Page 1

LE BULLETIN DE L’UNIQBONNE ANNEE 2012-2013

No 2012-2

Le bulletin de l’uniQ Bonne Année 2012-2013

COLLOQUE INTERNATIONAL IRD-UNIQ-UQAM

DANS CE NUMERO

Editorial Au seuil de cette nouvelle année académique, je souhaite la plus cordiale bienvenue et une fructueuse besogne à tous ceux et celles, étudiantes et étudiants, professeurs et chercheurs, personnel administratif et personnel de soutien, qui prennent ou reprennent le chemin de l’Université Quisqueya (uniQ). Ce nouveau numéro du Bulletin de l’uniQ, à l’instar de ceux qui l’ont précédé, met l’accent sur les évènements les plus importants et sur les réalisations majeures de l’Université Quisqueya. Une emphase particulière est mise sur le Colloque international sur l’habilitation urbaine post-séisme de Port-au-Prince et sur le Séminaire-atelier que l’UniQ a organisés en coopération avec ses partenaires du Canada et de la France.

Mars 2012 En mettant ces informations à la disposition de la communauté de l’UniQ et de sa collectivité du grand large, l’Université entend renforcer leur participation éclairée à son action institutionnelle de formation, recherche et service. Elle attend d’elles la rétro-alimentation pour réajuster son action de manière permanente avec la visée de mieux servir et d’accélérer ainsi la venue de conditions pour une société haïtienne de savoir, d’intelligence collective, et dotée des outils de son développement durable dans un monde en interdépendance.

Bon travail à tous!

Séminaire-Atelier «Développement

et renforcement des capacités de recherche en Haïti » Organisé à la suite du Colloque IRD-UQAM-UNIQ, dans le cadre d’un mandat confié à l’IRD par la Ministre française de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

Page 3

Volontariat social.

Des laboratoires informatiques à Jacmel En présence de Mme Michaëlle Jean, l’uniQ fait don de deux laboratoires informatiques aux jeunes jacméliens.

Page 2


LE BULLETIN DE L’UNIQBONNE ANNEE 2012-2013 | No2012-2

Volontariat social L’uniQ fait don de deux laboratoires informatiques au Lycée Célie Lamour et à l’Université Notre-Dame à Jacmel. Les Laboratoires Luce Depestre auront accès à toutes les ressources numériques de l’uniQ dont tous les contenus de notre plateforme UNICIEL. Dans le cadre de sa mission de service à la communauté, et en présence de l’envoyée spéciale de l’UNESCO en Haïti, Mme Michaëlle Jean, l’Université Quisqueya, a procédé, le mardi 18 septembre 2012, à l’inauguration des deux Laboratoires Luce Depestre – du nom de la défunte mère de Mme Jean – dans la ville de Jacmel. Pendant un an, l’Université Quisqueya, à travers le Rectorat, la Direction des Affaires Etudiantes et l’unité informatique, a travaillé à la réalisation de ce projet visant à faciliter l’accès de ces jeunes jacméliennes aux Technologies de l’Information et de la Communication, en particulier, celles appliquées à l’Education.

2

Renforcer le service à la communauté et le volontariat social à l’uniQ Par ce projet, l’université Quisqueya espère contribuer à l’appropriation de ces outils par les jeunes et ainsi leur permettre de recevoir à Jacmel une éducation de standard international, les préparant efficacement au monde actuel où la compétition n’est plus entre les Etats mais les individus sur toute la planète. Dès le mois d’octobre, 360 élèves des classes de rhéto et de philo du lycée seront formés par des volontaires étudiants, encadrés par la Direction des Affaires Etudiantes de l’université Quisqueya avec l’appui de son Unité Informatique. Le modèle retenu étant celui du peerhelping, ceux-ci formeront à leur tour ceux des autres classes, soit 2300 jeunes femmes initiées à l’informatique à la fin de l’année. En ce qui concerne l’université Notre-Dame, la formation s’installera, dans le cadre des missions actuelles d’enseignants de l’université Quisqueya. L’université Quisqueya remercie la Citibank, la Sofihdes, la Coopération française, le CONATEL et la Digicel pour avoir cru dans ce projet et l’avoir accompagnée jusqu’à sa réalisation.


LE BULLETIN DE L’UNIQBONNE ANNEE 2012-2013

L’uniQ en bref Des nouvelles de nos facultés

FSAE/CHIBAS – Recherches sur le sorgho sucré et le Jatropha comestible Les responsables du projet CHIBAS ont récemment signé avec l’uniQ un protocole d’entente portant sur des recherches sur le sorgho sucré et le Jatropha comestible et l’établissement d’un partenariat entre les deux institutions ; le CHIBAS est désormais un laboratoire associé à la FSAE. Les recherches sur le sorgho sucré sont entreprises en vue de trouver une alternative à la canne à sucre et de mieux valoriser ainsi le travail des cultivateurs de sorgho (pitimi) avec une graminée à usages multiples : les grains (pitimi) pour l’alimentation humaine,

No 2012-2

fourrages, et la production d'alcool ou de sirop à partir des tiges juteuses et sucrées. Les recherches sur le Jatropha comestible permettront à terme de produire un combustible végétal destiné au marché national permettant ainsi à l'Etat haïtien d’économiser des devises tout en produisant un tourteau plus riche en protéines que le soja et apte à la production de moulées pour nos poules, cochon et tilapia.

