Page 1

04

30 PROJETS BELGES ÉMINENTS PLAN est une édition spéciale de Home Sweet Home janvier - février - mars 2017 Bureau de dépôt 2200 Herentals I - P608241 Uitgeverij Balfin - Belgiëlaan 4b - 2200 Herentals

PB-PP BELGIË(N) - BELGIQUE


Architecte: Alix De Crombrugghe

Notre profil ne vous laissera pas indifférent... Le profil à rupture de pont thermique de Varosteel® dispose d’une valeur de transmission thermique réelle de 1,75w/m² et 1,49w/m2 pour une fenêtre fixe.

AVEC DOUBLE OU TRIPLE VITRAGE

4 COMPARTIMENTS 2 CM 2 CM À RUPTURE DE PONT THERMIQUE


PRÉFACE Légers, souples, démontables et hauts Un tiers de l’énergie totale consommée sur terre1 l’est par la moitié de la population mondiale pour ses propres bâtiments2. En parallèle, les plus démunis3, qui représentent 12,8% des pays en voie de développement ou émergents4, construisent déjà des bâtiments “zéro énergie” sous la contrainte de leur environnement socio-économique. D’ici à la fin du siècle, la planète devrait avoir livré toutes ses réserves d’énergie connues à ce jour en pétrole, charbon, gaz naturel et uranium. La source d’énergie serait alors principalement solaire5, donc électrique et thermique, alors qu’actuellement, 18% seulement de l’énergie consommée l’est sous forme électrique. Industrie, transport et construction devraient donc inexorablement s’électrifier, avec un impact déterminant tant sur notre environnement que sur la nature des matériaux de construction et leur usage. Des robots “paveurs” remplaceraient-ils les asphalteuses de nos routes? La construction en béton, qui n’est populaire que depuis un siècle seulement6, ne serait probablement plus admise qu’avec une géométrie spatiale propre à lui permettre de s’adapter à des besoins qui évoluent immanquablement au fil du temps. Comme cette géométrie spatiale “amène” serait difficile à faire accepter et donc à mettre en œuvre, on en reviendrait à la construction démontable faite de composants recyclables. Pour les constructions lourdes, elle demanderait, à résistance de maçonnerie égale, de revenir à des mor tiers “faibles” liant entre elles des briques “résistantes”, abandonnant les mor tiers “résistants” entre briques “faibles”, tous deux mis au point après le premier choc pétrolier de 1974, forçant la fissure et générant la construction à démolir. On redécouvrirait aussi les ver tus de la terre crue, additionnée ou non de fibres, de la pierre calcaire, du bois, … À performance d’étanchéité égale, on réinventerait l’ar t du joint et du trait d’ombre pour éviter les mastics silicones7. On redécouvrirait les ver tus de la lumière naturelle et l’intérêt du verre de clar té cristalline8 associé à une protection solaire distincte. Mais tout cela demanderait de renouer avec la maîtrise de la géométrie et du dessin, avec l’usage d’éléments constructifs à la mesure de l’homme. Cela demanderait aussi d’utiliser à bon escient les progrès scientifiques et techniques extraordinaires de ces dernières décennies en ce qui concerne tant les outils de dessin et de calcul, que les matériaux (plastique, verre, métaux) et les moyens de fabrication et de construction. Le dessin raisonné conduirait à la légèreté (même relative, lorsque l’on pense à la maçonnerie) pour réaliser des bâtiments qui seraient “zéro énergie” a priori. Tant l’économie que le respect de l’environnement inciteraient à employer aussi des matériaux de très haute résistance et à renouer avec la souplesse des constructions9, étonnamment redoutée depuis un siècle seulement. L’acier10 peut déjà, par exemple, remplacer très utilement le béton. Un acier de qualité S200011 pourrait ainsi être mis en œuvre sous forme de tubes irrigués par de l’eau (ou de l’huile), assemblés pour former des structures très hautes, extrêmement légères et résistant indéfiniment à l’incendie. On peut aussi concevoir des structures faites de colonnes tubulaires en bois déroulé, réenroulé selon un diamètre, une épaisseur de paroi et une longueur12 quelconques, puis remplies de sable. L’habillage des par ties pleines de l’enveloppe, principalement constitué d’une épaisseur de 30 à 40cm de matériau isolant, peut être d’une légèreté extrême. Son étanchéité extérieure devient photovoltaïque13 et sa face intérieure peut être réalisée en n’impor te quel matériau, pourvu qu’il soit étanche à l’air et pare-vapeur. Passons à l’urbanisme. La surface de la planète devrait redevenir perméable après s’être étanchéifiée de manière alarmante par les constructions et les routes. Les terres sacrifiées à la production de viande14 devraient aussi être graduellement rendues au redéploiement de la biodiversité végétale. Cela devrait aller de pair avec la régression progressive des réseaux enterrés de toutes natures15, coûteux et inefficients, et à leur remplacement par des réseaux aériens, qu’il s’agisse des routes, des tunnels de métro16, ou des réseaux d’égouts, d’eau, de gaz, d’électricité, et maintenant d’ICT. Cela conduirait aussi à la décentralisation des sources de production de toutes natures pour en réduire les réseaux, leur coût et leur empreinte environnementale17. Parallèlement à l’entretien et la restauration des seules par ties historiques des villes, il faudrait bien sûr mettre de l’ordre et de la logique dans l’aménagement du territoire, et se résoudre à réaménager tant les vastes quar tiers d’habitat pavillonnaire que les zones industrielles peuplées d’usines de plain-pied. Les premiers, peu équipés en réseaux, pourraient être graduellement et délicatement rendus à la nature. Les secondes, abondamment équipées de réseaux de toutes natures et dont la surface est presqu’entièrement imperméable, seraient idéales pour accueillir de nouvelles petites villes verticales dont les constructions et voies de circulation n’occuperaient plus que 10% de la surface du sol, les 90% restants ayant été rendus à la nature (voir note n°16). Les usines se redéploieraient proprement et à la ver ticale18, au pied de hautes constructions. Il faudrait donc réinventer la vie en hauteur, une vie qui n’existe pas dans les tours actuelles, toutes isolées les unes des autres et dépendant de connections au sol et souterraines. A l’instar des villes et des villages de montagne, ces nouvelles constructions demanderaient des rues en pente19 pour en atteindre tous les niveaux, des transpor ts en commun ver ticaux, éclairés naturellement et économes en énergie (et non pas des ascenseurs énergivores et aveugles), des places publiques “volumiques” et en hauteur éclairées et ventilées naturellement, des fonctions urbaines réparties sur la hauteur du socle industriel. Finalement, des ponts devraient liaisonner les tours en hauteur, non seulement afin d’éviter les routes au sol et contenir les réseaux, mais aussi pour éviter le surcoût lié à la résistance au vent des immeubles de grande hauteur. “Ordre et méthode sont les prémices de la beauté”, disait je ne sais plus quel poète. Ils sont aussi, pour moi, prémices de l’imagination qui nous fait toujours si cruellement défaut. Je tente d’y palier en m’engouffrant régulièrement dans des digressions intellectuelles de toute nature en quête de surprises, entre autres par le dessin, la géométrie, l’équation, … Mes recherches de structures légères20 m’incitaient ainsi dès 1990 au dessin du fractal du carré, puis des autres polygones réguliers et leur projection sur des surfaces courbes. Les fractals des polyèdres réguliers suivirent il y a deux ans à la recherche de je ne sais plus quoi. Ce n’est qu’il y a un mois que j’ai pensé à dessiner les spirales fractales du triangle de Pythagore et tout cela ne m’a encore été d’aucune utilité. N’est-ce pas là la fascination du cheminement réflexif? Philippe Samyn, 2016-12-22

109 PWh en 2014 (109.1012 kWh) dont seulement 4,4% en 2015 par l’énergie nucléaire si dangereuse. 2 Uniquement pour le logement et le secteur ter tiaire. L’industrie et le transpor t se par tageant à par ts égales les deux autres tiers. 3 Ceux qui vivent avec moins de 1,9€ par jour. 4 Selon les derniers chiffres de la Banque mondiale. 5 Le soleil donne chaque année 1.000.000 PWh à la terre (contre 39 PWh pour l’éolien et 9 PWh pour l’hydroélectrique). 6 Avant, et à l’exception de quelques-unes dues à l’Empire romain, toutes les constructions érigées sur terre étaient démontables. 7 Qui de surcroît a conduit à tant de constructions ignorant l’échelle humaine et lisses comme marbre. 8 Le verre “extra-clair” offre la meilleure performance tant en matière de rendu des couleurs (99%) que de transmission lumineuse (91%, voire 97% avec une couche antireflet). Tant le verre sous vide équipé de vantelles extérieures que les enveloppes à trois couches de verre séparées par deux cavités avec vantelles intérieures permettent déjà maintenant d’atteindre un Ug = 0,4 W/m² °K et un facteur solaire FS = 0,12. 9 S’il est toujours raisonnable (et encore) de vouloir des planchers raides et qui ne vibrent pas, il n’y a aucune raison de ne pas accepter une enveloppe résistante, légère et souple (toiture et façades, voire des balcons !) tant qu’elle satisfait aux critères d’isolation et d’étanchéité. Il est donc des plus ironiques de constater la régression intellectuelle offerte par une norme belge de cette année qui réduit la déflexion admissible du verre de 1/100 à 1/200 de la por tée! 10 Dont la fraction recyclée compte pour 70% de nos jours, contre quasi 0% il y a seulement 50 ans. 11 Présentant une limite élastique de 2000 MPa, à comparer aux valeurs de 235 et 355 MPa des aciers usuels S235 et S355. 12 Inventées par Karel Kunnen en 1996 dans le cadre de mon cours sur les structures en bois aux étudiants ingénieurs à la VUB. 13 Sous nos latitudes, une surface ver ticale orientée au Nord reçoit encore 35% (soit 385 kWh/m² par an) de l’énergie solaire obtenue par une surface orientée au Sud et inclinée à 60° sur l’horizon (soit 1100 kWh/m³ an). 14 La production de viande sur la planète est passée de 75 millions de tonnes en 1961 à 294 millions de tonnes en 2016 (soit fois 3,92) pour une population mondiale passée de 3,1 à 7,35 milliards d’habitants (soit fois 2,37). La consommation par personne a ainsi augmenté de 65% sur 55 ans! 15 Et des projets romantiques de l’urbanisme souterrain ! 16 Ils découlaient de leur nécessaire intégration dans les villes anciennes qui étaient encore petites, mais l’habitude est restée, même pour les par ties de villes moins denses où des systèmes de transpor t aériens sont mieux adaptés. 17 Voir à ce sujet, le e-book: “La ville ver ticale” (FR) ou “The ver tical city” (GB) sur www.samynandpar tners.com (l’Académie en poche, Académie royale de Belgique). 18 Jusqu’en 1950, la plupar t des usines de transformation occupaient des immeubles multi-étages implantés au cœur de nos villes belges. 19 Si je l’avais déjà imaginé en 1998, et sans succès, pour la “Tour centrale” à Bruxelles (entrer “364” dans “search” sur www.samynandpar tners.com), Zhang Yue, lui, l’a fait pour une tour de 57 étages à Chenzhou (Chine). 20 Voir 03/198 sur www.samynandpar tners.com. 1


04

10

16

22

28

A.M SYNERGY – L’escaut

A2D Architects

a2o - atelier voor architectuur en omgeving

Abscis Architecten

Architectuuratelier Dertien12

34

40

46

52

58

Areal Architecten

Art & Build Architect

ASSAR ARCHITECTS

Bureau Bouwtechniek

BURO II & ARCHI+I

64

70

76

82

88

Compagnie O architecten

CONIX RDBM Architects

Declerck - Daels, Architecten

Dehullu Architecten

denc!-studio

& Zaha Hadid Architects


94

100

106

112

118

Dethier Architectures

IEA import.export ARCHITECTURE

Jaspers-Eyers & Partners

Jaspers-Eyers & Partners

Klaarchitectuur

124

130

136

142

148

LLOX Architecten

M2 Architecten

META architectuurbureau

Philippe Samyn & Partners

POLO Architects & META architectuurbureau

154

160

166

172

178

PT Architecten

S3Architecten

Syntaxe Architectes

Veelaert Architecten & Partners

XDGA / Xaveer De Geyter Architects

ARCHITECTURE IS LIKE WRITING. YOU HAVE TO EDIT IT OVER AND OVER SO IT LOOKS EFFORTLESS. ZAHA HADID


A.M SYNERGY – L’escaut

Waterloo en musique

Si, lors d’une balade dans les petites rues

destine dès le début à prendre la forme d’un

au bord du canal, vous empruntez la rue de

collectif appelé à transcender l’architecture

l’Escaut à Molenbeek-Saint-Jean, vous pas-

en tant que telle. "Dès le départ, le projet se

serez peut-être devant cette grande porte

voulait plus vaste qu’un simple cabinet, l’en-

coincée entre deux façades qui ouvre sur la

vie de travailler en collectif a toujours été

�a�nifi�ue cour intérieure d�un ancien b�ti-

l�. �u�ourd��ui� notre b�ti�ent accueille des

ment industriel. C’est dans ce cocon niché

expositions et un espace de rencontre pour

en cœur d’îlot que s’est installé le collectif

artistes. Nous montrons ainsi que l’architec-

d’architectes l’escaut, qui a inspiré l’extension

ture ne doit pas se couper de la culture mais

de la Chapelle musicale Reine Élisabeth à

peut au contraire être engagée." La collabo-

Waterloo. Nous avons échangé quelques

ration revêt donc une importance cruciale dans la philosophie l’escaut. de ces deu� salles de réunion de dont la �lusL’une �rande�

tion du club�ouse et du ��ractise� � o� les

avec son Bastin. un mots vestiaire avecfondateur, douches,Olivier se trouvent

�olfeurs �rati�uent leurs cou�s sur deu�

d’ailleurs de à l’origine de collaborations ��� ��� �otteestau�dessus l�étan�� de terme�edetout ses res�ire études, la suivies en Au sous�sol. classedeetstages la

niveau�. �es arc�itectes avaient le si�nal de

l’agrandissement de laàprestigieuse Chapelle une vue exclusive caractère unique. dans le �onde l�art et du t�é�tre� �livier créant s�ortivité et fut de réalisé �our un bud�et

départ pour la réalisation du clubhouse pour

à Waterloo. club�ouseReine est Élisabeth é�ui�é d�un s�st��e de Bastin fonde cabinet d’architectes, raisonnable �r�ceun � l�utilisation d�entre autresqu’il �e musicale

le co��act �olf de � �oles et une �iste de ��

la préfabrication en acier, des panneaux

sécurité �aut de �a��e et a re�u le l�eco-

�oles� soit la �lus lon�ue du �a�s.

de façade en béton, de l'Héraclite, des sols

label vert �r�ce au� solutions écolo�i�ues

�e b�ti�ent du �reen�ee�in�� un �all de

en béton polis et lavés et du thermowood.

utilisées, comme une pompe à chaleur

500m� �our le stoc�a�e de �atériel et de

"On peut voir l'ensemble du clubhouse

�uisant son éner�ie des étan�s sur le �olf

machines pour l'entretien des terrains, est

co��e une bo�te �late et allon�ée� visible

(1.50m de profondeur), les panneaux

é�ale�ent une réalisation d����.

de beaucou� d�endroits du �olf�.

solaires et un éc�an�eur de c�aleur sur le

���entrée est tr�s ouverte et fonctionne

système de ventilation pour le clubhouse

Clubhouse

comme un sas, permettant de voir les

entier.

�es deu� dis�ues blancs du club�ouse�

terrains de �olf derri�re le b�ti�ent. �e vrai

�rand b�ti�ent rectan�ulaire� se distin�uent

�assa�e vers le �olf est bien entendu réservé

Pavillon de vente

de �artout sur le terrain de �olf. �ans le

aux membre du club, mais les visiteurs

�n �lus du club�ouse� le �a�tre d�ouvra�e

b�ti�ent �rinci�al se trouvent l��oreca avec

�euvent �rofiter de l�es�ace �oreca.�

a demandé la création d'un pavillon de

�rande terrasse� les b�ti�ents anne�es

On atteint l'espace horeca, une salle de

chantier pour la construction des autres pro-

comprennent cuisine, locaux de service et

�� ���� �ouvant �tre ré�artie en � salles� via

�ets du site. �ne oeuvre é�ale�ent confiée

salles de réunion.

l'administration et la réception. Au milieu

� ���� et dont la réalisation fut a��réciée

"Cette terrasse est l'une des plus belles de

tr�ne un �rand co��toir� et en �iver� on �eut

� tel �oint �ue le b�ti�ent a re�u une �lace

Bruxelles et des environs", explique Karel

se réc�auffer devant le feu ouvert. �a baie

définitive sur le site.

�e �ulder d����. ��lle est dé�� tr�s visitée�.

vitrée du café-restaurant offre une vue

��� a fait d�un b�ti�ent �rovisoire une �art

�e �ara�e ainsi �ue les es�aces tec�ni�ues et

panoramique sur la terrasse de 9x40m et

unique du domaine: le pavillon, en forme "Y",

�rati�ues� co��e un endroit �our les bu����

le �olf. �e club�ouse dis�ose é�ale�ent de

�otte entre un �rou�e�ent d�arbres. �ucun

planplan�� 4


arbre n'a été touché lors de la réalisation de

est devenu permanent et fait désormais

celles�ci �euvent �tre observées� �ais non

ce b�ti�ent tr�s trans�arent.

office de bureau de vente.

déran�ées.

construit dans une construction en préfabri-

Tunnel de promenade et Mirador

tunnel� construit en ����. �es c�evau�

�ué bois ��� �cross la�inated ti�ber�. �in�

�e terrain de �� �ectares constitue un

étaient conduits en-dessous de l'hippo-

si� on a �u délivrer un b�ti�ent de �����

véritable poumon près de la ville. Un univers

drome via ce tunnel, à l'époque. Ayant été à

en moins de 10 mois, de l'administration à

naturel e�ce�tionnel. �e �a�tre d�ouvra�e� la

l�abandon �endant lon�te��s� des c�auves

la réalisation."

co��une et l�asbl ��roene corridor� a voulu

�souris� dont deu� es��ces �roté�ées� sont

�es �arois en ��� restent �our la �a�eure

assurer la protection de ce site naturel tout

venu s�� installer. �r�ce � des subsides� on

partie visibles et assurent une ambiance très

en le valorisant. Ici encore, on a compté sur

a pu transformer ce tunnel en un chemin

cosy dans le pavillon.

l�aide d����.

de promenade respectant l'environnement

�n b�ti�ent co��le�e et � un é�ui�e�ent

Pour les promeneurs, le domaine verdoyant

naturel."

technique avancé est devenu une véritable

de Sterea est un véritable paradis. Quelques

�ur le �olf vit une autre es��ce �roté�ée�

vitrine du �ro�et. �n fait� le �a�tre d�ouvra�e

espèces rares ont élu domicile sur le site.

le bruant jaune. Spécialement pour cet

était telle�ent convaincu �ue le b�ti�ent

�es arc�itectes d���� ont fait en sorte �ue

oiseau rare� ��� a con�u le �irador sur une

"Sous l'ancien hippodrome se trouvait un

"Ce qui rend ce pavillon unique est qu'il a été


��� �rc�itects

�terea� presti�e et nature

Qui passe par Sterrebeek, pense à l'hippo-

�ol� a�ec son clu��ouse comme cerise sur

drome. Pendant des années, ce patrimoine

le ��teau� �e �ureau d'arc�itectes ���� �ui

de la commune proche de Bruxelles est

a réalisé le clubhouse, un pavillon et deux

resté ��é dans le temps� le temps o� les meil-

autres endroits très particuliers sur le site,

leurs chevaux du monde foulaient les pistes

nous décrit le projet.

devant un public fasciné résonnant sur le domaine. Aujourd'hui, le domaine mythique

D'un hippodrome à un club de golf

est en�n réta�li dans toute sa �loire �r�ce au

Il y a une douzaine d'années, le maître

projet Sterea, qui comprend la transforma-

d'ou�ra�e ac�etait le domaine iconi�ue �

tion de l'ancien hippodrome dans un terrain

Sterrebeek avec l'intention de le reconvertir.

de �ol� �ui �era le plaisir des �oueurs�

�'�ippodrome était cependant tellement

Chapelle musicale Reine Élisabeth:

vivant dans musical la mémoire collective Le maître le faire �terea� c'est d’ouvrage é�alementvoulait un ��tel et évoluer des Un univers enchâssé dans sonde écrin

philosophie

Sterrebeek, auramettre fallu en encore en unedegrande écoleappartements de musique, un maisons luxe, des et endroit des L’extensionqu'il devrait valeuronze l’ancien

a�n deetpou�oir entamer les où il fait bon vivre75ethectares où règne de le calme naturetout années ��timent non l�éclipser� �atra�au�� premi�re L’agrandissement de la Chapelle musicale résidences-service. en étant ouvert sur le monde. des pa�sa�es � couper le Reine Élisabeth l’Escaut est le fruit d’une comprenant

�e chose conceptqu’on d'��� s'a�érait le lors remarque en meilleur se promenant

pollinisation croisée entre l’escaut et le sou��e� une �aune et une �ore délicate et le

du concours � �uild pour la construcest donc�esi�n un énorme miroir �ui re��te

bureau Synergy.

À l’origine, l’intention était de construire

le monument et la majestueuse nature

��ous a�ions terminé le pro�et du ��é�tre

une salle de 500 places et d’augmenter la

environnante tout en créant des ambiances

national à Bruxelles et nos confrères de

capacité d’accueil des artistes. Mais le pro-

aussi ma�ni��ues �ue �ariées en �onction

��ner�� nous ont proposé de ré�éc�ir a�ec

�et a �ortement é�olué au �l des études� �e

de la lumière et du temps. "Au coucher du

eux au projet de la Chapelle Musicale, une

résultat �nal �ait la part �elle au� lo�ements

soleil ou le matin, lorsqu’une brume ma-

salle de concert de 500 places pour agrandir

des artistes, avec une possibilité d’ouverture

tinale recouvre le paysage, le tableau est

le ��timent d���an �enc�on��

au public. Avec 20 studios de logement et

tout simplement magique. Et comme dans

de répétition, 2 studios de musique, 1 grand

Cocteau, le visiteur traverse le miroir pour

studio de concert et d’enregistrement de

pénétrer dans le monde de l’imagination."

et constituera un challenge à la mesure du

250 places pour le public ainsi que des espa-

Ce miroir correspond à une longue façade

prestige de l’endroit. À la Chapelle converge

ces communs, le tout occupant une surface

vitrée constituée en fait d’une double paroi,

la crème des musiciens: certains participent

de 2534m , le projet est devenu un lieu de

car la façade étant orientée au sud, il fallait

au mondialement célèbre concours Reine

rencontre pour les génies de la musique du

protéger l’espace intérieur des assauts du

Élisabeth, d’autres viennent en résidence

monde entier. "Notre contrainte principale

soleil. La double paroi est également

pour rencontrer de grands maîtres de la

tenait au fait que l’ensemble du site est classé

dotée d’un système de ventilation pour une

musique et se perfectionner dans leur art.

et �ue le ��timent de �enc�on de�ait con-

climatisation optimale. Des "pixels" ont été

Situé sur un site entièrement classé, le

server la place d’honneur. Ce qui explique

incorporés dans la paroi de verre, un moyen

��timent d�ori�ine de st�le moderniste

pourquoi nous avons décidé de placer l’ex-

astucieu� de pour�oir le ��timent de pan-

se caractérise par ses lignes horizontales.

tension derrière ce monument."

neaux solaires. Chaque pixel représente

�u �nal� le pro�et prendra pres�ue di� ans�

planplan10 6

2


un fragment de la partition de la Sonate

que la moindre note puisse être perçue

"Printemps" d’Eugène Ysaÿe, qui a fondé

ailleurs dans le ��timent� ��a�ue duple� ou

l’institut avec la reine Élisabeth.

studio constitue une "boîte dans la boîte",

Le visiteur traversera donc littéralement la

dont aucun mur n’est parallèle de manière

musique pour pénétrer dans la structure

à emprisonner les vibrations sonores. Un

en bois, qui vibre comme un instrument.

musicien pris d’inspiration en pleine nuit

Un couloir de près de 100 mètres longe la

peut donc saisir son instrument sans aucune

double paroi, plongeant le visiteur dans un

crainte : une personne qui passerait devant

bain de lumière et de nature mais aussi de

le studio n’entendrait absolument rien.

musique.

Les étudiants rentrent dans leur espace en empruntant une double porte. L’acoustique

Studios de musique : deux cocons au

de chaque studio, logement ou autre, a été

cœur du bâtiment

pensée individuellement et dans le moindre

"Tous les grands musiciens ont une inter-

détail avec l’aide d’un acousticien. Même les

prétation différente de l’environnement de

meubles sont calibrés de manière à assour-

répétition idéal", explique Olivier Bastin,

dir le son. Les systèmes de ventilation ont

qui s’est entretenu notamment avec José

été con�us a�ec une �rande précision a�n

Van Dam. Les logements permettent aux

d’éviter que l’air en circulation répercute les

étudiants de répéter en toute intimité, sans

bruits. Un concert organisé dans le grand


Niveau -1 1.Housing & rehearsal studios 4. Circulations & reception 5. Hall, lounge, cafeteria 6. Common spaces dedicated to artists 7. Service rooms, kitchen

Niveau 0 1.Housing & rehearsal studios 2.Music studios 3. Large concert & recording studio 4. Circulations & reception 7. Service rooms, kitchen

Niveau +1 1. Housing & rehearsal studios 3. Large concert & recording studio

espace de répétition sera donc inaudible

sical qui s’ouvre sur la nature extérieure.

Veronica Janssens. Le collectif d’architectes

depuis les logements des étudiants. Un

Le foyer se fond dans le jardin, si bien qu’on

VIWXI ½HrPI k WE PMKRI HI GSRHYMXI EVX IX

véritable tour de force!

ne sait plus si l’on se trouve dedans ou

architecture vont de pair.

dehors. Aux étages supérieurs, les fenêtres Vivre la musique en pleine nature

verticales rappellent la verticalité de la forêt

Réception

Tout dans la chapelle joue sur l’opposition

de Soignes toute proche, dont la présence

0´IWGEYXqTVSYZIYRI½IVXqXSYXkJEMXPqKM-

entre intérieur et extérieur. La pierre bleue

imprègne chaque recoin du bâtiment. "La

XMQI3PMZMIV&EWXMR2SYWEZSRWZqGYHIW

à l’extérieur donne le ton du sol intérieur

Chapelle est très intime sans être coupée du

QSQIRXWQEKMUYIWkPE'LETIPPIGSRGIVXW

en béton bleu-gris poli. Pour les studios,

monde extérieur. Elle est là pour conserver

visites, autant d’instants uniques de toute

le choix s’est porté sur un matériau plus

un trésor."

beauté." Les architectes reçoivent presque chaque jour des réactions positives des

chaleureux, une moquette aux propriétés acoustiques. Le revêtement en bois des sols

Art et Chapelle

résidents, des maîtres d’œuvre et du public.

et les lambris des murs remplissent égale-

Dans le foyer, nul ne manquera de remar-

Mais pour ces perfectionnistes, le travail n’est

ment une fonction phonique. Les panneaux

quer le plafond, œuvre du peintre Jean-Luc

NEQEMWZVEMQIRX½RMMP]EYVEXSYNSYVWHIWHq-

contre les murs peuvent être basculés ou

Moerman. Une ornementation qui s’étend

tails à améliorer, car un bâtiment ressemble

HqTPEGqWTSYVQSHM½IVPEUYEPMXqEGSYWXMUYI

jusqu’au kiosque extérieur, enrichissant les

½REPIQIRX FIEYGSYTkYRITVIWXEXMSR QYWM-

de la salle. Les studios sont équipés de ri-

interactions entre le côté douillet à l’intéri-

cale grandiose en ce que la beauté réside là

deaux lourds, également destinés à assourdir

eur du bâtiment et l’ouverture à l’extérieur.

aussi dans les détails.

le bruit. Les artistes et les visiteurs prennent

Devant, au niveau de la pierre bleue, le

8I\XI/MQ7GLSYOIRW

place dans un autre monde, un cocon mu-

visiteur aperçoit un cube, œuvre d’Ann

4LSXSW1MVIMPPI6SFFEIVX *VERpSMW0MGLXPq

7=2)6+=-28)62%8-32%0

0 )WGEYX%VGLMXIGXYVIW7'60

6YIHIWXVSMWTSRXW¯&VY\IPPIW

60 rue de l'Escaut – 1080 Bruxelles

t. 02 640 87 47

t. 02 426 48 15

info@synergy-international.com – www.synergy-international.com

info@escaut.org – www.escaut.org

plan

8


Bronbestanden ontbreken rdc-base.pdf 6FEWITHJ 6FEWITHJ

LES PLAFONDS TENDUSCARACTĂˆRE CARACTĂˆRESONT SONTREBAPTISÉS REBAPTISÉSAU AUCOURS COURS LES PLAFONDS TENDUS BIENNALE INTÉRIEUR2016 2016: BIENVENUE : BIENVENUEÀÀ DEDE LALA BIENNALE INTÉRIEUR AprèsdeuxdeuxannĂŠes annĂŠes dynamiques dynamiques de de Après dĂŠveloppement nous avons optĂŠ de rebaptiser dĂŠveloppement nous avons optĂŠ de rebaptiser les plafonds tendus ‘Caractère’ en leur donnant les plafonds tendus ‘Caractère’ en leur donnant un nom particulier qu’explicite: Kanvas. un nom aussiaussi particulier qu’explicite: Kanvas. “Notre start-up d’avant est devenue adulte. A l’origine, nous ne “Notre start-up d’avant est devenue adulte. A l’origine, nous ne pouvions imaginer que nous disposerions d’ores et dĂŠjĂ de ce pouvions imaginer que nous disposerions d’ores et dĂŠjĂ  de ce système innovatif actuel. Nos systèmes sont devenus intelligents système innovatif actuel. Nos systèmes sont devenus intelligents mais sont restĂŠs abordables et durables ; une ĂŠvidente valeur mais sont restĂŠs abordables et durables ; une ĂŠvidente valeur ajoutĂŠe dans les finitions d’intĂŠrieurs modernes.â€? ajoutĂŠe dans les finitions d’intĂŠrieurs modernes.â€? Plafonds tendus avec une plus-value. Plafonds tendus avec une plus-value. “Nous intĂŠgrons sans aucun problème toutes les techniques et “Nous intĂŠgrons sans aucun problème toutes les techniques et systèmes d’Êclairage. Pour ces derniers, nous proposons Ă  partir systèmes d’Êclairage. Pour ces derniers, nous proposons Ă  partir de notre firme : vous pouvez venir chez nous pour l’Êtude d’un plan de notre firme : vous pouvez venir chez nous pour l’Êtude d’un plan complet de plafond. Notre ĂŠquipe expĂŠrimentĂŠe est passĂŠe maĂŽtre tant complet de plafond. Notre ĂŠquipe expĂŠrimentĂŠe est passĂŠe maĂŽtre tant dans la menuiserie que dans l’intĂŠgration de luminaires et de la finition.â€? dans la menuiserie que dans l’intĂŠgration de luminaires et de la finition.â€?

Kanvas. la diffĂŠrence par rapportaux auxplafonds plafondsclassiques classiques Kanvas. faitfait la diffĂŠrence par rapport le plan finition, l’organisationetetdedel’acoustique. l’acoustique. sursur le plan dede la la finition, dede l’organisation “Nous voulions souligner cela caractĂŠrisantdĂŠjĂ dĂŠjĂ l’enfant l’enfantavec aveccece “Nous voulions souligner cela enen caractĂŠrisant nom. canevas, c’est la toile maĂŽtre,une unebase basepour pourlalacrĂŠativitĂŠ crĂŠativitĂŠ nom. Le Le canevas, c’est la toile dudu maĂŽtre,

et la finesse. Un garant de possibilitÊs. Nous voulions être aussi en et la finesse. Un garant de possibilitÊs. Nous voulions être aussi en mesure d’annoncer la composition de nos matÊriaux et d’exclure mesure d’annoncer la composition de nos matÊriaux et d’exclure toute confusion possible avec par exemple les plafonds tendus toute confusion possible avec par exemple les plafonds tendus en pvc. Nos matÊriaux sont sans couture et forment une finition en pvc. Nos matÊriaux sont sans couture et forment une finition chaude et respectueuse de l’acoustique. chaude et respectueuse de l’acoustique. Comme enfant de Flandre Occidentale, Kanvas fait honneur à ses Comme enfant de Flandre Occidentale, Kanvas fait honneur à ses racines du tissage. La Flandre Occidentale, c’est le textile depuis racines du tissage. La Flandre Occidentale, c’est le textile depuis le lin en passant par la dentelle, le linge de maison et les tapis. La le lin en passant par la dentelle, le linge de maison et les tapis. La technologie nous a apportÊ des possibilitÊs fantastiques en finition technologie nous a apportÊ des possibilitÊs fantastiques en finition textile et a conduit à une grande gamme de produits. Kanvas retextile et a conduit à une grande gamme de produits. Kanvas reprÊsente une nouvelle gÊnÊration dans les finitions de plafonds.� prÊsente une nouvelle gÊnÊration dans les finitions de plafonds.�

KANVAS PLAFONDS TENDUS - T+32 56 241 392 . info@kanvas.be . kanvas.be KANVAS PLAFONDS TENDUS - T+32 56 241 392 . info@kanvas.be . kanvas.be


A2D Architects

Sterea: prestige et nature

Qui passe par Sterrebeek, pense à l'hippo-

golf avec son clubhouse comme cerise sur

drome. Pendant des années, ce patrimoine

le gâteau. Le bureau d'architectes A2D, qui

de la commune proche de Bruxelles est

a réalisé le clubhouse, un pavillon et deux

resté figé dans le temps, le temps où les meil-

autres endroits très particuliers sur le site,

leurs chevaux du monde foulaient les pistes

nous décrit le projet.

devant un public fasciné résonnant sur le

plan

10

domaine. Aujourd'hui, le domaine mythique

D'un hippodrome à un club de golf

est enfin rétabli dans toute sa gloire grâce au

Il y a une douzaine d'années, le maître

projet Sterea, qui comprend la transforma-

d'ouvrage achetait le domaine iconique à

tion de l'ancien hippodrome dans un terrain

Sterrebeek avec l'intention de le reconvertir.

de golf qui fera le plaisir des joueurs.

L'hippodrome était cependant tellement

Sterea, c'est également un hôtel et des

vivant dans la mémoire collective de

maisons de luxe, des appartements et des

Sterrebeek, qu'il aura fallu encore onze

résidences-service. 75 hectares de nature

années afin de pouvoir entamer les travaux.

comprenant des paysages à couper le

Le concept d'A2D s'avérait le meilleur lors

souffle, une faune et une flore délicate et le

du concours Design & Build pour la construc-


tion du clubhouse et du "practise" – où les

un vestiaire avec douches, se trouvent

deux salles de réunion dont la plus grande,

golfeurs pratiquent leurs coups sur deux

en sous-sol. Le tout respire la classe et la

de 13x 6m, flotte au-dessus de l'étang,

niveaux. Les architectes avaient le signal de

sportivité et fut réalisé pour un budget

créant une vue exclusive à caractère unique.

départ pour la réalisation du clubhouse pour

raisonnable grâce à l'utilisation d'entre autres

Le clubhouse est équipé d'un système de

le compact golf de 6 holes et une piste de 18

la préfabrication en acier, des panneaux

sécurité haut de gamme et a reçu le l'eco-

holes, soit la plus longue du pays.

de façade en béton, de l'Héraclite, des sols

label vert grâce aux solutions écologiques

Le bâtiment du greenkeeping, un hall de

en béton polis et lavés et du thermowood.

utilisées, comme une pompe à chaleur

500m2 pour le stockage de matériel et de

"On peut voir l'ensemble du clubhouse

puisant son énergie des étangs sur le golf

machines pour l'entretien des terrains, est

comme une boîte plate et allongée, visible

(1.50m de profondeur), les panneaux

également une réalisation d'A2D.

de beaucoup d'endroits du golf".

solaires et un échangeur de chaleur sur le

"L'entrée est très ouverte et fonctionne

système de ventilation pour le clubhouse

Clubhouse

comme un sas, permettant de voir les

entier.

Les deux disques blancs du clubhouse,

terrains de golf derrière le bâtiment. Le vrai

grand bâtiment rectangulaire, se distinguent

passage vers le golf est bien entendu réservé

Pavillon de vente

de partout sur le terrain de golf. Dans le

aux membre du club, mais les visiteurs

En plus du clubhouse, le maître d'ouvrage

bâtiment principal se trouvent l'horeca avec

peuvent profiter de l'espace horeca."

a demandé la création d'un pavillon de

grande terrasse, les bâtiments annexes

On atteint l'espace horeca, une salle de

chantier pour la construction des autres pro-

comprennent cuisine, locaux de service et

25 x12m pouvant être répartie en 2 salles, via

jets du site. Une oeuvre également confiée

salles de réunion.

l'administration et la réception. Au milieu

à A2D, et dont la réalisation fut appréciée

"Cette terrasse est l'une des plus belles de

trône un grand comptoir, et en hiver, on peut

à tel point que le bâtiment a reçu une place

Bruxelles et des environs", explique Karel

se réchauffer devant le feu ouvert. La baie

définitive sur le site.

De Mulder d'A2D. "Elle est déjà très visitée".

vitrée du café-restaurant offre une vue

A2D a fait d'un bâtiment provisoire une part

Le garage ainsi que les espaces techniques et

panoramique sur la terrasse de 9x40m et

unique du domaine: le pavillon, en forme "Y",

pratiques, comme un endroit pour les buggy,

le golf. Le clubhouse dispose également de

flotte entre un groupement d'arbres. Aucun

plan

12


arbre n'a été touché lors de la réalisation de

est devenu permanent et fait désormais

celles-ci peuvent être observées, mais non

ce bâtiment très transparent.

office de bureau de vente.

dérangées.

construit dans une construction en préfabri-

Tunnel de promenade et Mirador

tunnel, construit en 1938. Les chevaux

qué bois CLT (cross laminated timber). Ain-

Le terrain de 75 hectares constitue un

étaient conduits en-dessous de l'hippo-

si, on a pu délivrer un bâtiment de 250m2

véritable poumon près de la ville. Un univers

drome via ce tunnel, à l'époque. Ayant été à

en moins de 10 mois, de l'administration à

naturel exceptionnel. Le maître d'ouvrage, la

l'abandon pendant longtemps, des chauves

la réalisation."

commune et l'asbl "groene corridor" a voulu

-souris, dont deux espèces protégées, sont

Les parois en CLT restent pour la majeure

assurer la protection de ce site naturel tout

venu s'y installer. Grâce à des subsides, on

partie visibles et assurent une ambiance très

en le valorisant. Ici encore, on a compté sur

a pu transformer ce tunnel en un chemin

cosy dans le pavillon.

l'aide d'A2D.

de promenade respectant l'environnement

Un bâtiment complexe et à un équipement

Pour les promeneurs, le domaine verdoyant

naturel."

technique avancé est devenu une véritable

de Sterea est un véritable paradis. Quelques

Sur le golf vit une autre espèce protégée:

vitrine du projet. En fait, le maître d'ouvrage

espèces rares ont élu domicile sur le site.

le bruant jaune. Spécialement pour cet

était tellement convaincu que le bâtiment

Les architectes d'A2D ont fait en sorte que

oiseau rare, A2D a conçu le Mirador sur une

"Sous l'ancien hippodrome se trouvait un

"Ce qui rend ce pavillon unique est qu'il a été


3A

4A

Bureau de vente

Golf Club House

colline au milieu du golf, d'où l'on peut ob-

souhaitons remercier l'entrepreneur Edibo,

projets atypiques ou "difficiles". Ainsi, le

server cet animal unique. La tour se trouve

qui nous a aidé à réaliser ce projet sur un

bureau a transformé les moulins d'Overijse

sur le plus haut point et offre non seulement

an et demi", termine l'architecte De Mulder.

