UV Loire-Atlantique 2022

Page 1

Guide g

- Éditions Popamine -

ratuit |

2022



Édito

Explorations idéales 2022. La onzième édition d’un guide qui confirme son rôle d’indicateur de repères dans une Loire-Atlantique aussi singulière que magnifique. UV 44 reste l’indispensable sésame pour le plaisir de petites et grandes découvertes, avec sa sélection de bonnes adresses, de flâneries urbaines ou balnéaires, de pauses et de balades pour prendre du plaisir. Après de curieuses déambulations urbaines, il vous incitera à aller courir les bords de Loire, à découvrir les secrets des campagnes du Vignoble de Nantes, à longer le littoral Atlantique, ou à vous promener dans les marais salants ou la Grande Brière. Une multitude de trésors naturels exceptionnels. Culturelles ou patrimoniales, gastronomiques ou festives, vous ne trouverez que de bonnes idées dans UV. Un guide écrit pour les plus locaux ou les visiteurs venus d’ailleurs, pour que tous deviennent les plus informés des voyageurs. UV, Une Vision, Un Voyage… David Daunis Rédacteur en chef

Ours Éditeur Popamine SARL 451 030 639 RCS ZAC de Brais 111, route de Fondeline 44600 Saint-Nazaire 02 40 66 55 01 contact@popamine.com www.popamine.com

www.uv-lesite.fr

Directeur de publication et rédacteur en chef David Daunis Graphisme et site internet Julien Pouplin Publicité et partenariat : David Daunis Rédaction : David Daunis, Yoann Durand, Isabelle Hallereau, Martine Vaillant-Prot Distribution Loire-Atlantique : Popamine Diffusion Distribution numéro ISSN 1626-9578 Impression : La Mouette, 44500 La Baule


Sommaire

3. Édito 8. La carte de la Loire-Atlantique

La Presqu’île

Le Pays de Retz

13. La Presqu’île 15. Les marais salants 17. La Brière 18. Visiter 23. Se balader 26. Les bons plans

51. Le Pays de Retz 52. Visiter 54. Se balader 58. Les bons plans

Saint-Nazaire 35. Saint-Nazaire 36. Visiter 38. Visiter le port avec Tintin 40. Se balader 44. Les bons plans

Au fil de l’eau 65. Les bords de Loire 66. Circuler en bords de Loire 68. Estuaire 69. Les bons plans en bords de Loire 73. Erdre et canal de Nantes à Brest 74. Erdre et canal : circuler 75. Erdre et canal : les escales 76. Les bons plans Erdre et Canal


Nantes 83. Nantes 84. Visiter 88. Se balader 90. Les bons plans

Le Pays de Châteaubriant 127. Le Pays de Châteaubriant 128. Visiter, se balader, les bons plans

Le vignoble de Nantes

134. Les plages

99. Le vignoble de Nantes 101. Visiter 104. Se balader 106. Déguster 108. Les bons plans

Retrouvez le magazine UV sur www.uv-lesite.fr

Les Coteaux d’Ancenis 115. Les coteaux d'Ancenis 116. Visiter 118. Se balader 120. Déguster 121. Les bons plans




Derval

Guéméné-Penfao

No Plessé Saint-Gildas-des-Bois Missillac Herbignac

La Chapelledes-Marais

Assérac

Blain

Pont-Château

Notre-Damedes-Landes

Piriac-sur-Mer Savenay Montoir-de-Bretagne

Guérande Le Croisic

Donges

Bouée

Saint-Nazaire

La Baule

Saint-Étiennede-Montluc

Pornichet Saint-Brevin-les-Pins

Frossay

SaintHerblain

Boug La Plaine-sur-Mer Pornic

Port-Saint-Père Arthon-en-Retz Sainte-Pazanne

Océan Atlantique

Bourgneuf-en-Retz

Saint-Philbertde-Grand-Lieu

Machecoul


Châteaubriant

Saint-Juliende-Vouvantes

Issé

ozay

Saint-Mars-la-Jaille

La carte

Nort-sur-Erdre Ligné

Ancenis

Carquefou

Orvault

Saint-Juliende-Concelles La-Boissièredu-Doré

Nantes

guenais

Rezé

Vertou

Vallet

Clisson Aigrefeuille -sur-Maine

Vieillevigne

Legé





La Presqu'île

© Alexandre Lamoureux

Océan, Brière et marais salants...

G

uérande, capitale d'un territoire aux multiples facettes. Derrière ses remparts qui enlacent la cité sur plus d'un kilomètre, se cachent des ruelles tortueuses où maisons de granit et à colombages se côtoient. Du haut de la porte Saint-Michel, la presqu'île, dont l'océan et les marais marquent le caractère, s'étale. À vue, un quadrillage coloré, minutieux et ancestral, blanc lumineux au zénith, violet au coucher. C'est ici que le sel se récolte depuis des siècles et forment de petites pyramides alignées au coeur des miroirs d'eau. Sur le littoral, l'élément central de la Côte d'Amour : la baie de La Baule. Ses traditionnels clubs de plage et ses cabines colorées offrent aux vacanciers de quoi s'adonner aux activités nautiques ou au farniente. Aux grandes marées,

la plage du quartier Benoît est un lieu prisé pour la pêche à pied quand au large, les cargos et les bateaux de plaisance se fréquentent. Repère des férus de courses hippiques, le coin est aussi propice à la flânerie, une glace ou une niniche à la main. Du côté de Batz-surMer, voilà la Côte Sauvage et ses criques aux noms enchanteurs. On vit au gré des marées, on longe le chemin côtier vers Le Croisic comme une invitation à la contemplation. Les plus sportifs, eux, y feront leur footing matinal, pleurs des mouettes en fond sonore. Pendant ce temps, des milliers d’oiseaux migrateurs viennent en villégiature admirer les marais de Brière. L'immense poumon de verdure qui se déplie sur 20 200 ha est le deuxième plus grand marais de France.



Les marais salants

© Oscar Dominguez

Pays blanc

F

açonnés par la main de l'homme et par l'océan, les marais salants de la Presqu'île de Guérande, que l'on appelle aussi « pays blanc », dessinent un paysage en patchwork merveilleux. Une prairie marine de plus de 2000 ha aux formes variées où la lumière changeante au fil de la journée ajoute du charme au décor. Derrière ces effets pittoresques se cache un univers minutieux à l'équilibre parfait installé depuis l'Âge de fer. La technique actuelle de récolte perdure d'ailleurs depuis le IXe s. et seule la brouette est venue moderniser le processus. Le processus, le voici : par le jeu des marées, l’eau pénètre dans les traicts avant de s’engouffrer de bassins de décantation en

bassins de décantation, dédale de miroirs d’eau, pour finir dans les oeillets. Là, les paludiers cueillent chaque jour de la belle saison la fleur de sel à la surface de l’eau, avant de détacher les cristaux de gros sel du fond. Impossible de ne pas s'émerveiller devant ce savoir-faire ni de s'enthousiasmer face la richesse de la faune et de la flore, qui trouvent là un site idéal pour s'épanouir. Entre armoise et salicorne, plus de 70 espèces y nichent, rejointes chaque année par des centaines d’espèces d’oiseaux migrateurs du Grand Nord. À visiter pour tout savoir sur les marais salants : Terre de sel à Guérande (voir p. 19) - Le Musée des marais salants à Batz-sur-Mer (voir p. 20)



La Brière

© Arnaud Glize

Roseaux et chaumières

L

e Parc Régional de Brière (54 800 ha), créé en 1970, est l'un des plus anciens de France. Deuxième plus grand marais (20 200 ha) après la Camargue, cet espace naturel modelé par l’homme est reconnu au niveau national, européen et mondial, pour ses paysages mais aussi pour sa biodiversité. De l’estuaire de la Loire à celui de la Vilaine s'étend un territoire d'eau, de prairies inondables, de haies vives et basses, de roselières, de champs, de mares, de fermes et de villages. Dans l'un d'eux, Kerhinet, il fait bon se promener à pied et découvrir les chaumières, ces maisons typiques aux toits de tiges de roseaux. À côté, le port de Bréca propose des balades en chaland, la fameuse barque locale. Au cœur du Parc brièron, le port de Rozé, hier épicentre du commerce de

la tourbe, invite aujourd'hui tous les amoureux de la nature à observer, depuis le belvédère, canards, gorgebleues, hérons, bruants des marais. Pour les marcheurs, les cyclistes et les cavaliers, les itinéraires balisés offrent un dépaysement complet. Après tous ces efforts et ces plaisirs pour les yeux, il est conseillé de succomber aux saveurs gourmandes des plats brièrons (cuisses de grenouilles, anguilles...). Par exemple dans l'une des meilleures tables du département, La Mare aux Oiseaux, installée à Saint-Joachim et étoilée au guide Michelin. Le Parc propose de nombreuses animations sorties et visites : les rendez-vous du Parc / parc-naturel-briere.com Office de tourisme de Brière / Maison du Parc village de Kerhinet, Saint Lyphard. T. 02 40 66 85 01 ou www.labaule-guerande.com


La Presqu'île Visiter

La Baule Visites guidées et Chapelle Sainte-Anne

© Pedro Loustau

T. 02 40 24 34 44 - labaule-guerande.com

L’année 1879 marque la naissance de la cité balnéaire par l’arrivée du train. Alors, la richesse esthétique de la station se révèle avec les villas. La visite "quartier du centre-ville : Villas et architecture" permet de découvrir ces demeures nichées ici et là entre deux immeubles modernes. La Chapelle Sainte-Anne, autre beau repaire de la ville, accueille cet été le festival Ecrivains en bord de mer du 8 au 10 juil. et l'exposition Gainzb’art, l’homme à la tête de l’art du 16 juil. au 4 sept.

Tropicarium Bonsaï

© Tropicarium

Route de Brédérac. Ouv. 9h-12h/14h-18h tlj, sauf mer. d'avril à sept. Fermé mer. et dim. d'oct à mars. T. 07 50 06 79 08 - bonsai-plante-tropicale.fr

Essences européennes, indonésiennes, japonaises... Ici, la famille Hérin ouvre les saveurs de son jardin d'avril à octobre pour se ressourcer dans la végétation et découvrir gros bonsaïs et plantes exotiques logés dans une serre de 600 m2. L'été, le parcours botanique permet de se faufiler, tel un explorateur, entre 2 000 espèces de plantes et... quelques mygales.


Le Pouliguen

Guérande

Le Musée Bernard Boesch

La vieille ville

35, rue François Bougouin. Ouv. tlj de 10h à 12h30 et de 14h à 18h30. Fermé le lundi. T. 02 40 01 53 08

Peintre et architecte, Bernard Boesch a légué sa villa et ses collections à la ville de La Baule. On y visite donc l'exposition permanente qui présente ses œuvres mais aussi des expositions toute l'année de peintures ou sculpteurs en résidence. Cet été, la collection de l'ancien galeriste Michel Bohbot sera à l'honneur.

Les grottes et les criques Entre le centre-ville du Pouliguen et Batz-sur-Mer, en contrebas des falaises, des criques sauvages et une vingtaine de grottes à découvrir. Loin du flot des vacanciers (si vous arrivez les premiers !), les criques sont idéales pour le farniente. Carte à télécharger sur labaule-guerande.com

T. 02 40 24 34 44

Ceinturée de remparts, Guérande abrite des petites rues tortueuses où se cachent de jolies demeures et une collégiale, illustre témoin de l’architecture « illusionniste » du XVe/ XVIe s. Au milieu de ce passé prestigieux, on peut jouer en famille ou entre amis à "La cité des défis" pour arpenter la ville fortifiée autrement.

Terre de sel

Pradel, route des marais salants. Ouv. tlj en juil-août 9h30-19h30. T. 02 40 62 08 80 www.terredesel.com

Le travail des paludiers, le fonctionnement des marais, les plantes comestibles, la faune et la flore, tout se découvre ici. Tous les jours, plusieurs visites guidées sur réservation sont disponibles, accompagnées d’un paludier ou d’un guide naturaliste pour une grande balade en famille, sensorielle et

Le Croisic

© Emmanuel Berthier

Marais salants

© Simon Bourcier

© Alexandre Lamoureux

Crique - Le Pouliguen

ludique, au milieu des œillets et loin de la foule. Les amoureux de la nature sont servis. Aussi : exposition permanente (photos, outils, film...) et boutique (vente directe, produits du terroir...).

Le Croisic Petite cité de caractère T. 02 40 23 00 70

Entre l'océan Atlantique et la baie du Traict, l'ancienne cité aux maisons à pans de bois se parcourt en long, en large et en travers. NotreDame-de-Pitié, son église de granit datant de la fin du XVe siècle se visite avant de parcourir les rues courbes et carrefours médiévaux qui mènent au port. Le longer reste le meilleur moyen de sentir l’âme des lieux, entre pêche et activité maritime pour certains, plaisance et détente pour d'autres. Ensuite, on file admirer la côte sauvage et pourquoi pas, sillonner l’ancien sentier des douaniers.


20

L’Océarium

Avenue de Saint-Goustan Ouv. en juil. et août de 10h à 20h puis voir sur oceariumcroisic.fr. T. 02 40 23 02 44

Des mers chaudes des récifs coralliens aux abysses du Pacifique, des côtes atlantiques à la Méditerranée, c'est au total 4000 espèces (requins d’Australie, pieuvres, tortues vertes...) qui représentent les eaux du monde. Aussi : nurserie d’hippocampes, homards, raies et manchots du Cap.

Les jardins de la mer Avenue de Saint-Goustan. Renseignements : www. lesjardins-delamer.fr ou 09 75 75 84 07

Cueillette des algues alimentaires ou ateliers cuisine, le programme est riche ! Sept hectares naturels protégés et alimentés directement par la mer depuis plus de 500 ans pour un lieu unique dans le département.

Église Saint-Guénolé

Batz-sur-Mer Musée des marais salants

Place Adèle Pichon. Ouv. juil. août : tlj 10h-19h. T. 02 40 23 82 79

Au cœur d’anciens entrepôts à sel, on s'intéresse à l’évolution des marais de Guérande et à l'histoire du sel. Pour restituer l’intimité du pays et des gens d'ici, le musée allie l'émotion esthétique (costumes...) et la précison des faits (films d'archives...).

Le grand Blockhaus

Côte sauvage. Ouv. d'avril à nov. de 10h-19h. T. 02 40 23 88 29

Cet ancien poste de commandement du mur de l’Atlantique est resté dans son jus. Aujourd'hui, on y retrace - à l'aide d'objets personnels, reconstitutions, maquettes et souvenirs des vétérans français, américains mais aussi allemands l’histoire de la Poche de

La Turballe - Dune de Pen Bron

Saint-Nazaire, dernière libérée de France le 11 mai 1945.

L'église Saint-Guénolé Centre bourg. T. 02 40 23 92 36

De pur style breton, le clocher de cette église du XVe s. culmine à 56m et offre l'un des plus beaux points de vue du coin.

La Turballe Le port Après la visite du musée de la pêche qui nous apprend les différents types de bateaux et techniques de pêche utilisées, on file sonder le sardinier "Au gré des Vents". Ensuite, on poursuit l'exploration d’un des plus importants ports de pêche français de la Côte Atlantique. Pour continuer à faire connaissance avec la flottille, les installations, les habitudes du lieu, on sillonne les quais.

© Alexandre Lamoureux

L'Océarium

© Alexandre Lamoureux

La Presqu’île > visiter

© Aquapress

20


Herbignac

Château de Ranrouët

Route de Ranrouët. Ouv. tlj en juil. et août .10h-19h. T. 02 40 88 96 17

Entourée de chênes centenaires, cette forteresse à fière allure avec ses six tours imposantes. En saison, on y plonge le visiteur dans le Moyen-Âge à travers des animations et des visites thématiques pour mieux découvrir ce magnifique vestige qui commandait l’entrée de la Presqu’île de Guérande du XIIIe au XVIIe s.

Les Jardins du Marais Chemin de Mintré - Hoscas. Ouv. tlj d'avr. à nov. de 15h à 20h. T. 02 40 91 47 44

Ouverts à la visite depuis 1996, les jardins d'Yves Gillen, nés d'une parcelle en friche et cultivés sans produits chimiques, sont un vrai plaidoyer pour le vivant. Un paradis vert où on apprend le potager et la biodiversité.

Saint-Lyphard Le village de Kerhinet Informations au 02 40 24 34 44

L'architecture briéronne à son sommet ! Accessible toute l'année, ce village aux belles demeures coiffées de chaume offre une superbe interprétation de la vie traditionnelle en Brière. Cette année, un jeu de piste virtuel "Kerhinet et le Trésor du Pays Noir" est proposé.

Saint-Joachim Île de Fédrun T. 02 40 22 35 84

Saint-Joachim se compose de 7 îles dont Fédrun. Dans cette partie de la Brière, la pierre étant plus rare que dans les terres de Brière, les maçons des îles alliaient le moellon à la paille, rendant nécessaire la protection des chaumières à la chaux. On peut en visiter une au 207 rue du Chef de l'Ile pour découvrir un intérieur traditionnnel.

Le port de Rozé

Saint-Malo-deGuersac Le port de Rozé Rozé. T. 02 40 91 53 53

Hier épicentre du commerce de la tourbe, le port de Rozé est aujourd'hui un passage obligatoire pour les amoureux de la Nature. Du haut de son récent belvédère (ouvert tous les jours) de 24 mètres, parfaitement intégré à la végétation environnante, le panorama est exceptionnel sur les marais de Brière. En bas, on embarque dans un chaland pour une virée. L'immersion se poursuit à une centaine de pas où la réserve naturelle régionale Pierre Constant offre plusieurs niveaux d'observation. Jumelles autour du cou, on entame une partie de cache-cache avec les occupants volants du lieu (spatules, canards, gorgebleues, hérons...) avant d'aller jeter un œil à l'exposition. Préservé, le coin invite à la déconnexion.

© Saint-Nazaire Agglomération Tourisme

Kerhinet

© DR

© DR

Le château de Ranrouët



La Presqu'île Se balader

Pornichet

© Office de tourisme de Pornichet - C. Loret

Les villas www.pornichet.fr Office du tourisme 02 40 61 33 33

Station renommée à la Belle Époque, Pornichet dispose d'un riche patrimoine balnéaire. Des villas majestueuses, merveilles d'architecture, y campent. Difficile d'ignorer la façade blanche ornée de sirènes d'une des plus célèbres, Ker Souveraine sur le bd des Océanides. Plusieurs visites commentées dont Villas Belle Époque sont proposées toute l'année.

© Office de tourisme de Pornichet

Du remblai au sentier côtier, en passant par le port Sur le port de plaisance, point de départ des activités nautiques en tout genre, on s'amuse à regarder les différents modèles de bateaux. Pour la grande balade, on file pointe du Bé pour entamer le sentier côtier qui, en 13 km, vous conduira jusqu'à SaintNazaire. Au large, les îles des Evens ou Baguenaud se dévoilent quand à marée basse et au milieu des rochers, on s'adonne à la pêche à pied.



25

Piriac-sur-Mer

La Baule

Le Pouliguen

Assérac

Ouv. mai à sept. de 8h à 20h30 en semaine et de 9h à 20h30 le week-end.

La Chaloupe sardinière

T. 02 40 24 34 44

Avril à sept. T. 02 40 24 34 44

Parc des Dryades

Après avoir exploré La Baule-les-Pins, on se rend dans ce joli parc inauguré en 1923 où poussent plus de trois cents arbres. En soirée, l'amphithéâtre accueille différents événements festifs (Dryadestivales...). En journée, l'ambiance est à la tranquillité et idéale pour la lecture. Les enfants, aussi servis, trouveront une aire de jeux.

La forêt d’Escoublac T. 02 40 24 34 44

Plantée au XIXe s. pour enrayer l’avancée des dunes, cette pinède de 47 hectares surplombe la ville. Pour les pauses, on trouve facilement des aires de pique-nique, entourées d'essences d'acacias, d'aulnes et de pins divers. Les sportifs, eux, trouveront un parcours de santé (40 agrès) dans la partie ouest de la forêt.

Embarquez à bord du vieux gréement Poulligwen, réplique d'une chaloupe sardinière du XIXe siècle, pour des sorties en mer contées.

Le Croisic La côte sauvage T. 02 40 23 00 70

Du Croisic au Pouliguen, on découvre une côte ciselée toute de granit vêtue que l'on soit à pied ou à bicylette. À marée basse, on accéde à la myriade de petites criques pour envisager une baignade.

La Turballe Pen Bron

Entre La Turballe et les marais salants de Guérande, un grand cordon sablonneux s'étire le long du traict du Croisic. Un morceau de bout du monde et une magnifique plage pour les naturistes mais pas que.

Baie de Pen Bé Composée de 6 plages (dont la plus connue « La baie des Dames »), la baie de Pen Bé n'est pas qu'un coin idéal pour la baignade. Elle abrite aussi une forte activité conchylicole (moules, palourdes, huîtres...). Le randonneur trouvera, de Pointe Noire à la baie de Pont Mahé, un excellent terrain de jeu aux mille parfums mêlant la lande à la mer.

Piriac-sur-Mer La ville et la côte T. 02 40 24 34 44

Très marquée par ses origines bretonnes, tant dans son architecture que dans les noms des rues, cette petite cité de caractère a séduit avant nous des écrivains voyageurs du XIXe s. En balade sur le port ou dans les ruelles fleuries, l'invitation à la flânerie est totale. Plus loin, le chemin douanier mène vers une côte dentelée et des paysages pittoresques.

© Alexandre Lamoureux

La côte sauvage

© Alexandre Lamoureux

La forêt d'Escoublac

© Pedro Loustau

La Presqu'ïle> se balader


Les bons plans Restaurants

Pornichet Le Récif

© Le Récif

112, av. de Bonne Source sur la plage. Ouv. d'avril à oct. de 11h3à à 21h Pas de réservation. T. 02 40 61 61 20

Dès 11h30, on se presse dans cette cabane de plage. Les places sont chères et à peine installé sur la terrasse en pilotis on comprend pourquoi. D'abord la vue, sublime, vers le large et tous les possibles. Ensuite, la carte locavore et gourmande du chef : tartare di Vitello de Brière, sauce tonnato de la Turballe, grenailles rôties, panzanella. Vins sains. Budget : 15-35 €

La Baule Le Castel Marie-Louise

© Fabrice Rambert

1, avenue Andrieu. Ouv. mer.-dim. soir et dim. midi. L'été, ouv. tlj midi et soir. T. 02 40 11 48 38

Les assiettes étoilées du chef Éric Mignard et de son adjoint Jérémy Coirier se parent de tradition et de touches créatives. Aux beaux jours, au pied du manoir, le pigeon de Mesquer bien élevé, cuisse confite aux aromates, maïs et jus parfumé au café grand cru se savoure dans le parc arboré. Budget : 68-150 €


Ko Iki

21 avenue Louis Lajarrige. Ouv. en saison lun.-sam. midi et soir. Fermé mer. soir. T. 02 40 91 94 23

Avenue Lajarrige, un air de Japon. Le cadre est minimaliste avec ses tables en bois. On s'y sent bien et on débute les hostilités par quelques gyoza, les fameux raviolis nippons. Dans les bols ensuite : Tori ume chasuke (poulet, shiso et prune sur riz au bouillon dashi). Budget : 15-30 €

Le Derwin

L’Estacade

Depuis 1955, la foule s'y presse (et attend patiemment). Bref, c'est l'engouement pour déguster les célèbres "moules Derwin" et leur sauce fromage mais aussi pour une galette ou des étrilles. Un passage obligatoire juste au-dessus des rochers et face à la mer. Budget : 15-30 €

Sur les quais et face à la pointe de Pen Bron, les assiettes du chef Charles Beckel se garnissent d'une cuisine de haut niveau: poisson de la criée rôti sur la peau, épinards et grenailles, réduction d’échalotes au muscadet. En salle, Laura Le Cann sert tout sourire. Budget : 25-68 €

4, Quai du Lenigo. Ouv. en saison tlj midi/soir en saison. Fermé mer. et jeu. T. 02 40 23 03 77

Baie du Derwin. Ouv. tlj midi et soir en saison. Fermé mar. Fermé de nov. à mars. Pas de réservation. T. 02 40 23 90 06

Le Croisic Tante Germaine

Batz-sur-Mer L'Aporrhais 20 Route de la Govelle. Ouv. en saison du mar. au dim. midi et soir. T. 02 40 23 39 64

L'Aporrhais est un mollusque gastéropode que l'on trouve (rarement) sur les plages locales. Ici, c'est un restaurant où l'on sert (constamment) de bons plats. À deux pas de la fameuse plage de la Govelle, au cœur de la côte sauvage, on apprécie l'assiette de grosses crevettes ou la casserole marinière (mélange de moules, coques et palourdes). Budget : 15-70 €

Tante Germaine

L'Estacade

Guérande Brut

16 Rue des Prés Garnier. Ouv. mer.-dim. midi et soir. T. 02 40 42 33 10

À Saillé, au cœur des marais salants, ce restaurant gastronomique, abrité dans une jolie maison blanche et mené par le chef Justin Zumkeller, propose une cuisine inspirée qui sublime les produits. Dans la belle vaisselle : poulpe, herbes et asperges. Pour le sucré, on saute sur le soufflé du moment. Budget : 39-75 €

© L'Estacade

À quelques mètres de l’agitation portuaire, la tradition bretonne domine (dentelles, meubles traditionnels, assiettes murales). Les billigs y fabriquent des galettes impeccables, craquantes et bien garnies. Très bon accueil pour cette adresse prise d'assaut qui fête ses 70 ans. Budget : 10-20 €

© DR

Ko Iki

© DR

31, rue de l’Église. Ouv. en saison tlj midi/soir en saison T. 02 40 23 23 78


La Presqu’île > les bons plans Gout'thé

Assérac

30 Rue de Saillé. Ouv. mer.-sam de 10h à 19h et dim. de 10h à 19h. T. 02 40 01 88 83

Les pieds dans l'eau

qui dévoilent la richesse des saveurs locales. Le duo d’anguilles et cuisses de grenouilles en persillade ou la daube de sanglier aux pâtes fraîches sont à apprécier. Budget : 20-50 €

Plage de Pont-Mahé. Ouv. mer.-dim. midi et mer.-sam. soir. T. 02 51 10 21 20

À l'entrée des remparts (mais en retrait de l’artère principale), on s'installe sur la terrasse de cette petite adresse à l’ombre du tilleul. Au déjeuner, on avale une salade poulet, asperge et fraise. L'après-midi, place aux pâtisseries et au thé glacé. Budget : 10-15€

Logé dans la pinède, la mer en vis à vis, ce bar restaurant a tout pour offrir les meilleurs coucher de soleil. Les yeux vers l’horizon infini, le tataki de thon et sa salade de wakamé ou le bar entier à la plancha s'apprécient sans se mériter ! Une cuisine simple, bien faite dans un cadre d'exception. Budget : 16-30 €

La Turballe

Saint-Joachim La Mare aux Oiseaux 223, rue du Chef de l’île. Ouv. jeu.-dim. midi mer.-dim. soir. T. 02 40 88 53 01

Maju

Passé par l'école Ferrandi, Julien Baradel a fait ses armes dans plusieurs étoilés. L'araignée de mer, asperges vertes, combava, gingembre prouve la volonté moderne et décomplexée de sa cuisine, excellente. À savourer dans un intérieur élégant avec les baies vitrées qui donnent sur le port. Budget : 38-63 €

L'auberge de Bréca

Saint-Lyphard

© DR

18 quai Saint-Paul. Ouv. mer.dim. midi et mer.-sam. soir. T. 02 40 23 30 29

Illustre chef avant gardiste local, Éric Guérin continue de donner à son étoilé les parures d'un refuge pour gastronomes. Les chanceux de passage continuent de se réjouir des alliances audacieuses où chaque bouchée s'apprécie et chaque saveur éblouit. Des instants rares, à chérir, pour par exemple découvrir ce prélude : l'aiguillette de maquereau juste cuite, poireaux de producteurs, confiture d’églantine et gwell de la Ferme du Bois Joubert. Budget : 62-120 €

L'auberge de Bréca

Maju

Un ancien relais de chasse typiquement briéron ! La chaume qui le couronne le prouve tout comme la grande cheminée, les poutres, les meubles cirés et le jardin luxuriant. Dans les marmites, même authenticité : des plats

La Mare aux Oiseaux

© Saint-Nazaire Agglomération Tourisme

352, Village de Bréca. Ouv. mar.-dim. midi et jeu.sam. soir. T. 02 40 91 41 42

© DR

28



30

La Presqu’île > les bons plans

Bars La Baule

Le Gatsby bar

Lieu tenu secret ! Ouv. mer.-dim. de 18h à 2h. legatsbybar.com

Pour accéder à ce nouveau bar clandestin, il faut s’inscrire sur le site internet afin d’obtenir l’adresse et le code d’accès, puis passer à travers une porte cachée. Une fois à l'intérieur, excellents cocktails et spiritueux dans une ambiance prohibition des années 20.

Animal Café

10 avenue Louis Lajarrige. Ouv. mar.-sam. de 8h30 à 18h30. T. 02 53 19 64 22

Coffee shop à la décoration foisonnante (thématique jungle/savane), l’Animal Café est un nouveau venu. Le matin, petit déjeuner classique et le midi, offre de snacking. L'après-midi,on prend un chaï latte et un cake citron.

Pornichet Le Bidule

122, av. de Mazy. Ouv. mar.sam. de 10h à 13h30 puis de 17h30 à 21h. Dim. de 10h à 14h. T. 02 40 61 03 54

Dans cette célèbre cave à vin, deux choix s'offrent à vous : muscat de Rivesaltes ou banyuls ? Autour des tonneaux, on y cultive joie et bonne humeur à l’heure de l’apéro.

La P’tite Case

Port de Plaisance de Pornichet. Ouv. tlj en juil. et août à partir de 17h30. T. 02 40 61 13 02

Dans cette rhumerie colorée, la terrasse s'étale sur le port de plaisance. Mojito, daïquiri ou bière à la main, on profite des concerts qui se succèdent chaque weekend. Pour accompagner les potions, les accras sont excellents.

Le Pouliguen Les Moussaillons

11, quai Jules Sandeau. Ouv. tlj de 8h à 2h T. 02 40 42 23 79

Repris par les patrons de la P'tite Case, l'adresse assoit encore un peu plus sa réputation. Le long du port, on s'y installe avec ses amis jusqu'au bout de la nuit. En journée, on prend une grenadine et le pouls de la vie pouliguennaise.

Le Croisic Mojito Bar Plage de Saint-Goustan. Ouv. d'avril à sept. à partir de 17h. (Ouverture selon la météo) T. 06 08 09 19 17

Les tongs dans le sable et les fesses posées sur un siège coloré, on accompagne la boisson phare de cette baraque de plage avec une rillette de thon et autres tapas. Amical, festif, décontracté.

La Turballe Le Cap 270

1, quai Saint-Pierre. Ouv. lun.jeu. de 7h à 22h, ven.-dim. 8h à 0h. T. 02 40 19 69 29.

Terrasse ensoleillée tournée vers le large et clientèle tournée vers la joie. L'équipe est aux petits soins et programme bien souvent des concerts. Conclusion : y siroter un demi ou un cocktail est fortement conseillé.

Piriac-sur-Mer HPP & Royal Canot 3 quai de Verdun. Ouv. en saison tlj jusqu'à 2h. T. 02 40 60 14 41

Après la balade dans la petite cité, l'endroit est parfait pour tchatcher, faire des plans sur la comète ou bronzette. Juste en face du port de plaisance, l'ambiance est à la détente l'après-midi. Concerts les soirs d'été.

Mesquer Le P'tit Caboulot Rue de Kerdandec. Ouv. tlj. en juillet et août de 9h à minuit et fermé le lundi midi. T. 06 67 77 43 15

Sur la plage de Sorlock, le jazz sous toutes ses formes sonne au rythme des vagues quand vient l'heure de l'apéro. À la même heure, large choix de tapas pour escorter le liquide. Midi et soir, on y mange aussi très bien.






Saint-Nazaire

© Bertrand Béchard

Ville-Port Ville-Mer

«

Elle ouvre et personne ne ferme ». La devise de Saint-Nazaire qualifie parfaitement la ville portuaire, ouverte sur le monde et accueillante. La cité, détruite au cours de la dernière guerre et reconstruite, a bien changé. Elle ne tourne plus le dos au port et à la mer. La réconciliation s’est opérée. Désormais, la population s’enorgueillit du magnifique front de mer paysagé, paradis des marcheurs et cyclistes. La promenade épouse le littoral jusqu’au chemin des Douaniers, longeant les vingt plages dont la célèbre plage de M. Hulot à Saint-Marc. Restaurants et bars contribuent à l’animation, tout comme le skatepark qui attire les jeunes de toute la région, face à la mer. Ancrée sur l’estuaire de la Loire, elle garde son ADN industriel. Les avions d’Airbus, les éoliennes de Général Electric et bien sûr les paquebots

des Chantiers navals, bâtisseurs de ces géants des mers. Aux savoir-faire reconnus, SaintNazaire n’est pas en reste concernant son patrimoine, qui lui a valu le classement de Ville d’Art et d’Histoire. La base sous-marine (aujourd’hui habitée par un musée, et des salles dédiées à la culture), le port, la Soucoupe, l’ancienne gare (le Théâtre, Scène nationale) sont autant de marqueurs architecturaux. Son dynamisme associatif, sportif et culturel en étonnera plus d’un. Une gamme riche : littérature, musique, théâtre, cirque, arts plastiques, art contemporain, danse... Loin de faire grise mine, Saint-Nazaire déploie sa palette de couleurs autour du bleu de l'océan. Une ville à la mer où il fait bon vivre. T. 02 28 540 640 www.saint-nazaire-tourisme.com


Saint-Nazaire Visiter

La Base sous-marine

© Dominique Macel

Ville Port, accès libre. Visites guidées sur réservation. T. 02 28 540 640

Imposant souvenir de guerre, la base sous‑marine abrite Escal'Atlantic, l’office de tourisme, deux salles événementielles, une salle de concert, des studios de musique et une brasserie. Du toit, point de vue sur tout Saint-Nazaire, le pont et l’estuaire, ainsi que Le Jardin du Tiers Paysage. créé par Gilles Clément. Le radôme, contrepoint demi sphérique, s’illumine la nuit tel un « phare urbain ». En face, depuis la terrasse panoramique, l’œuvre de Felice Varini déploie ses triangles rouges sur le paysage industriel..

Escal’Atlantic et France

© A. Lamoureux

Base sous-marine. Ouv. : tlj. jusqu'au 6 nov ; Sur réservation. T. 02 28 540 640. 7/14 €

Découvrez la vie à bord des mythiques navires de luxe. Des dispositifs multimédias et 200 objets de collection ponctuent un parcours sublimé par la scénographie, à l'image du hall d’embarquement orné des laques de Dunand.. Une formidable plongée dans l'univers des paquebots de légende - Normandie, 1935, Île de France, 1927 - sans oublier France, 1962. Les 60 ans de la mise en service du transatlantique seront marqués par une exposition exceptionnelle de 80 photos grand format, visibles sur le front de mer. Et aussi. visites guidées, concerts de jazz, projections, etc..


Le Life Base sous-marine, bd de la Légion d'Honneur du 9 juillet au 2 octobre. Entrée libre.

Bruit rose, la grande exposition estivale, signée Stéphane Thidet, investit le Life. Inédite et spectaculaire, elle invitera à se questionner sur la matière et le temps. L'artiste aime distordre le réel et le quotidien, créant des échappées poétiques et hypnotiques.

Le Grand Café Place des Quatre Z’horloges. Ouv. : du 4 juin au 11 septembre - T. 02 44 73 44 00. Gratuit.

Art contemporain : à voir l'exposition de Nicolas Deshayes à l'esthétique abstraite et mutante. Variation hybride nourrie de paradoxe.

L’Espadon Écluse fortifiée. Ouv. : voir horaires Escal'Atlantic. T. 02 28 540 640 - 5,5/11 €

Après 34 ans d'ouverture au public, et plusieurs millions

Eol

de visiteurs, le sous-marin Espadon a bénéficié d'une profonde restauration. Lui qui a parcouru l'équivalent de 17 tours du monde. Cet été, embarquez pour une mission sous la banquise et vivez une expérience sonore inédite à bord.

L'Écomusée Port côté Loire. Ouv. : voir horaires Escal'Atlantic T. 02 28 540 640

Pour tout savoir sur l'histoire de Saint-Nazaire, de la création du port et de la cité du XIXe siècle à la Reconstruction de la ville dans les années 50. De la conquête de la mer et du ciel à la recherche du progrès social...

Eol Écluse fortifiée. Sur réservation. T. 02 28 540 640 -3/6 €

Une visite dans le vent ! Le Centre éolien - premier du genre en France - propose la découverte de l'éolien en mer. Et une plongée dans le temps, en s'amusant.

© DR

©Jean-Claude Lemee

©Roger Rivez

Le Grand Café

Visite d'Airbus

Visites guidées T.02 28 540 640

Visites patrimoniales Le patrimoine de Saint-Nazaire, labellisée Ville d'Art et Histoire, se découvre selon ses envies. Un bâtiment emblématique, un quartier ou un tour complet de la cité : les visites durent de 45 minutes à 2h. 3/6 €. Visites industrielles Sur réservation -T. 02 28 540 640 - 2h. 8,5/17€

- Chantiers de l'Atlantique Découverte du site industriel de 110 ha qui a vu naître des paquebots de légende, et qui fabrique encore les plus grands du monde. - Airbus Saint-Nazaire, 2e site de production d’Airbus en France, dévoile la quasi totalité des opérations d’assemblage. En fonction de l’activité de l’entreprise. - Grand Port maritime Pour tout savoir sur les installations géantes et l’organisation du premier port de la façade atlantique française.


Visiter le port avec Tintin Du Petit Maroc à Penhoët

M

ille sabords ! Tintin est passé à Saint‑Nazaire dans Les Sept boules de cristal. Un parcours ludique à faire à vélo, en famille ou en amoureux, permet de découvrir la ville-port à la recherche des six panneaux géants - sortis des planches de l'album - et posés il y a plus de vingt ans. Pour suivre le reporter belge et son acolyte Haddock, commençons par l’entrée nord de la ville (1). Rendez-vous à la base sous-marine en intérieur et en extérieur. On en trouve trois (2, 3, 4). Contournons le grand bassin du port en empruntant le pont levant, l’usine élévatoire à notre droite, l’écluse fortifiée comme ligne de mire. Direction la forme Joubert jusqu’au pont roulant qui nous permet d’observer les bassins éclusés (5). Et peut-être un paquebot à quai. Partons à la recherche de la dernière vignette à Méan Penhoët, le quartier le plus ancien de la ville, intimement lié à l’histoire industrielle (6). Quai des Marées au Petit Maroc, la table d’orientation (7) des destinations (réelles ou fictives) de © Dominique Macel / Ed. Moulinsart

Tintin, se pose tel un ovni. Un échantillon de pierre typique de chacun des endroits se trouve à la fois dans les fenêtres d’orientation et incrusté sur le planisphère de bronze au sol. Elle complète le parcours initié par l’asso Les 7 soleils, qui perpétue le passage des aventuriers d’Hergé à Saint-Nazaire.



