__MAIN_TEXT__

Page 1


cachou P R Ê T- À - P O R T E R F É M I N I N FALL / WINTER 2021

MARQUES EXCLUSIVES :

DIEGA 0 0 3 9 / I TA LY HARTFORD MALIPARMI CAMPOMAGGI 120% LINO NOT SHY P 448 C ATA R I N A LU CC H I 4, RUE DES SŒURS NOIRES MONTPELLIER - T. 04 67 60 70 33 W W W.C A C H O U-B O U T I Q U E.F R

l cachoulily f cachou & lily


Massages - Sauna - Hammam Piscine intérieure et extérieure Cryothérapie - Iyashi Dôme - Soins visages et corps

04 67 410 420 hotel-spa-fontcaude.fr Hôtel Spa de Fontcaude 4* 1292 allée des Thermes / 34990 Juvignac


GUIDE URBAIN

ça bouge...

RENCONTRE

Slavica Garcia Krusic 6

14

Design & Archi

Sir Terence Conran

16

PORTUGUESE

FLANNEL

Hôtel

22 - 31

SALUT

BEAUTé

38 - 47

photo MARC

DA CUNHA LOPES

HUGO FOURNIER

64

MOBILIté

EN CUISINE

FAGE

STOCKHOLM Arctic Bath

Bastien Chapelle

52 - 59

FABIEN

Évasion

80

HOLDEN HURRICANE

75

MUSIQUE

KRUDER & DORFMEISTER PHOTOLIVE

92

100

106 LECTURE + 107 SOCIAL MEDIA + 108 AGENDA + 110 CARNET D’ADRESSES + 118 L’HOROSCOPE

www.focus-magazine.com

Magazine bimestriel gratuit édité par la SARL FOCUS ● Directeur de la publication : Christophe MALSERT pao@focus-magazine.com ● Journalistes-Rédacteurs : Laurent MALSERT & Romain DACHY Agence Racine www.agence-racine.com

redaction@focus-magazine.com

Rédactrice musique : Lolita M. music@focus-magazine.com ● Responsable commerciale/publicité : Solange Roux / 06.88.24.83.62 solange@focus-magazine.com ● Couverture : Hugo Fournier www.hugofournier.com

Nous remercions particulièrement : Hugo Fournier, Lolita M., Eric Canto, Rosine Bramly, Slavica Garcia-Krusic, Bastien Chapelle, Emilie Laurent, Marc Da Cunha Lopes, Fabien Fage & Hervé Bedoch ● Siège social : 269, rue François Daumas 34090 Montpellier Tél. : 0952.598.600 Dépôt légal octobre 2020 RCS 448 676 320

Imprimerie PURE IMPRESSION Mauguio (34) Impression sur papier PEFC Toute reproduction du titre, des textes, photos et maquettes sans autorisation écrite est interdite. La revue décline toute responsabilité pour la perte ou la détérioration des éléments ou documents non sollicités par écrit ainsi que pour le contenu des publicités. Les documents reproduits ici l’ont été avec l’accord préalable du photographe ou de l’envoyeur. Photos non contractuelles. Tous les tarifs de la revue sont des prix indicatifs. Focus Magazine off


APPLE

Nouvel Ipad Air

APPLE

Apple Watch série 6

XIAOMI POCO X3

Smartphone écran 120 Hz et 4 capteurs photo

HI-

NIKON Z5

TECH Son & Image

Boîtier hybride plein format

BOSE FRAME SOPRANO Lunettes de soleil audio

MARSHALL EMBERTON Enceinte Bluetooth

8

OCULUS

Casque de réalité virtuelle Quest 2

MICROSOFT

Console de jeu XBOX série S


SAINT LAURENT Veste bomber Teddy

CASABLANCA

Pull classique Ski Club

ADIEU PARIS X KICKERS Derbie Aktyon

OLIVER PEOPLES

Lunettes de soleil avec monture à effet écailles de tortue

MO DE H O M M E S

RADO

Modèle True Square Open Heart

9

AMI

Veste texturée à boutonnière

ERMENEGILDO ZEGNA Pull en cachemire et soie

FRATELLI ROSSETTI Bottines lacées


JACQUEMUS

ACNE STUDIOS

APC X GOOP

MO DE

La doudoune

Jupe Culotte en jean Hope

NIKE

Sneakers Blazer vintage

Manteau Cropped Pea

F E M M E S

SESSÙN

Sac carré Théa Cuir

10

ALANUI

Cardigan In The Dark

MAISON MICHEL

Ruban indien Rico sur chapeau de feutre

SESSÙN

Bottines hautes Lud en croûte de cuir


THE NEW SOCIETY Sweat doux naturel

WANDER & WONDER Pantalon cargo camel

POM D’API

Boots Billy marron

BOBO CHOSES Bonnet rayé

MO DE K I D S

WOUF

Pochette Ipad Swan

11

FINGER IN THE NOSE

Sur-chemise laine new dusk vert émeraude

MARLOT PARIS

Pantalon velours marlito camel

GOLDEN GOOSE DELUXE BRAND Baskets denim slide bleu jean


VALERIE OBJECTS Lampe de table Halo

TREKU

Meuble de rangement Aura

PULPO

Vitrine en acier et verre Lyn Small

LA MANUFACTURE

Miroir Soufflé par Luca Nichetto

De sign Mobilier - luminaires - déco...

HAY

Canapé droit Arbour Eco

12

FLEXFORM MOOD Table Crown

AYTM

Table d’appoint Sino

&TRADITION

Fauteuil rembourré Boomerang HM2


BLOOMINGVILLE

Banquette en bois de manguier

BAOBAB COLLECTION Bougies parfumées Morondava

NATUZZI

Table ovale en bois Ombra

UMASQU

Masque Abstrasso

De sign Outdoor

MAISON SARAH LAVOINE Vase Riviera Large

13

ZERO

Suspension led Haze

FONTANA ARTE Lampe à poser Tropico

CASSINA

Fauteuil Kangaroo


GUIDE URBAIN ça bouge...

MODE

SALON

IN SITU LIVE

SOUTH SPIRIT EXPERIENCE

L’enseigne montpelliéraine IN SITU vient d’inaugurer sa quatrième boutique baptisée IN SITU Live. Elle continue avec la même recette  : proposer un vestiaire masculin Urban Chic déclinant les collections de grandes marques telles que American Vintage, K-Way, Lyle and Scott ou encore Gola, Pony et 0105. Ce nouvel espace est situé à proximité immédiate des autres magasins, au cœur de l’écusson dans la rue de l’ancien courrier. Bon shopping ! 15, rue de l’Ancien Courrier, Montpellier

Rendez-vous les 15 et 16 novembre prochain pour la seconde édition du salon consacré aux spiritueux. Pensé pour promouvoir le Slow Drinking, «boire moins mais mieux» en orientant les consommateurs vers une démarche qualitative dans ses choix et son mode de consommation, South Spirit Experience revient pour vous faire découvrir plus  d’une centaine de spiritueux, innovations, distilleries artisanales et produits de grande marques. Pour plus d’infos, rendez-vous sur :  www.southspiritexperience.com

16


H E A LT H Y

FOOD

INFUSE BAR A TISANE

POMPADOUR & TOI TOIT MON TOIT

Perché sur le toit des Halles du Lez, la brasserie Pompadour prône le partage et la convivialité, l’authenticité et la gourmandise. À la carte, une cuisine d’antan revisitée entièrement faite maison avec des produits frais, français et biologiques à déguster seul ou à plusieurs : volailles découpées directement à table, plats canailles comme la blanquette de veau ou le bourguignon, grignotages gourmands… Et à l’apéro, en sirotant de bons vins ou de belles bulles, des groupes de musique live et des Djs mettent l’ambiance sur les sonorités de la nouvelle scène française, comme de l’ancienne. 1348, avenue Raymond Dugrand, Montpellier

Situé à deux pas du Musée Fabre, Infuse est à la fois un bar à tisanes et une herboristerie. Sur place, Géraldine et Nathalie, deux pharmaciennes passionnées par les plantes, ont choisi de travailler avec des producteurs locaux et bio. Elles vous proposent des infusions servies chaudes, froides ou frappées et sucrées au sirop d’agave bio si vous le souhaitez. Avec une offre à déguster directement au cœur de la boutique ou à emporter chez soi, Infuse vous promet des tisanes inédites, bienfaitrices et même sur-mesure en fonction de vos goûts. Bien-être gustatif au programme ! 2, rue Montpellieret, Montpellier

En bref...

• La pâtissière Clara Jung vous reçoit désormais dans une nouvelle boutique située au 21, rue du Palais des Guilhem. • La boutique Régal accueille un nouvel accrochage : Le Bruit du monde. Une expo de collages originaux et de peintures murales à découvrir jusqu’au 31 octobre. • Maison Bayard vient d’ouvrir son bar et son restaurant, à deux pas de la gare St Roch, en attendant l’ouverture prochaine de l’Hôtel.

17


RENCONTRE Personnages créatifs, acteurs de la vie locale et culturelle, sportifs… cette rubrique vous présente des visages montpelliérains qui font rayonner la ville.

Slavica

Garcia-Krusic Cofondatrice de Hey Geo, structure évènementielle à l’origine notamment des Cocktail-Tour et du salon South Spirit Experience, Slavica Garcia-Krusic est l’invitée de ce nouveau numéro. Une occasion pour elle de nous parler de ses bonnes adresses et surtout de ses actualités.

Hello Slavica, ton quartier favori ? Cela fait maintenant un peu plus de 10 ans que nous vivons à Mauguio. En vraie citadine depuis toujours je ne pensais pas me faire à la vie de village, mais maintenant je ne m’imagine plus déménager. Ce qui est plaisant ici c’est que le village est vivant avec une vraie vie de village, une multitude de commerces de proximité, on peut y faire tous ses achats et on y trouve aussi de bons petits restaurants.

j’ai trouvé pleins de petites adresses dans différentes villes où j’aime retourner et dans lesquelles je découvre à chaque fois de nouvelles petites marques. A Montpellier je suis fidèle à le même boutique Collection Privée 7CP, rue de l’ancien courrier. Pour la déco, j’aime aller chercher de l’inspiration chez Maison Emilienne et à la Maison Pernoise mais mon coup de cœur reste la Casa di Carla à Mauguio.

Ta cantine et ton bar du moment ? Avec les années je suis devenue de plus en plus casanière et je sors de moins au moins le soir. J’aime cependant aller au restaurant et je suis particulièrement attirée par la cuisine asiatique et mexicaine. Mais si je devais citer un seul restaurant, ce serait Leclere Cuisine d’arrivage, mon coup de cœur depuis déjà plusieurs années. De par mon activité je reste aussi fidèle aux bars à cocktails Montpelliérains.

Ton endroit idéal pour décompresser ? Quand je peux m’octroyer une journée j’adore me faire un spa. Lorsque j’ai juste 1h ou 2h un soin ou un massage chez « Le Cocon Mauguio ». Ce que je préfère le plus si j’en ai l’occasion c’est de me retrouver en bord de mer

Tes boutiques pour t’habiller, décorer… ? Lorsque je pars en déplacement j’essaie toujours de trouver un petit moment pour flâner en ville. Au fur à mesure des années,

Ton actualité et tes projets ? Avec mon mari Geoffrey nous avons monté notre agence évènementielle il y maintenant un peu plus de 10 ans. Pour ma part je me suis spécialisée dans les séminaires d’entreprises à l’étranger en Russie et au Canada par exemple, mais aussi des séminaires en France. Malheureusement avec l’actualité cette partie de mon activité est complétement à l’arrêt mais j’espère bien dans 18

un futur proche, pouvoir reprendre la route pour faire des repérages et des mises en place de séminaires. L’autre facette de notre activité est la production d’évènements spécialisés dans les spiritueux et la mixologie. Depuis 2016 nous avons créé 5 éditions de Cocktail-Tour dans différentes villes de province (Montpellier, Toulouse, Bordeaux, Lyon et Marseille), chaque édition a lieu sur une semaine et met en avant la créativité des bartenders des scènes cocktails locales. En 2020, il nous reste à produire le Bordeaux Cocktail Tour et le Lyon Cocktail Tour. Nous avons aussi initié en 2019 un salon des spiritueux : South Spirit Expérience ouvert aux particuliers et aux professionnels. La seconde édition aura lieu les 15 et 16 Novembre prochains. Coté projets, la situation actuelle nous force à nous adapter, nous travaillons actuellement sur deux salons digitaux Européens professionnels, un destiné aux spiritueux Français et un destiné aux rhums Français  : French Spirits Online et French Rhum Online. Dernier né : Spirits Master, une plateforme vidéo dédiée aux masterclass sur les spiritueux, particuliers et professionnels peuvent y accéder gratuitement pour s’informer ou se former.


Design & Archi

PA N O R A M A L A C R É AT I O N S E R É I N V E N T E ICÔNE SIR TERENCE CONRAN ENTREVUE BASTIEN CHAPELLE


Design & Archi PA N O R A MA

collab

OPENING

ROCHE BOBOIS x JOANA VASCONCELOS

MUUTO PARIS

L’éditeur de design Roche Bobois vient de fêter ses 60 ans. Et pour l’occasion, c’est la designer Joana Vasconcelos qui signe une ligne d’accessoires inspirée de sa collection Bombom. Deux canapés entièrement modulables, à coupler avec quatre tapis et six coussins graphiques, l’artiste portugaise a développé pour Roche Bobois des pièces sculpturales et picturales pleines de couleurs. Courbes accueillantes, lignes fluides, assises confortables, teintes acidulées s’entrecroisent pour créer une collection qui redonne toute sa jeunesse à l’éditeur français.

L’éditeur danois Muuto vient d’inaugurer une première boutique à Paris, sa seconde adresse en Europe. Situé boulevard Saint-Germain, le flagship met en lumière le mobilier de la marque avec une scénographie tout en simplicité : lignes minimalistes, décor épuré, courbes et couleurs pastel. Dans cet espace de 235m2, vous pourrez évidemment retrouver les dernières nouveauté Muuto mais aussi plonger dans l’histoire de l’éditeur et découvrir l’empreinte que ce dernier a laissé dans l’univers du design contemporain en 10 ans de création, d’audace et d’inventivité.

22


ARCHITECTURE

LIVRE

APPLE STORE SINGAPOUR

BEAUTIFUL BEACH HOUSES

Installé au cœur de l’emblématique Marina Bay Sands de Singapour, ce nouvel Apple store est pour le moins déroutant. Imaginé par l’agence d’architecture Foster + Partners comme une sphère flottante entièrement ajourée, il propose aux clients de la marque à la pomme un panorama à 360 degrés sur la ville et surtout sur la fameuse Skyline. L’accès se fait via une passerelle extérieure mais aussi par le centre commercial attenant. Et pour couronner le tout, un oculus surplombe l’édifice pour inonder le store de lumière naturelle, un élément architectural inspiré du Panthéon de Rome.

Qui ne rêve pas de vivre les pieds dans le sable, face à la mer ou l’océan ? L’ouvrage « Beautiful beach houses, living in stunning coastal escapes » compile 40 maisons incroyables posées sur la plage aux quatre coins du monde. Construits en parfaite harmonie avec leur environnement, ces logements situés en Espagne, au Chili, en Afrique du Sud entre autres privilégient l’usage de matériaux naturels et locaux. Des habitats contemporains au lignes minimalistes, imaginés par leurs architectes pour donner la part belle aux éléments et pour nous donner immanquablement des envies d’évasion et de douceur de vivre.

En bref... • Ikea a mis en ligne l’ensemble de ses catalogues de 1950 à nos jours ! A consulter sur ikeamuseum.com • L’architecte décorateur designer Christian Liaigre, connu pour son style minimaliste, s’est éteint à Paris le 2 septembre dernier. • Gucci se lance dans la déco avec sa collection « Souvenir de Rome ». • Autre grande perte dans le monde du design avec la mort de la maestri Cini Boeri à l’age de 96 ans. • La boutique RBC Nîmes qui fût designé en 1987 par Philippe Starck se refait un lifting. 23


Design I CÔN E

Sir Terence

Conran © photos : D.R

C’est lui qui a placé l’Angleterre sur la carte du design international contemporain. Le designer touche-à-tout Terence Conran s’est éteint en septembre dernier à l’âge de 88 ans. Révolutionnant l’univers du meuble et de la déco, il laisse derrière lui une oeuvre d’envergure.

24


25

TERENCE CONRAN / CONE CHAIR


Design I CÔN E

Les magasins Habitat, c’est lui. The Conran Shop, encore lui ! Né en 1931, Terence Conran se forme à la Central School of Arts and Crafts de Londres. À seulement 22 ans, en 1953, il fonde son premier restaurant pour lequel il chine des objets mais surtout dessine le mobilier. 3 ans plus tard, le Conran Group compte plusieurs adresses  : restaurants et cafés. En parallèle, son fondateur continue ses activités d’architecte et de designer et réalisera par exemple la boutique londonienne de Mary Quant, l’inventrice de la mini-jupe. En 1964, il devient éditeur de ses propres créations en ouvrant la première boutique Habitat. Le succès est immédiat grâce à des pièces de mobilier modernes, pratiques, esthétiques et

accessibles. La jeunesse de l’époque est par exemple séduite par une invention venue des pays scandinaves : la couette. Autre originalité de son concept  : les meubles en kit présentés en magasin par univers, une idée qui inspirera peu de temps après le concurrent Ikea. Il démocratise alors le design, jusqu’alors réservé à quelques initiés et propose un nouvel art de vivre  : « Le bon design, c’est celui qui améliore votre style de vie » disait-il. Il revendra la société en 1992. En 1973, il fonde The Conran Shop pour commercialiser des pièces plus pointues et installe l’enseigne à Londres évidemment, mais aussi à Paris, NewYork et Tokyo. Egalement architecte, il a par exemple conçu avec sa firme Conran & Partners

le quartier Ropppongi Hills de Tokyo, achevé en 2004. Partisan acharné d’un design abordable et qui se partage, il a fondé le Design Museum en 1989, premier musée consacré à la discipline au monde et qui trône aujourd’hui à l’emplacement de l’ancien Commonwealth Institute dans l’Ouest de Londres, sur Kensington High Street. Et pour partager son amour du design avec le plus grand nombre, il a aussi écrit plus de 50 ouvrages informatifs sur le mobilier, la couleur dans les intérieurs, etc. Figure emblématique du design et de l’architecture, il laisse derrière lui une collection de pièces de design industriel et domestique gigantesque, qui inspire encore les designers d’aujourd’hui.

