Page 1


SOMMAIRE

2


RAPPORT DU PRESIDENT La dénomina on de notre associa on «Usine de Traitement des Ordures» rappelle notre mission iniale d’incinérateur, dans un contexte où les pouvoirs publics se devaient de trouver une solu on pour éliminer décemment les ordures ménagères jusqu’alors mises en décharge. La prise de conscience progressive des enjeux environnementaux et énergé ques, en par culier liés aux énergies renouvelables et au développement durable, ont considérablement modifié les a entes envers notre associa on. En un demi-siècle, nos ac vités se sont enrichies, faisant de l’UTO un véritable site industriel. Aujourd’hui, notre mission est de valoriser les différents types de déchets, dans le respect des normes environnementales. Ce e mission s’étend aussi aux conseils des communes ou d’entreprises partenaires, désireux d’adopter une ges on des déchets plus vertueuse. Pour y parvenir, le Comité de Direc on et la Direcon travaillent sur les axes de développements suivants: Collecter

Une solu on de collecte des restes de table a été proposée aux professionnels de la restaura on. Il s’agit maintenant de d’étendre ce e collecte aux citoyens. Suite au succès de la déche erie intercommunale de l’UTO, d’autres communes souhaitent confier la concep on et l’exploita on de leur déche erie à notre associa on.

quelques 100 GWh par an de puissance thermique, et de se priver ainsi de 10 millions de litres de mazout par an. Conseiller et sensibiliser

Plusieurs communes sollicitent régulièrement l’UTO pour des conseils dans le domaine de la ges on des déchets urbains, pour des solu ons de collecte différenciée ou pour des supports visuels. Une personne a été engagée afin de mieux répondre à ces a entes. Ce e année d’anniversaire nous permet de remercier par culièrement les autorités poli ques qui ont eu jadis l’audace de s’associer, en consentant des inves ssements considérables et qui, cinquante ans durant, ont accordé leur confiance à notre associaon. Grâce à leur engagement, nous disposons d’un ou l de travail performant, promis à jouer un rôle prépondérant dans la transi on énergé que. Nos remerciements s’adressent également à la Direc on et au collaborateurs de l’UTO, aux membres du Comité de Direc on, à nos partenaires mandatés, au Service cantonal de l’environnement, au Service cantonal de l'énergie, ainsi qu’aux partenaires publics et privés pour leur appui et leur confiance. Raphaël Marclay Président du Comité de Direc on

Valoriser

Le projet de chauffage à distance (CAD), mené en partenariat avec la Ville de Sion et Sogaval SA, poursuit sa concré sa on. Il perme ra de valoriser

3


4


RAPPORT DU DIRECTEUR L’année 2018 a été une année de transi on. Avec la mise en place de la taxe au sac, il subsistait une certaine inconnue concernant les apports de déchets. De manière globale, un peu moins de déchets ont été acheminés sur notre site, mais avec une meilleure valeur énergé que. Ces déchets profitent à GazEl SA où ils sont valorisés en biogaz. GazEl SA a déjà pu bénéficier d’un début de collecte professionnelle, mis en place en octobre 2018. La collecte privée suivra en 2019. Valpellets SA a dépassé la barre des 12'000 tonnes de pellets produits et vendus. Cela représente 6 millions de litres « équivalent mazout » non consommés. Cet objec f, aurait pu être a eint plus tôt, mais la chute de l’euro et du prix du baril de pétrole a freiné l’élan de la société. L’objec f des 15'000 tonnes n’est pas utopique et devrait être a eint dans les 2 à 3 prochaines années. L’incendie de la fin novembre 2018 a causé de gros dégâts aux installa ons et nécessité un arrêt d’exploita on. Un travail de tan a été effectué pour redémarrer une par e de l’usine le 24 décembre et assumer les livraisons. L’année 2019 verra la suite de la réhabilita on des installa ons afin que tout soit prêt pour la prochaine saison de chauffe. La valorisa on énergé que de l’UTO se poursuit. Le projet phare du chauffage à distance (CAD) se concré se avec le début des travaux sur la rue de l’Industrie à Sion. En parallèle, la construc on des centrales de secours sur le site de l’ESR et dans le nouveau parking de l’hôpital de Sion se poursuit. Quelques difficultés sont rencontrées sur le tracé reliant l’hôpital et l’UTO. Plusieurs op ons ont été évaluées afin de résoudre ces problèmes. La centrale de chauffe de l’UTO ainsi que l’électromécanique liée à celle-ci sont en cours d’évalua on. La synchronisa on de la construc on sera discutée avec Sogaval SA, détenteur et bâ sseur du réseau.

