Page 1

30 ARCHITECTES BELGES ÉMINENTS

PLAN est une édition spéciale de Home Sweet Home juillet - août - septembre 2014 Bureau de dépôt 2200 Herentals I - P608241 Uitgeverij Balfin - Belgiëlaan 4b - 2200 Herentals

PB-PP BELGIË(N) - BELGIQUE


VIDÉOPHONIE MY HOME DOMOTIQUE APPAREILLAGE

POSTE EXTÉRIEUR SFERA

MY HOME DOMOTIQUE

APPAREILLAGE LIVINGLIGHT

DECOUVREZ TOUTES NOS SOLUTIONS

CONCEPT STORE : B-INSPIRED

10 Quai à la Houille, B-1000 Bruxelles, T. +32 (0) 2.719.54.81

W W W.BTICINO.BE • W W W.CONCEPTSTORE.BE


Préface

La figure ci-contre montre la situation actuelle de la surface construite en Flandre (la tache blanche en bas est Bruxelles, Anvers en haut et Gand à gauche). Plus de 26% de notre superficie est construite - un record en Europe - et la figure montre clairement la fragmentation de cette superficie. Ainsi nous sommes le porteur d’une série de record très tristes: le plus grand nombre d’heures d’embouteillage par employé, le plus grand nombre de km de voirie par unité d’habitation, et le coût réel le plus cher par unité pour le raccordement aux services publics (eau, gaz, électricité, égouts, câble, etc.) Plus de 70% de notre faune et la flore et de nos écosystèmes se trouvent dans la catégorie la plus basse juste avant l’extinction. Notre intensité énergétique (= la consommation d’énergie par unité de produit intérieur brut) est de 35 à 40% supérieur à la moyenne européenne, et cette surconsommation est uniquement attribuable à la mobilité et le chauffage des bâtiments détachés. En étudiant cette carte un peu plus longtemps on se rend compte qu’il est quasi impossible de réaliser un système de transports en commun qui est économiquement abordable. Le coût économique de notre urbanisme lamentable est devenu presque aussi grand que le coût écologique. Les architectes et les urbanistes sont depuis plus d’un siècle complices de cette ‘mauvaise pratique’, mais somme toute c’est surtout le gouvernement qui est coupable. L’envergure de notre désastre urbanistique est connu et bien documenté depuis plus que 50 ans; les fonctionnaires et les technocrates connaissent les solutions, mais ce sont les ministres et les cabinets qui interdisent que cette connaissance soit transformé en politique. Par jour disparaissent en Flandre encore six hectares d’espace libre (ça correspond à 12 terrains de football). En fait on devrait interdire de faire des lotissements, de construire des maisons détachées ou d’activer encore des zones résidentielles disponibles en périphérie. En plus nous devrions urgemment ‘rétrécir’, réduire notre empreinte spatiale et miser sur la densification et l’urbanisation de nos villes. Cependant la politique – paralysée par la peur électorale - manque de courage pour prendre les mesures nécessaires.

PLAN magazine a été initialement conçu comme une revue qui se concentrerait essentiellement sur les villas et les maisons individuelles détachées. Heureusement les fondateurs se sont rendu compte à temps – tenant compte de ce qui précède – que la pertinence de la revue serait alors moins douteuse. C’est une bonne chose qu’ils se sont ouverts aussi vers des maisons urbaines, des maisons en rangée, des projets de densification, des rénovations, des projets de logements groupés, des projets qui interrogent notre comportement spatial, etc. Espérons que PLAN magazine parlera plus contenu que forme et préférera de poser des questions critiques au lieu de donner des réponses faciles. De cette façon la revue pourra fournir une contribution pertinente au débat sur le futur de l’urbanisme et de l’architecture dans un pays qui spatialement s’est complètement bloqué.

Leo Van Broeck Président de la Fédération Royale des Sociétés d’Architectes de Belgique – FAB, Bruxelles


04

10

16

22

28

ABSCIS ARCHITECTEN

architecten de vylder vinck taillieu

ARCHITECTENBURO BART COENEN

ARCHITECTUURATELIER STEVEN DE JAEGHERE

AREAL ARCHITECTEN

34

40

46

52

58

BOGDAN & VAN BROECK

BULK architecten

BURO II & ARCHI+I

CAAN ARCHITECTEN

CONIX RDBM Architects

64

70

76

82

88

COCOON ARCHITECTEN

CREPAIN BINST ARCHITECTURE

CUBYC ARCHITECTS

DE BOUWERIJ ARCHITECTENBUREAU

DMOA ARCHITECTEN


94

100

106

112

118

dmvA architecten

GLENN REYNAERT architectenbureau

GLENN SESTIG ARCHITECTS

GOVAERT & VANHOUTTE architects

MARC MACKEN ARCHITECTEN

124

130

136

142

148

MASS ARCHITECTS

OFFICE Kersten Geers David Van Severen

PASCAL FRANCOIS ARCHITECTS

SAQ ARCHITECTS

SCHELLEN ARCHITECTEN

154

160

166

172

178

SIMONI ARCHITECTEN

STEPHANE BEEL ARCHITECTS

VERDICKT & VERDICKT ARCHITECTEN

VINCENT VAN DUYSEN ARCHITECTS

WAVE architecture BATAILLE iBENS VANDER ELST WANTIEZ

WE SHAPE OUR BUILDINGS; THEREAFTER THEY SHAPE US. WINSTON CHURCHILL


ABSCIS ARCHITECTEN Piet Van Cauwenberghe (°1/04/1955, Deinze) Formations: 1978 Architecte, HAIS Gand, 1981 Urbanisme, I.I.S.R.O. Louvain Travail: 1981-1983 travaillant dans le Service Planification/Urbanisme Ville de Gand 1983-1987 partenaire “Atelier voor Architectuur en Design”, Gand 1988-ce jour associé fondateur et administrateur de la société “ABSCIS ARCHITECTEN bvba” 1992-ce jour membre de divers Commissions et Conseils d'administration Piet Van Cauwenberghe

ARCHITECTURE DURABLE POUSSÉE L'équipe d'ABSCIS ARCHITECTEN possède

concours). L'équipe met aussi souvent la main

une large expérience en des missions d'ar-

à la construction d'habitations groupées.

chitecture variées: projets d'habitations (grou-

PLAN

4

pées) et bureaux, bâtiments d'école et d'uni-

La mission du maître d'ouvrage

versité, maisons de repos et de soins, et ce

Le maître d'ouvrage, une famille avec deux

tant comme construction neuve que comme

enfants étudiants, avait acheté un lopin de

rénovation. L'équipe de concepteurs est mul-

terre avec à l'avant un bois splendide et à

tidisciplinaire: urbanisme, aménagement pay-

l'arrière un relief vallonné avec des terres

sager et environnemental, parcs et places,

labourables. Une maison unifamiliale devait

architecture, intérieur. L'équipe de gestion se

y être construite sur une parcelle étroite et

compose des associés fondateurs Frank Van

longue, laquelle profiterait au maximum des

Kerckhove, Piet Van Cauwenberghe et Johan

vues et devait être prévue d'une unité princi-

Van den Driessche ainsi que des associés

pale séparée et de deux chambres d'enfants

Dieter De Clercq et Lieven Louwyck. A l'heure

indépendantes. Le maître d'ouvrage deman-

actuelle, il y a 40 collaborateurs. En général,

dait également un espace wellness avec

les ordres sont grands, et souvent pour des

piscine, sauna et bain à vapeur. En plus, le

autorités subventionnées (la plupart par des

maître d'ouvrage avait déjà pris conscience


de l'importance de la construction écologique

tie recouvrir le plan existant. Pendant la phase

classique, et ce par moyen d'un souci du dé-

et durable, et cette idée s'est encore intensi-

de conception on a négocié intensivement

tail et d'une architecture sous sa forme la plus

fiée pendant le processus de la conception.

avec Urbanisme pour arriver finalement à une

pure. L'habitation a un long plan rectangulaire,

L'ensemble de ce processus a duré 2 ans - on

proposition de consensus. Urbanisme trouvait

a une hauteur d'un niveau et demi jusqu'à la

n'était pas soumis à la pression du temps - et

très important que la typologie existante de la

corniche et est coiffé d'un toit en bâtière. C'est

un bureau d'études externe a été consulté,

ferme à longue façade fût conservée.

devenu un volume très auster en forme de

Future Proofed, qui a guidé ABSCIS ARCHI-

parallélépipède, où les conduits sont intégrés

TECTEN et le maître d'ouvrage pour une ap-

La solution par l'architecte: interprétation

dans le volume. Le volume auster est encore

proche aussi durable que possible.

moderne et sobre d'un archétype

accentué par deux grands oriels saillants en

ABSCIS ARCHITECTEN a choisi une implan-

bois aux côtés, avec de grandes fenêtres en

Il y avait quelques obstacles à franchir pen-

tation transversale du bâtiment sur la parcelle.

saillie. Urbanisme avait imposé un nombre

dant l'exécution de la mission. Ainsi, la forme

De cette façon, il y a à l'arrière (jardin, piscine,

limité de types de fenêtres autorisés, à savoir

de la parcelle est un peu bizarre, très étroite

sud) une vue sur le relief vallonné et à l'avant

les fenêtres en saillie, les fenêtres à glissière,

et longue avec une différence en hauteur de

(nord) sur le bois. De cette façon il était en

les fenêtres blocs et les fenêtres de toit. Des

2 mètres entre l'avant et l'arrière (sur le côté

même temps possible d'enfouir partiellement

fenêtres à glissière, seule la partie coulissante

étroit). En plus, la construction neuve serait

le volume dans le sol, de sorte que l'habita-

est visible tandis que la partie fixe est intégrée

non conforme à la zone rurale. Il y avait une

tion d'une part relie le jardin situé plus bas à la

dans le mur. La fenêtre bloc est à l'extérieur au

ferme à façade longue qui se trouvait dans

partie plus haute sans d'autre part dépasser le

même niveau que la façade. Ce raffinement,

un état tellement délabré que la rénovation

volume maximal.

cette purification et ce souci du détail des

était exclue. La réglementation d'Urbanisme

fenêtres et conduits détermine fort la valeur

permet en cas de non-conformité à la zone

La typologie de la ferme à longue façade a

une complète rénovation, mais sous certaines

également été maintenue, et ce en grande

conditions. Ainsi, le volume maximal au-des-

partie sur le plan original, à l'équerre de la rue.

sus du sol ne peut excéder 1.000 mètres

ABSCIS ARCHITECTEN a évité de terminer

et durable est une conséquence du partena-

cubes, et le nouveau plan doit en grande par-

avec cet archétype par une habitation trop

riat entre l'architecte, le maître d'ouvrage et le

PLAN

6

esthétique du projet. La grande valeur du point de vue écologique


bureau d'études. L'habitation basse énergie

ment, l'eau chaude sanitaire et le chauffage de

a été construite entre 2010 et 2012 et réalise

la piscine. En outre, le système de ventilation

des scores particuliers: un niveau E de E45,

D y est appliqué.

un niveau K de K32 et une consommation en énergie de 35 kWh/m²/an. L'habitation est

La distribution des espaces

énergétiquement optimale et est isolée aussi

Le bâtiment avec une surface de 315 m2 est

durable que possible. Les murs creux, par

perpendiculaire à la rue. Le rez-de-chaussée

exemple, sont remplis de mousse dure resol,

est un peu plus petit que l'étage et se trouve

il y a un isolant alliant laine de verre et fibre

partiellement dans le talus. La façade/côté

de bois dans le toit et il y a des panneaux de

nord est accessible par le parking. À l'avant il

sous-toiture de 2cm en fibre de bois. Aussi

y a un grand hall d'entrée avec vide et escalier

pour l'aménagement et la finition il est tenu

ouvert, ce qui fait ressentir le toit en bâtière dès

compte de la durabilité: on a, par exemple,

que l'on entre. Le hall d'entrée est séparé du

utilisé des panneaux en fibre-plâtre au lieu de

hall de nuit par une paroi en verre. Ce départ

plaques de plâtre. Le choix est tombé sur une

au rez-de-chaussée continue jusqu'à l'étage et

pompe à chaleur air-eau parce que le système

est encadré par des profils très fins en acier de

plus efficace de forage vertical n'était pas

couleur blanche. Au centre on a prévu un cou-

possible à cause du sol argileux. La pompe

loir court où sont organisés tous les espaces

à chaleur assure le chauffage et le refroidisse-

du rez-de-chaussée. Les chambres d'enfants


8 8.

6

66.

6.

44.

5

5.

6 6.

77.

55.

55.

33 .

88.

1

1.

2

2.

33.

77.

4.

4

22. NIVEAU 1

NIVEAU 0

INKOM

1. espace multifonctionnel Legende 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8.

Niveau 0

2. sauna 3. douche 4. vestiare 5. chambre 6. salle de bains 7. espace techniques 8. piscine

1. salon 2. bureau 3. cuisine 4. débarras 5. dressing 6. salle de bains 7. chambre 8. hall de nuit

Legende 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8.

Multifunctionele ruimte Sauna Douche Vestiare Slaapkamer Badkamer Technieken Zwembad

Niveau 1

Woonkamer Bureau Keuken Berging Dressing Badkamer Slaapkamer Nachthal

autonomes sont deux chambres à coucher

faîte du toit, est orientée à l'est et a une grande

Vision sur l'architecture

grandes et identiques, chacune munie d'un

fenêtre avec store.

ABSCIS ARCHITECTEN considère la durabilité

petit dressing ouvert et d'une propre salle de

comme une attitude. Piet Van Cauwenberghe

bains, avec vue sur le sud et un vieux verger.

Emploi de matériaux

explique: “La durabilité signifie avoir toujours

Par les fenêtres à glissière il y a également

À cause de la situation en région rurale,

le bon réflexe pour prendre des choix cor-

accès à la piscine extérieure. De plus, il y a

ABSCIS ARCHITECTEN voulait employer des

rects, y inclus les détails les plus petits. Là,

un vestiaire et une toilette et - partiellement

matériaux rustiques. Un effet monochrome a

une condition absolue est d'avoir la faveur

dans le sol - l'espace wellness. C'est un grand

été visé avec une couleur qui est présent dans

du maître d'ouvrage. Nous regardons la dura-

espace multifonctionnel en tête du bâtiment

la nature. À cette fin on a fait usage de briques

bilité dans le sens le plus large du terme: au

qui est divisé en une zone sèche et une zone

nuancées de couleur brune. La couleur est

niveau de typologie, implantation, choix de

humide. La zone humide est séparée par une

prolongée vers le toit avec des tuiles plates de

matériaux, etc. La durabilité et l'écologie sont

paroi en verre et contient un sauna avec deux

couleur brune. Les deux matériaux sont faits

très importantes et doivent être reprises dès le

douches différentes et un bain à vapeur. La

à la main. Le type de bois est le padouk de

début de la conception. En outre, il faut peser

zone sèche contient une kitchenette, un coin

la classe de durabilité 1, qui vire au gris de

la durabilité contre une architecture moderne,

salon et un coin détente. Ici aussi, il y a accès

façon égale. Aussi à l'intérieur la menuiserie

contemporaine qui a besoin de confort et

à la piscine par les fenêtres à glissière. Le long

est en padouk, avec un rayonnement chaleu-

d'esthétique. Ici une variante contemporaine

de la piscine les habitants peuvent monter à la

reux. Certainement, il y a un contraste: l'exté-

d'une typologie du passé est entièrement

terrasse en grimpant les petites marches.

rieur donne un look plus rural tandis que l'inté-

prête pour l'avenir, tant quant à l'énergie que

rieur est plutôt minimaliste et auster. Les murs

quant à la recyclabilité. Nous avons construit

Toute la vie familiale est organisée à l'étage.

et plafonds sont tous peints en blanc, ce qui

sur un lieu où se trouvait la ferme antérieure et

Au centre se situe la cuisine spacieuse et

intensifie la sensation de lumière et d'espace.

nous n'avons donc pas utilisé un terrain intact.

agréable qui se relie à la salle de séjour et aux

Au rez-de-chaussée des ardoises foncées et

Nous construisons rarement des habitations

deux oriels. Dans l'oriel de la façade arrière/

chaudes du Brésil sont utilisées, depuis le hall

unifamiliales, également parce que nous vou-

côté sud se trouve un petit coin séparé pour le

d'entrée jusque dans la zone wellness. L'étage

lons que les clients réfléchissent avec nous

petit déjeuner, dans l'oriel de la façade avant

est dallé de planchers, dont le matériel est

- aussi à long terme. Vu que cela connaît un

un bureau. La salle de séjour avec coin salon

continué dans la cuisine, qui existe en placage

prix, le client doit être disposé à investir davan-

couvre un volume de mur à mur et jusqu'au

chêne avec un plan de travail foncé.

tage dans une habitation durable. photos: Hendrik Biegs

ABSCIS ARCHITECTEN Jean-Baptiste de Ghellincklaan 2 | 9051 Gent t +32 (0)9 244 60 20 | f +32 (0)9 244 60 29 info@abscis.be | www.abscis-architecten.be

PLAN

8


Eco-brick : ®

la différence ne réside pas seulement dans sa minceur.

Format traditionnel WF

Eco-brick WF 6,5

WF

L’Eco-brick est moins large, ce qui vous laisse jusqu’à 3,5 cm de plus pour isoler. Un super économiseur d’énergie. + vous gagnez en esthétique, car l’Eco-brick est désormais disponible dans une série de nouvelles teintes de la gamme de briques de parement Terca et Desimpel. + vous gagnez en surface d’habitation, car la brique occupe moins d’espace à l’intérieur de votre maison. + vous gagnez de l’espace si vous rénovez et souhaitez post-isoler votre habitation par l’extérieur. + cette brique plus légère rend son transport moins énergivore, et c’est un excellent point pour l’environnement. Découvrez Eco-brick dans nos showrooms de Londerzeel ou Courtrai. Ou demandez votre brochure via info@wienerberger.be.

www.wienerberger.be


architecten de vylder vinck taillieu Jan De Vylder (°03/06/1968, Saint-Nicolas), Inge Vinck (°08/08/1973, Gand) et Jo Taillieu (°27/2/1971, Menin) ont fondé en 2010 le bureau architecten de vylder vinck taillieu en associant "jan de vylder architecten", avec la partenaire Inge Vinck, et "jo taillieu architecten". Jan et Jo ont obtenu leur diplôme d'architecture à Hoger Architectuur Instituut Sint Lucas Gent (Jan en 1992, Jo en 1995) et Inge à Hogeschool voor Wetenschap en Kunst Brussel (en 1997). Outre leur formation, leur riche expérience de travail et l'enseignement, les trois architectes partagent un passé commun dans le bureau de Stéphane Beel à Gand, ainsi que leur passion pour la conception. Malgré l'existence relativement courte de cette équipe, constituée en ce moment non seulement Inge Vinck, Jan De Vylder, Jo Taillieu

des trois associés, mais aussi d'une quinzaine de collaborateurs tant belges qu'étrangers, la liste de projets, publications et prix est longue. Quelques étapes importantes sont la réalisation de deux studios de production sur le Bijlokesite à Gand pour la compagnie de danse Les Ballets C de la B et les régisseurs de théâtre musical LOD, une exposition sur architecten de vylder vinck taillieu dans deSingel (2011) et la publication de la monographie "2G architecten de vylder vinck taillieu" en 2013.

ARCHITECTURE AVEC UNE PETITE TOURNURE Architecten de vylder vinck taillieu "n'a pas de

de jeunes familles. La condition est cependant

projets B" et se donne donc pleinement. Jan

que le maître d'ouvrage construit avec un des

De Vylder: "C'est très exigeant, mais en même

architectes des poules établies par sogent.

temps indissolublement lié à cette pratique."

Architecten de vylder vinck taillieu a été "élu"

Concrètement une attitude conséquemment

par le maître d'ouvrage. "Ces projets sont tou-

critique, avec une remise en question de soi-

jours un défi pour réfléchir sur comment la

même et du contexte, conduit à une meilleure

vie doit être dans la ville", dit Jan De Vylder.

architecture.

"Évidemment en combinaison avec toutes les espérances actuelles concernant la vie du-

PLAN

10

La mission du maître d'ouvrage

rable. En plus, les restrictions budgétaires sont

Le maître d'ouvrage avait posé sa candida-

déterminantes chez ces projets. Mais le plus

ture chez la Gentse Stadsontwikkelingsbedrijf

souvent nous trouvons cela une liberté, aussi

sogent pour acheter un terrain à bâtir. Cette

limités que ces budgets soient."

Société de Développement de la Ville de

Le maître d'ouvrage, un jeune couple qui

Gand achète des terrains avec des bâtiments

attend un premier enfant, arrivait de cette ma-

en moindre état, fait démolir ces bâtiments et

nière chez architecten de vylder vinck taillieu

ensuite vend les terrains à un prix favorable à

avec un budget limité, qui permettait un certain


volume de construction lequel résulterait en

poser le volume de construction au centre

presque la moitié de ce qu'il existe maintenant.

de la surface entre les fronts de bâtisse avant et arrière. Puis le bâtiment a été habil-

PLAN

12

La solution par l'architecte:

lé d'un "manteau trop grand" sous la forme

des chambres empilées verticalement

d'un grillage ordinaire pour jardin. C'est une

Au sens des architectes une hauteur de con-

sorte de construction de serre où un filet au

struction limité jusqu'à la moitié pourrait être

lieu d'un élément en verre est tendu entre les

justifié du point de vue urbaniste, mais ne

lignes verticales, et ce jusqu'à une grande

serait pas souhaitable. Jan De Vylder: "Dans

hauteur. Cette superposition de grillage ba-

l'aspect de la rue de Gand avec les hautes

nal pour jardin avec des plantes grimpantes

maisons bourgeoises du XIXe siècle, ce

aboutit à terme à une façade toute verte,

serait quand même une apparition étrange.

un jardin vertical, une sorte de chambre

Nous avons échangé une "apparition étrange"

extérieure pour chaque étage.

contre une autre. Pour Urbanisme et pour

Jan De Vylder: "Une ambition sous-jacente

notre

le

lors de la conception était de mettre de

raisonnement suivant. Nous construisons un

nouveau sur la carte la donnée des nom-

bâtiment qui ne consiste que de chambres.

breux logements ouvriers historiques à Gand

Ces chambres sont superposées l'une sur

- ceux-ci ont également un plan d'environ

l'autre et il n'y a pas de circulation, sauf

5 x 5 m - et d'y construire malgré la superficie

bien sûr par l'escalier." Le plan obtenait une

très restreinte une habitation très spacieuse.

superficie de 5,10 x 5,10 m pour la dimension

C'est toujours bien quand quelque chose a

intérieure, et ceci cinq niveaux en hauteur:

une certaine ambigüité, un certain aspect qui

un étage sous-sol, trois vrais étages et un

ne peut pas être interprété bien. D'une part

vaste étage sous toiture.

cette maison prend la forme typique d'un

Ensuite les architectes ont proposé de dis-

bâtiment classique avec toit en bâtière, et

client

nous

avons

développé


d'autre part elle joue au sein de cette forme

mène les habitants à un étage plus haut où

un jeu complètement différent."

se situe le séjour. Ici il y a une grande fenêtre d'une seule pièce en verre et une fenêtre de

Programme et lay-out

ventilation qui est une fenêtre trompe-l'œil

Qui habite dans la ville "tombe" générale-

dans la façade avant. Encore plus haut se

ment par la porte d'entrée dans la rue. Ce

trouve l'étage pour les enfants, avec deux

projet, par contre, donne à l'entrée et à la

chambres d'enfant et une salle de bains

sortie une sorte de stratification. Le mur vert

entre celles-ci. Et encore plus haut se situe

est un tampon doux de vie privée pour les

l'étage des parents avec dressing, salle de

habitants et une présence agréable pour le

bains et salle à coucher et une vue magis-

quartier. Les grandes fenêtres permettent

trale sur Gand. Tout en bas, au sous-sol,

des vues sur la ville. Derrière la barrière

l'escalier donne accès à deux débarras et

verte un petit escalier d'une couleur rouge

un espace de bricolage et de bureau.

voyant conduit à la porte d'entrée, qui sert à vrai dire de trompe-l'œil dans le mur. La

Matériaux

porte d'entrée donne accès à un petit hall,

Le bâtiment est érigé en maçonnerie de

qui mène à l'espace où sont hébergées la

construction rapide sur une cave faisant

salle à manger et la cuisine. L'escalier, une

office de fondement. Les façades sont

circulation verticale entre les chambres,

plâtrées blanches, sauf le mur d'attente.


Jan De Vylder: "Nous avons réalisé le mur

Celle-ci remplit en même temps la fonction

comme une ligne architecturale que comme

d'attente en caoutchouc fluide qui est appli-

de protection antichute à la fenêtre, et elle

un canal de ventilation.

qué au pistolet par-dessus l'isolation. Ce mur

n'est pas dissimulée à la vue. Jan De Vylder:

est noir au lieu de blanc pour garder l'idée

"Nous montrons la poutre annulaire comme

Vision sur l'architecture

d'une maison mitoyenne et pour couper l'en-

une ceinture, nous l'accentuons même avec

Jan De Vylder résume la vision du bureau

semble de façon abstraite. En outre, dans un

le plâtrage autour d'elle. Le bâtiment pré-

architecten de vylder vinck taillieu très som-

tel type de surface blanc on manquerait plus

sente aussi un arrondissement: derrière un

mairement comme suit: "L'architecture est à

que jamais des fenêtres. Le grillage continue

coin arrondi dans chaque chambre, toutes

tout temps, à l'égard de chaque tendance et

d'ailleurs sur la paroi noire de caoutchouc,

les conduites montent et descendent. Aus-

de tous les principes contemporains à raison

de sorte qu'à terme la paroi sera prise par

si la poutre annulaire y disparaît derrière. Si

nécessaires, tout de même prendre une posi-

les plantes."

on regarde la photo sans en savoir plus, on

tion critique, et répondre à cette position cri-

On a installé des sols en bois qui sont

voit un jeu curieux d'une chose qui glisse

tique de préférence par une petite tournure."

acoustiquement dédoublés, les parois sont

derrière une autre, une ligne courbe, le bois,

Cette "petite tournure" est ce qui fascine les

plâtrées et l'escalier préfabriqué est vissé

rien que des mouvements. L'explication

architectes le plus. "C'est cette petite ambi-

par le maître d'ouvrage lui-même. À cause

n'est plus pertinente au plaisir de regarder:

guïté dans chaque projet: on le regarde, on

de la hauteur du bâtiment l'ingénieur de-

c'est un endroit agréable." Aussi le tube en

se demande comment tout cela s'agence et

vait prévoir une poutre annulaire en béton.

saillie, une chambre plus haute, est plutôt vu

entretemps c'est amusant de le regarder." photos: Filip Dujardin

architecten de vylder vinck taillieu Nederkouter 124 | 9000 Gent t +32 (0)9 233 83 45 | f +32 (0)9 233 83 47 mail@architectendvvt.com | www.architectendvvt.com

PLAN

14


Fall in love with Daikin Emura.*

* Laissez-vous séduire par le Daikin Emura

Daikin Emura est l’alliance parfaite entre raffinement et ingéniosité. Ses fonctions innovantes et intelligentes réduisent de façon optimale sa consommation énergétique. Ses capteurs intelligents assurent des performances optimales, pour un confort tout au long de l’année dans la maison. Grâce à l’application smartphone à interface intuitive et sa télécommande conviviale, vous restez toujours aux commandes. La nouvelle unité Daikin Emura a vraiment tout pour vous faire craquer !

Plus d’info, rendez-vous sur le site www.daikinemura.be


ARCHITECTENBURO BART COENEN Bart Coenen (°05/10/1974) Formation: 1992-1997 Henry Van De Velde Instituut Anvers, Architecture 1996-1996 Faculté de construction Delft, Erasmus 1997-1999 Stage chez Jo Crepain Architect nv, Anvers Travail: 1999-2003 Jo Crepain Architect nv, architecte de projet 2003-2004 Jo Crepain Architect nv, architecte chef d'équipe 2004-2006 Entreprise unipersonnelle architecte indépendant Bart Coenen

2006-ce jour Fondateur et gérant du bureau "Architectenburo Bart Coenen bvba" Architectenburo Bart Coenen bvba est fondé en 2006 et est une continuation d'une pratique d'architecture qui a commencé en 1997. Le bureau est actif sur le plan de l'architecture contemporaine et de l'architecture d'intérieur. L'équipe de concepteurs jeunes compte dix membres: deux architectes d'intérieur, sept architectes et le gérant - architecte. Le portfolio consiste en des constructions neuves particulières (villas, appartements), mais aussi en des projets utilitaires et de rénovation. Dans tous les projets Architectenburo Bart Coenen essaie de réaliser “le maximum dans une architecture contemporaine, sobre et minimale, évidemment en tenant compte du budget et des normes en vigueur et toujours en évolution, telles que la réglementation sur la performance énergétique”. Le bureau suit tous les projets depuis A jusqu'à Z, depuis la conception jusqu'à la réception.

LA MISSION DU MAÎTRE D'OUVRAGE

PLAN

16

Le maître d'ouvrage – une famille avec trois

La solution de l'architecte:

petits enfants – voulait une belle maison

simplicité réfléchie

moderne avec un aménagement pratique.

Pour Bart Coenen et son équipe il s'agissait

Vu que les deux parents occupaient un

de concilier une esthétique moderne et pure

emploi exigeant, il fallait prévoir un espace

avec une haute fonctionnalité et une impor-

de logement supplémentaire pour un au pair

tante économie en énergie. Un volume princi-

éventuel. L'habitation unifamiliale devait en

pal assez long en forme de parallélépipède a

plus rayonner un sentiment de vacances. Le

été placé en largeur sur la parcelle, de sorte

maître d'ouvrage désirait une cuisine ouvrant

que tous les espaces à l'arrière sont au maxi-

sur une terrasse couverte et l'habitation devait

mum orientés vers le jardin. À l'avant discret

donner une vue optimale sur le jardin. L'éco-

on avait prévu un volume plus petit pour servir

nomie d'énergie était également un aspect

de garage comme bloc séparé outre le vo-

très important et en été l'habitation ne pouvait

lume principal protégé. La porte elle-même du

pas se chauffer trop. Ce programme pouvait

garage est installée dans le côté latéral de ce

être réalisé sur un terrain large mais peu

volume plus petit afin de prévenir toute incom-

profond de 60 x 35 mètres, un grand terrain

modité visuelle. Entre le volume principal et

résidentiel.

celui du garage se trouve l'entrée. Elle donne


accès à l'habitation par une porte à glissière

soleil. En plus, nous avons posé les fenêtres

en verre teinté. À l'extérieur de la maçonnerie

à l'arrière, côté sud-est, 1,20 mètres plus

traditionnelle on a appliqué une isolation Top

profond de sorte qu'il ne fallait pas installer

32 de 15 cm, sur laquelle le crépi blanc a été

de stores extérieurs. Grâce à cette saillie à

fixé directement. La maison dispose d'une

l'arrière, il y a suffisamment d'ombre contre

cave en dessous de toute l'habitation ce qui

la surchauffe pendant les mois d'été.”

créait beaucoup de place pour techniques et

En outre, la simplicité et la sobriété de cette

débarras.

approche réfléchie sont élaborées très esthétiquement à l'arrière, où la rythmique

PLAN

18

Cette maison n'est pas une habitation pas-

des fenêtres en dessus et en dessous

sive, mais elle fait un très bon score avec un

correspond parfaitement. L'étage profite sur

niveau E de E14. Cette performance est pos-

toute la largeur d'un balcon avec un balus-

sible grâce à la bonne orientation combinée

trade en verre qui ne gêne visuellement pas.

avec un triple vitrage (Ug = 0,6 W/m2K), une

Les fenêtres noires en aluminium constituent

très bonne isolation et densité de l'air, et une

un contraste intemporel avec le crépi blanc

pompe à chaleur raccordée à des panneaux

et les bords blancs en aluminium du toit

solaires photovoltaïques. En soignant tous

qui y sont concordés. La couleur blanche

les détails jusqu'à la perfection et en faisant

prédominante vous procure automatique-

serrer très bien l'isolation et le plâtrage aux

ment un sentiment de vacances. La cuisine

fenêtres, les interventions extra chères telles

donne sur la terrasse couverte à l'arrière

que bavettes passives pouvaient être évi-

comme il est sollicité. L'aménagement du

tées et un niveau E presque passif pouvait

jardin a créé un jardin assez grand au côté

être atteint. En même temps la surchauffe

ouest où les habitants peuvent jouir du soleil

est combattue. Bart Coenen explique: “Le

couchant. La terrasse du soir en béton poli

triple vitrage protège déjà partiellement du

est entourée de gravier.


Lay-out et routing

grand espace ouvert qui est relié au jardin.

L'harmonie de l'extérieur est aussi méticuleu-

En dessus se trouvent l'unité principale et

sement continuée à l'intérieur de la maison.

une série de chambres à coucher sur une

Rien n'est laissé au hasard: partout se trouve

ligne au hall de nuit. Les armoires des enfants

un jeu de lignes concordantes, les armoires

sont encastrées à hauteur de leurs chambres

et tablettes sont bellement alignées et les

dans le mur du couloir de sorte que le hall

commutateurs et les poignées de porte sont

de nuit se transforme en un dressing ouvert

partout installées à la même hauteur. Le vo-

fonctionnel pour les enfants. Entre deux vo-

lume principal comprend un enchaînement

lumes d'armoire on a chaque fois incorporé

d'espaces qui suit la logique. Après que les

les portes d'accès aux chambres. Préci-

habitants sont rentrés chez eux en voiture

sément à ces endroits des lanterneaux

par le volume du garage, ils peuvent déposer

sont prévus grâce auxquels le hall de nuit

leurs courses dans le premier espace qu'ils

baigne dans la lumière. Le soir une longue

rencontrent: le débarras. Il se situe au côté

ligne d'éclairage LED sur toute la largeur de

nord plus froid de l'habitation et sert de tam-

l'habitation donne ici de la lumière. Les pa-

pon. Les autres espaces au rez-de-chaussée

rents disposent d'un dressing séparé avec

- cuisine, salle à manger, coin salon, coin télé

des armoires noires. Leur porte d'accès

et bureau, gardent une bonne circulation.

au hall de nuit est intégrée dans un grand

Cuisiner et manger se passent ici dans un

miroir comme "porte cachée". Le débarras en


1.04 0.04

0.03

0.05

0.08 0.06

1.05

1.03

1.06

1.07

1.08

1.09

0.07

0.02

0.09

1.01

1.02

1.10

0.01

0.10

Rez-de-chaussée

0.01 entrée 0.02 toilette 0.03 débarras 0.04 terrasse couverte 0.05 cuisine 0.06 salle à manger 0.07 salon 0.08 coin télé/jeux 0.09 bureau 0.10 garage

1.01 hall de nuit 1.02 toilette 1.03 salle de bains 1.04 terrasse 1.05 dressing 1.06 chambre 1.07 chambre 2 1.08 chambre 3 1.09 chambre 4 1.10 salle de bains 2

Etage

dessous et la salle de bains et la toilette à

plus chauds. Les parquets et les systèmes

Vision sur l'architecture

l'étage sont superposés de sorte qu'il était

d'armoire en MDF laqué donnent un confort

L'architecture devient une matière toujours

possible de construire derrière la toilette un

familial. Le parquet se poursuit du rez-de-

plus complexe avec un dédale de réglemen-

grand puits traversant les étages pour toutes

chaussée à l'étage en passant par l'escalier,

tations PEB et autres directives. Dans ce la-

les conduites comme par exemple celles

même jusque dans la salle de bains princi-

byrinthe Architectenburo Bart Coenen veut

de ventilation. La salle de bains n'a pas de

pale. Dans la cuisine, la peinture blanche des

se servir de façon créative des normes et

fenêtre donnant sur l'intérieur, mais un grand

murs et plafonds s'associe au plan de travail

restrictions pour pouvoir arriver à une archi-

lanterneau au-dessus de la baignoire a été

en composite quartz Silestone de couleur

tecture pure avec des lignes austères et de

installé: la lumière zénithale distribue trois

blanche et aux grands carreaux du même

grandes surfaces vitrées. Bart Coenen: “Il est

fois plus de lumière qu'une fenêtre, et la vie

matériau. La douche dans la salle de bains

toujours plus difficile pour intégrer ce point de

privée dans la salle de bains est toujours

principale est également revêtue de Silestone

départ dans l'histoire de la PEB. Cela cause

assurée.

blanc, a une robinetterie blanche assortie et

parfois des frustrations: on ne peut quand

est dallée de mosaïque en verre noir tandis

même pas créer des bunkers avec des meur-

Emploi de matériaux

que la deuxième salle de bains est entière-

trières? Je suis d'accord qu'une habitation

L'harmonie est continuée jusque dans les

ment recouverte de mosaïque en verre blanc.

doit être économe en énergie, mais tout doit

moindres détails. Tout est conçu au bureau

Tous les commutateurs et robinets se trouvent

rester habitable, être esthétique jusqu'aux

de Bart Coenen: éclairage, armoires sur me-

à la même hauteur et dans les deux douches

détails ainsi que fonctionnel. Un bon mélange

sure et meubles sur mesure. La continuité de

une niche pratique est intégrée à la même

de tout cela combiné avec une approche to-

lignes, matériaux et couleurs joue un rôle de

hauteur et avec les mêmes dimensions. La

tale d'architecture, intérieur et jardin rend un

premier plan. Les couleurs blanche et noire

petite armoire suspendue, le miroir, les haut-

projet réussi.”

de l'extérieur continuent à l'intérieur, où elles

parleurs incorporés et encore d'autres détails

sont complétées par des teints et matériaux

sont également en harmonie entre eux.

photos: Hendrik Biegs

ARCHITECTENBURO BART COENEN BVBA Kruikstraat 24 | 2018 Antwerpen t +32 (0)3 231 74 56 | f +32 (0)3 297 74 56 info@bartcoenen.be | www.bartcoenen.be

PLAN

20


StoVentec Liberté totale dans la conception StoVentec, les systèmes de façade ventilée de Sto font naître les projets uniques. • Système haut de gamme, sur mesure selon les exigences énergétiques • Liberté de forme : surfaces courbes, encorbellements, effets avec ou sans joints… • Large éventail de finitions: crépis, plaquettes de briques, mosaïques de verre, carrelages céramiques, panneaux en verre ou pierres naturelles

www.sto.be


ARCHITECTUURATELIER STEVEN DE JAEGHERE Steven De Jaeghere (°15/01/1982) a son bureau à Pittem sous le nom d'Architectuuratelier Steven De Jaeghere où il est assisté des collaborateurs indépendants l'ingénieur civil-architecte Frederik Saelens, l'architecte d'intérieur Birger Calis et l'architecte Guido De Vos. Steven a fait des études d'ingénieur civil-architecte à l'université de Gand, a fait un stage de deux ans chez L.U.S.T. Architecten et est retourné assez rapidement à la Flandre occidentale. Dès sa première réalisation - une composition pure d'un volume sur un autre volume en verre - le ton de sa main était du même coup donné.

Steven De Jaeghere

Le portfolio de Steven De Jaeghere s'étend d'habitations unifamiliales à des projets plus grands. Ainsi le bureau travaille à une série d'immeubles à appartements sur la digue de Nieuwpoort et récemment il a finalisé un grand salon d'exposition pour voitures avec bureau et atelier à Meulebeke, avec les lignes d'une habitation de design.

D'UNE FINITION DÉTAILLÉE À UNE SIMPLICITÉ PURE Le bureau de Steven De Jaeghere étale

pose en effet une finition parfaite jusqu'aux

beaucoup de maquettes. Il s'agit de modèles

moindres détails et cela finalement fait sou-

d'habitations qui sont toutes totalement

vent la différence pour faire concorder le

différentes, mais qui tout de même peuvent

résultat avec le croquis de conception.”

très bien être reliées entre elles. Bien que

PLAN

22

c'est un bureau jeune, le concepteur fait

La mission du maître d'ouvrage

preuve d'une approche très conséquente.

Le maître d'ouvrage, un homme d'affaires très

Lors de cette approche les matériaux authen-

occupé, demandait une habitation contempo-

tiques et les proportions sont très importants.

raine avec une ambiance de vacances dont il

Aussi le jeu de contrastes, entre la massivi-

pourrait jouir chaque jour. Il était le propriétaire

té et la légèreté, entre clair et obscur, entre

d'une parcelle dans un quartier résidentiel.

blanc et noir, est une constante dans l'œuvre

À droite se trouve un petit château avec

de Steven. Steven De Jaeghere: “Pour moi

un parc, à gauche le beau jardin du voisin.

c'est un défi et une ambition de trouver après

Le maître d'ouvrage voulait voir un lien établi

coup aussi peu de différences que possible

avec l'extérieur et sentir le contact avec le

entre la réalisation et les maquettes, croquis

parc, dans un environnement clair et ouvert.

et graphiques. La simplicité du croquis sup-

En même temps l'architecte devait cependant


garantir la vie privée des habitants. En plus,

Dès qu'on traverse la porte d'entrée, sur

Quelques interventions particulières augmen-

des matériaux authentiques devaient être em-

le patio et à l'intérieur s'ouvre un monde de

tent la lumière et la transparence encore plus.

ployés, une cuisine spacieuse mais séparée

lumière et de vue. Le rez-de-chaussée est

En entrant dans le hall d'entrée, l'espace, par

devait être prévue et il y avait un programme

au maximum entouré de verre, par moyen de

exemple, est en double hauteur, ce qui donne

assez vaste avec quatre chambres d'enfant.

profilés de fenêtre fixes avec du verre collé

une échappée diagonale à travers l'habitation.

et des fenêtres coulissantes dans la façade

Quant à la salle de bains - traditionnellement

La plus grande épreuve pour l'architecte était

arrière vers le jardin. Les fenêtres sont un peu

un espace intime - il était un peu plus difficile

de trouver une solution pour simultanément

plus hautes que le mur, de sorte que grâce

pour faire entrer la lumière. C'est pourquoi

créer un concept très ouvert vers le jardin

à elles la lumière puisse entrer généreuse-

on a opté pour une fenêtre qui donne sur un

et prolonger cette ouverture aussi vers toute

ment. En même temps l'hauteur de la fenêtre

patio extérieur muré en miniature, une sorte de

l'habitation sans que cela coûte en vie privée.

est consciemment maintenue limitée à 2,20

petite terrasse avec des murs peints en blanc

mètres pour l'intimité, pour ne pas implan-

qui fonctionne comme “un avaleur de lumière”

La solution par l'architecte:

ter un “design trop radical” et pour éviter la

discret.

ouverture murée

surexposition et la surchauffe. Les espaces

L'architecte Steven De Jaeghere a conçu

de vie permettent aux habitants de regarder

Lay-out du programme

l'habitation sur un patio muré. Qui voit l'ha-

entièrement autour d'eux vers l'extérieur. Le

Les habitants passent avec leur voiture la

bitation depuis l'extérieur n'a aucun soupçon

mur extérieur peint en blanc reflète la lumière

porte d'accès et stationnent dans le carport.

de ce qui se trouve juste derrière le mur. Elle

du soleil et augmente ainsi le sentiment d'es-

La porte d'entrée donne accès au hall d'en-

semble être un volume extérieur massif et

pace extérieur. L'ardoise se prolongeant de

trée à l'avant de l'habitation. Dans le prolon-

fermé qui flotte sur un support en verre, dès

l'intérieur vers le patio estompe les limites

gement, derrière un petit mur, se trouve un

la rue on n'en distingue pas beaucoup plus.

entre l'intérieur et l'extérieur. Les lignes ar-

espace pour bureau. Dans la partie droite du

Ce qui sort de la façade droite au-dessus du

chitecturales cherchent partout la lumière

rez-de-chaussée se trouvent le coin-salon et

mur ne trahit rien non plus. À gauche, où les

naturelle et sont suivies de lignes de lumière

la salle à manger l'un dans le prolongement

chambres d'enfant à l'étage sont groupées,

artificielle. Ainsi la lumière apporte de la

de l'autre. La cuisine est hébergée dans une

la protection solaire protège la vie privée.

dynamique dans la maison.

niche au fond de l'habitation et donne sur le

PLAN

24


jardin. À l'autre côté de l'escalier flottant vers

poolhouse (en attendant la piscine). Le jardin

le haut se situent un débarras, une toilette, un

en sa totalité se définit comme une chambre

vestiaire et une arrière-cuisine.

extérieure.

