Page 1

Mode & Style

Nantes

Décryptage

Une chasseuse de tendances nous dévoile les secrets de la mode de cet hiver

Mode

La vie de château pour le style d’aujourd’hui

Dossier

Nantes vit aussi la nuit !

Préparons-nous

Tout pour bien vivre son réveillon

Evasion à Barcelone Une ville de rêve !

Magazine Gratuit Indispensable

02


DESIGN

DANOIS

Edito

URBAIN

Amusons-nous ! C’est l’époque des listes et des petits mots. Il y a évidemment les listes de cadeaux de Noël, celles des bonnes résolutions de début d’année et ces cartes de vœux qui sont malheureusement de plus en plus remplacées par un SMS groupé. C’est pour cela que pour ce deuxième numéro de votre nouveau magazine préféré, nous avons absolument tenu à vous écrire ce petit mot et cette courte liste : « Chères lectrices, merci du fond du cœur de l’accueil que vous nous avez réservé lors de la sortie de notre premier numéro, et merci surtout du soutien que vous nous apportez dans cette nouvelle aventure qu’est le magazine Urbanne. Soyez sûres que l’on pense bien à vous en essayant de dénicher tout ce qui peut vous intéresser, vous donner du plaisir et vous étonner ! Bien à vous, L’équipe Urbanne ».

Lithographie 139 €

Suspension Geometry 249€

Vo t re lis t e

Lampe Adjust Me 879 € Bureau Cupertino 631 €

6 44 60 74 88

( d u n u m é ro)

d e Noël :

U n sh o p p i ng mode ve r s i on c hâ te a u U n e f o l l e s oi ré e na nta i s e U n ré vei l l on pe ns é pour vous U n i n t er i eur de rê ve U n week - e nd à Ba rc e lonne

Nos bonnes résolut ions :

(soit 629 € + 2 € d’éco-part)

Canapé-lit Melo 1 104 €

• L’année proc haine, nous re viendrons quatre f ois vous voir avec autant de numéros pour vous accompagner au mieux tout au long de l ’année. • Nous continuerons à vous inviter à ces petits moments de complicité dans la cuisine d ’un c hef pour une jour née inoubliable. • Vous nous retrouvere z également à L a Baule pour un numéro spécial dè s les premiers beaucjours pour le premier bol d ’air !

(soit 1 095 € + 9 € d’éco-part)

A très vite !

Chaise London à partir de 199 € (soit 198,75 € + 0,25 € d’éco-part)

-10%

sur tous les accessoires lampes et tapis

Table d’appoint 299 € le set de 3 (soit 298,60 € + 0,40 € d’éco-part)

jus qu’

3 au 25/12/1

BoConcept Nantes . 15, route de Croisy . 44700 Orvault . 02 40 40 28 77 . www.boconcept.fr Illustration : chaise en cuir London en cuir Salvador Camel, piètement acier inoxydable, H82/46xL50xP50cm, 448,25 € [chaises - London] Canapé-lit en tissu Sazza gris, cadre métal, structure en pin massif, HDF mousse PUR 28 kg/m3, piètement acier brossé, H79xL173xP83/197cm [Melo - 6070] Tarifs hors montage et livraison.

Urbanne Mode & Style - Magazine gratuit. N°2 Dépôt légal en cours Un magazine des éditions C Sport BP 77 301 - 35573 Chantepie Crédit photo : Pascal Kyriazis sauf mention contraire Impression : Union Européenne Tirage : 20 000 exemplaires Régie publicitaire : Prana’Com - spotin@pranacom.fr Rédaction et illustration : Marina Le Ray - PB Vanzini - Julie Moyon Directeur délégué de Publication : Stéphane Potin - 06 16 28 33 67 Création : Achromac El Kouri - 06 75 20 66 91


Décryptage : tout sur la mode de cet hiver

Nathalie Millereau

La mode, c’est parfois la jungle ! Dur de s’y retrouver dans toutes les tendances et devant l’avalanche de vêtements, de chaussures et d’accessoires que nous proposent les magasins. C’est pour cela que nous sommes allées voir Nathalie Millereau, Directeur Achats & Collection – habillement / chaussure chez Gemo groupe Eram. C’est elle qui va dénicher les « hits » de demain. Entre deux allers-retour en Asie, elle a accepté de tout nous dire sur la mode de cet hiver. Attention, tout est dans le détail !

4 Urbanne

Quelles sont les tendances de cet hiver ? Il y a à la fois une tendance des couleurs neutres qui marchent très très fort, que ce soit avec des mailles travaillées comme des torsades ou des jeux de points. Ensuite on trouve des mailles très visuelles avec des motifs ethniques. On peut dire que ce sont des « jacquards ethniques ». À côté de ça, on trouve l’inverse : des pulls très basiques et modernes qui se vendent avec des jeux de couleurs. Il y a vraiment deux courants très différents qui fonctionnent en parallèle. Il y a aussi un retour du sweat-shirt qui se fait sentir … Effectivement, le sweat-shirt se vend très très bien mais sur certaines cibles plus que d’autres. La tendance n’est pas encore transversale. Ceux qui l’adoptent ont un style un peu « fashion ». Ce sont pour l’instant les adolescents et les préadolescents qui le portent, un groupe d’âge qui va de 12 à 25 ans. Le bi-matière est également une des tendances de fond de cet hiver… C’est effectivement un courant qui plaît énormément. Ce sont notamment les effets « faux cuir » ou cuir. Sur des vêtements qui ont des formes simples, c’est quelque chose qui modernise et renouvelle un produit qui existait déjà avant. Sur les manteaux, on va par exemple trouver des épaules avec des empiècements cuir. Les vestes vont également se transformer pour adopter des manches en cuir. Le zip est également très tendance ? Oui, cela procède du même mouvement. Cela plaît énormément. Ce sont des zips qui sont appliqués soit sur les vêtements, comme par exemple les bas de pantalons, soit sur la chaussure. Ce n’est pas nouveau en soi mais ils vont être plus marqués, dorés… C’est une sorte de « valeur ajoutée », ce n’est donc pas un élément utilitaire. C’est un des détails mode du moment. Ce phénomène de bi-matière touche donc également les chaussures ? Effectivement. On va trouver des matières comme le cuir mélangé à du velours ou avec un effet matelassé sur les chaussures, ou par exemple des ajouts de fourrure. On trouve également des boucles qui existaient évidemment auparavant mais qui vont être très « marquées ».

La botte motarde se décline également cet hiver … D’une manière plus générale, ce qui marche beaucoup, ce sont les boots ou les bottillons. C’est vraiment ce qui va marquer la tendance cette saison. Hommes ou femmes, tout le monde en veut ! Les boots ont remplacé certaines chaussures. La femme va mettre des low boots alors qu’avant elle aurait mis des escarpins. Ce phénomène de mode a démarré dès le début de la saison. Ça va donc au-delà de la botte motard qui reste une expression de ce courant, qui va d’ailleurs se poursuivre sur les prochaines saisons. L’accessoire est également essentiel… Le besoin d’accessoires dépasse juste le phénomène saisonnier. C’est un courant de fond qui se traduit à la fois en maroquinerie mais aussi en textile. On peut citer par exemple les effets « faux-col » cette année. Comment cela se traduit-il ? C’est simple, il suffit de changer de chaussures et de sac à main pour passer d’une tenue un peu basique à une tenue de soir. Vous avez par exemple un sac de journée et des chaussures à talons moins haut, et le soir vous changez : vous mettez des talons très hauts et vous prenez une petite pochette, en même en gardant la même veste et le même pull, ça change votre look. Il faut également évidemment modifier le maquillage. Le maquillage se fait d’ailleurs très pâle dans les magazines… C’est vrai qu’on le voit dans les magazines, mais je ne sais pas si cette tendance a encore gagné le grand public. Quelles sont les tendances des saisons prochaines ? Ce qui caractériserait la saison prochaine, c’est vraiment l’imprimé. On a de magnifiques imprimés qui vont sortir. Il y a à la fois un côté ethnique, mais aussi une expression plus florale. Nous aurons vraiment les deux tendances côte à côte. Pour le début de saison, la maille restera tout à fait actualité, dans la droite ligne de ce qu’il s’est passé cet hiver.


Mode

Photos : Pascal Kyriazis (www.dkstudio.fr) Mannequin : Audrey (www.audreybouette.book.fr) Stylisme : Julie Moyon Make up : Karine (www.karinebansard.book.fr) Coiffure : Sandrine (www.questiondestyle.com) Merci à Mme Nicholson, propriétaire du château de Challain à Challain-la-Potherie, de nous avoir accueillis dans ce décor féerique.

Combinaison : Marc Jacobs, chez Soon (rue Franklin) Collier et boucles d’oreilles en améthystes et diamants : Atelier Prieur, chez Prieur (rue d’Orléans)

6 Urbanne


Mode Collier et boucles d’oreilles en améthystes et diamants : Atelier Prieur, chez Prieur (rue d’Orléans)

Montre Liens acier et diamants : Chaumet, chez Prieur (rue d’Orléans)

Chez Leutellier Tesson Couture (rue Jean Jaurès) Robe 50’s en damassé bleu marine et noir, bas de robe en fleurs de crépon de soie noire Chez Mellow Yellow (rue du Château) Escarpins à bride : Ojacket Pochette sequins : Oxane

8 Urbanne


Mode

Robe fond satin de soie noire et dessus en dentelle flammée argent, veste en veau argenté : chez Leutellier Tesson Couture (rue Jean Jaurès)

OPTIQUE LE PROVOST Le seul ATELIER ALAIN MIKLI de Nantes

Le seul opticien à Nantes ayant la Certification de services Veritas 6 rue de Budapest - 02 40 48 63 65 10 Urbanne

optiquePROVOST_ESNA7.indd 1

19/09/13 14:21


Mode

Robe à sequins or : chez Elle-Même (rue Racine) Escarpins en cuir vernis : Namours, chez Mellow Yellow (rue du Château)

12 Urbanne


Mode

Chez Batt&Blou (rue Jean Jaurès) Robe rouge : Roberto Collina Chaussures : Ruppert Sanderson

14 Urbanne


Mode

Blouson fausse fourrure : chez Elle-Même (rue Racine) Jean slim motard et boots compensées : chez Sandro (rue Crébillon) Pochette : Jérôme Dreyfus, chez Soon (rue Franklin)

Optique Chevalier 2 rue de l'échelle 44000 Nantes 02 40 48 50 57 www.facebook/optiquechevalier

16 Urbanne


Mode Robe et chemise de soie lavée : chez Teo (rue Jean de la Fontaine et Atlantis le Centre) Lunettes : Vinyl Factory, chez Optique Chevalier (rue de l’Echelle) Montre Liens acier et diamants : Chaumet, chez Prieur (rue d’Orléans, Nantes)

18 Urbanne


Mode Chez Nice Things (rue du Château) Robe imprimée : collection Victoria Flower Swac fermoir bois

En exclusivité

Lunettes en bois fait main

OFFRE DE BIENVENUE

-15% sur votre équipement optique

offre valable du 15/12/2013 au 31/01/2014

Du mardi au samedi de 9H30 - 13H00 14h30 - 19h00

20 Urbanne

14 rue Mercoeur 44000 Nantes www.LaFabriqDeLunettes.fr


Mode

Pull oversize col renard tricotĂŠ, sneakers Ă lacets en nubuck vieilli : chez Teo (rue Jean de la Fontaine et Atlantis le Centre)

22 Urbanne


Mode

Chez Nini Pinson (rue du Calvaire) Robe : Bellerose Gilet en laine et boots : Malene Birger Chez Nice Things (rue du Ch창teau) Bonnet en laine

24 Urbanne


Mode BOTTO

Sac : Paul & Joe, chez Soon (rue Franklin)

Le site de rencontres nantais qui vous offre un verre

Et dire qu’il y en a qui restent à draguer sur internet ! Sortez boire un verre, c’est le site qui invite :) Trouvetonpetitlu.fr

ou

au ve

N

!!!