FAUTEUIL GLOVE Élégant et d’un confort exceptionnel, le fauteuil Glove repose sur une coque en fibre de verre surmontée d’une assise en cuir pivotante. Fabriqué au Royaume-Uni, et comme son nom l’indique, inspiré par la forme d’un gant, chaque coin représentant une partie de la main, il a été imaginé par le designer dans les années 60. Il est aujourd’hui une icône du design des swinging sixties.

26


27


Design E N T R EV U E

Bastien Chapelle © photos : D.R

Designer freelance installé entre Paris et La Rochelle, Bastien Chapelle fut membre du studio Ora ïto avant d’opérer une transition pour collaborer aujourd’hui avec de jeunes structures. Au-delà de la création de mobilier, luminaires et autres objets, il accompagne ses clients dans toutes les étapes de leur développement. Passage à Helsinki, collaborations et projets futurs sont au programme. Comment ça va ? Pour nos lecteurs qui ne te connaissent pas, quel parcours as-tu suivi et que fais-tu ? Très occupé par mon nouveau rôle de papa et mes nouveaux projets professionnels. Je n’ai pas le temps de m’ennuyer ! Ma vocation est née il y a déjà bien longtemps, lorsqu’à quatorze ans j’ai découvert le métier de designer Produit, et ai rêvé d’en faire mon futur. Après une parenthèse sportive, j’ai suivi un Master 2 28

à Strate, École de design. Le stage de fin d’études m’a permis de rejoindre l’équipe du designer Ora Ito à Paris. J’ai mûri à ses côtés, au fil des projets, pendant cinq belles années. J’ai lancé mon propre studio de création il y a trois ans, et suis désormais installé dans un petit village entre La Rochelle et le marais poitevin. Un havre de paix bénéfique à ma créativité (à découvrir sans hésiter vous qui me lisez !).


29

BASTIEN CHAPELLE


Design E N T R EV U E

Les process de fabrication et les enjeux de commercialisation sont très différents. Voilà pourquoi aujourd’hui, la vingtaine de projets que j’ai accompagnés sont pour beaucoup encore en phase de développement. Patience...

Tu as travaillé au sein d’une grande agence sur des projets médiatiques pour aujourd’hui exercer en tant que freelance avec des entreprises de plus petite taille. Comment s’est déroulée cette transition ? Au studio Ora Ito j’étais en charge de projets d’envergure, comme le nouveau tramway de Nice (Alstom), des hôtels nomades en container (Accor Hotels), les nouveaux cinémas Pathé, une gamme d’électroménager (Gorenje)... Mais toujours accompagné par des équipes techniques ultra-compétentes sur chacun des sujets. Je me concentrais sur mon rôle de designer, et apprenais des spécialistes que je côtoyais. Aujourd’hui mes clients sont souvent de jeunes entreprises, ambitieuses mais de taille modeste. Chaque projet est une nouvelle expérience pour eux comme pour moi, où je suis invité à prendre davantage de place. Je les accompagne souvent en amont du projet dans la création de leur marque, leur stratégie de communication. Lors de la conception de l’objet, mon rôle ne se cantonne plus au design, je recherche aussi les sous-traitants, maîtrise les coûts de fabrication, conçois les emballages, et surtout anticipe de nombreux écueils. C’est très enrichissant d’être intégré sur un projet de bout en bout. On apprend beaucoup, on gagne en savoir-faire. La fabrication française est de plus en plus plébiscitée par les consommateurs mais aussi par mes clients, ce qui permet de créer des liens entre eux. Beaucoup sont détenteurs de savoir-faire spécifiques, dont j’ai parfois besoin lors d’autres missions.

Comment se sont passés ces derniers mois pour ton activité ? De ma campagne j’ai eu la chance d’être peu impacté par la crise sanitaire et économique que nous traversons. Certes la commercialisation de deux projets déjà bien avancés pour un «gros client» a été gelée, ce qui est assez frustrant. Malgré cela je n’ai guère eu le temps de souffler. Mes autres clients ont profité du confinement et du retour à la maison contraint pour se consacrer davantage de temps à nos projets ensemble. Et le rythme n’a pas ralenti depuis, au contraire. Je suis contacté par de nombreux entrepreneurs dont le confinement a questionné leur avenir professionnel : envie changer de métier, créer sa propre marque, se réinventer en somme... et besoin de designers pour les épauler. Tu as travaillé en France mais aussi en Finlande, un pays dans lequel le design est un art de vivre. Quel regard portes-tu sur leur façon de vivre et de créer et quelle a été l’influence de cette expérience ? En effet, j’ai été accueilli pendant six mois chez un designer à Helsinki, durant mes études. L’art de vivre scandinave ? Même si cette expression est un peu galvaudée, je crois qu’elle fait sens. Alors qu’en France on engage un designer pour qu’un objet devienne «Design», les scandinaves sont davantage dans une démarche du beau, de l’agréable, sans besoin de revendiquer quoi que ce soit, ni d’y apposer une étiquette. Le design s’immisce très naturellement dans la vie quotidienne, peu importe qui l’a dessiné, il y a six mois ou six décennies, il est un peu partout, autour d’un photophore ou d’un tabouret. Il faut reconnaître que le climat assez rude invite à passer plus de temps chez soi, et donc à y apporter le plus grand soin. L’artisanat finlandais a encore une place importante, et les designers y sont pleinement intégrés. Ils échangent, prototypent directement avec les artisans, et la communion paraît comme une évidence, sans doute la continuité d’un héritage. Ce qui a laissé le jeune designer français que j’étais rêveur. 

Tu conçois principalement du mobilier, des luminaires et d’autres petits objets ? En réalité pas tout à fait, tu abordes là un point intéressant de mon quotidien professionnel. Je suis indépendant depuis seulement trois ans, c’est très peu en réalité. Effectivement les projets sur lesquels je communique sont des lampes, tables basses, fauteuils et autres secrétaires... mais je travaille surtout sur des objets de tous les jours, industriels et donc plus complexes à concevoir. Quand un meuble voit le jour quelques mois après les premiers coups de crayons (ou de souris), un objet industriel mettra plusieurs années à devenir réalité. 30


TABLES BASSES ANATÔLE - LA MANUFACTURE DU DESIGN

FAUTEUIL INGRID - LA MANUFACTURE DU DESIGN

SUSPENSION ARACHNE - BROSSIER SADERNE

SECRÉTAIRE ELMER - RESISTUB PRODUCTIONS


SUSPENSION ARACHNÉ - BROSSIER SADERNE


Design E N T R EV U E

MIROIR BELUGA - BROSSIER SADERNE

TABLES BASSES ANATÔLE - LA MANUFACTURE DU DESIGN

des écrits du prix Nobel de la paix Muhammad Yunus. Sont nées de mes réflexions trois pièces : un fauteuil, un vase et table basse, toutes réalisées par des artisans locaux, autour de savoirfaire artisanaux. J’ai eu la chance de m’y rendre une première fois pour découvrir ces artisans, puis une seconde fois pour réaliser ensemble les prototypes. Un souvenir incroyable, la découverte d’une culture riche, où l’artisanat est encore foisonnant. Une furieuse envie d’y retourner, et peut-être donner vie à Orissa ?

Tu exerces aujourd’hui entre Paris et La Rochelle et tu accompagnes parfois des entreprises locales. Je pense par exemple à Resistub Productions avec qui tu as collaboré pour la création d’Elmer… tu peux nous parler de cette collaboration ? Nous nous sommes rencontrés lors de SpeedDating professionnels organisés par LeFrenchDesign, dont l’une des missions est de promouvoir le design au sein des entreprises françaises de l’ameublement. Nos échanges ont été mutuellement appréciés et  nous avons souhaité réaliser un meuble ensemble. Comme son nom l’indique, Résistub est spécialiste du travail du tube et du métal. C’est très excitant pour un designer de s’astreindre à un savoir-faire technique imposé par son client, mais qu’il maîtrise parfaitement.  J’habite à seulement quelques dizaines de kilomètres de l’usine, ce fut assez pratique pour les réunions ! Après presque une année d’échanges et de prototypes, est né Elmer, un secrétaire adossé à un mur, en métal noir et en chêne. Ma réponse à un besoin de simplicité et de praticité, on replie la tablette et le bureau disparaît. Pratique quand on télé-travaille !

Tes projets actuels et futurs ? De nombreux projets sont en cours, et d’une grande diversité. J’accompagne depuis un an de jeunes cidriculteurs bio dans la création de leur identité de marque, des étiquettes au site web et logo. Récemment j’ai esquissé de petites lampes de table qui sont en cours de prototypage, des meubles de salle de bain, une malle de voyage, des produits électroniques ou de l’électroménager. On m’a aussi sollicité pour réfléchir à des solutions de mobilité partagée, ou à l’après Covid. En parallèle j’accompagne ponctuellement des agences de design parisiennes sur des sujets plus commerciaux. Enfin j’essaie de trouver un peu de temps pour fabriquer les meubles de notre nouveau cocon, qui sont depuis trop longtemps au stade de plan. Le bois m’attend dans l’atelier.

A ce sujet, tu as travaillé avec des artisans en Inde ? Exactement... dans le cadre de mon projet de diplôme «Orissa», un éditeur de mobilier indien axé sur un modèle économique un peu particulier, bâti autour d’un projet social, qui se nourrit 33


Matériaux nobles et chaleureux, coloris tendance, lignes épurées, design irréprochable... les salles de bains Fic sont des espaces rêvés pour votre bien-être. Laissez libre cours à votre inspiration, plongez dans un univers d’élégance et de douceur avec notre sélection des plus grandes marques de salle de bains et de carrelage. Venez ressentir toutes ces belles sensations dans nos salles d’exposition. Nos conseillers vous aident à composer un espace haute qualité, entièrement dédié à votre bien-être.

SUR DE ION PRÉSENTOAUTPON CE C www.magni-fic.fr FiC MONTPELLIER Garosud. 858 Rue de la Castelle. T / 04 67 27 13 80 FiC BÉZIERS 29 Rue Babeuf. T / 04 67 35 30 60 FiC LUNEL 211 Rue des Fournels. T / 04 67 82 30 21 NÎMES • ALÈS • ARLES • AVIGNON • PERNES-LES-FONTAINES

20 % * E S I M E R DE

CHRISTOPHE MEIER • 0620 • Photo : Agnès Janin * sur votre première commande passée avant le 31.12.2019

ÉMOTION SALLE DE BAINS


évasion G L O B E -T R O T T E R CHECK IN / CHECK OUT D E S T I N AT I O N STO C K H O L M H ÔT E L A R C T I C B AT H


évasion

G L O B E -T R O T T E R

ASIE

AFRIQUE

ACE HOTEL KYOTO

HABITAS NAMIBIA

La dernière création du groupe Ace Hotel s’est installée récemment dans l’ancien siège du bureau central du téléphone de Kyoto et sa conception a été confiée à l’architecte Kengo Kuma. Dans ce bâtiment oscillant entre style industriel et Art déco, l’architecte a fait la part belle au bois, aux lignes horizontales et aux grands espaces, tout en y insufflant des inspirations japonaises bien senties. L’hôte abrite donc 213 chambres dont les suites « Tatami » dans lesquelles des futons remplacent les lits king size. On y retrouve aussi un café et trois restaurants, le tout inspiré des ryokan, les auberges traditionnelles nippones.

Le lieu est idéal pour déconnecter, au cœur de 50 000 hectares de brousse et de savane, au contact direct de la faune et de la flore locale. L’Hôtel Habitas Namibia et ses 15 suites s’ouvrent sur la nature et invitent au partage entre hôtes : excursions guidées en groupe, workshops bien-être, cours de cuisine, séances de yoga et méditation collectives, concerts de musique locale, cinéma en plein air. Un programme communautaire pour vivre une expérience unique dans une décoration au naturel, et découvrir les plats du chef David Thomas qui met en avant les produits phares de la cuisine namibienne.

38


AFRIQUE DU NORD

a f r i q u e d e l’ e s t

NOBU MARRAKECH

ONE&ONLY GORILLA’S NEST RWANDA

Installé entre forêts d’eucalyptus et montagnes du Parc des volcans, le lodge One&Only Gorilla’s Nest se love en pleine nature indomptée. Classé 5 étoiles, l’établissement qui semble coupé du monde abrite 21 lodges en bois sur pilotis dont la déco est directement inspirée par l’artisanat traditionnel. Tous sont tous dotés d’une terrasse, d’une cheminée, d’une douche intérieure et extérieure et d’une élégante baignoire en roche volcanique. On y vient évidemment pour admirer les gorilles dans leur habitat naturel mais aussi pour les équipements et expériences proposées : yoga, astronomie, spa, dégustations de café, restaurant et bar, et piscine chauffée évidemment.

Le Pearl Marrakech va changer de nom, il deviendra en 2021 le Nobu Hotel and Restaurant Marrakech. L’établissement, intégré au groupe Nobu Hospitality, marque mondiale de style de vie fondée par Nobu Matsuhisa, Robert De Niro et Meir Teper, abritera 71 suites et chambres d’hôtes, un spa, une immense salle de fitness de 2000 mètres carrés, des rooftops, des piscines intérieures et extérieures, et des espaces pour les événements et les conférences. Installée dans le quartier de l’hivernage à deux pas du centre historique et de la place Djemaa el-Fna, cette future adresse haut de gamme renforcera l’offre de la cité marocaine.

En bref... • Mama Shelter vient d’ouvrir son treizième hôtel à Luxembourg. • Le groupe Domaine & Demeure, propiétaire du Chateau des Carasses et de St Pierre de Serjac, ouvrira prochainement son troisième établissement « Château Capitoul» à côté de Narbonne. • La chaine d’établissements hôteliers Aman vient d’annoncer le lancement de la marque SVA, une gamme de préparations holistiques et de compléments alimentaires pour permettre à ses clients de poursuivre leur voyage bien-être après leur séjour. 39


évasion

D E ST I N AT I O N

STOCKHOLM © photos : D.R

Après un petit tour de France des meilleures adresses hôtelières présentées dans notre dernier numéro, on repart à l’étranger pour se dépayser un peu et affronter le froid suédois. Direction le Nord donc, à Stockholm, pour cette nouvelle escapade bimestrielle dans l’une des plus séduisantes capitales européennes.

C

ap sur le Nord de l’Europe, à 2500 kilomètres, pour s’évader quelques jours à Stockholm, bouillonnante capitale de la Suède. Disséminée sur 14 îles, la plus grande ville de Scandinavie symbolise l’art de vivre de cette région du monde et offre un panorama exceptionnel sur les cultures suédoises. Terreau du design contemporain, cité gastronomique de référence, métropole au riche patrimoine historique, alliance de modernité et de tradition, l’audacieuse et créative Stockholm, nichée dans un environnement naturel unique, prend parfois des allures de petit village où règne une certaine douceur de vivre. Alors pour la découvrir ou la redécouvrir, on a sélectionné quelques bons plans et adresses incontournables pour votre future escapade. Bon voyage !


évasion

D E ST I N AT I O N

UN HÔTEL

BLIQUE BY NOBIS Un choix compliqué car les beaux hôtels son nombreux ici. Il s’est finalement porté sur Blique by Nobis, un hôtel signé de la collection Nobis donc qui a déjà ouvert d’autres adresses à Stockholm. Installé dans un ancien entrepôt des années 30, ce très bel établissement membre de Design Hotels associe architecture historique et design contemporain dans un cadre ultra soigné. Restaurant Boketto pour bruncher et apprécier la streetfood locale, Arc Rooftop pour une vue imprenable et bar Origo pour une bonne bière… le programme s’annonce cool.

UN QUARTIER

SOFO SoFo (Söder om Folkungagatan) est sans aucun doute le quartier le plus cool et branché de Stockholm. Situé sur l’île de Södermalm, au sud de la ville, il a connu un passé ouvrier avant de devenir aujourd’hui l’un des spots les plus cool de la planète. Loin des grandes artères et centres commerciaux, les créatifs de la ville y ont trouvé refuge pour poser leurs valises et profiter d’une sélection d’adresses pointues. Concept-stores de mode et de design, boutiques vintage, galeries d’art, restaurants healthy sans oublier le square de Nytorget font de SoFo un passage incontournable pour les visiteurs bohêmes.

UN RESTAURANT

FRANTZÉN Pour mieux cerner la culture gastronomique de Stockholm, il suffit de regarder la liste des étoilés. Ils sont aujourd’hui une dizaine dont fait partie Frantzén, l’unique (et premier) trois étoiles de la ville classé à la 21ème place dans la liste 2019 des 50 meilleures tables du monde. Dirigé par le chef Bjorn Frantzén, passé notamment par l’Arpège à Paris, l’élégant établissement décline une cuisine nordique hybride et ultra créative, mêlant techniques traditionnelles et modernes et saupoudrée de touches asiatiques. Une table à découvrir absolument pour les grands amateurs de très haute gastronomie.

UN BAR

PHARMARIUM Passionnés de cocktails grand cru, Pharmarium fait partie des adresses à tester. Installé au cœur de la vieille ville sur une petite place du quartier de Gamla Stan et inspiré de la première pharmacie suédoise ouverte en 1575, cet insolite bar à cocktails décoré de murs en bois a créé une carte de cocktails préparés à base d’ingrédients de saison et d’herbes médicinales traditionnelles. En plus des breuvages, cet espace très prisé des locaux propose une sélection de plats de qualité pour associer les saveurs. Ambiance conviviale et musicale garantie et réservation conseillée évidemment. 43


évasion

D E ST I N AT I ON

UNe BOUTIQUE

GRANDPA Comme vous vous en doutez, Stockholm n’a rien à envier aux autres capitales en matière de concept-stores. Le choix n’a pas été facile à nouveau mais il fallait en faire un. Et c’est Grandpa que nous avons sélectionné pour l’architecture, la décoration soignée et la gamme de produits associant les marques et savoir-faire locaux et internationaux. Mode homme et femme, accessoires, objets, style vintage… les deux adresses de la ville valent vraiment le détour pour s’imprégner du Swedish Style et pour retrouver le meilleur de la création.

UN MUSée

FOTOGRAFISKA Installé dans un ancien bâtiment en briques occupé autrefois par les douanes, Fotografiska accueille l’une des plus grandes collections de photographies contemporaines au monde. Véritable espace de vie, ce lieu imaginé par les frères Jan et Per Broman ouvert en 2010, donne à voir des expositions temporaires consacrées aux plus grands artistes de la discipline sur une surface de 2500m2. Parmi les évènements du moment, passez admirer le travail du britannique Miles Aldridge à l’occasion de « Virgin Mary. Supermarkets. Popcorn. Photographs 1999 to 2020 ». Bonne visite.

UNE ACTIVITÉ

HAMMARBYBACKEN Étant donné que la saison des sports d’hiver approche, on peut vous conseiller d’aller glisser un peu sur les pistes d’Hammarbybacken, petite « station » de ski située non loin du centreville. Un spot idéal pour une journée sans parcourir des kilomètres vers la montagne. Deux télésièges, cinq pistes, un espace pour les enfants et un snowpark vous attendent si vous êtes motivés pour enfiler la combinaison et le matériel. Pour les autres, installez-vous au restaurant pour boire un petit remontant bien chaud.

44


CARNET DE VOYAGE STO C KH OLM

A voir/ à faire

Quartiers de Stadshuset Stortorget Gamla Stan SoFo – Norrmalm - Stureplan Avenue Strandvägen Ile de Djürgarden Moderna Museet Musée Vasa Sven-Harrys Konstmuseum Musée Fotografiska Musée Artipelag Marché Hornstull Marknad Halles Östermalm Saluhall Club Trädgården

Hôtels

At Six : Brunkebergstorg 6 Hôtel J : Ellensviksvagen 1 SkeppSholmen : Gröna gången 1 Stallmästaregården : Annerovägen 2 Miss Clara by Nobis : Sveavägen 48

Blique by Nobis : Gävlegatan 18 Nobis Hotel : Norrmalmstorg 2-4 Ett Hem : Sköldungagatan 2 Lydmar : Södra Blasieholmshamnen 2 Story Hotel : Riddargatan 6

Restaurants

Frantzén*** : Klara Norra kyrkogata 26 Oaxen Krog** : Beckholmsvägen 26 Aloë** : Svartlösavägen 52 Gastrologik** : Artillerigatan 14 Etoile* : Norra Stationsgatan 51 Sushi Sho* : Upplandsgatan 45 Operakällaren* : Operahuset, Karl XII’s Torg

Ekstedt* : Humlegårdsgatan 17 Agrikultur* : Roslagsgatan 43 Rolfs Kök : Tegnérgatan 41

Boutiques

Svenskt Tenn : Strandvägen 5 Modernity : Sibyllegatan 6 Herr Judit : Hornsgatan 65 Nitty Gritty : Krukmakargatan 24-26 Sneakersnstuff : Tjärhovsgatan 5 Grandpa : Södermannagatan 28 & Gamla Brogatan 32 Byredo : Mäster Samuelsgatan 6 Acne : Norrmalmstorg 2 (8 boutiques dans la ville)

Modern Retro : Gotlandsgatan 76A Pärlans Konfektyr : Nytorgsgatan 38

Bars

Himlen : Götgatan 78 Pharmarium : Stortorget 7 Riche : Birger Jarlsgatan 4 Rival : Mariatorget 3 Erlands : Gästrikegatan 1 IceBar : Vasaplan 4 20hundra5 : Sankt Eriksgatan 102 A bar called Gemma : Grev Turegatan 30 Mikkeller : Brahegatan 3-5 Nosh and Chow : Norrlandsgatan 24


évasion #SUEDE

ARcTIC BATH © photos : Arctic Bath

Niché sur les rives d’un lac en Laponie suédoise, l’Arctic Bath Hôtel est un véritable petit paradis hivernal. Ouvert en janvier 2020, il met en avant une approche naturelle basée sur le bien-être de ses hôtes. L’hiver arrive, alors on a décidé d’y faire un tour !

47


évasion

Mais le véritable plus de la destination est incontestablement son Spa, pierre angulaire de l’établissement. Situé au cœur de la structure circulaire de l’hôtel, il comprend 3 saunas, des bains froids, relaxants et chauds et les plus téméraires pourront s’essayer à la tradition locale : alterner bains chauds et froids directement dans les eaux de la rivière ! Les produits proposés, de la marque Kerstin Florian, sont évidemment naturels et en supplément, vous pourrez prendre quelques cours de yoga ou de méditation.

Installé à seulement trois kilomètres du célèbre Treehotel, l’Artic Bath Hotel est une nouvelle prouesse architecturale. Un lieu hybride entre hôtel et spa, flottant sur les eaux du lac Hedavan qui gèlent entièrement lorsque les températures chutent. Conçu par les architectes Bertil Harstram et Johan Kauppi qui se sont inspirés du patrimoine de l’industrie du bois de la région. Les arbres abattus dans les forêts locales ont été transportés sur la rivière pour être façonnés sur site. En résulte un bâtiment principal écoresponsable ressemblant à un nid d’oiseau, et douze suites minimalistes et épurées : six posées sur l’eau et six autres sur la terre ferme. Créées en forme de coin, l’outil utilisé par les bûcherons, ces dernières sont pourvues de grandes baies vitrées orientées vers le ciel pour admirer les aurores boréales en hiver ou le soleil de minuit en été. Le mobilier rend lui hommage au design et au savoir-faire scandinaves qu’on ne présente plus. Pensé comme un lieu de relaxation et de découverte, il propose à ses hôtes de profiter d’activités principalement tournées vers la nature : promenade en chiens de traîneaux ou à cheval, pêche de saumons, ski de fond, motos des neiges, découverte de la culture Sami, le peuple autochtone de la région, observation de la flore et de la faune locale et en particulier des ours qui vivent dans les forêts environnantes.

Pour parfaire le séjour, et continuer à se faire du bien, le restaurant revisite le meilleur du terroir local en magnifiant la gastronomie suédoise et en s’inspirant de la culture Sami. Chaque jour, l’équipe culinaire d’Arctic Bath, dirigée par Kristoffer Åström et Maarten De Wilde, imagine un menu de cinq plats concoctés à partir d’ingrédients sourcés localement  : du renne, de l’orignal, des oiseaux sauvages pour la viande, des baies et herbes séchées pour l’assaisonnement, des poissons de rivière… Un approvisionnement qui garantit une fraicheur incomparable et des aliments entièrement naturels, sans pesticides ou autres produits de synthèse. Bien-être gustatif au programme. www.arcticbath.se 48


HÔTEL

RESTAURANT RÉUNION

SÉMINAIRE EN PLEINE NATURE HÉBERGEMENT EN MAISONS ACTIVITÉS SUR SITE VIGNOBLE

DOMAINE

StPIERRE de SERJAC

SPA

ÉVÈNEMENTS

04 67 93 12 31 | SERJAC.COM | DELFINE@DOMAINEDEMEURE.COM D30 ENTRE POUZOLLES & MAGALAS | 34480 PUISSALICON


MODE DRESS CODE LE GUIDE DU STYLE H I STO I R E S D E M A R Q U E S PORTUGUESE FLANNEL SALUT BEAUTÉ


MODE DRESS CODE

expo

COllab

VIVIENNE WESTWOOD. ART, MODE ET SUBVERSION

MARC JACOBS x ARMOR LUX

Le Musée des Tissus de Lyon consacre une exposition inédite et audacieuse à l’icone incontestée de la mode Vivienne Westwood. Jusqu’au 17 janvier prochain, l’espace présente ainsi plus de 200 pièces textiles, accessoires, objets d’art, tableaux et dessins issus de la collection Lee Price et révélant la diversité et le génie de la créatrice depuis près de cinquante ans. De l’uniforme punk à l’activisme écologiste, son œuvre à rebours de la mode contemporaine revisite le costume historique et joue avec les codes de la culture britannique.

L’intemporelle marinière d’A rmor Lux se réinvente avec Marc Jacobs ! La maison française et le créateur newyorkais présente leur toute première collaboration autour de cette icone à rayures qui adopte un style moderne et fantaisiste. Cette collection capsule en édition limitée pour hommes et femmes comporte trois pièces arborant des coupes cintrées et des détails inattendues comme les manches bouffantes, les volants autour du cou et boutons ornés de bijoux du sweat féminin. L’esprit breton est évidemment toujours présent sur cette ligne disponible en ligne et en magasin.

52


f e s t i va l

collab

35EME FESTIVAL DE MODE DE HYÈRES

VANS X MOMA

Reportée pour cause de crise sanitaire, la 35ème édition du festival international de mode, de photographie et d’accessoires de mode se tiendra finalement du 15 au 19 octobre prochains à la Villa Noailles. La programmation se poursuit autour des trois concours internationaux tandis que les expositions seront exceptionnellement visibles jusqu’au 29 novembre. Aline Boubert, Xavier Brisoux, Emma Bruschi, Marvin T’Oumo et Céline Shen (France), Katarzyna Cichy (Pologne), Timour Desdemoustier et Tom Van Der Borght (Belgique), Andrea Grossi (italie) et Maximilian Rittler (Autriche) sont les dix jeunes finalistes du concours mode.

Vans et le MoMa s’associent pour le lancement d’une collection ultra colorée de chaussures et de vêtements mettant à l’honneur les œuvres de grands artistes du musée. Disponible depuis le 30 septembre, le premier volet est consacré à Salvador Dalí, Vasily Kandinsky et Claude Monet dont les créations viennent habiller les modèles iconiques Old Skool Twist, Slip On et Era sans oublier les t-shirts, casquettes, pulls, hoodie et sac à dos. Une collaboration arty qui se poursuivra courant novembre avec le second volet. Pour tout savoir, rendez-vous sur vans.fr/moma.

En bref... • La maison Chanel investira le Château de Chenonceau le 1er décembre prochain pour présenter sa collection des Métiers d’art 2020-2021. Du 16 au 22 octobre, Artcurial mettra aux enchères 300 pièces d’exception issues de la collection de l’actrice Jeanne Moreau. • A.P.C signe une nouvelle interaction avec l’actrice Gwyneth Paltrow pour la création d’une collection capsule composée de cinq pièces en denim. • Louis Vuitton commercialisera à partir du 30 octobre la LV Shield, une visière de protection monogrammée à 800 euros.

53


MODE H I STO I R E D E M A R Q U E

Portuguese Flannel © photos : Portuguese Flannel

Cap sur le nord du Portugal pour découvrir Portuguese Flannel, le label des frères Magalhães qui ont décidé en 2013 de renouer avec le savoir-faire familial pour créer une ligne de chemises de qualité. Aujourd’hui, la marque a étoffé sa gamme et poursuit son implantation dans les boutiques les plus pointues du monde.

55


MODE H I STO I R E D E M A R Q U E

Ce tissu, qui a façonné la renommée du Douro, demande beaucoup de délicatesse et se travaille selon une méthode brevetée qui consiste à brosser, soulever les extrémités des fibres puis à « polir » le tissu trois fois. Un procédé ancestral associé à un style actuel inspiré « des gens authentiques, de la côte ou des montagnes ».

On ne vous apprendra rien en vous disant que le Portugal reste l’un des pays les plus « carrés » en matière de fabrication de vêtements. Et Portuguese Flannel est là pour nous rappeler que le « Made In Portugal » a des arguments à faire valoir. C’est justement ce que les frères Manuel et Antonio Magalhães nous montrent depuis 2013 et la création de leur label. Issus d’une famille de gérants de filatures de la région de Porto et Guimaraes dont le savoir-faire remonte au milieu des années 30, ils ont pris le parti de se lancer dans la confection de chemises en flanelle de qualité. C’est peu dire que le succès est au rendez-vous puisque leurs produits sont aujourd’hui commercialisés dans les boutiques les plus pointues d’Europe, d’Asie, d’Amérique du Nord et même de Nouvelle-Zélande et d’Australie.

Aussi, Portuguese Flannel s’attache à développer une production écologique avec une réduction drastique de l’utilisation de plastique et un choix de matières premières organiques soigné pour le coton, la laine ou le lin qui servent à développer la gamme du label autour d’autres produits comme les vestes, surchemises et pantalons. Les boutons sont également éco-responsables. Ici, on mise avant tout sur la qualité de fabrication et on reste éloignés des tendances pour créer des vêtements intemporels et faciles à porter. Une belle vitrine pour le pays et son patrimoine textile qui continue à vivre à travers ces initiatives. On vous laisse découvrir en images et sur les réseaux la dernière collection de la marque qui a choisi pour le shooting l’ancienne usine de Cuca où exerçait l’arrière-grand-père João Magalhães.

La recette : prendre un basique du vestiaire et le moderniser avec des imprimés graphiques tout en conservant son côté authentique avec des coupes et des techniques traditionnelles. L’héritage du travail de la flanelle est ainsi mis en valeur par la marque qui s’attache à perpétuer les méthodes anciennes grâce aux artisans spécialisés. 56


MODE H I STO I R E D E M A R Q U E

Salut Beauté © photos : Salut Beauté / Pierre Larose & Florent Darthout

Créée en 2019, la griffe de mode Salut Beauté veut tout simplement révolutionner l’uniforme ! Inspirées des vêtements de travail, les pièces de la marque sont uniques, pratiques et responsables. Un vestiaire féminin original, qui casse les codes de la mode standardisée. celle de l’Upcycling : du recyclage qui permet de créer du neuf avec de l’existant, sans produire aucune matière supplémentaire. Un vrai challenge qui leur permet d’exprimer leur créativité et de donner naissance à des pièces uniques et audacieuses. Et pour proposer des matières de qualité, elles vont sélectionner soigneusement les tissus des meilleurs producteurs français, italiens et portugais.

Après des expériences dans des domaines divers et variés hors de l’univers de la mode, Sarah Nimir et Mathilde Gindre ont eu l’envie de confectionner des tenues féminines, c’est ainsi que Salut Beauté a vu le jour. Pour leur matière première, les deux créatrices qui aiment se surnommer Brenda & Brenda, récupèrent des chutes de tissus  et des fins de stocks, directement chez des fabricants d’étoffes. Leur démarche est 59


MODE H I STO I R E D E M A R Q U E

à des matières stretch et légères et des tailles élastiques. Ils sont réhaussés de détails subtils comme les boutons spécialement dessinés à la main par le duo de créatrices, la doublure rose ou encore les étiquettes qui ne manqueront pas d’étonner.

Du côté des coupes, la jeune marque réinvente les codes de l’uniforme en imaginant « the new uniform  »  : des ensembles parfaitement et subtilement assortis, toujours agrémentés de détails signature, sublimant les silhouettes féminines. Le but ultime étant de proposer à leur clientèle la possibilité de s’habiller en quelques secondes, sans effort mais avec style : « nous nous sommes beaucoup amusées à jouer avec les codes de l’uniforme et du workwear. Mais « the new uniform » est aussi nouveau en ce qu’il répond à des problématiques actuelles : faire gagner du temps aux femmes en leur construisant un vestiaire de tenues confortables et travaillées, tout en ayant une approche plus respectueuse de l’environnement. »

On retrouve aussi dans le vestiaire le « Gangster Uniform  », inspiré du zoot suit, le costume extravagant connu pour être un symbole de rebellion dans les années 30 et 40 aux USA. Décliné en deux variantes, uniforme-veste et uniforrme-chemise, il en reprend les volumes démesurés et propose un véritable hommage au style boyish. « Chez Salut Beauté, tout est prétexte au jeu : les boutons, les doublures, les étiquettes… et sur nos dernières pièces, le jeu sur les empiècements constitue simplement une nouvelle façon pour nous de nous amuser avec les détails, de donner encore davantage de saveur au vêtement », expliquent-elles. Avec Salut Beauté, rien n’est laissé au hasard, de manière à faire du vêtement une expérience à part entière.

Pour sa dernière collection, Salut Beauté revient avec ses cinq uniformes iconiques, inspirés d’univers surprenants : l’ouvrier, le spationaute, le pilote, le détective et le militaire. Des imaginaires représentés dans cinq ensembles veste-pantalon pensés pour flatter la silhouette tout en proposant un confort maximal grâce 60


art et photo POINTS DE VUES LES EXPOS DU MOMENT CLICHÉS M A R C DA C U N H A LO P E S ENTREVUE HUGO FOURNIER


∞ art et photo ∞ POINTS DE VUES

INVASION

ART CONTEMPORAIN

INVADER MAMO MARSEILLE

00S. COLLECTION CRANFORD : LES ANNÉES 2000

Invité par le designer Ora Ïto qui gère la programmation du MaMo situé sur le toit de la Cité Radieuse à Marseille, Invader, le street artiste pixellisé investit les lieux et en profite pour envahir Marseille avec ses carreaux colorés. Installé tout l’été dans le bâtiment signé Le Corbusier, il y a préparé son « Invasion Planète Marseille  » et son expo «  Invader was here  ». La cité Phocéenne accueille donc désormais plus de 80 nouvelles mosaïques, toutes répertoriées et plus ou moins faciles à trouver. Il vous suffira ensuite de les flasher sur l’appli FlashInvaders pour gagner des points et jouer contre d’autres joueurs. La chasse est ouverte !

