Page 21

LA CHRONIQUE

n va encore parler sérieusement, mais c’est la dernière fois, promis. Le prochain coup sera en dessous de la ceinture, parce que ça fait longtemps qu’on n’a pas parlé de cul par ici. Mais attendons un peu avant d’être désinvolte, même si on a toujours l’air de rien.

O

Il y a un mois, je rentrais de Roumanie, ne me demande pas pourquoi, les lois des dieux du voyage sont impénétrables, et je fus frappé de stupeur sans tremblement. Tandis que l’avion longeait les Alpes, mis à part les cimes aux neiges virginales, s’étendait à perte de vue, sous nos pieds, une gigantesque terre agricole. Tout l’espace était composé de rectangles plus ou

moins grands de terres cultivées. Sur des centaines de kilomètres le même paysage se répétait à l’infini : un carré jaune, vert, marron. Un Mondrian agricole qui lui aussi s’était émancipé du principe de représentation mimétique du réel, car la nature avait disparu. Parfois quelques ilots de terres arborées venaient nous rappeler qu’elle avait existé. Elle était devenue presque invisible. L’envahisseur avait gagné. L’homme avait conquis tout l’espace. Tout n était que champs et architectures. Le monde qui défilait en bas à travers le hublot avait été entièrement colonisé. De là haut, on pouvait imaginer que les restes de nature était des sortes de zoos dans lesquels on va pique-niquer le week-end ou faire déféquer son caniche.

Je me demandais un instant à quoi pouvait bien servir tout ce patchwork céréalier, et je me souviens que 70% de l’agriculture ne sert qu’à nourrir les animaux d’élevage et que seulement 30% sert à nous nourrir. Toute cette agriculture intensive n’est là que pour asservir nos appétits carnivores. Loin de moi l’idée d’avoir un élan moralisateur, car suis le premier à pouvoir dévorer une côte de boeuf entière matin, midi et soir. Mais en voyant ce paysage désolant, j’ai pris conscience que nous accumulions les actes dénués de raison, et que nous sommes de plus en plus responsables de nos comportements. Nous sommes face à nos responsabilités que nous soyons producteurs ou consommateurs. Alors agissons, et fais gaffe j’ai ton adresse.

WWW.GAZE.IM

Profile for FOCUS MAGAZINE

FOCUS MAGAZINE 97  

Hello ! Le mois de juin démarre bien avec la sortie du 97ème numéro de Focus Magazine. On démarre avec notre dossier archi & design et un f...

FOCUS MAGAZINE 97  

Hello ! Le mois de juin démarre bien avec la sortie du 97ème numéro de Focus Magazine. On démarre avec notre dossier archi & design et un f...

Profile for twens
Advertisement