Page 1

27


SOMMAIRE

2


MESSAGE DU PRÉSIDENT Depuis l’inauguration de la première ligne d’incinération en 1971, l’UTO a évolué pour devenir un important site industriel. Les activités qui y sont déployées sont multiples et permettent de traiter les déchets de manière efficace, dans le respect de l’environnement. L’usine d’incinération n’a pas connu de transformation importante cette année. Nous disposons ainsi d’un outil efficace et moderne. Parallèlement à notre activité de base, plusieurs projets ont été développés. Ils apportent tous une amélioration de l’efficacité de notre site industriel. En produisant des granulés de bois destinés au chauffage, Valpellets SA valorise ainsi une part importante des rejets de chaleur de l’UTO, permet une optimisation des ressources de personnel et une utilisation rationnelle au sol de notre site industriel. Cette entreprise s’inscrit de manière responsable et durable dans notre région, en favorisant le bois indigène. L’évolution de cette société est réjouissante. La société GazEl SA à Vétroz valorise les biodéchets en produisant du biogaz et du compost. La dernière décennie a vu les entreprises et les privés consentir à d’importants efforts en matière de tri, augmentant ainsi la production de ce type de déchets. L’introduction de la taxe au sac au 1er janvier 2018 a amplifié cette tendance. Il s’agit encore d’améliorer les filières existantes d’approvisionnements et d’en développer de nouvelles. Notre projet de chauffage à distance (CAD), mené en partenariat avec la Ville de Sion et Sogaval SA, poursuit sa concrétisation. Il permettra de valoriser

100 GWh par an sur les 145 produits par l’UTO, et d’économiser, par an également, 10 millions de litres de mazout. La centrale de chauffe, située au nord de l’Usine a été mise à l’enquête en mai 2018. Les travaux de construction du réseau ont commencé. Constatant la qualité du service de la déchetterie partagée avec les communes de Sion et de St-Léonard, l’UTO a été approchée par d’autres collectivités publiques pour des mandats similaires. L’exploitation de déchetteries décharge les administrations communales et permet à l’UTO de mieux bénéficier, par un effet de volume notamment, de meilleures conditions, profitant à terme aux communes membres de l’association. Durant l’exercice écoulé, l’UTO a donc poursuivi activement sa mission d’utilité publique au service des communes, de l’économie et de la population. Les différents projets permettent d’améliorer l’efficience de l’usine et, par conséquent, de maintenir le tarif d’incinération des déchets à des prix concurrentiels, dans une quête constante d’efficacité et de respect environnemental. Tout cela ne serait possible sans l’implication et la motivation de la Direction et de l’ensemble des collaborateurs, que je remercie vivement. Mes remerciements s’adressent également aux membres du Comité de Direction, à nos partenaires mandatés, au Service cantonal de l’environnement, au Service cantonal de l'énergie, ainsi qu’aux partenaires publics pour leur appui et leur confiance. Raphaël Marclay Président du Comité de Direction

3


4


RAPPORT DU DIRECTEUR 2017 a encore été une grande année pleine de projets. Nous avons vu la finalisation de la salle de commande, projet débuté en 2016. Les installations, après révision, ont été redémarrées avec un tout nouveau système de pilotage.

distance (CAD) qui avance à satisfaction. La finalisation du projet de la centrale de chauffe ainsi que sa mise à l’enquête publique seront effectuées. Les appels d’offres électromécaniques se feront en parallèle.

De très gros travaux ont été entrepris du côté de la DéNox. Les gaines de fumées avant la sortie sur la cheminée ont été remplacées après vingt ans d’utilisation. Une gaine sera encore changée en 2018.

Sur site, nous continuerons la phase de rénovation des automates et nous nous attaquerons à la partie du traitement des eaux. Suite à cela, tous les automates de l’usine seront raccordés sur la même fibre. Nous débuterons, hors bâtiments, les travaux de génie civil pour l’implantation des nouvelles cuves de soude caustique et d’acide chlorhydrique. Ce projet se terminera en 2019 par la mise en place des cuves et les différents raccordements.

Les électriciens et les automaticiens ont été mis à forte contribution en 2017 en raison, du côté de la DéNOx toujours, du changement de tous les automates permettant la gestion des installations. Datant aussi d’une vingtaine d’années, ceux-ci devenaient obsolètes. La deuxième tranche de la rénovation de la moyenne tension a été aussi entreprise. Ces travaux s’étalent sur une durée de trois ans car ils ne peuvent être effectués que durant des arrêts de révision programmés. Ils seront terminés en 2018. 2018 sera également marquée par la poursuite du projet phare de chauffage à

Nous allons également débuter le remplacement des éclairages par du LED dans les différentes zones de l’usine. Ce projet durera 3 ans. L’objectif visé par ce changement est une augmentation de l’efficacité énergétique de l’usine grâce à une diminution de la consommation interne. De plus, nous effectuerons aussi une mise à niveau d’une part importante de la sécurité feu dans la fosse de réserve et du côté du bâtiment de traitement des fumées.

Bertrand Yerly Directeur

5


RAPPORT D’EXPLOITATION Déchets traités Déchets incinérables La quantité totale de déchets incinérés marque un fléchissement de 2,15% par rapport à 2016 pour s’établir à 78’211 tonnes. Ce chiffre comprend également le traitement de 9’338 tonnes de boues résiduaires en provenance des STEP.

