Issuu on Google+

Mag N°112 / Fév.14

Une confirmation

DAX

➜ BOURG-EN-BRESSE

Photo : Isabelle Louvier


Page 3

Un apprentissage, quel qu’il soit, ne se vit jamais uniquement et toujours dans la douceur. Apprendre, c’est nécessairement passer par des paliers et les franchir : certains sont motivants, réconfortants parce qu’ils confirment de réels progrès pour mieux préparer l’avenir et entrevoir des jours prochains plus agréables ; d’autres en revanche sont plus délicats à plus forte raison quand on éprouve ce fort sentiment d’être passés à côté de quelque chose de bien. Ce déplacement à Béziers fera partie de la deuxième catégorie. Au-delà des points perdus, élément malgré tout non négligeable, c’est surtout le regret de ne pas avoir pu saisir cette victoire à l’extérieur après avoir su utiliser tous les ingrédients pour l’obtenir, après l’avoir tutoyée, après l’avoir vue à portée des mains. Certes, nous nous en rapprochons petit à petit ; il

manque encore tout simplement un peu de cette maîtrise, de cette sérénité. C’est dommage parce que, pour le moral, elle aurait fait beaucoup de bien. Surtout qu’elle serait venue après deux très sérieux comportements sur la pelouse de Maurice Boyau face à Aurillac puis La Rochelle. Alors bien sûr, beaucoup peuvent être déçus, les joueurs en premier et leur encadrement. Mais au fond, le plus important n’est-il pas aussi de constater que nous sommes sur la bonne voie. C’est un encouragement à continuer ainsi. Pour l’instant, place à la venue de Bourg-en-Bresse, une formation coriace et volontaire. Encore une étape indispensable.

Alain Pécastaing Président de l’USDax


Page 4

Le point sur les bonus. Nul ne doute de l’importance des points bonus. Et pourtant, sans ces points le classement ne serait guère différent. Voici ce qu’il serait avec entre parenthèses le classement actuel avec les points bonus offensifs et défensifs. 1, Lyon 60 points (1er 9, 7+2) ; 2, La Rochelle 54 (3ème, 5, 3+2) ; 3, Agen 52 (2ème, 10, 4+6) ; 4, Pau 50 (4ème,7 3+4); 5, Narbonne 46 (5ème 6, 3+3) ; 6, Colomiers 46 (7ème, 6, 1+5); 7, Tarbes 42 (6ème, 8, 4+4); 8, Bourgoin 36 (8ème, 8, 3+5); 9, Aurillac 36 (9ème, 6, 3+3) ; 10, Dax 36 (10ème, 4, 0+4) ; 11, Béziers 30 (11ème, 9, 1+8) ; 12, Mont de Marsan 30 (12ème, 7, 1+6) ; 13, Albi 26 (13ème, 4, 0+4); 14, Auch 24 (15ème, 3, 1+2) ; 15, Bourg 22 (14ème, 8, 0+8) ; 16, Carcassonne 20 (16ème, 6, 0+6). Classement. Après dixneuf journées de championnat, voici le classe-

ment : 1, Lyon 69 points ; 2, Agen 62 ; 3, La Rochelle 59 ; 4, Pau 57 ; 5, Narbonne 52; 6, Tarbes 50 ; 7, Colomiers 50 ; 8, Bourgoin-Jallieu 44 ; 9, Aurillac 42 ; 10, Dax 40 ; 11, Béziers 39 ; 12, Mont-deMarsan 37 ; 13, Albi 30 ; 14, Bourg-enBresse 30 ; 15, Auch 27 ; 16, Carcassonne 26. Résultats. Après dix-huit journées, Dax compte huit victoires (Colomiers 18-15, Béziers 27-13, Albi 22-8, Tarbes 26-15, Agen 23-18, Mont de Marsan 18-15, Aurillac 30-16 et La Rochelle 12-9), neuf défaites à l’extérieur (Aurillac 12-33, La Rochelle 10-23, Bourg-en-Bresse 11-29, Pau 15-21, Carcassonne 16-18, Lyon 318, Colomiers 3-20 et Béziers 10-12), 1 à domicile (Narbonne 18-20) et 1 nul à domicile devant Bourgoin-Jallieu (2525). Il est 15ème sur le plan offensif (320 points et 20 essais inscrits) ; il est 8ème sur le plan défensif (357 points et 26 essais encaissés). ❑

