Issuu on Google+

Ne vous demandez pas ce que Rosny peut faire pour vous, mais ce que vous pouvez faire pour Rosny

Rosny Echos

Edité par l’URAM • Association déclarée loi de 1901 • Prix de vente : 0,15 E

N°93 - Janvier 2009

EDITORIAL de CLAUDE PERNES PRESIDENT de l’URAM, MAIRE DE ROSNY-SOUS-BOIS, CONSEILLER REGIONAL PRESIDENT de l’ASSOCIATION des MAIRES de l’ILE de FRANCE Car malheureusement, la réalité de l’actualité est là chaque jour pour nous rappeler que la vie n’est pas toujours, loin s’en faut, un conte de fées.

Et puis 2009 sera pour Rosny, malgré la crise, une année riche en actualité, avec la poursuite des actions que nous nous étions engagés à mener au cours de la campagne des élections municipales.

Et 2009 s’annonce comme une année particulièrement difficile, même le Président de la République nous l’a annoncé.

Sans faire un inventaire à la Prévert, rappelons la poursuite de la construction de la ZAC des Portes de Rosny, la préfiguration de l’éco-quartier de la Mare Huguet, la reconstruction de Jean Mermoz, avec de très agréables nouveaux logements, l’installation de la ferme pédagogique au Plateau d’Avron, la réouverture du théâtre Georges Simenon, le lancement de la construction du Trianon…

Et, oserai-je dire, s’il n’y avait que la crise… Et cette famine qui encore au XXIème siècle tue un enfant toutes les 3 secondes…

POUR UNE BONNE ANNEE 2009

Et ces conflits sans fin au Moyen Orient, dont il faudra bien un jour trouver la fin.

Chers amis, En ce début d’année, il est traditionnel, comme partout dans le reste du monde, de se souhaiter entre nous tout le bonheur possible, la santé, les bonnes nouvelles, tout comme il est traditionnel de s’engager à prendre de bonnes résolutions, bref, que cette nouvelle année soit la meilleure du monde, pour chacun d’entre nous ainsi que pour celles et ceux qui nous sont proches, sans pour autant tomber dans un optimisme béat.

2009 verra également l’ouverture du lycée professionnel Jean Moulin, l’extension de Rosny 2, avec de nombreuses créations d’emploi à la clé, et l’arrivée d’une grande enseigne à Domus.

Et ces sans domicile fixe qui meurent dans les rues…et… Allons, allons, il ne me faut pas pour autant tomber dans un pessimisme morbide mais plutôt positiver car il n’est nullement dans mes intentions de vouloir vous faire baisser les bras !

Bref, avec l’obtention de la Marianne d’Or attribuée à notre ville pour la qualité de son engagement en faveur du développement durable et nos cinq arobases villes internet, voilà bien de quoi faire rager de jalousie les élus de l’opposition, en particulier les socialistes qui, depuis leur dernière et énième défaite des municipales, sans doute trop

D’ailleurs nous commençons bien cette année à l’URAM avec une nouvelle formule pour ce Rosny Echos dont je vous souhaite une bonne lecture.

secoués encore, eux qui criaient partout leur victoire certaine, offrent un triste spectacle à chacun des conseils municipaux. Dénigrer tout ce que fait la majorité, ce n’est plus de bonne guerre en ces temps où il serait mieux de se serrer les coudes. Il est vrai que l’exemple donné par leurs députés à l’Assemblée Nationale n’est pas un modèle de comportement démocratique. Puissent-ils apprendre par cœur ces paroles de Vincent Auriol : << C’est la loi de la démocratie que les discussions soient libres, que les intérêts s’opposent, mais c’est l’intérêt de la République qu’il s’établisse sur des points communs une majorité et que cette majorité soit stable, de même qu’il serait souhaitable pour le bien commun que les oppositions ne fussent pas seulement de mécontentement ou de démolition mais de construction et d’apports d’idées à la majorité elle-même. >> A bon entendeur…

Le Président Claude PERNES Les membres du Conseil d'Administration Les élus URAM du Conseil Municipal Les annonceurs

nt e t n e s ré x vous p eilleurs voeu leurs m tte pour cee année l l e v u o n

R E S TA U R A N T

"LE" PRESSING TRADITIONNEL

Spécialités marocaines - Couscous à emporter

2 adresses à Rosny

le midi seulement U A E V U du lundi au samedi O N 3 menus : 12,50 14,5016,50

13, rue Richard Gardebled  01 48 94 76 08

Le Maroc KIR OFFERT

17, rue du Général Leclerc - 93110 ROSNY

 01 48 94 71 07

Rosny Service Pressing Rue Philibert Hoffmann Centre Commercial Bois Perrier  01 45 28 11 76 Abonnement chemises : 2,50Zttc/chemise lavée, repassée sur cintre et sous housse


2

ROSNY-ECHOS - JANVIER 2009

par Ivan Itzkovitch

TRAVAUX

Adjoint au maire chargĂŠ du quartier de la Boissière, PrĂŠsident de ÂŤlâ&#x20AC;&#x2122;URAM JeunesÂť

ETUDES DIFFUSION DE PRODUITS POUR LE BĂ&#x201A;TIMENT 1, rue Nungesser et Coli - 93110 ROSNY-SOUS-BOIS TĂŠl. 01 45 28 33 33 - Fax. 01 45 28 51 63

VAN DERHEYDEN

MODEM, Mouvement DEMagogue â&#x20AC;Ś

Maison fondĂŠe en 1924

POMPES FUNĂ&#x2C6;BRES MARBRERIE FUNĂ&#x2030;RAIRE PrĂŠvoyance funĂŠraire

Testament obsèques

TRAVAUX TOUS CIMETIERES Inscrite à l'ORIAS sous le n° 07 02 43 87. www.orias.fr

3, bld Gabriel PĂŠri - 93110 ROSNY-SOUS-BOIS TĂŠl. 01 45 28 00 89 - Fax. 01 45 28 68 09 RCS BOBIGNY 632 004 586 - Habitation : 88-93--026