Déchets incinérables

Les apports de bois triés (12'152 tonnes) augmentent quant à eux de 7,36% par rapport à une année 2016 déjà élevée. On note aussi ce phénomène au broyeur des déchets encombrants qui a enregistré une hausse d'environ 7 %.

2016

2017

Variation

Communes associées Déchets de voirie Déchets encombrants Boues d'épuration Déchets des communes non-membres Usagers privés et entreprises

41 974.30 629.69 9 789.36 52 393.34

t t t t

0.00 t t t t t t t t t t t

40 953.51 715.18 9 338.22 51 006.90

t t t t

-2.43 13.58 -4.61 -2.65

% % % %

-12.97 6.95 7.36 -2.26 297.59 15.52 0.00 -7.49 2.24 -1.20

% % % % % % % % % %

0.00 t

Déchets ordinaires Déchets encombrants Déchets de bois triés Déchets de peinture Résidus de photographie Déchets hospitaliers Déchets alimentaires Documents confidentiels Huiles usées (végétales/minérales)

10 660.54 3 733.72 11 318.51 1 796.43 0.42 4.80 0.00 16.76 2.85 27 534.02

9 277.52 3 993.17 12 151.76 1 755.88 1.65 5.55 0.00 15.51 2.92 27 203.93

t t t t t t t t t t

Total des déchets incinérés

79 927.37 t

78 210.84 t

-2.15 %

6 581.09 t 540.33 t 7 121.42 t

6 803.76 t 596.65 t 7 400.42 t

3.38 % 10.42 % 3.92 %

Déchets recyclables Verres communes associées Verres apports privés

6


Déchets spéciaux L’UTO traite annuellement 1'756 tonnes de résidus de peinture sans solvant. À cela s’ajoute un ramassage annuel organisé en début d’année par la Fédération romande des Maîtres Plâtriers-Peintres (FRMPP), qui a permis la collecte de plus de 5’697 tonnes de vieilles peintures sans solvant et de 2’041 tonnes avec solvant. Quantité 12 994 1 669 7 121 361 573 133 22

t t t t t t t

Déchets Scories Résidus à stabiliser Verre Ferraille commune Ferraille calcinée Cadavres d’animaux Déchets de boucherie

Déchets exportés La mise en décharge des scories représente la plus grande masse de déchets exportés durant l'année. Les scories ont été transférées par camion directement de la fosse de stockage, vers la carrière du Lessus.

Entreprise Carrière du Lessus ISDS Zwissig, Della Santa Retripa Retripa GZM GZM

Destination St-Triphon Oulens Varese (IT) Vétroz Vétroz Lyss Lyss

7


8


Incinération des déchets et boues de STEP Le four à ordures a fonctionné 7'942 heures sur un total planifié de 8'000 heures, soit environ 97% du temps de marche programmé. La moyenne horaire des déchets incinérés est de 8,43 t/h.

Fours Déchets Boues L’incinération des boues fonctionne toujours de manière optimale. Le four a ainsi permis d’incinérer la totalité des 9'338 tonnes de boues réceptionnées à un taux moyen de matière sèche de 28%. Cela

Désignation Réception STEP zone UTO Réception STEP hors zone UTO Incinération des boues à l’UTO Exportation

Deux arrêts programmés ont eu lieu durant l’année écoulée pour effectuer les travaux courants de maintenance, sur une durée totale de 818 heures.

Mise en service Marche 2017 2008 7 942h 2008 7 574h

Utilisation 97 % 87 %

représente une moyenne horaire de 1,23t/h. Le four rotatif a également traité 567 tonnes de boues en provenance de CIMO et de la SATOM.

Apports 8 771 t 567 t

Incinération

9 338 t 0t

9


10


Epuration des eaux La station d'épuration a traité quotidiennement 276 m3 d'eau pour 192 tonnes d’ordures ménagères et 29,33 tonnes de boues incinérées. Malgré de gros efforts et des travaux d'amélioration menés par la maison H2O

facilities, les teneurs en zinc sont encore légèrement supérieures à la VLE. Un audit complet du traitement de l’eau est prévu dans le courant de l’année 2018.

Analyse des eaux traitées Paramètres organiques et non métalliques Carbone organique dissous (COD) AOX – Halogènes organiques adsorbables liés Substances non dissoutes totales (MES) Hydrocarbures totaux (C10 – C40) Phosphore total (P tot)

Unité mg C/l mg Cl-/l mg/l mg/l mg P/l

Valeur limite 10 0.1 30 10 0.8

Moyenne 4.49 0.59 16.45 <0.100 0.12

Paramètres métalliques Cadmium (Cd) Chrome total (Cr tot) Cuivre (Cu) Mercure (Hg) Nickel (Ni) Plomb (Pb) Zinc (Zn)

Unité mg/l mg/l mg/l ug/l mg/l mg/l mg/l

Valeur limite 0.05 0.1 0.1 1 0.1 0.1 0.1

Moyenne <0.01 <0.01 0.016 0.33 0.01 0.03 0.22

11


12


Production d'énergie L’ensemble turbogroupe a produit en 2017 32'101 MWh, ce qui représente une légère baisse par rapport à la moyenne de production de ces 3 dernières années. Cette situation est la conséquence d’un incendie qui s’est déclaré dans la fosse de réception des ordures en juillet, paralysant le fonctionnement de l’usine durant 4 jours. Elle résulte aussi d’un problème survenu sur

Désignation Production totale Vente sur le réseau ESR Propre consommation UTO et Valpellets Achat sur le réseau ESR

un refroidisseur d’huile qui a mis la machine à l’arrêt pour une semaine. La durée de fonctionnement annuelle s'élève à 7'636 heures pour une production horaire moyenne de 4’204 kWh. Le rendement de production électrique par tonne de déchets incinérés se situe à 499 kW/t.

