BEHEERSOFTWARE QU/QC CONSULTANTS

26 26 26 26 26 28 28 28 28 26 26 26 26 26 28 28 COVER 3 26 26

SAGE SAGE SUD PRESSE ZNU ZUIDNEDERLANDSE UITGEVERIJ SAGE CORA CORA ARROBA

SAGE ALTEN

2 24

SECTEUR JURIDIQUE ADJOINT AU SECRETAIRE DU CPAS ATTACHE AUX AFFAIRES JURIDIQUES LEGAL COUNSEL

CPAS EVERE 29 CENTRE HOSPITALIER REGIONAL 40 VERHAEREN EN CO SODEVA CONSULTING EN DEVELOPMENT 35

FINANCES GESTIONNAIRE COMPTABLE ET ADMINISTRAT. RECEVEUR COMMUNAL RESPONSABLE CONTROLE DE GESTION RESPONSABLE DE LA COMPTABILITÉ

AZIMUT COMMUNE DE PEPINSTER SODEVA CONSULTING EN DEVELOPMENT L’OLIVIER FÉDÉRATION DE POUVOIRS ORGANISATEURS

29 28 35 28

LOGISTIQUE & DISTRIBUTION RESPONSABLE SERVICE ACHATS

CENTRE HOSPITALIER RÉGIONAL

40

30

10 NOVEMBRE 2012

47


Projet6_Opmaak 1 08/11/12 22:11 Page48

ICT & INTERNET

ADMINISTRATION DIRECTEUR DEVELOPPEMENT TERRITORIAL HUISSIER SECRETAIRE OU ASSISTANT ADMINISTRATIF

BEP PARLEMENT DE LA RÉGION BRUXELLES CAPITALE CPAS EVERE

COVER 3 29 29

CENTRE HOSPITALIER CHRETIEN WOLU SOCIAL ASS. NAT. BELGE CONTRE LA TUBERCULOSE VALIDA ZIEKENHUIS CENTRE HOSPITALIER RÉGIONAL CLINIQUES UNIVERSITAIRES SAINT-LUC

33 32 29 27 40 COVER 3

SANTÉ GERIATRE INFIRMIER INFIRMIER EN CHEF INFIRMIER HYGIENISTE INFIRMIERS EN CHEF MANAGER SERVICE ADMISSION

ADMINISTRATEUR SYSTÊME CONSULTANT EN OUTILS DE GESTION ELECTRONIC DESIGN ENGINEERS HELPDESK MEDEWERKER BEHEERSOFTWARE HELPDESK MEDEWERKER BEHEERSOFTWARE JAVA DEVELOPERS JR ANALYST DEVELOPER SOFTWARE EMBEDDED ENGINEERS SR ANALYST DEVELOPER SR ANALYST DEVELOPER

INTERCOMMUNALE DE SOINS SPÉCIALISES DE LIÈGE SAGE ALTEN SAGE SAGE ALTEN SAGE ALTEN SAGE SAGE

26 2 24 2 2 24 2 24 2 2

CHARGÉ DE COURS

FUNDP

32

CORPORATE CORPORATE

AUDI BRUSSELS

37

ARCHITECTE - GESTIONNAIRE DE CHANTIERS ARCHITECTE - GESTIONNAIRE DE CHANTIERS DEVISEURS-METREURS DEVISEURS-METREURS

SERVICES SOCIAUX COLLABORATEUR DYNAMIQUE

LA MUTUALITÉ LIBÉRALE DU BRABANT

CONSTRUCTION FI ENGINEERING FI ENGINEERING FI ENGINEERING FI ENGINEERING

32

Soyez encore plus efficace dans votre activité professionnelle

Business Unit Manager Nadia Leroy Rédaction Directeur de rédaction Didier Hamann Rédacteur en chef Rafal Naczyk Secrétaire de rédaction Pierre Michel Rouffiange Collaborateurs Mélanie Geelkens, Benoît July Photographe Katarzyna Doraczynska, Mireille Roobaert Rédaction References.be Magali Henrard, Evelien Maes, Steven Heyse Équipe graphique Art Director Pieter Ver Elst Assitant Art Director Jon Troch Graphistes Kenny Caudron, Flor Cobo, Manu Degreef, Patricia Kempeneers Publicité Account Managers Ana Alonso Tél. 02 481 15 88 Jean-Sébastien Delporte Tél. 02 481 15 70 Christine François Tél. 02 481 15 85 Sales Assistants Mebruke Ergin Tél. 02 481 15 00 Cécile Knockaert Tél. 02 481 15 86

