Page 1


SESSÙN — 6 rue Sainte, 13001 MARSEILLE SESSÙN — 10 rue Courteissade, 13100 AIX EN PROVENCE SESSÙN — 1 rue Jospeh Vernet, 84000 AVIGNON BY LA GARCONNE — rue Auguste Pellet, 30000 NIMES PEOPLE'S RAG — 12 rue de l'Argenterie, 34000 MONTPELLIER


Peter

LA CHRONIQUE

Emirats

Pierre DUBOURG

Ghyczy

+ Guide urbain

Bjarke

BULGARI RESORT DUBAÏ

26 - 40

46 - 58

Ingels 12

20

La Petite OFF-WHITE BY VIRGIL ABLOH Française

- PHOTOGRAPHE -

Geneviève

CARON

60 - 70

-LES FRERES-

TOURTEAUX

POLAR

76

VISION MERCEDES

84

NASSER

MAYBACH 6 CABRIOLET

96

106

112

120.AGENDAS + 122 BOOKS + 126 GUIDE URBAIN + 142 L’HOROSCOPE

www.focus-magazine.com

Magazine bimestriel gratuit édité par la SARL FOCUS ● Directeur de la publication : Christophe MALSERT pao@focus-magazine.com ● Rédacteurs : Laurent MALSERT & Romain DACHY Agence Racine

Journaliste musique : Dj Lolita music@focus-magazine.com ● Responsable commerciale/publicité : Solange ROUX / 06.88.24.83.62 pub@focus-magazine.com ● Couverture : Polar www.worldofpolar.com

Nous remercions particulièrement : Polar, Lolita, Eric Canto, Max Gaze, Rosine Bramly, Pierre Dubourg, Geneviève Caron, Gaël et Michaël Tourteaux ● Siège social : 269, rue François Daumas 34090 Montpellier Tél. : 0952.598.600 Dépôt légal Avril 2018 RCS 448 676 320

www.agence-racine.com

redaction@focus-magazine.com

Focus Magazine off

Imprimerie PURE IMPRESSION Mauguio (34) Impression sur papier PEFC Toute reproduction du titre, des textes, photos et maquettes sans autorisation écrite est interdite. La revue décline toute responsabilité pour la perte ou la détérioration des éléments ou documents non sollicités par écrit ainsi que pour le contenu des publicités. Les documents reproduits ici l’ont été avec l’accord préalable du photographe ou de l’envoyeur. Photos non contractuelles. Tous les tarifs de la revue sont des prix indicatifs.


DJI OSMO MOBILE 2 Transformer votre smartophone en caméra intelligente

SONY ALPHA A7 MARK III Capteur 24x36 - 24,2 millions de pixels

JABRA ELITE 65T Ecouteurs sans fil pour smartphone

SAMSUNG Smartphone Galaxy S9

TECH

LAB

KEECKER Robot à commande vocale pour le divertissement, la communication et la sécurité de votre maison.

12

ARCHOS Assistant personnel avec ecran tactile

JBL LINK VIEW Enceinte intelligente avec écran tactile

FITBIT Montre connecté «Versa»


JUNYA WATANABE Veste de camionneur éclaboussée de peinture

SATURDAYS T-shirt Logo

ERMENEGILDO ZEGNA Espadrilles en daim Tiago

AMI Veste Denim

MEN's

LAB

MIKIA Bracelet serti de perles

13

SAINT LAURENT Blouson teddy

MAISON KITSUNÉ T-shirt Palais Royal

NIKE Atmos Air Max 1 DLX «Animal pack»


MOTHER DENIM Veste militaire

SESSÙN Maillot de bain «Bim» et body en maille «Antigua»

VEJA Esplar Veja x Deyrolle

A KIND OF GUISE Robe summerli rose yellow

WO MEN's

LAB

MALIPARMI Pochette precious dotty chain en vente chez Cachou

14

PROEMES DE PARIS Combinaison dripping flowers

THEORY Sac porté épaule en cuir Whitney Small

PARABOOT Derbies veley liège blanc


NUMERO 74 Robe Boutonnée Naia

BELLEROSE Short imprimé - bretelles amovibles Lois

BENSIMON Tennis Lacets Beige

MAISON LABICHE Marinière brodée enfant terrible rouge

Kids

LAB

CARAMEL Bob Géométrique Mono Vert

15

FINGER IN THE NOSE T-shirt summer skate dalton blanc

SWEET PANTS Short molleton éclairs noir

MARNI Sandales Scratchs Cuir Silly Bleu nuit


GLAS ITALIA Meuble de rangement par Johanna Grawunder

CASSINA Table à manger Lebeau Wood par Patrick Jouin

HUELSTA Fauteuil Dining

MADE.COM Suspension Tangle

DES IGN

LAB

FOSCARINI Lampe de sol Stewie par Luca Nichetto

16

REPUBLIC OF FRITZ HANSENFauteuil Egg 60eme anniversaire

BAXTER Meuble bar Guell par Pietro Russo

PETITE FRITURE Miroir Panache par Constance Guisset


MOOOI Rocking chair par Marcel Wanders

FOSCARINI Balladeuse Cricri par Studio Natural

KETTAL Fauteuil Cala par Doshi Levien

ROCHE BOBOIS Fauteuil avec capuche Traveler

OUT DOOR

LAB

BLOOMINGVILLE Assiette Caribean en vente chez Beaucoup Store

17

EMU Fauteuil Nef par Patrick Norguet

LIGNE ROSET Canapé Serpentine en tissu avec revêtement amovible

TRIBÙ Lit de jardin en bois à double verrière


LA CHRONIQUE

QUAND JE SERAI GRAND ?


LA CHRONIQUE

hronique après chronique cela fait quelques années maintenant que je me raconte à travers toi ou que je te raconte à travers moi, mais je ne t’ai jamais parlé de mon métier. Dans la vraie vie, il paraît d’après une formule consacrée, qui comme toutes les formules ne veulent pas dire grand chose, que j’exerce le plus beau métier du monde. Attention, pas le plus vieux, hein, ne pas confondre, bien que….

C

Cette année cela fait 20 ans que j’occupe le même emploi au sein de la même non entreprise. Une des rares professions qui ne servent à rien et à tout à la fois. J’enseigne. Rien d’exceptionnel. Comme des centaines de milliers d’autres, tous les matins, hors vacances scolaires (faut pas déconner non plus, mais on y reviendra) je me retrouve devant vos enfants pour leur transmettre et partager ma passion pour la littérature, l’art, la pensée, réfléchir avec eux, dialoguer, accoucher leurs esprits, aiguiser leur sens critique, leur donner les mots pour mieux se comprendre et

appréhender l’autre… bref je fais mon taff sans me sentir investi d’une mission qui me dépasse, sans non plus essayer de péter plus haut que mon auguste séant. Habituellement, tu me connais, j’aurais dit « cul », mais là je fais un effort, rapport à ma confession. Enseigner est un métier passionnant, vivant, profondément humain, et chaque jour renouvelé qui s’apprend bien au delà de la maîtrise des savoirs, par de perpétuelles remises en question (pas trop non plus, faut pas abuser), ajustements, prise en considération de son auditoire, tout sauf quelque chose de statique. Parfois difficile, parfois jubilatoire. Tu dois te demander, à juste titre, pourquoi je te raconte tout cela. J’y viens. Vendredi soir en sortant du TGV à des heures hindoues, comme disait Etienne, j’ai retrouvé un couple de potes à une soirée qu’ils organisaient en toute simplicité dans un 240m2 place de la Comédie. Là, un mec de cinquante ans

me demande ce que je fais dans la vie. Naïvement, je réponds. Dans ce cas, quand je dis que je suis prof de Lettres classiques, il y a trois réactions bien distinctes : 1) plutôt l’admiration et la fascination. 2) le silence par peur de commettre une faute de syntaxe à la prochaine phrase prononcée. 3) le rejet souvent violent parce que renvoyant à des difficultés dans l’enfance. J’étais tombé sur le cas 3 … Il a débité son laïus comme si j’étais l’incarnation à moi seul de l’Education Nationale et de son aversion pour la race de feignants que je représente. Parce que tu le sais toi aussi, je suis soit en vacances, soit en grève, c’est de notoriété publique. Mais je suis un grand garçon avec suffisamment de discernement pour prendre de la distance et avec le temps cela m’amuse plus qu’autre chose. Ps : Je te laisse, j’ai les vacances de Pâques à planifier avant de m’attaquer à celles d’été. WWW.GAZE.IM


RECOMPENSE

PRIX PRITZKER 2018 L’indien Balkrishna Doshi a reçu le 7 mars dernier le Prix Pritzker 2018, le Nobel des architectes. Il a fêté ses 90 ans l’an dernier et devient donc le doyen des lauréats. Admiré pour ses constructions de logements sociaux modifiables, respectant l’environnement et la culture de son pays, ce fils spirituel de Le Corbusier a travaillé avec son mentor sur la ville de Chandigarh, la capitale de l’Etat du Penjab imaginée par l’architecte Franco-Suisse. Poussant les idées de Le Corbusier, il a mis au point au début des années 90 un projet de 85 hectares pensé pour accueillir 80 000 personnes dans une cité à loyers modérés dans une ambiance de village traditionnel. Une œuvre totalement dévouée à son pays et à ses communautés, aujourd’hui récompensée par la plus haute distinction.

EXPO

« LA LUCE » - RBC PARIS Au cœur du nouveau showroom RBC à Paris, l’espace le LAB accueille, du 15 mars au 24 avril, l’exposition « La Luce » dédiée aux luminaires de Le Corbusier et Charlotte Perriand. Monté en collaboration avec l’éditeur italien Nemo, cet évènement unique en son genre et inédit en France propose de mettre en avant les luminaires des deux designers architectes et de mieux faire comprendre aux passionnés de design le travail de recherche et de création autour de la lumière chère à ces deux génies de la création. Objets, documents d’archive, photographies, dessins, esquisses, sont mis en perspective avec leur travail architectural.

EXPO

ENCORE HEUREUX – BIENNALE DE VENISE

La 16ème exposition internationale d’architecture de Venise, qui débutera le 26 mai, mettra à l’honneur l’agence Encore Heureux, chargée du commissariat du Pavillon français ! Nicolas Delon, Julien Choppin et Sébastien Eymard, les trois associés présenteront dix « Lieux infinis » : des sites d’occupation temporaire, de construction collaborative et autres expérimentations urbaines dans l’air du temps. Leur expo racontera ainsi l’histoire de dix lieux en France qui font, ou ont fait, l’objet de projets alternatifs comme l’Hôtel Pasteur à Rennes, les Grands Voisins à Paris ou la Belle de Mai à Marseille. Des lieux qui sont devenus emblématiques d’un mouvement expérimental, des initiatives allant de l’occupation temporaire de sites en mutation à la co-construction de projets durables avec la société civile ou encore au développement de nouvelles pratiques comme l’agriculture urbaine ou l’habitat participatif. A voir jusqu’au mois de novembre dans la Cité des Doges.


EN BREF...

VINTAGE

MONOLITHE VINTAGE L’éditeur Eric-Jean Floureusse, fondateur et directeur artistique de Monolithe édition, s’associe avec l’antiquaire Emmanuelle Vidal pour lancer Monolithe Vintage. Regroupant la fine fleur du design de ces 70 dernières années et des pièces résolument contemporaines, cette nouvelle étoile de la galaxie Monolithe est un bel hommage aux grands créatifs du design, dont l’héritage est une réelle source d’inspiration pour les talentueux designers actuels. Bureaux de Pierre Paulin, enfilade de Florence Knoll, Salon de Pierre Guariche, assises, luminaires accessoires, les amateurs de pièces d’exception trouveront forcement de quoi embellir leurs intérieurs.

EXPOS

100×100 ACHILLE – MILAN En 2018, le designer italien Achille Castiglioni aurait fêté ses 100 ans. Pour l’occasion, la Fondazione Achille Castiglioni organise jusqu’au 30 avril une exposition pour rendre hommage à ce designer phare du XXe siècle. Mais pour célébrer Castiglioni, pas d’exposition rétrospective, mais plutôt un véritable hommage organisé par la Fondazione qui a invité 100 artistes et designers, qui ont chacun pu exposer un objet, choisi de manière très personnelle, tel un cadeau pour la mémoire d’Achille : cintres, gants de jardinage, agrafeuse, etc. un véritable cabinet de curiosités composé d’objets de la vie quotidienne ou non, rassemblés sous vitrine par Chiara Alessi et Domitilla Dard, les deux commissaires de l’exposition qui devrait voyager partout en Europe.

• La prochaine édition du Festival des Architectures Vives de Montpellier se tiendra du 12 au 17 juin prochains. • Fermob, le fabricant français de mobilier en métal, a ouvert une boutique au cœur du quartier de Santos à Lisbonne au Portugal. • OXYO vient de rééditer le fauteuil en rotin Soleil imaginé en 1958 par les designers Janine Abraham & Dirk Jan Rol. • Lancé en 1961, l’incontournable Salon International du Meuble de Milan reprend ses quartiers du 17 au 22 avril. • La designer Margaux Keller enrichit sa collection SWIM éditée chez Bibelo avec deux nouvelles tables et une collection Baby Swim pour les petits. • Philippe Starck se lance dans un nouveau projet d’hôtellerie avec la conception de la Maison Heler à Metz, une folie architecturale qui mettra en valeur l’histoire de la région. • L’éditeur danois Hay s’associe une fois de plus avec le suédois COS pour lancer une collection d’objets du quotidien pensés comme des essentiels lifestyle.


RETRO

Peter

Ghyczy

Le Hongrois Peter Ghyczy est un monument de la création du XXème siècle. Ses recherches sur les nouveaux matériaux plastiques et sa créativité l’ont installé au Panthéon des designers iconiques. Produisant des pièces intemporelles de grande qualité, aux lignes épurées et fonctionnelles, il continue de créer aujourd’hui, accompagné de son fils Félix. © portrait : D.R.

Principalement connu pour son fauteuil Egg, Peter Ghyczy est un artiste aux multiples facettes. Designer, ingénieur, esthète, créatif, ses diverses casquettes l’ont tout d’abord amené à imaginer du mobilier en plastique dans les années 60. Alors installé en Allemagne où il 26

fonde et préside le légendaire Design Center, il collabore avec la société Elastrogan. Son but est de présenter aux industriels l’ensemble des possibilités offertes par un nouveau matériau : le polyuréthane synthétique, en leur proposant des prototypes.


GARDEN EGG CHAIR Pièce de mobilier iconique, le fauteuil œuf a été dessiné en 1968 par Peter Ghyczy. Fabriqué en polyuréthane et bénéficiant d’un dossier rabattable, ce fauteuil imaginé au départ pour le jardin prend la forme d’un poudrier géant une fois fermé et trouve sa place aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur car il est entièrement waterproof. Produit en Allemagne de l’Est au départ et devenu incontournable, il a ensuite été réédité dans les années 2000.


RETRO

Dès les années 70, il monte son entreprise afin de présenter ses propres collections et prend en charge la production de son produit phare : le fauteuil Egg, le premier fauteuil repliable en polyuréthane conçu en 1968. Aujourd’hui encore, il édite luimême son best-seller iconique dans le sud des Pays-Bas, à deux pas de son domicile. Hors du temps et des modes, Peter Ghyczy continue de créer, en privilégiant dorénavant d’autres matériaux que le plastique. Le laiton, l’aluminium, le bois et l’acier inoxydable combinés avec du verre sont les matières privilégiées du designer. Mais quelles que soient ses associations de textures et de couleurs, il s’attache toujours à réinterpréter des formes classiques

FAUTEUIL SAFARI

en innovant, à utiliser des matériaux impressionnants et de qualité et à concevoir ses pièces en respectant le travail des artisans, donnant une touche et un éclat singuliers à ses créations. Il dira d’ailleurs lui-même : « La création de produits faits pour durer exige une connaissance des structures, la recherche de l’équilibre, de l’originalité et du savoir-faire. » Chercheur et créateur, telle pourrait être la définition de son parcours qui se traduit aussi dans l’intelligence fonctionnelle de ses pièces, lui qui affirme également « je n’ai rien créé que je n’aurais voulu avoir ! » En 2008, son fils Felix a repris les rênes de l’entreprise et impulsé une expansion à l’international. Sa volonté est de faire

CABINET BIRI C03

28

connaître l’œuvre de son père au grand public. Un œuvre faîte pour durer : un design contemporain intemporel, un design de qualité garanti à vie, des matériaux soigneusement sélectionnés pour se patiner avec le temps. Tables de salon, tables d’appoint et tables à manger, chaises, lampes et fauteuils forment ainsi une collection complète, avec un style qui s’est peu à peu éloigné de sa pièce phare, le fauteuil Egg, qui lui est entré dans les collections permanentes du Vitra Design Museum en Allemagne et du Victoria & Albert Museum de Londres. Preuve que, malgré sa discrétion et son approche artisanale du métier, il n’en demeure pas moins un grand nom du design…

FAUTEUIL SPRING


Pierre

DUBOURG © portrait : David Nakache / David Duchon-Doris / David André

Formé aux arts appliqués avant de se tourner vers le produit et le mobilier, Pierre Dubourg est également un ancien collaborateur d’Arik Levy. Attaché à la relation designer-artisan et aux savoirfaire locaux, ce designer toulousain membre de la Fédération Française de Design privilégie une démarche raisonnée pour imaginer et fabriquer des créations de belle facture et attachantes qu’il veut voir perdurer. Rencontre.

30


PIERRE DUBOURG


FAUTEUIL GALHARDET - BOITE A OUTILS AMBIANCE HARTO - BOITE LOUISETTE HARTO - TABLE ET BANC ULTO EDITION


J’espère que le design ne deviendra pas une activité de « surface » et qu’il restera un métier d’écoute et de découverte.

(céramiste), Yves Goyon (tourneur sur bois) et Pauline Jung (Mouleuse d’art). Un bureau avec Jean Marty (ébeniste) et une table avec François Prom (chaisier), Parlons Pierre (tailleurs de pierres) et Vivian Bonafé (ébéniste). Mon but était de dessiner un projet dans lequel l’artisan puisse se reconnaître tout en étant suffisamment expressif pour être représentatif de son savoir-faire lors de l’exposition. C’est révélateur une fois de plus du métier de designer où il faut en permanence trouver un point d’équilibre entre plusieurs acteurs d’un même projet.

Bonjour Mr Dubourg, parlez-nous de votre parcours pour démarrer et de votre première approche du design… Je suis issu d’une formation scientifique et technique (bac S option technologique). J’ai poursuivi ce type de formation à la faculté pendant 2 ans avant de me réorienter vers les arts appliqués. C’est au gré des rencontres et des stages que je me suis naturellement dirigé vers le produit et le mobilier plus particulièrement. Avec le recul, ce parcours un peu tortueux trouve une certaine cohérence avec l’activité que j’ai aujourd’hui. Cette première formation technique m’a permis d’acquérir des connaissances essentielles pour assurer le développement des projets et de comprendre les process de production. Elle m’a donc donné la connaissance des codes de représentation et un bagage qui me permet aujourd’hui de dialoguer, comprendre et me faire comprendre par les fabricants. Le designer ne travaille pas de façon isolée, c’est une vraie interface entre une demande (qu’elle émane de lui-même ou d’un client) et la concrétisation d’une réponse à cette demande.

Vous travaillez avec la maison Reine Mère, engagée socialement et durablement pour perpétuer les savoir-faire locaux… En effet je collabore avec Reine Mère pour le développement de certains projets comme le poulailler FARM que j’ai dessiné pour la marque et qui a été distribué par Nature et Découverte. Le développement durable et le Made in France ne sont pas des valeurs qui portent et définissent mon travail. C’est vrai qu’aujourd’hui ces composantes doivent être intégrées dans chaque projet et il faut y être attentif mais pour moi ça ne doit pas devenir une étiquette commerciale. Si nous devions aller au bout de la réflexion, il faudrait alors arrêter de produire des meubles et plus largement une grosse partie des objets qui nous entourent car nous sommes submergés. C’est un peu contradictoire avec mon métier alors j’essaye de m’inscrire dans une démarche raisonnée tout en privilégiant égoïstement mon plaisir pour la création ! C’est ce que j’ai engagé avec Ulto, éditeur de mobilier et d’agencements basé à Nîmes qui propose des collections permanentes signées et réalisées exclusivement en bois de pays.

Vous avez travaillé au studio d’Arik Levy. Que gardez-vous de cette expérience ? Que des bonnes choses et beaucoup d’amis ! Une période très enrichissante qui m’a vraiment fait grandir. J’ai lu que vous aviez entrepris une collaboration designers/ artisans en 2012. En quoi consistait-elle ? Cette collaboration a été initiée par La Serre Créative devenue aujourd’hui « Les imaginations Fertiles ». L’idée était de montrer les capacités des savoir -faire locaux au travers de collaborations artisans designers. J’ai donc développé un luminaire en céramique, un projet un peu ambitieux mené avec Stéphanie Dastugue 33


Il y a aussi Versant Edition, Monolithe, Hartô… des maisons garantes d’un style et d’un art de vivre français… Je pense qu’il est aujourd’hui difficile de définir un art de vivre typiquement français. Nous sommes tous traversés par une multitude d’influences qu’elles soient culturelles, sociales ... Les images abondent et l’information circule très vite donc il est difficile de s’enfermer dans une bulle « française » et d’y cultiver un art de vivre. Pour en revenir aux maisons d’édition, c’est vrai qu’on peut faire un lien Monolithe et Versant Edition. Une sobriété et un classicisme sont communs aux deux marques. J’aime cette idée d’essayer de faire des objets qui dureront dans le temps par leur dessin et la qualité de production. Ce côté classique voire intemporel m’attire car je suis assez enclin à aimer les choses qui reste. Je ne suis pas friand de nouveautés et de changement perpétuel. Tout va trop vite et je pense qu’il y a quelque chose de rassurant dans ce qui reste et j’ai besoin de repères. Vous vous sentez plus proche de cette vision de la conception d’objets et de mobilier que des grands éditeurs ? Il y a des choses que l’on fait par choix et d’autres par opportunité. Je ne m’impose pas

de barrières. Un grand éditeur a beaucoup d’avantages : capacité de diffusion, presse, investissement de production qui ouvrent les portes et permettent de concrétiser des projets techniquement plus pointus. Donc la proximité avec un éditeur qu’il soit grand ou petit est une question d’affinité. Il faut tomber au bon endroit au bon moment. Vous avez créé un poulailler inspiré des fermes américaines et un nichoir... Comment les avez-vous imaginés ? L’idée de départ pour le poulailler était de le dessiner sur une base d’usine à produire des œufs (ce qu’est au final un poulailler !) et puis je me suis progressivement orienté vers une ferme qui véhiculait un message plus humain et moins froid que l’usine, et les fermes américaines avec leurs façades rouges et leurs grands toits m’ont semblé une bonne référence. Car facilement identifiables. Pour le nichoir Ruche, c’était une réponse à une thématique d’exposition lancée par la Piote Designerie. Le but était de travailler avec une tuilerie basée en Champagne-Ardenne. Je me suis basé sur la technique du tournage pour proposer un nichoir qui peut être installé contre un mur ou bien sur un piquet en plein champ. 34

LAMPE CLOCHETTE KOS

LISEUSE LUTZ VERSANT EDITION


TABLE ET BANC HELENE ET HECTOR HARTO


BILBOQUET BIM Y A PAS LE FEU AU LAC

MÉRIDIENNE T TABOURET Y ET MEUBLE ETAL

ULTO

QUILLE ENTRE TERRE ET MER

Comment faire intervenir l’humour dans la conception d’un objet ou d’un meuble ? Je ne parlerais pas forcement d’humour mais plutôt de sympathie, que l’on peut retrouver dans un produit au travers de son usage (la boîte Louisette pour Harto qui s’ouvre comme un plumier) ou bien dans la rondeur de son dessin et de son décalage par rapport à une époque donnée (le Bilboquet Y a pas le feu au lac). Je pense qu’il y a donc une idée de réminiscence commune dans laquelle tout le monde arrive à se projeter et qui rend attachant l’objet.

Vous semblez apprécier particulièrement la confrontation des matières lorsque vous imaginez vos créations ? Cette confrontation de matières n’est pas une ligne directrice lorsque je travaille sur un projet. La présence de plusieurs matières, dans la plupart des cas s’impose par des contraintes. Recherche de souplesse, de poids, de rigidité …. Après il faut jouer avec ces matières pour qu’elles s’intègrent le mieux possible dans le projet pour retrouver une unité et une cohérence. Quel rôle occupez-vous au sein de la Fédération Française de Design (FFD) ? J’ai rencontré Elise Fauveau et Piergil Fourquié à Paris car on travaillait ensemble chez Arik Levy. C’est Piergil l’initiateur de la FFD. Pour la première exposition au Carrousel du Louvre en 2013 nous étions 20 designers à s’occuper du projet. Puis sur la seconde édition en 2014, nous nous sommes organisés différemment et avec Elise nous avions un rôle plus central au sein du collectif. Il n’a pas vraiment de structure définie et peut évoluer selon les besoins mais avec Elise et Piergil nous sommes les 3 piliers. Chaque membre du collectif est libre de donner une idée pour faire germer une nouvelle exposition. Actuellement nous recherchons une marque de couteaux pour établir une collaboration à l’occasion d’une prochaine exposition.

Selon vous, quelles seront les grandes évolutions du design dans les prochaines années ? Les évolutions seront peut-être plus dans la façon de travailler et de concevoir que dans un résultat qui pourrait paraître surprenant et totalement nouveau. J’espère que le design ne deviendra pas une activité de « surface » et qu’il restera un métier d’écoute de découverte, un instrument de collaboration au service d’une production. Quels sont vos projets en cours et pour les prochains mois ? De devenir papa (ça va arriver très vite), et ce n’est pas un petit projet ! Sinon des projets de mobilier qui je l’espère verront le jour à la fin de l’année. 36


Le printemps du sur mesure En avril, mai et juin, les prix sont doux pour aménager sur mesure votre intérieur avec notre collection MEGA-DESIGN.

06190 Roquebrune-Cap-Martin, Henri Canu • 18000 Bourges, Meubles Gordet • 31120 Portet-Sur-Garonne, SAS Meubles Cerezo • 34970 Lattes, Art et Volume • 35760 Rennes-Montgermont, Meubles Design Intérieur • 41350 St. Gervais La Forêt, Ébénisterie Darnault • 44350 Guerande, Casaligne Cuérande • 4900 Angers, Samo • 56002 Vannes, Blanche-Duault Décoration • 60200 Compiègne, Meubles Ruggeri • 64320 Idron-Pau, Meubles Laclau • 68126 Bennwihr – Gare, Antony, la boutique du composable • 68130 Altkirch, Altkirch Mobilier • 69003 Lyon, Raoul Bruyère • 75012 Paris, Maison Noel • 75015 Paris, L’Armoire Universelle • 80000 Amiens, BRL Jean Bienvenu • 85000 La Roche Sur Yon, Billaud • 94100 St. Maur-des-Fossés, Omnimeubles

www.huelsta.fr


- ARCHI -

Bjarke

Ingels © photos : Laurian Ghinitoiu / Steve Benisty / BIG

C’est l’un des grands noms de l’architecture contemporaine parfois qualifié de Starchitecte. Bjarke Ingels est, à seulement 43 ans, à la tête de l’une des agences les plus en vue de moment : BIG. Installé au Danemark, il a fait ses armes aux côtés de Rem Koolhaas et multiplie les projets autour du monde. Portrait. Né en 1974 à Copenhague, diplômé de l’Académie Royale des Arts Danois en Architecture, Bjarke Ingels est depuis 2006 le patron et fondateur de l’agence Bjarke Ingels Group (BIG) qui rassemble pas moins de 440 collaborateurs ! Jusqu’en 2005, il a été l’associé de Julien de Smedt au sein de l’agence PLOT, architecte rencontré alors qu’ils travaillaient tous deux chez Rem Koolhaas au sein de l’agence OMA, à Rotterdam. Et depuis, son style s’est affirmé et sa créativité devenue sans limites !

En réponse au « Less is more » (« Moins, c’est plus ») de Mies van der Rohe, qui proposait une architecture rigoriste, Bjarke Ingels impose le «Yes is more» (« Oui, c’est plus ») avec un seul principe directeur : faire plaisir à tout le monde plutôt qu’essayer de ne déplaire à personne. Pour lui : « la culture du consensus conduit souvent au plus petit dénominateur commun. Personne n’ose affirmer un point de vue audacieux, on n’expérimente rien et tout devient la répétition du même. » 38


SHENZHEN INTERNATIONAL ENERGY MANSION

VASTERAS TRAVEL CENTER

VIA 57 WEST


- ARCHI -

MECA BORDEAUX

EUROPA CITY

A Copenhague, BIG a réalisé deux bâtiments significatifs : The Mountain Dwellings en 2008, un bâtiment en pente pour abriter les voitures, sur lequel il a posé les logements. Les appartements sont conçus comme de petites maisons individuelles, orientées au sud, avec chacune une terrasse et un petit jardin. L’ascenseur monte à l’oblique vers les étages, comme un téléphérique dans les Alpes. Une sacrée originalité dans un pays réputé « plat comme une crèpe » selon ses propres dires. Le second edifice est le 8Tallet de Ørestad, des bureaux et des appartements en forme d’arc, reliés par un sentier serpentant sur une longueur de 1km. On doit aussi à l’agence le pavillon danois de l’Exposition Universelle de 2010 à Shanghai, le musée maritime d’Helsingør ou encore un immeuble de 142m de haut à Manhattan conçu en 2016… En 2011, BIG s’est chargé de la création d’une galerie nationale d’art à Nuuk, au Groenland, en collaboration avec le cabinet d’architectes TNT Nuuk, et l’année suivante, il s’est lancé dans un projet internationalement connu : le nouveau bâtiment Two World Trade Center. En France, l’architecte ultracréatif travaille actuellement sur deux projets. Le premier à Bordeaux, dans l’ancien quartier des abattoirs 40

baptisé MECA et qui abritera le Pôle régional de la Culture et de l’Economie créative. Le second est bien plus controversé et actuellement à l’arrêt : un pharaonique complexe commercial et de loisirs nommé Europa City, à proximité de Roissy, le long de l’autoroute A1. On lui doit aussi des projets plus récents en Chine, aux Iles Féroé et évidemment dans son pays comme l’Amager Bakke à Copenhague, un centre d’énergie qui fait également office de piste de ski, ou la Lego House à Billund qui reprend la forme et les couleurs primaires de la marque de petites briques… Quand on vous dit que l’architecte cherche à ne surtout pas s’ennuyer, en voici la preuve. Pour pousser plus loin la rencontre avec Ingels, on vous conseille de vous rendre à la Cité de l’architecture et du patrimoine à Paris le 16 avril prochain pour une avant-première du film « Big Time - Dans la tête de Bjarke Ingels » réalisé par le documentariste autodidacte Kaspar Astrup et qui retrace son parcours avec le concours de témoignages de confrères, de promoteurs et de collaborateurs. L’occasion de découvrir un véritable créateur du XXIème siècle, qui opère sur une planète mondialisée… Le docu sortira ensuite en salles le 2 mai partout en France. A voir !


CROISIERE

ARIA AMAZON Découvrir la jungle péruvienne depuis les flots du Fleuve Amazone est désormais possible avec Aria Amazon. Une croisière imaginée par Francesco Galli Zugaro, fondateur d’Aqua Expeditions et qui est destinée aux voyageurs désireux d’en connaitre un peu plus sur cette région du monde et qui veulent participer à sa préservation aux côtés de Jean Michel Cousteau, le fils du Commandant ! L’écologiste, cinéaste et explorateur mènera des excursions dans la jungle à vélo ou en kayak, et partagera ses idées sur l’importance de préserver les fragiles écosystèmes et la faune indigène qui se trouvent sur les rives de la rivière la plus puissante du monde. Le bateau abrite 16 suites dotées de baies vitrées et offrent des vues imprenables sur les paysages. Mais le periple à un prix : un peu plus de 4000 dollars les 4 nuits… GUIDE

UZÈS 3 ÉTOILES AU GUIDE VERT MICHELIN La ville d’Uzès vient de décrocher 3 étoiles au Guide Vert Michelin. La plus haute distinction du guide qui correspond à la classification « Vaut le voyage ». La cité uzétienne a séduit les auteurs du guide qui se sont basés sur neufs critères de notation déclinés en trois thèmes : la première impression, le patrimoine et la visite. Déjà labellisée Ville d’Art et d’Histoire, Uzès accueille près de 150000 visiteurs par an. Un engouement pour une ville au charme indéniable qui devrait s’accroitre avec cette nouvelle récompense. Après Nîmes et le Pont du Gard, le département compte donc désormais trois destinations dans le guide.


FRESH

THE ARTIC BATH Encore une expérience insolite pour les créateurs du TreeHotel en Suède. Cette fois, ils mettent leur savoir-faire au service d’une nouvelle idée baptisée Artic Bath. Le projet basé en Laponie suédoise regroupe un hôtel, un spa et un centre de bien-être flottants sur la rivière Lulea. Avec son architecture circulaire imaginée à partir de bois local et inspirée par la longue histoire de flottage du bois de la région, il abrite en son centre un bain froid de plein air à une température de quatre petits degrés. Entouré de salles qui abriteront un bain chaud, des saunas, une salle de soins spa, un salon, un bar et un restaurant, il dispose de six cabines hôtelières de 25m2 qui flotteront autour et seront prises dans les glaces en hiver… ORIGINAL

DOMAINE DE SALAGNAC On vous emmène en Corrèze au Domaine de Salagnac pour découvrir les superbes chalets contemporains imaginés par l’architecte d’intérieur Apolline Terrier autour d’un manoir du 17ème et 19ème siècles situé au cœur d’un parc arboré de près de 40 hectares. L’expérience est insolite : immergées en pleine nature et surplombant un petit ruisseau, les cabanes en bois et verre, construites en matériaux durables et naturels, sont de véritables petits cocons entièrement équipés, parfaits pour se détendre et faire le plein de Nature !

EXPERIENCE

LA QUALITE DE VIE DANS LES GRANDES VILLES Selon une récente étude menée par le cabinet Mercer dans les grandes agglomérations mondiales, Vienne est la ville qui offre la meilleure qualité de vie aujourd’hui grâce notamment à la sécurité qu’elle procure, l’efficacité de ses transports et la diversité de ses infrastructures culturelles et récréatives. Derrière elle, se placent Zürich, Auckland et Munich toutes deux sur la troisième marche du podium. Le top 10 est complété par Vancouver, Düsseldorf, Francfort, Genève, Copenhague et Bâle. Bravo donc à la Suisse et l’Allemagne. Pour retrouver la trace d’une ville française, il faut aller directement à la 39ème place du classement occupée par Paris, suivie par Lyon à la 40ème place. La dernière place, la 231ème, revient à Bagdad en Irak.

RENOVATION

HOTEL MARTINEZ CANNES Après cinq mois de travaux, le plus célèbre des palaces cannois a rouvert ses portes début mars sur la Croisette. 289 des 409 chambres du cinq-étoiles ont été rénovées en conservant l’esprit Art déco de l’hôtel. Le but était de recréer une ambiance chic mais décontractée, à l’image de la cité cannoise. Le jardin originel a été entièrement recréé en lieu et place de la piscine, les chambres ont retrouvé de la luminosité avec l’utilisation d’un blanc omniprésent agrémenté de quelques touches de bleu azuréen et de jaune mordoré. La décoration offre quant à elle un style plus épuré et plus contemporain grâce à des matériaux naturels. L’esprit riviera est toujours là, la modernité d’un hôtel cinq étoiles aussi !


Emirats Arabes Unis — © photos : D.R

Notre nouvelle escapade bimestrielle et printanière nous mène cette fois-ci aux Émirats Arabes Unis, petit état du Moyen-Orient où se dressent deux des plus impressionnantes villes de la planète, Dubaï, première ville du pays et Abu Dhabi, la capitale.

Petits par la taille mais grands par les moyens, les Émirats Arabes Unis sont devenus l’épicentre économique et culturel de la péninsule arabique. Constitué de sept émirats, cet état situé entre le golfe Persique et le golfe d’Oman d’une superficie de 84.000km2 figure parmi les plus importants producteurs et exportateurs de pétrole au monde. Et c’est d’ailleurs à l’or noir qu’il doit sa richesse et son développement fulgurant ces quinze dernières années, notamment dans les deux émirats les plus connus et visités aujourd’hui, Dubaï et Abu Dhabi, la capitale fédérale du pays. Réputées pour leur démesure et leur goût du luxe, parfois mauvais, les deux villes ont pourtant bien d’autres atouts à faire valoir. Et c’est ce que nous vous proposons de découvrir à l’occasion de ce nouveau voyage.

DUBAÏ Première ville des Émirats Arabes Unis, Dubaï est la métropole de tous les superlatifs. Grands hôtels et sportives de luxe à tous les coins de rue, enseignes mondiales haut de gamme, vertigineuse skyline et ses gratte-ciels tous plus hauts les uns que les autres… l’émirat doit en partie sa réputation à ce style de vie mais il sait aussi séduire les visiteurs à la recherche d’un séjour plus authentique et créatif.


BASTAKIYA :

Pour profiter d’une facette plus authentique de Dubaï, rendez-vous donc à Bastakiya. Quartier typique de la ville où résidaient autrefois les marchands perses originaires pour la plupart de Bastak au sud de l’Iran, il prend la forme d’un dédale de rues étroites et ombragées où sont installés, restaurants, cafés, maisons d’hôtes, galeries d’art et boutiques d’artisanat local. Réhabilité au début des années 2000, ce quartier incontournable abrite notamment de très belles demeures et leurs célèbres tours à vent, des constructions traditionnelles permettant de laisser circuler l’air à l’intérieur de manière naturelle. Parmi les choses à faire absolument, attablez-vous dans une cour intérieure pour déguster la cuisine locale, visitez le Musée d’Histoire de Dubaï installé dans le Fort Al-Fahdi, tour à tour prison puis palais et attardez-vous dans les galeries Majlis et XVA.

DUBAÏ DESIGN DISTRICT :

Même si le luxe reste omniprésent, le Dubaï Design District aussi connu sous le nom de D3 demeure sans soute le quartier le plus créatif de la ville. Haut lieu de la création locale et internationale, cet espace urbain centralise la plupart des activités innovantes en matière de design, d’architecture, de mode et d’art. Véritable écosystème regroupant les acteurs du développement futur, D3 est le lieu où les créatifs de la nouvelle génération vivent, travaillent et jouent pour façonner l’avenir de Dubaï. Espaces de coworking, studios de design, showrooms de marques, galeries d’art contemporain et de photographie, cafés & restaurants modernes et boutiques... cohabitent sur ce territoire où sont également organisés chaque année les Dubaï Design Days, qui auront lieu cette année du 13 au 16 novembre.

AL QUOZ :

Ici, les anciennes usines abandonnées ont été investies par les galeries, artistes et autres jeunes créatifs. Le quartier d’Al Quoz et l’avenue Alserkal, son centre névralgique, font partie des curiosités à ne surtout pas manquer lors de votre séjour à Dubaï. Terrain de jeu culturel, il est réputé pour son ambiance et son art de vivre grâce aux concepts éphémères qui s’y installent, son petit théâtre et ses nombreux évènements artistiques. Plusieurs adresses sont à tester comme Le Fridge, un entrepôt de deux étages où s’organisent concerts, pièces de théâtre et expositions ; l’A4 Space, un espace avant-gardiste dédié aux rencontres et à la création qui accueille notamment un cinéma, une boutique et un café, ou The Cartel qui combine session shopping de créateurs et galerie. Et pour manger ou boire un verre, rendez-vous chez Tom & Serg, un café-restaurant branché très prisé.


Abu-Dhabi

Capitale des Émirats Arabes Unis, Abu Dhabi n’a rien à envier à Dubaï en matière de culture et de créativité. Extrêmement riche également, cette ville historique construite en majeure partie sur des îles est en perpétuel mouvement et défie tous les records en matière d’architecture, d’innovation et de sensations fortes. Petit tour d’horizon des incontournables pour les amateurs d’exception.

GRANDE MOSQUÉE CHEIKH ZAYED :

Véritable œuvre d’art architectural, la Grande Mosquée d’Abu Dhabi est la neuvième plus grande mosquée du monde. Outre sa taille, cet édifice impressionne par son esthétique et tire son nom du premier président des Emirats Arabes Unis, Sheick Zayed, également à l’origine de sa construction. Haut de plus de 100 mètres et achevé en 2007, le bâtiment d’une superficie de 22.412m2 peut accueillir jusqu’à 40.000 fidèles. Composée de 80 dômes en marbre ornant son toit qui repose sur plus de 1000 colonnes, la mosquée comprend une salle de prière décorée d’un tapis tissé à la main de 5700m2 et dominée par un lustre de 10m de diamètre et de15m de hauteur pour un poids approchant les 10 tonnes. Des chiffres qui donnent le tournis. A l’extérieur, des bassins réfléchissants entourent l’édifice éclairé de nuit par un subtil jeu de lumières.

LOUVRE ABU DHABI :

Impossible de parler d’Abu Dhabi sans évoquer Le Louvre. Premier musée universel du monde arabe imaginé par Jean Nouvel, lauréat du Pritzker en 2008, ce projet pharaonique construit sur l’île de Saadiyat a ouvert ses portes en novembre dernier. Coiffé d’une coupole en acier de 180 mètres de diamètre laissant filtrer la lumière, le bâtiment s’articule autour de différents espaces d’exposition pensés comme une médina de salles traversées par des circuits d’eau et rassemblant plus de 600 œuvres de toutes les époques et civilisations. Une citée musée d’envergure de 64.000m2 dont 6000m2 sont consacrés aux collections permanentes, qui accueille actuellement plusieurs grandes expositions temporaires : Co-Lab : Art Contemporain et SavoirFaire qui se tient jusqu’au 6 mai prochain et Le Monde en Sphères jusqu’au 2 juin.


Dubaï —

52


Abu-Dhabi —

Instafocus

P H OTOS : C. M A L SE R T


Dubaï x Abu-Dhabi AVOIR/À FAIRE

Dubaï D3 design District Bastakiya Al Quoz The Palm Jumeirah Burj Khalifa Dubaï Mall Ski Dubaï

HÔTELS

Bulgari Jumeira Bay Island, Jumeirah 2 The Five : Golden Mile 5 - The Palm Jumeirah Four Seasons Building 9, Jumeira Road Armani Hotel: Burj Khalifa, Downtown Dubai One&Only The Palm The Palm Jumeirah Atlantis Crescent Road, The Palm Jumeirah One&Only Royal Mirage Al Sufouh Road, Jumeirah Beach Burj Al Arab Jumeirah Beach Park Hyatt Dubaï Dubai Creek Club Street Desert Palm Per Aquum Al Awir Road,Warsan 2 Rove Downtown Dubai 312 Al Sa’ada Street - Zabeel 2 La Ville Al Multaqa Street

Nikki beach hotel Pearl Jumeirah

RESTAURANTS

Zuma Gate Village 06, Al Sa’ada St Stay By Yannick Alléno One&Only The Palm, Palm Jumeirah Noodle House Dubai Mall Pierchic Al Qasr at Madinat Jumeirah Nathan Outlaw Burj Al Arab Jumeirah Zheng He’s Jumeirah Mina A’ Salam Nobu Ground Level Thiptara Ground Level, Palace Downtown Buddha Bar Grosvenor House Dubai Table 9 Baniyas Road Rhodes W1 Grosvenor House Dubai Coya Restaurant Village Four Seasons Play Restaurant And Lounge H Hotel - Floor 36 Office Tower Pai Thai Jumeirah Al Qasr, Madinat Jumeirah Solo Bistronomia & Vino Bar 13th Street Sheikh Rashid Rd

Notre guide des meilleures adresses aux E.AU... Bon voyage !!!

Hakkasan G Floor, Jumeirah Emirates Towers La Cantine Du Faubourg Emirates Towers Hotel Ossiano Atlantis, The Palm, Palm Jumeirah Tom & Serg 15A Street, Al-Joud Center, Al Quoz, Sheikh Zayed Rd

NIGHTLIFE : WHITE Dubai Meydan Racecourse Rooftop Cirque Le Soir Fairmont Hotel Armani/Privé Burj Khalifa Billionaire Mansion Taj Hotel, Burj Khalifa Blvd Cavalli Club Sheikh Zayed Rd

ABU DHABI AVOIR/À FAIRE Grande Mosquée Marché Central Louvre Abu Dhabi Ferrari World Qasr Al-Hosn Heritage Village MAsdar

HÔTELS

Zaya Nurai Island Resort Zaya Nurai Island 54

The Ritz-Carlton Al Maqta Rosewood Zayed The First St Emirates Palace West Corniche Road Shangri-La Khor Al Maqta,Qaryat al Beri Park Hyatt Saadiyat Island Hyatt Capital Gate Adnec Exibision Center Four Seasons Hotel Al Maryah Island

RESTAURANTS

Zuma Sowwah Square, Al Maryah Island Shang Palace Shangri La Hotel,Qaryat Al Beri Asia de Cuba Corniche Road St Regis Hotel, Butcher & Still Four Seasons Hotel

BARS

Skylite Rooftop Lounge : Yas Viceroy Abu Dhabi, Cava Wine Bar Rosewood Abu Dhabi Blue Marlin Ibiza UAE Golden Tulip Al Jazira Hotels and Resort, Sheikh Zayed road Ray’s Bar Etihad Towers


BULGARI RESORT DUBAÏ © photos : Tommy Picone

OUVERT EN DÉCEMBRE 2017, LE BULGARI RESORT & RESIDENCES DUBAI AJOUTE UNE NOUVELLE PERLE À LA COLLECTION D’ETABLISSEMENTS DE LUXE DE LA MARQUE ITALIENNE. CETTE RÉSIDENCE DE PLUS DE 185.000M2 SITUÉE SUR L’ÎLE DE JUMEIRAH BAY ET DÉCORÉE DANS UN STYLE LUXURIANT SYMBOLISE LA VOLONTÉ DE BULGARI DE PROPOSER L’EXCELLENCE EN MATIÈRE DE TOURISME. UN PARI RÉUSSI.


Juste en face de la skyline de Dubaï, l’île artificielle de Jumeirah en forme d’hippocampe accueille depuis peu le royaume oriental de Bulgari. Imaginé par le cabinet d’architectes italien Antonio Citterio Patricia Viel, le même qui a déjà réalisé les quatre premiers hôtels de la marque à Milan, Bali, Londres et Pékin, et qui travaille sur les prochaines ouvertures à Shanghai en 2018 et à Moscou en 2020, le resort est une véritable petite ville. Le complexe abrite un hôtel de 101 chambres et suites allant de 55 à 120 mètres carrés, 20 villas de 175 à 540 mètres carrés, mais aussi des résidences et un Yacht club de 50 anneaux. L’idée est de recréer l’esprit et l’ambiance d’un petit port italien avec sa plage, ses bateaux, ses huit restaurants, ses résidences et son village pour enfants… Son architecture contemporaine en courbes rappelant les arabesques et les matériaux nobles utilisés : bois brut, pierre de Vicence, granit noir, marbre de Carrare… ajoutent une touche d’exception au Bulgari. Jean-Christophe Babin, PDG de Bulgari, veut insuffler de la nouveauté dans le luxe, il veut « rester f idèle aux principes de l’hospitalité méridionale, à la fois professionnelle et informelle, qui vous fait vous sentir comme à la maison » et son but ultime est de faire de Dubaï un véritable lieu de villégiature comme Monaco ou Portofino, une destination touristique incontournable pour une clientèle aisée. En cuisine, l’Italie rejaillit aussi grâce aux talents du chef 3 étoiles autodidacte Niko Romito, arrivé tout droit de son monastère du 16ème siècle de Castel di Sangro, dans les Abruzzes, près de

Naples. Il y réinterprète la cuisine méditerranéenne en éliminant le gras, en revisitant les sauces comme un extrait de jus de légumes, céleri, carotte, oignon, cuit sans eau et parfumé à la sauge… Les hôtes peuvent aussi s’attarder à l’Il Café, ouvert toute la journée, ou au Il Bar avec son emblématique comptoir ovale sur pied et évidemment accéder à La Spiaggia, le très exclusif Beach Club avec sa plage privée et sa piscine extérieure décorée d’une mosaïque unique. Élément indispensable à tout établissement haut de gamme contemporain, le complexe est également pourvu d’un gigantesque spa de 1 700 m² équipé d’un hammam, d’une piscine couverte, d’un centre de fitness accessible 24h/24 et d’un salon de beauté avec un coiffeur pour hommes et pour dames. Idéal pour se ressourcer ! Autre espace invitant à la détente : La Limonaia, un jardin secret planté de citronniers faisant face à la skyline dubaïote et qui rappelle encore une fois le calme de l’arrière-pays italien, une oasis pour les dîners en tête à tête ou les moments plus intimistes. Rien n’a été oublié, surtout pour le shopping, puisque le resort dispose de sa boutique Bulgari où sont présentées les plus belles pièces de joaillerie et les montres de la marque. Un concept store baptisé « La Galleria » et la chocolaterie « Il CIoccolato » pour découvrir les saveurs uniques des dernières créations des maîtres chocolatiers transalpins sont aussi accessibles. Un écrin de luxe et de raffinement pour tous les riches épicuriens.


COLLAB

FAGUO X ARMOR-LUX Armor-Lux, l’historique maison quimpéroise fondée en 1938 et Faguo, jeune marque lancée en 2009 présentent leur première collaboration. Cette collection capsule qui associe les savoir-faire des deux entités nous emmène vers les côtes bretonnes pour un voyage estival et présente neuf modèles unisexes. On y retrouve bien sûr les indispensables du vestiaire marin avec l’incontournable marinière, le pull marin, le bonnet et le ciré mais également un modèle de chaussures et une petite ligne de bagagerie. Une occasion pour les deux marques de partager leurs valeurs autour d’engagements forts puisque Faguo participe à la plantation d’arbres tandis qu’A rmor-Lux a intégré le développement durable au cœur de son activité. En vente depuis le 15 mars, la collection est disponible sur les e-shops faguo.fr et armorlux.fr. FEMME

BOBO CHOSES NEVERENDING SUMMER La marque espagnole Bobo Choses dont les pièces s’arrachent en quelques heures sur la toile dévoile sa nouvelle collection pour femmes printemps/été 2018. Baptisée Neverending Summer, cette ligne rend hommage à Jane Goodall, éthologue-primatologue et fondatrice de l’Institut éponyme, et s’inspire de sa vie. L’A DN poétique et coloré est toujours bel et bien présent sur les pièces aux imprimés amusants et matières nobles. Sweat Jane Loose coloris crème, jupe vichy, combinaison, salopette, chaussettes rose arborant des bananes, maillots de bain et shoes… la maison décline un vestiaire complet pour la femme, disponible en ligne.


COLLab

SŒUR & G.KERO Créatrices de la marque Sœur, Domitille et Angélique Brion lancent une petite ligne capsule printemps/été de cinq pièces sur lesquelles se déclinent les créations de Marguerite Bartherotte, directrice artistique de G.Kero. Joyeuse, estivale et multicolore, cette collection inspirée de l’océan et du surf s’articule autour de trois t-shirts, une veste en denim oversize et deux foulards en soie complétés par une série très limitée de planches pour affronter les vagues. Arborant les peintures de l’enfant du Cap-Ferret et shappées par Jules Viard, elles sont présentées sous la marque Soft Violence. Du beau travail à découvrir dans une sélection de points de vente Sœur et sur le site de la marque www.soeur.fr. EXPO

MARGIELA / GALLIERA, 1989-2009 Depuis le 3 mars dernier, la Palais Galliera accueille la première rétrospective consacrée à Martin Margiela à Paris. Cette exposition, qui se tient jusqu’au 15 juillet, retrace la carrière du créateur belge de l’été 1989 au printemps 2009 et met en lumière son savoir-faire et son approche conceptuelle du vêtement. Diplômé de l’Académie royale des Beaux-Arts d’Anvers et ancien assistant

de Jean-Paul Gaultier, il a toujours cherché à repenser le dessin et la construction des pièces avec un style pour le moins singulier. Vêtements oversize, imprimés trompe-l’œil, nouvelle forme de chaussures, objets chinés retransformés…. Son œuvre est présentée à travers plus de 130 silhouettes, vidéos de défilés, archives et installations spéciales. Bonne visite.

EN BREF... COLLAB

ALEXIS MABILLE x MONOPRIX Une robe de mariée à prix accessible, c’est désormais possible grâce à Alexis Mabille et l’enseigne Monoprix qui s’associent pour lancer une ligne capsule. Le créateur français a ainsi imaginé un vestiaire élégant et complet pour la mariée mêlant tradition et modernité : longue robe avec des poches en résille de polyester, une autre en satin de coton et dentelle et encore un troisième modèle corolle au dos nu, sans oublier l’ensemble avec pantalon crêpe et veste de smoking pour se démarquer. Disponible en exclusivité depuis le 21 mars dans les boutiques de la marque, la ligne qui comprend des pièces pour enfants affiche des prix allant de 150 à 250 euros.

• Pour ceux qui seraient passés à côté de l’information, sachez que l’enseigne américaine Urban Outfitters a ouvert sa première boutique française le 21 février dernier au 146, rue de Rivoli à Paris. • En charge du département Dior Homme chez LVMH, Kris Van Assche a été remplacé par Kim Jones qui devient le nouveau directeur artistique de la maison. • La marque des baskets écolo Veja s’est associée à la maison de taxidermie Deyrolle pour lancer une collaboration où les papillons colorés se déclinent sur trois modèles.


BARTON PERREIRA Mars 2018, Los Angeles : la marque Barton Perreira célèbre ses 10 ans et présente à cette occasion une nouvelle collection exclusive pour le printemps 2018. Lancée en 2007 par Bill Barton & Patty Perreira, Barton Perreira est une marque de lunettes créateur de luxe reconnue pour son style innovant et son attachement au savoirfaire artisanal japonais, à son esthétique raffinée et minimaliste. Patty Perreira, designer, confie que cette nouvelle collection est un hommage aux archives et à l’histoire de la marque. En effet, la nouvelle ligne reprend les designs des dix dernières années auxquels elle ajoute un twist moderniste. Fantaisie, romance, nostalgie, cette collection de 22 modèles se décline pour hommes et femmes en de nombreux coloris. Chacune de ces montures est née de différentes inspirations, époques, styles … mais tous les modèles se rejoignent par la parfaite technique de fabrication revendiquée depuis sa création par Barton Perreira. Titane ultra fin, impressions laser, écailles profondes et lumineuses … aucun détail n’est laissé au hasard. Arlequin, Courtier, Tudor … le choix sera large pour ce printemps 2018 et l’on prendra plaisir à revisiter tous ces classiques avec la marque ! « Nous sommes très reconnaissants de fêter aujourd’hui nos dix ans et impatients de créer les modèles des prochaines années. Nous continuerons de travailler pour proposer des idées nouvelles et des designs qui font avancer notre industrie » a déclaré Bill Barton, président de la marque. 62


SÉLÉCTION PRINTEMPS - ÉTÉ 2018

Minimaliste

Métal masterpiece

Edition spéciale Or

BRUNO CHAUSSIGNAND

MATSUDA

MOSCOT

Modèle : Solange

Modèle : M3060

Modèle : Lemtosh TT

Essentiel Masculin

Carré Féminin

Ecaille Oversize

BRUNO CHAUSSIGNAND

OLIVER PEOPLES

OLIVER PEOPLES

Modèle :Grant

Modèle : Rassine

Modèle : Marianela

Combiné Design

Tendance Papillon

BARTON PERREIRA

GARETT LEIGHT

Modèle : Justice

Modèle : Del Rey

1 rue en Rouan - place Saint Côme - 34000 Montpellier - 04 67 63 51 67 - www.omilyeux.com


OFF-WHITE © photos : Off-White

Off-White, c’est La marque de mode qui fait parler d’elle depuis déjà quelques années. Imaginée par Virgil Abloh, ami et directeur artistique de Kanye West, la griffe distille des pièces qui sont une passerelle entre street-wear et haute couture, puisant ses inspirations dans le quotidien et la société de consommation. Une marque qui a su conquérir l’univers de la mode et qui ne va pas en rester là ! Qu’on aime ou qu’on n’aime pas, on ne peut pas passer à côté de la marque Off-White et de son créateur charismatique et touche à tout : Virgil Abloh. Diplômé d’architecture, conseiller artistique de Kanye West, Dj membre du collectif Been Trill, Abloh se lance dans l’univers de la mode en 2009 au siège de la maison Fendi à Rome. Dans la foulée, il monte un concept store à Chicago, sa ville natale, baptisé RSVP Gallery, dans lequel il propose une sélection 65

exclusive des designers street les plus en vogue et pièces vintages de grands couturiers. En 2012, il lance sa propre griffe : Pyrex Vision, dédiée à la vente de t-shirts Champion et de chemises Ralph Lauren ornés du logo Pyrex 23. On retrouve déjà ce label dans la plupart des shops les plus influents de la planète comme Union à Los Angeles ou Colette à Paris. Aventure de courte durée, Pyrex s’éteint un an après, mais le projet Off-White est en route.


d’Off-White recouvriront certaines pièces, mais rien de sûr, affaire à suivre…

Lancée en 2014, Off-White s’inspire du projet «Join A Weird Trip» imaginé par Nicolas Ghesquière pour la collection automne-hiver 2012-2013 de Balenciaga : des pièces à l’esthétique streetwear pourtant estampillées du nom d’une grande maison de couture. Le concept est posé, et le public est vite conquis : fashionistas, industriels du secteur, mais plus largement les millenials qui suivent assidument la marque et Virgil Abloh sur les réseaux sociaux : 4 millions de followers Instagram cumulés ! La force d’Off White, un peu comme pour la marque Supreme dont nous avons déjà parlé et dont Abloh s’est inspiré, est de nouer des partenariats avec de grands noms. Des collaborations exclusives avec Jimmy Choo, Timberland, Nike, Golden Goose, Vans, Adidas, Vuitton, Levi’s et bien d’autres, comme le shop streetwear Kith ou plus étonnant encore avec le géant du meuble suédois Ikea pour lequel le créatif a imaginé une collection complète qui sortira en 2019. Mais Abloh et la marque de meubles en kit jouent savamment sur les produits, seuls 2 tapis et un sac ont été dévoilés. On peut déjà penser que les lignes diagonales en noir et blanc qui font la signature graphique

Il va sans dire que toutes ses collaborations sont sold-out en quelques jours, voire en quelques minutes vu l’engouement actuel pour le label qui ne s’interdit rien. Récemment pour la fashion week parisienne, Off-White a ouvert un café éphémère au sein du Bon Marché et Virgil Abloh vient de sortir un morceau aux sonorités électro avec le berlinois Boys Noize baptisé « Orvnge ». Il signe aussi les costumes du ballet « Composer’s Holiday » mis en scène par la plus jeune chorégraphe du New York City Ballet Gianna Reisen. Côté mode, une ligne ultra-exclusive Baptisée «For All» est en cours d’élaboration. Un projet pensé pour démocratiser davantage la mode avec des produits plus accessibles financièrement : au programme, 95 dollars pour un t-shirt et 170 dollars le sweat à capuche… No comment. L’an dernier, des rumeurs annonçaient le créateur d’Off-White chez Givenchy, et on vient de lui confier la collection Homme chez Vuitton… De la rue aux podiums des défilés, il n’y a qu’une marche à monter, et Abloh est déjà dessus ! 66


Confortablement installé dans un ancien hôtel particulier en plein cœur d’Avignon, le Beaucoup Store réunit les dernières tendances mode, déco & lifestyle, le tout dans une ambiance scandinave aux accents bohèmes.


LA PETITE FRANCAISE © photos : La Petite Française

Depuis sa création en 1991, La Petite Française allie élégance et confort pour incarner le chic à la française. Inspirées du look inimitable de la parisienne, les collections de la maison s’affranchissent des règles pour créer ses propres codes.


La Petite Française, c’est l’histoire d’une marque fondée en 1991, celle d’un succès qui a traversé les frontières hexagonales pour s’imposer durablement grâce à une approche et un savoirfaire made in France. Conjuguer l’élégance de la parisienne au confort, tel est le fil conducteur de la maison qui habille les femmes modernes, chics et actives aux quatre coins du monde. Son idée : s’affranchir des tendances et des nombreux codes du secteur pour forger son identité et cultiver son indépendance.

de nouvelles pièces. La Petite Française décline son style français sur tout le vestiaire féminin qui s’étoffe de vêtements élégants empreints d’une certain esprit d’évasion, pour créer une silhouette actuelle et raffinée. Des robes au manteaux en passant par les pantalons, les tops et les accessoires, la maison a choisi de passer en revue tous les indispensables de la garde-robe. La Petite Française met les femmes à l’aise tout simplement, autant dans leurs mouvements que dans leur choix.

La liberté de création guide l’évolution de La Petite Française qui joue avec les tendances et fait ce qui lui plait, qu’il s’agisse du choix des vêtements, des matières ou des couleurs. Elle invente sa mode à l’image du look inimitable des parisiennes. Une mode résolument française déclinée autour des lignes conçues à 95% sur le territoire, un gage de qualité dans le savoir-faire et de proximité qui assure également à la marque une réactivité optimale pour mieux répondre aux demandes.

Une nouvelle saison est l’occasion de découvrir les dernières créations de la maison qui propose pour ce printemps/été 2018 une escapade champêtre. Longues robes fleuries pour s’évader en pleine nature, combi short arborant un motif pâquerette, incontournable marinière, jupes à rayures, blouses, combinaisons sans oublier les t-shirts et sweats à messages et les sandales… composent les pièces phares de cette ligne pétillante et légère aux imprimés frais. Il ne vous reste plus qu’à faire votre choix pour remplir votre valise et partir sur les routes dans les prochaines semaines. La Petite Française ou l’histoire d’une marque indémodable.

Chaque collection saisonnière, inspirée des femmes d’aujourd’hui et de leur mode de vie, est enrichie tous les quinze jours par 70


EXPOSITION

ARDENOME – AVIGNON

EXPOSITION

FLORENCE BLANCHARD RUNTHING SHOP&GALLERY La galerie du Faubourg du Courreau accueille jusqu’au 24 mai sa première exposition féminine ! Et c’est l’artiste Florence Blanchard qui ouvre le bal printanier. Après avoir peint le Mur de Pérols fin mars, cette pionnière du graffiti français au féminin qui œuvrait sous le nom d’Ema au sein des ISK, présente « Quick Exit », une rétrospective de travaux abstraits inspirés par sa formation de scientifique. Des toiles colorées qui sont le fruit d’un travail de recherche permanente et qui interrogent notre idée de la perception visuelle.

La fondation EDIS, nouvel espace avignonnais dédié aux cultures visuelles à l’ère du numérique, et l’agence Bipolar présentent la première grande exposition en France des artistes HeHe : Helen Evans et Heiko Hansen, un duo artistique qui renouvelle profondément notre regard sur l’environnement. Ils y dévoilent une sélection significative d’œuvres créées depuis 2007, complétées par une installation in situ baptisée « Radiant Tree » et une création inédite « Absynth » co-signée avec l’artiste physicien Jean-Marc Chomaz, dont la version monumentale a été présentée en mars 2018 à La Villette dans le cadre de la Biennale Internationale des arts numériques Nemo. L’exposition propose une approche poétique et artistique résonnant avec l’espace social et repensant les manières de se comporter et de modéliser notre environnement.


RENCONTRES DE LA PHOTO ARLES Le programme et l’affiche des 49èmes Rencontres de la Photo d’Arles viennent d’être présentés ! Pour le visuel : une photographie de l’américain William Wegman, célèbre pour ses images de chiens humanisés, et dont le travail sera célébré à travers une rétrospective baptisée « Être humain » installée au Palais de l’Archevêché. Pour la programmation, trois grands axes ont été dévoilés : un premier consacré à l’Amérique nommé judicieusement « America Great Again », un second dédié à l’humanité augmentée et un dernier à l’année 1968 et ses nombreux évènements. Une chose est sûre, l’édition 2018 promet encore une belle dose de découvertes en Arles.

FESTIVAL

FESTIVAL MAP TOULOUSE Rendez-vous incontournable pour les amateurs de photo, le Festival MAP Toulouse revient pour sa 10ème saison du 4 au 20 mai. Point de rencontre entre jeunes talents et grands noms du secteur, et entièrement gratuit, le festival s’installe au sein de la Cartoucherie, un lieu atypique et résolument moderne. Cette année, la pluridisciplinarité est à l’honneur avec un mélange de photo évidemment mais aussi d’illustration, de vidéo, de live et de musique afin d’intégrer l’image photographique dans la création dans son ensemble. Résidences d’artistes, expos, brunchs, conférences, projections sont au programme…

EN BREF... LAFAYETTE ANTICIPATIONS Un nouvel espace vient d’ouvrir ses portes dans le marais à Paris à la Fondation des Galeries Lafayette : Lafayette Anticipations. Imaginé pour abriter des ateliers d’artistes et des expositions, ce lieu de 2300 m2 accueillera également début 2019 la food court italien Eataly. Dans un immeuble rénové par l’architecte Rem Koolhaas, la fondation met à disposition des outils de production pour les artistes au sous-sol sur plus de 400m2. Une tour d’exposition de 18 mètres de haut offrant 49 possibilités de configurations sur 1000m2 peut aussi s’adapter aux œuvres et aux manifestations présentées. Ce nouveau lieu de vie pour s’intéresser à la créativité contemporaine, pour s’attarder autour d’un café ou pour grignoter est à découvrir lors d’une prochaine escapade parisienne.

• Le Signe, centre national du Graphisme à Chaumont accueille l’expo hors les murs « Chemin Papier » du studio Fotokino jusqu’au 16 septembre. • C’est officiel. Le Musée de la Romanité à Nîmes ouvrira ses portes au public le 2 juin prochain. • Le musée Albertina de Vienne en Autriche présente l’expo The Alphabet consacrée à Keith Haring jusqu’au 24 juin. • Une nouvelle galerie vient d’ouvrir à Toulouse : la Galerie 3.1. Un espace culturel départemental gratuit pour dévoiler le travail d’artistes émergents et reconnus.


Geneviève

CARON Photographe nord-américaine installée à Toronto, Geneviève Caron appose sa signature visuelle à travers des séries de portraits à l’esthétique épurée et élégante. Célébrités, enfants et même animaux deviennent ainsi ses modèles de prédilection et nous invitent à ralentir pour mieux les contempler. Auteure de l’étonnante série Grand Hôtel Miramare qu’elle poursuit actuellement, elle nous ouvre les portes de son univers visuel pour mieux parler de son engagement et de ses projets.


Bonjour Geneviève, pour démarrer revenons sur vos premières expériences photographiques… Comment avez-vous été initiée à cette discipline ? J’ai commencé à prendre des photos assez jeune, par pur plaisir de fabriquer des images. Après avoir longtemps dessiné, la caméra semblait tout à coup promettre facilité et exactitude de représentation, difficile à atteindre par le dessin. C’était à l’époque de l’argentique, où l’on devait attendre quelques jours avant que la pellicule soit développée et les photos imprimées. Cette attente offrait un cadeau : celui de découvrir si on avait atteint l’objectif ou non, si le résultat correspondait à l’intention initiale. Ma mère, qui était professeure d’art, prenait beaucoup de photos de famille. Elle avait par contre beaucoup de mal avec le côté technique de la chose, et nous faisait patienter de longs moments. Je crois m’être promis à ce moment de ne jamais faire patienter quelqu’un devant mon objectif. Plus tard à l’adolescence, j’ai suivi quelques cours de photo, ainsi qu’à l’université pendant mon bac en Design Graphique. C’est plus tard, en travaillant comme designer graphique, que j’ai eu la chance d’engager des photographes et de travailler avec eux sur différents projets comme des rapports annuels et autres supports de communication corporate. Après quelques années, je décidais de quitter mon emploi et de tenter ma chance en photo.

crois dans une certaine mesure être influencée par ses mises en scènes à la fois plausibles et invraisemblables. Vous êtes membre du FH Studio. Expliquez-nous un peu ce dont il s’agit et comment vous collaborez avec les autres artistes… FH Studio me représente sur le marché de Montréal. C’est une boîte de production qui regroupe photographes et réalisateurs. J’ai récemment collaboré avec le réalisateur Christian Langlois sur un projet pour Nivea, dont la porteparole canadienne est la championne olympique de danse sur glace Tessa Virtue. Nous avions seulement deux jours avec elle pour réaliser les pubs télé et les 8 images de la campagne imprimée. Beaucoup à accomplir en très peu de temps. Nos deux équipes respectives se sont entraidées tout au long du processus, en partageant éclairage, décors, et surtout la star ! Vous réalisez de nombreuses séries de portraits. Qu’est-ce qui vous intéresse particulièrement dans ce type de travail ? En mettant l’emphase sur une apparente absence d’expression, j’explore un espace qui laisse le soin de l’interprétation à chaque spectateur, selon ses propres axiomes, sa propre culture, ses propres valeurs, etc. Je m’intéresse également à l’impact provoqué par un certain dépouillement et une approche visuelle d’apparence simple. Ce qui semble vouloir surgir sous ces contraintes sont de subtiles relations entre formes, couleurs, textures, etc. Je suis toujours agréablement surprise de faire ces découvertes. Plus on tend vers la simplicité, plus certaines relations de prime abord invisibles sont révélées. Richard Avedon disait : « il faut dire non à beaucoup de choses pour pouvoir dire pleinement oui à une seule chose ». J’ai toujours ce principe en tête. Ces portraits se veulent également une invitation à ralentir, à prêter attention aux détails qui trop souvent nous échappent.

Comment définiriez-vous la sensibilité française de votre photographie ? Cette sensibilité se traduit peut-être par la direction artistique qui se veut simple et intemporelle. Mes choix esthétiques concernant le maquillage, les vêtements, le casting, etc. sont influencés par tout ce que j’aime de la mode française à savoir le côté garçon manqué, faussement négligé, la beauté naturelle et apparemment sans efforts, cheveux coiffés décoiffés, etc. Je pense aussi à la façon dont Guy Bourdin utilisait le rouge, ou à une certaine nostalgie dans le regard comme c’est le cas dans l’absence de spontanéité des daguerréotypes. J’ai également toujours été fascinée par les dessins d’humour de Sempé. Je 79


Et il y a aussi les séries sur les enfants. Quels types de modèles sont-ils ? Est-ce plus facile et avez-vous plus de liberté créative avec eux ? La chose intéressante quand on photographie des enfants est qu’ils n’ont pas besoin qu’on leur parle. Avec les adultes, il est très important de constamment interagir avec eux, si on veut qu’ils se détendent et oublient la caméra. Les enfants, eux, sont parfaitement à l’aise dans le silence et sont heureux de se rendre partenaires de la création. D’ailleurs ils ne comprennent pas bien les directives orales, je les « sculpte » donc en déplaçant soit une main, soit les doigts, en modifiant légèrement la position de leur tête, etc. Je dois également ajouter que je suis, de nature, très à l’aise avec les enfants. J’ai beaucoup de respect pour eux et je suis fascinée par leur façon de percevoir la réalité, et d’exister dans le moment présent. C’est probablement ce que je trouve le plus inspirant lorsque je travaille avec un enfant. D’un point de vue purement plastique, j’aime beaucoup la proportion têteépaule chez les enfants - la tête étant assez large et les épaules plutôt petites. J’aime comment ces proportions habitent le cadre.

Vous avez d’ailleurs réalisé une série atypique baptisée Grand Hôtel Miramare qui a remporté le Grand Prix Photographie 2017… L’idée de ce projet a germé après un premier séjour en Italie en 2011, où je fus époustouflée par le soin avec lequel les femmes se paraient pour aller à la plage. Bijoux, coiffures, maquillage, un langage visuel d’une grande sophistication pour ma sensibilité nord-américaine. Je dois préciser que je viens du nord du Québec, là où la relation avec la nature était jusqu’à récemment d’ordre pratique. Sans vouloir tomber dans le cliché facile, cette relation s’articulait autour du travail acharné afin de nourrir sa famille (nombreuse), de soigner et guérir, et de survivre aux longs hivers rigoureux. Les moments de détente par beau temps étaient rares et duraient peu, ne permettant pas l’émergence d’un rituel, d’une chorégraphie sociale sur le thème de l’esthétisme et de la beauté. Je crois que c’est fondamentalement pour cette raison que j’ai tant eu envie de faire ce projet. Grand Hotel Miramare questionne donc les attributs de l’archétype féminin qui sont habituellement célébrés dans nos sociétés. C’est une recherche sur le dialogue entre le corps féminin, l’âge, l’esthétisme, avec pour objectif de questionner les canons de la beauté tels que nous les concevons. Pourquoi ne pas photographier une femme de 80 ans en pleine lumière solaire, en maillot de bain, dans toute sa beauté, dans ses beautés plutôt, celle d’hier et celle d’aujourd’hui, confiante devant l’objectif ? Je voulais rendre honneur à cette beauté, celle qui transcende le temps. Je voulais que ces photos soient une porte d’entrée, et non un miroir. Ces images permettent au spectateur d’inventer sa propre histoire et sa propre interprétation. Ces images ont été réalisées en 2016, et je compte continuer à développer ce projet et éventuellement publier un livre. Tel que le dit si bien Norman Doidge « Light is not only a painter, it’s also a sculptor ».

Et celle sur les animaux pour sensibiliser à la protection des espèces menacées… J’imagine que le shooting fut un peu spécial ? Tout à fait. D’abord il y a le travail de l’équipe qui entraîne les animaux, dans ce cas-ci un père et son fils. Ils travaillent ensemble depuis longtemps, et connaissent le caractère de chacun des animaux dans leurs moindres détails. Par exemple, le zèbre avait besoin d’avoir son copain l’âne tout près de lui pendant la session, pour avoir du courage. C’est un peu comme les humains d’ailleurs. Outre les images, c’est peut-être cette rencontre possible entre l’homme et la bête qui m’est restée comme l’aspect le plus intéressant de ce projet. Gregory Colbert est un photographe qui documente, selon moi, ce rapport avec beaucoup de poésie et d’humilité. 80


Quel regard portez-vous sur les réseaux sociaux d’images comme Instagram et comment les utilisez-vous ? J’essaie de les utiliser pour communiquer avec mon réseau et inspirer mes clients avec des images ou du contenu qui parle de ce qui me passionne. Les réseaux sociaux sont un outil très puissant. Par exemple, ma série de portraits sur Behance a été vue par plus de 40000 personnes, et a permis à une agence allemande de découvrir mon travail et de m’engager pour un projet. Il faut évidemment savoir les utiliser à bon escient et se rappeler que ces outils ont été conçus précisément pour accaparer le maximum de notre temps, avec leurs fonctions qui créent de la dépendance en livrant continuellement de la dopamine au cerveau. Je demeure également attentive aux sentiments négatifs qui naissent autour de l’utilisation d’instagram. Par exemple, pourquoi ressentirais-je de la culpabilité parce que je n’ai pas partagé plus d’instants de mon dernier voyage ? Ou pourquoi est-ce que je perdrais confiance en voyant les photos extraordinaires de mes concurrents ? Une stratégie d’utilisation est essentielle pour éviter que ces émotions négatives se développent. J’ai lu dans votre bio que vous souteniez plusieurs causes. De quelle manière êtes-vous engagée et comment faites-vous le lien avec votre travail de photographe ? Je le fais à travers la photographie, en offrant mon temps et mes images. Par exemple, j’ai réalisé plusieurs photos pour la compagnie de danse canadienne Pro Arte Danza. J’ai aussi réalisé tout dernièrement une campagne imprimée pour the American Heart Association. J’essaie également de m’impliquer auprès de la nouvelle génération de photographes, en collaborant avec l’université Ryerson ici à Toronto. En avril je recevrai au studio une vingtaine d’étudiants afin de leur offrir un atelier sur l’éclairage. Je suis également membre de RARE, organisme à but non lucratif qui a pour mission de préserver 400 ha de terrain à vie pour les programmes de recherche et d’éducation. Je suis toujours prête à donner une image pour aider les causes que j’appuie - et ça fait plaisir de voir les enchères monter lors des levées de fonds ! Pouvez-vous nous parler de vos projets actuels et futurs ? Des voyages, expositions, collaborations en France ? Pour l’instant je travaille sur un projet de portraits vidéos avec des gens du milieu des arts, ici à Toronto. C’est un projet personnel où j’explore la notion de curiosité. Je compte aller aux Rencontres d’Arles début juillet, avec mon nouvel agent sur Paris, Marielle de La Belle Façon. Et une exposition du projet Miramare au festival Contact de Toronto, en mai 2019 est en pourparlers. 82


« De s p rodu its aut hent i ques et l o c aux , de s p lat s g é n é re u x e t to us l es 1er j eud is du m o is, d é cou v re z n os ani matio ns »

Information et réservation : 04 67 410 420 1292 allée des thermes – 34990 Juvignac juvignac-vichy-thermalia-spa-hotel.fr


POLAR Hier dans la rue pour pratiquer le graffiti et peindre ses personnages baptisés les Bojos et aujourd’hui tourné vers l’abstraction, l’évolution stylistique de Polar marque les esprits. Inspiré par son récent tour du monde, ses rencontres et les paysages qu’il a traversés, l’artiste montpelliérain repart se balader prochainement en Colombie et prépare une exposition à Marseille courant juin.

85


Hello Polar, retrace-nous un peu ton parcours pour démarrer… J’ai commencé à pratiquer le graffiti au début des années 2000 en réalisant des grandes fresques dans la rue, du classique on va dire. A l’époque, c’était une passion mais ça n’allait pas au-delà, je n’imaginais pas encore une carrière artistique. Ce n’est qu’après l’obtention de mon diplôme à l’ESMA Montpellier en 2012 que les choses ont un peu changé. Je dessinais beaucoup de personnages à ce moment-là et un jour un collectionneur s’est intéressé de plus près à mon travail. Il s’est renseigné pour acheter une œuvre, quelque chose de nouveau pour moi puisque je n’avais aucune idée de la manière dont ça se passait. Par la suite, j’ai collaboré avec Mist en tant qu’assistant pendant deux ans durant lesquels j’ai principalement travaillé sur ses sculptures mais également sur certaines toiles. Ton travail actuel est très inspiré des paysages urbains et naturels… Oui effectivement et ce qu’il faut savoir c’est que j’ai suivi il y a quelques années une formation de paysagiste. Je travaille beaucoup à partir de photos qui ont pour thèmes l’architecture, la nature et je m’en sers pour peindre mes toiles. On y retrouve un mélange de paysages abstraits, de formes géométriques et de zooms sur des moments de vie. A travers mes œuvres, je tente de raconter des histoires de voyageurs, d’artistes qui créent leur vie à travers leurs déambulations autour du monde. A ce propos, je suis régulièrement le travail de l’artiste cinétique argentin Julio Leparc qui s’emploie à déconstruire les formes. Comment tu t’organises pour peindre ? Je pars donc de photos argentiques comme je le disais précédemment puis je prépare mes visuels sur ordinateur avant de passer au travail sur la toile. Aujourd’hui je peins à plein temps dans mon atelier de la Clinique du Parc que je partage avec Mr BMX et Quentin DMR. Depuis un an, je suis engagé dans une démarche plus professionnelle. Je produis la majorité du temps des moyens formats carrés et je continue à faire des fresques de temps en temps quand j’ai des demandes. J’ai d’ailleurs récemment réalisé une fresque de 36 mètres de long sur 2,5 m de hauteur à l’extérieur de la Salle Victoire2 pour célébrer ses 30 ans. Je me suis également occupé des visuels de couverture de la programmation. 86


Tu as fait un tour du monde pendant plusieurs mois avant de revenir dans la région… J’ai parcouru l’Amérique du Sud : Colombie, Chili, Pérou, Argentine… puis la Nouvelle-Zélande, l’Australie et l’Indonésie pendant plus de deux ans, de mars 2015 à avril 2017. J’avais envie de découvrir d’autres cultures, d’autres paysages et rencontrer des artistes locaux. J’ai ‘ailleurs réalisé des fresques murales dans chaque pays où je me suis arrêté. Puis je suis revenu en France pour mon expo solo à la Galerie At Down l’année dernière.

confié un mur à peindre qui était assez petit. N’ayant pas assez de place pour faire ce que j’avais au départ prévu, je me suis lancé dans une création plus abstraite. Ce projet a été le déclencheur pour me tourner petit à petit vers un nouveau style, une approche différente plus éloignée du graffiti. Mon travail est aujourd’hui abstrait et plus proche de la nature et de ses paysages, des voyages… et je privilégie quasi uniquement l’acrylique pour mes toiles actuelles. Tu poursuis tes voyages avec pour prochaine étape une résidence d’artiste en Colombie ? Je décolle début avril en direction de la Colombie où sont prévus plusieurs projets artistiques dont le premier aura lieu à l’hôtel Coralina, installé sur les îles Rosario dans les Caraïbes, à une heure de bateau de Carthagène. Pendant deux semaines, je viens repeindre un mur que j’avais réalisé lors de mon premier passage sur les lieux. Ensuite, je démarre une résidence d’artiste dans un petit village où je vais vivre et peindre avec la communauté locale avant de rejoindre Bogota où je vais participer à un projet de promotion de la culture française avec l’Alliance Française. Retour prévu mi-mai en France.

C’est à cette occasion que tu as réalisé le livre Novae Terrae… Exact, j’ai voulu transformer le traditionnel catalogue d’exposition en petit ouvrage artistique pour présenter mon long voyage. J’ai consacré une double page à chaque ville traversée, un bon moyen de voir à travers les pages l’évolution de mon style durant ces deux années jusqu’à l’exposition. Justement, ton univers a pas mal évolué depuis le graffiti et la rue… Cette évolution a vraiment commencé le jour où l’on m’a

89


Tu participes aussi aux activités de l’Association Line Up ? Oui, j’ai collaboré avec Line Up pour un projet associatif baptisé « Roule petit ougandais » initié par Jean Claude Géraud. Il s’agissait de customiser des planches de skate vendues ensuite aux enchères et dont les bénéfices servent à la construction de skateparks dans les pays du tiers-monde. On a participé à une exposition fin février lors d’une Art Fair à Madrid et on va redémarrer le projet pour une exposition collective à New-York dans les prochains mois. Parle nous de la couverture du magazine… C’est un tableau issu d’une série sur laquelle j’ai commencé à ajouter de la texture, de la profondeur, une autre dimension aux formes que j’utilise habituellement. Pour cette série donc et pour ce visuel en particulier, j’ai travaillé autour du littoral méditerranéen, de la lumière qui s’en dégage, des différents reliefs qui le

composent. C’est une interprétation personnelle de ressentis, de sensations, d’observations… Tes derniers et futurs projets ? Des expositions ? J’ai deux projets avec la SNCF à la Gare de Montpellier. Le premier « Gare d’Art » qui s’est terminé courant mars m’a amené à repeindre les bancs d’un petit espace extérieur et le second aura lieu au mois de mai. Il s’agit de peindre une grande fresque d’une trentaine de mètre de long. Je travaille aussi sur une prochaine exposition qui se déroulera en juin à l’Appartement à Marseille. Je présenterai des nouvelles toiles créées autour de de la lumière, du soleil avec en plus un exercice autour des volumes imaginé avec un architecte qui feront référence aux cairns (amas de pierres), un sujet en rapport direct avec le voyage, la balade, le paysage, la déambulation, et la présence humaine en milieu naturel… 90


NOUVEAU CLUB MONTPELLIER / SAINT-LAZARE

OUVERT 7J SUR 7 DE 7H À 22H MUSCULATION, CARDIO TRAINING, YOGA - PILATES, SAUNA, IN AND OUT CAMP ENTRAÎNEMENT INDOOR / OUTDOOR ABONNEMENT

OFFRE LIMITÉE

1 MOIS

à partir de

35

/ MOIS

*voir conditions au club, starting pack en supplément

*

OFFERT POUR TOUTE SOUSCRIPTION D’UN ABONNEMENT 12 MOIS DU 2 AU 30 AVRIL 2018

CLUB7 - 448 RUE DE LA ROQUETURIÈRE 34090 MONTPELLIER OUVERT 7J SUR 7 DE 7H À 22H


SOLIDAIRE

REFETTORIO DE MASSIMO BOTTURA CALSSEMENT

OAD – MILLESIME 2018 Devenu une référence des classements gastronomiques, OAD (Opiniated About Dining), qui s’appuie sur plusieurs milliers de gourmets pour évaluer les tables, a livré son millésime 2018 des 100 meilleurs restaurants d’Europe. Occupé par une majorité d’adresses françaises, le classement récompense cette année la cuisine de Régis & Jacques Marcon installés à Saint-Bonnet-le-Froid, suivis par l’Hôtel de Ville-Benoit Ciolier tenu par le chef Franck Giovannini et les frères Troisgros à Ouches qui se classent en troisième position. Dans le top 10, on retrouve également Gilles Goujon (4ème), Alain Ducasse-Louis XV à Monaco, L’Ambroisie de Bernard Pacaud à Paris et les Près d’Eugénie de Michel Guérard. Le classement complet est visible en ligne sur le site www.opinionatedaboutdining.com.

Voilà une belle initiative à saluer menée par le grand chef italien Massimo Bottura. Figure de la gastronomie internationale et fondateur de l’association Food for Soul, il a inauguré au mois de mars son restaurant solidaire pour les plus démunis. Déjà présent en Italie, Refettorio s’est installé dans les cryptes de l’église de la Madeleine à Paris et sert à manger tous les soirs aux populations dans le besoin. L’idée est de lutter contre le gaspillage et de se servir des invendus alimentaires des supermarchés pour préparer des repas de qualité grâce à l’intervention des associations mais également des chefs et étudiants qui se relaient en cuisine pour transformer ces produits.

LA PATISSERIE DU MEURICE Chef pâtissier du palace parisien Le Meurice, Cédric Grolet a ouvert le 20 mars dernier sa première adresse. Installé au sein même de l’hôtel, ce nouvel espace imaginé en collaboration avec les architectes de Ciguë met à l’honneur les créations de l’un des plus grands spécialistes du sucré au monde. Dans un écrin contemporain composé de matériaux nobles, il présente ses créations signature, les trompe-l’œil, mais également des recettes plus traditionnelles comme les madeleines, cookies et autres kouglofs à la pâte briochée, sans oublier les gâteaux à partager. Pour les plus curieux, sachez qu’il est possible de suivre plusieurs étapes de création avec un pâtissier présent sur place. Rendez-vous au 6, rue de Castiglione dans le 1er arrondissement de la capitale.


GUIDE

FICO-EATALY WORLD En novembre dernier, le premier parc à thèmes dédié à la gastronomie a ouvert ses portes à Bologne en Italie. Initié par le groupe Eataly, ce projet baptisé Fico pour Fabbrica Italiana Contadina (Fabrique italienne paysanne) a pour objectif de promouvoir la cuisine italienne sous toutes ses formes à travers différents espaces et activités. Sur 10 hectares, les visiteurs pourront profiter d’une quarantaine

de restaurants, découvrir des laboratoires de fabrication de produits agricoles, la ferme et les potagers, assister à des ateliers ou encore faire leurs courses dans les magasins. Pizzas, pâtes, huile d’olive, charcuterie, fromages, apiculture… tout le savoir-faire italien est ainsi mis à l’honneur dans le plus grand respect de l’environnement et du bienmanger bien sûr. Bon appétit en Italie !

OPENING

LA HALLE AUX GRAINS

GUIDE

GUIDE MICHELIN TAPEI Le célèbre guide rouge a lancé courant mars une nouvelle édition regroupant les meilleurs adresses de Taipei. Le menu Michelin propose ainsi 110 établissements proposant plus d’une trentaine de types de cuisine dont 20 sont récompensés par une ou plusieurs étoiles. Parmi les meilleures tables, on retrouve Le Palais du chef Chan qui se voit attribuer trois macarons tandis que Ryu Gin et The Guest House obtiennent 2 étoiles. L’Atelier de Joël Robuchon et La Cocotte by Fabien Vergé sont quant à eu récompensés par une première étoile. Pour terminer, 36 autres établissements reçoivent un Bib Gourmand.

Couronné par trois étoiles au Guide Michelin, Michel Bras s’installera prochainement à Paris. En effet, l’homme d’affaires François Pinault a confié au chef aveyronnais la direction du futur restaurant gastronomique de la Bourse du Commerce, le nouveau site de présentation de la Collection Pinault qui ouvrira en 2019. Baptisée « La Halles aux Grains » en référence à l’histoire du lieu où se dressait autrefois un édifice dédié au commerce de blé, la table offrira une vue imprenable sur le cœur du monument transformé par l’architecte japonais Tadao Ando, l’église Saint-Eustache, la Canopée des Halles et les toits de la capitale. L’ouverture est prévue en mars 2019.

EN BREF... • Pierre Hermé sera le président d’honneur du salon de la Pâtisserie qui se déroulera du 15 au 17 juin à la Porte de Versailles à Paris. • Pierre Marcolini, champion du monde de pâtisserie en 1995, lancera le 12 avril prochain sa première collection de desserts en France. • Ancien candidat de l’émission Top Chef, Thibault Sombardier a ouvert Sellae, un nouveau restaurant dans le 13ème arrondissement de Paris en lieu et place de Variations. • Paru aux Éditions Groupe Le Duff, L’ouvrage « Meilleurs Ouvriers de France : recettes et témoignages » a remporté le prix spécial du jury des Gourmand World Cookbook Awards, récompensant les meilleurs ouvrages internationaux de gastronomie et d’oenologie. • A la tête des cuisines du Georges V, trois macarons au Michelin, le breton Christian Le Squer va créer la carte du prochain restaurant de la gare de Rennes.


- LES FRERES -

TOURTEAUX © photos : Anthony Lanneretonne

Gaël et Michaël Tourteaux sont aujourd’hui à la tête de l’une des meilleures tables gastronomiques du Sud de la France. Inséparables derrière les fourneaux, les deux frères sont les créateurs de Flaveur, leur terrain de jeu aux deux étoiles Michelin où ils façonnent une cuisine littéralement singulière, mêlant produits du terroir niçois et inspirations du monde.

Vous avez ouvert Flaveur à Nice en 2008… Exactement, nous nous sommes naturellement retrouvés avec mon frère autour de l’envie de créer notre propre établissement pour partager notre histoire et notre savoir-faire avec les clients. Nous avons repris un ancien restaurant pour le transformer complètement, à notre image. Au départ, nous avions créé un concept plutôt bistronomique puis au fil du temps, les choses ont évolué vers une cuisine gastronomique. Notre idée est de faire vivre une expérience différente des traditionnelles tables étoilées à travers une cuisine singulière et un lieu à taille humaine de 20 couverts qui nous permet de conserver une certaine proximité avec les gens qui viennent manger chez nous.

Bonjour Gaël, racontez-nous l’histoire des Frères Tourteaux... Nous avons vécu un vingtaine d’années dans les îles, Guadeloupe, Martinique, Réunion… car nos parents étaient militaires donc nous les avons suivis au gré de leurs voyages et déplacements. Puis de retour en France, nous avons vécu différents expériences de cuisine. Mon frère Michael savait dès l’âge de quinze ans qu’il voulait devenir chef tandis que j’ai découvert ce métier un peu plus tard, à l’âge de 21 ans. Une sorte de coup de cœur né de rencontres. Nous avons travaillé ensemble durant sept ans au Negresco avec Alain Llorca puis Michel Del Burgo et continué par la suite au sein d’autres grandes maisons. Pour ma part, j’ai notamment travaillé quelques temps aux côtés de Pierre Gagnaire à Londres avant de retrouver mon frère pour lancer l’aventure Flaveur. 97


de la région, et avons choisi de nous inscrire dans une cuisine écoresponsable. Notre idée est de mettre en avant ce territoire et les producteurs qui exercent leur métier de manière raisonnée et de privilégier les circuits courts surtout. Ce n’est pas toujours évident mais nous y tenons.

Justement, comment fonctionnez-vous à deux en cuisine ? Michaël et moi travaillons à quatre mains, nous réalisons absolument tout ensemble. Qu’il s’agisse de la création des plats et de leur préparation en cuisine, de la présentation dans l’assiette, de la mise en place, du service en salle…c’est notre façon de travailler, notre identité. Nous avons des personnalités différentes mais complémentaires.

Quels produits travaillez-vous en ce début de printemps ? Chaque nouveau produit de saison est l’occasion de faire évoluer notre carte. Au cours des prochaines semaines, nous allons proposer au menu des asperges de chez Sylvain Erhardt à Senas, des petits pois, des févettes ou encore de l’agneau de lait. Nous avons également des plats « retour de pêche » à travers lesquels nous souhaitons faire découvrir les poissons méconnus du coin comme la liche, la sériole ou le sévero.

Comment définiriez-vous la cuisine Flaveur ? Elle est inspirée de vos voyages sur les autres continents ? Nos expériences respectives et notre histoire nous mènent logiquement vers une cuisine aux bases méditerranéennes dans laquelle nous utilisons particulièrement les épices. Nous avons été bercés par les plats épicés lorsque nous vivions dans les Caraïbes donc on les retrouve naturellement aujourd’hui dans nos recettes. Ce sont des produits qui rappellent des souvenirs de voyages, pour nous et nos clients. Et puis il y a aussi les agrumes que nous apprécions particulièrement pour leur acidité qui permet de rebondir de plat en plat et d’en apprécier toutes les saveurs. Notre cuisine raconte notre vécu, nos personnalités, nos voyages, le travail des producteurs avec qui nous collaborons quotidiennement. Mis à part les épices, nous travaillons uniquement avec des produits locaux issus du terroir niçois et

Comment avez-vous accueilli la deuxième étoile cette année ? Dix ans après notre ouverture, nous avons eu la surprise de recevoir cette deuxième étoile Michelin. Même si nous ne nous y attendions pas, elle récompense le travail accompli depuis tout ce temps. Aujourd’hui, nous savourons ce deuxième macaron et il va falloir le digérer puis se projeter sur la suite de l’aventure qui peut continuer grâce à ceux que nous recevons dans notre maison et aux guides gastronomiques également. 98


-

L A

R E C E T T E

-

PAR LES FRERES TO U RTE AUX

Risotto au noir,

tagliatelles de seiche et palourdes, jus iodé au curcuma TEMPS DE PRÉPARATION : 45 MIN / PORTIONS : 4

200 g Risotto Carnaroli Gran Riserva 1 Oignon blanc ciselé 2 Gousses d’ail 60 g Beurre 1l Fumet de poisson 200 g Vin blanc Encre de seiche Parmesan 1 Fenouil en brunoise (Juste blanchi refroidi)

400 g Blancs de seiches (de Méditerranée) 4 Gamberonis 16 Palourdes Jus iodé au Curcuma racine : 200 g Vin blanc 1 Échalote ciselée Persil haché 3 Racines de curcuma Mascarpone, huile d’olive, sel

PR EP A RATIO N Détailler les blancs de seiches en tagliatelles de 1 mm d’épaisseur, réserver au froid. Décortiquer les gamberonis, les tailler en 3 morceaux, réserver. Ouvrir les palourdes à la marinière (vin blanc, échalote, persil ), récupérer le jus, décoquiller les palourdes, réserver. J U S I O D É A U CU R CU M A Réduire d’1/3 le jus de cuisson des palourdes, ajouter les racines de curcuma et infuser le tout pendant 15 minutes environ. Filtrer et monter au beurre. RI SOT TO A U N O I R Suer l’oignon blanc ciselé et les gousses d’ ail avec du beurre, ajouter et nacrer le riz (le rendre translucide) pendant 2 minutes environ, déglacer avec le vin blanc, réduire puis

mouiller avec le fumet de poisson bouillant par petites quantités. Renouveler l’opération jusqu’à cuisson du riz (soit 18 minutes environ). Ajouter de l’encre de seiche et la brunoise de fenouil, monter au beurre puis lier avec le parmesan. FINITION Glacer les tagliatelles de seiches, les palourdes et les gambéronis dans le jus iodé au curcuma. PR É S E N TAT I O N Dans une assiette creuse, dresser une cuillère de risotto au noir, verser le jus iodé au curcuma émulsionné puis disposer les coquillages, une quenelle de mascarpone confectionnée à l’ aide d’ une cuillère à moka, les pousses de bourrache et arroser d’huile d’olive et ajouter 5 grains de sel sur la quenelle de mascarpone.


SUPERCAR

MCLAREN 570GT BLACK COLLECTION Les futurs acquéreurs devront patienter jusqu’à l’été prochain pour monter à bord de leur McLaren 570GT Black Collection. Cette édition limitée à 100 exemplaires conçue par McLaren Special Operations, le département personnalisation de la firme, se pare entièrement d’un coloris noir : carrosserie, splitters, bas de caisse, prises d’air, jantes et étriers de freins. Et à l’intérieur aussi bien sûr où se conjuguent les cuirs Jet Black et Alcantara Carbon Black sur l’ensemble des éléments de l’habitacle. En plus de la plaque commémorative, elle embarque le Pack Sport et le GT Upgrade Pack comprenant notamment un système audio à 12 haut-parleurs et une colonne de direction réglable électrique. Du beau travail à 230.000 euros.

SUPERCAR

FERRARI 488 PISTA Une nouveauté sortie des usines Ferrari est toujours un évènement. C’est bien sûr le cas de la dernière 488 Pista présentée lors du dernier salon de Genève début mars. Digne héritière des séries spéciales 360 Challenge Stradale, 430 Scuderia et 458 Speciale, cette livrée se distingue par sa conception inspirée des modèles de compétition 488 Competition et 488 Challenge. Embarquant le moteur V8 le plus puissant de l’histoire de la marque au cheval cabré, à savoir un bloc 3,9L biturbo de 720 chevaux, elle affiche un poids de 1280 kg et décharge le 0 à 100 km/h en 2,85 secondes. Les 200 km/h sont atteints en 7,6 secondes, alors que la vitesse maximale est annoncée à 340 km/h. Coté tarif, il faudra signer un chèque de plus de 290.000 euros. 102


KITE – LE BUGGY HYUNDAI Le constructeur asiatique Hyundai a travaillé en collaboration avec l’IED, une école de design italienne, pour concevoir un buggy d’un nouveau genre. Baptisé Kite, ce concept-car sans portes, ni toit, ni fenêtres présente un look ultra sportif avec d’énormes pneus tout-terrain et embarque une motorisation 100% électrique, chose rare pour ce type de véhicule. Développé autour d’un châssis monocoque d’une longueur de 3,80 mètres, l’engin peut également se transformer en jet-ski et active alors sa turbine ! Autre nouveauté, il peut interagir avec son pilote grâce à une application installée sur smartphone.. PREPA

ITALDESIGN ZEROUNO DUERTA Ferrari, Lamborghini et McLaren…, les constructeurs historiques de sportives jouent désormais des coudes avec Automobili Speciali, petite firme transalpine qui avait présenté son modèle Zerouno l’année dernière au Salon de Genève. Cette année, elle revient avec la version décapotable de son coupé équipé d’un hard top amovible. La Duerta, développée sur l’architecture d’une Audi R8 et bénéficiant d’une carrosserie en carbone, embarque une motorisation surpuissante à savoir un bloc V10 atmosphérique 5,2L de 610 chevaux qui la propulse à près de 320 km/h. Une boîte 7 vitesses à double embrayage avec palettes au volant complète la panoplie technique de ce véhicule dont le prix n’a pas encore été annoncé.

VINTAGE

SPEEDBACK SILVERSTONE EDITION Le jeune constructeur britannique David Brown Automotive a récemment présenté son dernier jouet, la Speedback Silverstone Edition. Série limitée déclinée du modèle GT lancé en 2014, ce nouveau modèle toujours inspiré des Aston Martin des années 50 et 60 célèbre le premier anniversaire de l’installation de la marque à Silverstone. En plus des éléments spécifiques ajoutés tels que la jupe avant, le diffuseur, et les sorties d’échappement, elle embarque une planche de bord recouverte de cuir noir, des compteurs dignes de ceux d’un avion et des sièges becquets. Sous le capot, on retrouve un V8 5L de 600 chevaux assurant des performances de haute volée : 0 à 100 km/h en 4,3 sec et une vitesse max de 250 Km/h. Produit à seulement 10 unités, ce modèle très haut de gamme est affiché à 693.000 euros.

EN BREF • Audi a déjà produit 50 exemplaires de sa nouvelle R8 LMS GT4, la troisième variante dédiée à la compétition client de son célèbre modèle R8. • La supercar à hydrogène H2 Speed développée par l’entreprise francosuisse GreenGT et commercialisée par Pininfarina est entrée en production. • Rolls Royce prépare le lancement d’une édition spéciale et limitée à 35 exemplaires intitulée Rolls Royce Silver Ghost Collection en hommage à la Ghost de 1907. • La vente aux enchères menée par la maison Artcurial lors du dernier salon Retromobile à Paris a atteint 32 millions d’euros. Le record a été battu par une Bugatti Type 57 C Atalante vendue plus de 2,9 millions d’euros. • Le Q8, prochain SUV de la marque Audi, sera présenté en juin prochain à Shanghai et il devrait être suivi d’un SQ8 et peut être d’un RS Q8. A suivre. 103


VISION MERCEDES MAYBACH 6 CABRIOLET © photos : Daimler AG Dévoilé l’année dernière en marge du concours d’élégance de Pebble Beach en Californie, le concept exclusif Vision Mercedes Maybach 6 Cabriolet marie à la perfection élégance et performance. Et nous en dit un peu plus sur l’avenir de l’automobile chez le constructeur allemand.


La Vision Mercedes Maybach 6 Cabriolet reste aujourd’hui à l’état de concept mais son design et ses performances ont déjà beaucoup fait parler depuis le mois d’août dernier lors de sa présentation au célèbre concours d’élégance de Pebble Beach en Californie. Un évènement majeur où sont présentées les plus belles mécaniques de la planète et les nouveaux concepts cars préfigurant le futur de l’automobile chez les constructeurs. Petite sœur du coupé à la robe rouge dévoilé en 2016, cette déclinaison cabriolet reprend les caractéristiques esthétiques de la version précédente mais se pare cette fois-ci d’un toit souple en tissu blanc bordé de fils d’or rose. Côté teinte extérieure, cette nouvelle étude de style arbore un « nautical blue metallic » qui habille sa carrosserie longue de 5,70 mètres et large d’1,83 mètre. A mi-chemin entre la voiture et le yacht, le design joue à fond la carte de l’élégance, une habitude chez Mercedes Maybach. Chaussé d’impressionnantes jantes de 24 pouces chromées, le bolide est équipé à l’avant de deux volets électriques sou lesquels sont placés un compartiment à bagages et un nécessaire de pique-nique. Pas de capot classique donc puisque cette machine 100% électrique est équipée de quatre moteurs, un par roue, développant 750 chevaux. Une puissance digne des plus grandes

sportives qui lui permet d’abattre le 0 à 100 km/h en seulement 4 petites secondes et d’atteindre une vitesse maximale de 250 km/h. Quant à la batterie, elle promet une autonomie de 500 kilomètres sur le cycle NEDC. Il est aussi possible de gagner 100km d’autonomie grâce à une recharge rapide de 5 minutes. Portant l’innovation dans son ADN, la Vision Mercedes Maybach 6 Cabriolet dévoile un habitacle futuriste revêtu de cuir nappa blanc assorti à la capote, à l’intérieur duquel on retrouve un plancher en bois et un étonnant éclairage d’ambiance bleu. Ici le luxe se marie à merveille avec les nombreuses technologies intégrées dont l’écran numérique à 180° installé sur la planche de bord et affichant l’ensemble des informations relatives à la conduite at aux différents réglages, le service de conciergerie ou encore les capteurs biométriques pour enregistrer l’état de santé du conducteur et du passager. Reste à savoir ce que deviendra cet incroyable concept-car signé Mercedes et si l’on verra un jour une version grand public s’en rapprochant. En tout cas, le constructeur signe un véritable bijou de design et d’élégance qui plaira à coup sûr aux amateurs de modèles inédits.

108


EXPOSITION REVE ELECTRO Vous avez encore le temps d’y penser mais l’information est à noter dans vos agendas. L’année prochaine, La Cité de la musique-Philharmonie de Paris organisera son premier évènement thématique dédié à la musique électronique. Du 9 avril au 11 août 2019, l’exposition sera immergée dans une bande-son confiée au célèbre DJ Laurent Garnier et proposera de décrypter ce phénomène en entrainant le visiteur dans une véritable expérience sonore, participative et sensorielle. Elle se présentera en cinq parties traitant tour à tour des instruments et des musiciens novateurs, de la danse, du Djing et du sampling, de l’imaginaire esthétique ou encore des espaces chill des clubs… le tout grâce à des installations, photos et autres outils. Rendez-vous l’année prochaine.

DJ PLAYLIST #01 DOUBLE DRAGON (MUSIC

FEAR SATAN / FR)

01- Light Asylum - Dark Allies (Kemado rec) 02- Vitalic - Trahison (Citizen rec) 03- Grand Blanc - Verticool (Entreprise) 04- M83 - We own the sky (Parlophone) 05- N.E.R.D - Hypnotize U (Star Trak Entertainment) 06- Death from above 1979 - Crystal Ball (Last Gang Rec) 07- Scratch Massive - Pleine lune (Pschent) 08- Alex - Youth (NewRetroWave) 09- The Weeknd - Wanderlust (Universal Republic Rec) 10- Daft Punk - Within (Columbia)

DJ PLAYLIST #02 RORK (STALWART / PODCAST : HEARTHIS.AT/DJ-RORK-HONG-KONG ) 01 - Rufus - Innerbloom 02 - Rafael Cerato & Jonatan Bäckelie - Distain (Original Mix) 03 - Ole Biege - Tasted Wime (Original Mix) 04 - Mattei & Omich ft. Elaa - God Make Me Phunky (The Loft Mix) 05 - Oldtoy - Various Woods 06 - Quibiko & K-909 - These Days 07 - Mariya Takeuchi - Plastic Love (DJ Rork Edit) 08 - Hraach - Dle Yaaman 09 - Ten Walls - Requiem (Original Mix) 10 - DJ Sulli and 5657 - I Know My Future (Pezzner Remix)


EL

EC

AF TR

RO

O

BE

AT

AMSTERDAM MUSIC ACADEMY DANIEL AVERY – SONG FOR ALPHA Prodige anglais de la techno, Daniel Avery signe un retour printanier fracassant avec son nouvel album Song For Alpha. Inspiré par sa vie d’artiste passée en grande partie dans les clubs ,avions et hôtels, l’artiste explore cette fois-ci un espace où écoute privée et musique de club se rejoignent. Fort d’une énergie nouvelle, l’univers de Daniel Avery s’est élargi et cet album présente ses nombreuses influences que sont William Basinki, Brian Eno ou encore Alessandro Cortini de Nine Inch Nails. La signature psychédélique-électronique d’Avery atteint de nouvelles dimensions, un son fait pour la tête et le corps.

SO UL

SEUN KUTI & EGYPT 80 – BLACK TIMES Leader actuel de l’afrobeat et digne héritier de son père Fela, Seun présente Black Times, son quatrième album. Toujours accompagné des célèbres musiciens d’Egypt 80, le plus jeune fils de la fratrie Kuti, chanteur et saxophoniste, livre ici l’une de ses créations les plus abouties à travers laquelle il exprime ses croyances politiques et sociales et appelle le peuple africain à se lever pour amorcer le changement face aux inégalités. Remarqué pour les featurings avec le guitariste Carlos Santana ou le pianiste de jazz Robert Glasper, le très engagé Black Times est un vrai manifeste et une arme pour le futur du continent.

PO

La musique électronique est devenue l’un des genres musicaux les plus importants de notre époque et commence à faire son entrée dans les cursus scolaires. C’est déjà le cas en France avec La Fabrique Electro et à Amsterdam par exemple où sera lancé en septembre prochain un programme d’études spécial. Il s’agit de l’Amsterdam Music Academy qui va former au Conservatoire les futurs artistes grâce à un cursus de deux ans durant lequel seront notamment enseignés les techniques de production et l’entrepreneuriat artistique. Ateliers, stages, conférences, et masterclass seront ainsi proposés aux étudiants et animés par des grands noms de la scène électro. Les intéressés devront tout de même débourser plus de 10.000 euros à l’année.

P

NUITS SONORES 2018

GIZELLE SMITH – RUTHLESS DAY Après un premier opus couronné de succès et un passage aux Nuits Zébrées de Radio Nova, Gizelle Smith dévoile son deuxième album Ruthless Day. Invitée du Cosmic Groove Spring Festival le 30 mars dernier sur la scène du Jam, la chanteuse a choisi d’élargir son univers musical en dévoilant de nouvelles sonorités du jazz au funk moderne en passant par la musique psychédélique. Coécrit et produit par Def Stef et Eric Boss, ancien membre du label Stone Throw Records, le disque conserve l’énergie du premier tout en offrant des arrangements plus inspirés et une instrumentation novatrice.

POSTAAL – POSTAAL Après plusieurs EP, clips et remixes, le duo franco-britannique Postaal formé par Hervé et Dennis sort enfin son premier album éponyme. Paru le 30 mars dernier, Postaal creuse son sillon à travers treize titres soignés et alterne les styles, entre piano en suspension et ligne de basse boostée, beats elliptiques et nappes stratosphériques, voix haut perchée ou rap plus dans les graves. Du beau travail porté par le groupe rémois The Shoes, aux manettes de la production de cet album singulier dont le premier extrait Darkness a été dévoilé début février.

Et c’est reparti pour un tour à Lyon avec la 16ème édition de l’incontournable festival Nuits Sonores. Et ça se passera du 6 au 13 mai à travers la ville, dans les anciennes usines Fagor-Brandt, à la Sucrière, au Sucre, à L’auditorium et au Transbordeur. Comme à son habitude, l’événement promet d’être à nouveau un véritable laboratoire artistique et musical avec une programmation de premier choix. En journée, vous apprécierez les session A day With… Jennifer Cardini, Daniel Avery, Four Tet et Paula Temple tandis que le soir se produiront notamment Action Bronson, Rone en live bien sûr, Chloé, Kerri Chandler.. sans oublier une Nuit 2 qui vous réserve 17 étapes dans les clubs et salles de concert de Lyon. Toutes les infos et la prog sont à retrouver sur le site nuits-sonores.com.


NASSER © photo : D.R

Les marseillais de Nasser célèbrent leur retour avec un troisième album « The Outcome », cinq ans après #7. Toujours estampillé électro rock, le son du trio devenu duo résonne toujours aussi bien, prêt à ambiancer les scènes et les dancefloors de l’été…

112


Près de 250 concerts dont un Bataclan complet et des festivals prestigieux comme Les Eurockéennes de Belfort, le Montreux Jazz festival, Solidays, les Vieilles Charrues, ou encore les Francofolies ont fait la réputation du groupe après leur dernier album sorti il y a 5 ans déjà. Nasser récidive donc avec « The Outcome », toujours avec la voix et la batterie de Nicolas Viegeolat, qui est aussi réalisateur de clips au sein du collectif Hawaii & Smith, et avec les guitares et claviers de Simon Henner, qui lui officie aussi dans le groupe Husbands et en solo sous le nom de French 79. Les deux bonhommes sont donc de gros bosseurs ! Taillé pour la scène avec ses sonorités électriques jouissives et planantes, ce nouvel album signe le retour d’un duo qui a développé une identité visuelle et musicale unique en exploitant les liens étroits entre son et image. L’univers graphique oppressant des pochettes et des clips qui accompagnent la sortie de «The Outcome» est inspiré des grands noms de la culture pop, du cinéma, de la littérature et de la bande-dessinée de genre. On pense alors immédiatement à John Carpenter, George Romero ou encore à Dario Argento.

Pour Nicolas Viegeolat, « Le premier disque était fait pour les concerts. Celui-ci aussi mais peut plus facilement être écouté chez à la maison. Il est un peu plus calme. » et son accolyte ajoute « il est aussi plus radical, ce qui est rock est vraiment rock’n’roll, ce qui est électro vraiment électro. C’est ça le son Nasser : les guitares électriques et la batterie y sont très présentes même si la base est électronique. » Les deux comparses se sont nourris d’influences variées pour composer un album riche et moderne, un condensé de puissance et de délicatesse, teinté de new wave, de rock’n’roll sur les morceaux Rupture et Love, d’opéra synthétique, de pop sur les tracks The preachers et The Can’t get out, et de techno pure et dure sur The listeners. On y retrouve aussi des clins d’œil aux pionniers de la musique synthétique, produisant un voyage musical épique et protéiforme qui ravira les oreilles des puristes comme celles des non-initiés. Pour ceux qui les ont ratés sur la scène de l’Antirouille le 8 mars dernier et qui ne veulent surtout manquer leur show sur scène, ils se produiront lors du festival Marsatac dans la cité phocéenne en juin par exemple… Et sachez que l’album est disponible depuis le 16 mars dernier chez tous les bons disquaires !

114


Portfolio

PLAYMO PALOMA / NÃŽMES


Portfolio

LES FANTOMES DE LA RUE PAPILLON SALLE BRASSENS / LUNEL

w w w . e r i c c a n t o . c o m

117


AGENDA CULTUREL

Art contemporain, photo, projections, salons...

MONTPELLIER SALON OB’ART

Du 06 au 08/04 – le Corum A LA LUMIÈRE

A partir du 14/04 - FRAC Occitanie AURÈS, 1935. PHOTOGRAPHIES DE THÉRÈSE RIVIÈRE ET GERMAINE TILLION

Jusqu’au 15/04 – Pavillon Populaire MIKA PÉREZ

SETE IMAGESINGULIÈRES

Du 08 au 27/05 - Maison de l’Image Documentaire LA TEMPÊTE – ACTE II

Jusqu’au 21/05 - CRAC ÉVASION - L’ART SANS LIBERTÉ

A partir du 07/04 – MIAM

Jusqu’au 21/04 - Galerie Vasistas

SERIGNAN

JEAN-MICHEL MEURICE

LA PERGOLA. ACCROCHAGE DES COLLECTIONS

Jusqu’au 29/04 - Musée Fabre MONTPELLIR TATTOO CONVENTION

Jusqu’au 10/06 - MRAC

BATTLE OF THE YEAR

NIMES

IN BETWEEN

JEUNE. UNE PROPOSITION DE REBEKKA DEUBNER & PAULINE HISBACQ

CRASH TEST

PRÉSENCES

Du 04 au 06/05 – Parc Expo Le 05/05 – Zénith

Jusqu’au 05/05 – Iconoscope Jusqu’au 06/05 - La Panacée FISE

Du 08 au 13/05 – Rives du Lez BALADE AVEC BROWNIE

Jusqu’au 12/05 - La Fenêtre NUIT EUROPÉENNE DES MUSÉES

Le 19/05 – Divers lieux

A partir du 07/04 - CACN

Jusqu’au 15/04 - Galerie/vitrine 4, Barbier STEINHOLT

Jusqu’au 04/05 - NegPos

GRANDEUR NATURE

Jusqu’au 23/06 – Flair Galerie

MARSEILLE LILIANE GIRAUDON

A partir du 13/04 Où Lieu d’Exposition pour l’Art Actuel DENIS BRUN HOW CREEP IS YOUR LOVE

Jusqu’au 14/04 - Vidéochroniques STÉPHANE BÉRARD ZÉRO PRESSION

Jusqu’au 14/04 Galerie Territoires Partagés LUCIO FANTI, LA BARQUE ATELIER

A partir du 20/04 - FRAC PACA INTERVALLES DE LIAM STEVENS

Jusqu’au 22/04 - Studio Fotokino ROMAN-PHOTO

Jusqu’au 23/04 – MUCEM ON NE VIT QUE DEUX FOIS / RECYCLING DESIGN

AVIGNON

A partir du 02/05 – Espace d’Exposition GT

DJAMEL TATAH / RÊVEZ # 2

Jusqu’au 20/05/2018 - Collection Lambert

PRINTEMPS DE L’ART CONTEMPORAIN

AU ROYAUME DE BABOK

Jusqu’au 19/05 - Galerie Annie Gabrielli

Du 09 au 26/05 – Divers lieux

PLANÈTE LABORATOIRE DE HEHE

Jusqu’au 03/06 - Ardenome

CARLOS KUSNIR

FLORENCE BLANCHARD – QUICK EXIT LA MONTPELLIER REINE

ARLES

JEUNES GÉNÉRATIONS

WILD SUMMER FESTIVAL

SOLEIL CHAUD, SOLEIL TARDIF. LES MODERNES INDOMPTÉS PAUL NASH. ELÉMENTS LUMINEUX

Jusqu’au 23/05 - Runthings Gallery Le 27/05

Du 31/05 au 03/06 – Parc Monplaisir DROPPING KNOWLEDGE

Jusqu’au 05/07 - Mécènes du sud

A partir du 21/04 - Fondation Vincent Van Gogh

Jusqu’au 03/06 La Friche Belle de Mai Jusqu’au 03/06 Centre Photographique Marseille


AGENDA MUSICAL Concerts, soirées, festivals... MONTPELLIER ROCKSTORE VEN 13/04 : L’Impératrice + Pépite DIM 15/04 : Feder + Ana Zimmer MER 18/04 : Concrete Knives + Magic & Naked JEU 19/04 : Caballero & Jeanjass + Loud VEN 20/04 : White Room SAM 21/04 : Helena Hauff + MLIAWE Dj’s JEU 26/04 : Dominique A + Palatine SAM 28/04 : Pauline Croze LUN 30/04 : La Yegros + Nickodemus MER 02/05 : Hollysiz SAM 05/05 : Isaac Delusion + Moodoïd MER 09/05 : Vox Low + Krivers VEN 11/05 : Patrice Baumel + Mliawe Dj’s MER 16/05 : The Legendary Tigerman + Kursed MAR 22/05 : Warhaus MER 23/05 : Femi Kuti & The Positive Force MER 30/05 : Rock It To The Moon 10th

Bday – Shellac + Marvin + Decibelle

ANTIROUILLE SAM 14/04 : Bonheur : Cabanne All Night Long VEN 20/04 : Magie Noire w/ Shed aka Headhigh SAM 21/04 : Resonance A. prés. CUBIK w/

Josu Freire and more VEN 27/04 : Trust w/ East End Dubs SAM 05/05 : Bonheur – Seuil All Night Long

LE JAM SAM 07/04 : Big Boss Man + Link Quartet SAM 14/04 : Neil Conti & The Lazy Sundaze SAM 28/04 : Hypnotic Brass Ensemble DIÈZE WAREHOUSE VEN 06/04 : Amelie Lens + JC Laurent b2b

Osmoz + Felix Gomez LUN 7/05 : Multi Kolorz / I Hate Models & Anetha 12/05 : The Festival VICTOIRE2 JEU 12/04 : Moon Hoch + Hyperactive Leslie MER 25/04 : Punish Yourself + Christian Death

JEU 03/05 : Les $heriff + The Decline! VEN 04/05 : Barbara Carlotti + Pendentif LUN 14/05 : Little Big + Wilko & Ndy VEN 18/05 : Mauresca + Papa Style AUX GRANDS ENFANTS LES MERCREDIS : Social Club -

Salsa de Cuba-Bachata-Zouk LES VENDREDIS : Good Times – Stephane Gentile + Germain Rojo LE HEAT TOUS LES JEUDIS : Single Lady TOUS LES VENDREDIS : La Global TOUS LES SAMEDIS : Pleasure LE CLOS SAM 07/04 : Sady Pereillon SAM 14/04 : Greg Delon SAM 05/05 : Soirée spéciale Anniversaire

Germain Rojo DIM 03/06 : Pool Party

YACHT CLUB MER 04/04: Les aperos coquillages MER 02/05 : Les aperos coquillages

AUTRES SAM 14/04 : François X + Blank à l’Institut Club ST PIERRE DE SERJAC VEN 13/04 «On ouvre le caveau» vin-Tapas VEN 25/04 :«On ouvre la terrasse» vin-Tapas SAM 27/05 : Fête des mères - Menu degustation

SAINTES MARIES DE LA MER LA SIESTA BY NC VEN 06/04 : Opening season 3 à l’estelle

; Benji Ben / Yohan Peralta et DAvid Rock LES DIMANCHES : music by Adrien B ou Axel M

AVIGNON LE BALTHAZAR SAM 8/04 : Hardwax Birthday 83 VERNET VEN 20/04 : Club Culture #7 LE BERCAIL DIMANCHE 29 AVRIL : Maxibrunch DIMANCHE 20 MAI : Maxibrunch CROISIÈRES MIREIO VEN 18/05 : Bassline Boat Party

NÎMES PALOMA JEU 05/04 : Les Svinkels + R.Can SAM 07/04 : Fakear SAM 14/04 : Brigitte MER 25/04 : This is not a Love Night VEN 27/04 : Niska SAM 28/04 : Hollie Cook + Don Maleko JEU 03/05 : Delco Festival MER 16/05 : Alt-J LUN 21/05 : Jain

MARSEILLE CABARET ALÉATOIRE SAM 07/04 : Luca Agnelli + Mark Reeve VEN 13/04 : François X & C-System LIVE VEN 27/04 : Artefakt live & Newa SAM 28/04 : Monika Kruse + Oxia + Jack Ollins SAM 05/05 : 3ème Œil + Grems + Dj Vadim SAM 12/05 : Seth Troxler + JAck Ollins VEN 18/05 : Hunee + D-Mood DOCK DES SUDS VEN 06/04 : Highlight tribe + Dj Kokmok SAM 21/04 : Marseille Dubstation #36 SAM 28/04 : Popof + Umek + Marco Faraone MAR 15/05 : Alt-J ONE AGAIN CLUB SAM 07/04 : Stephane Ghenacia VEN 13/04 : Shonky, Yamen & Eda SAM 14/04 : Mihai Pol


CULTURE BOOKS

GILLES CARON SCRAPBOOK

ART OF BURNING MAN

CHRISTIAN TAGLIAVINI

Surtout connu pour ses photographies autour des événements de Mai 68, Gilles Caron a laissé en à peine quatre ans une oeuvre extraordinairement riche et variée : témoignage historique, politique et artistique. Pompidou, de Gaulle, Brel, Truffaut, Bardot, autant de clichés aussi forts que ceux des GI blessés au Vietnam. L’ouvrage sous forme de scrapbook offre une double lecture : le regard d’un photographe aux prises avec son siècle et l’histoire d’un homme, dont l’itinéraire et le parcours en subiront les bouleversements incessants.

Chaque été, durant une semaine à peine, Black Rock City se change en communauté éphémère, en aventure spirituelle, en rave en plein désert, en une expérience sociale et un décor d’où émergent certaines des œuvres d’art in-situ les plus remarquables jamais réalisées. Ce livre présente des images inédites rassemblant 16 années d’art de Burning Man vues et vécues par l’auteur et photographe NK Guy. Ses images éblouissantes documentent ces installations et happenings participatifs, collectifs et intrinsèquement éphémères.

Voici la première monographie de l’un des photographes contemporains les plus passionnants. Christian Tagliavini est un photographe suisse né en 1971 et c’est d’ailleurs entre la Suisse et l’Italie qu’il vit et travaille. Ce contexte lui procure le cadre parfait pour inventer, créer et produire des images à la frontière des beaux-arts et de l’artisanat. Christian Tagliavini ne produit pas simplement des images, il raconte des histoires aux fins ouvertes, qui traitent de thèmes inexplorés ou de concepts inattendus. Ses modèles sont toujours des gens du commun dont la vie et les pensées doivent être visibles. HIT THE ROAD

FOREVER MORE Forever More met à l’honneur le meilleur du tatouage underground contemporain. et célèbre les héros méconnus et les célébrités contemporaines de cette pratique en constante évolution devenue incontournable. L’ouvrage met aussi en lumière l’inventivité et l’originalité d’une scène qui ne cesse d’émerger. Tout comme l’aiguille imprègne d’encre la peau, les artistes ici présents insufflent la vie dans la culture actuelle du tatouage.

Montez à bord d’une maison à quatre roues qui vous donne la liberté de rester où vous voulez, quand vous voulez et comme vous voulez. Observez les paysages qui défilent, suivez le désir de voir ce qui est juste au-dessus de la ligne d’horizon et évitez la monotonie moderne. Hit the Road vous invite à suivre ces nomades et leurs voyages à travers des photographies étonnantes de paysages et de leurs moyens de transport. Des déserts d’Afrique aux montagnes enneigées de Mongolie, préparez-vous à prendre la route. 122


CHÂTEAU

StPIERRE de SERJAC L’EXPÉRIENCE DES VACANCES SANS COMPROMIS

HÔTEL " RESTAURANT " SPA CAVEAU " ÉVÈNEMENTS Photo: @we_heart.com

D30 ENTRE POUZOLLES & MAGALAS | 34480 PUISSALICON 04 67 80 76 00 | SERJAC.COM | RESA@SERJAC.COM


LES MEILLEURS COMPTES INSTAGRAM À SUIVRE

TOYS LOVER @ savoirfrench

VOYAGE @ macenzo

FOOD

@ food52

CREATIVE @ witchoria

MODE

@ jeannedamas

DECO

@ apartmenttherapy


INSTAGRAM SHOPPING

EN BREF • Pour les nostalgiques des vieilles consoles de jeu portables, sachez que vous pouvez toujours y jouer en vous rendant sur la page Handheld History lancée par Internet Archive. • Le géant de la mode Zara a choisi d’utiliser la réalité augmentée dans ses vitrines et magasins pour faire face à la chute de fréquentation principalement causée par les boutiques en ligne. • Malgré un démarrage plutôt tranquille, Netflix est en train de battre des records en France puisque son nombre d’abonnés connait une forte croissance pour atteindre aujourd’hui 2,5 millions. • Le système Android propose désormais l’installation de Facebook Lite, une version allégée du réseau social optimisée pour les téléphones les moins pointus et les réseaux lents.

Utilisé par plus de 800 millions de personnes chaque mois, Instagram a lancé le 20 mars dernier sa nouvelle offre Instagram Shopping. Après une phase de tests qui aura duré un an, le réseau social dédié à la photo déploie cet outil dans huit pays : France, Allemagne, Espagne, Italie, UK, Canada, Brésil et Australie. Plusieurs marques dont Le Slip Français ont participé au développement d’Instagram Shopping qui permet désormais de tagger de nouveaux produits et de poster des liens sortants pour les acheter ensuite directement sur le site web de la marque. L’objectif est d’améliorer le parcours client et de faciliter l’acte d’achat en réduisant le nombre de clics tout en donnant davantage d’informations sur les produits. Plusieurs conditions doivent être remplies pour les marques comme être titulaire d’un compte entreprise et avoir un catalogue produit lié sur Facebook.

PLUS DE PUB SUR YOUTUBE L’information a de quoi frustrer les nombreux utilisateurs de YouTube puisque le responsable de la musique chez le géant américain a confirmé que les annonces publicitaires seraient de plus en plus nombreuses pour ceux qui écoutent beaucoup de musique sur la plateforme. Une véritable stratégie menée par YouTube qui souhaite attirer naturellement les utilisateurs vers sa future solution de streaming qui proposera pour les abonnés des contenus spécifiques, vidéos inédites et offres spéciales. Dans tous les cas, Google sera gagnant car cela engendrera plus de revenus publicitaires ou d’utilisateurs faisant le choix d’une solution sans pub, mais payante.

PIX BUSINESS CARD Pour ceux qui ne veulent plus garder les cartes de visite, Microsoft a développé une nouvelle fonctionnalité pour son application Pix dédiée aux photos. L’outil Business Card permet ainsi aux utilisateurs de photographier une carte de visite et de l’intégrer ensuite directement dans les contacts de leur smartphone et sur LinkedIn grâce à l’intelligence artificielle et aux algorithmes développés par Microsoft. L’application propose également de chercher les personnes concernées sur le réseau professionnel pour établir une demande de connexion. Simple et efficace !


FORME

CLUB 7 COWORKINg

SQUARE COCOON Les espaces de coworking nouvelle génération investissent de plus en plus nos villes et Montpellier n’y échappe pas puisque vient d’ouvrir Square Cocoon au cœur de l’ancien hôpital Saint-Charles. L’initiative est signée Eva Arnal, graphiste de formation revenue à Montpellier après plusieurs années passées à Londres. Cette pépinière d’idées dédiée à la création numérique s’articule autour de différents espaces et ambiances propices au travail collaboratif : open space de 150m2 décoré dans un style cosy et atypique, salon avec coin repos, salle de réunion ou encore patio extérieur. L’idée est donc de développer ses compétences tout en bénéficiant de celles des autres pour mener à bien des projets communs. Pour cela, plusieurs forfaits sont mis en place pour mieux s’adapter au profil de chacun. Toutes les infos sont à retrouver sur www. squarecocoon.fr. Allez hop, au boulot ! 300, rue Auguste Broussonnet 34000 Montpellier

Le Nuage et In & Out Fitness by Club 7 ont récemment obtenu le label « Salle Sport Santé » décerné par la société Française Sport et Santé. Ce label s’inscrit dans le cadre de loi Fourneyron « Le Sport sur ordonnance « qui a été adopté en mars 2017 et qui permet aux personnes souffrant d’une affection de longue durée (cancer, sclérose en plaques, diabète de type 1 et 2…) de se voir prescrire par leur médecin une « activité adaptée. En revanche, si le sport constitue bien une thérapeutique non médicamenteuse reconnue, encore faut-il que l’activité physique soit adaptée, dispensée dans des conditions appropriées et dans des espaces sécurisés. Nos établissements, grâce à l’obtention de ce label, proposent des entrainements personnalisés et sécurisés. Le but : mieux bouger au quotidien et faire évoluer les mentalités sur l’importance d’une activité physique régulière pour la prévention des maladies et une meilleure hygiène de vie.

PRIVATE LAB Le salon de coiffure Le Lab décline son concept et ouvre une deuxième adresse dans l’Ecusson au cœur d’un hôtel particulier. Le Private Lab, espace cocooning, propose une nouvelle expérience pour vos cheveux : conseils en image, coupe sur cheveux secs, couleurs personnalisées, make-up, service coiffure pour les mariages et produits exclusifs pour la reconstruction durable… Cette adresse de caractère à la décoration élégante décline une offre pointue pour soigner votre look. 5 rue du Petit Saint Jean – Montpellier – 04 67 60 41 07


RESTAURANT

L’ ALBATROS La saison 2018 redémarre sur les plages et un nouvel établissement ouvrira prochainement sers portes en bord de mer sur la rive droite de Palavas-lesFlots. Il s’agit de l’Albatros, un bistrot de plage les pieds dans l’eau où règne une ambiance conviviale et paradisiaque pour prendre soin de soi. Ouvert à l’année, le lieu vous invite à déguster sa fresh food, une cuisine de produits frais, locaux et de saison bien sûr avec au menu des jus de fruits, des salades repas, des plats Detox et d’autres propositions pour se la couler douce au soleil. L’Albatros propose également l’organisation d’évènements privés et professionnels pour les intéressés. Il ne reste plus qu’à aller y faire un tour pour voir tout ça de plus près. 1035 Avenue de l’Évêché de Maguelone - 34250 Palavas-les-Flots – 04.34.11.86.25 RESTAURANT

LES FRERES POULARDS Amateurs de cuisine bistrot et de rôtisserie se retrouvent désormais chez Les Frères Poulards, la nouvelle adresse du 27, rue du Faubourg du Courreau à Montpellier ouverte début février. Huit mois de travaux auront été nécessaires pour transformer cette ancienne boucherie en restaurant où les deux frères Thibaud et Romain partagent leur passion de la bonne bouffe traditionnelle. Ici, on déguste une cuisine du terroir préparée avec des volailles élevées au grain, des viandes issues d’élevages français et en circuit court évidemment. Sans oublier les vins et bières de la région qui accompagnent les plats : os à moelle, œufs pochés, rognons de veau, côtes d’agneau, coquelet rôti à la broche…. de quoi se régaler confortablement installé. Bon appétit à la table des Frères Poulards ! 27, rue du Faubourg du Courreau 34000 Montpellier – 04.67.86.94.96

DOMAINE

DOMAINE TARBOURIECH Adresse incontournable nichée sur l’Etang de Thau à Marseillan, le Domaine Tarbouriech rouvrira ses portes le 27 avril prochain. L’occasion de vous dire quelques mots sur cette demeure d’exception, propriété de la famille Tarbouriech spécialisée dans l’ostréiculture depuis trois générations. Demeure de maître accueillant plusieurs types d’hébergements dont quatre suites, neuf Lodges et deux résidences, le Domaine est un lieu singulier où la gastronomie et le bien-être occupent une place de choix. A la Table, au Bar à Huitres ou au Comptoir de dégustation, la maison propose de goûter le meilleur de la cuisine locale à travers une sélection pointue de produits : cuvées spéciales d’huitres et de coquillages, pêche du jour, légumes issus de l’agriculture biodynamique et des vins du terroir. Variez les plaisirs et offres-vous également une séance au spa pour vivre l’expérience de l’Ostreathérapie signée Tarbouriech et ses protocoles de soins inspirés des vertus de l’huître. Une adresse qui vaut le détour ! Chemin des domaines – 34340 Marseillan - 04.48.14.00.30


Plages

CARRÉ MER Rive droite Palavas Villeneuve-lès-Maguelone T. 04 67 42 06 96 www.carre-mer.fr Carré Mer a quelque chose d’autre, un esprit de famille, une atmosphère, une âme, un ADN construit depuis que cette paillote/restaurant zen et naturelle s’est posée pour la première fois sur la plage de Villeneuve-Lès-Maguelone. Ainsi, chaque nouvelle saison, Jacques et Laurent Pourcel invitent leurs clients à découvrir une nouvelle histoire, celle dont ils réinventent l’esthétique selon l’inspiration de leurs voyages. Christian Collot le décorateur signe de son empreinte un lieu qui oublie les frontières et qui invite au rêve éveillé. Carré Mer fait face à un environnement marin d’une pureté exceptionnelle, une plage comme il n’en existe nulle part ailleurs, cette paillote est devenue un « lieu de rassemblement «, animé par l’amitié, la sensibilité et la sagesse des relations humaines. CARRÉ MER est devenu au fil des ans un rituel éphémère des destinations de l’été.

LA PAILLOTE BAMBOU

LA PLAGE BY VERCHANT

Le Grand Travers 34280 La Grande Motte T. 04 67 56 73 80 www.lapaillotebambou.com

Domaine de Verchant 34170 Castelnau-le-Lez T. 04 67 07 26 00 www.domainedeverchant.com

La Paillote Bambou fait partie de ces lieux incontournables où l’on aime passer une journée de détente, profiter d’un matelas confortable et siroter un cocktail en écoutant le bruit des vagues ! La Paillote Bambou c’est aussi des DJs résidents chaque soir, une soirée mensuelle, Flower Power, et la venue de nombreux DJs internationaux pendant la saison. Côté restauration, vous découvrirez une cuisine gourmande, toute en simplicité et en fraîcheur, qui invite à découvrir des produits faits maison et régionaux. La Paillote Bambou a ce « petit quelque chose » qui la rend unique et donne envie de revenir pour vous évader et savourer un moment hors du temps. La Paillote Bambou rouvrira ses portes le 3 mai pour une nouvelle saison toujours plus festive... !!!

Située sur une magnifique propriété classée Relais & Châteaux aux portes de Montpellier, La Plage By Verchant entame déjà sa 4ème saison. Club de plage privée au concept international comme il en existe à St Tropez, Marrakech ou Bali, alliant détente,musique,restauration de qualité et cocktails innovants, La Plage by Verchant vous propose de profiter de sa piscine avec vue imprenable sur les vignes et chauffée tout au long de l’année. Admirez des couchers de soleil enchanteurs en vous délectant des dernières créations de cocktails du chef Barman, accompagnés d’un choix de tapas variés puis savourez au restaurant des menus aux multiples saveurs méditerranéennes. Le soir tombé, rejoignez l’espace bar à l’ambiance à la fois détendue et sophistiquée qui saura vous faire lâcher prise pour vivre un moment inoubliable. Les jeudis et vendredis soirs, profitez également de programmations musicales variées et de qualité en Live acoustique.


N

Plages S

LES PIEDS NUS

THE BEACH CLUB

BONAVENTURE

Route de l’Espiguette 30240 Le Grau du Roi T. 06 06 77 42 64 www.plage-lespiedsnus.fr

Bd Sarrail 34280 Palavas-les-Flots T. 04 67 83 93 75 www.the-beachclub.fr

Plage de Maguelone Palavas-les-Flots T.04.67.68.01.57 facebook.com/plagebonaventure.fr

Au Beach Club, restaurant et plage aménagée de Palavas-les-Flots, on garde les bonnes habitudes et les mêmes recettes. Ici on se la joue cool, entre amis ou en famille dans une ambiance hyper décontractée et authentique. Convivialité, qualité et bonne humeur sont les maîtres mots de ce lieu atypique créé par l’architecte d’intérieur François Combaud et décoré par les artistes SupaKitch, Monsieur BMX et Gennaro Lewis. Côté cuisine, on vous sert des tapas ou des plats typiques du littoral, tous préparés à partir de produits frais, de saison et locaux. Le chef barman propose des cocktails, avec ou sans alcool, des classiques aux plus audacieux, à savourer au bar ou sur les matelas… Poissons sauvages, brasucade, copains, pétanque, citronnade et baby-foot les pieds dans le sable… c’est ça le Beach Club. Ouverture prévue fin avril et 7 jours sur 7 bien sûr !

La seconde saison de Bonaventure démarre bientôt ! Plage et cabane de copains installée sur le lido de Maguelone, cette adresse imaginée par Sylvie et Jean-René Privat, créateurs du Café Joseph à Montpellier, et décorée par Nicolas Kuseni fondateur du NK Design Studio invite au dépaysement total. Grands canapés, hamacs en corde, balançoires en osier et pergola bois flotté, on baigne ici dans une ambiance gypset bohème inspirée des quatre coins du monde et propice à la détente. Nichée dans un environnement d’exception, Bonaventure a aussi fait le choix de l’ardoise quotidienne pour déguster les bons produits de la mer et recettes créées par le chef. Une cuisine simple et de qualité associée à une carte de cocktails pour s’évader en douceur à l’heure du déjeuner, de la sieste ou de l’apéro.

Éloignée des stations balnéaires qui l’entourent, la plage Les Pieds Nus vous accueille en plein cœur du site sauvage et protégé de l’Espiguette, joyau de la Camargue. C’est à la fois une bulle de détente où le farniente est de mise, et un espace d’activités ludiques et nautiques. Ici l’ambiance est familiale et décontractée. À partir du 1er mai et jusqu’à fin septembre, on y déguste une cuisine méditerranéenne, variant au gré des produits de saison et des producteurs locaux. Une belle adresse pour grignoter une salade, se régaler d’un poisson frais, ou pour savourer le fameux Mojito des Pieds Nus. Confortablement posé sur un transat ou attablé dans la gigantesque coque de bateau qui crée l’attraction de ce spot insolite, vous ferez vôtre la devise de la plage « Pour vivre heureux, vivons Pieds Nus ! ».


N

S

Plages LA GRANDE MOTTE LA PAILLOTE BAMBOU Le Grand Travers T. 04.67.56.73.80

www.lapaillotebambou.com

LE WHITE BEACH Le Grand Travers T. 04 67 57 40 98

www.lewhitebeach.fr

EFFET MER

Le Grand Travers T. 04 67 56 02 14 www.effetmer.com

LA VOILE BLEUE Le Grand Travers T. 04 67 56 73 83

LA PLAGE DES BIKINIS Accès 19 Esplanade Jean Beaumel T.04 67 56 10 40

1269 Av de l’évêché de Maguelonne T.04 67 85 62 11

www.plagedesbikinis.fr

PALAVAS/ MAGUELONE CARRE MER Rive droite Palavas Villeneuve-lès-Maguelone T.04.67.42.06.96 www.carre-mer.fr

THE BEACH CLUB Boulevard Sarrail T.04.67.83.93.75 www.the-beachclub.fr

CARNON LA PLAGETTE Petit Travers T.06 45 15 02 52

LATZARRO

accès n°67 GrandTravers T.09 67 32 30 44

LE GRAU DU ROI LES PIEDS NUS

Route de l’Espiguette T. 06 06 77 42 64 www.plage-lespiedsnus.fr

www.lavoilebleue.fr

BONAVENTURE

PAMPA PLAGE

Av. Evéché de Maguelone T.04 67 68 01 57

Accès 66 le Grand Travers Avenue de Carnon T.06 44 66 37 50

PLAGE DES LEZARDS

ZÉNITH PLAGE av. de Maguelone T.06 09 97 63 65

LA PLAGE DES ARTISTES

Bd du Docteur Jean-Bastide T.06 10 71 07 60

SETE ACD FACE A LA MER 1401 route d’Agde T.04 67 43 56 99

LA OLA

201 Promenade du Lido T.04 67 53 07 14

LE CABANON

Plage des Baleine T.06 77 35 02 38

LE DÔME 361 promenade du Lido T.04 67 18 10 08

SAINTES MARIES DE LA MER : LA PLAYA EN CAMARGUE

Plage est T. 06 29 48 82 01 www.laplaya-en-camargue.fr

FARNIENTE PLAGE Plage ouest T. 04 28 31 65 25

www.farnienteplage.com


fin

av r i l

photo/l.vilarem

o u v e rt u r e

p o i s s o n s s a u va g e s / b r a s u c a d e / p r o d u i t s f r a i s / c o p a i n s / p é ta n q u e / c i t r o n n a d e / b a b y f o o t BD.SARRAIL PALAVAS LES FLOTS

04 67 83 93 75

thebeachclubpalavas

THE-BEACHCLUB.FR


CHIC/BRANCHÉ CHIC IN SITU ORIGINALS : 18, rue de l’Ancien Courrier – 04 67 60 62 52 PAIA : 27, ZAC des Commandeurs – 04 67 99 00 00 (Lattes)

SAPSAK : 16, rue de l’Ancien Courrier - 04 67 60 23 70 DE SI JOLIES CHOSES : 17, rue de la Croix d’Or - 04 67 86 40 24 CLAUDIE PIERLOT : 19, rue de l’Argenterie - 04 67 58 53 42

LACOSTE : Centre Cial Polygone – 04 67 22 01 98

KARL MARC JOHN : 21 rue de l’Argenterie - 09 72 52 01 91

PEOPLE’S RAG : 13, rue de l’Argenterie - 04 67 60 81 91

HYBRIDE : 12 Bd du jeu de paume - 09 51 05 84 58

CORK : 22, rue de l'Argenterie - 04 67 66 15 27

AUTOUR DU MONDE / BENSIMON : 6, rue Saint Paul - 04 67 29 67 81

COMPTOIRS DES COTONNIERS : 29, rue de la loge - 04 67 60 95 03

AVANT… APRÈS… : 29, rue Foch – 04 99 06 95 35

CASAMANCE : 11, rue Jacques Cœur - 04 67 60 69 73

OFF WHITE : 8, rue du Petit Saint-Jean - 04 67 55 57 06

CACHOU : 4, rue des Sœurs Noires - 04 67 60 70 33 LILY : 22, rue de l’Argenterie - 04 67 58 75 28 SOON : 34, rue de l’Argenterie - 04 67 55 00 82 KLUB : 7, rue Jacques Cœur - 04 67 29 56 89 DIRK BIKKEMBERGS : 7, Passage Lonjon DEWATCHER : 22, grand rue Jean Moulin – 04 67 60 75 89

ADRESSE LA BOUTIQUE : 11, rue des Sœurs noires - 04 99 67 51 37

STREETCHIC STREEHIC IN SITU SPORT: 22, rue de l’Ancien Courrier – 04 67 60 62 52 L’ETAGE : 1, rue Draperie Rouge - 04 67 54 74 91 GRANIT : 29, Blvd du Jeu de Paume- 04 67 54 64 18

MA PREMIERE BOUTIQUE : 4, rue du Petit Saint-Jean - 04 67 60 62 89

SWEET PANTS : 19, rue de l’ancien courrier – 04 99 65 51 42

34TH AVENUE : 34, bd du Jeu de Paume – 04 67 92 02 23

MAJESTIC : 37, Blvd du Jeu De Paume - 09 81 19 19 05

CASTING : Place Chabaneau – 04 67 60 65 16

MANIFEST : 31, bd du Jeu de Paume - 09 81 18 88 19

HEMISPHERE HOMME : 22, rue de la Loge - 04 67 60 75 16

MAISONHATE : 11, rue des sœurs Noires – 04 11 75 60 53

HEMISPHERE FEMME : 2, rue des étuves - 04 99 65 60 72

CONCEPT STORE : 3, rue de l’Aiguillerie – 04 67 58 56 21

PALMA : 32, bd du Jeu de Paume - 04 99 65 51 19 LA BISE STORE : 24, rue de la Cavalerie - 09 86 49 88 55 CASILDA : 7, place saint Côme – 04 67 84 07 25 COQUELINE : 6, rue de la Croix d’Or - 04 67 60 53 54 AGNES B : 14, rue Foch - 04 67 57 80 94 ZADIG ET VOLTAIRE : 23, rue Foch - 04 99 61 15 85 COMPTOIR DU DESERT : 22, rue de l’Ancien Courrier - 04 67 60 22 99

FAT MONKEYS : zac du fenouillet PEROLS

- 04 67 50 38 38

ADDIKT : 27, rue de l’Aiguillerie – 04 67 58 43 39 BARNABE : 11-12, rue de l’Argenterie - 04 99 63 55 95 THE GENERAL : 36, Grd rue Jean Moulin - 04 67 92 53 45 POPULAR : 37, rue de l’aiguillerie SUPERDRY : Centre Cial Odysseum - 04 67 83 64 22

VINTAGE

COLLECTION PRIVÉE : 7, rue de l’Ancien Courrier - 09 82 22 11 44

L’HEURE BLEUE : 1, rue de la Carbonnerie - 04 67 66 41 05

SANDRO : 4, rue de l’Argenterie - 04 99 61 67 49

LA CHANGERIE : Hôtel Montcalm 3, rue de l’Ancien Courrier - 04 67 60 42 97

SANDRO HOMME : 19, rue de l’Ancien Courrier - 04 67 63 36 92

D’OR ET DEJA : 5, rue Embouque d’Or

THE KOOPLES : 29, rue de l’Argenterie - 04 67 02 66 04

LEEBERTHY : 3, rue Fournarie – 07 81 40 26 40

MAJE : 26, rue de l’Ancien Courrier - 04 67 58 50 87 BA&SH : 13, rue de l’ancien courrier - 04 67 60 97 11 ERIC BOMPARD : 18, rue de l’Argenterie - 04 67 60 93 26

BROCANTE MARCHE DU LEZ : 1348, Avenue Raymond Dugrand - 06 95 47 57 73


BIJOUTIERS / HORLOGERS HERMES : 5, rue Jacques Cœur - 04 67 60 51 61 FRAYSSINET JOAILLIER : 7, passage Lonjon - 04 67 54 75 40 MINUTE ET SECONDE : 14, rue Foch - 04 67 58 34 48 BARRIERE JOAILLIER : 6, rue de l’Argenterie - 04 67 66 10 59 21, rue Foch - 04 67 66 80 93 CARTIER : 2, passage Lonjon - 04 67 66 09 38 MAUBOUSSIN : 19, rue Foch - 04 67 56 31 91 MONT BLANC : 7, rue Jacques Cœur - 04 67 66 62 73 ON TIME : 12, rue de l’aiguillerie - 06 33 98 53 15 CARLOS ARTHEMIS : 3, rue de la Charrue MIAW : 21, grand rue Jean Moulin - 04 99 62 87 42 EHAWEE : 7, RUE DU PLAN D’AGDE – 09 86 27 79 87

CHAUSSEURS CHAUSSEURS REPETTO : 12, rue Jacques Cœur - 04 67 54 05 09 KROMATIK : 18, grand rue Jean Moulin - 04 67 60 58 19 17, rue de l’argenterie ROBERT CLERGERIE : 6, place Chabaneau - 04 67 60 87 26 ELISABETH STUART : 25, rue de l’Argenterie - 04 67 92 23 07 FREE LANCE : 17, rue de l’Ancien Courrier - 04 67 60 43 56 JB RAUTUREAU : 17, rue de l’Ancien Courrier - 04 67 60 43 56 DE PAS A PAS : 5, rue En Gondeau - 04 67 66 75 84 MANFIELD : 12, rue Jacques Cœur - 04 67 60 91 30 EMPREINTE : 29, rue de l’argenterie - 04 99 67 20 99 FINSBURY : 7, rue Jacques Coeur - 04 67 86 99 38 LA CHAUSSERIA : 5, rue Jacques Coeur - 04 67 60 57 97

OPTICIEN Montpellier OPTICIENS O MIL’YEUX : 1, rue En Rouan - 04 67 63 51 67 LOFT OPTIQUE : 8, place des Beaux Arts - 04 67 86 94 97 UNE HISTOIRE DE LUNETTES – 21 rue des Balances – 09 83 73 73 68 VUE D'ICI : 7 rue de l'Ancien Courrier - 04 67 56 90 77 OPTIQUE SERRE : 66, Grand rue Jean Moulin - 04 67 66 04 76 LA MAISON DE LA VISION : 2, passage Lonjon – 04 67 66 24 96 DAMIEN OPTICIENS : 9, rue Saint Guilhem - 04 67 60 78 61 CARLA’S EYEWORKS : 7, rue du Petit Saint-Jean - 04 67 54 71 97

HIGH-TECH ITRIBU : 36, rue Saint-Guilhem - 04 67 555 111 39 rue Fonck – 04 67 222 333 (Mauguio) MULTIZONE : 203, rue de l’Industrie - 04 67 65 09 76 BOSE : 201, rue de la jasse – 04 67 66 40 66 (Mauguio)

ENFANTS/KIDS YOYO KIDSTORE : 7, bd du jeu de paume - 09 52 30 02 26 POM D’API : 29, rue de l’Argenterie - 04 67 60 83 70 PETIT BATEAU : 20, rue de la Loge - 04 67 60 37 09 JACADI : Centre Cial Polygone - 04 67 99 90 41 DES PETITES CHOSES : 2, plan Pastourel - 04 67 57 73 25 LE PETIT SOUK : 20, rue de l’Ancien Courrier – 04 67 58 80 89

MOBILIER DESIGN /DECO MOBILIER RBC DESIGN CENTER : 609, avenue Raymond Dugrand - 04 67 02 40 24 RBC SELECTION : 1 av. de la Fontanisse à Gallargues - 04 66 73 30 00 LLUCK : 19, boulevard du Jeu de Paume - 04 67 60 52 04 ART & VOLUME : 5, route du Levant (Lattes) - 04 67 64 55 36 BO CONCEPT : Route de Carnon - ZAC du Fenouillet - 04 67 64 11 58 LA SUITE : Espace Humbert – Route de Carnon (Pérols) – 04 67 64 56 21 MONA MARKET : 16, rue Desmazes - 04 67 02 23 67 DOMUS VIVENDI : 4, ZAC Soriech - 04 67 65 24 96 Lattes CONTES À NINON : 15, rue des Sœurs Noires - 04 67 84 23 32 STEINER : Centre Cial Le Solis - avenue de la Mer à Lattes - 04 67 64 55 36 VIOLETTE : 2, rue du Petit-Saint-Jean 04 67 92 99 29 DE LA LUCE : 2, rue Saint-Côme - 04 67 06 90 75 FOR INTERIOR LIVING : 12, rue Eugène Lisbonne - 04 67 56 18 49 ETAT D’AME : 12, rue En Gondeau - 04 67 60 79 20 OXYGEN : 13, rue de l’Ancien Courrier – 04 67 66 27 59 CHIC & BOHEME : 31, rue Proudhon - 06 76 23 99 90 METROPOLITAN ART & DESIGN : 30, rue Foch - 04 67 67 18 70 BAZAR CHIC : 15, Rue du Cheval Vert - 06 84 60 20 89 PAUME : 19, bd du jeu de paume - 04 99 61 72 77 MAISON EMILIENNE : 17, rue du petit Saint-Jean - 09 80 37 69 84 MAISON PERNOISE DU LEZ : 1348, avenue Raymond Dugrand - 07 69 53 55 25


CANTINE CHIC

TRADITIONNEL

RBC KITCHEN : 609, avenue Raymond Dugrand - 04 67 73 14 26

MA PREMIERE CANTINE : 4, place Jean Jaurès - 04 67 60 24 35

ANGA : 19 rue du Palais des Guilhem - 04 67 60 61 65

LA CUISINE DU 728 : 728, avenue de la Pompignane - 04 67 79 43 34

AUX GRANDS ENFANTS : 769, avenue Raymond Dugrand – 04 67 81 72 62

LA BARAQUETTE : 1348, Avenue Raymond Dugrand - 06 17 06 31 18

L’ACOLYTE : 1, rue des trésoriers de France – 04 67 66 03 43

LA CACHETTE : 1348, Avenue Raymond Dugrand - 06 07 74 70 68 1789 : 2, impasse perier - 04 67 02 17 89 LE PETIT JARDIN : 20, rue Jean-Jacques Rousseau - 04 67 60 78 78 LE MOODY SOCIAL CLUB : 21, rue de Vallat – 04 67 60 77 23 CHEZ CUICUI : 181 rond point Ernest Granier - 04 99 54 59 56

Centre Cial Odysseum - 04 67 83 32 26

MAS DE LAFEUILLADE : 281 bis, Rue Fra Angelico – 06 77 18 29 69 CHEZ TOTO : 20, rue du Palais des Guilhem - 04 67 92 53 37 LES FILS À MAMAN - 12, Rue du Petit Saint-Jean - 04 67 60 60 71 COLDRIP FOOD & COFFEE : 4, rue Glaize LES FRERES POULARDS: 27 rue du Faubourg du Courreau - 04 67 86 94 96 RIPAILLES : 6, rue des écoles laiques - 04 67 60 29 71

PIMPON : 4, place des Beaux-Arts – 04 34 00 66 02

LA SCENE : 193, Avenue Jean Moulin - 04 99 61 88 73 MAUGUIO

ANGUS & BACCHUS : 4, rue diderot - 04 67 55 79 57 ATIPICO : 1684 Avenue Albert Einstein - 04 67 82 08 21

LA PLACE : 3,, place St Ravy - 04 67 66 11 26 LE DUKE : 2, impasse Charles Fourier BAILLARGUES - 07 82 13 24 08

GEORGES CAFE : 11, bis rue de la Loge - 04 67 66 01 63

BIG FERNAND : 6 Place Jean Jaurès - 09 67 13 10 79

LE COMPTOIR G : 121, rue Raguse Arche Jacques Cœur - 04 99 92 56 24

ANIS ET CANISSES : 47, avenue de Toulouse - 04 67 42 54 48

80, place G. Frêche - 04 99 92 51 77

ROCCO ET SA MERE : 8, rue du plan d’Agde - 04 67 57 35 03 LE EAT AND WINE : 5, rue de la petite Loge - 06 32 33 17 89 CHEZ NOUS : 1401, Avenue du mondial 98 - 04 67 07 97 69 CHUPINAZO : 2, place Saint Côme – 09 53 63 05 89

L’ ANGELUS : 3, rue de l’Ancien courrier - 04 99 63 41 65 BRASSERIE DU THEATRE : 22, boulevard Victor Hugo - 04 67 58 88 80 BURGER ET BLANQUETTE : 25, bvd Sarrail – 04 67 86 72 73 L’AOC : 290, Avenue Theroigne de Mericourt - 04 67 42 80 51 POPOTE : 4, Rue Jules Grevy - Beaux arts - 06 25 61 06 87 LA KITCHENETTE - 70, Allée Alberto Giacometti - 09 83 39 39 19

CHEZ LÉON : 12, rue du Plan d’Agde - 04 67 60 56 83

LES 2 GROS : 20, rue de l'Aiguillerie - 04 67 02 13 22

LES BAINS : 6, rue Richelieu - 04 67 60 70 87

CHEZ BORIS : 17, Boulevard Sarrail - 04 67 02 83 38

LA SUITE DES BAINS : 6,bis rue Richelieu - 04 67 66 08 94

LE COCHON AVEUGLE : 8, rue du Pila St Gely - 04 67 52 80 59

L’INSENSE : 39, boulevard Bonne Nouvelle - 04 67 58 97 78

LE CAFE LEON : 12, rue du Plan d’Agde - 04 67 60 56 83

LE FOLIA : Ch.de Flaugergues - 744 av, A. Einstein - 04 99 52 66 35

DOLCE CAFE : 2, Place de Lisbonne – CC Odysseum – 04 67 17 91 80

VOLODIA : 29, rue Jean-Jacques Rousseau - 04 99 61 09 17

LE TEMPS SUSPENDU : 23, bis Route de Montpellier – 09 84 48 33 69

LE RÉFECTOIRE : 25, rue Hyppolyte – 04 99 66 57 66 LE BAZAR : 448, rue Roqueturière - 04 67 02 15 40 LE BISTRO URBAIN : 15 Boulevard Ledru Rollin, 09 83 22 42 61 LE COMPTOIR DE L’ARC : place de la Canourgue - 04 67 60 30 79 LA COMTESSE : 6, place Albert 1er - 04 67 45 61 09

MIAMMM : 26, Rue Terral - 04 34 35 32 86 LE BOUCHON SAINT ROCH : 14, rue du Plan d’Agde - 04 67 60 94 18 CHEZ OUAM : 5, rue Alexandre Cabanel – 04 67 60 38 97 LE BISTRO URBAIN : 15, Bd Ledru Rollin - 09 83 22 42 61 L’AUBERGINE : 581, avenue de la pompignane - 04 67 20 25 26 OLEO PAZZO (Marriott) : 105, Place Georges Freche 04 99 54 74 13

L’ENDROIT – 6, rue du Petit St Jean – 04 34 11 55 10

MY CUPCAKE BY LILA : 2, rue du Bayle – 04 67 63 05 01

LE NEKO : 14, rue des Soeurs Noires – 04 11 93 47 74

NAPOLEON DYNAMITE : 5, place de la Canourgue - 06 88 31 72 77

L’HEURE BLEUE : 4, rue de la Carbonnerie - 04 67 66 41 05

L’IDÉE SAVEURS : 5, rue Four des Flammes - 04 67 29 88 62

VILLA 29 : 29, rue de l’école d’Agriculture - 04 67 91 07 97

LES FRANGINS : 17, rue de la Cavalerie - 04 11 75 89 46

LE PETIT COMPTOIR : 1, rue de Grand St Jean - 04 99 65 07 39

TÔT OU TARD : 7, place de la Chapelle Neuve - 04 67 66 08 09


CUISINE D’AUTEUR TERMINAL#1 : 1408, av de la Mer - Raymond Dugrand 04 99 58 38 38 LECLERE : 41, rue de la Valfère – 04 67 56 90 23 CELLIER & MOREL : 27, rue de l’Aiguillerie - 04 67 66 46 36 LA DILIGENCE : 2, place Pétrarque - 04 67 66 12 21 TAMARILLOS : 2, place du Marché aux Fleurs - 04 67 600 600 DOMAINE DE VERCHANT : 1, bd Philippe Lamour - 04 67 07 26 00 DE LAUZUN : 3, bd de l’Esplanade - 04 67 57 50 83 (Gignac) LE MAZERAND : Chemin du Mas de Causse à l’Estelle (Lattes) - 04 67 64 82 10 LA RESERVE RIMBAUD : 820, avenue Saint Maur - 04 67 72 52 53 LE DISINI : 1, rue des carrières - 04 67 41 97 86 (Castries) LE PASTIS : 3, rue Terral - 04 67 66 37 26 CONTRAT : 11, rue Jean Jacques Rousseau - 04 67 58 00 27 ABACUS : 28, rue terral - 04 34 35 32 86 L’ARTICHAUT : 15, bis rue Saint-Firmin – 04 67 67 91 86

LA BANANE : 37, boulevard Sarrail - 04 67 50 73 93 LE ST GEORGES : 4, Boulevard Maréchal Foch - 04 67 68 31 38 LE J : 8, avenue Grassion Cibrand – 04 67 50 34 99 ANISETTE & BROCHETTES : 37, avenue Grassion Cibrand - 06 12 19 17 31 A&M : Place Saint Marc - 04 34 40 10 25 L’ALBATROS : 1035, av de l’évéche de Maguelone - 04 34 11 86 25 LE GLACIER CATALAN : 5, quai Paul Cunq - 04 67 68 44 45 O CABANON : 123, av Grassion Cibrand - 06 73 13 45 06 L’AROMATE : 21 Quai Georges Clemenceau - 04 67 85 23 08 LA GRANDE MOTTE LE YACHT CLUB : La Capitainerie – 04 67 56 99 45 LE PROSE : 277, allée du Vaccares - 04 67 56 53 38 GUS : Route du Grand Travers – 04 67 84 49 28 LA BOURRIQUE : Rés. Acapulco - Quai d’Honneur - 04 67 06 52 39 L’ESTRAMBORD : 8, quai Georges Pompidou - 04 67 56 50 50

ASIATIQUE SUSHI BAR : 20, rue Bernard Délicieux - 04 99 77 06 06 LE PARFUM : 55, bis rue de la Cavalerie – 04 67 84 86 15 OBA : 191, rue Shirin Ebadi 09 84 51 05 51 SUSHI SHOP : 2, place Molière / 2, rue de l’Herberie - 0826 826 826 YUMIWI : 4, rue St Côme – 04 67 55 38 85 BAN THAI : 7, rue Bernard Délicieux – 04 67 61 94 59 L’ANTHRACITE BAR : 100, av du Pont Juvenal - 06 78 51 36 33 WAKU WAKU : 4, boulevard Louis Blanc - 04 67 60 32 45 PITAYA RESTO : 5, Place Jean Jaurès - 04 99 67 35 81

REGION MONTPELLIER CASTELNAU LE LEZ MONGELLI : 11, Place de la Liberté - 04 67 70 35 81 LA CHICHOUMEILLE : 390, chemin Cauquilloux - 04 67 71 92 86 ST JEAN DE VEDAS

L'OMBRINE : 93, quai Charles De Gaulle - 04 67 56 57 36 LE BISTROT DES BIKINIS : Quai d’honneur – 04 67 60 38 23 LA PLAGE ART ET EMOTION : 53, allée du Levant - 04 67 29 93 00 LE MARIN’SOL : 343, avenue Robert Fages - 04 99 62 76 32 LE GRAU DU ROI THE DECK BY SPINAKER : Voie de la Pointe du Môle – 04 66 53 36 37 CAFE MIRAMAR : 25, Avenue Frédéric Mistral - 04 66 51 40 51 L’AIGO BOULIDO : 161, bd du Boucanet – 04 66 77 69 21 AIGUES-MORTES LE DIT VIN : 6, rue du 4 Septembre - 04 66 53 52 76 L’EXPRESS : Place saint Louis – 04 66 53 69 85 HÔTEL LE SAINT LOUIS : 10, Rue Amiral Courbet - 04 66 53 72 68 CAFE DE BOUZIGUES : 7, rue Pasteur - 04 66 53 93 95 PAPI MOÏSE : 10, rue Alsace Lorraine - 06 13 08 01 40 LES TEMPLIERS : 21-23, rue de la République - 04 66 53 66 56 LE VICTORIA : 10, place Anatole France - 04 66 51 14 20

L’UN DES SENS : 25, rue Robert Schuman - 04 67 83 09 65

MARIE-ROSE : 13, rue Pasteur - 04 66 53 79 84

LATTES LE MAS DE COURAN : Chemin de Soriech - 04 67 65 57 57 LE CLOS : Avenue de Pérols - 04 67 47 80 94 INVINO : 1565, Avenue des Platanes - 04 34 26 28 20 COUP DE CŒUR : 14, Avenue de la Fontvin - 04 67 85 81 15 SENSATION GASTRONOMIK : 2, rue des Consuls - 04 67 50 39 31 SENSATION BISTRONOMIK : 2, rue des Consuls - 04 67 50 39 31

BOEM : 253, av du Pont de Provence - 04 34 28 42 30

PALAVAS - CARNON

FERRIÈRES-LES VERRERIES

LE PETIT LEZARD : 63, avenue de l’Etang du Grec - 04 67 50 55 55

MAS DE BAUMES- RESTAURANT LA COUR : 04 66 80 88 80

REMPARTS AIGUES MORTES : 6, Place Anatole France - 04 66 53 82 77 SAINTES MARIE DE LA MER LA SIESTA BY NC : 10, Rue Van Gogh - 04 90 97 83 34 MONTFERRIER LE LEZ CYGORY : 134, montée des Picadous - 04 67 59 94 15


BARS BY COSS BAR : 5, rue Belmont - 04 67 52 90 78

LE WINE NOTE BAR : 12, rue des Trésoriers de la Bourse

PAPADOBLE : 6, rue du Petit Scel - 04 67 55 66 66

LES ENFANTS ROUGES : 11, rue rebuffy 06 62 13 14 12

LA PLACE : 3, Place St Ravy - 04 67 66 11 26

AU FUT ET À MESURE : 6, rue de la croix d’or - 04 67 12 58 21

LE BAR-BAR : 2, Rue du puits des esquilles - 04 99 67 35 49

THE EGG : 11, rue du Plan d’Agde - 04 67 63 83 01

THE BANK LONDON PUB : place du marché aux fleurs - 04 34 08 23 98

INVINO : 1565, Avenue des Platanes - 04 34 26 28 20

LA BARBOTE : 1, rue des deux ponts - 07 68 31 12 50 KRAKEN BAR : 1, rue Delpech - 04 48 78 64 82

LA GRANDE MOTTE

L’ANTHRACITE BAR : 100, av du Pont Juvenal - 06 78 51 36 33

LE GUS ROOFTOP : Route du Grand Travers - 04 67 844 928

NU-BAHIA : 4, rue Lunaret 07 62 80 79 74

LE WAT : Ancien Quai d’Honneur - 04 99 06 09 22

ANALOG BAR : 3, Rue du Puits Du Temple - 04 67 55 11 23

INDIAN CAFE : 117, quai Charles de Gaulle - 04 67 29 19 97

L’ACOLYTE : 1, rue Trésoriers de France - 04 67 66 03 43

LE PROSE : 277, allée du Vaccares - 04 67 02 02 05

LE PARFUM : 55, bis rue de la Cavalerie - 04 67 84 86 15

LE CRAZY COW : quai d’Honneur

WILLIE CARTER SHARPE : 3, rue Collot – 06 84 82 72 44 THE PEACOCK BAR : 5, rue Durand - 04 99 63 74 47 APOTHICAIRE BAR : 8, Rue du pila saint gely - 06 95 59 51 19

CLUBS

LE CHABANEAU : 7, place Chabaneau - 04 67 60 75 66

MONTPELLLIER & ALENTOURS

THE PEACOCK BAR : 5, rue Durand – 04 99 63 74 47

HEAT CLUB : Rue Mas de Grille – 06 14 01 00 39 (St Jean De Védas)

LE PALACE : 13, Rue Four des Flammes - 04 67 66 28 54

MILK : Rue Mas de Grille – 06 67 32 41 18 (St Jean De Védas)

LE CAFE JOSEPH & L’ETAGE : 3, place Jean Jaurès - 04 67 66 31 95

BREAK CLUB : Lieu Dit Marestelles rte Palavas (Lattes)

BAR LES LOGES : 22, boulevard Victor Hugo - 04 67 92 69 61

LE FIZZ : 4, rue Cauzit - 04 67 66 22 89

LOS PARIGOS : 3, rue de la Petite Loge - 06 84 77 51 42

LE NEW YORK : Rue Louis Lumière, (Lattes) - 07 60 23 66 91

LE CAFE RICHE : Place de la Comédie - 04 67 54 71 44

L’OPERA : 2, rue d’Alger - 04 67 58 37 32

LA GRANDE BRASSERIE : 17, passage Lonjon – 04 67 60 63 04

MOOM : 4, rue Coulot – 06 84 96 34 15

BOBY CHERI : 4 bis, place du Marché aux Fleurs - 04 67 29 65 22

PULP : route de Palavas - 04 67 22 14 03

TIMES CAFE : 7, rue des Teissiers - 06 12 58 16 94

LA DUNE : Le Grand Travers - 06 67 90 46 59 (La Grande Motte)

LATITUDE CAFE : Place de la Canourgue LE RHUM RUNNER : 12, Rue Jules Latreilhe - 04 99 66 45 48 GLOUGLOU : 27, rue du Pila Saint Gely - 04 34 11 71 41 LE ST ROCH : 22, rue du Petit Saint Jean - 04 67 66 09 55

RESTAURANT DE NUIT LE SPLENDID : Rue Mas de grille – 06 19 63 88 81


CHIC/BRANCHÉ CHIC

MOBILIER DESIGN /DECO MOBILIER RBC AVIGNON : 38, boulevard Saint Roch - 04 90 82 52 56 RBC VINTAGE : 9, Avenue de la Libération - L’Isle-sur-la-Sorgue

SESSUN : 1, rue Joseph Vernet 04 90 86 58 53 BEAUCOUP STORE : 3 & 7, rue Rouge

ROCHE BOBOIS : La Cristole Avignon Sud - 04 90 89 89 26

COPPELIA : 42, rue Joseph Vernet - 04 90 82 10 40

BULTHAUP INTRAMURAUS : 39, rue Joseph Vernet – 04 90 88 11 56

VOGUE : 18, rue Saint Agricol - 04 32 76 82 51

CULINARION : 41, rue bonneterie – 09 61 01 45 23 ARDECO : 84 bis, rue Joseph Vernet – 04 32 74 11 31

DONNA : 31, rue Joseph Vernet - 04 90 85 62 69 SANDRO : 35bis, rue Saint Agricol - 04 32 74 02 36

FOODING

CONTACT : 9, rue de la Bonneterie - 04 90 82 24 75 JEANNE : 1, rue Folco De Baroncelli - 04 90 82 60 03

LE DIAPASON : 1764, chemin du Moulin de Notre Dame - 04 90 81 00 00 LA VIEILLE FONTAINE : 12, place Crillon - 04 90 14 76 76 NEW GROUND : 29, rue Saraillerie - 04 90 85 21 83 LA MAISON : 4, Rue Grivolas - 04 90 82 28 82 NINA’SPOON – 54, rue Joseph Vernet – 04 88 61 04 81 BISTROT VERNET – 47, rue Joseph Vernet – 04 90 85 23 49 CO2 : 3 bis, rue de la Petite Calade - 04 90 86 20 74 83 VERNET : 83, rue Joseph Vernet - 04 90 85 99 04 LA MIRANDE : 4, place Amirande - 04 90 85 93 93 L’ESSENTIEL : 2, rue Petite Fusterie - 04 90 85 87 12 L’UBU : 13, rue des Teinturiers - 04 90 80 01 01 CHEZ MARIE : 4, Rue Louis Pasteur - 06 14 52 57 07 LA COUR DU LOUVRE : 23, Rue Saint Agricol – 04 90 27 12 66 MA BELLE CUISINE : 3, rue Felix Gras - 04 90 82 48 73 LE VIOLETTE : 5, rue violette - 04 90 85 36 42 LE POTARD : place de la principale – 04 90 82 34 19 MILK SHOP : 24-26, place des corps saints - 09 82 54 16 82

JOHN MOOD : 2 bis, rue République - 04 90 16 98 64

9, rue St Agricol - 04 90 82 13 80

MAISON MOOD : 13 & 17, rue petite fusterie - 04 90 31 09 05 LE BOUDOIR : 8, rue Joseph Vernet – 04 90 82 76 99 FAMILY : 3 & 4, rue Carnot - 06 77 86 56 93 POP TOWN : 48, rue des Fourbisseurs – 04 90 82 96 47 ZÉRO DE CONDUITE : 20, rue des Fourbisseurs - 04 90 82 17 47 AUTOUR DU MONDE / BENSIMON : 4, rue Joseph Vernet - 04 90 85 29 44 BA&SH : 6 Ter, rue Folco De Baroncelli - 04 90 82 23 05 HARRIS WILSON : 6,ter rue Folco de Baroncelli - 04 90 82 23 05 ACTUEL B : 7, rue Joseph Vernet - 04 90 82 91 61 ARNACOEUR STORE : 49 Rue Carnot - 09 83 26 60 76

STREETCHIC STREET CHIC THE NEXT DOOR : 7, rue Folco de Baroncelli - 04 90 82 36 97 CIRCLE SKATESHOP : 3, rue Folco de Baroncelli - 04 90 82 79 92 HARDWAX CONCEPT STORE : 16, avenue Pierre Semard - 04 90 82 44 94 BOND SHOP : 2, rue du change - 04 13 66 61 36 CQFD : 16, Place de la Principale - 04 90 85 29 86

BIJOUTIERS / HORLOGERS DOUX : 87, rue Joseph Vernet - 04 90 27 16 09

THEIAS : 53, rue du Vieux Sextier – 04 32 76 34 79 SUSHI SHOP : 25 bis, rue de la République - 0826 826 826 LA PETITE PECHE : 13, rue Saint-Etienne - 04 90 86 02 46 LA COUR D’HONNEUR : 58, rue Joseph Vernet - 04 90 86 64 53 SIMPLE SIMON : 26 rue petite fusterie - 04 90 86 62 70 LE PETIT COMPTOIR : 5, rue de Tremoulet - 04 90 88 35 10 VIVOTTO CAFFEE : 34, rue des 3 faucons - 04 32 76 36 73

BARS

31, rue St Agricol - 04 90 86 68 59

AOC BAR A VIN : 5, place Jerusalem – 04 90 25 21 04 AVITUS : 11, Rue Vieux Sextier - 09 84 27 57 97 LE CID CAFE : 11, place de l’Horloge - 04 90 82 30 38 LE RED ZONE : 25, rue Carnot - 04 90 27 02 44 L’OPERA CAFE : 24, place de l’horloge - 04 90 86 17 43 JUST VIN M² : 21, rue de la Bonneterie - 06 45 77 85 03

HERMES : 2, place Horloge - 04 90 82 61 94

CHAUSSEUR CHAUSSEURS KONSORTIUM SNEAKER SHOP : 15, place du Change - 04 90 03 20 76

138


CHIC/BRANCHÉ CHIC NEWPORT : 1, rue des Halles - 04 66 67 69 59

EL CALLEJON : 3, rue Corneille - 09 52 06 21 35

OXFORD STREET : 2, rue des Halles - 04 66 21 48 87

LA CAVE A HOUBLONS D’ARTHUR : 35, rue Fresques – 04 66 23 84 35

LE DRESSING DE JADE : 17 rue Général Perrier

LE CAFE OLIVE : 22, boulevard Victor Hugo - 04 66 67 89 10

AVANT-GARDE : 1, Place du marché - 09 83 60 31 02 LOTHAIRE : 1, rue Auguste - 04 66 67 60 14

GASTRONOMIQUE

TRANSITION : 11, rue Chapitre - 04 66 21 27 13

ALEXANDRE : rue Xavier Tronc - 04 66 70 08 75 (Garons)

BONJOUR : 2, rue Auguste Pellet - 09 53 40 15 89

JEROME NUTILE : 351, chemin bas du Mas de Boudan - 04 66 40 65 65

LACOSTE : 11, place Maison Carrée - 04 66 21 79 80

SKAB : 7, rue de la république - 04 66 21 94 30

BY LA GARCONNE : rue Auguste Pellet - 04 66 21 98 48

LES PALMIERS : 140, rue Vatel - 04 66 62 57 57

LE VESTIAIRE D’UZES : 15 le Portalet (Uzès) - 04 66 63 92 95

AUX PLAISIRS DES HALLES : 4, rue Littré - 04 66 36 01 02 LE JARDIN D’HADRIEN : 11, rue Enclos Rey - 06 80 02 00 01

STREETCHIC STREET CHIC LE SHOP : 3, rue Saint Castor - 04 66 23 89 27 GREEN CORNER SHOP : 33, rue de la Madeleine - 09 81 80 96 45

BIJOUTIER/ HORLOGER DOUX : 2, place de la Maison Carrée - 04 66 36 02 45

CHAUSSEURS CHAUSSEURS

VINCENT CROIZARD : 17, rue des Chassaintes - 04 66 67 04 99 LE LISITA : 2, boulevard des Arènes - 04 66 67 29 15 LE M : 903, chemin du Mas de Sorbier - 04 66 06 06 63

CANTINE CHIC LE 43 : 43, rue Emile Jamais – 06 14 11 17 41 PAUSE D’AUGUSTE : 2, rue Auguste – 09 70 92 91 79 LE NAPOLEON : 46, Boulevard Victor Hugo - 04 11 77 00 45 LA BODEGUITA : 1, place d’Assas - 04 66 58 28 27

MARIE M : 7, rue de l’Hôtel de Ville - 04 66 21 34 73

LE RESTO : 6, rue St Thomas - 04 66 21 80 12

MELLOW YELLOW : 9,rue de l’Hôtel de ville - 09 67 13 18 57

L’HARMONIE : 29, rue de la Madeleine - 04 66 67 21 91

OPTICIEN Montpellier OPTICIENS

FARMERS : 27, Rue de la Madeleine- 06 52 09 69 78 LA LOCANDA : 10, rue de la Maison Carrée - 04 11 83 34 67

OPTIQUE BONNETAIN : 16, rue Général Perrier - 04 66 67 29 51

LE CARRE D’ART : 2, rue Gaston Boissier - 04 66 67 52 40

OPTIQUE SERRE : 20, rue Général Perrier - 04 66 67 56 18

CIEL DE NIMES : 3ème étage du Carré d’Art - 04 66 36 71 70

MOBILIER DESIGN /DECO MOBILIER RBC KARTELL : 1, place Salamandre - 04 66 67 62 22 DOMUS : 11, rue de l’Horloge - 04 66 76 13 56

BASILIK : 29, rue du Grand Couvent – 04 66 29 99 81 KITCHENETTE FOOD STORE : 35, rue de la Madeleine - 04 66 05 24 91

TRADITIONNEL

CMS CUISINES : 145, avenue Maurice Trintignan - 04 66 81 16 24

LE VINTAGE : 7, rue Bernis - 04 66 21 04 45

ANGULUS RIDET : 3, ter rue de la violette - 04 66 36 13 57

LE BISTRONOME : 91, Avenue Jean Prouvé - 04 66 40 73 31

CHEZ MOI : 4, rue Auguste - 04 66 40 23 62

AU CHAPON FIN : 3, rue Château Fadaise - 04 66 67 34 73

LE LUTIN VERT DESIGN: 4, place aux herbes - 06 86 81 05 35

THE O CAFE : 15, rue Régale – 04 66 21 70 20

PRISM ART & DESIGN STORE : 9, rue du Chapitre – 04 66 64 83 30

AVANT-GARDE : 1, Place du marché - 09 83 60 31 02

ET APRES : 20, Rue des Marchands - 09 83 31 96 02

L’ECUSSON : 5, rue Thoumayne - 04 66 06 20 49

BARS

CHEZ THIBAUD : Les Halles - 06 89 87 34 57 CHAVERDILLE : 2, place du Château - 04 66 81 43 24 (Caveirac)

LE JEAN JAURES : 30, avenue Jean Jaurès - 04 66 23 19 90

L’IMPREVU : 6, place Assas - 04 66 38 99 59

LE VICTOR HUGO : 36, boulevard Victor Hugo - 04 66 21 20 90

LA CASA BLANCA : 9, rue Fresque – 04 66 21 76 33

LE CAFE CARRE : Place de la Maison Carrée - 04 66 67 50 05

LE BISTROT DE TATIE AGNÈS 16, rue de la Maison Carrée – 04 66 21 00 81

BAR JOE : 44, boulevard Victor Hugo – 09 51 14 79 13

LE PETIT MAS : 25, rue de la Madeleine - 04 66 36 84 25


NOUVEL ESPACE DE JEU EN EXTÉRIEUR 15 NOUVELLES MACHINES À SOUS 6 POSTES DE ROULETTE ÉLECTRONIQUE CASINO - RESTAURANT - ÉVÈNEMENTS WWW.CASINOPALAVAS.COM Entrée des salles de jeux réservée aux personnes majeures et non interdites de jeux, sur présentation d’une pièce d’identité en cours de validité ou d’une carte de fidélité Players Plus. SAS casino de Palavas, 330 000€, quai Georges Clémenceau 34250 Palavas les Flots, RCS 59 B 41 MONTPELLIER.


-HOROSCOPE AVRIL-MAIPA R R OS I N E B R A M LY

ux Gémea

r

Bélie

21 mars-21 avril

22 mai-21 juin

Vous changez de cycle le 16 mai 2018 pour entrer dans un cycle financier, et tout va changer et vous bousculer dans ce domaine. Vous pourriez bien trouver un nouveau boulot qui n’a rien à voir avec ce que vous connaissez, nouvelle orientation ou différente société. Vous allez apprendre à gagner plus d’argent ou à le gérer différemment. En amour, aussi vous changez d’attitude, plus solide, plus calme, moins dans la passion et les tourments, mais ce sera mieux pour vous et l’autre personne. Vos objectifs de vie sont plus clairs aussi, la discipline ne vous fera pas peur.

Saturne est dans une zone de grande transformation intérieure, ça va durer 2 ans encore, vous approfondissez vos besoins, vous repensez votre carrière, vous parlez argent et projets en couple, ou si vous êtes solo, vous cherchez une personne d’un profil différent de ce que vous côtoyez d’habitude. Sans forcément faire une thérapie, vous vous remettez en question, et ça va débloquer des vieux scénarios. Vous vous libérez de complexes d’adolescence, vous grandissez et murissez sérieusement, tout en gardant votre humour habituel. Heureusement !

u

Taurea

r

Cance

22 juin-22 juillet

22 avril-21 mai.

En couple, c’est très tendu jusqu’au 17 mai, vous trouvez tous les défauts de la terre à votre partenaire, un rien vous agace et vous ne savez pas le cacher. Attention à ne pas vous faire influencer par des amis qui ont des problèmes personnels dans leur propre vie. Prenez vos distances avec les personnes négatives. Votre vie amicale va prendre une belle ouverture, vous ferez de belles rencontres qui vous ouvriront des horizons intéressants. Vous serez aussi plus dans l’action pour votre vie personnelle, envie de vous exprimer.

Uranus entre en Taureau le 16 mai, votre vie et votre comportement vont totalement changer. Si vous étiez dans une petite routine, attendez-vous à des évènements qui vont vous secouer. En revanche si vous accueillez les changements, la vie sera plus facile, le rythme en revanche sera rapide et les changements bien plus nombreux dans les 7 ans à venir. Préparez-vous, on reste dans le positif ; vous aurez envie de vous exprimer différemment, cherchez donc dans quel domaine vous pouvez vous épanouir. En amour, le mois d’avril est très positif. 142


Lion

ce

Balan

23 juillet-22 aout

23 septembre- 23 octobre

C’est dans la zone carrière qu’Uranus va entrer, pendant que Saturne est dans la zone boulot, vous n’échapperez donc pas à la pression dans ce domaine. Si vous commencez tout juste votre carrière ; les opportunités seront fantastiques. Si vous cherchez du boulot, vous allez trouver forcément quelque chose qui vous plait. Une nouvelle orientation est possible, vous avez 2 ans pour accomplir ce changement. Pas d’impulsion, une stratégie bien menée. En amour, c’est positif parce que vous faites des efforts pour que l’harmonie règne. Le mois de mai est fun.

Vous passez plus de temps en famille, parents, grands-parents, frères, sœurs, vous êtes responsable, vous aidez comme vous pouvez selon vos moyens ou vos dispo. Vous êtes à l’écoute de vos proches. Professionnellement, l’ambiance va se détendre en mai, vous élargirez votre réseau, vous ferez de belles rencontres qui vous intéresseront socialement ou intellectuellement. Si vous avez envie de faire des travaux chez vous, c’est le bon moment, bonne saison et moyens financiers se conjuguent, vous saurez faire quelque chose de beau au bon prix.

e

on

Vierg

Scorpi

23 octobre-22 novembre

23 aout-22 septembre

Jupiter est toujours en Scorpion, la chance est avec vous, osez taper aux portes, demander ce dont vous avez besoin. Un nouveau boulot vous tente, allez en ligne et regardez le marché. Parlez à vos amis de ce que vous voudriez faire, ils pourront vous aider à trouver un travail, un appartement, un partenaire ou une compagne… si vous vous sentez d’humeur créative, laissez l’inspiration vous attraper et commencer à bosser sur des sujets qui vous intéressent. Vous prenez conscience que vous avez envie d’autre chose dans vos relations amoureuses, vous changez d’attitude.

Vous vous concentrez sur votre vie sentimentale en avril et mai. Solo, une historie sérieuse vous occupe l’esprit, vous mettez votre esprit critique de côté parce que vous avez envie de donner une chance à cette relation. En couple longue durée, vous êtes très fusionnels, ne laissez pas tomber les amis parce que vous avez trop envie d’intimité. Professionnellement, vous avez envie de faire autre chose que votre boulot routinier. Cherchez les options potentielles, une formation, un side business, travailler de chez vous…Vous assurez votre futur sur le plan financier. 143


-HOROSCOPE AVRIL-MAIPA R R OS I N E B R A M LY

ire

au

Sagitta

Verse

23 novembre-21 décembre

21 janvier-18 février

Vous allez changer beaucoup de choses dans votre rythme de vie à partir du 16 mai, vous allez démarrer une nouvelle façon de manger ou un programme de gym, une façon de travailler différente, un nouveau programme qui vous facilite la vie. Vous serez dans de bonnes dispositions pour vous occuper de votre santé, votre forme, votre beauté aussi. Professionnellement, vous lâchez des tâches qui vous ennuient pour en faire d’autres plus excitantes et ce n’est pas pour des raisons d’argent. Vous avez envie de voyager, et rien ne va vous empêcher, vous trouvez les moyens et le temps.

De gros changements dans votre famille sont à attendre. Un enfant qui nait, une personne âgée qui part, un parent qui se marie, un enfant qui part en pension… vous savez vous adapter facilement aux changements. Uranus entre dans la zone immobilière, vous ferez des transactions, vente, achat, déménagement, vous videz votre maison et vous faites des gros tris. Les amis comptent beaucoup et votre programme est chargé en avril et mai, vous croulez sous les invitations, mais vous essayez d’aller à toutes, parce que vous voulez profiter de la vie à fond.

ne

or Capric

22 décembre-20 janvier

on

Poiss

19 février- 20 mars

Saturne, Mars et Pluton en Capricorne vous donnent des vibrations importantes pour de gros changements dans votre vie. Le destin intervient et vous êtes dans l’obligation de vous adapter, faire preuve de courage aussi. Mais la vie est une aventure et vous avez la force et la persévérance qu’il faut pour vous accomplir. Vous ne devez pas rester dans la même petite routine pour toute votre vie, il faut prendre des risques. Changer de maison, commencer un nouveau boulot, faire des choses que vous n’avez jamais fait auparavant. Faites preuve d’audace, et vous gagnerez.

Neptune est en Poissons en cycle long, votre sensibilité devient de plus en plus évidente, vous développez une créativité ou une intuition de plus en plus importante. Vous êtes dans la subtilité du ressenti. Si vous sentez une aspiration artistique, laissez la sortir, apprenez à vous faire confiance, osez utiliser de nouveaux outils. Professionnellement, votre intuition vous guide dans la bonne direction. En amour, si vous êtes solo, un ami vous présente quelqu’un de très intéressant. Prenez des risques, osez montrer qui vous êtes en toute sincérité. En couple, c’est solide. 144


OUVERTURE

LE 3 MAI

PAILLOTE

BAMBOU

L A P A I L LOT E B A M B O U .C O M

FOCUS MAGAZINE 90  

ARCHI & DESIGN : Peter Ghyczy - Pierre Dubourg - Bjarke Ingels / ÉVASION : Émirats Arabes Unis + Guide Urbain - Hôtel Bulgari Dubaï / MODE :...

FOCUS MAGAZINE 90  

ARCHI & DESIGN : Peter Ghyczy - Pierre Dubourg - Bjarke Ingels / ÉVASION : Émirats Arabes Unis + Guide Urbain - Hôtel Bulgari Dubaï / MODE :...

Advertisement