Grandeur 32 101 000 22 515 344 10 240 920 655 264

Unité kWh kWh kWh kWh

13


14


LE SAVOIR-FAIRE INTÉGRÉ DANS UNE PLATEFORME WEB En début 2017, l’UTO a implémenté un nouveau logiciel conçu pour le management intégré qui gère les différents aspects liés à la qualité, à l'environnement ainsi qu’à la santé et à la sécurité au travail. Il s’agit d’une plateforme web intuitive et interactive sur laquelle les collaborateurs retrouvent toutes les informations nécessaires. Ce logiciel satisfait ainsi à toutes les exigences requises par les normes ISO 9001:2015, 14001:2015 et OHSAS 18001. Les procédures, les modes opératoires imagés, les instructions, les modes d’emplois, les formulaires types, les fiches de poste, les organigrammes, etc… sont mis à disposition des collaborateurs et compréhensibles pour tous. Le logiciel, qui se veut évolutif, permet de regrouper l’ensemble des méthodes et savoir-faire grâce à la gestion des connaissances. La transmission est ainsi garantie lors de départs et pour l’intégration de nouveaux collaborateurs. Une architecture d’entreprise solide La création de l’architecture d’entreprise clarifie les responsabilités et facilite l’accès à la documentation. L’entreprise peut ainsi opérer efficacement et sereinement toute transformation. •

Description et mise à jour facile des organigrammes et des processus.

Cartographie des processus et organigrammes multi-niveaux.

Relations dynamiques entre les organigrammes, les processus, les procédures métier, les responsabilités, les compétences, les risques, etc.

profil de poste, ou cahier des charges, décrit et définit toutes les responsabilités. Il est utile à la direction mais également à tous les collaborateurs. Management des risques Le logiciel de gestion des risques Optimiso simplifie et automatise l’analyse des risques, la création de la documentation et des rapports, offrant à la direction une vision claire des risques et des mesures de protection à mettre en œuvre. •

Création automatique de la cartographie des risques.

Mise en relation avec les moyens de maîtrise et les contrôles.

Suivi automatique de la bonne réalisation des contrôles.

Personnalisation du logiciel d’évaluation des risques sur plusieurs critères.

Une modélisation optimale des processus Une bonne gestion des processus offre une vision transversale des activités et des responsabilités au sein de l’entreprise. Elle permet d’optimiser les tâches, de résoudre les conflits et d’éviter malentendus ou dysfonctionnements. •

Création automatique de la cartographie des risques.

Modélisation et mise à jour des processus facilitées.

Processus accessibles à tous les collaborateurs en un clic.

Visualisation sous forme de carte des processus.

Des fiches de fonction utiles et à jour Simplifier l’intégration de nouvelles recrues mais aussi évaluer les exigences d’un poste sont déterminants pour notre entreprise. Le

15


16


RAPPORT ENVIRONNEMENTAL Les certifications ISO 9001, 14001 et OHSAS 18001, obtenues la première fois en 2009, ont été reconduites avec succès en novembre 2016 avec le logiciel Optimiso. Ces certifications englobent également l’entreprise Valpellets SA, entièrement intégrée dans le concept de management associant santé, sécurité et environnement.

Le présent rapport vous donne la possibilité de découvrir nos processus et nos activités, nos impacts écologiques et, en particulier, nos efforts dans les domaines du management environnemental, de la sécurité et de la santé de nos collaboratrices et collaborateurs. .

Certification DIN PLUS Valpellets SA confirme la qualité de sa production de pellets en ayant reconduit le label DIN Plus au mois de septembre 2016. Par cette certification validée jusqu'en 2021, Valpellets SA met en évidence l’importance de proposer aux consommateurs un pellet répondant aux normes qualitatives les plus élevées. La qualité du granulé, au même titre que le choix d'un bon installateur, est une condition sine qua non pour obtenir un chauffage aux granulés de bois performants. C'est la raison pour laquelle la société Valpellets SA a fait de la qualité sa priorité et a obtenu la certification DIN Plus. Certification ENplus En février 2017, la société Valpellets SA a obtenu également le label EN Plus Producteur et Distributeur, attestant de la qualité de fabrication et de distribution des granulés fondée sur un contrôle permanent.

Nos valeurs, nos principes Nos valeurs et nos principes sont publiés dans la charte d’entreprise. Respectueuse de l'environnement, l'UTO s'engage à: promouvoir les projets liés au développement durable, respecter les dispositions légales en vigueur, contrôler et agir sur la qualité de l'eau, de l'air et du sol, minimiser la consommation d'énergies non renouvelables et développer la part des énergies renouvelables, optimiser les processus d'exploitation afin de réduire les impacts environnementaux, promouvoir la santé des collaborateurs, encourager toute initiative visant à améliorer le cadre de vie des collaborateurs.

