Page 1

La Lettre Des Élus LYCÉENS L’Edito... Par Victor Colombani Président de l’UNL Les élections au CAVL sont un élément clef pour la vie lycéenne. Cette instance académique permet la mise en place de projets d’une envergure considérable qui vont toucher tous les lycéens d’une académie.

sommes ouverts à toute contribution de votre part si vous souhaitez faire connaitre un projet ou une idée. Ce lien entre les CAVL des différents académies, qui permettra de mettre en dynamique la vie lycéenne, nous semble indispensable : c’est le rôle de la lettre des élus.

En tant qu’élus, vous allez pouvoir vous saisir de l’opportunité offerte par le CAVL pour organiser de telles actions. Le rôle de l’UNL est de vous apporter toute l’aide dont vous pourriez avoir besoin. Grâce à notre réseau d’élus qui met en contact les CAVL de toute la France, outre-mer comprise, nous pouvons partager entre lycéens des idées, des expériences et des conseils pour nos projets.

Pour finir, je tenais à vous rappeler que le processus électoral dans la Démocratie Lycéenne n’est pas terminé. Nous allons élire les représentants au Conseil National de la Vie Lycéenne (CNVL) lors des premières réunions des CAVL en décembre. Dès janvier commencera la campagne pour le Conseil Supérieure de l’Education, où siègent trois lycéens élus par les CAVL. L’UNL, comme ces dernières années, propose un projet ambitieux pour que la voix des lycéens soit entendue au niveau national. Vous trouverez les premiers éléments de ce projet dans les pages suivantes, venez en discuter sur notre site : www.eluslyceens.unl-fr.org

Le CAVL est également une instance dotée d’un rôle de représentation, au sens le plus noble du terme : nous sommes les représentants de nos camarades, et nous sommes élus pour défendre les intérêts des lycéens. Notre opinion à l’UNL est que nous serons, en tant qu’élus, beaucoup plus efficaces Félicitations pour votre élection, bon mandat, et dans cette mission si nous sommes coordonnées. bonne lecture ! C’est là tout l’intérêt de la lettre des Elus. Ce journal, réalisé par des élus lycéens, est un support à votre service pour remplir au mieux votre mandat. Nous

Victor Colombani


DOSSIER La démocratie Lycéenne : Des mesures pour être acteur de la vie lycéenne ! BRÈVES... En Hausse : L’UNL participera en 2011, à la première enquête sur la santé des lycéens, en partenariat avec la LMDE et la FCPE. L’objectif des organisations partenaires est de connaître le plus précisément possible les connaissances et les pratiques de santé des jeunes scolarisés dans l’enseignement secondaire. Cette enquête devra dès lors déboucher sur de nouveaux droits à la santé pour les jeunes, élément fondamental pour la réussite de tous au lycée. Les premiers résultats sont attendus courant 2011. En Baisse : Le nombre de profs et de personnels en moins en 2011 dans l’Education Nationale, chiffre qui semble baisser aussi rapidement que la cote de popularité de Nicolas Sarkozy. Cette année, c’est 16 000 postes qui ne seront pas remplacer, portant à 50 000 le nombre de profs en moins depuis 2007. L’UNL dénonce fermement ces coupes budgétaires qui n’auront pour seules conséquences d’amputer les chances de réussite des lycéens. Contre les classes surchargées, l’UNL revendique un réengagement budgétaire massif dans le service public de l’Éducation Nationale, passant notament pas un plan de recrutement massif d’enseignants.

La Démocratie lycéenne, par ses instances au niveau local, académique et national, est une grande opportunité pour que les lycéens soient acteurs de leur éducation. Ces espaces sont les seuls accordés aux lycéens pour faire entendre leur voix. Par la Démocratie Lycéenne, les lycéens, sont acteurs de la vie au lycée, pour améliorer leurs conditions d’études et de vie. Ce sont les premiers concernés par les politiques éducatives et les décisions des administrations : il est donc normal, au même titre que les professeurs ou les parents d’élèves, qu’ils prennent part aux orientations éducatives à tous les échelons. Néanmoins on constate que ce système reste encore à améliorer pour que les élus puissent pleinement tirer profit de leurs mandats et être reconnus comme représentants des lycéens.

les établissements (mise en place de campagnes de préventions, de permanences d’informations...), et sur l’utilisation du Fond de Vie Lycéenne. • Une meilleure visibilité pour la Démocratie Lycéenne. Il faut mettre en place des « Journées Citoyennes » communes aux scrutins du CVL et des délégués de classe. De plus, il faut donner à la Carte Lycéenne la fonction de « Carte d’électeur Lycéen ». Avant la rentrée, tout le monde devrait recevoir un « guide de la Démocratie Lycéenne » et les premières heures d’ECJS devraient être consacrées à ça. Les candidats devraient bénéficier d’une journée banalisée pour se présenter aux autres et leurs professions de foi doivent être distribuées à tous les élèves. Enfin, la consultation des lycéens doit devenir systématique avant et après le scrutin.