– bâtiments protégés – en maison communale, converti des bâtiments industriels

l'opportunité d'observer le bruant jaune, mais également une vue sur tout le golf. Les

A propos d'A2D

en bureaux pour le bureau de publicité

matériaux utilisés pour le Mirador - l'acier et

Chez A2D Architects de Tervuren, créé il

TBWA, ou encore réalisé une construction en

le bois - rappellent le clubhouse et le pavillon.

y a de cela 30 ans, la créativité est le mot

béton en demi sous-sol pour les locaux pour

clé. L'équipe multidisciplinaire se compose

jeunes 'Boekfos' à Asse (Brabant Flamand).

Reception

de 25 collaborateurs avec des spécialités

Le bureau spécialise dans des projets

"Le maître d'ouvrage, très à cheval sur la

diverses: de l'architecture à l'organisation

contemporains qui respirent convivialité et

qualité, était content du résultat, et les

urbaine en passant par la décoration inté-

innovation.

réactions étaient également positives chez

rieure. 70% des projets sont des concepts

les utilisateurs. Le look contemporain, la

totaux sur lesquels travaille l'équipe entière

simplicité et la légèreté sont appréciés, le

d'architectes (d'intérieur).

réalisations sont très reconnaissables. Nous

Chez A2D, on aime les défis comme les

Texte: Kim Schoukens Photos: Dieter Van Caneghem

A2D Architects CVBA Paardenmarktstraat 11 – 3080 Tervuren t. 02 766 12 30 info@a2d.be – www.a2d.be

plan

14


PROJECT : STADHUIS SINT - TRUIDEN

WWW . FIAMITALIA . IT

-

WWW . BUSNELLI . IT

ARCH . LEO AERTS

WWW . PENTALIGHT . IT

WWW . EDRA . COM

Créé en 1968, la société Mobica figure comme importateur et représentant de marques design et de collections Italiens pour l'aménagement d'habitations, de bureaux et d'espaces publics.

MOBICA n.v. Romeinse steenweg 1000 1780 Wemmel Tel: +32 2 466 83 60 info@mobica.be l www.mobica.be

Laat u wekelijks inspireren op onze facebookpagina ‘Mobica’


a2o

Un centre d'affaires ludique fait pour durer

C’est en pleine nature, non loin du site

l'architecture ; nous nous occupons aussi de

C-mine, qu’est né l'année dernière un centre

l'espace entre les bâtiments. Nos créations

d'affaires ayant l'allure d'une habitation

doivent s'intégrer dans leur environnement,

moderne. Derrière la façade ludique en

c'est pourquoi nous attachons énormément

damier se cachent les ateliers et bureaux

d’importance au contexte. Nous adoptons

du constructeur de décors et de stands

une approche participative globale, qui

Deusjevoo. C'est avec ce projet que le

constitue le fil rouge des projets. Nous

collectif a2o a remporté l'an dernier le

impliquons dès le départ toutes les parties

Concours Construction Acier pour l'Indus-

concernées dans le projet", explique l'archi-

trie. Son inspiration, l'équipe l'a puisée dans

tecte et associé Jo Berben.

ses propres locaux. Un centre créatif

plan

16

Tout le monde participe

Avec ses 15 années d'expérience, le collectif

Le collectif de Hasselt, composé de 35

a2o est désormais mûr. "On pourrait dire

membres, a une vision holistique des

que nous sommes de jeunes adultes. Le pro-

choses."Nous ne créons pas seulement de

jet Deusjevoo a été une étape importante


dans notre parcours. Mais on nous connaît

par trouver à Genk une administration

et les bureaux des créateurs devaient être

plutôt pour le centre de soins résidentiel

très dynamique qui souhaitait stimuler

proches pour permettre une collaboration

Clarenhof à Hasselt, ou pour les bureaux de

l'esprit d'entreprise sur le site C-mine.

fluide. Nous voulions privilégier l'ouver-

Woestijnvis et Humo. Nos locaux aussi sont

Une aubaine!".

ture et la transparence", indique l'architecte et associé Wout Sorgeloos. "Le centre

typiquement ‘a2o’. Ici au Silo, nous avons transformé les anciens silos en centre

Plan-cadre

d'affaires est en cours de développement,

créatif pouvant accueillir 15 entreprises.

Le maître d'ouvrage a pu obtenir un terrain

et il n'y a donc pas encore beaucoup de

Nous essayons d'interagir avec les autres,

à un endroit où la ville entendait créer des

trafic. Mais plus tard, les passants pourront

ce qui crée des croisements intéressants.

centres d'affaires créatifs. "Nous avons

regarder à l'intérieur et voir ce qui s'y passe.

L'espace d'exposition central est le cœur

essayé de recréer l'économie créative du

En ce moment, c'est plutôt l'inverse. Ce

vibrant des lieux".

Silo à Genk. Outre Deusjevoo, le Fablab

sont les occupants qui bénéficient de vues

de la KHLim, Innovation Studio, Sky Eye

magnifiques sur les terrils et les puits de

Le tour du Limbourg

et Our Care se sont également installés

mine limbourgeois".

Jo Peters, maître d'ouvrage et constructeur

dans le bâtiment. L’objectif est d'ajouter

de décors pour la télévision, a visité le Silo

quelques autres immeubles où les occupants

L'élément qui attire le regard

et a été conquis d’emblée. "L'idée a germé

fonctionneront de la même manière. Il existe

Avec cette création, le collectif est bien loin

de créer quelque chose ensemble", explique

déjà un plan-cadre proposant plusieurs

de la banalité qui caractérise souvent les

Jo Berben. "Mais notre bâtiment était trop

parcelles de 40 mètres sur 80 séparées

bâtiments industriels. L'élément qui attire

exigu et rien n'était à vendre sur le terrain

par les parkings nécessaires".

incontestablement le regard lorsque l’on observe cette "boîte noire" est l'escalier

industriel environnant ; c'était une voie de garage. Avec à l'esprit une idée précise de

Transparence

rouge en acier situé à l'avant du bâtiment.

ce que nous voulions, nous avons pour ainsi

Si le maître d'ouvrage a laissé une grande

"L'escalier est comme suspendu au troisième

dire fait le tour du Limbourg à la recherche

liberté de création au collectif a2o, il a néan-

étage construit en saillie et il n'a aucun autre

de l'endroit adéquat. Nous avons fini

moins imposé certaines directives. "L'atelier

point d'appui visible. Il repose sur le sol et

plan

18


est ancré dans la façade au premier étage",

Les véhicules et les conteneurs sont ainsi

plus, ce projet a pris très peu de temps.

explique Wout. A2o a par ailleurs donné à

subtilement dérobés aux regards. Quant

Il a été réalisé en huit mois", ajoute Jo.

la façade un aspect original. "Au-dessus de la

au deuxième patio, il se situe dans la zone

"La superposition intelligente des éléments

base en béton du rez-de-chaussée, on peut

d'entrée de Fablab, où règne une ambiance

permet de créer une impression d'ouver-

voir des tôles ondulées métalliques de 4

de tranquillité dans un écrin de verdure.

ture à l'intérieur malgré l'espace restreint et

mètres de haut. Nous avons choisi des tôles

Les grandes portes coulissantes en acier

le budget limité. Un gain non négligeable!".

laquées, des versions mates et du verre

ont été entièrement réalisées sur mesure.

pour créer un damier. Le but était d'alterner

À l'intérieur, nous avons privilégié un look

Un défi de taille

les tôles ondulées et le verre. En fait, là où

industriel à la laque blanche. L'acier et la

Pendant cette courte période de construc-

il fallait un panneau vitré mais qu'il n'était

maçonnerie y sont restés apparents. L'inté-

tion, un hiver rigoureux est venu jouer les

pas possible d'en placer un – parce qu'il y

rieur respire la transparence, l'atmosphère

trouble-fêtes. "Les travaux de maçonnerie

avait un espace de rangement derrière,

étant surtout créée par l'activité qui s'y

s’en sont trouvés entravés et on n'en voyait

par exemple –, nous avons opté pour des

déploie. Nous avons créé une enveloppe

plus la fin. Le maître d'ouvrage devait quitter

tôles ondulées laquées. Ce sont ces élé-

assez neutre en soi mais beaucoup plus

les locaux qu'il utilisait, et nous ne pouvions

ments ludiques qui donnent son caractère

délicate que dans les bâtiments industriels

donc nous permettre aucun retard. Nous

à l'immeuble".

habituels".

n'avons pas arrêté et finalement, nous

Les patios

Une villa

problème passe pour une petite anecdote,

Les deux patios que compte le bâtiment

Le principal atout de ce projet? "Cette

mais sur le moment, c'était un défi de taille".

n'ont rien d'ordinaire non plus. "Le patio

réalisation ne ressemble pas à un bâtiment

de la logistique, qui sert aux chargements

industriel. De l'extérieur, elle ressemble

Quatre façades

et aux déchargements, est à moitié caché

plutôt à une villa massive construite jusque

Autre élément un brin inhabituel: le

derrière des tôles métalliques perforées.

dans le moindre détail", estime Wout. "En

bâtiment n'a pas de façade à proprement

avons pu respecter le délai. Maintenant, ce


Rez-de-chaussez

Etage

parler. "Normalement, pour les bâtiments

bâtiment", ajoute Wout. "En règle générale,

Et cela peut aller assez loin. Par exemple,

industriels, on respecte les limites de la parcelle

dans les bâtiments industriels, le bureau

une fois que les offres des entrepreneurs

et on s'en écarte de quelques mètres lors de

est construit dans les règles de l'art et le

sont arrivées, nous cherchons avec le maître

la conception. On retrouve généralement

reste est réalisé en réduisant au maximum

d'ouvrage l'une ou l'autre façon d'encore

une façade avant et une façade arrière

les frais. Mais ici, l'immeuble est particuliè-

comprimer les prix".

nettes ainsi qu’un petit bureau à l'avant du

rement bien isolé. Il y a jusqu'à 40cm de

bâtiment. Ce qui n'est pas le cas dans ce

laine de roche sur les toits et la toiture

Une belle vue

projet. Ici, tout se trouve dans l'enceinte

est blanche afin de réfléchir la lumière. Sans

Cette fois encore, l'équipe d'a2o a accordé

de l'immeuble : traitement des déchets,

oublier les panneaux solaires".

beaucoup d'importance au ressenti des futurs occupants de l'immeuble. "Nous

parking, transport des matériaux... Résultat: le bâtiment dispose en fait de quatre façades

Une approche globale

avons imaginé les occupants évoluer dans

et un grand espace s'ouvre à l'intérieur.

Ce centre d'affaires contemporain est une

le bâtiment. Si nous réalisions qu'une vue

Ce que je trouve important, c'est que ce

véritable réalisation a2o. "Tout a commencé

fantastique sur un puits de mine pouvait

projet montre bien à quoi un bâtiment

avec la recherche du lieu adéquat. Nous

s'offrir à eux, nous y mettions une fenêtre.

industriel peut ressembler aujourd'hui: bien

aimons l'idée d'inclure le maître d'ouvrage

Parce que c'est quand même de cela qu'il

plus qu'un simple entrepôt avec un bureau

dans nos travaux et de traverser avec lui les

s'agit, non? Faire en sorte que les gens se

devant!".

différentes phases du projet. L'important,

sentent bien dans le bâtiment…"

c'est le résultat final, bien sûr, mais nous Un climat agréable

faisons aussi preuve de la prudence né-

Texte: Tekla Vancuyck

"En plus, il fait agréable partout dans le

cessaire pendant les phases préliminaires.

Photos: Hendrik Biegs & Deusjevoo

a2o - atelier voor architectuur en omgeving Vissersstraat 2 – 3500 Hasselt Timmerhoutkaai 4 - 1000 Brussel t. 01 126 03 30 info@a2o.be - www.a2o.be

plan

20


CONDITIONNEMENT D´AIR – POMPES À CHALEUR – CHAUFFAGE VENTILATION RÉSIDENTIELLE – CHAUFFAGE PAR LE SOL – REFROIDISSEMENT INDUSTRIEL

TECHNICIENS CERTIFIÉS

BUREAU D´ÉTUDES INTERNE

PROJETS CVCA

ENTRETIEN PROFESSIONNEL

MONTEURS QUALIFIÉS

SERVICE 24H/24, 7J/7

La climatisation dans votre maison, bureau ou entreprise est la clé pour votre confort. Maes Industries est votre partenaire par excellence pour tous vos besoins en termes de chauffage, ventilation et conditionnement d´air. Maes Industries dispose d´une certification VCA ainsi que dʼune certification dans les techniques de refroidissement. Nos atouts:



 Notre longue expérience et nos connaissances techniques approfondies Notre bureau d´études interne qui conçoit et calcule la solution qui vous convient le mieux  Notre équipe de monteurs et techniciens professionnels  Notre service 24h/24, y compris les weekends et jours fériés

Hemeldonk 1 - 2200 Herentals - Tél. 014 70 45 51 info@maesindustries.be - www.maesindustries.be


Abscis Architecten

La durabilité, un aspect décisif de ce projet urbain

plan

22

À Mortsel, l'administration communale sou-

Le réaménagement de la place représentait

haitait apporter une réponse au problème

une superficie de 25 000 m². Le parking

croissant posé par la circulation. À hauteur

souterrain devait pouvoir abriter aisément

de l'hôtel de ville, en particulier, la

505 voitures et devait se trouver sous

Liersesteenweg, très fréquentée, et le

l'immeuble de bureaux. Tout au long de la

manque de places de parking pour les

conception, Abscis Architecten n'a cessé de

personnes qui allaient dans le centre-ville

revoir à la hausse l'ambition du projet, en

rendaient nécessaire une solution. Un pro-

jouant pleinement la carte de la durabilité.

jet PPP a ainsi été lancé en vue du réamé-

Ainsi, un auvent, entièrment pourvu de

nagement de la place et de la construction

cellules photovoltaïques, peut satisfaire le

d'un immeuble de bureaux polyvalent

besoin net en énergie des bureaux ou 40 %

ainsi que d'un parking souterrain. Le but

des besoins du parking. Il a également été

était de désenclaver la place et de créer un

décidé de faire de l'immeuble de bureaux

espace ouvert et agréable autour de

un bâtiment passif.

l'hôtel de ville. Le projet d'Abscis Archi-

Le bâtiment est particulier non seulement

tecten a remporté le marché.

par sa forme, mais aussi par le choix des


matériaux. L'architecture se compose de

poutres sont visibles au dernier étage et

nouvelle place. En effet, auparavant, la place

plaques de fibres-ciment associées à des

rendent possible cette forme particulière.

n'était pas une place, mais un carrefour de la

châssis et des protections solaires en bois.

Il a été délibérément décidé de ne pas les

Liersesteenweg, à la circulation très dense,

Pas de finition stérile, mais (conformément

dissimuler. Dans un bâtiment passif, une

qui séparait clairement l'espace en deux. Il y

à la durabilité encouragée par la commune)

masse est nécessaire et les faux plafonds sont

avait, d'un côté, l'hôtel de ville et le parking

partout du bois certifié FSC ayant subi un

exclus. En effet, une ventilation nocturne

en surface et, de l'autre côté, un petit espace

traitement thermique afin de le rendre

est utilisée et cette construction permet

vert avec un étang. Afin de faire un tout

plus durable. Une touche chaleureuse est

à l'air de refroidissement de rafraîchir le

de ces deux parties, plusieurs rues ont dû

ainsi donnée à la construction rationnelle

bâtiment plus facilement pendant la nuit.

être supprimées. Abscis Architecten les a

et fraîche. De plus, les volets créent une

Abscis Architecten a également imaginé

remplacées par une route autour de la

dynamique en s'ouvrant et se fermant plus

une fonction d'accompagnement pour cette

nouvelle place. Le projet est un perfec-

ou moins, selon l'ensoleillement et la lu-

forme particulière, à savoir celle d'un carre-

tionnement et un développement du plan

minosité. Le bâtiment proprement dit est

four de circulation. Elle conduit les cyclistes

directeur que Robbrecht & Daem avait

conçu de manière à pouvoir être loué dans

au tunnel public qui leur est réservé et qui

autrefois élaboré pour ce site.

son intégralité ou par étage. Le rez-de-

relie le côté nord et le côté sud de la place,

Après concertation avec le bourgmestre

chaussée abrite, outre l'accès au bâtiment et

en passant sous la Liersesteenweg. L'accès

écologiste de l'époque, Abscis Architecten a

au parking souterrain, un petit établissement

des voitures au parking souterrain se trouve

également participé au choix des matériaux

horeca orienté vers le sud.

également sous la saillie, laquelle permet aux

pour les rues adjacentes et la place commu-

Ce qui pourrait au premier abord être pris

visiteurs des bureaux de rejoindre l'entrée

nale, située un peu plus loin, afin de renfor-

pour une immense saillie de pas moins de

du bâtiment, qui fait partie intégrante de

cer l'harmonie entre les deux places.

dix mètres, ne l'est pas en réalité. La struc-

la place et reflète la même image: urbaine,

La nouvelle place est intentionnellement

ture du bâtiment se compose de poutres

mais dotée de petites nuances.

sobre. Ainsi, les toilettes publiques se

de pont au dernier étage, auxquelles sont

La vedette de la place est sans conteste

trouvent dans le parking souterrain et toute

suspendus les étages sous-jacents. Ces

l'auvent qui relie les deux parties de la

l'infrastructure technique a été subtilement

plan

24


dissimulée. Divers accès à l'eau et à l'élec-

une option trop coûteuse, mais les dalles en

tricité ont été discrètement aménagés

béton ont été recouvertes d'une couche

sur la place, laquelle peut ainsi remplir ses

décorative en pierre naturelle. L'alternance

multiples fonctions, notamment accueillir le

des textures (grossière ou polie) renforce

marché hebdomadaire animé et d'autres

l'axe nord-sud de la place.

événements. La fontaine et les bancs, juste

Un autre défi pour Abscis Architecten

devant l'hôtel de ville, créent une ambiance et

consistait à faire en sorte que la place, qui

une atmosphère paisible durant les diverses

n'en était pas une à l'origine, ressemble effec-

cérémonies. La trappe, qui sert de sortie de

tivement à une place. En règle générale, une

secours au parking souterrain, est à peine

place est bordée de façades de bâtiments,

visible. Le revêtement de sol de la place est

alors qu'ici, il n'y a pas de constructions

lui aussi très sobre. La pierre naturelle était

partout et que les constructions présentes


ne sont pas assez hautes pour exercer cette

en été et, comme il est opaque, est facile

tions. Pour l'auvent, une bonne entente était

fonction. La fonction de façade est donc

à entretenir. L'auvent est éclairé la nuit et

essentielle. Il s'agit d'une structure coûteuse

assumée par une rangée de platanes, qui ont

constitue ainsi l'éclairage de base de la place.

et unique en son genre. C'est en effet la

été plantés là où c'était possible. Ces arbres

Abscis Architecten dresse un bilan satisfai-

première fois qu'un tel auvent est muni de

imposants à la croissance rapide forment

sant de ce projet. Le cabinet a réussi à se

cellules voltaïques. Sans oublier la prouesse

une sorte d'écran autour de la place. Afin

l'approprier et la collaboration avec tous

technique que représente l'immeuble de

de leur assurer une longue vie, la place

les intervenants ainsi qu'avec la ville de

bureaux. L'entrepreneur et Abscis Archi-

nécessaire au développement de leurs ra-

Mortsel s'est bien déroulée, ce qui n'était

tecten ont opéré comme une seule et

cines a été prévue dans le sol. L'auvent en

pas évident, car le projet s'étendait sur deux

même équipe. Ensemble, ils ont su apporter

verre, conçu comme une forêt d'arbres,

législatures et, par conséquent, deux admi-

le calme et la clarté dans un espace de

contribue également à la fonction de façade.

nistrations communales. Pourtant, les deux

stationnement autrefois chaotique.

Cet auvent, qui laisse passer la lumière, est

collèges communaux ont été conquis par le

composé de colonnes en acier galvanisé ra-

projet durable. L'entrepreneur y a cru lui

Texte: Sam Paret

mifié. Ce motif crée une ombre bienvenue

aussi et a participé à la recherche de solu-

Photos: Thomas De Bruyne

Abscis Architecten Jean-Baptiste de Ghellincklaan 2 – 9051 Gent t. 09 244 60 20 info@abscis.be - www.abscis-architecten.be

plan

26


INTERIEUR ET EXPERTISE Biwood est un partenaire fiable pour les intérieurs sur mesure, pour le marché résidentiel ainsi que professionnel, pour des projets de construction et de rénovation.

Un propre atelier de production avec un parc de machines de haute technologie CNC pour le travail de la tôle et la matière plastique, et une ligne de machines traditionnelle pour le traitement de bois massif. Une équipe de talent dynamique accompagné par des experts en fabrication de meubles en bois massif. Flexibilité grâce à une gestion de processus et de projets impeccable et solide. Ça c’est l’expertise qui satisfait votre client.

Vous souhaitez plus d’informations? Biwood Bvba Toekomstlaan 6c 2200 Herentals T +32 14 24 19 50 F +32 14 24 19 51 info@biwood.be www.biwood.be


Architectuuratelier Dertien12

Conçu dans le respect de l'homme et de l'environnement

Créer un lieu où les personnes atteintes

lité qui est à la base de l'hôtel de soins, mais

d'un handicap ou d'une maladie musculai-

aussi l'architecture de Dertien12, en colla-

re peuvent passer des vacances sans souci

boration avec Herman Markey. En 2014, les

et sans avoir l'impression d'être à l'hôpital.

architectes ont ainsi été sélectionnés à la

Telle était la mission d'Architectuuratelier

World Sustainable Building Conference, à

Dertien12 (Bruges). Le résultat, l'hôtel de

Barcelone. "Middelpunt est un endroit uni-

soins Middelpunt, peut être admiré depuis

que. C'est un lieu où les personnes atteintes

l'année passée à Middelkerke.

d'un handicap physique ou mental peuvent séjourner tout en étant assurées de recevoir

plan

28

People, Planet, Profit

les soins nécessaires et de bénéficier d'une

Quiconque a déjà vu un manager au tra-

accessibilité optimale. L'hôtel de soins a aussi

vail, de près ou de loin, connaît l'existence

été aménagé spécialement pour les person-

des trois P: People, Planet, Profit. Le déve-

nes atteintes d'une maladie musculaire. Le

loppement durable tient en effet compte

point de départ était toujours la concepti-

des personnes, de l'environnement et de la

on d'un endroit chaleureux et convivial, où

rentabilité. C'est précisément cette durabi-

chacun peut venir passer des vacances et


profiter de son séjour. Les personnes qui

on et sur l'activation thermique du béton.

panneaux solaires procurent suffisamment

n'ont aucun handicap, par exemple la famille

"Seules quatre des quarante-quatre cham-

d'eau chaude pour les personnes qui séjour-

ou les accompagnateurs, sont également les

bres sont orientées vers le sud. Toutes les

nent à l'hôtel.

bienvenues," raconte l'architecte Tom Gan-

autres chambres se trouvent sur l'axe ouest-

tois. Ce dernier a suivi le projet dans son

est. Nous évitons ainsi que la température

Ouvert

intégralité, depuis les premières discussions,

soit trop élevée dans les chambres en été.

La durabilité se retrouve également dans

en 2004, jusqu'à la réception, en 2013. En

En outre, dans l'aile ouest, les rayons bas du

le choix du revêtement de façade. Alors

outre, l'établissement ne fait pas qu'accueil-

soleil sont filtrés par des terrasses, et le vo-

que l'étage inférieur, que nous appellerons

lir des personnes atteintes d'un handicap ;

lume du rez-de-chaussée est surplombé par

le rez-de-chaussée, a un caractère très ou-

il en compte aussi parmi son personnel.

les deux étages, créant ainsi un auvent natu-

vert avec de grandes baies vitrées, le basal-

L'hôtel de soins est une initiative de l'ASBL

rel." Il va de soi que l'isolation du bâtiment

te flammé a été choisi pour les façades des

Mariasteen, un atelier protégé, et de l'ALS Liga.

est optimale, mais c'est surtout l'activation

deux étages supérieurs. La raison? Sa dura-

Il met 44 chambres à disposition permet-

thermique du béton qui permet un contrôle

bilité. "L'hôtel de soins est proche de la mer,

tant aux hôtes de passer des vacances en

durable du climat. L'activation thermique du

avec son climat que nous connaissons tous

communauté tout en bénéficiant de soins.

béton (le chauffage est intégré dans le noyau

et son air salin. La pierre naturelle y résiste

Le tourisme pour tous.

des dalles de sol en béton) est associée à la

très bien, même sans entretien." À l'avant, le

géothermie. En été, l'hôtel entier reste frais

caractère du bâtiment est évident. Le soir,

Géothermie

sans qu'aucune climatisation supplémentaire

en particulier, l'éclairage chaleureux souligne

Deuxième P: Planet. En français, nous

ne soit nécessaire, tandis qu'en hiver, tou-

l'ouverture de l'étage inférieur. De la rue, le

parlons d'environnement. Afin d'avoir un

tes les pièces sont chauffées grâce à la cha-

regard traverse presque le rez-de-chaus-

impact minimal sur l'environnement et

leur provenant des profondeurs de la ter-

sée, depuis la réception jusqu'au patio, avec

de limiter l'utilisation de techniques qui

re. Un chauffage supplémentaire est donc

ses plantations et sa pièce d'eau, puis plus

consomment beaucoup d'énergie, les ar-

presque inutile. Une température de base

loin, le restaurant, pour terminer par une

chitectes se sont concentrés sur l'orientati-

est toujours maintenue. En outre, vingt-six

vue magnifique sur les polders et les dunes.

plan

30


L'ouverture est essentielle. En bas, toutes les

les chambres peuvent être modulées de

fonctions donnent sur le jardin intérieur qui

différentes manières et presque former un

constitue le cœur du projet. Le patio est le

studio. Idéal pour accueillir une famille enti-

fil conducteur de la circulation dans le bâti-

ère. Les accessoires techniques, nécessaires

ment, aux étages aussi. Il est aussi un endroit

pour les personnes atteintes d'un handicap,

où les hôtes dont la mobilité est réduite

sont intégrés de la manière la plus discrète

peuvent profiter du grand air et du soleil

possible. Les portes et les fenêtres s'ouvrent

à l'abri du vent, dans un cadre agréable. Le

automatiquement, à l'aide d'un badge (indis-

clapotis de l'eau de la fontaine et les parter-

pensable pour les personnes atteintes d'une

res créent un environnement apaisant.

paralysie, par exemple) et des niches ont été prévues afin de ranger les fauteuils rou-

Chambres modulables

lants. Les soulève-personnes et les autres

Tandis que les chambres réservées aux per-

fonctions de soins ont été intégrées dans

sonnes qui nécessitent des soins importants

le souci de l'esthétique et d'une ambiance

et à leur conjoint ou leur accompagnateur

chaleureuse. Les exigences propres au pu-

se trouvent aux étages d'un côté, d'ingéni-

blic cible de l'hôtel de soins sont à l'origine

eux groupes de deux à quatre chambres

de quelques particularités architecturales.

ont été aménagés de l'autre côté. Ainsi,

Ainsi, le salon à l'étage donne sur le restau-


Niveau 0

Niveau +1

14

Niveau +2

12

14

14 15

7

10

14

15 17

13

6

9 8 8

4 9 5 3 2 1

11

10

9

16

9

1. HALL D'ENTRÉE 2. SALLE DE RÉCEPTION - LOBBY 3. BUREAU 4. ESPACE DE RÉUNION 5. SALLES POLYVALENTES 6. CUISINE

7. RESTAURANT 8. SANITAIR 9. STOCKAGE 10. ESPACE WELLNESS - SALLE DE BAIN 11. ESPACE KINÉ - ESPACE MÉDICAL 12. ZONE LOUNGE

13. VIDE 14. CHAMBRE TYPE 01 - COMMUTÉ 15. CHAMBRE TYPE 02 - SOINS 16. SALLE DE RELAXATION 17. PREMIERS SECOURS

rant. "Il existe un lien visuel évident, mais

ration légère et originale, avec quelques

artistique et se marient parfaitement aux

sans confrontation concrète. Cet aspect est

touches colorées discrètes. "Au rez-de-

accents colorés des lampes et des sièges,

important pour les personnes souffrant d'u-

chaussée, le basalte se retrouve dans le

par exemple.

ne maladie musculaire avancée, par exem-

revêtement de sol. Aux étages, nous avons

ple." Ce n'est pas un hasard si Toerisme

opté pour un linoléum souple et facile d'en-

Le lecteur attentif se dira: "C'est très bien

Vlaanderen a accordé au bâtiment un label

tretien, qui améliore l'acoustique. Le lambris

tout cela, mais qu'en est-il du troisième

A+, soit le plus élevé en matière d'accessibi-

en bois, qui améliore également l'isolation

P, Profit ou rentabilité? Nous n'en avons

lité aux personnes à mobilité réduite.

acoustique, dégage une impression de cha-

pas encore parlé." La réponse est: "Si !"

leur, renforcée par les œuvres d'art créées

En effet, ce sont des organismes sociaux

Art et couleur

spécialement pour le lieu", explique Tom.

tels que l'ASBL Mariasteen et l'ALS Liga

Architectuuratelier Dertien12 s'est char-

Ces œuvres d'art ont été réalisées par des

qui financent le projet, en recourant à leurs

gé de l'ensemble du projet, y compris des

personnes atteintes d'un handicap, dans une

propres fonds, à des investisseurs privés et à

abords et de l'aménagement intérieur. Les

gamme de couleurs harmonieuses. Les œu-

des subventions, d'où la longue période de

auteurs du projet ont opté pour une déco-

vres abstraites donnent çà et là une touche

construction. Texte: Sam Paret Photos: Thomas De Bruyne

Architectuuratelier Dertien12 Peterseliestraat 23-A 80 – 8000 Brugge t. 050 33 43 95 tom@dertien12.be – www.dertien12.be

plan

32


architect meets innovations ARCHITECT @WORK

L’ÉVÉNEMENT EXCLUSIF RÉSERVÉ AUX ARCHITECTES, ARCHITECTES D’INTÉRIEUR ET AUTRES PRESCRIPTEURS

ARCHITECT @WORK BELGIUM

Kortrijk Xpo 27- 28 avril 2017 8° édition - 10:00-20:00

Liège Expo 1-2 juin 2017

5° édition - 13:00-20:00

Organisation

T +32 (0)56 24 11 11 belgium@architectatwork.com

@ATW_INTL #ATWBE WWW.ARCHITECTATWORK.BE

BELGIUM

ARCHITECT @WORK

THE NETHERLANDS

ARCHITECT @WORK

ARCHITECT @WORK

ARCHITECT @WORK

ARCHITECT @WORK

ARCHITECT @WORK

ARCHITECT @WORK

ARCHITECT @WORK

ARCHITECT @WORK

ARCHITECT @WORK

ARCHITECT @WORK

ARCHITECT @WORK

ARCHITECT @WORK

SWITZERLAND

ITALY

LUXEMBOURG

SPAIN

FRANCE

DENMARK

UNITED KINGDOM

SWEDEN

GERMANY

TURKEY

AUSTRIA

CANADA


Areal Architecten

Ecole ouverte devient pôle d’attraction

plan

34

Quand l’on se retrouve devant l’école pri-

les notions traditionnelles du concept de

maire Boom Park les souvenirs des vieux

"l’école". Après l’appel d’offres le projet leur

tableaux noirs et les petites planches à

a été attribué en 2010. Et depuis son achè-

découper ne sont pas bien loin. De la brique

vement, fin de l’année dernière, il est possi-

vernissée, couleur vert menthe, y est imbri-

ble d’admirer Boom Park un peu partout sur

qué dans trois niveau décalés… comme si le

la toile… du grand site Dezeen aux blogs

présent se projetait dans le passé. Un esca-

locaux et internationaux sur l’architecture et

lier se tourne comme une sorte de ziggourat

le design d’intérieur, le façades vertes et les

autour du bâtiment. Le lien avec le quartier

lignes uniques n’échappent pas aux yeux des

environnant est intensifié en jouant avec la

amateurs et des connaisseurs. Nous avons

lumière et l’espace, à l’intérieur et à l’extéri-

rencontré les gestionnaires Chris Eeraerts

eur. A la demande des Scholen van Morgen,

en Thomas Cols qui nous ont donné plus

un partenariat public-privé entre AG Real

d’explications sur la maçonnerie unique,

Estate, Fortis et le gouvernement Flamand

l’organisation spécifique et l’école en tant

les Archtitectes de Areal ont pu flirter avec

que pôle d’attraction dans le quartier.


La conception comme l’essentialité

inscrivons à des concours pour des appels

"Nous voulions reconstruire l’école mater-

Le manque d’espace est un problème ré-

d’offres. Ce projet cadre dans un procédure

nelle et remplacer les conteneurs existants,"

current dans les écoles d’aujourd’hui. Non

d’appel ouvert, ‘Open Oproep’, un projet

indique Thomas Cols. "Afin de maintenir le

seulement il y a de longues listes d’attente,

lancé par l’équipe de Vlaams Bouwmeester,

volume d’origine et de le développer nous

les bâtiments d’écoles ne répondent plus

comme projet pilote des Scholen van Mor-

avons superposé trois étages. En cherchant

aux besoins d’aujourd’hui pour offrir aux en-

gen. Boom Park reflète ce qui est le plus

une solution compacte, nous avons non

fants un environnement d’apprentissage en

important: des bâtiments aérés et durables

seulement limité l’empreinte écologique de

relation avec les besoins éducatifs. Pensez

qui créent une valeur ajouté, aussi bien

l’immeuble, mais également crée un équilib-

seulement l’abondance des "classes conte-

pour les utilisateurs que pour l’environne-

re entre l’espace ouvert et la construction.

neurs" qui fournissent de l’espace scolaire,

ment. Les concepts architecturaux de Areal

Une aire de jeux a été créée sur le dessus

mais qui suppriment surtout de l’espace de

Architecten sont donc basés sur un senti-

du bâtiment."

jeux. En raison d’un manque de fonds, le

ment de responsabilité. Ce qui leur parle le

Au rez-de-chaussée vous pouvez retrouver

gouvernement Flamand a du chercher des

plus est non la monde ou ce qui est dans l’air

l’école maternelle. Chaque classe donne sur

alternatives créatives pour faire face au man-

du temps, mais bien la subtilité, les bonnes

la cour de récré ou sur un petit jardin. Les

que d’espace. Boom Park s’inscrit donc bien

réponses aux questions spécifiques.

fenêtres arrivent jusqu’au sol pour renforcer le sentiment d’ouverture et l’engagement

dans Scholen Van Morgen, une initiative qui assure la conception, la construction, le

Créer de l’espace

avec l’environnement. Il n’y a pas de halls,

financement et l’entretien de 200 bâtiments

A l’école les enfants devraient pouvoir ap-

mais bien une cour de récré centrale. Au

scolaires. Le bâtiment est opérationelle-

prendre et jouer sans contraintes. La liberté

premier étage nous retrouvons une salle

ment loué par Go ! onderwijs van de Vlaam-

de mouvement est donc cruciale. Du à la

polyvalente et deux locaux pour l’école pri-

se Gemeenschap. “En tant qu’architectes

forte croissance du nombre d’élèves à Boom

maire. Le reste de l’école primaire se trou-

nous avons une fonction sociale,” explique

Park il fallait trouver une solution pour le

ve au deuxième étage. "Le premier étage

Chris Eeraerts. "Quelque chose que nous

manque d’espace. Mais comment construire

a été reculé vers l’arrière, ainsi il y avait de

n’évitons pas. Chaque année nous nous

plus sans sacrifier de l’espace à l’extérieur?

l’espace pour une cour de récré avec vue

plan

36


sur le quartier. En outre, cet étage fait aussi

agréable pour le quartier, Boom Park est

quatre briques placées verticalement. "Un

fonction de lien entre l’école primaire exi-

devenu un exemple dont l’architecture

plan solide et un aspect morphologique

stante et la nouvelle école, et comme auvent

contemporaine protège les principaux ob-

sont l’essence même d’un bâtiment, mais

couvert pour la cour de récréation en bas.

jectifs d’un bâtiment et qui l’enregistre dans

les bons détails renforcent le concept. En

Nous avons également créé une nouvelle

un ensemble plus vaste. "Une école est

tenant compte du fait que Boom est une

entrée séparée, plus grande et couverte,

souvent vide. En fait, on l’utilise qu’à trente

commune avec un riche passé au niveau

pour l’école maternelle, en plus de l’entrée

pourcent du temps par année,". "Boom Parc

de la brique, nous avons pensé un concept

pour l’école primaire. Une solution pour les

devait donc non seulement attirer les élèves

de maçonnerie particulier et attrayant, un

heures de pointe qui bénéficie la circulation

et les parents, mais aussi des associations,

hommage à l’artisanat des fabricants de bri-

autour de l’école." explique Eeraerts.

pouvant utiliser l’école en dehors des

ques. Le choix de la couleur est également

heures scolaires."

original. En choisissant un pierre vernissée,

Un symbole pour le quartier

La visibilité et la lisibilité/accessibilité du bâ-

vert menthe, avec des joints blanc nous

En plus des fonctions de bases importantes

timent est renforcée par le traitement de la

faisons subtilement référence aux tableaux

l’école a aujourd’hui aussi une importante

pierre, qui est aussi remarquable que nuan-

noirs, les lignes de craie et les planches à

fonction sociale. Grâce à une intégration

cée: quatre briques placées horizontalement

découper de notre passé. La pierre possède

réfléchie dans l’environnement et un aspect

sont à chaque fois placées en rapport avec

aussi une brillance exceptionnelle dès que


0

0

5

Niveau 0

+1

0

5

Niveau +1

+2

0

5

Niveau +2

la lumière du soleil joue sur les façades du

centaines d’enfants courent dans les couloir

qui interagissent. Chaque étape renforce la

bâtiment. On pourrait même dire qu’il

et sur la cour de récré, portant de vêtement

prochaine. Trouver un équilibre détermine

s’illumine. "Ce scintillement est un vrai mo-

et des sac-à-dos de toutes couleurs. C’est

l’apparence d’un bâtiment dans un certain

ment de bonheur" rit Eeraerts. "Une école

déjà assez. De plus, nous aimons attirer l’at-

contexte. Boom Park est dans ce sens un

doit avoir une apparence positive. L’effet de

tention en gardant le calme. Un bâtiment

projet très réussi. La construction est ou-

la lumière renforce ce sentiment."

doit laisser assez d’espace pour vivre." Areal

verte. A l’intérieur les espaces sont liés les

Architecten a pensé un matérialisation hon-

uns aux autres et de l’extérieur on peut voir

Simplicité

nête, conçu selon les mêmes principes que

comment la vie scolaire se déroule. Dans un

Pour l’intérieur les Architectes de Areal ont

le concept. Dans chaque local une grande

tel environnement, les enfants sont stimulés.

choisi pour des tons doux. Le blanc et le bois

fenêtre est prévue, à hauteur du hall, ce qui

Du moins, ce fut notre intention."

clair sont le plus important. "Il faut limiter la

crée un contact entre les classes et les lo-

palette des matériaux afin de pouvoir créer

caux adjacents. "La mise en œuvre, le con-

Texte: Bart De Maesschalck

un certaine tranquillité ." explique Cols. "Des

cept et la matérialisation sont trois élément

Photos: Tim Van de Velde

Areal Architecten Albert Claudestraat 12 / 014 – 2018 Antwerpen t. 03 455 38 99 info@arealarchitecten.be – www.arealarchitecten.eu

plan

38


Steel. the difference

Vasque encastrée en saillie 2Step EB.St700H.R

— L’acier vitrifié de 3 mm : alliance unique d’esthétique et de fonctionnalité

Pour Alape, l’acier vitrifié n’est pas seulement un matériau utilisé depuis plus de 115 ans, mais aussi la plus grande source d’inspiration. Les propriétés du matériau sont devenues comme la boussole de notre design, qui crée des produits répondant au même titre aux besoins humains fondamentaux que sont la toilette et l’esthétique. En commercialisant les premières vasques-bol en acier vitrifié de 3 mm en 1997, Alape a donné naissance à un nouveau type de produit redéfinissant les possibilités en matière d’élégance et de finesse des plans vasque. Le développement de cette technique a permis, dans les années suivantes, la création de séries à succès telles que ME, Unisono et 2Step. Indépendamment de la variante d’encastrement choisie, les bords fins conservent leur charme et leur esthétique, et remplissent le rôle fonctionnel prévu en toute discrétion ou de manière plus prononcée.

