Page 1


SOMMAIRE

2


MESSAGE DU PRÉSIDENT En mai 2014, nous avons inauguré la nouvelle déchetterie publique construite en partenariat avec la Ville de Sion. Depuis le mois de février 2014, les habitants de la capitale et des communes partenaires disposent donc de ce nouvel espace comprenant 18 bennes aptes à recevoir tous types de déchets. Après plus d’un an de fonctionnement, les usagers nous ont donné un retour très positif, soulignant la convivialité de cette infrastructure ouverte six jours sur sept sur le site de l’UTO.

En 2014, nous avons poursuivi les travaux en lien avec le projet de chauffage à distance (CAD). Après avoir bouclé, en 2013, une étude de faisabilité pour alimenter l’hôpital de Sion et d’autres demandeurs potentiels comme la SUVA ou le futur campus de l’EPFL, nous nous sommes notamment concentrés sur le tracé du CAD ainsi que sur les aspects administratifs. Courant 2015 débutera le lancement des appels d’offres. La construction du réseau devrait, quant à elle, commencer en 2017.

Un autre temps fort de l’exercice écoulé a été la mise en service de la société GazEL SA à Vétroz, qui vise la production et la valorisation d’énergies renouvelables à partir du recyclage des déchets végétaux. D’autres usines génèrent du méthane, puis le brûle pour produire de l’électricité. GazEl a choisi une autre option: elle purifie le méthane et injecte du biogaz dans le réseau de Sogaval qui passe à proximité. Cette particularité en fait un cas unique en Suisse romande. Actionnaire de GazEL, l’UTO offre désormais à ses membres une solution de recyclage complète, locale et durable.

Sur site, l’activité opérationnelle de l’UTO requiert un savoir-faire spécifique et avéré, afin de gérer l’ensemble des processus et de travailler dans un souci d’amélioration constante des infrastructures. En ce sens, l’exercice 2014 s’est déroulé à satisfaction et d’intéressants projets ont été menés à bien, ce dont je me réjouis.

Je me réjouis également que les importants investissements consentis en 2014 permettent à Valpellets de se développer pour répondre à la demande croissante en pellets de bois.

Je saisis donc l’occasion de ce rapport pour remercier la Direction et l’ensemble des collaborateurs de l’usine pour leur engagement sans faille et l’excellent travail réalisé en 2014. Mes remerciements s’adressent également à nos partenaires mandatés, au service de l’environnement et aux partenaires publics pour leur appui.

Mario Rossi Président du Comité de Direction

3


4


RAPPORT DU DIRECTEUR Un des temps forts de l’exercice écoulé est l’ouverture de la nouvelle déchetterie publique qui, en plus d’offrir une plus-value aux usagers, a permis d’augmenter la qualité du tri des déchets et de réduire les risques liés au trafic dans l’enceinte de l’UTO. En 2014, la quantité totale de déchets traités est restée stable: 85’800 tonnes, dont 79'000 tonnes de déchets incinérés. Ce chiffre comprend également l’incinération de 9’687 tonnes de boues résiduaires en provenance des STEP. L’UTO qui fonctionne aussi comme un producteur d’énergie compétitif et fiable grâce à la valorisation thermique des ordures incinérées, a produit en 2014 34'211 MWh (34'216’000 kWh en 2013). Ce chiffre, ramené à la quantité de déchets brûlés, donne un rendement de production électrique de 508 kW par tonne. La chaleur libérée lors de l’incinération des détritus contribue à l’alimentation en chaleur de Valpellets SA, société productrice de granulés de bois. Les importants investissements opérés en 2014 ont permis d’optimiser la production de pellets. Les ventes ont par ailleurs augmenté de 17% par rapport à l’année précédente soit un total de 7'282 tonnes de pellets.

Plusieurs travaux ont été effectués dans l’usine. Nous avons notamment installé un générateur d’explosion qui, en décollant les poussières du four et de la chaudière, réduit notre temps d’indisponibilité et, donc, accroît notre rendement. Nous avons également poursuivi la mise à niveau de notre système de lavage des fumées. Les travaux, entrepris en 2013 déjà, ont permis de renouveler toute la partie basse du laveur. Conséquents, ces aménagements se poursuivront en 2015 par le renouvellement de la liaison entre les 2 étages du laveur. En termes de mesures environnementales, nous avons également remplacé les compresseurs principaux d’usine, jusqu’ici rafraîchis à l’eau de la nappe, par un système de refroidissement à l’air. Ce système engendre de substantielles économies d’eau du réseau. De plus, le remplacement de l’analyseur des gaz en cheminée, permet de mesurer en continu un certain nombre de rejets polluants. En 2015, en plus de la poursuite de notre projet de chauffage à distance, l’accent portera notamment sur la sécurisation des accès à la fosse à ordures - notamment par l’installation de nouvelles portes d’accès sur la modernisation de la salle de commande et sur l’optimisation des cuves de produits chimiques.

Bertrand Yerly Directeur

5


RAPPORT D’EXPLOITATION Déchets traités Déchets incinérables Malgré une diminution des apports de déchets de voirie de 1%, la quantité totale de déchets incinérés en 2014 reste stable à 79’019 t. Ce chiffre comprend également l’incinération de 9’687 t de boues résiduaires en provenance des STEP.

Les apports de bois triés (10’528t) accusent un recul de 7.9% par rapport à une année 2013 exceptionnelle. Cette diminution est compensée par une hausse des déchets encombrants broyés de 8,29%.

