Issuu on Google+

Conception et réalisation Castor & Pollux

FÉDÉRATION DES ENTREPRISES DU COMMERCE ET DE LA DISTRIBUTION 12, Rue Euler 75008 Paris - Tél. : 01 44 43 99 00 - Fax : 01 47 20 53 53 - Site Internet : www.fcd.asso.fr - blog : www.fcd-leblog.fr

LES MÉTIERS

DU COMMERCE ET DE LA DISTRIBUTION gRANDES ET MOyENNES SURFACES


ÉDITO Le secteur du commerce et de la distribution compte parmi ceux qui offrent le plus d'opportunités de carrière en France et dans le monde, et ce quel que soit le niveau de qualification. Inscrit dans une démarche continue d’innovation et de progrès, ce secteur en pleine évolution recrute. Avec le perfectionnement des techniques de gestion, l’innovation marketing et commerciale, le développement de la logistique et l’introduction du commerce électronique, les entreprises du secteur ont été amenées à adapter leurs organisations et leurs méthodes de travail. Dans ce contexte, la gestion des ressources humaines et des emplois a évolué. Les entreprises sont à la recherche de jeunes motivés, compétents et volontaires qu'elles sauront accompagner, notamment par la formation, afin de leur offrir les meilleures perspectives d'évolution.

HyPERS... SUPERS... SUPÉRETTES ! Ces magasins commercialisent les produits que vous utilisez chaque jour - de l’alimentation au multimédia - et innovent sans cesse en développant leurs offres et gamme de services (produits financiers, assurances, loisirs, voyages...).

CONNAISSEz-vOUS LEURS MÉTIERS ? Savez-vous qu’outre les salariés travaillant dans nos magasins, notre secteur regroupe un large éventail de professions ? Notamment des métiers de gestion, d’organisation, d’achat, de logistique, de marketing, de relations humaines, d’audit et de contrôle de gestion. La distribution, véritable réservoir de compétences, est riche de cette diversité. Pour tous, un seul objectif : la satisfaction du client. Notre engagement pour y parvenir ? Le professionnalisme et une attention constante portée à la qualité des produits et des services.


ÉDITO Le secteur du commerce et de la distribution compte parmi ceux qui offrent le plus d'opportunités de carrière en France et dans le monde, et ce quel que soit le niveau de qualification. Inscrit dans une démarche continue d’innovation et de progrès, ce secteur en pleine évolution recrute. Avec le perfectionnement des techniques de gestion, l’innovation marketing et commerciale, le développement de la logistique et l’introduction du commerce électronique, les entreprises du secteur ont été amenées à adapter leurs organisations et leurs méthodes de travail. Dans ce contexte, la gestion des ressources humaines et des emplois a évolué. Les entreprises sont à la recherche de jeunes motivés, compétents et volontaires qu'elles sauront accompagner, notamment par la formation, afin de leur offrir les meilleures perspectives d'évolution.

HyPERS... SUPERS... SUPÉRETTES ! Ces magasins commercialisent les produits que vous utilisez chaque jour - de l’alimentation au multimédia - et innovent sans cesse en développant leurs offres et gamme de services (produits financiers, assurances, loisirs, voyages...).

CONNAISSEz-vOUS LEURS MÉTIERS ? Savez-vous qu’outre les salariés travaillant dans nos magasins, notre secteur regroupe un large éventail de professions ? Notamment des métiers de gestion, d’organisation, d’achat, de logistique, de marketing, de relations humaines, d’audit et de contrôle de gestion. La distribution, véritable réservoir de compétences, est riche de cette diversité. Pour tous, un seul objectif : la satisfaction du client. Notre engagement pour y parvenir ? Le professionnalisme et une attention constante portée à la qualité des produits et des services.


NOS ACTIvITÉS LE COMMERCE ET LA DISTRIBUTION : gRANDES ET MOyENNES SURFACES

LES DIFFÉRENTS FORMATS DE MAgASINS

Un secteur économique majeur

D’une superficie d’au moins 2 500 m², les hypermarchés offrent à leur clientèle de 25 000 à plus de 40 000 références alimentaires et non alimentaires. Les premières représentant plus d’un tiers de leur chiffre d’affaires. • 1 750 magasins en France.

En France, les enseignes de la distribution représentent • 750 000 emplois, • 30 000 points de vente, • 190 milliards de volume d’affaire, • 10 millions de clients chaque jour !

Diversité et proximité Afin de répondre aux demandes et besoins spécifiques des consommateurs, des points de vente très variés (du magasin de proximité à l’hypermarché en passant par le supermarché et le drive) ont été mis en place en zones rurales et au cœur des villes.

Hypermarchés

Supermarchés Ces magasins, d’une superficie supérieure à 400 m² et inférieure à 2 500 m², proposent entre 3 000 et 5 000 références et réalisent plus de deux tiers de leur chiffre d’affaires dans la vente de produits alimentaires. • 5 400 magasins en France.

Maxidiscomptes

Drive

Le maxidiscompte est un supermarché de petite taille (1 000 m²) proposant un assortiment de produits de consommation de base (1 400 références) à prix bas et faibles marges. L’offre est constituée de marques de l’enseigne, de produits sans marque et d’un nombre plus limité de produits de grandes marques.

Le drive est un entrepôt accolé au magasin ou déporté du point de vente. Le client s’y rend à un horaire fixé par l’enseigne pour récupérer, sans descendre de voiture, la commande qu’il a effectuée sur Internet. • Plus de 1 500 en France.

• 4 700 magasins en France

Supérettes/Magasins de proximité Ces commerces de détail non spécialisés proposent des produits à dominante alimentaire, accessibles en libre-service. D’une surface inférieure à 400 m², ils sont en majorité exploités par des indépendants ou des succursalistes. • 17 950 magasins en France.


NOS ACTIvITÉS LE COMMERCE ET LA DISTRIBUTION : gRANDES ET MOyENNES SURFACES

LES DIFFÉRENTS FORMATS DE MAgASINS

Un secteur économique majeur

D’une superficie d’au moins 2 500 m², les hypermarchés offrent à leur clientèle de 25 000 à plus de 40 000 références alimentaires et non alimentaires. Les premières représentant plus d’un tiers de leur chiffre d’affaires. • 1 750 magasins en France.

En France, les enseignes de la distribution représentent • 750 000 emplois, • 30 000 points de vente, • 190 milliards de volume d’affaire, • 10 millions de clients chaque jour !

Diversité et proximité Afin de répondre aux demandes et besoins spécifiques des consommateurs, des points de vente très variés (du magasin de proximité à l’hypermarché en passant par le supermarché et le drive) ont été mis en place en zones rurales et au cœur des villes.

Hypermarchés

Supermarchés Ces magasins, d’une superficie supérieure à 400 m² et inférieure à 2 500 m², proposent entre 3 000 et 5 000 références et réalisent plus de deux tiers de leur chiffre d’affaires dans la vente de produits alimentaires. • 5 400 magasins en France.

Maxidiscomptes

Drive

Le maxidiscompte est un supermarché de petite taille (1 000 m²) proposant un assortiment de produits de consommation de base (1 400 références) à prix bas et faibles marges. L’offre est constituée de marques de l’enseigne, de produits sans marque et d’un nombre plus limité de produits de grandes marques.

Le drive est un entrepôt accolé au magasin ou déporté du point de vente. Le client s’y rend à un horaire fixé par l’enseigne pour récupérer, sans descendre de voiture, la commande qu’il a effectuée sur Internet. • Plus de 1 500 en France.

• 4 700 magasins en France

Supérettes/Magasins de proximité Ces commerces de détail non spécialisés proposent des produits à dominante alimentaire, accessibles en libre-service. D’une surface inférieure à 400 m², ils sont en majorité exploités par des indépendants ou des succursalistes. • 17 950 magasins en France.


NOS MÉTIERS A. Les métiers de la logistique Stocker/préparer les commandes/approvisionner

Chefs de plate-forme, réceptionnaires, préparateurs de commandes et personnels de manutention travaillent au sein de grands entrepôts et de plates-formes d’éclatement. Ceux-ci sont utilisés pour stocker les marchandises destinées à approvisionner les magasins. Aujourd’hui une nouvelle technologie se développe : la commande vocale.

B. L’employé commercial Mettre en rayon, marquer, ranger, présenter, faire l’inventaire, réassortir... telles sont les missions de l’employé commercial. Doté d’un bon esprit d’équipe, il est sous la responsabilité du manageur de rayon.

C. Les métiers de l’alimentaire Les bouchers, boulangers, poissonniers et vendeurs de produits frais sont très recherchés par les enseignes de la distribution alimentaire. Leurs tâches sont variées - de la préparation des produits au conseil client - et leurs salaires attractifs. D’ouvriers professionnels à manageurs de rayon, les métiers de l’alimentaire sont souvent des emplois tremplin.

D. L’hôte(sse) de caisse Dernier contact entre le client et le magasin, l’hôte(sse) de caisse fait preuve de qualités d’accueil et valorise les outils de fidélisation de l’enseigne. Avec le déploiement des nouvelles technologies, les missions d’enregistrement et d’encaissement des marchandises ont évolué, diminuant ainsi les risques d’erreur et améliorant les conditions de travail.

E. Le vendeur technique Photographie, hifi vidéo, multimédia, électroménager, textile... le vendeur technique travaille dans les rayons spécialisés. Il est en charge de l’accueil et du conseil client mais aussi de l’approvisionnement, des inventaires et de l’enregistrement des ventes. Sa connaissance pointue des produits et sa capacité à s’adapter à leur évolution constante en font un expert dans son domaine.

F. Le manageur de rayon Le manageur organise seul la vie de son rayon. À la fois responsables des ventes, de la gestion des produits et de leur promotion, certains manageurs apparentent leur rayon à une PME : ils sont en charge de leur chiffre d’affaires et du management de leur équipe. Véritable poste tremplin, ce métier ouvre à toutes les possibilités d’évolution au sein de l’entreprise.

g. L’acheteur Il sélectionne les produits, négocie les prix avec les fournisseurs et propose les nouvelles collections aux directeurs des magasins. Pour être acheteur, justifier d’une bonne expérience de la vente est nécessaire.

H. Le directeur de magasin Le directeur de magasin occupe un poste à haute responsabilité. Il peut être issu de la promotion interne et avoir suivi une formation ciblée ou être diplômé d’une école et expérimenté. Il coordonne et gère l’activité des équipes de son magasin tout en s’impliquant dans la vie locale et l’environnement de son point de vente. Il est souvent salarié mais peut également être propriétaire de son magasin.


NOS MÉTIERS A. Les métiers de la logistique Stocker/préparer les commandes/approvisionner

Chefs de plate-forme, réceptionnaires, préparateurs de commandes et personnels de manutention travaillent au sein de grands entrepôts et de plates-formes d’éclatement. Ceux-ci sont utilisés pour stocker les marchandises destinées à approvisionner les magasins. Aujourd’hui une nouvelle technologie se développe : la commande vocale.

B. L’employé commercial Mettre en rayon, marquer, ranger, présenter, faire l’inventaire, réassortir... telles sont les missions de l’employé commercial. Doté d’un bon esprit d’équipe, il est sous la responsabilité du manageur de rayon.

C. Les métiers de l’alimentaire Les bouchers, boulangers, poissonniers et vendeurs de produits frais sont très recherchés par les enseignes de la distribution alimentaire. Leurs tâches sont variées - de la préparation des produits au conseil client - et leurs salaires attractifs. D’ouvriers professionnels à manageurs de rayon, les métiers de l’alimentaire sont souvent des emplois tremplin.

D. L’hôte(sse) de caisse Dernier contact entre le client et le magasin, l’hôte(sse) de caisse fait preuve de qualités d’accueil et valorise les outils de fidélisation de l’enseigne. Avec le déploiement des nouvelles technologies, les missions d’enregistrement et d’encaissement des marchandises ont évolué, diminuant ainsi les risques d’erreur et améliorant les conditions de travail.

E. Le vendeur technique Photographie, hifi vidéo, multimédia, électroménager, textile... le vendeur technique travaille dans les rayons spécialisés. Il est en charge de l’accueil et du conseil client mais aussi de l’approvisionnement, des inventaires et de l’enregistrement des ventes. Sa connaissance pointue des produits et sa capacité à s’adapter à leur évolution constante en font un expert dans son domaine.

F. Le manageur de rayon Le manageur organise seul la vie de son rayon. À la fois responsables des ventes, de la gestion des produits et de leur promotion, certains manageurs apparentent leur rayon à une PME : ils sont en charge de leur chiffre d’affaires et du management de leur équipe. Véritable poste tremplin, ce métier ouvre à toutes les possibilités d’évolution au sein de l’entreprise.

g. L’acheteur Il sélectionne les produits, négocie les prix avec les fournisseurs et propose les nouvelles collections aux directeurs des magasins. Pour être acheteur, justifier d’une bonne expérience de la vente est nécessaire.

H. Le directeur de magasin Le directeur de magasin occupe un poste à haute responsabilité. Il peut être issu de la promotion interne et avoir suivi une formation ciblée ou être diplômé d’une école et expérimenté. Il coordonne et gère l’activité des équipes de son magasin tout en s’impliquant dans la vie locale et l’environnement de son point de vente. Il est souvent salarié mais peut également être propriétaire de son magasin.


ACTIvITÉS TyPES D’UN MAgASIN

1

CE qU’ILS DISENT

Je choisis les produits d’après une sélection faite par les acheteurs de la centrale d’achats. Je suis guidée avant tout par les ventes du magasin, par les produits vendus par les concurrents, mais aussi par mes propres goûts. Quotidiennement, nous réapprovisionnons le rayon en essayant de valoriser chaque produit. On parle de plus en plus de la théâtralisation de la vente. Je travaille avec une équipe de quatre personnes, au recrutement desquelles j’ai participé. Toutes les semaines, j’organise une réunion de rayon pour informer l’équipe des résultats obtenus. Je dois également participer à leur formation et je mène les entretiens annuels d’évaluation.” FRÉDÉRIqUE, MANAgEUR DE RAyON DANS UN HyPERMARCHÉ

1: 2: 3: 4: 5: 6:

Livrer / Installer Accueillir / Orienter / Conseiller Assurer la sûreté et la sécurité Assurer / l’après-vente / Réparer Encaisser / Fidéliser Maintenir en état marchand

LEURS RÉACTIONS

“ “ “ “ “

Fabriquer / Préparer / garantir la qualité et l’hygiène / Conseiller / vendre 8 : vendre 9 : Promouvoir 10 : gérer

12

4

On ne s’ennuie pas, ça bouge, c’est vivant.”

C’est un secteur où il y a une vraie promotion. On commence employé commercial et on peut finir directeur du magasin ! »

7:

18

15

17

6

19 3

Avec un BTS, j’ai pu prendre tout de suite des responsabilités. »

14

10

5

11 9

13

Je dois être “au top” techniquement et cerner le besoin premier du client. Si on est motivé, on peut progresser rapidement. »

8 16 2

7

11 : Mettre à disposition dans les rayons 12 : Manager / Encadrer / Animer / gérer / vendre / Développer la clientèle 13 : Stocker 14 : gérer les stocks 15 : Informatique : Assurer la gestion comptable et administrative 16 : Réceptionner 17 : Approvisionner 18 : Entrepôt : Stocker les marchandises / Préparer les commandes 19 : Siège : Acheter les marchandises


ACTIvITÉS TyPES D’UN MAgASIN

1

CE qU’ILS DISENT

Je choisis les produits d’après une sélection faite par les acheteurs de la centrale d’achats. Je suis guidée avant tout par les ventes du magasin, par les produits vendus par les concurrents, mais aussi par mes propres goûts. Quotidiennement, nous réapprovisionnons le rayon en essayant de valoriser chaque produit. On parle de plus en plus de la théâtralisation de la vente. Je travaille avec une équipe de quatre personnes, au recrutement desquelles j’ai participé. Toutes les semaines, j’organise une réunion de rayon pour informer l’équipe des résultats obtenus. Je dois également participer à leur formation et je mène les entretiens annuels d’évaluation.” FRÉDÉRIqUE, MANAgEUR DE RAyON DANS UN HyPERMARCHÉ

1: 2: 3: 4: 5: 6:

Livrer / Installer Accueillir / Orienter / Conseiller Assurer la sûreté et la sécurité Assurer / l’après-vente / Réparer Encaisser / Fidéliser Maintenir en état marchand

LEURS RÉACTIONS

“ “ “ “ “

Fabriquer / Préparer / garantir la qualité et l’hygiène / Conseiller / vendre 8 : vendre 9 : Promouvoir 10 : gérer

12

4

On ne s’ennuie pas, ça bouge, c’est vivant.”

C’est un secteur où il y a une vraie promotion. On commence employé commercial et on peut finir directeur du magasin ! »

7:

18

15

17

6

19 3

Avec un BTS, j’ai pu prendre tout de suite des responsabilités. »

14

10

5

11 9

13

Je dois être “au top” techniquement et cerner le besoin premier du client. Si on est motivé, on peut progresser rapidement. »

8 16 2

7

11 : Mettre à disposition dans les rayons 12 : Manager / Encadrer / Animer / gérer / vendre / Développer la clientèle 13 : Stocker 14 : gérer les stocks 15 : Informatique : Assurer la gestion comptable et administrative 16 : Réceptionner 17 : Approvisionner 18 : Entrepôt : Stocker les marchandises / Préparer les commandes 19 : Siège : Acheter les marchandises


A. Les métiers de la logistique

3

e

1ère année

CAP

2e année

CAP

Réceptionnaire / Préparateur de commandes / Cariste / manutentionnaire / Chef d’équipe / Responsable d’exploitation / Directeur d’entreprôt

CAP/CAPA*

Boulanger, Boucher, Poissonnier, vente, Employé commercial

vOTRE FORMATION

B. L’employé commercial C. Les métiers de l’alimentaire

3e

2nde professionnelle

1ere professionnelle

Terminale professionnelle

vendeur produits frais Boulanger Poissonnier Boucher…

BAC PRO rénové 3 ans*

Commerce Logistique et transport, option logistique de distribution Technicien vente et conseil qualité en produits alimentaires ou vins et spiritueux

BTS/BTSA*

1ere année

1

ere

année

2e

année

2

e

année

Management des unités commerciales Transport Commercialisation et services

D. L’hôte(sse) de caisse

DUT

E. Le vendeur technique

Techniques de commercialisation gestion logistique et transport

F. Le manageur de rayon Adjoint de rayon

3e

2nde professionnelle et technologique

e

2nde professionnelle et technologique

3

1 techno ere

1ere

Terminale techno

Terminale

Licence Professionnelle

BAC TECHNO

Sciences et technologies tertiaires

Commerce et distribution (Distech)

BAC

grandes écoles

économique et social mais aussi tous BAC

Classes prépa.

Diplômes des écoles de commerce

g. L’acheteur

Manageur de département Responsable d’exploitation

H. Le directeur de magasin Chef de ventes Chef de produit


A. Les métiers de la logistique

3

e

1ère année

CAP

2e année

CAP

Réceptionnaire / Préparateur de commandes / Cariste / manutentionnaire / Chef d’équipe / Responsable d’exploitation / Directeur d’entreprôt

CAP/CAPA*

Boulanger, Boucher, Poissonnier, vente, Employé commercial

vOTRE FORMATION

B. L’employé commercial C. Les métiers de l’alimentaire

3e

2nde professionnelle

1ere professionnelle

Terminale professionnelle

vendeur produits frais Boulanger Poissonnier Boucher…

BAC PRO rénové 3 ans*

Commerce Logistique et transport, option logistique de distribution Technicien vente et conseil qualité en produits alimentaires ou vins et spiritueux

BTS/BTSA*

1ere année

1

ere

année

2e

année

2

e

année

Management des unités commerciales Transport Commercialisation et services

D. L’hôte(sse) de caisse

DUT

E. Le vendeur technique

Techniques de commercialisation gestion logistique et transport

F. Le manageur de rayon Adjoint de rayon

3e

2nde professionnelle et technologique

e

2nde professionnelle et technologique

3

1 techno ere

1ere

Terminale techno

Terminale

Licence Professionnelle

BAC TECHNO

Sciences et technologies tertiaires

Commerce et distribution (Distech)

BAC

grandes écoles

économique et social mais aussi tous BAC

Classes prépa.

Diplômes des écoles de commerce

g. L’acheteur

Manageur de département Responsable d’exploitation

H. Le directeur de magasin Chef de ventes Chef de produit


FORMATION L’ALTERNANCE Destinée aux jeunes de 16 à 25 ans comme aux demandeurs d'emploi, la formation en alternance permet d'acquérir ou de compléter une qualification professionnelle. Pour la grande distribution elle est une opportunité de former ses futurs collaborateurs.

LE CONTRAT D’APPRENTISSAgE CAP, Bac pro, BTS, DUT, licence professionnelle et diplôme supérieur de commerce peuvent être préparés en apprentissage. Ce contrat s'adresse aux jeunes de 16 à 25 ans souhaitant acquérir une formation professionnelle dans les magasins (sous la direction d’un maître d’apprentissage), complétée

(SUITE)

par une formation générale et technologique dans un Centre de Formation d’Apprentis (CFA). C’est un contrat de travail particulier qui donne droit à un salaire (une partie du SMIC) ainsi qu’à des congés payés.

LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION Autre type de formation en alternance : le contrat de professionnalisation. D'une durée de 6 à 24 mois, il permet d’acquérir une qualification professionnelle avec, à la clé, un diplôme ou une certification professionnelle. C’est également un contrat de travail particulier qui donne droit à un salaire.

LA FORMATION CONTINUE Véritable levier de promotion interne, la formation continue s'adresse aux salariés déjà en poste. Elle est un moyen d'adapter et de développer ses compétences, de se former aux nouvelles techniques mais aussi d’évoluer dans l'entreprise et de se reconvertir. Aujourd'hui, toutes les entreprises du secteur investissent dans la formation de leurs salariés. Elles organisent elles-mêmes des stages via leurs écoles internes ou font appel à des organismes extérieurs. Par ailleurs, les projets de Validation des Acquis de l'Expérience (VAE) et de certification des compétences se multiplient.

Il existe des formations aux métiers du commerce dans les établissements de l’Éducation nationale et de l’enseignement agricole, notamment au sein des : • Lycées techniques, • CFA, • Lycées professionnels, • IUT. CEUx-CI PRÉPARENT AUx : • BTS (Brevet de Technicien Supérieur), • BAC pro (BAC professionnel)/BAC techno, • DUT (Diplôme Universitaire de Technologie), • CAP (Certificat d’Aptitude Professionnelle). Renseignez-vous !


FORMATION L’ALTERNANCE Destinée aux jeunes de 16 à 25 ans comme aux demandeurs d'emploi, la formation en alternance permet d'acquérir ou de compléter une qualification professionnelle. Pour la grande distribution elle est une opportunité de former ses futurs collaborateurs.

LE CONTRAT D’APPRENTISSAgE CAP, Bac pro, BTS, DUT, licence professionnelle et diplôme supérieur de commerce peuvent être préparés en apprentissage. Ce contrat s'adresse aux jeunes de 16 à 25 ans souhaitant acquérir une formation professionnelle dans les magasins (sous la direction d’un maître d’apprentissage), complétée

(SUITE)

par une formation générale et technologique dans un Centre de Formation d’Apprentis (CFA). C’est un contrat de travail particulier qui donne droit à un salaire (une partie du SMIC) ainsi qu’à des congés payés.

LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION Autre type de formation en alternance : le contrat de professionnalisation. D'une durée de 6 à 24 mois, il permet d’acquérir une qualification professionnelle avec, à la clé, un diplôme ou une certification professionnelle. C’est également un contrat de travail particulier qui donne droit à un salaire.

LA FORMATION CONTINUE Véritable levier de promotion interne, la formation continue s'adresse aux salariés déjà en poste. Elle est un moyen d'adapter et de développer ses compétences, de se former aux nouvelles techniques mais aussi d’évoluer dans l'entreprise et de se reconvertir. Aujourd'hui, toutes les entreprises du secteur investissent dans la formation de leurs salariés. Elles organisent elles-mêmes des stages via leurs écoles internes ou font appel à des organismes extérieurs. Par ailleurs, les projets de Validation des Acquis de l'Expérience (VAE) et de certification des compétences se multiplient.

Il existe des formations aux métiers du commerce dans les établissements de l’Éducation nationale et de l’enseignement agricole, notamment au sein des : • Lycées techniques, • CFA, • Lycées professionnels, • IUT. CEUx-CI PRÉPARENT AUx : • BTS (Brevet de Technicien Supérieur), • BAC pro (BAC professionnel)/BAC techno, • DUT (Diplôme Universitaire de Technologie), • CAP (Certificat d’Aptitude Professionnelle). Renseignez-vous !


CHIFFRES CLÉS

PRINCIPALES ENSEIgNES

30 000

750 000

61 %

40 %

88%

points de vente

salariés

de femmes

de moins de 35 ans

de CDI

SITES DE COMMERCE ÉLECTRONIqUE auchandirect.fr boostore.com casino.fr

champion.fr coursengo.com francap.fr

g20-livraison.com geant.fr houra.fr

nicolas.com ooshop.com picard.fr

shopi.com telemarket.fr transgourmet.fr

Aldimarché Auchan Au Marché Vrac Carrefour Carrefour Market Casino Casitalia Coccimarket Coccinelle Coop Cora Diagonal Ecofrais

Ecomax Eco Service Ed Franprix Géant G 20 8 à Huit Hyper Champion Hyper U Inno La Vie Claire Leader Price Le Mutant

Lidl Marché Plus Marché U Maxicoop Maximarché Maximo Metro Migros Monoprix Monop Mutant Express Nicolas Norma

Petit Casino 24 Picard Surgelés Point Coop Promocash Provencia Proxi Proximarché Rond Point Score Sherpa


CHIFFRES CLÉS

PRINCIPALES ENSEIgNES

30 000

750 000

61 %

40 %

88%

points de vente

salariés

de femmes

de moins de 35 ans

de CDI

SITES DE COMMERCE ÉLECTRONIqUE auchandirect.fr boostore.com casino.fr

champion.fr coursengo.com francap.fr

g20-livraison.com geant.fr houra.fr

nicolas.com ooshop.com picard.fr

shopi.com telemarket.fr transgourmet.fr

Aldimarché Auchan Au Marché Vrac Carrefour Carrefour Market Casino Casitalia Coccimarket Coccinelle Coop Cora Diagonal Ecofrais

Ecomax Eco Service Ed Franprix Géant G 20 8 à Huit Hyper Champion Hyper U Inno La Vie Claire Leader Price Le Mutant

Lidl Marché Plus Marché U Maxicoop Maximarché Maximo Metro Migros Monoprix Monop Mutant Express Nicolas Norma

Petit Casino 24 Picard Surgelés Point Coop Promocash Provencia Proxi Proximarché Rond Point Score Sherpa


Conception et réalisation Castor & Pollux

FÉDÉRATION DES ENTREPRISES DU COMMERCE ET DE LA DISTRIBUTION 12, Rue Euler 75008 Paris - Tél. : 01 44 43 99 00 - Fax : 01 47 20 53 53 - Site Internet : www.fcd.asso.fr - blog : www.fcd-leblog.fr

LES MÉTIERS

DU COMMERCE ET DE LA DISTRIBUTION gRANDES ET MOyENNES SURFACES


Les Métiers du commerce et de la distribution