Collection Automne/ hiver 2013 -2014 Du 40 au 56 8,rue Rubens - Nantes - 02 40 48 57 88

liola_esna7.indd 1

19/09/13 14:16

LIU•JO

J EANS

BO TTOM UP COLLECTION

LA FÉE MARABOUTÉE PARIS

LIU•JO

J EANS

BO TTOM UP COLLECTION

Nouvelle collectioN AutomNe / Hiver 26 Urbanne

5thAv-vetement_esna7.indd 1

12 bis, rue Aristide Briand (quartier St Paul) - REZÉ - 02 40 75 85 29 Ouvert lundi de 14h à 19h et du mardi au samedi de 10h à 19h Galerie Leclerc Océane - REZÉ - 02 28 25 65 96 NOUVEAU Ouvert lundi de 9h30 à 20h30 non-stop 19/09/13 14:06


Mode & Style Enfants

DROM

rue de Verdun, Nantes

Mode & Style

Hommes

Blouson doudoune cuir col mouton Eleven

JIM

rue du Château

Pull/doudoune Scotch and Soda

JIM ACCESSOIRES

rue du Château

Combinaison 100% alpaga , Œuf. Bonnet ours blanc Happyeti chaussures Veja

Bonnet d indien Happyeti Montre Briston, en accetate look vintage

T shirt moustache Zekid, chapka jean Arsene et les piplettes chaussures en mouton Emu

Radio Lexon design danois

Mode & Style

Bracelet ethnique Anna Wallmark en cuir et os de Caribou

VESTIAIRES

rue Rubens

MILLION DOLLARS BABY rue du château

Tutu et ailes d’ange

Costume déguisement petit garcon

Bottes mouton et lapin Doudoune duvet de canard existe en differents coloris

28 Urbanne

Pull Torsade bleu marine col cheminée, existe en differents coloris


SEBGEO ET DESSFM : Entreprises indépendantes membres du réseau DESSANGE

dessange.com

Pub A4 JD NANTES 11-13_Mise en page 1 29/11/13 13:27 Page1

NANTES

28, rue du Calvaire - 02 40 48 18 61 Lundi au samedi de 9h à 19h

9, rue de la Paix - 02 40 47 74 35 Mardi au samedi de 9h à 19h

30 Urbanne


Beauté

Mes cheveux Soins et mises en plis pour être la plus belle par tous les temps !

Babyliss Miracurl Pour des boucles parfaites en un temps record, c’est le must have en coiffure cet hiver !

Murmures 21 rue Mercœur - Nantes 02 51 82 62 47 Julien Delisle 11 rue Franklin, Nantes 02 40 12 17 04

Spray de brillance au henné et zestes d’agrumes (tous types de cheveux, sans rinçage) Ce soin sans rinçage démêle comme par enchantement tous les types de cheveux. Ils sont incroyablement doux, brillants et renvoient la lumière comme jamais.

Camille Albane 4 rue Jean Jacques Rousseau - Nantes 02 40 89 70 16 2/4 rue du Couedic - Nantes 02 40 08 00 55

Soin Spray Amplifiant pour cheveux À l’Amarante du Pérou Un spray-gel transparent qui fixe, donne du volume et gonfle instantanément les cheveux fins ou sans volume. L’extrait de ginseng nourrit les cheveux fins et fragiles. Les protéines de soja et de blé donnent du volume au cheveu.

Sephora 6 rue de Feltre - Nantes - 02 40 35 88 90 11 rue d’Orléans -Nantes - 02 40 89 16 39 Centre commercial Beaulieu - Nantes 02 40 35 07 15

32 Urbanne


Beauté

Mon visage Opération confort, protection et mise en beauté avec des soins d’exception !

Dans ce très bel endroit, découvrez la marque Pevonia Botanica et notamment la crème de soin de la ligne Caviar. Les actifs hautement performants, extrait de caviar pur, de perle et Escutox, affinent les rides, les ridules et oxygènent la peau.

Best Western Plus Le Colisee Hotel & Spa 29 rue Bobby Sands - St-Herblain 02 28 27 07 00 Doté de 3 brevets, le Regard Divin agit au cœur des cellules pour corriger visiblement l’ensemble des signes de l’âge du contour de l’œil. Grâce à sa texture gelcrème fraîche et onctueuse, ce soin sublime le regard immédiatement.

L’Occitane 3 rue d’Orléans - Nantes 02 40 89 64 75 09 82 42 52 58

Tsuya Skin, c’est l’idéal japonais de la peau ! Ce soin réactive la jeunesse naturelle de votre peau : 7 jours pour une peau de porcelaine, douce et éclatante.

Julien Delisle 11 rue Franklin - Nantes 02 40 12 17 04 Murmures 21 rue Mercœur - Nantes 02 51 82 62 47 Le soin photo-rajeunissement permet d’effacer les signes de vieillissement cutané par une régénération du derme afin de stimuler la production naturelle de collagène et l’épaississement du derme.

Studio Anti Age 10/21 rue Racine- Nantes 09 82 42 64 61 Galerie Océane - Rezé 09 82 42 52 58 34 Urbanne


Beauté

NAILSTITUT

Mon Corps

Des produits précieux pour notre bien-être à s’offrir ou à offrir sans modération !

CENTRE BEAUTE

• FRENCH MANUCURE • MANUCURE • BEAUTÉ DES PIEDS

Une bougie des plus relaxantes ! Séduisant par son élément déco, ce soin du corps nous procure une huile chaude pour un massage ultra apaisant.

Institut Delorme 5 rue Buffon - Nantes 02 40 20 54 54

• ÉPILATION Une crème pour le corps anti-âge qu’on adore ! Sa texture irrésistible et son parfum au miel d’oranger nous font craquer et nous subliment de la tête aux pieds !

Institut Dr Pierre Ricaud 11 rue Contrescarpe Nantes 02 51 84 38 85

• CONSEIL MAQUILLAGE • EXTENSION DE CILS

• RÉHAUSSEMENT DE CILS

• VERNIS LONGUE DURÉE

Coffrets Les Sens de Marrakech Les Sens de Marrakech, ce sont des cosmétiques naturels et de bien-être composés principalement d’huile d’argan, de beurre de karité et d’huile de figues de Barbarie. Idée cadeau qui fera des heureux, venez composer votre coffret au gré de vos envies !

Belle et Gourmande 12 place du Beau Verger - Vertou 02 40 06 82 25

68 Boulevard Meusnier de Querlon 44000 Nantes

06 50 77 54 20 36 Urbanne


Beauté

Mon Make Up C’est la fête, je veux rayonner dans le gris de l’hiver !

Je me pare des plus belles matières dans les plus jolies teintes et je laisse dans mon sillage toute mon énergie positive !

Fond de teint Terrybly Densiliss By Terry Un fond de teint anti-rides et anti-relâchement pour une perfection jeunesse inégalée. Actifs jeunesse révolutionnaires et correction maquillage optimale, c’est le teint sérum idéal !

Ombre Blackstar By Terry Une ombre crème au format ultra pratique à l’extrait de Perle Noire de Tahiti lissante. Sa texture étirable effet tattoo sublime le regard d’un voile galbant perfecteur à la tenue waterproof.

La Poudre libre scintillante de Dr Pierre Ricaud Déposez un voile de lumière sur votre peau avec cette poudre à la fois fine, douce et irisée au parfum subtil

Institut Dr Pierre Ricaud 11 rue Contrescarpe - Nantes 02 51 84 38 85

Belle et Gourmande 12 place du Beau Verger - Vertou - 02 40 06 82 25 Amusez-vous avec la collection Takashi Murakami pour Shu Uemura ! Tout ce qu’il vous faut pour un maquillage plaisir et original et notamment la palette Enchanted Black Parallel et les faux cils Premium Black Jewel on Wing pour un regard des plus époustouflants !!

38 Urbanne

Julien Delisle 11 rue Franklin - Nantes 02 40 12 17 04 Murmures 21 Rue Mercœur - Nantes 02 51 82 62 47


Beauté Rouge à lèvres KissKiss L’appel irrésistible au baiser de Guerlain. Avec sa texture fondante et gourmande, ce rouge à lèvres vous assure une douceur et un confort longue tenue pour des lèvres toujours plus glamour. Un bijou !sur le flacon aux allures de fêtes

Vernis Diorific Une collection de nuances à croquer pour sublimer vos ongles. On craque sur le flacon aux allures de fêtes.

Les parfums qui nous font pétiller !

Manifesto d’Yves St-Laurent Une eau de parfum pour celles qui disent oui au style, à la beauté, au mystère, au vertige, à l’excès, à la passion. Une brassée de jasmin griffée de notes vertes et un audacieux sillage de bois, vanille et fèves tonka signent cette nouvelle déclaration de féminité.

Joy de Jean Patou Le parfum espoir créé en 1929 pour les Américaines. L’accord rose/jasmin d’un parfum précieux, actuel et indétrônable.

Parfumeries Sephora 6 rue de Feltre - 02 40 35 88 90 11 rue d’Orléans - 02 40 89 16 39 Centre commercial Beaulieu - 02 40 35 07 15 40 Urbanne

In Victus de Paco Rabanne On adore l’originalité du flacon. Cette eau de toilette aux senteurs boisées fraîches nous donne l’énergie de la victoire !

Parfumeries Nocibé 14 route de Paris - 02 40 93 97 14 Centre commercial Beaulieu - 02 51 86 53 30


Style

Yasmine

de rue «Nouvelles tendances ! Nous sommes allées à la rencontre des Nantaises et des Nantais pour prendre le pouls de la mode auprès de celles et ceux qui osent un peu, beaucoup, passionnément … et parfois un peu trop !»

Pauline

« Mon look, c’est tout et n’importe quoi, suivant mon humeur. Ma garde-robe est super, super large. Je viens de sortir la moumoute pour me protéger du froid. Capillairement parlant, j’ai toujours voulu essayer de me raser la tête. Comme ça se démocratisait, je me suis lancée ! On m’a dit de ne raser qu’un côté de mes cheveux très volumineux, et depuis je sens le vent me caresser le crâne. C’est une alternative pour ne pas me couper les cheveux courts. »

42 Urbanne

Jennifer

« J’adore le vintage, c’est pour ça que j’ai ouvert ma boutique, « La môme vintage ». J’adore mélanger les genres et mélanger les marques. J’ai trouvé mon sac à Marseille. Je pense avoir un look à la fois féminin et cool. Je porte des talons et un bonnet. Je pense qu’aujourd’hui, il faut casser les codes et les styles. Le total look n’est plus dans l’air du temps. Il faut être plus « casual », habillé mais décontract’. Mais il ne faut pas oublier de rester féminine : quand on est une fille, il faut pousser le vice jusqu’au bout ! »

« Moi je dirais que j’ai un look freestyle. J’aime mélanger un petit peu tout. Aujourd’hui par exemple, je porte un petit bonnet sportswear avec du rouge à lèvres. Je trouve que ça fait joli. Mon foulard est également à mon image, il ne pouvait pas être simple : il y a des têtes de mort dessus même si on ne les voit pas. Même si c’est l’hiver, il me faut de la couleur. Je ne veux pas m’habiller en noir tous les jours. » 

Aldin

« J’ai un look un peu mélangé. Aujourd’hui, c’est un peu sportswear avec un bon gilet pour affronter le froid. J’adore également mes baskets colorées et mon jean « skinny ». J’essaye d’être original, de mettre mes habits à ma sauce en mélangeant un peu tout, que ce soit par exemple des Nike avec des marques haut de gamme comme Gucci ou Louis Vuitton ».