17


Les aspects significatifs Les objectifs environnementaux et de qualité sont fixés annuellement et contrôlés périodiquement lors des revues de direction qui font partie intégrante des séances du comité directeur. Description de l’indicateur Heures de fonctionnement Déchets de voirie traités Boues incinérées Production d'énergie Vente d'énergie sur le réseau ESR Achat d'électricité sur le réseau ESR Consommation d'énergie interne UTO Consommation d'énergie interne Valpellets Emission NOx Emission SO2 Emission CO Emission O2 Quantité de poussières Emission HCl Emission HF Emission NH3 Consommation de gaz Consommation d’eau de ville Vente de pellets Dysfonctionnements Presqu'accidents

Commentaires En juillet 2017, un incendie s’est déclaré dans la trémie du four à ordures. Ce dernier s’est propagé sur les hauts de la fosse, endommageant les câbles d’alimentation des ponts roulants et des grappins. Cet incident a nécessité l’arrêt complet de l’usine durant plusieurs jours. La diminution de production d’énergie par rapport aux objectifs fixés en est la conséquence.

Les indicateurs qui ont un impact significatif sur l'environnement bénéficient d'un suivi permanent dans le cadre de l’exploitation de l’entreprise.

Unité h t t MW MW MW MW MW mg/Nm3 mg/Nm3 mg/Nm3 mg/Nm3 mg/Nm3 mg/Nm3 mg/Nm3 mg/Nm3 Nm3 m3 t Qté Qté

Objectif 8 000 43 000 10 000 33 000 24 500 500 9 000 750 <80 <50 <50 >7<13 <10 <5 <2 <5 150 000 25 000 11 000 <20 <10

Résultat 7 942 40 954 9 338 32 101 22 515 655 9 442 799 57.93 13.87 8.02 10.13 1.04 1.11 0.24 2.77 142 376 21 936 10 274 7 1

Les apports de déchets ménagers marquent un tassement depuis plusieurs années. Cette tendance se confirme en 2017 et l’introduction de la taxe au sac va encore l’infléchir. Les communes et le canton prévoient une réduction de déchets de voirie de l’ordre de 25% sur l’ensemble du territoire. Ces déchets se retrouveront vraisemblablement dans d’autres filières telles que les déchets encombrants, DIB ou bois usagés.

Les valeurs d’émission des gaz en cheminée ont été respectées durant toute l’année.

18


19


Entre environnement qualité et sécurité Les aspects environnementaux sont contrôlés dans chaque processus, de la prise en charge des déchets jusqu’à l’élimination des résidus d’incinération. Ils portent notamment sur la maîtrise de la consommation des ressources naturelles, électricité, combustibles et autres substances chimiques nécessaires à la réalisation des différents processus. Le respect des normes, la maîtrise des impacts des déchets sur la pollution de l’air, de l’eau, des sols, demeurent des préoccupations essentielles dans l’exécution des tâches d’exploitation. Parallèlement à ces indicateurs, l’UTO a à cœur d’améliorer de manière continue la sécurité, l’ergonomie de travail ainsi que le bien-être de ses collaborateurs.

Réalisations 2017 Afin de respecter les principes définis dans notre charte d'entreprise, nous organisons annuellement des actions en faveur de l'amélioration continue de nos performances.

L’implémentation du logiciel Optimiso qui offre une gestion intégrée des processus et du savoir-faire de l’UTO. La finalisation de la modernisation de la salle de commande principale avec l’installation d’un système de supervision et de télégestion des installations techniques SCADA. Désormais le pilotage à distance sécurisé de l’usine est assuré en cas de catastrophe. Le rétrofit des automates Laveur et DéNOx permet d’assurer la pérennité des processus de production. Le remplacement du broyeur des déchets encombrants améliore fortement la performance de l'installation tout en optimisant le flux des matériaux.

Objectifs 2018 En 2018, l’accent sera mis sur le rétrofit de l’automate du traitement des eaux ainsi que sur la réalisation du projet de chauffage à distance qui permettra, à terme, d’augmenter l’efficience énergétique de l’UTO à plus de 55%.

En 2017, les projets suivants ont été mis en œuvre :

Stéphane Ravaz Responsable Qualité et Environnement

20


21


RESSOURCES HUMAINES Durant l’année 2017, trois nouveaux collaborateurs ont débuté leur activité au sein de l’UTO. Cependant on ne note pas une augmentation de l’effectif puisque ces collaborateurs remplacent les personnes quittant l’entreprise. Au chapitre des formations, on notera que tous les opérateurs ont suivi le cours de base d'une semaine destiné au personnel d'exploitation (UVTD). Afin de sensibiliser les collaboratrices et collaborateurs aux dangers de l’alcool sur leur lieu de travail, un séminaire destiné aux responsables de secteur a été mis en place. Les thèmes comme la prévention, les enjeux ou le cadre légal ont été traités.

La formation des apprentis polymécaniciens se poursuit avec l'engagement d'un apprenant de 1ère année, en collaboration avec la base aérienne de Sion dans le cadre de l’engagement ReFo+. La formation des apprentis et des stagiaires ainsi que la formation continue du personnel sont élevées au rang d’objectif prioritaire. Les RH et la Direction veillent à la concrétisation de cet objectif.

La collaboration avec l’Ecole des Métiers du Valais continue, avec le suivi annuel de 2 stagiaires électroniciens sur une durée de 3 et 6 mois. Au 31 décembre 2017, l'activité de valorisation des déchets occupait 43 personnes, dont 4 femmes, 4 apprentis et 1 auxiliaire, répartis entre l’UTO, Valpellets SA et la déchetterie.