Déchets incinérables

2013

Communes associées Déchets de voirie Déchets encombrants Boues d'épuration

2014

Variation

44 038.905 t 657.365 t 9 327.755 t

43 596.060 t 606.775 t 9 687.105 t

-1.01 % -7.70 % 3.85 %

54 024.025 t

53 889.940 t

-0.25 %

9 707.988 3 146.540 11 431.225 242.262 0.800 23.315 226.400 18.385 3.085 24 800.000 78 824.025

9 383.070 3 407.281 10 528.085 1 496.695 2.055 7.050 282.285 19.161 3.457 25 129.139 79 019.079

-3.35 % 8.29 % -7.90 %

Usagers privés et entreprises Déchets ordinaires Déchets encombrants Déchets de bois triés Déchets de peinture Résidus de photographie Déchets hospitaliers Déchets alimentaires Documents confidentiels Huiles usées (végétales/minérales) Total des déchets incinérés

t t t t t t t t t t t

t t t t t t t t t t t

156.88 -69.76 24.68 4.22 12.06 1.33 0.25

% % % % % % %

Déchets recyclables Verres communes associées Verres apports privés

6 333.347 t 411.530 t 6 744.877 t

6 366.328 t 470.813 t 6 837.141 t

0.52 % 14.41 % 1.37 %

6


Déchets spéciaux L’UTO traite près de 1'500 tonnes de résidus de peinture sans solvant par année. De plus, un ramassage annuel est organisé en début d’année par la Fédération romande des Maîtres Plâtriers-Peintres (FRMPP). Ce ramassage a permis de collecter plus de

Quantité 13 750 2 425 7 070 275 605 153 40

t t t t t t t

3,868 t de vieilles peintures sans solvant et 2,014 t avec solvant. Déchets exportés L’entier de la production de scories a été transféré par camion directement de la fosse de stockage vers la carrière du Lessus.

Déchets

Entreprise

Destination

Scories Résidus à stabiliser Verre Ferraille commune Ferraille calcinée Cadavres d’animaux Déchets de boucherie

Carrière du Lessus ISDS Zwissig, Della Santa Geiger Raoul Geiger Raoul GZM GZM

St-Triphon Oulens Varese (IT) Grône Grône Lyss Lyss

7


8


Incinération des déchets et boues de STEP Le four à ordures a fonctionné 8'122 h sur un total annuel de 8'760 h, soit environ 93% du temps. La moyenne horaire des déchets incinérés est de 8,38 t/h.

Fours Déchets Boues

L’incinération des boues fonctionne toujours de manière optimale. Le four a ainsi permis d’incinérer la totalité des 9'687 t de boues réceptionnées, à un taux moyen de matière sèche de 28%. Cela représente une moyenne horaire de 1,2t/h. Le four rotatif a également traité 289 tonnes de boues en provenance de CIMO et de la STEP de Zermatt. Les résultats des analyses des carbones organiques dissous (COD) contenus dans les

Désignation Réception STEP zone UTO Réception STEP hors zone UTO Incinération des boues à l’UTO Exportation à la Lonza

Deux arrêts programmés ont été effectués durant l’année écoulée, pour les besoins de la maintenance, pour une durée totale de 638 h.

Mise en service 2008 2008

Marche 2014 8'122h 8'048h

Utilisation 92,7% 91,8%

résidus de boues incinérées révèlent des teneurs au-dessus des valeurs limites autorisées pour la mise en décharge des déchets inertes (entre 7,5% et 9%). Des essais réalisés par la maison Stiefel, en vue de diminuer la teneur totale en carbone organique dans les résidus de boues incinérées, donnent des résultats encourageants qui devront être confirmés par une modification fonctionnelle et mécanique du four actuel.

Apports

Incinération

9'389 t 289 t 9'593 t 94 t

9


10


Epuration des eaux La station d’épuration des eaux traite quotidiennement 218 m3 pour 206,61 t d’ordures ménagères et 26,77t de boues incinérées. Les efforts de mise en conformité du traitement de l’eau se sont poursuivis en 2014.

Malgré le remplacement de l’’installation de préparation des polymères, on relève encore des dépassements dans les valeurs limites de concentration en carbones organiques dissous (COD) et en zinc (Zn). Des améliorations au niveau de la décantation des boues se poursuivront en 2015.

Analyses des eaux traitées Paramètres organiques et non métalliques

Unité

Valeur limite

Moyenne

Carbone organique dissous (COD)

mg C/l

10

11.65

AOX – Halogènes organiques absorbables liés

mg Cl-/l

0.1

0.065

POX – Hydrocarbures halogénés volatils Hydrocarbures totaux (C10 – C40) Phosphore total (P tot)

mg Cl-/l mg/l mg P/l

0.1 10 0.8

<0.005 <0.100 <0.06

Paramètres métalliques

Unité

Valeur limite

Moyenne

Arsenic (As) Cadmium (Cd) Chrome total (Cr tot) Cobalt (Co) Cuivre (Cu) Mercure (Hg) Nickel (Ni) Plomb (Pb) Zinc (Zn)

mg/l mg/l mg/l mg/l mg/l ug/l mg/l mg/l mg/l

0.1 0.05 0.1 0.5 0.1 1 0.1 0.1 0.1

<0.010 0.003 <0.002 <0.010 <0.002 <0.01 0.002 0.01 0.70

11


12


Production d'énergie La production annuelle de 34'211 MWh en 2014 est identique à celle de 2013 (-5MWh). Elle se situe légèrement au-dessus de la moyenne des 5 dernières années qui est de 34'158 MWh. Malgré une production stable, on note une augmentation de la vente d’énergie à l’ESR de 845MWh, qui est essentiellement due à des économies d’énergie internes. Désignation Production totale Vente sur le réseau ESR Propre consommation UTO et Valpellets Achat sur le réseau ESR

La durée de fonctionnement de 8'042 h/ machine représente une moyenne horaire de 4’254 kWh. Ce chiffre, ramené à la quantité de déchets incinérés, dégage un rendement de production électrique de 508 kW/t. L’arrêt planifié pour la maintenance annuelle du mois de septembre a duré 603 heures. Grandeur