Margaux

Marion

« J’aime bien les vieux habits, savoir qu’ils ont un peu vécu, comme ce pull que j’ai acheté dans une friperie de la Rochelle. J’aime également ces chaussures qui sont un peu « vieillottes ». Je les ai retravaillées un peu pour leur donner cet aspect. J’adore également mon vieux cartable qui se porte normalement avec des bretelles. Je l’ai réarrangé avec une lanière de cuir pour pouvoir le porter en bandoulière. Au début, je n’osais pas trop en me disant que ça allait faire bizarre. Mais au final, moi ça me plaît et j’essaie d’alimenter ça avec de nouvelles choses. En fait ce sont les habits qui m’appellent et ensuite je n’hésite pas à me faire plaisir. »

Manon

« Moi j’aime être classe et ne pas faire comme les autres. J’essaye de me différencier par les accessoires. J’aime beaucoup les sacs  ! J’aime pouvoir montrer ma personnalité au travers mon style. Là, le manteau que je porte, c’est à la fois pour avoir chaud et aussi pour qu’on me remarque ! »

« Moi je dirais que j’ai un look classe et sport. J’aime bien les deux. Je trouve que ça passe bien si l’on associe les deux ensemble. Le matin je m’habille pour mon chéri et pour moi. La différence c’est que quand il est là j’envie de lui plaire et quand il n’est pas là, je m’en fous parce que je n’ai besoin de plaire à personne d’autre ».


Nantes la belle de nuit

L a bel le endor mie.

C ’est le sur nom peu

flatteur qui était donné à la vil le de Nantes dans les années 80. Aujourd ’hui, é videmment, cette

page

est

tour née. Mais

malgré

la

moder nisation et l ’embel lissement de la vil le, le c hapitre

de la somnolence n’est peut-

être pas encore bouc lé. I l reste un tr avail de tail le : faire qu’ il fasse aussi bon viv re dans cette vil le de nuit comme de jour. L e monde de la nuit se sent en ef f et par f ois quelque peu délaissé. C ’est pour cela qu’un maire de la nuit a été élu mi-no vembre. Un duo de jeunes trentenaires bien décidés à faire valoir les droits des noctambules dans le débat pour la proc haine élection municipale. Ur banne vous emmène au cœur de la nuit nantaise.

44 Urbanne


Nantes, la belle de nuit Arnaud Tesson et Vincent Beillevaire, deux trentenaires, sont les nouveaux maires de la nuit. Ils ont été élus par les Nantais lors d’une soirée aussi sérieuse que festive. Le but de cette élection à valeur symbolique : faire en sorte que la nuit soit mieux considérée, à la fois par les pouvoirs publics et les Nantais eux-mêmes. Un chiffre encourage nettement le duo d’édiles : le nombre de votants. Ils sont plus 3 600 à s’être déplacés. Un poids à prendre soigneusement en compte pour les candidats à la mairie… de jour. Rencontre avec Arnaud Tesson.

Ça fait quel effet de devenir maire de nuit ?

Nous sommes ravis. On s’est engagé assez sérieusement dans ce projet qui peut paraître, vu de loin, pas si sérieux que ça. On avait quelques idées à défendre. Des choses qui peuvent être réalistes. Autant de projets qu’on ne manquera pas de présenter aux différents candidats à l’élection municipale. Nous espérons ainsi impulser une dynamique nouvelle.

Quels sont les points principaux sur lesquels vous voudriez voir les choses évoluer ?

Le point principal, c’est que nous souhaitons que Nantes continue à être une ville avec une activité nocturne plutôt riche. On veut aussi l’encourager à devenir une ville qui soit davantage complémentaire entre le jour et la nuit. C’est une grande métropole française. Il y a beaucoup de choses qui sont mises en place au niveau des services pendant la journée et très peu qui sont maintenues la nuit. Je pense notamment aux transports ou à des services de proximité. Il ne s’agit pas de parler que de noctambules. Il y a également des gens qui travaillent la nuit. D’après les chiffres en notre possession, il y a aujourd’hui 30 000 personnes qui travaillent à un moment ou à un autre la nuit.

Comment faire évoluer les choses ? Comment organiser Cela passe déjà par le regard que l’on porte sur la nuit. La plupart du temps, si on lit les journaux, on a souvent un aspect concrètement ce dialogue ? négatif qui ressort. On parle souvent de la nuit à travers le prisme sécuritaire, en évoquant les faits divers ou les conflits de voisinage. En fait, on se rend compte qu’il n’y a pas vraiment de dialogue. Et le peu de dialogue qui existe est de plus en plus tendu. Il faut essayer de pousser pour institutionnaliser le dialogue. Il doit devenir une espèce de norme pour améliorer la situation la nuit.

46 Urbanne

On milite pour un « conseil consultatif de la nuit ». Ce serait une plateforme de travail à l’échelle de la métropole. Elle mettrait autour de la table les riverains, les responsables du milieu de la nuit, la municipalité, les pouvoirs publics, et au delà ça les professionnels des associations qui font de la prévention, s’occupent de la santé ou des transports. Ce ne doit pas être une plateforme de résolution de problèmes, d’arbitrages, mais plutôt un endroit pour créer les cadres dans lesquels les choses doivent se passer.


Nantes, la belle de nuit Mais ça existe déjà plus ou moins sous une autre forme…

Effectivement mais aujourd’hui les riverains ne sont pas dans cette commission. Ils ne se sentent donc pas entendus. C’est pour ça que nous essayons de nous situer dans quelque chose qui ne soit pas corporatiste. Nous nous sommes rendus compte que comme les riverains ne sont pas consultés, ils ont tendance à se radicaliser dans leur posture. Par exemple aujourd’hui, le voisin du deuxième étage qui est gêné par le bruit ne va pas descendre pour essayer de comprendre et de trouver des solutions. On ne lui explique pas non plus qu’un concert, c’est également de la culture et simplement de l’emploi. Aujourd’hui, souvent, ils appellent directement la police. On a donc de plus en plus de fermetures administratives. Finalement, on empêche la vie culturelle de s’exprimer autant qu’elle pourrait le faire.

L’idée est donc de mettre de l’huile dans les rouages et de faire en sorte que tout le monde se parle…

Effectivement, il faut mettre de l’huile dans les rouages et dédramatiser. Il faut dire que la nuit, ce n’est pas que des bars et des riverains, c’est tout un tas de choses que l’on peut faire en plus. On peut par exemple parler de la formation continue et de cours du soir. Ça n’ennuie personne et ça ne coûte pas cher. On peut également parler de services de proximité qui pourraient être ouverts un peu plus longtemps. C’est aussi une manière de dire « détendons-nous, la nuit il y a de la vie aujourd’hui ». Dans une ville tertiaire comme Nantes, les gens ne travaillent plus de 8h30 à 17h30 du lundi au vendredi. C’est une grande ville et il faut que ce soit une grande ville pour tout le monde : personne ne doit être lésé.

Qu’en disent les candidats élections municipales de mars prochain ? Nous avons eu des réactions des trois principales candidates, que ce soit pour le PS, l’UMP ou les Verts. Mais pour l’instant nous ne les avons pas encore rencontrées : il faut que nous préparions au mieux ces réunions. Mais ce qui compte c’est qu’il y a eu 3654 personnes qui se sont déplacées pour voter. C’est trois fois plus qu’à Toulouse et 1000 votants de plus à Paris. Ça veut dire qu’on a un chiffre qui veut vraiment dire quelque chose.

Cela veut dire que les Nantais se sont vraiment mobilisés pour ce vote et que vous avez aujourd’hui un poids ?

Je pense qu’ils ont été touchés par cette initiative lancée par les citoyens en direction des citoyens. Pour bien comprendre, il faut prendre les chiffres : en 2008, pour les dernières municipales, il y a eu 101 000 votants à Nantes. Cela veut dire que nous représentons aujourd’hui 3 % de ce total. Quand on mesure la différence d’impact médiatique entre ces campagnes, c’est David contre Goliath, et 3 %, ce n’est vraiment pas si mal ! C’est un chiffre qui veut dire quelque chose. Aujourd’hui, les candidates sont obligées de reconnaître que cette initiative est intéressante, et qu’il faudra parler avec nous.

48 Urbanne

CRÉATEUR DE E-CIGARETTES

FORT

MOYEN

LÉGER

ZÉRO

Tabac Menthol Vanille Mangue Fraise Pomme Café

› Vissez et fumez ! Sans remplissage de liquide, sans entretien. › Élégante et discrète, elle tient dans votre poche. › Économisez 70 % par rapport au prix du tabac, 1 recharge = 30 cigarettes. › Choisissez votre saveur, tous nos arômes sont naturels. › Fumez sainement, nos cartouches pré-remplies sont testées, contrôlées, et stérilisées.

Kit complet : 34,90 € 5 recharges : 9,90 €

Testez gratuitement nos e-cigarettes en boutique et découvrez nos offres de Noël 8, RUE RUBENS - 44000 NANTES • TÉL. : 09 54 36 35 73 OUVERT DU MARDI AU SAMEDI : 10 h 00 - 13 h 30 / 14 h 30 - 19 h 00


Nantes, la belle de nuit La carte pour s’y retrouver dans la nuit nantaise et ne jamais être prise au dépourvu, quelle que soit l’heure. Focus sur deux de nos quartiers préférés : Graslin et Bouffay. Amusez-vous bien !

19h

Quartier Graslin Le Provence Un bar à vin, un vrai de vrai, avec une ambiance cosmopolite et un joli choix à la carte. Juste à côté de la place Royale, on profite de la terrasse sans la foule. 3 rue Echelle Le Molière Profitons enfin de la place Graslin toute neuve ! L’une des plus belle terrasse de la ville et une chaude ambiance à l’intérieur. 2 rue Racine

21h

Le Wok Une toute nouvelle adresse à la déco soignée. Une cuisine asiatique hyper-fraîche et originale. On adore ! 1 rue Gresset Le B Un choix de burgers hyper large et originaux où l’on peut retrouver de l’agneau ou du foie gras ! Déco soignée et conviviale. 15 rue Jean-Jacques Rousseau

23h

02h

Le Bagadou La nuit y est toujours aussi « caliente ». N’oublions pas de déguster (modérément) le Mojito qui est l’un des meilleurs de la ville ! 11 rue Jean-Jacques Rousseau

Elephant Club Toujours aussi branché. On adore la déco toujours aussi design et soignée. Les DJ’s savent pertinemment mettre l’ambiance ! 10 place de la Bourse

Le Melocotton Ambiance cosy dans ce petit lieu qui propose régulièrement des concerts jazz, blues, soul ou funk. Joli choix de vins de producteur. 9 rue de l’Héronnière

Le Loft A deux pas de la place Graslin, l’endroit offre plusieurs ambiances et une musique non formatée. Il y en a pour tous les goûts ! 9 rue Franklin

50 Urbanne

19h

Quartier Bouffay Le Bar du coin Au cœur du Bouffay, une belle terrasse chauffée et une ambiance toujours aussi sympathique à l’intérieur. Une adresse indémodable. 21 rue de la Juiverie 13 et 3 L’une des terrasses les plus sympas de la place. Il y fait bon aspirer les derniers rayons de soleil. L’un des « before » de choix des nuits nantaises. 1 place du Bouffay

21h

Les Petits Saints Adresse très originale pour ce restaurant perché au deuxième étage sous des voûtes gothiques du XVIème siècle. Ambiance « old school », rapport qualité/prix excellent. 1 rue Saint-Vincent Millésime 68 Dans la lignée « bistronomique », une ambiance chaleureuse nichée dans les vieux murs de pierre. La carte change tous les jours. 9 rue de la Bleterie

23h

Le Café du Cinéma Entre le Bouffay et le Château, la placette attire la foule. L’un des rendez-vous préféré des aficionados du quartier. 8 rue des Carmélites Les Carmes Ambiance noire et blanche très graphique. La déco est tout à fait réussie. Atmosphère conviviale garantie ! 11 rues des Carmes

02h

Le Castel Véritable institution des nuits nantaises. Le lieu est très original avec son architecture moyenâgeuse à deux pas du Château ! Deux salles, deux DJ’s. 13 rue Mathelin Rodier Le colors L’endroit affiche la couleur : elles sont toutes là et surtout partout ! Un lieu sympa pour venir se trémousser en plein Bouffay. En plus, l’entrée est gratuite le mercredi et le jeudi. 3 rue de l’Emery


Nos plus Belles Soirées

Jeudi 21 novembre

BMW-MINI ion elle et troisième Concess Inauguration de la nouv ES IL OB M TO AU LOIRE BMW-MINI PAYS DE à Rezé/Les Sorinières !

INI en Loire me concession BMW-M Cette nouvelle et troisiè ule/Guérande s/St-Herblain et La Ba Atlantique après Nante dans le pôle blic le 21 octobre 2013 a ouvert ses portes au pu de Rezé/Les uvelle zone d’activités automobiles de la no le création en lle concession est la seu Sorinières. Cette nouve C-Président au site. Francis PAUTRI France à 100% d’un nouve résident de et Guy SAUVADON-P du Groupe PAUTRIC jointement TOMOBILES ont con PAYS DE LOIRE AU 13 lors de la ce » le 21 novembre 20 officialisé cette « naissan dont 730 m² ce Bâtiment de 2 600 m² soirée d’inauguration de iés au ser vice carrosserie et 500 m² déd de showroom, 985 m² de r la nouvelle ent l’occasion de découvri après-vente.Ce fût égalem BMW i3, sous lancement officiel de la marque BMW i avec le . 1 500 personnes présentes le regard émerveillé des

PAYS DE LOIRE AUTOMOBILES Avenue des Lions – Porte de Sautron 44 800 ST-HERBLAIN Tél : 02 40 16 94 30 Sortie 49 : Porte de Rezé/Les Sorinières 3 Bd Léonard De Vinci 44 400 REZE Tél : 02 51 78 39 90 www.bmw-reze.fr

52 Urbanne


Nos plus Belles Soirées

Vendredi 22 novembre

Elles font bouger la ville

Les Vendanges de Nantes

LA FABRIQ

MARIE FRANCOISE CORMERAIS CHEZ COTELAC www.domaine-bruno-cormerais.com

us a accueilli lunetier indépendant no Pierre Antoine opticien La FabriQ » que unique à Nantes « dans sa chaleureuse bouti r. situé au 14 rue Mercoeu découvrir, gues, clients et amis ont pu olo lm hta op Commerçants, s montures de l et atypique, différente dans un cadre industrie selectionnées avec soin. nouveaux créateurs toutes ses lunettes in d’optique où l’on choisit La Fabriq est un magas en acétate aux et singuliers, en bois, parmis 500 modèles origin recyclé ou à motifs. avec plaisir, esse à laquelle on passe Cela devient alors une adr uveautés… que pour découvrir les no aussi bien pour discuter

MARIE LUCE METAIREAU CHEZ LES PETITS PRINCES www.muscadet-grandmouton.com

ANNE BRAUD CHEZ FACONNABLE www.chateaudefromenteau.fr

La FabriQ de lunettes 14 rue Mercoeur 44000 Nantes tel : 02 40 35 77 85

54 Urbanne

Qu’il est bon, parfois, de casser les codes ! C’est tout le sens de cette soirée si particulière organisée le 29 novembre dernier. Les « Vendanges de Nantes » ont été célébrées au sein d’une quinzaine de magasins du centre-ville. Le concept n’a rien d’innocent : Carole Samzun, la créatrice de « Chais elles » démontre une nouvelle fois que le vin n’est pas qu’une affaire d’hommes. Elle a réuni les talents au féminin les plus éclatants du vignoble nantais et d’ailleurs, pour une dégustation de ce que ces vigneronnes peuvent produire de meilleur. Et pour aller encore plus loin dans cette démarche iconoclaste, c’est, grâce au soutien de l’association Plein Centre, l’association des commerçants du centre-ville, au cœur des magasins qui font vivre notre ville que ces rencontres ont eu lieu. Allier ventes privées, dégustation de vin et discussions, c’est assurément un moment unique et très particulier qui a été proposé. On pouvait même prolonger la soirée autour d’un dîner organisé au Radisson Blu. Un menu spécialement choisi pour accompagner ces vins de femmes. On peut vraiment dire que toutes ces femmes ont fait bouger la ville ! Evidemment, Urbanne y était.


Elles font bouger la ville

Lulu

la Nantaise

Lulu la Nantaise a été découverte par le grand public dans une cuisine, une nuit d’ivresse, au détour d’une phrase. Alors que quelques Tontons Flingueurs se risquent sur le « bizarre », une magnifique gnôle distillée clandestinement, la boisson fait remonter des souvenirs. « Tu ne sais pas c’qu’il m’rapelle ? C’t’espèce de drôlerie qu’on buvait dans une taule de Bien Hoa, pas tellement loin de Saïgon. Les volets rouges… et la taulière, une blonde comac… Comment qu’elle s’appelait, nom de Dieu ? », lance Raoul Volfoni, qui a l’alcool nostalgique et n’interroge personne en particulier. « Lulu la Nantaise », répond monsieur Fernand du tac au tac. « T’as connu ? », s’exclame, ému, Raoul Volfoni. Monsieur Fernand se contente de lever les yeux au ciel. Une évidence. Lulu la Nantaise est née lors de ces quelques secondes « d’atmosphère », même si elle n’en n’avait assurément pas la gueule. Elle marque tellement les esprits que beaucoup s’emparent de son nom aujourd’hui pour créer des marques de vêtements ou des noms de groupe de musique. Une mythologie se crée autour de cette femme. Son vrai nom est Ludovine Lucas, née en 1912 à Trentemoult d’un père pêcheur de civelles et d’une mère lavandière polonaise qui buvait au petit déjeuner, assure Francis Mizio, biographe officiel de l’héroïne de cellulose. Orpheline à 15 ans, elle se retrouve sur le trottoir du quai de la Fosse, au temps où le « e » remplaçait encore le « o » de cette artère célèbre. Elle est « soutenue » par Dédé la Trompette et répond alors au sobriquet de « La petite Lu qui

56 Urbanne

fait son beurre » ou « Le Biscuit Doré de la Fièvre Utile », avant de devenir Lulu la Nantaise. Lasse de donner à son maquereau son pain de fesse quotidien, elle décide finalement, la trentaine venue, de s’embarquer depuis le port de Nantes vers un Vietnam encore français. C’est là qu’elle ouvre une maison de tolérance pour bidasses nostalgiques du pays et marchands suants, et qu’elle croise Raoul Volfoni et Fernand Naudin. Finalement, cette image de Lulu la Nantaise nous renvoie à celle de la ville de Nantes de ces années-là. Le port en était encore un, la ville était connectée au monde, et dans le milieu interlope qui semble toujours pousser le long des quais, un « milieu nantais » était né. Les ouvriers des chantiers navals étaient encore payés à la semaine et en liquide, un argent qui coulait à flots dans les bordels des bords de Loire. Mais derrière ces images couleur sépia un peu auréolées du mythe de l’âge d’or se cache aussi la misère. L’orpheline Lulu en est réduite à faire le tapin avant d’aller elle-même exploiter d’autres femmes sous des latitudes plus orientales. Les joyeux Raoul et Fernand, ivres dans leur cuisine, sont les tenants et les rouages de ce système. Il ne faut pas oublier que dans Les Tontons Flingueurs, Georges Lautner, qui entend désormais chanter les anges, voulait prendre le contre-pied des films noirs classiques. Le fameux « toute une époque » est aujourd’hui révolu : les bordels ont fermé et on veut, pour essayer d’endiguer la prostitution, pénaliser les clients.


Un réveillon extraordinaire

Joie d ’offr ir, plaisir de rece voir… si seulement c ’était toujours v r ai ! L es fêtes de fin d ’année, c ’est un moment unique, souvent magique mais aussi, malheureusement, souvent stressant ! Nous avons voulu vous donner un coup de main en cette fin d ’année, vous proposer de réaliser un desser t unique, concocté juste pour nous par V incent G uer lais, l ’un des plus gr ands pâtissiers nantais. Nous avons d ’ail leurs pr is soin de le faire tester pour vous par deux de nos lectr ices… eff et gar anti ! Nous avons également voulu vous proposer quelques idées pour dresser une table de f ête, et même pour réaliser une composition flor ale encore une f ois unique. Et comme on prend v r aiment soin de vous, quelques conseils d ’une diététicienne pour ne pas en perdre une miette sans pour autant perdre la ligne !

58 Urbanne


En Cuisine avec... Vincent Guerlais

Un dessert

De Fêtes.

Parole de pâtissier : interview cuisinée

Merci d’avoir réalisé cette création rien que pour nous !

C’était un challenge très sympa. L’idée c’était de présenter quelque chose de différent et que l’on puisse refaire chez soi. J’ai voulu rester dans l’esprit de Noël en représentant la boule que l’on accroche traditionnellement dans le sapin sous forme de gâteau. Il y a aussi un côté un peu « claquant » avec le rouge scintillant du glaçage. Il donne ce côté festif et surtout l’envie de croquer dedans !

Sur quels goûts avez-vous travaillé ?

L’idée c’est de retrouver quelque chose de frais. J’ai voulu également travailler la pistache qui est un produit peu utilisé. Les gens hésitent à aller vers cet ingrédient alors que quand c’est bien dosé, c’est très bon ! Aux côtés de la pistache et du chocolat, il y a au milieu de la marmelade d’orange et de mangue. Elle est juste poêlée avec un petit peu d’épices utilisées habituellement dans les pains d’épices. Vous pensez donc que l’on peut se lancer sans hésiter ? Je pense que c’est faisable dans la cuisine de chacun sans que cela ne prenne trop de temps. On peut facilement préparer sa compotée la veille. On peut également réaliser en avance la crème pistache. Le jour même, on réalise juste la petite mousse. Après, c’est une question de coup de main, bien sûr. Mais il n’y a rien de compliqué. On utilise des ingrédients de base : on a pris de la crème, du lait, du beurre, du sucre et du chocolat. Après, il faut les mettre en scène pour que ce soit quelque chose de sympa.

Vincent Guerlais est certainement l’un des meilleurs pâtissiers de sa génération. Depuis des années, il trace son sillon avec une régularité qui ne se dément pas. Quand on est pâtissier, on aime fatalement offrir du bonheur aux gens. Un plaisir qui éclate en bouche et qui réjouit l’œil. Mais Vincent Guerlais ne s’arrête pas à la conception et à la réalisation minutieuse de ses produits, il partage également son savoir-faire lors de cours de cuisine. Il a accepté d’organiser une Master class pour Angelina et Cathel, deux lectrices d’Urbanne. Il a même concocté un dessert de fête rien que pour nous… Régalons-nous !

Quels conseils peut-on donner en plus pour réussir à réaliser cette recette ?

Il faut prendre son temps et respecter les températures. En pâtisserie, on a besoin de rigueur. Il faut faire extrêmement attention aux pesées et aux températures. Il faut aussi faire attention au temps de pause. Si on chamboule trop les choses, on obtient un résultat qui n’est pas satisfaisant.

Comment avez-vous trouvé vos élèves ?

Elles étaient très appliquées et très sages (rires). C’est sûr qu’un cours juste pour deux personnes, c’est l’idéal !

60 Urbanne


En Cuisine avec... Vincent Guerlais

Alors, comment c’était ? Nos lectrices nous racontent !

Angelina

« La pâtisserie, c’est un métier ! On sent le travail de l’artiste, on est loin de la pâtisserie que l’on fait à la maison et de la tarte aux pommes du dimanche. Je pense que je vais rigoler quand je vais essayer de refaire la recette chez moi. A mon avis, le résultat ne sera peut-être pas le même. Mais bon, si je n’arrive pas à refaire quelque chose d’aussi beau, je pense que ce sera bon de toute façon ! D’ailleurs, à partir du moment où il y a du chocolat, ce ne peut-être que délicieux. Les saveurs de ce dessert sont très surprenantes. Je ne suis pas fan de la pistache, et pourtant, sans cet ingrédient, je pense que ça n’aurait pas été la même chose. Quand on goûte, on se dit que c’était évident et pourtant, je dois reconnaître que j’aurais été incapable de trouver cette alliance de saveurs. C’est vraiment un métier d’art. Vincent Guerlais a été très patient avec nous, il nous a vraiment transmis un savoir-faire. L’ambiance était très détendue, avec des odeurs magiques ! »

Cathel

« La pâtisserie, ça demande beaucoup de précision et ce n’est pas toujours évident. Quand on fait de la cuisine traditionnelle, on peut toujours récupérer un plat, mais la quand on n’a pas la bonne température, la bonne dose, c’est compliqué ! Moi, en pâtisserie, je fais plutôt des madeleines, c’est pour les enfants surtout, donc c’est un peu basique. Je vais tenter de réaliser à nouveau cette recette à la maison, mais sans les enfants ! Ils sont trop petits. Même ma fille de 13 ans ne serait pas assez patiente. Je pense pouvoir réussir à tout faire : j’ai appris comment tenir la poche à douille, comment verser le glaçage et à quel rythme le faire. Vincent Guerlais nous a aidées, il nous a donné un petit coup de main, mais pas trop, on est fières de nous ! On s’est partagé les tâches, c’était très sympa, et le résultat est à la hauteur, non ? »

62 Urbanne

Vincent Guerlais • 11 rue Franklin - Nantes • Marché de Talensac - Nantes • 4 rue de Lorraine - La Chapelle/Erdre • 4 rue du Marquis de Dion Carquefou www.vincentguerlais.com


En Cuisine avec... Vincent Guerlais

Recette pour 6 personnes Marmelade d’orange et de mangue

1 Orange 150 g de Mangue Fraiche 25g Sucre Cassonade Peler l’orange à vif et lever les suprêmes. Couper la mangue en dés Poêler les dés de mangue et l’orange avec 25g de sucre cassonade ajouter une pointe de couteau d’épice à pain d’épice. Laisser mijoter 5 minutes et réserver au froid.

Crème de Pistache

125g Lait 125g Crème 25g Jaune 50g Sucre 1 3g Maïzena 18g Pâte de pistache 25g Beurre

Chauffer le lait et la crème ensemble avec la pâte de pistache. Mélanger les jaunes le sucre et la maïzena verser sur le premier mélange et cuir 2 minutes à ébullition. Ajouter le beurre et refroidir.

Mousse légère au chocolat

2 temps forts :  

La St Valentin en partenariat avec la Parfumerie Chic et Unic Le Salon des Vins de Vigneronnes   les 7 et 8 mars  

Des coups de Cœurs dévoilés sur le site

110g Lait 136g Chocolat 64% 2 g Gélatine 10g Eau 220g Crème montée

Chauffer le lait ajouter la gélatine préalablement fondue dans l’eau et verser délicatement le tout sur le chocolat. Tempérer à 35° et ajouter la crème montée.

Montage

Réaliser des demi-sphères avec du chocolat tempéré. Après refroidissement garnir une demi-sphère chocolat avec un tiers de crème pistache, ajouter la marmelade d’orange et de mangue. Garnir une deuxième demi-sphère avec de la mousse chocolat, les ajuster l’une sur l’autre, puis réserver au froid.

64 Urbanne

Agence évènementielle œnologique :

2 Clubs de dégustation :   Le  Vin au Féminin Le  Cigare au  Féminin Vins, Volutes et Bagues

Une âme épicurienne Bienvenue à TOUS sur : www.chais-elles.fr 06 89 12 30 54


Fêtes : Je prends soin de moi !

Pas d’excès,

pas de régime ! Halte à l’angoisse ! On ne va quand même pas se gâcher les fêtes en se demandant si, le 2 janvier, nous pourrons toujours rentrer dans nos slims ! Il faut DECULPABILISER. Les fêtes, c’est un moment important et convivial qu’il suffit d’aborder avec quelques bonnes résolutions. Anne Benedito, diététicienne-nutritionniste à Nantes et Bouaye depuis plus de 15 ans, nous donne quelques conseils pour se faire plaisir sans penser à sa balance ! Quel regard portez-vous en tant que nutritionniste sur cette période de fêtes ? C’est un moment culturel et social important. Il y a ces côtés festif et religieux qui vont avec le plaisir de la table. C’est une période où l’on est très sollicité au niveau alimentaire et gustatif… C’est donc une période délicate à gérer sur le plan de l’équilibre alimentaire ? Oui. Je pense que c’est le moment où, justement, les personnes doivent apprendre à se modérer tout en participant à la fête. Il faut apprendre à dire «non» quand nous n’avons plus faim ou si l’on n’aime pas ou si l’on n’a pas envie du plat qu’on nous présente. L’important, ce n’est pas de manger pour manger… Que peut-on faire avant les fêtes pour préparer son corps ? Je dirais avant tout adopter l’alimentation la plus équilibrée possible. Il faut surtout mettre des légumes crus et cuits au menu de chaque repas. Il faut aussi manger de préférence des protéines peu grasses, telles que la volaille ou le

66 Urbanne

poisson. On peut ensuite terminer le repas par un produit laitier peu sucré. Ne pas hésiter non plus à utiliser des produits « complets » et ne pas oublier de manger des fruits. L’idée, en fait, c’est que ce ne soit pas la fête tous les jours, même si les beaux produits sont déjà arrivés dans le frigo ? Tout à fait ! Il ne faut pas commencer à manger de la farce à tous les repas. Il faut garder ce type de produit pour les moments d’exception. L’important, finalement, c’est de ne pas commencer les fêtes 8 jours avant et de les terminer 8 jours après. Il y a suffisamment d’occasions en cette fin d’année : les réveillons, le 25 décembre et les nombreuses invitations qui se présentent au sein de cette période. Pour vous, il est donc important de ne pas se couper de ces moments importants sous prétexte que l’on veut faire attention à sa ligne ? Absolument. Sauf problème médical qui nécessite un régime strict, il ne faut pas faire « bande à part ». L’idée, c’est de pouvoir profiter de ce moment festif de fin d’année et de manger de tout, mais avec modération.

Quel menu de fêtes proposeriez-vous pour se faire plaisir sans empiler les calories ? On peut par exemple proposer une coquille Saint-Jacques avec une fondue de poireaux, accompagnée d’une petite sauce légère à base de coulis de légumes et d’épices. C’est un plat excellent et pas du tout calorique. Dans le même esprit, les fruits de mer sont peu caloriques, mais il faut faire attention à la mayonnaise. À mon sens, il vaut mieux d’ailleurs manger peu de mayonnaise que tenter de trouver à sa place un substitut plus « light ». Sinon, on risque de toujours avoir envie, au fond, de manger une « vraie » mayonnaise et on risque de développer un comportement pulsionnel qui va faire que l’on va aller se « venger » sur quelque chose d’autre. De même, on va pouvoir manger du foie gras. Cette fois, l’idée c’est de jouer sur la quantité de cet aliment plutôt calorique. On va en manger peu et ne pas se resservir, même s’il en reste.

Qu’en est-il de l’alcool qui nous est bien souvent proposé lors de ces occasions ? Je ne peux évidemment pas conseiller autre chose que de le boire avec modération. Les recommandations officielles sont de deux verres pour une femme, trois pour un homme et quatre verres en consommation occasionnelle et festive. Évidemment, si l’on boit plus de deux verres, il ne faut pas prendre sa voiture !

Sommes-nous obligées de dire « non » au chapon ? Le chapon reste une viande plus grasse qu’une volaille ordinaire mais ce qui est surtout gras, c’est la farce qu’on va servir avec et la sauce qui l’accompagne. On va plutôt prendre très peu de sauce, quelques marrons et beaucoup de haricots verts !

Et si, malgré nos efforts, nous avons tout de même pris un peu de poids pendant cette période, que peut-on faire ? Déjà, il faut bien garder à l’esprit que tous les repas ne sont pas festifs pendant cette période qui dure au moins une dizaine de jours. Entre ces moments de convivialité, il faut garder une alimentation plutôt légère. On peut préconiser évidemment de bonnes soupes, une alimentation plutôt riche en légumes cuits et crus, et évidemment plutôt privilégier les poissons et viandes maigres pour redémarrer l’année tranquillement. Alterner les repas plus riches avec d’autres, moins caloriques, est une bonne manière de compenser.

Finalement, la sauce et le pain sont les vrais ennemis ? Ce que je donne comme conseil, c’est que vu la quantité et le nombre de plats, si l’on peut éviter le pain, c’est plutôt souhaitable. En effet, on mange rarement du pain « sec » et on a plutôt tendance à mettre du beurre dessus ou tout simplement saucer… Vers quel dessert nous orienteriez-vous ? Traditionnellement, on sert une bûche de Noël. On peut en manger, mais toujours en quantité modérée. Après, je pense que l’on peut s’essayer à la réalisation de brochettes de fruits ou de carpaccios de fruits qui pourraient agréablement accompagner un petit morceau de bûche. Nous avons des fruits très agréables en cette saison que l’on peut travailler. Il y a évidemment l’ananas mais aussi le litchi ou la mandarine. On peut rajouter un peu de fruits secs comme des figues. Finalement, il suffit juste de se modérer… Oui, pour résumer, l’important c’est d’apprécier ce que l’on mange et de manger en petite quantité si c’est très calorique. Il faut vraiment profiter avec modération de ces beaux moments qui nous sont proposés. Il faut manger doucement, en convivialité et s’arrêter quand on n’a plus faim. Souvent, dans ces occasions, on mange bien au-delà de notre faim et on s’arrête uniquement quand on ne peut plus rien avaler. En évitant de faire ça, on évite également de s’infliger ensuite un régime hyper strict parce que l’on a pris 3 kilos en quelques jours. Ce n’est, à mon sens, pas du tout le bon réflexe.

Au-delà de l’alimentation, quels sont les bons réflexes à adopter ? Je pense qu’il est une chose importante à faire pendant cette période : ne pas rester à l’intérieur ! Il faut aller marcher, faire des activités extérieures en famille. Il faut toujours ponctuer ses journées de ce type de moment. Il faut également continuer à faire du sport au rythme habituel. En plus, quand il fait froid, on brûle plus de calories.

Donc, pas besoin, selon vous, de se mettre au régime strict pour un ou deux kilos pris ? Si vous rentrez dans des méthodes extrêmes pour éliminer rapidement ce poids, vous ne tiendrez pas sur la longueur. Si l’on prive trop le corps, on va développer des comportements pulsionnels. Ce qu’il faut, à mon sens, c’est reprendre une hygiène de vie normale et, si l’on a le temps, faire du sport ou tout simplement prendre un moment pour faire de la très bonne cuisine légère. Il n’est pas besoin de faire un régime basses calories drastique après les fêtes. De toute façon, ces kilos de fêtes ne sont pas « installés », et avec une bonne hygiène de vie, ils s’en iront très rapidement.

ANNE BENEDITO 97, rue Félix Thomas 44000 NANTES 06 81 188 216


Je le fais moi-même...

Un centre de table Placez les pains de mousse (≈1 et 1/2), préalablement imbibé d’eau, dans le contenant. Décorez le verre en collant une bande de ruban métallique sur le haut du verre. Collez ensuite une deuxième bande plus fine avec le coloris plus soutenu 1cm en dessous de la 1ère. Disposer le verre dans la mousse, légèrement décalé du centre de votre composition. Versez-y le sable décoratif de sorte qu’il dépasse d’1 à 2 cm du niveau de la mousse qui l’entoure. Déposez-y ensuite votre bougie. Décorez votre contenant en venant coller une bande large de ruban métallique tout autour de celui-ci.

1

lumineux Réalisez des attaches en épingle avec le fil de fer (voir ci-contre) pour fixer les boules de Noël que vous viendrez placer dans la mousse de sorte à occuper presque toute la place de chaque côté du verre. Placez ensuite 2 ou 3 boutons du Lys sur une même tige près du verre, puis 2 boutons à l’unité à chaque extrémité de la composition et 2 autres plus au centre. Réservez les 2 fleurs de Lys les plus ouverte que vous placerez à la fin.

Découpez et placer les fleurs les plus ouvertes d’Hellébore entre les boules de Noël. Réserver les boutons d’Hellébore qui souligneront la base de la composition avec quelques brins plus courts de symphorine. Utilisez toute la plante dans votre composition, puis taillez la au plus court pour pouvoir la replanter dans votre jardin.

3

4

Plantes :

1 lys 1 plantes hélébore (ou rose de Noël) 1 branche de sapin (nordman) 3 ou 4 tiges de symphorines

Outils :

Pistolet à colle ou colle forte Fil de fer Pain de mousse synthétique type Oasis (fleuristes ou jardineries) Sécateur 1 bombe de brillant pour végétaux

5

Déco :

7 boules de Noël coloris argent et blanc (3 tailles différentes) Du ruban métallique à strass coloris argent et acier (vendu au mètre) Un verre haut transparent Du sable décoratif gris, argent ou blanc Une bougie chauffe plat Un contenant 40x10cm (avec une profondeur d’au moins 5 cm) en verre transparent. (ou tout contenant suffisamment long et profond qui soit étanche) Neige synthétique

A l’aide de votre sécateur, découpez, en gardant une longueur de tige raisonnable, les plus grandes feuilles de la plante Hellébore. Piquez celles-ci à la base de votre composition. Attention, veillez à équilibrez votre feuillage harmonieusement de chaque côté. Placez de longs brins de symphorine dans la longueur de votre composition (voir ci-contre). Réserver un brin ou deux plus court pour accompagner votre verre dans la hauteur.

68 Urbanne

2

6

Découpez de petites branches de sapin dont vous épinerez la base pour venir les placer un peu partout dans votre composition afin de cacher la mousse encore visible et d’agrémenter votre base. Placer à votre guise vos 2 fleurs de Lys ouvertes de chaque côté du verre. Manipulez les fleurs de Lys ouverte avec délicatesse pour ne pas les « marbrer ». Prélever délicatement les étamines pour éviter qu’elles ne tâchent les pétales.

Lustrer votre feuillage avec la bombe de brillant. Terminer en saupoudrant subtilement la neige synthétique. Le soir, vous pourrez allumer la bougie sans craindre d’altérer les végétaux. N’oubliez pas d’humidifier la mousse de votre centre de table l’équivalent d’1/2 verre d’eau par jour pour que votre centre de table tienne plus longtemps.

Merci à Christian Pierrat qui nous a fourni tous les végétaux, outils, décorations et ses précieux conseils pour la réalisation de ce centre de table. CHRISTIAN Artisan Fleuriste 60 av Gén de Gaulle, Pornichet 02 40 61 00 70


Fan d’intérieur ! Une maison

sur mesure.

Cette

magnifique

maison

à

quelques

kilomètres de la vil le a vu passer les sièc les. À l ’or igine, il s’agit de deux bâtiments distincts en pierre. I ls ont été réunis pour f or mer un espace de plus de 230 m². L es volumes sont immenses et il a fal lu un tr avail au mil limètre pour en faire un endroit c haleureux

et

accueil lant. L a

décor ation

vient d ’être entièrement remise au goût du jour pour créer une har monie dans les 120 m² de pièce de vie. L es propr iétaires ont remisé tous leurs meubles pour se créer un nouvel intér ieur en f or me de nouvel le vie. Un tr avail de titan qui a nécessité de créer des meubles sur mesure pour habil ler l ’espace. V isite pr ivilégiée.

70 Urbanne


Fan d’intérieur !

Dès l’entrée de cette maison, on est dans le ton. Les principales couleurs utilisées par Stéphane Lapouble, architecte d’intérieur d’ « Un amour de maison », sont rassemblées là. On trouve le noir, le blanc, le gris et ce jaune si lumineux. La couleur vient recouvrir l’immense commode ventrue qu’il a lui-même dessinée. C’est un meuble unique qui n’a pu être réalisé que grâce aux dernières techniques de découpe laser, et la réinterprétation est tout à fait réussie. Après avoir passé cette entrée, on n’est donc pas tout à fait surpris en tombant sur les dominantes de l’immense espace de vie. Derrière le magnifique escalier d’acier, on découvre un pan de mur de 18 mètres de long qui arrive jusqu’au pignon entièrement vitré de la maison. Il est recouvert d’un papier peint d’une couleur brun rouille. La texture de la matière est très intéressante : il y a un effet mica qui apporte brillance et chaleur. Pour habiller ce mur aux dimensions tout à fait hors normes, il a fallu créer un mobilier à la mesure.

72 Urbanne


La table est composée d’un plateau en bambou massif tenu par deux rubans d’acier, clin d’œil aux poutres et à l’escalier. Le buffet, lui aussi réalisé par le décorateur, fait 4 mètres de long et repose sur 20 pieds tournés. Chacun est différent et apporte de la rondeur à ce meuble aux lignes par ailleurs très graphiques. Juste à côté, le salon de réception est également taillé pour habiller cette immense pièce. Les canapés, réalisés sur mesure, sont immenses. Un soin tout particulier a été apporté à leur conception : des tissus différents sont employés pour les assises, le dos ou les accoudoirs. Il s’agit d’un mélange tout à fait intéressant de différents velours et de matériaux peu employés dans l’ameublement.

74 Urbanne

On est vraiment ici enveloppé par ces meubles, ce qui renforce la dimension cocooning de la pièce. Un effet encore accentué par le tapis de chez Toulemonde Bochard réalisé à l’aide de chips de feutrine. Point d’orgue de l’un des côtés de ce carré magique, un fauteuil Egg de Charles Eames rappelle les rondeurs de la cheminée située juste en face. Là encore, la pièce est unique. La couleur n’est pas proposée au catalogue. Le meuble a été habillé du même velours jaune que celui des coussins du canapé. Cinq tables basses de hauteurs différentes dénichées chez Kartell viennent remplacer la sempiternelle table basse.


Deux immenses portes à galandage permettent d’ouvrir complètement l’espace sur la cuisine qui ponctue cette immense pièce à vivre. Cette pièce souffle le chaud et le froid : blancheur de la laque des placards, et chaleur du chêne brut juste huilé. Les rangements sont partout. Tout est caché et parfaitement intégré. Le souci du détail a été poussé jusqu’à créer une bibliothèque derrière un meuble juste pour loger les livres de cuisine. L’îlot central est ici traité en majesté. Il est réalisé en granit noir pour accueillir le point de cuisson, une plaque à induction ultra fine de chez Novy, et se termine par une table en chêne massif. Audessus, un caisson en plâtre a été réalisé pour dissimuler à la fois un éclairage par leds, y glisser les magnifiques luminaires de chez Dixon et camoufler un extracteur Novy. Devant l’évier, l’imposante crédence s’habille de tôles rouillées vernies et traitées. Il faut y voir ici un clin d’œil à l’immense mur de la salle à manger. Le diable est dans les détails. La couleur des murs, gris anthracite, apporte une ambiance toute particulière, venant contraster avec le blanc miroir des meubles de cuisine. Une autre pièce, plus intime, accueille le home cinéma. Le traitement des murs est particulièrement réussi. Ici, on joue les contrastes. Le canapé noir est posé contre un mur blanc. En face, le meuble télé, immaculé, est adossé à un mur recouvert d’un papier peint noir de chez Elitis. Dans les entrelacs du dessin, on trouve toutes les couleurs avec des dominantes d’orange et de vert. La bibliothèque a été simplement repeinte pour offrir une cohérence à l’ensemble.

76 Urbanne


Fan d’intérieur !

OUVERTURE

HOW-ROOM

DU PREMIER S

A NANTES

New

Kitchens

Showroom Herick : 426, route de Clisson 44120 Vertou - tel: 02 40 80 06 89

2 albums écoutés 7 amis jaloux 9 siestes bien méritées 7 rêves un peu fous Canapé Smala en cuir de Pascal Mourgue 2 797 €

On a vraiment du mal à quitter l’endroit une fois installé dans le canapé ultra confortable déniché chez Dunlopillo. Les murs de la chambre d’amis ont été également recouverts d’un papier peint très original en forme d’origami de chez Elitis. Le canapé-lit très confortable fait face un jeu d’étagères noires de différentes tailles achetées chez Conforama. La télé des invités s’y loge en toute discrétion, et cela permet également d’y déposer quelques livres et des objets ramenés de voyages. L’invitation au voyage se poursuit d’ailleurs grâce à ce meuble aux formes chinoises. Il a été repeint dans un vert très doux, repris dans la salle de bains des visiteurs, tout à côté. La douceur se poursuit également dans cette pièce d’eau grâce à la rondeur de la vasque en marbre taillée dans la masse. Il n’en faut pas plus pour nous donner envie de rester… un long moment.

78 Urbanne

www.unamourdemaison.com 29 rue Casimir Périer - 44000 Nantes - 06 63 02 92 73

Handmade

2 rue des deux Ponts – 44 000 Nantes – 02 40 20 45 58 – nantes@cinna.fr Route de Thouaré – 44980 Ste Luce sur Loire – 02 40 97 51 98 – ste-luce@cinna.fr Prix du canapé Smala (L230XP130XH92) en cuir First, cuir de bovin, fleur corrigée pigmentée : 2 788 € (+ 9 € d’éco-participation) soit 2 797 €. Châssis métallique en tube acier avec suspension à lattes. Assise et dos mousse de polyuréthane haute résilience (38 kg/ m3 - 3,2 kPa). Pieds en aluminium poli sur piètement acier. Fabrication française. Guéridon Gamba et coussin 70X70 en tissu Hot.


Bientôt chez moi !

Home Salons 333 route de Vannes St Herblain

Canapé modulable « Mambo » : Calia

Lampe blanche : HT76

Console Directoire un tiroir : Batel

Chaise : Luz Interiors

Fauteuil pivotant et footstool en cuir fleur corrigée : Lenny

Meuble d’entrée « Farou » : Michaud

Home Villa

254 route de Vannes Orvault

Pirouette

2 rue St Léonard - Nantes Table basse : Blackhawk Jumbo de Timoty Oulton

Tabouret upcycling « Vynil », par les designers nantais de M&M design

Télescope : Nickel

80 Urbanne

Lampe « Pure », par la designer bretonne Julie Carte Plaids en fausse fourrure : Doudou


Bientôt chez moi!

Canapé CARLTON modulable; 100 tissus/cuirs

Bo Concept10 rue

Pouf différents tissus

15 , rue de Croisy - Nantes

Bureau CUPERTINO chêne noir ou laque bkanche

Fauteuil HAMILTON, différents piètements possible; 100 tissus/cuirs

82 Urbanne

Chandelier métal laqué noir


Bientôt chez moi! Coffea

Grain de café Torréfaction artisanale

14 rue Contrescarpe - Nantes

Grain de café

10 rue de Budapest - Nantes

Coffret Dammann « Pomone »

Pochette gourmande : Thé de Noël et spéculoos au chocolat

Berlingots Nantais

Grand choix de Thés Dammann Frères

Porcelaine Anglaise

10, rue de Budapest - 44000 Nantes 02 40 89 27 30

Café : torréfaction à la demande et Capsul’in compatibles expresso

Etoiles à la cannelle

Porcelaine anglaise « Klimt » : Dunoon

Thé de Noël Dammann

Thé noir de Noël

84 Urbanne Rigolettes_esna6.indd 1

02/10/13 11:15


Evasion Barcelone Tout ce qui

brille…

Impossible de s’ennuyer dans cette cité qui r assemble tous les ingrédients d ’une vil le où il fait bon viv re. On atteint ici presque le degré absolu de la per f ection. L e c limat est par fait, la gas tronomie à l ’avenant et la culture est par tout ! I l règne sur cette vil le comme

un

air

de

vac ances

per pétuel les.

Dans une même jour née, on peut passer d ’une visite d ’une des œuv res de Gaudí à un plongeon dans la mer Méditerr anée, avant d ’al ler se faire séc her tr anquil lement sur sa ser viette. On peut ar penter le matin les r ues du centre-vil le médié val et al ler danser toute la nuit dans une boîte à ciel ouver t. Ce n’est pas un hasard si Barcelone est l ’une des vil les préf érées des étudiants en quête d ’aventure et des fêtards en rec herc he de nuit sans fin… Barcelone est donc une destination de weekend toute trouvée, sur tout en cette saison où le soleil a quelque peu oublié Nantes. On peut s’y rendre très facilement, directement depuis l ’aéropor t de Nantes Atlantique et ce deux f ois par semaine. I l ne faut absolument pas s’en pr iver ! S uive z le guide…

86 Urbanne


Evasion Barcelone

Promenade

idéale :

L’une des plus mer veilleuses balades pour partir à la découverte de Barcelone est évidemment celle qui nous emmène au cœur de la cité, là où tout a commencé il y a près de 2000 ans. C ’est ici que l’on peut ressentir la magie qui règne dans cette ville. Elle fait la synthèse entre l’héritage laissé par les Romains et cet art de vivre si contemporain qui attire des visiteurs venus du monde entier. L e point de départ idéal peut-être la place de Catalogne juste au centre ville. On peut emprunter ensuite la Rambla, ce boulevard incroyable avec son architecture méditerranéenne qui débouche justement sur la mer Méditerranée. Mais il ne faut pas non plus hésiter à se perdre dans les petites rues parfois très étroites comme la Carrer de Petrixol, où l’on peut trouver des galeries d ’art et des bistrots dont Barcelone a le secret. Comme toute l’Espagne, Barcelone est marquée par la foi catholique. L es églises et les cathédrales sont partout. On peut par exemple noter la magnifique église gothique de la place del Pi et sa rosace aux vitraux de 10 m de diamètre, ou encore l’église baroque S ant Felip Neri. La façade de la cathédrale est évidemment incroyable. Imaginez qu’ il a fallu six sièc les pour terminer de bâtir l’édifice. S a construction a commencé au XIIIe sièc le. Cette Barcelone médiévale, on la retrouve également sur la P laça del Rei. On peut par exemple y admirer la tour de guet du roi Martin, haute de cinq étages, érigée au XVIe sièc le. Tout à côté on trouve également une magnifique chapelle du XVe sièc le avec un c locher octogonal en forme de couronne et un édifice bâti pour le roi Pierre IV d ’Aragon dit « le Cérémonieux ». À l’ intérieur de ce palais on peut par exemple découvrir une salle de banquet longue de 35 m et large de 17, dont le plafond culmine à plus de 12 m de hauteur. C ’est ici que Christophe Colomb fut reçu lors de son retour de ce qu’ il ne savait pas encore être l’Amérique. Toute une époque ...

88 Urbanne

Je ne loupe pas :

S pontanément, quand on fait réf érence à Barcelone, le nom de Gaudí émerge. I l y a é videmment la S agr ada Familia, cet édifice religieux qui ne ser a v r aisemblablement pas ter miné avant 2030. L’ intér ieur est tout à fait époustouflant de moder nité. L e geste arc hitectur al est splendide, l ’église est coiff ée de 18 tours qui atteignent jusqu’à 120 m de hauteur. On peut également penser à la Casa Batl ló, peut-être le plus beau et le plus abouti des projets de Gaudí, mais notre coup de cœur c ’est v r aiment le parc G üel l. I l s’agit r ien de moins qu’un projet de vil le – jardin. On est un peu quelque par t ici dans l ’univers des S c htroumpf s. On peut y voir la maison de Gaudí, là où il résida pendant près de 20 ans. Mais on peut sur tout accéder à un magnifique point de vue sur la vil le. Pour la petite histoire, ce parc était à l ’or igine un projet de vil lage résidentiel mené par un promoteur. Ce fut un vér itable éc hec commercial : pas une maison ne fut vendue. Q uatre ans après cette béré zina, la vil le de Barcelone a r ac heté la propr iété avant de l ’ouv r ir au public en 1922. L’endroit f our mil le de cur iosité s, que ce soit ses esc aliers monumentaux, ses dr agons en mosaïque ou encore le banc ser pentin, peut-être le plus long du monde. I l est situé sur la Gr an P laç a Circular qui offre un point de vue étonnant jusqu’à la mer Méditerr anée. L’endroit a été c lassé au patr imoine mondial de l ’Unesco en 1984.

À deux pas

L a magie d ’une vil le au bord de la mer c ’est qu’ il y a… la mer. I l ne faut pas hésiter à prendre le tr ain en direction de S itges. L a station balnéaire située à seulement 30 minutes du cœur de la vil le. On peut v r aiment profiter de cette ambiance festive t y piquement espagnole et gay-fr iend l y tout en passant de longs moments à lé z arder sur l ’une des nombreuses plages de la vil le.


Evasion Barcelone

Un verre en amoureux… I l faut pousser la por te de l ’hôtel Barcelo R aval. Après avoir empr unté l ’ascenseur, on débarque sur l ’ immense terr asse panor amique. C ’est l ’endroit idéal pour boire un coc ktail avec une vue à 360° sur toute la vil le. L’ambiance est résolument lounge et per met de profiter de ces instants pr ivilégiés à deux. Barcelo R aval - 17-21, R ambla del R aval

Shopping list On peut plonger les yeux f er més dans les quar tiers de la Riber a et d ’El Bor n. C ’est dans ce vieux Barcelone que l ’on va trouver de v r aies petites boutiques de créateurs, et aussi des fr anc hisés des gr andes enseignes. Avec un peu de patience et de bonnes c haussures, on arr iver ait v r aiment à trouver tout ce que l ’on veut ici. I l y a également l ’ immanquable R ambla. Ce boule vard qui va jusqu’au por t est tr uff é de boutiques. Attention tout de même il y a ici un petit côté « piège à tour istes » que l ’on peut déjouer en al lant flâner dans les boutiques et les r ues adjacentes.

J’y vais comment ? L a compagnie Vueling offre des liaisons toute l ’année depuis l ’aéropor t de Nantes Atlantique. Jusqu’au 29 mars proc hain, deux liaisons sont proposées c haque semaine, le vendredi et le lundi. Idem pour le retour. Juste ce qu’ il faut pour passer un long week-end ! www.vueling.com

90 Urbanne


Evasion Barcelone

Je ne mets pas un pied :

L e jardin botanique de Barcelone est décidément très déce vant. L’entrée payante est v r aiment trop onéreuse eu égard au c har me de l ’endroit. S i vous n’ave z pas de temps à perdre, il faut z apper ! L e musée P ic asso peut par aître attir ant. Mais finalement il ne recèle aucune œuv re majeure du peintre. L es amateurs seront déçus à moins de prendre un guide qui pourr a éc lairer cette visite décidément un peu ter ne. En re vanc he le palais médié val où se nic he le musée vaut, lui, le détour. C ’est un comble : on vient voir des toiles et finalement on se contente de regarder les murs…

Le bon plan :

I l ne faut absolument pas hésiter à empr unter le téléphér ique qui vous offre une vue absolument époustouflante de la vil le. I l a été conçu pour l ’e xposit ion universel le de Barcelone en 1929 pour relier le por t au Monjuïc. On débarque ainsi au pied des jardins de Mir amar et du c hâteau de Monjuïc. I l ne faut absolument pas oublier d ’empor ter son appareil photo. S eul point nég at if, le pr ix : à 16,50 € l ’al ler-retour, on a un peu l ’impression de se ret rouver à la montag ne au moment où l ’on doit ac heter les f or faits.

So kitsch, so cool ! :

P iazz a del Merc ato Cent r ale « Kitsc h » est justement le nom d ’un petit magasin que l ’on trouve dans le quar tier d ’El Bor n. On trouve ici des é ventails en bois de toutes tail les, souvent peints à la main. Un souvenir c arrément déc alé qui vous coûter a de 3 à 70 €. Mais il ne faut pas négliger non plus les autres mer veil les du lieu : des reproductions de P ic asso faites en papier mâc hé. I l y en a de toutes les tail les… Kitsc h - 10, placeta de Montc ada

Plein les yeux, plein le ventre : La Paradeta:

C ’est un concept de c antine où l ’on va c hoisir directement sur l ’étal, comme dans une poissonner ie, ce qui va faire frétil ler nos papil les et emplir nos assiettes. On par le ici de c alamars, de poulpes, de couteaux, de moules... L e tout est ensuite cuisiné soit à la planc ha, soit directement au gr il. On peut dîner pour moins de 12 € par personne, boisson inc luse ! On trouve trois établissements de ce t y pe dans la vil le. Attention : mieux vaut réser ver. Pour ce pr ix et cette fr aîc heur de produits, cur ieusement il y a déjà beaucoup de monde dès l ’ouver ture… www.lapar adeta.com

Et l’apéro ? Pour se mettre un peu dans l ’ambiance de la vil le avant d ’entamer une f ol le soirée, pourquoi ne pas al ler boire un verre au marc hé de la Boquer ia ? Ce marc hé couver t est une vér itable institution de la vie barcelonaise. I l s’y passe toujours quelque c hose. On trouve par tout de petit comptoir pour boire un verre et avaler quelques tapas.