Pour améliorer la Démocratie • Offrir un budget à chaque Lycéenne, l’UNL revendique : CAVL. L’UNL demande que chaque CAVL • Des instances décisionnelles puisse gérer son propre budget, dans et consultatives pour la Vie le but de permettre aux élus de gérer Lycéenne. les fins et les moyens nécessaires Les instances lycéennes doivent à l’aboutissement d’un projet et devenir décisionnelles : sur la gestion d’offrir une formation pratique à la de la Vie Lycéenne, l’organisation gestion d’un budget. Le CAVL doit pédagogique, la gestion de la impérativement être consulté sur les vie culturelle au sein du lycée, la questions budgétaires de l’académie politique de prévention santé dans qui touchent directement les lycéens


DOSSIER (manuels scolaires, dotation horaire Parmi ces revendications historiques, globale, tarifs des restaurants l’UNL a déjà gagné : scolaires, aides sociales, etc). • Le renouvellement de cinq des • Créer un Délégué membres du CVL tous les ans au Départemental à la Vie Lycéenne suffrage direct de tous les lycéens (DDVL) dont le rôle porterai pour donner une place centrale à essentiellement sur l’information cette instance. des élus et des lycéens, sur la communication entre instances, sur la coordination du travail entre élus ou entre élus et administrations et l’animation des formations d’élus. • Le CSE : une instance où les lycéens doivent avoir une place plus conséquente. Le nombre de sièges dévolus au CSE pour les lycéens doit augmenter. Il est essentiel qu’au minimum 5 lycéens siègent dans cette instance. De plus, les lycéens doivent avoir la possibilité d’élire leurs représentants au CSE de manière directe et universelle. La légitimité des élus n’en serait que renforcée. De plus, nous demandons à ce que les organisations représentatives des lycéens soient reconnues en tant que telles dans les différentes élections.

• Une formation définie et organisée pour les élus lycéens instaurée par la réforme du lycée. Cette mesure répond point par point à une revendication de l’UNL de sa campagne « Démocratie Lycéenne »

de 2008. Nous sommes néanmoins inquiet des moyens alloués à ces formations, et restons vigilants pour qu’elles soient effectivement proposées aux élus dans les termes de la circulaire. • Des droits pour les élus. Cette victoire est partielle, nous devons aller plus loin. Ainsi, les circulaires de la Réforme du lycée instaure que « les élèves élus bénéficient de conditions matérielles favorisant l’exercice de leur mandat : un local approprié auquel ils ont le libre accès, un service de messagerie électronique, des casiers, des dossiers de travail, une documentation adéquate et accessible, etc. ». Cela reste cependant insuffisant : un véritable statut d’élu lycéen doit être instauré, avec la création d’une carte spécifique permettant notamment d’avoir un accès facilité aux établissements et de pouvoir justifier une absence nécessitée par l’exercice du mandat. De plus ces prérogatives doivent également s’appliquer aux élus des instances autres que le CVL.

Rhytmes scolaires, une réforme nécessaire, des droits nouveaux à gagner pour les lycéens ! L’UNL se félicite de la mise en place d’une conférence sur les rythmes scolaires. Nous estimons depuis toujours que ce sujet majeur ne peut rester en l’état, où bien souvent des lycéens ont des journées de 8 ou 9 h de cours et ont souvent moins d’une heure pour déjeuner, dans des conditions impossibles pour apprendre. Mais le débat sur les rythmes scolaires ne saurait s’arrêter à la simple question des bornes temporelles, et doit également

permettre de revoir les méthodes pédagogiques. Il serait possible de limiter les journées de cours à 6 heures sans toucher pour autant aux périodes de vacances, ni à la dotation globale annuelle. L’UNL propose également de réformer le temps passé au lycée dans son ensemble, en revoyant l’organisation des après-midis. Celles-ci, où l’on est généralement moins apte à suivre un cours, favoriseraient les demigroupes, les TPE et les activités intra-scolaires et comporteraient

des temps pour son travail scolaire. Le travail à la maison est un vecteur supplémentaire d’inégalités, et cette réforme des rythmes doit permettre d’en venir à bout. Ainsi, l’UNL s’implique et s’impliquera fortement dans ce débat, et jusqu’à son terme, pour que l’occasion qu’il avance de créer un renouveau pédagogique se concrétise ! Elle fera ce travail aussi bien dans le cadre de la conférence que dans les instances lycéennes où elle siègera !


