Page 1

UNDRESS ME #5

Avec les gagnants du concours !

1


SOMMAIRE Dress Up Now Femmes : La sélection manteaux Objets de mode – On craque pour une paire de slippers ! / Les cols à gogo ! Les tendances lingerie Les actus des marques Hommes - Spécial costumes : Quelques conseils pour bien les choisir Savile Row et ses tailleurs de prestige La « sprezzatura » ou décontraction à l’italienne

Culture Quels films irez-vous voir en 2013 ? Qu’attendre des festivals musicaux de l’été ? Salvador Dalí, le sulfureux, au Centre Pompidou : olé ! Les princes des temps modernes Interview : Timothée de la Nouvelle Star

Beau’T moi Maître mot de la saison : hydratation! J’ai testé pour vous… le lissage brésilien

Melting Potes Montréal : plongez au cœur de la ville aux mille et une merveilles ! Les restos parisiens insolites à tester Connaissez-vous « My Little Box » ? Shooting photos et interview des gagnants du concours de la plus belle tenue de gala Jailbreak, humanitarian race BD : Ma vie en l’air

2


EDITO Le printemps pointe le bout de son nez et, avec lui, le magazine Undress Me refait son apparition. Avec l’arrivée des beaux jours, les tendances sont au meilleur de leur forme. Et la vôtre, où en est-elle au juste? Comme chaque 1er de l’an, vous avez pris de bonnes résolutions, parfois un peu surréalistes, comme si en entrant dans la nouvelle année, vous mettiez votre vie d’avant derrière vous, comme si on vous faisait cadeau de persévérance, ténacité et poigne. Or, il s’agit d’un vilain cadeau empoisonné, un peu comme la pomme de Blanche Neige. Cette persévérance vous fait miroiter de belles choses : du sport ou un régime pour avoir une taille de guêpe, la cigarette à la poubelle pour une santé de fer, le holà sur les achats effrénés de vêtements pour plus d’économies… Soyons réalistes, ce ne sont que les résultats des excès des fêtes de fin d’année. D’ailleurs, je suis sûre que votre persévérance commence à être au plus bas en ce moment… Alors, on arrête les résolutions de la nouvelle année et on privilégie des objectifs atteignables à tout moment. La vie ne doit pas être un parcours semés de fardeaux, de poids ou de pressions en tout genre. N’oubliez pas de vous accorder des petits moments de bonheur ! Et c’est là qu’Undress Me Magazine joue tout son rôle, en vous donnant des idées   pour passer de super moments   : émerveillement grâce à l’exposition Dalí, découverte avec notre voyage au Canada, rebondissements avec nos bons plans ciné ou encore amusement en jouant avec les diverses tendances vestimentaires… Vous n’en avez pas assez   ? Petits gourmands   ! Ça tombe bien, on vous réserve encore plein d’autres articles   : quelques adresses de restaurants atypiques à Paris, des dessous chics et chocs pour vous mesdemoiselles, des costumes tip top pour vous messieurs, on vous fait découvrir My Little Box, les princes des temps modernes n’auront plus de secret pour vous, on vous dévoile les premières infos sur les festivals musicaux de cet été, on a testé pour vous le lissage brésilien et on vous dit tout sur les produits qui vous feront une belle peau hydratée. Découvrez également l’interview de Timothée, étudiant 3A dans notre école, qui a participé à la Nouvelle Star. Enfin, suite à notre concours de la plus belle tenue lancé pour le gala d’hiver, découvrez les photos des gagnants que vous avez plébiscités et de ceux que nous avons élus. Ces petits privilégiés ont eu droit à un petit shooting de rêve dans un studio de Reims. Je vous souhaite à tous une très bonne lecture, Eléonore, présidente d’Undress Me.

3


DRESS UP NOW

4


5

Marc Jacobs


TENDANCES FEMMES

6


LES MANTEAUX BASIQUES Le printemps se fait attendre. Vous en avez marre de votre traditionnel manteau et l’hiver ne semble pas se finir. Voici quelques exemples qui pourraient bien inspirer votre prochain achat... Le manteau en fourrure (fausse, bien sûr)

Le caban

Asos, 271€

Mango, 40€

Topshop, 86€

APC, 410€

Urban Outfitters, 189€

Sandro, 345€

7

Le perfecto

Stella McCartney, 1185€

Forever 21, 42€

Asos, 139€

Miriame


OBJETS DE MODE

OBJETS DE MODE On craque pour une paire de slippers ! Les slippers feront désormais partie de votre fashion vocabulaire ! Ce sont les chaussures incontournables de l’hiver : elles ressemblent à des chaussons et sont aussi confortables que ceuxci, mais se portent à l’extérieur. Mi-ballerines améliorées, mi-mocassins revisités, les modèles se déclinent à l’infini pour notre plus grand plaisir. À la fois chics et confortables, vous serez obligées de craquer mesdemoiselles (si ce n’est pas déjà fait…) ! D’où viennent les slippers ? À l’origine, ces chaussures ont été fabriquées à la demande du prince Albert, mari de la reine Victoria du Royaume-Uni. Les slippers, utilisés à titre de chaussons, leur permettaient de se promener confortablement dans les couloirs du palais royal. Les premiers modèles étaient en velours sombre, avec une doublure en satin, une semelle en cuir et parfois des fils d’or brodés. Cette utilisation a bien évolué puisqu’aujourd’hui, pour être branché, on les porte à la ville et c’est carrément la tendance phare de l’hiver. Mais, au juste, comment porter des slippers ? Vous pouvez porter ces chaussures de manière classique avec un slim, un t-shirt rock sérigraphié et un blazer noir. Pourquoi ne pas y ajouter une capeline pour plus de féminité  ? Autre possibilité  : porter le pantalon cigarette 7/8 et une chemise ample rentrée négligemment dans le pantalon pour un côté masculin-féminin. Agrémentez cette silhouette d’un cardigan de couleur. Enfin, avec une robe noire et des collants à motifs, les slippers vous iront à merveille ! Choisissez des slippers décalées : motif original, en cuir velours avec un écusson brodé de fils d’or, en cuir clouté, façon peau de reptile, imprimé léopard, etc. Quelques exemples pour vous donner envie de courir dans les magasins acquérir une paire…

8


OBJETS DE MODE

De haut en bas, de gauche à droite: Cosmoparis, 119 €, Minelli, 79€, André, 119€, Mellow Yellow, 99€, Even & Odd, 40€, Lollipops, 79€, Topshop, 36€, Topshop, 36€, Clarks, 70€, Steve Madden, 75€

Cols à gogo ! Le col est l’autre accessoire mode de cette saison  : cols fantaisie ornés de perles, de strass, cols brodés, en dentelle, façon Claudine, ils deviennent de véritables bijoux. Sur un t-shirt, un pull, une chemise, c’est l’accessoire décalé qui apporte une touche de féminité au look.

9


OBJETS DE MODE

De haut en bas, de gauche à droite: Asos, 20,84 €, Sessùn, 38 €, Sinéquanone, 59,90 €, Caroll, 60 €, Miss Selfridge, 22 €, Asos, 20,84 €, Bala Boosté, 19,95 €, Bershka, 14,99 €

Eléonore

10


LINGERIE

Lin!"e : les tendances Élégante et fine, bien que souvent cachée sous une multitude de vêtements, la lingerie est un accessoire essentiel pour les femmes. Cette saison, la dentelle sera de mise ainsi que les couleurs automnales et fluos, sans oublier l’indémodable ensemble directement inspiré des pin-up des années 1950.

In$iration automnale Les tons pastel conviendront plus particulièrement aux peaux mates, tandis que le bleu Klein sera idéal pour les peaux claires.

Stella McCartney 105€ - 60€

Billet Doux 16€ - 9,50€

Implicite 44,50€ - 27,50€

Du fluo !

Princesse Tam Tam 50€ - 40€

Princesse Tam Tam 50€ - 40€

11

Topshop 18€ - 5€


LINGERIE L’élégance de la pin-up

Rosamosario 460€

Princesse Tam Tam 85€

Etam 35,90€ - 18,90€

Chic & choc !

H&M Prix en magasin

Madlady Soutien-gorge clouté, 39€

Monshowroom.com Prix sur Internet

Camille

12


ACTUALITE DES MARQUES

Quand Petit Bateau s’associe à Carven… C’est en décembre dernier que sont sorties les neuf pièces dessinées par Carven pour Petit Bateau. Il s’agit de bodies, de cols, de robes, de polos et de vestes (cf. photos ci-dessous). On y retrouve le confort et les couleurs des vêtements de la marque Petit Bateau : le bleu, le rouge et le blanc, mêlés au design et à l’élégance de la marque Carven. Mathilde P.

13


ACTUALITE DES MARQUES

!

On s’habille en

Cela faisait longtemps que vous attendiez cela ? Enfin, la marque d’accessoires de danse Repetto lance une ligne de prêt-à-porter pour le printemps-été 2013 ! Cette collection de jupes, robes et petits hauts a été dessinée par la styliste Émilie Luc-Duc, directrice artistique de Rodier. Celle-ci a auparavant travaillé pour Vanessa Bruno, Dior enfant et Anne-Valérie Hash. Mais, elle avoue avoir eu un peu peur de ce défi de taille : « Comment traduire l’esprit de la danse dans une collection de vêtements sans pour autant produire une vision trop ʺpremier degréʺ ? ». Défi relevé à bras-le-corps, c’est une réussite ! Les 18 modèles intemporels sont inspirés par l’univers de la danse, cher à la marque, et du vestiaire des petits rats de l’opéra. Tous les codes de la marque parisienne, connue pour ses ballerines, ses sacs et ses tutus de danseuse classique, sont respectés. Le PDG de Repetto, Jean-Marc Gaucher, a déclaré : « Les matières sont importantes comme les couleurs. Il n’y a pas d’imprimé ». Les hauts sont drapés et en transparence ; les bas en superposition ; quant aux matières, elles vont du jersey au taffetas super léger déclinés dans des tons poudrés avec des touches vives de rose Gala et de gris. En somme, vous trouverez des coupes jouant sur les contrastes avec des matières nobles, douces, souples et soyeuses. Les prix oscillent entre 120 et 420 €, mais les produits sont fabriqués en Italie et en France, dans des petits ateliers artisanaux, dans le respect des traditions. Les différentes pièces confèrent une certaine grâce et une pointe de romantisme propres à tous les produits de la marque. Féminité assurée… Eléonore

Cardigan esprit corset, 320 €.