Répartition des collaborateurs

22


Apports Marcs Gastro 444.9 69.3

2017 Janvier

Verts 1140.5

Février

921.4

467.6

Mars

654.8

Avril

Production méthane Nm3 Total 1654.6

Objectif 93 558

Production 89 148

% 95.3%

65.5

1454.5

84 504

86 159

102.0%

885.4

77.1

1617.2

93 558

103 158

110.3%

1401.0

51.3

68.7

1521.0

90 540

95 698

105.7%

Mai

1535.4

24.8

72.4

1632.5

93 558

96 617

103.3%

Juin

1446.3

12.7

72.8

1531.8

90 540

90 378

99.8%

Juillet

1422.4

102.6

66.6

1591.6

93 558

85 610

91.5%

Août

1346.9

97.1

74.1

1518.0

93 558

69 090

73.8%

Septembre

1425.6

148.5

75.2

1649.2

90 540

71 637

79.1%

Octobre

1581.2

100.5

74.9

1756.7

93 558

92 014

98.3%

Novembre

1446.7

27.4

69.9

1544.0

90 540

78 384

86.6%

Décembre

1665.1

41.9

72.9

1779.8

93 558

78 121

83.5%

859.3 19250.9 1 101 570

1 036 014

94.0%

Total

15987.2 2404.5

23


PARTENARIAT - PARTICIPATIONS Valpellets SA Depuis le début de son activité, Valpellets SA connaît une croissance constante. 2017 a été une très bonne année en termes de progression des ventes. Les quantités vendues se montent en effet à 10'274 tonnes, soit une augmentation de 12,5% par rapport à 2016. 2017 a marqué l’inversion du pourcentage de matière suisse et valaisanne. En effet, les quantités nécessaires sont toujours plus conséquentes et le marché des sousproduits de scieries valaisannes ne suffit plus. Il a été nécessaire de s’approvisionner également à l’extérieur du canton.

En 2017, Valpellets SA a acheté 34'432 m3 de sciure, 27'040 m3 de plaquettes. Au total, on dénombre 9 fournisseurs de plaquettes et sciure qui proviennent essentiellement du Valais. Les triages forestiers ont fourni 4’438 m3 de bois rond. Ces apports ont été indispensables pour combler la diminution des apports de sciure et plaquettes de la midécembre et jusqu’au mois de février.

GazEL SA Durant l’année 2017, GazEl SA a produit 11'500'000 kWh de gaz. Cela représente une augmentation d’environ 12% par rapport à 2016. Ce sont ainsi plus de 19'000 tonnes de différentes provenances qui ont été valorisées dans les locaux de GazEl SA. La partie conditionnement des déchets est effectuée par Ecobois SA à Vétroz et la partie purification du gaz avant injection dans le réseau est gérée par l’ESR à Sion. L’usine de méthanisation GazEl, produit du biogaz à partir de déchets verts (branches, feuilles, gazon, fleurs, fruits et légumes, fumier) et de déchets ménagers.

La production de biogaz est injectée dans le réseau de Sogaval. Elle est valorisée au travers des produits Valbiogaz proposés par Sogaval à ses clients. Ceux-ci ont dès lors la possibilité d’être fournis en biogaz partiellement (20%) ou en totalité. La mise à l’enquête publique d’une halle de conditionnement des déchets gastros se fera en 2018, avec une intégration du lavage des bacs. Nous espérons un début de construction en 2018 aussi, cela comptetenu de l’augmentation conséquente des apports.

ISDS Oulens SA L’Installation de Stockage pour les Déchets Stabilisés (ISDS) à Oulens est l’unique dépôt de Suisse romande pour les déchets ultimes stabilisés provenant principalement du traitement des fumées des UVTD (Usine de Valorisation Thermique des Déchets).

Le futur se dessine doucement, avec la volonté de récupérer le zinc se trouvant dans les cendres. Pour cela un projet est actuellement en cours d’étude pour toutes les UVTD de Suisse. Cette installation devrait voir le jour dans les 3 prochaines années.

Le chiffre d'affaires 2017 de Fr. 3'363'384.est en légère baisse comparativement au chiffre d’affaires de l’année 2016.

24


25


FRÉQUENTATION EN HAUSSE À LA DÉCHETTERIE La déchetterie est conçue pour répondre aux besoins de la Ville de Sion, des autres communes partenaires ainsi que des petites et moyennes entreprises. De fait, elle offre la possibilité de collecter la totalité des déchets se trouvant sur le marché en vue de leur recyclage, soit les déchets encombrants, verts, ligneux, bois usagés, papiers-cartons, verres, PET, ferraille, déchets inertes, appareils électriques et électroniques, ainsi que les déchets spéciaux en provenance exclusive des ménages privés. Depuis son ouverture en 2014, les volumes des apports n'ont cessé de progresser. On note ainsi une augmentation annuelle de 18% par rapport à 2016 pour une fréquentation proche des 29'000 clients.

Description de l’indicateur Heures d'ouvertures Fréquentation Déchets encombrants Déchets ordinaires Déchets de bois Déchets inertes Ferraille Cartons

Cette tendance s'accentuera probablement encore en 2018 avec l’introduction de la taxe au sac. En raison de la 3ème correction du Rhône et d’une rationalisation des coûts, la commune de St-Léonard a souhaité intégrer également la structure de la déchetterie. Pour l’instant, la déchetterie occupe 3 personnes à plein temps. Ses charges d’exploitation s’élèvent à Fr. 765'947.contre Fr. 718’488.- de revenus. L'excédent de charges de Fr. 47'459.- est réparti entre l'UTO et la Ville de Sion, au prorata des apports de déchets respectifs.