À l'étage est abritée la partie des parents

Matériaux

située sur la droite du plan, avec leur salle

L'ardoise joue un rôle fondamental dans

de bains et patio à l'avant, un dressing au

cette habitation. Le sol de tout le rez-de-

milieu et leur chambre à coucher à l'arrière,

chaussée en est en effet recouvert, mais

avec un balcon en ipé. Au centre de l'étage

aussi l'espace extérieur. Steven De Jaeghere:

nous trouvons le hall de nuit, le sanitaire pour

“Le choix pour cette pierre naturelle était

les enfants et un espace de détente du côté

important en fonction de différentes condi-

jardin, qui donne également sur le balcon.

tions essentielles. L'une d'elles est la de-

Les quatre chambres d'enfant sont groupées

mande du maître d'ouvrage d'employer des

à gauche, donnent sur un balcon commun et

matériaux authentiques. En plus, je voulais

sont prévues d'une protection contre le soleil.

une pierre naturelle qui pouvait se prolonger de l'intérieur vers l'extérieur pour renforcer le

Le mur qui entoure le patio de l'habitation

sentiment d'intérieur - extérieur. À cet effet,

est prolongé à gauche jusqu'au fond de la

j'ai dressé moi-même un “labo” pour mette à

parcelle, où se trouve un abri de jardin avec

l'essai l'adéquation de différentes sortes de


Rez-de-chaussée

Etage

pierre naturelle pour les applications à l'inté-

sont laqués et le bloc de cuisine est réalisé

de concevoir une architecture sur mesure.

rieur et à l'extérieur: comment se comporte

en Corian. Le Corian est répété dans les

Comme un costume sur mesure convient au

cette pierre-ci ou celle-là dans la lumière du

tablettes de la salle de bains. Le bain, la

client, nous prêtons l'attention maximale à un

soleil, quel est l'entretien de la pierre, com-

douche et le sol de la salle de bains sont

concept qui correspond étroitement au maître

ment se comporte-t-elle sous l'influence de

élaborés en une pierre naturelle claire, qui se

d'ouvrage.”

la moutarde, du vinaigre, etcetera.” L'ardoise

prolonge dans le patio de la salle de bains. Le

paraissait être idéale. La teinte obscure ac-

bain et la douche se situent au même niveau

Le minimalisme et les détails sont pour Steven

centue encore plus l'architecture et la grande

que ce patio. Les autres sols à l'étage sont

la clé de l'architecture. “Le minimalisme

quantité de blanc et de lumière. Certes, il est

tous réalisés en un parquet foncé. Ces ma-

est une attitude personnelle où je cherche

important de nourrir bien cette pierre naturelle

tériaux chaleureux et naturels répondent à la

l'essence. L'espace est créé par le jeu de

dès l'intérieur, de sorte qu'elle est saturée

demande d'authenticité. L'emploi de rideaux

lumière et d'ombre, le rythme de surfaces

complètement. Un aspect mat et saturé ac-

dans la maison accentue cela et donne une

verticales et horizontales, les échappées

centue le caractère authentique du matériau.

atmosphère douillette, un peu plus classique.

d'un espace vers l'autre et la richesse de

Les autres matériaux sont maintenus limités.

Vision sur l'architecture

l'acier et le béton. Le minimalisme se trouve

Les murs maçonnés sont peints en blanc,

Afin d'approcher l'architecture en sa simpli-

également dans l'expressivité concentrée

la menuiserie est réalisée en aluminium, les

cité, les paramètres de conception tels que

des détails dans le concept total de l'intérieur

parois intérieures sont plâtrées en blanc et la

proportions, éclairage, couleur et texture sont

et de l'extérieur. La réalisation de telle sim-

plus grande partie des armoires est laquée

des points cruciaux pour Steven De Jaeghere.

plicité sensorielle fait un appel énorme à la

en blanc. Dans la cuisine la matérialisation

“J'applique ces paramètres avec plaisir et

spécialisation, à l'artisanat et à la discipline.

est élaborée un peu plus: le meuble mural

avec beaucoup de soin, tant dans l'esthétique

C'est justement dans cette vulnérabilité que

est constitué de placage de chêne de cou-

de la coquille extérieure que dans les détails

la beauté pure - et en même temps une forme

leur brun foncé, les petits fronts des armoires

des meubles. Cette vision part de l'ambition

de luxe - se cache.”

matériaux tels que le bois, la pierre naturelle,

photos: Hendrik Biegs

ARCHITECTUURATELIER STEVEN DE JAEGHERE bvba Stationsstraat 4 | 8740 Pittem t +32 (0)51 46 60 69 | f +32 (0)51 46 60 67 atelier@stevendejaeghere.be | www.stevendejaeghere.be

PLAN

26


le studio d’architecte Un éventail de nouveautés et matériaux exclusifs, espace de discussion prévu.

Isabel Slambrouck Showroom manager et interlocutrice des architectes d’intérieur chez Beltrami

“Un studio d’architecte a été conçu dans notre salle d’exposition afin de répondre aux demandes des architectes et décorateurs. Les armoires et tiroirs sont composés d’échantillons de nouveautés, de finitions et de matériaux exclusifs tels que le sabbiatino, wengé, rockface, juta…

Visitez notre site internet et utilisez notre outil interactif pour vous guider dans le choix de votre pierre naturelle !

Un mur complet en mosaïques facilement manipulables a été réalisé. Un espace de discussion avec votre client a été prévu dans le coin projets.”

Pourquoi choisir une pierre naturelle chez Beltrami? expertise et connaissance technique · large gamme flotte de camions Beltrami · large stock stricte suivi des normes de qualité grâce à notre sélection

Venetiëlaan 22 - 8530 Harelbeke - T 056 23 70 00 - info@beltrami.be


AREAL ARCHITECTEN Thomas Cols (°20/08/1978, Etterbeek) Formation: 2001 Diplôme ingénieur civil-architecte, KU Leuven Travail: 2000 Stage court chez Poponcini & Lootens architecten 2001 Fondation de la société civile Thomas Cols architecten bvba 2001-2002 Architecte stagiaire chez West 8 landscape architecture and urban design 2002 Architecte stagiaire chez Conix Architecten 2002 Architecte stagiaire chez Vincent Van Duysen Architects 2002-2003 Architecte stagiaire chez Jo Crepain Architect nv 2003-2006 Architecte chez Jo Crepain Architect nv 2006 Architecte chez 360 Architecten 2006-2007 Cols-Eeraerts-Morisse Architecten: association temporaire avec Eeraerts, Morisse Thomas Cols, Chris Eeraerts

Arch.-ir. et Thomas Cols Architecten bvba 2007-2013 Areal Architecten maatschap: entre Eeraerts-Morisse Architecten bvba et, Thomas Cols Architecten bvba 2014-ce jour Areal Architecten CVBA Chris Eeraerts (°12/12/1978, Rumst) Formation: 2001 Diplôme ingénieur civil-architecte, KU Leuven Travail: 2001-2003 Architecte stagiaire chez Jo Crepain Architect nv 2002 Eeraerts-Morisse Arch.-ir.: association temporaire avec Barbara Morisse Arch.-ir. 2003-2004 Assistant de pratique "Théorie des formes", KU Leuven 2003-2005 Responsable de projet chez Jo Crepain Architect nv / Responsable de projet, chez Architectenbureau Luc Binst bvba 2006 Responsable de projet chez Crepain-Binst architecture nv 2006-2007 Cols-Eeraerts-Morisse Architecten: association temporaire entre Eeraerts, Morisse Arch.ir. et Thomas Cols architecten bvba 2007-2013 Areal Architecten maatschap: entre Eeraerts-Morisse Architecten bvba et, Thomas Cols Architecten bvba 2014-ce jour Areal Architecten CVBA

RECHERCHE DE LA QUALITÉ DE LOGEMENT L'association AREAL architecten est fondée

gnantes, afin de rendre possible une qualité

en 2006 et à l'heure actuelle elle est com-

d'habitation payable. Un des projets hors

posée des associés Thomas Cols et Chris

classe les plus récents sont les logements à

Eeraerts ainsi que de quatre (ingénieurs)

assistance pour le Zorgcampus Mayerhof à

architectes. L'équipe unit les forces pour

Mortsel. Ce reportage focalise sur une habi-

formuler une réponse aux problèmes architec-

tation unifamiliale dans un contexte urbain et

turaux qui se situent dans un contexte urba-

densifié.

nistique/social. Elle s'y met depuis mars 2014

PLAN

28

à partir du nouveau bureau dans “'t Groen

De mission du maître d'ouvrage

Kwartier” à Anvers. AREAL architecten ne réa-

Le maître d'ouvrage a demandé à AREAL

lise que 4 à 5 projets d'habitation pour particu-

architecten de réaliser une habitation dans

liers par an. Cette équipe réalise surtout des

le centre de la ville pour une famille avec

centres d'habitation et de soins, des écoles,

trois enfants. Cette famille ne trouvait pas

des logements sociaux et des constructions

important d'avoir un jardin très grand, car à

d'habitations groupées. Là l'équipe se fait fort

200 mètres à pied il y a un parc provincial,

du maintien d'une approche créative dans

le Vrijbroekpark. Le maître d'ouvrage a choisi

la limite des marges budgétaires contrai-

consciemment une parcelle plus petite et un


habitat densifié. Les architectes devaient se

typologie de la maison dite “bel-étage”. Le

demander comment il fallait organiser l'ha-

rez-de-chaussée commence par un carport

bitation dans ce contexte, comment cette

et une entrée couverte, et passe à un bureau

famille vivrait dans une maison mitoyenne

et une cuisine. Autour de la table, on cui-

dans le centre de la ville. Les architectes

sine, on mange, on parle et on bricole. La vie

devaient aussi éviter que le maître d'ouvrage

active de tous les jours prend donc une

devrait laisser la voiture familiale dans la rue.

position centrale au niveau 0. L'habitation en soi est placée au niveau 1, où les habitants

La façade a une largeur de 7,80 mètres. Chris

peuvent se retirer en toute tranquillité près du

Eeraerts: “C'est plus large qu'une maison mi-

feu ouvert ou devant la télé, en rapport avec

toyenne standard, ce qui permet de créer

une terrasse sur le toit au-dessus de la cui-

un autre plan. Or, dans cette ville il est seu-

sine. Cette approche est devenue l'idée de

lement permis de construire un garage si la

tout le plan.

façade a au moins une largeur de 8 mètres. L'Urbanisme manie cette norme pour éviter

Celui-ci a créé une surface habitable de pas

la répétition de porte-garage, porte-garage

moins de 370 m2, ce qui n'est pas peu pour un

dans l'aspect de la rue.” Afin de répondre

contexte urbain. L'abaissement des charges

aux questions du maître d'ouvrage tout en

- le poids - de l'habitation devait cependant

tenant compte de la réglementation spécifique,

être limitée, car la parcelle se trouvait sur un

l'organisation du programme devait s'écarter

terrain instable et marécageux. Enfoncer des

du type standard.

pieux ne paraissait pas être une option vu les habitations avoisinantes. Les architectes

PLAN

30

La solution par l'architecte:

ont donc fait appliquer une sorte de “sou-

une maison contemporaine dite “bel-étage”

lagement de terre”. D'abord on a déblayé

Le choix des architectes est tombé sur la

2 mètres de la couche supérieure la plus


faible. La maison à bâtir plus la terre dé-

chambre des parents avec salle de bains,

blayée serait en effet une charge trop grande

le séjour et un débarras. Au niveau +2 sont

pour une construction stable. Dans le puits

installées les chambres des enfants et une

de fondation libéré on a versé ensuite des

grande salle de bains.

granulats très légers d'argile, et là-dessus on a coulé une dalle en béton et on y a construit

Les trois étages sont reliés entre eux par des

l'habitation.

escaliers, la spatialité et la lumière zénithale qui entre du haut pour arriver jusqu'au hall

Programme et lay-out

d'entrée en bas. Une sorte de trajet a été

AREAL architecten a appliqué un pro-

créé à travers l'habitation. D'abord il y a un

gramme assez classique à une maison

escalier “public” vers le +1. Puis un escalier

mitoyenne, avec cette différence qu'en bas on a

tournant “privé” court de la zone privée de

intégré également un carport, un bureau et un

l'habitation vers les chambres à coucher des

espace pour cuisiner et manger. Par ce fait,

enfants. Chris Eeraerts: “Nous avons explici-

les autres espaces sont glissés plus vers le

tement choisi de ne pas exposer directement

haut de sorte que cette habitation est consti-

aux regards des visiteurs tous ces escaliers.

tuée de trois niveaux. La façade avant de la

L'habitation ne devait aucunement devenir un

maison est orientée au sud. Le niveau 0 est

espace de musée. En haut c'est le domaine

la zone animée. Au niveau +1 se trouvent la

du maître d'ouvrage et des enfants, les invités


2 2

3

1

1

4

1

niveau 0 1.entrée 2.salle à manger 3.cuisine 4.bureau 5.carport 6.débarras

niveau 2 1.chambre enfant 2.salle de bains 3.vide

3

5

5

6

niveau 1 1.living 2.terrasse 3.chambre parents 5.salle de bains 6.débarras

1

6

2

3

1

n'y viennent pas. À partir de ce raisonnement

frage en béton a été fabriqué comme un

planchers en chêne. Le bois est répété dans

nous avons introduit dans l'habitation une

meuble sur mesure à onglet, qui est démoli

les parois des armoires et les autres éléments

certaine micro-urbanisation modeste: une

après le coulement du béton pour garder le

sur mesure.

distinction entre l'espace public et l'espace

plafond.

privé. À partir d'une cage d'escalier on voit

Vision sur l'architecture

aussi l'autre, comme il y a aussi souvent des

Aussi la brique de parement à l'extérieur est

L'architecture est pour AREAL architecten

échappées dans le tissu urbain.”

continuée et maintenue visible sur les murs

une combinaison d'écouter et de chercher.

intérieurs. Il s'agit de briques qui sont trem-

Chris Eeraerts: “Nous cherchons une réponse

La lumière entre dans l'habitation à travers

pées dans un bain de peinture à badigeon de

correcte à un problème, nous ne recherchons

un lanterneau dans le toit. Elle pénètre via la

couleur blanche, maçonnées et jointoyées, et

pas la “bombe” dans le quartier. “La réponse

cage d'escalier par l'escalier tournant et via

ensuite le couvre-joint est étalé par-dessus

correcte” peut être n'importe quoi: un plan

un sol en verre dans le hall d'entrée. De cette

les briques. Cette méthode donne une texture

original, un usage impropre de matériaux,

façon l'éclairage zénithale passe au maxi-

matte ce qui aboutit à un effet très massif de

un programme impropre, … Faire les choix

mum dans toute la maison. La cage d'escalier

la maçonnerie tant à l'intérieur qu'à l'extérieur.

corrects signifie travailler beaucoup à la

occupe ainsi une position très centrale dans

Les fenêtres coulissantes dans les chambres

sueur de son front, et de temps à autre aussi

l'habitation.

et la salle de bains sont exécutées en alu-

attendre pour laisser mûrir une idée.” L'asso-

minium thermiquement interrompu. En posi-

cié Thomas Cols ajoute: “C'est une quête de

Matériaux

tion ouverte elles glissent devant la façade.

l'équilibre. À base d'une question et d'un site

Dans ce projet on a souvent fait usage de

Les portes pivotantes et les parties fixes

nous développons une vision plus large, liée

matériaux apparents. Les plafonds en béton

adjacentes des fenêtres du hall d'entrée, de

au contexte. Tout peut y être confronté: elle

apparent déterminent l'atmosphère dans la

la cuisine et du séjour sont réalisées en acier.

donne un certain cadre pour faire des choix en fonction de la demande et de la qualité de

maison. Dans le séjour une largeur de pas moins de 7,80 mètres a été enjambée d'un

Quant aux sols, on a alternativement fait

logement, et en fonction du contexte urbanis-

plafond à solives en béton. Pour cela le cof-

usage de marbre turc (Emperador grey) et de

tique, paysager et architectural.” photos: Hendrik Biegs

AREAL ARCHITECTEN CVBA Albert Claudestraat 12 / 014 | 2018 Antwerpen t +32 (0)3 455 38 99 info@arealarchitecten.be www.arealarchitecten.eu

PLAN

32


ZEYDON EPOXY POOLS MADE IN BELGIUM

PISCINES MONOBLOC EN EPOXY Des piscines isolées à double parois qui sont très économes en énergie. Elles on un modèle moderne, bien réfléchi et avec de nombreux avantages. PISCINES BETON EN EPOXY Des piscines en béton à finition èpoxy sur mesure du client. Disponible en exécution skimmer, infinity ou débordement.

WWW.ZEYDON.BE POUR PLUS D’INFORMATIONS : 0478 55 00 09 (DAVID) I 0478 28 83 23 (BEN) HOGE MAUW 170 I 2370 ARENDONK I INFO@ZEYDON.BE I WWW.ZEYDON.BE


BOGDAN & VAN BROECK Leo Van Broeck (°23/08/1958, Anvers) Formation: 1981 Diplôme Ingénieur Architecte, KU Leuven Travail: 2013-ce jour Président de la Fédération Royale des Sociétés d'Architectes de Belgique – FAB, Bruxelles 2007-ce jour Fondateur et gérant de “BOGDAN & VAN BROECK”, Bruxelles 2002-2007 Membre du Comité de Conseil pour l'Art dans l'Espace Publique & le Comité d'Urbanisme, Louvain 1999-2001 Etude de faisabilité et création de VAi (Institut Flamand pour l'Architecture) en charge du Ministre de la Culture [avec Koen Van Synghel] 1995-ce jour Professeur Conception architecturale & urbaine, KU Leuven, ASRO, Louvain 1997-2003 Fondateur et président de l’Association Ville & Architecture, Louvain 1985-1998 Fondateur de Leo Van Broeck Architects, Van Broeck & Meuwissen ir.architecten, VBMarchitecten, Louvain Oana Bogdan (°09/12/1979, Sighisoara, Roumanie) Formation: 2013-ce jour Executive MBA, Vlerick Business School, Bruxelles 2003 Diplôme Architecte, Université d'Architecture et Urbanisme “Ion Mincu”, Bucarest, Roumanie 2002 Diplôme Architecte, Hoger Instituut voor Architectuurwetenschappen Henry van de Velde, Anvers Travail: 2013-ce jour Membre de la Commission Royale des Monuments et des Sites de la Région 2007-2012 Membre de la Commission d'évaluation de l'Architecture et de l'Esthétique du Gouvernement flamand, Bruxelles 2007-ce jour Fondateur et gérant de “BOGDAN & VAN BROECK”, Bruxelles 2004-2011 Professeur invité, KU Leuven, ASRO, Louvain 2004-2007 Fondateur BLU-net (building landscapes and urbanism network), Barcelona, Espagne

ARCHITECTURE COMME CHANGEMENT DE MENTALITÉ

PLAN

34

Le bureau bruxellois BOGDAN & VAN BROECK

bureaux, écoles, édifices culturels, etc. Il y a

est une équipe multiculturelle et multidiscipli-

7 ans BOGDAN & VAN BROECK a construit

naire qui se compose des deux associés et

leur toute dernière habitation unifamiliale

13 collaborateurs. L'équipe part de la problé-

traditionnelle implantée en mode isolé. Ça a

matique de l'environnement au niveau global

une raison, dit Leo Van Broeck. “Lotir est un

et s'inquiète surtout du manque d'espace

acte presque criminel: il n'y a plus d'espace

ouvert. Le bureau est convaincu que la concep-

ouvert. Quant à l'utilisation d'espace, la Bel-

tion d'espaces urbains attrayants, densifiés

gique est un drame écologique. La ques-

et qualitatifs est le catalyseur pour un chan-

tion-clé n'est plus si l'architecture est belle

gement de mentalité au niveau de la surface

ou innovatrice, la question est comment nous

dont les gens croient avoir besoin pour mener

pouvons restreindre l'utilisation d'espace ex-

une vie remplie de sens. L'équipe estime que

cessive et dispersée. La qualité de notre ha-

nous devons commencer à utiliser l'espace

bitat disparaît entièrement. Nous nous retrou-

d'une autre façon et que nous devons réduire

vons tous coincés dans des embouteillages

notre empreinte du pied par moyen de solu-

pendant des heures. Bruxelles, par exemple,

tions créatives, attrayantes et durables. Leur

double chaque jour ouvrable comme un

portfolio comprend des projets d'habitations,

poumon: près d'un million de personnes s'y


ajoutent, la mobilité se bloque car trop peu de

urbain de haute qualité pour le logement

ils se sont réunis encore une fois et tout se

gens habitent là où ils travaillent.”

mixte. La demande du maître d'ouvrage por-

plaçait merveilleusement dans le cadre ur-

tait donc sur le développement de la friche

bain, “verdoyé” par le paysagement de Mi-

Les projets de BOGDAN & VAN BROECK

industrielle, la densification du site industriel

chel Desvigne. Les quatre cubes de BOG-

visent la densification, l'urbanisation et le

abandonné “Kanaal” avec des dizaines d'ha-

DAN & VAN BROECK sont des constructions

recyclage de friches industrielles abandon-

bitations, magasins, équipements, un musée

neuves, chacun avec un certain nombre

nées. Nous faisons un zoom sur le projet

etc. À cette fin Vervoordt r.e. a sélectionné et

d'habitations unifamiliales avec un système

KANAAL à Wijnegem.

visité une dizaine de bureaux d'architectes.

remarquable de fenêtres et de mezzanines

Finalement trois ont été retenus, dont cha-

ou loggias, et deux ateliers et le garage sou-

La demande du maître d'ouvrage

cun devait remplir une propre partie du site:

terrain. Les cubes d'habitation devaient offrir

Le maître d'ouvrage est le promoteur résiden-

Stéphane Beel (Silos et Tour), Coussée & Goris

une haute qualité de logement et de vie, mais

tiel Vervoordt r.e., une division de la compa-

(Dépôts) et BOGDAN & VAN BROECK (cubes,

ce dans une typologie densifiée, enchaînée

gnie Axel Vervoordt Company, sous la direc-

atelier, parkings souterrains, Foundation).

et entassée au lieu d'une construction sur

tion de Dick Vervoordt. En 1998 Axel Vervoordt

Vervoordt r.e. a invité deux représentants de

un lotissement ou une maison isolée sur une

a acheté le site industriel impressionnant

chaque bureau d'architectes, des respon-

grande parcelle. Les unités jouissent de vues

de la genièvrerie Louis Meeùs situé le long

sables pour les techniques et la stabilité et

et “échappées” vers les bâtiments existants,

du canal Albert, juste à côté de Wijnegem.

l'urbaniste Jens Aerts du masterplan pour

les silos, l'eau, les places et l'espace vert.

Le site “Kanaal” était un terrain industriel non

passer un week-end prolongé au château de

L'idée fondamentale de la conception cubes

pollué avec des accroches architecturales

's Gravenwezel afin de participer à une

devenait “chambres avec vue”, l'architecture

historiques et puissantes, telles que des si-

séance de conception. Outre le logement, il

comme fenêtre sur le monde.

los et entrepôts énormes. Au début seuls les

avait prévu du matériel de dessin, une table

bureaux de Vervoordt et le stockage d'anti-

de découpe pour les maquettes, etc. Après

La solution par l'architecte:

quités y étaient organisés, mais peu à peu la

trois jours on est sorti avec un concept com-

3D Tetris avec loggias

rêve de la famille Vervoordt a mûri pour relier

mun. Chaque participant a élaboré sa “par-

La grande difficulté pour BOGDAN & VAN

le passé industriel à un nouveau complexe

tie” pendant les six mois qui suivaient. Puis

BROECK était de trouver un équilibre pour

PLAN

36


tous les paramètres qui s'appliquent sur le site

de jeu. Chaque unité d'habitation a au moins

complexe “Kanaal” avec ses hauts bâtiments

deux et le plus souvent trois façades, et deux

tout en réalisant le concept de “chambres

niveaux. Aucune unité d'habitation n'est iden-

avec vue”. Leo Van Broeck explique: “Chaque

tique. Les habitations sont toutes bien implé-

Cube a quatre côtés et chaque habitation est

mentées comme les pièces du jeu Tetris en

“plan libre” en ce qui concerne l'aménage-

3D. Une fois terminée, chaque Cube forme

ment de l'intérieur. Nous avons déployé les

un bloc orthogonal parfait et tous les équipe-

cubes et nous avons étudié les avantages et

ments se trouvent sur un ensemble de murs

désavantages de chaque façade. Qui a une

portants et puits de conduites qui sont par-

vue sur quoi? Quelle partie de la façade peut

faitement superposés. Ainsi les cubes consti-

voir entre deux autres cubes le canal Albert?

tuent des maisons tridimensionnelles enchaî-

Quelles zones ont toujours le soleil / parfois

nées et entassées qui peuvent se mesurer à

du soleil / jamais du soleil? Où sont les pro-

la concurrence des grands frères avec leur

blèmes potentiels de vie privée entre les vues

charme industriel - les silos et entrepôts -

réciproques? Quelle est la relation avec le

grâce à leur qualité intrinsèque. Cette qualité

jardin? À base de tous ces paramètres nous

provient d'un dialogue avec le lieu - la vue,

avons fait une matrice: où pouvons-nous

la qualité d'habitation et la vie privée - et un

poser les fenêtres du séjour et où les grands

nouveau type non traditionnel d'habitation.”

duplex? Car il y avait encore d'autres règles

Aucune habitation des cubes n'a de terrasse,


mais toutes les habitations donnent sur un

performance acoustique. Ainsi les habitants

d'enfants et n'est pas totalement au service

des grands jardins intermédiaires quand la

peuvent également dans la semaine de tra-

de l'homme. Posons-nous des questions sur

fenêtre coulissante haute de 6 mètres de la

vail dormir tard, même quand la carrosserie

nous-mêmes: nous sommes un vrai fléau

loggia est ouverte. Cette loggia ou mezza-

commence le travail.

pour notre planète et je pense que nous commençons à nous en rendre compte. Tout le

nine qui est prévue dans chaque habitation des cubes est la “chambre avec vue” et est

L'extérieur des cubes est/sera exécuté en

discours sur le CO2 et le climat est aussi dan-

accessible depuis toute l'habitation. C'est un

briques chaulées. Pour l'aménagement des

gereux, car ainsi nous perdons de vue notre

hybride, une chambre extérieure/jardin inté-

maisons entassées il y a pas mal de possibili-

utilisation de l'espace, et, quand toute la pla-

rieur, qui offre tout ce que cherche un maître

tés, sur mesure du client.

nète est construite de façon “climatiquement

d'ouvrage traditionnel dans sa maison sur un

neutre”, il n'y aura plus de planète.” Du reste,

lotissement, comme la paix, la vie privée et

Vision sur l'architecture

le bureau raisonne fort partant d'un point de

les espaces verts.

BOGDAN & VAN BROECK choisissent d'ha-

vue urbanistique. Leo Van Broeck: “Il faut re-

biter en milieu urbain avec une haute densité

garder la pertinence urbanistique et sociale:

BOGDAN & VAN BROECK ont conçu les ate-

et avec la proximité de fonctions mélangées.

quelle est la qualité d'habitation, qu'est-ce

liers de Vervoordt comme un mur haut entre

En même temps, ils veulent éviter des unités

qu'il y a dans les environs à vivre, quels sont

une carrosserie et les cubes, comme une

d'habitation monofonctionnelles. Les projets

les problèmes à résoudre, la vie privée, la

séparation entre industrie et habitation. Le

d'habitation doivent également contenir un

vue…? Ainsi naît l'architecture. L'architecture

mur permet que depuis les cubes d'habita-

mélange de concepts plutôt chers et d'autres

n'est pas une sauce esthétique que l'on colle

tion il n'y a qu'une vue sur les toits verts, les

à meilleur prix sans qu'il y ait de contrastes

à un plan arbitraire. Quel style voulez-vous:

espaces verts et, entre les autres cubes, le

trop grands. Leo Van Broeck: “Notre vision

fermette, style provençal ou moderne, et dans

canal Albert. Toutes les façades et fenêtres

est: essaie de ne plus avoir une idée anthro-

ce dernier cas, quel type moderne? Ce n'est

sont également calculées sur une haute

pocentrique. Le monde n'est pas notre jardin

pas comme ça que ça fonctionne.” photos: Hendrik Biegs

BOGDAN & VAN BROECK bvba Quai au Foin 55 | 1000 Bruxelles t +32 (0)2 609 00 65 office@bogdanvanbroeck.com | www.bogdanvanbroeck.com

PLAN

38


Nous vous proposons la possibilité d’offrir une étude professionelle en 3D pour vos clients. Contactez nos spécialistes pour toutes questions et possibilités.

Felix Roggemanskaai 7b • 1501 Buizingen www.carbomat.be • lighting@carbomat.be 02/306.72.17


BULK architecten Associés: Johan Peeters, Koen Van Bockstal, Tom Vermeylen Collaborateurs: Lise De Pauw, Eric Henrist, Pieter Lambrechts, Jasper Ponjee, Pieter Jan Van Loock, Annick Verhaegen, Lore Verrecht, Tom Verstraeten, Fien Wauters. BULK architecten est le bureau anversois des trois associés Koen Van Bockstal, Johan Peeters, Tom Vermeylen et leurs neuf collaborateurs. Le bureau est polyvalent et orienté vers la conception, sans spécialisations mais avec des intérêts divergents, de l'intérieur aux habitations, théâtres, décors et bâtiments publics. BULK architecten conquière son chemin vers une réalisation pleine Koen Van Bockstal, Johan Peeters, Tom Vermeylen

de succès “en faisant de chaque problème une solution”. Il s'appuie pour cela sur l'innovation et l'enquête en combinaison avec l'expérience. L'équipe travaille sur différentes pistes dont trois donnent la plus grande satisfaction professionnelle. La première piste consiste en des habitations urbaines et comme exemple nous pouvons apprécier une réalisation pour AG Vespa de la Kroonstraat à Anvers, où BULK architecten a "densifié" une habitation en deux habitations qui tournent l'une autour de l'autre. Un exemple de la deuxième piste, avec une fonction sociale, est une maison de jeunes à Grimbergen. Celle-ci représente une expertise totalement différente: c'est un édifice “résistant au vandalisme”, un bâtiment robuste sur une localisation retirée. La troisième piste combine les deux antérieures, avec comme exemple une salle de fêtes municipale Kasko sous le talus ferroviaire historique à hauteur du pont Plantin-Moretusbrug à Anvers avec une capacité de 900 visiteurs.

ARCHITECTURE COMME ESTHÉTIQUE À PROBLÈMES La mission du maître d'ouvrage

une question qui incitait à une enquête. Les

Le maître d'ouvrage de cette habitation est

clients apportaient des références qui sui-

une famille avec beaucoup de connaissances

vaient parallèlement certaines fascinations de

spécialisées sur l'architecture et l'habitation.

BULK, comme l'œuvre de Juliaan Lampens,

Ce ne sont pas de débutants, mais des

un architecte qui a construit dans les années

personnes avec des enfants qui ont déjà

soixante un certain nombre d'habitations très

habité, qui savent ce qu'ils apprécient dans

radicales.

une maison et qui étaient conscients de tout

PLAN

40

ce dont ils devaient se passer dans leur mai-

Cette demande s'est vue croisée par diffé-

son deux façades conviviale du XIXe siècle.

rents problèmes et difficultés. Un premier

Ils voulaient voir interprétée cette habitation

obstacle était le terrain très mauvais et conta-

existante en un nouveau milieu d'habitation,

miné de la parcelle. Une habitation voisine

où il fallait également intégrer un espace pour

était construite sur des voûtes maçonnées

la pratique. Le maître d'ouvrage s'est dirigé à

par les voisins eux-mêmes d'une profondeur

BULK architecten avec une question assez

de 4,5 mètres. Il était donc nécessaire d'exé-

abstraite qui traitait plutôt l'habitation en soi

cuter d'abord encore quelques interventions

que le type spécifique d'habitation. C'était

urgentes pour éviter que beaucoup d'argent


disparaîtrait dans le terrain et le fondement.

descendez, où vous pouvez bifurquer vers

En plus, l'habitation devait être conçue en

l'espace de la pratique - qui se situe donc par-

découpage parce que c'est tout un boulot

tiellement au-dessous du sol - ou monter pour

pour organiser tous les niveaux et fonctions

arriver à la salle à manger. Celle-ci monte un

de l'habitation dans le découpage. Cette

demi-niveau vers la cuisine, qui monte à son

habitation a maintenant quatre étages car

tour un demi-niveau. Là il y a encore un esca-

BULK réussissait à héberger deux niveaux

lier vers les chambres à coucher. La maison se

dans “le toit créatif”. Pour finir, l'orientation

compose de deux niveaux avec un toit, mais il

de l'habitation existante n'était pas favorable:

y a encore deux niveaux dans le toit lui-même.”

le matin il y avait seulement du soleil dans la

Par l'expérience dès l'extérieur, cette habitation

cuisine (façade arrière à l'est), le soir seule-

s'inscrit ainsi dans l'environnement. Or, à l'inté-

ment dans le séjour (façade avant à l'ouest).

rieur on ressent l'habitation gigantesque, bien qu'elle soit compacte. Il y a des connexions

La solution par l'architecte:

extrêmement bonnes entre les espaces, des

un découpage créatif

échappées d'un espace à l'autre avec des

BULK a conçu une solution créative pour conci-

surprises presque filmiques. Il y a maintenant

lier le programme du maître d'ouvrage avec “les

aussi de la lumière en abondance. “Grâce à la

prescriptions flamandes ennuyeuses” de deux

figure de l'escalier nous avons créé un espace

étages et un toit. L'architecte Koen Van Bockstal

à double exposition: le soleil brille à travers le

explique: “Le truc chez cette habitation est que

niveau d'habitation étagé. Là-dessus se trouve

d'abord il faut descendre pour ensuite monter

le niveau des chambres à coucher.”

de nouveau. Le routing dans l'habitation est

PLAN

42

pris comme une sorte de “rampe de planche

Matériaux bruts et raffinés

à roulettes” suivie d'un escalier doux. Vous pé-

BULK a donné aux habitants “une expérience

nétrez dans l'habitation par l'entrée et puis vous

de spatialisation au lieu d'une vie en glos-


syness”. La valeur d'expérience de l'espace

tique et respire une atmosphère conviviale,

est “down to earth”, ce qui est accentué par

tout comme les petites briques rouges et les

l'emploi de matériaux. Cela commence déjà

panneaux contreplaqués. Des tôles ondulées

avec l'entrée, où un sol coulé est combiné

ont été utilisées comme couverture de toit et

avec une rampe en acier et des marches

la façade a des linteaux en béton de pare-

en acier (encore à laquer en blanc). Le hall

ment. Les fenêtres sont exécutées en oregon,

d'entrée a une double largeur et est spacieux

parfois laquées et parfois pas. Koen Van

permettant l'accès facile aux fauteuils rou-

Bockstal: “Ce qui est amusant est que nous

lants pour qui s'introduit dans la pratique. Les

alternons des choses chic et chères avec des

plafonds sont faits de béton coffré lisse. Ce

autres très bon marché, ce qui procure une

matériau a une qualité non seulement acous-

certaine détente. Regardez le mobilier de la

tique, mais également tectonique, parce que

cuisine: ce sont de petites armoires et portes

vous voyez littéralement encore le coffrage

bon marché d'Ikea sur lesquelles nous avons

de planches. L'aspect brutal de la technique

posé un plan de travail fait sur mesure. Nous

de construction visible est en même temps

avons alésé les trous pour les poignées avec

particulièrement esthétique, car avec l'éclai-

un foret-cloche. Dans les trous nous avons

rage adéquat le coffrage de béton a une belle

mis des poignées afin d'éviter que les portes

structure, presque comme du velours. Aussi

deviennent sales. À vrai dire, ces poignées

la maçonnerie visible a une qualité acous-

sont des passages de câbles en plastique


04 07

03

05

01.entrée 02. espace pour la pratique 03. salle d'attente

05. débarras 06. escalier 07. salle à manger 08. cuisine 09. living

12 10

01

06

10

11

02

04. sanitair 05. débarras/débarras de vélos 06. escalier

10

10. chambre 11. salle de bains 12. hall de nuit

10 07

08

05

06

13

09

10

10. chambre 13. débarras

de 4 euros la pièce. Les habitants disposent

Van Bockstal: “Entretemps nous construisons

l'esprit darwinistique dans notre pratique

maintenant d'une cuisine sur mesure de

déjà depuis plus de 10 ans et nous réfléchis-

d'architecture. Construire est une évolution,

seulement 3.000 euros, qui semble venir de

sons également sur la tectonique. Ça veut

une sélection naturelle de bonnes idées. Par

l'Italie.”

dire que l'on peut voir comment un bâtiment

conséquent, cela ne nous dérange pas de

est construit, que la structure est mise à nu.

refaire certaines choses. Si on doit repartir

Vision sur l'architecture

Un bâtiment n'est pas une machine léchée,

de zéro à chaque fois et on se cramponne

La manière de laquelle BULK architecten

couverte d'un plâtrage lisse. Au contraire,

à être nouveau, on ne peut jamais se corri-

regarde l'architecture comprend des sous-

vous rencontrez encore, plus ou moins,

ger. Non, il faut continuer à construire. Dans

aspects. Un premier sous-aspect est le fait

les traces de la construction. Pensez au

nos bâtiments il y a donc des éléments que

que BULK architecten veut construire des

brutalisme des années '60: ces bâtiments

nous faisons à nouveau, mais avec une amé-

bâtiments empathiques, sans que le but

montraient presque tout. Notre vision est

lioration de la qualité. En même temps il y

et le moyen se confondent. Le but là de

que les bâtiments doivent être empathiques,

a de l'innovation dans tous nos bâtiments

l'architecture est le logement de personnes

mais qu'en même temps ils doivent défier les

avec des éléments que nous n'avons encore

plutôt que la publication en des magazines

gens. Le “confort” est sous ce rapport une

jamais faits. Cet équilibre est environ 90

et livres. BULK architecten veut étudier et

notion niaise, parce qu'il amène à des choix

contre 10, car il faut rester conscient des prix.

réfléchir sur ce qui est la valeur de vie et

qui sont les premiers à tomber en panne,

Cet équilibre entre l'expérience et la tradition

d'expérience des bâtiments qu'il invente.

comme la domotique, un certain robinet ou

est très difficile mais important, car nous

C'est une vision externe, où l'architecte doit

lavabo. L'expérience est la vision la plus

ne voulons pas nous transformer en une

s'absorber dans ces valeurs. Un deuxième

importante de notre bureau et c'est pourquoi

usine qui fabrique chaque fois le même

sous-aspect de la vision est interne. Koen

nous nous appelons BULK: nous apprécions

bâtiment.” photos: Hendrik Biegs

BULK architecten Belpairestraat 85 | 2600 Berchem t +32 (0)3 233 68 95 | f +32 (0)3 233 68 96 info@bulkarchitecten.be | www.bulkarchitecten.be

PLAN

44


NOUVELLES FORMES DE CHALEUR PAR RAYONNEMENT NOUVELLES FORMES DE CHALEUR PAR RAYONNEMENT La chaleur par rayonnement est l’un chaleur qui parinfluencent rayonnement est l’un desLafacteurs le plus le des facteurs qui influencent le plus le confort d’une maison. Cette chaleur confort d’une maison. Cette chaleur infrarouge naturelle réchauffe vraiinfrarouge naturelle réchauffe vraiment le corps sans que la tempérament le corps sans que la température ambiante soit très élevée. C’est ture ambiante soitsitrès élevée. C’est pourquoi elle est agréable. La pourquoi elle est si agréable. diffusion verticale de la chaleur estLa diffusion verticale de la chaleur est beaucoup plus uniforme, ce qui beaucoup plus uniforme, ce qui prévient l’impression de froid au prévient l’impression de froid au niveau des pieds. Le salon devient à niveau des pieds. Le salon devient à nouveau un lieu de convivialité. nouveau un lieu de convivialité.

En outre, la chaleur par rayonnement En outre,unla climat chaleurintérieur par rayonnement favorise sain. En favorise En effet, l’airunestclimat moinsintérieur sec, la sain. dispereffet, l’air est moins sec, la dispersion de la poussière est faible et la sion de la sanguine poussière de estlafaible la circulation peauetest circulation sanguine de la peau est meilleure. De nombreuses personnes meilleure. De de nombreuses personnes qui souffrent fatigue chronique, quiproblèmes souffrentde detension fatigueartérielle chronique, de et de problèmes de tension artérielle et d’allergies de voies respiratoires d’allergies de voies respiratoires affirment qu’elles vivent plus conaffirment qu’elles vivent plus confortablement et consomment moins fortablement et consomment moins de médicaments. de médicaments.