FSEA – Premières formations du CEI La Faculté des Sciences Economiques et Administratives (FSEA) a lancé le 26 mai 2012 la première séance de formation au Centre d’Entrepreneuriat et d’Innovation (CEI) dirigé par une équipe dont Bénédique Paul, Ph.D., est le directeur.

Cinquante participants provenant d’une trentaine d’institutions d’enseignement supérieur ont pris part à cette séance de formation.

FSSA – Projet de centre national de cardiologie Médecins sans frontière, Chaine de l’espoir et l’uniQ envisagent de créer un Centre National de Cardiologie. Ce projet fait suite au symposium sur la cardiologie organisé conjointement par ces trois institutions le 17 avril 2012 et auquel ont pris part, entre autres, le Dr François Lacour-Gayet, le Dr Alain Deloche et le Dr Ernest Benjamin. Le Dr. Geneviève Poitevien, doyenne de la faculté des sciences de la santé de l’UniQ, rappelle qu’une masse critique de professionnels œuvrant dans plusieurs domaines seront nécessaires au fonctionnement du Centre.

Ffc`1

Coopération internationale Colloque IRD-UQAM-UNIQ, Séminaire-Atelier et Conférence Générale de la CORPUCA Colloque international sur le thème «

Habilitation urbaine post-séisme de Port-au-Prince : quel rôle pour les universités et la recherche ? » L’Université du Québec à Montréal (UQAM) au Canada, l’Institut de recherche pour le développement (IRD) en France) et l’Université Quisqueya (uniQ) en Haïti ont organisé du 16 au 20 avril à Pétion-Ville un colloque international sur le thème «Habilitation urbaine post-séisme de Portau-Prince : quel rôle pour les universités et la recherche ?». Ce colloque s’inscrit dans le cadre du projet ACDI-AUCC (Canada) «Quartiers précaires et développement urbain durable en Haïti » mis en œuvre dans la ligne d’un partenariat entre l’Université Quisqueya (UniQ) et l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Il a permis aux universités haïtiennes et à leurs partenaires de réfléchir non seulement sur les stratégies d’intervention à mettre en œuvre dans le cadre de l’habilitation urbaine post-

Une vue de l'assistance

séisme de Port au Prince, mais encore sur le rôle qu’elles peuvent jouer dans le processus de réorganisation de la métropole haïtienne. Les principales conclusions du colloque ont donné lieu à un Séminaire-atelier qui s’est attaché plus particulièrement à


LE BULLETIN DE L’UNIQBONNE ANNEE 2012-2013 | No2012-2 formuler des propositions concrètes de renforcement des capacités de recherche en Haïti de nature à permettre à la recherche et aux chercheurs de mieux répondre aux attentes de la société.

« Développement et renforcement des capacités de recherche en Haïti » Séminaire-Atelier

Dans la foulée du Colloque international, un Séminaire-Atelier a été organisé dans le contexte du mandat confié à l’Institut de Recherche pour le développement (IRD) par la Ministre française de l’Enseignement supérieur et de la Recherche de coordonner la réponse française aux besoins de reconstruction de l’appareil de recherche haïtien dans le cadre du Projet d’enseignement numérique à distance en Haïti (PENDHA), qu’il pilote conjointement avec l’Agence Universitaire de la Francophonie. Prenant appui sur les principales conclusions et orientations du Colloque international, le Séminaire-Atelier s’est attaché plus particulièrement à définir les conditions nécessaires pour permettre à la recherche et aux chercheurs de répondre aux attentes de la société. Il a également tenté d’identifier les facteurs-clefs du développement en Haïti d’une communauté scientifique nationale, inscrite dans les réseaux internationaux, reconnue par ses pairs et engagée dans un dialogue fécond avec la société civile.

4 A ce séminaire et au colloque ont participé des chercheurs et des professeurs d’universités du Canada, de la France, de la République Dominicaine et d’Haïti, sur le mode de conférences, de tables rondes et de sessions d’affiches organisées par le Centre haïtien de recherche en aménagement et en développement, et le Centre de recherche et d’appui aux politiques urbaines. Le Séminaire-atelier a débouché sur les perspectives suivantes : 

Appel d'offres « JEAI » croisées « bourses de thèse », en vue d’aider au développement de capacités de recherche en Haïti par le repérage et le soutien à de jeunes équipes de recherche haïtiennes, et en s’appuyant sur une procédure expérimentée déjà depuis plusieurs années par l'IRD/AIRD : la procédure des Jeunes équipes associées IRD (JEAI).  Maison de la Science dont l’idée est de disposer à Port au Prince d’une « Maison de la Science », bien équipée et bien gérée, pour accueillir des équipes de recherche  Plateforme technologique d’observations géo-satellitaires L’IRD, par l’intermédiaire de son président, Monsieur Michel LAURENT, a exprimé au Président de la République l’offre d’implanter en Haïti une plateforme technologique d’observations satellitaires et de mettre en place des équipes de recherche associant les jeunes chercheurs haïtiens à des laboratoires confirmés au Nord.