Sur site, nous avons terminé la rénova on de toute la par e basse et moyenne tension, et la rénova on des automates. Les travaux de génie civil pour l’implanta on des nouvelles cuves de produits chimiques, dès le printemps 2019, ont été finalisés. L’assainissement des anciennes installa ons se déroulera dans la foulée. Elles laisseront la place à la nouvelle installa on d’eau déminéralisée nécessaire au CAD. Le projet de mise à niveau de tous les éclairages de l’usine est finalisé avec, en point de mire, un objec f d’efficacité énergé que. Le début des travaux de rénova on du bâ ment entre fosses a également débuté. Il sera terminé en 2019 par la rénova on du poste gru er de la fosse 2. Avec près de 45'000 passages, la déche erie a connu un plein succès. Les citoyens de la commune de St-Léonard s’y rendent depuis le 1er janvier 2018, suite à la fermeture de leur déche erie communale. En 2019 d’autres communes seront partenaires. Des discussions sont en cours afin de planifier une plateforme de ges on de déche eries intercommunales avec un gain d’accès mul sites pour les citoyens. Bertrand Yerly Directeur

5


RAPPORT D’EXPLOITATION Déchets traités Depuis l’introduc on de la taxe au sac au début 2018, la quan té totale des apports de déchets a marqué un fléchissement prévisible de 12% par rapport à 2017. On note par ailleurs un report des apports de déchets de voirie (-35%) sur les déchets ordinaires (+41%) et encombrants (+15%).

Déchets incinérables

69'000 tonnes de déchets ont ainsi été incinérées. Ce chiffre comprend également le traitement de 10'602 tonnes de boues résiduaires en provenance des STEP.

2017

2018

Variation

Communes associées Déchets de voirie

40 953.510 t

26 318.064 t

-35.74 %

715.179 t

634.665 t

-11.26 %

9 338.215 t

10 601.890 t

13.53 %

51 006.904 t

37 554.619 t

-26.37 %

0.000 t

0.000 t

Déchets ordinaires

9 277.518 t

13 073.853 t

40.92 %

Déchets encombrants

3 993.166 t

4 595.124 t

15.07 %

Déchets de bois triés

12 151.752 t

12 098.634 t

-0.44 %

Déchets de peinture

1 755.880 t

1 511.594 t

-13.91 %

Résidus de photographie

1.650 t

1.104 t

-33.09 %

Déchets hospitaliers

5.545 t

6.490 t

17.04 %

Déchets alimentaires

0.000 t

0.000 t

0.00 %

15.505 t

9.015 t

-41.86 %

2.917 t

1.873 t

-35.79 %

27 203.933 t

31 297.687 t

15.05 %

78 210.837 t

68 853.306 t

-11.97 %

6 803.761 t

7 669.370 t

12.72 %

596.654 t

423.182 t

-29.07 %

7 400.415 t

8 092.552 t

9.35 %

Déchets encombrants Boues d'épuration Déchets communes non-membres Usagers privés et entreprises

Documents confidentiels Huiles usées (végétales/minérales) Total des déchets incinérés Déchets recyclables Verres communes associées Verres apports privés

6


8


Incinération des déchets et boues de STEP Le four à ordures a fonctionné durant 8'052 heures sur un total planié de 8'154 heures, soit près de 99% du temps de marche programmé. La moyenne horaire des déchets incinérés est de 6,94 t/h. Fours

Deux arrêts programmés ont eu lieu durant l’année écoulée pour effectuer les travaux courants de maintenance, sur une durée totale de 708 heures (8,1%).

Marche 2018

Utilisation

Déchets

8 052 h

98.8 %

Boues

7 998 h

98.1 %

Le four à boues a digéré la totalité des 9'095 tonnes de boues réceptionnées dans la zone d’apport de l’UTO, à un taux moyen de matière sèche de 28,2%. La disponibilité de l’installation a également permis de traiter 1’507 tonnes de boues en provenance de Zermatt, Lonza, CIMO et de la SATOM. Désignation

La moyenne horaire d’incinération s’élève à 1,33 tonne sur 7’998 heures de fonctionnement annuel. La teneur en carbone organique total (COT) mesurée dans les résidus de boues incinérées se situe en dessous de 1mg/kg MS, permettant ainsi leur dépôt dans une décharge de type D. Apports

Réception STEP zone UTO

9 095 t

Réception STEP hors zone UTO

1 507 t

Incinération des boues à l’UTO Exportation

Incinération

10 602 t 0t

9


10


Epuration des eaux Les débits moyens journaliers d’eaux traitées s’élèvent à 296 m3/j pour 162 tonnes d’ordures ménagères et 30,55 tonnes de boues incinérées. Les teneurs en zinc (Zn) et en halogènes organiques adsorbables (AOX) sont légèrement supérieures à la valeur limite autorisée. Un audit complet du traitement de l’eau est en cours de réali-

sation an de déterminer les actions à mener pour ramener ces valeurs à la normale. Des analyses de dioxines et furanes ont été réalisées sur 3 mois consécutifs, de novembre 2018 à janvier 2019. Les teneurs relevées sont insigniantes.

Analyse des eaux usées Paramètres organiques et non métalliques

Unité

Ammonium (N-NH4+N-NH3)

mg N/l

2

Moyenne 2.12

Carbone organique dissous (COD)

mg C/l

10

7.05

AOX – Halogènes organiques adsorbables liés

mg Cl-/l

0.1

0.83

Substances non dissoutes totales (MES)

mg/l

30

55.8

Hydrocarbures totaux (C10 – C40)

mg/l

10

<0.100

Paramètres métalliques

Unité

Valeur limite

Valeur limite

Cadmium (Cd)

mg/l

0.05

Moyenne <0.01

Chrome total (Cr tot)

mg/l

0.1

<0.01

Cuivre (Cu)

mg/l

0.1

0.041

Mercure (Hg)

ug/l

1

<0.20

Nickel (Ni)

mg/l

0.1

0.01

Plomb (Pb)

mg/l

0.1

0.03

Zinc (Zn)

mg/l

0.1

0.62

11


12


Production d'énergie Malgré une diminution annuelle des apports de déchets de 12%, la production d’électricité a dépassé les résultats de 2017, avec 34'636 MWh produits sur une durée de fonctionnement de 7'986 h. La moyenne de production horaire se situe à 4’340 kWh. Ce chiffre, ramené à la quantité de déchets incinérés, offre un excellent rendement de production électrique de 625 kW/t. Désignation