Unité

34 211 000 25 431 505 9 057 360 186 865

kWh kWh kWh kWh

13


UNE NOUVELLE DÉCHETTERIE Le 19 mai 2014, la nouvelle déchetterie publique construite sur le site de l’UTO a été inaugurée en présence d’une centaine d’invités. Le site avait ouvert ses portes quelques mois plus tôt, en février. Dix-huit bennes y sont installées, aptes à accueillir tous les types de déchets: urbains, organiques, encombrants, matériaux inertes, de même que les appareils électroniques, électriques et les déchets spéciaux. Cette nouvelle infrastructure permet donc un meilleur tri des déchets à la source, synonyme d’une combustion et d’une valorisation accrues du recyclage.

désormais les croisements de véhicules privés avec des camions professionnels. Les horaires d’ouverture ont été étendus – six jours sur sept - et deux personnes ont été engagées pour le pesage. Une personne officie également comme chef de poste, permettant aux usagers de se retrouver parmi les bennes. Le coût total de cette nouvelle déchetterie s’est élevé à 3,8 millions de francs, répartis à parts égales entre la Ville de Sion et l’UTO.

La déchetterie présente également un avantage sécuritaire. Construite à quelques dizaines de mètres de l’usine, elle évite

Photo : Michel Martinez – Bernard Dubuis/www.dronephoto.ch

14


VALPELLETS L’année 2014 s’inscrit dans une continuité en termes de progression des ventes de pellets. Avec un tonnage total de 7'282 tonnes, la croissance est de 17% par rapport à l’année précédente. Les contrats de vente sur trois ans proposés à la clientèle consommant plus de 20 tonnes par années connaissent toujours le même succès. Ils permettent à Valpellets de gagner un capital-confiance envers ces clients. En effet, ceux-ci bénéficient d’un tarif stable à la tonne sur la durée de leur contrat. Ainsi, ils sont en mesure de prévoir leur charge de chauffage. La nouvelle déchetterie de l’UTO et Ville de Sion offre désormais un lieu de vente convivial aux particuliers. Depuis son ouverture au mois de mars 2014, plus de 7'000 sacs de pellets y ont été vendus. En termes de matière première, 6’600 m3 de bois rond, ainsi que 12'000 m3 de sciure et 24'000 m3 de plaquettes ont été acheminés sur le site de production de Valpellets L’année 2014 a été également marquée par plusieurs investissements permettant à Valpellets de se développer et de répondre à la demande croissante en pellets de bois. 

Presse à pellets La nouvelle presse CPM installée par la société ZM est opérationnelle depuis mars 2014. Elle a permis d’améliorer la qualité des pellets produits et d’augmenter le débit de fabrication.

Mise en sacs La nouvelle ensacheuse de la marque Paglierani a été livrée en novembre 2014. Sa mise en service effective aura lieu en juin 2015, ceci afin de préparer les stocks de sacs pour la prochaine saison.

En 2014, on a dénombré 57'200 sacs produits. Ce chiffre pourra être multiplié au minimum par 3 et au maximum par 5 avec cette nouvelle installation. 

Pré-broyage des plaquettes En octobre 2014 nous nous sommes équipés d’un pré-broyeur. Cette installation a permis d’augmenter la vitesse du sécheur de 40% et donc d’optimiser la production de pellets. La finalité est bien évidemment l’accroissement de la cadence de la presse qui peut réceptionner plus de matière depuis le moulin à marteau.

Nouveau véhicule Un nouveau camion avec remorque est a pris place au côté de l’ancien véhicule de livraison. Ce camion est également muni d’un système d’aspiration permettant de proposer à la clientèle un service de nettoyage de silo durant la saison estivale. Deux chauffeurs se partagent les 600 livraisons effectuées durant l’année, pour une distribution de 6’424 tonnes de pellets.

15


16


RAPPORT ENVIRONNEMENTAL Les certifications ISO 9001, 14001 et OHSAS 18001, obtenues la première fois en 2009, ont été reconduites avec succès au début 2014. Ces certifications englobent également l’entreprise Valpellets SA, entièrement intégrée dans le concept de management associant santé, sécurité et environnement.

Le présent rapport qui contient des indicateurs de performance, témoigne de notre attachement à concrétiser nos principes. Afin de faire figure de modèle en termes de développement durable dans notre secteur d’activités, nous nous appuyons sur deux piliers importants de notre stratégie à long terme, à savoir l’innovation et l’efficacité opérationnelle.

Certification DIN PLUS En décembre 2014, Valpellets SA confirme la qualité de sa production de pellets en reconduisant le label DIN Plus. Par cette certification, Valpellets met en évidence l’importance de proposer aux consommateurs un pellet répondant aux normes qualitatives les plus élevées. La qualité du granulé, au même titre que le choix d'un bon installateur, est une condition sine qua non pour obtenir un chauffage aux granulés de bois performant. C'est la raison pour laquelle notre société a fait de la qualité sa priorité et a obtenu la certification DIN Plus. Il s’agit d’un « gage de régularité et de professionnalisme pour les adeptes de l’énergie verte qui souhaitent investir dans un système de chauffage au bois ».

Nos principes, nos valeurs Nos valeurs et nos principes sont publiés dans la charte d’entreprise. Respectueuse de l'environnement, l'UTO s'engage à:       

promouvoir les projets liés au développement durable, respecter les dispositions légales en vigueur, contrôler et agir sur la qualité de l'eau, de l'air et du sol, minimiser la consommation d'énergies non renouvelables et développer la part des énergies renouvelables, optimiser les processus d'exploitation afin de réduire les impacts environnementaux, promouvoir la santé des collaborateurs, encourager toute initiative visant à améliorer le cadre de vie des collaborateurs.

17


Les aspects significatifs Les objectifs de qualité et environnementaux sont fixés annuellement lors de la revue de direction.

