Issuu on Google+

Dans ce numéro 1 Assurer l’avenir du système public de santé

1 Défendre l’accès à

l’assurance-emploi

2

Avortement: Stopper la réouverture du débat

2 Projet de loi C-427 3 Dans notre communauté

Tyrone Benskin

4 Saluer les gens qui s’impliquent

DÉPUTÉ // JEANNE-LE BER

Bulletin parlementaire • Automne/Hiver 2012

Assurer l’avenir du système public de santé Bien que l’assurance-maladie ait été établie pour s’assurer que tous et toutes reçoivent des soins de qualité peu importe leur capacité de payer, des disparités continuent d’émerger partout au Canada. Cela doit changer. Nous méritons les meilleurs soins de santé au monde, et nous pouvons les avoir. Il y a plusieurs améliorations abordables que nous pouvons réaliser et les néo-démocrates sont prêts pour la tâche.

rien fait pour améliorer nos soins de santé. Pire encore, ils prévoient unilatéralement de réduire le financement de la santé de 36 milliards $, avant même que ne débutent les négociations avec les provinces pour l’adoption d’un nouvel accord sur la santé.

maladie public au pays. Aujourd’hui, nous entendons faire preuve du même leadership pour assurer sa pérennité. C’est pourquoi notre parti entreprend une vaste consulIl y a 50 ans, le parti de Tom- tation publique sur l’avenir Après six ans au gouvernemy Douglas a mis sur pied le des soins gratuits et univerment, les conservateurs n’ont Nous avons besoin d’un gou- premier régime d’assurance- sels au pays. SUITE PAGE 2

Bureau de circonscription 2403, rue du Centre Montréal QC H3K 1J9 Charlevoix Tél : 514.496.4885 Fax : 514.496.8097

Bureau d’Ottawa 950, édifice Promenade Chambre des Communes Ottawa ON K1A 0A6 Tél : 613.995.6403 Fax : 613.995.6404 Le courrier à l’intention de votre député n’a pas besoin de timbre tyrone.benskin@parl.gc.ca tyronebenskin.ca

En juillet 2012, les premiers ministres provinciaux se sont entendus sur un plan pour innover en santé. Mais les provinces ne pourront pas y arriver si le gouvernement fédéral ne fait pas sa part.

vernement fédéral qui est prêt à travailler avec les provinces et à investir à long terme afin de moderniser notre système de santé.

Défendre l’accès à l’assurance-emploi La perte d’un emploi est 1 Ils ont refusé de modifier un malheur terrible pour les règles qui font en sorte une famille. C’est pourquoi d’exclure six Canadiens l’assurance-emploi est là pour sur dix d’un programme nous assurer la tranquillité auquel ils ont contribué. d’esprit. Pendant toute notre 2 Ils ont vu s’accumuler un vie active, nous contribuons à surplus de 57 milliards la caisse d’assurance-emploi de dollars dans la caisse afin de pouvoir compter sur d’assurance-emploi grâce ce filet de sécurité en cas de à vos cotisations avant besoin. de le faire disparaître des livres dans leur budget de Mais ce filet pourrait bien être 2010. en train de se dérober sous 3 Ils ont modifié les règles nos pieds, car les changepour interrompre vos ments apportés au régime prestations d’assurancepar les conservateurs excluemploi à moins que vous ent d’emblée la majorité des acceptiez n’importe quel gens. autre emploi jugé «convenable» par le cabinet Le bilan des conservateurs: conservateur.

L’assurance-emploi a été conçue pour vous aider à poursuivre votre carrière, mais les conservateurs sont prêts à obliger les enseignant‑e‑s, les infirmiet-ère-s et d’autres professionnel-le-s à accepter des emplois mal payés – gaspillant les compétences dans lesquelles la collectivité a investi. Le fait de forcer plus de personnes à accepter des emplois peu rémunérés – ou de les obliger à recevoir de l’aide sociale provinciale – n’est pas un bon moyen d’encourager l’emploi. Au NPD, les travailleurs et les travailleuses sont au cœur de notre stratégie


