Page 9

9

ion continue

KEYSTONE

Il y a cent cinquante ans, Charles Darwin publiait sa théorie de l’évolution au moyen de la sélection naturelle sans connaître les lois de l’hérédité ni l’existence des gènes L’application des thèses émises par le savant anglais aux sociétés humaines a donné naissance ces dernières décennies à une discipline, la psychologie évolutionniste, qui postule que la psychologie est, elle aussi, soumise aux mécanismes de la sélection naturelle En privant l’homme de sa position centrale dans la création, Darwin a provoqué une révolution morale. Dernière et redoutable trouvaille des créationnistes, le «dessein intelligent» est présenté comme une alternative à la théorie de l’évolution Dossier réalisé par Anton Vos et Vincent Monnet

Université de Genève

Campus N°95 / juin-aout 2009  
Campus N°95 / juin-aout 2009  

Darwin, la (r)evolution continue

Advertisement