Les indicateurs ci-dessous bénéficient d’un suivi permanent dans le cadre de l’exploitation de l’entreprise.

Description de l’indicateur

Unité

Heures de fonctionnement Déchets de voirie traités Boues incinérées Production d'énergie Vente d'énergie sur le réseau ESR Achat d'électricité sur le réseau ESR Consommation d'énergie interne UTO Consommation d'énergie interne Valpellets Emission NOx Emission SO2 Emission CO Emission O2 Quantité de poussières Emission HCl Emission HF Emission NH3 Consommation de gaz Consommation d’eau de ville Production pellets Vente de pellets Dysfonctionnements Réclamations clients Presqu'accidents

Commentaires Le système de vaporisation de l’ammoniac dans le catalyseur a sensiblement amélioré l’indice d’émission des oxydes d’azote en sortie de cheminée, tout en diminuant la consommation horaire d’ammoniac en dessous de 20 l/h, soit -22,4% par rapport à l’année 2013.

Objectif

Résultat

h t

8 000 45 000

8 122 43 596

t MW MW MW MW MW mg/Nm3 mg/Nm3 mg/Nm3 mg/Nm3 mg/Nm3 mg/Nm3 mg/Nm3 mg/Nm3 Nm3 m3 t t Qté Qté Qté

10 000 33 000 24 500 500 9 000 600 <80 <50 <50 >7<13

9 687 34 211 25 341 187 9 057 612 62.76 7.81 1.70 10.58 1.28 0.39 0.03 0.1 87 526 22 203 7 500 7 315 50 1 1

80 000 25 000 8 200 8 120 <120 <10 <10

Des économies sur la consommation interne d’énergie (-850 MWh) sont aussi à relever et ce, malgré un accroissement de près de 20% des activités de production de Valpellets.

La mise en service des nouveaux compresseurs refroidis à l’air a contribué à une diminution de 5% de la consommation de l’eau du réseau par rapport à l’année 2013. 18


19


Entre environnement et sécurité Les aspects environnementaux sont considérés dans chaque processus de l’exploitation, de la prise en charge des déchets jusqu’à l’élimination des résidus d’incinération. Ils portent sur les points suivants :    

la consommation des ressources naturelles (eau, air, électricité, combustible, substances dangereuses), la pollution de l’air, de l’eau, des sols, des déchets, les risques environnementaux (incendie, explosion, fuite…), le respect des normes légales.

Afin de respecter les principes définis dans notre charte d'entreprise, nous organisons annuellement des actions en faveur de l'amélioration continue de nos performances environnementales, mais aussi du respect de la santé et de la sécurité du personnel.

SO2, NOx, CO, CO2, HCl, HF, NH3 ainsi que les poussières fines. Le contrôle des rejets que nous opérons va au-delà des exigences légales demandées par l’Opair. La mise en service de la déchetterie pour les besoins de la Ville de Sion et des clients de l’UTO, les objectifs étant la réduction des risques liés au trafic dans l’enceinte de l’usine, mais aussi l’augmentation de la qualité du tri des déchets, la mise sur pied de journées de formation des collaborateurs sur les risques et la manutention des produits chimiques.

Objectifs 2015 En 2015, l’accent portera sur la sécurisation des accès à la fosse à ordures, l’optimisation des cuves de produits chimiques et sur l’amélioration de la sécurité, grâce à la réalisation des projets et mesures suivants :

Projets réalisés en 2014 

Parmi les projets et mesures entrepris en 2014, on notera:  

L’augmentation des activités de production de Valpellets en faveur d’une énergie verte. L’installation de nouveaux compresseurs d’air, initialement refroidis à l’eau, remplacés par des équipements refroidis à l’air. Ce système engendre de substantielles économies d’énergie (eau, électricité). Le remplacement de l’analyseur des gaz en cheminée, qui permet de mesurer en continu les rejets de polluants suivants :

  

le remplacement des portes d’accès à la fosse à ordures de travail, la modernisation de la salle de commande principale, pour une meilleure ergonomie de travail, la poursuite de la formation et de la sensibilisation des collaborateurs sur les aspects de sécurité au travail, l’installation des cuves de soude caustique et d’acide chlorhydrique à l’extérieur des bâtiments, afin d’accroître la sécurité lors du déchargement et durant l’exploitation.

Stéphane Ravaz Responsable Qualité et Environnement

20


21


RESSOURCES HUMAINES L’ensemble de l’année 2014 a vu plusieurs mutations à l’interne et engagements de personnel, pour permettre le bon fonctionnement de l’usine. UTO Le groupe d’exploitation de l’UTO a accueilli M. Rui Pereira dès le 14 avril 2014 au poste d’opérateur d’exploitation, pour pallier le départ de M. Frédéric Jungsten à l’atelier mécanique et la mutation interne à ce même poste de M. Fadi Freiha. DÉCHETTERIE Suite à l’ouverture de la déchetterie au début du mois de février 2014, 2 personnes ont été engagées à mi-temps : Mmes Fabienne Glassey et Joëlle Caloz ont démarré une activité à 50% comme réceptionnistes, M. Jean-Claude Pizzinat, collaborateur à l’UTO depuis 20 ans, a intégré la fonction de surveillant à la déchetterie pour compléter le staff.

également été engagés en 2014. Il s’agit de Mrs David Oggier et Thomas Lenz qui complètent l’équipe en qualité de chauffeurs/livreurs de pellets, respective-ment depuis le 1er mai et le 1er septembre 2014. À ce jour, tous les collaborateurs techniques de l’UTO ont suivi le cours de base du personnel d’exploitation des usines de valorisation et de traitement des déchets (UVTD). La collaboration avec l’Ecole des Métiers du Valais continue, avec le suivi annuel de 2 stagiaires électroniciens sur une durée de 3 mois chacun. La formation des apprentis poly mécaniciens se poursuit avec l'engagement d'un apprenant de 1ère année, en collaboration avec la base aérienne de Sion, dans le cadre de l’engagement ReFo+.

VALPELLETS Pour faire face aux activités grandissantes de la société Valpellets SA, 2 chauffeurs ont L'activité de valorisation des déchets occupait, au 31 décembre 2014, 43 personnes dont 4 femmes, 3 apprenants et 3 auxiliaires, occupés entre l’UTO, Valpellets et la déchetterie. Répartition des collaborateurs

22


23


PARTENARIAT - PARTICIPATIONS Valpellets SA Voici déjà six ans que Valpellets SA (50% propriété de l’UTO) produit et commercialise des granulés de bois. De quelques centaines de tonnes lors de sa création, l’entreprise produit actuellement plus de 7’500 tonnes annuellement, ce qui représente un accroissement de 20% par rapport à 2013. Depuis le début 2013, Valpellets SA a diversifié ses sources de matière première. La société s’approvisionne désormais également auprès des triages forestiers de la

région en grumes de bois ronds: 6'600 tonnes en 2014. Pour compléter ces apports, 12'000 m3 de sciure et 24'000 m3 de plaquettes ont été nécessaires. Un contrôle plus strict des livraisons a aussi permis d’ajuster les ratios permettant de calculer le besoin de plaquette et sciure pour fabriquer l’équivalent d’une tonne de pellets.

GazEL SA L’UTO possède 51% du capital de la société GazEl SA à Vétroz. La production de biogaz a officiellement débuté en septembre 2014. Ce sont 1'000 à 1'500 tonnes de déchets verts méthanisables, ainsi que 2'000 à 2'500 litres d’huile, qui sont digérés mensuellement par l’installation dans la phase de test. Après quelques réglages nécessités par la mise en service du module de purification du gaz, la production de biogaz a augmenté progressivement pour atteindre des pics allant jusqu’à 3'400 m3 par jour. Depuis la

fin février 2015, deux types différents de « biomix » sont injectés: d’une part les déchets verts mélangés à l’huile végétale et, d’autre part, les déchets « gastro » provenant de la ville de Sion (environ 20 tonnes par mois). Les valeurs de production de biogaz brut sont amenées à augmenter de manière significative avec l’apport d’huile, de déchets « gastro » et par l’amélioration de la qualité des déchets verts (apport de feuilles, de gazon…).

ISDS Oulens SA Créée en 1997, l’Installation de Stockage pour les Déchets Stabilisés à Oulens est l’unique dépôt de Suisse romande pour les déchets ultimes stabilisés provenant principalement du traitement des fumées des UVTD (Usine de Valorisation Thermique des Déchets). La quantité de déchets réceptionnés en 2014 est légèrement supérieure à 2013, soit 13'857 tonnes pour un chiffre d’affaires de CHF 3'274'464.-.

Le tri des déchets s’améliore continuellement. Il faut donc s’attendre à une diminution des quantités de détritus à stabiliser ces prochaines années. En 2014, l’UTO a acheminé à son partenaire SIDS Oulens SA plus de 2’425 tonnes de résidus à stabiliser.

24


ORGANES DE LA SOCIÉTÉ Bureau de l’Assemblée Générale Président Vice-président Secrétaire

M. Marcel Maurer, président de la Ville de Sion M. François Genoud, président de la Ville de Sierre M. Stéphane Claivaz, secrétaire administratif à l’H.d.V de Sion

Comité de Direction Président Vice-président Secrétaire Membres

M. Mario Rossi, conseiller municipal de Sierre M. Florian Chappot, conseiller municipal de Sion M. Marco Aymon, président d’Ayent - district d’Hérens M. Raphaël Marclay, conseiller municipal de Sion M. Eric Kamerzin, président d’Icogne – district de Sierre M. Vincent Rebstein, président d’Arbaz – district de Sion M. Stéphane Germanier, président de Vétroz – district de Conthey M. Pierre Kenzelmann, conseiller municipal de Sierre

Organe de contrôle Fiduciaire Fidag S.A., Sion

Exploitation de l’usine M. Bertrand Yerly, Directeur

25


FINANCES Comptes 2013

Comptes 2014

Budget 2014

Apports des communes Apports privés et divers

8 051 152.49 3 512 076.68

7 963 290.90 3 531 763.58

8 100 000.00 3 228 000.00

Vente d’énergie électrique Boues d'épuration

1 687 659.86 1 175 525.51

1 170 530.49 1 201 613.65

1 800 000.00 1 080 000.00

Verres - taxe d'élimination Redevances SENS

354 087.95 19 161.05

399 639.00 80 348.69

360 000.00 15 000.00

Déchets carnés Recettes diverses

- Valpellets

81 763.71 537 385.60

79 359.02 548 192.10

50 000.00 575 000.00

- Déchetterie - Divers

0.00 11 082.03

70 000.00 19 276.64

0.00 5 000.00

15 429 894.88

15 064 014.07

15 213 000.00

3 022 966.15

3 208 158.95

3 107 000.00

-9 029.65 764 424.35

-61 142.30 773 176.85

0.00 774 000.00

Formation continue Frais de déplacements

19 633.30 11 970.26

6 317.50 15 924.28

20 000.00 13 000.00

Travaux de tiers

26 435.90

27 721.95

15 000.00

3 836 400.31

3 970 157.23

3 929 000.00

Parties communes, entretien et réparations

370 988.02

415 942.19

676 000.00

Assurances Energie et eau

249 842.80 163 138.15

270 045.20 149 027.23

250 000.00 160 000.00

Bâtiment Incinération, entretien et réparations

153 341.86 2 455 104.32

152 371.04 2 690 166.55

239 000.00 2 963 000.00

Mise en décharge résidus, scories Exportation des déchets

2 059 676.30 367 008.90

2 192 542.72 356 111.59

1 950 000.00 417 000.00

280 035.22 144 475.04

282 187.08 196 769.95

417 000.00 178 000.00

19'706.21 0.00

6 009.41 53 807.81

16 500.00 158 000.00

6 263 316.82

6 764 980.77

7 424 500.00

PRODUITS

Total des produits

CHARGES Traitements Indemnités d’assurances Charges sociales

Frais de personnel

Autres installations Véhicules Déchets carnés Déchetterie UTO Travaux, fournitures et services