U.S. DAX RUGBY MAG : Edité par la SASP U. S. Dax Rugby Landes Siège Social, 3 boulevard Paul Lasaosa, 40100 Dax. Tél. 05 58 90 45 45 ; Fax 05 58 90 45 46. Directeur de la Publication : Jean-Louis Bérot Rédacteur en Chef : Bruno Cazalis Comité de Rédaction : Jean-Louis Bérot, JeanMarc Degos, Patrice Labeyrie, Hervé Lartigue, Bruno Cazalis Conception graphique : Christophe Lestage Rédaction, Composition, Mise en Page : Aquitaine Presse, 6 rue Chanzy, 40100 Dax

Tél. 05 58 74 10 11 ; Fax 05 58 56 07 05 e.mail : aquitaine.presse@wanadoo.fr Photogravure, Impression : Dax Barrouillet Imprimerie, 3 route de Boys, 40180 Narrosse Tél. 05 58 74 30 92 ; Fax 05 58 58 20 31 e.mail : guy.barrouillet@wanadoo.fr Dépôt légal N° 1390 - Février 2014 Crédit Photos. Aquitaine Presse

Photos : Philippe Salvat


Page 5

Jérémy

DUMONT

D’où êtes-vous originaire ? Je suis natif de Saint André de Cubzac où j’ai commencé le rugby vers l’âge de dix ans. Je suis parti deux ans en juniors Crabos à Périgueux et ensuite à Bègles, centre de formation et espoirs. J’ai toujours évolué au même poste. Puis un passage à Marmande. Les dirigeants n’avaient pas souhaité me conserver dans l’effectif béglais. Je connaissais un des responsables de Marmande et je suis parti en Fédérale 1. Bien sûr, j’ai été déçu de ne pas avoir l’opportunité de découvrir le rugby pro, l’objectif de tout jeune. Mais j’y ai retrouvé d’autres Béglais et un jeu qui me convenait avec un rugby de combat. Comment êtes-vous arrivé à Dax ? Pendant ces quatre années à Marmande, je ne pensais plus du tout au Pro D2. Richard cherchait un deuxième ligne de mon profil. J’ai été conseillé de tenter cette aventure par Benjamin Bagatte l’entraîneur avec lequel nous avions été champions de France espoirs à Bègles. Quel style de deuxième ligne ? Je suis un deuxième ligne un peu à l’an-

Né le : 25 juillet 1986 Age : 27 ans Taille : 1m 97 Poids : 125 kg Poste : 2ème ligne

Photo : Clément Garby

cienne, dans l’ombre. Je suis là pour faire le boulot, plaquer, pousser, la mêlée. Que sent-on dans cette mêlée ? Ce sont de très fortes sensations quand on avance, quand on sent l’adversaire plié, qu’on lui fait mal physiquement et dans la tête. Il faut qu’il y ait une grosse envie commune et puis derrière c’est beaucoup de travail pour que cette mêlée ne forme plus qu’un seul bloc. C’est une confiance en nous et entre nous. Ce match contre Bourg ? A l’aller, nous étions au début de notre reconstruction et nous étions passés à côté. Cette équipe est solide devant, dans le combat. Maintenant à nous à continuer sur notre lancée. Nous devons d’abord leur montrer que nous avons changé, que nous avons progressé. Ils nous avaient fait mal dans nos têtes et nous n’avons pas oublié. ❑


Page 6

Victor Damian Arias

YassinBoutemane

RenaudBoyoud

RémyChies

PierreChoinard

ThibaudDrean

RémyHugues

TimothéeLafon

BorisBethery

ThomasLarrieu

QuentinLespiaucq-Brettes Emmanuel Maignien

MickaëlBert

CyrilCazeaux

JérémyDumont

JacquesNaude

ThomasVervoort

ClémentAdami

Bastien Adrillon

OlivierAugust

KevinBoukechiche

ArthurChollon


Page 7

AnthonyColetta

Germain Garcia

Jan-LouHary

NoaSoqueta

CharlieTernisien

ThibautLesparre

EtienneQuiniou

AnthonySalle-Cane

RomainLacoste

MaximeMathy

Jacques-LouisPotgieter

MariusDelport

GuillaumeDevade

FabriceTao

SimonTernisien

SamyBenLetaief

PierreGarcia

JojiBalevianiRagamate

MatthieuBourret

PierreJustes

YoannLaousse-Azpiazu

ClintonLukeJamesSills


Photo : Philippe Salvat Photo ClĂŠment GARBY


Photo : Isabelle Louvier


Page 10

NOM DRANCOURT GIACOLETTO HARMSE HUTCHINSON JOURDAIN POULAIN TOKOTUU DELIEGE GIRARD ULUGIA BROCHIER COSTE GARNIER GIRAUD KALOU BORNUAT BUATIER GRANGE TAWAKE VAILLOUD WITT BOUDOT DUCROZET MAIQUEZ EADIE LANCELLE CASSIN FRENET GAUTHIER PERRET NAVA DE OLANO CAILLEAUD CHEMINAL HONA PORRET STOTT AIUTA PAGES

PRÉNOM Quentin Vincent Willem Joe Damien Christopher Papilonio Arnaud Vincent John Régis Alin Grégory Jonathan Sokolaïa Simon Adrien Josselin Jone Fabien Quentin Kevin Alexandre Grégory Clint Bruno Jean-Emmanuel Anthony Antoine Arnaud Jaime Emile Luc Jason Ludovic Orlando Lotu Simon

ÂGE 24 28 29 28 23 26 24 26 33 27 25 26 32 25 29 27 23 23 31 25 23 21 25 28 30 27 33 30 22 27 30 25 26 27 24 26 27 26

TAILLE 1,79 1,77 1,78 1,80 1,83 1,82 1,88 1,75 1,73 1,80 1,96 2,00 1,92 1,92 1,99 1,85 1,96 1,94 1,86 1,87 1,92 1,73 1,70 1,73 1,85 1,73 1,76 1,83 1,79 1,81 1,90 1,83 1,78 1,88 1,83 1,86 1,74 1,82

POIDS 109 107 120 120 125 112 130 95 97 117 128 120 103 110 111 96 112 105 117 107 98 77 76 78 100 84 82 96 87 93 110 93 83 100 93 90 90 84

POSTE Pilier Pilier Pilier Pilier Pilier Pilier Pilier Talonneur Talonneur Talonneur 2ème ligne 2ème ligne 2ème ligne 2ème ligne 2ème ligne 3ème ligne 3ème ligne 3ème ligne 3ème ligne 3ème ligne 3ème ligne ½ mêlée ½ mêlée ½ mêlée Ouverture Ouverture Centre Centre Centre Centre Centre Ailier Ailier Ailier Ailier Ailier Arrière Arrière

ENTRAÎNEURS : Yoann BOULANGER et Franc MARECHAL


Page 11

Grégory

MAIQUEZ

Comment avez-vous vécu cette première partie de championnat ? Comme un véritable apprentissage. Nous avons découvert toute la différence entre la Fédérale 1 et le Pro D2. Il y a plus de vitesse, plus de rythme, un engagement plus dur, plus de temps de jeu. Tout cela a provoqué des approximations dans notre jeu. Quand, en Fédérale, nous en commettions, nous savions que nous pouvions revenir . En pro D2, c’est bien différent et là nous nous trouvons en difficulté. Une erreur défensive et c’est un essai. C’est la force de l’adversaire de savoir rapidement exploiter ces erreurs. Au niveau des résultats ? Tout naturellement, notre objectif était d’abord et avant tout le maintien. Nous avons quelques regrets sur des matches à domicile contre Pau, Lyon ou Albi où nous ne sommes pas loin. Ce sont des points que nous avons laissés en route et qui nous pénalisent aujourd’hui parce qu’ils nous manquent au classement. Avec huit bonus défensifs, vous êtes la formation qui en a le plus ? Nous en prenons quatre chez nous, mais aussi quatre à l’extérieur. C’est bien la

Né le : 07 sept. 1985 Age : 28 ans Taille : 1m 73 Poids : 78 kg Poste : demi de mêlée

Photo Bertrand RIVIERE

preuve que nous ne lâchons jamais un match quel que soit l’adversaire. C’est cette volonté et ces comportements qui nous permettent d’être toujours présents dans la course au maintien. Vos objectifs maintenant ? Nous disputons un mini-championnat pour le maintien et nous recevrons Auch et Carcassonne. Nous allons davantage nous concentrer sur chacun de nos matches à domicile. Ce déplacement à Dax ? Dax n’est plus la même équipe que celle de l’aller. Elle est dans une nouvelle dynamique comme le montrent ses résultats face à des gros comme Aurillac, Agen, La Rochelle. Ce match sera engagé et compliqué et nous nous attendons à être très bien reçus. ❑


Page 12

Historique. La création du club date de 1902. Au départ l’USB s’ouvre à tous les sports, le cyclisme, l’athlétisme, la gymnastique. Le rugby ne fait son apparition qu’en 1905. C’est en 1947 que le club accède pour la première fois à la première division ; l’école de rugby voit le jour en 1953. Il est relégué en 1955 en deuxième division avant de revenir dans l’élite en 1958 avec un titre de champion de France. Descente en 1961 puis remontée en 1964, puis nouvelle descente et nouvelle remontée en 1966 avec un autre titre de champion. Pendant dixhuit ans, il se maintiendra à ce niveau, se qualifiant régulièrement pour les seizièmes de finale. Il redescendra en 1982. Les années 2000 seront plus fastes avec quatre échecs consécutifs pour le match de la montée mais la récompense arrive avec la victoire sur Aix-enProvence en 2008 qui permet d’intégrer la Pro D2. Une seule saison, des problèmes financiers, une restructuration, quatre années de purgatoire et le 25 mai 2013 retrouve la Pro D2 avec une victoire en finale devant Bourgoin-Jallieu. Renfort. Pour son retour en Pro D2, le club bressan a augmenté son budget, passant de 2,5 millions d’euros à 4,7 avec une quarantaine de joueurs désormais sous contrat. Pas de folies dans le recrutement puisque la ligne de conduite a été respectée, à savoir des éléments qui devaient en premier lieu ad-

hérer à l’esprit. Bien sûr la détermination a toujours été toujours de rigueur, même si tous étaient parfaitement conscients du challenge. « Partout, c’est du lourd, disait un des entraîneurs, Yoann Boulanger. Ça ne sera pas facile d’en laisser deux derrière. » Résultats. Après dix-huit journées, Bourg-en-Bresse, c’est cinq victoires: quatre à domicile (Tarbes 23-16, Dax 29-11, Bourgoin 20-13 et Aurillac 3512) et une à l’extérieur (Carcassonne 1917). C’est treize défaites : cinq à domicile (Pau 21-25, Albi 22-23, Lyon 24-27, Colomiers 12-15 et Agen 27-31), et huit à l’extérieur (Bourgoin 13-18, Aurillac 7-34, Narbonne 26-36, La Rochelle 1037, Auch 11-16, Béziers 18-22, Pau 1534 et Tarbes 9-14). C’est enfin un match nul à domicile devant Mont-de-Marsan (19-19). Bourg est 14ème avec 30 points et 8 bonus tous défensifs. Stats. Sur le plan offensif, Bourg-enBresse occupe la 10ème place avec 354 points et 18 essais inscrits ; pour le nombre d’essais, il est avant-dernier devant Auch (17). Sur le plan défensif, il est 13ème avec 417 points et 36 essais encaissés ; Carcassonne en a encaissé 50, Auch 46, Albi 40 et Aurillac 34. Parmi les meilleurs réalisateurs, on note la présence de Clint Edie (3ème avec 183 points), derrière Fabien Fortassin (241) et Maxime Petitjean (224). ❑


Page 13

CENTRE DE FORMATION

Rémy

CHIES

Où en êtes-vous physiquement ? Je suis en phase de reprise. En début d’année dernière, j’ai été opéré des ligaments à mon genou gauche et de l’épaule gauche. Une année totalement blanche. Puis en septembre j’ai eu une fracture à la main après deux matches et j’ai eu ensuite une rupture partielle à l’autre genou. J’avais peut-être repris un peu trop tôt et j’étais impatient de vite revenir à mon niveau. Comment avez-vous vécu cette période ? En 2012, j’ai été sélectionné en équipe de France des -18 ans pour affronter l’Afrique du Sud avant d’être retenu pour entrer à Marcoussis. Après quatre mois, tout s’est arrêté. Mes rêves devenaient cauchemars et je n’en voyais pas le bout. Heureusement, j’avais des objectifs. C’était le Tournoi 2014 et la coupe du monde des -20 ans en juin prochain en Nouvelle Zélande. Ça vous permet d’avancer ? C’est ma motivation. Pour le tournoi, je ne serai pas prêt. Mais je vais tout faire pour aller en Nouvelle Zélande. J’ai été

Né le : 21 mai 1994 Age : 19 ans Taille : 1m 93 Poids : 114 kg Poste : pilier reçu à Marcoussis et les responsables m’ont dit qu’ils comptaient sur moi. C’est encourageant. A moi maintenant à travailler correctement pour être prêt et surtout sans brûler les étapes. Mais c’est aussi reprendre du plaisir sur le terrain et retrouver des sensations. Où en êtes-vous de vos études ? Je finis un BTS en management des unités commerciales à Borda avec ensuite une licence management du sport. Mais j’aimerais aussi être éducateur sportif. J’hésite encore un peu. Quels sont vos objectifs ? C’est revenir peu à peu physiquement avec du renforcement musculaire et techniquement, travailler mon poste, retrouver la gestuelle, les situations dans le jeu. Mon but final, c’est de participer à cette coupe du monde. ❑


Page 14

Rencontre avec Monsieur Stéphan Garros de Proman. Quelle est votre secteur d’activités ? PROMAN est une entreprise française, familiale et indépendante qui fêtera l’année prochaine ses 25 ans. Nous sommes spécialisés dans le recrutement et la gestion des Ressources Humaines, avec pour principale activité le travail temporaire. Nous avons un réseau national de 220 agences en France et venons de réaliser quelques opérations de croissances externes en Suisse et à Monaco. Nous développons depuis quelques années d’autres activités RH complémentaires comme le portage salarial, le placement en CDD ou CDI et prochainement la formation. Que représente Proman sur Dax ? Ouvert depuis 1997, PROMAN fait partie des leaders de l’intérim sur la ville mais aussi sur le département avec nos agences de Mont de Marsan, Hagetmau et Tarnos. Nous avons su développer au fil du temps des partenariats efficaces avec les entreprises locales. Nous proposons des missions à nos intérimaires dans des secteurs très différents, comme le BTP, l’industrie agro-alimentaire, du bois ou de la chimie, l’hôtellerie-restauration, la logistique ou le tertiaire par exemple. Quels sont vos atouts ? Nos principaux atouts sont la réactivité à la demande et la relation de proximité que nous entretenons avec nos clients et

nos intérimaires. L’agence PROMAN Dax est composée de professionnels de l’intérim qui connaissent très bien le tissu économique et social local. Nous accompagnons individuellement chaque client en nous imprégnant de ses valeurs propres, de son histoire, de son environnement ou de ses technologies. Pourquoi ce partenariat ? Nous sommes fidèles à l’U.S. Dax depuis 10 ans maintenant, date de mon arrivée à Dax pour développer l’enseigne PROMAN dans le Sud-Ouest. Ce partenariat m’a semblé évident tant la marque « U.S. Dax » est représentative d’une bonne implication dans la ville. Outre cette identité locale, nous partageons d’autres valeurs telles que l’esprit d’équipe, la dimension humaine ou l’authenticité par exemple. Enfin, l’histoire personnelle de chaque collaborateur de notre agence fait que le rugby est un moment important de notre vie sportive et associative. Vos attentes pour cette saison ? Les dernières victoires ont démontré la capacité des joueurs à se sublimer dès qu’il le fallait. Des victoires, du jeu, du public et de l’allégresse, pour des partenaires heureux et fiers de porter haut et fort les couleurs de l’U.S. Dax. ❑


Page 15

Photo : Philippe Salvat



Dax - Bourg en Bresse