Page 1

ASSOCIATION POUR LE TRAITEMENT DES ORDURES DU VALAIS CENTRAL Rapport d’activité 2013


SOMMAIRE

2


MESSAGE DU PRÉSIDENT L’année 2013 nous a permis de concrétiser un projet qui nous tenait particulièrement à cœur. En partenariat avec la Ville de Sion, nous avons en effet mené à bien la construction d’une nouvelle déchetterie publique. Ainsi depuis le mois de février 2014, les habitants de Sion et des communes partenaires, de même que les petites entreprises, disposent de ce nouvel espace ouvert six jours sur sept sur le site de l’UTO. En 2013, nous avons poursuivi les travaux en lien avec le projet de chauffage à distance (CAD). Une étude de faisabilité pour alimenter l’hôpital de Sion et d’autres demandeurs potentiels comme la SUVA ou le futur campus de l’EPFL, est désormais bouclée. L’objectif est de substituer les énergies fossiles (mazout ou gaz) par de l’eau surchauffée provenant de la combustion des déchets. A ce stade, la phase de concrétisation du CAD est prévue pour 2015-2016. Aujourd’hui, l’énergie produite par l’usine nous permet de couvrir tous les besoins internes, mais aussi d’alimenter en chaleur Valpellets SA, notre société productrice de granulés de bois installée sur le même site que l’UTO. La création de Valpellets SA a clairement permis une extension du chauffage aux pellets en Valais. Le succès étant au rendez-vous, nous avons pris la déci-

sion de doubler la capacité de production de pellets par l’installation d’une deuxième presse. Cela représente un investissement de 1,5 million de francs qui a été décidé en 2013. L’UTO est également actionnaire majoritaire de la société GazEl SA en construction à Vétroz, qui vise la production et la valorisation d’énergies renouvelables à partir du recyclage des déchets végétaux. Les installations de GazEl en lien avec la méthanisation des déchets seront opérationnelles dès 2014. L’UTO offrira ainsi à ses membres une solution de recyclage complète, locale et durable. Tous ces éléments réunis témoignent de l’importance de l’UTO pour notre région. Ils démontrent également notre souci constant d’agir pour le bien-être de la population et des communes partenaires. Je saisis l’occasion de ce rapport pour remercier la Direction et l’ensemble des collaborateurs de l’usine pour l’excellent travail réalisé en 2013. L’engagement de chacun contribue au bon fonctionnement du tout. Mes remerciements s’adressent également à nos partenaires mandatés, au service de l’environnement et aux partenaires publics pour leur appui. 2014 s’annonce sous de bons auspices et je m’en réjouis.

Mario Rossi Président du Comité de Direction

3


4


RAPPORT DU DIRECTEUR 2013 a été marquée par la construction de la nouvelle déchetterie publique désormais opérationnelle. Celle-ci offre un précieux service à la population, tout en accroissant la sécurité de ses usagers. Plusieurs travaux ont été effectués dans l’usine durant l’année écoulée. Un investissement important a été le remplacement des deux ponts roulants surplombant la fosse des déchets. Ces infrastructures dataient de la construction de l’usine, soit des années 1970. Les travaux, qui se sont élevés à 1,5 million de francs, permettent désormais de récupérer l’énergie de freinage de ces ponts pour la réinjecter dans notre réseau interne. Car au-delà de son activité de base, l’UTO fonctionne aussi comme un producteur d’énergie compétitif et fiable grâce à la valorisation thermique des ordures incinérées. En 2013, nous avons produit 34'216 kWh, soit une moyenne horaire de 4260 kWh. Ce chiffre, ramené à la quantité de déchets incinérés, donne un rendement de production électrique de 510 kW par tonne. En termes de mesures environnementales, nous avons équipé la fosse à déchets d’un système de brumisation. Il s’agit d’une ins-

tallation de pulvérisation d’eau à haute pression qui piège et rabat au sol les particules de poussières en suspension dans l’air. Nous avons ainsi amélioré de manière conséquente la qualité de l’air en fosse, mais également réduit les odeurs à l’intérieur et aux alentours des portes de déchargement. En 2013, nous avons poursuivi la mise à niveau de notre système de lavage des fumées qui représente la partie la plus ancienne de la ligne de traitement des déchets. Ainsi toute la partie basse du laveur a été remplacée et une nouvelle installation de contrôle de débits a été mise en place. Conséquents, les travaux se poursuivront encore en 2014 par une étude visant à remplacer la liaison entre les 2 étages du laveur. Plusieurs projets nous occuperont l’an prochain, en plus du chauffage en distance. La salle de commande sera entièrement rénovée. D’un point de vue environnemental, nous mettrons un fort accent sur l’amélioration de notre traitement des eaux. Enfin, l’installation d’un générateur d’explosion qui décollera les poussières dans le four et la chaudière, réduira notre temps d’indisponibilité et augmentera donc notre rendement. Bertrand Yerly Directeur

5


RAPPORT D’EXPLOITATION Déchets traités Déchets incinérables La masse totale des déchets incinérés termine en légère augmentation par rapport à l’année 2012 (+3.39%) pour atteindre 78'828 t. Ce chiffre comprend également l’incinération de 9'328 t de boues résiduaires en provenance des STEP.

Les apports de bois triés font un bond de plus de 2'540 t, démontrant que le tri à la source gagne en performance. Pour rappel, le bois trié est considéré comme source d'énergie verte dans le calcul de la production annuelle d'énergie.