26


Fournitures de bureau et imprimés Affranchissements, frais du CCP

15 723.28 9 911.86

18 091.83 9 656.50

35 000.00 11 000.00

Téléphones Vacation du comité et frais de séances

6 652.43 32 392.90

6 233.49 47 699.92

7 500.00 40 000.00

Honoraires comptables Honoraires administratifs, juridiques et contrôle

25 000.00 17 741.02

25 000.00 16 835.00

25 000.00 17 000.00

Cotisations aux associations professionnelles Frais divers de gestion

15 676.81 12 536.82

16 392.27 19 269.24

9 000.00 15 000.00

Frais de propagande et certification

43 897.92

37 116.25

30 000.00

179 533.04

196 294.50

189 500.00

Total des charges d'exploitation

10 279 250.17

10 931 432.50

11 543 000.00

Résultat d'exploitation avant intérêts et amortissements

5 150 644.71

4 132 581.57

3 670 000.00

1 500 000.00 0.00

1 500 047.68 56 786.83

1 500 000.00 75 000.00

179 602.55 84 028.55

179 300.00 79 133.35

170 000.00 70 000.00

51 000.00

51 000.00

51 000.00

1 814 631.10

1 866 267.86

1 866 000.00

Intérêts des emprunts Intérêts des comptes courants

338 320.25 466.76

264 346.90 519.36

280 000.00 5 000.00

Charges sur titres Intérêts créanciers

162 976.60 -22 750.00

40 850.00 -1 665.55

0.00 0.00

479 013.61

304 050.71

285 000.00

-1 500 000.00

-1 900 063.00

0.00

-1 500 000.00

-1 900 063.00

0.00

1 357 000.00

62 200.00

1 519 000.00

Frais de gestion

Nouvelle ligne d'incinération Déchetterie Broyeur et auxiliaires Ponts roulants Titres Amortissements

Charges et produits financiers

Provision assainissement caisse de pension Charges extraordinaires

RESULTAT DE L'EXERCICE

27


BILAN AU 31 DECEMBRE 2014 ACTIF Caisse Chèques postaux Banques Liquidités

Créances envers des sociétés proches : Créances envers des tiers : Créances résultant de livraisons et prestations Autres créances à court terme Impôt anticipé Autres créances à court terme Actifs transitoires Actifs de régularisation Actif circulant

31.12.2013

31.12.2014

8 221.35 352 083.84

11 930.70 987 571.60

3 151 705.70

3 320 475.75

3 512 010.89

4 139 978.05

599 351.20 1 346 894.05

598 030.85 1 115 769.65

1 946 245.25

1 713 800.50

324 000.00

378 000.00

9 736.75

582.85

333 736.75

378 582.85

164 319.55

243 679.15

164 319.55

243 679.15

5 956 312.44

6 656 040.55

Valpellets SA

1 031 200.00

990 350.00

GazEl SA ISDS Oulens SA

3 169 350.30 1.00

3 118 350.30 1.00

Participations

4 200 551.30

4 108 701.30

Autres installations Nouvelle ligne d'incinération

1 891 800.00 19 295 047.68

1 566 700.00 17 795 000.00

2 745 972.86 70 025.86

3 045 200.00 253 865.55

215 403.80

215 403.80

Immobilisations corporelles (valeurs résiduelles)

24 218 250.20

22 876 169.35

Actif immobilisé

28 418 801.50

26 984 870.65

TOTAL DE L'ACTIF

34 375 113.94

33 640 911.20

Déchetterie Chauffage à distance Terrains

28


PASSIF

31.12.2013

31.12.2014

2 226 035.91

741 870.97

225 771.60

167 352.30

2 451 807.51

909 223.27

Créancier AFC - TVA

21 071.79

130 441.57

Municipalité de Sion

303 661.70

178 483.55

324 733.49

308 925.12

181 972.94 399 600.00

177 099.81 266 400.00

581 572.94

443 499.81

3 358 113.94

1 661 648.20

Banque Cantonale du Valais, 2.49 %, 2015

6 000 000.00

5 000 000.00

Union de Banques Suisses, 0.97 %, 2017 Banque Cantonale du Valais, 1.26 %, 2018

4 000 000.00 6 000 000.00

4 000 000.00 6 000 000.00

16 000 000.00

15 000 000.00

1 500 000.00

3 400 063.00

1 500 000.00

3 400 063.00

Capitaux étrangers à long terme

17 500 000.00

18 400 063.00

Capitaux étrangers

20 858 113.94

20 061 711.20

7 802 000.00 4 358 000.00

9 159 000.00 4 358 000.00

Résultat de l'exercice Fonds propres

1 357 000.00 13 517 000.00

62 200.00 13 579 200.00

TOTAL DU PASSIF

34 375 113.94

33 640 911.20

Créanciers Communes associées Dettes résultant d'achats et prestations

Autres dettes à court terme Passifs transitoires Caisse de pension Passifs de régularisation Dettes à court terme

Dettes à long terme rémunérées Provision pour assainissement caisse de pension Provisions à long terme

Fonds de renouvellements des installations Fonds de stabilisation du coût

29


TABLEAU DES INVESTISSEMENTS Investissements

Subventions

Amortissements

31.12.2014

Terrains - Bâtiments

4 454 834.40

3 065 684.00

1 173 746.60

215 403.80

Equipements Véhicules - Outillage Immobilisation Première étape (1971)