Online Sales Director Nancy Werbrouck Internet Sales Manager Kim Claesen Internet Account Managers Jeroen Costermans, Sylvie De Vocht, Nicolas Mornard, Karl Van Lathem Tél. 02 482 03 50 Online Sales Assistants Rosette Mukendi Tél. 02 482 03 38 Marketing & Research Marketing Manager Gregory Hulstaert B2C Marketeer Émilie Tcherkezian B2B Marketeer Sandrine Kinnard Back-Office Manager Michel Bernard Tél. 02 481 15 29 Direction Vacature et Jobscareer Christophe Glorieux Administrateur délégué Thierry Hugot Éditeur responsable Rossel Patrick Hurbain 100 rue Royale 1000 Bruxelles Références SA 86 C bte101 avenue du Port 1000 Bruxelles Tél. 02 481 15 24

Immersion

IMPACT Une immersion hyper intensive pour ceux qui veulent réellement progresser en une semaine de travail exigeant.

Fax général 02 482 03 77 Annonces téléphonées Tél. 02 225 55 00

48

10 NOVEMBRE 2012

w w w.cll.be

CLL Brussels City : 02 280 22 28 CLL Namur : 081 22 30 95 CLL Louvain-la-Neuve : 010 45 10 44

28 28 28 28


003_GPV1QU_20121110_RMP01_00_VAMinside-QXP8 08/11/12 12:58 Page3

Anvers – Bruxelles – Hasselt – Mont-Saint-Guibert

Découvrez des jobs passionnants sur www.mercuriurval.be Nous vous proposons plus d’une centaine d’offres d’emploi, à découvrir en partie ci-dessous :

Directeur Développement Territorial

Directeur des Ressources Humaines

Soutenez les communes dans leurs projets

“Human & Business Partneer” sur site industriel

Namur - Membre du conseil de direction, vous contribuez à la définition de la stratégie du BEP. Vous comprenez et anticipez les enjeux de votre secteur. En Leader éclairé, vous fédérez votre équipe et développez les compétences. Vous renforcez les contacts à divers niveaux politiques. Réagissez via le site web - réf. 43.10131-007

Mons - Développement et implémentation d’une d une vision et des activité activités és RH autour d’une gestion dynamique des compétences. Implication sur le terrain. Voici quelques-uns des défis à remplir pour ce Groupe mondial, actif sur un marché en pleine expansion ! Réagissez via le site web - réf. 46.9884-007

Project Coordinator International Public Sector Brussels - Are you looking for a project coordination function (parttime 50%) in a highly professional environment? Are you efficient in dealing with operational and administrative tasks? Are you top quality driven and customer oriented? If yes, join us at Mercuri Urval. Please apply online - reference 41.01956-007

Manager Service Admission/ Planification Expérience managériale et organisationnelle Bruxelles - Leader éclairé et doté d’un don organisationnel, vous chapeautez une équipe de 40 personnes afin de garantir la fluidité de la facturation et d’optimiser d optimiser les capacités de l’Institution. Donnez un sens à votre carrière. Rejoignez un employeur de référence dans le secteur hospitalier ! Réagissez via le site web - réf. 43.9912-007

Making strategies work. It’s all about people.™

10 NOVEMBRE 2012

3


004_GPV1QU_20121110_RMP01_00.qxp_VAMinside-QXP8 07/11/12 17:06 Page4

Perrine Vassart

L’important c’est l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Posté le 15 septembre via mobile

Je Like

Alex Houart et 423 autres personnes aiment ça

A la recherche d’un nouvel épanouissement professionnel, d’un nouveau challenge, d’un chouette job,... Vous découvrez une entreprise à laquelle vous ne pensiez pas, un employeur qui correspond aux motivations qui vous animent, aux valeurs qui vous font vibrer : PS]EYXq WSPMHEVMXq ¾I\MFMPMXq WXEFMPMXq 9RI entreprise humaine à ancrage belge qui veille à ce que ses collaborateurs puissent s’épanouir en parfaite harmonie. Envie de découvrir le monde de l’assurance selon le Groupe P&V? Surfez sur www.chouettejob.be

On va vous donner envie de travailler dans les assurances. 4

10 NOVEMBRE 2012


Votre prochain patron sera-t-il chinois?