L’effet de la taxe au sac contribue à l’augmentation de l’efcience énergétique, le pouvoir calorique des déchets ayant augmenté. On observe par ailleurs une diminution globale de la consommation interne de l’usine de 7,7%, et ce malgré une intensication de la production de pellets sur l’ensemble de l’année 2018.

Grandeur

Unité

Production totale

34 636 000

kWh

Vente sur le réseau ESR

26 518 440

kWh

8 307 042

kWh

189 482

kWh

Propre consommation UTO et Valpellets Achat sur le réseau ESR

13


RAPPORT ENVIRONNEMENTAL Les certications ISO 9001, 14001 et OHSAS 18001, obtenues la première fois en 2009, ont été reconduites avec succès en novembre 2018 avec le logiciel de gestion intégrée OptimisoNext.

Ces certications englobent également l’entreprise Valpellets SA, entièrement intégrée dans le concept de management associant santé, sécurité et environnement.

Certication DIN PLUS Valpellets SA conrme la qualité de sa production de pellets en ayant reconduit le label DIN Plus au mois de septembre 2018. Par cette certication validée jusqu'en 2021, Valpellets SA met en évidence l’importance de proposer aux consommateurs un pellet répondant aux normes qualitatives les plus élevées. La qualité du granulé, au même titre que le choix d'un bon installateur, est une condition sine qua non pour obtenir un chauffage aux granulés de bois performants. C'est la raison pour laquelle la société Valpellets SA a fait de la qualité sa priorité et a obtenu la certication DIN Plus.

Certication ENplus En février 2017, la société Valpellets SA a obtenu également le label EN Plus Producteur et Distributeur délivré jusqu’en 2020. Ce dernier atteste de la qualité de fabrication et de distribution des granulés fondée sur un contrôle permanent.

Nos valeurs et nos principes Les valeurs et les principes de l’UTO et Valpellets sont publiés dans la charte d’entreprise. L'UTO s'engage à:  promouvoir les projets liés au développement durable,  respecter les dispositions légales en vigueur,  contrôler et agir sur la qualité de l'eau, de l'air et du sol,  minimiser la consommation d'énergies non renouvelables et développer la part des énergies renouvelables,  optimiser les processus d'exploitation an de réduire les impacts environnementaux,  promouvoir la santé des collaborateurs,  encourager toute initiative visant à améliorer le cadre de vie des collaborateurs.

14


Les aspects signicatifs Les aspects environnementaux sont considérés dans chaque processus d’exploitation, de la prise en charge des déchets jusqu’à l’élimination des résidus d’incinération. Ils portent sur les points suivants :

la pollution de l’air, de l’eau, des sols, des dé-

chets, les risques environnementaux (incendie, explo-

sion, fuite…), le respect des normes légales.

la consommation des ressources naturelles

(eau, air, électricité, combustible, substances dangereuses),

Description de l’indicateur Heures de fonctionnement Déchets de voirie traités Boues incinérées Production d'énergie Vente d'énergie sur le réseau ESR Achat d'électricité sur le réseau ESR Consommation d'énergie interne UTO Consommation d'énergie interne Valpellets Emission NOx Emission SO2 Emission CO Emission O2 Quantité de poussières Emission HCl Emission HF Emission NH3 Consommation de gaz Consommation d’eau de ville Vente de pellets

Commentaires Les valeurs d’émission des gaz en cheminée en mode d’exploitation ont été respectées durant toute l’année. Les apports de déchets ménagers marquent un net tassement depuis l’introduction de la taxe au sac au début 2018. Ces déchets se retrouvent dans d’autres lières telles que les déchets encombrants, DIB ou bois usagés.

Les indicateurs qui ont un impact signicatif sur l'environnement bénécient d'un suivi perma-

Unité h t t MW MW MW MW MW mg/Nm3 mg/Nm3 mg/Nm3 mg/Nm3 mg/Nm3 mg/Nm3 mg/Nm3 mg/Nm3 Nm3 m3 t

Objectif 8 154 36 000 10 000 35 000 26 000 500

Résultat 8 052 28 452 10 602 34 636 26 518 189

9 000 600 <80 <50 <50 >7<13 <10 <5 <2 <5 150 000 25 000 12 000

8 307 69.70 17.10 3.30 9.30 1.04 1.11 0.24 2.77 149 877 16 771 12 087

Au chapitre environnemental, l’UTO poursuit ses efforts dans l’amélioration de l’efcience énergétique des bâtiments au travers du projet Prokilowatt lancé par l’Ofce fédéral de l’Energie. La diminution de 33% de consommation d’eau potable du réseau représente une économie annuelle de 5 millions de litres. Celle-ci provient d’une optimisation des processus d’exploitation.