 MARIAGES - BAPTEMES - PORTRAITS  REPORTAGES PHOTO INDUSTRIELLE & PUBLICITAIRE  LABORATOIRES COULEUR ET NOIR & BLANC

Buissière Photo Express l'image au naturel

Après la dĂŠcouverte dans notre prĂŠcĂŠdent journal de la signification des initiales PS (Parti Schizophrène), nous avons aujourdâ&#x20AC;&#x2122;hui le plaisir de vous annoncer quâ&#x20AC;&#x2122;après des recherches pas très approfondies, nous savons enfin ce que veut dire rĂŠellement MODEM : MOuvement DEMagogue, et non dĂŠmocrate comme certains le prĂŠtendentâ&#x20AC;Ś. Comme quoi, Rosny Echos est toujours Ă  la pointe de lâ&#x20AC;&#x2122;actualitĂŠ politique. Dâ&#x20AC;&#x2122;ailleurs, notre spĂŠcimen local du MODEM au conseil municipal est la preuve vivante que le MODEM est le parti de la dĂŠmagogie. En effet, il rĂŠpète Ă  tour de bras, comme le font tous les ĂŠlus et militants du MODEM, y compris le premier dâ&#x20AC;&#x2122;entre eux, que son parti est fondĂŠ sur lâ&#x20AC;&#x2122;humanisme â&#x20AC;Ś Pour enfoncer des portes ouvertes, il nâ&#x20AC;&#x2122;y a pas mieux ! Comment un parti politique qui en 2008 construit toute sa rhĂŠtorique autour de cette notion dâ&#x20AC;&#x2122;humanisme peut-il ĂŞtre crĂŠdible et ne pas basculer dans le clichĂŠ habituel qui consiste Ă  dire ÂŤ la droite, câ&#x20AC;&#x2122;est lâ&#x20AC;&#x2122;argent-roi Âť... Mais finalement, si lâ&#x20AC;&#x2122;humanisme est mis Ă  toutes les sauces par le MODEM, câ&#x20AC;&#x2122;est pour combler un gouffre idĂŠologique et un manque cruel dâ&#x20AC;&#x2122;innovation par rapport aux autres partis politiques. Manque de chance la dĂŠmarche est tout Ă  fait ridicule, car cela fait longtemps que lâ&#x20AC;&#x2122;humanisme est devenu une valeur transversale aux diffĂŠrents courants politiques. On imagine mal un dirigeant politique dire aujourdâ&#x20AC;&#x2122;hui que son but nâ&#x20AC;&#x2122;est pas de mettre lâ&#x20AC;&#x2122;Homme au centre des solutions politiques quâ&#x20AC;&#x2122;il propose. Dès lors, le MoDem se comporte comme le mauvais commerçant, Ă  lâ&#x20AC;&#x2122;image du poissonnier qui pour se dĂŠmarquer de ses concurrents crierait ÂŤChez moi, on vend du poisson !Âť, sans avoir le courage dâ&#x20AC;&#x2122;aller plus loin pour ne pas fâcher ou dĂŠcevoir le chaland â&#x20AC;Ś En ce qui concerne le MODEM, jâ&#x20AC;&#x2122;aurais bien une petite idĂŠe de la qualitĂŠ de la marchandise, mais la biensĂŠance me commande de vous le laisser deviner sans mal après ces quelques lignes dâ&#x20AC;&#x2122;une vĂŠritĂŠ qui fait mal â&#x20AC;Ś.

A votre service pour vous informer Le site de Rosny sous Bois. WWW.rosny93.fr

Le blog de Claude Pernès. WWW.claudepernes.com

Photos ts Encadremen Cadeaux

ux

et spĂŠcia techniques Tous travaux ud s st ios rĂŠalisĂŠs en no ier raphe de mĂŠt par un photog

C'est : FACE à l'Eglise, angle 4ème Zouaves 2 et 4 rue Gallièni - 93110 ROSNY-SOUS-BOIS TÊl./Fax 01 49 35 96 43

Restaurant

LE VER LUISANT

17, Grande Rue - 93250 VILLEMOMBLE  01 48 54 94 42 AU SOUS-SOL sur rĂŠservation

w w w. l ev e r l u i s a n t . c o m

Le blog de Claude Capillon. WWW.claudecapillon.fr

A GAUCHE TOUTE !

      Charcuterie LE GARGASSON

Mardi : Bois Perrier - Mercredi, samedi : Les Boutours - Jeudi, dimanche : Place Carnot - Vendredi : Place Saint-ExupĂŠry

 01 45 28 00 63

SpĂŠcialitĂŠs : Quiches - Pizzas Jambon maison Buffets campagnards        

ALIMENTATION GENERALE SPECIALITES ITALIENNES

Eliane FABRIS  01 64 04 24 35 R.C. Meaux A 316 376 508

LESOEURS

primeurs Le*** des fruits & lĂŠgumes Ă  Rosny

a r t x E = ĂŠ t Quali

!