2012

2013

Variation

Communes associées Déchets de voirie

44'476.535 t

44'038.905

t

-0.98 %

Déchets encombrants

796.060 t

657.365

t

-17.42 %

9'540.870 t

9'327.755

t

-2.23 %

54'813.465 t 0.000 t

54'024.025 0.000

t t

-1.44 %

Déchets ordinaires

9'043.086 t

9'707.988

t

7.35 %

Déchets encombrants

3'237.776 t

3'146.540

t

-2.82 %

Déchets de bois triés

8'889.975 t

11'431.225

t

28.59 %

Déchets de peinture

13.485 t

242.262

t

Résidus de photographie

1.900 t

0.800

t

-57.89 %

Pneus

3.140 t

3.835

t

22.13 %

Déchets hospitaliers

43.435 t

23.315

t

-46.32 %

Déchets alimentaires

183.185 t

226.400

t

23.59 %

10.700 t

18.385

t

71.82 %

0.385 t

3.085

t

701.30 %

21'427.067 t

24'803.835

t

15.76 %

76'240.532 t

78'827.860

t

3.39 %

6'265.380 t

6'333.347

t

1.08 %

312.780 t

411.530

t

31.57 %

6'744.877 t

2.53 %

Boues d'épuration Déchets communes non-membres Usagers privés et entreprises

Documents confidentiels Huiles usées (végétales/minérales) Total des déchets incinérés Déchets recyclables Verres communes associées Verres apports privés

6'578.160 t

6


Déchets spéciaux Le ramassage organisé en février 2013 par la Fédération romande des Maîtres PlâtriersPeintres (FRMOO) a permis de collecter plus de 3'712 kg de vieilles peintures sans solvant et 1'934 kg avec solvant.

Quantité

Déchets exportés L’entier de la production de scories a été transféré par camion directement de la fosse de stockage vers la carrière du Lessus.

Déchets

Entreprise

Destination

Scories Résidus à stabiliser

Carrière du Lessus ISDS

St-Triphon Oulens

Verre

Zwissig, Della Santa

Varese (IT)

299 t

Ferraille commune

Hitter

Vétroz

474 t

Ferraille calcinée

Hitter

Vétroz

172 t

Cadavres d’animaux

GZM

Lyss

Déchets de boucherie

GZM

Lyss

14'555 t 1'544 t 7'124 t

32 t

7


8


Incinération des déchets et boues de STEP Le four à ordures a fonctionné 8'146 h sur un total annuel de 8'760 h, soit 93% du temps. La moyenne horaire des déchets incinérés est de 8,35 t/h.

Fours

Deux arrêts programmés ont été effectués durant l’année écoulée, pour les besoins de la maintenance, sur une durée de 614 h.

Mise en service

Marche 2013

Utilisation

Déchets

2008

8'146h

93,0%

Boues

2008

8'050h

92,0%

Le four rotatif a digéré en moyenne 1,16 t de boues de STEP à l’heure, ce qui correspond à 9'328 t sur les 8'050 h de fonctionnement annuel. Malgré une augmentation des quotas de 155 tonnes dans la zone d’apport de l’UTO, on constate tout de même une diminution globale annuelle de 213 t, essentiellement

Désignation Réception STEP zone UTO Réception STEP hors zone UTO Incinération des boues à l’UTO Exportation

due à la réduction des livraisons de la STEP de la CIMO à Monthey, à la suite de la mise en service de leurs propres installations. Des solutions en vue de diminuer la teneur en carbone organique total (entre 7,5% et 9%) dans les résidus de boues incinérées, sont en cours d’analyse.

Apports

Incinération

9'232 t 96 t 9'328 t 0t

9


10


Epuration des eaux Les débits moyens journaliers d’eaux traitées s’élèvent à 247 m3/j pour 206,61 t d’ordures ménagères et 26,77 t de boues incinérées. Les efforts pour la mise en conformité du traitement de l’eau se poursuivent.

Malgré une diminution moyenne des teneurs en carbones organiques dissous (COD) par 2 et du zinc par 3 en comparaison avec l’année 2012, les valeurs limites pour ces deux composés sont toujours en léger dépassement.

Analyses des eaux traitées Paramètres organiques et non métalliques

Unité

Valeur limite

Moyenne

Carbone organique dissous (COD) AOX – Halogènes organiques adsorbables liés

mg C/l mg Cl-/l

10 0.1

13.41 0.13

POX – Hydrocarbures halogénés volatils

mg Cl-/l

0.1

<0.005

Hydrocarbures totaux (C10 – C40)

mg/l

10

<0.100

Phosphore total (P tot)

mg P/l

0.8

<0.06

Paramètres métalliques

Unité

Valeur limite

Moyenne

Arsenic (As)

mg/l

0.1

<0.010

Cadmium (Cd) Chrome total (Cr tot)

mg/l mg/l

0.05 0.1

0.002 <0.002

Cobalt (Co)

mg/l

0.5

<0.01

Cuivre (Cu)

mg/l

0.1

Mercure (Hg) Nickel (Ni)

ug/l mg/l

1 0.1

0.1 0.01

Plomb (Pb)

mg/l

0.1

<0.02

Zinc (Zn)

mg/l

0.1

0.61

11


12


Production d'énergie La production d’énergie annuelle de l’ensemble turbogroupe est restée stable durant ces 5 dernières années. En 2013, les objectifs planifiés ont été dépassés de 1'216’000 kWh sur une durée de fonctionnement de 8'039 h/machine, ce qui représente une moyenne horaire de 4’260 kWh. Ce chiffre, ramené à la quantité de déchets incinérés, offre un rendement de production électrique de 510 kW/t.