La chaleur par rayonnement est La chaleur parassociée rayonnement est principalement aux poêles principalement associée auxpoêles poêlesen de masse en stéatite et aux de masse en stéatite et aux en faïence. Aujourd’hui, les poêles nouvelles faïence. Aujourd’hui, les nouvelles possibilités de produire de la chaleur possibilités de produire la chaleur par rayonnement sontdeparticulièrepar rayonnement sont particulièrement intéressantes d’un point de vue ment intéressantes point vue esthétique. Citons d’un surtout lesdepoêles esthétique. Citons surtout les poêles encastrés très performants avec encastrés très performants avec accumulation de la chaleur et les accumulation de la chaleur et les poêles de masse en stéatite aux poêles de masse en stéatite aux formes et couleurs uniques. formes et couleurs uniques.

La Lachaleur chaleurexcédentaire excédentaire estestaccumulée accumuléedans dansune une masse céramique dontonon masse céramique dont peut choisir formeetetlele peut choisir la la forme revêtement. revêtement. Foyer encastré Hoxter Haka 89/45avec avecune unemasse massecéramique céramique modulaire modulaire KMS KMS d’Ortner Foyer encastré Hoxter Haka 89/45 d’Ortner et et un un revêtement revêtementen enpierre pierrenaturelle. naturelle.

La chaleur est accumulée La chaleur est accumulée dans la masse en stéatite dans stéatite dont la onmasse peut en choisir la dont on peut choisir structure, la forme et lala structure, la forme et la couleur. couleur. Poêle de masse en pierre stéatite Tulikivi Valkia avec finition ondulante “Aalto” et la possibilité de brûler du bois et des pellets. Poêle de masse en pierre stéatite Tulikivi Valkia avec finition ondulante “Aalto” et la possibilité de brûler du bois et des pellets.

Dutry & Co dispose d’un réseau proDutry & Co de dispose d’un professionnel plus de 75réseau revendeurs fessionnel plus 75 revendeurs spécialisésde dans lesde poêles, les foyers spécialisés dans les poêles, les foyers et les systèmes à base de biomasse. et les systèmes à base de biomasse.

Jagershoek 10, 8570 Vichte Jagershoek 10, 8570 Vichte Tél 056/77.60.90 Tél 056/44.42.94 056/77.60.90 Fax Fax 056/44.42.94 info@dutry.com - www.dutry.be info@dutry.com - www.dutry.be


BURO II & ARCHI+I BURO II & ARCHI + I a une histoire de longue durée. En 1979 Hendrik Vermoortel a constitué BURO II à Roeselare pendant qu'en 1983 ARCHI + I a été constitué par Philémon Wachtelaer. Les deux bureaux ont réalisé une multitude de projets qui faisaient sensation, mais à la longue ils sont arrivés à la conclusion qu'ensemble ils pouvaient avoir encore plus de valeur. Les bureaux se sont fusionnés en un bureau unifié où la complémentarité entre les employés, avec des spécialisations diversifiées, joue un rôle central. Depuis 2011 BURO II & ARCHI+I travaille avec un groupe solide de 120 collaborateurs, répartis sur les filiales établies à Bruxelles, Gand et Roeselare, à une architecture avec une vision. Travail: Projets de marchés publics, maisons de repos et de soins, bureaux et bâtiments industriels, écoles, centres sportifs, appartements, logements individuels. Spécialisations en: Hendrik Vermoortel

projet d'architecture et d'intérieur, planification spatiale et architecture paysagère, ingénierie, stabilité et techniques, coordination de chantier. Quelques projets hors classe: 2008 prix mondial d'architecture 'World Architecture Festival Barcelona' pour la construction du Guangzhou Baiyun International Conference Center à Guangzhou, Chine, un nouveau centre de congrès avec des hôtels de haute qualité avec une superficie totale de 210.000 m2. 2009 prix mondial d'architecture 'World Architecture Festival Barcelona' pour le resort écologique Mero Beach à Dominica non réalisé. 2007 'Gezondheidszorg Oostkust vzw Knokke', concours public: la construction d'un nouveau hôpital 'flottant” à Knokke-Heist. En construction. 2005 Administration communale Knokke-Heist, concours international: la construction d'un nouveau centre de congrès et casino à Knokke-Heist (en collaboration avec Steven Holl Architects, New York).

L'APPROCHE HOLISTIQUE CRÉE UN ESPACE UNIQUE BURO II & ARCHI+I se profile comme un

tégrante d'une conception totale pour le projet

bureau de conception multidisciplinaire qui

entier. Hendrik Vermoortel explique: “Mon rêve

réunit des différentes expertises suivant la

autrefois était d'avoir moi-même un atelier

conviction que 1+1 peut être égal à trois.

et de faire, comme à l'école St.-Lucas, des

Grâce à cette approche intégrée, toutes les

choses fantastiques avec un groupe impor-

disciplines impliquées recherchent ensemble

tant de professionels. Nous l'avons mainte-

le résultat le plus adéquat, qui doit garder un

nant. Notre technicité plus forte nous donne

équilibre entre la valeur du vécu, la valeur so-

beaucoup plus de possibilités.” Le rôle de

ciétale, la valeur technique et la valeur éco-

l'architecte est de plus en plus la réunion

nomique. Cette recherche est un processus,

de plusieurs disciplines dans une synthèse

un trajet où le point de départ est la demande

autour du projet.

du client, qui participe lui-même au proces-

©A

PLAN

46

sus. Lors de la recherche à un projet qui va

La mission du maître d'ouvrage

au-delà des attentes, il est fait appel aux

Hendrik Vermoortel a conçu ce logement

différentes disciplines nécessaires. Ainsi le

pour une famille de trois enfants. Vermoortel:

projet d'intérieur chez BURO II & ARCHI+I ne

“Dès son enfance le maître d'ouvrage a tou-

fonctionne pas isolément, mais fait partie in-

jours vécu dans une maison, conçue par


©B


©B

©B

©B

©A

l'architecte Arthur Degeyter. Il y a 30 ans nous

à l'ouest et une zone privée avec jardin et

avons aussi construit pour ses beaux-parents.

piscine à l'est. Le volume de construction ne

Chez cette famille la passion pour l'archi-

consiste qu'en un étage de plain-pied, mais

tecture est donc vraiment inscrite dans les

il y a un garage souterrain spacieux. Le

gènes. Par conséquent, le maître d'ouvrage

volume entier est inséré entre deux bords

savait très bien ce qu'il voulait. Un de ses

de béton horizontaux, l'un formant un socle

désirs était que l'architecture de la nouvelle

porteur qui se situe dans le jardin et l'autre

maison à construire devait “comprendre” le

constituant une délimitation du toit. Entre ces

terrain de la parcelle, qu'il connaissait très

bords de béton s'étendent soit les parois de

bien. Chaque fonction qui serait présente

verre soit les parois de bois afrormosia.

dans la maison devait également avoir une relation avec l'environnement. En plus, le

Le volume de construction a une triple

maître d'ouvrage voulait qu'il y ait suffisam-

organisation avec des espaces (enfants /

ment de vie privée, d'une part entre l'habita-

espaces de vie / parents) reliés entre eux

tion et la rue, d'autre part entre la partie des

et visibles dans les façades. Les différentes

parents et celle des enfants.”

parties sont associées aux espaces extérieurs spécifiques: le séjour nocturne au

PLAN

48

La solution de l'architecte: une ligne pure

patio introverti, les espaces de vie à la ter-

La conception a été fort déterminée par le site

rasse étirée, la cuisine au patio ouvert et la

ainsi que par les arbres et arbustes présents.

chambre à coucher principale à la terrasse

Ainsi l'habitation a été implantée comme

sud. Cette différentiation interne se prolonge

une 'poutre' impressionnante de 72 mètres

dans le jardin conçu par Buro Groen: un jar-

de longueur et de 6 mètres de largeur selon

din paisible plein de fleurs s'étend en face de

une orientation nord-sud, afin d'organiser le

la chambre des parents, un espace herbeux

terrain en une zone d'accès (plutôt publique)

ouvert, une aire de jeu verte et un verger


s'associent à l'espace de vie, et la saulaie

dans la cuisine et les salles de bains. Hendrik

jouxte les chambres à coucher des enfants.

Vermoortel: “En ce qui concerne les maté-

L'environnement de parc ouvert est bordé

riaux, tout est maintenu très pur afin d'obte-

d'une ceinture protectrice existante d'aulnes,

nir un résultat aussi intemporel que possible.

complétée d'une végétation typique de la

Le maître d'ouvrage, lui-même actif dans

région.

le monde de la construction, était ici aussi impliqué très étroitement. Il est important

Intérieur et architecture

d'être sur la même longueur d'onde. Notre

L'architecture, l'extérieur et l'intérieur font bon

département d'intérieur y répond fort. Les

ménage chez BURO II & ARCHI+I. Pour le

matériaux sont consciemment tenus sobres

bureau la relation intérieur-extérieur est très

car par la suite on y ajoute suffisamment. Il

importante. La simplicité des matériaux que

faut faire une espèce de support qui donne

nous trouvons dehors (béton et bois) est par

aux habitants des possibilités pour ajouter

exemple reflétée à l'intérieur dans une simpli-

eux-mêmes des éléments créatifs.”

cité comparable: un sol en pierre naturelle est

©B

alternée avec du parquet, dépendant de la

Grâce à la forme étirée de l'habitation, toutes

fonction de l'habitation. En plus, le blanc est

les fonctions d'habitation sont positionnées

la couleur beaucoup employée: sur les murs

de façon optimale dans le jardin, qui à son

et plafonds et pour les surfaces en Corian

tour fait quasiment partie intégrante de


l'architecture. Toutes les fonctions ont reçu de façon maximale de la distance et de l'espace sur cette parcelle. Très importantes dans ce projet sont les lignes de cheminement. De ce fait la perspective de profondeur est partout bien présente. Les “couloirs” sont eux-mêmes plutôt des espaces orientés au mouvement entre les fonctions de l'habitation. La clarté et la pureté sont ici primordiales, et chaque sentiment potentiel de claustrophobie disparaît grâce au caractère ouvert de l'habitation. Les patios, qui se situent au sein du volume de construction, s'ouvrent au jardin. Une fenêtre de coin à la cuisine peut être ouverte toute grande. Du patio à la cuisine, la terrasse de béton se transforme en un sentier de béton qui conduit vers la piscine et le pool house. L'extérieur est rentré et l'intérieur passe à l'extérieur. Pour paraphraser l'architecte Hendrik Vermoortel: une habitation très performante. Photos Kris Vandamme & Stijn Bollaert

BURO II & ARCHI+I Rue J. Jordaens 18a | 1000 Bruxelles t +32 (0)2 641 88 00 | f +32 (0)2 640 53 55 Hoogleedsesteenweg 415 | 8800 Roeselare t +32 (0)51 21 11 05 | f +32 (0)51 22 46 74 Bellevue 5 | 9050 Ledeberg (Gent) t +32 (0)9 210 17 10 | f +32 (0)9 210 17 19 info@b2ai.com | www.b2ai.com

PLAN

50


Matérialisez votre créativité. Choisissez le béton.

A

vec les les bétons bétons intérieurs intérieurs et et extérieurs extérieurs Concept, Concept, Betonal Betonal apporte apporte une une réponse réponse de de choix choix aux aux besoins besoins des des vec architectes et et des des maîtres maîtres d’ouvrage d’ouvrage en en matière matière d’originalité, d’originalité, de de pureté pureté et et de de durabilité. durabilité. Et Et de de quelle quelle architectes manière !! La La gamme gamme Concept, Concept, universellement universellement reconnue reconnue pour pour ses ses qualités, qualités, est est devenue devenue un un produit produit de de tout tout manière premier choix dans sa catégorie à l’échelle mondiale. premier choix dans sa catégorie à l’échelle mondiale. Aujourd’hui, Betonal Betonal lance lance une une nouvelle nouvelle gamme gamme de de “carrelage “carrelage en en béton béton brut”. brut”. Ce Ce carrelage carrelage présente présente un un aspect aspect industriel industriel Aujourd’hui, brut intemporel et s’avère particulièrement adapté pour les allées, les parkings, les terrasses, les sentiers et les cours. Le Le brut intemporel et s’avère particulièrement adapté pour les allées, les parkings, les terrasses, les sentiers et les cours. grand nombre de dimensions et d’épaisseurs disponibles, sans supplément, constitue un autre atout de cette gamme. grand nombre de dimensions et d’épaisseurs disponibles, sans supplément, constitue un autre atout de cette gamme.

www.betonal.be Concept ●● Haute Haute résistance résistance ●● Béton Béton lissé lissé ●● Couche Couche supérieure supérieure renforcée renforcée ●● Stabilité Stabilité et et fifinition nition supérieure supérieure ●● Prévention Prévention des des tâches tâches Concept


CAAN ARCHITECTEN Koen Heijse (°1972) Formation: 1990-1995 Architecture, Sint-Lucasinstituut, Gand 1995-1996 Cours Détails constructifs, Institut de formation Courtrai Travail: 2000-ce jour Cofondateur et gérant de CAAN architecten Roel Cocquyt (°1980) Formation: Roel Cocquyt, Koen Heijse

1998-2003 Ingénieur civil-architecte, Université de Gand 2003-2004 Élève libre Urbanisme, Université de Gand Travail: 2007-ce jour Collaborateur chez CAAN architecten 2010-ce jour Associé de CAAN architecten

ARCHITECTURE ÉLÉGANTE, ÉQUILIBRE ET ÉLABORATION DE DÉTAILS CAAN architecten est l'équipe des associés

culier et du monde des entreprises, mais pas

Koen Heijse et Roel Cocquyt et leurs 9 colla-

(encore) du secteur public.

borateurs. L'équipe a un style reconnaissable

PLAN

52

avec une élaboration raffinée, tant dans les

La mission du maître d'ouvrage

habitations unifamiliales que dans la construc-

Le maître d'ouvrage a demandé aux archi-

tion de logements groupés. Le bureau a sur-

tectes de créer une habitation et de réali-

tout attiré l'attention par le projet House H à

ser avec celle-ci une atmosphère privée sur

Baarle. Dès celui-ci la croissance a commen-

une parcelle qui est entièrement entourée

cé de manière plutôt automatique que pla-

de constructions. La parcelle se trouve tam-

nifiée. Entretemps CAAN architecten inscrit

ponnée derrière une rangée de maisons et

à son palmarès des dossiers plus grands

a une longue allée qui se trouve entre deux

de construction de logements groupés (50

parcelles construites. Le maître d'ouvrage

appartements à Gentbrugge, 23 unités près

est un père avec deux enfants. Il avait donc

de Portus Ganda) et des bureaux (projets à

besoin de trois chambres à coucher, mais

Deinze et Roeselare), outre la conception

pas plus. Le maître d'ouvrage voulait plutôt

d'intérieur et les habitations basse énergie. Le

investir dans une habitation ouverte, sans

bureau reçoit ses missions du secteur parti-

trop d'espaces séparés, mais avec un abri


de jardin intégré dans le volume et une

matin. La forme apporte en plus aussi des

grande cave.

échappées dans l'habitation, non seulement dans les jambes mais également entre elles.

Dû au caractère enclavé et à la forme spéci-

L'obstacle de la limite de 10 mètres est pris

fique, ce n'était pas une parcelle évidente. En

en le considérant comme un avantage. La

outre, l'administration urbanistique prescrivait

limite de 10 mètres de la parcelle est notam-

une bande sans constructions de 10 mètres

ment tracée par tous les cotés, ce qui résulte

par rapport à toutes les limites des parcelles.

en la forme de cette habitation. Ce choix a

Au début du processus de conception les

créé des tensions agréables, à savoir entre

architectes auraient été enclins à choisir des

les lignes droites et obliques qui s'alternent.

volumes rectangulaires, mais ils auraient

Puisque la forme de la parcelle a conduit à la

laissé perdre trop de zone de construction

forme de l'habitation, un problème est devenu

ici. Les architectes ont donc plutôt “tâté les

la solution.

limites de la zone de construction”. Le lay-out de l'habitation

PLAN

54

La solution par l'architecte: une habitation

C'est une habitation de plain-pied, avec cave

en forme de U et de parcelle

en dessous, mais sans étage. Dès l'allée en

La demande de vie privée a amené les archi-

pente l'habitant peut entrer dans le carport

tectes à choisir du mouvement dans le plan:

intégré, qui se situe entre l'abri de jardin et

une habitation en forme de U. En sécurité

l'entrée. Le carport ouvert fonctionne tant

dans la forme de U, où la vie privée est totale,

comme garage que comme entrée couverte

se trouve le jardin central. En même temps la

et espace extérieur. En même temps il y a un

U répond à l'orientation inférieure: la cuisine

escalier vers la grande cave, de laquelle il y a

donne maintenant - dès la connexion entre

aussi un accès vers la cuisine par un escalier.

les "jambes" de la U - sur l'est et le soleil du

Le volume est compris entre deux plateaux


identiques en forme de U en béton: celui du

se produisent des relations ouvertes et des

sol et celui du toit. Entre les plateaux il y a

champs de tension intéressants. La tranquil-

6 volumes. Ces volumes sont constituées

lité particulière que rayonne cette habitation

de 6 boxes en bois avec des fonctions

provient surtout des matériaux.

plus fermées. Dans le sens des aiguilles d'une montre, à commencer par l'entrée,

Emploi de matériaux

nous trouvons successivement les fonc-

Cinq des boxes mentionnés ci-dessus sont

tions suivantes: l'abri de jardin, l'escalier de

toujours tout autour réalisés en afrormosia

la cave et la toilette, la niche pour bureau

maintenu naturel. Un box - celui des chambres

et le vestiaire, la cuisine et la salle d'eau,

d'enfants et douche - est réalisé en noir à

la douche et les chambres pour les enfants, la

l'extérieur. La raison de cette réalisation est

chambre à coucher des parents. Ces boxes

qu'une quantité trop élevée de bois créerait

délimitent les zones plus ouvertes, à savoir

possiblement un effet de chalet, tandis qu'un

la zone d'entrée, la zone de vie, la zone de

sentiment de vacances était envisagé. Le

circulation et la zone de salle de bains. Une

noir accentue aussi quelque chose d'imma-

de ces zones est, par exemple, l'espace qui

tériel, et se tient au second plan par rapport

existe entre le coin-repas, le coin salon et la

à blanc. Grâce aux extérieurs des boxes en

terrasse (extérieure), ce qui fait estomper l'in-

bois, l'intérieur produit le même effet que les

térieur et l'extérieur. Entre tous ces espaces

murs extérieurs de bois de l'extérieur. Dans


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17

allée carport abri de jardin entrée de la cave entrée et vestiaire toilette bureau living terrasse du soir couvert cuisine buanderie terrasse du petit déjeuner chambre d'enfant douche chambre d'enfant salle de bains chambre des parents

13

17

16

15

14

11

4 10 12

4 5 6 2

8

3

7 9 1

cette habitation aucun mur n'est plâtré en

comme point final. De ce fait le jardin ne

la recherche continue d'un nouvel usage

blanc. La couleur blanche se présente seule-

commence pas là où se termine le verre mais

de matériaux. Nous n'inventons pas de

ment sur la paroi de l'armoire et sur les fronts

plus loin, et l'intérieur et l'extérieur se mêlent

matériaux, mais leur usage est à chaque

dans la cuisine, et à l'intérieur des boxes.

encore plus fort.”

fois logiquement raisonné pour élaborer de

À cause de la grande quantité de bois dans

Un élément de surprise est le douche.

nés à en aller différemment ou encore plus

la façade et les boxes et du coffrage de

À titre de contraste, elles sont entièrement

loin au lieu de répéter. Ce qui est également

planches des plafonds, un sol de parquet

réalisées en mosaïque de verre aux couleurs

typique à notre vision est que - surtout pour

devenait un choix de matériau embarras-

vives. C'est un élément qui perce la limitation

nos habitations unifamiliales - nous portons

sant. Au lieu de cela, on a posé sur tout le

consciente de matériaux et la forte cohérence

beaucoup d'attention à l'aspect pratique

rez-de-chaussée - sauf dans les douches

dans le plan.

d'un logement. Le logement doit bien sûr

nouveaux détails. Nous sommes plutôt incli-

aussi répondre aux exigences du maître

- du granito coulé sur place avec des fragments de pierre assez grands. L'endurcisse-

Vision sur l'architecture

d'ouvrage, c'est pourquoi nous écoutons

ment extérieur en cailloux correspond belle-

L'architecture de CAAN architecten s'oriente

celui-ci très attentivement pour savoir com-

ment au sol de granito et était aussi facile

sur les détails raffinés et l'élégance, avec

ment il veut habiter.”

à poser à la même hauteur que le sol de

beaucoup d'attention pour l'équilibre et les

l'intérieur. Au sein du champ avec les cail-

proportions. “À partir des volumes choisis

En outre, CAAN architecten prête beaucoup

loux dans le jardin intérieur on a coulé une

une recherche à la solution la plus élégante

d'attention à la manière de laquelle les es-

terrasse en béton.

et subtile se produit. En effet, nous voulons

paces passent l'un à l'autre - sans vouloir

faire de chaque projet un projet unique”,

créer un grand espace - et aux échappées

En plus, on a employé beaucoup de verre,

affirment les architectes. Cela est déjà par-

entre les espaces entre eux. L'emploi de

avec l'objectif de “ne pas être présent”. Les

tiellement le cas par la demande du maître

matériaux est consciemment maintenu très

profilés sont intégrés où c'était possible. Le

d'ouvrage et la parcelle, mais avec nos

limité et le verre est un matériau qu'ils em-

verre ne se situe en fait pas à l'extrémité de

caractéristiques de style et notre expérience

ploient beaucoup. Quant à la construction

l'habitation. "Nous considérons les bords des

nous voulons encore davantage en faire un

de logements groupés, CAAN architecten

bandes en béton des auvents et supports

projet unique. Le point unique se situe dans

cherche à atteindre également l'élégance. Photos: Thomas de Bruyne

CAAN ARCHITECTEN BVBA Krijgslaan 38 | 9000 Gent t +32 (0)9 233 18 22 | f +32 (0)9 233 18 25 architecten@caan.be | www.caan.be

PLAN

56


Jamais un garage n’a été aussi accessible.

MONTE-VOITURES DE RDL

SYSTÈMES DE PARKING POUR VOITURES ET SYSTÈMES D’ASCENSEUR

Les ingénieurs de RDL ont conçu tout spécialement pour les habitations et les immeubles à appartements possédant des garages communs et une surface d’entrée limitée, un monte-voiture qui vous transporte, vous et votre voiture, rapidement et en toute sécurité d’un niveau à l’autre. Les monte-voitures de RDL sont peu encombrants, se distinguent par l’utilisation de matériaux robustes, offrent une facilité d’entretien et une technologie de contrôle fiable.

Strobbe Mobility Solutions peut résoudre pas mal de problèmes de mobilité. Au fil des années, la société Strobbe Mobility Solutions s’est spécialisée dans les monte-escaliers, les élévateurs à plate-forme, les home lifts et les systèmes de parking pour voitures. Nous sommes le partenaire de particuliers, d’institutionnels, de cliniques et hôpitaux, d’entreprises de construction, de concessionnaires automobiles…

Vous trouverez des informations et une vidéo de démonstration sur

En savoir plus:

www.autolift.be

www.strobbemobility.be


CONIX RDBM Architects Christine CONIX (°20/05/1955, Lier) Formation: L'architecture au Hoger Instituut voor Architectuurwetenschappen Henry van de Velde à Anvers, diplôme en 1978. Travail: Elle a fondé son propre bureau d'architectes en 1979, l'a transformé en 1989 en 'Architectenbureau Christine Conix' pour le transformer en 2000 en 'Conix Architects'. En 2004 elle a constitué un deuxième bureau à Bruxelles. Croissance continue, aussi sur le plan des projets qui deviennent toujours plus importants. Christine Conix

Non seulement des projets résidentiels (logements individuels, complexes d'habitation et appartements), mais aussi des écoles, projets culturels, immeubles commerciaux, bureaux, banques, projets industriels, développements de site, aménagements, design de produits et rénovation. Chaque fois partant de quatre idées fondamentales: contexte, durabilité, société et connaissance. Quelques projets hors classe: rénovation de l'Atomium à Bruxelles avec le pavillon neuf (2006), masterplanning du nouveau centre-ville Marchicamed Nador au Maroc à la demande du roi Mohammed VI (2013). À partir de mars 2013: fusion entre Conix Architects et RDBM Architecten & Adviseurs pour créer CONIX RDBM Architects en vue de l'architecture qui recule (encore plus) les bornes de la connaissance et des ambitions internationales. Fusion administrée par les architectes Christine Conix, Jorden Goossenaerts et Frederik Jacobs, depuis Anvers, Bruxelles, Rotterdam et Terneuzen, partant des valeurs-clés: contexte, durabilité, société, connaissance.

ARCHITECTURE EN DIALOGUE Pour CONIX RBDM Architects chaque projet

très unique: la parcelle est cachée derrière

est unique et demande toujours une approche

l'agglomération et n'est accessible que par

spécifique, tenant compte des exigences de

un sentier qui mène à un paysage incliné,

l'environnement. Chaque projet, quels que

assez 'montagneux', à couvert forestier. Une

soient l'échelle et l'emplacement, est un défi

habitation également unique, personnalisée

auquel CONIX RBDM Architects formule une

et à taille humaine devait y être bâtie laquelle

réponse unique et contextuelle, qui respire

refléterait la personnalité du maître d'ouvrage

tant la qualité et l'émotion que la durabili-

et sa famille. Les aspects tels que fonction-

té. Afin d'atteindre cette réponse unique, le

nalité, spatialité, lumière, durabilité et éco-

bureau examine par conséquent toujours

logie ne pouvaient pas être perdus de vue.

très attentivement la 'culture' locale, le site, le

Il fallait également poursuivre un rayonnement

contexte, le climat, …

contemporain avec des aspects organiques. L'habitation devait être une oasis de paix

La mission du maître d'ouvrage

et d'isolement, sans pour autant perdre le

Le maître d'ouvrage a demandé de construire

contact et l'implication avec l'environnement.

une habitation unifamiliale sur un terrain en

PLAN

58

forte pente. La construction neuve devait

La solution de l'architecte:

profiter au maximum du caractère particulier

une relation avec le paysage

du terrain et des vues, car la localisation est

Le concept pour cette maison isolée est


déduit des caractéristiques du site. La mai-

volume ouvert, entièrement en verre du pre-

son est embrassée par la nature. Elle engage,

mier étage. La lumière du soleil inonde ces

tant en plan qu'en coupe, une multitude de

espaces, qui offrent une vue panoramique

relations vis-à-vis de l'environnement incli-

sur l'environnement verdoyant. D'une part

né couvert de forêts. Bien que le bâtiment

ces espaces sont une oasis de paix, mais

avec trois étages et une superficie de 550

d'autre part ils procurent, grâce à la trans-

m² soit partiellement enterré, le paysage

parence, également un sentiment d'implica-

est autant que possible honoré. Le vaste

tion avec l'environnement. L'étage supérieur,

volume de socle est glissé à mi-chemin dans

finalement, héberge les chambres à coucher.

la pente et tient en premier lieu compte des

Une terrasse extérieure intégrée offre ici une

caractéristiques spécifiques du terrain. De

vue splendide sur le paysage vallonné à par-

cette façon le paysage est tiré comme une

tir d'une autre perspective. Il est remarquable

couverture par-dessus le volume, ce qui est

qu'il n'est prévu aucun pilier de sorte que la

rendu possible par l'application de toits verts.

terrasse extérieure semble flotter.

Puis, au-dessus de ce volume de socle, deux

PLAN

60

étages moins volumineux sont prévus, de

Les matériaux reflètent le plan

sorte que la vue générale de l'habitation peut

Au fur et à mesure que le bâtiment monte

s'insérer aussi subtilement et légèrement que

en étages, les matériaux changent aussi.

possible dans l'environnement. Outre cet

À travers l'habitation trois types de matériaux

aspect plutôt écologique du socle, il y a éga-

sont employés, un type par étage: l'ardoise

lement la dimension fonctionnelle: l'étage le

pour l'étage inférieur (socle), le verre pour

plus bas comprend en effet tous les espaces

le deuxième étage (espaces de vie) et des

fonctionnels, secondaires, tels que les ate-

briques de teinte foncée pour l'étage supé-

liers, débarras et cave à vin. Les espaces de

rieur (chambres à coucher). Chaque type

vie se trouvent un niveau plus haut, dans le

de matériau contribue à la fonctionnalité:


Niveau 0

Niveau 1

Niveau 0 01 carport 02 entrée 03 chambre d'amis 04 salle de bains 05 débarras 06 sauna 07 patio Niveau 1 01 salle à manger 02 living 03 cuisine 04 débarras 05 salle de récréation 06 terrasse

Niveau 2

une zone de fonction solide en ardoise, une

Architects défend est déterminé par l’endroit,

zone de vie transparente en verre et une zone

l’espace, les matériaux, les détails et les fini-

nocturne discret en briques. L'ardoise accen-

tions du bâtiment. De par son allure, l’archi-

tue aussi l'intégration dans la nature. Ce type

tecture doit se référer non seulement à l'envi-

de pierre est en effet le plus souvent trouvé

ronnement mais aussi à l’esprit du temps.

dans certaines régions dans les montagnes, où il s'est formé de l'argile qui s'est transformée en

Le bureau ambitionne la clarté, exprimée à la

ardoise dans de fortes conditions de pression

fois par l’intervention dans l’espace extérieur

au fil de beaucoup de millions d'années.

et intérieur. Quelques mots-clés qui inspirent sont entre autres la fonctionnalité, l’espace et

L'aspect naturel, durable et écologique est

la surprise.

également prolongé dans la finition de l'intéNiveau 2 01 chambre 02 bureau 03 salle de bains 04 terrasse

rieur, comme dans l'emploi des panneaux de

La valeur de l’architecture n’est pas unique-

plâtre renforcés de fibres qui sont fabriqués de

ment liée au bâtiment en soi. Le feeling est

plâtre et de fibres de papier recyclées. Pas mal

tout aussi important : l’esprit du bâtiment, sa

de matériaux naturels et équitables sont em-

dynamique et la plus-value apportée à l’envi-

ployés, tels que le bois et des sols en pierre na-

ronnement.

turelle. En plus, bien que la réception de cette maison ait déjà eu lieu en 2007, des panneaux

La valeur ajoutée de l’architecture se déter-

solaires et un système de ventilation avec récu-

mine aussi bien par des éléments matériels

pération de chaleur sont déjà installés.

qu’immatériels. Voilà pourquoi chaque projet est évalué par rapport à son contexte, sa dura-

Vision sur l'architecture

PLAN

62

bilité, son impact sociétal et son savoir-faire.

Le type d’architecture que CONIX RDBM

photos: Bart Herreman

CONIX RDBM Architects

CONIX RDBM Architects

Londenstraat 60 bus 121 | B 2000 Antwerpen

Weena 695 B7.044 | NL 3013 AM Rotterdam

t +32 (0)3 248 68 24 | f +32 (0)248 68 15

t +31 (0)10 213 26 63

CONIX RDBM Architects Brussels

Waterfront 390 | NL 4531 HZ Terneuzen

Rue Van Meyel 30 | B 1080 Bruxelles

t +31 (0)115 75 10 20 | f +31 (0)115 75 10 29

t +32 (0)2 425 77 84 | f +32 (0)2 425 78 20

info@conixrdbm.com | www.conixrdbm.com


COCOON ARCHITECTEN Peter Geraerts (°7/4/1978) Formation: Architecture, Hogeschool voor Wetenschap en Kunst Sint-Lucas Bruxelles Travail: Stage: Bureau d'architectes Eugeen Liebaut, Alost 2003-2004: Collaborateur indépendant chez l'architecte Dirk Medland, Genk 2004-ce jour: Gérant de Cocoon Architecten bvba, Genk

Peter Geraerts

UNITÉ DE BÂTIMENT ET UTILISATEUR

PLAN

64

Cocoon Architecten est un bureau d'archi-

La mission du maître d'ouvrage

tectes jeune et dynamique qui s'occupe de

Initialement les habitants de ce projet avait

chaque projet avec la plus grande minutie et

construit une fermette, mais ils s'en étaient un

précision. Le processus de conception est une

peu lassés. D'une part, il faisait trop sombre

recherche constante des différents facteurs

à l'intérieur. Les habitants voulaient une orga-

internes et externes qui peuvent influencer la

nisation complètement nouvelle de l'espace

vie de l'utilisateur. Cocoon Architecten essaie

pour obtenir une habitation ouverte et aérée

de les intégrer dans le concept de telle façon

et ils voulaient également être débarrassés

qu'il naît une unité entre l'utilisateur et le bâti-

de toutes ces différentes petites chambres.

ment. Chaque concept prête de l'attention aux

D'autre part, l'orientation de l'habitation

mesures d'économies d'énergie et fait usage

existante n'était pas agréable: elle avait une

de matériaux durables. Tout cela toujours sans

curieuse implantation sur la parcelle longue,

perdre de vue le caractère architectural du

avec la façade courte orientée vers la rue.

concept, ni le confort de l'utilisateur. L'équipe

Une grande partie du jardin à droite de

est composée de l'architecte-gérant Peter

l'habitation n'était donc pas utilisée. Pour

Geraerts, l'architecte assistant Kris Poorters et

finir, les habitants ont également demandé

l'architecte Goedele Pyncket.

une terrasse couverte. Pour le reste, Cocoon


Architecten avait carte blanche pour cette

au fond. Peter Geraerts: “Au fait la situation est

mission.

maintenant complètement opposée à celle de l'ancienne fermette. Rénover ne signifie pas

La solution de l'architecte:

que les possibilités sont très limitées. Nous

une extension particulière

laissons voir ici qu'en réalité il y a des possi-

Il y avait une véranda où se situait aupara-

bilités infinies, du moins si on s'y prend de ma-

vant l'espace de vie. On l'a démolie. L'ancien

nière correcte avec la division des espaces, la

espace de vie a été reconstruit en une ter-

lumière et la vue.”

rasse couverte incorporée dans l'immeuble.

PLAN

66

Ensuite on a construit une extension, à gauche

Un nouveau lay-out pour l'habitation

de l'habitation si on regarde à partir de la

La vie privée du côté avant est gardée

façade avant. Cette extension donne une nou-

jusqu'au tout dernier moment. Dès la rue un

velle entrée. Grâce à la façade très fermée de

sentier conduit jusqu'à la maison et ce n'est

l'extension, il y a suffisamment d'intimité du

qu'à la porte d'entrée que le visiteur se rend

côté rue, et par la paroi vitrée vers le jardin

compte qu'à l'arrière c'est une habitation très

la relation intérieur - extérieur est optimalisée.

ouverte et claire. Une fois à l'intérieur, le visi-

À cause du caractère fermé de la façade

teur plonge ses regards directement dans le

avant il était important de laisser pénétrer la

jardin intérieur, ainsi que dans le séjour qui

lumière encore d'une autre manière. C'est

donne à son tour une vue sur le jardin. Dans

pourquoi on a implanté juste derrière la

cet espace de vie, qui est relié à la cuisine

façade avant fermée un jardin intérieur, qui

et à la terrasse couverte, la lumière entre

est à son tour entièrement entouré de verre.

abondamment. Entre la cuisine et le reste de

Maintenant dès le matin pendant toute la jour-

l'habitation il y a une longue paroi d'armoires

née la lumière entre dans la maison, ou bien

sur mesure. Là-dedans on a intégré une porte

par ce jardin intérieur, ou bien par la fenêtre

laquelle donne accès au reste de l'habitation.


La structure du reste de l'habitation est plus

certaines baies de fenêtre qui ont été élargies

ou moins conservée: les chambres à coucher

ou rétrécies. Puisqu'une brique apparente

continuent en effet à être des espaces clos,

maintiendrait

aussi dans une maison ouverte. Il y a une

visibles, il fallait appliquer un nouveau maté-

chambre d'hôtes, une salle de bains, un dé-

riau. Peter Geraerts: “De toute façon je vou-

barras et une toilette. La chambre principale

lais un contraste entre la partie nouvelle et

est ouverte pour pouvoir y attacher un dres-

la partie existante. Voilà pourquoi j'ai choisi

sing. Tout en haut, il y a encore une chambre

le plâtrage blanc pour le volume existant et

d'hôtes, un débarras et un bureau. Dans l'ave-

des panneaux Volkern noirs pour le nouveau

nir, l'habitation pourra facilement n'être utilisée

volume. Vu que ça resterait toujours visible,

qu'au rez-de-chaussée - quand, par exemple,

il valait mieux accentuer le vieux et le nou-

les habitants n'ont plus bon pied bon œil - car

veau. Nous l'avons fait en matériaux ainsi

toutes les fonctionnalités y sont prévues.

qu'en forme. L'annexe est une forme très abs-

ces

“cicatrices”

également

traite que nous avons “détachée” un peu de Emploi de matériaux, à l'intérieur et à

la partie existante, avec une sorte de couloir

l'extérieur

de transition.” À l'intérieur aussi, entre la par-

L'ancienne fermette était revêtue d'une brique

tie de vie et la cuisine, il y a une différence

de teinte orange typique. Des adaptations ont

de niveau. Peter Geraerts: “Dans l'expérience

été faites en fonction de l'intérieur, telles que

d'espace nous voulions faire une distinction


5

6

7

10

2

3

1

5 4

12

3

4 8

1

2

11

9

Etage 1 grenier 2 hall d'escalier 3 débarras

Rez-de-chaussée 11 entrée 12 living 13 salle à manger & cuisine 14 hall de nuit 15 toilette 16 débarras 17 salle de bains 18 dressing 19 chambre 1 10 chambre 2 11 jardin intérieur 12 terrasse

4 débarras 5 chambre d'hôtes

d'une part entre l'espace de vie et la cuisine,

en matériaux, joints et lignes. Le plâtrage qui

tecten, dit Peter Geraerts. “Certes, j'essaie

mais d'autre part aussi entre le vieux et le

à l'intérieur va jusqu'au sol se prolonge au

d'obtenir partout la même atmosphère: les

nouveau, également depuis l'extérieur: c'est

plâtrage (spécialement imperméable) à l'ex-

espaces ouverts, contrastant avec les zones

pour cela que ce nouveau volume repose sur

térieur, qui là va jusqu'aux cailloux. Le jardin

où la vie privée compte, sont importants, tout

un socle. Cela a aussi une raison pratique:

intérieur a l'air d'être un espace intérieur et

comme la lumière, et j'aime jouer avec les

celui qui est assis dans le salon, se retrouve

sur la terrasse couverte on se sent à l'inté-

volumes et - pour autant que possible - avec

à même hauteur d'yeux que celui qui est en

rieur. Dans la même optique, la grande fe-

les différences de niveau. Mais les différentes

train de travailler dans la cuisine.” Afin de

nêtre de la nouvelle partie n'est pas posée

réalisations ne sont pas toujours entièrement

prolonger autant que possible l'atmosphère

d'une manière traditionnelle dans le vide,

dans la même ligne. Cela se doit à ce que

d'ouverture et de lumière tant en forme qu'en

mais continue dans les murs extérieurs et la

nous nous basons sur le client: qu'est-ce

matériaux, nous avons essayé de maintenir

toiture: ainsi encore davantage de lumière

qu'il aime ou n'aime pas, quel est son mode

tout aussi clair que possible. À l'intérieur il y

entre et la vue depuis l'intérieur vers l'exté-

de vie, etcetera. Les conversations avec le

a des carreaux en céramique de teinte claire

rieur n'est pas délimitée par des profilés.

client dans une première phase donnent une

avec un peu de structure. Le plâtrage blanc

Maintenant le cadre de murs, plafond et sol

certaine forme et une certaine expérience

contraste avec le placage de chêne grison-

constitue la délimitation de la vue - un détail

d'espace qui diffèrent dans d'autres projets,

né, qui donne de la chaleur dans l'intérieur.

fort et techniquement difficile.

précisément parce que chaque personne est différente. Et chacun doit se sentir bien dans

Les carreaux et le plâtrage ont également été employés à l'extérieur, pour estomper la

Vision sur l'architecture

sa propre maison. Je trouve important que le

limite entre l'intérieur et l'extérieur. Les profilés

Chaque projet de ce bureau est totalement

client lui-même est reflété dans la conception,

des fenêtres sont noyés dans le sol. Ce sol

différent et aucun projet a un aspect recon-

c'est pourquoi je dois d'abord le comprendre

se prolonge aussi de l'intérieur à l'extérieur,

naissable comme étant de Cocoon Archi-

entièrement.” photos: Hendrik Biegs

COCOON ARCHITECTEN Vennestraat 387 bus 1 | 3600 Genk t +32 (0)89 415 259 info@cocoonarchitecten.be | www.cocoonarchitecten.be

PLAN

68


« CES NOUVELLES COLLECTIONS POUSSENT L’EXCELLENCE, LE LUXE ET LE PRESTIGE À LEUR APOGÉE » Avec ces 2 nouvelles collections, j’ai souhaité capitaliser sur les fondamentaux design De Dietrich pour les faire évoluer vers plus de raffinement et les transcender, comme la prolongation de leur propre histoire en perpétuelle écriture.

Emmanuel Pouzin designer De Dietrich

www.de-dietrich.be


CREPAIN BINST ARCHITECTURE Luc Binst (° 29/01/1973, Vilvoorde) Formation: 1991-1998 Architectuur, Hogeschool voor Wetenschap en Kunst Sint-Lucas, Bruxelles Travail: 1998-1999 Collaborateur Coussée & Goris Architecten 1998-2004 Fondation Architectuurstudio Luc Binst 1999-2005 Collaborateur Jo Crepain Architect nv 2004-2005 Fondation Architectenbureau Luc Binst bvba 2006 Fondation Crepain Binst Architecture nv (CBA) comme un mariage créatif entre les Luc Binst

architectes et urbanistes Jo Crepain (°1950-+2008) et Luc Binst. Après le décès prématuré de Jo Crepain, son héritage architectural est gardé au sein de CBA, avec donc une expérience de 40 ans. CBA met cependant également le cap sur l'innovation tout en visant toujours la qualité. 2009 CEO – Directeur créatif Crepain Binst Architecture nv

L'ARCHITECTURE COMME RÉFLEXION

PLAN

70

Quand du côté de la rue on se place devant

vironnement parce qu'elle le reflète. Quand on

cette habitation unifamiliale, on voit un loft mis

regarde la façade, on voit donc principalement

en boîte noire habillée d'un vitrage miroir contre

une réflexion de soi-même et de l'autre côté de

le paysage. Les fenêtres et bords de la toiture

la rue. Ainsi se produit une parodie sur et une

sont invisibles derrière le vitrage noir. Plus

zone de tension avec les multiples exemples de

comme sculpture que comme maison, cette

la'construction classique' que nous retrouvons

création Quand du côté de la rue on se place

dans tous les sens dans la rue. Quand on se

devant cette habitation unifamiliale, on voit

place devant cette maison spécifique, on y voit

un loft mis en boîte noire habillée d'un vitrage

reflété'être' et'habiter' et on est automatique-

miroir contre le paysage. Les fenêtres et bords

ment amené à réfléchir/la réflexion. Et cela est

de la toiture sont invisibles derrière le vitrage

une confrontation qui demande de l'audace,

noir. Plus comme sculpture que comme mai-

croit Luc Binst. “Nous devons nous obliger à

son, cette création'se tient debout', absente et

nous habituer à des nouveautés et aussi à nous

extravagante en même temps. Car d'une part

déshabituer des routines. On fait cet exercice

cette habitation se détourne de son environ-

encore trop peu, à mon avis, également dans

nement comme boîte noire en essayant d'être

l'architecture. Nous devons perdre l'habitude

invisible, mais d'autre part elle parodie cet en-

de choisir la prudence et les normes.”


La mission du maître d'ouvrage

outre l'aspiration pour fixer une certaine indivi-

Ce projet assez extravagant est développé

dualité dans le temps. On ne construit jamais

par un couple de boulangers très simples et

la maison ou le format. On donne le maître

modestes, dit Luc Binst. “Il est fantastique

d'ouvrage le confort et le service d'un projet

que ces gens m'ont entièrement donné carte

sur mesure du client et du terrain. Dans ces

blanche pour le projet de leur maison unifami-

restrictions, qui au fait sont des plus-values

liale. Ils voulaient une vraie maison Binst. Bien

potentielles, on cherche la situation idéale.”

que cette réalisation corresponde à la façon

PLAN

72

courante d'habiter, elle a quand même obtenu

La solution par l'architecte:

une touche très personnelle. Le client me sui-

un pavillon avec des volumes en verre

vait immédiatement dans l'histoire du reflet et

L'habitation se trouve sur des anciennes

de la réflexion. La seule chose que je regrette

terres agricoles situées le long de la vieille

dans cette demande est que l'aménagement

chaussée entre Louvain et Bruxelles. Vu que

du jardin n'est pas de notre main. Normale-

le terrain a une largeur de 30 mètres et une

ment, pour nous, la construction d'une maison

profondeur de pas moins de 165 mètres

est importante de A à Z: l'extérieur, l'intérieur

et vu l'absence de conditions urbanistiques

et le jardin constituent un ensemble. En tant

impératives, le projet pouvait être construit de

qu'architecte, l'art est d'offrir une solution

différentes bandes coordonnées l'une après

totale en équilibrant ces trois disciplines. Ainsi

l'autre, chacune avec son propre atmosphère

le terrain et l'habitation en soi sont orchestrés

et sa propre fonction, et tout à niveau de sol

comme une vision totale, une approche to-

sans cave ni étage. La première partie du

tale, qui le plus souvent commence par une

plan, le volume noir du côté rue, forme une

conversation avec le maître d'ouvrage pour

coquille de vie privée et un contraste avec

tâter les idées conceptuelles. Cela fait l'exer-

la rue. À gauche de l'entrée se trouvent à

cice à chaque fois différent. Un projet est en

l'avant les chambres à coucher des enfants


et leur salle de bains et à l'arrière la partie des

arrière donne un contraste avec le côté rue:

parents avec leur chambre à coucher, salle

au fond les parties fermées sont réalisées en

de bain et dressing. Le double garage est

vitrage miroir non transparent, tandis que les

implanté à droite de l'entrée. Les façades de

parties transparentes sont prévues de verre

ce volume sont réalisées en verre laqué noir

reflétant (transparent). De cette façon il se

pour les parties fermées et non transparentes

produit une boîte à miroirs en teintes grises:

et en verre fumé noir pour les parties trans-

c'est la zone de vie, avec la vaste cuisine et

parentes. Le passant voit une seule teinte

l'espace de vie en forme de loft dans un seul

noire et ne sait donc pas ce qui est le verre

volume. Le premier et le dernier des volumes

et ce qui est le mur. Le résultat est un volume

sont ralliés l'un à l'autre en forme de H par un

mystérieux et intraverti qui se place horizon-

patio intermédiaire élaboré comme zone de

talement sur le terrain, formant ainsi la façade

détente qui donne sur l'espace extérieur entre

avant et - comme déjà dit - donne l'impulsion

les deux volumes. Ce volume intermédiaire

à la réflexion. Du côté jardin, avec une vue

est plein d'ambiance et de beauté comme un

étendue sur le paysage en pente, la piscine

sas en or, avec de la menuiserie extérieure en

adjacente et derrière celle-ci la ferme sur la

aluminium anodisé de couleur champagne

colline, on a élu l'ouverture au lieu de la fer-

en combinaison avec le verre en couleur or

meture et la vue vers le fond est autant que

et un aménagement jaune éclatant. Quand

possible stimulée. Le revêtement de la façade

les portes à glissière de ce sas sont grandes


1 entrée Inkom 22Living living 33 Keuken cuisine 44 Dressing dressing 5 salle 5 Badkamer de bains 6 Slaapkamer 6 chambre 77 Garage garage 8 Zwembad 8 piscine

ouvertes, tout devient très aéré et transpa-

une réflexion continue - comme à l'extérieur -

rent. Même depuis le lit, les habitants voient à

et un agrandissement visuel de l'espace inté-

travers le patio leur piscine et le paysage. La

rieur. “Les surfaces colorées, les matériaux, la

piscine et la terrasse constituent la dernière

subdivision des espaces et les perspectives

des trois bandes du pavillon sur la parcelle.

et échappées constituent tous ensemble un acte de présence artistique sur le paysage.”

Simplicité de matériaux Pour Luc Binst, un nouveau logement est un

Vision sur l'architecture et l'avenir

laboratoire d'enquête. Pour mettre les nou-

Pour Luc Binst, l'architecture est beaucoup

veaux matériaux à l'épreuve de leurs valeurs

plus que construire. Un bâtiment peut être

et possibilités d'utilisation et pour donner aux

une assertion artistique, il peut élargir la vi-

matériaux connus une utilisation surprenante

sion du maître d'ouvrage et des habitants des

et nouvelle.

environs, il peut donner à l'habitant plus de confiance en lui-même ainsi qu'un aperçu et

“J'essaie de comprendre chaque logement

une compréhension de sa façon de vivre et

comme un nouvel ensemble de présentation

habiter. Luc Binst: “Quatre-vingt-dix pour cent

visuelle et affective de matériaux”, dit-il, et

de tout ce que nous voyons dans la rue est de

cette maison est réalisée de façon logique en

la banalité. C'est toujours notre défi de don-

un matériau: en verre. Certes, en différents

ner à l'habitation en soi plus de profondeur.

degrés d'expressions, avec des couleurs

Nous devons enseigner les gens à rompre

différentes et avec transparence ou non trans-

avec les conventions.” L'architecture en tant

parence. En outre, partout dans la maison il

qu'assertion artistique, comme cette maison

y a un sol autolissant en polyuréthane d'Art-

analysée, est un sentier que Luc Binst va

floors, en trois teintes: en teinte blanche dans

suivre à nouveau davantage. Et cela à un prix

le volume de vie, noire dans les chambres à

raisonnable: pour les dix ans de Crepain Binst

coucher et les salles de bains et jaune dans

Architecture (décembre 2015) il envisage l'édi-

la zone de transition. À l'intérieur on a, entre

tion d'un livre intitulé “Betaalbaar breken met

autres, travaillé avec des armoires noires

conventies”, signifiant littéralement: Rompre à

laquées haute brillance. Celles-ci donnent

bon prix avec les conventions. photos: At Home Publishers

CREPAIN BINST ARCHITECTURE NV Vlaanderenstraat 6 | 2000 Antwerpen t +32 (0)3 213 61 61 mail@crepainbinst.be | www.crepainbinst.be

PLAN

74


• Sols Naadloze en résine kunstharsvloeren synthétique autolissant

Art &Design Designvloeren • Sols & Décoratifs PU-gietvloeren • Sols en PU Epoxy-gietvloeren • Sols en Epoxy • Morti Mortelvloeren ers résine • Coatings

is de Bevers artfloors® est la merknaam marque devan la fide rmefirma Bevers bvba.bvba. is een dat sinds active ef dans is in het Bevers bvba est unefamiliebedrijf entreprise familiale qui1993 est acti la leveren en van kunstharsvloeren op projecten voor livraison et plaatsen le placement de sols en résine synthéti que sur des diverse pour toepassingen. projets des applications diverses depuis 1993.

SMOOTH

Steen-de&pierre marmertapijten • Tapis et de marbre

Onze specialiteit is het plaatsen van kunsthars-gietNotre spécialité est le placement de naadloze sols en résine synthétique vloeren voor uw interieurprojecten. Dit kan een badkamer, pour tous vosalprojets d'intérieur. Ceci peut être une salleleefruimte keuken een volledige woning ofère toonzaal. de-bain, unof living, unezijn, cuisine, une habitati on enti ou une Ook kantoren, winkels, fitnesscentra, musea, rust-de enfitness, salle d'exposition. Les bureaux, magasins, centres verzorgingstehuizen behoren onze uitvoeringsmarkt. musées, maisons de repos ou tot de soins font aussi partie de notre marché de réalisations.

PREMIUM

Architectuurbureau Wouter Ronsmans || |  Bureau d'architecture Wouter Ronsmans

© © Athomepublishers Athomepublishers // Puur Puur architectuur architectuur

|  Crepain Binst Architecture |

Vraag Demandez naar onze nosreferenti références es en et visitez bezoek notre onze maison modelwoning modèle

Bevers bvba

Heindonksesteenweg 219 C B-2830 Willebroek T 03 886 86 20 • F 03 886 86 27 info@artfloors.be


CUBYC ARCHITECTS CUBYC ARCHITECTS est le bureau à Bruges des architectes - associés Peter Ysenbrandt, Stéphan Vanderheyde et Jan Muys. Ils sont assistés par leurs collaborateurs l'architecte Tim Serlet, l'architecte d'intérieur Kira Michiels, l'architecte Ngo Ba Dat et l'architecte Jasper Senaeve. La société est fondée en 2001, par le besoin et la volonté de donner des réponses à des maîtres d'ouvrage potentiels dans un cadre légal et une technicité toujours plus complexes du processus de construction. L'idée sous-jacente était et est toujours que le tout est plus grand que la somme des parties séparées tout en engageant des personnes en quoi ils excellent.

Peter Ysenbrandt, Jan Muys, Stéphan Vanderheyde

SPATIALITÉ SÉQUENTIELLE La sérénité est la base d'un plan clair. Cela

du visite à des amis dans une autre réalisation

vaut chez CUBYC Architects pour toutes les

du bureau d'architectes dans les environs.

réalisations, tant pour les grands immeubles

Cette habitation exclusive est présentée dans

de bureaux que pour les habitations. Les

un splendide environnement vert et se trouve

plans doivent être clairement lisibles, afin de

près d'une surface d'eau étendue. Les vues et

devenir habitables dans la réalité. Quelques

perspectives dans l'intérieur sont particulières

œuvres marquantes de CUBYC Architects

et contribuent à un ensemble qui témoigne de

sont sans doute le quartier général d'Omega

goût.

Pharma à Nazareth, dont le “contenu” est pur et clairement lisible dans l'esthétique, l'im-

Outre les fonctions principales de l'habitation

meuble d'appartements Seacat à Zeebrugge,

telles qu'un vaste séjour, cuisine, chambre à

la Chocolaterie Depla à Bruges et les Heleblitz

coucher et salle de bains, des fonctions moins

Offices à Damme. Nous examinons ici une

quotidiennes ont également été intégrées dans

habitation récente, internationalement louée

le programme. Ainsi le maître d'ouvrage a

avec une utilisation particulière de l'espace.

demandé une salle de cinéma à domicile, un espace de billard, un wellness avec hammam

©A

PLAN

76

La mission du maître d'ouvrage

et jacuzzi, un espace fitness et un bureau à

Le maître d'ouvrage, un couple d'affaires, est

domicile avec espace de réunion. La mission

tombé sur CUBYC Architects après avoir ren-

pour les architectes consistait en plus à réaliser


©A


©B

©A

©B

©B

un haut niveau de finition avec une attention

- fonctionnellement ainsi qu'esthétiquement

changement de sentiment et d'expérience.

particulière pour les moindres détails.

intéressantes. Ces perspectives invitent les

Même la toilette dans le hall d'entrée offre une

habitants ou visiteurs en quelque sorte à se

expérience particulière: elle présente une

Pour les architectes la mission particulière

déplacer d'une manière naturelle dans l'ha-

vue de 6 mètres en hauteur, où une lanterne

consistait à concilier le programme - com-

bitation, d'un espace à l'autre. L'application

donne un effet sacral de lumière zénithale qui

plexe, certes - avec la superficie (715 m2)

de vides et d'énormes parois coulissantes

tombe en bas par les parois.

ainsi que surtout avec le nombre d'utilisateurs

mobiles soutient la spatialité particulière et le

(deux). Le défi était d'inventer une solution de

contact. Du fait que les fonctions se fondent

Toutes les fonctions d'habiter au rez-de-

taille humaine, où il y aurait quand même du

l'une dans l'autre, il n'y a, exception faite des

chaussée sont clairement liées entre elles

contact visuel et/ou auditif entre les habitants,

portes nécessaires, que peu ou pas de sépa-

par moyen d'une ligne de passage. Celle-ci

quand ils se trouvent tous les deux dans la

rations entre les espaces dans l'habitation. Il

ne ressent pas comme un couloir, à cause de

grande maison.

n'y a non plus de vrais couloirs.

l'ouverture vers le jardin. Le salon, la salle à

La réponse de l'architecte:

Lay-out du programme

à gauche l'un à côté de l'autre. Le salon est

des séquences successives

En entrant dans le hall d'entrée de double

divisé en deux: un côté du salon jouit d'une

Si les architectes avaient enchaîné les

hauteur avec une hauteur libre de 6 mètres

vue sur le jardin pendant que l'autre côté

éléments de l'organigramme sur une ligne

la vue est tirée par une fenêtre horizontale

donne par une fenêtre de 6 sur 6 mètres sur

l'un derrière l'autre, l'habitation aurait été gi-

et un mur prolongé dans le jardin. Quand on

le patio, avec un étang intérieur et une œuvre

gantesquement longue. Le “problème” avec

marche entre ces parois hautes, qui à gauche

d'art. Grâce au vide, il est possible de regar-

l'échelle a été résolu par un enchaînement

hébergent la toilette pour les hôtes et le ves-

der dès l'étage supérieur, par exemple par la

ouvert et naturel de fonctions/espaces. Ils

tiaire et qui à droite derrière une paroi cou-

terrasse de la chambre à coucher, oblique-

sont liés entre eux comme des plans d'un film

lissante d'une hauteur de 6 mètres donnent

ment vers le bas jusque dans la cuisine.

qui fondent l'un dans l'autre, comme une suc-

accès au bureau à domicile, la façade arrière

cession de séquences. Chez la plupart des

s'ouvre entièrement par la paroi vitrée au

L'espace avec le bureau à droite dans

fonctions on travaille avec des perspectives

jardin. Ce passage est accompagné d'un

l'habitation est maintenu sur une hauteur de

manger et la cuisine sont disposés de droite

PLAN

78


plafond beaucoup plus bas et est tendu entre

avec échappée sur les terrasses près de la

deux parois longues et pleines et deux parois

cuisine et le jacuzzi. Au centre du volume se

vitrées courtes et ouvertes. L'une de ces der-

trouvent un local avec le billard, le cinéma à

nières donne sur un patio à l'avant de l'habi-

domicile et le lounge et au fond à droite se

tation, qui jette de la lumière dans l'espace,

situent une chambres d'hôtes, une salle de

l'autre paroi vitrée offre une vue sur le jardin.

bains et un fitness.

Qui s'introduit dans l'entrée ne peut pas regarder dans le bureau à domicile, à moins que la

Matériaux

paroi coulissante mobile ne soit ouverte.

CUBYC Architects cherchait un revêtement de façade pierreux pour la construction por-

À l'avant gauche au rez-de-chaussée sont

tante massive en béton cellulaire. À cause

hébergés les garages, derrière lesquels se

de l'environnement boisé, l'emploi de béton

trouve l'espace de wellness. La terrasse cou-

blanc a été rejeté par le maître d'ouvrage,

verte avec jacuzzi et cheminée ouverte lie cet

et entre les espèces de pierre naturelle sug-

espace à la piscine qui se trouve dans le jardin.

gérées il ne trouvait pas non plus ce qu'il cherchait. Finalement le choix a tombé sur

À l'étage sont disposés la chambre à cou-

un carreau céramique, qui a été appliqué

cher, la salle de bains et le dressing le long

pour les façades, les sols et la piscine. Peter

d'une terrasse de toit enclavée et ensoleillée,

Ysenbrandt: “Nous avons posé les carreaux

©A

©B

©A

©A

©A

©A


12 4

8

3

7

6 2

1

5

10

11

9

1. entrée 2. wc 3. vestiaire 4. bureau 5. patio 6. salon 7. salle à manger 8. cuisine 9. patio 10. spa 11. garage 12. piscine

6 11 4

5

11

10

3

2

7

9

8

1

1. vide 2. lounge 3. playroom 4. salle de bains 5. chambre 6. fitness 7. movieroom 8. dressing 9. chambre 10. salle de bains 11. terrasse

avec un patron spécifique de lignes verticales,

harmonique est offert à la collection d'art

La durabilité et l'économie d'énergie jouent

en bandes de différentes largeurs. Le rayon-

souvent en couleurs vives, et un lien plus étroit

évidemment aussi un grand rôle pour les

nement vif que l'on obtient ainsi a l'air fortuit,

est créé entre l'intérieur et l'extérieur.”

architectes. Cette habitation a, par exemple, partout un chauffage par le sol assuré par

mais est très raisonné.” En outre, les carreaux céramiques résistent aux influences de la forêt

Vision sur l'architecture

une pompe à chaleur qui procure égale-

(patine) et permettent d'utiliser un minimum de

Pour CUBYC Architects une habitation doit

ment un refroidissement naturel. Les fenêtres

matériaux et de teintes pour un effet apaisant.

en premier lieu rayonner de la quiétude et

hautes sont orientées vers le nord, tandis que

de la sérénité tout en créant en même temps

les fenêtres plus basses sont orientées vers

La menuiserie est réalisée en aluminium

des perspectives et excitations. Ce sont les

le sud. On n'avait nulle part besoin de protec-

laqué anthracite. Cette couleur gris foncé a

perspectives qui relient les espaces l'un avec

tions solaires, sauf à la chambre à coucher

un effet un peu plus doux que le noir souvent

l'autre, sans que de l'espace soit perdu à la

tout au fond. Et la durabilité peut être interpré-

utilisé. Le bord du toit est également en alu-

circulation, aux couloirs et à toutes sortes

tée très largement. Peter Ysenbrandt: “Nous

minium, mais dans la couleur des façades.

de passage. Au lieu d'une succession de

avons conseillé de prévoir une chambre à

Le bord du toit est placé dans la surface des

“fonction, porte, fonction, porte, …” ce bu-

coucher en plus. Il y a deux habitants et au

parois avec un angle d'ombre.

reau tâche d'obtenir dans ses habitations et

début ils ne voulaient qu'une seule chambre à

autres projets un mouvement fluide et naturel

coucher. Mais qu'est-ce qui se passe quand

Le choix des autres matériaux est mis en

d'une fonction à l'autre. Étant bien entendu

ils déménagent un jour pour leur fonction et

harmonie avec les carreaux céramiques. Sté-

que chaque espace reçoit aussi son ca-

qu'ils veulent vendre cette maison? Cette

phan Vanderheyde: “Dans ces carreaux nous

ractère propre. En route le visiteur/habitant

maison peut porter beaucoup plus que deux

trouvons quelques couleurs subtiles. Nous en

découvre plusieurs niveaux, car tout n'est pas

habitants, mais la valeur serait peu impor-

avons fait un jeu. Les couleurs reviennent dans

dévoilé dès le premier regard. La quiétude

tante avec une seule chambre à coucher.

les peintures et les laques des meubles fixes.

est un des aspects captivants.

C'est pourquoi finalement une chambre à coucher supplémentaire a tout de même été

Aussi le marbre de l'escalier, dans la cuisine et le meuble avec lavabo près de la toilette est

En plus, un plan doit être très clairement li-

prévue et les techniques ont été prévues pour

en harmonie. Cela vaut aussi pour la teinte gris

sible. Stéphan Vanderheyde: “Si ce n'est pas

un changement de fonction, pour que beau-

clair des tablettes en Corian dans la cuisine,

le cas, l'espace ne sera pas non plus claire-

coup plus d'habitants puissent s'y installer

les salles de bains et le bureau. Cela crée

ment lisible pour les habitants. Quand un plan

facilement.” Donc le maître d'ouvrage est aus-

une sérénité dans l'intérieur, qui obtient ainsi

ne rayonne pas de quiétude ni d'équilibre, la

si impliqué au maximum lors de la construc-

des qualités de musée. Ainsi un arrière-plan

réalité manquera ce rayonnement aussi.”

tion consciente de son habitation.

CUBYC ARCHITECTS Ter Straten 34 | 8200 Brugge t +32 (0)50 39 51 22 | f +32 (0)50 39 51 24 info@cubyc.be | www.cubyc.be

PLAN

80

photos: A-Koen Van Damme, B-Thomas de Bruyne


© SERRY TNP NV / wim clynhens 2014

DRAW OUTSIDE THE BOX

WWW.SERRY.BE

Découvrez les possibilités illimitées de notre travail sur mesure en céramique, composite et pierre naturel. Élargir vos possibilités de création - prenez rendez-vous pour une visite personnelle à notre unité de production!

SERRY TNP NV

LEUVENSESTEENWEG 396

3190 BOORTMEERBEEK

INFO@SERRY.BE


DE BOUWERIJ ARCHITECTENBUREAU Paul De Mulder (°1961, Asse) Formation: 1979-1985 Architecture, Hoger Architectuurinstituut Gand 2002 Coordinateur de sécurité niveau A 2006 Cours de la gestion de projet de l'espace St.Lucas, Gand et Bruxelles Travail: 1987-1991 Stagiaire et collaborateur au bureau Ausia, Bruxelles 1991 Démarrage du propre bureau 1997 Fondation de DE BOUWERIJ Architects cvba (sous le nom de Palladio) Paul De Mulder

2008 Adhésion de Patricia Vanhamme, Christian De Haas et Lode Vranken comme coassociés

L'ARCHITECTURE COMME CONCEPTION INTÉGRÉE

PLAN

82

DE BOUWERIJ est une équipe multidiscipli-

La mission du maître d'ouvrage

naire composée des quatre associés Paul De

Le maître d'ouvrage avait acheté une maison

Mulder, Lode Vranken, Patricia Vanhamme,

pour sa fille qui était sur le point d'aller coha-

Christian De Haas et leurs six collaborateurs.

biter. L'habitation date du début du XXe siècle

L'équipe traite de façon consciente l'espace

et se trouve en plein centre du village, avec un

public, l'environnement et les souhaits spéci-

talus des chemins de fer de l'autre côté de la

fiques du maître d'ouvrage. La participation

rue. La maison avait un beau jardin muré, une

du client est une idée fondamentale dans la

façade avant authentique avec des assises

méthodologie de conception de l'équipe. Les

décoratives et une porte d'entrée classique

architectes emploient également leur expé-

avec petits carreaux et fer forgé. Le maître

rience internationale pour donner aux projets

d'ouvrage a demandé à DE BOUWERIJ de

une plus-value, tant sur le plan architectural

restaurer cette habitation d'une manière mo-

et socioculturel que sur le plan technique.

derne afin de faire baisser la consommation

Les réalisations de DE BOUWERIJ sont très

en énergie tout en gardant en même temps

diverses: allant de petites rénovations à bas

les éléments caractéristiques et précieux. Le

prix jusqu'à de grands projets pour les autori-

maître d'ouvrage a demandé en plus l'instal-

tés ou le secteur des soins.

lation d'une cuisine à vivre contemporaine et


davantage d'ouverture entre les espaces, et

façade caractéristique est cependant restau-

une relation meilleure et plus ouverte avec le

rée et entièrement gardée. On a isolé et on

jardin.

a posé des vitrages fixes à haut rendement avec une performance acoustique. Paul De

Sans tenir compte de la splendide façade

Mulder: “Nous ne pouvions faire autrement

avant et des espaces très caractéristiques, à

qu'isoler la façade avant à l'intérieur, à l'aide

l'âge de l'habitation étaient évidemment aus-

d'une contre-cloison. Les façades latérales et

si attachés des inconvénients substantiels.

la façade arrière sont emballées à l'extérieur

Afin de pouvoir réaliser une consommation

avec une couche d'isolant de 12 cm d'épais-

en énergie sensiblement plus basse, l'archi-

seur sur laquelle un plâtre de parement a été

tecte était obligé d'isoler sérieusement. Mais

appliqué. Il est vrai que nous avons posé les

isoler est beaucoup plus efficace à l'extérieur

couches d'isolant de la façade avant et des

d'une habitation qu'à l'intérieur. Le maintien

façades latérales avec chevauchements.

de la façade constituait donc un problème.

Ainsi nous avons réalisé une enveloppe

Une difficulté additionnelle était l'organisation

isolante sans ponts thermiques.” Comme

classique de la maison: un couloir central

contrepoids pour l'étanchéité on a instal-

flanqué à gauche et à droite et au fond d'es-

lé une ventilation D avec récupération de

paces séparés.

chaleur. Un système domotique fournit des résultats favorables au niveau d'efficacité et

La solution par l'architecte:

de rendement de la lumière.

mise à jour avec maintien du caractère

PLAN

84

On a consacré beaucoup de soins à fermer la

L'organisation classique des espaces des

façade avant, également pour que les habi-

deux côtés du couloir central est d'une part

tants n'aient plus de nuisances sonores liées

maintenue, d'autre part aussi entièrement

à la proximité de la ligne de chemin de fer. La

"forcée". Où auparavant le couloir coupait


la maison en deux, il offre maintenant des

encore plus. La cuisine moderne est mainte-

échappées entre les différents espaces

nant reliée aux autres espaces de vie et au

grâce à la pose de surfaces et portes vitrées.

jardin, entre autres, par une grande surface

Le verre augmente visuellement et spatia-

vitrée dans la façade arrière.

lement le sentiment de cohérence entre les espaces.

Lay-out et matériaux Autour du couloir central du rez-de-chaussée

La façade arrière a été forcée en forme

les espaces sont en grande partie maintenus

d'angle afin de faire entrer la lumière et

et partiellement rendus transparents avec du

d'obtenir la relation demandée entre l'intérieur

verre. À l'arrière gauche on a agrandi un peu

et l'extérieur. Dans le jardin situé plus bas,

afin d'avoir une cuisine sur mesure de la de-

une terrasse a été construite à une hauteur

mande, à l'avant gauche se trouve la salle à

qui correspond aux espaces de vie. Ici les

manger. À droite du couloir au rez-de-chaus-

fenêtres peuvent être entièrement ouvertes et

sée se trouvent à l'avant le séjour et à l'ar-

un grand auvent est accolé offrant une pro-

rière un coin bureau. Le sol de tout le rez-de-

tection solaire. Le rez-de-chaussée a partout

chaussée est revêtu de polybéton pas cher,

un sol en polybéton et le matériau continue

exception faite du couloir. Là on a posé un

parfaitement dans la terrasse extérieure, de

nouveau sol de carrelage à motifs en souvenir

sorte que l'intérieur et l'extérieur se fondent

de l'ancien caractère. Les murs sont mainte-


Rez-de-chaussée

Etage

Cave

nus autant que possible authentiques, avec

des toitures et les auvents sont des panneaux

lors des rénovations, mais il faut quand

une rénovation approfondie du plâtre et des

en plastique, également sans entretien.

même l'essayer, entre autres en préparant des conduites pour une salle de bains

vieilles moulures. Aussi l'ancien escalier est

au rez-de-chaussée, en prévoyant des

gardé et nettoyé avec la technique de l'aé-

Vision sur l'architecture

rogommage. C'est un procédé de sablage

De Bouwerij part toujours du concept suivant:

avec une poudre céramique microscopique-

tous les critères et paramètres d'un projet

- la conscience de la durabilité en ce qui

ment fine qui donne un effet beaucoup plus

doivent être intégrés dans un bel ensemble.

concerne ce choix de matériaux: De

lisse et plus beau que le sablage classique.

Qui voit un projet ou un plan, sent immédiate-

Bouwerij suit ici les recommandations du

couloirs et portes larges, …

ment qu'il tient bien, qu'il provient d'une vision

NIBE, l'institut néerlandais pour la biologie

Les chambres aux étages sont revêtues de

globale et que tous les différents éléments y

et l'écologie de la construction, qui donne

planchers classiques en bois de pin, comme

sont quand même incorporés. Nous réca-

une liste des matériaux selon leur durabilité

une référence à l'ancienne situation. Ces sols

pitulons les critères qui tous ensemble sont

sur le plan de production, recyclage, etc.;

sont tous isolés et la toiture est rénovée. Le

essentiels pour la réalisation d'un projet de

premier étage consistait en trois chambres à

De Bouwerij:

doivent être informés suffisamment quant à

coucher, dont la de devant est transformée en

- le programme du maître d'ouvrage;

leurs choix énergétiques. Paul De Mulder:

salle de bains moderne. La chambre à cou-

- la fonctionnalité du bâtiment;

“Il faut compter non seulement le coût d'in-

cher principale est maintenant accompagnée

- l'ergonomie: tenir compte de débarras,

vestissement, mais aussi le coût d'usage

d'un dressing. Le grenier est resté un grand

des hauteurs des tablettes, de la pose de

d'un bâtiment. Nous trouvons en outre

espace ouvert (rénové). On y a installé une

prises de contact, …

qu'il est plus intéressant d'investir dans la

- De Bouwerij croit que les maîtres d'ouvrage

nécessité d'énergie que dans la production

petite salle de bains séparée.

- énergie: toujours essayer d'aller plus loin

Les espaces au rez-de-chaussée sont pré-

- le budget: selon De Bouwerij il appartient

tés stimulent les investissements dans des

vus de faux plafonds qui sont remplis de

à l'architecte d'informer le maître d'ou-

habitations qui utilisent peu d'énergie (isola-

laine de roche, partiellement pour dissimuler

vrage sur le budget et le maître d'ouvrage

tion, étanchéité, compacité) que promouvoir

les nouveaux canaux de ventilation et autres

décide, mais il peut seulement décider

l'installation de pompes à chaleur. En plus,

conduites, partiellement pour l'assourdisse-

quand il est informé;

avec des investissements minimaux il est

que la norme en vigueur;

d'énergie. Ainsi mieux vaut que les autori-

ment acoustique. Le choix est tombé sur la

- l'accessibilité;

possible d'épargner jusqu'à 20 à 30 % de la

menuiserie en aluminium à cause de la du-

- l'occupation à vie d'un logement: il n'est

facture énergétique! Les gens s'en rendent

rabilité et de la facilité d'entretien. Les bords

pas toujours possible d'en tenir compte

trop peu compte.”

foto's: Luc Roymans

DE BOUWERIJ ARCHITECTENBUREAU Marktplein 33 | 1740 Ternat t +32 (0)2 582 50 63 | f +32 (0)2 582 00 29 info@debouwerij.be | www.debouwerij.com

PLAN

86


Gypsum Gypsum follows follows vision vision Des Despossibilités possibilitésquasi quasiillimité illimité etetfait faitsur surmesure mesure

Donnez Donnezforme formeà àvos vosidées idéesleslesplus pluscréatives! créatives!Créez Créezleslesvolumes volumesissus issusdedevotre votreimagination. imagination. EnEn effet, lala plasticité dudu plâtre sese prête àà une grande flexibilité dede conception, vous pourrez effet, plasticité plâtre prête une grande flexibilité conception, vous pourrez ainsi ainsiconcrétiser concrétiservos vosprojets projetsleslesplus plusoriginaux. originaux.Outre Outrelalaparfaite parfaiteconjugaison conjugaisonentre entrelala perception perceptiondedel’espace l’espaceetetleslestechniques techniquesspécifiques, spécifiques,leslesmatériaux matériauxà àbase basededeplâtre, plâtre,offrent offrent par leurs caractéristiques intrinsèques, de réels performances dans les domaines d’isolation par leurs caractéristiques intrinsèques, de réels performances dans les domaines d’isolation acoustique, acoustique,mécanique mécaniqueetetrésistance résistanceauaufeu. feu. www.knauf.be www.knauf.be


DMOA ARCHITECTEN Benjamin Denef (°11/01/1978, Louvain) Formation: 2000 Diplôme ingénieur civil architecte, KU Leuven Travail: 2001 Woestijnvis, rédaction 2001-2003 Architecte indépendant chez ’t Jonck-Nilis, Heverlee, Premiers projets de construction neuve et rénovation en son propre nom 2004-2008 Denef Mattelaer ingenieur-architecten 2009-ce jour DMOA Architecten bvba Matthias Mattelaer, Benjamin Denef

Matthias Mattelaer (°16/06/1975, Tielt) Formation: 2000 Diplôme ingénieur civil architecte, KU Leuven Travail: 2001-2003 Architecte stagiaire indépendant chez Conix Architects, Antwerpen 2004-2008 Denef Mattelaer ingenieur-architecten 2009-ce jour DMOA Architecten bvba

ABORDER DE FAÇON CRITIQUE LE CONTEXTE ET LES RÉGLEMENTATIONS En 2001 l'ingénieur architecte Benjamin

c'est l'activité principale, mais la construction

Denef fond son bureau d'architectes indé-

d'une pharmacie à Bertem, 'flottant' au-des-

pendant. Très vite davantage de demandes

sus de son parking et avec trois habitations

de projet entrent et il semble nécessaire

là-dessus, il y a maintenant 6 ans, était le

d'assurer un renfort. L'ingénieur architecte

tremplin vers des projets plus importants.

Matthias Mattelaer devient le partenaire asso-

Le plus récent est un magasin d'optique dans

cié. Actuellement ils dirigent ensemble DMOA,

la Tiensestraat à Louvain, où il y a une vue

une équipe pleine de succès qui compte au

sur un jardin intérieur en pleine ville et au-des-

total 12 (ingénieurs) architectes, architectes

sus de laquelle sont installées 30 chambres

d'intérieur et architectes paysagistes, cha-

d'étudiant.

cun avec ses propres affinités, mais avec

PLAN

88

une passion partagée pour l'architecture. Le

La mission du maître d'ouvrage

bureau a consciemment connu une croissance

Le maître d'ouvrage avait une parcelle située

continue et au début il a construit surtout des

dans une rue fortement fréquentée dans

habitations unifamiliales. Encore maintenant

un lotissement très typique. La demande à


DMOA était de construire ici un logement

Architecten a décidé de donner toute une

que la petite tour se déplace un peu sur sa

qui fonctionnerait comme une sorte de co-

autre direction à cette parcelle.

base de plain-pied.

matérialisation, il y avait peu de préférences

La solution par l'architecte:

DMOA a donc créé lui-même un contexte

marquées, sauf que le maître d'ouvrage

une tour en acier Corten

avec et pour la maison unifamiliale. À cette

aimait les matériaux industriels. Benjamin

DMOA a inventé une solution qui romprait

fin, outre les volumes divergents, on a éga-

Denef: “C'était une parcelle quasi banale.

dynamiquement avec la typologie domi-

lement choisi à créer sur la parcelle une

Elle était large, certes, mais du côté avant

nante dans la rue. Denef: “Au lieu de deux

sorte d'îlot aménagé, entouré d'une prairie

il y avait peu de contexte de valeur pour en

étages et une toiture, nous nous sommes

sauvage avec des fleurs multicolores des

attacher l'habitation unifamiliale demandée.

dit: pourquoi n'œuvrons-nous pas pour un

champs que l'on laisse pousser. Tout ce qui

Il n'y avait pas de différence de niveau entre

volume plus bas des deux côtés avec au

se trouve autour de l'îlot, est de cette façon

la rue et le jardin, pas de forêt adjacente

milieu une petite tour de trois étages? Cela

maintenu ouvert vers les champs et prairies

ou de vue splendide, pas de pente forte…

donnera en effet une expérience beaucoup

au fond. L'îlot lui-même consiste en un 'petit

L'unique atout que nous avions était la vue

plus aérée et une échappée de la rue au

jardin propre' typique et aménagé avec une

vers le fond sur le paysage plat typique pour

fond, ce qui donnerait un résultat beaucoup

pelouse, piscine, pool house et terrasse-re-

les Flandres. Pour le reste, nous avions carte

plus agréable que toutes ces façades larges

pas, et l'unité de construction avec la maison

blanche.”

qui gênent la vue. En outre, le soleil cou-

et un patio orienté à l'ouest. Le revêtement

chant arriverait plus facilement au fond sur

de la façade de l'habitation - des lamelles en

La parcelle n'était “pas invitante” au niveau

la parcelle, passant à côté de la petite tour.

acier Corten - est prolongé autour de l'îlot,

des points d'attache et ce à cause de la rue

Un autre avantage de la volumétrie atypique

afin de créer de cette façon un cocon au sein

passante du côté avant. Le contexte de la rue

est que les chambres dans la petite tour

duquel l'organisation se déploie.

répondait en plus au rythme identique, tou-

auraient une vue beaucoup plus belle sur le

jours répété de deux étages et une toiture,

paysage plat.” Le “truc pour Urbanisme” afin

Matériaux et prototypage

avec la limite typique de trois mètres comme

de justifier la dérogation était que la petite

L'acier Corten est le matériau par excellence

séparation avec la parcelle suivante. DMOA

tour s'adapte au gabarit classique, pourvu

dans ce projet. DMOA a relié l'amour du

con pour la famille. Pour ce qui était de la

PLAN

90


maître d'ouvrage pour les matériaux indus-

un point d'appui en bas. La maison était

triels au fait que l'acier Corten avec articula-

emballée d'isolation, au-dessus de laquelle

tion verticale rend l'effet de tour encore plus

on a installé une sorte d'écran pare-pluie

gracieux et plus élégant. Le profilage avec la-

respirant. Celui-ci pouvait capter au maxi-

melles donne en outre un jeu d'ombres qui est

mum 40% de la lumière UV, c'est pourquoi

plus nuancé et plus prononcé qu'en cas d'une

un panneau en acier a été installé au-dessus,

'boîte plate' revêtue de panneaux en acier.

duquel 40 % de disques d'acier ont été poinçonnés. La teinte noire qui transparaît main-

Dès le début le maître d'ouvrage était tombé

tenant à travers le brun rouillé provient de cet

amoureux de ce matériau. Malheureusement

écran sous-jacent et donne à la façade un

personne ne voulait écrire cette histoire en

rayonnement encore un peu plus chic. Près

acier Corten, jusqu'à ce que DMOA a pris

du patio ouest situé au fond de l'habitation

contact avec un forgeron persévérant. Ce-

une partie du jardin est endurcie des restants

lui-ci a examiné la complexité du matériau,

poinçonnés, et au centre de ce petit jardin à

l'a détaillé avec DMOA et grâce à une in-

l'atmosphère japonaise et industrielle il y a

génierie innovatrice a inventé un système

seulement un Ginkgo biloba.

pour attacher les panneaux en acier comme un porte-manteau à une remontée en béton

Les terrasses et sentiers sont endurcis de

au-dessus de la maison, avec uniquement

pierres naturelles clivées. On a employé


12 11

10

9

2

3

2

8

1

7

6

4

4 6

5

5

Niveau -1

1 2 3 4 5 6

buanderie fitness cave de jeux/débarras cave à vin débarras espace techniques

1

2

3

Niveau 0

11 12 13 14 15 16 17 18 19 10 11 12

entrée bureau patio sanitair garage living coin de jeux cuisine terrasse piscine débarras de jardin poolhouse

1

2

1 5

4 3 4

Niveau 1

1 salle de bains parents 2 chambre des parents 3 chambre d'hôtes/

Niveau 2

téle/bureau/ bibliothèque 4 sanitair

3

1 2 3 4

chambre d'enfant chambre d'enfant chambre d'enfant salle de bains d'enfants 5 sanitair

beaucoup de verre dans l'habitation et la

Vision sur l'architecture

la phase d'exécution doivent faire preuve

menuiserie est réalisée en aluminium. À l'inté-

La vision de DMOA s'appuie sur quelques pi-

de professionnalisme. Benjamin Denef: “Il y

rieur les sols sont le plus souvent recouverts

liers. Le premier pilier est le point de départ de

a une pression énorme sur les chantiers à

de parquets - au sol d'une chambre à cou-

DMOA - qui existait dès la fondation du bureau

cause des entrepreneurs concurrentiels, des

cher en linoléum tissé près - et aussi la menui-

- de considérer d'un œil critique le contexte/

travailleurs à bas salaire, des entrepreneurs

serie sur mesure est en bois, en combinaison

site et les réglementations de la construction.

principaux qui mettent les projets sous une

avec du MDF laqué, du contreplaqué avec

Benjamin Denef: “Environ 99% de tout ce que

énorme pression du temps, des responsables

placages visibles et une finition de placage

nous réalisons s'écartent des normes. Ce n'est

du projet qui manquent de temps pour don-

teintée de couleur foncée. En haut toutes les

pas parce que nous en faisons un sport, mais

ner effectivement de la qualité, … Tout cela

armoires sont en chêne teinté de couleur fon-

parce que les réglementations ne sont rien de

correspond à notre culture zap. Nous voulons

cée. Dans la salle de bains le Mortex à l'appa-

plus qu'un modèle théorétique, qui est stipulé

y être un pôle opposé en avançant le profes-

rence du tadelakt a été appliqué.

par l'administration sans qu'il est confronté en

sionnalisme de notre bureau. L'architecte doit

détail à la réalité, en ce qui concerne orienta-

travailler dur, étudier un projet dans tous ses

Programme et lay-out

tion, vues, programme du maître d'ouvrage,

détails, jeter ce qui ne fonctionne pas et conti-

En dessous de tout le volume il y a une cave,

… Nous constatons que les communes sont

nuer à parler avec les communes. La qualité

qui est composée d'un débarras, d'un vaste

de plus en plus intéressées par les études de

l'emporte si on laisse de la marge pour réflé-

coin pour enfants avec salle de jeux et d'un

volumes divergents qui donnent davantage

chir et si de bons dossiers techniques sont

espace wellness. Au rez-de-chaussée on a

d'air, lumière, soleil et dynamique dans l'as-

élaborés. Et le but de tout cela est le consom-

prévu la cuisine avec un coin jeux pour en-

pect de la rue. Voyez, on va de toute façon

mateur définitif, qui doit s'approprier de la

fants adjacent et une cuisine secondaire,

construire quelque chose sur ce type de par-

maison quand elle est terminée.”

dans le couloir il y a une armoire, un petit

celles, et c'est notre défi d'y implanter quelque

bureau et un espace de vie avec salle à

chose qui est un avantage pour la rue et que

L'attitude critique et le choix de profession-

manger et séjour, et un double garage inté-

la croissance d'habitats linéaires continus se

nalisme forment le fil rouge auquel DMOA

gré dans le corps du logis. Au premier étage

diminue. Nous remarquons qu'une bonne ar-

s'accroche dès le début. Les deux piliers

se trouve la chambre à coucher des parents

gumentation et une situation gagnant-gagnant

aboutissent souvent à un concept total, où l'ar-

avec une salle de bains séparée, il y a un

aident à ouvrir les esprits chez l'administration,

chitecture, l'intérieur et la conception du jardin

hall avec escalier et une bibliothèque avec

beaucoup plus qu'il y a environ une dizaine

constituent un ensemble. “Il est rentable, tant

home cinéma, qui en même temps peut faire

d'années.”

pour de petits projets que pour des grands, d'investir un peu plus dans un projet avec des

office de chambre d'hôtes. Encore un étage plus haut dans la petite tour se trouvent les

Le deuxième pilier est le professionnalisme.

solutions intelligentes et proactives, qui à tout

trois chambres à coucher des enfants et leur

Tant l'architecte au cours de la phase de

moment pourra encore être réalisé graduelle-

salle de bains.

conception que l'entrepreneur au cours de

ment plus tard.”

photos: Hendrik Biegs

DMOA ARCHITECTEN Groenstraat 106 bus 204 | 3001 Heverlee t +32 (0)16 750 156 | f +32 (0)16 750 168 info@dmoa.be | www.dmoa.be

PLAN

92


DU SUR MESURE DE QUALITE SUPERIEURE ACIER | ALU | BOIS

MAATWERK VAN TOPKWALITEIT MAATWERK VAN TOPKWALITEIT

ramen & deuren veranda’s interieur/schrijnwerken gevelbekleding lamellen/zonwering glazen leuningen

fenêtres et portes vérandas intérieur/menuiserie revêtement de façade ramen & deuren outdoor design veranda’s ossature en bois interieur/schrijnwerken gevelbekleding total des projects lamellen/zonwering glazen leuningen

Wie kijkt, kiest Reynaers Reynaers Aluminium Wie verder kijkt, kiest Reynaers Aluminium Quiverder voit loin, choisit Aluminium MOORS NV || BELGIË EUROPARK 1041 353052 HOUTHALEN-HELCHTEREN | BELGIË | TEL: +32 (0)11 52 54 39 | INFO@MOORS-NV.BE MOORS NV | EUROPARK 1041 | 3530 HOUTHALEN-HELCHTEREN | TEL: +32| (0)11 54 39 | INFO@MOORS-NV.BE

MOORS NV | EUROPARK 1041 | 3530 HOUTHALEN | TEL: +32 (0)11 52 54 39 | INFO@MOORS-NV.BE | WWW.MOORS-NV.BE


dmvA architecten Tom Verschueren (°1970, Hoogstraten) Formation: 1993 Diplôme Architecture, Henry van de Velde-instituut, Anvers 1995 Post-graduat Monuments et Sites, Anvers Travail: 1997 Fondation du bureau dmvA, avec son ami David Driesen, dont il a fait connaissance pendant son post-graduat David Driesen (°1968, Duffel) David Driesen, Tom Verschueren

Formation: 1992 Diplôme Architecture, spécialisation Urbanisme, Sint-Lucas, Bruxelles 1995 Post-graduat Monuments et Sites, Anvers Travail: 1997 Fondation du bureau dmvA, avec Tom Verschueren Professeur d'architecture à l'université KU Leuven

L'ARCHITECTURE EST UN SENTIMENT Depuis leur bureau à Malines, les associés

et conséquents qu'à l'époque.” Au début l'ac-

Tom Verschueren et David Driesen dirigent

tivité principale était la construction d'habita-

une équipe de 8 collaborateurs. Les deux

tions unifamiliales, et après un parcours d'une

architectes veulent s'exprimer par moyen de

croissance stable en douceur et des écono-

l'architecture, d'où le nom du bureau “dmvA”.

mies d'échelle, la proportion en habitations

Avec leurs collègues architectes ils ont réa-

unifamiliales constitue encore environ 20 %

lisé plusieurs projets privés et publics, tels

du chiffre d'affaires total. dmvA Architecten

que des bureaux, appartements, salles de

ne construit pas beaucoup, il conçoit 5 à 6

sport, écoles, logements sociaux, habitations

projets particuliers par an. Tom Verschueren:

privées, aménagements de magasin, projets

“Celui qui se dirige à nous, veut une approche

d'art et de design.

très personnelle, où la communication et la confiance sont cruciales. Nous demandons à

PLAN

94

“Le point de départ lors de la fondation de

nos clients de rédiger une liste d'exigences.

dmvA était se donner entièrement à l'archi-

Mais outre fonctionnelle, notre architecture est

tecture contemporaine, sans faire trop de

également émotive: nous opinons que nous

concessions”, dit Tom Verschueren. “Et en-

devons stimuler les gens. C'est pourquoi nous

core maintenant nous sommes aussi idéalistes

cherchons pendant des conversations ce


qui leur rend heureux, quelle vie ils mènent

le reste, le programme du maître d'ouvrage

et quels rêves ils ont. Dans ce contexte plus

était assez classique: la maison devait avoir

ample on peut réaliser quelque chose de très

une grande chambre à coucher pour les

personnel. On peut élever certains éléments

parents avec dressing, des salles de bains

à un thème et élaborer celui-ci ensuite d'une

séparés pour les parents et les enfants, deux

manière très conséquente jusqu'à la fin. Alors

chambres à coucher pour les enfants, une

dmvA a travaillé par moyen de l'architecture

chambre d'hôtes, un bureau séparé, un es-

et nous appelons ceci nous-mêmes le maxi-

pace de vie ouvert et un grand garage incor-

malisme minimal. Un thème déterminé est

poré dans l'immeuble.

alors appliqué - sans renier toutes les autres données - jusqu'au bout. Ce thème peut être

La parcelle de 1.200 m² se situe dans la

n'importe quoi: un détail, la matérialité, la

splendide vallée de la Nèthe, au milieu de

pénétration de la lumière…”

prairies et d'un forêt de peupliers. Elle est cependant entrecoupée par une digue et un

PLAN

96

La mission du maître d'ouvrage

fossé, qui couvrent au total environ 35 % de

Le maître d'ouvrage est un couple avec deux

la parcelle. De ce fait, l'espace disponible du

enfants. Les parents ont tous les deux un

jardin était limité et la hauteur de la digue gê-

travail exigeant. Ils habitaient dans une vil-

nait la vue dès le rez-de-chaussée. En plus,

la sobre et cubiste le long d'une route très

les réglementations urbanistes classiques

fréquentée. En premier lieu, leur nouvelle

étaient une “restriction”: la maison devait

habitation devait se situer dans un quartier

répondre à la typologie rurale, avec deux

tranquille. En d'autres termes, comme un

étages, une toiture inclinée et une corniche à

cocon où ils pouvaient se retirer après une

une hauteur de 6 mètres. Un autre problème

journée de travail. Ils voulaient aussi investir

était encore l'orientation désavantageuse:

en espace pour habiter grandement. Pour

la rue est côté sud.


La solution de l'architecte:

sants, dans un cocon spacieux de vie privée.

déformation de l'archétype

En outre, un petit patio près de la cuisine est

dmvA Architecten a revu l'archétype de

créé en prenant “une bouchée de la toiture”

“deux étages et une toiture inclinée” et a ain-

à la gauche de la maison.

si infléchi les “obstacles” susmentionnés à un point de départ positif. La déformation de

Grâce à la déformation d'un archétype, on

l'archétype a amené à un concept d'habiter

obtient une icône d'habitation avec des formes

inversement: les chambres à coucher ont été

sculpturales, une terrasse de toit et un petit

installées au rez-de-chaussée, les espaces

patio de cuisine. Tant les hauteurs de la ligne

de vie sont implantés à l'étage et dans la

de faîte que les corniches sont dessinées de

toiture on a fait une découpure - dès l'avant

façon décalée afin de rendre tout cela pos-

vers le fond de l'habitation - pour créer une

sible. Du côté de la digue la corniche est plus

terrasse sur le toit avec une atmosphère

haute que du côté gauche de la maison. La

très intime. Ce patio sur toit en finit avec la

forme de l'habitation tient ainsi compte du

mauvaise orientation: la découpure dans la

contexte. Tom Verschueren: “Plus la mission

surface inclinée du toit laisse pénétrer abon-

est complexe, plus on devient créatif. Les pro-

damment de lumière sur le patio de toit où les

blèmes t'obligent à réfléchir d'une autre ma-

habitants jouissent du soleil, avec vue sans

nière. Nous n'aimons même pas une mission à

obstacles et à l'abri des regards des pas-

carte blanche et une histoire sans problèmes.”


7 6

6

6

8

6

11 4 4

3 3

13

13

12

2

12

3 5 9 2

1

Rez-de-chaussée 1. entrée 2. atelier 3. débarras 4. salle de bains 5. garage 6. chambre

Premier étage 12. bureau, coin à jouer 13. débarras 17. cuisine 18. salle à manger 19. living 12. lounge 13. terrassse

deuxième étage 13. débarras 11. bar 12. lounge 13. terrasse

Emploi de matériaux

Vision sur l'architecture

Le processus de concevoir et de chercher

Structurellement l'habitation est construite

dmvA Architecten part d'un nombre de para-

des matériaux est pour dmvA Architecten

avec une variation de murs en maçonnerie

mètres ou assertions dont souvent plusieurs

au moins aussi important - ou encore plus

et d'une quantité relativement importante de

se répètent dans un même bâtiment. Ainsi

important - que le résultat. Le processus

murs en béton. Pour la toiture on a employé

les architectes n'exercent pas de styles, mais

de conception n'est pas une recherche

une construction en acier, à laquelle est sus-

détaillent au maximum de manière minima-

de quelque chose de fondamentalement

pendu le panneau de toiture. À l'extérieur

liste. Ce paramètre s'oriente tant sur la vision

nouveau, mais une nouvelle application de

l'habitation est entièrement “emballée” avec

que sur l'emploi de matériaux. La description

ce qui existe déjà. Cette relation proces-

une ossature en bois qui est remplie d'un iso-

en détails du bâtiment est approchée d'une

sus-produit s'est exprimée pour l'habitation

lant. Cette couche est ensuite revêtue de zinc

même manière uniforme. Dans cette habita-

analysée en non moins de trois avant-pro-

enduit blanc. Pour la toiture, une construc-

tion analysée, les parois et la toiture sont revê-

jets que les architectes à chaque fois ont

tion en bois avec des chevrons en métal, on

tues du même matériau, et même les portes

élaborés avec autant d'engagement. Le

a appliqué un principe de toiture chaude: sur

du garage “disparaissent” dans le zinc.

premier avant-projet était une réalisation cubiste avec une sorte de patio. Le deu-

le voligeage en bois on a posé de l'isolation et là-dessus on a placé spécialement du “zinc

Un autre paramètre de dmvA Architecten

xième avait un toit plat avec des balcons

plus”. Les façades verticales sont ventilées et

est qu'un bâtiment doit toucher l'habitant

en saillie et une transition entre l'intérieur

exécutées en un autre type de zinc. Les profils

ou le visiteur d'une manière ou d'une autre.

et l'extérieur Ces projets résultaient en le

des fenêtres sont en aluminium laqué blanc.

L'utilisateur d'un bâtiment n'est pas un spec-

troisième avant-projet, qui est développé en

tateur, mais un acteur qui est défié à parti-

détail jusqu'à la réalisation. Initialement la

L'intérieur a alternativement des façades plâ-

ciper sur la scène qui est élevée par dmvA.

maison serait revêtue de polyuréa. Ce maté-

trées blanches et des parois en carton-plâtre.

Un exemple de l'habitation en zinc peut être

riau en plastique doit néanmoins être peint

Les sols aux étages sont en parquet de

trouvé dans la promenade architecturale

au pistolet dans des conditions climatolo-

chêne. Au rez-de-chaussée il y a partout du

du niveau 0 au niveau 1 par un escalier en

giques idéales et pour cela il fallait monter

polybéton, tant dans le garage que dans les

légère pente d'une longueur de 6 mètres, qui

une tente autour de la maison. Puisque cela

chambres à coucher et les salles de bains.

ressent comme un escalier de musée. Cet

n'était pas pratique et coûtait cher, le choix

Le nombre relativement limité de matériaux

escalier symbolise le fait que les habitants

est par conséquent tombé sur le matériau

d'intérieur soutient l'abstraction qui a été

vont s'apaiser à un niveau plus haut, dans

de construction alternatif et fort ancien:

effectuée pour l'extérieur.

leur propre oasis privée.

le zinc. foto's: Frederik Vercruysse

dmvA Architecten Drabstraat 10 - bus 201 | 2800 Mechelen t +32 (0)15 33 09 86 | f +32 (0)15 34 55 63 info@dmva-architecten.be | www.dmvA-architecten.be

PLAN

98


Institut Sainte-Marie • Les Bons Villers EVO Fixscreen®® 100 EVO

Maison privée • Knokke L-door ®® with Linius®® L.033

Trouvez plus d’inspiration pour vos projets dans notre livret de référence!

Maison privée • Waregem Camargue®®

www.renson.be

Site Alsberghe & Van Oost • Gent Loggiawood®®


GLENN REYNAERT architectenbureau Glenn Reynaert (°16 avril 1975, Roeselare) a terminé ses études en 2002 à Hoger Architec– tuurinstituut Henri van De Velde à Anvers. Glenn a passé sa période de stage chez l'architecte Bernard De Clerck. Juste après son stage il a fondé son propre bureau. Quelques unes des étapes pour ce jeune bureau: la restauration de l'habitation patricienne de la fin du XVIIIe siècle Arents-Van der Plancke à Bruges, l'aménagement d'un appartement duplex Finis Terrae à Knokke, et la reconstruction et l'aménagement de quelques fermes.

Glenn Reynaert

AMOUR POUR PROPORTION, LUMIÈRE ET ATMOSPHÈRE Glenn Reynaert gère son bureau à Diksmuide

séparées, chacune avec sa propre salle de

avec quelques collaborateurs. Glenn con-

bains, il fallait également créer une possibilité

struit, reconstruit, restaure et aménage des

pour faire loger d'une manière discrète un

habitations, tant de style classique que de

baby-sitter avec une propre chambre à cou-

style contemporain. Chaque fois avec une

cher et des équipements. En plus, il y avait

approche authentique, des lignes austères

des souhaits spécifiques en ce qui concerne

et des intérieurs confortables. Il conçoit et

détente et hobbies, comme une cave à vin

détaille avec beaucoup de passion et d'at-

climatisée avec espace de dégustation, un

tention. Cela s'exprime aussi dans l'habitation

cinéma à domicile, un local pour hommes

ci-dessous.

avec une table de billard américain, un espace wellness avec hammam et sauna.

PLAN

100

La mission du maître d'ouvrage

La famille mène une vie très occupée. C'est

Le maître d'ouvrage a donné à l'architecte

pourquoi cette habitation à la mer devait

Glenn Reynaert la mission de concevoir une

être une oasis de quiétude et détente, où la

maison de vacances avec un haut niveau de

famille et les amis peuvent séjourner sans

confort et de qualité. Non seulement la mai-

soucis. Pour cette raison l'habitation devait

son devait offrir quatre chambres à coucher

être conçue de telle façon qu'il y a une inte-


raction maximale entre les divers espaces de

L'aspiration de l'architecte:

qui est complètement ouvert et qui offre des

vie, mais que chaque habitant a néanmoins

Proportion, lumière et atmosphère

axes de vue longitudinaux et transversaux.

la possibilité de se retirer en tout calme. La

L'aspiration de Glenn Reynaert était de rendre

Le rez-de-chaussée est conçu comme une

maison devait en outre être agréable d'em-

l'habitation aussi élégante que possible, dans

plateforme de contact, où un habitant qui par

ploi, avec une architecture légère qui ressent

le contexte urbanistique et le contenu de-

exemple travaille dans la cuisine maintient

jeune.

mandé. Ce programme et cette superficie

sans problème contact avec les autres dans

habitable auraient aussi pu aboutir à un bloc

la salle à manger, dans la grande “chambre

Quelques dispositions freinent d'une part la

“roman” lourd et massif, mais le créateur a

familiale” près de la cheminée ouverte et

liberté de conception, mais créent d'autre

réussi à donner à l'habitation une légèreté

même dans le bureau à domicile qui se

part de nouvelles opportunités. Par la su-

particulière et “gotique”. Qui se trouve fron-

trouve derrière une porte en acier et verre.

perficie réduite de la parcelle où il fallait

talement devant la maison ne soupçonne

aussi prévoir un jardin, une terrasse et une

jamais ce qui se trouve encore à l'intérieur.

Qui croyait que le rez-de-chaussée grand et

piscine, il restait relativement peu de la su-

En premier lieu, cela est dû à la verticalité du

ouvert et les étages avec toutes les chambres

perficie maximale de l'habitation en compa-

projet. Glenn Reynaert s'est inspiré de l'archi-

à coucher et salles de bains étaient déjà une

raison avec le vaste programme à remplir.

tecture verticale des bâtiments à Deauville et

surprise pour la coquille extérieure qui a l'air

Cependant un total de 850 m² d'espace pour

Trouville en France, mais sans le colombage

relativement compact, peut s'attendre à une

habiter a été créé, ce qui ne se remarque

lourd. C'est un choix qui en outre est absor-

surprise encore plus grande sous le rez-de-

nullement dès l'extérieur. En plus, sur le plan

bé automatiquement dans l'environnement.

chaussée. La cave est en effet plus large

urbanistique, il fallait respecter les distances

Les lignes verticales de l'habitation sont

et plus vaste que l'entière habitation qui se

des parcelles, la hauteur de la corniche de-

soulignées par l'entrée qui est complètement

trouve dessus. La cave offre un enchaînement

vait atteindre au maximum 6 mètres et la faîte

couverte, les versants très aigus et la maçon-

d'espaces qui rendent possible la vie privée

11 mètres. La commune côtière prescrivait

nerie en saillie près des fenêtres.

entre eux. Les enfants, des jeunes entre vingt et trente ans, peuvent regarder ici un film ou

également des façades peintes en blanc et des tuiles de couleur orange. L'architecte

La demande pour un espace avec contact

jouer aux jeux vidéo dans la salle de télé, il

devait manœuvrer dans ces limites.

facile s'exprime surtout au rez-de-chaussée

est possible de jouer au billard américain,

PLAN

102


d'organiser une dégustation de vin, on peut

Organigramme

se changer dans le poolhouse, monter la

Avec les fonctions ouvertes au rez-de-chaus-

pente vers l'extérieur et se plonger dans la

sée et les espaces séparés pour la détente en

piscine, et après on peut aller en bas où les

bas, il nous reste encore les étages. Au pre-

places ne manquent pas pour un wellness

mier étage trois chambres à coucher ont été

reposant.

hébergées, chacune avec une propre salle de bains, une propre atmosphère et des maté-

Pour faciliter cette optimisation de l'espace,

riaux riches. Chaque chambre dispose de suf-

toutes les techniques sont centralisées

fisamment d'espace pour armoire et dressing.

au-dessus de l'habitation sur un toit plat.

Le dressing d'hiver offre de l'espace pour les

Grâce à la construction de la toiture, elles ne

vêtements du changement de saison. L'étage

peuvent aucunement être vues, et aussi dans

supérieur a une chambre à coucher avec salle

la maison toutes les conduites, le chauffage et

de bains, un “dortoir” où des lits pour enfant

la climatisation sont incorporés invisiblement.

peuvent être placés et avec de l'espace où

Des armoires intégrées et dissimulées favo-

les petits peuvent jouer. Il y a également de

risent le rajeunissement et le raidissement

l'espace pour faire loger un baby-sitter.

de l'intérieur et l'emploi maximal de l'espace disponible. La passion soutenue de l'archi-

Matériaux

tecte se répète jusqu'au moindre détail.

Le soubassement au-dessous de l'habitation,


Cave

Rez-de-chaussée

Premier étage

Deuxième étage

la pente et l'escalier à côté de l'habitation sont

et pierre naturelle Lakas en carreaux énormes

d'amour. Cet amour est pour moi très impor-

maçonnés en briques récupérées appelées

qui se prolongent du hall d'entrée à la cuisine

tant en architecture, ainsi que trois paramètres

“derdeling paepsteen”. Ces petites briques

et sur les tablettes dans les deux espaces. Les

dans la conception: il faut bien tenir compte

rares ont un format très petit ce qui donne un

couleurs douces et les textures chaleureuses

des proportions, de la lumière et de la perspec-

sentiment d'échelle prolongeant. Les façades

se répètent partout, mais à chaque fois avec

tive. La perspective est liée à l'atmosphère.”

badigeonnées sont réalisées en nouvelles

une atmosphère un tout peu différente. Dans

briquettes du même format. La prescription ur-

la salle de billard sobre dans la cave, la vieille

Faire la combinaison d'un vieux style de

banistique qui impose de peindre l'habitation

brique belge de couleur bleue se prolonge de

construction avec une atmosphère nouvelle

en couleur blanche a reçu ici un cachet jeune

l'intérieur à l'extérieur, afin de souligner l'em-

et neuve, austère et jeune est un défi pour

et chaleureux grâce à la combinaison de ces

ploi estival de cet espace et le passage facile

Glenn Reynaert. “J'aime les structures mixtes,

briquettes avec le vieux blanc du badigeon,

vers la terrasse flottante de bois près de la

mais les différences doivent se fondre belle-

qui est composé de pigments de blanc, gris et

piscine. Toutes les douches et salles de bains

ment et sans transition. J'y réussis grâce à la

ombre. La menuiserie est une combinaison de

sont réalisées en tadelakt marocain authen-

conception instinctive. Je conçois aussi faci-

bois et d'acier. Les fenêtres en bois et les croi-

tique. Les planches de chêne grande largeur

lement un habitat très austère, ceci selon le

sillons sont peints en une couleur foncée afin

sur les sols ont une largeur de 36 centimètres

souhait du client.”

de donner à l'habitation un rayonnement doux,

et une longueur jusqu'à 8 mètres, ce qui ren-

mais qui fait preuve de caractère. La prescrip-

force le sentiment d'espace.

“Cette sorte de raffinement est aussi possible à échelle plus petite et pour des budgets plus

tion des tuiles en couleur orange est également revalorisée avec une propre composition par

Vision sur l'architecture

petits,” ajoute l'architecte, “mais le degré de

l'architecte de différentes sortes de nouvelles

Chaque détail de cette habitation est dessiné

raffinement détermine évidemment le prix de

tuiles qui sont fabriquées selon un vieux pro-

par le bureau de Glenn Reynaert. Au total plus

revient. Dans ce projet vraiment tout est de

cédé. Celles-ci donnent un aspect plus doux

de 4 200 heures de travail ont été consacrées

notre propre main, jusqu'à une table de salon

et plus chaleureux que les tuiles classiques de

au projet, à l'exécution et au suivi. Glenn Rey-

sur mesure, la plupart des armatures d'éclai-

couleur orange. Les tuyaux de descente sont

naert: “Je pense que c'est un rêve de beau-

rage et les lanternes, et mêmes les paniers

entièrement intégrés dans les murs.

coup d'architectes de pouvoir exécuter une

à linge. La force d'un petit bureau est de

fois un tel projet. Nous ne sommes qu'un petit

pouvoir répondre de manière très flexible à la

L'intérieur est habillé de matériaux riches, tels

bureau de trois collaborateurs et moi-même,

demande la plus exigeante. Le contact direct

que chêne des marais, ébène de Macassar,

mais beaucoup de temps est consacré à un

entre l'architecte et le client y est essentiel.”

tadelakt, pietra di Medici, Montbrun, Bardiglio

projet. Et il faut le faire aussi avec beaucoup

photos: Hendrik Biegs

GLENN REYNAERT architectenbureau bvba Schoolplein 3 | 8600 Diksmuide t +32 (0)51 62 62 60 info@glennreynaert.be | www.glennreynaert.be

PLAN

104


C O O K , C O O K ! PA R FA I T E A S P I R AT I O N D E S VA P E U R S À T O U T E H A U T E U R

PLUS D’INFOS SUR

COOK,COOK ! DA NS LE RAP PO RT CI- JOI NT SU R

ARCHITECTE GLENN REYNAERT

D E S I G N & D E V E L O P M E N T: A D E K PRODUCTION: VENDURO SEE HOW PERFECTION

WORKS:

W W W. D O W N D R A F T. B E

U N Î L O T D E C U I S I N E, O U I ! M A I S C O M M E N T E VA C U E R L E S VA P E U R S ? La COOK , COOK ! le fait avec style et de façon silencieuse. Elle est puissante, facile à entretenir et lorsqu’il le faut… elle est invisible ! ADEK ET VENDURO SONT LES PREMIERS À PRÉSENTER U N A P PA R E I L Q U I R É P O N D À T O U T E S C E S E X I G E N C E S ! La COOK,COOK ! /Adek DD est disponible en 90 et 120 cm et même sur mesure ! Conçue par Adek sur la base de nombreuses années d’exper tise dans le marché de niche et produite par Venduro qui a la qualité et le par fait travail sur mesure dans les gènes.

Grondwetlaan 81 9040 Gent [ Sint-Amandsberg ] T +32 (0)9.251 49 99 info@adek.be www.adek.be

EST.1981

Spieveldstraat 23 [Industrieterrein E17/3] 9160 Lokeren T +32 (0)9 340 60 00 info@venduro.be www.venduro.be


GLENN SESTIG ARCHITECTS Glenn Sestig (°1968, Gand) a terminé ses études en 1997 à Henri van de Velde-instituut à Anvers. Glenn a fondé la SPRL Glenn Sestig Architects en 1999. Aussi la collaboration étroite avec le partenaire et directeur artistique Bernard Tournemenne a été continuée. Déjà en 1997 Glenn a conçu le salon de coiffure Soap à Antwerpen, d'où il s'est ensuivi un flot de projets commerciaux, résidentiels et d'espaces de bureaux tant en Belgique qu'à l'étranger. Quelques étapes sont le bureau de publicité Vandekerckhove & Devos à Melle, le temple de la mode Verso et Fortis Private Banking à Antwerpen. Sestig a également mis sur la carte des boîtes de nuit telles que Culture Club à Gand et Molotov à Anvers avec un design et un concept attractifs. Glenn a également conçu des produits, tels qu'une unité commerciale pour la collection de tissus de Kvadrat/Raf Simons et des armatures d'éclairage pour Kreon. En ce moment on travaille à la construction de maisons neuves et à des rénovations tant en Belgique qu'à l'étranger (SaintGlenn Sestig,

Tropez, Port Grimaud et Ibiza), au projet résidentiel de luxe de 10 000 m2 OneFiftyKouter à Gand, à une résidence privée de luxe 1500 m2 près de la Lys à Sint-Martens-Latem et à un magasin pour la marque exclusive de papier et d'articles de cuir Hieronymus à Zürich en Suisse. Aussi des promoteurs immobiliers comme Immogra et MG real Estate ont manifestement trouvé leur voie vers Glenn Sestig Architects.

ARCHITECTURE INTUITIVE Glenn Sestig manie une vision intuitive, sensi-

à Gand. C'est pourquoi, et aussi grâce à la

tive et très personnelle sur l'architecture. Son

possibilité de réaliser un pavillon sur la toiture

alignement minimaliste se singularise par une

plate, Glenn Sestig était amoureux de cette

simplicité impressionnante, un emploi subti-

habitation depuis 25 ans déjà. Quand à un

lement raisonné de couleurs et de matériaux

moment donné le bâtiment était en vente, l'ar-

riches et naturels. Il n'existe pas de meilleur

chitecte l'a acheté tout de suite.

endroit pour découvrir cette forte simplicité que l'habitation servant de modèle de Glenn

Selon ses dires, c'était un des projets les plus

Sestig Architects.

compliqués que Glenn a jamais entrepris. Non seulement parce que c'était une propre habi-

PLAN

106

La mission du maître d'ouvrage

tation, mais surtout à cause du degré de diffi-

Au fil des années Town House Sestig, une ha-

culté de la maison. Le grand défi consistait en

bitation d'architecte de 1937 avec tête arrondie

le volume particulièrement étroit et long dans

et toiture plate, construite comme propre habi-

l'immeuble: le point le plus large mesure 4,50

tation avec bureau pour l'architecte d’Hooghe,

mètres et cette largeur se rétrécit jusqu'à 4

a été donnée en location ainsi que transformée

mètres pour la plupart de la maison. En outre,

en trois appartements. L'immeuble d'angle bé-

il y avait des espaces et de petites chambres à

néficie d'une localisation unique: il donne sur

l'avant et au fond dans le volume, lequel avait

la nature, l'art et l'architecture du Citadelpark

une entrée principale et une entrée de service.


Cette situation n'était pas une aide pour

ment d'échelle étroite par de nombreuses in-

le long de l'escalier. Celui-ci agrandit l'espace

l'hébergement de nouvelles fonctions.

terventions de "signature" avec un effet agran-

énormément, crée de belles échappées, des

dissant. Ci-dessous nous examinons de plus

réflexions et un sentiment de luxe. L'escalier

près les nouvelles fonctions et l'élargissement.

vers la cave conduit à la toilette des hôtes,

La solution par l'architecte:

à la chambre d'invités avec un petit spa, à

nouvelle fonctionnalité et élargissement Tout de l'intérieur de l'habitation est entière-

Lay-out du programme

une buanderie. Le conduit à linge, qui fait

ment dénudé et les fonctions sont de nouveau

L'entrée principale d'autrefois est l'entrée

en même temps office de conduit technique,

localisées. Dans les façades existantes et

formelle d'aujourd'hui, tandis que l'entrée de

aboutit à la buanderie et commence à l'étage

avec les mêmes hauteurs des fenêtres, une

service d'antan est devenue l'entrée de tous

entre le dressing et la salle de bains.

habitation entièrement neuve a été créée et

les jours. À l'avant et à l'arrière au rez-de-

prévue de techniques modernes. Uniquement

chaussée, deux espaces principaux ont été

À l'étage la chambre à coucher principale est

le plafond de la chambre à coucher principale

créés. À l'avant - dans la partie arrondie de

hébergée au fond du volume et un grand dres-

à l'étage a été rehaussé, de sorte qu'une par-

la façade - se trouve le grand espace d'ac-

sing est abrité à l'avant. Entre eux nous trou-

tie du pavillon ajouté se situe également plus

cueil avec bureau, à l'arrière la cuisine fonc-

vons l'espace de circulation et les escaliers à

haut. La façade est entièrement restaurée et

tionnelle ouverte. La cuisine est accessible

côté d'une salle de bains et d'une toilette.

revêtue de plâtre de parement manuellement

par l'entrée à l'arrière de l'habitation. Glenn

gratté selon le procédé original, ce qui a remis

Sestig a dessiné une belle cage d'escalier.

Le pavillon est construit sur la toiture plate

le bâtiment en son atmosphère authentique.

Celle-ci est réalisée à droite de l'entrée cen-

de l'état existant. La hauteur existante de la

La menuiserie de toutes les fenêtres est de

trale. L'escalier vers l'étage et l'escalier vers

façade est maintenue comme balustrade.

nouveau réalisée selon le profil identique et les

la cave sont divisés: ils ne se trouvent pas

Toutes les parois plus hautes et le volume

baies des fenêtres qui ont été ajoutées au fil

l'un au-dessus et au-dessous de l'autre. Ainsi

de la toiture sont construits dessus, mais

des années sont une à une de nouveau bou-

il n'est pas formé un vrai escalier, mais bien

l'ensemble est maintenu ouvert. L'intention

chées. Dans cette "construction neuve" Glenn

un espace de circulation captivant, au niveau

est de le fermer avec du verre pour y réaliser

Sestig a organisé les fonctions d'une manière

du rez-de-chaussée et vers le haut et vers le

un grand espace d'accueil et de dîner pour

complètement nouvelle, et il a résolu le senti-

bas. Un miroir fumé a été installé dans l'entrée

les clients.

PLAN

108


Emploi de couleurs et de matériaux

Tous les matériaux sont purement naturels

La difficulté du volume étroit et long est résolue

et donnent une allure particulièrement cha-

en introduisant toutes les fonctions à l'avant et

leureuse. La matérialisation combine prin-

à l'arrière et en créant le moins que possible

cipalement le bois, la pierre naturelle et le

des couloirs. Mais également l'emploi de ma-

tadelakt marocain. Il y a une logique dans les

tériaux et de couleurs joue un rôle important.

choix. De grandes pièces en pierre naturelle

Ce qui se fait remarquer immédiatement est

(ardoise brésilienne) sont appliquées dans

que presque tous les plafonds sont exécutés

les zones intermédiaires où il y a beaucoup

en une teinte noire. Bien que ces plafonds ont

de passage, dans la cuisine et dans les

"seulement" une hauteur de 2,80 mètres, ils

salles de bains. Le matériau est partiellement

donnent l'impression d'être encore plus hauts.

prolongé aux espaces adjacents de sorte

Le plafond dans la chambre à coucher prin-

que les espaces fondent beaucoup plus l'un

cipale est peint en une couleur bleu nuit, un

dans l'autre. Le bois est utilisé pour les esca-

peu comme un ciel nocturne sans limites. La

liers - à l'exception des premières marches

teinte sombre donne ici une sensation d'intimi-

- à cause de la chaleur et de l'acoustique.

té, mais donc aussi de grandeur. Uniquement

Encore un peu plus chaleureux deviennent

le plafond dans le niveau de la cave est clair,

les espaces qui sont revêtus de tadelakt

mais ici la hauteur est de 2,20 mètres seule-

marocain, comme le dressing et la chambre

ment et une réflexion était aussi souhaitée.

à coucher.


7

1. toilette 2. salle de bains 3. escalier 4. débarras 5. couloir 6. buanderie 7. entrée 1

1. entrée 2 2. hall 3. escalier 4. hall d'escalier 5. cuisine 6. entrée 1

6

1. dressing 2. escalier 3. couloir 4. toilette 5. salle de bains 6. chambre

6

1.terrasse 2. terrasse couverte

5

5

4

4 6

5

2

3

4

2

3 2

3 1

1 2

1

1

Rez-de-chaussée

Niveau -1

Niveau +1

Terrasse

Ceci est seulement un choix des matériaux

et au-dessus se trouve un plafond, détaché

remarquer. Ce sont la sobriété et l'exactitude

appliqués: il y en a un tas. Néanmoins l'en-

des parois, avec de l'éclairage indirect par

d'un projet qui doivent frapper. Qui voit ou

semble - caractéristique pour Glenn Sestig

derrière. Encore d'autres détails sont par

ressent cela l'approuvera aussi. Après que

- présente une quiétude minimaliste, mais

contre "recyclés", comme la finition de bois

les fonctions sont réparties, nous continuons

simultanément une chaleur riche. La signa-

dans la chambre à coucher principale, qui

à partir du plan à travailler à la verticalisation,

ture de l'architecte peut également être lue

est constituée de panneaux lesquels dans la

aux parois et aux façades. Là aussi est imbri-

des multiples détails singuliers. Ainsi les

scierie de pierre naturelle sont posés au-des-

quée ma vision. Les proportions que l'on voit,

nombreux miroirs avec joints font ressentir

sous de la pierre naturelle et obtiennent ainsi

sont toutes nées de façon purement intuitive

une sensation d'élargissement et de luxe, par

un patron unique.

et émotionnelle.” Bernard: “Par cette émotion et cette intuitivité, l'aspect ordinaire n'existe

exemple au-dessous de l'armoire flottante près de la cheminée ouverte, et les finitions

Vision sur l'architecture

pas dans notre œuvre. Les contrastes aussi

en bronze procurent une brillance supplé-

L'architecture de Glenn Sestig a une “base

sont importants: le changement d'une tonalité

mentaire, par exemple à la douche. Les

classique”, où "classique" renvoie aux mo-

très foncée à une tonalité très claire ou d'un

parois ont des lignes simples, mais leurs

dernistes comme Frank Lloyd Wright, Lud-

revêtement très minimaliste à un revêtement

détails avec, entre autres, un éclairage indi-

wig Mies van der Rohe et Le Corbusier.

riche.

rect et des échappées élargissent l'intérieur

Glenn Sestig: “Personnellement je me qua-

encore plus. Des applications de ce genre

lifie d'architecte classique parce que mon

Dans l'architecture intemporelle et intuitive,

donnent une sensation d'infinité à l'espace.

architecture part purement de fonctions. Un

Glenn Sestig Architects donne une chaleur

D'autres détails montrent un savoir-faire mé-

trajet fonctionnel est essentiel, tant pour les

très personnelle et bien déterminée. Afin de

ticuleux. Un exemple fort est la paroi arron-

magasins et hôtels que pour les habitations.

rendre ceci possible, il est très important

die dans le dressing. Celui-ci est élaboré de

D'abord j'écoute toujours très bien le maître

de considérer et d'exécuter chaque projet

façon entièrement architecturale avec des

d'ouvrage: où veut-il finir? En premier lieu

d'architecture comme un ensemble d'archi-

ouvertures fines dans lesquelles les stores

vient toujours le plan, et jamais une façade

tecture, d'intérieur et de jardin. La conception

disparaissent automatiquement vers le haut

ou une idée. Mon but n'est pas de me faire

commence aussi toujours du dedans. photos: Fotografie.Verne

GLENN SESTIG ARCHITECTS Fortlaan 1 | 9000 Gent t +32 (0)9 240 11 90 | f +32 (0)9 220 90 79 contact@glennsestigarchitects.com | www.glennsestigarchitects.com

PLAN

110


sophisticated since 1908

Exclusive eggersmann showrooms Antwerpen Bruxelles

Denderleeuw Halle

info@welcometodesign.be

Hasselt Meerhout

Liège Leuven

Wingene


GOVAERT & VANHOUTTE architects À partir de leur Architectuurburo à Sint-Michiels près de Bruges, les architectes internationalement couronnés Benny Govaert et Damiaan Vanhoutte mettent la main, avec leurs 12 collaborateurs, à des habitations unifamiliales et plurifamiliales résidentielles, à des immeubles d'exploitation et à des bâtiments publics. Leur architecture repousse les tendances et s'occupe de l'essence.

Benny Govaert, Damiaan Vanhoutte

MOINS ET RIEN DE PLUS Une des étapes de la carrière du bureau est

en Angleterre, le 'special award' et le 'fa-

la redestination du monument Fort Napoléon à

vourite of the jury'. Le pavillon de Govaert

Ostende (projet 1995, ouverture 2000) où les

& Vanhoutte près de la cimetière pour les

architectes ont laissé la ruine à la mer dans

victimes allemandes de la Première Guerre

les dunes avec tous les graffitis et traces telle

mondiale à Langemark (Poelkapelle), sur la

qu'elle était et l'ont complétée d'une passe-

localisation où en 1915 ont eu lieu les pre-

relle, d'un bar et restaurant et d'une terrasse

mières attaques au gaz, donne une autre

supérieure/podium.

interprétation aux ingrédients comparables comme Tyne Cot. Celle-ci s'appuie plus aux

Aussi le pavillon pour Tyne Cot Cemetery

sentiments de honte, mais aussi de sérénité.

à Zonnebeke (Passendale), la cimetière britannique la plus grande de la Première

Un immeuble impressionnant du bureau est

Guerre mondiale qui annuellement est visi-

celui du producteur d'éclairage Delta Light

tée par 400 000 personnes, est de la main

(deux phases). Ici la (multi)fonctionnalité est

de Govaert & Vanhoutte et est entièrement

accouplée à la visibilité de l'immeuble le long

aménagé selon une sérénité et un apaise-

de l'autoroute.

ment qui sont tout à fait appropriés pour ce

PLAN

112

site. Avec ce projet le bureau a remporté

Depuis 2011 le bureau a reçu 7 prix internatio-

deux prix pendant les Civic Trust Awards

naux pour 7 projets différents. Un d'eux était


l'habitation unifamiliale Villa Roces à Bruges

maisons de pêcheur. En effet, dans les envi-

(Leaf Awards 2012).

rons il y avait déjà eu une habitation moderne de l'architecte Paul Felix (1945-1981), un des

La mission du maître d'ouvrage

architectes modernistes les plus importants de

Le maître d'ouvrage de cette habitation

la Flandre de l'après-guerre, mais cette mai-

avait l'esprit ouvert à un concept moderne.

son a été démolie. Aussi pour cette raison, le

Une condition était que l'habitation serait

nouveau venu a été accueilli très positivement.

construite sur un seul plateau, sans escaliers, pour l'accessibilité. La parcelle belle et

Le seul obstacle pour les architectes était

grande est sise dans une commune côtière,

une pente considérable sur le terrain: entre

située dans une rue en cul-de-sac et avec

le front bâti à l'avant et celui au fond il y avait

vue sur les dunes et une zone naturelle. Il y

une dénivellation de presque deux mètres.

avait déjà une habitation du maître d'ouvrage:

Govaert & Vanhoutte a fait de cette difficulté

auparavant il avait érigé une construction as-

un avantage logique et esthétique.

sez grande sur un terrain qui se composait en réalité de deux lots. Après la construction

La solution par l'architecte: un volume

neuve et le déménagement de la vieille à la

soulevé en béton

nouvelle, l'ancienne habitation est démolie

Pour les architectes il était logique de soule-

et le lot est vendu, sans qu'il y ait un dédou-

ver un peu la maison du côté de la rue située

blement des lots initiaux comme c'était le cas

plus bas (le sud). Ils ont conçu une “longue-

dans l'ancien lotissement.

vue” qui donne par-dessus la rue sur la zone naturelle. Là le fait d'habiter dans les dunes

PLAN

114

Le service Urbanisme de la ville maritime a

serait vécu au maximum, entre autres grâce à

applaudi la venue d'un projet moderne et mini-

une terrasse extérieure ouverte et couverte et

mal sur cet endroit avec un contexte de petites

à la grande quantité de verre. À l'autre côté,


où se trouvent le carport et l'entrée, le niveau

Lay-out du programme

du rez-de-chaussée de la nouvelle construc-

Le lay-out du programme a également une

tion atteint le niveau du sol. Cette solution

structure très logique. Par l'entrée l'habitant

réconcilie esthétique et expérience avec

conduit vers le carport au fond, où on a prévu

fonctionnalité et logique.

un accès direct au débarras pour décharger les emplettes ou quoi que ce soit. L'entrée

La boîte à images située plus haut est main-

proprement dite conduit par le vestiaire vers

tenue en balance par un contrepoids: une

la cuisine avec coin repas, le séjour et un

cave. Le socle de la cave porte l'ensemble et

coin salon, qui se trouvent tous autour de la

crée une sorte d'entaille flottante dans le pay-

terrasse extérieure et qui sont vitrés au maxi-

sage. L'aménagement du jardin soutient cette

mum. À droite dans le volume deux chambres

approche. On a planté une haie du côté de la

à coucher avec salle de bains ont été héber-

rue dont le dessus concorde avec le dessous

gées du côté nord, tandis que la chambre

de l'ouvrage en encorbellement. La haie ren-

des parents et leur salle de bains sont orien-

force la vie privée et en outre elle est faite très

tées vers le sud.

large pour maintenir le chien de la maison sur le terrain. Tout le jardin autour de l'habitation

La cave offre de l'espace pour un débarras

est entouré de cette façon et au fond il est

et un local technique de sorte que le plateau

complété de troncs verticaux et hauts.

d'habitation est entièrement placé sous le


signe d'une expérience optimale et d'une

fait et grâce aux profilés légers des fenêtres,

radical et visuel, qui n'est pas compliqué mais

grande facilité d'emploi.

les limites entre l'extérieur et l'intérieur s'es-

détaillé à l'extrême. Partiellement nous devons

tompent entièrement. Le bois durable donne

beaucoup au minimalisme de Ludwig Mies

Emploi de matériaux

un bel adoucissement au béton, qui en réa-

van der Rohe, mais nous voyons en même

L'habitation est construite de béton coulé sur

lité selon la couleur et la patine donne aussi

temps un lien avec l'œuvre de l'artisan abstrait

place. On a employé du béton plus fluide

une sensation chaleureuse et naturelle. Hors

russe Malevich. Son œuvre dépasse ce qui

que celui que l'on emploie normalement et

l'emploi de béton et de bois, l'habitation est

est figuratif, narratif, définissable pour aboutir

un coffrage plus lourd, ce qui résulte en une

vitrée de manière aussi transparente que

à une dimension abstraite de notions tant ma-

meilleure qualité. Les bords sont préfabri-

possible.

thématiques qu'artistiques, telles que proportions, dimensionnement, modulation, équilibre,

qués, mais bien dans la même composition de béton. Une autre application plus innova-

Vision sur l'architecture

composition, etcetera. Par suprématie il voulait

trice dans ce bâtiment sont les "fenêtres mi-

La vision de Govaert & Vanhoutte peut être ré-

dire la prédominance de l'expérience pure et

nimales" en aluminium avec des profilés très

sumée dans leur devise: moins et rien de plus.

émotionnelle dans l'art.” Le bureau Govaert &

légers, qui en plus s'ouvrent automatique-

Damiaan Vanhoutte: “La fonction est la base

Vanhoutte essaie aussi d'atteindre ce dépas-

ment par glissement. Ces profilés en alumi-

et cela se visualise de façon la plus simple

sement abstrait dans ses conceptions. “Nous

nium sont si fins et minimalisés à l'extrême

et abstrait possible. Rien de plus. Notre archi-

partons toujours d'une analyse fonctionnelle

qu'ils paraissent être des fenêtres fixes.

tecture croît d'une analyse très forte et fonc-

du programme et de l'environnement, avec

tionnelle et le résultat est très abstrait. Cet as-

une vision artistique, pour arriver à un concept

Tous les sols intérieurs et extérieurs sont réa-

pect abstrait est une sorte de fonctionnalisme

authentique qui reste toujours lié au contenu

lisés avec des planches en afrormosia. De ce

poussé que nous transposons à un produit

et au lieu.” photos: Hendrik Biegs

GOVAERT & VANHOUTTE architects Koningin Astridlaan 25 bus 4 | 8200 Sint-Michiels (Brugge) t +32 (0)50 38 88 22 | f +32 (0)50 39 23 14 info@govaert-vanhoutte.be | www.govaert-vanhoutte.be

PLAN

116


Kreon has been developing and producing architectural interior lighting (tools of light) and metal ceiling systems (ceiling solutions) since 1982. The basis for Kreon’s design is a very clear characteristic visualisation of the company’s philosophy: purity and simplicity. Wherever possible we refer to pure three-dimensional architectural shapes. Playing a leading role in the world of architectural lighting Kreon strives to develop high quality luminaires and constantly continues to evolve its luminaires, ensuring its customers the best quality of light available on the market.

Industrieweg-Noord 1152 3660 Opglabbeek Belgium www.kreon.com mailbox@kreon.com


MARC MACKEN ARCHITECTEN Marc Macken (°1965, Aarschot) a obtenu son diplôme d'architecture en 1988. En 1993 il a fondé le bureau Macken & Macken Architecten, qui s'est développé en une équipe d'une dizaine de collaborateurs. En 1995 il a commencé à enseigner à Sint-Lucas à Gand et à Bruxelles. Maintenant il enseigne à l'université KU Leuven faculté architecture Campus St-Lucas (LUCA) Gand et Bruxelles. En 2007 Marc Macken Architecten a été fondé, une équipe délibérément réduite: Marc, son épouse Stacey Beusmans et des collaborateurs externes. Stacey Beusmans (°1977, Port Vila, Vanuatu) a obtenu son diplôme d'architecture en 2002 et est devenue la partenaire de Marc Macken Architecten en 2009. Quelques étapes dans la carrière de Marc Macken constituent sa collaboration à la restauration fin des années ’80 de la Maison Guiette à Anvers, la seule œuvre encore existante de Stacey Beusmans, Marc Macken

Le Corbusier en Belgique, une habitation à Muizen (1997-1998), une habitation à Leefdaal 2002-2003), l'extension du centre culturel “de Warande” avec une salle polyvalente pour le théâtre et des concerts “de Kuub” à Turnhout (2010-2012), une maison à patio à Rotselaar (2008-2010), une maison à patio à Keerbergen (2010-2012), une maison à patio à Bonheiden (2011-2013).

CRÉATEURS D'ESPACE ATMOSPHÉRIQUE Marc et Stacey exercent une forme de concep-

et Stacey Beusmans avec la demande de bâtir

tion investigatrice. Leur architecture n'est pas

une habitation sur un terrain niché et inhospita-

une question de style, mais de spatialité,

lier. Il s'agissait d'un endroit singulier dans les

échelle et proportions, énergie et durabilité.

forêts où il y avait eu autrefois une carrière d'ex-

La mission, l'ambition est: créer une atmos-

traction de grès ferrugineux. Le terrain était une

phère unique dans un bâtiment pour les utilisa-

zone résiduelle située à l'écart dans un lotisse-

teurs. Cette spatialité atmosphérique de Marc

ment, une localisation assez sombre au milieu

Macken Architecten est toujours orientée vers

d'une forêt en pente. Le maître d'ouvrage rêvait

cet aspect humain, vers le sentiment d'un bâti-

d'une habitation où toutes les fonctions d'habiter

ment. L'habitation à patio soulevée dans la forêt

se situeraient sur un seul niveau. C'est précisé-

montre ce cadre atmosphérique. Elle fait partie

ment sur le lobe défoncé de la carrière, un ves-

d'un projet d'investigation, une triptyque d'habi-

tige de l'extraction, que se trouve l'habitation.

tations unifamiliales, chacune avec ses propres chambres extérieures spécifiques, des patios.

La solution par l'architecte: volume soulevé avec chambre de lumière

PLAN

118

La mission du maître d'ouvrage

Le concept d'habiter sur un seul niveau dans

Le maître d'ouvrage s'est dirigé à Marc Macken

le sombre et les ombres de la forêt a été bien


réfléchi. Habiter ne pouvait être réalisé ici

Macken: “Nous avons utilisé les courbes de

que par moyen d'une chambre de lumière

niveau existantes de la carrière et nous les

qui donnerait à chaque heure du jour de la

avons appliquées de façon architecturale.

lumière aux espaces intérieurs. De même

Les parois en bas, qui ont justement une rela-

que les arbres cherchent la hauteur dans leur

tion avec le contexte du paysage sont extru-

recherche à la lumière du soleil, le volume

dées vers le haut.”

a été soulevé envers la lumière et placé sur la crête de la carrière de pierre avec vue sur

Le plan est perforé non seulement verticale-

la falaise. La morphologie, les courbes de

ment mais aussi horizontalement. Certaines

niveau de ce lobe ont été abstraites à un

fenêtres à l'avant et à l'arrière dans la co-

pentagone.

quille extérieure discrète se trouvent dans le prolongement l'une de l'autre et créent ainsi

Celui-ci “perfore” verticalement le volume

des échappées. Les architectes appellent

soulevé rectangulaire et assez fermé de sorte

ces fenêtres des “cavernes”, dans la termi-

qu'une chambre extérieure vitrée et ouverte

nologie de la carrière. Elles sont également

est créée. Cet espace fait office de chambre

élaborées comme des cavernes, profondé-

de lumière et de régulateur de chaleur pour

ment comme une grotte. Ces chambres ex-

l'intérieur et est réalisé en béton apparent

térieures couvertes montrent des fragments

gris clair, qui reflète la lumière du soleil vers

pittoresques dès l'espace de vie et sont

les espaces intérieurs. Ce qui est ouvert et

les générateurs de lumière et d'air pour les

clair à l'étage est sombre et fermé au rez-de-

espaces adjacents. La brique de parement

chaussée.

se prolonge d'une ligne verticale en une ligne horizontale dans ces baies de fenêtre

PLAN

120

La morphologie du pentagone est en réalité

et renforce ainsi la massivité et la force spa-

née du contexte du paysage existant. Marc

tiale du volume.


Programme et lay-out

La terrasse extérieure est vitrée tout autour et

L'habitation se niche profondément dans la

donne des regards (et de la lumière) dans les

carrière et s'associe avec les espaces de

espaces intérieurs: salle à manger, cuisine

vie à un terrain plat situé plus haut à la pente

avec îlot de cuisson, salon, espace jeu pour

occidentale.

les enfants et espace de vie avec bureau intégré. Les deux chambres d'enfant avec

Dans le pied ou socle de l'habitation à patio

salle de bains sont positionnées au côté

se trouve la porte d'entrée derrière laquelle

est du volume d'habitation, tandis que la

un escalier intérieur mène à la lumière. L'es-

chambre des parents avec salle de bains

calier extérieur de béton qui mène à la cour

reliée se trouve de l'autre côté de cette “boîte

intérieure/espace extérieur/terrasse penta-

d'habitation” élevée.

gonale semble être l'image réfléchie de l'escalier intérieur. Cette terrasse extérieure relie

Un aspect très particulier au lay-out du pro-

ainsi l'extérieur avec l'extérieur, et relie aussi

gramme est que les espaces se trouvent

les plateaux. En bas sous le volume de vie

comme des séquences l'un derrière l'autre,

soulevé on a également hébergé une buan-

sans portes intérieures (sauf évidemment les

derie, un garage et un entrepôt à bois. L'ha-

chambres à coucher et les salles de bains).

bitation a, en outre, une cave au-dessous de

Chaque espace s'ouvre en quelque sorte au

tout le volume.

suivant. La terrasse extérieure pentagonale


est un système orthogonal qui est au centre

œuvre doit être déposé aussi minutieusement

hotte dans la cuisine est réalisée en béton.

tourné, ce qui donne une sorte de délimita-

que possible. Ici la construction est entière-

Elle transforme la cuisine en un espace avec

tion “naturelle” qui rend les portes intérieures

ment réalisée en béton coulé sur place, ce

une propre identité. Un point d'articulation

superflues.

qui était également nécessaire pour maintenir

entre manger et vivre. Marc Macken: “Nous

la forme de boîte en l'air. À un certain point la

choisissons le plus souvent des matériaux

longueur de la saillie atteint même 9 mètres.

naturels. Notre quête à l'expérience physique

Au-dessous du volume d'habitation, à gauche

de spatialité nous mène donc souvent à des

et à droite du socle se créent des espaces

matériaux forts et solides.”

extérieurs couverts. Cette spatialité couverte

La coquille extérieure est réalisée en briques

est maintenue très explicitement à 2,30 mètres,

de couleur nuancée rouge - brun cuites dans

à cause de l'expérience. Marc Macken: “Si

un four rond flamand. Le choix de matériaux

Vision sur l'architecture

nous avions construit l'espace 20 ou 30 cm

s'associe à l'environnement paysager ainsi

Marc Macken et Stacey Beusmans conçoivent

plus haut, nous aurions perdu cette atmos-

qu'à l'histoire du site. La coquille extérieure

de façon investigatrice. Les projets sont testés

phère souterraine. Nous voulions vraiment

se recroqueville ici et là vers l'intérieur, par

sur maquette et modelés jusqu'à ce qu'ils aient

faire ressentir le concept consistant à aller du

exemple au côté inférieur de la saillie, et

atteint l'équilibre dans la spatialité. Avec très

sous-sol vers la zone de lumière en haut.”

dialogue avec le béton. La menuiserie est

peu d'éléments mais adéquats, ils obtiennent

exécutée en aluminium laqué au four.

un langage architectural où la complexité loge dans la simplicité. La mission architecturale

Matériaux Marc Macken Architecten construit aussi pu-

Dans l'intérieur les matériaux appliqués sont

est examinée à l'extrême sur tous les para-

rement que possible, sans décorum. Tout ce

maintenus limités. La finition du sol est en

mètres durables contemporains et ceux orien-

que l'on voit est nécessaire dans la construc-

wengé sur tout l'étage. La finition des meubles

tés vers l'avenir pour arriver à cette symbiose

tion. Une conséquence en est que le gros

est en chêne. Les parois sont plâtrées. La

entre l'homme, la nature et l'architecture. photos: Hendrik Biegs

MARC MACKEN ARCHITECTEN Viooltjesweg 9 | 3140 Keerbergen t +32 (0)474 800 525 | f +32 (0)16 630 591 info@marcmacken.be | www.marcmacken.be

PLAN

122


Distributeurs/Transformateurs: Dealers/Verwerkers: Dealers/verwerkers: Distributeurs/producteurs:

ILB INTERIEUR Biezenveld 3 2460 Kasterlee 014 55 26 50

GF SOLIDS Halveweg 77-81 3520 Zonhoven 011 81 65 89

VAN HOF-VERHEYEN Kerkstraat 96 9080 Zaffelare 09 356 72 12

VDB PRODUCTIONS Beukenlaan 15 8860 Lendelede 0478 39 66 64

info@ilb.be

info@gfsolids.eu

info@interieurvanhof.be

vdbproductions@gmail.com

www.ilb.be

www.gfsolids.eu

www.interieurvanhof.be

www.vdbproductions.eu

never ending creativity Invoerder Benelux Importateur Benelux : :

VINK BVBA | Industriepark 7 | 2220 Heist op den Berg | 015 25 98 91 | ronny.korthout@vink.be

www.vink.be - www.kerrock.be


MASS ARCHITECTS Massimo Pignanelli (°21/02/1978, Genk) Formation: 1996-2002 Provinciale Hogeschool Limburg, département Architecture 2001-2001 Erasmus, Politecnico di Milano, Facoltà di Architettura, Conception architectonique projet de fin d'études Travail: 2002-2010: stage, architecte indépendant-collaborateur jusqu'à architecte de projet chez LENS°ASS architects 2011-ce jour: architecte indépendant et gérant de MASS architects Massimo Pignanelli

Depuis le début du bureau, MASS architects s'est développé en une équipe de 5 collègues. L'équipe réalise des habitations exclusives et des projets de taille moyenne. Les activités continuent à s'étendre, entre autres au secteur public.

SIMPLICITÉ PAR DES LIGNES FORTES L'environnement rural de la Hesbaye au

triangle d'habitation est un patio avec piscine

Limbourg forme le décor pittoresque pour

entouré de murs, où le mur commence haut

l'habitation neuve qui est conçue par MASS

pour se terminer à zéro. Dans la conception

architects. Toute la parcelle avec des vergers

une autre ligne forte a été tirée: celle-ci relie

et des prairies est trop grande à maintenir.

une fenêtre conique dans la façade avant

C'est pourquoi l'architecte a limité la zone

avec une fenêtre conique dans la façade

d'habitation avec maison et jardin à un car-

latérale, de façon qu'à ce point on peut regar-

ré sur la parcelle, et tout ce qui l'entoure aura

der à travers l'habitation. Les façades avant

libre cours. Dans le carré une diagonale a été

et latérale forment en plus une L très massive

tirée et cela est devenu le plan: un triangle

et discrète en béton apparent, tandis que la

dans le carré constitue l'habitation, l'autre

ligne diagonale est entièrement vitrée avec

triangle est le patio-terrasse. Ensuite on a tiré

une combinaison de parties fixes et glis-

une perpendiculaire dans le triangle d'habita-

santes.

tion créant ainsi une zone A avec salle à man-

PLAN

124

ger, séjour, cuisine et zone d'entrée, et une

La mission du maître d'ouvrage

zone contenant les fonctions B des chambres

Le maître d'ouvrage - des personnes avec

à coucher et salles de bains. La réflexion du

une vision prononcée sur l'architecture qui


sont ouvertes à des nouveautés - a demandé

bureau se rapportant au cabinet médical.

à MASS architects un projet pour une habi-

L'entrée couverte est un facteur commun à

tation contemporaine, inspirée sur l'œuvre

tous les projets de MASS. Ici un petit coin est

de Ludwig Mies van der Rohe. L'enceinte et

coupé du plan pour rendre possible l'entrée

l'atmosphère du projet respirent l'œuvre de

couverte. Dans la façade avant assez sobre -

cet architecte allemand-américain, réinter-

avec un "œil” qui permet une échappée vers

prété suivant les idées de Massimo Pignanelli,

la façade latérale - cette entrée se fait remar-

tout en y intégrant le programme du maître

quer immédiatement, comme si elle tire/attire

d'ouvrage. Massimo: "Nous avons fait une

les visiteurs: sa réalisation est un peu plus

maquette avec un pavillon au style Mies van

monumentale et contient une zone d'escalier

der Rohe, ce que le maître d'ouvrage vou-

située plus haut.

lait au premier abord. Mais en même temps j'ai fait un autre exercice avec des lignes

Le trajet depuis la conception jusqu'à la réa-

conceptuelles, un carré avec un triangle,

lisation ne s'est pas déroulé sans difficultés.

dans lequel j'ai ajouté mes propres idées au

Un premier problème était de nature urba-

concept. J'essaie de me tenir à ces lignes:

niste. L'habitation est en effet non conforme

si je n'arrivais pas à y cadrer le programme,

ici. Une vieille maison était construite sur la

je laisserais tomber le concept.”

parcelle, mais elle est démolie. Une reconstruction non conforme signifie qu'il est per-

PLAN

126

Le programme du maître d'ouvrage est assez

mis de construire au maximum 1000 mètres

traditionnel: une zone de vie avec cuisine,

cubes de volume au-dessus du sol. Puisque

séjour et coin repas dans un espace ouvert,

le sous-sol dans cette région à risque d'inon-

deux chambres à coucher pour enfants avec

dation était si mauvais - un deuxième pro-

leur propre salle de bains, une chambre prin-

blème technique - il fallait creuser des fon-

cipale avec une propre salle de bains et un

dations avec une plaque en béton sur pilotis


dans le sol. De cette façon l'habitation flotte

parent. Les panneaux en béton préfabriqués

maintenant un peu au-dessus du sol. Et là

étaient exclus car avec eux il n'est pas pos-

justement une discussion s'en est suivie avec

sible de construire de tels angles aigus et en

le service Urbanisme, qui voulait compter

plus aucune garantie ne pouvait être donnée

le volume sous-jacent comme volume de

pour la solidité des couleurs entre les élé-

construction. Cette discussion a pris deux

ments. Massimo Pignanelli: "Peu d'entrepre-

ans - plus de temps que celui dont on a eu

neurs coulent du béton sur place, mais nous

besoin pour construire finalement l'habitation

avons trouvé quelqu'un qui également a fait

- mais on a fini par trouver une solution. Un

de l'ingénierie créative". Un tel entrepreneur

troisième problème se rapporte à la demande

qui réfléchit avec nous est une plus-value à

du maître d'ouvrage pour construire une ha-

ce projet. Pour le coulement du béton, c'est

bitation en béton - tant à l'extérieur qu'à l'inté-

en même temps un avantage et un désavan-

rieur. "Et nous n'avons encore jamais fait cela',

tage le fait que tout dans tout le projet de la

déclara Massimo Pignanelli.

construction doit être déterminé d'avance: le plan de l'éclairage, le plan de l'électricité,

La solution par l'architecte:

la ventilation, tous les détails des fenêtres,

un travail rigoureux sur mesure

etc. Une collaboration parfaite avec toutes les

MASS architects faisait d'abord couler sur

parties était ici cruciale à cause de l'irréversi-

place les tranches extérieures en béton ap-

bilité du béton coulé.”


11

4 12

1. entrée 2. salle à manger 3. living 4. cuisine 5. salle du médicine 6. bureau 7. chambre 8. salle de bains 9. toilette 10. espace technique 11. pièce d'eau 12. banc 13. douche extérieure 14. bac de plantes

13

3

14

6

2

7 8

8 9

1

7 1

5

10

Il existe non seulement dans l'extérieur, mais

sont en effet fortement accentuées: elles ont

programme

également dans l'intérieur beaucoup d'élé-

une forme conique vers l'intérieur par des

perdre cette abstraction. Mais nous regar-

du

maître

d'ouvrage,

sans

ments en béton: le polybéton sur le sol, les

cadres en aluminium avec des faces biseau-

dons évidemment aussi l'orientation, nous

parois et les voûtes visibles. Même la table est

tées. Depuis l'intérieur, on ne voit que du verre.

tenons compte de la vue depuis l'intérieur

- à la demande expresse du maître d'ouvrage

Massimo: "Pour obtenir cet effet, on peut utili-

vers l'extérieur, nous prévoyons une entrée

- construite sur place et coulée sur le sol. Le

ser des profils très chers. Nous n'avons pas

qui est attrayante et couverte, mais qui ne

dessus de la table a une surface polie et lisse

fait ça. Nous avons employé des fenêtres as-

fait pas voir tout en une fois, etcetera. Nous

tandis que ses côtés sont maintenus rudes.

sez traditionnelles et nous avons nous-mêmes

essayons de nous distinguer plus en travail-

Les deux dômes de lumière, installés pour

intégré leurs profils de manière très rigoureuse

lant pour chaque client sur mesure: ce projet

éclairer encore plus la zone centrale de la mai-

dans le sol, le plafond et les parois. Nous em-

est construit une fois et on en restera là.” Les

son - ont également été coulés dans le béton.

ployons donc parfois des modèles standards

lignes d'un triangle sont suivies ici de manière

Les lignes d'éclairage dans le plafond sont

que nous adaptons ici et là. La condition est

conséquente mais pas servile. Massimo:

faites sur mesure pour ce projet spécifique.

bien sûr un client qui est ouvert à la créativité

'"Au cours du processus nous avons tourné

et à la recherche, comme ici.”

d'un quart de tour le triangle sur les conseils du contrôleur PEB, sinon l'habitation se chauf-

Outre le béton, les autres matériaux employés sont le verre, l'aluminium noir pour la menuise-

La vision de l'architecte

ferait trop. Soudainement le client a demandé

rie extérieure, le MDF laqué pour les armoires

MASS architects cherche la simplicité et la

en plus un carport supplémentaire. Nous

que MASS architects a conçu lui-même,

logique, et pas seulement dans cet exercice.

l'avons dessiné, mais dans l'esprit de Mies

et un certain nombre d'accents en bambou

Massimo: "Si nous ne pouvons pas étaler un

van der Rohe. Nous avons placé le carport

qui donnent de la chaleur et de la variation

projet à partir de quelques lignes, nous ne

sur des pilotis, nous avons prévu des accents

dans l'ensemble 'plus froid”. Remarquables

le faisons pas. La simplicité se produit par

en bois dur tropical et nous y avons incorpo-

sont les fenêtres dans la façade avant et la

le prolongement conséquent de quelques

ré les techniques pour la piscine. Tout cela

façade gauche. Les surfaces des fenêtres

lignes fortes. Là-dedans nous traduisons le

visuellement en ligne avec le concept initial.” Photos: Philippe van Gelooven

MASS ARCHITECTS Meldertstraat 30 bus 6 | 3500 Hasselt t +32 (0)11 749 329 info@massarchitects.be | www.massarchitects.be

PLAN

128


Nous sommes une jeune société dynamique spécialisée dans la réalisation de travaux en béton. Nos principales activités se concentrent sur les habitations en béton apparent, sur les sols en béton esthétiques et sur les piscines. Le béton, c’est notre passion. Nous collaborons étroitement avec l’architecte et le client afin de pouvoir offrir la solution adaptée à tous les projets. Ceci s’applique aussi bien aux particuliers qu’à l’industrie. Grâce à notre formation d’ingénieur, nous pouvons encadrer le client et l’architecte dans sa réflexion pour réaliser chaque projet de la meilleure façon possible. Nous attachons en outre beaucoup d’importance à la confiance, aux dispositions convenus, à l’exactitude et à la perfection.

Hanterstraat 6, 3730 Hoeselt T 0474 870 121 info@timvoetsbvba.be


© Tine Cooreman

OFFICE Kersten Geers David Van Severen Kersten Geers (°1975, Gand) a terminé ses études en Architecture et Urbanisme à l'Université de Gand (UG) et à l'Escuela Técnica Superior de Arquitectura de Madrid. Il a travaillé chez Maxwan Architects and Urbanists et chez Neutelings Riedijk Architects à Rotterdam. Il a été professeur à l'UG et professeur invité à l'Université Columbia à New York et à l'Académie d'Architecture à Mendrisio, Suisse. En ce moment il est professeur à l'École Polytechnique Fédérale de Lausanne.

David Van Severen (°1978, Gand) a terminé ses études en Architecture et Urbanisme à l'UG et à l'Escuela Técnica Superior de Arquitectura de Madrid. Il a travaillé chez Stéphane Beel Architects, chez Xaveer De Geyter Architects et pour Atelier Maarten Van Severen. Il a été professeur et juré à l'Académie d'Amsterdam, à l'Université de Technologie à Delft et à l'Institut David Van Severen, Kersten Geers

Berlage à Rotterdam. En ce moment il est professeur invité à l'École d'Architecture de Versailles.

RÉFLÉCHIR SUR L'EMPLOI D'ESPACE Office Kersten Geers David Van Severen a

en acier autour du pavillon, et comme cou-

été fondé en 2002 par David Van Severen

ronnement le bureau a remporté en 2010 un

et Kersten Geers. En ce moment l'équipe

Lion d'Argent pour l'exposition "7 chambres /

compte, y compris les gérants, 15 membres

7 rooms" dans deSingel sur une vingtaine de

belges et étrangers. L'architecture investi-

propres projets d'Office.

gatrice et expérimentale du bureau a déjà engendré beaucoup de projets captivants et

Dans le projet suivant il est réfléchi sur le rêve

de nouveaux points de vue. La jeune équipe

de chaque personne qui a une brique dans

est par conséquent suivie par des architectes

le ventre.

du monde entier. En ce moment Office a des projets en cours, entre autres aux Pays-Bas,

La mission du maître d'ouvrage

en Allemagne, en France, au Bahreïn, en

Le maître d'ouvrage avait encore trouvé une

Espagne et à Charjah (Émirats Arabes Unis).

parcelle dans la Flandre densément bâtie, avec au fond une forêt et à l'avant des champs

PLAN

130

Un des apogées était par exemple le pavillon

qui resteraient des champs dans l'avenir. À

belge pour la 11e Biennale d'Architecture de

gauche et à droite de la parcelle se trouvaient

Venise en 2008 avec un patio et une façade

les parcelles voisines. Sur ce site très beau


mais petit, le maître d'ouvrage voulait réaliser

pas installé la clôture du maître d'ouvrage sur

son rêve: une propre maison dans la nature.

le bord de sa propriété, mais plus à l'intérieur

C'est cette demande, que presque chaque

à une distance de 4 mètres de la limite de la

belge a, qui intriguait Office. David Van

parcelle. D'une part cette clôture de 13 sur 29

Severen: “Ce rêve, cette idylle d'une villa

mètres définit une première "maison", d'autre

dans le vert, est devenu toujours plus étouffé

part une partie d'un terrain est - mentalement

par le rêve de chaque belge. C'est pourquoi

- redonnée à l'environnement paysager. Ce

la Flandre est aussi si pleine. Comment peut-

qui se trouve à l'extérieur du grillage obtient le

on de nos jours encore rêver d'une jungle

statut de zone intermédiaire, pendant que les

autour de son habitation? C'est un rêve qui

cadres en acier du grillage avec les plantes

fait penser à la villa "La Rotonda" de l'archi-

grimpantes par-dessus font une première sil-

tecte Andrea Palladio, une maison du XVIe

houette d'une habitation au rez-de-chaussée.

siècle sur une colline dans l'Italie du Nord

Le jardin en dehors est laissé en abandon et

entourée de la nature: c'est presque l'arché-

ne fait office que d'entrée pour la voiture.

type de ce rêve. Tout le monde sait que c'est une illusion, mais cela est justement intéres-

Qui entre par la clôture continue à se trouver

sant.”

à l'extérieur, mais bien dans une variante domestiquée, dans quelque chose qui est sous

PLAN

132

La solution par l'architecte:

contrôle. À l'intérieur de la clôture se situe une

clôture devient maison

maison. Celle-ci peut paraître une combinai-

Un grillage sert en général pour délimiter

son un peu bizarre de deux maisons super-

un point final. Ainsi les voisins du maître

posées, dont une - au rez-de-chaussée - est

d'ouvrage emploient leur clôture traditionnel-

très ouverte, et l'autre - l'étage - très fermée.

lement pour s'approprier leur terrain limité.

L'entrée ne se trouve pas à l'avant de l'habita-

Office Kersten Geers David Van Severen n'a

tion, mais à côté: la porte d'entrée et la porte


arrière se trouvent respectivement à gauche

ici: on y entre en un espace extérieur couvert.

et à droite sur le plan. On s'approche ici d'un

Il y a une cuisine, salle à manger, escalier et

plan d'une maison qui est construite de façon

débarras/espace technique.

très centrale, symétrique et univoque. C'est un plan en forme de croix avec 9 chambres iden-

Là-dessus il y a une deuxième maison,

tiques d'environ 4 sur 4 mètres. Les cham-

littéralement sur la clôture. Elle a exactement

bres au rez-de-chaussée à l'extérieur du plan

le même plan, mais elle a une relation tout

ont une relation directe et ouverte avec les

à fait différente avec le monde extérieur. La

espaces extérieurs qui sont encadrés par la

façade y est entièrement pliée autour du plan

clôture.

en forme de croix et enferme les 9 chambres identiques, à l'exception des fenêtres. Les

Lay-out du programme et matériaux

fenêtres en haut concordent avec les baies

Une des "deux maisons" se trouve donc au

en bas. Elles sont positionnées de telle façon

rez-de-chaussée, au sein de la clôture, et

que la proximité des voisins ne se fait pas

représente une version très essentielle d'habi-

sentir, mais le champ à l'avant et la forêt à

ter sur un niveau minéral, terrestre. Le niveau

l'arrière d'autant plus.

0 est aussi entièrement construit de briques et de béton. Les chambres du plan en forme

L'étage supérieur est construit de bois,

de croix ne sont pas construites au complet

presque comme une toiture sur une maison


en pierre, avec une ossature simple de bois,

simplement partie de la vie. Ce plan est par

grand cadre de 3 sur 4 mètres dans lequel

de l'isolation à l'intérieur de celle-ci et une

conséquent l'opposé d'un plan fonctionna-

est posé le verre.

finition en bois dessus. Pour l'étanchéité on a

liste. C'est un plan qui offre de l'espace à tout

collé là-dessus des bandes de revêtement de

ce que vous pouvez vous imaginer.”

Vision sur l'architecture Cette habitation est un modèle pour la vision

toiture qui continuent sur la façade de l'étage. Dans cet étage sous la toiture le même plan

Des détails importants sont les fenêtres et les

d'Office Kersten Geers David Van Severen.

est dessiné, mais cette fois-ci avec des

portes. En bas les doubles portes sont réa-

David Van Severen: “Cela a l'air d'un plan

espaces qui sont réalisés entièrement en

lisées en acier laqué. Chaque fois elle sont

très impératif, mais c'est justement un des

contreplaqué. Tandis que le rez-de-chaussée

installées au centre des espaces, ce qui fait

plans qui donnent le plus de liberté. Nous

est placé sous le signe d'entrer, d'habiter, de

naître des perspectives centrales. En haut

donnons aux habitants un ensemble de 18

cuisiner etcetera, l'étage obtient un conte-

il y a des portes en bois. Là où les portes

chambres identiques, qui se trouvent en une

nu tout à fait différent: il y a un bureau, un

deviennent des fenêtres, il y a des volets qui

relation avec le jardin et la clôture. Nous disons

séjour, des chambres à coucher et des salles

peuvent être dépliés. Les fenêtres en haut

aussi: maintenant c'est à vous d'habiter. Un

de bains. En réalité, les meubles qui y sont

sont des fenêtres glissantes installées sur

plan très rigide peut en effet offrir beaucoup

placés déterminent la fonction de l'espace.

un grand rail, lesquelles dépassent la baie.

de liberté selon l'emploi. Lors de cet exercice

David Van Severen: “Il n'y a aucun couloir

Dès l'intérieur on ne peut rien voir des fe-

nous n'avions pas l'intention de nous faire

non plus dans cette maison. Les chambres

nêtres. Quand elles sont ouvertes, elles sont

remarquer, mais de poser la question: de nos

sont seulement espace de circulation si elles

glissées au-delà de la baie et il y a une vue

jours qu'est-ce qu'une villa dans le paysage?

se trouvent au milieu du plan. Ce qui est beau

sans-gêne sur le paysage fantastique. Et

Est-il encore possible de donner à ce rêve une

dans un plan de ce type est: l'idée de circula-

quand les fenêtres sont fermées, on ne voit

sorte de réalité dans le contexte d'aujourd'hui?

tion est toujours considérée comme quelque

que le verre et aucun profilé. Les fenêtres

La solution est donc en même temps un ques-

chose de fonctionnel, mais elle fait aussi

en bas sont des fenêtres glissantes dans un

tionnement. Et on peut y habiter aussi.” photos: Bas Princen

OFFICE Kersten Geers David Van Severen Rue du Marché aux Poulets 33 | 1000 Bruxelles t +32 (0)2 503 05 71 mail@officekgdvs.com | www.officekgdvs.com

PLAN

134


De HR dampkap LaDuo hotteLogic aspirante Duo Logicvoor HR het pour la energiearme is er!est arrivée ! maison bassehuis énergie Er wordt verstaan onder ‘energiearm wonen’, een woning waar een perfect

La maison basse énergie est définie comme une habitation où un parfait energetisch evenwicht heerst. Om dit evenwicht te bereiken wordt een mechanische équilibre énergétique existe. Pour atteindre cet équilibre, une ventilation avec ventilatie met warmte terugwinning gebruikt. Deze systemen beschikken altijd over récupérateur de chaleur est utilisée. Ces systèmes sont toujours prévus d’une arrivée et eend’une gesloten systeem met een aanvoer en afvoer van de lucht. sortie d’air. Hoe de lucht van de dampkap afvoeren ? Comment évacuer l’air de la hotte ? • Zonder warmteverlies • Sans perte de chaleur • Zonder storende geluiden • Sans bruit parasite • Zonder ongewenste geuren in andere ruimtes • Sans odeur indésirable dans les autres chambres • Zonder een te lage afzuigkracht (75 tot 175m3/h) • Sans faible capacité d’aspiration (75 à 175m3/h) • Zonder hoge energieverbruik • De façon peu énergivore Vandaag bestaan 3 Duo3Logic dampkappen met motor Aujourd’hui, ils er existent hottesHR Duo Logic HR à moteur qui:die:   aansluiten op een centraal mechanisch ventilatiesysteem s’accordent à un système de ventilation mécanique central   voorzien zijn vand’une een unieke gepatenteerde elektrische klep die : sont munies valve électrique brevetée qui: - -enkel en alleen stroom verbruikt wanneer ze opent en sluitet se ferme consomme de l’énergie uniquement quand elle s’ouvre - -past op alle sur gangbare s’adapte tous lesmechanische systèmes deventilatie ventilationsystemen mécaniques standards - -voorzien is van een rubberen ring voor een solide est pourvue d’une bague en caoutchouc pour unluchtdichte joint étanche à l’air afsluiting  ont une efficacité énergétique par leur concept et contribuent ainsi à  door het concept, energiezuinig zijn en dus bijdragen aan het l’équilibre de l’énergie energetisch evenwicht  ne consomment pas d’énergie dans la position 1 et ont une capacité  op d’aspiration stand 1 nietsdeverbruiken en toch een afzuigcapaciteit hebben 75 à 175 m³/h vanont 75 une tot 175 m³/hd’aspiration digne d’une cuisine: aspiration de 555 m³/h  capacité  op dans de hoogste stand een élevée afzuigcapaciteit hebben dat een keuken la position la plus (voir tableau de droite) 3 waardig is: een afzuigcapaciteit van 555 m /h (zie tabel hiernaast)

Le Duo système Duo Logic HR est Het Logic HR-systeem is breveté et exclusif à en ATAG ! gepatenteerd exclusief bij ATAG !

Les hottes Duo Logic HR ombinent dans un seul appareil la technique De Duo Logic HR dampkappen combineren in 1 toestel de techniek d’une hotte sans moteur avec une hotte avec moteur. Le dessin à droite van een dampkap zonder motor met die van een dampkap met motor. De montre la façon dont cela fonctionne: tekening hiernaast geeft goed weer hoe dit functionneert: 1. La flèche verte: la sortie de la hotte est branchée sur le tuyau de l’air 1. Dedu groene pijl:central de afvoer van de dampkap is aangesloten de un filtre système de ventilation mécanique. L’air passe àop travers luchtleiding van het centraal mechanisch ventialtiesysteem. lucht spécialement conçu pour une purification supplémentaire. De Cette sortie gaat door een speciaal ontworpen fi lter voor extra zuivering. Deze afvoer d’air est utilisée en position 1. wordt gebruikt op stand 2. La fl èche bleue: dans1.les autres positions (2, 3 et 4) on utilise également 2. Deune blauwe pijl: in de andere standen (2, à3 recirculation en 4) wordt avec een recirculatie aspiration périphérique. Un moteur filtres à motor (met long life koolstoffi voor randafzuiging geactiveerd. charbons ‘Longue Vie’ est lters) activé. En de même temps, la ventilation Tegelijkertijd blijft de mechanische ventilatie zijn werk groene pijl). mécanique centrale continue à faire son travail (voir doen flèche(zie verte).

Pour en savoir plus, contacter votre Account Manager chez Meer weten, contacteer uw Account Manager bij ATAG of onze ATAG ou notre département Ventes à Erpe-Mere. afdeling ATAG Verkoop in Erpe-Mere. Philippe Konnickx Philippe Konnickx p.konninckx@atag.be p.konninckx@atag.be Tel. : 053 / 80 62 08 Tel. : 053 / 80 62 08 www.atag.be www.atag.be

Valve électriqueelektrische ouverte klep: geopend Gepatenteerde CAPACITÉ HOTTES MOTOR VERMOGEN DUO-LOGIC HR DUO-LOGIC HR AFZUIGKAPPEN POSITION 1 STAND 1

VITESSE SNELHEID MOTEUR MOTOR

CAPACITÉ CAPACITEIT CMV CMV

CAPACITÉ CAPACITEIT MOTEUR MOTOR

1 1 2 2 3 3 4 4

1 1 2 2 3 3

75 - 175 m3/h 75 - 175 m3/h 75 - 175 m3/h 75 - 175 m3/h 75 - 175 m3/h 75 - 175 m3/h 75 - 175 m3/h 75 - 175 m3/h

195 m33/h 195 m /h 271 m33/h 271 m /h 380 m33/h 380 m /h

VMC CMV Recirculation Recirculatie

CAPACITÉ MAX TOTALE MAX TOTALE CAPACITEIT

175 m3/h 175 m3/h 370 m3/h 370 m3/h 446 m3/h 446 m3/h 555 m3/h 555 m3/h


PASCAL FRANCOIS ARCHITECTS Pascal François (°1966, Alost) a obtenu son diplôme d'architecture en 1989 à Sint-Lucas à Gand, ensuite en 1990 il a fait un stage à Alost chez les architectes Achiel Hutsebaut et Christian Kieckens. En 1991 il est parti pour la Suisse pour y collaborer avec les architectes Hans & Linus Meier, également une période d'importante formation. De retour à Alost, Pascal a fondé son propre bureau en 1994. En 1996 il est devenu assistant à Sint-Lucas (actuellement Luca Arts vd KU Leuven) à Gand. Pascal François a conçu à maintes reprises et presque exclusivement des habitations unifamiliales avec une architecture moderne reconnaissable. Depuis 2007 des missions plus grandes ont suivi.

Pascal François

LIGNES MINIMALES, DÉTAILS MAXIMAUX Aucune ligne de trop, attention spéciale pour

reconversion de l'ancien site de Tupperware à

l'entrée de lumière, des détails précis et une

Alost sera mise en chantier, et par exemple en

matérialisation particulière du langage mi-

ce moment à Olmen une habitation unifami-

nimal des formes, telle peut être expliquée

liale de haute qualité est parachevée avec un

en quelques mots la signature de Pascal

emploi remarquable de matériaux. Ci-desous

François Architects. Depuis environ 16 ans,

nous examinons une habitation caractéris-

avec quatre collaborateurs, l'architecte a

tique de l'œuvre de Pascale.

son bureau dans sa propre habitation, qui a

PLAN

136

très bien su résister aux épreuves du temps

La mission du maître d'ouvrage

et qui était également un tremplin pour plus.

Le maître d'ouvrage voulait voir réalisé son pro-

D'autres étapes étaient par exemple l'aména-

gramme assez traditionnel dans une habitation

gement d'une galerie d'art à Londres (avec

moderne et austère. Le couple est venu frap-

des meubles qui ont reçu un placage en pierre

per à la porte de Pascal François Architects

naturelle), et une série de logements sociaux

à base d'œuvres qu'ils avaient déjà vues de

à Liedekerke (après un concours gagné en

l'architecte. À ce moment-là ils n'avaient pas

2007) où la barre architecturale est toujours

encore de terrain à bâtir. Après concertation

placée très haut. Dans le proche avenir la

avec l'architecte ils ont acheté une parcelle


d'un promoteur immobilier sous le dénomina-

que c'était nécessaire, mais parce que cela

l'intérieur et se prolongent vers l'extérieur. On

teur "terrain de villa situé en position exclusive"

était possible, et parce qu'ils ne voulaient pas

ne voit, par exemple, pas de bords de toiture ni

dans une rue en cul-de-sac, près de tout ce

le regretter après coup.

de tuyaux de descente ni de seuils de fenêtres. Au fil des années, ce bureau s'est fait remar-

dont ils avaient besoin et où règne une tranquillité. L'architecte a fait son concept et une

La solution de l'architecte:

quer par ces caractéristiques de style, ainsi

fois celui-ci terminé et approuvé, les maîtres

détails et raffinement

que par la quiétude visuelle que rayonnent

d'ouvrage se sont dirigés à l'administration

Pascal François Architects a répondu à ces

l'intérieur et l'extérieur. Non seulement le soin

communale. Là ils ont découvert par hasard

questions de manière très flexible - mais avec

et l'exactitude de l'architecte mais aussi de

que leur rue tranquille en cul-de-sac allait être

la barre de conception mise très haut. La

l'entrepreneur et des sous-traitants (avec les-

prolongée et qu'à côté de leur parcelle toute

conception initiale est maintenue, car "tout y

quels l'architecte maintient systématiquement

une série de logement était planifiée. Le maître

était", et glissée vers l'arrière sur la parcelle.

des relations étroites pendant le processus

d'ouvrage, à qui on avait promis un lot tran-

L'extension est réalisée vers l'avant, où der-

d'exécution) se manifestent intensément dans

quille au "fourneau de pipe", s'est dirigé furieu-

rière la façade avant essentiellement fermée

cette réalisation.

sement au promoteur immobilier. Celui-ci lui

une entrée de lumière supplémentaire a été

a remboursé tout correctement. Par miracle,

créée dans la même zone que la grande

Matérialisation

le maître d'ouvrage a trouvé dans les deux

fenêtre placée en profondeur, à travers laquelle

Pour l'extérieur on a fait usage de briques de

semaines un autre terrain à bâtir avec une

le soleil du matin jette ses rayons à l'intérieur.

parement fumées qui sont collées. Ce type de

orientation identique et presque les mêmes

Au fond de la parcelle il y a un ruisseau et der-

pierre existe en deux formats. Pascal François

dimensions, où le projet s'ajusterait parfaite-

rière celui-ci il y a un panorama sur une zone

a fait maçonner un tiers de la variante haute

ment. La demande de permis de construire a

récréative. La piscine et la terrasse jouissent

et deux tiers de la variante basse en appareil-

été déposée. Mais à ce moment-là les maîtres

ici d'une orientation vers le sud-ouest.

lage sauvage. Au fond, la terrasse et le bord de la piscine sont également exécutés en

d'ouvrage se sont rendus compte qu'ils voulaient encore changer quelque chose: ils ont

La main de Pascal François est reconnais-

petites mosaïques blanches, endurcies avec

demandé à l'architecte de construire encore

sable à l'attachement de détails, raffinement et

les mêmes pierres. La porte de la façade

un mètre de plus en profondeur, non pas parce

lignes concordantes qui prennent naissance à

avant, la porte pivotante et le revêtement de

PLAN

138


façade fixe sont réalisés en bois et colorés

de bandes de lamelles sur chant, en réali-

de couleur foncée. Le choix est tombé sur le

té des "déchets" recyclés d'une scierie avec

sipo, qui est facile à colorer et maintient un

une plus-value incontestable. À l'étage il y a

beau dessin de bois. Le reste de la menuiserie

partout des sols coulés.

extérieure est fabriqué d'aluminium anodisé noir. Les fenêtres sont placées en profondeur

Les

pour un bel effet d'ombrage. Les décou-

réalisés en MDF de chêne plaqué et couverts

meubles

fixes

sont

principalement

pures au sein du revêtement de briques sont

d'une peinture en poudre blanche. Ce résultat

peaufinées d'un crépi lisse. Nous trouvons

est combiné avec des panneaux de sciage

un exemple des détails extrêmes dans les

de couleur noire qui sont uniques dans leur

lattes verticales de la porte d'entrée. Dans

genre. Pascal François: “Dans la scierie de

une d'elles sont intégrés sonnette, caméra,

pierres naturelles on protège les tables de

micro et haut-parleur. La largeur de l'élément

sciage avec des panneaux contreplaqués.

le plus large (haut-parleur: 34 mm) a définie

Nous avons fait poser des panneaux plus

la dimension de chaque latte.

nobles sur ces tables. Le motif du sciage avec des lignes de sciage surtout horizontales et

Dans le hall d'entrée il y a un paillasson

verticales et parfois diagonales se produit de

énorme qui passe à un parquet en chêne

façon entièrement arbitraire. C'est un beau

qui est coloré noir. Le parquet se compose

dessin, unique et pas cher.”


2 1 3

4 6 5

7 9

8

11 12

10

Rez-de-chaussée 11 piscine 12 débarras 13 douche 14 cuisine 15 living 16 débarras/buanderie 17 toilette 18 vide 19 escalier/vestiaire 10 garage 11 hall d'entrée 12 boîte de compteurs/débarras

14 13 15

16

18

21

17 19

20

22

23

24

25

Etage 13 chambre des parents 14 bureau 15 dressing 16 hall de nuit 17 chambre d'enfant 18 salle de bains 19 toilette 20 douche 21 vide 22 bureau 23 chambre d'enfant 24 bibliothèque 25 vide

Le travail sur mesure en pierre naturelle - du

Au rez-de-chaussée il y a deux chambres

quement d'avoir un plan très fonctionnel: nous

marbre adouci de Nero Dorato - se prolonge

d'enfant à un côté et la chambre des parents

ne dessinons aucune ligne de trop et aucune

de la cuisine vers la paroi de la cheminée juste

avec dressing et salle de bains comme une

ligne en moins, le résultat (le fonctionnement)

après le coin. Sur demande de l'architecte,

île à l'autre côté. Entre les deux zones de

devant aller comme un costume sur mesure au

la scierie de pierres naturelles a pris soin d'un

couchage, dans un espace en forme de S,

client. Nous répondons aux souhaits spéciaux

traçage de lignes qui se prolonge parfaitement

sont hébergés le hall de nuit et deux espaces

tout en mettant en question des excès. Car

de surface à surface.

de bureau. L'un des bureaux donne sur le vide

une habitation doit pouvoir se vendre après

de l'espace de vie de sorte que l'ensemble

coup. Un troisième paramètre important sont

Sans la salle de bains une douche est exé-

constitue un fluide avec l'escalier central,

les détails et la matérialisation.”

cutée en crépi lisse, tandis que le lavabo est

l'autre bureau a une vue sur la région verte qui

entièrement réalisé en Corian. La robinetterie

se trouve à l'arrière.

Aussi la contextualité et l'implantation urbaine sont importantes pour l'architecte, mais pour

ne fait son apparition que quand les petites armoires sont dépliées. La toilette est instal-

Vision sur l'architecture

un certain projet cela joue évidemment un

lée hors de la vue et intégrée dans le coffrage

Lors d'un projet Pascal François Architects

rôle plus grand que pour un autre. En plus, la

en lamelles sur chant en bois autour de la

prend pour point de départ toujours l'intérieur.

connaissance et l'emploi de techniques mo-

baignoire. Grâce à une grande lucarne il y a

Pascal François: “Je refuse de produire des

dernes sont pertinents pour soutenir l'architec-

une entrée de lumière spectaculaire au-des-

"emballages", de petites boîtes qui peut-être

ture, mais ne sont jamais un but en soi. L'ap-

sus de la douche, la donnant ainsi l'air d'une

ont une bonne apparence extérieure, mais

proche totale d'intérieur et d'architecture est

douche extérieure.

où à l'intérieur on trouve des banalités les

en outre de grande importance pour réaliser

plus grandes. Nous essayons de réfléchir et

un projet qui cadre bien. À cette fin l'architecte

Lay-out du programme

de travailler intemporellement, et là trois para-

dessine tout en millimètres et met ses entre-

La partie de vie au rez-de-chaussée avec

mètres nous importent. En premier lieu, le jeu

preneurs aussi bien que possible sur le même

salon et salle à manger se plie autour du coin

de la lumière naturelle. Déjà dans la phase

pied. Pascal François: “Un projet réussi com-

et devient cuisine. À l'autre côté de l'habita-

d'avant-projet nous prêtons de l'attention à

mence par un maître d'ouvrage qui vous donne

tion sont hébergés le débarras et le garage.

l'entrée de lumière en section, parce qu'ainsi

la plus grande confiance. Si on peut réunir la

Au cœur de l'habitation se trouve l'espace

il devient possible de travailler avec la lumière.

meilleure équipe sur cette base, des réalisa-

technique.

En deuxième lieu, nous essayons systémati-

tions fantastiques deviennent possible.” foto's: Thomas de Bruyne

PASCAL FRANÇOIS ARCHITECTS BVBA Ledebaan 238 | 9300 Aalst Bientôt nouvelle adresse du bureau: Groenstraat 202, 9300 Aalst t +32 (0)53 77 66 98 | f +32 (0)53 77 22 01 pascal@pascalfrancois.be | www.pascalfrancois.be

PLAN

140


Natural Stones

MAÎTRES EN PIERRE NATURELLE

SALLE D’EXPOSITION AVEC UN GRAND CHOIX - DE LA CONCEPTION À LA RÉALISATION TOTAL DES PROJECTS EXQUIS WWW.GRANIETENMARMER.BE G & M | Atealaan 43 | 2270 Herenthout (B) | Tél: +32(0)14 22 11 00 | info@granietenmarmer.be


SAQ ARCHITECTS Frederik Vaes est le gérant de SAQ Architects. Il a achevé ses études en 1998 à Hasselt comme architecte. Sa carrière a commencé aux Pays-Bas où il a collaboré avec le Bureau Hoen à des projets pour, entre autres, Mario Botta et Wiel Arets Architects. Plus tard il jouerait un rôle important chez Wiel Arets dans la réalisation de la Bibliothèque de l'Université à Utrecht. En 2005 il a commencé avec Arne Quinze un studio de design, qui s'est spécialisé tant en projets visionnaires de l'image de marque qu'en intérieurs et architecture. En 2010 Frederik Vaes fonde SAQ Architects, un bureau d'architectes international à part entière avec des bureaux à Bruxelles et Hasselt. Une des réalisations les plus récentes est le projet BIKINI Berlin, à l'heure actuelle “le lieu incontournable”, à Berlin-Ouest.

Frederik Vaes

ARCHITECTURE VISIONNAIRE SAQ Architects est une plateforme concep-

des entreprises. SAQ Architects planifie une

tuelle et interdisciplinaire pour architecture

extension jusqu'à deux architectes de cadre.

et design, spécialisée en le développement

SAQ Architects conçoit en moyenne une habi-

de concepts spatiaux. Le studio s'appuie sur

tation unifamiliale par an, outre les autres pro-

un large éventail de compétences internes et

jets. D'une part, c'est un luxe; d'autre part, le

externes qui sont groupées en équipes de

temps disponible est utilisé de façon optimale

travail sur mesure du projet. SAQ Architects

pour examiner et approfondir très minutieuse-

est une équipe maintenue délibérément à pe-

ment les conceptions - comme habiter et tra-

tite échelle, laquelle se compose du gérant /

vailler confortablement. Le bureau se met à la

mentor Frederik Vaes et trois à cinq collabora-

conception de tout, les meubles sur mesure

teurs fixes. Pour des projets à grande échelle

inclus.

un scénario est élaboré et une annexe est

Nous examinons Diamond House de SAQ

mise en œuvre sur place et temporellement.

Architects, où l'obstacle d'un volume maximal

Les missions tant en Belgique qu'à l'étranger

limité devient le moteur d'une organisation

pour SAQ Architects sont très variées, telles

créative et innovatrice de l'espace.

que des projets de l'image de marque, l'inté-

PLAN

142

rieur de la boutique de haute couture L'Éclai-

La mission du maître d'ouvrage

reur à Paris, des hôtels et bars, des habita-

Le maître d'ouvrage s'est adressé à SAQ

tions, des missions pour le secteur culturel et

Architects avec la demande d'une habitation


unifamiliale avec quatre chambres à coucher

Mais pour une réalisation au rez-de-chaussée

sud-ouest et une vue ouverte sur le jardin, à

et un bureau à domicile avec espace de

selon la demande du maître d'ouvrage sur cette

sa droite se trouvent les chambres à coucher

présentation. La parcelle du maître d'ouvrage

superficie relativement compacte, l'espace

ou les bureaux qui jouissent du soleil de ma-

se trouve tendue entre une rue passante à

devait être rempli de façon optimale.

tin. Il n'y a (presque) pas d'espace de circulation, car le hall de nuit est devenu lui-même

l'avant et une piste cyclable le long d'un ruisseau à l'arrière. Elle ne peut être atteinte que

La solution par l'architecte:

un espace et fonctionne comme une sorte de

par la percée d'une longueur de 50 mètres

Diamond House

dressing, avec un petit banc pour se chaus-

entre deux habitations existantes érigées

Pendant le processus de conception, le stu-

ser et un miroir.

à la rue très fréquentée. La parcelle qui se

dio a trouvé de l'inspiration dans les Case

Un aspect particulier est que toutes les

situe derrière est un oasis de quiétude grâce

Study Houses des années ’50 et ’60 aux

chambres ont au moins un angle qui a plus

à cette position enclavée.

États-Unis. Ces maisons montrent une ouver-

de 90°. Ces angles obtus élargissent l'espace

Un obstacle possible lors de la réalisation du

ture spatiale vers l'extérieur, un mélange de

et son expérience, et créent une perspective

programme étendu du maître d'ouvrage était

fonctions et une entrée de lumière naturelle.

ouverte aux espaces adjacents et à l'espace

la superficie maximale de 250 m². Initiale-

Elles sont construites en bois et métal selon

extérieur. Les angles sont aussi légèrement

ment SAQ a étudié la possibilité de réaliser le

les méthodes de construction innovantes

arrondis de sorte que les limites dures entre

programme sur deux ou trois niveaux. Cette

pour l'époque. Seulement leur qualité de

la lumière et l'ombre sont évitées et que les

solution éventuelle a été vite rejetée. Habi-

construction physique laissait souvent beau-

espaces passent l'un dans l'autre sans transi-

ter en hauteur entraînerait en effet le regard

coup à désirer.

tion. L'aménagement du jardin complète cette

dans les parcelles des voisins, de sorte que

SAQ Architects a conçu la Diamond House à

spatialité encore plus: le jardin est entouré

l'effet de cocooning de ce site se perdrait.

partir de l'intérieur. L'habitation doit son nom

de haies de hêtre ce qui donne à chaque

C'est pourquoi SAQ a étudié les possibilités

à la forme du plan, qui est presque circulaire,

chambre, pour ainsi dire, une chambre

pour réduire le programme à un niveau. Un

divisé en facettes. Les différentes chambres

intimiste extérieure. Encore plus loin dans le

avantage supplémentaire en était que l'ha-

dans l'habitation sont groupées autour d'un

jardin d'herbes hautes procurent presque un

bitation serait du même coup une habitation

point central: à sa gauche se trouvent les

"panorama" dans la zone interurbaine. Vue

de croissance continue pour toute la vie.

fonctions de jour avec une orientation vers le

d'ici, la façade semble être une corde tendue

PLAN

144


autour des chambres intérieures. Ceci fait

et qu'ils ne subissent aucune dilatation ni

naître la forme de diamant avec des angles

rétrécissement. L'habitation existe depuis

obtus et rentrants. La façade présente un

environ quatre ans et ne présente encore au-

rythme de surfaces transparentes et fermées

cune usure: elle est tout simplement lavable.

qui s'alternent. Et la finition particulière de la

Ce projet d'étude expérimental est fait à la

façade donne l'entier une brillance éclatante.

main et assez cher, mais à échelle industrielle le procédé avec lequel cette façade

Matérialisation du concept

s'est effectuée pourrait ouvrir de nouvelles

SAQ Architects a développé pour cette Case

voies dans le secteur de la construction. La

Study House un type de façade totalement

finition en PU de la façade est répétée sur le

nouveau et unique, en faisant de l'isolation

portail d'entrée et sur les fronts de la cuisine

elle-même la façade. D'abord l'isolation en

à l'intérieur.

polyuréthane est sculptée à la main pour

La stabilité verticale de la Diamond House est

l'étancher ensuite d'une couche de laque en

garantie par une structure mélangée d'acier

PU de 4 mm. Là-dessus on a appliqué de la

et de maçonnerie. La structure de la toiture

laque de voiture métallique pour un effet bril-

est un plancher mixte en acier-béton avec

lant esthétique. Ces panneaux PU sont dans

un dimensionnement minimal mais avec une

leur totalité recyclables. Encore un avan-

saillie de plus de trois mètres. Les parois inté-

tage est qu'ils sont thermiquement inertes,

rieures sont réalisées en construction rapide


plâtrée. En plus, on a choisi un sol en ardoise

et le travail, sans que les habitants aient le

temps aussi utilement que possible pour ap-

brésilienne avec un patron de pose particu-

sentiment de se trouver dans un environne-

profondir, élaborer et détailler les concepts

lier. Ce type de pierre naturelle se prête très

ment de travail. Travailler à la maison confor-

aussi bien que possible. Afin de donner à

bien à un emploi à l'intérieur et à l'extérieur,

tablement est un des aspects sur lesquels

ce processus créatif plus de possibilités,

comme ici. La lumière du jour entre abon-

l'architecture investigatrice de SAQ est axée

l'architecte peut confier diverses tâches à

damment par les grandes surfaces vitrées et

systématiquement.

des sous-traitants. L'architecte n'arrive tout

par les puits de jour placés stratégiquement

Diamond House a un niveau de prestation

simplement plus à maîtriser toutes les dis-

dans la toiture. Ces puits de lumière sont

énergétique de E49. Une pompe à cha-

ciplines et techniques qui existent à l'heure

prévus d'une lentille qui intensifie encore plus

leur air-eau est prévue. Du fait que les prix

actuelle - comme l'éclairage LED, la do-

les faisceaux lumineux. Les plafonds sont des

d'énergie se maintiennent stables, on attend

motique, les pompes à chaleur, etcetera -,

plafonds tendus fonctionnels avec un très

les panneaux solaires plats considérés hau-

c'est franchement devenu trop. Frederik est

bon assourdissement acoustique, ce qui est

tement performants. Quand ils sont placés,

en outre d'opinion que le paysage architec-

certainement important dans une habitation

la maison devient entièrement autonome à

tural changera drastiquement pendant les

compacte.

l'exception de l'alimentation en eau.

prochaines années, et il espère que l'Ordre des architectes ainsi que les organisations

Tous les meubles, la multitude d'armoires sur mesure, la salle de bains et la cuisine sont

Vision sur l'architecture

professionnelles

et

les

établissements

conçus par SAQ Architects et fabriqués par

Pour Frederik Vaes l'architecte doit pouvoir

d'enseignement prennent conscience de

Quinze&Milan à Wevelgem. Le travail sur

être plus visionnaire et doit s'investir dans

ces changements et appliqueront les adap-

mesure vise le passage aisé entre le confort

la créativité. Il ou elle doit employer son

tations nécessaires. photos: Hendrik Biegs

SAQ BRUXELLES Rue des Colonies 56, N6 | 1000 Bruxelles SAQ Hasselt Plantenstraat 109 | 3500 Hasselt t +32 (0)2 201 64 40 info@saq.eu | www.saq.eu

PLAN

146


Photographie: André Steegmans

On a Journey 39 x 39 x 11 cm  Bronze Édition 8 Aussi disponible à une hauteur de 160 cm

Visite de la galerie à Genk possible après rendez-vous (aussi pendant le weekend) Sculptures Odile Kinart Biegrachtstraat 38 • 3600 Genk • Belgique bronze, polyester, verre, céramique +32(O)89 355 127 • odile.kinart@okinart.com • www.okinart.com


SCHELLEN ARCHITECTEN Reginald Schellen (°16/08/1961) a obtenu son diplôme d'architecture en 1984 à Hoger Architectuurinstituut Sint-Lucas à Gand. Un an plus tard il a achevé l'étude postuniversitaire Master Urbanisme et aménagement du territoire (I.I.S.R.O. Louvain) et au cours de cette même année il a ouvert son propre bureau, qui a été transformé en 1998 en “architectenbureau Reginald Schellen bvba” et en 2008 en “SCHELLEN ARCHITECTEN bvba”. Entre 1994 et 1998 Schellen était actif dans l'enseignement comme assistant conception architectonique à Sint-Lucas à Gand.

Reginald Schellen

L'ARCHITECTE-CONSTRUCTEUR L'équipe de Reginald Schellen se compose de

bureaux de Bayer à Diegem (8 000 m²) avec

trois architectes, y inclus le gérant, une ingé-

parking souterrain (5 000 m²), un des premiers

nieur civil-architecte et une architecte d'inté-

grands immeubles de bureaux avec activa-

rieur. L'équipe est petite, mais très productive.

tion du noyau de béton et des pompes à cha-

Ainsi le “multiconstructeur” a réalisé entretemps

leur (Lauréat Architecture et Énergie Award

plus de 120 habitations modernes avec une

2009), et la nouvelle construction des bureaux

finition de haute qualité, mais également beau-

de Tropicana Europe (1 700 m²) avec des

coup de constructions d'habitations groupées,

espaces sociaux et un espace de production

d'appartements et d'immeubles de bureaux

(20 000 m²) à Zeebrugge en 2001. Nous exa-

économiques. Reginald Schellen suit “ses”

minons une des dernières habitations unifami-

entrepreneurs personnellement et veille à main-

liales de l'équipe.

tenir une bonne relation entre les entrepreneurs entre eux et les concepteurs et entrepreneurs.

La mission du maître d'ouvrage

Cela demande beaucoup d'énergie, mais il en

Le maître d'ouvrage a demandé à Reginald

résulte aussi que l'architecte ne doit pas se faire

Schellen une nouvelle habitation qui devait

beaucoup de soucis quant à la qualité.

rayonner l'intemporalité. Il avait des affinités avec l'architecture moderne et connaissait

PLAN

148

Quelques-unes des étapes de la carrière

bien l'œuvre de l'architecte Schellen. Le ter-

de Schellen sont la réalisation de nouveaux

rain du maître d'ouvrage est unique, grand et


beau. Initialement c'était un lot d'un voisin qui

tures de sport classiques et modernes. Tout

de wellness et un grand garage. Il y a éga-

en avait fait deux pour les vendre. Donc le pre-

cela devait être réalisé en gardant un contact

lement une chambre d'hôtes avec salle de

mier pas était de rassembler de nouveau ces

optimal avec la splendide région extérieure.

bains, un débarras et une buanderie. Au rez-

lots. L'orientation de la parcelle est parfaite,

Alors que la façade avant de l'habitation

de-chaussée, du côté rue de l'habitation, on a

avec un jardin vers le sud. En outre, derrière

devait être assez discrète et fermée, le maître

seulement installé le hall d'entrée, un coin télé

et à côté de la parcelle il y a un parc, duquel le

d'ouvrage voulait une entière ouverture vers

et un bureau en bas et une chambre à cou-

maître d'ouvrage voulait tenir compte pour son

le jardin.

cher et le dressing de la chambre à coucher des parents en haut. Une haute clôture em-

propre jardin. Sur la parcelle à côté de l'habitation il faisait planter un grand nombre d'arbres

La solution par l'architecte: habitation

pêche toute vue au niveau du rez-de-chaus-

afin d'obtenir un mélange avec le parc, ce que

ouverte, des extras en souterrain

sée, et on ne peut presque rien voir de l'étage

la commune a apprécié. Le terrain descend en

Pour préserver le rez-de-chaussée et la vue

non plus grâce aux fenêtres plus petites et

légère pente de sorte qu'un bon écoulement

sur le jardin, les exigences spéciales ont été

aux parties plus profondes de la façade.

était nécessaire. En même temps il donnait

installées en souterrain. À cette fin il y a une

des possibilités pour encore plus de profon-

cave au-dessous de toute la surface habi-

Tous les espaces de vie et trois des quatre

deur et de différences de niveau dans l'amé-

table. Près de la piscine extérieure il y a un

chambres à coucher sont orientés vers

nagement du jardin, qui est de la main de Guy

escalier donnant sur l'espace de wellness qui

le jardin, vitrés au maximum et prévus de

Stockmans de Linears bvba.

est hébergé en bas. On a également prévu

terrasses. Les terrasses de l'étage servent

un garage spacieux dans la cave, lequel peut

également à éviter la surchauffe au rez-de-

Le programme du maître d'ouvrage était plu-

être atteint avec un ascenseur de voiture à

chaussée et ont des balustrades en verre

tôt classique. Or, il y avait quelques exigences

l'avant droit de la maison. Pour l'organisation

pour garder une vue sans obstacle. À l'étage

particulières. Ainsi l'architecte devait prévoir

du rez-de-chaussée de l'habitation, l'archi-

la surchauffe est combattue par les saillies.

un fitness étendu et une zone de wellness

tecte avait carte blanche.

Une immense surface vitrée au centre de la façade arrière enjambe deux étages, montre

avec entre autres une douche à vapeur et un sauna. En plus, il fallait prévoir de la place

Lay-out du programme

le vide qui crée une vue entre les étages et

pour la passion du maître d'ouvrage: des voi-

La cave héberge donc l'espace de fitness et

donne une échappée à travers l'habitation à

PLAN

150


hauteur de l'espace de détente en haut, avec

de couleur blanche, les parties plus enfon-

table de billard américain et bibliothèque.

cées en un granit chinois de couleur foncée.

Les espaces au rez-de-chaussée sont liés l'un à l'autre dans une relation ouverte, ce qui

Le maître d'ouvrage voulait en plus des

donne des échappées horizontales.

fenêtres minimalistes. Le choix est tombé sur des profilés de fenêtre très fins en aluminium,

Matériaux

qui sont incorporés de façon austère dans

Pour ses habitations modernes Reginald

le plâtre et qui optimalisent davantage le

Schellen fait souvent usage d'un revêtement

contact entre l'intérieur et l'extérieur.

de façade en crépi, mais le maître d'ouvrage ne trouvait ce matériau pas tellement beau.

Ce cadre austère est en plus rempli et décoré

L'architecte a donc suggéré l'idée de para-

de matériaux chaleureux et authentiques tels

chever une construction en maçonnerie et

que la pierre naturelle et le bois. Les parois

plaques de béton avec un revêtement en

principalement peintes en blanc sont ici et

pierre naturelle, ce qui donne un rayonne-

là complétées d'un accent foncé, comme la

ment encore plus intemporel. On a cherché

paroi du foyer et les murs du coin télé. Les

un contraste de clair - obscur en pierre na-

accents occasionnels avec des bandes de

turelle: les parties de façade en saillie sont

pierre donnent un contraste chaleureux avec

réalisées en pierre silico-calcaire portugaise

la grande quantité de plâtrage, par exemple


12

6 4

1

8

2

3

5

20

17

16

11

7

24 7 10 9

Cave 1. fitness 2. chambre d'hôtes 3. salle de bains 4. débarras 5. buanderie/compteurs 6. garage/débarras de jardin 7. monte-voitures

21

13

14

Rez-de-chaussée 17. monte-voitures 18. salon 19. coin téle 10. entrée 11. salle à manger 12. cuisine 13. débarras 14. bureau 15. wc

18

19 25

23

Etage 16. chambre 17. salle de bains 18. dressing 19. billard 20. chambre d'enfant1 21. chambre d'enfant 2 22. chambre d'hôtes 23. salle de bains 24. salle de bains d'enfant 25. wc

sur la moitié d'une paroi qui sépare la salle

se trouve à l'avant, par exemple, nous cher-

aussi intensément de la construction elle-

à manger du coin salon et dans le hall d'en-

chons plutôt une solution en forme de U.”

même. Reginald Schellen: “On peut faire des plans splendides, qui lors de la construc-

trée. Le sol de ce hall d'entrée est recouvert de carreaux en marbre. Dans la cuisine on

Répondre à tous les souhaits et désirs du

tion tombent à l'eau. Afin d'éviter cela, j'ai

a choisi un format très grand de carreaux

maître d'ouvrage est une priorité absolue

développé moi-même un système où je

céramiques faciles à entretenir avec des

pour ce bureau. Reginald Schellen: “Or, nous

réunis toujours plus ou moins les mêmes

joints très fins, les fronts des armoires sont

essayons aussi toujours de donner à l'habi-

entrepreneurs

laqués en blanc et la tablette de l'îlot et la

tation que nous obtenons de cette façon un

équipe travaille quasi permanemment pour

hotte sont en acier inoxydable. L'étage est

effet de surprise, quelque chose de capti-

nous, c'est presque une entreprise familiale.

partout revêtu de parquet en chêne, sauf

vant, un peu de suspense. Pour cette habi-

Chacun sur le chantier entend et respecte

dans la salle de bains. Celle-ci est réalisée en

tation nous avons créé, par exemple, par le

les autres, et cela rapporte fantastiquement.

ardoise: de grands carreaux carrés sur le sol

jeu de pierre naturelle de teintes claires et

Grâce à cette attention à la construction

et des bandes étroites et larges en ardoise

foncées et l'effet de relief dans la façade, une

elle-même, nous nous focalisons beaucoup

sur les parois. Le dressing de la chambre des

forme de S. Dans nos réalisations il faut sou-

dès la conception à la constructibilité et à la

parents est fabriqué en noyer.

vent regarder plusieurs fois pour interpréter

maintenabilité.”

dans

une

équipe.

Cette

chaque détail.” Il est évident que le problème de l'énergie

Vision sur l'architecture “En première instance je conçois les habita-

L'architecte a en plus une préférence pour

joue aussi un rôle pour Schellen. “Cette ha-

tions comme un endroit où l'habitant peut se

les missions complètes, car dans ce cas-là le

bitation a une valeur E d'approximativement

sentir à l'aise, mais aussi en tenant compte de

résultat final est encore plus un concept com-

E30, sans panneaux solaires et avec des

l'environnement”, raconte Reginald Schellen.

plet cohérent. Comme pour cette habitation,

fenêtres énormes. Un tel score n'est possible

“Ici il y avait des vues splendides sur la

où la cuisine, la salle de bains, l'éclairage et

que quand on prête beaucoup d'attention à

nature et aussi l'orientation était idéale. En

d'autres éléments sont de ses propres mains

une bonne isolation et une bonne aération.

cas de terrains et/ou d'orientations plus dif-

et sont dès le début intégrés dans le plan.

Nous avons également appliqué une pompe à chaleur avec forage. Contre la surchauffe,

ficiles nous cherchons systématiquement une réponse adéquate pour que de toute façon la

SCHELLEN ARCHITECTEN ne s'occupe, en

je prévois le plus souvent de grandes saillies,

lumière pénètre au maximum. Quand le soleil

outre, pas uniquement de la conception, mais

comme ici.” photos: Hendrik Biegs

SCHELLEN ARCHITECTEN BVBA Boslaan 26 | 2820 Bonheiden t +32 (0)15 42 05 25 | f +32 (0)15 43 31 37 info@schellen.be | www.schellen.be

PLAN

152

22


F O O D

I S

A R T.

P R E S E R V E

I T.

In In craftsmanship craftsmanship and and performance, performance, Sub-Zero Sub-Zero is is without without rival. rival.Its Its advanced advanced technology technology keeps keeps food food fresher fresher longer. longer.

www.subzero-wolf.be www.subzero-wolf.be T: T: 02 02 733 733 30 30 30 30


SIMONI ARCHITECTEN Vittorio Simoni (°27/02/1954, Genk) Formation: Architecture d'intérieur (Provinciaal Hoger Architectuur Instituut Hasselt, diplôme 1978, certificat des cours normaux 1979) Master d'Architecture à l'Academie voor Bouwkunst Maastricht (diplôme 2007) Travail: Janvier jusqu'à juillet 1980 chef de chantier chez Reynders-Interieur Juillet 1980 jusqu'à mars 1987 association avec ingénieur-architecte Depuis avril 1987 architecte d'intérieur indépendant (NV Simoni Interieur) Vittorio Simoni

Depuis juillet 2008 architecte indépendant (NV Simoni Architecten) Assistant, professeur invité et juré dans plusieurs écoles supérieures Couronnement de son travail: le Lombok Lodge sur l'île du même nom en Indonésie, où Simoni va construire en plus deux hôtels pour cent hôtes Professeur UHasselt, département d'architecture, studio rédestination

FERME CARRÉE MODERNE Dans son travail Vittorio Simoni part toujours

de maison possède une grande collection qui

de la situation. Simoni: “Dans l'architecture

devait être hébergée dans l'habitation, avec

situationnelle la situation est le porteur de

l'attention nécessaire pour les techniques et

toutes les solutions. La ‘situation’ est tout:

l'entretien. En plus, la nouvelle construction

la localisation du projet, les préférences du

devait garantir suffisamment de vie privée

maître d'ouvrage, ses nécessités, ses modes

sans être isolée. À partir de cette situation

de vie et sa situation familiale. Ce n'est pas

Simoni a trouvé la solution dans le plan de la

l'architecte qui détermine quel aspect quelque

ferme carrée.

chose va présenter, mais la situation.” La solution de l'architecte

PLAN

154

La mission du maître d'ouvrage

La ferme carrée est un ancien type de ferme où

Dans ce projet concret la situation était la sui-

on a construit en forme de carré autour d'une

vante. Un couple avec un fils habitant chez

cour ouverte. D'un côté de la cour se trouvait

eux a demandé de dessiner une construc-

le corps de logis de la famille paysanne, de

tion neuve. Ils avaient trouvé une très belle

l'autre côté se trouvaient les étables. Simoni

parcelle à Genk, assez large avec une forêt

croyait que ce concept se prêtait parfaite-

derrière le terrain. En termes de logement, les

ment à cette habitation unifamiliale. Dans ce

besoins de cette famille étaient en soi assez

projet l'étable pour les chevaux ou vaches de

normaux, si ce n'était pas le fait que le maître

la ferme carrée classique a été modifiée en


espace de loisirs. La vue depuis l'extérieur de

Détails dans le plan

la parcelle vers l'intérieur est très limitée, tan-

Sur le plan du rez-de-chaussée vous voyez

dis que les habitants pouvaient quand même

deux garages plus petits et un garage plus

profiter au maximum de la vie extérieure

grand. En bas dans la cave, des garages sont

grâce à leur cour intérieure.

prévus. À gauche et à droite du grand garage on a accès vers la cour. La moitié de la

Simplicité de matériaux

cour est recouverte de cailloux, l'autre moitié

L'intérieur est composé de deux matériaux

est recouverte de gazon et a une terrasse à

de base. Simoni: “Le premier duquel je pars

hauteur de la cuisine.

dans chaque projet sont les sols. Ici tous les

PLAN

156

sols, tout comme l'escalier dans le hall d'en-

Simoni aime travailler avec perspectives inté-

trée, sont en marbre grec brûlé. Le deuxième

ressantes dans ses projets. Il veut laisser voir

matériau de base que j'ai appliqué ici est le

partout quelque chose de passionnant. Ainsi

chêne teinté de couleur foncée. Après avoir

le long couloir derrière le hall d'entrée est par

défini les matériaux de base, je détermine tou-

exemple aménagé comme ‘couloir d'art’, avec

jours la couleur standard pour tous les murs

une paroi extérieure aveugle où des œuvres

et plafonds. Puis je vais mettre des accents,

d'art sont accrochées en face d'une grande

ajouter d'autres couleurs, suspendre des

paroi vitrée. De cette manière même celui qui

rideaux, poser des meubles… Tout doit as-

se trouve sur la terrasse de la cour intérieure

sortir à ces deux matériaux de base parce

peut encore jouir des œuvres d'art. À diffé-

que dès le premier pas jusqu'au dernier dans

rents points il y a également une échappée

l'habitation je veux garder la même atmos-

à travers toute la maison jusqu'au-delà des

phère, dans toutes les chambres. De cette

murs extérieurs. La vue de l'extérieur vers l'in-

manière, avec cette simplicité de matériaux,

térieur, par contre, est à chaque fois obstruée

on vit la maison complètement.”

par, par exemple, une statue dans le jardin


Rez-de-chaussée

Etage

ou une haie. Simoni: “Un architecte doit se

aveugle. Quand les volets sont ouverts, la

rendre compte que son projet ne s'arrête pas

paroi est VV‘perforée’ vers le jardin au fond

à la fenêtre mais bien à la délimitation de la

de l'habitation.

parcelle.” À l'étage, de l'autre côté de la cour intérieure, Le grand espace de vie a une hauteur de plus

donc en face de la partie principale, il y a un

de 3 mètres ce qui lui rend une allure d'une

habitat kangourou. Ici est hébergé le fils en ce

ancienne maison de maître. Aussi le lambris,

moment et dans l'avenir il peut facilement être

réalisé en chêne teinté de couleur foncé, fait

adapté dans le cadre de ‘vivre chez soi pour

penser aux anciennes maisons de maître. Ce

toute la vie’, par exemple pour une aide à do-

qui est original ici, c'est que dans ce lambris

micile interne. Avec le plan de la ferme carrée

on a intégré des volets. Quand les volets sont

Simoni a trouvé les solutions idéales pour la

fermés, le lambris se prolonge et le mur est

situation du maître d'ouvrage. photos: Hendrik Biegs

SIMONI ARCHITECTEN Hentjenslaan 9 - 11 | 3511 Kuringen t +32 (0)11 25 35 02 | f +32 (0)11 87 21 00 simoni@simoni.be | www.simoni.be

PLAN

158


INTERIEUR ET EXPERTISE Biwood est un partenaire fiable pour les intérieurs sur mesure, pour le marché résidentiel ainsi que professionnel, pour des projets de construction et de rénovation.

Un propre atelier de production avec un parc de machines de haute technologie CNC pour le travail de la tôle et la matière plastique, et une ligne de machines traditionnelle pour le traitement de bois massif. Une équipe de talent dynamique accompagné par des experts en fabrication de meubles en bois massif. Flexibilité grâce à une gestion de processus et de projets impeccable et solide. Ça c’est l’expertise qui satisfait votre client.

Vous souhaitez plus d’informations? Biwood SPRL Toekomstlaan 6c 2200 Herentals T +32 14 24 19 50 F +32 14 24 19 51 info@biwood.be www.biwood.be


STEPHANE BEEL ARCHITECTS Stéphane Beel (°01/11/1955, Courtrai) Formation: 1974 Études Architecture, Hoger Sint-Lucasinstituut, Gand 1980 Diplôme Architecture, Hoger Architectuurinstituut, Gand Travail: 1991-2012 Professeur à temps partiel ingénieur civil/architecture à l'Université de Louvain 1992-2013 Professeur à temps partiel ingénieur civil/architecture à l'Université de Gand 1993-2012 Association Beel - Achtergael Architecten F.V. 2001 Association Beel - De Geyter Architecten P.V. Stéphane Beel

ARCHITECTURE COMME UN ORDRE VIGOUREUX Architects

des silos de Vervoordt r.e. à Wijnegem et du

compte 47 membres, répartis dans deux éta-

projet de restauration, rénovation et extension

blissements à Gand. Stéphane Beel est un

du Musée de l'Afrique (MRAC) à Tervuren

architecte moderne flamand et un représen-

dont les travaux sont entamés il y a peu.

L'équipe

de

Stéphane

Beel

tant remarquable de la Nouvelle Simplicité

© Luca

PLAN

160

qui s'est développée les dernières décen-

La mission du maître d'ouvrage

nies du XXe siècle en Flandre. Beel est, entre

Le maître d'ouvrage avait une parcelle dans

autres, le créateur de la Rubenshuis à Anvers,

les Ardennes flamandes, une splendide région

du musée Raveel à Machelen-aan-de-Leie,

caractérisée par des paysages précieux.

du palais de justice à Gand, de l'extension

Un voisin d'origine italienne appelle cette

du campus des arts international deSingel à

région avec son tapis de différentes couleurs

Anvers, du Musée M à Louvain, du Masterplan

en pente douce même “la Toscane flamande”.

pour l'Université à Gand (en collaboration

Le paysage se caractérise fortement par

avec Xaveer De Geyter), des nouvelles pri-

rythme et perspective. Dans la couverture en

sons à Beveren et Termonde, de l'immeuble à

patchwork de pentes et végétations basses il

appartements “La Poutre de Beel” à Louvain

y a ici et là des bosquets de hauts arbres dans

nommé récemment pour un MIPIM Award,

les fissures de ces pentes. Leur croissance


© Luca


© Luca

© Luca

© Laura

© Luca

s'y est développée tout naturellement, car les

tion pour remplacer l'ancienne situation, où

paysage, qui se fait, entre autres, aussi par

eaux confluent dans les fissures. Mais le pay-

la nouvelle construction devait maintenir au

les bâtiments. Car ce n'est pas un pay-

sage naturel est en même temps un paysage

moins 75 % du plan initial et recevoir une

sage nu. Il y a un rythme d'arbres et de pe-

humain: sur les endroits les plus marécageux

toiture en bâtière.

tits groupes de bâtiments. Parfois ils sont répandus de façon un peu désordonnée,

et donc inutilisables on a planté des arbres qui absorbent l'eau et servent de brise-vent.

La solution par l'architecte:

mais c'est en même temps sa caractéris-

Ces “fonctions” fractionnent le paysage, lui

un réétalonnage du paysage

tique. Dans ce sens je trouvais et je trouve

donnent sa profondeur et sa caractéristique.

Beel est d'opinion que l'on ne peut pas conti-

qu'il est justifié d'implanter justement là un

Ce paysage est si beau et présent que cela

nuer à fragmenter inutilement notre paysage

volume moderne qui répond, entre autres, aux

est - ou peut être - en même temps une res-

extra-urbain, mais dans ce cas (et chez

normes actuelles en matière d'économie

triction et un atout.

d'autres habitations unifamiliales de Beel)

d'énergie. Cela avec toute la circonspection

selon l'architecte, il n'y a pas question de

et toute la minutie qui sont nécessaires, et

Les bâtiments des fermes dans la région ont

fragmentation. Beel: “Je trouve bon et jus-

qu'il faut d'ailleurs appliquer partout.”

atteint à travers le temps un équilibre naturel

tifié d'y construire une habitation. Car il faut

avec cette situation paysagère. Ils sont deve-

se poser des questions. Qu'est-ce que je

L'ancienne ferme à longue façade avec ses

nus eux-mêmes un élément de ce paysage

fais ici? Comment est-ce que - aussi comme

toits en bâtière est retournée dans cette mai-

naturel et culturel. Ainsi aussi sur la parcelle

urbaniste - je m'y prends au paysage? Peut-

son neuve, comme prescrite, mais en forme

du maître d'ouvrage, il se trouvait une ferme

on tout simplement couvrir cet endroit de

abstraite. La villa est partiellement enterrée

à longue façade avec une grange séparée et

bâtiments? Non, mais la construction neuve

afin de ne pas rendre le volume extérieur trop

une autre accolée. Dans le passé Stéphane

remplacera l'ancienne. Peut-on implanter un

grand, afin de rendre le bâtiment “intéressant”

Beel avait déjà conçu un édifice à bureaux

bâtiment moderne dans un paysage presque

et parce qu'ici la nature est vallonnée. Le rez-

pour le maître d'ouvrage, qui cette fois-ci a

vierge? Et comment s'y prendre avec cela?

de-chaussée du logement est intégré dans

demandé à l'architecte de créer une habita-

Je crois: si on ne pouvait plus remplacer les

un “découpage” dans le paysage, comme

tion neuve sur cette parcelle. L'administration

vieux bâtiments existants, on perdrait aussi

une poutre longue dans le terrain. De ce fait,

de l'Urbanisme prescrivait une reconstruc-

ce paysage. On perdrait l'étalonnage de ce

les visiteurs et les habitants qui s'engagent

PLAN

162


dans la parcelle ne voient au début que

autre façon. Par exemple, par une fenêtre, qui

les deux volumes “à la surface”. Un volume

a son tour constitue un cadre, ou par le couloir

héberge le carport, l'abri de jardin et l'atelier,

vers l'espace de vie, qui donne une vue plus

l'autre volume abrite l'entrée, le vestiaire et le

perspective.”

séjour de soir, où on peut prendre l'escalier ou l'ascenseur pour descendre, pour aller au

Lay-out et matériaux

rez-de-chaussée. Le niveau 0 est donc seu-

Tant l'extérieur que l'intérieur de l'habitation

lement accessible par le toit. Qui s'approche

sont surprenants. Essentiellement parce que

de l'habitation et s'y introduit ensuite, verra le

les délimitations entre les deux se sont for-

paysage peu à peu et à partir de différentes

tement estompées: l'habitation est devenue

perspectives. Beel: “À un certain moment

paysage et vice versa.

on est élevé au-dessus du paysage, et à un autre moment on s'y trouve en plein milieu.

Les habitants vivent surtout au niveau 0. C'est

En arrivant, le visiteur a une vue encadrée

l'endroit où on descend dans le paysage et

à travers les deux volumes. Grâce au cadre

où se trouvent les chambres à coucher, un

on attire l'attention sur le paysage. En des-

bureau/chambre à coucher et les espaces

cendant par l'escalier ou l'ascenseur, on a

de vie. Bien que c'est un bâtiment à longue

chaque fois une autre vue. Et quand on est

façade, la circulation conduit à une sorte de

entré, on voit le paysage de nouveau d'une

“lieu de vilebrequin”. La “poutre de logement”

© Luca

© Luca

© Luca

© Luca


Niveau 1

Niveau 0

a tant à l'avant gauche qu'à l'arrière droite un

sont quand même nouvelles. Ce sont des

À première vue cette approche paraît peut-

couloir. La manière dont la lumière pénètre

briques très spécifiques qui sont cuites

être austère. Mais l'architecture avec une

dans les espaces change toujours à travers

avec une couche de peinture dessus.” Le

réalisation pesée admet plus tard beaucoup

le logement. La grande fenêtre s'oriente

paysage reçoit une mesure, un point d'éta-

plus que quand on fait quelque chose de trop

vers l'espace le plus fermé - à hauteur du

lonnage avec cette maison, dans une forme

spécifique, personnel ou chaotique. Quand

patio ou du “puits de lumière” - et permet

d'apparence qui ressent connue (comme

on veut mettre trop d'éléments dans son

que la lumière pénètre profondément dans

ferme à longue façade) tout en ayant en

architecture, on gêne l'ordre. Grâce à l'ordre

l'habitation. Au niveau 1 il y a un espace de

même temps un air surréel (comme abstrac-

la vie peut beaucoup mieux prendre pos-

vie secondaire, où les environs sont de nou-

tion avec la pierre “d'argent”).

session de l'architecture. Cette vision contribue à une manière claire de travailler. Ici les

veau ressentis d'une façon complètement différente. Il y a aussi une sorte de donjon,

La matérialisation dans l'intérieur est relative-

problèmes ne sont pas vus comme quelque

où les habitants peuvent s'installer sur une

ment “simple”. Les espaces intérieurs sont

chose de négatif, mais comme le début pos-

terrasse.

plâtrés. En bas il y a un sol en pierre naturelle,

sible d'un concept.” Beel est également d'avis

en haut il y a du parquet. La restriction des

que l'architecte doit adopter une attitude tant

Les volumes à la surface (en béton et en

matériaux augmente la spatialité, le senti-

indépendante que responsable. L'architecte

briques collées) sont fortement abstraits. Ils

ment, l'expérience. Il y a des parois réfléchis-

peut être “indépendant” en ajoutant quelque

sont comme une sculpture: les briques se

santes qui contribuent comme trompe-l'œil

chose - une “nuance” - à la mission du maître

prolongent des murs aux toits et les gout-

à cette expérience. L'acoustique - aspect

d'ouvrage. Beel: “On doit réaliser ainsi que dé-

tières sont intégrées dans les murs eux-

très important pour Beel - est améliorée par

passer les souhaits du maître d'ouvrage - son

mêmes. Les eaux pluviales trouvent leur

l'application de canevas dans l'intérieur.

bien-être personnel. À tel point même que ça serre.” Un architecte est “responsable” quand

chemin par les fissures entre les briques et sont évacuées dans un conduit d'écoule-

Vision sur l'architecture

il ne construit pas seulement pour le maître

ment sous-jacent. Également par ce fait le

Un fil conducteur du travail de Stéphane Beel

d'ouvrage, mais pour toute la communauté.

bâtiment demeure un archétype, devenant

et son équipe est l'ordre. Beel: “Réalisez

Beel: “Il faut constamment s'en rendre compte

en même temps un monolithe pur et géomé-

d'abord un certain ordre avec l'architecture.

que l'on n'est pas en train de travailler pour le

trique. Beel: “Le bâtiment a une forme pure,

Ensuite le chaos et la vie - ou le chaos de la

plaisir et la jouissance du maître d'ouvrage. Le

mais pas aseptique ou “propre”. Il paraît être

vie - peuvent s'y dérouler. Si on fait d'abord

paysage est également de la communauté.”

altéré par les intempéries, mais les briques

du chaos, il n'y a plus de place pour la vie.

Photos: Luca & Laura Beel

STEPHANE BEEL ARCHITECTS Poel 15 | 9000 Gent Pensmarkt 2B | 9000 Gent t +32 (0)9 269 51 50 | f +32 (0)9 269 51 59 mail@stephanebeel.com | www.stephanebeel.com

PLAN

164


Technique de l’énergie

Production de l’énergie

Gestion de l’énergie

L’énergie pour l’avenir avec le Groupe Weishaupt Une technique de l’énergie de grande qualité, une production de l’énergie fiable et une gestion de l’énergie intelligente. Une association de compétences pour une utilisation optimale des ressources énergétiques de demain.

La fiabilité avant tout Weishaupt s.a., Boulevard Paepsem 7, B-1070 Anderlecht, tél: 02/343.09.00, fax: 02/343.95.14, www.weishaupt.be


Verdickt & Verdickt ARCHITECTEN Nico Verdickt (°01/07/1970) Formations: 1993 Duncanstone College of Art, Dundee 1994 Architecte, Henri van de Velde-instituut, Anvers 1996 Master en Gestion de la construction, De Nayer instituut, Malines 1997 Conseiller-expert en biens immobiliers (1re année), Centre de formation des indépendants et PME, Anvers 1998 Expertise judiciaire, Collège National des Experts Architectes de Belgique, Louvain 2004 MAoff Gestion d'un bureau d'architectes, Sint-Lucas, Bruxelles/Gand 2007 Calculs en immobilier, Management Producties, Brasschaat Nico Verdickt, Carl Verdickt

Travail: 1994-1998 Établi comme architecte indépendant 1998-2007 Gérant de la SPRL "Verdickt & Verdickt Architecten bvba" 2007-ce jour Administrateur délégué de la société "Verdickt & Verdickt Architecten cvba" 2007-ce jour Gérant de la SPRL "ON(T)ROEREND bvba" 2008-ce jour Professeur, Artesis Hogeschool, Anvers Carl Verdickt (°13/08/1973) Formation: 1995 Ecole d’Architecture de Paris-Belleville, Paris 1996 Architecte, Henry van de Velde-instituut, Anvers Travail: 1996-1998 Établi comme architecte indépendant 1998-2007 Gérant de la SPRL "Verdickt & Verdickt Architecten bvba" 2007-ce jour Administrateur délégué de la société "Verdickt & Verdickt Architecten cvba" 2007-ce jour Gérant de la SPRL "ON(T)ROEREND bvba" 2008-ce jour Professeur invité, Artesis Hogeschool, Anvers 2013 Juré, Provinciale Hogeschool Hasselt (PHL), département architecture 2013 Juré, Prix d'architecture de la province de Flandre Orientale

DÉVELOPPER DE NOUVELLES FORMES D'HABITATION

PLAN

166

“Verdickt & Verdickt Architecten” est le bu-

sont plus convaincus pour l'avenir. Diverses

reau des frères Nico et Carl Verdickt et leurs

réflexions ont conduit à des variantes telles

cinq confrères architectes. L'équipe a son

que la construction “d'habitations de série

bureau au rez-de-chaussée de l'ancienne

à prix modéré, des cubes polyvalents avec

sucrerie située à Anvers Nord qu'ils ont

structure à ossature et possibilité de divi-

redestinée à un enclos contemporain d'habi-

ser”, entièrement sur mesure d'une famille

tation et de travail avec une dizaine d'unités.

avec des enfants et faciles à adapter à une

Nous nous focalisons sur une de celles-ci:

nouvelle réalité, comme la Maison-serre. En

l'habitation de l'architecte Nico Verdickt.

outre, l'équipe met la main à des habitations

C'est une maison unifamiliale, non isolée

passives, à des rénovations basse énergie,

sur une parcelle, mais encadrée dans un

à des systèmes de construction plus rapide

ensemble urbain densifié d'entités de loge-

(et donc pour un budget raisonnable) tels

ment et de bureaux. Cet ensemble fonctionne

des constructions en ossature de bois et

maintenant comme un “village dans la ville”

d'acier. Or, la passion favorite de ce bureau

où il fait bon vivre. Les architectes Verdickt

sont et restent les nouvelles destinations et les

& Verdickt ont également déjà conçu des ha-

rénovations précieuses d'immeubles avec un

bitations de design traditionnelles, mais n'en

âme.


© Luc Rooymans


La mission du maître d'ouvrage

Cachée dans la ville il se trouvait donc une

Jusqu'en 2010 l'ancien “Comptoir Sucrier”

perle d'entrepôt avec un avant-corps avec

était encore en usage pour le commerce

façade classique du 19e siècle. Dans cette

sucrier en vrac à l'industrie, aux hôpitaux

façade il y a un passage vers la zone inté-

et aux CPAS. Tous les jours des semi-

rieure et l'entrepôt situé à l'arrière. À travers

remorques d'une longueur jusqu'à 12 mètres

l'histoire, ces types de zones intérieures

s'arrêtaient en plein centre-ville: le quar-

urbaines ont cependant été couverts, ce qui

tier Anvers-Nord a effectivement un passé

était également le cas ici. Le secteur était

industriel, mais ces types d'activités n'y

entièrement obstrué par les auvents, avant-

avaient plus du tout leur place. Les anciens

toits et annexes. La conséquence était un

bureaux des Verdickt & Verdickt Architecten

manque de lumière, d'air et de vert, et donc

se trouvaient sur une parcelle adjacente.

de qualité de l'habitat.

Ils connaissaient très bien le complexe et

PLAN

168

le propriétaire et ils lui ont communiqué

La solution par les architectes:

leur désir d'en faire quelque chose de pré-

une maison casco pour l'avenir

cieux. L'idée d'une rénovation respectueuse

Les architectes ont enlevé tout ce qui était

et d'une nouvelle fonction pour les bâti-

inutile, ont dégagé les volumes initiales et

ments a été accueillie favorablement par le

ont gardé ce qui était précieux. “L'âme” de la

propriétaire. Il était le dernier descendant de

maison casco baignait ainsi dans la lumière

la famille de la sucrerie et aucun acheteur

et l'air. Carl Verdickt explique: “Il est remar-

ne s'était déjà présenté pour les bâtiments.

quable que beaucoup de ces vieux bâtiments

Ainsi les architectes avaient l'occasion de

sont construits sans architecte et peuvent

faire un nouveau bureau et de nouvelles enti-

néanmoins être utilisés plus longtemps que

tés de logement, dont celle sur laquelle nous

beaucoup de ceux qui sont construits entre

faisons un zoom.

les années '70 et '90. Ce sont, pour employer


les termes de bOb Van Reeth, “des ruines

authentiques ont été gardés, tout comme

intelligentes”: vous pouvez y habiter, travail-

les baies à claire-voie qui servaient à hisser

ler, tenir une galerie… Ils sont polyvalents et

les sacs de sucre. Les vieux grillages de

tout le monde ressent leur qualité. La récu-

poutres en bois sont utilisés comme coffrage

pération de bâtiments précieux permet de

perdu pour la dalle en béton qui est coulée

continuer encore 20 à 30 ans avec l'ajout le

dessus, avec là-dessus une couche supé-

moins possible de nouveaux éléments, avec

rieure acoustique pour le confort de l'étage

de nouvelles fonctions et techniques, et tout

supérieur. Le vieux grillage de poutres sert

en se rendant compte que dans 30 ans une

donc à créer un nouvel élément architectural

nouvelle interprétation sera nécessaire. Ce

qui satisfait aux nouvelles normes, tout en

projet a beaucoup de valeur d'avenir parce

conservant l'ancienne âme. Carl Verdickt:

que beaucoup de paramètres de base ont

“Un plafond en placoplâtre était peut-être plus

été accomplis: habiter dans le centre de la

facile, mais faisait perdre l'authenticité. Il faut

ville, l'espace est partagé entre beaucoup

essayer d'éviter tout ce qui est inutile - ce que

d'utilisateurs qui habitent en un endroit plus

nous appelons gros œuvre fermé - pour termi-

petit mais avec tout le confort…”

ner également au plan budgétaire par un récit concordant. Il s'agit de la quête à l'essence.”

Les éléments précieux existants ont été réu-

L'amenée et l'évacuation de gaz, eau, élec-

tilisés au maximum. Les travées et plafonds

tricité et techniques sont groupées dans une


8

3

6

5

5

4

4 2

11 13 12

3 6

7

4 5

10 1

12 11

3

10 7

7

1

6

2

2

9 8

13

1

1 9 8

2 9

Rez-de-chaussée 1. jardin intérieur semi-publique 2. salle de conference 3. kitchenette 4. débarras 5. sanitair 6. bureau 7. archive 8. jardin 9. entrée appartement

Premier étage 1. cuisine 2. terrasse 3. living 4. chambre 5. dressing 6. salle de bains 7. bureau

18. salle de bains 19. salle de bains 10. living 11. chambre 12. salle de bains 13. débarras

Deuxième étage 1. chambre d'hôtes 2. chambre 3. living 4. chambre 5. salle de bains 6. chambre 7. débarras

18. salle de bains 19. living 10. chambre 11. salle de bains 12. débarras 13. chambre

Mezzanine 1. espace polyvalente 2. chambre

travée à l'entrée du bureau et passent aux

plafond en bois de la maison est laqué blanc

D'ailleurs, une maison passive qui coûte cher

entités de logement situées plus haut. De

afin d'augmenter la spatialité et les colonnes et

se situant à 30 km de la ville et du travail n'est

cette manière les autres structures pouvaient

poutres en fonte sont recouvertes d'une pein-

pas durable. Nous devons abandonner notre

être conservées: les autres travées, les belles

ture ignifuge. La cuisine combine une finition en

paysage de lotissement, même si nous n'y

voûtes en auge au rez-de-chaussée de l'en-

inox avec des MDF laqués blancs. Tout le reste

réussissons pas tout de suite. La valeur des

trepôt, les colonnes en fonte, …

est également naturel - béton apparent, bois,

grandes parcelles avec des grandes mai-

acier, brique, verre - ce qui entraîne intempo-

sons diminue déjà maintenant. De nouveaux

Emploi de matériaux

ralité, tranquillité et chaleur. La cour intérieure

statuts juridiques sont le premier pas néces-

L'approche la plus durable pour Verdickt

commune est revêtue de pavés anciens, les

saire vers le changement: les parcelles trop

& Verdickt Architecten est un minimum de

terrasses sont en ipé et les bacs à plantes en

grandes qui sont classées comme habitation

consommation - la consommation de maté-

acier Corten.

unifamiliale doivent être utilisables pour de nouvelles formes d'habitation combinées.

riaux, espaces, bâtiments, adjonctions - en combinaison avec un maintien de l'essence.

Vision sur l'architecture

Trois familles peuvent habiter sur une ferme,

Carl Verdickt: “Le minimalisme formel?

Verdickt & Verdickt Architecten sont convain-

dans un entrepôt ou une ancienne bras-

cus que le marché dans l'avenir évoluera à da-

serie, tout en gardant suffisamment de vie

Nous préférons parler de maximalisme: l'emploi

vantage de projets de logements communs et

privée. Au moins, si le site n'est pas qualifié

au maximum de ce qui est là et apporter ainsi

à de nouvelles formes d'habitation. Les projets

d'habitation unifamiliale. C'est là où se trouve

une chaleur dans l'intérieur.” Ce qui est ajouté,

pilotes - et celui-ci en est un - commencent à

la clé de l'amélioration, ce qui est lié à la

sont des “matériaux équitables” qui vieillissent

prendre forme. Leurs plus-values sont mul-

politique. Dans la vieille sucrerie, vous voyez

de manière belle et naturelle. Dans la maison et

tiples: qualité de logement, ne pas être pris

que ça fonctionne. Les habitants ont tous leur

dans le bureau, il y a par exemple un parquet

dans un encombrement, pas d'entretien d'une

espace privé, mais il y a un jardin, un abri

industriel qui consiste en des matériaux rési-

grande parcelle, un bon mélange de vie privée

pour vélos, un sanitaire extérieur et une

duels de première choix en chêne. Le nouvel

et de vie commune, … Carl Verdickt explique:

cuisine extérieure communs. Par beau temps

escalier est maintenu aussi neutre que possible:

“La normalisation européenne pour 2021 -

on se réunit sur la cour intérieure. Tout le

du métal laminé à chaud avec une couche

c'est demain déjà ! - ne peut pas être atteinte

monde connaît tout le monde, il y a perma-

d'encaustique. La paroi belle et chaude en

avec les concepts passifs dans le cadre

nemment un contrôle social, mais on n'est

briques est récupérée et isolée à l'extérieur. Le

de notre modèle traditionnel de lotissement.

pas obligé de participer à la vie commune.” photos: Hendrik Biegs

Verdickt & Verdickt ARCHITECTEN cvba Oudesteenweg 87.03 | 2060 Antwerpen t +32 (0)3 233 83 51 | f +32 (0)3 233 83 52 info@verdicktenverdickt.be | www.verdicktenverdickt.be

PLAN

170


King George KingGeorge George King

TAL est fière de vous présenterKING KING GEORGE, son TAL est fière vous présenter KINGGEORGE, GEORGE,son soninterprétation interprétation TAL est fière dede vous présenter interprétation contemporaine du lustre classique. contemporainedudulustre lustreclassique. contemporaine L’idée: :prendre prendreun un lustre lustre fastueux, le débarrasser de L’idée débarrasserde detoutes toutesses ses L’idée : prendre un lustre fastueux, leledébarrasser toutes ses fioritureset etfanfreluches fanfreluches pour faire ressurgir un tout fioritures ressurgirun untout toutnouveau nouveauluminaire. luminaire. fioritures et fanfreluches pour faire ressurgir nouveau luminaire. Pour réaliser cette idée, TAL va assez loin, car le lustre KING GEORGE Pour réaliser cette idée, TAL va assez loin, car le lustre KING GEORGEnene Pour réaliser idée, TAL va du assez loin, car lebel lustre KING GEORGE ne compte pluscette queles les contours compte plus que contours du lustre lustre et et c’est c’est beletetbien biencecedesign designqui qui compte que leslui-même. contours KING du lustre et c’est bel et donc bien ce design qui abriteplus l’éclairage GEORGE abrite l’éclairage lui-même. KING GEORGEl’emporte l’emporte doncpar parsasa abrite l’éclairage lui-même. GEORGE l’emporte donc par sa simplicité, sapureté pureté et son sonKING ingéniosité technique. simplicité, sa et ingéniosité technique. simplicité, sa pureté et son ingéniosité technique.

www.tal.be/kinggeorge www.tal.be/kinggeorge www.tal.be/kinggeorge


© Mark Segal

VINCENT VAN DUYSEN ARCHITECTS Vincent Van Duysen a obtenu son diplôme d'architecture en 1985 à Sint-Lucas à Gand. Après un stage il est parti pour Milan où dans le domaine de la mode, de l'architecture, de la décoration et du design il s'est laissé inspirer pleinement pour le développement de son propre style. À la fin des années 80 il est retourné en Belgique où il a collaboré pour diverses missions avec le décorateur célèbre Jean De Meulder. Le style pur de Vincent avec des matériaux naturels, des couleurs singulières et une beauté tactile a toujours plus pris forme. Il a fondé son propre bureau en 1990. Les dix premières années il y avait plusieurs étapes en son propre pays, telles que VH House à Lokeren, l'immeuble de bureaux du producteur de tapis Concordia à Waregem, DC Residence, mais également à l'étranger, telles que le premier projet pour Selfridges à Londres et les magasins Sportmax à Milan, Paris et Tokyo. Durant la décennie suivante il a travaillé encore plus au niveau international, avec des habitations résidentielles à l'étranger, un projet pour une Vincent Van Duysen

tour à Djeddah, mais également ici des projets-clé sont implantés avec la deuxième habitation de Vincent et le magasin-restaurant Graanmarkt 13 à Anvers. Les projets récents représentent l'amplification et l'internationalisation continue. À l'heure actuelle, il y a la mise en œuvre du projet de magasin de Calvin Klein Jeans, tout comme le chantier du King Abdul Aziz Centre for National Dialogue, un immeuble de bureaux avec un centre de conférences en Arabie saoudite.

PURISME RAFFINÉ Un petit quart de siècle après la fondation de

de nouveau adressé à Vincent Van Duysen

son propre bureau Vincent Van Duysen a dé-

Architects avec la demande d'une habitation

montré largement qu'il maîtrise l'architecture à

rurale dans un environnement vert. Sur la

toutes les échelles, “d'une poignée de porte

parcelle il y avait une petite ferme typique du

à une tour”. Les intérieurs, transformations,

milieu du siècle précédent, flanquée de deux

habitations résidentielles, projets de vente au

vieilles remises. Initialement l'intention était

détail, immeubles commerciaux, boutiques et

seulement une réhabilitation de la ferme, mais

objets font tous partie du portfolio. Le fil rouge

au fur et à mesure on a aussi décidé de démo-

à travers l'œuvre est celui de purification, de

lir et de rénover les remises.

purisme et d'un emploi raffiné de matériaux. Aussi dans le projet sur lequel nous centrali-

Dans ces règles de jeu l'architecte a élaboré

sons ici notre attention, ces éléments sont très

un projet, d'une part, afin de retourner à la

déterminants pour le résultat final.

tradition de la forme de construction simple et rustique: l'archétype d'une ferme avec des

©B

PLAN

172

La mission du maître d'ouvrage

remises disposées perpendiculairement à la

Vincent Van Duysen avait déjà conçu une

rue et avec un toit en bâtière de 45 degrés.

habitation

Residence)

D'autre part - et ceci était le plus grand défi

en 1998, qui est réalisée en 2000. Plus de

pour Vincent Van Duysen - cette architecture

dix ans plus tard le maître d'ouvrage s'est

rurale et traditionnelle serait traitée d'une

résidentielle

(DC


©A


©A

©B

©A

©A

manière très contemporaine avec l'accent sur

à première vue en un langage de formes

la durabilité.

abstrait, pur et beau, mais surprenant, qui à la réflexion est quand même très reconnais-

Afin de donner une réponse à cette demande

sable. Les volumes groupés donnent même

d'habitation durable, Vincent Van Duysen

de loin un clin d'œil à l'ancienne ferme en

Architects a fait appel au bureau d'architectes

carré autour d'une “cour”.

et d'études denc!-studio. Cette collaboration a mené à une habitation quasi-passive.

La situation initiale n'a cependant pas vraiment délimité une cour intérieure. En don-

La solution par l'architecte:

nant à la nouvelle habitation une modification

abstraction de tradition

minime d'axe et en l'allongeant plus, Vincent

Le projet ne perd jamais de vue l'archétype

Van Duysen a réalisé ici une cour avec un

de la ferme, mais aspire de façon optimale

passage vers celle-ci à travers la première

à l'enlèvement de tout ornement qui y est

remise. L'ouverture sur cette cour intérieure

associé. La question subjective “Qu'est-ce

est située vers la rue, mais est masquée par

qu'une ferme dans cette région?” était le mo-

des plantes vertes et jouit, comme la maison,

teur d'une forte épuration. Les remises sont

d'une orientation optimale nord-sud. Cette

souvent couvertes de planches, et également

intervention donne un autre sentiment plus

pour la constellation des volumes de DC2

intime d'échelle en comparaison avec le

Residence on a choisi des planches de bois

vaste terrain autour de la construction.

comme revêtement de façade, qui en outre

PLAN

174

sont prolongées vers les toits. Les gouttières

Lay-out du programme

et tous les éléments techniques d'étanchéité

Toutes les fonctions secondaires, débarras et

de vent et d'eau sont intégrés invisiblement

garages sont hébergés dans les remises afin

derrière les matériaux de bois. Cela résulte

de garantir entièrement le volume maximal


d'habitation de 1000 m³ pour les fonctions

padouk renvoie aux remises archétypiques

d'habitation. Au rez-de-chaussée on arrive

de planches et assure une longue durabilité.

par la zone d'entrée dans la partie d'habita-

Le matériel de façade est prolongé vers les

tion avec la cuisine, la salle à manger avec

toits. Ceux-ci sont d'abord exécutés de façon

vide et le séjour. Ces espaces sont associés

classique en construisant un revêtement de

l'un à l'autre avec un minimum de circulation

toiture étanche avec gouttière. Là-dessus on

dans une hiérarchie qui est typique pour une

a posé un revêtement de toiture en padouk

habitation unifamiliale, et ils donnent sur le

pour ainsi dire comme une sorte de terrasse

vert qui se trouve autour de l'habitation.

sur toit, mais avec un angle de 45°, obliquement au-dessus du revêtement imperméable.

L'escalier est intégré dans l'ensemble des ar-

Les mesures pour les planches des façades

moires. À l'étage un axe long de circulation

et des toits sont exactement modulées: les

devient dressing et débarras, qui donnent sur

planches de toiture sont proportionnellement

une deuxième chambre à coucher plus petite

plus larges que les planches de façade, et les

avec salle de bains et une vaste chambre à

baies, la hauteur de la faîte et autres éléments

coucher principale avec salle de bains.

sont parfaitement accordés à cette modulation. Grâce à cette approche approfondie les

Matérialisation

lignes se prolongent partout de façon exacte.

Le revêtement de façade en planches de

Le même padouk des façades et des toits

©B

©A

©A

©A


Niveau 0 1 entrée 2 cuisine 3 salle à manger 4 salon

Niveau 1 15 chambre 16 salle de bains 17 débarras 18 vide 19 salle de bains 10 chambre

est appliqué également de façon rigoureuse

palette sobre, qui renvoie également aux an-

rieur. Cette approche n'est jamais greffée sur

pour toutes les menuiseries extérieures de

ciennes traditions belges.

un besoin de vouloir être révolutionnaire ou innovateur, mais a justement un rapport avec

bois et pour les linteaux. La simplicité sobre de l'intérieur renforce la

un respect profond pour la tradition. La "tradi-

Aussi dans l'intérieur on a utilisé beaucoup

sobriété et l'abstraction de l'extérieur encore

tion" signifie pour nous également la tradition

de bois, mais en une variante teintée. Le sol

plus, et estompe les limites entre les deux.

moderne.

Nous

nous

orientons

intensé-

ment aux maîtres modernes comme Ludwig

à l'intérieur est en béton, comme à l'extérieur, mais à l'intérieur le matériau est grésé

Vision sur l'architecture

Mies van der Rohe, Adolf Loos et beaucoup

de façon raffinée, tandis que le durcisse-

La réalisation jusqu'aux détails et la sélec-

d'autres. Vincent Van Duysen Architects veut

ment à l'extérieur concerne un béton bros-

tion très spécifique de matériaux naturels,

travailler de façon intemporelle, mais très

sé plus rude. Les tablettes dans la cuisine

sensitifs et chaleureux sont typiques pour la

contemporaine et y réussit grâce aux détails, à

sont en béton poli. Pour le reste, la palette

main de Vincent Van Duysen. L'architecte et

l'épuration, à l'emploi de matériaux, au respect

sobre de matériaux se limite à la peinture et

le collaborateur Kristof Geldmeyer: “La vision

pour la tradition et pour les maîtres modernes.

au laquage.

de Vincent a toujours été: créer un habitat

En fin de parcours cette manière de travailler

confortable d'une manière très conséquente

rend tous nos projets extrêmement modernes,

Le lavabo, le coffrage de la baignoire et le sol

et belle pour nos clients privés. La culture de

malgré le fait que parfois - comme ici - ils s'ap-

dans la salle de bains sont réalisés en pierre

vie, le confort et le bien-être sont essentiels

puient sur un modèle bien connu.”

dure bleue. C'est une petite variation de la

dans nos projets architecturaux et d'inté-

Photos: A-Juan Rodríguez B-Koen Van Damme

VINCENT VAN DUYSEN ARCHITECTS Lombardenvest 34 | 2000 Antwerpen t +32 (0)3 205 91 90 | f +32 (0)3 204 01 38 vincent@vincentvanduysen.com | www.vincentvanduysen.com

PLAN

176


Extend Extend your your living living room. room. The The frameless frameless insulated insulated sliding sliding doors doors by by Sky-Frame Sky-Frame blend blend naturally naturally into into their their surroundings. surroundings. So So it it is is hard hard to to say say where where the the living living room room ends ends and and where where the the view view starts. starts. www.sky-frame.ch www.sky-frame.ch Nijverheidsstraat Nijverheidsstraat 9, 9, BE-2570 BE-2570 Duffel, Duffel, Tel. Tel. 03.488.22.22, 03.488.22.22, www.fmpplus.be www.fmpplus.be


WAVE architecture BATAILLE iBENS VANDER ELST WANTIEZ Wave Architecture est le bureau d'architectes de quatre associés: Laurence Vander Elst et Gregory Wantiez (tous les deux architectes), Claire Bataille et Paul ibens (qui sont des architectes d'intérieur), et leurs sept collaborateurs. L'équipe est spécialisée en la conception et la construction d'habitations privées, magasins, bureaux et bâtiments publics. Le bureau est surtout actif en Belgique, mais aussi en Europe et hors de l'Europe. L'œuvre de Claire Bataille (°1940) et de Paul ibens (°1939), qui en 1962 ont obtenu leur diplôme d'architecte d'intérieur à l'Académie Royale des Beaux Arts à Anvers, est louée, publiée et exposée dans le monde entier. Ils ont fondé leur bureau commun Bataille & ibens Design en Laurence Vander Elst, Claire Bataille, Gregory Wantiez, Paul ibens

1968. Dès le début de leur carrière ces créateurs personnalisent la suppression de la dualité entre l'architecture et l'architecture d'intérieur. Leurs espaces sont architecturalement structurés autour de la perspective, de la lumière, de la relation entre l'intérieur et l'extérieur, du respect pour les proportions correctes, de la profondeur des détails, des meubles et de l'art. Bataille & ibens ont également toujours conçu des bâtiments et collaboré avec des architectes. L'intention de la fusion avec Wave Architecture est que Bataille & ibens continuent à concevoir, mais qu'ils confient davantage les nouvelles technologies, l'aspiration à la durabilité écologique et les suivis intensifs des chantiers à leurs collègues architectes.

L'EXTÉRIEUR TRADUIT L'INTÉRIEUR Cette habitation est conçue par Bataille &

reux et on avait demandé une cuisine ouverte,

ibens en collaboration avec l'architecte Koen

un bureau et un petit espace de fitness.

Pauwels et avec Wave Architecture. Le projet est né en réfléchissant de l'intérieur vers

La parcelle du maître d'ouvrage se trouve

l'extérieur, de la fonction vers l'architecture.

dans un environnement particulièrement beau et couvert de forêts, mais cette localisation

PLAN

178

La mission du maître d'ouvrage

entraînait quand même quelques obstacles.

Les maîtres d'ouvrage, une famille de deux

Tout d'abord les arbres hauts autour de la

enfants, ont choisi un projet de Claire Bataille

parcelle prennent pas mal de lumière. La

et Paul ibens pour leur habitation unifamiliale,

forme du terrain n'était en outre pas simple.

car ils connaissent bien et admirent l'œuvre de

La parcelle n'était en plus pas si grande en

ces créateurs. L'unique condition était que le

proportion de la dimension que le bâtiment

projet devait répondre à leur prédilection pour

aurait, qui, en plus, devait aussi respecter la

l'architecture contemporaine. En plus, les deux

distance prescrite jusqu'aux voisins et devait

chambres d'enfant devaient se trouver un peu

donner assez de vie privée. Les créateurs

séparées de l'unité des parents, l'habitation de-

devaient faire beaucoup de recherches pour

vait rentrer la lumière dans un intérieur chaleu-

amener de la lumière dans l'intérieur et pour


mettre tous les éléments du programme sur

gés à gauche du couloir un bureau avec coin

la place idéale.

salon, le dressing des parents et un débarras de jardin et à droite la chambre à coucher des parents et la salle de bains. À la hauteur de

La solution des créateurs:

la partie de nuit, le couloir fait une inflexion.

clarté grâce aux perspectives Une

caractéristique

importante

dans

la

conception de Bataille & ibens est “créer des

Ce n'est que là que se termine l'échappée à travers l'habitation qui commence à l'entrée.

perspectives qui produisent de la clarté dans l'architecture”, et dans cette optique cette

Ce couloir est plus un espace intermédiaire

habitation est un modèle. La perspective par

ouvert et transparent qu'une fonction classique

excellence, l'axe architectural principal dans

de circulation. Non seulement cet espace

la maison, est constituée par le "couloir" entre

met de l'ordre dans le programme, grâce au

le volume gauche et le volume droit desquels

vitrage complet le couloir associe l'échappée

est composée l'habitation. Le couloir divise le

dans l'habitation avec la vue sur l'extérieur, et

bâtiment en deux groupes de fonctions qui

à l'extérieur le couloir vitré associe la nature

sont hébergées dans les deux volumes. Dans

devant le bâtiment avec la nature derrière lui

le volume gauche se trouve la zone d'entrée,

grâce à sa transparence. Au fond il y a en

avec à gauche du couloir les garages, la

outre une surface d'eau/étang de natation, qui

buanderie, la toilette, le vestiaire et une entrée

offre un reflet et encore plus de perspective à

de service, et à droite du couloir la partie de

l'architecture. Le couloir vitré donne même des

jour. Au-dessous de tout le volume gauche il y

échappées de la salle à manger (bloc gauche,

a une cave (débarras, fitness, local technique)

à l'avant) vers le bureau (bloc droit, à l'arrière).

et les deux chambres d'enfant avec terrasse

PLAN

180

se situent à l'étage. À l'autre côté du couloir

Cette intervention fait pénétrer abondamment

se situe le bloc droit dans lequel sont héber-

de la lumière dans l'habitation. Près de la


porte de l'entrée couverte on a placé en outre

parents et leur salle de bains une fissure de

un grand vitrail qui conduit la perspective di-

lumière horizontale au-dessus d'un plafond bi-

rectrice. Du bloc droit, à hauteur de l'inflexion

seauté permet des rayons de soleil agréables

dans l'axe, il y a une vue jusqu'à la porte d'en-

au réveil. Toutes ces interventions donnent de

trée et à l'extérieur.

la perspective, de l'échappée, des surprises et de la lumière naturelle dans l'intérieur. Et à

Dans toute l'habitation on a prévu de ces types

partir de cela, la coquille extérieure a finale-

de "puits de lumière" placés stratégiquement,

ment aussi obtenu sa forme.

de sorte qu'à chaque moment de la journée de la lumière naturelle entre d'un côté ou d'un

Lay-out du programme

autre. Ainsi l'escalier donne le matin de la

Le lay-out du programme est ci-avant déjà

lumière à la zone d'habitation qui donne sur

exposé en grande partie dans l'analyse de

l'ouest. La fissure de lumière horizontale dans

l'action de la perspective. Nous la complé-

une découpure à l'avant de l'habitation à hau-

tons de quelques détails. La zone d'habita-

teur du coin salon donne de la perspective

tion dispose d'une cuisine de vie ouverte et

vers l'extérieur. Le bureau à domicilie "capte"

confortable, qui en même temps est intégrée

le long de la journée par différents côtés de

un peu dans une niche pour faire ressentir le

la lumière, qui est reflétée sur la paroi blanche

coin salon adjacent encore un peu plus douil-

et le plafond. Dans la chambre à coucher des

let. En face de la cuisine, la salle à manger


Rez-de-chaussée

Etage

jouit d'une vue sur le jardin situé devant la

autour. Il s'agit d'énormes plaques de béton

La recherche des proportions exactes est

maison et, par le couloir vitré, sur la surface

préfabriquées qui sont ancrées contre le mur

très importante dans l'œuvre totale de ces

d'eau et la nature au fond. Dans la petite

intérieur entre lesquels on a mis de l'isolation.

deux créateurs. À cette fin, ils ont souvent fait usage du modulor de Le Corbusier et du

paroi entre la cuisine et le salon on a posé Le béton se prolonge à l'intérieur. Tous les sols,

nombre d'or, mais toujours comme moyen

sauf ceux des chambres à coucher et des

et ne jamais comme un objectif en soi.

L'escalier vers l'étage se trouve à côté de

salles de bains, sont en béton, tout comme

L'intention est en effet de créer une atmos-

la cuisine, est un point d'attraction dans

l'escalier. Pour les chambres à coucher, les

phère agréable, soutenue par la perspective

l'espace et jette beaucoup de lumière au rez-

habitants ont demandé du parquet en chêne;

et la surprise, avec une distribution précise

de-chaussée. Au-dessus de l'escalier un lan-

quant aux salles de bains, ils voulaient un sol

de l'espace et des fonctions à taille humaine.

terneau fait la même chose, et un hall de nuit

composite, blanc comme la neige et facile

vitré donne sur les deux chambres d'enfant,

d'entretien. Les meubles de la cuisine intro-

L'architecture est en plus indissolublement

l'une à côté de l'autre comme une image in-

duisent un revêtement en bandes de chêne,

liée à l'intérieur car pour Bataille & ibens

verse. L'une des chambres d'enfant offre une

qui, entre autres, est répété dans les armoires

"l'extérieur" est une traduction de "l'intérieur".

vue sur l'architecture par une terrasse avec

sur mesure du bureau et du dressing. Le bois

Leur signature peut être décrite comme

balustrade vitrée, l'autre donne un peu plus

de la cuisine est combiné avec un revêtement

sobre, silencieux et intemporel, mais d'une

sur un paysage vert. La combinaison des

en acier inoxydable brossé avec une cou-

façon impressionnante.

deux vues nous amène à la matérialisation.

leur profonde. Tous les éléments sur mesure

une cheminée transparente.

et tous les meubles fixes sont de la main de

Leurs visions spatiales, leur connaissance

Matériaux

Bataille & ibens. Les habitants les ont combiné

de matériaux tactiles et naturels, leur design

“Pour le matériau nous avons pensé au bé-

avec des meubles mobiles assortis.

d'objets d'usage courant et de meubles, l'intégration de l'art dans l'espace, la collabo-

ton, car de toutes les briques des villas classiques, nous en avions un peu assez”, justifie

Vision sur l'architecture

ration avec d'autres architectes et artisans,

Paul ibens le choix. “Dans ce type de vert et

Ce projet récent traduit parfaitement la vision

leur énorme liste de réalisations sur tous les

de nature, le béton est beaucoup mieux mis

et les idées des créateurs. Bataille & ibens

domaines possibles, tout cela inspirera en-

en valeur, pensions-nous.” Le béton légère-

a selon ses dires “exercé presque immédia-

core longtemps les architectes (d'intérieur).

ment patiné de couleur bleu gris s'harmonise

tement l'architecture et l'intérieur, mais ne

particulièrement bien aux teintes vert foncé

jamais la décoration”.

photos: Hendrik Biegs

WAVE architecture BATAILLE iBENS VANDER ELST WANTIEZ Chaussée de Boondael 6 bte 9 | 1050 Bruxelles t +32 (0)2 640 75 70 wave@bataille-ibens.be | www.bataille-ibens.be

PLAN

182


Fotografie Liesbet Goetschalckx - Ontwerpatelier Peter Jannes architecten

Contrôle d’accès intelligent Avec Niko, le contrôle d’accès prend un nouveau sens. Le nouveau poste extérieur vidéo pour Niko Home Control est le parfait allié de toute maison moderne. Son style épuré, sa faible épaisseur et sa couleur noire lui ont valu de remporter un Red Dot Design Award. Grâce à cet appareil doté de quatre boutons-poussoirs tactiles, d’une caméra HD de vision nocturne à 130° et d’une liaison vocale full-duplex, les utilisateurs se sentent bien et en sécurité chez eux. Le poste intérieur correspondant est le nouvel écran tactile 2, doté d’un microphone et d’un haut-parleur intégrés, au même style épuré.

PA-679-02

www.niko.be


L’intérieur et l’extérieur forment un tout et y vivre devient un pur plaisir Le système de coulissant Schüco ASS 77 PD permet de réaliser des coulissants de grande surface pour une transparence maximale. Le Panorama Design du système Schüco ASS 77 PD se caractérise par des profilés extrêmement fins et un dormant intégré au raccordement. Outre son design, la porte coulissante en aluminium séduit par une isolation thermique remarquable atteignant le niveau « Maison Passive ». Les dispositifs de motorisation et de verrouillage, intégrés au profilé, offrent un confort d’utilisation maximal. Les nouvelles options offrent des possibilités de conception illimitées, à l‘architecture transparente : coin de 90° et dormant triple rail, pour de grandes ouvertures. www.schueco.be


BETON ARCHITECTONIQUE

terrasses | corniches | éléments de façades | colonnes | piliers et auvents

Schollebeekstraat 74/1 - 2500 Lier T. 03 480 01 52 - info@stijlbeton.be

www.stijlbeton.be

Plan 01 FR  
Plan 01 FR