Page 1

€ 6 / chf 9 / $ 8 / £ 4

Le magazine international du marketing et du design des magasins Das internationale Magazin für Laden-Marketing und Shop-Design

Allianz Arena / B. Ducke

104

Le foot, une affaire de milliards Les tendances dans l’éclairage des magasins

Retail Report Norvège

Hartlauer Optik Pur


SHOP Inhalt Sommaire

SHOP TALK mit Christian Göggerle über „Mehr Ertrag auf gleicher Fläche“ – Seiten 12 – 13. SHOP TALK avec Christian Göggerle sur « L’augmentation du rendement de la surface » pages 12 – 13

Das Milliardengeschäft mit dem Fußball – Seiten 6 – 11 Une affaire de milliards avec le foot – pages 6 – 11

In den Shopping-Tempeln von San Francisco und Las Vegas – Seiten 42 – 47. Dans les temples du shopping de San Francisco et Las Vegas – pages 42 – 47

Hartlauer Optik Pur – Seiten 36 – 41 Optik Pur chez Hartlauer – pages 36 – 41

Inhalt Sommaire SHOP INSIDE Editorial, Impressum, Leserservice Éditorial, Impressum, service lecteurs

4–5

SHOP CONCEPT THEMA Das Geschäft mit dem Fußball (Fanshops) Le commerce avec le foot (fanshops)

6 – 11

SHOP TALK Christian Göggerle über “Mehr Ertrag auf gleicher Fläche” Christian Göggerle sur « L’augmentation du rendement de la surface »

12 – 13

SHOP DESIGN 14 – 17 Trends in der Shop-Beleuchtung Les tendances dans l’éclairage des magasins SHOP PANORAMA 18 – 31 Mustang, Sportler, Christ, Snipes, Orion, Podium, Bata, Rousseau Librairie-Papeterie, Airfield, NIKEiD Studio RETAIL REPORT 32 – 35 Norwegen Norvège

Le nouveau Sportler à Trévise est une enseigne visible de loin. Grâce notamment à sa halle d’escalade, la troisième d’Europe par sa taille, avec des routes spectaculaires pour grimpeurs expérimentés et débutants (plus d’informations dans SHOP PANORMA pages 20 à 21).

SHOP REPORT Hartlauer Optik Pur

36 – 41

SHOPS & SHOPPING 42 – 47 San Francisco/Las Vegas SHOP EVENTS 48 – 51 Umdasch Shop Academy, Termin-Kalender, Neue Bücher Umdasch Shop Academy, calendrier, nouveaux livres

SHOP aktuell 104

umdasch shop-concept

3


SHOP Editorial

SHOP Inside

Konzernmedien im neuen Outfit Une nouvelle présentation pour les médias du groupe

Mise en scène

Reinhard Peneder SHOP aktuell Chefredakteur Rédacteur en chef

Liebe LeserInnen, unter dem Titel „Wahre Authentizität und ihre Inszenierung“ fasste das Gottlieb Duttweiler Institut (GDI) ihre 5th European Marketing and Sales Conference vom Juni 2008 zusammen. „Auch die Nicht-Inszenierung muss inszeniert werden“ war ein Statement während der hochkarätigen, ausverkauften Konferenz. All das macht die Bedeutung des Themas Inszenierung für die internationale Shop- und Shopping-Szene deutlich. Deshalb möchte ich Sie schon heute auf „Die Kunst der Inszenierung II“ aufmerksam machen. Dieses außergewöhnliche Handelsforum wird vom 15. – 17. Oktober 2009 in der authentisch inszenierten Kulisse der Tiroler Bergwelt, im Kongressdorf Alpbach, stattfinden (siehe auch Seiten 48/49). Das Thema Inszenierung wird dabei aus verschiedenen, teilweise ungewöhnlichen, Blickwinkeln beleuchtet. Sie sollten unbedingt dabei sein!

Chers lecteurs, lectrices, Sous le titre, « La véritable authenticité et sa mise en scène », le Gottlieb Duttweiler Institut (GDI) a résumé sa 5th European Marketing and Sales Conference de juin 2008. « La non-mise en scène doit également être mise en scène » a-t-on pu entendre pendant cette conférence très suivie et des plus intéressantes. Qui a mis en évidence l’importance du thème de la mise en scène pour la scène internationale du shopping.

Im Zusammenhang mit der Eröffnung des Umdasch InfoCenters in Amstetten im Herbst 2007 sind auch die Konzernmedien schrittweise neu gestaltet worden. So u. a. das Mitarbeiter-Magazin WIR, der Geschäftsbericht und plakative Konzern-Broschüren, die einen kurzen Überblick über die Aktivitäten des Umdasch Konzerns bieten. Avec l’ouverture du Umdasch InfoCenter à Amstetten à l‘automne 2007, les médias du groupe ont été peu à peu relookés. Ainsi par ex. le magazine du personnel WIR, le rapport de gestion et les brochures du groupe qui donnent un bref aperçu des activités du groupe Umdasch.

Die Broschüre DER UMDASCH KONZERN, die einen Überblick über die Aktivitäten des Unternehmens gibt, können Sie bei Interesse gerne anfordern. Vous pouvez, si cela vous intéresse, demander la brochure DER UMDASCH KONZERN, qui donne un aperçu des activités de l’entreprise.

Une liste de références sur la page d‘accueil www.umdaschshop-concept.com Le thème, de loin le plus consulté sur la page d’accueil d’Umdasch Shop-Concept concerne les « références ». Ce n’est évidemment pas un hasard car on y trouve quelques centaines de projets intéressants du monde entier, le plus souvent illustrés d’images. La sélection est actualisée en permanence. Cette page d’accueil est bien structurée par branches et au sein des branches par pays. L’adresse, la surface de vente et le mois d’ouverture des différents projets y sont également indiqués. Consultez-la !

Dès la page d’accueil du Umdasch ShopConcept, on peut consulter les « références ».

Leserservice Service lecteurs

C’est pourquoi je voudrais dès maintenant attirer votre attention sur « L’art de la mise en scène II ». Cet extraordinaire forum du commerce se tiendra du 15 au 17 octobre dans le décor authentique des montagnes du Tyrol, dans le village de congrès d’Alpbach (voir également pages 48/49). Le thème de la mise en scène y sera examiné sous différents aspects, parfois inhabituels. Vous vous devez d’y participer ! 4

umdasch shop-concept

Wenn Sie Fragen im Zusammenhang mit dem Inhalt dieses SHOP aktuell haben, so wenden Sie sich per Fax oder Mail direkt an die Redaktion. Si vous avez des questions concernant ce SHOP aktuell, veuillez vous adresser directement à la rédaction par fax ou par mail. Fax +43/7472/605-3722, E-Mail: shop.aktuell@umdasch.com

Impressum:

SHOP aktuell est une publication de Umdasch Shop-Concept. Adresses au dos du magazine. 104/septembre 2008. Édition allemande et française. Prix du numéro : € 5, CHF 8, $ 7, L 4. Prix de l’abonnement : € 20 pour 5 numéros successifs (port en sus). Gratuit pour les membres MDB de Umdasch. Direction du projet : Reinhard Peneder, Umdasch Shop-Concept, A-3300 Amstetten. Rédaction : Reinhard Peneder, Mag. (FH) Sonja Scheidl, Reto Wüthrich, Dr. Hans Wellenreuther, Dott. Valentina Santiloni, Milena Hunziker, Regula Wirth. Réalisation : Denise Siegl, Matthias Koch. Photos/Illustrations : Manfred Aigner, Reinhard Peneder, Andreas Sütterlin, Allianz Arena/B. Ducke, ICSC, DLV, FC Barcelona, Nike, Günter Wohlschlager, Anja Steinhammer, Hutner-Gruppe, RZB, Mustang, Corbis, Hartlauer, Guide Publishing Group, Where Maps, EHI, Luis Paterno, Catherine Smith, Nicola Giuliani, Luca Delmonte, Paolo Mancia, Hanspeter Dietiker. Traduction : Marlène Kehayoff-Michel. Impression : LVDM Landesverlag-Denkmayr, Linz. Les projets réalisés par Umdasch sont mentionnés dans les textes ou les légendes.

SHOP aktuell 104


SHOP Inside

« GREEN », facteur d‘hygiène La nécessité de ménager les ressources et d’une responsabilité sociale est devenue sous le terme de GREEN une tendance globale. Le thème sensibilise les consommateurs et influence la consommation. Les détaillants et les enseignes s’en emparent dans des déclarations plus ou moins fracassantes. Les commentateurs mettent toutefois en garde contre une inflation de déclarations qui ne seraient pas suivies d’effet. Pour Umdasch, la « Corporate Social Responsibility », la responsabilité sociale de l’entreprise est un élément de sa stratégie. Dont font partie entre autres une politique de qualité certifiée d’après ISO 9001:2000, des procédés de fabrication respectueux de l’environnement, une enquête auprès des partenaires de réseau selon des critères sévères ou des analyses « life-cycle » pour des projets spécifiques. En outre, les entreprises du Umdasch Shopfitting Group sont conscientes de leur responsabilité comme acteurs économiques dans les régions où elles exercent leurs activités.

Horizont, Varo, Reco/Steco Umdasch Shop-Concept komplettiert mit Broschüren über die Programme Horizont, Varo und Reco/Steco die neue Produktprospektgeneration. Bei Interesse senden wir Ihnen diese Unterlagen gerne zu (Adressen siehe Rückseite). Umdasch Shop-Concept complète la nouvelle génération de prospectus de produits avec des brochures sur les programmes Horizont, Varo et Reco/ Steco. Sur demande, nous vous adresserons volontiers cette documentation (voir adresses au verso).

GREEN comme tendance globale. Le International Council of Shopping Centers a même publié à l’occasion de la RECon à Las Vegas une brochure avec le titre « The Shopping Center Industry GOES GREEN ».

140 Jahre Umdasch Umdasch a 140 ans Die Entstehung des Umdasch-Konzerns geht auf das Jahr 1868 zurück. In diesem Jahr hatte Stefan Hopferwieser, der Urgroßvater der heutigen Eigentümer Hilde Umdasch und Alfred Umdasch, die „Concession zum Betrieb des Zimmergewerbes“ erhalten. Das Unternehmen ist also in diesem Jahr 140 Jahre alt geworden. Die Spezialisierung auf die heutigen Produkt-

bereiche Schalungstechnik (Doka) und Ladenbau (Umdasch Shopfitting Group) erfolgte Mitte der 50er Jahre des letzten Jahrhunderts. Heute beschäftigt der Umdasch-Konzern weltweit über 7.500 Mitarbeiterinnen und Mitarbeiter. 2007 betrug der konsolidierte Jahresumsatz 1,074 Milliarden Euro,

Die ehemalige „Mühle am Oberwörth“ in Amstetten war in den Anfangsjahren der Hauptsitz des Unternehmens. L’ancien « moulin sur l’Oberwörth » à Amstetten fut les premières années le siège de l’entreprise.

SHOP aktuell 104

davon entfielen 236 Millionen Euro auf die Umdasch Shopfitting Group. La naissance du groupe Umdasch remonte à l’année 1868. Cette année-là, Stefan Hopferwieser, l’arrière grand-père des propriétaires actuels, Hilde Umdasch et Alfred Umdasch, avait obtenu une « concession pour exercer le métier de charpentier ». L’entreprise a donc 140 ans aujourd’hui. La spécialisation dans les domaines de production actuels, la technique de coffrage (Doka) et l’aménagement des magasins (Umdasch Shopfitting Group), s’est faite au milieu des années 50 du siècle dernier. Aujourd’hui, le groupe Umdasch emploie plus de 7500 personnes dans le monde. En 2007, le chiffre d’affaires annuel consolidé s’est élevé à 1,074 milliards d’euros, dont 236 millions d’euros pour l’Umdasch Shopfitting Group. umdasch shop-concept

5


Text Text Reinhard Peneder

Fotos Photos Manfred Aigner, FC Barcelona, Nike, Günter Wohlschlager, Anja Steinhammer

www.fcbarcelona.cat

SHOP Concept Thema Fanshops

Das Milliardengeschäft mit dem Fußball

Der Fußball hat sich in den letzten Jahren zu einem grenzüberschreitenden Milliardengeschäft entwickelt. Das hat zuletzt auch die Europameisterschaft in der Schweiz und Österreich gezeigt. Und ganz abgesehen von Welt- und Europa-Meisterschaften ist allein der europäische Fußballmarkt 13,6 Milliarden Euro schwer. Tendenz stark steigend. Internationale Sport- und Mode-Marken sowie der Sportartikelhandel naschen mehr und mehr an diesem Kuchen mit. Eine besonders steile Karriere machen derzeit aber Fanshops.

Große Turniere sind immer auch ein Wettbewerb der Ausrüster. Bei der EM 2008 hat Adidas das große Los gezogen, standen doch mit Spanien und Deutschland die beiden Finalisten plakativ mit den drei Streifen auf dem grünen Rasen. Im Vergleich zur EM 2004 registrierte Adidas eine Umsatzsteigerung von 50 % im Bereich Fußball. Aber auch die Mitbewerber Puma 6

umdasch shop-concept

und Nike zogen zufrieden Bilanz. Die Intersport-Händler wiederum freuen sich über eine spürbare Belebung des Umsatzes mit Fußballschuhen. Intersport International war das offizielle Sportfachgeschäft der UEFA EURO 2008. In 26 Ländern wurden seit 2007 Fanartikel in 1.260 Shops verkauft.

SHOP aktuell 104


SHOP Concept Thema Fanshops

Mit einem Fassungsvermögen von 98.000 Sitzplätzen ist das Camp Nou Stadion in Barcelona die größte Fußball-Arena in Europa und beherbergt natürlich auch den attraktiven Fanshop des FC Barcelona. Avec une capacité de 98.000 places assises, le Camp Nou Stadion à Barcelone est le plus grand stade de football d’Europe; il abrite évidemment l’intéressant fan shop du FC Barcelona.

Einer Untersuchung des Beratungsunternehmens Deloitte zufolge erwirtschaftete der europäische Fußballmarkt 2006/2007 Gesamteinnahmen in Höhe von 13,6 Mrd. Euro, eine Milliarde mehr als in der Vorsaison. Rund 7 Milliarden entfallen davon allein auf die „Big Five“-Ligen (Deutschland, England, Frankreich, Italien und Spanien). Erstaunlich hat sich auch die Profitabilität entwickelt. So liegt die durchschnittliche Umsatzrendite der Clubs der deutschen Bundesliga bei 18 %. Bayern München etwa gilt seit vielen Jahren als Paradebeispiel einer professionell geführten Fußball-Company. Auch in FußballSchwellenländern wie Österreich werden amateurhafte Konstruktionen langsam von professionellen Strukturen abgelöst.

