Page 33

RETRO

L’identité de atelier oï s’est multiples types de projets et êtes en mesure de réaliser aussi parfum ou un stylo qu’un ensemble scénographie…

question. Nous archivons en permanence différents matériaux et savoir-faire que nous pouvons ensuite utiliser ou réutiliser selon le projet. La matière est donc un véritable point de départ et amène effectivement un vrai côté artisanal auquel nous sommes attachés. Le côté « physique » est fondamental. Nous matérialisons des histoires au travers de la matière en somme. La forme suit l’émotion et la recherche est continuelle en ce qui concerne la matière.

forgée autour des d’échelles… Vous bien un flacon de de mobilier ou une

Rien n’est figé ! Les projets et leur échelle se construisent au fur et à mesure du temps, selon les rencontres, les demandes… Il ne s’agit pas de dire que nous savons tout faire parfaitement. Chaque collaboration nourrit la suivante. Un projet non abouti à un moment donné peut servir un autre quelques années plus tard alors qu’il ne s’agit pas du même contexte… Un projet nécessite une réponse particulière et cette approche du métier ne nous permet pas de proposer une véritable signature formelle et c’est d’ailleurs ce qui fait la richesse de notre atelier. L’important est de rester libres.

Comment intégrez-vous le développement durable et les contraintes liées à l’environnement dans votre processus de création ?

Nous avons une vraie conscience en matière de développement durable même si tout n’est pas parfait car nous ne pouvons pas tout maitriser malheureusement. Notre expérience au niveau de la matière, des associations entre les matériaux et sur la manière de les connecter nous a permis d’avoir une certaine sensibilité sur ces thèmes qui sont évidemment fondamentaux. Nous sommes d’ailleurs en train de développer un projet humanitaire au Cambodge, en collaboration avec une ONG, qui concerne la construction d’une université à l’aide de matériaux organiques associant de multiples savoirfaire locaux. C’est un projet à grande échelle qui s’inscrit plus largement dans la conception d’un village devenu autonome économiquement.

Le point de départ d’un projet reste la matière, c’est bien ça ? Vous conservez donc une certaine approche artisanale ?

Nous avons toujours cherché à appréhender et à comprendre la matière pour jouer avec. Elle demeure un excellent moyen d’expérimenter et de concrétiser des projets à l’échelle 1/1. A l’image de la cuisine, il faut pouvoir goûter avant de servir le plat. L’histoire que nous souhaitons raconter conduit à la matière et la structure définit ensuite l’esthétique de l’objet en 31

Profile for FOCUS MAGAZINE

FOCUS MAGAZINE 97  

Hello ! Le mois de juin démarre bien avec la sortie du 97ème numéro de Focus Magazine. On démarre avec notre dossier archi & design et un f...

FOCUS MAGAZINE 97  

Hello ! Le mois de juin démarre bien avec la sortie du 97ème numéro de Focus Magazine. On démarre avec notre dossier archi & design et un f...

Profile for twens
Advertisement