Page 1

Le dossier du mois :

La mort, la fin de tout ou… Témoignage :

Pourquoi moi ?

Pour aller plus loin L’offre du mois La citation

Face au cancer !

le mot cancer lui-même fait peur. pour les souffrances dont il est porteur comme pour l’incertitude finale qu’il génère. Or depuis 2004, le cancer a pris la place des maladies cardio-vasculaires au premier rang des causes de mortalité prématurée. Il touche un homme sur deux et une femme sur trois 1. dans Mon cancer, entre combats et découvertes 2, l’auteure raconte ses combats avec sincérité, sensibilité et pudeur. Elle aborde avec beaucoup de lucidité les questions essentielles que cette maladie ne manque pas de susciter. voici, comme dossier du mois, le résumé de l’un des chapitres de cet excellent livre.

[ S O M M A I R E ]

édito

numéro 13_02

 AlAIn StAMp 1

2

http://www.arc-cancer.net/le-cancer-en-chiffres/article/le-cancer-en-chiffres. html consulté le 27/11/09. Éditions BlF Europe, coll. « nouveau départ », novembre 2009, 94 pages.


 le dossier

La mortmort La mort, la fin de tout ou…

le cancer et la mort sont indissociables, même si aujourd’hui les progrès sont prometteurs. II est légitime d’être bouleversé par ce sujet. la mort est une énigme incompréhensible. deux certitudes, cependant : « 100 % des êtres humains décèdent 1 » et la vie sur terre ne peut se vivre qu’une seule fois.

Depuis que je suis en âge de raisonner, j’ai toujours été en recherche. Ce « vide » me pesait ! J’ai erré de solutions en solutions pendant presque quarante ans. Il y a quelques années, j’ai eu la réponse. J’ai vécu une rencontre inoubliable avec Christ ! Depuis, plus de vide, et la mort s’est transformée en un passage avec une destination. Ce n’est plus une errance dans un univers aussi froid que sombre. Ma vie sur terre est un lieu où j’expérimente la vie avec Jésus avant l’entrée dans l’éternité.

gnements dans les synagogues, discours auprès des foules, guérisons multiples, miracles. Du lever du soleil à son coucher, Jésus ne fait que du bien autour de lui. II accueille tout le monde, notamment les exclus de la société. Au nom de Dieu, il pardonne les péchés de ceux qui croient en lui. Il leur donne la force de recommencer leur vie de façon différente. Il sera arrêté et mis à mort. Sa fin de vie sur terre est, à nos yeux, une tragédie. Mourir sur la croix, un scandale, lui qui est sans péché et tout amour !

Une destinée exceptionnelle

Et pourtant, Jésus est venu nous dire que Dieu nous aime, qu’il veut être là, avec nous, dans notre vie quotidienne et qu’il veut, plus que tout, nous accueillir avec lui dans l’éternité. Par son sacrifice, Christ nous offre le pardon de Dieu et le salut éternel. Christ a subi cet outrage pour nous ouvrir la voie du salut. Par sa mort, il a vaincu le péché. L’obéissance absolue de Jésus à son père nous a rachetés de tous nos péchés. Croire en Christ, c’est retrouver le chemin pour aller vers Dieu. Mieux encore, comme le dit si bien Jésus : « Le chemin, répondit Jésus, c’est moi, parce que je suis la vérité et la vie. Personne ne va au Père sans passer par moi 2 ».

Jésus est venu sur terre pour une mission toute particulière : nous sauver. Envoyé par son père, il est le cadeau inestimable de Dieu pour nous. L’amour de celui-ci à notre égard est tel que le sacrifice de son Fils s’est imposé à lui. Christ quitte donc son état supérieur de Fils de Dieu, toutpuissant et sans limite, et devient homme. Soyons conscients que son humanité a dû lui coûter cher, très cher. Sa vie sur terre est brève. Trente-trois ans, c’est l’âge où nous commençons notre vie d’adulte. Tout reste à construire : les projets, la famille, la vie professionnelle et sociale. Son ministère est hors norme : ensei-

(suite en paGe 4)


t Mon cancer, entre combats et découvertes Quand surviennent les difficultés, les questions surgissent. La maladie est-elle une punition ? agnès aborde ces interrogations sans détour. un récit sans fausse honte, sans complaisance, ni pitié de soi, plein d’espoir, de vitalité et d’optimisme ! A. Baroncini, Éditions BLF Europe.

 l’offre du mois

témoignage

Pourquoi moi ? Samedi 19 janvier 2008, il fait froid et le ciel est bas, chargé de nuages. Je quitte la clinique avec une boule dans la gorge. Je me sens fragile, vulnérable et prête à tomber. Ce corps qui, jusqu’à présent, fonctionnait à peu près normalement, me fait à présent une blague que je n’apprécie pas du tout. le moment d’émotions passé et les larmes séchées, la révolte et les points d’interrogation font leur apparition. Mon amie damaris – ma confidente – et moi, sommes installées dans sa cuisine. Soudain, je lance comme un cri de désespoir : « pourquoi moi ? de quoi suis-je coupable pour être atteinte à présent d’un cancer ? » Alors que j’essaie de trouver une explication raisonnable à mon drame, une remarque vient bousculer toute logique : « Et pourquoi pas toi ? », me lance damaris. ces quatre tout petits mots mis l’un à côté de l’autre me font l’effet d’une bombe ! Mais oui, pourquoi pas moi en définitive. Qu’ai-je fait ou pas fait pour que cela ne me touche pas ? dans les deux cas, la réponse est : rien de particulier. Il faut bien se rendre à l’évidence, les pensées qui me tourmentent n’ont qu’un seul but : me culpabiliser ! un nouvel horizon s’ouvre alors. Si je ne suis pas « coupable » du mal qui m’atteint, le « pourquoi » accusateur peut alors se transformer en un « pour quoi : dans quels buts ». un cortège inéluctable de questions m’envahit : « Si je ne suis pas coupable, pourquoi la maladie, la souffrance ? le cancer, c’est quoi au juste ? la mort, une fin en soi ou... ? Où trouver la force pour traverser cette épreuve ? Y a-t-il encore un avenir ? » ces réflexions m’accompagneront sans relâche. Elles font partie intégrante de la maladie. À chaque étape de mon mal je découvrirai des réponses au cœur de la Bible : la parole vivante qui fait cohabiter vérité et compassion. Jusque-là, je ne jugeais pas nécessaire d’approfondir ma relation avec christ. désormais, un monde nouveau s’offre à moi. ce monde où je trouverai en premier lieu la guérison de mon âme, avant même celle du corps à laquelle nous aspirons tous, quand nous sommes atteints de ce mal. une chose est certaine, dieu ne se trompe jamais ! Suivez n  AgnèS B. – ExtRAItS du chApItRE 2, Mon cancer, entre coMbats et découvertes. AvEc AutORISAtIOn.

 pour aller plus loin

Évangile selon Jean, chapitre 9 versets 1 à 38. lisez les  passages bibliques  Évangile selon Jean, chapitre 3 versets 16 à 21. suivants :

u tement gratui blique par bi cours spondance! corre n d’un

ço par ière le La prem ique gratuit r bibl mmande co à cours ce pondan corres rectement à: l di 3 Usse – 1920 BP 110 ce an MSD – Fr Cedex


[ l E d O S S I E R d u M O I S _ l A M O Rt, l A F I n d E tO u t O u … _ S u I t E ]

« Vous n’êtes  pas seul. Toute  l’humanité est  préoccupée  par la même  recherche.  Toute l’humanité cherche  la réponse à la  confusion, à la  nausée morale et  au vide spirituel.  Toute l’humanité  languit après  une direction, un  réconfort et la  paix ».

La paix avec Dieu, Billy Graham, Éditions des Groupes Missionnaires, page 16.

EZ VOS Z… POS EZ À E S IS G RÉA ÉCRIV ! IONS… QUEST blfeurope.com @ r e li b pu

Elle n’est pas une fin en soi ; elle est juste le point final du premier chapitre de notre vie. C’est la passerelle entre notre vie terrestre et l’éternité. Mais deux possibilités s’offrent alors, la vie éternelle ou la mort éternelle. L’éternité est une réalité pour vous comme pour moi. Personne ne peut y échapper. En revanche, nous avons le choix de la vivre auprès de Christ ou loin de lui : « Je suis la résurrection et la vie, [lui dit Jésus]. Celui qui place en moi toute sa confiance vivra, même s’il meurt. Et tout homme qui vit et croit en moi ne mourra jamais. Crois-tu cela ? 3 » Vous comme moi, nous sommes tous concernés par cet état de fait. Pas d’exception ! Par son obéissance sans faille, Jésus offre l’occasion de prendre une nouvelle décision. Deux options à portée de main. Soit reconnaître Christ comme votre Sauveur et passer le reste de votre existence auprès de lui : sur terre comme au ciel. Comme moi, il y a dix ans – et pas un soupçon de regret. Soit ne pas l’accepter et continuer le chemin avec vos ques-

tions existentielles qui ne trouveront des réponses qu’une fois votre vie terrestre achevée. Cette terre est le sas d’entrée dans l’éternité. Vous ne maîtrisez pas la durée de votre présence ici-bas... fort heureusement. Aujourd’hui, je vois les choses sous un autre angle. Je sais qu’à tout moment, cette maladie peut m’emporter. La mort a pris vie en moi. Elle n’est plus un concept mais une réalité. Elle est plus présente que jamais. Sa présence m’encourage à profiter de chaque instant que Dieu me donne à vivre. Elle transforme ma façon de voir le monde. Elle met le doigt sur le sens profond de ma vie. Oui, je suis sauvée et je sais où je vais. Et vous ?  ExtRAItS du lIvRE Mon cancer, entre coMbats et découvertes, d’AgnèS BAROncInI, ÉdItIOnS BlF EuROpE, cOll. « nOuvEAu dÉpARt ». AvEc AutORISAtIOn. AdAptAtIOn AlAIn StAMp.

1

2 3

Shaw georges Bernard, écrivain irlandais, cité dans La mort point final ou deux points, Billy graham, Éd. EBv, 1989. la Bible : Évangile selon Jean, chapitre 14 verset 6. la Bible : Évangile selon Jean, chapitre 11 versets 25 et 26.

[Visitez www.unpoissondansle.net]

 la citation

La mort, passage obligé

Coupon à renvoyer à l’ a d r e s s e C i - C o n t r e

cet imprimé vous a été distribué par :

ou à défaut à association « publier. » Bp 10019 F-67320 drulingen

Le message essentiel est édité par Association « Publier. » BP 10019/F-67320 DRULINGEN publier@blfeurope.com Directeur de publication : Alain Stamp Impression : www.blfeurope.com

ISSN 1288-2526 © « Publier. » 2010 _ Reproduction interdite Ne pas jeter sur la voie publique

1.  Je souhaite recevoir, gratuitement et  sans engagement de ma part* :  un évangile, partie de la Bible  le livre Mon cancer, entre combats et découvertes A. Baroncini, Éd. BlF Europe  une visite à domicile  la première leçon d’un cours biblique par correspondance à commander directement à MSd – Bp110 19203 uSSEl cedex France

*offre limitée à une par foyer

… que vous pouvez contacter, si vous voulez en savoir plus.

2. Mes coordonnées : nom/prénom

Adresse

La mort, la fin de tout ou ...  

Numéro de février 2010 de la revue Message Essentiel