Robe maille fantaisie, 290 €. Petit jupon crêpe, 190 €. 14

Robe dos nu croisé, 280 €.


TENDANCES HOMMES

15


SPECIAL COSTUMES

Quelques conseils p%r bien cho&ir son

co'ume, selon (fférents types de morphologie

Vous n’avez pas envie de ressembler à un kéké des années 90 et vous ne voulez surtout pas attirer les donzelles douteuses, alors ce petit guide est fait pour vous ! Vous allez apprendre à choisir un costume en fonction de votre morphologie, connaître les différentes coupes… Et tout cela, pour qu’elles tombent toutes raides dingues de vous ! 16


SPECIAL COSTUMES Tout d’abord, mettons-nous en situation... Vous êtes dans une boutique. Devant vous, un choix étendu de costumes. Lequel sera VOTRE costume idéal qui vous sciera à merveille ? Suivez ce petit guide…

Le modèle de costume Le costume avec la veste ayant 3 boutons est la plus classique, elle convient parfaitement pour un premier costume. La veste 2 boutons est moins formelle et la veste croisée avec 6 boutons sera plus destinée aux personnes qui ont déjà plusieurs costumes et qui voudraient changer un peu. Ceci dit, vous pouvez toujours commencer par la veste croisée… Toutefois, attention à bien repérer votre morphologie et choisir un costume adapté à la vôtre. Trop souvent, les hommes portent des costumes beaucoup trop grands pour eux. Cela tasse la silhouette et on a l’impression qu’ils ont emprunté le costume de leur père. Cette faute de goût pourrait être discriminatoire face à votre future conquête qui aura l’impression que vous vous êtes déguisés pour l’occasion. Le costume doit épouser parfaitement votre silhouette et vous rendre élégants.

La couleur et la matière Elle se choisit en fonction de la saison et en fonction de votre garde de robe. Les couleurs claires (beige, gris) sont à privilégier en été ou au printemps, tandis que celles qui sont foncées conviendront pour l’automne ou l’hiver (bleu marine, gris foncé). Si vous achetez votre premier costume, mieux vaut choisir une couleur sobre que vous pourrez porter à des occasions différentes, tant le jour qu’en soirée. Un costume 100% laine quatre saisons bleu marine ou gris anthracite sera parfait. Si vous avez déjà un costume, vous pourrez choisir une autre couleur un peu moins usuelle ou un costume plus adapté à une saison spécifique (costume d’été par exemple).

Qui dit saison, dit changement de température, donc de matière. Souvent, on retrouve la composition du costume dans les poches intérieures du costume. La qualité est indiquée par la mention « Super » : «  Super 90 », « Super 100 », « Super 120 », etc. Plus le chiffre augmente, plus le tissu sera fin et léger. Les tissus naturels (lin, laine, coton) sont plus confortables car ils évacuent la transpiration et régulent mieux la température du corps alors que les tissus synthétiques ont l’avantage d’être infroissables (alors que le lin se froisse très facilement) et de tenir plus chaud en hiver. Par contre, en été, on étouffe et transpire facilement dedans, ce qui est anti-sex. 17


SPECIAL COSTUMES

En cabine ! Maintenant, imaginez-vous dans une cabine d’essayage avec un costume que vous avez choisi. Seul face au miroir, prenez votre temps ! Une décision trop rapide sera amèrement regrettée par la suite. Mettez une chemise avec le costume et si possible des chaussures de ville qui ressemblent à celles que vous avez chez vous si vous ne les portez pas au moment de l’essayage. Cela permettra de mieux visualiser votre allure générale, la longueur des manches et du pantalon, ainsi que la hauteur du col. Lorsque vous enfilez le costume, si vous le pouvez, mettez tous les objets que vous prenez sur vous habituellement dans les poches (porte-cartes, clés, iPhone, etc.). Cela vous permettra de juger si les renflements du costume sont tolérables ou trop disgracieux, ce qui vous amènera à en essayer un autre.

Le col Tenez-vous naturellement devant le miroir, le col de la veste doit être collé à celui de la chemise. Si la veste est éloignée du col de la chemise (gauche) ou si elle monte sur le col de la chemise (droite), alors ce n’est pas bon.

Le col de la veste doit toujours laisser apparaître un peu le col de la chemise d’un demi centimètre environ (image du milieu). S’il est trop près du col de la chemise, il frottera votre cou (image de gauche) et s’il est trop loin, vous ressemblerez à une girafe (image de droite).

Pas bon

Bon 18

Pas bon


SPECIAL COSTUMES Les épaules et le dos Au niveau du dos, la veste ne doit pas bailler et doit tomber de façon lisse du col jusqu’au bas des manches. S’il y a un ou deux plis, ce n’est pas grave pour un costume de prêt-à-porter.

La taille La veste du costume doit épouser naturellement les courbes du corps (droite) et ne pas former un « X » à partir du bouton. Cela signifierait qu’elle est trop étroite (gauche). Boutonnée, la veste ne doit pas être trop serrée, vous pourrez ainsi vous asseoir et être à l’aise sans vous sentir bâillonnés comme dans une camisole de force. Au niveau du cintrage, on l’aperçoit sur une veste lorsqu’elle comporte au dos deux longues coutures symétriques verticales.

Pas bon

Bon

Au dos, les fentes de la veste doivent être perpendiculaires au sol. On optera de préférence pour deux fentes de part et d’autre de la veste au lieu d’une grande fente centrale qui rendra le tombé de la veste disgracieux lorsqu’on mettra ses mains dans les poches.

19


SPECIAL COSTUMES Les manches Les manches de la veste doivent tomber naturellement, il ne devrait pas avoir de plis trop importants qui cassent la longueur du bras. Les manches ne doivent pas être trop longues ni trop courtes et doivent arriver au niveau de l’os du poignet. Un pan de chemise doit ressortir (environ 1,5 cm, image de gauche).

Bon

Pas bon

Le pantalon Le pantalon est la continuité de la veste. Si elle est cintrée, alors le pantalon le sera également, si elle est droite, alors la coupe du pantalon sera droite. En respectant les proportions, la silhouette sera harmonieuse. Le pantalon peut prendre des largeurs variées au niveau du bassin, des cuisses, des mollets et des chevilles. Le pantalon droit est classique, tandis que le fuselé est plus tendance. Le premier se porte à la taille juste en-dessous du nombril. Vo i c i c o m m e n t b i e n p o r t e r l e pantalon : à la taille. Seule la première image est la bonne. L’image du milieu montre que le pantalon est trop juste et serre le ventre. Celle de droite montre un pantalon dont la taille est trop basse faisant ainsi ressortir le ventre.

Bon

Pas bon

Pas bon

Si le costume a passé avec succès toutes ces vérifications, alors vous pouvez le prendre ! Suki

20


SPECIAL COSTUMES : MORPHO

MadMen

MORPHO : Quel costume porter selon quel type de morphologie ? Hommes forts Le but ici est d’allonger la silhouette et de détourner le regard vers le haut du corps (au-dessus des épaules, le visage) et/ ou vers le bas du corps (audessous des genoux). La coupe de costume à adopter est la coupe droite. La coupe ajustée ou slim est visuellement fatale. Non seulement elle va accentuer les bourrelets à la taille, mais des pinces et des tiraillements se créeront autour de ces mêmes bourrelets ! Pour harmoniser votre allure générale, la veste ne devra pas être trop longue car elle tassera encore plus la silhouette, ni trop courte car elle la coupera. Elle devra tomber juste en-dessous des fesses ! La veste coupe droite à 2 boutons avec le col en V conviendra mieux que la veste croisée à 6 boutons car son col n’est pas assez ouvert et pourrait tasser la silhouette.

21


SPECIAL COSTUMES : MORPHO Veste simple vs. veste croisée L’encolure de la veste simple (image de gauche) est plus longue, ce qui donne une impression d’étirer la silhouette dans sa longueur. Ce qui n’est pas le cas de la veste croisée (image de droite).

De même, il existe d’autres subterfuges pour paraître plus grand et plus élancé : Au niveau des épaules, on peut rehausser légèrement la hauteur des épaules pour avoir une silhouette plus étirée. Cela passe par une retouche des épaulettes. Au niveau des manches, il faut bien respecter l’écart 1,5 cm entre le poignet et le costume pour faire ressortir la manche de la chemise. Cela va raccourcir la longueur de la veste par un effet d’optique. Concernant le pantalon, il doit être porté à la taille. L’erreur est de porter le pantalon en-dessous, sauf si vous voulez que la terre entière remarque votre embonpoint. L’illustration montre que le pantalon ajusté ne convient pas car il paraît trop serré et fait ressortir le ventre, alors que celle de droite montre qu’un pantalon droit permet de camoufler cela.

Pas bon.

Bon.

Au niveau des couleurs et des motifs, il vaut mieux privilégier les couleurs sombres et les motifs unis et rayés (fins) car les couleurs claires ont tendance à vous rendre plus forts que vous ne l’êtes réellement.

22


SPECIAL COSTUMES : MORPHO

Hommes petits et fins Il est conseillé aux hommes petits et fins de s’habiller de façon ample car les habits trop près du corps vont accentuer leur silhouette frêle. L’objectif ici est de mettre l’accent sur le haut du corps, ce qui signifie les épaules, le torse et la taille.

La veste droite à 3 boutons, ainsi que la veste croisée conviendront à ce type de morphologie. Elles vont pouvoir étoffer la partie supérieure du corps. La veste sera aussi relativement courte, question de proportion. De même, les poches avec rabats sont conseillées car elles donnent un peu plus d’épaisseur à la veste, donc à la taille de l’homme.

