Page 1


RÊveillez les saveurs de votre enfance‌


Š antonin-grenier.com


Women fashion Menswear Conseils look Accessories Denim Shoes

Š antonin-grenier.com pol-simon.com


Magazine bimestriel gratuit édité par la SARL FOCUS Directeur de la publication : Christophe MALSERT pao@focus-magazine.com Rédacteur : Monsieur M redaction@focus-magazine.com Journaliste musique : Céline FLORET music@focus-magazine.com Responsable commercial : Cédric VIGROUX / 06.88.24.83.62 pub@focus-magazine.com Couverture : © Olivier METZGER www.oliviermetzger.com Nous remercions particulièrement : Olivier Metzger, Rosine Bramly, Céline Floret Eric Canto, Camille Barotin, Rork, Eone, Stef et Bulle, Sacha Goldberger et sa grand-mère, Amandine Urruty, Laetitia Duflot, Julie Daumas & Mothi, Dirty, Welcome Lou !

Siège social : 269, rue François Daumas 34090 Montpellier - tél. 0952.598.600 Dépôt légal février 2011 RCS 448 676 320 Imprimerie PURE IMPRESSION/Mauguio (34) Impression sur papier PEFC

MA GA

ZI N

E

47

Toute reproduction du titre, des textes, photos et maquettes sans autorisation écrite est interdite. La revue décline toute responsabilité pour la perte ou la détérioration des éléments ou documents non sollicités par écrit ainsi que pour le contenu des publicités. Les documents reproduits ici l’ont été avec l’accord préalable du photographe ou de l’envoyeur. Photos non contractuelles. Tous les tarifs de la revue sont des prix indicatifs.

Illustration Amandine Urruty

design*évasion*photographie*mode*art*gastronomie*musique*guide urbain

Sommaire

PAGES

10.SHOPPING

PAGES

66.HAPPY MESS

18.MARCEL BREUER

70.JEAN-FRANCOIS PIEGE

20.PHILIPPE STARCK

74.FORD GT40

26.LES FRERES BOUROULLEC

78.THE DO

30.PARIS

80.DISCODEINE

36.LE ROYAL MONCEAU

82.C PLUS NET

40.HOTEL SEVEN

84.CHRONIQUES MUSIQUE

44.HERMES LUTETIA

86.NOS LIVRES

48.SACHA GOLDBERGER

90.LES AGENDAS

54.LES PRAIRIES DE PARIS

92.URBAN GUIDE

58.LE MONT ST-MICHEL

104.ERIC CANTO

62.AMANDINE URRUTY

106.HOROSCOPE


shopping Teklab

teklab

1.

2.

3.

6.

5. 4.

7. 8.

1.Motorola Xoom Tablette tactile équipée de deux processeurs et du système Android 3.0. Ecran HD 16/9 de 10,1’’ avec caméra et Adobe Flash Player. n2.Polaroid Gl30 Voici un nouveau concept d’appareil photo numérique instantané permettant d’imprimer directement ses photos (avec l’imprimante GL 10), grâce notamment à la technologie Zink.n3. Casio Exilim EX-TR100 Le constructeur japonais lance son nouveau caméscope avec écran tactile LCD articulé, capteur CMOS rétro-éclairé de 12.1 Mpx avec objectif grand-angle 21mm et zoom optique 5x.n4.Brionvega TV Doney Ce téléviseur designé par Valerio Cometti est le petit frère du modèle de 1962. Même design avec du chrome en plus et différentes couleurs disponibles. Edition limitée à 299 exemplaires. n5.Ld 120 La Boîte Concept a dévoilé son nouveau petit bureau pour ordinateur portable. Il embarque un système Wide Sound avec haut-parleurs. Pieds détachables de couleur en laque piano. n6.Asus Eee Pad Slider : : La guerre de la tablette continue avec Asus qui tente de concurrencer Apple. L’Eee Pad dispose d’un clavier coulissant avec écran de 1200x800 pixels, 512 Mo ou 1 Go de RAM, ports USB…n7.Beats by Dre Les nouveaux casques de Mister Dre font un carton en ce moment. Système d’amplification révolutionnaire et rendu sonore impeccablen8.Nike x Tom Tom GPS + le partenariat entre l’équipementier sportif et Tom Tom a donné naissance à cette montre pour les sportifs. Simple et tactile, elle permet de se localiser et de disposer de tous les chiffres nécessaires : temps de course, distances, rythme, calories… PAGE

10


SHOPPING Designlab

designlab 3.

1.

2.

4.

5.

6.

7.

1.Lampe E.T.A de sol en fibre de verre ĂŠcologique. Fabrication main. Designer : Guglielmo Berchicci Boutique : Peuple Contemporain n2.Luminaire beads octo silver Designer : Winnie Lui - Editeur : Innermost n3. Fauteuil Lounger Designer : Jaime Hayon - Editeur : Barcelona Design n4. Fauteuil FAZ Designer : Ramon Esteve - Editeur : Vondom n5.CanapĂŠ Ploum Designer : Ronan & Erwan Bouroullec - Editeur : Ligne Roset n6.Giant 1227 Designer : George Carwardine Editeur : Anglepoise n7. Banc et chaises Laia Designer : Jean-Louis Iratzoki - Editeur : Alki.

PAGE

11


SHOPPING Men’slab

MensLab 1.

3. 2.

4.

5. 6.

7. 8.

9.

1.Casque Ruby Tron Pour faire comme dans le film sur son deux roues ! n2.-Gilet Kitsuné - Collection Reporter Un petit gilet bicolore en coton de la nouvelle collection Kitsuné. n3.Lunettes Thierry Lasry x l’Ecurie Le fabricant de lunettes s’associe à l'Ecurie pour ce modèle de la gamme 2011. Made in France. n4.Veste Frenchtrotters Parka Twill couleur marron avec empiècements aux coudes et aux épaules. Fabriquée à Paris. n5. Chaussures Trussardi 1911 - Du cuir et du velour pour ce modèle très dandy italien. n6.Pantalon Mohawh by Denham : Le bon chino inspiré des vêtements de travail des ouvriers dans les années 50, renforcé au niveau des genoux. n7.Luge Porsche Design : Idéale pour dévaler les pistes sportivement mais avec classe. n8.Montre Hermès Pour être encore plus classe qu'en luge, optez pour la montre Carré H.n9.Franklin & Marshall Printemps/Eté 2011 Veste grise et chemise à carreaux à porter cet été en toute décontraction.

PAGE

12


SHOPPING Girlslab

GirlsLab 3. 2. 1.

4. 5.

6.

8. 9. 7.

1.Chapeau Rosa Bonheur Sessun Le chapeau qu’il vous faut pour l’été prochain, chez Sessun bien sûr. n2.Shoes Palermo couleur sable Sessun Sans oublier ce qui va aux pieds évidemment.n3.Sac Louis Vuitton Intrigue : Inspiration vintage et cuir de veau naturel. n4.Lunettes de soleil Darling Chloé Sevigny signe plusieurs pièces pour Opening Ceremony. n5.Pendentif Les Bijoux de Sophie Pendentif maxi chaîne, double os en résine et métal argenté. n6.Shoes Feiyue Plain : Ca brille chez Feiyue avec les Plain couleur argent. n7.Short en popeline Carven Guillaume Henry s'est inspiré des voyages pour sa collection été 2011 chez Carven. n8.Robe-trench Junya Watanabe : Polyester et coton, double boutonnage et ceinture chez le créateur japonais. n9.HERMES : Bracelet en argent taille TGM, 6 maillons (longueur 23 cm) et Carré Hermès géant surteint en soie Brides de Gala (140 x 140 cm).

PAGE

13


SHOPPING

Decokidslab

decoKidsLab 1. 2.

3.

4.

7.

5.

6.

8. 9.

1.Plant Toys : Jouet à bascule Walking Elephant en bois n2.Fatboy : Coussin rouge Avenue Second Block n3.Offi Mag Table Noire pour travailler et ranger les magazines sur le côté n4.Magis Coffre de rangement El Baul – collection Me too Magis – Designer : Javier Mariscal n5. Ferm Living Coussin Mr Large Robot n6.Be Lit évolutif à barreaux n7.Oxo Veilleuse Tooli Candela Fuschia/Rouge. n8. Casala Chaise Casalino Junior n9.Sirch Erykah – Banc-table basse.

PAGE

14


SHOPPING

Kidslab

KidsLab 1.

3.

2.

5. 6. 4.

8. 7. 9.

1.Keep Baskets Ramos Gris n2.Little Marc Jacobs Hilly Blossom Print Dresss n3.Rockmafia Besace en cuir Kaki n4.Surface To Air Cardigan maille et Hartford : Chemise à carreaux Paul n5.Emmanuelle Khanh Authentic 8085 Sunglasses n6.Caramel Baby & Child Sinclair Tweed coat avec col Peter Pan n7.Loft Design By Salmon Cotton flannel pillow bag n8.Timex Modèle classic violet et rose, bracelet en plastique n9.Agnes B Jericho Jeggings.

PAGE

15


Retro Design

Marcel Breuer

Marcel Breuer © PHOTOS : D.R

L’influence du Bauhaus

Rendu célèbre par son utilisation de l’acier et par la création de la chaise B3, Marcel Breuer fut l’un des précurseurs du design et de l’architecture modernes en Europe et aux Etats-Unis. Petit retour en arrière.

F

ormes et lignes simples, sobriété et fonctionnalité pure, Marcel Breuer était un élève assidu du Bauhaus de Weimar et de Dessau. D’abord assis sur les bancs de cette « école » puis nommé ensuite professeur dans les années 20, il s’était inscrit dans la lignée de grands noms du modernisme comme Le Corbusier, Mies van Der Rohe ou Walter Gropius. Combinant art et technologie (il avait une passion pour la sculpture), il se fait connaître en 1925 avec la chaise B3, dont l’artiste peintre Wassily Kandinsky était tombé amoureux. Rebaptisée plus tard « Wassily », elle était composée de tubes en aciers pliés et revêtue de cuir. L’anecdote raconte que Marcel Breuer s’était inspiré de son guidon de vélo pour la dessiner. Hongrois d’origine, Breuer sera contraint de quitter son pays d’adoption en 1935,

l’Allemagne, en raison de la montée du nazisme. Il prendra alors la direction de Londres où il rejoint Gropius pour continuer son travail d’architecture et de design de mobilier, principalement des résidences, appartements et boutiques. Mais deux ans plus tard, Gropius lui propose de venir enseigner à Harvard. Leur collaboration durant la seconde guerre mondiale leur permettra notamment de former toute une génération d’architectes qui révolutionneront quelques années plus tard la maison américaine. Les Etats-Unis deviendront son terrain de jeu favori où il conçoit un bon nombre de maisons, particulièrement dans les états de NewYork, du Massachussets et du Connecticut : Haggerty House, Breuer House, Chamberlin Cottage… A la fin de la guerre, Marcel Breuer décide

de se mettre à son compte et lance son cabinet d’architecture qu’il installe à NewYork. De là sort toute une série de projets monumentaux pilotés au cours des années 50, 60 et 70 et intégrant le béton comme matériau principal, tant outre atlantique qu’en Europe : building de la Torin Corporation (1953), Institute for Advanced Study Housing (1954-57), De Bijenkorf Department Store (Rotterdam-1957), Quartier général de l’Unesco (Paris-1958), Centre de Recherches IBM (France-1961), Whitney Museum of American Art (NYC1966)… ou encore l’impressionnante Gagarin House. Entouré de différents partenaires et régulièrement présent à Paris, Breuer impose son style un peu partout dans le monde ! En 1976, âgé de 74 ans, l’influent moderniste Marcel Breuer se retire et mourra cinq ans plus tard. PAGE

19


Design Philippe Starck

© PHOTOS : © Rainer Hosch / Dedon / Driade / Kartell / Sutherland Furniture / Warendorf

Philippe Starck Le design pour tous

Certains seraient tentés de dire que le designer Philippe Starck est omniprésent, mais il demeure un créateur à part, connu des tous, même des néophytes en la matière. Concilier le beau et l’utile sur tous les « terrains » est sa devise.

PAGE

20


Lampe Dedon par Starck

PAGE

21


Design Philippe Starck

XO Min Ming Wood

Chaise Play Dedon

Kartell Ghost buster Dedon play Lounger

Driade Pip-e grigia

Kartell Masters

Kartell Magic Hole

Sutherland by Starck Robin chair

Kartell Super Impossible


Design Philippe Starck

Oui Philippe Starck est omniprésent et paraît n’avoir aucune limité créative. Rien ne lui fait peur, rien ne lui résiste, tout peut être créé, rendu beau et utile, surtout. Personnage au génie fascinant, maître de son image et bourré d’humour, Philippe Starck a clairement permis au design de se démocratiser, notamment en France. Mobilier, technologies, hôtellerie, salles de bain, vaisselle, architecture d’intérieur, vêtements, automobile… le créateur se fait un malin plaisir à intervenir dans différents univers sans se

soucier du « qu’en dira-t’on ». Passionné, parfois provocateur mais toujours dans le coup, il marque de son empreinte la création française et internationale depuis plus de 30 ans.

« J’aime ouvrir les portes du cerveau humain ». De ses débuts « officiels » à l’Elysée où il est appelé à travailler pour F. Mitterand …jusqu’à aujourd’hui et ses nouvelles créations comme la dernière Freebox Révolution

ou le Royal Monceau, il a prouvé qu’il aimait sortir de l’ordinaire pour devenir un incontournable. Son désir perpétuel de réinventer, de créer lui vient de son père, inventeur et ingénieur aéronautique. Plus qu’une passion, un véritable mode de vie et d’expression. Après plusieurs années de conception de prototypes et d’efforts, il arrive à l’Elysée et commence parallèlement la création de meubles pour les plus prestigieux éditeurs, italiens et internationaux : XO, Baleri Italia, Vitra, Driade, Baccarat…

Starck by Warendorf

PAGE

23


Design Philippe Starck

Studios EastWest

Il bouscule les codes et les traditions, crée des scénarii et réinvente sans cesse le monde qui nous entoure. Avec lui, le design n’est plus une affaire d’élite mais de peuple (collection 3 Suisses, bagagerie Samsonite, sous-vêtements Puma…). Pourquoi seulement les plus fortunés pourraient avoir accès au design ? Cette question, Philippe Starck se l’est posée. Ses réponses sont bourrées d’imagination, de poésie et d’amour et rendent service au plus grand nombre tout en étant belles. « Découvrir un objet ou un lieu conçu par Philippe Starck, c’est entrer dans un monde d’imagination intense, de surprises fertiles et de fantasmagorie ».

PAGE

24

Mais le design n’est pas tout. Philippe Starck est un pionnier dans ce domaine mais se préoccupe aussi de l’avenir, de notre capacité à respecter la planète avec des gestes et surtout des concepts novateurs comme celui de « l’écologie démocratique ». Un projet qu’il avait en tête depuis bien longtemps mais qui se concrétise au fur et à mesure des années. Après le catalogue Good Goods ou sa compagnie de nourriture biologique OAO, il continue d’étudier les projets et les solutions pour que chacun d’entre nous puisse participer à sa manière au respect de la planète.

« Ce citoyen du monde, infatigable et rebelle, considère comme son devoir de partager sa vision éthique et subversive d’un monde plus juste et continue à être en accord et à devancer nos rêves, nos désirs et besoins en faisant de son travail un acte civique et politique mais toujours avec amour, poésie et humour ». www.starck.com


VENTES

PRIVÉES

Ve n d r e d i 1 8 e t S a m e d i 1 9 m a r s de 9h00 à 17h00 GALLARGUES - LE - MONTUEUX Profitez de conditions exceptionnelles & Découvrez la nouvelle sélection

Photo non contractuelle - © CASSINA

du catalogue CONCEPT 2011 exposée au showroom de Gallargues

w w w. r b c m o b i l i e r. c o m RBC

Structures

13 rue Foch 34000 Montpellier T. 04 67 60 75 06

RBC

Contract

2 Plan d’Aviler 34000 Montpellier T. 04 99 58 10 11

RBC

Nîmes

1 pl. Salamandre 30000 Nîmes T. 04 66 67 62 22

RBC

Avignon

38 bld Saint Roch 84000 Avignon T. 04 90 82 52 56

RBC

Lyon

42 quai Rambaud 69002 Ly o n T. 04 72 04 25 25

RBC

CONCEPT

1, av. de la Fontanisse 30660 G a l l a r gu e s T. 04 66 73 30 00


Design Ronan & Erwan Bouroullec

© PHOTOS : Ola Rindal / Kvadrat / Studio Bouroullec & FLC-ADAGP Paris / Vitra / Morgane Le Gall / Paul Tahon and R & E Bouroullec

Ronan & Erwan Bouroullec Travail à quatre mains

Récemment élus « Créateurs de l’année Now ! 2011 » par Maison & Objet, les bretons Ronan et Erwan Bouroullec ne sont pas seulement frères, mais ont aussi une passion commune : le design. Focus.

PAGE

27


N

és respectivement en 1971 et 1976 à Quimper, les frères Bouroullec ne se quittent plus depuis leur association il y a 11 ans. Attirés dès leur plus jeune âge par le dessin et le bricolage, ils prennent la voie de la création en intégrant de prestigieux établissements : école Nationale Supérieure des Arts Décoratifs pour Ronan, Beaux-Arts de Cergy-Pontoise pour Erwan. Si tôt diplômé, Ronan se lance, très vite rejoint par Erwan qui termine sa formation. En 1997, Ronan présente au salon du meuble son premier gros projet : la Cuisine désintégrée qui tape dans l’œil de Monsieur Giulio Cappellini. Un tournant pour la suite. Petit à petit, la collaboration avec l’éditeur italien prend forme et ils se voient confier plusieurs projets de design industriel. C’est le début d’une fructueuse association entre les deux frères qui basent leur relation de travail « à quatre mains » sur le dialogue avant tout. Chacun se nourrissant de l’expérience, des idées et de la vision de l’autre. Une vraie complémentarité

qui fait sans aucun doute leur grande force. La seconde rencontre qui donnera de nouvelles orientations aux frères Bouroullec est celle avec le président de Vitra, Rolf Fehlbaum. Ce dernier leur propose la réalisation d’un système de bureaux novateur baptisé Joyn (2002). Ils entament alors un second partenariat marqué par la naissance de l’Alcove Sofa ou de la Slow Chair. Remarqués, plébiscités…Ronan & Erwan séduisent Magis, en 2004, avec lequel ils dessinent Striped et Steelwood, deux lignes de mobilier composées de différents éléments : chaises, tables, transats, étagères… Atteindre une certaine justesse, un équilibre, en recherchant en permanence la flexibilité, la fonctionnalité mais surtout la simplicité. Conscients de l’évolution perpétuelle de notre monde, Ronan & Erwan Bouroullec mettre un point d’honneur à fabriquer des objets durables, sans se soucier continuellement des nouvelles tendances. Rechercher la dimension écologique et éviter le superflu, faire

évoluer les processus de fabrication et leur impact sur l’environnement sont au centre de leur travail. Leur vision de la création contemporaine et leur capacité à innover sans cesse attirent chaque année les industriels du monde entier dont Kvadrat par exemple, fabricant de tapis suédois, Kartell, Ligne Roset ou Issey Miyake. L’année 2011 commence de la plus belle des manières pour Ronan & Erwan qui ont été élus « Créateurs de l’année Now ! » par Maison & Objet. Le salon, qui s’est tenu à Paris fin janvier, a été notamment marqué par le lancement de leurs nouvelles pièces : le tapis « Losanges » tissé à la main et le canapé Ploum. Deux expositions sont également prévues : « album » au centre d’architecture arc en rêve à Bordeaux jusqu’au 27 mars et « Chefsd’œuvre ? » au Centre Pompidou de Metz à partir de mai prochain. Sans oublier les nouveaux projets pour Mattiazzi notamment, à voir à Milan. www.bouroullec.com


Escapade

Paris

Paris... Et les parisiens

Une fois n’est pas coutume ! Nous allons changer un peu les habitudes pour vous raconter notre escapade bimestrielle dans une ville du monde. Cette fois-ci, on ne va pas très loin, quelques centaines de kilomètres au Nord, en direction de…Paris !


ESCAPADE Paris

R OR K

Dj – Producteur et Manager Label Stalwart BAR ET BOBAR : MAMA SHELTER Mise en scène par Philippe Starck : tableau noir graffité à la craie de couleur au plafond, canapés profonds, cheminée de bougies, babyfoot king size. Lieu branché et cosy pour prendre un cocktail top bon et pas onéreux. Musique tendance Nova, évident avec Aline aux manettes... 109 Rue de Bagnolet - 75020 Paris 01 43 48 48 48 GEEK ADDICTED : APPLE STORE Ce n’est pas une boutique : c’est un événement. Il occupe une surface totale de 1 200m2, situé dans un immeuble historique construit dans les années 1865 qui abritait précédemment une agence bancaire. Faites un tour au sous-sol, où ils ont gardé quelques vestiges comme les anciennes portes du coffre-fort. Apple

for ever! 12 rue Halévy - 75009 Paris - 01 44 83 42 00 POUR SE CULTIVER : FONDATION CARTIER Créée en 1984, s’installe en 1994 dans un bâtiment à la façade de verre construite comme un vaste trompel’œil, conçu par l’architecte Jean Nouvel. Eclectique et diversifiée, la Fondation accueille toutes les formes d’Art contemporain sans restrictions, peinture et vidéo, dessin et photo, sculpture et installation. Actuellement et jusqu’au 13 Mars MŒBIUSTRANSE-FORME, la première grande exposition parisienne consacrée à l’œuvre de Jean Giraud. 261 Boulevard Raspail - 75014 01 42 18 56 50

ET TU DANSES DANSES DANSES… : DJOON Loft à la New Yorkaise, c’est un resto tendance qui se transforme en club dès minuit. Pour les érudits du groove. Accros de vrais sons House, Deep, Soulful, ou encore de bons vieux classiques Disco, Funk, Rare Groove. Ne cherchez plus, c’est votre Mecque. 22 Boulevard Vincent Auriol - 75013 Paris - 01 45 70 83 49 SHOPPING OR NOT BLING BLING : CARHARTT La grosse boutique Carhartt vous attend avec de nombreux modèles pour filles et garçons. Encore un label de vingt ans d’âge indémodable. 66 Rue St Honoré - 75001 Paris - 01 40 13 99 93

Stephani e B Commerciale dans la mode

Bar à vin/caviste : Le vingt heures vin La patron, qui est un ami, a dans sa cave une très belle sélection de vins qui se marient parfaitement avec les assiettes de fromages et charcuteries corses. Ouvert il y a quelques mois et à découvrir absolument. 15-17 rue Joseph de Maistre - 75018 - 09 54 66 50 67 Restaurant : Saturne La cuisine est créative, originale et réalisée avec des produits de qualité Sven Chartier, le jeune chef qui a fait ses classes auprès de Passard est vraiment très doué. Déco scandinave avec grande verrière et une excelPAGE

32

lente carte de vins exclusivement BIO 17 rue Notre Dame des victoires 75002 - 01 42 60 31 90 Brasserie : La Mascotte Pour déguster des Plateaux de fruits de mer ultra frais et super bons il faut venir ici immédiatement. Ambiance montmartroise très agréable. Michou y boit sa bouteille de champagne rosé quasi quotidiennement. 52 rue des Abbesses - 75018 01 46 06 28 15 Pâtissier/chocolatier : Arnaud Lahrer Meilleur ouvrier de France, Arnaud Lahrer est une valeur sûre en pâtis-

series et chocolats, qui sont à tomber par terre. N’hésitez pas une seconde et gôutez à son St Honoré et son millfeuilles qui sont les meilleurs de tout Paris (à mon humble avis :-). 57 rue Damremont & 53 rue Caulaincourt - 75018 Musées/expo : Maison européenne de la photographie Les expositions photographiques sont toujours au top et savent mettre en avant de manière originale les jeunes talents ainsi que les plus grands maîtres de cet art. 5-7 rue de Fourcy - 75004 01 44 78 75 00


Escapade

Paris

Mlle Bulle Graphiste / Illustratrice

La Bulle : Un petit resto bien sympa, situé à 2 pas du Canal St Martin. Un menu le midi à 15e comprenant entrée, plat, dessert. La Bulle cultive l’esprit bistrot en proposant une cuisine traditionnelle récréative élaborée à partir de produits frais. J’ai particulièrement aimé le crumble aux quetschs avec sa glace violette l’été dernier ou le velouté de potiron avec son foie gras poélé cet hiver...Ma cantine, qui porte bien son nom ! 48 Rue Louis Blanc75010 Paris 01 40 37 34 51 L’Hotel du Nord : « Atmosphère ? Atmosphère ? Est-ce que j’ai une gueule d’atmosphère ? » qui n’a jamais entendu cette fameuse réplique....? C’est dans ce resto à l’atmosphère chaleureuse que j’aime venir le soir boire un verre entre copines ou le midi en terrasse manger une salade chinoise croquante et une panacotta fruit rouge avec mon amoureux...Les serveurs très sympas et presque tous comédiens ;-) vous

accueillent avec le sourire (et tant que vous y êtes, traversez le canal et allez boire un verre à L’Atmosphère juste en face...!) 102 Quai de Jemmapes 75010 Paris 01 40 40 78 78 Laura Todd : Le TOP du TOP en matière de cookies, moelleux, fondants... une institution ! Si vous arrivez au bon moment vous aurez la chance de déguster un cookie tout droit sorti du four...Une préférence pour le cookiechocolat blanc au thé vert Matcha..! Ou tout simplement le chocolat au lait...Essayez de cuisiner les vôtres avec la recette donnée sur le site, mais attention, pépites achetées chez Laura Todd obligatoires ! 2, rue Pierre Lescot Paris 1er 01 42 36 15 87 Maria Luisa : Je ne vais pas avoir la prétention de dire que c’est LA meilleure pizzeria de Paris puisque je ne les ai pas toutes testées, mais je peux en tout cas affirmer que c’est LA meilleure pizzeria du 10ème et quasiment

la seule pizzeria dans laquelle je vais. Et pourtant on dit bien que c’est la meilleure pizzeria napolitaine de Paris...Maria Luisa a même décroché le hot d’or de la pizza attribué par le Food Geek. Difficile de trouver une place le mididurant le printemps et l’été. N’attendez plus, vous devriez déjà y être ! 2 Rue Marie et Louise, 10ème 01 44 84 04 01 Le Social Club : Eclectique, ouvert et curieux, le Social Club, accueille depuis plus d’un an, DJs, concerts & aftershows....Le Social Club a été rénové cet été et les rubiks cubes multicolores au plafond vous transportent directement dans une autre dimension...The place to be pour écouter du bon son pointu en sirotant une vodka framboise ! Avec un peu de chance vous croiserez les 4 meilleurs djs du monde, les Birdy Nam Nam (clin d’oeil!). 142 Rue Montmartre 75002 Paris

Alexandre S. Caviste/Gérant du Vingt Heures Vin

Pour Diner : Chez mon oncle Un charmant restaurant intimiste fréquenté principalement par les habitués du quartier. La cuisine y est fine et élaborée, le cadre est soigné, lumière légèrement tamisée, les 2 propriétaires sont adorables et la carte des vins est sérieuse. A table ou au comptoir on s’y sent comme chez soi. 3 rue Durantin - 75018 Pour ceux qui se racontent sur leur peau : Bleu Noir Tattoo Jeykill et Veenom ont ouvert ce lieu multi-facettes au cœur des Abbesses il y a bientôt 1 an. A la fois salon de tatouage et espace d’exposition on y découvre des installations temporaires, des sérigraphies et des séries de t-shirts en éditions limitées. Avec leurs nombreuses années de pratique, leurs visions et leurs spécialités différentes ils en ont fait, coté Tattoo, un studio incontournable en quelques mois. 25 rue Durantin - 75018

Pour les expos : Galerie L.J Une galerie pointue et éclectique à deux pas du cirque d’hiver ! Adeline Jeudy la directrice y représente Alëxone, Fafi, A.J Fosik, Swoon, Quentin Garel et j’en passe.. De la sérigraphie à la toile en passant par la sculpture vous y trouverez votre bonheur que vous soyez simple amateur ou collectionneur averti. Découvrez à partir du 12 Mars le travail étrange de l’artiste américaine Allyson Mellberg qui dessine des personnages déformés sur papier avec des matériaux «écoresponsables». 12 rue commines - 75003 Pour avoir du style : Obliq Si vous êtes issus de la street & skate culture et que vous soignez votre silhouette dans les moindres détails cette adresse est faite pour vous ! Une sélection intelligente de marques pas toujours faciles à dénicher mais évidente pour les deux créateurs de ce shop passionnés

de design, de mode, de musique et d’art. Si des noms tels que Keep, Loreak Mendian, Metroplastique ou encore Ambiguous vous évoquent quelque chose vous n’avez plus une minute à perdre. 157 Rue St Martin - 75003 Pour danser : Le Pompon Décidément le 10ème arrondissement est en train de changer radicalement de visage. Ouvert depuis à peine 4 mois le Pompon est le dernier endroit à la mode de la capitale. Pour siroter un verre à la sortie du bureau ou pour shaker son booty cette ancienne synagogue convertie en un bar-boîte est ouverte tous les jours jusqu’à 2h du matin Bobos, barbe de 3 jours, lunettes carrées et talons hauts y composent le paysage. En quête d’un nouveau QG? Essayez le rapidement. 39 rue des Petites Ecuries - 75010


ESCAPADE Paris

PARIS Urban guide Musée des Arts Décoratifs : 107, rue de Rivoli – 1er Musée d’Art Moderne : 11, avenue du Président Wilson – 16ème Palais de Tokyo : 13, av Président Wilson - 16ème Centre Georges Pompidou : 19, rue Beaubourg 4ème Le Lieu du Design : 74 rue du Faubourg Saint-Antoine – 12ème Cité de la Mode et du Design : 34, quai d’Austerlitz – 13ème Cité des Sciences et de l’Industrie : 30, av Corentin Cariou – 19ème Parc et Grande Halle de la Villette : 211, av Jean Jaurès - 19ème

Palaces & Hôtels Design

Plaza Athénée : 25, av Montaigne - 8ème Royal Monceau : 24, av Hoche - 8ème Lutetia : 45, bd Raspail – 6ème Meurice : 228, rue de Rivoli – 1er Seven : 20, rue Berthollet – 5ème Murano Resort : 13, bd du Temple – 3ème Kube : 1, passage Ruelle – 18ème Gabriel : 25, rue Grand Prieuré – 11ème Bel-Ami : 7, rue St Benoît – 6ème Sezz Paris : 6, av Frémiet – 16ème La Réserve : 10, place du Trocadéro Banke : 20 rue Lafayette – 9ème Mama Shelter : 109, rue de Bagnolet – 20ème

Restaurants Gastronomiques

Alain Ducasse Plaza Athénée : 25, av Montaigne - 8ème Apicius : 20, rue Artois – 8ème L’Arpège : 112, av Kléber – 16ème Carré des Feuillants : 14, rue Castiglione – 1er Guy Savoy : 18, rue Troyon – 17ème L’Atelier Maître Albert : 1, rue Maître Albert – 5ème Le Chiberta : 3, rue Arsène Houssaye – 8ème

L’Espadon (Ritz) : 15, place Vendôme – 1er Le Bristol : 112, rue Faubourg Saint Honoré - 8ème Le Grand Véfour : 17, rue Beaujolais – 1er Le Laurent : 41, av Gabriel – 8ème Le Meurice : 228, rue de Rivoli – 1er Michel Rostang : 10, rue Gustave Flaubert – 17ème Pierre Gagnaire : 6, rue de Balzac – 8ème / Gaya Taillevent : 15, rue Lamennais – 8ème Senderens : 9, place de la Madeleine – 8ème L’Atelier de Joël Robuchon : 5, rue de Montalembert Le Violon d’Ingres – Les Cocottes et Café Constant : 135-139, rue St-Dominique – 7ème Brasserie Thoumieux : 79, rue St-Dominique – 7ème Spoon : 12, rue Marignan – 8ème L’Ambroisie : 9, place des Vosges - 4ème Georges : 6ème étage du Centre G. Pompidou Le Pergolèse : 40, rue Pergolèse – 16ème La Fontaine Gaillon : Place Gaillon – 2ème Le 15 (Cyril Lignac) : 14, rue Cauchy – 15ème Le Chardenoux (Cyril Lignac) : 1, rue Jules Vallés Germain : 25, rue Buci – 6ème Ze Kitchen Gallery : 4, rue Grands Augustins – 6ème Le Pompon : 39, rue Petites Ecuries – 10ème Secret Square : 27, av Ternes – 17ème Mood : 114, av des Champs-Elysées – 8ème Le Procope : 13, rue de l’Ancienne Comédie - 6ème Café de Flore : 172, bd Saint-Germain – 6ème

Restaurants Japonais

Yen : 22, rue Saint-Benoît – 6ème Momoka : 5, rue Jean-Baptiste-Pigalle – 9ème Zen : 8, rue de l’Echelle – 1er Guilo-Guilo : 8, rue Garreau – 18ème Shu : 8, rue Suger – 6ème Kunitoraya 2 : 5, rue Villedo – 1er Ozu : 5, av Albert de Mun – 16ème Le Benkay : 61, quai de Grenelle – 15ème

Pâtisseries

Ladurée : 75, av Champs Elysées / 16, rue Royale /

Bar Ladurée : 13, rue Lincoln – 8ème La Pâtisserie des Rêves : 93, rue Bac – 7ème Hugo & Victor : 40, boulevard Raspail – 7ème & 7, rue Gomboust – 1er Pierre Hermé : 72, rue Bonaparte – 6ème & 185 rue Vaugirard – 15ème

Bars & Clubs

L’Arc : 12, rue de Presbourg – 16ème Le Rex : 5, bd poissonnière – 2ème Favela Chic : 18, rue Faubourg du Temple – 11ème Paris Paris : 5, avenue de l’Opéra – 1er Le Baron : 6, av Marceau – 8ème Nouveau Casino : 109, rue Oberkampf – 11ème Buddha Bar : 8/12, rue Boissy d’Anglas – 8ème

Boutiques & Bien Etre

Colette : 213, rue St Honoré – 1er Merci Store : 111, bd Beaumarchais – 3ème Institut Dior (Pl. Athénée) : 25, av Montaigne - 8ème Le Bon Marché : 24, rue Sèvres – 7ème Artoyz : 45, rue Arbre Sec – 1er Star Cow : 64, rue St Honoré – 1er JCDC : 10, rue Vauvilliers – 1er The Lazy Dog : 2, pasages Thiéré – 11ème Kiliwatch : 64, rue Tiquetone – 2ème Auguste : 10, rue St Sabin – 11ème Citadium : 50/56 rue Caumartin – 9ème & 33 rue Quincampoix – 4ème The Conran Shop : 117, rue du Bac – 7ème Silvera : 58, av Kléber – 16ème Appartement 217 : 217, rue Saint-Honoré – 1er Anne Fontaine : 370, rue St Honoré – 1er

Galeries

Galerie L.J : 12, rue Commines – 3ème Arrière-Boutique : 7, rue de Capri – 12ème Patrick Seguin : 5, rue des Taillandiers – 11ème Emmanuel Perrotin : 76, rue de Turenne – 3ème


Hôtel design Royal Monceau

© PHOTOS : Philippe Garcia / LaSociétéAnonyme

Royal Monceau Radicale transformation

Le Royal Monceau, palace 5 étoiles parisien, s’offre une seconde jeunesse après le « relooking » mené par le designer Philippe Starck. Une nouvelle ère de l’hôtellerie s’ouvre avec ce joyau habité par l’esprit français. Inauguré le 2 août 1928, le Royal Monceau devient rapidement un lieu de rendez-vous des intellectuels, artistes, politiques et autres personnalités de la capitale. Apprécié pour son calme, son luxe et sa modernité, il offre aux clients tout ce qu’il y a de mieux à l’époque avec notamment un excellent restaurant gastronomique et ses salons où sont organisés évènements en tous genres. Le Royal Monceau est dans les années 30 « the place to be », jusqu’à la guerre, pendant laquelle il est réquisitionné. Avant de retrouver sa liberté en 1945. PAGE

37


Hôtel Design

Royal Monceau

Soixante-cinq ans plus tard, il a rouvert ses portes (en septembre dernier), suite à de longs travaux qui concrétisent un rêve : « celui de créer un lieu différent, nourri de son histoire, de ses vibrations et de Paris, un espace sentimental tissé de rencontres, de sensations et d’émotions, habité par l’esprit français, traversé de culture, et voué à la véritable élégance, celle du cœur ». Décalé, fantaisiste, démesuré… mais toujours aussi parisien, le Royal Monceau rompt avec les codes classiques de l’hôtellerie de luxe. Et c’est Philippe Starck, star du design, qui s’est prêté au jeu du réaménagement total de ce grand palace parisien. Fidèle à son style, le créateur a pris soin de conserver l’esprit et l’élégance français tout en apportant sa touche moderne, partout. Décoration, mobilier,

agencement des différents espaces… ce maître en la matière prouve encore une fois qu’il n’est pas arrivé là par hasard. C’est tout simplement beau ! Du Grand Salon aux chambres en passant par les deux restaurants français (La Cuisine) et italien (Il Carpaccio), le Jardin, le Bar Long ou La Fumée Rouge (bar à cigares)…Philippe Starck a su définir une esthétique bien particulière. Vestiges du passé et créations modernes se mêlent dans des vitrines ; escalier monumental, jeux de miroirs… Cuisine ouverte pour la grande salle à manger française ou Baroque sicilien pour l’italien, l’effervescent Bar et son impressionnante table lumineuse…Tous ces espaces donnent directement sur l’épicentre de l’hôtel : le Jardin, grande terrasse propice au repos,

à l’inspiration…créée par le paysagiste Louis Benech. Du côté des chambres (85), suites (54) et appartements privés (10), on retrouve l’ambiance et le style des années 40-50 : noblesse et chaleur des matières, rigueur des lignes, détails qui racontent des histoires de vie, celles de personnages qui ont inspiré les lieux… tout en poésie et en magie. Dormir, rêver, partager, vivre… Mais ce renouveau n’est pas seulement une question de déco mais également d’art. Expositions photos, chambres dédiées à des personnalités artistiques, espace d’exposition et salle de cinéma, la Librairie des Arts, sans oublier l’art culinaire… le Royal Monceau se démarque définitivement des autres palaces. www.leroyalmonceau.com


Hôtel Design

Hôtel Seven

Hôtel Seven En lévitation ! © PHOTOS : Serge Ramelli & Gregory Favre

Rêver plus loin et plus grand dans un hôtel parisien c’est possible et c’est au Seven. Installé au numéro 20 de la rue Berthollet dans le Vème, il vous fera oublier l’hôtellerie traditionnelle pour vous plonger dans un univers « aérien » teinté de magie et de douceur. Tous ceux qui sont venus passer quelques jours au Seven s’accorderaient sans doute à dire que cet hôtel n’est vraiment pas comme les autres. Les concepteurs ont imaginé vingt-huit chambres dont sept suites articulées autour d’un thème principal, la lévitation. Le concept est très novateur et surprenant à la vue des différents éléments flottant à quelques centimètres du sol comme la baignoire ou le lit, même les meubles translucides font leur petit tour dans les airs. Mais ce n’est pas tout : le système d’éclairage de chaque chambre permet de faire venir la lumière du sol ou des côtés et de choisir la couleur que l’on veut. Même la télévision sort de l’ordinaire avec ses quatre canaux olfactifs diffusant des odeurs suivant l’image : vues du Sahara avec odeur de sable, champs de fleurs et parfums de rose ou de tulipe….


Hôtel design Hôtel Seven

« Le Seven est un hôtel de rêve pour rêver plus loin… et plus grand. Un hôtel luxueux et attentionné, cocasse et efficace, sensuel et drôle à la fois, capable de rendre la vie plus légère ». Les suites quant à elles sont l’œuvre de quatre personnages : architectes, décorateurs, designers, créateurs qui ont imaginé des espaces incroyablement originaux et parfois décalés. Vincent Bastie est à l’origine des suites « 007 » et « Sublime ». La première affiche un vrai décor de cinéma des années 60 avec de nombreuses références à la célèbre saga du plus classe des agents secrets. La seconde est totalement différente : blanche, romantique, légère, luxueuse mais simple, elle invite à la tranquillité et à l’amour. On redescend au rez-de-chaussée

pour découvrir la suite « Lovez-vous » de Virginie Cauet. L’architecte d’intérieur a créé une chambre chaleureuse et confortable aux matières brutes et colorées, un petit nid douillet pour se faire plein de câlins : peaux de mouton et de vache, sol granuleux et lampes en suspension, cheminée et jacuzzi… difficile de la quitter. Allez hop, on remonte dans l’ascenseur pour accéder au 3ème étage de l’hôtel où Sylvia Corrette dévoile la suite « Marie-Antoinette » au décor théâtral avec un lit « Queen Size » entouré d’un fin rideau marqué de textes, ciel peint à l’huile… Esprit glam’rock, histoire d’amour et audace caractérisent cette suite royale. Trois étages plus haut, la créatrice a également marqué de son empreinte la « Diamant Noir », sombre, luxueuse

et sensuelle. Le noir et toutes ses nuances s’amusent à la folie : carrelage, velours, verre, plexi… Direction maintenant les suites “ Alice … au pays des Merveilles » et « ON/OFF » de Paul-Bertrand Mathieu qui a composé deux univers d’émotions et de technologies. Magie et poésie ironique pour cette chambre au mobilier féérique blanc laqué et aux sculptures en chiffon. « J’ai imaginé une interprétation très contemporaine d’Alice au Pays des merveilles ”, je ne voulais pas recréer entièrement ce monde imaginaire… ». Pour On/Off, le designer a créé une rencontre entre « jeux de transparences et illusions de lumières ». www.sevenhotelparis.com

PAGE

43


Shop Concept Hermès Lutetia

© PHOTOS : Michel Denancé

Hermès Dans son nouvel écrin

Bâtie en 1935 et classée monument historique en 2005, la mythique piscine Lutetia change de «propriétaire». La marque de luxe Hermès vient d’y installer une étonnante boutique, réalisée par l’agence RDAI. Rendue célèbre par son architecture en béton armé et son style Art Déco, la piscine Lutetia a dit adieu à son bassin où nombre de parisiens sont venus faire des longueurs, pour laisser place à un nouveau magasin de luxe. Bassin emblématique de la capitale, fermé en 1970 et utilisé par la suite à d’autres fins, il est entré dans la légende il y a cinq ans lorsqu’il fut classé monument historique. Aujourd’hui, c’est donc Hermès

qui investit le lieu et s’offre une nouvelle adresse rive gauche, au 17 rue de Sèvres dans le 6ème arrondissement. Réaménagé et sublimé par l’agence RDAI, l’espace fait la part belle à la modernité tout en conservant son esprit et son charme d’antan. Pour le plus grand plaisir des nageurs de l’époque mais aussi des plus jeunes. PAGE

45


Shop concept Hermès Lutetia

Le challenge de transformation d’un tel espace aux volumes impressionnants et à la lumière naturelle omniprésente a demandé beaucoup de réflexion en amont et d’heures de travail aux concepteurs. « Respecter » l’histoire tout en restant fidèle à l’esprit d’Hermès et faire entrer la marque dans une nouvelle ère ne fut pas de tout repos. Denis Montel, DA de l’agence et architecte accompagné de son équipe ont réalisé ici un véritable tour de force. Première réalisation d’envergure : le recouvrement du bassin central à l’aide de mosaïques constituées de fragments d’émail, de verre et de céramique appelés tesselles, jouant entre différentes couleurs : blanc, gris, beige, vert clair, argent ou or blanc. Magnifique ! Posées sur ce dernier, les trois immenses cabanes en bois de

frêne apportent une dimension spectaculaire et à la fois nomade. Arborant de splendides formes organiques, elles sont fabriquées par un système de lames de bois. 70 m² de surface chacune pour une hauteur de 8 à 9 m. Elles représentent les « pièces » principales de l’atrium central, entouré de balcons en ferronnerie et mezzanines, et éclairé par trois verrières. Tout autour, se dressent les magistrales colonnes en béton armé de 80 cm de diamètre qui soutiennent les coursives. Egalement composé de lames de bois, l’imposant escalier de 4 m de large relie le rez-de-chaussée au niveau inférieur. Granito et autres morceaux de carrelages assemblés en opus incertum (ouvrage régulier) recouvrent les autres sols de l’espace et les soubassements du bassin. Hermès s’est donc installé dans un

lieu à son image, fidèle à son esprit et résolument contemporain où tradition et modernité se marient à merveille. Ici, tous les univers et métiers de la marque sont représentés : prêt-à-porter homme et femme, bijouterie, maroquinerie et la maison qui occupe un tiers de l’espace. Le tout mis en scène de la plus belle des manières. « Nous avons souhaité valoriser l’architecture existante et retrouver l’esprit de la piscine de 1935, tout en installant Hermès sur la rive gauche dans la plus moderne de ses expressions » explique Denis Montel. Et pour vivre une expérience globale, un fleuriste (Baptiste Pitou) installé à l’entrée, une librairie (Chaîne d’Encre) et un salon de thé (Le Plongeoir) sont à votre disposition. Surface totale des lieux : 2155m². Jetez-vous à l’eau sans plus attendre !


Photographe Sacha Goldberger

Sacha Goldberger Et sa petite Mamie

Photographe professionnel et réalisateur, Sacha Goldberger a laissé l’univers de la pub pour se consacrer entièrement à sa passion. Depuis quelques mois, il fait parler de lui (et de sa grand-mère) avec un projet très original, Mamika. Explications. Comment et pourquoi êtes-vous devenu photographe ? J’ai travaillé pendant dix ans dans la publicité en tant que directeur artistique et j’avais envie d’autre chose. J’avais déjà un pied dans le milieu de la photographie avec mon métier et j’avais déjà publié trois livres de photos : « Je t’aime tout simplement », « Bye bye mon amour » aux éditions du Seuil et « Made in love » chez Hoebeck. Je voulais pouvoir exprimer mes idées autrement qu’avec la pub. J’ai donc choisi de me consacrer entièrement à la photo. C’est un domaine dans lequel il faut également être en permanence créatif donc ça me convenait parfaitement.

Pourquoi avez-vous décidé de consacrer un projet à votre grand-mère ? Ma grand-mère est la personne avec laquelle je suis le plus proche. J’avais en quelque sorte envie de lui rendre hommage et de lui redonner le sourire, la joie de vivre car elle était très marquée par certaines étapes de sa vie. Elle a notamment survécu au nazisme et au communisme. Et puis bien souvent, les sujets les plus intéressants ne se trouvent pas loin. Le projet Mamika (« Ma petite Mamie » en Hongrois) est aussi une manière de montrer avec humour et dérision que les personnes âgées peuvent continuer à vivre même si elles sont à la retraite. Tout est possible à tous les âges. C’est le plus beau projet qu’il m’ait été donné de faire. Une histoire d’amour entre une grand-mère et son petit-fils. PAGE

49


Photographe Sacha Goldberger

Et l’idée du livre est venue ensuite ? Au fur et à mesure des shootings, j’avais accumulé un bon nombre de photos donc je me suis dit que faire publier un livre serait intéressant, cela permettrait de laisser une trace, d’immortaliser ma grand-mère, contrairement à une exposition qui est quelque chose de plus éphémère, même si c’est également un excellent moyen de lui faire plaisir. C’est un livre pour fêter la grand-mère de ma vie. La série est-elle amenée à évoluer avec de nouveaux clichés ? Oui tout à fait, nous continuons d’organiser des séances avec ma grand-mère autour de nouvelles idées. Je suis actuellement en train de retoucher 22 nouvelles images. C’est un projet qui continuera à évoluer dans le futur. Ma grand-mère s’est vraiment prise au jeu au fil du temps. Vous n’avez pas totalement délaissé le milieu de la pub puisque vous continuez à faire des clichés pour des campagnes… Effectivement, la pub est mon métier à la base donc je suis toujours en lien direct avec cet univers. J’essaye avant tout de toucher à tout, de me faire plaisir avec d’un côté des commissions et des choses plus personnelles qui me laissent davantage de liberté. J’aime aborder différents sujets, la beauté, la mode, les portraits… et les mettre en image. Vous avez notamment réalisée une longue série sur les

bikers… c’est un monde qui vous attire ? Il y a aussi cette série « jogging »… Je suis moi-même motard depuis très longtemps et je roule en Harley-Davidson. J’avais donc envie de consacrer une série sur les bikers et leurs codes identitaires. J’ai photographié près de 80 personnes. Elle est organisée avec deux clichés : un de face sur lequel on peut voir le visage et un de dos qui permet de mettre en avant leurs blousons où sont collés différents patchs et le nom du « groupe » auquel ils appartiennent. Pour la série jogging, je me suis installé un studio photo en plein air au Bois de Boulogne. J’ai voulu montrer deux facettes des personnages photographiés : un côté épuisé après un jogging et l’autre côté « normal ». Quels sont vos projets en cours ? Il y a un projet de film avec Canal +, une vraie fiction dans laquelle ma grand-mère tiendra un rôle. Le tournage commencera d’ailleurs très prochainement et puis je travaille aussi sur une série autour de la Shoah. Tout est préparé et il ne me reste plus qu’à réaliser les clichés. C’est un gros projet qui avance doucement mais surement. Mamika Grand Petite Grand-Mère Editions Balland www.sachabada.com


MODE

Les Prairies de Paris

Les Prairies de Paris © PHOTOS : Corinne Malet

aux couleurs du Sud

Elle voulait être comédienne mais a finalement choisi la voie du stylisme. Laetitia Ivanez, créatrice des Prairies de Paris, souffle un vent de nouveauté sur la garde-robe féminine et masculine, depuis une dizaine d’années.

Les Prairies de Paris c’est l’histoire d’une famille marseillaise installée à Paris. Celle de Laetitia Ivanez et de son père. Celle d’un monsieur qui a lancé une marque, reprise par sa fille qui l’a fait monter, monter… jusqu’à ce qu’elle devienne une incontournable de votre garde-robe. Celle des couleurs et de l’esprit du Sud avec un nom parisien, choisi par son père, un peu lassé par la grisaille et le manque de nature. Fabricant artisanal de vêtements en gaze à pansement, Monsieur Ivanez a transmis l’amour de la matière, des

couleurs et des coupes à Laetitia. Mais elle, ce qui la branche, c’est la comédie, le théâtre. Alors elle travaille, chez Agnès b., pour payer les cours. Pendant son temps libre, elle aide son père, jusqu’à sa disparition. Là, Laetitia doit prendre une décision. Continuer la comédie ou continuer le travail de son père. Elle ne réfléchira pas longtemps. Elle veut reprendre le flambeau et poursuivre sur le chemin tracé. Histoire de famille et d’amour. Les débuts sont difficiles, les bases à acquérir mais elle ne se démonte pas.

PAGE

55


Mode

Les Prairies de Paris

La persévérance finira par payer. En 1997, elle ouvre une boutique rue du Pré-aux-Clerc puis quatre ans plus tard, nourrie d’expérience, elle lance BonneMère, une ligne pour les plus petits. Novatrice, avec toujours un temps d’avance sur les autres. Une force qu’elle continue de cultiver aujourd’hui. Elle ose, n’a pas froid aux yeux et ça paye. Des idées, elle n’en manque pas. Tout comme l’ambition. Les collections s’étoffent petit à petit, inspirées par la rue, les gens, le quotidien ou l’art en général. Une identité claire se forge : graphique, simple, originale, fraîche. Tout le monde est séduit par sa mode. Laetitia Ivanez sait ce qu’elle veut et les femmes veulent Laetitia Ivanez. En 2002, André entame une collaboration avec

PAGE

56

Laetitia Ivanez, qui se poursuivra en 2003. Vêtements, chaussures, bijoux, sacs… Laetitia décline son univers en couleurs vives, en matières nobles et en coupes exigeantes, avec sentiments et amour toujours. Rien ne lui résiste. Il y a trois ans, dans le Marais, elle inaugure son nouveau concept de boutiquegalerie. Pignon sur rue pour l’art et mode au soussol. Particulier mais remarqué ! Quelques acteurs et actrices français jettent leur dévolu sur les Prairies de Paris. Cannes, le cinéma, Paris et la mode, ses rues, ses salons… Laetitia et sa marque sont bien installées. 2011, collection pour hommes… et en images, celle de l’été prochain. Laetitia Ivanez est devenue incontournable.


MODE

Le Mont St-Michel

Le Mont StMichel © PHOTOS : Le Mont Saint-Michel

Les habits de Normandie

Non, nous n’allons pas vous parler d’un des monuments les plus visités de France mais bien d’une petite marque de vêtements éponyme, née il y a près d’un siècle. “Take something old, make it new but save the spirit !”.

PAGE

59


Mode

Le Mont St -Michel

Oui, les vêtements Mont Saint-Michel fêteront leur centenaire en 2013 ! Parce qu’en 1913, Le Mont SaintMichel se fait connaitre par la fabrication de vêtements de travail en moleskine, une étoffe de coton utilisée notamment pour les doublures. Réputées pour leur grande qualité, les pièces se distinguent par leur logo représentant la célèbre abbaye de l’Ouest de la France. Mais c’est après la première guerre mondiale que Caroline Lesaffre, avant-gardiste, fonde les Tricotages de l’Aa, une usine de textile qui fait également office d’école dans laquelle elle enseigne les rudiments du métier aux femmes. L’atelier se fait rapidement un nom grâce à une qualité toujours au rendez-vous. Grande distribution et créateurs sont séduits et permettront pendant plusieurs décennies de faire grandir la réputation des Tricotages de l’Aa, dirigées par les filles de Mme Lesaffre. Et ce jusqu’en 1964. Nous sommes donc au milieu des années 60. Patrice Milan, le petit-fils, arrive à son tour à la tête de l’entreprise familiale. Son objectif : moderniser la

PAGE

60

production en équipant l’usine de machines à tisser ultra-performantes et déménager la fabrique qu’il installe dans les anciennes écuries du château de Monthorin. Patrice Milan réussira son pari en produisant pour certains des plus talentueux stylistes, à l’image de Gérard Darel ou Agnès b. Trente-quatre ans après avoir pris les rênes, Patrice passe le flambeau à son fils Alexandre qui est prêt à donner de nouvelles orientations pour le 21ème siècle. Il rachète tout d’abord le nom Mont Saint-Michel (car la fabrication a cessé sous ce nom) et associe le savoirfaire traditionnel au style contemporain pour donner naissance à une nouvelle griffe plus chic et plus rock, à son image. Succès garanti puisque Le Mont SaintMichel s’exporte aujourd’hui dans les plus grands capitales mondiales. Du Made In France comme on l’aime. Signature de garantie : Aa ! A découvrir chez Monoprix aussi, eh oui !!!


franklin & marshall college - lancaster, pennsylvania 1963

franklinandmarshall.com

find out more about the f&m winter collection 2010


ILLUSTRATION Amandine Urruty

Amandine

Urruty

Bestiaire illustré

Amandine Urruty, 28 ans, dessinatrice, aime les poils, les chiens, la plupart des gens et la vie à l’horizontale. Et en plus de ça elle a répondu à nos questions pour une interview haute en couleurs et en créatures. Racontez-nous un peu votre parcours... J’ai lu que vous aviez commencé par la chanson .. Dans une autre vie, je faisais effectivement partie d’un groupe obscur de chanson française dans lequel je chantais faux. Si cette expérience fut pour moi l’occasion de faire de belles rencontres, elle ne me permit malheureusement pas d’accéder à un statut de popstar internationale. Une fois mes rêves de duos avec Katy Perry abandonnés, je décidai donc de me concentrer sur les petits personnages que j’avais commencé à élaborer pour illustrer nos affiches de concert. Ce n’est pas trop compliqué de travailler sur son lit ? Le plus compliqué est certainement de trouver un petit ami qui accepte de dormir dans les épluchures de crayons. Pour le reste, il m’a toujours semblé que c’était une façon astucieuse de lier travail et plaisir.

Comment décririez-vous votre univers, votre petit monde peuplé de créatures ? Comment procédez-vous pour les idées et pour le dessin ? Initialement, mes personnages étaient conçus comme de petites poupées à l’aspect minimaliste, dépourvues de nez, de bouches et de doigts, uniquement munies de grands yeux. Leur aspect s’est grandement complexifié au fil du temps et des associations d’idées : c’est ainsi que les dents, museaux, tentacules et autres couvrechefs ridicules ont fait leur apparition. En résulte une sorte de bestiaire au décorum baroque, où les colonnes doriques ont cédé la place à une forêt de knackis. Le processus de composition de mes images pourrait donc se résumer à l’application d’une logique additive élémentaire, articulée selon le principe suivant : castors + saucisses + barbapapa = cool. Les dessins sont ensuite laborieusement réalisés aux crayons de couleur en suivant un mode opératoire interminable et

rigoureusement établi : croquis, recroquis, choix des couleurs et - enfin - réalisation finale. D’où vient cette passion pour les animaux et créatures qui sont au centre de vos créations ? Est-ce une manière de représenter notre côté animal ? J’ai toujours collectionné les livres animaliers car ils semblaient constituer un réservoir presque inépuisable de formes. Plus tard, j’ai eu une révélation en découvrant le bestiaire montrueux d’Ulysse Aldrovandi, puis le reste de l’imagerie animalière fantastique, médiévale notamment. Pour tout dire, c’est une fascination que j’aurais beaucoup de mal à expliquer, mais elle est certainement née au cours de mes longues après-midis passées au poney-club avant de s’épanouir finalement sous une couette, en feuilletant un énième dictionnaire de symboles.

PAGE

63


ILLUSTRATION Amandine Urruty

J’ai vu que vous aviez participé au projet Pictarot de Pictoplasma. Comment s’est-il déroulé ? Vous serez justement au festival au mois d’avril, que représente-t-il pour vous ? Cela s’est déroulé le plus simplement du monde. J’ai croisé Lars et Peter à la galerie LJ, à l’occasion du vernissage de l’exposition «Pen to Paper». Ce fut l’occasion pour eux de me faire savoir qu’ils aimaient bien les deux petits dessins accrochés dans la galerie. Ils m’ont recontactée par la suite pour me proposer de participer tout à la fois à leur projet de jeu de cartes divinatoires, Pictarot, à leur future «Character Encyclopaedia» ainsi qu’à leur festival berlinois d’avril. J’avoue que je rêvais secrètement de collaborer un jour avec eux mais, comme à mon habitude, j’avais décidé de ne pas forcer le destin et d’attendre patiemment que l’occasion se présente. Je suis donc très heureuse et impatiente de me rendre à Berlin pour le festival, même si la perspective d’y faire une conférence m’entraîne aujourd’hui à faire d’abominables cauchemars dans lesquels, la peur aidant, je perds toute dignité. Il y a également le festival de la bandedessinée d’Albi pour lequel vous avez créé l’affiche... Votre art s’inscrit-il un peu dans ce mode d’expression ? Oui, il s’agissait du festival Rétine, organisé par les Requins Marteaux et

qui sera sous peu délocalisé à Bordeaux . Ces petites précisions faites, même si j’en lis extrêmement peu, l’imagerie liée à la bande-dessinée constitue nécessairement un référent pour moi. Au fond, il s’agit tout de même de dessiner des «mickeys». Quant à l’idée de réaliser une bandedessinée moi-même, j’avoue m’être mollement lancée dans un projet de ce type il y a quelques temps. Tentative semiinfructueuse, mais je n’en abandonne pas l’idée pour autant. Continuez-vous la peinture sur corps ? Pensez-vous tatouer un jour ? En ce qui concerne la peinture sur corps, ce fut une expérience inattendue et circonstancielle. Je me trouvais par hasard dans les loges de la Star Academy, et Philippe Katerine n’avait plus rien à se mettre. Deux-trois séances de badigeonnage plus tard, je décidai de mettre un terme à ma carrière de peintre sur corps, convaincue qu’il me serait impossible de retrouver un support d’une telle qualité. Quant au tatouage, c’est une pratique avec laquelle j’ai un rapport un peu trouble : je crois que le caractère définitif de l’affaire me perturbe. Ceci dit, je suis tout de même heureuse de savoir qu’il existe au moins deux personnes qui portent un dessin à moi, l’un d’entre eux l’ayant réalisé à l’occasion de l’exposition «Burning Ink» organisée par Redux chez

Bleu Noir à Paris. Tatouer moi-même .. j’en rêverais, mais je crois qu’il serait plus sage de m’entraîner sur un jambon. Cette interview est l’occasion de parler de la sortie de votre premier livre au mois de mars ... On ne peut rien vous cacher ! :-) Le livre s’intitule «Robinet d’Amour», il sagit d’un recueil d’images de 128 pages, contenant une grande partie de dessins inédits. Je crois qu’ils parlent de romance et de mucus. Le livre sortira en mars chez les Requins Marteaux. Y a-t-il de nouveaux supports sur lesquels vous aimeriez travailler et une prochaine exposition programmée ? Je dois très prochainement travailler sur un projet de livre jeunesse. Et en ce qui concerne les expositions, justement, il y en aura quelques-unes dans les temps à venir. A Paris tout d’abord, du 18 mars au 2 avril, avec Arts Factory, dans un lieu nommé La Place Forte (métro Arts & Métiers). J’exposerai ensuite à la Mauvaise Réputation, à Bordeaux, du 24 mars au 25 avril, mais également à Berlin, avec la galerie LJ à l’occasion du festival Pictoplasma. Que d’occasions de sortir mes plus beaux pyjamas ! ------------------------------------http://amandineurruty.free.fr


Graphisme

Happy Mess

Studio

Happy Mess Désordre graphique

Derrière Happy Mess, se cachent deux personnages aux rôles bien définis, Julie et Mothi, Attirés par le désordre et les opposés, ils nous ouvrent les portes de leur studio très créatif et de leur univers graphique. Quand et pourquoi avez-vous créé Happy Mess ? Quelle est la signification de ce nom ? La création d’Happy Mess est arrivée à un moment où cela devenait nécessaire pour nous. Cela faisait longtemps que nous souhaitions ouvrir notre studio de création et nous avions chacun un grand besoin de liberté dans le travail. Nous considérons nos clients comme nos collaborateurs, des partenaires avec qui nous aimons entretenir des rapports de proximité et une structure comme la nôtre permet ce type de relation privilégiée. Nous avons choisi le nom Happy Mess à l’image du joyeux désordre dans lequel nous évoluons, une de nos principales sources d’inspiration. Vous êtes donc deux à travailler au studio, Mothi le directeur artistique et toi Julie chargée du conseil. Quel est ton rôle précisément au sein de la structure ? Au sein du studio, mon rôle principal est de gérer la relation

client, tout en me chargeant des tâches administratives et du rédactionnel. J’apprécie beaucoup la diversité qu’offre ma position. Cela permet à Mothi de se concentrer sur la création pure tout en communiquant le plus possible avec nos clients et ainsi cerner au mieux leurs attentes. Mothi, pour ta part, tu as commencé par la création de visuels pour la marque Blacksmith… puis tu as débarqué à Marseille et petit à petit tu as élargi ton champ de création… Est-ce la ville, connue pour sa mixité sociale et culturelle, qui t’as amené à évoluer de cette manière ? Mon père est népalais et a grandi en Birmanie. Ma mère est française, grenobloise. Dès le plus jeune âge, j’ai compris que la différence pouvait être une richesse. En arrivant à Marseille, la mixité sociale et culturelle m’a en effet offert une source d’inspiration inépuisable.

PAGE

67


ILLUSTRATION Amandine Urruty

D’où vient cet incroyable trait de dessin ? J’ai un super crayon. :-) Vous êtes spécialisés dans l’image de marque, le design graphique et l’illustration, et vous évoluez dans un « joyeux désordre »… c’est bien ça ? Les opposés, l’absurde et le désordre sont des choses qui vous attirent particulièrement. Oui, c’est bien cela :-).Nous sommes attirés par tout ce qui ne paraît pas logique et qui pourtant a finalement un sens. Lorsque le désordre devient harmonieux, que les codes sont inversés, que le temps et l’espace se mélangent, et que tout cela offre un message claire et clairement désordonné, cela nous amuse, nous interpelle, retient notre attention. Festivals, presse, lignes de vêtements… vous touchez à tout et aimez varier les types de projets et les supports… Dans quel univers vous sentez-vous plus libre et pourquoi ? Il n’y a pas d’univers où nous nous sentons plus libres qu’un autre. En créant Happy Mess, nous avons fait le choix de la liberté. Pour nous, il réside dans la relation de proximité que nous entretenons avec nos différents clients et la confiance qu’ils nous accordent à chaque nouvelle collaboration.

PAGE

68

Comment se déroulent les relations avec les clients ? Vous laissent-ils carte blanche en général ou imposent-ils quelquesunes de leurs idées ? Lorsque les annonceurs viennent vers nous, c’est souvent pour le caractère très créatif du studio et c’est sans doute la raison pour laquelle ils nous laissent beaucoup de liberté. Mais notre relation avec eux est avant tout un échange, une véritable collaboration. Rien ne doit être ressenti comme imposé, d’un côté comme de l’autre. Nous aimons beaucoup les collaborations avec Kulte… notamment la série « La Dame Noir » avec cette chouette. Cet animal représente-t’il quelque chose de particulier à vos yeux ? La chouette de la Dame Noir est un animal lié à la nuit et à son caractère mystique…Il est à l’image de ce lieu (bar La Dame Noir) devenu incontournable à Marseille. Quelles sont vos bonnes (ou mauvaises) résolutions pour 2011 ? Essayer d’appliquer les résolutions de 2010... www.happymess.fr


Gastronomie Jean-François Piège

© PHOTOS : © Stéphane de Bourgies

Jean-François

Piège Chef au top !

Digne héritier des grands chefs traditionnels, Jean-François Piège a joué des mains et d’un caractère bien trempé pour imposer une cuisine moderne et audacieuse, osée et créative. Après avoir régalé derrière les fourneaux de restaurants étoilés, il a choisi la brasserie Thoumieux pour une nouvelle aventure.

V

ous avez peut-être déjà eu la chance de vous asseoir à la table d’un de ses restaurants ou découvert sur M6 dans l’émission Top Chef… Jean-François Piège, 40 ans, ancien élève d’Alain Ducasse et chef d’orchestre d’établissements étoilés Michelin rêvait d’un autre challenge gastronomique. Changer les habitudes de palaces, se remettre en question et proposer quelque chose de différent, voilà les vrais raisons du changement opéré par le chef en 2009 lorsqu’il reprend l’historique brasserie Thoumieux du 7ème arrondissement aux côtés de Thierry Costes. Après quelques mois de travaux, le concept novateur de Jean-François Piège fait surface (novembre 2009)

et s’encre parfaitement dans l’actualité culinaire : faire revivre la brasserie mais d’une autre manière, sans chercher en permanence la performance, mais se faire plaisir avant tout et surtout régaler les convives, accueillis et servis ici comme des amis. Un restaurant gastronomique avec des propositions différentes comme celle du premier étage, La Règle du jeu : le client choisi parmi cinq produits et se laisse guider par l’imagination et l’humeur du chef. Un produit = 1 plat. Décoration signée Gérard CHOLLOT, qui est resté fidèle à l’ambiance originale et design de glaces réalisé par M&M. Du beau, du bon, comme on aime !

PAGE

71


Gastronomie

Jean-François Piège

« J’appartiens à la dernière génération qui a été formée dans la tradition, et la première à qui tout est permis ». L’ouverture de cette adresse parisienne, déjà plébiscitée par les grands spécialistes et les amateurs n’est en quelque sorte que la suite logique pour Jean-François Piège qui s’est forgé une solide expérience depuis ses débuts. Né dans la Drôme, il se prend d’amour pour le jardin, deux d’ailleurs, celui de son grand-oncle pâtissier Honoré et celui de Marcel, son grand-père. Jardinier, un métier séduisant mais la cuisine prendra une place de choix dans son cœur. Tain l’Hermitage à l’école hôtelière et la première expérience à Courchevel au Chabichou. Bien décidé à goûter aux joies d’une grande cuisine, JeanPAGE

72

François Piège arrive ensuite au Crillon chez Christian Constant et Eric Frechon. Le palace est à cette période son terrain de jeu favori ! L’aventure continue à l’Hôtel Vernet à Paris puis à quelques centaines de kilomètres en direction du sud, au Louis XV de Monaco avant le Plaza Athénée. Et en 2004, Jean-François Piège fait son retour au Crillon où il va diriger jusqu’en 2009 les cuisines du restaurant les Ambassadeurs, couronné par deux étoiles. Désormais c’est à la brasserie Thoumieux que le chef s’éclate et régale les gastronomes. Un autre rendezvous à ne pas manquer, sa nouvelle participation à la deuxième saison de l’émission Top Chef sur M6 à partir du 31 janvier. Brasserie Thoumieux : 79, rue Saint-Dominique - 75007 Paris www.jeanfrancoispiege.com


Gastronomie Jean-François Piège

Calmar à la Carbonara 2 calamars nettoyés par votre poissonnier environ 400 g 50 cl de crème liquide 100 g de lardons 40 g de parmesan en morceau 1 botte

ciboulette 4 œufs

Sel fin et poivre du moulin 2 Cuillères d’huile d’olive

PREPARATION

INGREDIENTS

Pour 4 personnes 1.Tailler le calmar en bandes d’ 1 millimètre de large dans la longueur façon spaghetti. 2.Assaisonner les spaghettis de calamar d’huile d’olive et sel fin. 3.Avec la moitié du bloc de parmesan, faire des copeaux l’aide d’un économe, puis râper le reste en poudre. 4.Hacher finement la ciboulette et clarifier les œufs en resservant les jaunes dans leur coquille. 5.Dans une poêle, faire sauter les lardons puis les égoutter sur un papier absorbant. 6.Dégraisser la poêle et déglacer avec la crème liquide, portez à ébullition réduire de moitié, ajouter le parmesan en poudre et bien mélanger avec un fouet. 7.Retirer la poêle du feu et ajouter le calmar dans la crème de parmesan, ajouter la ciboulette ciselée et donner un tour de moulin à poivre. 8.Dresser dans des assiettes creuses, disposer les lardons et copeaux de parmesan sur les spaghettis puis ajouter le jaune d’œuf sur le dessus. 9.Finir avec un tour de moulin à poivre. PAGE

73


Automobile

Ford GT 40

Ford GT 40 © PHOTOS : D.R

Bête de course

Phénomène du sport automobile dans les années 60, l’indémodable Ford GT 40 fut lancée aux 24h du Mans pour concurrencer Ferrari. Aujourd’hui, elle reste une des reines des circuits de GT, notamment grâce à Matech Concepts. Absente durant de longues décennies des 24h du Mans, la firme américaine Ford, sous l’impulsion de son PDG, décidait au début des années 60 de participer à la mythique course d’endurance française. Pour ce faire, elle devait disposer d’un véhicule ultra compétitif capable de concurrencer les plus grands constructeurs, tel l’italien Ferrari.

Objectif : la victoire finale ! Apprenant au départ qu’Enzo Ferrari souhaite vendre, Ford se place et fait une offre, qui sera finalement refusée au dernier moment. Mais Ford n’a pas dit son dernier mot et se penche sur son futur bolide, dont la conception fut confiée à Eric Broadley.

PAGE

75


Automobile

Ford GT 40

Ford redouble d’efforts afin d’être prête à temps pour la course de 1964. La première Ford GT40 sortira donc de l’usine en avril de la même année. Le timing est parfait et les essais sur circuit peuvent commencer mais sont peu concluants. Trois modèles MK I concourront tout de même au Mans de 64 mais finiront par abandonner en raison de problèmes mécaniques. Quelques mois plus tard, la GT 40 (40 pouces de hauteur soit 1,02m) remporte une première victoire à Daytona : une MK II de 7L préparée par Carroll Shelby. C’est finalement en 1966 que Ford voit son rêve se réaliser : trois des treize Ford engagées finissent sur le podium du Mans. Ford est désormais maître sur le tracé français et remporte les victoires en 1967, 1968 et 1969, même après la modification des réglementations internationales. Produite à 126 exemplaires par Ford, la GT 40 a connu ses heures de gloire à la fin des années 60. Après plusieurs projets visant à remettre sur route la

PAGE

76

mythique sportive, une version moderne est dévoilée au salon de Détroit en 2002. Fidèle à l’originale mais dotée d’une nouvelle motorisation et destinée à la vente (4038 exemplaires produits jusqu’en 2006), la GT sera par la suite déclinée en version course par Matech Concepts, branche de Ford, pour la compétition GT. La légende continue. Fiche technique GT 40 années 60 Production : 1964 - 1968 4 versions : Mk I, II, III et IV de 4, 7 et 7,0L Moteur : V8 de 335 et 380ch Poids : 908 kg Années 2000 Production : 2003 – 2006 Moteur : V8 5,4 L de 550ch Poids : 1542 kg


Musique

The Do

The Do Le come back © PHOTO : Marianne Maric

Les voilà de retour ! Deux ans après le succès de « A Mouthful », le duo pop indé The Do nous annonce deux excellentes nouvelles. La première, c’est la sortie de leur nouvel album et la seconde, leur passage sur scène au Rockstore, le 26 mars.

E

n attendant la sortie officielle du second opus de The Do, nous pouvions déjà nous faire une petite idée de ce qu’il nous réserverait avec le premier E.P Dust It Off. La naissance du duo c’est avant tout l’histoire d’un rencontre, celle de la chanteuse franco-finlandaise Olivia Merilahti et du musicien compositeur Dan Levy. C’est un projet de musique de film qui a permis aux deux artistes de collaborer et d’entamer par la suite une carrière sous le nom de The Do, initiales de leur prénom respectif, première note de la gamme et signifiant également « la voie » en japonais. Autant de significations et de symboles forts pour un duo étonnamment créatif. Compositeur pour des spectacles de danse, le théâtre ou le cinéma, Dan Levy a trouvé avec Olivia chaussure à son pied. Et réciproquement. « J’avais envie de faire tant de choses… Dan a fait sauter les barrières qui pouvaient me freiner parfois. Avec lui, musicalement je peux faire tout ce je veux ». Chacun découvre et s’ouvre alors à l’univers de l’autre, chacun enregistre ce que l’autre joue et vice-versa. Plus qu’un duo, une véritable fusion entre deux mondes qui paraissaient au départ si lointains : la musique classique contemporaine et le jazz pour Dan, le rock

et l’électro pour Olivia. Un « mariage » réussi où la prise de risques est essentielle. Où traverser les frontières musicales est devenu un art à part entière. Après leur découverte mutuelle, Olivia et Dan n’ont pas attendu longtemps pour faire tourner la machine à plein régime : BO de films tels Camping Sauvage ou The Passenger, The Bridge is Broken pour une chorégraphie de Juha Pekka Marsalo…après quoi suivront Playground Hustle ou Queen Dot Kong. Deux morceaux qui mettent en lumière leur éclectisme et une totale liberté. Viendra A Mouthful, en 2007, leur premier album, nouveau-né sensuel et très abouti qui révèle The Do au grand public. « Ce qu’on aime, c’est que ça rebondisse tout le temps, qu’on ne s’ennuie jamais ». Une révélation, même sur scène, où Olivia et Dan se découvrent un certain don. Et voilà, 2011, arrivée du deuxième opus, Both Ways Open Jaws, que tout le monde attend avec impatience. Pour se mettre en appétit, Dust It Off, est venu éclairer notre lanterne, un avant-goût… qui met l’eau à la bouche. Maintenant, il ne vous reste plus qu’à réserver vos places pour le 26 mars, au Rockstore. www.thedo.info PAGE

79


Musique

Discodeine

Discodeine Pilooski & Pentile © PHOTOS : Erick Beckman / Logo : Laurent Fétis

Ils sont deux, ils font un carton avec leur titre Synchronize et sortent leur premier album ce mois-ci. Nous voulons bien sûr parler des frenchies de Discodeine !!! Présentation.

S

’il y a en ce moment un tandem français qui fait des ravages, c’est bien Discodeine. Avec déjà trois ans d’ « activisme » musical électronique derrière eux, Pilooski et Pentile se sont faits remarquer il y a de ça quelques temps pour leurs remixes et productions réalisés chacun de leur côté : LCD Sound System, Mystery Jets ou Frankie Valli pour le premier (Cédric Marszewski alias Pilooski) ; Octet ou France Copland pour le second. (Pentile aka Benjamin Morando). Ce n’est qu’en 2007 qu’ils décident de continuer leur route ensemble en formant Discodeine, un savant mélange d’influences musicales diverses et variées (pop, musique vaudou, chicago house), qui déchire tout simplement. Notamment grâce au titre qui circule partout depuis des semaines : Synchronize featuring Jarvis Cocker (DFA). Mais Discodeine ne se résume pas seulement à ça puisque depuis quatre

ans, les deux loustics nous ont balancé une batterie de remixes pour Metrnomy ou Whomadewho et EP tonitruants : Tom Select en 2009 ou Singular EP en 2010, après Texas Gladiators et Joystick / Homo-compatible en 2008, tous signés chez le label français Dirty. Et pour couronner le tout, Pilooski et Pentile ont fait appel à une belle bande de guests venus d’ici et d’ailleurs pour mettre en boîte le premier album (sortie le 14 février). Jarvis Cocker donc, Baxter Dury ou Matias Aguayo sont venus donner un petit coup de pouce aux deux frenchies qui vont à nouveau dynamiter les dancefloors dont celui du Point FMR pour la release party ! Rendez-vous dès le printemps pour la tournée des clubs et festivals !!! www.myspace.com/discodeine


ZAPPING SUR LE NET 2.0


Musique chroniqueS


Books

chroniqueS


Pour cette nouvelle rentrée, prenez soin de vous dans un cadre d’exception ouvert 7J/7

• Coaching personnalisé • Salle de fitness «technogym» • Power Plate • Aquagym, pilates • Soin du corps : relaxant, amincissant,

pierres chaudes... • Soin du visage Valmont & Anne Semonin • Hamman, sauna, jacuzzi, spa de nage en accès illimité

Découvrez toutes nos formules pour accéder au Club Privé de Verchant le Spa Tél. 04 67 07 26 26 - lespa@verchant.fr www.domainedeverchant.com


MONTPELLIER LE JAM

COSMIC GROOVE SESSIONS AVEC RADIO NOVA VEN 25/02 : SOUL & FUNK AVEC LEE FIELDS & THE EXPRESSIONS ET CHARLES BRADLEY & THE MENAHAN STREET BAND SAM 12/03 : ETHIO GROOVE AVEC MULATU ASTATKE VEN 01/04 : AFROBEAT AVEC SOUL JAZZ ORCHESTRA & KOKOLO SAM 23/04 : PURE FUNK AVEC BRASS CONSTRUCTION

ROCKSTORE

MER 16/02 : ZOMBIE ZOMBIE + EL BOY DIE SAM 19/02 : MY LIFE IS A WEEK-END #4 - KITSUNÉ CLUB NIGHT AVEC BEATAUCUE, LOGO & GILDAS SAM 26/02 : ADDICTIVE TV + NÉMIR + SET & MATCH VEN 04/03 : WE ARE THE 90’S VEN 18/03 : CHARLELIE COUTURE SAM 26/03 : THE DO

VICTOIRE2 11/02 18/03 19/03 25/03 26/03

: : : : :

BROUSSAÏ + INVITÉ STONER RISE : MUDWEISER + THE ELDERBERRIES + 7 WEEKS FREDRIKA STAHL + CATS ON TREES DANAKIL + DJULIUS & LES SHATAWARIS STUPEFLIP + SCHÖNE CONNERIE

TWENTY-FIVE

VEN 11/02 : DIZKOVER AVEC CHRIS HARTWIG + UNDO + CITIZEN KAIN + FLEX VEN 18/03 : CDENZA BIRTHDAY 10 ANS

LE ZOOM

VEN 4/03 ALEX CELLER / IOAN LANSAK / BASH VEN 11/03 I LOVE ME GUSTA DJ RAFHA MADRID (Barcelone) VEN 25/03 OXIA / TIMID BOY / REMY.D

AGENDA

soirées

AVIGNON LE PRIVÉ VEN SAM VEN SAM VEN SAM SAM SAM VEN VEN SAM

11/02 12/02 18/02 19/02 25/02 26/02 05/03 12/03 18/03 25/03 26/03

: : : : : : : : : : :

DJ BOBMO (TRAXX-BNR / ED BANGER / INSTITUBES) TOGETHER CUTEE B. – CHINA MUNK GOOD TIMES DJ FOUAD BOYS NOIZE REC. HOUSEMEISTER MASQUERADE POLAROID ROCKSTAR PIKA & TOGA CUT KILLER SHOW MATSA / OUTDOOR GOLDEN BOY LET THE CHILDREN TECHNO FEADZ SIXPACK THE POPES

LES PASSAGERS DU ZINC VEN LUN VEN SAM

18/02 21/02 25/02 12/03

: : : :

ZOMBIE ZOMBIE + ANAKRONIC ELECTRO ORKESTRA LEE SCRATCH PERRY FAYA REFLEX:THE OTHERS + LUCID + KOKAZ + ATOM ROBIN LEDUC

MARSEILLE CABARET ALÉATOIRE

VILLA ROUGE

VEN 11/02 : YAKA ROUGE AVEC DJ SPARTAQUE + ER KEN VEN 18/02 : DJ JULIAN JEWEIL + PAUL NAZCA VEN 25/02 : REMAX AVEC NHAR LIVE+FUROX LIVE+ MAX LE SALE GOSSE

VEN 11/02 : CRYSTAL DISTORTION + 69 DB + DRAGONGAZ MAR 15/02 : PHAROAHE MONCH + JEAN GRAE VEN 18/02 : SLY JOHNSON + YARAH BRAVO + ALICE RUSSELL + BEATSPOKE + SOULIST VEN 25/02 : M.O.P (MASH OUT POSSE) + DJ DJEL SAM 26/02 : CHALI2NA (JURASSIC 5) + LA RUMEUR VEN 04/03 : EBONY BONES + POPE JOAN

SECRET PLACE

ESPACE JULIEN

SAM DIM LUN MAR SAM DIM VEN LUN

12/02 13/02 14/02 15/02 19/02 27/02 04/03 07/03

: : : : : : : :

THIS IS ENGLAND #5 : DISCHARGE + ANTICLOCKWISE... DR FEELGOOD + CLASSIC AND TROUBLES + DJ INFERNO DEATH BEFORE DISHONOR + THE MONGOLOIDS + MARTYRS WHITE NOISE SOUND + LA SPHERE LES PLAYBOYS + THE MOCKERS + LES BONAPARTISTES... WATAIN + SHINING THE HYENES + PHIL GATOR ET LES MONSTERS GEORGES ... SOLEDAD BROTHERS + REVEREND JAMES LEG + SHORTCUTS

LE COCHON QUI RIT VEN VEN VEN VEN VEN VEN VEN

11/02 18/02 25/02 04/03 11/03 18/03 25/03

: : : : : : :

“EKLEKTIKS TO BE FESTIF” BY C-DRICK “ARCHIPEL” BY OSSO ET PECK “MIAMI BEAT” BY JEROME G "AFTER DINNER BY CARO ET ROMAIN" ET HEXIS ENERGY “KONASS” BY PAUL LESTAT “ARCHIPEL” BY OSSO AND LUIS COSSENE “MIAMI BEAT” BY JEROME G

SAM MER VEN DIM

26/02 23/03 25/03 27/03

: : : :

LEE FIELDS & CHARLES BRADLEY ABD AL MALIK NUIT ZÉBRÉE RADIO NOVA THE DO

SPARTACUS (CABRIES) SAM SAM SAM VEN SAM SAM

12/02 19/02 05/03 11/03 19/03 26/03

: : : : : :

MINUS SHOWCASE : AMBIVALENT KOMPAKT SHOWCASE : ADA & MATHIAS AGUAYO MARCO CAROLA & TINI FERGIE RARESH REPUBLIQUE OF KITTIN & KAROTTE

NUIT ROUGE Samedi 26 fevrier

Docks des Suds de Marseille : Modeselektor Live / Dj Rush / Monika Kruse / Kollektiv Turmstrasse Live / Marc Marzent & Henry Saiz Live…


AGENDA

MONTPELLIER

marseille

AUTRES

EXPOSITION D’EMMANUELLE JAMME Du 19/03 au 23/04 – Fleurs de Bitume à Béziers (atelier-boutique-galerie)

ARCHITECTURE / ART CONTEMPORAIN ARTS GRAPHIQUES - NUMÉRIQUES

ANARCHITECTURES-SUR-SEINE, UNE EXPOSITION D’OLIVIER RATSI du 17/02 au 12/03 galerie Seize ARCHITECTURE / ART CONTEMPORAIN HIVERNAGE, MATTHIEU CLAINCHARD ARTS GRAPHIQUES - NUMÉRIQUES Jusqu’au 12/02/2011 – La GAD VIVRE OU MOURIR - RAOUL MAREK FESTIVAL MONTPELLIER À 100% Du 16 au 27/02 – Tout le programme sur Jusqu’au 12/02/2011 - Galerieofmarseille www.festival100pour100.com MARCEL COHEN APEETIERI Jusqu’au 26/02/2011 - OÙ - lieu Jusqu’au 05/03 – Shop Vibes d'exposition pour l'art actuel CHEAP LAND DE RICHARD PETIT LA DÉPRESSION SE DÉPLACE À L'OUEST Jusqu’au 16/02 – Le Mur Rouge Jusqu’au 09/04/2011 - Galerie TerriET PIS MEU LÀ, ET PIS TEU LÀ ! toires Partagés Jusqu’au 12/03 – FRAC LR JEAN-MICHEL MOURLOT - 1972>1993 THOMAS DUTTER - APOLOGUE DES FORÊTS Jusqu’au 15/02/2011 - Galerie Mourlot Jusqu’au 13/03 – Linette (galerie, - Jeu de Paume créateurs…) ARCHIPÉLIQUE 3 EVE MAILLOT - SANS FILER Jusqu’au 25/02/2011 - Association Du 18/03 au 01/05 – Linette Château de Servières « AIRES DE JEU, CHAMPS DE TENSIONS : ARCHIPÉLIQUE 3 FIGURES DE LA PHOTOGRAPHIE URBAINE EN Jusqu’au 25/02/2011 - Galerie des EUROPE DEPUIS 1970 » Grands Bains Douches de la Plaine Du 25/02 au 24/04 – Pavillon Populaire BRITISH ECCENTRICITIES - CHRIS DYER Jusqu’au 26/02/2011 - Atelier de visu COLLECTION D'HIVER - LAURENT LE FORBAN, FLORENCE LOUISE PETETIN, CAROLINE SURY Jusqu’au 26/02/2011 - Galerie Porte SETE Avion DRIVE IN POUR UNE PARTIE DE CAMPAGNE 10 ANS DU MIAM : PIERRE BODERIOU LES TERRITOIRES DE L’ART MODESTE Jusqu’au 19/03/2011 - SAFFIR, galerie Jusqu’au 02/10/2011 - MIAM Nomade RENCONTRES INTERNATIONALES DES ARTS MULTIMÉDIA – RIAM avignon Jusqu’au 19/02 - 4 lieux de programmation à Aix et Marseille JE CROIS AUX MIRACLES TRILOGIE NOIRE : EPISODE 3 Jusqu’au 08/05 – Collection Lambert Du 15/02 au 12/03 - La Friche Belle AMICA AMERICA de Mai

Du 24/02 au 09/04 - Maison Jean Vilar BIODIVERSITÉ

Jusqu’au 31/05 - Le Musée d'Histoire Naturelle TIJUANA SIN PAREDES - CARNET DE ROUTE

Du 26/02 au 05/03 - Ecole des BeauxArts

Culturel nÎMES FOIRE EXPO DE NÎMES Du 18 au 21/02 – Parc des Expositions EXPOSITION GRANIER-BESTIAIRE Jusqu’au 27/02 – Musée des Beaux-Arts LES RENDEZ VOUS DE CARRE D'ART Jusqu’au 28/02 – Carré d’Art 14ÈME FESTIVAL DES ÉCRANS BRITANNIQUES Jusqu’au 13/02 - Carré d’Art – Sémaphore LARRY BELL Du 25/02 au 22/05 – Carré d’Art

aix en provence ARCHITECTURE / ART CONTEMPORAIN / ARTS GRAPHIQUES - NUMÉRIQUES RÉSONANCE : CLAUDE GARANJOUD / CURT ASKER Jusqu’au 28/02/2011 - Musée des Tapisseries - Cité du Livre - Musée Arteum CELLUL’O DÉTENTION DE LUDOVIC GALIERO Jusqu’au 25/02 – Galerie Fontaine Obscure INTIMATE INCOUNTERS DE ROBERT HALE Du 02/03 au 01/04 - Galerie Fontaine Obscure FUTURÉALISMES D’ELECTRONIC SHADOW Jusqu’au 24/04 – Musée Granet LA FORÊT DE MON RÊVE Jusqu’au 28/02 - Galerie d'Art du Conseil Général des Bouches-du-Rhône MATIÈRE À RÉTRO-PROJETER Jusqu’au 05/03 - Cité du Livre - Méjanes Saint-John Perse – Zola RÉSONANCE : CLAUDE GARANJOUD / CURT ASKER Jusqu’au 28/02 - Cité du Livre et Musée des Tapisseries SLAVA POLNOPOLUNIE Jusqu’au 28/02 – Pavillon de Vendôme


Urban Guide

Shopping

BRANCHÉ

MONTPELLIER CHIC Paia : 27 zac des Commandeurs Lattes - 04 67 99 00 00 Carpe Diem : Centre cial Polygone - 04 67 22 01 98 Groc : 19 rue de l’Ancien Courrier - 04 67 60 54 11 Bolso : 19 rue Foch - 04 67 02 87 46 Casilda : 7 place St- Côme 04 67 84 07 25 Patricia Orssaud : 16 rue Argenterie - 04 67 66 04 47 Ma Première Boutique : 4 r petit St Jean - 04 67 60 62 89 Soon : 7 place St Come - 04 67 66 18 06 Klub : 7 rue Jacques Coeur - 04 67 29 56 89 SISLEY : 45 grand rue Jean Moulin LIU.JO : 37 rue de l’argenterie - 04 67 54 73 55 Casamance : 11 rue Jacques Coeur - 04 67 60 69 73 Cachou : 4 rue des sœurs noires - 04 67 60 70 33 Coqueline : 6 rue de la croix d’or - 04 67 60 53 54 Mont Blanc : 7 rue Jacques cœur - 04 67 66 62 73 Agnès B : 14 rue Foch - 04 67 57 80 94 Mata-Hari : rue de l’ancien courrier - 04 67 60 71 59 Hugo Boss : 7 rue Foch - 04 67 02 16 16 TARA JARMON : 12 rue de l’argenterie - 04 67 56 03 29 ALPH : 35, rue de l’argenterie - 04 99 61 62 01 M + F Girbaud : 3 bld du jeu de paume - 04.67.54.01.06 L’M by lise Marie : place Saint - Roch - 04 67 63 46 17 HELENE G : 30 rue Foch 04 99 06 91 44 F : 5 rue de la Charrue - 04 67 56 52 44

STREETCHIC Catwalk : 8 rue de la croix d’or - 04 67 60 38 08 People’s rag : 13 rue de l’Argenterie - 04 67 60 81 91 Backroom : 55 rue de l’aiguillerie - 04 67 58 94 01 Five-o : 2 pl Castellane - 04 67 66 08 16 L’étage : 1 rue Draperie Rouge - 04 67 54 74 91 Vibes : 2 rue Jacques d’Aragon - 04 67 56 29 97 Concept Store : 4 rue de l’université THE FAT MONKEYS : Rte de Carnon ZAC du fenouillet PEROLS HYPE GALERIE : 11 rue rue de l’argenterie - 04 99 63 55 95 so fresh : 27 rue de l’aiguillerie - 04 67 58 43 39 PAGE

92

Hippy Market : 16 rue du petit Saint Jean 04 67 66 14 99 Paia Since 91 : place du forum La Grande Motte - 04 67 92 46 39 Paia Girl : 25 quai d’honneur - 04 67 56 90 86 Paia Outlet : 120 rue des moussaillons Grau du Roi - 04 66 531 915 ZADIG ET VOLTAIRE : 23 rue Foch Maje : rue de l’ancien courrier - 04 67 60 22 99 SANDRO : 4 rue de l Argenterie - 04 67 63 36 92 The kooples : 29, rue de l’Argenterie Nude : 12 rue de l’ancien courrier 04 99 06 89 43 Le Shop : 29 rue de l’Aiguillerie - 04 67 66 18 38 Gstar : 22 rue de l’Aiguillerie - 04 67 60 93 26 Denim Store : 5 rue Boussairolles - 04 99 61 15 87 Lacoste : pl martyrs de la résistance - 04 67 63 81 75 Folio : 23 r Aiguillerie - 04 67 60 52 74 Square : 5 rue du petit saint jean J’aime : 17 rue du petit saint Jean 04 99 06 05 78 Sapsak : 16 rue de l’ancien courrier - 04 67 60 23 70 Le Zouave (friperie) : 16 place st Anne - 06 03 40 35 88 De si jolie chose : 17 rue de la croix d’or 04 67 86 40 24

CHAUSSEURS REPETTO : 12 rue Jacques Cœur - 04 67 54 05 09 Kromatik : rue Jean Moulin - 04 67 60 58 19 Robert Clergerie : 6 place Chabaneau - 04 67 60 87 26 Paia : 27 zac des commandeurs Lattes - 04 67 99 00 00 Free lance : 17 rue de l’ancien courrier - 04 67 60 43 56 DE PAS A PAS : 5 rue en gondeau - 04 67 66 75 84 YC : 10 rues de l’ancien courrier - 04 67 58 79 88

MOBILIER DESIGN RBC : 13 rue Foch - 04 67 60 75 06

2 plan D’Aviler - 04 99 58 10 11

Lluck : 16 bd du jeu de paume - 04 67 60 52 04 Le peuple contemporain : 13 bd Ledru Rollin - 04 67 63 18 80 Ligne Roset : 4 zac Soriech Lattes - 04 67 65 24 96 Scènes d’interieur : 15 rue des soeurs noires - 04 67 84 23 32 Steiner : c. cial Le Solis av Mer Lattes - 04 67 64 55 36 Béatrice Collin home : 6 rue du plan du palais - 04 67 59 15 43 Violette : : 2, rue du Petit-Saint-Jean 04 67 92 99 29 De La Luce : 2 rue st come - 04 67 06 90 75 éTé 76 : 12 rue Eugène Lisbonne - 04 67 56 18 49 Bo concept : Rte de Carnon - Zac du Fenouillet 04 67 64 11 58


Urban Guide

Shopping

Nîme S CHIC JP Prohin : 1 rue auguste - 04 66 67 60 14 Newport : 1 rue des Halles - 04 66 67 69 59 Oxford Street : 2 rue des Halles - 04 66 21 48 87 D’or & déjà : 5 rue de chapitre Intimo : 6 rue chapitre - 04 66 36 84 84 Transition : 11 rue chapitre - 04 66 21 27 13 Andrew’s : 18 rue horloge - 04 66 76 25 13 Gigi : 17 rue général perrier - 04 66 67 34 06 Boutique Regarde : 14 rue fresque - 04 66 76 11 64 Boutique Champagne : 3 rue chapitre - 04 66 36 28 06 Démonia : 6 rue chapitre - 04 66 21 36 78 Chapitre 7 : 7 rue du chapitre - 04 66 29 88 50 Lacoste : 11 place maison carrée - 04 66 21 79 80 Lo : 8 rue eugénie - 04 66 36 72 95 Lôu : 5 rue guizot - 04 66 64 78 38 Marie-Charlotte : 10 rue du chapitre - 04 66 21 09 08 Guy Mauve : 15 rue général perrier - 04 66 67 33 71

BRANCHÉ NÜTS & BOLTS : 5 rue du chapitre - 04 66 40 75 63 NÜTS & BOLTS VINTAGE : 22 rue du Grd Couvent- 04 66 407 563 Giselle : 20,avenue jean jaures - 04 66 29 16 90 Warning : 2 rue lombard - 04 66 21 43 23 Be fore : 7 rue lombard - 04 66 26 34 38 Le marais : 2 rue de l’hôtel de ville - 04 66 21 51 00 Indigoblue : 5 rue de l’horloge - 04 66 21 13 63 Paloma : 3 rue régal - 04 66 36 73 54 Take Off : avenue Claude Baillet - 04 66 26 03 50 Le Shop : 3 rue St Castor - 04 66 23 89 27 L’une & l’autre : 4 r Grand Couvent - 04 66 38 90 79 By la garconne : 39 rue Fresques - 04 66 21 98 48 IKKS Women : 9 rue du Chapitre - 04 66 84 53 85 AUTOREVERSE : 8 rue Moliére

Shopping guide STREETCHIC Loft : 10 rue du Chapitre - 04 66 21 25 89 Sud Express : 9 r Marchands - 04 66 36 12 93 Unlimited : 5 rue fresque - 04 66 36 27 46

CHAUSSEURS Storm Boots : 4 rue des Lombards - 04 66 76 07 67 Marie M : 7 rue de l’Hotel de ville - 04 66 21 34 73 Shoes : Centre Cial Carré Sud - 04 66 84 17 50 Kolector : 6 rue des Lombards - 04 66 64 52 74

MOBILIER DESIGN RBC Kartell : 1 pl Salamandre - 04 66 67 62 22 Domus : 11 rue de l’Horloge - 04 66 76 13 56 Dinie Design : 18 rue de l’Horloge - 04 66 64 42 91 ONE DESIGN : 10 rue Emile Jamais - 04 66 64 62 13 CMS cuisine 145 av Maurice Trintignan - 04 66 81 16 24

OPTICIEN Montpellier Damien optiCIENS : 9 r St Guilhem - 04 67 60 78 61 Carla’s Eyeworks : 7 r petit St Jean - 04 67 54 71 97 O Mil’Yeux : 1 rue En Rouan - 04 67 63 51 67 Optique Tranier : 9 rue St Guilhem - 04 67 60 78 61 Lambou : 26 rue St Guilhem - 04 67 52 77 52 Loft optique : 8 place des beaux arts - 04 67 86 94 97

BIJOUTIER - HORLOGER Minutes et seconde : 14 rue Foch - 04 67 58 34 48 Bousquet Joaillier : 14, rue de la Loge - 04 67 60 74 13 Barrière Joaillier : 6 Rue Argenterie - 04 67 66 10 59 21, rue Foch - 04 67 66 80 93

Hermès : 5 rue Jacques Cœur - 04 67 60 51 61 Freyssinet joailler : 7 Passage Lonjon - 04 67 54 75 40 CARTIER : 2 passage Lonjon - 04 67 66 09 38 PAGE

93


Urban Guide

Restaurant

CANTINE CHIC MONTPELLIER La Cie des Comptoirs : 51 rue François Delmas 04 99 58 39 29 Les Bains : 6 rue Richelieu 04 67 60 70 87 Le Grand Bazar : 4 passage Bruyas 04 67 55 67 66 La Chichoumeille : 390 chem Cauquilloux 04 67 71 92 86 Kinoa : 6 rue des Soeurs Noires 04 67 15 34 38 Welcomedia : parvis de l’Opéra Comedie 04 67 02 82 65 Prouhèze saveurs : 728 av Pompignane 04 67 79 43 34 Brasserie du théatre : 22 bd Victor Hugo 04 67 58 88 80 Volodia : 29 rue JJ Rousseau 04 99 61 09 17 Duo : Place de la chapelle 04 67 66 39 44 Le Petit Jardin : 20 rue J-Jacques Rousseau 04 67 60 78 78 Le Cinq : 5 bd des arceaux 04 67 58 31 30 Georges Café : 11 bis rue de la loge 04 67 66 01 63 Le Carré : Place Saint Ravy 04 67 86 46 50 Le forcys : 8 rue des écoles laïques 04 67 55 67 39 L’ artichaut : 15 bis rue St Firmin 04 67 67 91 86 Le Bocal : 136 avenue de Toulouse 04 67 65 71 73 Le Site : Port Marianne 04 67 99 04 21 L’air du temps : 55 rue de la cavalerie 04 99 58 18 91 La Place : Place Saint Ravy 04 67 66 22 86 Aux 5 sens : 5 rue Lakanal tel : 04 67 70 97 83 Le Deep : 180 rue de Galata 04 67 99 93 06 L’Autrement : 16 rue des Balances 04 67 60 38 97 Le Baloard : Bd Louis Blanc 04 67 79 36 68 Le Comptoirs de l’arc : pl de la Canourgue 04 67 60 30 79 La Comtesse : 7 pl Albert 1er 04 67 45 61 09 La Cantine : Place du nombre d’or 04 67 69 59 52 L’épisode : 25, rue Hippolyte 04 67 29 94 73 IMOE : 91 rue fbg boutonnet 04 67 54 73 49 Bo zen : domaine des marestelles lattes - 06 12 24 02 99 L’antiblues : 217 Rue du Mas Saint Pierre - 06 79 83 74 27

AIGUES MORTES Le Dit Vin : 6 rue 4 Septembre 04 66 53 52 76 Le Bateau Ivre : Bassin d’Aigues-Mortes 04 66 71 63 31 La Maison Derrière l’Eglise : 8 rue Baudin 04 66 51 14 51 Café de Bouzigues : 7 rue Pasteur 04 66 53 93 95 La Dolce Vita : 12 rue Marceau 04 66 53 69 11 Papi Moïse : 10 rue Alsace Lorraine 06 21 23 50 88 La Bodega : 20 rue Pasteur 04 66 71 56 35 L’Eden : 2Ter r Denfert Rochereau 04 66 53 69 45 Les Templiers : 21,23 rue République 04 66 53 66 56 Le Victoria : 10 pl Anatole France 04 66 51 14 20 Marie-Rosé : 13 rue Pasteur 04 66 53 79 84 Los Caracole’s : mas Marais rte Bosquet 04 66 53 71 98 Coco : 19 rue Jean Jaurés 04 66 53 91 83

La Bougnette : 8 av Jean Jaurès 04 67 79 03 85

Le Duplex² : 92 , route de lattes ZA les coteaux 04 67 22 38 46

Cygory : 134 montée des Picadous 04 67 59 94 15

CASTRIES Le Disini : 1 rue des carrières 04 67 41 97 86

PALAVAS Le petit lezard : 63 av de l’étang du Grec 04 67 50 55 55 La Banane : 37 bd Sarrail 04 67 50 73 93 Le Phare : place de la méditerranée 04 67 68 61 16

LA GRANDE MOTTE Le Yacht Club : La Capitainerie 04 67 56 99 45 Le Prose : 247 all Vacarés 04 67 56 53 38 Le San Cyr : 49 quai d’honneur 04 67 56 75 95

LE GRAU DU ROI L’Envie : 2 rue Frederique Mistral 04 66 51 00 55 Le Carré des gourmets : Pointe de la Presqu’ile Port 04 66 53 36 37

LATTES Sensation : 2 rue des consuls - 04 67 50 39 31

NÎME S Le Racine : 2 rue Grétry 04 66 67 95 75 La Suite : 8 rue Fresque 04 66 67 83 96 La Bodeguita : 3 bd Alphonse Daudet 04 66 58 28 29 Le Resto : 6 rue St Thomas 04 66 21 80 12 Le Carré d’art : 2 r Gaston Boissier 04 66 67 52 40 Le Temps d’une pause : 29, Place du grand couvent 04 66 29 99 81 L’ardoise : 5 rue des petits souliers 04 66 21 06 02 L’épicurien : 16 pl André Malraux 04 66 67 53 50 Ciel de Nîmes : 3e et. du carré d’art 04 66 36 71 70 L’Imprimerie : 3 rue Balore 04 66 29 57 16 Basilik : 3 rue de l’horloge 04 66 23 20 97

PASTA

MONTPELLIER LE JARDIN DES PATES : 11 rue du Cheval vert 04 67 56 71 52 Mezzo di pasta : 61 grand rue jean moulin 04 67 02 24 08 Arezzo : 8 Rue de l’Herberie 04 67 54 70 79


Urban Guide

Restaurant

MONTPELLIER Le café guste : 3 rue des tessiers 04.67.66.18.80 Com à la maison : 49 rue de l’aiguillerie 04 67 60 67 40 Pain & Cie : 4 place Jean Jaurès 04 67 60 24 35 / C Cial Odysseum Anis et Canisses : 47 avenue Toulouse 04 67 42 54 48 Chez Toto : 20 Rue du Palais des Guilhem De l’Art ou du Cochon : 55 Av. Marie de Montpellier 04 67 68 51 27 O plaisirs des mets : 8 Rue de l’Herberie 04 67 54 70 79 Le Galapia : 694 chemin des cauquillou-Castelnau 04 67 85 73 13 Pizz’agri : 60 av de l’ecole de l’agriculture 04 67 04 15 98 Castel Ronceray : 130 rue Castel-Ronceray 04 67 42 46 30 L’air du temps : 55, bis rue de la Cavalerie Tél : 04 99 58 18 91 L’Atelier : 4 rue rebuffy 04 67 57 47 03 Le Pastis : 3 rue Terral 04 67 66 37 26 Les Cuisiniers Vignerons : Domaine Saporta 04 67 06 88 66 Le Mas du Ministre : rte de Maugio 04 67 12 19 09 Morceau de Lune :14 rue du Pila St Gely 04 67 52 80 59 Le café Léon : 12 rue du plan d’Agde 04 67 60 56 83 J&M’s Café : 10 bis Rue rue des Balances 04 67 67 90 46

LATTES La Prose Déjeuner : Espace Humbert (Park. Auchan) 04 67 22 47 74 Le Zèbre bleu : ld la Calade rte Palavas 04 67 99 69 66 Le Clos de Rignac : av de Pérols 04 67 50 25 44 Le Mas Campo : chemin Soriech 04 67 65 88 50 Coté 20 : 404 av de Montpellier 06 10 68 39 11

NÎME S Le Vintage : 7 rue Bernis 04 66 21 04 45 Le Wine bar : 1 pl Arènes 04 66 76 19 59 Au chapon fin : 3 rue Château Fadaise 04 66 67 34 73 La Table du Marché : 10 rue littré 04 66 67 22 50 Chaverdille : 2 pl du Chateau/Caveirac 04 66 81 43 24 Le Poête : 24 bd Victor Hugo 04 66 64 28 77 La Cuisine de Pascaline : 191 chem du mas Cheylon 04 66 27 41 40 Le Bel Ami : 8 rue de la maison carrée 04 66 67 48 49 L’Esclafidou : 7 rue xavier sigalon 04 66 21 28 49 Pain & Cie : 120 rue Paul Laurent 04 66 59 55 08 Au flan Coco : 21 rue du Grand couvent 04 66 21 84 81 Le Bistrot Nîmois : 22 rue de la Curaterie 04 66 36 15 75

fooding guide MONTPELLIER Le Jardin Des Sens : 11 avenue St Lazare 04 99 58 38 38 Cellier & Morel : 27 rue Aiguilerie 04 67 66 46 36 Tamarillos : 2 place Marché aux Fleurs 04 67 600 600 Domaine de Verchant : 1 bd Philippe Lamour 04 67 07 26 00 La Diligence : 2 place Pétarque 04 67 66 12 21 Le Castel Ronceray : 130, rue Castel Ronceray 04 67 42 46 30 Le Sequoia : 148 rue de Galata 04 67 65 07 07 De Lauzun : 3, bd de l’Esplanade Gignac 04 67 57 50 83 Le grand arbre : 1225, Route de Bionne 04 67 45 71 55 La Reserve Rimbaud : 820 av St Maur 04 67 72 52 53

NÎME S Alexandre : rue Xavier Tronc 04 66 70 08 75 L’exaequo : 11 rue Bigot 04 66 21 71 96 Le Lisita : 2 Bd Arènes 04 66 67 29 15 Les Palmiers : 140 r Vatel 04 66 62 57 57 Le magister : 5 rue Nationale 04 66 76 11 00 Aux plaisirs des Halles : 4 rue Littré 04 66 36 01 02 Le Darling : 40 r Madeleine 04 66 67 04 99

MONTPELLIER Sushi bar : 20 rue Bernard Délicieux 04 99 77 06 06 Nuni Ki : 26 rue Terral – 04 67 63 12 25 Sushi Shop : 2 place Molière Mai Linh : 15 rue Aristide Olivier – 04 67 58 33 92 Sushi Sakura : 18 bd de Strasbourg tel : 08 92 68 68 06

NÎME S Shogun : 38 Bd Victor Hugo 04 66 27 59 88 Wasabi : 28 rue du Grand Couvent 04 66 64 65 03

CARNON Le Petit Mas : 81 avenue Grassion Cibrand 04 67 50 50 80

LA GRANDE MOTTE La Bourrique : res Acapulco 04 67 06 52 39 Pourkoi pas : 477 quai charles de Gaulle 04 67 58 81 03 L’Estrambord : 8, quai Georges Pompidou 04 67 56 50 50

MONTPELLIER La Côte : chemin Mas de Gau 04 67 15 05 63 La Cuisine : Rte de Palavas 04 67 06 50 54 Les poupées russes : complexe le Milk 1348 avenue de la mer PAGE

95


Bars Before MONTPELLIER Le Café Joseph

3, place Jean Jaures 04 67 66 31 95

Deep Café

180 rue Galata 04 67 99 93 06

Bar de la Cie des Comptoirs Avenue François Delmas 04 99 58 39 29

Café de la Mer

Le Barberousse

6, rue Boussairolles 04 67 58 03 66

Café des Arts

3, rue St Guilhem 04 67 60 81 87

Los Parigos

3, rue de la petite Loge 06 84 77 51 42

Mesdames Messieurs

5, place marché aux fleurs 04 67 60 79 65

5, rue de girone 04 67 63 49 53

Le Comptoir de l’Arc

Le Café Riche

Place de La Canourgue 04 67 60 30 79

place de la comédie 04 67 54 71 44

L’étage

Le Martin’s club

3, place Jean Jaures 04 67 66 31 95

8 rue de la monnaie 04 67 55 04 87

La Suite

L’Atelier

6 rue Richelieu 04 67 60 70 87

4 rue rebuffy 04 67 57 47 23

Le Petit Négresco

L’historique café

Place Jean Jaurès 04 67 60 24 93

Baretto

25, rue du palais des Guilhems 04 99 61 04 31

4 b pl marché aux fleurs 04 67 29 65 22

L’ENVERS BODEGA 5, pl Jean Jaurès 04 67 54 21 07

Times café

7, rue des teissiers 06 12 58 16 94 PAGE

96

Latitude café

Place de la Canourgue

PAPADOBLE

6, rue du petit scel 04 67 55 66 66

La Comtesse

7 pl Albert 1er 04 67 45 61 09

LE CAPRICE

1 rue Montpellieret 04 67 60 45 65

Del Mon Café 1 rue Vanneau 04 67 92 43 90

Le Circus

3, rue Collot 04 67 60 42 05

Café Moderne 7 place de la chapelle neuve 04 67 68 66 09

Le St Roch

22 r Petit St Jean 04 67 66 09 55

Le wine note bar

12 rue des trésoriers de la bourse

NîMES ÔClub

Centre Cial Les 7 collines 04 66 64 21 26

La Suite

8 rue fresque 04 66 67 83 96

Le Jean Jaurès 30 av Jean Jaurès 04 66 23 19 90

Le Victor Hugo 36 bd victor hugo 04 66 21 20 90

Le Racine

2 rue gréty 04 66 67 95 75

Le Café Carré

Place de la mais. carré 04 66 67 50 05

Le Café de Paris 48 bd victor hugo 0466 64 96 30

LE REZO

2 rue notre dame 04 66 64 79 40

Calle Salud

5 rue Jean Reboul 04 66 28 92 32

AIGUES-MORTES Chez Papy Moïse

10 rue Alsace Lorraine 06 21 23 50 88

La Bodega

20 rue Pasteur 04 66 71 56 35

LA GRANDE MOTTE Le WAT

lieu dit Ancien Quai d Honneur 04 99 06 09 22

Indian Café

117 quai Charles de Gaulle 04 67 29 19 97

Le Crazy Cow

Le Napoléon

quai d’honneur

Le Rhum Bar

2 rue Frédéric Mistral 04 66 51 00 55 04 66 23 19 90

46 bd victor hugo 04 66 67 20 23 10 rue Condé 06 32 50 42 83

La Grande bourse 2 bd Arènes 04 66 67 68 69

LE GRAU DU ROI L’Envie


Clubbing guide MONTPELLIER

LE ZOOM Quartier Odysseum Place de France 06 98 80 61 13 Le twenty five 1348 avenue de la Mer LE MILK 1348, avenue de la Mer 04 67 22 41 22 L’Opéra 2 rue d’Alger 04 67 58 37 32 LE ROCKSTORE 20 rue de verdun 04 67 58 37 32

LATTES

La Villa Rouge DJ : T.Raise,Lorent-Air Rte de Palavas 04 67 06 52 15

Havana Night Plaine Mas de Gau Rte de Carnon 04 99 52 23 75

l NîMES

Le Joy 150 rte de sauve 04 66 67 56 23

La Côte Plaine Mas de Gau 04 67 15 05 63

Le Lulu Club 10 rue Curaterie 04 66 36 28 20

Le Petit Club Rte de Palavas 04 67 06 50 54

La Strada 3 rue colbert 06 23 42 66 78

Le cochon qui rit Rte de Palavas 04 67 22 38 92

Le Ckf rue de l’étoile Nîmes 04 66 21 59 22

l PORT

CAMARGUE La MEZZANOTTE Route des Marines Plage Sud 06 66 51 44 43

Le SEVEN Espace commercial fréjorgues EST

LA GRANDE MOTTE La Dune Route des Plages le gd Travers 06 67 90 46 59

Le Ô’Bar Route de Carnon 04 99 52 29 07

Les Coulisses Le Casino 04 67 58 89 14

La Suite 8 rue fresque 04 66 67 83 96 Le Mixxx 145 rue Michel Debré 04 66 818 004

l AIGUES

MORTES La churascaia rte des Stes Maries de la Mer 04 66 73 51 99

CHARTS janvier 2011

SEBO K

(Berlin)

1 Steffi Yours feat. Virginia Ostgut Ton 2 Joy Orbison Ladywell Doldrums 3 Kevin Griffiths Cantona Kung Fu (Arto Mwamberemix) 4 Nina Kraviz Okain’s Scream (Sebo K remix) 5 Festland Irre Gleise(Marcus Worgull remix) 6 WK7 Higher Power 7 Isolee Taktell 8 Pawel Crillon (Patrice Scott Sistrum remix) 9 Melon

Money (Sascha Dive’s Melodrama Mix)

10 Urban Tribe Untitled


Urban Guide

Grand Sud

Aix en Provence urban guide SHOPPING

RESTAURANTS

BEFORE

CLUBS

The Dressing Room Kulte 20 Rue Granet Core Zone Aix Rue Granet - 04 42 09 52 60 Sessun Shop 10 Rue Courteissade- 04 42 38 40 66 AGNES B Femme 2, Rue Fernand Dol -04 42 38 44 87 Homme 2, Rue Laroque 04 42 38 44 91 Pull-in Underwear Shop 2 Rue Jaubert - 04 42 67 15 68 No void :10 Rue Courtelssade - 04 42 38 40 66 Novoid Plus 1 8/20 Rue Fauchier - 04.42.38.55.82 Lgb 7 Rue De La Glaciere - 04 42 26 30 72 Select Skateshop 26 rue Mignet- 04 42 96 90 12 DI MICHELI STUDIO 19 rue Fabrot 04 42 38 19 27 BAZAAR 12 Place des Chappeliers 04 42 26 12 30 LEVI’S av Napoleon Bonaparte TAXIPHONE 25 rue Papassaudi - 04 42 27 83 17 L’AUTRE TAXIPHONE 5, rue papassaudi - 04 42 26 03 33 PAUL SMITH 3, rue Fernand Dol - 04 42 27 11 43 Castor et Pollux 10, Rue Paul Bert - 04 42 96 21 14 FRIENDS 5, rue Méjanes- 04 42 96 34 23 Cosmoparis : 15 place St Honoré - 04 42 27 59 80 Hylton 41 rue Esperiat - 04 42 91 26 57

Tapas Café : 6 Place des Augustins - 04 42 26 77 72 Le cuba libre : 4 Bd Carnot - 04 42 63 05 21 L’Etage : 53, Cours Mirabeau - 04 42 26 00 51 La Belle Epoque : 29 cours Mirabeau - 04 42 27 65 66 Le Duplex : 30 rue Vauvenargues - 04 42 21 47 07 Le Café Bastide du Cours : 45, Cours Mirabeau - 04 42 26 10 06 Les Deux Garçons : 53, Cours Mirabeau - 04 42 26 00 51 Le Café des Cardeurs 18, Pl Forum des Cardeurs - 04 42 21 46 86 Le Cha Do Café : 46-48 cours Sextius - 04 42 27 70 63 The old bulldogge : 32 rue Emeric David - 04 42 91 39 93

PAGE

100

Le Poivre d’Ane 40, Place des Cardeurs 04 42 21 32 66 Mitch 26, Rue des Tanneurs 08 26 10 12 85 Les 2 Frères 4, Avenue Reine Astrid 04 42 27 90 32 Le Clos de la Violette 10, Avenue de la Violette Villa Galici : avenue de la Violette 04 42 23 29 23 Le Formal : 32, Rue Espariat 04 42 27 08 31 Chez Maxime : 12 place Ramus 04 42 26 28 51 Le Saïgon : 2 Bis, Rue Aumône Vieille 04 42 26 05 48 Sushika : 23, Rue Couronne 04 42 27 59 91 Yoji : 7, Avenue Victor Hugo 04 42 38 48 76 Cay Tam : 29 rue de la Verrerie 04 42 27 28 11 Le Passage 10, Rue Villars 04 42 37 09 00 Bastide du Cours 41-47, Cours Mirabeau Icône : 3, rue Frédéric Mistral 04 42 27 59 82 La Chimere Café 15 rue Bruyes 04 42 38 30 30 La rotonde : 2A, place Jeanne d’Arc 04 42 91 61 70 L’opéra 18 rue fermée 04 42 12 44 67 Le Why Not Chemin des Pennes au Pin Le Patio 16, Rue Victor Leydet 04 42 93 02 03 DROLE D’ENDROIT : 14, rue annonerie Vieille 04 42 38 95 54

Le Divino Mas des auberes 04 42 21 28 28 La Joia chemin de l’enfant (Aix les milles) 04 42 39 92 98 Le Mistral 3 rue Frédéric Mistral – 04 42 27 40 90 Le Studio 88 la calade RN7 puyricard) – 04 42 23 26 88 Le Top 60 5265, route d’Avignon 04 42 63 14 28 SPARTACUS CLUB 13480 Cabries 06 82 84 41 54 LE SUGAR CLUB : 25 chemin de Sauvaire 04 42 23 26 88


Urban Guide Grand Sud

Marseille urban guide shopping

Alan Joseph Centre La Valentine Core Zone Marseille 8, Rue Montgrand 04 91 33 93 56 Kulte Store 9 Rue Du Jeune Anacharsis Le Shop In 55 Rue Sainte 04 91 54 22 92 Massilia Surf Shop 2 Rue Dieude 04 91 54 30 60 Sessun Shop 6 Rue Sainte 04 91 52 33 61 Premium Pull-in Dealer 3 Rue Haxo 04 91 55 61 17 Kartell 119 Rue Paradis 04 91 33 19 10 Zadig Et Voltaire 4 Rue Sainte 04 91 33 64 88 Masahiro : 31 rue St Pierre 04 91 48 32 57 Circoloco show room : 42 rue Liandier 04 91 83 01 53 Diesel Store : 39 rue Grignan 04 91 33 11 84 Le Découvreur : 137A rue Paradis 04 91 37 40 40 Alibi : 9 cours Jean Ballard 04 91 54 09 62 PLAY BACK 34/A rue St Ferreol LA SUITE BY COAST Centre Cial Grand Littoral KULTURE 105, av Clot Bey Be Weep 60 rue St Férréol – 1er – 04 91 33 25 39

BEFORE Le Marlin : Le pêle-mêle L’interdit : Le Bar de la Le Tangara : Le lounge : Le Crystal :

CLUBS

7 place aux Huiles

1er

04 91 54 83 99

: 8 place aux Huiles 1er 9 rue Molière

04 91 54 85 26

1er

Marine : 15 quai de Rive Neuve 1er 14 rue de la Paix

1er

42 rue des trois rois 148 quai du Port

2ème

04 91 33 86 07

1er

04 91 42 57 93

04 91 91 57 96

Le London club 73 promenade de la Corniche Kennedy Le Trolleybus 24 quai de rive neuve –7ème Le Bazar 90 Bd Rabateau – 8ème CLUB 145 145 Bd Rabatau – 10ème

RESTAURANTS

L’ATRIUM : 43 Promenade Georges Pompidou - 04 91 32 03 20 La Comedia : 21 rue Sainte – 1er – 04 91 54 99 78 Jo’s : 20 rue Haxo – 1er – 04 91 54 30 95 Le patio des docks : 114 r de la République – 2ème – 04 91 91 94 77 Le Trendy : 75 rue Sainte – 7ème – 04 91 33 11 63 Carbone : 22 rue Sainte – 1er – 04 91 55 52 73 César Place : 21 place aux huiles – 1er – 04 91 33 25 22 Les Danaïdes : 6 square Stalingrad – 1er – 04 96 12 43 42 La Fabrique : 3 place Jules Verne - 2ème – 04 91 91 40 48 Le Wagon : 45-46 quai de Rive Neuve – 7ème – 04 91 54 10 40 Lemon Grass : 8 rue Fort Notre Dame – 7ème – 04 91 33 97 65 L’épicerie : 12 av des Goumiers – 8ème - 04 91 72 35 75 8ème sud : 51 avenue Georges Pompidou – 8ème – 04 91 71 57 42 Le Manureva : 1 av de la Pointe Rouge – 8ème – 04 91 72 33 22 Le Murano : 229 avenue du Prado – 8ème – 04 91 80 42 01 L’Hippodrome : 16 ac Pierre Mendes France -8ème- 04 91 72 79 36 Miramar : 12 quai du Port - 2ème - 04 91 91 10 40 L’aromat : 4 rue d’Italie - 6ème - 04 91 47 57 50 Le Charles Livon : 89 Bd Charles Livon - 7ème - 04 91 52 22 41 Chez Fonfon : 140 Vallon des Auffes - 7ème - 04 91 52 14 38 L’épuisette : Vallon des Auffes – 7ème - 04 91 52 17 82 Le Rhul : 269 Corniche Kennedy - 7ème - 04 91 52 01 77 Les trois forts : 36 Bd Charles Livon - 7ème - 04 91 15 59 56 Des mets de Provence : 18 quai de Rive Neuve - 7ème 04 91 33 35 38 La Garbure : 9 cours Julien – 6ème – 04 91 47 18 01 Cyprien : 56 avenue de Toulon – 6ème – 04 91 25 50 00 Une table au sud : 2 quai du Port – 2ème – 04 91 90 63 53 Le nouveau Beijing : 61 r de la République - 2ème 04 91 56 71 91 Le Yen : 60 avenue du Prado - 6ème - 04 91 53 00 09 Chez Quan : 148 Pierre Mendès France - 8ème 04 91 71 51 51 Le Petit Nice : Anse de Maldormé 04 91 59 25 92 Le Ventre de l’Architecte 280, Boulevard Michelet 04 91 16 78 23 Le Peron 56, Corniche Kennedy 04 91 52 15 22 César Place 21, Place aux Huiles 04 91 33 25 22 PAGE

101


Urban Guide

Grand Sud

NICE

AVIGNON

RESTAURANTS

Extramuros 44, Boulevard Saint Michel, Tel : 04 32 74 22 22 Opéra Café 24, Place de l’Horloge Tel : 04 90 86 17 43 La Salicorne 30, Rue du Vieux Sextier, Tel : 04 90 85 02 95 La Vieille Fontaine 12, Place Crillon New Ground 29, Rue Saraillerie, Tel : 04 90 85 21 83 Art et Gourmets 4, Place de la Principale , Tel : 04 90 86 81 87 Art et Buffets 19, Rue des Trois Faucons, Tel : 04 90 82 23 69 La Compagnie : 83, Rue Joseph Vernet, Tel : 04 90 85 99 04 Restaurant La Mirande 4, Place Amirande, Tel : 04 90 85 93 93 Basilic Citron 4, Place Principale, Tel : 04 90 85 98 85

ShopS

Coppelia 42, Rue Joseph Vernet, Tel : 04 90 82 10 40 Abaca 7 rue rouge tel 04 90 82 41 14 Vogue 18 Rue Saint Agricol 04 32 76 82 51 Donna 35 Bis Rue Saint Agricol 04 90 85 62 69 Contact 9 rue de la bonneterie 04 90 82 24 75 La reserve 5 rue rouge 04 90 85 08 22 Konsortium Sneaker Shop : 15 pl du change 04 90 03 20 76 PARALEL 15 Rue Bonneterie 04 90 85 09 88 Actuel B 11, Rue Joseph Vernet 04 90 82 91 61

11 Rue De Baroncelli

04 90 14 06 65

The Next Door 7, Rue Folco De Baroncelli 04 90 82 36 97 Circle 1 Rue Joseph Vernet 04 90 82 79 92 Circle Skateshop 3 Rue Folco De Baroncelli 04 90 82 79 92 People Paradise 7 Rue Des 3 Faucons 04 90 86 43 74 Rbc Avignon 38 bd Saint Roch 04 90 82 52 56

BEFORE

Le cid café 11, Place de l’Horloge 04 90 82 30 38 Utopia 4, Rue Escaliers Ste-Anne 04 90 27 04 96 LE Red zone 25, Rue Carnot 04 90 27 02 44 F cafe 74, Place des Corps saints 04 90 85 30 63

CLUBS

le privé les Angles Route Bosquets 04 90 25 90 99 la station Quartier San Rémo 13160 Chateaurenard 09 58 39 01 93

RESTAURANTS

Kitchen 10, rue Chauvain 04 93 62 88 24 Millésime 82 6, rue Chauvain 04 93 01 84 83 Le Chantecler : 37, Promenade des Anglais 04 93 16 64 00 Keisuke Matsushima : Place Croix de Marbre 04 93 82 26 06 L’ane rouge : 7, quai des Deux Emmanuel 04 93 89 49 63 Flaveur : 25, rue Gubernatis 04 93 62 53 95 La Réserve : 60, boulevard Franck Pilatte 04 97 08 14 80 Le Padouk : 13, Promenade des Anglais 04 92 14 76 00 Le Rubis : 36, boulevard Risso 06 64 51 65 24 Aphrodite 10, boulevard Dubouchage 04 93 85 63 53 People 12, rue Pastorelli 04 93 85 08 43 Le Feeling Food : 7, rue Fodéré 06 20 37 08 87

ShopS

Impact 15 Rue Lepante Agnes B Femme 17, Rue Des Ponchettes 04 93 62 32 39 Homme 5, Impasse Longchamp 04 93 87 85 85 Travelling 14 Avenue Notre Dame 04 93 62 23 91 Antic Boutik 19 Rue De La Prefecture 04 93 62 66 10

CANNES

RESTAURANTS

Villa des Lys : 10, boulevard de la Croisette 04 92 98 77 41 Mantel : 22, rue Saint Antoine 04 93 39 13 10 Cosy Box : 61, boulevard de la Croisette 06 27 70 32 61 Ecrin Plage : Port Canto - Boulevard la Croisette Le Cink : 5, rue Einesy 04 92 99 72 00 Z Plage : 73, boulevard de la Croisette 04 92 98 73 00 Modo Mio : 43 bis, rue Félix Faure 04 93 99 08 55 Heater : 12, rue Jean Daumas 04 93 68 12 10

ShopS

Mamatoro -kulte Store 35 Rue Hoche Who S 89 Rue D Antibes Agnes B 3, Rue Des Freres Casanova 04 92 99 10 00


Portfolio

Eric Canto


PAGE

105


Astrologie

Rosine Bramly

Bélier : 21 mars - 21 avril

Gémeaux : 22 mai - 21 juin

Vie professionnelle : Jupiter apporte un coup de chance aux Béliers, si vous voulez chercher du boulot, c’est le moment de refaire un beau CV et d’appeler les personnes que vous connaissez pour vous donner des ouvertures. Vous pouvez aussi faire preuve d’audace et taper aux portes des boites qui vous plaisent. Mars est encore meilleur que février. Les autres sont en pleine expansion. Vie sentimentale : vous redéfinissez votre vie sentimentale, vous voulez savoir si ça vaut le coup de rester ou de partir, commencer une nouvelle relation ou pas. Le printemps est le moment de toutes les folies, particulièrement pour votre signe. Soignez votre look, l’amour est au coin de la rue. Santé : quelques bobos sans gravité qui nécessitent d’être soignés tout de suite en février. Vous avez une super forme en mars.

Vie professionnelle : une vie sociale en pleine expansion, vous saturez même à certains moments, mais il faut bien que vous avanciez. De nouveaux projets vont vous demander un gros effort mais tant que ce n’est pas sur du trop long terme, vous en êtes capable. Vie sentimentale : vous êtes plus sincère, plus authentique, vos sentiments sont plus durables. Pluton vous fait mûrir, éviter les situations destructrices et aller vers du constructif et de l’épanouissant. Prenez les bonnes décisions pour vivre un bel amour. Santé : votre nervosité est bien utile parfois pour garder la forme. Vous n’arrivez pas à garder une bonne hygiène de vie sur le long terme, mais vous allez bien quand même.

Taureau : 22 avril - 21 mai Vie professionnelle : une promo qui vous passe sous le nez, un projet qui se casse la figure, une déception sur une prime. Pas de panique rien n’est perdu, la tendance s’inversera totalement en mai juin. Laissez passer cette période non productive, lâchez prise, même si ce n’est pas totalement votre tempérament habituel. Vie sentimentale : l’affectif prend la première place, vos priorités sont amoureuses, familiales ou amicales. Vous savez ce que vous voulez et vous vous y investissez à fond, que ce soit une nouvelle maison, un bébé, un mariage. Votre partenaire a intérêt à vous suivre. Santé : pleins de soucis à régler, vous finissez avec vos dents, ce sont vos yeux, puis vous avez un rhume, etc.… vivement avril. PAGE

106

Cancer : 22 juin - 22 juillet Vie professionnelle : en février les femmes sont importantes dans votre carrière, elles apportent de l’aide, du soutien, des idées. En Mars vous vous débrouillez mais comme vous serez sur la rampe de lancement, tout va bien, vous avancez vite. Vie sentimentale : en février, la Saint-Valentin sera une vraie fête des amoureux pour les couples. C’est l’idylle divine. Célibataire, l’attirance pour une personne difficile d’accès semble la règle. Et après vous vous étonnez d’être en frustration ? Santé : vous avez la pêche pour sortir et vous amuser mais pas pour faire de la gym.


Astrologie

Rosine Bramly

fevrier - mars

L’HOROSCOPE PAR ROSINE BRAMLY

Lion : 23 juillet - 22 août

Balance : 23 septembre - 23 octobre

Vie professionnelle : de grosses tensions entre le 1er et le 28 février avec les collègues proches, vous les trouvez trop lents ou pas assez motivés et comme ça vous agace, vous le dites. Jupiter en Bélier est de votre côté et vous avez de la chance, mettez donc la barre plus haute. Vie sentimentale : en couple, c’est la tornade en février, la Saint-Valentin sera tourmentée. Vous trouvez tous les défauts de la terre à votre partenaire. Et les solos font vraiment trop les difficiles, personne ne leur plait, vivement avril ! Santé : attention aux foulures, blessures, la nervosité vous pousse à la maladresse, allez-y mollo.

Vie professionnelle : une avancée spectaculaire dans votre carrière. Un gros contrat, un nouveau poste dans une société en pleine évolution, votre propre business que vous changez totalement, une nouvelle équipe, ça bouge de tous les côtés et ça marche pour vous. Vie sentimentale : vous prenez des décisions dans ce domaine aussi, vous pouvez décider de vous marier après une longue relation sans engagement, ou rompre carrément une relation qui ne mène à rien. En tout cas, vous voulez savoir où vous allez. Santé : vous vous occupez de votre santé autant que de votre beauté. Mais vous allez plutôt bien.

Vierge : 23 août - 22 septembre Vie professionnelle : les histoires de budget vont peser lourd sur vos projets de boulot. Votre boite va-t-elle investir dans du nouveau software, ou sur des actions de communication ? Vous trouvez les arguments pour justifier ces dépenses, vous voulez que tout progresse vite. Vie sentimentale : Vénus en Capricorne en février est excellente pour vos amours. Une relation semble se développer en profondeur et pour une fois vous ne sentez pas d’envahissement, vous gardez votre personnalité, l’autre ne vous fait pas peur. Santé : des petits problèmes dentaires doivent vous pousser à aller chez le dentiste vite avant que ça ne dégénère.

Scorpion : 23 octobre - 22 novembre Vie professionnelle : Pluton vous encourage à sortir de la routine, à demander à changer de poste, ou bien carrément changer de boite. Vous voulez progresser et vous faites ce qu’il faut pour vous documenter, apprendre, communiquer. Mars est excellent pour cela. Vie sentimentale : les couples sont très proches et font des projets de construction. Les solos sont contents de faire ce qu’ils veulent quand ils veulent avec les amis. De nombreuses sorties sont prévues au printemps. Santé : essayez de vivre plus sainement, tabac, alcool, nuits courtes, c’est ok si on compense à certains moments.

PAGE

107


Astrologie

Rosine Bramly

fevrier - mars

L’HOROSCOPE PAR ROSINE BRAMLY

Sagittaire : 23 novembre - 21 décembre

Verseau : 21 janvier - 19 février

Vie professionnelle : c’est l’agitation totale, vous ne savez plus où donner de la tête, vous manquez de méthode, vous passez à côté de détails importants. Recentrez-vous, demandez de l’aide s’il le faut. Et n’hésitez pas à dire non si vous ne pouvez pas. Vie sentimentale : une certaine nervosité relationnelle due à l’agitation professionnelle. Essayez de débrayer, quand vous rentrez à la maison, fermez l’iphone, le PC, calmezvous. Les amours iront nettement mieux. Santé : prenez des tisanes calmantes, vous êtes trop agitée.

Vie professionnelle : Neptune va bientôt vous quitter après 11 ans de présence en Verseau, préparez-vous à un nouveau cycle. Il sera temps de quitter votre boite si vous ronronnez par exemple, sortez de votre zone de confort. Vie sentimentale : entre le 3 mars et le 29 mars, Vénus est en Verseau, c’est bon pour vos amours, paix, harmonie et romantisme seront au rendez-vous. Les amis sont autour de vous aussi pour les bons moments car vous savez organiser les fêtes. Santé : assez bonne, vous arrivez même à glisser une activité sportive dans un planning chargé.

Capricorne : 22 décembre - 20 janvier Vie professionnelle : des gros choix, des idées à travailler, des investissements personnels à trouver, des rapprochements avec des gens ambitieux, vous avez envie de passer un nouveau cap et vous y allez à fond. Vie sentimentale : les couples sont vraiment ensembles, maison, bébé, mariage, business en commun, tout baigne. Les solos font une vraie recherche, sorties, internet, clubs, tout y passe, Vénus est en capricorne en février c’est tout bon. Santé : quelques soucis cutanés, genre allergie à traiter avant le printemps.

PAGE

108

Poissons : 20 février - 20 mars Vie professionnelle : entre le 25 février et le 3 avril, Mars est dans votre signe et booste votre quotidien avec intensité, vous en faites trois fois plus que d’habitude mais vous tenez très bien la route. Vous faites preuve d’audace et vous tentez des actions un peu risquées, ça roule ! Vie sentimentale : dans la passion vous êtes investi à fond dans votre relation, et vous exprimez des sentiments profonds et romantiques. Et ca va durer encore en avril aussi. Santé : vous êtes en grande forme, rien ne vous fatigue, merci Mars en Poissons.


FOCUS MAGAZINE 47  

Architecture & Design Marcel Breuer / Philippe Starck / Ronan & Erwan Bouroullec Evasion Paris et son guide urbain / Hermès Lutetia / Royal...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you