Issuu on Google+

O

International

s ys

d

UNCOVER

ée

2009, #5 www.sluncover.com

English Deutsch

Français


*blackberries* Fashion 10/100/38


EDITOS Odyssée

12

par Prad Prathivi Explore

134

par Maryna Wind

SHOPPING En Couverture:

80

The town that could’t forget by Ariel

Crédits

Exercices de Style

118

Morceaux Choisis

128

140

Second Life® and Linden Lab® are trademarks of Linden Research, Inc. Uncover Magazine is not affiliated with or sponsored by Linden Research.

118 6|uncover


46

Journal de bord d’Uncover ARCHITECTURE Exploration, 3° jour

26

Exploration. 14° jour

33

Exploration, 28° jour

58

ART

Exploration, 29° jour

68

Notre Choix sur Flickr

16

Exploration, 36° jour

89

Exploration, 35° jour

80

Exploration, 37° jour

Exploration, 39° jour

104 112

Spectacle Exploration, 22° jour

48 uncover|7


Bienven Editrices en Chef Chou Skinstad Maryna Wind Directrice Artistique Maryna Wind

51

Frank et Eves

Assistant Artistique Kith DeCuir Directrice du Contenu Chou Skinstad Assistante Contenu Aurora Ansar Assistante d’Edition Hibiscus Flossberg

52

Maryna

Auteurs Chou Skinstad Gahum Riptide Prad Prathivi Maryna Wind Paulina Oceanlane Photographes Absinthe Primrose Chou Skinstad Eves Rodenberger Frank Baily Maryna Wind Panteleimon Aeon Paulina Oceanlane

Chou 53 8|uncover

Bureau de RĂŠdaction Fashion 65/105/2500 www.sluncover.com


nue dans Uncover Magazine Venir sur Second Life, lorsque l’on décide d’y rester, implique de traverser des phases, des étapes, comme dans notre vie réelle: l’apparence, la découverte, la recherche, le développement de nouvelles compétences, la socialisation. Vous évoluez, nous aussi. Uncover Magazine existe parce que nous sommes unis par notre besoin de nouveauté, de découverte, d’exploration. Nous sommes des humains en 3D, nous naissons, apprenons, essayons, découvrons. Chaque épisode d’Uncover est expérimental. Nous commençons avec une idée directrice, puis nous laissons l’édition évoluer au gré des sujets, des rencontres, des possibilités. Avec chaque publication nous approfondissons et tentons d’apporter à nos lecteurs de nouveaux aspects d’un monde virtuel en constante évolution. L’aventure de Second Life a débuté voilà 6 ans. C’était alors un petit village où chacun se connaissait. Mais avec les années, la technologie, et des esprits fertiles et créatifs, cet univers s’est développé en un kaléidoscope de mondes. Pour les visiter dans le réel, vous auriez besoin d’une machine à remonter le temps. Mais sur Second Life, un simple téléport vous suffit pour vous déplacer du passé vers le futur, d’un monde sous-marin à un vaisseau spatial. En ce mois où nous célébrons le 6° anniversaire d’SL, nous vous emmenons en voyage. Quel que soit l’age que vous avez dans votre seconde vie, pensez-vous vraiment avoir tout vu ? A Uncover, nous sommes intimement persuadés que quelle que soit votre ancienneté, le nombre de lieux que vous avez visités, vous pouvez encore être surpris, l’inconnu n’est jamais loin.

uncover|9


Bienven Edition en Allemand

bureau d’Uncover 54

Editeur Nate Ninetails Equipe Luella Demonia Joana Wingtips Edition en Français

Aurora

L’équipe d’Uncover tient à remercie

55

bureau d’Uncover

56

Editeur CodeBastard Redgrave Equipe Chou Skinstad Ju Weissnicht

Arbuthnot Zepp Ariel Brearly Cerdwin Flanagan Chandra Meehan Dahlia Black Designerpete Enyo Kiiko Karu Kiya McMachon Mistero Hifeng Tesa Jewell Ole Etzel Volpe Nico Tekelili Tantalus pour leur participation à cette edition

10|uncover


nue dans Uncover Magazine Bienvenue à Odyssée. Ce nouvel opus est un mélange de ce que nous sommes (des explorateurs), ce que nous aimons (l’innovation, la créativité), et ce que nous souhaitons partager avec vous : un voyage visuel à travers les univers de Second Life, des mondes que vous connaissez, des mondes auxquels vous appartenez peut-être, et, nous l’espérons, des mondes que vous souhaiterez découvrir. L’Odyssée de l’antiquité n’était pas seulement un périple. C’était aussi une légende, un conte transmis dans la tradition orale, sur des hommes et des créatures tant fantastiques qu’effrayantes. Le récit d’une épopée faite de chaos, de rencontres et défis à surmonter. Que nous ayons préféré les tribulations d’Ulysse, du Capitaine Némo, de Phileas Fogg ou du Capitaine Kirk, nous avons tous ressenti cette même fascination pour l’aventure et l’inconnu, ce sentiment exaltant qui nous fait nous demander: «Mais que va t’il se passer ?» Pour réaliser Odyssée, nous avons exploré, nous n’avions pas de scénario, nous n’avions pas rédigé d’histoire, nous l’avons laissé se dérouler sous nos yeux. Alors, que l’histoire commence... Chou Skinstad Maryna Wind

“Uncover est une aventure. La notre en tant que redacteurs et photographes La votre en tant que lecteurs.” uncover|11

v


Odyssée par Prad Prathivi

J’ admets volontiers que je ne connais rien à la mythologie, Tout ce que je sais de l’Odyssée (grâce à Wikipedia), c’est que ça parle de voyage. De voyage épique. Le genre de voyage à propos desquels on...hum, érit des livres. Les voyages parlent d’exploration et de découverte, ce qui résume assez bien la vie dans son ensemble. Trop de gens dans le monde se disent «Oh, je ne pourrais jamais faire

12|uncover

ça». Mais ils n’ont même pas essayé! Je crois fermement que nous naissons tous égaux, et donc que nous avons tous le pouvoir de faire quoi que nous décidons d’accomplir. La taille du défi n’a aucune importance. Tout ce qu’il faut, c’est quelqu’un qui nous inspire et nous aide à croire que nous aussi, nous en en sommes capables. Edmund Hillary a tout fait pour atteindre le sommet du Mont Everest. Les frères Wright ont osé contruire une machine qui leur permettrait de voler. L’histoire est parsemée de héros qui ont osé


repousser les limites de ce que l’humanité peut accomplir, lorsqu’au lieu de rester dans nos fauteuils en spectateurs, nous sortons de chez nous et passons à l’action. Dans Second Life aussi se produit une évolution dans les créations, repoussant les limites afin de montrer à tous que de nouvelles choses peuvent être tentées. Seulement, dans Second Life, nous sommes conscients que tout le monde en est capable. Et pourtant, j’entends trop souvent ces mots

«Oh, je ne pourrrais jamais faire ça, je n’ai pas le talent». Mais vous le pouvez – nous le pouvons tous. Il vous faut juste libérer ce talent. Le voyage de Second Life commence dès votre premier jour, et en prenant le temps qu’il vous faut et en vous imprégnant de la certitude que vous pouvez faire quelque chose, vous le ferez. Second Life peut s’enorgueillir de milliers de créateurs, et il n’y a aucune raison que vous ne soyez pas au niveau des meilleurs ; c’est juste une question d’effort et de détermination. Le permier à faire des cheveux en prims.

uncover|13


L’inventeur du gadget multi-outils. Le premier à ajouter du modelé au textures. Le premier à produire des attachements et des meubles sculptés. La liste n’est pas finie... Mais cela même devient redondant. Ce qui compte n’est pas que vous soyez le premier ; ce qui compte est la qualité de l’exécution, et si vous travaillez dur le résultat en vaudra la peine. Plus vous y consacrerez d’efforts, meilleur sera votre travail, et plus vous parviendrez à accomplir. Second Life n’est pas devenu l’univers virtuel qu’il est aujourd’hui grâce à ceux qui restaient là à se plaindre qu’il était incroyablement primitif et esthétiquement terne. Il est devenu ce qu’il est

grâce à l’innovation, au savoir-faire, au talent, et par-dessus tout, au travail mis en œuvre pour créer quelque chose qui devienne partie intégrante de la communauté de Second Life. Le long voyage – l’Odyssée - de Second Life, c’est le voyage que nous tous, en tant que communauté, avons créé et vécu ensemble. Et nous en faisons tous partie, et nous pouvons tous contribuer à son avenir. Si vous croyez que vous ne le pouvez pas, c’est seulement ce que vous croyez. Vous le pouvez. www.metaversallyspeaking.com

uncover|15


Notre Choix sur Flickr

16|uncover


“Find Laura Oh” Dahlia Black

Notre section “Choix sur Flickr”ne présente que des photos qui apparaissent dans le groupe Uncover Magazine Flickr. Pour les sources et références utilisées, merci de consulter notre page Flickr.


Notre Choix sur Flickr

18|uncover


“Wreck” Mistero Hifeng

Notre section “Choix sur Flickr”ne présente que des photos qui apparaissent dans le groupe Uncover Magazine Flickr. Pour les sources et références utilisées, merci de consulter notre page Flickr.


Notre Choix sur Flickr

20|uncover


“Je t’aime” Designerpete Enyo

Notre section “Choix sur Flickr”ne présente que des photos qui apparaissent dans le groupe Uncover Magazine Flickr. Pour les sources et références utilisées, merci de consulter notre page Flickr.


22|uncover


Publicité

MOOLTO : Le réseau social exclusif destiné aux residents de Second Life. Moolto, le réseau social exclusif destiné aux avatars, est maintenant accessible aux residents de Second Life. Dans une approche indentique à Facebook ou encore Myspace, Moolto est fait pour les mondes virtuels. Chacun peut y créer sa page personnelle, partager ses photos, videos et autres inspirations qui font leur quotidien d’avatar. Sans forcement avoir besoin d’un compte Second Life, vous pouvez utiliser Moolto pour créer votre liste d’amis, envoyer et recevoir des messages dans des chat rooms publiques ou privées. Votre blog personnel vous permet d’exprimer votre opinion, votre créativité et votre expérience avec vos amis du monde virtuel de Second Life. Moolto a été crée face à une demande croissante de la part des résidents du cyberespace. Vous pouvez vous y inscrire gratuitement sur le site http://www.moolto.com. Vous n’avez qu’a inscrire le nom et prénom de votre avatar et en quelques minutes vous êtes prêt à vous faire de nouveaux amis et rester en contact avec ceux que vous connaissez déjà. Des milliers d’avatars ont déjà rejoint Moolto quelques semaines seulement depuis son ouverture. Que vous soyez créateur d’objets ou vendeur de terrain, Moolto vous offre la possibilité de faire de la publicité pour vos emplacements, votre groupe, votre magasin, vos événements, et même vos offres d’embauches. C’est la plateforme idéale pour exhiber votre marque et vos prestations vers un nouveau potentiel de clients. Pour en savoir plus, visitez Moolto.

uncover|23


I

l a toujours été dans la nature profonde de l’être humain de dépasser les limites de son territoire. C’est ce désir inné d’explorer, de voir, d’apprendre, qui a poussé les marins sur les mers du globe ; c’est une passion similaire qui assit les premiers hommes dans des avions, puis dans des navettes spatiales. Notre histoire la plus ancienne, nos religions les plus séculaires sont remplies de voyages vers l’inconnu. ’est enfin notre tour. Depuis qu’Uncover Magazine a établi ses quartiers dans un vaisseau volant (de l’espace), nous avons eu envie de suivre la trace des grands explorateurs, d’entrer des coordonnées, tracer notre propre route… ujourd’hui, nous débutons notre propre Odyssée…

C

A

uncover|25


Kingdom

Journal du Capitaine, Un peu plus tôt ce jour, sous un ciel lourd et oppr qui ressemblait à un royaume fait de sable. Un lieu avaient déjà exploré le Proche Orient, mais un sen terre de dunes à perte de vue ponctuées d’oasis v sée sur une immense mesa se tenait une imposa N’ayant pas eu la permission de nous poser, nous enregistré notre passage sur la carte, déterm

photos: Pante texte: Gah 26|uncover


m of Sand

1° jour d’exploration: ressant, notre vaisseau était en approche de ce u d’apparence familière pour ceux qui parmi nous ntiment très inhabituel pour nous tous. C’était une verdoyantes. Au milieu de cette mer de sable, poante citadelle, telle que je n’en avais jamais vue. s avons dû continuer notre voyage, non sans avoir minés à revenir pour explorer plus en détail.

eleimon Aeon hum Riptide uncover|27


Arya

Journal du Capitaine, 4 Nous avons mis le cap vers une terre référencée su semble être sous l’enchantement de sombres espri recouverte par une sombre et tortueuse forêt, perc teau solitaire apparaît au loin, mystérieux et terrifia N’osant pas nous approcher de trop prêt, nous étab er au plus vite de

photos: Pante texte: Gahu 28|uncover


ador

4ème jour d’exploration: ur les cartes sous le nom d’Aryador. Ce lieu étrange its et d’une magie des plus sinistres. C’est une terre cée par des colonnes de roches sombres. Un châant, il semble vouloir s’extirper des pitons rocheux. blissons de nouvelles coordonnées pour nous éloigne ce lieu lugubre.

eleimon Aeon um Riptide uncover|29


The Open

Journal du Capitaine, 6 Quelle ne fut pas notre surprise en arrivant sur la Si sûrs de ce qu’il était advenu de cette terre, mais u toire faite de guerre, de feu et de la chute d’une c visions de ruine et de désespoir, c’était une vie mis abris de fortune et même un comptoir de comme Par peur d’être attaqués par des pillards, nous ne n dues sauvages e

photos: Pante texte: Gah 30|uncover


n Wastes

6ème jour d’exploration: im désolée et aride de Kronbelt. Nous n’étions pas une brève exploration montra les signes d’une hiscivilisation. Devant nous yeux, peu habitués à ces sérable pour les habitants qui avaient construit des erce pour les rares objets non détruits par la guerre. nous sommes pas aventurés plus loin dans ces étenet inhospitalières.

eleimon Aeon hum Riptide uncover|31


Journal de bord du Capitaine, 14ème jour d’exploration Nous répondons à des appels de détresse provenant d’une navette inconnue en orbite autour de Sky-city. Etrangement nos capteurs n’ont détecté aucun signe de vie dans la navette. Nous établissons nos coordonnées au S-125 E-263.

photos: Eves Rodenberger et Chou Skinstad texte: Chou Skinstad

uncover|33


Nous sommes à présent en orbite prolongée à cinq mile-quadron d’Insilico, et utilisons nos boucliers déflecteurs pour rester inaperçus, protégeant ainsi notre vaisseau et notre équipage. Le Lieutenant DeCuir est à l ‘écoute de toutes les communications entrantes et sortantes de la cité spa-

tiale. Tous les signaux indiquent qu’une insurrection se prépare contre Xanata, reine des cyborgs. On a détecté des départs de feux dans plusieurs zones de la station et l’armée demeure passive face aux émeutes 34|uncover


uncover|35


Nous avons réussi à établir un contact avec le cyborg Insilicien qui a émis les signaux de détresse. Ainsi avons nous appris que le général de l’armée d’Insilico prépare un coup d’état contre la reine. La sombre reine est très crainte

36|uncover


uncover|37


38|uncover


au sein de la cité, tant pour son réseau d’espions que pour sa cruauté. La ville semble très instable. Sans autorisation, l’Enseigne Baily a ouvert un téléport en destination de Sky-city.

uncover|39


Journal de bord, rapport adressé par l’Enseigne Baily: Contact établi avec l’un des membres de la résistance, la propre nièce de la reine. L’armée est prête à renverser le tyran. On m’a demandé de l’aide, mais

40|uncover


si j’accepte je risque de mettre en péril notre mission et notre équipage.

uncover|41


42|uncover


uncover|43


Journal de bord du Capitaine, 18ème jour d’exploration Jusqu’au matin le feu a fait rage dans la station. La reine a disparu ; c’est maintenant l’armée qui garde le palais. Nous sommes parvenus à téléporter l’Enseigne Baily jusqu’à L’Uncover. Son bras est en partie brulé, mais il est en vie. Nous ne pouvons plus être que des témoins silencieux face au chaos qui règne sur la ville. 44|uncover


uncover|45


Pour en voir plus‌ www.sluncover.com


Bones photos: Mrs. ou Skinstad interview: Ch

YouTube

Journal du Capitaine, 22ème jour d’exploration. L’Uncover a rencontré un champ de débris au sein duquel les capteurs ont détecté une petite planète isolée. Celle-ci est habitée par une forme de vie non identifiée. Est-elle hostile ou accueillante ? Nous envoyons un membre de l ‘équipage à sa rencontre. 48|uncover

Rapport d’expédition Arrivée sur une Sim du nom de Tableau. Une petite forme blanche presque nuageuse s’avance vers moi. Elle tient une tronçonneuse dans ce qui ressemble à deux petites mains humaines. Elle ne montre pourtant aucun signe d’agressivité. Je tente donc d’engager la conversation.


Qui es-tu ?

Mon nom est Marla Kutanaga. Ch’uis un vieil os maniaque de la scie électrique, issue de Flickr et de Youtube. Et ‘tention, t’es la prochaine sur ma liste. GRRRR Ch’uis marié à Mr Bones (Ole Etzel) – un pirate porté disparu en mer - ce qui me laisse bien du temps pour semer le chaos dans Second Life.

Et comment es-tu arrivée sur SL ?

Par un beau soir j’ai accidentellement attaché une AO pour tiny à mes vieux os alors que je me trouvais sur Tableau. Comme ça que ch’uis né. Et moi ch’uis une jolie fille, nan ?

YouTube

uncover|49


flickr

Qu’est-ce qui rend Mrs Bones… – Heureuse ?

50|uncover

Le grabuge, la colère et les tronçonneuses.


Qu’est-ce qui rend Mrs Bones… – Triste ?

Mes Sims préférées qui disparaissent.

Qu’est-ce qui met Mrs Bones – En colère ?

Nettoyer après m’être bien amusé, ça me fait flipper.

YouTube

uncover|51


flickr

Ton identité SL est-elle gardée secrète ?

52|uncover

Non, elle a déjà été publiée plusieurs fois et elle n’est pas difficile à trouver. Mais je ne porte pas non plus mon nom au dessus de mon vieux squelette à longueur de temps. Si l’on veut me contacter, c’est facile sur flickr.com/boned. Le reste est laissé à votre imagination.


Je t’ai vu sur YouTube, estce un premier pas vers de la création RL pour Mrs Bones ?

Y’a eu plein de projets pour amener Mrs Bones en RL, mais ils ont tous planté parce que l’auteur est un mec paresseux, hahaha. Pardon M’sieur l’auteur mais c’est vrai + chais que vous pouvez pas vivre sans moi !!! OUAAIIII

flickr

uncover|53


Uncover

Mes petits espions m’ont appris que la musique de tes machinimas est «spéciale», heu, pourquoi ?

54|uncover

Bien avant de venir sur Second Life, j’ai commencé à jouer de la guitare et du banjo. Puis je me suis mis à écrire quelques chansons. En arrivant sur SL j’ai arrêté jusqu’à ce que quelqu’un me suggère de faire des vidéos. C’est ainsi que ma toute


première vidéo montrait un squelette jouant du banjo, assis sur un pont de la ville où j’habite en RL. C’était aussi mon premier enregistrement au banjo. http://www.youtube.com/ watch?v=xDBQLOpLqwk Bien sur, avant d’enregistrer cette première scène, j’ai commis toutes les erreurs possibles d’un noob, je les ai même répétées parfois. Tout un tas de constructions nazes sur le Obscure Sandbox

encombrent encore mon inventaire depuis cette époque. Mais j’ai aussi réalisé comme il est simple et économique de faire un petit film de machinima sur SL, j’ai donc décidé d’en faire plus et encore plus. Construire quelques personnages et de petites histoires qui se développent d’épisode en épisode m’a semblé être la meilleure option après plusieurs tests. C’est ainsi que sont apparus Mr Bones qui parcourait les mers et ensuite Mrs Bones avec sa tronçonneuse. Depuis plus de deux années ces deux personnages et ce que j’en ai fait m’ont poussé à rester dans notre monde virtuel, et j’ai le crâne encore plein d’idées. De la part de Mrs Bones : «Je vous aime TOUUUS !» De la part de Mr Bones : «OUAIIIII !»

uncover|55


photos: Chou Skinstad texte: Chou Skinstad

58|uncover


Journal de bord du capitaine: Le 28ème jour, le vaisseau Uncover est arrivé aux abords d’une zone à moitié détruite et surpeuplée. Les données historiques indi-

uncover|59


quaient un fort taux de pollution et des traces de radiations, résidus de guerres passées. J’étais réticente à l’idée d’envoyer les membres de mon équipage dans cet endroit hostile. J’ai réglé les coordonnées sur le point le plus au sud de la ville, une zone de ruines et de désolation, où j’espérais atterrir sans me faire repérer.

60|uncover


Le nom de cette ville était Midian, et c’était l’une des

uncover|61


rares zones peuplées à avoir survécu à la dernière Grande

62|uncover


Guerre. Dans cet environnement sinistre, les humains, soldats en armes et malfrats, partageaient les rues avec les hybrides de chat et de loup. Selon la rumeur, les nekos étaient au départ des créatures génétiquement modifiées conçues en laboratoire durant la Grande Guerre afin de remplacer les soldats pour

uncover|63


les missions les plus dangereuses. On avait signalé des hybrides naturels sauvages par le passé, mais la plupart de ceux-ci provenaient d’expériences de laboratoire. Durant le chaos qui avait suivi la guerre, tous les hybrides avaient été relâchés et vivaient maintenant en citoyens de deuxième classe parmi les humains qui avaient survécu. La seule autorité à Midian émanait des vestiges d’anciennes organisations militaires telles que l’UAC. Ils tenaient

64|uncover


uncover|65


66|uncover


encore quelque bunkers sous surveillance armée dans la ville, mais aucun ordre véritable ne semblait s’imposer, tandis que le crime et les malfaiteurs étaient partout. Qui contrôlait la ville était un mystère. Les groupuscules et les factions s’étaient organisés. Les forces militaires semblaient principalement chercher à contrôler leur propres zones, tandis que les groupes d’hybrides tels que la Meute ou les Catwalkers, de simples gangs se transformaient en organisations militant pour les droits des hybrides.

uncover|67


photos: Chou Skinstad texte: Chou Skinstad

68|uncover


Journal de bord du capitaine, 29ème jour d’exploration C’est notre 10ème jour de cartographie des sims. La plupart des membres de l’équipage ont reçu leur mission et se sont téléportés en divers endroits de la grille. Cependant, le 1er lieutenant Ansar souffre d’une fièvre étrange et inexpliquée. Elle est inconsciente depuis deux jours. Les échantillons que j’ai recueillis à Midian montrent que la qualité de l’air s’améliore et que les niveaux de toxicité sont retombés presque à zéro. Pourtant, je ne peux pas m’empêcher de me demander si l’étrange maladie d’Ansar ne provient pas de ces échantillons, qu’elle a testés dans notre laboratoire. Mais dans ce cas, pourquoi serait-elle le seul membre de l’équipage affecté? J’hésite à la laisser seule à bord pour partir en mission.

Note ajoutée par le 1er lieutenant Ansar Je viens de me réveiller d’un rêve magnifique À propos d’un monde doux, coloré et paisible... Où j’ai rencontré une nouvelle amie, telle que personne de s’attendrait à rencontrer.

uncover|69


Une amie qui, comme moi, était sur le chemin de la découverte. Une amie qui, comme moi, avait commencé un long voyage. Une petite amie du nom de Bindie, qui, comme moi, avait quitté ses amis et sa famille Parce que son univers était devenu trop petit, trop prévisible pour qu’il y fasse bon vivre.

70|uncover


uncover|71


72|uncover


uncover|73


Aucune tempête n’était trop forte. Aucune rivière n’était trop profonde. Aucune mer n’était trop froide. Aucune colline n’était trop haute. Pour empêcher nos pieds de marcher, nos yeux de regarder...

74|uncover


uncover|75


Pour arrĂŞter cette incroyable excitation, les joues rouges de bonheur, les moments Ă  couper le souffle.

76|uncover


uncover|77


78|uncover


Je me tiens ici seule et frissonante, de retour de mon rêve, étourdie mais heureuse Car j’ai finalement compris que tout au long de ce voyage, Le long des rivages, par-dessus les collines, dans le soleil et la lumière des nouveaux mondes, Il y avait une courageuse petite tortue du nom de Bindie. Et cette petite tortue, c’était... MOI.

uncover|79


photos: Ariel Brearly interview: Chou Skinstad

On Cover Journal de bord du capitaine, 35ème jour d’exploration Hier, après deux semaines de recherches infructueuses, nous avons enfin établi un contact avec Ariel, reine des songes. Des récits circulent de monde en monde. Ils disent qu’une femme, quelque part dans le cyberspace, est la gardienne de nos pensées, de nos rêves. Elle vit dans la Ville qui ne Peut Oublier, où elle et son peuple partagent leurs visions surréalistes de la vie. Après des semaines à établir la cartographie des Sims et explorer, nous trouvions enfin le sens profond de notre périple : rencontrer les mondes les plus isolés, les êtres les plus mystérieux du Grid. Ariel Brearly

80|uncover


The town that couln’t forget uncover|81


On Cover Quelque part au milieu d’une zone désertique, elle était là, assise seule. Elle portait un manteau de silence, son regard semblait perdu dans une infinie rêverie. Je m’approchai d’elle sans bruit et m’assis près d’elle, savourant la paix de cet instant. Chou : Est-ce là ton monde Ariel ? Ariel : C’est bien mon monde. Je suis la gardienne de la Ville Qui ne Peut Oublier. Nous sommes des voyageurs, toujours en route à la recherche de nouveaux songes. La ville contient les rêves et visions des gens que nous venons à rencontrer, et ceux-ci résident tels des fantômes entre ses rues et ses maisons. Ils se fondent entre son et vision, se nourrissant les uns des autres, mais sans qu’aucun ait moins d’importance qu’un autre ou qu’aucun ne soit oublié. C’est là notre responsabilité.

Ariel Brearly

82|uncover


Dressing room

uncover|83


On Cover Chou : comment rassemblez-vous les songes et les rêves ? Comment reconnaissez-vous un esprit ouvert ? Ariel : Un esprit ouvert est, pour nous, une grande joie. Le Moissonneur Récolte en particulier Espoirs et Convictions et bien qu’il y ait d’autres collecteurs d’autres pensées, Espoirs et Convictions ne se trouvent que dans les esprits ouverts. Il n’est nul besoin de nous craindre. Notre intention n’est point de les emporter ou de réduire leur pouvoir, mais simplement de les inspirer et les apporter de la reconnaissance, leur apporter le crédit qui leur est dû, et s’assurer que jamais ils ne soient oubliés. Qu’ils soient fragiles ou peu réalistes est sans importance, nos Espoirs et nos rêves façonnent notre futur. Et si par ces visions, un seul Rêveur peut être inspiré et encouragé à reconnaître un Espoir ou

Ariel Brearly

84|uncover


Harvester of Open Minds

uncover|85


On Cover une Idée, alors ce ne sera que joie pour le peuple de la Ville qui ne Peut Oublier, et le signal que le moment est venu d’aller approcher d’autres mondes, d’autres espoirs, d’autres rêves Calmement elle se leva et s’en retourna vers la ville, éclairée au loin. Je n’osai la suivre. Alors que la forme de son corps avait presque entièrement disparu, sa voix emplit ma tête, elle s’adressait à moi : «Reviens me voir quand la lune est pleine, je révèlerai à ton esprit des choses que tes yeux seuls ne peuvent voir.» Je m’assis au coin du feu, seule, pensive, jusqu’au moment où le sommeil vint ouvrir la porte des rêves. Ariel Brearly

86|uncover


I had something but it was gone

uncover|87


88|uncover


photos: Maryna Wind et Paulina Oceanlane texte: Paulina Oceanlane

perl a n r Jou el du r, n n o s andeu m m o C r e jou m è 6 3

Il y a deux jours, je me suis téléportée à la base, pour rapporter les cartes et des données importantes rassemblées jusqu’à présent. J’allais me mettre en route, lorsque je remarquai sur le sol, perdu ou abandonné, un magnifique journal.

uncover|89


Date: 6-51, 10011 Lieu: les Terrains Vagues (autrefois appelés la planète des Lapins) Ma planète natale a été détruite par une gigantesque catastrophe climatique. Ce qui fut la riche et prospère planète des Lapins n’est maintenant plus qu’un terrain vague. Les vertes clairières, les forêts et les champs interminables de carottes, tout a disparu. Je suis le seul lapin survivant. CAROTUS, mon ordinateur de bord et seul ami qui me reste, a réalisé une série de calculs complexes et m’a conseillé de partir et trouver une nouvelle planète. Notre voyage commence aujourd’hui. Date: 8-51, 10011 Lieu: Planète Mongo

90|uncover


Arrivée sur la planète Mongo aujourd’hui, et visite en vaisseau spatial. J’ai été très impressionné par l’architecture et le style de leurs bâtiments. Il n’y a pas tant de choses qu’un lapin peut accomplir en vivant dans des grottes (terriers?)! CAROTUS a scanné tout le terrain, et n’a pas réussi à trouver le moindre petit bout de terre - que mangent donc les gens ici?! Les habitants de la planète Mongo ont une façon particulière de soiuncover|91


Mars

gner la frustration et la tristesse. Ils l’appelent la « thérapie par le shopping ». Ils utilisent pour cela

92|uncover


des petits papiers imprimés que l’on échange contre de belles choses. Heureusement, CAROTUS a réussi à m’en imprimer tout un tas. Etonnamment, la thérapie par le shopping. fonctionne – aussi bien que l’alcool! Après trois «Cosmopolitains à la carotte», mon avenir était bien plus souriant que quelques heures auparavant.

Date: 13-51, 10011 Lieu: Planète Mars

J’ai quitté la planète Mongo avec le pire mal de tête de toute ma vie. Je ne boirai plus jamais un seul «Cosmopolitain à la carotte». Aujourd’hui nous sommes arrivés dans la magnifique galaxie de la Voie Lactée, et nous avons atterri sur une plauncover|93


nète rouge que CAROTUS a identifiée comme étant la planète Mars. Bien que nous ayons trouvé d’anciennes traces d’eau à sa surface, c’est un environnement hostile qui me rappelle ma planète natale détruite. Nous avons aussi trouvé des bâtiments abandonnés et un message sur la porte principale : «Merci de faire suivre le courrier vers la planète Terre - Merci!» La Terre sera notre prochaine destination.. Date: 17-51, 10011 Lieu: orbite terrestre

94|uncover


DÉTECTION COLLISION AVEC ASTÉROIDE! Bouclier à champ de forces : ÉCHEC! Accélérateur luminique : ÉCHEC! Ordinateur de bord : ÉCHEC! Alimentation de secours en oxygène : ACTIVÉ! Ejection d’urgence : ACTIVÉ! Date: 18-51, 10011 Lieu: Au Fond de la Mer (La Grande Aventure Marine et la Chasse au Trésor) Mon vaisseau spatial a eu une collision fatale avec un astéroïde. J’ai perdu tout ce qui était à bord à part ce journal. Avant la collision, CAROTUS avait identifié la planéte au-dessous de nous comme étant la planète Terre, aussi appelée la «planète bleue» en raison de ses vastes étendues d’eau. Cela m’a sauvé la vie, puisque je suis uncover|95


tombé droit dans l’océan et suis arrivé sans dommages au fond de la mer. La terre est peuplée d’étranges créatures. Certaines d’entre elles étaient effrayantes mais pacifiques, tandis que d’autres semblaient attirantes mais me voulaient plutôt comme casse-croûte. En me promenant dans l’océan, tout autour de moi était magnifique. J’aurais voulu que CAROTUS me dise les noms de toutes les espèces. J’ai aussi découvert des ruines très anciennes. Les terriens vivaient-ils sous la mer? Ou est-ce que l’océan a englouti leurs demeures? Je suppose que je ne le saurai jamais. 96|uncover


uncover|97


Date: 19-51, 10011 Lieu: Afrique

Après des jours de marche je suis finalement sorti de l’océan. Je me suis retrouvé en Afrique, où il y a beaucoup de sable et où il fait très chaud. J’ai mis ma combinaison spatiale à sécher derrière des buissons, et j’ai emprunté une tenue plus adaptée dans un petit village. A nouveau, j’ai été surpris par la variété des créatures indigènes. Elles parassaient toutes bien adaptées à leur environnement, et ne semblaient pas incommodées par la chaleur, tandis que je me liquéfiais et ressentais le besoin de raser toute ma fourrure. Etonnamment, j’ai rencontré un indigène qui comprenait un peu mon langage, et je lui ai demandé où trouver des carrottes. Il n’a pas eu l’air d’avoir la moindre idée de quoi je voulais parler. Trouverai-je un jour un 98|uncover


nouvel endroit où vivre? Je n’en suis plus sûr. Aucune trace des Martiens non plus.

uncover|99


Date: 30-51, 10011 Lieu: Egypte

J’ai quitté l’Afrique en ballon à air chaud (montgolfière?) et je suis arrivé aujourd’hui en Egypte. J’ai atterri un peu trop près de la grande rivière, où j’ai rencontré des créatures très inamicales. Je me suis sauvé et suis arrivé dans une vallée de pierre, où j’ai pris la première entrée vers l’intérieur de la montagne, et je me suis retrouvé dans ce qui semblait être la tombe d’un

100|uncover


grand roi. Il y avait sur les murs des dessins représentant les habitants de la Terre. Ils avaient l’air à la fois étranges et fascinants. J’ai trouvé de vieux bandages dans un coin, et j’ai décidé de m’amuser un peu! Quelques instants plus tard, j’ai failli faire mourir de peur un petit bonhomme vert. Il s’appelait Gustav, et il était un martien! Il m’a raconté que les martiens – ou les greenies, ainsi qu’ils se dénomment eux-mêmes, s’étaient occupés à construire et entretenir les pyramides et les tombes pendant des millénaires, mais préféraient maintenant rester cachés des habitants de la Terre. uncover|101


Date: 33-51, 10011 Lieu: Chez les Greenies

102|uncover

Food

Gustav m’a emmené chez lui, et m’a présenté à son peuple. J’ai été bouleversé par l’accueil chaleureux que j’ai reçu. Les greenies sont des créatures très amicales et malicieuses et adorent rire – exactement com-


me les lapins! Gustav m’a fait visiter leur maison, et m’a montré où trouver de la nourriture. Note à moi-même : éviter le bol qui appartient à la Grosse Bête Qui Fait Peur («chat») et s’en tenir aux tartines – où aux réserves inépuisables de carrottes dans le Grand Placard Blanc Tout Froid. On dirait que j’ai finalement trouvé un nouveau chez-moi. La vie est belle!

uncover|103


Commander Wind’s personal bare and dry land I have fou ater, colour, life and sound totally unique. But unrefere unspoiled by outside contact al water creatures. Yet, they a

Journal du Capitaine, 37ème jour d’exploration Aujourd’hui nous avons trouvé une Sim entièrement recouverte d’eau. Voici enfin notre première chance de tester le sous-marin. Nous entamons la descente. A quelle profondeur pouvons nous aller ? Courageusement, le Commandeur Wind se risque à pousser le vaisseau toujours plus loin. La pression augmente tandis que la clarté baisse. Derrière les vitres de sécurité nous voyons défiler devant nos yeux des choses qui ne peuvent exister, et pourtant nous ne pouvons les nier, elles sont bien réelles ! Parmi des ruines ancestrales vivent des êtrse à apparence partiellement humaine. Ils semblent curieux de notre présence. Nous les suivons lorsque soudain ... 104|uncover


photos: Maryna Wind, Chou Skinstad, Frank Baily et Nate Ninetails texte: Chou Skinstad et Maryna Wind

l log, additionalUnder the und the most amazing orld of ds. There is life, here, a life enced life, undiscovered and ts. I have noticed very unusu are not fish (look for english

uncover|105


life: Like fish, they move, they have developed and buil even eapons. We hardly could u move, live, breathe - Like hum built a society, constructi could understa life: Like fi

106|uncover


live, breathe - Like humans, lt a society, constructions, understa life: Like fish, they mans, they have developed and ions, even eapons. We hardly ish, they move, live, breathe

Devant nos yeux effarés apparaît un monde entier, de couleur et lumière, et très vivant. Comme à un niveau séparé de la chaîne d’évolution, ces créatures étranges semblent presque humaines, leurs corps sont faits pour la vie sous-marine. Ils bougent, vivent, respirent tels des poissons. Mais comme des hommes ils ont développé et créé une société, des structures, des armes même. Nous avons peine à réaliser ce qui apparait devant nous. uncover|107


orld of ater, colour, life an a life totally unique. But un ered and unspoiled by outsi very unusual ater creatures for english scientific ords semblence ith us. They do com

108|uncover


nd sounds. There is life, here, nreferenced life, undiscov ide contacts. I have noticed s. Yet, they are not fish (look s for fish), they have some re mmunicate and seem to ant to

uncover|109


, colour, life and sounds. The tally unique. But unreference spoiled by outside contacts ater creatures. Yet, they are scientific ords for fish), th us. They do communicate and s 110|uncover


Parfois paisibles, ils montrent pourtant des signes de violence. A un moment donné nous sommes les témoins d’un combat mortel, qui laisse une de ces créatures sans vie au fond de l’océan. Nous ne pouvons plus rester. Nous avons atteint la pression maximale. C’est dans un silence figé que nous regagnons la surface.

ere is life, here, a life to ed life, undiscovered and un s. I have noticed very unusual e not fish (look for english hey have some resemblence ith seem to want to communicate uncover|111


Journal du capitaine, 39ème jour d’exploration Nous avons perdu tout contact avec l’Enseigne Baily. Voici cinq jours, il s’est téléporté à Port Babbage afin d’y rencontrer un physicien éminent, Miss Rodenberger. Sa mission était d’isoler le phénomène qui permet à cette société de constamment se régénérer. Depuis près de 14 décennies, les enfants sont demeurés des enfants, les adultes sont toujours des adultes. C’est là un monde parfait, où le temps sans fin permet à chacun de se concentrer sur la paix et la connaissance.

112|uncover

photos: Eves Rodenberger et Frank Baily texte: Chou Skinstad et Maryna Wind


uncover|113


114|uncover


Journal du Capitaine, 40ème jour d’exploration Hier nous avons enfin rétabli la communication avec Port Babbage. L’Enseigne Baily nous a fait parvenir des informations précieuses. Il semble qu’une interférence ionique inexpliquée ait « gelé » Port Babbage dans le temps, il y a 139 ans. Ce lieu, situé dans un des endroits les plus reculés du cyberspace, n’a eu aucun contact avec d’autres mondes depuis plus d’un siècle. La ville est à l’image de celles qui existaient à l’époque de la révolution industrielle, avec des systèmes d’horlogerie très perfectionnés, et, à notre plus grande surprise, un premier niveau d’utilisation de l’électricité. Nous avions peine à le croire. Un monde qui, séparément, avant même les découvertes de M. Edison, en était venu aux mêmes résultats. Une sorte de science avant la science. Un niveau de technologie perfectionnée à un point que personne, pas même à l’époque de James Watt ou de Thomas Edison, n’aurait pu imaginer.

uncover|115


116|uncover


Il fut difficile à l’Enseigne Baily de conclure si nous avions découvert là une cité du passé ou du futur. Libérée de ses peurs et de ses inhibitions, elle est peuplée de gens patients, qui ont du temps pour penser, faire, améliorer, créer, et vivre en harmonie. Leur esprit, à l’image de leur corps, semble se régénérer. La paix, l’harmonie et la vie quotidienne sur cette Sim ont pris le pas sur l’envie de Baily de continuer le voyage et l’exploration. Pour un homme de science, il s’agit là d’une opportunité incroyable d’ateindre de nouvelles frontières de la connaissance. Il a décidé de rester. L’Uncover a entamé un voyage vers l’inconnu, mais au fil du voyage, certains ont trouvé leur chemin….

uncover|117


Modèle Absinthe Primrose Skin : Leticia de chez Redgrave (teintée avec Photoshop) Yeux : Diamante par Beauty Avatar (teintés avec Photoshop) Oreilles : Mythic par Hybrid Robe : Radiant Rose Gown couleur Lavande par Fancy Fairy (teintée avec PS) Gants : Elément de Dancing Bear de chez Paper Couture (teintés avec PS) Ailes : Lilt in Harvest par Fancy Fairy (teintées avec PS) Cheveux : Fuentes de chez Tiny Bird (teintés avec PS) Arrière-plan : Capture d’écran, Final Fantasy Poussière de Fée : Brosse par Deviant Art

Tink

118|uncover


Exercices de Style par Absinthe Primrose

uncover|119


Lilith, Démon cybernétique

120|uncover


Modèle : Absinthe Primrose Skin cyborg : Galaxia in Darkstar par ND/MD skins Cheveux : Jule, en noir, par Miara Style Yeux : KMADD (brillance ajoutée avec Photoshop) Cornes avec tentacules : Luxuria par BjD Sur-jupe, élément bras et col: Aether par BjD Griffes et attaches bras/ dos : parties de la tenue Demonblade par Fairlight Industries Sabots : Mekahooves par AVZ Arrière-plan : Clichés pris au club Atonement à Insilico West

uncover|121


122|uncover


Modèle : Absinthe Primrose Pose : Rvlvr_I_Stand2GunChill04 par 5ifth Order Animation Array Skin: Venus de chez Redgrave Yeux: KMADD Cils: Catwalk de chez Lelutka Cheveux: Angel IV par Naughty

Elysium

Robe: Artemis par B@re Rose Sandales: Livia, couleur Teal, par Jaywalk Ailes et auréole: Partie de la tenue White Angel par B@re Rose Epée: Partie de la tenue Crusader Lady par B@re Rose Arrière-plan: Artiste inconnu, partie d’un tutorial pour PSDTutorial.com Colombe, brume/nuages et plumes: brosses par Deviant Art uncover|123


Modèle: Absinthe Primrose Skin: Corvine par excess Pose: Fashion Boy #4 par LostAngel Yeux: KMADD Cils: Nere23 par Bianca F Boucles d’oreilles et collier: Red Winds couleur Onyx par Chloe Cheveux: l’Amour en noir, par Ingenue Chapeau: Partie de la tenue black Diamonds par Paige Creations Corset: Cloisonne Bone Corset par Nomine Jupe/shorts/bas/bustier: parties de al tenue Abracadabra par B!Fashion Gants: Mélange de Mimikri et B!Fashion Abracadabra Cuissardes: Partie de Fetishdoll X par Kayliwulf Kingdom Arrière-plan: images prises à la boutique Devious Minds, section “Vintage Circus”

124|uncover

Midnight Carnivàle


e

uncover|125


Modèle: Absinthe Primrose Skin: Talice Noir 2 par Damiani Oreilles: Elf ears par Damiani Veste/col/epaulettes/ manches: Steampunk Shortcoat par Out of the Blue Tenue: mélange de Rock Devil et de Silent Heart par B@re Rose Cuissardes: Fallen Disgrace par Nightshade Designs Cheveux: Nyanotech – Loia de chez Curious Kitties Yeux: Vishia, couleur bleue par AraluteZ Epée: Soul Harvester par New Gomorrah Armory Bijoux narine: Duchess par Pegasi Arrière-plan: fond d’écran de wallpaperstock.net 126|uncover

Drow Elf


uncover|127


1.

Morceaux Choisis

2.

128|uncover

1. Collier (sculpté) .=UZURI=. NAHLA Necklace L$ 265 2. Bracelet (sculpté) .=UZURI=. Amazone Bracelet – couleur Silver L$ 250 3. Sculpture (sculpté) Taarak tower Bronze Nephilim sculpture L$ 1950


3.

uncover|129


4.

5.

130|uncover


6.

Morceaux Choisis

4. Sacs à dos (sculptés) Rebel X Strawberry backpack Bomb! backpack couleur rose L$ 100 la pièce 5. Rusty Fence with grunged glass screen (paravent vitrail grunge) Mudshake L $125 6. AFK Candy Bottle (animée) Random Kitten L$ 20 uncover|131


7.

8.

132|uncover


9.

Morceaux Choisis

7. Scooter – trottinette (sculpté) (scripté) Loco Pocos L$200 8. Ensemble Musical (sculpté) (script changement couleur) Sways creation Listen to the Music L$400 9. Débardeur *blackberries* Star top L$110 uncover|133


Explore

texte et illustrations par Maryna Wind

Vous rappellez vous de votre première téléportation? Je m’en souviens...

C’était ma troisième journée dans SecondLife. J’étais encore sur Help Island, a questionner les mentors, à me faire quelques amis. C’était paisible, amical, et même un griefer tout nu dans la sandbox locale ne pouvait gâcher cela. Mes amis et moi connaissions chaque pouce carré de cette île, de la frontière nord à la frontière sud, d’est en ouest. On se sentait en sûreté. Tout autour était confortable et on discutait du Mainland comme si il s’agissait d’une légende, d’une autre dimension, d’une vie après la vie. Nous avions décidé de rester sur Help Island le plus longtemps possible, parce qu’on savait qu’une fois partis, il n’y aurait pas de retour. Soudainement... un écran noir... un indicateur de progression... quelque chose arriva (en fait, il s’agissait d’un problème technique) et tous les nouveaux residents de Help Island apparurent au millieu de nulle part! Nous avions été éjectés en dehors du paradis... sous le choc, désorientés, des enfants perdus ne sachant quoi faire ou oû aller. 134|uncover


“Oû sommes-nous?”... dépassés par une curiosité enfantine... “Explorons!”. Nous nous sommes envolés autour d’une foret, de chutes, de montagnes et de lacs. C’était une chose vraiment incroyable. À

cette époque, le navigateur SecondLife officiel ne supportait pas l’historique des téléportations, et j’était trop distraite pour prendre un landmark. Jamais je n’ai pu retrouver l’endroit de

ma première téléportation. Je cherche encore aujourd’hui... Depuis ce temps, j’ai effectué des milliers de téléportations, aucune aussi excitante que la première, mais beaucoup d’endroits dans SL m’émerveillent. Chaque jour je découvre de nouveaux endroits, et ca me semble une plus longue quête que jamais. Certaines fois, je dois être rapide comme l’éclair, avant que ces endroits ne disparaissent à jamais. On est tous très occupés, mais si il vous vient l’idée de prendre une pause, et d’explorer à nouveau, considérez ces quelques conseils utiles: Possibilités dans SL: * Premièrement, vous pouvez utiliser l’outil de recherche dans SecondLife (CTRL/CMD-F). uncover|135


J’aime bien l’onglet “Showcase”, qui est aussi disponible à partir du site web de SecondLife. “Showcase” est le guide de la mode, de la musique et des arts dans SL. Les résidents contribuent leurs destinations favorites à Linden Labs, qui choisissent de les afficher si elles remplissent leurs critères. Les endroits que vous y retrouverez sont populaires, vous aurez peut-être déjà vu des photos de l’endroit sur Flickr, ou dans les magazines dédiés à SL. Mais si vous voulez trouver de vrais trésors, il vous faudra creuser un peu plus.

Nous prenons souvent pour acquis les endroits que nous connaissons, vos amis ne sont peut-être pas au courant que vous ignorez leur emplacement préféré.

* Demandez à vos amis.

* Inspectez les avatars et les objets, et retrouvez les “Picks” dans les profils de créateurs, afin de trouver les endroits les plus inhabituels. D’un clic du bouton droit, “More>More>Inspect” vous permettra de récupérer le profil d’un créateur ou du posesseur d’un objet. En regardant leurs profils, sous “Picks”, vous pourrez trouver des endroits fabuleux. *Pour trouver des endroits à la mode et amusants, j’utilise “Fashcon HUD”. Utilisez l’option “Tour bus” (tournée en autobus), et toutes les 5 minutes, vous reçeverez un 136|uncover


SLURL avec une nouvelle destination mode. Certaines fois 5 minutes vous semblera trop long, d’autres fois vous voudrez explorer les alentours plus longtemps. Vous pouvez obtenir le “FashCon HUD” en cliquant sur un kiosque de FashCon. Comment créer un SLURL: *Ouvrez la carte (CTRL-M) et cliquez sur “Copy to the clipboard”. Vous pouvez aussi utiliser cette option quand vous inspectez un Landmark. De votre inventaire, cliquez un Landmark du bouton droit, et choisis-

sez “About Landmark”. Au lieu de cliquer le bouton “Teleport”, cliquez sur “Show on the map” et quand la carte apparait, cliquez sur “Copy to the clipboard”. Vous pouvez maintenant coller ce SLURL dans une note, un courriel, ou peu importe. Possibilités hors SL: * Vous pouvez explorer grâce à Flickr: SL Tourist Board (SLURL in descriptions) http://www.flickr.com/ uncover|137


groups/sl_touristboard/ Favorite SL places http://www.flickr.com/groups/835535@N25/ *Vous pouvez visiter certains sites web: SL Buzz: snapshots with slurls http://snapshots.slbuzz.com/ BlogHUD: snapshots and blogging with slurls http://bloghud.com/ Snapzilla: snapshots with slurls http://www.sluniverse.com/pics/ Vous pouvez prendre des photos dans SL et les envoyer aux adresses courriel spéciales de ces sites afin d’y afficher vos endroits préférés. Façile, non? Comment créer un SLURL hors de SL: * Visitez http://slurl.com/build.php et construisez vos propres SLURLs À la base, un SLURL inclus: http://slurl.com/secondlife/ + nom de la région + coordonnée X + coordonnée Y + coordonée Z. Veillez à utiliser %20 au lieu des espaces dans le nom de la région, si nécessaire.

p p

e T y

a H 138|uncover


t r

o p

e l e

! s

uncover|139


*blackberries* Adam&Eve Azul Graves Leather-Latex-Metal House of Hucci Sponsors SHIKI designs Puagangi designs MechanizedLife Moolto Community Store Nocturne Modelling Agency

CrĂŠdits Absinthe Primrose: http://www.flickr.com/photos/absintheprimrose/ Ariel Brearly: http://www.flickr.com/photos/14405515@N03/ Aurora Ansar: http://www.flickr.com/photos/starlightmunro/ Chou Skinstad: http://www.flickr.com/photos/27251902@N05/ Dahlia Black: http://www.flickr.com/photos/th3balck_d4hlia/ Designerpete Enyo: http://www.flickr.com/photos/35024265@N06/ Eves Rodenberger: http://www.flickr.com/photos/31294239@N07/ Frank Baily: http://www.flickr.com/photos/frankbaily/ Gahum Riptide: http://www.flickr.com/photos/27001053@N06/ Kith DeCuir: http://www.flickr.com/photos/kith_decuir/ Maryna Wind: http://www.flickr.com/photos/marynawind/ http://slmaryna.blogspot.com/ (blog) Mistero Hifeng: http://www.flickr.com/photos/incognitadelmistero/ Mrs. Bones: http://www.flickr.com/photos/boned/ Panteleimon Aeon: http://www.flickr.com/photos/27263908@N06/ Paulina Oceanlane: http://www.flickr.com/photos/paulinaoceanlane/ http://dorks.wordpress.com/ (blog) Prad Prathivi: http://www.metaversallyspeaking.com/ (blog) www.bittbox.com

140|uncover


Lieux pp. 26-31: http://slurl.com/secondlife/Taure%20Ru/162/188/893 http://slurl.com/secondlife/Kronbelt/207/203/72 http://slurl.com/secondlife/Purgatorio/225/211/225 pp. 33-47: http://slurl.com/secondlife/INSILICO%20WEST/124/97/3602 pp. 58-67: http://slurl.com/secondlife/Apocalypse/134/246/34 http://slurl.com/secondlife/Leviathon/87/128/36 http://slurl.com/secondlife/Midian%20City/139/45/30 pp. 68-79: http://slurl.com/secondlife/Misali/145/51/22 http://slurl.com/secondlife/embryo/63/75/21 http://slurl.com/secondlife/Welsh%20Lakes/163/74/23 http://slurl.com/secondlife/Error/124/132/33 http://slurl.com/secondlife/Immersiva/41/107/21 http://slurl.com/secondlife/IDIA%20Laboratories/15/155/21 pp. 89-103: http://slurl.com/secondlife/Magic%20of%20Oz/132/120/25 http://slurl.com/secondlife/The%20Wastelands/135/151/69 http://slurl.com/secondlife/Planet%20Mongo/125/126/356 http://slurl.com/secondlife/Kalepa/149/187/235 http://slurl.com/secondlife/Kalepa/215/254/306 http://slurl.com/secondlife/Enchantment%20Island/160/131/25 http://slurl.com/secondlife/Africa/175/100/27 http://slurl.com/secondlife/Kings%20Rezzable/14/85/2337 pp. 104-111: http://slurl.com/secondlife/Cocos%20Island%20West/202/41/13 http://slurl.com/secondlife/Petruchio/128/148/2 pp. 112-117: http://slurl.com/secondlife/SOL%20Solution%20Island/182/24/320 http://slurl.com/secondlife/Port%20Babbage/140/132/103 http://slurl.com/secondlife/Winterfell%20Amaranthine/188/50/22

uncover|141


Publicité *Conditions publicitaires et tarifs actuels disponibles sur: www.sluncover.com *Publicité en quantité limitée *Pour plus d’information concernant les sponsors, merci de contacter Chou Skinstad.

Règlement *Notre section “Choix sur Flickr”ne présente que des photos qui apparaissent dans le groupe Uncover Magazine Flickr. Pour les sources et références utilisées, merci de consulter notre page Flickr. *Vous pouvez adresser la copie de l’un de vos produits pour la section “Objets/Morceaux Choisis” à Maryna Wind ou Chou Skinstad. Nous nous réservons le choix des publications. Mais si nous trouvons le produit intéressant, nous lui portons toute notre attention. Merci de nous adresser une photo et les informations suivantes: nom de votre boutique, nom de l’objet, prix, s’il est scripté, sculpté, lien web. *Vous pouvez adresser vos annonces à la presse à Maryna Wind (maryna.wind@gmail.com). Nous nous réservons le choix des publications.

Licences d’utilisation *Toute ré-impression du, ou d’une partie du magazine est strictement interdite. *Polices gratuites: http://www.1001freefonts.com/ *Brosses en accés libre sur http://hawksmont.com/ * http://www.bittbox.com/freebies/ *Second Life® et Linden Lab® sont des marques déposées de Linden Research, Inc. Uncover Magazine n’est ni affilié à, ni sponsorisé par Linden Research.


Issue Odyssée (Francais)