Issuu on Google+

UNION FRANCAISE DU FILM POUR L’ENFANCE ET LA JEUNESSE

REVUE DE PRESSE COLLEGE AU CINEMA 2007 - 2008 CHANTONS SOUS LA PLUIE

Singin’ in the Rain

Réalisé par Gene Kelly et Stanley Donen Avec Gene Kelly, Debby Reynolds, Donald O’Connor, Cyd Charisse, ... Film américain, 1h 42min, 1952, Distribué par Les FIlms du Paradoxe BIOGRAPHIE DE STANLEY DONEN Né le 13 avril 1924 à Columbia, en Caroline du Sud (États-Unis). Avec une filmographie proportionnellement restreinte d’une trentaine de films, Stanley Donen n’en a pas moins marqué profondément l’histoire du cinéma américain, notamment dans le domaine de la comédie musicale, en réalisant Chantons sous la pluie (Singin’ in the rain) en 1952, devenu l’icône du genre. Son Charade (1963) est également un des fleurons de la comédie policière. FILMOGRAPHIE DE STANLEY DONEN

1949 : Un jour à New York (On the Town) 1951 : Mariage royal (Royal Wedding) 1952 : Love Is Better Than Ever 1952 : Chantons sous la pluie (Singin’ in the Rain) 1952 : Fearless Fagan 1953 : Donnez-lui une chance (Give a Girl a Break) 1954 : Les 7 femmes de Barbe-Rousse (7 Brides for 7 Brothers) 1954 : Au Fond de mon cœur (Deep in My Heart) 1955 : Beau fixe sur New York (It’s Always Fair Weather) 1955 : Kismet (non-credité au générique) 1957 : Drôle de frimousse (Funny Face) 1957 : Pique-nique en pyjama (The Pajama Game) 1957 : Embrasse-la pour moi (Kiss Them for Me) 1958 : Indiscret (Indiscreet) 1958 : Cette satanée Lola (Damn Yankees!) 1960 : Chérie recommençons (Once More, with Feeling) 1960 : Un Cadeau pour le patron (Surprise Package) 1960 : Ailleurs l’herbe est plus verte (The Grass Is Greener) 1963 : Charade 1966 : Arabesque 1967 : Voyage à deux (Two for the Road) 1967 : Fantasmes (Bedazzled) 1969 : L’Escalier (The Staircase) 1974 : Le petit prince (The Little Prince), d’après A. de St-Exupéry 1975 : Lucky Lady 1978 : Folie folie (Movie Movie) 1980 : Saturn 3 1984 : C’est la faute à Rio (Blame It on Rio)

BIOGRAPHIE DE GENE KELLY Eugene Curran Kelly (alias Gene Kelly) est né le 23 août 1912 à Pittsburgh en Pennsylvanie et mort à Los Angeles, le 2 février 1996. Troisième d’une famille de cinq enfants, Gene Kelly préférait le sport au monde de la danse cependant il se produisit plus tard avec son frère Fred dans plusieurs spectacles en amateur sous le nom des Kelly Brothers. En 1932, la famille Kelly au complet ouvre un atelier de danse, «The Gene Kelly Studio of the Dance». En 1938 Gene Kelly fait ses débuts à Broadway dans la comédie musicale Leave It to Me. Il remarqué dans Pal Joey en 1940, et signe un contrat par David O. Selznick à Hollywood. Selznick n’ayant pas de film à lui faire tourner, la MGM rachete son contrat et Gene Kelly tourne Pour moi et ma mie en 1942 avec Judy Garland. Il tourne La Reine de Broadway avec Rita Hayworth et assura la chorégraphie des numéros de danse. Ce film marque le début des années de gloire de la danse au cinéma. Gene Kelly a su donner un style particulier à ses chorégraphies. Dans Escale à Hollywood avec Frank Sinatra, Gene Kelly danse avec Jerry la souris en dessin animé. .../...


En 1946, il participa au tournage de Ziegfeld Follies et continue sur sa lancée dans plusieurs comédies musicales. Un jour à New York en 1949, second de ses films avec Frank Sinatra fut le théâtre de ses premières armes en tant que réalisateur, avec son complice Stanley Donen et le premier d’une série de comédies musicales à succès. Il fut suivi en 1951 par Un Américain à Paris et en 1952 par Chantons sous la pluie, deux des films les plus reconnus de Gene Kelly, tant par la critique que par le public. Sa carrière commençe à décliner à partir du milieu des années 1950. Il tourne L’Île du danger et Au fond de mon cœur deux films dans lesquels ses prestations, plus dramatiques, n’eurent pas le succès escompté. Il se fâcha avec Stanley Donen après le tournage de Beau fixe sur New York, mettant fin à une relation professionnelle et une amitié vieille de plus de 20 ans. Il quitta la MGM en 1957 après le tournage de Les Girls, et ne retrouva jamais le succès de Chantons sous la pluie. Pendant les années soixante, il participe à des émissions de télévision et à une série télé (le Père O’Malley dans «Going My Way»). Gene Kelly meurt d’une série d’infarctus en 1996.

Le Matin - 21 juillet 1980


Le Figaro - 13 septembre 1953


Le Matin - 17 ao没t 1979


Les Cahiers du Cinéma - n° 85



Chantons sous la pluie - Gene Kelly et Stanley Donen