Parallèlement à la production, on observe une augmentation de la consommation interne de 1'182'000 kWh. Celle-ci est principalement due à l’intensification de la production de pellets sur l’ensemble de l’année 2013.

Désignation

Grandeur

Unité

Production totale

34'216'000

kWh

Vente sur le réseau ESR Propre consommation UTO et Valpellets

24'555'796 9'660'204

kWh kWh

191'736

kWh

Achat sur le réseau ESR

13


14


UNE NOUVELLE DECHETTERIE En 2013, une déchetterie moderne a été construite sur le site de l’UTO à Uvrier, en partenariat avec la Ville de Sion. La municipalité estimait en effet nécessaire de disposer d’un tel espace à l’Est de la capitale, pour desservir au mieux sa population. Architecturalement, cette déchetterie peut accueillir ses usagers sous une seule et unique grande toiture de 2100 m2 (25 mètres sur 85 mètres). Cette toiture signale et recouvre l’ensemble du dispositif ainsi que les bennes, selon les exigences tant de l’UTO que des repreneurs des différents matériaux. La déchetterie se développe sur deux niveaux, l'un destiné aux usagersclients et l'autre, accueillant les bennes à déchets, accessible uniquement au personnel professionnel, de manière à séparer complètement la circulation des uns et des autres.

Cette déchetterie est apte à récolter la totalité des rebuts se trouvant sur le marché. Pour cela, elle dispose de 18 bennes destinées aux déchets urbains, organiques, encombrants, aux matériaux inertes, de même qu’aux appareils électriques et électroniques et aux déchets spéciaux. Ce nouvel espace d’utilité publique est ouvert six jours sur sept durant toute l’année. La déchetterie est au service des habitants de toutes les communes partenaires de l’UTO, ainsi que des petites entreprises.

Les bennes sont disposées sur le pourtour du circuit, en contrebas, pour favoriser le déchargement en gravité des déchets. Le site s'organise autour de petits volumes construits sous la grande toiture qui accueillent des fonctions diverses, tels que bureaux de pesage, entrepôts fermés et dépôts. Le tout délimite la circulation des véhicules livrant les déchets. Le parcours de l’usager est ainsi bien organisé, en passant par le pesage à l'entrée, les espaces de déchetterie et le pesage à la sortie.

15


RAPPORT ENVIRONNEMENTAL Les certifications ISO 9001, 14001 et OHSAS 18001, obtenues la première fois en 2009, ont été reconduites avec succès au début 2014. Ces certifications englobent également l’entreprise Valpellets SA, entièrement intégrée dans le concept de management associant santé, sécurité et environnement. Le présent rapport qui contient des indicateurs de performance, témoigne de notre attachement à concrétiser nos principes.

Afin de faire figure de modèle en termes de développement durable dans notre secteur d’activités, nous nous appuyons sur deux piliers importants de notre stratégie à long terme, à savoir l’innovation et l’efficacité opérationnelle. Nous sommes attachés à l’ouverture, à la transparence et à l’écoute des autres. Afin de nous aider à progresser sur la voie du développement durable, nous vous invitons, après lecture de ce rapport, à nous transmettre vos commentaires et suggestions sur notre site interne www.utovs.ch.

Nos principes, nos valeurs, Nos valeurs et nos principes sont présentés dans le manuel de management qualité. Ceux-ci ont été publiés dans la charte d’entreprise en 2007, afin de regrouper dans un document unique tous les principes actuels de l’UTO et de Valpellets en matière de conduite des affaires. La charte recense onze engagements qui intègrent également les principes de Valais Excellence concernant le développement durable, les attentes de nos clients et partenaires et la communication de l’entreprise. Chacun de nos 38 collaborateurs souscrit à ces valeurs. Comme entreprise respectueuse de l'environnement, l'UTO s'engage à:       

promouvoir les projets liés au développement durable, respecter les dispositions légales en vigueur, contrôler et agir sur la qualité de l'eau, de l'air et du sol, minimiser la consommation d'énergies non renouvelables et développer la part des énergies renouvelables, optimiser les processus d'exploitation afin de réduire les impacts environnementaux, promouvoir la santé des collaborateurs, encourager toute initiative visant à améliorer le cadre de vie des collaborateurs.

16


Les aspects significatifs Les objectifs sont fixés annuellement lors d’une revue de direction spécifique. Les aspects significatifs de l’exercice écoulé sont passés en revue et analysés, afin de dresser un bilan global de la marche de l’entreprise et de ses impacts sur l’environnement.

Les indicateurs ci-dessous bénéficient d’un suivi permanent dans le cadre de l’exploitation de l’entreprise.

