Page 1

❈✺✻✼✽ La cgt pénitentiaire :

ce que nous sommes, et pourquoi

nous nous battons

www.ugsp-cgt.org • L A CGT

L

PÉNITENTI

AIRE ||| CASE

> DE X >> 542 ||| 93514 MONTREUIL CE

a CGT Pénitentiaire est une union qui regroupe tous les syndicats d’établissements ou de services du champ professionnel pénitentiaire. Nous sommes affiliés à la confédération générale du travail, première organisation syndicale en France, avec actuellement plus de 750 000 syndiqués. Ils sont salariés, privés d’emploi ou retraités, de milieux socio-culturels et d’horizons professionnels différents. Cette mixité constitue notre richesse, notre force pour lutter et faire des propositions alternatives en étant rassemblés et solidaires. Depuis toujours, la CGT combat toutes les formes d’exploitation et de discrimination. C’est parce qu’elle est plurielle et solidaire, qu’elle a toujours été en tête des luttes et le moteur de nouvelles avancées. L’activité interprofessionnelle et intercatégorielle est aussi le lieu d’échanges et de débats sur différents points : conditions de travail, actions syndicales, luttes, points de vue sociétal, syndical… C’est l’espace qui permet les rassemblements, les unions, les fraternités, les solidarités… contre les tentatives de divisions, d’individualisation, de morcellement du monde du travail.

55 82 TÉL. 01

> ugsp@cgt.fr ||| w w w.ugsp-c gt.org • 89 67 >>

• LES PRINCIPALES REVENDICATIONS DE L’UGSP-CGT • >>> L’AMELIORATION DES CONDITIONS DE TRAVAIL ET DU POUVOIR D’ACHAT  • Opposée à la construction de nouvelles prisons privatisées qui détériorent les conditions de travail des personnels, la CGT demande la mise en place de la gestion publique pour toutes les prisons. • Contre la politique d’heures supplémentaires, nous demandons la mise en place d’une politique de recrutements massifs. • Face à l’individualisation des traitements et la mise en concurrence des collègues, nous demandons l’harmonisation des primes et l’abrogation des primes modulables en fonction du mérite. • Nous exigeons une revalorisation des grilles indiciaires pour la reconnaissance des qualifications et l’attribution pour tous de l’indemnité pour charges pénitentiaires transformée en points d’indice équivalente à un 13e mois. • Nous exigeons le maintien du cadre actif et de la reconnaissance de la pénibilité de nos métiers.

>>> L’ABROGATION DU STATUT SPECIAL Le Statut spécial date de 1958. Il n’est donc pas innoportun de parler du statut d’un autre âge. Il est une contrainte abusive et que rien ne légitime. Il fait peser sur les agents une pression considérable. Ainsi, ils sont privés du droit de grève, ce qui est pourtant un droit essentiel pour faire entendre sa voix, et ce que chaque organisation syndicale devrait défendre. Pourquoi rester aujourd’hui sous ce statut ancestral, alors que dans d’autres pays, le droit de grève est accordé aux

personnels pénitentiaires ? Ce statut ne nous apporte pas de primes. Par contre, il nous empêche d’obtenir des avancées et nous muselle.

>>> DES REVENDICATIONS SPECIFIQUES AUX PERSONNELS DE SURVEILLANCE Nous revendiquons l’accès à la catégorie B, avec une réduction du nombre de grades. Le corps des surveillants comprendrait un seul grade avec une réelle autonomie pour les surveillants et une vraie fonction d’encadrement pour le corps de commandement. Cette évolution statutaire nous permettrait de bénéficier d’une revalorisation du pouvoir d’achat et d’une reconnaissance de notre responsabilité. Le surveillant deviendrait acteur responsable, la fonction passive d’exécutant serait supplantée par celle d’agent actif détenteur de « pouvoirs décisionnaires ». Pour cela, nos missions doivent évoluer vers une implication plus importante du surveillant en détention. Acteur essentiel de la détention, interlocuteur de la personne détenue et de l’encadrement, partie prenante dans la mission de réinsertion, le surveillant doit intégrer une équipe pluridisciplinaire pour le déroulé de l’exécution de la peine. Cela passe par une évolution des missions, de la formation, des structures et de l’organisation de la détention.

>>> DES REVENDICATIONS SPECIFIQUES AUX TRAVAILLEURS SOCIAUX La mission première des travailleurs sociaux de l’administration pénitentiaire reste  d’assurer la réinsertion (au

• LA CGT PÉNITENTIAIRE ||| CASE 542 ||| 93514 MONTREUIL CEDEX >>> TÉL. 01 55 82 89 67 >>> ugsp@cgt.fr ||| www.ugsp-cgt.org •


www.ugsp-cgt.org sens le plus large possible) des personnes suivies… Nous refusons de nous improviser criminologues, de devenir des pseudo-experts du risque de récidive ou de la dangerosité. Nous refusons de devenir la cheville ouvrière du désengorgement des prisons et nous demandons à ce que les moyens nous soient donnés pour faire des aménagements de peine un réel outil de réinsertion. Nous pensons qu’il faut réinvestir la question de la méthodologie en travail social et s’en approprier les outils. Nous demandons, comme le recommande la CNCDH, que chaque travailleur social suive un maximum de 50 dossiers. Pour arriver à cet objectif, il faut engager un plan de recrutement pluriannuel massif. Nous considérons qu’il est nécessaire d’organiser la formation initiale sur une période de 2 ans, en alternance, et que cette formation soir reconnue par un diplôme d’Etat.

>>> DES REVENDICATIONS SPECIFIQUES AUX PERSONNELS ADMINISTRATIFS Nous revendiquons la fin de la précarisation de la filière par la titularisation des contractuels et l’arrêt du faisant fonction dans les établissements ou services. Un recrutement conséquent des personnels administratifs est urgent à mettre en place afin de faire face à la charge de travail toujours plus importante et pour supprimer la pression imposée aux personnels. Nous demandons une harmonisation par le haut des régimes indemnitaires des corps fusionnés ; la transformation des grilles pour arriver à des échelons de 2 ans maximum ; la réduction du nombre de grades à l’intérieur de chaque catégorie.

>>> DES REVENDICATIONS SPECIFIQUES AUX PERSONNELS TECHNIQUES Nous exigeons l’arrêt immédiat de la réduction du champ d’activité au profit des entreprises privées. La revalorisation du corps des personnels techniques en assurant leur rôle de formateur ainsi que leur rôle de conseillers pour l’élaboration des plus gros chantiers est à engager dans le même temps. Nous revendiquons une refonte statutaire avec un corps de catégorie B à un seul grade accueillant les adjoints techniques actuels de 2éme et de 1ère classe et un corps de catégorie A à deux grades par la fusion des corps de techniciens et de directeurs actuels.

>>> LE FONCTIONNEMENT DE l’UGSP-CGT • La CGT pénitentiaire se définit comme un syndicat multi-catégoriel : Cela signifie que nous syndiquons toutes les catégories de personnels pénitentiaires : Les personnels de surveillance, les travailleurs sociaux, les personnels administratifs et les personnels techniques. Chacune peut se retrouver lors de commissions internes. La synthèse de ces travaux ou de ces assemblées de militants se fait lors de réunions de sections, de régions et à l’échelon national. Le choix du multi-catégoriel est clair : • Parce qu’ensemble nous sommes plus forts. • Parce que nous savons que les conditions de travail des uns et des autres sont liées et interfèrent à tout moment. • Parce que nous voulons avoir une vision globale de la situation et parce que nous sommes en capacité, ensemble, de porter des revendications générales et particulières à chacun d’entre nous. A la CGT, nous n’avons pas un fonctionnement pyramidal, nous n’avons pas une vision hiérarchique.

Tout mouvement revendicatif doit partir de la base, c’est-à-dire des sections ou syndicats locaux. Dans chaque établissement, dans chaque SPIP, sur chaque site de travail, existe ou doit exister une section ou syndicat CGT. Cette assemblée de personnels réunit tous les syndiqués qui produisent de la revendication et interviennent à l’échelon local. Régulièrement des congrès ont lieu, on y élit les directions locales, régionales et nationale. Au niveau national, nous fédérons toutes les régions et un document d’orientation voté par le congrès dessine les lignes essentielles de notre action, de nos stratégies, de notre syndicalisme. Chaque syndiqué, quelque soit son implication, a la même voix, dans les débats, sur le terrain et lors d’un congrès où les orientations générales sont décidées ! Des réunions peuvent aussi se dérouler avec la CGT des unions locales et départementales. Dans chaque ville et chaque département existent une union locale et une union départementale. Elles regroupent tous les syndiqués et les bases CGT d’un ressort géographique de toutes les activités économiques et salariales existantes.

• LA CGT PÉNITENTIAIRE ||| CASE 542 ||| 93514 MONTREUIL CEDEX >>> TÉL. 01 55 82 89 67 >>> ugsp@cgt.fr ||| www.ugsp-cgt.org •


DE NOMBREUSES AUTRES REVENDICATIONS SONT PORTÉES PAR L’UGSP-CGT, POUR LES PERSONNELS D’OUTRE-MER, SUR LA FORMATION PROFESSIONNELLE, LES MUTATIONS, L’ACTION SOCIALE, LA SÉCURITÉ... ✔ Considération des seuls critères de l’ancienneté dans l’administration et dans l’établissement pour déterminer le classement pour les mutations. En cas d’égalité, prise en compte de la situation familiale. ✔ Priorité d’affectation pour les originaires des DOM-TOM dans leur département d’origine dans le respect des règles du rapprochement de conjoint et des situations sociales spécifiques. ✔ Prise en charge à 100% des frais de transport pour tous. ✔ Mise à disposition des personnels de moyens de communication et d’alarmes modernes. ✔ Généralisation du brouillage des portables, des vitres sans tain pour les postes sensibles, des systèmes anti-escalades sur les murs et anti-grappins dans les établissements pénitentiaires. ✔ Pose de filins sur les secteurs non protégés et édification de glacis protecteurs à l’extérieur des établissements sensibles. ✔ Suppression des pointages. ✔ Généralisation des portiques à rayon X en remplacement des fouilles corporelles. ✔ Refus de déléguer au privé la question des escortes. ✔ Obligation d’un accompagnement police ou gendarmerie pour les escortes judiciaires ou médicales. ✔ Versement intégral du salaire pendant la formation. ✔ Encadrement de la notion de « nécessité de service » abusivement utilisé par l’administration pour refuser les départs en congés bonifiés, détachements syndicaux ou autres autorisations d’absence. ✔ Harmonisation des conditions de travail des personnels exerçant dans les départements et territoires d’outre-mer avec ceux de la métropole. ✔ Réévaluation de l’indice de référence fonction publique 340 (Indice du niveau de ressources ouvrant droit à la prise en charge du conjoint pour les congés bonifiés). ✔ Lancement d’un plan « logement » quinquennal pour les personnels. ✔ Réservation de places de crèches dans les villes pour les personnels du ministère de la justice ou création de crèches dans les grands établissements pénitentiaires. ✔ Mise en place d’une indemnité pour les personnels ayant des horaires décalées et n’ayant pas de crèches à horaires adaptées à proximité. ✔ Gestion des mess par une association avec des représentants du personnel élus. ✔ Harmonisation du prix des repas et augmentation de la subvention interministérielle versée pour la restauration. ✔ Mise en place du chèque restaurant.

Les secrétaires régionaux CGT pénitentiaire ✤ BORDEAUX ✤

David Torres CP Mont de Marsan Port : 06 38 25 72 03

✤ CENTRE EST DIJON ✤

Thierry Drouot CDR Villenauxe la Grande Port : 06 11 30 68 72

✤ ENAP ✤

Karl Clayes Tél : 07 70 13 64 72

✤ LILLE ✤

Luc Rody MA Amiens Tél : 06 74 94 43 49

✤ LYON ✤

Eric Colin MC Moulins Port : 06 47 24 68 45

✤ OUTRE-MER ✤ ❉ ILE DE LA RÉUNION, MAYOTTE Joseph Rubens Tél : 02 62 42 72 12 ❉ GUADELOUPE Eric Pétilaire Tél : 05 90 25 11 13 Port : 06 90 39 02 00 ❉ MARTINIQUE Robert Sulio Port : 06 96 95 84 27 ❉ NOUMEA Jacques Wahnyamalla Tel: 00687 78 02 80

✤ PACA Corse ✤

Paul Adjedj CP Toulon la Farlède Fixe/Fax : 04 94 20 78 74 Port : 06 15 42 27 68

✤ PARIS ✤

Nicolas Nisus MA Meaux Port : 06 14 45 96 41

✤ RENNES ✤

Alexis Grandhaie MA Nantes Port : 06 20 74 87 78

✤ STRASBOURG ✤

Robert Weiss CD Oermingen Port. 06 89 84 58 41

✤ TOULOUSE ✤

Gérard Comont CD Muret Port : 06 70 15 12 31

• LA CGT PÉNITENTIAIRE ||| CASE 542 ||| 93514 MONTREUIL CEDEX >>> TÉL. 01 55 82 89 67 >>> ugsp@cgt.fr ||| www.ugsp-cgt.org •


www.ugsp-cgt.org

U PO

SYN

❱❱❱ UN POSITIONNEMENT SUR LA POLITIQUE PENALE REALISTE ET CONCRET

✘ Soumis à la dictature des chiffres et du résultat, à la mise en place du mérite individualisé, à l’externalisation de certains services, aux horaires décalés, à la pénibilité et aux risques liés à l’insécurité, nous ne sommes plus en capacité d’assurer nos missions convenablement, de garantir notre sécurité ainsi que celle des autres, d’accomplir notre travail de réinsertion et de prévention de la récidive. ✘ Avec peu de moyens, nous sommes donc de plus en plus confrontés à une surpopulation pénale et à un nombre grandissant de personnes placées sous main de justice et donc exposés à des risques d’agressions de plus en plus graves.

• J’ADHÈRE • ❱❱❱ POSSIBILITE D'ADHESION EN LIGNE : http://www.ugsp-cgt.org/Adherer-en-ligne OU EN NOUS RETOURNANT LE BULLETIN CI-DESSOUS

• BULLETIN D'ADHÉSION • Nom Corps Échelon Email Tél.

✤ En finir avec le tout carcéral qui a montré ses limites et favoriser les alternatives à l’incarcération. ✤ Privilégier l’insertion, la réinsertion et l'émergence d'une véritable politique d’accompagnement social.

/

/

À retourner à ❱❱❱ UGSP-CGT • 263, rue de Paris • case 542 • 93514 Montreuil CEDEX ❰❰❰

❱❱❱ AUTORISATION DE PRÉLÈVEMENT ❰❰❰ N° NATIONAL D’EMETTEUR : 403 407 J’autorise l’établissement teneur de mon compte à prélever sur ce dernier, si sa situation le permet, tous les prélèvements ordonnés par le créancier ci-dessous. En cas de litige sur un prélèvement je pourrai en faire suspendre l’exécution par simple demande à l’établissement teneur de mon compte. Je règlerai le différend directement avec le créancier.

NOM ET ADRESSE DU CRÉANCIER UNION GÉNÉRALE DES SYNDICATS PÉNITENTIAIRES CGT (UGSP-CGT) 263 RUE DE PARIS - CASE 542 93514 MONTREUIL CEDEX NOM ET ADRESSE DU DÉBITEUR Nom Adresse Code postal

Prénom Ville

COMPTE À DÉBITER

❱❱❱❱❱ IL FAUT DONC

✤ Permettre aux personnels de travailler dans de bonnes conditions.

Prénom Grade Date d’entrée pénitentiaire Lieu d’affectation Portable

CODE ÉTABLISSEMENT

CODE GUICHET

NUMÉRO DE COMPTE

CLÉ RIB

NOM ET ADRESSE DE L’ÉTABLISSEMENT DU COMPTE À DÉBITER

Les informations contenues dans la présente demande ne seront utilisées que pour les seules nécessités de la gestion et pourront donner lieu à exercice du droit individuel d’accès auprès du créancier à l’adresse ci-dessus, dans les conditions prévues par délibération n° 80 du 1/4/80 de la Commission informatique et Libertés.

À retourner à UGSP-CGT 263, rue de Paris case 542 93514 Montreuil CEDEX

FAIT À

DATE

SIGNATURE

• LA CGT PÉNITENTIAIRE ||| CASE 542 ||| 93514 MONTREUIL CEDEX >>> TÉL. 01 55 82 89 67 >>> ugsp@cgt.fr ||| www.ugsp-cgt.org •

Ne pas jeter sur la voie publique — Maquette : Stéphane Jéhanno

✘ Pour faire baisser le taux de surpopulation, le gouvernement construit des prisons qui se remplissent aussitôt ouvertes.

E M S I L DICA

ALTERNATIF

❱❱❱❱ L'UGSP-CGT PART D'UN CONSTAT

✘ Avec la casse des services publics, l’exclusion d’un nombre de plus en plus grand de personnes est programmée par notre gouvernement. Cette politique ne peut qu’accroître les comportements délictuels.

N U R

Ce que nous sommes...  

Ce que nous sommes

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you