Page 1

71

MODE @ C°

MAZDA MX-5

K’NAAN


sommaire

Nous cherchons des collaborateurs dans de nombreux domaines : chefs de projet ICT, analystes fonctionnels, collaborateurs SAP, software architects, ingénieurs civils et industriels, spécialistes financiers, ... Un défi pour vous ? Nous vous offrons un job stable au sein d’un Groupe dynamique, une foule d’opportunités professionnelles, un salaire attractif et un travail très varié. En outre, vous voyagez gratuitement en train en Belgique et vous gardez du temps pour votre vie privée.

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

ÉDITO

/03

Moi je n’en sais rien et celui qui pourra mettre le doigt sur UN responsable serait -je pense- un petit

AGENDA DES CLUBS

/04

DOSSIER: UNIVERSITÉS EN AFRIQUE

/05

RENCONTRE: K’NAAN “WAVIN’ FLAG

/14

DVD

/22

MODE DESSUS DESSOUS

/24

AUTO/MAZDA MX-5

/26

CINÉMA: ILLÉGAL - AFTERLIFE

/28

rigolo. Par contre, il y a un truc qui semble échapper depuis des lustres au ministre des Finances ou au secrétaire d’état à la Mobilité: la rentabilité des autoroutes. En 2009, les sociétés de péages en France ont fait un bénéfice de près de 1,3 milliard d’euros. Bien sûr, la Belgique possède six fois moins de km d’autoroute que la France (1.800 km par rapport à 10.800)… mais cela pourrait faire un bonus de ± 220 millions d’euros dans les caisses de l’Etat. Aujourd’hui, ce sont uniquement les petits belges qui paient les routes, encombrées en permanence par les véhicules -surtout camions- de toute l’Europe. Quand nous descendons en France pour nos ‘chères’ vacances, nous payons davantage en frais de péages qu’en carburant. Non seulement, on achète LEUR essence bourrée de taxes (comme partout) mais, en plus, leurs autoroutes bien saturées nous vident les poches! Sur nos belles autoroutes -éclairées de nuit, s’il vous plaitmoi, je recommanderais simplement l’obligation d’une vignette pour les véhicules étrangers (comme en Suisse). Avantages: pas de stations de péages (et les queues qui vont ‘avec’) et la vignette, uniquement pour les véhicules étrangers; nous, ici en Belgique, on a déjà donné… Avis au(x) pré-formateur(s), formateur(s) et autres futurs chefs d’orchestres nationaux!  John Stark, Rédac Chef.

On n’est pas au Beau Fixe dans la tête de nos concitoyens. En plus des dépressions, on compte six suicides par jour dans le pays. Deux mille personnes par an qui mettent fin à leurs jours, c’est la première cause de mortalité, avant les accident de la route. Il y a plusieurs milliers de gendarmes pour la route… mais seulement quelques dizaines de bénévoles au ‘Centre de Prévention du Suicide’ qui a pu éviter 300 passages à l’acte l’année dernière. Cherchez l’erreur. 

www.les chemins de fer engagent.be

www.campus.be

LES TEMPS SONT DURS… À QUI LA FAUTE?

météo

Consultez toutes nos offres d’emploi sur

www.campus.be

www.campus.be

Sommaire

du Groupe SNCB. Plus que jamais, nous avons besoin de talents comme le vôtre pour créer les chemins de fer de demain. Rejoignez nos équipes et relevez avec nous ce défi passionnant. Plongez-vous chaque jour dans des projets innovants et de grande envergure.

www.campus.be

EDITO

Construisons ensemble le train de demain La mobilité est au coeur des préoccupations

LES 7 ERREURS EN PHOTOS /34 MUSE

/36

GAMES

/40

TOURISME: DUBROVNIK

/42

AGENDA DES CONCERTS

/46

Campus Mag 71 - Magazine bimestriel gratuit - Septembre/octobre 2010 - Prochaine parution: octobre/novembre 2010 - Distribution 52.000 exemplaires sur dix sites universitaires: KHM, KUL, RUCA, RUG, UCL-LLN, UCL-WOLUWE, ULB, ULG, UMH, VUB (en été, sur les festivals) - Direction: Jean Speetjens (contact@campus.be) - Publicité: Pierre Michel (pierre@campus.be) - Route de l’Etat 223, 1380 Lasne - Tél. 02-653 41 50 - Rédacteur en Chef: John Stark (js@campus.be) - Rédaction: Alex, Christophe, Douch, Eric, Etienne, Florence, Greg, Jean-Jacques, Jessica, John Ess, Kelly, Sophie, Vendetta - Renseignements: info@campus.be - Site portail: www.campus.be - Design: Tikka Hun (tikkahun@yahoo.com) - N° d’enreprise: BE 0475.689.978 - Editeur responsable: Jean Speetjens..

71

sep/oct 10 I 3


dossier

agenda des clubs

Sophi e @ c a m pus. be

jj @c am pus.be

Clubbi ng

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

DAVID GUETTA @ LIEGE

Parmi les nombreux artistes invités en Belgique, il y en a sans doute un qui parvient plus que d’autres à faire l’unanimité: David Guetta. Ce 22 octobre au zoning 3 de Herstal, il nous fera l’honneur, en compagnie de Compuphonic, Mr. Magnetik, Darko et Ghinger, de débarquer à nouveau à Liège. Après une tournée mondiale couronnée d’un triomphe interplanétaire le menant au top des charts américains, Guetta, fidèle à Legendz, déploiera son arsenal de tubes pour la cinquième fois dans la Cité Ardente. L’année dernière, pas moins de 10 000 personnes survoltées étaient venues s’extasier devant un show électrique, digne de productions américaines. A ne rater donc sous aucun prétexte ! Infos: www.thelegendz.be

YOU’NIVERSITY

Après une soirée mémorable ’15 Zoute’ à la côte belge, Le You redémarre la saison clubbing en fanfare. Toutes les semaines, du jeudi au dimanche, la discothèque bruxelloise propose des soirées toutes aussi intéressantes les unes que les autres. Des You’Niversity aux Rewind (Funk & Hip Hop) en passant par les Heaven invitant un guest international ou les Noisy Boys mixant la meilleure house de la capitale sans oublier les Gay Tea Dance du dimanche, tout y est soigné aux petits oignons. Pour vous mettre l’eau à la bouche, le Néerlandais Afrojack viendra nous dire bonjour le 01/10. Le concept Noisy Boys fêtera ses 6 ans le 08/10. Philippe Corti mixera pour une Generation 80’ Remix Anniversary le 15/10 tandis que le 29/10 aura lieu une Noche de Sexo avec dj Jarzino et Rico Romano. Bref, la fête quoi! Infos: www.leyou.be

I LOVE TECHNO

I Love Techno en est à sa 15ème édition. Cette soirée pour les nostalgiques de la première heure ou encore la nouvelle génération de clubbers est à inscrire dans les agendas au 13 novembre. Les petits plats ont été mis dans les grands et cela donne un line-up à couper le souffle qui mélange les genres (Balearic Beats & Dubstep) mais qui se focalise essentiellement sur les artistes techno. Le maître incontesté de présences au

4 I sep/oct 10

71

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

Flanders Expo reste sans conteste Dave Clarke. Seront également attendus : Underworld, Boys Noize, Bloody Beetroots, Booka Shade, Vitalic, Chris Liebing, Dj Hell, Goose, Ellen Allien, Technasia, Sound of Stereo, Pierre, Dr. Lektroluv et bien d’autres encore. Ne pas être présent sera donc à coup sûr un échec dans votre vie de clubber. Infos: www.ilovetechno.be

LIBERTINE SUPERSPORT

Il y a environ un an s’ouvrait à Bruxelles un nouveau club dans l’enceinte du K-NAL : Le Libertine Supersport. Géré par les concepteurs des soirées ‘Dirty Dancing’ du Mirano et encore d’autres talents, le club est devenu en très peu de temps un endroit à la mode avec une musique pointue, dansante et festive où les gens ne se prennent jamais la tête et où il est bon de se retrouver pour déstresser. Concept, musique et ambiance sont uniques. Depuis, le club a fait son chemin, a découvert des talents et propose toujours des choses qu’on ne verra nulle part ailleurs. Les artistes demandent eux-mêmes à revenir. Pour fêter le premier anniversaire le 16 octobre, Aeroplane (we can’t fly), Horse Meat Disco et les résidents du club (Mustang, L-Fêtes, Compuphonic…) mettront le feu aux platines afin de marquer un moment inoubliable dans les annales. Infos: www.libertinesupersport.be

CAFE D’ANVERS

S’il y a bien un club en Flandre à ne pas oublier, c’est bien le Café d’Anvers. Toutes les semaines, il s’y passe quelque chose de grandiose. Labyrinth Productions & Pioneer DJ proposent chaque mois un nouveau concept, ‘Manifest’, invitant le clubber dans une soirée qui dépasse l’imagination, agrémentée de workshops. Pour les prochaines éditions Tiefschwarz (31/10) et Nic Fanciulli (27/11) seront derrière les platines. Le 30 octobre, les soirées ‘Paradise’ fêteront leurs 20 ans en invitant Luciano et une autre ‘Paradise’ se déroulera le 11 décembre en compagnie de Sven Väth. Côté anniversaire, Steve Bug et Josh Wink seront de la partie le 23 octobre. Pour l’agenda complet, un coup d’œil à leur site n’est pas à exclure. Infos: www.cafedanvers.com & www.labyrinthproductions.be 

RENTRÉE À L’UNIF SOUS LA LIGNE DE L’ÉQUATEUR

LES ÉTUDIANT(E)S DE KINSHASA

Tu as de la chance. Est-ce que tu te rends compte que tu as de la chance? Quand tu verras par quelles épreuves nos amis africains doivent passer pour entrer à l’unif -ou pour y rester- tu comprendras que nos petites tracasseries administratives ou financières sont de la crotte de bique à côté des leurs. Transports, logements, grève des profs, points sexuellement transmissibles, fermeture des institutions… c’est la lutte au quotidien en RDC - République Démocratique du Congo. Ceux qui sortent de l’UniKin sont certainement moins bien formés que les étudiants belges, mais ils ont un mérite énorme. Ces épreuves leur auront appris à Vivre. Avec un grand “V“. Coudou, Joseph et Bineka, étudiants à l’UniKin, se sont confiés à Sophie, notre envoyée spéciale à Kinshasa et lui racontent quelques avatars de leur vie et de celle de leurs amis.

71

sep/oct 10 I 5


dossier

dossier

Sophie @campu s . b e

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

Sophi e @ c a m pus. be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

UN SOL QUI DÉMÉNAGE.

L’Université de Kinshasa a été construite par les colons belges et, à l’époque, répondait à tous les critères de sécurité et de stabilité. Mais, depuis un demi siècle, peu de travaux d’entretien ont été réalisés aux abords de l’université malgré une érosion visible et un ravinement plus fort de jour en jour. Les eaux de pluie créent des sillons qui peuvent atteindre plusieurs mètres de profondeur et qui menacent la bonne stabilité des bâtiments de l’université. Selon Bineka, le ravin est à moins de 150 mètres des cliniques universitaires. La rentrée des classes s’annonce bien ;-( …pour des cours qui vont devoir être organisés un peu partout dans la nature ou dans des abris provisoires. Avec tous les problèmes d’électricité que l’on peut imaginer pour le fonctionnement du matériel didactique… qui -de toutes façons- fera défaut dans la plupart des cas. Et tout ça n’est pas prêt de s’arranger. Pour limiter les dégâts et remettre les choses plus ou moins en état, il faudrait trouver un ‘petit’ budget de ± 15 millions d’euros. Mais la volonté est là et en certains endroits, le travail a commencé.