ROSNY-ECHOS - JANVIER 2009

3

LA PAGE de L’ENSEIGNEMENT par Patrick CAPILLON

Meubles Nadim Meubles - Salons - Literie 26/28, rue du Général Galliéni 93110 ROSNY-SOUS-BOIS  01 48 54 96 77 - Fax. 01 48 94 65 65 stenadim@wanadoo.fr

Adjoint au Maire, délégué à l’éducation et à la petite enfance

REFORME DU LYCEE : ATTENTION A LA DESINFORMATION ! 1. Pourquoi avoir décidé de reporter la mise en oeuvre de la réforme du lycée ? La réforme de la classe de seconde devait être mise en place dans un délai rapide, compte tenu du consensus qui avait présidé à la réflexion sur le nouveau lycée républicain : ce consensus avait fait l’objet de deux protocoles d’accord signés par le ministre avec, d’une part, les organisations syndicales des enseignants et des personnels de direction et, d’autre part, les organisations lycéennes, ce qui est une première dans l’histoire des réformes du système éducatif. Ce consensus avait permis de dégager les objectifs du nouveau lycée : mieux former, mieux orienter, mieux accompagner les élèves. Or aujourd’hui, la rapidité de mise en oeuvre de la réforme est devenue le principal argument de ceux qui, pour protéger le statu quo, avancent les rumeurs les plus insensées sur les caractéristiques du nouveau lycée, accusé tour à tour de vouloir mettre l’histoire en option, de vouloir sacrifier les mathématiques, d’escamoter les sciences économiques. Le ministre a répondu point à point à toutes ces attaques. Mais il entend prendre au mot ceux qui prétendent que le seul obstacle à la réforme, c’est le manque de temps. C’est pourquoi Xavier Darcos propose de prolonger les discussions sur la réforme du lycée, en posant sur la table l’intégralité de la réforme, y compris les sujets qui lui sont liés tels que l’impact de cette réforme sur la condition enseignante, la part respective des différentes disciplines ou la place qui doit être accordée aux lycéens. En donnant plus de temps pour cette réforme, Xavier Darcos veut permettre aux Français de juger de cette réforme dans sa globalité, pas sur la base de fausses rumeurs.

Entreprise Générale de Bâtiment

2. S’agit-il d’un recul ? Ce n’est pas un recul, puisque la réforme du lycée reste totalement d’actualité : c’est donc une invitation à avancer plus loin, dans un climat de dialogue. Il n’y a pas de raison d’abandonner cette réforme, qui est une réforme juste et nécessaire, au cynisme de ceux qui se désintéressent de l’école, mais qui veulent faire structurer une opposition politique au gouvernement. Les Français ont besoin d’être rassemblés, pas de se diviser sur la base d’accusations mensongères destinées à affoler l’opinion. S’il y a une chose qui recule depuis des semaines, c’est la vérité sur les réformes. Quand Xavier Darcos réaffirme son attachement à la maternelle en rédigeant de nouveaux programmes, on prétend qu’il veut la supprimer. Lorsqu’il permet à chaque élève en difficulté de disposer de deux heures par semaine de soutien scolaire et de stages gratuits pendant les vacances, on fait croire qu’il supprime tous les moyens destinés à l’aide aux élèves en difficulté. Lorsqu’il propose une réforme du lycée qui correspond en tout point aux attentes exprimées par les lycéens et les enseignants, on ressort les vieux slogans sur le lycée light. La meilleure façon d’avancer, c’est de faire reculer le mensonge et les rumeurs. C’est ce que va faire Xavier Darcos en ouvrant une très large concertation sur la totalité de la réforme. On demande de prendre plus de temps ? Eh bien soit, mais que ce soit pour réformer. 3.Concrètement, que va-t-il se passer dans les prochaines semaines ? Le ministre va réunir à nouveau les syndicats, avec qui il n’a cessé de dialoguer depuis le mois de juin, pour définir les modalités de cette large consultation qui sera menée sur la totalité du futur lycée. Il s’assurera notamment auprès d’eux de leur volonté commune d’avancer sur les points de convergence qui avaient été identifiés au mois de juin. Patrick Capillon L’UMP de ROSNY condamne le refus de certains enseignants d’effectuer le soutien personnalisé aux élèves les plus en difficulté Le refus de certains enseignants d’effectuer le soutien personnalisé aux élèves les plus en difficulté, qui fait partie de leurs obligations en compensation de la suppression du samedi matin, est tout simplement scandaleux. Par idéologie, le refus de venir en aide aux élèves qui en ont le plus besoin est l’expression d’un égoïsme inacceptable de la part de certains enseignants et nous espérons que l’Académie de l’Education Nationale de Bobigny saura les rappeler à leurs obligations. L’intérêt des enfants, en particulier de ceux qui ont le plus de difficultés, doit primer. Patrick Capillon, Membre de l’UMP Rosny POUR VOTRE PUBLICITE dans ROSNY ECHOS Appelez Anne BOULLAND au 06.15.42.15.35 ou Christian POIRET au 06.64.13.49.21 ou adressez-vous à la permanence de l’URAM 17 place Carnot 93110 Rosny sous Bois le dimanche de 11 h à 13 h

Pompes funèbres Marbrerie A PF M

M. Affaire et Fils

Travaux tous cimetières Contrats obsèques 16, rue du Gal Leclerc - 93110 ROSNY-SOUS-BOIS Tél. 01 48 54 00 00 Fax. 01 48 54 02 02 N°d'habilitation0093 191

86, avenue Georges Clémenceau 94360 Bry-sur-Marne  01 48 82 00 31 - Fax 01 48 81 16 00 Email : snerct@wanadoo.fr


4

ROSNY-ECHOS - JANVIER 2009

LE CONSEILLER GENERAL DE ROSNY-SOUS-BOIS VOUS INFORME par CLAUDE CAPILLON, ADJOINT au MAIRE DELEGUE à la POLITIQUE de la VILLE, à la JEUNESSE et aux SPORTS. Aujourd’hui la situation financière du département est tellement catastrophique qu’on ne Le conseil général peut plus la cacher et Michel Klopfer dans les conclusions de son rapport n’a pas été tendre de la Seine-Saint-Denis avec la gestion des précédentes équipes, ni très optimiste pour l’avenir. à la dérive Le rapport Klopfer du nom du spécialiste qui a audité les finances du conseil général a été présenté début décembre au public et aux élus. Déficit abyssal, dette pharaonique, les sommes, toutes plus importantes les unes que les autres, claquent comme des sanctions dans la bouche de Michel Klopfer, auteur du rapport. A chaque présentation d’un nouveau tableau, on voit les conseillers généraux socialistes et communistes s’enfoncer un peu plus profond dans leurs fauteuils. Ces chiffres qui claquent sont autant de couperets qui tombent, dévoilant les erreurs et les errements de la gestion socialo-communiste que subit notre département. Voici plus de quarante ans que la gauche, accrochée au pouvoir, creuse inlassablement le gouffre des finances départementales. La Seine-Saint-Denis, le 93, 9-3, neuf cube ou quelque soit le nom qu’on lui donne est à la traine du pays. Ce n’est pas parce que nous manquons de richesses, opportunités ou de talents, c’est parce que systématiquement, tout à été fait pour l’empêcher d’émerger. Les mauvais choix ont succédé aux mauvais choix, les entreprises ont été chassées, l’insécurité médiatisée et la misère concentrée jusqu’à ce que la situation n’explose.