3 949 354.00 370 453.75

2 713 715.00 245 967.90

1 235 639.00 124 485.85

0.00 0.00

8 774 642.15

6 025 366.90

2 533 871.45

215 403.80

Bâtiment

1 082 666.10

745 820.00

336 846.10

0.00

Equipements Conditionnement verre, Water-Jackets,

8 233 349.90

5 588 435.00

2 644 914.90

0.00

Unité compostage, Garage-dépôt

1 248 813.25

348 685.00

900 128.25

0.00

10 564 829.25

6 682 940.00

3 881 889.25

0.00

Traitement des fumées

62 448 887.86

37 247 247.00

25 201 640.86

0.00

Installation BEMA Compostage boues d’épuration

476 663.35 19 032 158.84

292 832.00 14 015 926.00

183 831.35 5 016 232.84

0.00 0.00

7 042 787.63 359 730.20

4 677 250.00 0.00

2 365 537.63 359 730.20

0.00 0.00

89 360 227.88

56 233 255.00

33 126 972.88

0.00

53 886 633.15 253 865.55

4 593 407.00 0.00

31 498 226.15 0.00

17 795 000.00 253 865.55

4 083 489.10 -981 502.27

0.00 0.00

56 786.83 0.00

4 026 702.27 -981 502.27

57 242 485.53

4 593 407.00

31 555 012.98

21 094 065.55

1 279 659.40

0.00

1 279 659.40

0.00

35 034.81 420 852.10

0.00 0.00

35 034.81 420 852.10

0.00 0.00

Broyeur et auxilaires Ponts roulants

896 802.55 1 191 961.90

0.00 0.00

358 902.55 163 161.90

537 900.00 1 028 800.00

Autres installations

3 824 310.76

0.00

2 257 610.76

1 566 700.00

169 766 495.57

73 534 968.90

73 355 357.32

22 876 169.35

Valeur d'assurances des installations Valeur incendie bâtiments

31.12.2013 49 660 000.00

31.12.2014 50 016 000.00

Valeur incendie biens meubles Valeur incendie machines

78 300 000.00 71 000 000.00

73 000 000.00 71 000 000.00

Deuxième étape (1974-1987)

Installation DENOX Broyeur UNTHA Troisième étape (1990) Nouvelle ligne d'incinération Chauffage à distance Déchetterie - coût total Participation Ville de Sion Quatrième étape (dès 2004) Bennes à verre - triage du verre Décharge - Projet Véhicules

RECAPITULATION

30


FLUX DE TRESORERIE 2014 FLUX NET DE TRESORERIE

2013

2014

-3 512 543.98

807 967.16

1 814 631.10 1 500 000.00 132 886.60 4 804 517.70 -810 095.25 1 209 700.52 5 204 122.97

62 200.00 1 866 267.86 1 900 063.00 40 850.00 3 869 380.86 108 239.05 -1 696 465.74 2 281 154.17

-750 000.00

-

Augmentation capital GazEl SA

-3 009 000.00

-

Prêt à Gazel SA Chauffage à distance Déchetterie Participation Ville de Sion

400 000.00 -1 210.36 -2 977 984.43 300 000.00

-183 839.69 -1 006 013.97 650 000.00

Autres installations Flux net de trésorerie des activités d'investissement

-1 678 472.16

66 666.65

-7'716'666.95

--473 187.01

6 000 000.00 -7 000 000.00

Résultat d'exploitation Amortissements comptables Provision assainissement caisse de pension Correction de valeur des participations Cash flow Variation des actifs circulants Variation des dettes à court terme Flux net de trésorerie d'exploitation Augmentation capital Valpellets SA

1 357 000.00

Emissions d'emprunts Remboursement d'emprunts Flux net de trésorerie des activités de financement

-1'000'000.00

-1 000 000.00 1'000'000.00

Disponibilités au 01.01 Disponibilités au 31.12 VARIATION NETTE DE TRESORERIE

7 024 554.87 3 512 010.89 -3 512 543.98

3 512 010.89 4 319 978.05 807 967.16

31


BUDGET 2015 Budget 2015

Budget 2015

1)

2)

8 100 000.00 3 228 000.00 1 200 000.00 1 080 000.00 360 000.00 15 000.00 60 000.00 560 000.00 80 000.00 0.00 14 683 000.00

6 750 000.00 3 228 000.00 1 200 000.00 1 080 000.00 360 000.00 15 000.00 60 000.00 560 000.00 80 000.00 0.00 13 333 000.00

Traitements Indemnités d’assurances Charges sociales Formation continue Frais de déplacements Travaux de tiers Frais de personnel

3 205 000.00 0.00 775 000.00 20 000.00 13 000.00 15 000.00 4 028 000.00

3 205 000.00 0.00 775 000.00 20 000.00 13 000.00 15 000.00 4 028 000.00

Parties communes, entretien et réparations Assurances Energie et eau Bâtiment Incinération, entretien et réparations Mise en décharge résidus, scories Exportation des déchets Autres installations Véhicules Déchets carnés Déchetterie UTO Travaux, fournitures et services

556 000.00 250 000.00 160 000.00 161 500.00 2 949 500.00 1 950 000.00 397 000.00 383 500.00 178 000.00 16 500.00 158 000.00 7 160 000.00

556 000.00 250 000.00 160 000.00 161 500.00 2 949 500.00 1 950 000.00 397 000.00 383 500.00 178 000.00 16 500.00 158 000.00 7 160 000.00

PRODUITS Apports des communes Apports privés et divers Vente d’énergie électrique Boues d'épuration Verres - taxe d'élimination Valorisation des déchets Déchets carnés Recettes diverses - Valpellets - Déchetterie - Divers Total des produits