Un message de Tyrone Benskin Chères concitoyennes, chers concitoyens, C’est le retour parlementaire, et donc me voici de nouveau à Ottawa à défendre vos intérêts. Malheureusement, le gouvernement Harper ne rend pas toujours la tâche facile! En particulier nous sommes confrontés au dossier de la viande contaminée. Ça nous touche ici même; vous avez sans doute remarqué les affiches dans les épiceries de Verdun et du SudOuest. Les compressions conser­ vatrices dans l’inspection agroalimentaire ont mené directement à ce fiasco. Mais au lieu de reconnaître leur responsabilité, les conser­ vateurs font semblant que tout baigne dans l’huile. Ce n’est pas un leadership digne de ce nom. Tout de même, nous avons déjà eu des réussites depuis la reprise parlementaire. Face à nos pressions, la ministre des Ressources humaines a dû refaire ses devoirs quant à certains des aspects les plus insensés de la réforme de l’assuranceemploi. Et nous avons bloqué la tentative sournoise de rouvrir le débat sur l’avortement. (Je remercie les centaines d’entre vous qui m’ont écrit pour souligner que le droit de choisir est fondamental pour les Québécoises et les Québécois.) Mais le NPD est également en mode proposition. Nous sommes actuellement en tournée pour récolter les avis du public au sujet de notre système de santé. Nous avons proposé une stratégie pancanadienne pour les transports en commun qui bénéficierait directement Montréal. Pour ma part, je propose une réforme fiscale pour reconnaître les réalités des artistes. Je suis à Ottawa pour vous représenter. N’hésitez jamais à communiquer avec mon bureau pour exprimer votre opinion!

Tyrone Benskin, député Le 26 septembre dernier, le député Tyrone Benskin a voté contre la motion M-312 visant à rouvrir le débat sur l’avortement à la Chambre des communes. Tous les député-e-s du NPD ont d’ailleurs rejeté le texte rétrograde de cette motion.

«Les citoyennes et citoyens de Jeanne-Le Ber appuient massivement le droit des femmes de choisir, dit M. Benskin. Je suis fier de me tenir avec toutes et tous mes collègues néo-démocrates pour les droits des femmes. Nous ne retournerons pas en arrière. »

Tournée sur la santé

SUITE DE LA PAGE 1

Nous voulons travailler avec les citoyen-ne-s, avec les professionnel-le-s de la santé ainsi qu’avec les provinces et les territoires afin de déterminer quels changements sont nécessaires pour adapter notre système aux besoins du XXIe siècle. Parmi nos propositions : • Réduire les coûts des médicaments en améliorant l’an­ alyse des nouveaux médicaments, en révisant la façon de fixer les prix maximaux, et en s’assurant que les accords commerciaux internationaux ne fassent pas augmenter les prix des médicaments. • Travailler avec les provinces et les territoires pour assurer une transition facile entre les soins hospitaliers et les soins à domicile et de longue durée, en négociant avec les provinces et les territoires des transferts pour étendre les soins à domicile et de longue

durée partout au pays, et ce, sans condition au Québec. • Soutenir les 2 millions d’aidant-e-s naturel-le-s du pays en améliorant l’accès aux pres­ tations de compassion de l’assurance-emploi et en fournissant une prestation pour aidant-e-s naturel-le-s similaire à la Prestation pour enfants handicapés. • Offrir des conditions de vie qui aident au maintien d’une bonne santé : un revenu décent, une alimentation saine, l’accès à un logement décent, des pensions stables et une assurance-emploi accessible. La tournée du NPD sur la santé atterrira cet automne dans Jeanne-Le Ber. Restez à l’écoute pour l’annonce prochaine de la date et du lieu, par le biais de communiqués ainsi que sur mon site Web et ma page Facebook. npd.ca/sante

Avortement : stopper la réouverture du débat La motion M-312 demandait la création d’un comité spécial destiné à étudier la définition d’« être humain » dans le Code criminel, ce qui constitue une façon détournée de rouvrir le débat sur le droit des femmes à disposer de leur propre corps. Le NPD s’est

toujours battu pour l’égalité des sexes et a constamment défendu le droit des femmes en matière d’avortement. Rappelons que 91 député-e-s, dont la ministre de la Condition féminine Rona Ambrose, ont appuyé la motion.

Projet de loi C-427 : Reconnaître les réalités des artistes L’industrie de la culture est l’un des plus importants secteurs de l’économie canadienne. Mais durant ma longue carrière d’artiste indépendant, j’ai appris de première main à quel point notre régime fiscal peut être impitoyable pour les personnes œuvrant dans une entreprise créative. En raison de l’irrégularité des heures de travail et des revenus, les artistes sont presque toujours désavantagés à la

2

Tyrone Benskin, Député

fois par des taux d’imposition punitifs durant les années de gains élevés et par leur inadmissibilité à de nombreux programmes fédéraux tels que l’assurance-emploi (AE), le Régime de pension du Canada (RPC) et d’autres. C’est pour cette raison que j’ai proposé le projet de loi C-427, qui aura pour effet de rétablir l’équilibre en permettant aux artistes de réaliser d’importantes économies d’impôt en leur per-

mettant d’étaler leur revenu sur une période de deux à cinq ans. Le Canada suivrait ainsi l’exemple du Québec et de plusieurs pays étrangers. De plus, il exemptera d’impôt une partie de leur revenu tiré de redevances et d’autres paiements résiduels. Je suis déterminé à faire adopter cette mesure modeste, fruit de consultations poussées auprès de la communauté artistique et promettant une plus grande

équité pour les artistes canadiens et leur contribution incroyable à notre économie et notre société. Mon projet de loi bénéficie de plusieurs appuis dans la communauté artistique, notamment celui d’Actra et de l’Union des artistes. Pour en savoir plus et pour prêter votre appui à cette initiative, je vous invite à consulter mon site sur ce projet de loi  : tyronebenskin.npd.ca/c-427.


1

2

3

4

5

6

7

8

1 Défi Têtes rasées de Leucan au marché Atwater, au bénéDans notre communauté fice des jeunes touchés par la leucémie. 2 Forum public sur le logement social au CÉDA, organisé par Tyrone Benskin et

Hélène LeBlanc, députée de LaSalle—Émard.  3 et 4 Les fêtes de quartier de la Saint-Jean-Baptiste.  5 Fête de la Journée du multiculturalisme et de la fête du Canada organisée par le Centre africain du développement et d’entraide (CADE).  6 Lancement de la Coopérative jeunesse de service (CJS) de Verdun.  7 Corvée communautaire de construction du terrain de jeux du parc Jessie-Maxwell-Smith.  8 Plantation d’arbres sur les berges du canal de Lachine, avec Hélène LeBlanc, députée de LaSalle—Émard.

Nous voulons vous entendre Lors de son budget omnibus 2012, le cabinet conservateur s’est attribué le pouvoir de décider de la nature du travail qui vous conviendrait, même si cela signifie d’abandonner votre carrière pour prendre un emploi mal payé. Si vous n’êtes pas d’accord, tant pis : on vous coupe vos prestations d’assurance-emploi.

Commentaires :

Les changements à l’assurance emploi vous ont-ils nui ? Oui. J’ai dû accepter un emploi pour lequel je suis surqualifié-e ou qui est à l’extérieur de mon champ de compétences. Oui. J’ai dû accepter un emploi dont le salaire ne me permet pas de joindre les deux bouts. Oui. J’ai dû accepter un emploi loin de chez moi. Non, mais je crains bien qu’ils ne me nuisent. Non, et je ne crois pas qu’ils me nuiront. Ils ne peuvent pas me nuire : avec les critères tellement serrés, je n’ai jamais été qualifié-e pour l’assurance-emploi, même si j’ai cotisé toute ma vie.

J’aimerais avoir des mises à jour électroniques Courriel ______________________________________________ Nom_________________________________________________ Adresse ______________________________________________ Code postal___________________________________________

Jeanne-Le Ber

3


Saluer les gens qui s’impliquent  Portage, une organisation

En Chambre

 Le

Jardin communautaire de l’allée des Tanneries se situe dans le Village des Tanneries, un quartier de l’ouest de Saint-Henri. Avec 18 parcelles – 15 autres sont prévues – il marie agriculture urbaine et accès à une saine alimentation dans un cadre invitant et accueillant. Le 15 septembre dernier était un jour de grand ménage et de barbecue dans le jardin, en collaboration avec Opération Montréal.NET et Pro-Vert Sud-Ouest. Voilà une belle initiative communautaire dans le Village des Tanneries.  obnljcat.wordpress.com Extrémités sud des rues Walnut et Desnoyers

sans but lucratif qui aide les gens aux prises avec des problèmes de toxicomanie à surmonter leur dépendance et à vivre une vie saine, heureuse et productive, a tenu, le 30 septembre dernier, une cérémonie de reconnaissance afin de souligner les réalisations de ceux et celles qui avaient suivi son programme. Les bureaux montréalais de Portage jouent un rôle important dans le quartier de la Petite-Bourgogne. Félicitations à ceux et à celles qui, grâce à leur persévérance et leur détermination, ont réussi le programme, et bravo au personnel de Portage pour son dévouement et son professionnalisme.  La Concertation en dével portage.ca oppement social de Verdun (CDSV) se réjouit du suc La Maison Benoît Labre, cès de la Semaine des déun refuge indépendant de placements actifs, qui s’est Griffintown qui sert les sans- déroulée du 17 au 23 septemabri, a souligné, en septem- bre à Verdun. Durant cette bre, 60 ans de service et de semaine, de nombreuses accompassion. La maison of- tivités telles que des marches fre des repas, des douches, exploratoires, des ateliers et des vêtements, un service des sondages ont permis de de lessive et d’autres servic- consulter les citoyen-ne-s sur es et activités aux hommes leurs habitudes en matière de et femmes sans-abri, et ce, transport et sur les problèmes dans une atmosphère chal- qu’ils rencontrent. Ceci pereureuse, non moralisatrice mettra l’élaboration d’un et respectueuse de la dignité portrait des déplacements. propre à chacun. Le refuge Cet hiver, les Verdunois-es oriente aussi ses hôtes vers seront invités à participer à des ressources diverses. Bra- l’élaboration de propositions vo à la Maison Benoît Labre! concrètes pour favoriser les  benedictlabre.org déplacements actifs. 308, rue Young  tinyurl.com/8hhk4ul

«Si les changements apportés au programme ont pour but d’inciter les gens à travailler, pourquoi le fait-on en se servant d’un système de menaces, plutôt qu’en remédiant à certains problèmes d’accès? [...] Pourquoi le gouvernement ne facilite-t-il pas la tâche des gens qui veulent utiliser le système de l’assurance-emploi au lieu de les pénaliser?» – Tyrone Benskin, député de Jeanne-Le Ber le 1er octobre 2012

On fait peau neuve J’ai tenu en compte plusieurs commentaires des cito­ yens concernant la présentation du bulletin parlemen­ taire. J’espère que vous trouverez ce nouveau format convivial et facile de lecture. N’hésitez pas à nous envoyer tout commentaire sur le nouveau bulletin. Nous sommes actuellement à la recherche de photos pour notre calendrier 2013! Nous invitons les photographes en herbe de nous faire parvenir leurs meilleures photos de la circonscription en format JPEG haute résolution à tyrone.benskin@parl.gc.ca , avec leur nom, l’endroit représenté et un titre.

Ici pour vous servir Mon équipe peut vous aider avec vos requêtes re­ latives aux programmes et services fédé­raux comme l’immigration, l’assurance-emploi, les prêts étudiants canadiens, et les prestations de pension fédérales (RPC et SV/SRG). Je suis ici pour m’assurer que votre voix est entendue au Parlement. N’hésitez pas à m’écrire, à me téléphoner ou à me faire parvenir un courriel afin de me faire part de votre opinion sur les politiques qui touchent notre communauté.

COUPEZ

NOM ADRESSE

VILLE, PROVINCE, CODE POSTAL

Tyrone Benskin Député Chambre des communes Ottawa (Ontario) K1A 0A6


Bulletin parlementaire - Automne/hiver 2012