6 I sep/oct 10

71

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

Ce n’est encore qu’un simple projet, mais le gouvernement envisage de réhabiliter certaines résidences universitaires et d’en construire aussi de nouvelles, accessibles avec bourses d’études. Il y a quand même près de 25.000 étudiants demandeurs!

LE MIRAGE DES KOTS.

Déjà au départ, il n’y en a quasi pas , ou alors à dix kilomètres de l’université. Et puis, ce sont presque toujours de simples petits réduits où il n’est pas possible de ranger un quelconque matériel en sécurité. Un ordinateur, un scan, une imprimante… n’en parlons même pas. Mais le plus grand obstacle pour l’obtention d’un kot sérieux sera le facteur prix. Peu de familles kinoises peuvent consacrer même l’équivalent de 150 euros pour le logement de l’un de leurs enfants.

UNE PETITE PLACE À BORD? Avec tous les grands axes il y a une circulation monstre à Kinshasa et autour. On est souvent à l’arrêt sur les grands axes. Avant le 30 juin 2010, il y a eu de nombreux travaux en vue de la célébration du 50e anniversaire de l’indépendance et certains axes ont pu faire illusion. Mais aujourd’hui, sur le boulevard Lumumba ou l’avenue du 24 Novembre (et d’autres), je ne vois que du sable et de la caillasse et, un peu plus loin, un pont en début de construction… mais sans la moindre animation. Joseph nous dit que les chinois qui réalisaient les travaux n’auraient pas été payés et qu’ils ont quitté le pays avec leurs camions-bennes, tracteurs ou engins lourds et ont laissé le tout à l’abandon. Impossible d’obtenir des informations officielles. Les chinois ont peut-être tout simplement pris de très longues vacances? A suivre. Mais le bruit court (selon certaines mauvaises langues) qu’il faudra probablement attendre le centenaire de l’indépendance du pays pour voir la suite des travaux! Tout ça pour dire que les courageux étudiants qui utilisent le co-voiturage ou toute autre forme de taxi collectif, auto, moto ou camion-stop pour se rendre à l’université n’ont pas la vie facile et certains doivent quitter leur domicile à cinq heures du matin pour arriver à l’heure aux cours.

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

IL N’Y A PAS QU’À KIN.

Si l’UniKin connaît les problèmes d’érosion et de stabilité du sol, on peut imaginer la situation à la rentrée. Dans le reste du pays, il y a d’autres problèmes: le gouvernement a décidé de procéder à la fermeture officielle d’universités ou établissements supérieurs jugés non viables. Joyeux… surtout pour les étudiants finalistes dont la situation sera évaluée au cas par cas. Ca promet du plaisir. Et des kilomètres en plus pour aller poursuivre des études à des distances énormes; le Congo RDC n’est pas un petit pays. Avec ses 2.350.000 km2, il est 76 fois plus grand que la Belgique. Et combien d’établissements sont ou seront fermés? Trois dans le secteur public. Ca va encore… mais non moins de 44 (!) dans le secteur privé dont on peut citer l’Université Américaine de Création des Richesses (UACR), l’Université Panafricaine de Kinshasa (UPKIN), l’Ecole d’Informatique, d’Electronique et d’Expertise Comptable (EIECO)... Il semblerait que ces écoles ne disposaient ni de locaux ni de matériel approprié à leurs vocations et délivreraient dès lors des diplômes sans valeur.

LES UNIVERSITÉS

DU PAYS ET D’AFRIQUE.

Si la plus connue est bien l’UniKin (crée par l’Université de Louvain en 1954 sous le nom de “Lovanium“) il y a aussi de grosses entités à Kisangani et à Lubumbashi… L’Université de Kinshasa a été la plus grande de toute l’Afrique mais, aujourd’hui, elle ne figure plus dans aucun classement. Les meilleures universités africaines font l’objet d’un ranking réalisé par InternetLab (Observatorio de Ciencia y de la Technologie en Internet), une séction du Spanish Research Council.

DE QUOI VIT L’ÉTUDIANT À KIN?

Nous avons tous fait de nombreux petits boulots pour arrondir les fin de mois… ou, plutôt, pour avoir quelques billets pour faire la teuf le weekend ou pour partir en vacances. Moi, j’ai fait des

71

sep/oct 10 I 7


>> Rejoins le clan des Blacks. Plutôt Black ou White ? Choisis ton clan et roule en smart pour € 75 par mois* seulement. Black ou White ? Ce sera sans doute la seule question à te poser. En effet, pour € 75 par mois* pour une smart flambant neuve, on ne se pose pas de questions. On fonce! Pour plus d’infos : www.smartblackorwhite.be

MOINS

Profite de la smart Black pour seulement

CHER Q

U’UN K OT!

€ 75/mois*

smart mhd (45kW): Emission de CO2 (gr/km): 97 - Consommation moyenne (l/100km): 4,2. Informations environnementales AR 19/03/2004: www.smart.com Donnons priorité à la sécurité. *PLUS3 (vente à tempérament). Taux annuel effectif global au 01/09/2010: 5,40%. Montant nominal du crédit : € 7.990,42. Acompte : € 2.515,90. Durée : 36 mois. Mensualité : € 75,00. 36ème mensualité à majorer de la valeur future minimum garantie : € 3.492,00. Montant total à

rembourser : € 8.707,90. A la fin de votre PLUS3, le contrat prévoit 3 options : soit vous restituez le véhicule, soit vous payez la valeur future minimum garantie, soit vous refinancez la valeur future minimum garantie sur une durée de 36 mois maximum, au taux applicable au jour de la demande de financement plus 1%. Offre réservée aux non assujettis à la TVA. Sous réserve d’acceptation de votre dossier par Mercedes-Benz Financial, dénomination commerciale d’AlphaCredit, Prêteur, rue Ravenstein, 60/15 – 1000 Bruxelles – RPM Bruxelles – TVA : BE 0445.781.316. Offre sous conditions réservée aux particuliers, valable pour toute smart Black & White commandée entre le 7/09/2010 et le 30/11/2010 et livrée au client final avant le 31/03/2011 dans les points de vente smart officiels. Offre non cumulable avec toutes autres promotions en cours. La prime gouvernementale CO2 est déduite de la facture finale du véhicule et s’élève à 15% du prix d’achat du véhicule incluant les options et les réductions déjà acquises avec un montant maximum de € 4.540 (2010) et pour autant que le véhicule soit acheté par une personne physique et que son émission moyenne de CO2 ne dépasse pas les 105g/km.

>> Rejoins le clan des Whites. Plutôt White ou Black ? Choisis ton clan et roule en smart pour € 75 par mois* seulement. White ou Black ? Ce sera sans doute la seule question à te poser. En effet, pour € 75 par mois* pour une smart flambant neuve, on ne se pose pas de questions. On fonce! Pour plus d’infos : www.smartblackorwhite.be

Profite de la smart White pour seulement

€ 75/mois*

MOINS

U’UN CHER Q

KOT!

smart mhd (45kW): Emission de CO2 (gr/km): 97 - Consommation moyenne (l/100km): 4,2. Informations environnementales AR 19/03/2004: www.smart.com Donnons priorité à la sécurité. *PLUS3 (vente à tempérament). Taux annuel effectif global au 01/09/2010: 5,40%. Montant nominal du crédit : € 7.990,42. Acompte : € 2.515,90. Durée : 36 mois. Mensualité : € 75,00. 36ème mensualité à majorer de la valeur future minimum garantie : € 3.492,00. Montant total à

rembourser : € 8.707,90. A la fin de votre PLUS3, le contrat prévoit 3 options : soit vous restituez le véhicule, soit vous payez la valeur future minimum garantie, soit vous refinancez la valeur future minimum garantie sur une durée de 36 mois maximum, au taux applicable au jour de la demande de financement plus 1%. Offre réservée aux non assujettis à la TVA. Sous réserve d’acceptation de votre dossier par Mercedes-Benz Financial, dénomination commerciale d’AlphaCredit, Prêteur, rue Ravenstein, 60/15 – 1000 Bruxelles – RPM Bruxelles – TVA : BE 0445.781.316. Offre sous conditions réservée aux particuliers, valable pour toute smart Black & White commandée entre le 7/09/2010 et le 30/11/2010 et livrée au client final avant le 31/03/2011 dans les points de vente smart officiels. Offre non cumulable avec toutes autres promotions en cours. La prime gouvernementale CO2 est déduite de la facture finale du véhicule et s’élève à 15% du prix d’achat du véhicule incluant les options et les réductions déjà acquises avec un montant maximum de € 4.540 (2010) et pour autant que le véhicule soit acheté par une personne physique et que son émission moyenne de CO2 ne dépasse pas les 105g/km.


dossier

dossier

J essic a @campu s . b e

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

J e ssi c a @ c a m pus. be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

Country

World Rank

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20

South Africa South Africa South Africa South Africa South Africa South Africa South Africa Egypt South Africa South Africa South Africa South Africa France South Africa Tanzania Zimbabwe Morocco South Africa Mauritius South Africa

398 566 718 720 738 1,449 1,553 1,826 1,857 2,214 2,323 2,369 2,387 2,542 2,819 3,072 3,174 3,414 3,682 3,724

University of Cape Town Universiteit Stellenbosch University of Pretoria University of Witwatersrand Rhodes University University of South Africa University of Western Cape American University in Cairo North West University University of KwaZulu-Natal University of Johannesburg University of the Free State Université de La Réunion Nelson Mandela University University of Dar Es Salam University of Zimbabwe Al Akhawayn Universit Cape Technikon University of Mauritius University of Zululand

peintures, j’ai tondu des pelouses, j’ai donné des cours, j’ai fait du baby sitting. En Afrique, les étudiants font tout, de A à Z mais il y en a aussi qui ont un vrai métier au quotidien, tout au long de l’année. Coudou -toujours lui- me signale qu’un de ses potes a hérité d’une belle moto 125 cm3 et que chaque jour, en semaine comme le week-end, il fait taxi-moto de une à trois heures par jour.

CATHO?

71

www.campus.be

AIMENT PRIER.

LIBRE OU

Pour l’instant, ce n’est plus ça l’important. Aujourd’hui, bon nombre de profs qui, probablement, sont un peu moins suivis par une hiérarchie, se sentent inspirés par le “malin“. Ils donnent leurs cours ‘normalement’ mais y glissent systématiquement un peu (voir beaucoup) de morale spirituelle. L’occultisme et le satanisme sont au programme.

10 I sep/oct 10

www.campus.be

LES AFRICAINS

En fin de journée, après les cours, il repasse chez lui, prend son casque et, grâce à la recette de la veille, passe à la pompe pour mettre quelques litres dans le réservoir. Il ne s’enrichit pas avec ce petit travail, mais c’est une rentrée régulière et, en plus, il adore rouler à moto et véhiculer les gens dans la ville.