Description de l’indicateur

Unité

Objectif

Résultat

Heures de fonctionnement

h

>8000

8'146

Déchets de voirie traités Boues incinérées

t t

45'000 10'000

44'030 9'328

Production d'énergie Vente d'énergie sur le réseau ESR

MW MW

>33'000 24'500

34'216 24'556

Achat d'électricité sur le réseau ESR Consommation d'électricité UTO

MW MW

500 8'000

192 9'280

Consommation d'électricité Valpellets

MW

600

572

Emission oxydes d’azote (NOx) Emission dioxyde de soufre (SO2) Emission monoxyde de carbone (CO)

mg/Nm3 mg/Nm3 mg/Nm3

<80 <50 <50

62.3 6.0 4.1

Emission oxygène (O2) Consommation de gaz de ville

mg/Nm3 Nm3

>7<13 <80'000

11.9 80'303

Consommation d’eau potable Production pellets

m3 t

<25'000 6'000

23'282 6'262

Vente de pellets

t

6'000

6'210

Dysfonctionnements Réclamation clients Presqu'accidents

Qté Qté Qté

<120 <10 <10

110 3 1

Accidents professionnels

h

<400

289

Commentaires Les heures de fonctionnement annuel de l’usine se sont portées au delà des 8'000 heures planifiées. Cela a entraîné une augmentation de la production électrique, mais également de la consommation interne à l’usine. Un autre facteur détermi-nant lié à cette surconsommation est la production des pellets qui augmenté de 20% par rapport à l’année 2012, passant ainsi à 6'210 t.

La mise en service d’un système de vaporisation de l’ammoniac dans le catalyseur a sensiblement amélioré l’indice d’émission des oxydes d’azote en sortie de cheminée, tout en diminuant la consommation horaire d’ammoniac de 29 l/h à 24,8 l/h, soit -14,5%. La conduite rationnelle des installations a également permis une diminution de la consommation de gaz de ville d’environ 13'000 Nm3 par rapport 2012.

17


18


Entre environnement et sécurité Les aspects environnementaux sont considérés dans chaque processus de l’exploitation, de la prise en charge des déchets jusqu’à l’élimination des résidus d’incinération. Ils portent sur les points suivants :    

la consommation des ressources naturelles (eau, air, électricité, combustible, substances dangereuses), la pollution de l’air, de l’eau, des sols, des déchets, les risques environnementaux (incendie, explosion, fuite…), le respect des normes légales.

Afin de respecter les principes définis dans notre charte d'entreprise, nous organisons annuellement des actions en faveur de l'amélioration continue de nos performances environnementales, mais aussi du respect de la santé et de la sécurité du personnel.

ordures de réception, couplés à un système de récupération de l’énergie, l’installation d’un système de brumisation dans la fosse permettant de rabattre les poussières en suspension et d’améliorer la qualité de l’air dans le périmètre de la fosse de réception, l’optimisation du système de vaporisation d’ammoniac (NH3) dans le catalyseur (DeNOx) servant au traitement des oxydes d’azote, la mise sur pied de journées de formation des collaborateurs sur les risques et la manutention des produits chimiques.

Objectifs 2014 En 2014, l’accent portera sur l’optimisation des cuves de produits chimiques, sur la consommation des ressources (eau, air, électricité) et sur l’amélioration de la sécurité, grâce à la réalisation des projets et mesures suivants :

Projets réalisés en 2013  Parmi les projets et mesures entrepris en 2013, on notera:  

la construction d’une déchetterie pour les besoins de la Ville de Sion et des clients de l’UTO, tels que petites entreprises et artisans. L’objectif est de réduire fortement les risques liés au trafic dans l’enceinte de l’usine, mais aussi d’augmenter la qualité du tri des déchets tout en offrant une solution optimisée pour les besoins de la ville de Sion, le remplacement et l’automatisation des deux ponts roulants de la fosse à

 

la modernisation de la salle de commande principale pour une meilleure ergonomie de travail, le remplacement des compresseurs principaux d’usine refroidis à l’eau de la nappe par un système de refroidissement à l’air, projet initialement prévu en 2013, la formation et la sensibilisation des collaborateurs sur les aspects de sécurité au travail, l’installation des cuves de soude caustique et d’acide chlorhydrique à l’extérieur des bâtiments, afin d’accroître la sécurité.

Stéphane Ravaz Responsable Qualité et Environnement

19


20


RESSOURCES HUMAINES Le groupe d’exploitation est resté très stable durant l’année 2013. Un seul collaborateur a été engagé : M. Thomas Zedi a débuté son activité le 21 mai 2013 pour compléter l’équipe d’exploitation en remplacement de M. Audergon. Sur l’ensemble de l’année, 92 collaborateurs ont participé à des formations diverses réparties sur 12 cours. Ceci représente 556 heures de formation. Tous les collaborateurs techniques de l’UTO entrés en fonction avant 2013, ont suivi le cours de base du personnel d’exploitation des usines de valorisation et de traitement des déchets (UVTD). La formation interne de cariste avec a été dispensée par notre instructeur, M. Zermat-

ten, à 6 collaborateurs. À l’issue de ces 2 cours, tous les employés de l ‘UTO ont suivi et obtenu le brevet interne de cariste. En 2014, le personnel de Valpellets bénéficiera de cette formation. La collaboration avec l’Ecole des Métiers du Valais continue, avec le suivi annuel de 2 stagiaires électroniciens sur une durée de 3 mois chacun. La formation des apprentis polymécaniciens se poursuit avec l'engagement d'un apprenant de 1ère année en collaboration avec la base aérienne de Sion, dans le cadre de l’engagement ReFo+.