Unité h Pers. t t t t t t

Résultat 2 250 28 648 580 380 711 432 300 142

26


ORGANES DE LA SOCIÉTÉ Bureau de l’Assemblée Générale Président Vice-président Secrétaire

M. Pierre Berthod, président de la Ville de Sierre M. Philippe Varone, président de la Ville de Sion M. Pierre-Yves Debons, secrétaire administratif à l’H.d.V de Sion

Comité de Direction Président Vice-président Secrétaire Membres

M. Raphaël Marclay, conseiller municipal de Sion M. Pierre Kenzelmann, conseiller municipal de Sierre M. Marco Aymon, président d’Ayent - district d’Hérens M. Christian Bitschnau, conseiller municipal de Sion M. Marc-André Berclaz, conseiller municipal de Sierre M. Marcel Bayard, président de Grône – district de Sierre M. Vincent Rebstein, président d’Arbaz – district de Sion M. Christophe Bessero, vice-président de Chamoson – district de Conthey

Organe de contrôle Fiduciaire Fidag S.A., Sion

Exploitation de l’usine M. Bertrand Yerly, Directeur

27


BILAN AU 31 DECEMBRE 2017 Annexe ACTIF Trésorerie Créances résultant de livraisons et prestations Autres créances à court terme Actifs de régularisation Actif circulant Participations Immobilisations corporelles (valeurs résiduelles) Actif immobilisé

1 2

Dettes à long terme portant intérêts Autres dettes à long terme Capitaux étrangers à long terme Capitaux étrangers

31.12.2017

6 865 882.99

4 562 775.82

2 205 131.85

9 527 666.83

1 867 245.55 .00 21 313.20 6 451 334.01

3 603 962.00

3 213 354.70

19 685 321.91 23 289 283.91

19 208 554.36 22 421 909.06

32 816 950.74

28 873 243.13

1 002 142.71

904 310.87 6 000 000.00 454 119.65 33 850.61 7 692 281.13

276 036.08 180 615.91

3

TOTAL DE L'ACTIF

PASSIF Dettes résultant d'achats et prestations Dettes à court terme portant intérêts Autres dettes à court terme Passifs de régularisation Capitaux étrangers à court terme

31.12.2016

4 5 6

3 000 000.00 817 725.70 327 966.33 5 147 834.74

7 8

12 640 216.00

4 000 000.00 2 275 262.00 6 275 262.00

17 788 050.74

13 967 543.13

9 907 600.00

10 000 000.00 2 640 216.00

Fonds de renouvellement des installations Fonds de stabilisation du coût Résultat de l'exercice Capitaux propres

15 028 900.00

10 670 900.00 4 358 000.00 -123 200.00 14 905 700.00

TOTAL DU PASSIF

32 816 950.74

28 873 243.13

4 358 000.00 763 300.00

28


COMPTE D'EXPLOITATION 2017 Annexe

Comptes 2016

Comptes 2017

Budget 2017

6 417 447.50

6 288 627.00 3 149 931.12 624 097.49 798 487.60 1 170 803.19 389 908.15 56 898.27 41 758.66 595 654.27 122 972.22 13 239 137.97

6 525 000.00

1 200 000.00 1 080 000.00 360 000.00 45 000.00 60 000.00 620 000.00 10 000.00 13 448 000.00

4 170 078.36 7 224 224.40

4 231 000.00 7 184 500.00 603 000.00 270 000.00 150 000.00 143 000.00 2 751 000.00 1 950 000.00 387 000.00 403 500.00 428 500.00 30 500.00 68 000.00 205 000.00 1 199 700.00 12 820 200.00

PRODUITS

Apports des communes Apports privés : - UTO - Déchetterie Vente d’énergie électrique Boues d'épuration Verres - taxe d'élimination Valorisation des déchets Déchets carnés Autres produits : - Valpellets Autres produits : - Divers Total des produits

9

3 417 086.11 643 479.99 1 102 207.62 1 145 159.96 431 881.05 57 634.93 44 041.06 562 887.65 149 994.52 13 971 820.39

CHARGES Charges de personnel Travaux, fournitures et services

4 273 525.26 7 119 012.93

Parties communes, entretien et réparations Assurances Energie et eau Bâtiment Incinération, entretien, réparations Mise en décharge résidus, scories Exportation des déchets Autres installations Véhicules Déchets carnés Déchetterie UTO

3 548 000.00

Frais d'administration Amortissements Total des charges

12 792 405.46

633 838.14 277 593.50 242 350.73 263 042.95 2 973 560.30 1 907 756.72 305 616.32 274 165.25 247 670.63 9 232.06 89 397.80 169 345.72 1 278 687.05 12 842 335.53

Résultat d'exploitation

1 179 414.93

396 802.44

627 800.00

-140 318.23 -275 799.55

-129 398.19 3.05 -390 607.30

-130 000.00 0.00 0.00

763 300.00

-123 200.00

497 800.00

Charges financières Produits financiers Charges et produits des participations

RÉSULTAT DE L'EXERCICE

659 055.42 275 098.80 304 237.48 133 007.39 2 728 561.89 2 104 878.40 324 431.93 295 774.71 210 320.20 4 669.32 78 977.39 149 167.27 1 250 700.00

2.85

10

29


ANNEXE AUX COMPTES Principes généraux Les comptes annuels de l'Association pour le traitement des ordures du Valais Central ont été établis conformément aux règles du droit comptable suisse (Art. 957 à 962 CO). Les principes d'évaluation appliqués qui ne sont pas prescrits par la loi sont décrits ci-après. Créances Les créances sont inscrites à leur valeur nominale après déduction des corrections de valeur pour risques d'insolvabilité. Participations Les participations sont évaluées proportionnellement aux fonds propres des sociétés, mais au plus au coût d'acquisition.