Les motifs tels que les rayures, les carreaux ou le tweed permettent de mettre en valeur la silhouette et d’ajouter de la prestance.

De même, les couleurs claires pourront être portées toujours dans le but d’épaissir la silhouette. Contrairement à l’homme fort, vous pourrez porter ces couleurs car l’effet grossissant de celles-ci sera à votre avantage.

23


SPECIAL COSTUMES : MORPHO

Hommes musclés Les hommes musclés ont une silhouette en triangle, leurs épaules sont larges. Leur taille, ainsi que les jambes sont plus fines. Le but ici est d’harmoniser la largeur des épaules avec l’ensemble de la silhouette tout en mettant en avant ce corps athlétique (ce n’est pas pour rien que vous faites du sport !). Tout d’abord, au niveau de la veste de costume, privilégiez les vestes ayant des épaulettes fines et naturelles. Elles seront assez longues pour casser la largeur des épaules, mais ne briseront pas pour autant la ligne des jambes. La coupe de la veste sera de préférence droite ou avec un cintrage moyen. Les vestes à 2 boutons seront idéales.

Le pantalon devra être ample et porté taille haute si possible pour allonger les jambes. De même, si le pantalon possède des revers, le porter avec des souliers pas trop larges permettra de contrebalancer la largeur des épaules.

Les motifs seront possibles, ils seront de préférence rayés ou à chevrons.

24


SPECIAL COSTUMES : MORPHO

Hommes grands Les hommes grands doivent respecter les proportions de leur morphologie. Ainsi, ils devront porter une veste longue et droite. Normalement, les épaulettes seront fines, mais elles peuvent être plus épaisses si l’homme est mince et qu’il a besoin de structurer et d’épaissir sa silhouette. Il peut porter tous les types de vestes : la veste 2 boutons, la 3 boutons et même la croisée. Une ceinture est conseillée dans la mesure où elle casse la « verticalité de son allure ». Le pantalon peut être coupé droit ou plus ajusté. Tout dépendra de ses jambes, si elles sont musclées, privilégiez plutôt la coupe droite. Il ne faudra pas qu’il ait une taille trop basse sinon on aura l’impression que l’homme a un torse plus long que les jambes.

Au niveau des matières et des motifs, les matières relativement épaisses comme le tweed lui conviendront parfaitement, ainsi que les motifs larges tels que le prince de Galles.

Il peut même se permettre de porter de façon dépareillée la veste et le pantalon, cela brisera la verticalité de sa silhouette.

Astucieux: Veste bleue et pantalon noir

25

Suki


CULTURE MODE

« Si on vous complimente sur votre costume, c’est que votre tailleur a mal fait son travail !» Ce proverbe est bien connu des tailleurs de Savile Row, temple londonien du sartorial, quartier calme à deux pas du Piccadilly Circus, regroupant une vingtaine d’ateliers de prestige : Giewes & Hawkes, Huntsman & Sons, Henry Poole (l’inventeur du smocking), Norton & Sons, Richard James, Ozwald Boateng, et tant d’autres. Ce quartier jouit d’une grande réputation, notamment grâce aux personnalités importantes et célébrités qui se sont faites faire un tailleur surmesure  : de Winston Churchill à David Cameron, même Mick Jagger. Néanmoins, les costumes issus des ateliers du Row ne sont pas accessibles à toutes les bourses, comptez environ 4 000 euros pour un deux pièces, mais la qualité et le service sont irréprochables. Ces messieurs ne connaissent que l’art du sur-mesure, autrement dit le «  bespoke  ». Pour eux, les costumes bas de gamme dont la doublure est thermocollée relèvent du blasphème! « So shocking ! »

Mais d’ailleurs, d’où vient le mot « bespoke »?

26


CULTURE MODE Au temps où le prêt-à-porter n’existait pas, les clients voulant se faire tailler un costume (sans mauvais jeu de mots) allaient dans les ateliers tels que ceux du Row. Ils discutaient avec les tailleurs qui non seulement prenaient leurs mesures, mais notaient également leurs attentes pour le costume en question. Suite à cette discussion avec le client, les tailleurs écrivaient sur le tissu la mention « be spoke », qui signifie «  a été discuté », car ils avaient bien pris en considération les demandes du client. A partir de ce moment-là, la réalisation du costume pouvait commencer. Les pratiques n’ont guère changé aujourd’hui. Le client rend visite à son tailleur. Dans une ambiance feutrée, pendant au moins une heure, le tailleur discute avec lui et cerne ses attentes pour lui créer un costume idéal. Les éléments à prendre en considération sont nombreux  : dans quels endroits  le client sort-il ? Que met-il dans les poches ? Est-ce un costume qu’il mettra pour une occasion spéciale ou pour tous les jours ? Chaque costume est unique quand il est question de sur-mesure. Il n’existe qu’un seul patron pour chaque costume, les options sont renouvelables à l’infini et diffèrent d’un client à un autre car tous n’ont pas le même mode de vie (certains voudraient avoir une poche intérieure à la dimension de leur iPhone, tandis que d’autres souhaiteraient plutôt cacher leur embonpoint). Ensuite, le client et le tailleur déterminent ensemble le style du costume, ce qui signifie tous les détails du costume : le type de col, la taille des poches, le type de tissu etc. Le tailleur prendra également les mesures du client en faisant attention à cerner ses proportions et à repérer certaines imperfections qu’il ne fera pas remarquer au client, mais qu’il corrigera en toute discrétion en réadaptant le patron du costume (par exemple, si le client a une épaule plus large que l’autre). # Enfin, le client essayera à plusieurs reprises son costume pour les ajustements et autres retouches. Le costume bespoke n’est pas clinquant. Discret, il ne se fait pas remarquer. Il est coûteux mais, il dure 20 ans. Sur le long terme, c’est un investissement qui est rentable puisqu’un costume issu du prêt-à-porter s’essoufflera au bout de 5 ou 6 ans et devra être remplacé à plusieurs reprises par un autre costume. D’ailleurs, un pan de tissu est fourni avec le costume bespoke en prévision d’un changement malencontreux de corpulence au grès des années passées. Le client pourra retourner à l’atelier pour faire retoucher son 2 pièces et rentrer à nouveau dans son costume d’antan. Ce n’est pas dans le prêt-à-porter que l’on peut bénéficier de ce genre de service.

Le tailleur trace à la craie sur le tissu les différentes retouches à effectuer. 27


CULTURE MODE

La salle des patrons. Chaque patron est unique.

Récemment, les tailleurs du Row se sont regroupés dans une association, la « Savile Row Bespoke Association  » afin de défendre leur marque «  Savile Row  » et le «  bespoke  » londonien, trop souvent imités mais jamais égalés. On y trouve les marques historiques telles qu’Anderson & Sheppard, Gieves & Hawkes, Huntsman & Sons, Henry Poole & Co, ainsi que d’autres marques plus récentes comme Ozwald Boateng. Toutes doivent respecter un certain standing concernant la qualité du travail et le savoir-faire des tailleurs. Suki

28


CULTURE MODE

La « $r+zatura » % décontraction à l ’italienne

« Sprezzatura » est un mot italien qui renvoie à la décontraction étudiée d’une personne. Ce terme est apparu au XVIème siècle dans Le Livre du Courtisan de Baldassare Castiglione qui dépeint la cour de la Renaissance italienne pour en codifier les règles de bienséance. # Aujourd’hui, ce terme est associé à la décontraction et à la nonchalance naturelle d’un homme élégant. Attention, loin d’être synonyme de négligence, c’est au contraire la volonté d’apparaître naturel. # Dans le métro, nous sommes tous déjà tombés nez-à-nez sur des personnes tirées à quatre épingles qui semblent avoir passé 4 heures dans la salle de bain le matin pour se préparer. Ces gens-là sont bien trop guindés, trop faux et trop superficiels ! # L’homme faisant preuve de «  sprezzatura  » dissimulera avec habileté son effort pour être élégant sous des petites imperfections dans sa tenue. La « sprezzatura », c’est donner l’impression qu’on est toujours au top au niveau du look et que ce n’est jamais préparé. # Concrètement, la «  sprezzatura  » peut renvoyer à une veste légèrement froissée, un bouton de manchette défait, porter différents motifs et marier des couleurs qui traditionnellement ne vont pas ensemble ... Voici quelques exemples en images. Suki

29


30


CULTURE

31


32

Valerie Hegarty


CINEMA Sur les écrans de cinéma, l’année 2013 s’annonce très musclée : de l’action, des comédies romantiques, des effets spéciaux, mais aussi des super-héros. Bref, il y en aura pour tous les goûts. Undress Me Magazine a sélectionné pour vous les sorties les plus attendues de l’année à venir, une année qui s’annonce déjà haute en couleurs.

Alors, quels films irez-vous voir en 2013 ?

Toujours en Salle ! Retrouvez un Jean Dujardin en espion russe et une Cécile de France méconnaissable. Möbius, film très prometteur d’Éric Rochant, saura vous surprendre et vous plonger dans un univers impitoyable. Grégory Lioubov, alias Jean Dujardin, est un officier des services secrets russes envoyé en mission à Monaco afin de surveiller les agissements d’un puissant homme d’affaires. Pour l’épauler, Alice, une surdouée de la finance, va être recrutée par son équipe. Mais, l’espion la soupçonne de trahison, il va alors rompre une règle d’or et rentrer en contact avec cet agent infiltré. Entre eux va naître une passion impossible et inexorable qui va précipiter leur chute.

En mars Les contes et le fantastique seront à l’honneur… Ainsi, Tommy Wirkola revisite le conte d’Hansel & Gretel et nous livre un film horrifique et surprenant. Hansel, alias Jeremy Renner, et Gretel, alias Gemma Arterton, liés par le sang, ont soif de vengeance et ils s’en donnent à cœur joie. Pourtant, sans le savoir, ils sont victimes d’une menace bien plus grande que leurs ennemis : leur passé… De son côté, Sam Raimi, réalisateur très apprécié des trois opus de Spider Man, décide d’explorer et de donner vie au Monde fantastique d’Oz. James Franco se glisse alors dans la peau du magicien Oscar Diggs. Il se retrouve propulsé du poussiéreux Kansas au luxuriant Pays d’Oz et pense que la gloire et la fortune s’offre enfin à lui. Sa rencontre avec trois sorcières va pourtant tout remettre en cause car aucune d’entre elles n’est convaincue qu’il est le grand sorcier que tout le monde attendait. Traitant à contrecœur les problèmes rencontrés par les habitants du Pays d’Oz, Oscar va bientôt découvrir en qui il peut avoir confiance et de qui il doit se méfier, et ce avant qu’il ne soit trop tard. Il va apprendre peu à peu à devenir un grand sorcier et, surtout, il va se transformer en un homme meilleur. 33


CINEMA

En mai Place au super-héros le plus arrogant de l’univers Marvel ! Pour le plus grand bonheur de ses fans, Iron Man sera, vous l’avez compris, de retour dans un troisième opus qui promet d’être décoiffant. On y retrouve le casting habituel : Robert Downey Jr. au meilleur de sa forme et une Gwyneth Paltrow plus sexy que jamais. Tony Stark est confronté cette fois à un ennemi qui va attaquer sur tous les fronts. Lorsque son univers personnel est détruit, Stark se lance dans une quête acharnée pour retrouver les coupables. Plus que jamais, son courage va être mis à l’épreuve, à chaque instant. Dos au mur, il ne peut plus compter que sur ses inventions, son ingéniosité et son instinct pour protéger ses proches. Alors qu’il se jette dans la bataille, Stark va enfin découvrir la réponse à la question qui le hante secrètement depuis si longtemps : est-ce l’homme qui fait le costume ou bien le costume qui fait l’homme ?

34


CINEMA Léonardo DiCaprio succède à Robert Redford dans Gatsby le Magnifique … Roman culte déjà adapté au cinéma en 1974, Baz Luhrmann décide de renouveler l’expérience et nous offre une fresque déjantée d’une époque qui ne l’était pas moins. Nous sommes au Printemps 1922 : l'époque est propice au relâchement des mœurs, à l'essor du jazz et à l'enrichissement des contrebandiers d'alcool… Apprenti écrivain, Nick Carraway quitte la région du Middle-West pour s'installer à New York. Voulant sa part du rêve américain, il fréquente un mystérieux millionnaire, Jay Gatsby. C'est ainsi qu’il se retrouve au cœur du monde fascinant des milliardaires, de leurs illusions, de leurs amours et de leurs mensonges. Témoin privilégié de son temps, il se met à écrire une histoire où se mêlent des amours impossibles, des rêves d'absolu et des tragédies ravageuses et, chemin faisant, nous tend un miroir où se reflètent notre époque moderne et ses combats.

En juin Man of Steel ou le retour du super-homme à la culotte bleue ! Six fois déjà que ses aventures ont été portées au grand écran, six fois que tel ou tel acteur s’est glissé dans son costume, le nouveau Superman (Man of Steel) offre cette fois une réalisation élégante presque poétique. Superman va devoir affronter deux autres survivants de la planète Krypton, le redoutable Général Zod et Faora, sa partenaire.

35


CINEMA Le moi de juin, c’est aussi le grand come back des petits minions jaunes de Moi, moche et méchant. Dans ce deuxième opus réalisé par Pierre Coffin et Chris Renaud, vous retrouverez des minions encore plus adorables et toujours plus déjantés !

En novembre « All by myself, don’t wanna be, all by myself, anymore… » Je suis certaine qu’après avoir fredonné cette chanson, vous avez immédiatement pensé Bridget  !!! Oh, Bridget

Jones ! Eh oui, avis aux fans de la plus célèbre des trentenaires : elle nous a fait hurler de rire dans les deux précédents opus, espérons que le troisième tome en cours d’écriture par Helen Fielding soit à la hauteur de nos attentes. Peu importe, je suis certaine que la plupart d’entre vous, chères lectrices, seront au rendez-vous puisque le canonissime Hugh Grant et le charismatique Colin Firth seront de la partie. Un seul hic, Renée Zellweger hésite encore... L’actrice a plusieurs fois fait savoir qu’elle n’appréciait pas particulièrement les 25 kilos qu’elle devait prendre pour les besoins du film. Elle avait d’ailleurs déclaré, dans le passé, qu’elle ne le ferait plus jamais. Oui, mais une Bridget Jones sans ses rondeurs contre lesquelles elle se bat n’est pas vraiment une Bridget Jones  ! L’appel des fans sera-t-il suffisant pour la faire revenir ?

En dEcembre Le Hobbit : la Désolation de Smaug, soit le film de l’année ! Vous pourrez retrouver, en décembre prochain, la suite des aventures de Bilbon Sacquet. Le paisible hobbit et ses amis, les nains, poursuivent leur périple pour récupérer le trésor détenu par le dragon Smaug…

36

Aïda


MUSIQUE

Qu’attendre des festivals musicaux de l’été?

C’est la tradition, en début d’année, les festivals de l’hexagone annoncent quelles seront leurs têtes d’affiches. Si parfois cela déçoit, certains organisateurs parviennent à nous mettre l’eau à la bouche. Rock en Seine, Solidays, les Vieilles Charrues, les Eurockéennes de Belfort, Musilac, Main Square Festival… Je vous invite à faire un tour de ce qui nous attend cet été!

Les grands festivals français : encore beaucoup de mystère… Commençons par les Eurockéennes. Le festival de la presqu’île de Malsaucy joue dans le teasing pour son 25ème anniversaire avec, pour seule annonce, la présence de Blur pour son grand retour. Les organisateurs l’annoncent haut et fort, ils seront les seuls de l’hexagone à accueillir le quatuor. Pour le reste? La programmation complète est attendue pour le 17 mars. De là à dire que quelques autres noms rejoindront sûrement la programmation avant cette date, il n’y a qu’un pas. En termes de spéculation, Rock en Seine a encore fait durer le suspens pour finalement nous dévoiler ses trois premiers noms mi-janvier. Pour fêter son dixième anniversaire, le festival parisien aura l’honneur d’accueillir System of a Down! Pour le reste, le quatuor français Phoenix, déjà venu en 2006, et le DJ allemand Paul Kalkbrener, deux ans après son premier passage au parc de SaintCloud, viennent nourrir la prog’.

SOAD fera-t-il se déplacer les foules cette année au 37 domaine de Saint-Cloud? Sans aucun doute, oui!


MUSIQUE Passons au Main Square Festival. A trop vouloir en faire, le rassemblement arrageois de début juillet déçoit de plus en plus… Et cette année, si l’on s’arrête aux trois têtes d’affiche, ce sentiment prédomine encore : Green Day, Indochine et Sting, soit autant de formations grandiloquentes programmées dans le but de remplir une citadelle jusqu’à la faire dégueuler. Néanmoins, le reste de la prog’ s’est par la suite enrichi de groupes nous promettant des journées de bien meilleure facture : la sensation britannique de l’année Alt-J sera présente, ainsi que les sympathiques Of Monsters and Men, la référence indie rock Bloc Party, Asaf Avidan, Wax Taylor, The Hives, Saez ou encore Deus. Même si le festival semble d’année en année perdre en cohérence, il aura le mérite cette fois de nous proposer quelques formations nous assurant de bons moments, le tout sera de ne pas s’attarder après 21h dans les pelouses de la citadelle d’Arras… Avec une fréquentation tournant souvent autour des 75 000 personnes, Musilac fait son bonhomme de chemin. En termes de programmation, le festival d’Aix-les-Bains reste fidèle à luimême dans son éclectisme. Pour le moment, ont été annoncés la formation de Jared Leto, 30 Seconds to Mars (décidément partout), Azealia Banks, Olivia Ruiz, Blondie et Beth Hart. Considéré comme le plus grand festival de France, les Vieilles Charrues ont levé le voile sur deux de leurs têtes d’affiche : Neil Young et Rammstein. A noter pour ces derniers un fait inédit : la scène principale sera spécialement agrandie pour la formation allemande et aucun autre groupe n’y jouera le jour de leur passage (jour d’ouverture du festival).

Rammstein en live à Belgrade en 2010.

Les Solidays n’ont pour le moment encore rien dévoilé. Le Hellfest, festival de Clisson, destiné aux fans de métal de fin juin ont pour leur part présenté une grande partie de leur programme. Avec en vedettes Kiss et ZZ Top, l’évènement verra se rassembler également Korn, Saxon, Twisted Sister, Avantasia, Volbeat, Bullet for My Valentine, Down, Stonesour, Accept, Bad Religion, Helloween, Testament, Kreatur, Imortal, At the Gates, Neurosis… Ca va mugir en Bretagne! #

Alors, par quel rassemblement estival allez-vous vous laissez tenter?

38

Thomas


EXPOSITION

Salvador Dalí, le sulfureux, au Centre Pompidou : olé ! Depuis le 21 novembre 2012 et jusqu’au 25 mars 2013, partez à la découverte de l’univers excentrique d’un artiste surréaliste catalan hors du commun, Salvador Dalí. Son œuvre grandiose est exposée au Centre Pompidou de Paris, plus de 30 ans après avoir organisé la première rétrospective de son travail (1979-1980) qui connut une fréquentation record. Depuis sa mort en 1989, aucune exposition n’avait été créée pour lui rendre hommage : voilà qui est fait !

La Persistance de la Mémoire, 1931

200 œuvres, des plus connues aux moins renommées, ornent un parcours des plus originaux : peintures, dessins, sculptures, gravures, objets, photographies, films, extraits d’émissions… Un véritable touche-à-tout ce Dalí ! Souvent dénoncé pour son goût de l’argent et ses prises de positions politiques provocatrices, Salvador Dalí n’en demeure pas moins l’un des artistes les plus populaires.

Immergez-vous dans cet univers unique et découvrez la personnalité provocatrice et controversée de cet artiste moustachu, haut en couleurs, du 20ème siècle. Apprenezen un peu plus sur la méthode paranoïaque-critique à laquelle il a recouru pour ses œuvres : mêlant art et science, elle se fonde sur le délire d’interprétation et cela va bien au-delà de la simple hallucination comme il a pu l’expliquer. Dès les années 50, ce sont les horreurs du début du siècle (guerre civile espagnole, Seconde Guerre mondiale, Holocauste) qui vont inspirer ses œuvres tourmentées. 39


EXPOSITION Le visiteur entre dans l’exposition par un œuf, symbole de l’origine, de la naissance et de la fertilité : on y voit une photographie de Dalí en position de fœtus, il disait d’ailleurs avoir des souvenirs très précis de sa période intra-utérine. Le parcours offre des clés pour décrypter ses chefs-d’œuvre, à la fois précurseurs et pleins d’humour, ses traits de génie comme ses outrances. Vous allez redécouvrir ses tableaux les plus connus, à savoir La Persistance de la mémoire (ou Les Montres molles), que le MoMA a généreusement prêté, ou encore Le Grand masturbateur. Ne trébuchez pas contre la cheminée nasale constituant le salon-portrait de Mae West. Paysages cauchemardesques, Christs crucifiés ou encore portraits de sa muse Gala sont au rendez-vous. Mais Dalí, c’est aussi de véritables prestations médiatiques à redécouvrir, qui le place en précurseur de la performance et du happening. Vous sortez de l’exposition par une salle circulaire sous forme de labyrinthe, métaphore du cerveau : « On est entré corps, on sort esprit  ». C’est ici qu’on explore les qualités littéraires de l’artiste  : romans, récits autobiographiques, livrets pour Le Grand Masturbateur, 1929 ballets, scénarios de films… # La rétrospective s’est faite en collaboration avec le Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofía de Madrid, avec la participation de la Fundació Dalí à Figueres et du Dalí Museum à St-Petersburg (Floride). Ne passez donc pas à côté de cette exposition majestueuse rendant hommage comme il se doit à un artiste aussi talentueux que complexe. Parce que Dalí, ce n’est pas que cet être farfelu, c’est aussi un homme qui a influencé l’histoire de l’art pour longtemps  ! Une exposition foisonnante dont il rêvait de son vivant, à l’image de son œuvre grandiose, de quoi le rendre immortel... De 11 h à 23 h (dernières entrées à 22 h, sauf le mardi), galerie 1. Tarif normal : 13€. Tarif réduit : 10-11€, 9€ selon la période. Du fait de la grande affluence pour cette exposition, nous vous conseillons d’acheter vos billets en ligne, vous serez alors prioritaires, et d’y aller en fin de journée.

Mae West, 40 1934


EXPOSITION Pour ceux qui n’auraient pas la possibilité de se rendre au Centre Pompidou, vous pouvez aussi acheter le livre Gala Dalí : égérie de l’art moderne, de Laetitia Cénac, éditions de La Martinière, 39 €. Ce livre retrace la vie de Gala, muse de Dalí, à travers des textes, des reproductions de tableaux et des photographies. L’auteure revient sur l’influence que la femme a eue sur le peintre catalan durant leurs 53 années de vie commune. Gala le dit elle-même : « Je suis la femme qui a le plus compté dans l’art moderne ». Aventurière et femme fatale, mystérieuse et mystique, elle est une artiste sans œuvre qui a contribué aux œuvres des hommes de sa vie (Paul Éluard, Max Ernst, mais surtout Salvador Dalí). Découvrez comme cette femme a su construire son mythe…

Eléonore

41


LES PRINCES DES TEMPS MODERNES

Les princes des temps modernes Lors du dernier numéro, je vous avais parlé des princesses des temps modernes : messieurs, peut-être vous étiez-vous sentis lésés ? Que nenni ! Cette fois-ci, vous êtes à l’honneur ! En effet, s’il existe des princesses des temps modernes, il faut également des princes pour satisfaire ces demoiselles ! Ces princes ne sont pas, la plupart du temps, comme vous les imaginez : ils sont comme vous messieurs ! C’est-à-dire des jeunes qui s’amusent, qui croquent la vie à pleines dents. Pour commencer, intéressons-nous au plus «  bad boy  » des princes. Le Prince Harry de Galles est connu pour ses nombreuses frasques, comme par exemple avoir porté une tenue nazi lors d’une soirée déguisée, sa relation avec une belle blonde (Chelsy Davy) ne correspondant en rien aux critères de grand-maman, Sa Majesté la Reine Elisabeth II ou encore, dernièrement, le scandale des photos du Prince nu lors d’une soirée très arrosée à Las Vegas. Celui-ci est d’ailleurs, en ce moment, en mission en Afghanistan en tant que pilote d’hélicoptères Apache. Cette mission n’a pas laissé les talibans de marbre puisqu’il est devenu leur cible numéro 1. Toutefois, c’était mal connaître Harry  ! Eh oui, le prince aurait tué un important commandant taliban sur le front. Quel héros ! Mesdemoiselles, sachez que le Prince Harry sera toujours là pour vous sauver en cas de problème.

42


LES PRINCES DES TEMPS MODERNES

Petites indiscrétions : Le Prince Harry, qui serait maintenant célibataire, flirterait avec Mollie King, une chanteuse (encore blonde  !) anglaise. Mais, attention  ! Roderait aussi Pippa Middleton qui souhaiterait en secret devenir princesse, comme sa sœur. Pour ma part, je parierai que la belle Chelsy Davy, ex girlfriend du prince, ne tardera pas à réapparaitre...

43


LES PRINCES DES TEMPS MODERNES Ensuite, fini les Anglais, nous passons le frère d’Harry, William, pour nous attarder sur deux autres frères, Andréa et Pierre Casiraghi. Peut-être ne les connaissez-vous pas… Pourtant, ils appartiennent tous les deux à la famille royale de Monaco. Ils sont les fils de Caroline de Monaco et frères de Charlotte Casiraghi (cf. article sur les princesses des temps modernes). Andréa est, depuis le décès de son grand-père Rainier III en avril 2005, le second dans l’ordre de succession au trône de Monaco, juste après sa mère Caroline, tandis que Pierre est troisième. Cependant, je les appelle « princes des temps modernes » à tort puisqu’en réalité, ils ne possèdent pas ce titre ni aucun autre titre de noblesse. Toutefois, il se peut qu’un jour Pierre soit amené à régner si son oncle, Son Altesse sérénissime Albert II de Monaco, n’a pas de descendance  « légale » pour le Trône : dans ce cas, il sera amené à abandonner son nom Casiraghi pour prendre le nom et les armes des Grimaldi.

44


LES PRINCES DES TEMPS MODERNES

Petites indiscrétions : Mesdemoiselles, les deux jeunes hommes sont casés et depuis longtemps  ! D’ailleurs, l’épouse d’Andréa a accouché d’un petit garçon en janvier 2013. Pierre, le plus jeune, aurait la réputation d’être un peu bad boy… Je ne sais pas vous, mais lorsque l’on voit Pierre, on voudrait bien être une princesse nous aussi… Ainsi, la vie des princesses et princes de notre époque est bien loin des clichés que l’on peut se faire ! En réalité, ils sont jeunes (pour certains) comme nous et tout ce qu’ils demandent, c’est de vivre leur vie et de s’amuser, just like us ! Enfin, presque…

Meriem

45


Interview

TimothEe de la Nouvelle Star Comment t’est venue l’idée de faire la Nouvelle Star ? On m'a un peu poussé à m'inscrire et je trouvais que c'était intéressant d'avoir l'avis de 4 professionnels de la musique. En plus, j'adore cette émission et je me disais qu'il fallait tenter une fois dans sa vie, mais je n'y avais jamais pensé les années précédentes. Quelles sont tes influences musicales ? Folk et rock des années 60-70 (The Doors, Dylan, The Beatles...) et des groupes plus récents comme The Strokes, The Libertines, Phoenix... Comment se sont déroulées tes journées ? Tu n’as pas eu trop de stress ? On habite tous ensemble dans un hôtel, on a des cours de chant, on bosse les "chorés", on a pas mal d'interviews... Le soir, on glande pas mal, on n’a pas vraiment le droit de sortir en fait. Mais, dans tous les cas, on est assez fatigué et on se lève tôt, donc c'était pas très gênant. Il y a un état de stress permanent, mais qui ne se sent plus trop finalement. On s'en rend compte quand on sort de l'histoire :) Comment gères-tu ta nouvelle ‘’célébrité’’ ? Des personnes te reconnaissent dans la rue, voire même qui te demandent des autographes ? C'est plutôt cool, ça ne change pas grand chose à part que les gens me reconnaissent dans la rue et que je dois signer quelques autographes à des filles de 12 ans. Est-ce que tu as déjà des propositions (monter un groupe ?, enregistrer un titre ?) ? Oui, je reçois quelques propositions de labels ou d'assos musicales, donc c'est cool, après il ne faut pas s'emballer, on verra bien ! Côté vie sentimentale, célibataire ou en couple ?  Célibataire ! Des groupies ou un fan club ? Chaque tranche de la population est "fan" de tel ou tel candidat. Pour moi, c'est les filles de 10 à 14 ans, pas de chance... Quand reviendras-tu à RMS ? En septembre, pour la 4A ! Et à Reims avant, pour voir les potes. Aura-t-on droit à un concert privé ? Avec plaisir !! Quels sont tes projets pour l’avenir ? La 4A en septembre, musique à fond d'ici là et je monte ma boîte avec une amie !! 46

Floriane


BEAU’T MOI

47


48


Maître mot de la saison : hydratation ! Nous sommes au cœur de l’hiver. Bientôt le thermostat va remonter de quelques degrés, les hirondelles gazouiller au petit matin et les arbres prendre de jolies couleurs printanières… Mais, pour l’instant, vous devez encore faire face au froid pendant de longues semaines. Devant le miroir, les traits sont tirés et le teint est en berne. Ça vous gratouille ? Tout ce qu’il y a de plus normal : en hiver, la peau devient très réactive et manque d’oxygène. La surface de l’épiderme est alors moins étanche et perd de son éclat. Le moment est venu de prendre soin de votre peau sujette aux tiraillements et rougeurs conduits par le froid, agressée par la pollution de la ville ou tout autre persécuteur de la peau  ! Pour affronter ces désagréments et retrouver une peau douce, vitaminée et hydratée, voici quelques produits phares à acquérir d’urgence :

Crème d’Urgence Peaux Sèches 48h, Remedis, 75 ml, 26 € (en exclusivité chez Marionnaud). Cette crème est destinée aux peaux très réactives ou irritées : elle contient des lipides végétaux (jojoba), des actifs régénérants (aloe vera) et de la vitamine E apaisante. Ce soin quotidien efficace peut même être appliqué sur les pointes des cheveux secs.