Je dors où ? Ayre Hoteles Rosellón

L’ intér ieur de cet hôtel est résolument design. Cela contr aste d ’autant plus avec la vue imprenable sur la S agr ada Familia que l ’on peut aperce voir depuis les f enêtres. C ’est une vue r are et précieuse à Barcelone ! Pour ajouter au plaisir de l ’endroit, r ien de moins qu’un spa, instal lé sur la terr asse. On peut y siroter en toute tr anquil lité – et en amoureux- une sangr ia faite maison. N ’en jete z plus ! htt p://www.ay rehoteles.com/hotel-rosel lon/

Et si on danse ? I l ne faut pas hésiter à se rendre dans le Poble Espanyol. On va trouver ici de nombreuses boîtes de nuit br anc hées. L e vil lage a un côté tout à fait magique. On conseil le par exemple d ’al ler à la Terr azz a, une boîte de nuit à ciel ouver t où l ’on diffuse de la musique house et tec hno qui ne fait pas mal aux oreil les. L a c lientèle a entre 20 et 35 ans et est à l ’ image de cette vil le : ouver te et sy mpathique. www.laterr azz a.com

92 Urbanne


Essai

auto Valérie est commerciale : sa voiture, c’est un peu son outil de travail. C’est à la fois son bureau et son lien essentiel avec ses différents clients. Le challenge de lui faire essayer cette nouvelle BMW électrique était donc d’autant plus relevé : un modèle comme celui-ci pouvait-il convenir à cette femme active ? La réponse est un grand oui ! Explications.

Vous parlez de soucoupes volantes, cela veut dire que pour vous, c’est la voiture du futur ? Oui, effectivement. Il y a un côté absolument moderne. Quand on met le contact, il ne se passe rien, on n’entend pas un bruit et pourtant on est immédiatement prêt à partir. C’est très curieux. Dès que l’on appuie sur l’accélérateur, on glisse sur la route sans aucun bruit. J’avais l’impression d’être dans un film, c’est très futuriste. Cette voiture électrique proposée par BMW vous semble donc aboutie ? Oui, tout à fait. Comme beaucoup de gens, je pense, j’avais des réserves. Je pensais notamment que ces véhicules n’avaient que peu d’autonomie. En fait, ce n’est pas le cas. En plus, il y a une batterie de réserve en cas de besoin. On peut également recharger totalement la batterie en trois heures. C’est vraiment très intéressant. Vous pourriez donc l’utiliser au quotidien ? Oui, même pour une commerciale comme moi, ce pourrait être très valable. Je pourrais travailler avec, moi qui fais beaucoup de petits kilomètres dans la journée. En plus, elle a un côté très féminin et citadin qui n’est pas pour me déplaire. Qu’est-ce qui vous a séduit à l’intérieur de cette voiture ? D’abord il faut dire que l’intérieur est très bien fini. Je note particulièrement le très beau tableau de bord. Il y a un bel écran pour la radio et le GPS, avec une super qualité de définition. C’est très bien fait. Vous êtes-vous sentie à l’aise immédiatement au volant ? Oui, je trouve que la voiture est très maniable. Elle est parfaite pour la ville : on peut se garer facilement. La puissance du moteur est là immédiatement et on peut donc doubler très rapidement, ou s’insérer dans la circulation. En plus, on se sent en sécurité. Il y a une signature allemande indéniable. C’est vrai qu’on ne passe pas inaperçu à son volant… Oui, le design est très particulier. Cette voiture ne ressemble à aucune autre. L’esthétique est très réussie, j’aime d’ailleurs particulièrement ces portes qui s’ouvrent un peu comme une armoire. Mais si cette voiture ressemble un peu à celle du futur, on peut tout de même dire que le design n’a pas été « exagéré ». Je trouve que l’équilibre entre ces lignes modernes et un côté chic est tout à fait réussi.

BMW

PAYS DE LOIRE AUTOMOBILES Avenue des Lions – Porte de Sautron 44 800 ST-HERBLAIN Tél : 02 40 16 94 30

Vous pourriez donc « craquer » pour cette voiture ? Oui, je trouve qu’elle est vraiment très aboutie. On a l’impression de rentrer dans le troisième millénaire. C’est vrai que si je devais changer de voiture demain, je me poserais sérieusement la Sortie 49 : Porte de Rezé/Les Sorinières 3 Bd Léonard De Vinci question. Une voiture écologique, facile à utiliser, silencieuse et avec du répondant, que demander 44 400 REZE de mieux ? Tél : 02 51 78 39 90 www.bmw-reze.fr

Vous avez eu un vrai coup de cœur pour cette voiture, qu’est ce qui vous a fait « flasher » à ce point ? Je n’avais jamais essayé de voitures électriques auparavant. Je n’avais donc aucune idée de ce que cela pouvait donner en termes de motorisation et d’agrément de conduite. Je ne sais pas pourquoi, mais j’avais une image de voiture moins puissante que les autres et ce n’est absolument pas le cas ! La séduction a donc opéré immédiatement ? Oui, j’ai essayé et j’ai été emballée ! Ce qui est incroyable, c’est le silence du véhicule. On a l’impression de glisser sur la route, sans bruit. Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai pensé que j’étais à bord d’une soucoupe volante ! C’était une vraie expérience.

94 Urbanne


Ça vient d’ouvrir

Ça vient de changer Pirouette

By Véronic - Depuis mi-octobre 2013

Accessoires de mode et déco de créateurs nantais et du Grand Ouest La bonne idée : « upcycling », la valorisation des matériaux réemployés Mantra : « Etonnez et surprenez à travers nos créations » 2 rue St-Léonard, Nantes www.boutique-pirouette.fr Du mardi au samedi de 10h30 à 19h

La FabriQ

By Pierre Antoine - Depuis octobre 2013

Lunettes originales, montures créateurs uniquement La bonne idée : fabrication des montures à partir de matériaux recyclés (bois et plastique) en exclusivité à Nantes Mantra : « Magasin d’optiques atypique et original avec des produits décalés » 14 rue Mercoeur, Nantes - 02 40 35 77 85 www.LaFabriqDeLunettes.fr / www.facebook.fr/lafabriqdelunettes Du mardi au samedi de 9h30 à 13h et de 14h30-19h ; sur RDV le lundi

Monbana

By Anne - Depuis fin octobre 2013

Le célèbre chocolat des professionnels que vous retrouvez dans tous les hôtels La bonne idée : plus de 350 références d’un savoir-faire français désormais accessible au grand public Mantra : « Le chocolat des professionnels maintenant chez vous! » 13 rue des Carmes, Nantes - 02 28 08 75 72 www.monbana.com Du mardi au vendredi de 11h à 14h et de 15h à 19h30, le samedi de 11h à 19h30

Noël au balcon

By Antoine - Depuis le 1er octobre 2013

Décorations au fil des saisons, produits scandinaves, allemands et des pays de l’Est La bonne idée : Noël en fil conducteur toute l’année Mantra : « L’endroit magique pour flâner à tous moments de l’année » 17 rue des Carmes, Nantes - 02 51 82 79 85 www.facebook.com/NoelAuBalcon Du mardi au samedi de 10h à 19h, en décembre ouvert 7j/7 de 10h-20h

96 Urbanne


Ca vient d’ouvrir ça vient de changer

Jolie Française

VoLVo V40

By Brenda et Laetitia - Depuis le 31 août 2013

Vêtements prêt-à-porter femme de créateurs, fabrication française en partie La bonne idée : conseil en image, personnel ou professionnel, en salon privé Mantra : « Redécouvrez-vous sous votre meilleur profil » 9 rue Racine, Nantes - 02 72 02 57 79 www.joliesfrançaises.fr Le lundi de 14h à 19h et du mardi au samedi 10h à 19h

La Passagère

By Isabelle et Jean Charles - Depuis mi-septembre 2013

Café brasserie haut de gamme La bonne idée : ni un café, ni un salon de thé, ni une brasserie, mais un lieu chaleureux pour se poser à tout moment de la journée Mantra : « Le grand café d’autrefois où l’on peut se restaurer et se retrouver à tous les moments de vie » Passage Pommeraye, Nantes - 02 40 89 50 50 www.baron-lefevre.com Du mardi au samedi de 8h à 20h et de mercredi à vendredi jusqu’à 22h30

Le Wok

By Anne Sophie et Tieck - Depuis début novembre 2013

Restaurant de cuisine asiatique La bonne idée : cuisine de Thaïlande, Chine, Japon, Vietnam... Mantra : «  vivez l’expérience du wok resto où les goût européens se mêlent à la tradition des pays d’Asie » 1 rue Gresset, Nantes - 02 40 73 11 51 www.lewok-restaurant.com Du lundi au vendredi midi et soir et samedi soir, 12h 14h/ 19h 22h30 et 23h le vendredi et samedi

My Bar, My Resto By Anthony - Depuis début octobre

Apéro soigné et cuisine de voyage dans un bar et un resto face à face qui se donnent le change La bonne idée: on peut commencer sa soirée au My bar, la poursuivre au My Resto… et revenir au My Bar pour les noctambules ! Mantra : « Choisir My Bar ou My Resto… ou ne pas choisir et traverser simplement la rue » 15/16 rue Jean-Jacques-Rousseau, Nantes - 02 51 84 15 15 www.mymynantes.com My Resto : du lundi au samedi 12h-14h30 et à partir de 19h30 My Bar : du lundi au samedi de 18h à 2h

98 Urbanne

à partir de

199€/mois

L/100 km et 88g de CO2/km • 3,4 Airbag piéton en première mondiale •

LLd sur 48 mois 60 000 km du 15/09/2013 au 31/12/2013

*

anti-collision City Safety • Système Limiteur de vitesse •

semi-automatique • Climatisation Jantes alliage 16˝ •

volvocars.fr * Exemple de Location Longue Durée sur 48 mois et 60 000 km pour une VoLVo V40 D2 Kinetic neuve : un premier loyer de 4 690€ suivi de 47 loyers mensuels de 199€ TTC (hors assurances facultatives et prestations). Offre réservée aux particuliers, valable du 15/09/2013 au 31/12/2013 sous réserve d’acceptation du dossier par Volvo Automobiles Finance, département de CGL, Compagnie Générale de Location d’Équipements, SA au capital de 58 606 156€ - 69, avenue de Flandre 59708 Marcq-en-Barœul Cedex - SIREN 303 236 186 - RCS Lille Métropole.

Modèle présenté : VOLVO V40 D2 115ch BM6 R-Design à partir de 312€/mois dont un premier loyer de 5 800€ avec options toit panoramique, assistance de stationnement semiautomatique, jantes alliage Ixion II 18” et Pack aide à la conduite. VOLVO V40 D2 115ch BM6 : consommation Euromix (l/100 km) : 3,4 - CO2 rejeté (g/km) : 88.

GÉNÉRAL AUToMoBILE 44 NANTEs/oRVAULT

44 sAINT-NAzAIRE

ROND POINT Du CROISy - 9 RuE ÉMILE LEVASSOR

zAC OCÉANIS - ROuTE Du PETIT LERIOuX

www.volvo-nantes.com

www.volvo-saintnazaire.com

02 40 16 90 60

Nantes_StNaz_V40_LLD_210x297_oct13.indd 1

02 40 15 10 40

30/10/13 15:23


RESTAURANT

L’Ardoise Découvrez notre carte Brasserie 6/7J midi et soir Location de salle Réception - Mariage Évènements d’entreprises & Manisfestations privées Au menu des produits frais de saisons, des suggestions du jour présentées à L’Ardoise

Tél. : 02 40 65 57 75

info@restaurant-lardoise.com

50 CHAMBRES DONT 2 GRANDES SUITES DE 40 M2 AU STYLE CONTEMPORAIN, DESIGN ET CHIC. 4 SALLES DE SÉMINAIRES pouvant accueillir de 10 à 100 personnes

UN SPA D’EXCEPTION

Sauna et Hammam (Egalement accessible aux clients extérieurs sur rendez-vous).

SALLE DE FITNESS

Urbanne Nantes #2  

Sortie hiver du magazine Nantais indispensable