Issuu on Google+

recto_OK_07.05.pdf

05.07.2006

13:52:59

L'alimentation

J

CM

MJ

CJ

CMJ

N

v2 - 2006

M

ILLUSTRATIONS : HERVE MATONDO-FUNDANI

C

L'alimentation prend une place importante dans notre quotidien. Elle est à la base du bon fonctionnement de notre métabolisme et elle est aussi un élément central dans notre vie sociale et culturelle. Malheureusement, nos choix alimentaires font que notre impact sur l'environnement et sur les ressources naturelles devient de plus en plus important. Le souhait du consommateur d'avoir des produits frais (fruits et légumes) hors saison ou encore la consommation toujours plus grande de produits surgelés augmentent de manière importante l'énergie nécessaire à l'acheminement de tous ces produits jusqu'au lieu de vente, ainsi que celle nécessaire à leur conservation. Les exigences des consommateurs à propos de la taille, la couleur et l'aspect des produits agricoles font que de plus en plus d'engrais, de pesticides et d'OGM sont utilisés dans l'agriculture mondiale, et qu'un tiers de la production maraîchère suisse est jeté. La contamination des nappes phréatiques, la diminution des réserves de pétrole ou encore la diminution de la fertilité des sols sont autant de signes alarmants. Qu'est-ce que l'énergie grise et où se trouve-telle ? Outre l'apport énergétique qu'apporte chaque produit alimentaire pour le bienfait de l'organisme, une part non moins négligeable mais souvent inconnue du public se trouve cachée sous le terme d'énergie grise. Elle rassemble l'ensemble de l'énergie utilisée de l'élaboration du produit jusqu'à sa consommation. Ceci englobe l'énergie utilisée pour fabriquer, transformer, emballer et transporter

un produit alimentaire jusqu'au consommateur. Chacune de ces étapes apporte sa contribution en consommation de pétrole et d'électricité. Par exemple, en buvant un litre de jus d'orange, nous consommons indirectement entre 1dl et 2l de pétrole suivant sa provenance... Consommer des produits bio ! Par agriculture biologique, on entend une culture saine du sol sans apport d'engrais chimiques et de pesticides, de même qu'une fabrication exempte d'additifs superflus. Ceci assure non seulement une protection pour le consommateur (sa santé le remerciera !), mais aussi la sauvegarde des sols et des nappes phréatiques. En consommant de la viande bio, vous vous assurez aussi que les animaux sont traités de manière respectueuse. Importance de la consommation locale En consommant local, en préférant des fruits et légumes de saison, en plus de faire fonctionner l'économie locale et de diminuer les transports, nous permettons de préserver l'environnement et les ressources naturelles. Si l'envie d'un produit exotique est plus forte que tout, il vaut mieux préférer les aliments issus du commerce équitable pour assurer des conditions de travail viables aux producteurs. Ainsi, il est important que chacun prenne conscience de sa consommation afin de préserver l'environnement, les ressources naturelles et sa santé.


verso_OK_07.03.pdf

03.07.2006

17:42:27

Consommez des fruits et légumes régionaux de saison. Optez pour des légumes cultivés en plein air plutôt que sous serre ou hors-sol (lesquels nécessitent 3 fois plus d'énergie). Soyez attentifs au conditionnement. Frais, séchés, précoupés, congelés ou en boîte, plus les produits sont transformés, plus ils contiennent d'énergie grise. C

M

J

CM

MJ

CJ

CMJ

N

Privilégiez les produits (café, thé, riz, sucre, bananes, etc) issus du commerce équitable (Max Havelaar, Magasins du Monde, etc.). Ils garantissent une juste rétribution aux exploitants agricoles. Guides du WWF : wwf.ch Tout savoir sur les fruits et les légumes : www.5parjour.ch Les produits de proximité en Suisse romande : www.marchepaysan.ch www.cocagne.ch www.pays-gourmand.ch Ecobilans alimentaires de la société ESU-services : www.esu-services.ch www.unipoly.ch astuces@unipoly.ch UniPoly, CP15, 1015 Lausanne

Privilégiez les aliments issus de l'agriculture biologique ou de la production intégrée. Ils proviennent d'un mode de production agricole plus respectueux de l'environnement et nécessitent globalement moins d'énergie pour leur croissance que les produits conventionnels. Pour tous les produits, regardez la provenance et choisissez ceux qui ont parcouru le moins de kilomètres. Evitez à tout prix les produits acheminés par avion. Achetez vos produits frais au marché ou directement chez le producteur. Ceci fait économiser des dizaines de kilomètres, souvent inutiles. Remplacez de temps en temps dans vos repas la viande par des céréales (blé, maïs, quinoa, etc.) et par des légumineuses (lentilles, soja, pois, haricots rouges, etc.), riches en protéines végétales. Pour produire une protéine animale, il faut entre 7 et 10 protéines végétales… dont la valeur nutritive pour l'homme est quasiéquivalente.

Achetez des produits en vrac ou à la pesée et préférez les emballages simples aux sophistiqués (évitez le verre sans consigne et le métal). Vous réduirez du même coup l'énergie grise contenue dans ces emballages. Pour votre santé, mangez le plus souvent possible des fruits et des légumes : cinq fois par jour, c'est ce que conseille la Ligue suisse contre le cancer. Lors de l'achat de produits animaux (viandes, produits laitiers, œufs, etc.), privilégiez les produits provenant d'élevages en plein air et des régions de montagne (herbages naturels). Soyez attentifs aux labels du terroir (fromages, charcuteries, vins, etc.) qui garantissent la provenance locale de la matière première et un travail artisanal. Préférez le poisson issu de la production locale. Choisissez du poisson portant le label MSC (poisson sauvage) ou le label bio (poisson d'élevage) et évitez d'acheter des espèces menacées. (cf. : "guide du consomm'acteur" sur l'alimentation.) A méditer : Transporter en voiture dix litres de jus d'orange sur un trajet de dix kilomètres consomme d'avantage d'énergie par litre de jus que leur voyage en bateau depuis le Brésil sous forme concentrée ! papier 100% recyclé


L'alimentation (astuces durables - Unipoly)