15


16


Biosurveillance de l’environnement par l’abeille Valeurs et principes Le respect des normes, la maîtrise des impacts des déchets sur la pollution de l’air, de l’eau, des sols, demeurent des préoccupations essentielles dans l’exécution des tâches d’exploitation. Notre engagement Dans le cadre de notre politique de développement durable, nous avons entrepris cette année de mesurer, de manière volontaire, la qualité de l'environnement sur un périmètre de 27km² aux alentours de l’UTO. Pour ce faire, un mandat d’étude a été coné à la société spécialisée Ekos, an de déterminer le taux de contamination de l’air au travers de 4 ruches installées à proximité de l’UTO.

Pourquoi les abeilles ? Les abeilles constituent un indicateur able de la qualité de l’environnement, avant tout en raison de leurs activités quotidiennes qui les mettent en contact avec un grand nombre de polluants sur une surface d'exposition très importante allant jusqu’à 3 km autour de la ruche. Elles échantillonnent ainsi les polluants du sol au travers du nectar, du pollen et du miellat qu’elles récoltent sur les plantes et les arbres. Mais les abeilles prélèvent également de l’eau lorsqu’elles s’abreuvent dans les aques et les fossés (une colonie d’abeilles boit en moyenne

100 litres d’eau par an). Enn, elles prélèvent les polluants de l’air en créant un champ électrostatique autour d’elles lors du vol, capturant ainsi les particules en suspension au niveau de leur corps. Résultats Sur la période d’étude (n juin à n septembre 2018) les molécules analysées dans les prélèvements d’abeilles ont permis de constater que les activités de l’UTO n’ont pas d’impact signicatif sur les teneurs en particules métalliques ainsi que sur les teneurs en dioxines/furanes toxiques dans l’environnement d’étude. Objectifs 2019 Parallèlement à ces indicateurs, l’UTO a à cœur d’améliorer de manière continue la sécurité, l’ergonomie de travail ainsi que le bien-être de ses collaborateurs. En 2019, l’accent sera mis sur le développement du projet de chauffage à distance qui permettra, à terme, d’augmenter l’efcience énergétique de l’UTO à plus de 55%, mais également :  le remplacement des cuves de soude caustique et d’acide chlorhydrique an d’accroître la sécurité lors du déchargement et durant l’exploitation;  l’amélioration du processus de traitement de l’eau;  l’amélioration de l’efcience énergétique des bâtiments (projet Prokilowatt). Stéphane Ravaz Responsable Qualité et Environnement

17


18


RESSOURCES HUMAINES Durant l’année 2018, deux nouveaux collaborateurs ont rejoint l’équipe des opérateurs d’exploitation UTO, ceci en remplacement d’un départ à la retraite et de deux changements de carrière. Le domaine de la formation des jeunes étant une priorité de l’UTO, deux apprentis polymécaniciens, en collaboration avec la base aérienne de Sion, sont accueillis au sein de l’UTO durant leur cursus en 3e et 4e années. Un stagiaire automaticien suivant les cours de l’Ecole professionnelle technique des métiers de Sion parfait sa formation durant une année dans nos équipes techniques. En termes de formation, plusieurs cours ont été

suivis dans le domaine des ponts roulants, de l’électricité, de l’automatisation et des règles de circulation pour les chauffeurs Valpellets SA. Les collaborateurs de l’administration ont également bénécié de séminaires an de parfaire leurs compétences. An de renforcer les liens entre collaborateurs, une fête des familles a eu lieu le 15 septembre 2018. Cette journée a débuté par un tournoi de Footgolf à Nax qui a réjoui petits et grands ! Les festivités se sont prolongées au couvert de Vernamiège où chacun a proté d’un bon repas en commun et d’animations jusqu’à la tombée de la nuit.

Au 31 décembre 2018, l’activité de valorisation des déchets occupait 43 personnes, dont 4 femmes, 4 apprentis et 1 auxiliaire, répartis entre l’UTO, Valpellets SA et la déchetterie.

Répar

on des collaborateurs

19


2018 Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Total

Verts 1069.0 961.4 1159.5 1431.8 1613.0 1464.1 1427.2 1392.9 1288.7 1419.8 1339.5 945.7 15512.5

Apports Marcs Gastro 886.8 104.6 708.6 113.6 602.0 127.0 146.5 110.4 116.4 107.0 156.7 104.8 204.4 117.2 330.9 120.6 345.5 107.3 535.9 113.5 548.4 98.7 1068.9 100.9 5651.2 1325.7

Total 2060.5 1783.7 1888.6 1688.6 1836.4 1725.5 1748.8 1844.4 1741.5 2069.3 1986.6 2115.5 22489.4

Production méthane Nm3 Objectif Production % 93 558 82 300 88.0% 84 504 77 290 91.5% 93 558 84 475 90.3% 90 540 65 218 72.0% 93 558 83 326 89.1% 90 540 81 082 89.6% 93 558 80 595 86.1% 93 558 76 148 81.4% 90 540 69 667 76.9% 93 558 92 204 98.6% 90 540 70 247 77.6% 93 558 80 323 85.9% 1 101 570 942 875 85.6%

20


PARTENARIAT- PARTICIPATIONS Valpellets SA Les résultats 2018 de Valpellets SA peuvent être qualiés de très bons. Avec une production annuelle de 12'087 tonnes, la croissance est de 17 % par rapport à l’année précédente. Les livraisons en vrac progressent de 19 % et celles des sacs de 3.4 %.

plus à couvrir les besoins de Valpellets SA.