Immobilisations Les immobilisations corporelles sont portées au bilan à leur valeur d'acquisition, en tenant compte des amortissements économiquement justifiés. Les amortissements sont établis selon la méthode linéaire basée sur l'estimation de la durée d'utilisation technique et économique. Les durées estimées d'amortissement se basent sur les catégories suivantes : •

Autres installations

Nouvelle ligne d'incinération

25 ans

Déchetterie

30 ans

Chauffage à distance (en cours)

30 ans

5 - 20 ans

Informations sur les postes du bilan et du compte de résultat 1.

3.

31.12.2017

1 569 381.55 870 703.55 -40 000.00 348 690.00 378 000.00 11 988.00

1 216 210.95 837 524.05 -40 000.00 276 091.00 141 515.90 1 080.00

635 750.30

651 034.60

276 036.08

0.00

0.00

0.00

997 555.00

997 555.00

2 606 406.00

2 215 798.70

1.00

1.00

Créances résultant de livraisons et de prestations Créances envers des tiers : • Autres débiteurs (privés) • Provision sur débiteurs • Energie Sion-Région • Ville de Sion • Débiteurs divers Créances envers des sociétés proches :

2.

31.12.2016

Valpellets SA

Autres créances à court terme •

Ville de Sion - part. coût déchetterie

Impôt anticipé à récupérer

Participations (valeur comptable) •

Valpellets SA, Sion

GazEl SA, Vétroz

ISDS Oulens SA, Oulens-sous-Echallens

30


4. Dettes résultant d'achats et de prestations Créanciers fournisseurs

787 729.86

Solde en faveur des communes

256 388.35

Solde en faveur de l'association

-41 975.50

850 601.22 143 965.15 -90 255.50

3 000 000.00 0.00

0.00 6 000 000.00

Créancier AFC - TVA

141 212.35

Municipalité de Sion

301 579.35

Caisse de pension

374 934.00

158 193.75 -69 028.10 364 954.00

5. Dettes à court terme portant intérêts Union de Banques Suisses, 0.97 %, 2017 Banque cantonale du Valais 6. Autres dettes à court terme

7. Dettes à long terme portant intérêts Banque Cantonale du Valais, 1.26 %, 2018

6 000 000.00

Raiffeisen Sion-Région, 0.60 %, 2020

4 000 000.00

0.00 4 000 000.00

2 640 216.00

2 275 262.00

150.00

150.00 41 686.120

8. Autres dettes à long terme Caisse de pension 9. Apports des communes Taxe de traitement (par tonne) Tonnage de voirie

42 581.940

10. Charges et produits des participations GazEl SA - ajustement de valeur

-275 799.55

Valpellets SA - ajustement de valeur

0.00

-390 607.30 0.00

Moyenne annuelle des emplois à plein temps La moyenne annuelle des emplois à plein temps n'est pas supérieure à 50. Détail des participations (valeur nominale) Valpellets SA, Sion GazEl SA, Vétroz ISDS Oulens SA, Oulens-sous-Echallens Dette envers des institutions de prévoyance

50.0% 51.0% 5.00%

10 000.00

1 500 000.00 3 060 000.00 10 000.00

3 015 150.00

2 640 216.00

1 500 000.00 3 060 000.00

Le comité de direction a accepté, en séance du 11.07.11, de participer, pour un montant de Fr. 666'000.00, à un assainissement partiel de la caisse de pension. Concernant la recapitalisation totale de la caisse de pension, le montant total à charge de l'UTO se monte à Fr. 3'400'063.00. Cautionnement Dans le cadre du financement bancaire de la société Valpellets SA, l'UTO s'est portée caution pour un montant de Fr. 3'000'000.00.

31


TABLEAU DES INVESTISSEMENTS Coût d'acquisition

Subventions

Amortissements

Valeur nette

cumulés

au 31.12.17

Première étape (1971) Terrains - Bâtiments

4 454 834.40

-3 065 684.00

-1 173 746.60

215 403.80

Equipements, véhicules, outillage

4 319 807.75

-2 959 682.90

-1 360 124.85

-

10 564 829.25

-6 682 940.00

-3 881 889.25

-

Traitement des fumées, DeNox

69 491 675.49

-41 924 497.00

-27 567 178.49

-

Compostage boues d’épuration

19 032 158.84

-14 015 926.00

-5 016 232.84

-

836 393.55

-292 832.00

-543 561.55

-

53 886 633.15

-4 593 407.00

-33 371 426.15

14 985 200.00

523 950.56

-

-

523 950.56

2 125 950.75

-

-198 150.75

1 999 200.00

1 279 659.40

-

-1 279 659.40

-

35 034.81

-

-35 034.81

-

Deuxième étape (1974-1987) Bâtiment, équipements et installations

Troisième étape (1990)

Installation BEMA, broyeur UNTHA

Quatrième étape (dès 2004) Nouvelle ligne d'incinération Chauffage à distance (en cour Déchetterie – part UTO

