Issuu on Google+

www.unionaloriental.fr

1


UNION À L’ORIENTALE N°1 Janvier 2012 Diffusion annuelle

Directeur de la publication : Sarah Lumbroso Haddad

o t i d E

Ca y est ! Il vous a fait sa demande !

Responsables marketing : Mickael Haddad

Vous vous êtes dis oui en tête-à-tête. Une vie nouvelle vous attend.

Réalisation graphique : NancyH.

Je suis sûre qu’une centaine de questions vous assaillent l’esprit ! Union à l’Orientale est là pour vous aider.

En collaboration avec Hélène Partouche, Galeries Lafayette, Mercedes, Mazone et L’Ose. Crédits photos : Fotolia, Istockphoto, Studios Art et Reel, Photo 2luxe, Images 2000, Coeur d’Images Couverture : Fotolia La rédaction n’est pas responsable des textes et illustrations publiés qui engagent leurs seuls auteurs. L’envoi de documents implique l’accord de leur auteur pour une reproduction libre dans le guide «Union à l’Orientale». La reproduction même partielle des textes, dessins et photographies publiés dans le guide Union à l’Orientale est totalement interdite sans l’accord écrit du directeur de la publication selon l’article L.122-4.

Union à l’Orientale est la référence de base du mariage de la communauté juive. Grâce à ce guide, vous trouverez tous les renseignements nécessaires pour un mariage oriental réussi. De M-12 au jour J, l’équipe d’Union à l’Orientale vous orientera tout au long de votre mariage au travers de nombreux chapitres dotés de notes personnelles, de tableaux à cocher, et d’abondants conseils pour vous faciliter la vie. Toute l’équipe d’Union à l’Orientale se joint à moi pour vous souhaiter nos sincères félicitations ainsi que tous nos vœux de bonheur pour cette nouvelle vie qui commence. Equipe Union à l’Orientale & Sarah LUMBROSO HADDAD.

Union à l’Orientale 26 rue Richer 75009 Paris www.unionaloriental.fr

www.unionaloriental.fr

3


4

www.unionaloriental.fr


e r i a m m o S 6 Nos Chouchous : Max Chaoul 9 - 10 La robe de mariée :

9-10

Histoire de princesse

12 - 13 14 - 15 20 - 21 28 - 29 34 - 35

Les fiançailles Le mariage civil Le Henné Le mariage juif

Les Synagogues : Paris et Ile de France

28-29 74-77

36 - 37 La Kétouba 38 Dates de mariages interdites 46 - 47 Liste de mariage 51 - 52 Le Mikvé 57 Les noces de mariage 58 Location de voiture 63 - 64 Bien choisir son traiteur 68 - 70 6 conseils pour un mariage réussi 74 - 77 Voyage de noce www.unionaloriental.fr

5


Max Chaoul

Nos chouchous

D lerons de tous nos chouchous

de l’année. Qu’ils soient créateurs de robes de mariée, de chapeaux, de peintures, tous sont des artistes et nous avons décidé de leur dédier un espace. Cette année nous avons choisi le célèbre couturier Max Chaoul. Son nom vous dit certainement quelque chose. Max Chaoul est LE plus grand couturier de ses 10 derniers années. Afin de vous rafraîchir la mémoire sur ce précurseur des temps modernes, je vous propose de voir de vos propres yeux, la Collection femmes 2011 . Voici, pour le plaisir des yeux et en exclusivité pour Union à l’Orientale la collection « Jackpot ».

Modèle Candy Lady

Robe bustier en taffetas drapé de dentelle perlée. Jupe en tulle agrémentée de pans d’organza plissé.

Modèle Extravagance

Robe bustier avec un haut drapé. Jupe en tulle gris recouverte d’une surjupe ornée d’une fleur en taffetas vert.

Modèle Kitty Cat

Robe courte en satin duchesse recouverte d’organza plissé et parsemée de dentelle perlée. Ceinturée à la taille par des miroirs argent. 6

www.unionaloriental.fr

Modèle Jackpot

Robe bustier en organza plissé blanc avec un haut drapé. Jupe en pans d’organza plissé parsemée de strass Swarovski et broche à la taille.

Création Max Chaoul - Modèles déposés - Photographe: Studio Jean-Philippe Darbois

ans cette rubrique, nous par-


Création Max Chaoul - Modèles déposés - Photographe: Studio Jean-Philippe Darbois

ROBE ET BOLERO POKER FACE

w w w. m a x c h a o u l c o u t u r e . c o m PARIS 6e : 01 43 25 44 02 - LYON 2e : 04 72 41 04 10 - GENEVE : +41 22 311 36 86 www.unionaloriental.fr

7


8

www.unionaloriental.fr


LaHistoire robe dede mariée princesse... Une robe de mariée est un vêtement traditionnel que porte la femme le jour de son mariage. Fréquemment plusieurs accessoires tels que les (longs) gants, le chapeau, le voile ou le bouquet fleuri viennent compléter la composition, participant ainsi à rendre la mariée belle et porteuse de valeurs symboliques.

L

e port de la robe de mariée constitue une coutume dont l’histoire s’imbrique étroi tement avec celle du mariage dans un contexte de forte influence culturelle de l’Église catholique. Aussi loin que l’on puisse remonter, au cours de l’Empire romain, il est connu que la promise était vétue d’une robe blanche et d’une couronne de fleurs d’orange r. C e t t e t r a d i t i o n q u i a ensuite revu le jour à la fin du XIXe siècle, fut manifestement oubliée au Moyen Âge. En effet, à l’époque médiévale, il n’était pas d’usage de porter une robe spécifique pour le mariage mais plus simplement sa plus jolie robe ; même dans les milieux favorisés.

Les rapports détaillés des mariages princiers en France nous apprennent qu’était plutôt l’usage de costumes en lamé argent, le blanc étant souvent présent par des bordures de fourrure en hermine. La robe de la reine Victoria, exposée en Angleterre, était plus de couleur beige qu’ivoire. Les tableaux de l’époque témoignent d’ailleurs que c’est seulement à la Renaissance que les épouses commencèrent à revêtir une robe de couleur blanche. Dans la seconde moitié du XIXe siècle, sous l’impulsion de l’Église et en réaction à l’ancrage des valeurs républicaines dans la société française, les femmes pratiquantes affirment leur virginité en revenant au blanc originel, symbole de pureté, même si certaines coutumes locales, telles celles du Morvan, préconisent un mariage en costume noir. On perçoit ici la dimensions sémiotique que peuvent endosser les vêtements : être message et porteur de message à la fois. La robe de mariée suit le goût du jour et raccourcit en même temps que les ourlets. Après la pénurie de tissu de la Seconde Guerre mondiale, les couturiers

www.unionaloriental.fr

9


comme Dior reviennent aux longueurs et les années 1950 voient l’âge d’or de la robe ample évasée jusqu’aux pieds. La robe de Grace Kelly inspirera la mode nuptiale pendant longtemps alors que les minijupes apparaissent. Mais une minijupe adaptée au mariage ne convient pas dans les églises et le modèle Grace Kelly perdure. Dans l’effervescence qui suit mai 68, un certain anti-conformisme apparaît et des mariés (surtout lors des mariages civils) se présentent à la mairie en costume de tous les jours, en pantalon. Mais ce n’est qu’un phénomène général et les mariages des stars lancent un changement radical dans la mode. Dans cette hésitation des styles, le mariage de Lady Di et Charles d’Angleterre provoque l’apparition d’un modèle ressemblant quelque peu à celui des années 1950 : jupe évasée, broderies et perles. Ce modèle va faire les beaux jours des grands distributeurs. Certains modèles, lourdement chargés, donnent parfois aux jeunes femmes, souvent issues de milieux populaires, l’impression qu’elles sont les princesses d’un jour (Cendrillon a aussi quelque peu contribué au mythe). Au début des années 1990, la mode revient à un peu plus de sobriété et la couleur fait son grand retour : d’abord quelques touches florales pastels puis les créateurs osent un tissu entièrement coloré (rouge, parme, etc.). La couleur dans la robe de mariée était il y a

10

www.unionaloriental.fr

quelques décennies réservée (voire imposée) aux femmes ayant « fauté » avant le mariage. De nos jours, un bouquet de la mariée complète presque toujours la tenue du grand jour. La tradition du bouquet de mariée est, comme celle de la robe de mariée, intimement liée à l’histoire du catholicisme. La première trace des bouquets de mariée remonte ainsi à l’époque des croisades, lorsque les combattants de retour d’Orient importèrent la tradition selon laquelle la future mariée devait confectionner un bouquet de fleurs d’oranger (symbole de pureté) pour signifier l’événement à venir. La tradition a ensuite évolué au fil des siècles, et de 1850 à 1914, le bouquet traditionnel devait par exemple être conservé pendant toute la durée du mariage dans un « globe de marié » (en fait un globe de verre recouvrant un coussinet). Depuis près d’un siècle, le bouquet de marié est toujours utilisé, mais selon des aspects moins formels et cadrés. Les formes, couleurs et compositions des bouquets peuvent être très variése, et de nouvelles coutumes comme le célèbre lancé de bouquet ont vu le jour 1. Au Maghreb, la tradition veut que la mariée change plusieurs fois de costumes lors des noces qui durent souvent plusieurs jours. Pour la changer la mariée est aidée par une Negafa.


www.unionaloriental.fr

11


Les fiançailles

L’annonce aux parents

C’est décidé : vous allez passer le reste de votre vie ensemble. Un nouveau devoir vous incombe : l’organisation de votre mariage. Elle doit se faire avec diplomatie, créativité et imagination.

L

a première démarche à effectuer est l’annonce aux parents. Il est important de prévenir les familles respectives. Imaginez que votre mère l’apprenne par des amis ! Bonjour la gaffe. Selon les règles du savoir-vivre il est de coutume d’avertir la famille de la fille d’abord, puis celle du jeune homme. Si les parents sont séparés, on veillera à prévenir les mères d’abord puis les pères. Bien sûr, une telle annonce doit se faire de vive voix. C’est plus agréable et tellement plus émouvant ! Le mieux est de réunir vos parents, vos frères et vos sœurs un soir autour d’un dîner dans un restaurant ou chez vos parents par exemple.

C’est si convivial ! Et bien entendu, un dimanche serait l’idéal. Le temps où on allait « faire sa demande » avec un bouquet à la main est résolu. Toutefois, il existe encore des familles conventionnelles. Par souci de corrections, il est préférable de respecter les règles de la famille. Votre discours pourra être : « Sandra et moi désirons nous marier » ou « Nous vous annonçons que nous voulons nous marier » Vous pouvez aussi, avec une belle famille cool, adopter un discours plus humoristique : « Qu’avez-vous prévu pour le mois d’Août prochain ? Nous aimerions bien nous marier à cette période » ou « Je pense que l’appellation Belle-maman vous irait bien ». Si vos familles connaissent l’élu(e) de votre cœur depuis longtemps, il y a de fortes chances pour que l’annonce de votre mariage ne soit pas une surprise. Vous pouvez dès à présent sabrer le champagne, humidifier des centaines de mouchoirs, une nouvelle vie va commencer.

12

www.unionaloriental.fr


S’il y a une réticence pour les familles, pas de panique et surtout pas d’affronts. Cela serait le meilleur moyen d’échauffer les esprits. Eviter les conflits, même si l’ambiance est tendue ; espérez que l’arrivée de futurs petits-enfants adoucira les esprits.

L’annonce faite, passons aux idées. C’est le moment ou jamais ! Profitez d’avoir vos deux familles réunies pour commencer à évoquer quelques idées. Certaines bonnes, d’autres moins bonnes, l’écoute de vos familles pourrait s’avérer fructueuse. Retenez toutes ces idées : de bonnes idées peuvent jaillir. Tellement bonnes, que parfois certaines familles par souci de bien faire, peuvent se montrer un peu trop coopératives. Tout le monde est ravi de la bonne nouvelle, et tout le monde aimerait vous aider. Génial. Mais aider ne pas dire « imposer ». Afin d’éviter des clash, écoutez toutes les idées mais rester très clairs et fermes : toute décision ne sera prise qu’avec vos accords. L’idée du mariage trotte maintenant dans la tête de vos familles respectives. Il est temps de passer aux choses sérieuses : les fiançailles. De plus en plus de couples passent par cette étape. Autrefois boudé, il revient maintenant à la mode. Les fiançailles désignent le temps qui sépare ce jour de celui du mariage. Ce n’est pas forcément un acte religieux, une bague de fiançailles matérialise souvent cette décision.

La bague de fiançailles, choisie par le jeune homme en générale, pour la femme qu’il aime. Orientez votre choix vers une valeur sûre : un solitaire . Néanmoins, pour être persuadé de faire plaisir l’essentiel est qu’il fasse un repérage de quelques pierres qui lui plaisent, dans les budgets qui vous correspondent et qu’il revienne avec vous pour un choix mutuel. Il peut être coutume de porter la bague ancienne de sa grand-mère. Pourtant, malgré la valeur sentimentale du bijou, il a de fortes chances qu’il ne vous plaise pas. Autre temps, autre époque. Allez voir un bijoutier, il trouvera certainement une solution pour moderniser le tout. Demandez au joaillier un certificat d’authenticité, une facture et une photographie de la bague. Ces documents seront utiles pour votre assurance en cas de cambriolage. Finish les fiançailles protocolaires place aux fiançailles modernes ! Les fiançailles peuvent avoir lieu dans différents endroits : La coutume veut que l’on fasse honneur à la mariée, en faisant les fiançailles chez la famille de la mariée : c’est plus convivial. Pourtant, certaines fiançailles « modernes » se réalisent dans des restaurants : Plus impersonnel – Seul inconvénient l’addition qui peut être salée. Alors faites attention. Les fiançailles sont généralement célébrées 1 an à 3 mois avant le mariage. Vous arrivez en fin de journée : vos fiançailles sont terminées. Ils resteront gravés à jamais dans vos têtes. Passons maintenant à un au chapitre aussi important : la budgétisation de votre mariage.

www.unionaloriental.fr

13


Mariage civil une nouvelle vie ! Ca y est , c’est le grand jour ! Enfin pas vraiment, mais c’est déjà une source de stress. C’est la première étape. Le mariage civil est un acte d’amour des deux partenaires. Ce n’est, en somme, qu’une formalité, la véritable union se déroulant quelques jours après. Pourtant le fait d’être LA star du jour peut être gênant. Avoir tous les regards braqués sur vous, ce n’est pas forcement plaisant. Mais patience, la cérémonie ne dure que peu de temps. Le temps d’une lecture des droits et d’un « Oui » …

R

blanc. Aussi, lorsqu’un doute subsiste, une convocation est envoyée aux deux futurs époux afin de les tester. Parlet-il la même langue ? Se comprennent-ils ? Ont-ils des points en commun… Néanmoins, 90% des mariages célébrés en France sont de vrais mariages d’amour vous n’avez donc pas à vous inquiéter.

Votre dossier va être étudié minutieusement par les secrétaires du Maire. Ceux-ci vont s’assurer que votre dossier de mariage est véridique, qu’il existe bien de l’amour entre vous deux et que vous soyez de nationalité Française. Leur but est d’éviter tout mariage

Les mariés ne peuvent choisir la mairie de leur union. En effet, on ne se marie pas où l’on désire. Le choix est simple : les futurs époux devront choisir la mairie relié à leur lieu de résidence. (Si l’un des deux époux habite dans le 4ème arrondissement de Paris, et que

© Studio Arts et Reel

evenons un peu en arrière, avant ce grand jour. Il faut choisir une date, un horaire, fournir les différents éléments demandés, les photocopies des papiers d’identité des témoins et le tour est joué. Ceci sera utile pour la publication des bancs.

14

www.unionaloriental.fr


l’autre habite à Créteil, l’une des deux mairies est possible pour se marier).

Formalités du mariage : • Le mariage n’est pas possible entre personne du même sexe. • Deux personnes peuvent se marier à condition qu’elles aient atteint l’âge nubile, c’est-à-dire 18 ans révolus. (art.144 du Code civil). Toutefois, une dispense d’âge pour des « motifs graves » peut être accordée par le procureur de la République du lieu de célébration du mariage. Si le mariage d’un mineur auquel a été accordée une dispense d’âge est possible, certaines conditions doivent être respectées : • Les mineurs ne peuvent contracter mariage sans le consentement de leurs père et mère (art. 148 du C. Civil) et ce, même lorsqu’ils sont émancipés. • Si les pères et mères sont décédés, le consentement d’un aïeul doit être recueilli (art. 150 C. Civil ). Si l’enfant n’a pas d’ascendants, ou que ceux-ci sont dans l’impossibilité de manifester leur volonté, le conseil de famille doit consentir au mariage (art. 159 C. Civil ). Un refus de consentement ne peut être suppléé par une autorité. • Le mineur est émancipé de plein droit par le mariage. Le mariage d’une personne placée sous un régime de protection est possible sous certaines conditions (art.460 du C. Civil) : • Le mariage d’un majeur en tutelle n’est permis qu’avec l’autorisation du juge des tutelles ou du conseil de famille s’il a été constitué et après audition des futurs conjoints et recueil, le cas échéant, de

l’avis des parents et de l’entourage. • Le mariage d’une personne en curatelle n’est permis qu’avec l’autorisation du curateur ou, à défaut, celle du juge. • Le mariage avec un homme ou une femme marié(e) est prohibé. Il y a notamment impossibilité de se remarier après un divorce tant que le jugement de divorce n’est pas inscrit en marge de l’acte de mariage et de naissance de l’époux divorcé. • Il n’est plus nécessaire pour la veuve ou la femme divorcée de respecter un délai de 300 jours révolus depuis la dissolution du mariage par décès ou divorce avant de se remarier. • Il est tout à fait possible d’épouser une personne de nationalité étrangère. La production de documents spécifiques peut être exigée pour s’assurer qu’elle remplit les conditions pour pouvoir se marier. Les conditions qu’elle doit remplir pour se marier valablement en France sont en principe définies par la loi de son pays. Un extrait de l’acte de naissance est requis pour chacun des époux. Il ne devra pas avoir été délivré depuis plus de 6 mois s’il a été établi dans un consulat ou depuis plus de 3 mois s’il a été délivré en France. Il vous sera également demandé si un contrat de mariage a été établi par un notaire. Si tel est le cas, vous devrez remettre au préposé du maire, une copie de l’acte notariée. Vous respectez toutes les conditions pour vous marier (civilement) librement en France ? Vous vous appellez désormais « Madame » ? Des petits sourires à la caméra, une bise aux invités et direction les photos !

www.unionaloriental.fr

15


16

www.unionaloriental.fr


www.unionaloriental.fr

17


© Coeur d’Images

18

www.unionaloriental.fr


www.unionaloriental.fr

19


Le Henné une tradition... Def. : le henné est un arbuste épineux de la famille des Lythracées, dont les feuilles produisent des teintes telles que le rouge et le jaune utilisé en teinture textile et corporelle. On extrait de ses petites fleurs un parfum très apprécié. Le henné pousse à l’état naturel dans les régions tropicales et subtropicales d’Afrique, d’Asie du Sud et d’Australasie. Le terme désigne également ce colorant dont l’usage est très ancien puisqu’on en retrouve la trace sur les momies égyptiennes.

L

e henné, appelé « hena » en Arabe, vient de l’hébreu Hen : qui signifie « trouver grâce ». En effet, avec ses tatouages de Henné, la mariée souhaitait trouver grâce aux yeux de son mari. Le Henné est une tradition célébrée par les musulmans maghrébins et les juifs sépharades pour symboliser la chance et la fécondité. Il est utilisé à des fins multiples : • Religieux : principalement utilisé par les femmes, le henné leur permet de nourrir la croyance qu’elles peuvent, à travers cette pratique, surmonter les problèmes au foyer et de la vie en général. Il serait signe de bonne fortune et protégerait de la malchance.

© Iages2000

• Cosmétique et esthétique, il embellit, nettoie et purifie la peau. Il peut aussi être appliqué sur les cheveux pour les teindre, les pieds et les mains. Il fait partie, au Maroc en Algérie en Tunisie et en Mauritanie, de l’arsenal de la séduction féminine, sous forme de signes mystérieux sur les mains ou dans la coloration des cheveux. D’après des analyses en laboratoire, il aurait des vertus antifongiques et astringentes. Ses fleurs sont exploitées en parfumerie.

20

www.unionaloriental.fr

• Thérapeutique : pour les ongles malades (usage externe uniquement ). • Le henné est parfois utilisé pour couper le haschich


Tente Henné - Lalla Sukeyna

Intéressons nous maintenant à la partie magique et festive du henné...

Chez les Juifs La cérémonie du Henné peut se dérouler à plusieurs moments : - le jour des fiancailles. - quelques jour avant la fête du mariage. - pendant la réception du mariage. Cette dernière est la plus courante. En effet, au vue des prix exhorbitants des évènements, certaines personnes préfèrent faire la cérémonie du henné le soir même de la cérémonie du mariage. Néanmoins, dans le cas où vous decidez de le faire en dehors de la réception du mariage, il est possible de se faire prêter un pavillon, ou une maison. Dans ce cas, misez sur la décoration, c’est le point fort à ne surtout pas négliger

car le henné se déroule dans un décor somptueux, une tente par exemple, où toute la famille des mariés se retrouvent. À cette issue, un peu de poudre de henné mélangée à de l’eau de cologne, est disposée sur la main des mariés et des convives. Puis, un « Louis d’Or » est apposé sur le henné au creux de la main de la fiancée, symbole de chance et de postérité. Le henné se garde quelques jours ou quelques semaines en fonction de sa concentration. Il n’y a aucun risque et il est bon pour votre peau ( il est antifongique* et astringent*).

Le conseil de

Sarah

Pour un chevelure de rêve, je vous conseille une application de henné une fois par jour pendant une semaine.

* antifongique : qui détruit les champignons - astringent : resserrant les tissus et diminuant les sécrétions www.unionaloriental.fr

21


22

www.unionaloriental.fr


Š Images 2000

www.unionaloriental.fr

23


24

www.unionaloriental.fr


www.unionaloriental.fr

25


26

www.unionaloriental.fr


© Coeur d’Images www.unionaloriental.fr

27


Mariage juif une histoire de Ketouba La cérémonie religieuse du mariage juif n’est pas seulement la célébration de l’union de deux personnes qui s’aiment, mais aussi l’occasion d’une réflexion sur la religion et les obligations que les époux auront envers le peuple juif.

D

ans certaines familles traditionnalistes, il est de coutume que le garçon demande la main de la fille qu’il désire épouser. Il a deux possibilités : soit demander la main au père de sa future épouse, soit demander la main à la fille qui elle-même annoncera la bonne nouvelle à ses parents.

À l’issue du mariage religieux une Ketouba (un acte de mariage religieux) est délivré. Ce contrat doit être conservé chez les mariés et sera très utile au fil de leur vie. 28

www.unionaloriental.fr

© Studio Arts et Reel

Le Consistoire de Paris demande preuve que le mariage civil ait été prononcé. Il y a comme autre condition la preuve que le Mikvé ait été effectué.


• Pour pouvoir se marier religieusement, il faut d’abord s’être marié civilement à la mairie, car selon la loi talmudique, « la loi du pays est la loi ». • Le futur marié (le Hatan) et la future mariée (la Kala) doivent tous les deux être juifs et fournir au rabbin qui les mariera la Ketuba, le certificat de mariage religieux de leurs parents. On ne peut pas se marier à la synagogue avec une personne non-juive ou non convertie au judaïsme. • La veille de la cérémonie, la future mariée doit prendre le bain rituel de purification (le mikve) et fournir un certificat au rabbin pour qu’il puisse célébrer le mariage. • Les personnes non juives peuvent assister à la cérémonie religieuse. Les hommes doivent porter la kippa, la petite calotte juive. • On peut se marier dans la synagogue de son choix après une rencontre avec le rabbin qui aidera les futurs époux à préparer

spirituellement leur nouvelle vie. • Aucun mariage religieux ne peut être célébré le samedi (chabbat) ou un jour de fête religieuse.

Les documents à fournir :

- Un extrait d’acte de naissance - La Ketuba des parents (acte de mariage religieux) - Le livret de famille des parents - Un certificat de célibat Les mariés doivent avoir des témoins pour le mariage religieux. Ces témoins ne doivent pas faire partie de la famille et doit être Chomer Chabbat (gardien du chabbat). Autrement dit, les témoins des mariés doivent respecter le chabbat. Néanmoins, certains témoins sont fournis par la Synagogue . À la fin de la cérémonie religieuse, les mariés sont conviés dans une salle dans l’intimité avant de recevoir leurs invités pour les remerciements.

© Elite photo

Formalités du mariage :

www.unionaloriental.fr

29


30

www.unionaloriental.fr


Š Images 2000 www.unionaloriental.fr

31


32

www.unionaloriental.fr


www.unionaloriental.fr

33


Synagogues de Paris 3ème arr. : Synagogue Notre Dame de Nazareth 15 rue Notre- Dame de Nazareth 01 42 78 00 30 4 arr. : Synagogue des Tournelles 21 bis rue des Tournelles 01 42 74 32 80 ème

Synagogue de la Victoire 44, rue de la victoire 01 40 82 26 26 10ème arr. : Synagogue de la Villette 49, boulevard de la Villette 01 42 41 55 44

Synagogue de la Place des Vosges 14 place des Vosges 01 48 87 79 45

11ème arr. : Synagogue de la Roquette 84-86 rue de la Roquette 01 47 00 75 95

5ème arr. : Synagogue Vauquelin 9 rue Vauquelin 01 47 07 21 22

12ème arr. : Synagogue Picpus 76 rue de Picpus 01 43 44 78 10

6ème arr. : Synagogue De l’Eperon 8 bis rue de l’Eperon 01 46 33 43 31

14ème arr. : Synagogue Vercingétorix 223 rue de Vercingétorix 01 45 45 50 51

8ème arr. : Synagogue Saint Honoré 218 – 220, rue faubourg saint honoré 01 46 33 43 31

15ème arr. : Synagogue Adath Shalom 8, rue Georges Bernard Shaw 01 45 67 97 96

9ème arr. : Synagogue de Saint Lazare 18, rue Saint Lazare 01 48 78 45 32

MJLF 11, rue Gaston de Caillavet 01 44 37 48 48

Synagogue Saulnier 3, rue Saulnier 01 45 23 34 89

16ème arr. : A.I.T.S 5 bis rue Montévideo 01 45 03 42 93


17ème arr. : Centre Rambam 19 – 21 rue Galvani 01 45 74 52 80 18ème arr. : Synagogue de Montmartre 13, rue Saint- Isaure 01 42 64 48 34 19ème arr. : Synagogue Ricquet 15, rue Riquet 01 40 38 23 36 Synagogue des Annelets 36, rue des Annelets 01 42 06 99 46 20ème arr. : Ohr Schimchon Raphael 5 passage Dagorno 06 20 17 07 14

92100 Boulogne-sur-Seine : 43, rue des Abondances 01 46 03 90 63 92200 Neuilly-sur-Seine : 12, rue Ancelle 01 47 47 78 76 92300 Levallois Perret : 63 rue Louis Rouquier 01 47 57 11 15 93300 Aubervilliers : 29, rue des Ecoles 01 49 37 02 45 93600 Aulnay-sous-bois : 80, rue Maximilien Robespierre 01 48 69 66 93 94000 Créteil : 8, rue 8 Mai 1945 01 43 77 19 68

Synagogue de Belleville 120 boulevard de Belleville 01 43 66 66 93

94210 La varenne Saint Hilaire : 30, rue Saint Hilaire 01 48 86 52 09

Synagogue Julien Lacroix 75 rue Julien Lacroix 01 46 36 30 10

94300 Vincennes : 20, rue de la paix 01 43 98 98 98

Région parisienne : 78000 Versailles : 10 rue Albert Joly 01 39 07 19 19

30, rue Céline Robert 01 43 74 38 47 95100 Argenteuil : 23, rue de l’Asperge 01 34 11 32 77


La Ketouba Un contrat de mariage Plus que de vraies obligations, la « KETOUBA » est la clé de la réussite du couple juif.

L

ui (le ‘Hatan), elle (la Kala), tous les deux sous la ‘Houppa vont bientôt s’unir pour la vie. Le rabbin prend le verre de vin pour réciter le premier « Kiddouch ». Puis, 2 témoins religieux approchent et vérifient l’alliance en or pur qui sera posée dans quelques instants à l’index de la main droite de Mademoiselle, qui va devenir Madame, après la récitation d’une formule de circonstance par le ‘Hatan :

« Te voici sanctifiée à moi par cet anneau selon la loi de Moïse et d’Israël » Le rabbin lit la « KETOUBA » écrite en araméen où sont mentionnés les engagements du mari envers sa femme. Le mari et les témoins signent la « KETOUBA », elle a le statut d’un accord légal liant les deux parties. Remarque : cet engagement a été sanctionné par un acte juridique juif, le « Kinyane Soudar », en soulevant un objet, un foulard… Lui et Elle, recouverts du Talith, la cérémonie se poursuit par les Sept Bénédictions, de préférence par une personne

36

www.unionaloriental.fr

(vraiment) pratiquante qui sait bien les prononcer et qui comprend leurs sens et leurs portées… Remarque : le ‘Hatan et la Kala devront dans la mesure du possible être unis pour défendre leur intérêt commun de devoir designer une personne « Kashere », en écartant (sagement) les membres de la famille qui n’auraient pas ces critères et qui voudraient s’imposer de trop pour se faire égoïstement plaisir… 1) Qui a créé le fruit de la vigne 2) Qui a tout créé pour sa gloire 3) Qui a créé l’Homme (Adam) 4) Qui a préparé à partir de l’Homme (sa côte) une construction éternelle 5) Qui réjouit Tsion avec (le retour) de ses enfants 6) Qui réjouit le ‘Hatan et la Kala 7) Qui a créé gaieté et joie, le ‘Hatan et la Kala… Puis un Cohen récite la bénédiction pontificale, et l’on invite le ‘Hatan à briser un verre (en souvenir de la destruction du Temple, « Si je t’oublie Jerusalem, que m’a droite soit oubliée… »). Après un court instant de recueillement, toute l’assemblée crie : « Mazal Tov ». Mais à quoi ce sont engagés ce mari et cette femme ?


Par le mariage, le ‘Hatan et la Kala s’engagent à prendre en charge certaines responsabilités conjugales détaillées dans la « Kétouba » qui constitue aussi une véritable déclaration des droits de la femme tant durant la vie maritale qu’en cas de dissolution de leur union. Il a l’obligation envers son épouse, principalement, de la nourrir, la protéger, la vêtir et d’être à l’écoute de ses besoins affectifs. Ces quatre obligations ont été fixées par le Rambam, et sont mentionnées telles quelles dans la Torah (Parasha Michpatim) : « Shééra, onata ksouta... lo ygra’h… ». Mais la « Halakha » (loi juive) va suivant Rabbi Yaakov Ben Rabenou Asher, le Baal Hatourim… et énonce :

Les 8 obligations du Mari envers sa Femme 1. « A’avod » : travailler L’homme se doit de travailler du point de vu matériel et spirituel.

Les sept obligations de la Femme envers le Mari 1. « Lekhabedo Beyotere » : l’honorer encore plus 2. faire sa volonté

« La’assote Retsono » :

3. « Lesapek tsrakhav » : combler ses besoins 4. « Le’hanekh hayeladim ‘al birké hatorah » : éduquer les enfants sur la base de la Torah 5. « Kashroute hamitba’h » : tenir une cuisine Kasher 6. « Taharat hamichpa’ha » : pureté familiale 7.

« Tsniout » : pudeur

D’après le Shiour de Rav Daniel Sabievsky.

2. « Akhabed » : honorer Règle de base au sein d’un couple où la Torah demande un plus grand effort du coté de la femme qui se doit d’honorer encore plus. 3.

« Azoun » : nourrir

4.

« Afarness » : chérir

5.

« Akhalkel » : subvenir

6.

« Atapel » : s’occuper

7.

« Albich » : vêtir

8. « Etene Sipoukekh » : subvenir à ses besoins

www.unionaloriental.fr

37


Dates interdites

© Coeur d’Images

Année 5772 Roch Hashana Jeudi 29 et Vendredi 30 Septembre 2011 1er Tichri et 2 Tichri 5772

Jeûne du 10 Tevet Jeudi 5 Janvier 2012 10 Tevet 5772

Jeûne de Guédalia Dimanche 2 Octobre 2011 4 Tichri 5772

Jeûne d’Esther 7 Mars 2012 13 Adar 5772

Veille de Kippour Vendredi 7 Octobre 2011 9 Tichri 5772

Pessah du 7 au 14 Avril 2012 15 Nissan au 22 Nissan 5772

Kippour Samedi 8 Octobre 2011 10 Tichri 5772

Chavou’ot du 27 au 28 mai 2012 6 Sivan et 7 Sivan 5772

Soukot du Jeudi 13 au Vendredi 21 Octobre 2011 15 Tichri au 23 Tichri 5772

Période des 3 semaines : du Dimanche 8 au Dimanche 29 Juillet 2012

PERIODE DE L’OMER Rite Achkenaze : du Mardi 24 avril au Lundi 21 mai 2012 (à l’exception du jeudi 10 mai) Rite Sefarade : du Dimanche 15 avril au Mercredi 9 mai 2012


www.unionaloriental.fr

39


40

www.unionaloriental.fr


© Coeur d’Images www.unionaloriental.fr

41


42

www.unionaloriental.fr


www.unionaloriental.fr

43


44

www.unionaloriental.fr


www.unionaloriental.fr

45


Liste de mariage Comment se faire gâter ? De nombreuses personnes ne sachant pas ce qu’est une liste de mariage, n’en déposent pas. Pourtant, cela date du Moyen-Âge. Déjà à cette époque, les invités regroupés les dons sous forme d’écus permettant aux jeunes mariés de s’offrir un cadeau dont ils avaient l’utilité.

A

ujourd’hui, et bien que les mœurs ont évolués, il n’est pas pensable de faire un mariage sans offrir de cadeaux aux futurs mariés. Il est de coutume que les mariés ouvrent une liste de mariage et annoncent aux membres de leurs familles et leurs amis que vous en avez une. Ils pourront ainsi la consulter et vous offrir ce dont vous avez toujours rêvé.

Quelques chiffres De nos jours, près de 70 % du montant de la liste est consacré aux électroménagers. Cela démontre l’importance d’un tel poste pour la vie future de nos futurs mariés lorsque l’on s’installe. Pourtant près de 90 % des mariés vivent ensemble avant le mariage et possèdent déjà tout l’électroménager nécessaire. C’est pourquoi nous voyons une évolution dans les dépenses des fonds de la liste. Certains mariés déposent leurs listes de mariages dans différentes boutiques.

46

www.unionaloriental.fr

Tout est permis : du voyage au bout du monde aux équipements audio, que vous soyez installés ou non , votre mariage peut permettre de répondre à toutes vos envies.

Quand faut-il déposer sa liste ? Environ quatre mois avant la cérémonie et l’envoi de faire part. A la réception de ces derniers, vos invités ne manqueront pas de vous demander où vous avez déposé votre liste. Ne paniquez pas si vous n’êtes pas sûrs de votre choix : vous avez un an après la clôture de la liste pour modifier votre choix. Certains impriment une petite carte mentionnant le ou les magasins où votre liste à été déposée. Dans ce cas, elle sera envoyée avec les faire-part.

Où déposer sa liste de mariage ? Les grands magasins ne manquent pas. Et lorsque vous aurez fait le choix d’un, celui-ci vous fournira une liste type que


vous aménagerez selon vos goûts et vos besoins. Cela peut être utile si vous possédez des amis répartis sur la France. Certains magasins possèdent des succursales dans plusieurs grandes villes françaises. Vous pouvez également déposer votre liste dans les boutiques de prestige spécialiste dans arts de la table. Vous y trouverez des conseils de grande qualité ainsi qu’une variété de produits haut de gamme. Enfin, pour une liste un peu plus classique, vous avez comme autre possibilité la boutique de décoration au coin de la rue devant laquelle vous passez tous les jours et dont les articles vous font rêver. Rien ne vous empêche d’opter pour les trois solutions en même temps.

pement nécessaire à votre usage quotidien. Listez ce que vous possédez, faites le tri selon l’état et donnez ou déposez chez un brocanteur ou à des amis Vous êtes installés ensemble : oubliez la liste de mariage classique. Offrez-vous un tour du monde ou le dernier équipement audio-visuel ou pourquoi pas une décoration complète de votre intérieur. Pensez également à chiner des objets insolites chez des brocanteurs, des antiquaires ou des libraires. Alors n’hésitez plus ! Ouvrez une liste ! C’est l’assurance d’avoir des présents qui vous plairont .

Les astuces pour réussir sa liste La liste idéale n’existe pas ! Pourtant selon votre style, vos goûts et ce dont vous possédez votre liste est unique. Si vous habitez encore chez vos parents, vous aurez besoin de tout pour vous équiper. N’en oubliez pas pour autant le côté pratique dans votre liste. Un mot d’ordre, faites vous plaisir. Vous avez chacun votre appartement, vous possédez déjà l’un et l’autre l’équi-

www.unionaloriental.fr

47


48

www.unionaloriental.fr


www.unionaloriental.fr

49


50

www.unionaloriental.fr


Mikvé une histoire de bain... Ca y est ! Nous y voilà ! Nous y sommes ! Première étape : le Mikvé, le bain rituel utilisé pour l’ablution nécessaire aux rites de pureté dans le judaïsme.

À

la base, le Mikvé est un acte mensuel et régulier. C’est LA chose la plus merveilleuse que peut faire une femme en vue des lois de Niddah, pour son foyer et pour son couple. En effet, le Mikvé est effectué tous les mois après les menstruations. Un nombre de règles devra être observé (notamment les Bedikhot). Mais celles-ci vous seront expliquées en détail lors de vos cours. Ces cours doivent être suivis, par les mariés (hommes et femmes) en générale, deux mois avant le passage au Mikvé. Si vous ne savez pas qui peut vous dispenser ces cours, je vous conseille de contacter Madame GAFSOU du Consistoire de Paris au : 01.40.82.26.26, elle saura vous diriger vers la personne attitrée. Certains hommes ont également la pieuse habitude de se tremper dans le Mikvé. En effet, il est d’usage que les hommes se trempent aux Mikvé avant et après une relation intime avec leur femme. Cette habitude n’est toutefois pas exigée par les Halakhots. Il est préférable de se purifier le matin ou la veille de son mariage car lors du pas-

sage sous la Houppa, les mariés doivent être purs, comme lavés de tous leurs péchés.

Les étapes du Mikvé - Tout d’abord, rendez-vous (à l’heure s’il vous plaît, d’autres femmes attendent) au Mikvé. - Lorsque votre famille et votre belle-famille (les femmes) sont présentes, la jeune fille entre dans une grande salle similaire à une salle de bain. - Là, il lui sera expliqué ce qu’elle doit effectuer. À savoir : Se laver les cheveux et se les démêler. Aucun nœud ne doit rester sous peine de non validation du Mikvé. - Autre formalité (non négligeable) : les orteils doivent être propres et non vernis, les ongles coupés courts. - Une fois tout ceci fait : une petite sonnette est mise à votre disposition afin que l’on vérifie tous les points énumérés audessus. (la vérification se fait par la Balanite peut être effectuée par la responsable du Mikvé.) - Après son accord : elle vous demande d’avancer dans le bain sans toucher aucune paroi ! Pour que l’immersion soit

www.unionaloriental.fr

51


valide il est indispensable que toutes les parties du corps, les cheveux en particulier, ne flottent pas à la surface de l’eau. C’est pour cette raison que la Balanite vous plonge elle-même une fois (sans Berakha) afin que vous preniez le pli. - Après ce court entraînement, elle vous demande quelles sont les personnes que vous désirez voir assister à cet évènement. - Une fois le trempage et les berakhots effectués, vous pouvez sortir (Attention toutefois à ne pas avaler la tasse). La responsable vous tend une serviette afin que personne ne voie votre intimité, puis vous serrera la main en vous disant « casher », et vous pouvez vous sécher et vous rhabiller. Dans certaines familles, il est pour coutume de faire une Séoudat dans la petite salle d’attente. Le Mikvé est effectué, par la mariée entre une semaine à un jour avant l’évènement. Tout simplement car le jour du mariage et la période dépend du jour d’immersion. (Par exemple, si vous vous mariez un Dimanche, il serait judicieux d’effectuer l’immersion le Samedi soir après shabbat s’il sort tôt). Les modalités d’admission sont simples : tout d’abord, et bien entendu, il est convenu que la future épouse soit Juive, ensuite, elle doit justifier d’un certificat stipulant qu’elle a suivi des cours de pureté. Ne perdez pas ce certificat, il vous sera utile également pour l’entrée à la Synagogue.

52

www.unionaloriental.fr

Mikvé de Pontault-Combo

QUELQUES DÉFINITIONS Niddah : la femme mariée est considérée comme rituellement (et non moralement ou physiquement) impure pendant la période de ses règles et cela implique une séparation physique temporaire du couple durant la période de règles et 4-5 jours après l’arrêt des saignements. Bedikhot : ce sont les vérifications internes Niddah. La femme doit vérifier avec un mouchoir blanc qu’elle ne saigne plus. Si c’est le cas, elle est permise à son mari. Halakhoth : Ce sont les lois juives. Berakha : (lire Brakha) Bénédictions. Seoudat : repas qui se tient à l’occasion d’une mitzva.


www.unionaloriental.fr

53


54

www.unionaloriental.fr


www.unionaloriental.fr

55


56

www.unionaloriental.fr


Les nocesà noter ! 1 an : Coton 2 ans : Cuir 3 ans : Froment 4 ans : Cire 5 ans : Bois 6 ans : Chypre 7 ans : Laine 8 ans : Coquelicot 9 ans : Faience

30 ans : Perle 31 ans : Basane 32 ans : Cuivre 33 ans : Porphyre 34 ans : Ambre 35 ans : Rubis 36 ans : Mousseline 37 ans : Papier 38 ans : Mercure 39 ans : Crèpe

10 ans : Étain 11 ans : Corail 12 ans : Soie 13 ans : Muguet 14 ans : Plomb 15 ans : Cristal 16 ans : Saphir 17 ans : Rose 18 ans : Turquoise 19 ans : Crétonne

40 ans : Émeraude 41 ans : Fer 42 ans : Nacre 43 ans : Flanelle 44 ans : Topaze 45 ans : Vermeil 46 ans : Lavande 47 ans : Cachemire 48 ans : Améthyste 49 ans : Cèdre 50 ans : Or

20 ans : Porcelaine 21 ans : Opale 22 ans : Bronze 23 ans : Béryl 24 ans : Satin 25 ans : Argent 26 ans : Jade 27 ans : Acajou 28 ans : Nickel 29 ans : Velours

Après cinquante ans de mariage, les anniversaires se fêtent tous les cinq ans. 55 ans : Aigue marine 60 ans : Diamant 65 ans : Palissandre 70 ans : Platine 75 ans : Albatre 80 ans : Chène

www.unionaloriental.fr

57


Location de voiture C’est vous les stars ! À M-6, il est grand temps de penser à la location d’un véhicule. Et oui, déjà. Il n’est jamais trop tôt pour louer. En effet, les voitures de luxe, les voitures rares sont très recherchées, surtout en été.

S

i vous souhaitez louer un de ses véhicules, réservez-le le plus tôt possible. Il faut compter un an à l’avance pour un bus impérial, six mois pour une voiture de collection et deux mois seulement pour une limousine standard.

- Pour finir, la saison : vous ne choisirez pas le même véhicule en fonction de la saison. Pourquoi ne pas faire original ? En été, préférez aux véhicules habituels une calèche avec deux chevaux blancs et une petite ombrelle pour le soleil. Effet garanti !

Le choix de votre véhicule se fait en fonction de quatre critères :

Toutefois, peu importe le modèle choisi, vous devez vous assurer que vous avez compris toutes les modalités avant de signer le contrat de location. Lisez bien toutes les closes. Il vaut mieux passer pour un enquiquineur et dormir l’esprit tranquille.

- D’abord le style de votre mariage ou de votre thème : mariage champêtre, mariage romantique… - Ensuite le style de la tenue de la mariée : une robe longue avec pleins de froufrous entrera difficilement dans une coccinelle... - Enfin, le budget de votre mariage : toutes les voitures de luxe n’offrent pas les mêmes prestations et ont un tarif différent. En effet, une Bugatti sera plus onéreuse. Néanmoins, le tarif se situe entre 400 et 1 200 € selon le véhicule et la durée d’utilisation. Notez qu’il y a un coût par heures et par kilomètres supplémentaires au-delà du forfait initial.

58

www.unionaloriental.fr

Vérifiez qu’il est précisé : le modèle du véhicule, le lieu de rendez-vous, la durée du forfait et les kilométrages prévus, le prix des heures et kilométrages supplémentaires. Téléphonez toujours quelques jours avant pour vous assurer que tout est bien d’accord. Et reprécisez les informations.


Demandez le numéro de téléphone du chauffeur et laissez lui celui de votre futur mari, ou d’un de vos témoins, afin qu’il puisse vous prévenir s’il rencontre une difficulté (embouteillages…) Si vous voulez véhiculer vos invités entre le lieu de cérémonie et le lieu de réception, vous pouvez louer un mini van (entre 7 et 10 personnes) ou un autobus ( jusqu’à 50 personnes). C’est tellement plus convivial ! Pour les fins de soirée où tout le monde a beaucoup bu et doit rentrer chez soi, vous pouvez contacter le service Izydrive. Le principe est simple : l’invité prend place côté passager, et le chauffeur s’occupe d’accompagner jusque chez lui votre invité. Le chauffeur rentre chez lui grâce à un scooter géant, qu’il a placé dans la voiture de l’invité.

QUELQUES TARIFS Limousine : 500 € pour 5 heures Rolls-Royce blanche : 800 € pour 8 heures Daimler : 650 € pour 8 heures Calèche : 850 à 1200 € pour 8 heures Bus anglais à plateforme : 1600 € pour 6 heures

Mieux vaut prévenir que guérir !

www.unionaloriental.fr

59


60

www.unionaloriental.fr


www.unionaloriental.fr

61


62

www.unionaloriental.fr


Biensonchoisir traiteur La réception est le moment le plus important d’un évènement. Le choix du traiteur sera donc primordial, d’autant plus que c’est la prestation qui engendre le plus de frais dans votre budget. Nous allons vous dire ici comment bien choisir son traiteur pour un évènement réussi.

S

’il est vrai que la réussite d’un mariage repose sur différents prestataires, le choix du traiteur est essentiel. Sa qualité se doit d’être irréprochable. Ce poste est primordial : il est l’image de votre mariage. Soir c’est un succès, soit une déception ! Pour bien choisir son traiteur nous avons une publicité universelle : le bouche-à-oreille ! Je vous conseille de goûter et de tester : appelez différents traiteur et prenez rendez-vous avec chacun d’eux lors d’une soirée qu’ils organisent. C’est la partie la plus agréable mais aussi la plus com-

plexe. Restez vigilant ! Soyez prudent quant à l’accueil du traiteur lorsque vous venez goûter : celui-ci en dit beaucoup sur l’organisation de votre réception.

Mon conseil : dressez une liste et mettez-y des points ! Il est important que vos invités sortent de votre soirée en étant repus. C’est pourquoi, si vous choisissez une formule henné, je vous invite à observer la disposition des tables et la quantité des salades servies à table.

www.unionaloriental.fr

63


Si vous choisissez une formule « tout à table », soyez irréprochables sur la qualité et la température des plats servis ; veillez à ce que toutes les tables soient servies en même temps.

Mon conseil : Paleron accompagné d’un gratin dauphinois.

Attention la paleron est une viande très tendre, la cuisson doit être parfaite. Si vous choisissez une formule buffet, veillez à ce qu’il soit souvent réapprovisionné.

Mon conseil : Buffet foie gras, un régal ! D’autres part, s’il est vrai que les menus gastronomiques sont « in », attention à ne pas vous tromper. Hormis son coût, c’est ce qu’il y a dans l’assiette qui compte. Bien qu’il soit vrai que les menus dit « gastronomiques » soient pauvres en quantité, ils peuvent s’avérer riches en qualité ; et ainsi satisfaire vos invités, même les plus réfractaires.

Mon conseil : une aumônière de bar sur lit d’asperge, c’est une valeur sûre ! Si vous choisissez une formule « bio » attention, cela peut être un vrai succès ou une pure catastrophe.

Mon conseil : risotto aux deux saumons (bio bien entendu), originalité assuré . Si vous savez que quelques-uns de vos invités suivent un régime strict , pour raisons médicales ou religieuses , soyez un

64

www.unionaloriental.fr

hôte attentionné, prévoyez-leur un menu spécial . Ils n’en seront que plus touchés par cette si jolie attention. Mais attention , lors de la réservation de votre salle, demandez bien s’il est possible de choisir un traiteur extérieur (si le traiteur imposé ne vous convient pas ). Si votre salle est trop grande, demandez à votre traiteur de tricher avec les tables, ce qui rendra la salle visuellement moins grande . Vous demanderez également au propriétaire de la salle de réception d’agencer à votre convenance les tables pour combler le surplus d’espace. Il est primordial de bien se mettre d’accord avec le traiteur que vous choisirez pour votre réception sur différents points : • Formule henné tout sur table ou buffet : thème du buffet ( danois, israélien, fast food..) • Buffet : à l’intérieur ou à l’extérieur (quand cela est possible ) • Y aura-t-il un bar d’accueil ? Si oui, de quoi sera-t-il composé ? • Les plats servis et leurs accompagnements ( gratins ou haricots pour la viande) • Si vous avez beaucoup d’enfants, lors de votre soirée, le menu enfant (l’incontournable hamburger-frites) • Les boissons choisies à table • La pièce montée : composée de choux ou de macarons ( à définir selon le nombre d’invités) Enfin, pour juger un traiteur, observer les assiettes qui rentrent en cuisine . Si cellesci sont vides : c’est un bon signe, sinon , préférez un autre traiteur .


www.unionaloriental.fr

65


66

www.unionaloriental.fr


www.unionaloriental.fr

67


6 conseils

pour un mariage réussi

© Coeur d’Images

L’amour c’est beau. Oui , et ça s’entretient. Faire des conccessions, trouver un terrain d’entente, discuter, tels sont les attittudes à adopter pour un amour parfait, et sans nuages. Nous allons vous donner 6 conseils pour que l’amour rime avec toujours.

68

www.unionaloriental.fr


1

- Etre doux et câlin

Cela peut paraître banale, mais parfois, avec la fatigue, les années, il se peut que vous oubliiez l’autre, que vous ne lui consacriez plus autant de temps qu’auparavant. N’oubliez jamais de surprendre votre conjoint (un diner en tête à tête par exemple). Toutefois ses attentions doivent être ponctuels (1 fois par semaine) et alternées pour suggérer la passion et raviver cette flamme. Soyez attentifs aux besoins affectifs de votre conjoint.

2

3

- Le look

Ca y est c’est acquis ! Hé bah non ! Rien n’est jamais acquis ! Il est important dans votre couple de prendre soin de vous. A bas les pyjamas pilou, pour vous mesdames et de jogging devant la télé en savate, pour vous messieurs. Faire attention à son image c’est important pour vous et votre couple. La séduction existe aussi après le mariage.

- La tolérance

Dans un couple ce qui est primordial c’est la tolérance ! De nombreux couples se chamaillent pour des banalités. L’un veut jouer au football et l’autre désire faire les boutiques… Même si votre conjoint vous propose des activités que nous n’aimez (à priori) pas, laissez-vous tenter. Toujours avec le sourire ! Qui sait ? peut-être qu’à force d’efforts, vous apprécierez. Autre solution : se laisser respirer. Monsieur désire regarder un match de football, Madame un film à l’eau de rose, et y a qu’une seule télé ??? Organisezvous ! Quand Monsieur regarde la télévision, essayez un livre, des mots croisées, de la couture en retard, du tricot… Quand Madame regarde la télévision, Monsieur jouez sur internet, parlez avec vos amis via des messageries instantanées, lisez un livre…

4

- Accepter les défauts de l’autre

Vous vous en êtes rendu compte. Vivre avec lui/elle au quotidien ce n’est pas facile. Il est désordonné, elle est maladroite ? Effectivement, personne n’est parfait, et il faudra l’accepter. Outre le fait que celui-ci soit votre conjoint. Après tout, cela pourrait être pire ! Dites-vous que c’est ce qui fait la particularité de votre conjoint et que c’est ce qui fait son charme car après tout n’est-ce pas pour ses défauts que l’on aime l’autre ?

www.unionaloriental.fr

69


5

- Le partage des tâches

Quand nous parlons à Monsieur du partage des tâches nous entendons souvent : « oui oui » sans grande conviction. En réalité, course, lessive, ménage, cuisine, semblent des mots disparus du vocabulaire de votre conjoint. Discutez-en, établissez des plannings, bref rafraichissez-lui la mémoire. Mariage n’est pas synonyme de servitude !

70

www.unionaloriental.fr

6

- La confiance

Grand débat dans les couples. Il est trop jaloux, possessif même! Cela créé des discordes dans un couple et peut le mener à sa perte. Avant d’en arriver là, il y a quelques conseils de base. Votre conjoint vous fait confiance mais pas aux autres personnes (celles avec qui vous sortez). Faites-lui comprendre que vous l’aimez lui et personne d’autre et que vous avez aussi besoin de vous faire des sorties (en journée) entre amis. Si dans votre cercle d’ami, vous avez beaucoup de garçons, incluez votre mari dans vos sorties. Il se rendra compte du caractère « bon enfant » qui règne entre vous. Ne l’excluez surtout pas. Vous avez profité d’une sortie entre amis. Très bien. Quand vous rentrez chez vous, racontez à votre mari ce que vous avez fait, où vous êtes allés afin qu’il se sente impliqué dans votre vie avec vos amis. Enfin, faites de vos sorties entre amis des occasions ponctuelles. Réservez votre temps libre à votre mari pour des soirées en amoureux à la bougie…


www.unionaloriental.fr

71


72

www.unionaloriental.fr


www.unionaloriental.fr

73


Voyage de noce où partir en Lune de Miel ? Maroc, Egypte, Normandie ? Destinations proches ou lointaines ? Vous ne savez plus où donner de la tête ? Union à l’Oriental est là pour vous aider dans votre choix. Pour que votre lune de miel reste graver à jamais dans vos mémoires.

P

as besoin de partir à l’autre bout du monde pour pouvoir s’évader ! Ni même de passer 12 heures dans un avion, ou une voiture. Vivre un décalage horaire ? Pas besoin ! Malgré votre mariage, vous n’avez ni beaucoup de temps ni même d’argent pour votre lune de miel ? Pourtant vous retrouver à deux et vous fabriquez de nombreux souvenirs sont essentiels ! Il existe de nombreuses destinations proches, pleine de charmes et d’enrichissement culturels. Des endroits idéals pour vous retrouver tous les deux en amoureux.

Les destinations proches Venise : Ah Venise et la dolce Vita, ça fait rêver n’est-ce pas ? Il est possible de trouver une semaine pour un petit palais pouvant accueillir 2 à 4 personnes pour 1500 €. A éviter : Les mois de juillet et août, propice aux relents de la lagune et à divers insectes. Renseignements : Office national italien de tourisme 23, rue de la Paix – 75002 Paris Tel : 01 42 66 66 68 Andalousie : Les belles villes d’Andalousie à visiter absolument, sont nombreuses. Un circuit en voiture passant par Séville, Grenade, Cordoue pour finir au bord d’une plage, est à faire impérativement. A éviter : A ne pas faire en plein été. Vous éviterez ainsi des grosses chaleurs et une horde de touristes. Renseignements : Office du tourisme espagnol 43 rue Decamps – 75016 Paris Tel : 01 45 03 82 50 Irlande : Irlande sauvage et chaleureuse ses paysages verdoyants au rythme apathique d’un cheval de trait. Un vrai retour

74

www.unionaloriental.fr


aux sources ! A éviter : Pas de points négatifs. Renseignements : Office national du tourisme irlandais 33, rue Miromesnil – 75008 Paris Tel : 01 53 43 12 12 Madère : Le propre de l’île aux mille fleurs est d’avoir un climat idéal tout au long de l’année. A Madère, les paysages sont d’une beauté exceptionnelle, le patrimoine culturel est fascinant et les habitants sont d’une gentillesse légendaire. A éviter : Pas de points négatifs Renseignements : Office du tourisme Tel : 01 47 42 55 57 Egypte : Le pays des Pharaons vous a toujours fasciné ? Laissez-vous tenter par une croisière sur le Nil. Les meilleurs périodes se situent entre novembre et mars. A éviter : il y fait trop chaud le reste de l’année. Cela en devient quasi insupportable. Renseignements : Ambassade de la république arabe d’Egypte Bureau du tourisme 90, av. des Champs- Elysées – 75008 Paris Tel : 01 45 62 94 42 Tunisie : Attachante et abordable. Voici là les deux points positifs qui qualifient le mieux la Tunisie. Ses plages réputées du monde entier et envier de beaucoup sauront vous faire rêver : Hammamet, Monastir, Djerba… Alliant farniente, et loisirs nautiques, ar-

chéologies et balade dans le désert à dos de chameau ou en 4x4, la Tunisie tient ses promesses. A éviter : Pas de points négatifs Renseignements : Office national du tourisme tunisien 32, av. de l’Opéra – 75002 Paris Tel : 01 47 42 72 67 Maroc : De nombreuses villes sont à visiter. Le Maroc vous offre des paysages changeants. Ville impériale, perle du désert, plages splendides, phares aux belles couleurs, charme balnéaire ? Le choix est vaste. Vous trouverez tous ses paysages de Fès à Marrakech, de Casablanca à Tanger, en s’arrêtant à Agadir. Visiter chaque ville puis finir par un hôtel au bord de la mer afin de profiter des sports nautiques qu’offre Maroc ou de flâner sur les plages d’Agadir. Visiter à l’automne et au printemps A éviter : Les périodes estivales de fortes chaleurs. Renseignements : Office national du tourisme marocain 161, rue Saint-honoré – 75001 Paris Tel : 01 42 60 63 50 Istanbul : un séjour dans cette ville vous permettra de découvrir Istanbul la merveilleuse : ses souks, son histoire, ses plages et toutes ses richesses historiques. A éviter : Pas de points négatifs Renseignements : Ambassade de Turquie – Office du tourisme 102, av. des Champs-Elysées – 75008 Paris Tel : 01 45 62 78 68

www.unionaloriental.fr

75


Les destinations lointaines Israël : A 4h d’avion seulement, vous découvrirez un pays aux multitudes facettes. De la mer à la montagne, en passant par la verdure ou le désert, vous découvrirez des paysages plus beaux les uns que les autres. Si vous préférez la mer les grandes villes balnéaires, comme Ashdod ou Netanya, sont faites pour vous. Vous préférez faire la fête jusqu’au bout de la nuit ? Bienvenue à Tel Aviv. Si au contraire vous préférez les palmiers et le désert : Eilat vous ouvre les bras, ou bien si vous préférez le côté religieux et atypique rendezvous à Jérusalem. A éviter : Si vous ne supportez pas les grosses chaleurs, évitez d’aller à Eilat (ou dans les villes proche du Néguev) en été. Les chaleurs peuvent avoisinées les 40° à l’ombre ! Renseignements : Office national du tourisme israélien 22 rue des Capucines – 75002 Paris Tel : 01 42 61 01 97 Thaïlande : Quels trésors vous révèlent l’Asie ? Tout d’abord Chang Maï (à 700 km au nord de Bangkok) vous dévoile son côté culturelle. Mais la Thaïlande c’est aussi un séjour balnéaire avec une détente à Phuket. A éviter : Pas de points négatifs Renseignements : Office national du tourisme de Thaïlande 90, av. des Champs-Elysées - 75008 Paris Tel : 01 53 53 47 00 Polynésie Française : Qui n’a jamais rêvé de découvrir les îles ? De Tahiti, à BoraBora en passant par les îles Marquises, le choix d’une destination de rêve est large ! Alliant fleurs de tiaré, colliers de

76

www.unionaloriental.fr

coquillages et lagons bleus à l’horizon, la Polynésie française vous assure un dépaysement total et une destination de rêve ! Très apprécié par les visiteurs, vous pourrez nourrir les requins, chatouiller les raies, observer les baleines, et caresser les dauphins. Le temps s’arrête : profitez du paysage. La meilleure période pour découvrir le Polynésie est de mi-avril à mi-octobre. A éviter : De novembre à mars afin d’éviter les pluies tropicales. Renseignements : Tahiti Tourisme Europe 28, bld Saint-Germain – 75005 Paris Tel : 01 55 42 64 34 Les Maldives : L’archipel des Maldives est formé de 1200 îles coralliennes plus belles les une que les autres. Laissez-vous tenter par ses plages de sable fin et ses palmiers. A 11 heures de la capitale, dépaysement garantie. Les amoureux des fonds marins trouveront aux Maldives leur plus grand bonheur. Compte tenu du climat, vous pouvez explorer les Maldives toute l’année toutefois, il est vivement conseillé de partir de février à avril car se sont les mois les plus secs ou le soleil est au rendez-vous avec des températures allant de 26 °C à 32 ° C A éviter : De mai à janvier. Avec un climat tropical, Les Maldives vous réserve des surprises. Certaines pluies diluviennes. Rassurez-vous, elles ne durent jamais longtemps. Après la pluie le beau temps ! Renseignements : Office du tourisme des Maldives Tel : 01 56 69 75 33 Les Caraïbes : Ahh les Caraïbes, que de paysages de rêve ! Marre des eaux troubles ? Les Caraïbes vous offrent une eau turquoise. Par-dessous lequel vous


découvrirez une kyrielle de poissons tous plus improbables les uns que les autres. Les Caraïbes, une destination de rêve pour une lune de miel inoubliable. A éviter : Pas de points négatifs Renseignements : Star Voyages Antilles 42, rue de Berry – 75008 Paris Tel : 01 42 56 15 62

Renseignements : Office du tourisme 32, rue de Ponthieu – 75008 Paris Tel : 01 42 30 02 67 Avec toutes ses destinations, vous trouverez forcement votre bonheur .

L’île Maurice : Une île au milieu de l’Océan Indien, avec une température toujours plus agréable grâce aux alizés. GrandBaie, Baie aux Tortues, Trou aux Biches, sans oublier l’île Rodrigue aux connotations exotiques. Un paradis sur terre. A éviter : Pas de points négatifs Renseignements : Office du tourisme 124, boulevard Haussmann – 75008 Paris Tel : 01 44 69 34 50 Les Seychelles : Bienvenue dans un autre monde …Avec un archipel composé de 115 îles parsemées dans l’océan Indien. Votre voyage à la découverte des plus belles îles du monde peut commencer. Avec ces 115 îles, les Seychelles sont un hymne à l’amour et au romantisme ! Vous pourrez faire l’expérience d’escapades d’Île en Île et apprécier des forêts immaculées, des plages paradisiaques, ou encore des refuges secrets, qui vous permettront de vous plonger au cœur de la magie si caractéristique des Seychelles et de son mode de vie unique. Bénéficiant d’un climat chaud et tropical tout au long de l’année, les Îles Seychelles sont visitables quelques soient les saisons. Néanmoins les saisons idéales sont avril/ mail et octobre/novembre (selon l’activité que vous désirez exercer). A éviter : Les autres saisons.

www.unionaloriental.fr

77


78

www.unionaloriental.fr


lafayettemariage.com

www.unionaloriental.fr

79

JEAN-PAUL GOUDE POUR AUBERTSTORCH ROBE : CRÉATION DIAMANT BLANC COUTURE - 44 GL 552 116 329 RCS PARIS.


80

www.unionaloriental.fr


www.unionaloriental.fr

81


82

www.unionaloriental.fr


Vers un futur plein de promesses. Nouvelle Mercedes Classe B. Grâce à la technologie BlueEFFICIENCY, la Nouvelle Mercedes Classe B affiche des émissions de CO2 très faibles à partir de 114 g/km et vous transporte en toute sécurité grâce à son nouveau système COLLISION PREVENTION ASSIST de série. Avec un design innovant aux lignes racées, la Nouvelle Mercedes Classe B offre enfin ce qu’il manquait aux monospaces.

Bosquet 17

www.bosquet17.mercedes.fr

23-25, rue Cardinet - 75017 PARIS - 01 42 12 30 00 Consommation mixte de la Nouvelle Classe B 4,4 à 6,2 l/100 km. CO2 de 114 à 145 g/km.

www.unionaloriental.fr

85


Union à l'Orientale