En 2018, Valpellets SA a acheté 38’610 m3 de sciure et 29’215 m3 de plaquettes auprès de 9 fournisseurs, la plupart situés en Valais.

Un fait marquant est l’incendie qui s’est déclaré le 22 novembre 2018 au centre de production. Une grande partie des installations a été endommagée, mais fort heureusement aucune personne n’a été blessée.

À l’instar de l’année 2017, les achats de matières hors canton sont plus marqués que les achats sur territoire valaisan. Les quantités nécessaires sont en constante augmentation et le marché des sous -produits de scieries d’origine valaisanne ne suft

Les triages forestiers ont fourni 5’893 m3 de bois rond. Ce partenariat permet de garantir le stock de matière première en saison hivernale, lorsque les apports de sciure et de plaquettes sont moindres et plus humides.

La production a dû être arrêtée durant un mois environ. Cependant, tous les clients ont été livrés grâce aux stocks et à l’apport externe de pellets

GazEl SA L’usine de méthanisation GazEl SA produit du biogaz à partir de déchets verts (branches, feuilles, gazon, eurs, fumier) et de déchets de table de ménages. En 2018, ce sont approximativement 22'500 tonnes de déchets qui ont été introduits dans le digesteur pour une production de 10'500'000 kWh de biogaz.

Le biogaz est injecté dans le réseau de Sogaval et valorisé comme énergie renouvelable. La construction d’une halle de conditionnement des déchets gastro a été mise à l’enquête publique. Celle-ci permettra une gestion appropriée des restes de table des ménages et professionnels, à partir de 2020 déjà.

ISDS Oulens SA La décharge ISDS à Oulens-sous-Echallens assure le traitement et la stabilisation des résidus de lavage des fumées des UIOM. Cette société possède plusieurs actionnaires dont les usines de valorisation et de traitement des déchets (UVTD) de la Suisse romande, et l'UTO.

gère baisse comparativement à celui de l’année 2017. Le projet de construction d’une usine de récupération du zinc mené par l’ensemble des UVTD de Suisse poursuit son cours. Cette installation devrait voir le jour dans les 3 prochaines années.

Le chiffre d'affaires 2018 de Fr. 3'176’275.- est en lé-

Swisspower Depuis 2018, L'UTO et Valpellets participent à l'alliance de Swisspower avec d'autres entreprises actives dans les énergies et les déchets. Avec un plan d'énergie du futur, les partenaires de l’al-

liance s’engagent à œuvrer en faveur d’un système énergétique pérenne et porteur d’avenir, présentant une meilleure efcacité énergétique et une part accrue d’énergies renouvelables.

21


22


FREQUENTATION DE LA DECHETTERIE

La déchetterie d’Uvrier est conçue pour répondre aux besoins de la Ville de Sion, des autres communes partenaires ainsi que des petites et moyennes entreprises.

Ville de Sion et la commune de St-Léonard, au prorata des apports de déchets respectifs. Dès le mois de janvier 2019, les communes de Chalais, Grône et Sierre (Granges) intègreront également la déchetterie d’Uvrier, suite à la fermeture programmée de la déchetterie des Etreys sur Grône.

À la n de l’année 2018, on note une augmentation de la fréquentation de 57% par rapport à 2017, avec plus de 45’000 pesées effectuées. Cela s’explique en partie par l’intégration des citoyens de la commune de St-Léonard au début 2018.

Des travaux conséquents pour adapter les outils informatiques ont été mis en œuvre en n 2018 an de permettre d’accélérer les cadences des véhicules sur les balances de pesage et d’améliorer la qualité du service .

D’autre part, depuis l’introduction de la taxe au sac en début 2018, on enregistre également une forte augmentation des apports de déchets encombrants (+286%) et ordinaires (+55%). Actuellement, la déchetterie occupe 3 temps pleins pour répondre aux besoins des communes partenaires et de l’UTO. Les charges d’exploitation s’élèvent à Fr. 934’626.contre Fr. 944’639.- de revenus. L'excédent de revenus de Fr. 10'013.- est réparti entre l'UTO, la

Description de l’indicateur

Unité

2017

2018

Δ %

Heures d'ouvertures

h

2 250

2 432

+8.1 %

Fréquentation

Pers.

28 648

45 075

+57.3 %

Déchets encombrants

t

580

2 242

+286.6 %

Déchets ordinaires

t

380

587

+54.5 %

Déchets de bois

t

711

533

-25.0 %

Déchets inertes

t

432

417

-3.5 %

Déchets verts

t

111

408

+267.6 %

Déchets ligneux

t

112

220

+96.4 %

Ferraille

t

300

349

+16.3 %

Cartons

t

142

216

+52.1 %

23


ORGANES DE LA SOCIETE Bureau de l’Assemblée Générale Président

M. Pierre Berthod, président de la Ville de Sierre

Vice-président

M. Philippe Varone, président de la Ville de Sion

Secrétaire

M. Pierre-Yves Debons, secrétaire administratif de la Ville de Sion

Comité de Direction Président

M. Raphaël Marclay, conseiller municipal de Sion

Vice-président

M. Pierre Kenzelmann, conseiller municipal de Sierre

Secrétaire

M. Marco Aymon, président d’Ayent - district d’Hérens

Membres

M. Christian Bitschnau, conseiller municipal de Sion M. Marc-André Berclaz, conseiller municipal de Sierre M. Marcel Bayard, président de Grône – district de Sierre M. Vincent Rebstein, président d’Arbaz – district de Sion M. Christophe Bessero, vice-président de Chamoson – district de Conthey

Organe de contrôle Fiduciaire Fidag S.A., Sion

Exploitation de l’usine M. Bertrand Yerly, Directeur général M. Stéphane Ravaz, Directeur administratif M. Robert Alvarez, Directeur technique

24


BILAN AU 31.12.2018

Annexe ACTIF Trésorerie Créances résultant de livraisons et prestations Autres créances à court terme Actifs de régularisation Actif circulant Immobilisations nancières Participations Immobilisations corporelles (valeurs résiduelles) Actif immobilisé

1

Dettes à long terme portant intérêts Autres dettes à long terme Capitaux étrangers à long terme

31.12.2018

4 562 775.82

4 620 633.01 1 992 690.60 0.00 286 454.16 6 899 778.67

1 867 245.55 0.00 21 313.20 6 451 334.01

2 3

TOTAL DE L'ACTIF

PASSIF Dettes résultant d'achats et prestations Dettes à court terme portant intérêts Autres dettes à court terme Passifs de régularisation Capitaux étrangers à court terme

31.12.2017

4 5 6

19 208 554.36 22 421 909.06

500 000.00 3 036 392.45 18 483.646.11 22 020 038.56

28 873 243.13

28 919 817.23

904 310.87

2 082 306.67 1 000 000.00 472 177.40 188 046.16 3 742 530.23

0.00 3 213 354.70

6 000 000.00 454 119.65 333 850.61 7 692 281.13

7 8

2 275 262.00 6 275 262.00

8 000 000.00 1 920 287.00 9 920 287.00

Capitaux étrangers

13 967 543.13

13 662 817.23

Fonds de renouvellement des installations Fonds de stabilisation du coût Résultat de l'exercice Capitaux propres

10 670 900.00 -123 200.00 14 905 700.00

10 670 900.00 4 234 800.00 351 300.00 15 257 000.00

TOTAL DU PASSIF

28 873 243.13

28 919 817.23

4 000 000.00

4 358 000.00

25


COMPTE D'EXPLOITATION 2018

PRODUITS Apports des communes Apports privés : - UTO Déchetterie Vente d’énergie électrique Boues d'épuration Verres - taxe d'élimination Valorisation des déchets Déchets carnés Autres produits : - Valpellets Autres produits : - Divers Total des produits

Annexe

Comptes 2017

Comptes 2018

Budget 2018

9

6 288 627.00 3 149 931.12 624 097.49 798 487.60 1 170 803.19 389 908.15 56 898.27 41 758.66 595 654.27 122 972.22 13 239 137.97

3 514 400.05 4 311 044.04 888 615.12 944 631.52 1 255 307.66 385 796.20 69 056.06 43 773.90 624 844.70 11 425.94 12 048 895.19

5 000 000.00

1 100 000.00 1 080 000.00 420 000.00 60 000.00 60 000.00 600 000.00 10 000.00 12 400 000.00

4 170 078.36

4 300 698.38

4 322 000.00

7 224 224.40

5 741 383.20

6 388 000.00

633 838.14 277 593.50 242 350.73 263 042.95 2 973 560.30 1 907 756.72 305 616.32 274 165.25 247 670.63 9 232.06 89 397.80 169 345.72 1 278 687.05 12 842 335.53

384 719.06 271 170.95 185 800.81 84 398.99 2 064 768.58 1 650 518.73 256 439.57 427 115.33 246 020.03 3 188.43 167 242.72 179 207.20 1 198 600.00 11 419 888.78

523 000.00 270 000.00 165 000.00 145 500.00 2 675 500.00 1 650 000.00 317 000.00 378 500.00 173 500.00 16 000.00 74 000.00 175 000.00 1 165 200.00 12 050 200.00

396 802.44

629 006.41

349 800.00

-129 398.19 3.05 -390 607.30

-100 802.96 58.80 -176 962.25

-101 000.00 0.00 0.00

-123 200.00

351 300.00

248 800.00

CHARGES Charges de personnel Travaux, fournitures et services Parties communes, entretien et réparations Assurances Energie et eau Bâtiment Incinération, entretien, réparations Mise en décharge résidus, scories Exportation des déchets Autres installations Véhicules Déchets carnés Déchetterie UTO Frais d'administration Amortissements Total des charges Résultat d'exploitation

Charges nancières Produits nanciers Charges et produits des participations

RÉSULTAT DE L'EXERCICE

10

4 070 000.00

26


ANNEXE AUX COMPTES Principes généraux Les comptes annuels de l'Association pour le traitement des ordures du Valais Central ont été établis conformément aux règles du droit comptable suisse (Art. 957 à 962 CO). Les principes d'évaluation appliqués qui ne sont pas prescrits par la loi sont décrits ci-après.

Créances Les créances sont inscrites à leur valeur nominale après déduction des corrections de valeur pour risques d'insolvabilité. Participations Les participations sont évaluées proportionnellement aux fonds propres des sociétés, mais au plus au coût d'acquisition.