Il faut se mobiliser dès maintenant pour trouver une issue à cette situation et pourtant qu’ont-ils fait à l’issue du bilan ? Je vous le donne en mille, ils se sont renvoyé la balle. Rejetant la responsabilité les uns sur les autres mais aussi sur, l’Etat qui avait bon dos ce jour là. Il a pourtant (avec des gouvernements de droite et de gauche) investit plus que dans n’importe quel autre département de métropole. Les coupables nous les connaissons mais il ne sert à rien de partir dans une chasse aux sorcières qui ne résoudra pas la situation. Ma priorité, c’est le département et ses habitants. Maintenant que nous connaissons la situation, il faut l’assainir. Terminés, les petits arrangements entre amis que la droite à dénoncé depuis le début. On doit s’appuyer sur nos points forts et les revaloriser ; nous n’en manquons pas alors cessons de compter sur les autres pour nous en sortir ! Il faut recréer une nouvelle dynamique si nous souhaitons sortir de ce tunnel budgétaire. Je m’y emploie à chaque séance du conseil général où je siège en veillant scrupuleusement à vos intérêts. Claude Capillon, Conseiller général Le blog de Claude Capillon : www.claudecapillon.fr

Agence Guy Hoquet Immobilier Agence immobilière à Rosny-sous-Bois 9, rue Richard Gardebled - 93110 ROSNY-SOUS-BOIS

Tél. 01 48 55 70 47 - Fax : 01 48 55 16 39 rosnysousbois@guyhoquet.com

Remise de la Marianne d’or à la ville de Rosny en présence de Patricia Pernès.

LES HUMEURS DE CLAUDE PERNES MAIRE CONSEILLER REGIONAL, PRESIDENT DE L’AMIF

Le grand Pari(s) de l’après Kyoto

Vous ai-je déjà dit que je fais parti du jury du projet du Grand Paris ? Eh bien, ce matin, j’ai participé à une de nos réunions dont le but ultime est de présenter le visage de la métropole du XXIème siècle, une métropole qui prendrait en compte les exigences du protocole de Kyoto sur l’environnement. On nous a présenté aujourd’hui une modélisation du climat planétaire et les conséquences (si on ne fait rien) pour l’agglomération parisienne. Au rythme que nous suivons, il est prévu qu’en 2100 nous ayons le climat de Cordoue, je n’ose imaginer ce qu’ils auront, eux. Les canicules se banaliseront et je vous laisse imaginer les autres conséquences de ce réchauffement sur la nature. Il est donc plus que temps de réfléchir, il faut agir. Les solutions qu’on nous a proposé ce matin sont plutôt futées même si elles relè-

vent essentiellement du bon sens : revégétaliser la ville car les plantes garantissent de la fraicheur mais aussi multiplier les plans d’eau qui, la nuit, rafraichissent plus vite et j’en passe… On ne pourra pas dire qu’on ne savait pas puisque la sonnette d‘alarme a été tirée à plusieurs reprises. C’est pourquoi, j’espère de tout cœur que ces projets aboutiront. Enfin, je ne peux m’empêcher de repenser à la remarque plutôt stupide que j’ai lue sur le blog d’un militant écolo et qui fulminait contre les « résistants de la dernière heure » de l’engagement pour le développement durable. Ce n’est pas parce qu’on appartient au parti des « verts » qu’on détient la vérité écologique absolue, en outre si cet homme se sentait véritablement concerné par ce sujet, il aurait du se réjouir qu’un élu local comme moi y soit sensible. L’écologie est un sujet d’intérêt général qui ne peut rester la seule prérogative d’un parti s’abritant derrière ces préoccupations pour faire de la politique. Quant à moi, je ne me contente pas de beaux discours, j’agis au quotidien, dans ma vie et dans ma ville.

Soyez le changement Ces dernières années, nous avons découvert le développement durable et les menaces qui pèsent sur la planète. Nous avons entendu parler du développement durable, des énergies renouvelables. Un grand mouvement gagnait la planète mais il semble aujourd’hui freiné par la crise. Il ne faut pas s’y tromper, l’engouement pour les énergies vertes et le recyclage n’était soutenu que par intérêt économique. Malheureusement, c’est encore le meilleur moyen d’intéresser l’opinion publique, sinon comment expliquer que ce sujet développé et défendu depuis les années 70 n’ait connu l’approbation générale qu’au cours des cinq dernières années. Energies fossiles chères, dépendance énergétique donc économique, pénurie, baisse du pouvoir d’achat, rupture des équilibres politiques et terrorisme le tout agrémenté de catastrophes naturelles sont autant de facteurs qui ont poussé l’humanité à chercher des solutions de repli. Pourtant, la crise financière a bien montré qu’une partie des investisseurs ne sont pas convaincus par cette voie. Pour beaucoup « vert » rime avec cher. Toutefois, c’est une vérité qu’il ne tient qu’à nous de contredire. Je m’explique : n’importe quel promoteur vous chiffrera la différence de coût entre un bâtiment « nor-

mal » et un bâtiment Haute Qualité Environnementale, parce que les matériaux sont plus chers, qu’il faut passer plus de temps, etc. Il y aura toujours de bonnes raisons pour les esprits chagrins. Et on sait tous que le changement fait peur. Pourtant, j’ai rencontré des professionnels qui m’ont garanti le contraire. Il faudra sûrement faire un effort de productivité pour les deux ou trois premières constructions mais l’ensemble pourra s’avérer rentable. Finalement est-ce que le vrai problème ne vient pas plutôt des usages et des mauvaises habitudes qu’il faut changer ? C’est, je crois, notre principal défi pour l’avenir et en tant que maire, je pense qu’il est de mon devoir de pousser dans ce sens et je suggère aux partenaires des collectivités locales de tenir une double comptabilité : l’une classique, l’autre environnementale et sociale. Ils verront alors où leurs intérêts les guident. Gandhi a dit quelque chose qui m’a marqué : « Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde. » Cette citation, j’en ai fait ma profession de foi depuis que je me suis engagé en politique. La révolution du développement durable est en marche. Je ne me laisserai pas stopper par la première crise venue.