CHARGES

32


Fournitures de bureau et imprimés Affranchissements, frais du CCP Téléphones Vacation du comité et frais de séances Honoraires comptables Honoraires administratifs, juridiques et contrôle Cotisations aux associations professionnelles Frais divers de gestion Frais de propagande et certification Frais de gestion

35 000.00 11 000.00 7 500.00 40 000.00 25 000.00 17 000.00 9 000.00 15 000.00 40 000.00 199 500.00

35 000.00 11 000.00 7 500.00 40 000.00 25 000.00 17 000.00 9 000.00 15 000.00 40 000.00 199 500.00

11 387 500.00

11 387 500.00

Résultat d'exploitation avant intérêts et amortissements

3 295 500.00

1 945 500.00

Nouvelle ligne d'incinération Déchetterie Broyeur et auxiliaires Ponts roulants Titres Amortissements

1 500 000.00 87 000.00 180 000.00 84 000.00 51 000.00 1 902 000.00

936 600.00 67 000.00 134 500.00 57 200.00 51 000.00 1 246 300.00

240 000.00 1 500.00 0.00 0.00 241 500.00

240 000.00 1 500.00 0.00 0.00 241 500.00

1 152 000.00

457 700.00

Total des charges

Intérêts des emprunts Intérêts des comptes courants Charges sur titres Intérêts créanciers Charges et produits financiers

RESULTAT DE L'EXERCICE

1) Budget 2015 approuvé lors de l’AG du 19.05.2014 2) Budget 2015 modifié, soumis à approbation lors de l’AG du 01.06.2015

33


ANNEXE AUX COMPTES Principes généraux Les comptes annuels de l'association pour le traitement des ordures du Valais Central ont été établis conformément aux règles du droit comptable suisse (Art. 957 à 962 CO). Les commentaires ci-après comprennent

les informations prescrites à l'article 959c "Annexe". Les créances sont inscrites à la valeur nominale après déduction des corrections de valeur pour risques d’insolvabilités.

Cautionnement Dans le cadre du financement bancaire de la société Valpellets SA, l'UTO s'est portée caution pour un montant de Fr. 3 000 000.00.

Créances envers des tiers Débiteurs privés – taxes de traitement Provision pour perte sur débiteurs Energie Sion Région- vente électricité 4ème trimestre Détails des participations (valeur nominale) Valpellets SA, Sion GazEl SA, Vétroz ISDS Oulens SA, Oulens sous-Echallens

Communes associées Solde en faveur des communes (17) Solde en faveur de l’association (14)

31.12.2013

31.12.2014

1 346 894.05 799 990.30 -40 000.00 586 903.75

1 115 769.65 744 901.90 -40 000.00 410 867.75

50.00% 1 500 000.00 51.00% 3 060 000.00 5.00% 10 000.00

1 500 000.00 3 060 000.00 10 000.00

-225 771.60 -278 718.55 52 946.95

-167 352.30 -245 336.45 77 984.15

Dettes envers les institutions de prévoyance prof. 399 600.00 3 666 463.00 Le comité de direction a accepté, en séance du 11.07.2011, de participer pour un montant de Fr. 666000.00, à un assainissement partiel de la caisse de pension. Concernant la recapitalisation totale de la caisse de pension, le montant à charge de l’UTO se monte à Fr. 3 400 063.00. La charge a été entièrement provisionnée au 31.12.2014. Déchetterie Selon convention à signer, la Ville de Sion participe au coût d’investissement à hauteur de 50%. Moyenne annuelle des emplois à plein temps La moyenne annuelle des emplois à plein temps n’est pas supérieure à 50.

34


RAPPORT DE L’ORGANE DE REVISION

35


PÉRÉQUATION DES TRANSPORTS Quantité Commune Anniviers Arbaz Ardon Ayent Chalais Chamoson Chermignon Chippis Conthey Evolène Grimisuat Grône Hérens Icogne Lens Leytron Miège Mollens Montana Nendaz Randogne Saint-Léonard Salgesch Savièse Sierre Sion Varen Venthône Vétroz Veyras Veysonnaz TOTAL

Péréquation

Ordures

Verres

Total

1 554.870 276.926 776.125 992.360 911.070 918.540 1 279.140 469.425 2 416.870 789.890 623.664 531.320 1 985.390 165.060 1 438.845 986.120 243.460 336.540 1 252.660 2 416.985 1 569.120 491.300 819.460 1 536.040 5 978.080 11 050.200 69.270 281.000 1 237.465 371.230 472.080

357.235 73.810 133.515 256.155 182.482 147.350 184.380 56.945 415.240 129.525 113.331 153.160 338.815 41.255 39.285 8.945 1.760 7.340 339.930 426.555 168.890 112.059 13.830 377.620 736.368 1 459.796 0.000 52.710 288.113 61.435 71.065

1 912.105 350.736 909.640 1 248.515 1 093.552 1 065.890 1 463.520 526.370 2 832.110 919.415 736.995 684.480 2 324.205 206.315 1 478.130 995.065 245.220 343.880 1 592.590 2 843.540 1 738.010 603.359 833.290 1 913.660 6 714.448 12 509.996 69.270 333.710 1 525.578 432.665 543.145

44 240.505

6 748.899

50 989.404

à verser

à prétendre -49 886.10 -3 903.60

3 638.85 -13 895.50 4 287.10 -255.45 -9 746.55 3 353.20 9 715.10 -37 171.65 2 988.80 8 261.90 -50 160.80 -2 240.50 -7 183.20 -6 641.70 188.95 -4 231.35 -15 471.50 -18 595.80 -32 908.60 10 390.05 -808.05 5 492.85 42 773.35 157 067.35 -247.25 -410.30 9 909.15 1 198.65 -5 507.40 259 265.30

-259 265.30

36


37


38


39

Profile for utovs

Rapport d'activité UTO 2014  

Rapport d'activité UTO 2014  

Profile for utovs
Advertisement

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded