Issuu on Google+

Mag N°105 / Oct. 13

Retrouver de la sérénité DAX

NARBONNE

Photo : Isabelle Louvier

Page 3

Nous savions pertinemment que cette saison serait difficile. Que nous passerions par des périodes de satisfactions mais aussi par des moments de doutes ou tout au moins d’inquiétudes. Qu’il nous faudrait du temps, un minimum de temps, pour trouver le bon régime, pour commencer à consolider certains secteurs du jeu que nos entraîneurs veulent installer. Une équipe de rugby, c’est un ensemble complexe dans son organisation. Beaucoup d’autres clubs sont passés par ce chemin constitué de montagnes russes avant de parvenir à un certain équilibre. Tout en sachant aussi et surtout que jamais rien n’est acquis. Ce match nul, concédé contre Bourgoin, c’est un peu l’histoire du verre à moitié vide ou à moitié plein, selon qu’on est plutôt pessimiste ou optimiste. Bien sûr, on peut toujours se dire que si nous avions mis tous

les ingrédients dès les premières minutes de cette rencontre, comme nous avons su le faire en fin de première période, le résultat aurait été différent. Néanmoins, en égalisant à quelques poignées de secondes de la sirène, nous avons malgré tout sauvé l’essentiel. Nous sommes toujours invaincus chez nous et nos joueurs ont montré qu’ils étaient prêts à s’investir avec énergie et détermination pour ne pas s’incliner sur leurs terres. Alors, avant d’accueillir Narbonne, retenons ces éléments pour accorder encore notre confiance à ce groupe toujours en construction qui a besoin d’être soutenu pour continuer à avancer.

Alain Pécastaing Président de l’USDax

Page 4

Confrontations. Pour retrouver trace d’affrontements entre les deux équipes, il faut remonter à la saison 2000-2001. Elles étaient dans la même poule : Narbonne-Dax 49-33 et Dax-Narbonne 921. L’année suivante, elles se retrouvaient simplement en play-down : DaxNarbonne 34-12 et Narbonne-Dax 4819. En 2009-2010, c’était la première fois qu’elles se rencontraient en Pro D2. Dax s’était incliné à deux reprises : sur sa pelouse (3-17) et à Narbonne (18-24). En 2010-2011, 2 victoires pour Dax : à Narbonne 18-12 et à Dax 60-17. En 2011-2012, encore 2 victoires pour Dax: à Narbonne 22-18 et à Dax 21-16. En 2012-2013 en revanche, Narbonne s’est imposé lors des deux rencontres 22-19 à Narbonne et 15-12 à Dax. Classement. Après six journées de championnat, voici le classement:

1, Lyon 23 points ; 2, La Rochelle 22 ; 3, Agen 20 ; 4, Colomiers 18; 5, Aurillac 18 ; 6, Pau 18 ; 7, Bourgoin-Jallieu 16 ; 8, Béziers 14 ; 9, Narbonne 13 ; 10, Tarbes 12 ; 11, Mont de Marsan 11 ; 12, Bourg-en-Bresse 10 ; 13, Auch 10 ; 14 Dax 10 ; 15, Carcassonne 7 ; 16, Albi 5. Résultats. Après six journées, Dax compte deux victoires (Colomiers 18-15 et Béziers 27-13), trois défaites à l’extérieur (Aurillac 12-33, La Rochelle 1023 et Bourg-en-Bresse 11-29) et un nul à domicile devant Bourgoin-Jallieu (2525). C’est la seule équipe à ne pas avoir encore obtenu de bonus. Stats. Sur le plan offensif, Dax occupe la 15ème place avec 103 points et 6 essais inscrits ; sur le plan défensif, c’est la 11ème place avec 138 points et 9 essais encaissés. Le meilleur réalisateur est toujours Matthieu Bourret (13 ème avec 42 points) et le meilleur marqueur est Joji Ragamate avec 2 essais. ❑

U.S. DAX RUGBY MAG : Edité par la SASP U. S. Dax Rugby Landes Siège Social, 3 boulevard Paul Lasaosa, 40100 Dax. Tél. 05 58 90 45 45 ; Fax 05 58 90 45 46. Directeur de la Publication : Jean-Louis Bérot Rédacteur en Chef : Bruno Cazalis Comité de Rédaction : Jean-Louis Bérot, JeanMarc Degos, Patrice Labeyrie, Hervé Lartigue, Bruno Cazalis Conception graphique : Christophe Lestage Rédaction, Composition, Mise en Page : Aquitaine Presse, 6 rue Chanzy, 40100 Dax

Tél. 05 58 74 10 11 ; Fax 05 58 56 07 05 e.mail : aquitaine.presse@wanadoo.fr Photogravure, Impression : Dax Barrouillet Imprimerie, 3 route de Boys, 40180 Narrosse Tél. 05 58 74 30 92 ; Fax 05 58 58 20 31 e.mail : guy.barrouillet@wanadoo.fr Dépôt légal N° 1377 - Octobre 2013 Crédit Photos. Aquitaine Presse

Photos : Philippe Salvat

Page 5

Matthieu

BOURRET

Contre Albi, le dernier match de la saison vous passez 10 pénalités. Contre Colomiers, vous en inscrivez 5. Le rôle du buteur est primordial ? Nous nous sommes appuyés sur notre point fort, c’est-à-dire la mêlée. Derrière, il faut être capable de concrétiser. C’est effectivement mon rôle et c’est tant mieux si je réussis à faire gagner mon équipe. Buteur depuis toujours ? Minimes et cadets, on se bagarrait presque pour buter. C’est ce qui m’a permis de monter en première à l’Usap. Après, à Castres, il y avait un Monsieur, Romain Teulet, qui excellait dans ce domaine alors j’étais moins présent. A Dax, ça passe. Mais j’adore ça. Pourtant, c’est une sacrée responsabilité. Bien sûr. Mais c’est avant tout le plaisir de travailler la précision, d’arriver à faire à peu près ce qu’on veut en envoyant ce ballon entre les poteaux. Je ne prends pas ça comme une charge de travail en plus. C’est vraiment du plaisir. Ça me permet aussi de décompresser un peu, d’oublier le reste en me concentrant uniquement sur le jeu au pied.

Né le : 26 avril 1985 Age : 28 ans Taille : 1m 80 Poids : 83 kg Poste : arrière Vous avez une préparation particulière ? Dans la semaine avant un match, il me faut au moins mes trois séances de tirs au but d’environ trois-quarts d’heure chacune. Si ça ne passe pas, je me dis que je n’ai pas assez travaillé. J’en ai besoin pour me sentir bien dans ma tête. Buteur mais aussi joueur. Oui. Je suis ailier et j’aime aussi marquer des essais. Je regrette d’ailleurs celui contre Béziers où je me suis fait retourner dans l’en-but. Je suis avant tout joueur de rugby. L’an dernier, je n’en ai marqué que trois. Cette saison, je vais essayer de battre mon record. La venue de Narbonne. L’an dernier, Narbonne avait gagné ici. Nous avons une petite revanche à prendre parce que cette défaite nous avait mis en difficulté. Dans ce bloc nous n’avons pas droit à l’erreur. ❑

Page 6

Victor Damian Arias

YassinBoutemane

RenaudBoyoud

RémyChies

PierreChoinard

ThibaudDrean

RémyHugues

TimothéeLafon

BorisBethery

ThomasLarrieu

QuentinLespiaucq-Brettes Emmanuel Maignien

MickaëlBert

CyrilCazeaux

JérémyDumont

JacquesNaude

ThomasVervoort

ClémentAdami

Bastien Adrillon

OlivierAugust

KevinBoukechiche

ArthurChollon

Page 7

AnthonyColetta

Germain Garcia

Jan-LouHary

NoaSoqueta

CharlieTernisien

ThibautLesparre

EtienneQuiniou

AnthonySalle-Cane

RomainLacoste

MaximeMathy

Jacques-LouisPotgieter

MariusDelport

GuillaumeDevade

FabriceTao

SimonTernisien

SamyBenLetaief

PierreGarcia

JojiBalevianiRagamate

MatthieuBourret

PierreJustes

YoannLaousse-Azpiazu

ClintonLukeJamesSills

Photo : Philippe Salvat Photo ClĂŠment GARBY

Photo : Isabelle Louvier

Page 10

NOM FICHTEN HAURIE HOURNKPATIN LIST PETIT ZANON ALGISI KOTO VULI AURIGNAC STRAUSS UVA ARNAUDIES BEAUX BORWIN HERJEAN JENKINS MALET MANCHIA DOMENECH ROUET VALENTINE LATORRE QUENTIN RUIZ GRAMMATICO HALANGAHU HEGARTY KAUFANA SMITH LIMA LUTUMAILAGI NAVAKADRIETA RATEZ ZUCCO FOLEY POITRENAUD

PRÉNOM Gregory Jérémy Wilfrid Richard Sébastien Benoît Joachim Sunia Bertrand Nic Gonçalo Gilles Benjamin Guillaume Etienne Jono Charles Romain Yohan Sébastien Joshua Adrien Etienne Christopher Fabien Daniel Brendan Karne Tyrone José Joeli Sakusa Vincent Cédric Shaun Thomas

ÂGE 23 26 22 32 35 28 27 23 34 34 29 23 30 27 22 27 23 22 20 28 30 23 23 29 28 29 24 25 30 21 29 28 21 22 34 25

TAILLE 1,83 1,77 1,91 1,86 1,87 1,80 1,90 1,78 1,94 1,94 2,01 1,90 1,86 1,86 1,93 1,86 1,90 1,96 1,70 1,72 1,77 1,82 1,80 1,71 1,81 1,78 1,80 1,81 1,78 1,86 1,84 1,75 1,75 1,78 1,86 1,86

POIDS 120 121 132 115 117 115 101 106 109 104 110 100 100 104 83 100 103 89 82 76 84 78 89 75 85 84 90 102 94 90 96 91 83 90 94 92

POSTE Pilier Pilier Pilier Pilier Pilier Pilier Talonneur Talonneur 2ème ligne 2ème ligne 2ème ligne 3ème ligne 3ème ligne 3ème ligne 3ème ligne 3ème ligne 3ème ligne 3ème ligne ½ mêlée ½ mêlée ½ mêlée Ouverture Ouverture Ouverture Centre Centre Centre Centre Centre Ailier Ailier Ailier Ailier Ailier Arrière Arrière

ENTRAÎNEURS : Sébastien BUADA et Justin HARRISON

Page 11

Sébastien

PETIT

L’an dernier, vous avez obtenu un de vos meilleurs classements. Effectivement, après un mauvais début de saison avec une défaite lors du premier match chez nous devant Pau, nous avons réussi à mieux finir grâce notamment à des victoires à Dax, Carcassonne ou encore Albi et une place de 9ème. Cette saison, vous êtes dans cette continuité ? Nous avons eu peu de changements à l’intersaison, ce qui veut dire que le groupe se connaît mieux. Nous avons surtout effectué une très grosse préparation physique, longue et dure, qui devrait nous aider à être plus constants. Les résultats pour l’instant sont conformes à vos attentes. Notre premier bloc était solide avec Aurillac, Lyon, Pau, Mont de Marsan et Agen et seulement deux matches à domicile, comme pour le deuxième. Contre Aurillac chez nous, nous devions gagner pour ne pas nous mettre le doute dans les têtes. C’était un demi-finaliste et nous devions être à la hauteur. A Lyon et surtout à Pau, nous ratons le bonus défensif sur la fin.

Né le : 15 juillet 1978 Age : 35 ans Taille : 1m 87 Poids : 117 kg Poste : pilier

Photo Bertrand RIVIERE

Et à Agen ? Nous prenons 50 points. Fin de bloc difficile, fatigue et en face une équipe dans un bon jour où tout passe. Vos objectifs. L’état d’esprit, l’ambiance, l’organisation de notre jeu nous permettent de penser que nous pouvons faire au moins aussi bien que l’an dernier. Notre souhait est d’être le plus régulier possible. Ce déplacement à Dax. Comme toutes les semaines, nous jouons pour faire un résultat. A Agen aussi. Nous avions gagné à Dax l’an passé. Mais c’était l’année dernière. Ce championnat est très dur. Le plus important, c’est d’abord nos rencontres à domicile. Ensuite, ce sera en fonction des opportunités. ❑

Page 12

Histoire. Narbonne frissonne encore à l’évocation des récents événements tragiques engendrés par la révolte des vignerons. C’est dans ce contexte qu’un match défi oppose les « rugbyphiles » narbonnais du «Sporting» aux militaires du 80ème Régiment d’Infanterie. La rivalité entre les deux équipes n’aura duré que quatre fois vingts minutes ; dans les jours qui suivent, la fusion des deux groupements est décidée à l’unanimité. Nous sommes en 1907, le Racing Club Narbonnais est né. Le 4 février 1912 à Lézignan, le Racing arbore les couleurs "orange et noir" (en remplacement du grenat et noir) et devient champion du Languedoc en battant l’AS Perpignan (3 à 0). Palmarès. Le Racing Club Narbonnais, c’est deux titres de champion de France en 1936 et 1979. C’est aussi dix victoires dans le challenge Yves Du Manoir (1ère en 1968 et dernière en 1991). Classement. Le Racing Club Narbonnais est descendu du Top 14 en 2007, en même temps que Agen. Voici son classement au terme de ses cinq saisons en Pro D2 : 13ème en 2008, 13ème en 2009, 8ème en 2010, 13ème en 2011, 14ème en 2012 et 9ème en 2013. Ambitions. Le Racing Club de Narbonne ne cachait pas ses ambitions en début de saison après avoir obtenu l’an dernier un de ses meilleurs classements.

La première est de viser pour la première fois une qualification pour les phases finales. C’est ce qui disait notamment le demi d’ouverture Christopher Ruiz. « Nous n’avons pas le plus gros effectif. Aurillac non plus l’an passé et ça n’a pas empêché cette formation d’y parvenir. Nous pouvons très certainement créer la surprise. Nous voulons être le plus haut possible dans le classement. » Ensuite, ce sera la qualité du jeu. L’an dernier, après neuf journées, Narbonne n’avait que trois victoires. L’important est d’entrer le plus vite possible dans ce championnat. Résultats. Après six journées, Narbonne compte trois victoires (Aurillac 34-23, Mont de Marsan 19-13 et Bourgen-Bresse 36-26) et trois défaites à l’extérieur (Lyon 6-25, Pau 15-25 et Agen 6-51). Il est 9ème avec 13 points et un seul bonus offensif (devant Bourg). Stats. Sur le plan offensif, Narbonne occupe la 10ème place avec 116 points et 11 essais inscrits ; le 1er est Lyon avec 189 points et 20 essais inscrits, devant Agen 19 et Aurillac 15. Sur le plan défensif, c’est la 14 ème place avec 163 points et 15 essais encaissés : juste devant on trouve Auch et Carcassonne avec 14 essais et derrière Albi avec 18. Pas de réalisateur dans les 15 premiers et le meilleur marqueur est Sakiusa Navakadretia avec 2 essais. ❑

JanLouHary

Page 13

CENTRE DE FORMATION

Germain

GARCIA

L’an dernier à Auch, à 19 ans, vous avez disputé votre premier match avec l’équipe première. Souvenirs ? Je n’ai pas pensé à grand chose. Je suis rentré pour les vingt dernières minutes. Je voulais donner le maximum, être comme un mort de faim. C’est ce que m’avaient demandé les entraîneurs. Pas d’appréhension particulière. J’étais tellement motivé. Pourtant au début de la saison dernière vous n’y pensiez pas encore ? J’ai fait toute la saison avec les espoirs. J’étais content. Puis Jérôme et Richard se sont un peu plus intéressés aux jeunes. Ils nous ont intégrés aux entraînements et nous ont donné notre chance. Et cette année, c’est le prolongement. Oui titulaire à Aurillac et remplaçant sur les autres matches. Je me sens mieux dans mon comportement. Je suis moins dans la découverte. Je sais bien que je ne suis pas arrivé, mais j’ai envie de disputer le plus de matches possibles dans cette équipe. Peu à peu les entraîneurs me demandent plus, être un peu plus dans l’offensive.

Né le : 10 juin 1993 Age : 20 ans Taille : 1m 92 Poids : 94 kg Poste : 3ème ligne Le handball, c’est oublié ? Non parce que c’est un sport que j’ai aimé. Je m’y intéresse toujours. Mais maintenant, je suis dans le rugby. Vos études ? J’ai arrêté le droit et je me suis réorienté en Tech de Co à Bayonne. Je pense plus à aller vers le commerce international. Quelle est votre progression ? J’ai besoin d’être plus présent sur le terrain, balle en main. Comme je ne suis pas trop manchot je devrais y arriver. C’est apporter aussi plus de soutien dans la ligne de trois-quarts. Je crois que j’ai davantage pris confiance en moi. Vos objectifs sportifs ? Répondre aux attentes des entraîneurs quand je joue avec les pros. Donner le meilleur avec les espoirs. ❑

«Colosse aux pieds d’argile» Entretien avec Sébastien Boueilh, président de l’association. Pourquoi cette association ? Elle est née de notre histoire qui commence dans les années 90 durant lesquelles Mathieu et moi-même avons été victimes d’un pédophile. Après 18 ans de silence, de haine et de honte, nous avons réussi à briser cette barrière. Au sortir de l’audience, j’ai compris que, pour réussir ma reconstruction, je devais mettre à profit ma malheureuse expérience pour aider et protéger les enfants. Moi-même rugbyman, le monde sportif, tous sports confondus, est un tremplin pour notre association.

Quels sont les objectifs ? Nous voulons prévenir et sensibiliser aux risques dans les milieux sportifs. Mais nous sommes également en mesure d’apporter une aide aux victimes. Depuis juin date de la création, une trentaine de personnes, dont deux dans les milieux sportifs, ont fait appel à nous. Quels sont vos moyens ? Parce que c’est encore un sujet tabou, nous avons créé un quizz à destination des jeunes pour attirer leur attention et les informer. Les écoles de rugby de Saint-Paul-lès-Dax et de Dax (notre photo) ont signé une convention. D’autres clubs sont intéressés. ❑

Page 15

Photo : Philippe Salvat


Dax Narbonne