UNIVERSITÉ

www.campus.be

Eckankar, la Rose-Croix, le Message de Graal ou autres dérives de la religion peuvent avoir quelque intérêt pour certaines personnes mais ce qui est surprenant, c’est que ces dérives spirituelles se font en plein sites universitaires, sans contrôle et au vu et au su des responsables des programmes scolaires.

Le classement des meilleures universités africaines par InternetLab Rank University

www.campus.be

En RDC aussi, on est très pratiquant, que ce soient les tout petits, les tout vieux et aussi les étudiants. En se promenant dans la rue, on fait immédiatement le distinguo entre la sage jeune fille pratiquante, la jeune fille moderne et dynamique et la jeune fille plutôt dévergondée… Si la religion catholique est toujours bien présente dans les villes et les campagnes, on rencontre de plus en plus d’églises dites “de réveil“. Avec Bineka, je me suis rendue dans plusieurs de ces églises et il faut dire que les évangélistes, pasteurs ou autres prophètes qui officient là sont très forts et que l’on a vraiment envie de les croire. Avec tout ce qu’ils promettent, c’est tentant d’essayer. On veut manger… ils promettent à manger. On veut du travail… ils promettent du travail. On veut de l’argent… ils promettent beaucoup d’argent. Ils sont prêts à s’engager personnellement pour garantir les miracles qui arriveront demain, demain, demain… ou aprèsdemain. Ils rappellent sans relâche à leurs ouailles que le Congo RDC est l’un des pays les plus riches du monde, que Dieu leur a donné des ressources forestières et minières incroyables et que tout cela va bientôt leur appartenir. Et l’on constate que plus les Congolais sont pauvres, plus ils se tournent vers la prière et plus les églises de réveil se remplissent. Les évangélistes perçoivent dîmes et offrandes qui leur permettent de vivre comme des rois! Selon Bineka, toutefois, les étudiants et étudiantes de l’UniKin qui sont pratiquants resteraient davantage attachés à des églises traditionnelles qu’à celles dites “de réveil“.

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

LES POINTS SEXUELLEMENT

TRANSMISSIBLES. Non, non, tu

n’as pas mal lu. Moi, j’en avais entendu parler à plusieurs reprises. Je pensais que c’était une petite blague de potache. J’en parle à Bineka et voici ce qu’elle me raconte: “L’année dernière, j’étais en première et dans certaines branches, j’étais un peu sous la moyenne. Un jour j’ai été approchée par un étudiant d’une classe supérieure qui savait à peu près tout de moi et, surtout de mes points un peu faibles. Avec un grands sourire, il m’a dit que si je me laissais faire par un certain prof, je pouvais être certaine d’avoir au moins 14 à l’examen. Il était donc le rabatteur officiel de ce prof (et peut-être d’autres aussi)! Je n’avais aucune intention de faire quoi que ce soit avec un prof mais je lui ai demandé des précisions. Et là, j’ai eu droit à tous les détails, sans la moindre pudeur: je dois aller voir le prof… je lui dis que je suis d’accord pour tout… on ne va ni chez moi, ni -bien sûr- chez lui, mais dans un local de l’unif et là, en marche pour un bon petit rapport sexuel. Et si j’accepte le rapport sans préservatif, ma cote sera encore un peu meilleure“.

Au début, Bineka pensait que cet étudiant racontait n’importe quoi comme beaucoup d’autres de ses condisciples mais elle ajoute: “Ce n’était pas un truc qui me tracassait vraiment et je n’y ai plus pensé mais, au fil des semaines et des mois, à de très nombreuses reprises, j’ai eu la confirma-

71

sep/oct 10 I 11


dossier

Sophie @campu s . b e

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

cains et un véhicule attribué à chacun des 1.400 professeurs d’université du pays (Information en provenance de Kongo Times Info).

LES LOISIRS, C’EST

IMPORTANT POUR LES KINOIS.

Que ce soit dans les petites villes ou à Kin, les week-ends attirent toujours des étudiants bien sapés. On se demande parfois comment ils parviennent à venir à des soirées dans de tenues style ‘haute couture’. tion que ces “points sexuellement transmissibles“ n’étaient pas de la rigolade et que cela se pratiquait très régulièrement. J’ai même eu des amies qui s’en foutaient carrément de certains cours et qui annonçaient ouvertement qu’elles avaient des accords (sexuels) avec leurs profs“. Alors là, moi, j’en tombe sur mon derrière, parce que, quand ça arrive à ce stade, les autres profs (je suppose qu’il doit y en avoir de sérieux) et la direction ne peuvent pas ne pas être au courant et devraient réagir! Mais au Congo RDC, il semble que dans la Politique, la Justice, la Police, le Business… tout soit permis. Alors, pourquoi pas chez les profs d’unifs aussi. Enfin, tout cela se passe peut-être dans la joie et la bonne humeur, parce que d’après une enquête d’un professeur de médecine, 99% des étudiants seraient actifs sur le plan sexuel (ça doit être un peu plus que chez nous, non?) et la moitié de ceux-ci avec de nombreux partenaires - en tout cas plus d’un. Allez, les profs et les étudiants, faites quand même gaffe, parce que, si je ne me trompe, c’est en RDC que se trouve l’épicentre du Sida…

GRÊVE DES PROFS.

Vers la moitié du premier semestre 2010, les profs d’unifs de Kin se sont mis en grève. Celle-ci a été suspendue fin juin suite aux promesses du gouvernement. Pour l’instant, ils n’ont toutefois encore rien vu venir et la grève n’étant que ‘suspendue’ pourrait reprendre s’ils ne touchent pas ce qui leur a été promis: l’équivalent de 2.000 dollars améri-

A première vue, ça à l’air tout simple: il suffit de trouver un beau tissu ‘bien comme il faut’ et on connaît toujours une bonne couturière qui sait faire des merveilles, tant pour les costumes des garçons que pour les robes des filles. Et alors là, c’est musique, musique et encore musique. A fond la caisse, s’il vous plaît! Et les DJ et animateurs radio sont de la partie, toujours prêts à organiser un crochet, un concours, une élection du meilleur ceci ou de la plus belle et sexy cela. Quand la fête commence, on oublie les soucis, les tracasseries, les problèmes d’argent et on rigole, on drague et on boit. De la bière: de la bonne ‘Primus’… Mais toi, ici en Belgique, n’oublie pas que tu es fameusement privilégié et que, après les guindailles du week-end, tu pourras suivre tes cours bien peinard à l’Ucl, à l’Ulb, à l’Ulg, à l’Uhm ou autres…

BIG WORLD S E C I R P L L SMA Ask your International Student Identity Card and travel even cheaper! 30 Travel shops • 070/23

12 I sep/oct 10

71

33 13


rencontre e t ienne @campus.be www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

K’NAAN: “WAVIN’ FLAG’’ K’naan (Keinaan), signifie voyageur en somali. Ce poète et artiste de hip-hop canado-somalien a attiré l’attention du monde entier, avec le remix de sa chanson «Wavin’ Flag», qui a été choisi pour être l’hymne pour la Coupe du monde de football 2010, en Afrique du Sud. Son vrai nom? Keinan Abdi Warsame. Rencontre. By Thierry Baumann.

14 I sep/oct 10

71

plus d

x.be

o w.WiseB

ur ww 'infos s

WISEBOX, POUR DES TARIFS D’ASSURANCE PLUS JUSTES !

Tu veux ta voiture mais les primes sont trop chères. Et si tes parents prennent l’assurance à leur nom, ils risquent des problèmes en cas d’accident. Pas cool. Alors, Suzuki et Suzuki Insurance ont créé la WiseBox, une assurance pour les jeunes avec laquelle tu économises vachement d’argent. De quoi te payer de nombreuses sorties entre copains.


rencontre e t ienne @campus.be www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

ON NE PEUT PARLER DE TA MUSIQUE SANS PARLER DE LA SOMALIE. TU ES PARTI ASSEZ JEUNE POUR ECHAPPER A LA GUERRE CIVILE. Oui, je devais avoir 13 ans quand nous avons quitté Mogadiscio où je suis né et j’ai grandi. Je devais avoir 10 ou 11 ans quand la guerre civile a commencé, et on a réussi à s’enfuir sur l’un des derniers vols commerciaux qui quittaient le pays. On a eu beaucoup de chance.

EST-IL VRAI QUE TU ETAIS UN ENFANT SOLDAT? Non, pas vraiment, mais plutôt un enfant exposé à la guerre, qui vit dans la guerre. On peut dire que ce sont des enfants soldats, mais je n’étais enrôlé dans aucune armée d’aucune sorte, parce que cela n’existe pas dans le pays, nous n’avons pas ce système d’armée.

TU AS GRANDI DANS UNE REGION DANGEREUSE, RIVERBLOOD.

16 I sep/oct 10

71

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

Oui, le nom de l’endroit où j’ai grandi était “Wildigle, connu sous le nom de Riverblood. Cet endroit a encore aujourd’hui une réputation, mais quand j’étais là-bas, c’était effectivement dangereux. Certains endroits étaient sécurisés, mais cette banlieue-là avait tous les problèmes; mais elle est plus connue dans le monde pour être un endroit très fier, très dur.

DANS UNE DES CHANSONS DE TON ALBUM, INTITULEE SOMALIA, TU PARLES DES CAUCHEMARS QUE TU AS FAITS… QUEL EST LE SUJET DE CETTE CHANSON? Je voulais peindre le pays en quelque sorte… expliquer les complications de cet endroit. Et c’est aussi une sorte d’ode, quelque chose qu’on écrit pour montrer le pouvoir, la beauté…alors à certains moments, je parle de ce que je vois quand je ferme les yeux, des cercueils qui se referment, et puis je les rouvre… Les paroles sur la Somalie sont assez précises, elles décrivent la difficulté de cet endroit; je crois que c’est très précis.


rencontre e t ienne @campus.be www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

DONC TU AS ATTERRI A NEW YORK, A L’AGE DE 12 ANS? Je suis arrivé à NY à 14 ans; on a emménagé à Harlem, ça a été mon premier foyer en Amérique du Nord après la Somalie, puis on a déménagé pour Toronto, au Canada, un peu plus tard.

TU AS EU DES “JUNO“? Pour mon premier album, the “Dusty foot philosopher“, j’ai reçu plusieurs récompenses, celle de l’album de l’année -un Juno- et on a également été nominé pour le même album pour le Polaris Prize, et il a également reçu le prix de la BBC du “nouvel artiste de l’année“, c’est bien!

DONC TU TES CONSTITUE TON PROPRE BACKGROUND MUSICAL, TU AS APPRIS A RAPER AVANT DE PARLER COURAMMENT ANGLAIS… Oui, j’ai appris la construction du rap alors que j’étais encore en Somalie, mais on ne parlait pas du tout anglais, alors on imitait les rapeurs. Et lorsque j’avais une forte maîtrise du langage, je pouvais utiliser mes idées poétiques et les injecter dans la langue anglaise.

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

Mobile

COMMENT PEUX-TU DEFINIR TA MUSIQUE? C’est un mix coloré de différents styles. C’est juste mon style de musique, c’est de la musique qui vient… quand on mélange des expériences qui remontent à l’enfance en Somalie, avec de la musique pop italienne, du Bob Marley, du Rap, au fait de vivre en Amérique.

ON DIT QUE K’NAAN PENSE COMME BOB MARLEY ET CHANTE COMME EMINEM. CELA TE PLAIT? C’est très sympa. J’ai lu ça aussi, je crois que c’était dans Rolling Stones. Je crois qu’Eminem est le meilleur dans le rap, Bob Marley… c’est le plus beau compliment qu’on puisse me faire.

QUE REPRESENTE BOB MARLEY POUR TOI? Des chansons géniales, il était plus qu’un type qui a unifié les gens et qui a emmené son pays de l’insécurité vers le haut. On connait la Jamaïque surtout grâce à Bob Marley. Il a emmené le pays pour que les gens puissent en apprécier la culture. Je trouve ça incroyable. Mais plus que tout ça, je pense qu’il écrivait des chansons formidables. Il n’y a pas une chanson de Bob Marley que je n’adore pas. J’aimerai me rapprocher de ça à la fin de ma vie.

s e d z e v e c e R S T I U T A R SMS G ! s i o m s e l s tou

inscrire obile pour vous /m eu r. u fo re r www.car Rendez-vous su

En plus, Carrefour Mobile est 30 à 50 % moins cher que Proximus, Mobistar et Base !

� 0,15/ min et � 0,06/ SMS Votre kit de démarrage vous attend dans votre Carrefour Hyper, GB, Market et Express. 18 I sep/oct 10

71

Enfin ! Téléphoner au tarif le moins cher, à qui je veux, quand je veux


rencontre e t ienne @campus.be www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

TU RECHERCHAIS UNE GRANDE INSPIRATION EN ENREGISTRANT CET ALBUM DANS LE STUDIO DE BOB MARLEY? J’ai eu le grand privilège d’être invité à enregistrer dans la maison de Bob Marley par sa famille. C’est fou. C’est là que j’ai enregistré la plus grande partie de l’album.

DIS-NOUS EN PLUS, IL Y AVAIT DE BONNES VIBRATIONS? Oui, l’endroit est rempli avec ses couleurs. Ses amis et sa famille continuent à y vivre, et il ya eu des moments incroyables. Je suis le premier artiste, depuis sa mort, à avoir eu les clés de chez lui. Quand je suis arrivé à la grille -il vit dans un palais- et en arrivant, le type de la sécurité nous a dit: “Le musée est fermé“! (…il n’avait jamais vu personne d’autre avoir les clés de la maison de Bob Marley, à part ses enfants, c’est un musée, mais on ne peut pas voir le studio, il est hors limite). On lui a répondu qu’on allait à la maison, “la maison de Bob?“, oui, et on a ouvert la porte avec les clés, et ses yeux sont sortis de ses orbites! Il n’y croyait pas! C’était un moment merveilleux pour moi!

TU AS VU GEORGY, SUR UN VELO… Oui, Georgy, c’était dans la chanson “No Woman no Cry“ (il chante) et il avait un vélo et tournait autour de la maison. Et, dans la chanson “Talking Blues“

(il chante) le type aux grands pieds. Il était dans le studio, et il dormait sur le canapé quand on écoutait les chansons. Et dès qu’on mettait la chanson qu’on venait d’enregistrer, il se réveillait. Il y avait beaucoup de monde autour, Benny Weller venait, des amis de Steven Marley, la famille… ils étaient tous là!

A PROPOS DE TA MUSIQUE, C’EST UNE THERAPIE POUR TOI? PARCE QUE JE SAIS QU’IL T’ARRIVE DE TE SENTIR MAL PHYSIQUEMENT ET MORALEMENT A PROPOS DE CE QUI S’EST PASSE EN SOMALIE. Tout le monde se sentirait mal et sentirait un poids sur les épaules. Si tu as survécu à ces expériences, tu connais des gens qui n’y ont pas survécu. Cela fait longtemps que c’est un sujet important pour moi, et j’ai écrit certaines chansons sur l’album pour me permettre d’être mieux. Par exemple, la chanson Fatima, qui était une fille que je connaissais, une amie, un amour de jeunesse de 12 ans, elle m’a remis une lettre qu’elle avait écrite en anglais, lorsque nous sommes partis -ça m’a encouragé à apprendre l’anglais, elle le parlait et moi pas- 3 jours après, elle a été tuée par balle dans la rue, sans explication. Ça m’a pris toutes ces années pour écrire une chanson sur cette expérience. Mais la chanson n’est pas triste, c’est un hommage à sa vie, je la décris. Il ya des chansons comme ça dans l’album.

TU ENTRES DANS LA VIE ACTIVE ? Tu vas devoir choisir ta mutualité ! Chez Partenamut : cotisation à moitié prix à 4€ /mois pour les moins de 26 ans !

20 I sep/oct 10

71

Oui, j’aime mélanger la beauté et le tragique dans le même plat. J’aime mélanger la tristesse et la joie, tu ne peux jamais dire ce que tu écoutes vraiment. Si tu dois rire ou pleurer, si tu dois danser ou penser… tout est mélangé. 

MUTUALITÉ LIBRE n° d’entreprise 0411 776 579

TU AS AIME ALTERNER DIFFERENTES HUMEURS DANS TON ALBUM.

Pour t’affilier, laisse tes coordonnées sur davy.lefevre@partenamut.be ou ma-mutualité.be/demanderdv


dvd

douc h @c am pus.be www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

La Horde*

Prince of Persia*

On peut difficilement attendre d’une production “Jerry Bruckheimer” qu’elle fasse dans la dentelle puisque le rôle du bonhomme est de dynamiter les productions Disney. Force est de reconnaître qu’il s’y prend plutôt bien puisque depuis une petite vingtaine d’années on lui doit entre autres “The Rock”, “Armageddon”, “Con Air”, “Black Hawk Down”, “Pirates des Caraïbes”, “Pearl Harbor”, “Bad Boys” ou “Benjamin Gates”, autant de succès qui ont tous en commun de donner priorité aux effets spéciaux plutôt qu’au scénario. Le cinéma “pop corn” en quelque sorte. “Prince of Persia” ne déroge pas à la règle. Ca se bagarre, ça saute, ça explose dans tous les sens. Les méchants sont méchants, la princesse très jolie et les décors d’époque en toc. Au centre, le courageux prince (Jake Gyllenhal qu’on a déjà vu plus à son affaire) tente de prouver qu’il n’a pas tué le roi tout en préservant la dague qui pourrait changer le court du temps. Tu veux encore du pop? Non, je prendrai plutôt des nachos. (Disney Home Entertainment)

22 I sep/oct 10

*** Replay ** Play * Forward ° Delete

71

Ca y est: le cinéma français a enfin son film de zombies. Se réclamant de leurs glorieux aînés (Carpenter, Romero, Tarantino), les deux réalisateurs de “La Horde” ont réussi leur pari : rendre crédible un film d’action violent et barbare “made in France”. Le pitch: des flics et des mafieux sont obligés de s’allier pour faire face à un ennemi commun: des zombies qui ont envahi le building dans lequel ils se trouvent. Bien ficelé et bénéficiant de dialogues souvent bien troussés, le film manque cependant parfois d’idées pour nous tenir en haleine sur la longueur. N’est pas Jaume Balaguero ou Paco Plaza (“Rec”) qui veut. (Cinéart)

www.campus.be

www.campus.be

The Ghost Writer** Roman polanski n’a pas son pareil pour installer des ambiances particulières dans ses films. “Un bébé pour Rosemary”, “Lune de fiel”, “Frantic”… autant de péloches uniques qui ont laissé des traces, plus pour leur atmosphère que pour leur intrigue. Il en va de même avec “The Ghost Writer” dont la trame demeure classique jusque dans son aboutissement mais qui vaut surtout pour le contexte général filmé avec un talent fou. Cette île déserte, cette demeure froide et moderne, cette météo crapuleuse… tout participe au suspense en (presque) huit clos magnifiquement interprété par Ewan Mc Gregor en témoin pas si passif, ni naïf. (Dutchfilm Works)

www.campus.be

www.campus.be

Prima Linea*

Il n’y pas si longtemps, au début des années ’80, l’Italie était en proie à des scènes d’attentats urbains ultra-violentes déclenchées par des groupuscules terroristes d’extrême-gauche. L’un d’entre eux s’appelait “La Prima linea”. Il était dirigé par Sergio, homme ténébreux de paroles et d’actions qui n’hésitait pas à abattre les “ennemis à la cause”. Des débuts dans la clandestinité aux actions menées tambour battant, notamment pour faire évader Susanna, la femme qu’il aime, de la prison de Rovigo, on suit tout le parcours de cet homme dont le combat semble de plus en plus vain et inutilement violent. Presque filmé comme un documentaire, sans artifice ni effets spéciaux, ce film sur les “années de plomb” en Italie est un témoignage intéressant qui manque malheureusement de souffle et de fond pour maintenir la tension jusqu’au bout. (Cinéart)  Douch

CH ANG E . YO U CAN.


mode

mode

vende t t a @c am pus.b e

www.campus.be

www.campus.be

ve nde tta @ c a m pus. be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

Les dessus et dessous PASSIONATA

SAPHIR. Le toutou a l’air d’aimer le soutien corbeille à 47,95€ et le shorty à 26,95€.

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

BOTTES HESSE

de la Mode

BLEU DE CHANEL. Dans la

chez Mer du Nord. Cuir et fourrure sans oublier les petits clous. 250€.

famille des aromatiques boisés… les hommes vont apprécier. Vapo 50ml 54€ ou 100ml 74€.

SEIKO a dévoilé sa ‘Future Now E-Ink’ de 80.000 pixels! Visibilité à 180°. Pas encore de prix.

CARTIER

Fini de rêver: ‘Ma Première Montre’ de Cartier est tout à fait abordable.

BAUME & MERCIER

‘Classima Executive L’. Une extra plate qui n’est pas réservée qu’aux hommes.

BOTTES KARTELL. Après les ballerines, Kartell sort ses bottes. En caoutchouc pour passer partout, mais 100% mode. 135€.

MER DU NORD présente son

nouveau collier ‘Disco’ avec non moins de 30 petits disques pétillants. 67€.

COBRIT, la ballerine de Mer du Nord. Tendance British… mais il y en a d’autres. 85€.

ANTWRP Men ‘The’ look. Matière et design. 45€.

24 I sep/oct 10

71

PASSIONATA AMBIANCE.

Parce que ‘dessous’, on aime aussi que ce soit beau. Surtout quand c’est à petit prix. A partir de 34,95€

71

sep/oct 10 I 25


auto

auto

ke lly @c am pus.be www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

ke l l y @ c a m pus. be www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

SON TYPE EXACT EST ‘ROADSTER’.

Je l’appelle parfois ‘cabrio’ parce qu’elle est décapotable mais, comme il n’y a pas de places à l’arrière, la MX-5 est un véritable petit roadster qui, grâce à une excellente répartition 50/50 du poids et un centre de gravité très bas, te permet de t’amuser vraiment dans les routes sinueuses. Avec une nettement plus grande sécurité qu’au volant de voitures plus lourdes, plus hautes ou moins bien calibrées.

TOUJOURS LA MÊME… MAIS BIEN DIFFÉRENTE. Cette reine de la route a bien évolué depuis

sa première version d’il y a vingt ans. Physiquement, on la reconnaît toujours, mais rien qu’à ses ailes, on voit que la ‘bête’ est bien dans le coup et plutôt en avance d’une longueur. Nouvelle calandre pentagonale, bouclier avant plus aérodynamique, phares et antibrouillard redessinés… et puis des jantes alu 17“ à dix branches, sans oublier les sièges Recaro spécialement conçus pour elle.

ET MAINTENANT, ON ROULE! C’est une petite auto

MAZDA MX-5 , LA VOITURE CULTE PASSE À LA VITESSE SUPÉRIEURE Il y a des petits grincheux qui feront remarquer qu’on vend plus de Twingos que de MX-5. Faut pas avoir fait MatSup pour savoir qu’ils ont raison… mais, dans son segment, c’est bien la MX-5 qui reste le modèle le plus vendu -et le plus apprécié- avec ses plus de 870.000 unités produites depuis sa création. Bien sûr, elle ne sera jamais comparée à des cabrios de luxe comme la Jaguar XK ou la Porsche Carrera mais, selon l’enquête britannique JD Power, la MX-5 obtient un score de satisfaction de 82,3% (c’est énôôôrme) devant la Mercedes SLK, l’Audi TT ou la VW Eos… de quoi mériter le titre de “Best-in-Class“.

mais, même avec le toit fermé, on ne se sent pas à l’étroit. Et, bien sûr, en décapoté, c’est le bonheur à bord. Avec ce beau roadster de seulement 4 mètres de long et 1,72 de large, on se faufile vraiment facilement dans la circulation tant en ville que sur route. Et ça avance. Les 160 chevaux donnent envie de faire friser la moustache de Monsieur le Gendarme; ben oui, si on ne se retenait pas, on pourrait pousser la machine à plus de 210 km/h… et le zéro/cent est couvert en 7,6 secondes! Tu l’auras compris, pour deux personnes, tu as ici la voiture parfaite, disponible au prix catalogue à partir de 23.500 euros. Pour la consommation, ce n’est pas la championne mais ±7 litres aux 100 km en moyenne, ce n’est quand même pas trop pour une vraie sportive… Kelly

CABRIO MAZDA MX-5 • A bord, un système audio Bose avec la dernière technologie de compensation du bruit AudioPilot2 • Téléphone BlueTooth

mains

libres

• Possibilité de lecture des fichiers WMA et fichiers MP3 stockés sur CD • Deux moteurs: 1.8 de 126 chevaux et boîte 5 vitesses ou 2.0 de 160 chevaux et boîte 6 vitesses • Le roadster Coupé-cab avec toit dur rétractable possède les mêmes caractéristiques sauf le prix (2.500 euros de plus)

ELLE EST CABRIO… alors, parlons de sa capote. Il suffit

d’un geste et d’une seconde (oui, tu as bien lu: “une“) pour décapoter. Tu prends la poignée de la capote et hop, tu “jettes“ le tout vers l’arrière et la belle petite capote se range toute seule bien en place. L’intérêt par rapport à un toit en dur, en plus de l’esthétique, c’est que cette capote souple ne prend pas la moitié du volume du coffre quand tu roules décapoté.

26 I sep/oct 10

71

71

sep/oct 10 I 27


cinéma

cinéma

jj @c am pus.be www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

jj @ c a m pus. be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

Cette suite reste dans la lignée du premier épisode.

ILLEGAL

Difficile de passer à côté d’un film qui nous touche en plein cœur et qui suscite le questionnement sur la condition des clandestins. Olivier Masset-Depasse nous propose ‘Illégal’ pour soulever le débat. Auréolé du prix de la Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques (SACD) en mai dernier à Cannes ainsi que du Valois du meilleur film au Festival du Film Francophone d’Angoulême, ‘Illégal’ fera l’ouverture du 25ème Festival International du Film Francophone de Namur (qui se tiendra du 1er au 8 octobre). Pour l’histoire, on y suit les mésaventures d’une jeune femme russe (Anne Coesens y joue à la perfection) qui vit clandestinement en Belgique, accompagnée de son fils adolescent. En permanence stressée par sa situation, elle sera finalement arrêtée par la police et mise en centre fermé, séparée de sa progéniture et menacée d’expulsion. Commence alors un calvaire et un parcours du combattant pour se mettre en règle et surtout récupérer son enfant. Un film sur l’immigration clandestine filmée avec justesse, brut de décoffrage, pénétrant dans le monde violent des centres de détention pour les sans-papiers. La peur et la solitude sont captées au plus près des personnages. Olivier Masset-Depasse, à qui l’on doit déjà ‘Cages’, nous fournit ici un film fort documenté et réalisé à la perfection qui met en exergue les procédures parfois douteuses de la police pour arriver à ses fins. ‘Illégal’ nous trouble par ses émotions dégagées et offre un cinéma d’auteur de grande qualité.

71

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

Malsain et parsemé d’une odeur moite et nauséabonde, “Hostel II” ne fait pas dans la dentelle.

RESIDENT EVIL: AFTERLIFE Réalisation: Olivier Masset-Depasse Casting: Anne Coesens, Essé Lawson, Christelle Cornil Sortie en salles: 06/10/10

28 I sep/oct 10

www.campus.be

Réalisation: Paul W.S. Anderson Casting: Milla Jovovich, Wentworth Miller, Ali Larter Sortie en salles: 29/09/10 Ca y est, la mode de la 3D commence à s’infiltrer partout. On pourra dire merci au Sieur Cameron qui a su démontrer que cette nouvelle technique au cinéma possède du potentiel. Reste que les effets visuels, pour l’instant, ne sont intéressants que pour les films d’animation, de science-fiction ou d’action. Après trois opus de facture acceptable, la franchise ‘Resident Evil’ s’essaye aussi à la 3D et ce n’est que du bonheur pour nos mirettes. Action à couper le souffle et scènes gores sont au menu de ‘Resident Evil: Afterlife’. Cela pétarade dans tous les sens pour les amateurs d’adrénaline. Côté scénario, on retrouve la ville Los Angeles de façon apocalyptique où la Umbrella Corporation tente de coincer Alice (la toujours sublime guerrière Milla Jovovich) et ses acolytes (Ali Larter de la série ‘Heroes’ et Wentworth Miller de ‘Prison Break’). La mise en scène a été confiée à Paul W.S. Anderson qui avait initié la transposition cinématographique du fameux jeu vidéo. Bref, de bons ingrédients ont été mis en commun pour offrir un véritable film pop-corn qui en met plein la vue.

71

sep/oct 10 I 29


cinéma jj @c am pus.be www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

HORS-LA-LOI Réalisation: Rachid Bouchareb Casting: Jamel Debbouze, Sami Bouajila, Roschdy Zem Sortie en salles: 29/09/10

Après le succès de ‘Indigènes’ en 2006, le réalisateur Rachid Bouchareb réengage une partie du casting (Jamel Debbouze, Sami Bouajila, Roschdy Zem), qui gagna un prix d’interprétation commun au Festival de Cannes, pour les besoins de ‘Hors-la-loi’. Soit le récit de trois frères algériens qui, chassés de leur pays suite aux conflits locaux (massacre de Sétif) et internationaux (la Seconde Guerre Mondiale), vont se retrouver et suivre des directions différentes voire dangereuses. Bouchareb réussit son coup grâce à un sujet fort et percutant. Parsemé de violence dure, d’émotions (sans pour autant tomber dans le pathos) et d’une histoire épique se focalisant sur le destin de ces hommes et non sur les faits historiques à proprement parler, ‘Hors-la-loi’ nous emporte dans un cinéma, jamais ennuyant, qui ouvre le débat sur la question du nationalisme et de la problématique de l’identité très à la mode actuellement en France. Un film coup de poing, contenant certes quelques anachronismes, qui donnera une vision plus claire des tenants et aboutissants de la guerre d’Algérie.

THE AMERICAN Réalisation: Anton Corbijn Casting: George Clooney, Bruce Altman, Thekla Reuten Sortie en salles: 27/10/10 Attention à la bande-annonce de ‘The American’, celle-ci est trompeuse ! Que celui qui veut un film à la James Bond ou Jason Bourne passe son chemin. D’action, il n’y en a que peu. Pour le suspense, même combat. Par contre, celui qui désire voir une introspection d’un tueur à gages façon films d’antan avec une approche psychologique du personnage central y trouvera son compte. Tiré du roman ‘A Very Private Gentleman’ de Martin Booth, ‘The American’ offre une vision stylisée du tueur solitaire. Derrière la caméra, on retrouve Anton Corbijn, l’homme qui travaillé l’image de U2, Depeche Mode et qui nous avait étonnés avec son film ‘Control’ (la vie du chanteur de Joy Division). Une image léchée qui appuie la trame dramatique du film (la répétition perpétuelle des actes du protagoniste principal du film). Au final, cela donne un film d’auteur intéressant malgré quelques lenteurs et qui prouve une fois de plus que George Clooney sait être autre chose qu’un dragueur de cinéma.

30 I sep/oct 10

71

www.campus.be


cinéma jj @c am pus.be

NEWS

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

Du 1er au 8 octobre se tiendra le 25EME FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM FRANCOPHONE DE NAMUR, soit un événement immanquable pour les aficionados du cinéma de langue Voltaire. Au menu : ‘Illégal’ de Olivier Masset-Depasse, ‘Les Amours Imaginaires’ de Xavier Dolan, des rencontres avec des stars, une compétition de courts-métrages et des petites fêtes bien francophones. Infos: www.fiff.be LE FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM DE GAND prendra place en Flandre orientale du 12 au 23 octobre. Une sorte de ‘Cannes’ en Belgique où tous les grands films de la rentrée sont projetés avec la venue de stars internationales comme Tim Robbins ou le concert du fameux compositeur de musiques de films John Barry. Infos: filmfestival.be Audacieux et subversif, le PINK SCREENS FILM FESTIVAL (du 21 octobre au 30 octobre à Bruxelles) est le seul festival de cinéma en Belgique qui aborde de manière plurielle et non manichéenne les questions de genres et de sexualités avec franchise et sans tabou, humour et curiosité. Avec pour cette neuvième édition, une mise en avant deux artistes incontournables que sont Barbara Hammer et Daniel Schmid. Infos: www.gdac.org Amateurs de gore et d’horreur, du 31 octobre au 6 novembre, foncez à Bruges où se déroulera la troisième édition du RAZOR REEL FANTASTIC FILM FESTIVAL, en marge de la fête d’Halloween. Des films trash à vous faire hérisser les poils sur les bras y sont projetés. Un festival qui gagne à être connu Infos: www.rrfff.be LE FESTIVAL CINEMA MEDITERRANEEN investira, du 5 au 13 novembre, le Botanique de Bruxelles pour la onzième fois. Plus de soixante films, des concerts, des expositions et un marché méditerranéen en un seul lieu. Chaud devant! Infos: www.cinemamed.be

SORTIES

29/09/10

AUTRES

www.campus.be

• DINNER FOR SCHMUCKS de Jay Roach avec Steve Carell, Paul Rudd: comédie où un carriériste tente de gagner le pari de trouver l’homme le plus excentrique qui soit. • THE TOWN de Ben Affleck avec Ben Affleck, Rebecca Hall: Un énième film de braquage de banque qui malgré tout est nerveux et passionnant de bout en bout.

• EAT, PRAY, LOVE de Ryan Murphy avec Julia Roberts, Hadi Subiyanto: une femme décide de tout abandonner pour manger ce qu’elle veut, s’aimer elle-même et faire le tour du monde.

13/10/10

• JACKASS 3D de Jeff

06/10/10

• LET ME IN de Matt Reeves avec Chloé Moretz, Richard Jenkins: film d’horreur mêlant des jeunes enfants en proie aux railleries de la classe. Une vengeance va être mise en place.

32 I sep/oct 10

71

Tremaine avec Johnny Knoxville, Bam Maergera: les pitreries de joyeux lurons américains prêts à tout, mais cette fois en 3D. Ca va faire mal!

• ELLE S’APPELAIT SARAH de Gilles PaquetBrenner avec Kristin Scott Thomas, Niels Arestrup : une journaliste tente, par le biais d’une vieille dame, de retracer certains faits de la fameuse rafle du Vel d’Hiv.

où des hiboux doivent sauver un monde imaginaire.

27/10/10

• DESPICABLE ME de Pierre Coffin et Chris Renaud avec Steve Carell, Julie Andrews: le film d’animation 3D le plus attendu de 20/10/10 l’automne. Sombre, •ARTHUR AND THE TWO moraliste et extrêmeWORLDS WAR de Luc ment bien réalisé. Besson avec Freddie Highmore, Mia Farrow: nouveau volet du fameux film d’animation du Sieur Besson. Malthazard est toujours de la partie. • FAIR GAME de Doug Liman avec Sean Penn, Naomi Watts: jeu du chat et la souris pour la CIA en Irak pour tenter de démontrer les méfaits de l’adminis• LEGEND OF THE GUAR- tration Bush à propos DIANS de Zack Snyder du trafic d’armes de avec Hugh Jackman, destruction massive.  Hugo Weaving: un conte

Saison 5

M A N H AT TA N

Saison 6

Saison 6

K NEW YOR IALE UNITÉ SPÉC

Saison 6

NEW YOINRELK LE

Saison 1

SE CT IO N CR IM

Saison 7

SÉRIES ÉVÉNEMENT Les meilleures séries font leur rentrée officielle sur RTL TVI. www.rtltvi.be

Disponible aussi sur


jeux

jeux @c am pus.be www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

S LES SEPT ERREUR EN PHOTOS

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

Eh non, ceci ne se passe pas au Congo RDC, mais en Haïti où les routes sont également souvent en mauvais état, sans panneaux de signalisation ni feux rouges. Mais à Port-auPrince, en dehors des grandes catastrophes de la nature, il n’y a quasi jamais d’accident de la route… grâce à la frénésie du claxon. Ici, il ne s’agit que d’une situation cocasse. UNE situation… mais DEUX photos pas tout à fait identiques. Top chrono, si tu trouves les 7 erreurs en moins de 120 secondes, tu es champion(ne). 

34 I sep/oct 10

71


muse

muse

douch @campus.be www.campus.be

www.campus.be

Box Bruce Springsteen (Sony music)

Sony Music devient coutumier d’une belle habitude visant à emballer dans un box cartonné les albums mythiques des principaux artistes de son catalogue. Pas de chichi, ni d’inédits, juste les albums originaux. Le coffret “Michael Jackson” regroupant les 5 albums solo de l’artiste avait connu une belle réussite l’an dernier. Et pour cause puisqu’il était sorti presque simultanément avec la mort du roi de la pop. On ne souhaite évidemment pas un tel destin funèbre à Springsteen mais on peut parier que son box va également faire des ravages puisqu’il propose ni plus ni moins que les sept premiers albums du Boss: “Greetings from Asbury park”, “The Wild, the innocent and the E shuffle”, “Born to Run”, “Darkness on the Edge of Town”, “The River”, “Nebraska” et “Born in the USA”. De 1973 à 1984, ces 7 disques ont fait l’histoire du rock américain. Ils ont également été ceux de la grande époque du E street Band, groupe à géométrie variable qui entoura Springsteen depuis ces débuts. On y retrouve des personnalités mythiques aujourd’hui comme Steven Van Zandt à la guitare, le géant Clarence Clemons au saxo, Garry Tallent à la basse ou encore Max Weinberg à la batterie. Même si le chanteur leur a parfois fait faux bond (comme sur “Nebraska” qu’il

36 I sep/oct 10

71

www.campus.be

enregistra tout seul), ces musiciens ont fait la légende et sont indissociables de succès tels que “Born to run”, “Point blank” ou “Born in the USA”. Trente ans plus tard, et malgré quelques rides, ces albums sont rentrées au panthéon et méritent d’être (re)découverts.

www.campus.be

www.campus.be

pas pu entendre les versions inédites ou les raretés proposées mais l’album original suffira à notre bonheur… de vieux con !

Matthew Dear Black City (Pias)

George Michael Faith 25th anniversary (Sony music)

Ce foutu temps qui passe. Si bien qu’en un clin d’oeil, on se retrouve vieux et con à se rendre compte que nos disques aussi ont pris un sacré coup de vieux. Prenez le premier album de George Michael : 25 ans déjà! “Faith” c’était en 1987. Le beau George (et oui, il y en avait un autre avant Clooney) venait de se tirer de l’aventure Wham et tentait le coup en solo. 20 millions d’exemplaires vendus plus tard, “Faith” faisait de lui une méga-star comparable à l’époque à Jackson ou Madonna. Avec six numéro un (“One more try”, “Father figure”, “Kissing a fool”, “I want your sex”, “Faith”), ce disque s’imposa comme la meilleure vente de 1998 et demeure encore aujourd’hui parmi les symboles de ces fameuses eighties, tant décriés mais si souvent copiées ces dernières années. Pour fêter ses 25 ans, Sony Music réédite l’album en différentes versions et box. Nous n’avons

Matthew Dear est un phénomène! DJ, producteur, compositeur, interprète, mixeur (les compiles Fabric et Get Physical), remixeur (Hot Chip, The XX, Charlotte Gainsbourg), remixé (par DJ Koze notamment), le bonhomme occupe le terrain de l’electro décalée depuis plus de 7 ans. Son quatrième et dernier album “Black City” est un nouveau tour de force. Electro pop caverneuse, débordante de noirceur mais néanmoins raffinée, ce disque est une pépite synthétique étrange. Même lorsqu’il s’amuse à taquiner le disco (le single “Little people [black city]”), Dear maintient le tempo lent et conserve un côté inquiétant que sa voix grave accentue. A découvrir d’urgence.

www.campus.be

Retour sur Pukkelpop. Jeudi 19 août dernier. En attendant Iron Maiden, Placebo,

www.campus.be

Groove Armada, Laurent Garnier ou Flaming Lips, tous programmés en soirée, je traîne du côté du “Marquee” en fin d’après midi, intrigué par le folk/rock d’un groupe qui semble faire l’unanimité dans le public. En effet, la vibe est bonne, le groupe impeccable et le chanteur, Ben Bridwell, très entraînant et communicatif. Sa voix, ses mélodies et ses arrangements musicaux font penser aussi bien à Roger Hodgson qu’à Fleet Foxes ou The Beach Boys. C’est léger et beau. C’est Band of horses. Aussitôt rentré chez moi la nuit même, je réécoute l’album “Infinite arms” passé inaperçu en début d’été. Et pourtant c’est déjà le troisième opus d’un groupe qui peine à percer au plus haut niveau mais qui vaut absolument le détour. Quoiqu’en disent et pensent les chroniqueurs bien pensants, ce “Infinite arms” vaut quelques grands moments de pop épique comme on ne les avait plus entendus depuis “Seldom seen kids” d’Elbow.

Arcade Fire The suburbs (Universal)

Band of horses Infinite arms (Sony Music)

www.campus.be

Les statistiques de ventes d’album et les journalistes spécialisés s’accorderont sur un sujet : Arcade Fire est le meilleur groupe de rock actuel et “The suburbs” le meilleur album de l’année. Dois-je pour autant porter aux nues ledit album les yeux (et les oreilles) fermés ? Bien sûr

www.campus.be

www.campus.be

que non. Alors je l’écoute une, deux, trois, cinq, dix fois. Rien n’y fait. C’est bien composé, brillement interprété et très varié (influences Radiohead, Springsteen, Pixies, Neil Young, Blondie ou Lou Reed selon les titres). AF semble s’être débarrassé des lourdeurs et noirceurs des deux premiers opus pour plus de légèreté et de luminosité. Mais je n’entends pas là l’album de l’année. Désolé. Je retourne écouter les derniers MGMT, Massive Attack, Gorillaz, Holly Miranda, Broken Bells, qui eux font déjà partie du top 10 annuel.

!!! Strange Weather, isn’t it? (Warp) Vous

Coup de cœur

www.campus.be

douc h @ c a m pus. be

avez

aimé

Talking

www.campus.be

Heads? Vous en demandez encore? Alors écoutez “Strange weather, isn’t it? ”, l’excellent dernier album des Californiens de! (prononcez Tchk Tchk Tchk). Dès les premières notes de “AM/ FM”, on vibre à cette pop funk que David Byrne et ses potes avaient su brillamment imposer à l’époque du punk. Depuis, ils sont des dizaines à s’être inspirés des Têtes Parlantes mais jamais aucun groupe n’était parvenu à approcher du Graal comme !!! vient de le faire. Pas question de pastiche, plagiat ou parodie ici. Juste un super album concocté à Berlin par un super band. Rock, dance, disco, funk, tout passe ici à la moulinette du groupe de Nic Offer qui s’inscrit aussi dans cette nouvelle école d’electro organique (LCd Soundsystem, Juan Mc Lean) visant à abandonner les machines au profit des vrais instruments mais toujours avec le même plaisir du groove. L’énorme “The hammer” en final nous le rappelle pour clore le festin!

www.campus.be

www.campus.be

Puggy Something you might like (Universal)

Mathhew Irons (chanteur anglais), Romain Descampes (bassiste françias) et Egil Franzen (batteur suédois) forment le groupe européen le plus “belge” du moment puisqu’ils se sont rencontrés à Bruxelles, y ont appris à jammer ensemble et considèrent donc la Belgique comme leur pays d’adoption. Le public belge le leur rend d’ailleurs bien puisque le mois dernier leur second et nouvel album “Something you might like” était n°1 des charts itunes belges. Le trio fait donc le buzz et réussit joliment à assumer. Car il faut être fort

www.campus.be

www.campus.be

pour conserver une attitude rock tout en affrontant régulièrement les hordes de fans féminines que le groupe s’est constitué tout au long des ses très nombreux concerts donnés ces dernières années. Pour éviter de tomber dans le cliché des belles gueules à midinettes, Puggy a trouvé la parade : un bon album pop, catchy mais pas trop, vif, frais et efficace. Il ne bouleversera pas l’histoire de la pop mais permettra au trio de reprendre la route très vite puisqu’il fait partie de la nouvelle génération : celle qui fait des disques dans le but de monter sur scène et plus le contraire.

Chilly Gonzales Ivory tower (Wagram)

The Alan Parsons Project /Original Album Classics (Sony music)

Avec l’actuel revival seventies, on peut tout se dire. Même les choses un peu moins avouables. Donc, entre nous, rien qu’entre nous, sachez qu’entre mes albums seventies de Led Zep, Roxy Music, Talking Heads et autres Peter Gabirel, j’avais également l’un ou l’autre Electric light Orchestra ou The Alan Parsons Projects. Trente ans plus tard, il y a procuration. Il est même grand temps d’assumer ce que j’ai pris pour un petit plaisir décalé mais qui avec le temps semble moins ringard qu’il n’y paraît. Alors lorsque Sony Music propose dans sa collection “Original Album Classics”, un box comprenant cinq albums originaux d’APP, je fonce tête baissée dans l’espoir secret de vous faire partager ma passion pour cet artiste sous-estimé qui fut tout de même l’ingénieur du son sur “Abbey Road” des Beatles et “Dark side of the moon” de Pink Floyd, soit deux des albums majeurs de l’histoire du rock. Dès son premier album solo en 75, Alan Parsons démontra qu’il était à la pointe de la technologie et qu’il privilégiait la qualité de la production par dessus tout. Ce qui ne l’empêcha pas de réussir quelques jolis coups et comper parmi les plus gros vendeurs de la fin des seventies/début des eighties. On retrouve d’ailleurs quelques hits millésimés sur les cinq albums compilés ici : “What goes up”, “Pyramania” et “The eagle will rise” sur “Pyramid (1978), “Lucifer” et “Damned if i do” sur “Eve” (1979), “Time” sur “The turn of a friendly card”, “Limelight” sur “Stereotomy” (1986) et “La Sagrada Familia” sur “Gaudi” (1987). Mais au-delà des morceaux phares, les albums - souvent concept - de APP valent surtout pour leur cohésion d’ensemble et pour leur expérimentations technologiques révolutionnaires pour l’époque. En cela, le groupe est un peu le précurseur d’une certaine idée de l’electro et donc l’ancêtre de groupes comme Archive. Vendu à prix attractif, ce genre de box s’avère l’intro idéale pour découvrir l’univers de ce génie, faiseur de sons légendaire qui privilégiait la forme au fond. Un régal.

71

sep/oct 10 I 37


muse

douch @campus.be www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

Gonzales est un cas. Très à part. Repéré en 1990 avec “Gonzales über alles”, le Canadien s’est construit une carrière abracadabrante : pianiste de formation, il a goûté à la french touch, travaillé pour Birkin, Feist et Peach et surtout réalisé sept albums inclassables, le dernier en date lorgnant du côté de la disco “made in Giorgio Moroder avec une pincée d’Elton John”. “Ivory tower”, son nouveau venu, est un nouvel OVNI touche à tout instrumental réalisé avec Boys Noize. Le choc entre l’approche techno du DJ teuton et la beauté aérienne des compositions baroques de Gonzales vaut évidemment son pesant de cacahouètes! A mettre d’urgence entre toutes les oreilles curieuses.

JEUX

Ray LaMontagne God willin’ and the creek don’t rise (Sony music)

www.campus.be

Prophète country/folk en son pays, Ray Lamontagne est une authentique star aux Etats-Unis. En trois impeccables albums, il a mis tous les amateurs (et les autres aussi) d’accord sur son talent et remplit désormais des grands salles de l’autre côté de l’Atlantique. En Europe, son succès est plus réduit mais pourrait être plus large grâce au nouveau venu “God willin’…”. Sa voix de bluesman soutenue par des guitares -pedal steel ou acoustiques- impeccables sont les principaux ingrédients de ce très bon disque ouvert sur un blues crasseux (“Repo man”) avant que le folk et les down tempo ne l’emportent. Le petit frère de Springsteen période “Alaska” nous emmène en ballade champêtre dans les forêts de son Massachusetts.

The Dandy Warhols Best of Capitols Years 1995/2007(EMI)

RÉPONSES AUX SEPT ERREURS 1. Une caisse a disparu dans la benne du camion. 2. Dans les arbres, vers la droite, il manque un poteau. 3. La Suzuki n’a plus de pot d’échappement. 4. Le logo “JX“ sur la Suzuki est plus grand. 5. Il manque la fermeture du capot du camion 6. Au-dessus du pare-brise du camion, il manque le catadioptre central. 7. La ligne horizontale a disparu dans le polo jaune du garçon.

38 I sep/oct 10

71

www.campus.be

www.campus.be

Avec à présent quinze ans de recul, il demeure toujours aussi difficile d’appréhender les Dandy Warhols, groupe inclassable, capable du meilleur comme du catastrophique. D’abord catapulté meilleur espoir avec l’album “The Dandy Warhols come down” («Everyday should be a holiday” et “Not if you were the last junkie on earth”), le groupe de Courtney TaylorTaylor avait réussi la tuerie parfaite avec “Thirteen tales from urban Bohemia” en 2000 (“Get off”, “Bohemian like you”), avant de se ramasser lamentablement sur les albums suivants. Ceux dont on avait fait un moment les nouveaux Stones tombèrent au mieux dans le pastiche d’Oasis, au pire dans le navrant post funk à la Duran Duran. Pas de quoi pavoiser, ni alourdir la note avec un best of finalement très dispensable.

www.campus.be

www.campus.be

Klaxons Surfing the void (Universal)

Retour en 2007. La vague de revival “electro new wave” eighties étiquetée “nu rave” et emmenée par Kaizer Chiefs, Franz Ferdinand et confrères renverse tout sur son passage. Dans ce paysage formaté, Klaxons tire son épingle du jeu avec l’excellent ”Myth of the near future”. Entretemps, on a presque oublié la gentille mode de l’époque et le nom de Klaxons n’évoque plus grand-chose. Moment choisi par le groupe pour sortir (enfin) son deuxième opus. Produit par Ross Robinson (Korn, Slipknot, Sepultura), ce nouvel album s’avère beaucoup plus dur que son prédécesseur, déployant un mur du son que My bloody Valentine n’aurait pas renié. Mais Jamie Reynolds et sa bande n’en demeurent pas moins des petits malins qui savent demeurer accrocheur et jouer de la mélodie subtile. Si bien que ce “Surfing the void”, sous ses airs de brulot heavy, s’avère d’une efficacité redoutable. 


games

greg @campus.be www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

*** Play again ** Insert coin * Why not? °Game over www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

Théâtre Royal des Galeries Directeur : David Michels

www.campus.be

Playstation 3

Dead to Rights

Wii

PC

Mafia II *** Gangsta’s Paradise

Retribution ** Shadow chien flic

Pour ceux qui attendent la sortie du prochain GTA avec impatience, voilà une galette qui devrait leur permettre de trouver le temps moins loin. Vous incarnez Vito Scaletta, un éclopé de guerre, bien décidé à ne pas y retourner. Il peut compter pour cela sur un coup de pouce du « milieu ». Comme rien n’est gratuit, votre dette consistera à réaliser des petits boulots pas toujours très propres au profit de vos « mécènes ». La claque procurée par ce jeu est avant tout visuelle. Les décors et l’animation sont somptueux. Mais, cela ne s’arrête pas là, l’intrigue est palpitante. On se croirait dans un film de Scorsese. La police est évidemment de la partie mais, un gangster de votre acabit saura y faire pour la soudoyer ou la semer en cas de démêlés (2K Games).

Metroid: Other M*** Alien VS Samus

Civilization V *** Le dessous des cartes

Issu d’une série qui a déjà fait ses preuves sur playstation sans jamais pour autant atteindre la renommée, « Retribution » propose un jeu d’action « pur jus » plus que correct mettant en scène le justicier Jack Slate et son chien Rex euh Lassie…Non je m’excuse « Shadow ». Plus sérieusement, DTR s’avère bien balancé : scènes d’infiltrations flippantes, combats à mains nues, tirs à tout va, on ne s’ennuie pas. A la fois moyen de couverture et « arme » rageuse, Shadow s’avère plus qu’un faire valoir pour son maître. L’ambiance sombre et fumeuse à la Gotham City de ce jeu et contribue à renforcer son caractère palpitant (Namco).

Moins mignon que Yoshi, moins attachant que Link, moins célèbre que Mario, moins drôle que Donkey Kong, Samus de la série Metroid ne demeure pas moins l’une des héroïnes les plus matures du monde Nintendo. Je vous mets au défi de me trouver un fan qui a déjà été déçu par les aventures de cette chasseuse de primes. Ce nouveau titre respecte la tradition au niveau de la qualité mais surprend question mode de jeu. L’intrigue monte en puissance au fur et à mesure et se clôture sur un final étourdissant qui, à vrai dire, ne constitue pas le véritable point d’orgue de ce jeu à couper le souffle. La vitesse d’exécution des déplacements et des tirs de Samus et les combats face aux boss offrent des sensations vertigineuses (Nintendo).

Véritable institution parmi les jeux de stratégie, Civilization V revient en force avec aux commandes de la conception un fan de la série, créateur de cartes, qui est parvenu à taper dans l’œil des développeurs de la série. Conséquence de ce transfert, moins d’explorations et de conquêtes au profit de plus de stratégie et de diplomatie. La politique sociale constitue le nouveau point d’encrage de Civilization et englobe désormais la politique et la religion. Ces deux vecteurs occupent donc une place moins prépondérante qu’auparavant par rapport à l’efficacité de la construction de votre empire. L’apparition des Cités-Etats n’y est certainement pas étrangère. On s’éloigne donc des visions politiques mythologiques pour des visions plus rationnelles et modernes mais tout aussi passionnantes (2K games)  Greg

du 20 octobre au 14 novembre 2010

&

E t t E i l Ju are

Shakespe

Catherine Claeys - Yves Claessens - Toni d’Antonio Cécile Delberghe - Damien De Dobbeleer Emmanuel Dekoninck - Emmanuel Dell’Erba - Marc De Roy Steve Driesen - Bruno Georis - Michel Hinderyckx Thierry Janssen - Xavier Mailleux - Bernadette Mouzon Nicolas Ossowski - Martine Willequet Adaptation & mise en scène : Georges Lini Décors : Marcos Vinals Bassols

Costumes : Françoise Van Thienen

02 512 04 07 du mardi au samedi de 11h à 18h - Galerie du Roi, 32 à 1000 Bruxelles

www.trg.be 40 I sep/oct 10

71


tourisme

tourisme

john @c am pus.be www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

j ohn @ c a m pus. be www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

dizaines de micro-rues parallèles où les produits de la mer sont rois et les pizzas reines. Les bières nationales sont très correctes mais, si tu commandes une Leffe, on te demandera “Blonde ou Brune“? Ca, c’est pour ceux qui auraient le mal du pays… Bombardier Q400 de Croatia Airlines

© Photo Alex Kouprianoff

DUBROVNIK , C’EST EN CROATIE,

SUR L’ADRIATIQUE ET LE BONHEUR N’Y EST PAS VIRTUEL…

présente Julian Sir Roger Moore (le Saint) Rachlin & Friends

fausse note. Les remparts protègent la vieille ville dans laquelle on trouve non seulement une foultitude de restaurants de tous types et à des prix abordables, mais aussi des galeries d’art, des boutiques originales et des invitations aux concerts. Chaque année, depuis onze ans a lieu le “Julian Rachlin & Friends“ qui est un must pour les amateurs de grands compositeurs comme Beethoven, Men-

71

c’est parfait. Tu seras en plein centre, pour pas cher. Eh oui, comme partout, les grands hôtels sont hors prix… mais rien ne t’empêche de te la jouer en emmenant ta copine ou ton copain sur la terrasse d’un hôtel magique: l’Excelsior. Gros fauteuils confortables, vue imprenable sur le petit port et cocktails comme tu les aimes. Quelques heures de bonheur.

On a déjà tous entendu parler de la Croatie. Ce n’est pas trop loin mais -heureusement- ce n’est pas comme ici. Moi, du dépaysement, je veux bien, mais autre chose que les palmiers-soleil à petit prix qu’on te balance dès que tu passes la porte d’une agence de voyage. Et le bonheur commence dans l’avion avec des hôtesses et stewards sympas et compétents… et des vols qui partent bien à l’heure. Ca change des aventures en charters. Si Zagreb, la capitale, est dans le nord du pays, Dubrovnik, elle, se situe dans l’extrême sud, à une petite demi-heure en voiture du Monténégro, à deux pas de la Bosnie-Herzégovine et, bien sûr aussi, en plein dans la chaude mer Adriatique, face à la botte italienne.

UNE VILLE-BIJOU, sans la moindre

42 I sep/oct 10

TU DORS OU? Si, sur Internet, tu t’es déniché une bonne adresse chez un particulier,

delssohn, Bach, etc. Si tu n’aimes que Madonna, reste chez toi ;-) Mais tu auras raté quelque chose parce que, en plus, c’est Le Saint en personne, Simon Templar… ou plutôt Sir Roger Mooree qui jongle de la voix entre les divers tempos musicaux. Dans cette ville, tu pourras passer plusieurs jours sans te lasser. Les bars sont nombreux: un bar, un resto, un bar, un resto… et ça continue comme ça dans la rue principale de la vieille ville et dans les

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

Bon, mais si tu n’as pas trouvé ta chambre chez un particulier (as-tu bien cherché? …parce que sur le web, il y a des dizaines et des dizaines d’adresses), tu pourras alors trouver de la place au Youth Hostel Dubrovnik…à un petit quart d’heure à pied de la vieille ville.

BOUGE UN PEU.

Je ne sais pas si tu aimes, mais, à Dubrovnik, tu pourras apprendre à danser du folk local sous le son typique du tambourista. Ce n’est pas avec ça que tu te feras remarquer au “Carré“ mais c’est unique, convivial et ça laisse un souvenir authentique. A Dubrovnik, on ne fait pas que bronzer recto/verso. Après un tour de la vieille ville et puis du haut de la promenade des remparts, regarde un peu devant toi, en pleine mer. Que vois-tu? Une île proche qui a

On bronze sur l’île de Lokrum

71

sep/oct 10 I 43


tourisme

tourisme

john @c am pus.be www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

j ohn @ c a m pus. be www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

veut dire que tu peux bronzer tout nu. J’ai voulu t’en rapporter la preuve en images… mais les appareils photo y sont interdits et, comme je n’ai pu me déguiser en sapin de Noël pour faire le paparazzi, tu ne verras donc dans cet article ni zizis, ni zezettes (je le regrette autant que toi).

DES ÎLES, COMME S’IL

EN PLEUVAIT. Dans cette fabuleuse l’air déserte. Son nom: Lokrum. De la verdure et des arbres, du bord de l’eau au sommet. Mais détrompetoi: il y a une vie étonnante sur cette île, du matin au soir. Suis-moi, je t’explique. Du petit port de Dubrovnik, tu prends le bateau pour 40 kuna (kn), soit moins de 6 euros et seulement quelques minutes plus tard, tu accostes sur l’île. Ce sont des paons qui viennent t’accueillir, la queue en éventail. Pas farouches du tout, ils courent partout, comme de bons petits animaux domestiques. C’est étrange et dépaysant. Ca change de nos poules. Sur cette île, en plus des grandes balades dans les pinèdes, tu peux t’arrêter dans un restaurant qui, même s’il n’est pas le meilleur de Dubrovnik est cependant sympa. Tu peux aussi faire un petit arrêt à la terrasse d’un bar où les gars connaissent quelques bonnes recettes de cocktails. Les possibilités de bronzage sont nombreuses sur l’île, dans une multitude de petites criques. Pas de sable, mais de grandes zones de pierres plates très accueillantes… et puis on arrive dans une zone “FKK“. J’ai déjà vu ce terme en Allemagne et ça

Adriatique, on trouve plus de milles belles îles croates (1.185 exactement, s’il vous plaît!) dont de très nombreuses habitées. En partant du port de Gruz (dans le nord de Dubrovnik), tu peux prendre un bateau pour 50 kn (7 euros) par trajet et ± 1h30 plus tard, tu arrives au Port de Polace sur l’île de Mljet (non, il n’y a pas une lettre qui manque, c’est bien comme ça que ça s’écrit). Mljet est une véritable île, nettement plus grande que Lokrum, avec plusieurs villages et des routes en parfait état… un dépaysement de plus, par rapport à nos routes belges ;-) A Polace, à la descente du bateau, tu peux louer un vélo pour la journée ou une petite auto décapo si tu veux te rendre à l’autre bout de l’île (± 50 bornes). Dans cette grande île, on trouve deux lacs dont un de 145 ha dans laquelle il y a une île où l’on peut visiter un monastère de bénédictins du XIIe siècle. Tu te régaleras à bon compte dans le restaurant “Prozala“ qui te propose uniquement des produits de l’île et de la pêche aux alentours. Si tu veux savoir ce qu’est le paradis ici bas, suis la direction de Salpunara avec ta petite auto; au bout de

A Zrce/Pag, c’est la folie douce jours et nuits

l’île. Là, tu trouveras une belle plage de sable et tu pourras nager dans une eau super bleue.

LA FOLIE FURIEUSE,

C’EST PLUS HAUT. A Dubrovnik,

tu pourras t’amuser, visiter et pratiquer quasi toutes les belles activités sportives de la terre et de la mer. Le soir et la nuit, tu trouveras tout naturellement ton chemin dans la vieille ville pour dégoter les pubs irlandais ou des bars comme le Troubadour ou le Poco Loco. Musique ‘live’ et ambiance garantie. Tu l’auras compris, ici on passe du bon temps… mais on ne pète pas les plombs. Si tu veux vraiment déconner du matin au soir ou plutôt du soir au matin, c’est l’île de Pag que tu dois viser… entre Zagreb et Split. Et là plus précisément à Zrce, tu ne trouveras que des fous et des folles en provenance de tous les pays d’Europe (du monde?) qui se trimbalent quasi à poil (ou pire) souvent sous l’emprise de boissons ou substances suspectes… tu vois ce que je veux dire? À foutre des complexes à Ibiza, Salou et autres lieux de grands délires! Loin de moi l’idée de vouloir t’envoyer à Zrce -je préfère nettement Dubrovnik à tous points de vuemais comme ça au moins tu seras au courant de ce qui se passe sur notre bonne vieille planète. John Ess

DUBROVNIK, ÇA BOUGE! Dubrovnik: 50.000 habitants Sud du pays à une demi-heure de voiture du Monténégro Vieille ville: animations et ambiance permanente Centaines de restaurants et bars Langue nationale: croate Langue pratiquée: anglais (+ un peu italien, allemand, français…) Télévision: en plus des émissions en croate, russe, arabe, italien, anglais, espagnol, allemand… mais pas français) Monnaie: le kuna (kn) - 7 kn = 1 Euro Bars: Le Troubadour et le Poco Loco aux pieds de la Cathédrale Ce qu’il manque à Dubrovnik: un magazine “What’s On“ en langue anglaise (pouvant être distribué dans les hôtels, galeries, restaurants ou en librairies) Office du Tourisme Croate à Bruxelles Place de la Vieille-Halle-au-Blé 38 1000 Bruxelles - Tél. 02-550 18 88 Youth Hostel (Auberge de Jeunesse) dubrovnik@hfhs.hr - Tél. +385-20 423 241

Plus au nord, sur l’île de Pag, on rencontre des zèbres

44 I sep/oct 10

71

71

sep/oct 10 I 45


agenda des concerts je ssica @campus.be www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

www.campus.be

Octobre 2010 01/10

Milk Inc. Eclipse

SportPaleis, Anvers

09/10 13/10 15/10

Percy Sledge in Concert Sting-Symphonicity Arnaud Rebotini+Metronomy (Uk)

Kursaal Oostende, Ostende SportPaleis, Anvers KultuurKaffee, Bruxelles/Vub

18/10 19/10

ZZ Top / The Doobie Brothers Sheryl Crow

FN Forest National, Bruxelles FN Forest National, Bruxelles

20/10 23/10

Arno ‘Allez allez circulez Brussld’ Arno ‘Allez allez circulez Brussld’

KVS, Bruxelles Cirque Royal, Bruxelles

23/10 Night of the Proms 26/10 The Charlatans (Uk)

SportPaleis, Anvers Botanique (Orangerie), Bruxelles

28/10

Botanique (Rotonde),

Health (Usa)

AB Ancienne Belgique, Bruxelles 02-548 24 24 Ardentes Club/ Manège de la Caserne Fonck, Liège 04-343 42 47 Botanique, Bruxelles 02-218 37 32 Capitole, Gent 0900-69 900 Cirque Royal, Bruxelles 02-218 20 15 Eden, Charleroi 071-20 29 99 Entrepôt, Arlon 063-45 60 84 FN - Forest National, Bruxelles 02-340 22 11 Forum, Liège 04-223 18 18 Forest Club, Bruxelles 02-340 21 05 Grote Schouwburg, Hasselt 011-22 99 31 Halles de Schaarbeek, Bruxelles 02-218 21 08 Kursaal Oostende, Ostende 09-267 28 28 PBA+Eden, Charleroi 071-31 44 20 RCJC Entrepôt 050-61 02 48 Salle Reine Elisabeth, Anvers 0900-00 311 Sauvenière Cinéma, Liège 04-222 27 78 SportPaleis, Anvers 03-326 11 08 Théâtre 140, Bruxelles 02-733 97 08 Trix, Borgerhout 03-670 09 00 Soundstation, Liège 04-232 13 21 Vooruit, Gand 09-267 28 28

46 I sep/oct 10

71

Bruxelles

Novembre 2010 04/11 17/11

Night of the Proms Amy Macdonald

20/11 Ratatat (Usa)

SportPaleis, Anvers FN Forest National, Bruxelles Botanique (Rotonde), Bruxelles

22+23/11 Lady Gaga SportPaleis, Anvers 26/11 Lambschop + Blitzen Trapper (Usa) Cirque Royal, Bruxelles 28/11

Olafur + Peter Broderick (Usa)

Botanique/Rotonde, Bruxelles

Prévisions 01/12

Elton John

FN Forest National, Bruxelles

03/12

Lord of the Dance

FN Forest National, Bruxelles

05/12 Simply Red 11/12 The Golden Years 2010 12/12 Shakira 01/04/11 Aaron 17+18/03 Michel Sardou en concert

SportPaleis, Anvers Lotto Arena- SportPaleis, Anvers SportPaleis, Anvers Forest National Club, Bruxelles FN Forest National, Bruxelles

ALL INFO & TICKETS: WWW.ILOVETECHNO.BE L’agenda complet sur

FNAC / FREE RECORD SHOP / WWW.PROXIMUSGOFORMUSIC.BE


CAMPUS MAG 71 - FRENCH  

The Belgian Student Trendy Magazine

Advertisement