{' '} {' '}
Limited time offer
SAVE % on your upgrade.

Page 1


SESSÙN 6 rue Sainte, 13001 MARSEILLE 10 rue Courteissade, 13100 AIX EN PROVENCE 1 rue Jospeh Vernet, 84000 AVIGNON BY LA GARCONNE rue Auguste Pellet, 30000 NIMES PEOPLE'S RAG 12 rue de l'Argenterie, 34000 MONTPELLIER Stand Sessùn Galeries Lafayettes Centre Commercial Polygone, 34000 MONTPELLIER


RBC MONTPELLIER 609, av. Raymond Dugrand 34000 Montpellier +33 04 67 024 024 rbcmobilier.com


ESPACES ATYPIQUES A 10 ANS. 10 ANS DE VIVRE AUTREMENT. 10 ANS DE LIEUX DE VIE ATYPIQUES. 10 ANS D’ART DE VIE DIFFÉRENT ET HORS NORME. 10 ANS DE MUTATION PROFONDE DE L’HABITAT. 10 ANS DE LOFTS, ATELIERS, DUPLEX, APPARTEMENTS, TERRASSES, RÉNOVATIONS CONTEMPORAINES, MAISONS D’ARCHITECTE. 10 ANS AU SERVICE DE CLIENTS QUI SORTENT DE L’ORDINAIRE. 10 ANS ET UN LIVRE ÉVÉNEMENT POUR VOUS OUVRIR LES PORTES DES 20 LIEUX LES PLUS SPECTA­ CULAIRES DE L’HISTOIRE DE NOTRE RÉSEAU.


L’ ESSENTIEL


LA CHRONIQUE

l’Alsace

Pierre

Kazuhide

Takahama

Paul

Favresse

+ Guide urbain

L’Arlatan

andreu

12

20

22 - 39

CHLOÉ

STORA

HOLUBAR Uniqlo

40 - 57

- PHOTOGRAPHiE -

Maia

FLORE

CARNET SHOPPING

58 - 72

90

AUDI

PASCAL

BASTIAN

M R

100

SCRATCH BANDITS CREW

PB 18 E-TRON

108

118

122

130. AGENDAS + 134. GUIDE URBAIN + 146. L’HOROSCOPE 2019

www.focus-magazine.com

Magazine bimestriel gratuit édité par la SARL FOCUS ● Directeur de la publication : Christophe MALSERT pao@focus-magazine.com ● Rédacteurs : Laurent MALSERT & Romain DACHY Agence Racine www.agence-racine.com

redaction@focus-magazine.com

Journaliste musique : Dj Lolita music@focus-magazine.com ● Responsable commerciale/publicité : Solange ROUX / 06.88.24.83.62 pub@focus-magazine.com ● Couverture : Mr Cup / Fabien Barral www.mr-cup.com

Nous remercions particulièrement : Lolita, Eric Canto, Rosine Bramly, Max Gaze, Pierre Favresse, Uniqlo & Maeva Leparc, Chloé Stora & Fiona Rollet, Maximilien n’Tary-Calaffard, Maia Flore, Fabien Barral, Pascal Bastian et Caroline Barre ● Siège social : 269, rue François Daumas 34090 Montpellier Tél. : 0952.598.600 Dépôt légal Décembre 2018 RCS 448 676 320

Focus Magazine off

Imprimerie PURE IMPRESSION Mauguio (34) Impression sur papier PEFC Toute reproduction du titre, des textes, photos et maquettes sans autorisation écrite est interdite. La revue décline toute responsabilité pour la perte ou la détérioration des éléments ou documents non sollicités par écrit ainsi que pour le contenu des publicités. Les documents reproduits ici l’ont été avec l’accord préalable du photographe ou de l’envoyeur. Photos non contractuelles. Tous les tarifs de la revue sont des prix indicatifs.


GOOGLE Smartphone Pixel 3 XL

APPLE Nouvel Ipad pro

SONY Modèle Z7 plein format / 45 millions de pixels

SAMSUNG TV Qled 8K écran Quantum Dot

TECH

LAB

CABASSE «The Pearl» enceinte connectée active haute définition

12

DEVIALET Enceinte «Phantom Réactor» 600 watts

CROSLEY Platine vinyle portable bluetooth - menthe simili cuir

LENOVO Yoga Book C930 - Double affichage


SAINT LAURENT Veste aviateur en cuir et col mouton

LAROSE Casquette Wanda lambswool

OFF-WHITE X RIMOWA Valise cabine transparente

GARRETT LEIGHT Lunettes de soleil polarisées en acétate

MEN's

LAB

FAGUO Sac weekend en laine

13

CANADA GOOSE Bomber camouflage

KULTE X CHRISTIAN LACROIX Tee Shirt

GRENSON Sneacker «Tan» peinte à la main


ISABEL MARANT Trench-coat en gabardine de coton

SUZIE WINKLE Top Katie Alison

ROGER VIVIER Bottine Polly en veau velours avec bout carré

SWILDENS X PYRENEX Doudoune plume

WO MEN's

LAB

DINH VAN Bague Menottes R12 en or blanc

14

AURELIE LECUYER Robe Calixte stripped navy/sand

JEROME DREYFUSS Sac «Rémi» pied de coq snakeskin

GUCCI Baskets en cuir, en daim et en résille


MAISON LABICHE Veste fourrure amovible broderie coucou

BONTON Pull Jacquard Ecru

YOUNG SOLES Boots Cuir Joey chocolat

FUSALP Bonnet Wengen bleu marine

Kids

LAB

IZIPIZI Masque de Ski rose

15

LOUISE LOUISE Doudoune Disco dorée

THE ANIMALS OBSERVATORY Sweat Bear Ecru

POM D’API Bottines à sequins - Roadster Cover


KARTELL Lampe de table Space à led rechargeable

MOGG Etagère Musa

SABA ITALIA Fauteuil «Geo» par Paolo Grasselli

HAY Canapé «Silhouette» 3 places par Gamfratesi

DES IGN

LAB

VITRA Resting Bear Ours en tricot à usage de tabouret, ottoman ou appui-dos.

16

MONOLITHE EDITION Miroir Kalos

MOOOI Lampe à poser «Raimond» par Raimond Puts

ENOSTUDIO Fauteuil Cornice tissu rose & métal noir


STELTON Collar - Mélangeur à cocktail + verre doseur

ARTHUR DUPUY Senteurs d’intérieur «Eau de Montpellier»

TOM DIXON Seau à glace «Plum»

MADE Daan - présentoir à gâteau en marbre

art de LA TABLE

LAB

HAY Verres à vin blanc Colour Glass

17

&KLEVERING Assiettes Jungle

&TRADITION Vase True Colour LP3 / Cuivre

ALESSI Ménagère Dry cuivre


LA CHRONIQUE

EN TRAIN DE ...


LA CHRONIQUE

e regarde les vaches laitières défiler dans la brume à travers la vitre du train, et je pense à mes enfants que vais retrouver. Surtout ne va pas y voir un quelconque lien, je sais à quel point ton esprit est tordu. Non, je pense dans cette évanescence qui avale à présent des collines entières, que cela fait maintenant sept ans que je fais ce trajet et que rien ne peut m’en détourner. Un calcul rapide me donne plus de 250000 kms et 50 jours passés dans ces wagons. Les gouttes ruissellent sur la surface de la fenêtre et forment avec la vitesse des angles obtus. J’avance vers eux avec une joie chaque fois renouvelée. J’ai hâte de les sentir, de les serrer, de les entendre rire, mais j’aime aussi ce moment de solitude qui m’amène vers eux. Car je ne suis pas ce genre de gars qui sait de suite établir un contact et

J

bavarder pendant plus de trois heures avec les personnes autour de moi, comme l’homme aux chaussettes orange qui fait son show depuis que le train est parti. Je n’ai pas cette aisance, trop éloignée de ma personnalité. Je n’essaie pas de chasser ma solitude, au contraire je m’y abandonne. A présent les clochers se succèdent et les petits bourgs annoncent la grande ville. Des fois je réfléchis et j’essaie de faire le tri dans mes pensées : les vraies de celles que je me construis pour me plaire. Parfois, je suis juste contemplatif. Les routes s’entremêlent sur les bas-côtés, puis le train fait une pause. Moi aussi. L’unique but de ce trajet, sans cesse renouvelé, semaines après semaines, mois après mois, années après années, est de retrouver mes fils, mais c’est aussi l’occasion de me retrouver un peu

moi-même. Et j’adore ce moment. Le paysage a changé. Il est devenu familier. Il respire le sud. Les bras du Rhône saluent, tandis que de fières petites falaises de calcaires accompagnent la course du train. Un ciel noir a remplacé la brume. D’autres fois, je travaille, j’écoute de la musique que je n’ai pas eu le temps d’écouter, je lis, je regarde des films,… je profite de cette parenthèse. Oliviers, pins, cyprès mènent la danse entre les morceaux de garrigue. Parfois, boulimique de cet instant de quiétude, je fais tout à la fois. Les rangs des vignes sont gorgés d’eau, le moindre ruisseau est prêt à sortir de son lit. Parfois j’écris. Ps : je te laisse, je suis arrivé. -Max Gaze. WWW.GAZE.IM


NEWS

RETRO

ARCHITECTURE

NG PROMOTION x ORA ITO Un grand nom du design et de l’architecture hexagonale va bientôt signer un nouveau bâtiment dans la région ! Le promoteur immobilier NG promotion a fait appel aux talents d’Ora-Ïto pour imaginer son nouveau siège social qui s’implantera à l’entrée de la zone de l’aéroport de Montpellier à Mauguio. Un édifice de 1200m2, déployés sur 3 niveaux qui accueillera un show-room, les bureaux du groupe, un laboratoire d’idées baptisé « NG Lab » pour réunir architectes, bureaux d’études et entreprises de construction, start-ups, sociologues, particuliers, clients, etc. pour créer des groupes de réflexion sur l’évolution du secteur et sur le bien-vivre ensemble. Surmonté d’un rooftop avec vue sur les pistes de l’aéroport, ce bâtiment nouvelle génération sortira de terre dès le printemps 2019 pour une livraison en 2020. www.ora-ito.com EXPOSITION

TADAO ANDO

CENTRE POMPIDOU

Dans le cadre des Japonismes 2018, la ville de Paris accueille une exposition rétrospective unique des œuvres incontournables du célèbre architecte nippon, Tadao Ando. Un véritable chemin initiatique au travers de la présentation de cinquante projets majeurs, cent quatre-vingt dessins, soixantedix maquettes et de nombreux autres documents inédits. Une occasion unique de découvrir ou redécouvrir la vision singulière de cette grande figure de l’architecture contemporaine, au Centre Pompidou et jusqu’au 31 Décembre 2018.

MOBILIER

JM WILMOTTE X KOLEKSIYON

L’architecte et designer français Jean Michel Wilmotte s’est associé avec la maison d’édition turque Koleksiyon pour créer une série de mobilier de bureau complète inspirée du travail de l’artiste Piet Mondrian. Tables, luminaires, cloisons, sofas et sièges reprennent donc l’esthétique du peintre, faite de couleurs primaires en aplats colorés. Résolument rétromodernistes, les pièces évoquent aussi les lignes des robes qu’Yves Saint-Laurent avait réalisées en hommage à l’artiste cubiste. Baptisée Anatole, cette collection géométrique est modulable à l’envi, les piètements sont réglables en hauteur, les cloisons peuvent former des igloos pour délimiter les espaces, créant ainsi des lieux d’intimité flexibles et confortables. Quand humanité et sensualité s’invitent au bureau. koleksiyoninternational.com


RéCOMPENSE

PIERRE-LOUIS FALOCI

GRAND PRIX NATIONAL DE L’ARCHITECTURE 2018 Le 19 octobre dernier, l’architecte Pierre-Louis Faloci a reçu des mains du ministre de la culture le Grand Prix national de l’architecture 2018 pour l’ensemble de son parcours et de son œuvre. On lui doit par exemple l’église Notre-Dame de la Sagesse à Paris réalisée en 2001 et labellisée « Architecture contemporaine remarquable », ou encore la transformation du musée Rodin

de Paris et la réhabilitation de l’ancienne Halle aux sucres de Dunkerque. Ses créations ont été saluées par de nombreuses récompenses, comme l’Équerre d’argent en 1996. Architecte de lieux de vie mais aussi de lieux de mémoire, il s’attache toujours à associer ses bâtiments à leur environnement direct en imaginant les espaces extérieurs, urbains et paysagers.

COLLAB.

en bref...

KARL LAGERFELD x CARPENTERS WORKSHOP

L’icône vivante de la mode investit la Carpenters Workshop Gallery pour présenter une collection inédite de meuble et d‘objets pour la maison. Nommée « Architectures », cette série d’une quinzaine de pièces, sculpturale et néoclassique, est exclusivement réalisée en marbre noir et blanc. Taillées d’un seul bloc de marbre posé sur une structure en nid-d’abeilles pour plus de légèreté, les deux pièces les plus imposantes sont deux tables de 2,60m de long mais Lagerfeld a aussi imaginé des consoles, des guéridons, deux miroirs, une fontaine et des tables d’appoint. S’inspirant des colonnes de l’Hôtel Crillon à Paris et des colonnes antiques grecques, il a aussi créé des luminaires spectaculaires en forme de sabres lasers et des abat-jours inspirés de ses célèbres double-cols. Une forme de retour au néo-classicisme pour des sculptures fonctionnelles dont le premier prix avoisine par exemple les 8000 euros pour un cendrier ! Mais le luxe et l’exclusivité n’ont pas de prix… www.carpentersworkshopgallery.com

L’architecte Jean Nouvel vient d’inaugurer une nouvelle tour à Marseille, un immeuble de bureaux situé au sein du programme Euroméditerranée.

MOBILIER

FRENCH DESIGN BY VIA

L’incubateur French Design by VIA est la première plateforme d’échange et d’exposition dédiée à l’ameublement français. Cet accompagnateur de projet allie avec audace, créativité et industrie, savoir-faire et innovation durable, tout en parvenant à maintenir un équilibre entre héritage ancestral et ouverture culturelle. Le French Design s’attache à défendre avec panache l’art de vivre à la française et associe dans cette optique des binômes de créateurs au sein de son programme d’incubation. La nouvelle collection est à découvrir dès le 11 Décembre 2018 et jusqu’au 22 Février 2019, à la galerie du Via dans le 11ème arrondissement parisien. www.lefrenchdesign.org

Le cabinet d’architecture Foster+Partners a réalisé le nouvel Apple Store des Champs-Elysées, dans l’esprit d’excellence des appartements Haussmanniens. Le designer Benjamin Graindorge et le studio de création Ymer&Malta s’exposent jusqu’au 6 janvier au Musée des Arts décoratifs à Paris Le salon Maison & Objets Paris qui se tiendra du 18 au 22 janvier 2019 met à l’honneur le travail du designer Sebastian Herkner, élu designer de l’année. La marque américaine Sonos a récemment sollicité l’enseigne de design danoise Hay pour insuffler de la couleur à ses enceintes Sonos One.


RETRO

Kazuhide Takahama Pour cette nouvelle rubrique consacrée au retro-design, dirigeons-nous du côté du pays du soleil levant pour explorer le travail du designer Kazuhide Takahama. Créateur de meubles et de luminaires aux lignes épurées, il a su tout au long de sa carrière faire le lien entre orient et occident…

Kazuhide Takahama est né au Japon en 1930, dans une société aux traditions solidement ancrées dans le quotidien. Il étudie l’architecture de 1949 à 1953 à l’Institut de Technologie de Tokyo puis commence sa carrière dans le studio de Kazuo Fuioka. Quatre ans après la fin de son cursus, il imagine le pavillon japonais pour la onzième triennale de Milan, une relation étroite naîtra alors avec de nombreux créatifs européens et en premier lieu avec Dino Gavina qui l’invite à concevoir des pièces pour sa maison d’édition Gavina SpA. Durant 10 ans, il collaborera avec son confrère italien, créant par exemple l’unité de stockage DaDa ou le système de rayonnage semi circulaire baptisé GEA. La marque Gavina fut vendue à Knoll en

1968 et le célèbre éditeur continua à commercialiser trois collections emblématiques de meubles de salon imaginées par le designer : les canapés Marcel dont le nom est un hommage à Marcel Breuer, et les Raymond et Suzanne, en référence aux prénoms de son frère et de sa sœur. Ces trois assises sont d’une simplicité étonnante pour l’époque et arborent des couleurs éclatantes. Elles sont faites de grands blocs rectangulaires en mousse en polyuréthane avec lesquels composer des combinaisons multiples. Takahama réutilisera ce matériau la même année pour créer un autre système d’assise baptisé ESA. Ce dernier est composé de blocs hexagonaux que l’on peut assembler ou empiler à loisir pour créer des modules ludiques.


CHAISE GAJA/GAJA BAR CASIER W51 BRAMANTE

POUF HEXAGONALE ESA

CHAUFFEUSE CONTEMPORAINE SUZANNE

CHAISE LJIN LG

BUREAU LOOP

25


RETRO

simplicité, pureté, clarté des lignes et légèreté des formes… Des références qu’il a savamment combinées avec des matériaux ou des éléments plus occidentaux. On remarquera alors l’utilisation du métal sur des pièces comme les chaises Tulu, Gaja ou Jano auxquelles il ajoute des assises en cuir, donnant une réelle élégance à ses créations. Intemporelles, elles sont aujourd’hui prisées par les collectionneurs et certaines maisons d’édition rééditent plusieurs pièces comme les tables d’appoint Marcel imaginées par Takahama en 1974 et proposées depuis l’année dernière au catalogue de Billiani.

Takahama explore aussi l’univers des luminaires avec la série Kazuki, une lampe de table et un lampadaire conçu sur un cadre filaire recouvert d’une toile en jersey blanc, un clin d’œil évident aux papiers de riz des lanternes asiatiques. Pour ses pièces de mobilier, il rend également hommage à ses origines en utilisant régulièrement la laque pour recouvrir, par exemple, les panneaux de la chaise ultra minimaliste Kasuki, ou ceux des étagères et des tables Olinto pensées pour B&B Italia. Toutes ces pièces sont le reflet de la culture nipponne qui l’a vu grandir :

La table Marcel Simple et élancée, tels pourraient être les qualificatifs principaux pour la série de 5 tables Marcel. Avec leurs piètements en métal chromé et leurs plateaux en verre fumé ou transparent, en bois laqué ou en marbre, ces rééditions Billiani conçues en accord avec les héritiers de Kazuhide Takahama affichent une réelle élégance contemporaine, près de 45 ans après leur création.

26


RETRO

Pierre Favresse © portrait : Matthieu Gauchet

Ancien directeur artistique chez Habitat de 2011 à 2017, Pierre Favresse occupe aujourd’hui le même poste chez Lladro, fabricant historique espagnol de porcelaine pour lequel il imagine une nouvelle direction créative. Collaborations, commandes personnelles et projets actuels… celui qui défend le savoir-faire artisanal français et une production eco-friendly nous éclaire sur ses missions et sa vision du design d’aujourd’hui.

28


HORLOGE JEAN BLANC


RETRO

CANAPÉ BOAT / HABITAT

CHAISE PERCH

l’époque était de créer avec mon équipe les nouvelles collections en anticipant quasiment deux ans en avance.

Bonjour Mr Favresse, retracez-nous votre parcours en quelques lignes… J’ai lu que vous aviez suivi une formation d’ébénisterie à l’École Boulle puis aux Arts Déco… J’ai en effet débuté ma formation dans une école de métiers d’arts et l’autre dans une école plus tournée vers le design. J’ai ensuite fondé mon studio et travaille avec différentes personnes en particulier Mathieu Lehanneur. En 2011, j’ai été appellé pour prendre la direction du design et de la création chez Habitat où j’ai enclenché une rénovation de la collection et remis en place les collaborations avec les designers externes. Depuis bientôt 1 an, je dirige la création au sein de la manufacture de porcelaine espagnol Lladró afin de l’ouvrir à une nouvelle modernité.

Votre idée était de faire rentrer les grands designers dans les intérieurs à prix raisonnables et en même temps de faire découvrir les jeunes talents à travers des collaborations ? Oui exactement, c’était à l’origine l’idée de Sir Terence Conran lorsqu’il a créé la marque Habitat. J’ai juste fait en sorte de m’inscrire dans la continuité de ce travail et de poursuivre cet objectif. Vous défendez aussi une vision et un savoir-faire français du design. Comment les décririez-vous ? Je pense que la France a une vision élégante du design, j’essaye toujours de marier techniques, bon sens et élégance dans tous les produits que je dessine ou que j’imagine, je pense que c’est en partie dû à mon savoir-faire français et une certaine vision française.

Vous avez exercé la fonction de directeur artistique chez Habitat jusqu’en octobre 2017. Quel était votre rôle précisément et comment travailliez-vous au quotidien avec la marque ? J’ai travaillé pour Habitat de 2011 à 2017 et mon quotidien de

31


RETRO

COLLECTION CUISINE / THIERRY MARX

ENCEINTE BLUETOOTH «LENNY» / ELIPSON

contraintes techniques sont nombreuses pour ce type de projet ? Oui en effet les contraintes étaient très grandes et le temps que nous avions était un peu court mais nous avons tenu les délais et cette collaboration reste encore une page très importante de mon histoire avec Habitat. J’ai pu constater combien le travail en équipe est nécessaire pour atteindre un but commun.

Vous êtes attaché à une production eco-friendly qui réduit le coût des matériaux et des process… Comment cela se traduit-il lorsque vous imaginez une pièce ? Je défends beaucoup une vision à long terme de nos produits et de nos professions, je travaille et j’essaye d’organiser un développement durable et une éthique autour des produits que nous fabriquons et mettons sur le marché, cela ne devrait plus être une option maintenant.

Vous êtes aujourd’hui directeur artistique de Lladro, célèbre fabricant de porcelaine espagnol. Vous avez pour mission d’insuffler un style plus contemporain aux collections ? Ma mission est de redonner ses lettres de noblesses à cette manufacture qui s’est un peu endormie il y a quelques années. Mais nous tenons toujours de magnifiques créations de Jaime Hayon et du bureau interne de design. Nous devons seulement donner un nouveau cap créatif en réinsufflant modernité et créativité tout en gardant à l’esprit les prochains enjeux environnementaux.

Pouvons-nous revenir sur votre collaboration avec Thierry Marx sortie en 2014 ? Comment s’est-elle déroulée ? Je me souviens d’une très belle collaboration, Thierry est un homme et un personnage très attachant avec qui nous avons beaucoup discuté pour créer une collection professionnelle de qualité, mais abordable pour tous. Vous avez aussi travaillé sur la conception d’une collection d’enceintes Habitat x Elipson… Je suppose que les 32


TABLE MAGNUM / LA CHANCE


LAMPE TIDELIGHT / PETITE FRITURE


RETRO

Les gens retrouvent le goût des objets bien fait, créatifs et de qualité qu’ils pourront conserver longtemps, voire transmettre aux générations futures, le monde de l’éphémère doit disparaître et cette carte est dans les mains des industriels.

Quel regard portez-vous sur le « retour » au premier plan de la porcelaine et de la céramique dans le monde du design depuis quelques années ? Si j’ai accepté le poste de direction créative de Lladró, c’est que pour moi la porcelaine et les matières naturelles de qualité font leur grand retour, car aujourd’hui les gens retrouvent le gout des objets bien fait, créatifs et de qualité qu’ils pourront conserver longtemps, voire transmettre aux générations futures, le monde de l’éphémère doit disparaître et cette carte est dans les mains des industriels. Trouvez-vous le temps de travailler sur d’autres projets avec différents éditeurs ? J’essaye toujours de conserver quelques projets pour rester en éveil et j’aime prendre le temps de dessiner un projet quand on m’en fait la demande, mais conduire une direction créative est un rôle que j’apprécie particulièrement car en plus de dessiner, j’y vois l’opportunité de pouvoir inciter à changer les choses plus profondément. Quels sont vos projets pour les semaines et mois à venir ? Nous travaillons à la préparation des prochains salons de Paris et de Milan et je prépare également les collections Lladro qui sortiront en 2020. 35

PERCH COLLECTION


- ARCHI -

Paul Andreu © photos : Andreu

Créateur de la Grande Arche de la Défense aux portes de Paris et des plans de l’aéroport de Roissy qui ont fait de lui l’architecte des aérogares aux quatre coins du monde, le Français Paul Andreu a connu une carrière pour le moins prolifique. Disparu en octobre dernier, il a laissé sa signature dans le paysage architectural hexagonal et mondial. Portrait. Né en 1938 à Caudéran, en Gironde, Paul Andreu rentre à l’école Polytechnique, puis étudie en parallèle aux Ponts et Chaussées et à l’École nationale supérieure des BeauxArts. L’architecture s’impose alors comme le compromis parfait entre ses aspirations artistiques et son bagage scientifique. La discipline devient alors rapidement une passion qui fera de Paul Andreu un acharné de travail, chaque année de ses 50 ans de carrière verra naître un projet ou un chantier.

Reconnu à travers le monde, il a reçu de nombreux prix et distinctions. Parmi les plus prestigieux, le Grand prix national d’architecture en 1977, le Grand prix Florence GouId de l’Académie des Beaux-Arts en 1989. En 1996, il est élu membre de l’Académie des Beaux-Arts et, en 2006, il reçoit la plus haute distinction triennale de l’Académie d’Architecture : le Grand Prix du Globe de Cristal, succédant au grand Oscar Niemeyer. Il reçoit également en 2015 la Grand-Croix de l’ordre national du Mérite.

36


OPERA DE PÉKIN © MIKE HOLLMAN


- ARCHI -

DÉTAIL GRAND THEATRE NATIONAL DE CHINE

PROJET QUZHOU

en Chine, bulle futuriste de titane et de verre posée juste à côté des colonnades staliniennes du Palais du peuple. Il dira alors : « J’avais toujours rêvé de créer un grand bâtiment culturel, de rentrer enf in en ville. Ce fut cette capitale à laquelle je n’aurais jamais pensé, car la Chine restait une sorte de mirage pour moi ». Souvent catalogué de spécialiste des installation aéroportuaires, il a cependant planché sur des bâtiments dont la destination est multiple : logements, bureaux, boutiques, stades, chaix de cognac, centres administratifs ou municipaux, musées… Architecte et ingénieur, il était également peintre et écrivain, produisant des toiles aux couleurs sobres inspirées par l’Asie, et des romans ou des essais traitant de l’architecture, de l’amour ou de la solitude entre autres. D’une énergie hors norme quel que soit son projet créatif, ce talentueux touche-à-tout est un modèle à suivre pour les jeunes générations d’architectes auxquelles il s’est adressé directement dans deux ouvrages. Il aura en tout cas, assurément marqué l’histoire de l’architecture…

Mais son aura, il la doit aux nombreux projets qu’il a réalisés avec toujours le même leitmotiv : « Chaque fois que je pense un projet, je ne crée pas une boîte pour y organiser du mouvement, mais je conçois les murs en fonction du mouvement que les gens effectueront à l’intérieur. » Il imagine alors, à seulement 29 ans, le terminal 1 de l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle. Il y dessine une architecture totalement novatrice pour l’époque en créant une masse ronde de béton avec des tubes de circulation imbriqués au centre. Sa carrière est lancée ! Il concevra ensuite tous les autres terminaux de l’aéroport de Roissy au gré de ses extensions, ainsi que son complexe central mêlant gare ferroviaire et résidence hôtelière. Parmi ses autres projets majeurs, il y a évidemment la Grande Arche de la Défense, mais également les aéroports d’Abou Dabi, de Jakarta, de Nice ou de Bordeaux, le terminal français du tunnel sous la Manche et bien d’autres en Chine où il signera une trentaine d’édifices, au Japon, en Grèce, en Belgique... En 2007, il signe le Grand Théâtre national de Pékin 38


AÉROPORT INTERNATIONAL DE DUBAÏ

ROISSY CHARLES DE GAULLE AEROGARE 2F


GLOBE TROTTER

DA N S L E S A I R S

MEILLEURES COMPAGNIES

s tat i o n

AERIENNES 2018

VAL THORENS

Les compagnies aériennes ont aussi leur cérémonie : les «World Airline Awards» propulsés par Kytrax, une société britannique spécialisée dans la notation des opérateurs du ciel. Pour cette année 2018, ce sont encore les compagnies asiatiques qui trustent le podium et tirent leur épingle du jeu. Sur la plus haute marche, on retrouve donc Singapore Airlines, suivie par Qatar Airways puis par la compagnie japonaise ANA. Emirates garde quant à elle sa quatrième place. Moins connues, les suivantes sont EVA Air, Cathay Pacific Airways, Lufthansa, Hainan Airlines, Garuda Indonesia et Thaï Airways. Et on retrouve Air France à la 25ème place… www.worldairlineawards.com

MEILLEURE STATION DE SKI AU MONDE Avis aux amateurs de sports d’hiver, Val Thorens, la station perchée à 2300m d’altitude conserve son titre mondial pour la cinquième fois consécutive, plébiscitée par 1,8 million de votes, émis à l’occasion des World Ski Awards, l’équivalent des Oscars pour le monde de la glisse, organisés à Kitzbühel en Autriche. Ouverte depuis le 24 novembre dernier, elle accueille en plus d’un domaine skiable d’exception, l’escape game le plus haut d’Europe et a reçu une seconde distinction, celle du meilleur nouvel hôtel, suite à l’ouverture du quatre étoiles Fahrenheit Seven. www.valthorens.com S E RV I C E

THE PENINSULA YACHT

Le prestigieux hôtel The Peninsula Hong-Kong, incontournable dans l’hôtellerie de luxe depuis 1866, dévoile son nouveau bébé : le Peninsula Yacht. Un navire de 19 mètres mis à disposition de ses clients pour prolonger l’expérience de l’hospitalité mythique du groupe sur les flots. Une croisière de deux heures le long de la rivière Huangpu, avec champagne et petits fours, sous le spectacle envoutant de la « Symphonie des Lumières ». Le Sunseeker Manhattan 60 est accessible aux professionnels comme aux particuliers pour l’organisation d’évènements luxueux et propose également des prestations sur-mesure. Une croisière qui a un coût puisqu’il faudra tout de même débourser la coquette somme de 1685 euros l’heure pour la location de ce yacht de luxe. www.peninsula.com

40


H OT E L

MAISONS DU MONDE À NANTES

L’enseigne Maisons du Monde se lance dans l’univers de l’hôtellerie avec l’ouverture de son premier établissement à Nantes au printemps 2019. 47 chambres composent cet hôtel 4 étoiles résolument déco mêlant inspirations, convivialité et élégance. L’objectif est affiché : se sentir comme à la maison, mais en mieux ! 5 styles de chambres sont proposés aux hôtes comme autant de dépaysements et le lobby est repensé pour en faire un salon chaleureux. L’hôtel accueille évidemment un bar, une grande bibliothèque et un espace désormais indispensable : un corner coworking.

H OT E L

BRACH,

UN STYLE DE VIE À PARIS

H OT E L

SIX SENSES CRANS-MONTANA

La chaîne d’hôtels Six Senses ouvrira les portes de son premier établissement en suisse en 2021. Au programme : 47 suites grand luxe et 17 résidences privées nichées au cœur de la station chic et sportive de Crans-Montana. Parfaitement intégré dans son environnement naturel grâce à l’utilisation de matériaux locaux, ce nouveau palace proposera en premier lieu une vue exceptionnelle sur les monts enneigés, mais aussi toutes les commodités haut de gamme d’un hôtel Six Senses : un Spa de 2000 m2 dédiés au bien-être, une piscine extérieure chauffée et un bassin intérieur, des restaurants et bars, des boutiques et bien sûr, un service de conciergerie qui devancera tous les besoins des futurs hôtes. Sans oublier le cinéma de plein air et les facilités d’accès aux activités hivernales en mode grand luxe. www.sixsenses.com 41

Le XVIème arrondissement de Paris a vu naître le Brach, concept original et unique dans l’hôtellerie de luxe. L’architecte Philippe Starck a su réhabiliter les 7000m2 de ce centre de tri postal en un véritable patchwork d’influences culturelles. Chacune des 7 suites et des 52 chambres possède une identité qui lui est propre, adaptée aux envies et besoins des clients. Son restaurant propose une cuisine méditerranéenne conviviale et généreuse, sous les ordres du talentueux chef Adam Bentalha. Le bar Mixologie, tenu par Simon Quentin, double médaillé d’or des M.O.F, s’inscrit dans le même esprit d’hospitalité et de partage. Equipé d’une salle de sport, d’une piscine et d’un potager en rooftop, ce nouveau lieu de vie parisien est ouvert à tous et propose la privatisation de ces espaces fantasques pour des évènements professionnels ou privés. www.brachparis.com


F R A N C E

L’Alsace

— © photos : C.Malsert / D.R

Pour cette nouvelle escapade bimestrielle, nous restons au coeur de l’Hexagone pour vous emmener découvrir les trésors d’Alsace, une région qui sait séduire le monde entier par ses panoramas extraordinaires et sa culture authentique. Ah ! L’Alsace… Voilà une région à l’identité culturelle forte, héritée d’une histoire riche et mouvementée à travers les siècles. La diversité de ses paysages bouleverse et fascine : entre champs et vignobles, on prend plaisir à se perdre dans d’interminables forêts, au pied de l’imposant Massif des Vosges, ou simplement à profiter d’une balade dominicale dans les petites rues de villages pittoresques découverts au détour d’une prairie. Dans ce numéro, nous vous invitons à mieux la connaître au travers de sa prestigieuse capitale culturelle, Strasbourg, de la délicieuse Colmar, capitale des vins alsaciens et pour finir, nous sillonnerons ensemble la célèbre Route des Vins d’Alsace.


Strasbourg Entamons donc notre périple alsacien dans la première ville de la région. Avec ses nombreux titres de capitale historique et culturelle de la région, capitale de Noël ou encore de l’Europe, Strasbourg ne manque pas à sa réputation et nous en met plein la vue, surtout en ces périodes de fêtes. Véritable trésor de l’architecture avec ses grandes bâtisses à colombages, son centre-ville est d’ailleurs entièrement inscrit au patrimoine mondial de l’humanité de l’UNESCO. Nous vous invitons à découvrir le quartier impérial allemand, la Neustadt, dont une partie a également été classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO en 2017, ou encore le quartier des Ponts Couverts, où l’on se plaît à flâner à la vue de belles pierres sur les rives de l’Ill bordé par une nature verdoyante. Au détour d’une ruelle sur la Grande Île, cœur historique de la ville dominé par la Cathédrale NotreDame, arrêtez-vous pour savourer une cuisine gastronomique chez Buerehiesel, ou une plus traditionnelle flammekueche en poussant les portes du 1741, sur les Quais des Bateliers. Nous vous proposons pour la suite une balade digestive au cœur du quartier de la Petite France, île réservée uniquement aux piétons et aux cyclistes, sur laquelle travaillaient autrefois pêcheurs, tanneurs et meuniers. Vous pourrez ainsi faire une pause au musée d’art moderne et contemporain et vous délecter de la vue imprenable sur les toits de la ville depuis sa terrasse panoramique. Après une journée à découvrir les charmes de Strasbourg, vous serez saisis par la beauté des dernières lueurs du jour enveloppant les lignes des bâtiments et par les lumières éclairant les nombreuses églises de la ville la nuit venue. Pour finir en beauté cette escapade strasbourgeoise, vous pourrez profiter de la douceur d’une bonne nuit de sommeil au Boma, un hôtel lifestyle dans un cadre exceptionnel. Un lieu chaleureux et atypique à l’image de la capitale alsacienne.


Colmar Poursuivons notre voyage au cœur de la région, dans la délicieuse Colmar. Cette cité aux nombreux charmes est l’un des sites touristiques les plus visités de l’Est de la France. Parmi les multiples trésors à voir dans cette ville adorable, vous ne raterez pas l’incontournable quartier de la Krutenau, aussi surnommé la Petite Venise. Traversé de part et d’autre par la rivière montagnarde de la Lauch et relié par de jolis petits ponts fleuris, il saura vous séduire par son ambiance d’un autre temps, ses ruelles sinueuses et ses maisons hautes en couleurs. Et pourquoi ne pas vous arrêter pour une pause gourmande au JY’S, le restaurant gastronomique du chef Jean-Yves Schillinger. L’exploration de ce quartier commence et se termine aux abords du bâtiment historique du Koïfhus, l’Ancienne Douane de Colmar. Vous pourrez d’ailleurs admirer sur cette place la statue de Lazare de Schwendi, un seigneur du XVIème siècle et vous poser pour boire un verre Chez Moi, le troquet colmarien en vogue. Nous vous conseillons également de pousser les portes du musée Unterlinden, au cœur du vieux Colmar, pour découvrir le cloître d’un couvent du XIIIème siècle et admirer les collections du musée, dont le fameux retable d’Issenheim. D’autres curiosités sont encore à découvrir dans cette ville pleine de surprises, comme la Maison des têtes, une bâtisse qui ne passe pas inaperçue ! Elle doit son nom aux 106 petites têtes humaines qui ornent sa façade et est surmontée d’un petit tonnelier en étain qui, pour la petite histoire, fût placé la par le père de la Statue de la Liberté, Auguste Bartholdi, originaire de la cité. Il vous sera même possible d’y séjourner puisque le bâtiment accueille désormais le luxueux hôtel de la Maison des Têtes. Vous serez ainsi bien reposés pour découvrir les nombreuses autres surprises que réserve la douce ville de Colmar.


La route des vins Nous clôturons notre escapade alsacienne en parcourant la Route des Vins d’Alsace. Inaugurée il y a plus d’un demi-siècle, en 1953, elle est l’une des plus connues et des plus anciennes Route des Vins de France. Elle s’étire sur 170km et traverse pas moins de 70 villages fleuris et pittoresques à souhait, aux noms tarabiscotés et chargés d’histoire. Commençons donc notre périple au Nord de la région, depuis la ville de Marlenheim, première étape de cet itinéraire viticole, où vous pourrez déguster des crus locaux au Caveau de l’Hôtel de ville. Plus bas, vous traverserez la ville de Traenheim, dominée par la tour de son église romane, avant de rejoindre la commune de Molsheim, réputée pour son grand cru du Brudertha. Puis en passant par Rosheim et descendant vers la ville d’Obernai, vous sillonnerez une route semblable à un ruban enchanté, ponctuée de caves ancestrales et de quelques-uns des plus beaux villages d’Alsace. Profitez du voyage pour vous offrir un moment de détente dans un cadre époustouflant, sur les hauteurs d’Ottrott, à l’Hostellerie des Châteaux, où vous pourrez déguster la spécialité locale : un vin rouge charpenté et fruité. En maintenant cap vers le Sud, vous explorerez des villages toujours plus charmants. Depuis la commune de Barr, véritable concentré d’Alsace, en passant par Ribeauvillé ou Riquewhir, vous serez séduits par des paysages médiévaux bordés de vignobles. Nous vous conseillons ensuite de faire escale à Kayserberg pour découvrir son imposant donjon, vestige du Moyen-Âge, et de vous délecter des spécialités culinaires de la région au restaurant Les 3 Alsaciennes. Après avoir dépassé la capitale des Vins d’Alsace, n’oubliez pas de vous arrêter à Eguisheim, élu village préféré des Français, avant de terminer votre voyage dans la vallée de la Thur, à Thann, dont Montaigne faisait déjà l’éloge. Enfin vous l’aurez compris, la Route des Vins est un itinéraire à découvrir et à déguster comme un grand cru, sans modération !


• CARNET DE ROUTE •

Notre carnet de route en Alsace STRASBOURG

A VOIR/À FAIRE

Place Kléber Grande Île de Strasbourg Petite France Cathédrale Notre-Dame de Strasbourg Palais Rohan Rue du Bain-aux-Plantes

HÔTELS

Boma : 7, rue du 22 novembre Graffalgar : 17, rue Déserte Okko Hôtel : 46, rue du Bassin d’Austerlitz Cour du Corbeau : 6-8 ,rue des Couples Le Bouclier d’Or : 1, rue du Bouclier Hôtel du Dragon : 1, rue du Dragon

BAR & RESTAURANTS

Buerehiesel : 4, parc de l’Orangerie

BAR & CAFÉS Au Crocodile : 10, rue de l’Outre 1741 : 22, quai des Bateliers Café Bâle : 24, rue d’Austerlitz MiTo : 8, place d’Austerlitz Aux 12 apôtres : 7, rue Mercière Le Comptoir à Manger : 10, petite rue des Dentelles Au Coin des Pucelles : 12, rue des Pucelles East Canteen : 2, pl. des Orphelins S’Musauer Stuebel : 11, rue de Murbach La Hache : 11, rue de la Douane Bistrot Coco : 8 rue de l’écurie Gravoche : 4 rue Klein Supertonic : 1, place d’Austerlitz

Abattoir Café : 1, quai Charles Altorffer Café Bretelles : 2, rue Fritz Black and Wine : 9 rue Hannong La Cabane : 6, rue du Tonnelet rouge Le Douanier : 5 rue de la Douane Le Botaniste : 3, rue Thiergarten

BOUTIQUES

Curieux ? Concept Store 6a, quai Kellermann Ultima : 8, petite rue de l’Église Dot Store : 17, rue de la division Leclerc Algorithme la Loggia : 6, rue Gutenberg

MUSÉES & GALERIES MAC Carré d’artistes Galerie Bertrand Gillig La Popartiserie 50

COLMAR

A VOIR/À FAIRE

Ville ancienne Maison Pfister Quai de la Poissonnerie Maison des Têtes Quartier de la Krutenau

HÔTELS

Hôtel Quatorze : 14, rue des Augustins La Maison des Têtes : 19, rue des Têtes Le Colombier : 12, rue de la Poissonnerie James Boutique Hôtel 15, rue Saint-Eloi

BAR & RESTAURANTS

JY’S** : 17, rue de la Poissonnerie L’Atelier du Peintre : 1, rue Schongauer L’Essentiel : 9, rue Jacques Preiss Aux Trois Poissons : 16, quai de la Poissonnerie

Witub Brenner : 1, rue Turenne Le Petit Bidon : 14, rue Etroite Le Quai 21 : 21, Quai de la Poissonnerie

BOUTIQUES

Sézanne : 30, Grand Rue Tendance Liège : 6, rue Saint-Nicolas Happy Mômes : 7, rue Saint-Nicolas The Store : 8, rue des Marchands

MUSÉES & GALERIES Villa Tschaen Musée Unterlinden Musée Bartholdi

GASTRONOMIE DANS LA REGION Au Cheval Blanc Villa René Lalique Le Chambard


L’Arlatan © photos : Pierre Collet

La cité antique d’Arles oursuit son renouveau ! Dans le sillage de la Fondation Luma, de nombreux lieux dédiés aux amateurs d’art de vivre ouvrent leurs portes : boutiques arty, concept stores, restaurants et hôtels de charme. Parmi ces derniers, l’Hôtel Arlatan fait figure d’œuvre d’art totale… Petit détour dans la capitale camarguaise.


D

les murs, à des luminaires soigneusement sélectionnés pour leur design, à des portes rappelant les estampes japonaises ayant inspiré Van Gogh… On entre alors dans un univers artistique total, qui s’attache à respecter l’histoire provençale des lieux tout en s’ouvrant sur le monde… Une véritable invitation pour un voyage singulier et magique à travers l’histoire, les cultures et les sensations. À l’intérieur, on retrouve un restaurant dont la carte, validée par le chef Armand Arnal de la Chassagnette, reprend les classiques méditerranéens et provençaux : des plats simples et savoureux qui s’adaptent au rythme des saisons et qui mettent l’accent sur les légumes et le poisson. Le bar et son décor flamboyant multicolore fait la part belle aux cocktails, à siroter au comptoir ou au bord du bassin situé dans le jardin.

éjà reconnu comme l’hôtel particulier le plus somptueux d’Arles au Moyen-Âge, l’Hôtel Arlatan vient de rouvrir ses portes après plus de trois années de travaux de rénovation. Imaginé par les architectes Max Romanet et Renzo Wieder, l’établissement a conservé son charme d’antan avec ses éléments du XVème siècle, ses appartements du XVIIème et sa façade du XVIIIème auxquels a été ajouté avec brio un décor signé par l’artiste cubain Jorge Pardo. Le résultat est surprenant : un vrai palais de la couleur mis en lumière par une gigantesque mosaïque qui recouvre les 6000m2 de cette nouvelle adresse. Cette œuvre, qui donne tout son caractère à l’Arlatan, reprend 18 couleurs évoquant toutes les tonalités du Sud et est associé à des teintes toujours aussi vives sur

54


Soirée du Réveillon

Jorge Pardo a donc eu carte blanche pour jouer avec ce millefeuille de temps et d’espaces. Ce pan de l’histoire arlésienne qui cachait une galerie du début du XVe siècle, ouverte sur la cour pavée, des poutres et solives peintes ont ainsi pu être restaurées et mises en lumière, tout comme un exceptionnel morceau de mur romain de dix mètres de haut, une colonne antique et un four médiéval que Pardo a soulignés d’un escalier suspendu en dentelle de métal et d’une cascade de lumières légères. Propriété de Maja Hoffman, qui détient déjà l’Hôtel du Cloître et qui a surtout engagé la ville d’Arles dans une renaissance artistique en y installant la Fondation Luma, l’hôtel Arlatan est une proposition créative supplémentaire dans la cité antique. Un espace ouvert, une œuvre totale qui réinscrit le patrimoine local dans l’avenir, une invitation colorée dans laquelle on peut évidemment séjourner, mais on peut simplement s’y arrêter pour boire un café ou un apéritif, pour déjeuner ou dîner et ainsi participer à l’œuvre de l’artiste cubain…

Les 35 chambres, dont les tarifs commencent à 99 euros, sont toutes différentes et jouent évidemment sur la couleur. Leurs portes sont de véritables œuvres d’art à part entière puisque l’artiste les a travaillées avec un graveur laser avant de les peindre une à une, et il y en a plus de 100. Le mobilier et les luminaires proposent un savant mélange de pièce de designers, comme les omniprésentes chaises de Hans Wegner dans le restaurant, et de pièces fabriquées spécialement pour l’établissement dans l’atelier de Jorge Pardo : tables basses en marqueterie, têtes de lit en rotin, fauteuils à bascule, repose-pieds… Près de 1300 pièces ont investi les lieux, en s’accordant à merveille avec les teintes éclatantes des sols et des murs… Du côté des équipements, les habitations sont bien entendu d’un confort indéniable et sont toutes équipées de baignoires et c’est un vrai parti pris de l’artsite qui explique : « J’aime les baignoires et je pense que les gens qui vont dans les hôtels aiment aussi. Je voyage énormément et l’une des choses que j’aime le plus à propos de mon séjour à un hôtel, c’est de prendre un bain ! »…

www.arlatan.com 56


CHÂTEAU

StPIERRE de SERJAC 14 DÉC : SOIRÉE CAVEAU " 16 DÉC : MARCHÉ DE NOËL 31 DÉC : SOIRÉE DU RÉVEILLON

HÔTEL " RESTAURANT " SPA " CAVEAU " ÉVÈNEMENTS D30 ENTRE POUZOLLES & MAGALAS | 34480 PUISSALICON 04 67 80 76 00 | SERJAC.COM | RESA@SERJAC.COM


DRESS CODE

OPENING

CORNER SESSUN

OPENING

LE 609,

L’ESPACE MODE CHEZ RBC C’est en lieu et place de l’ancien restaurant RBC Kitchen que s’est installé le 609, un nouvel espace de 140m2 imaginé par les équipes du Design Center. Entièrement dédié à l’univers de la mode et fidèle à la volonté de la marque de s’inscrire dans la recherche de nouvelles expériences clients, cet écrin soigneusement agencé dévoile une véritable mise en scène qui permet aux marques de sublimer leurs produits. Une douzaine d’enseignes, telles que Valentine Gauthier, Maison Labiche, Jérôme Dreyfuss, Avril Gau, Android Homme ou encore Monochromatiques, sont présentes. RBC Montpellier propose désormais une offre lifestyle à 360° allant du mobilier design aux accessoires de mode, à venir découvrir sans modération au sein du Design Center à Port Marianne. https://le-609.com

AUX GALERIES LAFAYETTE La marque française aux couleurs latines arrive enfin sur Montpellier ! Eco-responsable et fidèle à ses origines, la petite dernière des grands de la mode n’est pas en reste et assume pleinement sa personnalité au travers de collections actuelles et décalées au summum de l’élégance. Il est désormais possible de profiter des différentes pièces que propose l’enseigne autour d’un corner aux Galeries Lafayette de Montpellier, dans une ambiance chaleureuse et raffinée. Vêtements, chaussures, accessoires de mode, la nouvelle collection de Sessùn saura séduire toutes les shopping-addict ! www.sessun.com h o m m ag e

LA CAPSULE TEMPORELLE

DE L’ATELIER LEKKI

L’Atelier Lekki rend hommage à la France des trente glorieuses. La marque revisite avec modernité et élégance les grands classiques du prêt à porter de cette période et transforme des pièces mythiques en objets connectés. Le caban « crabe tambour », disponible sur le site, s’inspire ainsi directement de la tenue originelle de la marine nationale des années 60 et le Solex, icône populaire de cette époque, revient dans une édition bohème-chic connectée qu’il est possible de personnaliser. D’autres pièces intemporelles et raffinées sont à retrouver en vente sur le site. La marque propose également un atelier de lecture afin d’aller au bout de l’expérience et de retrouver la quintessence même de l’esprit des trente glorieuses. www.atelierlekki.com 58


COLLAB

CLAUDIE PIERLOT X JULIETTE ARMANET

La chanteuse pop Juliette Armanet s’associe à Claudie Pierlot dans une collection capsule inédite imaginée pour les trente ans de la marque. Pour «Turn Up the Volume», elle revisite deux pièces incontournables de son dressing : la salopette et le tee-shirt. Si la première s’encanaille en s’habillant d’un cuir noir, le tee-shirt reste lui tout en simplicité avec un col rond noir et manches aux coudes. Le clin d’œil musical est traduit par une note brodée sur la poche arrière droite pour l’une et un message couleur or, en référence à un des titres phare de la chanteuse, pour l’autre. Une collection mélodieuse à découvrir en boutique sans plus tarder ! https://fr.claudiepierlot.com

en bref... L’icône Inès de la Fressange collabore avec Aigle et propose un véritable kit de pluie au look 100% parisien et aux couleurs tricolores. A découvrir sur les sites des deux marques ou directement dans les boutiques Aigle. Pour sa collab’ créateur, c’est à Moschino que s’associe le géant du prêt-à-porter H&M cette année. Une collection déjantée et fantaisiste, signée Jeremy Scott, déjà disponible en ligne et dans une sélection de boutiques depuis le 8 novembre dernier !

exposition

« FEMMES FATALES »

La ville de La Haye, au Pays-Bas, accueillera la première exposition entièrement dédiée aux femmes dans l’univers de la mode : « Femmes Fatales ». Une véritable rétrospective au travers des créations de figures féminines emblématiques, comme Coco Chanel, Jeanne Lanvin, Elsa Schiaparelli ou Miuccia Prada ; grandes dames et petites mains de l’industrie seront mises à l’honneur. Un retour sur l’influence féminine dans ce milieu, souvent loin d’être bienveillant à leur égard, à découvrir jusqu’au 24 mars 2019, au Gemeentemuseum. https://denhaag.com 59

L’artiste Grace Coddington revisite avec malice le célèbre Monogram de Louis Vuitton, désormais baptisé Catogram. Des motifs drôles et fantaisistes de chats et de chiens habillent temporairement les pièces de la Maison Vuitton. La mythique Maison Lacroix collabore avec la marque streetwear Kulte pour une édition exclusive et haute en couleurs qui n’hésite pas à bousculer les codes et mélanger les genres. Pharell Williams, interprète de « Happy », signe une collaboration avec la Maison Chanel pour une collection capsule inédite : une ligne printemps/été qui sera disponible dès le 4 avril 2019 dans toutes les boutiques Chanel.


Chloé

STORA © photos : Yvonne Club

Casual chic, confortable et élégant, voici en trois mots l’ADN du style Chloé Stora. Une esthétique résolument contemporaine, qui a su séduire nombre de silhouettes féminines depuis la création du label lancé en 2014. Le style Chloé Stora s’affirme alors comme une réinvention de la mode parisienne, distillant savamment un look boyish assumé, en travaillant des matières raffinées, en intégrant des détails subtils, et surtout en donnant aux femmes une allure, une dégaine, grâce à une collection complète de vêtements : jupes, manteaux, pantalons loose, chemises oversize, robes ou vestes...

Après des études à la Chambre Syndicale de la Couture Parisienne, Chloé Stora, créatrice de la marque s’est fait un nom dans l’univers de la mode en lançant My Pant’s dès 2008, une griffe spécialisée dans le pantalon féminin. En 2014, bouillonnante d’idées, elle décide de s’attaquer à l’ensemble du vestiaire des amatrices de belles étoffes, et rebaptise du même coup sa marque en la signant de son patronyme.

63


I

encore et toujours une silhouette à la frontière entre féminin et masculin fidèle à la marque.

nstallée depuis avril 2018 dans un nouvel espace d’une centaine de mètres carrés, en plein cœur de Saint Germain des près, l’un des plus beaux quartiers de la capitale, la griffe compte plus de 300 revendeurs multimarques dans le monde, dont 130 en France. Elle a également ouvert à la mimars un corner aux Galeries Lafayette Haussmann. Cette nouvelle boutique, lovée entre le théâtre de l’Odéon et l’église Saint-Sulpice, présente en ce moment la collection Automne-Hiver 2018 qui multiplie les pièces faciles à porter au quotidien. La créatrice a compilé ses influences et en particulier celles piochées lors d’un voyage à Anvers, charmante ville belge au design épuré, parsemée de petits cafés cosys... On retrouve donc des draps de laine moelleux, des imprimés raffinés et des couleurs vibrantes qui cultivent 64

Impertinentes, subtiles et à la personnalité affirmée, les pièces de Chloé Stora sont follement parisiennes, spontanées et pleines de charme, comme le pantalon Poitiers en épaisse côte de velours rose, le petit sac Suzy et son vert profond, le blouson Bikram et ses motifs presque ethniques, le long manteau Metz à carreaux, le t-shirt Toulouse à rayures façon marinière, la banane Amy ou les chaussettes Sarah… Des étoffes et accessoires qui explorent le vestiaire féminin de A à Z, permettant à la créatrice d’investir un terrain d’exploration infini qui se réinvente à chaque saison, pour le plus grand plaisir des férues de mode et d’élégance.


HOLUBAR © photos : Holubar

Le froid risque d’arriver bientôt sans prévenir alors il est temps d’anticiper et de s’équiper avec un vêtement chaud. Ça tombe bien car Holubar est de retour aux affaires. Créée en 1946 dans le Colorado, la marque de vêtements techniques pour montagnards expérimentés a fait son retour sur le marché français en 2017. outdoor. A la fin des années 50, ils présentent même un catalogue bien fourni de près de 200 pages consacrées exclusivement aux activités d’extérieur, particulièrement en montagne. Leur clientèle est d’ailleurs principalement composée d’alpinistes, de grimpeurs ou d’équipes de secouristes qui ont besoin de matériel technique et fonctionnel adapté aux conditions extrêmes.

L’histoire d’Holubar remonte quelques dizaines d’années en arrière. Nous sommes à la fin de la seconde guerre mondiale dans le Colorado et le couple d’américains Roy et Alice Holubar décide de se lancer en 1946 dans la vente de surplus militaire par correspondance. Sacs de couchage, parkas, sacs à dos, pitons d’escalade, les deux commerçants développent au fil du temps leur gamme de produits

67


A

temps, la marque connait de nos jours un nouveau souffle sous l’impulsion d’Alberto Raengo qui a modernisé les coupes sans pour autant mettre de côté l’héritage et la culture américaine du couple fondateur. Pour célébrer le 70ème anniversaire l’année dernière, Holubar a réédité l’un de ses modèles phare, la Deer Hunter, porté par Robert de Niro dans « Voyage au bout de l’enfer » sorti en 1978. Pour les adeptes, sachez que les bonnes adresses de fringues ont déjà misé sur une saison hivernale avec Holubar qui décline plusieurs manteaux, vestes et parkas de fabrication européenne comme le Boulder coloris Dark Blue ou Military Olive avec ses poches doublées en Alpaga, la Mustang et sa coupe boxy présentée en Dark Orange, l’Explorer ou encore la New Oregon avec doublure en duvet d’oie. Sans oublier les bonnets en laine qui viennent également compléter la collection. Passez l’hiver bien au chaud avec Holubar.

ttentif aux évolutions techniques qu’ils intègrent au fur et à mesure dans leurs collections, Roy & Alice Holubar vont amener leur marque sur les plus hauts sommets, attirant dans le même temps un public de plus en plus large aux Etats-Unis, séduit par la qualité et le confort des pièces. Holubar révolutionne à sa manière le marché de l’outdoor avec des produits combinant le nylon récupéré sur des toiles de parachute et le duvet issu des sacs de couchage. La première parka de montage sera d’ailleurs lancée par Holubar et reprise ensuite par d’autres marques à travers le monde. Un succès qu’Holubar doit en grande partie à ses relations étroites avec les pratiquants chevronnés qui participent grâce à leur expérience à la mise au point des vêtements. Pionnière dans son domaine, Holubar a ainsi façonné son ADN autour de la fonctionnalité et de la technicité alliées aujourd’hui à un style urbain et moderne. Oubliée un certain

68


• ©José Lorca Aurélia Frantz

SALON ET CENTRE CAPILLAIRE José Lorca vous accueille sur rendez-vous dans son salon capillaire privatisé au cœur de Montpellier. Prothèses capillaires, coupes sur mesure, massages et détente à l’abris des regards. 26, boulevard du Jeu de Paume, 34000 Montpellier - 09 81 97 20 88 - salon.lorca@gmail.com

www.lorca-salon.com


UNIQLO Marque phare du groupe Fast Retailing, Uniqlo allie artisanat traditionnel et technologie de pointe et propose des collections toujours plus innovantes, tout en gardant la simplicité et l’élégance propres à son identité. Des vêtements faciles à assembler et à assortir en fonction de ses envies ! considéré comme élémentaire au même titre que se nourrir ou se loger. Marque engagée et citoyenne, Uniqlo lance en 2006, en collaboration avec le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés, une grande opération de recyclage et collecte des habits dans ses points de vente pour en faire bénéficier les millions d’apatrides. Ce sont ainsi plus de 25 millions de vêtements qui ont pu être redistribués grâce au programme initié par l’enseigne nippone.

La marque Uniqlo a su s’imposer comme une marque incontournable du milieu de la mode depuis plus de trente ans. Créée en 1984 au Japon, l’enseigne se distingue par sa volonté de concevoir des habits qui répondent parfaitement aux styles de vie de chacun. La marque est désormais présente dans une vingtaine de pays à travers le monde et compte aujourd’hui plus de 2000 magasins. Pour son créateur, Tadashi Yanai, le vêtement doit satisfaire avant tout un besoin fondamental 71


U

au toucher, qui épousent parfaitement les formes de la silhouette. La philosophie LifeWear, qui prône le vêtement avec lequel il est facile de vivre, est présente dans chacune des collections. Si les lignes restent simples et raffinées, il sera plus complexe de faire son choix parmi les multiples possibilités de coloris qui s’affranchissent des diktats traditionnels de la mode. Du classique blanc cassé au plus moderne jaune moutarde, il y en a pour tous les goûts ! Les incontournables pièces emblématiques, qui ont fait la réputation d’Uniqlo et l’ont propulsée sur la scène internationale, comme la veste polaire ou la doudoune légère ULD, sont à retrouver sur le site uniqlo.com mais aussi directement en magasin. Uniqlo propose des collections conçues pour des hommes et femmes de tous horizons, qui rendent les choses simples encore meilleures.

niqlo est la première marque à allier savoir-faire traditionnel et technologie de pointe dans sa conception et propose des vêtements innovants aux lignes épurées et intemporelles, faciles à entretenir. Soucieuse de présenter des pièces de qualité, elle contrôle entièrement l’ensemble de son processus de fabrication, depuis le choix des matières jusqu’à la commercialisation. De la laine d’agneau au cachemire en passant par la laine de mérinos, tous les textiles sélectionnés sont de première qualité. Uniqlo a su optimiser les propriétés naturelles de ces matières pour apporter douceur et élégance à leurs créations. La technologie japonaise wholegarment, qui consiste à n’utiliser qu’un seul fil lors de la conception, complète le confort que confèrent les vêtements en maille Uniqlo. Elle permet ainsi à la marque de proposer des pièces sans coutures, souples et douces

72


MIAW

• BIJOUTERIE HAUTE FANTAISIE • 21, grand rue Jean Moulin 34000 Montpellier - 04 99 62 87 42 - Facebook : Miawmontpellier

imaï

Rosekafé

Jonc ligne - 85€

Boucles plumes - 105€

IMAï

Collier froissée malachite - 105€

NACH BIJOUX

Bracelet Léopard - 114€

Caroline Najman

Set 3 bagues minimal - 89€

NACH BIJOUX

Frange Léopard Boucles d’oreilles 144€

IMAÏ

Bague lignes pierre onyx - 145 €

BANGLE UP

Joy bracelet - 75 €

MéDECINE DOUCE

Collier Rita médium - 73€

MéDECINE DOUCE

Rita Boucles d’oreilles maxi - 112€


CACHOU

• PRÊT-À-PORTER FEMININ • 4 rue des Soeurs Noires, 34000 Montpellier - 04 67 60 70 33 - www.cachou-boutique.fr

MALIPARMI

T-shirt Easy Stripes

HARTFORD Veste

DIEGA

Manteau Bosto

HARTFORD Echarpe

CATHERINE MICHIELS Bracelet Charm Scarabee

MALIPARMI

Pull Pop Flower

MALIPARMI

pull wool cotton

DIEGA

Chemise Catalina

campommagi Sac Clivia


O Mil’YEUX

• OPTICIEN LUNETIER CREATEUR • 1 rue en Rouan - place Saint Côme - 34000 Montpellier - 04 67 63 51 67 - www.omilyeux.com

BARTON PERREIRA Modèle Doyen

MATSUDA

BRUNO CHAUSSIGNAND

MOSCOT

Modèle Carat

Modèle Miltzen

Modèle M2028

Modèle ME625S

MARNI

OLIVER PEOPLES

OLIVER PEOPLES

GARRETT LEIGHT

CUTLER AND GROSS

Modèle Whitt

Modèle Steiner

Modèle Bianca

Modèle 1291


IN SITU & IN SITU SPORT

• PRÊT-À-PORTER ACCESSOIRES MASCULIN • 18 & 22 rue de l’Ancien Courrier, 34000 Montpellier - 04 67 60 62 52 - www.insitumag.fr

FRED PERRY K-WAY

MINIMUM

KRONSTADT

NIXON

FRED PERRY SCOTCH & SODA

HAPPY SOCKS


VOLUM

• DÉCORATION D’INTERIEUR • Bâtiment Le Liner Hall.1 - 2656, Avenue Georges Frêche 34470 Pérols - 04 99 13 14 15 - www.volum-showroom.fr

Lampe à poser marbre noir - 49€

Tapis imitation Berbère 120x170cm - 79€

Assiette ovale saumon, lila et crème, l33Xp20Xh1cm - 20€

Pouf en bambou naturel taille S et taille M - 55€ & 85€

Photophore en verre transparent Ø12Xh16cm - 25€

Plateau long en laiton mat l35cm - 33€

Assiette ronde Cerise Ø26,5Xh2,3cm - 17€

Lampe à poser marbre blanc - 49€

Lampe palmier en laiton Ø45Xh68cm - 349€

Mug chocolat chaud Ø10,5XH9,5m - 15€


RBC montpellier & 609

• MOBILIER - PRÊT-À-PORTER & OBJETS DESIGN • Port Marianne, 609 Avenue de la Mer-Raymond Dugrand, 34000 Montpellier - www.rbcmobilier.com / le-609.com

VITRA

BIRD finition noyer

& Tradition Lampe Journey

E0

Tabouret bambi ou mouton

FATBOY

Lampe à poser Transloetje

Volta

Mobile Kenya Gold

Téo Cap

Lampe à poser

Fermob

Lampe à poser BALAD Gold fever

Caval

Baskets cuir / Exclusivité 609

Jérôme Dreyfuss Sac «Felix» Python


LA CAVE DES ARCEAUX

• MARCHAND DE PLAISIRS • 7 rue Marioge, 34000 Montpellier - 04 67 92 44 84 - facebook : lacavedesarceaux

Whisky PORT CHARLOTTE

Parcellaire # 1 «Canne d’Or»

WHISKY NIKKA

From the Barrel

CHATEAU DE CAZENEUVE

Le Roc des Mates

Bière alaryk

Bière d’hiver - 75cl

BLANC

ROUGE

Islay Barley

RHUM HSE

A. et P. de Villaine «La Digoine»

Chateau Le Puy «Emilien»

CHATEAU DE jonquières La Baronnie

MAS JULLIEN

domaine gauby

Vieilles Vignes


BEAUCOUP STORE

• CLOTHING / LIFESTYLE • Montpellier: 15 rue de La Croix d’or - Avignon : 3, 7 et 12 rue rouge - www.beaucoup-store.fr

Chemisier Golden - 29,90€

Top sequins Precious - 24,90€

Robe Party - 79,90€

Vase Cactus - 24,90€ Coffret Tea Time - 25,90€ House pour tablette - 39,90€

Patère Cactus 9,90€

Tirelire Nuage - 9,90€

Baskets cuir Daddy - 97,90€


SPA LE NID’O

• INSTITUT DE BEAUTÉ, SPA, SALON DE COIFFURE • CLUB 7 448 rue de la Roqueturière 34090 Montpellier - Tél. 04 67 707 709 - www.spa-lenido.fr

Plenitude ½ journée - 179€

Piscine avec parcours aquatique Sauna, hammam, douche expérience, Massage* 1h30, Soin visage personnalisé Payot 1h Relaxation avec pause gourmande

BEAUTé SUBLIMéE - 79€

Soin du visage personnalisé Payot 30 min Pose de vernis Brushing

COFFRET PERFORM LIFT PAYOT - 76€

PAYOT crème Perform lift Vitality 50ml + perform lift regard 15ml + la trousse élégante et festive

Après l’effort, le réconfort - 64€ Hammam, sauna, douche expérience Gommage sublimant du corps Massage* sous une pluie d’eau chaude Accès à l’espace relaxation

NO STRESS - 89€

Hammam, sauna, douche expérience Gommage corps sublimant Massage* relaxant sur mesure 30 min

COFFRET SPA « SUR MESURE »

Offrez un moment d’évasion et de pure détente cartes cadeaux en vente en ligne, montant libre *massage de détente à visée non thérapeutique


SESSùN

• MODE FEMME • SESSÙN Corner Galerie Lafayette - CC Polygone, Montpellier - SESSÙN 1 rue Joseph Vernet, Avignon PEOPLE’S RAG 13 rue de l’ Argenterie, Montpellier - BY LA GARCONNE 39 rue Fresque, Nîmes - www.sessun.com

Sessùn

Pull Pia Mapple - 165 €

Sessùn

Robe Lady Susan Kaki Brown - 165 €

Sessùn

Manteau James Kaki Brown - 385 €

Sessùn

Bracelet Yoali - 55 €

Sessùn

Pantalon Nema Fleur de sel - 185 €

Sessùn

Sac Gioele Fally Patchy - 225 €

Sessùn

Boots Phi phi Shiny - 275 €

Sessùn

Sac Loviu choco / Navy - 265 €

Sessùn

Boots Ludd Kaki - 325 €


FOR INTERIOR LIVING

• ARCHITECTURE D’INTERIEUR - DECORATION • 12, rue Eugène Lisbonne - Montpellier- 06 71 96 16 29 - www.for-interior-living.com

MONTANA - PANtON WIRE

L’étagère de fils d’acier de Verner Panton, Panton Wire : intemporelle, légère, élégante, multifonction, à poser ou à suspendre Jusqu’au 31 décembre, économisez 15% sur tous les modèles de la série Panton Wire, accessoires inclus.


PAIA GENERAL STORE

• MODE HOMME & FEMME • 25, Rue Louis Lumière ZAC des commandeurs 34970 LATTES - Tél. : 04 67 99 00 00 - www.paia.fr

Robert mackie of scotland Bonnet

Pendleton Merz b. Schwanen

Couverture

T-Shirt manche longue

EAT DUST

Veste jean sans manche

RED WING SHOES Boots work chukka

DEUS EX MACHINA Sac Week-end

MOTOSTUKA Gants Shanks

ANDERSON

Ceinture elastique

BRISTON

Montre Clubmaster

TANner goods

Portefeuille Cordovan


19, BD DU JEU DE PAUME - MONTPELLIER T.: 04 67 60 52 04 - WWW.LLUCK.COM


PLAISIR DES YEUX

MUsée

CHAGALL

HOTEL DE CAUMONT AIX EN PROVENCE

art urbain

MOMIES X MAYE

Le centre d’art aixois dévoile depuis le 1 novembre dernier une expo intitulée « Chagall, du noir et blanc à la couleur » qui présente une dimension inexplorée de l’œuvre de Marc Chagall, célébré maître de la couleur par les artistes et les critiques de son temps. Consacrée à la seconde partie de sa carrière, elle met en lumière son renouvellement artistique et révèle ses différentes étapes de création. Plus de 130 œuvres, peintures, dessins, collages sculptures et céramiques illustrent son passage du noir et blanc à des couleurs lumineuses, intenses et profondes. À voir jusqu’au 24 mars 2019. www.caumont-centredart.com

GALERIE AT DOWN

La galerie AT Down accueille pour cet hiver 20182019 une exposition réalisée à quatre mains par les deux artistes montpelliérains Momies et Maye. Baptisé « Filiation commune », l’accrochage présente des toiles grands formats, une série de dessins ainsi qu’une installation spécialement imaginée pour la galerie. Unis par des liens familiaux, les deux cousins, enracinés dans la même culture graffiti, ont une vision identique de la peinture, malgré leur différence d’âge. Travaillant tous deux sur l’interaction, la sublimation du lieu et évidemment sur le plaisir de partager, ils fusionnent leurs influences : les formes fougueuses et abstraites pour Momies et les silhouettes élancées pour Maye. Le résultat est sincère, évident et défie les lois de la gravité… Une expo qui s’inscrit dans le pur esprit de partage propre à la culture graffiti, à voir du 14 décembre au 27 janvier. 20 rue du plan de l’olivier - Montpellier

p h oto g r a p h i e

DOISNEAU & LA MUSIQUE

PHILHARMONIE DE PARIS Du 4 décembre au 28 avril 2019, la Philharmonie propose une rétrospective photographique de l’un des plus célèbres photographes français. L’exposition dessinera le parcours de Robert Doisneau dans l’univers de la musique, présentant des clichés mettant en scène les fanfares, les bals populaires, les cabarets, les musiciens de jazz ou les artistes que le photographe parisien a rencontré au cours de sa carrière prolifique. Souvent inédites, les images présentées font l’objet d’une balade artistique mise en musique par les Moriarty et scénographiée par Stephan Zimmerli, musicien et graphiste du groupe franco-américain. www.philharmoniedeparis.fr 74


art urbain

BANDO / DELTA / MODE 2 GALERIE NICOLAS XAVIER

Jusqu’au 29 décembre; la galerie Nicolas-Xavier vous invite à un voyage aux origines du graffiti, et présente l’exposition ‘RETOUR AUX SOURCES’ réunissant les trois pionniers du writing en Europe Bando, Delta et Mode2. Amis de longue date ces trois figures majeures du mouvement, légendes vivants de la discipline, en ont posé les premières pierres en Angleterre, en France et aux Pays-Bas. Cette exposition retrace un parcours de l’aube du Graffiti à nos jours, liant le passé du mouvement à aujourd’hui. La scénographie de cette exposition propose un dialogue entre des croquis originaux, des œuvres contemporaines et inédites, mais également une installation numérique ouvrant une autre dimension au champ d’expression du Graffiti. 2bis, rue Glaize - place des musées Montpellier p h oto g r a p h i e

JR – MOMENTUM, LA MECANIQUE DE L’EPREUVE

POP ART

MICHAEL JACKSON

Le photographe aux lunettes teintées et au chapeau investit les murs de la Maison Européenne de la Photographie avec une carte blanche intitulée Momentum, la mécanique de l’épreuve. L’exposition, qui occupe tous les espaces du bâtiment, a des allures de rétrospective avec une ambition unique : dévoiler le processus créatif de JR, du travail mené en amont jusqu’à la production finale de ses œuvres. On y découvre également des créations inédites comme l’installation immersive inspirée par les toits de la capitale française et traversée par un train miniature, ou encore une fresque vidéo murale sur le thème des armes à feu aux USA. Et pour augmenter cette dernière oeuvre, une appli dédiée permet d’écouter le témoignage de 245 protagonistes pros ou anti armes…. www.mep-fr.org

ON THE WALL

Jusqu’au 14 février 2019, le Grand Palais consacre une grande exposition à Michael Jackson. Cet évè-nement d’envergure met en lumière l’immense carrière du roi de la pop et son influence sur le monde de la musique et de l’art contemporain. Initiée par la National Portrait Gallery de Londres et baptisée Michael Jackson : Off The Wall, elle présente les travaux d’une quarantaine d’artistes influencés par l’artiste disparu en 2009 et devenu une figure légendaire. 120 œuvres sont ainsi exposées : peintures, sculptures, photos installations vidéo… réalisées par des grands noms de la scène contemporaine tels que Mark Ryden, David LaChapelle ou encore Andy Warhol. A voir absolument ! https://www.grandpalais.fr 75


PHOTOGRAPHIE

Maia Flore © Photos Maia Flore / Agence VU’

Entre les États-Unis et la France, Maia Flore explore le champ photographique à travers une pratique plus artistique où le dessin jour un rôle central. Ses œuvres prennent la forme de tableaux dans lesquels se mettent en scène les corps en mouvements dans une poésie visuelle singulière. Pratiquant également la peinture, elle revient sur sa présence à Paris Photo début novembre et évoque ses projets actuels dont une série en noir & blanc et une collaboration avec une illustratrice.

76


PHOTOGRAPHIE

Revenir à cette chose fondamentale qu’est la transmission directe de ma pensée vers le papier est un des moyens que j’ai trouvés pour que le temps ne m’échappe pas totalement. je m’amuse aussi beaucoup avec la peinture et ma galerie m’a proposé de montrer mes recherches. Partager cette phase de mon travail m’a demandé beaucoup de lacher-prise dans un exercice qui peut paraitre très contrôlé. Revenir à cette chose fondamentale qu’est la transmission directe de ma pensée vers le papier est un des moyens que j’ai trouvé pour que le temps ne m’échappe pas totalement.

Bonjour Maia, pour démarrer, retracez-nous votre parcours et vos débuts en tant que photographe professionnel ? L’agence VU’ m’a envoyé un mail quelques mois après ma sortie des Gobelins, j’ai cru que c’était un spam très bien formulé. Puis ils m’ont appelé, je les ai rencontrés et je suis ressortie du 58, rue Saint Lazare avec un contrat signé. J’avais 20 ans alors j’ai décidé de me lancer. Cette même année, j’ai été exposée à Arles et à « Circulations » à Paris. J’ai commencé à travailler en commande par la suite sur des projets divers comme La Fashion Week pour Le Monde, des bijoux pour Cartier, des centres culturels comme Les Champs Libres à Rennes ou le CND de Lille. En 2013, la série Morning Sculptures était aux Sony Awards, en 2014 c’était le PDN à New York qui a sélectionné mon travail et en 2015 j’ai eu le prix HSBC et publié une monographie aux éditions Actes Sud. J’ai la chance d’être représentée aux États-Unis et en France pour les commandes et la galerie et depuis quelques années je travaille entre ces deux pays. J’ai aussi travaillé comme directrice artistique pour le magazine Kinfolk.

Votre univers créatif se construit à travers des expérimentations sur le mouvement, les paysages, le corps et sa présence dans l’espace ? Oui, c’est cela : le corps, l’espace et le temps. A cela on y ajoute de la vie : des mouvements, des sentiments, des situations. Et j’ai trouvé mon terrain de jeu avec ces règles-là. C’est aussi un questionnement que j’essaie de résoudre tant dans mes projets photographiques que dans les décisions de ma vie personnelle. Pour le moment cette recherche m’emmène vers beaucoup de voyages et d’itinérance. Vos œuvres s’apparentent d’ailleurs davantage à des tableaux photographiques… Oh merci ! Je suis heureuse de lire cela car il me semble que cette idée de tableau m’emmène dans une poésie intemporelle, une dérive du temps. Et puis dans chaque médium, j’aime ce qui permet de croiser des pratiques. Une photographie comme tableau ou une installation qui donne la sensation de vivre un film.

Vous aviez auparavant travaillé sur le collage et le dessin… Comment utilisez-vous ces techniques aujourd’hui sur vos projets ? Je les utilise comme un accès spontané aux images qui passent dans ma tête. Il y a des pensées et au bout de ma main un crayon, ils font leur histoire ensemble. Aujourd’hui 79


PHOTOGRAPHIE

Votre projet Le Voyage Fantastique a fait le tour du monde pour être exposé… pouvez-vous nous en parler plus en détails ? Le Voyage Fantastique est une commande sous forme de Carte Blanche. C’était un appel d’offre envoyé par le Ministère de la Culture et Atout France afin de créer des images contemporaines sur notre patrimoine français. Ce projet tombait à un moment où j’avais très envie de revisiter ma culture et mon éducation alors que je m’installais aux États-Unis. Dans ce projet, j’ai proposé de garder la place des visiteurs qui passent dans ces lieux en imaginant que nous ayons tous un moment d’égarement qui se trouve être notre moment de rêve, de laisser aller. Mais je n’avais aucune idée de la direction que le projet allait prendre et voulais m’inspirer de l’Histoire. Il se trouve que plus je découvrais les destinations plus le projet s’enrichissait car chaque lieu était singulier. Ce voyage c’était trois mois de rêves dans lequel je me levais chaque jour en me demandant quelle serait l’image dans laquelle j’allais vivre une nouvelle histoire, quel château, quelle église… Alors pourquoi ne pas s’étaler dans la chambre des secrets d’Henri IV ou aller

poser son portrait dans le Château de Beauregard au milieu de quatre siècles d’histoires. L’exposition était montrée dans un lieu en Europe et à l’International chaque mois et grâce au réseau des Instituts Français qui l’ont appréciée, elle n’a cessé de voyager ! Le Japon, le Brésil, l’Argentine, la Corée. Elle s’est fait un joli tour du monde, je l’ai rejoint de temps en temps. Vous avez réalisé une série sur la Serenissima Race Louis Vuitton pour Sport & Style. Cette fois-ci, il s’agissait de saisir le mouvement des voitures et non des corps ? Cette série était ma toute première commande et le DA qui m’avait lancé dessus avait été audacieux. Il m’a laissé carte blanche en sachant que ce processus de travail me demanderait de m’adapter a du reportage, à l’opposé de ma manière de poser les scènes avec mes personnages. Vitesse et objets. Finalement j’ai trouvé quelque chose de très organique dans le mouvement des voitures et les matières qui composent cet univers automobile. J’ai aussi réalisé tout simplement que l’appareil photo me permettait d’être avec des gens et des situations et partager ensemble une situation dans 80

laquelle nous pouvions nous amuser que parce que j’ai cet outil entre les mains. Vous avez participé à Paris Photo avec la galerie Esther Woerdehoff… De quelle manière participez-vous à ce type d’évènement ? La galerie a présenté plusieurs pièces durant Paris Photo qui ont été réalisées pour ma dernière exposition solo qui avait lieu en mars 2018. Cette année, je suis arrivée au Grand Palais en pensant à une discussion que j’avais eu avec mon grand-père. Il me racontait l’enthousiasme autour de la foire pour voir les nouveautés de son époque, c’était l’endroit où tout se dévoilait. Je suis arrivée là-bas en quête de nouveauté pour mon œil avec un enthousiasme naïf et débordant. Et ainsi je me suis retrouvée à aller vers des images de natures mortes, j’ai beaucoup aimé les images de Hi Williams, Gordon Coster, Edward Quigley qui sont tous les trois des photographes américains du début du XXème siècle. Mais ce même sentiment de nouveauté a aussi habité ma propre pratique. Je travaillais le soir mes croquis que j’emmenais le lendemain mati à ma galerie car étonnamment, les visiteurs semblaient intéressés par ces pièces.


PHOTOGRAPHIE

si aisément et aussi démunie du peu de temps que je prends pour les apprécier. Il me semble que cela influence ma manière de procéder dans mes projets, je me sens toujours en retard alors même que je fais des images pour prendre mon temps.

J’ai vu que vous réalisiez des tirages sur des papiers de création… Oui, le support sur lequel je tire est vraiment important pour raconter l’histoire qui va avec. Je ne ressens pas mes images sur un papier photographique comme je les retrouve sur un papier texturé. Pour ma dernière exposition, j’ai aussi travaillé avec un papier transparent et des impressions sur du verre ou de la toile que j’ai ensuite découpée.

Quels sont vos projets pour les semaines à venir ? En ce moment je cherche à terminer certains projets pour lesquels j’ai invité des amis à collaborer. Il y a une série en noir et blanc avec du texte, une autre avec une illustratrice avec qui nous nous sommes retrouvées en résidence à Los Angeles. Et puis je serai en workshop prochainement à l’Agence VU’ à Paris, dans la même semaine je finis une production pour un magazine et j’en commence une autre pour une maison de Champagne. Maia Flore est représentée par l’Agence VU’

Quel est votre regard sur l’utilisation actuelle des réseaux sociaux d’images comme Instagram ? Mon regard est sollicité dans un flux de scroll, de swipe, de clic, de stories. Tout un vocabulaire que lui fait subir mon pouce en activant sa danse sur mon téléphone. Je suis très enthousiaste à l’idée d’être entourée d’images et d’y avoir accès 82


PORTRAIT © AKUSEPP FOR ADOBE


up GRAPHIQUE

Mr

Illustrateur et directeur artistique montpelliérain aujourd’hui installé à Arles, Fabien Barral aka Mr Cup signe la 94ème couverture du magazine. Identité, édition, packaging… à l’esthétique vintage, cet amateur de vieux papiers et de letterpress nous ouvre les portes de sa fabrique graphique qu’il décline aussi sur son blog et son eshop.

85


Hello Fabien, comment ça va à Arles ? Et bien ça va pas mal. Je suis originaire de Montpellier en fait, j’ai grandi ici, je suis parti en 2001… Je suis passé par Toulouse, Clermont-Ferrand, Nîmes puis Singapour, Bali pendant 1 an pour revenir à Alès puis à Arles ! Donc un petit tour ! Mais j’aime Arles, et la Provence, j’ai mon studio ici dans le quartier sympa de la Roquette, pour mes « followers » américains ils croient que c’est un décor de film.

j’ai signé des contrats m’interdisant de montrer ce travail ! Ayant de plus en plus de demandes je me suis lancé en free-lance en 2008 et j’ai lancé ma boutique en ligne pour vendre des stickers décoratifs en collaboration avec ma dame. Je suis revenu dans le sud en 2009 et j’ai découvert l’impression en letterpress ! Je me suis dit qu’il fallait que je fasse quelque chose avec ça ! J’ai lancé mon premier calendrier en letterpress en 2010 via mon site en ligne et le blog et ça a très bien marché. En 2011 j’ai basculé sous le nom Mr Cup pour harmoniser mes projets, et nous avons décidé de voyager en famille pendant 1 an ! A Bali j’ai fait une collection de lettres en bois avec les artisans locaux, toujours vendue via mon site. Et c’était vraiment une expérience unique ! Nous sommes rentrés en 2013, de retour dans le sud, vers Alès… nous avons lancé, toujours avec ma dame, un magazine de cuisine sans gluten, Niépi, car elle et ma fille sont intolérantes. J’ai relancé le calendrier letterpress, des posters, un magazine de design, Walter, tout en continuant à travailler pour mes clients… Je suis arrivé à Arles, en 2015, et j’ai ouvert le studio car j’avais besoin d’un lieu !

Peut-on revenir sur ton parcours pour commencer ? Donc j’ai grandi à Montpellier. J’y ai passé mon BTS en graphisme à L’ESMA en… 1998 ! Ouch ! Ensuite, avec un ami, Renaud Orange, nous avons créé une association, 1 prise 2 têtes ! On a bossé en local pour le festival Attitude, l’événement techno « Helio Colors », et le groupe Lunatic Age pour qui j’ai fait les pochettes et site web. Mais très vite on s’est dit que c’était sympa pour s’exprimer, mais pas vraiment en vivre. J’ai créé un site web pour présenter mon travail et j’ai trouvé un poste de directeur artistique à … Clermont-Ferrand ! Renaud est parti lui aussi de son côté même si nous collaborons encore sur des projets. A Clermont, l’agence Mediafix bossait sur des sujets très différents : la communication d’un festival d’art contemporain, des musées, mais aussi des projets plus corporate, des banques, des institutions. En parallèle j’ai lancé mon blog, graphic exchange, pour partager les travaux qui m’inspirent, tout en continuant à mettre à jour mon portfolio en ligne. Le mélange des deux a fait que j’ai commencé à avoir des contacts aux USA pour des projets. J’ai même bossé sur le site des Rolling Stones, mais le projet a été annulé et

Pourquoi avoir choisi le pseudo « Mr Cup » ? C’est un projet que nous avions avec Renaud Orange de faire un petit magazine d’inspiration qu’on lit le matin avec le café. De nombreuses personnes visitent aussi mon blog le matin, pour lancer leur journée créative ! Et je suis un peu accro au café ! Surtout le site mr-cup.com était dispo alors c’est très facile à retenir et à prononcer ! Ce qui est marrant c’est dans un Starbuck comme ils ne savent jamais écrire Fabien je dis « Mr Cup » et en général il y a juste écrit cup… 86


visite en premier la personne en face s’excuse quand elle me donne la sienne ! A la base ce système d’impression était utilisé avec des typons en bois, puis en métal, ou des gravures. Mais aujourd’hui à partir de fichier vecto ou d’images on peut fabriquer des plaques en métal pour utiliser le procédé. Et c’est un peu de l’expérimentation à chaque fois. Pour la série de poster que j’ai faite, Studio Pression avec qui je travaille venait d’accueillir une nouvelle machine grand format. Il ne l’avait pas encore essayée, j’ai fait un visuel truffé de détails ! On a commencé le matin et on s’est arrêté tard dans la nuit en essayant différents papiers. Je passe 95% de mon temps de travail sur une chaise devant un écran, alors là c’est vraiment du bonheur !

Sur quels types de projets tu collabores via ton studio ? Il y a vraiment les projets persos, que je lance, finance, etc… un peu comme un producteur. Puis les projets que l’on me demande de faire pour des clients, là je suis acteur du projet seulement. Beaucoup de packaging dernièrement, mais surtout de l’identité. Et de l’édition. D’où vient cette passion pour l’esthétique « vintage » ? J’ai toujours collectionné les vieux papiers et je suis toujours impressionné par le travail du détail alors que tout était fait en gravure. Les factures des entreprises du début du siècle avec l’illustration du bâtiment et la typo avec des ornements de partout, cela me fascine ! On a perdu cela au fil du temps, tandis que les outils se sont développés, on a perdu la technique.

Tu as participé cette année à l’Adobe Max Event… Peux-tu nous en dire un peu plus sur ce projet ? Il parait que je suis un influenceur ! Il y a 10 ans j’étais un blogger, avec les media sociaux j’ai changé de « titre » ! Adobe à découvert mon travail avec le magazine Walter qu’ils ont soutenu. Ensuite ils m’ont invité pour couvrir les événements, Offf à Barcelona puis Adobe Max. Cette année, c’était à Los Angeles, et il y avait juste 14000 personnes ! C’est gigantesque. Adobe y présente ses nouveautés, mais c’est surtout des conférences de créatifs du monde entier, un salon avec des stands hallucinants, et des intervenants prestigieux ! Cette année c’étaient Ron Howard et Quest des Roots, l’an dernier Tarantino ! Tout cela se termine avec un concert de Beck et un buffet pour… 14 000 personnes ! C’est l’occasion surtout de rencontrer des gens tellement inspirants.

Que trouve-t-on dans ta boite à outils ? Et quelles sont les techniques que tu utilises ? Depuis des années je scanne tous ces vieux papiers, billets, tickets, textures et je stocke tout cela dans un disque dur. Avec tous cela je « mixe » tout dans photoshop et illustrator, une sorte de collage digital en somme. Je le faisais déjà il y a 20 ans quand j’étais sur Montpellier, on faisait avec 1 prise 2 têtes des petites cartes tous les mois qu’on distribuait dans les magasins qu’on aimait bien ! Tu privilégies souvent l’impression Letterpress pour tes projets ? J’ai découvert le letterpress il y a une dizaine d’années et j’ai adoré le sentiment précieux que cela procure. Si je donne ma carte de 88


Tu animes aussi des masterclass ? J’ai eu l’occasion de faire des conférences sur mon parcours atypique, en Australie, à Bali quand j’y étais, dernièrement à Madrid et en France bien-sûr. J’aime partager ma vision du graphisme, le sortir de la simple relation client/agence. Et plus on donne plus on reçoit ! Et c’est aussi un moyen de lâcher l’écran ! Tu est aussi à l’origine d’un magazine de cuisine sans gluten, Niépi ? Oui ma femme et ma fille sont intolérantes au gluten, alors après le voyage à Bali nous avons decidé de lancer le premier magazine dédié ! Mais nous voulons l’aborder d’un coté positif, créatif... comment faire d’un problème un moteur. Ma dame a trouvé le titre génial de « Niépi » qui est une fête balinaise et qui signifie aussi « nier l’épi = sans épis »... On en est au 17ème numéro et c’est un sacré challenge ! Mais les retours sont tellement positifs. Tu as pas mal développé ton univers graphique sur l’eshop… Oui c’est vraiment une extension du blog et de mon univers. J’y vends les produits que je crée bien sûr, mais aussi des produits que je sélectionne et qui me plaisent comme des jeux de cartes ou des posters d’autres créatifs. Et j’ai une partie « found » aussi avec des trucs que je chine… j’ai tellement de choses que je me suis mis à vendre ce que je trouve, comme ça cela me donne une bonne raison d’accumuler encore plus de trucs !

Tu travailles aussi régulièrement sur ton blog Graphic Exchange pour présenter des projets, faire connaitre d’autres artistes…. Oui, je l’ai lancé en 2006 ! L’idée c’est vraiment de montrer tout ce que j’aime chez un artiste, pas juste dire « eh, allez voir ce site »… du coup cela peut être 5 images comme 50 ! Mais tout est au même endroit, donc en 12 ans j’y ai publié des milliers images ! Cela m’a servi comme source pour le magazine paper Walter. Le blog s’appelle aussi Mr Cup maintenant même si j’ai gardé le nom historique. C’est une très bonne source d’inspiration, en particulier pour… moi ! Quand j’ai besoin de créé un truc j’y passe 10’ ! Je sais qu’il sert aussi à des étudiants, à des profs, à des agences… C’est aussi une sorte de bibliothèque car le web change tout le temps et certaines images ne sont plus disponibles que sur mon site ! Je veux l’améliorer mais il passe malheureusement après les autres projets ! Quels sont tes projets en ce moment et pour les semaines à venir ? J’ai lancé un jeu de cartes basé sur ma passion des vieux papiers. Ephemerid ! Le financement participatif a bien fonctionné et il doit sortir bientôt. La partie moins fun c’est de gérer les envois ! Pour le jeu de carte j’ai fait une version super deluxe dans une boîte en bois avec Thibaut Malet qui bosse à Montpellier. Le calendrier letterpress arrive aussi à la fin de l’année. Et j’ai déjà en tête les prochains projets pour 2019, des posters avec un studio de Londres que j’ai hâte de finaliser. Et j’ai aussi mes clients, même si je glisse de plus en plus vers les projets persos. media sociaux : @iammrcup www.mr-cup.com www.mrcup-shop.com

91


MIAM MIAM opening

FOOD SOCIETY A PARIS

A l’horizon 2020, la ville de Paris accueillera un concept culinaire unique et inédit : le Food Society. Un espace de 5000m2 sur lequel seront implantés pas moins de 35 comptoirs-restaurants et bars, où la cuisine sera mise à l’honneur. Des résidents, qui possèderont chacun une identité propre, accueilleront les visiteurs pour déguster petits déjeuners, déjeuners, apéritifs ou dîners en famille, entre amis ou bien collègues de travail ! Le Food Society sera implanté en plein cœur du quartier Montparnasse, au sein des Ateliers Gaieté, un complexe qui réunira, en plus du prestigieux hôtel Pullman, crèches, logements et bureaux. Un projet complet qu’il nous tarde déjà de découvrir !

Récompense BONNE IDée

NOUVELLE CONSECRATION POUR

PIERRE AUGÉ

LE CHEF CHRISTOPHE BACQUIÉ

A DOMICILE

L’illustre guide gastronomique Gault & Millau a attribué 5 toques au chef Christophe Bacquié, la plus haute distinction, et la note extraordinaire de 19/20 pour son Hôtel du Castellet. Un établissement en constante quête de mieux vivre, dans une ambiance provinciale, qui cherche à revenir à l’essentiel : provoquer l’émotion. Cette émotion se ressent également dans la cuisine du restaurant, bien ancrée dans la Méditerranée, au travers de trois thématiques : Les signatures du Chef, Au fil de la Saison et La Promenade en Mer. Avec cette nouvelle consécration qui s’ajoute à son impressionnant palmarès, Christophe Bacquié atteint définitivement les sommets ! www.hotelducastellet.net

Vous souhaitez impressionner vos invités pour Noël mais vos talents culinaires sont limités voire inexistants ? Pierre Augé, le célèbre chef biterrois, propose un menu spécialement imaginé pour cette occasion, à retirer à son restaurant ou livré directement à votre domicile. Des Saint-Jacques pêchées en Méditerranée à la truffe française, c’est une cuisine élaborée à partir de produits du terroir, chers au cuisinier, qu’il vous sera donné de déguster. Un menu adaptable et adapté à tous, savoureux et festif, pour lequel il est impératif de réserver avant le 24 décembre, 11h15, pour avoir la chance d’en profiter ! www.lamaisondepetitpierre.fr

92


TASTEATLAS :

LA MAP DES GOURMETS CONNECTES Tout le plaisir de voyager se trouve dans la découverte de nouvelles cultures et traditions, et cela passe aussi et surtout par la cuisine. Le site croate tasteatlas.com s’est lancé dans une aventure unique et bien pratique : répertorier les spécialités gastronomiques de chaque pays ou région à travers le monde. Elle possède déjà un panel de plus de 10.000 plats, produits et ingrédients et compte sur l’aspect collaboratif du projet pour continuer à étayer son répertoire culinaire. Une alternative intelligente aux sites type TripAdvisor. Et ça se passe par ici : www.tasteatlas.com ça bouge

STEPHANE JEGO AU GROUND CONTROL

à la carte

LES FRERES POURCEL

Le Ground Control, c’est ce concept original axé sur un nouveau mode de consommation et des canaux de création artistique inédits. Galerie d’art avec bar à champagne, coffee-shop ou encore street food à la française, le complexe huppé ouvrira ses portes fin 2018 sur les Champs Elysées, à la Galerie 26. C’est le breton Stéphane Jégo qui sera le chef d’orchestre de l’ensemble de la partie gastronomique du lieu. Une cuisine chaleureuse, authentique et de qualité à déguster sur la plus belle avenue du monde.

SIGNENT LA CARTE DES BARS A HUITRES

en bref... Installé à Senigallia en Italie, le restaurant Uliassi s’est vu attribuer trois étoiles par la version italienne du célèbre guide gastronomique Michelin. Le chef étoilé Andréas Mavrommatis signe un nouveau livre baptisé « 45 recettes de Grèce, avec amour ». Un véritable recueil gastronomique regroupant les plus savoureuses spécialités culinaires du pays. Vanity Fair a publié son classement annuel des 50 Français les plus influents dans le monde dans lequel on retrouve les chefs Thierry Marx, Bertrand Grébaut et Cédric Grolet.

Les frères Laurent et Jacques Pourcel, chefs étoilés qu’il n’est désormais plus nécessaire de présenter, signent une carte marine unique pour les fameux Bars à huitres de la capitale. Au menu : bouillon thaï aux coquillages, brochettes de Saint-Jacques et gambas sauvages ou encore pavé de bar rôti miroir à l’orange sangria, les jumeaux les plus célèbre de la gastronomie française nous invitent à découvrir une cuisine aux saveurs iodées et aux associations audacieuses. La carte des desserts est, elle, signée par la vice-championne du monde de pâtisserie, llham Moudnib. www.lebarahuitres.com

Leonardo Pereira, ancien de la brigade du Noma à Copenhague, ouvrira son propre établissement à Londres début 2019 où il proposera une cuisine iranienne élaborée uniquement à partir de produits britanniques.

93


Pascal Bastian © photos : D.R

Ancien commis de cuisine du Cheval Blanc de Lembach dans les années 90, Pascal Bastian est aujourd’hui à la tête de cet ancien relais postal du XVIIIème siècle. Depuis dix ans, le chef et sa femme perpétuent la tradition gastronomique des lieux qu’ils ont entièrement transformés. compteur, la première en 1982 suivi d’une seconde en 1992, il se tourne vers son ancien commis de 1996 à 1998 qu’il souhaite voir reprendre les rênes du restaurant familial. Partis étoffer son expérience dans de grandes maisons, les Bastian acceptent de relever le défi et reprennent en main le Cheval Blanc en 2008. Le couple repart de zéro et se lance dans des travaux pour moderniser les espaces avec six chambres supplémentaires. Dès mars 2009, le Guide Rouge les récompense avec un premier macaron. Une première étape qui les amènera à poursuivre l’agrandissement et la modernisation de leur établissement. Entourés d’une équipe d’architectes, ils créent une nouvelle cuisine, puis 9 nouvelles chambres et des espaces de réception avant la construction en 2014 d’un spa de 400m2. Début 2015, le chantier touche à sa fin, moment choisi par le Michelin de leur décerner la deuxième étoile.

Les années passent et les générations de cuisiniers se succèdent mais le Cheval Blanc Lembach demeure une adresse gastronomique de référence en Alsace et sur la carte française des tables étoilées. Depuis 2008, c’est le couple Bastian, Pascal et sa femme Carole, qui s’inscrivent dans la tradition de cet ancien relais postal de la petite commune du Bas-Rhin, situé à moins d’une heure de Strasbourg. Bâti au XVIIIème siècle, il fut longtemps le terrain de jeu de la famille Mischler qui a fait rayonner la bâtisse au-delà des frontières alsaciennes. Autrefois restaurant de village servant une cuisine ménagère, l’établissement affiche aujourd’hui deux macarons Michelin sur la façade. Figure de la gastronomie française et fervent défenseur du métier de cuisinier qu’il a su faire reconnaitre comme un véritable artisanat, Fernand Mischler fut le maitre des lieux avant de passer le relais à Pascal Bastian. Avec deux étoiles au 95


A

dressage millimétré, assaisonnements étonnants… la cuisine de Pascal Bastian se façonne aussi au contact des producteurs de qualité avec lesquels il collabore quotidiennement. Agriculteurs, trufficulteurs, pisciculteur, éleveurs…. sont autant de partenaires aux savoir-faire reconnus qui lui fournissent des produits de premier choix que l’on retrouve sublimés à la carte. Du menu Epicure à la Balade en Alsace du Nord en passant par la promenade au Fleckenstein, Pascal Bastian nous emmène à la découverte de sa terre natale en bonne compagnie : Homard bleu rôti et « Fischschnake » de pince, Marrons et pomme Granny Smith, Chou vert confit, jus de viande à l’huile de noisette ; Bœuf d’Alsace mariné au sésame et à la cacahuète grillée, Sabayon au maïs bio, Malto « lard paysan » ou Fraicheur à l’argousier, crispy au yaourt et pesto mentholé… sont queqlues unes des recettes inventives à découvrir à la table du chef, au cœur d’un lieu raffiné et chaleureux. Une adresse référence simplement.

u cœur d’un lieu contemporain et plus adapté à sa pratique culinaire, Pascal Bastian, alsacien de nature, fait un souffler un vent de renouveau. Ce meilleur Apprenti du Grand Est de la France qui a fait ses classes au Pont de Brent à Montreux, au Domaine des Crayères à Reims ou encore à l’Hostellerie de Plaisance à Saint-Emilion, avec Philippe Etchebest, fut également Chef en Second du prestigieux restaurant l’Arnsbourg de Baerenthal. Respectueux du précieux héritage de la maison, ce disciple d’Escoffier étonne aussi par la créativité de ses recettes qui allient avec subtilité tradition et modernité. A sa table, on y déguste des plats de saison au doux parfum de terroir alsacien qui lui offre des produits de haute facture, à l’image de son foie gras traditionnel au Gewurztraminer ou son lièvre à la Royale avec ses spaetzle, crêpes soufflées au kirsch. Un véritable voyage où se dévoilent les saveurs locales auxquelles viennent se marier des découvertes gustatives comme le chutney exotique, le croustillant de risotto ou la tempura d’oignons rouges. Précision des cuissons,

96


LA RECETTE PAR PASCAL BASTIAN

Filet de truite

des sources du Heimbach basse température, asperge & poire en texture, sauce Riesling VIN CONSEILLÉ RIESLING - CÔTE DE ROUFFACH - RENÉ MURÉ POUR 4 PERSONNES I N G RE D I E N TS : TRUITE : 600GR FILET DE TRUITE PM HUILE D’OLIVES SAUCE RIESLING : 3 ÉCHALOTES 1 GOUSSE D’AIL 1/2L VIN BLANC 1/2L FUMET DE POISSON 1L DE CRÈME GEL DE POIRE : 1 KG DE PULPE DE POIRE 9 G AGAR AGAR 1 G GELLAN GARNITURES : 1KG ASPERGES VERTES 2PCE POIRE SHISO POURPRE

P R É PA RATI O N : P O U R L A TRU I TE

tailler de jolis pavés et donner une première cuisson dans un bain d’huile d’olive a 50°c environ 2 minutes, puis les cuire à basse température à 59°c environ 15 minutes. GE L D E P O I R E

mélanger la pulpe de poire avec l’agar agar et le gellan. Porter le tout à ébullition, mettre à refroidir, une fois figé mixer jusqu’à l’obtention du gel. SAU C E R I E S L I NG

faire suer les échalotes et la gousse d’ail hachée au beurre sans coloration. Déglacer avec le riesling et le fumet Mouiller avec la crème, laisser réduire, saler et poivrer, à l’envoi un soupçon de riesling pour rafraichir la sauce. GA R NI TU R E

Cuire les pointes d’asperges à l’anglaise puis glacer au beurre et tailler des sifflets de poire pour donner du volume. 99


VROUM VROUM !

SUV

RANGE ROVER EVOQUE II

Huit ans après son lancement, le Range Rover Evoque s’offre une cure de jeunesse avec l’arrivée d’une seconde génération présentée fin novembre. Même si son dessin de calandre reste similaire, le SUV Coupé arbore plusieurs nouveautés côté design dont des projecteurs plus fins et des entrées d’air latérales qui lui confèrent un style plus dynamique. A l’intérieur, le constructeur a mis l’accent sur l’espace, le confort et la technologie avec une instrumentation digitale de 12,3 pouces et deux écrans de 10 pouces supplémentaires placés sur la console centrale. Pour la motorisation, Land Rover propose une version avec système d’hybridation léger de 48 volts ainsi que deux blocs de 3 et 4 cylindres Ingenium essence et diesel. Dernière nouveauté, l’Evoque dispose du système Ground View, une avant-première mondiale qui permet au conducteur de voir à travers le capot du véhicule grâce à la réalité augmentée. www.landrover.fr

SUpercar

LAMBORGHINI SC18

Spécialiste italien des supercars, Lamborghini vient de présenter son dernier modèle hors-série, le sixième depuis la Reventon lancée en 2007. Baptisé SC18 pour Squadra Corse, le département compétition du constructeur, le bolide joue évidemment la carte de l’exclusivité. Homologué pour la route mais plus à l’aise sur circuit, il ressemble en tout point à l’Aventador SVJ mis à part sur la face arrière qui combine le style de la Centenario et de la Veneno. C’est au niveau de l’aérodynamique que la différence apparaît avec des prises d’air et un aileron en carbone réglable sur trois positions ainsi qu’une carrosserie entièrement réalisée en fibre de carbone arborant un coloris Grigio Daytona. Pour la motorisation, on retrouve le V12 6,5L atmosphérique développant 770 chevaux couplé à une boite de vitesse ISR à 7 rapports. www.lamborghini.com 100


classic - car

PORSCHE 356 ZAGATO

Carrossier transalpin réputé mondialement, Zagato a présenté courant novembre son denier projet Sanction Lost qui avait pour objectif de récréer entièrement un ancien modèle de Porsche, la 356 Carrera Speedster. Lancée en 1957, cette livrée unique avait été détruite dans un accident deux ans plus tard et elle renait aujourd’hui grâce à des techniques modernes de reconstitution. A partir de photos et de dessins permettant de développer un modèle 3D, neuf nouveaux exemplaires ont ainsi été assemblés. Zagato entend poursuivre ce projet avec la production d’une Porsche 356 Carrera Coupé. www.zagato.it

sportive

BMW M8

hypercar électrique

PININFARINA PFO

Il faudra encore patienter quelques mois pour découvrir la future PFO, signée Pininfarina, qui sera dévoilée lors du prochain Salon de Genève en mars 2019. En attendant, le constructeur a décidé de dévoiler plusieurs caractéristiques de son premier véhicule. Le bolide, dont le design sera très épuré et futuriste développera la bagatelle de 1926 chevaux et sera probablement équipé d’un moteur par roue avec une transmission intégrale intelligente. Pour les performances, Pininfarina annonce une vitesse de pointe dépassant les 400 km/h avec un 0 à 100 km/h en moins de 2 secondes et moins de 12 secondes pour atteindre les 300 km/h. La PFO sera produite à 150 exemplaires dans les ateliers de Cambiano en Italie. www.pininfarina.it

Après le coupé et le cabriolet, BMW annonce l’arrivée en 2019 de la version sportive de la Série 8, la M8. Actuellement dans sa dernière phase de réglages sur circuit, la bavaroise sera animée par un moteur V8 biturbo de 600 chevaux associé à une boite de vitesse automatique à huit rapports. Elle sera également équipée d’une suspension adaptative, d’un système d’échappement actif, de jantes alliage 19 pouces et de freins en carbonecéramique en option. Pour la consommation, BMW annonce une moyenne de 11L/100 et des émissions de 243 à 246 g de CO2/km. www.bmw.fr

en bref... Mini a confirmé l’arrivée en 2020 d’un nouveau modèle John Cooper Works GP qui intègrera la gamme actuelle. Mercedes a profité du dernier salon automobile de Los Angeles pour présenter la dernière déclinaison ultra sportive de son coupé, l’AMG GT R PRO. Le constructeur allemand Audi a confirmé l’arrivée prochaine d’un Q2 électrique version longue exclusive à la Chine, en attendant une version e-tron taille standard pour l’Europe. La nouvelle BMW Série 8 Cabriolet sera disponible dès 2019 en deux versions M850i xDrive de 530 chevaux et 840d xDrive Convertible de 320 chevaux. La Tesla Model 3 est désormais la voiture électrique la plus vendue au monde puisqu’elle a détrôné la Nissan Leaf.

101


C O N C E P T- C A R

AUDI PB18 E- TRON © photos : Audi MediaCenter Attraction du concours d’élégance de Pebble Beach 2018 et du dernier Mondial de l’Automobile de Paris en octobre dernier, la PB 18 e-tron, nouveau concept-car 100% électrique signée Audi, redéfinit les codes du break de chasse.


Le concours d’élégance de Pebble Beach, rendez-vous annuel des plus belles mécaniques de la planète, fut l’occasion pour la PB 18 e-tron de faire ses premiers pas devant le public. Conçu pour le plaisir des yeux et de la conduite évidemment, le nouveau concept-car du constructeur allemand n’a pas non plus manqué de faire parler les visiteurs du Mondial de l’Automobile de Paris. Rien d’étonnant lorsque l’on regarde de plus près ce qu’Audi a préparé. Préfigurant sa future supercar, une prochaine R8 si l’on en croit les bruits qui circulent, la PB 18 e-tron est sans aucun doute l’un des modèles plus singuliers du moment. Tirant son nom du concours de Pebble Beach (PB) auquel s’associe la dénomination e-tron pour les véhicules électriques de la marque, le concept prend des allures de break de chasse familial même si le conducteur ou le pilote plutôt reste l’unique occupant de l’habitacle. Le poste de pilotage pouvant tout de même translater latéralement à

l’aide d’un rail pour accueillir un second siège en cas de besoin. Arborant des lignes à la fois agressives et futuristes, l’engin présente des dimensions assez impressionnantes : 4,53m de long et 2m de large pour une hauteur ne dépassant pas le mètre quinze. Un profil ultra sportif marqué par cet aileron arrière déployable à haute vitesse mais néanmoins très élégant, un style fidèle à Audi qui vient marquer un grand coup. Mais la PB 18 e-tron va évidemment bien au-delà d’une simple étude de style. Car l’autre partie intéressante reste bel et bien la mécanique de la bête qui embarque trois moteurs électriques, dont l’un est placé à l’avant délivrant 150 kW et les deux autres à l’arrière (2x225 kW ). La puissance totale s’élève ainsi à 500 kW soit environ 680 chevaux et peut même monter jusqu’à 570 kW soit 775 chevaux grâce au mode « boost » temporaire. Le 0 à 100 km/h est donc déchargé en à peine plus de 2 secondes. 104

Sur le cycle WLTP, la PB18 e-tron promet une autonomie de 500 kilomètres pour une charge complète de sa batterie de 95 kWh en seulement 15 minutes grâce à la technologie 800 v. Les ingénieurs allemands ont également soigné l’aérodynamique et la tenue de route dans les virages améliorée par la gestion indépendante des deux moteurs arrière. Meilleure stabilité et meilleure agilité donc sans oublier le freinage assuré lui aussi par le système électrique mais également par des disques en carbone plus classiques de 19 pouces de diamètre. Résultat, la PB 18 e-tron se retrouve chaussée de roues de 22 pouces. Pas de conduite autonome donc sur ce dernier concept-car Audi qui ne demande d’ailleurs qu’à être pris en main par un pilote chevronné. Il faudra sans doute penser à choisir un autre modèle pour s’évader en week-end familial ou pour votre partie de chasse en forêt même si elle accueille un coffre de 470L.


DANS VOS OREILLES

TOP 5 2018

MAX GAZE

LOLITA

(FOCUS MAGAZINE/ FR)

(FOCUS MAGAZINE / FR)

01/ EELS - The Deconstruction 02/ PARQUET COURTS - Wide Awake ! 03/ PARCELS - Parcels 04/ FLAVIEN BERGER - Contre-Temps 05/ BEACH HOUSE - 7

01/ ROSS FROM FRIENDS – Family Portrait 02/ LEON VYNEHALL – Nothing is still 03/ YVES TUMOR – Safe in the Hands of Love 04/ KAMASI WASHINGTON – Heaven and Earth 05/ GABE GURNSEY – Physical

CELINE

LAURENT

(FOCUS MAGAZINE/ FR)

(FOCUS MAGAZINE/ RACINE / FR)

01/ JUNGLE - For Ever 02/ ANDERSON.PAAK - Oxnard 03/ JORJA SMITH - Lost&Found 04/ JOHN COLTRANE - Both Direction At Once the lost 05/ CORINE - Un Air de Fete

01/ CHARLES BRADLEY – Black Velvet 02/ BLUNDETTO – Slow Dance 03/ KAMASI WASHINGTON - Heaven & Earth 04/ GORILLAZ – The Now Now 05/ NIGHTMARES ON WAX – Shape the Future

KRIS

ROMAIN

(FOCUS MAGAZINE/ FR)

01/ DJ KOZE – Knock Knock 02/ B.E.D – Baxter, Etienne, Delilah 03/ TRAVIS SCOTT – Astroworld 04/ JEANNE ADDED - Radiate 05/ NILS FRAHM - All Melody

(FOCUS MAGAZINE/ RACINE / FR)

01/ BODEGA - Endless Scroll 02/ FLAVIEN BERGER - Contre‐Temps 03/ GORILLAZ – The Now Now 04/ L’IMPÉRATRICE – Matahari 05/ ALEXIS TAYLOR – Beautiful Thing

106


ELECTRO

I LOVE TECHNO 2018

CHARLES BRADLEY – BLACK VELVET

LEIFUR JAMES – A LOUDER SILENCE

Disparu en septembre 2017, Charles Bradley aurait eu 70. Une date choisie par son label Daptone Records pour lui rendre hommage avec la sortie du quatrième et dernier album du soulman. Black Velvet, célébration de son œuvre réalisée par ses amis et sa famille musicale, regroupe une sélection de raretés et inédits enregistrés au cours de ses différents passages en studio. Sessions récentes, version alternative, brillantes reprises, duo et chanson-titre instrumental signé du Menahan Street Band… cet album de 10 morceaux salue la mémoire de l’un des plus grands artistes de la black Music.

Producteur et multi-instrumentiste londonien, Leifur James présente son premier album A Louder Silence. Ce pianiste de formation, qui joue également du violon, dévoile une œuvre à la fois légère, énergique et sobre qui aura mis deux années à prendre forme. Mélange d’influences musicales et juxtaposant des instants d’intensité vibrante à un calme proche du silence, l’album déborde d’instrumentaux électroniques nuancés, de synthés dubby et de breaks jazz qui créent un éventail de textures riches, complété parfois par sa voix soul.

Le plus grand rassemblement indoor de musique électronique de France, I Love Techno, revient le 15 décembre 2018 pour sa 4ème édition montpelliéraine, toujours au Parc des Expositions. Comme à son habitude, l’évènement nous promet une longue nuit au programme bien chargé. Les quatre salles accueilleront une vingtaine d’artistes parmi lesquels des grands noms de la scène internationale évidemment : le légendaire Laurent Garnier, la jeune Charlotte de Witte, étoile montante dans l’univers électro, l’incontournable Vitalic, sans oublier Dixon, Kölsch ou encore Tale of Us. Pour plus d’infos et pour réserver vos billets, rendez-vous sur le site www.ilovetechnoeurope.com.

COLLECTION

DISCOGS EXCLUSIVE

MATTEO – SCAGLIA Membre du groupe Chinese Man et co-fondateur du Label Chinese Man Records, Matteo a sorti le 22 novembre dernier son premier album solo « Scaglia ». Pour définir l’essence de ce nouvel opus, l’artiste évoque la figure du Caméléon : ainsi à l’instar du reptile, “Scaglia” apparaît comme un ensemble très varié pouvant coller à de multiples environnements. Le processus de fabrication est hybride et évolutif, parfois très personnel, parfois collaboratif, entièrement composé ou bien créé à partir d’un sample. Un douze titres indispensable pour les amateurs du son griffé Chinese Man.

