Page 1


Notice biographique

(Le 6 juin 1968 - ) Romancier et scénariste, François Avard fait ses études à l'Université du Québec à Montréal où il obtient un certificat en création littéraire en 1992 et un baccalauréat en enseignement du français en 1994. À partir de 1989, il collabore à différents projets humoristiques et publicitaires. Professeur de français en 1989, il devient professeur d'écriture humoristique à l'École Nationale de l'humour en 1992. François Avard est membre de l'Union des écrivaines et des écrivains québécois.


François Avard a déjà signé quatre romans (de L’Esprit de bottine au Dernier Continent) marqués par l’esprit irrévérencieux qui est celui de ses célèbres Bougon, défunte télé-série dont il signait le scénario .


À 18 ans, François Avard entreprenait l’écriture d’un premier roman qui sera publié en 1991 chez Guérin. Le roman raconte les errances d’un jeune adulte, incapable de s’adapter au monde des grands. Dans un style cabochon, une écriture simple, avec un humour candide et toutes les maladresses d’une plume de 18 ans, L’Esprit de bottine continue de séduire les étudiants de plusieurs écoles.


À mi-chemin entre le recueil de nouvelles et le roman, Les Uniques s’affiche comme un «bouquin-concept», «exercice de style autant qu’exercice de vie» que l’auteur a entrepris à la suite d’un chagrin amoureux. Réédité en livre de poche quinze ans après sa parution originale, le livre continue de frapper par son étonnante modernité, arborant des images fortes (de la «carte postale du Khardpostan » au «parfum Anorexie no 4».) au sein de ses corrosifs portraits de femmes. On aurait d’ailleurs tort d’associer ceux-ci à un esprit machiste, l’imbécillité féminine qui y est décrite ayant toujours une cause malheureuse, nous renvoyant à l’aliénation globale du genre humain. Les Intouchables, 2006, 255 p.


Un samedi matin, Floxin, terminologisticologue (inventeur de mots) et nouveau célibataire qui rumine des idées morbides, se fait réveiller par le professeur Motrin (qui ne le connaît ni d'Ève ni d'Armand) lequel le réquisitionne pour travailler sous ses ordres dans une plantation expérimentale. En effet, une idée (sous forme de plante) a germé dans la tête du professeur. Cette plante produit un fruit, la cloé, censé être à la base d'un médicament qui guérira tout. Floxin et Motrin s'en vont faire leur plantation, aidés dans leur tâche par Maximo (lequel souffre d'un gigantisme fulgurant). La plantation est située en retrait de la localité de Termolle, village déconnecté du reste du monde en raison de son sol pour le moins humide. Bien vite, leur présence (et leur invention) dérange les habitants de la petite localité...


Le scénariste et auteur François Avard est sorti gagnant de la 5e édition du Grand Prix littéraire

"Mon idée pouvait sembler folle, mais avec le temps j'ai développé l'instinct pour savoir reconnaître un concept épatant. Le voici : j'irai réellement rencontrer les bêtes noires de mon passé." Tel est le projet de François Avard dans Pour de Vrai : Un reality book où il est notamment question de destins qui se croisent ; de gens sur qui, à notre insu, nous avons laissé notre marque ; et de gens qui nous ont profondément marqués, à leur insu… Il y a aussi les regrets, les remords, les rendez-vous manqués et la traînée d'angoisse que cela laisse derrière soi. De même qu'un duel entre la vérité et le mensonge, entre le vrai et le faux, entre la réalité et la fiction. Oh, et puis il y a bien sûr Bibi, les ennuis quotidiens, le toit percé…


François Avard a choisi quelques-unes de ses chroniques qu’il a publiées ces dernières années dans plusieurs médias dont le Courrier de St-Hyacinthe, le journal Ici et le journal virtuel Mir. Il nous offre ses textes, revus et annotés, pour notre plus grand plaisir.


Les Bougon - C'est aussi ça la vie!

Les Bougon, c’est aussi ça la vie! ou Les Bougon est une série télévisée québécoise en 50 épisodes de 23 minutes, créée par François Avard et diffusée du 7 janvier 2004 au 1er mai 2006 sur Radio-Canada. La série est écrite par François Avard et JeanFrançois Mercier, produite par Fabienne Larouche et Michel Trudeau, et réalisée par Alain Desrochers. Elle a été adaptée en France par GMT et CALT, sous la direction créative de Sam Karmann.

Résumé :

Satire de la société québécoise actuelle, cette série met en scène une famille montréalaise qui vit de l’aide sociale (communément appelé le bien-être social ou le B.S.) et gagne sa vie en fraudant les riches et le système, qu’ils considèrent comme pourris.


L'adaptation française des Bougon

En entrevue avec Le Journal de Montréal, le directeur de GMT Production, boîte qui produira l'émission en France, confie avoir été littéralement séduit par la célèbre famille québécoise. «Nous aussi on en a, des Bougon, assure-t-il. Ce sont, comme dans l'émission, des gens désabusés de plein de choses, qui ne croient plus en la justice, qui sont déçus de ce qu'ils voient, qui en ont contre les riches.» «C'est une émission qui ne ressemble à rien de ce qui s'est fait. [...] Les producteurs qui se sont lancés làdedans au Québec (Fabienne Larouche et Michel Trudeau) étaient drôlement gonflés», dit-il.


Il collabore au travail de l'humoriste Martin Matte depuis 1995. Il a aussi collaboré aux deux one-manshow de Louis-José Houde ainsi qu'à ses animations de 6 galas de l'ADISQ. Parmi les autres humoristes avec qui il collabore, on compte Jean-François Mercier, Cathy Gauthier, Mike Ward, Pat Groulx, Pierre Hébert et Michel Mpambara. En juillet 2010, il fait une première mise en scène: un gala Juste Pour Rire mettant en vedette Jean-François Mercier et Louis Morissette.

Humour


Pour le compte de la télévision, il collabore aux scénarios de plusieurs séries : Caméra café, 3X rien, C.A. et Bob Gratton. Il est un des auteurs de la série Ramdam pour laquelle il a reçu deux Gémeaux en collaboration avec la scénariste Fabienne Cortes. Il a aussi collaboré aux deux saisons de "Ici Louis-José Houde" et à la série Pendant ce temps, devant la télé sur les ondes de Radio-Canada.


Ses prix •2002 : Prix Gémeaux, meilleur texte émission ou série jeunesse (avec Fabienne Cortes), Ramdam •2003 : Prix Olivier, auteur de l'année (avec Louis-José Houde), pour le spectacle Louis-José Houde de Louis-José Houde •2004 : Prix Gémeaux, meilleur texte comédie, Les Bougon, c'est aussi ça la vie •2004 : Prix Gémeaux, meilleur texte émission ou série jeunesse (avec Fabienne Cortes), Ramdam •2005 : Grand Prix littéraire Archambault Pour de vrai •2006 : Prix Gémeaux, meilleur texte pour une émission humoristique, Ici Louis-José Houde •2008 : Prix Olivier, auteur de l'année, (avec Martin Matte et Benoit Pelletier) pour Condamné à l'excellence de Martin Matte. •2009 : Prix Olivier auteur de l'année, (avec Louis-José Houde) pour Suivre la parade de Louis-José Houde


Ses causes à défendre

60e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme

L'auteur François Avard, le photographe Éric St-Pierre et le mobilisateur Mike Coriolan se sont rendus en Haïti du 22 au 26 septembre 2010 afin de constater l'évolution de la reconstruction du pays. Ils ont visité nos projets en cours et rencontré nos partenaires sur le terrain.


Avard  

présentation de l'auteur