Page 1

POURQUOI VOTER UNEF LE 6 DECEMBRE ? Pour une vision cohérente de l’Enseignement supérieur Loin d’être un simple lieu de gestion, le Conseil d'Administration est une instance essentielle à l'IEP, un lieu de décisions politiques. L’UNEF milite pour la défense du Service Public d'Enseignement Supérieur et est intervenue dans des débats cruciaux engageant notre Établissement pour les années à venir. Ainsi nous choisissons toujours d’adopter une posture active et refusons d’accepter avec fatalisme le recul des droits des étudiants. - EN DEMANDANT l’an dernier un référendum étudiant légitime sur la réforme des frais d'inscription. Projet qu'aucune liste n'a soutenu. - EN REFUSANT la marchandisation des savoirs : en refusant de voter en faveur du nouveau certificat d’études politiques dont le prix s’élevait à 1000 euros et d’une nouvelle formation internationale (1450 euros de frais d'inscription pour des étudiants étrangers). - EN S’OPPOSANT à l’adhésion de l’IEP au projet IDEX lancé par le précédent gouvernement, que nous estimons injuste et dangereux en faisant le risque d’accroître les inégalités entre pôles universitaires. - EN ENCOURAGEANT l’initiative d’IEP métropolitain « Lyon-St Etienne » qui démocratise l’accès à l’IEP en augmentant le nombre d’étudiants en formation dite «d’excellence ». Dans ces débats, qui concernent la majorité des discussions du CA, l’apolitisme reste toujours muet.

Pour la défense des droits étudiants Le projet de l’UNEF est porteur d’une méthode. Pour nous, il ne suffit pas d’être élus. Au contraire, il faut toujours agir avec et pour les étudiants en les impliquant dans les processus décisionnels à l’oeuvre à l’IEP. Ainsi, comme nous l’avons fait lors de notre campagne contre la réforme des frais d’inscription en mars dernier (pétition qui a recueilli plus de 200 signatures) nous nous engageons à aller au contact des étudiants pour discuter des décisions prises au CA. - EN FAISANT RECONNAÎTRE les «droits des étudiants» (association, réunion, affichage,

etc) dans le règlement intérieur qui ne comportait jusqu'alors que des devoirs. Des discussions avec l'administration devraient aboutir à une modification du règlement intérieur au CA du mois de Mars. - EN INSTITUTIONNALISANT la commission pédagogique. Cette mesure, à l’ordre du jour du CA de Décembre, a été portée par l’UNEF tout au long de l’année. Elle permettra d’associer les étudiants aux décisions pédagogiques qui les concernent (institutionnalisation d’un questionnaire). - EN RENFORÇANT le Fonds Social Étudiant. L’UNEF a déjà obtenu suite à une proposition écrite et des demandes répétées une revalorisation de 10 000 euros du montant total de ce fonds destiné à aider les étudiants en difficulté financière. Nous demandons maintenant la mise en place d’une Commission dédiée au FSE où siègeraient des étudiants.


Pour revoir la réforme des frais d’inscription Nous sommes la seule liste étudiante à avoir voté contre cette réforme injuste et inadaptée. En effet, parmi les étudiants concernés par la réforme, 78% paient plus des frais plus élevés que par le passé. Au total, cette réforme a engendré une hausse des tarifs de 66% (augmentation d'une ampleur inédite dans l'histoire de l'IEP) en permettant à l’IEP de réaliser 100 000 euros de recettes «non prévues». Ainsi nous restons opposés à cette réforme, ce que nous dénoncions s’étant réalisé. Dans l’état actuel des choses, nous proposons: - DE CRÉER de nouvelles tranches qui pourraient diminuer les effets de seuil (la tranche maximale comprend 25% des étudiants non-boursiers) - DE GELER les frais d’inscriptions en demandant au CA de s’engager par une motion sur la non-augmentation des frais d'inscription - DE REVERSER la somme des 100  000 euros «  indus  » aux étudiants en revoyant à la baisse les différentes tranches dès l'année prochaine.

Pour démocratiser l’accès à l’IEP : Nous avons fait naître ce débat au CA. Il faut démocratiser l'accès à l'IEP et déconstruire les mécanismes de la reproduction sociale tout au long de la scolarité de l'étudiant. L'origine sociale ou son éloignement géographique ne doivent plus êtres les variables qui déterminent la réussite au concours des candidats. - EN METTANT en place un tarif boursier pour les concours de 2A et de 4A. L'UNEF a mis ce point à l'ordre du jour au CA de mars et a demandé le détail financier de l’organisation de ces concours. - EN INCITANT à la publication d’une méthodologie précise et de corrigéstype. Les prépas privées ne doivent plus être les seules détentrices de ces informations. - EN PROMOUVANT le programme «Egalité des chances» : mieux informer les iepiens de l’opportunité de devenir «enseignement-tuteur». - EN ENCOURAGEANT l’ouverture de davantage de centres d’examen dans les DOMTOM. Il est nécessaire de réduire au maximum les frais de déplacement des candidats. - EN RENFORÇANT les partenariats avec Lyon 2 et Lyon 3. Cela permettrait aux étudiants d’effectuer un double-diplôme. Voter UNEF c’est aussi voter pour un réseau national présent dans tous les IEP. - EN SIGNANT une charte des élus UNEF des IEP : baisse des tarifs de concours, gel des Frais d’inscription, organisation d’un concours commun 2A. Nous avons donc une place d’interlocuteur national au niveau des IEP (de nombreuses décisions se prenant désormais au niveau des 6 IEP du Concours Commun) pour défendre les droits des étudiants. Face à cela, l’association locale est logiquement impuissante.


Pour une mobilité plus juste

L'année de mobilité représente un moment crucial dans la vie des IEPiens. Chaque étudiant doit pouvoir choisir sa mobilité dans les conditions les plus justes.

- EN FAVORISANT la justice sociale: La bourse Erasmus a été récemment mise en danger (L'UNEF s'est mobilisée dans tous les CA d'Université et a participé à des rassemblements nationaux).

- EN INFORMANT davantage les étudiants. Nous proposons la création d’une interface web

interactive tenue par les étudiants en mobilité et une modernisation de la plateforme de stages. Dans cette logique, l’UNEF vient d’éditer un bulletin d’information sur les aides à la mobilité. - EN INSTAURANT des méthodes de sélection moins opaques. Nous proposons de donner plus de choix pour éviter les destination «par défaut» et d’accorder plus d’importance au projet de l’étudiant. Dans cette logique, l’année dernière, l'UNEF a été l’interlocuteur privilégié entre les étudiants et le Bureau de Relations Internationales. - EN ORGANISANT une préparation au TOEFL à l’IEP. Comme c’est déjà le cas à l’IEP d’Aix, il faut faire en sorte de ne pas pénaliser ceux pour qui le coût de la préparation (achat de livres, de CDroms) peut être prohibitif. Cette proposition devrait être effective dès l’an prochain. - EN EVITANT la surcharge de travail lors de la semaine précédant la remise des dossiers de mobilité.

Pour une pédagogie renouvelée Les enseignements, leurs contenus et leur organisation doivent être rénovés, pour rendre de l'ambition à notre modèle pédagogique. Il faut sortir d'un cadre souvent trop scolaire et infantilisant pour promouvoir la réflexion, la lecture et la recherche.

- EN HARMONISANT les CDM. (contenus, quantité de travail et surtout modes d'évaluation). - EN RETABLISSANT un équilibre entre contrôle continu (portant sur la progression, les qualités personnelles et intellectuelles de l'élève) et examens finaux (rééquilibrage des coefficients). - EN REVALORISANT l’exposé: il doit être un moyen de susciter l’expression et le débat en groupe, plutôt que de n'être qu'un simple mode d'évaluation parmi d’autres. - EN PROMOUVANT d'autres langues que l'anglais (plus de CO en langues étrangères) - EN PRÉCISANT les modes d'attribution des séminaires en 4A, pour éviter les choix par défaut. - EN OBTENANT la mise en place des stages courts en 1A.

Pour un IEP durable et associatif - EN ÉTANT CONSCIENTS des problématiques environnementales.

Il n’est pas seulement nécessaire de faire la promotion du développement durable dans les enseignements dispensés par l’IEP mais il faut les appliquer concrètement. Plus de poubelles de tri, utilisation de papier recyclé, mise en place de davantage d'emplacements vélos, remplacements d’appareils (chauffage, ampoules…) par des équipements de basse consommation et installation de photocopieuses recto-verso. - EN ENCOURAGEANT la vie associative: Les associations sont les moteurs du réseau de solidarité au sein de notre communauté d'étudiants. Nous soutiendrons en priorité les associations des étudiants de l'IEP porteurs de projets sociaux, environnementaux, sportifs et culturels qui bénéficient à une majorité d'étudiants.

Profession de foi  

Profession de foi de la liste UNEF & Associations étudiantes. Elections CA 2012

Advertisement