L'activité de valorisation des déchets occupait, au 31 décembre 2013, 38 personnes dont 2 femmes, 3 apprenants et 2 auxiliaires occupés entre l’UTO et Valpellets. Répartition des employés

21


22


PARTENARIAT - PARTICIPATIONS Valpellets SA Voici déjà cinq ans que Valpellets SA produit et commercialise des granulés de bois. De quelques centaines de tonnes lors de sa création, l’entreprise produit actuellement plus de 6'200 tonnes annuelles. A la fin 2012, le parc d’installations aux granulés en Suisse s’élevait à environ 21'600 unités. Comparé à 2011, cela représente une augmentation d’environ 8%. En 2013, l’augmentation sera comparable. Les perspectives d’évolution sont donc encourageantes pour Valpellets SA qui prévoit d’accroître d’environ 2'000 tonnes ses ventes pour 2014.

Depuis le début 2013, Valpellets SA a diversifié ses sources de matière première. La société s’approvisionne désormais également auprès des triages forestiers de la région en grume de bois rond. Durant l’année, 2'000 m3 de bois rond ont été livrés sur le site de production ce qui équivaut à 920 tonnes de pellets. Le solde des pellets est produit avec des sous-produits de scieries. Cette démarche permet à l’entreprise de répondre à l’augmentation de la demande des consommateurs, tout en remplissant sa mission première de valorisation du potentiel énergétique forestier.

GazEL SA Société ayant pour but la récupération, le recyclage et la transformation de déchets végétaux et de matières premières ligneuses en énergies renouvelables, GazEl SA a vu 51% de ses parts rachetées par l’Association pour le Traitement des Ordures (UTO) en 2011. Nos objectifs sont de conserver les parts de CO2, de maîtriser les prix donnés aux communes associées, mais aussi de gérer globa-

lement les déchets verts des communes du bassin versant. Le capital-actions pourrait à terme être ouvert à d’autres partenaires au vu des choix technologiques liés à l’utilisation du biogaz dégagé par l’installation. La mise en service de cette installation de méthanisation est prévue en 2014. Avec son siège social à Vétroz, la société GazEl SA traitera environ 20'000 tonnes de déchets méthanisables.

ISDS Oulens SA La décharge ISDS à Oulens-sous-Echallens, assure le traitement et la stabilisation des résidus de lavage des fumées des UIOM. Cette société possède plusieurs actionnaires dont les usines d’incinération de la Suisse romande et l'UTO. En 2013, plus de 1’544 tonnes de résidus à stabiliser ont été livrés par l’UTO via le train.

23


ORGANES DE LA SOCIÉTÉ Bureau de l’Assemblée Générale Président Vice-président Secrétaire

M. Marcel Maurer, président de la Ville de Sion M. François Genoud, président de la Ville de Sierre M. Stéphane Claivaz, secrétaire administratif à l’H.d.V de Sion

Comité de Direction Président Vice-président Secrétaire Membres

M. Mario Rossi, conseiller municipal de Sierre M. Florian Chappot, conseiller municipal de Sion M. Marco Aymon, président d’Ayent - district d’Hérens M. Raphaël Marclay, conseiller municipal de Sion M. Eric Kamerzin, président d’Icogne – district de Sierre M. Vincent Rebstein, président d’Arbaz – district de Sion M. Stéphane Germanier, président de Vétroz – district de Conthey M. Pierre Kenzelmann, conseiller municipal de Sierre

Organe de contrôle Fiduciaire Fidag S.A., Sion

Exploitation de l’usine M. Bertrand Yerly, Directeur

24


FINANCES Comptes 2012

Comptes 2013

Budget 2013

8'134'976.75 3'197'237.96 1'645'923.17 1'205'901.61 377'718.60 19'552.09 70'174.56 427'252.34

8'051'152.49 3'512'076.68 1'687'659.86 1'175'525.51 354'087.95 19'161.05 81'763.71 548'467.63

8'100'000.00 2'617'000.00 1'900'000.00 1'080'000.00 360'000.00 15'000.00 50'000.00 550'000.00

PRODUITS Apports des communes Apports privés et divers Vente d’énergie électrique Boues d'épuration Verres - taxe d'élimination Redevances SENS Déchets carnés Recettes diverses - Valpellets Total des produits

15'078'737.08 15'429'894.88 14'672'000.00

CHARGES Traitements Indemnités d’assurances Charges sociales Formation continue Frais de déplacements Travaux de tiers Frais de personnel

Parties communes, entretien et réparations Assurances Energie et eau Bâtiment Incinération, entretien et réparations Mise en décharge résidus, scories Exportation des déchets Autres installations Elimination de la ferraille et déchets spéciaux Véhicules Déchets carnés Déchetterie UTO Travaux, fournitures et services

2'862'453.80 -12'965.45 730'053.15 1'774.81 16'574.51 40'787.98

3'022'966.15 -9'029.65 764'424.35 19'633.30 11'970.26 26'435.90

2'829'000.00 0.00 713'000.00 20'000.00 13'000.00 15'000.00

3'638'678.80

3'836'400.31

3'590'000.00

497'429.84 237'955.40 190'111.24 233'325.36 2'691'185.29 2'028'958.70 281'805.05 420'898.86 55'847.01 201'788.04 21'638.39 0.00

370'988.02 249'842.80 163'138.15 153'341.86 2'455'104.32 2'059'676.30 335'695.12 280'035.22 31'313.78 144'475.04 19'706.21 0.00

471'000.00 240'000.00 160'000.00 289'000.00 2'584'500.00 1'950'000.00 374'000.00 411'500.00 50'000.00 146'000.00 16'500.00 0.00