L’Actu L’UNL Cékoiça ?

www.eluslyceens.unl-fr.org Le site de et pour les élus lycéens !

L’Union Nationale Lycéenne, créée en 1994 par trois élus CSE, est aujourd’hui la première organisation lycéenne avec 7000 adhérents. Sa démarche syndicale justifie son implication dans les instances de la démocratie lycéenne. En effet, l’UNL a vocation à faire progresser la vie des lycéens par des victoires à tous les échelons (local, académique, national…) en revendiquant de nouveaux droits. Pour cela, nous sommes présents lors des mobilisations telles que celle d’octobre dernier, afin d’agrandir le rapport de force qu’ont les lycéens face au gouvernement, mais nous sommes également dans les instances, qui permettent aux lycéens d’obtenir des victoires. Majoritaire au CSE depuis 10 ans, l’UNL a participé à freiner le gouvernement dans sa démarche de casse de l’Education Nationale en nous opposant à de nombreux textes comme la Réforme de la formation des enseignants, celle du lycée… Et nous aurons encore de nombreux dossiers à défendre si vous nous en redonnez l’occasion !

La clef pour reussir son mandat d’élu, c’est bien sûr la coordination et l’information. Consciente des manques dans les académies dans ces deux domaines, l’UNL a créée LE site des élus lycéens : www.eluslyceens.unl-fr.org.

Pour que tous les élus puissent faire partager leur expérience, le site www.eluslyceens.unl-fr.org comporte également un forum, au sein duquel la parole est libre, et même grandement encouragée. Ce forum a pour ambition de devenir LE lieu d’échange et d’information La vocation de ce site est de de tous les élus, qu’ils viennent devenir une véritable boîte à outils des CVL, des CAVL, du CNVL ou du pour élus. Analyse des sujets CSE. d’actualités, fiches pratiques, annuaires, compte rendu des Par ailleurs, notre site ne demande réunions CSE, etc. Un seul mot qu’à grandir, à évoluer. Tout le monde peut participer à son d’ordre : co-or-di-na-tion ! En effet, une fois élus, personne élaboration en envoyant un mail ne nous donne les clefs pour directement à l’adresse contact@ organiser les réunions inter- unl-fr.org. CVL, pour construire nos projets, rechercher des subventions. Dans tous les cas, une chose est Personne ne nous donne d’outils sur, sa réussite ne dépendra que du ou de methodes pour rendre nombre d’élus qui s’y investiront. compte de notre mandat auprès Alors tous à vos claviers et souris de ceux que nous représentons. pour que cette démarche soit une réussite !

J’adhère pour l’année scolaire 2010 - 2011 (joindre un chèque de 7 euros) N° de département : |_|_| NOM : |_|_|_|_|_|_|_|_|_|_|_|_|_|_|_|_|_|_| PRENOM : |_|_|_|_|_|_|_|_|_|_|_|_|_|_|_|_|_| Tel Portable : |_|_| |_|_| |_|_| |_|_| |_|_| Tel Fixe : |_|_| |_|_| |_|_| |_|_| |_|_| Mail : |_|_|_|_|_|_|_|_|_|_|_|_|_|_|_|_|_|_| |_|_|_|_|_|_|_|_|_|_|_|_|_|_|_|_|_|_|

Adresse : |_|_|_|_|_|_|_|_|_|_|_|_|_|_|_|_|_|_||_| _|_|_|_|_|_|_|_|_|_|_|_|_|_|_|_|_||_|_|_|_|_|_|_| Code postal : |_|_|_|_|_| Vile : |_|_|_|_|_|_|_|_|_|_|_|_|_|_|_|_|_|_| Lycée : |_|_|_|_|_|_|_|_|_|_|_|_|_|_|_|_|_|_| Classe : • Tale • 1ère • 2nde • Autre : Filière : |_|_|_|_|_|_|_|_|_|_|_|_|_|_|_|_|_|_| Date de naissance : |_|_|/|_|_|/|_|_|

Je suis déjà en contact avec un militant de l’UNL : •

Oui

Non

Coupon à renvoyer à «UNL - Adhésion, 13 boulevard de Rochechouart, 75009 PARIS

Lettre des élus lycéens - décembre 2010  

Lettre d'actualité des élus lycéens éditée par l'Union Nationale Lycéenne