Les plus grandes ligues de foot en Europe Pays

Ligue GB

Chiffre d‘affaires

Gain/perte

Premier League

2,27 Mrd. €

141 Mio. €

Bundesliga

1,38 Mrd. €

250 Mio. €

I

Serie A

1,33 Mrd. €

-40 Mio. €

E

La Liga

1,16 Mrd. €

Pas d‘indications

F

Ligue 1

0,97 Mrd. €

23 Mio. €

D

source: Deloitte

Das Geschäft mit den Fanshops Die Entwicklung der Einnahmenstruktur der großen Fußballvereine ist mit Flughäfen vergleichbar. Dort sinkt der Anteil der Einnahmen aus dem Flugbetrieb, im Fußball wird der Anteil der Einnahmen aus Eintrittsgeldern kleiner. Stattdessen kommt SHOP aktuell 104

durch Sponsorverträge, Werbeeinnahmen, der Vermarktung der TV-Rechte und der Etablierung von VIP-Clubs ordentlich Butter aufs Brot. Eine ganz wesentliche Einnahmequelle ist nicht zuletzt die Kreation und der Verkauf von Fanartikeln. Ein eigener Fanshop ist für einen ordentlich geführten Verumdasch shop-concept

7


SHOP Concept Thema Fanshops

„Fan-Meile“ und Fanshop liegen beim norwegischen Spitzenverein Rosenborg Trondheim unmittelbar nebeneinander. Den Shop hat auch in diesem Fall Umdasch Shop-Concept eingerichtet. « Fan-Meile » et Fanshop sont voisins dans le grand club de foot norvégien Rosenborg Trondheim. Dans ce cas également, la boutique a été aménagée par Umdasch Shop-Concept.

der ersten Kategorie bereits ein Hygienefaktor und ein wesentliches Instrument der Markenführung. Bei den Big-Playern werden solche Fanshops häufig in Zusammenarbeit mit dem jeweiligen Ausrüster – also etwa Adidas, Puma oder Nike – konzipiert und realisiert. Da und dort sind auch lokale Sporthändler mit im Spiel. Die Shops finden sich im Stadion und/oder in Einkaufsstraßen und Shopping-Zentren der jeweiligen Stadt. Sporthosen, Trikots, Schals und Kappen zählen zu den Rennern im Sortiment. Der Phantasie in Sachen identitätsstiftendem Krimskrams sind zwar keine Grenzen gesetzt, das Prinzip „Less is More“ sollte man aber nicht aus den Augen verlieren. Verkaufsfördernd ist auf jeden Fall Schnelligkeit. Bereits beim nächsten Heimspiel nach dem denkwürdigen 7:0-Auswärtssieg bei Red Bull Salzburg brachte der österreichische Rekordmeister Rapid Wien „7:0-Trikots“ auf den Markt. Und die fanden natürlich reißenden Absatz. Der furiose Start des niederländischen Teams an der EM 08 wiederum führte zu vorübergehenden Engpässen bei orangen Trikots, ehe die Oranjes von den Russen entzaubert wurden. 8

umdasch shop-concept

Gefragt ist konsequentes Branding Bei der Gestaltung von Fanshops ist konsequentes Store Branding (also die deutliche Herausstellung der Marke) gefragt. Die jeweiligen Vereinsfarben sind dafür ein hervorragender Ausgangspunkt und prägen in der Regel den Auftritt. Bei der Warenpräsentation leisten die Spielregeln des klassischen Visual Merchandising gute Dienste. Also zum Beispiel: - Arena Prinzip (von vorne bis zum Regal hin ansteigende Warenpräsentation). - Die dritte Regalebene für emotionale Botschaften nutzen (zB Mannschaftsfotos, Fotos der Stars oder von Spielszenen). - In der zweiten Ebene Ware (also zum Beispiel Dressen/ Leibchen) frontal zeigen. - Erst darunter und im Mittelraum mit Warendruck agieren (sortieren nach Farben und innerhalb der Farben nach Größen). - LIM-Prinzip berücksichtigen. SHOP aktuell 104


SHOP Concept Thema Fanshops

Manchester United wurde 2007/2008 nicht nur Champions League-Sieger, sondern verfügt im legendären Old Trafford Stadium auch über einen rekordverdächtig großen Fanshop (1.500 m²!). Diesen Shop hat Umdasch Shop-Concept eingerichtet. En 2007/2008, le Manchester United n’a pas seulement été vainqueur de la Ligue des Champions, il dispose également dans le légendaire stade d’Old Trafford d’un grand fan shop (1.500 m²) qui pourrait battre des records. Cette boutique a été aménagée par Umdasch ShopConcept.

Ein „Klassiker“ auf Grund des plakativ grün/weißen Brandings und des professionellen Merchandisings: Der von Umdasch eingerichtete Nike Fanshop von Celtic Glasgow. Un « classique » de par l’utilisation des couleurs phares, le vert et le blanc, et le marchandisage professionnel. Le Nike Fan-Shop du Celtic Glasgow aménagé par Umdasch.

Umdasch Shop-Concept als Fanshop-Profi Umdasch Shop-Concept hat zuletzt bei der Realisierung zahlreicher Fanshops in Europa als Ladeneinrichter mitgewirkt. Unter den Shops sind solche für prominente Namen wie Celtic Glasgow, Manchester United, Aston Villa, Rosenborg Trondheim, Hamburger SV und LASK Linz. Die Größen der Shops variieren. Sie reichen vom 60 m² großen LASK-Corner bis zu bereits sagenhaften 1.500 m² im Manchester United Old Trafford Stadium. Vor allem der Nike Fanshop von Celtic Glasgow gilt ob der plakativen Umsetzung der Vereinsfarben Grün/Weiß bereits als „Klassiker“. Bei Heimspielen hat dieser Shop eine Frequenz von 8.000 Besuchern pro Stunde.

verein 2007 den Wiederaufstieg in Österreichs höchste Spielklasse geschafft. Dort hat er in der Saison 2007/2008 durchaus für Furore gesorgt. Das riesige Fan- und Zuschauerinteresse hat sich schließlich auch auf die Verkaufszahlen des Fanshops ausgewirkt. Renner im Sortiment sind das 100-Jahr-Jubiläumsbuch und vor allem die Dressen, welche die Fans mit ihrem eigenen Namen beflocken lassen können.

Heimvorteil hatte Umdasch bei der Einrichtung des Fanshops des Traditionsvereines LASK im Linzer Passage-City-Center. Das Konzept dafür wurde von ShopConsult by Umdasch entwickelt, die Einrichtung kommt von Umdasch Shop-Concept. Nach einer längeren Durststrecke hatte der Linzer ParadeSHOP aktuell 104

umdasch shop-concept

9


SHOP Concept Thema Fanshops

Die LASK-Stars Ivica Vastic, Christian Mayrleb und Jürgen Panis passen perfekt ins gut inszenierte Warenbild des Fanshops im Passage-City-Center. Les stars du LASK, Ivica Vastic, Christian Mayrleb et Jürgen Panis s’intègrent parfaitement dans la présentation des articles fort bien mis en scène du fan shop dans le Passage-CityCenter.

Une affaire de plusieurs milliards avec le foot Le football est devenu, ces dernières années, une affaire de plusieurs milliards qui se traite par delà les frontières. Le championnat d’Europe 2008 en Suisse et en Autriche l’a bien montré. Et indépendamment des championnats du monde et d’Europe, le marché du foot européen pèse à lui seul 13,6 milliards d’euros. Tendance en forte hausse. Les marques internationales de sport et de mode ainsi que le commerce des articles de sport s’y impliquent de plus en plus. Mais, pour le moment, ce sont les fan shops qui connaissent un développement très rapide. Les grands tournois sont aussi un terrain de compétition pour les équipements. Lors de la Coupe du monde 2008, Adidas a tiré le gros lot ; en effet, les deux finalistes, l’Espagne et l’Allemagne arboraient également les trois bandes de la marque sur le gazon. Par comparaison avec la Coupe du monde 2004, Adidas a enregistré une augmentation de son chiffre d’affaires de 50 % dans le secteur du football. Ses concurrents, Puma et Nike ont également obtenu un bilan satisfaisant. Et les commerçants Intersport se réjouissent à leur tour de voir une relance sensible des ventes de chaussures de foot. Intersport international a été le détaillant d’articles de sport officiel de l’UEFA EURO 2008. Depuis 2007, des articles pour fans de foot ont été vendus dans 1.260 boutiques dans 26 pays. Selon une enquête du cabinet d’audit et de conseil Deloitte, le marché du football européen a réalisé en 2006/2007 des recettes d’un total de 13,6 milliards d’euros, soit un milliard de plus que la saison précédente. Sept milliards environ rien que pour les cinq grandes ligues, les « Big Five » (Allemagne, Angleterre, France, Italie et Espagne). La profitabilité s’est également développée de façon étonnante. C’est ainsi que le rendement moyen du chiffre d’affaires des clubs de la ligue allemande est de 18%. Le Bayern Munich par exemple est considéré depuis des années 10

umdasch shop-concept

comme un bel exemple d’un club de foot géré de façon professionnelle. Dans les pays émergents dans le domaine du football comme l’Autriche, des constructions dilettantistes sont peu à peu remplacées par des structures professionnelles. Le commerce avec les fan shops Le développement de la structure des recettes des grands clubs de foot est comparable à celui des aéroports. La part des recettes tirées du trafic aérien y diminue, dans le football le part des recettes générées par les prix d’entrée est en baisse. Par contre, les contrats de sponsor, les recettes publicitaires, la commercialisation des droits de retransmission à la télévision et la création de clubs VIP mettent vraiment du beurre dans les épinards. La création et la vente d’articles pour supporters est également une très bonne source de revenus. Un fan shop pour un club de première catégorie bien géré est un facteur d’hygiène et un instrument essentiel de marketing. Dans les grands clubs, ces fan shops sont souvent conçus et réalisés en collaboration avec le fournisseur d’équipement, Adidas, Puma ou Nike par exemple. Ici ou là interviennent également des commerçants locaux d’articles de sport. Les boutiques se trouvent dans le stade et/ou dans les rues commerçantes et les centres SHOP aktuell 104


SHOP Concept Thema Fanshops

commerciaux de la ville du club. Pantalons de sport, maillots, écharpes et casquettes sont les articles à succès dans l’assortiment. En matière d’objets fétiches, l’imagination ne connaît certes pas de limites mais il ne faudrait quand même pas oublier le principe qui veut que « Le plus est le moins ». La rapidité en tout cas stimule la vente. Dès son premier match à domicile après sa remarquable victoire par 7-0 lors du match qui l’opposait au Red Bull Salzbourg, le club champion autrichien Rapid Vienne a mis sur le marché des maillots « 7-0 ». Et ceux-ci se sont naturellement vendus comme des petits pains. Le démarrage

Emotionalisierung des Warenbildes – Zielgruppenbezug. Présentation émotionnelle des articles – relation avec le groupe cible.

Das Warenbild hat einen (imaginären) „Rahmen“. La présentation des articles se fait dans un « cadre » (imaginaire).

Ein Thema farblich sauber sortiert. Un thème bien sélectionné par couleurs.

- La présentation massive d’articles ne doit se faire qu’en dessous et dans la zone centrale (les articles doivent être rangés par couleurs et ensuite par tailles). - Tenir compte du principe du LIM. Umdasch Shop-Concept, un professionnel des fan shops Umdasch Shop-Concept a participé à l’aménagement de nombreux fan shops en Europe, notamment pour des noms célèbres comme Celtic Glagow, Manchester United, Aston Villa, Rosen-

Akzentuierung der Wandabwicklung durch die helle indirekte Beleuchtung. Accentuation de l’aménagement mural par une lumière indirecte claire.

Ware in der oberen Ebene frontal zeigen ... Au niveau supérieur, présentation frontale des articles …

... darunter „Ärmelpräsentation“ sortiert nach Farben und Größen. ... au-dessous « présentation sur bras » par couleurs et par tailles.

Niedrige Mittelraummöblierung: freier Blick auf die Wand (nach dem Arena-Prinzip). Un mobilier bas pour la zone centrale : une vue dégagée sur le mur (d’après le principe de l’arène).

en trombe de l’équipe néerlandaise lors de la Coupe du monde 2008 a entraîné par contre des goulots d’étranglement pour les maillots orange avant que les Russes ne croquent la formation orange. Besoin d’une stratégie de marque logique La conception de fan shops doit tenir compte d’une stratégie de marque logique (elle doit donc mettre la marque bien en évidence). Les couleurs du club concerné sont pour cela un excellent point de départ et elles caractérisent généralement la présentation. Les règles du marchandisage visuel classique sont d’un grand secours. Ainsi par exemple : - Le principe de l‘arène (présentation ascensionnelle des articles en direction des rayons). - L’utilisation du troisième niveau des rayons pour des messages émotionnels (photos de l’équipe, des vedettes, des scènes de match par ex.). - La présentation frontale des articles (tenues de sport, maillots par ex.) au deuxième niveau. SHOP aktuell 104

borg Trondheim, Hamburger SV et LASK Linz. La taille des boutiques varie. Elle va du LASK-Corner de 60 m² jusqu’aux déjà légendaires 1.500 m² au stade d’Old Trafford du Manchester United. Le Nike Fan-Shop du Celtic Glasgow fait déjà figure de « classique » avec sa transposition bien visible des couleurs du club, le blanc et le vert. Lors des matchs à domicile, cette boutique accueille 8.000 visiteurs par heure. Umdasch avait les avantages du terrain lors de l’aménagement du fan shop du club traditionnel LASK dans le Passage-CityCenter à Linz. Le concept en a été développé par ShopConsult by Umdasch, l’aménagement a été fourni par Umdasch ShopConcept. Après une période de vaches maigres, le club exemplaire de Linz a réussi en 2007 à remonter en première division en Autriche. Il y a fait fureur au cours de la saison 2007/2008. L’immense intérêt qu’il a suscité chez ses supporters et ses spectateurs s’est finalement répercuté dans les ventes du fan shop. Les articles à succès : le livre du centième anniversaire et surtout les tenues de sport que les supporters peuvent faire floquer à leur nom.

umdasch shop-concept

11


Interview Reto Wüthrich

SHOP TALK

Christian Göggerle sur l’augmentation du rendement de la surface L’amélioration de la productivité de la surface est le mot d’ordre du moment dans le commerce de détail. Umdasch ne s‘occupe pas seulement de ce défi dans son service clients, l’entreprise thématise également ce sujet brûlant dans le cadre de manifestations de sa Shop Academy. « Plus de rendement à surface égale » est le titre d’un séminaire à succès de la Shop Academy avec Christian Göggerle, directeur, conseiller et coach dans le célèbre groupe Hutner. Reto Wüthrich *) s’est entretenu avec lui.

l’agent d’achat et le client et est coresponsable de la réalisation des objectifs fixés pour la surface. Vous voulez en quelque sorte donner aux participants un fil conducteur pour l’amélioration de la productivité de la surface. Cela a une connotation presque mystique car est-ce que cela est possible en si peu de temps ?