CORPUCA Le 5 juillet 2012 à Port-au-Prince (Haïti), s’est tenue à l’Observatoire National de la Violence et de la Criminalité (ONAVC) de l’université d’Etat d’Haïti (ueh) sis au 3, rue Pacot, la dixième conférence générale de la Conférence régionale des recteurs, présidents et directeurs d'institutions universitaires membres de l'AUF dans la Caraïbe (CORPUCA). La conférence générale a réuni les recteurs – ou leurs représentants – des institutions universitaires membres de la CORPUCA ainsi que leurs invités. Divisée, en conférence restreinte aux membres et conférence ouverte au public, la dixième conférence générale de la CORPUCA a été le lieu de la présentation des activités de l’organisation et d’un vibrant hommage au Dr Michel Saint-Louis, ancien Recteur de l’Université Publique de l’Artibonite aux Gonaïves (UPAG). Etaient présents à la Conférence restreinte:  

L’Université Quisqueya (uniQ), représentée par son Recteur et Président de la CORPUCA, M. Jacky LUMARQUE L’Université Pontificia Católica Madre y Maestra (PUCMM), représentée par sa Directrice du Développement Professionnel, Mme Maria CANTISANI ROJAS

  

     

L’Université APEC (UNAPEC) représentée par sa vice-rectrice, Mme Luz Inmaculada MADERA SORIANO L’Université de la Havane (UH), représentée par sa vice-rectrice à la retraite, Mme Rita GONZALEZ DELGADO L’Université Antilles-Guyane (UAG), représentée par son ex-recteur, président honoraire de la CORPUCA et représentant de l’actuel recteur Pascal SAFFACHE, M. Alain ARCONTE L’Université d’Etat d’Haïti (ueh), représentée par son recteur, M. Jean Vernet HENRY. L’Université Notre-Dame d’Haïti (UNDH), représentée par son recteur, Mgr. Pierre André PIERRE Le Centre de techniques de planification et d'économie appliquée (CTPEA), représenté par son directeur, M. Tristan HOVAL L’Ecole Nationale Supérieure de Technologie (ENST), représentée par son directeur, M. JeanClaude ROLLES L’Institut Universitaire Quisqueya-Amérique (INUQUA), représenté par le doyen M. Jean Emmanuel ELOI L’Ecole supérieure d’Infotronique d’Haïti (ESIH), représentée par son directeur, M. Patrick ATTIE


LE BULLETIN DE L’UNIQBONNE ANNEE 2012-2013 | No2012-2 

L’Université Publique du Sud aux Cayes (UPSAC), représentée par son recteur, Père Yves VOLTAIRE

5 

2) leurs invités    

Mirlande Manigat, professeur à l’université Quisqueya Michel Dispersyn, directeur du Bureau Caraïbe de l’AUF Justine Martin, du Bureau Caraïbe de l’AUF Eric Hernandes, professeur à l’université de la Havane

Ils ont été rejoints à la conférence générale ouverte au public par des invités du monde de l’entreprise, des membres de la presse et des invités du monde académique dont les recteurs des universités publiques en région venus rendre hommage à l’un des leurs et l’ancien premier ministre haïtien, Jacques Edouard Alexis, collaborateur et ami du Dr Saint Louis.

      

Prolongation de l’enquête sur les SWOT de la CORPUCA jusqu’au 20 juillet 2012 o Désignation par chaque université d’un correspondant CORPUCA o Séance d’information sur la CORPUCA, le 25 juillet 2012, au Bureau Caraïbe de l’AUF Désignation d’une délégation de la CORPUCA à l’installation du recteur Radhames Mejía à l’UNAPEC Relance des PCSI « Harmonisation des cursus » et « Doctoriales de la Caraïbe » Nécessité d’un plan pour la mise en œuvre de l’Inter compréhension des Langues dans la CORPUCA Augmentation de la cotisation des membres à $400 Réunion du Bureau à l’UNDH, le 15 février 2013 XIème conférence générale à l’UH, le 21 ou le 28 juillet 2013 Lancement de l’année José Marti

La Conférence a débouché sur les résolutions suivantes :

Coopération nationale L’UniQ supporte l’UNDH de Jacmel Au cours de l’année universitaire 2011-2012, l’Université Quisqueya (uniQ) a signé un accord de Coopération avec l’UNDH de Jacmel, en vue d’aider cette université, en dehors de Port-au-Prince, à faire face au problème d’indisponibilité de ressources humaines pour son programme de licence en gestion. Suivant l’accord, des enseignants de l’uniQ doivent dispenser des cours à l’UNDH de Jacmel, en fonction des besoins exprimés par cette dernière. La rémunération des enseignants missionnaires qui se rendent à Jacmel est, sans

contrepartie, à la charge de l’uniQ, tandis que l’UNDH de Jacmel assure le transport, l’hébergement et la restauration. Dans le cadre de cet accord, des enseignants de la Faculté des Sciences Économiques et Administratives (FSEA) de l’uniQ ont dispensé neuf (9) cours à l’UNDH de Jacmel, pour l’année universitaire 2011-2012. Six enseignants de l’uniQ ont participé à ce programme de collaboration. Généralement, pour chaque cours de 3 crédits, les enseignants réalisent trois missions à Jacmel ; à chaque mission, ils réalisent, dans la plupart des cas, quinze heures de cours. Environ 350 heures de cours sont dispensées à l’UNDH de Jacmel par la FSEA, dans le cadre de l’accord UNDH/uniQ. Les meilleurs étudiants de l’UNDH seront admis à poursuivre leur formation dans les programmes de master de l’uniQ.

