Issuu on Google+

UNION MARITIME NANTES PORTS – Lettre d’information de l’UMNP – N°002 – Décembre 2012

Au sommaire Ce mois-ci : Eco-taxe ou taxe poids lourds 15000 kms de réseau routier taxé

Les 8 èmes assises de l’economie maritime et du littoral à lire page 03

YARA investit à lire page 04

à lire page 02

Des investissements en nombre pour le port à lire page 04

UMNP | Union Maritime Nantes Ports - ZAC de Cadréan - Centre d’Affaires ICARE - Bât. C - B.P. 31 - 44550 MONTOIR-DE-BRETAGNE Tél. 02 51 10 10 27 - Fax 02 40 01 81 88 - Email : umnp@umnp.org - Site internet : www.umnp.org

1


Edito

par Patrick Le Doré

discours prononcés lors des 8ème Assises de l’Economie Maritime qui se sont déroulées à BIARRITZ les 20 et 21 novembre 2012 , manifestation à laquelle L’Union Maritime a assisté.. Avec le Dans ce deuxième numéro Président, Mr Marcel Le Roux, de la Lettre de l’Union, nous avons nous sommes impatients de choisi de traiter de l’éco-taxe ou recevoir vos commentaires et taxe poids lourds et de vous nous restons pleinement à rapporter quelques extraits de l’écoute de vos suggestions afin

d’enrichir notre Lettre de l’Union. L’année 2012 s’achevant, le Président ainsi que toute l’équipe de l’Union Maritime vous souhaitent de joyeuses fêtes de fin d’année et vous présentent leurs meilleurs vœux pour 2013.

Eco-taxe ou taxe poids lourds 15000 kms de réseau routier taxé

Le badge installé dans le véhicule sera donc un boîtier de géolocalisation qui permettra de savoir quel véhicule se trouve sur quelle route, à tout moment. Des systèmes de contrôles fixes ou mobiles équipés de caméras de lecture des plaques d’immatriculation seront mis en place. En cas d’infraction, le dispositif prévoit de localiser le véhicule contrevenant, et de saisir immédiatement le service des douanes.

base légale avec un taux fixé par région et, pour le transport interrégional, un taux interrégional .Elle inclura les frais de gestion qui devaient être supportés par les entreprises de transport routier.» Les recettes générées par cette écotaxe auront pour objet de financer les projets d’infrastructure et de favoriser le transfert du transport de marchandises de la route vers le rail et le fluvial (report modal).

Le Contrôle se fera de deux façons : 1Le principe de la taxe est inscrit à l’article 11 de la loi n 2009-967 du 03 août 2009 (dite loi Grenelle I).Les modalités relatives à la mise en œuvre de l’écotaxe poids lourds sont précisées dans la loi de finances 2009 (LFI 2009) du 27 décembre 2008. La taxe poids lourds est applicable aux véhicules de transport de marchandises, dont le poids total roulant autorisé est supérieur à 3T5. La taxe poids lourd sera perçue sur le réseau routier national non concédé et les routes départementales pouvant subir un report de trafic. La taxe poids lourds concerne aussi bien les véhicules utilisés en transport public que pour le compte propre. Dates de mise en œuvre : 20 Avril 2013 en Alsace. 21 Juillet 2013 sur l’ensemble du territoire national. Pour l’identification des véhicules, il est prévu de les équiper d’un badge de télépéage qui comportera le numéro d’immatriculation du véhicule moteur, la norme euro du moteur et le nombre d’essieux de l’ensemble routier. Tous les véhicules circulant sur le réseau taxable devront être équipés de badges.

2-

Manuel / Embarqué (véhicules en circulation) Mobile (portable – véhicules en stationnement ou roulant au pas) Automatique / Fixe (173 portiques fixes, multivoies, flux libre) Déplaçable (130 bornes mobiles)

Ces contrôles seront gérés par un centre de traitement des anomalies. Un réseau taxé de 15 000 Km en juillet 2013 soit - 10 000 Km d’autoroutes non concédées et réseau 2X2 voies : En rouge sur la carte. - 5000 Km d’itinéraires sur route départementales : En vert et bleu sur la carte Lors du congrès de la FNTR qui a eu lieu le 15 novembre à Paris , Mr Frédéric Cuvillier a annoncé un Nouveau dispositif de répercussion de l’écotaxe poids lourds, basé sur une majoration forfaitaire obligatoire des prix. Un projet de loi sera déposé avant la fin de l’année. En clair, l’écotaxe sera répercutée forfaitairement par les transporteurs au bas des factures adressées aux bénéficiaires du transport (chargeurs). Mr Cuvillier a en outre précisé (source AFP) que « cette majoration sera identique, quelle que soit l’activité de transport, assise sur une

UMNP | Union Maritime Nantes Ports - ZAC de Cadréan - Centre d’Affaires ICARE - Bât. C - B.P. 31 - 44550 MONTOIR-DE-BRETAGNE Tél. 02 51 10 10 27 - Fax 02 40 01 81 88 - Email : umnp@umnp.org - Site internet : www.umnp.org

2


Les 8 èmes assises de l’economie maritime et du littoral Jean François FOUNTAINE, Président, Fédération des Industries Nautiques dresse un bilan assez morose de cette industrie en France à l’inverse des USA où l’activité dans ce secteur se maintient.

Cette année, les Assises, haut lieu de rencontre du monde maritime se sont tenues à BIARRITZ les 20 et 21 novembre 2012. Cette manifestation, co-organisée par « le MARIN » et les « ECHOS » avec le soutien du « Cluster Maritime Français » a rassemblé 1 200 personnes. Nous vous proposons ci-dessous quelques extraits des prises de paroles des personnalités présentes : Francis VALLAT, le Président du Cluster Maritime Français ouvre la séance en appelant le gouvernement à se préoccuper davantage des questions maritimes. Pour les ports il souligne que “le redressement est à portée de main grâce à un climat social apaisé et aux efforts consentis par tous (je pense entre autres aux manutentionnaires).Les ports sont d’ailleurs repartis à la conquête de leurs clients.” Mr Frédéric Cuvillier, le Ministre Délégué aux Transports, à la Mer et à la Pêche est bien décidé à régler la crise que traverse l ’Ecole Nationale Supérieure Maritime, suite au départ de l’ancienne équipe dirigeante. Un nouveau Directeur Général a été proposé et un Président sera prochainement nommé par le Conseil d’Administration. Ils auront à charge de valoriser l’enseignement maritime dans sa complémentarité la plus grande. Mr CUVILLIER a également précisé que 4 sites seront maintenus : LE HAVRE, ST MALO, NANTES et MARSEILLE.

Jean Marie POIMBOEUF, Président, Groupement des Industries de Construction et d’Activités Navales (GICAN) regroupant 500 entreprises précise que la partie construction navires militaires représente plus de la moitié du chiffre d’affaires total dans ce secteur. Il existe 60 chantiers en France. Il y a un danger de forte concurrence en Asie pour la construction des navires militaires de 2ème rang. Les chantiers doivent se battre pour conserver ses marchés et se tourner vers les EMR (Énergies Marines Renouvelables) ou il y a un fort potentiel. Raymond VIDIL, Président des Armateurs de France insiste sur le fait que l’on doit aider les compagnies qui cherchent à se développer à l’international. Les dépenses journalières en combustibles représentent une part très importante dans le coût d’un voyage. Mr Gil SANDILLON, Associé, PricewaterhouseCoopers , dresse un portrait de l’économie maritime en quelques chiffres : Comme pour beaucoup de secteurs industriels, l’économie maritime est fortement liée à la conjoncture économique globale. Avec 11 millions de Km2, la France (incluant les DROM-COM/Départements et Régions d’Outre-Mer – Collectivités d’Outre -Mer) dispose du 2 ème territoire maritime mondial après les Etats-Unis et à égalité avec le Royaume-Uni.

Corrado ANTONINI, Président de FICANTIERI insiste sur l’innovation nécessaire au développement des chantiers.

Selon la direction des affaires maritimes, toutes activités et tonnages confondus la flotte de commerce sous pavillon français rassemble plus de 5 400 navires. 300 navires sont immatriculés au Registre International Français (RIF). L’âge moyen de la flotte est de 8 ans (contre 16,4 ans au niveau mondial et 12 ans au niveau européen). 70% environ des importations et exportations de la France s’effectuent par le mode maritime. Volumes transportés : environ 305 millions de tonnes de marchandises. Passagers transportés : environ 12 millions. Pour Mr Koji SEKIMIZU, Secrétaire Général de l’Organisation Maritime Internationale (OMI), la réglementation internationale est l’affaire des Etats. C’est aux armateurs de se faire entendre par leurs gouvernements. Concernant la directive soufre, le texte voté au Parlement européen prévoit L’abaissement à 0,1%du taux de soufre dans les zones SECA (zones de contrôle d’émission de soufre, mer baltique , Manche et mer du Nord) en 2015. Ensuite, le taux de soufre sera abaissé à 0,5% dans l’ensemble des eaux communautaires en 2020.Tout ceci représentera un surcoût pour les armateurs qui s’inquiètent sur la façon de les répercuter .Le Secrétaire Général a toutefois précisé qu’il était hors de question de modifier les échéances de 2015 et 2020.

Concernant la piraterie, Mr VIDIL, Président des Armateurs de France mentionne que la France dispose d’un atout militaire naval de grande importance. Il demande vivement l’autorisation d’embarquer des forces privées, les navires devant être protégés. A ce jour, la France avec les Pays Bas est le seul pays à interdire les gardes privés sur les navires sous son pavillon pour lutter contre la piraterie. Le Ministre de la Défense, Mr LE DRIAN y est favorable mais doit se laisser le temps de la réflexion.

Investir dans le maritime : oui, mais comment ? Lors de cette table ronde, Philippe LOUIS -DREYFUS insiste pour que les banques soient présentes maintenant car aujourd’hui, il y a un manque réel de financement. Il rappelle également que son groupe investit sur ses capitaux propres et est en négociation avec le groupe ROULLIER (familial) pour un partenariat. Christèle GAUTHIER, de BNP PARIBAS, responsable du financement dans le maritime souligne qu’une banque doit bien analyser les risques avant de prêter de l’argent. Les banques prêtent beaucoup à l’offshore car il y a une bonne visibilité des revenus.

74 entreprises de transports maritimes et côtiers de marchandises.

Pour la France, les chiffres clés sont les suivants : 193 entreprises de transports maritimes et côtiers de passagers.

UMNP | Union Maritime Nantes Ports - ZAC de Cadréan - Centre d’Affaires ICARE - Bât. C - B.P. 31 - 44550 MONTOIR-DE-BRETAGNE Tél. 02 51 10 10 27 - Fax 02 40 01 81 88 - Email : umnp@umnp.org - Site internet : www.umnp.org

3


L'actu en bref

Les dates de l'Umnp

L’ECHO DE LA PRESQU’ÎLE -19/10/2012- La SNAT. L’entreprise compte 131 salariés. Née en 1982 d’un pari fou de 14 salariés, celui de reprendre les rênes de la Société Atlantique Transport placée en liquidation. L’essai sera transformé par ses repreneurs, en majorité des conducteurs. L’arrivée en 2001 du groupe IDEA (MTTM) dans le capital donnera un nouvel élan à la coopérative. Le chiffre d’affaires est doublé, l’activité diversifiée. Les salariés, toujours maîtres à bord, représentent 65% du capital. Source : L’écho de la presqu’île

LA LETTRE API -19/10/12 – Interview de L.CASTAING. Faute de commandes dans les paquebots, le directeur général de STX France cherche des opportunités de court terme dans les ferries, l’oil & gas, et les énergies marines renouvelables. Mr CASTAING précise qu’il y a encore beaucoup de navires à construire de par le monde .Il faut repérer ceux sur lesquels nous sommes compétitifs. Au bout de cette action commerciale, il y aura des navires en commande. Interrogé sur les marchés militaires, le directeur général précise que les éventuelles commandes de pétroliers ravitailleurs pour la Marine Nationale ne sont prévues que dans plusieurs années.

> Le 13-14/12- Colloque National Eolien - Nantes. Ce colloque rassemblera notamment les acteurs majeurs de l’éolien terrestre et offshore, des représentants des services de l’Etat, des collectivités territoriales et des acteurs du développement économique. Plusieurs ministres sont également attendus. Pour en savoir +

Source : La lettre API

OUEST FRANCE- 25/10/12 - Le terminal roro étend son stockage. Une première tranche d’une dizaine d’hectares est en préparation depuis juin .Elle sera suivie d’une 2ème tranche de 5 à 10 hectares plus près du pont de Saint-Nazaire. C’est le résultat du jeu de « chaises musicales » engagé dans le cadre du projet stratégique du GPM avec l’arrivée des nouvelles activités liées aux énergies marines renouvelables (EMR). Source : Ouest France

> Le 18/12- CA UMNPMontoir. > Le 19/12- Petit-Déjeuner UMNP-Montoir . Thème : l’assurance maritime. > Le 20/12 – Réunion projet « TIMAD » Capitainerie St Nazaire. > Le 24/01 – Les « jeudis d’AGIF+ »- Thème : Tarification droits de port.

Les aménagements de la zone industrielle et portuaire de Montoir=de=Bretagne seront réalisés progressivement sur la période 2012-2016. Source : Mer et Marine

OUEST FRANCE -13/11/12- Des investissements en nombre pour le port . Le port engage 120 millions d’euros de travaux. Lors d’un entretien avec la rédaction du journal le Président du directoire du Grand Port Maritime, Mr Jean Pierre CHALUS, confirme qu’il va exister quatre opérations de développement : 1-Extension du Terminal à Conteneurs. 2-Déplacement du Terminal Roulier. 3-Création d’un pôle industriel de 30 hectares à Montoir pour l’implantation d’usines vouées aux Energies Marines Renouvelables. 4-En aval du pont de ST Nazaire, un deuxième bloc va être réalisé pour réceptionner les mâts et les pales, stocker, pré-assembler, avant de les réexpédier vers les champs éoliens, près de la forme Joubert. Source :Ouest France

La lettre de l'Union Pour recevoir la Lettre de l'Union au format .pdf, veuillez adresser votre demande à : umnp@umnp.org

L’ « ECHO DE LA PRESQU’ÎLE » -16/11/12-YARA doit investir pour rester sur la zone portuaire. Laurent TROST est le nouveau directeur de l’usine d’engrais de YARA , Montoir. C’est un site stratégique ou travaille 170 salariés. Sur ces 30 hectares bord à quai, YARA produit des ammonitrates et des engrais NPK qui sont ensuite acheminés vers les céréaliers de la région parisienne, les coopératives agricoles et exploitants de l’ouest. L’usine se trouve dans la zone PPRT (Plan de Prévention des Risques Technologiques) et le périmètre est de 2,5 KM autour de YARA. Dans les années à venir, il y aura des niveaux d’investissement, en matière de sécurité et d’environnement d’environ 9M€ par an. Source : L’écho de la presqu’île

UMNP | Union Maritime Nantes Ports - ZAC de Cadréan - Centre d’Affaires ICARE - Bât. C - B.P. 31 - 44550 MONTOIR-DE-BRETAGNE Tél. 02 51 10 10 27 - Fax 02 40 01 81 88 - Email : umnp@umnp.org - Site internet : www.umnp.org

4


Lettre de l'Union Décembre 2012