5

ROSNY-ECHOS - JANVIER 2009

Tout s’explique !!! Dans un excellent ouvrage intitulé « Toutes les réponses aux questions que vous ne vous êtes jamais posées » de Philippe Nessmann chez Marabout (un peu de pub pendant qu’on y est) nous pouvons lire à la page 161 cette intéressante explication.

golène Royal, l’ancienne Ministre de Mitterrand, au fait ça ne nous rajeunit pas ; elle a beau avoir piqué la coiffure à Bouchardeau et porter une tunique à la mode des hippies de 1968, le ridicule ne tue pas, c’est pas un perdreau de l’année la Marie!

Quelle est l’origine du mot «sinistre» ? Sinistre vient du latin sinister qui veut dire «gauche». Les expressions liées à la gauche sont souvent négatives (« être gauche», «se lever du pied gauche»)) contrairement à celles liées à la droite («la dextérité» ; «être adroit»). Le mal du PS (Parti Sinistré) qui devrait changer de sigle pour s’appeler le PP (Parti Pitoyable) serait donc le fait unique de sa soi disant appartenance à la gauche. Foutaise : tout le monde sait bien que le PS n’est pas un parti de gauche mais celui d’une classe sociale moyenne ou supérieure qui est bien loin des préoccupations de la majorité des gens. La triste pantalonnade offerte lors du congrès du PS par les deux harpies, le Prince de Paris et le jeune loup aux canines acérées, est digne de la meilleure pièce de boulevard : la femme, la maîtresse l’amant et le mari, il reste juste à élaborer le casting et savoir qui est qui et qui fait quoi ?

Donc, si l’on affine l’analyse, celle qui a perdu les élections présidentielles et maintenant celles du PS ne compte parmi les adhérents (hors combines politicardes d’avant congrès) que 66700 partisans de ses idées, c’est peu quand on a de l’ambition et surtout ça interpelle sur sa crédibilité réelle. Ne pas avoir le charisme suffisant pour fédérer son propre parti devrait être disqualificatoire devant la nation entière, même en ayant le soutien du tubercule à chapeau, l’éleveuse de poules de Fontenay, qui doit voir en elle une future candidate à l’élection de miss Poitou-Charentes, catégorie senior défraîchie. Pour les autres, Martine en tête, ce n’est guère plus brillant : 57500 adhérents pour elle, le même nombre pour le propriétaire de l’arche (l’arche de la Noé) et beaucoup moins pour le gauchiste BCBG.

MODE TEXTILE

us

ur vo o p e u q n e Ri

LINGERIE

8 MAGASINS A VOTRE SERVICE Rosny s/Bois 21, rue du Gal Leclerc

LINGE DE MAISON LAYETTE

01 45 28 00 74 DRANCY NOGENT LES LILAS LE RAINCY VINCENNES PANTIN AULNAY S/BOIS

Comment peut-on vouloir gouverner la France alors que, même dans leur propre parti, avec leurs amis et sympathisants, aucun des quatre ne dégage à lui seul une majorité ?

CHAUVIN

Allons plus en profondeur : le PS regroupe environ 230 000 adhérents, la motion la plus forte a recueilli 29 %, soit 66700 voix.

Le PS vient de donner à la France l’image d’un parti divisé, combinard où tractations et compromissions sont les deux mamelles du pouvoir et où chacun des candidats est plus concerné par son propre avenir que par celui de son pays. Il sera important de s’en souvenir le moment venu.

FERRONNERIE METALLERIE

Cette motion était présentée par la candidate PS à l’élection présidentielle, Mademoiselle Marie-Sé-

Serge Denneulin

Les ambitions personnelles des uns et des autres sont en fait bien loin des préoccupations quotidiennes de nos concitoyens, le nombrilisme affiché par chacun des candidats est risible et complètement décalé par rapports aux défis qui attendent nos sociétés modernes.

23, rue Carnot 93160 NOISY-LE-GRAND Tél. 01 43 03 15 00 - Fax : 01 43 03 11 04 sarl.chauvin@wanadoo.fr

TITANIC le retour ! A contrario du TITANIC qui fut victime d’un élément extérieur, un iceberg, qui causa son naufrage, le groupe socialiste du Conseil Municipal n’a besoin de personne pour se saborder. En effet lors du Conseil Municipal du 18 décembre 2008, comme un grand il nous a démontré qu’il avait en son sein tous les atouts pour le faire, en parfaite autarcie. Tous pour un, un pour tous, les quatre conseillers municipaux socialistes, à tour de rôle, avec constance (pas Bonacieux) se sont ingéniés à poser des questions sans fondement, dossiers mal ou non préparés, interventions approximatives, prise de parole inco-

POUR VOTRE PUBLICITE dans

ROSNY ECHOS Appelez Anne BOULLAND au 06.15.42.15.35 ou Christian POIRET au 06.64.13.49.21 ou adressez-vous à la permanence de l’URAM 17 place Carnot 93110 Rosny sous Bois le dimanche de 11 h à 13 h

hérentes, votes surréalistes, un festival digne des meilleures comédies de boulevard. Essayent-ils d’êtres aussi incompétents que leurs élus nationaux ? En tous cas ils ont offert à la majorité municipale les verges pour se faire battre et par la grâce de leurs incongruités ce Conseil Municipal, le dernier de l’année 2008 fut pour l’assistance présente un véritable régal, un arbre de Noël, un grand moment surtout lors des interventions du secrétaire de section, Jean-Claude EBERHARDT qui manifestement se sent pousser des ailes quand le pacha n’est pas là. Y aurait-il une guerre de succession au PS ? Nilo Burt

Menuiserie métallique - Aluminium et inox Ferronnerie d’art - Balcons - Persiennes - Rampes Clôtures - Grilles - Charpentes fer

DRODE & FRANCILIENNNE D'ELECTRICITE tier n e m r a P NCE A S I 4, rue A L P Y EUILL N 0 6 3 3 9 77 2 1 0 0 3  01 4 07 24 0 0 3 .com l 4 e 1 t 9 . e d fax. 0 o e@dr d o r d : l i E-ma


6

ROSNY-ECHOS - JANVIER 2009

TRANSPORTS LOCATION TERRASSEMENT

ENTREPRISE

PATRICK BLEICH ex EATP Egletons

«L’oubli de ses propres fautes est la plus sûre des absolutions». Konrad Adenauer Je ne saurais vous dire pourquoi, mais à la lecture de la tribune du PS dans le dernier Rosny-Mag’ une seule image me venait à l’esprit. Celle de Tartarin de Tarascon, mais si… Vous savez bien ! Ce célèbre personnage d’Alphonse Daudet, parti chasser le lion en Algérie, dont la réputation repose sur des récits de voyages et d’aventures plus ou moins inventés...Et bien, on a le même, à Rosny ! Nous apprenons donc que notre ami a terrassé la méchante URAM qui malgré ses affirmations perfides n’a pas été suivie par le Tribunal administratif, et qu’il voit donc sa légitimité confirmée. C’est bien… Sauf que, ce que notre ami oublie de dire, c’est surtout que sa situation n’a pas été examinée au fond. Les juges se sont bornés à examiner si la contestation était enregistrée dans les délais. Et comme vous le savez bien, chacun a dans sa vie un sourire de la fortune : du fait du week-end, et partant, de la fermeture du service courrier de la Préfecture, la requête contre l’inéligibilité de notre ami a été enregistrée en retard ! Mensonge par omission. Ce qui laisse entières les interrogations et affirmations légitimes, celles-là, des vrais Rosnéens qui eux, habitent réellement dans notre ville et surtout, y paient réellement leurs impôts. Notre ami pourrait-il en dire autant ? Il lui suffirait pourtant de si peu : produire à ceux qui lui font –encore- confiance une preuve réelle de nature à tordre le cou à ces assertions ! A défaut, oserions-nous lui suggérer de profiter de l’un des effets de la crise actuelle, notamment de la baisse de l’immobilier pour enfin accorder son ramage à son plumage, et donc investir dans un pied-à-terre plus douillet qu’un garage ? A suivre…

22, rue Saint-Pierre 93110 ROSNY SOUS BOIS

Tél. 01 45 28 16 98 Fax 01 45 28 75 20

Café - Restaurant Brasserie

M. et Mme Girbal

Cuisine traditionnelle Ouvert le midi du lundi au samedi inclus 168, Bd Alsace Lorraine - 93110 ROSNY-SOUS-BOIS

01 45 28 31 23

Société

Bosio & Fils Chauffage Central

• VMC • COUVERTURE • PLOMBERIE • SANITAIRE

Tél.: 01 43 88 21 21 - Fax : 01 43 88 14 63 115, avenue des Coquelicots - 93370 MONTFERMEIL S.A.R.L. AU CAPITAL DE 60.000  - SIRET 668 201 445 00032B - R.C. BOBIGNY

LA STRADA Restaurant Italien

PIZZA - GRILL 203, avenue Jean Jaurès 93110 Rosny-sous-Bois Ouvert du lundi au samedi  01 45 28 37 13

Société

D.T.P.

Démolitions - Travaux Publics 8, rue Nungesser - 93100 MONTREUIL

Tél. 01.48.54.56.62 Fax : 01.48.54.37.35

Mensonge par omission encore, quand parlant de la situation du CREIPS et de l’OMS, notre ami ne va pas au bout de sa présentation des faits, en omettant de rendre à César ce qui revient à César : en l’occurrence, à Claude Capillon et Alain Zègre la découverte des malversations en question et à Claude Pernès, la saisine de la justice ! Une manière étonnante d’exprimer un embarras, n’est-ce-pas ? Le plus drôle de l’histoire, c’est que notre ami a été en permanence présent au Conseil d’administration desdites associations tout au long de leur existence ! Responsabilité politique, disait-il ? Charité bien ordonnée commence par soi-même, Monsieur… Enfin, sur l’inéligibilité de Claude Pernès à la députation pour un an. Merci, cher ami, mais il aura appris à ses dépens que le mieux est parfois l’ennemi du bien. Car contrairement à ce qui est doucereusement insinué, ce n’est pas pour avoir traficoté ses comptes, comme d’autres, mais que pour payer plus rapidement une facture, il y a été de sa poche alors qu’il aurait dû passer par son mandataire financier ! Cela aussi, notre ami a oublié de le dire… Moralité : Il faudra bien, un jour ou l’autre que notre ami comprenne enfin qu’asséner un mensonge ne finit jamais par en faire une vérité ! Anne Boulland, Conseillère municipale.


ROSNY-ECHOS - JANVIER 2009

7

Quand un journal... rencontre un autre journal par Christian POIRET, conseiller municipal délégué aux affaires générales, aux affaires militaires et aux anciens combattants. Chargé de suivi de la vigne et de la confrérie de Rosny-sous-Bois Non, je ne voudrais pas être le rédacteur en chef d’un grand quotidien national ni même d’un quotidien régional ou d’un hebdomadaire politique, en ces temps de turbulences «Socialistes». Il faut savoir que nos grands quotidiens comme Le Monde, Libération ou autres ont dû imprimer des articles, depuis, deux mois, sur l’élection de la Première Secrétaire du Parti Socialiste avec beaucoup de contrariétés. Fallait-il que les articles soient en faveur de Martine Aubry ? ou fallait-il qu’ils soient en faveur de Ségolène Royal ? DILEMME…… Les journalistes de ces journaux, qui sont j’en suis absolument certain, dans une ligne de conduite sans faille, ont dû recevoir, soit par téléphone, soit par mail, soit par une invitation à casser une petite croûte, (style Repas Gauche Caviar) des demandes «pressantes» de chacun des partisans de l’une ou de l’autre. Ils ont dû rencontrer ou entendre, Vincent Peillon et/ou Manuel Vals et autres «Royalistes», Bertrand Delanoë et/ou Benoît Hamon et autres «Martinettes». Ils ont dû en faire des ronds de jambes pour tenter d’obtenir les bonnes grâces des journalistes. Mais voilà, les déclarations de l’une ou de l’autre sont tellement proches que c’est difficile de s’y retrouver. Par exemple, naturellement pas dit de la même manière mais avec une finalité identique, j’ai retenu le vote des militants, il faut faire un profond renouvellement du Parti Socialiste, il faut un changement qui marque les esprits de nos adhérents, il faut regarder vers l’extérieur, il faut des visages, des têtes et aussi des comportements différents, nous voulons dire aux militants bravo pour votre travail, vous avez défendu ce que vous croyez juste, il faut penser différemment dans un grand Parti Socialiste mais être groupés autour des dirigeants (là ils sont deux). Et le plus beau, c’est servir les Français et pour servir les Français, servir le Parti Socialiste. Ça ils ne l’ont pas encore prouvé. Je voudrais bien savoir si nos « Martinettes » de Rosny, (ils ne le sont peut être pas tous, il faut bien quelques « Royalistes » et il y a même des «Bayroutistes» comme l’ancien adhérent du Parti Socialiste parti avec quelques amis au MODEM) sont pour servir les Rosnéennes et Rosnéens et pour servir les Rosnéennes et Rosnéens, servir le Parti Socialiste de Rosny ?. (ce parti dont les élus refusent les chocolats offerts par Claude Pernès aux Conseillers municipaux, histoire de faire voir qu’ils sont là). Une question, «Vont-ils faire la galette «Royal» de la section de Rosny ?». Vous le saurez en regardant le blog de Philippe Vachieri sur internet s’il est mis à jour car il ne semble n’y avoir rien de nouveau depuis les élections municipales. Il n’a peut être rien à dire. Christian POIRET

LUMAGE

Lumière - Agencement électrique Entretien de parc immobilier Rénovation d’appartements Rénovation de bureaux Mise en conformité électrique Maintenance électrique Entreprise générale d’électricité Etude - Conseil - Réalisation - Agencement électrique

LUMAGE 9, rue Marcel Dassault - Z.I. Les Renouillères - 93364 Neuilly-Plaisance Cedex Tél. 01 41 54 12 50 - Fax. 01 41 54 12 55 - Courriel : lumage@wanadoo.fr

CAFE

RESTAURANT

Spécialités Portugaises

Le Terminus

RESTAURANT

Churrasqueira - Grillades Plats à emporter sur commande (poulet, travers, cochon de lait...)

Soirées - Banquets Repas d'affaires

23, av. Daniel Perdrigé (plateau d'Avron) - 93360 Neuilly-Plaisance

 01 43 00 39 64

NTSL

organise tous séjours

Classes transplantées pour les communes Voyages collectifs pour les Comités d‛Entreprises

La Ferme de la Petite Loge à seulement 30‛ de Paris et 15‛ d‛Eurodisneyland

Manifeste en faveur de la paix au Moyen-Orient Depuis quelques jours nous vivons une période d’une violence et d’une souffrance inouïes, absolument insupportable. La voie des armes se fait encore entendre en Palestine. Des civils : femmes et enfants meurent sous les bombardements incessants. Peut-on imaginer, l’angoisse des prochains tirs, le bruit des explosions et des cris, l’horreur des blessés et des morts? La problématique demeure la désorganisation sociale et urbaine, l’insalubrité, le manque d’eau et de nourriture, au cœur d’une ville surpeuplée ? Soulignons que Gaza : c’est 4 000 habitants au km2 ! Quotidiennement les nouvelles informations sont accompagnées de leurs lots d’atrocité ; hier ce sont trois écoles qui ont été touchées où sont morts des enfants ainsi que des familles refugiées parce que leurs maisons avaient été détruites. Encore une fois le fanatisme qui gangrène deux peuples a vaincu. L’incompréhension a repris sa place dans un conflit ou un semblant de sérénité semblait s’installer. Il faut croire que la notion de Tolérance a disparu de cette partie du monde, pourtant jadis fertile en la matière ! Cette situation nous fait craindre le pire pour l’avenir. Depuis de nombreuses années « un peu trop à mon goût », aucune avancée majeure n’a permis de construire deux états souverains et indépendants. POURQUOI ? Pourquoi semble t il aussi difficile d’instaurer une médiation entre les deux peuples avec pour ambition le bien être de tous !. Je pense que la communauté internationale doit aider à ce dialogue en assurant les conditions de sa mise en œuvre. Et il faut saluer les actions de Nicolas Sarkozy, qui a visité tous les acteurs de ce conflit. La nature a fait l’homme heureux et bon, mais [...] la société le déprave et le rend misérable. (Jean-Jacques Rousseau) Il est temps de construire une paix durable. Samir BENAMAR, Adjoint au Maire

L’URAM fête les rois à partir de 14h30

DIMANCHE 1er FEVRIER à la salle des fêtes de l’hôtel de ville RESERVATIONS et RENSEIGNEMENTS : Patricia Pernès 222, rue du Général Leclerc - ROSNY-SOUS-BOIS

Tél. 01.48.55.41.47

Séminaires résidentiels Journées d‛étude Location salles de réception pour mariages ou banquets NTSL - Neige Soleil Tourisme Loisirs 145, rue Jean-Jaurès - 94700 MAISONS ALFORT

Tél. 01.43.75.27.20 Fax : 01.43.96.52.04

Travaux publics et particuliers

t e l l a V e l l e v u o 002

N é t é i c So

O Certifié IS

9

16, avenue de Lattre-de-Tassigny

94120 FONTENAY-SOUS-BOIS

01 48 77 70 77 Fax. 01 43 94 96 06 E-mail : SNV4@wanadoo.fr


8

ROSNY-ECHOS - JANVIER 2009

LE MOT DU DIRECTEUR par SERGE DENNEULIN Adjoint au Maire de Rosny-sous-Bois délégué à la culture Président du Comité de Jumelage 2008, une année riche en événements marquants, s’est terminée. Libération d’Ingrid Betancourt, en grande partie grâce aux actions menées par le gouvernement français et en tout premier lieu par le Président de la République, succès sans précédent pour le film «Bienvenue chez les Ch’tis», un film qui sent bon la France et la générosité, élection de Barack Obama aux Etats-Unis d’Amérique, Présidence Française de l’Union Européenne sur fond de crise financière mondiale, marquée par la détermination sans faille de l’exécutif de notre pays qui fut un véritable moteur pour nos partenaires, hausse des matières premières, en particulier les produits dérivés du pétrole, augmentation du chômage et difficultés accrues pour les entreprises et les particuliers.

ROSNY-ECHOS Journal édité par l’URAM

Siège social : 17, place Carnot 93110 Rosny-sous-Bois Tél. 01.48.54.45.79

Directeur du Journal : Serge DENNEULIN

Directrice de la publicité : Anne BOULLAND 06.15.42.15.35

Sans oublier les élections municipales qui ont vu la victoire de l’URAM au premier tour avec 54 % des suffrages. Durant cette campagne des élections municipales, la gauche socialiste rosnéenne a parfois réclamé, à bout d’argument, un débat d’idées. Certes le débat est indispensable dans la vie politique, mais quel débat avec quelles idées et surtout quels débatteurs ? L’indigence du groupe socialiste au Conseil Municipal est telle que l’on désespère de pouvoir, un jour, débattre avec eux de quelque sujet que ce soit tant sur le fond que sur la forme eux qui ne proposent jamais aucune solution et se contentent inlassablement de critiquer en ergotant sur tout et sur rien, et pratiquement toujours hors sujet. Le seul débat philosophique que nous pourrions avoir avec eux pourrait être, « De leur participation aux inaugurations et aux buffets après avoir voté contre ou bien s’être abstenus » ou encore « Comment figurer, telle la mouche du coche, sur une photo officielle où l’on n’a rien à faire ? », ce dernier sujet étant destiné plus particulièrement à Philippe Vachieri, le Forrest Gump du PS local qui excelle dans cette délicate chasse à l’objectif du photographe afin de figurer sur le bon cliché, dernier exemple lors de l’inauguration de la rue Missak Manouchian où ce bon Philippe, arrivé en retard, comme d’habitude a réussi à se faufiler et à se mettre juste dans l’axe de notre Maire, Claude Pernès, de notre Conseiller Général Claude Capillon et de Claude Bartolone, Président du Conseil Général (tiens , 3 Claude) juste avant que le petit oiseau sorte, clic-clac merci monsieur Kodak, en tous cas du grand art !

Responsable de la mise en page : Christian POIRET 06.64.13.49.21

Imprimerie : Imprimeries IPS 27300 Bernay Tél. 02.32.45.68.00

Dépôt légal n°15753

Peut-être imagine-t il ainsi bénéficier d’une parcelle de l’aura dégagée par ceux que l’on photographie ? Franchement c’est un peu pitoyable de n’être pas capable d’exister par son seul talent et sa seule personnalité, et de ne figurer sur les photos que par procuration et artifice, mais enfin c’est comme ça. A l’aube de cette nouvelle année, le comité de rédaction de Rosny Echos vous souhaite à toutes et tous, lecteurs, annonceurs, amis ou adversaires politiques une bonne et heureuse année 2009 pour vous mêmes et ceux qui vous sont chers et que la devise de Rosny « Vivre ensemble » soit pour demain comme pour hier un gage de réussite pour notre ville. Serge Denneulin

Rosny-Echos est tiré à 18.000 exemplaires

Directeur de la distribution : Jean-Claude GÉRARD 06.21.24.52.02

Information.... Information.... Information L’INSEE vient de porter à notre connaissance les chiffres, relatifs à la population légale de Rosny-Sous-Bois, tels qu’ils ressortent des enquêtes annuelles de recensement réalisées de 2004 à 2008.



La population légale, à compter du 1er janvier 2009, est de 41.424 habitants contre 39.499 habitants en 1999. Comme vous le savez certainement, à Rosny sous Bois, la Clinique Hoffmann située rue du Docteur Schweitzer a ouvert une maternité. Alors question ? Y a-t-il cause à effet ?? C’est très agréable de savoir que dorénavant nous pouvons avoir des familles qui diront «Mes enfants sont nés à Rosnysous-Bois »

BULLETIN D’ADHESION Nom ...................................................................................................... Prénom ................................................................................................. Date de Naissance ............................................................................... Profession............................................................................................. Adresse ................................................................................................ .............................................................................................................. .............................................................................................................. email ..................................................................................................... Téléphone............................................................................................. Membre actif : 20 E - Membre bienfaiteur : 50 E Signature

A retourner à l’URAM 17, place Carnot - 93110 ROSNY SOUS BOIS


Rosny Echos - Numéro de janvier 2009