6'860'943.18

6'263'316.82

6'692'500.00

25


Fournitures de bureau et imprimés Affranchissements, frais du CCP Téléphones Vacation du comité et frais de séances Honoraires comptables Honoraires administratifs, juridiques et contrôle Cotisations aux associations professionnelles Frais divers de gestion Frais de propagande et certification

19'664.15 10'057.95 5'503.77 29'321.71 25'000.00 20'123.70 5'747.32 20'427.47 27'101.27

15'723.28 9'911.86 6'652.43 32'392.90 25'000.00 17'741.02 15'676.81 12'536.82 43'897.92

35'000.00 11'000.00 7'500.00 40'000.00 25'000.00 17'000.00 9'000.00 15'000.00 30'000.00

162'947.34

179'533.04

189'500.00

10'662'569.32

10'279'250.17

10'472'000.00

4'416'167.76

5'150'644.71

4'200'000.00

2'000'000.00 0.00 0.00 51'000.00

1'500'000.00 179'602.55 84'028.55 51'000.00

1'500'000.00 230'000.00 130'000.00 0.00

2'051'000.00

1'814'631.10

1'860'000.00

471'908.00 998.61 32'009.60 -52'748.45

338'320.25 466.76 162'976.60 -22'750.00

360'000.00 5'000.00 0.00 0.00

452'167.76

479'013.61

365'000.00

Provision assainissement caisse de pension

0.00

-1'500'000.00

0.00

Charges extraordinaires

0.00

-1'500'000.00

0.00

1'913'000.00

1'357'000.00

1'975'000.00

Frais de gestion

Total des charges d'exploitation Résultat d'exploitation avant intérêts et amortissements

Nouvelle ligne d'incinération Broyeur et auxiliaires Ponts roulants Titres Amortissements

Intérêts des emprunts Intérêts des comptes courants Charges sur titres Intérêts créanciers Charges et produits financiers

RESULTAT DE L'EXERCICE

26


BILAN AU 31 DECEMBRE 2013 ACTIF

31.12.2012

31.12.2013

Caisse Chèques postaux Banques Obligation de caisse

6'182.75 894'446.62 3'623'925.50 2'500'000.00

8'221.35 352'083.84 3'151'705.70 0.00

7'024'554.87

3'512'010.89

454'216.95

599'351.20

913'588.80

1'346'894.05

1'367'805.75

1'946'245.25

34'022.45 22'078.45

324'000.00 9'736.75

Autres créances à court terme

56'100.90

333'736.75

Actifs transitoires

210'299.65

164'319.55

210'299.65

164'319.55

8'658'761.17

5'956'312.44

400'000.00

0.00

400'000.00

0.00

Valpellets SA GazEl SA ISDS Oulens SA

388'964.00 236'472.90 1.00

1'031'200.00 3'169'350.30 1.00

Participations

625'437.90

4'200'551.30

476'958.94 20'795'047.68 67'988.43 68'815.50 215'403.80

1'891'800.00 19'295'047.68 2'745'972.86 70'025.86 215'403.80

Immobilisations corporelles (valeurs résiduelles)

21'624'214.35

24'218'250.20

Actif immobilisé

22'649'652.25

28'418'801.50

TOTAL DE L'ACTIF

31'308'413.42

34'375'113.94

Liquidités Créances envers des sociétés proches : Valpellets SA Créances envers des tiers : Débiteurs Créances résultant de livraisons et prestations Autres créances à court terme Impôt anticipé

Actifs de régularisation Actif circulant Prêt GazEl SA, 2.5 % Immobilisations financières

Autres installations Nouvelle ligne d'incinération Déchetterie Chauffage à distance Terrains

27


PASSIF

31.12.2012

31.12.2013

Créanciers Communes associées

1'286'697.02 21'504.60

2'226'035.91 225'771.60

1'308'201.62

2'451'807.51

58'242.44 144'228.65

21'071.79 303'661.70

202'471.09

324'733.49

104'940.71 532'800.00

181'972.94 399'600.00

637'740.71

581'572.94

2'148'413.42

3'358'113.94

7'000'000.00 6'000'000.00 4'000'000.00 0.00

0.00 6'000'000.00 4'000'000.00 6'000'000.00

17'000'000.00

16'000'000.00

Dettes résultant d'achats et prestations

Créancier AFC - TVA Municipalité de Sion Autres dettes à court terme Passifs transitoires Caisse de pension Passifs de régularisation Dettes à court terme Banque Cantonale du Valais, 2.125 %, 2013 Banque Cantonale du Valais, 2.49 %, 2015 Union de Banques Suisses, 0.97 %, 2017 Banque Cantonale du Valais, 1.26 %, 2018 Dettes à long terme rémunérées Provision pour assainissement caisse de pension

0.00

1'500'000.00

Provisions à long terme

0.00

1'500'000.00

Dettes à long terme

17'000'000.00

17'500'000.00

Fonds étrangers

19'148'413.42

20'858'113.94

5'889'000.00 4'358'000.00 1'913'000.00

Fonds de renouvellements des installations

Fonds propres

12'160'000.00

7'802'000.00 4'358'000.00 1'357'000.00 13'517'000.00

TOTAL DU PASSIF

31'308'413.42

34'375'113.94

Fonds de stabilisation du coût Résultat de l'exercice

28


TABLEAU DES INVESTISSEMENTS Investissements

Subventions

Amortissements

31.12.2013

4'454'834.40 3'949'354.00 370'453.75

3'065'684.00 2'713'715.00 245'967.90

1'173'746.60 1'235'639.00 124'485.85

215'403.80 0.00 0.00

8'774'642.15

6'025'366.90

2'533'871.45

215'403.80

1'082'666.10 8'233'349.90

745'820.00 5'588'435.00

336'846.10 2'644'914.90

0.00 0.00

1'248'813.25

348'685.00

900'128.25

0.00

Deuxième étape (1974-1987)