Baume Corps Super Hydratant, Clarins, 200 ml, 36,50 €. Aux extraits de lait de pêcher, de karité, d’huile de bancoulier et fleurs d’oranger, ce baume adoucit les rugosités et améliore la tonicité de la peau. Les cellules mortes sont éliminées et laisse place à une peau pleine de vitalité, hydratée en profondeur.

Soin Complet Hydratant, Couvent des Minimes, 50 ml, 24,90 €. Sa formule est enrichie en extraits actifs de 4 roses et en huile de pépins de raisin, elle ne contient ni colorant ni paraben. Elle permet une bonne hydratation pour les peaux sèches et laisse une peau douce, souple, lisse et pleine d’éclat.

Restore Aura Spray, Therapie, 100 ml, 28 € (www.cultbeauty.co.uk). Cette brume contient de l’améthyste connue pour son action bienfaisante sur les brûlures, elle sera donc idéale pour soigner la sécheresse de la peau. Non seulement celle-ci sera hydratée, mais tous vos sens seront apaisés : la zénitude est au rendez-vous !

49


Fig Leaf & Sage Skin-Softening Body Lotion Aromatic Blends, Kiehl’s, 250 ml, 26 €. Cette lotion à l’huile de squalane (dérivée de l’olive) et au beurre de karité est la bonne antisèche ! Elle nourrit la peau en profondeur. De plus, les senteurs de feuilles de figuier et de sauge vous feront rêver à l’air pur du sud… 

Intemporelle Nuit Crème Régénérante Optimale, Kibio, 50 ml, 42 €. Idéale pour les peaux fatiguées, cette crème de nuit a pour actif principal du ginkgo biloba qui améliore la microcirculation cutanée, ainsi que l’apport en nutriments et oxygène au sein des cellules. Vous apprécierez également ses senteurs de fleur d’oranger et d’ylangylang…

Formule Ensorcelante Anti-Peau de Croco, Garancia, 125 ml, 22 € (en pharmacies, parapharmacies et chez Sephora). Voici une crème pour le corps 3 en 1. Ses promesses ? Hydratation 24h, gommage (sans grain) et antirelâchement. De quoi booster les peaux très sèches et/ou à raffermir  ! La formule contient de nombreux actifs et extraits botaniques  : beurre de karité, miel, citron, huile de lin, rose ou encore des cires végétales.

Lait Corporel à la Ficoïde à Cristaux, Dr. Hauschka, 200 ml, 32,60 €. C’est LE soin bio : en effet, ses composants proviennent ou de l’agriculture biologique, ou de cueillettes sauvages. Rien de mieux pour hydrater et calmer les démangeaisons !

Émulsion Énergique Repulpante Vitalskin, Darphin, 50 ml, 45 €. Constituée de 90% d’actifs antioxydants d’origine naturelle, cette émulsion revitalisante rend la peau plus résistante.

Crème Hydratante, Glimpse, 40 ml, 40,50 €. L’efficacité de cette crème provient de son actif vedette : le mangoustan, un fruit asiatique savoureux utilisé depuis des lustres pour son pouvoir anti-radicalaire. Celui-ci est couplé à de la vitamine C et à du thé vert.

50


Crème de Jour Hydratante Vitamine E, The Body Shop, 50 ml, 15 €. La vitamine E, renforcée par de l’huile de germe de blé, est au centre de cette crème très fluide qui lutte contre les radicaux libres.

En complément, n’hésitez pas à masser votre peau le soir, cela activera la microcirculation. Le week-end, sortez et allez respirer le grand air pour redynamiser votre organisme. Votre corps n’est pas le seul à subir les méandres du froid, vos lèvres sont les premières à en faire les frais et elles sont encore plus fragiles face aux changements climatiques que le reste du visage. En effet, leur épiderme est 5 fois plus fin ! Pauvres en glandes sébacées, il est essentiel qu’elles soient bien nourries. Le réflexe de mouiller ses lèvres avec sa langue pour les apaiser est à proscrire, il accentue encore plus le desséchement  ! Au contraire, il vaut mieux vous munir d’un baume nourrissant pour les lèvres qui fera barrière contre le froid et réparera en profondeur vos lèvres gercées. Voici 3 de ces petits produits miracles :

Baume Extraordinaire Nutri Extra Lèvres, Vichy, 15 ml, 5,50 €. Une goutte suffit à nourrir vos lèvres pour la journée. La formule est concentrée en Centella asiatica et beurre de karité.

Stick lèvres Sensitive Hypoallergénique, Mercurochrome, 4,25 g, 2,99 €. Les lèvres les plus gercées et sensibles seront guéries et protégées par cette formule sans parfum, ni colorant ou arôme.

Baume du Sourire, Le Couvent des Minimes, 15 ml, 9 €. À l’extrait de miel, ce baume onctueux hydrate instantanément. De plus, il ne contient ni colorant, ni huile minérale.

Enfin, n’oubliez pas vos mains ! Bien que vous les cachiez dans vos poches ou dans des gants, elles sont tout aussi meurtries par le froid. Leur épiderme est également plutôt fin. L’instinct de conservation de notre corps le pousse à réchauffer en premier les organes internes vitaux. L’afflux sanguin délaisse donc les extrémités qui ont tendance à virer de couleur. La couche cornée résiste jusqu’à un certain point, mais finit bien vite par céder la barrière hydrolipidique. Résultat  : des rougeurs et des gerçures. Protégez donc vos mains par des soins ! Voici 3 crèmes élaborées pour les apaiser et les hydrater sans laisser de sensation grasse : une noisette suffit…

51


Crème Mains Concentrée Formule Norvégienne, Neutrogena, 50 ml, 5,74 €. Cette crème à la formule très riche en glycérine hydrate vos mains jusqu’au bout des ongles.

Crème Mains Réparatrice, Mixa Intensif, 100 ml, 3,75 €. Soin le plus ancien de la marque, à base d’allantoïne, il guérit et renforce l’épiderme des mains les plus sèches.

Baume Protecteur Hydratant Intense, Vita Citral, 75 ml, 7,40 €. Grâce à de l’oméga 3, 6 et 7 et à du beurre de karité, ce baume améliore la résistance de la peau aux frimas.

52

Eléonore


J’ai testé pour vous…le lissage brésilien Devant le prix des lissages brésiliens dans les salons traditionnels, j’ai décidé il y a quelques semaines de me tourner vers Groupon qui propose régulièrement des lissages à -80%. Un salon proposait un lissage à 89€ (initialement à 250€). J’ai longuement hésité et fouillé sur Internet afin de trouver des informations sur le salon. Le problème, c’est que je n’en ai pas trouvées ! Le salon n’avait pas de site Internet. Après pas mal d’hésitation, je me lance et j’achète le bon. Le rendezvous est pris à 14 h. Le salon se trouve dans le XVIIème à Paris. J’arrive le jour J, une femme m’accueille et me dit de patienter, puis appelle les coiffeurs qui ne sont pas là. Je commence à me poser des questions. Le salon est petit, pas très moderne, et la conversation téléphonique de l’hôtesse ne laisse rien présager de bon : « Oui, oui, vous pouvez venir, il y a de l’eau chaude aujourd’hui ! ». Ah, me voilà rassurée… 5 minutes plus tard, les deux coiffeuses arrivent. Je dois prendre une décision : je pars et garde mes cheveux bouclés ou je reste et prends le risque de perdre mes cheveux  ?! Allez, je reste, je me sens d’humeur courageuse. Shampooing, application du produit, attente de 30 minutes, séchage-lissage : en deux heures, mes cheveux indisciplinés sont transformés en une matière lisse et brillante, j’ai l’impression d’être une de ses filles dans les pubs pour les fers à lisser à la télévision. Je ne dois rincer le produit que le lendemain matin et je dois utiliser des shampooings particuliers, sans SLS et SLES (qui amoindrissent la durée de vie du lissage). Après ce premier lavage, rapide brushing et passage des plaques  : mes cheveux sont lisses mais pas plats, bref je suis très satisfaite du résultat ! En conclusion : le salon ne paye pas de mine, mais les coiffeuses (qui sont brésiliennes) maîtrisent la technique du lissage. Je dois tout de même nuancer mon avis  : la coiffeuse m’avait assuré qu’il n’était pas nécessaire d’utiliser un fer à lisser mais, sans cela, mes cheveux sont toujours aussi bouclés, seulement plus souples et brillants. Il faut donc être prête à passer un peu de temps le matin à s’occuper de ses cheveux ! 53

Félicie


MELTING POTES

54


Montréal : plongez au cœur de la ville aux mille et une merveilles ! A travers cette escapade, Undress Me Magazine vous propose de découvrir la destination idéale de tout vacancier : Montréal. Ville multiculturelle et avant-gardiste, elle regroupe une multitude de possibilités qui vous permettront de joindre la détente à la découverte et au plaisir. En tant qu’Undress girl, j’ai exploré cette ville en octobre dernier et j’ai sélectionné pour vous, et rien que pour vous chers lecteurs, les activités et les lieux qui m’ont paru incontournables et féériques.

Plongez tout d’abord au cœur de la vieille cité… Ce havre séculaire qu’est le Vieux-Port de Montréal saura certainement vous charmer  : vous pourrez vous promener le long du port et admirer de vieilles infrastructures tout aussi impressionnantes les unes que les autres. Cette promenade sera l’occasion de découvrir les croisières et les excursions organisées autour du fleuve  : ainsi, toute l’année, le Bota Bota vous invite à bord de son célèbre «  spa-sur-l’eau  ». Le Centre des Sciences de Montréal propose, quant à lui, des programmations assez originales au sein de son cinéma 3D : lorsque je m’y suis rendue, il y avait une magnifique projection sur les ours polaires proposant des prises de vue saisissantes et intimistes. Bien évidemment, les terrasses, les restaurants et les boutiques de souvenirs sont une étape incontournable de cette visite  : je vous conseille les glaces du CaféBistro Van Houtte et Arsenik grignotines, elles sont délicieuses! Enfin, n’oubliez pas de vous arrêter un moment dans l’une des nombreuses boutiques amérindiennes  : vous ressentirez la stupeur d’être entourés de peaux de bêtes et d’attrape-rêves ! À vous d’en juger !

55


Égayez-vous !  Le quartier gay de Montréal est l’un des plus populaires au monde, il vibre au rythme des activités de ses établissements. Les boutiques de ce « village » gay renferment des objets extravagants et originaux. Les festivals, notamment durant la période estivale, attirent les touristes du monde entier. Enfin, pour ceux qui souhaitent expérimenter une cuisine solaire dans un restaurant gay friendly, l’endroit à découvrir dans le quartier, m’a-t-on dit, est Le Planète. Le menu de ce restaurant atypique est inspiré de cuisines provenant des quatre coins du monde.

Recueillement et spiritualité : A faith that moves mountains… Visiter l’Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal a été pour moi une expérience enrichissante, forte en émotions. Je pense que cette visite, au caractère certes religieux, ne s’adresse pas uniquement aux croyants les plus fervents. Ce lieu empli de quiétude et de prospérité a une histoire hors du commun, une histoire qui, j’en suis certaine, saura vous toucher quelle que soit votre religion ou vos origines. L’Oratoire doit sa construction au frère Saint-André dont « la foi » a, au fil du temps, « transformé la montagne ». En effet, à force de persévérance, le frère André est parvenu à ériger une basilique à la structure unique sur le flanc nord-est du Mont-Royal: son dôme à 60 mètres de hauteur est impressionnant et sa croix, point culminant de Montréal, atteint 300 mètres. Le chemin pour arriver aux portes de la basilique est tel que des navettes sont proposées à l’entrée pour vous accompagner ! Cet Oratoire est reconnu à travers le monde comme un haut lieu de culture et d’art religieux : dans le jardin de l’Oratoire, on peut suivre un chemin de croix grandeur nature, peuplé de sculptures représentant la passion du Christ. Le grand orgue de l’Oratoire fut installé en 1960, il est composé de 78 jeux répartis sur cinq claviers manuels, 5 811 tuyaux, ce qui en fait l’un des plus importants du genre au monde. Des salles d’exposition retracent la vie et l’œuvre du frère André  : on y découvre des photographies, des objets d’époque lui ayant appartenu, mais également des statues de cire grandeur nature et une reconstitution de la chambre à coucher du frère. Et encore plus étonnant : le cœur du frère André est exposé au grand public, protégé derrière une grille de fer forgé. Enfin, vous pourrez terminer cette visite au sommet de la basilique : un observatoire offre une vue spectaculaire et imprenable de Montréal.

56


Vibrez au rythme de la ville ! Au centre ville, les grands magasins, les boutiques, les cinémas pullulent, sans oublier les nombreux cafés à l’ambiance so british qui font de Montréal une ville unique au monde. Multiculturelle, Montréal mêle ses accents français et british à ceux de 80 autres communautés et charme par son ambiance américo-européenne. En ce qui concerne les musées, vous aurez l’embarras du choix : le Musée des Beaux-Arts de Montréal, celui d’Art Contemporain ou encore le Musée d’Histoire McCord ne passeront pas inaperçus durant votre séjour. Vous serez certainement surpris, comme je l’ai été, par le dynamisme et la créativité de cette ville : à chacune de mes séances shopping, j’avais droit à des animations et des cocktails organisés par les magasins des centres commerciaux ! Montréal se veut vivante et festive : les parcs au cœur de la ville servent de lieu d’exposition, l’art du graffiti y est largement apprécié et de multiples fresques ont désormais leur place au centre ville. Pour réussir votre séjour, il vous manque juste un dernier ingrédient : goûter à la célèbre poutine ! Si vous me demandez une adresse, je vous répondrais qu’il n’y en a aucune en particulier. Vous pouvez entrer dans n’importe quel restaurant, y compris un fast food comme le Burger King, et vous aurez au menu la fameuse sauce poutine. Ce mets d’origine québécoise se compose de frites recouvertes de cheddar et d’une sauce brune. Miam ! Qui vous a dit que Québec rimait uniquement avec sirop d’érable ? Moi je dis oui à la poutine ! Aïda

Un dernier conseil : enjoy your trip ! 57


Les restos parisiens insolites à tester LE CLUB DES 5 57, rue des Batignolles 75 017 PARIS

Vous avez toujours rêvé de faire un voyage dans l’enfance ? Alors, venez vous asseoir au pupitre du CLUB DES 5. Ici, vous réveillerez vos papilles d’enfants. La déco est magique  : luges en bois, figurines, vieilles photos de vacances, tableaux noirs... Je l’ai testé plusieurs fois et je vous recommande donc les Babibels panés, la purée à l’ancienne avec son cordon bleu maison et, pour terminer en beauté, le tiramisu au Kinder. Tout cela pour un prix abordable  : le menu à 3 plats est à 17€.

SUR UN ARBRE PERCHÉ 1, rue du 4 septembre 75 002 PARIS

Vous préférez peut-être quelque chose de plus insolite ? Alors, que diriez-vous de manger assis sur une balançoire, entourés de cabanes en bois  ? Eh oui, c’est possible, même en plein Paris. Tous les plats proposés sont faits maison, bios et fièrement constitués de produits frais de saison. Le menu est à 30€. Et l’expérience insolite continue après le repas  : vous pourrez profiter de massages zen…

DANS LE NOIR 51, rue Quincampoix 75 004 PARIS

Vous n’êtes toujours pas convaincus par les deux restaurants proposés? Dernière chance : seriezvous prêts à dîner dans le noir ? L’objectif des chefs est de vous faire vivre une expérience humaine et sensorielle unique. C’est une véritable « plongée dans notre imaginaire pour réévaluer notre perception du goût et de l’olfaction  ». Le menu est surprise, on ne vous demande pas ce que vous voulez manger, mais plutôt ce que vous ne voulez pas manger ! L’addition est un peu plus salée : le menu à 2 plats est à 49€. 58


Connaissez-vous « MY LITTLE BOX » ? C’est l’équipe de My Little Paris qui a fait naître cette brillante idée. Le concept est très simple  : tous les mois, une équipe de dénicheuses part à la recherche de bons plans mode, beauté, culture et sorties qu’elle teste pour nous… Une fois débusqués, elles s’empressent de nous les faire découvrir et partager grâce à cette jolie petite boîte que nous pouvons recevoir tous les mois. Vous vous demandez peut-être ce qu’il y a exactement dans cette boîte… Dans la Little Box ultra design, habitée par la silhouette de My Little Paris sortie de la plume de Kanako, on trouve tout un tas de petits secrets: des petits accessoires, des produits de beauté, des petits carnets, des rubans... Et chaque Box suit une thématique, vous pourrez donc découvrir la « Christmas Box », la « Détox Box »… Et tout cela pour 15,50€ par mois! Si vous souhaitez en profiter, rendez-vous sur le site My Little Box !

Dans le même esprit et c’est tout nouveau, les dénicheuses nous proposent désormais la Gambettes Box ! Késako? Qu’elles soient petites, extraverties, rondes, musclées ou grandes, nos jambes doivent être mises en valeur! Tous les mois, l’équipe des dénicheuses glissera dans la boîte deux paires de collants : un collant noir et un collant original à motifs, coloré et ce pour 13,50€ par mois. Pour demander votre Box, rendez-vous sur le site Gambettes Box !

59

Mathilde P.


LES GAGNANTS DU CONCOURS DE LA 60 PLUS BELLE TENUE DU GALA


61

LEO


Souvenez-vous, nous vous l’avions promis ! Les gagnants de notre concours de la plus belle tenue du gala auraient la chance de figurer dans notre premier numéro de l’année. C’est chose faite  ! Les gagnants ont pu bénéficier d’une séance photos avec une photographe professionnelle pour se dévoiler à vous sous leur plus beau jour. Mais, nous ne pouvions les laisser partir sans leur poser quelques questions sur leur style vestimentaire. Ainsi, découvrez dans ces quelques pages les inspirations et marques préférées de nos gagnants.Tout d’abord, commençons avec Léo, notre grand vainqueur. En effet, il est celui qui a comptabilisé le plus de voix en étant seul sur sa photo ! Prêtes-tu attention à ton style vestimentaire? Oui, je prête attention à mon style vestimentaire, mais pas de façon excessive.  Quelle(s) est/sont ta/tes marque(s) fétiche(s)? Mes marques préférées sont Zara, Sandro, Moncler et Diesel.  Quel sera ton prochain achat mode? Mon prochain achat mode sera un blouson en cuir.  Quelle a été ta plus grosse "folie monétaire" pour une fringue? Un polo Kool Kats ! Es-tu inspiré par quelqu'un pour ton look? Je ne suis pas nécessairement inspiré par quelqu'un niveau 62 mode.


MAXIME Comment définirais-tu ton style vestimentaire? Je ne sais pas vraiment comment définir mon style vestimentaire. Quelle(s) est/sont ta/tes marque(s) fétiche(s)? Mes marques fétiches sont Sandro, American Apparel, The Kooples et Fame On You. Quel sera ton prochain achat mode? Mon prochain achat sera une paire de Jordan, je ne sais pas encore laquelle.

63


ADELICIA Comment définirais-tu ton style vestimentaire? Ce n’est pas facile de savoir. Alors, d'après mes amies, c'est un style néoclassique avec une touche de bling-bling. Ou sinon, on peut aussi dire que je n’ai pas de style précis et que je m'habille selon mes humeurs ! Quelle(s) est/sont ta/tes marque(s) fétiche(s)? Mes marques préférées sont Kookaï et Maje, ou tout simplement Zara pour le budget restreint. Quel sera ton prochain achat mode? 64 Mon prochain achat mode sera une paire de bottines en cuir marron/ beige !


ANAïS Comment définirais-tu ton style vestimentaire? À vrai dire, je n'en ai aucune idée. Je pense que le style c'est une affaire de détails soignés mais, c'est avant tout une qualité que l'on possède par nature. Chaque personne doit prendre conscience de ses atouts sans se laisser influencer par des conseils de mass-médias ; on ne choisit pas un vêtement parce qu'il est à la mode, mais parce qu'il nous va. Quelle(s) est/sont ta/tes marque(s) fétiche(s)? Je n'ai pas réellement de marque fétiche, hormis peut-être pour les chaussures où, les trois-quarts du temps, je les trouve chez Minelli. En ce qui concerne le reste, je mixe toujours. 65

Quel sera ton prochain achat mode? À choisir, j'opterai certainement pour des boots couleur vert bouteille en velours, carrément canons !


EMILIE Comment définirais-tu ton style vestimentaire? Ah, ah... Ça dépend de mon humeur... Un style assez décalé féminin avec parfois un coté rock ! Quelle(s) est/sont ta/tes marque(s) fétiche(s)? Princesse tam.tam, Gilly Hicks et Levi’s 66

Quel sera ton prochain achat mode? Des bottines noires


SYLVIANE Comment définirais-tu ton style vestimentaire? Avec des éléments simples, j'essaie d'être sophistiquée. Jaime beaucoup le rouge et le doré. Une veste de costume fera l'affaire ! Quelle(s) est/sont ta/tes marque(s) fétiche(s)? Monki, Claudie Pierlot et Asos Quel sera ton prochain achat mode? Un bombardier

67


JAILBREAK HUMANITARIAN RACE Manger, bouger et dormir loin des frontières, ne comptant que sur son coéquipier, sur soi-même, ainsi que sur la bienveillance des habitants du coin : voici une aventure humaine à réaliser ! C’est également une aventure humanitaire puisque le Jailbreak est un événement proposé par l'association A.I.M.E. (Association Internationale de Mobilisation pour l'Égalité), composée d’étudiants de Reims Management School et de HEC Montréal. Né dans des universités anglaises il y a plus de 10 ans, le Jailbreak revient en France pour une deuxième édition à RMS. Le but : en 36 heures, des équipes composées de deux étudiants de RMS doivent aller le plus loin possible sans un sous ! Comment ? Auto-stop, marche à pied, passe-droit,... Tous les moyens sont bons  ! Les participants devront en tout cas regorger d'inventivité pour atteindre leur but : s’éloigner au maximum de Reims, le point de départ. Modalités : au départ, près de 25 équipes parées, pour certaines, à rejoindre l’Italie, la Pologne, l’Espagne,… et d’autres prêtes à se laisser mener « là où le vent les portera », quitte à aller au delà des frontières européennes. En 2012, les gagnants du Jailbreak RMS ont parcouru plus de 1 225 km en allant jusqu’à Tolède en Espagne. Et vous, jusqu’où parviendrez-vous à aller pour battre ce record ? Des sponsors démarchés par A.I.M.E. contribueront à la réalisation de l’événement grâce à des apports matériels et/ou financiers. De leur côté, les participants devront également soulever des fonds à travers un défi qui leur permettra de convertir les euros récoltés contre des minutes supplémentaires d’aventure ! A.I.M.E. utilisera l’argent reçu pour financer ses projets internationaux dont les objectifs sont de : •

Mettre en œuvre des projets ayant pour but la réduction de la pauvreté ;

Promouvoir l’entrepreneuriat social et le « social-business » ;

Donner l’opportunité à quiconque d’organiser un projet de coopération internationale et d’apporter sa participation pour la construction d’un monde meilleur ;

Mettre en relation des personnes et des structures ayant pour mission de venir en aide à des populations en difficulté ou marginalisées.

Dans le cadre de l’une de ses missions, l’association A.I.M.E. est présente au Panama dans le petit village de Silico Creek. En deux ans, elle est devenue un catalyseur du développement économique de la communauté. Elle a mis en place un site Internet sur le village pour soutenir l’initiative de développement touristique, fait du conseil en gestion pour l’association d’artisans de la communauté, et participé financièrement à des projets locaux de rénovations. Deux nouveaux membres de l’association s’envolent en mars 2013 pour mettre en place un système de microcrédit au sein de cette communauté et ainsi promouvoir un développement économique pérenne. D’autres missions sont en cours au Nicaragua, au Togo et en Thaïlande. Pour plus d’informations sur A.I.M.E. et ses missions internationales : aime-ong.org/fr. Pour plus d’informations sur les événements organisés par A.I.M.E. : facebook.com/AIMEONG. Pour plus d’informations sur le Jailbreak : facebook.com/bison.fute.528. Sponsoriser ou soutenir l'événement : aime.rms@gmail.com. 68


BD DU MOIS

69


Tapez pour saisir le texte

www.booth85.com/blog/ 70


UNDRESS www.facebook.com/undressgirls ME issuu.com/undressmemagazine

Directrice de la rédaction: Eléonore MATHIEU Directrice adjointe de la rédaction: Meriem MEZINE Rédaction Dress Up Now: Camille BERENGER / Miriame MOUSSA / Eléonore MATHIEU / Mathilde PERRET / Sophie HUNAULT (Suki) Rédaction BeauT’ Moi: Eléonore MATHIEU / Félicie YANG-TING Rédaction Culture: Floriane MAZO / Meriem MEZINE / Aïda Mbesot / Thomas DESEUR / Eléonore MATHIEU Rédaction Melting Potes: Aida MBESOT / Eléonore MATHIEU / Mathilde Perret / Meriem MEZINE Conception/ Graphisme: Sophie HUNAULT (Suki)

Sources : Couverture : Photo Studio Isabelle Limbach Reims. Dress Up Now Marc Jacobs by Mickael Jansson Femmes : La sélec)on manteaux : asos.fr, mango.com, stellamccartney.com, fr.topshop.com, apc.fr, forever21.com, urbanoufitters.com et sandro-­‐paris.com. Objets de mode – On craque pour une paire de slippers ! / Les cols à gogo ! : cosmoparis.com, minelli.fr, journaldesfemmes.com, be.com, shop.tsugi.fr, sarenza.com, sickathanaverage.com, fr.topshop.com, aufeminin.com, popcosmo.com, asos.fr, abslyon.com, eshop.sinequanone.com, caroll.com, elle.fr, lily-­‐hope.blogspot.fr et bershka.com. Les tendances lingerie : etam.com, marieclaire.fr, elle.fr, princessetamtam.com, asos.fr, fr.topshop.com et monshowroom.com. Les actus des marques : elle.fr, vogue.fr, be.com, paperblog.fr, luxe-­‐en-­‐france.com et repetto.fr. Hommes -­‐ Spécial costumes : Quelques conseils pour bien les choisir : public.fr, parisiangentleman.fr, thesartorialist.com. sKffcollar.wordpress.com, homme-chic.com, enmodefashion.com, journal.harling.fr, gq magazine, ralph lauren, Mad men amctv.com Les tailleurs et marques célèbres : sergiostessen.blogspot.com, parisiangentleman.com, Capital, Pierre Chambonnet La « sprezzatura » ou décontrac)on à l’italienne : bonnegueule.fr, parisiangentleman.fr, leparadigmedelelegance.wordpress.com et thesartorialist.com.

Culture Photographie: Valerie Hegarty Quels films irez-vous voir en 2013 ?  : pariscine.com, filmofilia.com, cinehorizons.net, allocine.fr, boingboing.net, lyricis.fr, thechickfix.blogspot.fr et saint-jean-de-monts.com. Qu’attendre des festivals musicaux de l’été ? : whenwewerekids.fr et wikipedia.org. L’interview de Timothée de la Nouvelle Star : Salvador Dalí, le sulfureux, au Centre Pompidou : olé ! : leplus.nouvelobs.com, paperblog.fr, lemonde.fr, lefigaro.fr et amazon.fr. Les princes des temps modernes : purepeople.com, tmz.com, grazia.fr, chelsydavy.net, news-de-stars.com, voici.fr, gala.fr, premiere.fr et dribbble.com.

Beau’T moi Photographie: Giorgio Armani beauty

Maître mot de la saison : hydratation! : remedis.fr, clarins.fr, marionnaud.fr, cultbeauty.co.uk, kiehls.co.uk, kibio.com, sephora.fr, dr.hauschka.com, mademoiselle-bio.com, parapharmacie-express.com, store.lemangoustan.fr, thebodyshop.fr, maboutiquesante.com, marieclaire.fr, aufeminin.com, cosmopolitan.fr et journaldesfemmes.com. J’ai testé pour vous… le lissage brésilien : terrafemina.com et lookatemy.blogspot.com

Melting Potes Les restos parisiens insolites à tester pour la Saint Valentin : leclubdes5.fr, surunarbreperche.com, et danslenoir.com. Montréal : plongez au cœur de la ville aux mille et une merveilles  !  : theeasywaytostopsmoking.com, saintjoseph.org, imtl.org et loeildulynx.fr. Connaissez-vous « My Little Box ? » : mylittlebox.fr et gambettesbox.fr. Shooting photos et interview des gagnants du concours de la plus belle tenue de gala : photos Studio Isabelle Limbach Reims. 71 BD: www.booth85.com/blog


Stop undressing me with your eyes, USE YOUR TEETH !

72

UNDRESS ME

Undress Me #5 - Numéro spécial  

Magazine de tendances en ligne (mode, beauté, musique, cinéma, expositions, voyages, cuisine, bons plans...)

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you