Page 1

À demain L’homme face à la gloire de Dieu

Philippe Viguier

PUBLIÉ PAR « UN POISSON DANS LE NET » HTTP://UNPOISSONDANSLE.NET SOUS LICENCE CREATIVE COMMONS

PATERNITÉ-PAS D'UTILISATION COMMERCIALEPARTAGE DES CONDITIONS INITIALES À L'IDENTIQUE 2.0 FRANCE HTTP://CREATIVECOMMONS.ORG/LICENSES/BY-NC-SA/2.0/FR/ PAGE 1 - À DEMAIN, PHILIPPE VIGUIER - PUBLIÉ PAR « UN POISSON DANS LE NET» À HTTP://UNPOISSONDANSLE.NET, LICENCE CREATIVE COMMONS BY-NC-SA 2.0 FR


PAGE 2 - À DEMAIN, PHILIPPE VIGUIER - PUBLIÉ PAR « UN POISSON DANS LE NET» À HTTP://UNPOISSONDANSLE.NET, LICENCE CREATIVE COMMONS BY-NC-SA 2.0 FR


Dédicace Pour Luc, mon frère Jeune dans la foi et passionné de Dieu Que cette lecture enrichisse ta foi Et affermisse tes fondations en Christ.

PAGE 3 - À DEMAIN, PHILIPPE VIGUIER - PUBLIÉ PAR « UN POISSON DANS LE NET» À HTTP://UNPOISSONDANSLE.NET, LICENCE CREATIVE COMMONS BY-NC-SA 2.0 FR


Préface Lorsque le prophète Jérémie fut appelé au ministère, il n’était encore qu’un adolescent ou un jeune adulte. Mais ceci ne l’empêcha pas de prêcher. En effet, pour lui il était impossible de ne pas proclamer la parole de Dieu : « Si je dis: Je ne ferai plus mention de lui, Je ne parlerai plus en son nom, Il y a dans mon cœur comme un feu dévorant Qui est renfermé dans mes os. Je m’efforce de la contenir, et je ne le puis. » (Jérémie 20 :9) Mais si Jérémie n’avait pas honte d’élever sa voix contre les grands de son pays à son jeune âge, ce n’était certainement pas à cause de son éducation ou de son expérience. Appelé de Dieu, il était un porte-parole. Il ne parlait pas de sa propre autorité, il parlait pour Dieu. C’est ce même feu dévorant qui m’a poussé à composer ce livre. Finissant cet ouvrage à l’âge de 21 ans, je ne possède aucune fondation pour me vanter de mon éducation ou de mon expérience. Si j’écris ce livre ce n’est pas à cause de ma sagesse, je ne me leurre pas. Mon but n’est pas de parler de ma propre voix , mais c’est de proclamer la Parole de Dieu, ce que j’ai essayé de faire aussi fidèlement que possible. Ce livre fut aussi un test de ma foi. C’est une chose de se sentir appelé, mais c’en est un autre de croire que Dieu peut réellement utiliser les PAGE 4 - À DEMAIN, PHILIPPE VIGUIER - PUBLIÉ PAR « UN POISSON DANS LE NET» À HTTP://UNPOISSONDANSLE.NET, LICENCE CREATIVE COMMONS BY-NC-SA 2.0 FR


choses faibles de ce monde pour confondre les fortes, comme le prêchait l’apôtre Paul (1 Corinthiens 1 : 27). Dieu a permis la complétion de cet ouvrage malgré bien des barrières, je prie qu’il en recueille aussi les fruits. Concernant le contenu du livre, il a été rédigé pour donner une vue d'ensemble sur les fondamentaux de la vie chrétienne en se basant sur la gloire de Dieu. Le plan du livre est formé autour de ce que je crois être les trois piliers de la théologie: Dieu, l'homme, et la relation entre les deux. Lorsque l’on comprend la nature de l’homme, la nature de Dieu et la manière avec laquelle l’homme doit être en relation avec Dieu, l’essentiel de la foi biblique est communiquée. C’est pour cela que le livre contient une partie sur la nature de l’homme (limité, inutile, dépendant, dépravé), une autre sur la nature de Dieu (amour), et trois parties sur la relation entre les deux (basées sur Exode 33-34). L’introduction et la conclusion servent de ciment pour le reste du livre.

PAGE 5 - À DEMAIN, PHILIPPE VIGUIER - PUBLIÉ PAR « UN POISSON DANS LE NET» À HTTP://UNPOISSONDANSLE.NET, LICENCE CREATIVE COMMONS BY-NC-SA 2.0 FR


L’idée de ce livre est simple : Dieu est glorieux, et l’homme ne l’est pas. Mais en se soumettant à Dieu, l’homme permet à Dieu d’accomplir Ses œuvres en lui. Et quelles œuvres ! Quelle gloire ! C’est ce que Paul nous communique en 1 Corinthiens 4 :7 : « Nous portons ce trésor dans des vases de terre, afin que cette grande puissance soit attribuée à Dieu, et non pas à nous. » Ma vision de la gloire de Dieu a énormément changée lors de mon étude. Au début, j'imaginais la gloire de Dieu dans l’église comme quelque chose attirant l’attention, donnant des idées de grandeur et de lumière. Mais en réalité, c’est bien plus profond que cela. La gloire de Dieu en l’homme, c’est avant tout ce qui lui permet d’accomplir ce qui est impossible à sa nature pécheresse de faire   : aimer, pardonner, s’abandonner, souffrir avec joie, garder espoir, rester fidèle malgré tout. Je prie de tout cœur que cette lecture vous sera une bénédiction, qu’elle rafraîchira votre esprit et vous rappellera à quel point la marche avec Dieu est belle et merveilleuse ! En Christ, Philippe Viguier

PAGE 6 - À DEMAIN, PHILIPPE VIGUIER - PUBLIÉ PAR « UN POISSON DANS LE NET» À HTTP://UNPOISSONDANSLE.NET, LICENCE CREATIVE COMMONS BY-NC-SA 2.0 FR


Première partie : Introduction « Certaines personnes voient les choses comme elles sont et demandent ‘Pourquoi?’ Je rêve de choses qui n’ont jamais été et m’exclame ‘Pourquoi pas !’ »

George Bernard Shaw

PAGE 7 - À DEMAIN, PHILIPPE VIGUIER - PUBLIÉ PAR « UN POISSON DANS LE NET» À HTTP://UNPOISSONDANSLE.NET, LICENCE CREATIVE COMMONS BY-NC-SA 2.0 FR


I. Un Rêve de Loin Il y a de cela près de quatre mille ans, un homme regardait les étoiles. Venant d’une contrée où les gens adoraient la lune, il avait souvent observé le ciel. Souvent, il avait essayé de trouver un sens à sa vie en contemplant la toile nocturne. Pourtant, l’immensité et la grandeur de celle-ci n’avait jusqu’alors apporté qu'un sentiment de vide et de désir non comblé. Mais cette fois les choses étaient bien différentes. Pour la première fois, l’infinité du ciel semblait pouvoir être saisie. Après la mort de son père, Abraham avait reçu un appel de Dieu lui demandant de tout quitter, son pays, sa patrie et sa famille, pour se rendre dans une terre qu’il ne connaissait pas. Abraham avait alors 75 ans. Accompagné de sa femme, de son neveu et de ses serviteurs, il était parti pour Canaan. A son arrivée, Dieu lui promit ce même pays pour sa descendance. Abraham avait souvent médité sur cette promesse. Ce Dieu qui lui était apparu et qu’il connaissait encore si peu était si différent des autres dieux et de leurs religions. Comme cette lune isolée dans le ciel obtenant toute l’attention au détriment du reste, les religions qu’Abraham avaient observées ne semblaient expliquer la vie que de façon limitée ; où le but de chacun n’était que de satisfaire son propre intérêt, oubliant l’entourage et la beauté d’un univers.

PAGE 8 - À DEMAIN, PHILIPPE VIGUIER - PUBLIÉ PAR « UN POISSON DANS LE NET» À HTTP://UNPOISSONDANSLE.NET, LICENCE CREATIVE COMMONS BY-NC-SA 2.0 FR


Ce Dieu-là en revanche lui faisait voir le monde au travers d’une perspective bien plus vaste ; où rien ne s’isole, où dans le ciel, chaque étoile compte. Où le sens de la vie se trouve dans chaque détail. Il lui avait dit plus tôt : « Je ferai de toi une grande nation, et je te bénirai; je rendrai ton nom grand, et tu seras une source de bénédiction. Je bénirai ceux qui te béniront, et je maudirai ceux qui te maudiront; et toutes les familles de la terre seront bénies en toi. » (Genèse 12 :2-3). Non seulement sa relation avec ce Dieu bouleversait sa vie, mais celle aussi de toute la terre, présente et future. Et alors qu’il contemple ces étoiles, Abraham réalise que le Dieu avec lequel il est entré en communion est bien plus grand que tout ce qu’il aurait pu imaginer. Cette relation avec ce Dieu ne le connectait pas seulement avec un grand Dieu, mais aussi avec tout le reste de sa création. Il commençait à faire partie d’une histoire bien plus grande que la sienne ; celle du Dieu de l’Humanité. Abraham avait déjà constaté la puissance de ce Dieu. Il revenait juste d’une bataille où il avait vaincu quatre chefs de grandes villes qui avaient conquis et ravagé une partie du pays et enlevé son neveu. Avec seulement 318 de ses serviteurs il avait mis en déroute quatre rois et leurs armées. Jusqu’où pouvait aller la puissance de ce Dieu ? A quel point était-il grand ? C’est ce à quoi il réfléchissait en regardant le ciel. Dieu venait juste de lui dire « Regarde vers le ciel, et compte les étoiles, si tu peux les PAGE 9 - À DEMAIN, PHILIPPE VIGUIER - PUBLIÉ PAR « UN POISSON DANS LE NET» À HTTP://UNPOISSONDANSLE.NET, LICENCE CREATIVE COMMONS BY-NC-SA 2.0 FR


compter. Et il lui dit: telle sera ta postérité. » (Genèse 15   :5). Et alors, il essayait de compter ces étoiles. Mais plus ses yeux s’habituaient à l’obscurité, plus celles-ci semblaient être nombreuses. Trop nombreuses pour être comptées. Quel Dieu pouvait faire une telle promesse ? Non seulement Abraham était sans enfant, avancé en âge, aux alentours des quatre-vingt ans, mais en plus son épouse était stérile. Comment une postérité aussi nombreuse que ces milliers et milliers d’étoiles pourrait-elle naître à partir de rien ? Sur le plan humain, tout semblait impossible. Mais ces étoiles, si nombreuses, représentant chacune une âme, une vie, une histoire, rappellent à Abraham qu’il ne pourrait jamais saisir la totalité de ce dont il faisait partie. Tout ce qu’il pourrait être ou connaître ne resterait que quelques mesures, qu’un épisode, dans la symphonie de la relation entre Dieu et l’homme ; Abraham réalisa que ce qui est perçu par l’œil ne suffisait pas. Et Abraham crut. Il crut en l’invisible, en l’impossible. « Espérant contre toute espérance, il crut, en sorte qu'il devint père d'un grand nombre de nations, selon ce qui lui avait été dit: telle sera ta postérité. » (Romains 4 :18). Et lorsqu’Abraham mit sa foi en Dieu, cette communion s’élargit de nouveau en profondeur. Ce rêve de Dieu pour l’humanité devint aussi celui d’Abraham. Et pendant qu’Abraham continuait de chercher à saisir l’étendue d’une telle promesse, il réfléchissait à la grandeur du Dieu pouvant garantir autant. Quelle peut donc être la majesté d’un Dieu PAGE 10 - À DEMAIN, PHILIPPE VIGUIER - PUBLIÉ PAR « UN POISSON DANS LE NET» À HTTP://UNPOISSONDANSLE.NET, LICENCE CREATIVE COMMONS BY-NC-SA 2.0 FR


donnant autant à partir du néant ? Et il se demanda : pourquoi moi ? Pourquoi un Dieu si puissant me choisirait-il moi pour partager une relation si profonde ? Pourquoi me faire à moi une promesse si belle ? Quel avantage obtient-Il à agir de la sorte ? Et alors qu’Abraham découvre un Dieu fidèle, gracieux et rempli d’un amour désintéressé, il réfléchit à la richesse de la vie qui l’attend. Ce n’est pas simplement la promesse qui est belle, mais bien celui qui a le pouvoir de la faire. Si ce Dieu peut garantir une telle promesse, quoi d’autre reste-il encore à découvrir de lui ? Et Abraham rêve. Lorsqu’il comprend que ce Dieu si grand et si puissant sera avec lui tous les jours, il réalise que sa vie ne sera aussi belle que pour autant qu’il laisse ce Dieu agir ; et qu’il croie. Peu importe ce qu’il peut imaginer ou penser de bon pour son futur, ce Dieu aura quelque chose d’encore plus merveilleux. Et la vie ne devient alors qu’un rêve dont la beauté et la grandeur ne font que croître jour après jour. Et au fur et à mesure qu’il croit et connaît ce Dieu dont la gloire est infinie, il s’aperçoit que la richesse de la vie qui l’attend ne dépendra que de la foi qu’il investit en Dieu. Et plus il croit, plus le rêve devient beau. Et le futur, sa vie, devient une peinture inachevée dont les couleurs ne peuvent s’ajouter que par l’expression de la foi, et dont l’œuvre finale ne reste…qu’un rêve de loin.

PAGE 11 - À DEMAIN, PHILIPPE VIGUIER - PUBLIÉ PAR « UN POISSON DANS LE NET» À HTTP://UNPOISSONDANSLE.NET, LICENCE CREATIVE COMMONS BY-NC-SA 2.0 FR


4000 Ans Plus Tard Nous voici maintenant 4000 ans après Abraham. Et ce Dieu n’a pas changé. Au contraire, il a continué à révéler sa grandeur au travers de l’Histoire par de nouvelles œuvres et de nouvelles promesses, afin que l’homme puisse le connaître même davantage qu’Abraham ne le put à son époque. 4000 ans se sont écoulés, durant lesquels ce Dieu a investi son âme dans des milliers d’histoires, dans des milliers de vies. Et il ne s’est toujours pas lassé de ses promesses. Il est resté fidèle en toutes choses. Mais cela nous fait-il rêver ? Que ressent-on lorsqu’on a une relation avec le Dieu Tout-Puissant, Créateur de l’univers   ? Quelles sont nos attentes vis-à-vis d’une telle relation   ? Vivons-nous une chrétienté intense, constamment renouvelée et rafraîchie par une relation avec l’Etre parfait, ou avons-nous cessé d’espérer ? Imaginez le plus grand artiste de tous les temps. Imaginez le plus grand auteur ayant jamais existé. Imaginez l’histoire la plus belle et la plus merveilleuse, la plus grande et la plus passionnée. Imaginez faire partie de cette histoire. Imaginez la plus pure et la plus intense relation d’amour ayant jamais existé, entre un père et un fils. Imaginez deux êtres parfaits unis avec une telle profondeur que leurs désirs ne peuvent être dissociés. Imaginez un père aimant son fils, et un fils aimant son père ; pendant toute une éternité. Puis imaginez ce père voulant offrir un cadeau à son PAGE 12 - À DEMAIN, PHILIPPE VIGUIER - PUBLIÉ PAR « UN POISSON DANS LE NET» À HTTP://UNPOISSONDANSLE.NET, LICENCE CREATIVE COMMONS BY-NC-SA 2.0 FR


fils : un cadeau dont la grandeur serait sans mesure, la beauté indescriptible, la valeur infinie. Imaginez ce père prenant son fils par la main, pointant dans le néant et faisant apparaître un monde. Un univers entier. « Au travers » de son fils et « pour » son fils (Colossiens 1 :16). Cette histoire, c’est celle de la Bible. Bien sûr, elle ne s’arrête pas au récit de la création. Dieu avait d’autres plans. Ce monde qu’il voulait offrir à son Fils, il allait aussi le préparer et le faire mûrir pour une perfection sans pareil. Il ne voulait pas donner à son Fils un bébé, mais bien un monde telle une « épouse » mûre et « préparée » (Apocalypse 19 :7). Et pour cela, l’Histoire serait nécessaire ; une période au travers de laquelle le Père préparerait un monde, non seulement pour que ce monde apprenne à aimer son Fils, mais pour qu’il en soit fou amoureux. Il allait préparer une « épouse » qui connaîtrait son Fils de telle manière qu’elle saurait réellement apprécier chaque aspect de sa personne. Par des récits, par des vies, par des aventures et des merveilles, il allait révéler à l’homme au travers d’une longue histoire la plénitude de son être. Il allait définir son caractère, illustrer sa nature, peindre les profondeurs de son cœur. Evénement après événement, il allait faire découvrir à une créature le sens de l’infini, de la grandeur et de l’éternité. Ce qui est beau dans une histoire, c’est que chaque détail compte. Chaque moment, chaque seconde sont importants. Chaque détail de notre vie est une partie essentielle du plan de Dieu pour ce monde. Cet PAGE 13 - À DEMAIN, PHILIPPE VIGUIER - PUBLIÉ PAR « UN POISSON DANS LE NET» À HTTP://UNPOISSONDANSLE.NET, LICENCE CREATIVE COMMONS BY-NC-SA 2.0 FR


instant a son importance. Aux yeux de Dieu, vous avez de l’importance. En réalité, Dieu a des plans pour votre vie qui dépassent l’imaginable. Peu importe qui vous êtes. Peu importe votre âge ou votre situation. Peu importe votre passé. Vous faites partie d’un roman où la beauté se cache derrière chaque lettre, derrière chaque touche d’encre. La question reste : y croyez-vous   ? Quelle est la grandeur de votre Dieu   ? Comment imaginez-vous la mesure de sa gloire ? Vous fait-il rêver ? Peu importe à quel point les choses semblent être petites ou insignifiantes, que ce soit un simple moment ou une personne comme vous et moi ; « Dieu a choisi les choses folles du monde pour confondre les sages; Dieu a choisi les choses faibles du monde pour confondre les fortes » (1 Corinthiens 1 :27). Avec Dieu, la grandeur des choses se trouve dans les moindres   ; les plus riches trésors se trouvent dans les plus simples endroits. Peut-être n’avons-nous pas beaucoup à apporter. Peut-être même pas cinq pains et deux poissons. Qu’importe ? Avec un Dieu « qui peut faire, par la puissance qui agit en nous, infiniment au delà de tout ce que nous demandons ou pensons   » (Éphésiens 3   :20), qu’avons-nous d’autre à présenter ? Il peut multiplier. Et si tout ce que nous avions à faire était de simplement tendre la main, et de se faire conduire ? Et si tout ce qui manquait à ce rêve pour devenir réalité était que l’on ferme les yeux et en y croyant ?

PAGE 14 - À DEMAIN, PHILIPPE VIGUIER - PUBLIÉ PAR « UN POISSON DANS LE NET» À HTTP://UNPOISSONDANSLE.NET, LICENCE CREATIVE COMMONS BY-NC-SA 2.0 FR


Il existe un endroit où la vie peut être contemplée ; où elle peut être approchée tel un enfant regardant un grand champ vaste et vierge : un enfant rempli d’espoir et avide de découvrir tous les trésors qui y sont cachés. Il est un lieu où chaque vue a le potentiel d’être glorieuse et chaque pensée celui d’être un rêve. Cet endroit, c’est le cœur de celui qui s’exclame en réponse à Dieu: Pourquoi pas !

PAGE 15 - À DEMAIN, PHILIPPE VIGUIER - PUBLIÉ PAR « UN POISSON DANS LE NET» À HTTP://UNPOISSONDANSLE.NET, LICENCE CREATIVE COMMONS BY-NC-SA 2.0 FR

A demain - Preface  

Preface de l'ouvrage