Immobilisations Les immobilisations corporelles sont portées au bilan à leur valeur d'acquisition, en tenant compte des amortissements économiquement justiés. Les amortissements sont établis selon la méthode linéaire basée sur l'estimaLes durées estimées d'amortissement se basent sur les catégories suivantes :

   

Autres installations

5 - 20 ans

Nouvelle ligne d'incinération

25 ans

Déchetterie

30 ans

Chauffage à distance (en cours)

30 ans

Informations sur les postes du bilan et du compte de résultat 1. Créances résultant de livraisons et de prestations Créances envers des tiers :  Autres débiteurs (privés)  Provision sur débiteurs  Energie Sion-Région  Ville de Sion  Débiteurs divers

31.12.2017

31.12.2018

837 524.05 -40 000.00 276 091.00 141 515.90 1 080.00

892 922.20 -40 000.00 328 225.40 0.00 710.80

651 034.60 0.00

685 069.05 125 763.15

0.00

500 000.00

997 555.00 2 215 798.70 1.00

913 602.50 2 122 788.95 1.00

Créances envers des sociétés proches :

 Valpellets SA  GazEl

2. Immobilisations nancières  Prêt à GazEl, Vétroz – 0.00% 3. Participations (valeur comptable)  Valpellets SA, Sion  GazEl SA, Vétroz  ISDS Oulens SA, Oulens-sous-Echallens

27


4. Dettes résultant d'achats et de prestations Créanciers fournisseurs Solde en faveur des communes Solde en faveur de l'association

850 601.22 143 965.15 -90 255.50

826 991.17 1 267 796.10 -12 480.60

6 000 000.00

0.00

0.00

1 000 000.00

158 193.75 -69 028.10 364 954.00

56 774.75 60 427.65 354 975.00

7. Dettes à long terme portant intérêts Raiffeisen Sion-Région, 0.60 %, 2020 Banque Cantonale du Valais, 0.94 %, 2028

4 000 000.00 0.00

3 000 000.00 5 000 000.00

8. Autres dettes à long terme Caisse de pension

2 275 262.00

1 920 287.00

150.00 41 686.120

150.00 23 219.027

5. Dettes à court terme portant intérêts Banque cantonale du Valais, 1.26%, 2018 Banque Raiffeisen Sion-Région, 0.56 %, 2019 6. Autres dettes à court terme Créancier AFC - TVA Municipalité de Sion Caisse de pension

9. Apports des communes Taxe de traitement (par tonne) Tonnage de voirie

Pour 2018, ce poste ne comprend que les déchets de voirie « privés ». En 2017 étaient également compris les déchets « entreprises » collectés par les services de voire. Ceux-ci se retrouvent désormais sous rubrique Apports privés UTO.

10. Charges et produits des participations GazEl SA - ajustement de valeur Valpellets SA - ajustement de valeur

-390 607.30 0.00

-93 009.75 -83 952.50

1 500 000.00 3 060 000.00 10 000.00

1 500 000.00 3 060 000.00 10 000.00

2 640 216.00

2 275 262.00

Moyenne annuelle des emplois à plein temps La moyenne annuelle des emplois à plein temps n'est pas supérieure à 50. Détail des participations (valeur nominale) Valpellets SA, Sion GazEl SA, Vétroz ISDS Oulens SA, Oulens-sous-Echallens Dette envers des institutions de prévoyance

50.0% 51.0% 5.0%

Le comité de direction a accepté, en séance du 11.07.11, de participer, pour un montant de Fr. 666'000.00, à un assainissement partiel de la caisse de pension. Concernant la recapitalisation totale de la caisse de pension, le montant total à charge de l'UTO se monte à Fr. 3'400'063.00. Cautionnement Dans le cadre du nancement bancaire de la société Valpellets SA, l'UTO s'est portée caution pour un montant de Fr. 3'000'000.00. 28


TABLEAU DES INVESTISSEMENTS

Coût d’acquisition

Subventions

Amortissements cumulés

Valeur nette au 31.12.18

4 454 834.40 4 319 807.75

-3 065 684.00 -2 959 682.90

-1 173 746.60 -1 360 124.85

215 403.80 -

10 564 829.25

-6 682 940.00

-3 881 889.25

-

69 491 675.49 19 032 158.84 836 393.55

-41 924 497.00 -14 015 926.00 -292 832.00

-27 567 178.49 -5 016 232.84 -543 561.55

-

53 886 633.15 997 642.31 2 270 953.58

-4 593 407.00 -

-35 244 626.15 -343 153.58

14 048 600.00 997 642.31 1 927 800.00

1 279 659.40 35 034.81 796 802.55 472 623.81 1 191 961.90 197 360.41

-

-1 279 659.40 -35 034.81 -796 802.55 -96 623.81 -391 961.90 -79 160.41

376 000.00 800 000.00 118 200.00

169 828 371.20

-73 534 968.90

-77 809 756.19

18 483 646.11

Première étape (1971) Terrains - Bâtiments Equipements, véhicules, outillage

Deuxième étape (1974-1987) Bâtiment, équipements et installations

Troisième étape (1990) Traitement des fumées, DeNox Compostage boues d’épuration Installation BEMA, broyeur UNTHA

Quatrième étape (dès 2004) Nouvelle ligne d'incinération Chauffage à distance (en cour Déchetterie – part UTO