10'564'829.25

6'682'940.00

3'881'889.25

0.00

Traitement des fumées Installation BEMA Compostage boues d’épuration Installation DENOX Broyeur UNTHA

62'448'887.86 476'663.35 19'032'158.84 7'042'787.63 359'730.20

37'247'247.00 292'832.00 14'015'926.00 4'677'250.00 0.00

25'201'640.86 183'831.35 5'016'232.84 2'365'537.63 359'730.20

0.00 0.00 0.00 0.00 0.00

89'360'227.88

56'233'255.00

33'126'972.88

0.00

Nouvelle ligne d'incinération Chauffage à distance Déchetterie - coût total Participation Ville de Sion

53'886'633.15 70'025.86 3'077'475.13 -331'502.27

4'593'407.00 0.00 0.00 0.00

29'998'178.47 0.00 0.00 0.00

19'295'047.68 70'025.86 3'077'475.13 -331'502.27

Quatrième étape (dès 2004)

56'702'631.87

4'593'407.00

29'998'178.47

22'111'046.40

1'279'659.40

0.00

1'279'659.40

0.00

35'034.81 420'852.10

0.00 0.00

35'034.81 420'852.10

0.00 0.00

Broyeur et auxilaires Ponts roulants

896'802.55 1'258'628.55

0.00 0.00

179'602.55 84'028.55

717'200.00 1'174'600.00

Autres installations

3'890'977.41

0.00

1'999'177.41

1'891'800.00

169'293'308.56

73'534'968.90

71'540'089.46

24'218'250.20

31.12.2012

31.12.2013

48'854'800.00 78'300'000.00 72'421'000.00

49'660'000.00 78'300'000.00 71'000'000.00

Terrains - Bâtiments Equipements Véhicules - Outillage Immobilisation Première étape (1971) Bâtiment Equipements Conditionnement verre, Water-Jackets, Unité compostage, Garage-dépôt

Troisième étape (1990)

Bennes à verre - triage du verre Décharge - Projet Véhicules

RECAPITULATION Valeur d'assurances des installations Valeur incendie bâtiments Valeur incendie biens meubles Valeur incendie machines

29


FLUX DE TRESORERIE 2013 2012

2013

FLUX NET DE TRESORERIE

-615'348.78

-3'512'543.98

Résultat d'exploitation Amortissements comptables Provision assainissement caisse de pension Correction de valeur des participations Cash flow Variation des actifs circulants Variation des dettes à court terme

1'913'000.00 2'051'000.00 32'009.60 3'996'009.60 259'491.73 -99'482.65

1'357'000.00 1'814'631.10 1'500'000.00 132'886.60 4'804'517.70 -810'095.25 1'209'700.52

4'156'018.68

5'204'122.97

-

-750'000.00

-400'000.00 -814'024.59 -20'715.50 -91'170.70 31'502.27 476'958.94

-3'009'000.00 400'000.00 -1'210.36 -2'977'984.43 300'000.00

-1'771'367.46

-7'716'666.95

4'000'000.00 -7'000'000.00

6'000'000.00 -7'000'000.00

-3'000'000.00

-1'000'000.00

Disponibilités au 01.01 Disponibilités au 31.12

7'639'903.65 7'024'554.87

7'024'554.87 3'512'010.89

VARIATION NETTE DE TRESORERIE

-615'348.78

-3'512'543.98

Flux net de trésorerie d'exploitation

Augmentation capital Valpellets SA Augmentation capital GazEl SA Prêt à Gazel SA Nouvelle ligne d'incinération Chauffage à distance Déchetterie Participation Ville de Sion Autres installations Flux net de trésorerie des activités d'investissement Emissions d'emprunts Remboursement d'emprunts Flux net de trésorerie des activités de financement

-1'678'472.16

30


BUDGET 2014 Budget 2014

PRODUITS Apports des communes Apports privés et divers Vente d’énergie électrique Boues d'épuration Verres - taxe d'élimination Redevances SENS Déchets carnés Recettes diverses - ValPellets Total des produits

8'100'000.00 3'228'000.00 1'800'000.00 1'080'000.00 360'000.00 15'000.00 50'000.00 580'000.00 15'213'000.00

CHARGES Traitements Indemnités d’assurances Charges sociales Formation continue Frais de déplacements Travaux de tiers Frais de personnel

3'107'000.00 0.00 774'000.00 20'000.00 13'000.00 15'000.00 3'929'000.00

Parties communes, entretien et réparations Assurances Energie et eau Bâtiment Incinération, entretien et réparations Mise en décharge résidus, scories Exportation des déchets Autres installations Elimination de la ferraille et déchets spéciaux Véhicules Déchets carnés Déchetterie UTO Travaux, fournitures et services

676'000.00 250'000.00 160'000.00 239'000.00 2'963'000.00 1'950'000.00 495'000.00 417'000.00 50'000.00 178'000.00 16'500.00 30'000.00 7'424'500.00 31