Alape˘ | Belgique et Luxembourg | Van der Voort Agenturen N.V-S.A B-2110 Wijnegem | info@vandervoort.be | www.alape.com/be-fr/


Art & Build Architect

Enveloppe protectrice signifiante

Ce qui frappe quand on pousse la porte des

Art & Build Architect, lauréat de la

bureaux d’Art & Build Architect, c’est l'am-

mission Design & Build

biance familiale qui y règne. Ce qui frappe

Un bel exemple de cette approche humaine

ensuite quand on discute avec les membres

nous est donné par le siège opérationnel

de ce cabinet, c’est qu’ils insufflent cette

de l’opérateur wallon de télécom VOO, à

même atmosphère intime dans tous leurs

Charleroi. Art & Build Architect, qui s'est

projets. Art & Build Architect le formule de

associé pour l’occasion à la S.A. Entreprises

la manière suivante: a humanistic approach

Koeckelberg, un entrepreneur local, a sou-

to architecture, un slogan qui orne la cou-

mis une proposition pour la conception et

verture du livre édité en 2009 à l’occasion

la construction des futurs bureaux de l'en-

du 20e anniversaire de ce bureau d'archi-

treprise. L’association a remporté le marché,

tectes. Pas de longs plaidoyers en faveur

conférant à l'opérateur une identité bien à

de l’utilisation de tel ou tel matériau, mais

lui grâce à un projet mûrement réfléchi.

des arguments clairs expliquant pourquoi le

plan

40

monde de l’entreprise et les individus tirent

Implantation inhumaine

profit de bâtiments qui s’articulent autour

L'emplacement proprement dit est en

de l’Humain.

soi ingrat, le bâtiment se situant juste en


face de l’aéroport de Charleroi, mieux

Cette façade blanche donne aussi à VOO

elle ne reçoit donc jamais directement la

connu sous le nom Brussels South Airport

une identité spécifique, sans même que

lumière du soleil. Art & Build Architect sou-

dans le secteur de l'aéronautique. Un en-

son logo rose vif ne s’y affiche (la discussion

haitait néanmoins laisser entrer la lumière

vironnement qui peut être qualifié de tout

n’a d’ailleurs pas été sans mal, nous confie

en abondance et a recherché le même ef-

sauf d’humain. Si de nombreux militants en

Art & Build Architect). On aperçoit im-

fet que dans les petits ateliers de peintre du

perdraient le sommeil, Art & Build Architect

médiatement ce bâtiment dans le paysage

XIXe siècle: ceux-ci étaient en effet orien-

a pour sa part réussi le véritable tour de

(très dégagé, puisque nous sommes près de

tés au nord et bénéficiaient toute la jour-

force de transformer une faiblesse suppo-

l’aéroport) et on pense aussitôt: "C’est le

née d’une lumière naturelle aussi agréable

bâtiment VOO." Ce qui n’est pas sans rap-

qu’uniforme, ainsi que d’une température

peler Bruxelles et ce que les navetteurs

constante. Aujourd’hui, cette innovation se

Un écran blanc, barrière sonique et

continuent d'appeler la tour Belgacom.

retrouve au siège de VOO: ici, personne

support de communication gratuit

Accessoirement, des images, extraites des

n’allume jamais la lumière, puisque les lieux

Autre problème: le terrain est orienté plein

films ou des séries diffusées par l’entreprise

sont suffisamment éclairés en journée.

sud. Le bâtiment menaçait de se transfor-

par exemple, peuvent aussi être projetées

mer en véritable étuve à la lumière directe

sur ces murs blancs, un avantage supplé-

Des travailleurs au septième ciel

du soleil. Pour remédier à cela, Art & Build

mentaire très intéressant. Disposer d’un

Art & Build Architect a également injecté

Architect a érigé une épaisse carapace

espace de communication gratuit juste en

une bonne dose de "zen" dans le bâtiment,

qui empêche son et lumière de passer. Le

face de l’aéroport, combien d’entreprises

qui a un effet bénéfique sur ses utilisateurs:

résultat: une façade d’un blanc éclatant,

n’en rêvent pas?

plateaux larges et longs, perspectives ma-

sée en atout.

gnifiques et jardins intérieurs accueillants.

dépourvue de toute fenêtre côté rue. Parallèlement, les architectes ont prévu une

Une innovation… du XIXe siècle

Il y règne une certaine sérénité. Personne

série d’ouvertures pour assurer l’éclairage

À l’arrière du bâtiment, de grandes baies

n’élève la voix, tout le monde est toujours

indirect des plateaux de bureaux grâce à

vitrées créent une ouverture complète

calme. Une oasis de paix et de silence à

deux patios.

dans la façade. Celle-ci s’orientant au nord;

deux pas de l’aéroport.

plan

42


S’échapper grâce à des espaces détente

détente, ou mieux, de possibilités d’échap-

À l’arrière, le bâtiment s’étend sur trois

per aux préoccupations du quotidien afin

niveaux. Les deux niveaux du bas, qui ac-

de retrouver le calme. La concentration et

cueillent les travailleurs, sont surmontés

la productivité des travailleurs s’en trouvent

d’un étage réservé à la direction. Les pre-

améliorées, ce dont l’entreprise ne peut que

mier et deuxième niveaux dépassent des

se réjouir. Pourquoi chercher des solutions

deux côtés du bâtiment, créant deux ban-

en faisant appel à des consultants aux ho-

deaux sur lesquels une terrasse a pu être

noraires exorbitants alors que de telles pos-

aménagée pour chacun des étages. En soi,

sibilités s’intègrent facilement dans l’archi-

il ne s’agit que d’un détail minime, mais il

tecture? Pour la même raison, les escaliers

s’inscrit parfaitement dans un ensemble plus

ont une largeur supérieure à la norme. Ils

vaste et plus important. Art & Build Archi-

ne sont donc pas que de simples moyens de

tect estime que tous les bâtiments doivent

passer d’un étage à l’autre; ils offrent aussi un

offrir un nombre suffisant de possibilités de

lieu accueillant aux travailleurs, qui peuvent


0

1

2

3m

2,5

0,5

0

5m

0

0,5

1

1

2,5

3m

1,5m

2

0,5 1

“QUALITÉ DES ESPACES, CONVIVIALITÉ ET CONFORT DU LIEU DE TRAVAIL, GARANTISSANT LA CRÉATIVITÉ ET L’ÉPANOUISSEMENT DE SES OCCUPANTS”

3m

5m

PLAN 1ER ÉTAGE

Agencement fonctionnel

Echelle: 1/200 5

0

0

0,5

1

10m

5

2

3m

0

0,5

1

2

0

10m

10

0,5 1

0

1

2,5

0

1

2

5

2

10m

5

10

20

30m

0 1 2

01

5

5

2

5

2

10m

5

10

15m

10

20m

20

0 1 2

30m

01

5

5

20

30m

10

10

20m

10

10

0

25

50m

0

5

10

25

50m

0

50

100m

0

10 20

50

100m

15m

Echelle: 1/300 20m

1

1

5m

COUPE LONGITUDINALE

15m

10

0

ACCÈS PERSONNEL

3m

10 5m

15m

3m

1,5m

5 1

0

10

PERFORMANCES ENVIRONNEMENTALES

20m

20

E = 51

30m

50m

0

5

10

25

50m

100m

0

10 20

50

100m

K = 23

VERY GOOD

Accès personnels

63,25% Accès visiteurs

C onception bioclimatique

0

1

2

2,5

3m

5

2

3m

2,5

5m

5

10m

1

1

1

0

1

2

10m

5

10

0

1/25

3m

5m

5

2

3m

1,5m

2

2,5

15m

Niveau +1

1/50

0

1/100

0

0,5

0,5

1

1

1/200

0

1/250

0

1

1/300

0

1 2

1

1/500

0 1

2

2,5

2

5

2

3m

0,5

1

1

0,5 1

2

2,5

PLAN 2ÈME ÉTAGE

3m

1,5m

20

PERSPECTIVE INTÉRIEURE

3m

20m

30m

0 1 2

01

5

5

10

0

10m

5

10

10

0

0,5

1

1

1

0,5 1

2

3m

1,5m

2

2,5

3m

5m

5

10m

ÉLÉVATION NORD

15m

0

1

2

5

10

15m

Echelle: 1/300

20m

20

0,5

0

5m

Echelle: 1/300

0,5

0

0

0

0,5

0,5 1

ÉLÉVATION SUD

15m

10

0

1

0

10m

10

Niveau 0

0,5

0

5m

30m

5

5

10

10

20m

20

30m

0 1 2

01

5

5

10

10

20m

20

30m

0

25

50m

0

5

10

25

50m

1/1000

0

5

10

25

50m

0

5

10

25

50m

0

50

100m

0

10 20

50

100m

1/2000

0

10

20

50

100m

0

10 20

50

100m

5m

Echelle: 1/200

10

0

15m

10

0

20m

20

30m

1

1

2

5

2

5

0 1 2

01

10m

5

5

10

15m

20

30m

10

10

20m

0

25

50m

0

5

10

25

50m

0

50

100m

0

10 20

50

100m

Possibilité d’extension

Niveau +2

Coupe

y échanger quelques mots, à moins qu’inspi-

vêtement de lamelles espacées. Ce qui ré-

Quelques interventions astucieuses qui font

rés par les avions qui décollent, ils se laissent

pond à un impératif esthétique, mais aussi

de cet immeuble de bureau un bâtiment

aller à rêver à, disons, leur prochaine desti-

et surtout à la nécessité de tirer le meilleur

basse énergie.

nation exotique. Le choix s’est délibérément

parti de l’inertie thermique des plaques de

porté sur des matériaux sobres: beaucoup

béton qui le surplombent. Les espaces rem-

Un musée, une envie parmi d’autres

de bois et de verdure, ce qui contribue à

plis d’appareils électriques sont rafraîchis de

En plus de 25 ans d’activités, Art & Build a

l’aspect zen de la construction.

jour, lorsque la chaleur s’échappe par les

conçu de nombreux projets, en Belgique et à

ouvertures du plafond pour être récupérée

l’étranger. Aujourd’hui, les architectes de ce

Bâtiment basse énergie

par les dalles en béton. Le béton conserve

bureau rêvent de programmes inhabituels, un

Les innovations technologiques sont regrou-

la chaleur toute la nuit et la libère le ma-

aéroport, un musée d’art contemporain,…

pées dans l’axe longitudinal du bâtiment.

tin pour réchauffer les pièces. Le cycle peut

Avec, comme toujours, la préoccupation de

Les équipements techniques et les câbles

alors reprendre.

créer des lieux propices à l’épanouissement

sont soigneusement rangés dans une place

VOO réalise ainsi des économies d’énergie

individuel et collectif.

centrale, si bien qu’ils ne perturbent pas le

considérables. Toutes les fenêtres sont équi-

calme du bâtiment ni la vue sur l’extérieur.

pées de triple vitrage. Sur le toit, Art & Build

Texte: Jurgen Verbiest

Le plafond climatisant se compose d’un re-

Architect a installé des panneaux solaires.

Photos: G. De Kinder

Art & Build Architect Waterloosesteenweg 255 – 1060 Brussel t. 02 538 72 71 info@artbuild.eu - www.artbuild.be

plan

44


2° ÉT AGE DIRECTION

1° ÉT AGE I.T. HELP DESK MARKETING REFECTOIRE AUDITOIRE

REZ-DE-CH AUSSÉE ACCUEIL VISITEURS FRONT OFFICE B ACK OFFICE EXPLOIT ATION


© Julie de Bellaing

Assar Architects

Il n’y a pas de raison de pleurer sur le Treurenberg

Embracing future and history. Le slogan du

dans une ancienne porte de la première

Treurenberg (en français le Mont des Lar-

enceinte de la ville. L’histoire raconte que

mes) ne laisse planer aucun doute. Situé en

les cris des malheureux s’entendaient jus-

plein cœur de Bruxelles, à l’angle de la place

qu’à l’extérieur. Le nom Treurenberg – à

de Louvain et de la rue Royale, ce bâtiment

l’époque Treurenborgh – n’est apparu pour la

fusionne avec bonheur le passé et l’avenir.

première fois qu’au XVIe siècle.

Il faisait partie de la première enceinte de la ville de Bruxelles, érigée par Henri 1er

Premier bâtiment zéro énergie à Bruxelles

de Brabant au XIIIe siècle, et aujourd’hui,

En 2011, le maître d’ouvrage AXA Invest-

il remporte le titre de "bâtiment écologi-

ment Managers - Real Assets a organisé un

que le plus innovant", décerné par MIPIM,

concours portant sur la rénovation – initi-

le marché international des professionnels

ale – du bâtiment Treurenberg, qui date

de l’immobilier.

des années 1960. La mission comportait trois volets: la construction d’un espace de

plan

46

Un petit bout d’histoire

bureaux de qualité dans le centre-ville, l’in-

Le terme Treurenberg se réfère aux lamen-

tégration parfaite d’un bâtiment moderne

tations des prisonniers qui étaient enfermés

dans un contexte historique, en respectant


le patrimoine actuel, et la construction d’un

C’est pour cette raison que le bâtiment

bâtiment zéro énergie.

Treurenberg

bénéficiera

prochainement

d’un certificat d’excellence de BREEAM. Bête à concours Assar Architects a remporté ce projet de

Sobre en termes d’espace et de lumière

bureaux de 12.686m2 et, avec le maître

En dépit de sa taille, le bâtiment Treuren-

d’ouvrage, a opté pour une approche du-

berg se caractérise par une conception

rable et intelligente. Cela impliquait pour le

compacte, une isolation optimale de la

bureau d’architectes bruxellois de repartir

gaine extérieure et l’importance dévolue

de zéro afin d’optimiser l’efficacité énergé-

à la lumière naturelle. Celle-ci pénètre à

tique du bâtiment. En collaboration avec

l’intérieur par un patio à l’étage inférieur

VK Architects & Engineers, il a ainsi construit

et un atrium qui s’étire sur l’ensemble des

le premier bâtiment à consommation

huit étages. Outre leur fonction durable, les

d’énergie quasi nulle de Bruxelles. Cela sig-

panneaux solaires sombres jouent éga-

nifie que les panneaux solaires sur le toit

lement un rôle esthétique, en créant un

et les façades des trois étages supérieurs

contraste saisissant avec la délicatesse de la

compensent totalement la consommation

pierre naturelle des étages inférieurs.

d’énergie annuelle de 36 kWh/m²/an, hor-

plan

48

mis la consommation d’énergie des ordi-

D’autres interventions écologiques? Prin-

nateurs et imprimantes, de la cuisine, des

cipalement

ascenseurs et du parking. La consommati-

récupération de l’eau de pluie, des bor-

on d’énergie nette pour le refroidissement

nes de recharge pour voitures électriques,

et le chauffage s’élève à 5 kWh/m²/an, soit

un parking de 49 vélos et des plafonds

trois fois moins qu’une construction passive.

froids. Ceux-ci utilisent des techniques de

des

fenêtres

en

bois,

la


Niveau 0

Niveau -1

Niveau +2 / +3 / +4

rayonnement et d’absorption visant à mainte-

Intégration maximale, flexibilité maximale

service de différents projets, souvent de

nir une température, une hygrométrie et une

La façade est entièrement composée de

grande ampleur. Assar Architects sélection-

acoustique optimales dans les bureaux et

pierre naturelle, un matériau en parfaite

ne les disciplines nécessaires en fonction de

salles de conférence.

harmonie avec les bâtiments historiques

la mission. De ce fait, ils vont souvent au-

avoisinants. L’intérieur est simple, mais raf-

delà de la phase conceptuelle. Le fil rouge

Vue sur le mur

finé. Combinés à des éléments en bois,

des projets est l’attention portée à l’être

La particularité de ce projet est sans

le noir et le blanc respirent la qualité et la

humain, qui vit ou travaille dans le bâtiment.

conteste la mise en évidence de la pre-

sobriété. Avec 9.812m2 d’espace de bureaux,

En outre, l’aspect durable et écologique est

mière enceinte de Bruxelles, qui date du

l’immeuble Treurenberg peut accueillir 710

loin d’être négligeable.

XIIIe siècle. L’immeuble de bureaux s’articule

personnes. Les étages de bureaux sont

Par ailleurs, ce n’est pas le premier MIPIM

autour

modulaires: les employés les aménagent en

Award décerné au bureau d’architectes. Ce-

bureaux paysagers ou individuels.

lui-ci peut se targuer d’en avoir remporté

d’un

atrium

asymétrique,

qui

s’ouvre au niveau -1 sur un patio donnant

huit. Aucun autre bureau ou promoteur

sur l’enceinte, et au cinquième étage, sur

n’en a autant à son actif.

une magnifique vue du centre historique de

Une attention permanente portée à l’être

Bruxelles. On y trouve également une ter-

humain et à l’environnement

rasse extérieure. Soyons précis: la plus gran-

Assar Architects est un collectif d’archi-

de terrasse extérieure présente dans un

tectes. Plus de 120 collaborateurs mettent

Texte: Jurgen Verbiest

immeuble de bureaux bruxellois.

quotidiennement leurs connaissances au

Photos: Marc Detiffe

ASSAR ARCHITECTS Chaussée de La Hulpe 181/2 – 1170 bruxelles t. 02 676 71 00 architects@assar.com – www.assar.com

plan

50


AquaBlade

®

TECHNOLOGIE DE RINÇAGE

PLUS HYGIÉNIQUE PLUS SILENCIEUX PLUS INTELLIGENT PLUS HYGIÉNIQUE : AQUABLADE® ASSURE UN RINÇAGE DE 95% DE LA SURFACE CONTRE 80% DANS UN WC CLASSIQUE

PLUS SILENCIEUX : IL EST PROUVÉ QU’AQUABLADE® EST 25% PLUS SILENCIEUX QUE LES MODÈLES TRADITIONNELS

PLUS INTELLIGENT : CONSOMMATION D’EAU OPTIMISÉE COMPARÉE AUX WC TRADITIONNELS AquaBlade® est disponible en 5 collections

PRODUCT OF THE YEAR


Bureau Bouwtechniek

en collaboration avec

Zaha HadidArchitects

Photo Zaha Hadid by Mary McCartney

Traduire un concept en un projet tangible

L’ambition du Port d’Anvers donne à la ville

La mission

un bâtiment iconique de plus. Après avoir

C’est avec Bureau Bouwtechniek que Zaha

centralisé son administration, le Port d’An-

Hadid Architects emporte le concours de la

vers a souhaité, avec la Maison du Port, don-

Maison du Port. Nouveau point de repère

ner forme à la force du second grand port

de la ville d’Anvers, le bâtiment est foncti-

d’Europe.

onnel depuis septembre 2016. L'ingénieur en architecture Gert Biebauw, responsable

plan

52

C’est à Bureau Bouwtechniek (BB) que

du projet de la Maison du Port chez Bureau

Zaha Hadid Architects a confié l’exécution

Bouwtechniek, évoque cette collaboration.

et la coordination du seul bâtiment en Belgi-

Jusqu’au concept définitif – une période

que créé sur la base d’un de ses concepts. Le

pendant laquelle l’accent repose sur le dé-

challenge est de taille. La très renommée, et

veloppement d’un concept de bâtiment et

hélas regrettée architecte possède en effet

sa conformité à la programmation en archi-

le don de créer des bâtiments prestigieux

tecture, technique et aménagement - Zaha

dont l’exécution ne se caractérise pas par

Hadid Architects est à la tête de l’équipe de

sa simplicité.

création. Bureau Bouwtechniek y apporte


son soutien et se concentre sur l’aspect lé-

che de l’approche la plus logique en tenant

de façade faisable, nous avons modifié le

gal, les budgets et la recherche de matériel.

compte des systèmes existants, et cela a

motif en concertation avec Zaha Hadid

Une fois le concept définitif – c’est-à-dire

permis de réaliser les travaux dans le cadre

Architects. Celui-ci est désormais constitué

lorsque celui-ci est traduit en éléments tech-

d’un budget et d’une échéance préétablis",

d’une combinaison de différentes projecti-

niques et en plans d’exécution des ouvrages

explique Gert Biebauw. "Les conditions an-

ons, et des adaptations ont été effectuées

– Bureau Bouwtechniek prend la relève et

nexes et les limitations nous ont permis, en

au niveau du volume. Ces adaptations sont

dirige l’équipe créatrice. BB réalise alors les

collaboration avec Zaha Hadid Architects,

minimales, mais ont permis d’améliorer

plans, détermine les détails et élabore les

de rationaliser le concept de la façade. La

grandement la technique de construction."

devis pour l'appel d’offres. Pendant la pha-

collaboration a été agréable et la commu-

Le design du concours était basé sur l’usa-

se d’exécution, Bureau Bouwtechniek dirige

nication ouverte." Concrètement, Gert Bie-

ge de triangles d'un mètre de côté. Cette

l’équipe créatrice et les réunions de travail.

bauw et son équipe ont examiné comment

distance d’un mètre avait trait aux exigen-

réaliser le modèle de la façade sur la base de

ces en matière de sécurité incendie, et de-

La façade – optimiser l’utilisation des

systèmes existants. Afin d’éviter tout risque

vaient éviter le passage du feu d’un étage à

materiaux

d’infiltration d’eau, ils ont fait usage d’un sys-

l’autre. Le résultat de cette rythmique était

Port d’envergure mondiale, Anvers est aussi

tème préfabriqué présentant l’avantage d’un

une façade avec beaucoup de profils qui, au

la capitale mondiale du diamant. C’est bien

temps de chantier plus court. Le concept

vu des exigences en matière d’acoustique,

le thème d’un diamant taillé géant qui se re-

requiert une extrusion sur mesure pour les

requérait du verre très épais. Étant donné

flète dans la façade du bâtiment, illustrant

profils, mais le système de façade avec ses

que les mesures anti-incendie du bâtiment

ainsi son caractère prestigieux. Les lignes de

joints, le verre, etc., peut être réalisé en ate-

incluaient un système d’arrosage intégral, le

projection des trois surfaces triangulaires

lier. Gert Biebauw approfondit plus avant la

Ministère de l’Intérieur a revu ses exigences

de la façade traversent un volume irrégu-

rationalisation du concept : "La projection de

quant au risque de transmission des flammes

lier. Lors de la phase conceptuelle, Bureau

la grille sur la façade a conduit à une répar-

au niveau de la façade. Nous avons donc pu

Bouwtechniek a examiné la faisabilité du

tition en très grands panneaux sur les surfa-

doubler la grille de 1 à 2 mètres à l’avan-

concept. "Nous sommes allés à la recher-

ces transversales. Pour aboutir à un système

tage d’une plus grande efficacité matérielle,

plan

54


d’une meilleure isolation et d’une luminosité

profondeur de 20 mètres à partir d’une

recréent l’ambiance d’un paquebot de

accrue. D’autre part, cette approche ciblée a

verrière inclinée. L’idée du diamant se re-

croisière. Bien que monumental, le bâti-

permis de diminuer le prix de revient. Elle a

flète presque littéralement par l’accès de la

ment est bel et bien un lieu de travail. Le

aussi impacté positivement l’empreinte éco-

lumière du jour. En plus de celle d’un dia-

bâtiment hanséatique, un monument pro-

logique, qui constitue une part essentielle de

mant, la forme de Maison du Port rappelle

tégé et anciennement la caserne des pom-

l’identité verte du Port d’Anvers.

aussi celle d’un navire. À l’intérieur, l’illusion

piers, d’où part le "navire", a été rénové

est réussie. On doit cet effet aux balustra-

à l’occasion de ce projet. Il s’agit d’une

des en verre intégrées situées le long de la

réplique d’un bâtiment du 16è siècle situé

Le concept accorde une place centrale au

promenade et qui possède les caractéristi-

dans le passé sur le site actuel du MAS

vécu de l’utilisateur. Il inclut des angles de

ques d’un pont de navire, et offre en sus une

et qui a brûlé au 19è siècle. Le contraste

vision particuliers typiques de ce type d’ar-

vaste vue sur l’eau des docks environnants.

entre deux caractères forts – l’un historique,

chitecture. La façade sud par exemple, où

Les formes rondes du concept intérieur

l’autre contemporain – en termes d’usage

se trouve l’auditorium, offre une vue d’une

– typiques de Zaha Hadid Architects –

de matériel et de volume, est saisissant.

Des angles de vision exceptionnels


SB

SA

SB

nI

nH

SA

nG

nF

nE

nD

nC

nB

nA

pas 44.50

+10

pas 40.50

+9

pas 36.50

+8

pas 32.50

+7

pas 28.50

+6

bE

bD bDb

bDa

bCc

bC bCb

bCa

bB bBd

bBc

bBb

bBa

bA bAa pas 20.50

+5 pas 18.75

+4

pas 14.46

+3

HAVENHUIS ANTWERPEN Kadastrale sectie: -

ARCHITECT

pas

ZAHA HADID ARCHITECTS Joris PAUWELS 10, Bowling Green Lane - EC1R OBQ London - UK TEL. - - FAX. E-MAIL: -

9.98

+2

IN SAMENWERKING MET: PROJECTVERANTWOORDELIJKE:

Gert BIEBAUW KAMMENSTRAAT 18 - B 2000 ANTWERPEN TEL. - - FAX. E-MAIL: www.b-b.be BUREAU BOUWTECHNIEK

pas

STABILITEIT

5.47

+1

pK

pJ

pI

pH

pG

pF

pE

pD

STUDIEBURO MOUTON Guy MOUTON Koningin Astridlaan 225 - 9000 Gent TEL. - - FAX. E-MAIL: -

TECHNIEKEN

pC

INGENIUM Joost VERSTRAETE Nieuwe Sint-Annadreef 23 - 8200 Brugge TEL. - - FAX. E-MAIL: pas

0.04

+0 OPDRACHTGEVER

pas -3.00

-1

SB

SA

SB

SA

GEMEENTELIJK HAVENBEDRIJF ANTWERPEN Directeur infrastructuur en milieu – mevr. Greet Bernaers Entrepotkaai 1 – 2000 Antwerpen TEL. +32 (0)3 205 25 62 - FAX. E-MAIL: bouwnieuwhavenhuis.procedure@haven.antwerpen.be

Langssnede 2 DATUM: 08-10-2012 SCHAAL: 1 : 100 BLAD-OPP.: Opmerking: de afmetingen worden ter informatie gegeven en moeten ter plaatse door de aannemer gecontroleerd worden.

Bureau Bouwechniek en collaboration avec Zaha Hadid Architects

La forme chaotique du concept de Zaha

d’autres réalisations importantes à Anvers,

cept. Notre bureau est spécialisé dans la

Hadid Architects semble fuir la sévérité

comme le MAS, en collaboration avec

traduction de cette intention architectu-

militaire de ce bâtiment allemand. Avec leurs

Neutelings Riedijk Architecten, l’Elisabeth

rale en un projet réalisable et bien réalisé

facettes, les petites lucarnes du bâtiment

Center Antwerp avec Simpson Haugh &

techniquement, auquel nous intégrons nos

hanséatique semblent évoluer en papillon-

Partners Architects, ou encore la rénovation

connaissances spécialisées."

nant vers le verre triangulaire du nouveau

du musée royal des Beaux-Arts d’Anvers

Les autres bureaux spécialisés temporai-

bâtiment, tout en frivolité.

avec KAAN architecten. "Nous sommes les

rement inclus à cette association dans le

caméléons de l’architecture. Nous nous

cadre du développement architectural de la

Profil : technique de construction

plongeons à chaque fois dans des concepts

Maison du Port sont Ingenium pour les tech-

Le nom Bureau Bouwtechniek ne laisse au-

plus différents les uns des autres, dont nous

niques spéciales, et Mouton pour la stabilité.

cun doute quant à sa mission : il s’agit d’un bu-

devons étudier les détails par exemple,"

Une animation de ce projet figure sur

reau de conception et de conseil technique

explique Gert Biebauw au sujet du profil du

https://vimeo.com/49828384.

dans le domaine de l’architecture, des réno-

bureau. "Nous nous basons constamment

vations techniques et durables et du conseil

sur les croquis de l’intérieur et de l’extérieur

Texte: Marc Melis

technique. Dans son portefeuille, il compte

du bâtiment pour capter l’esprit du con-

Photos: Hendrik Biegs

Bureau Bouwtechniek Kammenstraat 18 – 2000 Antwerpen t. 03 231 53 95 stefanie.buschgens@b-b.be – www.b-b.be

plan

56

TEK.: PP&BvdB

1.0 m²

UITVOERING

S2

H:\S\ZAHA\Havenhuis\05 UO\Tek-BBr

A Revit 2011


Concept I Gerd Couckhuyt

Infinite Solid Surface Solutions

Concept I Zaha Hadid Architects Ltd

Des solutions

KRIJNEN KEUKENS 2390 Malle 03 312 45 62 info@krijnen.be www.krijnen.be

fonctionnelle I

VDB PRODUCTIONS 8520 Kuurne 0478 39 66 64 vdbproductions@gmail.com www.vdbproductions.eu

esthétique I

durable I

GF SOLIDS 3520 Zonhoven 011 81 65 89 info@gfsolids.eu www.gfsolids.eu

en Solid Surface

BABO BOUW & INTERIEUR 8200 Brugge 050 45 40 30 info@babonv.be www.babonv.be

ILB 2460 Kasterlee 014 55 26 50 info@ilb.be www.ilb.be

Kerrock® est exlusivement distribué dans le BeNeLux par: VINK I 2220 Heist-op-den-Berg I T 015/25 98 94 I building@vink.be I www.vink.be I www.kerrock.be


BURO II & ARCHI+I

Un effet de flottement et un puits de lumière pour une expérience maximale Dans le cadre d'une collaboration idéale,

construction à l'avant. En l'occurrence, une

la liberté de l'architecte se marie aux

zone non bâtie de huit mètres. Quant à la

souhaits du maître d'ouvrage pour un

forme de la parcelle disponible, elle a éga-

résultat qui dépasse la somme des parties,

lement constitué une limitation… et aussi

comme l'immeuble de bureaux réalisé pour

un défi. Elle était assez longue et profonde

Immoquatro à Mariakerke, près de Gand.

mais de largeur limitée. Il s'agissait en outre

BURO II & ARCHI+I a été conseillé au

de laisser de l'espace libre des deux côtés

maître d'ouvrage par un autre client.

du bâtiment par rapport aux voisins. Étant

Celui-ci a demandé au bureau de construire

donné le vaste programme, il n'y a pas

un nouvel immeuble de bureaux durable

eu d'autre option que de travailler sur

qui, élément important, devait recueillir la

différents niveaux. Une deuxième donnée

satisfaction du personnel. Des consultations

était aussi à prendre en compte : le déni-

fréquentes ont dès lors été organisées tout

velé. Le jardin se situe environ 90 cm

au long du processus.

plus bas que la bande de jardin avant, au niveau de la rue. Le maître d'ouvrage

plan

58

Si le bâtiment se trouve un peu en retrait,

souhaitait également des emplacements

c'est parce qu'il fallait respecter la ligne de

de parking suffisants pour les membres de


son personnel: il pensait sacrifier une partie

de la vue sur le jardin et le parc situé

trouve entre les salles de réunion à l'avant et

du jardin, ce qui aurait été dommage étant

derrière. Le même principe a été appliqué à

les bureaux à l'arrière. Le puits de lumière

donné la vue sur le beau jardin du Park-

l'étage : une grande salle de réunion à l'avant

divise en quelque sorte le bâtiment en

kaffee situé à l'arrière. BURO II & ARCHI+I

et le réfectoire avec terrasse à l'arrière. Ce

deux parties fonctionnelles. Un dernier

a donc décidé d'intégrer cette déclivité na-

niveau est toutefois moins volumineux que le

espace a été aménagé sous le parking. Il

turelle dans la conception du projet. Pour ne

rez-de-chaussée. Pour conserver également

s'agit d'une cave qui sert de lieu d'archivage.

pas devoir utiliser le jardin comme parking,

une harmonie en hauteur avec les bâtiments

Un ascenseur permet d'accéder aux quatre

il a été prévu d'organiser le stationnement

voisins, il a par ailleurs été décidé d'appliquer

niveaux.

sous le bâtiment. En relevant légèrement le

une ligne de 45°. Du côté droit, le niveau

volume de la nouvelle construction par rap-

est donc légèrement "renfoncé". L'ajout d'un

L'espace de construction limité a exigé une

port au niveau de la rue, on a pu libérer de

troisième niveau s'est avéré nécessaire pour

certaine réflexion quant à l'agencement de

l'espace sans devoir vraiment aller sous terre.

abriter tous les équipements techniques.

toutes les pièces du puzzle. Et au niveau

L'espace de stationnement et son abri à

Mais BURO II & ARCHI+I ne voulait pas

architectural aussi, les meilleures propor-

vélos bénéficient ainsi de la lumière du jour

s'arrêter là. Car ce qu'on essaie toujours

tions ont été recherchées. Les colonnes

et le bâtiment donne l'impression de flotter.

de faire en architecture, c'est d'intégrer

indispensables à l'ossature, par exemple,

Un effet qui est renforcé le soir quand le

un maximum de lumière naturelle dans le

prenaient encore trop de place à l'intérieur.

parking est éclairé.

bâtiment. D'où l'idée de créer un puits de

Et comme la lumière directe à l'intérieur

lumière dans le troisième niveau. Ce puits

du bâtiment devait être limitée, le bureau

L'immeuble a été conçu de façon à faire

permet de laisser pénétrer un maximum de

d'architectes a eu l'idée de créer une

office de tampon contre les bruits provenant

lumière venant du nord jusque dans le cœur

façade constituée de lamelles en béton. Ces

du Brugsevaart et à permettre au person-

de l'immeuble. La lumière traverse d'abord

lamelles en béton blanc font office, d'une

nel de profiter au maximum du côté jardin.

la grande salle de réunion et le réfectoire

part, de protection solaire et, d'autre part,

D'où le choix de placer les salles de réunion

pour poursuivre sa route vers le volume

de structure portante, tout en définissant la

à l'avant, tandis que les bureaux bénéficient

inférieur et éclairer l'espace d'accueil qui se

forme architecturale du bureau.

plan

60


545

A 271.5

545

545

262.5

1090

2164.2

1817

365.8

30

500

262.5

253.5

252.5

674.5

262.5

500

262.5 262.5

2530

262.5

262.5

2530

262.5

262.5

262.5

1757

56

184.3

247

262.5

534.3

180

B

B

70

320

578.5

262.5

152

1817

A

Niveau -1

schaal 1/50

Niveau -1

Niveau 0

Niveau +1

Le souhait du maître d'ouvrage de construire

chaque local en tenant compte de la position

Différents talus ont été aménagés afin de

un immeuble de bureaux durable a égale-

du soleil, du vent et des précipitations. Grâce

casser la longueur de celui-ci. Enfin, un

ment été respecté. Les eaux de pluie sont

à l'application de toutes ces mesures,

volume a été agencé de façon à servir de

réutilisées, les toits du rez-de-chaussée et

l'immeuble atteint un niveau E de 37.

lieu de travail extérieur : un espace multifonctionnel qui peut aussi être utilisé pour

du premier étage ont été agrémentés

diverses rencontres avec le personnel.

d'une grande toiture végétale et les toits

En ce qui concerne l'aménagement intérieur,

sont équipés au total de 27 panneaux

c'est le blanc – neutre – qui a généralement

solaires… non visibles. Un plafond de

été choisi ; on y a ensuite ajouté des ac-

Le maître d'ouvrage a été très à l'écoute

refroidissement permet de chauffer et de

cents chaleureux. Des lanternes vénitiennes

tout au long du processus de conception,

refroidir les lieux, ce qui crée un climat

créent une ambiance très agréable dans le

participant de façon positive à ce concept

agréable à l'intérieur. Les équipements

puits de lumière, de même que les murs

osé et peu conventionnel. Une collaboration

techniques ont été dissimulés derrière des

en bambou dans l'espace d'accueil. Le mur

intéressante et réussie pour BURO II &

lamelles. La chaleur nécessaire est produite

de l'accueil n'est pas portant; il sert uni-

ARCHI+I. Mais rien de tel qu'un personnel

grâce à deux installations distinctes : d'une

quement de séparation visuelle avec les

satisfait de ses nouveaux bureaux ! Un élé-

part, une pompe à chaleur géothermique et,

bureaux. Le bambou a également été

ment qui était tout aussi important aux yeux

d'autre part, une chaudière à condensation

utilisé pour le mobilier, afin de créer une

du maître d'ouvrage.

au gaz qui soutient le premier système.

expérience maximale pour le personnel. Il

Texte: Sam Paret

La protection solaire peut être réglée dans

a aussi servi de point de départ au jardin.

Photos: Bart Heijnens

BURO II & ARCHI+I Rue J. Jordaensstraat 18a – 1000 Bruxelles t. 02 641 88 00 info@b2ai.com – www.b2ai.com

plan

62


Compagnie O architecten

Une architecture audacieuse propulsant à des performances de pointe

plan

64

Pour beaucoup de bureaux les concours

Le concours Open Oproep de l’organisation

d’architectures sont des défis quotidiens.

Vlaamse Bouwmeester pour l’école de sport

L’attitude à prendre ici est "you win some,

de haut niveau d’Anvers date déjà de 2011 et

you lose some". Si Compagnie-O. architecten

était le quatrième prix pour le bureau d’ar-

voulait vraiment gagner un appel ouvert,

chitectes. Aujourd’hui encore ils choisissent

Open Oproep, alors c’était bien celui de

les plus souvent des solutions extrêmes.

l’école de sport de haut niveau d’Anvers.

C’était aussi le cas pour l’emplacement de

Sans devoir dévier de sa propre philoso-

l’école. Fort VI de la ceinture des forts de

phie. Au contraire, ils ont même poussé

Brialmont est situé dans l’environnement

leur concept à l’extrême. Et après, tout

vert de Wilrijk et appartient à l’Université

dépendait bien sûr du client et du construc-

d’Anvers. Le fort est non seulement un lieu

teur, s’ils voulaient se lancer dans l’aventure.

de rencontre pour les futures médecins

Dans ce cas, ils avaient choisi la conception

et infirmiers, mais aussi pour une grande

audacieuse, une réalisation qui motiverait

communauté de chauves-souris. Une espèce

les jeunes athlètes à atteindre des perfor-

protégée et donc pertinente. Elles vivent

mances de pointe et de percer en tant que

surtout dans le réduit, une sorte de for-

sportif de haut niveau.

teresse inférieure qui se trouve à l’arrière


de l’école et que est presque entièrement

mais ont choisi un oxymore ou ils faisaient la

compact, ainsi ils ont gardé un maximum

envahie par la nature. Le site est aliénant

connexion entre deux stratégies opposées,

d’espace sur la Paradeplein. C’est pour

et l’architecture existante est bizarre, car

ce qui résulte dans une contradiction amu-

cela que la façade monumentale donne un

conçue pour et durant la guerre. Le ca-

sante. D’une part, le caractère renfermé du

si bel effet. Pour le reste ils ont enlevé les

mouflage domine encore toujours et des

bunker militaire et de l’autre part, la forme

espaces excédentaires, comme de pièces

chênes poussent sur le bâtiment d’officiers

commune visant l’invisibilité et/ou un effet

découpées d’un morceau de claie, ce qui

avoisinant. Les chauves-souris fréquentent

miroir. Concrètement, cela a abouti à un

explique la forme. La forme du disque

le fossé à proximité et passent ainsi le long

base en béton, où toutes les facilités

scolaire, qui surmonte les terrains de jeu

du site. Un élément important dans la phase

sportives

surmonté

adjacent, la place et l’environnement sont

préliminaire du couloir et pour l’empreinte

d’une structure légère en verre, où les

également déterminées par la structure

du bâtiment. D’autres conditions devaient

classes sont logés. La forme particulière de

– les pans de bois qui constituent l’en-

aussi être prises en compte, comme le fait

la base en béton est venue d’une part grâce

chevauchure de la grande salle – et par le

de ne pas pouvoir émettre de la lumière.

au footprint, où l’on retrouvait toutes les

rapport – le circuit de classes conformes et

Ajoutez à cela les nombreux groupes d’in-

spécifications du projet et dont les archi-

fonctions de support.

térêt et leurs désirs contradictoires et vous

tectes de Compagnie O n’ont pas dérogé.

Les architectes de Compagnie O aiment

savez que l’exercice ne sera pas évident.

Cependant, ils ont tenté d’inclure l’impres-

les extrêmes, mais commencent toujours

Par contre, on y trouve bien une pente

sion tant que possible dans la pente, de

en tenant compte de l’expérience du client,

agréable et un espace vert, un endroit

sorte qu’ils ont gagné un niveau en plus:

pour qui le bâtiment est destiné. Dans ce cas

rêvé pour des étudiants et des athlètes.

le rez-de-chaussée. Le niveau des salles de

se sont des sportifs de haut niveau, donc ils

Compagnie O architecten est partie de

sport est le même que celui pour la place

ont aussi consulté un sportif de haut niveau.

cette empreinte particulière – asymétrique

avant, d’autre part, l’entrée de l’école se

Ils ont appris que la lumière naturelle était

par rapport à la symétrie du fort – et le pa-

situe à l’autre bout du bâtiment, au-dessus

un facteur gênant parce que les conditions

trimoine militaire avoisinant. Les architectes

du réduit et donc un étage plus haut. Ils

changent trop. D’où la décision de l’exclure

ont décidé d’utiliser l’architecture militaire,

étaient le seul bureau qui gardait tout si

dans les salles de sport et de travailler avec

plan

66

ont

été

reprises,


un éclairage fixe. Même si les formes et les

ils veulent aussi renforcer le courage et la

donnent accès à la grande salle de

matériaux utilisés peuvent être audacieux,

confiance des athlètes. Même chose pour

sport. Le réfectoire et le fitness, séparés

tout a une raison et doit motiver les élevés.

la toile d’acier qui pend comme une toile

par un mur en verre, se trouvent sur

Prenez par exemple les tuiles émaillées

d’araignée autour de la terrasse et qui rem-

la mezzanine, au-dessus des salles de

vertes dans le couloir des joueurs ou les

place la balustrade traditionnelle.

judo. Tout en haut, au deuxième étage,

vestiaires roses. Pourquoi rose? Parce que

La forme de l’école peut sembler complexe,

vous avez les salles de classe qui se

cette couleur est la plus proche de celle

le mouvement et la circulation sont relati-

situent autour d’un patio et une combinai-

de la peau humaine, et de sorte vous

vement simples et classiques. L’entrée publi-

son de petits locaux fermés et de grandes

ne voyez presque plus de peau nue. Afin

que, au bas de la Paradeplein, vous emmène

plateformes d’apprentissage ouvertes. Pour

d’accentuer la longueur du couloir des

directement vers les principales facilités

les pensionnaires il y a une entrée séparée

joueurs nous avons visualisé une sorte

sportives. L’organisation est classique et

sur la pente. La voie prise par les élèves

de peau de serpent avec les tuiles vertes.

dominé par un long couloir central. A

pour aller au réfectoire a été intentionnelle-

L’art comme vénération des gagnants, et en

gauche vous retrouvez les salles de judo et

ment introduite dans la circulation. Celle-ci

montrant de l’audace dans la matérialisation

taekwondo, à droite les vestiaires qui

passe à côté de la grande salle de sport, ce qui


niveau +0.00

A'

A'

A

A

A' A

Niveau 0 GELIJKVLOERS

Niveau +1 0

5

10

25m

VERDIEPING 1

niveau +4.30

Niveau +2 0

5

10

VERDIEPING 2

25m

niveau +8.55

0

5

10

25m

donne l’impression qu’il y a toujours un

aussi opaques. La paroi transparente interne

Les parois inclinées de la base en béton ont

public. Selon des études ceci améliorerait

a aussi été traitée: entre les trois couches de

été coulés brutalement avec des planches

les performances. Cela explique aussi l’em-

verre se trouve un film de PVB blanc, afin

de coffrage, qui laisse des crêtes et de

placement du fitness à l’entrée de l’école.

de préserver la discrétion des élevés. Le film

pores, laissant l’espace aux mousses et

Un détail supplémentaire et important:

crée un effet étrange de brouillard, de sorte

plantes. Selon les saisons celle-ci changent

tout devait être une construction passive.

que vous vous croyez dans les nuages. Un

de couleurs et d’aspect.

Ce fut le premier bâtiment passif pour les

grand auvent en acier, placé en diagonale,

Compagnie O revient avec plaisir sur ce

architectes de Compagnie O et demandait

fait fonction de refuge contre la pluie.

projet. Non seulement pour le rôle profes-

donc une étude et une attention supplé-

En termes de technologies écologiques ils

sionnel, positif et impliqué de AG VESPA

mentaire. Surtout avec la grande plateforme

ont misé sur un système de récupération

pour la gestion du projet, mais surtout parce

en verre, le risque de surchauffe est réel et

d’eau de pluie, un système de récupération

qu’ils ont acquis beaucoup d’expérience.

les standards de constructions passives ne

de chaleur via l’eau de la douche et un éclai-

sont pas évidents. Par conséquent, dans le

rage économique en énergie. Le vitrage est

Texte: Sam Paret

motif de la façade en verre se trouvent des

triple et sur l’auvent de la cour de recrée

Photos: 2, 3, 4, 6, 7 Tim Van de Velde

parties réfléchissantes, transparentes mais

couverte se trouvent des panneaux solaires.

1,5,8 Bart Gosselin & AG Vespa

Compagnie O architecten Korenmarkt 8 bus 201 – 9000 Gent t. 09 225 07 49 contact@compagnie-o.be – www.compagnie-o.be

plan

68


Šbart gosselin photography

smart ceilings for strong projects


CONIX RDBM Architects

Projet XY: un campus vert et durable dans la capitale belge d’architecture

cette cité côtière grâce à un tout nouveau

Conix Architects et RDBM Architecten &

centre-ville, avec ses quartiers et sa médina,

Adviseurs s’associent, donnant naissance à

différentes typologies d’habitation et des

CONIX RDBM Architects. Le bureau peut

infrastructures publiques comme des hôpi-

aujourd'hui s'appuyer sur une équipe

taux et des écoles. En termes d’ampleur, le

pluridisciplinaire de 65 collaborateurs.

projet Marchica est de loin le plus important

Les associés de CONIX RDBM Architects

développé en ce moment par le bureau.

ont derrière eux un parcours professionnel

Dans un portefeuille de projets très di-

impressionnant. Parmi celles-ci figure la

versifiés, la construction d’écoles est aussi

rénovation et l'extension de l'Atomium en

bien représentée. Le bureau a déjà réalisé

2005.

la quatrième école européenne à Laeken

Depuis 2012, le bureau travaille pour le

et

compte du roi Mohammed VI à la conception

d'Anvers (KASKA) pour l’enseignement

du centre-ville de Nador, située sur la la-

artistique à temps partiel. Récemment,

gune de Marchica au Maroc. CONIX RDBM

le bureau a remporté un concours pour

Architects a insufflé une nouvelle vie à

la construction d’une dépendance de la

En

plan

70

2013,

les

bureaux

l'Académie

royale

des

beaux-arts


HZ University of Applied Sciencesaux

conquise par la forte intégration dans la ville,

campus vert ouvert sur l'extérieur. Avec

Pays-Bas et est actuellement très actif

qui créait un accès clair à l’université sur le

650 chambres d’étudiants, des auditoires,

dans le programme Scholen van Morgen.

campus d’Etterbeek.

une salle de conseil, une salle de concert,

Le bureau construit également un nou-

Au total, le projet XY couvre 33.100m².

un café culturel et un espace d’exposition,

veau campus pour la Vrije Universiteit

Le nouveau campus compte 650 chambres

le campus devient une véritable ville dans

Brussel à Etterbeek. Et c’est à ce dernier

d’étudiants sur 20.400m², auxquelles vien-

la ville.

projet que nous nous intéressons plus

nent s’ajouter 2.000m² pour l’enseignement,

particulièrement ici.

2.400m² pour la recherche, 800 m² pour

Une entrée spacieuse

l’administration et 1.200m² pour la culture.

Les logements estudiantins actuels situés au

Forte intégration dans la ville

Une superficie de 6.800m² sera consacrée

centre du campus ne répondent plus aux

Le campus d’Etterbeek est situé au cœur de

au parking.

exigences de confort actuelles et font place à un paysage végétal ouvert. Un tout nou-

Bruxelles, dans un cadre urbain en pleine

veau campus est installé où se côtoieront

effervescence où se rencontrent les cultures,

Un campus vert et compact

les langues et les personnes. Avec ses 74.000

C'est

Conix

enseignement, recherche, culture, travail et

étudiants, Bruxelles est la plus grande ville

éprouve une fierté de pouvoir contri-

détente. Les nouveaux logements estudian-

estudiantine de Belgique, et le campus de la

buer à l'avenir de l'université. "Le concept

tins se trouveront désormais en bordure de

VUB a l’ambition de donner le ton en ma-

général est la création d’un campus

campus sous la forme d’un long volume bâti

tière de durabilité, d’écologie, de qualité et

vert et compact", explique-t-elle. "Le projet

sur le boulevard du Triomphe. De cette

de perspectives d’avenir.

va relier l’espace vert déjà présent à

manière, l’aspect urbain est renforcé et le

En 2013, l’université a organisé pour cela

Bruxelles, créant ainsi un accès clair de la

campus vert est protégé. La transparence

un concours en plusieurs phases auquel se

ville vers le campus et inversement."

de la ville vers le campus est préservée

sont inscrits 28 bureaux, et c’est CONIX

Le bureau prévoit plusieurs bâtiments aux

grâce à un jeu de volumes intrigant et au

RDBM Architects qui a finalement été choisi

fonctions mixtes le long du boulevard du

percement de la linéarité par une large

comme lauréat. Dès le départ, la VUB a été

Triomphe, venant renforcer les qualités du

avenue verte s’enfonçant dans le campus.

plan

72

évident

que

Christine


Le projet linéaire dialogue avec le contexte

"université": côté rue, on peut voir de

originale en harmonie avec le parc, mais aus-

urbain. Les logements estudiantins sont

grandes fenêtres en saillie contemporaines.

si un excellent moyen d'éviter la surchauffe.

partiellement sur pilotis et partiellement en

"Les logements estudiantins deviennent

retrait, ménageant ainsi une entrée et un

une fenêtre sur la ville qui reflète la vie

Une tour culturelle comme point de repère

lieu de rencontre reconnaissable, accessible

trépidante des étudiants."

Dans ce projet, la tour culturelle occupe une

et spacieux.

Côté campus, un jeu de passerelles favorise

position centrale. Le bâtiment se démarque

l’interaction entre les étudiants. "Les pas-

par son architecture, aussi bien par sa hau-

Passage ville-université

serelles qui donnent accès aux logements

teur que par le matériau de sa façade, mais

Deux monuments marquent le passage

évoluent le long des façades et sont tantôt

aussi par son emplacement important, à

de la ville vers le nouveau campus et la vie

larges, tantôt étroites. Ce sont des lieux de

l’entrée du boulevard vert, symbolisant ainsi

universitaire : une tour culturelle sur le

rencontres verticaux sur les parties élargies."

l’entrée vers le campus. La tour abrite le café

boulevard du Triomphe qui invite l'externe

Les passerelles sont en outre un bel

culturel et un espace d’exposition ; à l’étage

à la vie culturelle, et une tour de recherche

exemple de solution conceptuelle inté-

supérieur se trouve la salle de conseil, avec

située plus vers l’intérieur et mettant en

grée et répondent à plusieurs demandes

vue sur tout le campus.

avant la culture de recherche.

architecturales : ouverture polyvalente des

Le matériau de façade blanc de la tour

Les façades des logements d’étudiants jouent

logements estudiantins, balcon pour les

est utilisé pour tous les bâtiments ayant

elles aussi sur les deux tableaux, "ville" et

parties communes et structure de façade

une fonction publique. Les bâtiments du


campus se distinguent ainsi clairement des

un ensemble d’éléments ludiques reliés au

boulevard du Triomphe et le prolongement

logements estudiantins plus foncés, avec des

cadre verdoyant.

de l’espace vert jusqu’au cœur du campus

accents de couleur indiquant les cuisines et

Le résultat est très épuré. Standardisation,

est une amorce de solution pour la densi-

autres espaces communs.

optimisation d’une structure logique et

fication de l’université et apporte de nou-

En partant de la tour culturelle, on s’enfonce

intégration des exigences techniques sont

velles bases pour l'avenir.

par l’axe principal jusqu’au cœur du cam-

des éléments clés du projet de construction

Ce campus vert et complet de la Vrije

pus, une sorte de poumon vert central.

et des coûts de construction.

Universiteit Brussel constitue une valeur

De celui-ci, on accède à une partie des

Plusieurs techniques ont été envisagées pour

ajoutée pour la ville et offre une réponse

logements estudiantins ne longeant pas le

obtenir un campus le plus durable possible:

adéquate au nombre toujours croissant

boulevard du Triomphe et à une salle de

panneaux solaires, capteurs de mouvement,

d’étudiants inscrits à la VUB.

concert et 14 salles de cours et auditoires

chauffage et ventilation efficaces, récupéra-

La réalisation de ce projet, dont la concep-

situés juste à l’arrière de la tour culturelle.

tion des eaux de pluie…

tion a démarré en 2013, a débuté en août

Les matériaux sont sobres et durables, et

2015 par une première phase de travaux.

Le souci de la fonctionnalité

appuient le rôle d’exemple que l’université

Le nouveau campus devrait être achevé

Les plans sont très logique et la fonctionnalité

veut endosser dans ce domaine.

fin 2018.

domine. Le bureau d’architectes a combiné architecture parlante et logique constructive

Une valeur ajoutée pour la ville

et a intégré les exigences techniques dans

L’implantation urbanistique le long du

Tekst: Kim Schoukens Photos: CONIX RDBM Architects

CONIX RDBM Architects Londenstraat 60-121 - B 2000 Anvers - t +32 (0)3 248 68 24 Rue Van Meyel 30 - B 1080 Bruxelles - t +32 (0)2 425 77 84 Weena 695 B7.044 - NL 3013 AM Rotterdam - t +31 (0)10 213 26 63 Waterfront 390 - NL 4531 HZ Terneuzen - t +31 (0)115 75 10 20 info@conixrdbm.com - www.conixrdbm.com

plan

74


ONTWERP | OPVOLGING | REALISATIE | RENOVATIE

CLÉ SUR PORTE | BÂTIMENT NEUF | RÉNOVATION

BUILTHINGS NV. DENDERMONDESTEENWEG 333/B001 T +32 9 244 00 90

ENTREPRISE GÉNÉRALE DE CONSTRUCTION

WWW.BUILTHINGS.BE INFO@BUILTHINGS.BE

9070 DESTELBERGEN


Declerck-Daels Architecten

Cinquante nuances de bois

plan

76

“Ce ne sont pas les mètres cubes qui

Flandre. Ce cabinet dentaire à Sint-Andres

comptent le plus, c’est l’utilisation qu’on en

en est un bel exemple. "Le client a long-

fait». Ce sont les mots de Bernard Declerck

temps hésité entre un déménagement et la

de Declerck-Daels Architectes. Des mots

modification de la maison existante avec la

que le bureau utilise dans la pratique. Par

pratique. En proposant un concept moderne

exemple, dans un petit cabinet dentaire à

et spacieux pour une surface modeste nous

Bruges. Ce qui était autrefois un jardin est

avons réussi à convaincre le client." explique

aujourd’hui un bureau lumineux avec un

l’architecte Bernard Declerck, qui forme en-

attention particulière aux détails et à la du-

semble avec son épouse, Griet Daels, en ses

rabilité.

collègues Declerck-Daels Architecten.

Agrandir de l’intérieur. Un concept qui sus-

Une pratique dentaire agréable

cite de plus en plus d’intérêt. Et à juste titre.

Avant que le client puisse emménager dans

L’utilisation de l’espace existant, afin de créer

le nouveau pavillon, le cabinet dentaire était

une nouvelle architecture et une nouvelle

situé près du garage, à côté de l’habitation.

affectation est de grande importance dans

Le patient pouvait atteindre l’entrée de la

une région densément peuplée comme la

pratique via le jardin et une allée. Aujourd’hui


la situation est complètement différente. Le

Le choix du padouk est surtout un choix

sur un jardin intérieur. Ainsi un petit espace

jardin, ensemble avec le car port, à fait place

de durabilité et qui nécessite peu d’entre-

semi-publique est créé, ou la plantation per-

à un projet contemporain. "Le nouveau ca-

tien." La coque est constituée de planches

met suffisamment de séparation et assure

binet dentaire est complètement séparé de

irrégulières avec des joints ouverts. L’entrée

le caractère privé de la maison.", explique

la maison. C’est devenu un bâtiment indé-

est accentuée avec une poignée en saillie

Bernard Declerck. Le résultat est agréable,

pendant, implémenté délibérément dans la

sur la hauteur totale du bas volume. C’est

autant pour le dentiste que pour le patient.

même lignée que la rue. Le toit à pignon se

un ensemble très dynamique. Vous le re-

L’aspect écologique du projet – une exi-

relie aux maisons avoisinantes." Bien que la

marquerez aux parois latérales inclinées du

gence du client – se manifeste dans le choix

nouvelle pratique soit construite devant la

haut volume. Bernard explique: "En fonction

des matériaux, l’isolation maximale des lo-

maison existante, l’ancienne villa est encore

de l’espace nécessaire des différentes zones

caux et le toit avec verdure. Qu’une surface

visible de la rue. Grâce à un volume rabaissé

nous avons dû faire de légères modifica-

existante soit transformée et réaffectée

qui laisse assez d’espace pour la lumière et la

tions. Afin de prévoir la meilleure réponse

est bien sûr aussi inscrit dans cette philo-

vue de rue de la maison existante."

en fonction de la pièce. Le surfaces incli-

sophie. La pratique est remarquablement

"Les maîtres d’ouvrage étaient clair: ils ne

nées offrent un sentiment de tension et de

accueillante, probablement dû aux grandes

voulaient pas de pratique stérile, pas d’es-

mouvement. La perception est le fait le plus

fenêtres. Afin de préserver le délicat équi-

pace froid ou médical, mais une atmos-

important."

libre entre le lumière du jour et la vie privée les architectes et les clients ont choisi pour

phère agréable. De plus, les propriétaires "La nouvelle construction repose sur une

un film de fenêtre élégant. Les fleurs sur le

Les préférences sont évidentes. L’entièreté

plate-forme élevée d’environ vingt centi-

verre créent un filtre raffiné, sans former de

du revêtement, aussi bien la façade que le

mètres. Le plateau en béton fait en sorte

barrière pour le monde extérieur. Même

toit, a été réalisée en bois padouk. "Consi-

de créer une séparation visuelle entre la

après le coucher du soleil le bâtiment attire

dérez ceci comme une sorte de coquille

pratique en la maison." En prévoyant éga-

le regard des passants: entre les panneaux

en bois, derrière laquelle nous retrouvons

lement un ouverture vers le jardin, deux

de façade nous pouvons retrouver des leds

des membranes qui assurent l’étanchéité.

locaux de la pratique ont maintenant vue

intégrées.

ont une forte préférence pour le bois."

plan

78


Honnêteté constructive

Ils doivent livrer un travail précis: chaque

typique ou prévisible. L’architecture inté-

Il est maintenant temps de jeter un coup

détail est visible." Une condition pour qu’un

rieure – également de Declerck-Daels

d’œil à l’intérieur. Le première conclusion

bâtiment puisse être construit de cette fa-

Architecten – se démarque aussi. Une visite

– en plus de la lumière naturelle abondante –

çon est que chaque composant soit enregis-

au dentiste devient un plaisir et non une

est que tout matériel a été préservé en toute

tré dès le début. Toutes les techniques ont

obligation. La rue lumineuse dans le hall

simplicité. "La construction est complète-

été implémentées au cours de la phase de

d’entrée n’est qu’un avant-gout. La vue

ment visible. Les pierres de silice, blanchi à

conception. Ainsi, les conduits pour les in-

sur le bardage en bois crée un beau lien

la chaux, des poutres apparentes en béton,

terrupteurs ont été intégrés dans les pierres

entre l’intérieur et l’extérieur. La lumière

des linteaux en béton et des panneaux en

de silice et les techniques spécifiques, obli-

du jour accentue les couleurs ludiques, le

contreplaqué non traités. Cela garantit de

gés dans un cabinet dentaire, ont été pris

bois pure et les beau détails dans le mobi-

beaux détails, comme les connexions ex-

en compte à l’avance. "Tout un programme

lier fixe. "Ce n’est pas par hasard que l’on

posées entre le bois et le béton." Lorsqu’on

pour une petit superficie. L’intérieur abrite

appelle ce projet cinquante nuances de

pose la question pourquoi les architectes

deux pratiques, un laboratoire, un récep-

bois. La texture et la chaleur des maté-

ont opté pour cette approche on obtient la

tion, une salle d’attente, un salle pour les

riaux créent de l’atmosphère." Les finitions

prochaine réponse: L’honnêteté construc-

rayons X et une salle de thérapie polyva-

en blanc, jaune, rouge, turquoise et les

tive. Pour cela il faut une bonne coopéra-

lente avec kitchenette. Alors que la superfi-

teintes de bois brulantes offrent une vue

tion entre professionnels, ils ne peuvent pas

cie ne compte que 100 mètres carrés." Il est

qui fait parfois penser à Mondriaan. Les

se permettre d’erreurs ou des négligences.

clair que ceci n’est pas un cabinet dentaire

surfaces colorées ne sont jamais bien loin.


A R C H I T E C T E N

LEVEL 0

BUUR RECHTS : WONING NR 172

0

A R C H I T E C T E N

LEVEL 0

1

Niveau 0

0

1

5

A R C H I T E C T E N

5 LEVEL +1

0

A R C H I T E C T E N

LEVEL +1

1

0

1

BUUR RECHTS : WONING NR 172

5

Niveau +1

Les architectes ont délibérément choisi des

de Roeselare. "En effet, parce que construire

meubles de bureaux, des résidences de vie

éléments tactiles, chaque fois avec un but

des mètres cubes est facile. L’astuce est de

assistée,

très fonctionnel. Ainsi, dans le meuble de la

créer une valeur ajoutée en termes d’expé-

jusqu’à des projets de développement ur-

salle d’attente nous retrouvons un emplace-

riences. Même si la superficie de l’endroit est

bain. Réfléchir d’une manière "out of the

ment pratique pour les livres d’enfants ou

limitée." Les architectes de Declerck-Daels

box" est l’approche qui Bernard applique

pour les brochures médicales, les crochets

aiment les projets où ils agissent non seule-

à chaque projet. "Chaque client a déjà une

forment un spectacle coloré et un jouet en

ment comme architecte, mais aussi comme

idée pour son projet. C’est notre but de sur-

forme de sauterelle surprend les enfants

designer d’intérieur et coordinateur de sta-

prendre le client avec une nouvelle solution.

dans la chaise de dentiste. Les adultes sont

bilité et de techniques. "Nous aimons créer

C’est pour ça qu’ils viennent vers nous, pour

également surpris de manière agréable: les

une histoire ou rien n’est laissé au hasard et

obtenir des résultats inattendus plus vastes."

patients peuvent, depuis le fauteuil dentaire

examiner la faisabilité de nos projets dès le

Bernard n’est jamais seul pour la réalisation

et grâce aux puits de lumière, regarder le

début." D’après Bernard les détails, les ma-

de ses projets. Chaque projet est discuté

ciel et les oiseaux.

tériaux et les espaces assurent une syner-

en équipe et chaque nouvelle idée est pré-

gie qui crée une expérience totale. "Et c’est

sentée lors de sessions de brainstorming.

des

résidences

multifamiliales,

Valeur ajoutée et expérience

une chose qu’on applique à des projets

La conception globale est un exemple pour

privés, à la fois des nouvelles constructions

Texte: Arne Vansteenkiste

le fonctionnement du bureau d’architectes

et rénovations, mais aussi pour des im-

Photos: Tim Van de Velde

DECLERCK – DAELS, Architecten BV BVBA St Alfonsusstraat 8 – 8800 Roeselare t. 051 20 61 04 bernard@declerck-daels.be – www.declerck-daels.be

plan

80

5


CASSETTES COMPOSITE FAÇADES RIGIDES ET LIGNES COUPANTES

Villa Trefz / Silbermetallic 500 Architect: Ing. Kai Dongus, Freier Architekt BDA Photography: Schwarz Fotodesign

Limmat Tower / Anodized look Architect: Huggenbergerfries Architekten AG, Zürich Photography: Florian Licht

CASSETTES COMPOSITE DES ARÊTES VIVES SANS ÉGAL NUANCES DE COULEURS UNIQUES FIXATION INVISIBLE

www.limeparts.be

Karma House / Anodized look & Spectra Sahara Crystal Architect: HTA Design LLP / Photography: Richard Gooding

Canary Wharf / White Architect: Adamson Associates - Mauricio Jasso Photography: Richard Gooding

Les cassettes de façade composite se prêtent par excellence aux façades modernes et rigides. Le caractère lisse des grandes cassettes est renforcé par les angles coupants. Avant le pliage les tôles composite sont fraisées à travers le cœur synthétique. Résultat: une façade super rigide avec un marquage aigu extraordinaire, grâce au petit rayon de flexion. La finition des cassettes composite est une couche de laquage PVDF. Un éventail de couleurs et finitions de surfaces est possible. Comme toutes les solutions de façade de Limeparts, les cassettes composite sont fixées de façon invisible moyennant le système de montage patenté. Un grand atout esthétique pour votre projet puisqu’aucune fixation n’est visible. Mais le système offre aussi des avantages pratiques: chaque cassette individuelle peut toujours être démontée de façon simple, sans nécessiter des outils. Limparts élimine vos soucis avant, pendant et après les travaux.

Limeparts nv, GZ-Zone 8, Oosterring 21 B-3600 Genk T +32(0)89 62 09 11 info@limeparts.be


Dehullu Architecten

Volumes Monolithiques

Un langage de forme claire et pure.

rénovation sans de trop grandes interven-

Voilà la description que l’architecte Bert

tions visuelles à l’extérieure, mais avec six

Dehullu donne à la nouvelle évolution du

salles de réunion modernes. Mais le projet

design au sein de Dehullu Architecten. Et

a grandi. Pendant les travaux de rénovation

cette description est, à notre avis, juste à

la nécessité se posait pour un centre de

100%. Particulièrement quand vous voyez

conférence complet, avec un auditoire de

le nouveau centre de congrès de l’hôpital

230 personnes. Une question qui n’est pas

universitaire Groeninge à Courtrai. Un

illogique quand vous savez que le nouvel

volume monolithique, qui, grâce aux lignes

hôpital – qui fusionne les quatre anciens

organiques, donne une impression de dyna-

hôpitaux de Courtrai – planifie jusqu’à

misme et légèreté.

5.000 réunions par an. Cela consiste à des réunions en petits groupes, des conférences

plan

82

Initialement Dehullu Architecten avait été

et des formations internationales, et même

approché pour la transformation d’une villa

la diffusion en direct des opérations, via live

existante près du nouvel hôpital fusionné,

streaming. Le site reste également accessible

afin de l’adapter en lieu de réunions. Une

aux réunions et aux entreprises externes.


Une propre identité

trouvons presque aucune ligne droite. L’en-

du sol au niveau de l’auditoire. "De cette

Le nouveau centre de congrès est situé à

tièreté du bâtiment est d’une forme fluide

façon la conception dégage quelque chose

proximité du nouvel hôpital, mais il n’est pas

et dynamique. Un contraste étonnant à côté

de ludique et d’aéré. Formellement ce fut

connecté. "Le site est bordé par une rangée

de la rigidité du nouvel hôpital.

une découverte très intéressante." Un

d’arbres", explique Bert Dehullu. Ceci ne

"La coque extérieure forme, en plus de

découverte qui avait aussi une raison très

semble qu’un petit détail, mais ce n’est pas

la rangée d’arbres, une sorte de bouclier

pratique. "Nous avons conçu le projet

le cas. Dans un premier temps, la direction

secondaire. Le bord forme une frontière

jusqu’à la frontière du terrain. Mais parce

de l’hôpital voulait un bâtiment qui s’accor-

pour le monde extérieure." Ce caractère

que la direction de l’hôpital avait l’intention

dait au style de l’architecture moderne et

fermé n’a pas comme seule et unique

de prévoir un parking souterrain nous avons

élégante du nouvel hôpital. Dehullu a fina-

raison l’esthétique. Techniquement cela

dû faire place à ces fondations. Déplacer

lement su convaincre avec une approche

a été le modèle le plus approprié, vu que

l’entièreté du projet était une possibilité,

différente. "L’hôpital, avec ses lignes épurés,

les moyens d’obscurcissement sont très

mais la meilleure solution était d’opter pour

ne correspondait pas avec le centre, c’est

importants dans un auditoire. Quelques

la partie flottante." Finalement les plans pour

pour cela qu’il était possible de travailler

petites fenêtres offrent une vue modeste

le parking souterrain ont été annulés, mais le

dans un style complètement unique et que

sur l’extérieur. Mais celles-ci sont faciles à

surplomb aéré a été gardé. Et heureusement:

l’expérience y soit totalement différente. Le

obscurcir. La ligne organique suit l’ensemble

"Ainsi nous avons pu placer les installations

fait que la direction ait choisi de construire

du bâtiment et présente l’entièreté de la

techniques dans le sous-sol, y compris les

le centre des congrès sur un site différent

tâche. Les différences d’hauteur offrent une

bouches d’aération, qui sont intégrées et

– et pas à l’intérieur des murs de l’hôpital –

dimension supplémentaire. Au point le plus

soustraite à la vue. Installer la aération sur le

est une raison complémentaire de faire les

bas, le volume monolithique a une hauteur

toit n’était pas une alternative, vu que le toit

choses un peu différemment et de créer

de 3 mètres, au point le plus haut: 9 mètres.

du centre est visible de l’hôpital."

une identité distincte pour le bâtiment."

Un des éléments les plus frappants est le

Dire que la conception est différente est

surplomb au-dessus du niveau du sol. Le bâ-

Brick-award

un euphémisme. Dans l’auditoire nous ne

timent massif flotte subtilement au-dessus

Tous les murs, tant à l’intérieur qu’à l’ex-

plan

84


térieur, sont éxécutés de briques gris clair

dans le volume qui relie l’auditoire avec la

cun joint." Bert Dehullu a opté pour le plan-

et sont maçonnés verticalement, de façon

villa renovée. C’est ici que le foyer et le bar

cher en béton, en raison de la résistance à

fuselés et cintrés. Le choix de la maçonne-

sont logés. Une façade en verre offre un vue

l’usure et la facilité d’entretien. Le plafond

rie verticale est due à la forme, ainsi que la

sur la nature et sur les parois latérales de

est constitué d’un plâtre acoustique avec de

façon de liaison. "En plaçant les pierres verti-

l’auditoire. C’est ici que le plancher innovant

la laine de roche absorbant le son.

calement et n’y ajoutant aucune connexion,

est mis en valeur. "Des tuiles carrés n’ont

L’auditoire compte deux étages et deux

les courbes ont été réalisées de façon plus

pas leurs place dans un espace organique et

halls. Les visiteurs arrivent, par l’entrée prin-

précises et lisses", indique l’architecte. Un

une chape est trop sensible pour un espace

cipale, au rez-de-chaussée et ont un accès

concept audacieux qui a gagné des prix. Le

public. Pour cela nous avons opté pour un

immédiat à l’auditoire et le foyer. L’entrée

bâtiment a ainsi gagné un Brick-award, dans

plancher en béton blanc poli. C’est un pro-

à l’arrière est pourvu d’un grand parking

la catégorie des bâtiments publics. Dans les

cessus spécifique ou l’on produit sur place

et d’un hall spacieux au sous-sol. A côté du

murs intérieurs et extérieurs nous retrou-

une tuile en granito qui couvre la totalité

hall d’entrée se trouvent principalement

vons des armatures en forme de briques.

du sol. La couche supérieure, qui contient

des zones techniques, comme un cuisine

Ce qui donne, surtout le soir, un éclairage

5 millimètres de granulats, est ensuite polie

complètement équipée afin de fournir une

atmosphérique. Le choix du matériau frap-

sur place. C’est comme ça qu’on obtient

restauration pour 230 invités. "En raison de

pant et original est seulement interrompu

l’effet précis d’une tuile de granito. Sans au-

l’objectif spécifique du bâtiment, la moitié


VOORAANZICHT NIVEAU -1

Niveau-1

0

5m

10m

VOORAANZICHT 20m

SNEDE AA Niveau 0

0

5m

10m

20m

de la superficie se compose presque exclu-

Qui est complètement axé sur l’enseigne-

accessibles via le toit. Tout à fait logique

sivement de locaux purement techniques.",

ment. Par exemple, les chaises et les bu-

d’ailleurs, le faux-plafond est en raison de la

explique Bert. Cependant, les visiteurs qui

reaux sont positionnés autour d’un point

haute pente presque inaccessible venant du

entrent dans le bâtiment via les sous-sol

focal et chaque siège bénéficie donc d’une

rez-de-chaussée.

font surtout attention à l’élégant escalier,

vue similaire. Les visiteurs retrouveront

Un auditoire comme celui-ci est une tâche

qui suit le mouvement du mur en brique

également, à intervalles réguliers, des prises

gratifiante pour Dehullu Architecten. "Au ni-

organique. Une manière intelligente de

pour ordinateurs portables ou tablettes.

veau architecturale il y a plus de possibilités

concilier une différence de 3 mètres de

Dans un salle de contrôle il y a aussi de la

et moins de contraintes. Quoi qu’il en soit,

hauteur. "Cette différence de hauteur n’était

place pour un éventuel interprète. Les murs

les conditions de chaque mission influencent

pas une contrainte, c’était surtout un atout.

non parallèles – un choix acoustique – sont

la conception. Ce sont les fonctions et le

Comme ça nous avions immédiatement de

recouverts de treillis en bois, cachant de la

programme qui définissent finalement l’ef-

la place pour un plancher intégré et une

laine minérale qui absorbe le son. Le son est

fet sculptural d’un projet. Et jamais vice

pente pour l’auditoire."

donc uniquement réverbéré par le faux-pla-

versa.", conclu Bert, qui mène le bureau

fond. Ainsi, tout conférencier est intelligible

d’architectes Dehullu, avec son père et six

La finesse pratique

pour l’entièreté de la salle. Le faux-plafond

employés.

La plus belle réussite – en dehors de la

contient encore une autre astuce. Pour des

Texte: Arne Vansteenkiste

conception évidemment – c’est l’auditoire.

raisons pratiques toutes les armatures sont

Photos: Dennis De Smet

Dehullu Architecten Stasegemdorp 151 – 8530 Harelbeke t. 056 21 96 11 info@dehullu-architecten.be – www.dehullu-architecten.be

plan

86


All for attractive workspaces‌ and better workdays Curl

Avant

Ribbon

Neo Lite

Kinnarps - Heide 15 - 1780 Wemmel | T 02 456 0 456 - F 02 456 0 444 | projects@kinnarps.be | www.kinnarps.be


denc!-studio

Durable et passif sur toute la ligne

Comment une entreprise qui propose

Une nécessité née de la croissance de

des technologies permettant de réaliser

l’entreprise et des problèmes logistiques

des économies d’énergie envisage-t-elle

qu’elle rencontrait, car les bureaux et

la construction de ses propres bureaux et

l’entrepôt qu’elle louait précédemment ne

entrepôt? Elle applique sa philosophie à

se trouvaient pas sur le même site. Mais aus-

ces projets de construction, évidemment!

si et surtout parce que les deux bâtiments

EcoPuur a opéré une sélection parmi toutes

ne reflétaient pas la philosophie d’EcoPuur,

les candidatures reçues, et a choisi le pro-

ni auprès du personnel ni auprès des tiers.

jet et la note de vision de denc!-studio. Cet

plan

88

expert en construction passive et durable a

La nouvelle construction devait donc faire

été nominé en 2013 pour le Prix belge pour

la part belle à la durabilité et aux économies

l’Architecture et l’Énergie et a remporté le

d’énergie. denc!-studio, une entreprise gan-

prix de la meilleure application du système

toise, était le partenaire idéal pour ce faire.

de pompe à chaleur.

Elle a pu traduire ces souhaits en un projet

En 2010, EcoPuur achetait un terrain dans

contemporain, et qui plus est écologique.

un parc d’activités économiques de Nevele

Il faut dire aussi que le parc d’activités éco-

pour y construire ses nouveaux bureaux.

nomiques poursuivait lui-même un certain


objectif de durabilité. Il se voulait neutre

des matériaux ou à la valeur énergétique. Ici,

"cradle-to-cradle" qui étouffe les sons. Les

en CO2, ce qui tenait également à cœur à

la durabilité est une philosophie, un mode

plafonds n’ont pas été surbaissés afin d'ex-

EcoPuur. Celle-ci a choisi le terrain le plus

de vie. Les membres du personnel qui se

ploiter au maximum le free-cooling noc-

reculé du lotissement, à proximité de la zone

déplacent en véhicule électrique n’ont pas

turne des bureaux. Toutes les techniques,

de transition, là où les plans indiquaient un

été oubliés: des bornes de recharge ont été

notamment l’indispensable ventilation, sont

fossé. Elle profite ainsi d’un environnement

prévues à leur intention. Un vaste garage

encastrées dans le sol surélevé avec un

vert et d’un bon ensoleillement, le terrain

couvert pour vélos jouxte le bâtiment, qui

système modulable. Parfaitement étanche à

étant orienté au sud, sans oublier une vue

est par ailleurs équipé de douches. Ce der-

l’air, le bâtiment est en outre équipé partout

dégagée.

nier est en outre accessible aux personnes

de triple vitrage, qui contribue également au

à mobilité réduite: seuils inexistants, places

confort acoustique. Tout comme la toiture

Une entreprise construit généralement son

de parking plus spacieuses, portes plus

verte qui assure une isolation supplémen-

entrepôt derrière les bureaux, vu son aspect

larges, commandes à portée de main dans

taire contre les variations de température et

principalement pratique et souvent moins

les ascenseurs et omniprésence des sym-

le bruit. Qu’il pleuve ou qu’il grêle, on ne le

agréable à la vue. Le projet d’EcoPuur fait

boles

perçoit pas à l’intérieur.

exception à la règle. L’entreprise a choisi

choix des teintes tient même compte des

l’option inverse, de manière à ce que les

personnes atteintes d’un handicap visuel

Bien entendu, l’ensemble du bâtiment a été

bureaux reçoivent un maximum de lumière

capables de distinguer les contrastes, afin

pensé en vue d’économiser l’énergie. Le

et jouissent d'un superbe panorama. À ses

qu’elles puissent s’orienter plus aisément

choix s’est porté sur des bureaux passifs,

yeux, le confort des utilisateurs passait avant

pour trouver les portes et les rampes.

dont chaque détail reflète la vision de l’en-

internationaux

d’accessibilité.

Le

treprise. Un mariage entre une construction

tout le reste. L’implantation sur le terrain est Un autre avantage non négligeable est le

massive traditionnelle et un squelette en

confort acoustique. Diverses mesures ont

bois constitué de cassettes de façade pré-

Soulignons encore le fait que dans ce projet,

été prises en ce sens, notamment l’utilisation

fabriquées. Cette fusion permet d’obtenir

l’aspect durable ne se limitait pas au choix

de dalles remplaçables revêtues de tapis

une bonne isolation tout en conservant des

donc assez atypique.

plan

90


murs peu épais. Outre la qualité de l'isola-

en mesure de produire leur propre éner-

tion, mentionnons encore une ventilation

gie, sans surcharger le réseau. Le grand défi

double flux avec récupérateur de chaleur,

de l’avenir !

mais aussi des ventilateurs à courant continu avec convertisseur de fréquence, peu

Le chauffage et la climatisation du bâtiment

énergivores. Au total, 136 panneaux pho-

sont basés sur la technologie des pompes à

tovoltaïques ont été installés sur le toit des

chaleur avec forage pour contrôler le confort

bureaux et de l’entrepôt, assurant à EcoPuur

en été. C’est ce système qui a remporté le

une grande autonomie électrique. Si la

prix de la meilleure application d’une pompe

réglementation PEB permettait de tenir

à chaleur en 2013.

compte de l’installation sur le toit de l’entre-

Par ailleurs, les matériaux ont été soigneu-

pôt pour le calcul du niveau E, l'entreprise

sement sélectionnés en fonction de leur

pourrait se targuer d’un E0 ! Aujourd’hui,

durabilité. Le bois (Platowood) tout comme

elle doit se "contenter" d’un E31 et d’un K15,

les flocons de bois pour l’isolation sont

ce qui reste exceptionnel pour des bâti-

certifiés FSC. Les dalles de la cuisine et des

ments de cette taille. Mais ceux-ci sont donc

douches ainsi que le mobilier sont de type


1

2

4

3

6 7 7

1 ENTREE 2 RÉCEPTION 3 ESPACE DÉMO 4 SALLE DE RÉUNION 5 RÉFECTOIRE 6 CUISINE 7 WC 8 SANITAIR 9 BUREAU 10 STOCKAGE 11 ENTREPÔT

10

5

"cradle-to-cradle". Sans compter que les

bois. L’eau est elle aussi gérée de manière

soumis à une batterie de tests (acoustique,

tables sont réglables en hauteur, si bien que

durable au moyen d’un système mixte pré-

accessibilité, lumière du jour, qualité de l’air,

chacun peut choisir sa position de travail:

voyant sa récupération pour les sanitaires

etc.). Un partenariat a été noué avec VIBE

assis ou debout. Les murs de l’entrepôt sont

ainsi que son infiltration, avec déversement

en vue de sa concrétisation. Les membres

en béton pauvre en CO2, entièrement dis-

retardé dans le fossé.

du personnel ont également eu leur mot à dire. Un livre sur le projet est en prépa-

simulé sous une vigne vierge pour se fondre dans la verdure environnante. Pour ce pro-

L’entreprise entend aussi permettre à ses

ration et le bâtiment reçoit fréquemment

jet, l’équipe d’étude a été renforcée par un

clients de découvrir ses produits sur le site

des visiteurs dans le cadre de journées

architecte paysagiste. BurO Groen a été

même. Elle a donc converti la toiture verte

d’étude et de journées portes ouvertes.

chargée de donner un aspect naturel au jar-

du bâtiment de bureaux en showroom

Le projet fait également partie du réseau

din et l’a ponctué de sentiers en pente et de

d’appoint. Les clients empruntent une cage

VITO/WTCB/DuWoBo, qui encourage des

plantes sauvages dont les couleurs changent

d’escaliers en bois pour y accéder et

projets exemplaires en matière de "construc-

au fil des saisons. Ce jardin devait souligner

observer les panneaux et les capteurs

tion durable". Affirmer que ce bâtiment est

le caractère doux du bâtiment. Et plus pré-

photovoltaïques.

bien plus qu’un simple immeuble de bureaux flanqué d’un entrepôt n’a donc rien

cisément au niveau de la toiture verte du

d’une exagération.

bâtiment de bureaux, qui reproduit cet

Proclamer sa durabilité est une chose, être

aménagement, à la différence que les sen-

en mesure de la prouver chiffres à l’ap-

Texte: Sam Paret

tiers sont ici remplacés par des chemins en

pui en est une autre. Le projet a donc été

Photos: Luc Roymans

denc!-studio LOODS 22 – Voorhavenlaan 31/002 – 9000 Gent t. 09 373 83 43 info@denc-studio.be – www.denc-studio.be

plan

92


minimal windows MAXIMUM VIEW! ®

DOUBLE OU TRIPLE VITRAGE

Qualité Maison Passive ≥ 0,70 W/m²K

Les vastes baies vitrées coulissantes réalisées sur mesure traduisent en émotion l’esprit des espaces et leur singularité. Le concept minimal windows® met à profit la pure symétrie dans une architecture offerte à la lumière – la somme parfaite entre un design épuré, une qualité de profils et de hautes performances énergétiques.

35 years of excellence

www.minimal-windows.com


Dethier Architectures

Réaffecter en conservant le caractère

plan

94

De l’abattoir au centre culturel

à accueillir des concerts, représentations et

L’ "Alter Schlachthof" d’Eupen – l’ancien

expositions de plus petite envergure avec

abattoir – est un bâtiment datant de l’épo-

une circulation conçue pour se déplacer

que prussienne. La ville d’Eupen en a fait

entre les différentes salles. En réaffectant

l’acquisition en vue de le transformer en

l’ancien abattoir et tout en ajoutant de nou-

un centre culturel pour la ville et la région

veaux éléments, son caractère semi-indus-

germanophone de Wallonie, avec le soutien

triel a été conservé.

du Ministère de la Culture de la Commu-

La réhabilitation du lieu a été effectuée en

nauté germanophone. Il est complémen-

deux phases : la mise hors eau des bâtiments

taire au centre culturel germanophone de

et ensuite l’aménagement général de ceux-

Saint-Vith, qui occupe un nouveau bâtiment

ci. Dans un premier temps, l’ensemble du

doté de grandes salles, permettant d’orga-

bâti, qui se trouvait dans un état très déla-

niser de grands événements rassemblant

bré, devait être protégé pour éviter toute

2000 personnes. L’ancien abattoir dispose

dégradation supplémentaire. Ensuite, il de-

cependant d’une série d’espaces de plus

vait être rendu opérationnel pour sa nou-

petites tailles, dont la nature implique un

velle destination. Ces deux étapes ont été

autre type d’affectation. Il est ainsi approprié

réalisées par Dethier Architectures.


Dethier Architectures a également été char-

permettre de remplir ses nouvelles fonc-

ficient de ce net contraste et gagnent en

gé de la construction d’un nouveau bâtiment

tions. L’architecte explique son approche:

intensité."

destiné à accueillir des fonctions non acces-

"La difficulté, pour une commande de ce

À l’intérieur, le sol est recouvert de grandes

sibles au public. Le rez-de-chaussée accueille

type, est de garantir un grand confort d’uti-

dalles de béton, tandis que les colonnes et

des ateliers et des espaces de travail, tandis

lisation tout en intégrant des techniques de

poutres en acier de la construction initiale

que le premier étage abrite tous les équi-

pointe: acoustique, ventilation, éclairage,

sont conservées. Le plafond est légèrement

pements techniques. Le niveau supérieur

possibilités scénographiques. Il s’agit plus

décalé pour faire entrer de l’air frais, qui est

contient les loges réservées aux artistes,

d’une recherche d’harmonisation que de

dispersé dans la salle à l’aide d’une souf-

d'où ils peuvent accéder aux différentes

dissimulation en utilisant des matériaux qui

flerie et des panneaux acoustiques ont

salles situées dans le bâtiment voisin datant

se marient avec les éléments déjà présents.

été installés dans ce plafond pour créer

du 19e siècle, sans devoir croiser le flux

Ce résultat est par exemple obtenu par

une atmosphère sonore bien précise et

de visiteurs. L’utilisation pragmatique de la

l'utilisation de béton et d'acier afin de créer

protéger le voisinage contre les nuisances.

nouvelle construction a inspiré un bâtiment

des structures techniques sobres, tout en

L’ensemble est réalisé dans des coloris très dis-

sobre où la technique est synonyme d’es-

conservant un œil pour le détail, comme les

crets: des gris chauds tendant vers le mauve.

thétique. Les grands ventilateurs et grilles

portes et plinthes intégrées dans les murs.

"On a l'impression de regarder une image

d’aération nécessaires au premier étage,

Au bout du compte, c'est amusant d'orga-

en noir et blanc", remarque Daniel Dethier

forment un beau jeu de lignes et de cercles

niser des activités culturelles dans un lieu

en présentant quelques photos. "Nous aspi-

traversant le milieu d'une façade latérale.

qui n’avait à l’origine pas du tout été conçu

rons à un environnement pas trop sombre

L’architecture originelle de l’ancien abat-

à cette fin. Si nous modifions le bâtiment

pour pouvoir organiser des expositions,

toir a fait l’objet de modifications franches,

de manière trop voyante, nous en per-

tout en disposant d’une salle pas trop claire

nettes. Dethier Architectures a résolument

dons la valeur inhérente, pour n’obtenir au

pour y accueillir des représentations. Quoi

choisi d’intégrer des éléments contempo-

final qu’un environnement très commun. Il

qu’il en soit, les artistes ou les œuvres d’art

rains contrastés et simples pour donner

perdrait tout simplement sa personnalité.

doivent être mis en valeur. L’architecture est

un nouveau souffle à l’ancien abattoir et lui

Les événements qui s’y déroulent béné-

à leur service et ne constitue pas un objectif

plan

96


—> ENTRÉES 1. ACCUEIL 2. BISTROT 3. BILLETTERIE 4. GALERIE VESTIAIRE 5. GALERIE SANITAIRES 6. SALLE POLYVALENTE 7. SALLES 8. SCÈNE 9. MAGASIN 10. RANGEMENT 11. ATELIER MAGASIN 12. DÉPOT-COULISSES 13.SALLE DE RÉPÉTITION

en soi", précise-t-il. De faux murs épais font

passent de salle en salle, ou un événement,

plus fermée des salles", explique l’architecte.

le contour, cachant les panneaux d’isolation.

rassemblant une représentation théâtrale,

En ce qui concerne la circulation, les travaux

À l’intérieur du bâtiment, de nouveaux

un concert, ou une autre forme artistique

de rénovation ont également été réfléchis

châssis de fenêtre isolants ont été placés

et fréquenté par des publics différents. Un

pour garantir l’accès à l’ensemble du com-

devant les anciens. Il s’agit de cadres lourds,

passage vitré suspendu entre le nouveau

plexe à toutes les personnes à mobilité

de type industriel, dotés d’un système placé

et l'ancien bâtiment permet aux artistes de

réduite, tant aux visiteurs qu'aux artistes.

entre les deux fenêtres permettant d’occul-

passer de leurs loges à la salle. "Un passage

Les abords ont également été dotés de

ter la salle. La robustesse représentée par

qui doit préparer l’artiste, ainsi exposé une

routes, d’espaces de stationnement et de

le métal renforce encore - comme le béton

première fois aux vues du public, à se

plantes. La communauté germanophone

visible - le caractère de la pièce.

produire sur scène", conclut Daniel Dethier.

est particulièrement sensible au déve-

De nouveaux axes de passage ont été mis

Des galeries ont été édifiées à l’extérieur

loppement durable et à la protection de

en place entre les différentes salles pour

du bâtiment d’origine et créent une longue

l’environnement. C'est la raison pour la-

faciliter la circulation dans le bâtiment. À la

ouverture grâce à des vitrages de grandes

quelle les commanditaires ont accueilli

base de leur conception, les architectes

dimensions s’étendant sur toute la longueur,

avec enthousiasme le choix d'un toit vert.

ont pensé à différents scénarios d’usage.

du sol au plafond. "Cette ouverture propose

Texte: Marc Melis

Notamment un musée, où les visiteurs

un équilibre avec l'atmosphère beaucoup

Photos: Serge Brison

Dethier Architectures Rue Fabry 42 – 4000 Liège t. 04 254 48 50 info@dethier.be – www.dethier.be

plan

98


compartimentage horizontal

constructions porteuses

façades

électrotechnique

compartimentage vertical

fire stopping et fire sealing

cloisons vitrées Promat® SYSTEMGLAS

conduits d’air

Votre partenaire pour la protection passive contre l’incendie des batiments. Promat offre bon nombre de solutions efficaces et faciles à appliquer pour le compartimentage coupe-feu, la protection contre l’incendie de structures porteuses, les installations techniques et les traversées. En plus, nous offrons des solutions architecturales en verre coupe-feu et portes vitrées coupe-feu sur mesure. Promat International NV Bormstraat 24, 2830 Tisselt | T 015 71 33 51 | F 015 71 82 29 | info@promat.be | www.promat.be


import.export ARCHITECTURE

Rénover dans un contexte de patrimoine mondial : de médiateur à chef de projet

plan

100

Le dilemme : des objectifs incompatibles

la région flamande. Swinnen décide d’écrire

Avec une sécurité incendie défectueuse

à trois bureaux d’architectes en leur deman-

et un accès limité, la rénovation du site du

dant de développer une vision sous forme

théâtre de marionnettes De Maan, la Hei-

de texte, lequel doit faire figure d’entremise

lige Geesthuis situé sous la tour Rombaut,

entre l’équipe conceptuelle et la ville de

est nécessaire. Mais le site du théâtre est

Malines. import.export ARCHITECTURE

délicat : il fait en effet partie du patrimoine

(IEA) devient médiateur dans ce dossier

mondial de l’UNESCO. Le dossier est com-

aux multiples parties : la troupe de théâtre

plexe, et bientôt, les architectes qui ont

De Maan, les architectes et la Ville de Ma-

entamé le projet et la ville de Malines se

lines, dont la représentation au sein du pro-

trouvent dans une impasse. Cette dernière

jet se décline à divers niveaux (pompiers,

est toutefois partisane d’une rénovation

protection des monuments, accès, aca-

de qualité et soutient les ambitions de la

démie, centre artistique Le Garage), mais

troupe du théâtre de marionnettes. Nous

aussi la province d’Anvers, le service

sommes en 2011 et la commune prend

culturel de la ville (une œuvre d’art de

alors la décision de consulter Peter Swinnen,

Dan Graham doit être installée sur la

tout juste nommé Maître-Architecte pour

place), etc.


La solution : connecter les programmes

scène. Le reste du programme est classique :

Ces mesures n'étaient pourtant pas incluses

Du point de vue d’import.export ARCHI-

foyer, vestiaire, etc. Le concept initial tentait

dans le budget initial, mais l’équipe d’IEA

TECTURE, c’est une focalisation exagérée

avec acharnement de forcer ce programme

les a défendues avec conviction auprès du

sur l’artefact qui a entraîné l’embourbement

dans l'espace du bâtiment monumental, ce

bourgmestre M. Bart Somers, du collège

du projet initial. Le bureau d’architecte char-

qui occasionnait des conflits à chaque ren-

échevinal et de l’architecte urbain Barbara

gé de la médiation estime que le projet doit

contre avec les parties prenantes.

Adriaensen. La ville de Malines a donné suite

être placé dans une perspective plus vaste,

Après avoir interprété le contexte global,

à ce plaidoyer, lequel a su rassembler toutes

et être posé comme un problème d’ordre

IEA a su mettre en place un projet archi-

les parties. Frank Nobels, à l’époque échevin

urbanistique à forte complexité historique.

tectural et un chemin commun où toutes

de la culture, a soutenu ce projet avec verve,

IEA a attentivement prêté l’oreille à chacun

les parties ont pu s’engager. Ce geste archi-

tout comme son successeur Björn Siffer. Ce

des acteurs du projet en vue de formuler

tectural se décline en deux composantes.

large soutien politique a permis la livraison

une vision vivifiante qui constituerait un

Pour commencer, import.export ARCHI-

d’un plan bien plus ambitieux que le projet

nouveau point de départ. Convaincue, la

TECTURE a su résister à l’attrait de la pré-

initial, entièrement embourbé. Cette ambi-

commune de Malines attribue l’exécution

sence d’une grande salle sur une place déjà

tion a été récompensée par un programme

finale du projet à import.export Architec-

bouillonnante de culture. Au lieu de cela, la

plus riche qui a pu arriver à maturité grâce

ture.

salle est installée au fond du bâtiment, sur le

au temps et à la latitude dont il a bénéficié.

Le programme de De Maan inclut une

toit du centre artistique Le Garage. C’est la

L’équipe d’import.export ARCHITECTURE

grande salle de 180 places ainsi qu’une pe-

petite salle qui occupera l’emplacement au

félicite le courage des acteurs politiques de

tite salle polyvalente dont la surface totale

niveau de la place. Deuxièmement, le bu-

Malines, qui ont su faire preuve de vulnéra-

doit être équivalente à celle de la scène

reau a décidé de "soulever" la petite salle,

bilité dans un dossier culturel complexe. Et

de la grande salle. Cela permet à la petite

libérant ainsi de l’espace pour un café sur la

ce d’autant plus que le théâtre est une niche

salle d'assurer différentes fonctions, dont un

place. La fonction sociale du café, ainsi que

culturelle dont le public, les enfants, consti-

laboratoire théâtral et un espace de répé-

son emplacement forment une connexion

tuent un groupe-cible peu lucratif, mais qui

tition pour les pièces jouées sur la grande

avec les autres programmes voisins.

a tout de même bénéficié d’une place proé-

plan

102


minente de la ville. Sur son site web www.

avec le module lunaire, recouvert lui aussi

sommes permis de mettre là un pot de do-

demaan.be, De Maan cite un "exemple de

d’un film doré. Les deux architectes ont

rure pour accentuer le caractère raffiné de

bonnes pratiques" sur le plan collabora-

également passé beaucoup de temps dans

la relation", explique Oscar Rommens.

tif entre une ville et une association à but

le théâtre Bourla à Anvers, qu’ils décrivent

non lucratif.

comme une boîte de chocolats garnie à l'in-

Promenade scenographique

térieur de velours rouge et or. Ils ont fait

Quant à la répartition des volumes, y com-

Interversion

le choix d’apposer l’or à l’extérieur, afin de

pris l’espace ouvert, le choix de la hauteur

Le choix de recouvrir la façade d’une struc-

former un contraste avec le caractère brut

des corniches et des matériaux, entre

ture froissée et dorée – et qui n’a pas fait

de la finition bétonnée que les créateurs de

autres des toits de verre, elle tient compte

que des émules – trouve son origine dans

théâtre souhaitaient à l’intérieur. Le motif

des éléments environnants, en premier lieu

les souvenirs d’enfance de Joris Van Reusel

froissé délicat fait écho aux détails des vi-

l'impressionnante cathédrale, visible depuis

et Oscar Rommens, les deux architectes qui

traux gothiques de la cathédrale Saint-Rom-

l’intérieur. On obtient une séquence scé-

mènent le bureau. Dans le cadre du pro-

baut. "Nous n’avons jamais eu l’ambition

nographique d'espaces, telle celle pensée

jet De Maan (la lune), ils ont établi un lien

de concurrencer la cathédrale. Nous nous

par Sullivan dans l'auditorium de Chicago.


Niveau -1

Niveau 0

0 3

1

4

6 0 TERRASSE 1 CAFE 2 ENTRANCE 3 WORKSHOP 4 CHAPEL 5 GALLERY 6 LOADING / UNLOADING ZONE THEATRE 0

5

0

5 8

5 8 2

1

Niveau +2

Niveau +1 C

2

3

2

0 0

B

4

5

4

0

5

1

2

1

2

0

1

6 6

1

a

3

7 7

B

9

9

0 SMALL 0 small hallHALL 1 bonsai theatre 1 BONSAI THEATRE 2 office 3 office 2 OFFICE 4 atelier 5 chapel 3 OFFICE 6 lobby 7 lobby 4 ATELIER 8 big hall 5 CHAPEL 9 technical space 10 back scene

8

8

6 LOBBY 7 LOBBY 8 BIG HALL 9 TECHNICAL SPACE 10 BACK SCENE C

10 10

a

a

0 eating room 1 dressing room 2 chapel

0 EATING ROOM 1 DRESSING ROOM 2 CHAPEL

Cette "promenade scénographique" semble

voir un projet iconique, c’est partie facile",

en écoutant les parties impliquées au niveau

vouloir préparer le visiteur à la pièce de

déclare Oscar Rommens en insistant sur le

de base, et en observant les circonstances".

théâtre - le reflet des différents surfaces de

fait qu’il parle au nom du bureau tout entier.

Ensuite, les architectes formulent leur

verre, par exemple, où l’on vérifie sa coif-

"a difficulté, c’est de créer un contexte au

propre interprétation spatiale à partir de

fure. "Le théâtre commence bien avant le

sein duquel la réalisation d’un tel concept

l’information rassemblée. IAE met l’accent

lever du rideau, au moment où l’on approche

peut avoir lieu." Une approche "bottom-up"

sur le fait que les approches "top-down" et

le bâtiment, où l’on passe la porte et l’on

peut s’avérer stimulante lorsqu’il s’agit

"bottom-up" permutent constamment en

parcourt l’intérieur. Une expérience que nous

d’aboutir à un projet faisable. À l’inverse de

vue de créer des liens pertinents. Ce mode

avons un peu perdu dans nos contrées," dit

la sacro-sainte approche "top-down", ba-

de travail a probablement été très utile lors-

Oscar Rommens.

sée sur la recherche de solutions à grande

qu’il a fallu comprendre l’intégralité de ce

échelle pour ensuite zoomer jusqu’au plus

projet entravé de conflits et formuler une

Créer les conditions d’un concept reussi

petit détail, IEA préfère l’approche anthro-

vision capable de relier des structures plutôt

import.export

attire

posophique, qui part des besoins des per-

disparates.

l’attention par le caractère iconique de ses

sonnes. "À ne pas confondre avec une parti-

projets architecturaux. Cela est lié à l’en-

cipation totale où chacun remplit un projet",

gagement de l’équipe, qui aborde chaque

explique Oscar Rommens, "mais plutôt la

Texte: Marc Melis

projet avec une grande précision. "Conce-

collecte d’informations par des entretiens et

Photos: Filip Dujardin

ARCHITECTURE

IEA import.export ARCHITECTURE Bloemstraat 29 - 101 – 2140 Borgerhout t. 03 226 76 41 iea@iea.be – www.iea.nu

plan

104


wORKTOpS - ClADDINg FlOORINg - FACADES

DEKTON. UNLIMITED INDOOR & OUTDOOR SURFACES

WWW.DEKTON.COM COSENTINO BELGIUM Koeweidestraat 44 / 1785 Merchtem / +32 (0)52 21 66 73 / info.be@cosentino.com

F CosentinoBelgium T Cosentino_BE

Cosentino Belgium


Jaspers-Eyers & Partners

Technologie et architecture dernier cri en un cercle

Une entreprise avec un rayonnement in-

sites de bureaux existants et connecte

ternational mérite un quartier général avec

ceux-ci. Jean-Michel Jaspers: "Les deux pôles

une architecture du même niveau. Barco,

entourant l'ensemble forment les axes sur

une entreprise flamande de niveau mondial

lesquels le campus Barco est basé. Ces axes

dans le secteur de la technologie visuelle,

forment le squelette d'où se développe le

opère depuis The Circle depuis peu. Le bâ-

site et auquel les nouveaux bâtiments sont

timent central attire l'attention sur chaque

liés." Des éléments de paysage, comme un

domaine: un volume en cercle de 30.000m ,

étang continuant visuellement jusque dans

conçu par Jaspers-Eyers Architects.

le bâtiment et des rangées d'arbres de part

Barco est parmi les leaders mondiaux en

et d'autre des deux axes soutiennent cette

termes de projection et de technologie vi-

structure de base. Le parking est caché par

suelle. Avec le site central à Courtrai, l'en-

des berges.

2

treprise se base fermement en Flandre.

plan

106

Une base remarquée par tout le monde

Dynamique et technologie

depuis la finition de leur One Campus, et

Mais ce qui frappe vraiment, plus que le

particulièrement le bâtiment principal The

cadre, est le bâtiment principal. Avec un dia-

Circle. Le site Barco se situe entre deux

mètre de 75 mètres et une hauteur de 25,


The Circle comprend les bureaux, des es-

Les rondeurs et les cercles sont présents à

çon visuelle. Depuis The Circle, les visiteurs

paces de recherche et de développement,

l'intérieur et définissent les espaces et fonc-

ont une vue panoramique de partout sur la

un espace de démonstration, un auditorium

tions. Forme et volume déterminent l'archi-

nature autour du bâtiment".

et un restaurant pour les 1500 employés et

tecture Les employés reçoivent leurs forma-

visiteurs de l'entreprise. Les chiffres sont

tions dans un triangle, font leurs recherches

Atrium central

impressionnants. Peu étonnant, avec une

dans un demi-cercle, ont leurs meetings

Le restaurant ouvert est l'un des espaces

superficie totale de 30.000m . Des formes

dans des salles ovales et présentent leur

qui forment le centre du bâtiment. C'est

et volumes architecturaux légers et bien

technologie dans une salle qui trône haut

ici qu'hôtes et employés passent leurs

pensés

2

esthétique.

dans le bâtiment. Au rez-de-chaussée,

pauses. Il y a également la place pour des

"La forme ronde du nouveau quartier gé-

l'Atrium, on trouve auditorium, réception et

réunions informelles ou des formations. La

néral représente dynamisme et aspect com-

restaurant. Aux étages suivants, on trouve

multifonctionnalité de cet espace ouvert

pacte: un concept puissant avec un mix de

les bureaux de paysage, les laboratoires

s'exprime par une multitude de positions

matériaux unique", dit John Eyers. "Avec

de recherche, les salles de formation et les

de table et de petits écrans intégrés. On

les halls de produits dans un coin et les

salles de rencontre et de meeting. De longs

ressent tout de suite le lien avec l'extérieur.

bureaux dans l'autre, The Circle forme un

ponts de promenade et un réseau d'ascen-

Comme un ponton, une partie du restau-

point central sur le plan et un élément qui

seurs unissent les composantes et évitent

rant flotte au-dessus de l'eau. Afin d'éviter

relie les différentes parties du site. Ce lien

un brouhaha d'escaliers. Des corridors lient

les nuisances sonores et d'odeurs, on a opté

est important, non seulement sur les plans

le bâtiment principal aux autres bâtiments

pour une structure de plafond adaptée et

visuels et de l'aménagement, mais également

du campus. "La haute technologie se fond

une construction en plusieurs hauteurs.

physique : The Circle est une charnière, un

dans l'aspect organique de la nature qui en-

Les tables blanches à parties inférieures

cadre en 3D où toutes sortes de fonctions

toure le bâtiment", indique Bruno Poelman,

noires donnent une sérénité à l'ensemble.

se retrouvent."

responsable de projet chez Jaspers-Eyers.

Des couleurs d'accent discrets, comme des

La surprise architecturale de The Circle

"Chaque bâtiment est muni de toits verts,

chaises dans des tons vert et pétrole légers,

est visible de dehors et de l'intérieur.

et l'étang continue dans le bâtiment de fa-

créent un look épuré et nordique.

plan

rendent

108

l'ensemble


Les espaces de rencontre, les 'meeting

zones, comme le restaurant. Le choix pour

panoramique depuis chaque position. Tant

decks', au-dessus du restaurant sont en

des matériaux clairs donne de l'unité entre

en position assise que debout, on profite

acier avec des colonnes élancées. Celles-ci

les différentes zones dans ce grand espace.

de la vue. En plus de la façade transparente en verre, le béton et l'acier jouent un rôle

donnent un effet de flottement au volume et définissent le restaurant. La disposition

Squelette en verre

primordial. Des éléments porteurs dans une

en oblique des terrasses elliptiques assure

The Circle profite de la lumière naturelle

structure en croix aident à porter le toit, vu

un look en trois dimensions. Le volume est

au maximum grâce à sa paroi entièrement

que les colonnes porteuses sont intégrées

terminé avec des panneaux en plexiglas

en verre. Comme si le squelette en verre

à l'intérieur du bâtiment. Pour les espaces

qui accentuent les rondeurs des ellipses. Ils

montre un espace ouvert bourdonnant

flottants, la structure en acier était la meil-

donnent une impression massive à l'exté-

d'activité. "Le verre contraste avec la forme

leure option. Les passerelles menant aux

rieur, bien que les visiteurs qui se trouvent

descendante et en spirale qui apporte relief

espaces centraux du bâtiment équilibrent

à l'intérieur voient à travers. Pour la finition,

et profondeur", dit Max Herman, créateur

la structure, les colonnes en acier sous

les architectes ont choisi des matériaux cha-

chez Jaspers-Eyers. Du côté nord, la façade

le volume donnent un effet flottant. Les

leureux. Les meubles en bois donnent une

est aussi transparente que possible. Aux

grands volumes, comme le centre de forma-

dimension humaine au bâtiment. La paroi en

autres côtés, trois rangées de cassettes ho-

tion et les espaces de recherche, sont des

bois à la réception - faite en chêne contre-

rizontales protègent le bâtiment du soleil.

constructions en béton avec des colonnes.

plaqué affiné - continue dans les autres

Elles sont placées de façon à maintenir la vue

Un dallage placé directement et extra léger


Niveau 0

Niveau +4

assure la stabilité nécessaire pour assumer

recherche, des unités classiques veillent au

Et c'est l'effet voulu. Le verre forme le lien

les grands poids. Les côtés extérieurs des

réglage de la climatisation. Dans les salles de

avec l'environnement autour du bâtiment.

grands volumes sont finis avec une toile

formation, il y a un plafond necap, offrant

Il assure la transparence et invite. De longues

tendue, donnant un résultat épuré avec une

des avantages acoustiques en plus. Afin de

dalles mènent les visiteurs jusqu'à la récep-

belle courbure. Cette toile permet à Barco

prévoir suffisamment de refroidissement

tion. La partie d'eau continue - il y a deux

de faire des projections avec leur propre

dans le grand espace central, les passerelles

bassins pour intérieur et extérieur - donne

technologie à l'avenir. On ne trouve pas de

entre les volumes ont reçu des poutres à

un effet similaire. Le tout rend l'entrée

poutres dans cet espace. Celles-ci ont cédé

refroidissement. Toutes les terrasses autour

très accueillante. Même la nuit. L'éclairage

la place aux techniques.

des meeting decks sont équipés de refroi-

du bâtiment imite un ciel étoilé la nuit. La

dissement au sol, en plus du chauffage et

structure irrégulière du toit aide à accentuer

Climat interne

refroidissement de sol dans l'Atrium. Là, des

cet éclairage. The Circle, et One Campus,

Un bâtiment ouvert et entouré de verre

bacs plenum dispersent de l'air chauffé ou

démontrent que Barco est prêt pour un

comme The Circle pose des défis en termes

refroidi sur base de ventilation.

avenir de haute technologie. Texte: Arne Vansteenkiste

de climatisation. D'autant plus que les trois grands volumes ont des exigences climato-

La façade entièrement en verre est l'un

Photos: Klaas Verdru

logiques spécifiques. Dans les espaces de

des aspects les plus frappant de The Circle.

Phillippe Van Gelooven

Jaspers-Eyers & Partners Rue Haute 139 – 1000 Bruxelles t. 02 514 04 96 architects@jaspers-eyers.be – www.jaspers-eyers.be

plan

110


PARTITIONS

IT’S IN OUR SYSTEM

DOORS

CEILINGS

FURNITURE

FIT-OUT

beddeleem.be


Jaspers-Eyers & Partners

Vuerenveld: une oase de sérénité

Dans le cadre rural de Wezembeek-Oppem,

le "Vurenveld". Dans cette zone essentiel-

entre les lotissements de l'avenue Astrid

lement destinée aux habitations et espaces

et la Lange Delle, Jaspers-Eyers Architects

verts, à proximité de Vuerenveld, se trouve

a réalisé un nouveau projet: la Résidence

le centre sportif de la commune, tout

Vuerenveld. Ce complexe avec centre de

proche du terrain où la résidence est

soins résidentiels et résidences-service se

établie. Le terrain se trouve dans une bas-

trouve entre nature et lotissements, enca-

sine, à 10 mètres sous le niveau de l'avenue

dré par forêts et paysages champêtres. Les

Astrid et montant en pente abrupte vers

habitants et visiteurs du centre peuvent se

l'avenue de la belette, connectée au parc

régaler de la variété de paysages dans ce

par des chemins forestiers.

véritable havre de paix. Les architectes Marc

Le centre sportif avec ses terrains et

De Greef et Joseph van den Eerenbeemt

parkings a également été placé entre les

nous parlent de leur projet.

lotissements à l'avenue Astrid et la Lange Delle. Lors du développement du plan,

plan

112

Vuerenveld

on a opté pour le rehaussement du bassin

La Résidence Vuerenveld doit son nom au

jusqu'à un niveau permettant premièrement

paysage rural à l'ouest de l'avenue Astrid,

l'accessibilité souhaitée depuis l'avenue


Astrid et, deuxièmement, un gabarit accep-

tation dans les zones alentour", dit-on chez

est connectée au bâtiment et a un caractère

table par rapport aux constructions avoisi-

Jaspers-Eyers & Partners. 125 habitations

ouvert et accessible par rapport aux cuisines

nantes. Grâce à ces interventions, le niveau

d'en moyenne 24 m , avec les escaliers et

généralement cachées dans caves et recoins

du centre sportif est inférieur de 4m par

les ascenseurs au centre, connectées direc-

isolés. Une ambiance de travail agréable

rapport à l'avenue Astrid à hauteur du

tement aux salles de jours à chaque niveau:

pour le personnel.

chemin d'accès vers le centre.

voilà comment le bâtiment central est orga-

L'aile gauche du rez-de-chaussée est réser-

La mission était de construire un bâtiment

nisé. A chaque côté de cette zone centrale,

vée aux personnes démentes. Il s'agit d'une

principal, faisant fonction de centre de soins

avec vue sur le paysage alentour, se trouvent

aile fermée avec salle commune donnant un

résidentiels, flanqué par un bloc de rési-

les départements avec les unités d'habita-

accès direct à une terrasse séparée.

dences-service. Au rez-de-chaussée dans le

tion individuelles. On retrouve un espace

Dans le bloc en face du centre de soins, nous

bâtiment principal seront prévu un Grand

de détente et d'activités muni d'une grande

trouvons 27 résidences-service de 50m2

Café destiné aux habitants du complexe et

terrasse sur le coin.

en moyenne. L'entrée se trouve en face

aux voisins et un Boulevard Services desti-

Le rez-de-chaussée du bâtiment principal

du Grand Café, alors que les résidences se

né seulement aux habitants du complexe.

a une autre division que les étages supé-

trouvent autour d'un large corridor central

Deux garages souterrains séparés seront

rieurs: ici, on retrouve l'entrée principale

qui se déploie vers tous les côtés des zones

prévus pour le personnel du complexe d'un

et l'accueil. L'entrée donne un accès direct

environnantes. Le bloc se creuse plus au

côté, et les habitants des résidences-service

au Grand Café (accessible au public) et au

moins dans le paysage ondoyant.

de l'autre. Les visiteurs pourront se garer

Boulevard Services comprenant wellness,

près de l'entrée principale du complexe.

fitness, docteurs etc. (accessible seulement

Harmonie avec les habitations avoisinantes

au résidents). Une grande terrasse ensoleil-

et le paysage

Fonctionnalité

lée et accueillante dans l'espace entre centre

Les bâtiments sont conçus comme un en-

"Le Centre de soins ainsi que le bâtiment

de soins et résidences-service rend l'en-

semble de plusieurs volumes en termes de

pour résidences-service offrent un élargisse-

semble encore plus accueillant. La cuisine,

position et de hauteur: le mur en face du

ment de la différentiation des types d'habi-

desservant le complexe et le Grand Café,

centre sportif est construit en 4 couches,

plan

114

2


alors qu'à la hauteur de la cour centrale,

ment des endroits intimes. Les plantes

l'entrée principale. Ces chemins de prome-

3 parties de bâtiment se détachent de

autour du bâtiment central sont une

nade sont munis de revêtement type dolo-

l'ensemble. La dominance du centre sportif

combinaison d'haies locales et de plantes

mite, les chemins de service vers les zones

dans le projet donne le ton pour reprendre

basses. Autour des résidences-service, au

de jardin privés des appartements sont en

la direction orthogonale du hall dans les

niveau du rez-de-chaussée, des terrasses

écorce.

nouveaux bâtiments. Le bâtiment principal

ont été insérées, connectées les unes aux

Pour les jardins, on a choisi de la végétation

se recourbe au milieu afin de pouvoir épou-

autres par des plantes basses. L'aspect de

locale: autour des terrasses et des zones de

ser les lotissements à la Lange Delle: une

bassin du terrain en pente crée un micro-

parking, les plantations sont plus complexes,

optimalisation du maintien de l'intimité des

climat, ce qui réduit significativement les

mais ailleurs prime un paysage naturel et

parcelles avoisinantes. Avec ses forêts, ses

facteurs de perturbation comme le bruit,

facile d'entretien. Cette vision assure non

différences de niveau, ses lisières du bois en-

la pollution d'horizon, le trafic,...

seulement un entretien moins intensif et une fréquence de tonte moins élevée, mais

cadrant la parcelle et la forme irrégulière de la parcelle, l'espace devient palpitant, offrant

Matériaux et plantes

également une augmentation de fleurs et

plusieurs vues. Les deux volumes sont

Jaspers-Eyers Architects, en collaboration

d'herbes, contribuant à la biodiversité. De

placés au centre de la parcelle, le plus grand

avec Avant Garden, a opté pour des clin-

plus, les nuisances de bruits et d'odeurs,

volume étant le centre de soins. Ceux-ci

kers en béton, des terrasses en pierre bleue,

ainsi que la circulation du personnel d'en-

sont séparés par un espace de détente vert

du gazon armé pour l'accès pompiers et

tretien, sont maintenus au stricte minimum.

ou jardin intérieur central. Au côté sud

des chemins de promenade en gravier.

Les façades sont façonnées en deux types

du centre de soin, avec vue sur le jardin

Les dimensions et nuances de couleurs

de brique dans des formats différents: la

intérieur, on trouve une grande terrasse

indiquent les différences en ordre et utili-

couleur de base étant une pierre blanche,

avec sièges et zones d'ombre, mais égale-

sation. Des dalles (en béton) accentuent

la deuxième couleur un orange chaleureux.


Coupe1

Coupe 2

Coupe 3

Niveau 0

Coupe 4

Combiné à des accents gris clair en

actif dans 15 pays.Le bureau offre un

technologie dernier cri, le bureau est en re-

aluminium, les couleurs forment un en-

paquet complet de concept architectu-

cherche perpétuelle de concepts excellents

semble léger, frais et chaleureux. Une

ral, de programmation, d'architecture ur-

en parfait équilibre en matière de temps

partie des résidences ainsi que le centre

baine, de masterplanning, de graphisme et

et de coûts, et avec beaucoup d'attention

sont équipés de balustrades extérieures en

d'architecture intérieure pour clients privés

pour l'aspect écologique.

métal et en verre sur les terrasses, instal-

ou gouvernementaux, sous la direction

se concentrent sur la communication et

lées par UMBRIS. L’entreprise a également

de John Eyers et Jean-Michel Jaspers.

des projets à niveau humain et jouent

installé des systèmes de pare-soleil en

Jaspers-Eyers Architects a une expertise

sur l'aspect communautaire, contextuel

lamelles. Flexibles, faits sur mesure et modu-

de plus de cinquante ans, au cours desquels

et environnemental.

lables selon la position du soleil ou les intem-

le bureau s'est composé un portfolio

Parmi les prix prestigieux attribués à

péries, ils peuvent être équipés de gadgets

impressionnant de travaux variés comme

Jaspers-Eyers Architects, on retrouve: le

techniques, comme, sur certaines terrasses,

des lofts privés dans l'Espace Jacqmotte, une

premier prix dans la catégorie "Best futura

un système d’illumination, de chauffage ou

rénovation urbaine comme à Espace Nord,

project" Mipim Award 2016 à l'occasion

audio. En refermant les lamelles, on obtient

mais aussi des aéroports et des bâtiments

de Paradis Express à Liège, le premier prix

un toit en cas d’averses.

de l'Union Européenne. Cette grande

BLSC Shopping Award de Wijnegem (2014),

variété de travail, combiné au trésor en

et le prix pour meilleur "mixed-use dévelop-

expérience, donne une dimension interna-

pement" lors des Belview 2013.

Présentation et vision

Les architectes

international

tionale aux projets locaux. Avec une équipe

Jaspers-Eyers Architects a des bureaux

de 130 collaborateurs, dont des architectes,

Texte: Kim Schoukens

à Bruxelles, Louvain et Hasselt, gagne en

des dessinateurs, du personnel d'admi-

Photos: Phillippe van Gelooven

importance dans les pays de l'Est et est

nistration et des graphistes ainsi qu'une

Bart Gosselin

Le

bureau

d'architectes

Jaspers-Eyers & Partners Rue Haute 139 – 1000 Bruxelles t. 02 514 04 96 architects@jaspers-eyers.be – www.jaspers-eyers.be

plan

116


PROJET GLOBAL

Travail de qualité sur mesure pour la Résidence Vuerenveld Pour la Résidence Vuerenveld à Wezembeek-Oppem, Mebo Construct s’est notamment chargé des poignées, rampes et balustrades en acier (avec ou sans vitrage). Umbris pour sa part a monté trois toitures à lames pour les terrasses extérieures. Mebo Group s’engage pour la qualité. Ce groupe de spécialistes des constructions métalliques combine la force et l’expérience de trois entreprises spécialisées :

Brandstraat 26 9160 Lokeren Belgique t +32 9 353 73 73

Mebo Construct sprl, Mebo Steel sprl et Umbris sprl. Le Mebo Group est votre

f +32 9 349 49 98

partenaire idéal pour des projets globaux et un travail sur mesure exclusif

www.umbris.be

– Umbris par exemple est le pionnier belge des toitures à lames sur mesure.

www.mebo.be


Klaarchitectuur

Une chapelle accueillant un bureau d’architectes

Aménager des nouveaux bureaux dans une

Gregory Nijs nous en dit plus sur la concep-

chapelle délaissée? Un rêve fou ou justement

tion du projet. Il était déjà depuis longtemps

une idée de génie? Klaarchitectuur n’a pas

à la recherche d’un nouvel emplacement

hésité une seconde…

plus moderne pour son bureau et cela devait à nouveau être quelque chose d’exception-

plan

118

L’extérieur de la chapelle ne révèle rien des

nel. L’innovation se trouve en lui. "Je passais

trésors que l’on peut retrouver à l’intérieur.

ici par hasard quand j’ai vu le panneau

C’est pour cela que l’architecte Gregory Nijs

‘A vendre’. J’étais immédiatement intrigué

essaie d’emmener chaque visiteur vers le

et j’ai contacté le vendeur. L’affaire était

chœur, parce que de là l’effet de surprise est

conclue en deux jours seulement. La ville

le plus grand. Un fois que vous vous retour-

de Saint-Trond et le service des Monuments

nez, la vue est en effet à couper le souffle.

et Sites étaient enchantés qu’un architecte

Ce que vous voyez sont quatre box blancs,

prenne en main le site, après cinquante ans

pas prêts à révéler leurs secrets. Cette

d’inoccupation. Que l’édifice soit utilisé par

chapelle-ci contient des mystères…

des personnes respectant l’architecture et

Avant de percer le mystère des box,

l’histoire était quelque chose de très positif."


Présent et passé

histoire pour le tabernacle à l’arrière, ou

plus clean possible et ils ont été complète-

L’architecte ne craignait-il pas qu’il y ait trop

nous retrouvons les appareils de cuisine. Le

ment blanchis à la chaux. Leur structure

de contraintes, vu le statut de monument

passé et le présent s’embrassent ici d’une

en acier n’est donc pas visible, cet aspect

protégé? Gregory Nijs: "Le dossier de res-

très belle façon. Les tuiles anciennes ne

industriel ne correspondait pas au reste

tauration n’allait pas nous étouffer, je le

laissent pas deviner qu’un nouveau chauf-

de l’intérieur. Nous avons obtenu un beau

savais déjà. La principale préoccupation était

fage ait été installé au sol, ce qui retient

contraste entre le passé et le présent. L’un

que nous n’allions pas créer de nouvelles

le froid en hiver et réchauffe la chapelle à

ne peut plus exister sans l’autre. Les cubes

ouvertures le long de la façade au côté de la

quinze degrés.

sont plus épurés grâce à la robustesse de la chapelle et vice versa. Un avantage win-win."

rue, celle-ci devait rester intacte. Cependant, il y avait déjà un vitrine que nous avons pu

Simple et spectaculaire

Non seulement l’idée, mais aussi la con-

utiliser. Vous voyez aussi que la chapelle

"L’idée des box n’est pas venue toute seule",

ception des box a pris un certain temps.

n’a pas été restaurée de l’intérieur. Elle est

explique Gregory Nijs. "Nous y avons mis

Gregory Nijs: "Durant des mois nous

peut-être un peu délaissée mais cela nous

beaucoup de temps de réflexion et de

avons discuté avec le fabricant d’acier et

ne pose aucun problème, elle peut rester

brainstorming. Beaucoup d’idées ont fait

les ingénieurs afin de planifier tout dans les

comme ça. Un monument classé ne doit

leur apparition. Une de ces idées était de

moindres détails. Parce qu’un fois que vous

pas toujours être complètement rétabli. On

placer le bureau au rez-de-chaussée, sur-

commencez à construire vous ne pouvez

peut y voir et ressentir les traces du passé.

monté d’un plafond à perforations afin de

plus rien adapter. En utilisant le principe de

Cela rend ce projet aussi différent."

ne pas perdre l’effet de hauteur. Le premier

box-on-box nous avions également besoin

Bien qu’il n’y ait pas eu tellement de chan-

étage serait alors une salle polyvalente. Mais

de dédoubler les étages, le plancher d’un

gement à l’aspect de la chapelle, l’ilot de cui-

nous avons abandonné cette idée. Finale-

box n’est en effet pas le plafond de l’autre.

sine saute immédiatement aux yeux. Le lien

ment nous avons choisi l’idée des box en

Les box ne pouvaient pas se soutenir

avec le sacré n’est jamais loin, il suffit d’un

hauteur, peut-être bien la solution la plus

l’un l’autre. Ce que je trouvais aussi très

peu d’imagination et vous voyez l’autel où le

simple mais en même temps aussi la plus

important était de soustraire toutes les

pain était offert et le vin était versé. Même

spectaculaire. Ainsi les box devaient être le

technicités à l’œil. Tout est bien caché,

plan

120


vous ne verrez donc aucun tuyau ou des

Bienvenu à tout-le-monde

conduits de construction. Mêmes les câbles

Le box supérieur s’étend trois mètres

d’éclairage ressortent des membrures."

au-dessus du toit, donnant sur la cour. La

Un des points forts est sans aucun doute

lumière du jour jaillit dans la salle de récep-

l’escalier accroché. L’escalier en acier noir tra-

tion. Descendez d’une marche et vous vous

verse toute la construction. "Nous appelons

trouvez sur la terrasse supérieure avec un

cela un ‘ommegang’ (une procession)", dit

vue magnifique de la chorale. Gregory Nijs:

Gregory Nijs. "Un terme qui correspond

Vous vous trouvez vraiment entre les che-

bien au bâtiment religieux." Mais l’architecte

vrons et regardez plus de dix mètres vers

préfère emmener les visiteurs en ascenseur

le bas. Normalement vous pouvez unique-

pour aller à l’accueil qui se trouve dans le

ment admirer une église ou une chapelle

box supérieur. Pas tout à fait par hasard d’ail-

d’en bas, ici l’inverse est également possible.

leurs, parce que de l’ascenseur nous voyons

Les box ont des caractéristiques communes,

grâce aux photos, anciennes et récentes,

tel que le parquet en chêne, qui bien sûr fait

l’histoire du bâtiment. Bien trouvé.

référence aux chevrons de chêne dans la


Niveau 0

Niveau +1

Niveau +2

Niveau +3

chapelle. Ils sont tous aménagés sobrement,

pas fixé au box et les terrasses sont idéales

il y déjà eu plusieurs réceptions. D’ailleurs,

utilisant le blanc comme couleur principale.

pour se détendre ou consulter un collègue.

il y a également eu une émission de cuisine

Tout aspect technique est caché derrière

Dans le box du bas nous retrouvons les

et un petit concert. Nous sommes très

une armoire et l’air conditionné est silen-

installations sanitaires, parfaitement réalisés

sélectifs dans notre choix, ce n’est pas le

cieux. Il est clair que la conception est

et épurés, douche inclue.

but d’organiser toute sorte de fête ici. Mais

minimaliste. Pourtant, chaque box a sa

Ce qui est remarquable est que l’escalier

si quelqu’un voudrait se marier ici demain,

propre expérience. Les deux box intermé-

peut être fermé par une simple porte tour-

pourqoui pas? J’e rêve même d’installer

diaires sont aménages comme des espaces

nante, qui scelle en fait toute la structure.

un lit ici, pour ouvrir une sorte de pop-up

de bureaux. Box numéro deux (compter à

Et ceci n’est pas un hasard. Gregory Nijs:

B&B l’année prochaine, durant la saison des

partir du dessus) ne compte qu’une fenêtre,

"Dès le départ nous avions l’intention de

fleurs. C’est la plus belle saison en Hesbaye."

ayant une vue directe sur le chœur. Bien qu’il

ne pas juste garder le bâtiment pour nous.

n’y ait pas de lumière latérale, il y a suffi-

Je voulais aussi rendre la chapelle acces-

samment de lumière. Le box en-dessous est

sible et donner quelque chose en retour.

fermé le long du côté du chœur et laisse en-

Aujourd’hui nous pouvons y retrouver une

Photos: Flos&Beeldpunt

trer la lumière par les côtés. L’escalier n’est

exposition pour une œuvre de charité et

Marc Scheepers, Toon Grobet

Texte: Phillipe Buze

Klaarchitectuur Breendonkstraat 41 – 3800 Sint-Truiden t. 011 31 15 21 info@klaarchitectuur.be – www.klaarchitectuur.be

plan

122


« Forte de 60 ans d’expérience, Basin est une société industrielle belge qui conçoit, fabrique et vend des colles, vernis, huiles et teintes pour le bois dans les secteurs du meuble et du parquet. Elle est connue pour ses produits fiables et performants, au point de vue qualité et innovation, respectueux de l’environnement »

Basin Chemie nv Gravestraat 7A 8750 WINGENE T : +32 51 65 00 10 F : +32 51 65 81 05 info@basin.be www.basin.be


LLOX Architecten

Une architecture sur prescription thérapeutique

Spécialité de LLOX Architecten, la construc-

avec des prestataires de soins expérimentés

tion pour le secteur des soins peut présen-

qui comprennent bien l’univers des person-

ter de nombreuses facettes. À Deurne et

nes atteintes d’une forme d’autisme allant de

Borsbeek, le cabinet d’architectes a réalisé

relativement lourde à très lourde.

pour l’a.s.b.l. Koningin Fabiola de nouvelles

plan

124

unités de logement pour adultes valides

Un environnement identifiable

souffrant d’un trouble du spectre autis-

Les deux complexes sont situés à quelques

tique (TSA). Les deux pôles résidentiels

minutes de marche l’un de l’autre dans un

offrent à ces deux groupes cibles la possi-

quartier résidentiel. Ils ne ressemblent pas

bilité de vivre en autonomie accompagnée.

à une institution, mais reproduisent l’échelle

L’un des bâtiments accueille un groupe de

du quartier. Depuis l’extérieur, le pôle ré-

vingt adultes au degré d’indépendance re-

sidentiel évoque une succession de maisons

lativement élevé, l’autre accueille un groupe

individuelles, ce qui n’est en fait qu’un

de trente adultes ayant besoin de soins plus

trompe-l’œil. Cet effet est obtenu en

importants.

positionnant les volumes en décalé. Avec

La conception de ce centre de soins très

pour chaque volume un toit pupitre dont

spécifique exige une étroite concertation

l’orientation est alternée. Une alternance


qui est reprise dans la disposition de la

Les formes émoussées sont également

un espace individuel suffisant est dès le

façade. En réalité, les hauteurs variables

d’une grande aide pour les accompagnants.

départ prévu comme élément fondamental.

de corniches délimitent de fait deux unités

Un résident en crise va en effet s’accrocher

"Trouver des solutions pour l’acoustique a

résidentielles, une sur chaque niveau. Cette

aux parties qui dépassent ou pourrait se

représenté un défi intéressant," témoigne

variation donne aux résidents la possibilité

blesser aux coins et rebords. C’est la même

Geert Bekaert, l’architecte qui a élaboré

d’identifier leur espace depuis l’extérieur.

chose avec les radiateurs, ce qui justifie le

ce projet. Chaque logement personnel est

Pour chaque niveau, cinq espaces de vie

choix du chauffage au sol dans un tel con-

entièrement séparé des autres par des murs

personnels complétés par des espaces com-

texte. C’est dans cet esprit également que

en silico-calcaire pourvus d’une isolation

muns constituent un groupe résidentiel de

chaque détail est considéré avec attention:

acoustique supplémentaire. Mais les instal-

personnes atteintes d’un trouble autistique

un chanfrein d’ombre offre ainsi moins de

lations techniques, comme la ventilation,

de même degré et ayant par conséquent

prise qu’un chanfrein classique, tout comme

sont également distinctes afin d’éviter toute

des besoins comparables. Les espaces d’une

une porte métallique par rapport à une

propagation du bruit d’un logement à l’aut-

même communauté d’habitation sont con-

porte en bois.

re. La clef de voûte de ce cocon silencieux se trouve dans les toits et fenêtres extra-isolés

nectés par un couloir au tracé ondulant, détail qui ne relève pas d’un choix esthétique

Le moins impressif possible

pour taire le bruit de la pluie, car le martè-

ou du bon plaisir des architectes, mais qui

La sensibilité exacerbée aux stimuli est un

lement de la pluie aussi est un facteur pou-

est l’une des mesures visant à mettre les

problème fréquent en cas d’autisme, et

vant perturber l’équilibre psychique d’une

résidents à l’aise. En effet, les résidents

cet élément s’impose à tout le processus

personne atteinte d’autisme. La pose d’un

n’aiment pas se retrouver soudainement

de conception. Une réflexion très poussée

toit vert contribue encore davantage à une

exposés dans un espace ouvert tel un long

doit par conséquent être menée concernant

bonne insonorisation.

couloir. Le mouvement d’ondulation permet

un environnement dépourvu de stimuli.

Afin de garantir un faible niveau de stimuli

au résident quittant son unité d’habitation

Cela inclut entre autres l’absence de bruit,

visuels, l’aménagement est d’une extrême

personnelle de procéder à une première re-

quelle que soit son origine ou sa cause. Afin

sobriété et confine en fait au "vide". Le car-

connaissance discrète du monde extérieur.

de pouvoir satisfaire ce besoin acoustique,

relage des salles de bains est par exemple

plan

126


fait de carreaux en céramique grand format,

L’harmonieuse disposition des portes et des

car l’expérience des dispensateurs de soins

fenêtres dans le plan constitue une autre

montre que certains résidents se fixeraient

intervention visant à minimiser l’effet visuel.

sur une profusion de petits carreaux et

Les personnes atteintes d’autisme ne

s’abimeraient dans leur comptage. Le choix

comprennent parfois pas la raison d’être de

de ne pas installer de radiateurs est d’ailleurs

certains détails et cela les trouble. C’est en

en partie dicté par ce principe: un appareil,

suivant encore cette logique que les couloirs

des tuyaux, des robinets, c’est trop d’infor-

et les portes ont été peints d’une même cou-

mations perturbantes. Mais en contrepartie,

leur. Lorsqu’un résident quitte sa chambre,

cela a des inconvénients, car un chauffage

il est alors confronté à moins d’informations

au sol dans un espace relativement petit

que si les portes faisaient contraste. Le

réagit beaucoup plus lentement que des

changement provoque en effet facilement la

radiateurs. Afin d’éviter une surchauffe, les

nervosité chez les personnes atteintes d’un

murs sont davantage isolés et les fenêtres

trouble du spectre autistique.

sont placées le plus en retrait possible dans

Le sens du détail ne peut se transmettre que

la façade.

de façon architecturale, à travers un langage


7

9

4

5

de formes. Au premier étage, cela donne

de la demande d’espaces de vie permettant

la même superficie sur un espace ouvert.

un mur incliné en façade, séparé du plafond

plus ou moins d’ajustements n’est pas évident

Les espaces communs sont aussi plus grands

par une petite verrière dont la voûte n’est

à prévoir; le plan intègre donc des possi-

ou plus petits, selon la mesure dans laquelle

pas visible. La disposition non parallèle des

bilités d’ajustement faciles et rapides d’un

le groupe peut supporter la présence

murs assure aussi une meilleure acoustique

groupe. L’une d’entre elles est une cloison

d’autres personnes.

Bekaert:car "CePhilippe fut un processus l'Union Geert européenne, Samyn a de conmobile – nonauenbâtiment placoplâtre, faite d’un ment a cédé la place Justemais Lipse. dans des espaces extrêmement s'est adressé à Philipe Samyn & Partners.vides. En Il n’est intense, au cours duquel nous nous collecté ception des châssis en chêne recyclés dans matériau durable et – permettant de modifier les façades le hall d'entrée pas question panneaux acoustiques, Aujourd'hui, car collaboration avec le de Studio Valle Progettasommes retrouvés En confrontés à des exigendifférents pays européens. outre, chaque répartition despatrimoine pièces. Certaines d'originela sont classés au archi- peril y a ettoujours le danger que les zione italien le cabinet d'ingénieurs bri-résidents et pourparticulièrelequel chaque joint châssis ces est inattendues doté d’un vitrage doivent en effet être dirigées dans tectural sonnes de la Ville de Bruxelles. perdent dans les petits du matériau tanniqueseBuro Happold, ils se sonttrous mesurés ou que le matériau soit endommagé en à vingt-cinq autres cabinets mou d'architecture. À

et chaque Ilvis l’objet d’un débat. Nous ment transparent. enfont résulte un patchwork leur utilisation du temps et de l’espace. Afin

cas2005, d’intervention. l'automne le Conseil et la Régie des

avons aussi visité d’autres institutions, delachâssis différents formant une double fa- aussi qu’elles n’aillent dormir pendant L'œuf ded’éviter Van Rompuy

Bâtiments ont sélectionné le projet du trio

bien des nouvelles que plus anciennes, çade autour du bâtiment. Cettedesstructure l’espace sommeil de est,lapour �fin de journée, lutter ��ntre la ��u��i�re �ille�ces per-

Aisément ajustable formé pour l'occasion.

afin de voir des exemples de ce assure l'isolation thermique de l'atrium, toutqui foncde l’espace salon et rendu Philippe sonnes, Samyn séparé a construit deux nouvelles

tionne ce qui fonctionne aussietdudebruit de lanecirculation in- pas. Ce pendant journée.initiaDans ce en cas,l'isolant façades inaccessible du côté nord-est. Le la bâtiment L’établissement est aménagé de telle manière un de projet la Loi.particulièrement Mais surtout, ellefascinant. un forme hall d’entrée est créé de defutla rue en de L estséparé ainsi devenu cu- afin tense que architectural chaque groupe de 5 personnes ait lement des Patrimoine des raisons pour lesquelles nous nous souligneL’une la volonté de l'Europe de recourir générer une plus grandedelisibilité bique. Le vaste atrium en forme vase etspatiale. besoins similaires certains ajusL'architecte suisse Michelconcernant Polak a dessiné spécialisons avec plaisir dans l’architecture aux énergies durables. Lesde résidents capables vocation lanterne, baptisé d’organiser avec méprisde façon tements pour Palace soutenir son 1922 confort le célèbre Résidence entre et de àvie leur par rythme de vieabrite disposent de "œuf deautonome Van Rompuy" la presse, Mais accroissement 1927, à psychique. la demande de un l'homme d'affairesprochain

d’établissements de soins."

bruxellois Lucien Kaisin. Ce projet était

des salles de conférence et de réunion.

Texte: Marc Dans de nombreux pays européens, les Melis

une première tentative de développement

Cette lanterne accueille à chaque étage une

& Nick Cannaerts différents pouvoirsPhotos: publicsLLOX obligent en ef-

d'un habitat collectif de prestige à proxi-

salle de presse, un restaurant ou une salle

fet les propriétaires à remplacer les châssis

mité du centre-ville. Après la Deuxième

de réunion. La forme de vase est due au fait

des logements anciens par de nouveaux

Guerre mondiale, l'État belge a transformé

que chaque espace n'occupe que la place

châssis munis d'un double vitrage. Au total,

le bâtiment art déco, qui avait connu un

nécessaire. Bien que l'extérieur ne le laisse

plusieurs millions de châssis sont concernés.

bref succès commercial, en un immeuble de

pas supposer, la structure de chaque étage

Plutôt que de les laisser dans les parcs à

�ureau�. � la fin de� année� ����� une

est parfaitement symétrique.

LLOXSamyn Architecten conteneurs, Philippe les a remis en Lode état Mortelmansstraat 9 un – 2610 Wilrijk et intégrés dans concept de dévelop-

nouvelle aile et une nouvelle façade ont été érigées du côté de la rue de la Loi. À

Clin d'œil à l'Europe

t. 03 828à 09 08 pratique pement durable. Cet acte la fois

la fin de� année� ����� une �artie du ��ti-

La façade extérieure est un clin d'œil à

info@llox.eu – www.llox.eu et philosophique défend la réutilisation de

plan

plan 144

128


Réduire les nuisances sonores dans une pièce Les architectes, bureaux d’études et designers en aménagement d’intérieur sont constamment en train de chercher des solutions pour optimiser l’acoustique des bâtiments. Nos panneaux acoustiques en bois perforés sont conçus pour absorber les bruits, ce qui entraîne une disparition des échos incommondants. Ils sont idéales pour intégration dans les auditoires, les salles de réunion et les bureaux, mais aussi dans les institutions de soins, les centres sportifs, les établissements horéca, .... Nos atouts: ● Les absorbeurs Helmholtz sont les systèmes d’absorption les plus efficaces pour la correction de la réverbération des fréquences de la voix humaine ● Ame en MDF noir hydrofuge (option: ignifuge) et couche finition facile à nettoyer ● Des produits résistants aux rayures et aux chocs ● Sur mesure à la demande, par exemple portes d’armoires et coulissantes ● Grand choix de finition: Print HPL, placage véritable, lacque couleurs RAL-NCS, impression digitale ou vinyl tissé

www.printacoustics.fr


M2 Architecten

Une architecture top pour Top Interieur

Top-top-top-top-top… TOP INTERIEUR.

Mortelmans a rencontré sa future femme

Poussez cette chansonnette en Flandre et

Katrien Warmenbol, en 1995. En 1999 ils ont

neuf personnes sur dix savent sans doute

commencé leur propre entreprise. Leur

reconnaître ce petit air utilisé dans la publi-

premier projet c'était, comme beaucoup de

cité de Top Intérieur. Mais ceci n’est pas le

jeunes architectes: une nouvelle maison pour

cas à Massenhoven. Naturellement les gens

les parents de Katrien: Villa Antoon. Bien que

y connaissent aussi la petite mélodie, mais

le projet de dissertation de Philip vaut éga-

ce qui résonne surtout est l’impressionnant

lement une belle mention: Pontevia, un pro-

nouveau showroom à côté de la Liersebaan.

jet dans lequel la Rive droite serait attaché, à hauteur des Gedempte Zuiderdokken,

plan

130

Le showroom a été conçu par l’équipe

à la Rive gauche par un pont piétonnier, y

anversoise de M2 Architecten. L’histoire

compris un temple culturel sur le palier du

de M2 Architecten a déjà commencé tôt,

pont de la Rive gauche. "une excellente façon

sur les bancs scolaires du département

de susciter l’engagement de la Rive gauche

d’architecture de Saint-Luc, là ou Philip

dans la ville et d’y créer un point de repère,


visible de partout sur la Rive droite.",

intégrer dans le contexte naturel. La métho-

"L’esprit d’entreprise, il faut oser"

explique Philip. Cette idée lui a permis

dologie et la matérialisation de la conception

Top Interieur était déjà installé ici durant les

de remporter le concours d’architecture

se distinguent évidemment en fonction du

années 70. "Comme la plupart de nos sites

flamande pour les étudiants, "Exit 95".

lieu. Le déploiement du bon matériel au

datant de cette époque le bâtiment était

bon endroit est une des choses que nous

dépassé en termes d’efficacité énergétique.

"Nous voulons que les gens retrouvent

nous efforçons de faire pour chaque projet.

Il manquait de l’espace, ceci était dû au fait

un sentiment de repos quand ils

Ce qui est le plus important? La pureté et

que le bâtiment a été construit en plusieurs

regardent nos projets"

le repos, crées grâce au jeux des lignes et

phases. Une amélioration de la flexibilité

Flash forward vers 2016. Le bureau d’archi-

des proportions. Nous voulons que les gens

de circulation, un atout important dans un

tectes M2 Architecten a entretemps fait sa

retrouvent un sentiment de repos quand ils

magasin d’ameublement et d’intérieur, n’était

renommée à Anvers. Et bien au-delà. Avec

regardent nos projets. Et ceci est obtenu en

donc pas évident. En plus, la hauteur était

dix-huit employés, Katrien et Philip dévelop-

tenant compte des détails."

limitée.", indique Pieter Sintobin, responsable

pent plusieurs projets de premier plan dans

Et cela est quelque chose que l’on res-

de Top Interieur. "Renover et adapter les

toute la Flandre, de Courtrai à Hasselt. Leur

sent immédiatement à Massenhoven. Top

structures existantes en respectant les

vision? "Une bonne lecture du contexte

Interieur a une superficie d’environ 19.000

normes énergétiques nous aurait coûte

urbain, et ceci à chaque conception.

mètres carrés et est le plus grand commerce

beaucoup d’argent. Nous avons donc décidé

Un immeuble d’appartements au cœur

de meubles et d’aménagement d’intérieur

d’opter pour une nouvelle construction,

d’Anvers est quelque chose de complète-

de la Campine. La nouvelle structure rem-

même si ceci cela signifiait une fermeture

ment différent de, disons, un projet à Herent

place le bâtiment existant, qui abritait

temporaire de la boutique.

ou à Dadizele. Dans les "villes-centres" nous

environ 13.000 mètres carrés de shopping.

Un exemple d’esprit d’entreprise que Philip

aimons surtout travailler avec des lignes

Depuis 2016 il y a donc 6.000 mètres carrés

Mortelmans peut certainement apprécier.

verticales. A la campagne tout est différent:

d’espace en plus. L’architecture laisse égale-

"C’est vraiment bien. Les responsables,

les lignes horizontales sont beaucoup plus

ment une utilisation optimale de toutes les

Pieter Sintobin et Erik Doets, début de la qua-

intéressantes puisqu’elles sont plus faciles à

possibilités du site.

rantaine, ont un tel sens de l’entreprenariat,

plan

132


il faut quand même avoir le courage de faire

Top Interieur" explique Philip.

nement afin d’exploiter au maximum la superficie du magasin. Sur un site de près

un investissement semblable. Un chose qui n’est pas toujours évidente".

Une parking sous l’espace de vente

de 35.000m2 ils ont donc été contraints de

Quel est donc la particularité de cet

Un peu plus à propos de bâtiment. "Pieter

construire soit, un parking souterrain, ou de

emplacement? Le bâtiment est situé le

Sintobin et Erik Doets ont choisi de travail-

l’aménager sur le toit si ils voulaient maintenir

long d’une route qui donne accès à l’E313.

ler avec nous pour notre connaissance par-

le bâtiment d’origine. Le client a ainsi rapi-

Mais vous ne voyez rien de l’autoroute. Si

ticulière de l’industrie et de la construction

dement décidé d’opter pour une nouvelle

vous ne connaissez pas le magasin vous n’y

non-résidentielle. Ils voulaient un bâtiment

construction. Les deux objectifs principaux:

aurez donc pas si facilement accès. Ils

très fonctionnel et durable qui pourrait

résoudre le problème du stationnement et

doivent donc surtout profiter de leur

mieux résister à l’épreuve du temps. Mais

maximaliser la surface du magasin. Le par-

renommée, leur charisme et le rôle de

le chantier devait être achevé le plus rapi-

king a été placé sous l’espace de vente, cela

pionnier. Le projet a surtout pris de

dement possible. La salle d’exposition ne

nous donnait la possibilité de résoudre les

l’ampleur quand la commune voulait investir

pouvait pas fermer pour trop longtemps. Et

deux problèmes d’un coup. Finalement le

dans la construction d’un nouveau rond-

il y avait également un bon nombre d’obliga-

bâtiment avait bien une hauteur de 13m,

point. La rue a dès lors donc aussi été

tions urbanistiques. La hauteur du bâtiment

mais bon, avec des raisons suffisamment

rénovée et l’infrastructure a été améliorée

ne pouvait pas dépasser le 10m et il y avait

bien fondées nous avons pu négocier cela

pour permettre un accès plus facile à

l’obligation d’y intégrer 350 places de station-

avec la commission municipale d’urbanisme.


Dans l’intention de réduire au minimum la

viennent livrer. En installant un système

mènent du parking aux deux étages. "Et aus-

période de construction, M2 Architecten

d’évacuation pluvia, une chambre de dé-

si grâce aux enchevauchures, basés sur une

et Cordeel, le contractant principal, ont

pression au pied du bâtiment, des tampons

grille de 12m sur 14m. Ceux-ci optimisent

décidé de travailler autant que possible avec

souterrains et un oued à infiltration, la

l’ouverture, en réduisant le nombre de

des matériaux préfabriqués. Des panneaux

surface du toit de plus de 15.000m2 a intel-

colonnes porteuses", explique Philip. Dans

de béton blanc que Cordeel peut fabriquer

ligemment été utilisée pour l’évacuation du

l’entrepôt nous avons même utilisé une

lui-même. Ce sont des panneaux "sand-

l’eau pluviale.

enchevauchure d’une portée de 42m, la

wich", avec un paquet d’isolation entre le

Ce qui est aussi marquant: les grandes baies

largeur maximale pour le béton. Tout cela

béton apparent et le béton ordinaire, qui

vitrées sur les trois niveaux, attachées à

devait être livré la nuit avec des transport

se trouve le long de l’intérieur du bâtiment.

la poutre de 3,6m de large du planché du

spéciaux. Mais heureusement tout était fait

Le résultat est une construction moderne

premier étage. Chaque panneau de verre

en une nuit."

et épuré, si détaillé de sorte qu’il n’y ait pas

pèse environ 1500kg. Le renforcement de

Et comme ça, en six mois de temps, un nou-

trop d’entretien.

la dalle a dû être calculée en tenant compte

veau showroom pour Top Interieur a pris

de ceci, afin de ne pas s’affaisser. Les plan-

forme. "Nous avons commencé le démantè-

De grandes enchevauchures:

chers sont en béton ciré. Ainsi les clients

lement en avril 2015. Et en décembre le

facile et rapide

peuvent facilement y ajouter un sol leur

nouveau magasin était déjà en mesure

La pente du terrain a intelligemment été

convenant au mieux.

de rouvrir. C’était dur, mais grâce au préfab

utilisée pour y ajouter des quais de déchar-

Les visiteurs ont désormais une vue très aérée

et aux grandes enchevauchures ça nous

gement à l’arrière, au niveau du rez-du-

du magasin. Un effet qui est intensifié par

a réussi". Un travail de niveau top pour

chaussée. Une facilité pour les camions qui

les escalateurs en verre panoramiques, qui

M2 Architecten et Cordeel! Tekst: Pieter Jan Gheysen Foto's: Hendrik Biegs & Toon Grobet

M2 Architecten De Burburestraat 9 – 2000 Antwerpen t. 03 609 68 86 info@m2architecten.be – www.m2architecten.be

plan

134


Superior quality & design perfectly matching any concept

Looking for a custom-made lift? At Verolift, we take ‘custom’ to extremes. We fit the lift with your own flooring, any possible RAL colour for the cabin walls and ceiling, printed walls, special lighting… Each lift is assembled exactly high quality lifts ensure a product completely matching any requirement.

HOME LIFTS • MACHINE ROOMLESS LIFTS • LIFTS WITH REDUCED PIT AND HEADROOM • VEHICLE LIFTS LIFTS FOR HEALTH CARE INSTITUTIONS • PLATFORM LIFTS • MAINTENANCE & REPAIR • MODERNISATION

Eedstraat 7 - 9052 Zwijnaarde 09 220 79 78 - info@verolift.be

www.verolift.be

www.eeuwenaert.be

how you want it. Our flexible dimensions, different entrance configurations and extensive range of


META architectuurbureau, Storimans Wijffels Architecten

META et le principe "le gros œuvre, c'est la finition" pour le bâtiment O de l'Université d'Anvers Réaliser un bâtiment reliant le campus Drie

tribue au tissu spatial qui détermine le cœur

Eiken à son environnement et donnant une

et la cohérence du campus.

identité au campus; un bâtiment qui accro-

La faculté, située dans les forêts de Wilrijk,

che le regard mais laisse une empreinte

accroche les regards: qui passe devant le

spatiale minimale: voilà la tâche de l'Uni-

bâtiment se sent observé. Les architectes

versité d'Anvers. META en association avec

ont fait appel à l'artiste Perry Roberts pour

Storimans Wijffels architectes et Tractebel

créer une photo de groupe poinçonnée et

ont créé un bâtiment omnidirectionnel

perforée de petits trous de cinq diamètres

en communication directe avec son envi-

différents. Grâce à l'utilisation de la techni-

ronnement par une façade remarquable où

que CNC, les panneaux dorés ont été ornés

figure l'étudiant.

de photos de classe. Ainsi, on obtient une abstraction de l'image vue de près. Ce n'est

plan

136

Le bâtiment O ou, de son nom officiel, le

que lorsque l'on s'éloigne que les visages

Gebouw Gouverneur Andries Kinsbergen,

apparaissent. Les panneaux en aluminium

est implanté de façon stratégique sur l'un

doré perforés font également office de

des axes principaux du campus. Situé entre

pare-soleil et filtrent la lumière. Sur la de-

les facultés et la cafétéria, le bâtiment con-

mande explicite des enseignants, on a fait en


sorte que les panneaux peuvent être ou-

du jour. Au niveau -1 et +1, quatre auditoi-

ants sont également stimulés par l'interacti-

verts au troisième étage, où se trouve les

res sont organisés autour de l'atrium central.

on sociale qui s'établit lors de l'assimilation

salles de microscopie et de pratique, afin de

Au niveau 0, on a prévu les fonctions com-

de connaissances" explique Niklaas Debout-

pouvoir compter sur une luminosité maxi-

munes ainsi que les grands halls d'entrée qui

te. "Un point de vue que l'on retrouve dans

male en cas de besoin.

font également office de lieux de rencontre.

la conception du bâtiment, avec l'atrium

Les quatre cages d'escaliers qui partent d'ici

comme lieu de rencontre et cœur de la con-

1850 étudiants de plusieurs facultés sur

assurent une circulation facile et des trajets

struction. Le lieu de rencontre central est un

8500m2

d'évacuation rapides. Le niveau +3, enfin,

vide autour duquel d'autres fonctions sont

Le bâtiment devait laisser une empreinte

est réservé aux salles de pratique et de

organisées. Un endroit agréable où l'on peut

spatiale aussi petite que possible sur le site.

microscopie.

se rencontrer de façon informelle, s'inspirer et concrétiser des idées."

Pas moins de huit auditoires, deux salles de microscope, un espace bio et une salle de

Atrium comme lieu de rencontre

travail pratique sont groupés sur 8500m2.

Presque deux mille étudiants des facultés de

Volume compact et clair

Il y a également un service de reprographie,

Médecine et de Sciences de la Santé, Phar-

Le bâtiment O est un volume compact et

216 emplacements de vélo et deux grands

maceutiques, Biomédicales, Vétérinaires et

clair qui se trouve en partie en sous-sol. La

halls d'entrée au rez-de-chaussée, réfléchie

de Biologie peuvent y apprendre dans un

façade du rez-de-chaussée est en retrait, ce

en diagonale, de sorte que les deux côtés

cadre technologique des plus modernes.

qui crée un passage couvert permettant de

sont dotés d’un accès équivalent. En tout, il

Les étudiants, répartis sur plusieurs cam-

faire le tour du bâtiment.

y a la place pour 1850 étudiants.

pus dans la ville d'Anvers auparavant, sont désormais groupés dans le bâtiment O.

Le bâtiment se compose de cinq niveaux,

Pourquoi avoir opté pour une construction basse?

dont un en sous-sol. Au milieu se trouve un

"Les bâtiments d'éducation ne sont pas de

META a opté pour un bâtiment bas pour

atrium central connectant tous les niveaux.

simples infrastructures. On n'apprend pas

plusieurs raisons. Avec un bâtiment bas, on

Une grande verrière fait entrer la lumière

uniquement en suivant des cours, les étudi-

évite de devoir prévoir des sas incendie sup-

plan

138


plémentaires entre les escaliers d'évacuati-

jourd'hui, l'équipe se compose d'une quin-

La construction, c'est la finition

on et les compartiments. On a également

zaine de collaborateurs: "nous commençons

Le principe de "la construction, c'est la

la possibilité de connecter toutes les parties

chaque projet avec l'intention de construire

finition" est caractéristique pour l'œuvre

du bâtiments grâce à la circulation verticale

pour l'éternité. Le devoir communautaire

de META. En prêtant suffisamment d'at-

de façon transparente et facile, sans devoir

de l'architecte est d'être ambitieux. Chaque

tention à la construction, celle-ci adopte les

prévoir des escaliers d'évacuation supplé-

bâtiment de notre main est conçu de façon

qualités d'une bonne finition, diminuant ce

mentaires. Ceci a un impact positif sur les

à ce que fonction et utilisation soient facile

travail-là. Cette vision sur la conception a une

frais de construction et offre un bon nomb-

à adapter à des situations imprévisibles. L'es-

influence positive sur le budget de construc-

re d'avantages pour les normes de sécurité.

sence de l'architecture? Construire. Ni plus,

tion. La pratique nous a appris que ceci est

ni moins. L'architecture, c'est de l'artisanat.

également bénéfique pour la qualité du bâti-

L'essence de l'architecture? Construire.

Pour chaque question spécifique, on cher-

ment. La robustesse est augmentée, et il va

META fut fondé en 1991 par les associés

che la meilleure solution et, si nécessaire, on

de soi qu'un bâtiment résistant aux étudiants

Niklaas Deboutte et Eric Schoors. Au-

sort des sentiers battus.

est une exigence de l'Université d'Anvers.


B

A

A

C

B

A

C

A

C B

B

B

C

A

C

A

C B

Niveau +1

AN VERDIEPING +03 AN +0 TA ARCHITECTUURBUREAU, UNIVERSITEIT ANTWERPEN 08UAO, CAMPUS DE DRIE EIKEN, B-2610, WILRIJK, ANTWERPEN

PLAN VERDIEPING +03

Niveau +2

PLAN VERDIEPING +03

PLAN +2 du bâtiminium. Grâce au volume compact

facultés avaient leur mot à dire pendant la

fait en douceur de matériaux plus rugueux

ment et une isolation suffisante en plusieurs

1:500 période de construction, mais à chaque

à des textures plus douces.22/09/2016 L'intérieur est 23/09/2016

couches, on atteint des valeurs u très basses,

moment la vision claire de l'université était

02/08/2013

me de passivité, selon les tests finaux."

27/09/2016 présente. Grâce à cela, il n'y a22/09/2016 pas eu questi-

on de compromis architecturaux. Il est très 02/08/2013

important de mentionner le rôle crucial qu'a joué Tractebel en termes de techniques

Vision durable de l'Université d'Anvers

Avec quels éléments doit-on encore

et de stabilité du bâtiment. Pensons égale-

"La vision long terme de l'Université d'An-

tenir compte?

ment au travail d'Atro. Un exemple? Tout

vers, qui attache beaucoup d'importance

"Tant la conception que le processus de con-

a été modulé sur 1m20. Tous les joints se

à la durabilité et une bonne isolation, était

struction, démarré en 2012, s'est très bien

fondent parfaitement dans façades, sols,

un élément important dans le processus de

passé. Nous ne nous sommes pas heurtés à

plafonds, éclairages, escaliers...

construction et une raison de plus de tra-

des grands problèmes. La collaboration avec

Texte: Pieter Jan Gheysens

vailler avec cette coque extérieure en alu-

le maître d'ouvrage était optimale; plusieurs

Photos: Filip Dujardin

META architectuurbureau bvba Grote Kraaiwijk 3 – B-2000 Antwerpen t. 03.213.51.60 info@meta.be – www.meta.be

plan

140

DATUM SAVE

DATUM PLOT

chéité se trouve juste en dessous de la nor-

DATUM SAVE

DATUM PLOT

ce qui donne un K16 très favorable. L'étan27/09/2016 22/09/2016

UITVOERING

DATUM ACTUEEL

brillance.

UITVOERING META ARCHITECTUURBUREAU, UNIVERSITEIT ANTWERPEN 1208UAO, CAMPUS DE 1:500 DRIE EIKEN, 0 2 B-2610, 5 10m WILRIJK, ANTWERPEN

DATUM CUSTOM

02/08/2013 des tapis en feutre et de l'inox poli à haute

DATUM SAVE

fini avec du multiplex en yellow pine,

DATUM CUSTOM

DATUM PLOT

DATUM ACTUEEL

2 5 10m META ARCHITECTUURBUREAU,0UNIVERSITEIT ANTWERPEN 1208UAO, CAMPUS DE DRIE EIKEN, B-2610, WILRIJK, ANTWERPEN

DATUM ACTUEEL

+1 En entrant dans le bâtiment,UITVOERING laPLAN transition se 1:500

0 2

DATUM CUSTOM

Niveau 0

5

10m


Sea Tank Terminal | BCM – Bolckmans | BCM – Bolckmans

Trophée Benelux de la Galvanisation à chaud 2017 11ième édition Inscrivez votre projet!

BMW Mini | Mies Architectuur | Gerda van Ekris

InfoZinc vous incite à participer à l’édition 2017 du Trophée Benelux de la Galvanisation. A travers le concours, Infozinc souhaite montrer un éventail d’applications de la galvanisation à chaud. La galvanisation à chaud offre pas mal d’avantages aux designers et leurs clients. La longue durée de vie sans entretien intermédiaire et le fait qu’une surface galvanisée vieillit d’une manière tellement élégante qu’elle s’embellisse avec le temps sont des atouts fort appréciés.

Six catégories

Au lieu de désigner un seul lauréat à travers tous les projets reçus, le Trophée Benelux distingue six catégories : Derbigum | Lahon & Partners | La Station

Exposure | Anthony Gormley Studio | Allard Bovenberg

• Bâtiments industriels (halls de stockage ou de production, pétrochimie, centrales électriques, installations industrielles…) • Bâtiments résidentiels • Bâtiments non-résidentiels (bâtiments de bureaux, bâtiments commerciaux, hôpitaux, écoles, complexes sportifs, …) • Eléments spécifiques en acier ( auvents, escaliers, grillages, revêtement de façades, armatures d’éclairage, mobilier urbain,…) • Infrastructure et mobilité (passerelles et ponts routiers, rampes, écrans antibruit, balustrades, gares, stations de métro ou de bus, garages à bicyclettes,…) • Espace public (sculptures, lampadaires, équipements d’aires collectives de jeux, supports à vélos, mobilier urbain, …)

Publication Trophée Benelux de la Galvanisation

Belval | Atelier d’Architecture et de design Jim Clemes | Radhia Rante

InfoZinc Benelux sortira un livre dans lequel tous les projets ayant participés au concours seront repris. Ainsi, nous disposerons d’une publication de qualité qui pourra être utilisé par tous les partis concernés comme outil de promotion. Le livre sera imprimé à grand tirage et sera diffusé parmi les maîtres d’ouvrage, architectes, constructeurs métalliques et tous ceux qui sont intéressés par les applications de la galvanisation à chaud et du système duplex dans le bâtiment.

Jury

Le jury sélectionne les nominés et les lauréats et attribue les prix. Les délibérations du jury sont confidentielles et aucun recours n’est possible contre ses décisions souveraines.

Villa Veldhoven | ARCHES architecten | P. Verhorst |

Nous référons à notre site web www.infozincbenelux.com pour des informations plus détaillées concernant les conditions de participation, la composition du jury, la campagne médiatique etc.


Philippe Samyn & Partners

Le secret de l'esprit du lieu

2

plan

142

Philippe Samyn ne jure que par un seul

Retour en arrière

concept: l'esprit du lieu, le genius loci. Dans

Après l'élargissement de l'Union euro-

l'Antiquité, cette théorie rencontrait déjà un

péenne à 25 États membres en 2004, le

vif succès et soulignait la particularité d'un

Conseil de l'Union européenne a estimé

lieu donné. "Chaque lieu est en effet doté

que le bâtiment Juste Lipse, au rond-point

d'un caractère propre. En tant qu'architecte,

Schuman, était devenu un peu petit, car

vous vous devez de respecter les caractéris-

il avait été prévu pour 12 États membres.

tiques qui lui sont inhérentes", déclare Phi-

Dans le cadre de sa recherche d'un nou-

lippe Samyn. "Elles créent une atmosphère

veau bâtiment, le Conseil a reçu le feu vert

unique et sont souvent le contrepoids positif

des autorités belges afin que dès 2016, le

de la table rase, la tabula rasa, de l'architec-

Résidence Palace, situé rue de la Loi, devienne

ture moderne." Le cabinet bruxellois d'ar-

le siège du Conseil européen, du Conseil

chitecture et d'ingénierie Philippe Samyn &

de l'Union européenne et le lieu d'autres

Partners s'est lui aussi inspiré de cette théo-

réunions importantes.

rie pour le Résidence Palace.

En 2004, le Conseil de l'Union européenne

3


1


7

4

5

6

s'est adressé à Philipe Samyn & Partners. En

ment a cédé la place au bâtiment Juste Lipse.

l'Union européenne, car Philippe Samyn a

collaboration avec le Studio Valle Progetta-

Aujourd'hui, les façades et le hall d'entrée

collecté des châssis en chêne recyclés dans

zione italien et le cabinet d'ingénieurs bri-

d'origine sont classés au patrimoine archi-

différents pays européens. En outre, chaque

tannique Buro Happold, ils se sont mesurés

tectural de la Ville de Bruxelles.

châssis est doté d’un vitrage particulièrement transparent. Il en résulte un patchwork

à vingt-cinq autres cabinets d'architecture. À l'automne 2005, le Conseil et la Régie des

L'œuf de Van Rompuy

de châssis différents formant une double fa-

Bâtiments ont sélectionné le projet du trio

Afin de lutter contre la poussière de la ville,

çade autour du bâtiment. Cette structure

formé pour l'occasion.

Philippe Samyn a construit deux nouvelles

assure l'isolation thermique de l'atrium, tout

façades du côté nord-est. Le bâtiment initia-

en l'isolant aussi du bruit de la circulation in-

Patrimoine architectural

lement en forme de L est ainsi devenu cu-

tense de la rue de la Loi. Mais surtout, elle

L'architecte suisse Michel Polak a dessiné

bique. Le vaste atrium en forme de vase et

souligne la volonté de l'Europe de recourir

le célèbre Résidence Palace entre 1922 et

à vocation de lanterne, baptisé avec mépris

aux énergies durables.

1927, à la demande de l'homme d'affaires

"œuf de Van Rompuy" par la presse, abrite

bruxellois Lucien Kaisin. Ce projet était

des salles de conférence et de réunion.

Dans de nombreux pays européens, les

une première tentative de développement

Cette lanterne accueille à chaque étage une

différents pouvoirs publics obligent en ef-

d'un habitat collectif de prestige à proxi-

salle de presse, un restaurant ou une salle

fet les propriétaires à remplacer les châssis

mité du centre-ville. Après la Deuxième

de réunion. La forme de vase est due au fait

des logements anciens par de nouveaux

Guerre mondiale, l'État belge a transformé

que chaque espace n'occupe que la place

châssis munis d'un double vitrage. Au total,

le bâtiment art déco, qui avait connu un

nécessaire. Bien que l'extérieur ne le laisse

plusieurs millions de châssis sont concernés.

bref succès commercial, en un immeuble de

pas supposer, la structure de chaque étage

Plutôt que de les laisser dans les parcs à

bureaux. À la fin des années 1960, une

est parfaitement symétrique.

conteneurs, Philippe Samyn les a remis en état et intégrés dans un concept de dévelop-

nouvelle aile et une nouvelle façade ont été érigées du côté de la rue de la Loi. À

Clin d'œil à l'Europe

pement durable. Cet acte à la fois pratique

la fin des années 1980, une partie du bâti-

La façade extérieure est un clin d'œil à

et philosophique défend la réutilisation de

plan

144


matériaux de construction traditionnels et

a collaboré avec l'entreprise Bellacoustics,

symbolise bien la diversité culturelle au sein

de Roulers. Les 4.000m² de revêtement de

de l'Union européenne.

plafond se composent de plaques métalliques perforées, recouvertes de feutre de

Très durable

laine intégral. Le défi? Les panneaux de re

Philippe Samyn est même allé encore un peu

vêtement devaient être amovibles et épou-

plus loin pour le Conseil européen: le lien

ser la courbe des murs. Une performance

entre le passé et l'avenir a également trouvé

pour laquelle l'entreprise a mis au point un

une place sur le toit. Ainsi, le cabinet d'archi-

nouveau produit.

tecture a installé sur tous les toits (anciens

Les 9.000m² de plafond se composent

et neufs) un parasol de panneaux photovol-

des mêmes matériaux mais racontent

taïques destinés à produire de l'électricité.

une histoire complètement différente et plutôt inhabituelle. En collaboration avec

Un point de mire coloré

Samyn & Partners, l'entreprise de Rou-

Le revêtement des murs et des plafonds at-

lers a créé un assemblage de 62 couleurs

tire également tous les regards au Résidence

différentes, inspiré d'une œuvre de l'artiste

Palace. Pour sa réalisation, Samyn & Partners

belge Georges Meurant.

8

9

© colours: Georges MEURANT.

10

© colours: Georges MEURANT.

11


Le résultat est une mosaïque de 62 car-

restaurant sur 8.375m². Le bâtiment abrite

Il est donc logique que Samyn & Partners

rés colorés, de 60 centimètres sur 60. Ce

également 145 places de parking au total. La

se voie régulièrement décerner des prix.

matériau a également été utilisé comme

zone entre le Résidence Palace et le bâti-

Le projet du Résidence Palace a été cou-

revêtement acoustique intérieur des cabines

ment Juste Lipse a été restructurée à l'aide

ronné par le prix d'architecture internatio-

d'interprétation.

de passerelles, de parkings et de souterrains.

nal Plan Awards 2016, qui récompense la

Des chiffres impressionnants

Bête de concours

L'addition totale oscille aux alentours de 240

Samyn & Partners peut se targuer d'une

millions d'euros (valeur en janvier 2004),

belle liste de "high-level clients", ainsi que

pour une superficie totale de 71.000m².

les appelle Philippe Samyn. Philippe Samyn

Pas moins de 18.000m² du bâtiment exis-

aime réfléchir avec ses clients à la manière

tant ont été conservés. Les salles de confé-

de concrétiser le rêve du maître d'ouvrage.

rence et de réunion occupent 9.271m² de

C'est ainsi qu'il a notamment dessiné la

la nouvelle partie du bâtiment. Les bureaux

nouvelle maison de la culture de Namur, la

s'étendent quant à eux sur 27.163m², les

caserne des pompiers de Charleroi, la pas-

locaux destinés à la presse sur 3.370 m²

serelle de la gare de Louvain et les impres-

et les salles de cérémonie ainsi que le

sionnantes stations-service de Ruisbroek.

meilleure œuvre sur le plan architectural et urbanistique.

Texte: Jurgen Verbiest

Photos:

SAMYN and PARTNERS architects & engineers, LEAD and DESIGN PARTNER. With Studio Valle Progettazioni architects, Buro Happold engineers. 1, 4, 5, 8, 10, 11: Marie-Françoise Pissart 2, 3, 6, 9: Europese Unie, 7: Quentin Olbrechts

Philippe Samyn & Partners Waterloosesteenweg 1537 – 1180 Brussel t. 02 374 90 60 sai@samynandpartners.com – www.samynandpartners.com

plan

146


Made in Belgium WWW.BRICKINTHEWALL.EU


POLO Architects & META architectuurbureau

La ligne d’horizon du Eilandje redessinée à jamais

plan

148

Que le quartier anversois het Eilandje

voie à un quartier animé et vivable en front

connaît un renouveau n’a échappé à per-

de mer. A l’arrière du MAS, dans le quar-

sonne. En quelques années de temps la zone

tier du Cadix, nous retrouvons depuis 2016

rugueuse portuaire dans le nord d’Anvers

un bâtiment particulier. Cadiz, qui réfère au

a subi une véritable métamorphose. Dans

port espagnol du même nom, est un projet

le sillage du Museum aan de Stroom (MAS)

mixte commandé par Cores Development,

et le musée Red Star Line de nombreux

Builprom et Westhoek avec une surface

bars et restaurants huppés ont ouvert

d’environ 40.000m2 pour vivre, travailler,

leurs portes, les emplacements pour des

la détente et des soins. Pour l’élaboration

soirées underground ont eu jeu libre et

conceptuelle et la mise en œuvre nous

plusieurs artistes, designers en autres créa-

retrouvons POLO Architects et le bureau

teurs y ont ouvert leurs studios et galeries.

d’architecture META. Ensemble ils ont dé-

Les rues altérées, les places et les quais

cidé de fusionner leurs différentes visions

ont tous été rafistolés et ont obtenu une

et approches afin de rendre Cadiz le cœur

nouvelle destination. Cette dynamique

battent du quartier Cadix. Mauro Popocini

de croissance n’a également pas échappé

(POLO) et Niklaas Deboutte (META)

à l’attention des développeurs. Avec le

nous expliquent comment le projet a pris

soutien du gouvernement ils ouvrent la

forme.


Cadix comme point de repère

le bâtiment était situé au milieu de l’édifice

facile. Non seulement en raison d’une série

En 2010 les développeurs CORES Deve-

cible et il était entouré par un parking

d’exigences, mais aussi parce que POLO

lopment, Builprom et Westhoek ont organisé

et des espaces fragmentés. Finalement la

et META ont chacun leurs propre vision

un concours pour le développement du

décision a été prise de démolir le bâtiment.

et propre attitude. "Dès le début il faut

nouveau projet Cadiz, suivant la demande de

"L’essentiel était que Cadiz ait surtout

ressentir l’autre", dis Deboutte en souriant.

l’ancien directeur de l’urbanisme Kris Borret.

une bonne relation avec l’environnement",

"Il faut non seulement comprendre l’autre,

Après avoir vu et évalué plusieurs options,

explique Niklaas Deboutte. "A l’échelle de la

il faut aussi s’engager ensemble et se défier."

l’étude et la stratégie de POLO Architects

ville l’édifice devait être visible à partir d’une

"Vous pouvez même dire quelque part qu’il

et du bureau META ont finalement réussi à

plus grande distance, à l’échelle du quartier

faut chercher un compromis tout au long

convaincre le jury. Aux deux bureaux a été

il devait se tenir en relation directe avec

de la conception" ajoute Poponcini. "Mais

demandé de travailler ensemble. Un grand

la place du quartier de Cadix, encore en dé-

je ne le vois pas comme ça. En travaillant

édifice devait être érigé sur le site de l’ancien

veloppement et des rues adjacentes." Mauro

ensemble il y a une certaine richesse qu’y

bâtiment des douanes, contenant un grand

Popocini : "Cadiz devait former le cœur du

s’y ajoute, quelque chose d’autre, quelque

nombre de logements avec beaucoup de

quartier Cadix renouvelé. Le projet d’habi-

chose de mieux. En fin de compte c’est le

lumière et une vue sur le quartier. Une tâche

tation souligne entre autre une importance

résultat qui est le plus important. Cadiz est

qui ne s’avérait pas facile. Bien que l’artefact

stratégique pour la ville. Avec sa réalisation

un projet unique en Belgique. Et cela était

brutaliste, datant des années septante, de

le renouvèlement du Eilandje devrait tom-

seulement possible en explorant les limites

l’architecte Etienne de Pessemier, ne fut pas

ber dans son dernier pli. L’ancien bâtiment

de chacun."

sans qualités, il a laissé peu de possibilités

des douanes a malheureusement du faire

Le projet de logement au Kattendijkdok est

ouvertes pour répondre à la demande de

place au nouveau projet qui correspondait

devenu un structure multifonctionnelle avec

la ville afin d’apporter plus de vie dans le

à toutes les demandes et tous les souhaits."

deux facettes. Celui qui aperçoit Cadiz de loin, remarque un ensemble monolithique.

quartier. La structure du bâtiment des douanes ne laissait entre autre pas entrer assez

Encore jamais construit en Belgique

En approchant la structure les nuances

de lumière pour chaque propriété. En plus,

Démêler le "nœud-Cadix" n’a donc pas été

morphologiques deviennent visibles. Quatre

plan

150


tours d’habitations architecturales avec des

et en forment un ensemble solide. Depuis

leurs pieds dans le jardin intérieur. Pour la

appartement, des penthouses de luxe et

la rue vous remarquez un aperçu du jardin

maçonnerie et le béton préfabriqué POLO

des studios, reliées par un piédestal de trois

intérieur, conçu par Dirk Vandekerhove

Architects et META se sont inspirés de la

étages dans lequel est prévu suffisamment

Landschapsarchitecten (architectes paysa-

typologie des entrepôts existants sur het

d’espace pour des logements sociaux et à

gistes). Ici se trouvent également les entrées

Eilandje. De cette façon Cadiz ne se laisse

assistance, des bureaux, des restaurants, des

aux appartements depuis le jardin. Cette

pas entrainer dans un discours moderniste,

espaces sportifs et de détente et une grande

zone centrale présente un paysage profilé

mais il réfère consciemment à la riche

surface.

avec des bouleaux et de la végétation

histoire du quartier.

forestière, drapée d’une part sur le parking Monolithe nuancé

souterrain et d’autre part sur la grande sur-

Des tours avec des vues impressionnantes

De plus près, au niveau de la rue, le regard

face du rez-de-chaussée. Une rampe verte

Dans les quatre tours nous retrouvons 184

ne va pas au-delà de l’étage inférieur qui

lie l’espace commun avec les jardins privés

appartements, studios et penthouses, du

se compose principalement de verre. Cette

sur le piédestal. De cet endroit les résidents

troisième au huitième étage. Cadiz forme

base foncée contraste avec la partie en sur-

bénéficient d’une vue panoramique sur

ainsi un bord remarquable sur la ligne

plomb des premier et deuxième étages. Les

le port et la ville. D’une certaine distance

d’horizon du Eilandje. Les éléments les plus

éléments de façade en béton blanc forment

Cadiz offre un autre image, beaucoup plus

importants du concept sont la flexibilité

une cloison envers la rue et offrent en même

monumentale. Les quatre tours, retirées de

et le lien avec l’environnement. "Ce fut

temps assez de transparence par des évide-

la ligne de construction, se tiennent avec

une longue recherche afin de trouver la

ments alternés. Ils entourent le bâtiment

leurs genoux sur le toit de la base et avec

bonne distance entre les quatre tours",


Niveau 0

Niveau +1

Niveau +4

0

10

25

m

explique Deboutte. "la vue diagonale entre

salon. Celui ou celle qui veut agrandir,

caché, mais se trouve encore toujours dans

les bâtiments devait être dimensionné de

peut facilement jouer avec la surface des

un environnement normalisé."

façon à ce que tout le monde, depuis chaque

appartement adjacents.

A côté des appartement et des résidences de

appartement, ait une vue à la fois sur l’eau

Vu que la façade et le noyau sont porteur de

vie assistée Cadiz offre aussi suffisamment

et sur la ville." Grace à une implantation

la structure, plusieurs unités peuvent être

d’espace aux bureaux, magasins et restau-

ingénieuse les appartements ont chacun

combinés pour augmenter l’espace de vie.

rants, avec une vue sur le Kattendijkdok ou le jardin intérieur. Les unités sont assez

une vue sur l’Escaut, le Kattendijkdok, le Kempisch dok, le centre historique et le

Une ville dans une ville

flexibles et peuvent être utilisés à différentes

jardin intérieur. De plus, chaque unité est

En intégrant différents types de logements

fins. En outre, Cadiz s’ouvre sur la place

équipée d’une terrasse, une terrasse sur le

et de zones commerciales Cadiz nous offre

du quartier Cadix, encore en réalisation.

toit ou un jardin. "Les terrasses des appar-

une image d’une "ville dans la ville". "Cadiz

A court terme, l’ancien parking de douane

tements et des penthouses dans les tours

est plus qu’une tour résidentielle complexe,

émergera comme un lieu vert qui descendra

continuent et alternent en fonction de la

le bâtiment crée un climat qui attire aussi

du bâtiment Cadiz jusqu’à l’eau. Encore un

lumière solaire idéale. Au dernier étage,

bien les entrepreneurs que les autres

peu et het Eilandje dépassera le quartier

les terrasses du toit sont même reliées

personnes." explique Popocini. "Un centre

huppé ‘het Zuid’.

aux terrasses sous-jacentes via un escalier

de soins avec de résidences de vie assistée,

extérieur."

par exemple, assure que les personnes

Chaque studio et chaque appartement à

ayant besoin de soins sont incluses dans un

Tekst: Bart De Maesschalck

une, deux ou trois chambres et un grand

réseau local. Celui qui réside ici n’est pas

Foto's: Stijn Bollaert

plan

META architectuurbureau

POLO Architects

Grote Kraaiwijk 3 – 2000 Anvers

Tavernierkaai 2 bus 28 – 2000 Anvers – t. 03 225 18 84

t. 03 213 51 60

Avenue du Port 86C boîte 409 – 1000 Bruxelles – t. 02 486 02 86

info@meta.be – www.meta.be

info@polo-architects.be – www.polo-architects.be

152


One. Bijzonder aantrekkelijk.

Met One combineert Novy dampkap en kookplaat in ĂŠĂŠn bijzonder aantrekkelijke oplossing. Bijzonder omwille van haar krachtige werking, aantrekkelijk door het stijlvolle, discrete design. Zo maakt u van uw keuken een sfeervolle leefruimte, waar u ongestoord kunt genieten van fijn gezelschap en lekker eten. Ontdek One op www.novyone.be

INSPIRED BY QUA


PTArchitecten

Quand la joie de vivre ranime un quartier peuplé

Working withing the human context. Une phra-

Ils formulent une réponse aux questions

se qui résume joliment la philosophie de

suivantes: Comment un architecte peut-il

PT Architecten. Pour Peter Casier et Tine

contribuer au contexte social d’une ville

Van Herck, les fondateurs du bureau, le

ou d’un quartier et comment faire grandir

contexte humain se réfère aux célibataires,

la joie de vivre – comme les Français le

les couples, les familles, les quartiers, ou

disent si bien – dans cet environnement?

même des villes et des quartiers entiers.

PT Architecten reste très cohérent dans ce

Travailler avec et autour de ce contexte

domaine. Ne soyez donc pas surpris si votre

humain est ainsi le défi quotidien des

demande est évaluée et résolue de manière

architectes situés le long du canal Charleroi-

critique.

Bruxelles.

Pour le Parc Bonnevie à Molenbeek-SaintJean la mise au point était aussi optimale.

plan

154

La théorie en pratique

La demande primordiale du conseil com-

A chaque projet PT Architecten tient non

munal était la construction d’une crèche,

seulement compte du contexte spatial,

d’un accueil extra-scolaire et l’agencement

l’élément social est également d’importance.

du parc avoisinant.


Une meilleure réponse

prévu une crèche au rez-de-chaussée les

Passivité signifie aussi peu d’entretien

PT Architecten estimait l’idée d’un accueil

architectes de PT Architecten ont décidé

Au niveau du matérialisation PTArchi-

extra-scolaire trop limité et conçu en

d’envoyer les tout-petits aux trois étages

tecten préfère la passivité. Ainsi ils ont

dessous de la crèche, aux étages supérieurs,

supérieurs. Les lignes directrices pour les

délibérément gardé une construction très

une série d’espaces polyvalents qui accueil-

crèches francophones stipulent qu’il n’y ait pas

compacte, sans trop de coins et de recoins.

leraient les résidents et les associations pour

de vis-à-vis direct. "Ce problème peut être

Une combinaison d’une isolation extensive –

des fêtes de mariage, des anniversaires, des

solutionné en montant la crèche d’un étage",

dans les murs nous retrouvons de la laine de

fêtes de quartier et toute sorte d’autres

indique Tine. Les enfants se sentent en effet

roche de 26 cm d’épaisseur – et d’une ventila-

événements. "Comme ça le bâtiment ne

à l’aise aux trois étages supérieurs le long de

tion à récupération de chaleur pour le reste.

restera au moins pas vide à 90% du temps.

la rue. Une grande terrasse de jeu avec des

Les murs extérieurs sont recouverts de l’in-

Il faut reconnaître que durant les périodes

toboggans jaunes lumineux et des tapis de

térieur, ceci afin de promouvoir l’étanchéité

de vacances et les weekends il n’est pas

jeux incorporés améliorent l’interaction

de l’air. A l’intérieur nous pouvons admirer

nécessaire de fournir les mêmes possibilités

entre les deux groupes. Et admettons-le:

le béton apparent et les fenêtres en bois.

pour l’accueil des enfants", explique Tine.

la vue sur le parc de verdure sera bientôt

A l’extérieur, les fenêtres à triple vitrage ont

Finalement l’équipe de PT Architecten a

une valeur ajoutée très bienvenue.

été dotées d’une couche d’aluminium en vue de réduire l’entretien à un minimum.

réussi à formuler une meilleure réponse suite à la demande du conseil communal:

"L’accès à l’accueil extra-scolaire et la grande

une crèche avec terrasse de récréation,

salle polyvalente se fait via le parc Bonnevie"

Nids de façade

des espaces polyvalents avec un accueil

ajoute Tine. "En prévoyant divers locaux de

La façade extérieure du bâtiment est par-

extra-scolaire et l’agencement du parc qui a

différentes tailles, il est maintenant possible

ticulièrement remarquable. Grâce au lattis

doublé en superficie.

de combiner au même endroit un accueil

décapé Molenbeek a à nouveau une belle

extra-scolaire, un service d’accompagne-

attraction pour l’architecture contempo-

Crèches créatives

ment des études, des cours de yoga et

raine. Même les nichoirs, placés contre les

Alors que la commune avait tout d’abord

d’autres initiatives".

boiseries, jouent un rôle important. Avant,

plan

156


là ou nous trouvons aujourd’hui le site du

deux parties. La salle polyvalente est en

bâtiment, un haut mur de lierre faisait

effet séparée du reste du bâtiment. Un

fonction d’habitat naturel pour les moineaux

choix intentionnel de PT Architecten. Avec

de la ville. PT Architecten voulait garder

les murs en pente ils ont réussi à créer une

ce lien avec la nature en y intégrant une

passerelle dynamique qui relie l’école au

vingtaine de nichoirs dans la façade. Et les

Parc Bonnevie.

moineaux ? Ils ont retrouvé leur chemin, déjà durant la construction.

Doublé en superficie "Quelques

observations

dans

le

parc

Une passerelle qui conduit le quartier au

Bonnevie et un sondage auprès des résidents

parc

ont démontré que le parc était utilisé de

Ce que l’on ne remarque pas à première

manière très intensive. Les résidents l’évi-

vue est que le bâtiment se compose de

taient justement parce qu’il était tellement


INKOM KINDERDAGVERBLIJF

INKOM NA-SCHOOLSE OPVANG

NIVEAU +1 1

Niveau 0

5m

Niveau +1 NIVEAU +0 1

Niveau +2

5m

Niveau +3

NIVEAU +2 1

NIVEAU +3 1

5m

5m

animé. Le parc avait donc surtout besoin de

parc non seulement visuellement plus grand,

un sentiment de confort et de sécurité.

plus d’espace", explique Tine.

mais aussi plus large en superficie, passant de

Les deux autres rues – plus fréquentées –

Un des premiers éléments supprimés par

3.600m2 à 7.200m2. En utilisant des balises

ont également été munies d’un parapet afin

PT Architecten était la haute clôture autour

automatiques la commune peut fermer des

d’assurer la sécurité des enfants.

du parc. Celle-ci apportait peut-être bien

rues pour ainsi créer des rues réservées

Un projet inspirant et mobilisateur qui, non

une sécurité supplémentaire pour les enfants,

au jeu.

seulement stimule le quartier autour du

mais elle ne contribuait certainement pas à

La grande cour de sport juste à côté de la

parc Bonnevie avec un beau projet architec-

l’accessibilité du parc et à l’atmosphère aérée.

crèche a disparue. Les Bruxellois l’ont rem-

tural, mais qui, surtout, apporte une bonne

placée par deux cours de sport polyvalentes,

dose de joie de vivre. Un élément important

Espace de jeux et de repos

à un demi-mètre de profondeur dans le sol.

pour Molenbeek-Saint-Jean, qui est souvent

Autour du parc nous retrouvons deux rues

Le grand avantage ? Le caractère ouvert du

pointée du doigt dans les médias ces

tranquilles qui ont été prises en compte par

parc est préservé grâce au parapet inférieur.

derniers temps.

PT Architecten dans la réalisation du projet.

En fait, vous regardez au-dessus des champs

Texte: Jurgen Verbiest

Ces rues ont été solidifiées de la même

autour de vous, mais ils sont bel et bien là.

Photos: Tim Van de Velde,

façon que le reste de la place, ce qui rend le

La plantation et les bancs sur les côtés offrent

Julien Forthomme

PTArchitecten Zwart Paardstraat 15 – 1080 Brussels t. 02 290 50 55 info@ptarchitecten.be – www.ptarchitecten.be

plan

158


époxy et pu/polyuréthane

PURE SOFT +

PURE DESIGN QUARTZ +

PURE COMFORT +

(sol coulé extrêmement doux en polyuréthane)

(sol lissé à la truelle en quartz époxy)

(sol coulé résistant en polyuréthane)

Me t ro p o o lst ra at 1 | B- 2900 Sc h o t en | Tel . +32 (0)3 311 86 43 | Fax . +32 (0)3 311 86 44 in f o@f loorc out u re.be | w w w.f l oorcou t u re.be

me mber of t he PHENIX G rou p


S3Architecten

Centre de jeunesse malinois: durable et invitant

Le bureau malinois S3Architecten ne fait

et cela avait des conséquences pour les

pas dans la beauté pour la beauté, mais

bâtiments.

recherche un bon équilibre entre volumes et

Koenraad Schoovaarts: "Le centre: “avait

matériaux. Un concept basé sur la durabilité,

besoin de toujours plus de place, causant la

le budget et l'environnement. "Tout a une

construction de parties supplémentaires. Le

raison", explique Koenraad Schoovaerts, l'un

bâtiment devenait complexe et ne se prêtait

des associés. Un point de départ intéressant

plus aux différents types d'activité. De plus,

pour le projet en question: la rénovation

les techniques étaient vétustes. Les salles de

d'une ancienne usine à reconvertir en

sport, par exemple, ne se conformaient plus

centre de jeunesse.

aux normes de ventilation et d'hygiène." Un nouvel emplacement s'imposait, mais

plan

160

Projet émotionnel

ceci ne s'avérait pas si simple. Le ROJM

Le "Regionaal Open Jeugdcentrum Meche-

est un filet de sécurité pour environ

len", situé à l'avenue E. Tinell de Malines

2000 jeunes. Ces derniers ne demandaient

jusqu'à présent, a déménage vers la Battelse-

pas ce déménagement et regrettaient de

steenweg. Un déménagement qui tombait à

devoir se séparer de leur ancien bâtiment.

pic, car le ROJM était en pleine croissance,

Koenraad Schoovaerts: "L'ancien bâtiment


avait une grande valeur émotionnelle pour

Koenraad Schoovaerts: "Nous avons réuni

personnel ou accompagné par un membre

les jeunes. Beaucoup d'entre eux ont aidé

toutes ces fonctions dans le bâtiment

du personnel. Le hangar, converti dans un

à construire l'ancienne infrastructure. Une

existant. L'espace active au rez-de-chaussée

terrain de foot couvert, est très important.

partie du défi était donc d'obtenir un nou-

est le cœur du bâtiment et du centre.

Le toit laisse passer la lumière et fait rentrer

vel endroit qui serait tout aussi émotionnel

Des parois mobiles permettent d'agrandir

l'ambiance extérieure.

à terme. Pour obtenir cela, on a très vite

l'endroit si nécessaire. Au premier étage

décidé d'impliquer les jeunes et leurs

se trouvent les fonctions liées à la partie

Robuste mais attrayant

accompagnateurs dans le processus de

centrale, mais un peu moins actives. Pensons

Koen Schoovaerts: "Le choix de matériaux

construction. Nous avons fait ceci sur le plan

aux locaux de musique, à la salle de films,

fut déterminé par la durabilité, la résistance

de la communication, mais également dans

à l'espace tranquille avec comptoir..."

aux chocs, la facilité d'entretien et un budget

la pratique: les jeunes se sont retroussé les

Les locaux se trouvent autour d'un vide,

raisonnable. Nous avons maintenu la struc-

manches, surtout dans la phase de la finition.

qui relie rez-de-chaussée et premier étage

ture en béton du bâtiment original, comme

Pas pratique et pas toujours évident en

visuellement. Ceci assure non seulement un

clin d'oeil vers le passé. Les panneaux au sol

termes de coordination, mais cela valait

lien entre les deux niveaux, mais permet aux

ont été éliminés, mais les poutres sont

tellement la peine."

accompagnateurs de garder une vue d'en-

restées. Afin d'éviter la surcharge, nous avons

semble. Le vide continue dans un corridor

opté pour un sol en synthétique en pan-

Une place pour tout

vers le deuxième étage, mais ce n'est que là

neaux pour les étages. Au rez-de-chaussée,

Dans le centre de jeunesse, il y a de tout. Les

que le bâtiment s'ouvre au-dessus du

on voit du béton poli - vert pour le terrain

jeunes viennent y parler, faire leurs devoirs,

hangar avoisinant (le terrain de foot couvert)

de foot. Un sol adapté est installé dans les

voir un film ou tenir des réunions mais aussi

et capte la lumière. Ainsi, cet étage est

locaux sportifs".

faire de la boxe, du fitness, du ping-pong et

connecté au reste du bâtiment. Au deuxième

La façade du bâtiment frappe à l'œil.

- très important pour ce groupe - jouer au

étage ce trouvent surtout des bureaux et

Un puzzle varié de superficies couleur

foot. Il a fallu prévoir de l'espace pour toutes

des espaces relatifs au fonctionnement du

métallisée, un bel équilibre entre style,

ces activités dans le nouveau bâtiment.

centre. L'étage n'est accessible que pour le

modernité et joie, se remarque de loin.

plan

162


Koenraad Schoovaerts: "Le rez-de-chaussée

bâtiment pouvait avoir un certain look et un

côté parking, mais en dalles d'herbes placées

est décoré de plinthes en béton à l'extérieur.

aspect reconnaissable, une présence, une

à la verticale avec isolation acoustique côté

L'effet spécial au look métallisé au-dessus est

plus-value même, dans les environs."

terrain de foot. On a ainsi pu contenir le problème en grande partie, bien que

obtenu grâce à Trespa. On penserait qu'on a utilisé plusieurs couleurs, mais ce n'est pas le

Plus qu'un défi

l'histoire de l'acoustique est loin d'être

cas: toutes les plaques sont de la même cou-

Quand on parle des environs, on pense

terminée. Nous travaillons encore à des

leur mais ont été tournées de 90°. Grâce à la

inévitablement au tapage. La présence quasi

mesures complémentaires."

lumière, on voit quatre couleurs différentes.

quotidienne d'un grand nombre de jeunes

En plus de l'effet esthétique, le système

se fait remarquer. Afin d'éviter le tapage

Acoustique, fonctionnalité, émotion... un

présente un autre avantage: chaque panneau

pour les voisins, on a fait très attention à

parcours parsemé d'embûches. La liste

est utilisée sur toute sa superficie.

l'acoustique et l'isolation.

de défis est-elle complète, ou y en avait-il

Les architectes se rendaient bien compte

Koenraad Schoovaerts: "Les parties qui ne

encore, Koenraad Schoovaerts?

que le bâtiment ne s'effacerait pas dans le

laissant pas passer la lumière dans le

Koenraad Schoovaerts: "Le bâtiment devait

décor.

hangar avec terrain de foot, par exemple,

bien entendu se conformer aux normes en

Koenraad Schoovaerts: "D'un côté, la fonc-

sont composées de panneaux perforés avec

termes de sécurité incendie, d'hygiène, de

tion du centre de jeunesse demande une

isolation acoustique. Entre le terrain de foot

technique, de ventilation etc. dans un budget

certaine discrétion. D'un autre côté, le

et le parking se trouve un mur, en béton

limité ne pouvant être dépassé. Nous


11.

22.

1

1

1.

1

1.

1

1.

1.

2.

2 3

2

3.

2.

3

3.

3.

3

5

88.

5.

UP

4 4.

3

3.

5

5.

66.

5

5.

DN

6

6.

4

77.

2

2.

9

4.

8

77.

8.

9.

6

4

6.

4.

3

3.

3

3.

99. LEGENDE

LEGENDE

LEGENDE

1. BOKSRUIMTE 2. FITNESS 3 VIDE 4. POLYVALENTE RUIMTE 5. SANITAIR HEREN 6. SANITAIR DAMES 7. MINDERVALIDE TOILET EN DOUCHE 8. KLEEDRUIMTE MET DOUCHES 9. DANSRUIMTE

1. INSTUIF MET TOOG 2. KEUKEN 3. HUISWERKZONE 4. BERGING 5. TECHNISCHE BERGING 6. FILMRUIMTE 7. MUZIEKRUIMTE 8. STUDIO 9. JOBCLUB

1. LESRUIMTE 2. BERGING 3. BUREAU 4. POLYVALENTE RUIMTE 5. SANITAIR DAMES 6. SANITAIR HEREN

1M

Niveau 0

plan nr. : datum : dossier nr.

P1 Issue Date 14_011 :

5M

Niveau +1

plan nr. : datum : dossier nr.

P2 Issue Date 14_011 :

1. ESPACE TRANQUILLE AVEC COMPTOIR 2. CUISINE 3. ESPACE DEVOIRS 4. STOCKAGE 5.DOMAINE TECHNIQUE 6. SALLE DE FILM 7. SALLE DE MUSIQUE 8. STUDIO 9. JOBCLUB

1M

5M

Verbouwen oud fabriekspand tot jeugdcentrum plan : VERDIEPING 2

Verbouwen oud fabriekspand tot jeugdcentrum plan : VERDIEPING 1

Brusselsepoortstraat 3 2800 Mechelen info@s3a.be _T: 015 70 15 25 _ F: 015 70 15 26

1. ESPACE BOXE 2. FITNESS 3 VIDE 4. SALLE POLYVALENTE 5. SANITAIR HOMME 6. SANITAIR FEMME 7. WC ET DOUCHE HANDICAPÉ 8. VESTIAIRE AVEC DOUCHE

1M

5M

Verbouwen oud fabriekspand tot jeugdcentrum plan : GELIJKVLOERS

Brusselsepoortstraat 3 2800 Mechelen info@s3a.be _T: 015 70 15 25 _ F: 015 70 15 26

Niveau +2

plan nr. : datum : dossier nr.

P3 Issue Date 14_011 :

Brusselsepoortstraat 3 2800 Mechelen info@s3a.be _T: 015 70 15 25 _ F: 015 70 15 26

1. SALLE DE CLASSE 2. STOCKAGE 3. BUREAU 4. SALLE POLYVALENTE 5. SANITAIR FEMME 6. SANITAIR HOMME

devions aussi créer suffisamment de lumière

Koenraad Schoovaerts: "Absolument. C'est

de la sécurité à l'intérieur. Nous avons les

et d'air dans les espaces intérieurs afin de

justement cet aspect difficile qui a rendu le

bonnes personnes présentes dans notre

rendre le bâtiment agréable pour les jeunes.

projet si particulier: se plier aux exigences

équipe pour cela. En plus des trois associés,

Heureusement, la structure en béton se prê-

tout en respectant le côté émotionnel et

nous avons encore quatre collaborateurs

tait parfaitement aux grandes ouvertures."

le budget disponible, et en tenant compte

chez S3a. Ensemble, nous avons une gamme

de l'ancien bâtiment et de la durabilité. En

complète d'expertise à offrir."

Durabilité, plus qu'une tendance

tant que bureau jeune et dynamique, cette

Un projet qui ne manquait donc pas

durabilité a toujours été très importante

Et cette diversité ne fut pas du luxe pour

de défis. Un budget, une historique, et

pour nous, même avant que le concept de-

ce projet fascinant, bien ancré dans la réalité

les

émotionnels

venait populaire. Nous avons obtenu le label

sociale et architecturale et point de repère

compliquaient la réalisation. Un ensemble

d''architecte écoconscient', qui se retrouve

dans la ville.

qui laissait peu de place à la créativité,

dans tous nos projets. Nous travaillons

semble-t-il. La réalisation porte-t-elle tou-

également le plus possible entre professions.

Texte: Sara Brouckaert

jours la signature de S3a?

Nous nous occupons de toute la gamme,

Photos: Liesbet Goetschalckx

aspects

pratiques

et

S3Architecten Brusselsepoortstraat 3 – 2800 Mechelen t. 015 70 15 25 info@s3a.be – www.s3a.be

plan

164


TECHNOLOGIE DES POMPES À CHALEUR

Ensemble, adoptons une approche durable pour votre projet Avec les solutions de climatisation de Mitsubishi Electric

Dans le cadre de vos projets, vous privilégiez la qualité et la durabilité. Vous recherchez des techniques de construction qui présentent une valeur ajoutée pérenne. C’est pourquoi vous vous retrouvez dans le slogan de Mitsubishi Electric: “Changes for the better”. Nous ne nous arrêtons pas au chauffage, au rafraîchissement ou à la ventilation mais allons plus loin, pour développer des solutions intelligentes qui donnent un nouveau sens à l’efficience énergétique du chauffage, du rafraîchissement et de la ventilation. Chaque jour, nous optimisons et innovons pour formuler des réponses sur mesure. Au-delà de la technique Mitsubishi Electric a pourtant bien plus à offrir que des systèmes de climatisation à la pointe de la technologie. Notre grande expertise et notre sens affiné du design nous permettent de vous conseiller et de vous fournir une assistance professionnelle à chaque étape de votre projet. Nous réfléchissons avec vous, de la conception à la réalisation. Vous pouvez donc compter sur nous en toute confiance. Impact positif Le respect et la confiance mutuelle sont d’ailleurs l’un des fils rouges de notre entreprise. À travers le monde, sur tous les marchés où notre groupe est présent. Depuis 95 ans, ces valeurs nous ont permis de nouer des relations captivantes et durables avec des partenaires qui, tout comme nous, cherchent à avoir un impact positif sur chaque cadre de vie ou de travail. Vous aimeriez découvrir comment Mitsubishi Electric s’inscrit comme un partenaire chevronné et innovant, et peut vous aider à faire la différence dans un monde qui change constamment?

Notre équipe de consultants est à votre écoute: Erwin Braekeleire

Découvrez comment donner un caractère durable à votre projet sur www.mitsubishi-electric.be ou demandez une étude de climatisation préalable pour votre projet.

Chiller modulaire

Mr Slim solutions de chauffage et de climatisation pour applications commerciales

Lossnay systèmes de ventilation

| +32 476 36 86 05 | erwin.braekeleire@meb.mee.com

Ewout Deschuytter | +32 474 84 17 76 | ewout.deschuytter@meb.mee.com Olivier Vanopstal

| +32 475 89 17 13 | olivier.vanopstal@meb.mee.com

Piet De Paepe

| +32 496 12 13 30 | piet.depaepe@meb.mee.com

Serie M pompes à chaleur air/air pour applications résidentielles

City Multi solutions de chauffage et de climatisation à principe DRV (Hybride)

Ecodan pompes à chaleur air/eau pour applications résidentielles


Syntaxe Architectes

Une architecture moderne qui valorise des symboles historiques Pour les amateurs de bâtiments historiques

études et les nombreuses collaborations du

et d’architecture, Gembloux vaut le détour:

trio.

cette ville charmante au centre historique

Que ce soit seul ou en collaboration avec

remarquablement préservé est en plein

d’autres bureaux belges ou internationaux,

renouvellement pour l’instant. Au cœur de

Syntaxe développe des projets dans de nom-

ces travaux de renouvellement se trouve

breux secteurs. Pensons, par exemple, aux

l’hôtel de ville, réalisé par l’association

écoquartiers, aux logements unifamiliaux

d’architectes

et collectifs, aux bureaux, aux équipements

Syntaxe.

Explications

par

Rénald Pansaerts.

collectifs et publics, à la culture, ... Après ses études d’architecte à l’ULB,

plan

166

Syntaxe

Rénald Pansaerts multiplie les expériences

Syntaxe architectes a été créée en 2004.

professionnelles dans des bureaux de

Cette association a été fondée par Joel

diverses tailles. En compagnie de ses futurs

Meersseman, Rénald Pansaerts et Ronald

associés, il s’investit également dans ses

Rifflart avec l’idée de mettre au service

propres projets. Très vite, les trois compa-

des maîtres d’ouvrage la complicité et

gnons d’études créent leur propre agence

les compétences développées pendant les

et, dix ans plus tard, le bureau peut comp-


ter sur une équipe pluridisciplinaire d’ar-

tiel d’urbanisation et leur capacité à intégrer

le beffroi, l’égalise décanale et la Maison du

chitectes et ingénieurs composée d’une

l’histoire, la perception, la morphologie,…

Bailly. Ce dernier fait partie du parc d’Epinal

vingtaine de collaborateurs ainsi que sur

d’une ville, d’un village ou encore d’un

encore partiellement bordé de remparts.

une collaboration étroite avec les meilleurs

paysage. "Nous pensons qu’un projet repré-

Le nouvel hôtel de ville souligne l'impor-

bureaux d’ingénieur et d’architecte belges.

sente une entité ou chaque volume, chaque

tance de ces symboles urbains, dont il est

Syntaxe affiche aujourd’hui quelques ré-

façade, chaque fenêtre, chaque matériau à

conçu comme le prolongement direct.

férences remarquables telles que la RTBF

son importance et joue un rôle spécifique

En effet, les lignes de force qui visent ces

Liège (en association avec Archi200 et

dans la définition et l’organisation hiérar-

repères depuis le parc modélisent directe-

Greisch), l’Hôtel de police de Jodoigne, les

chique des espaces publics, collectifs et

ment la forme des volumes principaux du

bureaux de Wyeth à Louvain-la-Neuve,

privés", explique M. Pansaerts.

nouveau bâtiment.

center de Bruxelles (En sous-traitance de

Hôtel de ville de Gembloux

Harmonie entre patrimoine et architecture

Norman Foster,...), les bureaux de l’asbl

C’est au terme d’un concours international

L'une des questions clés du maître d’ou-

Imaje à Fernelmont,…

que la ville de Gembloux a décidé de confier

vrage était l'établissement d'une relation

les bureaux de Matexi à Charleroi, l’Apple

la mission à l’association momentanée d’ar-

claire entre le parc et l’Hôtel de ville: le parc

Vision

chitectes et ingénieurs Syntaxe/Demogo/Bel.

devient un lieu de rencontre pour les habi-

Pour Syntaxe, l’architecture est un outil qui

La ville a initié il y a quelques années un

tants alors que le nouvel hôtel de ville est

permet de hiérarchiser, identifier et articuler

processus de renouvellement urbain, dont

configuré comme une aile pittoresque, d'où

les volumes et les matières afin de créer ou

la construction du nouvel hôtel de ville se

la vue ouvre sur le noyau médiéval de la cité.

d’améliorer des espaces en tenant compte

devait d’être le point de départ.

Le projet est greffé dans l'ancien centre

de leurs aspects fonctionnels, sociaux,

Gembloux est une cité médiévale située au

urbain, tirant parti de l’enchevêtrement des

urbains et formels.

cœur de la région wallonne, dont le centre-

rues irrégulières et étroites dans lesquelles

La taille des projets développés par Syntaxe

ville est caractérisé par trois bâtiments

il s’intègre avec cohérence et efficacité. Au

amène les architectes à mesurer leur poten-

historiques remarquablement conservés:

Sud, la façade de l'édifice est entièrement

plan

168


ouverte sur le parc d'Epinal, qui devient ainsi

entre en résonance avec les voix de la vieille

disposés selon la fréquentation et l'impor-

le jardin central de la ville et de ses habitants.

ville et établit, grâce à son revêtement, une

tance du public. Ils sont organisés afin de

La définition de points de vue spécifiques,

relation esthétique sans cesse changeante,

renforcer et améliorer les contacts entre

axés sur les symboles de Gembloux, frag-

influencée par les conditions atmosphé-

le public et les fonctionnaires. A ce titre,

mente le bâtiment en trois parties plus

riques et l'éclairage naturel du site.

on distingue deux axes de circulation prin-

petites, ajustant à l'échelle urbaine les diffé-

Les aspects ambivalents du cuivre ren-

cipaux qui correspondent aux verrières.

rentes fonctions du bâtiment. Ces fragments

forcent la perception du projet comme une

L'entrée principale avec son atrium qui abrite

sont recouverts d'un revêtement de cuivre,

œuvre architecturale contemporaine de

les circulations principalement dédiées au

dont la patine et le ton se fondent parfai-

caractère, qui établit un dialogue avec le

public et autour duquel sont rassemblés les

tement dans les masses urbaines alentour.

tissu historique de la ville. Le cuivre accentue

pôles les plus fréquentés. Vers le château du

Entre chacun des blocs, des diaphragmes

la notion de volumes purs et articulés, qui

Bailly, le second axe de circulation vertical

de vitrage sont implantés, créant des vides

reflètent la lumière et les couleurs du cœur

est principalement destiné au personnel de

entre les masses des bâtiments solides. Ce

antique de Gembloux.

l'administration.

sont des lieux de transition où l'habitant

Les différents volumes, par leur "habit"

Le projet comprend deux niveaux en sous-

peut, d’un seul coup d’œil, apprécier le

de cuivre, révèlent un jeu de lumières,

sol où seront implantés 116 places de par-

paysage urbain.

d’ombres, de couleurs, qui éveille une sen-

king, des locaux techniques et les archives.

Le projet tente de mettre en place une nou-

sation d’harmonie et d’unité. Ce matériau

Les parkings donnent un accès direct à la

velle centralité dans la ville existante et peut

emblématique offre à la ville de Gembloux

place de l'hôtel de ville et la rue du 8 mai.

être vu comme une occasion d'amélioration

un bâtiment d’exception, évocateur de

de la vie urbaine: le bâtiment engage un

valeurs fondamentales d’ouverture, d’inté-

Efficacité énergétique et durabilité

dialogue avec la ville à la fin duquel se révèle

grité, d’hospitalité et d’élégance.

Bien que non passif, l’hôtel de ville est un

le vrai caractère des environs. Le projet

Les services de l'administration ont été

bel exemple d’efficacité énergétique et de


Niveau -1

Niveau 0

Niveau +1

durabilité. On peut notamment mettre en

ticipent activement à la vie de la ville et

à Verviers, la construction de 55.000m²

évidence l’implantation judicieuse et optimi-

représentent des lieux de rencontres et de

de logement à Louvain-la-Neuve, le dé-

sée des différents locaux selon leurs besoins

festivités, comme les architectes l’avaient

veloppement de 22000m² de logement et

énergétiques ou encore le placement de

conçu et souhaité.

bureaux à Tournai sur un ancien site

panneaux photovoltaïques.

Ce projet qui se veut innovant, intelligent

industriel, la construction d’une maison de

Bien qu’étant très bien situé, le relief et la

et durable est un des premiers bâtiments

repos de 150 lits à Jemeppe sur Meuse,

morphologie urbaine des lieux auraient pu

belges qui participe au programme "Smart

la construction d'une nouvelle usine et

être problématiques. Cependant, la concep-

Cities & Sustainable Development"

d'un nouvel immeuble de bureau (± 8.500 m 2)

tion d’un projet qui intègre, tire profit de

"Outre le soutien des institutions publiques

pour IBA, la construction de la nouvelle

ces paramètres a permis de délivrer à la

wallonnes, je souhaiterais insister sur le fait

clinique vétérinaire de l’ULG à Liège

ville de Gembloux un bâtiment fonctionnel

que la réalisation de ce projet est le résultat

et, enfin, la création d'un quartier durable

et durable, tout en articulant de nouveaux

d’une collaboration étroite et complice avec

mixte (crèche, espaces PME, commerces

espaces urbains de qualité.

les bureaux DEMOGO, LEMAIRE et la ville

de proximité et logements) à Mont-Saint-

de Gembloux", clôture M. Pansaerts.

Guibert dans une ancienne sablière.

Réception Malgré les réticences de l’opinion publique

Projets en cours

lors des premières présentations, le projet

Syntaxe a quelques projets importants en

est aujourd’hui accueilli avec ferveur et

cours, dont on cite la construction de 6.500 m²

Tekst: Kim Schoukens

d’enthousiasme. Le parc et l’esplanade par-

de nouveaux bureaux pour la SWDE

Photos: Georges de Kinder

Syntaxe Architectes Chaussée de Nivelles 52 – 1461 Haut-Ittre t. 02 390 96 26 info@syntaxe.be – www.syntaxe.be

plan

170


BIM: Architecte / Conseiller Saval Bim met l’information et les objets 3D de son assortiment gratuitement à disposition des architectes sur le site web www.saval.be De plus en plus d’architectes travailleront avec BIM. La demande de soutien de produits concernant BIM se développe. En tant que société qui conçoit et offre des solutions innovantes dans le domaine de la sécurité incendie, nous nous forçons à évoluer avec le temps. Ainsi aussi dans le cas du Building Information Management: la nouvelle norme pour le secteur de construction. Sur cette page nous mettons gratuitement à disposition l’information BIM et des objets 3D de notre assortiment. Comme les architectes peuvent être considérés en tant qu’indicateurs dirigeants dans l’activité de construction, vous pouvez considérer Saval expert pour la sécurité incendie.

Saval N.V. I Oostkaai 25/6 2170 MERKSEM Belgique t.+32 (0)3/645.25.10 I sales@saval.be I www.saval.be Saval B.V. I Huifakkerstraat 22 4815 PN BREDA Nederland t.+31 (0)76-5487000 I info@saval.nl I www.saval.nl


Veelaert Architecten & Partners

Logement à assistance au cœur de la communauté

L’ancien emplacement de l’école des sœurs

splendide construction blanche, moderne

Annonciaden à Wijnegem est désormais

mais familière, solide mais pas envahissante.

orné d’un impressionnant complexe accueil-

plan

172

lant 89 logements à assistance, élégam-

Intégration dans la communauté

ment ancrés au milieu de la nature et de la

L’ancienne école des sœurs Annonciaden

communauté. Mais aussi une communauté

se trouve en plein centre de Wijnegem.

commercial: au rez-de-chaussée nous re-

Et non seulement géographiquement, le

trouvons des appartements, des bureaux,

domaine a également une valeur importante

des magasins, un restaurant et une pratique

pour la communauté. La façade avant donne

médicale. Un projet d’architecture unique

sur la très fréquentée Turnhoutsebaan,

au nom de Veelaert Architecten d’Anvers,

qui se trouve un peu plus loin de la place

qui a décidé de lier ses forces à celles du

communale. La Schoolstraat – une rue ré-

développeur. L’architecte et gestionnaire Jan

sidentielle – qui mène par le coté au centre

Veelaert nous guide, ensemble avec l’archi-

scolaire. Que le projet ne serait pas une

tecte du projet Veerle Duyck, à travers les

tâche facile était déjà clair dès le départ. Afin

processus qui a mené au résultat actuel: une

d’élargir la Schoolstraat avoisinante – une des


conditions de la commune – plusieurs

dû étudier ce qui était précieux et ce qui

Jan Veelaert: "Après l’analyse il était essen-

bâtiments ont dû être racheté. En outre, la

devait être préservé. Cette analyse a conduit

tiel de rechercher le positionnement idéal

nouvelle affectation du domaine devait être

à la rénovation des trois bâtiments existant

du domaine, en tenant compte de la valeur

rentable. Tout un travail pour le client. Leur

sur le domaine. Le pavillon où nous pou-

de quantification. Nous avons surtout

choix pour Veelaert Architecten en tant

vons désormais retrouver trois espaces de

travaillé avec des axes et des lignes de visée

que partenaire pour la conception a aussi

pratique, la maison d’Arippe (datant d’avant

qui déterminent fortement la conception

été influencé par la proposition novatrice et

1835, comme le pavillon) a été transformée

générale. Le prochaine étappe était celle du

réfléchie concernant la volumétrie.

en trois appartements. La Maison Meeus, à

pull, slice and cut. Nous avons tiré le bâti-

Jan Veelaert: "Notre design est entièrement

l’origine une résidence privée néoclassique,

ment vers le haut, afin de couper des par-

inspiré par l’intégration dans l’environne-

datant de la période entre 1835 et 1861,

ties et d’y ajouter des lignes de connexion

ment. Au début il était déjà clair que ceci ne

abrite aujourd’hui les bureaux de Coster-

obliques. La Turnhoutsebaan nous permet

pouvait pas devenir un complexe enfermé.

mans, le promoteur du projet. Les autres

encore un volume élévé, pas la Schoolstraat.

La première étape était donc une analyse

bâtiments ont été remplacés pour une nou-

Les différences donnent un aspect de mo-

appronfondie, non seulement de l’environ-

velle construction avec des avant-toits en

dernité et de dynamisme. Cette dynamique

nement, mais aussi de l’ensemble du site,

pente et des volumes plus élevés au milieu

est ancrée dans les points d’intérêt, déter-

avec l’ancien jardin du monastère et les bâti-

afin de ne pas charger les cotés.

minés par l’environnement. Comme par

ments existants ."

Les matériaux classiques, combinés avec

exemple les arbres dans le parc. Même si le

des volumes de construction profondément

bâtiment avec ses six étages est assez haut,

Pull, slice and cut

incisés et des details raffinés donnet un

la perception est différente. La massivité du

Jan Veelaert: "Sur l’ensemble du projet

charactère unique au complexe, ni un

bâtiment n’est pas dérangeante.

nous avons consulté les gouvernements

exemple du passé, ni un élément moderne

"Nous avons travaillé avec des éléments

provinciaux et la municipalité, qui a coopéré

dominant le quartier existant. Le terme

de familiarité et de pronfondeur dans la

pleinement dès le début. Compte tenu du

"evolution" est approprié ici. Quel processus

masse, aussi avec un design romanesque.

passé historique du bâtiment, nous avons

a conduit au résultat final?

Le bâtiment est assez robuste et les

plan

174


fenetres ont une certaine profondeur.

Les toits verts sur le volume du parc et de

Veerle Duyck: "Eurodal a installé les dalles

Ceci crée une familiarité, un sentiment de

l’entrée créent une cohérence avec l’ancien

en béton sur le terrain, ce qui a non seule-

sécurité reconnaissable et de durabilité.

jardin du monastère.

ment un fonction esthétique, mais qui joue

Le bâtiment évoque l’amosphere d’unarché-

Pour la conception et l’ameublement du

aussi un rôle important dans l’évacuation

type familier."

nouveau bâtiment ils ont choisi pour la

de l’eau. Un grand avantage est que l’en-

simplicité des matériaux et des détails

treprise a non seulement faits les travaux,

Rendre quelque chose à son environnement

réduits à l’essentiel.

mais qu’elle a contribué a faire aboutir le

L’ensemble du complex comprend 89

Veerle Duyck:"Nous avons épurés les détails

projet. L’extérieur du complexe se compose

logement à assistance, avec des superficies

afin d’exposer le volume au mieux. C’est

d’une couche de 3 cm de pierre flammée de

de 55 à 140m . Veerle Duyck: "Le volume

un langage de formes qui est récurrent, et

Croatie, une pierre calcaire esthétique qui

côté rue compte quatre étages, dans le

qui doit savoir passer l’épreuve du temps.

est néanmoins très dur et précieuse. Ceci

volume central du bâtiment, dans le parc, il y

Les matières et le couleurs ont été déter-

donne au complexe un certain cachet. La

en a six. Pourtant, cette hauteur n’est jamais

minées en consultation avec le client. Cela

menuiserie est en aluminium noir, qui

trop envahissante, grâce a l’harmonie avec

est également le cas pour la construction à

s’assortie facilement au parapet en verre et

les arbres et les bâtiments environnants. Les

l’extérieur."

le volume d’entrée en acier."

lignes obliques, qui relient les complexe avec

Un des partenaires pour la construction

Le design épurée se reflètre dans les

ses environs, créent un perception unique.

extérieure était Eurodal de Grobbendonk,

terrasses, qui se trouvent à l’intérieur et ne

Le gratte-ciel n’est pas genant pour le cadre

un spécialiste de dalles en béton pour des

perturbent ainsi pas le reste du bâtiment.

existant, mais il en fait partie."

résidences privées, des locaux commerciaux

Les appartements perdent peut-être un

Et cela est fait de plusieurs manières.

et des lieux publics.

peu de leur surface utilisable, mais c’est un

2


2.500 HT 243 HR 85

0

500

BANK 42x90

2X

H

105/235

532/501

105/235

105/235

H 105/235 2X

300X230

H

K

H

H

BAN

52x42

52x66

06/06

40/40

52x77

52x77

06/06

06/06

52x77

06/06

52x77

SLK 1

06/06

sacrifice pour le bénéfice de l’apparence

contraintes durant la conception de ce pro-

le complexe, et le restaurant attire beau-

sereine du complexe. Et le terrasses ne sont

jet. Pas de plaintes non plus, ce qui est quand

coup de visiteurs. Un mélange de commu-

pas le seul exemple qui doit céder la place à

même exceptionnel pour un projet de cette

nautés au sein de la communauté."

la paix et l’harmonie.

ampleur. En outre, le projet a dès le début

Le projet Annonciaden intègre parfaitement

Veerle Duyck: "Le perimetre est non

été soutenu par la communauté. Cela est dû

la vision globale de Veelaert Architecten,

seulement adapté à la Schoolstraat, qui a

en partie à la communication, qui était tou-

dont les projets comme la Lins Tower au

été élargi de dix metres, mais aussi à la

jours très claire. Aucun vrai problème donc,

Waaslandtunnel, De Dames sur le Meir ou

Turnhoutsebaan. Ici le perimetre a été reculé

mais indéniablement un grand défi pour

encore la Poste à la Groenplaats à Anvers,

de quelques metres, afin de mieux pouvoir

mener ce projet aux résultats souhaités."

sont des exemples parfaits.

utiliser la rue. Comme ça l’architecture rend

Veerle Duyck: "L’intégration dans l’environ-

Jan Veelaert: "Nous avons une certaine

aussi quelque chose à son environnement et

nement est de toute façon importante pour

vision et un stratégie récurrente dans tous

la rue est devenue beaucoup plus agréable.

tous nos projets. Cela va plus loin que l’as-

nos projets. Nous principes de bases sont

Une bonne chose pour la commune et

pect architectural. Ici il était important que

l’inspiration, la perspective, l’environnement

le client."

les bâtiments soient réalisés correctement

et l’interaction. Mais en tant que bureau

mais qu’il y ait aussi un lien avec la commu-

d’architecture nous visons à chaque concep-

La société reflétée

nauté. L’accessibilité au parc, la participation

tion également l’honnêteté et la durabilité,

Un projet comme celui-ci a sans doute

active des logements à assistance dans le

les principes clés d’un projet réussi."

nécessité beaucoup d’efforts. Nous aimons

milieu urbain, scolaire et commercial. Une

évaluer les défis spécifiques.

tâche difficile, couronnée de succès. Les

Texte: Sara Brouckaert

Jan Veelaert: "Nous n’avons pas eu de vraies

gens retrouvent facilement leur chemin dans

Photos: Hendrik Biegs

Veelaert Architecten & Partners cvba Straatsburgdok Noordkaai 33 b6 – 2030 Antwerpen t. 03.605.19.54 info@veelaertarchitecten.be – veelaertarchitecten.be

plan

176


Est belle, prĂŠserve sa beautĂŠ et se combine parfaitement

Eurodal bvba l 2280 Grobbendonk l Tel +32 (0)14 50 05 91 info@eurodal.be l www.eurodal.be


XDGA / Xaveer De Geyter Architects

Injection de qualité dans les faubourgs de Paris

En 2001, la ville de Paris a lancé son Grand

s’est vue confier la responsabilité de la

projet de renouvellement urbain. Un projet

coordination de ce projet gigantesque. Et

d’urbanisation gigantesque qui donnera une

pour que tout se déroule sans accroc,

nouvelle affectation à 11 sites situés dans le

la société momentanée FAA + XDGA a vu

nord-est de la capitale. Pour ce faire, la ville

le jour.

impose 2 objectifs préliminaires : l’amélioration

plan

178

de la qualité de vie et l’élaboration et la

Chiffres impressionnants

création de nouveaux projets économiques.

La reconversion de l’entrepôt Macdonald

La reconversion de l’entrepôt Macdonald,

est un chantier titanesque, comme en

sur le boulevard du même nom, a été

témoignent les chiffres : une façade de 617

confiée au bureau d’architectes OMA de

mètres de long et 16 mètres de haut, plus

Rem Koolhaas. Sous la direction de Floris

de 1.000 ouvriers, une superficie totale

Alkemade, désormais maître architecte

de 165.000m2 répartis sur 5 étages. Entre

du Royaume des Pays-Bas, l’équipe y

2008 et 2016, FAA + XDGA aura supervisé

développe l’ensemble du plan directeur. Le

pas moins de 14 bureaux d'architectes

bureau Xaveer de Geyter Architects étant

internationaux qui prennent chacun en

mieux implanté à Paris, l’équipe bruxelloise

charge une partie du site. Ensemble, les


deux entreprises veillent au respect du plan

à veiller sur l’infrastructure générale du site.

toit ; de belles photos sont d’ailleurs encore

directeur et s’assurent que chaque bureau

Comme le bureau principal avait une vue

disponibles sur Internet. Aujourd’hui, près

ait la liberté d’apposer sa propre signature

globale de la situation, les architectes de

de 50 ans plus tard, la vision de Marcel

architecturale et d’interpréter le site à sa

l’équipe ont eux-mêmes conçu le jardin privé

Forest devient réalité puisque le bâtiment

manière.

et l'espace destiné au tram, qui traverse

comptera jusqu’à 5 étages supplémentaires.

le bâtiment. FAA + XDGA a développé la Vaste chantier

jonction où le RER parisien rejoint la ligne de

Façades de caractère

Concrètement, la mission de FAA + XDGA

tram. L’idée d’aménager cette connexion es-

La question cruciale posée par le projet de

comportait 3 aspects. Avant tout, le bu-

sentielle à cet endroit démontre l’ambition

reconversion portait sur la conservation ou

reau était chargé de la coordination des

d’"injecter" plus de vie dans les faubourgs de

non du bâtiment. Sa destruction aurait été

différentes parcelles : parking, espace com-

la ville.

un péché parce que l’entrepôt Macdonald

mercial, partie résidentielle, zone dédiée au

La troisième et dernière mission de l’équipe

est surtout connu à Paris pour son grillage

tram et espace public. Ainsi, chaque bureau

FAA + XDGA visait à confier à ses propres

emblématique en béton sur toute la lon-

d'architectes a été chargé de dessiner deux

architectes la conception de deux des treize

gueur de l’immeuble. Pour des raisons de

blocs de logements. À intervalles réguliers,

blocs de logements.

stabilité, il a été décidé de reproduire le grillage au millimètre près.

FAA + XDGA a invité les bureaux à un atelier destiné à imbriquer les pièces du

Parc automobile

Sur le côté sud, les architectes ont donné

gigantesque puzzle .Chaque bureau devait

En 1970, l’architecte Marcel Forest avait

tout autant de caractère et de rythme

aussi introduire séparément sa demande

conçu l’entrepôt Macdonald comme un

à la façade par des ajouts très simples: de

de permis auprès de la ville. Pour ce faire,

point de collecte du service de livraison

longs cadres au premier étage servent de

FAA + XDGA a réalisé une impression A3

français Calberson/Geodis. Le bâtiment avait

socles aux blocs résidentiels supérieurs. Au

de l’ensemble du projet, à annexer à la

été construit de façon à pouvoir y ajouter

rez-de-chaussée, la façade gagne en relief

demande de permis.

des étages. Jusqu’à ce que la police de Paris

grâce aux structures plissées de 4 mètres;

La seconde tâche de FAA + XDGA consistait

décide de garer tous les véhicules saisis sur le

une astuce également utilisée sur la façade

plan

180


PLAN DU 1ER ETAGE ZONE AVEC AMENAGEMENT INTERIEUR LOGEMENTS

Niveau +1

76

ENTREPOT MACDONALD RECONVERSION

31 10 2008

94

ENTREPOT MACDONALD RECONVERSION

31 10 2008

nord. Ces courbes présentent une valeur

Lumière naturelle

d’aménager les espaces commerciaux et

non seulement architecturale, mais aussi

Une distance de 80 mètres sépare les fa-

résidentiels. Seuls les espaces publics, les allées

très fonctionnelle. Grâce à elles, les passants

çades nord et sud. Grâce à un énorme patio,

menant à d’autres zones et les entrées des

ont une meilleure vue sur les vitrines des

FAA+ XDGA a maximisé l’apport de lumière

immeubles et des entreprises sont signés

commerces. Une valeur ajoutée pour les

naturelle dans l’immeuble, ce qui crée

par les divers bureaux d’architectes.

commerçants qui exploitent une partie de

un certain confort pour les personnes

l’immeuble.

qui doivent y vivre et y travailler. Et l’amé-

Orienté avenir

Les architectes de FAA + XDGA ont ainsi

nagement varié des zones résidentielles

L’entrepôt Macdonald illustre comment

créé une tension intéressante entre les faces

démontre également que le confort amé-

la ville, avec sa complexité et ses limites,

nord et sud. Un must sur une façade de plus

liore la qualité de vie. Ainsi, il y a des

ne cesse malgré tout de se réinventer et

de 600 mètres. Ainsi, la façade nord est plus

appartements avec terrasse, terrasse de

veut continuer à se renouveler par des

rigide et plus sévère que le côté sud, qui a

toit, patio, atrium, loggia ou balcon. De

interventions innovantes. Il n’existe pas de

un ton plus léger. Le reflet parfait de la scène

plus, la variété des types de logements

meilleur endroit pour accueillir les start-

européenne, selon Floris Alkemade: dans le

assure également le mélange homogène

ups de jeunes entrepreneurs qu’un site qui

Nord, l’architecture est toujours un peu

des personnes qui y vivent et y travaillent.

réfléchit dès aujourd’hui à demain. Car ce

plus structurée par de nombreuses règles,

On y trouve des appartements de luxe, des

sont précisément les jeunes qui travaillent

alors que les règles sont moins nombreuses

logements sociaux, des kots d’étudiant, des

aujourd’hui à construire l'avenir qui devront

(ou moins respectées) dans le Sud, où l’on

écoles et des entreprises. FAA + XDGA a

bientôt redessiner notre façon de vivre. Une

observe des projets plus frivoles.

laissé aux propriétaires et locataires le soin

reconversion réussie, selon nous. Texte: Jurgen Verbiest Photos: Matthias Van Rossen, Frans Parthesius

XDGA / Xaveer De Geyter Architects 48 Quai du Commerce – 1000 Bruxelles t. 02 218 88 86 info@xdga.be – www.xdga.be

plan

182


Économiser de l'argent et de l'énergie avec un toit vert de Greentop Greentop veut rapporter la nature en ville par le biais de toits vert et de façades vertes. C’est la raison pour laquelle nous apportons sur les toits 'oubliés’ et les façades 'inutiles’ des espèces de plantes indigènes qui augmentent la biodiversité et la durabilité.

4 raisons pour choisir un toit vert ou une façade verte Un toit vert ou une façade verte rapporte la nature en ville et est dès lors bon pour l’homme et la nature.

Must pour l’environnement

Bon pour votre portemonnaie

Les toits verts isolent et protègent

Rien que des avantages pour l’homme

Grâce aux toits verts la qualité de l’air et la biodiversité en ville améliorent. De plus, le réseau d’égouts est soulagé et la température urbaine devient beaucoup plus agréable.

Grâce à la combinaison d’économies d’énergie, d’une durée de vie prolongée de votre toit et des subventions votre investissement est déjà récupéré après quelques ans.

Votre toit vert assure une meilleure isolation thermique et acoustique et protège contre la radiation électromagnétique et l’incendie.

Les toits verts ont un effet positif sur notre santé et assurent un environnement résidentiel et professionnel plus agréable.

Convaincu d'installer un toit vert ou un mur végétal? Contactez nous ou remplissez notre formulaire d'offre en ligne.

Pourquoi choisir Greentop

Contactez-nous

 Un point de vue clair

Adresse: Dok-Noord 4D/104, 9000 Gand - Belgique

 Assistance lors de la préparation du projet

info@greentop-greenroofs.com

 Assistance pour l'obtention d'aide publique

www.greentop-greenroofs.com

 Une solution à chaque projet

Tel. 09/395.05.21

 Une équipe spécialisée

Fax. 09/395.05.29

Suivez-nous sur:


Merci à nos architectes Voilà, ça y est ! Grâce à vous nous avons mené PLAN à bonne fin. Félicitations. Parce que, soyons honnêtes, un livre de référence comme celui-ci ne se lit pas en une fois. Et nous en sommes fiers. PLAN réunit le meilleur de ce que l’architecture Belge nous

PLAN est un édition de

offre aujourd’hui. Le fait que ceci ne se résume pas à une dizaine de pages est surtout un grand compliment envers nos architectes et nos constructeurs. Cela témoigne du

Uitgeverij Balfin sprl

nombre croissant de réalisations impressionnantes dans notre pays. La Belgique peut être très connue pour ses villages-rue, PLAN démontre que nos architectes contem-

2200 Herentals

porains sont par ticulièrement sensibles au contexte et à l’environnement. Chaque projet rend notre pays plus beau. Et tout le monde en est reconnaissant. Architecture et environnement Cette édition vous a montré comment de vastes complexes peuvent changer la vie. Comment des bureaux, des écoles ou des projets de soins créent un réelle différence

Belgiëlaan 4B

t +32 (0)14 21 05 52 info@balfin.be www.plan-magazine.be

Editeur

dans leur environnement. Comment des salles de concer t et des bâtiment industriels se destinent à plus que leur but d’origine : ils forment des endroits phare dans la ville et aiguisent l’esprit. La complexité de la forme, l’architecture et l’environnement se manifestent également dans la demande croissante des habitats collectifs. La relation parfaite entre la nature, l’humain et le bâtiment est plus que jamais nécessaire pour rendre la vie aussi inspirante que pratique.

Eric Bal

Votre projet dans PLAN Pour notre prochaine édition de PLAN nous avons choisi une approche différente.

Eva van Daele

PLAN 05 se concentrera complètement sur des projets résidentiels. De la villa au loft. De l’appar tement au maisons mitoyennes. Et peut-être que votre projet entre en ligne de compte ? Avez-vous ou connaissez-vous un projet qui mérite absolument plus d’attention et qui pourrait électrifier d’autres architectes ? Faites-le nous savoir. Nous sommes toujours à la recherche d’exemples impressionnants, émouvants ou surprenants de l’architecture Belge. Avec cet appel en tête vous vous trouvez maintenant à la fin de PLAN. Nous espérons qui vous avez apprécié, mais nous n’en doutons pas. Eric Bal

Annonces publicitaires Brigitte Buyens Mies Crols Neel Verstappen

Layout Nick Cannaerts

La reproduction ou la reprise de textes ou photos, même partiellement, de cette édition est expressément interdite. Sauf accord écrit, les textes, dessins ou photos, publiés ou non, ne seront pas remis ou retournés. L’éditeur a sélectionné et contrôlé avec soin l’information obtenue, mais il ne pourra pas être tenu pour responsable des inexactitudes inespérées et/ou des données incomplètes de cette information.


WWW.PURE-ORIGINAL.COM


Met AvecV-ZUG le Combi-Steam, wordt kokenlaeen cuisine plezier. devient un plaisir. Dankzij V-ZUG de vous facilite la cuisine en gepersonaliseerde en proposant des bediening, solutions tover simples je telkens et weer perfecte Le nouveau Avec leeenvoudige Combi-Steam, la cuisine devient unindividuelles. plaisir.

gerechten Combi-Steam opfacilite tafel. MSLQ Zin in le snel premier én proposant gezond appareil koken? ausolutions monde De nieuwe àsimples réunir Combi-Steam les types de MSLQ chauffe combineert conventionnels, V-ZUG vous la est cuisine en des et individuelles. Le nouveau bakken, la vapeur stomen et le micro-ondes. en magnetron Cuisiner in 1 toestel. sainement Alweer et een rapidement primeur van est un V-ZUG. vrai plaisir: Combi-Steam MSLQ est le premier appareil au monde à réunir les types de chauffe conventionnels, vzug.com lavzug.com vapeur et le micro-ondes. Cuisiner sainement et rapidement est un vrai plaisir: vzug.com

Swiss Swissperfection perfectionfor foryour yourhome home Swiss perfection for your home

Plan 04 FR  
Plan 04 FR