Autres installations Bennes à verre - triage du verre Décharge - Projet Broyeur et auxiliaires Broyeur – Terminator 3400 Ponts roulants Véhicules – Elévateurs

RÉCAPITULATION

29


FLUX DE TRESORERIE 2018

2017

2018

-2 303 107.67

57 858.59

Résultat de l'exercice

1 498 811.83 -123 200.00

2 031 550.34 351 300.00

Amortissements comptables

1 278 687.05

Correction de valeur des participations Cash ow Variation des créances résultant de livraisons et prestations Variation des autres créances et actifs de régularisation Variation des dettes résultant d'achats et prestations Variation des autres dettes et passifs de régularisation

390 607.30 1 546 094.35 337 886.30 435 338.79 -97 831.84 -722 675.77

1 198 600.00 176 962.25 1 726 862.25 -125 445.05 -265 140.96 1 177 995.80 -482 721.70

FLUX NET DE TRESORERIE

Flux net de trésorerie d'exploitation

Flux net de trésorerie des activités d'investissement Chauffage à distance Déchetterie - participation Ville de Sion Autres installations Prêt nancier à GazEl SA

Flux net de trésorerie des activités de nancement Emissions d'emprunts Remboursement d'emprunts

Disponibilités au 01.01 Disponibilités au 31.12

VARIATION NETTE DE TRESORERIE

-801 919.50 -86 832.45 -145 002.83 -569 984.22

-973 691.75 -473 691.75 -500 000.00

-3 000 000.00 0.00 -3 000 000.00

-1 000 000.00 5 000 000.00 -6 000 000.00

6 865 882.99 4 562 775.32

4 562 775.32 4 620 633.91

-2 303 107.67

57 858.59

30


BUDGET 2019

Budget 2019 PRODUITS Apports des communes Apports privés (UTO et Déchetterie) Vente d’énergie électrique Boues d'épuration Verres - taxe d'élimination Valorisation des déchets Déchets carnés Autres produits : - Valpellets Autres produits : - Divers

Total des produits

4 675 000.00 4 000 000.00 1 000 000.00 1 080 000.00 420 000.00 60 000.00 40 000.00 630 000.00 10 000.00 11 915 000.00

CHARGES Charges de personnel Travaux, fournitures et services Parties communes, entretien et réparations Assurances Energie et eau Bâtiment Incinération, entretien et réparations Mise en décharge résidus, scories Exportation des déchets Autres installations Véhicules Déchets carnés Déchetterie UTO Frais d'administration Amortissements

Total des charges

4 299 000.00 5 868 500.00 453 000.00 270 000.00 175 000.00 382 500.00 2 116 500.00 1 650 000.00 297 000.00 236 500.00 203 500.00 11 000.00 74 000.00

196 000.00 1 198 600.00 11 562 100.00

Résultat d'exploitation

352 900.00

Charges nancières Charges et produits des participations

-85 000.00 0.00 0.00

RESULTAT DE L'EXERCICE

267 900.00

Produits nanciers

31


RAPPORT DE Lâ&#x20AC;&#x2122;ORGANE DE REVISION

32


PEREQUATION DES TRANSPORTS

Commune Anniviers Arbaz Ardon Ayent Chalais Chamoson Chippis Conthey Crans-Montana Evolène Grimisuat Grône Hérens Icogne Lens Leytron Miège Nendaz Saint-Léonard Salgesch Savièse Sierre Sion Varen Venthône Vétroz Veyras Veysonnaz TOTAL

Quantité Ordures Verres 1040.345 406.480 159.170 78.110 468.479 165.160 628.805 315.420 548.790 202.355 525.143 176.255 273.195 88.220 1 376.037 489.211 2 415.692 977.080 531.990 155.900 410.200 137.798 312.780 202.479 1 069.379 425.670 77.870 37.420 829.690 3.865 598.645 0.165 144.890 0.560 1 363.355 533.245 287.595 124.705 201.090 39.990 925.388 436.813 2 733.804 808.390 4 808.600 1 630.894 61.175 0.000 165.574 59.910 742.501 314.187 231.840 74.280 287.005 76.610 23 219.027

7 961.172

Total 1 446.825 237.280 633.639 944.225 751.145 701.398 361.415 1 865.248 3 392.772 687.890 547.998 515.259 1 495.049 115.290 833.555 598.810 145.450 1 896.600 412.300 241.080 1 362.201 3 542.194 6 439.494 61.175 225.484 1 056.688 306.120 363.615 31 180.199

Péréquation à verser à prétendre -36 212.50 -2 389.15 3 206.90 -9 507.40 3 741.50 575.90 2 685.70 8 376.95 -37 221.50 -27 081.50 2 803.60 6 765.90 -30 542.25 -1 129.70 -3 166.65 -3 361.70 266.30 -10 391.40 7 537.25 21.90 5 354.90 26 322.25 87 680.45 -153.50 -38.10 7 984.40 1 172.75 -3 301.30 164 496.65

-164 496.65

33


34

QUANTITÉ D’ORDURES TRAITÉES


35

BILAN DE FONCTIONNEMENT DES INSTALLATIONS


36

Profile for utovs

Rapport d'activité 2018 UTO  

Rapport d'activité 2018 UTO  

Profile for utovs
Advertisement

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded