Issuu on Google+

Septembre 2012 #308

www.unef.fr

#308 NOUVELLE FORMULE

NOUVELLE ANNÉE, NOUVELLES AVENTURES Tu tiens entre tes mains le premier numéro de la nouvelle formule d’Etudiants de France. Nous avons souhaité totalement repenser cette revue. Etudiants de France s’adresse principalement aux adhérents de l’UNEF. Ainsi, chaque mois dans nos pages, tu y retrouveras toute l’actualité. A l’occasion de ce lancement, nous avons souhaité adresser ce premier numéro aux étudiants ayant fais le choix de nous rejoindre l’année dernière en adhérant à

BONNE RÉSOLUTION DE L’ANNÉE 2012/2013 AVEC CE NUMÉRO OU SUR UNEF.FR

RÉ-ADHÈRE À L’UNEF

étudiants. En effet, les étudiants n’ont l’UNEF. C’est pour cette raison, que nous jamais été confronté à une telle situation. te donnons la possibilité de réadhèrer Ils n’ont d’autre choix que de déprendre cette année grâce au formulaire de la financièrement de leurs padernière page. Parce que l’UNEF est le meilleur outil « Le système rents, d’avoir à travailler pour financer leurs études ou pire pour rester informé et déd’aide doit encore à devoir y renoncer. fendu tout au long de l’anchanger pour Ce système doit changer, la née mais également parce réussite des étudiants doit que c’est en étant toujours permettre la devenir le principal objecplus nombreux que nous continuerons à faire pro- réussite de tous tif d’une réforme des aides sociales à destination des gresser les droits étudiants, les jeunes » étudiants. nous te proposons de nous rejoindre à nouveau cette année ! Mais cette situation ne changera pas seule. Le rendez-vous est donné : les Tu trouveras également dans ce numéro élections étudiantes au CROUS qui aud’Etudiants de France, un dossier sur le ront lieu en novembre prochain nous pouvoir d’achat des étudiants. En efpermettront d’imposer au ministère dans fet, malgré l’augmentation de 2,1% des les négocations la prise en compte de nos bourses obtenue par l’UNEF en juillet revendications. dernier, le coût de la vie étudiante augmente cette année encore de 3,7%. Alors Bonne lecture ! que près de 8 étudiants sur 10 ne bénéficient d’aucune aide sociale et que plus Benoit Soulier d’un étudiant sur deux est salarié durant Etudiant à l’université Lyon 2 ses études, il nous a paru important d’attiRédacteur en chef d’Etudiants de France rer l’attention sur la situation sociale des

BREVES...

DOSSIER...

READHERE !

Des assises dans l’enseignement supérieur, la création d’emplois d’avenir-professeurs...

Le coût des études augmente de 3,7% cette année malgré... il faut que ça change ! ... page 2

Déjà adhérent l’année dernière ? Rejoins-nous cette année encore ! ...page 4


Des assises dans l’enseignement supérieur Geneviève Fioraso, ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche a lancé cet été les « Assises de l’enseignement supérieur et de la recherche ». Ces assises se dérouleront tout au long du premier semestre, au niveau national mais aussi dans l’ensemble des régions. Le but de ces assises est de construire une concertation nationale de laquelle sera issue une nouvelle loi. L’UNEF s’investit dans ces assises pour mettre la réussite des étudiants au cœur de la future réforme.

LA PHRASE DU MOIS « Si la jeunesse est la priorité du gouvernement, il faut y mettre les moyens et cibler les bons problèmes. L’argument des contraintes budgétaires ne marche pas chez les jeunes » Emmanuel Zemmour, président de l’UNEF, Les échos, 10 septembre 2012

LES emplois d’avenir professeur La rentrée a été l’occasion pour les étudiants se destinant au métier d’enseignant d’apprendre la mise en place de 18000 emplois d’avenir professeurs. Le ministère de l’Education Nationale a en effet annoncé la mise en place d’un nouveau dispositif pour aider les étudiants boursiers à financer leurs études et préparer les concours de l’Education Nationale. Ce dispositif est ouvert aux étudiants boursiers, à partir de la L2. Les aides iront de 619 euros par mois pour les boursiers échelon 0 à 1010 euros par mois pours les boursiers échelon 6.

Etudiants de France Numéro 308 Commission Paritaire : 0505 G 83184 ISSN 1153-4397 Prix : 2 euros Bureau national : 112, Boulevard de la Villette - 75019 Paris email : communication@unef.fr Directeur de la Publication : Sébastien Chaillou • Rédacteur en chef : Benoît Soulier • Comité de rédaction : Yannis Burgat, Laure Delair, Benoit Soulier, Azwaw Djebara • Impression : Imprimerie Grenier RCS Créteil B 622.053.189 • Service abonnement : 01 42 02 25 55 ou contact@unef.fr

Côut des études DOSSIER

Comme chaque année, l’UNEF a publié à la ren obtenus en juillet et l’introduction du plafonne

A

la rentrée universitaire nos nouveaux cours, notre calendrier ou la date des premiers examens ne sont pas nos seules préoccupations. Après avoir payé les frais d’inscription, la sécurité sociale, la caution pour le logement et les fournitures, notre porte monnaie est déjà bien vide… et ce n’est que le début. L’enquête annuelle de l’UNEF sur le coût de la vie étudiante a ainsi révélé que le coût d’une année d’étude va augmenter de 3,7%. L’alimentation, le loyer, les vêtements, le téléphone, la connexion internet sont autant de dépenses mensuelles indispensables qui nous coûtent de plus en plus cher.

Comment vivre décemment lorsque à peine 20% d’entre nous sont boursiers et que les bourses maximales sont de 460 euros ? Pour répondre à ce problème, l’UNEF s’est mobilisée afin que des mesures immédiates soient prises pour les étudiants. Ainsi, nous avons obtenu du nouveau gouvernement une revalorisation des bourses de 2,1%. Forts de cette avancée, il faut aller plus loin en changeant le système d’aides sociales afin que d’avantage d’étudiants y aient accès. La première étape sera de nous faire entendre lors des élection étudiantes du CROUS qui auront lieu au mois de novembre afin d’imposer que ces élections débouchent sur des négociations sociales.

LES CHIFFRES DE 2012 LE COÛT DES ÉTUDES AUGMENTE DE DES ETUDIANTS N’ONT PAS DE BOURSES

EST SALARIÉ PENDANT SES ÉTUDES

DES JEUNES SONT PRIVÉS D’UN DIPLÔME DU SUPÉRIEUR

3 Choix s’offrent aux étudiants Compter sur l’argent des parents Pourtant, l’augmentation du coût des études et la crise économique ont rendu plus difficile pour nos familles de prendre en charge nos dépenses étudiantes. De plus, dépendre financièrement de nos parents implique souvent des contraintes dans nos choix de vie (choix d’études, de lieu de vie...) ou d’études.

Travailler à côté des études Faute de pouvoir compter sur le système d’aides sociales, beaucoup d’entre

nous sont contraints de travailler à côté de leurs études. Le salariat étudiant est la première cause d’échec à l’université. Les heures travaillées sont des heures qui nous manquent pour aller en cours, réviser ou effectuer nos travaux universitaires.

Renoncer aux études Moins d’un jeune sur deux accède ainsi à l’université et moins de 40% des jeunes arrivent jusqu’au diplôme. La première raison est le coût des études et la difficulté de cumuler salariat étudiant et études.


: IL Faut que ça change !

ntrée un dossier sur le coût des études. Malgré l’augmentation de 2,1% des bourses ement des loyers, le coût des études augmente cette année encore de 3,7%. Une exigence : l’allocation d’autonomie

Une première étape : changer les bourses et faciliter l’accès au logement

L’UNEF défend l’idée que chaque jeune, quelque soit son origine sociale, puisse Il est urgent de mettre fin au plus vite se consacrer entièaux principales injustices que rement à ses études. « Il est urgent subissent les étudiants. D’abord Ce droit aux études l’Etat doit arrêter de favoriser les de mettre fin familles les plus riches pas des ne pourra être garanti que par une au plus vite aux exonérations d’impôt (demi-part allocation d’autoet reverser cet argent diinjustices que fiscale) nomie, aide unique, rectement dans le système d’aide subissent les accessible à tous les aux étudiants. L’UNEF revendique jeunes, et d’un monainsi le changement du système étudiants » tant suffisant permetpour qu’il soit accessible à un tant de couvrir l’ensemble des besoins plus grand nombre d’étudiants, notamétudiants. ment les étudiants indépendants. Cela passe par l’augmentation du montant des

bourses et la construction de nouveaux logements du CROUS.

Une méthode : se rassembler pour se faire entendre Plus nous serons nombreux plus notre message sera fort. L’UNEF lance une pétition nationale pour l’amélioration de nos conditions de vie. C’est le premier pas pour l’ouverture de négociations avec le gouvernement. Nous nous saisirons également des élections étudiantes au CROUS qui auront lieu au mois de novembre et qui seront observées attentivement par le gouvernement. Nous devrons donc être nombreux à porter le projet social de l’UNEF lors de ces élections.

Mai 12 : L’UNEF interpelle tous les candidats à l’élection présidentielle. François Hollande, élu, annonce faire de la jeunesse sa priorité.

Étape 1 : En étant nombreux, dès la rentrée, à signer la pétition pour un plan d’action sociale étudiant, nous imposerons l’ouverture de négociations avec le gouvernement pour changer le système d’aides sociales.

Juin 12 : Pour faire face à l’urgence sociale que connaissent les étudiants, l’UNEF obtient une revalorisation des bourse de 2,1%.

Étape 2 : En votant majoritairement pour le projet social de l’UNEF aux élections du CROUS fin novembre, nous imposerons dans les négociations la prise en compte de nos revendications.

Août 12 : L’UNEF interpelle le gouvernement sur le côut de la vie étudiante.

Étape 3 : En gagnant un Plan d’Action Sociale Étudiant, nous supprimerons les principales injustices dont sont victimes les étudiants. Étape 4 : En étant toujours plus nombreux à nous battre, rassemblés dans le syndicat étudiant, nous transformerons le système d’aides sociales, par la mise en place d’une allocation d’autonomie universelle. Cette allocation permettra à chacun d’entre nous d’étudier sans être coincés entre dépendance familiale et précarité des petits boulots.

COMMENT AGIR ?

QUE FAIRE ?

Retrouve toutes les informations sur l’actualité du plan de bataille sur unef.fr

SIGNER LA PETITION EN LIGNE

ADHERER A L’UNEF SUR INTERNET

BENEFICIER D’UNE AIDE FINANCIÈRE

L’UNEF a lancé une pétition sur unef.fr/dG pour obtenir un plan d’action social étudiant. Parles-en autour de toi !

Plus nous serons nombreux plus nous serons forts. Pour être informé et défendu, rejoins-nous !

Des dispositifs existent pour venir en aide aux étudiants en difficulté. Retrouve-les sur notre site internet !


Ré-ADHÈRE !

LA PHRASE DU MOIS

Nous profitons de ce numéro d’Etudiants de France pour te proposer d’être à nouveau à nos côtés cette année ! 4 bonnes raisons de ré-adhérer ! UNEF

Implantée dans toutes les universités de France, l’Union Nationale des Etudiants de France est la première organisation étudiante. Indépendante des partis politiques, elle fonde son engagement autour de la défense des intérêts matériels et moraux des étudiants.

1

L’UNEF t’informe tout au long de l’année

Connaître ses droits, c’est pouvoir se défendre. C’est pourquoi l’UNEF organise des permanences dans ses locaux pour répondre à toutes tes questions (examens, filières, orientation...). Chaque adhérent reçoit également Etudiants de France, le journal des adhérents de l’UNEF qui revient chaque mois sur l’actualité de l’Enseignement Supérieur. Enfin, l’UNEF édite également des guides chaque année : le guide de l’étudiant, le guide des aides sociales. N’hésite pas à les demander au local !

2

L’UNEF te défend au quotidien

Obtention d’une bourse ou d’un logement universitaire, règlement des problèmes d’examens ou d’inscription, l’UNEF t’accompagne dans tes démarches à n’importe quel moment de l’année et te représente pour mieux faire entendre ta voix.

Forte de ses 30 000 adhérents, l’UNEF s’efforce d’obtenir chaque année de nouveaux droits pour améliorer les conditions de vie et d’étude des étudiants. Ainsi par exemple elle a pu obtenir l’année dernière l’augmentation de 2,1% des bourses, l’instauration de la compensation annuelle dans toutes les universités ou l’organisation pour toutes les filières de rattrapages...

3

Bénéficie des services proposés par l’UNEF

Par le biais de ses coopératives, l’UNEF organise la solidarité à l’université (bourses aux livres en début de semestre, photocopies, kiosques culturels, etc) et anime la vie des campus en organisant des manifestations culturelles (festival étudiant contre le racisme...)

4

Une organisation de transformation sociale

L’UNEF intervient sur les questions de société : lutte contre l’extrême-droite et les discriminations, pour le droit des femmes, contre l’homophobie, etc. Parce que c’est en étant toujours plus nombreux que nous continuerons à faire progresser les droits étudiants, ré-adhère à l’UNEF en nous renvoyant le coupon d’adhésion !

« Dès le début du mois de décembre on engagera un débat » Geneviève Fioraso, dans l’émission le téléphone sonne sur France Inter. Face à Emmanuel Zemmour, président de l’UNEF elle annonce l’ouverture de négociations sur la mise en place de l’allocation d’autonomie.

LES PLUS DE L’adhesion

La bourse aux livres Pour permettre aux étudiants de faire un maximum d’économies, l’UNEF organise dans toutes les universités une bourse aux livres à la rentrée. Le principe est simple : permettre aux étudiants souhaitant vendre leurs livres de le faire plus facilement et permettre à ceux qui les achètent de faire de vraies économies dès la rentrée.

Je m’abonne moins cher Pour la première fois cette année, l’UNEF propose à ses adhérents de s’abonner à des quotidiens ou des magazines à tarifs privilégiés ! Pour cela, rien de plus simple : connecte-toi sur presse.unef.fr avec ton numéro d’adhérent…

Réussite-FAC L’UNEF a créé en partenariat avec la LMDE, le site reussitefac.com. Il s’agit d’un site de partage de cours en ligne. Tous les étudiants peuvent mettre en ligne les notes de cours des amphis de leur fac. Partage toi aussi les tiennes et télécharge-en gratuitement ! Pour cela, une seule adresse : reussitefac.com

Joindre un chèque de 20 euros à l’ordre de l’UNEF Coupon à renvoyer à UNEF 112 Bd de la Villette - 75019 PARIS

Je souhaite recevoir la newsletter de l’UNEF

Adhère en ligne par CB (sécurisé) ou auprès de militants de l’UNEF


EDF #308 Septembre 2012