« Seules des surfaces attrayantes inspirent le client. »

Le séminaire développé par la Umdasch Shop Academy avec le groupe Hutner « Plus de rendement à surface égale » a obtenu, lors de sa première, l’année dernière, de bonnes notes des professionnels du commerce qui y participaient. Que peuvent attendre les participants de ce séminaire qui aura lieu à l’automne 2008 et 2009 ? Plus de rendement pour une même surface n’est possible qu’avec une exploitation continue et durable de la surface. L’interaction entre l’achat et la vente doit être encore plus resserrée. Les participants découvrent le nouveau rôle du responsable de la surface. Il constitue le lien entre 12

umdasch shop-concept

Nous voulons montrer aux dirigeants qui participent à ce séminaire les chances mesurables que recèle le fait de qualifier des collaborateurs dans leur conception du rendement et leur action. Dans notre programme de séminaires, nous avons une formation spéciale de 6 jours pour les responsables de la surface. La formation du personnel est un processus qui demande beaucoup de persévérance dans l’entreprise. Les participants reçoivent des conseils concrets qui vont aider les responsables de la surface à déceler les écarts mensuels du but fixé et leur permettre de prendre des mesures de correction intelligentes. Nos expériences pratiques montrent qu’au bout de six mois de gestion disciplinée de la surface le chiffre d’affaires et le calcul des coûts peuvent déjà être améliorés de façon sensible. Un élément important est donc, selon vous, de faire des collaborateurs des coresponsables de la vente. Comment y arrive-t-on ? La transformation de collaborateurs en coresponsables se fait par la fixation d’un objectif commun de l’achat et de la vente. Ce lien fait souvent défaut dans la prati-

que. Les collaborateurs sur la surface n’ont aucune idée ou trop peu sur les objectifs annuels et mensuels fixés en matière de chiffre d’affaires, de calcul des coûts, de réduction de stock et de la vitesse de rotation du stock. Souvent, la planification se limite à l’achat alors qu’une bonne gestion de la surface se poursuit après la phase de la commande sur la surface. La planification limite de Hubner fait le lien entre l’achat et la vente et facilite au responsable de la surface le maniement des chiffres car il reçoit chaque mois toutes les informations importantes rassemblées sur une seule feuille de format A4 qu’il peut ainsi visualiser. C’est la base d’un dialogue régulier entre l’achat et la vente. Le séminaire s’adresse aux patrons et aux cadres d’entreprise – pourquoi la productivité de la surface est-elle exclusivement l’affaire des patrons ? Le patron est la clé de la transcription de l’idée de productivité dans la vente. On se rappelle le regard critique que jetait autrefois le chef dans le livre de caisse, le contrôle quotidien du succès ou de l’échec. Qu’a-t-on obtenu avec le chiffre d’affaires de la journée ? Quelles réductions sont encore supportables. La communication de « nouveaux » indices tels que le calcul des coûts et la productivité de la surface est l’affaire du patron. L’art est de discuter des chiffres avec son équipe d’une façon facilement compréhensible et motivée. Une productivité élevée de la surface est un objectif important pour tous les collaborateurs dans le commerce.

SHOP aktuell 104


SHOP TALK

« Le commerce devrait souvent avoir pour devise le plus est le moins ou l’efficacité prime sur l’innovation. » Comment le rôle des responsables de surface a-t-il évolué ces dernières années? À côté des rayons habituels, les systèmes de shop-in-shop et les boutiques jouent un rôle important pour un mélange d’assortiment réussi. Il s’agit là de garder une vue d’ensemble. La carrière classique dans le commerce allait du vendeur au premier vendeur, du substitut au chef de rayon. Nombre de bons vendeurs sont ainsi devenus des agents d’achat. Mais aujourd’hui les assortiments exigent plus de responsabilité et une conception du rendement de la surface. Le chef de rayon ou l’agent d’achat ont besoin de renfort. Que pensez-vous des partenariats de surface? Est-ce un peu plus que de simples manœuvres de diversion face à ses propres faiblesses ? Les partenariats de surface fonctionnent lorsqu’on obtient une situation de « winwin ». Le dialogue régulier avec le partenaire de surface sur des activités communes et des mesures correctives est prometteur de succès. Cela devient critique lorsque, bien qu’établis par écrit, les partenariats de surface n’aboutissent dans la pratique qu’à des reproches réciproques quand une surface n’est plus contrôlable. Compte tenu précisément du débat suscité par le slogan « radin c’est malin », la productivité de la surface avait quelque chose de très éphémère. À présent on parle de nouveau de plus en plus de durabilité. Comment peuton obtenir de la durabilité pour la productivité de la surface ? SHOP aktuell 104

La durabilité est la clé de « être radin c’est malin ». Seuls des surfaces attrayantes et un service compétent peuvent séduire le client et faire en sorte que le prix vienne à l’arrière-plan. Ce faisant la gestion permanente de la qualité de la surface joue un rôle décisif. Notre rayon test montre dans les analyses que l’on voit et aborde généralement les clients trop tard.

Les prochaines dates du séminaire « Mehr Ertrag auf gleicher Fläche » (Plus de rentabilité à surface égale) figurent dans le calendrier des événements pages 50/51. Pour 2009, vous trouverez les dates dans le programme annuel des séminaires de la Umdasch Shop Academy ou à partir de décembre 2008 sur notre page d’accueil www.umdasch-shop-concept.com.

En tant que directeur chez Hubner Consulting, vous vous occupez entre autres de l’optimisation de la norme de qualité. En dehors de la productivité de la surface, quels sont les principaux domaines auxquels le commerce de détail doit s’intéresser pour assurer la durabilité de son succès ? Une analyse de plus de 1.000 achats tests a donné du nord au sud le même résultat. Les clients ne sont pas abordés au bon moment et les chances de ventes supplémentaires ne sont pas mises à profit. De nombreux commerçants pourraient obtenir un plus gros chiffre d’affaires avec la clientèle existante et augmenter la fidélisation du client. C’est pourquoi nous optimisons les normes de qualité dans la technique du service. Aujourd’hui,

les clients attendent un service et des conseils personnalisés. Nous définissons en plus des normes pour la gestion de la surface. Des observations quotidiennes, un échange régulier sur les objectifs visés et un entretien promotionnel annuel sont les éléments importants pour les cadres de direction dans leur rôle de coach. Vous trouvez une compensation à vos contraintes professionnelles dans des voitures qui sont beaucoup plus âgées que vous. On peut donc avoir plaisir à posséder des vieilles voitures. Voyezvous dans le commerce de détail ce genre d’objets rétro que nous aurions désappris à aimer ? Pour ce qui est de ma coccinelle année 1954, elle roule toujours. L’histoire de son succès se résume à une technique simple, une utilisation multiple et à sa fiabilité. Si l’on voulait transposer cela dans le commerce, on pourrait dire « le plus est le moins » ou « l’efficacité prime sur l’innovation ». Un service d’une qualité parfaite, sur lequel on peut compter chaque jour, et un assortiment bien structuré en fonction du groupe cible, utile et séduisant pour le client, sont les éléments prometteurs de succès. *) Reto Wüthrich est rédacteur en chef de HANDEL HEUTE, le plus grand magazine spécialisé suisse pour le commerce de détail. www.handel-heute.ch

umdasch shop-concept

13


SHOP DESIGN Les tendances dans l’éclairage des magasins

Text Hans Wellenreuther

Photos RZB

Une stratégie de marque des plus logiques : le design du projecteur sur rail id entity s’adapte à la marque.

La dramaturgie de la lumière dans le monde des produits Un bon éclairage est incontestablement un élément important dans l’architecture dont l’impact se voit considérablement renforcé par l’aménagement des sources lumineuses. En plus de la tâche d’orientation, le concept d’éclairage doit de plus en plus tenir compte de ce nouveau rôle de stimuli. Les magasins doivent être le résultat d’une architecture réussie au service du but commercial visé. Dans un magasin amiral à New York ou à Londres, celui-ci n’est certainement pas le même que dans une des quelque 1000 succursales d’une chaîne de magasins de chaussures dans un centre commercial quelque part dans le monde.

Quelles sont donc les tendances dans l’éclairage qui peuvent s’appliquer à ces situations des plus diverses? Que peut-on obtenir avec de la lumière ? Les clients perçoivent essentiellement de façon visuelle l’aménagement architectonique des surfaces de vente. L’envie d’acheter est stimulée par la lumière et les effets de lumière. 14

umdasch shop-concept

L’éclairage, créateur d‘ambiance La lumière agit de façon importante sur l’humeur des gens, c.à.d. des clients et des personnels d’une entreprise. Nous sommes tous plus ou moins sujets à des sautes d’humeur en raison du temps qu’il fait, de la présence ou non du soleil. Les objectifs SHOP aktuell 104


SHOP DESIGN Les tendances dans l’éclairage des magasins

Les mondes de la gastronomie et de la vente sous une bonne lumière. Vus à l’aéroport d’Ankara (à gauche) et dans le Fanshop du célèbre club de foot bavarois, le Bayern München (à droite).

commerciaux dans le commerce de détail peuvent être comparés au récit de bonnes histoires intéressantes et passionnantes. La lumière contribue à rendre passionnantes de bonnes histoires. Mais il faut que tous les facteurs essentiels – produits, présentation des articles et bien sûr la lumière – soient en harmonie. Il ne s’agit pas ici de tout mélanger, il convient de rehausser les produits et leur présentation par un éclairage approprié. Un éclairage dynamique peut fort bien stimuler les ventes, lorsqu’il simule par exemple un coucher de soleil dans les Caraïbes ou retrace le déroulement d’une journée d’été. Une lumière dynamique séduit L’utilisation ciblée de nouveaux moyens d’éclairage et d’appareils permet de moduler les ambiances et d’accroître de façon dramaturgique l’attractivité des situations en magasin par des présentations dans un éclairage différent. Avec des luminaires adaptés le commerçant peut même réaliser des économies de courant. La lumière porteuse de messages Parfois, la lumière n’est voulue que pour son effet. Les luminaires comme sources lumineuses sont alors bannis dans des voûtes de lumière. La lumière indirecte le long du plafond joue avec SHOP aktuell 104

les dimensions de l’espace et peut, en donnant un contour flou au plafond, agir de façon émotionnelle sur l’acheteur et l’orienter dans le magasin. Par contre, selon une tendance initiée par RZB Leuchten dans l’éclairage, de grands luminaires sont intégrés sciemment dans l’architecture intérieure. Ils peuvent être en métal, matière plastique ou avoir un film plastique sur lequel on peut imprimer des photos grand format. Des halls d’arrivée et de départ dans les aéroports ou des halls d’exposition par exemple peuvent ainsi être transformés, disons dans la zone de restauration, en un espace perceptible grâce au modelage « optique » du plafond ou par le biais d’un ciel étoilé. Utilisés dans les aires de shopping, ils signalent de loin les zones de caisses ou les comptoirs des zones de vente Shop-in-Shop. Pour un autre produit innovateur de RZB, on a un cas particulier de luminaires comme élément d’architecture intérieure : id entity permet de fixer des logos sur les luminaires d’une série de projecteurs qui offre par ailleurs tout ce que l’on peut exiger des projecteurs dans l’aménagement d’un magasin. La pose de logos sur des projecteurs dans les zones d’entrée ou, le cas échéant, dans des vitrines de boutiques renforce la présence de la marque et convient ainsi fort bien par exemple au marketing de concepts de mode verticaux, omniprésents. umdasch shop-concept

15


SHOP DESIGN Les tendances dans l’éclairage des magasins

La mise en scène de la lumière au stand Umdasch à l‘EuroShop 2008 était signée RZB Leuchten.

Bien que son utilisation à grande échelle soit encore quelque peu problématique, la technique LED a de l’avenir. Au salon Light+Building, RZB a présenté des luminaires LED qui offrent, par la forme et la couleur, de nouvelles possibilités d’aménagement créatif.

La miniaturisation des luminaires

Facilité d’entretien des luminaires

Alors que les grands luminaires sont faits pour attirer le regard, les luminaires miniaturisés ont des effets spécifiques, ils doivent par ex. éclairer de façon ciblée certains objets. C’est le cas en particulier des bijoux et des objets de joaillerie, c.à.d. des articles relativement petits auxquels la dimension d’un luminaire ne doit pas faire concurrence. Les derniers développements des moyens d’éclairage le permettent et précisément dans le domaine des lampes à décharge haute pression. Avec une puissance de 10-20 watt, on peut ici déjà dépasser l’efficacité de lampes halogènes de 50 watt avec une brillance lumineuse et un rendu de la couleur qui sont comparativement aussi bons.

Une tendance est au montage sans outil des luminaires. C’est ainsi qu‘avec MAGCARDO, RZB a créé une série cardan encastrée sur base de fixation magnétique dont le montage ne prend plus qu’un cinquième du temps de montage des produits habituels précédents. Bien entendu, la lampe doit aussi pouvoir être changée sans outil afin que dans un magasin les vendeurs puissent changer eux-mêmes une lampe.

Contrôle de la consommation d‘énergie Un thème qui prend également de plus en plus d’importance dans l‘éclairage est l’efficacité énergétique. Il faut savoir que des concepts modernes d’éclairage permettent de réaliser de meilleurs systèmes d’éclairage avec une moindre consommation d’énergie. Grâce à des calculs de rentabilité, on peut établir la durée d’amortissement des frais d’une nouvelle installation d’éclairage par les économies d’énergie réalisées. Au bout d’un exercice, on est souvent rentré dans ses frais, c’est alors que commence la période d’économie nette. 16

umdasch shop-concept

Les LEDs économisent du courant Nombreux sont ceux qui fondent de grands espoirs pour l’économie d‘énergie dans l’utilisation de LEDs. Comparées aux sources de lumière utilisées juqu’à maintenant, les LEDs basées sur une technique de semi-conducteur transforment en lumière une part aussi importante de l’énergie. Toutefois, elles ne diffusent ni rayons ultraviolets – du moins dans la direction du rayonnement lumineux – ni chaleur. Ce qui est déjà d’une grande importance pour des produits sensibles à la chaleur comme dans le secteur de la droguerie et des produits alimentaires. Des luminaires LED spéciaux pour rayonnages sont déjà utilisés, de nouveaux systèmes sont à l’étude. Pour l’éclairage général, l’utilisation de LEDs présente encore des inconvénients et est relativement coûteuse. SHOP aktuell 104


SHOP DESIGN Les tendances dans l’éclairage des magasins

La tendance est incontestablement aux luminaires faciles à changer. «RolandSchuhe» à Leipzig mise par exemple sur les luminaires Magcardo de RZB.

Si leur utilisation est toutefois possible dès maintenant – on dispose, comme on a pu le voir lors de salons tels que l’EuroShop et light+building d’une variante de projecteur, l’id entity avec un module LED de 40 watt – elle n’est pas vraiment à recommander pour le moment. Dans 2-3 ans cependant, ce jugement pourra être révisé car dans ce domaine, en raison des avantages incontestables (longévité, pas de rayonnement IR et UV sur les objets exposés, variation de la lumière), les recherches vont bon train. La voie vers la bonne solution De bons conseils sont nécessaires pour concevoir, à partir d’éléments en principe de fabrication industrielle et donc avantageuse, des solutions d’éclairage optimales et individualisées. Ici, la lumière permet de créer un monde événementiel approprié.

SHOP aktuell 104

Corporate Lighting, c’est ainsi que l’on désigne l’art de véhiculer l’identité d’une enseigne par la lumière. Chez La Prairie le logo attire le regard.

6 mega tendances dans l‘éclairage

Des exemples lumineux

1. Le produit au premier plan/Envie de produits

Abercrombie & Fitch, N.Y. 5th Avenue

2. Corporate Lighting : la marque au cœur du message.

Allianz Arena, Munich, Fan Shop

3. Les luminaires, des éléments utilisés de façon dynamique dans l’aménagement de la pièce/du plafond.

En Allemagne: Bertelsmann Buchshops

4. Un éclairage plus efficace grâce à des luminaires actionnés électroniquement

Kaufhaus des Westens, Berlin

5. Utilisation de produits d’éclairage d’une plus grande longévité

Lampes à brûleur en céramique

6. Montage et changement de lampe sans outil.

Fixation magnétique

umdasch shop-concept

17


SHOP Panorama Mustang

Des surfaces vintage à l’aspect rouillé rehaussent la présentation décontractée de la boutique munichoise.

Mustang Bien implanté dans le fashion business En 1948, l’atelier de couture L. Hermann confectionnait les premiers jeans en dehors des USA. Entre-temps, l’entreprise familiale allemande s’est imposée comme une des grandes marques de jeans en Europe. Les chevaux sauvages d’Amérique, les MUSTANG, qui ont donné leur nom à la marque, évoquent la spontanéité, la puissance et l’authenticité. Mustang distribue ses collections dans 40 pays du monde. Les modèles pour hommes et femmes sont vendus dans des magasins en franchise, des shop-in-shops ainsi que dans les propres boutiques de la marque. Mais Mustang ne propose pas « que » des jeans. Lingerie, ceintures, sacs, vestes en cuir, chaussures et montres complètent l’offre lifestyle. Mustang propose une mode conventionnelle commerciale pour le gros de la collection et un petit segment d’articles plus raffinés « Le produit est mis en valeur par un ameublement et un aménagement très recherchés. L’impression générale doit restituer l’esprit Mustang, en d’autres termes tout est conçu en fonction de l’identité visuelle“, déclare Heiner Sefranek, de la direction de Mustang. Umdasch est un partenaire de longue date de l’enseigne et réalise les boutiques Mustang-like. La transformation de la boutique dans le centre commercial Olympia à Munich fait partie des projets les plus récents. Les éléments 18

umdasch shop-concept

Infobox Site :

Olympia-Centre commercial Hanauer Straße 68 80993 Munich

Contact :

www.mustang.de

Surface de vente/nombre d‘étages :

160 m² / 1

Ouverture (transformation) :

février 2008

Branche :

mode

Conception :

Mustang Jeans GmbH

Aménagement du magasin :

Umdasch Shop-Concept, Allemagne

Système d’aménagement :

développé pour la marque

Éclairage :

LTS Licht & Leuchten GmbH

typiques de la stratégie de marque se retrouvent aussi bien dans la zone des caisses que dans celle des cabines d’essayage. Des diapositives avec des motifs saisonniers sont là pour créer des émotions. Des matériaux authentiques, le « used look » et des inspirations venues de l’Ouest des États-Unis caractérisent la présentation.

SHOP aktuell 104


aktuell 104 Photos:SHOP Mustang

umdasch shop-concept

19


Shop Panorama Sportler

Sportler Best and biggest in the alps Avec le slogan « Best in the alps ! », Sportler se positionne comme un magasin spécialisé, leader dans le domaine de la mode du sport et des loisirs et des accessoires de sport en Italie du Nord. L’intérêt se concentre sur les disciplines sportives qui peuvent être pratiquées dans la région des Alpes. Les 19 filiales proposent des marques de grande qualité telles que Nike, North Face, Salewa, Adidas. Dans le choix de ses sites, Sportler mise aussi bien sur de grandes surfaces dans les centres villes et les centres commerciaux que sur les bons emplacements standalone. Avec le nouveau magasin à Trévise, le héros local s’affiche en grand. La filiale est le plus grand magasin d’articles de sport en Italie. Auquel est adjointe la plus grande halle de sport d’escalade du pays, qui est en même temps la troisième d’Europe par sa taille. Alpinisme, cyclisme, running, fitness et mode constituent les principaux domaines d’assortiment. Avec de nouveaux domaines d’activités impressionnants, le nouveau Sportler offre un véritable feu d’artifice de mises en scène. Outre la halle d’escalade, une ancienne cabine de téléphérique avec un toboggan, un parcours de VTT et un ring de boxe sont proposés aux clients avec à la clé plaisir et action garantis. Le design du magasin est adapté au monde événementiel. Sportler et l’installateur de magasins Umdasch ont veillé à apporter des détails intéressants comme en témoigne le caillebottis en bois utilisé pour la cabine, les tables et dans la zone de la caisse. Des parois en couleur thématisent les assortiments. Dans ce nouveau magasin, on attache beaucoup d’importance au marchandisage visuel et à la communication émotionnelle par des big prints.

Infobox Site :

via Eroi di Podrute 2/4/6 31057 Silea Italie

Contact:

www.sportler.com

Surface de vente/nombre d’étages :

6.000 m² / 2

Ouverture :

mars 2008

Branche :

sport

Conception :

Sportler, Umdasch Shop-Concept, Italie

Aménagement du magasin :

Umdasch Shop-Concept, Italie

Système d’aménagement :

Luys, développé pour l‘enseigne

Éclairage :

D&L Wallmeier

« Nous voulons non seulement offrir à nos clients des conseils et un service mais aussi susciter chez eux des émotions », a déclaré le directeur de Sportler, Georg Oberrauch lors de l’ouverture du nouveau magasin à Trévise. Les images sont éloquentes.

20

umdasch shop-concept

SHOP aktuell 104


Shop Panorama Christ

Christ Une brillante présentation Nous sommes en1863 et un certain Wilhelm Alexander Christ ouvre sa première horlogerie. La première pierre pour ce qui est aujourd’hui la plus grande chaîne de bijouteries suisse est ainsi posée. Avec des marques connues de montres, bijoux et lifestyle (Longines, Rado, Swatch, Tag Heuer, Tissot … ) et ses propres marques, Christ s’adresse à une clientèle très tendance. Depuis 2006, le succursaliste appartient à Coop, le deuxième grand groupe de détaillants de Suisse. Zones piétonnes, centres commerciaux et emplacements de premier choix font partie des sites privilégiés par Coop. Le vaisseau amiral de Christ dans la Bahnhofstraße à Zurich a rouvert récemment. Après plusieurs semaines de travaux de rénovation, Umdasch Shop-Concept a donné un nouvel éclat au magasin. Une présentation puriste en blanc et argent confère au fleuron de la chaîne son caractère élégant et moderne à la fois. L’utilisation de verre, d’inox et de surfaces blanches visualise la corporate identity du détaillant suisse. Le mur Mondrian avec ses vitrines encastrées à éclairage indirect réunit les deux niveaux. Un panneau noir pour logos s’étend le long du mur et donne un aperçu des marques proposées dans le magasin. Des vitrines encastrées contribuent également sur les parois des différents étages à la présentation élégante des marques.

Infobox Site :

Bahnhofstraße 78 8001 Zurich Suisse

Contact :

www.christ-swiss.ch

Surface de vente/nombre d’étages :

196 m² / 2

Ouverture :

juin 2008

Branche :

horlogerie/bijouterie

Conception :

Umdasch Shop-Concept, Suisse

Aménagement du magasin :

Umdasch Shop-Concept, Suisse

Système d’aménagement :

développé pour la marque

Éclairage :

Zumtobel

L’orientation précise des lignes le long des murs et les formes douces dans la zone centrale donnent une impression d’ensemble pleine de contrastes.

22

umdasch shop-concept

SHOP aktuell 104


Shop Panorama Snipes

Après l’ouverture des magasins à Klagenfurt, Graz et Vienne (sur la photo), le franchisé Sport Eybl & Sports Experts a l’intention de proposer le vaste assortiment de streetwear urbain sur sept autres sites en Autriche.

Snipes Percée internationale d’un label culte Au cours des dix dernières années, Snipes est devenu une marque culte du streetwear en Allemagne. Les contacts étroits avec la scène de la musique, du sport et des divertissements hip-hop ont contribué à ce développement. Avec des marques renommées telles que Nike, Puma, Adidas, Converse…et les propres marques de la maison « Black » et « Verry Berry », Snipes s’adresse à un public des 14 à 25 ans. Le succès est maintenant multiplié au niveau international. Pour cela Snipes a pris à son bord Sport Eybl & Sports Experts comme franchisé officiel et a ouvert avec le vaisseau amiral à Vienne son troisième magasin en Autriche. D’autres doivent suivre et, en Europe de l’Est également, la marque recherche des emplacements de premier choix. Le but affiché de Snipes est de donner à ses magasins de véritables signes distinctifs. Le design du vaisseau amiral dans la Mariahilferstraße à Vienne véhicule ce mélange voulu d’individualité et de lifestyle. Un aménagement ouvert de l’espace ainsi que des lignes très pures caractérisent la présentation. Un orange conforme à l’identité visuelle apporte des touches de couleur et divise le magasin en unités d’assortiment. Le mur des sneakers est une des attractions du magasin. Des rayons à chaussures en plexiglas présentent un vaste choix de sneakers pour lesquels Snipes est connu au-delà des frontières. 24

umdasch shop-concept

La présentation extérieure du label de la culture de rue doit déjà attirer un groupe cible dans un domaine particulier de la mode alliée à un style de vie.

Infobox Site :

Mariahilferstraße 49 1090 Vienne Autriche

Contact :

www.snipesshop.de

Surface de vente/nombre d‘étages:

249 m² / 2

Ouverture :

mars 2008

Branche :

Streetwear

Conception :

Snipes

Aménagement du magasin :

Umdasch Shop-Concept, Autriche

Système d’aménagement :

Arena Alu, développé pour la marque

Éclairage :

Leifeld Lichttechnik, Snipes

SHOP aktuell 104


Shop Panorama Orion, Podium

Orion Un certain quelque chose Infobox Site :

MARY´s, Paladspassagen 2, Lejwemal 212 7100 Vejle Danemark

Contact

www.orion-erotik.dk; www.orion.de

Surface de vente/nombre d’étages :

205 m² / 1

Ouverture :

mars 2008

Branche :

érotisme

Conception :

Umdasch Shop-Concept, Autriche

Aménagement du magasin :

Umdasch Shop-Concept, Autriche

Système d‘aménagement :

Classic, développé pour l‘enseigne

Éclairage :

Umdasch Shop-Concept, Autriche

La recette du succès du nouveau concept de magasin d’Orion : des matériaux de qualité, des éléments d’éclairage particuliers, des impressions numériques surdimensionnées et une présentation professionnelle des produits.

Le grand magasin de luxe correspond aussi bien au souci de design moderne, international qu’à l’esprit du moment du marché arabe. Le choix des marques est fait en fonction d’une clientèle exigeante et les petits sont loin d’être oubliés (Baby Dior, Dolce & Gabbana Kids…).

Podium Le luxe pour grands et petits Infobox Site :

Red Sea Mall Djeddah Arabie saoudite

Contact :

www.algarawi-group.com

Surface de vente/nombre d’étages :

2.500 m² / 1

Ouverture :

juin 2008

Branche :

grand magasin

Conception :

Umdasch Shop-Concept, Moyen-Orient

Aménagement du magasin :

Umdasch Shop-Concept, Moyen-Orient

Système d’aménagement :

Arena Alu, Classic Para Mini, Steco, Horizont, Varo

26

umdasch shop-concept

SHOP aktuell 104


Shop Panorama Bata, Rousseau Librairie-Papeterie

Bata Un magasin d‘envergure Les Bata Superstores sont des magasins de la chaîne de chaussures internationale installés dans des centres commerciaux. Sur la photo : le superstore aménagé dernièrement par Umdasch dans le Centro Commerciale Emisfero, qui conjugue habilement les éléments typiques de la stratégie visuelle (logo, rouge CI).

Infobox Site :

Centro Commerciale Emisfero 33080 Fiume Veneto Italie

Contact :

www.bata.com

Surface de vente/nombre d‘étages

650 m² / 1

Ouverture :

juin 2008

Branche :

chaussures

Conception :

Shop Design Bata Italia

Aménagement du magasin :

Umdasch Shop-Concept, Italie

Système d’aménagement :

Classic, développé pour la marque

Éclairage :

Biffi Luce

Une composition de couleurs faite de bois merano aux teintes chaudes, d’un mobilier noir pour la zone centrale et de touches de vert confère à la grande librairie-papeterie une agréable atmosphère. Les puzzles de mots le long des murs attirent le regard et servent en même temps d’orientation.

Rousseau Librairie-Papeterie Nouvelle présentation du héros local Infobox Site :

20, Rue de la République 25300 Pontarlier France

Surface de vente/nombre d’étages :

500 m² / 2

Ouverture :

mars 2008

Branche :

librairie/papeterie

Conception :

Umdasch Shop-Concept, Suisse

Aménagement du magasin :

Umdasch Shop-Concept, Suisse

Système d’aménagement :

Classic, système de galeries Umdasch

Éclairage :

Satec

SHOP aktuell 104

umdasch shop-concept

27


Shop Panorama Airfield

Des surfaces brillantes, des sols élégants en noyer et en pierre ainsi que des présentoirs en verre et en acier caractérisent la présentation de la grande enseigne Airfield à Cologne.

Airfield Point de départ Seewalchen Airfield compte parmi les enseignes de mode qui ont le plus de succès dans l’espace germanophone. Son siège à Seewalchen (Autriche) passe pour être la plaque tournante de l’entreprise internationale. Les dirigeants de l’entreprise, les Moser père et fils, misent sur des collections femme de grande qualité et la mode pour enfants. Dans une interview au magazine autrichien du textile « Textil Zeitung », Walter Moser a déclaré : « Nous avons apporté de la sportivité dans le classique bien avant que tout le monde saute dans ce train. » Airfield fournit 1.800 détaillants. Les principaux marchés d’exportation sont l’Allemagne, suivie par la France, la Suisse et la Russie. Airfield investit également dans ses propres magasins et se concentre sur des emplacements attrayants en centre ville à proximité d’autres grandes enseignes. Un de ces endroits est Cologne. Les matériaux utilisés dans le magasin reflètent le positionnement haut de gamme de la marque Airfield. Toutes les règles du marchandisage visuel sont transposées avec logique. Conformément au principe « Le luxe c’est l’espace », une sélection de quelques pièces uniquement est présentée dans la zone centrale. Les thèmes de collection, qui changent en permanence, accrochent le regard. Des sièges confortables invitent les clients à s’attarder et leur donnent la possibilité d’être conseillés en toute quiétude. La mise en scène de la lumière avec un éclairage indirect, des spots et des projecteurs plafonniers parachèvent le projet conçu et installé par Umdasch. 28

umdasch shop-concept

Infobox Site :

Mittelstraße 12 50672 Cologne Allemagne

Contact :

www.airfield.cc

Surface de vente/nombre d‘étages :

200 m² / 2

Ouverture :

février 2008

Branche :

mode

Conception :

Umdasch Shop-Concept, Autriche

Aménagement du magasin :

Umdasch Shop-Concept, Autriche

Système d’aménagement :

Horizont, développé pour la marque

Éclairage :

Umdasch Shop-Concept, Autriche

SHOP aktuell 104


Shop Panorama NIKEiD

NIKEiD Studio Design 2.0 Avec les studios NIKEiD le fabricant d’articles de sport américain souligne son sens de l’innovation. Le concept s‘énonce facilement : les clients deviennent des designers de Nike et conçoivent leurs produits en fonction de leurs goûts. Ils ont le choix parmi une multitude de couleurs, de matériaux et d’inscriptions. Internet leur a montré l’exemple (Web 2.0), c’est aujourd’hui l’heure du « design participatif ». Les premiers iD studios se trouvent au Niketown de Londres, de 3.000 m² de surface. Le cube en verre dans la cour intérieure couverte est un élément architectonique qui attire le regard et les chaussures qui y sont présentées invitent à la création. Umdasch ShopConcept, partenaire de l’aménagement du magasin, a accompagné la restructuration par étapes du Niketown de Londres. Pendant la phase préparatoire de la réalisation du magasin, Nike attache beaucoup d’importance à un processus intensif de conception et d’élaboration des détails. Le but est de visualiser l’innovation et l’authenticité dans le design et les matériaux utilisés. L’iDStudio de Londres répond à ces exigences. Alors que la zone centrale accueille un vaste espace réservé aux conseils, les rayonnages en verre visibles de l’intérieur et de l’extérieur mettent la chaussure de sport sous les feux de la rampe. Un mélange bien équilibré de noyer plaqué, d’inox poli et de surfaces brillantes laquées en blanc confère au studio un style de grande qualité

Infobox Site :

Oxford Circus Londres Grande-Bretagne

Contact :

www.nikeid.nike.com

Surface de vente/nombre d’étages :

200 m² / 2

Ouverture :

octobre 2007

Branche :

sport

Conception :

Nike Brand Design, HMKM

Aménagement du magasin :

Umdasch Shop-Concept, UK

Système d’aménagement :

développé pour la marque

Concept d’éclairage :

DPA Lighting

Au premier étage du studio NIKEiD se trouve un logiciel Nike spécial qui permet de réaliser une conception personnalisée des chaussures.

Le deuxième étage a un côté plus sophistiqué. Sur rendez-vous, les clients peuvent obtenir des conseils de designers professionnels.

30

umdasch shop-concept

SHOP aktuell 104


Photos: NIKE


RETAIL REPORT Norvège Norwegen

Text Text Sonja Scheidl

Fotos Photos Corbis, Manfred Aigner

Der Karl Johans Gate ist Oslos bekannteste Shopping- und Flaniermeile. Le Karl Johans Gate est l’artère commerçante la plus connue d’Oslo.

Kaufkräftig.Konsumfreudig. Patriotisch. Innerhalb weniger Jahrzehnte entwickelte sich Norwegen vom Agrarland im hohen Norden zu einem hoch profitablen Wirtschaftsmarkt. Diese rasante Entwicklung tut dem Einzelhandel überaus gut. Konsumausgaben und Einzelhandelsumsätze erlebten gerade in den letzten Jahren einen Höhenflug. Internationale Brands wollen am Kuchen mit naschen. Dabei unterschätzten einige die Markentreue der Norweger. Auf Grund seiner Öl- und Gasreserven, die aus heutiger Sicht noch mehrere Jahrzehnte reichen, zählt Norwegen zu den reichsten Ländern der Welt. Ein Blick auf die Konsumausgaben der Norweger zeigt, wie gut die Geschäfte laufen: Mit einem Zuwachs von 6,4 %, dem höchsten seit 1985, befand sich der private Verbrauch 2007 auf Rekordkurs. Für 2008 ist mit einem etwas geringeren Wachstum zu rechnen, nichtsdestotrotz blickt die Retail-Branche in eine rosige Zukunft. Nach einer Steigerung der Einzelhandelsumsätze um 8,5 % 2007, werden 2008 erneut Spitzenwerte erwartet. Besonders konsumfreudig zeigen sich die Norweger bei Marken-, Luxus- und Sportartikel. Hohe Konzentration, gute Rendite, loyale Kunden NorgesGruppen, Coop Norge, Reitan Gruppen und ICA Norge sind die vier Key Player im Food-Einzelhandel und teilen sich 32

umdasch shop-concept

98 % des Marktes. Die norwegische Lebensmittelbranche ist nicht nur für einen hohen Konzentrationsgrad, sondern auch für europäische Höchstpreise bekannt. Anfang 2006 witterte Lidl die Chance, am norwegischen Markt mit seiner Billigpreisschiene zu punkten. Gut zwei Jahre später tritt der Diskonter den Rückzug an. Bei den an Traditionsprodukten gewöhnten Käufern kamen Eigenmarken und an Lagerhallen erinnernde Läden einfach nicht an. Lachender Sieger ist der heimische Diskonter Rema 1000 (Reitan Gruppen), der Läden sowie Mitarbeiter übernimmt. Lidl befindet sich mit seinem missglückten norwegischen Gastspiel in guter Gesellschaft. Ende der 60er nahm der USKonzern Procter&Gamble Kurs auf das Königreich und konnte sich genauso wenig wie der Markenriese Unilever in den 90ern gegen die norwegischen Platzhirsche durchsetzen. Neben der SHOP aktuell 104


retail report Norwegen Norvège

vehementen Markentreue der Norweger erschweren auch die Zollgrenzen Aktivitäten ausländischer Retailer.

Für die nächsten Jahre stehen bereits weitere Projekte in der Pipeline.

Speziell der Non-food-Einzelhandel zeigt, dass sich Einzelhändler aus den Nachbarländern (Bestseller, IKEA, Lindex u. a.) am besten auf die Marktgegebenheiten in Norwegen einstellen. Der schwedische Modekonzern H&M beispielsweise bezeichnet Norwegen als einen seiner umsatzstärksten Märkte. 2008 eröffnet H&M noch weitere vier Läden, plant den Ausbau einer Reihe bestehender Stores sowie die Etablierung einer neuen Kette im höheren Preissegment.

Umdasch mit erstklassigem Netzwerk an Partnern vor Ort

1 m² Shopping-Center-Fläche für jeden Einwohner Wie die Kennzahlentabelle auf Seite 34 zeigt, steht dem Norweger im europäischen Vergleich die meiste Shopping-Center-Fläche zur Verfügung (773,71 m² pro 1.000 Einwohner). Ein klares Indiz für eine ausgereifte Shopping-Center-Branche. Von Stillstand aber trotzdem keine Spur. Noch im Herbst 2008 eröffnen zwei neue Center. Kolbotn Torg sorgt im Süden Oslos auf 22.000 m² für zusätzliches Shopping-Vergnügen. Auf der Insel Stord entsteht gerade das 20.000 m² große Heiane Storsenter.

Die norwegische Ladenbauszene ist eher klein strukturiert. Nur wenige internationale Player sind vor Ort. Darunter New Store Europe mit einer sehr intensiven Marktbearbeitung und Umdasch Shop-Concept mit einer langjährigen punktuellen Präsenz. Umdasch holte sich von Beginn an profunde Kenner der norwegischen Handelsszene an Bord. Ein langjähriger Weggefährte des Shopfitters ist Adam Laska, Gründer der norwegischen Firma Design Partners. Gemeinsam mit ihm richtete Umdasch u. a. Läden für den Modefilialisten Four Men, die Parfümeriekette Fredrik&Louisa sowie für das Telekommunikationsunternehmen Telenor ein. Mit dem norwegischen Design- und Shopfitting-Partner Torger Svindland AS baute Umdasch sein Netzwerk 2007 weiter aus. Die Fashion-Stores für Geddon und Capone sowie ein Fanshop für den norwegischen Traditionsclub Rosenborg Trondheim sind Ergebnisse der bisherigen Zusammenarbeit. In dieser Gangart soll es auch zukünftig weitergehen.

Für die Parfümeriekette Fredrik&Louisa realisierte Umdasch bereits eine Reihe hochwertiger Stores. Hier im Bild das 150 m² große Fachgeschäft im Byporten Kjöpesenter. Pour la chaîne de parfumeries Fredrik&Louisa, Umdasch a déjà réalisé une série de boutiques de qualité. Sur la photo, le magasin de 150 m² dans le Byporten Kjöpesenter.

Geddon setzt bei seinen Multibrandstores in Stavanger auf eine Verschmelzung von Kunst und Design. Die international bekannte Künstlerin Pia Myrvold hinterließ im Laden ebenso ihre Handschrift (rechts) wie die Shopfitting-Partner Umdasch und Svindland (links). Pour ses boutiques multi-marques à Stavanger, Geddon mise sur la fusion de l’art et du design. L’artiste mondialement célèbre Pia Myrvold y a laissé sa signature (à droite) tout comme les partenaires de l’aménagement des magasins, Umdasch et Svindland (à gauche).

SHOP aktuell 104

umdasch shop-concept

33


RETAIL REPORT Norvège Norwegen

Indices sélectionnés du commerce de détail

Base 2005/2006

Allemagne

Autriche

Suisse

Pays-Bas

Italie

UK

France

Habitants en 1.000

82.438

8.266

7.509

16.334

58.752

60.393

62.886

Chiffre d’affaires du commerce de détail en milliards d’EUR

351,3

46,1

53,7

83,3

280,5

411,0

395,0

Chiffre d’affaires du commerce de détail par habitant

4.261,38

5.577,06

7.151,42

5.099,79

4.774,31

6.805,42

6.281,21

m² surface de vente en 1.000

120.766

19.927

9.918

23.853

77.436

62.384

91.897

1,46

2,41

1,32

1,46

1,32

1,03

1,46

2.908,93

2.313,44

5.414,40

3.492,22

3.622,35

6.588,23

4.298,29

2.527

324

309

716

1.855

2.948

1.565

253.595

41.540

47.943

82.420

699.392

201.600

436.263

325

199

157

198

84

300

144

Surface shopping center en millions de m²

11,26

2,19

1,13

5,27

7,44

13,67

12,86

Surface shopping center par 1.000 habitants en m²

136,59

264,94

150,49

322,64

126,63

226,35

204,50

m² surface de vente par habitant Chiffre d’affaires par m² surface de vente Employés du commerce de détail en 1.000 Nombre d’outlets Habitants par outlet

(1) 2004 *) Sources: Eurostat, Östat, EHI, ICSC, Euromonitor, European Retail Handbook, WKO Oslo. Bureaux nationaux de la statistique. Les indices ont avant tout un caractère de tendance car une harmonisation totale n‘a pas été possible en raison des définitions et des méthodes d‘enquête différentes. Les publications de différentes sources varient parfois considérablement. Les valeurs s‘entendent en général sans le commerce automobile et des carburants et sans le commerce des combustibles.

Pouvoir d’achat. Envie de consommer. Patriotisme. En l’espace de quelques décennies, la Norvège est passée du statut de pays agricole dans le grand Nord à celui de marché économique très rentable. Une mutation rapide qui profite au commerce de détail. Les dépenses de consommation et le chiffre d’affaires du commerce de détail ont connu une forte augmentation ces dernières années. Les enseignes internationales veulent avoir leur part du gâteau. Certaines toutefois sous-estiment la fidélité des Norvégiens à leurs marques. Ses réserves de pétrole et de gaz qui, estime-t-on aujourd’hui, pourraient encore suffire pour plusieurs décennies font de la Norvège un des pays les plus riches au monde. Avec une augmentation de 6,4 %, la plus forte depuis 1985, la consommation privée en 2007 a établi un record. Pour 2008, on s’attend certes à une croissance un peu plus faible, il n’en demeure pas moins que le commerce de détail voit l’avenir en rose. Après une augmentation du chiffre d’affaires du commerce de détail de 8,5 % en 2007, de nouveaux pics sont attendus pour 2008. Les Norvégiens sont particulièrement friands d’articles de marque, de luxe et de sport.

discounter norvégien (Reitan Gruppen) qui reprend les magasins et le personnel. Avec son opération manquée en Norvège, Lidl se trouve en bonne compagnie. À la fin des années 60, le groupe américain Procter&Gamble avait mis le cap sur le royaume et, tout comme le géant Unilever dans les années 90, n’avait pu s’imposer face

Forte concentration, bon rendement, clients fidèles Norges Gruppen, Coop Norge, Reitan Gruppen et ICA Norge sont les quatre leaders du commerce de détail alimentaire norvégien, ils se partagent 98 % du marché. Le secteur alimentaire norvégien n’est pas seulement connu pour son fort taux de concentration mais aussi pour ses prix, les plus élevés d’Europe. Au début de 2006, Lidl avait voulu tenter sa chance sur le marché norvégien avec sa gamme de produits bon marché. Deux ans plus tard, le discounter se retire de la course. Les acheteurs norvégiens, habitués à leurs produits traditionnels, ont boudé ses marques et ses magasins façon dépôt. Ce qui réjouit Rema 1000, le 34

umdasch shop-concept

Die herausragende internationale Stellung im Travel Retail-Geschäft beweist Umdasch u. a. beim Duty Free in Oslo. Umdasch affirme son excellente position internationale dans le secteur du commerce de passage, entre autres chez Duty Free à Oslo.

SHOP aktuell 104


retail report Norwegen Norvège

USA

Norvége

299.398

4.640

1953,3

37,5

6.524,09

8.081,90

956.267

9.738

3,19

2,10

2.042,63

Bergen: Lagunen Kjøpesenter (1985, 60.000). Sandvika: Sandvika Storsenter (1992, 2007 Erweiterung, 60.000). Sandnes: Kvadrat Steen & Strøm (1984, 44.000), Amfi Vagen 33 (1988, 32.900). Straume: Sartor Senter (1978, 40.000). Ski: Ski Storsenter (1995, 34.000). Alesund: Stormoa (1983, 30.600). Vinterbro: Vinterbro Senteret (1996, 30.000). Porsgrunn: Downtown (1988, 29.000). Trondheim: City Syd (1987, 27.000), Tiller Torget (2004, 24.600). Oslo: Stovner Senter (1975, 26.600). Lysaker: CC-Vest (1985, 25.000). Lier: Liertoppen (1987, 23.000). Haugesund: Amanda Storsenter (1997, 23.000).

3.850,89 194

(1)

863.400

Principaux centres commerciaux (inauguration, surface de vente)

(1)

29.406

347

158

562,97

3,59

1880,34

773,71

Base 2008

12.359

Principales rues commerçantes Oslo: Karl Johans gate, Bogstadveien, Stortingsgata, Hegdehaugsveien, Stortorvet. Bergen: Olav Kyrres gate, Torgallmenningen, Strømgaten. Trondheim: Torvet, Nordre gate, Olav Tryggvasons gate.

Top-Player dans le commerce de détail Alimentation: NorgesGruppen: Kjøpmannshuset Norge (1.726), Kiwi (421), Meny Ultra (166); Reitan Gruppen: Narvesen (433), Rema 1000 (412), 7-Eleven (190); Coop Norge: Coop-Marked (371), Prix (314), Mega (149), Obs! (23); ICA Norge: Naer (268), ICA Rimi (256), ICA Supermarked (81), Maxi (25). Grands magasins: Steen & Strøm Oslo (1), GlasMagasinet Oslo (1). Chaussures/ textile/mode/sport: Euro Sko: Euro Sko (242), dna (48), Økonomisko (44);

Skoringen Norge (132), Garant Sko (61), Wedins (58), Texcon AS (220); VarnerGruppen: Cubus (160), Dressmann (114), Bik Bok (77), Carlings (71), Vivikes (58), Wearhouse (9); Bestseller: Vero Moda (104), Jack&Jones (89), Only (34), Exit (23), Vila (7), Selected (6); Voice: Voice of Europe (100), Match (100), Vic (65), Boys of Europe (48); b.young (140), Lindex (91), KappAhl (86), H&M (81), Conseptor: Lene V (80), Solid (33), Benetton (32), Gresvig Retail: G-Sport (200), Intersport (115); Sport 1 (176), MX Sport (124); Stadion/Sport Direkt (65). Électroménager: Expert Norge (261); Elkøp/Lefdal (110); Euronics (85). Autres Non-Food: IKEA (Meubles), Bohus Kjeden (Meubles), Living (Meubles), Byggmakker (DIY); Jernia (DIY); BK Byggkøp/Nordek (DIY); Bauhaus (DIY); Libris (v), Norli Gruppen (Livre); Ark (Livre); Tanum (Livre), Ringo (Jeux); Cosmetic Group (Cosmétiques); PHI Kjeden (Cosmétiques); Interoptik (Optique), Brilleland (Optique); Synsam (Optique). Principales enseignes de magasins norvégiennes à l‘étranger Reitan (Danemark, Suède, Lettonie, Slovaquie), Varner-Gruppen (Suède, Islande, Lettonie, Pologne, Finlande, Allemagne, Danemark). Principales enseignes de magasins étrangères en Norvège ICA Norge (Suède), H&M (Suède), Bestseller (Danemark), Lindex (Suède), KappAhl (Suède), IKEA (Suède), Byggmakker (Finlande), Elkøp (UK)

Der Mix aus Eiche, Edelstahl und hellen Oberflächen verleiht dem neuen Store von Capone im Kilden Shopping-Center seinen klassisch zeitlosen Charakter. Le mélange de chêne, d’inox et de surfaces claires donne à la nouvelle boutique de Capone dans le centre commercial de Kilden son caractère classique intemporel.

aux leaders norvégiens. Outre la fidélité à toute épreuve des Norvégiens à leurs marques, les formalités douanières ne facilitent pas les activités des entreprises étrangères.

Heiane Storsenter. Pour les années à venir, d’autres projets sont déjà dans les cartons. Umdasch avec un réseau d’excellents partenaires sur place

Le commerce de détail non-alimentaire en particulier montre que les détaillants des pays voisins (Bestseller, IKEA, Lindex entre autres) s’adaptent le mieux aux conditions du marché norvégien. Pour la chaîne suédoise de magasins de vêtements H&M par exemple, la Norvège est un de ses meilleurs marchés. En 2008, H&M ouvre quatre autres magasins, projette l’agrandissement d’une série de magasins existants ainsi que la mise en place d’une nouvelle chaîne dans un segment de prix plus élevés. 1 m² de surface de centre commercial par habitant Comme le montre le tableau des indices page 34, le Norvégien, comparé aux autres Européens, dispose de la plus grande surface de centre commercial (773,71 m² pour 1.000 habitants). Un indice très net pour un secteur arrivé à maturité. Il n’y a toutefois pas trace d’immobilisme. À l’automne 2008, deux nouveaux centres vont s‘ouvrir. Kolbotn Torg, au sud d‘Oslo, accueillera sur 22.000 m² les amateurs de shopping. Sur l’île de Stord se construit actuellement un centre commercial de 20.000 m², le SHOP aktuell 104

Le secteur de l’architecture commerciale norvégienne ne compte pas de grands leaders et a peu d’acteurs internationaux. Parmi ces derniers on trouve New Store Europe qui suit le marché de très près et Umdasch Shop-Concept présent de façon ponctuelle depuis de longues années. Dès le départ, Umdasch a fait appel à des connaisseurs avertis du secteur commercial norvégien. Compagnon de longue date de l’installateur de magasins est Adam Laska, fondateur de la société norvégienne Design Partners. Avec lui, Umdasch a aménagé entre autres des magasins pour le filialiste de la mode Four Men, la chaîne de parfumerie Fredrik&Louisa ainsi que pour l’entreprise de télécommunications Telenor. En 2007, Umdasch a étendu son réseau en s’assurant la collaboration de Torger Svindland AS, partenaire norvégien de design et de shopfitting. Les boutiques de mode pour Geddon et Capone ainsi qu‘un FanShop pour le club norvégien Rosenborg Trondheim sont les résultats de ce partenariat qui va se poursuivre au même rythme à l’avenir. umdasch shop-concept

35


ÂŤ 36

umdasch shop-concept

SHOP aktuell 104


«Votre Robert Hartlauer» Au printemps 2008, la chaîne autrichienne de magasins de photo/lunettes/téléphones portables Hartlauer a lancé un nouveau concept de magasin. «Optik Pur» se concentre sur un assortiment de lunettes pour la clientèle des centres commerciaux et des emplacements de premier choix en centre ville. Hartlauer a développé ce concept avec Umdasch Shop-Concept. SHOP aktuell 104

umdasch shop-concept

37


SHOP REPORT Hartlauer Optik Pur

Text Reinhard Pender

Photos Hartlauer, Manfred Aigner

Dans la publication de l’entreprise Hartlauer «LÖWENMAGAZIN», d’exemple sur le marché autrichien de l’optique. Avec Optik Pur, le nouveau concept est ainsi présenté : «Du fait de l’augmentation Hartlauer emprunte une nouvelle voie dans l’optique lunetterie et des centres commerciaux, le comportement d’achat s’est consiconfirme ainsi son image de leader dynamique.» dérablement modifié au cours des dernières années et Hartlauer Une entreprise dynamique réagit à ce changement avec un nouveau concept de magaInfobox Avec plus de150 filiales et 1.300 sin – Optik Pur. Comme son Site: Shopping City Süd employés, dont 170 apprentis, nom l’indique, Optik Pur est un 2334 Vienne -Vösendorf Hartlauer est une des entreprises concept très puriste qui, préciAutriche autrichiennes de commerce de sément dans le domaine de la Contact : www.hartlauer.at détail les plus connues. Sa création lunetterie, doit aider les clients Surface de vente/nombre d’étages : 178 m² / 1 remonte à l’année 1971 lorsque à percevoir, dans un environneOuverture: avril 2008 Franz Josef et Renate Hartlauer ment réduit, les lunettes comBranche : optique ont acheté la maison au numéro me un article de mode. Optik Conception : Fürst/Bartosch, 6 de la Pfarrgasse à Steyr et ont Pur – depuis la mi-avril dans Umdasch Shop-Concept, Autriche ouvert un magasin photo moderle Shopping City Sud à VienAménagement du magasin : Umdasch Shop-Concept, Autriche ne. Par la suite, d’autres magasins ne/Vösendorf et dans le Plus Système d’aménagement : développé pour la marque se sont ouverts, l’assortiment s’est City Pasching – sert ainsi de Éclairage : Umdasch Shop-Concept, Autriche (conception), Elektro Kammerhofer (livraison) agrandi. Du fait de sa politique de complément au concept d’apprix agressive, Hartlauer a bientôt provisionnement de proximité eu la réputation d‘être un « avocat d’Hartlauer. Actuellement, l’endes consommateurs ». Ce n’est donc pas un hasard si le lion qui seigne recherche des emplacements appropriés dans les grands symbolise la force, la fiabilité et la justice est devenu l’emblème centres commerciaux d’Autriche ainsi que dans les centres vilde l’entreprise. En 1993 enfin, la branche de l’optique poussa les très fréquentés. Avec Optik Pur, on a réussi à présenter tout les hauts cris lorsque Hartlauer prit des lunettes dans son assord’abord un concept des plus modernes dans le design des magatiment et suscita une petite révolution en vendant des lunettes sins d’optique associé à des prix totaux uniques. Une toute noucomplètes à un prix fixe. En 1999, Hartlauer ouvrit la chaîne de velle génération de magasins a ainsi vu le jour, qui pourrait servir 38

umdasch shop-concept

SHOP aktuell 104


SHOP REPORT Hartlauer Optik Pur

Affirmée, moderne, sans fioritures : la présentation d’Optik pur dans le Shopping City Süd. La façade est engageante, attrayante, tout en laissant pressentir l’atmosphère intime du magasin.

fabrication la plus moderne d’Europe avec une capacité de 5.000 lunettes par jour, il emploie aujourd’hui quelque 300 opticiens dans ses filiales. Lorsque Franz Josef Hartlauer mourut, bien trop tôt, en l’an 2000, son fils Robert, qui n’avait à l’époque que 25 ans, reprit la direction de l’entreprise. Robert Hartlauer dirige l’entreprise tout à fait dans l’esprit de son père. Comme son père, il assume le rôle de testimonial, de figure publicitaire, et c’est ainsi qu’il sourit sur les affiches, dans les prospectus, et qu’il joue le rôle principal dans les spots publicitaires qui se terminent toujours par un aimable «votre Robert Hartlauer». Une publicité percutante avec une tête de lion a rendu l’entreprise célèbre. Celle-ci s’est également fait un nom par la formation professionnelle et la formation continue qu’elle dispense à ses collaborateurs dans le cadre de l’ « Hartlauer Akademie » Hartlauer, fournisseur de proximité Aujourd’hui Hartlauer se conçoit comme un fournisseur de proximité dans les domaines de la photographie, des télécommunications, de l‘optique et des appareils auditifs. Dans certaines grandes filiales, l’électronique de divertissement et les supports de son complètent l’assortiment, qui est perçu en tant que tel dans les magasins situés dans les centres commerciaux. Dans l’environnement dense d’un centre commercial, des assortiSHOP aktuell 104

Le rayon caractéristique des lunettes chez Hartlauer ... dans une vue d’ensemble ... et dans le détail avec le meuble rangement.

umdasch shop-concept

39


SHOP REPORT Hartlauer Optik Pur

La concurrence anime le commerce. Dans le SCS, Optik Pur côtoie ses concurrents.

Femmes

Unisexe Enfants

Cabine audiométrique

Zone d‘attente

Lunettes de soleil Tables d‘essayage

Ateliers

Caisse Sport/Sans monture/Aides visuelles Accessoires

Réfration

Bureau du peronnel

Structuration de l’assortiment, aménagement de l’espace et surfaces fonctionnelles en un coup d’œil.

Umdasch, partenaire professionnel ments bien définis ont une grande importance. C’était, comme il a déjà été indiqué, la raison principale de la conception d’Optik Pur. C’est par contre pur hasard qu’Optik Pur suive la tendance très forte, surtout dans les branches de la mode, à la différenciation, respectivement à la segmentisation du concept, des groupes cibles et de l’assortiment. Car, comme le souligne Robert Hartlauer dans un entretien avec SHOP aktuell, ce n’était pas l’intention du développement du concept.

40

umdasch shop-concept

Chez Optik Pur, Umdasch Shop-Concept a été à la fois un partenaire professionnel dans le développement du concept et un installateur de magasins. C’est un processus typique de stratégie de marque qui s’est déroulé. Les responsables d’Hartlauer ont familiarisé, sous forme de briefing, l’équipe d’Umdasch ShopConcept (Peter Radner et Katharina ben Salah ainsi que l’architecte Fürst) avec les exigences du projet. Il s’agissait notamment de définir les besoins en surface (différenciés en fonction de la surface de vente et des pièces annexes, salle de réfraction, salle des appareils auditifs, ateliers), le contenu/l’importance de l’asSHOP aktuell 104


SHOP REPORT Hartlauer Optik Pur

Les domaines fonctionnels – comme la caisse, les tables d‘essayage, l‘atelier, le studio des appareils auditifs – sont bien intégrés dans le concept général.

sortiment, les exigences fonctionnelles (en ce qui concerne également le système d’orientation), les facteurs de CI/CD. Sur la base des plans déjà connus des locaux dans le SCS et dans Plus City, Umdasch a établi un projet fonctionnel avec structuration de l’assortiment, aménagement de l’espace et concept d’orientation. En même temps les meubles de présentation caractéristiques ont été développés. Des tablettes de rayonnage légèrement arrondies avec des fentes horizontales pour recevoir les supports d’articles en plexiglas. Dans la zone murale, des miroirs sont placés entre les différents rayonnages, des photos sont disposées dans le haut et en bas des meubles de magasin remplissent l’importante fonction de stockage. Dans la zone d’entrée, les rayonnages forment un élégant portail. Le design moderne, sans fioritures, se retrouve dans les tables d’essayage. Le concept d’éclairage met l’assortiment en valeur. Il fait appel à des projecteurs sur rail (dans les zones murales), des downlights encastrés et des cylindres lumineux au-dessus des tables. SHOP aktuell 104

Le portail de rayonnages dans l’entrée a un éclairage indirect. Le concept ayant été accepté par Hartlauer, il a fallu alors fignoler. On est passé ensuite à l’agencement concret des deux premières filiales. « Le jour de l’ouverture a été certainement le jour le plus faste dans l’histoire de l’optique Hartlauer ! » a-t-on pu dire après le 16 avril. Les nouveaux magasins Optik Pur ont été véritablement pris d’assaut et ont, dès le premier jour, battu tous les « records d’ouverture ».

umdasch shop-concept

41


42

umdasch shop-concept

SHOP aktuell 104


SHOPS & SHOPPING San Francisco/Las Vegas

Text Reinhard Pender

Powell Street

Les Palazzo Shoppes, un tout nouveau temple du shopping à Las Vegas, reliés directement avec les Grand Canal Shoppes.

Le Westfield Shopping Center dans la Market Street et le ShoppingDistrict qui lui fait face autour de l‘Union Square regroupe à San Francisco presque toutes les grandes enseignes de la scène américaine du commerce de détail.

Dans les temples du shopping de San Francisco et Las Vegas Nous avons mis à profit un repérage pour un nouveau séminaire de la « Dramaturgie des magasins EN DIRECT » à Las Vegas pour explorer dans la métropole du désert et à San Francisco quelques tendances en matière de shops & shopping. Nous avons particulièrement remarqué certains grands magasins dotés d’un nouveau profil, des stratégies de segmentation et de différenciation ainsi que des magasins d’accessoires qui marchent bien. Comme métropole du shopping, San Francisco est nettement moins connu que New York, Chicago ou les destinations de divertissements tels que LA, Orlando ou Las Vegas. Et pourtant la plus européenne de toutes les grandes villes américaines offre également à cet égard quelques particularités. Ainsi notamment le Westfield Center dans la Market Street, le plus grand centre commercial à l’ouest du Mississippi et un exemple extraordinaire de projet local. SHOP aktuell 104

Il a été revitalisé en 2006 à grand renfort de dollars, 460 millions, et considérablement agrandi (plus de 100.000 m² de surface de vente, quelque 170 magasins, un spa, un megaplexe de 9 salles). L’immense complexe s’élève en terrasses sur 9 niveaux (!! – une structure guère réalisable en Europe). Une série de raffinements architectoniques amène le visiteur à des hauteurs inhabituelles. De larges malls étagés, d’immenses coupoles, des escaliers roulants aménaumdasch shop-concept

43


SHOPS & SHOPPING San Francisco/Las Vegas

L’aménagement en terrasses dirige les visiteurs du Westfield Center vers les étages supérieurs – qui sont au nombre de neuf.

Les escaliers roulants en forme de spirale attirent le regard dans le Westfield Center. Ils mènent chez Nordstrom, un des deux locataires de prestige.

Nordstrom se distingue par sses boulevards de la mode aux proportions généreuses.

gés en forme de spirale. Le vaisseau amiral de Bloomingdales sur ont leur mot à dire, celles qui vendent leurs produits sur la scène la côte ouest et le deuxième des plus grands Nordstrom américains du commerce de détail américain et du terrain de la globalisation sont ici les deux locataires de prestige qui offrent une culture du (voir plan). Une fois de plus, les grands magasins tels que Saks grand magasin de très haut niveau. Au milieu, les « habituels susFifth Avenue, Barneys New York et Neiman-Marcus ont de quoi pects » des malls américains avec des générations de concepts des impressionner. Le contraste toutefois ne pourrait pas être plus plus divers. La présence de Abercrombie & Fitch est particulièregrand, car deux rues plus loin l’Amérique des homeless people ment impressionnante. La marque « in » américaine s’affiche quatre est omniprésente. fois et, avec Abercrombie & Fitch, Abercrombie, Hollister et Ruehl joue avec brio dans le La Crocker Galleria (près de la Montgomery StaPlus d’informations sur registre du positionnement et de la segmention), à l’ambiance élégante, et l‘Embarcadero WWW : tisation. Des façades originales, une mise en Center (près du Ferry Building), à l’aménagement scène de la lumière, un marchandisage visuel ouvert, sont plutôt en mutation. Les petits cenwww.westfield.com/sanfrancisco/ de premier ordre, une bonne ambiance sonotres Pier 39, Anchorage Shopping, The Cannery www.embarcaderocenter.com re et un personnel parfaitement formé mettent et Ghiradelli Square autour du Fisherman’s Wharf www.simon.com tous les sens en éveil. On remarque que de ont une orientation touristique. À l’extérieur de www.forumshops.com nombreux magasins se consacrent au thème San Francisco les grands centres commerciaux www.thefashionshow.com de la chaussure et des accessoires, une autre sont le Great Mall à Milpitas, le Stoneridge Shopwww.wynnlasvegas.com tendance en hausse. ping Center et les Napa Premium Outlets. www.theshoppesatthepalazzo.com

Le quartier de l’autre côté de la Market Street avec en son centre l’Union Square offre une concentration d’enseignes emblématiques. Tiffany, Williams-Sonoma, Levi’s, Nike Town, Armani, Zara, H&M, Chanel, Escada, Gucci, Louis Vuitton ... Elles sont toutes là, celles qui 44

umdasch shop-concept

www.thegrandcanalshoppes.com

À Las Vegas les lumières ne s’éteignent jamais

www.americasshoppingplaces.com www.townsquarelasvegas.com www.fashionoutletlasvegas.com www.lasvegasoutletcenter.com

Las Vegas est la ville au monde où l’on peut le mieux observer les tendances du commerce de détail sous tous leurs aspects. Presque toutes les marques et les enseignes du commerce de détail SHOP aktuell 104


SHOPS & SHOPPING San Francisco/Las Vegas

Toujours éblouissant. Le monde d‘Abercrombie & Fitch merveilleusement mis en scène.

La zone de shopping la plus hot – avec plusieurs100.000 m² de surface de vente – va de Planet Hollywood (Miracle Miles)/Via Bellagio jusqu’à la Wynn Esplanade et le Fashion Show Mall qui lui fait face.

américaines et internationales y sont présentes, en règle générale avec la toute nouvelle génération de concepts. La diversité des types d’entreprises est également très marquée. Du centre commercial classique jusqu’aux immenses magasins d’usine, en passant par le centre commercial ouvert dans le style village, les mega malls à thèmes des grands hôtels, les chasseurs de tendances européens ont là un vaste champ d’action et de prospection. Et Wal-Mart teste actuellement sous le nom HE.5 un type de magasin respectueux de l’environnement, qui consomme 45 % d’énergie de moins que les super-centres commerciaux habituels de l’entreprise. Mais, en fin de compte, ce qui fait l’unicité de ce mega hub qu’est Las Vegas, c’est la parfaite association du commerce de détail avec le secteur du divertissement et de la gastronomie. C’est ce qui explique que 40 % des recettes sont générées par les jeux de hasard. Depuis longtemps également la métropole du désert est aussi une métropole des foires et des congrès. À la mi-mai 2008, le RECon, un salon international de l’immobilier commercial de la dimension d‘un EuroShop, a attiré 50.000 visiteurs. Avec 140.000 chambres d’hôtel, la ville dispose de capacités d’accueil ; jusqu’en 2011, elle doit même avoir SHOP aktuell 104

WHERE Las Vegas reaches an exclusive audience of high-earning professionals who lead an active lifestyle and have a passion for the best Las Vegas has to offer. Every month, there readers spend $171 million on retail and $141 million on dining, selections they’ve chosen from the brand’s exhaustive content.

40.000 chambres de plus. Le Project City Center situé directement sur le Strip, qui va combler l’espace vide entre les hôtels Bellagio, Monte Carlo et New York-New York, occupe une place prépondérante dans ce développement. Las Vegas 2008. Avec le Trump International (sans casino!) et le Palazzo, la ville s’est dotée de deux autres immenses hôtels, le Wynn Encore ouvrira à la fin de l’automne. Grâce surtout à leur agrandissement, les forum shops du Caesars Palace demeurent le centre commercial le plus attractif et le plus intéressant sur le plan de la dramaturgie à Las Vegas. C’est le luxe à l’état pur que l’on respire lorsque l’on flâne dans la Wynn Esplanade, « The Shoppes at the Palazzo » en sont la digne continuation. De là, après umdasch shop-concept

45


SHOPS & SHOPPING San Francisco/Las Vegas

Tout comme le Fashion Department Store de NeimanMarcus avec ses rayons de luxe très élaborés.

avoir traversé un palace impressionnant, on a un accès direct aux « Grand Canal Shoppes at the Venetian ». Ces trois temples du shopping sont une attraction à vous couper le souffle. Et pour couronner le tout, le Barneys New York, qui s’est arrimé entre le Palazzo et Venetian et est accessible aussi bien du Strip que du Palazzo. Ce Fashion Department Store sur 3 niveaux et quelque 8.000 m² de surface de vente frappe par son architecture généreuse et une présentation toute de légèreté. Par contre, la transformation de l‘ancien Aladdin en Planet Hollywood Resort & Casino n’est pas particulièrement réussie. Le centre commercial qui regroupe 170 magasins s’appelle maintenant « Miracle Mile Shops ». La façade a certes subi d’importantes modifications mais à l’intérieur l’aménagement rappelle l’ancien Aladdin. Quelque

46

umdasch shop-concept

peu à l’extérieur, à proximité du McCarran International Airport, s’est créé avec le Town Square un centre commercial ouvert de style village conçu très certainement en premier lieu pour les autochtones. Il offre un mélange attrayant de branches et de locataires. Le Las Vegas Outlet Center et le Las Vegas Premium Outlet Shops offrent en quelque sorte un approvisionnement de proximité en magasins d’usine. À une heure à peine de voiture – et reliés par un bon service de navettes – on trouve les Fashion Outlets of Las Vegas à Primm (à la frontière du Nevada et de la Californie). Incontestablement, la scène américaine du commerce de détail connaît également des hauts et des bas. Mais à tout moment elle fait figure d’exemple dans des disciplines comme l’architecture, la mise en scène, la stratégie et le marchandisage visuel. Une fois

SHOP aktuell 104


SHOPS & SHOPPING San Francisco/Las Vegas

Town Square

Fashion Outlets

Outlet Center

Premium Outlets

x

x

x

x

x

x

x

x

x

x

BCBG Max Azria

x

x

x

x

x

x

Miracle Mile

x

Grand Canal

Fashion Show

x

Banana Republic

Branches/Assortiments

Palazzo Shoppes

Forum Shops

Détaillants et enseignes dans les temples du shopping à Las Vegas *)

Women's Apparel Ann Taylor

bebe

x

x

x

x

x

Caché

x

x

x

x

x

Chico's

x

x

x

Gap

x

x

x

x

x

J. Crew

x

x

x

x

Lucky Brand Jeans

x

x

x

x

x

x

x

Marciano

x

Pacific Sunwear

x

Quiksilver/Roxy

x

Victoria's Secret

x

White House Black Market

x

x

x

x x

x

x

x

x

x

x

x

x

x

x

x

x

x

x

Men's Apparel

Le tout nouveau magasin amiral de Barneys New York à Las Vegas frappe par son architecture généreuse et son aménagement à l’aspect filigrané. Ici également, les accessoires jouent un rôle essentiel dans l’assortiment

de plus, c’est un regard dans les coulisses des petites et grandes stratégies que jettera l’expédition « Laden-Dramaturgie LIVE! » (La dramaturgie des magasins EN DIRECT) avec le Dr Christian Mikunda proposée par la Shop Academy d’Umdasch. Du 18 au 21 octobre 2008, elle sera de nouveau à Las Vegas – une bonne occasion d’y être en live !

Banana Republic

x

Gap

x

J. Crew

x

Lucky Brand Jeans

x

Pacific Sunwear

x

Quiksilver/Roxy

x

x x

x

x

x

x

x

x

x

x

x

x

x

x

x

x

x

x

x

x

x

x

x

x

x

x

x

x

x

x

x

x

x

x

x

x

x

x

x

Children's Apparel & Toys Gymboree

x

Health & Beauty Bath & Body Works

x

Perfumania

x

x

Jewelry, Watches, Eyewear & Accessories Fossil Landau

x x

x

x

x

x

Sunglass Hut

x

x

x

Swarovski

x

x

x

Ultra Diamonds

x

x x

x

x

x

x

x

x

Luggage, Handbags, Leather

Laden-Dramaturgie LIVE!

(La dramaturgie des magasins EN DIRECT!) Las Vegas – 18 – 21. 10. 2008 Une expédition-séminaire avec Christian Mikunda et Denise Mikunda Schulz À partir de Euro 1.740 (vol non compris)

Coach

x

x

Shoes Aldo

x

Cole Haan

x

Journeys

x

Skechers

x

The Walking Company

x

x

x

x x

x

x x

x

x

x

x

x

x

x

x

x

x

x

x

Department Stores Barneys New York

Les accessoires de luxe restent très tendance. Vus chez Cole Haan, Niccolo & Maffeo, Coach et Bottega Veneta dans la Wynn Esplanade et au Palazzo à Las Vegas.

SHOP aktuell 104

x

Bloomingdale's Home

x

Dillard's

x

Macy's

x

Neiman Marcus

x

Nordstrom

x

Saks Fifth Avenue

x

*) Il s’agit d’une sélection de centres commerciaux dans la zone de Las Vegas, sans garantie d’intégralité. Ont été considérés les détaillants et les enseignes qui sont représentés dans au moins quatre des centres commerciaux mentionnés ainsi que tous les department stores. Les restaurants et Food Courts ne sont pas compris. Période de l’enquête mai 2008. Copyright by SHOP aktuell.

umdasch shop-concept

47


SHOP EVENTS

Design Awards pour Barneys, ZEN, Globetrotter Ein Highlight der EuroShop 2008 war die vom EHI ausgerichtete EuroShop RetailDesign Conference, die besonders starken internationalen Zuspruch fand. Unter der Moderation von John Ryan (Retail Week) moderierten u. a. Ron Pompei, Todd Reisz (OMA), Lewis Allen (Portland Design), Rodney Fitch und Ramsay Weatherford (Macy’s). Im Rahmen der Veranstaltung wurden erstmals die EuroShop Design Awards für global vorbildliche Store-Konzepte vergeben. Die von Helmut Neher (Umdasch-Vorstand), Christian Kronsteiner (Umdasch Middle East) und Günther Berger (Umdasch USA) lauditierten Preisträger: Globetrotter Köln (Shop Design von Architekt Moths, eingerichtet von Umdasch Shop-Concept), ZEN Department Store Bangkok (Shop Design von Blocher Blocher Partners) und Barneys NewYork für das Projekt in Dallas. Un temps fort de l‘EuroShop 2008 a été l‘EuroShop RetailDesign Conference, organisée par l’Institut européen du com-

Preisträger und (Umdasch-) Laudatoren beim EuroShop RetailDesign Award ’08. Les lauréats et les laudateurs (d’Umdasch) lors de l‘EuroShop RetailDesign Award ’08.

merce, qui a suscité un très vif intérêt international. Présentée par John Ryan (Retail Week), elle a été animée entre autres par Ron Pompei, Todd Reisz (OMA), Lewis Allen (Portland Design), Rodney Fitch et Ramsay Weatherford (Macy’s). Dans le cadre de la manifestation, les EuroShop Design Awards ont été pour la première fois décernés pour des concepts de magasins exemplaires. Helmut Neher

(directoire d‘Umdasch), Christian Kronsteiner (Umdasch Middle East) et Günther Berger (Umdasch USA) ont fait l’éloge des lauréats : Globetrotter Cologne (shop design de l’architecte Moths, aménagé par Umdasch Shop-Concept), ZEN Department Store Bangkok (shop design de Blocher Blocher Partners) et Barneys Newor pour le projet à Dallas.

15. bis 17. Oktober 2009 in Alpbach/Tirol: DIE KUNST DER INSZENIERUNG II L’ART DE LA MISE EN SCÉNE II Schon jetzt sollten Sie sich den Termin für ein absolutes Highlight im internationalen Veranstaltungsprogramm der Umdasch Shop Academy vormerken: Vom Abend des 15. bis am Vormittag des 17. Oktober 2009 wird im Tiroler Kongressdorf Alpbach das Handels-Forum „Die Kunst der Inszenierung II“ stattfinden. An Hand von Disziplinen wie Kunst/Kultur/Wissenschaft/Forschung/Entertainment/Architektur, aber auch aus dem Handel selbst, werden prominente Referenten über Beispiele erfolgreicher Inszenierungen berichten. Moderiert wird diese außergewöhnliche Veranstaltung von TW-Herausgeber Peter Paul Polte, der bei der letzten Veranstaltung dieser Art u. a. Claus Peymann als Vortragenden begrüßen konnte. Das detaillierte Programm für die „Die Kunst der Inszenierung II“ wird Anfang 2009 bekannt gemacht. 48

umdasch shop-concept

Dès maintenant vous devriez noter les dates d’un grand moment du programme international de manifestations de la Umdasch Shop Academy : du 15 au soir jusqu’au matin du 17 octobre 2009 se tiendra à Alpach, le village tyrolien des congrès, le forum du commerce « L’art de la mise en scène II ». En s’appuyant sur des disciplines telles que l’art/la culture/la science/la recherche/le divertissement/l’architecture mais aussi le commerce, des intervenants réputés rendront compte d’exemples de mises en scène à succès. Cette manifestation hors du commun sera présentée par l’éditeur du magazine TextilWirtschaft, Peter Paul Polte qui, lors de la dernière manifestation de ce genre, a pu entre autres accueillir comme conférencier le metteur en scène Claus Peymann. Le programme détaillé de « L’art de la mise en scène II » sera publié au début de 2009.

Das idyllisch in der Tiroler Bergwelt gelegene Kongressdorf Alpbach wird vom 15. bis 17. 10. 2009 Schauplatz von „Die Kunst der Inszenierung II“ sein. Alpbach, un village de congrès idyllique dans les montagnes tyroliennes, accueillera du 15 au 17.10.2009 « L’art de la mise en scène II ».

SHOP aktuell 104


SHOP EVENTS

Shopping-Center im Palais Pallavicini Shopping-Center au Palais Pallavicini Das altehrwürdige Palais Pallavicini war stimmiger Schauplatz des 33. österr. Umdasch Shop-Concept-Forums am 7. April 2008 in Wien. Unter dem Titel „Die 72 Geheimnisse der Shopping-Center“ entführte ECE-Geschäftsführer Klaus Striebich die mehr als 200 Besucher in die Welt des Shopping-Center-Managements. Le respectable Palais Pallavicini a accueilli le 33e forum autrichien d’Umdasch Shop-Concept le 7 avril 2008 à Vienne. Sous le titre « Les 72 secrets du ShoppingCenter », le directeur d’ECE, Klaus Striebich a emmené les quelque 200 visiteurs dans le monde du management du ShoppingCenter.centre management.

Klaus Striebich bot in altehrwürdigem Rahmen ein brandaktuelles Thema. Klaus Striebich a présenté dans un cadre respectable un thème des plus actuels.

La Umdasch Shop Academy thématise « Le nouveau centre » Encore plus de 20 manifestations sont à l’automne au programme de la Umdasch Shop Academy. L’Autriche, l’Allemagne, la Suisse, l’Italie, le Royaume-Uni et les ÉtatsUnis accueilleront les diverses manifestations (voir le calendrier des manifestations pages 50/51). Une manifestation inhabituelle et intéressante se déroulera le 4 novembre 2008 au ShopShow d’Umdasch à Amstetten. La Shop Academy accueillera le Handelstages der Wirtschaftskammer Niederösterreich (Journée du coommerce de la Chambre économique de BasseAutriche), le forum d’Umdasch Shop-Concept, prévu à l’origine à cette date, y est quasi intégré.. Le thème cadre de la manifestation est « Le nouveau centre dans le commerce ».La présentation sera assurée par Ronald Barazon, Helene Karmasin y

fera un exposé de principe. D’autres conférences et une discussion de podium avec des représentants du commerce montreront quelles chances s’offrent aux moyennes entreprises du commerce de détail. Le nouveau séminaire « Ladengestaltung für Praktiker » (Aménagement des magasins pour les commerçants) est tout à fait conçu en fonction des exigences des entreprises moyennes du commerce de détail. Il présente différents éléments et moyens de décision pour aménager un magasin avec succès (stratégie de marque, conception du magasin, shop design, systèmes d’aménagement, marchandisage visuel, éclairage du magasin, tendances internationales). La palette d’intervenants se compose d’experts à l’échelle interna-

tionale du Umdasch Shopfitting Group. La première aura lieu le10. 9. à Oberentfelden, les autres dates sont le 7. 10. (Amstetten) et le 23. 10. (Neidenstein). Pour ceux et celles qui ne veulent pas faire le voyage à Las Vegas pour y participer à « La dramaturgie des magasins EN DIRECT ! » (18. – 21. 10.), une variante en abrégé de ce séminaire très recherché avec Christian Mikunda est prévue les 19/20 septembre 2008 à Vienne : « Laden-Dramaturgie LIVE&KOMPAKT » (La dramaturgie des magasins EN DIRECT&COMPACTE). En 2009, « Laden-Dramaturgie LIVE ! » sera à Tokio au programme (17 – 20. 5.), les repérages ont déjà eu lieu.

Günther Berger, Anton Gassner, Andreas Küssner, Alfred Leitl, Max Wöss et Mathias Seiler sont les intervenants, respectivement les présentateurs du nouveau séminaire « Ladengestaltung für Praktiker »

SHOP aktuell 104

umdasch shop-concept

49


Livres Bücher Calendrier Kalender

Neue Bücher Nouveaux livres (édition allemande) Christian Scheier, Dirk Held

Was Marken erfolgreich macht Brauchen wir wirklich ein weiteres Buch zum Thema Marke? Die Autoren dieser Neuerscheinung bejahen vehement. Während die gängigen Markenmodelle nur das „Was“ erfolgreicher Marken erklären, gehen die beiden Psychologen einen entscheidenden Schritt weiter und begründen das „Wie“ und „Warum“ der Anziehungskraft starker Brands.

BDIA – Bund Deutscher Innenarchitekten (Hrsg.)

Handbuch Innenarchitektur 2008/09 Ein harmonisches Raumkonzept verbindet technische und emotionsgeladene Details. Das jährlich erscheinende Handbuch präsentiert 20 Projekte, die solche Konzepte erfolgreich umsetzen. Der Leser erhält einen Überblick über aktuelle Trends und Entwicklungen in der Innenarchitektur, die auch Impulsgeber für den Handel sein können.

Rudolf Haufe Verlag, Ludwigsburg 2008, 234 Seiten, ISBN 978-3-448-08610-2 29,80 €

Callwey, München 2008, 200 Seiten, ISBN 978-3-7667-1742-9 29,95 €; 50,90 Sfr

Gerrit Heinemann

J. Zentes, D. Morschett, J. Krebs

Multi-Channel-Handel

HandelsMonitor 2008 Die neue Mitte

Das World-Wide-Web ist erwachsen geworden, der Online-Handel boomt. Eine Entwicklung, die Multi-Channel-Retailing zum Top-Thema macht. Dieses Buch erläutert systematisch Erfolgsfaktoren, Best Practices und zu guter letzt auch die Frage, wie sich Multi-Channel rechnet. Gabler Verlag, Wiesbaden 2008, 215 Seiten, ISBN 978-3-8349-0789-9 29,90 €

Die totgeredete Mitte erlebt ihr Comeback. Der HandelsMonitor 2008 diskutiert das breite Spektrum an Einflussfaktoren dieses Phänomens. Im Anschluss lüftet das Werk anhand zahlreicher Beispiele auf Sortiments-, Produkt- und Handelsformat-Ebene das Erfolgsrezept der Neuen Mitte. Verfeinerte, verbesserte Geschäftsmodelle und eine klare Positionierung sind wichtige Zutaten. Deutscher Fachverlag, Frankfurt am Main 2008, 193 Seiten, ISBN 978-3-86641-113-5 198 €

Event-Kalender Calendrier des Manifestations* Date

Lieu

Manifestation

Genre

Information

3. – 5. 9. 2008

Seattle

International Retail Design Coference

Design Conference

www.irdconline.com

10. 9. 2008

Oberentfelden

Ladengestaltung für Praktiker

Eintagesseminar, Andreas Küssner

www.umdasch-shop-concept.com

11./12. 9. 2008

Zürich

58th International Retail Summit

Handelstagung (English and French simultaneous translation)

www.gdi.ch

16./17. 9. 2008

Köln

Store Planning + Design

Konferenz

www.ehi.org

16. – 18. 9. 2008

Mumbai

India Retail Forum 2008

Retail Congress

www.indiaretailforum.in

17. 9. 2008

Oberentfelden

Der erste Eindruck zählt

Eintagesseminar, Margrit Lipczinsky

www.umdasch-shop-concept.com

18./19. 9. 2008

Berlin

German Council Congress

Shopping-Center-Kongress

www.gcsc.de

19./20. 9. 2008

Wien

Laden-Dramaturige Live&Kompakt!

Shop-Expedition, Dr. Christian Mikunda

www.umdasch-shop-concept.com

23. 9. 2008

Renens

Ladendiebstahl LIVE!

Séminaire d´un jour, Jürgen Schmidt

www.umdasch-shop-concept.com

24./25. 9. 2008

Verona

Store Branding

Seminario della durata di un giorno, Gerhard Lipp

www.umdasch-shop-concept.com

29. - 30. 9. 2008

Berlin

Luxury Summit

Mode-Kongress

www.twnetwork.de

30. 9. 2008

Düsseldorf

Mehr Ertrag auf gleicher Fläche

Eintagesseminar, Christian Göggerle

www.umdasch-shop-concept.com

7. 10. 2008

Amstetten

Ladengestaltung für Praktiker

Eintagesseminar, Markus Wöss

www.umdasch-shop-concept.com

7. 10. 2008

Neidenstein

Visual Merchandising für Praktiker

Eintagesseminar, Irmgard Heyd

www.umdasch-shop-concept.com

8. 10. 2008

Bozen

Mehr Ertrag auf gleicher Fläche

Eintagesseminar, Markus Haslinger

www.umdasch-shop-concept.com

13./14. 10. 2008

London

European Outlet Seminar

ICSC Seminar

www.icsc.org

14. 10. 2008

Amstetten

Visual Merchandising für Praktiker

Eintagesseminar, Irmgard Heyd

www.umdasch-shop-concept.com

14. 10. 2008

Düsseldorf

Umdasch Shop-Concept-Forum

Fachvortrag, Uwe Seibicke

www.umdasch-shop-concept.com

14. – 16. 10. 2008

Macao

Asia Expo

Global Retail Event

www.icsc.org

18. – 21. 10. 2008

Las Vegas

Laden-Dramaturgie LIVE!

Shop-Expedition, Dr. Christian Mikunda

www.umdasch-shop-concept.com

50

umdasch shop-concept

SHOP aktuell 104


Bücher Livres Kalender Calendrier

Robert Misik

Jennifer Hudson

Das Kult-Buch – Glanz und Elend der Kommerzkultur

Restroom- Zeitgenössisches Toilettendesign

Robert Misik thematisiert in diesem Buch, dass Güter mehr und mehr auf Grund ihrer Images konsumiert werden und der Gebrauchswert zur Nebensache verkommt. Mit Ware wird ein Stück Identität gekauft. Kurz gesagt: Es handelt sich hier um eine pointierte Bestandsaufnahme des Lifestyle-Kapitalismus in schillernde Aufmachung und ebenso schillernden Titel verpackt.

Lange Zeit unterschätzt, werden gepflegte Toilettenanlagen heute als wichtiger Wohlfühlfaktor in öffentlichen Räumen erkannt. Dies gilt insbesondere auch für Geschäfte und Shopping-Center. Jennifer Hudson geht auf Entdeckungsreise und stellt 45 Toiletten-Designs aus der ganzen Welt vor, gestaltet von bekannten Architekten und Designern.

Aufbau Verlagsgruppe, Berlin 2007, 199 Seiten, ISBN 978-3-351-02651-6 19,95 €; 38,60 Sfr

avedition, Ludwigsburg 2008, 192 Seiten, ISBN 978-3-89986-100-6 39 €; 66 Sfr

(édition allemande/anglaise) Dominic Sacher

Peter Zec (EDITOR)

Shopleuchten – Gutes Licht für den Einzelhandel

red dot design yearbook 2008/2009 vol. 1, 2

Dominic Sacher, erfahrener Lichtplaner und Leuchtendesigner, erklärt in diesem Buch verschiedene Effekte und Formen der Shopbeleuchtung. Zur Veranschaulichung werden gelungene Lichtinszenierungen unterschiedlicher Branchen, von Textil über Buch bis Kosmetik, gezeigt. Exkurse zu Spezialthemen (Visual Merchandising, Messung, Wartung&Effizienz u. a.) runden das Werk ab.

The jury of the “red dot design awards” selects the most interesting and exciting design projects. And the winners 2008 are… listed in the yearbook for the first time in two volumes. Vol. 1 “Living” presents products for a more attractive life at home. Vol. 2 “Doing” shows innovative designs for a stylish lifestyle in the age of communication.

DZA-Verlag, Altenburg 2008, 164 Seiten, ISBN 978-3-936300-46-8 39 €

avedition, Ludwigsburg 2008, 2 volumes, 892 pages ISBN 978-3-89939-096-4 88 €, 139 $, 140 SFr

Date

Lieu

Manifestation

Genre

Information

21. 10. 2008

Amstetten

Ladendiebstahl LIVE!

Eintagesseminar, Alfred Fuchsgruber

www.umdasch-shop-concept.com

23. 10. 2008

Neidenstein

Ladengestaltung für Praktiker

Eintagesseminar

www.umdasch-shop-concept.com

28./29. 10. 2008

Köln

Energiemanagement im Einzelhandel

Konferenz

www.ehi.org

30. 10. 2008

Oberentfelden

Ladendiebstahl LIVE!

Eintagesseminar, Alfred Fuchsgruber

www.umdasch-shop-concept.com

3. 11. 2008

Zürich

Umdasch Shop-Concept-Forum

Fachvortrag, Dr. David Bosshart

www.umdasch-shop-concept.com

4. 11. 2008

Amstetten

„Die Neue Mitte im Handel“

Handelstag WKNÖ

www.umdasch-shop-concept.com www.wko.at/handel

5./6. 11. 2008

Düsseldorf

Modehandelskongress

Kongress

www.bte.de

11./12. 11. 2008

Berlin

Deutscher Handelskongress 2008

Kongress

www.handelskongress.de

13. 11. 2008

London

Umdasch Shop-Concept-Forum

Specialist Lecture

www.umdasch-shop-concept.com

10. 11. 2008

Lausanne

Umdasch Shop-Concept-Forum

Conférence, Tobias Humpert

www.umdasch-shop-concept.com

19. – 21. 11. 2008

Cannes

MAPIC

Retail Real Estate Fair

www.mapic.com

20./21. 11. 2008

München

World Marketing & Sales Forum

Marketing-Kongress

www.hsmglobal.com

25./26. 11. 2008

Köln

„Gefährdete Liebschaften“

Fachkongress Marketing

www.ehi.org

2. 12. 2008

Kelkheim

Trendreport 2008 (Horx)

Afterwork-Seminar

www.zukunftsinstitut.de

10. – 12. 2. 2009

Düsseldorf

EuroCIS

Trade Fair for IT in Retail

www.eurocis.com

23. – 25. 3. 2009

Las Vegas

GlobalShop

Retail Design and In-Store Marketing Fair

www.globalshop.org

17. – 20. 5. 2009

Tokio

Laden-Dramaturgie LIVE!

Shop-Expedition, Dr. Christian Mikunda

www.umdasch-shop-concept.com

15. – 17. 10. 2009

Alpbach/Tirol

„Die Kunst der Inszenierung II“

Handels-Forum (English simultaneous translation)

www.umdasch-shop-concept.com

26. 2. – 2. 3. 2011

Düsseldorf

EuroShop

The Global Trade Fair

www.euroshop.de

* Les informations sur les manifestations sont données dans la langue de celles-ci.

SHOP aktuell 104

umdasch shop-concept

51


Der Auftritt der Umdasch Shopfitting Group an der EuroShop 2008 in Düsseldorf beeindruckte die Messebesucher aus aller Welt. Unter dem Motto tasteandstyle standen Emotionen und Produktinnovationen im Vordergrund der Präsentation. La présentation du Umdasch Shopfitting Group à l‘EuroShop 2008 à Düsseldorf a impressionné les visiteurs du monde entier. Placées sous le signe du tasteandstyle, les émotions et les innovations de produits ont été au premier plan de la présentation.

www.umdasch-shop-concept.com Member of the Umdasch Shopfitting Group

Umdasch Shop-Concept GmbH A-3300 Amstetten Tel. +43 7472 605-0, Fax 63487 usca@umdasch.com Umdasch Shop-Concept AG CH-5036 Oberentfelden Tel. +41 62 7372525, Fax 7372550 usco@umdasch.com Umdasch Shop-Concept GmbH D-74933 Neidenstein Tel. +49 7263 401-0, Fax 401-145 uscn@umdasch.com

Umdasch Shop-Concept SAS F-91160 Champlan Tel. +33 1 60491840, Fax 60491841 uscf@umdasch.com Umdasch Shop-Concept Ltd. GB-Oxford OX4 1LF Tel. +44 1865 207800, Fax 207801 uscuk@umdasch.com Umdasch Shop-Concept Ltd. IRL-Drogheda Tel. +353 871 200 184, Fax 41 686 1634 uscir@umdasch.com

Umdasch Shop-Concept S.r.l. I-39055 Pineta di Laives (BZ) Tel. +39 0471 958700, Fax 958777 uscbz@umdasch.com Umdasch Shop-Concept GmbH NL-7556 BN Hengelo (Ov.) Tel. +31 74 2467360, Fax 2504423 uscnl@umdasch.com Umdasch Shop-Concept spol. s r.o. CZ-37001 České Budějovice Tel. +420 387022011, Fax 7022013 budweis@umdasch.com

Umdasch Shop-Concept L.L.C UAE-Dubai Tel. +971 4 3618462, Fax 3618335 uscme@umdasch.com ShopConsult by Umdasch GmbH A-3300 Amstetten Tel. +43 7472 605-0, Fax 605-3500 consult@umdasch.com

Umdasch Shop-Concept et Umdasch Shopfitting Group sont en outre à votre disposition dans les bureaux d’études et de vente et dans les endroits suivants (une sélection). Autriche : Vienne, Traun/St. Martin, Innsbruck, Klagenfurt. Suisse : Münsingen (Berne), Renens (Lausanne). Allemagne : Hambourg, Oberhausen, Monheim, Bad Hersfeld, Bamberg, Hofheim/Wildsachsen.­ Pays-Bas : Delft. France : Claix/Grenoble. Italie: Parme, Milan, Roncadelle. Espagne : Madrid. Suède : Göteborg. Norvège : Oslo, Stavanger. Slovénie : Slovenska Bistrica. Croatie : Zagreb. Serbie : Belgrade. Pologne : Varsovie. Russie : Moscou. Grèce : Athènes. Israël : Tel-Aviv. Arabie saoudite : Djedda. Canada : Toronto. USA : New York, Newport Beach/CA. Et partout où vous le souhaitez !

www.umdasch.com • www.umdasch-shop-concept.com • www.assmann.at • www.jonas-shop.com • www.shopconsult.at

Magazine  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you