Du 24 octobre au 31 janvier 2021, le Moco Hôtel des collections accueille l’une des plus importantes collections européennes d’art contemporain : la collection Cranford. Consacrée principalement aux années 2000, cette dernière regroupe des œuvres d’artistes de générations différentes et internationalement reconnus comme John Baldessari,  Louise Bourgeois, Thomas Schütte, Gerhard Richter ou Ugo Rondinone. Une centaine de pièces seront présentées au public, démontrant le singulier dialogue des artistes de cette décennie qui semble ne pas avoir eu de fin jusqu’à aujourd’hui.

64


P H OTo

p h otO

THE NEW-YORK SCHOOL SHOW

CINDY SHERMAN FONDATION LOUIS VUITTON

Initialement prévue du 2 avril au 31 août derniers, l’expo « Cindy Sherman à la Fondation Louis Vuitton » se tient actuellement dans le bâtiment de Frank Gehry jusqu’au 3 janvier 2021. Premier événement consacré en France à la photographe depuis son expo parisienne en 2006, il présente 170 œuvres retraçant l’ensemble de sa carrière et plus particulièrement ses portraits, dans lesquels elle se met en scène et incarne divers personnages. Des images qui questionnent sur l’identité et sur le rapport contemporain aux visuels. Une nouvelle série présentant des figures masculines et des couples sera particulièrement à découvrir et la fondation propose, en écho à l’œuvre de l’artiste américaine, un nouvel accrochage issu des pièces de la collection.

Nouvelle expo au Pavillon Populaire, « The New-York School show - Les photographes de l’École de New York 1935-1965 » qui met en lumière ce mouvement artistique pluridisciplinaire ayant façonné l’histoire de l’art et du XXème siècle. L’accrochage propose 160 tirages originaux en couleur et noir et blanc des 22 photographes parmi lesquels Bruce Davidson, Louis Faurer, Robert Frank, Saul Leiter, Don Donaghy, David Vestal et d’autres qui ont arpenté les rues de la grosse pomme des années 30 à la fin des années 60. Ces derniers ont ainsi créé une écriture documentaire nouvelle, subjective et urbaine, libre et engagée, en s’inspirant des disciplines artistiques de leur époque. À voir jusqu’au 10 janvier 2021.

En bref... • Le Musée Fabre accueille jusqu’au 3 janvier l’expo « Le Canada et l’Impressionnisme - Nouveaux horizons. » • À l’occasion du 150ème anniversaire de l’artiste, le Centre Pompidou présente « Matisse, comme un roman » jusqu’au 22 février. • Expo à voir, « Possédé-e-s Déviance, performance, résistance. » au Moco Panacée. • Pour les amateurs de photo, direction le Grand Palais pour l’expo « Noir & blanc : une esthétique de la photographie. » 65


photographie CLICHÉS

MARC

DA CUNHA LOPES Parti pour être professeur de biologie, Marc Da Cunha Lopes a finalement choisi de se tourner vers la photographie. Depuis maintenant 15 ans, il collabore avec les agences de communication les plus créatives de la scène parisienne. Et il se consacre aussi à des séries personnelles ultra soignées avec un goût prononcé pour l’expérimentation et les défis techniques. parallèle, je travaillais sur des projets 3D mêlant images, textures et collages conçus sur Photoshop, et je réalisais également des illustrations pour l’édition, il s’agissait principalement de couvertures de livres pour Pocket ou Gallimard. Puis j’ai fini par me rendre compte que je ne voulais finalement pas exercer en tant que prof et je me suis lancé dans le concours d’entrée aux Gobelins où je suis resté deux années. Cette formation en prise de vue m’a permis de professionnaliser mon approche de la photo en découvrant le travail en studio, les différents formats et techniques, l’éclairage, la lumière… Tout ça l’époque de l’arrivée du numérique. J’ai effectué mon premier stage chez Paul Goirand, spécialiste des natures mortes avant d’intégrer le milieu de la pub.

Bonjour Marc, comment ça va après tout ce grand bazar ? Ça va bien merci, même si l’activité a été un peu ralentie depuis quelques mois. Mais les projets se poursuivent avec mes clients à un rythme différent et certains vont se concrétiser d’ici à la fin de l’année. Je viens d’ailleurs de terminer une série d’images pour une marque danoise de vélos électriques. Cette période me laisse aussi du temps pour me consacrer à mes séries personnelles. Sciences naturelles…puis Gobelins c’est bien ça ? Pourquoi ce virage ? Oui c’est bien ça. J’ai suivi pendant 4 ans des études de sciences naturelles à la fac dans l’optique de devenir professeur de biologie. En 67


photographie CLICHÉS

je le fais moi-même mais quand c’est plus complexe, je suis bien épaulé.

Aujourd’hui, tu collabores principalement avec les agences du pub ? Je suis arrivé dans ce milieu assez rapidement finalement grâce à de bonnes rencontres aux bons moments. À l’époque, j’avais présenté mon book à plusieurs agences de communication qui m’ont très vite fait confiance pour collaborer sur leurs projets. Ça s’est fait assez spontanément ce qui serait plus compliqué aujourd’hui pense. Ça fait donc une quinzaine d’années que je collabore avec ces structures pour mes travaux de commandes. C’est assez cool car on fait appel à moi pour mon savoir-faire et tout est super carré, organisé en amont. Il y a un vrai confort de travail je trouve, c’est ludique et créatif. Il faut savoir jongler avec les contraintes, les différents intervenants, les besoins des clients et ça me plait vraiment.

Même tes séries personnelles sont super soignées, carrées. On parle des séries personnelles Vertebrata, La Résonance des Contours et La Chasse ? Pour la première, je me suis rendu dans les labos de la fac de Jussieu où j’avais suivi mes études de biologie. Plusieurs salles où sont conservées des collections d’animaux empaillés et autres squelettes sont accessibles aux étudiants et c’est ici que j’ai pu photographier ces squelettes que j’ai ensuite intégrés dans des lieux abandonnés. L’objectif était de travailler sur des jeux d’échelles et de mettre en valeur ces animaux dans des environnements qui ne sont pas naturels pour eux. Pour la seconde, je suis allé à Lisbonne, au Museum d’Histoire Naturelle, pour photographier les collections de cranes et de minéraux. L’idée était de mettre en relation une pièce de chaque collection avec une autre selon les formes et les couleurs. Quant à La Chasse, je voulais mettre en scène une tribu d’enfants vivant avec les animaux, une sorte de jeu où les rôles se croisent, entre prédateur et proie, chasseur et chassé.

Tu utilises beaucoup la retouche créative avec un certain nombre de défis techniques… Oui effectivement, ça m’a toujours intéressé. La post production fait partie intégrante de mon travail même si je ne fais pas tout tout seul. Sur les projets publicitaires, je suis plutôt bien entouré avec une équipe de spécialistes. C’est ce jeu de compositions, d’intégrations d’éléments dans le décor, de retouches créatives qui est super intéressant. Il y a souvent de vrais défis techniques à réaliser. Parfois, 69


photographie CLICHÉS

me dérange un peu de savoir qu’ils puissent voir mes photos sur un petit écran. Car la question du format se pose forcément et puis la façon de consommer les images a beaucoup changé. Je préfère que l’on découvre mon travail à travers une exposition ou un livre par exemple. Sur un smartphone ou un écran, la sensibilité n’est pas la même.

Tu les exposes en galeries ? Il m’est arrivé d’exposer mes séries personnelles en galeries mais ce n’est pas spécialement l’objectif final quand je les produis. C’est avant tout un plaisir et je ne m’inscris pas dans cette logique. Certains artistes et photographes ont besoin de créer et de vendre mais ce n’est pas mon cas et puis on est souvent dépassé par le fonctionnement du milieu de l’art. Exposer est évidemment toujours intéressant car ça reste le meilleur moyen de découvrir une œuvre pour le public mais je trouve ça plus sympa de le faire dans d’autres types de lieux. J’aimerais par exemple exposer ma série La Résonance des Contours dans le musée où j’ai réalisé les prises de vue.

Tes projets en ce moment ? La vidéo ? Mis à part ce projet autour des vélos électriques, je travaille sur une série d’images publicitaires à destination des réseaux sociaux pour une marque d’alcool. Pas mal de choses sont dans les tuyaux comme des séries personnelles en cours de production. Je mets pas mal de temps à les produire, cela dure plusieurs mois en général et j’ai envie aujourd’hui de développer des séries avec une dose plus importante de spontanéité. Et je fais aussi de la vidéo de temps en temps mais cela prend beaucoup de temps donc c’est plus compliqué. J’ai notamment réalisé récemment le trailer d’une série française.

Tu n’es pas un grand utilisateur des réseaux sociaux d’images comme Instagram ? Quel regard tu portes sur ces outils ? J’ai mis beaucoup de temps à m’inscrire sur ces plateformes et je ne poste pas très souvent mes images. Quand on sait que la plupart des utilisateurs se servent de ces applications sur leur téléphone, cela 70


art ENTREVUE

HUGO

FOURNIER Pour ce nouveau numéro, on poursuit notre exploration de l’univers des artistes/designers 3D en passant rendre visite à Hugo Fournier. Autodidacte, il joue avec les couleurs, les textures et les compositions pour donner vie à des images saisissantes de réalisme. Il nous explique tout ça…

73


art ENTREVUE

Tous les endroits sont bons pour s’inspirer : il y a toujours le petit détail sur un matériau qui va attirer l’attention, l’ombre franche qui va être bien dessinée parce que c’est le bon moment de la journée, la perspective d’une rue ou même encore d’une rame de métro… Tous ces éléments peuvent ensuite être mixés ensemble pour créer quelque chose de nouveau et original.

Hello Hugo, comment ça va ? Salut, un peu débordé en ce moment mais ça va très bien, merci. Peux-tu nous retracer ton parcours en quelques lignes ? J’ai fait une école de communication visuelle, puis je me suis formé en autodidacte à la 3D. Je suis maintenant freelance depuis 3 ans.

Parle nous un peu de tes techniques de travail ? Je travaille essentiellement avec le logiciel Cinema4D et le moteur de rendu Redshift avec lesquels je construis ma scène. Une fois l’image/vidéo rendue, je fais les ajustements finaux dans Photoshop/AfterEffects.

Pour ceux qui ne connaissent pas ton métier, c’est quoi un designer 3D/Artiste 3D ? Un artiste/designer 3D, c’est simplement un artiste/designer qui bosse sur des outils 3D. Ce qui m’a amené à la 3D, c’est le feeling de ces outils et la liberté créative qu’ils procurent.

Comment interviens-tu auprès de tes clients ? Qui sont-ils et quels sont leurs différents types de demandes ? Généralement les clients me contactent car ils apprécient mon univers graphique. La plupart du temps il s’agit de la réalisation de films mais ça m’arrive aussi de produire des images.

Quand on regarde ton travail, on a parfois du mal à faire la différence entre le réel et le virtuel… Tu travailles pas mal sur l’architecture… D’ailleurs, quel est le meilleur endroit pour s’inspirer de l’architecture ? 74


art ENTREVUE

Un artiste incontournable pour toi ? Andy Goldsworthy et son landart incroyable. Un musée à visiter absolument ? Le Louvre, même si une seule visite ne suffira évidemment pas…! Ta prochaine expo ? Digital Utopia: Interior Paradise in Time of Social Medias par Charlotte Taylor et Adam Štěch. L’endroit idéal pour déconnecter ? La plage me semble être l’endroit idéal, j’y pense avec nostalgie depuis que je vis à Paris. Rien de tel que d’entendre le bruit des vagues et de sentir l’air marin. Ton disque du moment ? Exit Planet Dust, des Chemical Brothers. Un film qu’il faut avoir vu au moins un fois dans sa vie ? No Country For Old Men de Joel et Ethan Coen. Tes futurs projets ? En parallèle de mes missions, je travaille actuellement sur un film personnel - entièrement réalisé en 3D - qui devrait sortir avant la fin de cette année. Je garde aussi du temps pour bosser sur des collaborations avec d’autres artistes 3D pour explorer et mixer de nouveaux univers. Un dernier mot ? Un grand merci à vous et à toutes les personnes qui suivent mes travaux, c’est à la fois valorisant et motivant. 77


EN CUISINE A TA B L E L’A C T U D E S C H E F S PORTRAIT FA B I E N FA G E - T H E M A R C E L LA RECETTE DENIS MARTIN - THE MARCEL


EN CUISINE A TA B L E

ta l e n t s

H OT S P OT

LES JEUNES TALENTS DU GAULT&MILLAU

19.20, NOUVEAU BAR A COCKTAILS DU PRINCE DE GALLES Symbole de l’esprit parisien, le nouveau bar à cocktails du Prince de Galles a rouvert ses portes le 7 septembre dernier. Cet espace Art Déco à l’ambiance intimiste qui dédie son nom à l’instant sacré de l’apéritif est dirigé par le nouveau chef barman Roberto Catalano. Originaire des Pouilles et grand voyageur, il a mis au point 10 cocktails signature et d’autres créations autour des grands terroirs du cognac qui se dégustent avec les plats sucrés et salés de Gérald Poirier et Tristan Rousselot. Ici, les deux chefs ont décidé de revisiter 100 ans de gastronomie à travers les plats les plus iconiques qui ont marqué l’esprit des Français et l’histoire des brasseries parisiennes.

Chaque année depuis 2014, le Gault & Millau déniche de jeunes talents de la gastronomie à travers l’Hexagone et les accompagne dans l’ouverture et le développement de leur premier établissement. Le 31 aout dernier, à l’occasion de sa venue à Toulouse, le guide a présenté sa promotion 2020 des jeunes talents du Sud-Ouest parmi lesquels on retrouve les deux montpelliérains Arthur Lahmy et Camille Rigal qui ont ouvert mi-août leur restaurant et cave à vins Soulenq. A l’origine d’Anga, table remarquée du centre-ville, Arthur s’est ainsi associé à Camille, chef pâtissier passé chez Michel Kayser à Garons et chez Pascal Sanchez au MIA avant de rejoindre le Ritz en tant que chef de partie.

80


sucré

i n i t i at i v e

LE PARIS DES PÂTISSERIES

RÉGIS MARCON À LA CANTINE DE L’ÉCOLE

Amateurs de pâtisseries, ce livre est fait pour vous ! Signé du journaliste François Blanc et paru le 24 septembre dernier chez Ducasse Edition, Le Paris des Pâtisseries met à l’honneur les 50 pâtissiers incontournables de la capitale qui sont référencés par zones géographiques et quartier par quartier. Chacun d’entre eux a également livré 2 recettes, l’une simple et l’autre plus complexe, pour mieux cerner leurs secrets et leur univers. On y retrouve par exemple les Madeleines infiniment noisette de Pierre Hermé ou les Brioches feuilletées au citron de vert de Yann Couvreur. Irrésistible !

Depuis la rentrée et chaque midi, la quinzaine d’écoliers de l’école de Saint-Bonnet-Le-Froid en Haute-Loire peuvent déguster les repas éco-responsables préparés par Régis Marcon et son collaborateur Régis Moulin. L’étoilé a en effet proposé ses services à la directrice de l’école, insatisfaite du précédent fournisseur, qui lui a donc confié les menus de la cantine désormais installée dans l’hôtel du chef. Ce dernier vient régulièrement leur présenter les plats du jour et les sensibiliser à la cuisine et aux produits de qualité. Bon appétit les enfants !

En bref... • Première enseigne de restauration rapide 100% bio de France, les Halles Solanid ont ouvert le 1er septembre un espace de restauration de 330m2 dans la gare de Nîmes. • Le chef triplement étoilé Yannick Alléno succède à Ronan Kervarrec à l’Hostellerie de Plaisance à Saint-Emilion. La célèbre maison est à cette occasion rebaptisée Hôtel de Pavie. • Installé rue de Surcouf dans le 7ème arrondissement, le restaurant du chef David Toutain, deux étoile Michelin, devient membre des Relais & Châteaux. • Depuis le 31 août et tous les vendredis, le chef Juan Arbelaez anime la nouvelle chronique « Juan Régale » dans l’émission Quotidien de Yann Barthès. 81


EN CUISINE PORTRAIT

Fabien FAGE THE MARCEL

© photos : Maxime Flori / Fred Trobrillant / Loïc Bonnaure / Gilles Favier

The Marcel, c’est l’histoire d’une brasserie populaire de Sète qui a capitalisé sur son identité historique pour devenir une référence gastronomique sous l’impulsion de Fabien Fage et sa brigade. Aujourd’hui, le concept s’est développé à travers l’Ile singulière avec The Rio ouvert en mai 2019 et The Marcel aux Halles 3 mois plus tard. L’ouverture des chambres d’hôtes cette année marque une nouvelle étape et d’autres perspectives. Le chef étoilé, aux manettes de la restauration, revient sur cette aventure et les projets actuels. 83


EN CUISINE PORTRAIT

« Mon parcours m’a fait voyager à travers la France avant de m’établir à Sète grâce à Garance Schelcher et Julien Bernard qui sont venus me chercher pour créer The Marcel. »

lieu incontournable et historique de la ville qui avait une vraie identité. Nous avons souhaité la conserver pour ne pas trop dépayser les habitués. Seule la cuisine a été complètement refaite pour profiter d’un outil de travail moderne et adapté à notre cuisine. Dès le départ, nous avons pris le parti de collaborer avec des fournisseurs locaux situés à moins de 40 kilomètres du restaurant qui décline une carte autour des produits de la mer principalement. Nous avons la chance d’avoir des producteurs de grande qualité aux alentours. Et deux ans après, le concept s’est déployé autour de deux autres adresses : The Rio sur le quai Léopold Suquet et The Marcel aux Halles de Sète.

Bonjour Fabien, revenons un peu sur votre parcours… Comment êtes-vous arrivé à Sète ? La première étape de mon parcours m’a amené au lycée hôtelier de Saint-Jean-du-Gard où j’ai rencontré un professeur qui m’a vraiment donné envie de faire de la cuisine mon métier. Puis j’ai vécu différentes expériences au sein de grandes maisons étoilées, à Paris notamment après mon service militaire durant lequel j’ai été chef pour un général. J’ai fait mes armes chez Alain Passard à l’Arpège l’année où il a obtenu une troisième étoile, puis au Ritz, au Meurice et à Versailles également. J’ai aussi travaillé aux côtés de Michel Kayser à Garons puis dans les établissements de Jean-André Charial. J’ai ensuite rencontré Alain Ducasse avec qui j’ai collaboré en tant que chef formateur durant deux ans. Puis direction le sud au Prieuré Relais & Châteaux à Villeneuve-lès-Avignon pendant dix ans avec à la clé une première étoile en 2010. Mon parcours m’a fait voyager à travers la France avant de m’établir à Sète grâce à Garance Schelcher et Julien Bernard qui sont venus me chercher pour créer The Marcel. Nous avons ouvert en mai 2018, quelques mois seulement après notre rencontre.

Qui sont les membres de la brigade qui vous entourent au quotidien ? Certains d’entre eux travaillent à vos côtés depuis les débuts et sont désormais incontournables… Il est vrai que je suis bien entouré depuis plusieurs années déjà. À mes côtés, il y a Denis Martin que j’ai connu au Prieuré en tant que stagiaire et qui est devenu aujourd’hui mon adjoint. Cédric Spinedi est quant à lui chef aux halles de Sète, Guillaume Lehn s’occupe de la restauration du Rio et Romain Berkrouber est notre chef pâtissier. Au quotidien, J’ai la chance d’avoir une super brigade familiale, qui a évidemment évolué au fil des années, et en qui j’ai une confiance totale. Et c’est évidemment grâce à elle que nous avons pu obtenir cette étoile et que nous pouvons continuer à proposer une cuisine de qualité pour chaque adresse de Sète.

Comment définiriez-vous le concept culinaire de The Marcel et comment a-t-il évolué à travers la ville depuis deux ans ? Le restaurant était autrefois une brasserie populaire très prisée des sétois pour son esprit authentique et méditerranéen. Un 84


EN CUISINE PORTRAIT

15 ans. Ils ne sont plus en permanence dans les cuisines et s’occupent davantage de la communication et des relations publiques par exemple. C’est ce que je fais de mon côté même si je continue évidemment à cuisiner, à gérer les services, à chercher de nouveaux fournisseurs et à faire évoluer les cartes des différentes tables.

Vous avez connu le succès très rapidement avec l’obtention de la première étoile Michelin seulement 7 mois après l’ouverture… C’était un objectif de départ ? Oui effectivement la première étoile est arrivée rapidement, sept mois seulement après l’ouverture de The Marcel. C’était un objectif que nous avions en tête à vrai dire même si nous avons commencé avec une carte assez « simple ». Puis au bout de 3-4 mois, nous avons décidé de la développer sur des propositions gastronomiques. L’obtention de ce macaron récompense notre régularité et tout le travail accompli depuis plusieurs années avec ma brigade.

Quels sont les projets, les actualités du moment ? Nous avons ouvert cet été les chambres d’hôtes au-dessus du Rio. Ce sont des appart’hôtels d’une surface de 25 à 70 m² pouvant accueillir de 2 à 6 personnes. Elles sont intégralement repensées, équipées et proposées avec vue sur le Canal Royal ou avec des terrasses privatives intérieures qui se veulent claires et apaisantes. C’est un hommage à l’esprit Art Déco où règnent luxe et bien-être. Leurs atouts Vintage s’y dessinent avec élégance dans des détails glamours discrets. Portant le nom d’un artiste ou d’un festival partenaire historique de « The Marcel », chacune de ces 6 Suites est décorée et dotée d’œuvres uniques proposées par chacun des artistes.

Votre rôle va quelque peu changer au sein des établissements The Marcel à Sète ? Mon rôle a en effet évolué depuis deux ans. Comme je le disais précédemment, je suis très bien entouré avec les chefs qui ont désormais plus de responsabilités. Je peux compter sur eux pour gérer les trois maisons au quotidien. Le rôle des chefs de manière générale a beaucoup changé depuis 1087


LA RECETTE PAR DENIS MARTIN CHEF EXÉCUTIF DU RESTAURANT THE MARCEL

Filet mignon de porc et poitrine confite au gingembre,

pied caramélisé et joue braisée à l’orange, épinards, coriandre et jeunes navets, jus aux épices douces © THE MARCEL/Maxime Flori

I NGR É D I E NTS :

1 filet mignon de porc 5 échalotes 1 cuillère à soupe de miel 200g de poitrine de cochon 10g de pignons de pin 4 mini-navets 1 bande de feuilletage 500g d’épinards 1/2 botte de coriandre 1cl de sauce

P R É PA RATION :

Nettoyer et cuire le pied de cochon à l’eau bouillante environ 3h. Sortir du feu et dépiauter rapidement. Réserver au frais. Une fois les pieds refroidis, les hacher. Ajouter la sauce soja, les pignons de pin, 1 échalote ciselée et compotée, le vieux vinaigre, quelques feuilles de coriandre ciselée, du sel et du poivre. Etaler le mélange ente deux feuilles de papier sulfurisé sur une épaisseur d’1/5 cm. Réserver au frais. Cuire une bande de pâte feuilletée entre deux plaques de four environ 20 mins à 160°C. Une fois la pâte cuite, tailler des rectangles de 2cm de large sur 10cm de long. Réserver. Laver et éplucher les mini-navets, les cuire 4 mins à l’eau bouillante salée. Rafraichir. Piquer les 4 échalotes et cuire au four avec la peau et un filet d’huile d’olive pendant 35 mins à 160°C. Eplucher les échalotes cuites. Réserver. Mariner la poitrine de cochon avec le gingembre haché et le miel pendant 2h. Confire la poitrine au four à 120°C pendant 4h. Une fois refroidie, tailler des lardons assez épais. Parer le filet mignon de cochon. Le rôtir à l’huile d’olive et au beurre. Laisser reposer la viande après cuisson. A l’aide des parures du filet mignon, réaliser un jus cour : caraméliser les morceaux. Mouiller au bouillon de volaille et réduire à consistance. 88


THE MARCEL : UN CHEF ÉTOILÉ... 4 ADRESSES !

Comptoir THE MARCEL au Rio

Restaurant gastronomique, étoilé Michelin

THE MARCEL aux Halles de Sète

L’ESPRIT THE MARCEL : UNE APPROCHE EXIGEANTE DE LA GASTRONOMIE OÙ RENCONTRE ET PARTAGE SONT AU CŒUR DE LA CRÉATION. Véritable institution sétoise, THE MARCEL a réouvert en mai 2018. Succédant à Yves et Betty, Garance et Julien, des professionnels tombés amoureux du lieu, en ont confié les clefs au Chef Fabien Fage. Né à Arles, formé dans de prestigieuses maisons par d’illustres Chefs : Jean-André Charial**, Michel Kayser**, Bernard Loiseau**, Alain Passard**, le Chef a confirmé son savoir-faire en accrochant son étoile Michelin au restaurant THE MARCEL. Passionné par la gastronomie méditerranéenne, le Chef vous propose de découvrir sa cuisine a travers 3 adresses en plein cœur de Sète :

- Le Comptoir, au Rio : plongez dans ce véritable lieu de « Bistronomie et Culture » où expositions, concerts, performances s’y jouent quotidiennement. Autour d’un grand comptoir ou en terrasse, dégustez les créations du Chef proposées dans une carte bistronomique type brasserie, agrémentée de Minis-Marcel (petites assiettes et tapas conçus par le Chef, à partager ou non…).

- Le Restaurant gastronomique, étoilé MICHELIN : vivez une immersion gastronomique unique dans ce lieu historique, revisité avec une touche d’esprit contemporain. Le Chef vous propose une cuisine méditerranéenne authentique et inventive où les produits emblématiques du terroir sétois sont sublimés.

- Les Suites d’Artistes THE MARCEL : Situées au-dessus du Rio sur le Cadre Royal, séjournez dans l’une des 6 Suites d’Artistes THE MARCEL décorées et dotées d’œuvres uniques proposées par chacun des artistes. Ce décor résidentiel aussi tendre que somptueux est un hommage à l’esprit Art Déco où règnent luxe et bien-être.

Les adresses

Restaurant The Marcel 5 rue Lazare Carnot Du mardi au vendredi, dîner. Samedi, déjeuner et dîner. Dimanche déjeuner. Réservation conseillée 04 67 74 20 89 www.the-marcel.fr

Le Comptoir au Rio 7, quai Léopold Suquet Du mercredi au dimanche, de 11h à 23h Avec ou sans réservation 04 67 74 21 10

themarcelsete

the.marcel.sete

- THE MARCEL aux Halles de Sète : échappez-vous pour une escapade gourmande aux Halles où le Chef vous propose de découvrir sa cuisine du marché au plus près des saisons et des producteurs locaux. A consommer sur place ou à emporter.

Aux Halles de Sète Du mardi au dimanche, déjeuner Sans réservation Sur place ou à emporter 06 72 76 39 06 the.rio.sete 89

the.marcel.halles.de.sete

Les Suites d’Artistes The Marcel 7, quai Léopold Suquet www.the-marcel.fr Renseignements et réservations 04 67 19 13 13 suites.d.artistes.the.marcel


MOBILIté G A R AG E LES ENGINS DE DEMAIN CONCEPT HOLDEN HURRICANE


– MOBILIté – GA R AG E

4x4

Supercar

FORD BRONCO 2020

MASERATI MC20

Tout terrain américain sorti dans les années 60, le Ford Bronco s’apprête à vivre un nouveau chapitre de son histoire avec l’arrivée de la sixième génération présentée officiellement au mois de juillet. Développé autour de deux modèles et quatre motorisations, le légendaire baroudeur sera ainsi disponible dans les versions suivantes : un 4 cylindres EcoBoost de 2,3L et 270 chevaux et un V6 de 310 chevaux pour le Bronco 2021 puis un trois cylindres de 181 chevaux et un quatre cylindres de 245 chevaux pour le Bronco Sport. Réservé au marché américain dont les clients sont déjà fans, le Bronco ne sera malheureusement pas commercialisé en Europe. Reste la solution de l’importation.

Annoncée depuis plusieurs mois, la nouvelle supercar italienne signée Maserati est enfin là ! Coupé biplace basé sur un châssis en fibre de carbone et arborant des portes papillons, la sportive MC20 embarque une motorisation entièrement conçue par le constructeur, un V6 biturbo de 3 litres développant 630 chevaux. Côté performances, elle avale le 0 à 100 km/h en moins de trois secondes et le 0 à 200km/h en 8,8 secondes pour une vitesse de pointe avoisinant les 325 km/h. Produite à Modène, elle sera disponible à partir de 200.000 euros avec un tarif pouvant grimper jusqu’à 300.000 euros. Une version découvrable sera probablement lancée l’année prochaine.

92


futur

2 ROUES

SKYDRIVE, LE TAXI VOLANT

HYPERSCRAMBLER 2

Les voitures volantes ne seront bientôt plus réservées aux films de science-fiction. Depuis plusieurs années, des constructeurs et industriels comme Airbus par exemple poursuivent le développement de leurs prototypes. Aujourd’hui c’est au tour de la startup japonaise SkyDrive de faire un pas en avant avec son engin baptisé SD-03 qui a effectué fin août son premier vol d’essai avec un pilote à bord et un système de contrôle à distance. Long de 4 mètres et équipé de huit rotors lui permettant de s’élever verticalement, l’engin à 300.000 dollars a atteint ce jour-là les 5 m de hauteur. Le futur est en marche.

Connue pour ses vélos électriques, la firme californienne Juiced Bikes vient de présenter son nouveau modèle HyperScrambler 2. Embarquant un moteur Retroblade de 1kW pouvant atteindre 2kW en pointe, ce deux roues peut circuler à près de 50 km/h et annonce une incroyable autonomie de 160 kilomètres. Les batteries sont gérées par l’ordinateur de bord et il est possible de les recharger de 0 à 80% en seulement 2 heures grâce à un chargeur rapide disponible en option. Pour le reste, on retrouve une double suspension avant et arrière, des freins à disque hydrauliques et une finition en aluminium brossé ou noir. Les précommandes sont ouvertes.

En bref... • Trois ans après son lancement, la Ferrari Portofino profite d’une petite mise à jour avec 20 chevaux de plus (620ch) et une nouvelle boite de vitesses notamment pour ce modèle M. • En raison du succès de la berline électrique Taycan, Porsche a décidé de repousser le lancement de son break Taycan Cross Turismo. • Ford a présenté courant août sa dernière GT Héritage Edition qui rend hommage à la GT40 Mark qui avait remporté les 24H de Daytona en 1966. • La 42ème édition du salon Epoq’Auto, dédié aux autos et motos anciennes, aura lieu les 6,7 et 8 novembre prochains à Lyon Eurexpo. 93


MOBILIté CONCEPT

HOLDEN HURRICANE © photos : General Motors

Holden, ce nom de nous dit surement pas grand-chose mais ce petit constructeur australien a présenté en 1969 un concept-car inédit. Baptisé Hurricane, l’engin était en avance sur son temps et nous offrait une vision de ce qu’allaient devenir les voitures d’aujourd’hui.


MOBILIté CONCEPT

Outre son design et son moteur, le Hurricane a surtout surpris les spécialistes et le public par ses équipements. En effet, il embarquait déjà une caméra de recul placée à l’arrière, une climatisation à réglage automatique de la température, une radio à recherche automatique de stations, une instrumentation digitale et un système de navigation baptisé Pathfinder qui devait fonctionner grâce à des aimants intégrés le long du réseau routier permettant au conducteur de se repérer et de se guider Des solutions techniques novatrices il y a 50 ans que l’on retrouve en série sur tous les véhicules depuis plusieurs années. L’histoire automobile a montré que de nombreux concept-car sont restés au placard malgré un accueil enthousiaste. Mais parfois, certains passionnés font revivre le passé et ce fut le cas en 2006 lorsqu’une petite équipe du centre de style Holden s’est lancée dans la restauration du Hurricane en respectant l’histoire et en préservant au maximum les pièces d’origine. Un travail soigné qui aura duré cinq années pour un résultat exceptionnel. 42 ans après, en octobre 2011, le Hurricane fut présenté à nouveau en marge du salon Motorclassica de Melbourne.

Il s’agit sans doute du concept-car le plus futuriste et avantgardiste de son temps. Nous sommes en 1969 au Melbourne Motor Show lorsque le petit constructeur Hoden, filiale australienne de General Motors, dévoile son premier concept-car sous le nom de code RD001, Hurricane pour le public. Véritable étude de style notamment en matière de design automobile, ce coupé deux places servit également à mettre au point différents équipements dont nos véhicules sont aujourd’hui équipés. Évidemment, ce qui l’attire l’œil au premier abord, ce sont les lignes élancées et voluptueuses de ce véhicule sportif mesurant moins d’un mètre de hauteur, 99 cm précisément. Mais c’est aussi le système d’ouverture permettant d’accéder au cockpit. Ici, pas de portes conventionnelles mais une ingénieuse canopée qui bascule hydrauliquement vers l’avant tandis que le toit vient se placer sur les roues arrière. Une innovation technologique qui a fait son effet à l’époque. Côté mécanique, Holden l’avait équipé d’une motorisation centrale arrière V8 de 4,2 litres développant 262 chevaux et d’un carburateur quadruple corps. De quoi assurer d’excellentes performances pour la fin des années 60. 96


MUSIQUE SÉLECTION P L AY L I S T S CHRONIQUES FIGURES KRUDER & DORFMEISTER P H OTO L I V E E R I C C A N TO


MUSIQUE

PlayLists Top ten CLASSICS

KELLY SYLVIA

(Blood & Stone / UK)

01/ Armand Van Helden - Flowerz (feat Roland Clark) - Armed Records 

02/ Prince - I Would Die for You - Warner Bros

03/ Alcatraz - Give Me Luv (Original Mix) - Yoshitoshi 04/ Neneh Cherry - Buffalo Stance - Virgin 

YUKSEK ET GET A ROOM! SUR RADIO NOVA Arrêter de danser ? Jamais. C’est derrière cette idée que Yuksek, Get a Room! et Ruddy Aboab, directeur de la musique de Radio Nova, se sont retrouvés le 17 mars dernier pour créer Teuf d’appart. 6720 minutes, 56 guests, 117 micros, 198 jingles, des milliers de disques et des milliers de danseurs plus tard, Yuksek et Get a Room! rejoignent la famille Nova pour la saison 2020/2021. Ils officieront, chaque samedi pour Yuksek de 19h à 21h, et chaque dimanche pour Get a Room ! de 19h à 21h égelement, dans deux nouvelles émissions taillées à la mesure de leur talent et de leur créativité. Restez branchés !

05/ Octave One - Blackwater - 430 West 

06/ Josh Wink - Higher State of Consciousness (Tweekin Acid Funk) - Strictly Rhythm 07/ Debbie Deb - When I Hear Music - Jam Packed 08/ Kerri Chandler - Atmosphere - Ibadan 

09/ Yvonne Elliman - If I Can’t Have You - RSO

10/ Shannon - Give Me Tonight - Emergency Records

DJ KHALID

(GoodKeys Music / FR)

01/ Bob Marley - Redemption Song - Island, Tuff Gong 02/ IAM - Demain c’est loin - Delabel Virgin

03/ Marvin Gay - Inner city Blues - Motown Records 04 /Eminem - Lose Yourself - Shady, Interscope 05/ Fisher - Losin it - Catch & Release

06/ Ang Starr - Militia - Chrysalis Records

08/ Dr Dre - Still Dre - Aftermath, Interscope 09/ Abdel Halim Hafez - Sawah - MLP

10/ Prince – Controversy - Warner Bross Records 100


chroniques

KAMAAL WILLIAMS « Wu Hen »

KELLY LEE OWENS «Inner song»

Kamaal Williams a contribué à rendre le Jazz plus « cool  » à Londres. Il l’a dépoussiéré des codes, parfois lourds à porter, avec pour influence la culture club. Pourtant, il se détache du genre pour décrire ses productions. Sortie fin juillet, « Wu Hen », en hommage au surnom que lui donnait sa grand-mère, est sans doute son œuvre la plus Groovy. Toujours bien entouré, il se surpasse dans l’art de fusionner son amour pour la House et le Broken Beat, avec le Funk, le Rap et même la Jungle. Plus que jamais en rupture avec la scène Jazz conventionnelle, il perfectionne son style et le labellise : Wu Funk. « Wu Hen est mon meilleur album, le disque ultime ».

Kelly Lee Owens est sur un petit nuage depuis la sortie d’Inner Song. Encensé par la presse, son 2nd LP fait l’unanimité. Elle aurait mis de côté son perfectionnisme pour se laisser aller en studio, enfin ! Avec son ami et complice Ghost Culture, l’album s’écrit et s’enregistre en un mois. Inner Song est d’une telle diversité musicale (entre Ballades, Pop électronique et Techno) et émotionnelle, qu’il fascine. De sa version d’un titre de Radiohead (extrait de In Rainbows), à une berceuse psychédélique avec la voix de John Cale (Velvet Underground), en passant par des plages Techno... Les morceaux sont si riches en textures, si chargés en émotions, qu’ils nous collent des frissons.

ROMARE «Home»

GENEVIEVE ARTADI «Dizzy strange summer»

Ses albums se suivent et ne se ressemblent pas. Quatre ans après son dernier LP et un tour du monde en dates, Romare signe « Home », son 3ème album sur Ninja Tune. Home, en référence à sa nouvelle vie paisible, en famille, loin de Londres. Connu pour sa maîtrise du sampling et ses patchworks sonores, il joue, cette foisci, avec des vieux instruments, des cassettes, un magnétophone… Même si son processus de création change, sa signature est identifiable. Il vogue toujours avec aisance entre downtempo et dancefloor. A travers cet album, on découvre une nouvelle facette de Romare, dont le charme opère toujours. 101

Genevieve Artadi from LA, la belle surprise d’un été sous Covid ! Dans le cercle intime du brillant Louis Cole, vous l’avez déjà vu sur scène à ses côtés, dans ses clips, ou encore en duo du nom de « Knower ». Cette fois, elle fonce en solo. Hyper créative, adepte du DIY, elle réalise son 1er disque en totale autonomie chez Brainfeeder. On pourrait s’attendre à ce qu’elle s’envole dans tous les sens. Mais non. L’œuvre dans son ensemble est harmonieuse et hyper originale. Elle sait parfaitement connecter la Soul, le Funk, le R&B, le tout saupoudré de sons psychédéliques et électroniques. Les cadences et les ambiances changent mais elles ont toutes un point commun : sa voix douce, aimante et de toute beauté.


MUSIQUE FIGURES

KRUDER & DORFMEISTER © photos : D.R

22 ans après leur album The K&D Sessions, le duo légendaire du Trip-hop Kruder & Dorfmeister revient avec un nouvel album baptisé 1995. Prévu pour le 30 octobre prochain, il est signé sur le label G-Stone Recodings et s’annonce protéiforme et résolument down tempo.

103


MUSIQUE FIGURES

Pour cet album à venir, les pionniers de l’électro autrichienne ont exhumé 15 tracks produites en 1995, d’où le titre de l’opus. Tirés à l’époque en seulement 10 exemplaires, ils ont été récemment remasterisés par Bernie Grundman qui a notamment travaillé avec Mickael Jackson ou Dr Dre. Conçus dans la même veine que leurs précédentes productions, les 15 titres font référence au printemps 1995, période durant laquelle les deux producteurs passaient leur temps en studio à composer.

Les viennois Peter Kruder et Richard Dorfmeister ont imposé dans les années 90 leur science du remix et des samples avec l’album Dj-Kicks paru en 1996 puis avec The K&D Sessions sorti deux ans plus tard. Créateurs d’un son unique, mixant basses lourdes et downbeat intégrant des paysages sonores épiques et des double tempos, Kruder & Dorfmeister puisent depuis plus de deux décennies leurs inspirations dans le funk, le jazz électrique, la deep soul, le hip hop, le dub, la drum’n‘bass et une multitude d’autres sonorités…

Peu présent sur scène depuis les années 90, le duo avait tout de même fait danser ses fans lors d’une tournée en 2018 pour fêter les 20 ans de The K&D Sessions avec des concerts à guichets fermés au Hammersmith Appolo, au Roundhouse de Londres et au Albert Hall à Manchester. Avec ces nouvelles productions, les deux beatmakers devraient donc retrouver les dancefloor européens en 2021.

En cet automne 2020, ils viennent d’annoncer leur retour avec un premier clip pour le morceau Johnson, un teasing mélancolique et hypnotique aux sonorités down tempo, trip hop et new wave typiques du genre, mais avec un twist actuel plus nébuleux, plus futuriste, agrémenté de samples de l’icône blues Robert Johnson. 104


Photolive

106


Photolive

- LIMP BIZKIT HARD ROCK SESSION / COLMAR

w w w . e r i c c a n t o . c o m

107


LECTURE LE CHOIX DE LA RÉDAC

Home stories 100 years

A travers des clichés uniques, Mark Gonzales, skateur et artiste, se livre et se dévoile en détails. Parmi les riches contenus de cet ouvrage, on retrouve évidemment des projets collaboratifs avec Adidas, Supreme ou Trasher, ses œuvres d’art et des interviews de Kaws, Hiroshi Fujiwara, Tony Hawk ou encore Blondey McCoy qui racontent comment ce personnage incontournable a inspiré toute une génération. Il a d’ailleurs été nommé Skater le plus influent de tous les temps par Transworld Skateboarding en 2011. Une référence !

Cet ouvrage, imaginé comme une histoire du design d’intérieur, nous raconte comment il a façonné nos vies à travers une sélection de réalisations emblématiques. Vingt intérieurs résidentiels conçus par des architectes, artistes et designers tels que Lina Bo Bardi, Mies van der Rohe ou Andy Warhol sont ainsi mis à l’honneur. Des photographies historiques et récentes accompagnées de dessins et de plans viennent compléter ces études de cas qui sont devenus des signatures dans l’univers de l’intérieur contemporain.

MEN’S MANUAL Il existe de nombreux livres sur ce qu’un homme doit faire, savoir ou posséder. Celui-ci combine tout cela. Men’s Manual propose un remix de fonctionnalités et d’images, des infographies et des illustrations, des connaissances utiles et inutiles, ainsi qu’une richesse de citations et de gadgets pour être un homme moderne au top. Détendu, positif, humoristique, pas toujours politiquement correct, mais toujours courageux, aventureux, et surprenant, cet ouvrage est fait pour les vrais hommes, les sauvages et les mecs.

NYT Explorer. 100 Voyages autour du monde Que ce soit pour une aventure culinaire à Mexico, un voyage méditatif en train à travers la Sibérie, ou un voyage en solo à Paris, préparez votre liste de voyages rêvés et partagez les découvertes d’Explorer World, une collection de 100 destinations de rêve tirées de la rubrique éponyme du New York Times. Les rédacteurs du Times livrent des conseils, du plus personnel au plus pratique, et des photographies magnifiques qui révèlent l’émerveillement provoqué par chaque destination. 108

MARK GONZALES


SOCIAL MEDIA

LES COMPTES INSTAGRAM À SUIVRE

GREEN DESIGN @mrcigar

FUNNY

@foodmasku

PHOTOGRAPHIE

FOOD

@formento2

@thesocialfood

PLAISIRS

ÉVASION

@orgasme_et_moi

@ig_italia


Agenda SÉLECTION CULTURELLE

MONTPELLIER

AV I G N O N - F O N DAT I O N L A M B E R T

BAUHAUS.PHOTO

FESTIVAL ¡ VIVA VILLA !

Jusqu’au 18 octobre, la salle du CAUE 34 expose 100 photos pour les 100 ans du Bauhaus. Des œuvres clés de la collection du Bauhaus-Archiv / Museum für Gestaltung de Berlin qui retracent en quatre sections l’histoire de ce mouvement multi artistique fondé par Walter Gropius. La vie au Bauhaus, le portrait, la photo d’objet ainsi que la photo d’architecture composent un panorama des pratiques et enseignements de l’incontournable école d’avant-garde.

Conçu par la Casa de Velázquez, la Villa Kujoyama et la Villa Médicis, le festival ¡ Viva Villa ! est né d’une volonté commune de créer avec le public français un rendez-vous régulier, réunissant les artistes accueillis pendant l’année dans ces trois institutions situées à Madrid, Kyoto et Rome. Festival pluridisciplinaire mêlant arts plastiques, design, performance, danse, musique, histoire de l’art, ¡ Viva Villa ! donne un coup de projecteur essentiel sur la jeune création française.

110


L’ISLE-SUR-LA-SORGUE - FONDATION VILLA DATRIS

M A R S E I L L E - C H AT E A U F O R B I N

RECYCLAGE/SURCYCLAGE

PASSAGE(S)

Pour sa 10ème expo en 2020, la Fondation Villa Datris explore le recyclage sous toutes ses formes dans la sculpture contemporaine et interroge notre relation, aux objets. Délibérément, par conviction ou par choix, les artistes ont recours au déchet comme matériau artistique à part entière, renonçant à l’acquisition de matériaux dit « nobles » pour créer ou composer leurs œuvres.
Ces rebuts, déchets, détritus, objets laissés pour compte et rejetés par le flux de la consommation retrouvent un emploi, une utilité, une identité comme une véritable métaphore sociale.

Depuis le 25 juin dernier, le Château de Forbin à Marseille accueille l’exposition inaugurale Passages consacrée à l’art américain de la fin du XXème siècle. Ode à la création new-yorkaise des années 80 et 90, l’évènement présente une sélection de plus de 130 œuvres réalisées par une quinzaine d’artistes du post-graffiti et de la scène de l’East Village. Figuratif, abstrait, photographie…on y radmire des pièces signées Futura 2000, Rammellzee, Dondi White ou encore Martha Cooper devenues de véritables références dans l’histoire de l‘art.

A voir aussi...

• JonOne revient à Marseille avec l’expo Unlimited qui s’installe au cœur des Docks Village. • Toujours à Marseille, l’artiste Sun7 expose ses écritures automatiques à la Backside Gallery. • Du 30 octobre au 7 mars 2021, le Carré d’Art de Nîmes accueille Tarik Kiswanson. • Double exposition chez Ground Effect à Paris et chez At Down Gallery à Montpellier : VAO Crew qui réunit des œuvres de Zest, L’Atlas, Tanc, JonOne et Jean Faucheur. A voir du 5 novembre au 5 décembre 2020. • Pour sa 9ème édition, l’Expo de Ouf investit les rues de la capitale gardoise jusqu’au 31 octobre : 5 nouvelles fresques, 8 artistes dans le quartier Gambetta et 40 artistes au Spot, le quartier général du festival. 111


CAR N E T D’A D R E S S E S

01 . Shopping Montpellier Chic & branché

• CASILDA : 7, place saint Côme • COQUELINE : 6, rue de la Croix d’Or • DEWATCHER : 22, grand rue Jean Moulin • CASTING : Place Chabaneau • KLUB : 7, rue Jacques Cœur • AGNES B : 14, rue Foch • ZADIG ET VOLTAIRE : 23, rue Foch • SANDRO : 4, rue de l’Argenterie • SANDRO HOMME : 19, rue de l’Ancien Courrier • THE KOOPLES : 29, rue de l’Argenterie • MAJE : 26, rue de l’Ancien Courrier • BA&SH : 13, rue de l’Ancien courrier • CLAUDIE PIERLOT : 19, rue de l’Argenterie • KARL MARC JOHN : 21, rue de l’Argenterie • AUTOUR DU MONDE / BENSIMON : 6, rue Saint Paul

• CACHOU : 4, rue des Sœurs Noires • IN SITU ORIGINALS : 18, rue de l’Ancien Courrier • IN SITU CITY : 9, rue de l’Ancien Courrier • IN SITU LIVE : 15, rue de l’Ancien Courrier • LILY : 22, rue de l’Argenterie • BEAUCOUP STORE : 15, rue de la Croix d’or • LACOSTE : Cc Polygone • 609 : 609, av Raymond Dugrand • SOLAR : 19, rue Foch • PEOPLE’S RAG : 13, rue de l’Argenterie • MANIFEST : 31, bld du Jeu de Paume • COMPTOIRS DES COTONNIERS : 29, rue de la Loge • CASAMANCE : 11, rue Jacques Cœur • DANAE STORE : 31, bd du Jeu De Paume • SOON : 34, rue de l’Argenterie • BONNE NOUVELLE : 53, bld Bonne Nouvelle • SAPSAK : 16, rue de l’Ancien Courrier • DE SI JOLIES CHOSES : 17, rue de la Croix d’Or • COMPTOIR DU DESERT : 22, rue de l’Ancien Courrier • COLLECTION PRIVEE : 7, rue de l’Ancien Courrier • MA PREMIERE BOUTIQUE : 4, rue du Petit Saint-Jean • 34TH AVENUE : 34, bd du Jeu de Paume • HEMISPHERE FEMME : 2, rue des étuves • PALMA : 32, bd du Jeu de Paume • AVANT… APRES… : 29, rue Foch • OFF WHITE : 8, rue du Petit Saint-Jean • ATELIER DES MERVEILLES : 12, rue du puits du temple

Streetwear • IN SITU SPORT : 22, rue de l’Ancien Courrier • GRANIT : 29, bld du Jeu de Paume • BUD SKATESHOP : 9, bld du Jeu de Paume • MAJESTIC : 37, bld du Jeu De Paume • MAISONHATE : 11, rue des sœurs Noires • CONCEPT : 3, rue de l’Aiguillerie • FAT MONKEYS : 3, rue Louis Lumière (Pérols) • BARNABE : 11&12, rue de l’Argenterie • SKATE AVENUE : 1348, av Raymond Dugrand • POPULAR : 37, rue de l’Aiguillerie

112


Vintage

• VUE D’ICI : 7, rue de l’Ancien Courrier

• L’HEURE BLEUE : 1, rue de la Carbonnerie

• OPTIQUE SERRE : 66, Grand rue Jean Moulin

• LA CHANGERIE : 3, rue de l’Ancien Courrier

• LA MAISON DE LA VISION : 2, passage Lonjon

• D’OR ET DEJA : 5, rue Embouque d’Or

• DAMIEN OPTICIENS : 9, rue Saint Guilhem

• LEEBERTHY : 3, rue Fournarie

• CARLA’S EYEWORKS : 7, rue du Petit Saint-Jean

• BROCANTE MARCHE DU LEZ : 1348, Av R. Dugrand

Hi-Tech

Kids

• BIMP : 36, rue Saint-Guilhem 39 rue Fonck (Mauguio)

• POM D’API : 29, rue de l’Argenterie • PETIT BATEAU : 20, rue de la Loge

• APPLE STORE : Cc Odysseum

• JACADI : Cc Polygone

• MULTIZONE : 203, rue de l’Industrie

• DES PETITES CHOSES : 2, plan Pastourel

• BOSE : 201, rue de la Jasse (Mauguio)

• YOYO KIDSTORE : 7, bld du jeu de paume

Design & Déco

• LE PETIT SOUK : 20, rue de l’Ancien Courrier

• RBC DESIGN CENTER : 609, av Raymond Dugrand • RBC SELECTION : 1, av de la Fontanisse (Gallargues) • FOR INTERIOR LIVING : 5, rue Eugène Lisbonne • LES TOILES DU SOLEIL : 17, rue du Palais des Guilhem • LA SUITE : av Georges freche (Pérols) • BOFFI : 2 Place D’Aviler • BO CONCEPT : av Georges freche (Pérols) • HOMINESS : 2, rue du petit Saint Jean • MONA MARKET : 16, rue Desmazes • XXL : 4, ZAC Soriech (Lattes) • LAFRÉ : 809 av Raymond Dugrand • DE LA LUCE : 2, rue Saint-Côme • ETAT D’AME : 12, rue En Gondeau • CHUMA : 10, bld des Arceaux • OXYGEN : 13, rue de l’Ancien Courrier • CHIC & BOHEME : 31, rue Proudhon • METROPOLITAN ART & DESIGN : 30, rue Foch • REGAL : 10 bd Ledru Rollin - Montpellier • LE FABULEUX BAZAR : 15, rue du Cheval Vert • PAUME : 19, bld du jeu de paume • MAISON VIOLETTE : 2, rue du Petit St Jean • MAISON EMILIENNE : 17, rue du petit Saint-Jean • MAISON PERNOISE DU LEZ : 1348, av Raymond Dugrand

Bijoutiers • HERMES : 5, rue Jacques Coeur • FRAYSSINET JOAILLIER : 7, passage Lonjon • MINUTE ET SECONDE : 14, rue Foch • BARRIERE JOAILLIER : 6, rue de l’Argenterie

21, rue Foch

• CARTIER : 2, passage Lonjon • MAUBOUSSIN : 19, rue Foch • MONT BLANC : 7, rue Jacques Cœur • ON TIME : 12, rue de l’aiguillerie • CARLOS ARTHEMIS : 3, rue de la Charrue • MIAW : 21, grand rue Jean Moulin • EHAWEE : 7, rue du plan d’Agde

Chausseurs • EMPREINTE : 29, rue de l’argenterie • KROMATIK : 17, rue de l’argenterie • LA CHAUSSERIA : 5, rue Jacques Cœur • FREE LANCE/ JB RAUTUREAU : 17, rue de l’Ancien Courrier • MANFIELD : 12, rue Jacques Cœur

Spas

• FINSBURY : 7, rue Jacques Cœur

• NID’O : 448, rue de la Roqueturière - 04 67 70 77 09

Opticiens

• FONTCAUDE : 1292, allée des Thermes - 04 67 04 74 00 (Juvignac)

• O MIL’YEUX : 1, rue En Rouan

• BEAULIEU : 10, rue Saint Firmin - 04 67 58 63 26

• LOFT OPTIQUE : 8, place des Beaux Arts

• VERCHANT : 1, bld Philippe Lamour - 04 67 07 26 00(Castelnau Le Lez)

• UNE HISTOIRE DE LUNETTES : 21 rue des Balances

• LES CORALLINES : 615, allée de la Plage - 04 67 29 13 13 (La Grande Motte) 113


CAR N E T D’A D R E S S E S

02 . les tables de Montpellier & sa région Cantines chics

Tradi & Cuisine du marché

• BIVOUAK : 1348, av Raymond Dugrand - 06 81 37 82 75

• MA PREMIERE CANTINE : 4, place Jean Jaurès - 04 67 60 24 35

• LES MOMES : 8, place du Marché aux fleurs - 04 34 08 23 98

Cc Odysseum - 04 67 83 32 26 • MAS DE LAFEUILLADE : 281 bis, rue Fra Angelico – 06 77 18 29 69 • LE DUKE : 2, impasse Charles Fourier (Baillargues)- 07 82 13 24 08 • LA PLACE : 3, place St Ravy - 04 67 66 11 26 • CHEZ TOTO : 20, rue du Palais des Guilhem - 04 67 92 53 37 • L’IDEE SAVEURS : 5, rue Four des Flammes - 04 67 29 88 62 • L ’ACOLYTE : 1, rue des trésoriers de France – 04 67 66 03 43 • LA TABLE DE LA LYRE : 48, rue Georges Denizot - 04 67 04 23 27 • VIA PILA : 2, rue du Pila St Gély - 04 67 60 71 19 • LA TABLE DES POÈTES : 2, rue Desmazes - 04 99 61 19 59 • COLDRIP FOOD & COFFEE : 4, rue Glaize • LES FRERES POULARDS : 27, rue du Fg du Courreau - 04 67 86 94 96 • SOULENQ : 469 Rue de la Theriaque - 04 67 41 38 74 • ROSEMARIE : 3 rue des Sœurs noires - 04 67 66 15 95 • BURGER ET RATATOUILLE : 1, place du Marché aux fleurs - 04 67 66 13 54 • ANIS ET CANISSES : 47, av. de Toulouse - 04 67 42 54 48 • L’ANGELUS : 3, rue de l’Ancien courrier - 04 99 63 41 65 • BRASSERIE DU THEATRE : 22, bld Victor Hugo - 04 67 58 88 80 • CASA DI GIORGIO : 10, rue de la Loge - 04 67 66 04 17 • GIORGIO PRIMMI : 1, rue En Gondeau - 04 67 55 49 83 • L’AOC : 290, av. Theroigne de Mericourt - 04 67 42 80 51 • POPOTE : 4, rue Jules Grevy - Beaux arts - 06 25 61 06 87 • LA KITCHENETTE : 70, allée Alberto Giacometti - 09 83 39 39 19 • CHEZ BORIS : 17, bld Sarrail - 04 67 02 83 38 • LE COCHON AVEUGLE : 8, rue du Pila St Gely - 04 67 52 80 59 • LE BOUCHON SAINT ROCH : 14, rue du Plan d’Agde - 04 67 60 94 18 • CHEZ OUAM : 5, rue Alexandre Cabanel – 04 67 60 38 97 • LE PARESSEUR : 15 rue Jules Latreilhe - 04 67 67 12 07 • OLEO PAZZO (Marriott) : 105, Place Georges Freche 04 99 54 74 13 • MY CUPCAKE BY LILA : 2, rue du Bayle – 04 67 63 05 01 • LA MAISON D’ANNA : 1 rue des Trésoriers de France - 09 66 98 89 49 • NAPOLEON DYNAMITE : 5, place de la Canourgue - 06 88 31 72 77 • LES FRANGINS : 17, rue de la Cavalerie - 04 11 75 89 46 • TÔT OU TARD : 7, place de la Chapelle Neuve - 04 67 66 08 09 • LE DISINI : 1, rue des carrières - 04 67 41 97 86 (Castries)

• LA CUISINE DU 728 : 728, av de la Pompignane - 04 67 79 43 34 • CHEZ NOUS : 1401, av du mondial 98 - 04 67 07 97 69 • LA BARAQUETTE : 1348, av Raymond Dugrand - 06 17 06 31 18 • LA CACHETTE : 1348, av Raymond Dugrand - 06 07 74 70 68 • SOULENQ : 469 rue de la thériaque - 04 67 41 38 74 • DELAGARE : 27, Jules Ferry - 04 34 09 03 95 • ALTER EGO : rue Elie Wiesel - 04 67 82 09 87 • AVVA GARDEN : 769, av Raymond Dugrand - 04 67 47 85 67 • HYBRIDE : 12, bld du jeu de paume 04 67 55 17 26 • MAHE : 581, av de la Pompignane - 04 67 20 25 26 • MAISON BAYARD : 2, rue Bayard - 04 99 53 24 01 • LE MOODY SOCIAL CLUB : 21, rue de Vallat – 04 67 60 77 23 • CHEZ CUICUI : 181, rond point Ernest Granier - 04 99 54 59 56 • LE BAZAR : 448, rue Roqueturière - 04 67 02 15 40 • PIMPON : 4, place des Beaux-Arts – 04 34 00 66 02 • ANGUS & BACCHUS : 4, rue Diderot - 04 67 55 79 57 • ATIPICO : 1684, av Albert Einstein - 04 67 82 08 21 • LIPOPETTE : 7, rue du Faubourg du Courreau - 09 82 36 45 58 • 1789 : 2, impasse perier - 04 67 02 17 89 • GEORGES CAFE : 11 bis, rue de la Loge - 04 67 66 01 63 • ROCCO ET SA MERE : 8, rue du plan d’Agde - 04 67 57 35 03 • MIKADO : 31, rue Alexandre Cabanel - 07 88 19 12 29 • LES BAINS : 6, rue Richelieu - 04 67 60 70 87 • LA SUITE DES BAINS : 6, bis rue Richelieu - 04 67 66 08 94 • L’INSENSE : 39, bld Bonne Nouvelle - 04 67 58 97 78 • LE FOLIA : Ch.de Flaugergues - 744 av, A. Einstein - 04 99 52 66 35 • CAPANNA : 25, bld Sarrail - 04 67 86 72 73 • LE REFECTOIRE : 25, rue Hyppolyte – 04 99 66 57 66 • LE BISTRO URBAIN : 15 bld Ledru Rollin - 09 83 22 42 61 • LE NEKO : 14, rue des Sœurs Noires – 04 11 93 47 74 • VILLA 29 : 29, rue de l’école d’Agriculture - 04 67 91 07 97 • OLEA : 32 rue Jean-Jacques Rousseau - 07 72 27 37 26 • TANDEM : 1191 Rue de la Valsière, (Grabels) - 04 48 20 10 91

114


Cuisine d’auteur & Gastronomique

LA GRANDE MOTTE • LE YACHT CLUB : La Capitainerie - 04 67 56 99 45 • LE PROSE : 277, allée du Vaccares - 04 67 56 53 38 • L’ENTRE POTES : 35, av Pierre Racine - 04 67 84 36 60 • LA BOURRIQUE : Rés. Acapulco - Quai d’Honneur - 04 67 06 52 39 • L’ESTRAMBORD : 8, quai Georges Pompidou - 04 67 56 50 50 • L’OMBRINE : 93, quai Charles De Gaulle - 04 67 56 57 36 • L’ESSENTIEL : 53, allée du Levant - 04 67 29 93 00 • LE MARIN’SOL : 343, av Robert Fages - 04 99 62 76 32 • LE QUAI : Quai d’Honneur - 04 67 29 92 07

• TERMINAL#1 : 1408, av de la Mer - 04 99 58 38 38 • LECLERE : 41, rue de la Valfère - 04 67 56 90 23 • LA RESERVE RIMBAUD * : 820, av Saint Maur - 04 67 72 52 53 • LA DILIGENCE : 2, place Pétrarque - 04 67 66 12 21 • LE BISTROT MAISON DE LA LOZERE : 27, rue de l’Aiguillerie - 04 67 66 46 36 • REFLET D’OBIONE : 29, rue Jean Jacques Rousseau - 04 99 61 09 17 • L ’ARBRE : 10, parvis Oscar-Niemeyer - 04 34 76 96 96 • LE PASTIS : 3, rue Terral - 04 67 66 37 26 • CONTRAT : 11, rue Jean Jacques Rousseau - 04 67 58 00 27 • ABACUS : 26, rue Terral - 04 34 35 32 86 • L’ARTICHAUT : 15, bis rue Saint-Firmin – 04 67 67 91 86 • LE PETIT JARDIN : 20, rue Jean-Jacques Rousseau - 04 67 60 78 78 • LE BISTROT DE CARO : 129, cours Gabriel Péri (Lunel) - 04 67 15 14 55 • DOMAINE DE VERCHANT : 1, bd Philippe Lamour - 04 67 07 26 00

LE GRAU DU ROI • THE DECK BY SPINAKER : voie de la Pointe du Môle – 04 66 53 36 37 • CAFE MIRAMAR : 25, av Frédéric Mistral - 04 66 51 40 51 • L’AIGO BOULIDO : 161, bld du Boucanet – 04 66 77 69 21 • LA BAIE DU ROI : 519 Bd du Docteur Jean Bastide - 06 03 97 25 08

Saveurs Asiatiques • SUSHI BAR : 20, rue Bernard Délicieux - 04 99 77 06 06 • LE PARFUM : 55, bis rue de la Cavalerie – 04 67 84 86 15 • OBA : 191, rue Shirin Ebadi 09 84 51 05 51 • SUSHI SHOP : 2, place Molière / 2, rue de l’Herberie - 0826 826 826 • YUMIWI : 4, rue St Côme – 04 67 55 38 85 • BAN THAI : 7, rue Bernard Délicieux – 04 67 61 94 59 • WAKU WAKU : 4, bld Louis Blanc - 04 67 60 32 45 • ITOKO : 7, av de Sommières (Castries) - 04 99 24 00 68

AIGUES-MORTES • LE DIT VIN : 6, rue du 4 Septembre - 04 66 53 52 76 • HÔTEL LE SAINT LOUIS : 10, rue Amiral Courbet - 04 66 53 72 68 • CAFE DE BOUZIGUES : 7, rue Pasteur - 04 66 53 93 95 • AROMATIK : 9, rue Alsace-Lorraine - 04 66 53 62 67 • PAPI MOÏSE : 10, rue Alsace Lorraine - 06 13 08 01 40 • LES TEMPLIERS : 21-23, rue de la République - 04 66 53 66 56 • LE VICTORIA : 10, place Anatole France - 04 66 51 14 20 • MARIE-ROSE : 13, rue Pasteur - 04 66 53 79 84 • BOEM : 253, av du Pont de Provence - 04 34 28 42 30 • REMPARTS AIGUES MORTES : 6, place Anatole France - 04 66 53 82 77

CASTELNAU LE LEZ • MONGELLI : 11, place de la Liberté - 04 67 70 35 81 • LA CHICHOUMEILLE : 390, chemin Cauquilloux - 04 67 71 92 86

SAINTES-MARIES-DE-LA-MER • LA SIESTA BY NC : 10, rue Van Gogh - 04 90 97 83 34

LATTES - MAUGUIO • LE MAS DE COURAN : chemin de Soriech - 04 67 65 57 57 • INVINO : 1565, av des Platanes - 04 34 26 28 20 • COUP DE CŒUR : 14, av de la Fontvin - 04 67 85 81 15 • SENSATION GASTRONOMIK : 2, rue des Consuls - 04 67 50 39 31 • R RESTAURANT : 199, rue Etienne Lenoir - 04 67 85 84 72 • LA SCENE : 193, av Jean Moulin - 04 99 61 88 73 • NUANCES : 60 rue Henri Fabre- 04 67 22 56 59 • LE MAZERAND : chemin du Mas de Causse à l’Estelle - 04 67 64 82 10 PALAVAS - CARNON • MIMOSA FLOW : 191, av Saint Maurice - 04 67 68 76 80 • LE PETIT LEZARD : 63, av de l’Etang du Grec - 04 67 50 55 55 • LA BANANE : 37, bld Sarrail - 04 67 50 73 93 • LE ST GEORGES : 4, bld Maréchal Foch - 04 67 68 31 38 • LE J : 8, av Grassion Cibrand – 04 67 50 34 99 • ANISETTE & BROCHETTES : 37, av Grassion Cibrand - 06 12 19 17 31 • L’ALBATROS : 1035, av de l’Evéche de Maguelone - 04 34 11 86 25 • LE GLACIER CATALAN : 5, quai Paul Cunq - 04 67 68 44 45 • O CABANON : 123, av Grassion Cibrand - 06 73 13 45 06 • L ’AROMATE : 21, Quai Georges Clemenceau - 04 67 85 23 08

FERRIERES-LES VERRERIES • MAS DE BAUMES- RESTAURANT LA COUR : 04 66 80 88 80

115

SÈTE - BASSIN DE THAU • THE MARCEL *: 5, rue Lazare Carnot - 04 67 74 20 89 • THE RIO : 7, quai Léopold Suquet - 04 67 74 20 89 • NOSSA : 25, rue Pierre-Semard - 04 67 78 88 28 • HIPPY MARKET : 31, quai Général Durand - 09 81 48 09 93 • L’ESSENTIEL : 292, promenade du Lido - 04 67 51 15 40 • LE BIKINI : 290, promenade du Lido - 04 67 46 05 55 • LE CUBE : 294, promenade du Lido - 06 34 22 58 31 • CHEZ LANCHOIS : 9, rue d’amsterdam - 09 82 36 87 76 • LE BOUCANIER : 4, quai Aspirant Herber - 09 80 61 21 45 • LA COQUERIE : 1, chemin du Cimetière Marin - 06 47 06 71 38 • LA SENNE : 40, quai Maximin Licciardi - 04 67 53 01 91 • OH GOBIE : 9, quai Maximin Licciardi - 04 99 02 61 14 • FRITTO : 11, rue André-Portes - 04 67 46 98 01 • LE ST BARTH’ : lieu dit Montpenedre -- 04 99 43 97 58 (Marseillan)


CAR N E T D’A D R E S S E S

03 . Halles / Bars / Caves Montpellier & sa région Halles gourmandes

• SHELTER : 11, rue St Firmin

• HALLES DU LEZ : 1348, av Raymond Dugrand

• PANKA : 3, rue du Puits Du Temple

• HALLES PLAZA : rambla des Calissons

• LE PARFUM : 55, bis rue de la Cavalerie

• HALLES LAISSAC : place Alexandre Laissac

• THE PEACOCK BAR : 5, rue Durand

• HALLES CASTELLANE : 8 Place Castellane

• APOTHICAIRE BAR : 8, rue du pila saint gely • LE CHABANEAU : 7, place Chabaneau • LE MUSTANG : 2, place Castellane

Cavistes & Epiceries fines

• LE PALACE : 13, rue Four des Flammes

• CAVE DES ARCEAUX : 7, rue Marioge

• LE CAFE JOSEPH & L’ETAGE : 3, place Jean Jaurès

• CAVE NOTRE DAME : 1348, av Raymond Dugrand

• BAR LES LOGES : 22, bld Victor Hugo

• CAVE DES HALLES LAISSAC : halles Laissac

• LOS PARIGOS : 3, rue de la Petite Loge

• PECHE DIVIN : 12, rue Louis Breguet (Jacou)

• LE CAFE RICHE : place de la Comédie

• CAVE CAIREL : rue Montel- Eglise (Lattes)

• LA GRANDE BRASSERIE : 17, passage Lonjon

• L ’ATELIER DE LA CANOURGUE : 3, place de la Canourgue

• TIMES CAFE : 7, rue des Teissiers

• WHISKY RHUM & CO : 17, rue du Palais des Guilhem

• LATITUDE CAFE : place de la Canourgue

• LE PANIER D’AIMÉ : 6, du Plan du Palais

• LE RHUM RUNNER : 12, rue Jules Latreilhe

• LA NOUVELLE EPICERIE : 21, Palais des Guilhem

• GLOUGLOU : 27, rue du Pila Saint Gely

• MARCHE LOCAL : 6, rue du Bras de Fer

• LE WINE NOTE BAR : 12, rue des Trésoriers de la Bourse

• LA FINE EQUIPE : 7, rue du Puits du Temple

• LES ENFANTS ROUGES : 11, rue Rebuffy

• HISTOIRE DE SAVEURS : 17, rue Saint Guilhem

• LE DISCOPATHE : 28, rue du faubourg du Courreau • THE EGG : 11, rue du Plan d’Agde

Bars & Cocktails

• CAFE GENERAL : 25, rambla des Calissons

• MADREDIOSA : 5, rue Belmont

• CE QUI NOUS LIE : 10, rue du Petit Saint Jean

• BONSOIR : 6, rue de la croix d’or

• JUNIPER-THE G&T : 4, rue des Trésoriers de la Bourse

• PAPADOBLE : 6, rue du Petit Scel

LA GRANDE-MOTTE

• APERTURE : 2, rue des trésoriers de la bourse

• LE GUS ROOFTOP : route du Grand Travers

• LE MERCIER : 5, rue de la croix d’or

• LE WAT : Ancien Quai d’Honneur

• LES GARÇONS : 15, rue des sœurs noires

• INDIAN CAFE : 117, quai Charles de Gaulle

• LE BAR-BAR : 2, rue du puits des esquilles

• LE PROSE : 277, allée du Vaccares

• LA BARBOTE : 1, rue des deux ponts

• LE CRAZY COW : quai d’Honneur

• KRAKEN BAR : 1, rue Delpech

• LE CAFE JULES : 115, allée de l’Épi

• NU-BAHIA : 4, rue Lunaret 116


CAR N E T D’A D R E S S E S

04 . Nos bons spots Avignon Chic & Branché

Tables gourmandes

• SESSUN : 1, rue Joseph Vernet • BEAUCOUP STORE : 3 & 7, rue Rouge • COPPELIA : 42, rue Joseph Vernet • VOGUE : 18, rue Saint Agricol • DONNA : 31, rue Joseph Vernet • SANDRO : 35bis, rue Saint Agricol • CONTACT : 9, rue de la Bonneterie • JEANNE : 1, rue Folco De Baroncelli • JOHN MOOD : 2 bis, rue République 9, rue St Agricol • MAISON MOOD : 13 & 17, rue petite fusterie • LE BOUDOIR : 20, rue Joseph Vernet • FAMILY : 3 & 4, rue Carnot • POP TOWN : 48, rue des Fourbisseurs • ZERO DE CONDUITE : 20, rue des Fourbisseurs • AUTOUR DU MONDE / BENSIMON : 4, rue Joseph Vernet • ACTUEL B : 7, rue Joseph Vernet • ARNACOEUR STORE : 49, Rue Carnot • ACTE 2 : 9, rue Mazand • CHARLOTTE : 46, rue Joseph Vernet • THE NEXT DOOR : 7, rue Folco de Baroncelli • BOND SHOP : place du change • CQFD : 7, rue des trois faucons • CIRCLE : 9, rue Folco Baroncelli

• POLLEN : 3 bis, rue Petite Calade - 04 86 34 93 74

• KONSORTIUM SNEAKER SHOP : 15, place du Change • A PETITS PAS : 6, rue Folco de Baroncelli

• LA PETITE PECHE : 13, rue Saint-Etienne - 04 90 86 02 46

Bijoutiers

• SIMPLE SIMON : 26, rue Petite Fusterie - 04 90 86 62 70

• CHRISTIAN ETIENNE : 10, rue de Mons - 04 84 88 51 27 • NAKA : 4, place de la principale - 04 90 82 15 70 • L’HOTEL DE L’EUROPE : 12, Place Crillon - 04 90 14 76 76 • LE COLONIAL : 78, place des Corps Saints - 04 13 39 84 53 • LE DIAPASON : 1764, chemin du Moulin de Notre Dame - 04 90 81 00 00 • LA MAISON : 4, rue Grivolas - 04 90 82 28 82 • NINA’SPOON : 54, rue Joseph Vernet – 04 88 61 04 81 • BISTROT VERNET : 47, rue Joseph Vernet – 04 90 85 23 49 • CO2 : 3 bis, rue de la Petite Calade - 04 90 86 20 74 • 83 VERNET : 83, rue Joseph Vernet - 04 90 85 99 04 • LA MIRANDE : 4, place de l’Amirande - 04 90 14 20 20 • L’ESSENTIEL : 2, rue Petite Fusterie - 04 90 85 87 12 • CHEZ MARIE : 4, rue Louis Pasteur - 06 14 52 57 07 • GINETTE ET MARCEL : 25, place des Corps Saints - 04 90 85 58 70 • LA COUR DU LOUVRE : 23, rue Saint Agricol - 09 70 35 15 86 • MA BELLE CUISINE : 3, rue Felix Gras - 04 90 82 48 73 • LE VIOLETTE : 5, rue Violette - 04 90 85 36 42 • LE POTARD : place de la Principale – 04 90 82 34 19 • MILK SHOP : 24-26, place des Corps Saints - 09 82 54 16 82 • THEIAS : 53, rue du Vieux Sextier – 04 32 76 34 79 • SUSHI SHOP : 25 bis, rue de la République - 0826 826 826 • LA COUR D’HONNEUR : 58, rue Joseph Vernet - 04 90 86 64 53 • LE PETIT COMPTOIR : 5, rue de Tremoulet - 04 90 88 35 10

• DOUX : 87, rue Joseph Vernet 31, rue St Agricol • CARLINE : 11, rue de la République

• VIVOTTO CAFFEE : 34, rue des 3 faucons - 04 32 76 36 73

Bars & Cocktails • AOC BAR A VIN : 5, place Jerusalem

Design & Déco • RBC AVIGNON : 38, bld Saint Roch • RBC VINTAGE : 9, av de la Libération - L’Isle-sur-la-Sorgue • ROCHE BOBOIS : La Cristole Avignon Sud • BULTHAUP INTRAMURAUS : 39, rue Joseph Vernet • ARDECO : 84 bis, rue Joseph Vernet • FLÔSHOP : 41, rue Joseph Vernet • LES PLUMES DU PAON : 91, rue de la Bonneterie

• AVITUS : 11, rue Vieux Sextier • LE CID CAFE : 11, place de l’Horloge • LE RED ZONE : 25, rue Carnot • L’OPERA CAFE : 24, place de l’horloge • JUST VIN M² : 21, rue de la Bonneterie

118


CAR N E T D’A D R E S S E S

05 . Nos bons spots Nîmes Chic & Branché

Cuisine d’auteur & Gastronomique

• NEWPORT : 1, rue des Halles

• ALEXANDRE : rue Xavier Tronc - 04 66 70 08 75 (Garons)

• OXFORD STREET : 2, rue des Halles

• JEROME NUTILE : 351, chemin bas du Mas de Boudan - 04 66 40 65 65

• LE DRESSING DE JADE : 17, rue Général Perrier

• SKAB : 7, rue de la république - 04 66 21 94 30

• AVANT-GARDE : 1, place du marché

• LES PALMIERS : 140, rue Vatel - 04 66 62 57 57

• LOTHAIRE : 1, rue Auguste

• AUX PLAISIRS DES HALLES : 4, rue Littré - 04 66 36 01 02

• TRANSITION : 11, rue Chapitre

• LE JARDIN D’HADRIEN : 11, rue Enclos Rey - 06 80 02 00 01

• ATELIER DE NÎMES : 2, rue Auguste Pellet

• DUENDE - IMPERATOR : 15, rue Gaston Boissier - 04 66 21 90 30

• LE VESTIAIRE DE JEANNE : 18, rue Auguste

• VINCENT CROIZARD : 17, rue des Chassaintes - 04 66 67 04 99

• BY LA GARCONNE : rue Auguste Pellet

• LE LISITA : 2, bld des Arènes - 04 66 67 29 15

• LE VESTIAIRE D’UZES : 15, le Portalet (Uzès)

• LE M : 903, chemin du Mas de Sorbier - 04 66 06 06 63

• LE SHOP : 3, rue Saint Castor

Cantines chics

• GREEN CORNER SHOP : 4, rue du Général Perrier

• PAUSE D’AUGUSTE : 2, rue Auguste – 09 70 92 91 79 • LE NAPOLEON : 46, bld Victor Hugo - 04 11 77 00 45 • LE BISTROT JACQUEMART : 6 Place de l’Hôtel de ville - 04 66 05 93 58 • LA BODEGUITA : 1, place d’Assas - 04 66 58 28 27 • LE RESTO : 6, rue St Thomas - 04 66 21 80 12 • L’HARMONIE : 29, rue de la Madeleine - 04 66 67 21 91 • FARMERS : 27, rue de la Madeleine- 06 52 09 69 78 • LA LOCANDA : 10, rue de la Maison Carrée - 04 11 83 34 67 • LE CARRE D’ART : 2, rue Gaston Boissier - 04 66 67 52 40 • LA TABLE DU 2 : 2 bis Rue de la République - 04 48 27 22 22 • CIEL DE NIMES : 3ème étage du Carré d’Art - 04 66 36 71 70 • BASILIK : 29, rue du Grand Couvent – 04 66 29 99 81 • KITCHENETTE FOOD STORE : 35, rue de la Madeleine - 04 66 05 24 91

• MARIE M : 7, rue de l’Hôtel de Ville • MELLOW YELLOW : 9, rue de l’Hôtel de ville

Bijoutiers • DOUX : 2, place de la Maison Carrée • THOMAS : 13, place du Marché • THIERRY POISSON : 10, rue du Chapitre

Design & Déco • RBC KARTELL : 1, place Salamandre • DOMUS : 11, rue de l’Horloge • CMS CUISINES : 145, av Maurice Trintignan • ANGULUS RIDET : 3 ter, rue de la violette • LE LUTIN VERT DESIGN: 4, place aux herbes

Tradi & Cuisine du marché

• PRISM ART & DESIGN STORE : 9, rue du Chapitre

• LE VINTAGE : 7, rue Bernis - 04 66 21 04 45

• ET APRES : 20, rue des Marchands

• LE BISTRONOME : 91, av Jean Prouvé - 04 66 40 73 31

• LA MAISON M : 4, rue Auguste Pellet

• AU CHAPON FIN : 3, rue Château Fadaise - 04 66 67 34 73 • THE O CAFE : 15, rue Régale – 04 66 21 70 20

Bars & Cocktails

• AVANT-GARDE : 1, place du marché - 09 83 60 31 02

• LE JEAN JAURES : 30, av Jean Jaurès

• L’ECUSSON : 5, rue Thoumayne - 04 66 06 20 49

• LE VICTOR HUGO : 36, bld Victor Hugo

• L’IMPREVU : 6, place Assas - 04 66 38 99 59

• LE CAFE CARRE : place de la Maison Carrée

• LA CASA BLANCA : 9, rue Fresque - 04 66 21 76 33

• BAR JOE : 44, bld Victor Hugo

• LE BISTROT DE TATIE AGNES : 16, rue de la Maison Carrée - 04 66 21 00 81

• EL CALLEJON : 3, rue Corneille

• CHAVERDILLE : 2, place du Château - 04 66 81 43 24 (Caveirac)

• LA CAVE A HOUBLONS D’ARTHUR : 35, rue Fresques

• LE PETIT MAS : 25, rue de la Madeleine - 04 66 36 84 25

• LE CAFE OLIVE : 22, bld Victor Hugo

119

• LA MARMITE : 13, rue de l’Agau - 04 66 29 98 23


HOROSCOPE octobre - novembre × par Rosine Bramly ×

Gémeaux 22 mai-21 juin

Bélier 21 mars-21 avril

Mars est en Bélier jusqu’au 5 janvier 2021 donc vous avez énormément d’énergie et de tonus, ce qui est bien mais aussi plus d’impatience et d’énervement pour des détails sans trop d’importance alors que vous tenez la route pour les choses importantes. Entre le 29 octobre et le 22 novembre Vénus dans la zone couple apporte paix et harmonie, ça contrebalance l’excès d’énervement dans le quotidien. Allez donc à la gym, ça vous fera un bien fou de dépenser le trop-plein. La carrière est importante, Jupiter, Saturne, Pluton vous poussent à vous dépasser et réussir.

Vous reconnectez avec vos amis, vous en avez marre du Covid restrictif sur le plan social. Quelques diners dans des restaurants à parler de vos nouveaux projets suffiront à vous remonter le moral. Vous faites une liste de projets pour 2021, qui sera meilleur forcément. Quelques remises en question sur les objectifs à long terme et votre épanouissement futur. Le nœud sud est dans la zone couple, vous faites de vrais efforts pour donner du bonheur à votre moitié. Un projet d’investissement sur du long terme vous intéresse, prenez des infos avant de vous lancer.

Taureau 22 avril-21 mai

Cancer 22 juin-22 juillet

Uranus est toujours en train de vous pousser à sortir de votre zone de confort. Parfois, vous acceptez avec joie, et parfois vous vous rebiffez quand vous trouvez que ça va trop vite ou trop fort pour vous. Vous aimez bien une part de routine dans votre quotidien, c’est familier et rassurant. Octobre est un mois important pour votre santé, dentiste, kiné, analyses pour vérifier que tout va bien. Vous ferez le tout pour être débarrassé. Vous avez envie d’apprendre quelque chose de nouveau pour élargir vos horizons intellectuels ou pour le boulot.

Jupiter, Saturne et Pluton sont encore dans la zone couple pendant les mois d’octobre et novembre 2020, ça vous donne à réfléchir sur ce que vous attendez de la relation. Jupiter donne des éléments très positifs mais Saturne complique d’autres aspects de votre vie commune. Il faut dialoguer ouvertement et trouver des solutions, Pluton vous y aidera heureusement. Si vous travaillez en partenariat, la relation prend un tournant différent, vous devez trouver des stratégies différentes pour faire évoluer votre société et la remettre sur pied pour progresser. 120


Lion 23 juillet-22 août

Balance 23 septembre-23 octobre

Jupiter, Pluton, Saturne sont encore dans la zone des responsabilités, du boulot, des contraintes, et de la santé. C’est un long cycle qui va durer jusqu’au 17 décembre, donc patience et endurance. Vous savez assurer le confort moral de vos parents, vos enfants et vos collègues de boulot. Votre positivité et votre enthousiasme donnent le sourire à votre entourage. En novembre, beaucoup de choix compliqués vous attendent, travaux ou pas, achat d’une voiture, examens de santé, soutien scolaire des enfants, etc… une décision à la fois pour ne paniquer.

Vénus sera en Balance entre le 29 octobre et le 22 novembre, vous aurez envie de vous occuper de votre beauté, votre forme, la décoration de votre maison, ranger votre bureau, changer de style, vous rhabiller pour l’hiver. Solo, votre cœur balance entre plusieurs profils, ne revenez pas sur une relation ancienne, examinez les nouvelles relations. En famille, vous êtes proches de certains et moins avec d’autres, faites quelques efforts de rapprochements, vous ne le regretterez pas. Des tensions en couple, la faute de Mars dans la zone couple.

Vierge 23 août-22 septembre

Scorpion 23 octobre-22 novembre

Vous avez besoin de trouver un nouvel équilibre dans votre couple, vous bossez trop ou votre moitié bosse trop, les familles respectives pèsent moralement, les enfants sont trop demandeurs, vous vous fatiguez vite… il va falloir changer certaines choses dans le partage des responsabilités pour mieux vous entendre. Prenez des vitamines pour retrouver une meilleure énergie. Professionnellement, on attend beaucoup de vous, la pression est forte jusqu’en janvier. Vos relations avec vos frères et sœurs ont besoin de clarification, parlez, échangez.

Solo, une rencontre sentimentale en octobre a toutes les chances de se développer en quelque chose de solide. Vous ferez tomber vos réserves et oserez-vous ouvrir émotionnellement, merci à Jupiter qui vous rend optimiste et Pluton qui vous aide à vous transformer intérieurement. Neptune dans la zone couple vous permet de passer de bons moments à deux, vous aimez votre intimité et commencez à cocooner dès octobre. Attention aux dépenses inattendues, réparations, impôts, frigo à changer ou ordinateur. Ça peut faire exploser votre budget, vous n’aimez pas ça. 121


HOROSCOPE octobre - novembre × par Rosine Bramly ×

Verseau 21 janvier-19 février

Sagittaire 23 novembre- 21 décembre

Le nœud sud est en Sagittaire, faites donc attention à ce que vous faites, car le karma est implacable. Une bonne action, une récompense, une mauvaise, une punition, c’est assez évident, il faut bien agir et c’est tout. Résistez aux mauvaises inspirations. Concentrez-vous sur vos meilleures pulsions Jupiter, Saturne et Pluton sont dans votre zone argent, c’est bon pour vous, travailler, épargner, faire travailler votre argent, investir, ça roule pour vous, la période est favorable, allez de voir les membres de votre famille qui vous ont manqué.

Encore quelques semaines avant que Jupiter et Saturne n’entrent en Verseau. C’est là que vous aurez un tourant favorable pour votre vie. De nouveaux projets, une liberté qui revient, des contraintes qui s’éloignent, une vie plus facile. Mais en attendant c’est encore octobre et novembre, finissez toutes les démarches administratives qui vous embêtent, mettez de l’ordre dans votre vie. Votre vie amicale est plus agréable. Attention sur la route pendant toute cette période, prudence pour vous et pour l’autre en face de vous.

Capricorne 22 décembre-20 janvier

Poissons 20 février-20 mars

Saturne, Jupiter, Pluton, de gros changements de vie sont enfin en train de se conclure, vous avez fait preuve de patience et d’endurance, de ténacité. Vous êtes bientôt au bout, les accomplissements sont là. Une construction de maison, de longues études, une vente qui trainait, une nouvelle collaboration… profitez de la vie quand même. Vous entrez en décembre dan un gros cycle financier, préparez-vous, ce sera fructueux. Si vous êtes un créateur, c’est une belle période, votre cerveau marche à 100%. Les amours sont bonnes en octobre et compliquées en novembre.

Votre vie amicale change, vous perdez de vue des amis, vous en rencontrez d’autres, il y a du changement dans l’air, vous avez des intérêts différents, vous ouvrez votre esprit. Des projets de voyage sont dans votre tête, vous attendez avec impatience la réouverture des frontières. Attention aux petites maladies, il n’y a pas que le Covid dans l’air, renforcez votre immunité. Vos intuitions doivent être écoutées, ne les repoussez pas, vous le regretteriez, même si certains avertissements vous paraissent un peu outrés ou farfelus, prudence. 122


MONTPELLIER 15 RUE FOCH

QUEL QUE SOIT VOTRE PROJET IMMOBILIER

NOS CONSEILLERS VOUS ACCUEILLENT DANS UN LIEU CHALEUREUX Rencontrons-nous à l’Atelier Capifrance Foch Montpellier au cours d’un événement artistique, ludique ou pro, ou simplement autour d’un café !

15, RUE FOCH 34000 MONTPELLIER

04 99 61 61 59

atelier.foch.montpellier@capifrance.fr L’agenda de nos événements est disponible sur nos réseaux

Q E C

> Atelier Capifrance Montpellier


Profile for FOCUS MAGAZINE

FOCUS MAGAZINE 103  

Après une édition spéciale été 2020, nous voici de retour avec le 103ème numéro de Focus Magazine SOMMAIRE COUVERTURE : Hugo Fournier GUI...

FOCUS MAGAZINE 103  

Après une édition spéciale été 2020, nous voici de retour avec le 103ème numéro de Focus Magazine SOMMAIRE COUVERTURE : Hugo Fournier GUI...

Profile for twens
Advertisement