Formation - Recherche Ecole Doctorale et Nouveaux Docteurs

Ecole doctorale Suite à la signature par le recteur de l’UniQ, Monsieur Jacky Lumarque, et le recteur de l’UEH, Monsieur Jean Vernet Henry, de la convention donnant naissance au Collège doctoral d’Haïti en décembre 2011, l’Université Quisqueya est en train de réviser la structure organisationnelle, le cadre pédagogique et la stratégie de mobilisation de ressourcespour le renforcement de son École doctorale «Société et Environnement ».

Deux nouveaux détenteurs du grade de docteurs à l’UniQ Deux enseignants de l’UniQ ont soutenu leurs thèses réalisées dans le cadre de cotutelles entre l’École doctorale « Société et Environnement » de l’Université Quisqueya (Haïti) et, d’une part l’École doctorale Chimie de Lyon à l’Institut National des Sciences Appliquées de Lyon (France), et d’autre part l’École doctorale science et santé de l’Université Picardie Jules Verne (France), pour l’obtention du grade de docteur.

Dr Joaneson Lacour

Joaneson Lacour a soutenu sa thèse sur la valorisation des résidus agricoles et d’autres déchets organiques par digestion anaérobie en Haïti.


LE BULLETIN DE L’UNIQBONNE ANNEE 2012-2013 | No2012-2

6

En conclusion à sa thèse, le professeur Lacour a mis en perspective la nécessité d’étudier la faisabilité technique, socioéconomique et financière de la méthanisation des déchets organiques, en particulier aux bénéfices des communautés marginalisées en Haïti.

Dr Ketty Accou-Balthasar

Ketty Accou-Balthasar a entrepris une recherche dont les résultats ont révélé l’ampleur des impacts de la circulation des oocystes de Cryptosporidium sur la santé des populations exposées. Ces résultats permettent d’envisager des stratégies correctives afin d’améliorer la qualité de l’eau mise à la disposition des populations.

Gestion et conservation de biens culturels L’Université Quisqueya, en partenariat avec le Collège Montmorency et le Groupe de Recherche et de Développement Imaginescence, développe un programme de formation sur mesure la Gestion et Conservation de Biens Culturels dont le curriculum est défini par une équipe de la Faculté des Sciences Économiques et Administratives (FSEA) et le Groupe

Photos de l’exposition Jwe pou n Sonje De gauche à droite, puis de bas en haut: Pancarte présentant l’exposition, visiteurs jouant aux “cailles” et représentations du jeu du “cerceau”.

Imaginescence. Ce programme de formation se propose de renforcer les capacités des institutions culturelles haïtiennes à identifier, résoudre des problèmes complexes interdisciplinaires et résorber les tensions inhérentes à la gestion des biens culturels et des collections.

c)

Gestion de collections muséales et réalisation d’expositions muséales

La formation Extension universitaire

Une formation sur mesure en muséologie a été le premier cours de spécialisation dispensé par le département des techniques de muséologie du Collège Montmorency. Elle s’est déployée en trois cours, soit : a)

b)

Conception, planification et scénarisation d’expositions muséales Conservation des collections

a été suivie de la réalisation par les étudiants d’une exposition intitulée « Haïti, Jeux et traditions. Jwe pou n sonje » dont le vernissage s’est tenu le 18 juin dernier sur le campus de l’UniQ. Elle avait pour but d’amener les jeunes à découvrir les jeux traditionnels haïtiens et d’inciter à la transmission aux générations futures du patrimoine matériel et immatériel d’Haïti. Le programme de formation de cycle court en Gestion et Conservation de Biens Culturels se poursuivra en développant les autres spécialisations prévues au curriculum.

Extension universitaire Développement Institutionnel, Formation IBM et Hommage à Maurice Sixto

Bureau de développement institutionnel : BDI

Le développement de projets { l’UNIQ Le BDI est la structure au sein de l’Université Quisqueya en charge du

développement de projets. Le Bureau, rappelons-le, développe trois types de produits, soit des : 

Offres de formations dans le cadre de ses programmes d’extension universitaire.

Offres des services sous forme de propositions non sollicitées. Offres des services de consultation et/ou d’assistance techniques dans le cadre d’appels d’offres.


LE BULLETIN DE L’UNIQBONNE ANNEE 2012-2013 | No2012-2 Réalisations récentes : 1)

Offre de formations

Le BDI vient de compléter le développement d’une nouvelle offre de formation en Technologie de l’Information appliquée à la prise de décision : Quel est le paquet optimum de connaissances et de compétences qu’un décideur public ou privé (chefs d’entreprise, gestionnaires de programmes, responsables d’ONG, grands commis de l’Etat et hauts fonctionnaires de l’administration publique) doit posséder pour comprendre l’industrie des TICs, faire des arbitrages et prendre des décisions informées ? Telle est la nouvelle offre de formation innovante que le BDI s’apprête à proposer aux décideurs haïtiens dans les prochaines semaines. 2) Offre de services sous forme de propositions non sollicitées Le BDI, soit directement soit en partenariat avec le CEI a également mis au point plusieurs offres de formation ou d’assistance technique, sous la forme de propositions non sollicitées à des entreprises, des organisations non gouvernementales et des agences de l’Etat. Plusieurs de ces propositions seront mises en œuvre avec des universités américaines et canadiennes partenaires. 3) Développement de propositions techniques dans le cadre d’appel à propositions Le BDI a participé à plusieurs appels d’offres locaux et internationaux en partenariat avec des universités et institutions étrangères. Certains ont abouti à des projets en voie d’exécution.

Formation Middleware IBM Depuis dix années consécutives, IBM est le numéro un du marché d’applications Web orientées services pour les grandes entreprises ou les États. Ses applications offrent aux informaticiens une gamme d’architectures innovantes de départ qui favorise leur performance dans le développement des applications de services ou dans l’intégration de multiples autres applications, grâce à

une simplification les modèles de programmation et par la prise charge des normes. Convaincue de la nécessité de rendre ces outils accessibles aux professionnels haïtiens, l’Université Quisqueya (uniQ), dans le cadre de l’extension universitaire et de la formation continue, organise, depuis juillet 2012, un ensemble de séminaires devant conduire à l’obtention d’une série de certifications d’IBM, avec l’aide d’ingénieurs expérimentés d’IBM. Les séminaires ont une orientation principalement technique. Chaque séminaire se déroule sur 324 heures dont 240 sont des travaux pratiques (TP) avec assistance en ligne, et 84 constituent en une présentation théorique. Les présentations et les TP se font en dehors des heures de bureaux pour faciliter la participation d’informaticiens ayant des obligations professionnelles. Par ces formations, l’uniQ entend contribuer à l’amélioration de la capacité de nos professionnels en mettant à leur disposition les outils informatiques que sont les systèmes d’entreprises IBM et, par là, permettre à Haïti de disposer de techniciens locaux lui permettant de profiter de ces outils d’avenir. L’objectif principal est de rendre disponible dans le pays, des ressources humaines locales spécialisées dans le développement, l’exploitation ou l’entretien des systèmes, des ressources et des applications d’entreprise avec des logiciels particuliers et spécifiques d’IBM. Cette capacité devrait permettre également au pays de gagner des avantages comparatifs sur le marché de l’infogérance (outsourcing). Les techniciens locaux seront alors en mesure d’offrir un service de gestion et de maintien des parcs informatiques d’entreprises situées à l’étranger utilisant la plateforme IBM, à des coûts moindres, ce qui améliorera considérablement l’offre haïtienne. Leader du marché des « intergiciels » (middleware), lBM est utilisé par la plupart des entreprises intéressées à l’infogérance. Pour développer ce

7 secteur en Haïti, il importe donc de maitriser ces applications. De plus, la maitrise de ces outils renforce les capacités de programmation orientée objet, le traitement et les modifications de l’information. Elle devrait ainsi constituer en Haïti un réseau de professionnels de l’architecture orientée services (SOA) spécialisés dans la résolution des problèmes de réutilisabilité et d’interopérabilité des technologies de l’information et de la communication (TIC) dans l’entreprise, réduisant ainsi les coûts d’implémentation et de maintien de leurs systèmes informatiques. Enfin, cette offre de formation permet à l’uniQ de renforcer son image d’université tournée vers le futur, les découvertes technologiques et l’innovation.

Hommage à Maurice Sixto

L’icône de la Quinzaine Maurice Sxito

A L’occasion de la quatrième édition de sa Semaine de l’Université, l’UniQ a organisé, en partenariat avec la Fondation Maurice Sixto et la Fondation Culture Création, une exposition en hommage à Maurice Sixto. Des objets, évoquant le quotidien et retraçant le parcours de l’illustre conteur, humoriste et « lodyanseur »


LE BULLETIN DE L’UNIQBONNE ANNEE 2012-2013 | No2012-2

8

Maurice Sixto, ont été exposés – pour la première fois en Haïti – à l’université Quisqueya, du 18 mai au 8 juin 2012. A travers cette exposition, les visiteurs ont été invités à entrer dans l’intimité créatrice de l’auteur. Non seulement par l’entremise des objets qui ont marqué son quotidien, dont son magnétophone, mais aussi par le biais de photos qui, rendant compte de son parcours et de ses rencontres, expliquent la richesse de l’imaginaire et du réel créé par Sixto. A regarder les objets mis en valeur, Maurice Sixto, dont la voix est connue de toutes les générations cohabitant dans notre société, a repris corps. L’exposition a été conçue de manière à transporter à travers le temps. Là, nous le retrouvons allongé sur sa chaise longue dans son salon, ici, nous l’accompagnons dans son tour d’Afrique, ou encore nous rions à gorge déployée avec lui et ses admirateurs Jean-Claude Martineau et Evans Paul. La voix de Maurice Sixto a accompagné le visiteur. Elle s’est fait entendre dans ses œuvres majeures diffusées à cette occasion, parmi lesquelles « Zabèlbòk Berachat », « GwoMoso ». Cette lodyans a été mise en scène par des étudiants de l’association Quisqueya Artistique (ou Qarts). Une façon pour eux de s’approprier ce patrimoine.

Quelques images de l'exposition La Quinzaine de Maurice L’exposition a eu lieu à la Salle de Lecture de l’université Quisqueya, à son campus de Turgeau, par la Fondation Maurice Sixto et la Fondation Culture et Création, avec le concours et la participation de la Direction des Affaires Etudiantes de l’université Quisqueya. Etaient exposés des objets personnels ayant appartenu au conteur haïtien Maurice Sixto, conservé et maintenus par la Fondation qui porte son nom. Le président du Haut Conseil, Patrick Victor, visitant l’exposition

Cette exposition, l’une des dernières activités de la semaine de l’université de l’UniQ a été clôturée le 8 juin par une conférence-débat de Michel A. Péan sur l’« Esthétique de Maurice Sixto». Ce docteur en littérature, l’un des connaisseurs de l’œuvre de Maurice Sixto dont il a été aussi très proche, a

offert au public, installé sur le parking de l’UniQ transformé, l’espace d’un aprèsmidi, en lieu de divertissement et d’échange, une présentation en quatre parties. M. Péan a successivement analysé les rapports de l’auteur à la langue créole, le rôle des femmes dans sa production, il a dépeint l’observateur avisé de la société haïtienne et le tragique des personnages

de Sixto. Le public conquis a posé de nombreuses questions et a invité le Dr. Péan à revenir à l’uniQ pour poursuivre le débat. L’ambiance a été rehaussée de la présence de Ti Fane qui a fait danser le public sur le rythme de sa toute dernière production musicale.


LE BULLETIN DE L’UNIQBONNE ANNEE 2012-2013 | No2012-2

9

AFFAIRES ETUDIANTES Semaine de l’entrepreneuriat & Forum des Entreprises Du 16 au 21 avril 2012

Vie étudiante La Direction des Affaires Etudiantes a débuté l’année académique 2012-2013 avec le lancement de son site Internet. Parmi ses fonctionnalités, un job board, un réseau social uniQ et les blogs de la daé, des délégués étudiants et des associations …

Le coin des étudiants La Direction des Affaires Etudiantes et du volontariat social (daé) continue de renforcer la « Culture uniQ », dosage équilibré d’entrepreneuriat, de solidarité sociale, de curiosité intellectuelle et de sentiment d’appartenance. De mars à juin 2012, elle a facilité la réalisation d’une vingtaine d’activités avec la participation des 2572 étudiants de l’uniQ.

8 mars 2012: Journée Internationale de la Femme Volontariat Social La daé compte lancer cette année son programme de volontariat social étudiant visant à rattacher les étudiants à la communauté par l’engagement social. Plus sur http://dae.uniq.edu.ht/volontariat/dae.

EN CHIFFRES

Lancement de la campagne contre le harcèlement sexuel en milieu éducatif. Distribution de « recho amelyore » aux « machann manjekwit » de Turgeau.

9 mars 2012: Colloqueétudiant: Culture et Identité Interventions sur les nations sans Etat et de la religion comme croyance et/ou stratégie politique.

137 Étudiants volontaires à Turgeau, à Cité Soleil, à Plaisance du Sud, et dans le Nord du pays.

1259 Étudiantsmembres d’associations sur le campus.

CONTACTER LA DAE

daeuniQ TELEPHONE – EMAIL

29 4045 83 – dae@uniq.edu.ht INTERNET: www.dae.uniq.edu.ht

12 mars 2012: Lancement d’ateliers

16 avril 2012 : Semaine de l’Entrepreneuriat et Forum des Entreprises Série de conférences avec des spécialistes et praticiens dont M. Kesner PHAREL, Mme Marie Josée Georges GARNIER, M. Etzer EMILE, Mme Nédjée MAUCONDUIT, M. Roberts WADDLE, M. Mathias PIERRE et M Serge Richard PETIT-FRERE. Salon de l’emploi avec des rencontres et échanges entre les étudiants et les entreprises.

Lancement des ateliers de musique et de protocole à l’intention des étudiants.

7 avril 2012: Journée Mondiale de La Santé

30 mars 2012: Rencontre du CEI avec les membres de l’association Entrepreneurs uniQ

Conférences et débats autour de la gériatrie organisés par l’unité estudiantine médicale de l’université Quisqueya (unem).Projection du documentaire « Vieillissement et Santé » réalisé par les membres de l’association, des interventions de secouristes et des activités culturelles, avec pour thème « Vieillir en Santé ».

Discussions avec le CEI. DAE : Activités, projets d’entreprise et vision de l’entrepreneuriat. CEI : Programmes et possibilités d’accompagnement et d’encadrement des étudiants.

21 avril 2012 : Mobilisation pour la propreté à Cité Soleil Don de deux transformateurs à Cité Soleil. Participation à une journée


LE BULLETIN DE L’UNIQBONNE ANNEE 2012-2013 | No2012-2 socioculturelle au Centre de Traitement des Déchets Jean-Christophe Fernandès, à Cité-Soleil. Campagne de mobilisation pour la propreté organisée par l’Athlétique d’Haïti, le CEFREPADE et la mairie de Cité-Soleil avec le support de la Direction des Affaires Etudiantes et la participation des membres de l’association étudiante UniQ Environnement.

Premier mai 2012: Foire Gastronomique Organisation, avec l’association étudiante Quisqueya Artistique (Qarts) de la foire gastronomique dont la vocation était de mettre en valeur les produits du terroir.

10

15 mai 2012 : Rencontre avec des élèves finissants d’institutions secondaires du Cap Haïtien Rencontre avec huit institutions capoises.

4 avril- 18 mai 2012 : Mois de l’environnement Lancement du projet « VILLE ET DEVELOPPEMENT DURABLE : GESTION ET VALORISATION DES DECHETS EN HAÏTI » en partenariat avec l’Institut Français, le CEFREPADE, l’Athlétique d’Haïti, le PNUE et le Ministère de l’Environnement.

Causerie « Ville et développement durable : la valorisation des déchets » animée par Edwige Petit et Joaneson Lacour. Causerie «Utilisation de plantes multiusages dans l’alimentation animale et la production d’énergie» animée par Gaël Pressoir, chercheur Projection du film d’animation « Ma planète chérie », de Jean Rémy Girerd (2010).

L’hommage posthume des étudiants à Ralph Auguste A l’occasion de l’inauguration du Nouveau Bâtiment Ralph Auguste, les étudiants de l’UniQ, par la voix d’AnneLaurence Coutard, ont offert un hommage bien mérité à celui qui fut un des fondateurs de cette université. Le texte du discours est reproduit ci-dessous. « Lorsque Mme Camilien, Directrice des Affaires Etudiantes, nous a parlé de la cérémonie d’aujourd’hui, l’un d’entre nous, je ne me rappelle plus qui, a proposé de trouver un étudiant ayant connu M. Ralph Auguste lorsqu’il était encore président du Haut Conseil de l’université Quisqueya pour lui demander d’intervenir au nom de tous les étudiants. Ce à quoi elle répondit, avec son humour parfois acide, qu’il serait effectivement très approprié qu’un étudiant qui, pour avoir été l{ si longtemps, n’aurait manifestement pas été un modèle, représente le corps étudiant de l’université { laquelle ce grand homme aura tant consacré. Cette anecdote qui, je l’espère, ne vous aura pas déj{ lassés, a, je vous rassure, un but : celui de vous exposer, un peu maladroitement, je le concède, la position dans laquelle je me trouve. Celle d’une étudiante en droit de deuxième année, vacataire et chargée de projet junior à la Direction des Affaires Etudiantes, qui peine encore { croire l’honneur qui lui échet de

parler de celui qui, avec nos ancien et actuel recteur, MM. Jacques Edouard Alexis et Jacky Lumarque, composait le trio { l’origine de la fusion EDUCAT-UNIQ ayant donné naissance à la prestigieuse université à laquelle j’appartiens aujourd’hui. Vous le savez ou pas, mais, au début de chaque session, lors de la traditionnelle journée d’accueil, les responsables de l’université (recteur, doyens, vice-doyens ...) – un peu le public d’aujourd’hui en fait, la famille Auguste et ses invités en plus – nous refont l’historique de l’université. A dire vrai, cette grande messe ne nous intéresse que moyennement et nous n’y prêtons sans doute pas toute l’attention que nous devrions … ainsi que nous l’a d’ailleurs encore rappelés cette session, Mme la Secrétaire Générale, Darline Alexis. Toutefois, il y a un point qui retient toujours l’attention de tous. L’université Quisqueya est une université { but non lucratif et n’appartient { personne.


LE BULLETIN DE L’UNIQBONNE ANNEE 2012-2013 | No2012-2 Pour la plupart des étudiants, c’est une information nouvelle ou qu’ils se rappellent { ce moment précis. Aussi, est-ce toujours un moment annonceur de discussions animées. Ce qui, naturellement, force à prêter attention à ce qui sera dit ensuite, soient, les moments de cette fusion jusque-là inédite entre le secteur privé – qui, en général, tient les universitaires pour des idéalistes sans aucun sens pratique – et le secteur universitaire qui a tendance, à son tour, { considérer les hommes d’affaires comme des ultra capitalistes sans aucun sens social. Cette semaine, j’ai appris, avec plusieurs de mes collègues, que cette rencontre des deux mondes fut le fait de l’homme qui nous réunit tous aujourd’hui. Au cours de nos entretiens avec quelques responsables de l’université qui l’ont connu, nous avons appris à connaitre et à aimer le visionnaire, le négociateur, le leader et le promoteur de la responsabilité sociale de l’entreprise que fut Ralph Auguste … et nous nous sommes pris { regretter de ne devoir le connaitre que par personnes interposées. Nous apprîmes donc comment, avec une habileté, un charisme et un doigté extraordinaires, il a su convaincre un groupe d’hommes d’affaires, qui cherchaient { construire une université destinée { former les cadres compétents dont ils avaient besoin, de rejoindre et d’investir dans le mouvement d’un petit regroupement d’intellectuels qui rêvaient de construire la meilleure université d’Haïti.

11 unanimement de « grand travailleur ». Je ne peux que deviner combien ce « grand travail » a pu et dû être taxant parfois pour vous. Combien ce « grand homme », dont nous célébrons aujourd’hui la mémoire, a dû coûter { celui qui était votre mari, votre père, votre oncle ou votre cousin. Combien vous avez dû accepter de perdre de votre Ralph Auguste pour que nous puissions avoir le nôtre. Aujourd’hui, en guise de remerciements, l’université Quisqueya lui consacre son plus beau bâtiment. Aujourd’hui, en guise de remerciements, la Direction des Affaires Etudiantes et les étudiants de l’uniQ, lui offre, par ma voix, ce pauvre mais sincère discours. D’autres, plus qualifiés que moi, pourrons dire la contribution de M. Ralph Auguste { l’éducation en Haïti. D’autres parleront de ses accomplissements au CLED ou à Haïti TEC. Pour nous, il est d’abord celui qui a permis { l’université Quisqueya, dans toute son unicité actuelle, d’exister. Il laisse chez chacun de nous ici présents, ceux qui l’ont connu personnellement et ceux qui, comme moi, l’ont connu par ses œuvres, l’image d’un homme qui a cru { une idée et l’a menée jusqu’au bout. Quel meilleur exemple est-il pour nous, étudiants, qui débutons dans la vie ? » - Turgeau, le 5 juin 2012

Nous fûmes impressionnés par la détermination et la grande capacité de mobilisation dont il a fait montre pour réunir ces deux mouvements dont le but était commun, malgré les différences d’approche. Nous nous sommes soudain retrouvés extrêmement reconnaissants – et ce sentiment continue aujourd’hui - du degré de la croyance de M. Auguste dans ce projet dont chaque étudiant de l’université Quisqueya bénéficie aujourd’hui. Il est vrai que, de temps à autre, il nous arrive de nous en plaindre. C’est d’ailleurs le contraire qui devrait étonner. Mais la vérité est que, { l’université Quisqueya, nous ne sommes pas si mal. Récemment, lors de la procédure annuelle de reconnaissance des associations, l’Association des Jeunes Frustrés de l’uniQ n’a obtenu que deux voix. M. Auguste aurait sans doute préféré qu’il n’y en ait aucune mais, l’un dans l’autre, je crois que nous pouvons dire que sa relève n’a pas démérité. A sa famille – dont un des membres, sa sœur, Mme Michaëlle Auguste a été une de nos doyennes – je voudrais dire merci de nous l’avoir prêté si longtemps. Tous ceux { qui nous avons pu parler ont insisté sur le dévouement de celui qu’ils qualifient

.

Buste de Ralph Auguste


LE BULLETIN DE L’UNIQBONNE ANNEE 2012-2013

No 2012-2

SOMMAIRE Editorial ......................................................1

Formation - Recherche ................................ 5

Volontariat social........................................ 2

Ecole doctorale ....................................... 5

L’uniQ en bref..............................................3

Deux nouveaux détenteurs du grade de docteurs à l’UniQ..................................... 5

FSAE/CHIBAS – Recherches sur le sorgho sucré et le Jatropha comestible ................3 FSEA – Premières formations du CEI ........3

Gestion et conservation de biens culturels6 Bureau de développement institutionnel : BDI.......................................................... 6

30 mars 2012: Rencontre du CEI avec les membres de l’association Entrepreneurs uniQ ....................................................... 9 7 avril 2012: Journée Mondiale de La Santé ............................................................... 9 16 avril 2012 : Semaine de l’Entrepreneuriat et Forum des Entreprises ............................................................... 9

FSSA – Projet de centre national de cardiologie...............................................3

Extension universitaire ................................ 6

Coopération internationale..........................3

Formation Middleware IBM ..................... 7

21 avril 2012 : Mobilisation pour la propreté à Cité Soleil .............................. 9

Colloque international sur le thème « Habilitation urbaine post-séisme de Portau-Prince : quel rôle pour les universités et la recherche ? » ........................................3

Hommage à Maurice Sixto ...................... 7

Premier mai 2012: Foire Gastronomique 10

Le coin des étudiants .................................. 9

15 mai 2012 : Rencontre avec des élèves finissants d’institutions secondaires du Cap Haïtien................................................... 10

Séminaire-Atelier « Développement et renforcement des capacités de recherche en Haïti » ................................................ 4

9 mars 2012: Colloque-étudiant: Culture et Identité ................................................... 9

CORPUCA .............................................. 4

8 mars 2012: Journée Internationale de la Femme ................................................... 9

12 mars 2012: Lancement d’ateliers ......... 9

4 avril- 18 mai 2012 : Mois de l’environnement .................................... 10 SOMMAIRE ........................................... 12

Coopération nationale .................................5 L’UniQ supporte l’UNDH de Jacmel..........5

Le bulletin de l’uniQ Bonne Année 2012-2013

Textes et Publication : Secrétariat Général Conception graphique :

Photos de la page de couverture 1-Colloque IRD-UQAM-UNIQ : De gauche à droite : Michel LAURENT, président de l’IRD, Jacky LUMARQUE, recteur de l’uniQ, Paul-Martel ROY, professeur à l’UQÀM.

Université Quisqueya 218 Ave Jean Paul II Haut de Turgeau Téléphone : 2940-4580/ 29104041/ 2940-4587 secretariat.general@uniq.edu.ht

2- Séminaire-Atelier : De gauche à droite : Louis Délima Chéry, doyen de la FSED, Darline Alexis, Secrétaire Générale, Cary Hector, Chargé de mission senior aux Affaires publiques et Marie-Gisèle Pierre, Vice-Rectrice aux Affaires Académiques 3- Volontariat social : De gauche à droite : Michaëlle Jean, Envoyée spéciale de l'UNESCO pour Haïti et Chancelière de l'université d'Ottawa, Jacky LUMARQUE, Presler PAUL, vice-recteur de l’UDERS (Jacmel)

Bulletin de l'uniQ - Septembre 2012  

Le bulletin de l'université Quisqueya pour le mois de septembre 2012

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you