Fournitures de bureau et imprimés Affranchissements, frais du CCP Téléphones Vacation du comité et frais de séances Honoraires comptables Honoraires administratifs, juridiques et contrôle Cotisations aux associations professionnelles Frais divers de gestion Frais de propagande et certification Frais de gestion Total des charges

35'000.00 11'000.00 7'500.00 40'000.00 25'000.00 17'000.00 9'000.00 15'000.00 30'000.00 189'500.00 11'543'000.00

Résultat d'exploitation avant intérêts et amortissements

3'670'000.00

Nouvelle ligne d'incinération Déchetterie Broyeur et auxiliaires Ponts roulants Titres Amortissements

1'500'000.00 75'000.00 170'000.00 70'000.00 51'000.00 1'866'000.00

Intérêts des emprunts Intérêts des comptes courants Charges sur titres Intérêts créanciers Charges et produits financiers

280'000.00 5'000.00 0.00 0.00 285'000.00

Provision assainissement caisse de pension Charges extraordinaires

RESULTAT DE L'EXERCICE

0.00 0.00

1'519'000.00

32


ANNEXE AUX COMPTES Principes généraux Les comptes annuels de l'association pour le traitement des ordures du Valais Central ont été établis conformément aux règles du droit comptable suisse (Art. 957 à 962 CO). Les commentaires ci-après comprennent

les informations prescrites à l'article 959c "Annexe". Les créances sont inscrites à la valeur nominale après déduction des corrections de valeur pour risques d’insolvabilités.

Cautionnement Dans le cadre du financement bancaire de la société Valpellets SA, l'UTO s'est portée caution pour un montant de Fr. 3'000'000.00.

Créances envers des tiers Débiteurs privés – taxes de traitement Energie Sion Région- vente électricité 4ème trimestre

31.12.2012

31.12.2013

913’588.80 633'209.15 280'379.65

1'346'894.05 759'990.30 586'903.75

Prêts et avances à moyen terme 400'000.00 La société GazEL a sollicité des avances, au taux de 2.5% auprès de ses actionnaires. Le montant total des prêts a été converti en capital-actions en date du 13.06.2013.

Détails des participations (valeur nominale) Valpellets SA, Sion GazEl SA, Vétroz ISDS Oulens SA, Oulens sous-Echallens

Communes associées Solde en faveur des communes (21) Solde en faveur de l’association (10)

50.00% 51.00% 5.00%

750'000.00 51'000.00 10'000.00

1’500'000.00 3’060'000.00 10'000.00

-21'504.60 -151'794.65 130'290.05

-225'771.60 -278'718.55 52'946.95

Dettes envers les institutions de prévoyance prof. 532'800.00 399'600.00 Le comité de direction a accepté, en séance du 11.07.2011, de participer pour un montant de Fr. 666'000.00, à un assainissement partiel de la caisse de pension. Un projet de refinancement total de la caisse de pension est en cours. Le montant à charge de l’UTO sera d’environ 2,85mio. Une provision de Fr. 1'500'000.00 a été portée sur l’exercice 2013, dans l’attente d’une décision définitive en 2015.

33


RAPPORT DE L’ORGANE DE REVISION

34


PÉRÉQUATION DES TRANSPORTS Commune Anniviers

Quantité Ordures Verres

Total

Péréquation à verser à prétendre

1'587.565

337.025

1'924.590

-50'062.75

Arbaz

238.323

60.750

299.073

-3'305.40

Ardon

751.540

145.185

896.725

Ayent

992.647

273.975

1'266.622

Chalais

897.150

189.120

1'086.270

Chamoson

909.550

151.464

1'061.014

-172.05

1'266.170

173.937

1'440.107

-9'479.00

472.520

61.355

533.875

3'442.35

2'442.435 835.155

405.066 136.425

2'847.501 971.580

9'988.60

Grimisuat

624.120

121.510

745.630

3'081.60

Grône

559.560

142.240

701.800

8'525.35

Hérens

2'017.940

354.395

2'372.335

-50'935.75

Icogne Lens

160.565 1'455.485

37.280 55.990

197.845 1'511.475

-2'133.20 -7'228.10

Leytron

990.040

0.000

990.040

-6'531.45

Miège

247.370

0.865

248.235

Mollens Montana

360.530 1'253.770

58.005 307.865

418.535 1'561.635

-5'117.50 -15'049.70

Nendaz

2'530.715

393.225

2'923.940

-18'894.95

Randogne

1'572.205

176.255

1'748.460

-32'971.00

Saint-Léonard

519.645

118.865

638.510

Salgesch

752.500

14.295

766.795

Savièse

1'543.890

373.335

1'917.225

5'651.70

Sierre

6'190.490

771.130

6'961.620

44'887.45

Sion

10'975.170

1'399.170

12'374.340

156'323.10

Varen

196.220

0.000

196.220

-685.25

Venthône

271.620

51.730

323.350

-372.50

Vétroz

1'215.145

281.055

1'496.200

9'834.25

Veyras

379.980

57.585

437.565

1'246.15

Veysonnaz

462.460

75.030

537.490

44'672.475

6'724.127

51'396.602

Chermignon Chippis Conthey Evolène

TOTAL

3'656.70 -13'998.90 4'342.75

-39'205.35

210.50

11'044.85 -684.10

-5'408.40 262'235.35

-262'235.35

35


36


37


38

Profile for utovs

Rapport d'activité UTO 2013  

Rapport d'activité UTO 2013  

Profile for utovs
Advertisement

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded