Issuu on Google+

Mag N°104 / Oct. 13

Prêt pour la reprise

DAX

BOURGOIN

Page 3

Le premier bloc est terminé. L’analyse chiffrée est simple. Nous avons gagné nos deux matches à domicile et perdu les trois à l’extérieur sans jamais prendre le moindre point de bonus. C’est le minimum que nous pouvions obtenir. C’est d’autant plus dommage que, dans le même temps, nos adversaires directs en ont récupéré quelques-uns. Au final, ça peut aider à faire la différence. Après Béziers, et le remarquable match que nos joueurs avaient fourni, nous sommes tous sortis le sourire sur le visage. Nous étions satisfaits parce qu’ils nous avaient fait plaisir et de fort belle manière. Peut-être parfois légèrement atténué par le regret d’être passés à côté de ce quatrième essai pour un bonus offensif mérité. Mais la qualité était là et c’était l’essentiel. Malheureusement, huit jours plus tard les sentiments avaient

changé. Ces bases que nous croyions solides pour construire un groupe un peu plus ambitieux avaient été balayées du côté de Bourg-enBresse. Alors que nous pensions avoir franchi un cap, nous sommes vite retombés dans la réalité de ce championnat. Le jeu passe par un engagement et une agressivité. Celui qui en montre le plus possède les meilleurs atouts pour s’imposer. C’est une leçon que nous ne devons pas oublier. Nos deux prochaines rencontres, nous les disputerons sur notre terrain en recevant Bourgoin puis Narbonne. C’est là, devant leurs fidèles supporters, que nos joueurs doivent retrouver de la confiance et des forces, de la volonté et de l’envie.

Alain Pécastaing Président de l’USDax

Page 4

Oppositions. Dax et Bourgoin se sont retrouvés pour la première fois dans ce championnat de Pro D2 il y a deux saisons, avant que les Berjalliens ne descendent en Fédérale 1 : Dax 28-12 et Bourgoin 27-12. Leurs autres confrontations datent de la présence de Dax en Top 14 : en 2008, Dax 15-14 et Bourgoin 50-14 ; en 2009, Dax 32-10 et Bourgoin 43-6. Trois victoires partout. Classement. Après cinq journées de championnat, voici le classement : 1, Lyon 19 points ; 2, Agen 19 ; 3, La Rochelle 18 ; 4, Colomiers 14 ; 5, Aurillac 14 ; 6, Bourgoin-Jallieu 14 ; 7, Pau 14 ; 8, Béziers 13 ; 9, Tarbes 11 ; 10, Mont de Marsan 11 ; 11, Bourg-en-Bresse 10; 12, Dax 8; 13, Narbonne 8 ; 14, Carcassonne 6 ; 15, Auch 6 ; 16, Albi 5. Rencontres. Voici les

prochaines rencontres pour Dax dans ce second bloc : 12 octobre devant Bourgoin, 19 octobre devant Narbonne, 26 octobre à Pau, 2 novembre devant Albi et 9 novembre à Carcassonne. Résultats. Après cinq journées, Dax compte deux victoires (Colomiers 18-15 et Béziers 27-13) et trois défaites à l’extérieur (Aurillac 12-33, La Rochelle 1023 et Bourg-en-Bresse 11-29) Stats. Sur le plan offensif, Dax occupe la 13ème place avec 78 points et 5 essais inscrits (13ème place). Lyon est premier avec 16 essais inscrits et 155 points ; le dernier est Albi avec 2 essais et 71 points. Sur le plan défensif, Dax se retrouve à la 11ème place avec 113 points et 8 essais encaissés (7ème place). Le meilleur réalisateur est Matthieu Bourret (13 ème avec 42 points) ; le meilleur marqueur d’essais est Joji Ragamate qui a inscrit 2 essais en 2 rencontres.❑

U.S. DAX RUGBY MAG : Edité par la SASP U. S. Dax Rugby Landes Siège Social, 3 boulevard Paul Lasaosa, 40100 Dax. Tél. 05 58 90 45 45 ; Fax 05 58 90 45 46. Directeur de la Publication : Jean-Louis Bérot Rédacteur en Chef : Bruno Cazalis Comité de Rédaction : Jean-Louis Bérot, JeanMarc Degos, Patrice Labeyrie, Hervé Lartigue, Bruno Cazalis Conception graphique : Christophe Lestage Rédaction, Composition, Mise en Page : Aquitaine Presse, 6 rue Chanzy, 40100 Dax

Tél. 05 58 74 10 11 ; Fax 05 58 56 07 05 e.mail : aquitaine.presse@wanadoo.fr Photogravure, Impression : Dax Barrouillet Imprimerie, 3 route de Boys, 40180 Narrosse Tél. 05 58 74 30 92 ; Fax 05 58 58 20 31 e.mail : guy.barrouillet@wanadoo.fr Dépôt légal N° 1376 - Octobre 2013 Crédit Photos. Aquitaine Presse

Photos : Philippe Salvat

Page 5

Thomas

VERVOORT

Quel bilan pouvez-vous faire au terme de ce premier bloc ? Nous avons un peu de frustration sur les matches à l’extérieur. A la mi-temps, nous sommes bien, dans le match et dans le score. Nous lâchons ensuite dans la deuxième période. Pourtant, physiquement nous sommes bien. Je ne sais pas. Ce n’est pas non plus la jeunesse ou le manque d’expérience puisque, à domicile, nous n’avons pas ce comportement. Heureusement, nous restons maîtres sur notre pelouse avec contre Béziers la manière. D’ailleurs, nous ferons tout pour que Maurice Boyau, cette année, soit une forteresse imprenable. Le regret, il est sur le plan comptable de ne pas avoir pris des points à l’extérieur. Les démons de 2012 ont-ils totalement disparu ? Ils commencent à disparaître. Jérôme et Richard essaient de tout nous faire oublier. C’est encore dans les têtes, mais ça s’atténue avec le temps, le jeu que nous mettons en place, les résultats. Quelles sont les capacités de cette équipe ? Même si nous avons failli à Bourg, le

Né le : 01 avril 1987 Age : 26 ans Taille : 2m 03 Poids : 126 kg Poste : 2ème ligne pack reste notre point fort. Derrière, le jeu est plus fluide ; ils arrivent à mieux se trouver ce qui permet de prolonger les actions. Je pense que nous sommes mieux sur la cohésion entre avants et trois-quarts. Nous arrivons à mieux exploiter ces ballons que nous gagnons sur nos points forts. C’est le résultat du travail aux entraînements. Cette reprise ? Elle est importante pour nous puisque nous recevons deux fois. Nous avions besoin de récupérer. Ce sont deux adversaires directs. Nous savons que ce sera difficile, mais nous serons prêts. La venue de Bourgoin ? C’est une formation qui revient après une très belle saison en Fédérale 1. C’est dur devant, solide. C’est un groupe complet qui envoie du jeu avec de l’engagement et de l’agressivité. ❑

Page 6

Victor Damian Arias

YassinBoutemane

RenaudBoyoud

RémyChies

PierreChoinard

ThibaudDrean

RémyHugues

TimothéeLafon

BorisBethery

ThomasLarrieu

QuentinLespiaucq-Brettes Emmanuel Maignien

MickaëlBert

CyrilCazeaux

JérémyDumont

JacquesNaude

ThomasVervoort

ClémentAdami

Bastien Adrillon

OlivierAugust

KevinBoukechiche

ArthurChollon

Page 7

AnthonyColetta

Germain Garcia

Jan-LouHary

NoaSoqueta

CharlieTernisien

ThibautLesparre

EtienneQuiniou

AnthonySalle-Cane

RomainLacoste

MaximeMathy

Jacques-LouisPotgieter

MariusDelport

GuillaumeDevade

FabriceTao

SimonTernisien

SamyBenLetaief

PierreGarcia

JojiBalevianiRagamate

MatthieuBourret

PierreJustes

YoannLaousse-Azpiazu

ClintonLukeJamesSills

Photo : Philippe Salvat Photo ClĂŠment GARBY

LA DACQUOISE Ah ! grand Dieu qu’elle est belle ! La Dacquoise à l’oeil noir, Quand sa vive prunelle Etincelle le soir ; Lorsque son doux sourire Sur ses lèvres arrive Comme un léger zéphyr Né dans les prés fleuris (bis). Refrain Ondes fugitives de l’Adour, Vous qui passez plaintives sans retour Gardez sur vos rives mes amours Gardez mes amours, toujours, toujours ! ********** Son épaule est plus blanche Que la neige des cieux, Son corsage qui penche Ses contours gracieux, Ses cheveux longs en frange Qui tombent sur son col On croirait voir un ange Qui va prendre son vol (bis). Refrain ********** Il se peut que sa flamme Arrive jusqu’à vous. Mais je garde en mon âme Ce précieux nom si doux. Lorsqu’on aime, on préfère Isoler son bonheur, Il faut bien savoir taire Les secrets de son coeur (bis). Refrain

Page 10

NOM GARDETTE GICOLLET MURET PELO PIVOT RESSEGUIER SPACHUK JANAUDY KRIBACHE MONTAGNAT COTTE GABRIEL LOUCHARD SANTONI ADAMOU BARRIERE BRAILLE COTTE GUILLOT LEVAST RECORDIER SOUQUET DA SILVA GONDRAND BOUILLOT TRAUTMANN ARGOUD DENETRE MIGNOT PERRIN VIALLET BOUET EYMOND FUSIER KAMEA MOINOT TOMAMICHEL

PRÉNOM Cédric Pierre Victor Vincent Josselin Yann Cristian Julien Mohamed Frédéric Léandre Baptiste Albin Maxime Gambo Vincent Jérémy Théophile Jérémy Camille Mickaël Romain Fabio Jérémy Sébastien Thomas Walter Michel Xavier Fabien Marvin Rémy Raphaël Joris Randall Maël Eric

ÂGE 22 27 23 25 23 29 32 24 25 29 24 22 26 29 27 25 26 25 24 37 20 25 27 23 31 28 25 26 19 25 23 21 23 20 26 26 24

TAILLE 1,82 1,83 1,80 1,87 1,85 1,83 1,81 1,80 1,74 1,86 1,96 1,95 1,97 1,96 1,92 1,91 1,86 1,97 1,90 1,95 1,86 1,90 1,67 1,79 1,81 1,85 1,80 1,82 1,87 1,94 1,74 1,81 1,82 1,89 1,84 1,73 1,80

POIDS 105 112 103 130 105 113 114 105 102 102 113 108 113 117 108 106 106 100 98 110 97 113 82 78 78 85 93 91 87 96 76 80 85 90 94 79 90

POSTE Pilier Pilier Pilier Pilier Pilier Pilier Pilier Talonneur Talonneur Talonneur 2ème ligne 2ème ligne 2ème ligne 2ème ligne 3ème ligne 3ème ligne 3ème ligne 3ème ligne 3ème ligne 3ème ligne 3ème ligne 3ème ligne ½ mêlée ½ mêlée Ouverture Ouverture Centre Centre Centre Centre Centre Ailier Ailier Ailier Ailier Arrière Arrière

ENTRAÎNEURS : Pascal PEYRON et Alexandre PÉCLIER

Page 11

Pascal

PEYRON

Comment avez-vous vécu ce retour Né le : 07 octobre 1970 en Pro D2 ? Age : 43 ans Lorsqu’il y a deux ans, la SASP a déposé Poste : entraîneur le bilan, 18 joueurs majeurs ont quitté le club. Nous avons reconstruit ce club avec Photo Bertrand RIVIERE des jeunes, pour la quasi-totalité issus du centre de formation, encadrés par deux anciens qui ont joué un rôle primordial, Alexandre Péclier et Camille tous les garçons qui avaient participé à Levast. C’était un véritable challenge cette remontée. L’an dernier, notre d’essayer de remonter en suivant. Peu équipe était plutôt joueuse. Il était néd’équipes y sont parvenues. C’est plus cessaire que nous nous renforcions dans qu’une performance ; c’est un exploit. le domaine du combat, de l’agressivité. Nous l’avons réussi avec ce coup de pouce Ces nouveaux éléments doivent être indispensable de la chance. Nous avons une valeur ajoutée dans ce secteur. été la chercher cette place en Pro D2. Avec quelles intentions venez-vous Dans quel état d’esprit avez-vous à Dax ? abordé ce championnat ? Pour l’instant, notre souci premier est Nous savons très bien que nous somde gagner nos matches à la maison. Ce mes toujours en phases de reconstrucdeuxième bloc face à des équipes du tion. Pour cette raison, notre première haut du tableau comme La Rochelle, motivation, c’est de parvenir à assurer Mont de Marsan, Pau ou Lyon va nous notre maintien dans ce championnat le permettre de savoir où nous en somplus rapidement possible. Cette compémes vraiment, de nous évaluer par raptition est difficile et nous ne pourrons port à de grosses formations. A l’extéexister que dans le combat physique. rieur, nous devons mieux maîtriser notre jeu et nos fondamentaux. Notre obDes changements ? jectif sera de faire un bon match. Pour Notre volonté était d’abord de conserver le reste, nous verrons le jour J. ❑

Page 12

Histoire. Voici quelques dates majeures de la vie du CSBJ. 1906. Déclaration Officielle du « Club Sportif Bergusien ». 1981. Finaliste du Championnat de France 1ère Division Groupe B contre Aire sur l’ Adour. Retour en Groupe A. 1997. Vainqueur de la Conférence Européenne. Finaliste du Challenge du Manoir. Finaliste du Championnat de France contre Toulouse (12-6). 1999. Finaliste du Bouclier Européen contre l’ASM. 2004. Demi-finaliste du Championnat de France (défaite 21-31 contre le Stade Français à Gerland). Avec 296 points, Alexandre Péclier termine meilleur réalisateur du championnat.. 2009. Finaliste du Challenge Européen contre Northampton (3-15). Onzième du Top 14. Le club est sauvé de la relégation administrative. 2010. Le 17 avril, Bourgoin acquiert son maintien dans l’élite du rugby français en s’imposant face à Toulouse (15-13) au stade Gerland (Lyon) devant plus de 30 000 spectateurs. 2012. Une page se tourne. Le 7 mai, après 27 années en Première Division, Bourgoin dispute son dernier match en Top 14 face à Biarritz (18-22) et quitte l’élite. 2013. Retour en Pro D2 après une année en Fédérale 1 dont il est vice-champion, battu en finale par Bourg. Retour aux sources. Bourgoin-Jallieu

a changé de catégories ; une véritable petite révolution. En deux ans, le budget du club a été quasiment divisé par deux : 6,5 millions d’euros pour la descente en Pro D2 ; un prévisionnel de 3,5 pour le retour en Pro D2. Désormais, le club se tourne à nouveau vers ses racines, vers ce territoire du Nord-Isère, dans un secteur où la concurrence est pourtant de taille avec la proximité de Grenoble, Oyonnax, Lyon et Bourg-enBresse. La politique de bassin, qu’avait lancé il y a une vingtaine d’années Michel Couturas et qui avait donné d’excellents résultats, est reprise. Objectif : l’équipe du futur devra être composée essentiellement de joueurs issus de la formation du club. Déjà un bon début puisque, dès cette année, quatorze éléments qui vont évoluer dans l’équipe fanion ont été été formés à Bourgoin. Résultats. Après cinq journées, Bourgoin-Jallieu occupe la 6ème place (14 points dont 2 bonus) avec 3 victoires (Bourg-en-Bresse 18-13, Aurillac 38-17 et Tarbes 22-9) et 2 défaites (à Colomiers 12-18 et à Agen 12-39). Stats. Sur le plan offensif, le club occupe la 10ème place avec 102 points (9ème pour les essais avec 7 inscrits). Sur le plan défensif, il est 5ème avec 96 points (7 ème avec 8 essais encaissés). Le meilleur réalisateur est Sébastien Bouillot (14ème avec 32 points). ❑

JanLouHary

Page 13

CENTRE DE FORMATION

Cyril

CAZEAUX

A 18 ans, vous intégrez le centre de formation et vous effectuez la préparation physique avec les pros. Votre sentiment ? Ça me change vraiment. La préparation a été dure. J’étais prévenu, mais quand même. Je suis à un autre niveau. Pourtant, la saison dernière j’étais au pôle espoirs de Bayonne et j’avais le sentiment de vivre autre chose. Cette année c’est encore différent. Au contact des pros, je sens une différence avec un rythme de travail beaucoup plus soutenu, plus riche, plus complet. Vos débuts dans le rugby ? Je suis de Saint-Paul-lès-Dax. J’ai découvert le rugby par mon père qui a été joueur avant d’être aujourd’hui co-président. J’ai toujours baigné dedans. Je ne pouvais pas ne pas y rester. Je suis ensuite venu à Dax où c’est ma troisième saison. Un de mes objectifs était d’entrer au centre de formation de Dax. J’ai envie d’essayer de jouer au plus haut niveau. Le centre est une étape supplémentaire. Où en êtes-vous de vos études ? Je suis en BTS construction bois au ly-

Né le : 10 fév. 1995 Age : 18 ans Taille : 1m 97 Poids : 105 kg Poste : 2ème ligne cée Haroun Tazzief de Saint-Paul. C’est pour travailler plus tard dans des bureaux d’études. J’avais fait un bac pro charpente. C’est dans une suite logique dans un domaine qui me plaît. Associer études et sports de haut niveau n’est-ce pas un peu dur ? Le plus difficile est surtout de trouver le rythme. Il faut s’adapter et s’organiser. Les lundis, jeudis et vendredis je suis au lycée ; les mardis et mercredis aux entraînements. Je prépare ce BTS en trois ans. Quels sont vos objectifs ? D’abord, c’est de progresser surtout dans le jeu aérien, dans l’agressivité et dans les autres secteurs de mon poste. Ensuite, je vais essayer de jouer le plus souvent avec les Espoirs et peut-être entrer dans le groupe des pros. ❑

Page 14

Entretien avec Hélène Abraham, Directrice Générale Adjointe en charge du Commercial. Vous appartenez au groupe Air France. Depuis quand existez-vous et comment votre réseau est-il constitué ? La compagnie HOP! exploite ses vols depuis le 31 mars 2013. Avec 530 vols quotidiens et une flotte moderne de 98 avions de 48 à 100 sièges, HOP! dessert 104 destinations en propre et 32 destinations pour le compte d’Air France. La compagnie nouvellement créée constitue ainsi l’une des premières compagnies régionales européennes. HOP! a pour ambition de devenir la compagnie de référence pour les trajets inter-régions en France et en Europe, et d’être un acteur engagé du développement économique et touristique des régions desservies. Quelles sont vos particularités et quelles destinations proposez-vous ? HOP! propose à ses clients une offre plus claire, plus cohérente et entièrement revisitée pour répondre à leurs besoins de mobilité et d’autonomie. HOP! propose 35 villes en France et 15 villes en Europe. Lyon constitue la base principale de la compagnie et dessert 30 destinations. Au départ de Pau, la compagnie dessert Lyon avec 3 vols quotidiens du lundi au vendredi et 2 allers-retours le samedi et le dimanche. HOP! exploite également la ligne Pau-Bastia en vol hebdomadaire durant la saison esti-

vale. Au départ de Biarritz, la compagnie dessert Lyon avec 3 vols quotidiens du lundi au vendredi et 2 allers-retours le samedi et le dimanche, Nice et Genève avec 1 aller-retour le samedi pour chacune de ces escales. Pourquoi un partenariat dans le monde sportif et plus particulièrement le rugby ? HOP! est partenaire avec l’U.S. Dax ainsi qu’avec de nombreux clubs de rugby du Top 14 et de Pro D2 tels que le Castres Olympique, Racing Metro 92, USAP, Stade Aurillacois, FC AuchGers, SC Albigeois, LOU Rugby Lyon et CAB Brive. En s’impliquant dans le rugby, HOP! porte les valeurs qu’elle partage au quotidien : l’audace, l’agilité, l’engagement et le respect. Grâce à ses partenariats, HOP! reste au plus proche des régions françaises et des destinations qu’elle dessert. Vos attentes sur le plan sportif auprès de l’U.S.D. ? Nous sommes heureux d’être partenaire de l’U.S. Dax pour la soutenir durant cette saison 2013-2014. Nous serons ravis de partager avec le club les événements qui ponctueront cette nouvelle année. Nous leur souhaitons bien évidemment une belle saison et espérons les transporter vers la victoire ! ❑

Page 15


Dax bourgoin