Saint-Nazaire Se balader

© A.K SNTP

Le front de mer Très bien aménagé et arboré, le front de mer suit les courbes de son littoral sur près de trois kilomètres. De longs bancs et quelques chaises invitent à contempler l'estuaire. On s’arrête boire un café sur l'agréable place du Commando ou dans un des trois kiosques du remblai, et on se délecte à la vue des navires qui empruntent le chenal. Tout le long, le chemin accueille promeneurs et cyclistes qui cohabitent aisément. Les riders ne manquent pas de faire une partie de glisse dans l’incontournable skatepark - et son full pipe de première classe - situé dans la continuité du parc paysager.

© MACEL/ LAUNAY / Ville de Saint-Nazaire

Le chemin des Douaniers Dans la continuité du front de mer, le chemin côtier longe le littoral sur plus de 7 km, offre des points de vue sublimes sur les plages, criques et falaises. De la plage familiale de Villès Martin à celle, célèbre, de M. Hulot, en passant par la plage du Rocher du Lion, les haltes ne manquent pas. Pêcheries aux carrelets aériens plein de charme et villas de la Belle époque complètent ce tableau de carte postale.




43

Le bois de Porcé À la sortie de la ville, direction Saint-Marc, 11 ha de bois vallonnés au milieu desquels coule un petit cours d'eau. Depuis la plage familiale de Porcé jusqu’aux Jardins d’Océanis, on écoute la nature ou on profite du parcours de santé.

Le Bois Joalland

Quartier de l’Immaculée.

Un étang de 65 ha, bordé de sentiers et d’une couronne verte fait le bonheur des pêcheurs. Créé en 1917 par les Américains pour alimenter la ville en eau potable, l’étang accueille aujourd’hui, en sus des canards et autres hôtes aquatiques, les amateurs de voile et d’aviron. La piste de BMX et l’aire de jeux pour enfants fait aussi des heureux..

Le Jardin des plantes

Quartier de La Havane.

Dessiné en 1886, le Jardin des plantes rassemble une

centaine de variétés d'arbres et 300 espèces végétales des littoraux breton et méditerranéen. Quiétude et vue mer.

Le Parc Paysager

Av. François Mitterrand. Av. Suzanne Lenglen.

50 ha d’espace vert au cœur de la ville. Près des aires de jeux pour les enfants, les oies du plan d’eau que les promeneurs nourrissent. On pique-nique sous les grands arbres, on joue au foot sur les pelouses ou encore à la pétanque. Un vrai lieu de détente et de verdure.

Le chemin côtier de St-Marc-sur-Mer Le fantôme du célèbre M. Hulot de Jacques Tati. plane sur le quartier balnéaire de Saint-Marc-surMer. Contemplons la plage à ses côtés puisqu’une statue de bronze le représente. Le chemin des douaniers en direction de Pornichet surplombe la plage et ses

Le chemin côtier de Saint-Marc

© B. Bechard

Le Parc Paysager

©Martin Launay - Ville de Saint-Nazaire

Le bois Joalland

© A.Klose / SNTP

Saint-Nazaire> se balader

rochers. Le château, témoin de la villégiature au XIXe s. trône au milieu de chênes lièges centenaires. Plus loin, une aire de jeux pour les petits. Après la pointe de Chemoulin, nous observons les falaises pittoresques de la plage des Jaunais.

Le Port du Brivet À Méan, le petit port du Brivet est un lieu de promenade agréable. De longs bancs, quelques tables de piquenique : le tout avec vue imprenable sur le pont et le portique des chantiers navals. Les cyclistes y prennent la navette pour passer le pont.

Croisières découvertes T. 02 28 540 640 - Sur réservation - 12/24 €

On peut prendre la mer en journée ou en soirée pour un point de vue imprenable sur la ville, la côte et l'estuaire. Un guide commente plages, criques, falaises et aussi chantiers navals et terminaux portuaires.


Saint-Nazaire Les bons plans Restaurants

Le Sabayon

© DR

7, rue de la Paix et des Arts. Ouv. mar.-sam. midi-soir. T. 02 40 01 88 21

Dans l'une des rues les plus actives de la ville, le petit restaurant de Christelle et Landry Touzeau ne chôme pas. L'adresse est bien connue des amateurs locaux et dispose de peu de tables, alors par sécurité, la réservation est conseillée. Au menu "Faites vous plaisir", le filet d'agneau rôti aux épices grande caravane, jus au romarin, légumes du moment conduit la tradition au sommet. Budget : 23-70 €

Le Bar Iodé

© Bertrand Bechard

Place du Commando. Ouv. mar.-dim. midi et mar.-sam. soir. T. 06 62 80 09 82

Envie de déguster sans modération poissons, crustacés et fruits de mer ? Voilà le spot idéal. En prime, la terrasse tournée vers le large donne cette sensation rare d'une expérience complète. Quand la météo ne suit pas, l'intérieur devient un refuge design et cosy. Au delà des classiques maritimes, on y mange une très bonne soupière iodée ou encore un homard façon burger. Budget : 16-35 €


Panem

La Cantine du Jardin

10, avenue Charles de Gaulle. Ouv. mar.-sam. midi et soir. T. 02 40 22 59 58

36, avenue Albert de Mun. Ouv. lun.-ven. midi. T. 07 49 75 16 17

Espace convivial dédié à la création et aux bureaux partagés, Le Jardin dispose aussi de son café-cantine. Le chef du lieu Thomas Barreau y propose des repas gourmands, sains, complets à dévorer sur place ou à emporter. Exemple : parmentier de légumes à l'huile d'herbes. Budget : 8-12 €

À quelques emjambées du front de mer, Jonathan tourne sa cuisine au sud toute ! Quand l'excellent houmous maison, la pissaladière, le poulpe grillé ou le tajine marocain atterrissent dans l'assiette, c'est la méditerranée et ses parfums qui s'imposent. Produits bruts et frais, déco soignée, accueil parfait. Budget : 15-30 €

Chez Marie 3, bd René Coty, Ouv. mar.- sam. midi et ven.-sam. soir. T. 02 40 42 53 15

On a beau être dans le quartier du petit Maroc, ici ce sont les plats sénégalais qui régalent le passant. Sur place ou à emporter on choisit le thiéboudienne, plat national parfumé au poisson et à base de riz ou bien le maffé (ragoût de boeuf à base de tomates et pâte d'arachide, riz). Budget : 8-20 €

3 passage Henri Gautier. Ouv. lun.-ven. midi et mar.-sam. soir. T. 02 40 22 09 91

Les amateurs de barbaques sont servis avec la véritable andouillette tressée main de 300g. Les autres sont ravis de trouver un tataki de thon ou une salade garnie. L'esprit brasserie et la bonne ambiance constante font le reste. Intérieur chaleureux (bois, style indus'...). Budget : 15-35 €

Tête hors de l'assiette, la vue sur les bassins du port attire. Dans l'assiette, on apprécie une cuisine mi-brasserie mi-gastro soignée, comme ce combo thon, coques de Batz-sur-mer, légumes croquants, riccota. Idéal après un cinéma ou un théâtre. Budget : 15-40 €

Fourchette & bicyclette 106, avenue Albert de Mun. Ouv. boutique : mar.-ven. midi et mar.-jeu. de 17h30 à 18h30. Livraison : mar.-ven. midi et mar.-jeu de 18h30 à 19h30. T. 06 27 59 38 20

Le triporteur de Claire et Jérémy achemine sur commande des plats divins chez le Nazairien. Les moins paresseux iront chercher euxmême un bocal rempli d'une blanquette, carotte, champi, poireaux, haricots blancs et riz. Budget : 9-15 €

Le Petit Goinfre

Le Centre

2, rue Commandant Charcot. Ouv. lun.-dim 10h-23h. Dim. uniquement bar 10h-15h. T. 02 40 91 90 22

Pas loin de la statue de M. Hulot, ce lieu emblématique porte bien son nom. Centre névralgique du petit bourg de Saint-Marc-sur-Mer et repère des gourmets globe-trotteurs, l'adresse de Robert et Marije fait un malheur avec ses plats aux saveurs d'Asie. Idée : curry au wasabi, sauce huître, citronnelle, gingembre et lait de coco. Aussi café-concert. Budget : 11,50-25 €

© DR

1, av. René Coty. Ouv. lun.-ven. midi et lun.-sam. soir. T. 02 40 22 20 03

©Bertrand bechard

Chez Marie

Le Skipper

Le Petit Goinfre


Saint-Nazaire > les bons plans

Bars L’Appart

Café-concert Le Centre

182, rue de Pornichet. Ouv. lun.-mer. 17h-1h et jeu.-dim. jusqu'à 4h. T. 02 40 70 84 95

2, rue Commandant Charcot. Ouv. lun.-dim 10h-23h. Dim. uniquement bar 10h-15h (16h-20h avec concert). T. 02 40 91 90 22

Doit-on vraiment présenter ce spot incontournable ? Chez Habib, entre les fauteuils et les canapés dépareillés, concerts, expos et verres de l'amitié se succèdent. L'été, soirées barbecue en terrasse.

Les mélomanes filent à Saint-Marc-sur-Mer pour les concerts des deuxième et quatrième dimanche du mois à 16h ! Le reste du temps, on s'y arrête, décontracté, pour un verre entre amis.

Le Kiosq

37, centre République Ouv. mar.-mer. 10h-23h, jeu.sam. 10h-2h. T. 02 40 01 92 32.

En plein milieu du Paquebot, la jeune équipe menée par Victor dynamise le centreville. Avec sa grande terrasse plein sud, sa programmation taillée pour la piste de danse (DJ set, concerts...) ou pas (expos), Le Kiosq est incontournable.

Roule Casquette

Le Centre

Sous les palmiers, la plage

8, bd de Verdun. Ouv. mar.-jeu. 9h30-21h ; jeu. 9h30-21h30 ; ven.-sam. 9h30-22h et dim. 20h. T. 02 40 22 13 97

Du matin au soir, les vies se croisent dans ce troquet. En terrasse face à la baie, on y vient pour entamer, stopper ou conclure sa journée dans une ambiance à la cool. C'est aussi une adresse nickel pour déjeuner. Programmation riche et variée (concerts, mix, expos photo).

Chez Sophie, les quilles sont sourcées de près et orientées nature. Des godets sains qui accompagnent des planches où la bonne charcut' et les bons fromages s'imposent. Perchés sur les tabourets du bar ou autour d'une table en bois, on se régale.

La Baleine Déshydratée

10, place du Commando. Ouv. dim.-mer. 10h-0h ; jeu.sam. 10h-1h30. T. 02 40 88 14 15

Plus de 30 becs de bières artisanales en libre-service. En prime : une terrasse 300m2 avec vue sur la mer. Que demande le peuple ? Une autre bière ! Alors, on se lève et on file la chercher avec sa carte connectée.

Le Kiosq

La Bara-K, Le Papillon, Mômes et Malice, La Bronzette

Bd Albert 1er, le remblai. Ouv : variables selon les lieux

Les petites cabanes changent de main le long du remblai. Bye bye Le Cap et la Pêch'rie, arrivée de La Bronzette avec Oliver (ex Indian Rock Café) aux manettes et de Mômes et Malices, une confiserie artisanale. Sur la plage de Villès-Martin, bienvenue au Papillon pour se désaltérer les pieds dans le sable.

© DR

36 rue du Croisic. Ouv. mar.sam. à partir de 17h. T. 02 40 19 11 09

© DR

46






Le pays de Retz

Serpent d'océan, Saint-Brevin-les-Pins © Franck Tomps - LVAN

Trésors et diversité

B

ordé par la Loire, l'océan Atlantique et le Marais Breton, le pays de Retz dévoile une combinaison de paysages bucoliques en son cœur et balnéaires le long de son arc maritime. Du côté du fleuve, d'est en ouest, on s'engouffre dans le bras de la Loire et nous voilà arrivés à Frossay, en bordure du Canal de la Martinière avec ses 15 km paisibles. Puis Paimbœuf, l'ancien avant-port de Nantes au quai multicolore où accostaient vaisseaux corsaires et négociants entre le XVIIe et le XIXe siècle. Plus loin, les carrelets bordent l'estuaire : Saint-Brevin-les-Pins s'annonce. Il y a le Serpent d'océan de Huang Yong Ping (Parcours Estuaire) qu'il faut savoir apprivoiser selon les marées pendant qu'au sud les vagues chatouillent le

sable fin de la Côte de Jade. Une plage et un bol d'air iodé plus tard, on file admirer le panorama depuis la Pointe Saint-Gildas à Préfailles. D'ici, Pornic est voisine. On la voit se déployer autour de son vieux port où s’amarrent bateaux de pêche et voiliers traditionnels. Il y a aussi ses terrasses, ses promenades, son solide château. Maintenant, changement de décor avec le Marais Breton. Entre le port du Collet et Fresnay, la nature a dompté les activités humaines d'antan (saliculture...). Reste des irréductibles, notamment aux Salines de Millac aux Moutiers-en-Retz. Bien plus à l'est, l'immense lac de Saint-Philbert de Grand-Lieu vous attend.


Le pays de Retz Visiter

Pornic Visites guidées

© Stéphane Grossin

T. 02 40 82 04 40

Dès la fin du XIXe s, Pornic devient un lieu de villégiature très prisé et fréquenté. De magnifiques villas balnéaires y sont édifiées dans le quartier de Gourmalon. Pour les découvrir, on profite des visites guidées de l’office de tourisme organisées toute l’année (sur réservation). Si on souhaite un récit du port de pêche puis une déambulation vers le château, vestige du passé défensif de la cité, on choisit la visite Pornic, cité médiévale et maritime.

Saint-Brevin-les-Pins Musée de la marine

© O.T Saint-Brevin

Place Bougainville, esplanade de Mindin. Ouv. tlj d'avril à octobre de 15h à 18h30. Fermé le lundi. T. 02 40 27 00 64

Depuis 1983, un ancien fort abrite ce lieu de mémoire qui retrace l’histoire de la construction navale de l'estuaire de la Loire. Il présente des maquettes de navires sous vitrines et une exposition thématique renouvelée chaque année. En sortant du Musée, ne pas manquer le petit jardin botanique ni le majestueux Serpent d’océan de Huang Yong Ping (parcours Estuaire).


Préfailles

Espace muséographique de la pointe Saint-Gildas

Rue du Sémaphore. Ouv. tlj en juil. et août : 10h-13h et 14h3019h. T. 02 40 21 01 21

Cet ancien poste de guet, devenu sémaphore en 1862, puis phare en 1954 témoigne de l’histoire des communications maritimes ainsi que des grands naufrages de l’estuaire de la Loire. Cette année, l’exposition « Voiliers jouets, reflets d’une époque » est reconduite. Du haut de la terrasse, l'imprenable vue sur la baie de Bourgneuf vaut le coup.

Bourgneuf-enRetz

Les Salines de Millac

Chemin des Jaunais (adresse de la boutique au Moutiers-en-Retz) ouv. mar.-sam. de 10h à 12h et de 16h à 18h. T. 06 11 23 87 75

Du XIIe au XVIe s, Bourgneuf connaît son âge d'or grâce au commerce du sel. Avec l'envasement de la baie, les

marais salants sont devenus un havre de paix où se côtoient aigrettes et hérons. Emmanuel, Nathalie et Maëlle continuent néanmoins de prouver la richesse du terroir de l'ancienne "Baye de Bretagne", qui n'a rien à envier aux mosaïques de Guérande. L'été, entre mi-juin et mi-septembre, rendezvous Route de Millac pour les visites guidées du mardi au samedi à 17h et découvrir le fonctionnement de la saline.

Bouaye

La maison du lac de Grand-Lieu Rue du Lac. Ouv. juil.-août du mar.-dim de 10h à 18h30. T. 02 28 25 19 07

Sur les rives du deuxième plus grand lac d'Europe, un espace dédié à la découverte de la riche faune et la flore environnante. Le chemin écologique de 2 km décrypte, lui, parfaitement les paysages. Plus loin, l'ancien pavillon de chasse Guerlain plonge le visiteur dans un univers onirique qui évoque les légendes locales.

L'abbatiale-Déas

La Chevrolière Maison des Pêcheurs du lac de Grand Lieu 16 rue Yves Brisson. Ouv. d'avril à sept. du mar.-dim de 10h à 12h30 et de 14h à 18h30. T. 02 40 31 36 46

À travers son espace sur la vie des pêcheurs locaux aux XXe s ; son salon qui présente le matériel traditionnel de pêche et les aquariums d'eau douce ainsi que sa tour panoramique avec sa vue sur la réserve du lac de Grand Lieu, la Maison des Pêcheurs est un passage obligatoire.

Saint-Philbert de Grand-Lieu L'abbatiale-Déas

2, place de l'Abbatiale. Ouv. d'avril à sept. du mar.-dim de 10h à 12h30 et de 14h à 18h30. T. 02 40 78 22 34

En lieu et place de l'abbaye construite au IXe siècle, se dresse encore l'Abbatiale. Striée de pierre et de brique, rare témoin de l'architecture carolingienne, elle s'entoure du Jardin des simples, un beau parterre fleuri.

© Aurélien Mahot

Le lac de Grand-Lieu

© DR

© V. Joncheray

Le Sémaphore


Le pays de Retz Se balader

Paimbœuf

Les quais et le Jardin étoilé

© O.T Paimbœuf

T. 02 40 27 53 82

Quai Edmond Libert, on se perd dans l'onirique Jardin étoilé de Kinya Maruyama (parcours Estuaire). Le long du coloré quai Boulay Paty, une façade habillée comme un fond de scène de théâtre surgit et nous happe : c'est la maison de l'artiste Dominique Leroy. Plus loin, les cossues maisons d'armateurs du quai Éole font face à la raffinerie de Donges, bien que cachée par une armée de pins martimes. Autrefois sous-préfecture et avant-port de Nantes, Paimbœuf charme.

Saint-Brevin-les-Pins

© Fabrice Clément

La forêt de la Pierre Attelée T. 02 40 27 24 32 Seul massif forestier notable sur le littoral sud de la Loire-Atlantique, cette forêt dunaire de 41 hectares est parfaite pour une promenade rafraîchissante. Les vacanciers qui remontent de la plage y trouveront de quoi pique-niquer sous les pins martimes et laricio. En s’éloignant du littoral, d'autres feuillus font leur apparition : chêne pédonculé, érable. Les jeunes aventuriers partiront à la recherche du "menhir de la Pierre Attelée".



Saint-MichelChef-Chef Les Terres rouges

Plage de Gohaud T. 02 40 27 82 54

Entre mer et dunes, ce site naturel regorge d'espèces animales et végétales protégées. Le long du sentier côtier, on aperçoit panicault de mer, mésange bleue, mouette rieuse, lézard vert. La roche, elle, surprend par ses teintes aux nuances rouges à rosées.

Le lac de Grand-Lieu

La Bernerie-enRetz Circuit Le Trou de l'enfer T. 02 40 82 04 40

Départ à marée basse, direction la grande plage de Pornic. 6 km à longer les falaises orangées, les petites criques, quelques grottes et la Tour Voruz. Arrivé à la plage de la Boutinardière, on avise le rocher percé qui dégage un son si particulier quand souffle le vent appelé le bruit de l'enfer.

Préfailles La Lande d'ajoncs

T. 02 40 21 60 37

Un sentier pédestre de plus de 5km (ou VTC de huit kilomètres) suit en partie le GR8 et plonge le promeneur dans une zone naturelle sauvegardée. Surplombant la mer, elle mène à SainteMarie, sur la commune de Pornic. Là, des criques de rêve n'attendent que vous, à conditon de vous être munis de votre plus beau maillot de bain.

Saint Philbert de Grand-lieu Le tour du lac

T. 02 40 78 22 34

À pied ou en VTT, plusieurs itinéraires sont proposés et permettent d’appréhender les différents paysages (bocage, vignes et culture maraîchères) de l'un des plus grand lac naturel de France. Un point de départ existe sur chacune des communes riveraines. Plan sur lacdegrandlieu.com

Le Canal de Haute-Perche

Chaumes-en Retz Le Canal de HautePerche

Haute-Perche Kayak Nomade : 06 72 88 18 54 OT Pornic : 02 40 82 04 40

Malgré son titre mystérieux de "canal", le canal de HautePerche est un véritable "fleuve" et traverse le Pays de Retz, du centre rural au port de Pornic. Son gabarit lui permet de voir défiler les kayaks le temps d'une balade paisible.

Frossay Le Quai Vert et les prairies du Masserau et du Migron Que vous vouliez louer un canoë ou suivre une sortie nature, rendez-vous au Quai Vert (02 28 53 51 62), un paradis de la même couleur. Ensuite, les promeneurs se régalent le long du canal de la Martinière. Pour couronner la découverte du coin, les prairies et roselières du Massereau et du Migron sont à découvrir.

© O.T Pornic

Circuit du Trou de l'enfer

© DR

Le pays de Retz > se balader

© O.T Pornic

56



Le pays de Retz Les bons plans Restaurants

La Plaine-sur-Mer Anne de Bretagne

© Anne de Bretagne

Port de la Gravette. Ouv. juillet et août du mar.-sam. midi et lun.-sam. soir. T. 02 40 21 54 72

Originaire du pays, le chef doublement étoilé Mathieu Guibert propose une cuisine subtile qui mêle les saveurs iodées et le riche terroir du Pays de Retz. Dans la grande salle ouverte sur la mer, le lieu de ligne délicatement confit, chou pomme de la famille sire et collection de coquillages, essence de cresson de Maud tendrement iodée se savoure. Budget : 38-170 €

Pornic Les Tables de La Fontaine

© Les Tables de la Fontaine

Rue des Noëls. Ouv. tlj midi et soir en saison. T. 02 51 74 08 08

En plus de donner un charme supplémentaire au lieu, le jardin potager entourant l'écrin en pierre de cette belle auberge fournit la cuisine de Maxime Caroça et son équipe. La carte est "slow food", inventive et gourmande. Preuve : la poitrine de porc bio breton confite au miel et aux épices, légumes du potager. Budget : 25-59 €


Marius 50, quai Leray. En saison ouv. tlj. de 8h30 à 0h. Rooftop à partir de 16h30. T. 02 51 18 18 00

Une adresse incontournable à la décoration moderne et cosy. Au rez-de-chaussée, le restaurant propose une cuisine accessible et sensible : dos de saumon juste saisi, étuvée d’épinards à la crème, sauce légère citronnée. L'été, direction le rooftop pour se délecter d'un bon cocktail et de la vue idyllique. Budget : 9-65 €

Le Zagaya 20, bd de l'Ocean. Ouv. en saison tlj midi et soir. Hors saison jeu.mar. midi et ven. et sam. soir. T. 02 40 82 18 18

Fixé sur le sable blond d'une petite crique rocheuse, on y vient, détendu, avaler le midi des moules marinières ou dîner d'une noisette de veau, petits légumes et sauce chimichourri le soir. Le rythme des vagues, à proximité pendant la marée haute offre l'ambiance sonore. Quant à l'accueil, il est impeccable à l'image du lieu, simple et sincère. Budget : 13-30€

Le Saint-Paul

Saint-Brevin les-Pins

Préfailles

Rita - Le Clan des Mamma

22, place du Marché. Ouv. mar.dim. midi et soir. T. 02 40 21 68 98.

Plage de l'Océan. Ouv. tlj en été de 12h à 23h. T. 07 88 61 31 67

Deuxième été sur la plage de l'Océan pour Rita qui propose des spécialités de la botte, du spritz à la pizza en passant par la carte de pasta. Un petit air d’Italie pour redynamiser le coin. Côté déco, on cultive l’art de dépareiller les chaises et la vaisselle, comme à la maison ! Budget : 10-25 €

Le Saint-Paul

À mi-chemin entre Pornic et la pointe Saint Gildas, le chef Maxime Roullier, formé par des pointures étoilées, mitonne une cuisine vibrante (et abordable) qui s'aventure entre le traditionnel et les saveurs d'ailleurs. Preuve dans ces pages : lotte cuite basse température, fregola sarda façon risotto. Budget : 16-50 €

La Bernerieen-Retz

Geneston

Les Tontons Nageurs

13, place Georges Gaudet. Ouv. mer.-sam. midi et soir. T. 02 40 04 77 88

24, rue de Noirmoutier. En saison ouv. tlj du matin au soir. T. 09 80 95 53 05

Franchement décontractée dans l'ambiance, l'adresse des Tontons ne manque pas de sérieux dans l'assiette. Avant le coup de soleil, on choisi Dorade l'Exploratrice, filet de dorade royale snacké, émulsion au gingembre, polenta et rhubarbe confite. Le soir, place aux concerts, à la bière locale et aux vins d'auteurs. Budget : 10-30€

Le Pélican

Comme l'oiseau, on ouvre grand son bec une fois installé à l'adresse d'Olivier Guenoun. Modernes, sans oublier les saveurs d'antan, les recettes y sont délicieuses et élaborées avec des produits locaux. En plat, magret de canard local basse température, patates douce et saveurs cajun. En dessert, gâteau nantais maison. Budget : 25-50 €

© DR

Les Tontons Nageurs

© DR

© DR

Marius


Le pays de Retz > les bons plans

Paimbœuf

aujourd'hui un endroit où il fait bon boire du vin au soleil, grignoter au bord de l'eau, écouter des concerts, voir des expositions, des projections, des spectacles ou participer à des ateliers.

Le Café de la Loire

Le Bahia Plage de la Noëveillard. L'été, ouv. tlj de 9h à 2h. T. 02 40 82 34 56

Panorama unique à Pornic sur la plage de la Noëveillard. L'endroit est idéal pour profiter des rayons de soleil, d'une citronnade l'après-midi ou d'un verre de rosé le soir. Pour dîner on file à côté, à "La Villa Noë" tenue, aussi, par Thipaine et David.

4, quai Boulay Paty. En été, ouv. mer.-jeu. de 10h à 22h ; ven. de 10h à 0h ; sam. de 11h à 0h et dim. de 11h à 22h. Fermé lun. et mar.

Lieu familier des Paimblotines et Paimblotins, ce café dynamique accueille le badaud avec sympathie. Hors des sentiers battus et de l'ère de l'urgence, l'adresse de Gaëlle et Anaïs propose concerts de toute espèce, performances, projections de films, tournois d'échecs, babyfoot, expos...

La Déhale

Le coin des gourmands Le Bahia

Saint-Brevin les-Pins

Saint-Michel-ChefChef La Paillote de Tharon Plage de Tharon. Horaires : consulter la page Facebook. T. 06 84 74 72 63

Ici, l'équipe propose une large carte de boissons et de cocktails (mojito, pina colada, smoothies...) mais aussi des amuse-bouches pour emboîter le pas du liquide. Des concerts de reggae ou de blues y sont programmés quand l'été bat son plein.

Le Café de la Loire

Saint-Jean de Boiseau La Déhale Le pré commun, 16 bis, rue du Bac. Ouv. ven. sam. et dim. en juillet et août (Horaires flexibles) ladehale.wix.com/ladehale

Oh la guinguette flottante ! Amarré à l'ancien port de la commune, cet ancien chaland de fer est

© Jérôme Allain

Le Glacier du Kass Boulevard de l’Océan. Ouv. en juillet et août tlj de 14 h à 23 h.

Après avoir tenu pendant plus de 20 ans le Kassandra sur la plage de l'Océan, Wilfried Boisseau a lancé son activité de vente de glaces artisanales l'été dernier. À l’entrée de la plage, la bicoque en bois propose une trentaine de parfums mais aussi des gaufres pour régaler les baigneurs. Le soir, le promeneur sort le porte-feuille puis poursuit la marche, cornet en main et sourire aux lèvres.

© Marie Chatard

Bars Pornic

© DR

60






Les bords de Loire

La Maison dans la Loire, Couëron © Bernard Renoux-LVAN

Entre nature et culture

E

ntre zones humides, usines, ports anciens ou actifs et prairies, les rives de la Loire sont un espace partagé. De Nantes à Saint-Nazaire, là où les eaux douces rencontrent les eaux marines, l'estuaire mêle la nature à la culture patrimoniale, matérielle et artistique. Côté nord, de la Cité des Ducs à la mer, on passe par Indre, jadis haut lieu de la pêche à la civelle, aujourd'hui réputé pour son marché du dimanche. S'imposent ensuite les aires vertes, quadrillées d'eaux, avec les Marais Audubon à Couëron. Plus loin, les cheminées rouges et blanches de la centrale électrique de Cordemais surgissent quand de nouveau, les sites naturels et protégés de Lavau-sur-Loire se manifestent. Arrive Donges où accostent des monstres d’acier sur les quais de sa raffinerie, rutilante le soir tombé.

Au sud du rivage, l'incontournable village de Trentemoult et son labyrinthe de maisons vives. Plus à l'ouest, les réserves du Massereau et du Migron à Frossay accueillent des milliers d’oiseaux et espèces rares. Paimbœuf, l'ancien avant-port de Nantes, présente ses façades colorées et à Saint-Brevin, les pêcheries s’avancent fièrement dans l’estuaire. Cette traversée composite, autant sublime qu'intéressante, se découvre aussi en bateau et à ciel ouvert grâce au parcours Estuaire qui fait jaillir l'art de ces paysages. Offices de tourisme : Paimbœuf : 02 40 27 53 82, Saint-Brevin : 02 40 27 24 32, Saint-Étienne-de-Montluc : 02 40 85 95 13, Savenay : 02 28 01 60 16


Les bords de Loire

Villa cheminée, Cordemais © Franck Tomps-LVAN

Circuler

Constitué de chenaux, bordé de marais, parsemé d’îles, l’estuaire de la Loire vaut le détour. Çà et là, les œuvres d’art contemporain accentuent la beauté du paysage. Une bouffée de nature et de culture à parcourir sur la terre ferme ou sur l’eau.

À pied

estuairesillontourisme.fr

Le GR3 offre de belles aventures sur l’estuaire en bordant la rive nord. Le réseau de sentiers Loire et Sillon compte également près d'une vingtaine de circuits.

À bicyclette

En bateau

Loireavelo.fr

T. 02 40 75 75 07 levoyageanantes.fr

Au départ de Nantes, un circuit balisé permet de rallier Couëron. On prend le bac pour rejoindre la rive sud puis on pédale jusqu'à Paimbœuf puis Saint-Brevin. Pour gagner Saint-Nazaire, une navette gratuite est à disposition l'été pour traverser le pont avec sa bicyclette. Vélo Détours

Trois itinéraires existent pour découvrir l'estuaire et ses alentours. Pour une boucle au cœur des marais ou le long du fleuve : estuairesillontourisme.fr

D'avril à octobre, on peut s’offrir une croisière commentée pour approcher les œuvres du parcours Estuaire et comprendre l’histoire fluviale et industrielle locale. Départs depuis Nantes (Gare Maritime) et depuis Saint-Nazaire. Aller simple 25,50 €, aller-retour 38 €. Autre version, plus festive : Les Valseuses, croisières musicales et nocturnes. Facebook : LesValseusesNantes



L'Estuaire ESTUAIRE

Parcours d’art contemporain Après Nantes et sa dizaine d'œuvres et avant l'arrivée à Saint-Nazaire, un parcours artistique à ciel ouvert, poétique, surprenant. Rezé - Trentemoult

Le Pendule de Roman Signer

Bouguenais - Port Lavigne The Settlers de Sarah Sze

LE PARCOURS SÉMAPHORES Vincent Mauger

Nantes <> Saint-Nazaire

Accès libre, tlj. Installés à Saint-Herblain, Couëron, Saint-Etienne-de-Montluc, Donges et Saint-Nazaire, des belvédères en chêne de l'artiste Vincent Mauger permettent aux promeneurs de découvrir la richesse du patrimoine historique, naturel et industrialo-portuaire de l’estuaire.

Indre

Serpentine rouge de Jimmie Durham

Couëron

La maison dans la Loire de Jean-Luc Courcoult

St-Jean-de-Boiseau

Six chambres - six artistes au château de Pé Did I miss something de Jeppe Hein

Le Pellerin

Misconceivable de Erwin Wurn

Cordemais

Villa Cheminée de Tatzu Nishi

Lavau-sur-Loire

L’observatoire de Tadashi Kawamata

Paimbœuf

Le Jardin étoilé de Kinya Maruyama

Saint-Brevin-les-Pins

Serpent d’océan de Huang Yong Ping

Saint-Nazaire

Le pied, le pull-over et le système digestif de Daniel Dewar et Grégory Gicquel

TERRE D'ESTUAIRE

Le Centre de Découverte Cordemais. Ouv. d'avril à novembre. Pour les horaires d'ouverture : www.terredestuaire.com T. 02 85 67 04 80.

Amarré au port de Cordemais, ce centre propose une expérience historique, environnementale, onirique, ludique et interactive. À vivre en famille, le parcours permanent offre une plongée dans la vie du fleuve. On y découvre les richesses du territoire, son aménagement, sa biodiversité ou l‘épopée extraordinaire des oiseaux migrateurs et... celle des poissons ! Enfin, on n'oublie pas l'ascension en ballon à 25 mètres de haut pour embrasser l’estuaire majestueux du regard.


Les bords de Loire

Station Nuage

Lavau-sur-Loire La Maison du Port

39, rue du Port. Ouverture aléatoire.T. 02 40 34 61 73

Arrêt chez Yseult obligatoire après (ou avant) avoir profité de L'Observatoire de Tadashi Kawamata (Estuaire). Comme à la maison, on déguste une bonne galette de blé noir. Budget : 10-20 €

© DR

Les bons plans

confitures, la cuisine est toujours plus proche des producteurs locaux dans ce moulin à vent ancestral. Idée : galette andouillette au muscadet. Budget : 10-25 €

Sainte-Lucesur-Loire

Indre

Halte parfaite le temps d’un verre, d’une sieste ou d’un jeu de pétanque, cette buvette à l’intersection de la promenade de Bellevue et de la route des Sables dispose en prime d'un panorama splendide.

Le Café du Port

27, quai Besnard. Restauration lun.-ven midi ; Café ven. 18h-22h et dim. 9h-15h. T. 09 54 38 21 70

Au-delà du côté chaleureux de l'adresse après le marché du dimanche, on y déjeune aussi très bien en semaine. Le sauté de veau aux olives, citrons confits et polenta vaut le coup. Budget : 10-15 €

Saint-Sébastiensur-Loire

Saint-Étienne de-Montluc

Station Nuage

Le Moulin de Chaugenêts

Depuis sa reconversion en guinguette bleu électrique, cette ancienne écurie ne désemplit pas. Le soir au menu : bao veggy, moulesfrites et événements. Budget : 10-15 €

Chaugenêts. Ouv. mar.-dim. midi et mar.-sam. soir T. 02 40 85 23 49

De la farine aux glaces, du fromage de chèvre aux

Île Forget. Horaires : station-nuage.fr

Guinguette de la Sablière

Allée Robert Cheval. Ouv. jeu. 18h-23h ; ven. 17h-23h ; sam.dim. 12h-23h.

Mauves-sur-Loire Mauves Balnéaire

Quai des Mariniers. Ouv. tlj de 12h à 22h de juillet à sept.

L’ancienne grève de Mauves-sur-Loire a des airs de station balnéaire. Habillé de cabines de plage, d'une buvette, de grandes tablées festives et de transats, on se love doucement avec une bière et un fond musical. Face à nous, la Loire et ses mouvements, son défilé d'oiseaux. Food-truck et vins locaux de rigueur. Concerts fréquents.


Escapade à Trentemoult

Trentemoult

© Jean-Dominique Billaud - Nautilus - LVAN

Trentemoult Rezé

Cet ancien village de pêcheurs et de cap-horniers est un labyrinthe de ruelles, de placettes et de maisons colorées dans lequel on déambule avec plaisir. Sur le quai, les terrasses attirent. Navette Navibus tous les jours. (www.tan.fr).

Perchée à sa fenêtre, elle mijote le meilleur rougail saucisses du coin, maîtrise à la perfection les gratins en tout genre et sublime le far. Fonctionne aussi à emporter. Budget : 5-17 €

et vacanciers, ce bistrot propose aussi une popote sans chichi et excellente midi et soir. Le reste du temps, on fixe la Loire ou les yeux des amis en se désaltérant avec une limonade puis une anisette. En cas de mauvais temps, l'intérieur vintage saura réconforter.

La Civelle 21, quai Marcel Boissard. Ouv. en saison tlj midi et soir. (dimanche soir d'avril à sept.) T. 02 40 75 46 60

Le Petit Courant 26, quai Marcel Boissard. Horaires : suivre la page Facebook. T. 06 27 44 68 53

À la carte de cet incontournable restaurant du quai, la poêlée royale (homard entier, gambas, st Jacques, crevettes, légumes se savoure. Au plus près de l'eau ou dans la lumineuse salle du haut, on se régale. Budget : 20-50 €

Dans son petit jardin face à la Loire, l'adresse fête son premier anniversaire cet été. Sur la table, puis dans les mains, puis dans la bouche : huîtres, préfou, mezzé, tortilla aïoli, suze tonic, pinard de qualité et autres saveurs. DJ set fréquents et bonne ambiance garantie.

Restaurants La Guinguette

20, quai Marcel Boissard. Ouv. tlj midi et soir. T. 02 40 75 88 96

Dans une ambiance où tables et objets d'antan subliment l'esprit bistrot, la cuisine renouvelée au gré des saisons et des marées offre, par exemple, une papillote de queues de langoustines, légumes et beurre d’agrumes au thym. Budget : 15-35 €

Au Panier Perché

5, rue Clouard. Ouv : aupanierperche.fr T. 06 75 03 75 80

Abrité du vent sur cette terrasse pas comme les autres, on s'installe pour savourer la cuisine maison de Gwenola.

Le coin des gourmands La Rainette bleue

10, quai Marcel Boissard. Ouv. d'avril à sept. tlj dès 16h (sauf les jours de pluie).

La Civelle

Bars Le Bistrot du Port 37, quai Robert Surcouf Ouv. tlj l'été du matin au soir. T. 02 40 75 10 88

Transformé en petite guinguette le soir où se mêle habitants du village

© DR

70

Des glaces artisanales et des bonnes gaufres maison, à emporter ou à déguster sur la petite terrasse au bord de l'eau. Depuis 2008, Aline régale le passant en mal de cornet ou de sucre à l'heure du goûter. Attendez-vous à faire la queue, l'adresse est souvent prise d'assaut ! On y trouve aussi du café et des boissons fraîches.




Erdre et canal de Nantes à Brest

© Teddy Verneuil - Office de Tourisme Erdre Canal Forêt

Escales, écluses et chemins de halage

L

e long des rives de l'Erdre, les châteaux se succèdent, témoins de la richesse des armateurs nantais. La plus belle rivière de France, comme la qualifiait François 1er, regorge de coins sauvages et d'escales plaisantes, comme le port de Sucé-sur-Erdre. Au niveau de l'écluse de Quiheix, plus au nord, voici l'embouchure du canal qui mène à Brest. Depuis 1842, le long ruban de 360 km relié par huit cours d’eau à l’aide de plus de deux cents écluses fleuries est ouvert à la navigation fluviale. Hier, pour approvisionner le Finistère en vivres et munitions, aujourd'hui pour la douce plaisance à bord de péniches et autres embarcations tranquilles. Les marcheurs et les

cyclistes sauront apprécier ses larges chemins, sa faune, sa flore, préservés des routes et de l'urbanisation. Le calme et la sérénité s'étendent à l'ombre d'arbres centenaires pour un pique-nique ou une pêche. On peut également profiter des étapes incontournables du coin, à quelques kilomètres du canal, pour une promenade en forêt du Gâvre ou une visite médiévale (Château de Guenrouët). Offices de tourisme Erdre Canal et Forêt : Blain (02 40 87 15 11), Sucé-sur-Erdre (02 40 77 70 66), Nort-sur-Erdre (02 51 12 60 74), Nozay (07 60 46 99 00) Office de Tourisme Entre Brière et Canal : Saint-Gildasdes-Bois et Pont-Château (02 40 01 40 10)


Erdre et canal de Nantes à Brest

© Teddy Verneuil - Tourisme Erdre Canal Forêt

Circuler

Sur l’eau ou les chemins de halage, les façons de se ressourcer et profiter des paysages sont nombreuses. En famille, entre amis, le canal se vit à vélo, à cheval, en kayak et en bateau.

À bicyclette

Le long du canal, on voit se succéder écluses, marais et forêts en empruntant un tronçon de La Vélodyssée. lavelodyssee.com

En bateau

Le canal est ouvert à la navigation toute l'année sur l'Erdre (edenn.fr) et à partir d’avril sur le canal (écluses accessibles tlj de 9h15/12h30 et 14h/18h30 ; le ven. jusqu'à 18h45). T. 02 40 79 47 56 - loire-atlantique.fr Location de bateaux sans permis : Ruban Vert (Nantes, Nort-sur-Erdre, Sucé-surErdre) www.location-bateaux-electriques.com Bretagne Fluviale (Sucé-sur-Erdre) T. 02 40 77 79 51 Les Bateaux Nantais, pour des promenades, déjeuners ou dîners croisières sur l’Erdre. T. 02 40 14 51 14

En kayak, en canoë, en paddle... - Base nautique - Nort-sur-Erdre T. 06 86 38 60 99 - Zone de loisirs - Guenrouët T. 02 40 87 64 23 - Paddle - Blain (Quai Surcouf) - T. 06 61 53 43 26 - Club de Canoë-Kayak - Sucé-sur-Erdre (Quai Bliesransbach) - T. 06 15 67 18 62

À cheval

Centre équestre Horselou - Guenrouët Le Moulin de la Justice. T. 06 17 13 89 46 Cercle hippique La Gascherie La Chapelle-sur-Erdre Domaine De La Gascherie. T. 09 74 56 05 81

Avec un âne bâté

Aux ânes, etc. - Guenrouët Possibilité de partir en randonnée avec un âne pendant une ou plusieurs journées. (35 € la demi-journée). Lieu-dit "Les Pièces aux Oiseaux" T. 06 63 62 75 97


Les escales Carquefou Les Renaudières

T. 02 28 22 24 40 Le site relie le centre ville à l’Erdre. Le Musée de l’Erdre dévoile les secrets de la rivière quand le parcours Art&Nature, balade sensorielle et ludique, permet de découvrir le patrimoine paysager et architectural du coin.

Sucé-sur-Erdre La ville et le port

À l’ombre des châtaigners, la « Perle de l’Erdre » déploie ses terrasses. Après le verre, direction la rivière pour découvrir les châteaux.

Nort-sur-Erdre

Guenrouët

Le circuit des arcades

Halte nautique Saint-Clair

T. 02 51 12 60 74

8 km bucolique où ponts de pierre et arcades enjambent la rigole alimentaire du canal pour rallier les bords de l’Erdre.

T. 02 40 87 68 09

Un espace de loisirs avec piscine, toboggan, mini golf et location de pédalos !

Blain

Fégréac

Le château de la Groulais

La maison du canal

T. 02 40 87 15 11

La forteresse construite au XIIIe s. impressionne avec ses neufs tours érigées pour protéger l’une des frontières du royaume de Bretagne.

Le Gâvre

T. 02 40 91 24 96

À Pont Miny, on s'informe sur la construction du canal de Nantes à Brest (maquettes, vidéos...).

Saint-Gildas-desBois Site naturel de Bernugat

La forêt du Gâvre

T. 02 40 01 40 10

Grandchampsles-fontaines

À 1 km du canal, s’étend le plus grand massif forestier domanial de Bretagne. Le randonneur s'y épanouira.

Une grande forêt de pins de 96 ha pour se ressourcer. L'ancienne carrière remise en eau entourée de ses falaises ocres vaut le détour.

T. 02 40 77 13 26

Plessé

Pont-Château

Les jardins d'Ashton Keynes Le ruisseau l'Hocmard coûle doucement. Un lieu agréable pour une balade sous arbres centenaires. En septembre, le festival Grandchamp’Bardement (arts de la rue) investit les lieux.

L’étang de Buhel T. 02 28 05 47 03

Les adeptes de la baignade sont séduits par la plage aménagée. Les sportifs, eux, s'aventurent au téléski nautique.

Le Calvaire T. 02 40 01 40 10

Erigé en 1710, le Calvaire est jalonné de sculptures. Implanté dans un vaste parc paysager, il y abrite également un musée.


Erdre et canal > les bons plans

Les bons plans Nantes 155, route de Gachet. Ouv. mar.-sam. midi et soir. T. 02 40 18 02 97

Couvert de vigne vierge, le manoir impose son élégance à l'extérieur. Dedans, le mobilier chic fait son effet. Dans l'assiette, le haut niveau du jeune chef étoilé Mathieu Pérou se confirme : Brème Ikejime de l’Erdre cuite comme un pain perdu, cresson du potager, citron, câpre et truffe. En salle, AnneCharlotte assure un accueil parfait. Budget : 40-100 €

Manoir de la Régate

La Chapelle-surErdre

Nort-sur-Erdre

partagent l'affiche avec les saveurs asiatiques, ils surprennent et séduisent, toujours. La truite de mer confite au citron cédrat, caramel d'épices et bouillon umami en est la preuve. Budget : 17-40 €

Le Manoir de la Régate

Le Bretagne 41, rue Aristide Briand Ouv. mar.-sam. midi et soir. T. 02 40 72 21 95

Installé depuis 2006, le chef Hugues Lorin passé par des maisons renommées comme l’Atlantide ou la Bastide de Moustiers chez M. Alain Ducasse assure la continuité avec des plats soignés. Le cerf en filet rôti, coing confit, knepfles alsaciennes, jus aux airelles se savoure les beaux jours sous les platanes. Menu végétarien. Budget : 19-64 €

Sucé-sur-Erdre Le Beau Nid 115, place Charles de Gaulle. Ouv. mer.-dim. midi et mer.sam. soir T. 02 40 77 77 77

© DR

Des jeunes gens talentueux ont fait de cette adresse du bourg, une valeur plus que sûre pour déguster, découvrir et apprécier une cuisine bistronomique avec du sens et de l'orginalité. Dans une des quatre salles habillées de végétal et de teintes boisées, on se laisse faire avec le menu "confiance" du soir et du dimanche. Le midi, place au menu du marché : cabillaud grillé, risotto, petits pois, ricotta et émulsion ail persil. Budget : 18-62 €

Guenrouët Le Relais Saint-Clair 31, rue de l'Isac. Ouv. mar.-dim. midi et jeu.-sam. soir. T. 02 52 78 00 12

L’Archipel 4, rue François Clouet. Ouv. mar.-sam. midi et jeu.sam. soir. T. 02 40 72 00 60

Au cœur du village, Virginie et Fabrice gâtent le gourmet. En proposant une carte où produits frais et locaux

Le Beau Nid

© DR

76

Cette maison de pays qui borde le canal régale les visiteurs depuis 1982. À sa tête, le chef Frédéric Vaillant fait dans la plus pure tradition gastronomique française. Les plats sont néanmoins sublimés avec une pointe de modernisme. Deux exemples : le filet de sandre sur sa peau croustillante, beurre blanc à la façon des bords de Loire ; les noisettes de chevreuil, pommes tapées aux champignons. Beau choix de vins pour qui s'y intéresse (150 références). Budget : 20-108 €


- Éditions Popamine -







Nantes

© Franck Tomps-LVAN

La belle audacieuse

«

Nantes : peut-être avec Paris, la seule ville de France où j'ai l'impression que peut m'arriver quelque chose qui en vaut la peine, où certains regards brûlent par eux-mêmes de trop de feux [...], où pour moi la cadence de la vie n'est pas la même qu'ailleurs, où un esprit d'aventure au-delà de toutes les aventures habite encore certains êtres, Nantes, d'où peuvent encore me venir des amis. ». Impossible de contredire ce passage de Nadja, publié en 1928 par André Breton tant Nantes est cette ville qui bouillonne, qui s'active, qui ose. Incarnation de cet esprit, l’île de Nantes où stationnent le grand éléphant et le carrousel, offre un mariage entre modernité et patrimoine : les lieux de culture, les loisirs et

les logements ont succédé aux chantiers navals, éteints depuis 1987. Ailleurs en ville, monument phare du patrimoine urbain, le château des Ducs de Bretagne s'impose quand la cathédrale, majestueuse, se refait une santé suite au récent incendie. Partout, été après été, la ville vit au rythme du Voyage à Nantes dont les œuvres contemporaines nourrissent le dynamisme éclectique qui souffle sur la métropole. Entre deux visites, les terrasses déployées sur les bords de l'Erdre comme de la Loire accueillent les assoiffées. Les parcs et jardins, eux, qui continuent de fleurir ici et là, invitent à la détente et soulignent la dimension écologique de la cité.


Nantes Visiter

Château des ducs de Bretagne

© Philippe Piron - LVAN

4, pl. Marc Elder. Ouv. cours/remparts tlj 8h30-19h, juil. août 8h30-20h, Accès libre. Château/musée : mar.-dim. 10-18h, juil.août : tlj 10h-19h. T. 0811 464 644

Construit à la fin du XVe s. par François II et sa fille Anne de Bretagne, la forteresse est le monument phare du patrimoine urbain nantais. Depuis sa réouverture totale en 2007, il abrite notamment le musée d’histoire de Nantes qui dresse un portrait de la ville depuis ses origines jusqu’à la métropole d’aujourd’hui. Jusqu'en novembre, Charles Fréger y installe ses photographies sur les mascarades dans le monde à travers les récits mythologiques.

Les Machines de l’île

© Jean-Dominique Billaud - Nautilus - LVAN

Bd Léon Bureau. Ouv : voir lesmachines-nantes.fr T. 0810 12 12 25

À la croisée des « mondes inventés » de Jules Verne, et de l’univers mécanique de Léonard de Vinci, Les Machines sont nées de l’imagination de François Delaroziere et Pierre Orefice. Dans la galerie, on découvre un vrai bestiaire mécanique : hérons géants, araignée, paresseux et une nuée de papillons (nouveauté !). Plus loin, le Carrousel des mondes marins vous embarque pour un voyage sur le dos d'une créature des abysses ou d'un bateau. Sans oublier l'attraction majeure, le Grand Éléphant qui peut contenir 50 passagers pour une promenade.


Cathédrale SaintPierre et Saint-Paul Place Saint-Pierre. Intérieur fermé jusqu'à nouvel ordre.

Malheureusement, après l'incendie de l'été 2020, vous ne pourrez pas accéder à l'intérieur de ce joyau du gothique flamboyant, en restauration. De l'extérieur, la cohérence de style, bien que la construction se soit étalée de 1434 à 1891, émerveille.

Place Royale

La place piétonne depuis 2006 est un point de repère pour les Nantais. À son centre une fontaine dominée par la statue Neptune armé d'un trident. À deux pas, on file place du Commerce pour découvrir un décor théâtral, festif et coloré conçu par l'artiste Alexandre Benjamin Navet.

Place Graslin Au XVIIIe s , l’architecte Mathurin de Crucy s’amusait de la forme de la ville et élaborait la place Graslin comme un théâtre urbain à ciel ouvert. Aujourd'hui, l'artiste Hélène Delprat y installe

Le Hangar à bananes

une grande étoile noire de 20 mètres d’envergure qui épouse la pente de la place et dont les branches s’orientent vers chacune des rues aux alentours.

nouvelles technologies, lumière et sculptures, pour explorer l’espace.

Le Planétarium

21, quai des Antilles.

8, rue des Acadiens T. 02 40 73 99 23

Que l'on soit enfant ou adulte, néophyte ou connaisseur, sous la voûte du dôme, on rêve et on s'instruit sur les étoiles, les planètes, le système solaire, les trous noirs, et plus encore !

Le lieu unique

2, rue de la Biscuiterie Ouv. (exposition) juil.-août tlj de 10h à 19h. fermé le lundi T. 02 40 12 14 34

L’ancienne biscuiterie LU est aujourd'hui Scène Nationale. Arts vivants, arts plastiques, conférences mais aussi un café, un resto et un hammam font l’âme du lieu. Jusqu'au 28 août, l’artiste plasticienne française Félicie d’Estienne d’Orves y propose sa première exposition monographique en France Soleil Martiens. Elle associe

Le Hangar à bananes Ancienne friche portuaire, les lieux sont aujourd'hui occupés par des restos, des bars, des boîtes de nuit mais aussi une galerie d'art-librairie, la HAB Galerie, qui programme une exposition du sculpteur Michel Beutler cet été, et une antenne du Frac, qui invite l’artiste ghanéen Ibrahim Mahama à réaliser un projet inédit entre sculpture et peinture, installation et architecture.

Le Temple du Goût 16 allée Duguay-Trouin. Horaires : levoyageanantes.fr

Classé monument historique, cet hôtel particulier au style baroque du XVIIIe s d'une réussite architecturale exceptionnelle, exhibe ses nombreux mascarons et ses balcons. L'été, il prête ses vieilles pierres à la création contemporaine où une exposition s'y déploie.

© Martin Argyroglo - LVAN

Théâtre Graslin

© Franck Tomps - LVAN

© Marc Domage

La Cathédrale Saint-Pierre



87

Mémorial de l’abolition de l’esclavage Quai de la Fosse. Accès libre, fermé la nuit.

Édifié sur le lieu symbolique des activités portuaires liées au commerce triangulaire nantais, jadis premier port négrier français, le mémorial fête ses 10 ans. Le long de la Loire, un hommage essentiel en deux étapes : sur le quai le parcours commémoratif, sous le quai le parcours méditatif.

Muséum d’histoire naturelle

12, rue Voltaire. Ouv. juil.-août tlj de 10h à 18h. Fermé le mar. T. 02 40 41 55 00

Logé dans l'ancien hôtel de la Monnaie, le muséum abrite différentes collections de zoologie, de paléontologie ainsi qu’un vivarium et une collection ornithologique. Jusqu'au 19 septembre 2022, l'exposition Ils remontent le temps met à l'honneur les chercheurs qui embarquent sur des navires océanographiques et vont prélever à des milliers de mètres de profondeur des sédiments pour saisir les évolutions du climat.

Musée d'arts

10, rue Georges Clemenceau. Ouv. tlj. 11h-19h. Nocture jusqu'à 21h le jeudi. Fermé mar.T. 02 51 17 45 00

Le musée d'arts abrite des collections anciennes (Tintoret...), des collections modernes (Kandinsky...), des collections contemporaines (Gerhard Richter...) et permet de visiter neuf siècles d’histoire de l’art en une seule visite ! Le tout dans un écrin mariant l’architecture d’hier et d’aujourd’hui. Cet été, la plasticienne Angela Bulloch, à la carrière internationale, est invitée à concevoir une installation.

Musée Jules Verne

3, rue de l'Hermitage. Ouv. lun., mer., jeu., ven et dim. de 14h à 18h et le sam. de 10h à 12h et 14h à 18h. Fermé le mar. T. 02 40 69 72 52

Dans cette maison de la fin du XIXe s. qui surplombe la Loire, on découvrie la vie et l’œuvre de l’illustre écrivain à travers les objets de sa vie quotidienne, ses bateaux, ses manuscrits qui permettent de suivre l’élaboration des Voyages Extraordinaires.

Le Chronographe

© Régis Routier

Musée d'arts

© Musée d'arts de Nantes - Hufton + Crow

Mémorial de l'abolition de l'esclavage

© Jean-Dominique Billaud - Nautilus - LVAN

Nantes>visiter

ESCAPADE À REZÉ Le Chronographe 21, rue Saint-Lupien, Rezé. Ouv. en juil.-août du mar.dim. de 14h à 19h. T. 02 52 10 83 20

Installé sur les fondations de la ville antique de Ratiatum (particulièrement active du Ier au IIIè siècle après J.-C), le centre d'interprétation archéologique propose au visiteur d'expérimenter les méthodes de l’archéologie et de partir à la découverte de l’histoire de cette ville qui entretenait un lien étroit avec le fleuve.

La Maison radieuse Bd le Corbusier, Rezé. En juil.-août (sauf jours fériés) : visites du mar. au ven. à 11h, 14h, 16h et le sam. à 11h. T. 02 40 84 43 60

Conçu par l’architecte Le Corbusier, ce village vertical de 294 logements accueille une école à son sommet. Au cours d’une visite d’1h30 assurée par un médiateur du patrimoine, on visite un appartement témoin, le toit terrasse et le parc.


Nantes Se balader

© Franck Tomps - LVAN

Île de Nantes

Territoire en mouvement depuis près de 20 ans, l’île de Nantes est un véritable laboratoire urbain à ciel ouvert où la ville de demain se fabrique. Entre le contemporain palais de justice conçu par Jean Nouvel, l’École d’Architecture (Lacaton et Vassal), toute en transparence et volumes et l'École des Beaux-Arts logée sur le site des anciennes Halles Alstom, l’architecture charme. À l’ouest, le parc des Chantiers, dominé par les grues Titan, est devenu un refuge culturel et un haut lieu de promenade. Au bout de l’île, on suit les Anneaux de Buren pour accéder au Hangar à bananes.

© Régis Routier

Les berges du Faubourg

On reste sur l'île où les berges du faubourg s’étendent depuis le pont Haudaudine jusqu’au pont Aristide-Briand. Sur plus de 7 hectares d’espaces publics pour 1 km de berges et de quais réaménagés, on trouve espaces verts, transats ou bancs le long de l'eau, gradins en béton s’avançant sur le fleuve, une belle piste cyclable, une aire de sport (avec une place forte faite aux sports urbains : street park, parkour, bancs à abdos) mais aussi une guinguette pour se désaltérer. En résumé, ce sont de grands espaces libres pour jouer, se détendre, flâner ou pique-niquer qui structurent l’espace.


Île Feydeau

Autrefois une île entourée par les bras de la Loire, l'île Feydeau est un quartier du XVIIIe s. préservé et dispose aujourd'hui d'un terrain de foot ubuesque (le Feydball), d'une aire de jeux avec un immense monstre marin en bois et d'une vie nocturne notoire (restaurants, bars...).

Quartier Bouffay Bordé par le Château des Ducs, la Cathédrale et le Cour des 50 Otages, le centre médiéval accueille restaurants, bars et épiceries. Un lieu cosmopolite, quasi essentiellement piéton où l'étonnante sculpture l'Éloge du pas de côté du sculpteur Philippe Ramette a pris ses aises (Place du Bouffay).

Passage Pommeraye

Rue de la Fosse, rue Santeuil. Ouv. lun.-sam. 8h-20h ; dim. 9h-20h

Pour la petite histoire, Jacques Demy y acheta sa première caméra et y tourna en 1960 des scènes de Lola. Pour la grande histoire, le passage est imaginé en 1843 et s’inspire des passages parisiens de l’époque.

Quartier Chantenay Entre dynamisme culturel et vie de quartier, l'ancien bastion ouvrier des chantiers navals s'offre une seconde jeunesse. Il abrite le parc des Oblates, le musée Jules Verne ou encore le manoir de l'Hermitage. L'artiste japonais Tadashi Kawamata y a même posé un belvédère vertigineux, pour un poste d'observation privilégié sur la Loire. Cerise sur le gâteau : au cœur de la carrière Miséry, on trouve un Jardin extraordinaire aux essences exotiques.

Île de Versailles Quai de Versailles. Ouv. lun.dim. 8h30-20h (mars à oct.)

À l’origine occupée par des tanneurs et des charpentiers de marine, l'île a été transformée en jardin japonais à partir de 1983. L'Erdre autour, on se perd dans la forêt de bambous alors que les mares ponctuées d’îlots de pierres nous apportent un touche de zen. Au bout de l'île, on peut louer un bateau électrique ou un canoë et partir pour des promenades 100% détente.

Le Jardin des plantes

Parcs et jardins Ville verte par excellence, Nantes regorge de parcs et jardins. Le Jardin des Plantes

En plein centre-ville, 7 hectares de verdure avec plus de 10 000 espèces vivantes, plus de 50 000 fleurs plantées chaque saison et la magie imaginatrice de Claude Ponti et Jean Jullien. Parc de Procé

Autour de la coulée verte de la Chézine et des escarpements rocheux du sillon de Bretagne, se déploie, sur 12 hectares, un parc romantique à l’anglaise. Nombreuses pelouses détente. Le parc du Grand Blottereau

Côté est de la ville, avec sa collection unique en France de plantes exotiques, son jardin à la française, sa rocaille méditerranéenne, sa bananeraie et son jardin coréen, voici le plus grand parc de la ville (19 hectares) ! D'autres parcs et jardins : jardins.nantes.fr

© Ville de Nantes

Le belvédère de l'Hermitage

© Martin Argyroglo - LVAN

© Franck Tomps - LVAN

Passage Pommeraye


Nantes Les bons plans Restaurants

Sources

© Sources

22, rue de Verdun. Ouv. mer.-sam. midi et mar.-soir soir. T. 02 40 89 42 42

En plein quartier Bouffay, Ingrid et Guillaume Decombat cuisinent à 4 mains et se sont taillés une solide réputation. Entouré de grosses pierres apparentes, on savoure un menu où les produits bien sourcés, qu'ils soient végétals ou iodés, sont la règle. Démonstration salée : blanquette végétale, légumes de saison, sauce blanquette à la cardamome noire. Budget : 20-60 €

Pickles

© Pickles

2 rue du Marais. Ouv. mar.-sam. midi et soir. T. 02 51 84 11 89

La cuisine néo-bistrot du chef Dominic Quirke fait voyager tout en ancrant ses racines dans le terroir. Métissée, savoureuse, inventive et soignée, elle s'engage et émeut les becs fins nantais depuis bientôt 10 ans. Dans la belle vaiselle, un rouget barbet, tétragone, navet primeur, haricots de mer, poutargue, jus d'arètes. Magnifique cave et conseils avisés. Budget : 22-80 €


Chop Chop 11, rue Saint Léonard. Ouv. lun.sam de 9h à 18h. T. 02 40 12 10 60

Vacarme 5, rue des Bons Français. Ouv. mar.-sam midi et soir. T. 09 87 34 18 82

Connue des téléspectateurs de M6, la cheffe Sarah Mainguy fait parler ses gamelles rythmées au cœur de la ville. À la fois populaires et modernes, ses excellents plats s'assemblent avec les vins vivants de Damien, chef de salle. Le boudin noir, purée de panais, poireaux, wasabi, pousses de moutarde frisée s'escorte d'un verre de Nicolas Carmarans. Budget : 15-35€

Maison Arlot Cheng 36, rue La Noue Bras de Fer. Ouv. mar.-sam. de 8h à 19h30. T. 02 28 21 28 07

© DR

La Mandale

Maison Arlot Cheng

Ce café-boulangerie allie saveurs d'aujourd'hui et amour des techniques anciennes. Dans la vitrine, le sandwich au pain de mie Japonais Shokupan, œuf mayo et asperges agrumes côtoie les pains des anciens. Le lieu est idéal pour la pause déjeuner. L'après-midi, l'espresso s'accompagne d'une kanelbullar. Budget : 6-15 €

L'Ourse 1, rue Montesquieu. Ouv. lun.ven. midi et mer.-ven. soir. T. 02 40 73 06 69

Un joli bistrot clair et coquet dans le quartier Dobrée. À l'intérieur, la cheffe Céline Mingam compose une carte aux mets travaillés dignes des grandes adresses. Réjouissance : filet de veau, semoule aux épices douces, figues fraîches et fruits noirs (mûres, cassis...), jus, estragon. Ambiance décontractée et carte des vins au top. Budget : 17-40 €

Cette cantoche zéro déchet et 100% plaisir ne désemplit pas du petit-déjeuner au goûter. À l'ardoise le midi, on trouve pêle-mêle un colombo de porc, des salades bien composées ou des tartes salées du meilleur effet. Côté sucre, on fait une entorse à notre repas sain et équilibré pour le brookie (mi-bownie, mi-cookie). Budget : 9-16 €

Painbar 5, place de la République. Ouv. mar-sam. midi. et mar.-ven. soir. T. 09.54.05.27.46

Adeptes des bons produits, Antoine, Paul-Antoine et Clément ont monté ce fournil-bistrot de quartier pour mêler bon pain et bonne ambiance. Le midi, on choisit le risotto de coquillettes à la crème de champignon, poireau et parmesan ou un casse-croûte. Le soir, place aux cocktails, par exemple cette douceur : gin, miel, pet'nat'. Budget : 9-15 €

Painbar

© DR

Pendant que Léo et Renan fabriquent à toute vapeur la tambouille, Maximilien bichonne les gourmands en salle. Au milieu de la rue colorée, la jeune équipe défend une cuisine détonante et vibrante. Le combo seiche, courgette, ciboule ne déçoit pas quand la pavlova orange, coriandre fraîche, caramel de noix régale. Budget : 14-32€

© DR

La Mandale 32, rue Léon Jamin. Ouv. lun.-ven. midi et soir. Fermé mer. soir. T. 02 28 44 21 34



93

Nantes>les bons plans Kinfolk

Bars

27 Rue Adolphe Moitié. Ouv. mar.-ven. midi et mar.-sam. soir. T. 09 83 59 06 73

La trattoria de Jonas dispose, l'été, de la terrasse la plus agréable de la ville. Cachée au bout d'une impasse pavée, on se régale d'une cuisine authentique qui sait s'imprégner des saveurs d'ailleurs. Preuve : poulpe tiède parfaitement cuit, harissa douce maison, zestes de bergamote confite et de citron. Excellents vins. Budget : 18-40€

Oncle Pho

9, rue Saint-Léonard. Ouv. mar. midi ; mer.-jeu. de 12h à 21h30 et ven.-sam. de 12h à 22h. T. 02 51 84 58 72

Dans ce petit café vietnamien, on mange bien et pas cher. Faits maison et en live, les plats "street food" sont parfumés et délicieux. Le maxi Pho bœuf (bouillon de bœuf, pâtes de riz, émincé de bœuf, citron vert et herbes fraîches) s'emporte ou se dévore sur place, dans une atmosphère à la cool. Budget : 6-15 €

Sur les berges ensoleillées du quai Feydeau, voilà un coffee shop propice à la détente ou au déjeuner sur le pouce. Au menu, on s'inspire des classiques anglo-saxons avec grilled cheese bacon, pulled pork et autre shortbread millionnaire. Brunch de haut niveau le samedi. Budget : 10-23 €

À ciel ouvert et entouré de plantes, on s'attarde dans cette guinguette pour siroter un rafraîchissement. Après ça, on grignote tranquille installé autour d'une table en bois et on danse quand un groupe funk ou bossa nova sort ses instruments.

Belle de Jour 4, place du 51e Régiment d’Artillerie. Ouv. lun.-mar. 9h-21h30 ; mer.-jeu. 9h-0h ; ven. 9h à 2h et sam. 10h-2h. T. 02 40 14 84 49

Kinfolk

Dell'Etna 3, rue de la Commune. Ouv. lun.sam midi et lun.-dim. soir T. 02 40 89 68 03

La meilleure pizza de la ville est ici et c'est sans discussion ! Giuseppe répand les saveurs siciliennes à côté de l’Hôtel de Ville en menant rondement son affaire et sa bonne recette de pâte. Au vu de l'intérieur minuscule (mais prisé !), on favorisera la commande à emporter. À la sortie du four à bois : la Pistacchio. Budget : 10-15€

Chouette lieu de vie dans l’ancienne caserne Mellinet, Belle de Jour propose une popote saine le midi et du sucré de type goûter l'aprèsmidi. À l'heure de l'apéritif, posé au jardin, on boit une mousse locale (ou un cocktail bien dosé) en attendant le concert groove prévu. Accueil impeccable.

Belle de Jour

© DR

Emporietto

40 Pieds Maillé Brézé - Quai de la Fosse. Ouv. mer.-dim à partir de 16h. T. 07 82 26 02 87

© DR

Emporietto

© DR

2, quai Turenne. Ouv. lun. de 10h à 14h ; mar.-ven. de 8h30 à 16h ; sam. de 10h30 à 15h. T. 09 71 47 12 65


Nantes > les bons plans Personnes

Maison Jaja

32 rue de Coulmiers. Ouv. lun.-mar. 10h-15h ; mer.-ven. 10h-2h ; sam. 16h-2h et dim. 17h-0h. T. 02 40 74 17 39

Rien qu'en voyant les murs blindés de pinards (bios évidemment, nature très souvent), on a déjà la pépie. Le soir, on se jette sur la planche fromages et charcut' de qualité et on place sur la table une bouteille locale sans sulfites (Landron, Bretaudeau, Pesnot...). Équipe très sympa.

Le Brocéliande

Le Brocéliande 40, rue Préfet Bonnefoy. Ouv. lun.-mer. 12h-0h ; jeu.-ven. 12h-2h ; sam. 18h-2h et dim. 17h-22h. T. 02 40 74 25 51

© DR

14, bis rue de Mayence. Ouv. lun. 17h-21h ; mar.-mer. 11h-21h ; jeu.-ven. 11h-23h ; sam. 10h à 23h et dim. 10h-13h T. 06 27 16 32 49

Chez Personnes, il y a toujours du monde. Elle est facile mais c'est vrai. Le midi, on y déjeune une cuisine bistrot soignée. Le soir, ça part en bar mais pas que (le rade accueille aussi des chefs de passage). Dans la rue du quartier Dalby qui fait office de terrasse, on fait une pétanque entre deux verres, des transats et des plantes.

Maison Jaja

Lune Froide

21, quai de Versailles. Ouv. tlj de 10h à 2h.

Voilà un bar où la culture underground bouillonne dans tous les sens. Au fond, la scène accueille concerts rock, punk et Dj Sets. Le long du beau comptoir, on attend notre mousse ou notre gin tonic avant d'aller s'installer en terrasse, face à l'Erdre. S'il n'y a plus de place, on file chez le bar voisin "Barons perchés" ou sur les bords de l'eau.

Little Atlantique Brewery 23, bd de Chantenay. Ouv. lun.-mer. 12h-0h ; jeu.-sam. 12h-2h et dim. 11h30-0h. little-atlantique-brewery.fr

Avec son style brut, ses poutres et ses murs écorchés, cette immense brasserie est devenue une référence. La bière de soif (brassée sur place), la Spered, se boit dans la grande salle ou la mezzanine l'hiver, sur la terrasse ensoleillée face à la Loire l'été. Le midi, on y déguste une bonne cuisine.

Personnes

Le Ferrailleur

21, quai des Antilles. Ouv. en été mar.-jeu. 14h-2h, ven.-sam. 14h4h, dim. 14h-0h. leferrailleur.fr

Ce café-concert est d'abord une valeur sûre de la scène rock/metal française. Avant que les décibels montent à l'intérieur, on s’hydrate sur les transats qui donnent sur le quai du fameux Hangar à bananes. L'été, musique et apéro se mèlent avec les concerts sauvages, face à la Loire.

© DR

Quartier Saint-Clément, les places sont chères. À l'apéritif, quand les verres se remplissent de liquides propres, la salle et les terrasses sont bondées. D'année en année, la carte solide se garnit et propose des plats végétariens ou non très bons. © DR

94






Le vignoble de Nantes

© B. Teillet

Au fil de l'eau, les vignes ondoient...

S

i c’est au vin que le territoire doit son identité, c’est en partie à l’eau qu’il doit ses paysages et sa douceur de vivre : les bords de Loire, fleuve mythique, les coteaux de la Sèvre, rivière envoûtante et les marais de Goulaine, écosystème préservé. Sur les rives du fleuve s'offrent des panoramas sur les cultures maraîchères et les villages de pêcheurs. Le long des bords de Sèvre s'apprécient la nature foisonnante et l’ombre qu’elle nous donne. Les plus sportifs arpenteront les itinéraires de la Loire à vélo ou glisseront en canoë sur la Sèvre. Les plus téméraires tenteront une balade en gyropode dans les vignes ou feront une découverte vertigineuse, celle du Porte-vue, belvédère

devenu symbole. Les curieux visiteront Clisson l’Italienne, sa riche architecture et ses jolies boutiques de créateurs. Quant aux épicuriens, ils goûteront la cuisine de l’une des nombreuses tables locales ou feront la visite, évidemment, d’un domaine viticole. Avec l’un des vignerons dépositaires d’un savoir-faire multi-séculaire, ils découvriront la culture du melon de Bourgogne et le muscadet « d’aujourd’hui » désormais digne des plus belles caves. C’est un peu tout cela le « Vignoble way of life » ! Office de tourisme du vignoble de Nantes, www.levignobledenantes-tourisme.com T. 02 40 54 02 95 (Clisson) T. 02 40 36 35 87 (Vallet)



Le vignoble Visiter

Clisson Le château médiéval

© V. Joncheray

Place du Minage. Ouv. juil.-août tlj. sauf mardi 10h30-13h/14h18h. Visite guidée (11h, 14h30) tlj juil.-août ; réservation en ligne : www.chateau-clisson.fr ; T. 02 40 54 02 22

Construit à la fin du XIe s., à l’entrée du duché de Bretagne, la forteresse médiévale occupe une position géostratégique de premier plan. Ce château devient un haut lieu de l’histoire médiévale locale grâce à des personnages hauts en couleur tels qu'Olivier de Clisson, connétable de France, sa fille Marguerite de Clisson ou François II, duc de Bretagne. Quelques siècles plus tard, le sculpteur François-Frédéric Lemot fait de ce château en ruines un parc paysager d’inspiration romantique à l’instar de son domaine de la Garenne.

Gorges

Ateliers et mémoire du papier

©IsabelleHallereau

Moulin à papier du Liveau. Ouv. juil.-août tlj. 14h-18h ; Visite guidée tlj. à 14h30-15h30-16h30-17h30 ; T. 06 16 11 89 50

Dernier témoin de l’activité papetière de la région, le moulin du Liveau propose des ateliers ludiques pour redécouvrir un savoir-faire ancestral. On vient y retrousser ses manches en famille pour fabriquer sa feuille de papier avant de se lancer dans la couleur et l’impression. La visite offre également une belle occasion de découvrir les bords de Sèvre sur lesquels se dresse le moulin : n’hésitez pas à suivre le sentier pédestre à proximité et à faire une pause au café du Séchoir du Liveau (mer. et sam.).


Gétigné Le domaine de la Garenne Lemot

Av. X. Rineau. Ouv. parc avril à sept. tlj.9h-19h30. Expo tlj. (sauf lun.) juil.-août 10h3013h/14h-18h. Entrée libre et visites flash gratuites 12h, 15h et 17h ; T. 02 40 54 75 85

Le sculpteur Lemot inspiré par l’Antiquité, a remodelé ce vaste domaine de chasse à l’image des paysages de Toscane. Dans ce parc paysager, temples et statues, les « fabriques », ponctuent la promenade et invitent à la rêverie. La villa se découvre en même temps que l'exposition temporaire estivale qui y est installée, en 2022, "Un grand tour" d'Eva Jospin.

Haute-Goulaine Le château de Goulaine

Ouv. 10 juil.-21 août, tlj. 14h-18h30. Visite guidée à 14h30, 15h45 et 17h T. 02 40 54 91 42

Reconstruit au XVe s. sur les vestiges d’une forteresse

Le musée du Vignoble Nantais

médiévale, le prestigieux édifice est réputé autant pour son histoire et son architecture que pour ses jardins et les marais qui les entourent. Au programme de la visite : salons, cuisines, cabinet de curiosités, ainsi que « la chambre du roi » où Louis XIV aurait séjourné. Une chasse au trésor amusera les plus jeunes. Et il est même possible de louer des costumes !

Le zoo de la Boissière

La Boissière-duDoré Zoo

La Châtaigneraie. Ouv. juil.-août tlj. 10h-19h. T. 02 40 33 70 32

Pépito, le mâle panthère ou Dishi le gorille vous attendent ! Il y a aussi Frisquette dans sa nouvelle Vallée des ours. Les quelques milliers de pensionnaires ne manquent pas de charme pour séduire le visiteur.

Le Pallet

Vignoble

Le musée du Vignoble Nantais

Oenotourisme

82, rue Pierre Abélard. Ouv. tlj.1er juil.-31 août 10h-13h/14h-18h ; Visite guidée dim. 15h30 et mer. 15h30 ; animation "jeu de l'oie" le mer. juil.-août. T. 02 40 80 90 13

Du travail du sol en passant par la taille de la vigne jusqu’à la mise en bouteille, savoir-faire des hommes et spécificités du terroir sont mis à l’honneur dans ce musée de territoire. Pour les familles, un livret-jeu est proposé pour que les enfants puissent mener l’enquête dans le musée !

©Zoo de la Boissière-du-Doré

Le château de Goulaine

© David Gallard

Le vignoble>visiter

© OTVN V. Joncheray

102

Rens. et réservation auprès des prestataires et de l'Office de tourisme du Vignoble de Nantes. www.levignobledenantestourisme.com

Les vignerons se plient en quatre pour accueillir les visiteurs. Au domaine Lieubeau à Château-Thébaud, l'escape game ravira petits et grands, de même que le jeu de piste dans les vignes au domaine Sauvion (Vallet). Les visites guidées du Château du Coing combleront les curieux d'histoire.



Clisson De la Sèvre à la Moine

De la Sèvre à la Moine levignobledenantes-tourisme.com T. 02 40 54 02 95

Au pied du château, cette randonnée s’amorce sur les rives de la Sèvre. La végétation embrasse les courbes de la rivière que les marcheurs plus aguerris pourront longer jusqu’à Moulin Neuf avant de continuer vers les prairies du Vieux chemin royal de Gétigné. Les autres s’arrêteront à la Garenne Lemot, puis chemineront à travers vignes pour atteindre les bords de la Moine, plus discrets. Bientôt, les ruelles pavées de la cité se devinent.

Château-Thébaud

Le Porte-vue / Pont Caffino T. 02 40 06 54 07

À 41 m du sol, s'étire ce belvédère métallique, œuvre de l'architecte Emmanuel Ritz. Pourvoyeur d'horizon, ce porte-vue, le bien nommé, offre un panorama

Le Porte-vue

époustouflant sur la Maine et ses coteaux. Sa découverte s'accompagne d'une petite marche qui vous mène, en contrebas, sur le site de PontCaffino où vous vous poserez le temps d'un pique-nique ou d'une activité sportive (base de loisirs).

Divatte-sur-Loire

Les marais de Goulaine

www.loire-goulaine.fr

Ce site de 1500 hectares est réputé pour la diversité de sa faune et de sa flore. Dans ce paysage où s’entremêlent canaux, bocages et roselières, plus de centsoixante espèces d’oiseaux cohabitent. À la Maison Bleue, des expositions artistiques ou thématiques sont proposées.

La levée de la Divatte levignobledenantes-tourisme.com T.02 40 54 02 95

La levée de la Divatte est la dernière digue de Loire (milieu du XIXe s). Elle offre aujourd’hui, sur 16 km le long du fleuve, un magnifique itinéraire de balade, à pied ou à vélo (Loire à vélo) et pour les amateurs de géoacaching. À proximité, les sportifs s'essaieront au wakeboard (06.45.27.42.55)!

Haute-Goulaine Les marais de Goulaine

La Maison bleue. Ouv. tlj. sauf sam. 14h-17h dim. 15h3018h30. T. 02 40 54 55 50

Le Voyage à Nantes www.levoyageanantes.fr

Le Voyage à Nantes explore le territoire sur un parcours ponctué d’étapes patrimoniales et naturelles. Carte à la main, laissez-vous guider. Parmi les nombreuses propositions : un bar à vins et à poissons au château de la Frémoire (Vertou), une excursion au bout du Porte-vue (Château-Thébaud) pour admirer le splendide panorama ou encore une halte apaisante au port de la Haie-Fouassière.

© B.Telliet

Point de vue sur la Sèvre

© VALERY JONCHERAY _ LVAN

Le vignoble>se balader

© OTVN V. Joncheray

104



Le vignoble Déguster

Voilà cinq domaines qui, au-delà de la visite œnologique, invitent à une rencontre avec un patrimoine, des hommes et leur savoir-faire. Et désormais, en Vignoble nantais, il y a aussi d'autres breuvages... Découverte ! Sur 25 hectares de sols variés (gneiss, gabbro...), le travail de la vigne se fait en bio. À la cave, levures indigènes seules et élevage sur lie sont la norme. Des vins sains et sincères pour une approche vivante du terroir.

Château-Thébaud Jérémie Huchet

On s'y rend pour l'acceuil et la convivialité du vigneron, dont le sourire laisse imaginer le bonheur qu'il glisse dans ses bouteilles ! Astuce : allez-y du vendredi au dimanche pour profiter de la guinguette nouvellement ouverte au milieu des vignes ! Spot estival !

La Regrippière Château de la Ragotière La Grande Ragotière. Visite sur RDV. T. 02 40 33 60 56

C'est un lieu chargé d'histoire. Amélie et Vincent DuguéCouillaud vous la raconteront et vous diront toute l'énergie qu'ils déploient pour faire un vin de qualité en respectant

© DR

La Chauvinière. Ouv. toute l'année mar.-sam. 10h-12h30/14h-19h. T. 02 40 06 51 90

au mieux leur environnement. Ceux qui ont le temps, s'offriront un "atelier" (oenologie, accord mets-vins) dont le domaine s'est fait une spécialité.

Monnières Domaine le Fay d'Homme 3, Les Coteaux. Uniquement sur RDV. T. 02 40 54 62 06

Vincent Caillé mène, depuis 1986, un travail remarquable pour produire le plus naturellement possible.

Maisdon-surSèvre Domaine de la Pépière La Pépière. Uniquement sur RDV. T. 09 62 33 15 03

Aux marches de la Bretagne, le village abrite le domaine de Marc Ollivier où son nom La Pépière va chercher son origine dans le mot « pépie » signifiant avoir soif ! Le cépage s'exprime ici selon les parcelles. Certifiés bio et Demeter, les petits flacons et autres crus communaux se révèlent précis, fins et revigorants. À la vôtre !


Vallet

Vallet

La Hersonnière. Uniquement sur RDV. T. 02 40 36 20 88

25A Bonne Fontaine. Ouv. mer., ven. et sam. 15h-18h ou sur RDV contact@distillerie-divine.fr

Domaine de la Fessardière

Émeline et Jérôme représentent la nouvelle génération des vignerons en Muscadet. Agronomes, ils développent un vin de conviction avec une production biologique, un travail de la terre de manière solidaire, une exportation en bateau à voile. Sur le domaine, on innove et on expérimente : l'agroforesterie ou la fermentation avec bactérie. Intrigant non ?

Distillerie Divine La distillerie Divine produit une gamme de spiritueux, artisanalement, avec de magnifiques alambics en cuivre. Les matières premières sont rigoureusement choisies : elles sont locales (lies de vin du Muscadet, plantes cueillies à la main) ou bio (malt). Marina Noury se fera un plaisir de vous expliquer le long processus de distillation et vous fera découvrir ses liqueurs ou gin... avec modération.


Le vignoble Les bons plans Restaurants

Clisson Olio & Burro

© Isabelle Hallereau

24, rue des Rémouleurs. Ouv. merc.-sam. midi et soir, dim. midi. T. 02 40 54 23 85

Ce restaurant franco-Italien a logiquement trouvé sa place, face à l'olivier clissonnais. À la carte, des plats italiens et on ne parle pas pizza. Cette cuisine aux 2 visages est exclusivement maison et sans gluten, sa particularité. À tester la foccacia ! Ne pas hésiter à jeter un œil au corner épicerie pour repartir avec une huile d'olive ou des pâtes "made in Italia". Budget : 16-35 €

Le Kilbus 14, rue des Rémouleurs. Ouv. lun. ven. et sam. midi et soir et jeu. et dim. midi. T. 09 80 38 35 11

© DR

Ambiance bistronomique pour cette adresse blottie près des halles médiévales. Aux fourneaux, la cheffe Sonia Sternicha s'inspire des produits du marché pour concocter un superbe menu à l'ardoise. Malgré sa discrétion, le restaurant est souvent complet. Réservation très conseillée. Budget : 25-37 €


de fruits frais et sa nage de pamplemousse. Budget : 28 €

Gétigné Brut

3, Place du Minage. Ouv. mer.sam de 12h à 14h T. 06 88 03 06 19

À deux pas du château, c'est le lieu idéal pour déjeuner après la visite de la forteresse. Il fait bon s'installer dans cet intérieur cosy ou en terrasse avec vue. Sur l'ardoise, six propositions de "petits plats" uniques, que l'on accumule selon sa faim, ses envies ou son budget. En bouche, une cuisine fraîche, bio et locale. Budget : 15-20€.

L'atelier de Laurence 3 bis, rue Saint Antoine. Ouv. mer.-dim. midi. T. 02 28 21 66 16

On est ici encore en Bretagne historique… pourquoi se priver d'une galette de blé noir ? Quasiment au bord de l'eau, on déguste une cuisine entièrement faite maison, de la pâte à crêpe aux glaces, en passant par la garniture. Et l'accueil y est chaleureux. Budget : 9-18 €

Brut

Le Hall Saint-Lazare

1, rue Saint-Lazare. Ouv. mer.sam. midi et soir et dim. midi. T. 02 40 69 14 62

Originaire de la Plainesur-Maine, le chef, Lionel Houssay, éveillera vos papilles avec des saveurs et menus entre mer et continent : Saint-Jacques dorées aux endives et fruits de la passion ou filet de boeuf normand et nem de dauphinois. Le lieu vaut le coup d'oeil et l'accueil y est très sympathique. Budget : 17,50-58 €

Vallet Au fil des saisons 20, place Charles de Gaulle. Ouv. tlj. sauf mer. T. 02 40 36 30 05

C’est ici que l’on vient s’attabler, sur la place de la capitale du Muscadet, pour une cuisine du marché sobre mais sûre. Le choix se porte vers des produits locaux et de saison. À goûter : le risotto de Saint-Jacques et sa mini ratatouille ou la salade

Au fil des saisons

© DR

Pollen

Le LorouxBottereau

Patrick et Alexandra ont troqué leur table nantaise et sont venus dans le Vignoble proposer une cuisine à leur image : généreuse, authentique et gourmande. Lieu culinaire pluriel, vous y trouverez aussi un corner épicerie avec produits locaux. Budget : 15-19,50€

© Isabelle Hallereau

Pollen

© DR

12, place du Fournil. Ouv. dim.mar. midi et jeu.-sam. midi et soir, fermé le mer. T. 02 40 13 25 57



Le vignoble>les bons plans

Château-Thébaud

Bars

L'Itacaré

Vallet

La Fruitière. Ouv. tlj. midi et soir, sauf mer. et dim. soir. T. 02 40 04 21 51

Basse-Goulaine Le restaurant du Pont

147, rue de Grignon. Ouv. mar. et jeu.-sam. midi et soir et le mer. midi. T. 02 40 03 58 62

Le restaurant doit sa réputation au jeune chef Mathieu Corbineau, qui aime la cuisine fleurie et les ingrédients surprises ! Au menu : raviole de langoustine, patate douce et mangue ou ris de veau avec marinade au curry et réduction vanillée. Budget : 20-74 €

Vertou Le Monte Cristo

11 Quai de la Chaussée. Ouv. tlj. T. 02 40 34 40 36

© Isabelle Hallereau

Restaurant du Pont

Le Monte Cristo

Venez découvir cette table vertavienne, ouverte par les propriétaires de la célèbre Civelle (Rezé) ! Aux beaux jours, vous profitez de la jolie vue sur la rivière. Sur la carte, sont proposés des classiques italiens réalisés avec des produits soigneusement sélectionnés. Budget : pizzas et plats à la carte, à partir de 15€ env.

Divatte-sur-Loire La pierre percée

77, Levée de la Divatte. Ouv. jeu.-sam. midi et soir et dim., lun., mar. midi, fermé mer. T. 02 40 31 05 20

Après une balade le long de la Divatte, on s’installe dans ce lieu chaleureux et particulièrement dans la salle avec vue panoramique sur la Loire ! La carte alterne entre une cuisine aux accents traditionnels (cuisses de grenouilles) et des plats aux saveurs asiatiques (filet de cochon laqué miel/soja). Budget : 14,90-32,50€

© SDR

L'Alambic

Après des années de voyages, le chef, Yvan Aubineau s'est posé au cœur du vignoble. Dans un cadre authentique et bucolique, jardin fleuri dehors, pierres apparentes dedans, venez déguster une cuisine du monde maîtrisée aux saveurs largement exotiques : amateurs de rougail saucisses, ce lieu est pour vous. Budget : 20-28 €

2, route de Clisson. Ouv. mar.sam 17h30 - minuit. T. 09 50 46 56 53

Un nouvel espace pour les noctambules : L'Alambic est un bar à cocktails où il fait bon se poser avant ou après un repas au restaurant, avec des amis. De belles ardoises, mini burgers, nems..., peuvent accompagner les breuvages.

Clisson

La Cascade

26, route de Gervaux. Ouv. tlj, hors saison fermé lun. T. 02 40 54 02 41

Un écrin de verdure à un jet de pierre du cœur historique. Depuis les chaises longues installées en bordure de rivière, on prend la pause en sirotant un mojito à la menthe du jardin, avant de prolonger les plaisirs parmi les nombreuses réjouissances de la carte !

Mouzillon

La cave et vous

1, les Quatre chemins. Ouv. mar, mer. jusqu’à 21h30, jeu. minuit, ven.1h, sam. 23h T. 09 66 80 92 02

Avec un choix de 600 bières en bouteilles, c’est « le lieu » pour goûter des breuvages inconnus ! Les amateurs de bières (mais pas que) du festival du Hellfest ne s’y trompent pas.

111





Les Coteaux d'Ancenis

© Melanie Chaignea/OT Pays Ancenis

À cœur de Loire

À

l’entrée de la cité ligérienne, face au pont suspendu qui la relie au département du Maine-et-Loire, Joachim Du Bellay veille. La statue du poète, surnommé le cul vers ville par les locaux en raison de sa silhouette entièrement tournée vers son Liré natal, a même été cachée aux Allemands pendant la Seconde Guerre mondiale, preuve de l’attachement des habitants à cet illustre voisin. Derrière lui, le château médiéval rappelle le rôle militaire que Ancenis jouait sur l’échiquier défensif des Marches de Bretagne. Devant, la Loire s’apprête à bientôt rejoindre l’océan. Sur ses flancs, les quais et les cales témoignent de l’importance du trafic fluvial avant l’arrivée du chemin de fer. Îles,

grèves de sable, villages de pêcheurs… Le fleuve a modelé les contours de ces paysages que l’on découvre en bateau - croisières proposées - ou à vélo. Un itinéraire longe les berges nord depuis le Fresne-sur-Loire jusqu’à Ancenis. Entre terre et ciel - les plus chanceux s’offriront un vol en montgolfière le fleuve offre des points de vue singuliers comme celui, unique, sur les Folies Siffait, énigmatique labyrinthe végétal et minéral édifié au XIXe siècle au Cellier, et ouvert ponctuellement à la visite. Le pays d’Ancenis, c’est aussi un vignoble, dont la figure de proue est le Malvoisie, idéal à l’heure de l’apéritif avant que les réjouissances se poursuivent avec un fameux poisson de Loire.


Les Coteaux d'Ancenis Visiter

Ancenis et Montrelais

© Ville d’Ancenis

Le MAT Le MAT – Centre d’art contemporain du Pays d’Ancenis est né de la fusion, en janvier 2020, de deux lieux d’exposition : la Chapelle des Ursulines à Ancenis-Saint-Géréon et le Centre d’art contemporain de Montrelais. Ces deux espaces patrimoniaux, situés à 20 km l’un de l’autre, l'un logé entre les murs d'une ancienne chapelle, l'autre dans dans un ancien presbytère, accueillent trois expositions par an, ainsi que des résidences, des ateliers de pratique artistique, des rencontres et des conférences. Mission : encourager la création d'aujourd'hui, tisser des liens entre artistes et publics et inciter les pratiques artistiques amateurs.

© DR

Le MAT Ancenis-Saint-Géréon. Avenue de la Davrays, quartier Rohan. T. 02 40 09 73 39 Le MAT Montrelais. 19 bis, rue de l’Abbaye. T. 02 40 98 08 64 Pour les horaires d'ouvertures et les expositions : lemat-centredart.com


Le Château

Impressionnant face à la Loire, la forteresse qu'est le château d'Ancenis avait une position stratégique sur les Marches de Bretagne, ce qui lui valut de subir de multiples sièges au cours des siècles. Sa façade, côté cour, offre un décor de la première Renaissance, tandis que la structure du logis reste gothique. Le logis Renaissance construit en 1529 signe son charme et abrite régulièrement des expositions (infos sur le site internet de la mairie). Le parc est lui en libre accès tous les jours de 8h à 21h.

Le Cellier Les Folies Siffait 77, route des Folies Siffait Saint-Méen Ouv. juin et sept. sam. et dim. Ouv. juil.-août du jeu. au dim. sur réservation en ligne uniquement : www.jardins-foliessiffait.fr

Attention, lieu exceptionnel. L’œuvre monumentale de Maximilien Siffait, réalisée entre 1816 et 1830, offre un point de vue imprenable sur la Loire. Son architecture au dénivelé impressionnant

est un enchevêtrement d'une trentaine de terrasses soutenues de pierres sèches qui abritent la faune (reptiles, chauve-souris...) et la flore (cèdre de l’Atlas, sorbier des oiseleurs...) La visite est d'autant plus spéciale qu'elle permet d'interroger cette construction fantaisiste, romantique, captivante et pleine de mystères. Fort dénivelé : le circuit ne permet donc pas le cheminement des personnes à mobilité réduite et des poussettes.

Anetz (Vair-sur-Loire)

Le château de Vair

Ouv. avril à nov. les mer. 14h-19h. Groupe sur RDV. T. 02 40 96 21 59

Au XIIe S., Chrétien de Troyes s’en inspire pour rédiger ses romans de chevalerie. Plus tard, François Ier y fait escale. Une histoire riche et méconnue que le château dévoile aujourd’hui aux visiteurs sous forme classique avec une visite complète et historique, mais aussi avec des formes ludiques, numériques et sportives (chasse au trésor, tyrolienne, les arbres à balançoires...).

Église du Vieux Bourg

©Isabelle Hallereau

Les Folies Siffait

© DR

© Melanie Chaigneau - OT Pays Ancenis

Le Château d'Ancenis

St-Sulpicedes-Landes Église du Vieux Bourg

Vieux bourg. Ouv. exceptionnelle les week-ends de septembre. Visites guidées à 14h, 15h30 et 17h. Infos sur www.eglise-saintsulpice-des-landes.fr

Cette ancienne église paroissiale date des XIVe et XVe S. Elle fut classée Monument Historique pour la rareté et la richesse des peintures murales médiévales qu'elle renferme. Ce riche décor mural illustre la vie du Christ. Sa fragilité et sa difficile lecture nécessite la présence d'un médiateur.

Mouzeil

Parc de sculptures monumentales

La Petite Fournerie. Parc en visite libre. T. 02 40 97 72 79

Au cœur de ce parc d'une dizaine d'hectares, les mégalithes de granit côtoient les végétaux, des sculptures monumentales et un jardin olfactif. L’artiste Jean-Claude Lambert offre un bel espace de méditation qui conjugue poésie, éthique et esthétique.


Les Coteaux d'Ancenis Se balader

À vélo sur les bords de Loire...

© OT du Pays d'Ancenis / A. Lamoureux

Office de tourisme du pays d’Ancenis. T. 02 40 83 07 44

Plusieurs boucles sont possibles pour découvrir les villages des pêcheurs en bord de Loire, pédaler dans les chemins secrets qui longent le fleuve ou encore respirer l’air frais au pied des coteaux viticoles. Parcours aisé de vingt-trois ou trente kilomètres avec des haltes de charme comme Saint-Florent-le-Vieil et sa magnifique abbaye ou le village d'Oudon et son parcours de sculptures. Location de vélos possible auprès de Ancenis Vélo'loc T.06 16 02 96 02.

En toue cabanée...

© Melanie Chaigneau

Détours en Loire / Giovanni Marino Accès à Beau Rivage - Le Cellier T. 06 70 30 84 89

Pour une découverte unique et authentique de la Loire et de ses paysages, misez sur une balade avec Giovanni Marino à bord d'une toue cabanée en bois. Cette embarcation typique, à fond plat, sera aussi le moyen de transport idéal pour une escapade insolite (balade apéro, bivouac...) : www.detoursenloire.fr.


Joué-sur-Erdre Circuit de la rigole et de ses "Arcades" Cette belle randonnée de 15 km chemine le long de la rigole d'alimentation du Canal de Nantes à Brest. Suivez la rigole entre le Lac de Vioreau et l'Erdre et profitez de beaux panoramas. On franchit quelques petits ponts de pierres pittoresques, on traverse des sous-bois et on admire les aqueducs qui surplombent la rivière : une randonnée atypique entre nature et patrimoine.

Ingrandes - Le Fresne Maisons d’armateurs du Fresne-sur-loire

Ancienne frontière historique entre la Bretagne et l’Anjou, le Fresne-sur-Loire présente une allure de forteresse renfermant des trésors d’architecture. Une flânerie dans les ruelles s’impose. Entre deux maisons de mariniers et d’armateurs, on se faufile par les escaliers jusqu’aux quais pour

rejoindre la Loire. Sinon, pour faire trempette, on file juste en face où une plage a été aménagée pour le plus grand plaisir des petits et grands.

Oudon

Ciel de Loire

d'alimentation du canal de Nantes à Brest représente 100 ha d'eau en pleine nature. Combo gagnant : les petits en stage de paddle pendant que vous lisez sur le sable de la plage surveillée.

Vallée du Hâvre Entre bois et prairie, la vallée du Hâvre, où les noms de Malestroit, Du Bellay ou Montmorency hantent les lieux, est un petit écrin de verdure et de nature sauvage. À pied ou en barque, une boucle de 6 km au départ d'Oudon permet de se couper du monde au gré du paisible confluent de la Loire. Les ruines du château de Vieille Cour surgissent à mi-parcours. De cette forteresse du XIIe siècle, il ne reste que quelques vestiges et l'empreinte prestigieuse de ses anciens propriétaires.

Lac de Vioreau

Joué-sur-Erdre. Nature Sport Vioreau. T. 06 77 17 43 96

Grand bol d'air assuré ! Ce vaste réservoir

Ancenis Oudon La Varenne Dans les airs

Nantes Montgolfières T. 02 40 40 48 04 Ciel de Loire T. 07 81 72 89 88

Deux offres dans la région pour découvrir un autre visage de la Loire sillonnant au milieu des vallées. Embarqué dans la nacelle aux premières lueurs de l’aube ou au crépuscule, on ouvre grands ses yeux pour ne pas perdre une miette de ce spectacle vivant. En bonus, la beauté sauvage des fameuses Folies Siffait, mises à nu.

© Ciel de Loire

Vallée du Hâvre

© C.Grasset / OT du Pays d'Ancenis

© Adeline Poupard/OT Pays Ancenis

Circuit de la rigole


Les Coteaux d'Ancenis Déguster Les coteaux d’Ancenis proposent un large panel de saveurs. Des vins frais et digestes pour le gamay, aux notes fruitées et finement sucrées pour le malvoisie sans oublier les jolis rosés ! Voilà une proposition de quatre domaines.

Ancenis

© A. Lamoureux /OT du Pays d'Ancenis

Le caveau/boutique Landron Chartier

Oudon Le Raisin à Plume

La Vieillère, ouv. selon disponibilité T. 06 74 20 32 51

Installé depuis 2014 sur 6 hectares de vignes, Jacques Février est devenu une figure du vignoble. Il travaille son terroir le plus sainement possible pour offrir des vins sans artifices ni chimie. Son gamay Le Patis des Rosiers est mûr et gourmand. Pour ne rien gâcher, le bonhomme est très sympathique. Pas loin, on peut aussi aller saluer Philippe Chevarin, vigneron voisin et talentueux.

51 Place Jeanne d'Arc. mar.-sam. de 10h-13h et 15h-19h. T. 09 83 58 32 71 / ww.landronchartier.fr

Alerte : espace oenotouristique atypique. Chez les Landron-Chartier, on est vignerons de père en fils depuis trois générations. Pour faire connaître sa production entièrement biologique, la famille a ouvert, au cœur d'Ancenis, cet espace dédié à l'accueil et la convivialité. Ateliers et animations originales à retrouver sur leur site.

Anetz Domaine La Paonnerie La Paonnerie. Ouv. mar, mer, jeu. 14h-19h, ven. 9h-19h, sam. 9h-13h. T. 02 40 96 23 43

Chez Agnès, Jacques et Marie Carroget, le bio se pratique depuis 1997. Engagés dans une démarche biodynamique,

ces « artisans et philosophes de la vigne » proposent un éventail de vins naturels qui va du gamay au pinot gris en passant par le cabernet franc. Une étape incontournable des bords de Loire pour échanger sur des pratiques spécifiques où les moutons assurent le désherbage l'hiver, et les chevaux, le labourage.

Thouaré-sur -Loire Vignoble Marchais

Ouv. mar.-sam. 10h-13h/15h19h. T. 02 40 03 79 89

On longe la Loire jusqu'au domaine de Philippe Marchais, vigneron affable, passionné et en mutation. Son vignoble est réputé autant pour les vins que pour l'accueil. Prenez le temps de découvrir et goûter les cuvées issues de trois terroirs, tentez même une nuit en tonneau, dans le vignes !


Les Coteaux d'Ancenis Les bons plans Restaurants

Ancenis La Table du pêcheur

On s'attable ici pour la vue, face à la Loire et pour la cuisine typique et authentique, composée notamment des produits du fleuve pêchés et livrés par les marins de Loire locaux. Sandres, anguilles ou mulets sont donc à l'honneur mais pas seulement… L'océan n'est pas loin, on pourra donc déguster, avec un muscadet, un bon plateau de fruits de mer. Budget : 24-30 €

© Isabelle Hallereau

11, bd Léon Séché. Ouv. tlj. midi et soir. T. 02 40 83 11 36

La Cerise sur le gâteau

Aux commandes il y a Gaëlle et Renaud qui mijotent des plats à partir de produits frais, locaux et bio. En entame : une salade ou une soupe. Ensuite, on apprécie un morceau de tarte qui, selon les saisons et les envies, se pare de toutes les couleurs. Pour conclure sur une note sucrée, le moelleux coco-citron vert est à tomber ! Ambiance salon de thé l’aprèsmidi. Aussi : petite boutique zéro déchet et créateurs locaux. Budget : 9-15 €

© La Cerise sur le gâteau

48, rue d’Anjou. Ouv. mar. 10h-16h30 et mer.-sam. 10h-18h30. Fermé dim. et lun. T. 02 40 09 59 59


Les coteaux d'Ancenis>les bons plans

Le Cellier

Bars

Le Clos du Cellier

Oudon

1, pl. du Mémorial. Ouv. mer.dim. midi et mer.-sam. soir. T. 02 40 25 38 45

82, rue St-Pierre. Ouv mar.-dim. midi et ven.-sam. soir. T. 02 40 98 89 64

Dans une maison du XVIIIe s., le chef Pierre-Yves Ladoire propose une cuisine soignée qui décline des plats où tradition et gourmandise se côtoient. Le menu "Les yeux fermés" est parfait pour se laisser guider. Sinon, on choisit le carré de veau et son jus réduit au thym. Service dans un jardin fleuri en été. Budget : 14,50-55 €

Le comptoir de la Maison des vins

28-34 Place du Millénaire. Ouv. tlj. T. 02 40 96 14 92

Il y avait la cave, façon bar à vins. Il y a désormais le comptoir, façon restaurant. Dans un beau bâti du XVIe siècle face à la Loire, on y trouve une cuisine inventive dite "bistronomique", à base de produits du terroir. À tester après la découverte du château et un passage dans la boutique de créateurs "Cultivons les cailloux". Budget : 17-20 €

230, rue Alphonse Fouschard. Ouv. tlj en juillet et août. T. 02 40 09 57 25

Le Clos du Cellier

Oudon

Un troquet comme on les aime : simple et convivial. Idéalement situé avec la rivière qui coule en contrebas, le lieu offre une jolie terrasse ombragée où l'on se repose après la visite de la Tour.

Les Guinguettes

Ancenis/ Montrelais

Les guinguettes La Villa Saint-Germain Guinguette de l'Éperon

170, rue Alphonse Fouschard. Ouv. mar.- sam midi et soir T. 02 51 14 10 04

Les murs de pierres épousent un sol couvert d’anciennes tomettes. Derrière les fourneaux, Marie sait jouer des épices pour croiser parfums et saveurs à l’instar de ce poisson confit, son bouillon à la citronnelle et sa vierge de légumes. Sur la belle carte des vins, les producteurs locaux sont aux avant-postes. Budget : 16-35 €

(Ancenis). Ouv. tlj. La Guinch'ette (Montrelais). Rue de l'Abbaye. Ouv. jeu.-dim. T. 06.63.88.05.50

Au bord de la Loire, les guinguettes ont le vent en poupe ! Celles d'Ancenis et Montrelais ont tout pour plaire : nature, convivialité, petite restauration. On y vient aussi pour les soirées spectacle et concert. Programmation à retrouver sur leurs pages FB.

© Estelle Offroy

La Toile à beurre

Le Café du Hâvre

Devant cette belle bâtisse de 1861, rénovée, transformée, au gré des passions et des patrons, un simple regard jeté à la carte suffit pour se laisser convaincre. Les anguilles braisées, fumées aux sarments de vignes ou les ravioles de légumes incarnent l’esprit d’une cuisine estampillée maître-restaurateur. On parfait l'accord mets et vins en s'offrant un joli flacon. Budget : 16-54 €

© Le Clos du Cellier

La Toile à beurre

© DR

122






Le Pays de Châteaubriant

© LAD - R. Burbant

Histoire et paysages

À

mi-chemin entre Nantes et Rennes, l’ancien Pays de la Mée est un berceau de rencontres. Théâtre des combats entre la France et la Bretagne, le passé historique se lit au regard des châteaux qui essaiment le paysage. Celui de Châteaubriant obtint son faste grâce à Jean de Laval, gouverneur de Bretagne au XVIe s., qui y reçut François Ier. Le pays castelbriantais est une véritable plongée au cœur de l'histoire, comme en témoigne la carrière où furent fusillés le 22 octobre 1941 27 otages, dont le jeune Guy Moquet. Terre agricole riche, son économie s'est longtemps articulée autour du commerce de bétail. La culture des arts et du spectacle n’est

pas en reste, elle s’est installée au cœur d’un Théâtre de Verre contemporain qui diffuse à l’année une programmation éclectique. Les amoureux de la nature profitent d’un paysage enchanteur, à la flore variée et protégée, qui compte plusieurs dizaines d’étangs, tous différents et gorgés d’Histoire. Du pittoresque moulin du Pont Godalin à l’étang des mines d’étain d’Abbaretz qui bordent un paysage lunaire et désertique, la contrée a tous les atouts du tourisme vert. Le paysage est ponctué par la fameuse pierre bleue, le schiste, que l’on extrayait à Nozay au cœur des petites collines.


Le Pays de Châteaubriant Visites, balades, bons plans

Le Château de Châteaubriant

© Magali Fenech

Châteaubriant - Accès au jardin libre et gratuit, de 9h à 19h30 en juil./août. Visites guidées à 11h, 14h30 et 16h. Fermé le lundi. T. 02 40 28 20 20

Place forte des Marches de Bretagne, surplombant la vallée de la Chère, le château mêle forteresse médiévale ainsi que tuffeau et schiste de la fin de la Renaissance. Françoise de Foix, maîtresse du roi François Ier, y mourut le 16 octobre 1537. La légende raconte que son mari l’aurait assassinée par jalousie dans la chambre dorée. Exposition jusqu'au 30 sept. : "Dans l'encre des rêves".

Microfolie

© Isabelle Hallereau

Châteaubriant - Ouv. en visite libre, pendant les vacances scolaires : mar. 14h-18h, mer. 10h-18h, jeu. 14h-18h, ven. 10h-13h/14h17h , sam. 10h-13h/14h-18h, dim. 14h30-18h. T. 02 40 55 26 02

La micro-folie est un musée numérique qui présente sur tablettes et grand écran les plus grands chefs-d’œuvre des musées nationaux et internationaux. La Microfolie est installée dans une ancienne chapelle, entièrement restaurée. Concept à découvrir !


Le moulin du Pont et les Le musée de la forges de la Hunaudière Résistance

Situé à l'entrée de la carrière où furent fusillés 27 otages en octobre 1941, ce lieu de mémoire offre une exposition permanente instructive et complète sur cette sombre période historique.

Le sentier de la Lande

Petit coin de paradis où le pittoresque n'a d'égal que le charme. On vient y découvrir l'histoire industrielle du lieu certes mais aussi flâner, pêcher, pique-niquer, manger une crêpe ou partir en rando (plusieurs départs de sentiers). Incontournable.

© Isabelle Hallereau

Sentiers de randonnée

Le site des forges

C'est une nouvelle table dans la ville. Découvrez une brasserie moderne, à la déco chic et branchée. Dans l'assiette, une cuisine généreuse, à base de produits frais. Aux beaux jours, profitez du patio. Budget : 15-30 €

Le Bilig

Le site des forges

Moisdon-la-Rivière. Site en accès libre. Musée ouv. de mai à sept. : ven. 14h-19h, sam. et dim. 10h-12h/14h-19h T. 02 40 28 20 90

Châteaubriant. 30 bis, rue du 11 novembre. Ouv. mar.-sam. midi et soir. T. 02 40 28 58 58

Une quarantaine de parcours variés pour 300 km de randonnée sont proposés sur le territoire du Pays de Châteaubriant. C’est le paradis des marcheurs à flanc de château, au bord des rivières, dans la lande ou dans les vallées. C'est aussi un territoire où le vélo est roi : deux voies vertes, sécurisée, vous mènent depuis Châteaubriant, l'une à Rougé (13 km) l'autre à Soudan (10 km). Le poumon vert castelbriantais n’aura plus de secret pour vous ! Demandez les cartes... www.tourisme-chateaubriant.fr

Châteaubriant. 1, rue Joseph Hervouët. Ouv. mar.-sam midi et jeu.-sam. soir. T. 02 40 81 48 49

Une jolie crêperie en pierre au cœur du quartier historique. À l’intérieur, la décoration de caractère reflète une cuisine artisanale où les produits bios et locaux subliment crêpes fruitières et galettes à l'andouille, à la tomme de vache ou aux noix de saint-jacques. Budget : 13-32 €

Le Bilig

© Isabelle Hallereau

Au bord de la Chère, une balade champêtre s'impose le temps de visiter le moulin et son musée. Une excursion étonnante pour découvrir le les abords et bien sûr la roue à aube ! Non loin, rendezvous aux forges et profitez de la visite commentée et de la démonstration de fonderie.

Le Newtown

Châteaubriant. En juil.-août, ouv. mar.-sam. 14h-18h. T. 02 40 28 60 36

© Isabelle Hallereau

Sion les Mines - Moulin ouv. d'avril à octobre. Visites guidées sur rendez-vous. T. 06 49 37 06 93 ; animation aux forges tous les mer. à 14h45. T. 02 40 28 94 29

Restaurants


Pays de Châteaubriant>les bons plans L'auberge de la Roche

La Pierre Bleue

Marsac-sur-Don. Étang de la Roche. Ouv. mar.-dim midi et . ven.-sam. soir. Fermé le lun. T. 02 40 87 57 57

Nozay. 22 rue letourneau. Ouv : lun.-dim. midi et jeu.-sam. soir. Fermé le mer. T. 02 40 79 30 49

Embusqué derrière les fourneaux de cette maison de pays, le chef Éric Meunier s'active pour présenter des assiettes gastronomiques. La carte annonce un dos de cerf au jus de chasse au foin et mousseline de céléri. À savourer dans une ambiance où la pierre domine. Budget : 15-47€

Au bord de l'étang de la roche, la carte de Katia et Régis favorise l'agriculture locale (vache nantaise, porc blanc...), les poissons d'eau douce ou sauvages et les fabrications maison (pain...). Au menu, filet de dorade d'Antin, risotto poivrons et crémeux brocoli. Budget : 20-87€

repris par Émilie et Nicolas est un véritable repaire artistique. Sans parler de sa façade colorée et funky, fruit d'un artiste local, la programmation culturelle y est très riche, entre musique, jeux et spectacle vivant.

Le Café du Nord

Le Moulin de Juzet

Le Moulin de Juzet Guémené-Penfao. Site de Juzet. Ouv. mai. à sept. En juil. et août : du mar. 15h au dim. 21h. T. 02 40 87 01 88.

Du printemps à la fin de l'été, Marie fait de cette baraque au bord de l'eau une petite guinguette festive. Côté cuisine, les crêpes et galettes flirtent avec des produits locaux et bio pour plus de saveurs. Nouveauté : cheminée à l'étage pour les jours humides. Budget : 15-30 €

Pour dévorer un croquemonsieur ou un bon chili con carne maison, on file dans ce café à l'ancienne où Rachel et Arnaud travaillent le produit frais en toute simplicité. L'ambiance est bonne, la déco sans chichi et les desserts délicieux. Budget : 12-25€

Bars Le Tempo Guéméné-Penfao. 7, rue de

l'église. Ouv. tlj sauf lundi. T. 02 40 51 07 22 Une référence à GuéménéPenfao et alentours ! Le bar

Chez Moss

Chez Moss Châteaubriant. 28, rue de Couéré. Ouv. mar. et mer. 17h-23h30, jeu.-sam. 17h-1h T. 02 53 66 93 86

On trouve Jade et Adrien aux commandes. La bâtisse de caractère abrite un lieu inter-générationnel et énergique. Le soir, on sirote une bière du coin avec une planche apéro en écoutant un concert rock ou en suivant un match de foot. Suivez leur programmation musicale variée !

© Isabelle Hallereau

Joué sur Erdre. 2 Place André Mazureau. Ouv : lun.-dim. midi, ven. soir. Fermé le sam. T. 09 54 70 56 29

© DR

130





Tout du long du littoral du département se succèdent une myriade de plages et criques. Chacun pourra sillonner la côte et faire escale sur la plage de son choix : familiale, sauvage, sportive, cachée ou de renom.

uer Mesqde Lanséria Plage

r r-Me

ter -su Piriacde Pors-Er-S Plage

et de

Pen

e rballe e Falais ste) La Tude la Grandplage naturi Plage (dont une Bron

ire -Naza Saintde Porcé

oisic enu lage Le Cr du Sable M nde p plage La gra er La Plage aule au ur-M B N s u a z d L t Ba lage Cô te S en P Pornichetnne Source auv uligu de Bo age Le Po Plage c -Mar Bai Saint er ulot ed eL sur-Mde M. H a Bau

le

Plage

Loire

in -Brev ts Saintdes Rocheles Plage ge des Pin et pla

Plage

el -Mich Saint -Chef Chef de Gohaud Plage

er ur-M ine-srt Giraud o La Pla P e d ine Plage ic Porn de la Fonta

te d

e Ja

Plage retons aux B

de

rnerie La Beetz e en-R nde plag La Gra

Bai

ed

eB

our

gne

rs outie Les Metz en-nRnetière

La Se

uf