UV-Nantes 2022

Page 1



Nantes

© Franck Tomps-LVAN

La belle audacieuse

«

Nantes : peut-être avec Paris, la seule ville de France où j'ai l'impression que peut m'arriver quelque chose qui en vaut la peine, où certains regards brûlent par eux-mêmes de trop de feux [...], où pour moi la cadence de la vie n'est pas la même qu'ailleurs, où un esprit d'aventure au-delà de toutes les aventures habite encore certains êtres, Nantes, d'où peuvent encore me venir des amis. ». Impossible de contredire ce passage de Nadja, publié en 1928 par André Breton tant Nantes est cette ville qui bouillonne, qui s'active, qui ose. Incarnation de cet esprit, l’île de Nantes où stationnent le grand éléphant et le carrousel, offre un mariage entre modernité et patrimoine : les lieux de culture, les loisirs et

les logements ont succédé aux chantiers navals, éteints depuis 1987. Ailleurs en ville, monument phare du patrimoine urbain, le château des Ducs de Bretagne s'impose quand la cathédrale, majestueuse, se refait une santé suite au récent incendie. Partout, été après été, la ville vit au rythme du Voyage à Nantes dont les œuvres contemporaines nourrissent le dynamisme éclectique qui souffle sur la métropole. Entre deux visites, les terrasses déployées sur les bords de l'Erdre comme de la Loire accueillent les assoiffées. Les parcs et jardins, eux, qui continuent de fleurir ici et là, invitent à la détente et soulignent la dimension écologique de la cité.


Nantes Visiter

Château des ducs de Bretagne

© Philippe Piron - LVAN

4, pl. Marc Elder. Ouv. cours/remparts tlj 8h30-19h, juil. août 8h30-20h, Accès libre. Château/musée : mar.-dim. 10-18h, juil.août : tlj 10h-19h. T. 0811 464 644

Construit à la fin du XVe s. par François II et sa fille Anne de Bretagne, la forteresse est le monument phare du patrimoine urbain nantais. Depuis sa réouverture totale en 2007, il abrite notamment le musée d’histoire de Nantes qui dresse un portrait de la ville depuis ses origines jusqu’à la métropole d’aujourd’hui. Jusqu'en novembre, Charles Fréger y installe ses photographies sur les mascarades dans le monde à travers les récits mythologiques.

Les Machines de l’île

© Jean-Dominique Billaud - Nautilus - LVAN

Bd Léon Bureau. Ouv : voir lesmachines-nantes.fr T. 0810 12 12 25

À la croisée des « mondes inventés » de Jules Verne, et de l’univers mécanique de Léonard de Vinci, Les Machines sont nées de l’imagination de François Delaroziere et Pierre Orefice. Dans la galerie, on découvre un vrai bestiaire mécanique : hérons géants, araignée, paresseux et une nuée de papillons (nouveauté !). Plus loin, le Carrousel des mondes marins vous embarque pour un voyage sur le dos d'une créature des abysses ou d'un bateau. Sans oublier l'attraction majeure, le Grand Éléphant qui peut contenir 50 passagers pour une promenade.


Cathédrale SaintPierre et Saint-Paul Place Saint-Pierre. Intérieur fermé jusqu'à nouvel ordre.

Malheureusement, après l'incendie de l'été 2020, vous ne pourrez pas accéder à l'intérieur de ce joyau du gothique flamboyant, en restauration. De l'extérieur, la cohérence de style, bien que la construction se soit étalée de 1434 à 1891, émerveille.

Place Royale

La place piétonne depuis 2006 est un point de repère pour les Nantais. À son centre une fontaine dominée par la statue Neptune armé d'un trident. À deux pas, on file place du Commerce pour découvrir un décor théâtral, festif et coloré conçu par l'artiste Alexandre Benjamin Navet.

Place Graslin Au XVIIIe s , l’architecte Mathurin de Crucy s’amusait de la forme de la ville et élaborait la place Graslin comme un théâtre urbain à ciel ouvert. Aujourd'hui, l'artiste Hélène Delprat y installe

Le Hangar à bananes

une grande étoile noire de 20 mètres d’envergure qui épouse la pente de la place et dont les branches s’orientent vers chacune des rues aux alentours.

nouvelles technologies, lumière et sculptures, pour explorer l’espace.

Le Planétarium

21, quai des Antilles.

8, rue des Acadiens T. 02 40 73 99 23

Que l'on soit enfant ou adulte, néophyte ou connaisseur, sous la voûte du dôme, on rêve et on s'instruit sur les étoiles, les planètes, le système solaire, les trous noirs, et plus encore !

Le lieu unique

2, rue de la Biscuiterie Ouv. (exposition) juil.-août tlj de 10h à 19h. fermé le lundi T. 02 40 12 14 34

L’ancienne biscuiterie LU est aujourd'hui Scène Nationale. Arts vivants, arts plastiques, conférences mais aussi un café, un resto et un hammam font l’âme du lieu. Jusqu'au 28 août, l’artiste plasticienne française Félicie d’Estienne d’Orves y propose sa première exposition monographique en France Soleil Martiens. Elle associe

Le Hangar à bananes Ancienne friche portuaire, les lieux sont aujourd'hui occupés par des restos, des bars, des boîtes de nuit mais aussi une galerie d'art-librairie, la HAB Galerie, qui programme une exposition du sculpteur Michel Beutler cet été, et une antenne du Frac, qui invite l’artiste ghanéen Ibrahim Mahama à réaliser un projet inédit entre sculpture et peinture, installation et architecture.

Le Temple du Goût 16 allée Duguay-Trouin. Horaires : levoyageanantes.fr

Classé monument historique, cet hôtel particulier au style baroque du XVIIIe s d'une réussite architecturale exceptionnelle, exhibe ses nombreux mascarons et ses balcons. L'été, il prête ses vieilles pierres à la création contemporaine où une exposition s'y déploie.

© Martin Argyroglo - LVAN

Théâtre Graslin

© Franck Tomps - LVAN

© Marc Domage

La Cathédrale Saint-Pierre



Mémorial de l’abolition de l’esclavage Quai de la Fosse. Accès libre, fermé la nuit.

Édifié sur le lieu symbolique des activités portuaires liées au commerce triangulaire nantais, jadis premier port négrier français, le mémorial fête ses 10 ans. Le long de la Loire, un hommage essentiel en deux étapes : sur le quai le parcours commémoratif, sous le quai le parcours méditatif.

Muséum d’histoire naturelle

12, rue Voltaire. Ouv. juil.-août tlj de 10h à 18h. Fermé le mar. T. 02 40 41 55 00

Logé dans l'ancien hôtel de la Monnaie, le muséum abrite différentes collections de zoologie, de paléontologie ainsi qu’un vivarium et une collection ornithologique. Jusqu'au 19 septembre 2022, l'exposition Ils remontent le temps met à l'honneur les chercheurs qui embarquent sur des navires océanographiques et vont prélever à des milliers de mètres de profondeur des sédiments pour saisir les évolutions du climat.

Musée d'arts

10, rue Georges Clemenceau. Ouv. tlj. 11h-19h. Nocture jusqu'à 21h le jeudi. Fermé mar.T. 02 51 17 45 00

Le musée d'arts abrite des collections anciennes (Tintoret...), des collections modernes (Kandinsky...), des collections contemporaines (Gerhard Richter...) et permet de visiter neuf siècles d’histoire de l’art en une seule visite ! Le tout dans un écrin mariant l’architecture d’hier et d’aujourd’hui. Cet été, la plasticienne Angela Bulloch, à la carrière internationale, est invitée à concevoir une installation.

Musée Jules Verne 3, rue de l'Hermitage. Ouv. lun., mer., jeu., ven et dim. de 14h à 18h et le sam. de 10h à 12h et 14h à 18h. Fermé le mar. T. 02 40 69 72 52

Dans cette maison de la fin du XIXe s. qui surplombe la Loire, on découvrie la vie et l’œuvre de l’illustre écrivain à travers les objets de sa vie quotidienne, ses bateaux, ses manuscrits qui permettent de suivre l’élaboration des Voyages Extraordinaires.

Le Chronographe

87

© Régis Routier

Musée d'arts

© Musée d'arts de Nantes - Hufton + Crow

Mémorial de l'abolition de l'esclavage

© Jean-Dominique Billaud - Nautilus - LVAN

Nantes>visiter

ESCAPADE À REZÉ Le Chronographe 21, rue Saint-Lupien, Rezé. Ouv. en juil.-août du mar.dim. de 14h à 19h. T. 02 52 10 83 20

Installé sur les fondations de la ville antique de Ratiatum (particulièrement active du Ier au IIIè siècle après J.-C), le centre d'interprétation archéologique propose au visiteur d'expérimenter les méthodes de l’archéologie et de partir à la découverte de l’histoire de cette ville qui entretenait un lien étroit avec le fleuve.

La Maison radieuse Bd le Corbusier, Rezé. En juil.-août (sauf jours fériés) : visites du mar. au ven. à 11h, 14h, 16h et le sam. à 11h. T. 02 40 84 43 60

Conçu par l’architecte Le Corbusier, ce village vertical de 294 logements accueille une école à son sommet. Au cours d’une visite d’1h30 assurée par un médiateur du patrimoine, on visite un appartement témoin, le toit terrasse et le parc.


Nantes Se balader

© Franck Tomps - LVAN

Île de Nantes

Territoire en mouvement depuis près de 20 ans, l’île de Nantes est un véritable laboratoire urbain à ciel ouvert où la ville de demain se fabrique. Entre le contemporain palais de justice conçu par Jean Nouvel, l’École d’Architecture (Lacaton et Vassal), toute en transparence et volumes et l'École des Beaux-Arts logée sur le site des anciennes Halles Alstom, l’architecture charme. À l’ouest, le parc des Chantiers, dominé par les grues Titan, est devenu un refuge culturel et un haut lieu de promenade. Au bout de l’île, on suit les Anneaux de Buren pour accéder au Hangar à bananes.

© Régis Routier

Les berges du Faubourg On reste sur l'île où les berges du faubourg s’étendent depuis le pont Haudaudine jusqu’au pont Aristide-Briand. Sur plus de 7 hectares d’espaces publics pour 1 km de berges et de quais réaménagés, on trouve espaces verts, transats ou bancs le long de l'eau, gradins en béton s’avançant sur le fleuve, une belle piste cyclable, une aire de sport (avec une place forte faite aux sports urbains : street park, parkour, bancs à abdos) mais aussi une guinguette pour se désaltérer. En résumé, ce sont de grands espaces libres pour jouer, se détendre, flâner ou pique-niquer qui structurent l’espace.


Île Feydeau Autrefois une île entourée par les bras de la Loire, l'île Feydeau est un quartier du XVIIIe s. préservé et dispose aujourd'hui d'un terrain de foot ubuesque (le Feydball), d'une aire de jeux avec un immense monstre marin en bois et d'une vie nocturne notoire (restaurants, bars...).

Quartier Bouffay Bordé par le Château des Ducs, la Cathédrale et le Cour des 50 Otages, le centre médiéval accueille restaurants, bars et épiceries. Un lieu cosmopolite, quasi essentiellement piéton où l'étonnante sculpture l'Éloge du pas de côté du sculpteur Philippe Ramette a pris ses aises (Place du Bouffay).

Passage Pommeraye Rue de la Fosse, rue Santeuil. Ouv. lun.-sam. 8h-20h ; dim. 9h-20h

Pour la petite histoire, Jacques Demy y acheta sa première caméra et y tourna en 1960 des scènes de Lola. Pour la grande histoire, le passage est imaginé en 1843 et s’inspire des passages parisiens de l’époque.

Quartier Chantenay Entre dynamisme culturel et vie de quartier, l'ancien bastion ouvrier des chantiers navals s'offre une seconde jeunesse. Il abrite le parc des Oblates, le musée Jules Verne ou encore le manoir de l'Hermitage. L'artiste japonais Tadashi Kawamata y a même posé un belvédère vertigineux, pour un poste d'observation privilégié sur la Loire. Cerise sur le gâteau : au cœur de la carrière Miséry, on trouve un Jardin extraordinaire aux essences exotiques.

Île de Versailles Quai de Versailles. Ouv. lun.dim. 8h30-20h (mars à oct.)

À l’origine occupée par des tanneurs et des charpentiers de marine, l'île a été transformée en jardin japonais à partir de 1983. L'Erdre autour, on se perd dans la forêt de bambous alors que les mares ponctuées d’îlots de pierres nous apportent un touche de zen. Au bout de l'île, on peut louer un bateau électrique ou un canoë et partir pour des promenades 100% détente.

Le Jardin des plantes

Parcs et jardins Ville verte par excellence, Nantes regorge de parcs et jardins. Le Jardin des Plantes

En plein centre-ville, 7 hectares de verdure avec plus de 10 000 espèces vivantes, plus de 50 000 fleurs plantées chaque saison et la magie imaginatrice de Claude Ponti et Jean Jullien. Parc de Procé

Autour de la coulée verte de la Chézine et des escarpements rocheux du sillon de Bretagne, se déploie, sur 12 hectares, un parc romantique à l’anglaise. Nombreuses pelouses détente. Le parc du Grand Blottereau

Côté est de la ville, avec sa collection unique en France de plantes exotiques, son jardin à la française, sa rocaille méditerranéenne, sa bananeraie et son jardin coréen, voici le plus grand parc de la ville (19 hectares) ! D'autres parcs et jardins : jardins.nantes.fr

© Ville de Nantes

Le belvédère de l'Hermitage

© Martin Argyroglo - LVAN

© Franck Tomps - LVAN

Passage Pommeraye


Nantes Les bons plans Restaurants

Sources

© Sources

22, rue de Verdun. Ouv. mer.-sam. midi et mar.-soir soir. T. 02 40 89 42 42

En plein quartier Bouffay, Ingrid et Guillaume Decombat cuisinent à 4 mains et se sont taillés une solide réputation. Entouré de grosses pierres apparentes, on savoure un menu où les produits bien sourcés, qu'ils soient végétals ou iodés, sont la règle. Démonstration salée : blanquette végétale, légumes de saison, sauce blanquette à la cardamome noire. Budget : 20-60 €

Pickles

© Pickles

2 rue du Marais. Ouv. mar.-sam. midi et soir. T. 02 51 84 11 89

La cuisine néo-bistrot du chef Dominic Quirke fait voyager tout en ancrant ses racines dans le terroir. Métissée, savoureuse, inventive et soignée, elle s'engage et émeut les becs fins nantais depuis bientôt 10 ans. Dans la belle vaiselle, un rouget barbet, tétragone, navet primeur, haricots de mer, poutargue, jus d'arètes. Magnifique cave et conseils avisés. Budget : 22-80 €


Chop Chop 11, rue Saint Léonard. Ouv. lun.sam de 9h à 18h. T. 02 40 12 10 60

Maison Arlot Cheng 36, rue La Noue Bras de Fer. Ouv. mar.-sam. de 8h à 19h30. T. 02 28 21 28 07

© DR

La Mandale

Maison Arlot Cheng

Ce café-boulangerie allie saveurs d'aujourd'hui et amour des techniques anciennes. Dans la vitrine, le sandwich au pain de mie Japonais Shokupan, œuf mayo et asperges agrumes côtoie les pains des anciens. Le lieu est idéal pour la pause déjeuner. L'après-midi, l'espresso s'accompagne d'une kanelbullar. Budget : 6-15 €

Vacarme

L'Ourse

5, rue des Bons Français. Ouv. mar.-sam midi et soir. T. 09 87 34 18 82

1, rue Montesquieu. Ouv. lun.ven. midi et mer.-ven. soir. T. 02 40 73 06 69

Connue des téléspectateurs de M6, la cheffe Sarah Mainguy fait parler ses gamelles rythmées au cœur de la ville. À la fois populaires et modernes, ses excellents plats s'assemblent avec les vins vivants de Damien, chef de salle. Le boudin noir, purée de panais, poireaux, wasabi, pousses de moutarde frisée s'escorte d'un verre de Nicolas Carmarans. Budget : 15-35€

Un joli bistrot clair et coquet dans le quartier Dobrée. À l'intérieur, la cheffe Céline Mingam compose une carte aux mets travaillés dignes des grandes adresses. Réjouissance : filet de veau, semoule aux épices douces, figues fraîches et fruits noirs (mûres, cassis...), jus, estragon. Ambiance décontractée et carte des vins au top. Budget : 17-40 €

Cette cantoche zéro déchet et 100% plaisir ne désemplit pas du petit-déjeuner au goûter. À l'ardoise le midi, on trouve pêle-mêle un colombo de porc, des salades bien composées ou des tartes salées du meilleur effet. Côté sucre, on fait une entorse à notre repas sain et équilibré pour le brookie (mi-bownie, mi-cookie). Budget : 9-16 €

Painbar 5, place de la République. Ouv. mar-sam. midi. et mar.-ven. soir. T. 09.54.05.27.46

Adeptes des bons produits, Antoine, Paul-Antoine et Clément ont monté ce fournil-bistrot de quartier pour mêler bon pain et bonne ambiance. Le midi, on choisit le risotto de coquillettes à la crème de champignon, poireau et parmesan ou un casse-croûte. Le soir, place aux cocktails, par exemple cette douceur : gin, miel, pet'nat'. Budget : 9-15 €

Painbar

© DR

Pendant que Léo et Renan fabriquent à toute vapeur la tambouille, Maximilien bichonne les gourmands en salle. Au milieu de la rue colorée, la jeune équipe défend une cuisine détonante et vibrante. Le combo seiche, courgette, ciboule ne déçoit pas quand la pavlova orange, coriandre fraîche, caramel de noix régale. Budget : 14-32€

© DR

La Mandale 32, rue Léon Jamin. Ouv. lun.-ven. midi et soir. Fermé mer. soir. T. 02 28 44 21 34



Nantes>les bons plans Kinfolk

Bars

La trattoria de Jonas dispose, l'été, de la terrasse la plus agréable de la ville. Cachée au bout d'une impasse pavée, on se régale d'une cuisine authentique qui sait s'imprégner des saveurs d'ailleurs. Preuve : poulpe tiède parfaitement cuit, harissa douce maison, zestes de bergamote confite et de citron. Excellents vins. Budget : 18-40€

Oncle Pho

9, rue Saint-Léonard. Ouv. mar. midi ; mer.-jeu. de 12h à 21h30 et ven.-sam. de 12h à 22h. T. 02 51 84 58 72

Dans ce petit café vietnamien, on mange bien et pas cher. Faits maison et en live, les plats "street food" sont parfumés et délicieux. Le maxi Pho bœuf (bouillon de bœuf, pâtes de riz, émincé de bœuf, citron vert et herbes fraîches) s'emporte ou se dévore sur place, dans une atmosphère à la cool. Budget : 6-15 €

Sur les berges ensoleillées du quai Feydeau, voilà un coffee shop propice à la détente ou au déjeuner sur le pouce. Au menu, on s'inspire des classiques anglo-saxons avec grilled cheese bacon, pulled pork et autre shortbread millionnaire. Brunch de haut niveau le samedi. Budget : 10-23 €

À ciel ouvert et entouré de plantes, on s'attarde dans cette guinguette pour siroter un rafraîchissement. Après ça, on grignote tranquille installé autour d'une table en bois et on danse quand un groupe funk ou bossa nova sort ses instruments.

Belle de Jour 4, place du 51e Régiment d’Artillerie. Ouv. lun.-mar. 9h-21h30 ; mer.-jeu. 9h-0h ; ven. 9h à 2h et sam. 10h-2h. T. 02 40 14 84 49

Kinfolk

Dell'Etna 3, rue de la Commune. Ouv. lun.sam midi et lun.-dim. soir T. 02 40 89 68 03

La meilleure pizza de la ville est ici et c'est sans discussion ! Giuseppe répand les saveurs siciliennes à côté de l’Hôtel de Ville en menant rondement son affaire et sa bonne recette de pâte. Au vu de l'intérieur minuscule (mais prisé !), on favorisera la commande à emporter. À la sortie du four à bois : la Pistacchio. Budget : 10-15€

Chouette lieu de vie dans l’ancienne caserne Mellinet, Belle de Jour propose une popote saine le midi et du sucré de type goûter l'aprèsmidi. À l'heure de l'apéritif, posé au jardin, on boit une mousse locale (ou un cocktail bien dosé) en attendant le concert groove prévu. Accueil impeccable.

Belle de Jour

© DR

27 Rue Adolphe Moitié. Ouv. mar.-ven. midi et mar.-sam. soir. T. 09 83 59 06 73

40 Pieds Maillé Brézé - Quai de la Fosse. Ouv. mer.-dim à partir de 16h. T. 07 82 26 02 87

© DR

Emporietto

© DR

2, quai Turenne. Ouv. lun. de 10h à 14h ; mar.-ven. de 8h30 à 16h ; sam. de 10h30 à 15h. T. 09 71 47 12 65

Emporietto

93


Nantes > les bons plans Personnes

Maison Jaja

32 rue de Coulmiers. Ouv. lun.-mar. 10h-15h ; mer.-ven. 10h-2h ; sam. 16h-2h et dim. 17h-0h. T. 02 40 74 17 39

Rien qu'en voyant les murs blindés de pinards (bios évidemment, nature très souvent), on a déjà la pépie. Le soir, on se jette sur la planche fromages et charcut' de qualité et on place sur la table une bouteille locale sans sulfites (Landron, Bretaudeau, Pesnot...). Équipe très sympa.

Le Brocéliande

Le Brocéliande 40, rue Préfet Bonnefoy. Ouv. lun.-mer. 12h-0h ; jeu.-ven. 12h-2h ; sam. 18h-2h et dim. 17h-22h. T. 02 40 74 25 51

© DR

14, bis rue de Mayence. Ouv. lun. 17h-21h ; mar.-mer. 11h-21h ; jeu.-ven. 11h-23h ; sam. 10h à 23h et dim. 10h-13h T. 06 27 16 32 49

Chez Personnes, il y a toujours du monde. Elle est facile mais c'est vrai. Le midi, on y déjeune une cuisine bistrot soignée. Le soir, ça part en bar mais pas que (le rade accueille aussi des chefs de passage). Dans la rue du quartier Dalby qui fait office de terrasse, on fait une pétanque entre deux verres, des transats et des plantes.

Maison Jaja

Lune Froide 21, quai de Versailles. Ouv. tlj de 10h à 2h.

Voilà un bar où la culture underground bouillonne dans tous les sens. Au fond, la scène accueille concerts rock, punk et Dj Sets. Le long du beau comptoir, on attend notre mousse ou notre gin tonic avant d'aller s'installer en terrasse, face à l'Erdre. S'il n'y a plus de place, on file chez le bar voisin "Barons perchés" ou sur les bords de l'eau.

Little Atlantique Brewery

Personnes

Le Ferrailleur

23, bd de Chantenay. Ouv. lun.-mer. 12h-0h ; jeu.-sam. 12h-2h et dim. 11h30-0h. little-atlantique-brewery.fr

21, quai des Antilles. Ouv. en été mar.-jeu. 14h-2h, ven.-sam. 14h4h, dim. 14h-0h. leferrailleur.fr

Avec son style brut, ses poutres et ses murs écorchés, cette immense brasserie est devenue une référence. La bière de soif (brassée sur place), la Spered, se boit dans la grande salle ou la mezzanine l'hiver, sur la terrasse ensoleillée face à la Loire l'été. Le midi, on y déguste une bonne cuisine.

Ce café-concert est d'abord une valeur sûre de la scène rock/metal française. Avant que les décibels montent à l'intérieur, on s’hydrate sur les transats qui donnent sur le quai du fameux Hangar à bananes. L'été, musique et apéro se mèlent avec les concerts sauvages, face à la Loire.

© DR

Quartier Saint-Clément, les places sont chères. À l'apéritif, quand les verres se remplissent de liquides propres, la salle et les terrasses sont bondées. D'année en année, la carte solide se garnit et propose des plats végétariens ou non très bons. © DR

94