Autres installations Bennes à verre - triage du verre Décharge - Projet Broyeur et auxiliaires

796 802.55

-

-796 802.55

-

Broyeur – Terminator 3400

472 623.81

-

-2 623.81

470 000.00

1 191 961.90

-

-334 761.90

857 200.00

197 360.41

-

-39 760.41

157 600.00

169 354 679.45

-73 534 968.90

-76 611 156.19

19 208 554.36

Ponts roulants Véhicules – Elévateurs

RÉCAPITULATION

32


FLUX DE TRESORERIE 2017 2016

2017

159 978.38

-2 303 107.67

Résultat de l'exercice

1 290 145.94 763 300.00

Amortissements comptables

1 250 700.00 275 799.55

1 498 811.83 -123 200.00 1 278 687.05 390 607.30

2 289 799.55

1 546 094.35

-554 110.45

337 886.30 435 338.79 -97 831.84 -722 675.77

FLUX NET DE TRESORERIE Flux net de trésorerie d'exploitation

Correction de valeur des participations

Cash flow Variation des créances résultant de livraisons et prestations Variation des autres créances et actifs de régularisation

238 766.69

Variation des dettes résultant d'achats et prestations

-199 305.19

Variation des autres dettes et passifs de régularisation

-485 004.66

Flux net de trésorerie des activités d'investissement

-130 167.56 -130 167.56

Chauffage à distance Déchetterie - participation Ville de Sion

-

Autres installations

-

Flux net de trésorerie des activités de financement

-801 919.50 -86 832.45 -145 002.83 -569 984.22

-3 000 000.00

Emissions d'emprunts

-1 000 000.00 -

Remboursement d'emprunts

-1 000 000.00

-3 000 000.00

Disponibilités au 01.01

6 705 904.61

Disponibilités au 31.12

6 865 882.99

6 865 882.99 4 562 775.32

159 978.38

-2 303 107.67

VARIATION NETTE DE TRESORERIE

33


BUDGET 2018 Budget 2018 PRODUITS Apports des communes Apports privés et divers Vente d’énergie électrique Boues d'épuration Verres - taxe d'élimination Valorisation des déchets Déchets carnés Autres produits : - Valpellets Autres produits : - Divers

Total des produits

5 000 000.00 4 070 000.00 1 100 000.00 1 080 000.00 420 000.00 60 000.00 60 000.00 600 000.00 10 000.00 12 400 000.00

CHARGES Charges de personnel Travaux, fournitures et services Parties communes, entretien et réparations Assurances Energie et eau Bâtiment Incinération, entretien et réparations Mise en décharge résidus, scories Exportation des déchets Autres installations Véhicules Déchets carnés Déchetterie UTO Frais d'administration Amortissements

Total des charges Résultat d'exploitation

Charges financières Produits financiers Charges et produits des participations

RESULTAT DE L'EXERCICE

4 322 000.00 6 388 000.00 523 000.00 270 000.00 165 000.00 145 500.00 2 675 500.00 1 650 000.00 317 000.00 378 500.00 173 500.00 16 000.00 74 000.00

175 000.00 1 165 200.00 12 050 200.00 349 800.00

-101 000.00 0.00 0.00

248 800.00

34


RAPPORT DE Lâ&#x20AC;&#x2122;ORGANE DE REVISION

35


PÉRÉQUATION DES TRANSPORTS Quantité Commune Anniviers Arbaz Ardon Ayent Chalais Chamoson Chippis Conthey Crans-Montana Evolène Grimisuat Grône Hérens Icogne Lens Leytron Miège Nendaz Saint-Léonard Salgesch Savièse Sierre Sion Varen Venthône Vétroz Veyras Veysonnaz TOTAL

Péréquation

Ordures 1 546.145 227.998 750.475 943.074 844.640 932.800 434.925 2 297.030 4 061.450 692.720 622.983 579.310 1 838.825 114.195 1 390.790 883.870 233.520 2 305.350 486.140 802.905 1 454.890 5 443.810 10 369.185 80.460 261.520 1 306.830 365.030 415.250

Verres 371.660 62.930 149.285 276.150 182.456 167.291 61.695 427.708 798.856 137.450 130.650 168.852 366.183 31.400 25.787 0.000 0.860 491.025 122.300 36.760 414.515 763.563 1 669.673 0.000 56.030 298.132 56.185 68.030

Total 1 917.805 290.928 899.760 1 219.224 1 027.096 1 100.091 496.620 2 724.738 4 860.306 830.170 753.633 748.162 2 205.008 145.595 1 416.577 883.870 234.380 2 796.375 608.440 839.665 1 869.405 6 207.373 12 038.858 80.460 317.550 1 604.962 421.215 483.280

41 686.120

7 335.426

49 02155

à verser

à prétendre -50 224.50 -3 266.65

3 510.40 -13 690.10 3 925.00 -372.45 3 114.55 9 077.35 -58 957.50 -33 645.60 2 981.70 8 956.60 -47 714.55 -1 595.50 -7 024.15 -5 986.90 157.40 -18 563.80 10 417.40 -897.20 5 181.05 38 929.40 149 961.75 -295.15 -421.85 10 266.10 1 125.25 -4 948.05 247 603.95

-247 603.95

36


37


38


39

Profile for utovs

Rapport d'activité UTO 2017  

Rapport d'activité UTO 2017  

Profile for utovs
Advertisement

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded