Issuu on Google+

Sixième partie : la présence ressentie de Dieu «   Je demande à l'Éternel une chose, que je désire ardemment : je voudrais habiter toute ma vie dans la maison de l'Éternel, pour contempler la magnificence de l'Éternel et pour admirer son temple. » Psaume 27 :4

PAGE 193 - À DEMAIN, PHILIPPE VIGUIER - PUBLIÉ PAR « UN POISSON DANS LE NET » À HTTP://UNPOISSONDANSLE.NET, LICENCE CREATIVE COMMONS BY-NC-SA 2.0 FR


16. La Prière « La prière agissante du juste a une grande efficacité » Jacques 5 : 16 « La prière est la première chose, le seconde, et la troisième chose nécessaire à un serviteur de Dieu. C’est pourquoi, mon cher frère : prie, prie, prie. » Edouard Payson

La Prière, ça marche ! S’il est une chose pour laquelle je serai toujours reconnaissant envers mes parents, c’est l’exemple de leur vie de prière. Leur fidélité et leur ferveur dans la prière m’ont montré au cours des années l’une des plus belles vérités de la Bible : la prière, ça marche ! La prière de l’homme juste, celle qui est fervente, est grandement efficace nous dit Jacques   : c’est le genre de prière qui marche. Nous venons juste de voir dans le dernier chapitre de ce livre que dans sa souveraineté Dieu a laissé l’homme responsable. Et cette responsabilité se traduit premièrement par la prière. La prière est indispensable pour une vie épanouie dans la gloire de Dieu. En effet, vivre de la gloire de Dieu n’est rien d’autre que vivre en communion avec Dieu. Dieu communique à l’homme au travers de sa présence, sa parole et ses œuvres. L’homme, lui, entre en communion avec Dieu au travers de la prière. PAGE 194 - À DEMAIN, PHILIPPE VIGUIER - PUBLIÉ PAR « UN POISSON DANS LE NET » À HTTP://UNPOISSONDANSLE.NET, LICENCE CREATIVE COMMONS BY-NC-SA 2.0 FR


Rien d’autre ne place l’homme dans une meilleure position face à Dieu que la prière. En effet, c’est le symbole de la foi, de la dépendance, de l’humilité, et d’un amour désintéressé. La prière, c’est de dire à Dieu : « Dieu ! Je ne peux pas le faire. Toi, fais-le, au travers de moi ! Non pas pour ma gloire, mais pour ta gloire.   » C’est tout simplement de demander à Dieu d’agir à notre place. C’est de communiquer à Dieu notre dépendance par l’humilité, en lui demandant de bien vouloir agir pour accomplir son œuvre sur cette terre. Luther consacrait les trois meilleures heures de la journée à la prière. Les résultats   ? Un des plus grands réveils de tous   les temps. Daniel se consacrait trois fois par jour à la prière. Les résultats ? Il avait plus de sagesse que tous les autres. Jésus passa des nuits entières dans la prière (Luc 6 :12). Les résultats ? La volonté de Dieu accomplie en perfection. Pensez-y une seconde.. Pensez-y une seconde. Connaissez-vous un seul réveil n’ayant pas commencé par la prière ? Connaissez-vous un seul homme de Dieu n’ayant été un homme de prière ? Par la prière, George Müller pourvut aux besoins de milliers d’orphelins. Son raisonnement était simple : « si Dieu est avec moi pour ce ministère, alors il touchera lui-même le cœur des gens en ce qui concerne les finances. » Sans jamais demander d’argent à qui que ce soit sauf à Dieu, cet homme prouva au monde la valeur de la prière. La prière, ça marche. En fait, sans la prière, rien ne marche. Dieu a choisi d’agir dans ce monde au travers des hommes. C’est comme cela qu’il PAGE 195 - À DEMAIN, PHILIPPE VIGUIER - PUBLIÉ PAR « UN POISSON DANS LE NET » À HTTP://UNPOISSONDANSLE.NET, LICENCE CREATIVE COMMONS BY-NC-SA 2.0 FR


voulait que les choses se passent. Mais pour que l’homme reflète la gloire de Dieu, il doit y avoir dialogue. Dieu reste toujours les mains ouvertes, attendant de pouvoir partager ses dons et sa grâce à ceux qui les demandent. Les bénédictions de Dieu sont partagées aux hommes et femmes qui n’ont pas honte de se mettre à genoux ; à ceux qui n’ont pas honte de s’avouer inutiles et de combattre par les cris de leur foi afin de voir Dieu agir. Quelle est la dernière fois où vous avez consacré trois périodes de la journée pour vaquer à la prière ? Combien de temps passez-vous dans la prière chaque jour ? La gloire de Dieu qui se manifeste dans nos vies n’est que le reflet du sérieux de notre vie de prière. Quelqu’un qui se trouve près de Dieu est quelqu’un que Dieu utilise. Un mécanicien n’utiliserait-il pas en priorité les outils qui se trouvent à portée de main ? Il en est de même pour Dieu. L’homme qui vit de la foi est un homme de prière. Docteur Wong, probablement l’homme le plus humble et le plus pieux que j’ai jamais rencontré, disait dans un de ses messages : « Les gens ne prient pas parce qu’ils n’ont pas goûté à quel point Dieu est bon. » La prière, c’est tout simplement de donner des ailes à notre foi en demandant à Dieu d’être qui il est : un Dieu rempli de bonté et de fidélité.

PAGE 196 - À DEMAIN, PHILIPPE VIGUIER - PUBLIÉ PAR « UN POISSON DANS LE NET » À HTTP://UNPOISSONDANSLE.NET, LICENCE CREATIVE COMMONS BY-NC-SA 2.0 FR


La prière : un combat John Piper écrivait : « Nous ne pouvons pas comprendre à quoi sert la prière sans premièrement réaliser que nous sommes en guerre. » Paul comparait la vie à une course, mais elle est aussi un combat contre des forces invisibles. Il écrivait : « Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable. Car nous n'avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes.   » (Éphésiens 6:11-12). Ceci, je le réalisais plus pleinement l’été dernier lors d’une campagne d’évangélisation entreprise avec mon église. Pendant toute la durée de la campagne, le combat spirituel était évident. Cependant, je ne compris l’intensité de ce combat que suite à celle-ci lors de ma visite chez Lydia, une dame âgée de 41 ans. Lydia avait assisté à plusieurs de nos réunions et semblait très intéressée par l’évangile. Elle avait soif de vérité, et nous avions eu plusieurs bonnes discussions pendant la semaine. La veille de mon départ aux études, je la visitai avec un ami. Après quelques minutes de discussion, il était évident pour mon ami et moi-même que Lydia n’avait pas encore saisi l’évangile. Nous lui expliquâmes à nouveau. Elle nous répondit qu’elle voulait croire mais qu’elle n’en avait pas la force. Nous PAGE 197 - À DEMAIN, PHILIPPE VIGUIER - PUBLIÉ PAR « UN POISSON DANS LE NET » À HTTP://UNPOISSONDANSLE.NET, LICENCE CREATIVE COMMONS BY-NC-SA 2.0 FR


commençâmes de parler de la foi dans les écritures, et puis le mot « combat » fut prononcé. A ce moment Lydia sauta sur ses pieds pour s’exclamer : « Oui, un combat ! C’est ce que je ressens ! » Mon ami et moi nous regardâmes l’un l’autre, puis nous lui demandâmes si elle avait fait de l’occultisme. Elle répondit que 22 ans auparavant elle avait eu certaines expériences et qu’une amie lui avait dit : « Lydia, dorénavant, tu auras de la compagnie. » Nous la conduisîmes de nouveau dans les écritures, puis entamâmes une prière. Près d’une minute pendant la prière, Lydia se mit à rire. Mais son rire n’était pas normal. C’était un rire fort, hystérique, dont le ton s’approchait de celui d’un homme. Tout d’un coup la pièce fut remplie d’une terrible oppression, comme si on venait d’assister à un meurtre. Nous redoublâmes de prière, puis après plusieurs minutes, le rire cessa. Peu après ces événements, Lydia était délivrée. Il existe de puissantes forces spirituelles contre lesquelles le chrétien doit combattre : Satan et ses légions. Ainsi, un croyant ne doit pas s’attendre à une vie calme et paisible. Non, nous sommes en guerre. L’ennemi est sans cesse en train d’essayer de gagner du terrain, en train de décevoir les nations afin de les mener vers la perdition. Satan, le roi du mensonge, mène une guerre sans relâche contre Dieu afin de pouvoir anéantir ses plans divins. Bien sûr, on connaît tous la fin de l’histoire, « car la victoire appartient à l'Éternel » (1 Samuel 17:47). Peu importe la puissance du diable et de ses PAGE 198 - À DEMAIN, PHILIPPE VIGUIER - PUBLIÉ PAR « UN POISSON DANS LE NET » À HTTP://UNPOISSONDANSLE.NET, LICENCE CREATIVE COMMONS BY-NC-SA 2.0 FR


troupes, elles ne peuvent rivaliser contre Dieu. Cependant, pour l’instant, Dieu permet que le combat perdure. Et ainsi, en nous faisant participer à un combat spirituel, Dieu nous place dans une position qui testera et affermira notre foi pour nous préparer pour l’éternité. Pour combattre, le chrétien doit être bien équipé : avec la ceinture de la vérité, la cuirasse de la justice, les chaussures du zèle, le bouclier de la foi, le casque du salut, et finalement l’épée de l’Esprit qui est la parole de Dieu. Il est intéressant de remarquer que l’homme n’est doté que d’une seule arme offensive pour le combat : l’épée de l’Esprit, qui est la parole de Dieu. Le seul moyen pour l’homme d’être actif dans ce combat est d’utiliser la parole de Dieu. Et comment manier cette épée ? En faisant «   en

tout

temps

par

l'Esprit

toutes

sortes

de

prières

et

de

supplications  » (Éphésiens 6:18). Le seul moyen pour le croyant d’être victorieux dans ce combat spirituel est de prier avec le langage de la Bible. C’est de prier comme Dieu l’a demandé. Le vrai chrétien est premièrement un combattant. Jésus affirmait : « celui qui persévérera jusqu'à la fin sera sauvé » (Matthieu 24:13). Lorsque Paul décrivait son ministère il le faisant dans ces mêmes mots : « c'est à quoi je travaille,

en

combattant

avec

sa

force,

qui

agit

puissamment

en

moi » (Colossiens 1:29). La vie est un combat. Une personne qui ne s’en aperçoit pas est une personne qui n’a pas longtemps cherché la volonté de Dieu. Lorsqu’on cherche à accomplir la volonté de Dieu, il y a toujours de l’opposition. Ce n’est jamais facile. Il y a toujours des PAGE 199 - À DEMAIN, PHILIPPE VIGUIER - PUBLIÉ PAR « UN POISSON DANS LE NET » À HTTP://UNPOISSONDANSLE.NET, LICENCE CREATIVE COMMONS BY-NC-SA 2.0 FR


combats. Et ces combats, ils doivent être vaincus par la prière, à l’exemple d’Epaphras : « Epaphras, qui est des vôtres, vous salue : serviteur de

Jésus

Christ,

il

ne

cesse

de

combattre

pour

vous

dans

ses

prières » (Colossiens 4:12). La seule arme du croyant est la prière. Pour porter du fruit pour Dieu il faut prier. Pour connaître les victoires de Dieu dans nos vies, nos églises, nos familles, nos villes, il faut prier. Et il faut le faire en combattant. La prière ce n’est pas facile. C’est tout le contraire. C’est inconfortable en pratique, difficile à comprendre en théorie. Et pourtant, la raison pour laquelle beaucoup de croyants vivent des vies faible d’intensité spirituelle est tout simplement parce qu’ils ne se sont pas appliqué à la prière   : «   Remets ton sort à l'Éternel, et il te soutiendra, il ne laissera jamais chanceler le juste   » (Psaume 55:23). Un ministère qui n’est pas soutenu par la prière est voué à l’échec. Une famille qui n’est pas entourée de prière ne pourra rester unie. Tout effort accompli sans la prière est vain. Mais avec la prière, c’est la victoire assurée : « Mettez-moi de la sorte à l'épreuve, dit l'Éternel des armées. Et vous verrez si je n'ouvre pas pour vous les écluses des cieux, si je ne répands pas sur vous la bénédiction en abondance. » (Malachie 3:10) De nombreux réveils ont commencé par des gens qui se mettaient à genoux. Allons-nous attendre la fin de notre vie pour lire toutes les PAGE 200 - À DEMAIN, PHILIPPE VIGUIER - PUBLIÉ PAR « UN POISSON DANS LE NET » À HTTP://UNPOISSONDANSLE.NET, LICENCE CREATIVE COMMONS BY-NC-SA 2.0 FR


biographies des hommes et femmes de Dieu de notre génération ayant porté du fruit, ou allons-nous relever le défi d’être compté parmi eux ? Tout ce que nous avons besoin de dire est : « Pourquoi pas ! »

Comment prier ? « Comment prier efficacement ? Comment connaître la volonté de Dieu afin de prier correctement ? Pourquoi tant de mes prières restent-elles sans réponse ? » On se pose souvent ces questions. La réponse, c’est Paul qui nous la donnait dans le passage sur les armes du combattant. En effet, la prière efficace est celle accomplie au travers de l’épée de l’Esprit, au travers de la parole de Dieu. C’est au travers de cette parole que Dieu nous communique sa volonté   : «   ce que Dieu veut, c’est votre sanctification » (1 Thessaloniciens 4:3). La volonté de Dieu, dans une vue d’ensemble, c’est la sanctification de son Église, et c’est aussi ce à quoi il nous appelle à prier. Jésus nous a appris à prier, en faisant ainsi : « Notre Père qui es aux cieux ! Que ton nom soit sanctifié ; que ton règne vienne ; que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel   » (Matthieu 6:9-10). Comment le nom de Dieu peut-il être sanctifié   ? Par des gens sanctifiés qui vivent pour sa gloire. Que se passera-t-il lors du règne de Dieu ? L’Église sera enfin sanctifiée. Quelle est sa volonté ? Notre sanctification. C’est aussi ce que Paul priait dans ses lettres, à l’exemple de ce qu’on lit en Philippiens 1:9-11 : PAGE 201 - À DEMAIN, PHILIPPE VIGUIER - PUBLIÉ PAR « UN POISSON DANS LE NET » À HTTP://UNPOISSONDANSLE.NET, LICENCE CREATIVE COMMONS BY-NC-SA 2.0 FR


« Et ce que je demande dans mes prières, c'est que votre amour augmente de plus en plus en connaissance et en pleine intelligence pour le discernement des choses les meilleures, afin que vous soyez purs et irréprochables pour le jour de Christ, du fruit de justice qui est par Jésus Christ, à la gloire et à la louange de Dieu. » Qu’est-ce que l’augmentation de l’amour, de la connaissance et du discernement des choses les meilleures, si ce n’est la sanctification du croyant ? Qu’est-ce qu’être pur et irréprochable pour le jour du Seigneur, si ce n’est être sanctifié ? La volonté de Dieu, c’est notre sanctification. Ainsi, ce que Dieu nous demande en premier est de prier pour notre sanctification et celle des gens qui nous entourent. C’est de prier pour de la croissance, pour une transformation de gloire en gloire à l’image de Jésus Christ. Bien sûr, cela ne veut pas dire que Dieu ne demande pas à ce que l’on prie aussi pour des sujets bien particuliers. Cependant, la chose la plus essentielle qui doit être accomplie au travers de la prière est l’intercession pour la sanctification. Cette sanctification se fait aussi au travers de l’expression des dons et des ministères de chacun, d’où l’importance de prier pour ceux qui sont impliqués dans ces choses. Paul demandait sans cesse aux gens de prier pour son ministère : « Priez pour moi, afin qu'il me soit donné, quand j'ouvre la bouche, de faire connaître hardiment et librement le mystère de PAGE 202 - À DEMAIN, PHILIPPE VIGUIER - PUBLIÉ PAR « UN POISSON DANS LE NET » À HTTP://UNPOISSONDANSLE.NET, LICENCE CREATIVE COMMONS BY-NC-SA 2.0 FR


l'Évangile » (Éphésiens 6:19). Un ministère qui n’est pas soutenu par la prière est un ministère inutile et même nuisible, comme il est évident de constater dans bien des églises. Ce ne sont pas les programmes qui fonctionnent en termes d’éternité, mais bien les œuvres de Dieu. Un homme qui cherche à exercer un ministère sans être dépendant de la prière ne produira que des œuvres humaines dépourvues de gloire. Pour les choses moins concrètes, comme la guérison de quelqu’un ou la recherche d’un conjoint, Dieu nous donne aussi des indications : être proche de lui. À grande échelle, ce que Dieu veut c’est notre sanctification. Cependant, ceci se fait au travers de nombreuses circonstances variées dans lesquels certains choix peuvent être peu évidents. La solution reste celle-ci : « Fais de l’Eternel tes délices, et il te donnera ce que ton cœur désire » (Psaume 37:4). Face aux situations variées et diverses de la vie, le croyant ne peut pas toujours trouver noir sur blanc dans la Bible les réponses à ses questions. En restant proche de Dieu, près du cœur de Dieu, l’enfant de Dieu apprend à désirer les mêmes choses que son Père, et ainsi à prier selon sa volonté. Face à certaines situations, la prière du croyant est utile, mais elle reste un test de sa foi. La prière n’est pas une baguette magique. Elle ne sert pas à donner des ordres à Dieu. Son but est de mettre le croyant dans la bonne condition face à son Créateur, celle d’un être dépendant et humble. C’est aussi pour cela que Dieu ne répond pas toujours

PAGE 203 - À DEMAIN, PHILIPPE VIGUIER - PUBLIÉ PAR « UN POISSON DANS LE NET » À HTTP://UNPOISSONDANSLE.NET, LICENCE CREATIVE COMMONS BY-NC-SA 2.0 FR


favorablement à certaines prières. Il nous demande de prier dans chaque circonstance, pas pour que notre volonté s’accomplisse mais la sienne. Je me souviendrais toujours d’une illustration donnée par un pasteur dont la femme était atteinte d’une grave maladie. Il priait : « Père céleste, je remets ma femme entre tes mains. Je sais que tu l’aimes plus que je ne l’aimerais jamais. C’est pour cela que je sais que quoi qu’il arrive, ta volonté reste la meilleure chose pour elle. J’aimerai qu’elle soit guérie, mais je ne prie pas pour sa guérison. Je prie pour que ta volonté s’accomplisse. Amen. » Quel exemple de foi ! Dieu veut que l’on remette nos plans entre ses mains. Il ne nous demande pas les instructions qui vont avec. Prier avec précision peut être utile, mais le plus important, c’est de vouloir se conformer aux désirs de Dieu. La femme de ce pasteur fut guérie de sa maladie par la suite. Cependant, même si Dieu avait voulu la reprendre, il savait que sa prière aurait quand même été exaucée. La prière reste un test de la foi. Elle fait partie du domaine de l’invisible ; mais aussi de l’éternel. C’est pour cela que la sanctification de l’Église doit rester une priorité dans la vie de prière. Prier pour que quelqu’un retrouve la bonne santé est une bonne chose, mais c’est une chose qui reste temporelle. La perspective que Dieu veut qu’on ait est aussi une perspective d’éternité. Ainsi, nous devons dans nos prières intercéder pour des choses aux conséquences éternelles, comme le salut des âmes et la sanctification. PAGE 204 - À DEMAIN, PHILIPPE VIGUIER - PUBLIÉ PAR « UN POISSON DANS LE NET » À HTTP://UNPOISSONDANSLE.NET, LICENCE CREATIVE COMMONS BY-NC-SA 2.0 FR


Une communion avec Dieu L’apôtre Paul écrivait aussi : « Priez sans cesse » (1 Thessaloniciens 5:17). Comment cela est-il possible ? En remettant tous nos plans à l’Eternel. Avez-vous prié Dieu avant de lire ce livre ? Aujourd’hui même, avant de l’ouvrir   ? Priez-vous avant d’envoyer des emails   ? En lavant la vaisselle ? Une fois de plus, la gloire de Dieu provient des œuvres de Dieu. Pas de celles des hommes. Ainsi, même une activité comme la vaisselle peut être source de gloire. Une personne qui fait la vaisselle en louant Dieu est une personne qui rend gloire à Dieu et qui porte du fruit pour la vie éternelle. Dieu ne veut pas que l’on vive une vie sans intensité. Chaque moment compte. Chaque moment est un don de l’Eternel. Chaque moment est une opportunité de partage de gloire. Mais lorsque Paul écrivait   «   priez sans cesse   », il ne pensait pas seulement à l’intercession. Non, la prière est une constante communion avec Dieu. C’est de penser à Dieu à chaque instant, de ne jamais l’oublier ou le mettre de côté. C’est de tout partager avec lui. La prière comprend aussi la louange, la repentance et la méditation de la parole. Elle possède tous les atouts pour un dialogue complet, pour une communion intense et continuelle. La gloire de Dieu est tout simplement Dieu. Pour vivre de la gloire de Dieu, il faut vivre avec Dieu. Il faut marcher avec lui. Et une marche, ça comprend tous les pas.

PAGE 205 - À DEMAIN, PHILIPPE VIGUIER - PUBLIÉ PAR « UN POISSON DANS LE NET » À HTTP://UNPOISSONDANSLE.NET, LICENCE CREATIVE COMMONS BY-NC-SA 2.0 FR


La prière, ce n’est pas simplement la supplication. C’est aussi de regarder la nature et non de dire : « Que Dieu est grand ! » mais de dire : « Dieu, tu es grand. » C’est de regarder un papillon s’envoler dans toute sa beauté et de dire : « Merci papa » ; de faire la vaisselle en chantant ses louanges, de ranger les étagères en méditant sur sa parole. Dieu ne nous tourne jamais le dos : « si nous sommes infidèles, il demeure fidèle » (2 Timothée 2:13). Chaque instant est un don au travers duquel il veut nous partager sa présence. Chaque instant est une offre dans lequel le Créateur de l’univers, le Dieu Tout-Puissant, l’Amour, nous tend la main afin que nous puissions la saisir en criant   : «   Abba ! Père ! » (Romains 8 :15).

PAGE 206 - À DEMAIN, PHILIPPE VIGUIER - PUBLIÉ PAR « UN POISSON DANS LE NET » À HTTP://UNPOISSONDANSLE.NET, LICENCE CREATIVE COMMONS BY-NC-SA 2.0 FR


A demain - la prière