ROSS FROM FRIENDS FAMILY PORTRAIT Dans la famille Clary, je vous présente le fils « Felix », qui du haut de son jeune âge a déjà signé chez Brainfeeder. Après des années de studio intensif, à expérimenter et fignoler chaque son, il dresse son fameux portrait de famille. Un album intime, super réfléchi et conceptuel. Adepte d’une House du plus bel effet aux arrangements expérimentaux, riche en mélodies, en saturation, des clins d’œil 80’s, et une dose subtile de drama comme dans toute histoire de famille. Voilà un bel hommage qui dénote dans le paysage musical électronique actuel ! 107

Discogs, le site web connu pour avoir le plus grand panel de disques vinyles et de production de musique électro, lance la version bêta de sa nouvelle plateforme de vente : Discogs Exclusive. Ce marketplace virtuel est entièrement dédié à la vente de petites pépites et s’adresse aux plus connaisseurs des mélomanes. Elle propose volontairement un catalogue très restreint de vinyles et matériels audio parmi les plus rares, aujourd’hui limité à quatre pièces dont une seule disponible : l’intégralité des albums du réalisateur et musicien John Carpenter en format cassette. Une plateforme incontournable pour tous les collectionneurs à la recherche de la perle rare.


SCRATCH BANDITS CREW © photos : youcantbuybuy

Les turntablists du Scratch Bandit Crew, reviennent cette année avec un quatrième album baptisé Tangram Series paru sur le label Chines Man Records. Pour cet opus, ils ont compilé toutes leurs expériences vécues au cours de leur dernière tournée qui a duré pas moins de 3 ans. On découvre alors 10 titres tranchants et singuliers, naviguant entre trip-hop et éléctro.

108


Ce n’est plus un secret, les deux Djs SupaJay et Syr originaires de Lyon, utilisent leurs platines comme de vrais instruments de musique pour composer leurs morceaux. Après une longue tournée qui les a conduits sur les routes de France et à l’étranger, ils reviennent avec Tangram Series. Cet album, dont la dénomination fait référence aux puzzles chinois est une vraie synthèse sonore de leurs influences musicales : hiphop, jazz, trip-hop, électro… sur lesquelles ils distillent des scratchs d’une précision millimétrique. On y reconnait immédiatement la patte des deux compères, avec ses sonorités métalliques et urbaines, ses tonalités bigarrées et multicolores, et ses featurings de choix qui composent ce puzzles kaléidoscopique. Ils ont par exemple invité les colombiennes Feback et Lyda Aguas, les américaines Gavlyn, Reverie et Blimes

Brixton, le français Lucio Bukowski et bien évidemment le gratin du label Chinese Man : Taiwan MC, Youthstar, Illaman pour la partie vocale. Mais ils ne se sont évidemment pas arrêtés là, ils ont aussi convié les beatmakers de Baja Frequencia, Tribeqa, Vax-1, Bonetrips et Chico Cortez qui apportent une touche ensoleillée avec leurs rythmes cumbia, groove jazzy africains, orientaux ou futuristes. L’époque des samples dénichés au gré des disquaires est donc révolue. Désormais, ils enregistrent eux-mêmes leurs musiciens et chanteurs fétiches pour se constituer une banque personnelle de samples originaux réunissant batteries, voix, cuivres, percussions, synthés, etc. Ces textures acoustiques vont ainsi à la rencontre de synthèses numériques sur les 10 morceaux de Tangram Series, nous conduisant sur les chemins du groove afro-jazz, de la trap 110

orientale, de la new-soul moderniste… Un patchwork musical imaginé comme un véritable clin d’œil aux mythiques mixtapes des années 90 qui ont construit leur culture sonore respective… Et pour parfaire l’alchimie créative de cet album, sur lequel ils ont réussi à opérer un savant dosage musical, ils ont fait participer autant d’artistes féminines que masculins sur ce voyage interplanétaire qui n’est autre que la continuité du travail effectué sur le précédent opus Stereo 7 sorti en 2015. Pour le moment, seulement deux dates sont programmées en 2019, mais leur soif de live promet une tournée mémorable. Une tournée sur laquelle ils distilleront leurs sons et leurs freestyyles, mais aussi leurs images, puisqu’ils réalisent eux-mêmes les performances de VJing afin de rassembler tous leurs MCs derrière eux sur scène…


Portfolio

112


Portfolio

MACEO PARKER ROCKSTORE / MTP

w w w . e r i c c a n t o . c o m


AGENDA CULTUREL

Art contemporain, photo, projections, salons... MONTPELLIER DIMANCHES DU PEYROU

Tous les dimanches au Peyrou MARCHÉ DES CRÉATEURS & PUCES DU LEZ

Sam 08/12 - Marché du Lez KIDS DAY

Dim 09/12 - Marché du Lez MARCHÉ DE NOËL

DD DORVILLIER – LE RÊVE DE LA FILEUSE

Jusqu’au 13/01 - Musée Fabre ITCHI – HAPPY HOURS

Jusqu’au 20/01 - N°5 Galerie RAPHAËL ZARKA – SPOLIUM À LATTARA

Jusqu’au 19/02 - Musée Henri Prades

SETE

ARLES RETURN TO EDEN – SALVATORE PUGLIA

Jusqu’au 05/01 - Flair Galerie

L’AUTOMNE DU PARADIS JEAN-LUC MYLAYNE JAMES ANSOR & ALEXANDER KLUGE : SIÈCLES NOIRS

Jusqu’au 10/02 - Fondation Vincent Van Gogh

Du 13 au 16/12 - Marché du Lez

BAZR FESTIVAL & MARCHÉ POP À NOËL

MARSEILLE

MAYE & MOMIES - FILIATION COMMUNE, ŒUVRES À 4 MAINS

MADEMOISELLE

A partir du 14/12 - Galerie At Down

Jusqu’au 06/01 - CRAC

LES ÉTENDUES SAUVAGES JÉRÉMY PERRODEAU

GOING SOUTH

ANIMALISTICO

Jusqu’au 22/12 - Iconoscope

Jusqu’au 24/03 – Galerie Plurielle II

LES HIVERNALES

KINSHASA CHRONIQUES

Jusqu’au 27/12 - Espla. Charles de Gaulle

Jusqu’au 10/03 - MIAM

RETOUR AUX SOURCES

SERIGNAN

Jusqu’au 29/12 - Galerie Nicolas Xavier STREET-ART : VUE D’ENSEMBLE

Les 03/01, 14 et 15/02 - Divers lieux LES PUCES DU LEZ

Du 07 au 09/12 - Chaix Larosa

ISABELLE CORNARO – BLUE SPILL

Jusqu’au 06/01 - Pavillon Populaire HELMUT NIMCZEWSKI

Jusqu’au 10/01 - Musée d’Art Brut CURIOSITÉS ET ARCHIVES DE LA GALERIE #1

Jusqu’au 12/01 - Galerie ChantiersBoîteNoire

Jusqu’au 19/01 - Galerie Fermé le lundi

20 ANS – REGARDS DE PROVENCE

DES ARCHIPELS

I’M A MAN

ALAN KELER JOURNAL D’UN PHOTOGRAPHE

NIMES

L’ODYSSÉE D’UN ENFANT D’ICI LAURENT BALLESTA

Jusqu’au 05/01 - FRAC Montpellier

Du 09/01 au 15/02 Espace d’Exposition GT

EXTENSION DE LA PRATIQUE DES IDÉES

ELENA NARBUTAITE

TEMPS D’UN ESPACE - NUIT

BERNARD BOYER – OMBRES DE REFLETS

Jusqu’au 27/01 - MRAC

Sam 12/01 - Marché du Lez Jusqu’au 09/02 - Pierresvives

Du 08/12 au 09/01 - Studio Fotokino

A partir du 11/12 - Carré d’art Jusqu’au 31/12 - Carré d’Art NO LIMIT N°13 «SOMETING/AROUND»

Jusqu’au 26/01 La Vigie-Art Contemporain

AVIGNON

Jusqu’au 20/01 - La Friche Belle de Mai Jusqu’au 17/02 Musée Regards de Provence

MORDRE LA MACHINE – JULIEN PRÉVIEUX

Jusqu’au 24/02 - MAC

MAYA DUNIETZ, FIVE CHILLING MAMMOTHS THE INFINITE DECIMAL

Jusqu’au 24/02 - FRAC PACA GEORGES HENRI RIVIÈRE

Jusqu’au 04/03 - MUCEM

JEANNE MOREAU

LA FORÊT – PEDRO CABRITAS REIS

UN ART DE NOTRE TEMPS !

L’ATLAS - FRAGMENTA

Jusqu’au 13/04 - Maison Jean Vilar Jusqu’au 28/05 - Collection Lambert

Jusqu’au 30/04 - MUCEM

Jusqu’au 21/12 - Art Can Gallery


AGENDA MUSICAL Concerts, soirées, festivals... MONTPELLIER ROCKSTORE VEN 07/12 : Jazzy Bazz JEU 13/12 : Angèle VEN 14/12 : Rock It To The Moon – Tahiti

80 + Le SuperHomard SAM 15/12 : Thérapie Taxi + Arthur Ely JEU 20/12 : Demi Portion VEN 11/01 : Bart Skils (Drumcode) + Mliawe dj’s SAM 19/01 : Laross MER 23/01 : Rock It To The Moon Le Villejuif Underground - Jessica 93 Black Salvation JEU 24/01 : Bernhoft & The Fashion Bruises VEN 25/01 : Hyphen Hyphen JEU 31/01 : Disiz la Peste ANTIROUILLE JEU 13/12 : 47 Ter + Doxx VEN 21/12 : Magie Noire & Friends LUN 31/12 : New Year Montpellier w/

Beatangers

SAM 05/01 : Work in progress x Bonheur

ROAR x Arthur Roussel

SAM 02/02 : Bonheur - Shonky is Back All

Night Long (Apollonia)

MA PREMIERE CANTINE LE NUAGE MERCREDIS SOIR : Soirée Salsa JEUDIS SOIR : Soirée La Récré MARCHÉ DU LEZ - LES VEDETTES LES JEUDIS : Apéro du Jeudi LES DIMANCHES : La Messe des Vedettes LE PROSE SAM 22/12 : La Kitch Du Prose By Olivier

Darock

AVIGNON

DIEZE SAM 15/12 : European Outdoor Film Tour 18/19 SAM 12/01 : We Are Rave w/ Jacidorex vs

à la scierie

SAM 19/01 : One Night w/ Carl Craig

NIMES

Epidemie + Shmirlap + Vortek’s

PZ CITY CLUB : SAM 08/12 : Technasia SAM 09/02 : Remember VILLA ROUGE act2 AUTRES LES WE DE DÉCEMBRE : WCS Xmas Popup

Marché du Lez SAM 08/12 : Tropical Discoteq avec Emile Omar – Nu Bahia SAM 15/12 : Bass Pressure #02 El Fata + Ras Mac Bean – Victoire 2 SAM 15/12 : I Love Techno Europe Parc des Expositions DIM 16/12 : Sometimes w/ Cebb + Lolita + Nicolas Cuer + Germain Rojo – Grand Bazar Club SAM 22/12 : Bob Sinclar À La Churascaia LE CLOS LES VENDREDIS : Meltin Pot / Germain ROJO LUN 31/12 : Réveillon 2019 Greg Delon &

Germain Rojo

CHÂTEAU LES CARRASSES DIM 09/12 : Marché de Noël ST PIERRE DE SERJAC VEN 14/12 : Soirée Caveau DIM 16/12 : Marché de Noël LUN 31/12 : Soirée Réveillon

SAM 22/12 : Bassline Christmas Party

LA PALOMA VEN 07/12 : L’Impératrice MAR 18/12 : Kery James MER 23/01 : Petit Bout d’Pomme SAM 26/01 : Anna Calvi SAM 29/01 : Pascal Obispo VEN 01/02 : Agar Agar VEN 08/02 : Yo ! MER 13/02 : Angèle SAM 23/02 : Tank & The Bangas

MARSEILLE CABARET ALEATOIRE SAM 08/12 : Perc + Rebekah SAM 15/12 : Dopplereffekt

Sleeparchive - Randomer

BABY CLUB VEN 07/12 : Barcelona Show

w/ Lo Coco, F@B, Snapback & Matéo

SAM 08/12 : Alone Mix tour

w/ Kiko, Mr Cardboard VEN 14/12 : Rouge Kartel

AUTRE SAM 08/12 : Saschaz Braemer

Le Chapiteau-La Belle de Mai

DIM 16/12 : EEK-A-MOUSS with Mafia

& Fluxy Band – Esapce Julien SAM 19/01 : Synergie - Dub to Hi-Tech & Acid Techno – Dock des Suds


LES MEILLEURS COMPTES INSTAGRAM À SUIVRE

PHOTOGRAPHIE @ juliettejrdn

ARCHITECTURE @ architecture_hunter

FOOD

@ frgaudry

VINTAGE @ 70sbabes

FUNNY

@ olderisgolder

ART

@ tomgalle


EN BREF • Huawei prévoit de dévoiler son premier smartphone 5G pliable en février prochain et envisage de se lancer dans la production d’assistants vocaux pour concurrencer Apple et Amazon. • Netflix teste actuellement un nouvel abonnement low-cost uniquement disponible sur mobile • Samsung travaille sur un projet de téléviseur contrôlable par la pensée destiné aux personnes âgées ou handicapées en collaboration avec l’École Polytechnique de Lausanne en Suisse. • Le premier tableau produit par une intelligence artificielle, représentant le portrait d’un personnage fictif baptisé Edmond de Belamy, a été adjugé pour la coquette somme de 432.500 dollars chez Christie’s en octobre dernier. • Google a officiellement lancé fin novembre son application « Bien-être numérique », destinée à améliorer l’utilisation de nos smartphones.

INSTAGRAM ENTRE EN GUERRE Tout le monde sait qu’il est possible de gonfler sa notoriété sur les réseaux sociaux en achetant des abonnements via des applications automatisées. Cette pratique, très répandue chez certaines âmes en quête de célébrité et autres personnalités politiques, est désormais dans la ligne de mire d’Instagram. La firme a décidé de se lancer dans une véritable chasse aux comptes frauduleux et a développé une intelligence artificielle capable de déceler le vrai du faux. Une déclaration de guerre qui vise à faire le tri et limiter la dénaturation des interactions et de l’expérience Instagram. Dorénavant, il faudra mériter ses likes !

LA MESSAGERIE DE GOOGLE MAPS Le géant américain Google peaufine encore et toujours son application Maps et la dote d’une nouvelle fonctionnalité. Après la mise à jour, il sera désormais possible d’accéder à un service de messagerie et d’échanger directement avec les entreprises identifiées, sans même avoir à quitter l’application ! Une fonction qui permet de gonfler la notoriété des petits commerces, à condition qu’ils activent le My Business de l’application, tout en continuant de faciliter la vie des utilisateurs. Une preuve que Google cherche à se recentrer sur les interactions humaines.

CECI N’EST PAS UN APPLE STORE Ce n’est pas un magasin ordinaire qui a ouvert ses portes sur la plus belle avenue du monde, mais bien un authentique lieu de vie et de découverte. C’est dans un cadre époustouflant, un ancien immeuble haussmannien du XIXème siècle qui allie charme de l’ancien et sophistication du moderne tout en fonctionnant avec une énergie 100% renouvelable, que s’est installé l’Apple Store Champs-Elysées, le 18 Novembre dernier. Cet Apple Store hors normes accueille les visiteurs dans un parcours de découverte, d’apprentissage ou pour une simple pause pour recharger son smartphone. Un IPhone, de préférence.

117


CULTURE : BOOKS

AFTER PARTY

BEAUTÉ SINGULIÈRE

ROLEX : IMPOSSIBLE COLLECTION

Depuis une dizaine d’années, François Prost, graphiste de profession, s’est donné pour mission de photographier les devantures de discothèques de province - des bâtiments à l’architecture parfois iconoclaste, barrés de symboles souvent rococos qui évoquent la fête et situés principalement dans des zones désertées. Son travail se fait de manière factuelle et objective, en plein jour, histoire de dresser une sorte d’inventaire de ces lieux bruts et naturels sans l’artifice qui est créé autour. Rassemblés enfin dans un livre, After Party, ces centaines de clichés, tout en dressant une drôle de géographie de la fête, redonnent enfin leurs lettres de noblesse à tous ces clubs, souvent en voie de disparition, qui racontent une histoire qui nous appartient à tous et à toutes.

Après avoir couvert pendant des années les coulisses des défilés de Haute Couture, la photographe Cathleen Naundorf a voulu imaginer un autre type de défilé, en mettant en scène une histoire qu’elle écrirait elle-même. Beauté singulière présente une anthologie de son travail en collaboration avec la maison Chanel et rassemble ici pour la première fois plus de trente ans de créations Haute Couture. A l’heure du tout-numérique, Cathlenn Naundorf privilégie les Polaroïds et la photographie à la chambre, travaillant les textures et les tons de manière picturale. Au coeur de lieux parisiens mythiques, la photographe crée des atmosphères théâtrales et oniriques et nous offre une vision nouvelle, artistique et personnelle, de la photographie de mode.

Ses montres sont les plus convoitées au monde : depuis plus d’un siècle, Rolex occupe une place à part dans l’univers des marques d’horlogerie de légende. Le simple nom de Rolex évoque bien des choses : montre de luxe par excellence, instrument de pouvoir des hommes d’influence, Rolex est le symbole du passage à l’âge adulte. De nouvelles étiquettes surgissent, les styles naissent et disparaissent, mais la marque reste au sommet. Pour ce magnifique opus réalisé à la main, la spécialiste Fabienne Reybaud a sélectionné des modèles exceptionnels. L’ouvrage présente les montres les plus précieuses, les plus techniquement innovantes de l’horloger de luxe, dont certaines pour la première fois.

PETITS ESPACES, GRAND STANDING

SNEAKER FREAKER. THE ULTIMATE SNEAKER BOOK

Les villes se densifient, le prix du mètre carré explose et nos logements deviennent plus petits. Architectes, designers et habitants rivalisent d’inventivité et d’ingéniosité pour élaborer de nouvelles conceptions de l’espace et faire rimer petit avec chaleureux, confortable, surprenant et fonctionnel. De bonnes idées pour ranger ses vélos, ses valises ou ses draps, placer son bureau, son lit ou son canapé...

Première et unique publication du genre, Sneaker Freaker est depuis presque 20 ans à la pointe en matière de sneakers. Riche de plus de 650 pages de photos inédites, d’anecdotes insensées et de détails de folie, cette anthologie démesurée réunit le meilleur du magazine ainsi qu’un contenu créé exclusivement pour Taschen. Un hommage épique aux sneakers.

118


shopping

BEAUCOUP STORE

FOODING

BOJAN

Les aventures du Beaucoup Store continuent ! Natifs de Montpellier, c’est un retour aux sources pour les fondateurs qui ont ouvert leur 5ème boutique en plein cœur de l’écusson pour le plus grand plaisir des montpelliéraines, déjà conquises par leurs boutiques avignonnaises. La boutique fut inaugurée le 26 octobre et l’enseigne nous y réserve des tas d’idées cadeaux pour les fêtes. 15, rue de La Croix d’or Montpellier beaucoup-store.fr

Nouvelle adresse du centre-ville montpelliérain à deux pas de la Préfecture, Bojan a ouvert ses portes rue de l’Université. Décoration épurée, cuisine grande ouverte & salle voutée à l’étage ; deux amis, Guillaume & Alix, vous accueillent chez eux midi et soir. A la carte, des produits frais, locaux & en circuit court ; des assiettes dégustations délicates qui changent au fil des arrivages et des marées comme le foie Gras du Sud-Ouest, bouillon citronnelle, champignons et noisettes ou le Maquereau bleu, citron vert, vanille et patate douce. Tous les midis, un menu unique : 3 assiettes salées & un dessert à 19€. Une sélection mini de vins bios régionaux, des limonades artisanales de L’Aveyron et du jus de pommes de Camargue. Seulement 15 couverts par service : réservation conseillée. Du mardi au samedi, de 12h à 14h & 19h30 à 21h30 6, rue de l’université - Montpellier 04.67.05.22.90 www.bojan.fr

SHOPPING

GRANDS ENSEMBLE

Un concept store original vient de s’installer en ville. Grands Ensemble réunit dans un même milieu street wear, street art, Tattoos, Events et autres collaborations artistiques et revendique une identité Hip Hop forte, insoumise et mutine. Sous l’impulsion de Bastien Pion et Emma Bellot, un binôme détonnant, Grands Ensemble, éthique et engagé, se veut être un lieu d’échange et de partage offrant à tous l’opportunité de vivre une expérience urbaine inédite. Un hommage au style de toute une génération qui, justement, a grandi ensemble, avec la ville pour seul terrain de jeu. 1 bis rue de l’Université - Montpellier https://grands-ensemble.fr

120


FOODING

ALTER-EGO

Le quartier du bassin Jacques Cœur accueillera dans quelques jours une nouvelle adresse pour les épicuriens. Il s’agit de l’Alter Ego, un restaurant créé par le rugbyman du MHR Benoît Paillaugue et ses associés Romain et Angélique Salamone, déjà propriétaires du Sensation à Lattes. Pour la décoration et l’aménagement, l’équipe a fait appel à Christian Collot qui a imaginé, en collaboration avec Doom Architecture, une ambiance naturelle et végétale associée à une pointe d’exotisme. Au menu, on y dégustera une cuisine à la fois authentique, exigeante et accessible préparée avec des produits locaux de saison sans oublier une belle carte de vins soigneusement sélectionnés.. Bassin Jacques Cœur / Montpellier 04.67.82.09.87 www.restaurant-alterego.fr

FOODING

LA CAPANNA

L’Esplanade Charles-de-Gaulle vit une belle histoire italienne avec l’ouverture de la 3ème adresse du Groupe Giorgio. Après Giorgio Primmi du quartier St Roch, la Casa di Giorgio face à la place Jean Jaurès, Capanna arrive entre le Corum et la place de la Comédie. Un restaurant de deux étages avec une déco signée par l’Agence V&A dans un style paillote-chic-bohème au rez-de-chaussée et une ambiance jardin d’hiver étoilé où l’on mange sous un arbre à l’étage. La plupart des produits sont approvisionnés chaque semaine des Halles de Turin sans intermédiaire. Produits frais et de saison préparés dans la plus pure tradition italienne. Esplanade Comédie - 25, boulevard Sarrail - Montpellier 04.67.86.72.73 - Ouvert 7j/7

en bref... • Après quelques semaines de travaux, la boutique de décoration du 2, rue du Petit Saint Jean a rouvert ses portes sous le nom de Maison Violette en lieu et place de Violette. • Amateurs de bonnes adresses gastronomiques, rendez-vous chez Reflet d’Obione, un nouveau restaurant qui a pris ses quartiers au 29, rue Jean-Jacques Rousseau dans l’Écusson. • Les deux artistes Supakitch & Koralie vous attendent chez En Plein Cœur au Marché du Lez qui sera transformé en pop-up store du 15 au 23 décembre. • Après plus d’un an de travaux, les nouvelles Halles Laissac ont ouvert leurs portes au public le 1er décembre dernier. 121


CHIC/BRANCHÉ CHIC

609 : 609, avenue Raymond Dugrand - 04 67 02 40 24

IN SITU ORIGINALS : 18, rue de l’Ancien Courrier – 04 67 60 62 52

SAPSAK : 16, rue de l’Ancien Courrier - 04 67 60 23 70

PAIA : 27, ZAC des Commandeurs – 04 67 99 00 00 (Lattes)

DE SI JOLIES CHOSES : 17, rue de la Croix d’Or - 04 67 86 40 24

LACOSTE : Centre Cial Polygone – 04 67 22 01 98

CLAUDIE PIERLOT : 19, rue de l’Argenterie - 04 67 58 53 42

PEOPLE’S RAG : 13, rue de l’Argenterie - 04 67 60 81 91

KARL MARC JOHN : 21 rue de l’Argenterie - 09 72 52 01 91

CORK : 22, rue de l'Argenterie - 04 67 66 15 27

HYBRIDE : 12 Bd du jeu de paume - 09 51 05 84 58

COMPTOIRS DES COTONNIERS : 29, rue de la loge - 04 67 60 95 03

AUTOUR DU MONDE / BENSIMON : 6, rue Saint Paul - 04 67 29 67 81

CASAMANCE : 11, rue Jacques Cœur - 04 67 60 69 73

AVANT… APRÈS… : 29, rue Foch – 04 99 06 95 35 OFF WHITE : 8, rue du Petit Saint-Jean - 04 67 55 57 06

CACHOU : 4, rue des Sœurs Noires - 04 67 60 70 33

GABI : 12, rue du puits du temple - 07 78 64 59 02

LILY : 22, rue de l’Argenterie - 04 67 58 75 28 SOON : 34, rue de l’Argenterie - 04 67 55 00 82

STREETCHIC STREEHIC

BEAUCOUP STORE : 15, rue de la croix d’or KLUB : 7, rue Jacques Cœur - 04 67 29 56 89

IN SITU SPORT: 22, rue de l’Ancien Courrier – 04 67 60 62 52

DEWATCHER : 22, grand rue Jean Moulin – 04 67 60 75 89

L’ETAGE : 1, rue Draperie Rouge - 04 67 54 74 91

MA PREMIERE BOUTIQUE : 4, rue du Petit Saint-Jean - 04 67 60 62 89

GRANIT : 29, Blvd du Jeu de Paume- 04 67 54 64 18

34TH AVENUE : 34, bd du Jeu de Paume – 04 67 92 02 23

SWEET PANTS : 19, rue de l’ancien courrier – 04 99 65 51 42

CASTING : Place Chabaneau – 04 67 60 65 16

MAJESTIC : 37, Blvd du Jeu De Paume - 09 81 19 19 05

HEMISPHERE HOMME : 22, rue de la Loge - 04 67 60 75 16

MANIFEST : 31, bd du Jeu de Paume - 09 81 18 88 19

HEMISPHERE FEMME : 2, rue des étuves - 04 99 65 60 72

MAISONHATE : 11, rue des sœurs Noires – 04 11 75 60 53 CONCEPT STORE : 3, rue de l’Aiguillerie – 04 67 58 56 21

PALMA : 32, bd du Jeu de Paume - 04 99 65 51 19

FAT MONKEYS : zac du fenouillet PEROLS

CASILDA : 7, place saint Côme – 04 67 84 07 25

- 04 67 50 38 38

ADDIKT : 27, rue de l’Aiguillerie – 04 67 58 43 39

COQUELINE : 6, rue de la Croix d’Or - 04 67 60 53 54

BARNABE : 11-12, rue de l’Argenterie - 04 99 63 55 95

AGNES B : 14, rue Foch - 04 67 57 80 94

THE GENERAL : 36, Grd rue Jean Moulin - 04 67 92 53 45

ZADIG ET VOLTAIRE : 23, rue Foch - 04 99 61 15 85

POPULAR : 37, rue de l’aiguillerie

COMPTOIR DU DESERT : 22, rue de l’Ancien Courrier - 04 67 60 22 99

SUPERDRY : Centre Cial Odysseum - 04 67 83 64 22

COLLECTION PRIVÉE : 7, rue de l’Ancien Courrier - 09 82 22 11 44

VINTAGE

SANDRO : 4, rue de l’Argenterie - 04 99 61 67 49 SANDRO HOMME : 19, rue de l’Ancien Courrier - 04 67 63 36 92

L’HEURE BLEUE : 1, rue de la Carbonnerie - 04 67 66 41 05

THE KOOPLES : 29, rue de l’Argenterie - 04 67 02 66 04

LA CHANGERIE : Hôtel Montcalm 3, rue de l’Ancien Courrier - 04 67 60 42 97

MAJE : 26, rue de l’Ancien Courrier - 04 67 58 50 87

D’OR ET DEJA : 5, rue Embouque d’Or LEEBERTHY : 3, rue Fournarie – 07 81 40 26 40

BA&SH : 13, rue de l’ancien courrier - 04 67 60 97 11

BROCANTE MARCHE DU LEZ : 1348, Avenue Raymond Dugrand - 06 95 47 57 73

ERIC BOMPARD : 18, rue de l’Argenterie - 04 67 60 93 26

122


BIJOUTIERS / HORLOGERS HERMES : 5, rue Jacques Cœur - 04 67 60 51 61 FRAYSSINET JOAILLIER : 7, passage Lonjon - 04 67 54 75 40 MINUTE ET SECONDE : 14, rue Foch - 04 67 58 34 48 BARRIERE JOAILLIER : 6, rue de l’Argenterie - 04 67 66 10 59 21, rue Foch - 04 67 66 80 93 CARTIER : 2, passage Lonjon - 04 67 66 09 38 MAUBOUSSIN : 19, rue Foch - 04 67 56 31 91 MONT BLANC : 7, rue Jacques Cœur - 04 67 66 62 73 ON TIME : 12, rue de l’aiguillerie - 06 33 98 53 15 CARLOS ARTHEMIS : 3, rue de la Charrue MIAW : 21, grand rue Jean Moulin - 04 99 62 87 42 EHAWEE : 7, rue du plan d’Agde – 09 86 27 79 87

CHAUSSEURS CHAUSSEURS REPETTO : 12, rue Jacques Cœur - 04 67 54 05 09 KROME : 18, grand rue Jean Moulin - 04 67 60 58 19 KROMATIK : 17, rue de l’argenterie - 04 67 86 18 94 ROBERT CLERGERIE : 6, place Chabaneau - 04 67 60 87 26 ELISABETH STUART : 25, rue de l’Argenterie - 04 67 92 23 07 FREE LANCE : 17, rue de l’Ancien Courrier - 04 67 60 43 56 JB RAUTUREAU : 17, rue de l’Ancien Courrier - 04 67 60 43 56 DE PAS A PAS : 5, rue En Gondeau - 04 67 66 75 84 MANFIELD : 12, rue Jacques Cœur - 04 67 60 91 30 EMPREINTE : 29, rue de l’argenterie - 04 99 67 20 99 FINSBURY : 7, rue Jacques Coeur - 04 67 86 99 38 LA CHAUSSERIA : 5, rue Jacques Coeur - 04 67 60 57 97

OPTICIEN Montpellier OPTICIENS O MIL’YEUX : 1, rue En Rouan - 04 67 63 51 67 LOFT OPTIQUE : 8, place des Beaux Arts - 04 67 86 94 97 UNE HISTOIRE DE LUNETTES – 21 rue des Balances – 09 83 73 73 68 VUE D'ICI : 7 rue de l'Ancien Courrier - 04 67 56 90 77 OPTIQUE SERRE : 66, Grand rue Jean Moulin - 04 67 66 04 76 LA MAISON DE LA VISION : 2, passage Lonjon – 04 67 66 24 96 DAMIEN OPTICIENS : 9, rue Saint Guilhem - 04 67 60 78 61 CARLA’S EYEWORKS : 7, rue du Petit Saint-Jean - 04 67 54 71 97

HIGH-TECH ITRIBU : 36, rue Saint-Guilhem - 04 67 555 111 39 rue Fonck – 04 67 222 333 (Mauguio) MULTIZONE : 203, rue de l’Industrie - 04 67 65 09 76 BOSE : 201, rue de la jasse – 04 67 66 40 66 (Mauguio)

ENFANTS/KIDS YOYO KIDSTORE : 7, bd du jeu de paume - 09 52 30 02 26 POM D’API : 29, rue de l’Argenterie - 04 67 60 83 70 PETIT BATEAU : 20, rue de la Loge - 04 67 60 37 09 JACADI : Centre Cial Polygone - 04 67 99 90 41 DES PETITES CHOSES : 2, plan Pastourel - 04 67 57 73 25 LE PETIT SOUK : 20, rue de l’Ancien Courrier – 04 67 58 80 89

MOBILIER DESIGN /DECO MOBILIER RBC DESIGN CENTER : 609, avenue Raymond Dugrand - 04 67 02 40 24 RBC SELECTION : 1 av. de la Fontanisse à Gallargues - 04 66 73 30 00 LLUCK : 19, boulevard du Jeu de Paume - 04 67 60 52 04 HOMINESS : 2, rue du petit Saint Jean - 09 50 13 30 60 BO CONCEPT : Route de Carnon - ZAC du Fenouillet - 04 67 64 11 58 LA SUITE : Espace Humbert – Route de Carnon (Pérols) – 04 67 64 56 21 MONA MARKET : 16, rue Desmazes - 04 67 02 23 67 DOMUS VIVENDI : 4, ZAC Soriech (Lattes) - 04 67 65 24 96 CONTES À NINON : 15, rue des Sœurs Noires - 04 67 84 23 32 STEINER : CC Le Solis - avenue de la Mer (Lattes) - 04 67 64 55 36 DE LA LUCE : 2, rue Saint-Côme - 04 67 06 90 75 FOR INTERIOR LIVING : 12, rue Eugène Lisbonne - 04 67 56 18 49 ETAT D’AME : 12, rue En Gondeau - 04 67 60 79 20 CHUMA : 10 Boulevard des Arceaux - 04 67 57 22 72 OXYGEN : 13, rue de l’Ancien Courrier – 04 67 66 27 59 CHIC & BOHEME : 31, rue Proudhon - 06 76 23 99 90 METROPOLITAN ART & DESIGN : 30, rue Foch - 04 67 67 18 70 BAZAR CHIC : 15, Rue du Cheval Vert - 06 84 60 20 89 PAUME : 19, bd du jeu de paume - 04 99 61 72 77 MAISON VIOLETTE : 2 rue du Petit St Jean - 04 67 92 99 29 MAISON EMILIENNE : 17, rue du petit Saint-Jean - 09 80 37 69 84 MAISON PERNOISE DU LEZ : 1348, avenue Raymond Dugrand - 07 69 53 55 25


CANTINE CHIC

TRADITIONNEL

ANGA : 19 rue du Palais des Guilhem - 04 67 60 61 65

MA PREMIERE CANTINE : 4, place Jean Jaurès - 04 67 60 24 35

LA CUISINE DU 728 : 728, avenue de la Pompignane - 04 67 79 43 34

Centre Cial Odysseum - 04 67 83 32 26

LA BARAQUETTE : 1348, Avenue Raymond Dugrand - 06 17 06 31 18

769, avenue Raymond Dugrand – 04 67 81 72 62

LA CACHETTE : 1348, Avenue Raymond Dugrand - 06 07 74 70 68

L’ACOLYTE : 1, rue des trésoriers de France – 04 67 66 03 43

BIVOUAK : Le Marché du Lez 1348 Avenue Raymond Dugrand - 06 81 37 82 75 LE MOODY SOCIAL CLUB : 21, rue de Vallat – 04 67 60 77 23

MAS DE LAFEUILLADE : 281 bis, Rue Fra Angelico – 06 77 18 29 69 CHEZ TOTO : 20, rue du Palais des Guilhem - 04 67 92 53 37 LES FILS À MAMAN - 12, Rue du Petit Saint-Jean - 04 67 60 60 71

CHEZ CUICUI : 181 rond point Ernest Granier - 04 99 54 59 56

B8 : 8 bis, rue du Petit Saint Jean - 04 34 26 50 94

PIMPON : 4, place des Beaux-Arts – 04 34 00 66 02

COLDRIP FOOD & COFFEE : 4, rue Glaize

ANGUS & BACCHUS : 4, rue diderot - 04 67 55 79 57

LES FRERES POULARDS: 27 rue du Faubourg du Courreau - 04 67 86 94 96

ATIPICO : 1684 Avenue Albert Einstein - 04 67 82 08 21

RIPAILLES : 6, rue des écoles laiques - 04 67 60 29 71

LIPOPETTE : 7 Rue du Faubourg du Courreau - 09 82 36 45 58

LA SCENE : 193, Avenue Jean Moulin - 04 99 61 88 73 MAUGUIO

1789 : 2, impasse perier - 04 67 02 17 89

LA PLACE : 3, place St Ravy - 04 67 66 11 26

GEORGES CAFE : 11, bis rue de la Loge - 04 67 66 01 63

LE DUKE : 2, impasse Charles Fourier BAILLARGUES - 07 82 13 24 08

LE COMPTOIR G : 121, rue Raguse Arche Jacques Cœur - 04 99 92 56 24

BIG FERNAND : 6 Place Jean Jaurès - 09 67 13 10 79

BOJAN : 6, rue de l’université - 04 67 05 22 90

ANIS ET CANISSES : 47, avenue de Toulouse - 04 67 42 54 48

ROCCO ET SA MERE : 8, rue du plan d’Agde - 04 67 57 35 03

L’ANGELUS : 3, rue de l’Ancien courrier - 04 99 63 41 65

BOX’IN : 216, Rue Elie Wiesel - 04 78 95 65 32

BRASSERIE DU THEATRE : 22, boulevard Victor Hugo - 04 67 58 88 80

CHEZ NOUS : 1401, Avenue du mondial 98 - 04 67 07 97 69

CASA DI GIORGIO : 10, rue de la loge - 04 67 66 04 17

CHUPINAZO : 2, place Saint Côme – 09 53 63 05 89

GIORGIO PRIMMI : 1, rue En Gondeau - 04 67 55 49 83

CHEZ LÉON : 12, rue du Plan d’Agde - 04 67 60 56 83

L’AOC : 290, Avenue Theroigne de Mericourt - 04 67 42 80 51

JARDINO : 9 rue du puits du temple - 04 67 54 50 51

POPOTE : 4, Rue Jules Grevy - Beaux arts - 06 25 61 06 87

LES BAINS : 6, rue Richelieu - 04 67 60 70 87

LA KITCHENETTE - 70, Allée Alberto Giacometti - 09 83 39 39 19

LA SUITE DES BAINS : 6,bis rue Richelieu - 04 67 66 08 94

LES 2 GROS : 20, rue de l'Aiguillerie - 04 67 02 13 22

L’INSENSE : 39, boulevard Bonne Nouvelle - 04 67 58 97 78

CHEZ BORIS : 17, Boulevard Sarrail - 04 67 02 83 38

LE FOLIA : Ch.de Flaugergues - 744 av, A. Einstein - 04 99 52 66 35

LE COCHON AVEUGLE : 8, rue du Pila St Gely - 04 67 52 80 59 LE CAFE LEON : 12, rue du Plan d’Agde - 04 67 60 56 83

CAPANNA : 25, boulevard Sarrail - 04 67 86 72 73

DOLCE CAFE : 2, Place de Lisbonne – CC Odysseum – 04 67 17 91 80

LE RÉFECTOIRE : 25, rue Hyppolyte – 04 99 66 57 66

LE BOUCHON SAINT ROCH : 14, rue du Plan d’Agde - 04 67 60 94 18

LE BAZAR : 448, rue Roqueturière - 04 67 02 15 40

CHEZ OUAM : 5, rue Alexandre Cabanel – 04 67 60 38 97

LE BISTRO URBAIN : 15 Boulevard Ledru Rollin, 09 83 22 42 61

LE BISTRO URBAIN : 15, Bd Ledru Rollin - 09 83 22 42 61

LE COMPTOIR DE L’ARC : place de la Canourgue - 04 67 60 30 79

L’AUBERGINE : 581, avenue de la pompignane - 04 67 20 25 26

LE PARESSEUR : 15 rue jules latreilhe - 04 67 67 12 07

OLEO PAZZO (Marriott) : 105, Place Georges Freche 04 99 54 74 13

L’ENDROIT – 6, rue du Petit St Jean – 04 34 11 55 10

MY CUPCAKE BY LILA : 2, rue du Bayle – 04 67 63 05 01

LE NEKO : 14, rue des Soeurs Noires – 04 11 93 47 74

NAPOLEON DYNAMITE : 5, place de la Canourgue - 06 88 31 72 77

L’HEURE BLEUE : 4, rue de la Carbonnerie - 04 67 66 41 05

L’IDÉE SAVEURS : 5, rue Four des Flammes - 04 67 29 88 62

VILLA 29 : 29, rue de l’école d’Agriculture - 04 67 91 07 97

LES FRANGINS : 17, rue de la Cavalerie - 04 11 75 89 46

LE PETIT COMPTOIR : 1, rue de Grand St Jean - 04 99 65 07 39

TÔT OU TARD : 7, place de la Chapelle Neuve - 04 67 66 08 09 124


CUISINE D’AUTEUR TERMINAL#1 : 1408, av de la Mer - Raymond Dugrand 04 99 58 38 38 LECLERE : 41, rue de la Valfère – 04 67 56 90 23 CELLIER & MOREL : 27, rue de l’Aiguillerie - 04 67 66 46 36 LA DILIGENCE : 2, place Pétrarque - 04 67 66 12 21 REFLET D’OBIONE : 29 rue Jean Jacques Rousseau - 04 99 61 09 17 DOMAINE DE VERCHANT : 1, bd Philippe Lamour - 04 67 07 26 00 DE LAUZUN : 3, bd de l’Esplanade - 04 67 57 50 83 (Gignac) LE MAZERAND : Chemin du Mas de Causse à l’Estelle (Lattes) - 04 67 64 82 10 LA RESERVE RIMBAUD : 820, avenue Saint Maur - 04 67 72 52 53 LE DISINI : 1, rue des carrières - 04 67 41 97 86 (Castries) LE PASTIS : 3, rue Terral - 04 67 66 37 26 CONTRAT : 11, rue Jean Jacques Rousseau - 04 67 58 00 27 ABACUS : 26, rue terral - 04 34 35 32 86 L’ARTICHAUT : 15, bis rue Saint-Firmin – 04 67 67 91 86 LE PETIT JARDIN : 20, rue Jean-Jacques Rousseau - 04 67 60 78 78

ASIATIQUE

SUSHI BAR : 20, rue Bernard Délicieux - 04 99 77 06 06 LE PARFUM : 55, bis rue de la Cavalerie – 04 67 84 86 15 OBA : 191, rue Shirin Ebadi 09 84 51 05 51 SUSHI SHOP : 2, place Molière / 2, rue de l’Herberie - 0826 826 826 YUMIWI : 4, rue St Côme – 04 67 55 38 85 BAN THAI : 7, rue Bernard Délicieux – 04 67 61 94 59 L’ANTHRACITE BAR : 100, av du Pont Juvenal - 06 78 51 36 33 WAKU WAKU : 4, boulevard Louis Blanc - 04 67 60 32 45 PITAYA RESTO : 5, Place Jean Jaurès - 04 99 67 35 81

REGION MONTPELLIER CASTELNAU LE LEZ MONGELLI : 11, Place de la Liberté - 04 67 70 35 81 LA CHICHOUMEILLE : 390, chemin Cauquilloux - 04 67 71 92 86 ST JEAN DE VEDAS

LA BANANE : 37, boulevard Sarrail - 04 67 50 73 93 LE ST GEORGES : 4, Boulevard Maréchal Foch - 04 67 68 31 38 LE J : 8, avenue Grassion Cibrand – 04 67 50 34 99 ANISETTE & BROCHETTES : 37, avenue Grassion Cibrand - 06 12 19 17 31 A&M : Place Saint Marc - 04 34 40 10 25 L’ALBATROS : 1035, av de l’évéche de Maguelone - 04 34 11 86 25 LE GLACIER CATALAN : 5, quai Paul Cunq - 04 67 68 44 45 O CABANON : 123, av Grassion Cibrand - 06 73 13 45 06 L’AROMATE : 21 Quai Georges Clemenceau - 04 67 85 23 08 LA GRANDE MOTTE LE YACHT CLUB : La Capitainerie – 04 67 56 99 45 LE PROSE : 277, allée du Vaccares - 04 67 56 53 38 GUS : Route du Grand Travers – 04 67 84 49 28 L’ENTRE POTES : 35 Avenue Pierre Racine - 04 67 84 36 60 LA BOURRIQUE : Rés. Acapulco - Quai d’Honneur - 04 67 06 52 39 L’ESTRAMBORD : 8, quai Georges Pompidou - 04 67 56 50 50 L'OMBRINE : 93, quai Charles De Gaulle - 04 67 56 57 36 LE BISTROT DES BIKINIS : Quai d’honneur – 04 67 60 38 23 LA PLAGE ART ET EMOTION : 53, allée du Levant - 04 67 29 93 00 LE MARIN’SOL : 343, avenue Robert Fages - 04 99 62 76 32 LE QUAI : Quai d’Honneur - 04 67 29 92 07 LE GRAU DU ROI THE DECK BY SPINAKER : Voie de la Pointe du Môle – 04 66 53 36 37 CAFE MIRAMAR : 25, Avenue Frédéric Mistral - 04 66 51 40 51 L’AIGO BOULIDO : 161, bd du Boucanet – 04 66 77 69 21 AIGUES-MORTES LE DIT VIN : 6, rue du 4 Septembre - 04 66 53 52 76 HÔTEL LE SAINT LOUIS : 10, Rue Amiral Courbet - 04 66 53 72 68 CAFE DE BOUZIGUES : 7, rue Pasteur - 04 66 53 93 95 PAPI MOÏSE : 10, rue Alsace Lorraine - 06 13 08 01 40 LES TEMPLIERS : 21-23, rue de la République - 04 66 53 66 56

L’UN DES SENS : 25, rue Robert Schuman - 04 67 83 09 65

LE VICTORIA : 10, place Anatole France - 04 66 51 14 20

LATTES LE MAS DE COURAN : Chemin de Soriech - 04 67 65 57 57 LE CLOS : Avenue de Pérols - 04 67 47 80 94 INVINO : 1565, Avenue des Platanes - 04 34 26 28 20 COUP DE CŒUR : 14, Avenue de la Fontvin - 04 67 85 81 15 SENSATION GASTRONOMIK : 2, rue des Consuls - 04 67 50 39 31 SENSATION BISTRONOMIK : 2, rue des Consuls - 04 67 50 39 31

MARIE-ROSE : 13, rue Pasteur - 04 66 53 79 84

PALAVAS - CARNON

MAS DE BAUMES- RESTAURANT LA COUR : 04 66 80 88 80

LE PETIT LEZARD : 63, avenue de l’Etang du Grec - 04 67 50 55 55

BOEM : 253, av du Pont de Provence - 04 34 28 42 30 REMPARTS AIGUES MORTES : 6, Place Anatole France - 04 66 53 82 77 SAINTES MARIE DE LA MER LA SIESTA BY NC : 10, Rue Van Gogh - 04 90 97 83 34 FERRIÈRES-LES VERRERIES


BARS BY COSS BAR : 5, rue Belmont - 04 67 52 90 78

LE WINE NOTE BAR : 12, rue des Trésoriers de la Bourse

PAPADOBLE : 6, rue du Petit Scel - 04 67 55 66 66

LES ENFANTS ROUGES : 11, rue rebuffy 06 62 13 14 12

LA PLACE : 3, Place St Ravy - 04 67 66 11 26

AU FUT ET À MESURE : 6, rue de la croix d’or - 04 67 12 58 21

LE BAR-BAR : 2, Rue du puits des esquilles - 04 99 67 35 49

THE EGG : 11, rue du Plan d’Agde - 09 53 62 70 85

THE BANK LONDON PUB : place du marché aux fleurs - 04 34 08 23 98

INVINO : 1565, Avenue des Platanes - 04 34 26 28 20

LA BARBOTE : 1, rue des deux ponts - 07 68 31 12 50

CE QUI NOUS LIE 10, Rue du Petit Saint Jean 04 99 58 41 40

KRAKEN BAR : 1, rue Delpech - 04 48 78 64 82 LES GARÇONS : 15 rue des soeurs noires - 04 99 66 54 49

LA GRANDE MOTTE

NU-BAHIA : 4, rue Lunaret 07 62 80 79 74

LE GUS ROOFTOP : Route du Grand Travers - 04 67 844 928

ANALOG BAR : 3, Rue du Puits Du Temple - 04 67 55 11 23

LE WAT : Ancien Quai d’Honneur - 04 99 06 09 22

L’ACOLYTE : 1, rue Trésoriers de France - 04 67 66 03 43

INDIAN CAFE : 117, quai Charles de Gaulle - 04 67 29 19 97

LE PARFUM : 55, bis rue de la Cavalerie - 04 67 84 86 15

LE PROSE : 277, allée du Vaccares - 04 67 02 02 05

WILLIE CARTER SHARPE : 3, rue Collot – 06 84 82 72 44

LE CRAZY COW : quai d’Honneur

THE PEACOCK BAR : 5, rue Durand - 04 99 63 74 47

CLUBS

APOTHICAIRE BAR : 8, Rue du pila saint gely - 06 95 59 51 19 LE CHABANEAU : 7, place Chabaneau - 04 67 60 75 66

MONTPELLLIER & ALENTOURS

LE PALACE : 13, Rue Four des Flammes - 04 67 66 28 54

HEAT CLUB : Rue Mas de Grille – 06 14 01 00 39 (St Jean De Védas)

LE CAFE JOSEPH & L’ETAGE : 3, place Jean Jaurès - 04 67 66 31 95

MILK : Rue Mas de Grille – 06 67 32 41 18 (St Jean De Védas)

BAR LES LOGES : 22, boulevard Victor Hugo - 04 67 92 69 61

PZ CITY CLUB : 4 Quai du Verdanson - 04 67 79 39 06

LOS PARIGOS : 3, rue de la Petite Loge - 06 84 77 51 42

LE FIZZ : 4, rue Cauzit - 04 67 66 22 89

LE CAFE RICHE : Place de la Comédie - 04 67 54 71 44

LE NEW YORK : Rue Louis Lumière, (Lattes) - 07 60 23 66 91

LA GRANDE BRASSERIE : 17, passage Lonjon – 04 67 60 63 04

L’OPERA : 2, rue d’Alger - 04 67 58 37 32

LONDON PUB : place du Marché aux Fleurs - 04 34 08 23 98

MOOM : 4, rue Coulot – 06 84 96 34 15

TIMES CAFE : 7, rue des Teissiers - 04 67 12 00 02

PULP : route de Palavas - 04 67 22 14 03

LATITUDE CAFE : Place de la Canourgue - 04 67 57 72 47

LA DUNE : Le Grand Travers - 06 67 90 46 59 (La Grande Motte)

LE RHUM RUNNER : 12, Rue Jules Latreilhe - 04 99 66 45 48 GLOUGLOU : 27, rue du Pila Saint Gely - 04 34 11 71 41

RESTAURANT DE NUIT

LE ST ROCH : 22, rue du Petit Saint Jean - 04 67 66 09 55

LE SPLENDID : Rue Mas de grille – 06 19 63 88 81 126


CHIC/BRANCHÉ CHIC

MOBILIER DESIGN /DECO MOBILIER RBC AVIGNON : 38, boulevard Saint Roch - 04 90 82 52 56 RBC VINTAGE : 9, Avenue de la Libération - L’Isle-sur-la-Sorgue

SESSUN : 1, rue Joseph Vernet 04 90 86 58 53 BEAUCOUP STORE : 3 & 7, rue Rouge

ROCHE BOBOIS : La Cristole Avignon Sud - 04 90 89 89 26

COPPELIA : 42, rue Joseph Vernet - 04 90 82 10 40

BULTHAUP INTRAMURAUS : 39, rue Joseph Vernet – 04 90 88 11 56

VOGUE : 18, rue Saint Agricol - 04 32 76 82 51

CULINARION : 41, rue bonneterie – 09 61 01 45 23 ARDECO : 84 bis, rue Joseph Vernet – 04 32 74 11 31

DONNA : 31, rue Joseph Vernet - 04 90 85 62 69 SANDRO : 35bis, rue Saint Agricol - 04 32 74 02 36

FOODING

CONTACT : 9, rue de la Bonneterie - 04 90 82 24 75 JEANNE : 1, rue Folco De Baroncelli - 04 90 82 60 03

LE DIAPASON : 1764, chemin du Moulin de Notre Dame - 04 90 81 00 00

JOHN MOOD : 2 bis, rue République - 04 90 16 98 64

LA VIEILLE FONTAINE : 12, place Crillon - 04 90 14 76 76

LA MAISON : 4, Rue Grivolas - 04 90 82 28 82

9, rue St Agricol - 04 90 82 13 80

MAISON MOOD : 13 & 17, rue petite fusterie - 04 90 31 09 05

NINA’SPOON – 54, rue Joseph Vernet – 04 88 61 04 81

LE BOUDOIR : 20, rue Joseph Vernet – 04 90 82 76 99

BISTROT VERNET – 47, rue Joseph Vernet – 04 90 85 23 49

FAMILY : 3 & 4, rue Carnot - 06 77 86 56 93

CO2 : 3 bis, rue de la Petite Calade - 04 90 86 20 74

POP TOWN : 48, rue des Fourbisseurs – 04 90 82 96 47

83 VERNET : 83, rue Joseph Vernet - 04 90 85 99 04

ZÉRO DE CONDUITE : 20, rue des Fourbisseurs - 04 90 82 17 47

LA MIRANDE : 4, Place de l’Amirande - 04 90 14 20 20

AUTOUR DU MONDE / BENSIMON : 4, rue Joseph Vernet - 04 90 85 29 44

L’ESSENTIEL : 2, rue Petite Fusterie - 04 90 85 87 12 L’UBU : 13, rue des Teinturiers - 04 90 80 01 01

BA&SH : 6 Ter, rue Folco De Baroncelli - 04 90 82 23 05

CHEZ MARIE : 4, Rue Louis Pasteur - 06 14 52 57 07

ACTUEL B : 7, rue Joseph Vernet - 04 90 82 91 61

LA COUR DU LOUVRE : 23, Rue Saint Agricol – 09 70 35 15 86

ARNACOEUR STORE : 49 Rue Carnot - 09 83 26 60 76

MA BELLE CUISINE : 3, rue Felix Gras - 04 90 82 48 73 LE VIOLETTE : 5, rue violette - 04 90 85 36 42

STREETCHIC STREET CHIC

LE POTARD : place de la principale – 04 90 82 34 19

THE NEXT DOOR : 7, rue Folco de Baroncelli - 04 90 82 36 97

MILK SHOP : 24-26, place des corps saints - 09 82 54 16 82

BOND SHOP : place du change - 04 13 66 61 36

THEIAS : 53, rue du Vieux Sextier – 04 32 76 34 79

CQFD : 7, rue des trois faucons - 04 90 85 29 86

SUSHI SHOP : 25 bis, rue de la République - 0826 826 826 LA PETITE PECHE : 13, rue Saint-Etienne - 04 90 86 02 46

BIJOUTIERS / HORLOGERS

LA COUR D’HONNEUR : 58, rue Joseph Vernet - 04 90 86 64 53 SIMPLE SIMON : 26 rue petite fusterie - 04 90 86 62 70

DOUX : 87, rue Joseph Vernet - 04 90 27 16 09

LE PETIT COMPTOIR : 5, rue de Tremoulet - 04 90 88 35 10

31, rue St Agricol - 04 90 86 68 59

VIVOTTO CAFFEE : 34, rue des 3 faucons - 04 32 76 36 73

CHAUSSEURS CHAUSSEURS

BARS

KONSORTIUM SNEAKER SHOP : 15, place du Change - 04 90 03 20 76

AOC BAR A VIN : 5, place Jerusalem – 04 90 25 21 04 AVITUS : 11, Rue Vieux Sextier - 09 84 27 57 97 LE CID CAFE : 11, place de l’Horloge - 04 90 82 30 38 LE RED ZONE : 25, rue Carnot - 04 90 27 02 44 L’OPERA CAFE : 24, place de l’horloge - 04 90 86 17 43 JUST VIN M² : 21, rue de la Bonneterie - 06 45 77 85 03

A PETITS PAS : 6, rue Folco de Baroncelli - 06 03 99 19 61

VINTAGE LES PLUMES DU PAON : 91 Rue de la Bonneterie - 06 68 32 91 56 128


CHIC/BRANCHÉ CHIC NEWPORT : 1, rue des Halles - 04 66 67 69 59

EL CALLEJON : 3, rue Corneille - 09 52 06 21 35

OXFORD STREET : 2, rue des Halles - 04 66 21 48 87

LA CAVE A HOUBLONS D’ARTHUR : 35, rue Fresques – 04 66 23 84 35

LE DRESSING DE JADE : 17 rue Général Perrier

LE CAFE OLIVE : 22, boulevard Victor Hugo - 04 66 67 89 10

AVANT-GARDE : 1, Place du marché - 09 83 60 31 02 LOTHAIRE : 1, rue Auguste - 04 66 67 60 14

GASTRONOMIQUE

TRANSITION : 11, rue Chapitre - 04 66 21 27 13

ALEXANDRE : rue Xavier Tronc - 04 66 70 08 75 (Garons)

ATELIER DE NÎMES : 2, rue Auguste Pellet - 09 53 40 15 89

JEROME NUTILE : 351, chemin bas du Mas de Boudan - 04 66 40 65 65

LE VESTIAIRE DE JEANNE : 18 Rue Auguste

SKAB : 7, rue de la république - 04 66 21 94 30

BY LA GARCONNE : rue Auguste Pellet - 04 66 21 98 48

LES PALMIERS : 140, rue Vatel - 04 66 62 57 57

LE VESTIAIRE D’UZES : 15 le Portalet (Uzès) - 04 66 63 92 95

AUX PLAISIRS DES HALLES : 4, rue Littré - 04 66 36 01 02 LE JARDIN D’HADRIEN : 11, rue Enclos Rey - 06 80 02 00 01

STREETCHIC STREET CHIC LE SHOP : 3, rue Saint Castor - 04 66 23 89 27 GREEN CORNER SHOP : 33, rue de la Madeleine - 09 81 80 96 45

BIJOUTIER/ HORLOGER DOUX : 2, place de la Maison Carrée - 04 66 36 02 45

CHAUSSEURS CHAUSSEURS

VINCENT CROIZARD : 17, rue des Chassaintes - 04 66 67 04 99 LE LISITA : 2, boulevard des Arènes - 04 66 67 29 15 LE M : 903, chemin du Mas de Sorbier - 04 66 06 06 63

CANTINE CHIC LE 43 : 43, rue Emile Jamais – 06 14 11 17 41 PAUSE D’AUGUSTE : 2, rue Auguste – 09 70 92 91 79 LE NAPOLEON : 46, Boulevard Victor Hugo - 04 11 77 00 45 LA BODEGUITA : 1, place d’Assas - 04 66 58 28 27

MARIE M : 7, rue de l’Hôtel de Ville - 04 66 21 34 73

LE RESTO : 6, rue St Thomas - 04 66 21 80 12

MELLOW YELLOW : 9,rue de l’Hôtel de ville - 09 67 13 18 57

L’HARMONIE : 29, rue de la Madeleine - 04 66 67 21 91

OPTICIEN Montpellier OPTICIENS OPTIQUE BONNETAIN : 16, rue Général Perrier - 04 66 67 29 51

MOBILIER DESIGN /DECO MOBILIER RBC KARTELL : 1, place Salamandre - 04 66 67 62 22 DOMUS : 11, rue de l’Horloge - 04 66 76 13 56 CMS CUISINES : 145, avenue Maurice Trintignan - 04 66 81 16 24

FARMERS : 27, Rue de la Madeleine- 06 52 09 69 78 LA LOCANDA : 10, rue de la Maison Carrée - 04 11 83 34 67 LE CARRE D’ART : 2, rue Gaston Boissier - 04 66 67 52 40 CIEL DE NIMES : 3ème étage du Carré d’Art - 04 66 36 71 70 BASILIK : 29, rue du Grand Couvent – 04 66 29 99 81 KITCHENETTE FOOD STORE : 35, rue de la Madeleine - 04 66 05 24 91

TRADITIONNEL

ANGULUS RIDET : 3, ter rue de la violette - 04 66 36 13 57

LE VINTAGE : 7, rue Bernis - 04 66 21 04 45

CHEZ MOI : 4, rue Auguste - 04 66 40 23 62

LE BISTRONOME : 91, Avenue Jean Prouvé - 04 66 40 73 31

LE LUTIN VERT DESIGN: 4, place aux herbes - 06 86 81 05 35

AU CHAPON FIN : 3, rue Château Fadaise - 04 66 67 34 73

PRISM ART & DESIGN STORE : 9, rue du Chapitre – 04 66 64 83 30

THE O CAFE : 15, rue Régale – 04 66 21 70 20

ET APRES : 20, Rue des Marchands - 09 83 31 96 02

AVANT-GARDE : 1, Place du marché - 09 83 60 31 02

LA MAISON M : 4, rue Auguste Pellet – 04 66 06 33 95

L’ECUSSON : 5, rue Thoumayne - 04 66 06 20 49

BARS

CHEZ THIBAUD : Les Halles - 06 89 87 34 57 CHAVERDILLE : 2, place du Château - 04 66 81 43 24 (Caveirac)

LE JEAN JAURES : 30, avenue Jean Jaurès - 04 66 23 19 90

L’IMPREVU : 6, place Assas - 04 66 38 99 59

LE VICTOR HUGO : 36, boulevard Victor Hugo - 04 66 21 20 90

LA CASA BLANCA : 9, rue Fresque – 04 66 21 76 33

LE CAFE CARRE : Place de la Maison Carrée - 04 66 67 50 05

LE BISTROT DE TATIE AGNÈS 16, rue de la Maison Carrée – 04 66 21 00 81

BAR JOE : 44, boulevard Victor Hugo – 09 51 14 79 13

LE PETIT MAS : 25, rue de la Madeleine - 04 66 36 84 25


Horoscope Le grand

par Rosine Bramly

2019 ux Gémea

r

Bélie

21 mars-21 avril

22 mai-21 juin

2019 est une année importante pour les Béliers sur le plan professionnel, Saturne dans la zone carrière va vous pousser toute l’année dans la discipline et la persévérance qui ne sont pas les qualités premières chez les Béliers, mais la réussite est à ce prix. Uranus entre en mars dans votre zone argent, vous changerez d’attitude sur le plan matériel, ce sera un cycle de 7 ans. En revanche Jupiter va apporter de la chance en amour si vous êtes en couple, c’est joyeux. Solo, c’est au printemps que vous avez vos chances.

Une belle transformation intérieure, vous vous poserez les bonnes questions toute l’année pour un progrès visible, vous redéfinirez votre vie de façon intelligente et épanouissante. Professionnellement, les associations sont très importantes, les personnes avec lesquelles vous connectez, les contrats que vous pourriez signer, vous êtes en période d’expansion. Certains Gémeaux passent à un autre niveau de relation, vie en commun, mariage, enfant etc… Solo, vous démarrez une relation qui a l’air de tenir le coup sur le long terme, un nouveau profil.

u Taurea 22 avril-21 mai.

r

Cance

22 juin-22 juillet

Uranus va entrer en Taureau en mars et ça va accélérer le rythme de votre vie. Attendez-vous à des changements, même si vous n’aimez pas ça, il va falloir vous adapter à des évolutions permanentes, et vous finirez par trouver ça positif, car Uranus nous fait toujours progresser personnellement. Jupiter sera dans une bonne zone pour vos finances, augmentation pour votre conjoint, investissements, bonus, remboursement d’assurances, vente immobilière…la fin de l’année 2019 sera encore meilleure. Solo, les meilleures chances de rencontre c’est mai-juin et septembre.

Vous risquez de traverser une période compliquée sur le plan couple ou associatif. Il va falloir se remettre en question, tous les torts ne sont pas d’un seul côté, voyez ce qui déclenche en l’autre ses réactions. Quelques petits changements d’attitude peuvent tout changer, Saturne vous fait penser à améliorer votre relation sur le long terme. Jupiter est dans la zone travail jusqu’au 3 décembre 2019, ça augmente vos chances de réussite mais avec plus de responsabilités que vous aimerez. Solo, mai, juin et juillet seront les bons mois pour une belle rencontre. 130


ce

Balan

Lion 23 juillet-22 août

23 septembre- 23 octobre

Saturne est toute l’année dans votre zone travail, avec des règles et des régulations à appliquer, vous n’aimez pas trop les contraintes mais vous les appliquerez, les résultats sont là, ça vaut la peine de faire les efforts (jusqu’en mars 2020). Heureusement que Jupiter est dans la zone loisirs. Vous compensez, après l’effort, le réconfort. Vous sortez, vous vous amusez, les récompenses sont méritées. En amour, la relation est joyeuse et facile. Avec vos enfants aussi. Profitez de ces moments de bonheur. Solo, l’été est vraiment votre saison pour une rencontre forte et passionnée.

Plein d’évènements familiaux en 2019 pour les Balances. Le mariage de l’un, le déménagement de l’autre, la retraite des parents. L’immobilier est un domaine important, travaux, achat, vente, vous aurez fort à faire, c’est une année très administrative. Plein de papiers en perspective. Les relations avec vos collègues de boulot seront très positives, ça facilitera votre quotidien. En couple, c’est un peu tendu en début d’année et vraiment mieux après le 7 mars. Solo, les meilleures dates de rencontre sont du 15 septembre au 21 novembre, amusez vous pendant que vous êtes libre.

e Vierg

on

Scorpi

23 aout-22 septembre

23 octobre-22 novembre

Une année formidable sur le plan sentimental. Si vous êtes en couple longue durée, c’est constructif et solide. Solo, une rencontre qui va changer votre vie arrive et ça risque de ne ressembler à rien de ce que vous connaissiez dans le passé. Certains se sentent prêts à construire une famille. Un coup de pot immobilier devrait vous encourager à investir, un achat plus qu’une location. Si vous travaillez à l’international, vos chances de réussite sont maximales. Prenez toutes les formations qui vous sont offertes, vous êtes dans un cycle de progression.

Jupiter est dans votre zone argent jusqu’en décembre, c’est une année où vous remettez vos finances d’équerre. Des chances vont se présenter sur un plan financier, prenez tout ce qui se présente, ne ratez aucune occasion. Vous aurez certainement plusieurs petits voyages, professionnels ou weekends, ça va bouger dans la vie des Scorpions. Les relations avec les frères, sœurs, cousins sont fortes, beaucoup de réunions sympas en famille. Solo, une histoire très romantique occupe votre vie. Vous prenez des risques émotionnels. En couple, vous mettez des choses au point en mars. 131


Horoscope Le grand

par Rosine Bramly

ire

2019 au

Verse

Sagitta

21 janvier-18 février

23 novembre-21 décembre

Votre vie amicale est au top, anciens ou nouveaux amis, vous sortez beaucoup, vous vous enrichissez et vous distrayez à la fois. Des relations qui voyagent ou qui vivent à l’étranger deviennent des amis très proches. Vous avez besoin d’un programme sportif et alimentaire pas trop contraignant, c’est ce qui marche le mieux avec vous. En couple, vous faites des projets très sympas, voyages ou travaux, sorties spéciales. Surveillez votre budget, vous pourriez faire des folies. Soyez rigoureux dans vos papiers, vos relations avec les administrations sont compliquées.

Jupiter est votre allié toute l’année jusqu’au 3 décembre. La chance est de retour, la vie devient plus facile et plus légère, les bonnes coïncidences se succèdent. Saturne vous aide à construire une sécurité financière certaine toute l’année. Vous saurez mettre de l’argent de côté. Quelques travaux de maison seront envisagés mais pas d’urgence. Vous changez de rythme de vie, de régime aussi. Vous allez faire un nouveau sport par exemple qui va améliorer votre forme. En couple, c’est tendu du 1er avril au 17 mai, grosses réconciliations après. Solo meilleures dates de rencontre : janvier et novembre.

orne c i r p a C

22 décembre-20 janvier

on

Poiss

20 février- 20 mars

Saturne et Pluton sont en Capricorne toute l’année, vous êtes dans une année d’accomplissement de longue durée que ce soit professionnel ou personnel. Tout est dans l’effort, la patience mais la récompense est au bout. Le 3 décembre Jupiter entrera en Capricorne, la chance arrivera enfin. En attendant la fin de l’année, une protection contre les grosses épreuves est là, vous vous sortez de toutes les difficultés, une par une. En couple, votre été est très sympa, vous pourrez souffler ensemble. Solo, vos meilleures périodes de rencontre seront février et décembre.

Neptune est dans votre signe toute l’année, vos intuitions vous amènent à faire des changements dans votre vie. Envie d’autre chose, plus de liberté ou de créativité. Exprimez-vous. L’eau est importante pour vous, que ce soit l’eau que vous buvez, ou la natation, ou vivre au bord de l’eau. Vous développez de profondes relations amicales qui dureront toute la vie, pas pour s’amuser, pour échanger en toute sincérité, pas de superficialité. En couple, vous vous soutenez mutuellement sur le plan des objectifs professionnels, c’est une année de succès donc vous en avez besoin.

132


Profile for FOCUS MAGAZINE

FOCUS MAGAZINE 94  

L’hiver est arrivé et les températures qui vont avec aussi ! Il est donc grand temps d’entamer la lecture du 94ème numéro du Focus Magazine...

FOCUS MAGAZINE 94  

L’hiver est arrivé et les températures qui vont avec aussi ! Il est donc grand temps d’entamer la lecture du 94ème numéro du Focus Magazine...

Profile for twens
Advertisement